Page 1

De simples gestes pour une meilleure santé bucco-dentaire

Dr A. Hammar

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t


Sommaire : Prendre conscience de son état bucco-dentaire. Tout faire pour une hygiène bucco-dentaire parfaite ! • • • • • • •

Comment choisir sa brosse à dents? Comment se brosser les dents ? Doit-on changer la brosse à dents fréquemment ? Quelle est la fréquence et la durée du brossage ? Quels sont les moyens pour le nettoyage inter-dentaire ? Comment choisir son dentifrice ? Qu’est ce qu’un détartrage ?

Corriger les malpositions dentaires • • • • •

Quelle est la spécialité qui s’occupe de ce type de traitement ? Dans certains cas il faut agir très précocement ! Mais pour quoi traiter tôt ? Quand doit-on traiter ? Quels sont les types de traitement orthodontique ? Mais pourquoi le traitement orthodontique est il cher ?

La sensibilité dentaire. • • •

Qu’est ce qu’une sensibilité dentaire ? Quelles sont ses étiologies ? Comment prévenir la sensibilité dentaire ?

Que faire devant un saignement gingival ? Pourquoi votre dent bouge ? La Cellulite d’origine dentaire et l’automédication. Prendre soins de sa bouche au cours de la grossesse. • • •

Corriger l’idée « Une grossesse, une dent » ! Peut-on se soigner les dents au cours de la grossesse ? Quelles sont les pathologies muqueuses les plus fréquentes au cours de grossesse?

Blanchiment des dents en quelques questions.

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t


• • • • •

Qu’est ce qu’un blanchiment dentaire ? Quelles sont les contres indications du blanchiment de dents ? Quels sont les différents types de blanchiment ? Blanchiment et sensibilité dentaire Quelques astuces pour un sourire de star…

Même en bouche, on peut mettre un bijou ! • • • • • •

Qu’est ce qu’un bijou dentaire ? Comment le placer sur la dent ? Est-ce-que le Bijou dentaire abîmera la dent? Combien de temps restera-t-il sur la dent? Pose-t-il un problème au brossage ? Et ça ne gène pas ?

N’hésitez pas à visiter votre dentiste…

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t


Lexique: Alvéolite : c’est une affection post-extractionnelle, relativement fréquente, caractérisée par des douleurs violentes, qui amènent le malade à revoir le praticien le plus vite possible. Elle se traduit par l’inflammation de l’alvéole par un processus infectieux ou nécrotique. Bruxomane : personnes qui serrent les dents inconsciemment. Diastème interdentaire : écart anormal entre deux dents. Gingivorragie : saignement de la gencive. Parodontopathie : toute affection caractérisée par une atteinte du parodonte. Les parodontopathies sont la cause essentielle de la perte des dents. Péricoronarite : c’est l’inflammation du sac péricoronaire et de la fibromuqueuse adjacente, survenant au cours de l’éruption de la dent dans la cavité buccale. Pulpite : c’est l’inflammation de la pulpe dentaire Pyophagie : c’est le fait d'avaler du pus. Récession : dénudation partielle de la surface radiculaire de la dent.

     

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t


Prendre conscience de son état buccal Carie, maladie de la gencive, sensibilité dentaire, abrasion des dents, douleur buccale et faciale chronique …sont des affections qui peuvent altérer la capacité de mastiquer et d’avaler le bol alimentaire, donnant parfois, des troubles de nutrition qui se répercutent sur l’état général de l’individu. Ces affections peuvent aussi affecter l’esthétique créant un handicap social et une perte de confiance en soi. Voici des Données générales concernant la santé bucco-dentaire selon l’Organisation Mondiale de la Santé : v v v

v v

v

Les affections bucco-dentaires les plus courantes sont les caries et les parodontopathies (pathologies touchant les gencives). 60 à 90 % des enfants scolarisés dans le monde ont des caries. On relève chez 5 à 20 % des adultes d’âge moyen des parodontopathies sévères, pouvant entraîner déchaussement et perte de dents ; la fréquence de ces affections est variable selon les régions géographiques. L’incidence du cancer buccal va de 1 à 10 cas pour 100 000 habitants dans la plupart des pays. La fréquence des anomalies congénitales comme les fissures labiales et le bec-delièvre (fente labio-palatine) est d’environ 500 à 700 pour l’ensemble des naissances ; le taux de prévalence à la naissance de ces anomalies variant fortement entre les groupes ethniques et les régions géographiques. 40 à 50 % des personnes séropositives pour le VIH présentent des infections de la sphère bucco-dentaire d’origine fongique, bactérienne ou virale, qui apparaissent précocement au cours de l’évolution des infections à VIH.

Source : site de l’Organisation Mondiale de Santé

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t


Tout faire pour une hygiène bucco-dentaire parfaite Le brossage des dents reste le meilleur garant d’une bonne santé bucco-dentaire. La brosse à dents et le dentifrice sont les instruments les plus connus des matériels utilisés. Le patient doit savoir les utiliser.

Figure1 .brossage des dents

Comment choisir sa brosse à dent ?

Le choix de la brosse à dent est difficile par rapport à ce qui existe sur le marché. Certains critères comme la taille de la brosse à dents, le type de poils aident à faire le bon choix !

Figure2. Brosse à dent

La taille de la brosse à dent Elle doit être adaptée à l’âge et la bouche du patient. Type de poils de la brosse à dent : Il existe différents types de poils : souple, médium et dur. La souple est indiquée généralement dans les cas des gingivites, la médium est la plus utilisée. La brosse à dents à poils durs est à éviter car elle peut provoquer des saignements et des blessures gingivales, elle peut induire des pertes de substance donnant des micros abrasions. -­‐ -­‐ -­‐

Après la pose d’un implant on recommande l’utilisation de brosse à dents dite « chirurgicale » ; Le manche de la brosse à dent doit être flexible ; Il est préférable d’acheter sa brosse à dent en pharmacie.

N’oublier pas de Changer votre brosse à dents :

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t


Il semble très logique de penser qu’une brosse à dents neuve est plus efficace qu’une brosse ancienne. Il est recommandé de changer la brosse à dents tous les deux mois. Comment se brosser les dents ? Plusieurs méthodes de brossage ont été décrites, l’indication de chacune est en relation avec l'état gingival et dentaire du patient, c’est pour cette raison qu'on ne peut pas généraliser une seule méthode pour tout le monde. La technique horizontale est la technique la plus utilisée par les patients : la tête de la brosse est positionnée perpendiculairement à la surface externe de la dent et des mouvements horizontaux sont appliqués au manche ; les surfaces occlusale, linguale et palatine sont brossées bouche ouverte et la surface vestibulaire bouche fermée. Mais il est fortement recommandé d’éviter cette méthode de brossage. La méthode du rouge au blanc est l’une des plus conseillées. Elle consiste à positionner la tête de la brosse à 45 degrés par rapport à la couronne dentaire. Brosser les faces internes des dents de la même manière que les faces externes en maintenant l’angle de 45° entre la brosse et l Figure3. La tête de la brosse à dent est Positionnée à 45° par rapport à la coronne (EMC)

sillon gingivo-dentaire. N’oublier pas de brosser les faces occlusales des molaires et des prémolaires. Fréquence et durée de brossage : On doit se brosser les dents après chaque repas avec une moyenne de trois fois par jour, pendant au moins deux minutes. Quels sont les moyens pour le nettoyage inter-dentaire ? Comment utiliser le fil inter-dentaire ?

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t


Le fil dentaire est très efficace pour le nettoyage inter-dentaire, il élimine plus de 80% de la plaque inter-dentaire. Il est indiqué dans les espaces inter-dentaires étroits. Il est utilisé après le brossage et devant un miroir tenu de la manière suivante : Figure4.fil inter dentaire(EMC)

Coupez une longueur d'environ 45 cm de fil dentaire, enroulez les extrémités autour de chaque majeur, en gardant un ou deux centimètres de libre. - Tendez le fil avec les pouces et les index et faites-le glisser en douceur entre vos dents par un mouvement de va-et-vient, en direction verticale. Bâtonnets inter-dentaire : Sont généralement en bois, largement utilisé pour le nettoyage interdentaire, dont l’espace est légèrement ouvert. Une utilisation abusive peut donner une rétraction inesthétique à la gencive. Figure5. Bâtonnet inter-dentaire(EMC)

Brossette inter-dentaire : Utilisée généralement dans les cas des dents présentant un déchaussement dentaire et dans les cas de diastèmes. Mais si elles sont mal utilisées, elles peuvent donner des sensibilités dentaires. Figure6 .Brossette inter-dentaire (EMC)

Gratte-langue…un instrument peu utilisé: La langue constitue un réservoir de bactéries, qu’on doit nettoyer avec les dents, en utilisant les gratte-langues. Le nettoyage de la langue diminue la mauvaise haleine et la formation rapide de la plaque dentaire.

Figure7 .gratte langue (EMC)

Comment choisir son dentifrice ?

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t


On trouve plusieurs types de dentifrice : au fluor, antibactériens, pour dents sensibles, anti-acidité, pour les gencives, pour enfant, anticaries, blanchissants, dentifrices tout en un, antitartre, naturel…Plusieurs appellation mais la plus part des dentifrices ont la même composante et sont choisis selon deux critères majeurs :

Figure 8. Pate de dentifrice

La teneur en fluor et le degré d’abrasivité. Cette dernière est indiquée par l'abréviation RDA (Relative Dentin Abrasion), suivie d’un chiffre. En dessous de 20, le dentifrice est très peu abrasif. Entre 20 et 40, il est faiblement abrasif. Entre 40 et 60, moyennement abrasif. Entre 60 et 80, il est considéré abrasif et au dessus de 80 comme très abrasif. Il faut vérifier le degré d’abrasivité d’un dentifrice car l’utilisation mal contrôlée d’un dentifrice abrasif donne des usures dentaires qui fragilisent les dents et les rendent sensibles au chaud et au froid. Un Détartrage toue les 6mois : Le détartrage représente l’acte qui permet d’éliminer les dépôts de plaque, de tartre et les colorations diverses au niveau des surfaces dentaires. En fonction de la localisation des dépôts, le détartrage sera dit sus ou sous-gingival. Le détartrage aide à : Figure 9.tarte sus gingival

-

L’élimination de la plaque bactérienne et certaines colorations ; La régression de l’inflammation ; La réduction de l’œdème de la gencive ; La diminution de la profondeur des poches ; Le gain d’attache.

         

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t


Corriger les malpositions dentaires Aujourd’hui, on prend soin de ses dents, de sa gencive mais pas assez de son alignement dentaire et pourtant le chevauchement dentaire gêne le brossage et favorise ainsi la carie et les maladies parodontales. Il peut entraîner des troubles occlusaux avec abrasions dentaires, des troubles musculaires sous forme de maux de tête, une limitation de l'ouverture buccale, comme il peut être à l'origine de douleurs et de craquements de l'articulation temporoFigure10.chevauchement dentaire

mandibulaire. Les problèmes esthétiques dus au manque de place; les maxillaires étant petits par rapport à la taille des dents ou encore les dents en version antérieure, trop apparentes restent les problèmes les plus fréquents qui poussent les gens à chercher une solution. De multiples appareillages et dispositifs peuvent être mis en bouche pour améliorer le sourire, la denture et l’esthétique du visage. Quelle est la spécialité qui s’occupe de ce type de traitement ? L’orthodontie ou l’orthopédie dento-faciale (ODF) est l’art qui permet d'éliminer les malpositions dentaires et de corriger les mauvaises positions des mâchoires pour un meilleur équilibre fonctionnel et esthétique. Figure11.Brackets métallique en bouche

- Quand doit-on traiter ? L’orthopédie dento-faciale ou l’orthodontie s’applique en général à des enfants ou des adolescents donc à des sujets en pleine croissance, bien qu’elle s’étende de plus en plus aujourd’hui à l’adulte. Figure12.plaque amovible

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t


-Dans certains cas il faut agir très précocement. Mais pour quoi traiter tôt ? Tout simplement parce que : - Les anomalies installées sont peu importantes et facile à traiter. - On peut prévenir certaines interventions chirurgicales à l’âge adulte. - On peut profiter du taux de croissance. -Pourquoi traiter ? Pour : - Corriger les malpositions dentaires qui sont la cause des caries et problèmes parodontaux (prévenir le déchaussement de la gencive par exemple). - Corriger les problèmes esthétiques. - Permettre à la croissance de la face de faire correctement. - Correction des migrations secondaires à d'autres affections. Pour un but prothétique: - Redressement des axes dentaires. - Gestion des espaces édentés. - Mise en place des dents retenues. Pour un but chirurgical : - Préparation orthodontique des arcades dentaires avant chirurgie orthognathique. -Type de traitement orthodontique : Amovibles

Fixes

Moyens de traitement visibles et invisibles : L’alignement dentaire peut se faire à l’aide des attaches (brackets) métalliques placés sur la face externe ou interne des dents. Les brackets sont soit en métal ou en matériaux plus esthétiques (céramique, résine...etc.)

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t


Les brackets : Sont soit Métalliques Ou En matériaux esthétiques

L’orthodontie invisible : A. Invasilign : Est une technique esthétique qui permet d’aligner les dents, elle se repose sur la mise en place d’une série de gouttières (aligneurs) transparentes en bouche changée périodiquement, ces gouttières déplacent les dents progressivement et sans douleurs.

Figure13.Aligneur

b. Technique linguale : Les attaches orthodontiques sont posées sur les faces internes des dents. C’est un traitement orthodontique discret. Certains patients souffrent les premiers temps d’un inconfort à l’élocution et même une hypersalivation qui vont disparaître avec le temps. Figure14.brackets linguaux

-Mais pourquoi le traitement orthodontique est-il cher ?! Car ce sont des traitements qui se déroulent sur des périodes relativement longues, qui nécessitent la mise en place de dispositifs et un suivi de la part d'un spécialiste. En revanche, les résultats obtenus sont un bon investissement en termes de santé et de bienêtre. "La santé a un coût, mais n'a pas de prix"        

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t


Préservez vos dents de toute sensibilité, pour pouvoir manger de tout en toute liberté -Qu’est ce qu’une sensibilité dentaire ? C’est une douleur au niveau d’une ou de plusieurs dents, déclenchée par : le froid (les glaces) le chaud, l’air et même certains bonbons….Les personnes qui en souffrent prouvent un inconfort face au brossage et même à l'utilisation des fils inter dentaires. -Quelle sont ses étiologies ? -

La carie (profonde, cervicale...) Les obturations à l'amalgame dans des cavités profondes. Fracture coronaire (pénétrante). Suite à des séances de blanchiment des dents. Maladie parodontale et déchaussement de la gencive. Présence des fêlures au niveau des dents ; suite à un traumatisme, ou causées par le tabac chez certains bruxomanes où le degré d'abrasion est marqué. On peut avoir des sensibilités dentaires temporaires suite à un détartrage. Alimentation acide ; les aliments contenant un haut taux d'acide.

-Comment prévenir la sensibilité dentaire ? -

Le brossage est la clé de votre santé bucco-dentaire. Traiter toute carie en bouche, refaire les dents déjà traitées en cas de douleur ou de sensibilité. Eviter de grincer des dents. Avant de passer au blanchiment, il faut se brosser les dents avec « un dentifrice à action désensibilisante » afin d'éviter la sensibilité après. Restaurer toute fracture dentaire. Réduire des aliments acides et les boissons gazeuses. Eviter de se brosser les dents après avoir bu une boisson gazeuse. Si vous fumez, il faut arrêter.

Une visite chez le dentiste est évidente face aux problèmes de gencive et/ou de grincement des dents

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t


Que faire devant un saignement gingival ? C’est le signe précoce des parodontopathies. Il est provoqué par la vasodilatation et l’engorgement capillaire. Les causes des saignements gingivaux sont soit d’origine locale : - Hygiène bucco-dentaire défectueuse. - Blessure gingivale (crochet de prothèse, aliment dur…) Figure15.saignement gingival

Ou Générale : - Anomalie vasculaire (anémie...). - Déficience de facteurs de coagulation. Il est conseillé d’améliorer l’hygiène bucco-dentaire - Visiter le dentiste pou un détartrage et surfaçage de la zone atteinte. -Utiliser des bains de bouche à base de chlorhexidine.

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t


Et Si votre dent bouge ? La mobilité dentaire est définie comme l'augmentation de l'amplitude du déplacement de la couronne dentaire sous l'effet d'une force définie.

Elle fait suite à une perte progressive des tissus de soutien de la dent au cours de la maladie parodontale. La mobilité dentaire peut être physiologique ou pathologique, réversible ou irréversible.

Figure16.maladie parodontale agressive

Plusieurs causes sont incriminées dans l’apparition des mobilités dentaires (maladie parodontale, forces excessives sur une dent, certaines tumeurs des maxillaires, traumatisme alvéolo-dentaire…)

Le traitement consiste souvent en la réalisation de contention. Elle est indiquée en urgence en cas d'inconfort du patient (donne une sensation gênante à la mastication, l’empêche de parler).

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t


La cellulite d’origine dentaire : éviter l’automédication Les complications infectieuses aiguës dues à la mortification de la pulpe dentaire ou aux infections périodontales sont très fréquentes et sont à l’origine d’abcès localisés au niveau des tissus mous de la face et du cou : on les appelle les « cellulites » parce qu’ils se développent au niveau des espaces celluleux remplissant les loges entourant la mandibule et le maxillaire. Figure17.cellulite d’origine dentaire

Plusieurs facteurs sont incriminés dont on distingue : -des facteurs déclenchant : Mortification de la pulpe dentaire, infection parodontale, les péricoronarites. -des facteurs favorisant : L’âge, la grossesse, le diabète, SIDA, les traitements immunosuppresseurs,

Figure18.la dent causale

-des facteurs iatrogènes : Antibiothérapie mal adaptée, chirurgie parodontale, traitement endodontique mal conduit (obturation canalaire par excès ou par manque), traction orthodontique non contrôlée, certains gestes d’implantologie. Le traitement des cellulites doit être précoce, le pronostic est généralement bon mais l’affection peut être fatale en cas de négligence ou de traitement insuffisant par extension médiastinale ou cérébrale. L’utilisation isolée des anti-inflammatoires non stéroïdiens semble être un facteur favorisant la prolifération et la virulence des germes !

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t


Prendre soins de sa bouche au cours de la grossesse La grossesse est l’ensemble des phénomènes se déroulant entre la fécondation et l'accouchement, durant lesquels l'embryon, puis le fœtus, se développe dans l'utérus maternel. Elle dure en moyenne 9 mois, regroupés en 3 trimestres, soit 273 jours à partir de la date de la fécondation. Cet état physiologique, s’accompagne de diverses modifications, à savoir hormonale, neurologique, respiratoire, cardiovasculaire et hématologique …Ces modifications doivent faire l’objet d’une attention particulière concernant : les soins dentaires, l’utilisation des anesthésiques locaux, des rayonnements, et la prescription des médicaments. Au niveau de la cavité buccale, l’atteinte peut être muqueuse, dentaire ou salivaire.

- « Une grossesse, une dent » ! Cette idée est totalement fausse car aucune étude n’a démontré que la grossesse favorisait la survenue des caries. Mais l’état gravide accentue l’aggravation des caries préexistantes indirectement par : la négligence de l’hygiène bucco-dentaire, l’augmentation des sucreries dans l’alimentation et le changement hormonal, en plus les vomissements qui accentuent l’acidité buccale. -Peut-on se soigner les dents au cours de la grossesse ? Tous les gestes de chirurgie dentaire peuvent être faits chez la femme enceinte à condition d’avoir l’accord de l’obstétricien : grossesse évolutive normale, col fermé,…) -Les amalgames dentaires, sont-ils à éviter au cours de la grossesse ? « Il est recommandé d’éviter par prudence la pose et la dépose d’amalgames pendant la grossesse et l’allaitement » (Journal officiel, 2 janvier 2001).

Figure20 .Amalgame dentaire en bouche

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t


-Quelles sont les pathologies muqueuses les plus fréquentes au cours de grossesse? a. La gingivite gravidique : Le changement hormonal et les nouvelles habitudes alimentaires sont à l’origine de l’apparition de gingivite chez les femmes enceintes dont l’hygiène bucco-dentaire est correcte. Lorsque l’hygiène buccale est mauvaise ou inexistante, la gingivite est aggravée. La gingivite gravidique apparait vers le deuxième mois de la grossesse et s’atténue vers le huitième mois. b. L’épulis gravidique : Le terme épulis est tiré du grec epi : dessus et oulon : gencive Est une pseudotumeur hyperplasique de la gencive, sa survenue est estimée à 5% des cas (EMC stomatologie). Elle survient pendant les deux derniers trimestres de la grossesse.

Figure21 .Epulis gingival(EMC)

Le traitement est essentiellement chirurgical. -La majorité des médicaments traverse la barrière fœto-placentaire !! Les antibiotiques : Il ne faut pas s’amuser à prendre des antibiotiques au cours de la grossesse car la plupart des antibiotiques traversent la barrière fœtoplacentaire. Certains antibiotiques sont contre indiqués, comme les tétracyclines qui donnent des colorations irréversibles des dents de l’enfant, d’autres donnent des malformations telles que : les fentes labio-palatines et des malformations osseuses. Les ßlactamines (penicilline,céphalosporine) et les macrolides (spiramycine) sont les plus utilisés, car ils n’ont pas de toxicité fœtale.

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t


Blanchiment des dents en quelques questions ! Avec les années et l'utilisation de produits comme le thé, le café et la cigarette, les aliments colorés plus la mauvaise hygiène, les dents perdent de leur éclat et peuvent devenir jaunâtres ou brunâtres. Heureusement, ce processus n'est pas irréversible. Nous rêvons évidemment d’avoir un sourire de star ou de publicité : étincelant et éclatant de blancheur ! Cela est tout à fait possible avec les nouvelles techniques de blanchiment !

-Contre-indications du blanchiment : -Les personnes de moins de 16 ans parce que la chambre pulpaire est plus grosse (risque de sensibilité élevée). - Les femmes enceintes ou les femmes qui allaitent. -La sensibilité dentaire, incluant la sensibilité associée aux récessions gingivales ou aux obturations défectueuses. - Les allergiques au peroxyde (produit de blanchiment). - Les personnes souffrant de gingivites, de parodontites ou de caries avancées non traitées. - Les obturations, les couronnes ou les facettes ne se blanchissent pas au peroxyde. Il faut considérer refaire ces restaurations après le blanchiment si le résultat laisse des inégalités de blancheur. Préalable au traitement : -Avant toute technique de blanchiment, un diagnostic devra être posé de façon à préciser et éventuellement à traiter : -la nature des dyschromies (interne, externe), -l'état dentaire (caries, fêlures, manque d'étanchéité de certaines obturations), -l'état parodontal (récession gingivale, avec sensibilité dentinaire, gingivorragies). Il faudra également procéder à un détartrage soigneux et éliminer toute coloration susceptible de l'être par les méthodes classiques de prophylaxie. Le blanchiment des dents, une liste de méthodes … : Il existe deux types de blanchiment : le blanchiment au fauteuil et le blanchiment ambulatoire

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t


a-Blanchiment chez le dentiste en trois étapes : a) Choix de la teinte à atteindre (teinte cible) avec le praticien b) Application d’un gel au peroxyde sur les dents du haut et du bas c) Exposition simultanée des deux mâchoires, supérieure et inférieure à la lumière X qui va donc activer le peroxyde du gel. Ce système offre un gain de temps significatif en permettant l’exposition des deux mâchoires au cours d’une seule séance. b-blanchiment ambulatoire (home bleaching) : - Dentifrice blanchissant : Donne un léger effet de blanchiment des dents. L'effet disparaîtra après avoir cessé l'utilisation. - Bande de blanchiment (Whitening Strips): Ce sont des bandes à porter deux fois par jour pendant 30 minutes. - La gomme à mâcher blanchissante : Joue le même rôle que le dentifrice, il pâlit les taches. - Le gel blanchissant : Il est fait de peroxyde et il s'applique sur les dents à l'aide d'un pinceau. Ce type de gel peut blanchir les dents, par contre le résultat n'est pas le même pour chaque personne. Pour obtenir des résultats optimaux, l'application doit être faite durant 2 semaines, à raison de 2 traitements quotidiens. On peut voir la différence après quelques jours d'utilisation. Attention, on doit garder la bouche ouverte pour que le produit n'entre pas en contact avec les lèvres ou la langue. -Le blanchiment maison, assisté par un dentiste : - consiste à confectionner des gouttières parfaitement adaptées à vos dents que l'on remplit de gel blanchissant au peroxyde. Les gouttières doivent être portées quotidiennement durant plusieurs heures. Vous avez le choix de faire le traitement le jour ou la nuit pendant votre sommeil. Selon les résultats obtenus dans les 2 premières semaines, il peut être nécessaire de continuer. Selon vos habitudes alimentaires, cette méthode de blanchiment sera à refaire au bout de 6 à 12 mois. Un sourire éclatant mais… : Le blanchiment rend les dents sensibles au contact de l'air, du chaud ou du froid (Sensibilité dentaire réversible). Cette sensibilité est temporaire et disparaît au bout de trois jours. On peut la réduire soit : -en portant la gouttière pour une période de temps plus courte, - interrompant le blanchiment pour quelques jours.

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t


-soit par l'application d'un gel à base de fluor sur les dents avant de faire le blanchiment. - Application d’un dentifrice désensibilisant durant quelques semaines avant le traitement de blanchiment. L'irritation des gencives est temporaire aussi. Quelques astuces pour un sourire de star : -Pour prévenir le jaunissement, les dentistes recommandent un brossage régulier d'au moins trois minutes, après chaque repas (trois fois par jour) avec un dentifrice blanchissant ! Vous aidera à garder des dents saines, avec l'utilisation également de brossettes inter-dentaires, pour nettoyer les espaces inter-dentaires. -Le détartrage classique chez le dentiste peut aider à faire disparaître certaines taches superficielles causées par le thé ou le café. -Certains aliments comme les pommes, le céleri ou les carottes contribuent à l'élimination des dépôts sur les dents car ils augmentent la salive. -Le thé, le café, tous les fruits rouges: myrtille, cerise, mûre... altèrent l'éclat et la couleur de vos dents. Pour éviter que les taches s'installent, brossez-vous les dents ou buvez un verre d'eau juste après... Si vous fumez, c’est une autre raison pour arrêter de fumer !

         

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t


Même en bouche on peut mettre un bijou ! Qu’est ce qu’un bijou dentaire ?

Les bijoux dentaires sont de plus en plus populaires. Posés par un dentiste, ils respectent toutes les normes d'hygiène dentaire. Ils se retirent facilement, de la même manière que les brackets en orthodontie. Comment le placer sur la dent ? a. L’ancienne technique : Consiste à creuser une logette dans la dent pour y fixer une pierre. Cette technique est utilisée en Asie. Elle est sans intérêt, sauf d'abîmer une dent saine. b. La nouvelle technique: la technique actuelle du collage d'un cristal sur la dent. Ce procédé moins traumatisant, par un mordançage puis un collage à l’aide d’un ciment de scellement. Est-ce-que le Bijou dentaire abîmera la dent? Non! Le Bijou dentaire est collé à l'émail. La mise en place et la dépose ont été comparées avec la mise en place et la dépose d'un appareil dentaire. Un bijou dentaire est en diamant ou en or et même en cristal dont le dos de la pierre et plat recouvert d’un métal précieux pour permettre le collage à la dent. On peut avoir des couleurs différentes lorsqu’il s’agit du cristal. Combien de temps restera-t-il sur la dent? Un bijou dentaire monté selon les instructions de votre dentiste restera en place sur votre dent jusqu'à ce que vous décidiez de l'enlever (mais ne restera pas sur une dent en céramique). Comment pouvez-vous enlever ou remplacer votre bijou dentaire pour avoir un autre style?

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t


C’est possible, vous n’avez qu’à visiter votre dentiste. Pose-t-il un problème au brossage ? Non, la présence du bijou dentaire vous donnera l'envie de vous brosser les dents plus souvent, puisqu'il rend votre sourire plus séduisant. Et pour un détartrage chez le dentiste ? Vous pouvez encore vous faire nettoyer vos dents chez un professionnel. Le bijou dentaire ne dérangera pas le travail d'un dentiste et il pourra sans problèmes nettoyer vos dents. La base à coller du bijou dentaire est étanche et ne laissera entrer aucune bactérie. Le dentiste pourra nettoyer sur et autour du bijou dentaire. Ça ne vous gène pas ! Les bijoux dentaires ont seulement 0,5 mm d'épaisseur. C'est possible que vous sentiez quelque chose sur votre dent les premiers jours après l'application, mais vous vous habituerez rapidement à la sensation

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t


Une visite chez le dentiste ne coute rien mais prévient plusieurs complications N’hésitez pas à visiter votre dentiste même pour une simple carie dentaire car les foyers infectieux bucco-dentaires peuvent donner des infections à distance généralisées : septicémie ou localisées : à un organe précis. Plusieurs mécanismes peuvent être responsables du développement d’une affection à distance. Par un mécanisme direct. On évoque essentiellement les bactériémies, par métastases hématogènes ou par diffusion sanguine des produits du métabolisme bactérien (toxines). L’infection bactérienne peut aussi se propager à partir du site dentaire par des voies anatomiques. Cette propagation peut être osseuse, sinusienne, vasculaire, nerveuse ou cheminer le long des aponévroses cervicales qui délimitent les loges du cou. La déglutition (pyophagie) ou l’inhalation de produits contaminés par le foyer bucco-dentaire peut également être en cause. On rajoute la théorie nerveuse qui prouve le dérèglement du système neurovégétatif.

Moins bien connus sont les mécanismes indirects : L’infection apico-dentaire pourrait agir par des mécanismes réflexes (troubles vasomoteurs, sécrétoires ou sensitifs), ou encore provoquer l’apparition d’anticorps et de complexes immuns circulants susceptibles de s’accumuler dans certains organes (reins, articulations surtout). La présence d’un foyer infectieux n’entraîne pas forcément une manifestation à distance et chaque sujet a sa propre façon de résister.

Plusieurs manifestations peuvent être causées par un foyer infectieux dentaire. Cellulite, sinusite, thrombophlébite,... peuvent être à l’origine des manifestations cardiovasculaires comme l’endocardite bactérienne. Des manifestations pulmonaires ,par inhalation ou bactériémie, on peut avoir un abcès pulmonaire, suppuration aigue ou chronique, des manifestations digestives : par pyophagie ou par irritation neuro-végétative ; on peut avoir une gastrite, des manifestations rénales, des manifestations rhumatologiques, des manifestations oculaires (uvéite, kératite, conjonctivite…..), des manifestations cutanées (Phénomène réflexe : pelade d’origine dentaire, homolatérale, siégeant du même côté que le foyer infectieux, des manifestations neurologiques (Névralgie du trijumeau, algie faciale, céphalée, vertige,…une fièvre inexpliquée.

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t


Bibliographie: -Alain B,Virginie M. Recessions gingivales, Chirurgie plastique parodontale2008 ;77. -Georges L.Complications cellulaire et ostéo-cellulaire des infections dentaire et péridentaire.Abcès cellulites ;traité de semiologie et clinique odontostomatologique1997;170-176 -Georges L.Mobilité dentaire.parodontopathie.traité de semiologie et clinique odontostomatologique1997 ;81 -Georges L.Saignement gingival,region des gencives.traité de semiologie et clinique odontostomatologique1997 ;69 -Jean-Marc P. Cellulites et fistules d'origine dentaire,EMC stomatologie 2002 ;1,5 -Jacques L. Lesions dentaire, Chirurgie maxillo-faciale et stomatologie pour le 2e cycle des études médicales2005 ;94.

- Lansac J, Magnin G. Dents et grossesse, pathologie de la grossesse, Obstétrique 2008 ;114 - Marylène B .Education des femmes enceintes à une hygiène de vie adaptée, Gynécologie, obstétrique et soins infirmiers, 2008 ; 152 -Marc D,Françoise F,Monique B. contention,Parodontites sévères et orthodontie 2004 ;101 -O. Tecles-Frossard, A. Salvadori, P. Canal.Indications et traitements de l'orthodontie de l'adulte,EMC orthopédie dento-faciale 2007. - Rateitschak E-M, Wolf H-F, Rateitschak K-H. Hygiène buccale pratiquée par le patient. Parodontologie 2005 ; 229-234. -S Agbo-G.Stomatologie et grossesse, EMC stomatologie2002 ;1,2

www.MedeSpace.net Share what you know,learn what you don’t

De simples gestes pour une meilleure santé bucco-dentaire  

De simples gestes pour une meilleure santé bucco-dentaire

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you