Page 1

SIGNINFOSERI LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

MAI - JUIN 2012 • N° 241 • 12€

GETTY IMAGES FAIT DE LA MARQUE BLANCHE Rencontre avec Simone Mazer, vice-présidente Marketing de la banque d’images n°1 du marché. Page 22

ÉVÉNEMENT

REPORTAGE

J'UTILISE

inCOM MARSEILLE 13 bonnes raisons d'y aller

FUTURAMAT Le bioplastique gagne du terrain

GLOBE GROUPE se simplifie la vie et les devis

P. 28

P. 36

P. 42


ÉDITO

Il est à espérer qu’une fois les élections présidentielles passées, les donneurs d’ordres se remettent à donner des ordres, et que les prestataires remplissent leurs carnets de commande autrement que sur du court terme. Le marché de la communication visuelle est relativement épargné par une contraction de l’activité, mais est, comme tant d’autres secteurs d’activités, touché par un manque de visibilité qui obère l’investissement. Plus que jamais, les acteurs du marché ont intérêt à se réunir et à faire valoir leurs intérêts communs. C’est dans cet esprit que s’ouvrira les 30 et 31 mai à Marseille, le salon inCOM. Une première édition

Gildas Rondepierre gildas@signinfoseri.com

prometteuse qui réunit de nombreux fournisseurs avec des animations-formations organisées par les partenaires de l’événement. Pour en savoir plus, notre rubrique Événement nous donne 13 bonnes raisons de venir à Marseille. Et une invitation jointe à ce magazine vous permettra de vous rendre sur le salon dans les meilleures conditions.

Alors bonne lecture… et bonne visite !

MAI - JUIN 2012

SIGN INFO SERI N° 241 • 3


MAI - JUIN 2012 • N° 241

A DÉCOUVRIR ACTUS

Géant !

324 projets : PLV multiples, Eco-conception, Digital Media, Architecture et Agencement commercial, Technique et Innovation, Performance Carton et Événementiel. 14 pays représentés : Allemagne, Espagne, France, Grèce, Italie, Japon, Maroc, Pays-Bas, Pologne, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Suisse, Tchéquie.

Présentoir de sol non stockeur réalisé pour le groupe Carlsberg. Hauteur 1,50 m. ©ATS Display Créateur

Présentoir de comptoir BIC pour animer les bureaux de tabac. © Creative Instore Solutions

[BIG IS BEAUTIFUL]. La tendance au gigantisme a semble-t-il touché les concepteurs de PLV cette année. Parmi les nominés des Popai Awards 2012 annoncés sur le salon Marketing Point de Vente, on distingue ainsi quelques beaux exemples du genre. Quoi de mieux en effet pour vanter un produit que de le représenter en format

Présentoir de comptoir rotatif pour les points de vente du groupe Edding. © CDE

XXL ? Mieux, d’en faire un meuble de présentation à lui tout seul. Bioderma, Kinder, 1664, Bic, Carlsberg ou encore Edding, font partie de ces annonceurs qui ont décidé

Une valisette Kinder pour une présentation originale de comptoir. © Bundó display

de faire les choses en grand.

Du plastique thermoformé, métal et Forex pour un présentoir stockeur Kronenbourg de 150 canettes de 50 cl. © BDSG

Un marché de la PLV en hausse de 16 %

12

La PLV est un secteur qui se porte bien. Selon les derniers chiffres communiqués par l’association POPAI, les dépenses pour l’année 2011 ont atteint 11 Mds € de chiffre d’affaires, soit une progression de 16 % par rapport à l’année 2010. C’est la deuxième année consécutive que le secteur enregistre de tels résultats (+ 12,5 % en 2010) alors que les dépenses globales en matière de communication restent plutôt stables à + 1,9 % en 2011. La tendance actuelle montre que pour un même laps de temps, le marché est friand d’opérations plus courtes mais plus nombreuses. Là où d’habitude, on programmait deux opérations, on en réalise aujourd’hui six ou sept. Le carton reste la matière-phare car plus économique et plus écologique mais on constate que le textile tire également son épingle du jeu pour quasiment les mêmes raisons. Les profilés en aluminium dans lesquels on place très facilement des toiles tendues apparaissent comme une bonne réponse proposée à des annonceurs qui reviennent à des structures fixes mais facilement customisables. n CJ

Présentoir de sol stockeur Bioderma (vente en pharmacie). © Willson&Brown

TRIBUNE

12 • SIGN INFO SERI N° 241

MAI - JUIN 2012

MAI - JUIN 2012

SIGN INFO SERI N° 241 • 13

Nous en sommes tous conscients, nul ne

tre choix que de se montrer réaliste. Tout

aurez deux personnes de moins pour la

devient 100 % vert du jour au lendemain ;

en continuant à penser et agir vert.

production pour au minimum une demi-journée. Puis, il y a le dorsal papier et le vinyle

début. Tant que nous restons à pinailler

C’est ici qu’interviennent les textiles. La

précédent, qu’il faut recycler. Ce qui coûte

sur des sujets mineurs, comme « j’utilise

génération des imprimantes à sublimation

du temps et de l’argent. Des dépenses sup-

des encres écologiques », « mes substrats

a été plus verte que la plupart de leurs pendantes UV ou écosolvant. L’application d’encres à sublimation ou Latex sur des

des économies d’énergie et de l’élimina-

Avec du textile, plusieurs de ces étapes

tion des déchets, vous sauvez déjà la pla-

deviennent superflues. Et les économies sont

nète de multiples façons. Voilà ce qu’est

plus faciles à réaliser que la plupart de

faites de l’écoblanchiment parce que vous

la voie verte : aller de l’avant en faisant,

nous ne le pensent. Il faut bien sûr convain-

pensez être devenu vert en achetant une

pas après pas, ce que vous pouvez.

imprimante plus propre. Le problème, c’est

ler sur son point de vente, ce qui le rend

message sera difficile à faire passer à vos

LA GÉNÉRATION DES IMPRIMANTES À SUBLIMATION A ÉTÉ PLUS VERTE QUE LA PLUPART DE LEURS PENDANTES UV OU ÉCOSOLVANT

clients par la suite. Surtout si vous avez annoncé au monde que vous êtes désormais réellement vert parce que vous venez

d’incidence sur l’environnement, alors que

certaine dose de réflexion et de raison.

de faire l’acquisition d’une imprimante

la plupart d’entre nous se préoccupent d’abord

neuve. Quand bien même s’agirait-il de Bien sûr, il est de grandes innovations qui contribuent à réduire les émissions de CO2,

la nouvelle Latex Mimaki.

politique, mais le secteur du grand format

et certains produits sont meilleurs pour

Le vert est un facteur important dans le

ne voit toujours pas poindre la reprise qui

l’environnement, la santé, etc. Je suis vrai-

monde d’aujourd’hui. Les grands donneurs

ment un fervent partisan de toutes ces nou-

d’ordre commencent à exiger des preuves

est sur toutes les lèvres. Espérons que les

velles technologies qui contribuent au bien-

documentées de vos efforts écologiques et

être de la planète. Mais les nouvelles inno-

vous aurez besoin de l’une ou l’autre cer-

Nous devons prendre conscience que les

vations dans notre secteur nous ont légué

tification pour en faire la démonstration

manières de faire du passé sont révolues

en héritage un fardeau économique pas

dans un audit annuel. Malheureusement,

choses iront mieux cette année.

et qu’il nous faut nous engager sur la voie

toujours facile à porter. Avons-nous réel-

des nouvelles idées et de l’innovation. Or

lement besoin d’acheter du matériel neuf

dès qu’il est question d’innover, le sujet de

chaque fois qu’il est question d’innova-

l’environnement déboule sur la table.

tion ? Travaillons-nous mieux, juste par la

Comme si l’innovation était obligatoire-

grâce de l’innovation ? Je ne le pense pas.

cre le client qu’il doit acquérir, ou louer, un cadre en profilés aluminium et l’instal-

que vous n’êtes vert qu’en partie, et le

et avant tout de survivre à la conjoncture éco-

senter des reflets gênants et parfois ne pas sentir très bon.

Vous réagissez juste au marché, sans penser ou croire au mouvement vert. Vous

responsable et « propre » nécessite une

nomique. La crise est finie, dit le monde

porter. Sans oublier que le visuel peut pré-

mum d’efforts supplémentaires au niveau

en soi. La mise en place d’une activité éco-

de facto captif de votre cycle logistique. Mais ensuite, il ne reste plus qu’à imprimer l’image et fixer une bandelette en silicone au dos du tissu afin de pouvoir le taller les nouveaux visuels lui-même. L’image la Poste. Et la même boîte qui a servi à l’envoi peut aussi servir à renvoyer l’ancien visuel à l’imprimeur pour le recycler.

Avantage supplémentaire, le client sait que

la plupart de ces certifications ne sont pas

sur vinyle et une impression sur textile.

coin de sa boutique et que quelqu’un

faites pour notre secteur. Nous pourrions

Prenons l’exemple d’un mur vinyle tradi-

assume la responsabilité de leur recyclage.

nous y adapter, mais elles ne conviennent

tionnel en 2 x 3 mètres, pour la grande distribution. Il faut l’imprimer, l’enrouler et

Ainsi, en changeant nos façons de faire,

modèles économiques différents de ceux

l’expédier (en camion, vu la taille). Puis il

nous avons fait gagner de l’argent au client

ment synonyme de développement dura-

Nous imprimons pourtant depuis des années,

du monde de l’imprimerie. Il nous faudra

faut dépêcher sur place deux personnes

et à nous-mêmes en économisant sur le

mais pouvons-nous, ou souhaitons-nous, chan-

donc attendre que quelqu’un sorte une

pour l’installer et éviter ainsi tout problème

transport, le recyclage et la main-d’œuvre.

pas parce qu’elles s’appuient sur des

est un moteur d’innovation à bien des

ger nos points de vue sur l’imprimerie

nouvelle certification ciblée sur le secteur

de pose avec le personnel du magasin.

A nous maintenant de trouver d’autres

égards, mais il ne doit pas devenir une fin

« sale » ?

du grand format, mais d’ici là, il n’y a d’au-

Envoyer deux personnes signifie que vous

chemins !

Reportage

MAI - JUIN 2012

• PUBLI 24 marquée au fer “jaune“

10

• SAPELMECA s’unit avec SHANNON

10

• Tendance : GÉANT ! ou quand la PLV fait les choses en grand

12

TRIBUNES 14

16

• LIPS : l’imprimeur mythique lyonnais se lance dans le e-commerce

18

• AGFA s’attaque à la vente en ligne

20

Résultats : il n’y a plus de frais de transport, plus de personnel à dépêcher sur place

ses vieux visuels ne traîneront pas dans un

ble et ne se concevait qu’en vert. Le vert

14 • SIGN INFO SERI N° 241

14

tendre. Le personnel du magasin peut insde 2 x 3 mètres est pliée et expédiée par

et un système de recyclage simplifié. Comparons une impression traditionnelle

9

par Renaud EDOUARD-BARAUD (Atelier BNP)

sur un client… qui ne souhaite pas les sup-

substrats polyester a été un bon moyen de produire relativement propre. Avec un mini-

Parfois, je me demande pourquoi il est si sou-

• EPSON persiste et signe

plémentaires donc, qu’il faut répercuter

concurrent », impossible de devenir 100 % vert. Vous serez « plus vert », mais vous ne serez pas vert. Les gains ne se cumulent pas et vous ne changez pas le monde.

vent question de développement durable et

8

• Made in France : et si l’avenir de l’industrie passait par internet ?

PAR MIKE HORSTEN, DIRECTEUR MARKETING DE MIMAKI EUROPE

imprimante consomme moins que celle du

• CANON croit aux prestataires partenaires

par Mike HORSTEN (Mimaki)

Textile vert = mens onge marketing ou vérité ?

ne génèrent pas d’émissions » ou « mon

8

• Textile vert : mensonge marketing ou vérité ?

ACTUS

même 10 % seraient déjà un magnifique

ACTUS

22

RENCONTRE

n

MAI - JUIN 2012

SIGN INFO SERI N° 241 • 15

HEXIS PART EN GUERRE CONTRE LES MICROBES

HEXIS PART EN GUERRE CONTRE LES MICROBES

• « GETTY IMAGES est bien plus qu’une simple banque d’images » Simone Mazer, Vice-présidente Marketing Getty Images France

UN NOUVEAU CHAMP D’APPLICATIONS S’OUVRE AU LEADER FRANÇAIS DE L’ADHÉSIF : CELUI DE L’HYGIÈNE. LE FABRICANT TESTE ACTUELLEMENT DANS UNE

Exemple de pose de film antimicrobien dans une crèche pour que nos chers bambins continuent à goûter à tout…

Inaugurée le 26 avril, la crèche «Le Petit Prince » de Saint-Laurent-de-laSalanque (Pyrénées-Orientales) est un site pilote pour Hexis. Le fabricant de films adhésifs destinés au marquage et à la protection de surface y teste un nouveau film antimicrobien. Sous l’égide du député-maire, Fernand Siré, le produit a été validé par l’Institut Pasteur et le Centre de Coordination de Lutte contre les Infections Nosocomiales. « La réalisation du projet représente une réelle opportunité d’amélioration de la qualité de vie et d’accueil des enfants et du personnel de la crèche. L’installation de ce film sur toutes les surfaces qui sont en contact avec les enfants et ceux qui les accompagnent permet d’assurer de meilleures conditions d’hygiène », précise-t-on chez Hexis.

LE PRODUIT HEXIS HEALTH Le film Hexis Health consiste en un film adhésif extrêmement fin imprégné d’un agent antimicrobien. Les biocides antibactériens font partie intégrante du film. Ils empêchent le développement de nombreux microbes y compris l’E.Coli, le staphylocoque doré et le SARM (staphylocoque doré résistant à la méthicilline) et contrôle la propagation des microbes 24 heures / 24. Il n’y a pas d’usure de la fonction protective, ce qui permet le maintien d’une protection continue pendant toute la durée de vie du film et ce, sans qu’il soit nécessaire de procéder à un nettoyage particulier du film. Les films Hexis Health peuvent être appliqués sur un large éventail de surfaces. Des tests dermatologiques ont été effectués et ont prouvé qu’ils ne présentent pas de danger lors de contact avec la peau humaine. Ils ont

40 • SIGN INFO SERI N° 241

MAI - JUIN 2012

par ailleurs été classés M1 et ne sont donc pas inflammables. Facile à poser, les films Hexis Health sont proposés à des épaisseurs allant de 30 à 200 μm et peuvent être installés sur les surfaces planes et courbes des portes et des murs, sur les meubles et les appareils électroménagers. Transparents, ils respectent les substrats sur lesquels ils sont posés.

LE MARCHÉ DE L’HYGIÈNE Cette nouvelle innovation représente pour Hexis une véritable opportunité de marché. Testés aujourd’hui dans une crèche, les films Hexis Health sont en effet appelés à de nombreuses autres applications, partout où l’hygiène est primordiale : hôpitaux et cliniques, écoles, maison de retraites, cantines, etc. « Selon une étude réalisée par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), chaque année, environ 50 000 personnes décèdent à cause des infections noso-

comiales en Europe et 100 000 aux Etats-Unis », rappelle Hexis. On estime qu’en Europe, les traitements pour soigner les patients atteints de maladies nosocomiales représentent environ 10 millions de jours d’hospitalisation supplémentaires, soit un surplus de dépenses estimé entre 13 et 25 milliards d’euros ! « Les films PVC HEXIS Health, grâce à leur capacité d’inhiber le développement d’une grande quantité de microbes, ont donc un rôle très efficace à jouer dans la défense contre la propagation des bactéries et peuvent participer de la stratégie de lutte contre les infections nosocomiales, conformément aux bonnes pratiques définies par les autorités nationales, européennes et internationales comme la Health First Europe, la Commission européenne ou l’OMS par exemple », n CJ conclut-on chez Hexis.

MAI - JUIN 2012

J’utilise

GLOBE GROUPE SE SIMPLIFIE LA VIE ET LES DEVIS

GRÂCE À MYPLV.COM, LE

LE PRODUIT

NOUVEAU SITE DE CRÉATION DE

MYPLV.COM BY PANKARTE

DEVIS EN LIGNE DE PANKARTE, LES DONNEURS D’ORDRE VOIENT LEURS DÉMARCHES FACILITÉES ET LEUR PRODUCTIVITÉ AUGMENTÉE. À L’INSTAR DE CHRISTELLE CLOES, RESPONSABLE DE PRODUCTION CHEZ GLOBE GROUPE, QUI AIMERAIT QUE CETTE MÉTHODE DE FONCTIONNEMENT DEVIENNE LA RÈGLE. Par Cécile Jarry

Myplv.com est une initiative de Pankarte PLV, créateur, fabricant et concepteur de PLV, qui, pour faciliter la vie de ses clients et les fidéliser, propose depuis début avril un nouveau service de création de devis en ligne : myplv.com. Le fonctionnement de ce nouvel outil est tout ce qu’il y a de plus classique : vous créez un compte, vous choisissez votre produit parmi une centaine de références standardisées, vous entrez vos quantités, le lieu de livraison et le tour est joué. Pour chaque PLV, l’internaute dispose de la fiche technique du produit avec différentes vues, et d’un descriptif du système d’emballage, format compris. Il peut télécharger la 3D blanche, le

42 • SIGN INFO SERI N° 241

tracé technique, la charte prépresse et la notice de montage. Au niveau du devis, il a le détail du prix à l’unité pour chaque quantité, coût du transport compris, et il peut générer le document en format PDF. Pour éviter que son site ne soit qu’une machine à faire des devis, Pankarte accorde 3 accès par inscription puis réévalue ensuite les demandes en fonction de critères commerciaux et professionnels. C’est Benjamin Gratia, chef des ventes chez Pankarte, qui est à l’initiative du projet. La solution a nécessité un an de

MAI - JUIN 2012

SIGNINFOSERI

réflexion et près de 9 mois de développement. Lancée pour l’instant avec une centaine de références, elle proposera à terme des “kits complets clefs en main” comprenant par exemple un mât avec structure, un corner et des rouleaux de palette. Dernier petit détail : les ristournes. Chez Pankarte, le tarif est unique, mais il est possible de mettre en place une RFA (Ristourne de Fin d’Année) sur la base d’un volume et de paliers de chiffres d’affaires négociés avec la direction commerciale. La société Pankarte fabrique de la PLV carton et plastique depuis 1989. Installée à Nordhouse, à quelques kilomètres de Strasbourg et de la frontière allemande, elle dispose de 4 000 mètres carrés de locaux dans lesquels elle produit tous les types de supports pour les secteurs de l’industrie alimentaire, de la beauté et de la santé. Convain-

MAI - JUIN 2012

42

cue par les performances de son imprimante numérique Inca Onset S20 achetée en 2010, elle doublé la mise en 2 011 en achetant le modèle S40. n

• 13 bonnes raisons de venir à Marseille

REPORTAGES SIGN INFO SERI N° 241 • 41

J’utilise

40

SIGN INFO SERI N° 241 • 43

• FUTURAMAT : le bioplastique gagne du terrain

36

• HEXIS part en lutte contre les microbes

40

MAI - JUIN 2012

42

J’UTILISE • GLOBE GROUPE se simplifie la vie et les devis

NOUVEAUX PRODUITS Agenda des salons Annuaire des sites internet Petites annonces classées Coupon d’annonces classées Bulletin d’abonnement

Directeur de la publication : Gildas RONDEPIERRE : gildas@signinfoseri.com • Rédactrice en chef : Cécile JARRY : cecile@signinfoseri.com • Publicité : 01 74 53 45 05 • Maquetteet secrétariat de rédaction : Martine SAVINA: martine@signinfoseri.com • Imprimé par PRINTCORP 01 55 28 87 09 • Toute reproduction (même partielle) des articles publiés dans Sign Info Séri est interdite sans accord de la société d’édition conformément à la loi du 11 mars 1957 sur la propriété littéraire et artistique • ISSN N° 1768 - 3 947 • N° CPPAP en cours. Couverture Fotolia © HaywireMedia. LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

28

ÉVÉNEMENT INCOM

CRÈCHE UNE NOUVELLE GÉNÉRATION DE FILMS ANTIMICROBIENS.

46 50 51 52 53 54

Édité par :

1, rue Paul Vaillant Couturier 92300 LEVALLOIS-PERRET Tél. : 01 74 53 45 05 contact@signinfoseri.com

SIGN INFO SERI N° 241 • 5


ACTUS Spandex France signe avec Mimaki Spandex, un des principaux fournisseurs au niveau mon-

Canon croit aux prestataires partenaires

dial pour les industries de

[ÉTUDE] Un rapport publié par

fabrication d’enseignes et

Canon souligne comment les

à comprendre leur organisation

et recommandations de manière

d’affiches, rejoint le réseau

imprimeurs peuvent renforcer

et de ce fait considèrent ces

plus spontanée.

des revendeurs agréés par

leurs relations avec leurs clients.

derniers comme de simples

Une autre opportunité identifiée

Mimaki sur le territoire

À l’occasion de la Drupa, Canon

fournisseurs et non comme des

dans ce rapport concerne la

français, pour les gammes de

Europe a dévoilé les résultats

partenaires.

rentabilité même de l’impression.

produits solvant, latex et

de sa quatrième étude Canon

D’après les clients interrogés,

En effet, alors que les documents

le manque d’intérêt des imprimeurs

et qu’ils leur prodiguent conseils

traceurs de découpe. Mimaki,

Insight intitulée « Élargissez vos

la collaboration avec les imprimeurs

imprimés de qualité professionnelle

constructeur leader d’impri-

perspectives : l’opinion de vos

pourrait notamment être améliorée

jouent un rôle déterminant dans

mantes à jet d’encre grand

clients sur la valeur ajoutée du

format et de machines de

document imprimé, une étude

découpe pour le marché de

sur les comportements et

l’enseigne et du textile, a

préférences de professionnels

récemment introduit la tech-

européens intervenant dans les

nologie écologique d’impres-

décisions d’achat de supports

sion avec les encres latex.

imprimés ».

Pour Yves Quintens, directeur

Ce rapport révèle que pour

la stratégie de communication

36%

pour 87 % des entreprises

des acheteurs questionnés ne connaissent pas l’impression à la demande.

32

%

européennes, moins d’une sur dix dispose d’un réel processus d’évaluation de l’efficacité des services d’impression achetés,

ignorent la possibilité de réaliser des courts tirages.

et plus d’un quart d’entre elles ne mesure pas du tout la rentabilité

des ventes d’équipements

développer leurs activités, les

chez Spandex France, son

imprimeurs se doivent d’apporter

sur les plans suivants : offre de

arrivée dans le portefeuille de

davantage de conseils de façon

solutions plus innovantes, plus

fournisseurs, il y a donc là une

Spandex constitue à ce titre

à pouvoir expliquer à leurs

grande réactivité dans l’apport

réelle occasion de conseiller les

un vrai complément et un

clients le potentiel de l’imprimé

d’information et de conseils,

clients sur la façon de mieux

véritable atout.

en termes de retour sur

meilleure compréhension de

mesurer ce retour sur investissement.

investissement.

leurs besoins et enjeux.

ou le retour sur investissement du document imprimé. Pour les

Et Mark Lawn, directeur marketing

DYNACOM à Savigny-sur-Orge

420 interviews téléphoniques

Fin mars, Laurent Wade et

de Grands Comptes, de sociétés

UNE DIMENSION DE CONSEIL

Willy Cherod, directeurs asso-

marketing et d’agences de

Près de la moitié des acheteurs

d’impression, 3 acheteurs sur 4

ciés, ont ouvert une nouvelle

communication dans 18 pays

d’imprimés ne passent pas par

tiennent compte de la relation

menées auprès de décideurs

solutions professionnelles Canon Europe, de conclure: «Au moment de sélectionner leur prestataire

agence Dynacom (groupe

européens ainsi que des entretiens

leur prestataire pour se tenir au

existante avec ce dernier et

D’Signs Group International)

personnalisés auprès de 30

fait des innovations du secteur.

presque autant de son savoir-

à Savigny sur Orge (91). Plus

acheteurs d’imprimés ont permis

Seuls 27 % des acheteurs

faire. Il existe par conséquent

d’une trentaine de clients

la réalisation de cette étude.

interrogés se disent satisfaits de

une réelle opportunité pour ces

leurs font déjà confiance pour

la réactivité avec laquelle leurs

prestataires d’instaurer un

prestataires les conseillent et

partenariat davantage axé sur

les guident, et 18 % seulement

le conseil auprès de leurs clients.

s’estiment satisfaits de la manière

En assumant le rôle de conseiller,

mieux vendre ». Les presta-

DEVENIR UN PARTENAIRE

tions proposées vont de

Ces entretiens approfondis ont

l’identité visuelle à la

confirmé que bon nombre

dont leurs fournisseurs les informent

ces prestataires renforceront

publicité en passant par la

d’imprimeurs se privent de

des nouveaux développements

leurs relations et fidéliseront leurs

signalétique, l’enseigne ou

l’opportunité de présenter à

et solutions alternatives. À

clients. Ils seront également

encore l’habillage de façade.

leurs clients les avantages et

l’évidence, les clients attendent

capables d’identifier les opportunités

Plus d’infos sur :

résultats découlant de leurs

de leurs prestataires qu’ils fassent

commerciales en termes de

www.dynacom-enseignes.com.

nouveaux services. Certains

preuve

meilleure

services additionnels et ainsi

acheteurs d’imprimés soulignent

compréhension de leur activité

d’accroître leur rentabilité. »n

« être vus et reconnus pour

8 • SIGN INFO SERI N° 241

d’une

MAI - JUIN 2012


ACTUS

Epson persiste et signe

Viscom 2012 prend l’air… du temps

[STRATÉGIE] Le constructeur

Après avoir mis en scène

l’avait annoncé sur la Fespa, il

Paris et Broadway avec

le confirme sur la Drupa. Le

Imag’in the city l’an passé,

marché du sign fait désormais

les organisateurs de Viscom

partie de ses priorités. Deux

ont choisi pour l’édition 2012

nouvelles machines viennent

un univers thématique autour

ainsi étoffer sa gamme SureColor

de l’aéroport. L’espace de

64 pouces qui compte maintenant

1 000 m², scénarisé par

3 imprimantes : la SureColor

l’illustratrice-scénographe

SC-S30600 lancée sur la Fespa,

Laure Andrieux sur le thème

l’imprimante SureColor SC-

du voyage mettra donc cette

S50600 et l’imprimante en

année en exergue toiles

8/10 couleurs SureColor SC-

imprimées, adhésifs, écrans

S70600. La SC-S70 600 sera

tactiles, découpes en carton,

disponible dès cet été. Quant

lettres retro éclairées et pa-

à la SC-S50600, il faudra

piers peints personnalisés.

attendre l’automne 2012 pour

La salle de conférence, le salon VIP ainsi que le

en profiter.

30 MACHINES VENDUES

prix très compétitif, d’entrée de

pour l’instant. Au total, ce sont

restaurant prolongeront

gamme même, pour un modèle

trois nouveautés en 4 couleurs

l’expérience et mettront en

qui ne l’est pas, a semble-t-il

sui ont été lancées à la Drupa :

avant la personnalisation de

Conçues avec le même châssis

convaincu les professionnels »,

la SC-T7000 (44’), la SC-T5000

papiers peints.

que la SC-S30600, les deux

souligne Elisabeth Vilar-Bothin,

(36’) et la SC-T3000 (24’).

Mais au fait, pourquoi l’aéro-

nouveaux modèles de la gamme

responsable des marchés Arts

Dans le domaine de l’étiquette,

port ? « Parce plus de 50 % de

marquent leur différence au

Graphiques chez Epson.

une nouvelle SurePress Digital

la communication visuelle

Label Press L-4033W y a

sont dédiés au monde des

niveau de leur configuration en

également été présentée.

transports de passagers.

kits d’encre pour la SC-C50600,

LA CARTE ET L’ÉTIQUETTE

Commercialisée à partir de cet

En outre, les opérations de

ce qui lui donne une excellente

Mais les ambitions d’Epson ne

automne, elle comporte des

communication visuelle

productivité à 53,2 m²/h, et

s’arrêtent pas au seul marché

améliorations notables par

présentes dans les aéroports

des options encre blanche et

du sign. Le constructeur poursuit

rapport au modèle précédent

sont emblématiques de la

encres métalliques pour la

sa stratégie de conquête sur

avec la possibilité de production

façon dont ce marché va

SC-S70600 (voir les descriptifs

d’autres marchés comme ceux

sur film et une productivité accrue.

évoluer », répond Annabelle

encres avec pas moins de deux

dans notre rubrique Nouveaux

du CAD/POS et celui de

Toujours sur ce même créneau,

Serres, directrice du salon

Produits pages 48 et 49).

l’étiquette.Dans le domaine du

un prototype pudiquement

Viscom. À ce titre, JCDecaux

« La construction d’une vraie

CAD, l’objectif de 30 % de

baptisé « X » a également été

Airport Paris sera partenaire

gamme pour le marché du sign

parts de marché annoncé lors

annoncé.

de l’événement. Son offre

était quelque chose de très

du lancement des Stylus Pro

Tout ce que l’on sait pour l’instant,

digitale déployée en aéroport

attendue par nos revendeurs

7700 et 9700 il y a un an et

c’est qu’il s’agira d’une presse

répond à l’un des enjeux de la

du Club Pro Focus Sign. Ces

demi, est maintenu à horizon

à étiquettes compacte à encres

communication visuelle.

deux nouveaux modèles sont donc

3 ans. Pour y parvenir, même

UV. Une première pour Epson

La banque d’images Fotolia

appelés à un bel avenir, d’autant

méthode que pour le sign, à savoir

qui souhaite ainsi prouver le haut

sera également présente sur

que nous avons déjà enregistré

la constitution d’une gamme

niveau de performance de sa

l’espace Imag’In the Airport

depuis février plus d’une trentaine

plus conséquente, dont une

technologie de tête, capable

avec l’ensemble de sa collec-

de commandes pour le premier

machine en 36’, un créneau où

de prendre en charge tous les

tion TEN.

modèle, la SC-S30600 dont le

seuls Canon et Océ interviennent

types d’encres…

MAI - JUIN 2012

n CJ

SIGN INFO SERI N° 241 • 9


ACTUS Économies d’énergie en Languedoc Roussillon

Publi 24 marquée au fer “jaune” [IDENTITÉ] Publi 24 change d’identité visuelle et arbore une

La Région accompagne les

nouvelle signature « BE MARKED »

entreprises (dont les impri-

plus en phase avec son activité.

meurs) dans l’amélioration de

Pour accompagner ce changement,

leur gestion énergétique

Daniel Bellanger, président

(process et bâtiments) en vue

fondateur de Publi 24, a consulté

de réaliser des économies.

l’agence de design 4uatre dont

Depuis le 5 mars, des réu-

la préconisation a été un virage

nions de sensibilisation sont

à 180°. Un tournant très bien

mises en place et un appel à

négocié pour ce spécialiste des

candidature a été lancé afin

24 heures du Mans qui abandonne

de recruter des entreprises

son fameux point d’exclamation

qui souhaiteraient poursuivre

rouge sur fond bleu pour « un

l’opération (visite énergie

point jaune sur fond noir ».

réalisée gratuitement par un

Choc visuel garanti et objectif

expert puis diagnostic indivi-

atteint. Publi 24 montre ainsi à

duel avec engagement finan-

ses clients qu’il sait « marquer

cier de l’entreprise).

pour se faire remarquer » !

Plus d’infos : Mélanie SIDOS,

Publi 24 est fabricant d’enseignes

m.sidos@languedoc-roussillon.cci.fr

publicitaires depuis 1973. Au fil des années, l’entreprise s’est

Pixart étoffe son offre

développée en diversifiant son

Depuis le début de l’année,

une surface de 1 200 m2 où elle

l’imprimeur européen leader

réalise enseignes, enseignes

activité. Elle occupe aujourd’hui

de l’impression en ligne multi-

lumineuses, panneaux, covering

plie les annonces de nouveaux

de véhicules, stands, banderoles

produits. En début d’année,

et kakémonos.

n

Abandon du fameux point d’exclamation rouge sur fond bleu pour « un point jaune sur fond noir ».

les photos-tableaux ont intégré sa section grand format. Aujourd’hui, ce sont les fournitures de bureaux. Dossiers, porte-documents, chemises

Sapelmeca s’unit avec Shannon

A4, prospectus, dépliants,

Le constructeur Shannon, leader dans la fabrication de machines

papier à en-tête ou billets

de pliages plastiques et Sapelmeca/Acrylsystem s’unissent pour

d’entrée… L’éventail est très

proposer une nouvelle politique de services à leurs clients

étendu. Ces solutions avec

français. Grâce à cette union, deux showrooms permanents

impression personnalisables

situés à Paris et à Lyon sont désormais disponibles pour permettre

sont disponibles, en papier

aux professionnels de tester les produits et de découvrir l’ensemble

ou en carton, en différentes

des gammes. Chaque showroom dispose en effet de son propre

gammes et dimensions, et se

stock de machines mais aussi de pièces détachées. « Toutes les

commandent directement en

techniques de pliages plastiques, faibles ou fortes épaisseurs,

ligne dans les sections

monoplis ou multiplis, semi-automatiques ou automatiques

dédiées au petit format et à

n’auront plus de secrets pour nos clients », promet

l’emballage/packaging.

Sapelmeca/Acrylsystem.

10 • SIGN INFO SERI N° 241

n

MAI - JUIN 2012


ACTUS

Pano Boutique s’implante en Tunisie [RÉSEAU] Numéro 1 européen

L’enseigne est présente en France

de la signalétique et du marquage

via une centaine de points de

publicitaire, Pano Boutique

vente et à l’international dans

renforce sa présence dans les

une dizaine de pays d’Europe

pays du Maghreb en implantant

et d’Afrique. En novembre

une première concession en

dernier, Pano Boutique a rejoint

Tunisie, à Nabeul.

le géant de la signalétique

Le réseau est déjà très présent

D’Signs Group International, ce

au Maroc où il compte six points

qui a eu pour conséquence le

de vente : à Casablanca avec

renforcement de sa politique de

3 boutique, Agadir, Rabat et

développement.

n

Tanger. Réseau franchisé d’origine bordelaise, Pano Boutique répond depuis plus de vingt ans aux besoins des entreprises, administrations, commerçants et artisans en matière de signalétique et de marquage publicitaire. Créé en 1987, il est devenu le numéro 1 européen dans ce domaine.

Grâce à leur implantation nationale et internationale, les agences Pano Boutique peuvent intervenir à grande échelle et en synergie pour les directions marketing des réseaux commerciaux et pour celles des grands groupes.


ACTUS

Géant ! [BIG IS BEAUTIFUL]. La tendance au gigantisme a semble-t-il touché les concepteurs de PLV cette année. Parmi les nominés des Popai Awards 2012 annoncés sur le salon Marketing Point de Vente, on distingue ainsi quelques beaux exemples du genre. Quoi de mieux en effet pour vanter un produit que de le représenter en format XXL ? Mieux, d’en faire un meuble de présentation à lui tout seul. Bioderma, Kinder, 1664, Bic, Carlsberg ou encore Edding, font partie de ces annonceurs qui ont décidé de faire les choses en grand.

Une valisette Kinder pour une présentation originale de comptoir. © Bundó display Du plastique thermoformé, métal et Forex pour un présentoir stockeur Kronenbourg de 150 canettes de 50 cl. © BDSG

Un marché de la PLV en hausse de 16 % La PLV est un secteur qui se porte bien. Selon les derniers chiffres communiqués par l’association POPAI, les dépenses pour l’année 2011 ont atteint 11 Mds € de chiffre d’affaires, soit une progression de 16 % par rapport à l’année 2010. C’est la deuxième année consécutive que le secteur enregistre de tels résultats (+ 12,5 % en 2010) alors que les dépenses globales en matière de communication restent plutôt stables à + 1,9 % en 2011. La tendance actuelle montre que pour un même laps de temps, le marché est friand d’opérations plus courtes mais plus nombreuses. Là où d’habitude, on programmait deux opérations, on en réalise aujourd’hui six ou sept. Le carton reste la matière-phare car plus économique et plus écologique mais on constate que le textile tire également son épingle du jeu pour quasiment les mêmes raisons. Les profilés en aluminium dans lesquels on place très facilement des toiles tendues apparaissent comme une bonne réponse proposée à des annonceurs qui reviennent à des structures fixes mais facilement customisables. n CJ

12 • SIGN INFO SERI N° 241

MAI - JUIN 2012


Présentoir de comptoir BIC pour animer les bureaux de tabac. © Creative Instore Solutions

Présentoir de sol non stockeur réalisé pour le groupe Carlsberg. Hauteur 1,50 m. ©ATS Display Créateur

324 projets : PLV multiples, Eco-conception, Digital Media, Architecture et Agencement commercial, Technique et Innovation, Performance Carton et Événementiel. 14 pays représentés : Allemagne, Espagne, France, Grèce, Italie, Japon, Maroc, Pays-Bas, Pologne, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Suisse, Tchéquie.

Présentoir de comptoir rotatif pour les points de vente du groupe Edding. © CDE

Présentoir de sol stockeur Bioderma (vente en pharmacie). © Willson&Brown

MAI - JUIN 2012

SIGN INFO SERI N° 241 • 13


TRIBUNE 14 • SIGN INFO SERI N° 241

Textile vert = mens PAR MIKE HORSTEN, DIRECTEUR MARKETING DE MIMAKI EUROPE

Parfois, je me demande pourquoi il est si sou-

en soi. La mise en place d’une activité éco-

vent question de développement durable et

responsable et « propre » nécessite une

d’incidence sur l’environnement, alors que

certaine dose de réflexion et de raison.

la plupart d’entre nous se préoccupent d’abord et avant tout de survivre à la conjoncture éco-

Bien sûr, il est de grandes innovations qui

nomique. La crise est finie, dit le monde

contribuent à réduire les émissions de CO2,

politique, mais le secteur du grand format

et certains produits sont meilleurs pour

ne voit toujours pas poindre la reprise qui

l’environnement, la santé, etc. Je suis vrai-

est sur toutes les lèvres. Espérons que les

ment un fervent partisan de toutes ces nou-

choses iront mieux cette année.

velles technologies qui contribuent au bienêtre de la planète. Mais les nouvelles inno-

Nous devons prendre conscience que les

vations dans notre secteur nous ont légué

manières de faire du passé sont révolues

en héritage un fardeau économique pas

et qu’il nous faut nous engager sur la voie

toujours facile à porter. Avons-nous réel-

des nouvelles idées et de l’innovation. Or

lement besoin d’acheter du matériel neuf

dès qu’il est question d’innover, le sujet de

chaque fois qu’il est question d’innova-

l’environnement déboule sur la table.

tion ? Travaillons-nous mieux, juste par la

Comme si l’innovation était obligatoire-

grâce de l’innovation ? Je ne le pense pas.

ment synonyme de développement dura-

Nous imprimons pourtant depuis des années,

ble et ne se concevait qu’en vert. Le vert

mais pouvons-nous, ou souhaitons-nous, chan-

est un moteur d’innovation à bien des

ger nos points de vue sur l’imprimerie

égards, mais il ne doit pas devenir une fin

« sale » ?

MAI - JUIN 2012


ACTUS

onge marketing ou vérité ? Nous en sommes tous conscients, nul ne

tre choix que de se montrer réaliste. Tout

aurez deux personnes de moins pour la

devient 100 % vert du jour au lendemain ;

en continuant à penser et agir vert.

production pour au minimum une demi-jour-

même 10 % seraient déjà un magnifique

née. Puis, il y a le dorsal papier et le vinyle

début. Tant que nous restons à pinailler

C’est ici qu’interviennent les textiles. La

précédent, qu’il faut recycler. Ce qui coûte

sur des sujets mineurs, comme « j’utilise

génération des imprimantes à sublimation

du temps et de l’argent. Des dépenses sup-

des encres écologiques », « mes substrats

a été plus verte que la plupart de leurs

plémentaires donc, qu’il faut répercuter

ne génèrent pas d’émissions » ou « mon

pendantes UV ou écosolvant. L’application

sur un client… qui ne souhaite pas les sup-

imprimante consomme moins que celle du

d’encres à sublimation ou Latex sur des

porter. Sans oublier que le visuel peut pré-

concurrent », impossible de devenir 100 %

substrats polyester a été un bon moyen de

senter des reflets gênants et parfois ne pas

vert. Vous serez « plus vert », mais vous

produire relativement propre. Avec un mini-

sentir très bon.

ne serez pas vert. Les gains ne se cumu-

mum d’efforts supplémentaires au niveau

lent pas et vous ne changez pas le monde.

des économies d’énergie et de l’élimina-

Avec du textile, plusieurs de ces étapes

Vous réagissez juste au marché, sans pen-

tion des déchets, vous sauvez déjà la pla-

deviennent superflues. Et les économies sont

ser ou croire au mouvement vert. Vous

nète de multiples façons. Voilà ce qu’est

plus faciles à réaliser que la plupart de

faites de l’écoblanchiment parce que vous

la voie verte : aller de l’avant en faisant,

nous ne le pensent. Il faut bien sûr convain-

pensez être devenu vert en achetant une

pas après pas, ce que vous pouvez.

cre le client qu’il doit acquérir, ou louer, un cadre en profilés aluminium et l’instal-

imprimante plus propre. Le problème, c’est que vous n’êtes vert qu’en partie, et le

ler sur son point de vente, ce qui le rend

message sera difficile à faire passer à vos

de facto captif de votre cycle logistique.

clients par la suite. Surtout si vous avez annoncé au monde que vous êtes désormais réellement vert parce que vous venez de faire l’acquisition d’une imprimante neuve. Quand bien même s’agirait-il de la nouvelle Latex Mimaki. Le vert est un facteur important dans le monde d’aujourd’hui. Les grands donneurs d’ordre commencent à exiger des preuves documentées de vos efforts écologiques et

LA GÉNÉRATION DES IMPRIMANTES À SUBLIMATION A ÉTÉ PLUS VERTE QUE LA PLUPART DE LEURS PENDANTES UV OU ÉCOSOLVANT

vous aurez besoin de l’une ou l’autre cer-

mer l’image et fixer une bandelette en silicone au dos du tissu afin de pouvoir le tendre. Le personnel du magasin peut installer les nouveaux visuels lui-même. L’image de 2 x 3 mètres est pliée et expédiée par la Poste. Et la même boîte qui a servi à l’envoi peut aussi servir à renvoyer l’ancien visuel à l’imprimeur pour le recycler. Résultats : il n’y a plus de frais de transport, plus de personnel à dépêcher sur place et un système de recyclage simplifié.

tification pour en faire la démonstration dans un audit annuel. Malheureusement,

Mais ensuite, il ne reste plus qu’à impri-

Avantage supplémentaire, le client sait que Comparons une impression traditionnelle

ses vieux visuels ne traîneront pas dans un

la plupart de ces certifications ne sont pas

sur vinyle et une impression sur textile.

coin de sa boutique et que quelqu’un

faites pour notre secteur. Nous pourrions

Prenons l’exemple d’un mur vinyle tradi-

assume la responsabilité de leur recyclage.

nous y adapter, mais elles ne conviennent

tionnel en 2 x 3 mètres, pour la grande

pas parce qu’elles s’appuient sur des

distribution. Il faut l’imprimer, l’enrouler et

Ainsi, en changeant nos façons de faire,

modèles économiques différents de ceux

l’expédier (en camion, vu la taille). Puis il

nous avons fait gagner de l’argent au client

du monde de l’imprimerie. Il nous faudra

faut dépêcher sur place deux personnes

et à nous-mêmes en économisant sur le

donc attendre que quelqu’un sorte une

pour l’installer et éviter ainsi tout problème

transport, le recyclage et la main-d’œuvre.

nouvelle certification ciblée sur le secteur

de pose avec le personnel du magasin.

A nous maintenant de trouver d’autres

du grand format, mais d’ici là, il n’y a d’au-

Envoyer deux personnes signifie que vous

chemins !

MAI - JUIN 2012

n

SIGN INFO SERI N° 241 • 15


TRIBUNE 16 • SIGN INFO SERI N° 241

« Made in France » passait par internet ? PAR RENAUD EDOUARD-BARAUD, DIRECTEUR DE LA VEILLE DE L’ATELIER BNP

MAI - JUIN 2012


ACTUS

: et si l’avenir de l’industrie Ré-in-dus-tri-a-li-ser. C’est un des rares

Les fondements de ces approches reposent

client, même si cela est au prix de rela-

points sur lesquels s’accordent les grandes

sur le numérique. Le spécialiste de l’élec-

tions à reconstruire avec son circuit de dis-

formations politiques. Autre consensus,

troménager tente ainsi de séduire les ama-

tribution. Quant à Atol, dont des ateliers

l’impact du numérique, des magnats du

teurs de cuisine non plus seulement avec

se trouvent dans le Jura, il se détache aussi

web et des startups, comme facteur de

ses ustensiles, mais également au moyen

sur des projets de personnalisation par-

croissance en France et en Europe. Et si

d’un livre électronique qui agrège des

tielle des montures de lunettes pilotée par

recettes. À terme, les stratèges de l’entre-

l’internaute. Cette innovation se fait certes

prise de la région lyonnaise imaginent que

en ligne, mais c’est également un moyen

C’est le créneau d’entreprises comme

ce livre sera potentiellement capable de

de faire revenir les internautes dans les bou-

myfab, Cosyforyou, IDbyME qui proposent

communiquer avec l’électroménager de la

tiques de la coopérative. La livraison des

de personnaliser des vêtements, des acces-

marque. De son côté, Somfy, bien connue

objets personnalisés, pour être gratuite, se

soires de cuisine, ou de décoration.

pour ses automatismes pour stores, à l’ori-

fait en effet en magasin.

L’innovation de chacun de ces sites de

gine spécialisée dans les petits moteurs,

l’on mélangeait les deux ?

La force de tous ces acteurs est de savoir

e-commerce européens porte principale-

mêler soit des technologies web et du pilo-

ment sur la personnalisation de ces produits de masse grâce à l’accès presque direct au système de production. Avec IDbyME, il est ainsi possible de « customiser » très profondément des chaussures, des vêtements, et de se faire livrer en moins d’un mois. Une des clefs de leur réussite est la proximité des dirigeants de la startup avec les systèmes de production basés en Asie. Mais ces réussites mêlant numérique et objets ne se trouvent pas qu’en Asie. Plus près de chez nous, par exemple, Seb, Somfy ou encore Atol les Opticiens, trois groupes bien hexagonaux qui assurent en

EN SE FROTTANT À L’ÉCOSYSTÈME ISSU DU WEB, LA PRODUCTION DE BIENS POURRAIT DEVENIR UN DES PRINCIPAUX GÉNÉRATEURS D’INNOVATION.

gies web et du pilotage des objets. Pas étonnant que dans des pays partiellement désindustrialisés comme la France, des initiatives de type Fab Lab (soit des laboratoires mêlant fabrication d’objet et projets web) se multiplient, encouragées par la multiplication d’imprimantes capables de reproduire des objets en trois dimensions. (…) C’est le mélange entre accès rapide à la production de biens et maîtrise des outils web ou mobile qui crée l’innovation. Certains industriels français l’ont bien compris. On aimerait maintenant que des exemples adaptés à l’écosystème français se multi-

France une grande partie de leur production pour le marché domestique, tra-

tage de la fabrication, soit des technolo-

s’essaie aussi à cette architecture d’inno-

plient dans les incubateurs, accélérateurs

vaillent également dans cette direction. Si

vation. Également issue des environs de

ou pépinières en Europe, et qu’ainsi, par

leurs innovations se concentrent encore

Lyon, l’entreprise s’est lancée depuis 2011

exemple, les entrepreneurs du web aillent

surtout sur les produits, elles portent néan-

dans le pilotage des systèmes mécaniques

se frotter aux lycées techniques et aux

moins de plus en plus sur de nouvelles

depuis une interface web. Oui, c’est de la

industriels de leur région dont les unités

façons de toucher leurs clients.

domotique, mais offrant désormais pour

de fabrication sont encore rapidement

le service après-vente un accès direct au

accessibles.

MAI - JUIN 2012

n

SIGN INFO SERI N° 241 • 17


ACTUS

LIPS, l’imprimeur mythique lyonnais, se lance dans le e-commerce [WEB STRATÉGIE] LIPS à

de se laisser guider et de concevoir

Lyon, c’est une institution. D’aucuns

en ligne son propre document.

disent même que c’est le Copy-

« À titre d’exemple, nous

Top local avec ses trois boutiques

proposons la possibilité de

implantées dans la ville et son

personnaliser le dos de

savoir-faire de qualité industrielle.

50 cartes de visite avec

Mais depuis 40 ans qu’il porte

50 visuels différents. Cette option

haut le Made in Lyon, l’imprimeur

est très prisée par nos clients

lyonnais a eu envie de voir plus

professionnels

loin et de partir à la conquête

graphiques », précise Sébastien

de l’Hexagone. Sa solution :

Moreau. L’éventail de produits

la création d’un site de

proposés est volontairement

e-commerce destiné aussi bien

large et va de la carte de visite

aux professionnels (70 % de sa

à la carte postale en passant

clientèle aujourd’hui) qu’aux

par toutes les productions de

des

arts

particuliers. Pour son président,

particuliers, notamment les cartes

documents (dossiers, rapports,

Sébastien Moureau, c’était une

de visite », explique Sébastien

brochures, etc.) et les documents

évidence. Fort de son expérience

Moureau. « L’objectif est aussi

grand format (posters, toiles,

du Net, le chef d’entreprise est

de mettre à la disposition des

adhésifs).

en effet convaincu que l’avenir

professionnels et des particuliers

Ouvert depuis le 15 février, le

de LIPS se joue aussi sur le Web.

répartis dans la France entière,

site a enregistré de premiers

Et ses ambitions sont à la hauteur

un outil simple, intuitif et épuré »,

résultats encourageants. Sur

de ses convictions : il veut « faire

poursuit le responsable.

370 commandes réalisées entre

revoir leur copie aux géants de

Près de 250 000 € ont été

mars et avril, 2 seulement ont

l’impression en ligne ». Tout

investis pour réaliser le site

fait l’objet de retour. Autre

et président de LIPS, propriété du groupe

www.lips.fr dont la conception

chiffre : 20 % des personnes

depuis 2006.

revient à l’agence lyonnaise

qui avaient fait une première

simplement. En chiffres, cela donne un objectif de 50 000 €

Sébastien Moureau, pdg de Electrogeloz

de chiffre d’affaires en 2012,

Visual Link. L’interface a été

commande en ont fait une

400 000 € en 2013, un clip

40 % dans le BTP, le groupe est

pensée autant pour les

seconde les semaines suivantes.

TV en 2014, etc. LIPS réalise

dirigé également par Sébastien

professionnels bénéficiant des

Enfin, 40 % des clients sont

aujourd’hui 3 M € de CA dont

Moureau, petit-fils du fondateur,

services d’un infographiste que

aujourd’hui des Lyonnais, ce

1 million rien que dans ses trois

Electrogeloz a déjà à son actif

pour les particuliers. Il est possible

qui signifie que LIPS a déjà

boutiques.

une expérience web réussie

de télécharger sur le site une

séduit bien au-delà de ses

grâce à sa solution Ozalid qui

maquette déjà existante ou bien

frontières d’origine.

L’EXPÉRIENCE OZALID

de l’impression à la demande

Pour LIPS, le pari semble d’autant

directement en ligne et qui

plus possible à relever que

compte 35 000 utilisateurs dont

depuis 2006, l’imprimeur fait

de nombreux grands comptes.

partie du groupe Electrogeloz,

« Avec LIPS, le défi est de pouvoir

spécialiste en solutions et services

allier la finesse du rendu des

pour la gestion documentaire.

prestations adressées aux

Avec 25 M € de chiffre d’affaires

professionnels à une gamme

et près de 1 200 clients dont

de prix compétitifs pour des

18 • SIGN INFO SERI N° 241

n CJ

permet aux entreprises de faire

MAI - JUIN 2012


PUBLI RÉDACTIONNEL

“Grande sélection pour grandes idées” la collection COALA d’Antalis Annoncée en février dernier à la Fespa, la collection COALA d’ANTALIS est le résultat de plusieurs années de recherches menées sur le terrain. Il s’agit d’une proposition unique en son genre, avec une gamme riche en supports souples de haute qualité, respectueux de l’environnement, faciles d’utilisation et adaptés à tous types d’encres courantes. Tous les produits standards utilisés par les professionnels de la communication visuelle y sont présents et ont été développés en partenariat avec des fournisseurs européens. Mais la force de COALA réside aussi dans sa capacité à proposer des produits spéciaux et inédits, avec un atout majeur : une mise en œuvre simple, intuitive et facile.

DES PRODUITS POINTUS ET FACILES À VIVRE Poser un adhésif devient un jeu d’enfants avec le COALA QUICKSTICK D’ANTALIS. Inutile en effet d’être un expert pour appliquer ce PVC de 360μ imprimable en UV, solvant ou en base aqueuse. Grâce à sa rigidité, il peut être mis en place directement par le client. Sans aucune bulle et sur n’importe quelle surface plane. Mieux : il ne laisse aucun résidu de colle au moment de la dépose. Tout aussi facile à vivre, le COALA X-TAC se pose comme un film électrostatique ou presque. Ce film polypro de 230μ bénéficie d’une colle « low tack » qui le rend parfaitement repositionnable et facile à enlever. Il s’applique donc le plus simplement du monde, en intérieur comme en extérieur. Poser un adhésif est aussi à la portée de tous grâce aux solutions COALA AIR FREE de la gamme. L’innovation réside cette fois-ci dans une colle microstructurée qui permet de chasser toutes les bulles d’air en un seul geste. Faites enfin de la communication visuelle « tout terrain » avec le COALA EVENT WALK. Cet adhésif de 457μ, aux facultés anti-dérapantes, est idéal pour les opérations de street marketing. Son avantage : il s’adapte à tous les sols et ne nécessite aucune lamination, même pour l’extérieur.

DES SOLUTIONS INNOVANTES ET ÉCONOMIQUES Des produits innovants avec un bon rapport qualité/prix : c’est aussi la promesse de la collection COALA d’ANTALIS. Parce qu’ils sont d’une mise en œuvre facile et qu’ils ne nécessitent pas de mobiliser d’équipes supplémentaires, les produits de la gamme COALA sont de facto plus économiques. Parce qu’ils sont innovants, évitant par exemple l’étape de la lamination, ils permettent aussi d’alléger les factures. Alors, vous avez besoin d’un support d’impression spécifique pour une application grand format bien précise ? Consultez ANTALIS, tout simplement.

*Consultez-nous, tout simplement.

www.antalis.fr


ACTUS

Agfa s’attaque à la v et leur permettre de se concentrer sur le développement de leur offre de services », indique Laurens Leurs, directeur Produit pour l’:Apogee StoreFront chez Agfa Graphics.Que ce soit pour du BtoB ou du BtoC, l’:Apogee StoreFront répond à tous les types de situation. Un imprimeur pourra ainsi créer son propre site vitrine, un site marchand grand public et/ou proposer à ses grands comptes d’avoir leur propre site internet, avec leur logo et leurs codes couleurs, et à partir duquel ils pourront commander directement leurs produits imprimés.

DU TRAVAIL COLLABORATIF Pour l’imprimeur, les intérêts sont évidents. Il peut ainsi fidéliser ses clients mais aussi centraliser les [WEB] Agfa Graphics a attendu

« Nous avons développé StoreFront

tionnelle. Grâce à ce produit, ils

demandes et raccourcir les délais

la Drupa pour lancer officielle-

comme un service sur le Cloud

n’ont pas besoin d’avoir une

de traitement. Mieux, il peut amal-

ment l’:Apogee StoreFront, sa

afin que les imprimeurs n’aient

expertise dans le développement

gamer ses jobs comme il veut

nouvelle solution logicielle en

pas à investir dans du matériel

Web. l’:Apogee StoreFront a été

afin de gagner en rentabilité.

mode Cloud qui offre aux pres-

ou une bande passante addi-

conçu pour leur simplifier la vie

Pour les clients, outre le gain de

tataires de services d’impression

temps, c’est aussi la découverte

la possibilité de commercialiser

d’un mode de travail collabora-

leurs services et leurs produits

tif très intéressant.

sur internet. l’:Apogee StoreFront

Est-ce à dire que désormais tout

est une solution web-to-print conçue

se passera par internet? Non. « Le

pour faciliter la vie des impri-

web-to-print ne va pas rempla-

meurs qui souhaitent diversifier

cer les relations qui existent

et développer leurs activités sur

aujourd’hui existeront encore

internet, ou qui planifient de renforcer leur visibilité grand public avec des services additionnels. l’:Apogee StoreFront répond à la tendance de l’industrie qui voit la mutation des imprimeurs en prestataires de services d’impression ou de marketing.

20 • SIGN INFO SERI N° 241

• L’:Apogee StoreFront permet une intégration transparente dans le flux de production :Apogee Prepress 8 lancé début mai. • La sécurité des données qui transitent via les sites mis en place avec l’:Apoge StoreFront sont entièrement sécurisées par Agfa dans son data center.

MAI - JUIN 2012


ACTUS

ente en ligne demain entre les services mar-

clients, Coriolis Telecom et son

lable par les responsables de

keting des grands comptes et

réseau Téléphone Store. Téléphone

Coriolis Telecom, il n’y a donc

les services commerciaux des

Store, c’est 320 magasins en

plus, pour le franchisé, qu’à cli-

4 FORMULES D’ABONNEMENT

imprimeurs. Certaines grosses

France et donc autant de com-

quer, choisir son imprimé et vali-

Agfa propose aux imprimeurs

commandes sont négociées en

mandes d’imprimés par an, pour

der.

intéressés quatre formules d’abon-

dehors de ce canal et il n’y a

les animations sur les points de

Un module d’édition en ligne per-

nement en fonction des besoins

pas de raisons que cela change.

vente. Des volumes que l’:Apogee

met aux clients de concevoir et

estimés, avec une offre

l’:Apogee StoreFront a été conçu

StoreFront a permis de gérer

d’imprimer leurs propres docu-

« Découverte » qui donne la

pour répondre aux attentes plus

autrement, plus efficacement.

ments. Des formulaires interac-

possibilité au professionnel de

immédiates. Pour une campagne

Pour les franchisés en effet, plus

tifs leur permettent de person-

faire un site grand public et trois

de promotion, une opération

besoin de passer par la maison-

naliser des cartes de visite, des

sites BtoB, avec des capacités

exceptionnelle de dernière minute,

mère pour valider telle ou telle

papiers à en-tête ou d’autres

bien définies ; deux autres ver-

etc. », précise Pascal Grandcoin,

commande. Tout se fait désor-

documents commerciaux pré-

sions moyen de gamme et haut

chef de produits Flux de Production

mais en ligne via le site Coriolis

définis. Les utilisateurs professionnels

de gamme, et enfin une édition

chez Agfa Graphics.

mis en place par Imprim Plus,

apprécieront plus particulière-

« Platinium » qui va jusqu’à pro-

En France, c’est l’entreprise

grâce à la solution : Apogee

ment des capacités poussées

poser de la GPAO (Gestion de

Imprim Plus qui a joué le rôle

StoreFront. Charte graphique

d’édition afin de créer ou d’adap-

la production assistée par ordi-

de β-testeur, avec l’un de ses gros

et prix ont été validés au préa-

ter des publications multipages.

nateur).

n CJ


RENCO SIMONE MAZER VICE-PRESIDENTE MARKETING GETTY IMAGES FRANCE

’’

Getty Images est qu’une simple banque DEPUIS SA CRÉATION EN 1995, GETTY IMAGES DÉVELOPPE OUTILS ET SERVICES À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE LA COMMUNICATION VISUELLE QUI SOUHAITENT S’ORIENTER DE

contenu

PLUS EN PLUS VERS DE LA PRESTATION DE SERVICE GLOBALE.

moteur de recherche

metadonnées

connect

PLUSIEURS SOLUTIONS EXISTENT POUR S’ADAPTER AU MIEUX À LEUR ACTIVITÉ. DÉCRYPTAGE AVEC SIMONE MAZER, VICE-PRÉSIDENTE MARKETING DE GETTY IMAGES FRANCE.

contenu

moteur de recherche

metadonnées

vos systèmes, produits et services

Propos recueillis par Cécile Jarry

22 • SIGN INFO SERI N° 241

MAI - JUIN 2012


NTRE bien plus d’images »

On parle beaucoup de Getty Images

Thinkstock qui propose des abonnements

formules sous forme de crédits, que

mais vous gérez en fait trois marques :

autour de 2000 €/an pour 25 photos

vous utilisez seulement quand cela est

Getty, IStockphoto, qui bénéficie actuelle-

par jour. Pour mieux comprendre l’intérêt

nécessaire, pour une durée d’un an.

ment d’une grosse campagne de promo-

de ce type d’offre, il faut avoir en tête

Là où Thinkstock fait office de “buffet”,

tion, et Thinkstock. Quelles différences

qu’une petite affiche vendue seule avec

IStockphoto propose, elle, un choix

entre les trois ?

une formule dite de “droits gérés”, c’est-

“à la carte”.

Chaque marque répond à des besoins

à-dire pour un usage précis, coûte en

Enfin, avec Getty, c’est encore autre

différents et a sa propre façon de fonc-

moyenne 300 € et qu’il faut compter

chose. Getty propose non seulement

tionner. Si par exemple, vous êtes un

500 € pour une photo libre de droit.

des clichés uniques, des collections

gros consommateur de photos, pour faire

Maintenant, si vous n’avez pas de

d’archives, de l’illustration mais aussi des

des plaquettes, animer des sites… vous

besoins réguliers, vous pouvez vous

services qui lui sont propres. Getty est en

aurez tout intérêt à vous orienter vers

orienter vers IStockphoto qui propose des

effet la seule à fournir systématiquement

MAI - JUIN 2012

SIGN INFO SERI N° 241 • 23


RENCO les métadonnées (lieu de la prise de

Dans l’actualité de Getty Images, il y a le

s’est extrêmement diversifié. Ce qui fait

vue, etc.) de chaque photo.

lancement en février dernier de l’API*

qu’aujourd’hui nous touchons aussi bien

Malgré des moteurs de recherche très

“Connect” qui permet d’intégrer tous les

des connaisseurs que des gens qui n’en

performants, Getty dispose également

contenus et fonctionnalités de Getty

sont pas, avec tout ce que cela implique

encore d’une équipe d’iconographes

Images dans son propre système afin de

d’ignorance concernant les droits

pour vous aider à trouver le bon fichier

les commercialiser. Autrement dit, vous

d’auteurs. Chez Getty Images, nous

parmi les 80 millions d’images

donnez la possibilité aux professionnels

avons toujours voulu être plus qu’une

d’archives, les 825 000 vidéos et

de faire de la marque blanche ?

simple banque d’images. C’est donc tout

les 140 000 titres musicaux dont

Exactement. “Connect” est en effet une

naturellement que nous nous sommes

elle dispose.

solution d’intégration de contenus à

investis dans ce combat, en rémunérant

Autre service : le Media Manager, un

destination des professionnels afin de

d’une part tous nos photographes, soit

service en ligne sécurisé qui vous fournit

leur permettre de proposer directement à

80 000 partenaires et contributeurs,

une vidéothèque centrale pour stocker

leurs clients tout le contenu de Getty

mais aussi en menant différentes missions

vos images et vous permet de les parta-

Images, et ce, en marque blanche. La

d’informations et de sensibilisation

ger si besoin avec vos équipes commer-

seule contrainte est qu’il faut avoir un site

auprès de nos publics.

ciales ou vos clients, en fonction des ces-

internet dans lequel on intègre un module

La France est d’ailleurs en pointe

sions de droit que vous aurez choisies.

spécifique pour permettre la connexion

sur ce secteur puisque nous avons

entre l’ordinateur du client et celui de

d’ores et déjà édité deux livres blancs

D’un point de vue artistique, chaque

Getty. Et le tour est joué.

sur le “bon usage de l’image“ et que

marque a-t-elle également sa patte ?

Pour vous donner un exemple, aux Etats-

nous lançons ce mois-ci le site

Et si oui, comment faire le bon choix ?

Unis, Windows utilise déjà ce système

www.utiliserdesimages.org.

Getty, c’est l’univers de la photo exclu-

pour son logiciel Word. Ainsi, quand

Il s’agit d’un projet à visée purement

sive, extrêmement léchée. On sent la

vous cliquez sur “Insérer une image”,

éducative qui a pour vocation de donner

présence d’un directeur artistique

vous tombez, sans le savoir, sur des

un éclairage sur les modalités

derrière chaque cliché ou presque.

photos issues de la base Getty Images.

d’utilisation des images et du droit

Chaque image a été scrupuleusement

Photos que vous pouvez acheter directe-

d’auteur, à une époque où beaucoup

choisie, analysée, avant de figurer dans

ment en ligne, tout simplement, sans

d’entreprises téléchargent encore

la base de données.

avoir à vous soucier des droits d’auteurs

illégalement des images via Google pour

IStockphoto en revanche, c’est l’univers

qui sont compris dans le prix facturé.

leurs imprimés. Ce qui, rappelons-le,

d’une création plus débridée avec des

Cette opération est donc intéressante à

reste strictement interdit.

clichés plus frais, volontairement décalés

tous points de vue, non seulement parce

et originaux. C’est un peu la crème de la

qu’elle permet à Getty de toucher le plus

crème de la création contemporaine.

grand nombre mais aussi parce qu’elle

On trouve d’ailleurs une sélection

participe d’un bon usage de l’image,

IStockphoto chez Getty.

avec le respect de ses auteurs.

n

Thinkstock enfin propose des images plus passe-partout, mais toujours avec un

Ce “bon usage de l’image” est-il un

certain décalage. On dira que les photos

combat sur lequel Getty s’investit ?

présentes dans Thinkstock ont déjà un

Le développement de notre offre, avec

peu vécu, comparées à celles d’iStock

trois marques différentes, vouées à des

qui, elles, peuvent être de la veille.

usages différents, a fait que notre public

24 • SIGN INFO SERI N° 241

*API (Application Programming Interface) : interface de programmation, en français.

MAI - JUIN 2012


NTRE GETTY IMAGES SOUTIENT ACTIVEMENT LES CRÉATEURS DE CONTENUS Cette collaboration fructueuse entre Getty et les photographes existe depuis de nombreuses années. Elle est basée sur des échanges, un profond respect ainsi qu’une reconnaissance de leur travail. Des actions concrètes en faveur des photographes sont organisées régulièrement. Citons : • les Editorial Grants, un programme de bourses éditoriales qui depuis 2004 a distribué plus d’1,5 million de dollars pour soutenir les photojournalistes, • une présence au festival Visa pour l’Image depuis 2007, • une collection Reportage qui promeut l’excellence des photoreporters et valorise leur travail, • un Fonds en mémoire du photographe Chris Hondros disparu en 2011 en Lybie, • le soutien à l’enseignement du droit d’auteur, • un partenariat avec la Compassionate Eye Foundation depuis 2007. En créant des banques d’images mises sous licence par Getty Images, la Fondation récolte des fonds supplémentaires utilisés par les photographes pour améliorer l’éducation, le système de santé et les perspectives économiques dans les pays en développement, • le soutien à L’Atelier Eddie Adams, qui accompagne des jeunes photojournalistes en début de carrière, et • un parrainage au RISC, une organisation qui forme des journalistes travaillant dans des zones de conflits, afin de pouvoir procéder à une opération de sauvetage en cas d’urgence.

MAI - JUIN 2012

SIGN INFO SERI N° 241 • 25


Pour vous inscrire directement, flashez ici !

IMPRIMEURS NUMÉRIQUES TEXTILE ET GRAND FORMAT, SÉRIGRAPHES, ENSEIGNISTES, PEINTRES EN LETTRE, GRAVEURS, BRODEURS…

30 & 31 Mai 2012 PARC DES EXPOSITIONS CHANOT HALL 8

LES PROS DE LA COMMUNICATION VISUELLE SONT À MARSEILLE, ET VOUS? Un événement

Partenaires

www.in-com.fr


ÉVÉNEMENT

inCOM MARSEILLE (13) 13 BONNES RAISONS D’Y ALLER LES 30 ET 31 MAI PROCHAINS, LE SALON INCOM FERA ESCALE À MARSEILLE, DANS LE HALL 8 DU PARC CHANOT. LE SALON DE LA COMMUNICATION VISUELLE A CHOISI DE QUITTER SES TERRES PARISIENNES POUR UN DEUXIÈME RENDEZ-VOUS D’AFFAIRES, AU CŒUR

À l’instar de nombreux acteurs du secteur qui multiplient les road shows pour « porter la bonne nouvelle » directement chez leurs clients, le salon inCOM a ressenti le besoin de prendre la route pour aller à la rencontre des professionnels des régions. Un besoin que beaucoup de prestataires professionnels et acteurs du marché ont également ressenti, les premiers n’étant pas toujours disposés à visiter un salon à Paris, les seconds n’ayant pas forcément les ressources humaines pour couvrir comme il convient l’ensemble du territoire français.

D’UNE DES PLUS DYNAMIQUES RÉGIONS FRANÇAISES. SUIVEZ LE GUIDE!

Malgré son dynamisme, son statut de 2e agglomération française et sa place de

3e place financière de l’Hexagone, Marseille, qui accueille pourtant une multitude d’événements et abrite de très nombreux sièges sociaux, n’a jamais eu son propre salon des arts graphiques dédié aux métiers de la communication visuelle. inCOM Marseille sera donc le premier en date à créer l’événement les 30 et 31 mai prochain, dans le hall 8 du parc Chanot.

Peu nombreux à venir aux rendez-vous parisiens des arts graphiques, les professionnels du Sud-Est avouent préférer la proximité régionale pour leurs rendez-vous d’affaires. Sondés au moment de la préparation d’inCOM Marseille, 82 % d’entre eux ont plébiscité la création de cet événement.

䉴䉴

MAI - JUIN 2012

SIGN INFO SERI N° 241 • 29


ÉVÉNEMENT

䉴䉴

La nouvelle gamme d’EPSON dédiée aux métiers du sign, l’imprimante JV400 LX de MIMAKI à encres latex, l’imprimante ROLAND RE-640 avec sa technologie de tête d’impression plaquée or, la dernière génération d’HP Designjet Latex, la table de découpe F1612 de SUMMA, la gamme de tampographie TTN Universal de THERMOFLAN, la ValueJet 1628 TD de MUTOH, la StellarJet K72UV de GCC, la technologie laser Speedy 300 Flexx de TROTEC, etc., tous ces modèles lancés cette année et dont certains n’ont encore jamais été vus en France, seront présents sur inCOM Marseille.

Les métiers de la communication visuelle sont des plus divers et variés. De l’impression numérique grand format à

30 • SIGN INFO SERI N° 241

la communication sur textile en passant par l’enseigne, la PLV, la signalétique, le doming ou le marquage, tous les métiers de la communication visuelle seront représentés lors de cette première édition marseillaise.

MAI - JUIN 2012


Une étude de la CCIMP l’a dévoilé en 2010 : la région Paca est la 3e place financière française, avec 62 sociétés cotées, une capitalisation estimée à 6,4 milliards d’euros et un CA de 5,5 milliards d’euros. Parmi elles, des enseignes connues, Avenir Télécom, Crédit Agricole Alpes Provence, High Co, Spir Communication, mais aussi plusieurs entreprises à fort potentiel technologique comme Innate Pharma, Ipsogen, Sartorius Stedim, dans la santé-biotechs, Cybernetix dans la robotique, Theolia dans les énergies renouvelables, Digitech dans les logiciels, etc.

Sur inCOM Marseille, on pourra faire d’une pierre deux coups. En se formant tout en visitant. Plusieurs exposants ont

choisi en effet d’être plus pro-actifs sur leurs stands et de proposer durant les deux jours du salon des animations-formations. Au programme : du covering et de la pose d’adhésifs avec notamment de l’adhésivage de totems.

Depuis quelques années, Marseille Provence n’a pas chômé pour se rendre plus attractive aux yeux des investisseurs. Résultat : selon l’enquête « Les villes préférées des entrepreneurs » réalisée par ECER-Banque Populaire auprès de 1 000 chefs d’entreprises de tout le pays, l’agglomération marseillaise est la 1re des 10 villes françaises étudiées pour la stratégie de promotion

䉴䉴

MAI - JUIN 2012

SIGN INFO SERI N° 241 • 31


ÉVÉNEMENT

䉴䉴 économique ! Elle était 5e en 2009. Ses progrès sont même constatés au niveau européen où l’enquête a sondé 4 500 entrepreneurs de 18 pays sur 37 villes : Marseille entre à la 16e place. Sa première fois dans le Top 20 ! Selon l’étude « European Cities Monitor 2010 » de Cushman & Wakefield, elle est citée par les dirigeants européens dans leurs « destinations privilégiées pour une implantation future ». Enfin, dans le baromètre 2010 d’Ernst & Young sur l’attractivité de la France, 16 % des investisseurs étrangers citent Marseille, comme « métropole entreprenante de demain », séduits par sa « promesse euroméditerranéenne ».

Marseille n’a eu de cesse, ces dernières années, d’affirmer sa position de pivot entre nord et sud. Avec des taux de croissance entre 5 et 6 % par an, les pays du pourtour méditerranéen sont promis un bel avenir. L’Italie et l’Espagne représentent à elles deux 30 % des exportations des Bouches-du-Rhône. La création de l’Eurorégion Alpes Méditerranée, en avril 2009, a renforcé ce positionnement de la métropole dans l’Arc latin.

32 • SIGN INFO SERI N° 241

Et si le Maghreb est un partenaire naturel, l’avenir se joue aussi à l’est : 7 % de croissance sont attendues cette année au Liban ou en Egypte, tandis que la Turquie, 70 millions d’habitants, affiche un PIB supérieur à ceux du Maroc, de l’Algérie et de la Tunisie

MAI - JUIN 2012


© Collection Grand Port Maritime de Marseille

sent également le Med Business Network, un « hub » de services consulaires, directement opérationnel. En avril 2011 enfin a été créé l’OCEMO, l’Office de coopération pour la Méditerranée et l’Orient, un réseau de réseaux qui permettra de renforcer une image commune dans le domaine.

réunis. Pour valoriser ce positionnement, les acteurs institutionnels et économiques ont organisé dès 2007 la semaine économique de la Méditerranée, le rendez-vous annuel des porteurs de projets. Les CCI de Marseille Provence, d’Algérie et du Maroc, propo-

MAI - JUIN 2012

Les Frères Lumière ou un Marcel Pagnol en seraient époustouflés ! Tournage, production, coproduction ou post-production, fictions, pubs ou documentaires : le pôle cinéma est en plein boum à Marseille Provence. En 2009, on enregistrait ainsi un millier de journées de tournage (soit 15 % des tournages de l’Hexagone) et 230 tournages tous genres confondus. Et il y a belle lurette que Les Films du Soleil, l’aïeule des sociétés de production de Marseille, a été rejointe par une flottille de collègues. Le phénomène Plus Belle La Vie n’est pas étranger à cet engouement. Le feuilleton phare de France 3 a suscité une belle effervescence locale, dopé l’emploi dans le secteur et ouvert l’appétit de certains avec des budgets de l’ordre de 85 000 € par épisode.

Témoin, le 6e Forum Mondial de l’Eau qui, en mars dernier, a accueilli près de 35 000 participants issus de 200 pays. Sans parler de 2 013 qui verra Marseille devenir la capitale européenne de la culture, ce qui pourrait générer la venue de millions de touristes. Sans oublier non plus, la perspective de l’Euro 2 016 qui verra un stade Vélodrome agrandi et couvert, prêt à recevoir 70 000 spectateurs.

À trois heures de Paris en TGV, Marseille Provence a vu récemment deux événements importants accentuer encore son accessibilité. En premier lieu, la croissance de l’aérogare low-cost MP2 a été exceptionnelle. La métropole est en effet devenue en peu de temps la première destination low-cost en Europe en nombre de passagers et elle continue à attirer des compagnies… Autre bon point : la construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse vers Nice qui passe par Marseille et Toulon. Grâce à elle, la métropole constituera la clé de voûte stratégique de l’arc méditerranéen et le point central renforcé de la région.

SIGN INFO SERI N° 241 • 33


ÉVÉNEMENT

LE PLAN BEPUB BORNEY SIGNS A01 EUROPA/SPS A01bis

ENTRÉE

A03 X DISPLAY A02 EPS A04

TMP A06 bis

A05

THERMOFLAN A08 SU0 TEMPORE PRINTACHATS

A09 A09 bis

TSR

A11

BGA DIFFUSION

A13

BIO LINK A10

MODICO

B03

ESP

B05

SPANDEX

B07

PLV STAND BROKER

B09

STADUR

B11

EUROMEDIA HP

B13

LABOPRINT

PLASTIC SYSTEMS INDUSTRIES

POM’PRINT A06 ULTIMA DISPLAYS

B01 PAPÉLIA NUMÉRIQUE B02

B04

LASER 2000

B04 bis

EPSON B06

MELCO GRAVOGRAPH B08 A10 bis

TROTEC A12

EUROMEDIA MIMAKI RESOSIGN DARIUS B10 A14 A14 bis

POITOO ADHÉSIFS

A16 HORIZON NUMERIC CENTER

BRAUMAT B12

A18 AC VISIO 3D

A15

ESPACE RESTAURATION

TAJIMA B14

ESPACE COVERING

ESPACE TOILETTES

34 • SIGN INFO SERI N° 241

MAI - JUIN 2012


ANIMATIONS-FORMATIONS INTERACTIVES SUR LE SALON démonstration de total Covering

Mise à disposition par Nissan Aix d’un modèle Nissan Juke. Vinyles fournis par POITOO ADHÉSIFS.

ConCours de pose sur totem Totems mis à disposition par la société ESP. Vinyles fournis par PAPÉLIA NUMÉRIQUE. Seront évaluées vitesse et qualité de pose.

À g ag ne r

un nouvel iPad offert par

démonstration de pose de produits adhésifs Du dépoli à l’adhésif de sol en passant par de nombreuses autres applications. Adhésifs fournis par les exposants.

MAI - JUIN 2012

SIGN INFO SERI N° 241 • 35


Reportage

FUTURAMAT LE BIOPLASTIQUE GAGNE DU TERRAIN

LES MATÉRIAUX DE DEMAIN S’ÉLABORENT À… VOUNEUIL-SOUS-BIARD. CETTE PETITE COMMUNE DE LA VIENNE, SITUÉE À PROXIMITÉ DE POITIERS, ACCUEILLE L’UNE DES CINQ ENTREPRISES FRANÇAISES INNOVANTES SPÉCIALISÉES DANS LA PRODUCTION DE BIOPLASTIQUES, COMPRENEZ DES PLASTIQUES SANS PÉTROLE FABRIQUÉS À BASE DE FARINES VÉGÉTALES.

Sandra Martin, fondatrice de Futuramat

36 • SIGN INFO SERI N° 241

Sandra Martin a fondé FuturaMat en 2005, en association avec cinq coopératives agricoles. Économiste de formation, elle a été pendant plusieurs années directrice adjointe de la plateforme Valagro spécialisée dans la substitution du carbone fossile par du carbone renouvelable dans les procédés industriels. Durant cette époque, deux événements vont sceller le destin de la future entreprise. 1992, le traumatisme de la PAC (Politique Agricole Commune). Les acteurs du monde agricole cherchent à valoriser autrement les agro-ressources pour trouver de nouveaux débouchés. C’est l’époque des premiers biocarburants. Quelques années plus

MAI - JUIN 2012


FUTURAMAT LE BIOPLASTIQUE GAGNE DU TERRAIN

à base de sciure de bois et de farine de blé, les bioplastiques de FuturaMat sont parfaitement adaptés à des applications industrielles maintenant largement éprouvées : fabrication de caches-moyeux de volants, de pots horticoles, de boomerangs, de douilles de balais, etc. Mais FuturaMat ne s’en contente pas et innove en proposant une gamme pensée pour les traiteurs et les spécialistes de la vente à emporter avec des produits totalement biodégradables. De quoi donner des idées au marché…

tard, le développement durable devient une préoccupation majeure de notre société. La plasturgie et ses produits à base de pétrole sont montrés du doigt. L’industrie se met en quête de produits alternatifs. Dans son laboratoire de recherche, Valagro met au point différentes formulations d’agromatériaux qui font l’objet de brevets mondiaux. FuturaMat va exploiter ses brevets, via un accord de licence exclusive.

DES MATERIAUX OK COMPOST L’entreprise propose quatre familles de compounds, le nom donné aux granulés plastiques : deux à base de blé

MAI - JUIN 2012

(PolyCérès et BioCérès) et deux à base de bois (PolyFibra et BioFibra). « Aujourd’hui, c’est du blé, mais demain, on travaillera sûrement avec d’autres ressources comme le chanvre, le lin, le bambou voire des déchets de la biomasse ou de la cellulose », précise Sandra Martin. Deux des quatre références, BioCérès et BioFibra, sont certifiées OK Compost, ce qui signifie que le produit peut être entièrement composté. Cette approche durable, Sandra Martin la revendique depuis les débuts de son entreprise. « En créant FuturaMat, j’ai fait trois paris sur l’avenir : le premier, c’était de croire en l’industrie en France, le second de créer une activité industrielle

De nouveaux matériaux qui ne manqueront pas d’inspirer nos designers. Bio et beau…

䉴䉴 SIGN INFO SERI N° 241 • 37


䉴䉴 entièrement basée sur l’innovation et le troisième, de faire du développement durable un facteur majeur de compétitivité. Depuis le premier jour, nous réalisons d’ailleurs des ACV (Analyse du Cycle de Vie) de nos produits et de nos process avec des partenaires indépendants qui évaluent régulièrement les impacts de notre activité ».

DU CACHE-MOYEU AU POT HORTICOLE La démarche a d’ores et déjà séduit plusieurs industriels. Les caches-moyeux des volants des voitures du réseau Eco & Mobilité sont réalisés en PolyFibra. Une marque de couteaux suisses a également plébiscité les biomatériaux de FuturaMat pour la réalisation de ses manches. Plus emblématique encore est l’initiative de Bioplants France qui depuis 2008 propose désormais ses plantes bio dans des pots en BioCérès certifiés OK Compost. En 2011, FuturaMat a produit une cinquantaine de tonnes de granulés pour ces pots horti-

38 • SIGN INFO SERI N° 241

coles. Et elle devrait doubler la mise en 2012. Malgré la valeur ajoutée évidente des produits, le marché auquel s’adresse FuturaMat reste encore trop restreint. Et ce, malgré toutes les « bonnes volontés » en matière de développement durable. On estime ainsi à 1 % la part des bioplastiques sur le marché du plastique. « Les évolutions sont lentes mais les taux de progression sont importants et encourageants », nuance Sandra Martin.

DE L’INDUSTRIE AUX PRODUITS FINIS La jeune chef d’entreprise n’entend cependant pas rester les bras croisés en attendant que les industriels se réveillent. Pour donner des idées au marché, elle a donc décidé de se lancer dans la production de produits finis, réalisés à partir de ses propres bioplastiques. Cette fois-ci, pas de caches-moyeux ni de pots horticoles mais une gamme pensée pour les traiteurs et les spécia-

listes de la vente à emporter avec une boîte Bento, des couverts et différentes assiettes à cocktail. Pour ce nouveau projet baptisé Céladon, Sandra Martin a choisi d’unir ses forces avec Jean-Pierre Varachez pour la commercialisation. Ancien dirigeant de Ouest Impressions Europe et président du pôle de communication graphique Performance Atlantique, Jean-Pierre Varachez a fait partie, dans le cadre de ses activités dans les arts graphiques, des pionniers du développement durable. Le projet de FuturaMat l’a donc tout naturellement séduit. Présentés sur le salon Croissance Verte au Futuroscope de Poitiers et sur le salon du snacking de la Porte de Versailles à Paris, les premiers prototypes ont convaincu plusieurs professionnels. La phase de production devrait être lancée dès cet été. Pour FuturaMat, l’objectif est double : offrir un nouveau débouché à sa production et donner le goût des biomatériaux à d’autres. n CJ

MAI - JUIN 2012


FUTURAMAT LE BIOPLASTIQUE GAGNE DU TERRAIN

PROCESSUS DE FABRICATIOn D’Un BIOPLASTIqUE Il faut compter entre 3 et 8 éléments de base pour réaliser un bioplastique. Une fois les éléments de base requis mélangés, la mixture passe en machine, ressort en fins filaments, lesquels seront ensuite découpés pour devenir des « compounds* » , ces petits granulés destinés à être transformés dans des usines de plasturgie. Ces biomatériaux répondent, tout comme les plastiques prétrochimiques, à des contraintes extrêmement précises. On doit pouvoir en effet les chauffer et les calandrer pour en faire des feuilles et ensuite les thermoformer. *NDLR traduction : des composés

MAI - JUIN 2012

SIGN INFO SERI N° 241 • 39


Reportage

HEXIS PART EN GUERRE CONTRE LES MICROBES UN NOUVEAU CHAMP D’APPLICATIONS S’OUVRE AU LEADER FRANÇAIS DE L’ADHÉSIF : CELUI DE L’HYGIÈNE. LE FABRICANT TESTE ACTUELLEMENT DANS UNE CRÈCHE UNE NOUVELLE GÉNÉRATION DE FILMS ANTIMICROBIENS.

Inaugurée le 26 avril, la crèche «Le Petit Prince » de Saint-Laurent-de-laSalanque (Pyrénées-Orientales) est un site pilote pour Hexis. Le fabricant de films adhésifs destinés au marquage et à la protection de surface y teste un nouveau film antimicrobien. Sous l’égide du député-maire, Fernand Siré, le produit a été validé par l’Institut Pasteur et le Centre de Coordination de Lutte contre les Infections Nosocomiales. « La réalisation du projet représente une réelle opportunité d’amélioration de la qualité de vie et d’accueil des enfants et du personnel de la crèche. L’installation de ce film sur toutes les surfaces qui sont en contact avec les enfants et ceux qui les accompagnent permet d’assurer de meilleures conditions d’hygiène », précise-t-on chez Hexis.

40 • SIGN INFO SERI N° 241

LE PRODUIT HEXIS HEALTH Le film Hexis Health consiste en un film adhésif extrêmement fin imprégné d’un agent antimicrobien. Les biocides antibactériens font partie intégrante du film. Ils empêchent le développement de nombreux microbes y compris l’E.Coli, le staphylocoque doré et le SARM (staphylocoque doré résistant à la méthicilline) et contrôle la propagation des microbes 24 heures / 24. Il n’y a pas d’usure de la fonction protective, ce qui permet le maintien d’une protection continue pendant toute la durée de vie du film et ce, sans qu’il soit nécessaire de procéder à un nettoyage particulier du film. Les films Hexis Health peuvent être appliqués sur un large éventail de surfaces. Des tests dermatologiques ont été effectués et ont prouvé qu’ils ne présentent pas de danger lors de contact avec la peau humaine. Ils ont

MAI - JUIN 2012


HEXIS PART EN GUERRE CONTRE LES MICROBES

Exemple de pose de film antimicrobien dans une crèche pour que nos chers bambins continuent à goûter à tout…

par ailleurs été classés M1 et ne sont donc pas inflammables. Facile à poser, les films Hexis Health sont proposés à des épaisseurs allant de 30 à 200 μm et peuvent être installés sur les surfaces planes et courbes des portes et des murs, sur les meubles et les appareils électroménagers. Transparents, ils respectent les substrats sur lesquels ils sont posés.

LE MARCHÉ DE L’HYGIÈNE Cette nouvelle innovation représente pour Hexis une véritable opportunité de marché. Testés aujourd’hui dans une crèche, les films Hexis Health sont en effet appelés à de nombreuses autres applications, partout où l’hygiène est primordiale : hôpitaux et cliniques, écoles, maison de retraites, cantines, etc. « Selon une étude réalisée par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), chaque année, environ 50 000 personnes décèdent à cause des infections noso-

MAI - JUIN 2012

comiales en Europe et 100 000 aux Etats-Unis », rappelle Hexis. On estime qu’en Europe, les traitements pour soigner les patients atteints de maladies nosocomiales représentent environ 10 millions de jours d’hospitalisation supplémentaires, soit un surplus de dépenses estimé entre 13 et 25 milliards d’euros ! « Les films PVC HEXIS Health, grâce à leur capacité d’inhiber le développement d’une grande quantité de microbes, ont donc un rôle très efficace à jouer dans la défense contre la propagation des bactéries et peuvent participer de la stratégie de lutte contre les infections nosocomiales, conformément aux bonnes pratiques définies par les autorités nationales, européennes et internationales comme la Health First Europe, la Commission européenne ou l’OMS par exemple », n CJ conclut-on chez Hexis.

SIGN INFO SERI N° 241 • 41


J’Utilise

GLOBE GROUPE SE SIMPLIF

GRÂCE À MYPLV.COM, LE

LE PRODUIT

NOUVEAU SITE DE CRÉATION DE

MYPLV.COM BY PANKARTE

DEVIS EN LIGNE DE PANKARTE, LES DONNEURS D’ORDRE VOIENT LEURS DÉMARCHES FACILITÉES ET LEUR PRODUCTIVITÉ AUGMENTÉE. À L’INSTAR DE CHRISTELLE CLOES, RESPONSABLE DE PRODUCTION CHEZ GLOBE GROUPE, QUI AIMERAIT QUE CETTE MÉTHODE DE FONCTIONNEMENT DEVIENNE LA RÈGLE. Par Cécile Jarry

42 • SIGN INFO SERI N° 241

myPLV.com est une initiative de Pankarte PLV, créateur, fabricant et concepteur de PLV, qui, pour faciliter la vie de ses clients et les fidéliser, propose depuis début avril un nouveau service de création de devis en ligne : myPLV.com. Le fonctionnement de ce nouvel outil est tout ce qu’il y a de plus classique : vous créez un compte, vous choisissez votre produit parmi une centaine de références standardisées, vous entrez vos quantités, le lieu de livraison et le tour est joué. Pour chaque PLV, l’internaute dispose de la fiche technique du produit avec différentes vues, et d’un descriptif du système d’emballage, format compris. Il peut télécharger la 3D blanche, le

tracé technique, la charte prépresse et la notice de montage. Au niveau du devis, il a le détail du prix à l’unité pour chaque quantité, coût du transport compris, et il peut générer le document en format PDF. Pour éviter que son site ne soit qu’une machine à faire des devis, Pankarte accorde 3 accès par inscription puis réévalue ensuite les demandes en fonction de critères commerciaux et professionnels. C’est Benjamin Gratia, chef des ventes chez Pankarte, qui est à l’initiative du projet. La solution a nécessité un an de

MAI - JUIN 2012


J’utilise

IE LA VIE ET LES DEVIS

réflexion et près de 9 mois de développement. Lancée pour l’instant avec une centaine de références, elle proposera à terme des “kits complets clefs en main” comprenant par exemple un mât avec structure, un corner et des rouleaux de palette. Dernier petit détail : les ristournes. Chez Pankarte, le tarif est unique, mais il est possible de mettre en place une RFA (Ristourne de Fin d’Année) sur la base d’un volume et de paliers de chiffres d’affaires négociés avec la direction commerciale. La société Pankarte fabrique de la PLV carton et plastique depuis 1989. Installée à Nordhouse, à quelques kilomètres de Strasbourg et de la frontière allemande, elle dispose de 4 000 mètres carrés de locaux dans lesquels elle produit tous les types de supports pour les secteurs de l’industrie alimentaire, de la beauté et de la santé. Convain-

MAI - JUIN 2012

cue par les performances de son imprimante numérique Inca Onset S20 achetée en 2010, elle doublé la mise en 2 011 en achetant le modèle S40. n

SIGN INFO SERI N° 241 • 43


J’Utilise

L’UTILISATEUR

GLOBE GROUPE Globe Groupe est aujourd’hui le spécialiste français de la communication hors médias. L’organisation de prestations directement sur les points de vente constitue aujourd’hui son activité majeure, à laquelle s’ajoutent d’autres types d’opérations comme l’organisation de road shows, d’animations de proximité ou la mise en place de véhicules publicitaires. Autant de solutions de promotions qui sont aujourd’hui fortement plébiscitées par ses clients (Pepsi, OranginaSchweppes, Hollywood, Bouygues, Numéricable, etc.) qui y voient une manière de « dépenser utile » avec des retombées facilement mesurables dans leurs points de vente. Globe Groupe a ainsi terminé l’année 2011 sur un chiffre d’affaires d’un peu plus de 26 millions d’euros, en hausse de 25 % par rapport à l’année précédente, soit une progression largement plus importante que celle du marché global de la publicité à 1,9 %. L’entreprise de Boulogne-Billancourt emploie aujourd’hui 80 personnes auxquelles s’ajoutent 40 000 salariés recrutés ponctuellement pour réaliser des opérations sur le terrain. n

44 • SIGN INFO SERI N° 241

Pour chaque PLV, l’internaute dispose de la fiche technique du produit avec différentes vues et d’un descriptif du système d’emballage, format compris. Il peut télécharger la 3D blanche, le tracé technique, la charte prépresse et la notice de montage. Autant d’atouts qui ont séduit Globe Groupe qui valide avec Pankarte et myPLV.com un nombre croissant de dossiers.

MAI - JUIN 2012


CHRISTELLE CLOES RESPONSABLE DE PRODUCTION CHEZ GLOBE GROUPE

En quoi un site comme myPLV.com vous facilite la vie ? C’est un gain de temps formidable. Nous sommes en permanence en train de demander des devis urgents pour tous nos clients. L’accès à un site comme myplv.com nous permet donc d’avoir une réactivité extraordinaire, sans déranger en permanence les équipes commerciales de notre imprimeur. Le site nous permet de générer des devis pour trois quantités différentes, ce qui est un formidable outil. Le fait de pouvoir télécharger directement les tracés techniques de nos PLV est aussi un bon point, pour nous, comme pour l’imprimeur, car notre client final valide directement son tracé. Et le contact humain ? Très honnêtement, dans notre activité, le contact humain au niveau du devis n’est pas indispensable. Il est beaucoup plus important, ensuite, au niveau du suivi des dossiers. Au moment du devis, l’outil myPLV.com est parfaitement paramétré et prend en compte toutes nos attentes et nos exigences. L’appel téléphonique est donc totalement superflu. Des pistes d’amélioration ? Le nombre de produits référencés. Maintenant que l’on a testé le produit, on aimerait pouvoir l’utiliser pour toutes nos créations carton. Pankarte a déjà ajouté de nouveaux produits, ce qui est une très bonne chose, mais il doit continuer. Et pourquoi pas aller plus loin que les PLV carton. Vous concrétiserez plus de devis avec Pankarte grâce à cet outil ? Tout à fait. Comme je le disais, nos clients valident les tracés techniques avec les devis, c’est donc déjà partie gagnée pour Pankarte. Dans la profession, beaucoup de prestataires affichent des prix en fonction de quantités sur leur site, mais cela ne correspond quasiment jamais à nos attentes. Si tout le monde pouvait faire comme Pankarte et myplv.com, ce serait une vraie révolution dans le métier. n

Si tout le monde pouvait faire comme Pankarte et myPLV.com, ce serait une vraie révolution dans le métier… »

MAI - JUIN 2012

J’utilise

LE TÉMOIGNAGE

SIGN INFO SERI N° 241 • 45


LES NOUVEAUX PRODUITS

TAMPOGRAPHIE GRAVURE FINITION DÉCOUPE TEXTILE NUMÉRIQUE CONSOMMABLES SOFTWARE

DURST La nouvelle série P10 P10 comme 10 picolitres… Les nouvelles machines présentées par Durst au salon ISA d’Orlando entendent faire de la production industrielle vite et bien. Au cœur de chaque imprimante : les nouvelles têtes d’impression Quadro Array 10, celles-là même qui sont responsables de la qualité d’impression « beaux-arts » du constructeur avec une résolution pouvant atteindre 1 000 dpi, des toners plus fins et la possibilité d’avoir des couleurs claires supplémentaires (cyan clair et magenta clair) pour une bonne reproduction des couleurs. La P10 est une série d’imprimantes milieu de gamme spécialement conçue pour les imprimeurs grand format qui souhaitent fournir un niveau de qualité qui permet de visualiser en grand une importante quantité de supports publicitaires et promotionnels. Elles conviennent parfaitement pour la signalisation à l’intérieur et à l’extérieur, le matériel de présentoir, l’emballage de petite et moyenne taille ainsi que les affiches de luxe translucides. La gamme comprend les imprimantes à plat Rho P10 200/250 avec une largeur d’impression maximale de 2/2,5 m et l’imprimante bobine Rho P10 320R avec une largeur d’impression maximale de 3,2 m. Les imprimantes à plat Rho P10 200/250 sont capables d’imprimer en continu, maximisant la productivité. Elles possèdent des stops frontaux mécaniques qui permettent l’impression en parallèle de panneaux côte à côte tout en fournissant un cadrage parfait de l’impression sur de grands panneaux. Elles sont capables de produire 24 heures/24, 7 jours/7. L’imprimante à jet d’encre UV Rho P10 320R pose de nouveaux jalons en termes de qualité pour l’impression industrielle par bobine. La qualité « beaux-arts » est parfaite pour les films translucides haute visibilité. Il est également possible d’imprimer directement textiles et matières extensibles. Sa capacité à imprimer 1,6 m de bobines de matériau côte à côte, avec différentes images de chaque côté, améliore la productivité, et l’utilisation de l’option grande bobine et du système de sécurité intégré (module GMS avec notification des erreurs par téléphone mobile) permet un fonctionnement sans surveillance.

Rho P10 320R - 4C

Rho P10 250 - 4C

HP La tête dans le nuage Pour sa technologie « cloud », HP a annoncé de nouvelles solutions plus performantes qui doivent permettre aux architectes, ingénieurs et professionnels de la construction et de la conception technique d’imprimer de pratiquement n’importe où. En fait de nouveautés, ces solutions relient les professionnels à leurs bureaux grâce aux imprimantes grand format Designjet ePrinter connectées au web et aux solutions d’impression mobile. Elles comprennent l’impression à distance à partir d’AutoCAD WS, fruit du partenariat entre HP et Autodesk. La fonction d’impression HP ePrint & Share permet aux utilisateurs d’AutoCAD WS d’utiliser la nouvelle fonctionnalité « Plot to Print » pour imprimer les fichiers de conception sur n’importe quelle imprimante HP ePrinter, Designjet ou petit format connectée au web et d’en archiver automatiquement une copie. Cette nouvelle fonctionnalité offre de plus un contrôle total du style de conception, de la taille du papier à la mise en page et bien plus encore. Parmi les autres nouveautés : les capacités de l’application mobile HP ePrint & Share sont étendues. Cet outil gratuit, conçu par HP, permettant l’impression et le partage de documents sur le cloud, a été optimisé pour l’iPad. Il permet d’imprimer des fichiers PDF envoyés en pièce jointe par mail depuis l’application mobile.

46 • SIGN INFO SERI N° 241

STOP INFO Envoyez les communiqués concernant vos nouveautés produits à l’adresse suivante : cecile@signinfoseri.com

MAI - JUIN 2012


DURST

ROLAND

Pour les offsettistes

La VersaCONVERT R-6

Au salon DRUPA 2012, Durst a présenté 3 imprimantes jet d’encre grand format conçues tout spécialement pour le marché de l’impression offset. La RHO 1 000 Corrugated a été conçue pour l’impression industrielle d’affiches sur carton ondulé avec alimentation automatique en carton, vernissage intégré et dépôt automatique. Avec un débit allant jusqu’à 130 feuilles de 120 x 250 cm par heure, elle répond aux standards industriels avec une qualité correspondant à celle de l’impression offset stratifiée. Le deuxième modèle, RHO 1 000 Roll to sheet, imprime des rouleaux larges de 250 cm et offre un débit de 160 feuilles prédécoupées de 120 x 250 cm par heure grâce au cutter intégré. Enfin, la troisième imprimante présentée est la RHO 320 HS, pouvant imprimer des rouleaux larges allant jusqu’à un diamètre de 600 mm par 3,2 m (ou 2 rouleaux de 160 cm chacun) « sans surveillance » avec un débit de 140 m2/heure en qualité photo et en impression 4 ou 6 couleurs. Les supports pouvant être imprimés sont illimités – films/feuillets, textiles en polyester, papiers, vinyle, etc. Toutes les machines ont en commun la technologie Durst à tête d’injection QuadroArray, qui outre une construction compacte de l’ajustage de diffusion, permet de contrôler précisément la température de l’encre grâce à son propre système d’alimentation d’encre et garantit une dimension et une application précise des gouttes d’encre via détermination électronique. Il est ainsi possible d’imprimer un texte très fin d’une dimension de 4 points ou encore une image en couleur sans bande et sans lissage (« smoothing ») via une impression en chevauchement des gouttes d’encre, évitant ainsi la surconsommation d’encre et le rendu pâteux de l’impression. Tous les appareils sont également équipés d’un système de maintenance et de surveillance à distance, permettant de contrôler le statut des appareils en ligne. Le flux de production, y compris les calculs de coût de revient réel, la gestion des stocks et la facturation peuvent être gérés via un logiciel MIS (Caldera Flow Plus). Une qualité optimale avec une résolution supérieure à 600 dpi et une impression en 6 couleurs, associée à une productivité accrue et une forte automatisation font de ces imprimantes des machines particulièrement intéressantes pour les imprimeries qui visent à étendre leur champ d’activité vers le secteur des formats larges et/ou de la prestation de service globale dans la communication visuelle. Et plus précisément pour les imprimeurs offset qui sont soumis à des pressions énormes au niveau des prix en raison des surcapacités et qui cherchent toujours de nouvelles voies pour étendre leur activité. Le succès de la clientèle actuelle de Durst dans le secteur de l’impression offset en Scandinavie et aux États-Unis confirme cette stratégie.

MACTAC Plastification éco-conçue et anti graffiti

Roland propose une nouvelle table de découpe multifonctions : la VersaCONVERT R-6. Elle peut être utilisée pour de la production ou de la réalisation d’échantillons dans divers secteurs comme la PLV, l’emballage, la signalétique, la promotion ou encore la publicité. Elle découpe des panneaux sur une aire maximale de travail de 1600 x 1970 mm et est dotée pour cela de plusieurs outils : une lame fixe, une lame pivotante, une tête de fraisage ou le V-Cut pour la découpe selon différents angles. Elle peut découper, couper à mi-chair, usiner et rainer de nombreux supports tels que vinyles, Forex, carton plume, carton, etc. pourvu qu’ils aient une épaisseur inférieure ou égale à 30 mm. La VersaCONVERT R-6 est équipée d’une caméra pour le repérage automatique des repères d’impression. Elle dispose également de différentes options telles qu’une unité de réglage du point zéro, une unité de découpe Re-board, divers outils pour le rainage, du traçage, des lames et une unité de fraisage jusqu’à 40 000 t/min. La VersaCONVERT R-6 peut être idéalement combinée avec la VersaUV LEJ-640, imprimante à plat à polymérisation UV de 162,5 cm qui imprime des panneaux rigides jusqu’à 13 mm d’épaisseur.

MACtac poursuit sa démarche éco-responsable et innove avec la plastification éco-conçue PG 7400 dotée à présent de propriétés anti graffiti. Conçue avec un adhésif à base d’eau (émulsion), la série PG 7400 est une plastification sans PVC, sans solvant ni phtalate, spécialement développée pour la protection des impressions numériques et photographiques en intérieur ou extérieur. Grâce aux propriétés anti graffiti du film, les tags peuvent être rapidement effacés en utilisant le gel biodégradable TagAway. Homologués M1/F1, les films PG 7499 (finition brillante), PG 7494 (finition satinée) et PG 7498 (finition mate) peuvent être laminés avec les supports d’impression IMAGin JT 5422 P, JT 5422 R ou JT 5425 PUV afin d’obtenir un complexe adhésif entièrement éco-conçu et anti-graffiti.

MAI - JUIN 2012

SIGN INFO SERI N° 241 • 47


n TAMPOGRAPHIE n GRAVURE n FINITION-DÉCOUPE n TEXTILE n NUMÉRIQUE n CONSOMMABLES n SOFTWARE

SEIKO

ROLAND

La Série H2

La VersaArt RE-640

Seiko I Infotech étoffe son portefeuille de solutions d’impression pour le grand format avec la Série H2. Pour mémoire, la Série H de Seiko fait office de vitrine pour le constructeur. Elle était composée jusqu’ici de deux modèles H-74s et H-104s, soit deux imprimantes 4 couleurs pouvant imprimer vite et bien, jusqu’à 100 m2/h en 4 couleurs, et 50 m2/h. en 8 couleurs. Et ce, sur 2,60 m de large pour la H-104s et 1,90 m pour la H-74s. Avec sa Série H2, Seiko propose quatre avancées technologiques. Pour éviter une perte de vitesse d’impression, les nouvelles machines substituent les buses bouchées par des buses actives. Une nouvelle technologie, la Smart Pass 3, améliore

Lancée ce printemps, la nouvelle VersaArt RE-640 est un périphérique d’impression de 160 cm, équipée avec les encres ECO-SOL MAX. Sa caractéristique principale est sa très bonne qualité d’impression rendue possible grâce à une tête d’impression de nouvelle génération plaquée or, qui permet de gérer la taille sur 7 niveaux différents.

la trame des points d’impression et élimine l’effet de banding entre les passes. Le logiciel de gestion de l’imprimante, CP Manager, tient informé l’opérateur des réglages de température, des niveaux d’encre et des entretiens à effectuer. Enfin, la gestion dynamique de la taille de la goutte d’encre (3 tailles différentes) permet un réglage plus précis en prenant en compte la qualité de l’image tout en conservant une bonne densité de couleur. L’imprimante solvant-medium Série 2 haute productivité est proposée en versions 2x4 et 8 couleurs pour une vitesse de 100 m²/h. Elle est commercialisée en France par Tiflex qui en a la distribution exclusive depuis plus d’un an.

La machine a été produite selon la philosophie Eco Label de Roland, en adoptant les critères de respect de l’environnement que ce soit pour les matériaux ou pour les ressources d’énergie utilisées. Elle suit toutes les directives ENERGY STAR pour la sauvegarde de l’énergie consommée. Destinée à des usages multiples, de la publicité intérieure et extérieure à l’impression de photos en passant par la déco, le total covering, la personnalisation du point de vente, etc, l’imprimante travaille avec 2 jeux d’encre (2x4 couleurs CMJN), ce qui permet d’obtenir de très bonnes impressions même en mode bidirectionnel, avec une vitesse de production allant jusqu’à 23,1 m²/h sur bâche. La VersaArt adopte l’algorithme Roland Intelligent Pass Control, qui agit sur la passe d’impression, en harmonisant les gouttes grâce à une opération de micro pulvérisation aux bords de chaque nouvelle passe. La machine est fournie avec le RIP Roland VersaWorks, disponible en français et qui se met à jour automatiquement. Il peut également être configuré par l’utilisateur et peut gérer jusqu’à 4 périphériques Roland en même temps, incluant la gestion complète des données variables, les bibliothèques de couleurs et des profils ICC régulièrement mis à jour. La VersaArt est fournie avec le Roland On Support, un système de support en ligne pour l’utilisateur. Il permet de connaître le statut de son périphérique à distance, grâce à un mail envoyé sur son PC ou son téléphone. Il existe également un ré-enrouleur optionnel, le TUC-2. Pour le support technique, Roland a prévu un Protection Pack complet qui peut être activé au moment de l’achat de la RE-640. Le package couvre toute la machine pendant la première année et fournit un jeu d’encre pour être immédiatement opérationnel. Avec la VersaArt RE-640, Roland offre également une formation à la Roland DG Academy.

EPSON La SureColor SC-S50600 Epson étend sa nouvelle gamme d’imprimantes grand format SureColor pour la signalétique et les applications sur points de vente avec le lancement mondial, sur le salon DRUPA 2012, du nouveau modèle SureColor SC-S50600. Rapide et polyvalente, cette imprimante 64 pouces (162,6 cm) en 4 ou 5 couleurs (CMJN / CMJN + blanc) et alimentée par rouleau veut définir de nouvelles normes en matière de performances dans le secteur extrêmement compétitif de la signalétique en intérieur et en extérieur. Grâce à sa double tête d’impression Thin Film Piezo (TFP) et ses 2 kits d’encres lui assurant une productivité maximale, la SC-S50600 imprime à des vitesses pouvant atteindre 50 m2/heure. Conçue dans ses moindres détails pour offrir la plus grande efficacité possible, l’imprimante intègre des composants particuliers fabriqués par Epson pour minimiser la maintenance, tandis qu’un système de séchage intégré permet aux impressions d’être prêtes rapidement pour être ensuite envoyées vers’autres phases de production. Pour des applications requérant un très haut débit d’impression, un système de séchage complémentaire est disponible en option. Grâce au cric de levage accessible depuis l’avant ou l’arrière de l’imprimante, une seule personne suffit pour remplacer le rouleau. Une fois le rouleau chargé, la SC-S50600 optimise automatiquement la tension du support et l’alignement des têtes d’impression.

48 • SIGN INFO SERI N° 241

La SC-S50600 utilise l’encre Epson UltraChrome GS2 spécialement conçue pour la nouvelle génération de têtes d’impression TFP d’Epson. Sa particularité est qu’elle présente une résistance à la lumière allant jusqu’à trois ans en extérieur, sans lamination. Grâce à cette encre qui est inodore et dépourvue de nickel, l’imprimante SC-50600 ne nécessite aucune ventilation particulière, ce qui permet de l’utiliser dans un bureau. La SC-S50600 est certifiée ENERGY STAR.

MAI - JUIN 2012


n TAMPOGRAPHIE n GRAVURE n FINITION-DÉCOUPE

EPSON La SureColor SC-S70600 Epson poursuit sur sa lancée engagée en février dernier et présente aujourd’hui l’imprimante grand format SureColor SC-S70600 en 8 et 10 couleurs. Il s’agit d’une imprimante 64 pouces (162,6 cm) alimentée par rouleau capable d’imprimer simultanément avec une encre blanche et une encre métallique. Cette imprimante a fait ses débuts sur le marché mondial lors du salon DRUPA 2012. L’imprimante SureColor SC‑S70600 est conçue pour les entreprises ayant besoin de qualité d’impression et d’une grande polyvalence en termes d’applications. La qualité d’impression est assurée grâce à l’association de l’encre Epson UltraChrome GSX et de la tête d’impression Thin Film Piezo qui permet la formation précise des gouttelettes et assure une grande longévité de l’impression.

Sa résolution allant jusqu’à 1440 × 1440 dpi donne à l’imprimante la possibilité de produire des impressions extrêmement lumineuses aux détails précis et aux dégradés profonds. La productivité est garantie avec des vitesses allant jusqu’à 27,3 m2/heure en 8 couleurs (mode rapide), et jusqu’à 4,1 m2/heure lorsque l’encre métallique est installée. Le kit d’encres UltraChrome GSX inclut le magenta clair, le cyan clair, le gris et l’orange en plus des couleurs traditionnelles (CMJN), ce qui fait de la SureColor SC-S70600 l’imprimante disposant de la gamme de couleurs la plus étendue des modèles SureColor. La version 10 couleurs permet d’ajouter les encres blanche et métallique pour accroître d’autant plus la polyvalence et les possibilités d’impression lors de la production. Ces deux modèles permettent de réaliser des nuances de tons extrêmement subtiles ainsi que des dégradés intenses à l’aide des encres claires, y compris le gris, pour des niveaux de gris neutres plus soulignés. Cette formule d’encre innovante permet aux impressions de résister à la lumière jusqu’à trois ans en extérieur, sans lamination. Une conception plus ergonomique offre également une réduction du temps de maintenance et du gaspillage des encres et des médias. Grâce au cric situé à l’arrière de l’imprimante, une seule personne suffit pour remplacer le rouleau. Pour changer de support, le levier de chargement est quant à lui accessible depuis l’avant ou l’arrière de la machine. Les utilisateurs peuvent aussi effectuer un changement de cartouches pendant une impression sans avoir à arrêter puis à faire redémarrer l’imprimante. L’encre UltraChrome GSX est inodore et dépourvue de nickel ; l’imprimante SC-S70600 a donc un impact réduit sur l’environnement et convient parfaitement à une utilisation dans un environnement de bureau. Elle détient aussi la certification ENERGY STAR.

ID NUMÉRIQUE MÉDIAS Un Microperforé certifié pour les transports en commun ID Numérique Médias annonce que son vinyle microperforé monomère M1 bénéficie désormais de la norme UTAC. Cette norme est obligatoire pour la décoration de véhicules de transports en commun. Le produit est disponible en 1372 et 1524 mm de laizes avec les caractéristiques suivantes : 150 microns, dos noir et colle enlevable. À découvrir également, la gamme de Microperforé Clear Focus avec un Monomère blanc “économique”, un Polymère blanc M1 et un Polymère transparent M1.

MAI - JUIN 2012

SIGN INFO SERI N° 241 • 49


n TAMPOGRAPHIE n GRAVURE n FINITION-DÉCOUPE n TEXTILE n NUMÉRIQUE n CONSOMMABLES n SOFTWARE

LASER2000 / KERN LASER

AGENDA 2012

Une machine de découpe/gravure Le système HSE est le dernier né de la gamme Kern Laser. Cet équipement permet non seulement la découpe de tous types de matériaux (acrylique, bois, textile, mousse, métal) mais également la gravure Raster Image en mode point à très haute vitesse avec un excellent niveau de précision et de finition. Son système d’optique mobile hybride permet d’atteindre des vitesses de gravure de 3.8 m/sec et des accélérations proche de 5G. L’intégralité des sources lasers vendues par KERN sont développées et produites aux USA. La table aspirante permet d’évacuer fumées, vapeurs et petits débris tout en permettant le maintien des medias pendant le travail de la machine. Fourni avec toutes les sources laser dont la puissance est supérieure ou égale à 100W, un système de refroidissement à eau par circuit fermé augmente la stabilité du laser. Un logiciel de CAO ainsi que le logiciel KCAM KERN sont également fournis avec chaque système HSE.

MAI INCOM MARSEILLE LES 30 ET 31 MAI MARSEILLE, PARC CHANOT (HALL 8) WWW.IN-COM.FR

SEPTEMBRE LABELEXPO AMERICAS DU 11 AU 13 SEPTEMBRE CHICAGO, DONALD E. STEPHENS CONVENTION CENTER WWW.LABELEXPO-AMERICAS.COM

VISCOM PARIS DU 25 AU 27 SEPTEMBRE PARIS, PARC DES EXPOSITIONS DE VILLEPINTE WWW.VISCOM-PARIS.COM

ECOPRINT

X-RITE De nouvelles solutions de gestion des couleurs i1Pro 2 La nouvelle gamme i1 de solutions professionnelles de gestion des couleurs, de colorimétrie et de communication de la couleur comprend désormais un nouveau spectrophotomètre i1Pro 2 repensé en profondeur. Prolongeant le succès du spectrophotomètre i1Pro d’X-Rite, , le nouvel instrument i1Pro 2 a été réétudié pour offrir des degrés supérieurs de précision, de polyvalence, d’ergonomie et de fonctionnalité. Le nouvel i1Pro 2 est associé à la récente version 1.3 du logiciel i1Profiler, qui prend en charge tous les niveaux de compétences et d’expertise, et se décline en quatre produits différents. Ceux-ci sont spécifiquement axés sur les besoins uniques des professionnels de la photo, du prépresse, de l’impression numérique et de l’édition. Composée des produits i1Basic Pro 2, i1Photo Pro 2, i1Publish Pro 2 et i1Publish, la nouvelle gamme d’X-Rite ouvre la voie à de nouvelles technologies et applications révolutionnaires. Chaque solution Pro inclut le nouveau spectrophotomètre i1Pro 2 de deuxième génération. Celui-ci regroupe trois conditions de mesure dans un seul et même appareil, à savoir : M0 (illuminant A standard), le plus courant, M1 (illuminant D50), le mode émergent, et M2 (aussi appelé passe-UV). i1Profiler, le logiciel de caractérisation colorimétrique de prochaine génération d’X-Rite, PANTONE Color Manager, qui gère les liaisons entre nuanciers, et la solution d’étalonnage des appareils photo ColorChecker, sont également fournis.

LES 26 ET 27 SEPTEMBRE BERLIN WWW.ECOPRINTSHOW.COM

NOVEMBRE EMBALLAGE DU 19 AU 22 NOVEMBRE PARIS, PARC DES EXPOSITIONS DE VILLEPINTE WWW.EMBALLAGEWEB.COM

VOUS SOUHAITEZ ANNONCER VOS ÉVÉNEMENTS DANS NOTRE AGENDA ? ENVOYEZ VOS INFORMATIONS À L’ADRESSE SUIVANTE : CONTACT@SIGNINFOSERI.COM

RETROUVEZ VOTRE MAGAZINE EN LIGNE Abonnez-vous, gratuitement, à notre newsletter : contact@signinfoseri.com

www.signinfoseri.com 50 • SIGN INFO SERI N° 241

MAI - JUIN 2012


LES ADRESSES DU N° 241 Pages

3A COMPOSITES

www.display.3acomposites.com

ACRYLSYTEM

www.acrylsystem.com

AGFA

www.agfa.com/graphics

20

ANTALIS

www.antalis.fr

19

ATELIER BNP

www.atelier.net

16

CALDERA

www.caldera.fr

4

CANON

www.canon.fr

8

DURST

www.durst.fr

DYNACOM

www.dynacom-enseignes.com

ECOPRINT

www.ecoprintshow.com

EFI

www.efi.com

EMBALLAGE

www.emballageweb.com

EPSON

www.epson.fr

EUROMEDIA

www.euromedia.fr

FUJIFILM

www.sericol.com

2 couv.

FUTURAMAT

www.futuramat.fr

36

GETTY IMAGES

www.gettyimages.fr

22

GLOBE GROUPE

www.globediff.com

HEXIS

www.hexis-graphics.com

HP

www.hp.com

46

ID NUMERIQUE

www.idnumerique.fr

49

INCA DIGITAL

www.incadigital.com

11

inCOM

www.in-com.fr

28

inCOM MARSEILLE

www.in-com.fr

28, 50

KERN LASER

www.kernlasers.com

50

LABELEXPO AMERICAS

www.labelexpo-europe.com

50

LASER 2000

www.laser2000.fr

50

LIPS

www.lips.fr

18

MACTAC

www.mactac.fr

47

MIMAKI

www.mimakieurope.com

14

PANKARTE

www.pankarte.fr

42

PANO BOUTIQUE

www.pano-boutique.fr

11

PIXART PRINTING

www.pixartprinting.com

10

POPAI

www.popai.fr

12

PUBLI 24

www.publi24.fr

10

ROLAND

www.rolanddg.fr

47, 48

SAPELMECA

www.sapelmeca.fr

10, 21

SEIKO

www.seiko.fr

48

SHANNON

www.shannon.nl

10

SPANDEX

www.spandex.com

VISCOM

www.viscomparis.com

X-RITE

www.xrite.com

MAI - JUIN 2012

49 10, 21

46, 47 8 50 6 50 9, 48, 49 33 e

44 40, 4 couv. e

8 9, 50 50

SIGN INFO SERI N° 241 • 51


ANNONCe ClAssée

ANNONCe ClAssée

VENTE DE MATÉRIEL

VENTE DE MATÉRIEL

Imprimante UV Zünd 250 EN FONCTIONNEMENT, EXCELLENT ÉTAT PETIT PRIX

michel.lemauff@orange.fr ANNONCe ClAssée

DEMANDE D’EMPLOI TABLE DE DÉCOUPE À PLAT

ARISTO ARISTOMAT 202 J Laize de 1000 mm, équipée dérouleur

Faire offre TÉL. 03 23 73 25 46 06 80 10 31 76

Expérience de 20 ans dans le domaine du marquage, impression numérique objets publicitaires, cherche poste

CADRE COMMERCIAL ou RESPONSABLE PRODUCTION dans le domaine. Mobilité nationale. Conscience professionnelle. Libre de suite.

Tél.: 06 67 38 06 21

pierre.royer10@wanadoo.fr ANNONCe ClAssée

ANNONCe ClAssée

OFFRE D’EMPLOI

OFFRE D’EMPLOI

La société SERMED IMPRESSIONS située à MOUANS-SARTOUX (06) recherche

recrute un(e)

SÉRIGRAPHE

CADRE COMMERCIAL(E)

expérimenté

sur secteur Sud-Est

Impressions à plat pour l’industrie (faces avant, boîtiers…) Rémunération selon qualification et expérience (sur 13 mois + tickets restaurant)

CDI + fixe + primes + véhicule de fonction

Envoyer CV et lettre de motivation à

Envoyer CV et lettre de motivation à

secsermed@free.fr

laurent.kaufmann@spandex.com

52 • SIGN INFO SERI N° 241

MAI - JUIN 2012


LES ANNONCES CLASSÉES n SÉLECTIONNEZ LA RUBRIQUE DANS LAQUELLE VOUS VOULEZ APPARAÎTRE D’EMPLOI nOFFRE

DE D’EMPLOI MATÉRIEL nDEMANDE nVENTE

DE SOCIÉTÉ nVENTE

nDIVERS

n REMPLISSEZ LA GRILLE LISIBLEMENT EN CAPITALES (Laissez une case libre entre chaque mot. Les virgules et les points sont considérés comme des lettres)

TARIF UNIQUE

70 € Une double visibilité le journal + le site internet

SIGNINFOSERI LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

n VOS COORDONNÉES Société . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse

...............................................................................................

Code Postal Tél

............................

Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fax . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

..........................................

Email

...................................................................................................

tampon de la société

Date

...........................

Merci d’envoyer votre coupon et votre règlement par chèque à :

Canal Expo : 1, rue Paul Vaillant Couturier, 92300 LEVALLOIS-PERRET Un justificatif de facture vous sera adressé par e-mail.

MAI - JUIN 2012

SIGN INFO SERI N° 241 • 53


OUI, JE M’ABONNE !

Vous êtes un acteur sur le marché de la communication et de l’expression visuelle moyen et grand format. Restez connecté à l’actualité de votre secteur d’activité en vous abonnant à Sign Info Seri, magazine professionnel, référence sur ce marché depuis maintenant vingt ans.

SIGNINFOSERI

Votre domaine d’activités :

q Tampographie

q Sérigraphie

q Agence de pub

q Impression numérique

q Gravure

q Signalétique

q Autre (à préciser)

q Textile/Broderie/Transfert

......................................................................................................

Société . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Contact

................................................................................................

Adresse

...............................................................................................

LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

France

n n

............................................................................................................

1 an (5 n°) 2 ans (10 n°)

72 € TTC 132 € TTC

etranger

n n

1 an (5 n°) 2 ans (10 n°)

95 € TTC 180 €TTC

Code Postal E-mail Tél

............................

Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

..................................................................................................

Fax . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

..........................................

Code APE

Nombre de salariés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.............................................

q Règlement par chèque à l’ordre de : Canal Expo : 1, rue Paul Vaillant Couturier - 92300 LEVALLOIS-PERRET

q Règlement par virement bancaire : Canal Expo SARL N° IBAN : FR76 3000 3030 2000 0217 6335 986 Code BIC : SOGEFRPP Domiciliation : Société Générale Paris Bourse (03020), 134, rue Réaumur, 75065 PARIS

tampon de la société

Date : ...................................

Signature :

Un justificatif de facture vous sera adressé par e-mail.

54 • SIGN INFO SERI N° 241

MAI - JUIN 2012


RETROUVEZ VOTRE MAGAZINE EN LIGNE

et abonnez-vous, gratuitement, à notre newsletter pour rester dans la course… Une production

contact@signinfoseri.com

www.signinfoseri.com 3 • SIGN INFO SERI N° 260

MAI - JUIN 2010


sign info seri magazine 241  

magazine de signaletique, infographie, serigraphie

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you