__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

SIGNINFOSERI LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

JUIN - JUILLET 2011 • N° 236 • 12€

Dossier P. 26

SORTIR DE L’ARTISANAT AVEC LE

PSO (PROCÉDÉ STANDARDISÉ OFFSET)

ACTU

INTERVIEW

REPORTAGE

Grenelle II : le décret sera publié début juillet

Jean-Gilles Higel, directeur des activités jet d’encre d’AGFA Graphics

Borney, la qualité en héritage

P. 12

P. 24

P. 36


ÉDITO

La professionnalisation est en marche

Les imprimeurs constituent à ce jour une population hétérogène dans son savoir-faire. Même si les outils de production permettent une meilleure homogénéisation des process, beaucoup restent encore attachés à une façon de faire issue de l’expérience accumulée au fil des années. Le Procédé Standardardisé Offset (PSO) vient bousculer ces habitudes en proposant une façon plus « industrielle » de travailler… Sign Info Seri a choisi dans ce numéro de se pencher sur la réalité de ce fameux PSO

Gildas Rondepierre gildas@signinfoseri.com

car contrairement à ce que son nom peut laisser entendre, ce ne sont pas seulement les offsettistes qui sont concernés, mais, à terme, l’ensemble de la chaîne graphique. Il s’agit d’un débat passionnant que le marché français est en passe de s’accaparer.

JUIN - JUILLET 2011

SIGN INFO SERI N° 236 • 3


JUIN - JUILLET 2011 • N° 236

A DÉCOUVRIR ACTUS

HP en campagne pour la conver gence numérique

6

L’imprimante Latex HP Scitex LX850 de 3,2 m de laize offre une vraie polyvalence au marché avec de nombreuses fonctions de flux de production, notamment la gestion de 2 rouleaux, rouleur à chute libre et rouleau vers enrouleur et un nouveau système d’impression sur textile avec un liner. Selon les chiffres communiqués par HP, 5 000 imprimantes utilisant la technologie Latex tournent aujourd’hui dans le monde dans les secteurs de la signalétique et de l’affichage.

[RETOUR FESPA ] Le salon Fespa Digital 2011 qui s’est tenu

proposer à chaque fois une nouvelle machine, c’est aussi le

à Hambourg du 24 au 27 mai dernier a été l’occasion du

Sur la route…

OPÉRATION « SOLUTIONS »

discours que tient HP aujourd’hui. Pour asseoir l’idée de convergence

lancement européen des

numérique et prouver aux

imprimantes HP Scitex LX850

professionnels que désormais

Le leader mondial souhaite ainsi

doivent de plus en plus souvent

d’HP à Barcelone. « C’est notre

polyvalente et la HP Scitex 5 m

répondre à des demandes dans

responsabilité de leader », confie

UV étaient à l’honneur, tout

ce domaine », a souligné Ronen

comme l’imprimante photo HP

Zioni, directeur marketing Graphic

comptes qui ont déjà répondu

Designjet Z6200 et l’ensemble

Solutions Business EMEA chez

présent, le groupe Unilever via

Pour connaître le programme de la tournée et s’inscrire, rendez-vous sur www.latextour.com

de la gamme de solutions après-

HP. Proposer des solutions

la société Mars.

tout ou presque est faisable en

clients finaux.

numérique, HP avait aussi fait

Et leur montrer, via une opération

par HP pour communiquer sur

le choix de présenter pour la

l’intégralité de sa gamme de

première fois sur la Fespa Digital, une HP Indigo 7 500 Digital Press, spécialisée avant tout

sait faire de mieux, la convergence

marketing de grande ampleur, qu’il est plus intéressant aujourd’hui de parler de « nouvelles applications ».

dans l’impression commerciale

Des investissements conséquents

numérique. Outre les nouvelles

mais « susceptible d’intéresser

en R & D ont été consentis par

LX850 et LX 820, les imprimantes

aussi des secteurs comme celui

HP dans ce sens.

HP Scitex FB7500 et HP Scitex

de l’affichage ou de la

Des séminaires ont également

signalétique, où les imprimeurs

déjà été organisés au siège

TJ8600 à productivité très élevée, ou encore la HP Scitex FB700

Ronen Zioni. Parmi les grands

Cécile JARRY ■

nouvelles sans pour autant

vente d’HP.

6 • SIGN INFO SERI N° 236

JUIN - JUILLET 2011

JUIN - JUILLET 2011

ACTUS

SIGN INFO SERI N°236 • 7

ACTUS nous sommes donc attelés à

Gonflé !

du groupe Serge Ferrari concer-

la forme sculptée dont la com-

refaire les couleurs avec des

nant la colorimétrie fut déter-

pigments organiques et toute la

minante dans le processus déci-

mois de développement afin

difficulté fut, pour nous, d’éta-

sionnaire. La légèreté du tex-

de répondre aux exigences

tile, sa résistance à la traction

d’Anish Kapoor mais aussi de

blir des données quantifiées afin de définir des valeurs de

(4 tonnes/m), ses propriétés bi-

transmission lumineuse sur les

axiales et la largeur des lés ont

idées que l’artiste avait de sa

été de vrais atouts », confirme

future sculpture gonflée.

Frank Molter, directeur général

s’inscrire pleinement dans le volume du Grand Palais », détaille Mark Nolan, chef du projet pour Hightex.

de l’entreprise allemande Hightex,

Il précise : « Les plans de coupe

nécessaires avant d’aboutir au

spécialisée dans les ouvrages

en 2D ont été sortis en offset

en architecture textile et confec-

afin de marquer les emplace-

tionneur/installateur du Leviathan.

ments de soudures et lignes de

pect de la couleur initiale et translucidité souhaitée. Ceci,

Cette 4e édition de Monumenta est la première grande exposition à Paris d’Anish Kapoor depuis 30 ans.

sans que les propriétés tech-

Plus de 12 000 m2 de surface utile… Leviathan est certainement

niques de la membrane textile

[ÉVÉNEMENT] L’exposition

Au travers d’une matière textile

Monumenta 2011 accueille

d’une apparente simplicité mais

jusqu’au 23 juin, sous la nef du

cachant une technologie de

R & D au service du sculpteur. Parmi les plus importants défis à

jamais gonflée à travers le

numérique et les panneaux sou-

monde. « Cette sculpture auto-

dés en atelier. La sculpture est

effectué autour de tests en labo-

Précontraint a également été

portante est gonflée grâce à

pré-confectionnée à partir de

ratoire, puis sur des lignes pilotes

un atout essentiel retenu par

de l’air pulsé. Le poids et la pres-

4 pièces uniques de toile. Une

et enfin sur des lignes industrielles

Anish Kappor. « La flexibilité

sion de l’air créent véritablement

seule pièce aurait été presque

20

LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DE L’ART

pointe, Leviathan investit par

Kapoor souhaitant obtenir une

Pascal Martor, ingénieur en

son amplitude l’immense volume

parfaite monochromie rouge,

colorimétrie chez Serge Ferrari,

et offre une rencontre inédite avec

d’un pourpre très dense à l’ex-

se souvient : « Anish Kapoor a

la matière. « Fournisseur officiel »

térieur et d’un vif éclatant et trans-

proposé ses propres pigments

de l’artiste avec plus de 20000 m2

lucide à l’intérieur afin d’engloutir

à base de gouache - et dédiés

de toile utilisés, le groupe Serge

complètement le visiteur dans les

à la peinture - or ils sont incom-

phare du groupe Serge Ferrari.

Ferrari a mis ses équipes de

entrailles de son monstre.

patibles avec le PVC. Nous

12

• XEROX a le bon plan

16

• Demain, le digital media avec CALDERA

18

• Gonflé ! L’événement MONUMENTA au Grand Palais

20

24

INTERVIEW • JEAN-GILLES HIGEL, Directeur des Activités Jet d’Encre chez AGFA

© Maïté Pacilly

tulée Leviathan, entièrement réalisée en Précontraint, matière

• GRENELLE II : le décret d’application sera publié en juillet

䉴䉴

relever, celui de la couleur, Anish

Grand Palais à Paris, le célèbre sculpteur britannique Anish œuvre inédite et éphémère, inti-

10

fiés afin de répondre aux exigences de la machine de découpe

1 000 m2 chacun, du jamais vu. La stabilité dimensionnelle du

Intitulée Leviathan, l’œuvre d’Anish Kapoor est à l’image du monstre biblique, une incarnation puissante et ténébreuse. Les visiteurs sont invités à pénétrer dans les entrailles rouge vif de la bête… L’immersion est totale.

Kapoor. Au programme : une

• NEOLT fait son cinéma

renfort. Ils ont ensuite été modi-

la plus grande œuvre artistique

n’en soient modifiées ». Un vrai travail d’approche a été

avec, à la clé, quatre essais de

6

plexité a demandé plusieurs

Beaucoup d’allers/retours furent meilleur compromis entre res-

• HP en campagne pour la convergence numérique

s’adresser non seulement aux

et LX820. Mais pas seulement. Il a aussi été le moment choisi

ainsi plus que jamais sur ce qu’il

6

imprimeurs mais aussi à leurs

La Fespa Digital 2011 a été l’occasion pour HP de donner le top départ du premier Latex Tour, qui se déplacera cet été dans toute l’Europe. La pièce centrale de cette tournée est un semi-remorque de 16,5 m. À l’intérieur : des présentations informatives, des témoignages clients, des ateliers participatifs et des démonstrations sur une HP Designjet L25500 Printer de 152,4 cm. Réalisée en partenariat avec les distributeurs et partenaires HP, la tournée française aura lieu du 15 juin au 7 juillet et passera par les villes de Limoges, Bordeaux, Pau, Toulouse, Montpellier, Marseille, Lyon, Besançon, Strasbourg, Reims, Rouen et Rennes. Elle sera essentiellement axée sur la façon dont les utilisateurs peuvent enrichir leur offre en matière d’applications créatives, notamment à partir des machines Latex. Des applications jusqu’ici impossibles ou interdites seront notamment dévoilées comme les impressions dans des lieux fermés tels que les ascenseurs, ou encore les hôpitaux ou les restaurants.

solutions numériques. Et militer

ACTUS

MONUMENTA 2011- Anish Kapoor - Leviathan. 1 - Vue extérieure de l'oeuvre. 2 - Vue Intérieure de l'oeuvre. Photos Didier Plowy - Tous droits réservés Monumenta 2011, ministère de la Culture et de la Communication.

20 • SIGN INFO SERI N° 236

JUIN - JUILLET 2011

26

DOSSIER

INTERVIEW

• PSO, mode d’emploi ou quand les imprimeurs se standardisent

JEAN-GILLES HIGEL DIRECTEUR DES ACTIVITÉS JET D’ENCRE CHEZ AGFA

Notre objectif est clair, il est de faire partie des trois plus gros constructeurs du marché d’ici deux ans.

24

AGFA POURSUIT SA

Agfa Graphics propose cette saison pas

POLITIQUE DE CONQUÊTE

SUR LE MARCHÉ DU GRAND FORMAT. RIEN QUE POUR CE DÉBUT D'ANNÉE, SIX NOUVELLES PRESSES

GRAND FORMAT MARQUENT SON ACTUALITÉ.

d’Hambourg, nous avons également présenté notre nouvelle :Jeti Aquajet 3 324

rien que pour notre activité jet d’encre. La

Autre argument : les utilisateurs peuvent

préventive pour anticiper d’éventuels pro-

vons touche à la volumétrie. Elle concerne

commencer avec une configuration de base

blèmes et éviter ainsi toute rupture de pro-

pour les applications textiles polyester.

sance pour Agfa. Les bons résultats de l’an-

geants en la matière.

notamment les sérigraphes qui investissent

de 16 têtes qu’ils peuvent ensuite étendre

duction est un de nos atouts majeurs.

née 2010 n’ont fait d’ailleurs que confir-

Pour répondre à cette attente, Agfa a choisi

dans des solutions jet d’encre à condition

jusqu’à un maximum de 48 têtes afin d’as-

Mais notre politique de services ne s’arrête

que ces dernières proposent un bon niveau

mer la pertinence de cette orientation.

de se focaliser sur les encres UV et les

surer une production allant jusqu’à 225 m2/h.

pas à de la simple maintenance technique.

La constitution d’un portefeuille complet de

encres aqueuses avec notamment ses

de productivité. Chez Agfa, la gamme

Enfin, toujours dans le même ordre d’idées,

Depuis quelques années, nous avons aussi

solutions fait aujourd’hui pleinement par-

fameuses encres aqueuses à sublimation.

M-Press répond pleinement à cette attente.

la :Jeti 5 048 UV XL est proposée en deux

développé une offre plus qualitative qui

L’autre argument qui est avancé concerne

Nous n’avions jusqu’ici qu’un modèle haut

l’offre textile. La nouvelle :Jeti 5 048 UV XL

de gamme, la M-Press Tiger capable d’im-

tie de notre stratégie, et ce d’autant plus les attentes des professionnels. Selon les

par exemple est un formidable porte-drapeau pour nous en ce qui concerne une

primer entre 600 000 et 1,5 million de mètres carrés par an et qui était vendue,

versions. La première version est conçue

vise à accompagner la professionnalisation

pour traiter des applications à forte pro-

de nos imprimeurs, notamment dans le

ductivité, comme les habillages d'immeu-

grand format. Nous sommes présents, grâce

bles et les panneaux géants, avec des

à nos experts, pour les aider à mener à

vitesses de production annoncées proches

bien différentes démarches, comme la mise

derniers chiffres communiqués par Infosource,

selon les options, entre 1,2 et 1,8 million

majorité des machines dont le format est

séchage à polymérisation pendant l’im-

d’euros. Près de 25 ont été vendues dans

des 300 m²/h. La seconde version est des-

en place d’une certification PSO par exem-

supérieur à 60 pouces (68 % des place-

pression, aucun prétraitement de substrats

le monde dont 5 en France. Aujourd’hui,

tinée quant à elle à proposer une produc-

ple. Agfa a été le premier constructeur en

les imprimeurs achèteraient en effet en

ments), ce qui correspond à notre gamme

impression plus responsable. En raison du

n’est en effet nécessaire. De plus, les encres

Léopard, qui comprend seulement le module

tant d’imprimer simultanément jusqu’à trois

ce qui fait de ce système une solution res-

d’impression 4 couleurs jet d’encre et qui

bobines de même dimension.

cations géantes, la 5 048 UV XL permet-

Enfin, pour être au plus proche de nos clients et de leurs attentes, nous avons aussi ciaux en direct pour notre gamme :Jeti dont

rent que l’on entend aujourd’hui beaucoup

la mission ne se résume pas simplement à

poser un bilan carbone allégé, ce qui est

de la même approche. Une fois le module

dans le discours des constructeurs. Qu’en

assurer le suivi des ventes de ces produits

un argument supplémentaire pour nous.

FTR (Flat To Roll) installé, l’impression se

est-il chez Agfa ?

mais aussi à être plus près de notre réseau

mis en place un réseau de trois commer-

selon vous, les autres grandes tendances

Pour toutes ces raisons d’ailleurs, le textile

fait en effet avec la même qualité et la

Le service Agfa France Service est spécia-

indirect :Anapurna et maintenir le lien avec

du marché ?

est aussi devenu une tendance forte du

même résolution que sur des matériaux

lement dédié à cette activité et met à la dis-

nos clients finaux.

CANON

AVERY DENNISON

L’ImagePROGRAF 6300S 24 pouces et la 8300S 44 pouces

Une nouvelle génération de films coulés numériques

L’ImagePROGRAF 6300S remplace la 6000S et complète la gamme 24 pouces d’imprimantes grand format de Canon, en particulier les ImagePROGRAF 6 300 et ImagePROGRAF 6 350. La 8300S vient, quant à elle, en complément de la gamme 44 pouces qui comprend notamment la 8 300 et la 8000S. Selon le constructeur, deux atouts principaux caractérisent ces deux modèles : la vitesse d’impression avec une compatibilité étendue avec les flux de production et la gamme chromatique qui a été étendue afin de permettre une utilisation pour des applications plus pointues, avec une colorimétrie adaptée à la production d’affiches. La productivité est accrue grâce à une nouvelle disposition des encres au niveau des têtes d’impression et une option d’impression en mode rapide, permettant d’atteindre une vitesse d’impression jusqu’à deux fois supérieure, tout en préservant une qualité équivalente à celle obtenue en mode standard.

Avery refond sa gamme de films coulés numériques pour créer une deuxième génération de produits répondant aux nouveaux besoins de l’impression numérique en matière de films durables. Le principal changement est l’introduction des films de pelliculage DOL 1 460 Gloss et 1 480 Matt. Avec eux, les transformateurs peuvent utiliser le film MPI 1 005 Supercast Easy Apply RS imprimable jet d’encre pour des applications sur supports inégaux. Ce dernier allie un vinyle blanc brillant conformable de 53 microns, à échappements d’air intégrés, un adhésif transparent permanent et, pour le recouvrement d’applications précédentes, une couche d’apprêt gris opaque. Cet adhésif a aussi pour propriétés de pouvoir s’enlever proprement à long terme, d’avoir un pouvoir adhésif faible et d’être repositionnable. La combinaison d’un visuel imprimé jet d’encre avec ces nouveaux films fournit donc non seulement une protection du substrat imprimé, mais aussi la conformabilité requise pour les applications sur ondulations. Avery vient aussi d’ajouter à sa gamme 1 900 de nouvelles options, en particulier pour les applications 3D. Au film MPI 1 900 – le vinyle coulé blanc brillant bien connu à l’opacité accrue – viennent ainsi se joindre le MPI 1 900 Easy Apply, repositionnable à faible pouvoir adhésif, et le MPI 1 906 AP caractérisé par un adhésif permanent conçu pour les supports apolaires à faible énergie de surface.

VUTEK Une nouvelle technologie écolo de séchage à froid

ImagePROGRAF 6300S

Ces imprimantes sont dotées de modes : « Epreuve », « Image » et « Economie » qui laissent l’utilisateur libre de décider du niveau de qualité d’impression requis. Le mode « Epreuve », qui génère du texte et des traits très nets, est dédié à l’impression d’épreuves précises, tandis que le mode « Image » offre les mêmes caractéristiques sans réduction de vitesse. Le mode « Economie » réduit la consommation d’encre de près de 50 % et se prête donc aussi bien à la production d’affiches à usage interne qu’à la vérification de maquettes lors de tests d’impression. Ces nouveaux modèles sont compatibles avec un large éventail de RIP et sont tout deux pourvus d’un disque dur intégré de 160 Go.

EFI ajoute l'imprimante jet d'encre UV numérique EFI VUTEk GS3250LX à sa gamme GS. Ce nouveau modèle a été conçu pour incarner une nouvelle génération de machines, moins énergivore et plus écologique. Pour relever le défi, la VUTEk GS3250LX fait appel à une technologie de séchage par diodes UV froides. L’argument d’EFI est le suivant : le système à diodes fonctionnant par allumage/extinction instantané, un préchauffage n'est pas nécessaire et comme les LED sont prévues pour durer aussi longtemps que l'imprimante, les utilisateurs consomment moins d'énergie et ont donc moins de frais d'équipement, ce qui contribue à réduire les charges d'exploitation globales. CQFD. Autre argument avancé par le constructeur : la GS3250LX n'émet pas de composés organiques volatils et utilise moins de consommables. Elle peut imprimer sur des matériaux recyclés et d'autres substrats sans gondolage ni chocs au niveau des têtes, le tout avec une résolution de 1 000 dpi et une impression du blanc sur trois couches. La VUTEk GS3250LX prend également en charge les banderoles en polyéthylène et certains supports en cartons ondulés. Côté productivité, à raison de cinq secondes entre deux panneaux, il est possible de produire jusqu'à 55 panneaux par heure (dimensions 1,2 m x 2,4 m) selon le

constructeur. Une barre d'alignement aligne chaque panneau, ce qui contribue à un positionnement constant de l'image sans réglage. Moyennant l'ajout d'un dispositif de manipulation automatisée MediaMaster, il est possible de traiter de grands volumes à haute vitesse sans chargement manuel. Côté logiciel, la fonctionnalité de files d'attente multiples, disponible au niveau de l'interface utilisateur, permet d'imprimer plusieurs travaux en même temps. Des informations d'audit peuvent aussi être obtenues sur chaque travail (heure et durée d'impression, consommation de supports, consommation d'encre) via une communication bidirectionnelle entre le RIP Fiery XF et le système VUTEk. Enfin, bonne nouvelle pour les utilisateurs de l’imprimante VUTEk GS3200, ils pourront bénéficier d’une mise à niveau de leur outil qui leur permettra de bénéficier de la nouvelle technologie de séchage à LED froides, de même que du chargement continu rapide des panneaux et des nouvelles fonctionnalités logicielles.

ImagePROGRAF 8300S

JUIN - JUILLET 2011

SIGNINFOSERI

JUIN - JUILLET 2011

JUIN - JUILLET 2011

SIGN INFO SERI N° 236 • 25

■ TEXTILE ■ GRAVURE ■ FINITION-DÉCOUPE ■ CAD ■ NUMÉRIQUE ■ CONSOMMABLES ■ SOFTWARE

AGFA

• BORNEY : la qualité en héritage

en septembre 2008.

La notion de services est un thème récur-

son option roll-to-roll participe également

JUIN - JUILLET 2011

36

REPORTAGE

France à obtenir la certification Ugra n° 001

est proposé à moins d’un million d’euros. La nouvelle version de la :Jeti Titan avec

Une nouvelle dans la famille M-Press

JUIN - JUILLET 2011

un modèle ¾ automatique, la M-Press

pectueuse de l’environnement. Le textile présente aussi l’avantage d’être plus léger et plus facile à transporter et donc de pro-

■ TEXTILE ■ GRAVURE ■ FINITION-DÉCOUPE ■ CAD ■ NUMÉRIQUE ■ CONSOMMABLES ■ SOFTWARE

LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

tion de qualité supérieure pour les appli-

à séchage UV d’Agfa Graphics sont exemptes de COV (composés organiques volatils),

les :Jeti et le haut volume avec les M-Press. de faire partie des trois plus gros constructeurs du marché d’ici deux ans.

24 • SIGN INFO SERI N° 236

42 • SIGN INFO SERI N° 236

nous proposons dans la même catégorie,

actuelle, avec des machines pour les petits volumes, les:Anapurnas, les moyens volumes,

Outre la question du format, quelles sont,

Lors du dernier salon Fespa de mai dernier, HEXIS a mis en avant deux films adhésifs de sa gamme Latex garantie sans PVC ni plastifiants. Le HXL300WG2 (WG = white gloss, blanc brillant) est destiné aux encres Mutoh Bio et HP Latex. Il peut aussi imprimer en jet d’encre solvant et éco-solvant. Il est constitué d’un film latex d’une épaisseur de 100 microns, enduit d’un adhésif gris. Le PL300CG (CG = clear gloss, transparent brillant) est quant à lui destiné à la lamination à froid du film latex HXL300WG2. Il est constitué d’un latex adhésivé transparent de 30 microns. La finition de surface est brillante. À l’honneur également dans le nouveau catalogue du fabricant : une gamme élargie de films coulés haut de gamme HX30000 comprenant entre autres de nouveaux effets carbone (bleu, rouge, silver, blanc) ainsi que de nouvelles couleurs en HX20000 (bleu nuit métal, rose Candy, marron Marrakech).

quente de techniciens spécialisés dont 8 mise en place de contrats de maintenance

L’autre grande tendance que nous obser-

en plus par des clients finaux devenus exi-

Notre objectif est d’ailleurs très clair, il est

HEXIS

position de nos clients une équipe consé-

de solutions efficaces car sollicités de plus

DE L'OFFRE JET D'ENCRE

Propos recueillis par Cécile Jarry

Des films compatibles avec les encres Mutoh Bio et Latex

rigides et ce sans perdre de vitesse, l’option FTR prenant en charge des supports industriels standard de 3,2 m de largeur et des bobines pouvant peser jusqu’à 340 kg.

clients imprimeurs qui sont en recherche

format est devenu un vrai levier de crois-

JEAN-GILLES HIGEL, PATRON

DU CONSTRUCTEUR.

La demande croissante de capacité d’impression sur les machines de la famille M-Press d’Agfa Graphics a eu pour résultat l’introduction d’un nouveau modèle : la M-Press Leopard. Cette nouvelle version 3/4 automatique a été conçue pour offrir aux prestataires une technologie jet d’encre avancée à un coût d’investissement plus attractif. La Léopard occupe en effet un segment de marché intermédiaire, entre la Jeti Titan et la M-Press Tiger. Son coût : moins d’un million d’euros. La M-Press Leopard intègre les mêmes technologies de navette jet d’encre que la M-Press Tiger et permet aux utilisateurs d’imprimer des produits pouvant aller jusqu’à 1,6 x 2,6 m. La technologie « GreyScale » (goutte d’encre variable) UPH 2 (Universal Print Head) d’Agfa Graphics garantit un placement de point d’impression de précision pour la reproduction des dégradés les plus fins jusqu’aux aplats les plus vifs. Le séchage instantané assure des travaux immédiatement prêts pour la finition. La M-Press Leopard utilise un système d’alimentation simplifié avec chargement manuel reposant sur le principe ergonomique et sur la technologie éprouvée de la table d’aspiration universelle multi zones « 55 » de Thieme. Cette conception permet un positionnement exact et rapide du substrat sur la table via des « pins » de repérage positionnés à gauche et à droite de la table, facilitant ainsi l’impression simple face ou recto verso. Les supports lourds pesant jusqu’à 20 kg/m² peuvent être poussés contre les « pins » de repérage se trouvant à l’arrière de la table. Les zones d’aspiration universelles maintiennent les médias ou matériaux les plus fins et les plus flexibles de sorte qu’ils puissent être aussi aisément imprimés que les substrats rigides. La machine peut travailler avec une vaste gamme de médias dans des épaisseurs allant jusqu’à 5 cm et permet l’impression multi copie en panneaux ou en feuilles.

marché. Sur la dernière Fespa Digital

thème majeur qui gagne en importance. On le voit tous les jours auprès de nos

Depuis le rachat de Gandi Innovations, le

marché de l’impression numérique grand

que notre offre coïncide parfaitement avec

EXPLICATIONS AVEC

Quoi que l’on en dise, l’écologie est un

moins de six nouvelles presses grand

format. Pourquoi un tel investissement ?

LES NOUVEAUTÉS PRODUITS

40

VUTEK De la sublimation écolo La VUTEk TX3250r est une nouvelle imprimante à sublimation de 3,2 m. Elle a été conçue pour répondre à la demande croissante des utilisateurs soucieux de pouvoir imprimer des matériaux textile plus écologiques. Le constructeur mise pour cela sur une nouvelle encre à séchage rapide censée permettre l'impression de textile et de papier transfert à des vitesses atteignant 100 m²/h. La TX3250r a été conçue sur la base de la VUTEk FabriVu d'EFI, introduite en 2002 comme la première solution d'impression textile jet d'encre industrielle. Elle permet donc l'impression textile directe, ou indirecte par transfert, et

intègre la teinture par sublimation de Hilord. Avec cette machine, EFI vise les marchés traditionnels de l'impression textile comme la signalétique souple ou les drapeaux mais souhaite également séduire d'autres secteurs à fort potentiel de croissance avec notamment l'univers de la décoration.

Agenda des salons

46

Annuaire des sites internet

47

Petites annonces classées

48

Coupon d’annonces classées

49

Bulletin d’abonnement

50

FUJIFILM L’Uvistar II est arrivée Fujifilm a présenté au dernier salon FESPA Digital la deuxième génération de sa gamme d’imprimantes très grand format Uvistar. Avec les couleurs des encres Uvijet QK de Fujifilm, l’Uvistar II est particulièrement adaptée à l’impression très grand format pour les marchés de la PLV et de la publicité extérieure. Lancée en 2010, la gamme Uvistar produit, selon son constructeur, des impressions de haute qualité à des vitesses dépassant 350 m2/h, sur des supports pouvant atteindre 5 mètres de laize. La première génération était dédiée aux applications extérieures

avec des encres aux couleurs éclatantes sur des supports adéquats, dont le polyéthylène. En raison d’une demande croissante, la deuxième génération a été conçue pour adresser également des applications d’intérieur, où les images sont vues de plus près et où les supports rigides sont plus répandus. Un système exclusif avec deux tailles de gouttes (PDS, Parallel Drop Size) constitue l’une des principales nouveautés de cette deuxième génération. Cette technologie permet de renforcer la qualité tout en préservant la vitesse et la couverture d’encre, les utilisateurs pouvant imprimer simultanément des gouttes de 40 pl (la taille actuelle) et des gouttelettes plus petites de 20 pl. Les premières assurent la couvrance de l’encre, tandis que les secondes garantissent la précision des détails, le tout sans réduire la vitesse d’impression. Parmi les autres améliorations, on peut citer le chauffage de la tête d’impression afin d’obtenir une densité d’encre plus uniforme, et la possibilité d’imprimer en recto verso sur des supports souples et rigides grâce à des modifications d’ordre mécanique et à l’ajout de moteurs linéaires, sans pour autant nuire à la cadence de production.

42

SIGN INFO SERI N° 236 • 43

Directeur de la publication : Gildas RONDEPIERRE : gildas@signinfoseri.com • Rédactrice en chef : Cécile JARRY : cecile@signinfoseri.com • Publicité : 01 71 11 37 50 • Maquette et SR: Martine SAVINA: martine@signinfoseri.com • Imprimé par PRINTCORP 01 55 28 87 09 • Toute reproduction (même partielle) des articles publiés dans Sign Info Séri est interdite sans accord de la société d’édition conformément à la loi du 11 mars 1957 sur la propriété littéraire et artistique • ISSN N° 1768 - 3 947 • N° CPPAP en cours.

Édité par :

5, bd des Bouvets 92000 NANTERRE Tél. : 01 71 11 37 50 Fax : 01 47 29 02 13 contact@signinfoseri.com

SIGN INFO SERI N° 236 • 5


ACTUS

HP en campagne pour la conver

L’imprimante Latex HP Scitex LX850 de 3,2 m de laize offre une vraie polyvalence au marché avec de nombreuses fonctions de flux de production, notamment la gestion de 2 rouleaux, rouleur à chute libre et rouleau vers enrouleur et un nouveau système d’impression sur textile avec un liner. Selon les chiffres communiqués par HP, 5 000 imprimantes utilisant la technologie Latex tournent aujourd’hui dans le monde dans les secteurs de la signalétique et de l’affichage.

Sur la route… La Fespa Digital 2011 a été l’occasion pour HP de donner le top départ du premier Latex Tour, qui se déplacera cet été dans toute l’Europe. La pièce centrale de cette tournée est un semi-remorque de 16,5 m. À l’intérieur : des présentations informatives, des témoignages clients, des ateliers participatifs et des démonstrations sur une HP Designjet L25500 Printer de 152,4 cm. Réalisée en partenariat avec les distributeurs et partenaires HP, la tournée française aura lieu du 15 juin au 7 juillet et passera par les villes de Limoges, Bordeaux, Pau, Toulouse, Montpellier, Marseille, Lyon, Besançon, Strasbourg, Reims, Rouen et Rennes. Elle sera essentiellement axée sur la façon dont les utilisateurs peuvent enrichir leur offre en matière d’applications créatives, notamment à partir des machines Latex. Des applications jusqu’ici impossibles ou interdites seront notamment dévoilées comme les impressions dans des lieux fermés tels que les ascenseurs, ou encore les hôpitaux ou les restaurants. Pour connaître le programme de la tournée et s’inscrire, rendez-vous sur www.latextour.com

[RETOUR FESPA ] Le salon Fespa Digital 2011 qui s’est tenu à Hambourg du 24 au 27 mai dernier a été l’occasion du lancement européen des imprimantes HP Scitex LX850 et LX820. Mais pas seulement. Il a aussi été le moment choisi par HP pour communiquer sur l’intégralité de sa gamme de solutions numériques. Et militer ainsi plus que jamais sur ce qu’il sait faire de mieux, la convergence numérique. Outre les nouvelles LX850 et LX 820, les imprimantes HP Scitex FB7500 et HP Scitex TJ8600 à productivité très élevée, ou encore la HP Scitex FB700 polyvalente et la HP Scitex 5 m UV étaient à l’honneur, tout comme l’imprimante photo HP Designjet Z6200 et l’ensemble de la gamme de solutions aprèsvente d’HP.

6 • SIGN INFO SERI N° 236

JUIN - JUILLET 2011


gence numérique

OPÉRATION « SOLUTIONS »

proposer à chaque fois une nouvelle machine, c’est aussi le discours que tient HP aujourd’hui.

Pour asseoir l’idée de convergence

Le leader mondial souhaite ainsi

numérique et prouver aux

s’adresser non seulement aux

professionnels que désormais

imprimeurs mais aussi à leurs

tout ou presque est faisable en

clients finaux.

numérique, HP avait aussi fait

Et leur montrer, via une opération

le choix de présenter pour la

marketing de grande ampleur,

première fois sur la Fespa Digital,

qu’il est plus intéressant aujourd’hui

une HP Indigo 7 500 Digital

de parler de « nouvelles

Press, spécialisée avant tout

applications ».

dans l’impression commerciale

Des investissements conséquents

mais « susceptible d’intéresser

en R & D ont été consentis par

aussi des secteurs comme celui

HP dans ce sens.

de l’affichage ou de la

Des séminaires ont également

signalétique, où les imprimeurs

déjà été organisés au siège

doivent de plus en plus souvent

d’HP à Barcelone. « C’est notre

répondre à des demandes dans

responsabilité de leader », confie

ce domaine », a souligné Ronen

Ronen Zioni. Parmi les grands

Zioni, directeur marketing Graphic

comptes qui ont déjà répondu

Solutions Business EMEA chez

présent, le groupe Unilever via

HP. Proposer des solutions

la société Mars.

nouvelles sans pour autant

JUIN - JUILLET 2011

Cécile JARRY ■

SIGN INFO SERI N°236 • 7


ACTUS Pierre-Olivier Esteban nommé directeur marketing d’Océ France Après avoir occupé plusieurs fonctions à responsabilité dans les secteurs de la vente et du marketing, Pierre-Olivier Esteban a été Directeur des Projets Stratégiques en France et à l’international. Dernièrement, il était également Directeur des Opérations pour le POS “Point of Sales” (signalétique et balisage en magasins) dans le secteur de la grande distribution avant d’être nommé directeur marketing France à 45 ans. Sa mission est aujourd’hui de renforcer les actions marketing et com-

Thieme vend la 1re M-Press Léopard à Bachmann-Dambach [DÉVELOPPEMENT] Le groupe

allemand, situé au sud de Karlsruhe, est le premier imprimeur au monde à se doter de la nouvelle machine ¾ automatique lancée par Agfa sur la Fespa d’Hambourg. Sa qualité d’impression a retenu l’attention de l’imprimeur qui souhaite ainsi pouvoir couvrir ses besoins

graphie cinq couleurs de chez

pour le marché de la PLV en

Thieme », a ainsi précisé le pro-

proposant des impressions sur

priétaire du groupe, Heinz-Peter

différents supports. « La M-Press

Bachmann.

Léopard complète parfaitement

Dambach Print Ser vice est

notre parc actuel et plus parti-

aujourd’hui l’un des sérigraphes

culièrement notre ligne de séri-

leaders en Allemagne.

De gauche à droite : Frank Thieme, PDG du groupe Thieme ; HeinzPeter Bachmann, PDG du groupe Bachmann-Dambach ; Geert Van den Hole, Sales Manager M-Press Agfa Graphics et Moritz Rogger, directeur d’Agfa Graphics Allemagne.

munication de l’ensemble des divisions d’Océ France, mettre en place et développer des synergies avec Canon pour assurer la croissance et contribuer à devenir, avec Canon, le numéro 1 mondial du marché de l’impression.

Tiflex, partenaire unique du constructeur Seiko [STRATÉGIE] Avril 2011 a

marqué le lancement d’un nouveau partenariat commercial

ATC GROUPE en tournée

entre Tiflex et Seiko.

L’imprimeur lyonnais fait

tions d’impression numérique

partie des partenaires officiels

a en effet choisi Tiflex comme

Le constructeur mondial de solu-

de l’opération « Only Lyon On

distributeur unique pour la

Tour » organisée par Lyon et

gamme complète de ses produits

son office de tourisme du

graphiques en France. Sont

6 mai au 9 juillet. Objectif de

concernées la gamme Série H

cette tournée : développer la

et la gamme Série W.

notoriété de la ville. Le format

La Série H est la vitrine de la

jusqu’à 50 m2/h sur 2,60 m de

une résolution maximale de

choisi ressemble à celui d’une

marque. Elle est composée de

large pour la H-104s et 1,90 m

720x720 dpi.

tournée de rock et s’articule

deux modèles: H-74s et H-104s.

pour la H-74s.

Tiflex organise des journées

Imprimante Solvant Seiko ColorPainter H-104s

autour d’un bus à impériale

Selon le constructeur, ces deux

La Série W est, quant à elle, la

Portes Ouvertes en juin, dans

entièrement customisé aux

imprimantes peuvent imprimer

nouveauté de chez Seiko. Elle

8 villes françaises, afin de pré-

couleurs de la ville.

jusqu’à 100 m /h en 4 cou-

est composée de 4 modèles :

senter en avant première l’im-

ATC Groupe a imprimé et

leurs tout en conservant une

W-54s 4 couleurs, W-54s

primante W-64s. Les deux

réalisé toute la signalétique

qualité d’impression optimale.

6 couleurs, W-64s 4 couleurs

gammes seront également expo-

de l’événement.

Egalement proposées en 8 cou-

et W-64s 6 couleurs. Elle peut

sées lors du prochain salon

leurs, elles impriment alors

imprimer jusqu’à 30 m /h dans

Viscom Paris, en septembre.■

8 • SIGN INFO SERI N° 236

2

2

JUIN - JUILLET 2011


ID Numérique lance ID Médias

[MEDIAS] Le distributeur basé

existante, à un moment quand

à Vannes “officialise” sa stra-

même où, en termes de chiffre

tégie en matière de distribution

d’affaires, l’activité prend un

de médias et crée l’entité ID

poids de plus en plus consé-

Médias. Depuis le début de l’an-

quent, quasi équivalent parfois

née et le rachat de Coating

à celui généré par la vente des

Développement, ID Numérique

machines.

a étoffé son catalogue de sup-

Il s’agit également d’un moyen

ports avec ses propres produits.

intéressant et efficace pour ID

Une équipe commerciale dédiée

Numérique de gagner de nou-

à cette activité a également été

veaux clients, avec des comptes

mise en place.

exclusivement médias pour cer-

La distribution de médias, en

tains d’entre eux.

parallèle de celle des machines

D’ici la fin du premier semes-

d’impression, fait depuis long-

tre, ID Numérique enverra à

temps partie de la stratégie de

tout son fichier son premier clas-

l’entreprise vannetaise qui teste

seur d’échantillons ID Médias.

déjà tous les supports qu’elle com-

Également annoncé, le lancement

mercialise dans son atelier.

de nouveaux produits à sa

La création d’ID Médias enté-

marque, avec notamment un

rine donc une situation déjà

papier peint préencollé.

JUIN - JUILLET 2011

SIGN INFO SERI N° 236 • 9


ACTUS

Neolt fait son cinéma [APPLICATION] La X-Jet

des encres, la qualité du blanc

2050 commercialisée par Neolt

à haute opacité, « très efficace

UV France a séduit les équipes

pour les supports transparents »,

déco des studios EuroMédia qui

le RIP Caldera simple à utiliser,

réalisent des décors de cinéma,

l’ergonomie des modules de

de publicité ou de TV par centaines.

commande et une maintenance

La problématique du responsable

réduite due notamment à des

d’atelier d’EuroMédia, François

systèmes de contrôle mécaniques,

Aïssa était la suivante : trouver

plus traditionnels mais beaucoup

un matériel capable d’imprimer

moins sujets à de multiples

des supports à la fois classiques

pannes.

et exotiques tout en garantissant un bon niveau de qualité et un temps de réalisation réduit. Déjà équipés d’une HP L25500, d’une Epson et d’un outil de découpe Summa, les ateliers ne travaillaient jusqu’ici que selon la bonne vieille méthode du contre-collage. Efficace mais

LE RETOUR DE NEOLT EN FRANCE Le constructeur italien Neolt a refait parler de lui en France en début d’année avec une première présence dans l’Hexagone sur le salon inCOM. Neolt UV France est représentée par Amplus Technology, importateur exclusif pour la France et l’Afrique du Nord. À sa tête, on retrouve Jean-Philippe Martinez, un ancien de chez HP, qui est aujourd’hui en charge du développement de la marque. Sa politique commerciale est agressive avec un prix d’appel pour le premier modèle de la gamme, l’AsterJet 1650 (4 têtes), à moins de 50 000 €. La X-Jet 2050 est proposée à environ 150 000 € dans sa version la plus complète. Côté distribution, Delmar a rejoint le trio initial constitué par Alternativ, Diatrace et Elva.

pas toujours très rapide.

En production depuis trois mois à raison de 6 heures par jour, la X-Jet a déjà quelques belles réalisations à son actif comme le faux parquet du dernier Polanski avec Kate Winslet, la combinaison en latex du prochain film de Jean Dujardin mais aussi des tapisseries du Moyen-Âge pour Inquisito, la série de France 2,

L’acquisition d’une table à plat

X-Jet 2050. Ses tables amovibles,

pas beaucoup de place, ce qui

de faux journaux pour Barjac

ne pouvait donc que leur faire

par exemple, qui lui permettent

nous facilite la tâche lors des

Production ou encore une parfaite

gagner du temps…

d’imprimer sur des supports très

phases de production sur des

réplique de la tapisserie de la

Et pourquoi Neolt ? Parce que

longs et très épais, jusqu’à 5 cm

médias en rouleau », précise-t-

chambre de Marie-Antoinette à

la marque n’était pas inconnue

d’épaisseur. « Elles ne prennent

il. Autres bons points: l’adhérence

découvrir dans un prochain long-

de François Aïssa dont les ateliers

métrage TV. Côté Neolt UV

avaient déjà vu passer les

France qui commercialise le

fameuses tables à dessin du

modèle, il s’agit du premier

constructeur italien, utilisées à

placement de machine.

ses débuts par un certain Walt

Reste désormais à faire ses

Disney…

preuves dans un atelier de

Plusieurs autres éléments plus

production plus traditionnel.

techniques ont convaincu le

Cécile JARRY ■

“pro” de l’intérêt d’acquérir une

En haut : François Aïssa avec, dans ses mains, une fresque de l’Apocalypse réalisée initialement à partir d’un dessin au fusain et imprimée sur la X-Jet. En bas : Ouvrez bien l’œil désormais ! Les décors des prochains Polanski et Jean Dujardin ont été réalisés sur l’X-Jet 2050 de Neolt.

10 • SIGN INFO SERI N° 236

JUIN - JUILLET 2011


ACTUS

Grenelle II : le décret d’application sera publié début juillet Création Art Boulevard pour le “Musée en plein air”.

Pour Guillaume Tondeur, président du Synafel, la confusion entretenue dans le décret entre “publicité” et “enseigne” relève du non-sens.

20 m2 maximum, quel que soit le commerce... les grandes surfaces restent mobilisées pour convaincre le gouvernement d’aménager sa loi en fonction de la réalité du terrain. Fortement mobilisées, les équipes juridiques de Leroy Merlin maintiennent la pression sur le Ministère pour faire entendre leur point de vue.

[ENSEIGNE]

Le décret

et des mouvements écologistes

sera en effet limitée à une surface

qu’un commerce de centre‐ville.

d’application de la loi Grenelle II

comme du côté de la publicité

de 20 m , et ce, quel que soit

« Avec une telle loi, toute la

visant à réglementer les « couloirs

et de l’enseigne, le décret ne fait

le type de commerce. Ainsi, un

grande distribution sera obligée

publicitaires aux entrées de

pas l’unanimité. Il est jugé trop

pavillon de banlieue de 100 m2

de décrocher ses enseignes, ce

ville » sera publié début juillet,

permissif par les premiers et trop

pourra supporter 24 m 2 de

qui est complètement irréaliste.

en l’absence de toute nouvelle

restrictif pour les seconds.

publicité sur ses murs pignons

Sur un Carrefour par exemple,

rencontre avec les professionnels

Trois points d’achoppements

alors qu’une grande surface de

les enseignes mesurent près de

concernés. La consultation publique

majeurs persistent pour les

12000 m , disposant de 3 côtés

300 m2… C’est un virage à

qui s’est clôturée le 17 mars

professionnels de la publicité et

sur rue de 300 mètres de long,

180° du gouvernement par

2

2

dernier a pourtant laissé les

de l’enseigne. Premier point : les

ne pourra apposer qu’une enseigne

rapport à la loi actuelle de 1979

différentes parties sur leur fin.

fameux « 20 mètres carrés ».

de 6,5 m2 par façade sur son

et cela n’a aucun sens », s’insurge

Du côté des associations antipub

Selon le décret, toute enseigne

bardage, soit une surface moindre

Guillaume Tondeur, président

12 • SIGN INFO SERI N° 236

JUIN - JUILLET 2011

䉴䉴


MAI - JUIN 2010

SIGN INFO SERI N°229 • 13


ACTUS Juchée sur un mat de 5,2 m, cette enseigne est rétro éclairée par des LEDs alimentées par de l’énergie solaire stockée pendant la journée dans des panneaux photovoltaïques (création Réuni Pub pour la Poste).

Si le décret passe tel quel, la grande distribution sera dans l’obligation de démonter toutes ses enseignes.

La nouvelle enseigne d’AG2R La Mondiale privilégie déjà une approche minimaliste en optant pour des lettres découpées.

䉴䉴

du Synafel, le Syndicat National

poursuivi par le gouvernement

bien sûr préjudiciable », poursuit

Si l’on prend par exemple le

des Enseignes et de la

avec cette interdiction qui vise

Guillaume Tondeur.

problème de l’éclairage, beaucoup

Signalétique. « D’autant que

à faire des économies d’énergie.

Le troisième désaccord concerne

de professionnels préfèreront

la tendance actuelle est déjà à

Seulement là aussi, ce n’est pas

quant à lui les totems limités eux

en effet se passer d’enseigne

la diminution de la taille des

réaliste. Techniquement, il existe

aussi à une surface maximale

lumineuse étant donné que celle

enseignes du fait justement de

en effet des solutions durables

de 20 m2, ce qui place une

ci devra être éteinte la plus

la loi sur la TLPE (Taxe Locale

qui permettent d’éclairer les

nouvelle fois toutes les grandes

grande majorité du temps… ».

sur la Publicité Extérieure) votée

enseignes de façon écologique,

surfaces en infraction.

Le syndicat professionnel tient

en 2008 et qui vise les enseignes

soit par l’intermédiaire de Led,

supérieures à 7 m2. Il était donc

soit en restituant de l’énergie

inutile d’aller aussi loin… ». Deuxième point de blocage :

à rappeler que l’enjeu est avant

solaire par exemple. Il s’agit

UNE PERTE SÈCHE DE 40 % DE CA

une filière. Les secteurs qu’il

donc d’une fausse bonne idée.

Guillaume Tondeur prévient: « Si

représente regroupent aujourd’hui

tout celui de l’avenir de toute

l’extinction des enseignes durant

L’autre point est qu’une enseigne

une telle loi devait passer, c’est

plus de 2500 entreprises, 10500

la journée et à partir de minuit.

éteinte donne l’impression que

une perte sèche pour la profession

salariés et réalisent 1,24 milliard

« Nous voyons bien l’objectif

le magasin est fermé, ce qui est

de 35 à 40 % de chiffre d’affaires.

d’euros de chiffre d’affaires.

14 • SIGN INFO SERI N° 236

JUIN - JUILLET 2011


ACTUS

䉴䉴 Création Enseignes François pour la Semaine de l finance solidaire au Palais Brongniart.

près de 10 millions de chiffres

Tout comme le Conseil du

d’affaire. « Si cette législation

Commerce de France. Seule la

était mise en place, elle serait

grande distribution alimentaire

une des plus restrictives d’Europe.

fait preuve d’un silence assourdis-

En Allemagne, la législation en

sant alors qu’elle est directement

matière d’environnement est

visée par les nouvelles dispositions.

également assez sévère mais

Forte de services juridiques

n’atteint pas le niveau des 20

puissants, des enseignes comme

mètres carrés français. En Italie,

Leroy Merlin en revanche montent

un projet est également en cours

aussi aux créneaux.

de discussion mais s’annonce d’ores et déjà beaucoup moins restrictif », poursuit le responsable.

UN MINISTÈRE SOUS PRESSION Création Boscher signalétique & image pour la Bibliothèque Nationale de France Richelieu (BNF).

DES DÉLAIS IRRÉALISTES Si le décret devait être appliqué tel quel, les professionnels auraient deux ans pour se conformer à

En attendant le début du mois

la nouvelle législation. Toutes les

de juillet et la publication du

enseignes du

décret, les organisations

périphérique

« L’impression que nous avons

lieu où elles exercent leur activité,

professionnelles restent mobilisées

parisien devront être démontées.

est que ce décret a été fait à la

tout en maintenant des incohérences

et multiplient les actions de

Idem pour celles de la grande

va-vite sans prendre en compte

en termes de lutte contre la

lobbying auprès du Ministère

distribution.

la réalité du terrain. Inchangée

pollution visuelle. Nous sommes

de l’Environnement.

Un programme de changement

pendant presque trente ans, la

les premiers à reconnaître que

Outre le Synafel qui a demandé

considérable donc, et qui plus

réglementation des enseignes

des abus ont été commis mais

à rencontrer un commissaire à

est impossible à tenir. Selon les

s’est vue dessiner un nouveau

cette confusion entre enseigne

la simplification des lois, les

professionnels, deux ans ne

cadre avec le vote de la loi du

et publicité entretenue par le

maires de France, qui touchent

suffiraient pas en effet pour

12 juillet 2010, dite loi Grenelle II.

décret nous laisse perplexes et

la TLPE font eux aussi monter

passer tout le parc aux nouvelles

Le gouvernement souhaitait

nous inquiètent fortement »,

la pression. Les agences membres

normes.

réguler et encadrer « les couloirs

analyse encore le président du

de l’UDECAM – Union des

Même si toute la profession était

publicitaires aux entrées de ville.»

Synafel, également PDG de DT

Entreprises de Conseil et Achat

mise à contribution en non-

« Mais le projet actuel attaque

SIGNS (62), une société spécialisée

Medias – et l’Union des Annonceurs

stop…

la nécessaire visibilité des

dans l’enseigne qui emploie près

expriment également leurs

commerces et entreprises sur le

de 86 personnes et qui réalise

inquiétudes et dénoncent le projet.

JUIN - JUILLET 2011

C.J. ■

SIGN INFO SERI N° 236 • 15


ACTUS GMG acquiert Aurelon La société néerlandaise Aure-

Xerox a le bon plan

lon est connue sur le marché comme étant le fournisseur d’une technologie capable de traiter des informations sur n’importe quel support nécessitant une grande précision de production graphique et d’impression. En faisant cette acquisition, GMG souhaite renforcer sensiblement sa présence sur le marché de l’impression de production grand format et poursuivre son expansion stratégique au-delà de ses segments de marché traditionnels. Il s’agit de la deuxième acquisition de GMG après le rachat en début d’année du spécialiste britannique de la production médias CWS. « En plus d’une augmen-

tation constante de notre part des marchés traditionnels de

Dans son showroom, Xerox a procédé à de nouveaux aménagements afin de permettre une meilleure démonstration de ses produits grand format.

l’épreuvage et des solutions pour salles des presses, notre

[CAD] Lors de son désormais

objectif est aussi de devenir

traditionnel déjeuner des Arts

filiale grand format Xerox

un acteur majeur sur le mar-

Graphiques organisé le 28 avril

Engineering Systems en 1989.

ché croissant de l’impression

dernier, Xerox France a confirmé,

Devenu Dealer Sales Manager

de production grand format.

par la voix de son nouveau

pour la région Nord en 2003,

Le rachat d’Aurelon constitue

président, Jacques-Edouard

il a occupé ensuite, jusqu’en

un pas important dans cette

Gueden, vouloir poursuivre sa

2010, le poste de Responsable

direction et il nous permet

stratégie de développement sur

National des Ventes Indirectes

de concessionnaires historiques

d’offrir des solutions de flux

le marché de l’impression grand

chez E2S (ancien distributeur

et une nouvelle organisation

de production de A à Z, axées

format. Forte d’une année 2010

exclusif Xerox grand format,

Grands Comptes. Ainsi, 12

sur les besoins spécifiques des

riche en investissements, la

devenu aujourd’hui KIP). De

ingénieurs commerciaux s’occupent

imprimeurs grand format »,

marque a semble-t-il rattrapé

retour chez Xerox, il est aujourd’hui

des Grands Comptes et 24 ont

a déclaré Paul Willems, DG de

son retard et annonce aujourd’hui

chargé de piloter toute la stratégie

en charge le support de la

GMG GmbH.

plus de 10 % de parts de marché,

grand format de la marque dans

centaine de concessionnaires

Avec PrintFactory GMG

soit 4 points de plus qu’en 2010.

l’Hexagone, avec pour mission

afin d’assurer un maillage complet

Edition lancé récemment à la

Pour renforcer cette politique,

l’animation des réseaux de

du territoire. Tous, y compris

Fespa Digital de Hambourg,

Xerox France a nommé Olivier

distribution.

les concessionnaires, ont bénéficié

GMG et Aurelon proposent

Morel au poste de Sales Manager

L’un des grands axes de

d’une formation spécifique aux

désormais une solution de

Wide Format, le 4 janvier 2011.

développement de Xerox a

problématiques de l’impression

production complète pour

Olivier Morel connaît bien la

consisté justement en 2010 à

grand format.

l’impression grand format.

maison pour y avoir travaillé dès

revoir sa politique de distribution,

Dans son showroom de la Plaine

1985 en tant que vendeur

qui passe désormais par son réseau

Saint-Denis, Xerox a également

16 • SIGN INFO SERI N° 236

copieur, avant d’intégrer la

Olivier Morel, le nouvel homme fort de la stratégie grand format de Xerox.

JUIN - JUILLET 2011


réorganisé l’espace afin de permettre à son entité grand format d’effectuer des dé -

poursuivre

monstrations de produits et

sa croissance avec

d’accueillir, le cas échéant, des

l’arrivée de

clients soucieux de tester les

nouveaux modèles

machines avec de vrais fichiers,

au cours de l’année

avant d’investir.

2011. Sont notamment annoncés

Techniquement, la marque reste

une nouvelle solution de

également mobilisée. Après le

numérisation avec la Xerox

lancement de nombreuses

7740, ainsi qu’un multifonction,

nouveautés

2010,

le Xerox 7142, équipé de l’outil

principalement sur le marché

de productivité FreeFlow Acces.

du CAD monochrome, elle entend

Cécile Jarry ■

en

NOUVEAU : LA XEROX 7 740

Xerox a lancé en mai dernier une nouvelle solution compacte de numérisation grand format, la Xerox 7 740. Avec une résolution de 600 x 600 ppp, la machine a été conçue pour permettre une meilleure reproduction des documents complexes tels que les plans de construction, les schémas électriques ou certaines cartes. Selon le constructeur, sa vitesse est de 83,8 mm/s en mode couleur et 254 mm/s en mode monochrome avec une largeur de numérisation de 1 016 mm. Parmi les options intéressantes, on retiendra l’outil de détection automatique de largeur des documents, la visualisation en temps réel de la numérisation qui permet de faire des ajustements et de les enregistrer directement depuis son poste de travail sans avoir besoin de scanner à nouveau l’original, et l’ajout du logiciel FreeFlow Accxes Copy qui permet d’obtenir une copie couleur de son document avec un contrôle total sur l’échelle de la copie.

JUIN - JUILLET 2011

SIGN INFO SERI N° 236 • 17


ACTUS

Demain, le digital media

[TECHNO] Il faut y croire.

le support mais aussi le contenu,

Malgré des débuts difficiles, le

sa mise en place, son évolution

digital media creuse son sillon

et sa gestion.

sur le marché publicitaire français. pas encore à celles de nos voisins

CALDERA SUR LES RANGS

anglo-saxons mais des projets

Sur la Fespa Digital d’Hambourg,

Certes, nos vitrines ne ressemblent

précurseurs permettent d’espérer

le nouveau stand du développeur

un phénomène de rattrapage.

français Caldera donnait le ton.

Le

Les

Flambant neuf, il arborait de

technosceptiques ont laissé la

magnifiques écrans dans un

marché

a

mûri.

place à une nouvelle génération

univers haut en couleurs. Des

habituée à l’interactivité. Accro

écrans pilotés grâce au nouvel

aux Smartphones, le consommateur

outil développé par Caldera :

se sent de plus en plus à l’aise

« Variable Display ». C’est en

face aux PLV dynamiques et

fait une nouvelle solution logicielle

autres totems Bluetooth. Chez

destinée aux professionnels du

les professionnels, les outils sont

grand format qui souhaitent

prêts. Les fabricants de PLV

répondre à des appels d’offre

dynamique ont en effet tout ce

hybrides qui comprennent de

qu’il faut pour répondre aux

l’impression classique de PLV,

demandes diverses et variées

de l’impression et de la découpe

des marques. Les pros ont compris

de médias pour habiller des

qu’un projet de digital media devait

écrans mais aussi un outil pour

être pensé de façon globale et

gérer le contenu de ces écrans.

prendre en compte non seulement

La solution « Variable Display »

18 • SIGN INFO SERI N° 236

1% DU MARCHÉ DE LA PLV EN FRANCE… Les outils sont prêts, les professionnels et les consommateurs aussi. Pourquoi alors ne voit-on pas plus de projets se créer ? 1% du marché de la PLV, voilà ce que représente aujourd’hui le digital media en France, contre 19 % aux Etats-Unis et 10% en Grande-Bretagne… Comme partout, la crise a fait son œuvre, ralentissant le lancement d’opérations d’envergure. Des boutiques pilotes ont cependant été mises en place, annonçant de futurs développements. Outre les classiques banques, restaurants, assurances et enseignes de téléphonie, des marques de mode sont en train de franchir le pas. Il reste encore une dernière étape : celle de l’acculturation des partenaires. Les professionnels de la communication ont en effet toujours les mêmes réflexes et ne pensent pas encore systématiquement à ce nouveau type de media. Média-planneurs et consorts, quand ils construisent un plan de communication, pensent « TV, catalogue, magazine » car ce sont des domaines connus mais oublient encore bien trop souvent ce type de supports. En initiant une commission autour du digital media, le Popai (association internationale qui réunit tous les professionnels de la PLV) œuvre aujourd’hui pleinement dans ce sens. Parmi les nouveautés des Popai Awards, le développement de la catégorie « digital media » est aussi un signe. En 2010, le salon Viscom avait également mis en place un Digital Media Day avec un cycle complet de conférences consacrées uniquement à cette problématique.

JUIN - JUILLET 2011


ACTUS

avec Caldera comprend un boîtier et un logiciel

contenu déjà existants seront

de gestion de contenu. Elle est

également disponibles.

parfaitement compatible avec pour l’impression et la découpe.

UN PARTENARIAT AVEC INFOPRO

Côté animation de réseau, l’outil

Un peu plus de 2 ans de dévelop-

le matériel existant des imprimeurs

proposé se veut simple et convivial

pement ont été nécessaires à

avec la possibilité de stocker du

Caldera pour proposer cet outil.

contenu localement afin d’éviter

Trois sites en France testent

tous les problèmes de coupure

aujourd’hui le produit en version

réseau, des applications compatibles

bêta, avec déjà des projets

avec tous les types d’ordinateurs,

d’envergure. Parmi les premiers

la possibilité de gérer ses boîtiers

partenaires de Caldera, on trouve

à distance via son Smartphone,

notamment la société Infopro

des notions de création de groupes

(groupe ID Numérique) spécialisée

en fonction des lieux ciblés, etc.

dans la création de contenu, et

Bientôt, une plateforme en français

qui devrait équiper d’ici peu un

ainsi qu’un nouveau module

grand nom de la grande distribution

pour connecter le logiciel actuel

avec la solution « Variable

aux logiciels de création de

Display ».

C.J. ■

LA COMMUNICATION EXTÉRIEURE FAIT AUSSI SA RÉVOLUTION DIGITALE « Nous croyons fortement à l’avenir du digital media qui est perçu comme une nouvelle véritable opportunité pour les annonceurs. Les centres commerciaux sont notamment un exemple formidable de lieu d’expression pour les marques » confirme Emmanuel Pottier, directeur de la stratégie et des nouveaux médias de Clear Channel France. Indoor plutôt qu’outdoor à cause des nouvelles dispositions de la loi Grenelle 2, le digital media est, pour ce leader de l’affichage, un levier de croissance majeur de ces prochaines années, en complément des campagnes d’affichage traditionnelles. Avec déjà un premier projet d’envergure mené en collaboration avec la ville de Nantes via 7 écrans Led installés dans la cité et qui diffusent, en plus de la publicité, des contenus citoyens à destination de la population. Autre élément qui montre l’investissement de Clear Channel dans ce domaine, l’annonce de la création d’ici le 1er janvier 2012 d’un studio de création de contenu de digital media en interne afin de répondre aux demandes croissantes de ses clients pour des campagnes hybrides.


ACTUS

Gonflé !

Intitulée Leviathan, l’œuvre d’Anish Kapoor est à l’image du monstre biblique, une incarnation puissante et ténébreuse. Les visiteurs sont invités à pénétrer dans les entrailles rouge vif de la bête… L’immersion est totale.

LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DE L’ART

[ÉVÉNEMENT] L’exposition

Au travers d’une matière textile

R & D au service du sculpteur.

Monumenta 2011 accueille

d’une apparente simplicité mais

Parmi les plus importants défis à

jusqu’au 23 juin, sous la nef du

cachant une technologie de

relever, celui de la couleur, Anish

Grand Palais à Paris, le célè-

pointe, Leviathan investit par

Kapoor souhaitant obtenir une

Pascal Martor, ingénieur en

bre sculpteur britannique Anish

son amplitude l’immense volume

parfaite monochromie rouge,

colorimétrie chez Serge Ferrari,

Kapoor. Au programme : une

et offre une rencontre inédite avec

d’un pourpre très dense à l’ex-

se souvient : « Anish Kapoor a

œuvre inédite et éphémère, inti-

la matière. « Fournisseur officiel »

térieur et d’un vif éclatant et trans-

proposé ses propres pigments

tulée Leviathan, entièrement

de l’artiste avec plus de 20000 m2

lucide à l’intérieur afin d’engloutir

à base de gouache - et dédiés

réalisée en Précontraint, matière

de toile utilisés, le groupe Serge

complètement le visiteur dans les

à la peinture - or ils sont incom-

phare du groupe Serge Ferrari.

Ferrari a mis ses équipes de

entrailles de son monstre.

patibles avec le PVC. Nous

MONUMENTA 2011- Anish Kapoor - Leviathan. 1 - Vue extérieure de l’oeuvre. 2 - Vue Intérieure de l’oeuvre. Photos Didier Plowy - Tous droits réservés Monumenta 2011, ministère de la Culture et de la Communication.

20 • SIGN INFO SERI N° 236

JUIN - JUILLET 2011


ACTUS du groupe Serge Ferrari concer-

la forme sculptée dont la com-

refaire les couleurs avec des

nant la colorimétrie fut déter-

plexité a demandé plusieurs

pigments organiques et toute la

minante dans le processus déci-

mois de développement afin

difficulté fut, pour nous, d’éta-

sionnaire. La légèreté du tex-

de répondre aux exigences

blir des données quantifiées

tile, sa résistance à la traction

d’Anish Kapoor mais aussi de

afin de définir des valeurs de

(4 tonnes/m), ses propriétés bi-

s’inscrire pleinement dans le

transmission lumineuse sur les

axiales et la largeur des lés ont

volume du Grand Palais »,

idées que l’artiste avait de sa

été de vrais atouts », confirme

détaille Mark Nolan, chef du

future sculpture gonflée.

Frank Molter, directeur général

projet pour Hightex.

Beaucoup d’allers/retours furent

de l’entreprise allemande Hightex,

Il précise : « Les plans de coupe

nécessaires avant d’aboutir au

spécialisée dans les ouvrages

en 2D ont été sortis en offset

en architecture textile et confec-

afin de marquer les emplace-

tionneur/installateur du Leviathan.

ments de soudures et lignes de

Plus de 12 000 m de surface

renfort. Ils ont ensuite été modi-

utile… Leviathan est certainement

fiés afin de répondre aux exi-

meilleur compromis entre respect de la couleur initiale et translucidité souhaitée. Ceci,

Cette 4e édition de Monumenta est la première grande exposition à Paris d’Anish Kapoor depuis 30 ans.

sans que les propriétés tech-

2

niques de la membrane textile

avec, à la clé, quatre essais de

la plus grande œuvre artistique

gences de la machine de découpe

n’en soient modifiées ».

1 000 m2 chacun, du jamais vu.

jamais gonflée à travers le

numérique et les panneaux sou-

Un vrai travail d’approche a été

La stabilité dimensionnelle du

monde. « Cette sculpture auto-

dés en atelier. La sculpture est

effectué autour de tests en labo-

Précontraint a également été

portante est gonflée grâce à

pré-confectionnée à partir de

ratoire, puis sur des lignes pilotes

un atout essentiel retenu par

de l’air pulsé. Le poids et la pres-

4 pièces uniques de toile. Une

et enfin sur des lignes industrielles

Anish Kappor. « La flexibilité

sion de l’air créent véritablement

seule pièce aurait été presque

䉴䉴

© Maïté Pacilly

nous sommes donc attelés à


ACTUS

…même très gonflé ! REPÈRES

䉴䉴 impossible à transporter et à manipuler. Livrées sur site, déroulées au sol - au gré d’un positionnement pré-calculé - ces quatre pièces ont été soudées dans la nef grâce à une machine haute fréquence spécialement

Dimensions totales de l’œuvre (en mètres) : 99,89 x 72,23 x 33,60 (L x l x h) Surface totale : 20 000 m2 Surface intérieure : 300 m2 Densité du textile : 0,850 kg/m2 Volume de la sculpture : 72 000 m3 Volume d’air dans la nef : 50 000 m3 Poids de l’œuvre gonflée : 10 tonnes Capacité d’accueil : 300 personnes

réalisée pour Monumenta. Une cornière en L sert d’ancrage au textile ». Une certaine quantité d’air s’échappe naturellement de la sculpture mais cela reste minime. Un capteur de pression - installé à l’intérieur de l’œuvre - envoie un signal à la soufflerie principale dès que le seuil minimal est atteint. Celle-ci s’active alors afin de revenir au niveau de pression désiré. Une petite soufflerie de secours vient en appoint. Des ventilateurs sont intégrés au sas d’entrée et sortie de l’œuvre afin de renouveler l’air frais. Au total, une semaine de montage dont 2 jours rien que pour le gonflage ont été nécessaires pour ériger l’œuvre.

Ci-dessus : les projets 3D du Leviathan par le groupe Hightex GmbH. Ci-dessous : opération gonflage au Grand Palais.

CJ ■

Les textiles techniques Serge Ferrari ont aussi séduit les organisateurs de Monumenta 2011. La bâche de l’exposition (57 m2) a ainsi été imprimée sur du textile Expolit 456 - toile pleine dédiée à l’affichage événementiel - et fixée par drisses sur l’ossature métallique existante.

22 • SIGN INFO SERI N° 236

JUIN - JUILLET 2011


ACTUS La préparation dans les ateliers du groupe Hightex GmbH

JUIN - JUILLET 2011

SIGN INFO SERI N° 236 • 23


INTERV JEAN-GILLES HIGEL DIRECTEUR DES ACTIVITÉS JET D’ENCRE CHEZ AGFA

Notre objectif est clair, partie des trois plus gros du marché d’ici deux ans.

AGFA POURSUIT SA POLITIQUE DE CONQUÊTE SUR LE MARCHÉ DU GRAND FORMAT. RIEN QUE POUR CE DÉBUT D’ANNÉE, SIX NOUVELLES PRESSES GRAND FORMAT MARQUENT SON ACTUALITÉ. EXPLICATIONS AVEC

Agfa Graphics propose cette saison pas

Quoi que l’on en dise, l’écologie est un

moins de six nouvelles presses grand

thème majeur qui gagne en importance.

format. Pourquoi un tel investissement ?

On le voit tous les jours auprès de nos

Depuis le rachat de Gandi Innovations, le

clients imprimeurs qui sont en recherche

marché de l’impression numérique grand

de solutions efficaces car sollicités de plus

format est devenu un vrai levier de crois-

en plus par des clients finaux devenus exi-

sance pour Agfa. Les bons résultats de l’an-

geants en la matière.

née 2010 n’ont fait d’ailleurs que confir-

Pour répondre à cette attente, Agfa a choisi

mer la pertinence de cette orientation.

de se focaliser sur les encres UV et les

La constitution d’un portefeuille complet de

encres aqueuses avec notamment ses

solutions fait aujourd’hui pleinement par-

fameuses encres aqueuses à sublimation.

tie de notre stratégie, et ce d’autant plus

L’autre argument qui est avancé concerne

que notre offre coïncide parfaitement avec

l’offre textile. La nouvelle :Jeti 5 048 UV XL

les attentes des professionnels. Selon les

par exemple est un formidable porte-dra-

JEAN-GILLES HIGEL, PATRON

derniers chiffres communiqués par Infosource,

peau pour nous en ce qui concerne une

DE L’OFFRE JET D’ENCRE

les imprimeurs achèteraient en effet en

impression plus responsable. En raison du

majorité des machines dont le format est

séchage à polymérisation pendant l’im-

supérieur à 60 pouces (68 % des place-

pression, aucun prétraitement de substrats

DU CONSTRUCTEUR.

Propos recueillis par Cécile Jarry

ments), ce qui correspond à notre gamme

n’est en effet nécessaire. De plus, les encres

actuelle, avec des machines pour les petits

à séchage UV d’Agfa Graphics sont exemptes

volumes, les:Anapurnas, les moyens volumes,

de COV (composés organiques volatils),

les :Jeti et le haut volume avec les M-Press.

ce qui fait de ce système une solution res-

Notre objectif est d’ailleurs très clair, il est

pectueuse de l’environnement. Le textile

de faire partie des trois plus gros construc-

présente aussi l’avantage d’être plus léger

teurs du marché d’ici deux ans.

et plus facile à transporter et donc de proposer un bilan carbone allégé, ce qui est

24 • SIGN INFO SERI N° 236

Outre la question du format, quelles sont,

un argument supplémentaire pour nous.

selon vous, les autres grandes tendances

Pour toutes ces raisons d’ailleurs, le textile

du marché ?

est aussi devenu une tendance forte du

JUIN - JUILLET 2011


VIEW il est de faire constructeurs marché. Sur la dernière Fespa Digital

rigides et ce sans perdre de vitesse, l’op-

position de nos clients une équipe consé-

d’Hambourg, nous avons également pré-

tion FTR prenant en charge des supports

quente de techniciens spécialisés dont 8

senté notre nouvelle :Jeti Aquajet 3 324

industriels standard de 3,2 m de largeur et

rien que pour notre activité jet d’encre. La

pour les applications textiles polyester.

des bobines pouvant peser jusqu’à 340 kg.

mise en place de contrats de maintenance

L’autre grande tendance que nous obser-

Autre argument : les utilisateurs peuvent

préventive pour anticiper d’éventuels pro-

vons touche à la volumétrie. Elle concerne

commencer avec une configuration de base

blèmes et éviter ainsi toute rupture de pro-

notamment les sérigraphes qui investissent

de 16 têtes qu’ils peuvent ensuite étendre

duction est un de nos atouts majeurs.

dans des solutions jet d’encre à condition

jusqu’à un maximum de 48 têtes afin d’as-

Mais notre politique de services ne s’arrête

que ces dernières proposent un bon niveau

surer une production allant jusqu’à 225 m /h.

pas à de la simple maintenance technique.

de productivité. Chez Agfa, la gamme

Enfin, toujours dans le même ordre d’idées,

Depuis quelques années, nous avons aussi

M-Press répond pleinement à cette attente.

la :Jeti 5 048 UV XL est proposée en deux

développé une offre plus qualitative qui

Nous n’avions jusqu’ici qu’un modèle haut

versions. La première version est conçue

vise à accompagner la professionnalisation

de gamme, la M-Press Tiger capable d’im-

pour traiter des applications à forte pro-

de nos imprimeurs, notamment dans le

primer entre 600 000 et 1,5 million de

ductivité, comme les habillages d’immeu-

grand format. Nous sommes présents, grâce

mètres carrés par an et qui était vendue,

bles et les panneaux géants, avec des

à nos experts, pour les aider à mener à

selon les options, entre 1,2 et 1,8 million

vitesses de production annoncées proches

bien différentes démarches, comme la mise

2

d’euros. Près de 25 ont été vendues dans

des 300 m²/h. La seconde version est des-

en place d’une certification PSO par exem-

le monde dont 5 en France. Aujourd’hui,

tinée quant à elle à proposer une produc-

ple. Agfa a été le premier constructeur en

nous proposons dans la même catégorie,

tion de qualité supérieure pour les appli-

France à obtenir la certification Ugra n° 001

un modèle ¾ automatique, la M-Press

cations géantes, la 5 048 UV XL permet-

en septembre 2008.

Léopard, qui comprend seulement le module

tant d’imprimer simultanément jusqu’à trois

Enfin, pour être au plus proche de nos

d’impression 4 couleurs jet d’encre et qui

bobines de même dimension.

clients et de leurs attentes, nous avons aussi

est proposé à moins d’un million d’euros.

mis en place un réseau de trois commerLa notion de services est un thème récur-

ciaux en direct pour notre gamme :Jeti dont

son option roll-to-roll participe également

rent que l’on entend aujourd’hui beaucoup

la mission ne se résume pas simplement à

de la même approche. Une fois le module

dans le discours des constructeurs. Qu’en

assurer le suivi des ventes de ces produits

FTR (Flat To Roll) installé, l’impression se

est-il chez Agfa ?

mais aussi à être plus près de notre réseau

fait en effet avec la même qualité et la

Le service Agfa France Service est spécia-

indirect :Anapurna et maintenir le lien avec

même résolution que sur des matériaux

lement dédié à cette activité et met à la dis-

nos clients finaux.

La nouvelle version de la :Jeti Titan avec

JUIN - JUILLET 2011

SIGN INFO SERI N° 236 • 25


dossier

PSO: MODE D’EMPLOI OU QUAND LES IMPRIME

26 • SIGN INFO SERI N° 236

JUIN - JUILLET 2011


URS SE STANDARDISENT LE TRAVAIL « AU FEELING » QUI CARACTÉRISAIT ENCORE IL Y A PEU UNE GRANDE PARTIE DE LA PROFESSION A TENDANCE AUJOURD’HUI À FORTEMENT DIMINUER. LES POSTES DE DEVISEURS SE MULTIPLIENT, Y COMPRIS DANS LES PETITES STRUCTURES. DES ÉQUIPES COMMERCIALES SE METTENT EN PLACE. AU NIVEAU TECHNIQUE, LES PROCÉDÉS S’AFFINENT, SE STANDARDISENT. MIEUX, S’INDUSTRIALISENT. SYMBOLE DE CETTE ÉVOLUTION, LE PSO, LE PROCÉDÉ STANDAR-

ISO JUIN - JUILLET 2011

2 7 4 6 2 1

DISÉ OFFSET, S’IMPOSE PETIT À PETIT CHEZ LES IMPRIMEURS EN QUÊTE DE RATIONALISATION. EXPLICATIONS.

SIGN INFO SERI N° 236 • 27


dossier

SORTIR DE L’ARTISANAT

MÉTIER • LE 18 MAI DERNIER S’EST TENU À L’ÉCOLE ESTIENNE, À PARIS, LE PREMIER FORUM FRANÇAIS DES IMPRIMEURS CERTIFIÉS PSO SELON ISO 12647-2, ORGANISÉ PAR L’ASSOCIATION FRANCE PSO. L’OCCASION POUR TOUS LES IMPRIMEURS, ET PAS SEULEMENT LES OFFSETTISTES, DE FAIRE LE POINT SUR L’ENSEMBLE NORMATIF ACTUELLEMENT À LEUR DISPOSITION POUR LA STANDARDISATION DE LEUR PRODUCTION DE DOCUMENTS IMPRIMÉS...

28 • SIGN INFO SERI N° 236

Dans le numérique, des initiatives sont certes en cours. Au niveau ISO justement, un Working Draft (WD 15 311) a été mis en place pour travailler sur la création d’une norme spécifique pour l’impression numérique pour le petit et grand format. La Fogra, de son côté, travaille sur un Process Standard Digital Printing (PSD). Mais pour l’instant, rien de très concret n’en est ressorti. Côté PSO en revanche, les choses avancent. Créée il y a seulement un an,

l’association France PSO a multiplié les opérations de sensibilisation et de communication. Au forum du 18 mai dernier, une soixantaine d’imprimeurs venue de toute la France avait fait le déplacement pour s’informer et échanger sur le sujet. Sur le terrain, la France est également en train de rattraper son retard par rapport à ses voisins européens avec une

JUIN - JUILLET 2011


PSO : MODE D’EMPLOI OU QUAND LES IMPRIMEURS SE STANDARDISENT

GRÂCE AU PSO

trentaine d’imprimeries d’ores et déjà certifiées et près de vingt-cinq en cours de préparation.

UNE CERTIFICATION INTERNATIONALE L’ISO 12 647, nouvelle norme à la mode ? Pas vraiment. A la différence d’autres certifications, le Procédé de Standardisation Offset (PSO) décrit en effet un process et n’est pas un énième label commercial que l’on met en bas

de sa plaquette. Il s’appuie sur des normes internationales promues par les principales organisations d’imprimeurs et fait l’objet d’une certification spécifique délivrée par des organismes reconnus comme la FOGRA ou l’UGRA. Publié à l’origine par le BVDM allemand, il propose un ensemble de méthodes pour atteindre les objectifs des principales normes ISO applicables à l’imprimerie, avec comme fil conducteur la gestion de la couleur dans toutes les étapes de la chaîne graphique : re-

ISO

2 7 4 126

lation client, organisation de l’entreprise, documentation des procédures de travail, valeurs cibles à atteindre dans la production, instrumentation de contrôle, gestion de la qualité… En utilisant les directives du PSO, les imprimeurs garantissent la qualité de leur production, de la création des données au produit fini, ce qui est une réelle assurance pour eux mais aussi pour leurs clients et leurs partenaires.

䉴䉴 JUIN - JUILLET 2011

SIGN INFO SERI N° 236 • 29


dossier

Source : France PSO

䉴䉴 UN PROJET D’ENTREPRISE Parmi les intervenants du forum, Guy Flüeli, de l’UGRA, était venu rappeler les fondamentaux du programme et annoncer ses prochaines évolutions. « Contrairement à d’autres certifications, la démarche PSO est avant tout un projet d’entreprise. L’objectif est de standardiser des procédures de production. Tous les acteurs de l’entreprise sont donc concernés », a t-il précisé d’emblée. L’idée avec PSO, c’est en effet qu’il s’agit avant tout d’un projet global.

30 • SIGN INFO SERI N° 236

« Le cheminement vers la certification, qui implique de la formation pour les équipes, une plus grande implication des personnels, des gains de compétences, etc., est presque plus important au final que la certification en elle-même », a poursuivi Guy Fluëli. Membre de France PSO et responsable des Services Experts d’Agfa Graphics, Alain Delauney complète : « les sources de la rentabilité d’une telle démarche sont en effet beaucoup plus diverses qu’un simple retour sur investissements. Pour l’impri-

JUIN - JUILLET 2011


meur, les bénéfices sont un gain de temps, de productivité, de qualité dans le travail et des équipes motivées et valorisées. Bref, une vraie dynamique d’entreprise. Pour le client, c’est une nouvelle relation de confiance avec son fournisseur qui peut se mettre en place, une meilleure communication également et la fin des galères au moment des calages ou des retirages. Reste cependant à vaincre certaines résistances en interne comme celle d’apprendre à des professionnels confirmés à mieux travailler… ».

SORTIR DE L’ARTISANAT Autre difficulté : réussir à faire communiquer et travailler ensemble tous les services selon un flux de production bien précis, et non chacun dans leur coin. Pour cela, le programme exige une définition écrite et détaillée de chaque étape de la production. Tout doit être écrit noir sur blanc et disponible à chaque instant. Là où une norme ISO 9 001 demandera à l’imprimeur de dire ce qu’il faut faire, PSO, lui, exigera de savoir comment. Le rôle des dirigeants à ce stade est essentiel. À eux en effet de faire comprendre à leurs équipes tout l’intérêt de cette démarche, à multiplier les réunions sur le sujet, à mettre en place des plannings de formation et s’y tenir – malgré les commandes qui continuent à arriver, à fixer des objectifs, etc. La mise en place d’outils de mesure fiables est aussi une étape importante à franchir. Beaucoup d’imprimeurs ont peu d’expérience dans ce domaine et se contentent souvent de modifier un process seulement quand il y a une malfaçon. « Ce que l’on constate sur le terrain, c’est que bien souvent les professionnels se fient en aveugle aux réglages standard de leurs machines, ce qui ne permet pas d’obtenir des impressions standardisées. Même chose au niveau de la gestion des consommables qui sont achetés le plus souvent en fonction du prix proposé par tel ou tel fournisseur sans prendre en compte forcément les conséquences que cela pourrait avoir sur le process de production. Avec PSO, c’est cette façon de travailler que nous souhaitons 䉴䉴

JUIN - JUILLET 2011 SIGN INFO SERI N° 236 • 31


dossier

NORMES ISO POUR LE PSO Même si le PSO se réfère principalement à la norme ISO 12 647-2, il traite également de la mise en application pratique de nombreuses autres normes. On peut citer principalement : • ISO 12 647-1 : • ISO 12 647-7 : • ISO 12 646 : • ISO 3664 : • ISO 15 930 : • ISO 2 846-1 : • ISO 9000 :

méthodes de mesure épreuvage numérique calibrage des écrans éclairage normalisé production des PDF (PDF/X 1a et 3 entre autres) encres offset organisation et documentation

COMBIEN ÇA COÛTE ?

AGFA a été le premier constructeur en France à obtenir la certification Ugra N° 001 en septembre 2008 pour aider les imprimeurs à préparer le PSO.

䉴䉴

rationnaliser afin de redonner une vraie maîtrise de son métier à l’imprimeur », analyse Guy Flüeli. « Trop souvent encore, les imprimeurs se focalisent sur le produit et non sur la façon de le réaliser de façon économique. Avec PSO, les attentes du client ont une réponse standardisée. L’imprimeur certifié n’est donc plus un artisan mais bel et bien un professionnel de l’industrie graphique. Une fois le PSO entré dans les mœurs, “l’industrie graphique“ n’aura en effet jamais aussi bien porté son nom », conclut-il. Au niveau des annonceurs, le message commence également à faire son chemin. L’acculturation des donneurs d’ordre à cette nouvelle démarche qualité est en effet en marche, et ce au niveau européen. Chez France PSO, on affirme d’ailleurs que l’exigence de la certification PSO devrait faire son entrée dans les appels d’offre d’ici 2 012. ■ Cécile JARRY

32 • SIGN INFO SERI N° 236

4 500 euros : c’est le coût de l’audit de certification PSO (hors frais de déplacement des auditeurs). La même somme est refacturée par l’Ugra à l’imprimeur pour l’audit de recertification après deux ans. L’audit dure en général une journée et est réalisé par deux auditeurs. Les mesures en laboratoire et la rédaction du rapport prennent également une journée complète. En Allemagne, où depuis 2004 plus de 250 imprimeurs ont été certifiés, ce coût avait été pris en charge par les groupements professionnels des imprimeurs afin de permettre aux professionnels de répondre aux demandes d’annonceurs tels qu’Audi ou Mercedes qui exigeaient cette certification dans leur cahier des charges. Le budget de préparation à la certification est plus important. Selon France PSO, il comprend en effet deux volets. • Un premier volet de « formation et accompagnement de projet » se situe généralement entre 20 000 et 30 000 € selon la taille de l’entreprise et l’effectif à former. • Le second volet concerne les investissements indispensables au projet et varie de 15 000 à plus de 50 000 € selon les équipements déjà présents dans l’entreprise : instrument de mesure à balayage sur la presse, systèmes d’épreuvage conformes, écrans calibrés, éventuelles options du flux prépresse… L’investissement interne des équipes en temps et en énergie est bien évidemment également à prendre en compte.

JUIN - JUILLET 2011


PSO : MODE D’EMPLOI OU QUAND LES IMPRIMEURS SE STANDARDISENT

DES ÉVOLUTIONS DÈS 2012 Les prochaines évolutions de l’ensemble normatif sont déjà en cours de réflexion pour une application dès 2012. Le Working Group 12 (WG 12) du Technical Committee 130 de l’ISO planche ainsi sur l’intégration du post presse dès la fin de l’année prochaine. Cinq entreprises testent d’ailleurs en ce moment même les différentes étapes de façonnage. Autre évolution, le workflow, qui devrait être pris en compte dans son fonctionnement. La logistique, qui est actuellement l’une des principales causes de réclamation, est également un point sensible sur lequel les groupes de réflexion travaillent. Enfin, le climat des ateliers (température, hygrométrie, etc.) devra être pris en compte car il influence fortement les résultats d’une impression. De manière générale, il faut souligner

que le référentiel de certification évolue en permanence. Ainsi, dans la façon d’auditer en elle-même, un soin plus important a été apporté à chaque détail. Les questions posées dans le premier “manuel client” de l’Ugra sont devenues des conditions imposées, initiant ainsi une méthode plus impérative. Les exigences concernant la documentation à fournir ont été revues à la hausse avec pas moins de 2 heures, sur les 8 heures que compte l’audit, entièrement consacrées à l’analyse de ces documents. Enfin, les procédés de certification en eux-mêmes ont été affinés, avec par exemple une remesure systématique en laboratoire des épreuves dix jours après leur impression afin de parer à tout problème de dégradation, due notamment aux encres ou types de médias utilisés. ■

POUR EN SAVOIR PLUS www.pso-france.org www.ugra.ch www.fogra.ch

PRÉCISION : CERTIFICATION « CONSTRUCTEUR » VS CERTIFICATION « MÉTIER » Il y a d’abord eu la norme ISO 9001, puis la 14 001 et maintenant le PSO selon ISO 12 647… Toutes ces certifications sanctionnent la mise en place de vraies politiques de qualité dans les entreprises, la 14 001 étant plus dédiée au management environnemental. Pour la 12 647 cependant, il est nécessaire de préciser un point important et de distinguer la certification « constructeur » 12 647 et celle mise en place dans le cadre de la certification PSO.

JUIN - JUILLET 2011

La première approche en effet essentiellement une approche « marché », dans le sens où elle permet à un constructeur de garantir à un imprimeur que s’il utilise sa machine avec un tel consommable et telle encre dans telles conditions, il pourra produire une impression certifiée ISO 12 647. L’imprimeur est donc en mesure de le faire… mais n’en a aucune obligation. Dans le cadre du PSO en revanche, la démarche est plus complexe et impérative. Il s’agit ici d’une certification « métier » avec la validation d’un

process de production complet et pérenne dans le temps. La certification PSO fait d’ailleurs l’objet de recertification tous les deux ans. L’imprimeur doit alors présenter tous les relevés de ses actions qui doivent être conformes à la documentation mise en place. Si des changements de procédure ont été réalisés, ils doivent également être justifiés et documentés. Enfin, différents collaborateurs sont également auditionnés afin d’évaluer la validité du programme et les résultats des politiques de formation mises en place. ■

SIGN INFO SERI N° 236 • 33


dossier

TÉMOIGN

EN NOVEMBRE 2009,

AVANT PSO : (Histoire vraie)

PRINT INFO, LE JOURNAL D’INFORMATION DU GROUPEMENT DES MÉTIERS DE L’IMPRIMERIE (GMI) PUBLIAIT DANS SES COLONNES UN TÉMOIGNAGE FORT INTÉRESSANT CONSACRÉ AUX ENJEUX DU PSO. À LA PLUME :

9 heures----------------------------------------------

J’attends le client qui doit venir pour un calage. Je suis un peu anxieux, d’habitude, ça ne se passe pas très bien. On a beaucoup de mal à se rapprocher de ses cromalins. 9 h 15------------------------------------------------

Le client est arrivé, et comme d’habitude, il a apporté avec lui des cromalins très flatteurs, aux couleurs éclatantes. On imprime sur du papier couché brillant, et pourtant, impossible d’avoir le même rendu.

FRÉDÉRIK LE CORRE, DIRECTEUR TECHNIQUE DE L’IMPRIMERIE GRAFIK PLUS, CERTIFIÉE EN 2009. MORCEAUX CHOISIS.

ISO

2 7 4 126

9 h 45------------------------------------------------

On vient de baisser à nouveau le bleu. Rien à faire, pas assez de rouge, trop de jaune et le client n’a toujours pas signé le BAT. 10 h 30----------------------------------------------

On vient de remettre du bleu, ou du rouge, je ne sais plus… en tout cas, on n’a pas encore commencé à rouler, et je vais prendre du retard sur le planning. 11 h 45----------------------------------------------

C’est la troisième fois que le client m’affirme qu’il n’a jamais de problème chez un autre imprimeur qui est PSO. Il m’agace… En attendant, toujours pas de BAT !

Je veux du RVB ! Ce client, ce pourrait être Ferrari qui souhaite imprimer un calendrier pour mettre en valeur ses jolies voitures rouges. Un photographe se charge des photos, les transmet à l’agence qui les

34 • SIGN INFO SERI N° 236

convertit en CMJN. Pas de bol, l’installation par défaut de Photoshop convertit les images vers le profil US Web Coated (presses rotatives américaines sur papier couché qui n’ont pas le même rendu que les presses européennes). Comme l’imprimeur ne veut surtout pas de profil ICC, on lui fournit des images CMJN sans autre information. Et comme c’est la mode écolo, Ferrari décide finalement d’imprimer le calendrier sur un bel offset 100 % recyclé (OK, l’exemple est idiot mais c’est pour bien comprendre). Du coup, l’imprimeur se retrouve avec des images prévues pour du couché sur des rotatives américaines, alors qu’il imprime sur du papier offset. De son côté, l’agence sort des épreuves numériques sur son système Epson fraîchement certifié Fogra 39… En gros, simulation de l’impression sur du papier couché selon les standards européens. Et au calage, c’est le drame (relire la petite histoire vraie du début de l’article)…

APRÈS PSO : une autre « histoire vraie » En fait, voilà comment devrait se passer lorsque le monde tout le monde sera PSO : le photographe fournit toutes ses images en RVB, mais cette fois l’agence les intègre telles quelles dans le PDF transmis à l’imprimeur, sans les convertir ! Ce PDF comporte le profil ICC ISO Coated, ce qui signifie qu’il est prévu pour être imprimé sur du papier couché. Ceci n’est pas une indication car les images sont toujours en RVB. L’imprimeur reçoit les fichiers et vérifie les profils ICC puis demande à son flux prépresse d’effectuer automatiquement

JUIN - JUILLET 2011


NAGE la conversion en CMJN ISO Coated. Notre fameux rouge est alors décomposé en 100 % de magenta et 100 % de jaune. Finalement, Ferrari préfère utiliser du papier offset recyclé. Aucun problème pour l’imprimeur. Il demande juste à son flux de reconvertir les images RVB en CMJN ISO Uncoated. Cette fois, notre rouge est décomposé en 95 % de magenta et 80 % de jaune. Dans tous les cas, la couleur obtenue est la meilleure possible, dès le début du calage, qui ne dure que 15 minutes avant de commencer à rouler !

Moralité… Le jeu en vaut-il la chandelle ? La réponse est incontestablement OUI. D’une part, vous n’avez plus peur des profils ICC, vous savez de quoi vous parlez lorsqu’un client vous demande si vos épreuves numériques sont ISO Coated (même s’il s’agit d’un raccourci de langage), vous avez identifié les différents points d’achoppement qui vous empêchaient de bien travailler et de bien imprimer. D’autre part, vous gagnez du temps au calage et vous vous êtes réconciliés avec vos clients. Vous pouvez les conseiller, les aider à mieux travailler aussi. Tout le monde y gagne. Mais surtout, vous vous préparez au futur, pour ne pas être exclu de la cour des grands le jour où certains de vos clients exigeront que vous soyez PSO ! Ils l’ont fait très récemment avec d’autres certifications. Et rappelez-vous nos amis chinois ou thaïlandais qui sont déjà PSO… Pourquoi s’embêtent-ils à ce point ? Tout simplement pour gagner la confiance de potentiels clients français ou européens. Pour leur prouver qu’ils peuvent imprimer avec la même qualité qu’un imprimeur français… certifié PSO bien sûr ! ■

JUIN - JUILLET 2011SIGN INFO SERI N° 236 •


Reportage

BORNEY LA QUALITÉ EN HÉRITAGE CRÉÉ VOICI QUATRE GÉNÉRATIONS, LE SPÉCIALISTE DU PAVOISEMENT CONTINUE À INVESTIR DANS DE NOUVEAUX ÉQUIPEMENTS POUR RESTER COMPÉTITIF. SPÉCIALISTE DES GROS VOLUMES, IL SOUHAITE AUJOURD’HUI APPORTER UNE RÉPONSE QUALITATIVE AUX PLUS PETITES QUANTITÉS. SA DERNIÈRE ACQUISITION : LA VIPER TX SOFT-SIGN DE CHEZ MUTOH. Le spécialiste du pavoisement poursuit sa politique de développement engagée il y a quatre ans. Spécialiste des gros volumes, il ajoute aujourd’hui une nouvelle corde à son arc avec l’acquisition de la Viper TX Soft-Sign (90 pouces) de chez Mutoh avec calandre intégrée. L’objectif: apporter une réponse qualitative aux demandes de petites séries tout en restant rentable. Connu et reconnu pour la qualité de ses impressions sur maille polyester 5 fils avec maille bloquée, Borney a fait le choix de la Viper pour la qualité de sa traversée, plus que pour sa vitesse d’impression. « Nous ne transigeons pas sur la qualité. C’est notre marque de fabrique. D’où le choix d’Eric Borney, le dirigeant de l’entreprise, pour cette machine de sublimation qui propose un niveau d’impression qui

36 • SIGN INFO SERI N° 236

correspond à nos exigences », précise Philippe Peigney, directeur marketing et commercial de l’entreprise.

DES ÉQUIPEMENTS DE POINTE En 2007, Borney a investi 350 000 euros dans une machine de gravure numérique. En 2008, des fonds ont été débloqués pour agrandir les locaux afin d’accueillir une nouvelle machine d’impression à écrans plats Zimmer. Coût total de l’opération (machine comprise) : 1,85 million d’euros. Grâce à ses 60 mètres de long et ses 2 mètres de large, la Zimmer est capable d’imprimer des drapeaux de 6 mètres par 2 en quadrichromie en un seul passage, à la vitesse de

JUIN - JUILLET 2011


BORNEY, LA QUALITÉ EN HÉRITAGE

« En concentrant toutes ses activités sur un même site, Borney souhaite garantir à ses clients une meilleure réactivité et un meilleur suivi de leurs commandes », explique Philippe Peigney, directeur marketing et commercial de Borney.

950 m/h. Eric Borney a été le premier Français à investir dans une telle machine. Un choix stratégique. À l’époque, il expliquait en effet que plutôt que délocaliser en Chine pour gagner en coût de production, il avait préféré investir dans des équipements de pointe afin de continuer à fournir des produits de qualité irréprochable, tout en préservant un bon niveau de productivité. « En temps de crise, investir dans des machines performantes est en effet un bon moyen pour compenser les baisses de prix demandés par les clients », précise Philippe Peigney. Pari gagné puisque l’entreprise générerait aujourd’hui près de 100 devis par semaine et 600 factures par mois, avec des grands comptes historiques restés fidèles tels que Renault, Peugeot, Citroën, Fiat, Auchan, Carrefour, etc. CA annoncé : 5,5 millions d’euros. 䉴䉴

JUIN - JUILLET 2011

SIGN INFO SERI N° 236 • 37


BORNEY, LA QUALITÉ EN HÉRITAGE

䉴䉴

LA PATTE BORNEY Borney applique sa politique qualité à tous les échelons de sa production. La maille polyester de ses drapeaux provient de Corée du Sud et est ourdie puis tricotée dans une usine du nord de la France, à raison de 120 tonnes par an. Il s’agit d’une maille bloquée 5 fils de 130 grammes et non d’une 110 grammes/3 fils comme l’on trouve traditionnellement sur le marché. Borney est également un grand consommateur d’aluminium. Près de 120 tonnes par an transitent chaque année dans ses ateliers pour la confection de ses mâts dont les mensurations sont, là aussi, « haut de gamme », avec des produits de 3 mm d’épaisseur et de 28 millimètres de diamètre. Ses pâtes d’impression sont achetées uniquement en Suisse et en Allemagne, deux pays connus et reconnus pour la qualité de leur production. Enfin, dans ses ateliers, une quinzaine de petites mains aux doigts de fée perpétue un savoir-faire unique, celui du drapeau cousu pour lequel il existe encore des demandes et un marché. Des couturières qui sont également capables de varier les points en fonction des pavoisements et d’opter, par exemple, pour du zigzag pour les angles des grandes bannières afin de permettre aux drapeaux d’être parfaitement dans le vent, etc.

UN SAVOIR-FAIRE À FAIRE SAVOIR En poste depuis janvier 2009, Philippe Peigney se bat aujourd’hui pour faire connaître tous les métiers de l’entreprise. Depuis deux ans, le logo Borney a été modernisé et un catalogue a été édité, en attendant le lancement d’un nouveau site internet d’ici la fin de l’année. Mais

38 • SIGN INFO SERI N° 236

Nous ne transigeons pas sur la qualité. C’est notre marque de fabrique.” pour 2011, l’actualité, c’est surtout le doublement de la force de vente avec le recrutement de deux commerciaux et la constitution d’un réseau de revendeurs

sur toute la France. Objectif : asseoir la notoriété de Borney auprès des collectivités et des agences. ■ Cécile JARRY

JUIN - JUILLET 2011


RETROUVEZ VOTRE MAGAZINE EN LIGNE

et abonnez-vous, gratuitement, à notre newsletter pour rester dans la course… Une production

contact@signinfoseri.com

www.signinfoseri.com


LES NOUVEAUX PRODUITS

TEXTILE GRAVURE FINITION DÉCOUPE CAD NUMÉRIQUE CONSOMMABLES SOFTWARE

DURST

HP

Une machine plus abordable

Le constructeur étoffe sa gamme Latex

Après Neolt, c’est au tour du constructeur Durst d’annoncer le lancement d’une machine UV d’entrée de gamme 4 couleurs pour répondre aux besoins des marchés de la signalétique, de l’affichage, de la sérigraphie et de la photographie. L’Omega 1 bénéficie du savoir-faire du constructeur et a été conçue dans la droite ligne de sa gamme Rho. Compacte, elle a été pensée pour occuper un minimum de place avec néanmoins une surface d’impression de 160 cm de large pour une longueur limitée seulement par celle du support lui-même. Outre les 4 couleurs, Durst propose l’orange, le violet, le gris, le magenta léger et le cyan léger en option. La qualité des impressions produites peut ainsi atteindre, selon le constructeur, une résolution de 1 728 dpi proche de celle du Fine Art, pour une vitesse de production donnée de 35 m2/h. Les encres utilisées sont livrées en cubitainers d’un litre (alimentation pendant la production possible) et sont conçues pour adhérer parfaitement sur tout support souple ou rigide jusqu’à 5 cm d’épaisseur.

DURST

HP a dévoilé sur l’ISA de Las Vegas les dernières évolutions de sa gamme Latex. Le modèle HP Scitex LX850 de 3,2 m de laize joue la carte de la polyvalence grâce à de nombreuses fonctions de flux de production, dont la gestion des deux rouleaux, rouleau à chute libre et rouleau vers enrouleur et un nouveau système d’impression sur textile avec un liner. Elle dispose également d’un collecteur d’encre intégré pour l’impression directe sur le tissu des drapeaux. Une version plus petite, la HP Scitex LX820, est également disponible avec en option, un kit de mise à niveau pour la gestion de deux rouleaux.

Les imprimantes Latex HP Scitex LX850 et LX820 travaillent avec les encres Latex HP Scitex LX610. Les clients peuvent également installer les encres HP 3M LX600 et offrir des graphismes bénéficiant de la garantie 3M MCS. La période de durabilité garantie pour les graphismes sur véhicules réalisés avec les encres Latex HP 3M et le support 3M a été étendue de quatre à cinq ans par 3M et le 3M Panagraphic III Wide Width Flexible Substrate a été ajouté. HP informe ses clients qui possèdent déjà les imprimantes Scitex LX600 et LX800 qu’ils peuvent bénéficier des nouvelles encres – comme des capacités d’impression recto-verso pour les banderoles bloquantes – en achetant le kit de mise à niveau. Ce kit peut être installé par un technicien HP en une journée. En termes de logiciels, HP a annoncé du nouveau pour des flux de travail rationalisés, dont l’HP SmartStream Designer Version 5.1 pour créer, préparer et assembler des campagnes personnalisées réalisées sur des imprimantes Scitex, et le GMG ColorServer Suite, un logiciel de gestion des couleurs conçu par le HP Solutions Business Partner GMG pour les imprimantes Scitex.

Le projet KAPPA Durst enfourche un nouveau cheval de bataille : le textile. Moins d’un an après le lancement sur le marché de sa Rhotex 320, une imprimante à sublimation, le constructeur annonce officiellement la constitution d’un département spécifique dédié à cette activité. Nom de code du projet : Kappa. Placée sous la direction de Christoph Gamper, cette nouvelle entité a pour mission d’imaginer le futur numérique de l’impression textile. Et de travailler notamment sur la compatibilité de la technologie de tête d’impression Quadro de Durst avec les spécificités de l’impression sur textile. Une première machine de guerre devrait voir le jour cette année. Installées dans le centre de recherche de Durst à Lienz en Autriche, les équipes ont en effet pour objectif de présenter un premier modèle fiable pour le salon ITMA de Barcelone qui se tiendra du 22 au 29 septembre prochain. Parmi les informations d’ores et déjà disponibles, un chiffre : celui de 500 m2/heure. À suivre.

40 • SIGN INFO SERI N° 236

JUIN - JUILLET 2011


INCA DIGITAL L’Onset S40 est arrivée L’Inca Onset S40 est la dernière arrivée de la gamme d’imprimantes jet d’encre UV à plat grand format du constructeur. Positionnée entre son modèle à très haute productivité, l’Inca Onset, et l’Inca Onset S20, la S40 est annoncée avec une cadence d’impression de 470 m²/heure (avec automatisation), soit l’équivalent de 94 feuilles plein format (3,14 x 1,6 m). Elle peut recevoir jusqu’à 168 têtes (28 par couleur) remplaçables par l’utilisateur. Celles-ci sont disposées sur une barre d’impression pleine largeur et projettent des gouttelettes de 27 picolitres. La qualité d’impression ainsi obtenue, sur des substrats pouvant aller jusqu’à 50 mm d’épaisseur est, selon le constructeur, de 600 dpi, avec la possibilité d’utiliser de 4 à 6 couleurs avec les encres UVijet OB de Fujifilm. Le mode d’impression (unidirectionnel, bidirectionnel ou superhaute qualité) peut être sélectionné en fonction des exigences spécifiques du travail. Pour améliorer son retour sur investissement, l’Inca Onset S40 est compatible avec le système d’automatisation flexible d’Inca (qui laisse le choix au client d’opérer en mode manuel, semi-automatique ou trois-quarts automatique avec la même configuration), et avec son module logiciel PRC (Print Run Controller).

ROLAND Une table à plat UV de 162,5 cm Roland présente la VersaUV LEJ-640, sa nouvelle imprimante flatbed de 162,5 cm. Il s’agit d’un modèle hybride qui imprime aussi bien sur des supports souples (PET, polyéthylène, polypro, polycarbonate, PVC adhésif…) que sur des panneaux rigides (polyuréthane, polystyrène, Forex, carton plume, Dibond…). La LEJ-640 peut imprimer jusqu’à 13 mm d’épaisseur grâce à des tables amovibles avant et arrière. Sa laize d’impression pour les supports rigides oscille entre 270 à 1 625 mm, et pour les souples, entre 210 à 1 625 mm. Dotée de 6 têtes d’impression, la machine utilise des cartouches d’encre à polymérisation Roland EcoUV de 220 cm3 en noir, cyan, jaune, magenta, blanc et vernis transparent. Ces dernières peuvent être installées dans les combinaisons suivantes : CMYKGW pour imprimer avec le vernis transparent et l’encre blanche en plus de la quadrichromie ; CMYKGG pour obtenir rapidement les effets d’embossage (en relief) sur l’impression ; et CMYKWW pour obtenir une couverture à haute densité avec l’encre blanche. Le constructeur signale que l’encre se fixe immédiatement à l’aide d’une nouvelle génération de lampes UV LED à basse consommation et de longue durée (jusqu’à 10 000 heures). La LEJ-640 est équipée du logiciel Roland VersaWorks en français pour la gestion de l’impression dans tous les modes d’impressions prévus par la combinaison CMJN, blanc et vernis transparent. VersaWorks permet à l’opérateur de bénéficier d’une bibliothèque de textures déjà prêtes pour réaliser des effets et des graphismes particuliers.

JUIN - JUILLET 2011

SIGN INFO SERI N° 236 • 41


■ TEXTILE ■ GRAVURE ■ FINITION-DÉCOUPE ■ CAD ■ NUMÉRIQUE ■ CONSOMMABLES ■ SOFTWARE

AGFA

CANON

Une nouvelle dans la famille M-Press

L’ImagePROGRAF 6300S 24 pouces et la 8300S 44 pouces

La demande croissante de capacité d’impression sur les machines de la famille M-Press d’Agfa Graphics a eu pour résultat l’introduction d’un nouveau modèle : la M-Press Leopard. Cette nouvelle version 3/4 automatique a été conçue pour offrir aux prestataires une technologie jet d’encre avancée à un coût d’investissement plus attractif. La Léopard occupe en effet un segment de marché intermédiaire, entre la Jeti Titan et la M-Press Tiger. Son coût : moins d’un million d’euros. La M-Press Leopard intègre les mêmes technologies de navette jet d’encre que la M-Press Tiger et permet aux utilisateurs d’imprimer des produits pouvant aller jusqu’à 1,6 x 2,6 m. La technologie « GreyScale » (goutte d’encre variable) UPH 2 (Universal Print Head) d’Agfa Graphics garantit un placement de point d’impression de précision pour la reproduction des dégradés les plus fins jusqu’aux aplats les plus vifs. Le séchage instantané assure des travaux immédiatement prêts pour la finition. La M-Press Leopard utilise un système d’alimentation simplifié avec chargement manuel reposant sur le principe ergonomique et sur la technologie éprouvée de la table d’aspiration universelle multi zones « 55 » de Thieme. Cette conception permet un positionnement exact et rapide du substrat sur la table via des « pins » de repérage positionnés à gauche et à droite de la table, facilitant ainsi l’impression simple face ou recto verso. Les supports lourds pesant jusqu’à 20 kg/m² peuvent être poussés contre les « pins » de repérage se trouvant à l’arrière de la table. Les zones d’aspiration universelles maintiennent les médias ou matériaux les plus fins et les plus flexibles de sorte qu’ils puissent être aussi aisément imprimés que les substrats rigides. La machine peut travailler avec une vaste gamme de médias dans des épaisseurs allant jusqu’à 5 cm et permet l’impression multi copie en panneaux ou en feuilles.

HEXIS Des films compatibles avec les encres Mutoh Bio et Latex Lors du dernier salon Fespa de mai dernier, HEXIS a mis en avant deux films adhésifs de sa gamme Latex garantie sans PVC ni plastifiants. Le HXL300WG2 (WG = white gloss, blanc brillant) est destiné aux encres Mutoh Bio et HP Latex. Il peut aussi imprimer en jet d’encre solvant et éco-solvant. Il est constitué d’un film latex d’une épaisseur de 100 microns, enduit d’un adhésif gris. Le PL300CG (CG = clear gloss, transparent brillant) est quant à lui destiné à la lamination à froid du film latex HXL300WG2. Il est constitué d’un latex adhésivé transparent de 30 microns. La finition de surface est brillante. À l’honneur également dans le nouveau catalogue du fabricant : une gamme élargie de films coulés haut de gamme HX30000 comprenant entre autres de nouveaux effets carbone (bleu, rouge, silver, blanc) ainsi que de nouvelles couleurs en HX20000 (bleu nuit métal, rose Candy, marron Marrakech).

L’ImagePROGRAF 6300S remplace la 6000S et complète la gamme 24 pouces d’imprimantes grand format de Canon, en particulier les ImagePROGRAF 6 300 et ImagePROGRAF 6 350. La 8300S vient, quant à elle, en complément de la gamme 44 pouces qui comprend notamment la 8 300 et la 8000S. Selon le constructeur, deux atouts principaux caractérisent ces deux modèles : la vitesse d’impression avec une compatibilité étendue avec les flux de production et la gamme chromatique qui a été étendue afin de permettre une utilisation pour des applications plus pointues, avec une colorimétrie adaptée à la production d’affiches. La productivité est accrue grâce à une nouvelle disposition des encres au niveau des têtes d’impression et une option d’impression en mode rapide, permettant d’atteindre une vitesse d’impression jusqu’à deux fois supérieure, tout en préservant une qualité équivalente à celle obtenue en mode standard.

ImagePROGRAF 6300S

Ces imprimantes sont dotées de modes : « Epreuve », « Image » et « Economie » qui laissent l’utilisateur libre de décider du niveau de qualité d’impression requis. Le mode « Epreuve », qui génère du texte et des traits très nets, est dédié à l’impression d’épreuves précises, tandis que le mode « Image » offre les mêmes caractéristiques sans réduction de vitesse. Le mode « Economie » réduit la consommation d’encre de près de 50 % et se prête donc aussi bien à la production d’affiches à usage interne qu’à la vérification de maquettes lors de tests d’impression. Ces nouveaux modèles sont compatibles avec un large éventail de RIP et sont tout deux pourvus d’un disque dur intégré de 160 Go.

ImagePROGRAF 8300S

42 • SIGN INFO SERI N° 236

JUIN - JUILLET 2011


■ TEXTILE ■ GRAVURE ■ FINITION-DÉCOUPE ■ CAD ■ NUMÉRIQUE ■ CONSOMMABLES ■ SOFTWARE

AVERY DENNISON

VUTEK

Une nouvelle génération de films coulés numériques

De la sublimation écolo

Avery refond sa gamme de films coulés numériques pour créer une deuxième génération de produits répondant aux nouveaux besoins de l’impression numérique en matière de films durables. Le principal changement est l’introduction des films de pelliculage DOL 1 460 Gloss et 1 480 Matt. Avec eux, les transformateurs peuvent utiliser le film MPI 1 005 Supercast Easy Apply RS imprimable jet d’encre pour des applications sur supports inégaux. Ce dernier allie un vinyle blanc brillant conformable de 53 microns, à échappements d’air intégrés, un adhésif transparent permanent et, pour le recouvrement d’applications précédentes, une couche d’apprêt gris opaque. Cet adhésif a aussi pour propriétés de pouvoir s’enlever proprement à long terme, d’avoir un pouvoir adhésif faible et d’être repositionnable. La combinaison d’un visuel imprimé jet d’encre avec ces nouveaux films fournit donc non seulement une protection du substrat imprimé, mais aussi la conformabilité requise pour les applications sur ondulations. Avery vient aussi d’ajouter à sa gamme 1 900 de nouvelles options, en particulier pour les applications 3D. Au film MPI 1 900 – le vinyle coulé blanc brillant bien connu à l’opacité accrue – viennent ainsi se joindre le MPI 1 900 Easy Apply, repositionnable à faible pouvoir adhésif, et le MPI 1 906 AP caractérisé par un adhésif permanent conçu pour les supports apolaires à faible énergie de surface.

VUTEK Une nouvelle technologie écolo de séchage à froid EFI ajoute l’imprimante jet d’encre UV numérique EFI VUTEk GS3250LX à sa gamme GS. Ce nouveau modèle a été conçu pour incarner une nouvelle génération de machines, moins énergivore et plus écologique. Pour relever le défi, la VUTEk GS3250LX fait appel à une technologie de séchage par diodes UV froides. L’argument d’EFI est le suivant : le système à diodes fonctionnant par allumage/extinction instantané, un préchauffage n’est pas nécessaire et comme les LED sont prévues pour durer aussi longtemps que l’imprimante, les utilisateurs consomment moins d’énergie et ont donc moins de frais d’équipement, ce qui contribue à réduire les charges d’exploitation globales. CQFD. Autre argument avancé par le constructeur : la GS3250LX n’émet pas de composés organiques volatils et utilise moins de consommables. Elle peut imprimer sur des matériaux recyclés et d’autres substrats sans gondolage ni chocs au niveau des têtes, le tout avec une résolution de 1 000 dpi et une impression du blanc sur trois couches. La VUTEk GS3250LX prend également en charge les banderoles en polyéthylène et certains supports en cartons ondulés. Côté productivité, à raison de cinq secondes entre deux panneaux, il est possible de produire jusqu’à 55 panneaux par heure (dimensions 1,2 m x 2,4 m) selon le

constructeur. Une barre d’alignement aligne chaque panneau, ce qui contribue à un positionnement constant de l’image sans réglage. Moyennant l’ajout d’un dispositif de manipulation automatisée MediaMaster, il est possible de traiter de grands volumes à haute vitesse sans chargement manuel. Côté logiciel, la fonctionnalité de files d’attente multiples, disponible au niveau de l’interface utilisateur, permet d’imprimer plusieurs travaux en même temps. Des informations d’audit peuvent aussi être obtenues sur chaque travail (heure et durée d’impression, consommation de supports, consommation d’encre) via une communication bidirectionnelle entre le RIP Fiery XF et le système VUTEk. Enfin, bonne nouvelle pour les utilisateurs de l’imprimante VUTEk GS3200, ils pourront bénéficier d’une mise à niveau de leur outil qui leur permettra de bénéficier de la nouvelle technologie de séchage à LED froides, de même que du chargement continu rapide des panneaux et des nouvelles fonctionnalités logicielles.

JUIN - JUILLET 2011

La VUTEk TX3250r est une nouvelle imprimante à sublimation de 3,2 m. Elle a été conçue pour répondre à la demande croissante des utilisateurs soucieux de pouvoir imprimer des matériaux textile plus écologiques. Le constructeur mise pour cela sur une nouvelle encre à séchage rapide censée permettre l’impression de textile et de papier transfert à des vitesses atteignant 100 m²/h. La TX3250r a été conçue sur la base de la VUTEk FabriVu d’EFI, introduite en 2002 comme la première solution d’impression textile jet d’encre industrielle. Elle permet donc l’impression textile directe, ou indirecte par transfert, et

intègre la teinture par sublimation de Hilord. Avec cette machine, EFI vise les marchés traditionnels de l’impression textile comme la signalétique souple ou les drapeaux mais souhaite également séduire d’autres secteurs à fort potentiel de croissance avec notamment l’univers de la décoration.

FUJIFILM L’Uvistar II est arrivée Fujifilm a présenté au dernier salon FESPA Digital la deuxième génération de sa gamme d’imprimantes très grand format Uvistar. Avec les couleurs des encres Uvijet QK de Fujifilm, l’Uvistar II est particulièrement adaptée à l’impression très grand format pour les marchés de la PLV et de la publicité extérieure. Lancée en 2010, la gamme Uvistar produit, selon son constructeur, des impressions de haute qualité à des vitesses dépassant 350 m2/h, sur des supports pouvant atteindre 5 mètres de laize. La première génération était dédiée aux applications extérieures

avec des encres aux couleurs éclatantes sur des supports adéquats, dont le polyéthylène. En raison d’une demande croissante, la deuxième génération a été conçue pour adresser également des applications d’intérieur, où les images sont vues de plus près et où les supports rigides sont plus répandus. Un système exclusif avec deux tailles de gouttes (PDS, Parallel Drop Size) constitue l’une des principales nouveautés de cette deuxième génération. Cette technologie permet de renforcer la qualité tout en préservant la vitesse et la couverture d’encre, les utilisateurs pouvant imprimer simultanément des gouttes de 40 pl (la taille actuelle) et des gouttelettes plus petites de 20 pl. Les premières assurent la couvrance de l’encre, tandis que les secondes garantissent la précision des détails, le tout sans réduire la vitesse d’impression. Parmi les autres améliorations, on peut citer le chauffage de la tête d’impression afin d’obtenir une densité d’encre plus uniforme, et la possibilité d’imprimer en recto verso sur des supports souples et rigides grâce à des modifications d’ordre mécanique et à l’ajout de moteurs linéaires, sans pour autant nuire à la cadence de production.

SIGN INFO SERI N° 236 • 43


■ TEXTILE ■ GRAVURE ■ FINITION-DÉCOUPE ■ CAD ■ NUMÉRIQUE ■ CONSOMMABLES ■ SOFTWARE

ROLAND

ROLAND

Imprimante à polymérisation UV pour la personnalisation d’objets

Un périphérique avec des encres métalliques

La Roland VersaUV LEF-12 est une imprimante utilisant les encres à polymérisation UV, dédiée au secteur de la personnalisation d’objets et du prototypage. La LEF-12 peut imprimer des photos, du lettrage, des textures et des logos, directement sur les objets, même pour la réalisation d’un seul exemplaire. Elle imprime sur des objets d’une épaisseur maximum de 10 cm, en utilisant les couleurs CMJN et le blanc. L’aire disponible est de 305 x 280 mm. La LEF-12 est également capable d’imprimer un vernis transparent, en finition matte ou brillante, ainsi qu’en relief.

A l’occasion de la Fespa Digital de Hambourg, Roland a présenté sa nouvelle machine d’impression et découpe VersaSTUDIO BN-20. La BN-20 peut imprimer des graphismes pour l’intérieur comme pour l’extérieur sur une vaste gamme de supports tels que le papier, la bâche, le PVC adhésif ainsi que les supports pour la personnalisation des vêtements. La fonction intégrée d’impression et découpe permet à la BN-20 d’imprimer un graphique sur un support adhésif ou thermo-transférable, puis d’en découper son contour, pour des travaux totalement personnalisés. En plus de la quadrichromie de base, la BN-20 imprime avec la couleur métallique, qui donne des effets spécifiques et particuliers aux graphismes. La BN-20 est compacte, et donc adaptée aux contraintes des studios graphiques. Elle dispose d’une laize d’impression de 48 cm et peut être utilisée avec des supports, en rouleau ou en feuille, d’une largeur maximum de 51,5 cm. La BN-20 fonctionne avec les encres Eco-Sol MAX en CMJN et Mt (métallique). Elle peut également être configurée avec les encres à base d’eau Roland FPG2. La BN-20 peut être associée à une vaste gamme de périphériques (plotter d’impression, brodeuse, imprimante laser), ce qui permet à l’utilisateur de développer son offre. La VersaSTUDIO BN-20 est adaptée pour les agences de communication, les enseignistes, les photographes, les reprographes, les productions d’étiquettes, les graphismes de PLV, la personnalisation de vêtements, la réalisation de logos et lettrages, les écoles de graphisme et les studios graphiques. La BN-20 est fournie avec R-Works, le logiciel qui permet à l’utilisateur de réaliser ses graphismes, d’importer ses fichiers bitmap et vectoriels, d’appliquer des couleurs, des textures et des effets sur l’image. L’interface est intuitive et le logiciel est en français. Pour la gestion de l’impression, de la découpe et de la colorimétrie, la VersaSTUDIO BN-20 est équipée du logiciel Roland VersaWorks. Ce RIP permet de travailler avec les logiciels de création graphique les plus diffusés comme Adobe Illustrator et Corel Draw.

Grâce à la LEF-12, l’utilisateur peut produire de petites ou moyennes quantités, et même jusqu’à la pièce unique, tous personnalisés avec des graphismes différents. La LEF-12 a une qualité d’impression très élevée, parfaite pour les plus petits détails de l’impression. La Roland VersaUV LEF-12 est un périphérique qui n’est pas destiné qu’aux sérigraphes et aux imprimeurs, mais également aux graveurs et aux opérateurs qui travaillent sur les gadgets et les cadeaux d’entreprise, aux agences de communication, aux designers et aux opérateurs qui s’occupent de prototypage en tout genre. Elle est équipée du logiciel RIP Roland VersaWorks en français. Il permet à l’utilisateur de gérer toute la partie couleur, les bibliothèques de texture disponibles pour l’impression, les profils ICC, etc. La gestion des données variables pour la personnalisation des objets est disponible : l’utilisateur peut faire varier une photo et/ou des zones de texte, importés d’une base de données, sur un même fond graphique. Le RIP se met à jour automatiquement et gratuitement.

AGFA La :Jeti 3020 Titan disponible avec l’option roll-to-roll Agfa Graphics a annoncé un ajout important à son vaste portefeuille de solutions à jet d’encre à séchage UV avec le lancement de l’option FTR ou « Flat to Roll » pour l’imprimante à plat :Jeti 3020 Titan. L’option, qui peut être installée sur site, permet à l’utilisateur d’ajouter à son imprimante à plat la capacité d’imprimer sur une vaste gamme de supports en rouleau afin d’imprimer des bannières et des images plus grandes allant jusqu’à 30 mètres de longueur ou plus. L’option FTR prend en charge des supports industriels standard de 3,2 m de largeur et peut gérer des bobines pesant jusqu’à 340 kg. La table à plat :Jeti 3020 Titan d’Agfa Graphics offre une zone d’impression maximale de 3,15 x 2,05 m et des têtes d’impression Grey Scale (point variable) Ricoh Gen 4 assurant une impression rapide et de grande qualité en CMJN avec une résolution de 1200 dpi garantissant une qualité photographique. Les utilisateurs peuvent commencer avec une configuration de base de 16 têtes qui pourra ensuite être étendue à tout moment jusqu’à un maximum de 48 têtes afin d’assurer une production allant jusqu’à 225 m2/h. Les choix de configuration de têtes d’impression incluent un dédoublement du jeu CMJN pour un plus grand débit, du blanc et du vernis pour créer des effets artistiques et une qualité encore plus poussée grâce au cyan clair et au magenta clair. Il est également possible d’ajouter de l’orange et du vert pour étendre la gamme de couleur. Une fois l’option FTR installée, l’impression se fait avec la même qualité et la même résolution que sur des matériaux rigides et ce sans perdre de vitesse.

44 • SIGN INFO SERI N° 236

JUIN - JUILLET 2011


■ TEXTILE ■ GRAVURE ■ FINITION-DÉCOUPE ■ CAD ■ NUMÉRIQUE ■ CONSOMMABLES ■ SOFTWARE

AGFA Une :Jeti de 5 m de laize Agfa Graphics pose de nouveaux jalons dans le domaine du très grand format et présente la :Jeti 5 048 UV XL avec ses 5 mètres de laize. Elle est proposée en deux versions. La première version est conçue pour traiter des applications à forte productivité, comme les habillages d’immeubles et les panneaux géants, avec des vitesses de production annoncées proches des 300 m²/h. La seconde version est destinée à proposer une production de qualité supérieure pour les applications géantes et/ou POS (point de vente), la 5 048 UV XL permettant d’imprimer simultanément jusqu’à trois bobines de même dimension. Les deux versions de la nouvelle :Jeti 5 048 UV XL présentent 48 têtes et supportent de nombreux modes de qualité d’impression différents afin de permettre le meilleur rapport entre qualité et productivité sur la plupart des supports flexibles. Lors de la conception du système, une attention particulière a été portée au chargement du support et à son transport. L’opérateur bénéficie ainsi d’une solution pratique au moment de charger les lourdes bobines de 5 m, mais aussi d’un transport fiable et régulier du support. En raison du séchage à polymérisation pendant l’impression, aucun prétraitement de substrats n’est nécessaire. De plus, les encres à séchage à UV d’Agfa Graphics sont exemptes de COV (composés organiques volatils), faisant de ce système une solution à la fois polyvalente et respectueuse de l’environnement. À l’occasion de l’édition 2 011 du salon Fespa Digital, Agfa a également dévoilé la :Jeti Aquajet 3 324 pour les applications textiles polyester.

OCÉ

AGFA

Productivité améliorée avec l’Arizona 360 GT et la 360 XT

L’:Anapurna M1600

Océ présente les tables à plat Arizona 360 GT et 360 XT qui améliorent la productivité des modèles précédents et offrent une flexibilité accrue pour traiter des applications techniques et industrielles. L’Arizona 360 GT est dotée d’un plateau de la taille standard de 1,25 x 2,5 mètres. L’Arizona 360 XT, quant à elle, est une table à plat extra-large de 2,5 x 3,05 mètres. Les deux modèles offrent un mode « Express » pour imprimer jusqu’à 35 m2/h selon le constructeur. Un nouveau mode haute définition a également été conçu pour imprimer des textes en corps 2 parfaitement lisibles, permettant ainsi de traiter des applications techniques et industrielles à plus forte marge telles que l’impression sur films lenticulaires. Les deux modèles intègrent un système de séchage UV conçu par Océ, qui génère un rayonnement plus intense pour traiter des supports difficiles à sécher, avec moitié moins de chaleur appliquée en surface. On peut ainsi utiliser plus aisément des médias thermosensibles tels que de fines feuilles de polystyrène ou des films polyester. Les deux tables sont aussi dotées d’un nouveau plateau d’aspiration qui permet d’imprimer des supports très fins sans déformation mécanique. Les Arizona 360 GT et 360 XT acceptent une grande diversité de supports rigides allant jusqu’à 48 mm d’épaisseur. Chaque modèle utilise un système d’aspiration pour immobiliser le support sur le plateau, garantissant ainsi une registration précise même lors de passes d’impression successives. Des impressions en bords perdus peuvent être produites pour gagner du temps et économiser des coûts de main d’œuvre en finition. Le plateau de taille standard sur l’Océ Arizona 360 GT peut recevoir des plaques rigides de 125 x 250 cm, permettant de traiter la plupart des travaux courants en communication visuelle. Extra-large, l’Océ Arizona 360 XT se prête à des travaux d’impression sur des plaques et des objets de formats étendus allant jusqu’à 250 x 305 cm. Le modèle Arizona 360 XT est également doté d’un plateau d’aspiration divisé en deux zones distinctes permettant d’imprimer en mode continu sur des supports rigides allant jusqu’à 125 x 250 cm. Chacune de ces deux zones peut recevoir une plaque rigide de cette dimension ; quand l’une est imprimée, l’opérateur peut la remplacer pendant que l’autre s’imprime. L’imprimante n’ayant pas à être interrompue pour remplacer le support, les impressions successives s’effectuent sans perte de temps, et avec un gain de productivité très important. Avec le module rouleau en option, les fournisseurs d’impression ont enfin la possibilité d’utiliser des supports souples sans compromettre le flux de travaux d’impression sur supports rigides. Une option encre blanche est également disponible.

JUIN - JUILLET 2011

L’:Anapurna M1600 est construite à partir de la plate-forme de la M2050. Avec la :Jeti 5048, elle fait partie des dernières nouveautés en impression UV d’Agfa. Elle imprime sur 1,6 mètre de large, avec une capacité maximum de 46 m2/heure. Elle peut fonctionner en quatre couleurs avec des encres d’impression souples G2 et utiliser une encre blanche, mais aussi imprimer sur des supports rigides (miroirs, plexiglas etc.), et des supports souples bobine/bobine (bannières, affichage etc.).

Les têtes d’impression gèrent des gouttes d’encre de 12 picolitres avec une définition de 720 x 1440 dpi. Le blanc peut être imprimé avant, après ou en tant que couleur spot en même temps que les autres couleurs. Sa largeur d’impression est de 1,58 mètre avec une épaisseur maximale pour les supports rigides de 4,5 cm. La table d’aspiration à deux zones est destinée à faciliter l’utilisation de supports très variés.

STOPINFO Envoyez les communiqués concernant vos nouveautés produits à l’adresse suivante : cecile@signinfoseri.com

SIGN INFO SERI N° 236 • 45


■ TEXTILE ■ GRAVURE ■ FINITION-DÉCOUPE ■ CAD ■ NUMÉRIQUE ■ CONSOMMABLES ■ SOFTWARE

SUMMA Une solution complète pour l’emballage

AGENDA 2011/12 JUIN 2011 SYMPOSIUM DE L’IMPRESSION NUMÉRIQUE LE 23 JUIN - PARIS IBIS BERTHIER WWW.SIN.FR

JUILLET 2011 PRINT, PACK & PAPER DU 6 AU 9 JUILLET 2011 SHANGHAI WWW.APPEXPO.COM

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2011 VISCOM Summa propose désormais pour sa table de découpe F612 un nouvel outil oscillant. Ce dernier s’applique au module tangentiel et se connecte à l’unité centrale à l’aide d’un câble. L’outil est actionné par un moteur électrique de 12 000 RPM et sa course est de +/- 1 mm. Au moment du lancement, les lames peuvent découper des matériaux qui vont jusqu’à 20 mm d’épaisseur. Des molettes de rainage sont également disponibles. Destiné plus particulièrement à l’industrie de l’emballage, l’outil oscillant est également approprié pour la découpe de certains matériaux moins épais pour lesquels les lames statiques obtiennent des résultats moins favorables comme le carton solide et certains textiles.

DU 28 SEPTEMBRE AU 1ER OCTOBRE PARIS NORD VILLEPINTE (HALL 8) WWW.VISCOM-PARIS.COM

LABEL EXPO DU 28 SEPTEMBRE AU 1ER OCTOBRE BRUXELLES – PARC DES EXPOS (HALL 9) WWW.LABELEXPO-EUROPE.COM

SGIA DU 19 AU 21 OCTOBRE 2011 NEWS ORLEANS WWW.SGIA.ORG

SIHL Deux canvas économiques Sihl propose avec les canvas « Synthétique Satin » et « Clara Beneficial Canvas Mat », 2 nouveaux supports d’impression économiques pour applications d’intérieur/extérieur et tirages artistiques à encadrer. Imitant parfaitement les toiles d’artistes, le « Synthétique Satin 210 » est un film polypropylène gaufré compatible avec les encres solvant et éco-solvant. Il assure une excellente résistance à l’eau et au grattage, un temps de séchage rapide et garantit des impressions vives et durables. Il se monte sur des cadres sans se déchirer au pli et se veut donc être une alternative robuste aux authentiques canvas. Il répond en cela aux besoins de signalétique intérieure et extérieure et d’affichage promotionnel. Le « Clara Beneficial Canvas Mat » dispose quant à lui d’une base mixte en polyester (22 %) et coton (78 %). Il est conçu pour les encres aqueuses et apporte également de bons résultats avec les encres HP Latex. Sa structure 1 :1 offre une qualité d’impression qui satisfait aux plus hautes exigences et son dos brun lui confère une bonne opacité. Il offre par ailleurs une bonne résistance au pli en montage sur cadre. Spécifiquement développé pour offrir le meilleur rapport qualité/prix, c’est un produit efficace à coût optimisé bien adapté au laquage et à la pulvérisation pour des applications d’art numérique et photo.

NOVEMBRE 2011 GRAPHICS CANADA DU 10 AU 12 NOVEMBRE TORONTO INTERNATIONAL CENTER WWW.GRAPHICSCANADA.COM

JANVIER - FÉVRIER 2012 SIGN & GRAPHIC IMAGING DU 31 JANVIER AU 2 FÉVRIER DUBAI, WORLD TRADE CENTRE, SAEED HALLS 1-2-3 WWW.SIGNMIDDLEEAST.COM

FESPA DIGITAL EUROPE DU 21 AU 24 FÉVRIER BARCELONE WWW.FESPA.COM

MARS 2012

RETROUVEZ VOTRE MAGAZINE EN LIGNE Abonnez-vous, gratuitement, à notre newsletter : contact@signinfoseri.com

www.signinfoseri.com 46 • SIGN INFO SERI N° 36

SALON MARKETING POINT DE VENTE DU 27 AU 29 MARS PARIS, PORTE DE VERSAILLES (HALL 4) WWW.MPV-PARIS.COM

MAI 2012 DRUPA DU 3 AU 16 MAI DÜSSELDORF, EXHIBITION CENTER WWW.DRUPA.COM

JUIN - JUILLET 2011


LES ADRESSES DU N°

236 Pages

3A COMPOSITES 3M AGFA AVERY DENNISON BORNEY CALDERA CANON DIGIPRINT SUPPLIES DRUPA DURST EFI EPSON FESPA FRANCE PSO FUJIFILM GMG GRAFITRONIKS GRAFITYP GRAPHICS Canada GROUPE SERGE FERRARI GROUPE SOURIS GSF HEXIS HP ID NUMERIQUE INCA DIGITAL LABEL EXPO MIMAKI NEOLT OCE PRINT, PACK&PAPER ROLAND SALON MARKETING POINT DE VENTE SGIA SIGN&GRAPHIC IMAGING SIGNA France SIHL SIN SUMMA SYNAFEL THIEME TIFLEX VISCOM XEROX

JUIN - JUILLET 2011

www.display.3acomposites.com www.solutions.3mfrance.fr www.agfa.com/graphics www.avery.fr www.borney.fr www.caldera.fr www.canon.fr www.digiprint-supplies.com www.drupa.com www.durst.fr www.efi.com www.epson.fr www.fespa.com www.france-pso.org www.fujifilm.fr www.gmgcolor.com www.grafitroniks.fr www.grafityp.com www.graphicscanada.com www.ferrari-textiles.com www.groupesouris.com www.gsfrance.fr www.hexis-graphics.com www.hp.com www.idnumerique.fr www.incadigital.com www.labelexpo-europe.com www.mimakieurope.com www.neoltdigital.com www.oce.com www.appexpo.com www.rolanddg.fr www.mpv-paris.com www.sgia.org www.signmiddleeast.com www.signafrance.com www.sihl.ch www.sin.fr www.summa.be www.synafel.fr www.thieme.eu www.tiflex.fr www.viscomparis.com www.xerox.com

35 14, 15, 17, 28, 29, 31 8, 24, 42, 44, 45 43 36 18 42 e 2 couv. 46 40 43 13 46 28 43 16 3e couv. 21 46 20 19 41 e 42, 4 couv. 6, 40 9, 19 41 46 4 10 8, 45 46 41,44 46 46 46 7, 9, 11 46 46 46 12 8 8 46 16

SIGN INFO SERI N° 236 • 47


ANNoNCes CLAssées

ANNoNCes CLAssées

VENTES DE MATÉRIEL

OFFRES D’EMPLOI

BRODEUSE BARUDAN 1T 9 couleurs, état neuf, cadre + casquette

8 500 €HT BRODEUSE BARUDAN 6T 15 couleurs, état neuf, + pantographe + cadres + casquettes + 5 jeux de 12 cadres

UN TECHNICIEN DE MAINTENANCE ITINÉRANT CONFIRMÉ

42000 €HT

Expérience Grand Format Jet d’Encre indispensable. Basé sur le Nord de la France pour interventions Région Nord et Belgique

carl@semaphore.eu • 06 72 72 36 18

Envoyer CV à : t.nandillon@durst.fr

UN COLORISTE EN SÉRIGRAPHIE

CALANDRE DE SUBLIMATION TEXTO FX BI200 Largeur: 1.90 m. Puissance électrique: 13 kw. Année : septembre 2007. Valeur neuve : 29 900€, excellent état

Recherche et préparation de teintes, Pantone et quadrichromie. Expérience souhaitée. Personne dynamique. Très bonne vision et appréciation des couleurs. Travail en équipe 2x8.

UN RESPONSABLE D’ATELIER SÉRIGRAPHIE

15 000 €HT

Assure la maîtrise technique et la qualité de l’ensemble de la chaîne graphique. Qualités techniques et relationnelles INDISPENSABLES.

Aude Cadoux • 04 50 27 20 11

CV + lettre de motivation : atelier@sdps.fr

recrute en Ile-de-France :

UN TECHNICIEN DE MAINTENANCE (H/F) Sa mission : Installation & Maintenance de solution d’impression numérique grand format

IMPRIMANTE À OBJETS CRYSTAL-JET 3300SC Valeur 11000 € ; août 2009 Très bon état. Prix à débattre :

5700 €HT echo-association@hotmail.fr • 06 10 72 29 70

48 • SIGN INFO SERI N° 236

Secteur : Ile-de-France (véhicule fourni) Conditions : CDI - 39 heures - Rémunération selon expérience + Frais + Plan d’intéressement + Mutuelle. Votre Profil : niveau Bac+2 ou équivalent - Anglais - Permis B

CV + lettre de motivation à ID NUMERIQUE, M. Yannick ALLANO : sav@idnumerique.fr

JUIN - JUILLET 2011


LES ANNONCES CLASSÉES ■ SÉLECTIONNEZ LA RUBRIQUE DANS LAQUELLE VOUS VOULEZ APPARAÎTRE D’EMPLOI ■ OFFRE

DE D’EMPLOI MATÉRIEL ■ DEMANDE ■ VENTE

DE SOCIÉTÉ ■ VENTE

■ DIVERS

■ REMPLISSEZ LA GRILLE LISIBLEMENT EN CAPITALES (Laissez une case libre entre chaque mot. Les virgules et les points sont considérés comme des lettres)

■ VOS COORDONNÉES

■ TARIFS Journal + site internet

Société . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

€ ■ 560LIGNES

Adresse

...............................................................................................

Code Postal

Journal seul € ■ 550LIGNES

Tél

Ligne supplémentaire

............................

Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fax . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

..........................................

Email

...................................................................................................

Tampon de la société

■ 10 € SIGNINFOSERI LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

Date

...........................

Merci d’envoyer votre coupon et votre règlement par chèque à :

Canal Expo : 5, bd des Bouvets, 92000 NANTERRE Un justificatif de facture vous sera adressé par e-mail.

JUIN - JUILLET 2011

SIGN INFO SERI N° 236 • 49


OUI, JE M’ABONNE !

Vous êtes un acteur sur le marché de la communication et de l’expression visuelle moyen et grand format. Restez connecté à l’actualité de votre secteur d’activité en vous abonnant à Sign Info Seri, magazine professionnel, référence sur ce marché depuis maintenant vingt ans.

SIGNINFOSERI

Votre domaine d’activités :

❑ Tampographie

❑ Sérigraphie

❑ Agence de pub

❑ Impression numérique

❑ Gravure

❑ Signalétique

❑ Autre (à préciser)

❑ Textile/Broderie/Transfert

......................................................................................................

Société . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Contact

................................................................................................

Adresse

...............................................................................................

LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

France

■ ■

............................................................................................................

1 an (5 n°) 2 ans (10 n°)

72 € TTC 132 € TTC

etranger

■ ■

1 an (5 n°) 2 ans (10 n°)

95 € TTC 180 €TTC

Code Postal E-mail Tél

............................

Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

..................................................................................................

Fax . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

..........................................

Code APE

Nombre de salariés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.............................................

❑ Règlement par chèque à l’ordre de : Canal Expo : 5, bd des Bouvets, 92000 NANTERRE

❑ Règlement par virement bancaire : Canal Expo SARL N° IBAN : FR76 3000 3030 2000 0217 6335 986 Code BIC : SOGEFRPP Domiciliation : Société Générale Paris Bourse (03020), 134, rue Réaumur, 75065 PARIS

Tampon de la société

Date : ...................................

Signature :

Un justificatif de facture vous sera adressé par e-mail.

50 • SIGN INFO SERI N° 236

JUIN - JUILLET 2011


3

la G z e v 011 ou Retr SCOM 2 I au V nd 8F16 sta


Profile for martine savina

sis 236  

serigraphie, infographie, magazine

sis 236  

serigraphie, infographie, magazine

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded