Issuu on Google+

EQUIPE NATIONALE

Est-ce le retour de Brahim Ferradj chez les Verts ? Kadir en douceur

USMBA - MCA

www.maracanafoot.com

N° 1960 Samedi 16 février 2013 — Prix 20 DA

Le MOULOUDIA en conquérant à Bel Abbès

METREF :

Classement FIFA

Les Verts dégringolent à la 34e place ASO-USMH

El Harrach à Chlef pour une victoire

BELKAROUI : «La pression sera sur l’adversaire» CRB-CSC Une victoire pour rester dans la course

ANANE

«Les trois «À Bel Abbès pour points réussir la passe resteront au de quatre» 20-Août»

Les Vert et Rouge assurent ET RASSURENT Les Canaris croient au podium JSK

Coupe d’Afrique : JSMB - FC Niamey 3-0

USMA

Le leader en ligne de mire

BENAMARA : «Il faut Asselah : «Une victoire face aux Béjaouis est impérative» garder cette Hannachi promet une prime de 15 millions dynamique»


02

EQUIPE NATIONALE

Maracana N°1960 — Samedi 16 février 2013

IL PEUT CONSTITUER UNE SOLUTION SUR LE CÔTÉ DROIT DE LA DÉFENSE

Est-ce le retour de Brahim Ferradj chez les Verts ? L’international algérien, le défenseur Brahim Ferradj a fait son retour à la compétition avec son club Brest, le 6 janvier dernier en match de coupe de France face au petit poucet Luçon.

L

e défenseur Finistérien, auteur du tir au but décisif dimanche face à Luçon (1-1, 2-4 tab), n'avait plus joué un match officiel avec l'équipe première depuis près d'un an. Il savoure «C'était le 28 janvier 2012. Ce ne sont pas des choses que l'on oublie facilement...». Il se souvient que ce jour-là, il était sur le banc, pour la réception du PSG. Coach Vahid songe à engager des joueurs en prévision des prochaines échéances qui attendent la sélection nationale, en commençant par ce match face au Bénin, prévu entre le 23 et le 26 mars prochain à Blida. L'international algérien qui s’est remis doucement d'une rupture du ligament croisé antérieur et du ménisque externe, contractée en juillet 2011, affiche la grande forme avec son club

DUEL SOUDANIGHILAS, SOUS L’ŒIL DU COACH VAHID

Le sélectionneur national Vahid Halilhodzic s’est rendu au Portugal, pour dénicher quelques oiseaux rares, en perspective de les engager dès le prochain match face au Bénin. Un joueur qui est en train de faire sensation avec son équipe Moreirense au championnat du Portugal. Le driver des Fennecs du désert Vahid Halilhodzic, suivra avec attention le duel qui aura lieu entre Guimarães et Moreirense, avec un face à face entre Hilal El Arabi Soudani et Nabil Ghilas le frère cadet à Kamel Fethi Ghilas.

GHILAS VEUT SÉDUIRE HALILHODZIC

Le frère cadet à Fethi Kamel Ghilas, qui est en train de réaliser un bon parcours avec son équipe Moreirense, compte mettre à profit la présence de Vahid Halilhodzic pour lui démontrer qu’il est bel et bien capable d’apporter un plus sur le plan offensif, aux Verts. Halilhodzic suivra de plus près la prestation de cet attaquant de métier qui ne cesse d’attirer les convoitises de grands clubs européens, entre autres l’O Marseille et l’OGC Nice pour ne citer que ces deux équipes. Nabil Ghilas auteur d’un doublé lors du précédent match de son équipe, compte enchaîner avec une autre belle performance demain dimanche face aux coéquipiers de Hilal Soudani, en sortant le grand jeu avec à la clé d’autres buts. Il ne veut en aucun cas rater la présence du coach Vahid et ce afin de le convaincre de le convoquer pour le prochain match face au Bénin.

Brest. Ferradj a rechuté au début de l’année 2012, alors qu’il était sur le banc des remplaçants, au moment où son équipier Zebina jouait d’entrée, avant que ce dernier se blesse au dos dès la 9e minute. Brahim Ferradj est appelé à la rescousse, mais ne restera sur le pré que 52 minutes, le temps de rechuter. Brahim Ferradj enchaîne les matchs avec son équipe et se sent mieux maintenant, et il peut bien refaire surface avec les Verts dès le mois de Mars prochain. Ferradj, ce défenseur de qualité, peut constituer cette solution sur le côté droit de la défense, et ce, malgré la présence de deux joueurs en l’occurrence Cadamuro et Mostefa. Coach Vahid songe sérieusement à le rappeler en sélection dans le cas bien sûr ou Aissa Mandi est pressenti pour faire son come back avec les Verts. De toutes les façons, la présence d’un défenseur comme Ferradj ne pourrait être qu’une bonne chose pour les Fennecs et le sélectionneur national Vahid Halilhodzic. A. M.

Kadir en douceur ILS DÉGRINGOLENT À LA 34E PLACE

Entré en jeu contre Nancy il y a deux semaines, Foued Kadir devrait connaître sa première titularisation au Vélodrome face à son ancien club, Valenciennes.

T

itularisé pour la première fois avec l’OM contre Evian Thonon Gaillard, dimanche dernier, Foued Kadir s’apprête à retrouver Valenciennes, ce samedi (17h), dans le cadre de la 25e journée. Après une prestation correcte, le milieu offensif franco-algérien de 29 ans, utilisé sur la gauche par Elie Baup, doit encore convaincre. Pour renforcer son effectif très limité durant le mercato de janvier, l’OM de José Anigo a donc opté pour des joueurs au zénith de leur carrière, qui approchaient même la trentaine. le public phocéen découvre l’attaquant polyvalent Modou Sougou (16 minutes de jeu en 2 apparitions), le milieu offensif Foued Kadir et le récupérateur Alaixys Romao, tous deux titulaires pour la première fois le weekend dernier. Aucune des recrues n’a encore apporté un PLUS à cette équipe d’Elie Baup, auteur d’un début d’année compliqué (une victoire miraculeuse contre Montpellier, deux nuls face à Rennes et Evian, et autant de défaites à Sochaux et face à Nancy). Contre Valenciennes, ce samedi après-midi, au Vélodrome, c’est Foued Kadir qui est évidemment attendu au tournant. Elie Baup ne devrait pas se passer d’un joueur qui connaît par cœur les adversaires du jour et un club dans lequel il s’est révélé depuis son arrivée en 2009. "Il a l’envie d’être brillant, de réussir son match face à son ancienne équipe. D’ailleurs, c’est souvent comme ça que ça se passe pour des joueurs offensifs. Ils marquent souvent face à leur ancienne équipe. Je souhaite que cela se passe comme ça pour Foued", a d’ailleurs annoncé le coach à la casquette, rapporte RMC.

Le "sage dans l'âme" en informateur

Devenu le maître à jouer de la formation nordiste ces deux dernières saisons, le natif de Martigues est davantage un milieu offensif de complément à l’OM, puisque le poste de

Chute vertigineuse des Verts

meneur de jeu du 4-2-3-1 est occupé avec brio par Mathieu Valbuena. Positionné à gauche à Annecy, dimanche dernier, l’international algérien – appliqué techniquement n’a pas brillé puisqu’il a beaucoup travaillé défensivement. André Ayew étant très incertain, Kadir devrait de nouveau se retrouver dans ce rôle. Mais, à domicile, avec davantage de libertés offensives, le créateur pourrait davantage revenir dans l'axe pour apporter sa touche aux constructions. Le Franco-Algérien de 29 ans est donc un informateur parfait pour le staff technique de l’OM. D’autant que dans le vestiaire du VAFC, le Fennec était un élément apprécié pour son calme. Il était "quelqu’un de sage dans l’âme", "comme un grand frère", à en croire son ancien coéquipier Mathieu Dossevi. "VA, c’est tout récent pour moi. J’ai quitté le club il y a seulement quelques semaines, ça va me faire bizarre de rencontrer mes anciens coéquipiers. Je ne sais pas s’il y des tuyaux à donner mais ça reste un match de foot où tout est possible", a expliqué le joueur lancé à Cannes, sur le site du club olympien. Ce qui est certain, c'est que José Anigo espère rapidement voir ses recrues hivernales donner satisfaction. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Après avoir fait partie du top 20 lors du classement du mois de janvier, les coéquipiers de Belkalem, qui ont été méconnaissables lors de la phase finale de la CAN 2013 en récoltant seulement un minuscule petit point pour trois matches joués ( deux défaites face respectivement à la Tunisie et au Togo et un match nul devant la Côte d’Ivoire), font une chute libre pour se retrouver au 34éme rang au dernier classement FIFA et 5éme africain . Un classement toujours dominé sur le plan africain par la Côte d'Ivoire et le Ghana, malgré leurs contres-performances lors de la récente CAN. Le Nigéria champion d’Afrique en titre occupe la 4e place avec 22 points gagnés, juste après le Mali (3e) qui stagne et qui sera un redoutable adversaire aux nôtres au match retour des qualifications pour la coupe du Monde qui se tiendra au Brésil. Le Benin, autre adversaire des algériens, pointe à la 93 éme place Fifa et 24 éme au niveau continental. L’autre équipe qui croisera le fer avec les nôtres pour le compte des éliminatoires de la coupe du Monde, en l’occurrence le Rwanda, est quant à lui classé 39éme au niveau de la CAF et 130 dans celui de la Fifa. H. M. FIFA 12 19 25 30 34 42 47 51 55 60

CAF 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Equipes Côte d'Ivoire Ghana Mali Nigeria Algérie Tunisie Zambie R. centrafricaine Burkina Faso Afrique du Sud


Maracana N°1960 — Samedi 16 février 2013

JSMB-FC Niamey 3-0

CHAMPIONS LEAGUE 03

Une victoire bonne pour le moral Fiche technique

Stade : Unité Maghrébine-Bejaia Affluence : Faible Arbitres : Keita Yakou, Sidibé Sidiki et Syla Abdoulay Avertissements : Mebarki (48’), Derrag (53’) (JSMB), Ousmane (59’) (O FC Niamey) Buts : Megatli (9’), Mebarki (48’), Derrag (76’) (JSMB)

JSMB :

Si Mohamed, Megatli, Ait Ferguène (Hadji 86’), Mebarakou, Zeghli, Laribi, Zerara, Boukemacha, Mebarki (Aourès 82’), Derrag (Boussaha 77’), Niati. Entraîneur : Solinas

O Niamey :

Abdoulaziz Moumouhi, Abdoulay Garka, Amadou Kader, Chaibou Oumaro Ousmane, Faychal Samy Tirmane, Bouhari Bachirou, Ismail Inoussa (Sunday 68’), Oumaro Abdoulsamad, Madibou Fane Moussa (Hadj Tidjani 62’), Dela Sakou Souleymane, YacoubaMoktar. Entraîneur : Ide Hassan

La JSMB qui est en chute libre en championnat, avec cette série de mauvais résultats, a entamé hier son aventure en ligue des champions d’Afrique, en recevant sur son terrain de l’Unité Maghrébine de Bejaia, le représentant du Niger l’Olympique Niamey. Au finish les camarades de Mebarakou ont réussi à s’imposer sur le score large de

3 à 0, ce qui va leur permettre d’entrevoir le match retour avec confiance et assurance. Les gars de YemmaGouraya n’ont pas mis beaucoup de temps pour trouver la faille et ouvrir la marque. Cela s’est produit à la 9’, suite à un joli coup franc botté par Zerara, et Megatli surgit et d’une tête place le cuir au fond des filets. Les Béjaouis auraient pu doubler la mise à plusieurs reprises, mais pour manque de concentration les Derrag, Niati et consorts ratent des actions nettes à scorer. Les Nigériens ont failli égaliser vers la fin du premier half sur ce coup franc des 25 mètres, mais le keeper international Si Mohamed Cédric. Au retour des vestiaires, les gars de Yemma Gouraya sont revenus sur le terrain avec la ferme intention, de rajouter d’autres buts. Trois minutes, après la reprise de jeu, les poulains de Solinas parviennent à doubler la mise, par l’intermédiaire de Mebarki suite à une mésentente dans l’axe de la défense de l’Olympique FC Niamey. Continuant dans leur domination, les Bejaouis se procurent d’autres occasions de but à scorer, et leurs efforts ont été finalement récompensés par Derrag à la 76’ suite à une passe lumineuse de son équipier Zerara. Les visiteurs ont essayé de répliquer, mais ans vraiment inquiéter le keeper Si Mohamed Cédric, qui a passé un après-midi tranquille. Une victoire qui permet aux gars de Yemma Gouraya d’aborder la manche retour avec assurance et le derby kabyle avec un moral au beau fixe. A. Z.

L

e hasard a voulu que cette fois-ci, ils seront confrontés à leur frères ennemis, les Canaris de la JSK, dans un derby qui promet fort bien : «Nous sommes appelés à faire un résultat afin de redresser la barre et de mettre fin à cette série noire, une victoire nous permettra de respirer mieux et d’avoir une meilleure approche quant à la suite de notre parcours», nous a-t-on affirmé, avant d’ajouter : «Aussi, il nous appartient de mettre tout en oeuvre pour que les 3 points restent à Béjaïa. Nous allons essayer de faire le maximum pour que cela se réalise en vue de satisfaire nos supporters». Un match qui tient à

PLUSIEURS ABSENTS

ILS ÉTAIENT BLESSÉS …

De son côté, Niati était blessé à la cheville et n’était pas sûr d’être convoqué parmi les 18. Niati a en fin de compte réussi à convaincre le staff technique.

Ide Hassan : «on peut se qualifier»

"Ce score de 3 à 0 ne nous impressionne pas, car on peut remonter ce écart au match retour et arracher la qualification. On a certes perdu par un score large, mais tout reste possible au match retour.On va se préparer pour renverser la vapeur au retour à Niamey"

Solinas: «La priorité c'est de sauver l'équipe»

"c'est une belle victoire bonne pour le moral, mais le plus important c'est de sauver l'équipe et de rdresser la situation. On avait besoin de ce succès, pour libérer les joueurs et leur permettre de reprendre confiance en eux,en prévision du reste du parcours en championnat".

coeur les Béjaouis qui n’ont pas d’autres alternatives que la victoire pour arrêter cette hémorragie de mauvais résultats. D’ailleurs, dans ce contexte, l’on nous dira : «Certes, c’est un match comme tous les autres. Mais, son aspect de derby va lui donner une autre couleur.» Par conséquent, la victoire est impérative à plus d’un titre, ce sera, pour nous, une bouffée d’oxygène et un déclic quant à la suite de notre parcours». C’est dire que cette rencontre revêt un cachet particulier pour les poulains de Solinas qui feront de leur mieux, afin de s’accaparer du poste de leader dans la région et reprendre par la même, le statut de la formation phare de la région. «Bien entendu, battre la JSK, sur le plan psychologique, sera d’un grand avantage, car l’équipe aura prouvé qu’elle demeure grande et que le mythe de la JSK est terminé», nous ont confiés certains supporters.

Cependant, le derby se jouera en l’absence de son âme, le public. Pour certains, ce sera un avantage, au vu de la colère que voue le public béjaoui à l’égard de son équipe, après la série de mauvais résultats. «On aurait aimé être présents lors de ce match que nous attendions avec impatience. Nous le suivrons, même de loin et nous fêterons la victoire, s’il y aura victoire», nous ont voué d’autres supporters. Toujours est-il que le derby kabyle est attendu avec une grande impatience et tous s’attendent à ce qu’il soit, une occasion pour les Vert et Rouge de se redéployer et redémarrer sur de bonnes bases, en vue d’amorcer un véritable déclic, pour la suite de leur parcours. «C’est un match d’une grande importance pour nous», a-t-on conclu. A. Z.

A huis clos !

Eviter une défaite dans le derby L es Vert et Rouge vont disputer un match d’une grande importance contre la JSK. Un derby de haute facture pour les poulains de Solinas en vue d’un déclic qui tarde, encore, à se déclencher. Une rencontre que les camarades de Zafour n’ont pas droit de perdre. «C’est un match très important pour nous et le faux pas est interdit, afin de ne pas hypothéquer tout espoir de redressement», nous a-t-on avoué. Contre la JSK, la défaite est interdite à plus d’un titre, car elle risque d’avoir des répercussions graves sur le club. Les responsables de la JSMB en sont conscients et, par conséquent, misent beaucoup sur ce derby, afin de mieux respirer et reprendre la situation en main.

ECHOS

Plusieurs absents ont été signalés. Il s’agit de Mekheldi, chaïma, Zafour et Mehamha. Tous sont blessés et, par conséquent, n’ont pas pu prendre part à la rencontre.

Le derby en point de mire Après le déroulement du match de coupe d’Afrique, les Vert et Rouge retrouvent la chaleur des empoignades de ligue 1.

JSMB

B. Tiab a tout intérêt à motiver ses joueurs avant ce derby, comme il a tout intérêt à les secouer, les encourager et les exhorter à se préparer pour ce match, en vue de faire un résultat qui signera le retour des Vert et Rouge. Et, c’est pour cela, peut être, qu’il a convoqué quatre de ses joueurs à l’usine, pour leur demander de se préparer à ce derby et leur promette qu’ils percevront de l’argent avant son déroulement. En fait, B. Tiab est convaincu qu’en cas de défaite, face à la JSK, c’est sa place qui sera en jeu et même s’il n’annoncera pas sa démission à titre officiel, d’autres le feront à sa place. A. Z.

LES GARANTIES DE B. TIAB

Boualem Tiab aurait rencontré quatre joueurs dans son usine. Il s’agit de Zerrara, Zafour, Megatli et Cedric. Le président aurait, une fois de plus, donné des garanties à ses joueurs et leur a promis qu’il allait régler leurs problèmes financiers, avant le déroulement du derby. Toutefois, les joueurs seraient sortis, sans être convaincus des paroles de leur président. A. Z.

Boukemacha : «Gagner contre la JSK est impératif…»

Le milieu récupérateur Boukemacha semble décidé à fournir le maximum d’efforts pour venir en aide à son équipe qui souffre sur les plans psychologique et technique. Dans cet entretien, il est question, surtout, de ce derby contre la JSK.

Pour le prochain rendez-vous, vous aurez la JSK. Un commentaire ? Je pense que c’est un match difficile, serré et plein. Son aspect de derby va lui donner, encore, un cachet plein de couleur. Ceci dit, pour nous, il n’y a pas d’autres alternatives que la victoire.

Mais la JSK ne va pas l’entendre de cette oreille, n’est-ce pas ? Bien entendu, notre adversaire va se déplacer pour faire un résultat et essayer de profiter de la situation dans laquelle on se trouve. Mais, comme je l’ai dit plus haut, on mettra tout en oeuvre pour que les 3 points restent à Béjaïa.

Et comment voyez-vous la suite du championnat ? Ce sera serré et disputé. Nous aurons à faire soit à des équipes qui veulent jouer les premiers rôles, soit à d’autres qui luttent pour leur maintien. Donc, chaque match aura son importance et sera difficile. Que pensez-vous de la JSK ? La JSK n’est plus à présenter, même si ce n’est plus l’équipe d’antan. Cependant, il faut s’en méfier et être prudents et vigilants. Contre la JSK, il nous faut être, d’abord et avant tout, efficaces en attaque. Quel est l’objectif de votre équipe ? Bien entendu, c’est le maintien. On va essayer de terminer dans une place honorable. Nous allons faire tout pour cela et à commencer par ce match face à la JSK.

Comment expliquez-vous cette colère des supporters ? Je trouve qu’elle est tout à fait logique. Cependant, il ne faudrait pas qu’elle se transforme en pression négative, car nous comptons sur le soutien de nos supporters lors des prochaines journées.

Un dernier mot ? J’espère que ce match, face à la JSK, va amorcer notre déclic. Car, qu’on le veuille ou non, la victoire contre la JSK est impérative. J’espère, aussi, que notre public retrouvera son sourire ainsi que son équipe afin que la confiance règnera à nouveau. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


04

LIGUE UNE

JSK

LA DERNIÈRE VICTOIRE À BEJAIA REMONTE À LA SAISON 2007-2008

les Canaris vont-ils réediter le succès d’avant 5 ans ?

ECHOS

VENDREDI REPOS

Le staff technique des Canaris du Djurdjura a accordé à ses joueurs une journée de repos. Après la séance de jeudi, les camarades de Rial ont été libérés par Sandjak, afin qu’ils récupèrent un peu de leurs forces, avant d’entamer les dernières retouches, en prévision du derby qui est prévu ce mardi au stade de l’Unité Maghrébine de Béjaia.

REPRISE AUJOURD’HUI

Les Remache, Mekkaoui, Camara, Belakhdar et consorts, reprendront le chemin des entraînements, aujourd’hui samedi, et ce, pour préparer le match de mardi face à la JSMB. Une rencontre qui revêt une extrême importance, où un résultat positif s’impose, et ce, afin de gagner du terrain dans le classement et de se rapprocher des équipes du haut du tableau.

ULTIME SÉANCE À TIZI OUZOU CE LUNDI

Les Canaris du Djurdjura auront droit à trois autres séances de travail, avant leur épart à Béjaia. Les partenaires de Djamel Benlamri, s’entraîneront demain matin, avant d’effectuer leur ultime galop, ce lundi au stade du 1er Novembre de TiziOuzou. Une séance qui sera certainement consacrée aux dernières retouches, où le coach Sandjak va procéder à la mise en place du choix tactique qui sera exécuté le mardi face aux gars de Yemma Gouraya.

DÉPART POUR BEJAÏA LUNDI APRÈS-MIDI

C’est dans la même journée de ce lundi, que les Jaune et Vert, rallieront la ville des Hamadites, où ils vont y passer la nuit, pour préparer le derby Kabyle. Les camarades de Rial qui restent sur une série de trois matchs sans défaite, sont animés d’une grande volonté et comptent aborder le derby, avec tous leurs atouts et avec beaucoup de concentration et de volonté. A. M.

Maracana N°1960 — Samedi 16 février 2013

Les Canaris du Djurdjura n’ont plus gagné au stade de l’Unité Maghrébine de Béjaia, face à la JSMB, depuis la saison 2007-2008, où ils se sont imposés sur le score sans appel de 4 buts à 2. Depuis, les Jaune et Vert, étaient revenus bredouilles à chacune de leurs sorties, face aux gars de Yemma Gouraya.

L

ors de la saison suivante, celle de 2008-2009, les deux équipes se sont séparées sur le score de parité de 0 à 0. La saison 2009-2010, les Canaris du Djurdjura ont été défaits par leurs

homologues Béjaouis, en s’inclinant par la plus petite des marges 1 à 0. La saison d’après, les Jaune et Vert ont été sévèrement corrigés, en chutant lourdement au stade de l’Unité Maghrébine, sur le score sans appel de 4 buts à 2. Une défaite qui est restée en travers de la gorge des coéquipiers de Malik Asselah. Lors du précédent exercice footballistique, les camarades de Rial ont été à nouveau défaits par leurs homologues de Yemma Gouraya en s’inclinant sur le résultat d’un but à zéro. Cette saison, les partenaires de Djamel Benlamri, ne veulent en aucun, car revenir bredouilles de ce déplacement, et ils sont décidés à damer le

AVANT DE SE RENDRE EN FRANCE, IL N’A PAS OMIS DE MOTIVER SES JOUEURS

Hannachi promet une prime de 15 millions

Le Boss des Canaris du Djurdjura Moh Cherif Hannachi se rendra aujourd’hui en France pour un contrôle médical. Avant de partir à Paris, le chairman kabyle a tenu à s’adresser aux joueurs, en les motivant en prévision du derby Kabyle qui se profile à l’horizon et qui aura lieu dans trois jours au stade de l’Unité Maghrébine de Béjaia, face à la JSMB. Hannachi en homme averti et ayant assez d’expérience, sait pertinemment que l’argent est le nerf de guerre. Afin que les coéquipiers de Belkalem se concentrent davantage sur cette chaude empoignade, et pour qu’ils puissent relever le défi, il leur a promis une forte prime en cas de victoire. Et d’après nos sources, on parle dans l’entourage du club phare de la Kabylie, d’une prime d’une valeur de 15 millions de centimes, que vont percevoir les joueurs en cas de victoire devant la JSMB ce mardi à Béjaia.Les joueurs qui sont auréolés par leurs trois derniers bons résultats enregistrés, ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin, et cette motivation ne fera que du bien à ces derniers, lesquels vont tout faire pour se transcender et se surpasser devant leurs homologues de la JSMB. Alors la balle est dans le camp des Messaâdia, Belakhdar, Chalali, Mokdad et consorts. A. M.

pion aux Béjaouis, et ce, malgré la difficulté de leur mission, du moment où les coéquipiers de Brahim Zafour se trouvent dans une situation inconfortable et n’ont plus droit à l’erreur. La tâche des poulains de sandjak s’annonce délicate, mais pas impossible. Ils veulent coûte que coûte chasser la guigne qui les poursuit depuis quatre saisons déjà. Cette fois, les partenaires de Belkalem comptent faire tout leur possible, pour s’imposer et renouer avec le succès au stade de l’Unité Maghrébine de Bejaia.

Profiter de la situation de la JSMB

Les protégés de Nacer Sandjak qui ont le vent en poupe, après les derniers résultats enregistrés face respectivement à la JS Saoura, le MC Oran et l’ASO Chlef, ne comptent pas s’arrêter en si bon

chemin, et veulent continuer sur leur lancée en enchaînant avec un autre succès, et ce, même si l’adversaire a pour nom, la JSMB, qui ne leur a pas réussi ces quatre dernières saisons. Les gars de Yemma Gouraya qui traversent une mauvaise passe en championnat et ce, depuis l’entame de la phase retour, veulent eux aussi, refaire surface en déclenchant le déclic tant attendu, ce mardi face à la JSK, lors du derby kabyle. Une mission qui s’annonce difficile, pour les coéquipiers de Derrag, mais vu la richesse de l’effectif, ces derniers, peuvent bien renouer avec la victoire. Donc, les partenaires de Remache sont avertis et doivent faire très attention, pour ne pas retourner à la case de départ. Les Canaris du Djurdjura sont animés d’une volonté d’acier et ne jurent que par la victoire, et ils veulent coûte que coûte, battre la JSMB, sur son terrain, en profitant de l’absence du public, pour arracher les points qui seront mis en jeu, et s’offrir la 5e place au classement. A. M. LES QUATRE DERNIERS MATCHS À BEJAIA : 2008-2009 (19 Mars 2009) : JSMB 0 JSK 0 2009-2010 (25 Septembre 2009) : JSMB 1 JSK 0 2010-2011 (29 Octobre 2010) : JSMB 4 JSK 2 2011-2012 (15 Mai 2012): JSMB 1 JSK 0

PARTICIPATION DE MAROCI AU DERBY KABYLE

Le suspense continue

Rien n’est encore décidé concernant la participation ou non de Tayeb Maroci au derby de la Kabylie, prévu ce mardi à Bejaia contre la JSMB. Souffrant d’une tendinite, Maroci est toujours aux soins et il fait de son mieux, pour qu’il soit rétabli d’ici mardi. Le petit lutin kabyle ne veut en aucun cas rater ce rendez-vous qui est spécial pour lui, du moment qu’il croisera le fer à ses anciens partenaires, mais tout dépendra de l’évolution de son état de santé. Le staff médical fait de son mieux, pour que le joueur puisse récupérer toute son energie et soit apte pour le service. Même le staff technique, et à sa tête le coach Nacer Sandjak, ne veut en aucun cas se séparer de sa pièce maîtresse, pour ce match qui représente beaucoup à ses yeux, mais cela ne dépend de lui. Alors attendons la séance de reprise d’aujourd’hui pour savoir si Tayeb Maroci sera parmi le groupe ou pas. Tout va s’éclaircir quant à sa participation ou non d’ici demain dimanche ou au plus tard lundi. Le suspens continue… ! A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE UNE

05

JSK Les Canaris croient au podium ECHOS Maracana N°1960 — Samedi 16 février 2013

A J-4 DU CLASICO-KABYLE

Les camarades de Hamza Ziad, qui ont engrangé les trois points de la victoire à domicile, face à l’ASO Chlef la semaine passée, seront appelés à croiser le fer avec une autre coriace équipe de la JSM Bejaia, comptant pour la 21ème journée du championnat professionnel Ligue I.

L

es Canaris doivent prendre très aux sérieux cette redoutable équipe des Vert et Rouge. Les joueurs sont très motivés, et croient fermement à la victoire. Ces derniers doivent préparer ce Clasico avec beaucoup de sérieux et de motivation et avec la ferme conviction d’atteindre cet objectif. Certes, la mission ne sera guère facile pour eux, mais elle n’est pas impossible aussi. Il faudra uniquement se concentrer pleinement sur leur sujet et étudier minutieusement le jeu de l’adversaire, et ce afin de préparer un plan d’attaque qu’il faudra exécuter à la lettre. Malgré que la formation de la Soummam soit une très bonne équipe, et qui posséde des éléments qui sont décidés plus que jamais à ne pas perdre chez eux.» De leur côté, les joueurs Kabyles sont très optimistes quant à un bon résultat pour terminer cet exercice en beauté. Côté

Ambiance bon enfant au sein du groupe

supporters, beaucoup souhaitent voir leur équipe favorite retrouver le haut du tableau.

La mission ne sera guère facile

Les Canaris savent pertinemment que leur mission ne sera guère facile, mais ils crient sur tous les toits, que le dernier mot leur reviendra au finish. Les coéquipiers de Maroci vont se préparer et veulent bien mettre à profit ces derniers jours de travail, afin d’être prêts le jour du match. Les préparatifs doivent commencer aujourd’hui du côté de la bande à Sandjak et ses collaborateurs. Rien ne sera laissé au hasard, et par l’entraîneur qui va s’atteler à trouver la meilleure solution possible pour contrer cette équipe de la JSMB, et par les joueurs lesquels se donneront à

fond aux entraînements et sans relâche, et qui se concentreront davantage sur leur sujet. Ces derniers comptent aborder cette ultime rencontre avec la ferme intention de ne pas rater, en essayant de battre la JSMB et arracher les points du match, et continuer l’aventure dans de bonnes conditions et avec un moral au beau fixe. Les Jaune et Vert, qui son entrain de fournir plus d’efforts, savent très bien que l’adversaire a, pour nom, La JSMB qui est très difficile à manier surtout à domicile. Les capés de Nasser Sandjak comptent

prendre toutes leurs dispositions afin de ne pas être surpris. Les visiteurs, quant à eux, comptent mettre tout à leur profit pour repartir à Bejaia avec un moral gonflé à bloc et s’offrir la victoire au finish à leurs supporters. De leur côté les Benchrifa, Bouchouk, Maiza, Rial et autre Khellili comptent bien parfaire leur préparation et veulent être au top de leur forme, et qu’ils présenteront un bon visage, face aux gars de Bejaia, sinon ils risquent de laisser des plumes en leur cédant le gain du match. S. A.

REPRISE AUJOURD’HUI À 15H

Le premier responsable technique de la JSK, Nasser Sandjak, qui a accordé à ses poulains une journée de repos pour hier, a toutefois, donneé rendez-vous à ses capés pour cet après-midi, afin de reprendre le service, et continuer leur préparation en prévision du clasico-Kabyle, prévu pour ce mardi, au stade de l’Unité Maghrébine de Béjaia.

Asselah : «Les trois points face aux Béjaouis sont impératifs» Le portier Malik Asselah en l’occurrence, nous a déclaré que les joueurs se sont à nouveau mis dans le bain de la préparation. Le discours du staff technique et du président est très clair : Les trois points de la victoire sont impératifs.

Vous avez repris les e n t r a î n e ments mardi dernier… Oui, cela nous a permis de nous ressourcer quelque peu. Mais je tiens à dire qu’on a la tête sur notre prochain match. Surtout après le succès arraché face à l’ASO, qui est très bénéfique pour nous. C’est la raison pour laquelle les joueurs sont concentrés sur leur préparation, car on doit absolument gagner ce match et retrouver ainsi le sourire.

Peut-on connaître l’ambiance qui règne dans le groupe ? Après les deux jours de repos accordés par le staff technique, voilà que nous avons repris le chemin des entraînements mardi dernier, dans une ambiance famil-

iale qui règne actuellement parmi les joueurs. Ce qui augure de meilleurs lendemains et nous pousse aussi à cravacher durement lors de ces derniers jours pour espérer décrocher un succès ce mardi devant la JSMB. Justement, comment appréhendez-vous cette rencontre ? C’est un match très difficile, où les Béjaouis nous attendent du pied ferme et avec la ferme conviction de nous battre et se ressaisir devant leurs supporters. De notre côté, nous les joueurs on est conscients de la tâche qui nous attend devant cette équipe. On doit être vigilants et percutants pour glaner les trois points de la rencontre, qui restent impératifs pour continuer sur cette lancée, et encore pour rendre le sourire à nos chers supporters, qui nous manquent beaucoup.

De quelle façon vous faut-il jouer pour espérer contrarier cette équipe béjaouie ? Habituellement, on est une équipe qui pose le ballon et qui essaie de le garder le plus longtemps possible en tentant d’avoir la meilleure

maîtrise du jeu. Nous nous attendions à ce que cela soit très compliqué face à une équipe de la JSMB en pleine doute, après ses dernières contre-performances, nous verrons bien quelle tournure prendront les choses. Notre seul but est de gagner ce match et rien d’autre.

Quelles seront vos résolutions pour le reste du championnat ? On doit bosser encore plus dur pour aller plus haut et plus loin. J’espère que la suite de notre parcours sera très prospère pour la JSK. Nous avons tellement envie de réussir de belles choses. Croyez-vous que la JSK est capable de battre cette équipe de la Soummam ? Oui, en tout modestie je crois dur comme fer et ce, à l’image de tous mes coéquipiers, que nous pourrions battre cette coriace équipe. Il nous suffit juste de bien négocier la rencontre qui nous attend avec un même esprit. La JSK reviendra en force, c’est promis et nous les joueurs, ferons tout notre possible pour réussir ce pari, c’est dans nos cordes.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ce qui pourrait être déterminant dans le résultat de ce mardi, c’est l’état d’âme du groupe à l’approche de ce match de la JSM Bejaia. Le succès enregistré samedi passé devant l’ASO, poussera encore le groupe à travailler d’arrache-pied et dans la bonne humeur. Les joueurs ont désormais retrouvé leur confiance, ce qui devrait les pousser à se transcender et tenter de ramener un bon résultat et confirmer de fort belle manière et conquérir une fois de plus tous leur fans. En tous cas, les joueurs semblent déterminés à réussir un coup d’éclat au stade de l’Unité Maghrébine de Béjaia.

Un autre résultat positif mettra l’équipe en confiance

Si les Canaris du Djurdjura parviennent à réaliser un autre bon résultat en championnat devant la JSM Béjaia, ce résultat les mettra plus en confiance pour la suite du parcours. Les poulains de Sandjak sont certes concentrés sur leur prochain match, mais cela ne les empêche pas de penser à cette rencontre, car ils sentent qu’ils ont un bon coup à jouer. En effet, les Bejaouis qui restent sur un échec face au Mouloudia d’Alger, comptent ne pas rater cette rencontre. Les Jaune et Vert vont donc profiter de cet état de la JSMB pour réussir à prendre d’autres points. En effet, les Kabyles vont entamer un virage décisif ce mardi face à la JSM Béjaia.

Plusieurs joueurs seront de retour

Après avoir fait l’impasse sur la dernière rencontre de leur équipe devant l’ASO Chlef, les joueurs qui n’ont pas été au top physiquement ainsi que les blessés, à savoir les quatre éléments de valeur, le milieu de terrain Djamel Bouaicha, l’axial Adel Maiza et Mekaoui, qui ont été mis sur le banc des remplaçants, ainsi que l’attaquant Said Bouchouk qui était blessé dernièrement, seront de retour et devant répondre présents le mardi prochain, à l’occasion du rendez-vous qui les attend au stade de l’Unité Maghrébine de Béjaia. Ces joueurs doivent entamer la préparation de cette prochaine affiche avec le reste du groupe. Ainsi, ces éléments reprendront certainement leurs places à partir de la prochaine rencontre. S. A.


06

LIGUE UNE

JSK

ECHOS

UNE FORTE PRIME EN CAS DE VICTOIRE

Même si le montant n’a pas été divulgué, les dirigeants de la JS Kabylie ont promis aux joueurs une forte prime s’ils arrivent à battre cette équipe de la Vallée de la Soummam sur ses bases.

LA SÉANCE D’AUJOURD’HUI À 15H

Après une journée de repos accordée aux joueurs suite à une semaine du travail, les joueurs de la JS Kabylie reprendront du service cet après-midi à partir de 15h. Comme tout le monde le sait, l’entraineur Nacer Sandjak n’a pas programmé un biquotidien pour cette semaine de préparation du derby kabyle.

LA SÉANCE DE DEMAIN À 10H

Pour la séance de demain dimanche, le staff technique réunira ses poulains le matin à partir de 10h. Cette avant dernière séance d’entrainement permettra au duo Sandjak-Amrouche d’effectuer les derniers réglages, notamment sur le plan technique et choisir le onze entrant face aux voisins de Béjaia.

ULTIME SÉANCE DEMAIN MATIN

Les Canaris effectueront leur dernière séance d’entrainement lundi matin sur la pelouse du stade 1e novembre de Tizi Ouzou. Une occasion pour le staff technique pour rectifier certaines lacunes.

LE DÉPART POUR BÉJAIA LUNDI APRÈS MIDI

La délégation kabyle effectuera son déplacement pour la capitale des Hamadites dans l’après-midi. Une fois sur place, les coéquipiers de Chalali, auteur du but de la victoire face à l’ASO Chlef, auront droit à une seule séance d’entrainement sur la pelouse principale qui abritera cette belle explication.

MAROCI N’EFFECTUERA PAS LE VOYAGE

Il tant souhaité prendre part à ce derby kabyle contre son ancien club la JSM Bejaia, le milieu du terrain de la JS Kabylie n’est pas concerné par le match de ce mardi au stade de l’Unité Maghrébine. Il poursuit toujours des soins au niveau de ses adducteurs, Maroci ne devrait pas effectuer le voyage avec ses camarades à Bejaia. R. S.

Maracana N°1960 — Samedi 16 février 2013

LES CANARIS REPRENDRONT CET APRÈS-MIDI

Sandjak prépare son plan Après un break hier, les joueurs de la JS Kabylie reprendront le travail cet après-midi sous la houlette de l’entraineur en chef Nacer Sandjak et son adjoint Arezki Amrouche, en prévision du derby kabyle.

L

es trois jours qui précèdent le derby kabyle, entre la JS Kabylie et le JSM Bejaia, prévu ce mardi au stade de l’Unité Maghrébine, seront très importants pour l’entraineur Nacer Sandjak qui ne cherche que trois autres points pour confirmer le retour en force de son équipe. C’est à partir d’aujourd’hui donc que le staff technique accentuera la cadence de travail en exigeant de ses hommes plus d'efforts et de concentration, afin de combler les lacunes. Il faut signaler que c’est avec un moral au beau fixe, suite à ces trois belles performances, que les Kabyles préparent cette 21e journée du championnat de ligue 1, face à la JSM Bejaia. Même s’il

s’agit d’un match à l’extérieur, les Jaune et Vert sont plus que jamais déterminés à faire bonne figure, d’autant plus qu’ils restent plus efficaces en dehors de leurs bases cette saison. Les Canaris, qui se sont préparés sans relâche pour la circonstance, poursuivent leur préparation dans la totale sérénité. Le match de ce mardi, qui rentre dans le cadre de la 21e journée du championnat national de ligue une, mettra aux prises deux vieilles connaissances, à savoir les joueurs de la JSK et ceux de Béjaia. Les protégés de Nacer Sandjak qui auront droit à trois autres journées de préparation, tenteront de les mettre à profit, pour effectuer les derniers réglages avant d’affronter leurs homologues Béjaouis. Les coéquipiers de Benlamri qui ont entamé les choses sérieuses de leur préparation, semblent fin prêts pour réussir une quatrième belle performance consécutive en cette phase retour. Côté effectif, et mis à part Maroci et Sedkaoui qui ne sont pas encore

rétablis de leurs blessures, le staff technique bénéficiera de la quasitotalité de son groupe. Les joueurs affichent une forme éblouissante et un moral au beau fixe en ces moments, ils n’attendent que le déroulement de cette grande explication pour confirmer leur retour en force. Il faut le signaler, les trois dernières belles performances enregistrées, respectivement face à la JS Saoura, MC Oran et l’ASO Chlef, ont beaucoup redonné confiance aux camarades de Belkalem, qui se sont libérés dés lors sur le plan psychologique. Les Kabyles qui devraient effectuer leur déplacement lundi prochain, soit à la veille du match, sont animés d’une grande volonté et continuent à présent de travailler dans une ambiance bon enfant. L’état d’esprit qui anime les joueurs, résume bien cette envie de d’aller le plus loin possible dans cette compétition nationale. Ils sont impatients de rencontrer cette formation la Vallée de la

Soummam, pour confirmer ce réveil. C’est vrai, la mission des hommes de Sandjak et son adjoint Amrouche n’est pas une simple sinécure, mais avec la volonté affichée par ces derniers, aux entrainements une autre belle performance semble être dans les coudes. Les coéquipiers de Malik Asselah sont très serins et croient dur comme fer en leurs capacités de remporter cette rencontre, et procurer encore de la joie aux supporters qui vont certainement revenir au stade pour les encourager Le staff technique à sa tête Nacer Sandjak, avait suffisamment du temps pour bien préparer son groupe, et composer surtout son meilleur onze entrant, lequel devra impérativement arracher les trois points et faire durer le sourire à son large public. Les Kabyles sont donc déterminés à ne pas rater cette belle occasion, en se présentant sur leurs bases avec un seul objectif ; gagner et rester sur la même lancée. R. S.

Benlamri : «On doit profiter de cet état d’esprit pour réaliser d’autres succès» Le défenseur de la JS Kabylie, Djamel Benlamri, estime que leur équipe doit profiter de cette situation dans laquelle se trouve leur adversaire pour enchainer avec une autre belle performance qui leur permettrait de prendre son vrai départ. L’expensionnaire du NA Hussein Dey dira que si la JS Kabylie remportera cette rencontre, elle pourra prétendre à un vrai départ en championnat.

Un commentaire sur la dernière victoire remportée contre l’ASO Chlef ? Notre victoire est amplement méritée. Elle est venue au bon moment. Certes, c’est un succès sur le fil, ce qui veut dire, qu’on n’a pu marquer qu’un but, mais ce qui est important en ce moment ce sont les trois points de la victoire. Cette belle victoire est bonne pour le moral. Elle nous permettra d’aborder le reste du parcours avec plus de sérénité. On était dans l’obligation de gagner ce match surtout sur nos bases, c’est ce qu’on a fait heureusement. Maintenant, on doit faire de notre mieux pour remporter le maximum de points à domicile et aller chercher d’autres en dehors de nos bases ce qui nous permettra de terminer la saison sur une bonne note. Mais votre prestation n’était pas à la hauteur des espérances, qu’en pensezvous ? Pour être franc, personne n’est en mesure de me juger sur une seule rencontre. J’ai fait mes preuves auparavant, maintenant ce qui est

important c’est la victoire. L’essentiel ce sont les trois points qui nous ont permis de se hisser un petit peu au classement. En tous cas, il vaut mieux gagner sans convaincre que de perdre en développant un beau football. Les joueurs ont travaillé durement pour atteindre ce niveau. On ne doit pas s’arrêter là, mais tout faire pour continuer sur cette lancée. On possède un bon groupe et, avec du travail, je suis convaincu qu’on pourra faire mal prochainement. …et comment voyez-vous la suite du parcours ? Il nous reste encore d’autres matches importants à jouer, on

doit les négocier comme il se doit. On n’a pas le droit à l’erreur pour éviter toute complication. Une chose est sûre, notre mission ne sera pas facile, mais on doit défendre nos chances jusqu’au bout. Vous êtes optimiste, n’est-ce pas ? Pour être franc. Je suis très optimiste, seulement il faut prendre très au sérieux nos prochains adversaires. Il ne faut pas s’enflammer. Il faut garder les pieds sur terre, rien n’est encore acquis. On doit continuer à travailler sérieusement et sans relâche pour espérer continuer sur cette lancée. Votre équipe sera en appel ce

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

mardi à Bejaia pour donner la réplique à la JSM Bejaia, comment appréhendez-vous cette rencontre ? C’est un match difficile mais qu’il ne faut pas rater. Notre adversaire qui est un mal en point depuis quelques temps, fera de son mieux pour éviter une autre défaite à domicile qui le mettra dans une situation plus difficile. Ce qui veut dire qu’il puisera dans toutes ses forces pour remporter les trois points sur ses bases. Mais cela importe peu, la JS Kabylie n’effectuera pas le déplacement jusqu’à la ville de la Soummam avec la fleur au fusil. On doit profiter de cette sanction infligée par la ligue pour frapper un bon coup. On ne jouera pas pour le plaisir, mais pour arracher la totalité des points. C’est notre seul mot d’ordre. Maintenant on doit réussir notre préparation, le résultat va suivre certainement. Malgré vos derniers résultats, les supporters ont brillé par leur absence, qu’avez-vous à leur dire ? Nos supporters méritent amplement de voir leur équipe favorite dans une position plus au moins honorable par apport à celle qu’elle occupe actuellement. S’ils ne viennent pas stade ces derniers temps, c’est qu’ils demandent du changement. Ils sont des connaisseurs en football, ils veulent voir une grande équipe de la JS Kabylie. Néanmoins, leur présence dans les gradins nous motivera doublement. J’espère qu’ils viendront en masse lors des prochaines sorties afin de nous aider dans notre mission. On fera tout pour réaliser le meilleur parcours possible afin de leur procurer de la joie. R. S.


Maracana N°1960 — Samedi 16 février 2013

LIGUE UNE 07

Une victoire pour rester dans la course C’est une rencontre des plus palpitantes que celle qui devra avoir lieu aujourd’hui à partir 15h, au stade du 20Août d’Alger, entre deux Chababs, celui de Belouizdad et celui de Constantine, pour le compte de la 21e journée du championnat de la Ligue I.

U

ne rencontre qui devra, à coup sûr, drainer la grande foule d’autant plus que les deux teams se présenteront avec un seul objectif, réaliser un bon résultat et confirmer celui de la journée précédente. Et même si les points sont primordiaux pour les deux formations, il n’en demeure pas moins qu’ils le seront encore plus pour les Belouizdadis qui veulent reprendre leurs esprits après le nul au goût de défaite de la rencontre aller des quarts de finale de la coupe arabe face aux Egyptiens d’Al Ismaïly. L’entraîneur Bouali sait tout cela, et c’est essentiellement pour cette raison qu’il n’a voulu négliger aucun détail afin d’avoir sous la main une équipe prête sur tous les plans. Et comme on sait que la meilleure défense c’est l’attaque, il a insisté auprès de ses joueurs pour qu’ils essayent, d’entrée de jeu, de rentrer dans le vif du sujet et trouver la faille dans une défense constantinoise «fébrile». Il a prévu, dans ce sillage, tous les scénarios, comme celui de voir son équipe se faire surprendre par un but dès les premières minutes. Dans un cas comme celui-là, il a sommé ses joueurs de garder leur concentration totale, surtout «qu’un match se joue jusqu’aux dernières minutes». Ainsi donc, force est de constater que le pre-

mier responsable technique des Rouge et Blanc table beaucoup sur une victoire aujourd’hui, surtout qu’elle devrait lui permettre de continuer la suite du parcours dans la sérénité la plus totale. Et c’est, somme toute logique, qu’il compte, dans ce sillage, sur l’apport des supporters, comme cela avait été le cas lors du dernier match face à Al Ismaïly. Un souhait partagé par tous les joueurs, comme nous l’avait déclaré le portier Ousserir à la fin de la rencontre. «Nos supporters ont été époustouflants face Al Ismaïly, et on souhaite vivement que cela soit de même lors de nos prochaines sorties, à commencer par celle face au CSC», nous avait-il déclaré. Aussi, il faut dire qu’un bon résultat permettra à l’équipe de surmonter le résultat de mardi dernier, mais aussi et surtout de préparer comme il se doit la prochaine sortie face au MCA la semaine prochaine au stade du 5 Juillet. M. A. A.

CRB CSC

V S

ÉCHOS

PAS DE PRIME SPÉCIALE

Encore une fois, le président du Chabab, Azzedine Gana, continue de faire la sourde oreille face aux doléances de ses joueurs pour revoir à la hausse le barème des primes pour les rencontres de championnat. En effet, nous apprenons d’une source responsable qu’en cas d’une victoire aujourd’hui face aux gars de l’Antique Cirta, les joueurs percevront la somme de 4 millions de centimes, comme arrêté dans ledit barème.

SAÏDI POUR OFFICIER LA PARTIE

Boukria : «C’est aussi le match de nos supporters»

Pour le latéral gauche du Chabab, Lyès Boukria, la mission de son équipe, aujourd’hui, ne sera pas une simple sinécure, étant donné qu’elle aura à donner la réplique à l’une des meilleures équipes du moment en championnat. «Le CSC est une équipe très coriace qu’on doit prendre très au sérieux. Il possède des joueurs de qualité et d’expérience, qui sont capables de nous causer des difficultés. Nous sommes donc avertis. On ne doit pas faire le moindre cadeau à l’adversaire, sportivement parlant, bien sûr. C’est à nous de faire preuve d’abnégation et d’abattage sur le terrain pour remporter ce match qu’il n’est pas question de perdre. Nous sommes sur une bonne lancée et on doit continuer. On doit foncer sans regarder derrière nous», dira l’enfant de Boufarik. Et d’ajouter dans ce même sillage : «le groupe est conscient de ce qui l’attend. Il sait pertinemment qu’il a une occasion en or, celle d’évoluer chez lui et devant son public, et on compte énormément sur l’apport de nos supporters. C’est aussi leur match. Je sais qu’ils seront à la hauteur et sauront nous galvaniser et nous pousser à arracher les trois points», conclura Boukria. M. A. A.

La Ligue de football professionnel a désigné l’arbitre Saïdi pour officier la rencontre d’aujourd’hui. Hadj Saïd et Rezgane seront ses deux assistants, alors qu’Aït Ameur a été désigné en tant que quatrième arbitre.

UNE DERNIÈRE SÉANCE LE MATIN AVANT LA MISE AU VERT

La formation belouizdadie a effectué hier matin sa dernière séance d’entraînement au stade du 20 août. Après le déjeuner, les camarades du capitaine Ousserir sont rentrés en mise au vert l’après-midi à l’hôtel Nacib Beach de PalmBeach.

Anane : «La page d’Al Ismaïly est tournée, on ne pense qu’au CSC»

Le petit lutin belouizdadi, Merouane Annane, est actuellement l’un des meilleurs joueurs de son équipe, lui qui enchaîne les prestations de haute facture depuis plusieurs matchs déjà. Il affirme que le groupe a tourné la page de la C1 arabe et ne pense désormais qu’à la rencontre face au CSC qu’il faudra remporter.

Peut-on dire que le groupe a déjà oublié la déconvenue du match face à Al Ismaïly ? Il est vrai que nous aurions pu l’emporter durant cette rencontre, mais il faut dire que nous n’avons pas trop de choses à regretter, sauf ce manque de réalisme devant les buts. Ceci, étant donné que nous avons fourni une bonne prestation dans l’ensemble, en dominant de bout en bout notre adversaire. Et puis, rien n’est encore joué, puisqu’il reste encore une seconde manche à disputer. Donc, je peux vous dire que le groupe a déjà tourné cette page, et ne pense qu’à la suite du parcours qui l’attend.

A commencer par ce match de championnat face au CSC… Effectivement, c’est une rencontre très importante, étant donné qu’on veut absolument continuer sur notre série d’invincibilité en championnat. Et puis, cette rencontre

va nous opposer à un adversaire qui n’est plus à présenter et qui est très difficile à manier. Il l’a déjà montré durant les rencontres précédentes, et les résultats qu’il a a pu obtenir en sont la parfaite illustration.

Quelle sera la clé de cette rencontre selon vous ? Avant tout, il est nécessaire de garder sa concentration totale, être vigilants derrière et efficaces devant. Cela est valable pour toutes les rencontres qui nous restent à jouere et pas uniquement celle-là. Jusqu’à présent, nous sommes sur la bonne voie, et on doit maintenir cette dynamique. Sur le plan personnel, tout le monde est unanime à dire que vous êtes la courroie de cette équipe du Chabab. Qu’en dites-vous ? C’est un honneur de voir que mes sacrifices et efforts soient reconnus par tout l’entourage du club. Le plus important pour moi, et je le dis toujours, l’intérêt de l’équipe passe avant tout. Etre au top et voir son équipe perdre ne sert à rien. Me concernant, Dieu merci, mes prestations ont coïncidé avec la bonne forme de mon équipe, et c’est tant mieux. Et puis, je crois que je n’étais pas le seul à avoir réussi des prestations remarquables, car tout le groupe était à la même enseigne. M. A. A.

MCA - CRB, VENDREDI À 17H45, AU 5 JUILLET Le derby algérois entre le MCA et le CRB, comptant pour la 22e journée du championnat de Ligue I a été avancé d’une journée par rapport à sa date initiale et aura finalement lieu vendredi prochain, 22 février, à partir de 17h45 au stade du 5 Juillet. La décision d’avancer cette rencontre a été appuyée par, d’un côté, la retransmission à la télévision de la rencontre, mais aussi et surtout pour permettre au Chabab de bénéficier d’une journée de repos en plus, avant son déplacement au Caire.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


08

LIGUE UNE

USMBA MCA

V S

ÉCHOS

LES MOULOUDÉENS À L’HÔTEL AL MOUWAHIDINE

Craignant la pression et l'hostilité des supporters de Sidi Bel-Abbes, la délégation Mouloudéenne s'est envolée hier à destination d'Oran. Et c'est à l'hôtel Al Mouwahidine que les camarades de Babouche ont passé la nuit avant de se rendre ce matin à Sidi Bel-Abbes, située à 60 kms de leur lieu d'hébergement. Equipe probable Chaouchi, Hachoud, Babouche, Zeddam, Bachiri, Kacem, Metref, Ghazi, Djallit, Yachir et Bouguèche.

SOULAGEMENT APRÈS LA DÉSIGNATION DE MIAL

Nommé par la commission d'arbitrage pour diriger le match USMBAMCA, Mial semble faire l'unanimité au sein de la direction mouloudéenne. Omar Ghrib se réjouit de ce choix, lui qui craignait la désignation d'un arbitre manquant d'expérience. Pour rappel, lors de la phase aller, Mial n'a dirigé qu'un seul match des Vert et Rouge. C'était face au MCO au stade Ahmed Zabana qui s'était soldé sur le score de 2 buts partout.

Maracana N°1960 — Samedi 16 février 2013 Ils ont touché un mois de salaire jeudi

S ON A TR AC H H O N ORE SE S E N G A GE M E N TS

C’est jeudi que les joueurs du Mouloudia ont pu retirer leur argent de la BEA de Dely Brahim après que Sonatrach a débloqué la première somme pour le paiement d’un mois de salaire en attendant les arrières qui sont prévus pour le 25 février prochain. les camarades de Ghazi ont été soulagés après avoir touché ce salaire de mois de janvier comme nous le dira le capitaine Babouche : « Effectivement, le vire-

Revigorés par la victoire obtenue samedi passé avec l’art et la manière face à la JSMB (3-1), les joueurs du Mouloudia s'apprêtent à négocier un très périlleux déplacement à Bel Abbes, où les attend une équipe minée par le doute et les incertitudes.

A

près un début de phase retour un peu difficile, c'est avec un moral retapé à neuf que les camarades de Chaouchi iront à Bel Abbes défier les coéquipiers de Hamzaoui. Cependant, après avoir pris la troisième place du classement lors de la précédente journée, les Mouloudéens iront certainement à Sidi Bel Abbes dans la peau d'un favori. C'est avec un moral d’acier que les hommes de Menad fouleront la pelouse du stade du 24 février de Bel Abbes. Pour le coach mouloudéen, cette rencontre face à l'USMBA devrait se jouer sous le signe de la confirmation même s'il sait que son groupe aura fort à faire contre un adversaire qui va jouer ce match à 200% pour espérer glaner les trois points de la victoire afin de sortir de la zone rouge. La formation du MCA aura tout intérêt à ne pas commettre la moindre erreur en défense comme ça a été souvent le cas lors des

ment a été fait sur nos comptes et on attend les cinq mois de salaires qui nous manquent. D’après la direction du club on touchera les arrières le 25 février prochain. » Ainsi donc, les joueurs du Mouloudia peuvent se concentrer maintenant sur leur parcours en championnat et en coupe d’Algérie après que Sonatrach a honoré ses engagements envers eux.

Le Mouloudia dans la peau d’un vainqueur

matchs contre le WAT et la JSS, sous peine de se retrouver en difficulté contre une équipe de l’USMBA plus que jamais dos au mur. Du côté de l’effectif, le staff technique du Mouloudia sera privé de son meilleur élément en défense en l’occurrence Abdelmalek Djeghbala qui est suspendu pour ce match suite au carton rouge qu’il a pris face à la JSMB. Djamel Menad a d’ores et déjà choisi celui qui épaulera Redouane Bachiri dans l’axe de la défense et c’est Hamza Zeddam qui sera titularisé cet après midi au lieu d’Aksas qui n’est pas prêt sur le plan physique suite à sa blessure qu’il a contractée lors du match contre l’ASO. Pour le reste du onze, Menad compte reconduire la même équipe qui avait affronté la JSMB la semaine passée : «Comme on dit, on ne change pas une équipe qui gagne. » , nous a confié le technicien mouloudéen avant le départ de l’équipe à Sidi Bel Abbes. Enfin, les Vert et Rouge ne jurent que par la victoire et tous les joueurs ont envie de réussir la passe à quatre cet après midi sur le terrain de 24 février à Sidi Bel Abbes. W. S.

METREF : «À Bel Abbes pour réussir la passe de quatre» L’attaquant mouloudéen est déjà concentré sur le match contre l'USMBA qui s'annonce difficile. Pour Hocine Metref, il faudra profiter de la mauvaise passe que traverse l’USMBA pour revenir à la maison avec les trois points de la victoire.

Comment se sont déroulées les dernières séances avant le départ à Bel Abbes pour affronter l’USMBA ? Nous sommes en train de travailler avec le plus grand sérieux pour bien préparer la rencontre contre l’USMBA qui est capital pour les deux équipes. On sait que ce match ne va pas être une partie de plaisir. Il nous faudra se montrer costauds, comme on l'a été face à la JSMB, pour gagner cette rencontre. Après avoir enchaîné trois victoires de suite, nous avons envie de réussir la passe de quatre. On dit bien que l'appétit vient en mangeant. Ne pensez-vous pas qu’aprés la victoire dans le derby face à l’USMA, l’équipe est devenue plus forte ? Effectivement, depuis que nous avons battu

l'USMA, l'équipe monte en régime. Cela démontre que nous avons fait du bon travail en Espagne, alors que certains nous ont reprochés d'avoir fait du tourisme, après la défaite contre Tlemcen. Nous sommes passés par des moments tellement difficiles qu'on n'a pas envie de replonger dans la crise. C'est sûr que le fait de s'imposer à dix contre une équipe du calibre de la JSMB ne peut que nous rendre plus forts. Mais cela ne doit surtout pas nous empêcher de rester vigilants, car dans le foot, tout peut basculer très vite d'un côté comme de l'autre. Tous les Mouloudéens craignent beaucoup l'hostilité des supporters de l'USMBA, car ce match constitue celui de la dernière chance pour leur équipe… Dans le foot, un match se joue à onze contre onze sur le terrain. Face à l'ASO, nous avons connu une situation similaire. Et pourtant, nous avons su prendre le dessus sur notre adversaire grâce à la qualité de notre jeu. Il faudra qu'on aborde ce match avec le même état d'esprit que face à l'ASO et la JSMB. A ce moment-là, il sera très difficile à Bel-Abbes de nous battre. Et face à une

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

équipe qui doute, il faut marquer le plus tôt possible pour enfoncer le clou. C'est le meilleur scénario possible. L'USMBA vous rappelle de bons souvenirs, puisque vous avez inscrit lors du match aller au 5-juillet votre premier but sous les couleurs du Mouloudia… Effectivement, je ne pourrais jamais l'oublier, j'avais inscrit le deuxième but de la partie. J'avais aussi réussi une passe décisive. Ce serait fabuleux de leur refaire le coup. Ne craignez-vous pas que l'absence de Djeghbala va handicaper votre équipe ? Djeghbala reste un élément important dans notre dispositif défensif, mais nous avons d'autres joueurs tout aussi capables d'assurer l'intérim. Nous avons des joueurs de métier comme, Zeddam et Aksas qui sont prêts à jouer. A partir de là, il ne devrait y avoir aucun souci à pallier l'absence de Djeghbala. Le plus important pour nous, c’est de réussir à reproduire les mêmes matchs que face à l'ASO et la JSMB, si on veut sortir indemnes de ce périlleux voyage. W. S.


LIGUE UNE 09

Maracana N°1960 — Samedi 16 février 2013

La victoirecroisuela grande A 10 journées de la fin du championnat, les points valent désormais leur pesant d’or, surtout pour les équipes en quête de maintien comme le MCO.

Une fin de championnat difficile, avec des sorties face à des formations qui jouent le podium ou la descente, comme l’Entente de Sétif dans une petite semaine. Cet après-midi, les poulains de Cherif El Ouazzani seront face à leur destin, car un autre faux pas à domicile devant une équipe moyenne du CABBA sera presque catastrophique et les plongera dans la zone rouge, d’où il sera extrêmement difficile de se sortir. Le staff technique sait tout cela et n’a manqué aucune occasion pour le rappeler aux joueurs, au risque de leur mettre la pression.

Si Tahar se réunit avec les cadres de l’équipe

Non content de parler à ses joueurs pendant au moins 15 minutes avant chaque séance d’entraînement, histoire de leur remonter le moral et de les pousser à donner le meilleur d’eux-mêmes, tout en les mettant devant leurs responsabilités, le premier responsable de la barre technique, Cherif El Ouazzani, s’est réuni en aparté après les entraînements de mercredi avec les cadres de l’équipe, plus particulièrement le capitaine Seddik Berradja, avec lequel il s’est entretenu pendant plus de 30 minutes. Il est sûr que l’entretien a porté sur le match d’aujourd’hui et sur la disponibilité mentale de certains éléments.

Il a cherché à leur ôter la pression négative Equipe probable : Ferradji, Bourzama, Zarabi, Belabès, Ouasti, Bouterbiat, Berradja, Achiou, Cherif, Bouguerra, Sandaogo

Ayant compris que les dernières contre-performances de ses poulains sont dues essentiellement à la pression négative qu’ils supportent, que ce soit de la part de supporters que l’on dit manipulés, que des histoires entre les dirigeants présents et anciens, Cherif El Ouazzani a tenté de remettre de l’ordre dans le mental de ses éléments, en leur demandant d’évacuer tout ce qui ne concerne pas le match face au Ahly et de «lutter et remporter la rencontre, non pas pour lui, ni pour les dirigeants, mais pour faire plaisir aux fidèles supporters qui ne ménagent ni leur temps ni leur argent pour venir les soutenir». Pour leur part, les coéquipiers de Ouasti sont conscients de la responsabilité qui repose sur leurs épaules et veulent à tout prix atteindre leur objectif, à savoir la victoire. «Nous n’avons plus le droit à l’erreur et nous sommes conscients de la tâche qui nous attend. Nous travaillons sérieusement et nous allons tout faire pour gagner, car nous n’avons pas d’autre alternative. Nous n’avons pas le droit de baisser les bras et de sombrer dans la fatalité. Nous devons gagner et espérer que nos adversaires directs pour le maintien fassent des faux pas, car notre but est de nous éloigner de la zone dangereuse», a souligné l’arrière central. M. T.

Cherif El Ouazzani : «Ce sera difficile, mais je reste confiant»

«Nous allons aborder un match difficile et compliqué, en raison de tout ce qui se trame au sein même du club et qui déstabilise les joueurs. Et, quoi qu’on en dise, notre adversaire se trouve sensiblement dans le même wagon que nous et il va vendre chèrement sa peau. Je fais confiance à mes éléments pour relever la tête et gagner, car notre problème reste celui de l’efficacité. On a travaillé plusieurs schémas tactiques au courant de la semaine et je pense que ça a été bien assimilé par mes joueurs. Ils savent que cette rencontre est le tournant du championnat en ce qui nous concerne. Les joueurs sont tenus à la remporter pour mettre fin à toutes les rumeurs qui ne cessent de circuler ces derniers temps concernant le sérieux et la motivation de certains. Ils sont décidés à se surpasser pour faire sortir le Mouloudia de cette position et faire en sorte que ce soit un vrai départ dans cette dernière ligne droite du championnat, car il suffit d’une victoire pour pouvoir nous repositionner et croire à de jours meilleurs. Pour le moment, nous avons manqué surtout de chance, j’espère qu’elle sera avec nous samedi.» M. T.

CABBA

V S

ÉCHOS

KOURIBA ET ZIDANE EN FORME

Les deux absents depuis plusieurs semaines pour cause de blessure ou parce qu’ils n’entraient plus dans les schémas tactiques de Si Tahar, Mohamed Zidane et Ilyès Kouriba, ont montré de très bonnes dispositions en défense pour le premier et à la pointe de l’attaque pour le second. Au vu de ce qu’ils ont présenté sur le terrain des entraînements, il paraît logique qu’ils soient dans la liste des 18. Sauf que cela dépend en premier lieu de l’entraîneur en chef, qui a une carte importante à jouer cet après-midi et qui connaît mieux que quiconque les dispositions de ses joueurs.

AOUED ABSENT

Bien qu’il ait repris les entraînements mercredi, après une absence due au règlement de problèmes familiaux, le milieu offensif, Mohamed Aoued, ne sera pas présent aujourd’hui. Il s’est entraîné mercredi et jeudi en solo et n’aurait pas récupéré tous ses moyens physiques et probablement mentaux. Mais Si Tahar n’aura pas de problèmes pour former son milieu de terrain dans la mesure où Achiou a annoncé son retour et que Berradja, incertain en début de la semaine, sera bel et bien présent avec le brassard de capitaine. M. T.

COMMENT ATTEINDRE LES BUTS ADVERSES, OBJET DE LA PRÉPARATION Les deux dernières séances de la préparation de ce rendez-vous ont été caractérisées par le travail offensif. En effet, Cherif El Ouazzani a multiplié les ateliers concernant le compartiment offensif avec des séquences d’attaque afin de créer les automatismes à même d’amener les coéquipiers de Bouguerra vers les buts adverses et surtout avoir l’efficacité voulue. A ce jeu, Kouriba et Bouguerra ont paru les plus tranchants. Reste à savoir si le premier nommé sera titularisé, ou s’il se contentera encore une fois de suivre le match de la tribune.

MCO

Abdelilah conforte son entraîneur

Lors d’une réunion avec Cherif El Ouazzani, le président Abdelilah a conforté son entraîneur en lui donnant toute la confiance voulue et en lui «remontant» le moral, après les rumeurs qui ont circulé un peu partout dans la ville ces derniers jours. «Tahar, comme tout le monde, sait qu’il y a des gens derrière ces rumeurs et qui veulent déstabiliser l’équipe et le coach, et ce, avant chaque rencontre importante. Cette fois-ci, ils n’ont pas failli à leur mission. C’est pourquoi j’ai renouvelé la confiance du conseil d’administration à Cherif El Ouazzani et je lui ai fait comprendre qu’il n’y a rien de vrai dans ce qui a été dit ou écrit et qu’il reste l’entraîneur de l’équipe au moins jusqu’à la fin de la saison. Nous avons parlé aussi de la manière de motiver les joueurs afin de les amener à la victoire.» C’est la grande question que se posent tous les supporters du Mouloudia après qu’une source proche du coach ait annoncé qu’il «quittera le MCO quel que soit le résultat du match». Il est vrai que Cherif El Ouazzani n’a pas été épargné depuis sa prise en main de la barre technique de son ancien club. Les résultats ne venant pas, et la grogne des fans se faisant sentir, il n’a pas trouvé de soutien auprès des dirigeants dont on dit qu’ils jouent avec lui un double jeu. Sur le terrain, certains joueurs qu’il avait dirigés par le passé et qu’il avait écartés n’ont pas eu le rendement adéquat et certains soupçonnent même que des mains occultes cherchent à faire descendre le club en Ligue 2. Dans ce capharnaüm politico-sportif, Si Tahar préfère tout simplement partir par la grande porte par laquelle il est entré, en laissant le club là où il l’avait trouvé, c'est-à-dire en position de premier non relégable. C’est pourquoi il a demandé à ses joueurs de tout faire pour gagner. M. T.

Quittera-t-il l’équipe à la fin du match ?

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


10

LIGUE UNE

ASO USMH

V S

ÉCHOS

UN MATCH D’APPLICATION TRÈS DISPUTÉ

A travers le match d’application joué mercredi dernier, l’on a constaté une hargne sans limites de la part des camardes de Gherbi au point où Benchouia a calmé les ardeurs des joueurs en appréhendant des blessures, lui qui a besoin de tout l’effectif pour ce match face au dauphin qui ne viendra pas pour de la villégiature. C’est dire que la détermination de mettre fin aux résultats négatifs est présente chez les joueurs qui entendent gagner ce match pour entrevoir une meilleure suite.

ZAOUI DE RETOUR

Ayant purgé de sa suspension face à la JSK, lui qui a été expulsé face au MCA, Zaoui sera de retour face à l’USMH. L‘interrogation qui taraude les esprits est : qui sautera des trois défenseurs axiaux, Mellouli, Aouameri, Mââmar Youcef, sachant que Zaoui sera sûrement aligné, lui qui a toujours su orienter ses camarades sur le terrain?

NESSAKH D RETOUR

Absent depuis plusieurs semaines, l’attaquant Nessakh devrait jouer puisqu’il a été convoqué pour ce match, Benchoua estimant que le joueur est prêt pour donner un plus à l’équipe.

KEBIR: DIRECTEUR TECHNIQUE DE L’ASO

Comme annoncé il y a quelques semaines, l’exadjoint de Saâdane au Mondial-2010, Lamine Kebir, est le nouveau directeur technique de l’ASO. Kebir chapeautera ainsi toutes les catégories dont celle drivée par Benchouia à laquelle il a été présenté et n’a pas manqué d’adresser des signes d’encouragements aux joueurs. Z. Z.

Maracana N°1960 — Samedi 16 février 2013

La victoire pour échapper au purgatoire Les camarades de Ghalem comptent jouer à fond leurs chances face à l’USMH dans un match qui semble indécis même si les Chélifiens ne jurent que par la victoire malgré le fait que leur adversaire du jour leur a joué un vilain tour la saison passée, mais, ils tiennent quand même à sortir de leur situation actuelle car un autre accroc pourrait leur être fatal.

L

es messages de la direction lors de la réunion qui les a regroupés ainsi que celui du staff technique qui leur

affichent leur confiance tout autant que les supporters qui assistent aux entraînements sont normalement des signes positifs voire des facteurs motivants pour l’équipe qui en fera un atout supplémentaire face à la bande à Charef. Le retour de Zaoui et celui de Nessakh aidant, Benchouia aura donc l’embarras du choix quant à aligner un onze à même de provoquer le déclic nécessaire à aller de l’avant pour sauver l’équipe de la descente aux enfers qui pointe le nez, désormais. Le match se déroulant en nocturne, on s’attend à un public nombreux pour assister l’équipe dont le mot d’ordre sont les trois points avec tous les moyens. Z. Z.

Selama : «Prêts à nous surpasser face au MCA»

Le demi-défensif chélifien, Selama, affirme qu’il faudra jouer un match d’hommes face au MCA où son équipe est dans l’obligation de l’emporter pour améliorer sa position au classement et sortir de cette zone de turbulences.

Un mot sur la reprise que vous venez d’effectuer… Comme d’habitude, nous avons entamé la séance avec le coach qui est revenu sur les derniers matches dont la défaite face à la JSK qu’on pouvait éviter avant de continuer à travailler le plus normalement du monde mais non sans avoir une pensée au prochain match. I l est vrai que c’était morose comme reprise mais les choses ont été meilleures les jours suivants après la réunion avec les dirigeants qui ont tout fait pour nous réconforter en affichant leur confiance au groupe.

Lors du match d’application, c’était vraiment chaud… Cela prouve que nous sommes parés à l’événement car on se doit de nous tenir prêts. Note classement n’augure pas de bonnes choses et c’est dans ce sens que l’on usera de tous les moyens pour ne pas rater les trois ponts au prochain match.

La défaite face à la JSK aurait pu être évitée, n’estce pas ? Il a suffi d’une petite erreur pour que le match bascule. Je dois dire que nous avons manqué de chance malgré notre détermination de ne pas revenir bredouilles de Constantine. C’est la même chose qui arrive depuis cette défaite face au CRB. On débute bien pour ensuite lâcher du lest. Ne voyez-vous pas que le fait de ne penser qu’à défendre, vous encaissez sur des erreurs ?

Les Jaune et Noir prêts à relever le défi

La formation harrachie va tenter cet après midi de passer le cap chélifien afin de rester coller aux basques du leader, l’Entente de Sétif qui aura une difficile tâche face à l USMA. De cette situation, les Harrachis veulent en tirer profit mais cela passe par une victoire à Chlef où la mission des camarades de Limane s’annonce très complexe et ardue devant une équipe chélifienne qui cherche à assurer son maintien en ligue 1. L’entraîneur en chef, Charef, mise beaucoup sur cette rencontre afin de rester sur la lancée des résultats positifs et dans ce sens, il va, une nouvelle fois, compter sur la même

composition qui a évolué contre le CAB avec en plus le retour du duo, Mekioui-Demou, qui donnera l’embarras du choix au coach. «Ce sera une rencontre très difficile mais importante pour nous si l’on veut persévérer sur cette même lancée » affirme Bechouche. Il est à noter que le staff technique opérera à un seul changement dans l’effectif qui sera celui du défenseur latéral gauche, Mekioui qui prendra part à cette rencontre après qu’il ait été totalement guéri de sa blessure. Une incertitude aussi pour le poste de gardien de but car la décision n’a pas encore été tranchée et on ne sait pas encore

qui sera aligné de Doukha ou de Limane puisque le staff veut incorporer ce dernier pour mettre un terme final aux rumeurs qui circulent faisant part que Doukha a été touché par des proches du club. Tout compte fait, le gardien international veut à tout prix jouer cette rencontre. Enfin, l’ équipe harrachie se déplacera à Chlef avec un seul objectif, à savoir celui d’obtenir les trois points de la victoire et rééditer par la même occasion l’exploit de la saison passée où les Jaune et Noir ont pu battre, sur leur terrain, les Chélifiens sur le score de deux buts à zéro. L. S.

Il se pourrait que oui mais dans notre cas, il y a aussi cette éventualité de concéder dans le cas de jouer l‘attaque. Enfin, c’est un choix tactique auquel je n’ai pas le droit de commenter mais je peux dire que le mal n’est pas là mais c’est dans les esprits que ça se passe.

Quatre défaites de suite, ce n’est pas indiqué pour le moral de l’équipe, un commentaire ? On a vu pire à l’aller mais on ne doit pas baisser les bras quand même car nos chances sont toujours intactes quant à notre maintien. Il reste encore plusieurs matches pour nous ressaisir dont le prochain chez nous où on n’aura pas droit pas à l’erreur. Nous nous rachèterons lors de nos prochaines sorties même si ce sera difficile. Le match face au dauphin, comment le voyez-vous ? Dauphin ou autre, nous avons des

atouts à faire valoir et on est prêts à nous surpasser pour reprendre de plus belle car notre situation est grave. On se doit de nous ressaisir et rendre heureux nos supporters qui sont toujours aux petits soins avec nous, même si on traverse une période somme toute pas plaisante et leur présence aux entraînements nous a embaumé les cœurs. Nos coaches ne cessent de nous remonter le moral afin de reprendre de plus belle. Devant notre public qui nous assistera, on sortira le grand jeu et ferons un match d’hommes pour améliorer notre position au classement d’autant plus que nos concurrents pour le maintien joueront, eux aussi, à domicile, alors, l’erreur est interdite. Optimistes donc? Effectivement, car on est déterminés à aller jusqu'au bout et puis l’ambition et l’optimisme sont des qualités dont il faut toujours en faire des armes en football. Entretien réalisé par Z. Z.

DÉPART HIER À 15 H 30

Les camarades de Lemane ont pris la route dans l’après midi d’hier à destination de Chlef aux environs de 15h 30 pour croiser le fer avec la formation de l’ASO Chlef et ce, pour le compte de la 21e journée du championnat de ligue 1. Dans ce sens, les camarades de Hendou ont passé la nuit de vendredi à samedi à Aïn Defla.

EQUIPE PROBABLE :

Doukha, Boulekhoua, Mekioui, Azzi, Belkaroui, Hendou, Amada,Tatem, El Amali,Younes, Bounedjah.

BENOMAR : «CERTAINS MALINTENTIONNÉS VEULENT NOUS PERTURBER »

L’entraîneur-adjoint des Jaune et Noir, Benomar, révèle que certains gens malintentionnés jaloux de la bonne marche de l’équipe veulent mettre les bâtons dans les roues et entraver ce beau parcours réussi jusqu’à présent. Dans ce contexte, des rumeurs sans fondements fort heureusement annoncent que deux joueurs sans citer de noms ont été approchés pour lever le pied. Cela dit, les camarades de Doukha au contraire vont tout faire pour ne pas revenir bredouilles de Chlef.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE UNE 11

Maracana N°1960 — Samedi 16 février 2013

Belkaroui : «La pression sera l’adversaire» Le défenseur central des Jaune et Noir, Belkaroui, affirme que la confrontation face à l’ASO cet après-midi sera très difficile à négocier dans la mesure où l’adversaire va tout faire pour garder les trois points et préserver ses chances intactes pour rester en ligue une. Selon le joueur « la pression sera beaucoup plus sur les épaules de notre adversaire, ce qui pourra nous arranger afin d’évoluer à l’aise et essayer de les prendre à défaut ».

Comment s’est effectuée la préparation pour vous préparez à cette importante de cet après-midi ? Nous nous sommes préparés le plus normalement du monde avec plusieurs séances tactiques. Les membres du staff technique, et particulièrement l’entraîneur en chef, ont beaucoup parlé avec nous afin de bien entamer ce rendez-vous et pourquoi pas

tenter de surprendre l’adversaire à domicile même.

Vous ne ressentez pas une pression supplémentaire, surtout que vous êtes dans l’ obligation de gagner afin de rester collé au leader ? Je pense que la pression sera beaucoup plus sur notre adversaire qui sera dans l’obligation de gagner sa rencontre pour s’en sortir de cette délicate situation dans laquelle il se trouve. Pour notre part on se contentera de

V S

ÉCHOS

LA SUBVENTION DE NEDJMA RENFLOUE LES CAISSES

Ne pensez-vous pas que refaire la même prestation ce soir, que celle face au CAB équivaudrait à la victoire sans aucun doute ? Tout à fait. Je pense que la victoire arrachée de très haute lutte devant le CAB dans une rencontre où personne n’avait misé le moindre sous sur nos chances nous poussera à nous surpasser pour rééditer le même exploit. Appréhendez-vous la sortie de cet après-midi? Enormément et ça sera une rencontre difficile sur tous les plans devant une formation gagnée par le doute. De notre côté on tentera de profiter de cette situation et pourquoi pas pour revenir avec la totalité de la mise

ASO USMH

Nedjma, l’opérateur de la téléphonie mobile a, selon des sources très bien informées, renfloué la caisse de la SSPA par un apport financier de l’ordre de 900 millions de centimes. Une bouffée d’oxygène pour la formation des banlieusards qui vient atténuer la crise qui asphyxie le club

LES JOUEURS ONT PERÇU 4 MILLIONS HIER

négocier match après match.

Votre avenir en Jaune et Noir, y a-t-il du nouveau ? Pour l’ instant il n’y a rien de nouveau puisque l’ASMO n’a pas

encore donné son aval pour remettre ma lettre de libération définitive. J’ai eu des contacts de l’étranger mais pour l’instant il n’y a rien de concret . L.S.

LES SUPPORTERS EN GRAND NOMBRE À CHLEF

Selon des sources très bien informées des affaires courantes des Jaune et Noir, les supporters se déplaceront en grand nombre à Chlef afin de soutenir leurs préférés. Certaines informations évoquent quelques 5000 inconditionnels des Jaune et Noir qui assisteront ce soir à la chaude explication entre les deux formations.

Les Bécharis ne jurent que par la victoire

Les coéquipiers de Younes ont perçu, hier, la somme de 4 millions de centimes chacun représentant deux primes des deux rencontres gagnées respectivement devant le CABBA et du MCE Eulma. Ceci dit, des sources révèlent également que certains joueurs on perçu aussi deux mois de salaires.

LES ADJOINTS DE CHAREF EN STAGE DÈS MARDI

Des sources très bien introduites dans les affaires courantes des Jaune et Noir, informent que les adjoints de Charef à la barre technique entreront en stage bloqué de trois jours pour l’obtention le diplôme de d’entraineur 3e degré.

ABID CHAREF AU SIFFLET

La LFP a désigné l’ arbitre Abid Charef pour diriger la rencontre . Ce dernier sera secondé dans sa tâche par le duo Boulfelfel et Tamen tandis que le quatrième arbitre sera Boussaid.

JSS MCEE

V S

AU LENDEMAIN DE LA SIGNATURE DU PROTOCOLE AVEC L’ENAFOR

ZERROUATI : «C’EST UNE AIDE PRÉCIEUSE»

Défaits bêtement lors de la précédente journée par le leader sur le score de un but à zéro, le seul et unique but inscrit dans le temps additionnel, alors qu’au vu de leur belle prestation, ils méritaient au moins de revenir avec le point du nul.

C

et échec leur est resté à travers la gorge, ce n’est que grâce au savoir-faire des dirigeants qu’ils l’ont oublié pour se consacrer au match face au Mouloudia d’El-Eulma, un adversaire difficile à manier à l’extérieur, qui a bien confirmé contre les Harrachis. Ces derniers ont souffert le martyr pour arracher les trois de la victoire, il a fallu attendre les derrières minutes de jeu pour que les banlieusards Algérois parviennent à inscrire leur seule et unique réalisation sur pénalty. Les Bécharis doivent se méfier de leur aderversaire du jour Ce dernier opte pour la défensive à chacune de ses sorties à l’extérieur pour arracher le

point du nul. Les locaux sont appelés à mettre les bouchées doubles pour renouer avec la victoire, d’ailleurs même l’entraîneur Hadjar les a avertis que leur mission sera des plus difficile Mais avec la rage de vaincre qui les anime les camarades de Bakayoko jurent par tous les saints que les trois points de la victoire resteront à Béchar.

Le MCEE établit ses quartiers à l’hôtel Wakda

La délégation du Mouloudia d’El-Eulma est arrivée dans la soirée d’hier à Béchar pour prendre ses quartiers à l’hôtel Wakda, situé à quelques encablures du stade. Après avoir déposé leur bagages dans leur chambre les joueurs ont effectué une séance de décrassage sur le terrain du complexe sportif de Béchar ElDjedid O. A.

Le président de la JS Saoura, Mohamed Zérrouati, a déclaré sur les ondes de la chaîne 1 au lendemain de la signature du rachat de son équipe par la firme pétrolière ENAFOR que «c’est une très bonne chose pour notre club sur tous les plans Cette aide précieuse financière de douze mille dinars permettra de faire face à toutes les dépenses qui nous attendent à l’avenir. Plusieurs sections sportives verront bientôt le jour, ils permettront aux jeunes de la région de pratiquer la discipline de leur choix. Il y aura la construction d’un centre de formation et d’un lycée sportif », dira t-il. L’aide de cette entreprise contribuera au développement de tous les sports au niveau de la Wilaya de Béchar et des ses environs C’est en présence des autorités locales , dirigeants et joueurs de la JS Soura qu’a eu lieu la signature du rachat de la SSPA JS Saoura. Pour ce qui est de la rencontre JSS- MCEE, il dira que « le meilleur accueil sera réservé aux Eulmis et tous les moyens nécessaires seront mis à leur disposition durant leur séjour à Béchar Concernant la rencontre elle sera difficile pour nous devant un adversaire qui affiche une bonne santé, mais avec la détermination des Beldjilali et compagnie les trois points de la victoire resteront à Béchar ». Les Vert et Jaune auront fort à faire devant leur vis-à-vis qui se déplaceront dans la capitale de la Saoura pour repartir avec un bon résultat. « On est conscients que la tâche sera difficile face à un adversaire qui pratique la défensive à outrance pour ne pas rentrer bredouille chez lui. Le groupe doit se surpasser pour arracher les trois précieux points ce qui les motivera pour les prochaines échéances qui ne s’annoncent pas de tout repos », estime l’entraîneur Hadjar.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


12

WAT CAB

LIGUE UNE

V S

ÉCHOS

FERGANI A CONVOQUÉ 21 JOUEURS

Puisque le CAB jouera à Tlemcen ce samedi et à ElEulma le mardi (match retard) l’entraîneur Fergani a pris ses précautions en convoquant 21 joueurs pour les deux matches, ce groupe effectuera le déplacement à Tlemcen et retournera sur Alger pour y rester jusqu’à lundi prochain en préparation du match MCEECAB de mardi.

SAÏDI ET CHARMAT CONVOQUÉS PARMI LE GROUPE

Après une convalescence de trois semaines, Saïdi et Charmat qui ont retrouvé leurs moyens, ont été convoqués pour être du voyage et participer éventuellement aux rencontres WAT-CAB et MCEECAB, à rappeler que les deux joueurs n’ont joué aucun match de la phase retour.

BELLOUFA SERA OUT CONTRE LE WAT ET LE MCEE

Il semble que cette saison, le destin de Belloufa lui a prédit un repos forcé, il a été tout le temps blessé, cette semaine encore il s’est blessé à l’ultime séance d’entraînement, il est donc out contre le WAT et le MCEE.

SAPOL ATTENDU HIER À TLEMCEN

Il sera peut être à Tlemcen ce samedi, le joueur aurait informé les dirigeants de son arrivée à Alger le vendredi, l’administration lui a réservé un billet Alger-Tlemcen qu’il récupérera à l’aéroport, si son arrivée se confirme il sera peut être sur le banc contre le WAT.

AMALOU AU SIFFLET

C’est M. Amalou qui dirigera le match WAT-CAB c’est la deuxième fois que le référée algérois dirige un match du CAB cette saison, le premier était MCO-CAB à Oran durant la phase aller. W. Y.

Maracana N°1960 — Samedi 16 février 2013

Dur, dur pour le Widad La rencontre va être trés rude vu que l’adversaire des camarades de Brixi, n’est autre que la lanterne rouge, le CAB, qui garde toujours l’espoir pour revenir.

U

n match de tous les dangers qui attend les Widadis. Après avoir effectué le long déplacement à El-Eulma sans jouer pour terrain impraticable, dû aux conditions climatiques défavorables qu’a connues cette région. Ce report arrange énormément le Widad puisque les clubs du bas du tableau ont perdu à l’image du MCO, USMBA, ASO et le CAB. Un match très important pour ne pas dire capital pour la suite de leur parcours dans ce championnat, pour les Tlemceniens. En effet, les Bleu et Blanc s’apprêtent à affronter dans leur antre un adversaire coriace avec pour objectif de réussir un résultat lui permettant de retrouver sa sérénité quelque peu effritée après sa défaite face aux Sétifiens. cette contre performance qui a fait beaucoup de mal aux camarades de Boudjakdji et a fait couler beaucoup de salive à Tlemcen. Un revers qui vient de semer le doute dans les esprits des supporters. Pour préparer cette chaude empoignade de cet après midi, l’entraîneur du WAT a tout tenté afin de redonner confiance à ses poulains et pour les mêmes raisons, les joueurs du WAT veulent que la rencontre WAT/CAB dissiperait les nuages qui ont obscurci le ciel de Tlemcen après la défaite face à l’ESS. «C’est important pour notre moral parce qu’il faut absolument garder le cap» , affirme Belgherri. «On s’attend à ce que les gars des Aurès nous résisteront et on s’est préparés en conséquence» , ajoute Sidhoum. L’optimisme semble de rigueur bien que la réception de la

Aggoun : «On ne baissera pas les bras» L’assistant de Ali Fergani que nous avons entretenu jeudi, s’est montré déterminé au même titre que tout le staff technique à aller jusqu’au bout de leur mission. Ils jurent de ne pas baisser les bras et de pousser les joueurs à se battre jusqu’au dernier match. Il nous en parle …

Le début de semaine a été très difficile avec la colère des supporters qui ont bousculé les joueurs … Oui, c’était un peu difficile, on s’y attendait un peu à une réaction des supporters, on comprend bien leur réaction, le contraire nous aurait surpris; je pense que c’est tout à fait logique que les supporters se montrent déçus, mais en parallèle ils ont montré de la maturité quand on a discuté avec eux et tout est rentré dans l’ordre. Vous allez jouer deux

rencontres déterminantes en quatre jours un mot … Tout à fait, ces deux rencontres vont être déterminantes, on jouera samedi contre le WAT qui est dans la même situation que nous, après on rencontrera le MCEE en match retard, on gérera match par match, il faut d’abord se concentrer sur notre match de samedi où on est dans l’obligation de faire un résultat, il ne faut surtout pas perdre. Comment voyez-vous ce match du WAT ? Ce sera un match très disputé, les deux équipes ont besoin de points, ça ne sera pas facile ni pour nous, ni pour eux, le perdant compliquera plus sa tâche, on a beaucoup parlé avec les joueurs pour leur faire comprendre que pour ce match ils doivent se surpasser et se battre avec les tripes pour gagner, ils doivent jouer pour la gagne. W. Y.

formation de Ali Fergani à Tlemcen ne sera pas du tout repos ,vu que l’adversaire du jour et malgré la défaite face aux Harrachis, garde un mince espoir pour son maintien en ligue 1. Pour Tlemcen l’heure du rachat a sonné, et il lui faut à tout prix rebondir après son dernier faux pas. Les coéquipiers de Boudjakdji se sentent tenus d’effacer cette déconvenue face à un adversaire décidé à confirmer son dernier résultat positif. Les joueurs de Batna qui luttent pour le maintien, vont tenter l’impossible pour réaliser un bon résultat. Les poulains de Benyelles sont prévenus. C’est dire l’importance que revêt le match d’aujourd’hui. Il s’agit d’un

rendez-vous à ne pas manquer pour la formation tlemcenienne et cela pour deux raisons, effacer le dernier revers et ne pas se laisser aller dans une telle mauvaise passe, il est évident que l’échec est interdit même si difficulté de la tâche s’avère réelle. Les Widadis auront à coeur de réagir. Le WAT a prouvé maintes fois quelle est capable de créer l’exploit là où l’on s’attend le moins. Toutefois une question se pose par les fervents supporters, celle de savoir si elle compte bien faire aussi bien que contre le MCA et la JSK, à moins que le dernier échec ait laissé des séquelles sur le plan psychologique. Seule possibilité c’est de donner le meilleur soi même.

Mise au vert à l’hôtel Zianides

Juste après la séance d’entraînement d’avant hier qui s’est déroulée au complexe Akid Lotfi l’équipe tlemcenienne a regagné l’hôtel les Zianides qui est à une centaine de mètres du stade, où elle a pris ses quartiers à partir de 18h30. Une petite séance d’une vingtaine de minutes a été aussi assurée par le groupe. S. T. S.

OBABLE : EQUIPEhoPR um, Renane,

Brixi, Sid Boulemdais, Zouak, i, Boudjakdji, Belgherrmeur, Chaouti, Bennaï, Sa Boussehaba.

PROGRAMME DE LA 21e JOURNÉE RENCONTRES JSS-MCEE WAT-CAB ASO-USMH CRB-CSC USMBA-MCA MCO-CABBA JSMB-JSK USMA-ESS

Equipes 1. ES Sétif 2. USM Harrach 3. MC Alger 4. USM Alger 5. CS Constantine 6. CR Belouizdad 7. JS Kabylie 8. JS Saoura 9. JSM Béjaïa 10. CABB Arréridj 11. MC El Eulma 12. MC Oran 13. ASO Chlef 14. WA Tlemcen 15. USMB Abbès 16. CA Batna

Pts 46 42 36 34 32 32 27 26 26 23 22 19 19 18 17 11

J 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 18 20 20 19 20 19

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ARBITRES Nader, Omari, Bouhassoun Amalou, Azrine, Bounoua Abid Charef, Boulfelfel, Tamen Saidi, Hadj Said, Rezguane Mial, Gourari, Semsoum Houasnia, Hamou, Badache Reportée au mardi 19/02/2013 Reportée au mardi 19/02/2013

G 14 13 10 10 08 08 08 07 07 05 05 04 04 05 04 02

N 04 03 06 04 08 08 03 05 05 08 07 07 07 03 05 05

P 02 04 04 06 04 04 09 08 08 07 05 09 09 11 11 12

BP 34 26 23 27 21 21 18 16 20 14 17 17 11 12 11 11

BC 11 14 13 11 14 16 16 15 23 18 15 26 20 27 27 33

Diff +23 +12 +10 +16 +07 +05 +02 +01 -03 -04 +02 -09 -09 -15 -16 -22


Maracana N°1960 — Samedi 16 février 2013

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

PUBLICITÉ 13


14

LIGUE UNE

USMA ECHOS

SÉANCE DE TRAVAIL CET APRÈS MIDI

L’équipe effectuera aujourd’hui dans l’après midi une séance d’entrainement au stade Bologhine .

LES U18 ET LES U20 AFFRONTERONT AUJOURD’HUI BORDJ GHEDIR

Les U20 et les U18 de l’USMA se déplaceront aujourd’hui à Bordj Ghedir pour rencontrer l’ASBG pour le compte de la 13e journée du championnat Jeunes.

JSK-USMA LE 23 FÉVRIER À 15H

La LNFP a publié le programme de la 22e journée du championnat de ligue une sur son site officiel. C’est ainsi que pour cette journée, l’USMA se déplacera à Tizi ouzou pour affronter la JSK le 23 février à 15H00 au stade du 1er Novembre.

MALGRÉ LA SÉVÈRE DÉFAITE FACE À L’USMA

LA DIRECTION D’AL BOKAÂ MAINTIENT SON ENTRAINEUR

La direction d’Al Bokaâ de Jordanie a renouvelé sa confiance en la personne de l’entraineur Tarek Saoui, malgré la défaite concédée mardi contre l’USMA sur le score sans appel de 6-1. Même si certaines voix ont réclamé le limogeage de l’entraineur, les dirigeants jordaniens ont préféré accorder une autre chance à leur coach .Ce dernier s’est excusé auprès de ses supporters de son équipe en promettant une bonne réaction au match retour prévu le 26 février à Bologhine.

LE VAINQUEUR RENCONTRERA L’USMA

PANTHÈRE SPORTIF DU CAMEROUNAFFRONTERA AUJOURD’HUI ELECT SPORT DU TCHAD

La rencontre aller du premier tour de la coupe de la CAF se déroulera aujourd’hui à Yaoundé, entre le représentant camerounais Panthère sportif Nde et le représentant Tchadien Elect sport. La rencontre retour se tiendra dans deux semaines à N’Djamena. Le vainqueur de cette empoignade rencontrera l’USMA en aller retour au courant du mois de mars prochain.

A. L.

Maracana N°1960 — Samedi 16 février 2013

APRÈS LEUR RETOUR DE JORDANIE

Le leader en ligne de mire La délégation usmiste est rentrée au pays jeudi après midi à Alger après avoir affronté mardi Al Bokaâ de Jordanie pour le compte du match aller des quarts de finale de la coupe de l’union arabe de football.

L

es Rouge et Noir ont surclassé leur adversaire sur le score sans appel de 6-1, ce qui fait que leur match retour ne sera qu’une simple formalité puisque l’équipe est qualifiée pour les demi finales. La victoire sur le représentant jordanien a fait du bien à l’équipe qui avait besoin de ce succès pour se rassurer après une période de doute. Même si le match a été à sens unique, les Usmistes ont quand même pris très au sérieux leur adversaire en marquant 3 buts dans le premier quart d’heure et en imposant leur jeu ce qui leur a facilité la tâche pour dominer la partie et décrocher une large victoire. L’entraineur Courbis n’a pas caché sa satisfaction suite à ce succès qui va lui permettre de préparer le rendez vous de mardi prochain contre l’ESS dans la sérénité «On a pratiquement assuré notre qualification pour les demi finales de la coupe de l’union arabe, ce qui va nous permettre de mieux négocier les prochaines rencontres, à commencer par la confrontation de

mardi en championnat contre le leader l’ESS. J’ai hâte de disputer ce match pour situer le niveau de mon équipe contre un adversaire solide » , a indiqué l’ex:entraineur de l’OM.

Victoire impérative pour se réconcilier avec leur public

Les coéquipiers de Djediat qui ont montré un visage rassurant contre Al Bokaâ sont dans l’obligation de confirmer en championnat ce mardi contre l’ESS. Ce sera un

vrai test pour les Algérois, car l’adversaire est d’un autre calibre. Les Sétifiens qui caracolent en tête du classement depuis plusieurs mois, ont beaucoup d’atouts à faire valoir et savent bien voyager comme l’attestent les résultats enregistrés par la bande à Velud. Les Usmistes ont tout intérêt à se méfier de l’ogre sétifien , une équipe bien équilibrée dans ses 3 compartiments. La défaite contre le MCA dans le derby algérois a fait mal à l’équipe, qui ne s’attendait pas à

un tel revers. D’ailleurs le public usmiste a eu une réaction négative vis-à-vis de ses joueurs en n’hésitant pas à les insulter comme ce fut le cas contre le CAB où certains joueurs ont entendu des vertes et pas mûres. Même si l’écart entre l’USMA et l’ESS est de 12 points, les coéquipiers de Zemmamouche ne veulent quand même pas abdiquer, mais pour cela ils doivent obligatoirement battre leur adversaire mardi sur leur stade fétiche de Bologhine. A. L.

B E N A M A R A : «Il faut garder cette dynamique» En retrouvant une place de titulaire contre Al Bokaâ de Jordanie mardi passé, le latéral droit de l’USMA Youcef Benamara a montré toutes ses qualités réussissant une partie correcte. Le défenseur des Rouge et Noir ne veut pas s’arrêter là et espère avoir un maximum de temps de jeu dans les prochaines rencontres

Vous avez retrouvé une place de titulaire contre Al Bokaâ. Quel est votre sentiment ? Je suis content d’avoir retrouvé du temps de jeu, car rien ne remplace la compétition. Quel est votre avis sur votre rendement ? J’ai bien tenu mon rôle en appliquant les consignes du coach. Physiquement, j’ai bien tenu le coup ce qui m’a permis de terminer la rencontre sans aucun souci. Vous avez réalisé un gros score devant un adversaire modeste, n’est-ce pas ? Je pense que nous avons imposé notre jeu et surtout notre rythme ce qui nous a permis de marquer 3 buts dans le premier quart d’heure. Par la suite c’était facile pour nous de gérer la partie, même si je trou-

ve que l’adversaire n’a pas été aussi mauvais que ça, car il s’est procuré beaucoup d’occasions. Je pense que nous étions plus organisés et plus motivés. Cette victoire vous assure la qualification pour les demifinales ? Oui nous avons pratiquement décroché notre billet pour le prochain tour. Maintenant place au championnat, car nous avons un match important qui nous attend ce mardi contre l’ESS. Justement à propos de ce rendez vous. Comment s’annonce t-il ? C’est une rencontre importante contre le leader du championnat , mais sur notre terrain et devant nos supporters, on n’a pas le droit à l’erreur. Donc la victoire est impérative ? Oui on doit battre Sétif pour réduire l’écart qui nous sépare. Aprés notre victoire contre Al Bokaâ, on doit confirmer notre réveil face à l’ESS. Pensez-vous jouer ce match ? Je ne sais pas encore, car il ya un entraineur en place et le dernier mot lui reviendra. A. L.

GASMI INCERTAIN CONTRE L’ESS

Malgré les soins auxquels il est soumis depuis quelques jours, le buteur de l’USMA Ahmed Gasmi est incertain pour le rendez vous de mardi, en raison de sa blessure à la cuisse.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE DEUX 15

1 Noubli Benchaâbane fait rager ASMO 3 les Béjaouis l i b è r e l e s MOB 1 0 siens Fiche technique

Maracana N°1960 — Samedi 16 février 2013

RCA MSPB

Fiche technique

Stade : Omar-Hamadi (Bologhine) Affluence : Moyenne Arbitres : Chenen, Meknous, Charchar Avertissements : Cherfaoui (33’), Bougueroua (44’) RCA Bakhtatou (25’) , Benhadrou (29’) MSPB But : Noubli (88’) RCA

RCA :

Toual, Chaoui (Sadaoui 88’), Belaid, Cherfaoui, Meddour (Rabta 55’), Amiri, Bourenane, Nouara, Bougueroua, Noubli, Korchi (Nézouani 82’) Entraîneur : Boudjaârane

MSPB :

Litim, Benmansour, Hadad, Regdi, Benhadrou, Benchaira, Bacha, Bakhtatou (Benaissa 82’), Lamri, Zouaoui, Sayah Entraîneur : Zemmouri

Portés par leurs bruyants supporters, les camarades de Belaid font d’emblée une terrible pression sur les visiteurs. Ces derniers, qui savaient qu’ils seront mis à rude contribution dès les premières minutes de jeu, optent pour la prudence pour ne pas encaisser le moindre but. Les locaux, qui n’avaient qu’une seule et unique idée dans la tête, celle d’arracher les trois précieux points afin de consolider leur fauteuil, s’installent dans le camp batnéen. Ils ont beau multiplier les attaques mais sans parvenir à en prendre une seule, à défaut de l’excellent gardien de but Litim. Ce

MOC ESM

1 0

Fiche technique

Stade : Hamlaoui-Constantine Affluence : Moyenne Arbitres : Brahimi, Chabana et Idir Avertissements : Kial (90+2’) (MOC), Yazid (18’), Belahouel (26’), Bouziane (33’) (ESM) Buts : Brahmia (39’) (MOC)

MOC :

Kial, Ayache, Klehnmer, Mokrane, Lemaici, Zemit, Si Amar, Brahmia, Belaili (Derbal 79’), Souakir, Hamadou (Berezane 65’). Entraîneur : Messaoud

ESM :

Belarbi, Belahouel, Djahel, Benali, Fourmel, Barbari, Khaled Fouaz, Yazid (Ait Ali 63’), Gariche, Belgherbi (Meddahi 46’), Bouziane (Ghorab 77’). Entraîneur : Osmane

Le stade Chahid-Halmaoui de Constantine a abrité hier après-midi, le match de la 20e journée du championnat national professionnel de Ligue 2. Cette rencontre, qui a mis aux prises deux équipes aux objectifs diamétralement opposés, le MOC qui joue pour le maintien et l’ESM qui joue pour l’accession, a été très disputée de part et d’autre, avec un avantage pour les locaux qui tenaient à la victoire. Au

dernier s’est interposé avec brio à deux actions très dangereuses, la première à la 16’ sur un essai de Amiri des dix-huit mètres. La seconde tentative des locaux est intervenue à la 20’ par Bougueroua qui met son coéquipier Noubli dans une bonne position. L’ex-attaquant de l’USMAn voit son tir puissant dévié en corner par le portier mouloudéen. Les Batnéens ont failli ouvrir la marque par Bakhtatou à la 43’ qui voit son tir rater de peu le cadre des buts de Toual. Le reste de cette première mi-temps n’apportera aucun changement malgré la nette domination des Bleu et Blanc. Même scénario à la reprise, ce sont toujours les poulains de Boudjaârane qui font le jeu, les Batnéens ne font que se défendre. Ils procèdent par de rapides contres très dangereux donnant des sueurs froides aux supporters locaux. Ces derniers obtiennent un pénalty suite à une faute commise sur Noubli à l’intérieur de la surface de réparation. Bourenane chargé de le botter envoie le cuir dans les décors à la grande déception des joueurs, membres et inconditionnels. Les Arbéens ne se découragent pas après ce ratage et continuent de presser les visiteurs dans leur camp et sur une belle combinaison de toute la ligne d’attaque. Noubli bien placé bat Litim et libère ses camarades et supporters qui commençaient à perdre patience. Cette précieuse victoire leur permet de rester toujours en tête du classement et devance son poursuivant immédiat de trois longueurs. A. O.

Les Constantinois plus réalistes

finish, les deux équipes se sont séparées sur le résultat final de 1 à 0 en faveur des Constantinois qui étaient plus réalistes. Lors du premier half, les Constantinois se procurent plusieurs occasions de but, avec notamment ces deux ratages de Si Amar aux 7’ et 20’, et par Belaili à la 13’. Les Mostaganémois ont failli ouvrir la marque à la 36’ par l’entremise de Belgherbi, sur un joli lob, mais le gardien de but Kial étale toute sa classe, pour sortir le cuir en corner. Les poulains de Messaoud reviennent à la charge et parviennent à ouvrir la marque à la 39’, et ce, suite à un joli centre en retrait de Ayache, Brahmia surgit et d’une jolie tête place le cuir au fond des filets et c’est la joie dans les tribunes. En seconde période, les locaux se sont repliés en arrière, en opérant par des contres et en laissant le soin aux visiteurs qui ont multiplié les actions l’une derrière l’autre. D’ailleurs, à deux reprises, l’ESM a failli égaliser par l’entremise de Bouziane à la 68’d’un tir puissant mais Lemaici sauve sur la ligne de but et quelques minutes plus tard par Yazid mais sans résultat. Les locaux ont failli dans les dernières minutes de la partie doubler la mise, à la 85’, par Si Amar et à la 89’ par le rentrant Derbal, mais le gardien de l’ESM Belarbi étale sa classe pour sauver son équipe de buts tout faits. C’est sur ce résultat d’un but à zéro que le match s’achève en faveur du MOC. S. T.

La première mi-temps s’est caractérisée par un jeu brouillon au cours duquel les Béjaouis ont pu ouvrir le score sur une action des plus anodines qui a laissé perplexes les Oranais. Sur un long centre de Nemdil, le ballon est parti vers le poteau gauche de Mezaïr qui pouvait facilement le capter, sauf qu’il précipita sa course vers le fond des filets. Une aubaine pour Rahmouni et ses joueurs qui eurent dès lors plus de confiance en leurs moyens. Ce n’était pas le cas du coach oranais qui ne comprenait pas trop ce qui arrivait à son équipe et qui a cherché des solutions afin de la remettre dans le bon sillage. Et c’est ce qui arriva à la 36’, quand sur une longue passe du capitaine Berramla, Benchaâbane, au point de penalty eut l’intelligence de passer le ballon à son compère Balkegh, totalement démarqué, pour niveler la marque. Un but longuement contesté par les Bougiotes qui «dénoncèrent» un hors-jeu. Le match continua sur le même rythme assez lent et insipide jusqu’à la 3’ du temps additionnel où l’ASMO bénéficia d’un coup franc à la limite de la surface de réparation, qui ne changea rien au score nul sur lequel les deux équipes rejoignent les vestiaires. Les Oranais entrèrent sur le terrain pour la deuxième période avec plus de détermination et surtout avec une meilleure circulation de la balle. Le jeu devient plus animé et Nemdil fut à deux doigts de marquer le second but pour le MOB, sur corner, après avoir tiré à bout portant sur Mezaïr, lequel dû s’y prendre à deux fois pour prendre le ballon et

sauver sa cage. La réponse des Oranais parvient par l’intermédiaire de Benchaâbane, embusqué dans la surface de réparation, lequel sur une passe intelligente de son compère Balegh, d’un joli heading place le ballon loin de Toual, au grand dam de ce dernier. C’est le deuxième but qui libère les hommes de Kamel Mouassa. Une minute plus tard et sur un choc le joueur du MOB, Tibana, tombe mal. Il est évacué vers l’hôpital. Nous lui espérons plus de peur que de mal. La sortie de ce joueur déséquilibra toute l’équipe, ce dont profita l’ASMO pour accentuer sa domination et mener une action qui a failli voir Benchaâbane marquer, si ce n’était Toual qui repousse, mais dans les pieds de Berramla. Ce dernier tire à bout portant , Madhi touche le ballon de la main et c’est le penalty que siffle l’arbitre Boussaadia. Un penalty tiré et raté par Berramla, qui n’a pu, à deux reprises, tromper le gardien béjaoui. C’était à la 77’. Sur le corner qui s’ensuivit, Bouamria, bien placé trompa le gardien qui avait fort à faire avec les autres attaquants asémistes. Les dix dernières minutes sont totalement à l’avantage des visiteurs qui lancèrent toutes leurs forces dans la bataille, malgré leur infériorité numérique, comme en témoigne cette action rageuse d’Amrane à la 82’. L’ASMO termine le match sous la joie de ses supporters, par sa troisième victoire à domicile, ce qui consolide un peu son maintien et lui permettra d’aborder dans de bonnes conditions psychologiques son prochain derby avec à Mohammadia. A. B.

Ain-El Fekroun confirme

Les visiteurs, qui étaient plus volontaires que les locaux, prennent d’emblée le match en main et acculent les locaux dans leur dernier retranchement. Ces derniers n’arrivent pas à contenir les assauts répétés des visiteurs durant les premières minutes de jeu. Et cinq minutes ne sont pas encore écoulées que les gars d’Ain El Fekroun trouvent le chemin des filets par l’intermédiaire de leur buteur Kara sur pénalty. Piqués dans leur amourpropre, ils réagissent et deux minutes après, Asloun d’un tir puissant des vingt mètres bat imparablement Boultif et remet les pendules à l’heure. Cette réalisation galvanise les locaux qui se lancent corps et âme dans la bataille pour ajouter d’autres en vain. Ce sont les visiteurs plus chanceux dans leurs tentatives qui parviendront d’inscrire le second but par Sayah. L’attaquant du CRBAF a profité d’une erreur défensive pour mettre le ballon au fond des filets de Nadji Merrakchi

qui essaie de secouer ses jeunes partenaires mais la défense adverse, bien dirigée par le duo Oukrif-Tayebi, ne laisse rien passer. Et sur le score de deux buts à un en faveur des visiteurs que l’arbitre met fin aux débats de cette première mi-temps Les locaux tentent le tout pour le tout pour revenir à la marque, en vain. Les visiteurs bien organisés arrivent à contenir toutes les actions des locaux. Les poulains de Neghzi ratent deux nettes occasions dans les dernières minutes par manque de concentration devant les buts adverses. La rencontre s’est achevée sur le score de deux buts à un pour les visiteurs qui restent collés aux trousses du leader arbéen vainqueur du Mouloudia de Batna (1- 0). Ce succès obtenu à l’extérieur ne fait que stimuler les camarades de Mesbah pour les prochaines échéances pour réaliser leur objectif et arracher une place sur le podium synonyme d’accession. M. B.

Stade : Zabana Affluence : faible Arbitres : Boussadia, Seghiri, Boughrara. Avertissements : Akram 36’Berramla 45’+5’, Benchaabane 55’ (ASMO) Berrami 8’- Tibana 24’, Madhi 72’ et 77’ (MOB) Buts : Balegh 36’, Benchaabane 54’,Bouâmria 80’ pour l’ASMO, Nemdil 13’ pour le MOB

ASMO :

Mezaïr, Akram (Youssef-Yacine 63’), Saâdaoui, Benayada, Bouamria, Tahar, Boudoumi, Berramla, Lemhane (Khelloufi 55’), Benchaabane (YoussefZakaria 80’), Balegh. Ent : Mouassa

MOB :

Toual, Berrami (Rahal 59’), Benhocine, Tibana (Madhi 55’), Baouli, Dahouche, Hamlaoui, Ferhat, Nemdil (Selloum 78’), Amrane, Akrour Ent : Rahmouni

CRT CRBAF

1 2

Fiche technique

Stade : M’barek-Ouciaf Affluence : Faible Arbitres : El Mérid, Schamby, Bouzaghou Avertissements : Dahmani (5’) , Khelaf ( 69’) Buts : Asloun (7’) (CRT), Kara (5’), Sayah (31’) (CRBAF)

CRT:

Nadji, Makhlouf, Khelaf, Dahmani (Benmoulay 74’), Benazizi, Asloun, Bekouche (Bekkar 55’), Merrakchi, Nekroume, Bensaid, Hachem (Ouanane 65’) Entraîneur : Merrakchi

CRBAF:

Boultif, Soualah, Bendridi, Tayebi, Oukrif, Cheriet, Mesbah, Brahim, Djilali, Kara ( Anceur 60’), Sayah (Bendris 76’) : Entraîneur : Neghiz

RÉSULTATS DE LA 21e JOURNÉE ASMO-MOB ASK-USMB USMAn-SAM OM-NAHD CRT-CRBAF RCA-MSPB MOC-ESM MCS-ABM

Equipes 1. RC Arba 2. CRB Aïn Fekroun 3. MO Béjaïa 4. ES Mostaganem 5. USM Blida 6. USM Annaba 7. NA Hussein Dey 8. ASM Oran 9. MSP Batna 10. AS Khroub 11. MC Saïda 12. O. Médéa 13. AB Merouana 14. SA Mohammadia 15. MO Constantine 16. CR Témouchent

3-1 2-0 0-1 0-2 1-2 1-0 1-0 2-1

Pts 44 41 37 36 32 32 30 30 28 27 26 26 24 22 19 08

PROCHAINE JOURNÉE

J 21 21 21 21 21 21 21 21 21 21 21 21 21 21 21 21

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MOB-ASK USMB-RCA CRBAF-MCS SAM-ASMO MSPB-MOC NAHD-CRT ESM-OM ABM-USMAn

G 13 12 11 10 09 09 07 09 07 07 06 07 07 05 05 02

N 05 05 04 06 05 05 09 03 07 06 08 05 03 08 04 02

P 03 04 06 05 07 07 05 09 07 08 07 09 11 08 12 17

BP 27 30 21 31 32 17 21 26 21 22 20 15 15 16 16 09

BC 13 16 16 21 23 17 12 19 17 18 19 19 26 29 29 45

Diff +14 +14 +05 +10 +09 +00 +09 +07 +04 +04 +01 -04 -11 -13 -13 -36


16

LIGUE DEUX

MSPB ÉCHOS

Maracana N°1960 — Samedi 16 février 2013

Mebrek écarté USMB

MISE AU VERT À BORDJ EL KIFFAN

Une fois n’est pas coutume, d’habitude c’est à l’hôtel Mehdi (Staoueli) que le Mouloudia préfère passer sa mise au vert ; pour le match RCA-MSPB, les dirigeants ont changé de cap, et c’est sur un hôtel de Bordj El Kiffan que le choix a été porté.

LES SUPPORTERS PRÉSENTS

Les fans du Mouloudia étaient nombreux à faire le déplacement, c’est tôt le matin d’hier vendredi qu’ils ont pris le départ en cortège de voitures et mini-bus après avoir sillonné les principales artères de la ville dans un vacarme de klaxons qui a brisé le silence matinal de Batna.

MÊME COMPOSANTE QUE CELLE DE MOSTAGANEM L’entraîneur Zemmouri a gardé la même composante d’équipe que celle alignée contre l’ESM samedi passé. Malgré la défaite, le coach a maintenu les mêmes éléments. Peut-on changer de dicton et dire : «On ne change pas une équipe qui perd».

LES U21 N’ONT PAS SUIVI LE MATCH

Les U21 du Mouloudia n’ont pas pu suivre le match de leurs aînés, car ils ont aussitôt pris le chemin du retour juste après avoir pris leur douche vers 13 heures. Les dirigeants ont préféré les faire partir plutôt que d’attendre jusqu’à 17 heures la fin du match des seniors, une décision qui a quelque peu frustré les jeunes qui auraient souhaité suivre le match de leurs aînés.

LES DIRIGEANTS EN FORCE

MOB

Le match RCA-MSPB a été suivi par un grand nombre de dirigeants qui étaient en force au stade, la majorité ayant rejoint l’équipe vendredi matin. Il est vrai qu’avec l’autoroute Est-Ouest, le voyage ne dure que quatre heures de Batna à Alger. W. Y.

Le milieu de terrain Mebrek, qui n’avait pas apprécié son changement par son coach lors du match d’application, au lieu de continuer le travail avec l’autre groupe a regagné directement les vestiaires.

C

ette attitude a déplu à Bouhellal qui l’a écarté de l’effectif qui s’est déplacé à El-Khroub.

Le défenseur axial, Namani, qui avait purgé sa suspension automatique lors

Namani présent hier

CONSEIL D’ADMINISTRATION DE LA SPA

«Enième réconciliation…»

Cela ne nous étonne plus. A la direction du MOB où les réconciliations sont devenues légion, les disputes aussi, au point où l’on s’affaire à se bagarrer aujourd’hui, pour animer un point de presse le lendemain et annoncer la réconciliation, avec des larmes de crocodiles !

E

n fait, qu’est-ce qui a poussé Bouchebah à s’opposer à Zahir Attia, pourtant l’homme qu’il a lui-même ramené et qui a fait de lui le président incontesté et incontestable ? A vrai dire, Bouchebah n’est pas sorti de la ligne directrice qu’ont toujours véhiculée les dirigeants mobistes. Car, comment expliquer le fait qu’en ayant juste demandé des explications sur les compte du club qu’Attia reçoit un «niet» violent de la part de Bouchebah ? Comment expliquer le fait qu’au niveau de la direction, les divergences sont légion et le seul point commun demeure… l’accession de l’équipe ? Car, qu’on le veuille ou non, on a voulu ramener un président qui ferait juste acte de présence, un président qu’on voulait «amadouer», un président qui n’avait pas

un droit de regard sur les agissements des autres, même en matière de… finances. Tout y est maintenant et les jeux de coulisses sont là pour faire leur sale besogne. Parfois, on utilise les Crabes pour s’attaquer à certains autres dirigeants. On utilise les supporters mobistes pour faire pression sur les autorités locales et on utilise les coulisses pour se… nuire. Aussi, selon certains, cette réconciliation n’est qu’éphémère et les problèmes de fond sont là et seront discutés une fois que… Rahmouni aura raté son objectif. Au fait, entre Rahmouni et les supporters, le courant passe-t-il à merveille et qui serait responsable de la défaite du MOB à Constantine ? A. Z.

de la précédente rencontre, face à l’ASMO, était présent hier face à l’ASK. Aligné aux côtés de Hérida et Mehia, ils ont formé le trio axial défensif.

Séance de décrassage à l’arrivée

Les camarades de Melika, dès leur arrivée à l’hôtel de Aïn M’lila, lieu de la mise au vert, ont eu droit à une séance de décrassage dans un espace de l’hôtel.

La confrontation d’hier entre l’ASK

Que de retrouvailles !

Publicité

et l’USMB a été caractérisée par la présence de 4 ex-joueurs blidéens dans la composante khroubie, à savoir Ouaddah, Herbache, Djahel et Djemaouni ; ces derniers avaient porté les couleurs de l’USMB lors des précédentes saison.

Kerifali n’a pas été du voyage

Poursuivant les soins, l’attaquant Kerifali qui n’a pas encore repris ses forces physiques, n’a pas fait partie de l’effectif qui s’est déplacé à El Khroub. T. A.

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE TINDOUF DIRECTION DE L’ADMINISTRATION LOCALE NIF / 3701000302208914 N° 27/2013

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT

Le wali de la wilaya de Tindouf lance un avis d’appel d’offres national restreint pour l’acquisition de huit (08) véhicules tout-terrain au profit de la wilaya de Tindouf. Les opérateurs spécialisés dans le domaine et intéressés par le présent avis peuvent retirer le cahier des charges y afférent auprès des services de la direction de l’administration locale de la wilaya de Tindouf, bureau des marchés publics Haï Nassr tous les jours ouvrables aux horaires de travail contre le paiement de 1000 DA. Les offres doivent être présentées sous la forme de 2 plis distincts, l’un comportant l’offre technique et l’autre financière. L’ensemble doit être contenu dans une enveloppe extérieure anonyme et cachetée ne comportant que la mention suivante : «Avis d’appel d’offres national restreint pour l’acquisition de huit (08) véhicules tout-terrain au profit de la wilaya de Tindouf» A ne pas ouvrir Les dossiers accompagnant les offres doivent comporter obligatoirement : A- OFFRE FINANCIERE - Lettre de soumission remplie, signée et cachetée, - Bordereau des prix unitaires rempli, signé et cacheté, - Le devis quantitatif et estimatif rempli, signé et cacheté. B- OFFRE TECHNIQUE - Déclaration à souscrire remplie, signée et cachetée, - Déclaration de probité remplie, signée et cachetée, - Copie légalisée de l’extrait du registre de commerce, - Copie légalisée du statut de l’entreprise «société», - Un extrait original du casier judiciaire du gérant (en cours de validité),

- Copie légalisée de l’extrait de rôle apuré (en cours de validité), - Copie légalisée de l’attestation de mise à jour CNAS, - Copie légalisée de l’attestation de mise à jour CASNOS, - Copie légalisée des bilans financiers des 3 dernières années, - Carte d’immatriculation fiscale, - Copie légalisée de l’agrément pour les agences agréées, - Délais de livraison, - Délais de garantie, - Service après-vente - Attestation de bonne exécution portant livraison des véhicules de même nature, - Attestation de dépôt légal des comptes année 2011. Les offres doivent être déposées sous la forme de 2 plis distincts, l’un comportant l’offre technique et l’autre l’offre financière. L’ensemble doit être contenu dans une enveloppe extérieure anonyme et cachetée ne comportant que la mention suivante «Avis d’appel d’offres national restreint pour l’acquisition de huit (08) véhicules tout-terrain au profit de la wilaya de Tindouf» A ne pas ouvrir. Le délai de préparation des offres après (21 jours) à compter de la première parution de l’avis d’appel d’offres dans les quotidiens nationaux ou au BOMOP, si le délai de dépôt des offres coïncide avec des jours fériés ou de repos hebdomadaire (vendredi-samedi), le délai sera prorogé au premier (1er) jour ouvrable de 08h00 à 12h00. Les offres seront ouvertes en séance publique au niveau du siège de l’administration locale le même jour à 14h00. Les soumissionnaires sont invités à assister ; les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 111 jours à compter de la date d’ouverture des plis.

MARACANA N° 1960 — SAMEDI 16 FÉVRIER 2013 - ANEP N° 507 146

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE DEUX 17

Maracana N°1960 — Samedi 16 février 2013

Les dirigeants sursoient à leur NAHD décision d’écarter des joueurs ÉCHOS BENDEBKA RECONVERTI EN ARRIÈRE DROIT

Les dirigeants du Nasria ont décidé de surseoir à leur décision d’écarter certains joueurs qui n’ont pas donné satisfaction lors des derniers matchs du championnat de Ligue 2.

Le coach du Nasria a décidé de reconvertir le milieu de terrain du Nasria, Sofiane Bendebka, en arrière droit, en raison de la suspension de Samir Khaïther, qui sera absent pour trois matchs et qui a purgé hier son deuxième match. A souligner que cʼétait Boussaïd qui avait joué dans ce poste et il a décidé de le faire jouer à nouveau dans son poste au milieu de terrain.

E

n effet, les responsables du club pensent qu’ils ne peuvent pas agir de la sorte alors que la saison n’est pas encore terminée. Ils pensent donc qu’il vaudrait mieux patienter et attendre la fin de la saison, une fois que les choses se seront éclaircies en ce qui concerne le maintien de l’équipe en Ligue 2. Les dirigeants étaient très déçus et très en colère contre certains joueurs et c’est pour cette raison qu’ils avaient pris la décision pour les écarter dans un premier temps avant de bien réfléchir à la question et de ne pas se hâter et prendre une décision qui pourrait déstabiliser plus l’équipe. Certains dirigeants pensent qu’il faudra prendre une décision bien réfléchie, surtout que le club a encore d’autres objectifs à assurer, et notamment le maintien et la coupe d’Algérie, où il y a un beau coup à jouer étant donné que le NAHD affrontera le MOB lors du prochain tour au stade du 20 Août

Publicité

LES JEUNES DEVRONT ATTENDRE

et a de fortes chances de passer aux quarts de finale et pourquoi pas aller le plus loin possible dans cette compétition, qui reste populaire et importante. Tout dépendra donc du rendement de ces joueurs lors des prochains matchs qui restent avant la fin de la saison qui s’annonce difficile pour l’équipe, qui doit se donner à fond pour espérer sauver la mise.

Gaci oriente Selimi vers les dirigeants

Le coach du Nasria, Salem Gaci, a eu une discussion franche avec le défenseur Amar Selimi, qui s’était rendu mercredi dernier aux entraînements de l’équipe. En effet, ce dernier lui avouera qu’il devra d’abord régler son différend avec les dirigeants qui étaient

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE DJELFA DIRECTION DE LʼADMINISTRATION LOCALE

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N°DAL/SALMP/2012

Pour Acquisition de métiers à tisser au profit des femmes au foyer

La direction de lʼadministration locale de la wilaya de Djelfa lance un avis dʼappel dʼoffres restreint n° /2012 pour Acquisition de métiers à tisser au profit des femmes au foyer. Les entreprises productrices, spécialisées dans la distribution ou les commerçants possédant le code dʼactivité demandé peuvent retirer les cahiers des charges auprès du bureau N°142. Lʼoffre est à déposer conformément au cahier des charges sous enveloppe principale scellée ne comportant aucune inscription extérieure autre que lʼobjet de lʼavis, le nom et lʼadresse du maître de lʼouvrage et la mention (Soumission à ne pas ouvrir). Cette enveloppe principale abritera 02 autres enveloppes scellées identifiées «A» et «B». A - Offre technique abritera les pièces suivantes : 01. Déclaration à souscrire, 02. Déclaration de probité, 03. Lʼextrait de rôle (copie originale ou légalisée), 04. Casier judiciaire (copie originale ou légalisée), 05. Registre de commerce (copie originale ou légalisée), 06. Carte du matricule fiscal (copie légalisée), 07. Lʼattestation CNAS (copie légalisée), 08. Lʼattestation CASNOS (copie

légalisée).

B - Offre financière abritera les pièces suivantes : (Lettre de soumission + directives aux soumissionnaires + BPU + devis). Lʼoffre devra être déposée dans les délais requis à lʼadresse ci-après : wilaya de Djelfa - Direction de lʼadministration locale - cité 05 Juillet - route de Moudjbara (bureau 142), sous un pli extérieur fermé anonyme, contenant les deux plis sus-mentionnés. La date de dépôt des offres est fixée au 21e jour de 09h00 à 12h00 qui court à partir de la première publication de lʼavis dʼappel dʼoffres dans lʼun des quotidiens nationaux et le BOMOP. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusquʼau ouvrable suivant. Lʼouverture des offres (techniques + financières) se fera en séance publique et aura lieu le jour coïncidant avec la date de dépôt des offres à 14h00 au siège de la direction de lʼadministration locale. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 90 jours à compter de la première date de dépôt des offres. Le présent avis tient lieu dʼinvitation aux soumissionnaires pour assister à lʼouverture des offres.

MARACANA N° 1960 — SAMEDI 16 FÉVRIER 2013 - ANEP N° 507 000

furieux contre lui après avoir fait l’impasse sur le match face à l’USM Annaba, sous prétexte qu’il ne se sentait pas bien moralement. Gacem lui avouera qu’il ne pouvait pas prendre de décision, sachant qu’il doit d’abord trouver une issue à son problème avec la direction. R. M.

Les jeunes du Nasria devront attendre avant de pouvoir obtenir leur chance pour évoluer dans lʼeffectif-type de lʼéquipe première. Ainsi et à lʼexception de ceux qui avaient pour habitude de jouer, les autres devront attendre que lʼéquipe assure son maintien en Ligue 2, avant que le coach ne prenne une décision quant à leur incorporation pour voir sʼil pourra compter sur eux la saison prochaine, en les préparant en cette fin de saison.

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE DIRECTION DE LA SANTE ET DE LA POPULATION DE LA WILAYA DE BISKRA

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N°01/2013 N° FISCAL : 097407019066714

Un avis dʼappel dʼoffres national restreint est lancé pour la : REALISATION DʼUN CENTRE DE TRANSFUSION SANGUINE À BISKRA. Les entreprises intéressées par le présent avis ayant la catégorie trois (03 et plus au domaine peuvent participer à ce lot, sont invitées à retirer le cahier des charges auprès de la société bureau dʼétudes économiques et technique de la wilaya de Batna unité Biskra (be.etb), sis cité Beni Mora Biskra. Les offres accompagnées des pièces réglementaires légalisées récentes doivent être déposées auprès de la direction de la santé et de la population de la wilaya de Biskra (Avenue Hakim Saâdane Biskra) au nom de monsieur le directeur de la santé et de la population de la wilaya de Biskra sous double pli cacheté et anonyme portant la mention : Avis dʼappel dʼoffres national restreint N° …/… pour : LA REALISATION DUN CENTRE DE TRANSFUSION SANGUINE A BISKRA «à ne pas ouvrir» Les offres doivent être déposées au service contractant avant (10h00) du matin le 21e jour à compter de la date de la première parution du présent avis dans les journaux nationaux ou le BOMOP. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant un délai de 120 jours à compter de la date de dépôt des offres et devront obligatoirement présenter les pièces et documents exigés par les réglementations en vigueur, notamment: 1. Lʼoffre technique :

- Déclaration à souscrire, - Déclaration de probité, - Références professionnelles dûment signées par les maîtres dʼouvrages, - Liste des matériels établie par un huissier de justice (+ copies légalisées des cartes grises), - Délai et planning de réalisation, - Certificat de qualification et classification professionnelles, - Copie du registre de commerce ré-immatriculation, - Pièces fiscales et parafiscales (CNAS + CASNOS + EXTRAIT DE RÔLE + CACOBATPH) - Bilan financier des 03 ans dernières années (déclarations dʼimpôt dernières années), - Casier judiciaire moins de 3 mois (copie originale), - Encadrement technique accompagné des attestations dʼaffiliation CNAS (liste nominative), - Reçus de dépôt légal des comptes sociaux pour les personnes morales. 2. Lʼoffre financière : - Lettre de soumission. - Bordereau des prix unitaires. - Devis estimatif et quantitatif. Lʼouverture des offres techniques et financières se fera le jour correspondant à la date fixée pour le dépôt des offres à (10h30) du matin en séance publique à la direction de la santé et de la population de la wilaya de Biskra. Ce présent avis dʼappel dʼoffres tient lieu de convocation des soumissionnaires pour assister à lʼouverture des offres techniques et financières.

MARACANA N° 1960 — SAMEDI 16 FÉVRIER 2013 - ANEP N° 507 085

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

DIVISIONS INFERIEURES

Maracana N°1960 — Samedi 16 février 2013

Division Pré-Honneur-16e journée

L’OS Mouldiouane veut creuser l’écart En l’absence du MS Aït Abdelmoumen, le dauphin du championnat de la division Pré-Honneur qui est exempt de cette 1re journée de la phase retour, le leader, l’OS Mouldiouane tentera de saisir l’aubaine pour creuser l’écart.

L

es poulains de Rachid Meziane accueilleront, au stade les frères Kaci de Draâ Ben Khedda, leurs homologues de l’US Kemouda. Un match qui s’annonce largement à la portée des gars de Mouldiouane, du moment qu’ils auront affaire à un adversaire tout juste moyen. Mais en football, tout reste possible et les camarades de Hafid Mezioudène doivent faire très attention, en évitant de tomber dans le piège de la facilité ou de sousestimer les jeunes de l’US Kemouda, qui ne vont pas se présenter sur le terrain en victimes expiatoires. La vigilance doit être de mise, et le coach Rachid Meziane en homme averti et ayant de l’expérience saura certainement comment galvaniser ses joueurs afin qu’ils se surpassent et arrachent les points qui seront mis en jeu, et maintenir la cadence et creuser l’écart davantage avec les autres prétendants à l’accession.

O Tizi Gheniff - IRB Yakouren, le choc de la journée

Un autre match entre deux équipes du haut du tableau tiendra en haleine les amoureux de la balle ronde cet après-midi. Ce match est celui qui aura lieu au stade de Tizi

Publicité

Gheniff et qui va opposer les deux équipes qui jouent l’accession, l’Olympique local et l’IRB Yakouren. Une rencontre qui sera certainement suivie par un nombreux public qui viendra assister aux débats. Une partie qui s’annonce difficile pour les deux équipes, qui ne veulent en aucun cas rater cette reprise du championnat et leur premier match de la phase retour. Un match à six points pour les deux équipes et qui va se jouer certainement sur de petits détails, et les gars de Tizi Gheniff ne veulent en aucun cas rater ce rendez-vous, du moment qu’ils auront l’avantage du terrain et l’apport de

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA D’ILLIZI DIRECTION DE LA SANTE ET DE LA POPULATION

AVIS D’ANNULATION D’ATTRIBUTION PROVISOIRE

Conformément au décret présidentiel n°10-236 du 07/10/2010, notamment l’article 49 alinéa 2 modifié et complété portant réglementation des marchés publics.

- Suite à l’avis d’appel d’offres national restreint N°06/2011 relatif à Etude et suivi réalisation d’un hôpital 60 lits à In-Aminas paru le 8/03/2011 dans les quotidiens MARACANA et MICHOUAR-ESSIASSI et BOMOP.

- Suite à l’avis d’attribution provisoire paru dans les quotidiens MARACANA et MICHOUARESSIASSI en date du 18/07/2011.

La direction de la santé et de la population de la wilaya d’Illizi informe que l’avis d’attribution provisoire de la mission suivi accordé au Bureau d’étude BATAL (TALEB LAARBI) LAGHOUAT est annulé après l’abondement de la mission par ce dernier. MARACANA N° 1959 — SAMEDI 16 FÉVRIER 2013 - ANEP N° 707 167

leur public. Mais les visiteurs ne l’entendent pas de cette oreille et feront tout leur possible pour ne pas repartir bredouilles à Yakouren. Ceci pour dire que le match sera palpitant entre les 22 acteurs.

sûre, chaque équipe tentera d’imposer son jeu et de s’offrir les trois points de la partie pour sortir la tête de l’eau et gagner des places au classement. Ça va être chaud entre les 22 acteurs vu le caractère derby de ce match entre deux équipes voisines. Dans les autres matchs de cette première journée de la deuxième manche du championnat, l’Olympique de Makouda affrontera son homologue de l’IRB Bounouh, avec un avantage pour les locaux. La JS Tala Tgana donnera la réplique au club cher au boss Youcef Ziane, l’ES Nath Irathen, où tout peut arriver, comme d’un côté comme de l’autre. L’US Tala Athmane n’aura pas de difficultés pour s’imposer devant l’US Bouhnoun, mais en football tout reste possible. Enfin, l’US Azazga recevra sur son terrain la formation de la JS Aït Yahia Moussa, sur un air de revanche pour les Lions d’Ath Yahia Moussa, lesquels veulent récupérer les points perdus au match aller, mais les Unionistes ne l’entendent pas de cette oreille et veulent eux aussi confirmer leur regain de forme. A. M.

Aujourd’hui au programme : O Makouda - IRB Bounouh JS Tala Tgana - ES Nath Irathen US Tala Athmane - US Bouhinoun OS Mouldiouane - US Kemouda ES Assi Youcef - FC Ouadhias US Azazga - JS Aït Yahia Moussa O Tizi Gheniff - IRB Yakouren MS Ait Abdelmoumen : exempt

ES Assi Youcef - FC Ouadhias, le derby du sud de la wilaya

Les yeux seront braqués aussi sur le stade de Ouadhias où aura lieu le derby du sud de la wilaya entre les deux clubs voisins, l’ES Assi Youcef et le FC Ouadhias. Une rencontre qui s’annonce très chaude et qui va drainer un nombreux public. Une chose est

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme Direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Djelfa N° …579/DUC/2013 NIF : 099817019002328

Avis d’attribution provisoire

Conformément aux dispositions de l’article 49 du décret présidentiel N° 10236 du 07/10/2010, modifié et complété, portant réglementation des marchés publics. Le directeur de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Djelfa informe l’ensemble des soumissionnaires ayant répondu à l’avis d’appel d’offres national N° 121/2012, qu’à l’issue de l’analyse des offres conformément au cahier des charges, les lots sont attribués provisoirement à l’entreprise suivante : Lot Lot : Assainissement + AEP Lot : Aménagement extérieur

Lot : Eclairage public

Site : Cité Chouhada commune de Dar Chioukh Entreprise

Montant proposé

Montant corrigé

Délai (mois)

Obs.

-

-

-

-

Infructueux

Boumedouha Rachid

14.028.021.00

14.028.021.00

03 mois

Moins disant

-

-

-

-

Infructueux

Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par le service contractant dispose d’un délai de 10 jours à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP pour introduire un recours auprès de la commission des marchés de wilaya et ceci en application de l’article 101 du décret présidentiel N° 10-236 du 07/10/2010, modifié et complété portant réglementation des marchés publics. MARACANA N° 1959 — SAMEDI 16 FÉVRIER 2013 - ANEP N° 506 782

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE 19

Le Barça n'a pas oublié OM : Maracana N°1960 — Samedi 16 février 2013

SAKHO

Ma n c h e s te r Utd surveille Digne

Alors que le défenseur central du Paris Saint-Germain Mamadou Sakho (23 ans, 17 matchs et 1 but en Ligue 1 cette saison) laissait récemment planer le doute sur son avenir dans la capitale, plusieurs clubs se tiennent sans doute à l'affût. C'est notamment le cas du FC Barcelone, qui suit le Parisien depuis plusieurs saisons. Selon le média catalan El Mundo Deportivo, l'international français intéresserait toujours fortement les Blaugrana, et Tito Vilanova apprécierait surtout son profil de joueur puissant. M0ats Hummels (Dortmund) et David Luiz (Chelsea) sont toutefois les deux priorités de la formation catalane pour l'été prochain.

PSG : Beckham, ça saoule Peybernes

Admis, jeudi, pour des douleurs dues à des calculs rénaux, David Villa «a reçu l'autorisation de quitter l'hôpital», a indiqué, hier , le FC Barcelone. C'était son deuxième séjour à l'hôpital en une semaine. L'attaquant international espagnol de 31 ans est forfait pour le déplacement du Barça à Grenade ce soir (20h00).

Publicité

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L’HABITAT ET DE L’URBANISME OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIERES

Département des Ressources Humaines et des moyens généraux

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE N° 0014-13

Conformément aux dispositions de l’article 49 du décret présidentiel n°10-236 du 07/10/2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics, l’Office de promotion et de gestion immobilières de la wilaya de Tipaza porte à la connaissance des soumissionnaires qui ont participé à l’avis d’appel d’offres N°113/2012 publié dans le quotidien national du 11/10/2012 et le quotidien national MARACANA du 13/10/2012 relatif aux projets : 01- L’achat des fournitures de bureau et produits consommables du matériel informatique et équipement de bureau au profit de l’OPGI de Tipasa. 02- Confection de divers imprimés en papier feuille et papier cartonné pour le compte de l’OPGI de Tipasa. Qu’après évaluation des offres tenue le 25/12/2012 et le 28/01/2013 les marchés sont attribués provisoirement aux :

Roma : De Rossi et Osvaldo incertains

Pablo Osvaldo, touché au genou, et Daniele de Rossi, victime d'une béquille à la cuisse gauche, pourraient manquer le choc face à la Juventus samedi soir (20h45). Les deux joueurs ont suivi un programme spécifique ce vendredi et effectueront un test samedi pour savoir s'ils sont opérationnels ou non.

Le milieu de l'OM Mathieu Valbuena a trouvé un accord avec ses dirigeants pour prolonger son contrat. Il va s'engager pour deux saisons supplémentaires.Après avoir prolongé le contrat de Mandanda et Fanni, les dirigeants marseillais ont trouvé un accord avec Mathieu Valbuena et son agent, Christophe Hutteau, pour prolonger son contrat jusqu’en 2017, avec une revalorisation salariale à la clé. Le précédent courait jusqu’en 2015. Cette prolongation, signe d’une belle confiance envers le milieu international, doit faire l’objet d’une communication ultérieurement. Jeudi, Christophe Hutteau était présent au Centre Robert Louis-Dreyfus. Accompagné de son poulain, il a déjeuné avec José Anigo et Elie Baup pour discuter des quelques incompréhensions qui ont pu surgir sur les derniers matches, et notamment les remplacements contre Nancy (0-1), et contre Evian (1-1). « Tout est aplani », selon les principaux intéressés.

FC Barcelone Villa autorisé à sortir de l'hôpital

Interessé par le profil de Lucas Digne, Manchester United a profité de la rencontre des moins de 20 ans entre la France et le Portugal (2-0), le 6 février dernier à Créteil, pour de nouveau superviser le latéral lillois. Auteur d'une bonne rencontre, il a notamment inscrit le permier but de l'équipe de Pierre Mankowski.-

L'arrivée de David Beckham (37 ans) au Paris Saint-Germain fait le buzz depuis deux semaines. Pour le défenseur de Sochaux, Mathieu Peybernes (22 ans, 16 matchs en Ligue 1 cette saison), qui reçoit les Parisiens dimanche (21h) en championnat, entendre constamment parler de l'Anglais commence à être fatiguant. "On en fait encore plus sur Beckham que sur Zlatan. Ca commence un peu à saouler, mais c'est le foot qui veut ça. On le met beaucoup en avant, plus que son temps de jeu...", a déclaré le Sochalien dans les colonnes du quotidien Le Pays.

Valbuena va prolonger

Attribution provisoire

Localisation du projet

Note Montant en Délai toutes taxes d’exécution obtenue comprises

N° imposition fiscale

Observations

10 751 826,15 Achat des fournitures de bureau et produits consommables du matériel informatique et équipement de bureau au profit de l’OPGI de Tipasa.

12 mois

55

197342350018334

Offre moins disante

1 355 445,00 Confection de EURL FIVE dimension divers imprimés en papier feuille et trading papier cartonné pour le compte de l’OPGI de Tipasa.

12 mois

56,43

000834010003861

Offre moins disante

BOUFRIOUA LOTFI

Les autres soumissionnaires sont invités s’ils le souhaitent à se rapprocher des services de l’Office de promotion et de gestion immobilières de la wilaya de Tipasa adresse cité administrative AU1 au plus tard dans les 03 jours à compter du premier jour de la publication de l’attribution provisoire du marché dans le BOMOP ou dans les quotidiens nationaux pour prendre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres techniques et financières. La commissions des marchés de l’office de promotion et de gestion immobilières de la wilaya de Tipasa est compétente pour l’examen de tout recours des soumissionnaires qui doit être introduit dans un délai de dix (10) jours à compter du présent avis dans le BOMOP ou dans l’un des quotidiens nationaux.

MARACANA N° 1960 — SAMEDI 16 FÉVRIER 2013 - ANEP N° 506 974

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

INTERNATIONALE

Maracana N°1960 — Samedi 16 février 2013

Lille joue un jeu dangereux avec sa perle belge

Après Eden Hazard et Gianni Bruno, la tradition belge à Lille continue. Cette fois, c’est le jeune Divock Origi (17 ans, sous contrat jusque juin 2014) qui a mis son premier but en Ligue 1 contre Troyes. Un but d’autant plus important qu’il offrait le point du nul au LOSC. Il y a 2 semaines, fort de cette rentrée fracassante, Divock Origi était le héro lillois. Cette semaine, il s’est retrouvé dans la peau du banni. Depuis quelque temps déjà, les représentants du joueur qui touche actuellement 3 000 euros par mois, sont en négociation avec le LOSC pour une prolongation de contrat jusqu’en 2016 et une revalorisation salariale.

Lille proposerait 20 000 euros mensuel, l’entourage du joueur en réclamerait 30 000. (Source: l’Equipe Frédéric Paquet, le directeur général adjoint du club nordiste, est entré dans une colère noire et a décidé de dégager le jeune Origi en réserve en lui faisant subir un traitement de faveur digne des camps militaires (courses supplémentaires en solitaire en fin d’entraînement). Les dirigeants lillois ont certainement compris qu’ils étaient allés trop loin, car mercredi, Divock Origi a réintégré le groupe pro de Rudi Gracia. A savoir maintenant si cette tension n’aura pas de conséquences sur les relations futures entre joueurs et dirigeants…

DIVERS : M'Vila, une simple relation amicale ?

Comme nous l'évoquions ces derniers jours, le nom du milieu défensif Yann M'Vila (22 ans) est cité dans une affaire de prostitution de mineure. Selon les dernières informations de LCI, la jeune fille aurait déclaré aux enquêteurs n'entretenir qu'une relation amicale avec le joueur du Rubin Kazan. L'adolescente, qui a avoué s'adonner à une prostitution occasionnelle, a nié avoir eu une relation sexuelle avec l'international français malgré la présence de messages et photos annoncés comme explicites lors de la révélation de cette affaire. Une petite accalmie pour M'Vila ? En tout cas la présomption d'innocence continue de s'appliquer pour l'ancien Rennais.

Milito, c'est grave

Si l'Inter Milan s'est imposé contre Cluj (2-0), jeudi soir en 16es de finale aller de la Ligue Europa, la fête a été gâchée par la grave blessure de l'attaquant Diego Milito (33 ans, 20 matchs et 9 buts en Serie A cette saison). L'international argentin a été victime d'une rupture des ligaments croisés en début de match sur une mauvaise réception. Le buteur nerazzurro sera absent pour six à neuf mois.

Une nouvelle piste pour remplacer Valdes

Le FC Barcelone va devoir recruter un gardien lors du prochain mercato. Après les noms de David De Gea et Vicente Guaita, une nouvelle piste est évoquée. Selon El Mundo Deportivo, le gardien de l’Espagnol, Kiko Casilla serait une option possible. Le Barça devra débourser plus de 5M€ pour ce portier de 26 ans…

PARIS : Un colombien peut en cacher un autre

Plusieurs sources convergent pour dire que le jeune attaquant colombien, Miguel Angel Borja, serait une des cibles privilégiées des recruteurs du PSG pour l’été prochain. Champion d’Amérique du Sud des U20 avec la Colombie, le joueur du Deportivo Cali intéresserait également d’autres clubs européens comme l’Udinese, Chievo Vérone et le Milan AC.

Des émissaires parisiens auraient supervisé le jeune prodige durant la Coupe Sudaméricaine des U20 où il a notamment inscrit 3 buts lors du carton 6 à 0 face à la Bolivie. À 19 ans, il est surnommé «El Tanque» (le tank) de part son côté rouleau compresseur des surfaces. Certains le désignent déjà comme le nouveau Falcao. Borja in, Gameiro out? Un scénario possible …

Le meilleur buteur du BAYERN poussé vers la sortie? Le serial buteur du Bayern de la saison dernière Mario Gomez, 26 buts marqués en championnat pour un total de 99 en 154 matchs toutes compétitions confondues, pourrait être poussé vers la sortie au prochain mercato. En effet l’international Allemand vit une saison extrêmement compliquée ( 3 réalisations en 9 rencontres) en ayant perdu sa place de titulaire au profit de Mandzukic qui a enchainé les buts pendant sa longue absence suite à une blessure à la cheville. «Mario est un bon attaquant, mais pas un très bon attaquant, sinon nous

aurions battu Chelsea en finale de la Ligue des Champions», avait expliqué le président du conseil de surveillance Uli Hoeness en début de saison, malgré les stats impressionnantes de son joueur. Et les choses ne risquent pas de s’arranger pour Gomez. En effet, le club bavarois cherche actuellement un nouveau buteur pour la saison prochaine. C’est le nom de Lewandowski, l’attaquant de Dortmund, qui revient avec Insistance. L’ancien buteur de Stuggart qui avait couté 33 millions d’euros au Bayern, s’est montré inquiet concernant son avenir. «J’aimerai simplement savoir ce que les dirigeants planifient», a t-il déclaré cette semaine dans des propos relayés par le journal L’Equipe.

On s'arrache Mangala

Eliaquim Mangala, le défenseur central du FC Porto, est suivi de près par plusieurs formations étrangères. Sous contrat jusqu’en juin 2016 avec le FC Porto, le défenseur central Eliaquim Mangala (22 ans) est pisté par trois clubs étrangers : le Bayern Munich, le Milan AC et Manchester United. Mais, recruté pour 6,5 millions d’euros en août 2011, l’ancien joueur du Standard Liège, a été déclaré intransférable par les dirigeants portugais. Sa clause libératoire est fixée à 45 M€. Après avoir connu quelques difficultés au début, le Français s'est progressivement imposé dans l'équipe entraînée par Vitor Pereira.

Maradona à nouveau papa

Victoria Ojeda (35 ans), l'ex-compagne de Diego Maradona (52 ans), a donné naissance jeudi à Buenos Aires à un garçon baptisé Diego Fernando, le 4e enfant du "pibe de oro". «Il ressemble à Diego, avec une grosse tête et pas mal de cheveux» , l'a présenté le médecin personnel de l'ancienne star argentine. Maradona était à Dubaï au moment de l'heureux événement et est attendu dans les prochaines heures dans la capitale argentine.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE 21

Maracana N°1960 — Samedi 16 février 2013

LIGUE DES CHAMPIONS

Le Real en position de faiblesse Un petit avantage pour Manchester United avant le match retour, dans 3 semaines, à Old Trafford. Mercredi soir, en 8e de finale aller de la Ligue des champions, les Red Devils ont contenu le Real Madrid (1-1). Après une égalisation de Cristiano Ronaldo, les hommes de José Mourinho ont buté sur la défense anglaise et notamment un bon David De Gea.

L

a tâche des Madrilènes s’annonce particulièrement compliquée. Pourtant, les hommes de José Mourinho ont tout tenté pour faire plier des Red Devils qui avaient bien préparé leur affaire. Bien en place défensivement, les Mancuniens ont souffert lors des moments forts du Real mais ils ont su répondre en contre et sur coups de pied arrêtés. Le début de rencontre correspond d’ailleurs très bien à cette physionomie de match avec une frappe de Coentrao détournée par De Gea sur son poteau (6e). Le Bernabeu exulte face à cette entame à mille à l’heure et pourtant, c’est bien la colonie anglaise qui va rugir la première dans les tribunes. Car suite à un corner de Rooney, Welbeck échappe à Sergio Ramos et ouvre le score d’une tête croisée (0-1,

20e). Le plan est idéal pour Alex Ferguson et ses hommes qui savent qu’ils vont souffrir mais aussi et surtout qu’ils ont déjà fait une bonne partie du travail en ne repartant pas bredouille. La suite confirme néanmoins que ce ne sera pas simple avec une volée de Di Maria (28e) puis surtout un Cristiano Ronaldo qui reste en suspension et catapulte le ballon dans le but de De Gea (1-1, 30e).

Le forcing inutile du Real

Le match est lancé, le Real insiste évidemment mais c’est encore MU qui manque de prendre les devants avec Welbeck puis Rooney (35e). Les occasions se multiplient avec un Real qui fait le forcing mais sans se trouver en position vraiment très franche. Cela n’empêche pas Özil (38e) ou Ronaldo d’envoyer un missile au-dessus (43e). La pause ne change rien à la physionomie, les Espagnols tiennent le ballon et Coentrao est à deux doigts de donner l’avantage à son équipe. Suite à un centre de Khedira, il reprend au 2e poteau, De Gea se jette sur sa ligne et dégage du pied in extremis (60e). Et comme en première période, MU a aussi son moment fort avec une double opportunité pour Van Persie.

D’abord sur une frappe puissante (72e) puis dans un face-à-face qu’il boucle en piquant le ballon pour obliger Xabi Alonso à sauver sur sa ligne (72e).La fin de match est clairement en faveur d’un Real qui tient le ballon et donne tout ce qu’il a pour enfin prendre l’avantage. Khedira (73e et 79e) ou encore Cristiano Ronaldo d’un

Sow: "Drogba, un bon choix" Exilé en Turquie depuis un an, Moussa Sow, l’attaquant formé au Stade Rennais, se plaît sur les rives du Bosphore, sous les couleurs du Fenerbahçe. Le club stambouliote, 3e en championnat, affronte le Bate Borisov, jeudi, en 16e de finale de la Ligue Europa. Le natif de la région parisienne et international sénégalais évoque notamment la venue de Didier Drogba chez «l’ennemi» Galatasaray.

Moussa Sow, quel bilan faites-vous, un an après votre départ de Lille pour Fenerbahçe ? Ça va super bien. Je joue et je marque (9 buts depuis le début de la saison, ndlr) dans l’une des meilleures équipes du championnat, l’une des plus supportées. On a beaucoup d’ambitions pour la seconde partie de saison, entre la Süper Lig (le Fener est 3e à 6 points de Galatasaray, ndlr) et la Coupe d’Europe. On ne parle peut-être pas beaucoup de la Turquie en France, mais, ici, c’est chaud.

Comptez-vous rester encore quelques années ? Pour l’instant, je me sens vraiment bien. J’aime la compétition qu’il y a, ainsi que la vie à Istanbul. Je me sens rester encore quelques saisons. Je ne suis pas pressé de rentrer en France ou de tenter une autre aventure à l’étranger. Je dois encore prouver chaque semaine dans un effectif de qualité, où il y a de la concurrence avec des grands joueurs. Un coup de projecteur sur le championnat turc. Que vous évoque la venue de Wesley Sneijder et de Didier Drogba à Galatasaray ? C’est l’ennemi qui se renforce ! Ce sont deux recrues importantes pour le club et pour le championnat. Mamadou Niang est aussi de retour, à Besiktas. Ces stars vont mettre un coup de projecteur sur le championnat turc. D’autres joueurs vont être intéressés pour

D

coup franc dont il a le secret, mais qui retombe juste derrière la barre (85e), manquent l’opportunité de placer le Real sur orbite. Les Merengue qui misent tout sur cette Ligue des champions n'ont plus la main. Car c’est clairement Manchester United qui se trouve désormais en ballottage favorable.

Zlatan, le rouge qui fâche

Extrêmement sévère ! Ce mardi, en 8e de finale aller de la Ligue des champions à Valence, le PSG aurait pu assurément réaliser le coup parfait s'il n'avait pas craqué dans les dernières secondes du temps additionnel.

venir ici. Pour Drogba, je comprends complètement son choix de quitter la Chine pour venir en Turquie. C’est un bon choix, les gens vont s’en apercevoir. Il revient en Europe dans un championnat qui monte et il va même jouer en Ligue des champions.

Vous avez marqué en sélection, contre la Guinée (1-1), pour le premier match d’Alain Giresse… On était super content de se retrouver, quelques mois après l’élimination contre la Côte d’Ivoire (en tour de qualification pour la CAN 2013, ndlr). On avait fait un bon match, on menait au score mais on a perdu. Le retour était bien compliqué. Avec le nouveau coach, il y a une nouvelle histoire à construire. On est très motivé à l’idée de se qualifier pour la Coupe du monde ou la Coupe d’Afrique. Suivez-vous les performances du Losc ? Bien sûr, je reste supporter, comme pour le Stade Rennais. Les Lillois sont moins biens cette saison, mais il ne faut pas abandonner, la Ligue 1 est serrée et la qualification européenne reste possible. Dimitri Payet revient notamment à son niveau. L’expérience de Rio Mavuba manque, mais des joueurs cadres comme Aurélien Chedjou portent l’équipe vers le haut.

éjà forcément déçus d'encaisser la réalisation du 2-1 signée de l'ancien Lillois Adil Rami à la 91e, les Parisiens ont en plus perdu Zlatan Ibrahimovic pour le match retour, programmé le 6 mars prochain, au Parc des Princes. A la lutte avec Parejo et Guardado après 93 minutes de jeu, l'attaquant suédois a été, inexplicablement ou pas, exclu pour une semelle sur la cheville du second. Zlatan Ibrahimovic ne sera donc pas de la réception du Valence CF, le 6 mars prochain au Parc des Princes, avec le PSG en 8e de finale retour de la Ligue des champions. Et si certains observateurs ne s'en offusqueront pas après sa piètre prestation, ce mardi sur la pelouse du Mestalla, il n'en demeure pas moins que cela est bien sûr un énorme coup dur pour le club de la capitale. En-dedans pour ses retrouvailles avec le printemps européen, le Scandinave sera en effet automatiquement suspendu un match dans la plus prestigieuse des compétitions européennes après ses gestes successifs sur Daniel Parejo et Andrés Guardado à la toute fin du temps additionnel de cette 1ère manche. Revenu au score grâce à l'international français Adil Rami à Mestalla, le Valence CF avait alors l'intention de pousser dans les dernières secondes pour sauver ce qui pouvait encore l'être et, au demeurant, un résultat nul toujours plus flatteur qu'un court revers à domicile. Pour gagner du temps précieux et éviter un écueil aux Parisiens dans l'enceinte espagnole, le buteur prend alors soin de protéger son ballon sur la droite de l'attaque. Malheureusement pour lui, sa faute maladroite sur Parejo et sa semelle sur la cheville de Guardado ne passent pas inaperçues et M. Tagliavento, l'arbitre de la rencontre, brandit son carton rouge à la face de l'avant-centre. Il n'en faut pas plus pour énerver l'entraîneur italien Carlo Ancelotti, lequel parlera même après la rencontre, devant les caméras de Canal Plus, d'une sanction «imméritée». «C'est incroyable. C'est une faute normale dans le jeu. Je ne comprends pas pourquoi il a donné le carton rouge. Ce n'est pas juste», ajoutait-il pour dédouaner son attaquant vedette.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22 JEU-DÉTENTE

Maracana N°1960 — Samedi 16 février 2013

MOTS FLÉCHÉS N° 1249

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 1248

LA BLAGUE

Deux militaires à l'entraînement: -Pourquoi t'es-tu engagé dans l'armée... -Parce que je suis célibataire et j'aime la guerre...Et toi... Moi, je suis marié et je voulais la paix !

CITATION

1

2

A

B

C

D

E

F

MOTS CROISÉS N° 1249 G

H

I

J

K

L

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

"Le gain de notre étude, c'est en être devenu meilleur et plus sage." Montaigne, essais

HORIZONTALEMENT

1 - Reprise 2 - Convenue - Ferraille de samouraï 3 - Excitantes Symbole du 85 4 - Grande flaque pyrénéenne - Serveur de données - Regarda du coin de l'oeil 5 - Bonnes à jeter Forme d'expression de conteur 6 - Département des castrais - Vieux potages 7 - Grands rideaux - A l'état naturel 8 - Donc à compter Descendu - Canal pour saunier 9 - Chef d'état russe Préfixe trés amplificateur 10- Sac de voilier Abhorras

Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT

A - Attirante mais souvent au négatif B - Fêta un évènement Existe C - C'est le dernier qui devrait vous habiller Accessoire de tolet D - Suspendent - Montré son plaisir E - Défalquais - Ceinture de geisha F - Cherche à tromper Tombée de la nuit G - Phénomène lumineux Le mari d'avant H - Se décide - Couleur de vin I - Contenant de champagne - Aprés cela, on ne rajoute rien au prix J - Virtuose - Total K - Genre de rollier Epuisera complètement L - Poseras n'importe comment

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 1248

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr

Site web : www.maracanafoot.com


Maracana N°1960 — Samedi 16 Février 2013 10h30 : oua tastamire el hayet 11h00 : actu-elle ''rediff'' 12h00 : journal en français+météo

12h25 : yakoute (01)

13h50 : yaoumiyate moudir 14h35 : abtal koret el salla

15h50 : il était mille fois n°06 16h20 : takder tarbah n°100 17h00 : santé mag

18h00 : journal en amazigh

18h25 : oua tastamire el hayet 19h00 : journal en français+météo 19h30 : relais

20h00 : journal en arabe

20h45 : a coeur ouvert (direct) 22h30 : alhane wa chabab 00h00 : journal en arabe

08:10 : Téléshopping 09:35 : Télévitrine 10:05 : Quatre mariages pour une lune de miel 11:05 : Tous ensemble 12:00 : Les douze coups de midi 12:45 : Météo 12:48 : Trafic info 12:50 : L'affiche du jour 13:00 : Journal 13:20 : Reportages 15:15 : Ghost Whisperer 16:55 : Tous ensemble 18:45 : 50mn Inside 19:50 : Là où je t'emmènerai 19:55 : Météo 20:00 : Journal 20:30 : Du côté de chez vous 20:35 : Météo 20:40 : Nos chers voisins 20:50 : The Voice, la plus belle voix 23:05 : The Voice 23:55 : Les experts

Les auditions à l'aveugle se poursuivent : dos tourné aux chanteurs et musiciens, les quatre coaches doivent choisir les candidats qu'ils ont envie de soutenir et d'intégrer à leur équipe. Jenifer, Louis Bertignac, Garou et Florent Pagny aimeraient évidemment tous les quatre avoir les meilleurs talents de leur côté et, pour cela, ont parfois recours à des stratagèmes et des chausse-trappes. Lorsqu'un candidat est buzzé par deux ou plusieurs coaches, il a lui-même le choix de sa future équipe. Le vainqueur de cette deuxième édition de la compétition pourra enregistrer son propre album : un enjeu de taille, dont tous les amateurs en lice rêvent en secret. Qui succèdera à Stéphane Rizon, gagnant de la première saison de «The Voice, la plus belle voix ?»

09:25 : Côté Match 09:50 : Ski 11:15 : Les Z'amours 11:55 : Tout le monde veut prendre sa place 12:40 : Point route 12:55 : Météo 2 13:00 : Journal 13:15 : 13h15, le samedi... 13:50 : Météo 2 13:55 : Envoyé spécial : la suite 14:45 : Grand public 15:40 : Boulevard du palais 17:20 : La parenthèse inattendue 18:55 : CD'aujourd'hui 19:00 : Mot de passe 19:50 : Météo des neiges 20:00 : Journal 20:35 : Tirage du Loto 20:40 : Emission de solutions 20:43 : Météo 2 20:45 : Champs-Elysées 22:55 : CD'aujourd'hui 23:00 : On n'est pas couché

00:05 : Sons of Anarchy 01:45 : Earl 02:35 : Météo 02:40 : M6 Music 06:10 : Le manège enchanté 06:30 : Tony & Alberto 06:50 : Kid Paddle 07:15 : Franky Snow 07:45 : Kid & toi 07:50 : M6 boutique 10:20 : Cinésix 10:30 : Norbert et Jean : le défi 12:40 : Météo 12:45 : Le 12.45 13:05 : Le mag 14:50 : C'est ma vie 17:35 : Accès privé 18:40 : Un trésor dans votre maison 19:40 : Météo 19:45 : Le 19.45 20:05 : Scènes de ménages 20:50 : The Glades

Au cours d'une partie de football, trois adolescents découvrent le cadavre d'une jeune femme. En enquêtant sur le meurtre de celle-ci, une certaine Connie Simpson, Jim et Jennifer remontent jusqu'aux «Sovereign Citizens», de dangereux souverainistes anti-gouvernementaux qui pensent être au-dessus des lois fédérales. Les «Sovereign Citizens» s'attaquent à la brigade criminelle et obtiennent rapidement les suspensions de Carlos et Collin. De son côté, Callie cherche désespérément à remettre la main sur l'enregistrement prouvant le chantage sexuel exercé par son contrôleur fiscal...

FAIRE BRILLER UNE VOITURE

DOSSIER SANTÉ -C’est une tumeur bénigne qui peut apparaître à tous les moments de la vie à n’importe quel endroit de la peau.

Un grain de beauté est formé de mélanocytes Cette tumeur se développe à partir de cellules de la peau qui s’appellent les mélanocytes ; ces cellules fabriquent un pigment, la mélanine, qui donne la couleur à la peau.

Comment se présente un grain de beauté ? Le grain de beauté est de couleur variable : il peut être marron foncé, marron clair, incolore, voire bleu (naevus bleu) ; il peut être plat ou surélevé en jaune d’œuf, poilu ou non.

La surveillance des grains de beauté Un grain de beauté qui apparaît ou qui se modifie : grossit, se décolore, dont la forme ou la couleur devient irrégulière, saigne, s’épaissit,… doit être montré à un médecin. Il est probable qu’il propose de l’enlever et demande une analyse anatomopathologique. En effet, rien ne ressemble plus à un grain de beauté (tumeur bénigne) qu’un mélanome (cancer de la peau) débutant. > Cancers de la peau : comment les éviter ?. Quel est le risque qu’un grain de beauté se transforme en cancer ? Les personnes qui ont beaucoup de grains de beauté ont plus de risques d’avoir un cancer de la peau. En général, ces personnes ont aussi un phototype clair qui supporte mal le soleil, c'est-à-dire qu’elles ont une peau claire, des cheveux roux ou blonds, elles attrapent facilement des coups de soleil et bronzent peu. Il est nécessaire qu’elles se protègent du soleil et qu’elles se fassent surveiller régulièrement par un

Quand on lave sa voiture, on peut aussi la faire briller de mille feux par la même occasion avec un truc simple.Il suffit de mettre deux grosses cuillères de liquide de rinçage du lave-vaisselle dans l’eau après avoir nettoyer la voiture et laisser sécher.

JUSTIN BIEBER ET LA

A

POLÉMIQUE DU CANNABIS : IL ASSURE QU’ON NE L’Y REPRENDRA PLUS !

près avoir déclenché une véritable polémique en étant pris en flagrant délit de fumage de joint, Justin Bieber s’est excusé en live à la télévision américaine hier soir ! Lorsque les Beliebers ont découvert leur idole un joint à la main, c’est une partie de leur innocente naïveté qui est partie en fumée. Les tabloïds ont vite fait de s’emparer de l’affaire et les rumeurs de nouvelles preuves circulent déjà ! Du côté du Biebs, pas de réaction officielle, sauf quelques tweets énigmatiques sur l’humilité et le don de soi. Bref, rien de bien significatif. Du coup, le chanteur en culotte courte (ou plutôt en baggy informes) a profité de son passage dans l’émission Saturday Night Live hier pour revenir sur le sujet. Déguisé en président du fan club de Miley Cyrus, le chanteur s’est adressé à une fausse Miley en s’évoquant lui-même et en se traitant au passage de crétin : "J’ai entendu qu’il s’est fait prendre en train de fumer de l’herbe et il est vraiment désolé à ce propos. Les gens font des erreurs et il ne le fera plus jamais" a déclaré Justin en parlant de lui-même. L’avenir nous le dira !

Le nom scientifique de grain de beauté est le naevus

médecin qui pourra éventuellement prendre des photos, mesurer les grains de beauté pour mieux apprécier leur évolution. Quelquefois, il faut enlever les plus gros ainsi que ceux qui sont suspects bien sûr.

Les naevus pigmentaires congénitaux Les naevus pigmentaires congénitaux sont présents dès la naissance ou apparaissent dans l’année qui suit la naissance. De couleur brun clair à noir, plus ou moins hétérogènes, de surface plane ou mamelonnée parfois verruqueuse, ils sont fréquemment recouverts de poils. Leurs dimensions sont variables. Les grands naevus peuvent quelquefois se transformer en cancer. L’aspect quelquefois inesthétique de certains de ces naevus et le risque même faible de dégénérescence font qu’ils sont enlevés quand c’est possible.

Le grain de beauté géant Le naevus géant congénital, apparaît à la naissance. Il peut recouvrir une partie importante du corps. C’est une maladie rare, les cellules formant le naevus peuvent dégénérer et se transformer en cancer. L’exérèse est nécessaire quand c’est possible, elle peut se faire en plusieurs temps. L’exérèse d’un grain de beauté Elle se fait par une intervention chirurgicale bénigne, sous anesthésie locale, en quelques minutes au cabinet du médecin. Elle n’est pas douloureuse. Selon la taille du naevus, le médecin fera un certain nombre de points de suture qu’il faudra enlever au bout de quelques jours. La lésion retirée est envoyée au laboratoire d’anatomopathologie pour être analysée. Si c’est un cancer de la peau (mélanome), il est possible qu’il soit nécessaire d’intervenir à nouveau si

Le saviez-vous ?

Explications de l’expression OK

Utilisée mondialement pour exprimer l’accord, l’acceptation ou la confirmation, l’origine de l’expression OK reste très controversée et se résume à six explications : (0)Zero Killed : Durant la guerre de Sécession, l’officier notait dans son rapport 0K signifiant zero killed lorsqu’un combat se passait sans pertes d’hommes. Transcription phonétique de « All Correct ». Le mot arriva en Europe avec les troupes américaines pendant la Seconde Guerre mondiale.

ACTU PEOPLE

Ola Kala : Expression utilisée par les marins grecs voulant dire tout va bien. L’inverse de KO : knocked out pour la boxe en anglais qui veut dire assommé. Old Kinderhook : OK fut le cri de ralliement du Parti Démocrate lors de la campagne électorale qui devait porter au pouvoir Martin Van Buren, huitième Président des USA. Ses partisans se réunissaient à l’OK Club du nom de Old Kinderhook. Au Quai : Pendant la période de colonisation française, une fois que les esclaves étaient chargés, leur chef leur disait Au Quai pour qu’ils apportent leur chargement sur le quai.

toute la lésion n’a pas été enlevée lors du premier geste. La cicatrice sera plus ou moins visible selon la localisation du grain de beauté, l’âge de la personne, sa capacité à cicatriser. A retenir Les grains de beauté sont des tumeurs bénignes qui se transforment rarement en cancer. Néanmoins, ceux qui en ont beaucoup semblent plus exposés que les autres. En tout cas, le soleil est le principal facteur de risque de dégénérescence et il est préférable de limiter les expositions aux rayons solaires ou de se protéger le plus possible tout au long de la vie ; ce conseil est d’autant plus valable pour les personnes ont une peau claire qui attrapent facilement des coups de soleil et bronzent peu.

TÉLÉVISION 23 *HOROSCOPE*

Ce ne sera pas une réelle opportunité mais plutôt une occasion difficile à saisir qui vous sera présentée. La décision à prendre en pareil cas va demander réflexion et de la patience. Sachez peser le pour et le contre avant de vous engager plus avant dans cette aventure.

Une nouvelle occasion de chance va se présenter à vous. Ne la laissez pas vous échapper. Il se peut même que vous allez trouver la bonne affaire. Il faut en profiter maintenant pour mener à bien une autre affaire que vous aviez programmée et qui ne peut plus attendre. Affection, Amours, Sentiments, Amitiés votre moral sera préservé car tout semble vous sourire. Ne rejetez pas la proposition amicale qui vous sera faite, vous serez sensible à cette marque d'affection. Vous avez besoin de vous laisser cajoler. Vous aurez le sourire.

Vous pensez que quelqu'un d'influent possède sur vous une trop grande autorité et vous vous rebellez. Vos sentiments intimes sont trop différents des siens . Vous allez faire face pour résister à cette intrusion dans vos affaires. Vous parviendrez à rester de marbre.

Le moral est de la partie. Vous allez vous prendre certaines dispositions justifiées par une attitude négative de quelqu'un qui cherche à vous devancer dans une compétition dont vous vous passeriez bien. Tout le mérite vous revient d'une expédition nécessaire.

Profitez de vos bonnes dispositions d'esprit pour mener à bien une entreprise que l'on confie confidentiellement. Ne cherchez pas à échapper à des contraintes qui en résultent, votre forme du moment pourvoie facilement à vos chances de réussite.

Vous allez avoir le moral du vainqueur et les tâches habituelles ne vous démoraliseront pas. Vous ne pourrez que travailler avec acharnement si vous le décider ainsi. Essayez d'adopter une nouvelle vision des choses en considérant que votre état d'esprit est une source de bonheur.

Vous serez sensible aux sentiments troublants qu'on nourrit à votre égard. Tâchez de rester digne et sachez ne pas profiter de cet état de grâce pour tomber dans l'excès. Montrer de la compassion excessive serait malvenu. Toute la gloire vous reviendra en retour.

Aux grands maux les grands remèdes, N'hésitez pas à prendre l'importante décision qui fera la différence, Votre forme sera bonne si vous vous en donnez les moyens, Vous êtes sur le point d'obtenir une réelle performance dans un domaine qui vous tient à cœur.

Vous auriez certainement tort de vous priver de vouloir faire les remarques nécessaires dans les circonstances actuelles. Cela provoquera une mise au point indispensable avec quelqu'un dont l'avis vous sera très utile. On tiendra compte de vos observations judicieuses.

Vous avez besoin de liberté. Vous avez envie de tout changer et votre moral est bon. Profitez-en pour vous lancer dans une affaire difficile. Certaines mises au point seront faites. Ne vous privez pas de ce plaisir. Vous réussirez là où jusqu'à présent vous aviez échoué.

Vous saurez préserver votre moral et faire contre mauvaise fortune bon cœur. Si des problèmes nouveaux surgissent oubliez-les et amusez-vous. Vous avez tout le temps de vous en occuper. Le ciel va s'éclairer d'un jour nouveau.

HORAIRES DES PRIÈRES

DEVINETTE MARRANTE

C'est deux mamies qui sont dans une maison de retraite et qui se posent des devinettes et l'une dit : - tu connais l'histoire de l'amnésique ? - non raconte. -je ne m'en souviens plus............

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

El Fedjr 06:06 Dohr 13:03 El Assar 16:00 El Maghreb 18:29 El Icha’a 19:49

S AMEDI Ensoleillé

Max. 18° / Min. 4°


24

Maracana N°1960 — Samedi 16 février 2013

BALLE AU CENTRE

EN MARGE DE L’AG DE LA LFP

Notre pâte Serrar demande Par Ali Bouacida

Y

aura-t-il un jour un débat au sujet des entraîneurs étrangers et leurs homologues locaux? Nous demeurons sceptiques connaissant la propension des gérants du football à occulter les véritables questions qui pourtant doivent impérativement être posées par tous les acteurs de la discipline. Aussi convient-il de méditer de Boualem Charef, un technicien ce qu’il y a de plus «local »: «Il y a de bons entraîneurs en Algérie, mais on ne leur fait pas confiance». Une phrase lourde de sens parce qu’elle implique la confiance donc la méfiance vis-à-vis du technicien local auquel est préféré l’entraîneur étranger même si celui-ci est un illustre inconnu, repêché de sombres divisions subalternes des championnats de France et de Navarre. Il n’y qu’à voir avec quelle célérité certains patrons de club remplacent un entraîneur étranger par…un entraîneur étranger. Comme si le terreau était à ce point tari. Pourtant, par le passé et le présent, notre football peut se targuer de posséder des techniciens de haut rang pour lesquels plaident des résultats plus que probants. Boualem Charef ne cite pas tous les coaches de chez nous parce que la liste est longue. Il se contente de donner deux noms illustres qui ont marqué le paysage sportif national : Abdelhamid Kermali et Rabah Saâdane. Le premier est le seul à avoir décroché la CAN et le second à avoir été derrière une triple qualification de l’équipe nationale au Mondial. Alors pourquoi cette propension à aller chercher au prix fort des coopérants au lieu d’encourager le produit local? «Un complexe», soutient Boualem Charef. Il faudrait peut-être aussi dire une paresse, celle de ne pas investir dans le local et de recruter un produit «fini» de l’étranger susceptible d’assurer de bons résultats, ce qui n’est pas, hélas, toujours le cas. Il se trouve tout simplement que l’aisance financière du pays constitue plus un handicap, un frein à la relance sportive qu’un élément positif censé booster la discipline. Le football n’étant en définitive qu’un compartiment de la vie nationale, il s’inscrit par conséquent dans cette frénésie du «tout-import» qui s’est emparée de tous les domaines. On importe des pâtes alimentaires malgré l’excellente qualité de celles produites localement. Et c’est sans doute cela le fin mot de l’histoire : une question de pâte comme on dit. La nôtre pourtant lève si bien… A. B.

APRÈS L’ÉLIMINATION DES VERTS

MADJER :

une AG élective «Les responsables doivent rendre des comptes» faire échouer ce texte. Serrar arrivera t-il a convaincre les 32 présidents de club à balayer ce texte? Lui qui a eu des assurances, selon nos sources en marge de la coupe d’Afrique des nations qui s’est tenue en Afrique du Sud par une haute personnalité du football national pour postuler à la présidence de la Ligue de football professionnelle (LFP). Sur son intention de prendre la présidence de la LFP, ce dernier a fait les déclarations suivantes hier lors de son intervention sur les ondes de la radio chaine 3 : «J’ai été sollicité par bon nombre de clubs pour diriger la LFP. L’alternance c’est quelque chose de bien. Je ne suis pas fou de me jeter comme ça sans avoir l’aval des responsables des clubs». Et d’enchaîner : «Ce n’est pas une constitution démesurée. J’ai une maitrise et beaucoup d’expérience dans le domaine de la gestion. La LFP, c’est mon jardin. Il faut être indépendant de la FAF et avoir sa personnalité. La LFP ne doit pas être une annexe de la FAF».

Après un long silence, Rabah Madjer s’est exprimé ce jeudi sur un quotidien arabophone sur la prestation des Verts et sur la gestion du président de la FAF, Mohamed Raouraoua, depuis qu’il est à la tête de cette instance. Maracana a repris quelques extraits de l’homme à la talonade.sur la prestation des Verts en Afrique du Sud. Il dira : «L’élimination des Verts au premier tour est catastrophique pour le football algérien. Les moyens mis par la Dans une déclaration à la FAF pour au moins atteindre le presse nationale, l’exdeuxième tour ont été vains. président de l’ESS, Halilhodzic doit rendre des Abdelhakim Serrar, comptes et ne pas se cacher demande à ses compères derrière, on a manqué de chance présidents de club de ne pas ou on a été lésés par l’arbitrage. adopter, lors de l’assemblée Cet échec nous a fait dégringoler générale ordinaire qui se au classement FIFA à la 39e tiendra ce mardi à Oran, place ». Madjer est revenu aussi une proposition de sur la gestion de la FAF. Sur ce modification portant mise volet, il dira : «Le président de en conformité du mandat de la FAF doit lui aussi rendre des la ligue avec le cycle comptes sur cette élimination. Il olympique. doit demander au peuple Des réunions secrètes sont algérien des excuses. C’est en train de se former pour comme ça qu’on peut corriger ses erreurs. Sur ces critiques envers les entraîneurs locaux, l’ex-joueur de Porto ajoutera : «Raouraoua fait semblant de ne pas reconnaitre le travail des entraîneurs locaux. Il doit savoir que c’est Kermali qui a remporté la seule coupe d’Afrique des nations. Un staff typiquement algérien qui a qualifié l’EN lors de ses trois Les deux assemblées générales de la Ligue amateur et de participations au Mondial sans l’Interrégions de football ont obtenu jeudi dernier à l’hôtel oublier Zouba, Aït Djoudi, Mahdi de Staouéli le quitus des membres de l’assemblée Sandjak et Khalef qui ont générale sur le bilan moral et financier de l’exercice remporté tous des coupes 2011/2012. Les 56 membres présents de l’AG sur les 103 de la Ligue interrégions ont proposé au président Boukaroum africaines avec leur club respectif. de revoir le système d’accession pour les prochaines années Le président de la FAF a peut-être oublié tout ça.» à venir.

AG DE LA LNFA ET DE LIRF

Bilans adoptés

PHILIPE TROUSSIER : «Il y a de la qualité dans cette équipe algérienne»

P

hilipe Troussier est un entraîneur qui connait assez bien le football africain pour l’avoir exercé dans certains de ces pays à l’image du Burkina Faso qu’il a coaché en 1998 en coupe d’Afrique et qui a atteint la finale durant cette CAN-2013. Intervenant hier sur les ondes de la radio chaine 1, ce dernier a confirmé son intention par une analyse sur cette CAN et sur la prestation des Verts en Afrique du Sud. En voici quelques extraits. Après l’échec des Verts au premier tour Troussier dira : «Il ne faut pas jeter tout à l’eau et ne pas remettre en cause le travail de Halilhodzic. Les échecs c’est comme en coupe. Les favoris ne finissent pas toujours dans le podium c’est comme ça en coupe

d’Afrique. On attendait la Côte d’Ivoire, on retrouve le Burkina Faso en finale. Ce qui manquait aux joueurs de l’équipe nationale algérienne, ce sont les derniers gestes dans la surface de réparation qui font la différence, l’art de manœuvre de boxe à boxe comme on le dit. C’est cette zone que devra travailler le staff technique lors du prochain regroupement pour les exploiter le jour des matches». Et de poursuivre : «Il ne faut pas exercer une grande pression sur les joueurs. Cette élimination doit donner à réfléchir à tout le monde, responsables de la FAF, staff technique et joueurs». Concernant la régression des pays du Maghreb, il ajoutera : «Non, il ne faut pas voir l’élimination des trois pays du Maghreb

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

au premier tour d’un mauvais œil. Ces pays sont mieux organisés. Leurs championnats sont plus attractifs. La force des pays africains à l’image du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, de l’Algérie et bien d’autres. C’est cette maturité de leurs joueurs qui se forment dans des centres de formation à l’étranger et retrouvent leur pays lors des compétitions continentales et internationales à l’image du Sénégal, du Mali, la Côte d’Ivoire et de l’Algérie à la différence des joueurs locaux. Les clubs formateurs dépensent d’énormes moyens pour avoir ses joueurs dès leurs jeunes âges au service de leurs équipes nationales. Le football africain est représentatif et reconnu.


maracanafoot1960 date 16-02-2013