Page 1

www.maracanafoot.com

N° 1777 du Jeudi 12 Juillet 2012

JS

K

Fabbro fait le point

USMA

10 DA

De notre envoyé spécial en Turquie : Amine Larbi

BENAMARA : «L’ambiance est excellente»

De nos envoyés spéciaux en Tunisie : A. Moussi, M. Seba et A. Lahouel

«La JSK est un grand club comme le Milan AC, la Juventus ou l’Inter de Milan...»  «Je suis satisfait du travail accompli»



GAMONDI provoque ses joueurs

«Nous jouerons pour les titres»  «Les jeunes sont l’avenir du club» 

A B I U G R U O B UI À HAMMAM

’H D R U O J U A S HANNACHI DÈ

MCA

De notre envoyé spécial en Pologne : Walid Saber

Liewig a-t-il le droit d’exercer en Algérie ?

DAOUD :«L’équipe va bien»

KACEM : «C’est un honneur pour moi de jouer au Mouloudia»

CRB Slimani, le caprice de trop! Aréna remballe Ould Lamri

USMH

Belkaraoui ne viendra pas BOUGUELMOUNA, AMADA ET LAMALI SERONT RETENUS

JSMB

C’est la rentrée ! Alain Michel de retour Deux Nigérians à l’essai Mehamha trop exigeant


02

Maracana N°1777 — Jeudi 12 Juillet 2012

L’Entretien DU JEUDI

"Nous possédons de grands arbitres, mais…»

Mohamed Zekrini (ex-arbitre international) :

L’ex-arbitre international algérien, instructeur Fifa et consultant à la TV algérienne, Mohamed Zekrini répond aux questions de Maracana

Que pouvez-vous nous dire sur les différentes contestations des désignations des arbitrages et de l’arbitrage si critiqué ? En tant que spécialiste de l’arbitrage et consultant pour le compte de la TV algérienne, j’ai bien remarqué beaucoup d’erreurs d’arbitrages. Il faut reconnaître les erreurs pour tenter d’apporter les rectifications. C’est ce qui explique toutes ces contestations de la part des responsables des clubs, des joueurs et des techniciens. L’erreur est, certes, humaine, mais force est de constater que chez nous, les erreurs commises ont vraiment dépassé le seuil de l’acceptable et du tolérable. Surtout lorsqu’il s’agit du haut niveau. Il ne se passe pas une semaine sans que l’on ne relève des erreurs d’arbitrage flagrantes. Et quand on constate que 35 arbitres, je dis bien 35 arbitres de l’élite ont été sanctionnés durant la saison, c’est que la situation est alarmante. Il y a eu des erreurs techniques vraiment lamentables. Et à votre avis quelles sont les causes de ces erreurs ? Je crois qu’il y a une forte pression qui s’exerce sur l’arbitre durant la saison. Il faut savoir que l’arbitre est un être humain dont beaucoup de circonstances peuvent y influer sur son rendement. L’état psychologique de l’arbitre est d’importance. Et là, il faut bien discuter avec les arbitres et voir leurs différents problèmes avant de les désigner. Sinon, si un arbitre débute un match crispé avec la peur au ventre de faire des erreurs, là, c’est pratiquement la catastrophe et c’est des moments qui arrivent souvent, surtout si le match est d’importance tel un derby ou une qualification.

Mais on évoque également des cas de corruption d’arbitres quel commentaire faites-vous à ces accusations ? Ecoutez, depuis 1962, on parle de corruption d’arbitres, mais il n y a jamais eu de suite. Les gens se contentent d’accuser sans en apporter la preuve de ce qu’ils avancent. Il y a certains qui ne déposent même pas plainte et se contente de multiplier les déclarations. Et puis quand on parle de corruption, il y a bien un corrupteur et un corrompu. Et qui juge donc le corrupteur. Celui qui a donné cet argent qui le contrôle et le juge ? Il ne faut donc pas accuser à tort et à travers sans en apporter la preuve. S’il n y a pas de « donneur » il n y aurait jamais eu de « récepteur » c’est élémentaire. Passer au professionnalisme de l’arbitrage est donc une nécessité ? Evidemment, que ça le devient du moment que nous sommes dans le professionnalisme du système. Le football est un tout. Les arbitres doivent aussi être professionnels et bénéficient des mêmes régimes que les fonctionnaires. Aujourd’hui, je connais des arbitres qui, dès qu’ils sont désignés et s’absentent pour un ou deux jours, ils ont des

retenues sur salaire s’ils ne sont pas carrément renvoyés de leur entreprise. Eh bien, lorsque nos arbitres sont désignés, parfois ils font des certificats de maladie, des congés sans solde ou des mises en disponibilité. S’il y avait le vrai professionnalisme, ils ne seront nullement concernés par ces cas de figure. Et puis il y a des problèmes sociaux. Je vais vous citer quelques exemples: si dans chaque wilaya, les arbitres qui ne sont pas nombreux sont bien considérés, ils seront bien à la hauteur de leur mission. Si un Haimoudi par exemple, seul international à Relizane ou Benouza et Meknous à Oran, voient leurs situations réglées par leur wilaya, on n’aurait pas trop de problèmes sur le plan psychologique. Je pourrais citer d’autres exemples, tels Omari à Tiaret, Amalou et Bichari à Alger. Ce ne sont pas des milliers d’arbitres internationaux. Juste quelques uns qui pourraient être réglés. Et ce ne sont que des exemples qu’il faudrait méditer, alors que les joueurs bénéficient des logements et des primes de matchs, sans compter celles des signatures et autres…

On parle de la vidéo dans l’arbitrage quelle est votre idée la dessus ? Je l’ai déjà dit depuis 2009. Je suis personnellement contre l’utilisation de la vidéo dans l’arbitrage, car ainsi le charme du football disparaitrait avec le tout électronique et technique. L’arbitre Kassai qui a arbitré le fameux match de l’Ukraine a été bel et bien renvoyé de l’euro 2012 bien que le président de l’UEFA, Platini est contre la vidéo. Tout le charme du football est dans le doute, et si on l’enlève, il n y aurait plus de charme. Ecoutez, jusqu’à présent, personne n’est capable de dire si le fameux gardien de but anglais Banks avait effacé ou non le but de Pelé qui date du Mondial de 1966 ! C’est le véritable charme du football. Il faut que l’arbitrage reste naturel comme le football se déroule actuellement sur des terrains en naturel. Que pensez-vous du niveau de l’arbitrage algérien à l’échelle mondiale ? Nous possédons de grands arbitres et des arbitres très compétents. Un Benouza par exemple pourrait bien vous assurer un match tel Allemagne-Brésil dans un Mondial. Tenez, sur les 53 arbitres retenus pour des essais au prochain mondial 2014, les Algériens Haimoudi et Etchiali sont choisis. De ces 53 arbitres, la Fifa devrait en choisir 32. Il faut bien préciser que sur les 209 ou 214 pays composant la Fifa, l’Algérie se trouve parmi les 53 qui possède des arbitres sélectionnés pour le prochain mondial. C’est une vraie référence. Et sur le plan continental qu’en ditesvous du niveau de nos chevaliers du sifflet ? Haimoudi est en coupe Arabe, en Arabie Saoudite. Abid Charef et Amalou en Côte d’Ivoire, et Benouza est désigné pour le Nigéria. Ce qui prouve bien que notre arbitrage possède bel et bien son audience en Afrique. Il se trouve que le problème de notre arbitrage se trouve à l’échelle nationale. Et on a bien évoqué ce cas. Que pense l’arbitre Zekrini de l’EN avec le sélectionneur Vahid Halilhodzic ? C’est une sélection qui travaille comme

celle d’avant le Mondial 2010. Avec Cheikh Saâdane l’EN a bien travaillé depuis 2008 jusqu’à la qualification à la Coupe du monde 2010 en passant par la Coupe d’Afrique des Nations. Et là, il faut reconnaître aussi le grand rôle joué par le président de la Fédération algérienne de football (Faf) qui a mis tous les moyens à la disposition de l’EN pour réussir. L’EN actuelle avec Halilhdozic est en train de se former. Halilhodzic est en train de former l’EN de 2014. Je suis vraiment fier de notre sélection nationale actuellement et elle m’inspire bien confiance. Que pensez-vous de la Libye, prochain adversaire des Verts en CAN 2013 en votre qualité d’arbitre connaissant bien ce football libyen ? Nous avons une grande équipe nationale. La Libye ne devrait pas du tout nous poser le moindre problème, je pense que notre équipe nationale peut bien battre cette sélection libyenne aussi bien au match « aller » qu’au match « retour », je suis convaincu, il suffit juste de voir le classement Fifa des deux équipes pour comprendre la différence, nous dépassons de loin la sélection libyenne. Et vous pensez donc que l’on pourrait bien se qualifier à la CAN 2013 ? Certainement, et sans aucun doute. D’abord la Libye ne jouera pas chez elle, soit en Tunisie ou en Egypte. Ensuite, la Libye n’a qu’un seul avantage par rapport à la notre, sa Révolution qui pourrait constituer pour

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

les joueurs une source de motivation. En tous les cas, sur le plan technique et tactique aussi bien que sur le plan de l’expérience des joueurs, l’Algérie n’aura aucun souci à franchir l’étape contre la Libye. Estimez-vous que les Verts peuvent réussir le doublé de se qualifier à la Can 2013 et au mondial 2014 ? Je suis très confiant en notre sélection nationale. En dépit de la dernière défaite contre le Mali, il suffit à notre EN de gagner le prochain match à domicile contre le Bénin pour que les portes du Mondial 2014 soient largement ouverts aux Verts. J’en suis persuadé.

Que diriez-vous en conclusion ? Je suis un enfant de l’Indépendance. Nous fêtons le 50è anniversaire de notre indépendance et moi, je célébrerai mon 50è anniversaire le 19 juillet prochain, une coïncidence qui me donne la chaire de poule en l’évoquant. Je suis nationaliste que voulez-vous, j’aime mon pays et j’espère que la paix régnerait bien dans notre terre. Que notre football se développe et que notre sélection nationale puisse multiplier les bons résultats. Je prends cette occasion pour féliciter tous les algériens à l’occasion de ce cinquantenaire de l’Indépendance sans oublier le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, enfin je souhaite également beaucoup de chances à tous nos journalistes. Interview réalisée par : Saïd Ben


FABBRO :

LIGUE E1

03

Maracana N°1777 — Jeudi 12 Juillet 2012

JSK

De nos envoyés spéciaux en Tunisie : A. Moussi, M. Seba et A. Lahouel

«Je suis satisfait du travail accompli»

Enrico Fabbro a tenu hier son deuxième point de presse avec les gens de la presse et ce depuis l’arrivée de l’équipe à Hammam Bourguiba. Cette fois ci, cette séance de travail s’est déroulée dans la salle de conférence. Avec sa simplicité et sa modestie, Fabbro a répondu à toutes les questions ayant trait à l’équipe, relatif au stage de préparation, aux objectifs tracés pour cette saison, ainsi que du niveau des joueurs nouveaux et anciens ainsi que les jeunes promus en équipe fanion. Le technicien italien n’a pas aussi omis de parler de la relation avec la presse, et de la nouvelle stratégie instaurée avec cette dernière. D’emblée il a estimé que : « après cinq jours de travail, je suis très content et très satisfait des conditions de travail dans lesquelles se déroule ce stage. Les joueurs ont répondu favorablement à nos attentes et c’est très important, et ce, même si que les joueurs sont restés inactifs plus d’un mois. Mais dans l’ensemble je dirai que je suis satisfait du travail accompli après cinq jours de travail » avant d’ajouter « les joueurs se donnent à font aux entraînements et ne rechignent pas sur les efforts pour qu’ils soient au top physiquement à la fin de ce stage ». « Les joueurs ont bien tenu le coup, ils sont à féliciter »

Continuant dans le même ordre d’idées, le conférencier a tenu à remercier ses joueurs, pour leur sérieux et leur abnégation dans le travail. « Je remercie les joueurs pour le travail accompli, et les efforts fournis depuis l’entame de ce stage. Même si, il y a eu de petits bobos forts heureusement sans gravité. De petites courbatures, mais sans vraiment que les joueurs aient à s inquiéter. Le staff médical ne rate rien et il est aux petits soins. Les joueurs donnent le maximum d’eux-mêmes Ils sont disciplinés et très sérieux et ils travaillent avec beaucoup de rigueur. Chaque jour ils sont pesés pour faire le constat sur leur progression et leur état de forme. Ils sont sur la bonne voie et ils sauront comment être au top d’ici la fin de ce stage » a-t-il déclaré à ce sujet avant de poursuivre « les joueurs sont à féliciter et je travaille d’ailleurs très à l’aise avec ce groupe, qui applique mes consignes et celles du reste du staff technique, Karouf, Maoro et Souibès à la lettre ».

Maroc avec la programmation des matchs amicaux » avant d’enchaîner « les joueurs ont ce manque sur le plan tactique et ils doivent travailler ce volet beaucoup plus, pour qu’ils puissent attaquer la nouvelle saison en force. Je tâcherai d’inculquer aux joueurs cette culture tactique pour qu’ils soient plus fort tactiquement. Tout dépend des matchs et des équipes, la tactique change même au cours d’un match. Du 4-42, du 4-2-3-1 ou du 4-3-3. De toutes façons on va axer notre travail lors des prochains stages sur ce volet afin que les joueurs gagnent en cohésion et peaufinent leurs automatismes ».

« La JSK ne jouera que pour les titres»

«L’objectif de ce stage, c’est de rendre le groupe plus performant physiquement et créer la cohésion entre les joueurs, anciens et nouveaux »

Pour ce qui est de l’objectif tracé pour ce premier stage de préparation, Enrico Fabbro l’entraîneur des Jaune et Vert, déclare ce qui suit : « ce stage a un double objectif. Le premier concerne le volet physique. Les joueurs doivent être au top physiquement d’ici la fin de ce stage. D’ailleurs on a réparti le groupe en trois, sachant qu’il y a des joueurs qui sont à 80% et d’autres qui sont à 50% et 70% de leur forme physique. La charge de travail va baisser au mois de Ramadhan avec une seule séance au programme » avant d’ajouter « les joueurs sont minotaurisés, et le préparateur physique suit avec détails, l’évolution de ces derniers. Pour vous dire rien n’est laissé au hasard. C’est un travail professionnel qu’on est en train de faire avec les joueurs, comme ça se passe d’ailleurs avec les grands clubs européens ». Fabbro parle aussi du second objectif tracé pour ce stage en nous

déclarant ce qui suit : « l’autre objectif de ce stage, c’est de créer la cohésion et l’homogénéité entre les anciens et les nouveaux joueurs qui sont au nombre de neuf. Pour l’instant tout marche bien, et les anciens ont facilité l’intégration aux nouveaux. C’est sur la bonne voie et les nouveaux se sont bien adaptés et ne manquent de rien, et ils n’ont pas trouvé de difficultés pour intégrer le groupe ».

« Les joueurs sont bons techniquement»

A une question relative au niveau des joueurs et à leurs qualités techniques, Enrico Fabbro se dit rassurant de ce coté « le joueur algérien est doué techniquement. C’est le constat que j’ai même avec les joueurs d la JSK. Ils sont tous bons techniquement, et ils ont du talent, que ce soit les nouveaux ou les anciens et même les jeunes promus en équipe fanion. Tous les joueurs, je les ai vus à l’œuvre lors des sixtes et des matchs d’applications. Ils ont des qualités techniques, que je vais certainement exploiter et j’aurai aussi l’occasion de les voir encore plus lors du second stage au

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

En ce qui concerne l’objectif assigné pour cette saison par les dirigeants, Fabbro estime que « la JSK est un grand club comme le Milan AC, la Juventus ou l’Inter de Milan. Donc c’est clair, il faut jouer les premiers rôles, voire les titres et rien d’autre. Certes la JSK a vécu des moments difficiles les deux dernières saisons, mais il faut me parler de la nouvelle saison. J’ai un groupe de joueurs sous la main que j’essaierai de gérer comme il se doit, tout en tâchant de gagner le maximum de matches. Pour vous dire, si j’ai accepté l’offre de Hannachi de prendre la barre technique de ce grand club qui est la JSK, c’est pour jour le titre et rien d’autre ». Fabbro plus explicite estime que « je pense que tous les joueurs sont venus des équipes de Ligue une mis a part un ou deux joueurs. Il y a aussi les jeunes qui ont fait leurs classes à la JSK et qui sont promus en équipe fanion. J’ai un bon effectif , capable de gagner un titre. Je reste confiant et optimiste quant aux capacités de cette équipe d’atteindre cet objectif qui fait partie des traditions du club.»

« Rial est un exemple à suivre»

Enrico Fabbro n’a pas omis d’encenser davantage le capitaine d’équipe Ali Rial, lequel est à ses yeux un exemple à suivre, en estimant que : « Rial est très discipliné et il est exemplaire sur tous les plans. Rial est un bon exemple à suivre. Il faut que les autres soient à la hauteur de nos aspirations et soient le parfait exemple de joueurs professionnels » avant de conclure : « Pour l’instant tout baigne dans l’huile et tous les joueurs adhèrent à notre méthode de travail. Ils appliquent le programme à la lettre et c’est tant mieux pour tout le monde ».

« Les jeunes sont l’avenir du club »

Le driver des Canaris du Djurdjura n’a pas raté l’occasion pour parler des jeunes du club, promus en équipe fanion en concluant « Les jeunes, ont l’avenir devant eux et ils n’ont qu’à saisir leur chance pour se mettre en évidence. Ils sont pétris de qualités .t je les ai tous vu à l’œuvre. Ils sont sur la bonne voie, à condition qu’ils persévèrent dans la même voie.» A. M.


04

Maracana N°1777 — Jeudi 12 Juillet 2012

JSK

LIGUE E1

De nos envoyés spéciaux en Tunisie : A. Moussi, M. Seba et A. Lahouel Des familles algériennes assistent aux entraînements

Il y a du monde au complexe sportif El Mouradi Hammam Bourguiba. Des familles algériennes venues de différents horizons plus particulièrement d’Annaba, de Tebessa, et d’Alger, suivent avec attention les séances d’entrainement que les camarades de Bencherifa effectuent quotidiennement. C’est ce qu’on a constaté depuis l’arrivée de la formation kabyle à Hammam Bourguiba. il y a du monde aux alentours du terrain et sur la terrasse de l’hôtel El Mouradi. Plusieurs familles algériennes prennent place, et suivent avec attention le match d’application. C’est ce qui se passe à chaque fois que les Jaune et Vert s’exercent. C’est dire combien ces fans du club le plus titré du pays ne ratent l’occasion, pour voir de prés leurs idoles

Travail en solo pour Mazari

Le gardien de but de la JSK Nabil Mazari qui souffre d’une blessure à l’épaule, n’est pas encore totalement rétabli. Le staff médical lui a tracé un programme spécifique en marge du groupe. Au moment où ses coéquipiers effectuent des exercices physique, il se contente lui d’effectuer des tours de piste en solo. C’est ce qu’il a essentiellement fait lors des dernières de travail. Ceci dit, au cours de la séance matinale d’hier, Mazari, s’est mis au vélo. Le reste du groupe, a effectué un travail musculaire sous la houlette de Maoro le préparateur physique, le coach des gardiens Hamid Souibès et sous l’œil vigilant du médecin Ahmed Djadjoua. Sur conseil de ce dernier, A. M.

Beaucoup de choses restent à faire Après une semaine de travail…

Les coéquipiers de Salim Hanifi sont sur le point de boucler leur première semaine de préparation au complexe sportif de Hammam Bourguiba. Les poulains de Fabbro ont travaillé d’arrache pied depuis samedi dernier, étant régulièrement soumis à une grande charge de travail, afin qu’ils soient au top physiquement.

A

insi donc la préparation bat son plein et les joueurs font de leur mieux pour suivre le rythme eux qui sont soumis à une grande charge de travail et ce depuis dimanche dernier. Ces derniers sont passés à la vitesse supérieure, avec au menu du biquotidien, une séance le matin et la seconde le soir. Les joueurs arrivent très péniblement à supporter la charge de travail qui leur a été imposé par le staff technique sous la houlette de l’entraineur en chef Fabbro. D’ailleurs certains joueurs n’hésitent pas à demander à chaque fois au staff technique de baisser de rythme ou de mettre fin carrément à la séance. Il est clair que ces derniers sont encore loin de leur forme sur le plan physique. C’est ce que nous a déclaré le préparateur physique Maoro, qui a estimé que « les joueurs se donnent à fond en depit des grands efforts qu’ils fournissent, mais tout de même ils s’appliquent et adhèrent pleinement au plan de travail qui est mis à exécution » avant de conclure « le groupe n’est pas encore au top physiquement, mais ça va venir au fil des jours ».Pour preuve, ayant souffert les joueurs ont eu du mal à terminer la séance.

Cela est dû certainement à cet arrêt de travail d’environ deux mois. Ce qui a influencé négativement sur leur état physique. Du coup ils n’arrivent pas à suivre le rythme qui leur a été imposé, par le staff technique depuis dimanche passé. Epuisés, les Jaune et Vert ont eut du mal à terminer les séances d’entraînements. La fatigue a causé même à certains d’entre eux et de petits bobos, à l’instar de Benlamri, Mekkaoui et Mazari qui sont la parfaite illustration. Tellement qu’ils souffrent énormément. Les joueurs souffrent beaucoup sur le terrain et attendent avec impatience le moment ou le coach leur signifie la fin de la séance, et qu’ils autorisés à rejoindre leurs chambres.

Les joueurs, sur une courbe ascendante

Malgré que la majorité des joueurs souffrent sur le plan physique, il est à signaler tout de même, que les joueurs commencent petit à petit à savoir comment doser leurs efforts et suivre le rythme. Il est certain que d’ici la semaine prochaine, ils seront au meilleur de leur forme, sur le plan physique. Certes ils bossent durement quatre longues heures par jour, mais ils doivent savoir, que cette préparation revêt d’une extrême importance, en prévision de la nouvelle saison. Le staff technique et à sa tête Fabbro, reste optimiste quant à l’amélioration de l’état physique des joueurs à la fin de ce stage. D’ailleurs c’est ce qu’on a constaté, ces jours-ci, avec des joueurs plus costauds et réceptifs, en tenant le coup même si c’est difficilement. A. M.

Mekkaoui se porte mieux

L’état de sante du néo défenseur latéral gauche des Jaune et Vert Mekkaoui, qui a contracté une blessure aux adducteurs, s’améliore de jour en jour. Pour preuve avant-hier et hier, le nouveau societaire de la JSK, a travaillé avec le reste du groupe, et ce, même si, il a écourté la séance. Toutefois dans l’après midi il est allé jusqu’au bout de la séance. Sur des recommandations du staff médical Mekkaoui ne devra pas trop doser ses efforts, pour éviter de rechuter une nouvelle fois. Enfin ce qui est rassurant c’est que Mekkaoui va de mieux en mieux.

Travail de musculation et technico tactique au programme

Les Jaune et Vert qui ont à s’entrainer sur le terrain la journée d’hier, reprennent du service aujourd’hui mais en salle. Le staff technique a scindé le groupe en deux, l’un travaille en salle de musculation et l’autre sur le terrain .Ensuite il y aura permutation, l’un rejoindra le terrain stade pour des exercices avec ballon et l’autre la salle, pour un travail de renforcement musculaire. Enfin les Bouaicha et autres Belakhder ont vrailment sué.

A. M.

Des nouveaux ballons pour l’équipe

Les Canaris s’entraînent désormais avec des ballons de marque Puma et ce, depuis avanthier matin. C’est le dirigeant Ali Doudah qui les a ramenés au complexe Hammam Bourguiba où se prépare l’équipe. Ce dirigeant qui est aussi un actionnaire de la SSPA /JSK, a été chargé par le président Moh Cherif Hannachi, de se rendre en Tunisie pour acheminer un lot de ballons de la marque citée ci-dessus. Les Hanifi, Maroci, et autres Remache s’entraînent dés lors à l’aide de ces nouveaux ballons dont la qualité est appréciée de tous. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE E1

Maracana N°1777 — Jeudi 12 Juillet 2012

JSK

05

De nos envoyés spéciaux en Tunisie : A. Moussi, M. Seba et A. Lahouel

HANNACHI DÈS AUJOURD’HUI À HAMMAM BOURGUIBA

Le premier responsable de la JSK, Moh Cherif Hannachi est attendu aujourd’hui au à Hammam Bourguiba. Le président de la SSPA/ JSK se déplacera sur les lieux, pour constater en personne dans quelles conditions se déroule le stage et s’enquérir sur l’état de ses poulains. Hannachi n’est pas le seul à se rendre en Tunisie puisque deux joueurs en l’occurrence les deux défenseurs Belkalem et Khelili l’accompagne. Il y a également trois dirigeants c'est-à-dire Maitre Berkaine et les deux responsables Yarichène et Azouaou. A titre de rappel Khelili n’a pas se déplacer en tout du stage car il ne disposait pas d’autorisation des autorités militaires pour quitter le pays. A present tout est rentré dans l’ordre . Pour ce qui de Belkalem, on sait que ce dernier n’est rentré qu’avant-hier de France ou il était en visite familiale .L’international des Jaune et Vert a rencontré hier Hannachi avec qui il rallie Hammam Bourguiba aujourd’hui. A. M.

Rayeh, Meftah, Maroci, Sedkaoui, Remache, Bencherifa et Ihadjaden les plus en formes

EXERCICES TECHNIQUES AVEC BALLON AU MENU

Les joueurs de la JSK, ont effectué hier matin une séance technique. Les camarades de Hadiouche, qui ont eu droit à une de travail musculaire en salle, tout en effectuant plusieurs techniques avec ballon au stade.

Le coach des Canaris du Djurdjura Enrico Fabbro, est en train de faire le constat au fil des jours sur l’état de forme de chacun de ses joueurs. Il a pu d’ailleurs dégager un groupe, de joueur qui tient le coup sur le plan physique et qui résiste. Ces joueurs sont les deux milieux récupérateurs Sedkaoui et Maroci, les défenseurs Remache, Meftah Jugurtha et Bencherifa et les deux milieux offensifs Raiah et Ihadjaden le junior. Ces joueurs sont les plus en forme sur le plan physique, quant aux autres qui forment les deux autres groupes, ils doivent travailler davantage pour être au même niveau des joueurs cités en haut. A. M.

Fabbro insiste sur la conservation du ballon et la rapidité d’exécution

Le staff technique kabyle à sa tête le coach Fabbro, ne laisse rien au hasard, et il veut voir ses joueurs gagner de plus en plus en cohésion et en automatismes. C’est ce qu’on constaté de visu avant-hier et hier matin, lors des séances de travail consacrées au volet technique. Les joueurs ont effectué des exercices à trois, avec un joueur qui conserve la balle et deux autres qui essaient de la lui subtiliser. En plus de cet exercice, les joueurs ont eu un petit sixte, avec comme objectif touche de balle et rapidité d’exécution. L’entraîneur en chef des Canaris du Djurdjura Enrico Fabbro insistait sur la conservation du ballon et la rapidité dans l’exécution. A.M.

MAZARI PRIS EN CHARGE PAR GUILLOU

Le gardien de but des Jaune et Vert Nabil Mazari, qui souffre d’une blessure au niveau de l’épaule continue de travailler en solo, et en marge du reste du groupe. Mazzari n’est pas encore rétabli. Avant-hier lors des deux séances, il s’est contenté des tours de piste. Hier matin, en plus d’avoir effectué une séance avec vélo en salle sous l’œil vigilant du médecin de l’équipe Ahmed Djadjoua, Nabil Mazari a eu droit à un travail spécifique sur le terrain, sous la houlette du kiné Guillou. Mazari a été pris en charge par Guillou, et ce, en marge du groupe, qui s’entraînaient sur le terrain avec au menu des exercices techniques avec ballon. Mazari s’est contenté d’un travail spécifique, sous la houlette de Guillou.

LE GESTE DU DR DJADJOUA

Ahmed Djadjoua le médecin et chef de la délégation de la JSK durant ce stage de préparation, est aux petits soins avec l’ensemble du groupe qui se trouve à Hammam Bourguiba. Ce dernier n’hésite pas à voler au secours de tous y compris les membres de la presse, et ces derniers n’ont pas été délaissés par le sympathique Djadjoua. C’est le cas de notre envoyé spécial Mohamed Seba qui est tombé malade. Sollicité par Athmane Lahouel notre photographe, le médecin Ahmed Djadjoua n’a pas hésité un seul instant à venir en aide à notre envoyé spécial, en lui remettant un traitement (Débridât). Un geste qui honore et la personne et la grande famille de la JSK. Bon geste de Djadjoua Ahmed.

NESSMA TV PRÉSENTE À LA CONFÉRENCE DE FABBRO

La chaîne de télévision maghrébine Nessma TV, n’a pas raté l’occasion pour couvrir tous le événement qui ont trait à la vie du club phare de la Kabylie durant ce stage de préparation qui se déroule à Hammam Bourguiba. Une équipe de cette chaîne de télévision, a été dépêchée sur les lieux. D’ailleurs hier lors du point de presse que le coach Enrico Fabbro a tenu dans la salle de conférence, l’équipe de Nessma TV a couvert l’événement.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


06

Maracana N°1777 — Jeudi 12 Juillet 2012

LIGUE E1

Liewig a-t-il le droit MCA d’exercer en Algérie ? De notre envoyé spécial en Pologne : Walid Saber

Une nouvelle affaire risque d’envenimer davantage la situation du club mouloudéen. Le nouvel entraîneur de l’équipe, le Français Patrick Liewig qui a rejoint lundi les Vert et Rouge à leur stage de Wisla(Pologne) ne pourra pas exercer son métier en Algérie, comme il n’a pu le faire en Tunisie d’ailleurs. En effet, selon des sources proches de la ligue professionnelle, ledit entraîneur n’a pas le diplôme requis (3e degré), l’équivalent de la licence CAF, l’autorisant à driver une équipe de football en Algérie. Cette anomalie que les responsables mouloudéens n’ont pas pu vérifier, étant donné que Liewig n’a pas encore signé son contrat encore moins délivré les pièces justifiant son CV. Selon nos sources, Liewig dirigeait sa dernière équipe, en Tunisie, le Club Africain en l’occurrence,

depuis les tribunes car les instances du football local ne lui ont pas délivré de licence pour exercer ses fonctions sur le banc de touche. Dans cette histoire à dormir debout, la responsabilité des dirigeants du MCA est entière. Eux qui annonçaient à qui voulait les entendre que la signature du contrat de l’ancien entraîneur du CA de Tunis devait avoir lieu jeudi dernier à Alger. Ce qui ne fut pas accompli puisque Liewig a rallié la Pologne directement depuis…Tunis. En tout cas, au niveau de la ligue de football professionnel, où Kerbadj aura été mis au parfum par les…Tunisiens de l’ES Sousse, le dossier de Liewig ne risque pas de passer. Un autre bras de fer que Ghrib et le Mouloudia d’Alger auront à gérer. Mohamed Bouchama

Après toutes les secousses vécues dernièrement

Est-ce réellement la fin du calvaire ?

Qui aurait cru que le calme et la stabilité effectueraient aussi rapidement leur grand retour au sein de cette équipe du Mouloudia d’Alger ?

Un Mouloudia qui a, en l’espace de d’un mois et demi, juste après la fin du championnat le 19 mai dernier, vécu de nombreuses secousses qui ont vraiment failli l’expédier vers l’inconnu. D’ailleurs, il n’est un secret pour personne que les supporters du Doyen, en particulier ceux qui voulaient à tout prix le départ de l’actuel patron du club en l’occurrence, Omar Ghrib ainsi que tous ses collaborateurs. Pour rappel, tous les membres du conseil d’administration ont dû plier bagage en faisant face à une pression torride des fans déchaînés. Ceux-ci ont, en effet, organisé plusieurs marches et sit-in que ce soit devant la villa de Chéraga, Bab El

Oued (Kettani), Dely Ibrahim (devant le siège de la FAF) et même, El Mouradia (la Présidence). Mais depuis déjà une quinzaine de jours, le calme et la stabilité semblent trouver refuge du côté des Vert et Rouge après toutes les tempêtes connues dernièrement.

Un recrutement judicieux et un staff technique d’envergure

En effet, puisque le même Omar Ghrib est toujours en poste et il a même fait un recrutement jugé appréciable selon un avis unanime avec l’arrivée des Bachiri, Kacem Mehdi et Ouali (JSM Béjaïa), Meklouche (USMA) et le gardien Djemili du WA Tlemcen. On croit même savoir que la prochaine nouvelle recrue n’est autre que l’international algérien, Abderrahmane Hachoud. Mieux encore, la direction du MCA a même réussi à engager un staff technique d’envergure composé

du Français Patrick Liewig, l’exentraîneur de l’ASEC Mimosas et le Club Africain et Kamel KaciSaïd, l’ex-sélectionneur national militaire. Ajoutez à ces deux techniciens, l’arrivée d’un autre vieux routier, l’entraîneur des gardiens, Izri, qui a fait un long chemin avec la JS Kabylie. Ce qui nous donne en tout, un recrutement visiblement judicieux connaissant les potentialités techniques et physiques des joueurs engagés et un staff technique de haute gamme qui a tout pour faire du bon travail. Reste à le confirmer sur le terrain.

Le stage de Pologne confirme tout !

Deux semaines en arrière, Omar Ghrib n’avait même pas les moyens financiers pour régulariser les anciens joueurs qui attendaient avec impatience la régularisation de leur fameux 6 mois sans salaires. Aujourd’hui, les joueurs en question peaufinent normalement leur préparation en

Pologne après avoir reçu 4 mensualités du passif. Et d’après les informations émanant de Wisla, l’ambiance est formidable où tous les joueurs ne parlent désormais qu’un seul langage : le travail. Une situation qui démontre, clairement, que ce retour à la normale semble réjouir les camarades du capitaine Réda Babouche qui font actuellement preuve de beaucoup d’abnégation et de détermination. Mieux encore, tous les joueurs parlent déjà d’une grande saison. Un dénouement qui semble également réjouir les supporters du Mouloudia qui ont, de leur côté, opté pour la sagesse et le bon sens en laissant tranquillement leur club préféré effectuer sa préparation d’intersaison en Pologne. Ce qui nous donne en tout une situation actuelle des plus sereines même si le Mouloudia d’Alger est réputé pour son statut de club imprévisible où tout est possible du meilleur jusqu’au pire… Mounir Ben.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Alors que toute la famille attend le grand retour de la Sonatrach

Djouad appose son veto !

Toute la presse algérienne a évoqué dernièrement un éventuel retour de l’ex-sponsor officiel du MC Alger depuis 1977, à savoir la Sonatrach. Mieux encore, certaines parties ont même annoncé la signature d’un accord imminent. Une excellente nouvelle qui s’est immédiatement propagée dans les quatre coins du pays et notamment, dans les fiefs fétiches du Doyen à Alger. Une évidence puisque tous les Mouloudéens sont unanimes à dire que seul le grand retour de la Sonatrach pourrait sortir le Doyen de cette très mauvaise passe après les dix années de calvaire vécues juste après la séparation à l’amiable annoncée en 2001. Malheureusement pour la grande famille du MCA, l’ancien président du club en l’occurrence, Mohamed Djouad, l’actuel patron du GS Pétroliers (ex-MCA), aurait tout simplement apposé son veto en refusant catégoriquement l’idée. C’est en tout cas ce que certaines sources proches du dossier nous ont affirmé hier. «M. Djouad est contre l’idée et ne veut même pas en parler », nous dira notre source. Et de poursuivre en allant un peu plus loin: «Si M. Djouad est contre le retour de la Sonatrach au MCA, c’est uniquement à cause des 13 sections du GSP qui sont, à vrai dire, ceux du Mouloudia. » No comment ! Pour rappel, les parties en question qui usent de tout leur poids pour un éventuel retour de la Sonatrach au MCA insistent plus que jamais sur le retour des 13 sections au club. Apparemment, les Mouloudéens n’ont pas tout à fait tort car il ne faut pas oublier que le MC Alger (toutes compétitions confondues) a remporté pas moins d’une centaine de titres nationaux et presque le même nombres dans les compétitions internationales notamment, africaine et arabe. Le MCA avait même un champion olympique nommé Noureddine Morsli. Malheureusement pour les Mouloudéens, le GSP a tout « effacé » même si l’histoire n’oublie rien… Enfin, une question pertinente s’impose, que feront les Mouloudéens si Djouad ne changera pas d’avis concernant ce fameux retour de la Sonatrach ? Seuls les prochains jours nous le diront. Mounir Ben.


DAOUD :

LIGUE E1

Maracana N°1777 — Jeudi 12 Juillet 2012

De notre envoyé spécial en Pologne : Walid Saber

«Le Mouloudia va bien» Le milieu de terrain, Fard Daoud, qui fait partie des cadres de l’équipe, travaille d’arrache-pied afin de confirmer ses qualités et en même temps rassurer le nouveau staff technique. Il nous relate les conditions de séjour à Wisla.

Comment se déroule le stage ? Le stage se déroule comme prévu et surtout nous sommes dans un endroit idéal pour une préparation dans les normes. Tout est réuni, les conditions de travail dans le calme et la sérénité, l’hébergement, la restauration tout, vraiment tout est réuni. Nous travaillons d’arrachepied afin d’être prêts pour la compétition. Aussi, le climat ici en Pologne est doux, malgré que ces derniers jours, il a fait un peu chaud, cela nous a permis de répondre positivement à la charge du travail. Après avoir débuté le stage avec Kaci-Saïd, maintenant que Liewig est sur place quelle différence faites-vous ? Il n’y a aucune différence, chacun a sa propre méthode de travail et c’est à nous d’être à niveau sur le plan de la charge de travail imposée par le coach. Certes, les premiers jours, nous avons travaillé

pas de matchs amicaux jusqu’au deuxième stage qui est prévu après notre retour à Alger.

07

MCA

Biquotidien, hier

L’entraîneur en chef Leiwing a fait suer les joueurs hier mercredi. Ces derniers ont été soumis à une séance consacrée au travail physique en matinée et une autre séance en fin d’après midi qui, elle, a été consacrée au travail technico-tactique. A l’issue de cette dernière séance, un match d’application a opposé les camarades de Zeddam à ceux de Chaouchi.

Après plus d’une semaine de travail, quelles sont vos impressions ? Nous sommes satisfaits de cet endroit qui est vraiment idéal pour nous. Nous travaillons dans un cadre calme et serein. Sincèrement, nous sommes très satisfaits de nous préparer dans Le préparateur physique, cette ville. Pour conclure ? Je lance un message à nos fidèles supporters pour dire que nous travaillons d’arrache-pied pour être prêts à l’entame du championnat. Et, d’ores et déjà, je peux dire que le Mouloudia relèvera le défi cette saison et aura son mot à dire. Entretien réalisé en Pologne par W. S. avec Kaci-Saïd et maintenant nous travaillons avec Leiwig. Ce dernier communique beaucoup et il n’hésite pas à faire des arrêts à l’explication détaillée des exercices à faire. Donc, le nouvel entraîneur est très communicatif ? Oui, c’est quelqu’un qui connaît bien son boulot, il nous parle beaucoup du football moderne, des

Kaci Saïd entraîneur … des gardiens

schémas de jeu et autres variantes. Je crois que nous serons au rendezvous sur le plan de la préparation aussi bien physique que technique.

L’entraîneur a-t-il prévu des matchs amicaux? A ma connaissance, il n’y a qu’un seul match amical prévu samedi prochain. A part les matchs d’application, je pense qu’il n’y aura

En l’absence d’un entraîneur des gardiens de but, c’est Kamel Kaci Saïd qui a pris en charge les gardiens de but du Mouloudia.

Pas de Izri au Mouloudia

Annoncé à grande pompe l’entraîneur des gardiens de but de l’EN-militaire Lyés Izri n’a pas à ce jour rejoint le groupe à Wisla. Il semble que Lyés Izri n’a pas eu l’autorisation de quitter le territoire par son actuel employeur, la direction des sports militaires.

Point de presse ce matin

L’entraîneur en chef Leiwing a programmé un point de presse aujourd’hui après la séance d’entraînement matinale. La presse présente aura l’occasion de découvrir l’ex-directeur technique du club africain ainsi que le préparateur physique Bernard Genés. W. S.

Faute d’argent

Hadjadj reporte sa signature pour aujourd’hui

Tout porte à croire que le dossier du milieu offensif Fodhil Hadjadj sera clos aujourd’hui selon l’un de ses proches. Renseignement pris, le désormais, ex-joueur du CS Constantine qui devait signer son contrat de deux ans dimanche dernier ou au plus tard, lundi, a du tout reporter à cause du manque d’argent. En d’autres termes, Omar Ghrib n’a pas réussi à rassembler la somme nécessaire pour payer Hadjadj du moment qu’il était préoccupé par l’affaire Hachoud et ces fameux cinq mois d’avance exigés. Mais aux dernières nouvelles, Ghrib et Hadjadj se sont donné rendez-vous aujourd’hui en fin de journée pour tout conclure et, du coup, signer le fameux contrat. Ouvrons ici la parenthèse pour signaler que certaines parties, qui sont toujours contre le retour de Hadjadj au Mouloudia, font de leur mieux pour « capoter » cette transaction en allant même faire un vrai forcing sur le premier responsable du club. Mais ce que ces « parties » ne savent pas, c’est que Hadjadj a, dernièrement, retiré sa plainte après avoir enfin trouvé un terrain d’entente concernant son passif estimé à quelques 400 millions de centimes. Pour l’information, ce fameux passif sera, selon une source proche de la direction mouloudéenne, injecté dans les prochaines mensualités. Tout compte fait, Hadjadj devrait signer son contrat aujourd’hui sauf nouvelle décision de dernière minute.

Le préparateur physique en poste

Bernard Genés, qui a rejoint l’équipe avant-hier à 23 h, a pris ses fonctions hier matin. Il a soumis le groupe de joueurs à un travail physique varié et aussi, pris en charge certains joueurs pour un travail spécifique en dehors du groupe tel Mehdi Kacem.

KACEM :

«C’est un honneur pour moi de jouer au Mouloudia»

La nouvelle recrue du Mouloudia, l’ex-Béjaoui, Mehdi Kacem, a, dès son arrivé à Wisla, entamé les entraînements avec ses coéquipiers. A l’issue de sa première séance, il nous a accordé quelques minutes avant de regagner le lieu d’hébergement de l’équipe. “C’est un plaisir d’être bien accueilli par mes nouveaux coéquipiers. Cela fait déjà 2 saisons que je voulais jouer au Mouloudia, mais le “mektoub” a voulu que je signe au club cette fois-ci. Pour le moment, je suis en retard sur le plan physique, mais avec l’entraîneur Lewing nous avons prévu un travail spécifique et je pense, qu’avec quelques séances avec le groupe, je retrouverai ma force”. Questionné sur l’effectif actuel et le déroulement du stage, l’ex-milieu de terrain béjaoui semble optimiste. “Je pense que nous avons un bon effectif. Avec des joueurs d’expérience tels Babouche, Zeddam, Chaouchi et mes anciens coéquipiers à Béjaïa, Bachiri et Ouali, je suis convaincu que nous aurons notre mot à dire”. En conclusion, Mehdi Kacem nous prie de transmettre un message aux supporters du Mouloudia. “Nous vous promettons du plaisir et de la joie”.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


GAMONDI Maracana N°1777 — Jeudi 12 Juillet 2012

De notre envoyé spécial en Turquie : Amine Larbi

LIGUE E1

USMA

08

provoque ses joueurs

Les joueurs de l’USMA poursuivent leur préparation avec au programme deux entraînements par jour. La charge de travail augmente progressivement comme prévu dans le programme de l’entraîneur. Ce stage consacré exclusivement au volet physique se déroule pour le moment sans aucun problème, même si les coéquipiers de Daham souffrent énormément. Aujourd’hui encore du bi- quotidien

Les joueurs de l’USMA seront soumis aujourd’hui à deux séances d’entrainement .la première se tiendra la matinée alors que la seconde est prévue dans l’après-midi. Une séance de musculation est également programmée.

Allache de retour à Alger

Laaroussi prend les commandes Salah Allache le chef de la délégation de l’USMA est de retour à Alger après avoir passé 6 jours avec l’équipe .C’est Laaroussi qui prendra les commandes en attendant la venue du vice- président Rebouh Haddad annoncé pour le début de la semaine.

Visite guidée à Izmit ce vendredi

L

e coach des Rouge et Noir, essaye de casser la routine dans le travail en programmant des exercices un peu variés pour que ses poulains restent concentrés au maximum. Au sixième jour du stage, l’entraîneur a programmé un match d’application entre les joueurs en scindant le groupe en deux. Ce match d’application a permis au coach de faire augmenter la charge de travail, car la rencontre était intense entre les deux équipes en présence. Le fait que la rencontre se soit déroulée sans gardien de but des deux côtés, a donné du piment à ce test, puisque les joueurs ont été combatifs et très volontaires.

La concurrence est déjà là

L’entraîneur argentin de l’USMA, est conscient que l’effectif actuel est riche, et que dans chaque poste on retrouve une doublure, ce qui fait que la concurrence sera rude pendant toute la saison, et que seul le meilleur et le mieux préparé aura de fortes chances d’être aligné dans le onze titulaire. Le message du coach, quand il a fait une déclaration, que pour lui, il n’y a pas de titulaire à part entière, est un message fort lancé vers les joueurs pour comprendre qu’il faut bosser pour espérer décrocher une place de titulaire dans l’équipe cette saison. D’ailleurs, lors du match d’application dis-

puté avant-hier entre les joueurs, il y avait de la bagarre et de la combativité, ce qui démontre bien que le message a été bien perçu par les joueurs.

La phase pré-compétitive sera encore plus âpre

Durant ce premier stage, le volet physique sera prédominant. D’ailleurs, Gamondi ne cesse de travailler dans ce sens en augmentant progressivement la charge de travail pour situer un peu le niveau physique des joueurs. Les tests vont démontrer tout au long du stage, que des joueurs sont mieux préparés que d’autres, mais l’objectif pour le coach est d’avoir un groupe homogène

Benamara : «On travaille dans une excellente ambiance»

Le nouveau capé de l’USMA, Youcef Benamara, semble déjà bien intégré dans le groupe, même, s’il n’est pas trop bavard préférant à chaque fois rester seul, mais, quand il s’agit du travail, il est motivé et dynamique.

Comment se déroule le stage ? Il se déroule dans d’excellentes conditions. L’ambiance est bonne dans le groupe, il n’y a pas de différence entre nouveaux et anciens, on essaye de tirer dans le même sens.

Que pensez-vous du travail effectué jusque-là ? On est en train de suivre à la lettre le programme arrêté par l’entraîneur. Durant cette première semaine, le travail est basé sur le volet physique. Est-ce que vous souffrez dans ce stage ? On bosse énormément, mais dans une

bonne ambiance, ce qui nous motive davantage pour faire des efforts supplémentaires.

Comment s’est faite votre intégration ? Dieu merci, je me sens bien dans cette équipe. L’intégration s’est faite le plus normalement du monde, puisque j’ai vite retrouvé mes repères, les anciens nous ont bien accueillis, ce qui augure une meilleure suite. Comment voyez-vous la suite de la préparation ? Je me sens bien, puisque je suis en train de suivre le programme du coach facilement. Je suis conscient que la préparation d’intersaison est importante, c’est pour cela que je suis motivé et concentré.

Comment avez-vous trouvé votre nouvel environnement depuis votre arrivée à l’USMA ? Franchement, je suis impressionné par l’organisation, et par les moyens dont disposent l’USMA. Franchement, c’est un vrai club professionnel. Chacun accomplit sa mission

d’une façon bien déterminée. Je suis content d’avoir opté pour cette équipe. En tout cas, je vais faire le maximum pour montrer ce dont je suis capable. Vous jouez au poste de latéral droit et vous avez en face un joueur expérimenté, en l’occurrence Meftah, les choses ne seront pas faciles pour vous n’est- ce pas ? Je suis un joueur polyvalent en défense, même si je suis à l’aise comme latéral droit. Franchement, je respecte beaucoup Meftah, mais je vais me battre pour arracher ma place dans le onze titulaire. Je pense que la concurrence va nous motiver encore plus et ça va permettre à l’équipe de bénéficier de joueurs bien préparés, car comme vous le savez, l’équipe est engagée sur quatre fronts.

Pensez-vous que l’équipe est capable de jouer sur quatre fronts ? Je suppose que oui, car l’effectif est assez riche. On doit se donner à fond dans toutes les compétitions dans le but de décrocher au moins un titre.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Après une semaine de boulot les coéquipiers de Daham bénéficieront demain d’une journée libre puisque une visite guidée est programmée à Izmit ce vendredi où les joueurs pourront visiter cette ville et acheter quelques souvenirs.

qui sera apte à aborder la phase pré-compétitive qui débutera au début du mois de Ramadhan. La seconde phase de préparation sera axée sur l’aspect organisationnel avec au menu plusieurs matchs amicaux au programme. Les joueurs devront montrer ce dont ils sont capables, et l’entraîneur pourra à travers le rendement de chaque joueur faire le tri pour choisir le meilleur dans son poste. C’est dire que la concurrence va être très dure lors de cette phase, et l’entraîneur devra gérer tout ça avec intelligence et sagesse, car certains joueurs vont sûrement être mécontents. Amine Larbi

TEDJAR REPREND NORMALEMENT

Le milieu de terrain de l’USMA Saad Tedjar blessé au doigt suite à un choc avec Khoualed dans un match d’application s’est bien remis puisque il s’est entrainé hier le plus normalement du monde.

GASMI SE PLAINT DE L’AINE

De son côté la nouvelle recrue de l’USMA Ahmed Gasmi s’est plaint de l’aine suite à un contact avec un coéquipier. Le staff médical de l’USMA a pris en charge le joueur qui semble avoir bien récupéré.

BENMOUSSA AUX CÔTÉS DE YEKHLEF

L’international Mokhtar Benmoussa affichée une belle condition physique aux entrainements .il est très adroit sur les balles arrêtées et efficace dans les centres. L’ex joueur de l’ESS préfère rester aux côtés de son ex coéquipier à Tlemcen Mohamed Yekhlef.

ARMAND SENE FAIT UN GROS TRAVAIL

Le préparateur physique de l’USMA Armand Sene accomplit un gros travail lors de ce stage. Le français donne l’exemple en participant aux exercices physiques tout en veillant à ce que les joueurs appliquent le programme arrêté par le coach. Armand veut que ce stage soit une réussite totale car il est conscient que la préparation repose sur le volet physique. A.L


LIGUE E1

L’EST en point de mire

ASO

Un match difficile attend l’ASO ce 20 juillet à Rhadés face aux coéquipiers de Belaili. Le leader du groupe, l’EST, qui est allé damer le pion aux Nigérians de Sunshine est un adversaire d’un autre niveau, et les Asnamis en sont avertis. Belhout qui n’a pas tardé à commenter la prestation de l’équipe aux joueurs a entamé la séance par un long speech. Le premier responsable technique du club chélifien compte apporter les retouches nécessaires, voir les corrections au jeu de l’équipe dont les éléments ont paru avoir les jambes lourdes face à un adversaire qui n’était nullement un foudre de guerre, mais qui a quand même réussi à empocher les premiers trois points du parcours Par ailleurs, le président du club, Medouar, a déclaré qu’il recrutera dans les prochains jours encore deux joueurs qui apporteront un plus à l’équipe dans les prochains jours. Rappelons que le match face à l’EST se déroulera le 20 de ce mois à 22 heures, alors que l’équipe s’envolera pour Tunis 3 jours avant. Z. Z.

Vers l’arrivée de deux joueurs à l’ASO

Selon le premier responsable du club, Medouar, l’effectif sera étoffé par l’arrivée de deux nouveaux joueurs qui rejoindront le groupe dans les jours à venir. Medouar n’a pas voulu trop s’étaler sur la question en refusant même de donner les noms des deux joueurs se contentant de dire que ces deux éléments aideront bien l’équipe, et qu’ils ne manquent pas de qualités.

Haddouche manque bien à l’équipe

L’attaquant international junior qui se trouve avec la sélection nationale en Jordanie, manque bien à l’équipe, lui qui a affiché ses qualités lors du premier tour, où il a participé à quelques matchs. L’enfant de Maghnia, qui a brillé de mille feux avec l’équipe nationale face au Qatar sera d’un grand apport à l’équipe à son retour parmi ses coéquipiers de l’ASO.

Enninga à l’ASO pour deux saisons

A l’essai depuis plusieurs jours, l’attaquant camerounais Enninga, qui a donné satisfaction au staff technique a signé à l’ASO pour deux saisons. Ainsi, cet élément sera qualifié avant le match face à l’EST, auquel il devra prendre part, d’autant plus que le déficit dans la ligne offensive de l’équipe est criard. Sa présence aux côtés de Ali-Hadji et de haddouche sera d’un bon apport.

L’USMH en amical aujourd’hui

Pour avoir une meilleure idée sur son groupe, et surtout pour que ses joueurs aient plus de jus dans les jambes, Belhout qui a exigé un match amical a été bien entendu puisque une rencontre amicale face à l’USMH est prévue, aujourd’hui, à à 18 heures, à AinTémouchent, où les Harrachis sont en stage d’intersaison. A l’occasion une revue de l’effectif est attendue surtout que le match face à l’EST est aux portes.

USMH

BOUGUELMOUNA, AMADA, BELKAROUI ET LAMALI SERONT RETENUS

Selon des sources très bien informées des affaires courantes des Jaune et Noir, l’entraîneur en chef devait maintenir les Bouguelmouna, Amada, Lamali et Belkaroui ces derniers, l’ont convaincu lors des premiers jours du stage, il attend la rencontre de l’ASO, aujourd’hui, pour donner ou pas son accord sur le joueur Hebache » Les joueurs tels que : Bouguelmouna, Amada, Belkaroui et même Lamali m’ont impressionné, la direction doit faire son possible pour les engager et ils donneront plus de solidité à notre équipe. Maintenant, je vais voir encore, si Hebbache me donnera satisfaction lors de la rencontre amicale contre l’ASO, et ensuite une décision sera prise à son encontre de le maintenir ou de se passer carrément de ses services »dira t-il.

09

Maracana N°1777 — Jeudi 12 Juillet 2012

LAIB S’EST RECONVERTI EN MAGASINIER

Le premier responsable des Jaune et Noir, s’est déplacé, hier, à Témouchent, en ramenant avec lui dans sa voiture les équipements , ballons et autres choses dont les joueurs avaient besoin en cette période de préparation, il s’est converti en une journée comme magasinier..

IL DEVAIT RENCONTRER BOUNEDJAH AUSSI Dans le même contexte, le premier responsable des Jaune et Noir, devait rencontrer aussi, son joueur à savoir Bounedjah, afin de discuter avec lui et essayer de le convaincre de rejoindre le stage de Ain Temouchent, surtout que Charef ne veut pas parler de son éventuel départ en Tunisie.

UNE SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT SUR LA PLAGE

L entraîneur en chef des Jaune et Noir, a programmé une deuxième séance d’ entraînement sur la plage, hier, une séance qui s’est déroulée dans de bonnes conditions avec une ambiance parfaite, surtout que le groupe commence à se completer au fur et à mesure avec l’ arrivée de Hendou et Hanister dans la soirée d’ avant-hier en. Effet, Charef continue d’augmenter la charge de travail supportée par le groupe.

Aouameri : «Nous nous concentrons pleinement sur le prochain match»

Le défenseur chélifien, Aouameri, estime que son équipe ne perd pas espoir d’aller titiller l’ogre tunisien de l’EST, et jouer ses chances à fond pour se racheter de la première défaite subie athome face à l’ESS.

Lors de la reprise, un grand débat a eu lieu avec le staff technique, un mot... Nous avons beaucoup parlé durant cette séance, et nous avons décidé de mettre aux oubliettes cette défaite tout en en prenant les meilleures leçons. C’est normal en football, car cela peut amener des échecs et cela se fait partout. Le coach a sû nous galvaniser en nous encourageant à entrevoir avec espoir la suite pour ne pas être fixé sur cet échec. Mettre aux oulbiettes cette défaite est d’urgence. Avouez que vous auriez pu réaliser un meilleur résultat... On aspirait débuter favorablement cette défaite en seconde phase de la compétition, mais c’est le football, et il faut se soumettre à ses caprices. Il y a une chose dont je suis sûre, c’est que nous n’avons pas été mauvais, et cela augure de l’espoir quand même. La plupart estime que l’ESS était à votre portée, qu’en dites-vous ? Je pense que le but concédé tôt nous a déstabilisés, et les Tunisiens en ont profité pour reculer et fermer le jeu, et c’est normal pour une équipe qui évolue à l’extérieur. Nos tentatives ont échoué face à un gardien de grande classe. La défaite, on ne la mérite pas, l’adversaire était plus frais sur le plan physique, et nous a eu sur ce plan là, c’est tout. Si on a évolué dans la même situation, je crois qu’on aurait gagné sans que l’on ne crie au vol. On aspirait débuter favorablement cette défaite en seconde phase de la compétition, mais c’est le football, et il faut se soumettre à ses caprices. Il y a une chose dont je suis sûre, c’est que nous n’avons

pas été mauvais et cela augure de l’espoir quand même. Comment avez-vous trouvé l’adversaire ? Je ne vous cache pas que j’ai été surpris par ce niveau, car je m’attendais à mieux. Ça n’a pas été un foudre de guerre, la preuve on a dominé le match de bout en bout, mais nous avons manqué de chance devant. Les Tunisiens qui ont eu la chance de nous surprendre par leur but ont vite fait de verrouiller le jeu. Le prochain match sera encore plus difficile face à l’EST, un commentaire ? Dans ce match, nous allons jouer nos chances à fond, et nous ne nous présenterons pas en victimes expiatoires. Comme nous allons récupérer quelques uns de nos camarades, on sera encore mieux. Si l’ESS a réussi à nous battre à Chlef, pourquoi nous ne battrons pas l’EST chez elle ? On fera du match de Khartoum notre référence pour être plus clair et on luttera sur le terrain pour ne pas revenir bredouilles de ce déplacement. Ne croyez-vous pas que rater l’entame d’une compétition pourrait porter préjudice au moral de la troupe ? nous sommes habitués à ce genre de situations, et on sait que cela arrive en football, il faut seulement se reprendre pour se racheter et apprendre les leçons de ces échecs.. Il est vrai que le meilleur aurait été de débuter par un meilleur résultat, mais ce n’est pas toujours le printemps. Propos recueillis par Z. Zitoun

Avant de rallier Ain-Temouchent, Laib a fait un crochet à Oran…

Belkaraoui ne viendra pas

Le premier responsable des Jaune et Noir, a pris hier matin la route en direction Témouchent, et se rendra ensuite, sur le lieu du stage pour discuter avec les joueurs qui commençaient à s’impatienter pour recevoir leur dû qu’ils attendaient depuis des mois, et ne veulent plus vivre que des promesses. Mais, avant d’arrivée à destination, il a fait une halte à Oran pour rencontrer les dirigeants de l’ASMO afin d’ essayer de les convaincre à délivrer la lettre de libération du joueur Belkaraoui pour rejoindre son équipe. Les deux parties se sont réunies et ont trouvé un terrain d’entente , la direction Asémiste a promis dans un premier temps de céder le joueur en question avant de revenir sur sa décision pour des raisons inconnues et ont étonné par la même occasion le boss Harrachi de ce revirement de situation de la part de ses homologues Oranais. Il parait que les Oranais ne veulent pas pour le moment lui donner un accord définitif avant la tenue de l’AGE, c’est peut être un prétexte pour le décourager à abandonneer cet élément que les Harrachis voulaient l’enrôler pour apporter un plus à leur

équipe avant qu’il ne leur soit chipé par une autre formation. Alors, qu’au départ le président de Jaune et Noir, pensait qu’il reviendrait avec le fameux document dans sa poche pour que l’USMH puisse s’attacher des services de ce jeune joueur pétri de bonnes qualités de jeu. C’est Charef qui l’a conseillé pour faire son possible auprès de ses amis Oranais pour que Belkaroui endosse le maillot Jaune et Noir pour le compte de la saison prochaine en vain. Maintenant, la direction va tourner la page de cet attaquant et continue de faire son marché, toujours du côté de l’ouest, comme ça été toujours le cas par le passé. Après cet échec Laib a continué sa route sur Témouchent pour voir la situation de plus près des joueurs en cette période de préparation d’intersaison prévu début du mois de septembre prochain. L’entraîneur était comme le laissent entendre certains déçus, que son équipe ne puisse pas bénéficier des services de cet élément qui l’avait vraiment étonné par ses grandes qualités de jeu, dommage, car il aura été d’une très grande utilité pour son effectif. L. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


10

LIGUE E1

Maracana N°1777 — Jeudi 12 Juillet 2012

ESS

Barry Demba engagé pour 160 000 Dollars

Le malien Barry Demba, l’ex-axial du Hillal de Khartoum (Soudan) est officiellement ententiste. Le Défenseur a signé hier un contrat de deux ans pour un montant de 160.000 dollars répartis sur 12 mois. Le joueur qui a empoché une avance de 10.000 Euros, percevra mensuellement 1,53 million de dinars. Soit l’un des plus importants salaires à l’entente qui vient de libérer Riad Benchadi. Lequel n’a été informé que dans la soirée de lundi, ce dernier ne va pas chômer, d’autant plus qu’il est sollicité par le CAB. Avec le départ de l’inamovible Riad, l’entente aura jusqu’à maintenant libéré pas moins de 15 joueurs de l’effectif de la saison dernière, alors Dimba est la 10è recrue des noir et blanc qui n’attendent qu’un attaquant pour clore le recrutement…

Kouamé et Cyril, convoqués pour la résiliation des contrats

La direction de l’entente a envoyé des billets d’avion au Camerounais Cyrill, et à l’Ivoirien Valentin, pour qu’ils se déplacent à Sétif afin de négocier les modalités de résiliation des contrats des deux joueurs qui n’ont pas convaincus grand monde du côté d’Ain Fouara, où l’un percevait 80 millions de centimes et l’autre 75. Notons, par ailleurs, qu’avec l’engagement de Demba, l’entente ne dispose désormais, qu’une seule licence « étranger » qui sera octroyée à Obinna ou un autre attaquant.

DEMBA : «J'ai choisi l’ESS pour étoffer ma carte de visite»

Vous vous êtes officiellement ententiste, quelles sont vos impressions ? Je ne vous cache pas ma satisfaction totale, je suis très content et même fier d'avoir opté pour l’ESS, une formation qui me permettra de progresser et de découvrir beaucoup de nouvelles choses. Je suis donc, ici à Sétif, pour relancer ma carrière. J'ai signé pour deux ans, j’ai hâte de découvrir à nouveau la compétition africaine avec une équipe algérienne après la belle expérience avec la JSK.

Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ? Mon nom est Barry Dimba, je suis né le 24 avril 1987, j'ai exactement 25 ans. J'ai débuté le football à Real Bamako, en première division malienne international juniors, puis olympique et avec l’équipe national A. Je joue en défense, je suis un défenseur central.

Benchadi ne viendra pas

CAB

C’est officiel Riadh Benchadi, ne sera pas Cabiste, donc le retour aux sources et au bercail n’aura pas lieu cette saison, l’enfant d’El Madher formé au CAB aurait trouvé un terrain d’entente avec Hammar pour rempiler à l’ES Sétif, c’est ce que le joueur voulait et souhaitait, ça sera chose faite, tant mieux pour lui et tant pis pour le CABatna.

Contrôle satisfaisant pour Bitam

A/Malek Bitam a effectué le contrôle de son genou auprès du professeur Aït Belkacem à Alger, selon l’intéressé le toubib lui aurait donné l’aval pour entamer la deuxième phase de rééducation qui durera un mois et qui consistera au renforcement musculaire. A la fin de juillet, Bitam entamera les entraînements en solo pendant 15 jours, et intégrera le groupe après. Le joueur est très content de l’évolution de sa guérison.

Sapol pourra être transféré au mercato

Le CAB veut tirer profit au maximum de son joueur ManiSapol, qui dispose de contacts en Turquie et en Russie, mais l’administration du CAB ne veut pas se précipiter et compte sur une bonne prestation du joueur en coupe d’Afrique des nations avec son pays le Togo pour négocier son transfert, Mani Sapol restera ainsi jusqu’au mercato d’hiver.

En optant pour l’entente, vous avez certainement fixé des objectifs à atteindre, n'est-ce pas ? C'est évident, l’ESS est connu tant en Algérie, qu'en Afrique, pour être le club qui joue chaque année pour un titre. Je connais très bien cette formation, puisque

j’ai joué en championnat algérien pour une saison et demie. Donc, je trouve que j'ai opté pour l’un des meilleurs clubs de la ligue I Algérienne. Laissez-moivous dire que j’ai choisi l’entente pour étoffer ma carte de visite.

Le recrutement de Soltani est tributaire de ses contacts en France... Comme annoncé par nos soins, Soltani Karim, le milieu de terrain franco-algérien de l'équipe de l'Aris Salonique, se rapproche de plus en plus de l’ESS. D’autant plus que son manager est en train de faire de son mieux pour le convaincre à rejoindre l’ESS. Toutefois, ce dernier nous a fait savoir que pour le moment, il n’y a rien de nouveau concernant son transfert à l’ESS, du fait qu’il est à l’essai au RC Lens. Même le FC Tours, s’intéresse à Soltani qui privilégie la piste française. Il convient par ailleurs de souligner que les recruteurs de l’aigle noir sont en contact avec d’autres attaquants qui ont émis le vœu de porter les couleurs du club phare de la capitale des hauts plateaux qui débutera les entraînements le 23 juillet courant à Sousse où est programmé le stage d’intersaison … Y. M.

Nezzar vide son sac

Le boss du CAB, n’a pas hésité à fustiger les autres actionnaires et membres du conseil d’administration de la SSPA/CAB, pour qui il a fait des reproches de ne pas mettre la main à la poche.

“Seuls Ifferoudjène et moi…”

“Pour l’opération de recrutement et de renouvellement, on s’est retrouvés Ifferoudjène et moi, seuls à faire face aux dépenses. Aucun autre membre n’a osé mettre la main à la poche, on a dépensé plus de trois milliards à nous deux, alors que les autres n’ont pas mis un dinar, ils attendent que tout soit réglé pour refaire leur apparition à nos dépens, ça ne peut pas continuer ainsi, où ils assument leurs responsabilités en qualité de membres du conseil d’administration ou qu’ils partent.”

“Les catégories jeunes dépendent du CSA”

Selon Nezzar, la SSPA ne s’occupera que des joueurs professionnels sous contrat, à savoir les seniors et les U-21, quant aux autres catégories, elles seront gérées par le CSA et son nouveau président Farhi, ce dernier a accepté la mission du fait qu’elle lui permet de se faire exempter des charges du club professionnel, alors qu’au CSA, il pourra gérer les catégories jeunes avec les subvneitons de l’Etat allouées au club amateur, on comprend fort bien pourquoi il a tenu à se présenter aux élections de la présidence du CSA, et à se dérober de ses prérogatives de membre du conseil d’administration, d’ailleurs les déclarations de Nezzar ne sont pas fortuites, il a bien visé sa cible. W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE E1

Djebari recrute Dahmane Maracana N°1777 — Jeudi 12 Juillet 2012

mai dernier, de contacts préliminaires, à l’aéroport de Casablanca. Il se pourrait donc que l’excellent milieu de terrain ne revienne en Algérie que pour finaliser le prêt. Surtout qu’on prête à Djebari et son nouvel entraîneur Eymael, l’intention de recruter deux Africains, un gardien de but et un attaquant de pointe.

C’est mardi , en début de soirée que le président du Mouloudia a reçu le gardien remplaçant du CRB, Dahmane Hamza et finalisé avec lui un contrat de deux saisons.

L

Eymael ne comprend pas le retard de signature de Mezaïr

es négociations ne se sont pas éternisées entre Haddou et le joueur car ce dernier, désireux d’avoir sa chance pour briller en Ligue 1, n’a pas posé trop de conditions. Le problème de gardien de but semble donc réglé, même si Mezaïr fait faux bond. «Je suis heureux d’être parvenu à un accord avec le président Djebari. J’avais reçu d’autres propositions, mais au vu du recrutement effectué par le Mouloudia et l’insistance de ses dirigeants à m’enrôler, en tant que premier gardien, je n’ai pas hésité, même si sur le plan financier, j’ai dû faire quelques concessions. Mon but est de jouer et je compte bien m’imposer et être le gardien titulaire cette saison. Au CRB, j’étais barré par Ousserir et comme ce dernier était constamment en superforme, je ne pouvais pas le supplanter», avait-il déclaré à l’issue de la cérémonie de signature.

Dans son point de presse de lundi, le coach mouloudéen ne comprenait pas pourquoi Mezaïr tard à apposer sa signature sur le contrat qui le lierait au MCO pour deux saisons. «Je l’avais rencontré dans le bureau de monsieur Djebari et j’avais discuté avec lui. Il m’a paru enthousiaste à l’idée de revêtir le maillot du Mouloudia et, sincèrement, je ne comprends pas pourquoi il tarde à le faire ». D’un autre côté, le nouveau président du CSA-ASMO avait déclaré avant-hier à la fin des travaux de l’AG élective, qu’il « ferait le maximum pour retenir Mezaïr et Ouasti ». Une source asémiste nous a déclaré que Bagor Merouane aurait proposé à Mezaïr la même somme sur laquelle il s’est mis d’accord avec le MCO, mais avec l’avantage de lui payer cash toute la première saison et ce, avant qu’il signe. Pour sa part, la direction de Djebari a proposé à Mezaïr seulement 2 mois de salaire d’avance et ce dernier demande au moins une avance de 5 mois. «Mezaïr connaît bien la maison et il ne veut pas prendre le risque de passer son temps à quémander son argent », explique ce supporter du Mouloudia. A. B.

Dagoulou sera-t-il prêté ?

La présence du manager camerounais Léo au siège de l’entreprise de Youssef Djebari depuis le début de la semaine, a suscité plusieurs interrogations. L’intéressé dit être à Oran pour une visite de courtoisie au président du Mouloudia qu’il connaît très bien, puisque c’est lui qui s’est occupé de ramener plusieurs joueurs africains au club hamraoui, notamment un certain Bynia dont se souviennent encore les supporters. Un Bynia qui a été ensuite «vendu» au Benfica de Lisbonne et qui a, de ce fait, permis au MCO dirigé à l’époque par Djebari, de mettre dans ses caisses une

11

MCO

Les cadres attendent toujours

Selon le manager général, Haddou Moulay, que nous avions contacté hier, « les anciens joueurs n’ont pas encore signé. Ils attendent, ils ont promis d’être au stade samedi pour le début des entraînements ». Il paraît, à l’écoute de ce très bref entretien, que la rumeur qui circule à Oran selon laquelle le Mouloudia aurait un manque de liquidités pour payer tous ses joueurs, anciens et nouveaux y compris, freine la signature des cadres, dont certains ont été reçus hier par le président, en vue de les sensibiliser sur le problème que vit la SSPA ces derniers jours, surtout que seul le président subit la pression et qu’il ne trouve personne pour l’aider pour renflouer les caisses. Pour sa part , Mohamed Amine Zidane que l’administration du Mouloudia donnait signataire, a déclaré : «Je n’apposerai ma signature qu’une fois que je serais en possession de mon argent ». Sa position serait identique à celle des autres cadres qui se savent désirés par d’autres clubs.

La préparation débute samedi

C’est cette fin de week-end que le MCO retrouvera le tartan du stade Ahmed-Zabana, pour débuter la préparation d’une saison que les supporters espèrent diamétralement opposée aux précédentes. «Pour bien préparer le championnat, je veux avoir samedi les 22 joueurs du groupe. C’est une condition pour faire du bon travail », a déclaré Eymael, avant d’ajouter que le « lieu du stage et la date lui importent peu ». Au sujet de la date du stage, rien n’a été fixé jusqu’à maintenant. Certains dans l’entourage des joueurs et de la direction souhaitent qu’il se déroule après le mois de Ramadan, alors que d’autres voudraient qu’il soit programmé au cours du mois sacré.

Djebari continue de recevoir les cadres

somme appréciable. Selon certaines sources, Léo aurait été à la base de la signature d’Eudes Dagoulou au MCO. Et le même

Dagoulou intéresse le grand club marocain qu’est le Widad de Casablanca. La presse marocaine avait fait état, au mois de

Après Zidane, Sebbah et Ouamane, Youssef Djebari aurait reçu, hier aprèsmidi , les autres cadres de l’équipe, à leur tête Sid Ahmed Aouedj. Mais, au vu de la rencontre de mardi, il semble que l‘accord des joueurs bute toujours sur l’argent. Ces derniers veulent du «palpable», à savoir de toucher avant la signature, le montant sur lequel ils se sont mis d’accord avec Haddou et qui concerne leurs arriérés de salaire ou tout au moins une partie. Le MCO peine à trouver des liquidités qui permettront de résoudre ce délicat problème et Djebari se démène comme il peut pour trouver , soit de l’argent, soit assez de persuasion pour pousser les joueurs à rempiler.

Le membre du staff technique, Mohamed Rouabeh, qui a réalisé un excellent travail lors du précédent exercice en menant à bon port la JS Saoura en lui offrant avec Belhafiane l’accession parmi l’élite, est jusqu’ici une première dans l’histoire d’un club sudiste. il pensait qu’il sera maintenu dans son poste.

M

ais, il ne voit rien venir jusqu’ici alors que les joueurs ont repris avant-hier du service. «Il y a une dizaine de jours, le président m’a appelé au téléphone pour me faire savoir que je continuerai mon aventure avec cette

formation avec laquelle je n’ai connu que des moments de joie. Il m’a dit qu’il me rappellerait par la suite pour me déplacer et régler quelques détails pour reprendre du service et depuis, aucune suite ne m’a été réservée à ce jour, c’est le silence complet de la part de la direction. Je n’arrive plus à comprendre quel sera mon devenir avec cette formation, est-ce que je dois attendre encore quelques jours alors que le train est en marche, maintenant est-ce qu’on n’a plus besoin de mes services? Rien n’est clair. Je reste tout de même optimiste et si rien ne filtre à l’horizon dans deux où trois jours, je tourne définitivement la page. J’ai eu de nombreuses propositions des clubs de l’Ouest de différentes divisions mais ma préférence était pour la JS Saoura pour continuer mon travail entamé avec mon ami Belhafiane » dira t-il.

Rouabeh est en contacts permanents avec la JSM Tiaret le GC Mascara pour le poste d’entraîneur en chef et aussi du WA Tlemcen pour celui de préparateur physique «Je le dis et le redis, si je n’aurai pas de réponse positive, je serais obligé de changer d’air mais avant de le faire, je vais bien étudier les propositions qui me seront faites et choisir après ma prochaine destination en espérant apporter ma modeste contribution là où je vais atterrir » enchaîne-t-il. D’après une source proche des affaires de ce club sudiste, il paraît que c’est la direction qui a décidé de mettre fin à l’aventure de ce technicien avec les Vert et Jaune. «C’est la direction, paraît-il, qui a décidé de se passer des services de Rouabeh et c’est le duo Hadjar Chérif-Belhafiane qui aura la tâche de prendre en main l’équipe pour préparer la nouvelle saison » estime notre source. On

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

JSS

Rouabeh : «Je n’ai rien compris»

peut dire que la mission de ce jeune entraîneur est terminée et qu’il doit trouver un autre club.» Le métier d’entraîneur est mon gagne-pain, heureusement que j’ai des contacts et j’ai tout mon temps pour négocier avec les dirigeants des équipes désirant s’attacher mes services pour voir ensuite la meilleure proposition avant de m’engager avec mon nouveau club de la JSS qui a été vraiment aux petits soins avec moi je ne manquais de rien durant les saisons que j’ai exercées avec l’équipe, les supporters pour leur soutien et présents là où se produisait la JSS. Et je souhaite à ce que cette formation réussisse le meilleur parcours possible dans sa nouvelle division » conclut-il. A. O.


12

JSMB

LIGUE E1

Maracana N°1777 — Jeudi 12 Juillet 2012

C’est la rentrée Mehamha a été trop exigeant

Comme déjà annoncé par nos soins, l’attaquant de l’équipe réserve de l’Olympique Lyonnais en l’occurrence Saïd Mehamha se trouve depuis dimanche dernier à Béjaia où il a eu déjà un round de négociations avec le manager général du club, à savoir Redjradj. Cependant, jusqu’à la mi-journée d’hier mercredi, aucun accord n’a été trouvé entre le manager du joueur et la direction du club puisque, selon les informations en notre possession, le joueur était trop exigeant dans sa demande financière. Cela dit, un autre round de négociations a été prévu pour l’après-midi d’hier.

Les Tchadiens arriveront la semaine prochaine

Contrairement à ce qui a été programmé dans un premier temps, les joueurs tchadiens proposés par l’un des managers à la direction des Vert et Rouge ont reporté leur venue pour la semaine prochaine, avonsnous appris de sources bien informées. Selon ces dernières, le report de la venue de ces deux éléments est dû à un problème de visa qu’ils n’ont pas encore obtenu auprès de l’Ambassade d’Algérie au Tchad. S.A.S.

C’est aujourd’hui jeudi que les Béjaouis de la JSM Béjaia reprendront le chemin des entraînements après avoir observé un repos de plusieurs semaines. En effet, étant appelés à disputer une saison difficile avec les trois compétitions avec qui ils sont en lice, les Vert et Rouge auront à entamer la préparation de la nouvelle saison dès ce matin avec une première séance prévue au niveau du stade de l’Unité maghrébine.

D’

ailleurs, selon les informations en notre possession, le coach français Alain Michel a établi déjà son programme concernant la préparation en axant beaucoup sur le volet physique étant donné qu’il demeure un facteur très important pour l’avenir du club.

Les nouvelles recrues seront au rendez-vous

Ainsi donc, ayant déjà officialisé leur venue depuis quelques semaines par la signature du contrat, les nouvelles recrues du club seront au rendez-vous pour entamer la préparation en prévision de la nouvelle saison. C’est le cas pour Saïdi, Bahloul, Hadji, Megueni, Neyati, Benzerga et Bourekba. Cela dit, ils devaient

rejoindre la ville de Béjaia afin qu’ils soient présents lors de la séance de la matinée prévue aujourd’hui.

Alain Michel est rentré hier

Pour sa part, le technicien français, Alain Michel, qui s’est rendu en France pour quelques jours de repos, est rentré hier mercredi à Béjaia avant d’entamer son travail dès aujourd’hui jeudi avec le programme qu’il a tracé pour ce début de préparation. D’ailleurs, les Béjaouis devraient se préparer à Béjaia pour une durée de deux semaines, avant de rallier la ville de Sousse en Tunisie pour un stage bloqué de trois semaines. Pour cette première journée de la reprise des entraînements, le

coach Alain Michel a programmé un biquotidien.

Deux Nigérians se trouvent depuis hier à Béjaia

Sur un autre volet, on a enregistré l’arrivée de deux joueurs de nationalité nigériane dans la soirée d’avant-hier mardi. Il s’agit de Babuwa Samason et Dominique Omavieras qui séjourneront pendant une semaine à Béjaia où ils subiront des tests afin qu’ils soient supervisés de près par le coach Alain Michel avant de prendre une décision concernant leur recrutement. Pour rappel, le technicien français avait déjà fait savoir qu’il veut recruter deux bons joueurs africains, à savoir un défenseur et un attaquant. S.A.S.

Les Béjaouis de retour, mais pour quel objectif ?

Il est vrai que le recrutement effectué, jusque-là, n’aura pas suscité un grand engouement auprès des supporters qui s’interrogent si, effectivement, les nouveaux joueurs vont être à la hauteur de la confiance placée en eux et s’ils vont répondre à l’attente du public béjaoui, de plus en plus, exigeant. Dans cette optique, il nous a été dit : “On a préféré éviter de recruter des “stars” de peur d’être, une fois de plus, déçus.

A

ussi, nous nous sommes penchés sur des éléments, certes, de moindre calibre, mais efficaces et volontaires”. Dans la même lignée, Alain Michel, l’entraîneur des Vert et Rouge, estime que son équipe va jouer les premiers rôles, la saison

prochaine. Selon la tradition, mieux encore, le coach béjaoui ne semble pas du tout ébranlé par les défections de certains cadres qui, selon lui, ne seront pas un handicap dans le parcours de son équipe. “Car, dira-t-il, les nouvelles têtes vont sûrement les faire oublier”.

* Le championnat national : le titre ou rien !

Il n’y aurait pas d’autre alternative, selon certains: tous viseraient le titre et jouer les premiers rôles: “Il est vrai que pour nous, jouer les premiers rôles demeure l’objectif final, mais il est clair, aussi, que désormais le titre fera partie de nos ambitions et dès la saison prochaine, on ne jouera que le titre ou rien. La JSMB a pris de l’ampleur et nous serons parmi les équipes qui viseront la première place”, nous a-t-on affirmé.

* La Coupe d’Algérie : pour un autre trophée

A vrai dire, l’une des compétitions dont rêvent

les supporters est, sans contexte, la Coupe d’Algérie. Ainsi, la majorité d’entre eux estime qu’il est temps que la JSMB renoue avec le succès et, pourquoi pas, un autre trophée. Dans ce contexte, certains supporters diront : “Décrocher un autre trophée en coupe d’Algérie est notre rêve. C’est une compétition si populaire que nous nous sommes ancrés en elle. Nous ferons de notre mieux pour effacer les affres des saisons précédentes et, aller le plus loin possible dans cette compétition qui, pour nous, demeure si populaire, de par son enjeu”.

* La Ligue des champions : les poules !

Là, aussi, il est temps de cesser de faire de la simple figuration. D’ailleurs, tous le diront clairement : “En Ligue des champions, nous sommes déterminés à jouer nos chances à fond et ce, en vue d’atteindre les poules”. A. Z.


LIGUE E1

Terminées les vacances C’est une équie remaniée à plus de 70% qu’on va, sûrement, retrouver, ce matin pour sa première séance d’entraînement, après un repos qui aura duré longtemps. Un repos qui aura permis aux joueurs de se reposer et aux responsables du club, de procéder aux différents changements, décidés à la fin de l’exercice précédent.

Maracana N°1777 — Jeudi 12 Juillet 2012

ans ce contexte, l’on nous dira : “Pendant cette période de vacances pour les joueurs, la direction a réussi à recruter des éléments qui répondent au profil de la nouvelle politique que va prôner le club à partir de la saison prochaine, tout

comme, il a été décidé, aussi, de combler le vide des joueurs limogés”, et de poursuivre: “Certes, 12 joueurs ont quitté le club, mais nous avons réussi, tout de même, à les remplacer par des éléments de qualité qui vont apporter un plus à l’équipe et qui sont déterminés à maintenir le cap de façon à ce que l’équipe continue à jouer les premiers rôles. Ce qui est, quand même, important”. C’est dire que cette reprise sera suivie avec un grand intérêt, tant pour les acteurs eux-mêmes, que pour les supporters qui viendront, à coup sûr, en grand nombre, découvrir, les nouvelles recrues dont on a dit le plus grand bien : “La reprise s’annonce donc importante, dans la mesure où il y aura beaucoup de nouveaux joueurs et les supporters vont apprendre à les connaître et d’avoir une certaine idée sur eux”, nous a-t-on précisé. Désormais, les vacances sont terminés pour les joueurs et le compte à rebours de la nouvelle saison a, bel et bien, débuté. C’est la reprise pour d’autres objectifs, en vue d’une compétition qui s’annonce, d’ores et déjà, explosive .“Tout dépendra de la préparation qu’on aura à effectuer, notre parcours en dépendra largement”, ont réagi les joueurs interrogés. Alain est averti et Michel n’a qu’à éviter les erreurs de l’exercice précédent. A. Z.

Saâdi ne jouera pas, donc, à la JSMB. Non pas, parce qu’il ne le voulait pas, ou parce qu’il ne répondait pas aux normes techniques, mais simplement, il a suffi d’un laxisme de la part des responsables béjaouis pour que les Bordjiens le chipent. Que s’est-il passé ? Selon le chargé de communication, Hammouche, que nous avons contacté, tout était ficelé entre la JSMB et Saâdi. Ce dernier, dira notre interlocuteur, après avoir donné son accord de principe et accepté toutes les conditions du club, est reparti chercher sa lettre de libération de Saïda. Une lettre de libération qui avait, quelque peu, tardé. Et, c’est à ce moment que le CABBA entra en jeu et entama des négociations avec le joueur qui, au lieu de retourner à Béjaïa pour parapher ce qui a été conclu,

décide de changer de destination. En fait, Saâdi avait exigé de la JSMB, 5 mois d’avance de salaire. Alors que le CABBA lui a octroyé simplement 3. Les dirigeants béjaouis sont-ils naïfs au point de perdre un joueur sur qui ils comptaient beaucoup? Le laxisme observé durant cette période de négociations, avec ce joueur, bien qu’il soit défendable, à plus d’un titre, a fait perdre au club, l’une des premières recrues estivales. D’ailleurs, le chargé de communication dira, en substance : “Pourtant, tout a été ficelé. Maintenant, si le joueur a vu qu’il était mieux loti au CABBA, et bien, on lui souhaite bonne chance, simplement”. Qui dit mieux ? A. Z.

D

Coup fatal de Saâdi ou laxisme des dirigeants ?

13

CRB

Slimani, le caprice de trop!

Il a donné un dernier ultimatum à ses dirigeants

Nouveau retournement de situation dans le feuilleton Slimani. Le joueur, qui avait tout ficelé avec la direction du club bélouizdadi, lors de la soirée organisée à l’honneur de l’équipe par Djamel Necib, revient sur sa décision d’apposer sa signature si Gana n’accepterait pas ses exigences financières. C’est un salaire estimé à 170 millions, en sus du payement de ces 3 mois de salaires impayés sans oublier une avance de six mensualités, encore moins l’appartement LSP de Bab Ezzouar que le natif d’Ain Bénian réclame désormais à ses dirigeants. Faute de quoi, il optera pour le plus offrant qui pourrait être l’USM Alger mais également un club français de seconde division (Havre AC). Slimani a donné un ultimatum jusqu’à mercredi soir (donc hier) avant de prendre une décision. Tout n’est pas encore acquis pour les Belouizdadis dont les supporters, mis au parfum des nouvelles exigences pécuniaires du joueur, sont montés au créneau pour signifier à Gana et ses pairs de la SSPA qu’il n’est pas question de laisser partir le buteur attitré de l’équipe. La réponse de Gana qui a promis une belle surprise en guise de compensation (il attend une réponse définitive à son offre faite à Aoudia) ne semble pas convaincre grand monde. C’est Slimani et personne d’autre. Une piste qui s’éloigne dès lors que le manager du joueur est en train de faire pression sur la direction du CRB invoquant un accord imminent avec l’USMA des frères Haddad mais aussi une piste à l’étranger pour son poulain.

Aréna remballe Ould Lamri

Pendant ce temps, l’équipe belouizdadie poursuit sa préparation alternant une séance de forêt à Bouchaoui, et une seconde plus technique au stade du 20-Août. Il faut juste souligner que l’ambiance y est parfaite et les joueurs présents concentrés sur le travail qui les attend. Le coach italo-suisse qui a décidé de ne pas compter sur le nouveau préparateur physique qui lui a été proposé par Azzedine Gana, Azzedine Ould Lamri en l’occurrence qui avait exercé en Angleterre, compte augmenter la charge de travail durant les premières séances de la semaine prochaine. Ce qui lui permettra de mieux envisager la seconde partie de son plan de travail prévu au mois de Ramadan lequel verra l’équipe disputer un tournoi quadrangulaire contre des formations du centre du pays (on parle du MCA, de l’USMA et de la JSK). M. B.

WAT

La prospection continue

Pour arrêter définitivement l’effectif qui prendra part au prochain service 2012/2013, le staff technique continue de superviser d’autres joueurs issus de différentes région du pays. A l‘heure où nous mettons sous presse, le coach Amrani s’est donné un peu de temps pour dénicher certains éléments susceptibles d’être retenus parmi l’ossature du club. On nous signale que trois joueurs ont donné satisfaction de la part du staff technique même si on n’a pas voulu divulguer les noms. Pour le recrutement, on évoque avec persistance la venue de Messali, le défenseur central du CSC après que son manager eut été contacté pour venir négocier avec la direction du club. Sur la même longueur d’onde, le milieu de terrain Benayache qui vient d’être libéré par le CRB, vient d’être annoncé au WAT. Cet émigré, qui a été tenté par une aventure au Widad lors du précédent mercato hivernal alors qu’il était à l’USMH puis prêté au CRB, a été contacté par nos soins. La direction du club a confirmé l’intérêt de Benayache à venir signer au Widad, toutefois, rien de concret n’a été prévu, il faut attendre la venue de l’ex-Harrachi à Tlemcen pour voir plus clair les intentions des deux parties. Pour ce qui est du cas de Boudjakdji, celui-ci s’est dit outré par le manque de respect des dirigeants à son égard puisque l’ancien capitaine de l’équipe n’a pas été sollicité par les responsables à venir négocier depuis la reprise des entraînements, ce qui a poussé Anouar de ne plus mettre les pieds au club. On croit savoir d’un de ses proches que Boudjakdji a décidé de raccrocher en signe de mécontentement même si des parties ont voulu le raisonner pour le faire revenir sur sa décision. S. T. Smaïn


14

NAHD

Bouderouaya et Ould Zemirli se sont rencontrés

Nous apprenons de sources sûres que le dirigeant, Sofiane Bouderouaya, a rencontré le président, Mahfoud Ould Zemirli, pour discuter avec lui de la situation du club. Il faut savoir qu’Ould Zemerli ne compte pas rester à la présidence et souhaite donc, que quelqu’un d’autre puisse prendre en main l’équipe. Bouderouaya, de son côté, lui a avoué qu’il est prêt à l’aider mais sous quelques conditions.

Les entraînements dimanche prochain

Il semblerait que la direction a décidé en fin de compte de passer aux choses sérieuses, étant donné que le début des entraînements a été prévu pour dimanche prochain. Les dirigeants pensent, qu’il est temps que l’équipe débute le travail pour être prête pour la nouvelle saison, car elle est déjà en retard par rapport aux autres formations de Ligue II dont elle fait partie cette saison.

Le stage en Tunisie

MSPB

Le stage d’intersaison devrait avoir lieu en Tunisie, selon des sources de la direction du Nasria qui ont bien étudié la question. En effet, les responsables du club estiment qu’il vaudrait mieux tenir ce stage à l’étranger pour permettre aux joueurs de travailler loin de toute pression. Toutefois, tout dépendra des moyens qui seront mis à la disposition du club, étant donné que tout le monde sait que le Nasria souffre en ce début de saison.

LIGUE E2

Saoudi a entamé les contacts

Maracana N°1777 — Jeudi 12 Juillet 2012

Le dirigeant, Kamel Saoudi, a débuté les contacts avec certains joueurs susceptibles de renforcer l’effectif la saison prochaine. En effet, le dirigeant du Nasria a déjà entamé les négociations avec Abdeslam qui devait signer hier avant de reporter, après l’absence du SG de la séance de la signature.

L

e président de section football du Nasria a donc pris attache avec un nombre de joueurs qui ont donné leur accord pour porter les couleurs jaune et rouge la saison prochaine. Ainsi, Saoudi a pris attache avec le défenseur de l’ASK, et l’ancien joueur de la JSK , Douïcher Lamara. Ce dernier a accepté de jouer au Nasria même si les deux parties ne sont pas entendues sur la mensualité qu’il devrait percevoir en contrepartie de sa signature. Le club souffre d’une crise financière, et se doit donc de trouver une solution pour régler cette question du recrutement. Par ailleurs, on a appris aussi, que Saoudi a pris attache avec l’ancien attaquant de la JSK et de l’USMA et qui a déjà

joué au NAHD, entre autre, Nouri Ouznadji souhaite donc revenir au Nasria. Le joueur était en passe de signer au MC El Eulma avant que le transfert ne soit capoté en dernière minute, car les dirigeants de «Babya» ont refusé les exigences financières du joueur jugées très élevées. Rien n’est décidé encore et les deux parties devraient se revoir dans les tous prochains jours afin d’arriver à un accord définitif. L’attaquant du MC Saïda, Mohamed Cheraïtia, a lui aussi été contacté par la direction du Nasria, soucieuse de renforcer le compartiment offensif, mais reste que le joueur est dans le calepin de nombreuses formations, dont le CS Constantine qui insiste pour l’avoir dans ses rangs. Raouf Mesbah

Madi, Boussaïd et Benyahia dans le flou

Les trois ex-joueurs du RCK qui ont évolué au NAHD la saison passée, à savoir, Aymen Madi, Rafik Boussaïd et Zakaria Ahmed Benyahia, sont toujours dans le flou, malgré le fait qu’ils ont rencontré le président, Mahfoud Ould Zemerli, avant-hier. En effet, les joueurs ne sont pas encore fixés sur leur avenir, et craignent qu’ils restent dans cette situation difficile. Ainsi, Ould Zemerli refuse de les libérer, et dans le même temps de leur accorder aussi leur dû, jusqu’à ce que le comptable établisse avec exactitude ce qu’ils doivent.

Les dirigeants ont saisi le wali-délégué

Les dirigeants du Nasria ont rencontré avant-hier après-midi, le wali-délégué d’Hussein-Dey afin d’étudier la possibilité d’aider le club qui se débat dans une grave crise financière. Le premier responsable de la Daïra d’Hussein-Dey s’est excusé de ne pas pouvoir aider le club, étant donné qu’il s’est trouvé en SPA, et qu’il faut donc qu’il se débrouille pour trouver les fonds nécessaires pour son financement.

L’AGE du CSA capotée

Et les 750 millions de la CRL

Comme attendu la deuxième tentative pour la tenue de l’’AG élective pour les élections du CSA/MSPB a encore capoté, les membres de la commission de candidatures ont mis à exécution leur menace de déposer leur, et tout est désormais revenu au point de départ.

Comme un malheur n’arrive jamais seul, le MSPB est actuellement interdit de recrutement pour non paiement des 750 millions de dettes d’anciens joueurs qui disposent de décisions finales TAS et CRL. Le Mouloudia est sommé de régler cette somme avant le 31 juillet 2012, qui se chargera du règlement de cette somme si on ne règle pas rapidement ce problème structurel du club et de désigner les dirigeants de la SSPA et du CSA.

L

e directeur de la jeunesse et des sports très pris par le festival de Timgad, où il est l’un des principaux organisateurs a refusé de recevoir un groupe de supporters qui se disent commission des sages, il est vrai que ces problèmes internes du MSPB n’encouragent pas les autorités à se mêler directement, les mouloudéens doivent d’abord se mettre d’accord entre eux pour espérer le soutien des autorités locales.

Le directoire n’est pas à l’ordre du jour

Beaucoup sont contre cette idée de directoire de transition, la majorité des mouloudéens estiment qu’un club comme le MSPB doit voir des instances dirigeantes issues de ses enfants et se déclarent ainsi s’opposer à cette solution provisoire qui pourra durer longtemps.

Zidani est-il seul responsable ?

Appel au retour de Zidani

Désespérés, certains supporters ont appelé au retour de Zidani, décrié il y a à peine quelques jours, on a même pris attache avec son bras droit Kemine pour lui demander à convaincre Zidani de revenir aux affaires du Mouloudia, pour le moment ça reste un appel, mais au vu de ce qui se trame, il semble que c’est la solution la plus indiquée ou du moins la plus rapide pour faire redémarrer le MSPB à l’arrêt depuis plus de deux

mois.

Qui payera les droits d’engagement ?

Les délais de paiement des droits d’engagement pour la saison 2012/2013 expireront le jeudi 12 juillet à 18 heures, pour le moment le MSPB n’a pas encore réglé les 150 millions exigés, on se demande qui les payera en ce moment de crise et de démission des dirigeants.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Beaucoup, estiment qu’il est l’unique responsable de cette situation de blocage au Mouloudia, mais si on analyse la situation on s’aperçoit qu’il y a d’autres responsables de cette situation, si Zidani est parti du CSA c’est qu’il est en fin de mandat et qu’il n’a plus le droit de cumuler les présidences CSA-SSPA s’il se dit partant de la SSPA c’est parce que beaucoup ont exigé son départ, on a même manifesté dans les rues pour le faire partir et c’est ce qu’il a décidé de faire. Le comble c’est que ceux qui ont planifié son départ et ceux qui ont exécuté ces desseins n’ont rien fait pour procéder à son remplacement, ils n’ont même pas été capables de tenir une AG élective, où sont ces redresseurs de l’ombre pour sortir le MSPB de cette situation de crise, ils sont donc plus responsables que Zidani et méritent donc le carton Rouge. W. Y.


LIGUE E2

15

Une réunion d'urgence des actionnaires pour cet après-midi

MOB

Maracana N°1777 — Jeudi 12 Juillet 2012

passe et où seule la contribution de tout le monde peut sauver le club.

On paye les dettes laissées par les exprésidents

Ne voyant rien venir pour trouver une solution à leur démission collective, les actionnaires dans leur totalité se réuniront ce jeudi après-midi, et ce pour trouver une solution à cette grave situation que vit le club cher aux Crabes.

U

USMB

ne situation de crise qui n’en dit pas son nom, tant il est vrai que le temps passe et que les choses sont restées en l’état depuis maintenant plus de dix jours, c'est-à-dire depuis lundi passé, où les actionnaires ont décidé de démissionner en bloc, en déclarant incapables

Priorité aux dettes

Cette réunion des actionnaires, sera à n’en pas douter celle qui permettra à tout un chacun de donner son avis. Mais le plus important, c’est ces dettes qui peuvent nuire au Mouloudia, car arrivée

l’échéance du 31 juillet, le club ne pourra pas recruter d’autres joueurs. Une situation que les actionnaires doivent éviter à tout prix, surtout que le coach Rahmouni a déjà libéré une dizaine de joueurs, entre autres Ousmail, Bouali, Aissani, Boulekhmir et Bensalem. Maintenant si tel est le cas, comment fera la direction, si le MOB n’a pas le droit au renforcement ? ira-t-on jusqu’à faire rappeler les joueurs libérés, dont la majorité ont trouvé des clubs preneurs, ou se contentera-t-on des jeunes espoirs, sachant que ces derniers n’ont pas effectué un bon parcours lors de l’exercice écoulé. Le club se retrouverait dès lors dans l’im-

Et les bilans ?

Après les précédents scénarios montés de toutes pièces en ce début de saison par plusieurs aventuriers qui voulaient s’introniser à la tête du club, sans investir le moindre sou.

N’

d’assurer un budget prévisionnel de l’ordre de 15 milliards de centimes. Un budget prévisionnel qui dépasse donc la fiction et qui ne peut être assuré qu’en présence d’argent. Or, ce dernier n’existe pas actuellement dans les caisses du club, surtout qu’il y’avait cette dette de l’ordre de 2,2 milliards de centimes que les actionnaires doivent payer avant la date limite de clôture qui est le 31 de ce mois.

ont pas eu les faveurs des autorités locales et de l’ensemble des supporters, ces derniers avec la crise qui s’est installée au sein du club, ont souhaité le maintien de Mohamed Zaïm ou bien une direction formée de personnes intègres et compétents. Un nouveau prétendant pour prendre les commandes de la SSPA/USMB, en l’occurrence Tlemçani Nabil s’est présenté en sérieux, cela a réconforté les supporters blidéens qui voyaient en ce dernier l’homme de la situation, certains d’entre-eux le comparant à Haddad le patron de la SSPA/USMAlger. Tlemçani en avançant dans son pro-

Zaïm - Tlemçani …

jet avait le soutien des autorités locales, des industriels et même des inconditionnels, a déjà consulté les bilans de la SSPA/USMB, de la saison qui vient de s’achever, n’a apporté aucune réserve, tout lui a semblé parfait sur les documents comptables. Au moment où tout semble rentrer dans l’ordre dans la maison blidéenne, et que la crise qui a secoué le club a trouvé son dénouement. Tlemçani a tracé sa feuille de route pour entamer la préparation de la nouvelle saison, en envisageant dans le cours terme, faire un recrutement judicieux de joueurs, un staff technique de qualité et une bonne préparation à l’étranger. C’était le moment de passer aux choses sérieuses administratives, pour finaliser la transaction de transfert de la SSPA/USMB au nom de Nabil Tlemçani. Un rendez-vous a été fixé, la première fois mercredi 04 juillet chez le notaire, Tlemçani attendu par Zaïm dans les bureaux de ce dernier, n’a donné aucun signe de vie, ensuite prétextant qu’il a été

Au Mouloudia, et dans les fiefs du club, on affirme que si la situation actuelle du club n’est pas aussi reluisante, c’est par rapport à certains ex-dirigeants, qui sont passés par là, mais qui ont ruiné le club et qui lui ont laissé des dettes. Sans cela, c'est-à-dire sans les erreurs commises par ces derniers, le Mouloudia ne serait pas aujourd’hui dans une situation délicate, avec des litiges avec d’anciens joueurs qui pourraient pénaliser le club. Parmi ces litiges, on affirme qu’il y’a des éléments qui demandent aujourd’hui plus de 200 millions de centimes, alors que le moment où ils faisaient partie de l’effectif du MOB, ce dernier a failli rétrograder en division inférieure. Tout ça pour dire que les dirigeants du MOB doivent payer les pots cassés.

Quel sort sera réservé aux joueurs signataires ?

Pour les nouveaux joueurs arrivés, et qui ont signé leur contrat de deux ans, à l’image de Djabali de la JS Akbou, Djillali de l’ABM, Abaz de l’ABM, Bosri de l’USMH et Debili de la JSMS, on ne sait pas s’ils seront qualifiés d’office au MOB, si jamais d’ici la date limite de règlement des litiges signifiée par la fédération aux clubs n’est pas respectée par la direction du MOB. Ce qui fait qu’aujourd’hui, le seul problème

retenu par d’autres obligations. Une seconde rencontre a été programmée pour mardi dernier, point de Tlemçani chez le notaire, s’est retiré en douce, en laissant dans la déception totale les supporters blidéens. Prétextant que son financier a découvert sur les documents comptables présentés de la SSPA/USMB le montant près de 6 milliards de centimes, représentant les dettes du club. Or, lors de la dernière réunion qui avait regroupé les deux parties en présence du Wali, le président sortant (Zaïm) avait déclaré devant les présents qu’il était prêt à céder ses actions gratuitement à son successeur et que les dettes de la SSPA seront toutes apurées. Dans cet imbroglio rien ne va plus à l’USMB, on fait un pas en avant, on en revient dix en arrière. Les supporters s’impatientent et posent pas mal de questions de ce qu’il arrive à leur club, ne sachant pas ce que leur réserve l’avenir au moment où toutes les formations de la ligue I et II vivent dans la sérénité et le calme. T. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

réel qui peut nuire au club, c’est celui des litiges avec d’anciens joueurs qui sont passés par les couleurs du MOB et qui ne veulent rien lâcher, quitte à saboter le Mouloudia dans son élan, surtout lorsque l’on sait que l’objectif pour la saison prochaine s’impose de lui-même étant donné que le club a achevé le dernier exercice à la 4è place, en frôlant de peu l’accession en ligue I.

Les fans unanimes à dire « Le wali de Bejaïa devrait prendre l’exemple de son homologue d’Oran »

A Béjaïa, on donne toujours l’exemple du wali d’Oran qui a intervenu pour débloquer une situation presque identique du MCO, en octroyant aux dirigeants une subvention de pas moins d’un milliard de centimes. C’est ce qui a permis aux Hamraouas d’assainir la situation financière en réglant les litiges que ce club avait avec certains anciens joueurs qui ont porté les couleurs du club. « Pourquoi le wali de Béjaïa n’intervient pas en faisant comme celui d’Oran qui a décidé d’apporter son soutien pour régler le problème des dettes du MCO. Cela a permis au dit club d’assainir sa situation financière et d’avoir le quitus de se renforcer durant le mercato de la saison passée. Sans cela, le club n’aurait pas sauvé sa tête de la descente », s’interrogent tous les fans que nous avons rencontrés dans les fiefs du Mouloudia. Nassim S.


Bagor, nouveau président du CSA

Maracana N°1777 — Jeudi 12 Juillet 2012

Bagor Merouane aura été l’homme qui s’est investi beaucoup au sein de l’ASMO durant plus de 15 ans. Simple supporter, puis président du comité des supporters, il aura été de tous les grands coups asémistes et notamment s’était élevé dans le passé contre son ancien ami, Abdelkader Bendadèche.

Aujourd’hui, la hache de guerre a été enterrée depuis des lustres et Dady, qui s’est éloigné du football et de l’ASMO, n’en garde pas moins un petit peur au fond de son cœur, comme en témoignait la présence de son fils à l’AGE de mardi. Cette assemblée générale élective, qui devait se tenir à 18H00, a été décalée d’une heure, à la de »mande des présents, pour manque de quorum. En effet, seuls 54 membres sur les 110 que comprend la composante de l’AG étaient présents. Une heure plus tard, à savoir à 19H00, ils étaient 62 a plébisciter le seul et unique candidat, Bagor Merouane, qui succède donc à El Moro Mohamed démissionnaire. Le bureau de Bagor est composé de : KadourBendahma Hafid, Moussa Abdelhafid, Belkheira Zine, Nekaa Abdelaziz, Benfissa Abdelkader et

éventuellement de Benamar Houari, le manager général de l’équipe professionnelle, qui était absent ( à l’étranger pour des soins médicaux). La participation de ce dernier est assujetti à l’acceptation par la DJS et une fois qu’il reviendra au pays.

Bagor : Je redorerai le blason de l’ASMO

A la suite de son élection, Bagor Merouane a tracé les grandes lignes de son programme : la formation, la création de nouvelles sections et l’aide efficiente à l’équipe professionnelle pou son accession en Ligue Un. « Il n’y a pas très longtemps, l’ASMO était une école de formation devenue un exemple pour toutes les équipes du pays. Elle ne l’est plus et nous allons faire du mieux que nous les pouvons pour ressusciter l’école pour que la formation professionnelle n’ait plus, dans un minimum de 4 ans, à gaspiller de grosses sommes pour le recrutement. La deuxième priorité est d’aider l’équipe professionnelle. Je vais rencontrer le président de la SSPA, pour discuter des moyens appropriés pour que le CSA aide la SSPA, dans le but de faire accéder l’équipe professionnelle au palier supérieur, car elle

RCA

ASMO

16

végète depuis longtemps en Ligue Deux. Enfin, nous allons nous atteler à créer d’autres sections, à commencer par le judo, qui avait fait la fierté de notre équipe dans le passé, ainsi que le hand-ball ». Selon certains observateurs, dont des vieux férus de l’ASMO, « le pari est jouable et le nouveau président du CSA, qui possède une grande énergie et qui peut ramener l’argent nécessaire, parviendra à son but »

Je veux que Mezaïr et Ouasti restent à l’ASMO

Concernant la manière dont il pourra aider l’équipe professionnelle, surtout que le CSA est de facto majoritaire dans la SSPA, Bagor Merouane a déjà pris les devants pour le recrutement. Il a négocié avec Mezaïr et Ouasti, auxquels il aurait proposé de leur paumer une grande partie de leurs salaires de la saison à venir, cash et avant leur signature. Ouasti était en pourparlers avancés avec l‘USMBA et Mezaïr est sur point de signer au MCO. En outre, il a déjà pris contact avec des managers afin de ramener 5 autres éléments, qui viendront s’ajouter aux anciens joueurs encore sous contrat, à l’image de Mebarki , Youssef-Yassine, Chaouti et consorts. A. B.

L’USMH n’a fait qu’une bouchée des U21

ts de son ancien club, pour un Charef avait sollicité les dirigean à Aïn-Témouchent. La renué En entraîneur intelligent, Boualem bloq rach, en premier stage Har d’El n atio form la c ave cal match ami mistes, se faire battre par la i , a vu les jeunes champions asé re, selon les nombreux supcontre qui s’est déroulée lund ch assez serré et agréable à suiv mat un s dan e, rois algé ipe grande équ u. Tasfaout Halmida, l’ex internat rendus dans la ville de Bellemo par nos jeunes, qui ont été porters de l’ASMO qui s’étaien fut une rencontre très disputée ce « que juge 60, ées ann tional des lés la veille du match afin de aration, car ils ont été rassemb Boualem Charef. handicapés par l’absence de prép ur s d’El Harrach et à leur entraîne que la rencontre s’est terrépondre positivement à nos ami ns pelo Rap ». t men etté mon déplace A. B. Personnellement, je n’ai pas regr le score de 5 buts à 2. sur rois algé des oire vict la minée par

SAM

Belgherbi veut rompre son contrat

Loin d’avoir été brillant lors de l’exercice écoulé ou il a du rester souvent éloigné des terrains l’attaquant samiste Belgherbi Ouahid qui n’a inscrit que 3 buts ne semble pas du tout chaud pour poursuivre l’aventure avec le SAM, l’enfant de Tlemcen qui n’a que 23 ans a fait part de son intention de trouver un terrain d’entente avec la direction du SAM pour une séparation a l’amiable. C’est ainsi qu’il souhaite rencontrer le président Benfeta pour discuter et éventuellement être libérer au profit des clubs qui ont émis le voeu de s’attacher ses services une perspective à laquelle le Boss samiste ne devrait pas s’opposer à condition cependant que les clubs demandeurs négocient aussi avec les dirigeants du Sarii.

La commission d’homologation aujourd’hui au stade Ouali La commission d’homologation des infrastructures sportives

relevant de la ligue nationale de football arrivera ce matin (jeudi) pour effectuer une visite d’homologation au stade Ouali Med, la dite commission qui sera élargie à d’autres membres APC, service d’ordre et protection civile inspectera toute les installation de cette structure sportive et ????? d’autre recommandation aux responsables du stade entre autre le placement des caméras dans les tribunes mettre à a disposition des supporters une salle de si et une buvette. Aoun Laïd Boualem

T

LIGUE E2

Le stage se déroulera à Ain-Draham

out est presque réglé pour les dirigeants renouvellement des signatures des cadres recrutement d’éléments susceptibles d’apporter un plus et tout ce qui s’en suit pour cette formation de la Mitidja qui vient de retrouver cette division après tant d’années passées au purgatoire. Les dirigeants ont songé ensuite à autre chose c’est le lieu de préparation de l’équipe durant cette période d’intersaison pour entamer dans de très bonnes conditions son retour dans l’antichambre de l’élite. Ils ont pensé au complexe sportif de Ain- Draham – Tunisiequ’ils connaissent fort bien c’est un endroit disposant de tous les moyens nécessaires pour réussir le stage ; c’est pour cette raison que de nombreuses formations Algériennes et étrangères fréquentent cet endroit durant cette période d’avant reprise du championnat afin de l’entamer en fanfare ; c’est au niveau de ce complexe que le R CA s’est préparé la saison écoulée sous la direction de l’actuel entraineur Boudjaarane qui a établi un excellent programme durant le séjour suivi à la lettre par ses joueurs. Ses derniers ont été soumis à une très forte charge de travail ont bien tenu le coup ils disputèrent aussi de nombreux matches amicaux contre des formations Algériennes et Tunisiennes enregistrant de bons résultats donnant satisfaction au staff technique et l’entourage du club. Le stage était fort bénéfique pour les jeunes Arbéens qui ont fait un excellent parcours en division nationale amateur plus une accession en

fin de parcours. Ils pensent que sera la même chose pour cette édition c'est-à-dire arracher une place sur le podium synonyme d’accession en ligue 1 certains responsables estiment que ce ne sera pas facile surtout pour une équipe appelée à jouer hors de ses bases elle va se contenter de se maintenir et non pas d’autre chose.

Reprise Samedi à l’Arbaâ

Les camarades de Dali reprendront ce samedi le chemin du stade de l’Arbaâ pour se remettre au travail après plus de deux de repos ;les premières séances s’effectueront comme nous l’a fait savoir un proche du club à partir de dix huit heures car il est impossible d’être programmées dans la matinée vue la chaleur torride et suffocante qui sévit en ce mois. Les supporters qui attendaient avec impatience la reprise vont se déplacer en grand nombre pour les voir de plus prêt ; la direction du club a procédé jusqu’ici au recrutement de six éléments ; Bounouar ; Ferchichi ; Amiri ; Noubli ; Hamici ; Haouti. Neuf anciens joueurs ont renouvelé il s’agit de : Nézouani ; Sadaoui ; Medour ; Bouzar ; Bouderbala ; Dali ; Guerchi ; Belaid ; Rabta ce qui donne au total quinze joueurs en attendant deux ou trois nouvelles « têtes » sont attendues dans les jours qui viennent pour que la direction clôture le volet recrutement. On peut dire que le R Arbaâ dispose d’un riche effectif ce qui pourrait mettre l’entraineur dans l’embarras pour composer ensuite son équipe type appelée à disputer les premiers rencontres du championnat de ligue 2 . OUKILI ALI

Bouhadi : “J’espère trouver un terrain d’entente avec les dirigeants”

Le jeune attaquant samiste Bouhadi Kada qui n’a pas joué beaucoup de matchs la saison précédente veut à tout prix récupérer ses papiers pour trouver un club qui lui permettra d’avoir un temps de jeu, le n° 23 samiste en dit pus dans cet entretien, écoutons-le :

Alors Bouhadi quelles sont les nouvelles ? Je suis entrain de passer mes vacances en attendant que tout soit clair concernant mon avenir pour le moment tout se passe bien après avoir perçu mon dû, je me repose auprès des miens le moral est au beau fixe même si la décision de ma prochaine destination demeure en suspens. Nous avons appris que vous avez demandé officiellement votre libération, vous le confirmez ? En effet, j’ai bel et bien pris attache avec le président pour lui demander de me remettre ma lettre de libéra-

tion afin que je puisse rejoindre une formation qui me permettra d’avoir un temps de jeu. Quel a été la réponse de Benfeta ? Il m’a demandé de patienté un petit peu avant d’étudier mon cas.

Quand vous aurez une réponse définitive ? Si tout se passe comme prévu un rendez-vous a été fixé pour ce jeudi c’est seulement à l’issue de cette rencontre que tout devra être plus clair après tous les bons moments que j’ai passé au Sarii j’espère que je ne vais pas trouvé beaucoup de mal à trouver un terrain d’entente pour que je puisse quitter le club.

Avez-vous reçu des offres ? Sincèrement, je n’ai aucun contact je trouve que c’est logique les responsables des clubs ciblent en premier lieu le joueur en fin de contrat et ceux qui sont libre de tout engagement. Vu que je suis toujours sous contrat personne ne s’est manifesté mais je suis sur que je serai solliciter une fois mon contrat sera résilié. Aoun Laïd Boualem

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


DIVISIONS S INFÉRIEUR RES

Maracana N°1777 — Jeudi 12 Juillet 2012

Des regrets mais beaucoup de satisfactions SSSidi-Aïch

L’équipe des diables rouges, de Sidi-Aïch, qui vient de clôturer la saison avec une honorable deuxième place au classement général synonyme de satisfaction, au vu des difficultés rencontrés par les diables rouges, que ce soit au niveau financier ou infrastructurel.

H

akim Amaouche, l’homme fort des rouge et blanc de la Soummam, n’a pas cessé depuis l’entame de l’exercice écoulé de crier sur tous les toits que son club souffre énormément de moyens financiers, et que les subventions allouées, par l’APC et l’APW, sont dérisoires par rapport aux besoins du club, en plus de l’état du terrain qui gène l’évolution des joueurs. En effet, l’équipe de l’excanari, Hakim Amaouche, a récolté 54 points avec 16 victoires 6 nuls et 8 défaites. Il est clair que, les camarades de Ferguene, ont laissé filer beaucoup de points là où il ne fallait pas en perdre, notamment face à des équipes qui sont à leur portée comme l’atteste certains joueurs. La remontée fulgurante, lors de la phase retour marquée par une série de cinq

matchs sans défaites, n’a finalement pas suffit aux poulains de Rabah Oudjani pour rattraper le leader qui avait bien pris le large. Du côté de la direction du doyen des clubs de la Kabylie, l’on a affiché une certaine satisfaction, puisque le club de la soummam a fait un léger par rapport à l’exercice 2010/2011, où les diables rouges ont terminé à la cinquième place. En analysant le parcours de SSSA sur les deux phases de la saison, nous comprendrons mieux la montée fulgurante des diables rouges lors de la phase retour. En effet, contrairement à la phase aller, 29 buts ont été inscrits en deuxième moitié de la saison, soit un écart positif de 12 buts par rapport à l’aller. Des chiffres qui démontrent d’une manière positive de l’excellente forme du compartiment offensif des gars de la Soummam. Il faut dire aussi, que la touche du duo AmaoucheOudjani s’est fait nettement ressentir, en optant pour les schémas à vocation offensive, même à l’exterieur, de plus, la résurrection de Djouadi a contribué pour une large part, 12 buts en championnat à ces résultats positifs. Il faut dire que seconde place à donné beaucoup d’espoir pour une éventuelle accession. A cet effet, une rumeur folle s’était répandue à travers toutes les artères de la ville durant

la phase retour. les mêmes dirigeants ne cessaient de le répéter qu’ils ont reçu des garanties par un membre influant de la ligue, qui leur avait de préserver cette place pour une éventuelle accession, au cas où le système de compétition sera revu. Les fans du club continuent de rêver. Sais-t-on jamais ? Le rêve est toujours permis .

La 3 meilleure attaque è

Apres avoir réussi à inscrire 46 buts, l’attaque de SSSA se place à la 3è position des meilleurs attaques du championnat derrière l’ES Azzefoun (53 buts) l’ORB Akbou (50 buts).

34 buts encaissés

Le nombre de buts encaissés, 34 au total, vaut à SSSA de se positionner à la 6è place du classement des meilleurs défenses du championnat. la première place revient à la formation au leader, des marins d’Azzefoun qui comptabilisent 11 buts seulement encaissés suivis de l’ES Timezrit (23 buts) en troisième position, on retrouve le Hillal de Ain Bessam ( 25 buts) MC Bouira et l’ES Bir ghbalou ( 31 buts ) à la ciquième position. là, il faut dire que ce compartiment est le maillon faible de l’équipe des diables rouges, avec notamment les changements opérés lors de chaque rencontre.

Lamine Djouadi, le meilleur buteur de l’équipe

le titre honorifique de meilleur buteur de l’équipe, revient sans conteste à Lamine djouadi, qui comptabilise 15 buts. Il faut dire là, aussi, que la bonne forme de ce dernier, lui a permis de relever à chaque rencontre son compteur. Toutefois, on ignore si les dirigeants vont penser à le garder pour l’exercice prochain. En tous les cas, c’est une valeur sûre pour l’équipe. Voulant avoir son commentaire sur ce statut de buteur attitré des diables rouges, Lamine Djouadi nous dira « c’est avant tout un honneur pour moi de marquer tant de buts. J’estime que, j’ai aidé mes partenaires suivant mes possibilités. Je n’ai jamais triché dans mon travail ».

Messafri , 20 ans et des dents d’un lion

L’une des révélations de SSSA cette saison est sans conteste, le jeune Messafri, malgré son jeune âge 20 ans juste, ce défenseur a affiché une stabilité exceptionnelle. Le joueur a disputé toutes les rencontres de la phase retour en tant que titulaire. Un volume de jeu largement élevé par rapport aux nouveaux promus de cet exercice en équipe première. Ce

17

qui montre si besoin est tout le talent dont jouit ce jeune joueur. Les observateurs sont unanimes a affirmer avec certitude que Messafri, représente l’avenir du club. Pour autant, Messafri ne s’emballe pas, il garde les pieds sur terre pour pouvoir s’imposer encore plus la saison prochaine.

Cherif Atoumi, le maestro

Formé au club, nul ne pensait que Cherif Atoumi allait être cette saison la meilleur affaire de lui faire confiance après avoir été marginalisé par ses ex-coachs. En effet, cette saison, il a donné la meilleure assise à l’entre-jeu. Atoumi, en l’espace de cette saison, il est devenu le meneur de jeu des diables rouges. Grâce à lui, le compartiment offensif a retrouvé sa confiance. Chérif Atoumi estime qu’il a bénéficié cette saison de la confiance de ses coachs. «La confiance du staff technique m’a galvanisé. Tu sens que l’entraîneur est derrière toi et t’encourage, la seule chose qui te taraude, c’est de lui renvoyer l’ascenseur en étant à la hauteur de cette confiance. J’ai toujours mouillé le maillot, et j’ai tout donné pour ne pas décevoir les entraineurs et surtout notre merveilleux public. S. H.

Hakim Amaouche : «On a réalisé un excellent parcours même si j’ai trouvé une équipe à l’abandon»

L’entraîneur et président Amaouche Hakim, estime que son équipe a réalisé de bons résultats en se classant à la deuxième place du classement général. Pour lui, un tel parcours est amplement positif, malgré qu’ils ont raté de peu une accession historique.

Vous avez terminé la saison à la deuxième place, votre commentaire… Effectivement, bien que nous avons raté de peu l’accession, je dirai qu’on a réussi malgré tout à terminer la saison en beauté et dans une position honorable. D’ailleurs, la série de bons resultats durant la phase retour est une bonne chose. Quel bilan faites-vous sur cette saison qui vient de s’écouler ? Pour être franc avec vous, le bilan de notre équipe est très positif, puisque nous avons misé en début de saison avec une meilleure place au classement et de se retrouver en train de disputer la carte d’accession. Certes, nous avons perdu quelques matchs importants, mais cela ne remet pas en cause la qualité du parcours que nous avons réalisé. On a fait mieux que la saison écoulée, où on avait terminé à la cinquième place. Donc, c’est une saison bien réussie pour vous… Effectivement, quels que soient les commentaires qu’on peut faire sur notre par-

cours cette saison, il reste que nous avons réalisé de bons résultats avec un beau football que peu d’équipes le pratique comme nous, et c’est notre pleine satisfaction. si on avait les mêmes moyens financiers que certains clubs on aurait pu accéder très facilement, car notre équipe n’a rien à envier aux autres formations. Nous avons une très bonne équipe . Peut-on connaître les raisons qui vous ont privés de l’accession? Plusieurs paramètres nous ont fait défaut cette saison. Au début, nous avons mal entamé le championnat où nous avons perdu plusieurs points face à des équipes qui sont largement à notre portée. Toutefois, le problème financier nous a beaucoup handicapé, cela nous a beaucoup affecté. Avec tout ça, on aurait pu réaliser l’accession. Apparemment les nerfs de guerre vous font defaut n’est-ce pas ? On a un budget très restreint alloué par l’APC et l’APW, qui est très dérisoire, et ne suffit même pas pour les équipements des 150 footballeurs du club. à ma connaissance, ce sont ces amateurs qui sont des clubs formateurs, et qui alimentent chaque saison ces clubs dit pros qui manipulent des milliards pour rien. Si on me donne un salaire du dernier joueur de la ligue professionnelle, je ferai des milliers de Messi. Il y a des gens qui nous ont aidé pour s’en sortir, comme j’ai aussi mis la main dans la poche pour que le club continue à fonctionner. Qu’avez-vous à dire à gens qui tirent sur

vous ? Ecoutez, moi je suis venu sauver le club au moment où il n’y avait personne pour sauver ce club qui a failli mettre la clé sous le paillasson, même on a mal fait, mais on a tout de même essayé d’apporter un plus. On n’est critiqué que lorsqu’on essaie de faire quelque chose, et quand on n'a aucun projet à proposer, il est bien normal qu'on ne se fasse pas critiquer. Vous voulez que je vous dise, je dérange! Je sais que certains n'attendent qu'un faux pas de ma part pour me descendre en flammes. à part celui qui ne travaille pas qui ne fait pas d’erreur. J’ai tout donné pour rendre le prestige de SSSA. J’ai donné tout mon temps et je faisais la navette sidi-aich- Bejaïa. On devait m’encourager pour le travail accompli jusque là, mais c’est le contraire qui s’est passé. Je me suis sacrifié durant deux saisons. Je suis satisfait et les résultats par d’eux-mêmes en deux années à la tête du club. L’équipe est en progression constante. Êtes-vous prêt à vous présenter pour le prochain mandat olympique ou bien vous songez plutôt à quitter le navire? Je vais d’abord présenter le bilan pour ce semestre, puis j’organiserai l’AG Elective. Je souhaite que le club sera entre de bonnes mains, pour moi je n’ai pas encore pris de décision, si je continue pour m’arrêter on verra d’ici là. En tous les cas, on a formé une équipe, celui qui peut mieux faire n’a qu’a venir et on est là pour l’aider. je voudrais ajouter quelque chose . Allez-y...

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

SSSA est un patrimoine qu’on doit préserver, et c’est l’affaire de tous. c’est facile de critiquer. c’est honteux pour nous qu’un club comme SSSA créé en 1928 végète toujours dans les profondeurs de la hiérarchie du football national, au moment où des clubs comme Saoura créé en 1998 se trouve en ligue I. Il y a aussi le problème de ce stade n’est ce pas ? Alors là , je vais vous dire une chose lors de nos déplacement dans les différentes villes on a trouvé des stades flambants neufs avec tribunes et gazon cinquième génération que ce soit à Bouira ou Boumerdes. Nous, à Bejaïa il existe que le stade de l’unité africaine, celui de Benallouache et récemment celui d’Amizour qui sont en gazon. Toutes les autres communes sont dépourvues de stades dignes de ce nom, et toutes les équipes se déplaçaient, ici, à Sidi-Aïch, et se demandaient comment se fait il que ce stade est toujours en tuf, et n’est pas doté d’un gazon. c’est vraiment malheureux pour un club comme le notre qui est le doyen des clubs de la Kabylie créé en 1926 et son stade est construit en 1934. Je vous laisse conclure... Je remercie tous mes joueurs qui se sont bien comportés durant toute la saison, comme ils se sont donnés à fond, malgré les entraves, et je les remercie pour leur rendement, comme je n’omettrai pas de remercié tous les gens qui nous ont aidé de près et de loin. Entretien réalisé par S. H.


18

CITE PUBLIC

Maracana N°1777 — Jeudi 12 Juillet 2012 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya d’Adrar Direction de l’urbanisme et de la construction NIF : 000201015005472

Avis d’appel d’offres national ouvert N° 60/WA/DUC/2012

Opération N° : Intitulé de l’opération : Projet : Travaux de VRD (réseaux d’assainissement) pour sites des ksour de la commune de Sali. Le wali de la wilaya d’Adrar représenté par le

directeur de l’urbanisme et de la construction de la wilaya d’Adrar, lance un avis d’appel d’offres national ouvert en vue de la réalisation des travaux de VRD (réseaux d’assainissement) pour sites des ksour de la commune de Sali, répartie en 11 lots comme suit :

Site N° 01 : El Allouchia Lot n°1 : Réalisation du réseau d’assainissement Site N° 02 : Ksar Moulay Larbi Lot n°2 : Réalisation du réseau d’assainissement Site N° 03 : Ksar Sid Cherif Lot n°3 : Réalisation du réseau d’assainissement Site N° 04 : Ksar Bahou Lot n°4 : Réalisation du réseau d’assainissement Site N° 05 : Ksar Moulay Ali et Gusbat Nedjar Lot n°5 : Réalisation du réseau d’assainissement Site N° 06 : Ksar Tinourt Lot n°6 : Réalisation du réseau d’assainissement Site N° 07 : Ksar Berrich Fog Lot n°7 : Réalisation du réseau d’assainissement Site N° 08 : Ksar Lamharza Lot n°8 : Réalisation du réseau d’assainissement Site N° 09 : Ksar El Mansour Lot n°9 : Réalisation du réseau d’assainissement Site N° 10 : Ksar Baballah Lot n°10 : Réalisation du réseau d’assainissement Site N°11 : Ksar Moulay Abdelouahed Lot n°11 : Réalisation du réseau d’assainissement

Les lots N° 04, 05 et 08 sont réservés exclusivement au micro-entreprise justifiant les conditions présidentiels N° 12-23 du 18/01/2012 exigées dans le cadre des dispositions de l’article N° 55 du décret modifiant et complétant le décret présidentiel N° 10-236 du 07/10/2012 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété. Les sociétés, entreprises qualifiées et classées dans les catégories une (I) et plus activité principale ou secondaire dans le domaine hydraulique et catégorie une (I) et plus activité principale ou secondaire pour les micro-entreprises et intéressées par le présent avis, peuvent soumissionner et retirer le cahier des charges auprès du service de l’administration et des moyens de la Direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya d’Adrar. Comme ils peuvent soumissionner pour un ou plusieurs lots. Les offres doivent être déposées sous double enveloppe : La première enveloppe doit contenir : - L’offre technique composée de : A/Dossier technique

Le dossier technique est composé d’un dossier administratif comprenant les pièces administratives, fiscale parafiscale suivante, actualisées et légalisées

01- Modèle de la déclaration à souscrire dûment signé, cacheté et rempli 02- Modèle de la déclaration de probité dûment signé, cacheté et rempli 03- Instructions aux soumissionnaires paraphées signées et cachetées 04- Cahier des prescriptions spéciales (CPS) parties A et B signé et paraphé 05- Extrait du registre du commerce 06- Certificat de qualificaiton et classification en cours de validité, catégorie une (I) et plus activité principale ou secondaire dans le domaine hydraulique et catégorie une (I) et plus activité principale ou secondaire pour les micro-entreprises dans le domaine hydraulique 07- Extrait de rôles apuré en cours de validité 08- Attestations de mise à jour CNAS CASNOS valides 09- Attestation de mise à jour CACOBATPH valide 10- Statut pour les sociétés légalisé 11- Extrait du casier judiciaire du signataire valide 12- Attestation d’activité pour les deux (02) dernières années (2009-2010) 13- Liste des moyens matériels avec exigence de carte grise des matériels roulants ou factures d’achat ou matériels acquis en leasing + polices d’assurance valides

14- Liste des moyens humains avec déclaration CNAS avec attestation d’affiliation + diplômes et CV 15- Délai d’exécution par lot + planning des différentes phases des travaux 16- Liste des projets réalisée accompagnée des pièces justificatives durant les cinq dernières années avec attestations des travaux réalisés signés par les services contractants 17- Copie d’attestation du dépôt légale des comptes sociaux au niveau du CNRC pour les sociétés en cours de validité 18- Numéro d’identification fiscal NIF La deuxième enveloppe doit contenir l’offre financière composée de : 01- Modèle de soumission dûment signé et cache 02- Bordereau des prix unitaires rempli, signé et cache 03- Devis quantitatif et estimatif rempli, signé et cache Les deux enveloppes seront introduites dans une enveloppe extérieure anonyme ne portant que les mentions suivantes : Avis d’appel d’offres national ouvert N° 60/WA/DUC/2012 “Travaux de VRD (réseaux d’assainissement) pour sites des ksour de la commune de Sali” - Répartie en 11 lots (A ne pas ouvrir) Adressé à Monsieur le directeur de l’urbanisme et de la construction de la wilaya d’Adrar

Les offres seront déposées par porteur au siège de la Direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya d’Adrar - secrétariat de la direction. La date du dépôt des offres est fixée au trentième (30e) jour à compter du 1er jour de parution du présent avis d’appel d’offres dans le Bulletin officiel des marchés de l’opérateur public (Bomop) ou dans un des quotidiens nationaux avant 12h00. L’ouverture des plis contenant les offres technique et financière sera tenue en séance publique au siège de la Direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya d’Adrar le dernier jour correspondant à la date de dépôt des offres à 14h30. Dans le cas où ce dernier jour correspondra à un jour férié l’ouverture des plis technique et financier aura lieu le jour ouvrable qui suit au même endroit et même heure. Cet avis sera considéré comme une invitation aux soumissionnaires pour assister à la séance d’ouverture des plis. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant cent-vingt (120) jours à partir de la date de dépôt des offres.

Maracana N° 1777 — Jeudi 12 Juillet 2012 - ANEP N° 928 475

République Algérienne Démocratique et Populaire MINISTÈRE DE L’HABITAT ET DE L’URBANISME DIRECTION DE L’URBANISME ET DE LA CONSTRUCTION DE LA WILAYA DE M’SILA NIS : 0998.2801.50449.06 OPÉRATION: AMÉLIORATION URBAIN COMMUNE DE BANI ILMAN

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE Conformément aux dispositions du décret présidentiel portant réglementation des marchés publics. La Direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de M’sila, informe l’ensemble des participants à l’appel d’offres national paru en date du 23/04/2012 et en date du 23/04/2012 Maracana. Qu’à l’issue de l’évaluation et d’analyse des offres les marchés ont été attribués aux entreprises citées dans le tableau ci-dessous et selon les critères de choix prévus dans les cahiers des charges relatifs aux projets : N° de Nom du l’offre soumissionnaire 430 -

Barka Oussama -

430

Barka Ouassama

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

441

Dilmi Aïssa

-

-

434

Bizghi Khaldoune

434

Bizghi Khaldoune

441

Dilmi Aïssa

-

-

-

-

Projets

Montant /DA

Délais

OBS

Lot 01 : Aménagement trottoirs et 16 426 248,38 voiries quartier Med Boudiaf (parachèvement) commune de Beni Ilmène

03 mois

Moins disant

Lot 02 : Aménagement trottoirs et voiries quartier El Mandher El Djamil commune de Beni Ilmène

-

-

Infructueux

Lot 03 : Aménagement trottoirs et voiries quartier El Charchar commune de Beni Ilmène

-

-

Infructueux

Lot 04 : Aménagement trottoirs et voiries quartier Slimane Amirat commune de Beni Ilmène

-

-

Infructueux

Lot 05 : Aménagement trottoirs et voiries quartier El Amir Abdelkader commune de Beni Ilmène

7 265 899,20

03 mois

Moins disant

Lot 06 : Aménagement trottoirs et voiries quartier El Bassatine commune de Beni Ilmène

-

-

Infructueux

Lot 07 : Aménagement trottoirs et voiries quartier 60 logts commune de Beni Ilmène

-

-

Infructueux

Lot 08 : Travaux revêtement des voiries quartier Med Boudiaf (parachèvement) commune de Beni Ilmène

-

-

Infructueux

Lot 09 : Travaux revêtement des voiries quartier El Mandher El Djamil commune de Beni Ilmène

-

-

Infructueux

Lot 10 : Travaux revêtement des voiries quartier El Charchar commune de Beni Ilmène

-

-

Infructueux

Lot 11 : Travaux revêtement des voiries quartier Slimane Amirat commune de Beni Ilmène

-

-

Infructueux

Lot 12 : Travaux revêtement des voiries quartier El Amir Abdelkader commune de Beni Ilmène

-

-

Infructueux

Lot 13 : Travaux revêtement des voiries quartier El Bassatine commune de Beni Ilmène

-

-

Infructueux

Lot 14 : Travaux revêtement des voiries quartier 60 logts

-

-

Infructueux

Lot 15 : Travaux d’éclairage public quartier Med Boudiaf (parachèvement) commune de Beni Ilmène

3 899 294,00

75 jours

Moins disant

-

-

Infructueux

Lot 17 : Travaux d’éclairage public quartier El Charchar commune de Beni Ilmène

3 796 627,50

60 jours

Moins disant

Lot 18 : Travaux d’éclairage public quartier Slimane Amirat commune de Beni Ilmène

2 651 674,00

60 jours

Moins disant

Lot 19 : Travaux d’éclairage public quartier El Amir Abdelkader commune de Beni Ilmène

5 961 077,00

03 mois

Moins disant

Lot 20 : Travaux d’éclairage public quartier El Bassatine commune de Beni Ilmène

-

-

Infructueux

Lot 21 : Travaux d’éclairage public quartier 60 logts commune de Beni Ilmène

-

-

Infructueux

Lot 16 : Travaux d’éclairage public quartier Mandher El Djamil commune de Beni Ilmène

N. B. : Tout soumissionnaire qui conteste le choix opéré par le service contractant, peut introduire un recours dans les dix jours à compter de la date de la parution du présent avis d’attribution provisoire auprès de la commission des marchés de la wilaya de M’sila, conformément à l’article 114 du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics si le dixième jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal la date limite pour introduire un recours est prorogée au jour ouvrable suivant.

Maracana N° 1777 — Jeudi 12 Juillet 2012 - ANEP N° 927 734

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE EAU Maradona limogé par Al Wasl

Maracana N°1777 — Jeudi 12 Juillet 2012

LILLE

sur le marché

PSG : 50M€ pour Falcao ?

Toujours à la recherche d’un buteur de classe internationale, le Paris Saint-Germain vient de se lancer sur la piste de l’attaquant de l’Atletico Madrid Radamel Falcao (26 ans, 34 matchs et 24 buts en Liga en 20112012). Ce dernier pourrait quitter l’Espagne cet été pour permettre aux rivaux du Real Madrid d’éponger leurs dettes.Les Rojiblancos n'ont en effet remboursé que 12M€ sur les 40 promis au FC Porto l'été dernier en échange de l'acquisition de l'international colombien (36 sélections, 11 buts). Résultat les Espagnols pourraient s'en séparer pour régler leur dette. Selon RMC, Chelsea aurait dégainé le premier en proposant 38M€, mais Leonardo serait prêt à engager un nouveau bras de fer en versant 50M€ à l'Atletico. Une somme que les pensionnaires de Liga ne pourraient pas refuser.

BARÇA : Maxi Lopez à la Cabaye, nouveau Sampdoria Françaisciblé

A la recherche d'un milieu de terrain défensif, le FC Barcelone ne semble pas insensible au charme des Français. Après le Rennais Yann M'Vila et son homologue de Toulouse Etienne Capoue, le Barça se pencherait désormais sur la piste du joueur de Newcastle Yohan Cabaye (26 ans, 34 matchs et 4 buts en Premier League en 20112012).Selon The Sun, les Blaugrana seraient prêts à verser 10 millions d'euros aux Magpies pour l'international français (16 sélections, 1 but). Mais l'entraîneur de "Cabs" Alan Pardew a fermé la porte à un départ de l'ancien Lillois.La priorité du Barça reste néanmoins le joueur de l'Athletic Bilbao Javi Martinez (23 ans, 31 matchs et 4 buts en Liga en 20112012

SANTOS Neymar signe chez Talent IMX

L'attaquant argentin Maxi Lopez va évoluer à la Sampdoria en 2012-13 selon son club, Catane. Le buteur de 28 ans, prêté à l'AC Milan lors de la deuxième partie de saison dernière, va faire l'objet d'un prêt Le jeune talent de Santos, Neymar (20 ans) a décidé de confier la payant de 2,5 milgestion de sa carrière et de ses droits d'image au groupe Talent lions d'euros avec IMX dirigé par Eike Batista, un homme d'affaires brésilien parmi option d'achat les plus riches et puissants du pays."Je suis très heureux d'avoir fixée à 6 ME selon désormais à mes côtés une société brésilienne connue dans le les médias monde entier pour m'aider dans ma carrière", a confié transalpins. L'Argentin l'international auriverde.Lié à Santos jusqu'en 2014, doit passer sa visite Neymar percevrait actuellement 1,2 millions médicale mercredi et signer d'euros par mois, contrats publicidans la foulée son contrat. taires inclus.

UKR : Un Chakhtior brésilien remporte la Supercoupe

Le Chakhtior Donetsk a remporté la Supercoupe d'Ukraine en disposant du Metalurg Donetsk (2-0), mardi soir à Kiev. Le club champion a pris le meilleur sur le vainqueur de la Coupe grâce à des réalisations signées des Brésiliens Luiz Adriano et Douglas Costa.

Tottenham : Adebayor en approche, Rémy s'éloigne

Rozehnal

Alors qu'il lui restait un an de contrat, Diego Maradona a été limogé, ce mardi, de son poste d'entraîneur d'Al Wasl. Huitième sur douze du dernier Championnat émirati, l'Argentin paie cette saison sans trophée. «Après une réunion du conseil d'administration du club d'Al Wasl tenue mardi (...), il a été décidé de mettre fin au contrat de Diego Maradona et de son encadrement technique», a simplement expliqué le club des Emirats arabes unis dans un communiqué.

19

David Rozehnal, le e défenseur central tchèqu la de Lille, a été placé sur en liste des transferts. L'anci e êtr ait urr po ien ris Pa remplacé par le Valenciennois Nicolas Isimat-Mirin (20 ans). rt Malgré un contrat qui cou le , 14 20 n jui jusqu’en défenseur central international tchèque Nicolas Isimat-Mirin (32 ans) pourrait quitter Lille. cé L’ancien Lillois a été pla s. ert nsf tra des e list sur la Rudi Garcia, l’entraîneur plus des Dogues, ne compte sur lui.

PUBLICITÉ

Prêté par Manchester City à Tottenham la saison passée, Emmanuel Adebayor (28 ans, 33 matchs et 17 buts en Premier League en 20112012) pourrait définitivement rejoindre le club londonien lors du mercato.Selon le Daily Mail, les Citizens seraient prêts à accepter une modique somme de 7,5M€ pour transférer l'international togolais (43 sélections, 18 buts), la moitié de ce qu'ils exigeaient l'été dernier. Les Skyblues souhaiteraient régler au plus tôt le cas de l'ancien Monégasque afin de faire place nette pour l'attaquant d'Arsenal Robin van Persie (28 ans, 38 matchs et 30 buts en Premier League en 2011-2012).S'il se réalisait, ce transfert pourrait sceller le sort de l'attaquant de l'Olympique de Marseille Loïc Rémy (25 ans, 29 matchs et 12 buts en L1 en 2011-2012), puisqu'au point de vue des finances Tottenham ne pourrait se permettre d'enrôler les deux joueurs.

VASCO DE GAMA : Wendel débarque

Le milieu de terrain Geraldo Wendel (30 ans, 24 matchs et 9 buts en championnat en 20112012) est de retour au Brésil. Une semaine après avoir résilié avec le club saoudien d'Al Shabab Riyad, l'ancien Bordelais s'est engagé pour trois saisons en faveur de Vasco de Gama, a annoncé le club brésilien ce mercredi sur son site officiel.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de la Culture Office de protection et de promotion de la vallée du M’zab NIS : 099247015038618

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE L’APPEL À LA CONSULTATION POUR : ETUDE ET SUIVI DE LA RÉHABILITATION DE LA SYNAGOGUE DE GHARDAÏA Conformément aux dispositions de l’article 49 alinéa 2 du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010 portant la réglementation des marchés publics modifié et complété, et vu l’appel à la consultation du 08/05/2012 après l’infructuosité de l’appel d’offres national restreint relatif à l’étude et suivi de la réhabilitation de la synagogue de Ghardaïa et après évaluation des offres, l’office annonce l’attribution provisoire du marché comme suit :

Bureau d’étude

NIS

El Bina 196947070003630 Bakelli Saleh

La moyenne de l’offre technique

La moyenne de l’offre financière

La moyenne générale

Délai de l’étude

Montant de Montant de soumission soumission après négociation

Critère de choix

14.97/20

20/20

15.93/20

06 mois

4 800 000,00 3 980 000,00

Meilleure moyenne générale

Les soumissionnaires contestant le choix opéré par le service contractant, peuvent introduire leurs recours dans un délai de dix (10) jours à compter de la publication de cet avis d’attribution provisoire du marché, auprès du comité des marchés de l’office (Direction de la culture de la wilaya de Ghardaïa), et ils sont invités de se rapprocher au plus tard (03) jours à compter du premier jour de la publication de l’attribution provisoire du marché pour prendre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres technique et financière, conformément aux dispositions de l’article 114 et 125 décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/ 2010 portant réglementation des marchés publics modifié et complété. Maracana N° 1777 — Jeudi 12 Juillet 2012 - ANEP N° 928 344

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

CITE PUBLIC

Maracana N°1777 — Jeudi 12 Juillet 2012

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Education nationale Direction de l’éducation de la wilaya de Bouira

Avis d’appel d’offres national ouvert N° 04/DE/2012

La Direction de l’éducation de la wilaya de Bouira, lance un avis d’appel à la concurrence national ouvert pour la réalisation de 06 terrains de sport au profit des CEM : Les entreprises intéressées sont invitées à retirer les cahiers des charges auprès du bureau d’étude Lakhal Salim coopérative Mouloud Feraoun, cité Sorecal Bouira contre paiement de 2.000,00 DA représentant les frais d’impression.

Les offres accompagnées des dossiers administratifs tel que précisé sur le cahier des charges et conformément à la réglementation en vigueur doivent parvenir sous double enveloppe à Monsieur le directeur de l’éducation de la wilaya de Bouira, service programmation et suivi dans un délai de dix (10) jours à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux. L’enveloppe extérieure doit être anonyme et ne porter que la mention suivante : “Appel à la concurrence réalisation de 06 terrains de sport au profit des CEM en précisant le CEM concerné. • Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de cent-vingt (120) jours à compter de la date de clôture du dépôt des offres. Chaque entreprise peut soumissionner pour un ou plusieurs terrains et peut être attributaire de 01 ou plusieurs terrains. Maracana N° 1777 — Jeudi 12 Juillet 2012 - ANEP N° 927 658

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya d’Alger Circonscription administrative de Rouiba Commune de Rouiba N° 2385/2012

Avis d’adjudication Par voie d’offres cachetée relatif à la location de la cafétéria communale de Rouiba

Le président de l’Assemblée populaire communale de Rouiba, lance un avis d’adjudication par voie d’offres cachetées. L’adjudication aura lieu le jour qui suit la période de publication à dix heures et trente minutes à la salle des réunions de la commune de Rouiba sise à côté de la Maison des jeunes de la commune de Rouiba. Le prix d’ouverture mensuel est fixé à 80.000,00 DA.

Les personnes désirant y participer doivent contacter le secrétariat général de la commune de Rouiba durant les jours ouvrables pour retirer le cahier des charges contre paiement de la somme de 1.000,00 DA.

Les demandes seront accompagnées des documents pour la location de la cafétéria communale de Rouiba. L’adjudication aura lieu à l’expiration des dix (10) jours qui suivent la date de parution de l’avis dans les journaux nationaux. Maracana N° 1777 — Jeudi 12 Juillet 2012 - ANEP N° 928 390

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Wilaya de Ouargla Daïra de Hassi Messaoud Commune de Hassi Messaoud Code fiscal 098430045055810

Avis d’appel d’offres national ouvert N° 57/2012

Le président délégué de la commune de Hassi Messaoud, lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour : Fourniture et installation des feux de signalisation tricolores pour carrefours Toutes les entreprises qui désirent participer dans l’appel d’offres peuvent retirer le cahier des charges auprès du bureau des marchés de la commune de Hassi Messaoud, contre paiement de : 2000,00 DA. L’offre technique et l’offre financière composée séparément des pièces suivantes :

L’offre technique est constituée des pièces suivantes : 1. Déclaration à souscrire (selon modèle ci-joint) remplie, datée et signée 2. Registre du commerce (copie légalisée) 3. Copie légalisée du certificat de qualification et classification professionnelles catégorie 01 et plus 4. Extrait du casier judiciaire en cours de validité (original ou copie légalisée) 5. Attestations de mise à jour CNAS, CASNOS, CACOBATPH et extrait de rôles (original ou copie légalisée) en cours de validité 6. Extrait de rôles en cours de validité - apuré ou accompagné d’un échéancier de paiement des créances (original ou copie légalisée) 7. Bilans financiers 2009-2010-2011 (visés par les services des impôts) copie légalisée 8. Attestations de bonne exécution visées par le maître d’ouvrage de projets similaires (original ou copie légalisée) 9. Moyen humain (liste de l’encadrement du projet appuyé par des copies légalisées des justifications de diplômes et déclarations aux services de la CNAS) 10. Moyen matériel de l’entreprise 11. Délai et planning de réalisation détaillé

12. La présente instruction aux soumissionnaires dûment signée et datée 13. Critères de choix dûment signés et datés 14. Cahier des prescriptions spéciales signé et daté 15. Attestation de dépôt des comptes sociaux pour les entreprises concernées (copie légalisée) 16. Statut pour les entreprises concernées (copie légalisée) 17. Modèle de déclaration de probité dûment rempli, daté et signé 18. Copie légalisée du numéro d’identification fiscal (NIF)

L’offre financière est constituée des pièces suivantes : 1. Lettre de soumission contient tous les renseignements datée et signée 2. Bordereau des prix unitaires contient tous les renseignements daté et signé 3. Détaille estimatif et quantitatif contient tous les renseignements daté et signé Les offres doivent être déposées par porteur au secrétariat du président-délégué de la commune de Hassi Messaoud.

L’offre technique : Mise dans une enveloppe fermée et cachetée portant la mention suivante : Avis d’appel d’offres national ouvert Fourniture et installation des feux de signalisation tricolores pour carrefours - Offre technique -

L’offre financière : Mise dans une enveloppe fermée et cachetée portant la mention suivante : Avis d’appel d’offres national ouvert

Maracana N° 1777 — Jeudi 12 Juillet 2012 - ANEP N° 928 473

Fourniture et installation des feux de signalisation tricolores pour carrefours - Offre financière -

Les deux enveloppes indiquées ci-dessus doivent être mises à leur tour dans une autre enveloppe fermée, anonyme et portant la mention suivante : A ne pas ouvrir A Monsieur le président délégué de la commune de Hassi Messaoud Avis d’appel d’offres national ouvert N° 57/2012 Fourniture et installation des feux de signalisation tricolores pour carrefours

• Le délai de préparation des offres est fixé à 15 jours à partir de la première date de parution dans le Bomop ou la presse. • Le dépôt des offres aura lieu le dernier jour de la durée de la préparation des offres et l’heure limité de dépôt des offres est fixée à 14h00, en cas de jour férié ou week-end, la préparation des offres sera prorogée jusqu’au jour ouvrable qui suit. • Les offres qui parviendront après 14h00 de la date de dépôt des offres ci-dessus ne seront pas reçues par le service contractant. • Les soumissionnaires restent engagés par leurs offres pendant une durée égale de la préparation des offres plus de 03 mois.

N. B. : Le dernier jour ouvrable de la date limite de dépôt des offres à 14h30, la commission d’ouverture ouvrira les plis des offres technique et financière en séance publique et en présence de l’ensemble des soumissionnaires ou leurs représentants.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

21

Maracana N°1777 — Jeudi 12 Juillet 2012

*Votre santé et vous*

Crampe quand tu nous tiens !

Quel sportif n’a pas brutalement été interrompu dans l’effort par une crampe, plaqué au sol une douleur intense dans le mollet ? Séance d'entraînement stoppée ou compétition gâchée, vous cauchemarderez les nuits suivantes en revoyant votre concurrent passer gaillardement devant vous...

P

our enfoncer le clou, la crampe pourrait même avoir l’audace de vous réveiller en pleine nuit. Rassurez-vous des solutions préventives ou thérapeutiques existent. Contraction douloureuse, involontaire, intense et brutale d'un muscle ou d'un groupe musculaire, la crampe arrive toujours au mauvais

moment. C’est en comprenant son processus de déclenchement que l’on peut la combattre. Pas de repos pour les crampes ! La crampe peut se manifester à quatre phases différentes de la gestion de l’effort physique. Pendant l’échauffement ; Au début de l'exercice, lorsque les muscles commencent à être mobilisés et fortement sollicités ; A la fin de l’entraînement quand le corps ressent une certaine fatigue ; Pendant la récupération, quelques heures après l’exercice physique, généralement durant la nuit. A l’origine, un environnement inadapté à l’effort Les facteurs déclenchant de la crampe sont nombreux et se combinent en général chez une même personne. Le défaut d’hydratation favorise très fortement l’apparition de crampes. Il est fréquent, dans le feux de l’action et de l’effort, d’oublier de s’hydrater correctement. La perte en sodium et en sels minéraux à travers la sueur, si elle n’est pas

compensée, est également un déterminant de leur apparition. L’utilisation de matériel inadapté au sport pratiqué est également un facteur déclenchant : des baskets mal compensées, des chaussures de montagne trop serrés, des bottes de cavaliers qui compriment les mollets, un manche de raquette trop petit. Tout mouvement répétitif réalisé dans de mauvaises conditions (mauvais matériel ou mauvaise technique) est susceptible d’entraîner une crampe. L’absence d’échauffement ou l’insuffisance d'étirement avant un effort physique sportif, le manque de préparation physique adéquate et la fatigue, sont des causes classiques de crampes à l’effort.

Les solutions préventives à adopter d’urgence Avant l'exercice : Respecter l'échauffement qui doit être d'une durée de 20 minutes. Il faut suivre scrupuleusement cette phase préparatoire qui a pour rôle "d’optimiser" les performances de l’appareil musculaire et locomoteur en orientant les fonctions de l’organisme vers l’effort (respiration, rythme cardiaque, sécrétion d’hormones, acheminement d’oxygène et de sucre…) Veiller à avoir un matériel et des chaussures adaptées à votre type de sport (adressez-vous à des vendeurs spécialisés pour vérifier leur spécificité) et modifier la technologie ou le réglage du matériel en cas de besoin : si vous pratiquez le cyclisme, réglez correctement la hauteur de la selle et la longueur du cadre. Anticiper les besoins en hydratation et boire de l’eau suffisamment minéralisée et sucrée Pendant l'exercice : S'hydrater régulièrement, avant d'avoir soif et par petites gorgées, avec une eau minéralisée et sucrée. Développer un effort en rapport avec ses capacités physiques. Les séances d'entraînement doivent être

progressives dans leur intensité et leur volume. Après l'exercice : continuer à s’hydrater régulièrement. Une eau gazeuse riche en bicarbonate aidera à combattre l’acide lactique produit pendant l’effort au niveau du muscle.

Le cas particulier des nageurs Les crampes des nageurs apparaissent en dehors de tout effort violent. Ces crampes sont localisées au niveau des orteils ou des mollets. Leur origine peut être rapportée à la mise en situation d'apesanteur du corps et à une perte des repères kinesthésiques (sensibilité profonde des muscles). En prévention, si l'eau est froide, il est conseillé de se mouiller progressivement et de pratiquer dans l'eau des mouvements de faible intensité et de faible vitesse. Prévenir les crampes qui nous réveillent Pendant l'activité physique, le retour veineux est stimulé et permet l’élimination des déchets de produits acides par les reins ou la peau. La nuit, en revanche, lorsque le corps est au repos, les toxines accumulées dans le sang stagnent déclenchant la crampe. La solution la plus simple pour réduire ce risque de réveil douloureux est relever le bas du lit…et de boire de l'eau suffisamment. Conduite à tenir en cas de crampe Eviter les mouvements brusques du membre touché ; Masser avec douceur le muscle atteint et étirer doucement le muscle en étendant le membre. Le mollet comme le pied par exemple seront étirés en poussant le bout du pied vers le haut. Cet étirement doit être lent, progressif et maintenu ; Un massage doux avec pommade sédative peut compléter ces gestes: Algipan, Décontractil baume ; Ne pas chercher à recommencer l’effort : prendre du repos ; Boire de l’eau sucrée et minéralisée. En cas de fréquence importante de l’apparition de crampes, une consultation médicale est nécessaire.

Astuce de grand-mère

Eviter le grincement des portes

Croques au thon -poivre du moulin

Ingrédients: 6 oeufs 4 branches de basilic 3 petites tomates 1 boîte de 150 g de thon au naturel 120 g d’olives noires dénoyautées 360 g de mozzarella spécial cuisson 12 tranches de pain de mie complet 2,5 c. à soupe d’huile d’olive

Préparation: Faites cuire les oeufs dans l’eau bouillante 10 min puis rafraîchissezles à l’eau froide, écalezles et réservez-les. Lavez le basilic, séchez-le, effeuillez-le et ciselez-le. Lavez les tomates, essuyez-les, coupez-les en deux, épépinezles et coupez-les en fines rondelles. Égouttez le thon et émiettez-le. Hachez grossièrement les olives au couteau. Émincez la mozzarella en fines lamelles. Étalez 6 tranches de pain de mie complet côte à côte sur le plan de travail, badigeonnez-les

au pinceau d’huile d’olive, parsemez-les de basilic haché ; recouvrez-les ensuite de fines lamelles de mozzarella spécial cuisson et de quelques rondelles de tomate, donnez un tour de moulin à poivre. Émiettez le thon par dessus, ajoutez les olives noires hachées et finissez par quelques lamelles de mozzarella. Badigeonnez les 6 autres tranches de pain d’huile d’olive sur un côté et fermez les sandwiches. Rangez-les deux par deux dans une machine à croque-monsieur, fermez l’appareil et laissez cuire le temps que le fromage commence juste à fondre. Coupez les sandwiches chauds en deux triangles, ajoutez un demi œuf dur sur le dessus de chaque croque, une olive noire et une petite feuille de basilic. Savourez de suite.

Quand les portes grincent, il y a de fortes chances que l’origine vienne des trous des vis qui se sont agrandis. Afin d’arranger simplement ce problème, il suffit juste de coincer des cure-dents ou des bouts d’allumettes dans les interstices et de resserrer les vis.

Moelleux au chocolat

Ingrédients: 250 de chocolat noir à pâtisserie 150 g de beurre + 20 g pour le moule 6 oeufs 200 g de sucre glace 80 g de farine

Préparation: Préchauffez le four th.6 (180°C). Tapissez un moule à manqué de papier sulfurisé en laissant dépasser les bords pour que le démoulage se passe en douceur, badigeonnez-le de beurre mou ou fondu au pinceau et réservez-le au réfrigérateur. Cassez le chocolat en morceaux et faites-le fondre au bain-marie avec le beurre puis mélangez à la spatule. Dans une terrine, battez les oeufs avec le sucre glace jusqu'à ce que le mélange blanchisse, puis ajoutez le mélange chocolat / beurre fondu et la farine. Versez dans le

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

moule à manqué et glissez sur une grille au bas du four pour 20 à 25 min de cuisson.Laissez le gâteau refroidir dans le moule avant de le démouler très délicatement et de le poser sur le plat de service. À déguster très vite. *Si vous devez le réserver au réfrigérateur, enveloppez-le de film alimentaire et sortezle du réfrigérateur 1 heure au moins avant de le servir. *Conseil: poudrez le gâteau de sucre glace et servez-le avec une crème anglaise, un coulis de fruits ou du caramel au beurre salé.


22

Maracana N°1777 — Jeudi 12 Juillet 2012

MOTS FLÉCHÉ N° 1072

Jeux-Détente SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 1071

LA BLAGUE

Un homme a une maladie très grave il doit se faire opéré. Il a très peur car cette opération est très dangereuse.Arriver dans la salle d'opération il demande au chirurgien : monsieur j'ai très peur car on m'a dit que 1 personne sur 1000 peu réussir cette opération ! le chirurgien réplique: Oh ne vous en faites pas !! Les 999 autres sont morts !!

LA CITATION

1

2

A

B

C

D

E

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

F

MOTS CROISÉS N° 1072 G

H

I

J

K

L

"L'optimisme: Elle est en retard. C'est qu'elle viendra." S. Guitry

HORIZONTALEMENT

1 - Reprise 2 - Convenue - Ferraille de samouraï 3 - Excitantes Symbole du 85 4 - Grande flaque pyrénéenne - Serveur de données - Regarda du coin de l'oeil 5 - Bonnes à jeter Forme d'expression de conteur 6 - Département des castrais - Vieux potages 7 - Grands rideaux - A l'état naturel 8 - Donc à compter Descendu - Canal pour saunier 9 - Chef d'état russe Préfixe trés amplificateur 10- Sac de voilier Abhorras

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs: Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT

A - Attirante mais souvent au négatif B - Fêta un évènement Existe C - C'est le dernier qui devrait vous habiller Accessoire de tolet D - Suspendent - Montré son plaisir E - Défalquais - Ceinture de geisha F - Cherche à tromper Tombée de la nuit G - Phénomène lumineux Le mari d'avant H - Se décide - Couleur de vin I - Contenant de champagne - Aprés cela, on ne rajoute rien au prix J - Virtuose - Total K - Genre de rollier Epuisera complètement L - Poseras n'importe comment

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 1071

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana Imprimerie : SIA

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1777 — jeudi 12 Juillet 2012 09h30 : el badra II (03) rediff 10h00 : la mer méditerranée 10h30 : lara 11h00 : expression livre ''rediff'' 12h00 : journal en français+météo 12h25 : ahl e'raya 13h30 : kaid nissa'e 14h40 : taqafat oua tourath assia 15h25 : sans famille ''1+2 éme ptie'' 17h00 : vic le viking 17h30 : pré sélection tadj el qor'ane''femmes'' 18h00 : journal en amazigh 18h25 : el badra II 19h00 : journal en français+météo 19h25 : canal azur ''les saints du gourara'' 20h00 : journal en arabe 21h00 : trésors d'algérie 22h00 : constantine, une mémoire musicale ''abdelmoumen be 23h00 : festival de la musique malouf 00h00 : journal en arabe

05:20 : Ouf le prof 05:30 : TFou 07:25 : Météo 07:30 : Téléshopping 08:00 : TFou 09:00 : Secret Story 09:55 : Au nom de la vérité 10:20 : Au nom de la vérité 10:55 : Petits plats en équilibre été 11:00 : Les douze coups de midi 11:50 : L'affiche du jour 12:00 : Journal 12:40 : Petits plats en équilibre été 12:45 : Au coeur des Restos du coeur 12:50 : Météo 12:54 : Trafic info 12:55 : Les feux de l'amour 13:55 : En eaux troubles 15:30 : Grey's Anatomy 17:10 : Secret Story 18:05 : Au pied du mur 18:55 : Météo 19:00 : Journal 19:35 : Petits plats en équilibre été 19:38 : Trafic info 19:39 : Météo 19:40 : Nos chers voisins 19:50 : Section de recherches 22:45 : New York, section criminelle

Des gendarmes de la section de recherches viennent annoncer le décès de son épouse au docteur Fernet, un chirurgien. Mais au domicile du médecin, les hommes de loi découvrent avec étonnement le cadavre de la vraie madame Fernet. Que s'est-il passé ? Qui est la fausse madame Fernet ? Les deux morts sont-elles liées ? Et si oui, quel est le rôle joué dans cette tragédie par l'éminent chirurgien, apparemment effondré ? Dans un premier temps, il faut que les légistes établissent l'identité de la première victime. Et pendant que les médecins travaillent, les gendarmes interrogent le docteur Fernet... 06:05 : Titeuf 07:25 : Kawi Park 07:30 : Ludo vacances 07:35 : Angelo la débrouille 07:40 : Scooby-Doo 08:50 : Les Dalton 09:20 : Garfield & Cie 10:10 : Wakfu 10:30 : Shaun le champion 10:35 : Consomag 10:40 : Edition de l'outre-mer 10:55 : Météo + Journal 11:55 : Cyclisme 13:45 : Keno 13:50 : En course sur France 3 13:55 : Questions au gouvernement 15:05 : Sénat info 15:20 : Avenue de l'Europe 15:40 : Des chiffres et des lettres 16:20 : Un livre, un jour 16:30 : Slam 17:10 : Questions pour un champion 17:40 : Image du jour 18:00 : 19/20 : Journal + journal 19:00 : Tout le sport 19:05 : Le film du Tour 19:08 : Et si on changeait le monde 19:10 : Plus belle la vie 19:35 : Fantômas 21:25 : Soir 3 21:55 : Vivre et laisser mourir

05:00 : Lockie Leonard 05:25 : Point route 05:30 : Journal 05:35 : Télématin 07:00 : Journal 07:10 : Télématin (suite) 08:05 : Des jours et des vies 08:30 : Amour, gloire et beauté 08:55 : Lignes de vie 09:25 : Talons aiguilles et bottes de paille 09:55 : Motus 10:30 : Les Z'amours 11:00 : Tout le monde veut prendre sa place 11:50 : Météo + journal 12:44 : Consomag 12:45 : Toute une histoire 13:40 : Cyclisme 16:45 : L'après Tour 17:40 : Côté Match 17:55 : Que le meilleur gagne 18:40 : Mon rêve, ma médaille 18:44 : Météo 18:50 : Image du Tour 19:00 : Journal 19:30 : Image du jour : JO de Londres 19:35 : Carnet de voyage d'Envoyé spécial 21:45 : Rendez-vous en terre inconnue

Dans ce nouveau jeu, la famille candidate doit relever dix défis, à la fois drôles et spectaculaires, basés uniquement sur les objets de la vie quotidienne. Chaque épreuve, simple en apparence, va mettre à mal les nerfs, la patience et la dextérité des candidats, qui n'auront que soixante secondes pour la réussir. Pour chaque défi accompli avec succès, le curseur de la famille montera sur l'échelle des gains. Pour remporter 100 000 euros, ses membres devront relever les dix défis à la suite, de plus en plus difficiles au fur et à mesure que le jeu progresse. Pour être sélectionnées, les famille ont choisit une épreuve sur le site de M6 et posté une vidéo de leurs performances.

06:00 : Pok & Mok 06:15 : Gawayn 06:40 : Diego et Ziggy 07:00 : Oggy et les cafards 07:28 : S.A.V. des émissions 07:30 : Voyez comme ils dansent 09:05 : Skins 09:50 : Bon voyage 10:00 : Repérages, l'émission 11:10 : Les Guignols de l'info 11:20 : Mon oncle Charlie 11:43 : La météo 11:45 : Le JT 12:00 : Zapping 12:05 : A quoi tu joues ? 13:05 : Melancholia 15:15 : Le petit journal 15:35 : Bref 15:40 : Rio 17:10 : Têtes à claques 17:15 : Les Simpson 17:45 : Le JT 18:05 : Le grand journal 19:05 : Le petit journal 19:30 : Le grand journal, la suite 19:55 : Body of Proof 21:20 : United States of Tara 22:10 : Skins 22:55 : Concert privé Jack White

Le saviez-vous ?

05:00 : M6 Music 06:30 : Météo

06:35 : Kyle XY 08:00 : Météo

08:05 : M6 boutique 09:05 : Météo

09:10 : Melrose Place, nouvelle génération

10:00 : Malcolm

11:50 : Modern Family 11:45 : Le 12.45

12:00 : Scènes de ménages 12:30 : 100 % montagne 12:35 : Météo

12:45 : Nanny Express

14:30 : Le poids des remords

16:40 : Un dîner presque parfait 17:45 : 100% Mag

HOROSCOPE

Une nouvelle opportunité s'offre à vous, vous pourriez atteindre un objectif décisif. Cela se fera aisément car vous allez trouver en vous le courage et la perspicacité nécessaires. Vous avez toutes les clés en main. Ne laissez pas cette belle occasion vous échapper. A l'impossible nul n'est tenu, encore moins vous que quiconque dans les circonstances que vous connaissez. Vous allez réagir de la meilleure façon qui soit et on vous remerciera chaleureusement pour une aide précieuse que vous saurez apporter.

Grâce à votre forme physique qui revient en force, vous aurez la chance de gagner une plus grande indépendance dans votre vie. Si seulement vous vouliez prendre quelques risques, votre vie vous semblerait infiniment plus radieuse. La réussite est proche. Une belle aventure dans les affaires pourrait se décider brusquement surtout si vous savez surveiller la bonne direction. Un nouveau départ dans votre vie est-il vraiment souhaitable ? L'avenir proche nous dira si votre prudence mesurée vous donne raison.

On vous recomDes nouvelles intémande une cerressantes vous oblitaine opportunité gent à réfléchir sérieuà saisir qui pourrait sement à la question être la bonne occasion. La posée. Votre opinion sur décision vous appartient de ce sujet délicat pourrait choquer. savoir dire oui ou non. Votre Pensez à modérer vos affirmations hésitation est compréhensible pour éviter tout conflit. Votre talent et vous saurez faire votre d'orateur vous fera parvenir à une choix sans trop attendre. conclusion très heureuse. Vous avez besoin de Vos finances ne semnouvelles énergies blent pas trop menapour être au mieux de cées par des votre forme. Vous dépenses impréaurez des idées nouvues. Vous aimeriez velles. Suivez votre insrepousser des échéances qui pourtant ne doi- piration. Laissez-la vous mener vent pas attendre. Tout ce que dans une nouvelle aventure ou à vous pouvez faire c'est de pré- un endroit que vous n'avez jamais parer un plan de restructuration vu avant. Vous êtes en pleine forme allez faire de nouvelles qui fera patienter d'éventuels découvertes. impatients. Vous allez connaître Vous connaitrez le une agréable nourepos du guerrier. velle. Vous prenez le Vous avez le sens du relais et vous vous devoir accompli et parmettez en quatre pour tant du principe que répandre autour de vous cette toute peine mérite récompen- annonce qui donnera beaucoup se, vous vous octroyez le droit de plaisir à tous ceux qui veuà une pause bien gagnée. lent bien l'entendre. Vous aimeVotre forme a tout à y gagner. rez rendre les gens heureux. Vous saurez profiter de l'instant présent. Vous ressentirez le Faites attention à besoin de faire une certains indices pause. Vous pourrez dans une entreprise profiter d'une occarelativement hardie. sion agréable pour respiLes difficultés qui pourraient rer un peu et faire le point. Après contrarier le dénouement heu- cet entracte mérité, une activité reux de cette affaire nécessite débordante vous permet de comde vous un moral excellent. bler un retard qui se révèle ne Abstenez-vous de faire certains pas être aussi important que vous commentaires désobligeants. le pensiez.

J EUDI

Peu nuageux

Max. 33°C Min. 23°C

18:40 : Météo

18:45 : Le 19.45

19:05 : En famille

19:50 : 60 secondes chrono

22:10 : Les années 2000 : le retour

L’origine de l’expression « apprendre par cœur »

Ce n’est qu’à partir du 19ème siècle que l’homme à commencer à découvrir les secrets du cerveau et ses rapports avec le comportement et la mémoire. L’expression apprendre par cœur date du moyen âge. Car depuis la nuit des temps, le cœur a été considéré comme l’organe responsable de l’intelligence, des sensations et de la mémoire. Du fait de l’accélération du rythme cardiaque lors d’une activité cérébrale intense. L’expression est encore utilisée dans plusieurs langues.

23

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

HORAIRES DES PRIÈRES El Fedjr 03.40 Dohr 12:54 El Assar 16:45 El Maghreb 20:13 El Icha’a 21:53


BALLE AU CENTRE

L

Par Ali Bouacida

Sport d’antan

orsque nous étions enfants, nous nous adonnions à un sport issu du football et qui se pratiquait dans ces ruelles étroites des quartiers arabes alors cantonnés dans la vieille ville. Dans l’Est algérien, ça s’appelait le «sou» et il s’agissait d’un petit morceau de tissu qu’on remplissait de sable ou de sel et qu’on fermait à l’aide d’un fil de fer. Alors commençait le match à trois, ou à cinq joueurs et toute la compétition consistait à marquer le plus de buts possibles à un gardien qui prenait la place de l’attaquant dès qu’il arrêtait le sou. Le match pouvait durer des heures, et chaque quartier avait ses spécialistes attitrés dans le jonglage qui se mesuraient à ceux des autres quartiers dans des tournois qui prenaient l’allure de fêtes. Pour dire ces temps lointains où très peu de familles «indigènes» possédaient la télévision, où l’internet, la téléphonie mobile, les jeux interactifs relevaient de la science-fiction. Alors on s’inventait son monde, ses jeux où le sport prenait la part du lion. Nous confectionnions aussi des petites planches de bois pour envoyer une baguette finement taillée, le plus loin possible en évitant que l’adversaire la chope au passage. Plus tard, devenus adultes, nous avions réalisé que c’était en fait le baseball qu’on pratiquait à une échelle réduite. A l’école l’Education physique, appelée gymnastique pour les plus petits, était un véritable moment de bonheur et nos profs de naguère avaient l’art de nous impulser une compétitivité et on se tuait à devenir le premier en course, en saut, en poids…Il y avait aussi ces interminables parties de foot dans des terrains largement disponibles à l’époque. En un mot le sport était pour nous une seconde nature. Parce que nous n’avions pas le choix. Les enfants d’aujourd’hui jouent au foot, mais par procuration et ils se livrent de véritables rencontres mais virtuelles, forcément virtuelles par la grâce des play-stations, ces stades des temps modernes. Aujourd’hui, on pratique aussi un sport très prisé: le tir. Sur des cibles virtuelles, en général des bandits de grand chemin, on actionne son fusil dans un champ de tir grand comme un écran d’ordinateur. Est-ce vraiment la faute de ces jeunes qui ont si peu de possibilités de pratiquer une discipline? Sans doute parce qu’on les a confinés dans des terrains de sports qui tiennent dans l’espace d’un écran d’ordinateur. A. B.

Maracana N°1777 — Jeudi 12 Juillet 2012

KKS mais pas KMS

Kamel Kaci Said, l’entraîneur-adjoint du français Patrick Liewig est homme à tout faire. C’est notamment lui qui a entamé la préparation du MCA, à Alger puis à son stage de Wisla(Pologne). C’est à également lui l’entraîneur des gardiens de but des vert et rouge.

Nessakh n’était pas le seul

Une mission qui devait échoir à Lyés Izri recruté pour s’occuper de l’enfant de son patelin, Bordj Menaiel, Fawzi Chaouchi, Farès Bouzidi et la nouvelle recrue, Houari Djemili(exWAT). L’ancien coach des gardiens à la JSK n’a pas effectué le déplacement en Pologne en raison de

Outre Chemseddine Nessakh, l’ex-défenseur de la JSK, qui avait signé une double licence (USMA et ASO) avant que le club de Soustara ne retire son dossier de la LFP, cette dernière avait à gérer un autre cas de double licence. Il s’agit de l’ex-attaquant du RC Relizane, Habib Bouguelmouna signataire d’une licence à l’ES Sétif et d’une autre chez l’USM ElHarrach. Comme dans la première affaire, la ligue a reçu une main levée de la part des dirigeants de l’Entente de Sétif, autorisant l’ancien buteur de la formation de la Mina à rejoindre l’équipe de Mohamed Laib.

LFP

Trois clubs seulement déposent leur dossier d’engagement

L’USMA, le CAB et …la JSS sont les premiers clubs à avoir déposé leurs dossiers au niveau de la LFP. C’est que nous apprenons d’une source de l’instance dirigée par Mahfoud Kerbadj. Cette dernière précise que le dossier de la JS Saoura, nouveau promu en ligue 1, était le premier à être déposé dans les bureaux de la ligue. Par contre, le dossier du MC Oran a été rejeté puisque jugé incomplet. A signaler que la LFP a décidé, lundi, de proroger jusqu’à ce soir le délai de dépôt de dossiers d’engagement. M.B.

Confidentiel

24

quelques soucis familiaux. Omar Ghrib, le coordinateur de l’équipe Mouloudéenne, qui n’apprécie pas ce genre d’absences aurait pris le soin de contacter d’autres entraîneurs parmi lesquels Larbi El-Hadi en vue de parer à toute mauvaise surprise.

Le site de la LFP hacké

ZERGUINE confirme le retour du MCA à la Sonadeltrhamaid,chl’actuel

Le site de professionn la ligue de football el matin, par le a été neutralisé, hier s hackers. C es derniers q ont tenu à ui s’ notamment afficher, en fournissant leur adresse (team-mosta@ électronique fait valoir le hotmail.fr), n’ont pas u qu’ils comp rs revendications. Juste tent explose r le site de ligue de Mah la foud Kerbad j.

J.O de Londres

Point de presse du COA

En prévision des jeux olympiques 2012, le comité olympique Algérien tiendra aujourd’hui, à partir de 10 heures, une conférence de presse, au siège du comité, sis à Ben-Aknoun. Au menu la participation algérienne au rendez-vous de Londres et, si possible le pronostic concernant aux chances de médaillesdes athlétes algériens.

M. Zerguine Ab animé hier PDG de la Sonatrach a la presse. c ave une rencontre/bilans ations orm inf les Interrogé sur les par rapportées dernièrement r ou ret l tue ven médias concernant l’é des n tio ges la à e ièr rol de la firme pét le patron de affaires du club doyen, é mais a nch tra Sonatrach n’a pas est en ion est qu la « confié que h en rac nat débat ». Lâché par la So Aa MC du ll tba 2001, la section foo El« n tio cia sso l’a Avant de parapher son contrat avec le à e été confié feu par rs alo e club saoudien d’Al-Taâwon, l’ancien igé dir » ia ud ulo Mo juin 2008, attaquant du MCA, Hadj Bouguèche a Mustapha Ketrandji. En décide alors exigé à ses nouveaux dirigeants de lui l’entreprise pétrolière se faire une faveur : celle de pouvoir 13 sections ses de le sig le er ng cha de P GS accomplir le pèlerinage aux côtés du uis dep dénommées très célèbre théologien et orateur, le iers) rol pét des rtif spo ent (groupem Dr. Salman Al-‘Awda. Une dérogation leurs, ses et bloque, par ail que le club saoudien a accepté comme ll. tba foo de n tio sec la subventions à il a permis à l’ex-buteur d’Alqadissiya sens et de Une décision lourde de et Nasr Saoudi de retarder son arrivée les e qu ors conséquences. Al dans le royaume en vue de prendre , (Louaddah investisseurs présumés part à la préparation de l’équipe qui pu nt n’o avait été lancée il y’a de cela deux Pellicano et Loungar) symbole de semaines. Hadj Bouguèche est réussir leur OPA sur un h rac Sonat toujours en Algérie, où il attend un la vie publique en Algérie, partenariat heureux événement : la venue au entend reprendre son me qui ne for e un s monde d’un nouveau-né, avec le MCA sou qui a vu le Abderrahmane, qui accompagnera saurait différer de celle accéder à son frère Ladjine. Nos félicitations champion d’Afrique 1976 ciation sso l’a anticipées à Hadj Hadj Bouguèche, par e l’opulence généré passer prompt rétablissement à son épouse et MCA-Sonatrach. Sans is ma longue et heureuse vie aux deux petits e rtiv par la réforme spo

Hadj Hadj Bouguèche !

mais prometteurs chasseurs de buts.

Décès de l'ex-Président de l'O Gué de Constantine

Luc Eymael et ses histoires belges

Le nouveau coach du MCO, le belge Luc Eymael est une vraie histoire belge. Dans sa dernière conférence de presse, il a évoqué certaines questions liées à sa nouvelle aventure à la barre technique de l’équipe d’El-Hamri. Ses désirs aussi, lui qui voudrait que Youssef Djebari lui ramène un attaquant de la trempe de Didier Drogba. Mieux, Eymael a déjà établi son petit plan de vol OranBruxelles pour les prochains mois. Il compte d’abord se rendre la semaine prochaine(en plein début de la préparation donc) en Belgique, où il restera pendant dix jours pour régler la « Frida » avec le notaire de la famille. Une famille, du moins son épouse, qu’il ne compte pas ramener à Oran « où il fait bon vivre », reconnaît-il. Il se contentera de ramener toutefois sa compagne d’origine gabonaise. Ses va-et-vient Oran-Bruxelles lui profiteront, en outre, pour passer des M. TADJOURNA Mohamed Saïd exexamens d’entraîneur. Aussi, il compte se rendre en Belgique au mois de septembre prochain Président CSA –Olympique de Gué de afin d’obtenir …sa licence d’entraîneur professionnel… Constantine, est décédé mardi soir, à l'âge de 83 ans, suite à une longue maladie. Il est mort, le jour même, où la Ligue de Wilaya de Football d'Alger lui a rendu un hommage particulier. Il a été honoré par la Ligue lors de la cérémonie organisée à l'hôtel Mercure.; Le CRB doit changer son adresse email. Et Cérémonie à laquelle il était représenté par pour cause ! Le changement intervenu au un membre de sa famille. Très connu dans le Incroyable mais vrai. Alors que le niveau du secrétariat de l’équipe première, milieu du football d'Alger, M. TADJOURNA président de la JSK Moh-Chérif avec le départ de Djamel Haddouche et le laissera un grand vide auprès des siens et de Hannachi déclare qu’il n’est pas intéressé retour de Hellal Touhami, devrait induire un la grande famille du football. par les services de l’attaquant belouizdadi changement dans l’adresse email fournie par L’enterrement a eu lieu hier au cimetière Islam Slimani. Ce dernier sort de son le club Bélouizdadi à la LFP. Celle-ci était d’Ain El-Melha. En ces pénibles silence pour déclarer : “L’offre de la JSK établie au nom du désormais ex-secrétaire de m’intéresse…” Mais de quelle offre il parle ? moments, le collectif de Maracana se l’équipe, M. Haddouche ( HYPERLINK Ce joueur et son manager font dans la joint à la douleur de la famille du "mailto:dj_haddouche@hotmail.fr" surenchère, comme l’a déclaré Moh-Chérif défunt et lui présente ses sincères dj_haddouche@hotmail.fr). La question est de Hannachi, et semblent victime de la canicule qui condoléances. A Dieu nous savoir si le revenant Touhami est disposé à sévit actuellement. Les coups de chaleur et appartenons et à lui nous fournir son adresse personnelle ou bien va-t-il l’insolation font dire à certains du n’importe quoi, retournons. sous-traiter avec son prédécesseur ? pourvu qu’ils remplissent les poches !

Slimani propose ses services à la JSK

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Hellal Touhami a-t-il une boîte email ?

maracanafoot1778 date 12-07-2012  

Maracana est un quotidien d’informations sportives. Une publication qui traite de l’information sportive nationale et internationale. Elle...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you