Page 1

www.maracanafoot.com

N E

N° 1743 du Dimanche 3 Juin 2012

10 DA

Les Verts crachent le feu ! Eliminatoires Mondial 2014 Algérie 4 - Rwanda 0

Boudebouz : «C’est une belle victoire»

Mesbah : «Nous avons bien géré le match»

C’est la faillite !

Ni argent, ni président, ni recrutement...

USMA

MCA

RAOURAOUA «Je suis très satisfait»

Attafen : «Attendons le 5 juin, après on verra»

Le staff technique menace de partir

JSMB

Un grand Aissaoui : «Je suis chantier attend Alain Michel partant»

USMH

Bougherra d’attaque face au Mali Djediat, cette semaine ou jamais Il a prolongé jusqu’en 2014

SAYEH : «Le challenge est excitant»

Le nouvel entraîneur sera connu ces jours-ci

JSK

HALILHODZIC «Je suis content de mes joueurs»

Boulemdaïs : «Mon avenir dépendra de mon entrevue avec le président» Les négociations avec Rebih et Boulaincer en bonne voie


02

EQUIPE NATIONALE

Vivement l’offensive ! Maracana N°1743 — Dimanche 3 Juin 2012

Le jeu des coéquipiers du capitaine d’équipe Lacen est résolument tourné vers l’offensif et ce, pour prendre à défaut l’adversaire, comme ce fut le cas contre la sélection du Mena où nos attaquants ont trouvé à trois reprises le chemin des filets.

A

ussi après la longue traversée du désert notamment sur le plan offensif et ayant décelé ce manque flagrant, Halilhodzic a donc vite fait de remédier à cela et ce n’est pas par simple hasard que l’on retrouve

plusieurs attaquants dans l’effectif qu’il a retenu pour les trois importantes sorties de ce mois de juin. C’est ce qui explique la présence de trois attaquants que sont : Soudani, Djebbour et Ghilas. Le résultat ne s’est pas trop fait attendre puisque

les deux premiers ont marqué contre le Niger, alors que le troisième n’a pas eu autant de chance. A ces trois éléments, viennent se greffer trois autres c'est-à-dire Slimani, Aoudia et Chalali, donnant ainsi une assise plus confortable et

mieux garnie au compartiment offensif des Verts eux qui avaient tant souffert au niveau de ce secteur lors de la précédente campagne des éliminatoires. En accordant une grande importance à ce secteur névralgique du club Algérie, le staff technique a complètement changé le look de la sélection nationale en offrant plus de tonus à l’attaque. Enfin, le premier responsable technique est, on ne peut mieux satisfait de ses attaquants qui ont tous réussi à s’imposer dans leurs clubs respectifs jusqu’à devenir indispensables. Cela est valable pour Djebbour qui a accompli une bonne saison avec l’Olympiakos, à Ghilas qui termine deuxième meilleur buteur de la Ligue 2 française avec 14 buts et un Soudani qui revient fort dans le championnat portugais. De quoi rassurer Halilhodzic pour les joutes à venir. Hamdi M.

Kadir plus que jamais proche de l’AS Saint-Etienne

L’international algérien Kadir, sous contrat avec Valenciennes FC (Ligue 1 française de football) jusqu’en juin 2013, est sur les tablettes de l’AS SaintEtienne, rapporte vendredi le magazine France football. Selon la même source, le milieu offensif algérien intéresse les dirigeants de l’AS Saint-Etienne en quête d’un remplaçant à Laurent Batlles qui vient de

mettre un terme à sa carrière. Le joueur algérien avait réaffirmé le 26 mai dernier à Alger sa décision de quitter le FC Valenciennes. «J’ai pris la décision de changer de club, mais pour le moment, je préfère me concentrer pleinement sur les prochains rendez-vous de l’équipe nationale, avant de penser à ma prochaine destination», a t-il déclaré à la presse. «Certes, mon contrat avec

Valenciennes n’a toujours pas expiré, mais je veux jouer pour une formation meilleure qui postule à des titres», a t-il ajouté. Kadir et Valenciennes ont attendu la dernière journée du championnat de la Ligue «une» française pour assurer leur maintien parmi l’élite. Auteur de quatre buts et trois passes décisives, Kadir a réussi une saison honorable avec Valenciennes.

LEMMOUCHIA : «Nous sommes conscients de l’enjeu» Après 2010, tout un pays est prêt de nouveau à vibrer dans le cadre des éliminatoires à la Coupe du monde 2014. Khaled Lemmouchia, le milieu récupérateur de la sélection, est conscient de l'enjeu.

Avec le Mali, le Bénin et le Rwanda dans ce groupe H, comment jugezvous les chances de votre sélection ? On sait que dans ce groupe, il y a peutêtre deux favoris. Le Mali et l'Algérie, mais on sait aussi que les autres ont aussi leur mot à dire.

Pourtant, les Aigles du Mali ont fini troisièmes de la dernière CAN et l'Algérie réussit très peu en Afrique subsaharienne... Oui, il est vrai qu'on a pas mal de jeunes joueurs qui ne connaissent pas le contexte de l'Afrique noire. Malgré notre récente victoire en Gambie (2-1), le Mali est plus fort, avec de bonnes individualités. Il va falloir être costaud.

«Coach Vahid sait ce qu'il veut»

Invaincue depuis dix mois, l'Algérie présente un visage plus séduisant. Quatre victoires et consécutives, le chemin du but retrouvé, comment expliquez-vous ce changement ?

Depuis l'arrivée de Vahid Halilhodzic, il y a pas mal de choses qui ont changé. Ce renouveau est à l'image de l'équipe où il y a pas mal de nouveaux visages. Coach Vahid sait ce qu'il veut.

C'est-à-dire ? Il est rigoureux, il n'a pas mis beaucoup de temps pour faire accepter sa méthode. Il a privilégié la jeunesse, car il savait que les jeunes joueurs allaient adhérer. Il a su également conserver quelques cadres. Désormais, on essaye de créer, on agit plus qu'on ne réagit. On est moins une équipe de contre. Justement, Karim Ziani, Anthar Yahia ou encore Nadir Belhadj sont partis. Quels sont les visages qui incarnent ce nouvel élan ? J'aime beaucoup Sofiane Feghouli, qui, malgré son jeune âge, apporte son expérience du haut niveau avec Valence. L'enthousiasme de Hilal Soudani, l'attaquant du Vitoria Guimaraes, est également une bonne chose pour le groupe.

Capitaine de l'USM Alger, vous êtes annoncé, la saison prochaine, dans les pays du Golfe. Qu'en est-il de votre avenir ? Je sais qu'il y a des contacts avec des équipes du Golfe. Donc, j'écoute. Je n'ai pas pris de décision. Là, je suis concentré sur les Verts. A l'USM Alger, je me sens bien. J'ai rendez-vous avec le président dans les jours à venir. Je vais prendre le temps de la réflexion et j'aviserai.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

UN CALENDRIER FAVORABLE

En effet, contrairement à 2008, le calendrier des Verts est plutôt favorable puisque les coéquipiers de Lacen débutent et finissent par un match à domicile, ajouter à cela le fait de rencontrer le Mali à Ouagadougou et voici une occasion qui vaut son pesant d’or de faire le plein d'ici quinze jours et se retrouver avec six points à l'issue des deux premiers matches des élimininatoires pour le Brésil 2014. Le véritable atout aujourd'hui, c'est la confiance retrouvée, comparativement à 2008. Le langage tenu par le Bosniaque a l'air de passer, lui qui veut inculquer la culture de la gagne est arrivé en peu de temps à changer sensiblement la façon de jouer de l'équipe, plus de pressing, plus de joueurs impliqués offensivement mais le risque se situe dans la faiblesse de l'assise défensive suite aux défections de Yahia (définitive) et Bougherra (sur blessure) ainsi que le choix de latéraux offensifs. Enfin si pour la sortie devant le Rwanda, elle ne présente pas de gros risques, pour la sortie d’Ouagadougou il en sera autrement et vivement que l’on récupère Bouggy et tous les autres. Cela ne ferait que solidifier un secteur qui fut jadis la force principale des nôtres. H. M.


EQUIPE NATIONALE

Mehdi Mostefa va mieux

Maracana N°1743 — Dimanche 3 Juin 2012

Le défenseur d’Ajaccio, Mehdi Mostefa, se porte mieux. L’international algérien, qui avait fait l’impasse sur le match amical disputé face au Niger, a de nouveau raté le rendez-vous officiel qui a eu lieu hier dans la soirée au stade Mustapha Tchaker de Blida, et qui a mis aux prises les Verts aux Amavubi du Rwanda, pour le compte de la 1re journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 prévue au Brésil. Le sociétaire d’Ajaccio commence à reprendre petit à petit et à récupérer de ses forces. Mehdi Mostefa va de mieux en mieux, et au train où vont les choses, tout porte à croire qu’il sera au mieux de sa forme dans les tout prochains jours.

Il a tapé dans un ballon

Mehdi Mostefa, l’arrière droit international, qui a contracté une blessure sur le lieu de regroupement des Verts il y a plus d’une semaine, se sent mieux maintenant. L’international algérien a été soumis à des soins intensifs tout au long du stage de préparation. Ayant suivi un travail spécifique tout en suivant des séances de rééducation, Mehdi Mostefa commence à récupérer de ses forces. D’ailleurs, avant-hier lors de la séance matinale, Mehdi Mostefa a commencé à taper dans un ballon. Ce qui a fait plaisir au joueur, et au staff technique d’être soulagé, mais il reste encore au joueur quelques séances de travail spécifique, avant qu’il ne soit totalement rétabli et apte pour le service.

Tout pour le récupérer avant le départ à Ouagadougou

Le staff médical fera tout son possible pour remettre Mehdi Mostefa sur pied. C’est le cas aussi pour les préparateurs physiques, lesquels ont tracé un programme de travail pour le joueur afin que ce dernier l’applique à la lettre. L’objectif est de récupérer l’international algérien d’Ajaccio avant le départ des Verts pour le Burkina Faso, prévu, pour rappel, le 8 de ce mois, c'est-à-dire ce jeudi. Le staff technique algérien, à sa tête le coach Vahid Halilhodzic, souhaite vivement bénéficier des services de Mehdi Mostefa, en prévision du match contre le Mali, prévu le 10 de ce mois à Ouagadougou. A. M.

BOUGUERRA D’ATTAQUE FACE AU MALI

Le défenseur des Verts, Madjid Bouguerra, dit «Magic», est plus que jamais décidé à être de la partie face aux Maliens le 10 de ce mois, lors du match comptant pour la seconde journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, qui aura lieu au Brésil. Madjid Bouguerra, qui était soumis à des soins intensifs et à un travail de préparation spécifique, se porte mieux. Il est totalement rétabli de sa blessure et ne souffre plus de douleurs. La blessure qu’il avait contractée fait désormais partie de l’histoire ancienne. Madjid Bouguerra ne pense qu’au match contre le Mali, qui revêt une grande importance à ses yeux, d’où la nécessité de sa participation à ce rendez-vous. Le défenseur des Fennecs du désert est bien parti pour être de la partie face au Mali. Il est apte pour le service et n’attend que le jour «J» pour reprendre sa place dans le onze algérien. A. M.

03

Le FC Sochaux sur les traces de Belkalem

APRÈS L’AJ AUXERRE

Le défenseur central des Verts et sociétaire de la JS Kabylie, Essaïd Belkalem, qui est totalement rétabli de sa blessure, et qui a repris du service avec ses coéquipiers, ne manque pas de sollicitations de clubs étrangers. Les responsables de l’AJ Auxerre ont déjà affiché leur intérêt pour ce joueur de valeur. La cellule de recrutement de l’AJ Auxerre a coché le nom de Belkalem dans son calepin, et ce, dans le but de l’engager cette saison. Mais, aux dernières nouvelles, ce ne sont pas uniquement les Auxerrois qui s’intéressent à ce joueur, puisqu’il y a aussi un autre club français, le FC Sochaux Montbéliard en l’occurrence, qui veut s’offrir ses services. Essaïd Belkalem est beaucoup plus concentré sur les échéances qui attendent les Verts durant ce mois de juin, en évitant de parler de son avenir. Certes, il est sous contrat avec la JSK, mais si l’occasion se présente et qu’une offre très intéressante émane de ces deux clubs, il n’écarte pas la possibilité de tenter sa chance, en passant à une autre étape dans sa carrière. Des émissaires de ces deux clubs étaient attendus hier à Blida pour superviser le joueur et pourquoi pas discuter avec lui en aparté et lui faire une offre. Attendons pour voir. Nous y reviendrons… A. M.

Le match face au Mali se jouera au stade du 4 Août de Ouagadougou

La rencontre qui va opposer les Fennecs du désert aux Maliens, le 10 de ce mois au Burkina Faso, pour le compte de la 2e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 prévue au Brésil, est programmée au stade du 4 Août de Ouagadougou. Les Verts affronteront les Maliens dans ce stade de Ougadougou.

Il a une capacité de 36 000 supporters

Le stade du 4 Août de Ouagadougou, qui va abriter le match MaliAlgérie le 10 juin prochain, a une capacité de 36 000 supporters. Le terrain de ce stade est de bonne qualité, et sera le théâtre de cette chaude empoignade et grande explication qui va mettre aux prises les deux favoris du groupe pour la qualification au prochain Mondial qui aura lieu au Brésil, le pays de Pelé en 2014.

Il a déjà abrité la finale de la CAN 98

Le terrain du stade 4 Août de Ougadougou, qui sera le théâtre de cette confrontation entre l’Algérie et le Mali le 10 juin prochain, a déjà abrité un grand événement africain, en l’occurrence la CAN 98. Pour rappel, lors de cette finale ayant mis aux prises l’Egypte à l’Afrique du Sud, les Pharaons avaient réussi à s’adjuger du sacre africain pour la 4e fois dans leur histoire. Les Fennecs du désert, qui vont jouer sur un terrain neutre, auront donc l’avantage et comptent saisir cette aubaine pour réaliser le meilleur résultat possible et pourquoi pas enregistrer une victoire. A. M.

Doukha et Zemmamouche en-dehors des 18…

Les deux gardiens de but des Verts, en l’occurrence Azzedine Doukha et Mohamed Lamine Zemmamouche, qui se sont entraînés avant-hier avec d’autres joueurs non concernés par le match d’hier, n’ont pas été eux aussi retenus par le coach Vahid Halilhodzic dans la liste des 18. Les deux portiers des Verts se sont retrouvés non concernés par le match d’hier soir, disputé au stade de Blida face aux Guêpes du Rwanda. Le coach national leur a préféré les deux autres gardiens de but, Wahab Raïs M’Bolhi et Si Mohamed Cédric. Les deux keepers, Doukha et Zemmamouche, devront cravacher dur pour regagner une place parmi le groupe.

…De même pour Remache, Chalali et Aoudia

C’est le cas aussi pour les trois joueurs, Belkacem Remache, Mohamed Chalali et Mohamed Amine Aoudia. Ces trois éléments de valeur souffrent de petits bobos et n’ont pas récupéré toutes leurs forces. Le staff technique a préféré ne pas les retenir pour ce match, et ce, afin qu’ils soient au meilleur de leur forme en prévision du match face au Mali. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


04

EQUIPE NATIONALE

Bénin-Mali : Les Ecureuils du Bénin défient les Aigles du Mali à Cotonou Maracana N°1743 — Dimanche 3 Juin 2012

Le Bénin drivé par Manuel Amoros sera mis à rude épreuve aujourd’hui face au Mali drivé par Pathé Diallo sur la pelouse du stade principal de Cotonou dans la perspective d’assurer un bon début dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2014.

A

insi et après le nul (2-2) face aux Etalons du BurkinaFaso, samedi 26 mai dernier, les Ecureuils du Bénin ont effectué depuis le 29 juin dernier, des séances régulières d’entraînement au stade de l’Amitié de cotonou, lieu du match d’aujourd’hui. Après le décrassage organisé mardi matin, les rongeurs ont travaillé en atelier le soir. Le lendemain, mercredi, les protégés de Manuel Amoros ont travaillé sur le physique, la tactique, et la cohésion du jeu. avec l’arrivée du dernier joueur convoqué par Amoros, à savoir Nouhoum Kobénan, les Ecureuils s’entraînent donc au complet en particulier les jeudis et vendredi derniers pour être fin prêts pour l’entame des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 devant le médaillé de bronze de la dernière CAN-2012, les Aigles du Mali.

Ce match qui, comme tous les autres, entre les deux équipes, malienne et béninoise, ont été toujours serrés et se jouent souvent sur des détails. Faut-il juste rappeler que le dernier match entre les deux équipes à Cotonou remonte à 2005 où les deux équipes se sont quittées sur un score de parité. Pour Manuel Amoros, la tâche est difficile dans la mesure où l’équipe a connu quelques remaniements en son sein. Les deux buts concédés lors du match amical contre le Burkina Faso (2-2) ont bien donné à réfléchir au coach Amoros pour palier au plus vite aux incohérences de la défense. D’autant que du côté malien, les joueurs expérimentés de Diallo ne se feront certainement pas prier pour venir donner du fil à retordre à cette fébrile défense béninoise. Car du côté offensif, le coach du bénin peut bien compter sur le capitaine et maître à jouer des Ecureuils, l’inamovible Sessegnon qui évolue au sein du club anglais, Sunderland. De son côté, le Mali devra faire sans plusieurs de ses cadres. Huit joueurs manquent à l’appel pour différentes raisons. Des plus importants, on citera bien le capitaine Cédric Kanté (Panaithinakos-Grèce), Bakaye Traoré (AC Milan-Italie) et Samba Diakité (Queen Park RangersAngleterre) ont, en effet, déclaré forfait pour diverses raisons. Tous ces trois joueurs-clés de l’équipe

François Zahoui, futur coach du Mali ?

Alors que le coach local du Mali, Amadou Pathé Diallo qui a succédé à Alain Giresse après que celui-ci eut refusé de renouveler son contrat avec la Fédération malienne de football, pourrait se voir limoger et ce, quels que soient les résultats qu’il aurait enregistrés contre le Bénin, aujourd’hui, et contre l’Algérie le 10 juin prochain à Ouagadougou. La raison de ce futur limogeage, si limogeage, il y aurait du côté malien, est toute simple : l'ex-sélectionneur de la Côte d'Ivoire, François Zahoui, est en contacts avancés avec la Fédération malienne de football (FMF) en vue d'un éventuel engagement à la tête des Aigles, comme l’a rapporté vendredi dernier la radio RMC. Selon la même source, François Zahoui pourrait donc remplacer l'intérimaire Amadou Pathé Diallo à la tête de la sélection nationale du Mali. Le coach ivoirien a été débarqué de son poste de sélectionneur des Eléphants lundi dernier et remplacé par le Francotunisien Sabri Lamouchi. Il faut juste savoir, qu’en réalité, Pathé Diallo n’est qu’intérimaire aux yeux de la Fédération malienne de football. Né le 21 juillet 1961 à Treichville, François Zahoui est un footballeur

international puis entraîneur ivoirien. Il évolue comme milieu offensif ou attaquant du début des années 1980 au début des années 1990. Il a dirigé la sélection de la Côte d’Ivoire de 2010 à 2012. Soit juste après le passage d’un certain Vahid Halilhodzic alors coach des Ivoiriens. François Zahoui est le premier joueur africain a évolué dans le Calcio. Il compte quatre sélections en équipe de Côte d’Ivoire. Il prend en main la sélection de la Côte d’Ivoire en 2010 et atteint avec les « Éléphants » la finale de la Coupe d’Afrique des nations en Coupe d’Afrique des nations de football 2012. Il est remplacé en mai 2012 à la tête de la sélection ivoirienne par le Français Sabri Lamouchi. Et aux dernières nouvelles, il serait donc bien parti pour driver le Mali et rencontrer un jour, Halilhodzic. C'est-à-dire au plus tard, au match retour des éliminatoires de cette Coupe du monde 2014 au stade Tchaker de Blida. Mais, là, on n’en n’est vraiment pas loin. Place donc au langage du terrain avec ce fameux deuxième match du groupe « H » des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 entre le Bénin et le Mali prévu aujourd’hui à Cotonou… S. B.

malienne avaient participé à la Coupe d’Afrique des nations 2012 au Gabon et en Guinée Equatoriale, où le Mali s’était classé 3e. L’entraîneur de l’équipe, Amadou Pathé Diallo, qui a remplacé le Français Alain Giresse, dont le contrat non renouvelé arrive à expiration en juin, a fait appel à des joueurs du championnat national du Mali pour pallier ces absences parmi lesquelles le gardien de but Soumbleya Diakité. D’ailleurs,

celui-ci sera le titulaire aujourd’hui par Diallo. Et comme du point de vue théorique, le Bénin n’est pas aussi dur que l’Algérie, il est à se demander comment va réagir le coach des Maliens, Pathé, pour assurer les deux matchs et en particulier le second contre l’Algérie sur un terrain neutre…Ouagadougou au Burkina Faso. Pour le moment, c’est le premier match qu’il faut négocier et

surtout gagner devant le Bénin et sous les yeux du manager de l’équipe nationale algérienne, Abdelhafid Tasfaout, qui se trouve sur place pour superviser les Aigles du Mali, prochain adversaire des Verts le 10 juin prochain. D’ailleurs, hier, lors du match Algérie-Rwanda, c’est le directeur technique national du Mali, Mohamed Magassouba qui était au stade Tchaker de Blida pour superviser les Verts. Saïd Ben

PREMIERS RÉSULTATS : L’Egypte et le Ghana entament le Mondial-2014 par une victoire

Les Pharaons d’Egypte et les Blacks Stars du Ghana ont entamé par une victoire leurs matchs respectifs des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 où ils ont battu, respectivement, le Mozambique (2-0) et le Lesotho (7-0).

A

insi, les Egyptiens ont battu par 2 buts à 0 les Black Mambas du Mozambique dans un match où pour des raisons de sécurité, s’est déroulé à huis clos au Burg El Arab stadium à Alexandrie. Le sélectionneur américain Bob Bradley alignait une équipe inédite avec des petits nouveaux, Ahmed Temsah, Mohamed Salah et Mohamed El Nenny. Sur une tête croisée d’Hegazy, le défenseur

Mahmoud Fathalla ouvrait la marque pour les Pharaons. Sept minutes plus tard, Zidan doublait la marque après un service d’Ahmed Temsah. 2-0 après un peu plus d’une heure de jeu. Le score ne bougeait plus en dépit des deux nouveaux entrants lancés par Bradley dans la bataille, Ibrahim Salah et El Achour Tagy remplaçant Temsah et Hosni Abd Rabou. De son côté, Kwesi Appiah a inauguré de la plus belle des manières son premier match officiel à la tête des Black Stars. Une victoire par 7 buts à 0 est un événement qu’un entraîneur ne vit que rarement dans sa vie. Les Ghanéens l’ont fait pulvérisant la malheureuse défense du Lesotho. Vendredi soir à Kumasi, les attaquants Dominic Adiyiah qui fut meilleur joueur et meilleur buteur de la Coupe du monde U20 2009 en Egypte, et Jordan Ayew, le troisième des fils d’Abedi Pelé, ont chacun réalisé un doublé, tandis que Sulley Muntari, Christian Atsu et Jerry Akaminko ont marqué les trois autres buts de leur équipe. Il est difficile de parler de match tant la domination des Black Stars fut sans appel. Les Egyptiens entreprendront donc leur prochain déplacement à Conakry avec un moral au beau fixe suite à cette première victoire après le départ de Hassan Shehata leur ex-coach. Quant au Ghana, il a, après cette très large victoire contre le Lesotho, préparé de la plus belle des manières son prochain rendez-vous qui les conduira dans une semaine à Ndola où ils iront défier les Zambiens, champions d’Afrique en titre. Et là ce sera une tout autre histoire… Saïd B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Alerte générale dans le camp des joueurs Ni argent, ni président, ni recrutement

Deux jours seulement nous séparent de la date du 5 juin promise aux joueurs pour percevoir leur dû et notamment, leurs 5 mois de salaire.

P

our rappel, c’est le désormais ex-homme fort du Mouloudia en l’occurrence, Omar Ghrib qui aurait promis aux joueurs de les régulariser le 5 juin en croyant dur comme fer qu’il allait rester dans son poste. Le même Omar Ghrib misait énormément sur la venue de Riad Mellah annoncé jeudi dernier comme le futur actionnaire majoritaire de la SSPA-Le Doyen MCA. Mais comme M. Mellah a finalement décidé de se retirer au grand bonheur des supporters mouloudéens, c’est à nouveau le flou total dans le camp du MCA même si tout porte à croire que l’homme d’affaires algérien, Eddir Loungar, sera le futur patron des Vert et Rouge dans les jours à venir. En attendant cet éventuel

MCA

05

Maracana N°1743 — Dimanche 3 Juin 2012

dénouement positif, c’est vraiment l’alerte générale dans le camp des joueurs qui ont tout simplement peur pour leur argent et surtout, leur avenir.

Ils souhaitent la venue de Loungar

Très inquiets au vu de tout ce qui se passe au sein du club, les joueurs ne savent plus vers où donner de la tête. Vers Omar Ghrib qui leur a promis de les régulariser alors qu’il n’a même pas d’argent en dépit de la sa démission annoncée jeudi dernier où vers Eddir Loungar qui est plus que jamais décidé à prendre les commandes du Vieux club algérois dès cette semaine ? Ce qui est sûr, c’est que les camarades du capitaines Réda Babouche seront avec celui qui sera en mesure de leur octroyer leur argent en sachant que les joueurs n’ont pas perçu un sou depuis déjà six longs mois. Une anomalie de taille à l’ère du professionnalisme où ce genre de problème ne devait même pas exister. Mais, comme nous sommes en Algérie où tout est possible et envisageable, il faut s’attendre même au pire… D’après les dernières déclarations recueillies dans le camp des

joueurs, il semblerait que c’est Eddir Loungar qui fait presque l’unanimité. En d’autres termes, tout le groupe attend avec impatience la venue de l’éventuel futur patron du MCA qui a déclaré, à maintes reprises, que l’une de ses priorités sera la

régularisation des joueurs et des différents staffs. Voilà pourquoi les joueurs attendent Eddir Loungar et ils n’ont pas tout à fait tord du moment que l’actuelle équipe dirigeante ne pourra jamais régulariser tous les joueurs. Mounir Ben.

Bouheraoua demande à Drif de convaincre Eddir Loungar ! Piégé par cette situation

catastrophique, le président du conseil d’administration, Abdelkader Bouheroua a définitivement pris la décision d’opter pour la solution « Loungar ». En effet, puisque une source proche du CA, nous a confié hier que Bouheraoua aurait rencontré Abdelkader Drif vendredi dernier pour lui demander de convaincre Eddir Loungar de venir signer le contrat chez le notaire. C’est dire que les jours du CA et bien évidemment, de Omar Ghrib au MCA sont bel et bien comptés. Selon la même source, Drif qui est à 100% avec le projet d’Eddir Loungar, aurait, de son côté, dit à son « ami » Bouheroua que cette fois-ci sera la dernière. En d’autres termes, il lui aurait signifié que les membres du CA ont intérêt à présenter collectivement leur démission pour faciliter la venue d’Eddir Loungar qui avait beaucoup insisté là-dessus (la démission). Aux dernières nouvelles, l’homme d’affaires algérien qui n’a, d’ailleurs, jamais lâché prise, est attendu aujourd’hui pour venir tirer au clair cette histoire de signature qui commence sérieusement à bien faire. La bonne nouvelle pour Eddir Loungar est, sans doute, le soutien absolu de la grande majorité des supporters qui ont, comme il est déjà su, réussi à pousser Omar Ghrib à la porte après plusieurs jours de forcing. M.Ben.

Attafen : « Attendons le 5 juin et après on verra » Alors Bilel, comment se passent les vacances ? Les vacances ? Je ne suis pas en vacances mais tout simplement à la maison à attendre sereinement le 5 juin pour recevoir mon dû à l’instar de tous les joueurs qui attendent avec impatience cette date précise. D’ailleurs, comment voulez-vous que j’aille en vacances alors que c’est le flou total ?!

Abattu à l’instar de tous les autres joueurs, le milieu offensif des Vert et Rouge, Bilel Attafen, ne trouve même pas les mots pour exprimer son grand désarroi au vu de la situation actuelle du club.

Pouvez-vous être plus explicite ? Je ne peux pas me permettre d’aller en vacances alors que je n’ai rien conclu pour mon avenir. Normalement, les vacances sont faits pour se reposer moralement et physiquement surtout, après une saison très pénible et vraiment très fatiguante. Franchement, on a beaucoup souffert cette saison et ce, sur tous les plans que ce soit en championnat ou en Champions League africaine qui nous a tout

simplement achevés physiquement. Personnellement, j’aurais aimé partir en vacances pour profiter de cette longue période de repos d’autant plus que l’été dernier, on n’a pas bénéficié de repos à cause justement de la Ligue des champions.

Pour revenir justement à l’actuelle situation du Mouloudia, avez-vous suivi les derniers événements qui font de plus en plus l’actualité ? Pas constamment, mais j’ ai quand même une idée de tout ce qui se passe et sincèrement, je ne comprends plus rien. Chaque jour y a des bouleversements, chaque jour une histoire, on ne comprend plus rien franchement… Est-ce que vous vous êtes parlé entre joueurs concernant justement toute cette confusion ? Non ! Chaque joueur

est auprès des siens en train d’attendre cette fameuse date du 5 juin promise par Omar Ghrib pour nous régulariser. D’ailleurs, permettez-moi d’ajouter un truc très important concernant justement l’attitude des joueurs. Allez-y… Il faut savoir que les joueurs du MCA sont de vrais fils de famille et leur patience le confirme si bien. D’autres joueurs à nos places auraient quitté depuis belle lurette pour aller voir ailleurs. La direction du club nous a donné rendezvous le 5 juin et on va tout simplement attendre cette date sans verser dans une quelconque polémique. En toute franchise, êtes-vous avec Omar Ghrib ou la venue d’un nouveau président capable de régler une bonne fois pour toute cette interminable histoire d’argent ? Ecoutez, les joueurs

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

sont de simples salariés et ce n’est pas à eux de choisir le président du club. Ce qui est sûr, est que celui qui sera en mesure de mener le Mouloudia à bon port sera le bienvenu. A mon avis, l’heure n’est pas à la polémique mais à la grande mobilisation de tous les Mouloudéens. Personnellement, toute cette confusion me fait mal au cœur et j’espère de tout cœur que tout se règle dans les plus brefs délais pour l’intérêt suprême du MCA.

Une question un peu gênante, des contacts en vue pour la prochaine saison ? Franchement, ce n’est pas le moment de parler de son avenir alors que le présent est plus que jamais flou. J’ai toujours dit, que j’étais très à l’aise au Mouloudia et ce n’est pas maintenant que je vais changer d’avis. Entretien réalisé par Mounir Ben.


06

JSK

Les pistes Daoud et Slimani toujours d’actualité

La piste des deux joueurs convoités, à savoir le milieu de terrain du Mouloudia d’Alger, Farid Daoud, et celle de l’attaquant international du CRB, Islam Slimani, est toujours d’actualité. Mais, jusqu’à présent, les négociations n’ont pas encore été entamées. En effet, Daoud Farid ne voulait pas entrer en négociations avec la JSK avant de rencontrer Ghrib, qui a donné rendez-vous à ses hommes pour le 5 juin prochain, c’est-à-dire après-demain, alors que Slimani négociera cette semaine avec le président du club kabyle.

Rendez-vous avec Hannachi aujourd’hui où demain

Comme tout le monde le sait, la direction kabyle est en train de faire de son mieux pour convaincre ces deux éléments de valeur de porter le maillot Jaune et Vert, encore une fois pour Daoud, qui est l’enfant du club. Selon une source très proche des deux joueurs, ces derniers ont rendez-vous avec le président Hannachi aujourd’hui au plus tard demain pour entamer les négociations. S. A.

Le nouvel entraîneur sera connu ces jours-ci

LIGUE 1

Maracana N°1743 — Dimanche 3 Juin 2012

L

A moins d’un revirement de dernière minute, le futur entraîneur du club phare de la Kabylie sera connu ces jours-ci.

es responsables du club, en dépit de la situation à laquelle ils étaient confrontés lors de l’exercice écoulé pour des raisons que tout le monde connaît, essayent de préparer le prochain exercice et se penchent sur le recrutement, dont celui de l’entraîneur. Selon une source digne de foi, le futur technicien sera un étranger. La direction du club kabyle est en train d’étudier tous les CV qui lui sont parvenus, et une décision sera prise à l’issue d’une réunion des responsables pour faire

Un bon attaquant africain sera la surprise de la JSK

le point sur la préparation de la prochaine saison.

côté de la direction, on ne veut en aucun cas faire les choses dans la précipitation.

Même si aucun choix n’a été fait pour le moment et que des entraîneurs français, belge et suisse ont été proposés au club phare de la Kabylie, il semble bien que c’est la piste française qui sera privilégiée, tout en mettant l’accent sur des critères bien précis, à savoir l’expérience et le palmarès. Le club kabyle veut donc s’offrir un technicien de renom, qui sera capable de mener l’équipe à renouer avec les consécrations sur le plan national et continental. Les responsables du prestigieux club du pays ne comptent pas lésiner sur les moyens pour recruter l’entraîneur souhaité, mais du

Contrairement aux fois précédentes, les pensionnaires de la ville des Genêts comptent proposer au futur entraîneur qu’ils auront choisi un projet à réaliser à moyen terme. Ces derniers sont convaincus plus que jamais qu’il faut miser sur la stabilité de l’encadrement technique, et éviter de refaire les erreurs du passé, car tout le monde est unanime à dire que la JSK pouvait bien jouer le titre, n’étaient les nombreux changements à la tête de la barre technique qui ont porté préjudice à l’équipe tout au long de la saison écoulée. S. A.

Le départ de Hemani et la résiliation du contrat de Makan Dembélé cette saison a offert l’opportunité au club kabyle de bénéficier d’une autre licence internationale pour renforcer son effectif. A en croire ce qui se dit dans l’entourage du club, la JSK est sur les traces d’un bon attaquant africain, qui sera sans aucun doute la surprise du club la saison prochaine. Bien qu’aucune information n’ait filtré sur son identité, on laisse entendre qu’il s’agit d’un attaquant ivoirien. S. A.

La piste française privilégiée

La JSK a un projet à lui proposer

Les négociations avec Rebih et Boulaincer en bonne voie Comme nous l’avions déjà rapporté dans nos précédentes éditions, le boss de la JSK, Mohand Chérif Hannachi, a rencontré l’attaquant béjaoui, Rafik Boulaincer, avec lequel il a entamé les négociations. Il aurait donné son accord de principe et les négociations sont toujours en cours, et ce, au même titre que Rebih, qui n’est pas contre l’idée de jouer dans le club phare de la Kabylie. C’est ce qu’il a fait savoir à Hannachi par le biais de son manager.

Tout sera clair d’ici la fin de semaine

Se fiant à certaines indiscrétions, les deux joueurs qui sont contactés par la JSK ne devront pas tarder à prendre une décision définitive. Rafik Boulaincer et Boubaker Rebih devront trancher cette semaine entre leur club et la JSK. S. A.

Boulemdaïs : «Mon avenir dépendra de mon entrevue avec le président» Libre de tout engagement, l’attaquant Hamza Boulemdaïs voudrait bien poursuivre l’aventure avec son club, mais l’avenir de cet élément dépendra de son entrevue avec le premier responsable du club phare de la Kabylie, le président Mohand Chérif Hannachi.

Alors Hamza, comment passez-vous vos vacances ? Je ne suis pas encore parti en vacances, car j’attends cette semaine pour rencontrer le président. Toutefois, je partirai en vacances après avoir tranché quant à mon avenir.

Etant en fin de contrat, pensez-vous être encore kabyle la saison prochaine ? Pour le moment, je ne peux pas répondre à cette question. Mais, il est évident que j’aimerais bien rester au sein de ce prestigieux club de la Kabylie. J’aimerais avoir aussi plus de chance de m’exprimer sur le terrain. D’ailleurs, dès que le coach Karouf m’a donné ma chance, j’ai su la saisir en marquant un but face au NAHD. C’était un

moment chargé d’émotion, qui mettait fin à des mois de disette et de calvaire.

Quand comptez-vous vous entretenir avec le président ? Probablement cette semaine. Et ce n’est qu’après l’entrevue avec Hannachi que tout sera décidé quant à mon avenir. On parle pourtant de vos contacts avec plusieurs clubs de l’élite… En cette période des transferts, tous les joueurs ont des contacts, surtout ceux qui sont en fin de contrat comme moi. La primeur ira à mon club. Mais rien ne sera décidé tant que je n’aurai pas eu un entre-

tien avec Hannachi.

Un mot sur le départ des joueurs qui ont déjà signé dans des autres clubs, à l’image de Tedjar et El Orfi à l’USMA... Chaque joueur est libre de choisir sa destination. Il faut respecter les choix de chacun. Personnellement, je souhaite bonne chance à mes deux coéquipiers qui ont donné beaucoup à la JSK, même si je considère que c’est une grosse perte pour l’équipe. Mais c’est aussi cela la carrière d’un footballeur. Entretien réalisé par S. A.

Les Batnéens insistent toujours pour Boulemdaïs

Actuellement au repos, Hamza Boulemdaïs, qui est en fin de contrat avec le club kabyle, est très convoité par le CA Batna. Boulemdaïs a été sollicité par le club batnéen et les dirigents du club des Aurès veulent que l’attaquant kabyle porte le maillot Rouge et Bleu. La direction du CAB n’est pas à son premier coup d’essai, puisque la saison passée, après le retour parmi l’élite, elle avait tenté infructueusement de faire venir cet attaquant. Voulant profiter du fait qu’il n’a pas encore renouvelé son contrat avec le club phare de la Kabylie, le CAB et son président Nezzar insistent pour convaincre Boulemdaîs de venir au CAB la saison prochaine. Une tentative qui, cette fois, pourrait être la bonne, si bien évidemment cet élément ne sera pas maintenu avec les Jaune et Vert. En attendant, Boulemdaïs veut donner la priorité à la JSK, qui lui a permis de prendre une dimension internationale. S. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

La piste Boucherit toujours d’actualité Maracana N°1743 — Dimanche 3 Juin 2012

S

elon une source autorisée, on croit savoir que le milieu offensif Antar Boucherit, est toujours en contact avec les dirigeants des Canaris. En effet, voulant l’enrôler en prévision de la saison prochaine, les dirigeants kabyles sont en train de faire de leur mieux afin de convaincre le joueur en question d’endosser le maillot Jaune et Vert. Selon un proche du joueur, ce dernier est emballé pour endosser le maillot Jaune et Vert à condition qu’on l’estime à sa juste valeur. Se trouvant en fin de contrat avec la JSMB, le joueur en question a été contacté par plusieurs clubs qui veulent bénéficier de ses services ; toutefois, il préfère prendre tout son temps avant de prendre sa décision finale. Aussi, on attendra les prochaines heures pour voir s’il sera Canari, surtout que le président Hannachi est prêt à casser sa tirelire en affirmant une nouvelle fois avant-hier qu’il fera tout pour bâtir une grande équipe.

Le joueur pourrait apporter un grand plus à l’équipe

Si son transfert se concrétise dans les prochaines heures, cela sera certainement très bénéfique pour les Canaris, vu sa polyvalence. En effet, le joueur en question pourrait jouer en milieu récupérateur comme il pourrait jouer arrière droit. Après le départ d’El Orfi à l’USMA, et le fait que le club n’a que Remache seulement comme arrière droit, la venue de Boucherit ne sera que bénéfique pour le club phare de Kabylie. Reste à savoir maintenant si l’ex-pensionnaire de l’USMAN optera pour les Canaris ou bien choisira-t-il une autre destination. C’est ce qu’on saura dans les tous prochains jours. Une chose est sûre, c’est que le président Hannachi est déterminé à faire tout pour avoir les services de Boucheri. Reste à savoir maintenant s’il réussira à le convaincre. M. L.

L’opération recrutement prendra fin ce jeudi

Belakhdar signera son contrat aujourd’hui

Le jeune attaquant Belakhdar attend toujours de rencontrer les dirigeants de la JSK afin de signer son contrat. En effet, il devrait en principe, signer aujourd’hui, selon les informations en notre possession. Reportée à deux reprises la semaine écoulée, vu l’occupation du président Hannachi par d’autres affaires, la signature du joueur en question devrait avoir lieu aujourd’hui, en principe. Selon les informations en notre possession, le joueur en question veut en finir avec cette histoire de signature afin de se consacrer à autre chose. A signaler enfin que Belakhdar a été convoité par plusieurs clubs qui voulaient bénéficier de ses services. Toutefois, il a donné sa parole aux dirigeants kabyles et n’attend seulement que de signer son contrat.

«Je ferai tout pour être à la hauteur»

Joint par nos soins, l’ex-pensionnaire du MCEE nous dira : «Effectivement, j’attends de signer mon contrat et officialiser ainsi ma venue à la JSK. Je suis très emballé de jouer dans ce grand club, avec lequel je veux réaliser mes objectifs. Je promets que je vais tout faire pour être à la hauteur, car ma plus grande satisfaction est d’apporter un plus à l’équipe et de satisfaire les supporters kabyles qui attendent beaucoup de leur équipe favorite.» M. L.

Selon une source proche de la direction des Canaris, l’opération recrutement prendra fin jeudi prochain. En effet, après avoir réussi à ramener déjà sept joueurs lors des précédentes journées, la direction des Canaris compte ramener deux à trois autres joueurs dans les tous prochains jours. En d’autres termes, l’équipe sera renforcée par d’autres éléments, ce qui se fera d’ici à jeudi prochain. En résumé, d’ici à la fin de la semaine en cours, on connaitra toutes les nouvelles recrues et ainsi la composante de la JSK version 2012-2013. Reste à connaitre maintenant les nouvelles recrues qui signeront leurs contrats. C’est ce qu’on saura dans les toutes prochaines heures.

Un attaquant étranger sur le calepin

Sur un autre registre, on apprend d’une source digne de foi, que l’équipe des Canaris pourrait être renforcée par un attaquant étranger dans les jours à venir. Préférant continuer les négociations dans le secret pour éviter toute surenchère, le chairman kabyle ne se décourage pas de faire une belle surprise aux supporters qui attendent beaucoup de leur équipe. D’ailleurs, il a déclaré lors de son intervention avant-hier sur les ondes de la radio de Tizi Ouzou qu’il pourrait ramener un joueur étranger sans toutefois citer sa nationalité. Cela prouve sa grande détermination à renforcer l’équipe par d’autres éléments capables d’apporter un plus à l’équipe.

Le nouvel entraîneur sera connu dans deux semaines

Par ailleurs et en plus de l’opération recrutement qui prendra fin jeudi prochain (mis à part un étranger qui signera après cette date), la question du nouvel entraîneur sera la priorité de la direction kabyle pour les jours à venir. En effet, le chairman kabyle tranchera sur cette question et désignera incessamment un coach d’ici à deux semaines. Tout en affirmant que ce sera un étranger à 99%, Hannachi préfère prendre tout son temps avant de faire son choix final en étudiant tous les CV qu’il a sur son bureau. Une chose est sûre, c’est qu’il ne tardera pas à designer un entraîneur au plus tard dans deux semaines, afin de permettre à l’équipe d’entamer la préparation en prévision du prochain exercice où les dirigeants kabyles veulent réussir une grande saison et calmer ainsi les supporters qui sont très en colère, vu le parcours catastrophique de leur équipe la saison qui vient de s’achever. M. L.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

07

JSK

Nessakh pourrait être récupéré

Selon une source autorisée, on croit savoir qu’il y a une possibilité de récupérer l’arrière gauche Chemseddine Nessakh, qui n’a signé pour aucun club pour le moment. Cependant, notre source nous a précisé que cela dépendra de la rencontre qu’il aura avec les dirigeants kabyles qui pourraient faire l’impasse sur ses services, s’ils arrivent à ramener d’autres joueurs dans les jours à venir, comme ils pourraient le relancer dans le cas contraire. A signaler que deux propositions lui ont été faites avant la fin du championnat. Toutefois, Nessakh a préféré négocier avec d’autres clubs sans trouver aucun accord, avec l’un d’entre eux pour le moment.

Hanifi attend toujours de rencontrer Hannachi

L’attaquant, Salim Hanifi, attend toujours de rencontrer son président afin d’étudier la possibilité de prolonger son contrat avec les Canaris pour d’autres saisons. Convoité par plusieurs clubs avant même la fin du championnat, à l’instar de l’ESS, le CRB et l’USMA, l’ex-pensionnaire du RCK attend toujours un signe de ses dirigeants afin de discuter de son avenir avec le club phare de Kabylie. Tout en donnant toujours la priorité à son club employeur actuel, il a affirmé à l’un de ses proches qu’il est prêt à prolonger son contrat, à condition de trouver un terrain d’entente avec ses dirigeants sur le plan financier. Auteur d’une très belle saison avec les Canaris, avec lesquels il a marqué 12 buts, Hanifi est emballé de continuer son aventure et, pourquoi pas, gagner des titre dès la saison prochaine. Une chose est sûre, c’est que le président Hannachi n’est pas prêt à le libérer, vu la grande saison qu’il a réussie, en attendant ce qu’apporteront les négociations entre les deux parties. C’est ce qu’on saura dans les jours à venir.


08

USMA

LA PISTE NESSAKH RELANCÉE Les dirigeants de l’USMA qui

étaient à la recherche d’un latéral gauche pour renforcer ce poste n’ont finalement pas réussi à convaincre Legrâa. Cette situation va les contraindre à relancer la piste Nessakh dont les contacts avec les rouge et noir ne datent pas d’aujourd’hui. Le joueur de la JSK avait même négocié avec Rebouh Haddad mais les deux hommes n’ont pas trouvé un terrain d’entente sur le volet financier. Notre source nous a fait savoir que la direction des rouge et noir compte faire appel au joueur dans les prochaines heures pour lui faire une nouvelle proposition. Nessakh, se dit prêt à renégocier car le challenge l’intéresse beaucoup.

ZEMMAMOUCHE EXIGE QU’IL SOIT LE NUMÉRO UN

Nous avons appris qu’une entrevue est prévue cette semaine entre Rebouh Haddad et Lâamouri Djediat pour discuter sur l’avenir sportif de ce joueur.

C

e dernier dont le contrat avec l’USMA a expiré en fin de saison, souhaite renouveler mais pas à

n’importe quel prix. Le meneur de jeu de l’USMA auteur de 12 buts et de 5 passes décisives n’a pas encore tranché sur sa prochaine destination même s’il donne la priorité à l’USMA. En effet, la JSK la JSMB et l’ASO sont sur ses traces mais le joueur veut tout d’abord négocier avec les rouge et noir avant de prendre une décision finale .au niveau de l’USMA. On souhaite garder le joueur mais avec une condition qui consiste à ce qu’il fasse l’effort en acceptant de revoir à la baisse son salaire qui est de l’ordre de 270 millions. Cette

Legrâa ne viendra pas PRÉFÉRANT L’ESS

condition sera t-elle acceptée par l’enfant de Sour EL Ghozlane qui selon quelques indiscrétions n’est pas prêt à céder, estimant qu’il mérite amplement son salaire eu égard à son rendement régulier durant la saison dernière.

Rebouh va-t-il le convaincre ?

La direction Usmiste qui a décidé de revoir sa politique en matière de dépenses en réduisant certains frais inutiles ne veut pas faire des folies dans le volet des salaires. C’est pour ces raisons que les

Finalement le joueur de l’USMH mohamed Legrâa, ne portera pas la saison prochaine les couleurs de l’USMA puisqu’il a opté hier, pour l’ESS pour deux saisons. Le latéral gauche Harrachi, n’ pas été convaincu par l’offre financière des rouge et noir puisque les dirigeants usmistes lui ont proposé un salaire de 80 millions. Le joueur était pourtant prêt à signer à l’USMA dans le cas où l’offre financière était conforme à son souhait, mais par la suite il a jugé que les dirigeants usmistes ne l’ont pas estimé à sa juste valeur et a donc décidé de répondre favorablement à la proposition Sétifienne. En effet, le président Serrar, qui a négocié avec Legrâa lui a proposé un salaire de 100 millions. L’enfant d’oued Kermess (Tiaret) a porté pour deux saisons le maillot de l’USMH où il a brillé comme latéral gauche et même comme milieu récupérateur. Les dirigeants usmistes n’ont pas été convaincus par le rendement du gardien international Mohamed Amine Zemmaouche lui reprochant des erreurs fatales qui ont coûté le titre à l’équipe. Même son entraîneur Ighil, n’a pas été satisfait des prestations de son gardien. Ses données ont poussé la direction à réfléchir pour recruter un gardien de valeur et libérer Zemmamouche. D’ailleurs les responsables usmistes ont négocié avec l’autre gardien international Azzedine Doukha, mais ce dernier reste indécis du fait qu’il a donné sa parole à l’ESS pour porter les couleurs Sétifiennes la saison prochaine. Les responsables Usmistes n’ont pas encore discuté avec Zemmaouche du fait qu’il est retenu en EN mais ils envisagent de le rencontrer après le 15 juin pour se situer. Le gardien Zemmamouche, aurait exigé qu’il soit le numéro Un, sinon il quitterait l’USMA, surtout lorsqu’on sait qu’il a beaucoup de touches notamment avec le MCA la JSMB et l’ASO.

LIGUE 1

Djediat cette semaine ou jamais Maracana N°1743 — Dimanche 3 Juin 2012

IL A PROLONGÉ JUSQU’EN 2014

SAYAH : «Le challenge est excitant»

Le joueur Said Sayah, prêté la saison dernière au MCS a été récupéré cette saison par l’USMA où il a paraphé le weekend dernier un bail jusqu’en 2014. L’enfant d’Oran, se dit satisfait des conditions du contrat. Sayah affirme qu’il ne craint pas la concurrence.

Après un prêt d’une saison au MCS vous êtes de retour à l’USMA ? Oui, je suis de retour à l’USMA puisque j’ai prolongé jusqu’en 2014. Je suis content des modalités du contrat et j’espère réussir dans mon aventure.

Comment s’est passé votre saison au MCS ? J’ai pratiquement joué la phase aller mais au retour j’ai rencontré beaucoup de problèmes surtout d’ordre financier ce qui m’a contraint à

quitter l’équipe avant la fin de la saison.

Dans quel poste vous jouez ? Je peux évoluer comme milieu gauche et même comme attaquant sur le flanc gauche Etes-vous conscient que la concurrence est terrible à l’USMA cette saison ? Oui je suis conscient de cela, mais franchement je ne crains pas la concurrence car je connais mes capacités.

Est-ce que vous avez reçu d’autres contacts avant de prolonger à l’USMA ? Oui, j’avais des propositions de l’ASO et de la JSMB, mais j’ai préféré rempiler à l’USMA car je veux réaliser une bonne saison avec les rouge et noir.

Le challenge sera difficile pour vous n’est- ce pas ? Le challenge est excitant et je veux vivre une telle aventure sous le maillot rouge et noir. Entretien réalisé par Amine Larbi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

salaires de cette saison ne dépasseront pas 200 millions sauf un cas exceptionnel. En plus de Lemouchia qui sera dans l’obligation de revoir à la baisse son salaire s’il veut bien rempiler,et aussi le cas Djediat qui devra faire l’effort en acceptant la condition imposée par la direction usmiste. Rebouh Haddad, sera t-il capable de convaincre son joueur lors de la rencontre entre les deux hommes prévue cette semaine ? Seul l’avenir nous le dira. Amine Larbi

BOURDINE, AKNINE, FERHAT ET MADANI CONVOQUÉS AVEC LES U20 Le sélectionneur national des

U20 , Jean Marc Nobilo, a convoqué 4 joueurs de l’USMA pour le stage de la sélection algérienne prévu du 6 au 9 juin à l’hôtel grand bleu à Tipaza. Les joueurs concernés sont Ferhat Madani, Aknine et Bourdine. Pour rappel, la sélection algérienne prépare sa participation à la coupe arabe des nations prévue en Jordanie du 4 au 18 juillet. A. L.


LIGUE 1

Maracana N°1743 — Dimanche 3 Juin 2012

Le staff technique menace de partir LAIB N'A PAS ENCORE PRIS ATTACHE AVEC EUX

Selon des sources très bien informées des affaires courantes des Jaune et Noir, nous apprenons que le staff technique Harrachi est sur le point de claquer la porte.

E

n effet, selon nos mêmes sources, les membres du staff composé de Haniched, Bechouche et Benomar, n'apprécient pas le fait que l'administration du club n'a même pas daigné les convoquer pour négocier avec eux leur maintien dans l'équipe, contrairement à ce que cette dernière est en train de faire avec les joueurs. Une situation qui a poussé les membres du staff technique à chercher à monnayer leurs talents ailleurs à l'instar de leurs pairs dans les autres clubs. Il est à noter que l'entraîneur des gardiens a pris ses devants et a envoyé son CV en Arabie Saoudite dans l'espoir de décrocher un contrat : «Pour le moment, je ne suis pas chaud à l'idée de rester à l'USMH, l'administration ne nous a même pas considéré et ne nous a pas invité à négocier», affirme Haniched. Dans le même contexte, et selon nos sources, l'administration est en train

H M S

U

d'étudier une réfection totale du staff technique et songe à le renforcer par d'autres techniciens. Il faut s'attendre à une décision finale concernant la future composante du staff technique lors des prochains jours après la réunion qui regroupera le président Laïb avec son entraîneur Boualem Charef.

Charef veut garder Haniched

Il se dit aux alentours de l'entraîneur en chef, Boualem Charef, que ce dernier ne veut garder dans le staff que l'entraîneur des gardiens Haniched, qui fait un grand travail avec les Jaune et Noir depuis de longues saisons, tandis que l'avenir de Benomar et Bechouche au sein de l'USMH n'est pas encore défini et les prochains jours nous renseigneront la dessus. Lotfi S.

Aissaoui : «Je suis partant»

HANICHED «Je ne suis pas chaud à l'idée de rester»

IL EST SUR LE POINT DE SIGNER AU MCO

va rester encore ou changer d'horizon : «Je pense que je ne jouerai pas la saison prochaine pour l'USMH. je suis en pleine négociations avec plusieurs clubs et à leur tête, le MCO qui veut à tout prix s'attacher mes services», affirme le joueur en question.

Charef discutera avec Louafi mardi

L'entraîneur en chef harrachi Boualem Charef, discutera avec Louafi mardi prochain, dans le but de le convaincre d'intégrer le staff technique des Jaune et Noir. En effet, selon nos sources, il sera question lors de cette entrevue de la venue de ce technicien à l'USMH ainsi que de sa collaboration dans le but de dénicher de bons joueurs qui évoluent en Oranie pour les incorporer au sein des Jaune et Noir. Il est à rappeler que Louafi a eu, par le passé à aider l'administration dans le recrutement de bon nombre de jeunes joueurs qui ont fait leurs preuves à l'USMH.

Le meneur de jeu de l'USMH à savoir Aissaoui, affirme qu'il est à Oran pour négocier son retour au sein des hamraouas. Selon le joueur en question, il estime que dans sa tête, il ne fait plus partie de l'effectif de l'USMH surtout que l'administration et l'entraîneur ne l'ont pas convoqué pour savoir s'il

09

Tous les joueurs espoirs seront maintenus

On apprend de source sûre que la catégorie espoirs des Jaune et Noir de la saison passée sera maintenue en entier pour la saison prochaine. En effet, le DTS, selon ces mêmes sources a pris cette décision pour garder la même dynamique qui régnait au sein de cette jeune équipe qui s'améliorait au fil du temps.

L'entraîneur des gardiens de but de l'USMH, M'hamed Haniched affirme qu'il n est pas chaud à l'idée de rester encore une saison avec les Jaune et Noir.

E

n effet, selon le coach, l'administration harrachie n'a même pas daignée respecter ce qu'il a fait pour l'USMH ainsi que le reste des membres du staff technique, à savoir Benomar et Bechouche. Selon lui, il a un sérieux contact avec un club en Arabie Saoudite et il n'attend que l'invitation pour rallier ce pays. Avez-vous négocié avec l'administration ? Non, pas encore. J'attends que

l'administration qui a débuté les négociations avec les joueurs se prononce pour moi. Mais jusqu'à présent rien n'est fait et c'est pour cette raison que j'ai décidé de partir vers d'autres cieux. Comment ça ? Je ne vous cache pas que je ne suis pas chaud à l'idée de rester à l'USMH la saison prochaine étant donné que j'ai beaucoup souffert la saison passée où j'ai subi une énorme pression. Et vous êtes en contact avec d'autres clubs ? Oui, il y a des contacts avec des club ici en Algérie et même de l'étranger puisque. La piste la plus sérieuse est celle émanant d'un club d'Arabie Saoudite auquel j'ai envoyé mon CV et j'attends une invitation pour y aller. Lotfi.s

LE JOUEUR RENCONTRERA LAIB AUJOURD’HUI

La JSMB veut Ziane Chérif

Selon des sources très bien informées des affaires courantes des Jaune et Noir, on apprend que la JSMB veut s'attacher les services de Ziane Chérif. En effet, le premier contact entre les deux parties a eu lieu ces derniers jours, selon le joueur en question, qui a affirmé aux dirigeants de la JSMB qu'il ne discutera pas avec eux jusqu'à ce qu'il rencontre Laib, ce que l'administration béjaouie a respecté, dira le joueur qui affirme que s'il ne finalise pas avec l'USMH aujourd’hui, il se mettra à table avec les responsables de la JSMB, un club qui lui permettra de jouer une coupe d'Afrique la saison prochaine.

«Aujourd’hui, je trancherai si je reste ou pas» ALLAL BOUKHOUKHA DTS DES CAT GORIES JEUNES

Le DTS des catégories jeunes de l'USMH, à savoir Allal Boukhoukha, affirme qu'il va trancher sur son avenir avec les Jaune et Noir aujourd’hui lorsqu'il rencontre Laib. Le problème qui se pose toujours reste le côté financier surtout que l'administration n'a pas encore régularisé les cadres de cette catégorie : «Pour le moment, je n'ai pas encore pris de décisions concernant mon

avenir avec le club. J'ai rendezvous avec Laib aujourd’hui pour discuter de mon avenir, mais tout dépendra de la volonté de l'administration à régulariser l'ensemble de l'équipe ou pas», affirme Boukhoukha.

«Mon bilan est positif mais il faut nous donner du temps»

Dans le même contexte, le DTS

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

affirme que son bilan était positif malgré le manque de moyens. Mais, selon lui, sur le plan technique il a enregistré quelques lacunes. Le concerné affirme qu'il a besoin de plus de temps pour concrétiser ses objectifs : «Je dirai que mon bilan était positif, mais il faut me donner du temps pour concrétiser mes objectifs», affirme notre interlocuteur.


10

CAB

Juste après la clôture des travaux de l’AGO du CSA, le boss du CAB a annoncé à ses proches qu’il compte se retirer du CSA et même de la SSPA.

Ifferoudjène assure l’intérim

C’est le nouveau homme fort du CAB qui assure l’intérim du fonctionnement de la SSPA/CAB. Ifferoudjène est chargé de négocier le renouvellement de contrats et le recrutement de nouveaux joueurs, en attendant le retour de Nezzar.

Boulemdaïs en voie de conclure

L’ex-avant-centre de la JSK était, vendredi dernier, à Batna où il a négocié avec Ifferoudjène. Selon le joueur, un accord a été trouvé entre les deux parties, il ne reste au joueur que de ramener sa lettre de libération pour signer son contrat au CAB.

Heriat, Daïra et Naâmoune vont renégocier

La nouvelle résolution prise par le bureau fédéral, et qui consiste à obliger les joueurs professionnels à signer des contrats de deux ans minimum et à interdire aux clubs d’octroyer des avances sur salaire aux joueurs, va contraindre les joueurs du CAB à renégocier leurs contrats d’une année pour se conformer à la résolution de la FAF.

Zoghlami signe pour 4 ans

L’ex-joueur de la JSM Tébessa a opté pour le CAB. C’est sur recommandation de l’ex-joueur du CAB, Billel Smida, que Nezzar a conclu avec ce jeune défenseur de 22 ans, et dont on dit beaucoup de bien, notamment concernant sa polyvalence.

Boulaâceur et Yaya attendus

C’est ce samedi que les deux joueurs de la JSMB et du MOB étaient attendus à Batna pour négocier avec les dirigeants du CAB, on ignore encore l’issue des négociations car le rendez-vous était pris pour le début de l’après-midi, on y reviendra dessus. W. Y.

A

vant son départ vendredi sur Dubaï pour des vacances, il a déclaré qu’il se retirait du CSA et s’il constate que son successeur n’est pas l’un de son entourage, il se retirera de la SSPA. Ces déclarations ont été interprétées par les Cabistes comme une tentative de conditionnement des élections du futur président du CSA. Nezzar veut quelqu’un de son entourage, il tente de mettre la pression pour obtenir ce qu’il veut.

Farhi, deuxième candidat

Après avoir annoncé son retrait définitif des affaires du CAB, Farhi prépare sérieusement sa candidature à la succession de Nezzar à la tête du club amateur. Le hic c’est qu’il n’en a pas le droit du fait que lors du mandat 2004/2008 il a démissionné de la présidence du CSA et, par conséquent, il ne peut se présenter une autre fois pour le même poste.

Des membres de l’AG veulent lui opposer Rachid Bouabdallah

L’annonce de la candidature de Farhi a fait réagir des membres de l’AG qui ne veulent plus de lui. Aussi, ces derniers ont pris attache avec Rachid Bouabdallah pour lui proposer de déposer sa candidature pour la présidence du CSA. Un front anti-Farhi est en

PENSÉE

A chaque fin de journée, une foule nombreuse, composée en majeure partie de supporters, se déplace au nouveau siège situé en plein centre ville, perturbant ainsi la ciculation. Il était quasiment impossible que tout ce monde puisse accéder à l’intérieur de l’édifice.

I

aux Jaune et Vert, et non pas le contraire, pour qu’ils puissent atteindre leur objectif qui n’est autre que le maintien et non pas le retour à la case de départ. “Notre mission est de ramener de bons éléments des divisions inférieures et deux ou trois éléments de la

train de se former.

Unanimité autour de Nezzar

Tous les Cabistes sont d’accord à dire que seule la candidature de Nezzar rassemblera les Cabistes. Il est le seul à bénéficier d’un consensus et de l’unanimité des Cabistes. Fera-t-il le geste qu’il faut ? W. Y.

Il y a cinq ans nous a quitté à jamais notre ami et frère feu Brahim Guellil, l’ex-entraîneur du CAB, du MSPB, de l’USMAn et de l’USB. Le défunt a laissé un souvenir impérissable dans le milieu du football, notamment, à Batna. A tous ceux qui l’ont connu et côtoyé, nous leur demandons d’avoir une pieuse pensée à sa mémoire.

De nombreux joueurs approchés

ls viennent pour connaitre les nouvelles têtes appelées à défendre les couleurs de leur équipe en ligue I, mais ils étaient quelque peu déçus, en apprenant que la direction du club négocie pour le moment qu’avec des joueurs des divisions inférieures, en estimant qu’ils ne seront pas d’un précieux apport surtout qu’ils auront à faire face à des adversaires expérimentés qui ne feront de la JSS qu’une simple bouchée. Certains exigent des éléments capables d’apporter un plus

LIGUE 1

NEZZAR se dit partant

Maracana N°1743 — Dimanche 3 Juin 2012

ligue 1. Avec les anciens, ils formeront une équipe compétitive capable de tenir bien le coup en championnat. Les jeunes donnent toujours le meilleur d’eux-mêmes, et ne songent qu’à leur travail, ce qui a été prouvé par le passé dans les différentes équipes qui se sont

attachées leurs services. En plus, je ne vois pas sur le marché de très bons joueurs évoluant parmi l’élite, pour lesquels certains clubs cassent leur tirelire pour les engager, sans qu’ils donnent rien contre partie au club employeur…Pour nous, il est

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

JSS

donc plus utile de faire confiance aux jeunes au lieu de jeter l’argent par la fenêtre, puis le regretter en fin de compte. Leur présence sera fort bénéfique, et sera aussi garante de l’avenir de leur équipe” estime M. Djebbari, vice- président de la JSSaoura. Le premier responsable du club est en contact permanent avec les éléments ciblés, il s’est entendu d’ailleurs avec quatre joueurs qui ont paraphé leur contrat pour deux années. Il s’agit de Benkrada (OMA), Farés ( CRT), Djaouadi( RCR) et de Tebbal ( WAT), en attendant d’autres qui seront reçus à leur tour dans les jours qui viennent. On parle du côté de la Saoura de l’arrivée de deux internationaux africains dont on ne veut pas dévoiler, pour le moment, leur nationalité tant qu’ils n’ont pas encore signé, de peur qu’ils soient chippés par les grosses pointures de notre football, en leur proposant une plus importante somme que celle qui leur sera faite par la direction de la JSS. Oukili A.


LIGUE 1

Belaïli à l’EST : c’est fait !

Finalement, l’argent a été au dessus de toute autre préoccupation pour le manager de Youssef Belaïli, qui avait reçu mardi dernier une nouvelle proposition de l’ES Tunis, bien plus avantageuse que la première, qui pour rappel, tournait autour de 3 milliards de centimes pour deux ans de contrat ferme et une option pour une troisième année.

I

l faut reconnaître que tout le mérite revient au patron de l’ES Sétif, Abdelkrim Serrar, qui a mené les pourparlers avec les tunisiens. Belaîli s’est envolé vers Tunis jeudi dernier, en compagnie de toute sa famille et devait signer hier son contrat. Il reviendra à Oran demain pour que la famille prépare son départ, et

Maracana N°1743 — Dimanche 3 Juin 2012

ce pendant une dizaine de jours. Signalons que Belaïli aura la chance unique de jouer la champion’s league africaine avec son nouveau club, ce qui lui permettra de s’affirmer, de se peaufiner et d’acquérir une expérience qui pourront le mener dans trois ans, vers un grand club européen. C’est du moins ce que nous lui souhaitons. Le désormais ex-joueur du MCO, avait déclaré il y a quelques jours que « un grand club tel que l’Espérance de Tunis ne se refuse pas. C’est un honneur pour moi que ses dirigeants aient pensés à moi. Ils m’ont fait une offre très intéressante, presque le double de ce qu’ils m‘avaient proposé la première fois. Dès le début, j’étais emballé par l’idée d’évoluer dans ce club et de jouer la coupe d’’Afrique. C’est vrai que je voulais, plus par correction qu’autre chose, rediscuter avec les émissaires du club français de Caen,

qui se sont donnés le mal de revenir à Oran et aussi avec le manager qui m’a proposé de jouer dans l’un des deux clubs espagnols, Malaga ou Villa Real. Mais ma préférence est allée naturellement au plus solide, l’EST où je pourrais progresser sans trop de stress car j’aurais à mes côtés toute ma famille. Je remercie aussi monsieur Serrar qui a été l’instrument indispensable pour la réalisation de ce transfert, qui ne peut que m’être favorable pour ma future carrière. J’espère être à la hauteur des espérances placées en moi et je donnerai le maximum à mon nouveau club, tout en souhaitant une bonne continuation pour le Mouloudia d’Oran »

Ni Baba, ni Djebari n’ont pu s’aligner sur l’offre de l’EST

Belhadj Ahmed et Youssef Djebari, n’ont pu concurrencer les dirigeants du grand club qu’est l’Espérance de Tunis. En effet, alors que les deux oranais exigaient que les membres du conseil d’administration mettent 1 milliard chacun dans la cagnotte du club et qu’eux-mêmes veulent y injecter 8 milliards chacun, ils n’ont pu garder leur meilleur joueur et ce au grand dam des supporters, qui avaient demandé au président sortant, Djebari, de garder leur idole. Cela a été vu lors des deux derniers matchs de championnat au stade Ahmed Zabana, où les fans d’El Hamri avaient mis bien en évidence des banderoles sur lesquelles ils avaient demandé à Djebari de ne pas laisser partir Belaïli. Pour rappel, le manager du joueur et le président du club s’étaient rencontrés à plusieurs reprises, ils avaient discuté, mais en vain puisque le joueur fait désormais partie de l’histoire du Mouloudia.

AOUEDJ : «Mon but : évoluer dans un club européen» Les deux hommes forts actuels du Mouloudia d’Oran, en l’occurrence

Celui que les oranais donnaient comme un futur grand mérite, comme ceux de la belle époque, n’en démord pas. Malgré une demi-saison mi figue-mi raisin, sa préférence reste toujours une expérience professionnelle en Europe. A tel point qu’on a laissé entendre que le manager qui voulait emmener Belaïli en Espagne, lorgne du côté de son coéquipier de la saison dernière.

Aouedj, comment se passe cette inter-saison ? Avec la préparation du BAC qui commence ce dimanche. Le foot, je l’ai mis à côté et je me concentre sur mes études. Je veux d’abord obtenir ce fameux sésame qui m’ouvrira les portes de l’université et après seulement je penserai au football. Malgré cette « pause » vous devez sûrement avoir eu des offres ? Oui ! C’était même avant la fin du championnat, mais comme je vous l’ai dit, je ne veux étudier les offres qu’après l’examen du BAC. Je peux vous dire seulement que j’ai eu des offres de trois clubs

AMRANI HONORÉ

Sur une initiative de la direction du club du WAT, une réception a été offerte tout juste après les négociations avec Yahla, Amrani a posé ses conditions et il attend la réaction du staff administratif qui devra trancher dans les 48 heures.

Si Amrani sera reconduit ou pas, en cas ou le widad n’arrive pas à satisfaire les engagements du coach qui ne veut plus s’aventurer, Kader ne veut plus vivre les difficultés financières de la saison écoulée. En marge de cette rencontre Amrani a tenu à assister à cette modeste réception qui s’est

déroulée au siège du club en l’honneur de l’entraîneur Amrani qui a été parmi les trois meilleurs entraîneurs de la ligue suite au sondage effectué par le quotidien sportif “Maracana”, Hadj Sbaa le doyen de cette équipe et ancien portier du WAT a saisi l’occasion de féciliter Amrani AEK du travail accompli au sein de cette formation malgré les difficultés rencontrées durant le championnat, quand à l’ex-directeur administration M. Soulimane Nasro, il a fait éloge au boss et à son entraîneur dans leur difficile mission, non sans omettre le sempitetrnel manque d’argent qui a fait défaut à cette équipe. Amrani à son tour à tenu à remercier tous les présents pour leur dévouement en sa personne et cette distinction c’est un grand honneur pour le club et

de la Ligue I de la Belgique, et dernièrement, le manager qui voulait emmener Belaili en Espagne, a demandé mon numéro de téléphone. Mais je ne leur répondrai que dans une dizaine de jours.

Vous n’avez pas peur que les clubs ne bouclent leur recrutement et que vous seriez oublié ? Je ne fais aucun souci de ce côté. Ça sera selon le Mektoub. J’ai passé une phase-retour difficile en raison de beaucoup de choses, mais mon talent reste intact et je sais que je ferai une meilleure saison dans ce troisième championnat professionnel, à moins que je ne parte à l’étranger, ce qui est mon désir. Malgré tout ça, les dirigeants du MCO, que ce soit Djebari ou Baba ne vous ont-ils pas contacté ? Si ! Mais j’attends de passer mon bac, de recevoir mon salaire qui est toujours en suspens comme celui de mes camarades et de voir ce que le nouveau ou ancien patron du MCO me proposera. Donc, attendons une dizaine de jours et vous saurez comment va se dessiner mon avenir. Entretien réalisé par Ali B.

enfin le boss Yahla clôture par une longue allocution où il a tracé un aperçu sur les difficultés de la tâche qu’ils sont en train d’accomplir et que sa marche sera toujours de l’avant pour que cette équipe poursuit son travail malgré le manque flagrant de moyens et le silence des autorités locales pour leur aide à ce club. “Nous espérons conclure avec le coach Amrani, pour qu’il puisse continuer son travail à la tête du club, la balle est donc dans son camp , le WAT n’a pas les moyens pour satisfaire toutes les conditions financières, Amrani a le temps nécessaire de réflechir, au courant de cette semaine on tranchera puisque une rencontre est prévue pour aujourd’hui pour prendre une décision. S. T. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

11

MCO

5 joueurs en quête de clubs

Ils sont 5 éléments, cadres de l’équipe Oranaise, qui sont en fin de contrat et ayant reçu des offres de clubs évoluant parmi l’élite. D’abord, le capitaine Majid Benatia, qui aurait reçu une offre intéressante de la part l’USMH, de même que son jeune coéquipier de l’attaque, Feddal, bien que ce dernier n’a pas eu suffisamment de temps de jeu au MCO. Le nouveau promu en Ligue I, le CABBA, s’intéresse lui au gardien Ahmed Fellah, libre lui aussi de tout engagement et pour lequel le CRB est aussi sur les rangs ainsi qu’au meilleur buteur du Mouloudia, de la saison dernière, El Bahari Nassredine. Le défenseur Sebbah Zine el Abidine, a été lui aussi contacté par des émissaires du président Gana, il y a quelques jours. Rien encore de concret pour le moment. Les autres joueurs libres sont le défenseur central Zidane et le milieu offensif Aouedj. Quant à Belaili, il demeurait partant dès la fin de la saison. Rencontré à Oran, le gardien Fellah nous a déclaré attendre demain lundi pour se décider sur sa future destination. Les joueurs doivent, en principe, connaître les résultats de la réunion d’aujourd’hui, à l’issue de laquelle sera connu le nouveau boss de l’équipe d’El Hamri. Ali Boutaleb

WAT

Benaï et Maâziz intéressent le Widad Dans le cas des joueurs qui ont

évlué dans l’élite, la direction widadie est en contact avancé avec le défenseur Bônois Maâziz qui a évolué par le passe au CRB ainsi que le jeune attaquant Harrachi Benaï qui a discuté avec la direction à propos de sa venue au WAT.

Kada Yousfi propose trois joueurs Kada Yousfi très connu dans le monde du football, entraineur mais aussi mnager Kada Yousfi qui a driver plusieurs formations nationales mais aussi à l’étranger et notamment au Maroc vient de propos au WAT trois joueurs dont un attaquant qui évolue au CRBSfisef, Benali arrière gauche ainsi que le gardien Dahou tout les deux évoluent avec la JSMTiaret. S. T. S.


12

JSMB

LIGUE 1

Béjaïa, un grand chantier miné ! Maracana N°1743 — Dimanche 3 Juin 2012

Les exigences de Bachiri … Bachiri serait partant

pour une nouvelle aventure avec les Vert et Rouge, mais aurait exigé son dû de la saison qui vient de s’achever, évalué à trois (03) mois de salaire et les indemnités de quelques matchs.

Boulaïnceur exige 100 millions … Rafik Boulaïnceur, pur

produit des Vert et Rouge, aurait exigé 100 millions de centimes à son club formateur, alors que la JSMB lui aurait proposé 60 millions de centimes. Les négociations semblent y avoir buté.

… Il est convoité par plusieurs clubs Par ailleurs, Rafik

Boulaïnceur serait convoité par plusieurs clubs. L’offre la plus importante émanerait du MCA, qui lui aurait proposé 100 millions pour une durée de deux ans. Le même joueur aurait eu des contacts avec le CRB, le CAB et le CSC. A. Z.

E

t rebelotte, c’est le temps des tractations, des coulisses et des chantiers minés. A la JSMB, les choses semblent aller en solo, même si, dans les coulisses, on essaye de sélectionner les meilleurs, de négocier avec réalisme et de ne pas faire des folies, comme cela a été le cas lors des saison précédentes : “On a tout le temps pour négocier avec les joueurs. Cette fois-ci, on donnera une grande importance à nos jeunes qui se sont illustrés et, on ne recrutera pas n’importe qui, en dépensant des sommes moribolantes”, nous a-t-on dit, fermement. Cette attitude d’agir dérange, et ne fait pas l’affaire de certains, qui continuent à graviter

Ghimouz, l’adjoint parfait ?

autour du club. Les opportunistes espèrent, encore, que la saison prochaine, on écarte l’idée des jeunes pour persister dans le chemin de la folie, le chemin qui consiste à recruter des joueurs à coup de montants faramoneux, dont ces mêmes opportunistes seront les premiers bénéficiaires. Aussi, espèrent-ils que la confusion demeure et le statu-quo persiste. Et, c’est pour cela, d’ailleurs, qu’il font tout actuellement, pour que Zahir Tiab reste loin et hésitant, pour que les actionnaires n’arrivent pas à trouver un terrain d’entente et que les jeunes ne progressent pas. Un véritable chantier miné qui fait fuir les plus optimiste, mais

Auteur d’une saison sans faute avec les “Espoirs”, Ghimouz aura été un éducateur exemplaire qui a réussi à offrir un double succès aux jeunes béjaouis, et ce, pour la première fois dans l’histoire du club. Une consécration qui dénote, si besoin est, tout le sérieux dont a fait preuve le numéro 1 de la barre technique des “Espoirs” des Vert et Rouge : “C’était un de longue haleine. C’est le fruit d’un travail de formation qui aura été bénéfique pour les Vert et Rouge”, nous a-t-on affirmé avant d’ajouter : “Grâce à la stabilité et le sérieux de l’entraîneur en chef, Ghimouz en l’occurrence, la JSMB a réussi son doublé sans faire de bruit”. Connu pour ses compétences, Ghimouz pourrait être appelé à la barre technique de l’équipe “senior”. C’est ce qui ressort de certaines tractations, actuellement en cours. Dans ce contexte, l’on nous fera savoir : “De par son savoir faire, son calme et son expérience, qu’il a acquis au fil des années, Ghimouz pourrait être l’adjoint parfait d’Alain Michel”. Toutefois, certains n’hésitent pas à affirmer que le technicien français pourrait refuser ce qu’on veut lui imposer comme adjoint et ferait appel, une fois de plus, à Kamel Achouri et, pourquoi pas, à Hammouche. “Alain Michel pourrait proposer les mêmes adjoints, mais ne peut les imposer du fait que lui aussi, ne fait pas l’unanimité autour de lui”, a-t-on poursuivi.

Vers le retour de Boussekine ?

Va-t-on vers un éventuel retour de Boussekine. En effet, ce dernier pourrait être rappelé si Zahir Tiab venait à prendre les rênes du club. D’ailleurs, les supporters ne verraient pas d’un mauvais oeil ce retour, d’autant plus que Boussekine avait laissé une bonne impression, à chaque fois qu’il a fait partie du staff technique des Vert et Rouge. A. Z.

aussi les plus sérieux et ceux qui n’ont pas l’intention de ???????? “Nous allons continuer notre travail, même s’il y a des difficultés, notamment, d’ordre financier. Mais, le club va s’organiser sur le plan administratif et retrouver toute sa force pour mener sa mission dans de bonnes conditions”, a-t-on conclu. Toujours est-il que la JSMB donne l’impression de se refaire. Mieux encore, les Béjaouis semblent, de plus en plus, conscients de leur première mission qui consiste à déblayer un terrain … miné. La suite n’est que simple philosophie. A. Z.

ZAFOUR, UN EXEMPLE DE SÉRIEUX …

Que peut-on dire de plus, sur tout ce qui a été dit sur Zafour ? Un joueur qui, depuis sa venue à la JSMB, aura donné une assise solide à la défense béjaouie. Un défenseur qui a réussi à apporter un plus à un compartiment qualifié de fragile, par le passé. Un capitaine d’équipe qui aura été à la hauteur de sa mission, de son passé et de son expérience. “C’est un grand joueur qui, depuis sa venue à la JSMB, aura été exemplaire de sérieux”, nous a-t-on affirmé. Brahim Zafour, l’ex-joueur de la JSK, semble décidé à terminer sa carrière en beauté avec la JSMB. D’ailleurs, dans ce contexte, l’on nous dira aussi : “Zafour veut sortir par la grande porte. Il veut terminer sa carrière par une consécration, notamment, un titre de champion avec la JSMB”. Aussi, a-t-il rempilé pour la saison prochaine, tout en espérant qu’elle sera la saison de tous ses rêves : “Si Zafour a, une fois de plus, rempilé, c’est pour concrétiser son passage à la JSMB par un titre”, a-ton conclu. Ayant toujours été l’un des piliers de la défense béjaouie, Brahim Zafour aura, sans aucun doute, une lourde responsabilité, lors de l’exercice prochain, une responsabilité qui consistera à décrocher un titre pour la JSMB, le premier dans l’histoire du club. Ce qui lui permettrait de sortir par la grande porte. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


PUBLICITÉ

Maracana N°1743 — Dimanche 3 Juin 2012

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

13


14

MOB

Le CRB insiste sur Benhocine et Baâouali

Au MOB, et pour la majorité des éléments qui étaient là la saison passée, ce ne sont pas les contacts qui manquent, que ce soit ceux qui sont en fin de contrat ou ceux qui ne le sont pas encore. Ainsi donc, parmi ces joueurs, on citera les deux défenseurs, Benhocine et Baâouali. Des joueurs très convoités, et parmi les clubs qui veulent s’attacher leurs service, il y a le CRB qui, par l’intermédiaire de son président Gana, veut s’offrir les services de ces deux joueurs pétris de qualités techniques.

La direction ne veut pas les lâcher

De par ce que ces deux éléments ont montré durant la saison passée, il est impossible pour la direction de les lâcher, encore moins Rahmouni. Il faut dire que le coach des Crabes, s’il reste bien entendu, aura besoin de tous les éléments, mais surtout des joueurs qui ont réalisé une bonne saison lors de l’exercice 2011/2012.

NAHD

Le jeune Rabhi veut revenir

Le jeune, Mehdi Rabhi, souhaite revenir au NAHD, après avoir joué la saison dernière à Aïn M”lila. En effet, ce dernier a été contacté par un dirigeant du Nasria, qui a indiqué qu’il souhaitait le voir porter à nouveau le maillot Sang et Or. Cependant, et malgré cela, rien n’est encore décidé pour lui, surtout qu’il a reçu un autre contact, du SA Mohammadia en l’occurrence, et il devra choisir entre ces deux formations.

Merbah et Derrardja attendent du nouveau du CABBA

Les deux joueurs, Abdelmalek Merbah et Walid Derrardja, attendent du nouveau concernant le contact qu’ils ont reçu du CA Bordj Bou Arréridj qui souhaite les enrôler pour le compte de la saison prochaine. Ainsi, les dirigeants du CABBA devaient rencontrer leurs homologues du Nasria pour discuter de leur transfert, mais il semble que la situation se complique dans ce club, en proie à de nombreux problèmes, et donc il et peu probable que ces deux éléments signent au CABBA.

E

LIGUE 2

L a d i r e c ti o n do i t a p u r e r l a s i tu a t i o n v i s - à - v i s d e l a C R L Maracana N°1743 — Dimanche 3 Juin 2012

anciens joueurs. Les autorités de la wilaya, parmi eux le premier magistrat de cette dernière, Mass Ahmed Hamou Touhami, doivent réagir et intervenir dans le but de permettre aux dirigeants actuels d’assainir définitivement la situation financière du club. «Qu’est-ce qu’un milliard et demi pour une institution de l’Etat, sinon que de permettre au MOB d’assainir sa situation vis-à-vis des anciens joueurs, qui n’ont rien donné au MOB, mais qui ont eu gain de cause au niveau de la CRL ?» affirme-t-on du côté des fans et des dirigeants.

Parmi les clubs concernés par des problèmes au niveau de la CRL (Chambre de règlement de litiges), le MOB en fait partie.

n effet, même si la direction actuelle a réussi à assainir quelque peu la situation, il n’en demeure pas moins que cela reste insuffisant, avec la coquette somme de 1,4 milliard de centimes qui reste pour le règlement des arriérés d’anciens joueurs qui ont porté leur affaire devant la CRL. Ainsi donc, des 3,3 milliards de dettes cumulées par des exprésidents du club le plus populaire de Béjaïa, la direction qui a déjà payé 1,9 milliard entre dû des joueurs et prestations de service (hébergement, restauration,.) est aujourd’hui dans l’obligation d’apurer la situation financière des joueurs qui attendent d’être régularisés.

…Au risque de se voir privé de recrutement

Lors de la dernière réunion du bureau fédéral, la fédération a fait obligation aux clubs toujours en litige avec d’anciens joueurs de régulariser ces derniers, au risque d’être sanctionnés. «Au sujet des litiges dont les dossiers ont été traités par la commission de résolutions des litiges, le bureau fédéral invite les clubs à apurer leurs contentieux. Dans le cas contraire, ils ne pour-

ront pas procéder au recrutement de nouveaux joueurs pour la nouvelle saison», lit-on dans la déclaration finale du bureau fédéral. Et quelle sanction ! La direction du Mouloudia pourrait se retrouver encore une fois interdite de recrutement, comme ce fut le cas la saison écoulée, quand elle voulait renforcer l’équipe par de nouveaux joueurs au mercato, mais s’est retrouvée dans la même situation avec interdiction de recrutement, même si le président de la Fédération algérienne de football avait accordé aux dirigeants du MOB de ne recruter qu’un gardien, étant donné qu’en ce temps-là, Aïssani Lyès était dans une situation où il pouvait être incarcéré. Ce

qui fait que le MOB pouvait se retrouver sans gardien, même s’il y avait le jeune Belaïd Rahim.

Les autorités locales doivent intervenir

Les fans du MOB, et même les actionnaires se demandent pourquoi les autorités locales de la wilaya n’interviennent pas pour aider le MOB à apurer sa situation financière, du moment que ce club représente toute la wilaya et il est là pour représenter dignement cette dernière. Ils prennent option de l’exemple du wali d’Oran, qui avait incité autrefois les dirigeants du MCO à aider ces derniers à assainir la situation financière des

Dans le cas contraire, Rahmouni sera obligé de garder les mêmes éléments

Comme on l’a déjà déclaré dans l’une de nos précédentes éditions, l’avantage du MOB est que la plupart des joueurs sont toujours sous contrat, hormis Dehouche, Chaoui, Klehenmer et Henider. Ce qui fait que dans le cas où d’ici le 31 juillet la direction du MOB n’a pas trouvé l’argent nécessaire pour régler les litiges avec les anciens joueurs, comme stipulé par la fédération, elle sera obligée de garder les autres éléments de la saison passée, tout en incorporant d’autres jeunes, à l’image de Ikhlef, un jeune espoir qui a montré qu’il est capable de jouer en équipe fanion et de défendre les couleurs de cette dernière. Nassim S.

B ou k r i a n e v i e n d r a p a s

Annoncé comme quasi acquis, le latéral gauche du CR Belouizdad, Lyes Boukria, ne viendra pas finalement au Nasria. Il devrait continuer son aventure avec le Chabab.

E

n fait, le joueur avait un problème avec l’ancien coach, Djamel Menad, qui ne lui faisait pas trop confiance, et c’est pour cette raison qu’il envisageait de partir. Toutefois, après que Menad ne soit pas arrivé à un accord définitif avec le président Gana, les données ont changé et le joueur a décidé de poursuivre sa carrière au Chabab, surtout qu’il est encore lié par contrat pour une année supplémentaire. Le joueur, qui était en contact avec le NAHD, ne devrait pas revenir dans le club qui lui a permis de se faire connaître du temps du président Lahlou. Il faut savoir que Boukria a été contacté par un proche du NAHD et non par un dirigeant, et c’est pour cette raison qu’il considère le contact comme n’étant pas officiel, surtout que tout devrait être fait par un membre de la direction et non par une personne qui se dit proche de

la direction. Par ailleurs, le joueur ne songe pas changer d’air, surtout qu’il est encore lié par contrat et qu’il souhaite donc rester au club pour la deuxième année consécutive, après être passé par la JSK où il avait joué pendant deux saisons. Boukria préfère donc la stabilité, surtout qu’il sait qu’au CRB il touchera son dû et ne devrait pas

avoir de problèmes pour rester dans ce club, où il est en concurrence avec Khalil Boukedjane. Le Nasria devra donc chercher ailleurs pour trouver un latéral gauche qui pourrait remplacer le départ de Abbas, qui a décidé de plier bagages après une mésentente avec les dirigeants. Raouf Mesbah

Teggar explique sa démarche

Le jeune espoir, Hocine Teggar, a expliqué qu’il n’a pas voulu faire quoi que ce soit qui puisse nuire à son club, après avoir déposé son contrat au niveau de la commission des litiges. En effet, il avouera qu’il avait juste voulu voir si son contrat avait été validé au niveau de la LFP, après que les dirigeants lui aient signifié que son contrat de cinq ans était nul et non avenu, étant donné qu’il n’a pas été déposé au siège de la LFP. Teggar dira qu’il en a marre de cette situation et qu’il souhaite que sa situation s’éclaircisse afin qu’il soit fixé sur son avenir.

Importante réunion du bureau aujourd’hui

Le bureau directeur du Nasria devra tenir une réunion très importante aujourd’hui, dimanche, au siège du club pour aborder certaines questions liées à l’avenir du club. En effet, les dirigeants devront d’abord aborder la question de l’entraîneur qui devra être tranchée définitivement, en plus de la question des joueurs qui devront être recrutés dans les prochains jours, après que l’opération de prospection ait été élargie à plusieurs joueurs. Les dirigeants souhaitent trancher toutes ces questions pour passer à autre chose. R. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 2

USMB

Belkhiter, convoité

Selon une source digne de foi, on vient d’apprendre que le sélectionné olympique Belkhiter Mokhtar, compte se séparer de son club, l’USMB, la saison prochaine, et ce, malgré qu’il est toujours lié par contrat avec son club jusqu’au mercato d’hiver prochain. Le joueur attend que la direction du club lui fasse un geste pour la régularisation de ses arriérés, avant de voir les responsables de son nouveau club pour négocier son transfert, dont le MCO et l’USMBA sont intéressés pour le recruter la saison prochaine.

Defnoun s’est entretenu avec Zaïm

Comment passez-vous votre repos ? Je passe ces bons moments en famille et auprès de mes amis que je n’ai pas eu l’occasion de les rencontrer depuis longtemps

après une saison harassante, je pense que mes camarades et moi, nous méritions ce repos pour se décompresser et oublier le vacarme des terrains. Quelle analyse faites-vous sur le parcours de la saison précédente ? Sans m’étaler beaucoup, notre parcours a été médiocre, dans les deux compétitions, en coupe d’Algérie, l’USMA nous a barré le chemin aux 1/32è de finale. En championnat les résultats n’ont pas suivi, ce qui nous a causé une perte de 11 points à domicile, tout cela était lié au recrutement de joueurs qui n’était pas juste, l’instabilité à la barre technique, ainsi que l’arbitrage partiel de certains directeurs de jeu. Vous ne comptez-pas changer d’air ? Je suis toujours sous contrat avec l’USMB pour deux autres saisons, j’aimerai bien tenter une expérience dans un autre club plus ambitieux, la saison dernière plusieurs paramètres ont influé, je n’ai pas eu beaucoup de temps de jeu, la concurrence, les blessures c’était tout

L a d o mi c i l ia t io n n ’ e s t p a s e n c o re c o n n u e

On laisse entendre ici et là que le nouveau promu en ligue II, le RCArbaâ recevra ses adversaires au stade Brakni (Blida)pour le compte de la saison prochaine parce que le stade du RCA ne remplit pas les conditions requises demandées par les instances sportives .

M

L e mi l i e u of f e n s i f Blidéen, Boudi na Abdellah, qui vient de p asser une saiso n, mifig ue, mi-raisi n, à l’USMB, n’a pas eu assez de temps de jeu, 510’ t ou t e s c om pé t i t i on s c on f on du e s , e n r a i s on des b lessures contractées en cours de saison et la concurrence était rude dans la zone inter médiaire par la présence du meneur de jeu Melika. Bo udina toujours li é par contr at avec l’USMB, co mp te continuer l’aventur e blidéenne la sai son p rochaine p our aider son club à décrocher l ’accession en li gue 1.

ais du côté de l’entourage d’Ezzerga ce ne sont que des rumeurs il n’y a rien d’officiel pour le moment , il faut tout d’abord que les dirigeants trouvent une issue aux problémes surgis derniérement et doûter mêmes les plus des optimistes, des fidéles de cette formation que le RCA vient de leur procurer de la joie après tant d’années de souffrances dans les affres des divisions inférieures.Les supporters sont montés au créneau demandant à la direction de régler au plus vite la situation qui pourrait se repercuter ensuite sur les joueurs qui suivent de près de tout ce qui se passe au niveau de leur formation et s’il n’ y aura pas de nouveau dans tous les prochains jours, ils vont changer d’air surtout pour ceux qui sont libres de tout engagement et ne manquant pas de contacts avec des clubs de l’élite . La balle est maintenant dans le camp des sages pour s’approcher auprès des membres du bureau et user de tout leur faire

un enchaînement. On n’en dit que vous faites partie probablement sur la liste des libérables ? A présent, je n’ai rien reçu, il n’y a personne à qui parler, on attend que les choses s’améliorent et discuter avec les responsables, je ne songerai pas à partir, sauf dans le cas où je ne gagnerais pas la confiance du coach qui sera en place pour diriger l’équipe la saison prochaine. Est-ce que vous aviez eu quelques touches ? Bien sûr, les contacts ne manquent pas, seulement je ne veux pas précipiter les choses avant de discuter avec les responsables de mon avenir. Les supporters souhaitent vous voir à l’USMB la saison prochaine ? Personnellement j’accorde la priorité à l’USMB, dans ma tête, je serai blidéen la saison prochaine pour aider le club à rejoindre l’élite, en dépit que j’ai reçu une offre intéressante d’un club de ligue II, enfin cela dépendra de la direction du club, de faire le choix des joueurs à retenir et ceux à libérer.

SAM

RCA

Avant-hier, le défenseur Defnoun Mehdi, en fin de contrat, n’est pas intéressé de rempiler avec l’USMB, s’est entretenu avec le président Zaïm, abordant le réglement de son dû, vu que c’est le seul joueur à qui Zaïm lui a promis de le régulariser, ce dernier lui a fixé un RDV dans les prochains jours pour percevoir ses arriérés.

15

Bo u d in a : «M a p r i o r i t é v a à B l i d a » Maracana N°1743 — Dimanche 3 Juin 2012

savoir afin que la situation se retouve à la normale pour le bien du RCA qui ne mérite pas de vivre des moments pareils après tout ce qu’il a enduré par le passé.

La démission de Djaâdi perturbe les joueurs

Les camarades de Nezouani étaient très étonnés qu’une personne de la trempe de Djaâdi portant les couleurs du RCArbâa dans le sang depuis sa plus tendre enfance s’est rétiré une fois pour toute de la présidence d’honneur du club. Après l’accession en ligue II, et en raison du gel du compte par les anciens membres du bureau prétendant qu’ils doivent récupérer leur argent dépensé lors des précédentes saisons …..Le retrait de l’homme qui a beaucoup contribué sur le plan financier a fait le tour de toute la ville et de ses environs qui voient mal son remplacement pour se sacrifier au club . Les joueurs s’attendaient à tout sauf au retrait de Djaâdi , ils se demandent que deviendront-ils maintenant vont-ils prolonger leur contrat et ne vivre ensuite que de promesses pour percevoir leur argent? vu l’épineux probléme financier que connait actuellement la direction du club. La plupart souhaite que Djaâdi revoit sa décision pour que le RCA ne se débattra pas sur le plan financier et qu’ils n’auront qu’une et unique mission se concentrer sur leur travail au lieu d’autres choses pour réaliser un bon parcours et non pas faire de la simple figuration. Ils feront tout pour essayer de convraincre l’homme qui a beaucoup sur tous

les plans à Ezzerga en reussissant plusieurs accessions consécutives « Même démissionnaire cela ne veut pas dire que je vais touner le dos à mon équipe, je ferai de mon mieux pour lui venir en aide sur le plan financier pour que le groupe sera en mesure de réaliser le meilleur parcours possible et non pas le contraire . D’aprés eux c’est le seul qui sera en mesure d’apporter sa précieuse aide financière pour que les Bleu et Blanc aillent toujours de l’avant c'est-à-dire réaliser que de bons résultats qui ne feront que d’attirer de plus en plus les supporters là où se produira Ezzerga pour encourager les joueurs de continuer à consentir des efforts.

Belhocine convoité par l’ USMB

Le milieu récupérateur du RCA auteur d’un bon parcours avec son équipe n’a pas laissé le grand club de la Mitidja l’USMBlida de lui envoyer un émissaire pour lui faire savoir que la direction est intéréssée par ses services , le joueur l’a même confié à ses proches que la formation de la ville des roses est prête à l’engager dans le cas où elle trouvera un terrain d’entente avec lui. Le joueur préfére donner sa prioriété au club de sa ville pour le moment si bien sûr la situation qu’il traverse actuellement connaitra un dénouement pour continuer son aventure . OUKILI ALI

Si vous restez à l’USMB, ce sera pour l’accession, n’est-ce pas ? Bien sûr, après avoir raté de peu l’accession la saison qui vient de s’achever, la direction de l’USMB devra mettre tous les moyens nécessaires en place pour jouer l’accession en ligue I. selon vous, qu’est-ce qu’il faut pour retrouver l’élite? C’est d’avoir les moyens à la dimension des objectifs du club, une accession ça se prépare, elle ne se donne pas, il faut programmer un stage de préparation, garder les cadres de l’équipe, renforcer par quelques éléments expérimentés à leur tête un staff technique capable de mener le bâteau à bon port. Le dernier mot ? Je souhaite la stabilité au sein de l’USMB que personnellement, je n’ai pas l’intention de quitter, sauf dans la mesure où la direction me pousse à partir. Entretien réalisé par Tahi Ahmed

BEDIAF : «Je suis prêt à renouveler»

Le milieu offensif samiste qui a été recruté au mercato dernier Bediaf Tarak (20 ans), estime que le recrutement du SAM est venu après plusieurs souffrances que ce soit des dirigeants, supporters ou des joueurs évoquant son avenir, l’enfant d’Arzew, dira qu’il est toujours lié au SAM mais rien n’a été décidé pour le moment tout en affirmant qu’il a quelques contacts qu’il va étudier dans les jours à venir.

quel commentaire faitesvous du maintien de votre équipe en ligue II. Franchement, je crois que tout le monde est soulagé après le maintien du sacre en ligue II nous avons trop souffert devant les derniers matchs Dieu merci on a reussi à maintenir le club grâce aux efforts de tout un chacun que ce soit dirigeants, staff technique, supporters ou les joueurs, et ce c’est le plus important ne pensez-vous pas que vous allez subir une grosse pression loin des derniers matchs en championnat? certainement, c’est un grandsoulagement, notre equipe s’est retrouvée menacée par la relégation cela a augmenté la pression d’autant plus qu’il a fallu

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

attendre l’ultime pour atteindre notre objectif. A cet effet, je dirais de par nos souffrances on est parvenu malgré tout à maintenir notre club et cela a soulagé toute la famille sportive samiste, ce grand bonheur nous a permis de nous reposer convenablement avant de commencer le travail comme il se doit et dans de bonnes conditions psychologiques. avez-vous évolué dans demi-postes différents dont celui de la récupération et parfois dans l’animation du jeu quel poste vous préparez ? je crois qu j’ai pu donner le plus attendu de moi dans les 2 postes mais je me sens bien en milieu offensif et ça me donne plus de force pour m’exprimer et faire valoir ma vraie qualité cela dit je suis prêt à jouer là où le coach juge que je peut être utile dans l’un des postes. concernant votre avenir avez-vous pris déjà une décision ? Je suis toujours lié au SAM puisque mon contrat expirera en juin 2013. Pour l’heure nous sommes en train de passer quelques jours de vacances pour oublier les déboires du championnat après une saison éprouvante pour cela j’aurai devant moi du temps pour prendre une décision sachant que j’ai des contacts avec les clubs de ligue I et II. Toutefois comme je l’ai dit je reste à la disposition du SAM en cas où les dirigeants me sollicitent pour rempiler. A . L.B.


K C R

16

ESSAÏD :

Maracana N°1743 — Dimanche 3 Juin 2012

DIVISIONS INFÉRIEURES

« S ’ i l n ’ y a p a s d u n ou v e a u , j ’ i ra i v o i r a i ll e u r s » Kouba.

Le jeune défenseur central du RC Kouba, Brahim Essaïd, a été incontestablement l’une des révélations de la saison précédente au sein de la formation koubéenne. En dépit de la relégation amère du Raed en DNA, Brahim a brillé par ses belles productions lors de la phase retour ; pour cela, Essaïd ne manque pas de sollicitations dans cette intersaison. L’ex-Mouloudéen ouvre son cœur à Maracana, et nous parle de la saison écoulée, de ses contactes... A 22 ans, il évoque ses résolutions pour l’avenir. Appréciez.

Comment évaluer-vous la saison précédente du RCK ? Concernant l’équipe, c’est une saison à oublier complètement, puisque c’est la première fois que le Raed a été relégué en D3. C’était une saison où la pression était énorme sur les épaules des joueurs, notamment à domicile. Mais, cela n’a pas empêché la révélation de certains jeunes joueurs ; néanmoins, cela est passé presque inaperçu après la rétrogradation de l’équipe. On peut dire que la saison a été négative sur tous les plans, du côté de l’administration, du staff technique, sur le plan des joueurs, et surtout du recrutement. Le bricolage a été la caractéristique numéro 1 dans la gestion de l’équipe, et le résultat de tout cela, a été la relégation. Quelle est la cause principale de la relégation du Raed ? La cause principale de la relégation, ce sont bien évidemment les conflits au sein du club et la direction. Est-il normal qu’un joueur négocie avec un président, et par la suite il doit avoir affaire avec un autre président qui le dirige? Moi, je n’ai jamais vu ça. Ainsi, le joueur se retrouve le flou dès le début. Par la suite, on a constaté beaucoup de failles chez certains dirigeants qui fuyaient leur responsabilités ; on se retrouvait seuls, comme des orphelins, que ce soit à l’extérieur ou même à Benhaddad, où les équipes visiteusse se présentaient avec plus de dirigeants que nous. Dans ces conditions, le joueur ne peut plus résister, il joue un match ou deux avec le cœur, après il ne peut pas tenir, car il n’y a aucune motivation. C’était comme si on était dans un club de quartier, c’est vraiment honteux que ça se soit passé dans un club comme le Raed, car le RCK possède un public merveilleux ; même les joueurs, sans êtres payés, étaient solidaires entre eux, c’est la direction qui est la cause principale de notre relégation, elle était contre nous.

L’équipe avait joué la phase retour avec les jeunes... Dans une équipe, il faut trouver toujours le juste équilibre, c’est-à-dire un mélange entre la jeunesse et l’expérience. A l’image de la saison de championnat quand j’étais au Mouloudia, il y avait une fusion entre des éléments jeunes et d’autres expérimentés. Cette situation crée la concurrence entre

les joueurs et l’équipe en sera la première bénéficiaire. Moi, personnellement, je n’ai pas joué la phase aller à cause de plusieurs raisons, mais à la phase retour, j’ai saisi la chance que m’a donnée le coach Hamada ; notre club a toujours eu des jeunes talentueux, ils ont seulement besoin d’encadrement et d’encouragements pour étaler leur talent.

Comment évaluez-vous votre rendement personnel ? Ce n’est pas ma meilleure saison ; au début, j’avais contracté plusieurs blessures qui m’ont obligé de rester à l’arrêt, néanmoins, Elhamdoulillah, j’ai pu terminer la saison en beauté, avec à la clé plusieurs matchs dans les jambes, mais il me reste du travail à faire. Je prépare la coupe d’Afrique avec l’équipe nationale militaire, donc je vais continuer la préparation, et cela afin de revenir à mon meilleur niveau, car j’étais

meilleur au Mouloudia, après j’ai connu des hauts et des bas.

Justement vous avez attiré l’attention de Mehdaoui, l’entraîneur de l’équipe nationale militaire ; que dites-vous de cette expérience ? Cela fait six mois que je fais partie de cette équipe militaire, sous la houlette du coach Mehdaoui qui me fait confiance ; la preuve, il a été derrière mon prolongement de contrat de quatre ans. La confiance de M. Mehdaoui me réconforte et me fait énormément plaisir, car c’est un grand entraîneur. C’est aussi grâce aux matchs que j’ai livrés avec le RCK, même si je ne jouais pas beaucoup au début, il a continué à me convoquer, ce qui m’a permis de gagner en compétition. Maintenant, il nous reste deux mois pour préparer les Jeux africains de septembre prochain et, Inch’Allah, si je reste au Raed, je représenterai dignement

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

On sait que vous êtes sollicité par plusieurs clubs ; parlez-nous de vos contacts ? J’ai eu quelques contacts, mais le plus sérieux est celui qui m’est parvenu des dirigeants de l’ASM Oran, et, normalement, je vais me déplacer la semaine prochaine à Oran pour entamer la dernière ligne droite des négociations, et peut-être que le destin va faire que je vais jouer à Oran, sinon je suis à Kouba. En parallèle, je dispose de quelques approches, mais l’essentiel pour moi c’est de me donner à fond là où je vais jouer, et qu’Allah nous ramène du bien. Sincèrement, quand j’ai signé au Raed, j’avais en tête que j’irai jusqu’au terme de mon contrat, même si j’avais fait une grande saison. Mais la situation est ainsi faite, j’ai patienté depuis un mois, et je n’ai pas voulu déposer mon contrat au niveau de la CRL de la Ligue professionnelle de football, et cela uniquement à cause des supporters, car la direction, elle, est absente. J’ai appelé le président, alors des fois il me répond, des fois non, il m’a demandé de patienter un peu plus ; mais je le dis franchement, s’il n’y a pas de nouveau d’ici le 15 juin, j’irai voir ailleurs. On sait que vous avez reçu une invitation d’un club français amateur. Qu’avez-vous décidé exactement ? Oui, c’est le club de Béziers. Premièrement, je dois avoir l’autorisation du commandement militaire, et cela pour pouvoir quitter le territoire national ; après, je vais voir, peut-être que vais y aller faire des essais selon mon manager. Je vais tenter ma chance, et si tout se passe bien, j’opterai pour ce club, sinon je reviendrai dans mon pays pour étudier toutes les offres et j’opterai pour la meilleure, Inchallah. Si les choses s’améliorent à Kouba, vous allez rester ? Sincèrement, en tant qu’enfant de Kouba, malgré tout, je me suis senti à l’aise cette saison au RCK. Personnellement, je ne suis pas le genre de joueur qui change chaque année d’équipe, j’ai passé 2 ans au Mouloudia. Et, changer pour changer, cela ne sert à rien. Si la direction de Kouba nous présente un bon projet, je resterai et de la sorte je laisserai des traces et inscrirai mon nom dans ce club que j’aime. Wallah, si les choses vont s’améliorer à Kouba, je suis prêt à rester et même laisser mon argent pour travailler sur le long terme.

Quels sont vos objectifs pour l’avenir ? Je suis encore jeune, 22 ans, je veux jouer dans le haut niveau, je veux revenir en Ligue I, car j’ai déjà goûté à cela, et j’ai remarqué qu’il n’y a pas une grande différence. Et, avec le temps, après deux ou trois bonnes saisons, je pourrai frapper aux portes de l’équipe nationale, car il faut viser le sommet, je vais essayer de progresser, ensuite, les offres et les occasions vont venir, car tout est possible en football, ce n’est pas une science exacte. Entretien réalisé par Tabtoukia S.


DIVISION INFERIEURES

Maracana N°1743 — Dimanche 3 Juin 2012

17

Retour sur le parcours d’un leader incontesté US BÉNI DOUALA

Chabane Meftah a aussi réalisé durant cette saison footballistique 2011-2012, 6 matchs nuls. Les gars d’Ath Douala ont trébuché une seule fois durant tout leur parcours, en s’inclinant face à un concurrent direct à l’accession, la JS Tadmaït et de surcroît à domicile au stade du 1er Novembre de TiziOuzou, sur le score net de 2 à 0. Une défaite qui a servi aux poulains de Meftah pour revenir en force et terrasser tout sur leur passage, jusqu’au sacre final, avec au finish cette accession amplement méritée, avec 16 points d’écart sur le deuxième, l’ES Draâ El Mizan. Les joueurs de l’USB ont écopé de 36 cartons jaunes et d’un seul carton rouge durant toute la saison, ce qui prouve que ces derniers ont été très fair-play et ils sont à féliciter et méritent même le titre de l’équipe la plus disciplinée.

Les Lions d’Ath Douala ont terminé le championnat de la division Honneur de TiziOuzou à la 1re place, avec 75 points dans leur compte et avec un large écart (16 points), sur leurs poursuivants immédiats, les Sudistes de l’ES Draâ El Mizan.

L

e club cher aux présidents du CSA, et de la section football, Dda Ramdane Drouche et Hocine Ammam en l’occurrence, a tout écrasé sur son passage, ne laissant aucune chance à ses concurrents pour s’emparer du fauteuil de leader, qu’il n’a plus quitté depuis la 5e journée, et ce, jusqu’au scare final. Les camarades de Djebrouni ont été à la hauteur de la confian-

ce placée en eux par Hocine Ammam et compagnie, lesquels n’ont pas lésiné sur les moyens matériels et financiers afin d’atteindre l’objectif tracé au début de saison, à savoir l’accession en division Régionale 2. Les poulains de Chabane Meftah ont été un vrai rouleau compresseur, enchaînant les victoires l’une derrière l’autre. Les Meghrici, Djebrouni, Benmadani, Kara et consorts ont répondu favorablement et avec brio aux larges attentes de la famille sportive de la région de Béni Douala, en réalisant le rêve de toute une région, à savoir cette accession tant attendue au palier supérieur.

23 victoires, 6 matchs nuls et 1 seule défaite

Les coéquipiers de Farid Kara ont surclassé tout le monde, et dominé en long et en large leurs adversaires qui les attendaient tous au

tournant. Mais cela n’a pas empêché la bande à Chabane Meftah de faire preuve de de sérieux, d’abnégation et de rigueur, en surmontant tous les obstacles qu’ils ont rencontrés. Les gars d’Ath Douala étaient vraiment à la hauteur, et ce, malgré leur timide début en championnat. Mais, à partir de la 5e journée, la machine s’est mise en marche et personne ne pouvait l’arrêter. Les résultats positifs s’enchaînaient les uns derrière les autres, au grand bonheur de Dda Ramdane et Hocine Ammam, qui ne juraient que par l’accession. Sur les 30 matchs disputés par les coéquipiers de Djebrouni, ces derniers se sont imposés à 23 reprises avec l’art et la manière. Les Lions d’Ath Douala n’ont laissé aucune chance aux autres prétendants à l’accession, à l’image de l’ES Draâ El Mizan, la JS Boukhalfa, la JS Tadmaït et le CRB Tizi Ouzou qui est revenu en force. La bande à

Meilleure attaque et meilleure défense avec 66 buts marqués et 15 encaissés

Les Lions de l’US Béni Douala ont surclassé tout le monde, avec à la clé le titre de meilleure attaque et meilleure défense. Les attaquants de l’US Béni Douala ont frappé fort cette saison, en inscrivant 66 buts. Les joueurs de l’USB ont marqué 37 buts à domicile et 29 en-dehors de leurs bases. Les attaquants d’Ath Douala auraient pu inscrire plus de buts, n’était le manque de réalisme à l’approche des buts des équipes adverses et la pression qui pesait sur leurs épaules à chacune de leurs sorties. L’équipe d’Ath Douala a, en parallèle, encaissé 15 buts sur les 30 matchs joués, avec un taux de 0,5 but encaissé par match. Les poulains de Chabane Meftah ont encaissé 6 buts sur leur terrain et 9 à l’extérieur. Les Lions d’Ath Douala ont été supérieurs sur tous les plans à leurs adversaires et leur accession est amplement méritée. Aomar Moussi

«C’est une accession amplement méritée» HOCINE AMMAM : (PRÉSIDENT DE LA SECTION FOOTBALL)

Le boss des Lions d’Ath Douala, Hocine Ammam, qui a su donner une autre dimension à son club de toujours, a réussi à atteindre l’objectif tracé dès le coup de starter du championnat, à savoir l’accession en Régionale 2.

C’

est ce qu’a tenu à nous déclarer Hocine Ammam il y a quelques jours, en estimant que «les joueurs, les dirigeants et les membres du staff technique, ainsi que les supporters ont tous joué un rôle prépondérant dans cette consécration qui est amplement méritée. On a certes débuté timidement le championnat, mais à partir du le 5e match, la machine s’est mise en branle et depuis le groupe s’est acquitté de sa mission. La preuve, sur les 30 matchs joués, on a réussi à remporter 23 victoires, fait 6 matchs nuls, et en nous inclinant qu’une seule fois face à la JS Tadmaït. C’était d’ailleurs un accident de parcours, et cette défaite nous a beaucoup servi, puisque depuis

cette rencontre, l’équipe s’est révoltée en terrassant tout sur son passage» (rire), avant d’ajouter : «Je crois, et en toute modestie, que notre accession est logique et amplement méritée. La preuve, on a terminé le championnat avec 75 points, avec 16 points d’écart sur le 2e, l’ES Draâ El Mizan, en l’occurrence.»

«Maintenant, on veut la coupe de wilaya»

Pour Hocine Ammam, l’homme fort de l’US Béni Douala, la saison n’est pas encore terminée, car il y a un autre challenge que l’équipe vise, en nous déclarant ce qui suit : «Après le championnat, place maintenant à la coupe de wilaya, vu qu’on est sur le point d’atteindre l’objectif recherché, à savoir nous offrir le doublé. L’US Béni Douala est qualifiée aux ½ finales, aux côtés des trois autres équipes qualifiées à ce stade de la compétition, l’US Tala Athmane notre futur adversaire, l’ES Draâ El Mizan et la JS Tadmaït», et de poursuivre : «Je veux bien que l’équipe s’offre le doublé et termine cette saison en apothéose. Rien n’est pas encore gagné, mais je crois dur comme fer aux capacités de mon équipe de rafler la

mise, et ce, sans diminuer de la valeur des autres prétendants au sacre final.»

«Mes remerciements à ceux qui nous ont aidés de près ou de loin»

En conclusion, le premier responsable de la section football de l’US Béni Douala, Hocine Ammam, n’a pas omis de remercier tous ceux qui les ont aidés de près ou de loin, sur le double plan matériel et financier durant toute la saison, en leur rendant un vibrant hommage. «Je remercie les gens qui nous ont soutenus sur les plans moral, matériel et financier. Je remercie au passage Rabah Aksoum, Sofiane Chemrouk, les frères Bekhouche, les frères Khirèche (MK Immo) et (MK 28), pour l’apport matériel et financier au club de l’US Béni Douala. Je remercie également le P/APC de Béni Douala et la direction de la jeunesse et des sports de Tizi-Ouzou pour leur contribution», nous a-t-il déclaré avant de conclure : «Je remercie le journal Maracana pour l’intérêt qu’il porte aux clubs des divisions inférieures. Je lui souhaite longue vie et une grande réussite.» Propos recueillis par Aomar Moussi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

Maracana N°1743 — Dimanche 3 Juin 2012 République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya d’Alger Direction des travaux publics

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DU MARCHÉ

OUVRAGE DE RÉTABLISSEMENT SOUS LA RN 36 À TESSALA EL MERDJA (TRÉMIE)

Conformément aux dispositions de l’article 49 du décret présidentiel n° 10/236 du 07 octobre 2010, modifié et complété portant réglementation des marchés publics, le directeur des travaux publics de la wilaya d’Alger, informe les soumissionnaires ayant présenté une offre au titre de consultation restreinte N° 31/12, en date du 14/02/2012 par lettre N° 119/DTP/2012, qu’à l’issue de l’analyse des offres techniques et financières basée sur les critères arrêtés dans l’instruction aux soumissionnaires, le marché est attribué provisoirement à l’entreprise ENGOA pour un montant de 213 627 960,00 DA en TTC et un délai de huit (08) mois. RÉCAPITULATIF : Entreprise ENGOA

Montant de l’offre TTC

Délai

213 627 960,00

08 mois

Note technique /100 pts

Observation

81.5

Offre la moins disante

Numéro d’identification fiscale : • NIF de la Direction des travaux publics de la wilaya d’Alger : 41 000 20000 16085 • NIF de l’entreprise ENGOA : 09 991 60011 09629

Le soumissionnaire qui conteste le choix opéré par le service contractant, peut introduire un recours dans les dix (10) jours, à compter de la 1ère publication de l’avis d’attribution provisoire du marché dans la presse ou le BOMOP, auprès de la commission des marchés de la wilaya d’Alger, qui donne un avis dans un délai de quinze (15) jours à compter de l’expiration du délai de dix (10) jours fixé ci-dessus. Cet avis est notifié au service contractant et au requérant conformément à l’article 114 du décret présidentiel N° 10/236 du 07 octobre 2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété.

Maracana N° 1743 — Dimanche 03 Juin 2012 - Anep N°921 610

PUBLICITÉ

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Laghouat Direction de la culture

Avis d’appel d’offres national ouvert La Direction de la culture de la wilaya de Laghouat, lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour l’étude et suivi pour la réalisation d’une bibliothèque à Laghouat. Les bureaux d’études intéressés par le présent avis, peuvent retirer les cahiers des charges auprès de la Direction de la culture de la wilaya de Laghouat (rue Emir Abdelkader). L’offre est présentée sous enveloppe principale scellée ne comportant aucune inscription extérieure autre que “Soumission à ne pas ouvrir” Intitulé de l’opération : Etude, réalisation, équipement et acquisition d’ouvrages pour une bibliothèque à Laghouat. Objet de cahier des charges : -Etude et suivi pour la réalisation d’une bibliothèque à Laghouat. L’adresse : Direction de la culture de la wilaya de Laghouat rue Emir Abdelkader

Cette enveloppe principale comportera deux autres enveloppes scellées : L’une contenant l’ensemble des pièces écrites du dossier de soumission relative à l’offre technique et l’autre contenant les pièces relatives à l’offre financière. Chacune de ces enveloppes scellées devra être identifiée comme suit : 01)- Offre technique : - Casier judiciaire n° 3 du signataire de la soumission, (gestionnaire) (copie originale de moins de 3 mois) - Copie de l’attestation CNAS (copie légalisée) - Copie de l’attestation CASNOS pour les non salariés (copie légalisée) - Copie de l’extrait de rôle (-3 mois) (copie légalisée) - Copie du registre du commerce légalisée par les services du registre du commerce pour les bureaux d’études (personne morale) - La liste des moyens humains d’encadrement

à mobiliser pour le projet (quantitativement et qualitativement) appuyée de l’état des effectifs déclaré à la DAS 2011 (copie légalisée) - La liste des moyens matériels existants à mobiliser pour le projet appuyée de toutes les pièces justificatives (carte grise, assurance, facture) (copie légalisée) - La liste des références professionnelles (principales études) appuyées des attestations délivrées par les maîtres de l’ouvrage (copie légalisée) - Copie de l’attestation de mise à jour vis-à-vis de l’ordre des architectes pour les architectes agréés (copie légalisée) - Copie de l’agrément pour BET technique privé (accompagné de l’agrément d’un architecte + mise à jour vis-à-vis de l’ordre des architectes)

02) Offre financière : - Le cahier des charges signé par le soumissionnaire - Lettre de soumission - La déclaration à souscrire - Les offres doivent être déposées à l’adresse suivante : Direction de la culture de la wilaya de Laghouat - rue Emir Abdelkader Laghouat 03000. La date limite de dépôt des offres est fixée au (21) vingt et un jours à 14h et 00 à compter de la date de la première parution dans les quotidiens nationaux ou dans le BOMOP. - L’ouverture des plis aura lieu le dernier jour de la date de dépôt des offres à 14h30 au siège de la Direction de la culture de la wilaya de Laghouat - Rue Emir AEK Laghouat 03000. - Les soumissionnaires sont invités à y assister. - Les entreprises restent engagées par leur offre pendant une durée de 180 jours à compter de la date limite de dépôt des offres. N. B. : Le dossier technique ne doit comporter aucune référence ou indication au montant de l’offre.

Maracana N° 1743 — Dimanche 03 Juin 2012 - Anep N° 921 719

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya de Ouargla Direction de l’environnement

Avis d’infructuosité

Conformément aux dispositions du décret présidentiel N° 10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics modifié et complété, le directeur de l’environnement de la wilaya de Ouargla, informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national restreint N° 04/2012 portant : Réalisation du centre d’enfouissement technique intercommunal de Temacine lot n°1 : Aire de service, paru dans les journaux El Daawa News du 25/04/2012 et Maracana du 26/04/2012 ainsi que dans le BOMOP, que ce dernier est déclaré infructueux, dûe la non-préqualification technique d’aucune offre.

Félicitations

Maracana N° 1743 — Dimanche 03 Juin 2012 - Anep N° 921 529

A l’occasion de la naissance, le 20 mai 2012, d’une jolie poupée prénommée SAFA au foyer de M. et Mme Aïssaoui. Les familles Chebila et son cousin Hichem Seba félicitent les parents et souhaitent une longue vie au bébé.

Maracana N° 1743 — Dimanche 03 Juin 2012 - Anep N° 921 515

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE

CM 2014 : L'Argentine peut en profiter

A

vant les vacances, encore un peu de travail. Le délassement peut attendre quelques heures, Lionel Messi et ses copains de la sélection argentine ont d'abord une victoire à assurer en qualifications du Mondial 2014. L'Albiceleste (2e) tentera de prendre le meilleur sur l'Equateur (4e à un point) au stade Monumental, l'enceinte de River Plate, dimanche (0h30, heure française), armée de son impressionnante force offensive. «Avoir Leo (Messi), Pipa (Gonzalo Higuain) et Kun (Sergio Agüero) vous donne un maximum de sécurité. L'attaque est notre point fort», acquiesce Pablo Zabaleta, le latéral droit de Manchester City. Un succès et l'Argentine peut s'emparer seule de la tête du groupe Amsud devant l'Uruguay (1er) et le

Venezuela (3e) avec qui elle occupe jusqu'à présent les premières places (7 points chacun). Ses deux rivaux s'affrontent en effet auparavant (samedi, 22 heures, heure française). Lauréat de la Copa America 2011, la Celeste part favorite à domicile dans son antre de Montevideo mais reste méfiante. Le souvenir d'un revers devant la Vinotinto (0-3) en 2004 reste cuisant. Les partenaires de Luis Suarez (2 succès, 1 nul) se souviennent également que le Venezuela a beaucoup progressé et reste sur une demie à la Copa America, l'an passé. De son côté, le Chili (5e) d'Arturo Vidal (Juventus) peut se rapprocher des premiers accessits en cas de victoire sur la lanterne rouge bolivienne (samedi, 22h10). Lundi (2h00), le Pérou (8e) accueillera la Colombie (6e).

Maracana N°1743 — Dimanche 3 Juin 2012

''Chori'' Castro quatre ans à la Sociedad

" Castro a trouvé un A Majorque depuis 2007, le milieu de terrain uruguayen Gonzalo "Chori l'a annoncé ce comme , accord avec la Real Sociedad et va s'engager pour quatre saisons vacances en en ement Actuell an. Sebasti vendredi dans un communiqué le club de San médicale visite la passer pour nement prochai venir de Uruguay, Castro «a prévu 2 juillet le on présais la obligatoire et signer son nouveau contrat», et «commencera iers». coéquip ux nouvea ses de prochain avec l'ensemble

BRÉSIL : Ronaldinho «La retraite est encore loin»

Après avoir eu l'aval de la justice pour résilier son contrat avec Flamengo, alors que le club carioca lui doit 16 millions d'euros, Ronaldinho a indiqué ce vendredi ne pas encore envisager prendre sa retraite. «Je m'imagine jouer encore quelques années de plus, a révélé le Ballon d'Or France Football 2005. La retraite est encore loin. Je me sens bien et maintenant je vais planifier le futur avec calme, avec tranquillité.» L'attaquant brésilien âgé de 32 ans n'a cependant mentionné aucune offre en provenance du Brésil ou de l'étranger.

J. Carrasso vise un nouveau prêt

Barré à Rennes par Nicolas Douchez puis Benoît Costil, Johann Carrasso avait été prêté l'été dernier à Monaco afin de retrouver la joie de jouer. Mais après seulement onze matches disputés en Ligue 2, entre septembre et décembre 2011, la révolution de Palais à l'ASM et l'arrivée du Croate Danijel Subasic l'ont cantonné au banc de touche. «C'est sûr que ça a été compliqué, nous explique l'ancien portier montpelliérain. Après, j'essaye de prendre le positif de chaque expérience. Ça a été très mouvementé au mercato, avec neuf nouvelles recrues dont un gardien, mais ça fait partie du métier. Je reste satisfait des matches que j'ai pu jouer. Ça a été positif les six premiers mois, et ensuite je n'ai pas lâché. Et je n'en veux à personne.»

Toni en deuil

L'ancien attaquant international italien Luca Toni a été frappé par une tragédie ce vendredi, après la disparition de son bébé, mort-né. «Ce qui aurait dû être le plus beau jour de notre vie est devenu le plus cruel, a brièvement indiqué l'ancien Turinois, actuellement au AlNasr de Riyad (Dubai), dans un communiqué. Notre enfant nous a quittés avant même de voire la lumière du jour. Nous demandons à chacun de respecter notre chagrin et silence durant cette immense douleur qui n'appartient qu'à moi et Marta.»

«Le projet d'Arles-Avignon m'intéresse»

Papa d'une petite fille depuis quinze jours, Johann Carrasso (24 ans) profite pour l'instant de sa famille. Il sera ensuite temps de négocier un nouveau prêt avec le Stade Rennais, avec qui il est sous contrat jusqu'en juin 2014. «Je vais discuter avec les dirigeants pour voir ce qui arrangera les deux parties. Je pense qu'un prêt en Ligue 2 peut être quelque chose de positif pour moi. Ce que je veux vraiment, c'est faire une quarantaine de matches la saison prochaine. Ensuite, il me restera un an de contrat à Rennes, on pourra discuter de jouer ou de partir.» Si rien de concret n'est pour l'instant à l'horizon, l'ancien international Espoirs confie cependant que la prise de contact d'Arles-Avignon, qui pourrait perdre Ludovic Butelle, ne l'a pas laissé de marbre : «J'ai eu quelques contacts, le projet d'Arles-Avignon, par exemple, m'intéresse. Je suis ouvert à toutes les propositions, ce que je veux c'est être prêté et jouer pendant un an. Je souhaite montrer mes qualités à Rennes, mais pour avoir cette chance il me faut enchaîner les matches ailleurs.»

Le maillot d'Hazard vendu 2000 €

A l'occasion d'une vente aux enchères au profit de la Fondation du football (parrainée par Youri Djorkaeff), le maillot de Lille du milieu de terrain belge Eden Hazard a été adjugé à 2000 euros, ce vendredi. D'autres lots parmi les 104 proposés étaient cependant plus insolites, à l'image d'un déjeuner avec Jean-Michel Aulas vendu pour 850 euros, ou une planche de surf dédicacée de l'ancien international Bixente Lizarazu, cédée contre 600 euros.

19

Ralf Rangnick à WBA ?

A la recherche d'un entraîneur pour succéder à Roy Hodgson, nommé à la tête de l'équipe d'Angleterre, West Bromwich Albion aurait choisi Ralf Rangnick, selon le journal allemand Hannoverschen Allgemeinen Zeitung. Les noms de Claudio Ranieri (qui a signé à Monaco), Ray Wilkins (ancien entraîneur adjoint à Chelsea) ou encore Chris Hughton (Birmingham City) ont circulé du côté des Baggies, mais Rangnick, ancien coach de Schalke 04, pourrait donc devenir le premier manager allemand d'une équipe de Premier League.

L'OM aurait refusé Niang

Parti de l'OM en août 2010 pour Fenerbahçe, Mamadou Niang, aujourd'hui à Al-Sadd, serait-il déjà lassé par le Championnat qatarien ? Où voudrait-il revenir dans la cité phocéenne ? Toujours est-il que l'attaquant sénégalais aurait été proposé récemment au club marseillais selon La Provence, même dans le cadre d'un transfert gratuit. Mais l'OM aurait refusé, ne pouvant se permettre de s'aligner sur le salaire que Niang touche actuellement au Moyen Orient...

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Maracana N°1743 — Dimanche 3 Juin 2012

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE L’HABITAT ET DE L’URBANISME DIRECTION DE L’URBANISME ET DE LA CONSTRUCTION DE LA WILAYA DE DJELFA N° 2311/DUC/2012 NIF : 099817019002328

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE

Conformément aux dispositions de l’article 49 du décret présidentiel n° 10/236 du 07/10/2010, modifié et complété, portant réglementation des marchés publics, le directeur de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Djelfa, informe l’ensemble des soumissionnaires ayant répondu à l’avis d’appel d’offres national N° 48/2012 qu’à l’issue de l’analyse de l’offre conformément au cahier des charges, le lot est déclaré attribué comme suit : Lot 4 logements aux profits de la DGSN de la sûreté de daïra à FAÏD EL BOTMA

Entreprise retenue Montant attribué Haboul Safi

12.421.785.87

Délais

Obs.

12 mois

Moins disante

Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par le service contractant dispose d’un délai de 10 jours à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou le Bomop, pour introduire un recours auprès de la commission des marchés de wilaya et ceci en application de l’article 101 du décret présidentiel N° 10-236 du 07/10/2010, modifié et complété portant réglementation les marchés publics. Maracana N° 1743 — Dimanche 3 Juin 2012 - Anep N° 921 112 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA : ILLIZI

La Direction du logement et des équipements publics Nouvelle Cité Administrative à Illizi NIF : 000 133019 000854

Avis d’appel d’offres national ouvert N° 16/2012

Intitulé de l’opération : Réalisation et équipement en climatiseurs (200) de 100 logts incessibles (1re tranche 2006) Dans le cadre de la mise en oeuvre du programme PSDRS La Direction du logement et des équipements publics, lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour : Réalisation : du 32/100 logts incessibles à travers la wilaya d’Illizi programme 2006 Lot : Réalisation du 04 logts F3 Nbre lots 04 à la commune de Djanet

Par conséquent les entreprises qualifiées catégorie 01 et plus (activité principale ou secondaire bâtiment actualitsé), peuvent retirer les cahiers des charges auprès de BET STELE SUD sis à Cité 8-Mai Illizi, contre paiement de 2000.00 DA représentant les frais de reproduction, pendant (30 jours) à partir de la première parution de l’appel d’offres dans la presse nationale quotidienne ou le Bomop. Les soumissionnaires doivent adresser et/ou déposer leurs offres à la Direction du logement et des équipements publics ILLIZI. Deux enveloppes offre techn, offre fin, l’enveloppe extérieure strictement anonyme devra porter autre l’adresse ci-dessus les seules mentions suivantes : Appel d’offres national ouvert NR 16/2012 Directeur du logement et des équipements publics de la wilaya d’Illizi Soumission pour réalisation de : projet : Réalisation : du 32/100 logts incessibles à travers la wilaya d’Illizi programme 2006 Lot : Réalisation du 04 logts F3 lots 04 à la commune de Djanet

Nbre

(A ne pas ouvrir) 1- Offre technique 2- Offre financière 3- Copie de la loi principale de l’entreprise + copie de modèle de déclaration de probité 4- Copie conforme du registre du commerce légalisée

5- Copie conforme du matricule fiscal 6- copie conforme du certificat de qualification et de classification légalisée catégorie (01) et plus activité principale ou secondaire bâtiment actualisé 7- Extrait de rôles de moins de trois mois apuré actualisé 8- Attestation de mise à jour CNAS actualisée 9- Attestation de mise à jour CASNOS actualisée 10- Attestation de mise à jour CACOBATPH actualisée 11- Casier judiciaire du gérant moins de trois mois (copie originale) 12- Références professionnelles et les attestations de bonne exécution 13- Liste du matériel avec justification 14- Etat des moyens humains avec justificatifs 15- Planning de réalisation 16- Bilans annuels des trois (03) dernières 2008 2009-2010 (visés par un comptable agréé ou un commissaire aux comptes) 17- Attestation de dépôt légale des comptes de la société Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant (120) jours à partir de la date de dépôt des offres. Le dépôt des offres se fera le (30e jour) à partir de la première parution de l’appel d’offres, dans la presse nationale ou le Bomop l’heure limite est 13h30.

L’ouverture des deux offres (technique et financière) se fera le 30e jour de la première parution de l’appel d’offres dans la presse nationale ou le Bomop à partir de 14h.00 Les soumissionnaires sont invitées à y assister à l’ouverture qui se déroulera au siège de la Direction du logement et des équipements publics, à partir de 14.00h le jour de dépôt des offres. Au cas où il s’agirait d’une journée fériée, l’ouverture des plis s’effectuera le premier jour ouvrable suivra. OBS : Les soumissionnaires peuvent participer pour un lot ou plus.

Maracana N° 1743 — Dimanche 3 Juin 2012 - Anep N° 921 689

PUBLICITÉ

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère des Transports

DIRECTION DES TRANSPORTS DE LA WILAYA DE LAGHOUAT NIF : 099003019000540

Avis d’appel d’offres national restreint pour le suivi de la réalisation et équipement d’une gare routière de type - A - à Laghouat N° 02/2012 N° de l’opération : NK. 5.515.2.262.103.11.01 Intitulé : Réalisation et équipement d’une gare routière de type - A - à Laghouat

La Direction des transports de la wilaya de Laghouat, lance un avis d’appel d’offres national restreint pour le suivi de la Réalisation et équipement d’une gare routière de type - A à Laghouat. Les bureaux d’études qualifiés peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction des transports sise à la Nouvelle cité AdministrativeEl M’kam - Laghouat. Les offres doivent comporter : A) Offre technique : - Agrément ou attestation d’inscription à l’Ordre national des architectes - Déclaration à souscrire - Déclaration de probité - CNAS - CASNOS - Attestation de dépôt légal des comptes sociaux (pour les sociétés) - Registre du commerce (pour les BET à personnalité morale) - Extrait de rôles - Casier judiciaire - Références professionnelles - Liste moyens matériels

- Liste moyens humains * Pièces éliminatoires (non valables ou non fournies) * Agrément ou attestation d’inscription à l’Ordre national des architectes * Déclaration à souscrire * Registre du commerce (pour les BET à personnalité morale)

B) offre financière : - Cahier de charges concernant l’appel d’offres Les offres seront déposées au siège de la direction des transports de la wilaya de Laghouat, Nouvelle Cité Administrative, Al M’kam - Laghouat, le dernier jour à (14:00) du délai de (21 jours) de préparation des offres, à compter de la première publication de l’avis dans la presse nationale. Les soumissionnaires restent engagés par leurs offres pour une durée équivalant au délai de préparation des offres plus trois mois, l’ouverture des plis technique et financier se fera en séance publique et en présence des soumissionnaires le dernier jour des délais de dépôt des offres à 14.30 au siège de la Direction. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, l’ouverture se fera le jour ouvrable suivant à 10.00.

Maracana N° 1743 — Dimanche 3 Juin 2012 - Anep N° 921 764

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE L’HABITAT ET DE L’URBANISME DIRECTION DE L’URBANISME ET DE LA CONSTRUCTION DE LA WILAYA DE DJELFA N° 2313/DUC/2012 NIF : 099817019002328

AVIS D’INFRUCTUOSITÉ

Conformément aux dispositions de l’article 49 du décret présidentiel n° 10/236 du 07/10/2010, modifié et complété, portant réglementation des marchés publics, le directeur de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Djelfa, informe l’ensemble des soumissionnaires ayant répondu à l’avis d’appel d’offres national N° 49/2012 qu’à l’issue de l’analyse de l’offre conformément au cahier des charges, le lot est déclaré infructueux : 4 logements aux profits de la DGSN de la sûreté de daïra à AÏN EL BEL

Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par le service contractant dispose d’un délai de 10 jours à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP, pour introduire un recours auprès de la commission des marchés de wilaya et ceci en application de l’article 101 du décret présidentiel N° 10-236 du 07/10/2010, modifié et complété portant réglementation les marchés publics. Maracana N° 1743 — Dimanche 3 Juin 2012 - Anep N° 921 517

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

R

La beauté au naturel

Maracana N°1743 — Dimanche 3 Juin 2012

Que manger pour proetéger sa peau du soleil

Les fruits à coque. Riches en oméga-3, ils contribuent à l'intégrité de la membrane des cellules, agressées par les radicaux libres, et dont la production est augmentée par les UV.

ien ne remplacera la modération en matière de soleil (pas d'exposition prolongée, on évite les heures les plus chaudes et on se tartine de crème solaire). On peut cependant donner un coup de pouce à sa peau en la préparant et en la protégeant, et ce, en modifiant son alimentation. Pour protéger sa peau, réparer les dégâts des UV et prévenir le vieillissement de la peau, il faut miser avant tout sur les antioxydants. Ces molécules dont la fonction est d'éliminer les radicaux libres en excès se répartissent en grandes familles que l'on trouve dans différentes catégories alimentaires.

Mes aliments photo-protecteurs Les antioxydants : les principaux antioxydants apportés par notre alimentation sont la vitamine C, E, et A, les caroténoïdes, le zinc et le sélénium. Où les trouver ? La vitamine C : agrumes, kiwi, fraise, cresson, tomate, poivron... Les caroténoïdes (fruits et légumes colorés) : tomate, carotte, citrouille, patate douce, mangue, abricot, melon, pêche jaune, pastèque,

épinard, cresson, chou frisé, etc. La vitamine A : foie, jaune d'œuf, poisson gras, beurre, fromage... La vitamine E : huile végétale (tournesol, maïs), amande, noisette, légumes frais. Le zinc : germes de blé, huîtres, foie de veau, pain complet... Le sélénium : fruits de mer, poisson, champignons, ail, oignon, céréales complètes. Les autres aliments à mettre au menu Les poissons gras. L'huile de colza.

Autres aliments riches en oméga-3 : Avocat. Germes de blé. Légumes à feuilles (épinard, cresson, chou...). Soja et ses dérivés : riches en isoflavones, le soja et ses dérivés renforcent la production de collagène et améliorent l'élasticité de la peau. Les aliments à éviter (photosensibilisants) Certains aliments sont photo-sensibilisants et sont donc à éviter si l'on s'expose au soleil : Les aliments contenant du psoralène : céleri surtout, mais aussi fenouil, persil, cerfeuil, clémentines, mandarines, bergamote. Les boissons contenant de la quinine : boissons « Tonic », à saveur amère. Les conserves et les boissons contenant du métasulfite de sodium (additif alimentaire) et du cyclamate (édulcorant alimentaire).

Soleil : un beau bronzage

Vite, vite ! Voilà l'été qui approche ! Mais pour ne pas rater votre premier rendez-vous annuel avec le soleil, qui peut s'avérer cuisant, il est judicieux de se mettre à l'heure d'été bien avant cette rencontre. Rien de plus simple : revoyez votre assiette et misez sur les compléments solaires. Préparer sa peau au soleil : main basse sur les fruits et légumes Vive le bêtacarotène ! Préparer sa peau au soleil : main basse sur les fruits et légumes

Certains fruits et légumes augmentent vos défenses naturelles et, donc, stimulent votre pigmentation. C'est le cas notamment des abricots, des mangues, des pastèques, des nectarines, des melons et des pamplemousses roses, riches en bêtacarotène qui, en se déposant dans les tissus, les protègent de

l'oxydation et absorbent une partie des rayonnements UV.

Au rayon légumes, faites main basse sur les tomates et les carottes, mais également sur la laitue, le cresson, les brocolis, les épinards et les petits pois. Si vous faites couler sur leurs feuilles ou leur peau un filet d'huile d'olive, vous apporterez en plus à votre épiderme des acides gras insaturés indispensables à sa souplesse et à son hydratation.

Vive le bêtacarotène ! En cas de régime alimentaire pauvre en fruits et légumes frais, les compléments alimentaires solaires contenant des extraits d'abricot, des vitamines A, B6, E, C, du bêtacarotène, du zinc, du lycopène de tomate ou du sélénium peuvent venir à votre secours. Ces cocktails entravent l'effet délétère des radicaux libres générés par les UV, qui ont une fâcheuse tendance à dilapider votre capital de défenses antioxydantes, et vous permettent de bronzer « mieux » en vous exposant

21

Crêpes panées farcies aux crevettes

Les crêpes : 250 g farine 4 oeufs 500 ml Lait 2 c. à s. de beurre une pincée de sel

La béchamel : (pour 7 crêpes) 75 g farine 50 g beurre 1/2 l de Lait 1 grosse poignée de fromage râpé Sel, poivre et noix de muscade 250 g de crevettes ou plus selon les goûts (crevettes crues pour ma part)

Panure : 1 oeuf chapelure Huile d'olive ou beurre pour la friture Battre les oeufs en omelette dans un récipient, ajouter la farine petit à petit tout en fouettant et ajouter le lait au fur et à mesure. Faire fondre le beurre jusqu'à obtenir une couleur noisette, laisser tiédir et l'ajouter à la pate à crêpes, bien mélanger. Laisser reposer 1h. Cuire les crêpes dans une crepière ou a défaut une

poêle anti-adhésive.

Préparer la béchamel : Faire fondre le beurre dans une casserole, ajouter la farine et bien mélanger jusqu'à obtenir un roux. Verser le lait tiède (pour éviter les grumeaux) par cuillère à soupe au debut, en mélangeant et ensuite verser la totalité du lait, laisser cuire en touillant avec une cuillère en bois jusqu'à épaississement de la béchamel. Ajouter les crevettes (pour ma part mes crevettes sont crues, je les fait revenir quelques minutes dans une poêle beurrée, saler, poivrer et parsemer de persil). Assaisonner la sauce béchamel de sel, poivre et noix de muscade, ajouter le fromage râpé. Bien mélanger et retirer du feu. Poser la farce au centre de chaque crêpe et les plier. Chauffer l'huile d'olive ou le beurre dans une poêle, badigeonner les crêpes d'oeuf battu et les enrober de chapelure. Les passer dans la poêle 2 minutes de chaque coté. Servir aussitôt accompagné d'une salade.

Flan à la fleur d’oranger

« moins ».

Par ailleurs, le bêta carotène stimule la pigmentation de la peau. L'idéal est de commencer une cure quinze jours avant de vous exposer (un mois, pour les peaux sensibles et claires), de la poursuivre durant toutes vos vacances et, pourquoi pas, deux semaines à un mois au retour pour prolonger la tenue du bronzage. Mais attention : la prise de ces compléments alimentaires ne se substitue en aucun cas à une bonne protection solaire.

Remèdes de grand-mére Arrêter des vomissements

Lorsqu'un enfant vomit et que l'on sait pertinemment que c'est bénin, il faut lui donner à avaler une petite cuillère de miel liquide à avaler doucement. Si les vomissements durent, il ne faut en aucun cas tenter autre chose et emmener rapidement l'enfant consulter un médecin surtout pour éviter une déshydratation.

Ingrédients : 500 ml de lait 50 g de maïzena 100 g de sucre 1 c à s. d'eau de fleur d'oranger Une poignée de pistaches grillées et concassées Sirop : 3 c. à s. d'eau + 1 c. à s. d'eau de rose + 3 c. à s. de sucre semoule + Colorant rouge Préparation : Dans une casserole, diluez la maïzena dans le lait, ajoutez le sucre. Faites cuire le tout environ 5 minutes en remuant au fouet

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

jusqu'à épaississement. Hors du feu, ajoutez l'eau de fleur d'oranger puis versez dans des ramequins ou des verrines. Laissez prendre 2 heures au frigérateur. Préparez le sirop en mélangeant tous les ingrédients. Ajoutez une infime dose de colorant pour obtenir un rose léger. Faites cuire jusqu'à ce que le sucre fonde complètement. Au moment de servir, décorez les flans en versant un peu de sirop et quelques pistaches concassées.


22

Maracana N°1743 — Dimanche 3 Juin 2012

MOTS FLÉCHÉ N° 1039

Jeux-Détente

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 1038

LA BLAGUE

Le mari demande à sa femme : - Chérie, tu sais ce que j’aime chez toi - Non, je sais pas ? (toute contente) - Toi non plus tu ne sais pas, je suis rassuré !

LA CITATION

1

A

B

C

D

E

2 3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

De petite rivière, grand poisson n'espère. Proverbe Français

MOTS CROISÉS N° 1039 G

H

I

J

K

L

HORIZONTALEMENT 1 - Rapport de simultanéité 2 - Portes de gastéropodes - Inutilisable 3 - Sorti du lit Dégages 4 - Bouts de bois Lunaire 5 - Barbaresques - Se fait du cinéma 6 - A voile et à vapeur - Déclaration Cantine rapide 7 - Base de calcul Racaille 8 - C'est-à-dire en petit - Prêts à appareiller 9 - Propage - Fruits de cotignac 10- Fragrance Défalquée

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT A - Charpentes apparentes B - Oeuvrais - Guide de mine C - Fils d'une fille de mon père - Bien à lui D - Inventeraient E - Il mettait les troubadours d'accord - Principe vital - Armure d'index F - Obstacle - Napperons G - Sous-le-vent en Polynésie - Quand il est contre, c'est haut pour le ténor - Numéro 24 H - Suçoter - Unité transcendantale du moi I - Maisons où il y a un monde fou - Cité carnavalesque J - Font connaître K - Base de bouchons L - Porteur de quartier Lieu de corrections

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 1038

Publicité 021 79.86.54

ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1743 — Dimanche 3 Juin 2012 09h30 : mawid maa el qadar 10h00 : el ilm oua el insane 10h30 : mouharib el dawama 11h00 : santé mag ''rediff'' 12h00 : journal en français+météo 12h20 : dhil imra'a (08) 13h30 : avis religieux (direct) 14h30 : awalim oua asfar (02) 15h20 : lakhdar et la bureacratie ''2 éme ptie'' 16h30 : heidi (32) 17h00 : qaher el bihar (44) 17h30 : nadi el fouroussia II (07) 18h00 : journal en amazigh 18h20 : mawid maa el qadar (13) 19h00 : journal en français+météo 19h30 : repères ''tamanrasset 2 éme ptie'' 20h00 : journal en arabe 21h00 : canal foot 22h00 : culture club 23h00 : lynda thali 00h00 : journal en arabe

05:05 : Les petites crapules 05:10 : Les petites crapules 05:20 : Les petites crapules 05:25 : Ouf le prof 05:30 : TFou 09:20 : Automoto 10:00 : Téléfoot 10:55 : L'affiche du jour 10:59 : Météo 11:00 : Les douze coups de midi 11:55 : Voile 12:00 : Journal 12:25 : Du côté de chez vous 12:35 : Walker, Texas Ranger 13:25 : Monk 14:15 : Monk 15:15 : Les experts 16:00 : Les experts 17:00 : Sept à huit 18:50 : Là où je t'emmènerai 19:35 : Mon assiette santé 19:50 : Les Bronzés 21:40 : Les experts : Manhattan 22:25 : Les experts : Manhattan

Au sommaire : *Vacances : la grande braderie des croisières* Depuis quelques années, les croisières se sont démocratisées. Les compagnies se livrent à une bataille féroce pour attirer de nouveaux clients en proposant des voyages à partir de 200 euros comme l'Italien Costa pour faire oublier le naufrage du Concordia. *Passe d'abord ton permis !* Chaque année, 1,5 million de candidats se dirigent vers les auto-écoles pour passer le permis de conduire avant l'été. Mais les tarifs sont élevés et les délais sont longs pour obtenir ce papier. Enquête sur cette flambée des prix et les solutions moins coûteuses. *Mode : la folie du lin* Alors que les beaux jours arrivent, le lin est la matière à la mode dans les magasins de vêtements. Souffrant d'une image un peu vieillote, le lin est revenu au goût du jour avec des prix réduits. Focus sur le retour du lin.

06:15 : Oggy et les cafards 06:20 : Oggy et les cafards 06:40 : Les Dalton 06:45 : Les Dalton 07:35 : Chaplin & Co 07:45 : Scooby-Doo et le monstre du Mexique 08:50 : Titi et Grosminet 09:20 : Les fous du volant 09:55 : C'est pas sorcier 10:25 : Météo 10:30 : Dimanche avec vous 11:50 : 30 millions d'amis 12:20 : Cyclisme 14:00 : En course sur France 3 14:15 : Keno 14:20 : Tennis 16:55 : Questions pour un super champion 17:45 : Ma maison d'aujourd'hui à demain 19:00 : Un jour à Roland 19:10 : Plus belle la vie 19:35 : Inspecteur Lewis 21:15 : Soir 3 21:35 : Tout le sport 21:50 : Inspecteur Lewis

06:00 : Thé ou café à l'heure anglaise 07:05 : Rencontres à XV 07:30 : Sagesses bouddhistes 07:45 : Islam 08:15 : Judaïca 09:00 : Présence protestante 09:15 : Kaïros 09:45 : Le jour du Seigneur 11:05 : Tout le monde veut prendre sa place 11:55 : Ma maison d'aujourd'hui à demain 12:20 : 13h15, le dimanche... 13:00 : jubilé de la reine elizabeth ii 16:45 : Tennis 17:35 : Mon rêve, ma médaille 17:39 : Point route 17:40 : Stade 2 18:55 : Emission de solutions 19:30 : 20h30 le dimanche 19:40 : Image du jour : RolandGarros 19:45 : Good Morning England 21:55 : Image du jour : Rugby Top 22:00 : La reine de diamant

Après un voyage épuisant, des vacanciers arrivent en Côte d'Ivoire, dans un club de loisirs. Tous ont le même désir : profiter au maximum de cette semaine de vacances. Bernard, cadre commercial, rejoint sa femme Nathalie, qui lui avoue tout de go une première infidélité. Gigi, secrétaire, tente d'oublier ses peines de coeur tandis que Jérôme, un médecin célibataire, espère dénicher l'âme soeur sous les yeux de Christiane, esthéticienne provinciale, non moins avide de trouver enfin l'homme de sa vie. Un souci que ne partage pas Jean-Claude, avant tout soucieux de séduire le plus de demoiselles possibles. Sur tout ce petit monde affairé règne Popeye, un bellâtre chargé d'organiser la vie du club...

06:10 : Oggy et les cafards 06:25 : Chicken Town 06:40 : Plankton invasion 06:50 : Kaeloo 06:55 : Gorg et Lala 07:05 : Gorg et Lala 07:15 : L'élève Ducobu 08:45 : La conquête 10:35 : Rencontres de cinéma 11:00 : L'effet papillon 11:45 : Dimanche + 12:55 : La semaine des Guignols 13:30 : le petit journal de la semaine 13:55 : Action discrète 14:05 : Les nouveaux explorateurs 15:05 : Action discrète 15:15 : Avant-match 15:30 : Clermont-Auvergne / Toulon 17:15 : Jour de rugby 17:50 : Under Control 18:45 : La séance 20:00 : Zizou Top 21:30 : Sniper 4

05:00 : M6 Music 06:00 : Absolument stars 07:35 : M6 boutique 08:25 : A mourir de rire 10:50 : Sport 6 10:55 : Turbo 12:05 : Météo 12:10 : Les maisons les plus originales de France (6/8) 13:15 : Les maisons les plus originales de France (7/8) 14:20 : Un trésor dans votre maison 15:20 : Un trésor dans votre maison 16:30 : 66 Minutes 17:45 : D&CO 19:05 : E=M6 19:30 : Sport 6 19:50 : Capital 21:45 : Enquête exclusive

Le saviez-vous ? Il ne vit pas longtemps, mais au moins, il s'amuse!

L'éphémère est un insecte (éphéméroptère) qui ne vit que d'amour et... même pas d'eau fraîche : sa transformation à l'âge adulte lui ôte la capacité à ingérer de la nourriture, puisqu'il se retrouve tout simplement sans orifice buccal, et ne peut plus manger. Il n'a alors d'autre choix que de s'élancer vers les lumières dans une nuit d'orgie pour se reproduire avant que le destin ne le rattrape et qu'il ne meurt de faim. Tous les éphémères du coin se retrouvent donc au même endroit, comptabilisant des millions de corps engagés dans l'activité reproductrice, au point que l'essaim formé soit si énorme... L'orgie visible depuis l'espace? L'éphémère, taillé pour la reproduction Les éphémères (ephemeroptera) ne font que quelques dizaines de

HOROSCOPE

Il se peut que des pensées coquines vous traversent, mais vous pouvez leur donner corps en téléphonant à votre partenaire et en lui proposant un rendez-vous amoureux...

Et si vous arrêtiez de tourner en rond, de ruminer sur le passé ou de fantasmer inutilement? Il est temps de rebondir, quitte à vous remettre profondément en question.

23

Vous défendez vos propres valeurs mais les autres ne semblent pas forcément adhérer. Qu'importe si vous y croyez vraiment et que vous restez intègre. Sinon, tenez compte de leur avis...

Voilà une journée très studieuse ou très prolifique sur le plan socioprofessionnel. D'autant que vous savez vous mettre en valeur et donner la pêche à vos collaborateurs.

Vous avez Cette période besoin de faire d'introspection le point sur votre ou de solitude vie amoureuse et vous permet de vous préférez méditer au vous recentrer et d'y calme ou dans le silence. puiser une nouvelle source N'oubliez pas de lui téléd'inspiration dans le domaine phoner ensuite... artistique. Quand l'ambiance Dans le cadre de familiale n'est pas vos activités, un satisfaisante, on a projet vous tient tendance à croire particulièrement à que les amis pourcoeur. Parlez-en à vos proches ou essayez de ront combler nos manques, mais on est parfois déçus... réunir ceux qui seraient susceptibles d'y participer.

Vos amours sont au beau fixe, mais votre carrière vous préoccupe. Ditesvous bien que vous avez de la chance et... que la Providence sourit aux audacieux!

Afin de faciliter votre ascension sociale, pensez à multiplier les contacts, à téléphoner ou à envoyer des mails aux personnes concernées...

Aujourd'hui, vous avez la tête dans les nuages, ou plutôt dans les voyages! Bref, vous en avez marre de la routine, même si vous appréciez également votre vie au foyer.

En ce moment, vous privilégiez la famille, le foyer, mais vous avez aussi envie de prendre l'air, de partir en voyage. Si ce n'est pas possible immédiatement, partez en week-end!

D IMANCHE

millimètres, et sont parmi les plus grands champions du plaisir en groupe, au point que leurs escapades annuelles de reproduction sont visibles par les radars d'observation climatologique. Ce qui pourrait être un problème au long terme puisque les éphémères passent leur vie adulte entière, littéralement, à l'activité reproductrice : du début de l'âge adulte jusqu'à leur mort, ils ne feront que chercher des compagnons pour perpétuer l'espèce et donner naissance à la prochaine génération. Et comme ils font l'amour en groupe de plusieurs millions, leurs rencontres provoquent régulièrement des anomalies radar et des perturbations locales de trafic, en même temps qu'elles gênent sérieusement les riverains dans leurs activités quotidiennes. L'orgie continue bel et bien durant toute leur vie, bien qu'en l’occurrence, celle-ci ne soit finalement que très modérément courte...

Ensoleillé

Max. 28° Min. 18°C

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

HORAIRES DES PRIÈRES El Fedjr 03:29 Dohr 12:47 El Assar 16:38 El Maghreb 20:08 El Icha’a 21:49


24

Maracana N°1743 — Dimanche 03 Juin 2012

Eliminatoires Mondial 2014 Algérie 4 - 0 Rwanda

Les Verts crachent le feu !

confiance et qui reprennent de plus belle leur domination. Cinq FICHE TECHNIQUE minutes plus tard, les Algériens aggravent la marque de fort belle manière. En effet, Hachoud sur Stade : Tchaker (Blida) — Affluence : Près de 20.000 son couloir et comme à son habispectateurs — Arbitres : Bakari Gassama, Gasom Gamo, tude, effectue un centre précis au Tamoo, Amgesom (Gambie) — Buts : Gasna (26’ csc), 2eme poteau, Soudani surgit derSoudani (31’ et 81’), Slimani (78’). rière les défenseurs rwandais et de la tête catapulte le ballon au fond des filets du gardien rwanM’bolhi, Hachoud, Medjani, N’doli, Gasna, Mugiranez, dais. Les Rwandais après ce Niyondima, Bouzid, Mesbah, Guedioura, Baysenge, 2eme but tentent une première Lacen, Feghouli (Kadir 76’), Karekezi, Triranzi, Kagere, offensive qui a failli faire mouche Djebbour (Slimani 57’), Soudani, Twajizimana, Ntamthanga, n’était l’intervention énergique Nhnahimala Boudebouz (Lemouchia 68’) de M’bolhi. Trop repliés, les Entraîneur : Sredogevic Entraîneur : Halilhodzic Rwandais vont subir le jeu juses Algériens prennent la Dans le premier quart d’heure, qu’au coup de sifflet de la pause situation en main dès les Algériens qui monopolisent la citron. En seconde période, les l’entame de la partie. Ils balle procèdent par des actions Algériens pressent haut et domiétaient supérieurs sur collectives de hautes factures, nent en long et en large leurs tous les plans, physique, mais les Rwandais jouant en bloc adversaires, qui il faut le dire, ne s’avourent pas battus, malgré étaient très modestes. Les camatechnique et tactique. les tentatives de Soudani, rades de Lacen étalent et inquièDjebbour, Feghouli et tent sans cesse la défense rwanBoudebouz. Après vingt cinq daise. Les Algériens mettent la minutes de jeu, le pressing des pression et aggravent la marque camarades de Lacen porte ses par Slimani, suite à un très beau fruits lorsque Boudebouz lance service de Guedioura qui a effecen profondeur Feghouli, ce der- tué un centre précis mettant la nier est contré par le gardien balle sur la tête de l’attaquant de Rwandais sorti malencontreuse- Belouizdad qui secoue les filets. algérienne La délégation du ment et la balle file vers les filets, A 3 à 0, les carottes étaient bel et la capitale s’envolera pour uagadougou malgré le retour d’un défenseur bien cuites pour les modestes O Burkina Faso, qui n’arrive pas à récupérer la rwandais. A partir de là, le jeu des à bord d’un vendredi 8 juin balle, celle-ci avait franchi la Algériens tourne à l’exhibition avion spécial. e ligne de but. Cette ouverture du puisque les Rwandais malgré les st évu ju Le retour est pr i il faut le score va donner aux Algériens buts encaissés sont restés dans qu leur primètre. A un quart d’heure après le match lieu rappeler, aura in. de la fin, Kadir remplace dimanche 10 ju Feghouli et dès son entrée, sa première balle met le feu dans la défense rwandaise qui «C’est une belle victoire, malgré que nous dégage la balle avons mal débuté le match et ce, à cause du disen catastrophe positif tactique de l’adversaire. Ma sortie n’est Les joueurs Mehdi Mostefa, en corner. C’est pas pour blessure mais pour des raisons tacBougherra, Zemmamouche, lui même qui tire tiques. Les 3 points de la victoire nous seront Aoudia et Chellali ont pris le corner et met la bénéfiques psychologiquement pour aborplace dans les tribunes car ils balle dans le paquet, der la prochaine rencontre face au ne faisaient pas partie des 18 Soudani surgit et de la tête Mali...» joueurs portés sur la feuille d’arbitrage.

Rwanda

Algeria

L

DÉPART LE 8 JUIN POUR OUAGADOUGOU

Boudebouz : 5 JOUEURS DANS «C’est une belle victoire»

LES TRIBUNES

Un «Espion» malien

marque son 2eme but et le 4eme pour les Verts. La note devient salée pour les Rwandais qui s’avèrent très modestes face à une équipe algérienne très en verve avec des individualités qui ont produit un jeu collectif très alerte et qui leur a permis d’avoir un acquis psychologique important avant le déplacement, vendredi prochain, à Ouagadougou pour affronter l’équipe du Mali. Cette belle victoire augure d’un bel avenir pour les Verts tant en coupe du monde 2014 qu’en coupe d’Afrique 2013. L. S.

Halilhodzic : «Je félicite mes joueurs» Mesbah : «Nous avons «Je suis content de mes joueurs, et surtout pour bien géré le match» leur efficacité. Ils ont donné ce qu’il fallait.

Cette victoire d’aujourd’hui va nous permettre de préparer le match du Mali dans de bonnes conditions, morales et psychologiques. J’ai relevé quelques lacunes au Le directeur sportif de la fédération malienne a niveau de la ligne défensive et sur les balles prisnplace parmi les représentants de la presse arrêtées. Nous allons apporter des correctifs afin de superviser les deux équipes. qu’il faut afin que le bloc sera prêt le jour du Il «espionnait» et prenait des notes sur match de Ouagadougou». son calpin.

RAOURAOUA : «Je suis satisfaits»

Le président de la Fédération algérienne de football Mohamed Raouraoua, présent hier était très content du résultat final de la rencontre. «Je suis satisfait du rendement des joueurs. Ils ont été à la hauteur de nos espérances et ils ne nous ont pas déçus. Ils ont donné ce qu’on attendaient d’eux, et je crois que nous avons une équipe d’avenir. Notre objectif est la qualification à la Coupe du monde 2014. En sommes, je pense que l’équipe est en progression et qu’elle ne nous a pas déçu aujourd’hui».

«Nous avons eu des difficultés à l’entame de la rencontre, mais le 1er but nous a libéré pour prendre le match en main et cette victoire nous permettra d’aller affronter le Mali dans de bonnes conditions morales et psychologiques».

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

BALLE AU CENTRE

Au revoir les Par Ali Bouacida

enfants !

P

our cette Journée de l’Enfance, on s’est soudain rappelé que le sport, et particulièrement le football demeure l’un des principaux loisirs des bambins. Alors, ici et là, jusqu’au plus reculé des villages, on a organisé des matches, des tournois, où des adultes bénévoles ont bien voulu encadrer les essaims de gamins surexcités, trop heureux de l’aubaine, impatients de fouler enfin des vrais terrains. Dans l’ensemble, la fête fut totale et les enfants sont rentrés pleinement satisfaits, heureux même d’avoir, le temps d’une matinée, été entourés de toute cette attention. Et puis, rideau ! Tout ce beau monde est rentré tranquillement dans ses foyers. En attendant la prochaine Journée de l’Enfance, le prochain tournoi, le prochain terrain de foot. Les images passées à la télévision ont montré tout l’enthousiasme des groupes de mouflets ravis de disputer enfin des matches «sérieux», loin des ces interminables parties livrées sur le moindre espace laissé libre par les gardiens de parking ou les promoteurs des stationslavage qui squattent le moindre carré, confinant les cités à leur vocation première, celle de dortoir collectif. Pourtant, toute cette énergie déployée par les enfants se révèle vaine. Parce que les institutions censées la canaliser ne jouent pas leur rôle. Il s’agit en premier lieu de l’école et des clubs sportifs. Au sein de la première, la pratique sportive a, au fil des ans, été réduite à sa portion congrue, considérant l’éducation physique comme accessoire, tout juste un passe-temps destiné à remplir la case d’un bulletin. Pour les clubs, l’intégration des petits constitue le dernier des soucis et s’il existe toujours des catégories minimes et cadettes, c’est parce que l’instance l’exige. Alors, on se défait de la «corvée»comme on peut, en désignant quelques encadreurs confrontés à toutes les difficultés dont celle de trouver une tranche horaire et parfois même un ballon pour s’entraîner. Les grands boss n’en ont cure, eux qui passent le plus clair de leur temps à sillonner les villes étrangères dans le but de recruter quelque vedette attitrée ou un entraîneur de renom. Et surtout ne leur dites pas qu’au sein de leur propre club, il y a un ou deux gamins qui accomplissent des miracles, cela ne les intéresse pas. Parce que les virtuoses n’ont pas l’âge requis pour être alignés. Quand viendra le moment, c’est-à-dire dans plusieurs années, il y aura toujours quelques joueurs importés pour les supplanter. Et ainsi de suite… Alors ? Amusez-vous bien pour votre journée et après, au revoir les enfants ! A. B.

maracanafoot1744 date 03-06-2012  

Maracana est un quotidien d’informations sportives. Une publication qui traite de l’information sportive nationale et internationale. Elle...