Issuu on Google+

Les Verts

A J-4 DU MATCH GAMBIE - ALGÉRIE

en regroupement en France

MESBAH : «Mon secret ? Je suis un bosseur !»

www.maracanafoot.com

USMH 2 - ESAz 0

La coupe, apprivoise El Harrach !

LAIB : «Je ne suis pas contre l'ouverture du capital»

CRB Le Chabab prépare Saïda

N° 1660 du Dimanche 26 Février 2012

Les Canaris 10 DA

JSK

reprennent leur souffle Hannachi remet de l’ordre et prépare l’AG

Guebli : «Très heureux d’avoir marqué»

MCA

LE MOULOUDIA se qualifie sans convaincre KOUDRI : «C’est ma dernière saison au MCA» USMA CONTRE VENTS ET MARRÉES…

L’équipe toujours en course pour les titres Khoualed :

NAHD

JSMB 1 - CAB 0

«c’était un match piège, mais l’essentiel est là»

Merzekane regrette la blessure de Khedis et l’absence de Benyahia

CAMARA :

«On doit continuer sur notre lancée»

MAZARI : «Rester sur cette dynamique est indispensable»

Les Bejaouis confirment face aux Batnéens

TIAB HONORÉ PAR LA FAF

«Cette reconnaissance m’a fait beaucoup de bien»


02

BALLE AU CENTRE

ILS ONT FRÔLÉ LA LEGENDE

I

Par Ali Bouacida

ls ont résisté vaillamment avant de s’effondrer dans les ultimes minutes. Parfois par la faute de ces satanés tirs au but qui ne signifient rien d’autre, qu’un insoutenable coup du sort. C’était le cas de cette équipe de la JS Jijel venue défier la grosse pointure du football national dans son antre même. Et la grosse pointure fut dans ses petits souliers. Il a donc fallu que la grande USMA élimine la petite Jijel aux pénaltys. Même scénario du côté de la JSK qui a dû attendre les prolongations pour se défaire de l’héroïque MB Hessasna. Idem pour le MCA qui a éliminé l’USM Aïn Beida après avoir longuement douté de l’issue finale du match. Ils sont donc quelquesuns de ces illustres inconnus qui viennent chaque saison tutoyer la gloire, le temps d’une rencontre avant de sombrer dans leur anonymat, avec ce pernicieux réalisme qui fait le football désormais, dévolu aux clubs riches. Ils s’en retournent alors avec les honneurs dans leurs lointaines contrées, avec l’amertume d’avoir frôlé la légende sans la toucher réellement. Sidi Salem, Hessasna, l’Arbaâ, Ramdane Djamel…Que de lieux dits où régna, ces derniers temps, la grande illusion celle qui consiste à forcer le destin, avant de retomber bruyamment sur ses pieds. C’est à cela surtout que sert la Coupe, épreuve populaire par excellence : à sortir de l’anonymat des bourgades dont on entend parler uniquement, par la grâce du foot ou par la faute du climat ou d’un fléau social. C’est le cas de cette contrée de Sidi Salem, point de départ de tous les harragas d’Annaba et d’alentour, qui a laissé un instant reposer ses rêves d’exil pour taquiner le ballon. Alors quand un de ces cendrillons l’emporte sur une grosse cylindrée, nous nous surprenons à applaudir des deux mains, trop heureux d’avoir fait un petit pont à la hiérarchie, et doubler la fatalité. Mais il est écrit quelque part que l’implacable logique l’aura remporté. Mais qu’est-ce qu’elle a sué la logique ! Quand on pense qu’il a fallu un tir au but pour quali-fier l’USMA et des prolongations pour désigner la JSK, on est rassuré : quelque part, c’est le football qui l’emporte sur cette grosse artillerie, cette logistique, ces moyens consi-dérables et que le talent, ça existe en dehors de l’argent. A l’heure où nous écrivons ces quelques lignes, les résultats ne sont pas tous tombés et nous aurions tant voulu célé-brer la victoire d’un petit contre un grand. Comme ça, juste pour conjurer le sort. Et faire un pied de nez à ce pouvoir de l’argent devenu l’élément clé de note football…Oui, les grands ont failli laisser des plumes. A. B.

LIGUE 1

Mesbah : «Mon secret ? Je suis un bosseur !»

Maracana N°1660 — Dimanche 26 Février 2012

Recrue surprise de l'AC Milan au poste d'arrière gauche en janvier, Djamel Mesbah (27 ans) enchaîne les bonnes productions avec le club rossenero depuis son départ de Lecce. Avant un match capital de série A face à la Juventus, l'international algérien s'est confié à Francefootball.fr.

«Djamel, votre coéquipier en sélection algérienne, Rafik Saïfi, tenait à vous poser cette question : qu'estce que cela fait d'être dans un club comme l'AC Milan ?'' Tu t'imagines plein de choses, mais c'est encore plus impressionnant quand tu y joues. Tu es tous les jours au taquet. A chaque fois que tu rentres à Milanello, tu sens que tu es ici pour la gagne. Il faut vivre ça pour y croire. Même un petit match de cinq minutes à la fin de l'entraînement, tu dois le gagner. Et puis, il y a ici du respect pour tout le monde, du cuisinier jusqu'à l'entraîneur. Un vrai esprit de famille ! Imaginiez-vous rejoindre un tel club à 27 ans ? Non pas du tout. Si on m'avait dit ça, il y a deux ou trois mois quand je jouais à Lecce, je n'y aurais pas cru. Je pensais être un joueur pour un club de moitié de tableau. Même plus jeune, je n'y ai jamais songé. J'ai commencé ma carrière en Suisse, j'ai dû faire face à pas mal de difficultés, des blessures... Ça n'a pas toujours été simple mais je n'ai rien lâché, je suis quelqu'un qui persévère, qui va au bout. Mais très honnêtement, je ne pensais pas pouvoir décrocher un contrat avec un tel club. Qu'est-ce qui a séduit le club lombard ? Je ne sais pas et je ne veux même pas le savoir. Je suis très content de l'intégration. Mais le plus dur reste à faire. Dans ces grands clubs, ça va très vite d'un côté comme de l'autre. Pour moi, ce n'est pas une finalité d'être là. Il faut que je sois au niveau. Je vais tout faire pour être à la hauteur de ce club. On est là pour gagner des titres et je me donnerai à 120% ! Pourquoi Lorient ne vous at-il pas gardé en 2006 ? Gourcuff me voulait mais je me suis blessé. On a donc décidé fin Août que je rentre à Bâle pour me soigner. Mais entre nous, je ne regrette pas cette expérience

de Lorient et d'avoir connu Gourcuff, son 4-4-2 m'aurait été sans doute très bénéfique sur le long terme.

«Sur le terrain, c'est facile de jouer avec de tels champions»

Quand on voit votre dernier match contre Cesena dimanche dernier, on se dit que la Ligue 1 a laissé filer un très bon défenseur... C'est grâce à tout le travail fourni à Lecce, j'ai beaucoup progressé durant ces deux ans et demi passés là-bas. Et puis je bosse tous les jours très durement pour être au top. Ce n'est qu'un début. Vous savez, je garde les pieds sur terre. Pour l'instant, l'expérience est concluante... Sur le terrain, c'est facile de jouer avec de tels champions. La présence de Philippe (Mexes) m'a aussi beaucoup rassuré. De le savoir à côté de moi, dans l'axe à gauche, c'est rassurant. C'est pour moi l'un des tous meilleurs défenseurs en Europe et c'est donc très facile de jouer avec lui. A votre poste, il y a de la concurrence avec Zambrotta, Antonini et Bonera ? Comme dans tous les grands clubs. Il faut bosser dur tous les

jours, faire des extras et être aussi à l'écoute. A Milan, on a Mauro Tassoti, l'un des tous meilleurs arrières du monde à son époque, qui distille des précieux conseils. Vous êtes obligés de progresser. Contrairement à Taye Taïwo, vous aviez l'avantage de parler déjà la langue et, par conséquent, vous assimilez plus facilement les consignes tactiques de Massimo Allegri... C'est clair ! Parler la langue, c'est toujours très important où que tu joues. Mais quand je suis arrivé en Italie, je ne parlais pas non plus l'italien et les débuts ont été difficiles. Mais je suis un gars qui écoute, qui comprend vite et qui bosse. Mon secret ? Je suis un bosseur tout simplement. En fait, je ne me pose pas trop de questions et j'avance.

«Si Milan retrouve tous ses joueurs en pleine forme, personne ne peut l'arrêter en Italie»

Entre la victoire flamboyante (4-0) contre Arsenal en Ligue de champions, puis les soixante premières minutes livrées à Cesena (3-1) en Championnat, on se demande qui peut arrêter l'AC Milan ? Ce qui est surprenant, c'est qu'on

comptait douze joueurs blessés ou non disponibles dimanche. En fait, on est vingt-cinq ou trente dans l'effectif prêts à défendre les couleurs du club. C'est très positif. Si Milan retrouve tous ses joueurs en pleine forme, personne ne peut l'arrêter en Italie. Concernant la Ligue des champions, la prestation de mes copains face à Arsenal, laisse supposer le meilleur, qu'on peut aller aussi au bout dans cette compétition. Quant tu t'appelles Milan de toute manière, l'objectif est de tout gagner. Le match de samedi contre le Juventus s'annonce capital pour le titre de champion. Dans quel état d'esprit êtes-vous à la veille de cette affiche ? Le match contre Cesena était très important, il fallait le gagner. L'entraîneur y tenait. Ce sera un match très tactique, mais aussi agressif avec beaucoup de duels. A mon avis, les quinze premières minutes seront déterminantes. Je m'attends à une très grosse partie, à un vrai choc. La Juventus a retrouvé son aura avec un entraîneur qui a su partager sa grinta. Je l'ai bien vu la dernière fois en Coupe, les Turinois se donnent toujours à fond. Mais de toutes façons, le Milan doit toujours rester le numéro 1 en Italie ! Francefootball.fr

Fin de saison pour le gardien Benkhodja

Le gardien de l’ESS, Benkhodja Nassim, passera sur le billard dans les prochains jours chez le docteur Zemmouri, selon la direction du club. Touché aux ligaments croisés du genou, ce talentueux gardien se voit ainsi out pour le restant de la saison, en raison de la nature de sa sévère blessure contractée, faut-il le rappeler, en match contre l’USMH (victoire 2-0), le 5 février passé. Même s’il a déclaré forfait pour la suite du championnat, Benkhodja continuera à percevoir ses salaires à l’Entente, selon nos informations. Toutefois, la direction du club vient de prendre officiellement attache avec la Fédération algérienne de football (FAF), pour bénéficier d'une dérogation l’autorisant à pouvoir recruter un gardien international chômeur, comme stipulé par les règlements en vigueur, en raison de la grave blessure de Benkhodja, de surcroît contractée sous le maillot de l’ESS. Coup dur donc pour l’ESS et Benkhodja qui était sur une courbe ascendante grâce à ses belles performances. Il voit ainsi stoppée nette sa saison, alors qu’il affichait une belle forme et avait beaucoup d’ambitions. Il devra prendre son mal en patience et avoir le mental afin de pouvoir rebondir lors du prochain exercice. Il en va ainsi des aléas du football. Un jour pour toi et un jour contre toi. Le joueur a affirmé qu’il ne baissera pas les bras et qu’il fera tout pour revenir en force, une fois qu’il sera remis sur pied, précisant qu’il respecte la volonté de Dieu et qu’il n’est pas le premier à subir un tel sort. Pour notre part, on ne peut que lui témoigner notre solidarité en lui souhaitant un prompt rétablissement et un retour gagnant sur les terrains lors de la saison prochaine. L’Entente de Sétif perd en lui un sérieux atout eu vue de ses qualités technique et morale.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Hannachi remet de l’ordre et prépare l’AG

Maracana N°1660 — Dimanche 26 Février 2012

IL COMPTE ALLER JUSQU’AU BOUT DE SON MANDAT OLYMPIQUE

Comme à l’accoutumée, et il n’est une surprise pour personne, le président Moh Chérif Hannachi est connu pour ses vrais-faux départs, presque chaque saison.

C

e n’est pas la première fois que Hannachi annonce sa démission de son poste de président avant de se rétracter et de revenir sur la même décision en justifiant son maintien à la tête du club, pour l’intérêt suprême de la JSK. Comme si personne ne peut être à la hauteur de la grandeur de ce club et mener à bon port cette mission de président. Aux yeux de Hannachi, apparemment, il n’y a que lui qui peut assumer cette tâche, alors que déjà par le passé, plusieurs présidents sont passés par ce prestigieux club et ont réussi à le hisser très haut sur le double plan national et continental. Les justifications de Hannachi ne mènent nulle part et ce n’est qu’un manque de respect à tous ces gens-là qui se sont sacrifiés pour faire de la JSK ce qu’elle est. Contre toute attente, et au moment où on s’attendait à voir Hannachi annoncer la date de la tenue de la prochaine assemblée générale du club, le voilà qui surprend plus d’un et ce, même si la plupart en doutait que le boss kabyle va quitter les rênes, en décidant de continuer son aventure à la tête de la présidence

du club jusqu’à la fin de son mandat olympique.

Il pense que personne n’est en mesure de présider aux destinées de la JSK

Hannachi ne croit pas à cette bonne étoile qui viendra sauver la JSK et présider à ses destinées. Le président Moh Chérif Hannachi, qui est à la tête de la présidence du club depuis presque 20 ans, ne voit pas ce Messie arriver pour le remplacer. Cette pensée que Hannachi a, est révolue et il y a bel et bien des hommes qui peuvent mener à bon port leur mission à la tête de ce prestigieux club, et ce, sans que personne trouve à redire, comme le fait penser Hannachi à travers ses déclarations à la presse. Hannachi a bel et bien tort, et les hommes d’affaires issus de la région peuvent bien prétendre à ce poste qui fait de l’ombre au boss kabyle. Les Haddad, Rebrab, et autres sont disposés à venir prendre la JSK et faire d’elle ce club qui terrassera à nouveau tout sur son passage. Il est donc préférable à Moh Cherif Hannachi de faire la part des choses, et qu’il n’est pas éternel, et le jour viendra où il cédera sa place à quelqu’un d’autre qui marquera de son empreinte son passage à la tête de ce club.

Il n’est pas éternel à la JSK et le jour viendra où il cédera sa place à quelqu’un d’autre

Même si le président Moh Chérif Hannachi persiste et signe qu’il

03

JSK

BOULEMDAÏS RÉTABLI

L’attaquant de la JSK, Hamza Boulemdaïs, a fait l’impasse sur le match de coupe ayant mis aux prises son équipe à celle du MB Hessasna, jeudi dernier, et qui s’est soldé sur la qualification de la JSK, suite à son succès sur le score de 3 buts à 1. Boulemdaïs, qui souffrait d’une blessure, est désormais rétabli et il peut bien reprendre du service sans aucun problème. Hamza Boulemdaïs, qui a donc manqué à l’appel face au MBH, a récupéré de ses forces et se sent mieux maintenant.

IL RÉINTÈGRERA LE GROUPE AUJOURD’HUI

Ce joueur de valeur, qui a regagné sa place de titulaire, est attendu aujourd’hui pour reprendre du service avec le groupe, et ce, en prévision du prochain match de championnat qui attend la JSK dans une semaine au stade de Tizi Ouzou contre le MC El Eulma. Boulemdaïs devra donc réintégrer le groupe aujourd’hui lors de la séance de reprise.

IL SERA D’ATTAQUE FACE AU MCEE

est bel et bien l’homme fort de la JSK, et qu’il continuera sa mission à la tête de la présidence du club, mais il faut bien qu’il sache que son tour viendra, où il ne va plus présider aux destinées de la JSK, comme ça été le cas pour ses prédécesseurs. L’actuel président des Canaris du Djurdjura, qui verra son mandat olympique expirer au mois de juin prochain, est appelé à faire la part des choses

et à mesurer le poids du public et son choix concernant l’avenir du club. Cette équipe chère aux Kabyles n’est la propriété de personne et appartient à tous les supporters là où ils se trouvent. Une chose est certaine, un jour ou l’autre, Hannachi quittera la JSK et cédera sa place et son poste de président à quelqu’un d’autre. A. M.

Hamza Boulemdaïs, qui est totalement rétabli, devra reprendre le chemin des entraînements aujourd’hui, à l’occasion de la séance de reprise prévue au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou. Le retour de cet attaquant de valeur et d’expérience, parmi le groupe, ne pourra que faire du bien à l’équipe et aussi au coach Mourad Karouf qui pourra compter sur ses services. Boulemdaïs se préparera avec le reste de ses partenaires, en prévision du match de championnat programmé samedi prochain à Tizi Ouzou, contre le MC El Eulma. Boulemdais sera d’aplomb et d’attaque face aux Eulmis. A. M.

Khelili pas encore au top Metref chez les Verts physiquement IL EST SOUMIS À UN TRAVAIL SPÉCIFIQUE

L

e défenseur axial Sofiane Khelili, qui est soumis à un travail spécifique que lui ont tracé le kiné Guillou et le médecin Djadjoua, devra cravacher dur et travailler davantage pour bien récupérer sur le plan physique. Khelili, qui était éloigné des terrains depuis un mois pour cause de blessure, commence à retrouver ses forces. Mais, il est tout de même à signaler que l’exjoueur du NAHD n’est pas encore au top sur le plan physique. Ce travail de remise en forme n’est pas encore achevé par Sofiane Khelili. Le dernier mot revient au staff médical lequel va donner son aval pour que le joueur puisse réintégrer le groupe, et se préparer enfin pour faire son retour sur les terrains et à la compétition.

Il est incertain pour le prochain match

Sofiane Khelili, l’international olympique kabyle, poursuivra ce travail spécifique tracé par le staff médical, avant de réintégrer le groupe. Même s’il n’est pas à écarter de voir le joueur reprendre du service cette semaine avec ses partenaires, cela ne veut nullement dire qu’il sera appelé à jouer contre le MC El Eulma. Sofiane Khelili n’a pas encore retrouvé ses forces et il a encore besoin de plus d’efforts pour être d’aplomb et au meilleur de sa forme afin qu’il puisse retrouver les terrains et la compétition. Il est donc incertain face au MCEE et son probable retour se fera certainement face à l’USM El Harrach. A.M.

Le seul international kabyle, qui est chez les Verts en l’occurrence Hocine Metref, manquera à l’appel aujourd’hui lors de la séance de reprise. Hocine Metref se trouve en regroupement avec l’équipe nationale qui se préparer pour le match des éliminatoires de la CAN-2013, qui va les opposer ce mercredi à Banjul contre la sélection de la Gambie.

Il sera de retour parmi le groupe ce vendredi

Hocine Metref, le seul joueur kabyle qui figure sur la liste de Vahid Halilhodzic, sera absent durant toute la semaine, puisqu’il est appelé avec les autres internationaux à défendre les couleurs des Verts, le 29 de ce mois contre la Gambie. Les Verts, qui seront de retour au pays juste après le match sur un vol spécial, sont attendus jeudi tôt le matin à Alger. Metref devra donc reprendre du service avec l’équipe, la veille de la rencontre face au MCEE, c’est-à-dire le vendredi. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


04

JSK

PLUSIEURS JOUEURS RETROUVERONT LEURS PLACES FACE AU MCEE

N’ayant pas fait l’impasse sur le dernier match de leur équipe face au MB Hessasna, les joueurs qui n’ont pas été de la partie lors du match précédent, il s’agit de Belkalem, Khellili, Boulemdais, Tedjar et autre Asselah, retrouveront certainement de nouveau, leurs places de titulaires au sein du onze Kabyle, lors de ce rendez-vous important qui les attend face au MC El Eulma, en prévision de la 21ème journée du championnat, qui est prévue pour samedi à domicile. Ces éléments de valeur, seront d’un grand apport au niveau de l’effectif.

REPRISE AUJOURD’HUI À 10H

Après la qualification enregistrée face au MBH à domicile, lors des 16ème de finale de Dame Coupe, jeudi dernier sur le score de trois buts à un, le staff technique des Canaris a accordé deux jours de repos pour ses poulains. Finalement, il a prévu la reprise pour aujourd’hui à partir de 10h au stade du 1er novembre de Tizi-Ouzou, afin de préparer en conséquence, le prochain rendez-vous qui les attend face à la formation Eulmienne, qui rentre dans le cadre de la 21ème journée du championnat professionnel Ligue I. S. A.

LIGUE 1

Les Canaris reprennent

Maracana N°1660 — Dimanche 26 Février 2012

APRÈS LA QUALIFICATION CONTRE LE MB HESSASNA

Jeudi dernier, les Jaune et Vert ont disputé les 16ème de finales de Dame Coupe face au MB Hessasna. A l’issue de cette rencontre, le staff technique à libérer ses poulains. Ces derniers ont bénéficiés de deux jours de repos. Comme le prochain match face au MC El Eulma se jouera ce samedi, Mourad Karouf a donné rendez-vous à ses capés pour aujourd’hui.

L

es joueurs kabyles vont reprendre le chemin des entraînements, au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou, pour poursuivre la préparation, en prévision de la prochaine rencontre de ce week-end. Le technicien devra donc profiter de ces derniers jours aussi pour revoir certaines lacunes et essayer d’apporter les correctifs nécessaires avant le jour du match et essayer de mettre en place un meilleur dispositif qui permettra à son équipe de revenir avec un meilleur résultat devant les Eulmiens.

Les Kabyles respirent mieux

Après le succès engrangé face au MB Hessasna jeudi passé à domicile, les Jaune et Vert ont retrouvé encore le chemin des bons résultats en s’imposant devant la formation du MB Hessasna. Même si avec un effectif amoindri, les joueurs ont fait un grand match et réussi à

arracher le billet qualificatif. Après ce succès, mais ô combien important, les Kabyles, sont désormais décidés de ne pas lâcher prise lors du match prochain, en championnat. Ces derniers qui occupent la huitième place au classement général pour l’instant, doivent impérativement enchaîner avec d’autres succès lors des prochaines journées afin d’améliorer leur rang et arracher en fin de saison une place sur le podium.

Le groupe serein

La dernière consécration à domicile devant l’équipe du MBH a fait beaucoup de bien au club phare de la Kabylie. Après un début de saison très difficile, qui a semé le doute dans la maison Kabyle, la situation ne prêtait guère à l’optimisme. La qualification réussi jeudi dernier devant les Hessasnis a calmé un peu les esprits et donné de l’espoir à tous les Kabyles. Désormais, c’est un climat de sérénité qui règne à la JSK. Le staff technique aura suffisamment de temps pour réorganiser son effectif et surtout corriger les lacunes décelées lors des précé-

dentes journées.

Six jours pour êtres au top

Aujourd’hui, les Canaris retrouveront la pelouse du stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou, à l’occasion de la reprise des entraînements. Au programme de cette semaine, la préparation pour le MC El Eulma, pour le compte de la 21ème journée du championnat. Cette belle affiche qui oppose les deux bonnes formations, à savoir la JSK et le MCEE, les Canaris qui ont arraché le billet qualificatif au prochain tour contre le MBH. Encore une fois, la JSK aura suffisamment de temps pour préparer ce prochain rendez-vous. Les joueurs Kabyles ont décidés à l’unanimité d’orienter leur concentration sur ce match, non moins important pour la JSK. Depuis le début de cette saison, les camarades de Nessakh, n’ont pas réussi leur départ en enregistrant plusieurs résultats négatives, ces derniers ne veulent pas lâcher prise lors des prochains rendez-vous soit à domicile où en dehors de leurs bases, en réalisant de bons résultats à quelque soit le prix, et ce afin

de remonter au classement et retrouver à l’occasion le haut du tableau. Nous avons appris que c’est aussi le discours qu’aurait adressé Karouf à ses poulains après le match de Coupe. Le technicien Kabyle, qui a donné rendez-vous pour aujourd’hui, a décidé de réunir les conditions à même d’éviter que son groupe aient toujours en mémoire ce succès remporté. En temps normal, on aurait tout simplement affirmé que c’est une opération positive, mais lorsqu’on rappelle les conditions dans lesquelles s’est déroulé le match…Il faudrait donc rester vigilant prochainement. La séance de reprise sera certainement drainé par une forte présence de supporters qui vont se déplacé au stade du 1er Novembre et qui vont venir encourager les joueurs pour les pousser de l’avant, et de leur exiger un sursaut d’orgueil ce samedi ; une réaction qui n’aura pas échappé au staff technique et aux joueurs. La JSK à devant elle quatre jours pour confirmer sa bonne lancée. Ces derniers ne veulent rien lâcher. S.Aberkane

MAZARI : «Rester sur cette dynamique est indispensable»

Joint par nos soins, le portier Kabyle, Nabil Mazari, qui a été titularisé face au MB Hessasna, a réalisé une très belle prestation. Ce dernier estime que le match précédent doit mettre aux oubliettes et que son équipe fera tout pour et réaliser le meilleur résultat face au MC El Eulma.

Avec de recul, quelle sont vos impressions après avoir arraché la victoire face à l’ASK ? Je dirais que notre qualification est méritée, notamment lors des trente dernières minutes. Certes, le match était très difficile, mais nous avions bien préparé ce rendezvous. On a su comment gérer la partie des le

début jusqu’à la fin, et on était vigilants sur le terrain durant toute la rencontre pour ne pas tomber dans le piège de la facilité, on est dans l’obligation d’empocher le gain du match. Dieu merci, on est arrivé à l’atteindre est s’est l’essentiel. Dans quel état d’esprit se trouve le groupe après la qualification réussi face au MBH? Je pense que l’état d’esprit qui règne au sein du groupe est très décontracté, et cela après notre dernier succès réalisé face à la formation de Hessasna. J’estime que tous les joueurs sont dans de bonnes conditions. Ces derniers qui comptent ne pas lâcher prise lors du prochain rendez-vous à domicile en championnat. Vous allez devoir accueillir la formation du MCEE, en prévision de la 21ème journée, ne craignez-vous pas que la mission de votre équipe s’annonce très difficile ? Non, pas du tout ! Cette rencontre ne nous fait pas peur, car si on arrive à sortir notre grand jeu, on arrivera certainement arracher

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

le plus normalement du monde le gain du match.

Comment se présente pour vous cette confrontation ? Ce sera un match très difficile, le MCEE n’est plus à présenter, et fera tout pour son possible pour nous battre et repartir avec un bon résultat. De notre côté, on ne va pas se laisser faire. La motivation et la vigilance sont de mise pour espérer le meilleur résultat possible. Tout le monde est conscient de la mission dont il est investi.

Sincèrement, pensez-vous pouvoir gagner cette équipe ? Bien sûr. Les matchs ne se ressemblent pas. Le MC El Eulma qui n’est plus à présenter, et qui reste toujours difficile à manier même en dehors de leurs bases. Ont doit être méfiant. Et il faut y croire aussi à nos capacités. Nous sommes motivés et savons ce qu’on attend de nous. Espérons qu’on sera à la hauteur de la confiance placé en nous. Entretien réalisé par S. Aberkane


LIGUE 1

CAMARA : «On doit continuer sur notre lancée» Maracana N°1660 — Dimanche 26 Février 2012

Pour le milieu de terrain Madani Camara, son équipe a réalisé l’essentiel en se qualifiant au prochain tour de la coupe d’Algérie, malgré les difficultés qu’elle a trouvées devant la formation de Hessasna. Il estime que cette victoire est bonne pour le moral, et que son équipe doit continuer sur sa lancée à partir du prochain match qui opposera son équipe au MCEE.

Qu’avez-vous à dire sur la qualification que vous avez arrachée face à Hessasna ? J’estime qu’on mérite notre qualification, malgré le fait qu’on a trouvé d’énormes difficultés pour remporter la partie. Les matchs de coupe sont toujours difficiles, et l’essentiel pour nous c’est d’avoir réalisé la victoire, ce qui nous permettra de bien préparer les prochains rendez-vous ; on doit continuer sur notre lancée en réalisant d’autres bons résultats à l’ avenir.

Le prochain match vous opposera à votre ancienne équipe, le MCEE. Comment se présente pour vous ce match ? C’est un match qui nous opposera à une équipe qui pratique un bon football et qui a réalisé un bon parcours ; cependant, nous sommes conscients de ce qui nous attend et

Tedjar doit redoubler d’efforts

IL ACCUSE UN GRAND RETARD SUR LE PLAN PHYSIQUE

Ce n’est un secret pour personne, le milieu de terrain, Saâd Tedjar, n’est pas au top de sa forme et les dernières prestations tout justes moyennes qu’il a fournies en sont la meilleure preuve. En effet, l’ex-pensionnaire du PAC est en baisse de forme, notamment sur le plan physique par rapport à ses équipiers. Ayant boycotté l’équipe lors des précédentes journées, le joueur en question aura besoin de redoubler d’efforts afin de rattraper son retard s’il veut reprendre sa place de titulaire lors des prochaines rencontres. Ce qui se fera probablement devant l’USMH, vu qu’il a des chances minimes d’être prêt à 100% pour le match contre le MCEE, vu qu’il a besoin de plusieurs jours pour atteindre sa forme optimale. Toutefois, on attendra ce que décidera le coach Mourad Karouf, qui choisira certainement les joueurs les plus en forme lors des prochaines rencontres à partir du match du week-end prochain face au MCEE.

La concurrence au poste de meneur de jeu est relancée

D’autre part, et avec la présence de Hocine Metref et le retour en force de Ziad qui est en train de montrer de belles choses, une grande concurrence est attendue au milieu du terrain, notamment pour l’animation du jeu. En effet, Mourad Karouf aura le choix entre Ziad, Metref et Tedjar, ce dernier est menacé de perdre sa place s’il ne retrouve pas son meilleur niveau dans les plus brefs délais, vu le passage à vide qu’il est en train de passer ces dernières semaines. M. L.

on fera le nécessaire pour remporter les trois points de la rencontre et les ajouter ainsi dans notre escarcelle. Nous sommes déterminés à réaliser un bon parcours pour le reste de la compétition, et cela passe par une victoire lors de cette confrontation Et comment voyez-vous la suite de la compétition ? Les prochains matchs seront très difficiles, que ce soit en coupe d’Algérie ou en championnat. Cependant, on jouera match par match, tout en tentant de réaliser les meilleurs résultats possibles. L’équipe est dans une bonne dynamique et on doit continuer de cette manière. J’espère qu’on sera à la hauteur, ce qui nous permettra de terminer la saison sur une bonne note. Les fans ne seront contents que par un bon parcours lors des prochaines rencontres… C’est leur droit absolu de réclamer des résultats, car leur équipe est habituée à jouer les premiers rôles à chaque fois ; pour ce qui nous concerne, on fera tout pour réaliser les meilleurs résultats possibles et leur procurer de la joie à la fin de la saison. J’espère qu’ils viendront à chaque fois en masse pour nous encourager, car leur soutien sera d’un grand apport pour l’équipe lors des prochaines confrontations. M. L.

Metref ne compte pas rester

Selon une source digne de foi, on croit savoir que le milieu de terrain, Hocine Metref, ne compte pas continuer son aventure avec les Canaris et compte changer d’air dès la prochaine saison. C’est ce qu’il a confié à l’un de ses proches. Notre source nous a précisé que les raisons qui ont poussé Metref a songer à quitter le club phare de la Kabylie, ce sont les problèmes que vit le club depuis maintenant un bon moment, ce qui a influé négativement sur l’équipe, et cette dernière trouve toutes les peines du monde lors de la saison en cours. En résumé, on n’écarte pas la possibilité de voit Metref changer d’air ; toutefois, on attendra ce que fera la direction kabyle qui fera certainement de son mieux pour garder ses meilleurs éléments, y compris Metref en prévision de la saison prochaine, où Hannachi et ses collaborateurs comptent faire le maximum pour bâtir une grande équipe. Metref reviendra-t-il à de meilleurs sentiments ? Continuera-t-il son aventure avec le club phare de la Kabylie ? Ou optera-t-il pour un autre club, vu le grand nombre de clubs qui le veulent, à l’image de l’ESS et de l’USMA ? C’est ce qu’on saura à la fin de la saison en cours. M. L.

Une réunion du conseil d’administration prévue pour la semaine en cours

Selon une source autorisée, on apprend qu’une réunion du conseil d’administration est prévue au courant de cette semaine. Au cours de cette réunion, on abordera la question de l’ouverture du capital, pour permettre aux investisseurs d’acheter des actions au sein du club phare de la Kabylie et devenir ainsi des actionnaires. On reviendra sur cette réunion plus en détail dans nos prochaines livraisons.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

05

JSK

SANS BELKALEM, LA DÉFENSE PERD SON

ÉQUILIBRE

Malgré la qualification des Canaris au prochain tour de la coupe d’Algérie, plusieurs lacunes ont été constatées, notamment sur le plan défensif. En effet, l’absence du solide défenseur Essaïd Belkalem a été ressentie et la défense a perdu son équilibre vu les nombreuses erreurs commises au cours de cette confrontation. D’ailleurs, même le but de Hessasna est venu suite à une erreur de Zarabi, qui a offert la balle à son adversaire. En résumé, cela prouve le grand poids de ce défenseur qui a apporté un plus depuis son retour, malgré qu’il n’avait pas joué pendant 11 mois, après la méchante blessure qu’il avait contractée. Depuis son retour dans l’équipe, celle-ci n’a pas encaissé de but. Ce qui prouve que l’enfant de Mekla a apporté un équilibre à son équipe. En effet, les Jaune et Vert n’ont pas encaisé face au CAB, au WAT, puis face au Khroub, avant d’encaisser jeudi dernier en l’absence de Belkalem, qui souffre d’une petite blessure. Le staff technique des Canaris ne se décourage pas de le récupérer lors des prochaines rencontres, tout en espérant réaliser d’autres bons résultats et de terminer la saison sur une bonne note.

IL RETROUVERA SA PLACE FACE AU MCEE

Par ailleurs, Belkalem enregistrera son retour à l’occasion du prochain match face au MCEE, ce qui soulagera certainement le coach Mourad Karouf, qui effectuera certainement des changements en défense, car cette dernière devra éviter les erreurs comme celles commises jeudi passé, un point sur lequel focalisera Karouf, qui a tout mentionné lors de la dernière rencontre de ses poulains M. L.


SAYEH : «Je veux gagner

06

MCA

Maracana N°1660 — Dimanche 26 Février 2012

la coupe»

Vous êtes sûrement heureux de cette qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie ? Et comment ! Une victoire a toujours un effet positif sur le moral du groupe. Je ne vous cache pas que j’étais très heureux de cette qualification et Incha’Allah on va faire tout pour aller le plus loin possible dans cette compétition. Comment expliquez-vous le nombre important d’occasions ratées dans ce match ? Lorsque nous avons regardé les matchs de jeudi, comme celui de l’USMA qui a peiné pour se qualifier, nous avions décidé de marquer le plutôt possible pour tuer le match. Nous avons confondu entre vitesse et précipitation. C’est pour cette raison qu’on n’a pas pu marquer des buts en première période.

Vous êtes peut-être le joueur qui a raté le plus d’occasions, mais vous avez recti-fier le tir en deuxième mi-temps.. Après avoir raté plusieurs occasions qui se sont présentées devant moi, j’ai réussi à ouvrir la marque en seconde partie. C’est génial. Mais, sincèrement, le plus important pour moi, c’est la qualifi-

cation. C’est votre huitième but pour cette saison… Je suis doublement heureux. D’abord, on se qualifie au prochain tour et je marque un but. Sincèrement, c’est toujours un plaisir de marquer. On ne se rassasie jamais. Certes, c’est mon huitième but, mais le plus important à mes yeux, c’est de voir les Chnaoua jubiler à la fin de chaque match. Songez-vous à terminer meilleur buteur du championnat ? Franchement, ce n’est pas mon objectif. Le plus important, c’est que mon équipe gagne, peu importe qui marque. J’espère continuer sur cette lancée pour aider mon équipe à terminer parmi les cinq premiers du championnat.

Le MCA est-il capable de gagner la Coupe ? La Coupe d’Algérie choisit toujours celui qui pourra la brandir. Donc, on ne peut pas tracer la Coupe comme objectif. On va négocier match par match et pourquoi pas cette saison, la Coupe choisirait le MCA Incha’Allah. Personnellement, je rêve de gagner la Coupe d’Algérie. Entretien réalisé par Walird Saber

LIGUE 1

KOUDRI : «C’est ma dernière saison au MCA» IL A ÉTÉ INSULTÉ

Le deuxième capitaine du MCA, Hamza Koudri, a vécu un sale après-midi vendredi dernier lors du match de coupe contre l’USMAB, malgré que son équipe ait arraché la qualification après que certains supporters l’aient insulté pendant et après le match. Tout a commencé sur une action, Hamza Koudri était radin en préférant garder le ballon au lieu de le servir à Hadji qui était bien placé. Certains supporters n’ont pas apprécié l’action et ne se sont pas retenus pour insulter Hamza Koudri. Alors qu’on s’attendait à ce que tout rentre dans l’ordre, les mêmes supporters n’ont pas digéré le geste obscène qu’a fait Koudri. Au coup de sifflet final, Chicou comme le surnomme ses coéquipiers, s’est accroché avec certains supporters qui n’avaient pas encore digéré le fait qu’il n’ait pas passé le ballon à Hadji. Koudri a répondu à la provocation, mais ses camarades lui ont demandé de revenir à la raison. Touché dans leur amour propre, les supporters ont failli agresser Koudri lorsque l’équipe faisait le décrassage ; heureusement, le service de sécurité du stade est intervenu sans oublier Omar Ghrib, qui a pu calmer les esprits. Hier, nous avons contacté Koudri qui nous dira à cet effet : «Je n’ai rien compris, pourquoi on m’a insulté alors que sur le terrain, j’ai donné le meilleur de moi-même ? j’appelle ça de l’ingratitude alors que tout le monde sait je ne suis même pas payé et je joue. Dans ma tête, c’est fini pour moi le Mouloudia. ça sera ma dernière saison ici dans le championnat algérien.» dira Koudri. Walid. S.

BOUHELAL :

«Maintenant, il faut gagner contre le NAHD»

L’entraîneur du Mouloudia d’Alger, Kamel Bouhelal, était très heureux de gagner son premier match avec le doyen en tant qu’entraîneur en chef. Hier, nous sommes revenus sur le match de Coupe avec le technicien du MCA contre la modeste équipe d’Ain Beida. Il nous dira : « Par rapport aux résultats enregistrés hier, les joueurs sont rentrés crispés par crainte d’arriver aux prolongations. Malgré cela, ils ont dominé les débats de bout en bout. Le MCA pouvait gagner le match par un score lourd mais, il y a eu un relâchement dans les dernières minutes où on encaisse. Là, il faudra travailler pour régler ce problème. Mais, il faut aussi savoir que le fait de rester 10 jours à l’arrêt, n’a pas arrangé les choses, n’empêche, on a fait le plus important. L’essentiel qu’on ait retrouvé le jeu mouloudéen. Cette rencontre a permis à certains joueurs comme Younès et Berradja de gagner un match dans les jambes pour aborder la suite sous des bons auspices.» Juste après ce match de coupe, la bande à Bouhelal est appelée à jouer le match en retard de championnat contre le NAHD, mardi prochain sur la pelouse du stade du 5-juillet. Une rencontre qui est très importante pour le MCA qui doit gagner vaille que vaille d’autant plus que cette rencontre sera suivie par le futur patron du MCA, Idir langar. Dans ce contexte, l’entraîneur du Mouloudia affirme : «le match de Nasria est très important pour nous, on n’a plus le droit à l’erreur. Il faut gagner ce match à tout prix, car on n’a pas encore assuré notre maintien et aussi gagner des places dans le classement. On va commencer la préparation de ce derby à partir

d’aujourd’hui, car j’ai donné une journée de repos pour mes joueurs hier. Je promets à nos fidèles supporters d’être à la hauteur et qu’on produira du beau spectacle sur le terrain.» Enfin, le derby contre le Nasria est décisif pour le doyen des clubs algériens, qui doit le gagner pour grimper dans le classement et postuler à une place qualificative à une compétition internationale la saison prochaine. Walid. S.

CONFÉRENCE DE PRESSE DE LOUNGAR APRÈS LE DERBY AU 5JUILLET

C’est dans la salle de conférence du stade olympique du 5-Juillet, que l’investisseur Franco Algérien, Langar Eddir, tiendra sa conférence de presse. Le futur investisseur du Mouloudia d’Alger, animera sa conférence ce mardi après le derby contre le NAHD, s’il sera là bien sûr. Car du côté des supporters, on craint de revivre le même scénario d’Edil Pelicano.

DÉCRASSAGE APRÈS LE MATCH

L’entraîneur du MCA a demandé à ses joueurs de faire un décrassage avant de prendre leurs douches. Cette séance de décrassage a duré une vingtaine de minutes devant certains supporters qui ont envahi le terrain de Bologhine.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LE MOULOUDIA se qualifie sans convaincre

LIGUE 1

Maracana N°1660 — Dimanche 26 Février 2012

07

MCA

TROISIÈME BUT POUR BESSEGHIER

Le Mouloudia d’Alger, qui s’est vraiment qualifié au prochain tour sans trop forcer face à l’USM Aïn Beïda (2 à 1), a tout simplement, «découvert», un nouveau buteur qui n’est autre, que le défenseur, Abdelkader Besseghier, l’auteur du deuxième but après celui de Sayeh. Pour l’information, le latéral droit des Vert et Rouge, a déjà marqué lors du match des 1/32es de finale face au MO Béjaïa en dépit de son but en championnat face au WA Tlemcen (3-1) sur cette même pelouse de Bologhine. Ainsi, le Mouloudia compte, quatre buteurs attitrés à savoir, Sayeh (8 buts), Yaâlaoui (4 buts), Babouche et Besseghier avec leurs trois réalisations. Mounir Ben.

EPOUSTOUFLANT KARIM GHAZI ! Il fallait attendre le match des 16es de finale de la Coupe d’Algérie face à l’USM Aïn Beïda pour assister à la deuxième victoire du Mouloudia d’Alger durant cette phase «retour.»

C

ependant, il faut signaler, que le 2 à 1 en finale, ne reflète guère la physionomie de cette rencontre du moment, que les hommes de l’entraîneur, Kamel Bouhelal, avaient l’occasion de l’emporter sur un score très large. En effet, puisque les Mouloudéens ont raté pas mal de 9 occasions nettes à scorer notamment, par l’intermédiaire de Younès, Sayeh, Yaâlaoui, Berradja, Koudri, Hadji et Amroune. Tous ces joueurs cités, avaient l’opportunité de secouer les filets du gardien Guerfi. Mais le manque flagrant de réalisme en dépit de l’excès de confiance des Mouloudéens, a fait que le Doyen se contente

uniquement de ce but d’avance (2 à 1). Le plus important était sans doute la qualification dans ce genre de confrontations, mais l’exploitation judicieuse des occasions est aussi très utile.

ainsi, l’aventure en Coupe d’Algérie qui sera désormais, l’objectif numéro 1 des Mouloudéens.

Une fois de plus, le buteur-maison du MC Alger, Réda Sayeh, a fait mouche en débloquant une situation visiblement désespérée. A noter seulement, qu’il s’agit là, de la huitième réalisation de l’ex-attaquant du MC Mekhadma. Grâce à ce nouveau but, le natif de la ville de Ouargla, a tout simplement confirmé qu’il est incontestablement, l’homme providence de cette équipe mouloudéenne. C’est en quelque sorte, l’homme à tout faire dans cette formation algéroise au grand bonheur de la grande famille des Vert et Rouge. Il convient juste de signaler que Sayeh avait l’occasion d’inscrire au minimum deux ou trois buts au vu de toutes les occasions ratées au fil des 90 minutes de jeu. Quoi qu’il en soit, le Mouloudia d’Alger, grâce à Sayeh et Besseghier, jouera le match des huitièmes de finale pour continuer

Le Mouloudia d’Alger est certes, en huitième de finale de la Coupe d’Algérie, mais sa défense a une nouvelle fois flanché. En effet, après le CS Constantine qui a marqué deux buts à Bologhgine (2 à 2), et la JSM Béjaïa (1 à 1), c’est au tour de l’USM Aïn Beïda de secouer les filets du gardien international, Faouzi Chaouchi. Pour l’anecdote et à l’instar des deux rencontres précédentes, le portier mouloudéen n’a nullement été inquiété durant toute la rencontre, mais il a fallu un petit corner sans importance pour que le défenseur Gherra marque à trois minutes de la fin. Ce qui est sûr, c’est que cette situation commence sérieusement à inquiéter tous les Mouloudéens et en particulier, le staff technique qui n’arrive toujours pas à trouver la solution à ce problème de taille. Mounir Ben.

Tant que Sayeh est là…

La défense encaisse un autre but à Bologhine

L’un des joueurs les plus âgés sur la pelouse à savoir, le milieu de terrain, Karim Ghazi avec ses 30 printemps, était au vu de son rendement, le plus jeune sur le terrain. Au four et au moulin, l’ancienne plaque tournante de l’USM Alger, semble retrouver une nouvelle jeunesse grâce à son rendement époustouflant qui a d’ailleurs, été très apprécié par le nombreux public mouloudéen, qui s’est déplacé à Omar Hamadi. Un public qui a scandé le nom de Karim Ghazi durant plusieurs minutes, ce qui veut tout dire. Une chose est certaine, les dirigeants de l’USMA vont se mordre les doigts pour avoir poussé ce joueur à la porte après plus de 15 mois de loyaux services. M. B.

CHAOUCHI AVEC Le plus mauvais match de Yalaoui LES VERTS DEPUIS HIER Après avoir eu l’occasion de disputer ce match de Coupe d’Algérie contre l’USM Aïn Beïda, le gardien international, Faouzi Chaouchi, a rejoint le camp des Verts hier matin, lors du regroupement prévu à Sidi Moussa avant le départ demain à la ville de Liesse (France), où le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic a programmé l’ultime stage avant le départ à Banjul le 28 février en cours. Le portier mouloudéen a certes, quitté son équipe après une précieuse qualification, mais il a souhaité le faire sans encaisser le moindre petit but. «J’avoue que j’aurais aimé rejoindre le stage de l’équipe nationale sans encaisser de but. Mais au football, rien n’est toujours sûr (rires)», nous dira Faouzi Chaouchi qui pour rappel, n’a eu aucune intervention spéciale durant les 90 minutes de jeu ! M. B.

Tous les présents au stade Omar Hamadi, étaient unanimes à dire, que l’attaquant, Nabil Yaalaoui, était complètement à côté de la plaque. D’ailleurs, l’entraîneur, Kamel Bouhelal l’a remplacé à la 68ème minute de jeu par son ancien camarade au WA Tlemcen, Kacem Hadji. Mais il faut avouer, que le joueur qui est un pur ailier droit, s’est retrouvé dans le flanc gauche complètement isolé. Le joueur a certes, retrouvé son couloir droit lors des 5 dernières minutes de la première mi-temps et durant les premières minutes du second half, mais, le Yaâlaoui de ce vendredi, n’a absolument rien à voir avec celui de la phase aller, qui a vraiment défrayé la chronique en compagnie de son partenaire, Sayeh. Normalement, le staff technique des Vert et Rouge, s’est finalement, rendu compte que c’était une très mauvaise idée de mettre Nabil Yaalaoui dans le couloir gauche. Mounir B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


CRB

08

OUDIRA : «L’ESSENTIEL, C’EST LA QUALIFICATION»

Le Chabab prépare Saïda

LIGUE 1

Maracana N°1660 — Dimanche 26 Février 2012

La nouvelle recrue du Chabab de cet hiver, Oudira, a été aligné d’entrée contre l’équipe de la JSMSS. L’attaquant belouizdadi s’est distingué par son beau jeu et a même réussi à inscrire un joli but. D’ailleurs, au sujet de la victoire du CRB, il dira : «Il fallait assurer chez nous. On ne pouvait pas rater le billet qualificatif au prochain tour. Certes, on est tombés sur une bonne équipe, mais le CRB devait défendre ses couleurs. On est rentrés sur le terrain avec la rage et la détermination de gagner et on a réussi à le faire. Effectivement, j’ai réussi à inscrire l’un des buts, mais l’essentiel c’est la qualification au prochain tour, qu’on a assurée chez nous et devant nos fans.»

REBIH : «ON A RÉGLÉ LE PROBLÈME DE L’INEFFICACITÉ »

L’attaquant du CRB, Boubeker Rebih, semble avoir surmonté sa déception après sa non-convocation chez les Verts. Le joueur, qui n’était pas au top lors de la dernière journée, a retrouvé le sourire et aussi le chemin des filets, puisque c’est lui qui a ouvert la marque à la 29’ pour mettre ses camarades à l’aise afin d’évoluer sereinement devant l’équipe de Sidi Salem, qui était venue pour tenter de créer la surprise et du même coup rentrer dans l’histoire. Mais, les Belouizdadis, bien conscients, n’ont rien laissé au hasard et ont fait ce qu’il fallait. Rebih dira : «On a marqué 5 buts. Je pense qu’on a réglé le problème de l’inefficacité.» Mais, Rebih sait que les matches de coupe ne sont pas semblables aux rendez-vous du championnat. Car, le CRB devra assurer en déplacement lors de la prochaine journée sur les terres saïdies contre le MCS. «Aujourd’hui, on savoure notre qualification pour le prochain tour. Car, il ne faut pas se dire que c’était un RDV facile. La preuve, plusieurs équipes de L1 ont trouvé du mal à passer et certaines ont été obligées d’en passer par les tirs au but pour trancher. Nous avons réussi à gagner dans les 90 minutes de jeu en marquant 5 buts, mais on pouvait vivre le même scénario que les autres formations. C’est un bon coup pour le moral. On va reprendre le travail et faire en sorte d’être prêts pour les prochaines doléances. Ce qui qui est sûr, c’est qu’on ne lâchera rien. Si on peut tout raser sur notre passage, on le fera sans pitié, c’est certain.»

C’est fait ! Le CRB a su comment se défaire de la JSMSS. Une équipe qui est venue d’Annaba en comptant sur la chance pour éliminer le Chabab. Les camarades de Dahmane ont montré qu’ils ont l’étoffe d’un grand et cela en remportant le pari.

L

e match d’avant-hier a réussi à attirer les fans du CRB. Pas beaucoup, mais on a quand même noté une affluence moyenne. Des fans qui étaient dans les gradins pour donner de la voix à leur équipe. La venue du public a motivé les gars de Belouizdad. Sans observer de temps mort, les camarades de Maâmeri ont affiché la couleur. On assistera à moult occasions des Rouge et Blanc, jusqu’à ce que Rebih parvienne à ouvrir la marque. Puis, c’était au tour d’Oudira de se mettre en évidence en ajoutant un second but ; Guebli a lui aussi eu la chance de marquer. Et, en seconde période, c’est Aoued et Kherbache qui corsèrent l’addition. Les gradins ont vibré avec ce résultat. Le CRB a mérité sa qualification et personne ne pourra dire le contraire. Les Rouge et Blanc, même si l’équipe type a été remaniée, ont été à la hauteur. Le beau jeu, le spectacle et les buts étaient au rendez-vous.

Les présents, ce jour-là, ont suivi une belle rencontre qui a été officiée par un trio arbitral composé de dames, qui ont voulu elles aussi montrer que le football n’était pas seulement l’apanage des hommes. D’ailleurs, ce trio a été à la hauteur et n’a pas laissé passer les fautes, sans siffler ou encore lever le drapeau. Tout cela devant 22 acteurs qui ont respecté les décisions et qui ont joué le jeu. Le président de la Ligue nationale de football, Mahfoud Kerbadj, était présent dans la tribune officielle et il est sorti heureux, car tout s’était bien passé. Ainsi, le CRB a assuré sa qualification, mais maintenant, il faut se retrousser les manches et attaquer la préparation du prochain rendez-vous du championnat qui se déroulera à Saïda contre le MCS. Djamel Menad fera certainement ce qu’il faut, surtout que ses joueurs blessés vont récupérer très prochainement. M. A.

Guebli : «Très heureux d’avoir marqué» Le CRB a assuré sa qualification très facilement devant une équipe de Sidi Salem qui n’est pas un foudre de guerre, non ? Ecoutez, on est rentrés sur le terrain en sachant que dans ce genre de compétition, il n’y avait pas de petites ou de grandes équipes. Car, Dame coupe peut choisir qui elle veut. On a pris très au sérieux l’adversaire, et on a fait ce qu’il fallait. Ce n’est pas Sidi Salem qui était faible, mais je dirais que nous étions bien présents sur le terrain.

Donc, c’est la révolte du banc en quelque sorte, n’est-ce pas ? Effectivement, plusieurs joueurs remplaçants ont été alignés, et c’était l’occasion pour l’un de nous de montrer qu’on mérite amplement de défendre les couleurs du CRB. Je pense qu’on a montré au coach qu’il peut désormais compter sur nous. Cela dit, le

plus important dans tout cela, c’est que le CRB a assuré son billet qualificatif pour le prochain tour, et en même temps on a renoué avec les bons résultats sur la pelouse du 20 Août, c’est un bon coup de pouce pour le moral, c’est clair.

5-0, c’était le score final de la partie, un score fleuve avec l’art et la manière. Qu’en pensez-vous ? Comme je vous l’ai dit, on est rentrés sur le terrain en étant concentrés à 100%. On n’avait pas le droit de laisser filer la qualification sur nos terres. On ne pouvait pas faire ça à notre public qui compte beaucoup sur nous. On a fait ce qu’il fallait et le score est la preuve qu’on a été bons de l’entame jusqu’au coup de sifflet final. Espérons que ce résultat en appellera d’autres. La partie a été officiée par un

trio arbitral composé de trois dames… C’était une première, mais, sincèrement, on n’a pas senti une grande différence. Ces dames devaient arbitrer la partie et elles se sont bien débrouillées. La partie n’a pas été faussée par les erreurs. Je pense que ce fut une bonne initiative.

Sur le plan personnel, vous avez marqué l’un des buts de la partie ; comment vivezvous cela ? Je suis très heureux d’avoir marqué et encore plus heureux que le CRB ait pu décrocher la qualification. J’espère vivre ce genre de situation encore et encore. Car, en tant que défenseur et que je marque, cela ne peut que me donner plus de forces pour la suite. Je vais continuer à travailler pour être au top à chaque fois qu’on me sollicite.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Vous n’êtes pas très sollicité. Si on regarde les deux dernières années, vous êtes parti à titre de prêt à l’USMH, où pratiquement vous n’avez pas joué et vous revenez et, même chose, vous êtes très peu appelé pour défendre les couleurs du CRB… C’est la vie. Effectivement, je suis parti à l’USMH où je n’ai pas eu un grand temps de jeu. Je reviens au Chabab, et je me retrouve sur le banc ou des fois même pas dans la liste des convoqués. Je ne vous cache pas que par moment, c’est dur de le vivre, mais je ne désespère pas. Je continue à travailler, et cela pourra m’aider à m’imposer dans l’équipe. Ce que je sais, c’est qu’avec le coach Menad, je ne serai pas lésé. Il faut juste redoubler d’efforts pour convaincre le coach et comptez sur moi, je le ferai, c’est clair. Entretien réalisé par


LIGUE 1

L’équipe toujours en course pour les titres

Maracana N°1660 — Dimanche 26 Février 2012

CONTRE VENTS ET MARRÉES…

E

Bologhine, et l’équipe en mal de vivre au sein de son nouvel environnement. les supporters ont aussi leur part de responsabilité au sein du club, et constatent que leur équipe est qualifiée pour le prochain tour, et qu’elle est toujours en course pour le titre de champion, ce sont deux bonnes raisons de laisser travailler le groupe dans la sérénité, avant qu’il ne soit vraiment trop tard. Les objectifs tracés sont à portée de l’équipe, qui malgré les difficultés et l’instabilité qui règne au sein du club phare de Soustara, celui-ci arrive à tenir bon et maintien le cap, et Ighil a tenu à clarifier certains points lors de son point de presse tenu après le match de coupe, et ce, concernant

les joueurs qui sont pris a parti alors qu’ils ne sont pas responsables à ses yeux du marasme que vit le club. Beaucoup de poids sur les épaules, alors que les joueurs ne sont pas capables de porter une telle charge, qui les perturbe sérieusement depuis le début de saison, et selon Ighil, les joueurs ne sont pas les mieux nantis à certains niveaux par rapport aux

autres clubs, étant conscient de ce qu’il avance. les responsables se joignent à Ighil, pour condamner l’attitude de certains supporters, qui handicape l’équipe et espèrent qu’ils seront plus attentifs à la vie du club, qui les représente et qu’ils se rallieront à la bonne cause usmiste, pour encourager l’équipe à aller de l’avant en toutes circonstances, du début à la fin. M. M.

LAÏFAOUI RÉINTÉGRERA LE GROUPE DEMAIN

Selon le staff médical du club usmiste, le défenseur Laïfaoui est en train de bien récupérer de sa blessure, et si tout va bien, il sera d’attaque face au WAT pour le prochain match de championnat. Laïfaoui réintégrera le groupe à partir de demain, où il sera soumis à un travail spécifique et sera pris en charge en premier lieu par le préparateur physique de l’équipe, Armand Séné.

Khoualed : «c’était un match piège, mais l’essentiel est là»

Le défenseur Khoualed est en train de confirmer son retour en forme depuis la reprise du championnat, et concernant la qualification face à la JSD, il dira que c’étais un véritable match piège pour l’équipe. Khoualed considère que ce sont les aléas du football, qu’il ne garantit rien, mais l’essentiel pour lui et son équipe, c’est d’avoir pu passer le cap, et que l’équipe se remobilise pour le reste du parcours en championnat, à commencer par le prochain match face au WAT, qui selon lui, sera un match très important face à une équipe qui est en verve.

Alors Khoualed, soulagé par la qualification malgré les difficultés ? Bien évidemment, c’est un match de coupe où tout était possible, même à domicile. On a affronté une coriace équipe de la JSD, qui nous a posé d’énormes pro-

blèmes, et c’est tout à son honneur. Cependant, l’essentiel est d’avoir pu décrocher la qualification qui était l’objectif à atteindre.

Vous attendiez-vous à un tel scénario ? Non, c’étais vraiment un match piège face à la JSD, qui a joué sans complexe et avec beaucoup de détermination. Mais l’essentiel est là, avec le billet qualificatif en poche et c’est le plus important à nos yeux. On n’a pas à rougir de notre qualification, et il faut s’en féliciter et tourner la page, au lieu de tourner autour du pot.

Les supporters ont été déçus malgré la qualification, et sont en colère contre l’équipe, pourquoi selon vous, cette réaction hostile ? Les supporters attendent beaucoup de nous, et ils ont le droit de demander des comptes, mais on n’a rien à se reprocher au sein du groupe, car on a fait ce qui était en notre pouvoir, sans tricher. Le public s’impatiente, mais il faut qu’ils sache qu’on ne cherche que leur bonheur. Les supporters s’attendaient à une simple for-

USMA FEHAM SERA SANCTIONNÉ

Même si la situation au niveau de l’équipe n’est pas encore au beau fixe, et inquiète sérieusement les responsables et les supporters, les Rouge et Noir ne lâchent néanmoins rien.

n effet, l’équipe usmiste est toujours en course sur les deux fronts, coupe et championnat, et Ighil et ses poulains courent après deux lièvres à la fois et ne sont pas si loin des objectifs du club. La dernière qualification pour le prochain tour d’Algérie, a ravivé la grogne chez les fidèles usmistes, qui ne se sont pas retenus pour exprimer leur colère et leur ras le bol, alors que leur équipe a assuré l’essentiel face à la JSD, qui n’est pas une simple formalité, de surcroît en coupe. La réaction des supporters n’a pas été du goût des sages usmistes, qui s’attendaient à plus de retenus de la part de leur galerie, et à une communion avec l’équipe en toutes circonstances. L’USMA a subi des attaques incessantes de l’extérieur, il n’en fallait pas plus pour déstabiliser le groupe après l’acharnement du public à

09

Après sa sortie en cours de jeu face à la JSD, lors du match de Coupe d’Algérie, le milieu de terrain, Feham Bouaza, a été pris à partie par une frange de supporters qui lui a fait entendre des vertes et des pas mûres. Le joueur n’étant pas apprécié, la réaction des supporters, se lâchera à son tour et insultera à son tour cette frange de supporters au vu de tous les présents. Une réaction qui n’a pas échappé aux responsables usmistes, qui condamnent ce genre de comportement au sein de leur club, et Feham sera traduit en conseil de discipline selon nos informations. Feham risque des sanctions financière et technique, et sa participation au prochain match de championnat face au WAT, est remise en cause par son attitude qui selon un responsable usmiste, ne sied pas à son statut de professionnel et porte atteinte à l’image du club phare de Soustara.

MEFTAH AUX SOINS

Après avoir confirmé la gravité de sa blessure avec le staff médical de l’EN à Sidi Moussa, le latéral droit usmiste se retrouve ainsi out pour le match de la Gambie. Ainsi, Meftah est obligé de poursuivre les soins avec le staff médical du club, qui l’a pris en charge depuis hier. Selon le constat du staff en question, Meftah sera à coup sûr indisponible pour le prochain rendez- vous, même si d’ici-là, il aura récupéré de sa blessure.

malité, mais sur le terrain, c’était une autre histoire et l’équipe de la JSD n’était pas un cadeau.

Et que pensez-vous de la suite de votre parcours ? L’équipe est en train de retrouver ses repères après la nomination d’Ighil, et on est déterminés à atteindre notre objectif cette saison. Ce sera difficile sur tous les plans, et les supporters doivent nous soutenir jusqu’au bout. Le championnat sera serré tout comme la coupe est indécise au vu des résultats du tour, et la qualification arrachée par plusieurs clubs de l’élite face à des équipes dites de palier inférieur. Cela dit, on est conscient de la difficulté de la tâche, et on tentera d’aller au bout sans faire de calculs. Appréhendez-vous le prochain match de championnat face au WAT ? Pas du tout, c’est un match qu’on va préparer comme il se doit, pour nous racheter devant nos supporters, mais ce ne sera pas facile devant une équipe qui démontre un beau visage en cette seconde manche du championnat. On a un retard à rattraper et

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

il nous faut les trois points pour maintenir la pression sur le leader et distancer par la même nos vis-à-vis, à commencer par le WAT. M. M.


10

2

Maracana N°1660 — Dimanche 26 Février 2012

El Harrach comme prévu

16es DE FINALE DE LA COUPE D’ALGERIE

USM EL HARRACH ES AZZEFOUN

0

LAIB : «Je ne suis pas contre l'ouverture du capital»

Le président des Jaune et Noir, Mohamed Laïb, affirme qu'il n'est pas contre l'idée d'ouvrir le capital mais, à condition que les gens qui présideront au sein du conseil d'administration soient capables d'apporter un plus à 'équipe surtout dans le volet financier. «Je veux de vrais actionnaires qui pourront apporter leur soutien financier à l'équipe qui traverse des moments difficiles, des actionnaires à 100 millions, ce n'est pas ça qui manque . Mais, je veux des gens qui puissent faire vire le club dans les moments difficiles. Je l'ai toujours dit et répété, je ne suis pas contre l'ouverture du capital du club mais, il y a des conditions à respecter pour le bien de l’USMH», nous a affirmé Mohamed Laïb lors d’une conversation téléphonique hier. Dans un autre registre et concernant l’affaire du match contre le CSC, notre interlocuteur avance : «Je suis prêt à affronter tout le monde dans l’affaire du CSC y compris le président de la Ligue professionnelle de football qui m’a demandé en audience pour écouter mes déclarations.»

«Il y a une campagne contre l’USMH»

Dans le même contexte, Laïb ajoute qu’il y a une campagne contre son équipe cette saison et, selon lui, tout le monde a pu découvrir de visu les agissements de certains arbitres envers son équipe surtout lors du match face à l���ASK et le CSC.

«Je me suis plaint auprès de Raouraoua»

Mohamed Laïb, et en poursuivant dans le même ordre d’idées, nous déclare qu’il a rencontré le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, lors de l’AG ordinaire de la FAF où il lui a fait part de ses inquiétudes concernant l’injustice que vit son club : «L’USMH est l’équipe qui a beaucoup souffert de l’arbitrage cette saison, j’ai discuté avec Raouraoua à ce sujet, et j’ai seulement défendu les intérêts de mon club», a-t-il ajouté.

«Pour l’argent, les joueurs doivent patienter»

Et sur la crise financière qui secoue l’équipe des Jaune et Noir, Laïb affirme que les joueurs doivent patienter puisque l’équipe est en train de traverser une crise financière grave : «Il faut que les joueurs patientent davantage pour avoir leur dû et les primes de certains matchs qui ne sont pas encore versées. Dieu merci, nous avons la réputation de tenir nos promesses et les joueurs en savent un bout», conclut Laïb. Lotfi S.

FICHE TECHNIQUE

Stade : 1er-Novembre - Affluence : Moyenne - Arbitres : Rahmine, Seghiri et Baaziz - Buts : Bounedjah (30’), Djarbou (55’) USMH Averts : Saïdi (76’), Benamara (62’), Khetal 86’ (ESAz)

USMH :

Lemane, Legraa, Demou, Griche, Kahouadji, Boukhaloua, Aissaoui (Abid 57’), Djarbou(Bennai 79’), Touahri(Yaya 60’), Gariche, Bounedjah. Ent : Charef.

F

ace à une équipe de division inférieure, les Harrachis n’ont pas pu déveloper sereinement leur jeu, devant une assistance moyenne. Après sa défaite face au CSC, la bande à Charef était appelée à rectifier le tir à domicile en coupe, et les visiteurs ne l’ont pas entendu de cette oreille, posant beaucoup de difficultés à l’équipe locale. Les débats seront ainsi équilibrés le long de la première période, mais, les Harrachis parviendront à concrétiser la seule occasion sérieuse à leur actif. En effet, Bounedjah ouvrira la marque à la demi-heure de jeu, suite à un coup franc renvoyé par le gardien d’Azeffoun, qui atterrit dans les pieds de Bounedjah, qui ne laisse aucune chance à son vis-à-vis. Les gars à Kaced vont tenter de revenir à la marque, mais les Harrachis résitent bien durant le dernier quart d’heure, opérant par des contreattaques qui ne donneront rien. C’est ainsi que sur l’avantage d’un but à zéro l’arbitre siffle la mitemps et renvoie les deux équipes aux vestiaires. De retour de la pause, les Harrachis reviennent avec la ferme détermination d’assurer la qualification et ajouter un second but. Ce sera le cas, avec Djarbou qui, bien servi

ESAz :

Saidi, Mekoura, Tabti, Benamara, Benmokhtar, Khetal, Bsakria, Amhis (Djouad 60’), Lemimi (Halata 71’), Hamidouche (Rami 60’), Sid. Ent : Kaced.

par Legraâ, ne trouve aucune difficulté à secouer les filets de Saâdi, battu une seconde fois, à la 55’. Les coéquipiers de Aïssaoui vont gérer tranquillement leur acquis, alors que les gars d’Azeffoun jetteront leurs dernières forces dans la bataille et tenteront de réduire

l’écart et pourquoi pas revenir à la marque. La défense harrachie est bien en place, et laisse le loisir à l’équipe d’Azeffoun d’animer le jeu et de construire ses attaques, mais sans résultat. Le temps s’écoule et les Harrachis préservent leur avance, alors que les poulains de Kaced butent sur la défense harrachie qui s’est regroupée autour de son gardien en ne laissant aucune brèche à exploiter pour Sid et consorts en attaque. Les dernières minutes seront très engagées de la part des visiteurs qui ne parviendront pas à réduire la marque et s’inclinent logiquement devant une formation harrachie qui n’a pas forcé pour décrocher son ticket pour le prochain tour. Azeffoun a tout tenté en vain, et l’élimination n’est pas amère pour l’équipe qui se console d’avoir atteint ce palier de la compétition. L. S.

Résultats 16es de finale USMA 0 - 0 JSJijel JSK 3 - 1 MB Hessasna CRB 5 - 0 JSMS Salem CSC 3 - 1 O Médéa MCS 2 - 1 RC Relizane WAB 2 - 0 CRBE Milia WAT 2 - 0 WAR Djamel MCA 2 - 1 USM A Beida USMH 2 - 0 ESAzeffoun CRBAin Oussera 1 - 0 MBConstantine CRBAin Djasser 2 - 2 IRBK El Khechna ESBen Aknoun 1 - 2 IRB Mourad Rais JSSaoura 3 - 2 RC Arbaâ ASK 1 - 0 MCEE CABBA - ASO US Tébessa - ESS (Reporté)

TAB 6 à 5 A.P.

A.P.

Les équipes qualifiées : USMA, JSK, CRB, CSC, MCS, WAT, MCA, WAB, USMH, JSS, CRBAO, IRBM, CRBAD, ASK Tirage au sort : 8es de finale : Mardi 28 février à partir de 18 heures à l’hôtel Hilton

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


11

Maracana N°1660 — Dimanche 26 Février 2012

Une première pour la Saoura

16es DE FINALE DE LA COUPE D’ALGERIE

FICHE TECHNIQUE

Stade : 20-Août-55 (Béchar) - Affluence : Huis clos Arbitres : Nader, Serradj, Nair - Avertissements : Belhoucine (79’) RCA - Expulsion : Madour (28’) RCA - Buts : Mezouani (29’), Belhoucine (60’) RCA Bentazi (47’), Bencharif (72’) et Metrani (79’ sp) JSS

JSS :

Laouti, Benmohamed (Bentazi 46’), Terbah, Boukemacha, Sabouni, Fethi, Benrabah, Amri, Zaïdi, Latrèche (Bencharif 46’), Metrani. Entraîneur : Belhafiane

Les locaux, décidés à arracher le billet pour le prochain tour et aller le plus loin possible dans cette épreuve, prennent d’entrée le match en main. Ils se sont créés de nombreuses occasions sans parvenir à en concrétiser une seule devant une défense débordée de toute part. Les Arbéens, plus chanceux dans

LIGUE 1

RCA :

Haroun, Sadaoui, Belaid, Chertaoui, Madoud, Boudib, Bouzar (Belhoucine 33’), Oudina, Lazaref, Mezouani, Korchi Entraîneur : Yahi

leurs tentatives, réussissent à trouver le chemin des filets à la 29’, par l’intermédiaire de Mezouani. Ce dernier, d’un tir puissant des 20 mètres, secoue les filets de Laouti, figé sur sa ligne. Malgré les efforts des poulains de Belhafiane pour égaliser, les visiteurs tiennent bon le coup durant le reste de la

première période de jeu. Les Bécharis entament la seconde mi-temps sur les chapeaux de roues. En effet, deux minutes ne sont pas écoulées, qu’ils égalisèrent par Bentazi. Ensuite, ils continuent à presser l’adversaire pour ajouter d’autres réalisations, mais la défense réussit à les contrer. Les visiteurs ajoutent une seconde réalisation par le remplaçant Belhocine, suite à une erreur de l’arrière-garde locale. Ce but n’apas du tout découragé les Sudistes, mais leur donne au contraire plus de mordant. On joue la 72’ lorsque Bencharif remet les pendules à l’heure sur un excellent service d’un coéquipier. Ils ne vont pas s’arréter là, et ajoutèrent un troisième et dernier but sur penalty, transformé par Metrani à la 79ème minute de jeu. La suite de la rencontre sera à l’avantage des camarades de

Sabouni, sans pour autant qu’ils puissent trouver une nouvelle fois les filets adverses. S. T.

Merzekane regrette la blessure de Khedis et l’absence de Benyahia

Le coach du Nasria, Chaâbane Merzekane, nous avouera qu’il regrette la blessure de son défenseur, Sid Ahmed Khedis, qui a rechuté après avoir souffert de douleurs au niveau du dos (hernie discale). Il avouera qu’il comptait sur son retour pour donner une assise à la défense du Nasria qui a besoin de tels joueurs combatifs et qui devraient donner un plus. Merzekane avouera qu’il n’a pas trop de choix pour remplacer ce joueur étant donné qu’il n’y a pas trop de joueurs au niveau de l’axe de la défense. Merzekane aurait souhaité avoir plus de possibilités, mais cela reste utopique quand on connaît l’effectif du

Nasria qui est réduit. Merzekane nous avouera aussi qu’il ne pourra pas compter sur l’attaquant Benyahia qui est revenu aux entraînements dernièrement. Il aurait aussi souhaité bénéficier de ses services, étant donné que c’est un joueur vivace et rapide qui aurait pu donner un plus, mais cela n’est pas possible, car il vient juste de reprendre ses entraînements. Merzekane estime qu’il n’est pas normal d’avoir ce nombre de blessés et cela prouve qu’il y a eu défaillance au niveau de la préparation que ce soit à l’intersaison ou durant la mini-trêve hivernale. Raouf Mesbah

Okbi : «Prêt à contribuer à la victoire»

Le milieu de terrain, Okbi, affirme qu’il est prêt à se donner à fond pour contribuer au succès de son team pour cette confrontation qui reste très importante pour son équipe qui doit s’extirper de cette situation délicate qu’elle traverse.

Comment s’est déroulée votre préparation en prévision du match face au MCA ? La préparation se déroule le plus normalement du monde, étant donné qu’on s’entraîne très sérieusement pour être

prêts à ce rendez-vous très important pour nous. Je pense que le coach connaît très bien son travail, et cela nous permettra de travailler d’arrache-pied pour être au top le jour «j». Pensez-vous être prêts pour cette confrontation ? Je pense que oui. Nous avons eu tout le temps pour préparer ce match, surtout avec les différents reports qui nous ont permis de peaufiner cette préparation. Nous sommes donc prêts à 80% pour cette confrontation qui s’annonce très importante. Comment voyezvous ce match ? C’est un match qui reste très important pour nous qui cherchons à sortir de la zone des reléguables et

qui reste notre vœu le plus cher. Certes, ce ne sera pas facile, étant donné que même le MCA souhaite aussi se départir de cette situation difficile qu’il traverse surtout après avoir été tenu en échec à plusieurs reprises chez lui. Le fait que le MCA s’est qualifié en Coupe, lui donnera plus d’assurance, n’est-ce pas ? Je pense que c’est un tout autre registre et qu’il ne faut pas comparer les deux rencontres qui diffèrent. Contre nous, ça sera un derby et un match de ce genre est toujours difficile à négocier contrairement, au match de Coupe, sachant qu’ils ont affronté une équipe de division inférieure. En

tout cas, on se donnera à fond pour tenter de remporter ce match qui comme je viens de le dire, est très important pour nous et nous permettra de sortir de la zone rouge si on le remporte. Vous avez joué face au CAB malgré votre retour de blessure, pensezvous être prêts pour ce derby aussi ? Je dois d’abord remercier Merzekane pour la confiance placée en moi, étant donné qu’il m’a fait confiance malgré le fait que je revenais de blessure. Pour ce match face au MCA, je pense que je suis prêt et je ferai tout pour contribuer au succès de mon équipe. Entretien réalisé par Raouf M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

JS SAOURA RC ARBA

3

2

NAHD

LES DIRIGEANTS EN FORCE À MOSTAGANEM

Les dirigeants du Nasria se sont rendus en force à la ville de Mostaganem pour assister les jeunes qui devront jouer le tournoi organisé par l’ESM. En effet, on apprend que Lahlou, Saoudi, entre autres, sont présents depuis hier sur place pour assister au premier match de l’équipe qui devra avoir lieu aujourd’hui.

UN JEUNE DU WAB INTÉRESSE LE NASRIA

On apprend que les dirigeants du Nasria pensent déjà à la saison prochaine, étant donné qu’un dirigeant s’est rendu au stade de Kouba pour superviser quelques joueurs, lors du match de Coupe qui a opposé le WA Boufarik au CRB Milia. Ainsi, un joueur du WAB aurait tapé dans l’œil d’un recruteur du Nasria qui entend le proposer au club dès la saison prochaine.

BENYAHIA N’EST PAS APTE À JOUER

L’attaquant du Nasria, Zakaria Ahmed Benyahia, ne sera pas apte à jouer lors du match en retard qui opposera le NAHD au MCA ce mardi au stade du 5-juillet. Ainsi, le joueur se contente pour le moment de courir et n’a pas encore rejoint le groupe pour préparer la rencontre. Il devrait donc être mis sur le banc de touche, avec la possibilité de lui faire appel en deuxième mi-temps sans doute pour déstabiliser l’arrière-garde mouloudéenne.


12

JSMB

LES BÉJAOUIS SATISFAITS...

Lors de leur séjour au Tchad, les Béjaouis étaient satisfaits de l’accueil chaleureux réservé à toute la délégation par les responsables Tchadiens, ainsi que par les supporters du FC Foullah.

LIGUE 1

«Cette reconnaissance m’a fait beaucoup de bien» Maracana N°1660 — Dimanche 26 Février 2012

TIAB HONORÉ PAR LA FAF

...ET REMERCIENT NOTRE AMBASSADEUR Tout comme ils tiennent à remercier son excellence, l’ambassadeur d’Algérie au Tchad qui, selon le chargé de la communication, Nacer Yahiaoui, était auprès de l’équipe durant out son séjour. Les Béjaouis tenaient à le souligner en guise de remerciement.

QUI VA SUCCÉDER À BOUALEM TIAB ?

C’est maintenant officiel, le président Boualem Tiab cédera sa place en fin de saison. Déjà, des discussions vont bon train, quant à son successeur, un sujet qui va sans aucun doute alimenter la Une béjaouie et… les coulisses, tout comme il va assurément réveiller les vieux démons de leur…

MISSION ACCOMPLIE

Il a réservé la totalité de sa vie à un projet visant à rendre le club qu’il a toujours chéri, grandiose. D’un vieux local où se réunissaient d’anciens dirigeants dont le mérite était d’avoir travaillé dans l’anonymat, à une consécration au Cheraton en présence de grandes figures du football national, il n’y avait qu’un homme qui pouvait le faire, c’était Boualem Tiab. Ce dernier va se retirer, la conscience tranquille, mission accomplie d’avoir métamorphosé le club, de lui avoir donné toute sa dimension, sa valeur et son sens dans une région où l’ordre établi depuis des décennies a enfin été changé. Boualem Tiab a réussi sa mission, il va partir par la grande porte, laissant derrière lui, une grande équipe, un grand club et une riche carrière… A. Z.

Il était ému, mais digne et heureux d’une reconnaissance, lui, qui, durant toute sa vie, s’est sacrifié pour redonner à la JSMB toute sa grandeur et sa noblesse.

A

u début, de ce point de presse, le président béjaoui dira : «Cette reconnaissance m’a fait beaucoup de bien. J’ai représenté le football de la vallée de la Soummam …». Tiab annoncera, par ailleurs, son retrait des affaires du football. Dans ce contexte, il dira : «A la fin de cette saison, je céderai ma place, je suis fatigué et je veux sortir par la grande porte.

Toutefois, je continuerai à suivre de près l’évolution du club.» Et poursuivre : «Ma première pensée lorsque que j’ai reçu cette distinction, est allée vers mon père et les anciens dirigeants qui se sont sacrifiés, eux aussi, pour ce club.» Abordant un autre sujet, Boualem Tiab affirmera : «En cas de qualification en poule dans la compétition continentale, on fera le maximum pour garder notre effectif actuel.

Alain Michel : «Au Tchad, on n’a pas pris de risque»

Dans son intervention lors du point de presse animé conjointement avec le président Boualem Tiab, l’entraîneur des Vert et Rouge, Alain Michel en l’occurrence, est revenu sur le match aller de la ligue des champions.

D

ans ce contexte, il dira : “On a raté la victoire. On n’a pas rencontré la plus grande équipe du monde, comme il faut savoir aussi qu’il n’y a plus de petites équipes. On n’a pas pris de risque et tous ceux qui ont joué étaient courageux. On a eu quatre occasions nettes de scorer, mais on a été mal à droit.” Alain Michel poursuivra : «On regrette de ne pas avoir gagné. Ça nous oblige à le faire au match retour. Il faut marquer rapidement et ne pas prendre de

but.» Evoquant son adversaire, le FC Foullah, le coach béjaoui avouera : «Foullah est une équipe agressive et organisée. Il faut s’en méfier…», et de poursuivre : «Je pense que nos joueurs ont pris goût à la compétition africaine.» Concernant l’objectif en championnat national, Alain Michel dira : On peut terminer sur le podium. D’une manière générale notre effectif est correct. On ne peut pas tourner à 25 joueurs mais seulement à 18…» De Derrag, il confiera: «Médicalement, ce joueur est apte, seulement, il faut qu’il intègre le football en lui-même…» Sur la participation des jeunes formés par le club, Alain Michel lancera : «C’est un grand débat. Tout dépend des objectifs du club et il y a aussi le public qui force son club à aller de l’avant pour jouer les premiers rôles. Pour cela, il faut des joueurs expérimentés pour le faire.» Et de la consécration de Boualem Tiab, le coach des Vert et Rouge affirmera : «La JSMB, c’est l’ouverture d’une famille, il y a toujours une dimension humaine qui est là. Je trouve que c’est important, logique et méritée, après 30 années de sacrifice. Je suis vraiment content pour le président.» A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Nous avons commencé à discuter avec certains cadres de l’équipe et les échos sont favorables.» Relatant le problème financier, le président béjaoui dira : «Nos problèmes financiers sont les mêmes que chez tous les autres clubs. Nous sommes prêts à aller avec nos voisins du MOB, vers les autorités locales. Je ne vous cache pas que nos problèmes sont multipliés par deux…» A. Z.


LIGUE 1

JSMB-CAB 1-0

Un but et c’est tout FICHE TECHNIQUE

Stade : Unité Maghrébine-Bejaia - Affluence : Moyenne Arbitres : Chenane, Meknous et Cherchar - Avertissements : Megatli ( 71’), Yellemou (88’) (JSMB) - Buts : Belakhdar ( 78’ ) (JSMB)

JSMB :

Si Mohamed, Megatli, Boucherit, Mebarakou (Boulainseur 63’ ), Bachiri, Maiza, Maroci (Benchaira 75’ ), Zerrara (belakhdar 51’ ), Kacem, Yabuen, Yellemou. Entraîneur : Alain Michel

L

e stade de l’unité maghrébine a abrité hier dans l’après-midi le match de championnat ayant mis aux prises la JSM Bejaia au CA Batna. Les Béjaouis qui ont réussi à ramener un match nul du Tchad en coupe d’Afrique face au FC Foullah, étaient appelés à confirmer, face aux gars des Aurès en championnat. Les poulains d’Alain Michel soutenus par leurs supporters, ont essayé de dominer leurs vis-à-vis, mais sans vraiment arriver à l’inquiéter. Puisque durant tout le premier half, une seule occasion est à signaler. C’est sur un tir de Zerrara à la 33’ mais le keeper du CAB étale toute sa classe pour dévier le cuir en corner. Sinon rien à signaler des deux cotés. Le jeu était tellement stérile de part et d’autre, que le public présent en avait sur le cœur, et les débats

CAB :

Boultif, Benamara, Daira, Oussalah, Della, Mani (Bitam 66’ ), Boulediab, Heriat, El Hadi Adel (Maidi 86’ ), Koufana (Fezzani 75’ ), Amrane Entraîneur : Bouaraâra

LES U21 : JSMB 2-CAB 1

Bouaraâra revient À BATNA 13

Maracana N°1660 — Dimanche 26 Février 2012

laissaient à désirer. De retour des vestiaires, les gars de Yemma Gouraya, foulent la pelouse avec la ferme intention de plier le match et de trouver la faille et le chemin des filets. Les partenaires de Maroci qui ont multiplié les assauts et qui se sont procuré plusieurs actions de but, sont finalement parvenus à secouer les filets. Cela est survenu à la 78’ , suite à un centre en retrait du défenseur Megatli, le rentrant Belakhdar surgit comme un beau diable et ouvre la marque au grand bonheur des fans béjaouis. Malgré leur piètre prestation et ce match à mettre aux oubliettes, les camarades de Kacem ont tout de même réussi à arracher les trois points de la victoire, qui vont leur permettre d’entrevoir la suite sous de bons auspices. Abdelkader Zougheilèche

En ouverture du match d’hier, les espoirs de la JSMB, ont donné la réplique à leurs homologues du CA Batna. La partie a été très disputée de part et d’autre, mais au finish le dernier mot est revenu aux jeunes espoirs du club de Yemma Gouraya, en s’imposant sur le score de 2 buts à 1.

GASMI PRÉSENT

L’attaquant Gasmi qui a été opéré du nez, suite à cette blessure qu’il a contracté lors du match face au FC Foullah du Tchad, et qui sera éloigné des terrains pour une longue période, n’a pas raté l’occasion, pour venir encourager ses partenaires. Gasmi était présent hier au stade de l’unité maghrébine pour soutenir ses coéquipiers.

ZAFOUR ET OUALI, LES GRANDS ABSENTS

Les deux joueurs Zafour Brahim et le virevoltant attaquant Ouali, ont manqué à l’appel hier face au CAB, et ce, pour cause de suspension. Les deux joueurs étaient donc les grands absents face aux gars des Aurès. Zafour et Ouali seront de retour à la compétition lors de la prochaine sortie de l’équipe.

UNE 1E POUR LE DUO YELLEMOU-YABUEN

En l’absence de Gasmi blessé, le coach des Vert et Rouge de la JSMB, a fait confiance au duo Yabuen-Yellemou. C’est une 1e du genre pour ces deux joueurs d’être associés ensemble en attaque.

GHODBANE EN COLÈRE ! Le joueur, qui n’a pas été convoqué pour le match JSMB-CAB de ce samedi, n’a pas caché sa colère et c’est en public qu’il s’en est pris à Bouaraâra, l’accusant d’avoir convoqué les joueurs qui l’ont aidé à revenir à la tête de l’équipe, un comportement inadmissible, qui montre le genre de dérapage qui attend le coach si rien n’est fait pour faire revenir la discipline.

LE CAB À L’HÔTEL TABET C’est à l’hôtel Tabet, situé à la sortie de Tichy, que l’équipe du

CAB a élu domicile. En prévision du match JSMB-CAB, l’équipe a pris le départ vendredi matin à 10 heures, sous l’œil attentif de quelques supporters, qui ont tenté de remonter le moral des joueurs, dans l’espoir de les voir revenir avec un bon résultat.

LES JOUEURS SOUTIENNENT BOUARAÂRA Même s’ils sont restés en marge des scènes de perturbations

qui ont touché leur entraîneur, les joueurs se sont dit solidaires avec Bouaraâra, qu’ils soutiennent pleinement ; voilà qui mettra un peu de baume au cœur de Bouaraâra, qui lui aussi ne manque pas de courage et de détermination pour surmonter cette crise. W. Y.

Le stade Seffouhi a été le théâtre de scènes rarement vécues par le CAB depuis sa création.

E

n effet, après la décision prise par la direction du club d’installer Bouaraâra comme entraîneur principal jusqu’à la fin de saison, les dirigeants ne savaient pas qu’ils venaient de faire un choix qui allait soulever le courroux de beaucoup de supporters. Ceux qui contestaient Amer Djamil, contestaient aussi Bouaraâra. Pire encore, ceux qui étaient pour Amer Djamil estiment que Bouaraâra était pour beaucoup dans la déroute de l’Irakien, et c’est dans ce contexte que la direction a tenté d'introniser Bouaraâra, ce que les supporters ont refusé de cautionner pour se rendre en nombre jeudi aprèsmidi au stade Seffouhi chahuter et contester la présence de l’exadjoint de Amer Djamil.

Le courage de Bouaraâra

Malgré l’hostilité de l’environnement, Bouaraâra a tenu à être sur le terrain pour assurer la séance d’entraînement ; il a bravé menaces et insultes, car certains supporters ont même pénétré sur le terrain pour l’obliger à en sortir, mais il a réussi à les calmer en leur assurant qu’à l’issue de la séance d’entraînement, il se retirera ; ce qui lui a permis de mener à terme sa séance et libérer les joueurs dans le calme.

Les dirigeants impuissants

Devant la détermination des supporters à vouloir faire partir Bouaraâra, les quelques

dirigeants présents étaient impuissants. Ils n’ont rien pu faire pour convaincre des fans en colère, il est vrai que le choix de l’entraîneur n’est pas du ressort des supporters, mais le fait que l’administration ait annoncé en premier lieu que Bouaraâra est parti avec Amer

Djamil et revenir ensuite sur sa décision pour le réinstaller comme entraîneur principal, et en s’abstenant d’engager un nouvel entraîneur a été interprété comme une manœuvre de mauvais aloi et un manque d’égard du CAB et de ses supporters. W. Y.

BABOUCHE ENCOURAGE SES CAMARADES

Malgré son état, plâtré et en béquilles, le gardien Babouche a tenu à rendre visite à ses camarades à l’entraînement. Témoin des scènes de contestation à l’égard de Bouaraâra, Babouche a tenté de calmer des supporters et les a exhortés à se tenir derrière l’équipe dans ces moments difficiles.

LES JOUEURS IMPERTURBABLES

Malgré tout ce qui s’est passé devant leurs yeux jeudi à l’entraînement, les joueurs ont continué à s’entraîner le plus normalement du monde, ils sont restés imperturbables ; il est vrai aussi que les supporters n’ont à aucun moment perturbé leur quiétude.

MATCH AVANCÉ DE LA 21e JOURNÉE

JSMB-CAB 1-0

Vivez le championnat de Ligue 1 avec

Patrick

Equipes 01- ES Sétif 02- ASO Chlef 03- JSM Béjaïa 04- USM Alger 05- CR Belouizdad 06- WA Tlemcen 07- JS Kabylie 08- USM El Harrach 09- CS Constantine 10- MC Alger 11- MC El Eulma 12- AS Khroub 13- CA Batna 14- MC Oran 15- MC Saïda 16- NA Hussein Dey

Pts 37 35 34 34 33 32 29 29 26 25 24 21 20 19 17 12

J 20 20 21 20 20 20 20 20 20 19 19 20 21 19 20 19

G 11 10 09 10 09 08 07 09 06 06 06 04 04 05 04 01

N 04 05 07 04 06 08 08 02 08 07 06 09 08 04 05 09

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

P 05 05 05 06 05 04 05 09 06 06 07 07 09 10 11 09

BP 40 26 22 21 24 27 15 19 22 15 21 13 18 20 22 13

BC 29 19 14 14 17 23 12 19 24 16 22 25 19 33 27 25

Diff +11 +07 +08 +07 +07 +04 +03 +00 -02 -01 -01 -12 -01 -13 -05 -12


L’objectif revu à la baisse

14

MOB

Les jeunes catégories perdent devant le CRB

En effet, les U18 ont perdu au 20-Août sur le score de trois à un. Les capés de Khouchène Abdenour n’ont pas résisté face aux jeunes du CRB. Les U17 drivés par Sayoud ont perdu sur le score de deux buts à un, de même pour les U16 drivés par Amari, alors que les U15 ont été défaits sur le score étriqué de un but à zéro. R.M.

Septième avec 27 points au compteur, les Vert et Noir du Mouloudia Olympique de Béjaïa ne sont pas loin du groupe de tête, c'est-àdire l’une des trois premières places.

E

n effet, avec 27 points au compteur, le MOB n’accuse que trois points du troisième qu’est l’USM Bel Abbès et sept du deuxième qu’est la JS Saoura. Ce qui fait que les deux matches prévus cette semaine, à savoir la mise à jour du calendrier face au MOC et le match de la 21e journée, s’avéreront très importants

SAM

REPRISE AUJOURD’HUI AU STADE OUALI

Les coéquipiers de Haoua Hassen reprendront les entraînements aujourd’hui à 16h sur la pelouse du stade Ouali. Ce sera la première séance d’entraînement après la fin du stage de Mostaganem, vendredi dernier.

LES JOUEURS ONT EUX LEUR PRIME DE MATCH DE MÉDÉA

Comme annoncé hier, les joueurs samistes ont perçu leur prime de match gagné la journée précédente face à l’OM, où chaque joueur a eu droit à 30.000 dinars. Pour ce qui est des remplacements, le président Benfeta a octroyé une prime de 15.000 dinars.

DEMAIN MATCH AMICAL FACE À L’IS TIGHENIF

Pour préparer le prochain derby face à l’ASMO, le coach Kardi a programmé une joute amicale demain au stade Ouali de Mohammadia face à l’IS Tighenif, le responsable de la barre technique du Sarii voudrait avoir une meilleure idée du onze qu’il alignera face aux gars de M’dina Jedida.

GRAINE POURSUIT SES ABSENCES

Tous les joueurs étaient présents durant le stage de Mostaganem mis à part le milieu récupérateur Graine Mbarek toujours absent du groupe. Selon des indications, le joueur est attendu pour reprendre les entraînements aujourd’hui. A. L. B.

Maracana N°1660 — Dimanche 26 Février 2012

pour la bande à Mourad Rahmouni qui, au cas où l’équipe arrive à engranger le pactole des six points qui seront mis en jeu cette semaine, l’équipe sera tous près du trio de tête, en attendant de donner la réplique au 3e du groupe pour le compte de la 22e journée et le dauphin pour le compte de la 24e journée. En tout cas, ce seront là quatre rencontres qui peuvent permettre au club d’espérer d’aller audelà de l’objectif tracé par la direction, à savoir le maintien en Ligue 2 professionnelle.

Au MOB, on ne craint que le travail des coulisses

Quatre matches qui pourraient changer la donne du côté du MOB qui espère grignoter le maximum de points afin d’être à l’abri de toute mauvaise surprise. Disons donc que les quatre prochaines rencontres seront en sorte un virage important dans la vie du club, et où une accession en Ligue 1 professionnelle ne serait que salutaire et tout simplement historique. C’est sur cela que les dirigeants œuvrent en ce moment, en lançant un appel à qui de droit pour que les autorités locales viennent en aide financièrement au club le plus populaire de Béjaïa. «Pour jouer l’accession en Ligue 1, non seulement l’équipe doit grignoter le maximum de points, mais, d’autres paramètres

entrent en jeu tels que le travail des coulisses», déclare-t-on du côté du MOB. Certains sont allés jusqu’à dire que les dés sont déjà jetés alors qu’il reste encore onze matches à jouer, donc 33 points en jeu, sans compter le match en retard face au MOC programmé pour ce mardi. Il faut dire que la crainte des fans, tout comme les dirigeants est motivée par le fait qu’en Algérie, on assiste souvent à des magouilles de toutes sortes pour favoriser quelques équipes et léser d’autres.

Rahmouni vise huit points sur les 12 prochains possibles

LIGUE 2

«D’ici les quatre matches qui arrivent, si on voit que nous pouvons revoir nos ambitions à la hausse, on le fera sans hésitations. Les quatre matches, qui nous attendent seront difficiles, mais nous ferons tout pour que les six points à Béjaïa, à savoir ceux face au MOC et ceux de l’ESM que nous allons recevoir la semaine prochaine restent à Béjaïa. Pour les deux autres matches, à savoir ceux en déplacement, face à la JS Saoura et l’USM Bel Abbès, on fera de notre mieux pour revenir au moins avec un point pour chaque match. Avec huit points, nous pourrons viser haut, d’autant plus que trois des quatre rencontres que nous jouerons seront face à des équipes qui aspirent à jouer l’une des trois

Si on évoque les matches qui suivront, le MOB recevra tout juste après l’USM Bel Abbès, le MSP Batna, soit une équipe qui a gagné difficilement le match aller sur le score d’un but à zéro. Deux autres matches, celui face au RC Kouba, qui même si cette équipe a réussi à prendre les trois points de Béjaia, n’en demeure pas moins que la

manche retour ne lui sera pas une simple sinécure, surtout si le MOB arrive à se replacer et à se classer parmi les trois premiers du groupe. Enfin, pour le compte de la 26e journée, le MOB recevra les Oranais de l’ASMO qui sont sortis indemnes chez eux au match aller, si ce n’était leur gardien Mezair, qui est arrivé à éviter la défaite à son équipe, dans un match où Nassim Dehouche, du côté du MOB, avait raté un penalty qui aurait permis, non seulement au MOB de revenir avec les trois points, mais, aussi d’avoir le moral au beau fixe, cela même si le nul ramené a fait du bien à l’équipe qui a réussi par la suite à l’emporter devant les Tuniques Rouges de l’USM Annaba à Béjaia sur un but signé par Benchaâbane Ghislan le buteur-maison des Crabes. Rahib Medhouche

cure pour les Oranges qui sont dans l’obligation de lutter jusqu’à la fin. Les Samistes se disent prêts pour relever le défi comme l’attestera cette déclaration du coach Kardi qui indiquera que son équipe est déterminée à se reprendre et à donner un autre visage de l’équipe dans cette dernière ligne droite du championnat: “Notre mission sera difficile mais il faut y croire et surtout bien se préparer pour le reste de la compétition à commencer par le match face à l’ASM Oran” dira le nouveau driver samiste qui souhaite que son équipe enchaîne une deuxième victoire consécutive surtout que l’ambiance aux entraînements est très bonnes d’après ce que nous avoueront les joueurs qui restent concentrés sur leur sujet tout en étant également décontrac-

tés. Le coach samiste est satisfait de cette situation surtout que cela lui permettra de travailler dans les bonnes conditions étant donné que

cela renforcera la solidarité des joueurs qui ont perçu avant hier la prime du match gagné. A. L. B.

fait beaucoup de bien, les joueurs se trouvent, désormais, dans une situation psychologique favorable ce qui est de bon augure pour l’avenir. Nous devons maintenant rester vigilants pour le reste du parcours. Selon les présents, vous avez fourni une prestation de premier ordre contre l’O Médéa… C’est très gratifiant d’entendre cela, cela me fait énormément plaisir mais, sincèrement, je ne suis pas le seul joueur qui se donne à fond sur

le terrain, tout le monde a cravaché dur et moi je ne fais que mon travail suivant les consignes de mon coach. Je suis au service de mes coéquipiers et je dirai qu’il ne faut pas s’enflammer et continuer à travailler. Un grand match vous attend ce week-end face à un prétendant à l’accession, l’ASMO un commentaire… Le prochain match ne sera pas facile face à l’ équipe asémiste qui viendra chez nous certainement pour

tenter de faire un bon résultat. Cependant, on doit rester concentrés et établir toute notre expérience pour venir à bout de cette équipe oranaise qui développe un bon jeu. Justement, l’ASMO vous a battu lourdement à l’aller c’est le match de la revanche n’est-ce pas ? L’ASMO a profité ce jour-là de la situation car notre équipe avait très mal entamé la saison, aujourd’hui ce n’est plus le cas et nous les accueillerons pour les battre. Aoun Laïd Boualem

premières places qui leur permettra d’accéder en Ligue 1 professionnelle», avait déclaré le coach Rahmouni en marge du point de presse organisé par la direction du club, jeudi dernier au siège de l’administration du club. Cela veut dire une seule chose, c’est le changement d’un objectif qui serait tributaire avant tout des prochains résultats que le club réalisera lors des quatre prochaines rencontres.

Il a raison d’espérer

Les Samistes préparent l’ASMO dans la sérénité

Après avoir bénéficié de 48 heures de repos à l’issue du stage effectué à Mostaganem, les joueurs samistes commencent maintenant à rentrer dans le vif du sujet et à se préparer sérieusement pour le match comptant pour la 21e journée du championnat de Ligue 2 et qui l’opposera à la redoutable formation de l’ASMO dans un derby palpitant qui se jouera au stade Ouali Mohamed, ce week-end.

L

a troupe de Kardi doit être prête pour ce rendez-vous important et surtout décisif pour l’équipe qui joue sa survie en Ligue 2 et qui souhaite sortir de cette situation dans laquelle elle se trouve même si elle ne sera pas vraiment une siné-

Tlemçani : “Il ne faut pas s'enflammer”

Auteur d’une grande prestation la journée précédente face à l’O Médéa, le jeune attaquant samiste, Tlemçani Chemseddine, qui a inscrit le but victorieux, affirme que la victoire face à Médéa sera confirmée face à l’ASM Oran et estime que le plus dur reste à faire.

Le moral est au beau fixe n’est-ce pas ? Bien évidemment, cette victoire sur l’Olympique de Médéa nous a

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 2

Maracana N°1660 — Dimanche 26 Février 2012

Un bon test pour Menad En amical : USMB 0 - ESMK 2

On croyait les camarades de Defnoun, bien repartis, après avoir bien réagi lors des deux précédentes journées de championnat, en battant le SA Mohammadia lors de la 19e journée, 4 à 1, et accroché, la journée suivante, l’équipe oranaise de l’ASMO, sur ses bases 2 à 2.

RCK

REPRISE AUJOURD’HUI Après avoir consommé leur journée de repos, les Vert et Blanc reprendront aujourd’hui du service à Benhaddad. Cette séance sera consacrée à de légers exercices sous la direction de Hamada.

RÉTABLI DE SA BLESSURE, MOKRANI S’ENTRAÎNE EN SOLO

Le gardien de but Mokrani, s’est entraîné en solo, se contentant de quelques tours de piste, plus quelques exercices avant de rejoindre, par la suite, ses camarades. “Il s’est bien remis, et sera présent lors de l’importante rencontre de ce vendredi face au CABBA”, a souligné HAmada. A. O.

USMB HIER, JOURNÉE DE REPOS

Pour les mettre dans les meilleures conditions possibles avant d’affronter par le compte de la 21e journée de championnat professionnel de la ligue deux la formation des Zibans, l’US Biskra, le staff technique a mis ses troupes au repos pour la journée d’hier.

REPRISE AUJOURD’HUI À L’ANNEXE TCHAKER

M

ais les poulains du coach Menad Salim retombent dans leurs travers et commentent à donner des signes de vulnérabilité. Dans la matinée de vendredi dernier, profitant du repos forcé des 1/8e de finale de la coupe d’Algérie, pour rester dans le bain compétition en prévision de préparer la prochaine rencontre qui les opposera à l’USB, samedi prochain au stade Mustapha Tchaker, ils ont donné la réplique dans une joute amicale au stade Tchaker Mustapha, au pensionnaire de la division nationale amateur «centre» en l’occurrence l’ESM Koléa. Le score final de la rencontre s’est soldé par la victoire des visiteurs sur le score de deux buts à zéro. Ces derniers, plus entreprenants par les ex-Blidéens Belaoued et Mehdaoui ont donné du fil à retordre à la défense blidéenne. A cette occasion, le staff technique de l’USMB a fait tourner l’ensemble de son effectif, soit les 22 présents, avec plusieurs rotations de joueurs pour essayer de mettre les automatismes en place et de trouver la meilleure issue pour découvrir un onze homogène qui pourrait tenir tête à ses adversaires lors des prochaines rencontres. Le staff technique, composé du premier responsable de la barre technique, Menad Salim, Mekalfa

15

Les Blidéens de l’USMB, reprendront aujourd’hui le chemin des entraînements à l’annexe Tchaker pour préparer le prochain match de championnat face à l’US Biskra, qui aura lieu le weekend prochain au stade Mustapha Tchaker.

Abderrezak son adjoint et Salah Kamel, l’entraîneur des gardiens de but, a aligné d’entrée, l’équipe ayant joué face à l’ASMO, renforcée par Defnoun, Belkhiter et Belloucif, en remplacement des U21, Oukili, Belmahi et Bertil, ces deux derniers ayant fait leur apparition en 2e mi-temps. La première période de jeu s’est soldée par le score de parité 0 à 0, et a vu la domination des Blidéens, qui sont arrivés à se créer plusieurs occasions de but, sans pouvoir les concrétiser, montrant trop de fragilité dans le jeu face à une équipe de Koléa qui s’est avérée un bon sparring-partner. En seconde mi-temps, les poulains de Akli, suite à des changements, ont repris du poil de la bête et, plus volontaires, ils ont réussi à trouver le chemin des filets du gardien blidéen Bouikni, à deux reprises, par Belaoued sur penalty à la 78’ de jeu, et dix minutes après, les Vert et Rouge ajoutèrent un second but par Mehdaoui.

Une défense fragile

Les latéraux Djerroudi Aliouane et Menaâ, ont tiré leur épingle de jeu, commettant quelques erreurs qui sont passées inaperçues, le duo de l’axe central, constitué en 1er mitemps de Defnoun et Namani et en seconde mi-temps de la paire Bertil-Namani n’a pas été à la hauteur en multipliant les bévues, manquant de soutien des hommes de la ligue médiane, ce qui a permis le déséquilibre en défense et permis aux gars de l’ESMKoléa de ne pas trouver de difficultés pour marquer deux buts dans le dernier quart-d’heure de jeu.

Un milieu de terrain nonchalant

La bataille du milieu perdure après les sorties du trio de la ligue médiane Belloucif-Belkhiter et Melika leurs suppléants, n’ont pas été efficaces, trop brouillons, pas de soutien à la récupération, ce qui a laissé le champ libre aux attaquants de

Koléa. Le secteur défensif, l’un des meilleurs de la ligue 2, a montré ses limites, face à l’ESMK, encaissant deux buts, vu l’instabilité des joueurs à leurs postes et le manque de cohésion et d’automatisme au niveau des deux secteurs.

Une attaque stérile

En dépit de quelques tentatives menées par Belkheir, Ledraâ et Djahel, émoussés, ils ne réussissent rien de bon par excès de précipitation et manque de concentration et de soutien au porteur du ballon. Les Vert et Blanc n’arrivaient pas à exploiter les occasions qu’ils se sont créées. T. A.

LES SUPPORTERS MÉCONTENTS...

Ils n’ont pas digéré la défaite de leur équipe face à Koléa et la mauvaise prestation de certains éléments. Ces derniers ont été l’objet de toutes sortes d’injures, proférées à partir des tribunes.

… ET ON APPROCHÉ LE PRÉSIDENT ZAÏM À LA FIN DU MATCH

Khelladi (Bouikni), Aliouane (Mana), Djerroudi, Defnoun (Boudina), Namani (Bertil), Belkhiter (Hamrouni), Belloucif (Belmahi), Ledraâ (Kerifali), Djahel (Haddou), Touari.

Ils ont soulevé la situation de leurs camarades emprisonnés à Chlef, après le caillassage qu’a subi le bus du club lors de la dernière rencontre livrée par l’USMB face à l’ASMO au stade Zabana. Le boss blidéen a promis à cette frange de supporters de faire le nécessaire afin de trouver une solution à cette affaire.

nombreux points à domicile, ne veulent plus en concéder d’autres pour ne pas le regretter en fin de parcours. Ils doivent se donner à

fond pour ne plus rater aucune sortie sur leur terrain, afin de terminer la saison dans une meilleure position possible.

Equipe alignée :

Kouba veut s’offrir le leader Les Koubéens sont confiants en leur possibilité de revenir en force pour les prochaines échéances afin que leur équipes retrouve sa véritable place au classement.

L

e bon résultat ramené de constantine face à un prétendant à l’accession, le MOC, leur a donné la joie de jouer. Ils songent maintenant à leur prochaine confrontation devant le leader, le CABBA, qu’ils recevront à Kouba. Ce ne sera pas du gâteau pour eux face à cet adversaire qui se déplacera à Alger pour confirmer sa bonne santé. Les Vert et Blanc sont conscients que même à domicile leur mission sera difficile pour arracher les points mis en jeu. “Le

CABBA a un pied déjà en ligue 1 se déplacera à Kouba pour confirmer que sa place de leader ne souffre d’aucune contestation. Mais cela ne veut pas dire que mes joueurs se contenteront de limiter les dégâts. Certes c’est un match très difficile on essayera tout de même de comptabiliser les trois précieux points pour remonter de quelques marches au tableau”, estime Hamada. Les camarades de Khelidi feront l’impossible pour battre leur adversaire du jour pour ne pas dégringoler au classement général. C’est une formation koubéenne décidée, plus que jamais, à procurer de la joie à ses nombreux supporters. “Le groupe a joué avec la rage de vaincre contre le MO Constantine. Il fera de même face au leader pour gagner et rester sur cette même dynamique pour la suite de la compétition”, espère-t-il. Les Koubéens, qui ont perdu de

T. A.

BENAHMED ET BOUSSAADA ÉCARTÉS

Les deux joueurs, à savoir Benahmed et Boussaada, qui n’ont plus donné aucun signe de vie depuis des semaines, sont écartés définitivement de l’équipe.

Demain en amical, RCK-WAB

Après avoir donné la réplique en amical à l’USM Chéraga qu’ils ont battue sur le score de deux buts à zéro, les Koubéens joueront demain une autre seconde joute face au WABoufarik pour préparer le rendezvous de ce week-end. Avec ces deux confrontations bénéfiques, les Koubéens seront sur pied pour gérer la rencontre qui les opposera au leader

Les primes, avant le match face au CABBA

Les poulains de Hamada percevront les primes des matchs nuls obtenus à l’extérieur contre le PAC et le MOc, avant ce RCK-CABBA. Ainsi, ils seront motivés face au Ahly de Bordj Bou-Arreridj pour que les trois points restent à Kouba. O. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


16

PAC

AUJOURD’HUI RELÂCHE

Les Pacistes bénéficieront aujourd’hui d’un repos pour récupérer des efforts fournis durant la préparation. Le lendemain, ils prendront la route en direction de Médéa pour jouer l’OM en espérant arracher une précieuse victoire.

A Médéa pour confirmer Maracana N°1660 — Dimanche 26 Février 2012

En amical : PAC 1 - JSHD 0

Pour préparer son équipe en vue du match retard contre l’O Médéa prévu ce mardi dans la capitale du Titteri, le staff technique a programmé une joute amicale devant la JSHD, club évoluant en division inférieure (Centre). La rencontre s’est déroulée jeudi dernier au stade d’Hydra suivie par une centaine de spectateurs. C'était aussi une occasion pour Lounici de passer en revue tout son effectif afin d’avoir une idée bien précise sur le onze type qui croisera le fer à l’OM. Même si le match avait un caractère amical, il était très disputé. Les gars de Haï el Djabel se sont déplacés à Hydra pour réaliser un bon résultat, ce qui les motivera davantage en championnat. Les Jaune et Bleu sont parvenus à prendre le dessus par la plus petite des marges (1-0). C’était un bon test pour eux avant l’importante confrontation face à Médéa. Les joueurs n’ont qu’une seule et unique idée dans la tête ramener les trois points pour sortir de la zone rouge.

UN MATCH DE RETROUVAILLES

C’est une rencontre spéciale pour l’actuel entraîneur du Paradou, Khaled Lounici, qui va rencontrer son ancienne équipe, l’OM, avec laquelle il a réalisé un excellent travail. Il connaît bien la maison médéenne, il aura, certainement, son plan pour contrer les poulains de Latrèche. Ce sera aussi une occasion à Benmedour, Messaoudi et Zerrokat de revoir leurs ex-coéquipiers du Paradou.

ACADÉMIE 2 (PARADOU) - U19 USMH 1

Les garçons du GMG continuent leur série de rencontres de préparation, ils ont battu mercredi passé les U19 de l’USMH sur le score de deux buts à un. La partie, qui a eu lieu au stade d’Hydra, a drainé par la même occasion une affluence nombreuse. - Résultats des jeunes : U18 : PAC 6 - WAB 2 U17 : PAC 2 - WAB 1 O. A.

MSPB

En amical USMK 0 - MSPB 0

BON GALOP D’ENTRAÎNEMENT

Le match amical disputé par le MSPB à Khenchela contre l’USMK s’est soldé par un score nul vierge (0-0). L’entraîneur Magra devrait aligner l’équipe type qui affrontera le MOC vendredi prochain composé de Benzaïd, Amrane, Leblalta, Zeghidi, Belkhir, Abdellaoui, Chouati, Ouanas , Benmeghit, Louanas et Hadjidj.

L’EFFICACITÉ FAIT DÉFAUT

En cinq matchs de championnat, le MSPB n’a marqué qu’un seul but contre l’ESM. Ce manque d’efficacité constaté contre l’ABM s’est encore manifesté en amical contre l’USMK. Mieux encore, dans ce match les attaquants ne se sont créé que quelques opportunités pour marquer un phénomène qui inquiète sérieusement l’entraîneur Magra et les supporters. W. Y.

LIGUE 2

Les Pacistes ont profité de la trêve forcée pour bien recharger les batteries en prévision de leur match pour la mise du calendrier face à l’O Médéa.

C

ette rencontre a été annulée à deux reprises en raison des conditions atmosphériques. Cette fois-ci, ce rendez-vous aura lieu, les poulains de Lounici tout auréolés de leur précédente victoire face à l’USMBA sont décidés d’arracher une autre. Mais la partie ne sera pas facile contre les gars du Titteri qui feront tout

Entraînements à Tassala El Merdja

pour faire oublier leur élimination en coupe d’Algérie à leurs supporters. Les camarades de Benachour se déplaceront à Médéa pour confirmer leur victoire arrachée de fort belle manière face aux Belabbésiens. La partie entre Algérois et Médéens promet d’être disputée et fera vibrer sans aucun doute les spectateurs.

YAGOUB : «J’ai hâte de rejouer»

Blessé lors du MOCMSPB de la phase aller, Yagoub pourra rejouer vendredi prochain contre le MOC. Simple coïncidence ou ironie du sort, le jeune milieu de terrain espère refouler le terrain du 1er-Nov-54 et renouer avec la compétition, il s’est dit impatient de rejouer.

Avec votre participation à une mi-temps contre l’USMK, on peut dire que vous êtes prêt à rejouer ? J’ai hâte de rejouer, j’attends cette occasion avec impatience car j’ai vraiment soif de compétition. Est-ce que vous vous sentez prêt à tenir tout un match ? Cela dépendra du rythme de la rencontre mais comme je viens de reprendre, je dois y aller doucement, une bonne mi-temps, c’est possible pour moi. Vous vous êtes blessé contre le MOC et vous revenez contre le MOC…

Les Pacistes se sont entraînés ces deux derniers jours sur le terrain de Tassala El Merdja dont l’aire de jeu est la même que celle du stade de Médéa. C’est pour s’adapter aux conditions qu’ils vont trouver chez leurs hôtes, les séances étaient consacrées essentiellement au volet technico-tactique. C’est une bonne occasion pour le staff technique de peaufiner sa stratégie qu’il va adopter face aux Médéens. A. O.

Un bain à HammamKhenchela

Après la rencontre USMKMSPB, les joueurs batnéens ont été soumis à un bain de vapeur à Hammam-Khenchela, une station thermale très indiquée pour se débarrasser de la toxine du travail physique de la semaine. Les joueurs ont eu droit à un massage pour bien récupérer.

Reprise dimanche

Les joueurs n’ont bénéficié que d’une seule journée de repos celle d’hier, la reprise des entraînements a été programmée aujourd’hui à 15h au stade Chaoui. L’entraîneur Magra a beaucoup insisté sur la présence de tout le monde .

C’est le destin, il est vrai que c’est contre le MOC que je me suis blessé, après avoir marqué un but, j’espère que je jouerai et que je marquerai aussi mais sans me blesser . Votre longue absence vous a fait perdre votre place dans le onze titulaire… C’est tout à fait logique, mais je compte reprendre ma place très

vite, l’entraîneur connaît mes qualités, il sait que c’est une affaire de temps et de condition physique. On vous laisse conclure ? Je suis content de reprendre après une longue absence, je souhaite retrouver la forme et aider mes camarades et mon équipe, il y a encore beaucoup de matchs à jouer. Entretien réalisé par Wahab Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Boukhlouf suspendu

L’attaquant du Mouloudia n’a pas fait le déplacement avec l’équipe à Khenchela. Non concerné par le prochain match du MOC pour suspension, Boukhlouf a été mis au repos pour aussi récupérer de sa blessure au dos. W. Y.


LIGUE 2

Medjahed : «Rien n’est perdu» ASMO

Le sympathique coach asémiste, revenu, plus par amour que pour autre chose, vers ce club avec lequel il aurait pu faire de bonnes choses il y a deux ans, s’il n’avait pas été victime d’une administration tâtonnante et peu sûre d’elle, cherche par tous les moyens sportifs à redorer le blason de l’équipe qu’il dirige. A la fin du match d’application contre l’OMA , il avait un semblant de sourire.

Monsieur Medjahed, cette victoire, même en amical, vous donne un peu d’espoir pour la suite du championnat, non ? Je suis satisfait de la production de mes joueurs. J’aimerais bien qu’ils évoluent avec la même motivation, le même cran et la même soif de vaincre en championnat. J’ai retrouvé des joueurs qui ne sont plus affectés comme ils l’étaient la semaine dernière, par la semidéfaite subie chez nous face à

17

Maracana N°1660 — Dimanche 26 Février 2012

l’USMB. Et sur le plan du mental, c’est très important. Dès que je les ai vu entamer le match avec plein de volonté, j’ai été soulagé et j’ai compris que ces joueurs voulaient vraiment se réconcilier avec euxmêmes. Passer 5 buts, même à une équipe qui joue une division au dessous, n’est pas chose aisée... C’est certain. Mais il faut relativiser les choses, car ce ne fut qu’un match amical. Il n’empêche que quand vous marquez 5 buts sans en encaisser aucun, cela vous donne de l’espoir pour la compétition. Il ne faut pas croire que

l’adversaire s’est contenté de nous voir venir. Non, il a fait une belle opposition et mes attaquants ont été meilleurs. C’est une chose positive. C’est donc de bon augure pour le déplacement à Mohammadia…. Il est sûr que quand vous retrouvez votre équipe, malgré l’absence de trois éléments de base, vous ne pouvez qu’être optimiste. Mais attention ! Le SAM est une formation blessée, qui est embourbée dans la zone du danger et qui tentera, par n’importe quelle manière, de nous battre pour voir une petite lueur d’espoir. C’est donc un

derby extrêmement difficile qui se jouera dans un environnement hostile. Nous nous préparons en conséquence et nous espérons que l’arbitrage soit courageux pour ne léser aucune des deux parties. Mes joueurs devront avoir un sérieux cran et beaucoup de sang-froid pour garder leur lucidité et trouver le chemin des filets adverses. Optimiste donc ? Je le suis, je le reste et je compte bien que mon équipe finisse par se mêler à la course pour les deux places restantes sur le podium. J’en profile pour saluer tous les lecteurs de Maracana. Ali Boutaleb

La bande à Medjahed Nabil s’est entraînée durant toute la semaine, avec la ferme conviction de colmater les brèches et de revoir les secteurs qui ne tournent pas rond. En plus d’un travail corcé pour augmenter la condition physique de ses joueurs, l’entraîneur a procédé, à chaque fin d’entraînement, à une petit match d’application afin de constater puis corriger si nécessaire les carences de certains éléments. Jeudi, c’était l’examen de passage pour la plupart des camarades d’Ouasti, qui ont affronté l’OM Arzew (division amateur), dans un véritable match d’application, où chacun a voulu se mettre en évidence, afin d’être titularisé dans le prochain derby à Mohammadia face au SAM, une équipe qui peine à

sortir de la zone rouge.

grand bonheur des dirigeants et du staff technique oranais.

L‘ÉQUIPE SE RASSURE L’attaque carbure de nouveau….

En faisant évoluer les éléments qui n’avaient pas participé au premier match amical de la semaine, mardi dernier face au KSO, Medjahed a eu la bonne surprise de constater que ces joueurs paraissaient performants, puisque l’équipe, présentée à très bien tournée. En attaque, il a refait confiance à Balegh qu’il a associé à Rahou et au revenant Ameur-Yahia. Ces trois joueurs ont été les buteurs de la formation de Medina Djedida, avec le milieu de terrain, Chaouti, revenu ces derniers temps à son meilleur niveau. Cette attaque s’est permis le luxe de passer 5 buts au portier arzewien, au

Maracana N° 1660 — Dimanche 26 Février 2012 - Anep N°901 564

Publicité

….Et Moudjer retrouve sa lucidité

Blessé et absent des terrains et donc de la compétition depuis plusieurs semaines, le jeune gardien de l’ASMO, Moudjer a repris sa place dans les bois, à la faveur de la suspension de Mezaïr qui ne pourra pas jouer le match face au SAM en raison d’un troisième carton reçu devant l’USMB. Moudjer, qui a fait de bels arrêts, a retrouvé ses repères et compte bien être une barrière infranchissable devant les attaquants de l’ex-Pérrégaux et faire de la résistance contre son coéquipier Mezaïr.

TROISIÈME ET DERNIER MATCH AMICAL DEMAIN

Pour pouvoir peaufiner sa formation et procéder aux avantderniers réglages pour affronter le SAM, Medjahed Nabil a programmé un autre match d’application face à l’équipe d’El Kerma (régionale deux), ce lundi. Le match se déboulera dans cette petite localité à l’est d’Oran. L’entraîneur oranais se passera des services de Mebarki, qui n’a pas repris les entraînements depuis sa blessure à Annnaba, il y a trois semaines, ainsi que de ceux de Mezaïr et Balegh Sofiane, suspendus. C’est dire qu’il devra encore revoir son attaque, en désignant le troisième élément qui se joindra à Ameur-Yahia et Rahou, à moins qu‘il ne procède qu’avec deux attaquants en pointe, face au SAM.

MEBARKI RENOUE AVEC LA COMPÉTITION

Billal Mebarki, le métronome asémiste, a enfin repris le chemin du stade. Hier, il courait le long du terrain, essayant de retravailler sa musculature et surtout, de voir où en sont les séquelles de sa blessure. Mebarki ne prendra part à l’entraînement collectif que vers la fin de la semaine et il sera absent face au SAM. «Je n‘y peux rien. C’est le destin. J’aurais bien voulu reprendre du service le plus rapidement possible pour aider les coéquipiers à réaliser de bons résultats. Mais je ne veux pas m’aventurer, de peur de rechuter. Donc, je serai sage et j’appliquerai la décision de mon médecin.»

Maracana N° 1660 — Dimanche 26 Février 2012 - Anep N°901 5647

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

DIVISIONS INFERIEURES

Maracana N°1660 — Dimanche 26 Février 2012

Qui va arrêter l’Etoile de Draâ El Mizan ? DIVISION PRÉ-HONNEUR-1ÈRE JOURNÉE-PHASE RETOUR

Avant-hier dans les différents stades de la wilaya, ont eu lieu quatre matchs pour le compte de cette 1ère journée de la phase retour dans la division Pré-Honneur.

Classement 01. EDEM 02. IRBY 03. IRBB 04. USA - . OTG 06. USK 07. JSCSN - . JSEM 09. JSTT 10. MSA 11. ESAY - . OM 13. JSAYM

U

ne journée qui a été caractérisée par la révolte de l’attaque, avec pas moins de 23 buts inscrits. Les deux prétendants à l’accession l’Etoile de Draâ El Mizan et l’IRB Yakouren ont frappé fort en s’imposant largement et respectivement, contre l’Olympique Makouda 7 à 0 et face à la JS Aït Yahia Moussa 4 à 0. L’écart entre les deux clubs est toujours de quatre points, avec cet avantage pour les Sudistes de Draâ El Mizan qui auront accueilli le dauphin l’IRB Yakouren le week-end prochain. L’Olympique Tizi Gheniff n’a pas saisi l’occasion, puisque cette équipe est revenue bredouille de son déplacement à Tadmaït en s’inclinant contre la JSE Mouldiouane sur le score de 4 à 3. Les gars de Tizi Gheniff ont raté une occasion en or de rester plus proches du peloton de tête. Quant à l’équipe de Mouldiouane

cette dernière entame cette phase retour en force et veut bien améliorer son classement. Les gars d’Ath Boughardane se sont inclinés lourdement at home face à leurs homologues de la JSC Sidi Namane sur le score sans appel de 4 à 1. Les deux rencontres qui devaient mettre aux prises MS Ait Abdelmoumen-IRB Bounouh à Béni Douala et US Azazga à la JS

Tala Tgana, ces derniers n’ont pas eu lieu et ils sont reportés à une date ultérieure, pour impraticabilité du terrain pour la première et programmation d’un autre match pour la seconde. Le club de l’US Kemouda nouveau né, est exempt de cette 1e journée de la phase retour du championnat de wilaya de Tizi-Ouzou, division PréHonneur. A. M.

33 29 24 21 21 20 19 19 14 13 05 05 02

RÉSULTATS DE LA JOURNÉE :

IRB Yakouren 4- JS Ait Yahia Moussa 0 O Makouda 0 -E Draa El Mizan 7 ES Assi Youcef 1-JSC Sidi Namane 4 JSE Mouldiouane 4-O Tizi Gheniff 3 MS Ait Abdelmoumen-IRB Bounouh (n’a pas eu lieu) US Azazga-JS Tala Tgana (n’a pas eu lieu) Exempt US Kemouda

DIVISION HONNEUR-MATCHS AVANCÉS DE LA 16ÈME JOURNÉE

Les Sudistes ne lâchent pas le leader retrouver dépassés par l’ESDEM, qui compte rester sur cette belle lancée en gardant cette dynamique de vic-toire.

Le derby a tourné en faveur de l’ES Sikh Oumeddour

C’est la reprise du championnat de wilaya de Tizi-Ouzou, dans les deux divisions, Honneur et PréHonneur.

P

our le palier de la division Honneur, deux matchs avancés ont eu lieu avant-hier. Le premier a opposé l’Espérance Draâ El Mizan au CRB Mekla au stade Boumghar de Draâ El Mizan et le second a mis aux prises, au stade Oukil Ramdane, l’US Sidi Belloua et l’ES Sikh Oumeddour, pour le compte de la 16ème journée du championnat de wilaya division Honneur. Le dauphin l’ESDEM qui est à cinq longueurs du leader l’US Béni Douala a réduit l’écart à deux petites unités après son large succès face aux Meklistes. Les Sudistes ont frappé fort et ont réussi une démonstration de force, en s’imposant sur le score fleuve de 7 buts à 0 face à cette équipe du CRB Mekla qui n’a pas pu résister, aux assauts des attaquants de Draâ El Mizan, lesquels se sont révoltés de fort belle manière. A la faveur de ce large succès, les Sudistes mettent davantage de la pression sur le leader l’US Béni Douala, et ils croient dur comme fer en leurs chances d’accéder en régionale 2. Les Lions d’Ath Douala sont d’ores et déjà, avertis et au moindre faux pas, ils risquent de se

Concernant le résultat du second match avancé de cette 1ère journée de la phase retour de la division Honneur, le dernier mot est revenu aux gars d’Issiakhen qui se sont imposés 2 à 1 face aux gars de Redjaouna. Les deux clubs voisins l’USSB et l’ESSM, se sont donnés à fond sur le terrain et durant les 90 minutes et au finish, ce sont les poulains de Youcef

Ouafi qui se sont offerts les trois points qui ont été mis en jeu, en s’imposant difficilement 2 buts à 1. Une victoire ô combien précieuse pour les gars d’Issiakhen qui entament cette phase retour en force et qui va les pousser à aller encore de l’avant. Avec ce succès, l’ESSM grimpe à la 9ème place avec à son actif 21 unités. Quant aux gars de Redjaouna de l’USSB, ces derniers restent à la 12eme place avec dans leur compte 17 points. Les autres rencontres de la journée, ont eu lieu hier, avec à l’affiche ce derby qui devait opposer le KC Taguemount Azzouz au leader l’US Béni Douala à Aït Mahmoud. A. M.

PUBLICITÉ

WILAYA DE BÉJAÏA DAÏRA DE SEDDOUK COMMUNE DE BOUHAMZA

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

AVIS DE RECRUTEMENT

Le président de l’Assemblée populaire communale de Bouhamza lance un avis de recrutement par voie de concours pour l’accès aux grades suivants : Grade

Nbre de postes 01

Parmi les candidats titulaires d’un diplôme d’architecte ou d’un titre reconnu équivalent

Conditions d’accès

Nature de recrutement

Inspecteur principal de l’hygiène, salubrité publique et environnement

01

Parmi les candidats titulaires d’un diplôme d’ingénieur d’Etat en biologie ou d’un titre reconnu équivalent

Concours sur titre

Documentaliste archiviste

01

Concours sur titre

Technicien supérieur en gestion technique et urbaine de l’administration territoriale

Parmi les candidats titulaires d’une licence en bibliothéconomique ou d’un titre reconnu équivalent

01

Parmi les candidats titulaires d’un diplôme de technicien supérieur en travaux publics

Concours sur titre

Architecte de l’administration territoriale

Les dossiers de candidatures doivent comporter les pièces suivantes : √ Une demande de participation au concours √ Une copie certifiée conforme à l’original du diplôme ou titre reconnu équivalent √ Une copie certifiée conforme à l’original du justificatif de la situation du candidat vis-à-vis du service national √ Eventuellement une copie certifiée conforme de l’extrait des registres communaux des membres de l’ALN/OCFLN et enfants ou veufs de chahid √ Extrait de l’acte de naissance ou fiche individuelle √ Un certificat de nationalité √ Un casier judiciaire (bulletin n° 03) en cours de validité √ Deux certificats médicaux (médecine générale et phtisiologie) √ Deux enveloppes timbrées libellées à l’adresse du candidat

Concours sur titre

√ Eventuellement les attestations de travail justifiant une expérience professionnelle √ Relevés de notes ou cursus de formation √ Attestation durée de formation

Les dossiers de candidature doivent être adressés à Monsieur le président de l’Assemblée populaire communale de Bouhamza ou déposés au (service du personnel) dans un délai de vingt (20) jours à compter de la date de la 1re publication du présent avis. N. B. : Les dossiers incomplets ou parvenus au-delà des délais de rigueur seront rejetés.

Maracana N° 1660 — Dimanche 26 Février 2012 - Anep N° 901 568

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE

Maracana N°1660 — Dimanche 26 Février 2012

ALL - 25E J. : Gladbach rate la première marche

L'occasion était peut-être trop belle. Le Borussia Mönchengladbach, qui pouvait rejoindre Dortmund en tête de la Bundesliga en cas de succès face à Hambourg, ce vendredi en match avancé de la 25e journée, a finalement dû se contenter d'un nul (1-1). Lucien Favre et ses hommes, qui restaient pourtant sur sept victoires en huit matches (plus un nul), toutes compétitions confondues, n'ont jamais su répondre à l'égalisation de Tolgay Arslan pour les visiteurs (55e). Avant cela, M'Gladbach pensait pourtant avoir fait le plus dur en ouvrant la marque juste avant la pause par Hanke, de la tête, suite à un coup franc d'Arango (44e). Mais Hambourg a su profiter d'un moment de flottement de la défense locale pour remettre les compteurs à zéro. Marco Reus et ses copains restent provisoirement deuxièmes mais pourraient bien être dépassés par le Bayern, en cas de victoire dimanche face à Schalke.

BLACKBURN : Samba à l'Anzhi Makhachkala

C

hristopher Samba a finalement gagné son bras de fer. Le défenseur congolais, qui souhaitait quitter Blackburn cet hiver et était allé au clash avec ses dirigeants, s'est engagé vendredi pour trois ans et demi (avec une année supplémentaire en option) avec l'Anzhi Makhachkala, juste avant la fermeture du mercato russe. Le natif de Créteil, formé à Rouen et passé par Sedan et le Hertha Berlin, va donc connaître un nouveau Championnat après cinq ans chez les Rovers.

Le montant du transfert serait d'environ 9 millions d'euros. Une belle plus-value pour Blackburn, qui l'avait attiré pour seulement 500 000 euros en janvier 2007. «Je prends ça comme un nouveau challenge, a déclaré Samba, 27 ans, au micro de Sky Sports News. C'est un petit club qui veut devenir très grand en Russie. Il y a un propriétaire très puissant qui veut transformer le club et l'amener vers les sommets.» Le stoppeur, qui évoluera avec Samuel Eto'o, portera a priori le numéro 22.

GHANA : Stevanovic veut mettre fin à la «magie noire»

parler d'une situation où les joueurs en usaient contre leurs coéquipiers. C'est une très mauvaise situation», a-t-il lâché.

Il ne devrait pas être prolongé

G

oran Stevanovic, le sélectionneur serbe du Ghana, accuse certains de ses joueurs d'avoir recouru à la sorcellerie dans des dissensions au sein de l'équipe lors de la dernière CAN, selon un rapport révélé vendredi par la BBC. Dans ce rapport remis au comité exécutif de la Fédération ghanéenne (GFA), Stevanovic, sur la sellette après l'échec du Ghana à la CAN 2012, battu par la Zambie en demi-finale (0-1), révèle de profondes divisions au sein des Black Stars, qui faisaient partie des favoris de la

compétition. «Nous devons tous aider à changer la mentalité de certains joueurs qui ont usé de magie noire pour se détruire mutuellement, et faire en sorte d'introduire discipline et respect d'autrui», déclare le coach. Des révélations qui n'étonnent pas l'ancien international Sarfo Gyami, finaliste de la CAN en 1992. «Cela a toujours existé mais les joueurs l'utilisaient (la magie noire, ndlr) pour se protéger et généralement pour attirer la chance. Je n'ai jamais entendu

«Durant la compétition, nous avons observé que certains joueurs jouaient pour leur propre gloire, leur célébrité et leur excellence au détriment de l'équipe», avait déjà déclaré le président de la GFA, Kwesi Nyantakyi. Les accusations de Stevanovic n'augurent guère d'un renouvellement de son contrat, actuellement à l'étude à la Fédération. Il sera cependant encore à la tête des Black Stars contre le Chili, le 29 février à Philadelphie en match amical.

19

OM : Le grand écart entre l'Inter et Brest

Après avoir tutoyé les sommets du football européen mercredi contre l'Inter Milan en Ligue des champions, Marseille se replonge dimanche dans son quotidien avec un déplacement à Brest, pour la 25e journée de Ligue 1, un grand écart pas toujours facile à négocier.

"Q

uand on rencontre des joueurs de classe mondiale et qu'on les bat, et qu'ensuite on se déplace à Brest qui joue le maintien, ce n'est pas évident, mais on ne fait aucune différence, confie le défenseur marseillais Souleymane Diawara. Que ce soit l'Inter ou Brest, je me prépare de la même façon". Pour Marseille, les lendemains de Ligue des champions ne sont pas toujours simples. Si l'OM avait parfaitement réagi après son revers contre l'Olympiakos (0-1) fin novembre, en dominant le Paris SG (3-0), les joueurs de Deschamps, fatigués après leur victoire à l'arraché contre Dortmund lors de la dernière journée de la phase de groupes (3-2) avaient en revanche laissé des plumes contre Bordeaux (00 au Vélodrome). Pire, après avoir largement battu Dortmund à domicile (3-0), les Marseillais, au terme d'une de leurs plus mauvaises prestations de la saison, avaient concédé le nul à domicile face à... Brest (1-1), le 2 octobre lors de la 9e journée. Avec au menu de nouveau les Brestois, 13e au classement, qui se battent pour le maintien et ne se sont inclinés qu'une seule

fois à domicile cette saison (contre le Paris SG), le déplacement de dimanche ne s'annonce pas de tout repos.

"Prendre les trois points"

"On aura un terrain difficile, avec une équipe qui joue sa vie. Il ne faudra pas y aller en costard-cravate", prévient Didier Deschamps. "Tout est centralisé autour de la Ligue des champions mais, après, il faut mettre les mêmes ingrédients. Faire tourner, c'est aussi important pour ceux qui ne jouent pas, pour le rythme et les maintenir sous pression", ajoute le technicien marseillais, qui avait aligné son équipetype contre l'Inter et pourrait donc faire tourner. Charles Kaboré pourrait ainsi être aligné au milieu de terrain tout comme Jordan Ayew en attaque. André-Pierre Gignac, réapparu dans le groupe mercredi mais resté sur le banc, pourrait cette fois entrer en cours de match. "Si je le prends, c'est qu'il est susceptible d'entrer. Il a besoin de temps de jeu", a déclaré vendredi Didier Deschamps devant la presse, rappelant que son attaquant international n'avait plus disputé un match dans son intégralité depuis la finale de la Coupe de la Ligue remportée contre Montpellier (1-0) en avril dernier ! L'OM, qui a concédé deux nuls à domicile récemment (contre Lyon et Valenciennes), devra donc oublier l'âpre bataille de la Ligue des champions pour récupérer les points perdus. "On va à Brest pour prendre les trois points. Si l'on faisait 0 à 0, on serait déçu, confie encore Diawara. Se dire que, parce qu'on a battu l'Inter, ce sera facile à Brest, ce serait dangereux".

Arshavin retourne au Zénith

C'est Andrei Arshavin lui-même qui l'a annoncé en premier. Via son site officiel, l'international russe d'Arsenal a confirmé avoir été prêté par les Gunners au Zénith Saint-Pétersbourg, ce vendredi soir, à quelques minutes du terme du mercato russe. Celui qui a passé neuf années dans le club actuellement entraîné par Luciano Spaletti retrouvera pas moins de dix anciens coéquipiers en Russie, lui qui espère y retrouver la forme à quelques mois de l'Euro 2012 en Ukraine et en Pologne. Lire sur le même sujet: Arshavin retrouve sa maison.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

PUBLICITÉ

Maracana N°1660 — Dimanche 26 Février 2012 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme Wilaya d’Adrar Direction du logement et des équipements publics N. F. : 0002.01.01.5000.581

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE BLIDA DAÏRA DE BLIDA Commune de Blida Direction des finances et des affaires économiques Bureau des marchés publics N°193/2012

Avis de rectification d’attribution provisoire

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT

Conformément aux dispositions de l’article 44 du décret présidentiel N° 10236 du 07/10/2010, modifié et complété, portant réglementation des marchés publics, la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya d’Adrar informe les soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offres national restreint n° 69/2011 relatif à la réalisation et équipement d’un hôpital de 60 lits à Aoulef (dernière tranche), que l’avis d’attribution paru au quotidien El Chourouk du 27/07/2011 et le quotidien Maracana du 28/07/2011, et le B07:00Absolument stars Lots

Entreprise retenue

Montant DA en TTC

Délai

OBS

Lot n° 03 : réalisation d’un poste transformateur de 630 KVA (génie civil + équipement) + abri pour incinérateur + groupe électrogène (génie civil + équipement) + raccordement en énergie électrique (Sonelgaz) + éclairage extérieur

ETB Baglab Abdurrahmane NIS 198001120031844

40.254.561,36

04 mois

Moins disant

* Le reste des lots demeure sans changement.

Conformément à l’article 114 du décret cité ci-dessus les soumissionnaires contestant le choix opéré par le service contractant, peuvent introduire un recours auprès de l’autorité compétente dans les 10 jours qui suivent la publication du présent avis. Maracana N° 1660 — Dimanche 26 Février 2012 - Anep N° 901 378

Un avis d’appel d’offres national ouvert est lancé pour la réalisation d’une infrastructure culturelle à Blida. Le présent avis d’appel d’offres est destiné aux entreprises titulaires d’un certificat de qualification et de catégorie quatre (4) et plus dans le domaine de bâtiment (activité principale) en cours de validité, contre paiement des frais de tirage fixés à 1000,00 DA. Les entreprises intéressées peuvent retirer le cahier des charges auprès du bureau des marchés de la commune de Blida - Avenue TayebDjoughlali. Les soumissionnaires doivent présenter leurs offres accompagnées des documents légalisés et en cours de validité exigés par la réglementation en vigueur, à savoir :

Offre technique : 1- Instruction aux soumissionnaires paraphée et signée 2- Déclaration à souscrire dûment signée par la personne habilitée 3- Regisre du commerce immatriculé (copie légalisée) 4- Carte d’immatriculation fiscale (copie légalisée) 5- Certificat de qualification et de catégorie quatre (4) et plus dans le domaine de bâtiment (activité principale) en cours de validité (copie légalisée) 6- Les bilans et les chiffres d’affaires de l’entreprise des trois (03) dernières années visés par les services des impôts (copie légalisée) 7- Extrait de rôles apuré en cours de validité à la règle avec le service fiscal (copie originale) 8- Attestation de mise à jour CNAS, CASNOS (copies légalisées) CACOBATPH (copie originale) en cours de validité 9- Extrait du casier judiciaire du signature du dossier datant de 03 mois au plus (copie originale) 10- Liste des moyens matériels destinée à l’exécution du projet (avec les pièces justifiées par des factures d’acquisition et moyens roulants par des cartes grises + police d’assurance en cours de validité ou du contrat de location notariés (03 mois) 11- Liste des moyens humains justifiée par un état CNAS

12- Références professionnelles (attestations de bonne exécution fournies par le maître de l’ouvrage public pour les travaux de même nature réalisés durant les trois (03) dernières années (copies légalisées) 13- Planning des travaux 14- Statut de l’entreprise (photocopie légalisée) 15- Déclaration de probité 16- Attestation de dépôt des comptes sociaux pour les entreprises dotées de la personnalité morale 17- Le NIF numéro d’identification fiscal Offre financière : 1- Soumission dûment signée 2- Cahier des prescriptions spéciales paraphé et signé 3- Bordereau des prix unitaires paraphé et signé 4- Devis quantitatif et estimatif paraphé et signé Les offres doivent être scindées en deux (2) enveloppes distinctes, l’une contenant l’offre technique et marquée (offre technique) et l’autre contenant l’offre financière et marquée (offre financière) les deux offres seront mises sous pli extérieur portant la mention. SOUMISSION RÉALISATION D’UNE INFRASCTRUCTURE CULTURELLE À BLIDA A NE PAS OUVRIR

Les offres doivent être déposées au niveau du bureau des marchés de la commune de Blida Avenue Tayeb-Djoughlali. La date pour le dépôt des offres est avant 12h au 21e jour à compter de la date de la première parution du présent avis dans la presse nationale ou le Bomop. Les offres resteront valides pendant la durée de préparation des offres augmentées de 03 mois. Les soumissionnaires sont cordialement invités à assister à la séance d’ouverture des plis qui s’effectuera le dernier jour de dépôt des offres à 14h au siège de la commune de Blida (au cas où) ce jour coïncide avec un jour férié, le dépôt et l’ouverture des plis aura lieu le jour ouvrable qui suit la même heure.

Maracana N° 1660 — Dimanche 26 Février 2012 - Anep N° 901 552

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE AIN DEFLA DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N°02/2012

La direction des travaux publics de la wilaya de Aïn Defla lance, dans le cadre de l’opération intitulée : travaux de réalisation du dédoublement du CW 140 sur 13,5 kms (El Attaf - échangeur autoroutes Est/Ouest à Tiberkanine), un avis d’appel d’offres national restreint, pour prendre en charge les travaux de : • Lot N°01 : Travaux de réalisation de l’axe “C” en 2x2 voies reliant le CW 140 au giratoire de la sortie Est d’El Attaf sur 2,3 km • Lot N°02 : Travaux de réalisation de l’éclairage publics du CW 140 en 02x02 voies sur 13,5 kms (RN 04 El Attaf / Echangeur de l’autoroute Est/Ouest à Tiberkanine). Les entreprises et les groupements, qualifiés dans le secteur des travaux publics activité principale catégorie 04 ou plus pour le Lot N° 01 et 02 ou plus pour le lot N° 02, intéressées par le présent avis d’appel d’offres restreint, peuvent retirer le cahier des charges dès la parution de ce dernier dans les quotidiens nationaux ou au BOMOP, auprès du bureau des marchés de la direction des travaux publics de la wilaya de Aïn Defla, contre paiement d’une somme de six mille dinars algériens (6 000,00 DA), au profit du parc à matériels de la direction des travaux publics de Aïn Defla dont le N° de compte spécial est 301005 ouvert auprès du Trésor de Aïn Defla. Les entreprises ou groupement d’entreprises peuvent soumissionner pour un ou deux lots. Les offres seront accompagnées des pièces exigées par la réglementation en vigueur suivantes.

1- Offre technique (voir article 07 - instruction aux soumissionnaires) • Déclaration à souscrire dûment remplie, signée et datée • Instruction aux soumissionnaires dûment signée et paraphée • Certificat de qualification et de classification professionnelle en cours de validité (catégorie 04 ou plus pour le Lot N° 01 et 02 ou plus pour le lot N° 02), activité principale travaux publics (copies légalisées). • Attestations de bonnes exécutions des travaux similaires (travaux de route pour le lot N°01 et travaux d’éclairage public pour le lot N°02), délivré par les différents services contractants durant les cinq dernières années avec la spécification des travaux ainsi que le montant (photocopies légalisées). • Liste des moyens matériels selon le modèle de l’état I indiquant le N° du lot (copies légalisées des cartes grises avec assurance pour le matériel roulant, et procès-verbal établis par un huissier de justice d’au moins d’une année à la date

d’ouverture des plis pour le matériel non roulant, avec contrat de location en cas de location ou contrat de leasing en cas de leasing) • Liste des moyens humains établie selon l’état II indiquant le N° du lot, signée par le gérant de l’entreprise accompagnée des attestations d’affiliation de moins de trois mois des personnels, les diplômes (photocopies légalisées), les CV paraphés selon le modèle de l’état II, datés et signés par l’intéressé ainsi que les attestations de travail (photocopies légalisées) • Le délai (en chiffres et en lettres) avec planning d’exécution des travaux (signé et daté) • Dossier fiscal et parafiscal en cours de validité (extrait de rôles, carte d’immatriculation fiscale, mise à jour CNASAT CASNOS, CACOBATPH), copies légalisées • Copie du statut de l’entreprise légalisée (s’il s’agit d’une personne morale) • Le protocole d’association éventuel selon la réglementation en vigueur (dans le cas d'un groupement constitué) avec spécification du chef de file et du groupement conjoint • Casier judiciaire N°03 du soumissionnaire lorsqu’il s’agit d’une personne physique et du gérant ou du directeur général de l’entreprise lorsqu’il s’agit d’une société (copie légalisée). • Extrait du registre du commerce (copie légalisée) • Les bilans financiers de l’entreprise pour les 03 dernières années (2008, 2009 et 2010) visés par un commissaire aux comptes et accusés par les services des impôts (copies légalisées) • Attestation de dépôt des compte sociaux délivrée par le centre national des registres du commerce pour les sociétés à personne morale (copie légalisée) • Les cahiers des clauses administratives générales et techniques particuliers paraphés et portant la mention (lu et approuvé) • Déclaration de probité dûment remplie, signée et datée. • Le numéro d’identification fiscal (NIF) du soumissionnaire 2- Offre financière : • La lettre de soumission dûment remplie, signée et datée • Bordereau des prix unitaires selon le lot choisi dûment rempli, signé et daté • Devis quantitatif et estimatif selon le lot choisi dûment rempli, signé et daté. Le soumissionnaire préparera les documents constituant son offre en 2 exemplaires : un orignal et une copie. en cas de divergence

entre l’exemplaire original et la copie, l’original fera foi. Les offres techniques et financières doivent être remises dans deux enveloppes séparées et introduites dans une même enveloppe extérieure anonyme, cachetée et portant seulement les indications suivantes : SOUMISSION “NE PAS OUVRIR” AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 02/2012 TRAVAUX DE REALISATION DU DEDOUBLEMENT DU CW 140 SUR 13,5 KMS (EL ATTAF - ECHANGEUR AUTOROUTES EST / OUEST A TIBERKANINE). • Lot N° ………… L’enveloppe sera adressée : A Monsieur le Directeur des Travaux Publics de la wilaya de AIN DEFLA Direction des travaux publics. Rue, Emir Abdelkader Ain Defla Le numéro d’identification fiscal (NIF) : 408015000044007

Les offres émanant des entreprises ou groupement d’entreprises ayant des antécédents administratifs et techniques avec la direction des travaux publics (Résiliation, pénalités de retard, abandon total, mises en demeure, etc.) seront rejetées. La durée de préparation des offres est fixée à 30 (trente) jours à compter de la date de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou au BOMOP. Le jour et l'heure limites de dépôt des offres correspondent au dernier jour de la durée de préparation des offres avant douze heures (12h00). Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, l’ouverture des offres techniques et financières est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant avant douze heures (12h00). Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant la durée de préparation des offres augmentée de trois (03) mois. Les soumissionnaires ou leurs représentants mandatés sont invités à l’ouverture des offres techniques et financières le dernier jour de la durée de préparation des offres à 14h00 au siège de la Direction des travaux publics de la wilaya de Aïn Defla.

Maracana N° 1660 — Dimanche 26 Février 2012 - Anep N° 901 539

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Maracana N°1660 — Dimanche 26 Février 2012

Mon enfant tousse encore

La toux est un mécanisme physiologique qui n'est pas toujours synonyme d'infection. Pour la soigner, il faut avant tout chercher à comprendre ce qui la provoque.

L

a toux sèche est un réflexe vital, souvent occasionné par l'irritation des voies respiratoires. Si votre bébé tousse, c'est avant tout parce que certains récepteurs de sa muqueuse respiratoire choisissent de se protéger contre un agresseur. Symptôme d’une irritation des voies respiratoires, la toux sèche survient souvent la nuit et ne s’accompagne d’aucune sécrétion. En hiver, cette irritation peut être simplement provoquée par l’air trop sec de votre logement : il suffit d’humidifier l’air de la chambre de votre tout-petit et les quintes de toux nocturnes disparaitront comme elles étaient venues. En revanche, si elle persiste, il est important de consulter le médecin qui recherchera certains "signes d’accompagnement" (un problème digestif, un éventuel retard de croissance...) pour déterminer ce qui provoque ces quintes de toux. Car cela peut aller du reflux gastro-oesophagien à l'asthme ou à l’oxyurose (les vers intestinaux). Evitez, donc, de lui donner du sirop antitussif car cela masquerait les symptômes

sans pour autant traiter la cause ! Une vigilance qui s’impose d’autant plus que beaucoup de ces sirops sont souvent contreindiqués chez les toutpetits.

PENSEZ AU BILAN ORL Une toux chronique, qui cesse puis reprend, doit être prise au sérieux. Une consultation médicale ORL approfondie permettra d’en déterminer la cause : foyer infectieux qui s’est développé, corps étranger "inhalé" par inadvertance et qui est allé se nicher dans les bronches, sinusite latente ou tout simplement allergie (surtout s’il y a des antécédents familiaux). Une chose est sûre, elle n’est sûrement pas "d’origine nerveuse" car ces toux spasmodiques concernent surtout les enfants de plus de 10 ans. SA TOUX EST PLUTÔT GRASSE C’est le classique "rhume qui descend sur les bronches". Au cours de la rhino, les sécrétions nasales tombent au fond de la gorge de votre bébé et le font tousser, surtout lorsqu'il est en position allongée. Cette toux s'accompagne parfois d’un peu de fièvre. La rhino dégénérant, les bronches réagissent en sécrétant des mucosités dont votre essaye de se débarrasser en toussant puis en déglutissant. Cette fois, le recours à un sirop antitussif risquerait tout simplement de stopper cette évacuation naturelle et de provoquer un encombrement bronchique. Et ne croyez pas pour

autant bien faire en optant pour un sirop fluidifiant sans en parler au médecin, car ces médicaments ne devraient jamais être administrés sans prescription médicale. Humidifiez l'air de sa chambre et nettoyez régulièrement son nez avec un spray d'eau de mer. Mais attention : si la toux grasse s’accompagne de sifflements ou que votre bébé est tellement "encombré" qu’il refuse de s’alimenter ou qu’il vomit, il faut consulter rapidement car il peut s’agir d’une bronchiolite. ET SI C'ÉTAIT UNE LARYNGITE ? Une toux déchirante qui ressemble à des aboiements et réveille votre bébé au beau milieu de la nuit est le signe d’une laryngite. Le son très particulier de cette toux rauque permet de la reconnaître dès la première quinte ! Habituellement sans gravité, la laryngite peut rapidement dégénérer chez les tout-petits car leur larynx déjà étroit, peut être rétréci plus encore par l’inflammation, ce qui les empêche de respirer. Première chose à faire : asseoir Bébé sur vos genoux dans la salle de bains, tous robinets d’eau chaude ouverts, car l’air chaud et humide décongestionne les voies respiratoires. Deuxième impératif : appeler le médecin de garde qui mettra en route un traitement, le plus souvent à base de cortisone, pour éviter la récidive.

21

FALAFEL

INGREDIENTS - 500g de pois chiches - 80g de farine - 1 bouquet de persil haché - 3 gousses d’ail - 1 oignon - 1c.à.c de cumin - 1c.à.c de piment doux - Huile pour friture - Sel, poivre PREPARATION TEMPS DE PREPARATION : 90 mn - Faire tremper les pois chiches lavés dans l’eau froide pendant au moins 12 heures, puis égoutter. - Mettre les pois chiches trempés dans une cocotte, ajouter de l’eau et le sel .porter à ébullition et laisser cuire à feu doux pendant une heure et demie. Egoutter. - Mixer les pois chiches, le persil haché, l’oignon haché, les gousses d’ail. - Mélanger dans un saladier la purée de pois chiches avec la farine, le piment doux, le cumin. Saler, poivrer. Former de ce mélange des petites boules de forme d’abricot. - Faire frire dans l’huile chaude jusqu’à ce qu’elles soient un peu dorées.

NATTE DE PÂTE FEUILLETÉE

INGREDIENTS - 4 petits suisses sans sucre - 120g de farine - 120g de beurre - Un peu de sel - 1 sachet de levure pâtissière - Un peu de graines de sésames grillées

PREPARATION - Mettre la farine tamisée dans un récipient et creuser un puit, ajouter le beurre ramolli et les petits suisses, la levure et le sel, mélanger bien jusqu’à ce que la préparation soit homogène. - Rouler la pâte entre vos mains et former une boule, filmer-la dans du papier sulfurisé et laisser reposer 30 minutes. - Former des boudins avec la pâte de 30cm de long, on prend 2 boudins pour façonner une natte, continuer l’opération jusqu’à l’épuisement des boudins, disposer-les sur une plaque recouverte de papier cuisson, décorer-les avec les graines de sésames grillées - Faire cuire dans un four moyennement chaud. - Disposer-les sur un plat.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Maracana N°1660 — Dimanche 26 Février 2012

MOTS FLÉCHÉS N° 964

Jeux-Détente SOLUTION MOTS CROISÉS N°963

LA BLAGUE

Assis sur le bord du lit, la mère de Julie lui chante une chanson pour s'endormir plus vite. Elle continue à chanter... Julie, soupire: -Oh, maman serait-il possible que je puisse dormir ou tu veux continuer de chanter ?

CITATION

1

A

B

C

D

E

2 3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

F

G

"Vous dites que la gloire est l'estime de l'homme, Et que la paix de l'âme est l'estime de Dieu." Sully Prud'homme, Poésies.

MOTS CROISÉS N° 964 H

I

J

K

L

VERTICALEMENT

A - Tournerait pour rien B - Obligatoire C - Exposée - Désert caillouteux D - Lieu de grillades Vieille dispute E - Bien tranquille Acte législatif F - Sautes - Distança G - Baquet puant - Il va lentement au Brésil H - Poudre colorante Faire vieillir I - Individus - Pointe de rose J - Sigle de grosse boîte - Enonce des bobards K - Plis d'antan Homère y serait mort Gibier de vieux gaulois L - Professions Cinquième du zodiaque

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

HORIZONTALEMENT

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 963

1 - Galerie de peinture 2 - Forme artistique - Elu du calendrier 3 - Rurales 4 - Bel et bien parti Attirait 5 - Ne reconnaît rien Faire un procès - Repas du mâtin 6 - Déploie - Ville de dépêche 7 - Il hâlait Cléopâtre Inutile 8 - Loge - Fait du tort 9 - Buts de promenade en mer - Chef d'orchestre 10- Araignée sédentaire - Indication de lieu

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1660 — Dimanche 26 Février 2012

13:35 : Walker, Texas Ranger 14:25 : Monk 15:20 : Monk

16:10 : Les experts 17:00 : Les experts 18:05 : Sept à huit

19:50 : Là où je t'emmènerai 20:00 : Journal

20:35 : Du côté de chez vous

20:50 : Les Bronzés font du ski

22:30 : Les experts : Manhattan

06:00 : EuroNews 06:35 : Ludo

08:40 : Bunny Tonic

10:50 : C'est pas sorcier 11:25 : Météo

13:20 : Louis la Brocante

15:00 : En course sur France 3 15:25 : Le tuteur

17:00 : Chabada

17:55 : Questions pour un super champion

18:45 : Ma maison d'aujourd'hui à demain

19:58 : Météo

20:00 : Tout le sport 20:10 : Zorro

20:35 : Inspecteur Barnaby 22:05 : Météo 22:10 : Soir 3

22:30 : Tout le sport

22:40 : Inspecteur Barnaby

Ne prenez pas de décision irrévocable dès maintenant, le problème qui vous inquiète mérite encore une certaine réflexion. C'est un moment décisif qu'il vous faut aborder avec plus d'optimisme. Prenez votre temps et vous découvrirez la meilleure solution.

-

- Xavier Xavier est séparé de sa compagne depuis six mois. C'est la première fois qu'il part seul avec ses deux enfants de 8 et 5 ans. D'un tempérament inquiet, il a déjà tout prévu pour les trois semaines de camping sous la tente

07:10 : Plankton invasion 07:20 : Chicken Town 07:40 : Ovni 07:45 : Kaeloo 07:50 : Gorg et Lala 08:00 : Max contre les forces du Mal 09:35 : Le journal des jeux vidéo 09:50 : L'agence 11:30 : Les aventures de «The Artist» en Amérique papillon 13:55 : La semaine des Guignols 14:30 : Le petit journal de la semaine 14:55 : Action discrète 15:05 : Les nouveaux explorateurs 16:05 : Action discrète 16:15 : Terra Nova 17:40 : Spécial investigation 18:35 : Zapping de la semaine 18:55 : Le JT 19:15 : Canal Football Club 19:35 : Canal Football Club 20:55 : Le grand match 21:00 : Rennes / Lille 22:55 : Canal Football Club 23:15 : L'équipe du dimanche

07:00 : Absolument stars 09:35 : Amourir de rire

On vous fera une proposition alléchante. Même si cela vous paraît une bonne opportunité prenez l'avis d'une personne très avisée en considération. Une personne proche de vous se targe de vous donner des conseils précieux. Réfléchissez bien à ce que vous allez faire.

C A N CE R

PierreAlexandre PierreAlexandre est le père d'Olivia, 4 ans. Cet été, il doit travailler en juillet. Pourtant, c'est le seul mois de l'année qu'il peut passer avec sa fille. Alors il a décidé de l'emmener avec lui. Sa mission : faire le tour de France des sites accessibles en camping-car

Vous allez connaître de nouveaux moments très intéressants, ne les manquez surtout pas, Votre forme physique vous permettra de profiter au mieux dee ces instants inoubliables, Sachez convaincre, on vous remerciera pour cela,

LI ON

Ils se sont connus dans un club de vacances en Côted'Ivoire et se retrouvent, un an plus tard, aux sports d'hiver, à Val-d'Isère. Il y a, venus de Paris, Jean-Claude, éternel célibataire plus frustré que jamais, Bernard et Nathalie, jeune couple BCBG. Sur place, ils retrouvent Gigi, qui tient une crêperie, Jérôme, son époux, un médecin, et Popeye, un ancien «GO» du club d'été, qui travaille dans une boutique appartenant à sa femme. A cette fine équipe plus ou moins soudée s'ajoutent la romantique Christiane et son prince charmant, Marius, un homme nettement plus âgé qu'elle. Les caractères et les petites habitudes des uns et des autres ne facilitent pas les retrouvailles. Après bien des mésaventures, les Bronzés décident de faire une randonnée en ski...

Prenez soin de sauvegarder votre indépendance dans une affaire où on cherche à vous impliquer plus que vous le souhaitez. Une chance soudaine passera pour venir à votre secours dans une discussion orageuse. Heureusement vous gardez votre sang froid.

11:50 : Sport 6 11:55 : Turbo

13:10 : Maison à vendre 15:05 : Maison à vendre 17:30 : 66 Minutes 18:45 : D&CO 19:40 : Météo

19:45 : Le 19.45 20:05 : E=M6

20:30 : Sport 6

20:50 : Zone interdite

22:45 : Enquête exclusive

B A LA N CE

Prenez votre temps pour clarifier une situation qui vous paraît compliquée. Vous parviendrez facilement à résoudre ce problème épineux. Evitez les malentendus et gardez précieusement pour vous les secrets qui peuvent vous conduire dans la voie du succès financier. Saisissez cette occasion momentanée qui va se présenter à vous pour faire entendre votre version. Attendez-vous à connaître de bons moments avec une personne proche de vous.

Ne laissez pas certaines de vos affaires urgentes à l'abandon sous prétexte qu'elle ne sont pas immédiatement rentables. Il faut quelquefois investir beaucoup de temps pour voir fleurir un projet audacieux. Vous saurez mener de front toutes vos opérations.

Malgré la forme physique, quelque peu en sommeil, vous serez capable de fournir de gros efforts. patience. Cela pourrait vous mener à une Vous allez dépenser beaucoup d'énergie mais vous en avez en dispute à moins que vous ne réserve. Vous allez savoir preniez la décision de le faire innover dans de lourdes tâches patienter encore. qui vous paraissent pourtant Tout pourrait s'arranger très très monotones. vite ensuite. Quelqu'un qui pense jouer un rôle important dans votre vie pourrait perdre

D IMANCHE

16:25 : Accès privé

La chance vous apporte des éléments d'une importance capitale qui vous poussent allégrement vers la réussite. Vous songez à des projets audacieux qui se réaliseraient plus facilement si votre demande d'aide était prise en considération.

S C OR P I ON

13:25 : Du côté de chez vous

S AG IT A IRE

12:55 : Voile

CA P R I CO R N E

12:00 : Les douze coups de midi

V ER S EA U

11:55 : L'affiche du jour

Une personne que vous avez rencontrée récemment va se rapprocher de vous. Vous découvrez une nouvelle amitié possible. Tous deux vous pouvez très bien vous entendre et devenir des compagnons de route. D'autes amis pourraient en ressentir de la jalousie.

Ensoleillé 17°-14

LE SAVIEZ-VOUS ?

P O I S SO N S

10:55 : Téléfoot

Vous pensez posséder une très grande influence sur quelqu'un qui cherche à vous fuir. Pourtant vos sentiments sont sincères et malgré cela on ne vous croit pas vraiment. Rien ne sert de vouloir la retenir, cette personne est convaincue de son bon droit.

B E´L E´LI ER

06:30 : TFou

HOROSCOPE

T A UR E A U

06:25 : Gazoon

06:10 : Parents à tout prix 07:00 : Thé ou café 08:05 : Rencontres à XV 08:30 : Sagesses bouddhistes 08:45 : Islam 09:30 : Chrétiens orientaux : foi, espérance et traditions 10:00 : Présence protestante 12:05 : Tout le monde veut prendre sa place 12:55 : Ma maison d'aujourd'hui à demain 13:20 : 13h15, le dimanche... 14:05 : Météo 2 14:10 : Vivement dimanche 15:30 : XV/15 16:00 : Ecosse / France 17:55 : Stade 2 18:45 : Point route 18:50 : Vivement dimanche prochain 19:55 : Emission de solutions 20:00 : Journal 20:30 : 20h30 le dimanche 20:40 : Météo 2 20:45 : Mauvaise foi 22:15 : Faites entrer l'accusé 23:25 : Journal de la nuit 23:40 : Histoires courtes

G E M E A UX

06:10 : Sandra détective

V I E R GE

09h30 : edhikra el akhira 10h00 : el aalem bayna yedaik 10h30 : alf soual 10h50 : danger route ''rediff'' 11h00 : hassan zirari ''rediff'' 12h00 : journal en français 12h25 : el houte 13h30 : avis religieux ''direct'' 14h30 : football''CABBA/ASO'' 16h35 : maya l'abeille 17h00 : qaher el bihar 17h30 : oulama'e el djazair 18h00 : journal en amazigh 18h20 : edhikra el akhira 19h00 : journal en français+météo 19h30 : repères ''adrar 2 éme ptie'' 20h00 : journal en arabe 20h40 : saad el guat 21h00 : canal foot 22h00 : culture club 23h00 : festival de la chanson andalouse 00h00 : journal en arabe

HORAIRES DE PRIÈRES

El-Fedjr 05:51 El-Dohr 13:01 El-Assar 16:11 El-Maghreb 18:43 El-Icha’a 20:02

L'origine de la race de chien le Bulldog

Originaire de Grande Bretagne, le Bulldog est un chien de la race molosse. Le terme bulldog signifie littéralement "chien-taureau". Son apparition a été favorisée par le développement d'un sport apparu au XIIIe siècle, le combat entre chien et taureau désigné en anglais comme bullbaiting. Suite à l'interdiction de cette pratique, en 1835, le Bulldog Anglais a failli complètement disparaître, jusqu'à ce que des passionnés de

23

cette noble race se mobilisent pour la sauver, à commencer par M. Bill George qui créa un premier club dédié à la race. Celle-ci fut remaniée de façon à produire un chien équilibré dans son caractère et son comportement. Ainsi le redouté combattant des arènes qui défiait les taureaux représentet-il aujourd'hui un chien dénué de toute agressivité. Il est devenu aujourd'hui un modèle d'animal de compagnie.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1660 — Dimanche 26 Février 2012

ÉQUIPE NATIONALE

Les Verts en regroupement en France

Le sélectionneur de l'Algérie, Vahid Halilhodzic, animera une conférence de presse, aujourd'hui, à 11h00 au Centre Leonard de Vinci de Lisses (France), où l'équipe nationale est regroupée depuis samedi. Les joueurs arrivent par groupe depuis samedi, avant de faire le voyage en direction de Banjul à partir de demain par vol spécial de Paris.

A

insi, et lors de cette rencontre avec la presse, le coach de l'équipe nationale, Halilhodzic, expliquera bien ses choix des joueurs pour le match de mercredi prochain contre la Gambie à Banjul, dans le cadre du deuxième tour aller des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations 2013 (CAN-2013). Ainsi, d'une part, le coach des Verts devrait expliquer la nonconvocation de certains joueurs qui ne cessent de se distinguer avec leurs clubs respectifs, à l'image de Karim Ziani (Al Jaïch-Qatar), Rafik Djebbour et son coéquipier Djamel Abdoun de l'Olympiakos Le Pirée (Grèce), où les deux joueurs ne cessent de faire parler d'eux. D'ailleurs, Djebbour, avant-centre de métier, vient de permettre à son équipe de se qualifier en Europa League, où il a été buteur contre Rubin Kazan de Russie, en Russie même. D'autre part, le technicien bosnien devrait également expliquer ses choix, notamment des joueurs convoqués et qui, certes, ont beaucoup donné à l'équipe nationale, mais qui se trouvent malheureusement hors champ, et là, on évoque, entre autres, Antar Yahia, Ghezzal et. Après la blessure de Hassan Yebda, celui-ci a été remplacé par Abdelkader Ghezzal. D'aucuns ont remarqué que Vahid a remplacé un milieu de terrain par un attaquant, ce qui nécessiterait certainement des éclaircissements lors de la conférence d'aujourd'hui. De plus, Rabie Meftah a bel et bien déclaré qu’il était out après sa dernière blessure à la cheville, sans toutefois que le coach des Verts ne décide de le remplacer, comme il l'avait fait avec Yebda. Par ailleurs, il serait bien curieux de savoir pourquoi Halilhodzic avait effectué une virée en Allemagne il y a une semaine pour voir Karim Matmour, alors qu'il avait déjà publié sa liste où figurait justement l'international algérien... Il est évident que le coach des Verts donnera quelques détails sur la manière avec

24

laquelle il va aborder ce match très difficile en déplacement pour réussir le «déclic», comme il l'avait si bien indiqué lors de sa dernière conférence de presse à Alger. Enfin, l'entraîneur de l'équipe nationale, Halilhodzic, donnera également, lors de la conférence de presse d'aujourd'hui, son analyse sur l'adversaire des «Verts», la Gambie, qui se compose, entre autres, de 16 joueurs professionnels. Les joueurs locaux de la sélection algérienne, Fawzi chaouchi, Azzedine Doukha, Khaled Lemouchia, Abdelmoumen Djabou, Hocine Metref et Mohamed Amine Aoudia se trouvent déjà à

Lisses avec les joueurs qui ont disputé leurs matchs avec leurs clubs respectifs samedi dernier. Les staffs sont également sur place, et c'est ainsi qu'on retrouve les deux coaches des gardiens de but, Abdenour Kaoua, Hassan Belhadji, ainsi que le préparateur physique, Gianni Bischotti. Le chargé des médias, Adel Hadji, lui, sera aujourd'hui bien présent lors de cette conférence de presse également. Le staff médical, composé du Dr Yekdah et du Dr Boughelali est également sur place ainsi que les deux kinés et le masseur Maâmar Brinis.

Par ailleurs, l'entraîneur des Verts, Vahid Halilhodzic, a programmé une première séance d'entraînement cet après-midi avec un total de 19 joueurs sur les 24 convoqués pour le match contre la Gambie. Les autres joueurs rejoindront le groupe au plus tard lundi, et ce, après avoir disputé leurs matchs avec leurs clubs respectifs aujourd'hui. Le groupe sera donc au complet, avant de s'envoler demain pour Banjul, à bord d'un vol spécial à partir de Paris. Saïd Ben

L'équipe nationale gambienne de football ne s'est jamais qualifiée à une phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations. Et cette année, les responsables de la Gambie veulent certainement que l'équipe de football remplisse cette mission historique et délicate, et tous les moyens sont donc bons pour encourager les Scorpions (surnom de la sélection gambienne de football) pour y parvenir. Il y a des signes qui ne trompent pas. Jugez-en : cela a commencé d'abord par faire confiance à un coach local. Il s'agit de l'entraîneur Peter Bonu Johnson. Il faut savoir que ce choix n'est pas du tout dû à un simple coup du hasard, puisque Bonu Johnson a réalisé de bonnes performances dans sa carrière d'entraîneur avec les sélections nationales gambiennes cadette et junior. Pour le président de la Fédération gambienne de football (GFA), M. Seedy Kinteh, l'engagement de Bonu Johnson est un événement «historique» pour le football gambien, puisque c'est la première fois que l'équipe seniors est dirigée par un entraîneur local. Ainsi, Peter Bonu Johnson a été engagé à la mi-février passée, pour deux ans à la tête des Scorpions. Le successeur du Belge Paul Put a paraphé un contrat de deux ans lors d'une cérémonie organisée au stade de l'Indépendance de Bakau, à Banjul, en présence notamment du président de la Fédération (GFA) et du secrétaire général

du ministère des Sports, précise la presse locale. Ainsi, le président de la GFA a assuré à cette occasion du soutien de son instance au sélectionneur national, pour essayer de remporter une «large victoire» contre l'Algérie le 29 février. De son côté, le sélectionneur a estimé que sa nouvelle mission à la tête de l'équipe nationale est un «grand défi» et il a promis de faire le maximum pour atteindre ses objectifs avec l'aide de tout le monde, a-t-il dit. Quelques jours plus tard, le même sélectionneur de la Gambie, Peter Bonu Johnson, a convoqué alors 16 joueurs professionnels pour le match face à l'Algérie. Ce qui prouve que le coach gambien veut mettre tous les atouts de son côté afin de remporter ce match contre les Verts. Sinon, pourquoi ne pas faire dans la continuité et ne faire confiance qu'aux joueurs locaux qu'il avait auparavant regroupés au stade de Banjul ? Et voilà que le Président gambien luimême, M. Yahya Jameh, qui a accédé à la demande de la Fédération gambienne de football (GFA) d'accorder aux Gambiens la demi-journée du mercredi 29 février pour leur permettre de suivre le match face à l'Algérie, comptant pour le deuxième tour aller des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations CAN-2013. Le ministère de la Jeunesse et des Sports gambien a annoncé alors par communiqué

que «Le Président a décidé de permettre à tous les fonctionnaires et agents publics de baisser les rideaux à 15h00 (heure locale) afin de leur permettre d'aller au stade de l'Indépendance pour soutenir les «Scorpions» dans leur match crucial (...). Les gens sont encouragés à se rendre directement au stade de l'Indépendance, à Banjul, pour acheter leur ticket d'entrée avant le coup d'envoi de la rencontre, prévu à 16h30 afin d'encourager l'équipe», poursuit la même source. D'autre part, on apprend également de la part du ministère de la Jeunesse et des Sports gambien que le Président, en tant que «fan N°1» des Scorpions, a exhorté toutes «les mosquées» et «les églises» à prier pour la victoire de la sélection gambienne. Mieux encore, la Fédération gambienne de football n’a pas lésiné sur les moyens et c'est ainsi que l'instance fédérale gambienne de football a signé vendredi dernier un contrat de sponsoring avec une compagnie aérienne belge, qui devient le transporteur officiel des Scorpions. Le contrat de trois ans rapportera un million de dollars par an. C'est dire combien ce match contre l'Algérie est pris très au sérieux par les autorités gambiennes. Et c'est donc dire combien lourde et surtout difficile sera la tâche de Halilhodzic et ses 24 joueurs, mercredi prochain à Banjul… Saïd Ben

Les responsables gambiens veulent une victoire contre l'Algérie

Communiqué Espaces Services Nedjma et Points de vente Gold et Silver Nedjma remet les prix aux lauréats des challenges Nedjma a organisé, dans la soirée du mercredi 22 février 2012, à l’hôtel El Djazaïr à Alger, une cérémonie conviviale de remise de prix à ses partenaires. La remise des prix aux partenaires gagnants des challenges lancés en direction des Espaces Services Nedjma et des Points de vente Gold et Silver, s’est déroulée en présence de l’encadrement de Nedjma. Ainsi, ce sont les trois meilleurs participants de chaque catégorie de partenaires par région (Centre, Est et Ouest) ayant réalisé les meilleurs résultats

durant la période des deux défis, qui ont été récompensés. Les premiers dans chaque région ont reçu chacun un véhicule utilitaire, le reste des gagnants est reparti avec des écrans LCD et des démodulateurs. Lors de cette soirée, la joie des heureux lauréats s’est mêlée à la sympathique et agréable ambiance musicale assurée par le grand interprète chaâbi, Abdelkader Chaou, qui a enchanté les invités avec ses chansons puisées de son répertoire riche et varié. Ces challenges s’inscrivent dans le cadre de la

stratégie de rapprochement Nedjma envers son réseau de vente réparti sur l’ensemble du territoire national. Ces initiatives témoignent également de l’engagement constant de Nedjma auprès de ses partenaires et sa volonté de les encourager à poursuivre leurs efforts dans le but de satisfaire les clients et répondre à leurs attentes. Le Département des Relations Publiques Nedjma

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


maracanafoot1660 date 26-02-2012