Issuu on Google+

Qualification historique aux JO de Londres volley ball Equipe nationale féminine

www.maracanafoot.com

N° 1642 du Dimanche 5 Février 2012

Les Canaris reprennent leur ENVOL ! T0 A W 2 JSK

10 DA

JSMB 1 - ASO 0

Le leader TOMBE à Béjaïa !

Après le départ de Medane...

Vers le retour de Redjradj ? MCO 1 - CRB 0

 HANNACHI PRÉSENT  DEMBÉLÉ D’ENTRÉE  LA PARTIE A DÉBUTÉ À 16H

pour t u o t i a r e f e J TEDJAR : « s vite possible» être prêt le plu EQUIPE NATIONALE

Le retour en forme des joueurs SOULAGE HALILHODZIC A quelques jours du match Gambie-Algérie

Les jeunes frappent à la porte des Verts

Le Chabab chute à Zabana Coup dur pour Belouizdad

Aksas ratera le match face à l’USMA

MCA - NAHD

Le derby reporté


02

BALLE AU CENTRE

LES QUESTIONS DE MUSTAPHA BERRAF

D

ans un entretien accordé à notre confrère lʼExpression (2 février), Mustapha Berraf, lʼancien président du Comité olympique algérien, a dressé un constat sans appel de la situation sportive nationale. «Où sont les dizaines de stades promis notamment aux clubs de Ligue 1? Où sont les aires de jeu ? Où en est le sport de masse? Où en est-on avec la lutte contre les fléaux sociaux qui minent notre jeunesse ? Quelles sont les axes engagés pour exécuter le programme du président de la République en direction des jeunes ?...», sʼest-il demandé. Des questions qui portent en elles-mêmes ce terrible constat dʼéchec qui caractérise notre paysage sportif. Une énorme régression que déplore M. Berraf, en rappelant que lʼAlgérie a perdu sa place de leader continental dans beaucoup de disciplines pour se retrouver à la traîne de pays aux moyens beaucoup plus modestes. Le paradoxe, note-til, cʼest pendant la période dite «décennie noire» que nos sportifs ont réellement brillé. Ceci pour répondre à tous ceux-là qui sont prompts à justifier les piètres résultats par la tragédie quʼa connue notre pays. Le paradoxe, cʼest cette gigantesque manne financière qui sʼest déversée sur le département du sport avec les mauvais résultats que lʼon sait. La réponse est toute simple selon M. Berraf : elle réside dans lʼabandon de ces matrices qui faisaient la force et la puissance du sport algérien, à savoir la formation, et surtout ces pépinières aujourdʼhui complètement délaissées que sont lʼécole et la rue. En un mot, le sport de masse, pour reprendre cette appellation jugée «démagogique» aujourdʼhui par les tenants dʼun faux professionnalisme. Ceux-là qui sont prompts à sillonner les continents dʼAfrique et dʼEurope à la recherche dʼathlètes prétendûment prestigieux, au détriment des énormes potentialités internes. Cette évidence est une antienne tellement elle a été répétée, et nʼimporte quel quidam vous dira quʼil existe des athlètes de grande valeur chez nous, pour peu quʼon daigne sʼy intéresser et leur donner lʼoccasion de sʼexprimer. Parmi les questions posées par M. Berraf, celle très importante des «fléaux sociaux qui minent notre jeunesse». Cette question implique le rôle étroit et fondamental que doit jouer le sport dans la prévention de ces fléaux. Ce qui explique lʼappellation du ministère, à savoir la Jeunesse et les Sports. Ceci expliquant cela, et même si ces fléaux sociaux doivent être traités par lʼemploi, les loisirs et une meilleure prise en charge, il reste que la pratique sportive peut énormément contribuer à éloigner le jeune des tentations morbides. Alors, quʼest-ce quʼon attend pour se mettre au travail ? A. B.

Maracana N°1642 — Dimanche 05 Février 2012

FAF : de nouveaux amendements

Selon nos sources, de nouveaux amendements ont été élaborés par la Fédération algérienne de football. Certains amendements ont été revus et corrigés pour être abrogés hier lors du Bureau fédéral de la FAF. D’ailleurs, la FAF a prévu, lors de son AG du 22 février prochain, de remettre une documentation relatif à ses nouveaux amendements, à ses membres.

APRÈS 18 JOURNÉES

USMA : 14 suspendus, qui dit mieux ?

é un mauvais joueurs de l’USMA a jou s ont été La pression subie par les eur jou 14 de et, pas moins tour à ses joueurs. En eff mp cha ionnat ent dix-huit journées de suspendus après seulem isions et déc testations de pour cumul de cartons, con ne de 1,28% par match. yen cartons rouges soit une mo bien que les joueurs si ote dén i qu ffre chi Un s à l’obligation des mi sou t usmistes son résultats.

Gambie-Algérie :

29 joueurs et 4 gardiens de but convoqués

L

e sélectionneur de l'équipe nationale de football, le Bosnien Vahid Halilhodzic, a déclaré à Radio Algérie Internationale, qu'il a "établi une présélection de 29 joueurs et 4 gardiens de but. La liste des 23 joueurs, qui seront du voyage à Banjul pour le match contre la Gambie le 29 février prochain, sera dévoilée dans 10 à 15 jours", a-t-il également précisé. Des joueurs pouvant être convoqués pour la première fois chez les Verts à l'occasion de ce déplacement en Gambie, on cite l'attaquant d'Aberdeen (Division 1/ Ecosse), Mohamed Chalali, ainsi que le défenseur de la Real Sociedad, Liassine BentaibaCadamuro. D'ailleurs, ces deux joueurs ont été supervisés

dernièrement par Vahid Halilhodzic en vue de leur éventuelle convocation. Concernant ce match contre la Gambie, Halilhodzic indique que "c'est un match compliqué pour nous face à une équipe très difficile à manier à domicile. A chaque sortie de l'Algérie en Gambie, cela s'est toujours soldé par une défaite, d'où la nécessité de rester vigilants", a t-il ajouté. A rappeler enfin que la délégation algérienne s'envolera pour la Gambie le 27 février à bord d'un avion spécial à partir de Paris (France). Les coéquipiers du capitaine Anthar Yahia n'auront droit qu'à une seule séance d'entraînement, prévue la veille du match à Banjul.

JO de Londres (2012)

Qualification historique de l’EN Volley (Dame)

La sélection nationale féminine de Volley ball s’est brillamment qualifiée aux Jeux Olympiques de 2012 qui auront lieu l’été prochain à Londres. La sélection nationale Dame de volley ball qui a déjà eu l’insigne d’honneur de représenter le continent africain aux précédents jeux Olympiques de Pékin, a arraché haut la main le droit de représenter une nouvelle fois l’Afrique aux JO de Londres. A noter que les algériennes ont gagné leur ticket en s’imposant respectivement devant les Seychelles, l’Egypte et le Kenya. Il est à préciser que la phase finale de ce tournoi qualificatif pour les jeux Olympiques 2012 s’est déroulé à la salle omnisport de Blida (Algérie)

Gabon-Mali : l'Algérien Djamel Haimoudi dirigera le match

C'est l'arbitre international algérien, Djamel Haimoudi, qui dirigera le match du quart de finale de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2012, entre le Gabon et le Mali, prévu dimanche à Libreville (Gabon). Haimoudi sera assisté de son compatriote Abdelhak Etchiali et le Marocain Achik Redouane, alors que le 4e arbitre étant le Sud-Africain, Daniel Bennet. A rappeler que Djamel Haimoudi a déjà arbitré le Mali, lors de son match face au Ghana (0-1), pour le compte du 1er tour.

ACTUEL

La LFP dans l’embarras

CONCERNANT LA DÉSIGNATION DES DÉLÉGUÉS

Nous ne cesserons jamais de dénoncer les pratiques de certains délégués de matches qui choisissent leurs rencontres.

N

ous avons déjà dans nos précédentes éditions dénoncé ces agissements. Lors de la 188e journée, deux délégués ont refusé d’être désignés sous prétexte qu’ils préparent le mariage de leurs enfants, l’un pour son garçon et l’autre pour sa fille.

Ces deux messieurs ont mis le chargé de la désignation dans la gêne dans la mesure où c’était juste au moment de quitter son lieu de travail bureau (jeudi), avant d’avoir une réflexion :«Peut-être qu’ils sont devenus des parents par alliance (rires), puisqu’ ils ont programmé le même jour la fête, ils auraient pu nous informer avant, on aurait pris nos devants et pourquoi pas assister à la fête». Une déclaration qui en dit long sur le laisser-aller de certains de ces messieurs qui se croient intouchables. A vous de juger.

LFP : les outils de communication ne fonctionnent pas

manquer ue, flambant neuf, semble la de Le nouveau siège de la lig eau niv au nt me e, notam cruellement de logistiqu gé jeudi on de discipline ayant sié ssi mi com La . on ati ns isio communic déc les re e pour prend dernier comme de coutum e , le hic, nat ion mp cha de e rné à la 18 jou disciplinaires ayant trait érinées aux adresser les décisions ent pu n’a ue lig la e quats. En c’est qu adé s yen mo du siège, faute de aussi du et clubs concernés à partir fax de e, on éph tél dispose de int les tra effet, le nouveau siège con a i t hors d’usage, ce qu n, coi réseau internet, mais, son du afé erc cyb le rabattre sur la de employés de la ligue à se r nso spo son et F FA P. La jouxtant le siège de la LF i sort de se pencher sur ce point qu ent rai dev e bil mo ie on ques isti téléph log s yen mo le siège de l’ordinaire et accommoder marche de cette instance. e primordiaux pour la bonn vous ? Professionnalisme dites-

RÉUNION DU BUREAU DE LA LFP

Le bilan adopté

Une réunion du bureau de la Ligue de football professionnelle (LFP) a eu lieu jeudi dernier sous la présidence de Mahfoud Kerbadj. Tous les membres du conseil d’administration de la LFP étaient présents à cette réunion. Le président a présenté le bilan d’activité aux membres présents allant de la période d’Août 2011 jusqu'à janvier 2012 pour approbation avant d’être présenté aux membres de l’AG le 21 février prochain dans la matinée. Par la suite, le président de la commission Coupe d’Algérie, Mohamed Khelaïfia, a proposé la date du 21 février 2012 dans l’après midi pour le tirage au sort des 16es de finale de la catégorie de jeunes.

Inégalable !

Nos voisins tunisiens peuvent s’enorgueillirent de s’être qualifiés à la phase finale de la CAN-2012 et de placer deux finalistes en compétitions continentales (ES Tunis – C. Africain) alors que le championnat dans ce pays était à l’arrêt de plusieurs mois suite aux derniers événements qui l’ont marqué. L’Algérie en est absente bien sûr. En handball, le pays voisin s’est brillamment qualifié aux jeux Olympiques de Londres 2012, laissant la deuxième place à notre pays. Même scenario pour le volley-ball où les Tunisiens se sont illustrés en accrochant le billet qualificatif pour les JO. L’Algérie s’est contentée, quant à elle, de constater les dégâts. Elle n’a fait que de la figuration. C’est le cas dans toutes les autres disciplines où ce petit pays touristique surclasse les nôtres par leur sérieux et l’abnégation dans le travail. Questions de moyens infrastructurels et financiers, l’Algérie dépasse de loin ceux de ce pays voisin mais sur le plan performances, ce dernier relègue notre pays loin derrière. Eux, ils croient au labeur et au travail mais en Algérie, on croit au père Noël et on pense que les résultats tombent du ciel. Et si on se mettait au travail comme les Tunisiens. C’est une autre histoire.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


Sur un doublé de Hanifi

LIGUE 1

FICHE TECHNIQUE

Stade: 1er-Novembre Affluence: faible Arbitres : Hallalchi, Brahim, Doulache Avertissements : Zarabi (31ʼ) JSK Buts : Hanifi (23ʼ, 78ʼ) JSK

JSK :

Asselah, Remmache, Zarabi, Belkalem, Rial, El Orfi, Sedkaoui, Camara, Metref (Nessakh 76ʼ), Dembélé (Boulemdaïs 68ʼ), Hanifi (Saïdi 90ʼ). Entraîneur : Karouf

WAT :

Mazouzi, Boudjakdji, Belkaraoui, Messaoudi, Belgherri (Kada Benyacine 81ʼ), Racherouche, Bourahli (Zouaoui 33ʼ), Ambane, Mebarki, Andreas, Touil (Belarbi 69ʼ). Entraîneur : Amrani

EL ORFI TITULAIRE

Maracana N°1642 — Dimanche 05 Février 2012

Il aura fallu attendre une heure, pour voir l’arbityre de la rencontre donner le coup d’envoi de la rencontre entre la JSK et le WAT. Ce sont les visiteurs qui sont les premiers à inquiéter l’arrièrre-garde kabyle, par l’entremise de Bourahli. En effet, sur un coup franc bien botté des 20 m, le cuir passe légèrement à côté, à la 4’. Les Kabyles répliquent à la 14’, par l’intermédiire de Hanifi, lequel presse le défenseur Mebarki, qui, a son tour, a failli tromper Mazouzi, n’était le bon réflexe de ce dernier qui sort le cuir en corner. Continuant leur pressing, les camarades de Hocine El Orfi, parviennent à trouver la faille et le chemin des filets, à la 23’ par Salim Hanifi, le buteur maison. En effet, celui-ci, d’un croisé à proximité de la surface de vérité, ne laisse aucune chance à Mazouzi et ouvre le score. Les joueurs de la JSK continuent de presser leurs homologues du WAT et réussissent à se procurr une autre occasion à la 58’, par le

même Hanifi qui tire en force, mais le cuir est repoussé par le poteau droit de Mazouzi. Hanifi revient à la charge et double la mise à la 78’, suite à un bon contrôle dans la surface de vérité avant d’enchainer avec un tir croisé, signant ainsi sa deuxième réalisation.

Le milieu récupérateur El Orfi a été titularisé dʼentrée et ce, en lʼabsence de Tedjar blessé. Cela fait très longtemps que lʼex-joueur du PAC nʼa pas été aligné dʼentrée de jeu.

DEMBÉLÉ D’ENTRÉE

La nouvelle recrue Dembélé a été aligné face aux Widadisn dʼentrée de jeu. Après avoir évolué pendant un quart dʼheure mardi dernier face au CAB, à Batna, cette fois-ci, le Camerounais a eu la confiance de lʼentraîneur Karouf qui lʼa aligné dans le onze rentrant.

VENTE DES BILLETS

La vente des billets dʼaccès au stade nʼa eu lieu quʼaprès que les officiels eurent autorisé le déroulement du match. Les guichets du stade nʼont commencé à écouler les billets quʼune demi-heure avant le coup dʼenvoi. Il est vrai aussi quʼil nʼy avait pas la foule des grands jours.

LA PARTIE A DÉBUTÉ À 16H

Initialement prévu à 15 h, le match a finalement débuté avec 1 heure de retard. La pelouse a subi des travaux de déneigement et ce nʼest quʼaprès que les officiels ont pris la décision de jouer le match.

Partira, ne partira pas, Hannachi fait durer le suspense Avant-hier, le premier responsable de la JSK, Moh Cherif Hannachi, était lʼinvité de la radio locale de Tizi-Ouzou. Pendant 40 minutes, Moh Chérif Hannachi a parlé de plusieurs sujets ayant trait à son équipe, la colère des supporters, son avenir à la tête du club le plus titré du pays. Hannachi a annoncé son départ de la JSK, et ce, après la tenue de lʼassemblée générale quʼil compte organiser dans deux semaines. Le premier responsable de ce club, qui est à sa tête depuis septembre 1993, donne un délai de 15 jours, à ceux qui veulent présenter leur candidature, pour racheter les actions de la SSPA JSK. Pour le moment, rien nʼest officiel, quant à son départ du club, puisque Hannachi se dit prêt à continuer lʼaventure, dans le cas où quelquʼun veut reprendre les affaires du club. Hannachi est en train de faire durer le suspense, en attendant que les choses se calment, pour refaire surface et reprendre les choses en main, comme à lʼaccoutumée. Alors Hannachi partira, ou ne partira pas ? On le saura dans deux semaines, nous y reviendrons…. A. M.

Le reste de la partie n’a rien changé au score, et la partie s’achève sur le résultat de 2 à 0 en faveur des Canaris du Djurdjura. O. M.

HANNACHI PRÉSENT

Le président Moh Cherif Hannachi était présent hier avant le début de la rencontre accompagné du présidnet de section, Khelifa Chioukh. Il a suivi de près la préparation de cette rencontre. Ce nʼest quʼavant lʼentame de la partie quʼil a quitté le stade.

LA VOLTEFACE DE LAHCÈNE AZIZ !

Tout le monde se souvient dans quelles conditions, a été créé le comité de «supporters», avec à sa tête, un certain Lahcène Aziz, banquier de métier. Ce dernier a été désigné avec quelques personnes des quartiers de la ville de Tizi-Ouzou par le président Hannachi, pour diriger ce soi-disant comité de supporters. Lahcène Aziz et ses collaborateurs ont été dʼailleurs, contestés par les milliers de supporters kabyles, lesquels ne les ont pas reconnus, car à leurs yeux, Lahcène Aziz and-co, ne représentaient quʼeuxmêmes et la direction de la JSK. Avant-hier, ce dernier fait un volte face et exige la présence de Hannachi pour écouter les doléances des supporters et quitter le club sʼil le faut. Apparemment, Lahcène Aziz, a oublié quʼil nʼest pas reconnu par les supporters et ne représente que lui-même. A bon entendeur, salut… ! A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

03

JSK 2 WAT 0

IL EST LE P/DG D’AIGLE AZUR AREZKI IDJEROUIDÈNE, LE FUTUR PATRON DE LA JSK ?

Le président directeur général de la compagnie aérienne Aigle Azur, Arezki Idjerouidène. Cet homme dʼaffaires franco-algérien, né en 1955. Arezki Idjerouidène natif de la Kabylie, est prêt selon des sources proches de ce dernier, de racheter les actions de la SSPA JSK, et prendre ainsi la présidence et succéder à Moh Cherif Hannachi, qui a annoncé avant-hier sa démission. Arezki Idjerouidène selon toujours la même source, ne tardera pas à annoncer officiellement, ses intentions dʼinvestir à la JSK et de devenir le nouveau patron de ce prestigieux club, et lui donner une autre dimension. Dʼailleurs, plusieurs supporters de la JSK sont contents quʼun homme dʼaffaires de la trompe, sʼintéresse au club. Attendons alors quelques jours, pour voir si Arezki Idjerouidène, le patron de la compagnie aérienne Aigle Azur, succèdera à Hannachi ou pas. Affaire à suivre…

ET ON REPARLE AUSSI DE REBRAB

Toujours dans cette même perspective, dans le milieu de la JSK, en plus dʼArezki Idjerouidène, on reparle du patron de Cévital, Issad Rebrab, pour prendre les destinées du club phare de la Kabylie. Issad Rebrab le natif de Taguemount Azzouz, veut bien investir à la JSK, Il a été désigné par Hannachi comme président du soi-disant comité de «supporters.»


04

JSK

MAZARI ATTEND TOUJOURS SA CHANCE

Le gardien Nabil Mazari attend sa chance de jouer vu quʼil nʼa pas joué depuis les matches quʼil a joués en coupe de la CAF. Avec le départ dʼIghil, il souhaite avoir sa chance en déclarant à lʼun de ses proches quʼil souhaite que son statut change pour les prochaines journées. Arrivera-t-il à gagner une place lors des prochaines rencon- tres ? cʼest ce quʼon saura dans les prochaines journées qui nous séparent de la fin du championnat. M. L

Hannachi sur le départ Maracana N°1642 — Dimanche 05 Février 2012

Se trouvant sous une grande pression depuis déjà quelques jours après la défaite concédée face au CRB, le premier responsable du club phare de Kabylie semble très affecté en décidant tout simplement de quitter le club et de céder ainsi sa place à une autre personne.

E

n effet, c’est ce qu’il a annoncé lors de son intervention sur les ondes de la chaîne de Tizi Ouzou avant hier après midi. Cela prouve la grande pression qu’il a subie de la part des fans, ces derniers qui ne cessent de réclamer son départ en estimant qu’il a échoué dans sa mission et c’est le temps de laisser sa place à d'autre personnes capables de faire revenir la

Côté supporters, même si Hannachi a déclaré qu’il partira, les fans du club que nous avons rencontrés estiment que Hannachi est en train de gagner du temps et que c’est impossible qu’il quitte le club avec qui il a passé toute sa vie. En d'autres termes, les fans estiment que la déclaration de Hannachi est juste une menace et qu’il continuera à présider le club le plus normalement du monde. La décision de Hannachi estelle irrévocable ? ira-t-il jusqu’au bout de sa décision de céder sa place ultérieurement ? C’est ce qu’on saura dans les tous prochains jours. M. L.

Mais avant de quitter le club, il doit tenir une AG afin de donner le bilan qui doit être approuvé par les membres de cette assemblée générale. Cette dernière qui aura lieu dans une quinzaine de jour comme il l’a annoncé dans son intervention. Ainsi donc, il continuera sa mission à la tête du club pendant cette période. Toutefois, on attendra les prochaines journées qui s’annoncent très chaudes dans la maison kabyle, dans la mesure où une grande partie des supporters est déterminée

Il sera épaulé d'un enfant du club s’il le souhaite

D’autre part, Mourad Karouf pourra être épaulé par un enfant du club s’il le souhaite. en effet, l’ex-défenseur international a eu le feu vert de la direction, s’il souhaite avoir quelqu’un d’autre à ses côtés pour l’aider dans sa mission qui s’annonce très difficile pour la suite de la compétition. Cependant, le concerné préfère encore temporiser en attendant de savoir ce qu’il décidera dans les toutes prochaines journées qui seront décisives pour le club phare de kabylie qui est appelé à réaliser le meilleur parcours possible afin de dépasser les problèmes qu’il le secouent actuellement.

C

Sa décision de partir est-elle irrévocable ?

Une AG est prévue d’ici 15 jours

direction du club qui estime que Karouf a souvent fait du bon travail et qu’il doit avoir sa chance lors de la suite de la compétition. C’est ce qu’a affirmé le président Hannachi avant hier, lors de son intervention à la radio de Tizi Ouzou. Ainsi donc, Mourad Karouf fera de son mieux pour être à la hauteur de la confiance placée en lui. Cependant, on attendra quelques journées du championnat pour voir s’il arrivera à réaliser de bons résultats qui restent l’objectif de toute l’équipe des Canaris.

ontrairement à ce qui a été annoncé ça et là, concernant le successeur de Meziane Ighil qui a quitté son poste après la rencontre du CRB, c’est l’actuel coach Mourad Karouf qui continuera sa mission comme entraîneur en chef jusqu’à la fin de la saison, c’est ce qui a été décidé par la

plus que jamais, d’apporter un changement au club, ce qui passe bien évidemment par le départ de la direction actuelle présidée par Moh Chérif Hannachi.

JSK comme elle était ; cependant, on doit attendre les prochaines journées pour voir plus clair si Hannachi se retirera officiellement, sachant que le chairman kabyle a annoncé sa démission à plusieurs reprises, toutefois, il revenait sur sa décision.

Karouf continuera sa mission comme entraîneur en chef

On lui ramènera un entraîneur s’il ne réalise pas de bons résultats

Même s’il a la confiance de la direction, Karouf pourrait être remplacé au cas où il ne réaliserait pas de bons résultats lors des prochaines rencontres. Cependant, il continuera sa mission le plus normalement du monde, reste à savoir, s’il réussira à gagner son pari, celui de gagner des places au classement général et pourquoi pas terminer sur le podium ; car rien n’est perdu mathématiquement, malgré que la mission s’annonce très difficile. M. L.

LIGUE 1

L

Khelili entamera les entraînements la semaine prochaine

e défenseur axial, Sofiane Khelili entamera les entraînements la semaine prochaine, c’est ce que nous avons appris d’une source autorisée. En effet, ayant contracté une blessure au genou lors du stage de Barcelone, l’expensionnaire du NAHD suis toujours les soins en attendant de commencer les entraînements la semaine prochain. Même si son état s’est beaucoup amélioré, il préfère ne pas prendre de risque. Ainsi donc, le joueur en question est très content de s’être débarrassé de sa blessure en attendant de renouer avec la compétition officielle, et pourquoi pas terminer la saison sur une bonne note en réalisant de bonnes prestations lors des prochaines rencontres de son équipe.

Il a suivi le programme du staff médical à la lettre

Ainsi donc, en suivant le programme spécifique qui lui a été tracé, Khelili ne va pas tarder à revenir ; ce qui soulagera certainement le staff technique des Canaris, ce dernier aura plus de solutions pour les prochaines rencontres qui seront sans doute très difficiles pour les camarades de Hanifi, ces derniers promettent de faire l’impossible afin de revenir en force et satisfaire les fans qui sont très en colère ces derniers jours, notamment après la dernière défaite concédée contre les Rouge et Blanc de la capitale.

“Je ferai tout pour revenir en force”

Joint par nos soins hier matin, l’exdéfenseur des Sang et Or nous a affirmé qu’il s’est rétabli carrément de sa blessure et qu’il fera l’impossible pour terminer en beauté avec son équipe. “Je ne ressens aucune douleur et c’est le plus important pour moi, j’ai tout fait pour me rétablir et Dieu merci, mon état s’est beaucoup amélioré, et je serais apte pour reprendre les entraînements la semaine prochaine.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Incha’Allah. La compétition me manque énormément, et je ferai de mon mieux pour donner le meilleur de moi-même lors des prochaines journées. Je suis animé d’une grande volonté pour réussir mon retour, et je ferai le maximum pour être à la hauteur en réaliser de belles prestations lors des prochaines rencontres qui attendent mon équipe où on tentera de récolter le maximum de points possibles afin de satisfaire nos fans qui attendent beaucoup de nous”. M. L.


LIGUE 1

TEDJAR :

«Je ferai tout pour être prêt le plus vite possible» Maracana N°1642 — Dimanche 05 Février 2012

Ayant contracté une blessure au niveau de la cuisse “élongation” lors du précédent match disputé à Batna, face au club local du CAB, et n’ayant pas pu terminer la partie, cédant sa place à son équipier El Orfi, le milieu de terrain international de la JSK, Saâd Tedjar, déçu par cette blessure, estime qu’il fera tout pour être prêt pour les prochaines rencontres. Joint par nos soins, Saâd Tedjar nous a fait savoir qu’il sera de retour face à l’AS Khroub.

Tout d’abord, comment est votre état de santé ? Je me sens beaucoup mieux après quelques jours de repos. Je dois entamer les entraînements avec le reste du groupe lors de la reprise. J'étais mis au repos par le staff médical. Maintenant, je peux vous dire que tout se passe bien pour moi actuellement, et c’est le plus important. Vous n’avez pas eu de complications ? Non, Dieu merci. Pour le moment, je me sens mieux. Certes, le coach ne m’a pas retenu pour le match d’hier face au WA Tlemcen pour m’éviter toute complications, mais, je peux vous assurer que je serai de retour lors du prochain match inch’Allah.

Quel en est votre sentiment d’avoir raté ce rendez-vous face au WAT ? C’est vrai que c’est un match à ne pas rater. J’aimerais bien être avec mes coéquipiers sur le terrain mais, que voulez-vous que je fasse, puisque lors du dernier match, j’étais touché au niveau de la cuisse et je n’ai pas pu terminer la partie. Sincèrement, j’étais vraiment déçu de ne pas participer au match contre le WAT. J’espère bien être rétabli d’ici le rendezvous prochain face à l’ASK. Apparemment, vous serez prêt pour le match de l’ASK … Normalement, oui. Je me suis bien reposé, je pense que d’ici au week-end prochain, je serai prêt. Toutefois, il faut dire aussi que le dernier mot revient à l’entraîneur, c’est lui qui décidera quant à ma participation ou pas.

Vos supporters, qui sont en colère ces derniers temps contre vous, après les déboires enregistrés, peuvent-ils s’attendre à un retour en force de Tedjar ? Je l’espère bien, je ferai de mon mieux pour retrouver mon meilleur niveau. On a un objectif à atteindre cette saison, donc, on fera tout pour terminer la saison en beauté. On est là pour satisfaire les supporters. Notre mission est de contribuer au succès de notre équipe lors des prochains matchs, surtout avec celui de ce week-end. Justement, comment appréhendez-

JSK

05

vous ce match qui vous attend à l’extérieur face à l’ASK ? C’est un match comme les autres que l’on va aborder avec un seul objectif, celui de gagner. Certes, notre mission s’annonce très difficile devant une équipe qui n’est plus à présenter et difficile à manier même à domicile et devant ses supporters. De notre côté, nous devons confirmer le résultat enregistré face au CAB, en essayant de rester sur notre lancée. De toutes les façons, nous allons préparer comme il se doit ce match face à l’ASK, et avec la ferme intention de glaner les points du match.

Comment voyez-vous la suite de votre parcours et toute l’équipe ? J’estime que ce n’est pas la fin du monde, après ce revers concédé, on a encore plusieurs matchs à disputer. Donc, il faut continuer à se battre et tenter de prendre le maximum de points de l’extérieur. Certes, notre mission n’est pas du tout facile, puisque chaque équipe nous attend au tournant. De notre côté, les joueurs sont conscients de cette lourde tâche, il faut donc être prudents.

En guise de conclusion ? Que la solidarité soit présente dans nos rangs à l’occasion de ce match du championnat ! Et tout ira pour le mieux une fois de plus et j’espère bien qu’on a confirmé notre bonne santé pour l’emporter afin de retrouver notre place sur le podium. Entretien réalisé par Saïd Aberkane

L’AS Khroub, prochain adversaire des Kabyles

Après le match de la 19e journée, disputé hier à domicile face au WA Tlemcen, les gars de la Kabylie devront aussi se remettre au travail et se préparer en conséquence pour un autre match important de ce weekend à l’occasion de la 20e journée.

L

es partenaires du revenant Essaid Belkalem qui a retrouvé son poste face au CAB, après neuf mois d’absence, auront affaire à un autre rendez-vous important avec une bonne équipe qui pratique un beau football. Les Khroubis affichent un visage bien meilleur que celui des précédentes saisons. C’est pour dire que les Jaune et Vert de la Kabylie doivent préparer convenablement leur prochaine confrontation et, bien évidemment, oublier les précédentes défaites enregistrées en ce début de saison. Ces derniers ont certainement conscience de la difficulté de la tâche qui les attend, mais présentent, eux aussi, un visage à respecter dans la mesure où, fautil le rappeler, les poulains de Mourad Karouf n’ont plus droit à l’erreur. De plus, les gars de la

ville des Genêts, affichent une bonne forme, en attestent les résultats enregistrés ces derniers temps. Les joueurs vont donc tout faire pour continuer sur cette bonne dynamique. Pour cela, la bande à Karouf doit arracher la victoire et puis entrevoir la suite du parcours sous de bons auspices et préparer ce rendez-vous comme il se doit et ce, afin d'enchaîner avec d’autres bons résultats et rester sur cette bonne lancée qu’ affiche le groupe, une rencontre qui sera, sans aucun doute, pénible pour les Jaune et Vert, voire plus difficile que les autres, du moment que les Canaris affronteront une redoutable équipe comme l’ASK.

Eviter les erreurs commises jusque-là

Si les Canaris veulent renouer avec la victoire, ils doivent se montrer plus solides derrière et plus percutants devant les bois adverses. La JSK, qui vise une meilleure place cette saison, doit tout faire pour empocher les trois points de la victoire. Les joueurs animés d’une volonté de fer et qui doivent travailler d’arrache-pied cette semaine, et ce, dans l’unique but de préserver cette dynamique de victoire, doivent rendre le sourire à leurs supporters, et oublier

les revers concédés lors de ce début de saison. Les protégés de Karouf et leurs collaborateurs doivent éviter de refaire les mêmes erreurs. La vigilance doit être donc de mise de la première minute jusqu’au coup de sifflet final.

Les Kabyles ont les moyens de revenir en force

Malgré que le match prochain face à l’ASK se jouera au stade de ce dernier et devant ses supporters, il s’annonce très difficile pour les Canaris, personne ne doute des capacités de ces derniers, eux qui ont retrouvé leur lancée après le résultat positif ramené de Batna mardi dernier. Cela veut dire que les coéquipier de Malik Asselah se déplaceront à Constantine avec la ferme conviction de revenir avec un probant résultat, avec une défense qui tient bon après le retour du guerrier Belkalem et qui marque aussi comme ce fut lors des précédentes rencontres. L’attaque kabyle est prête aussi à cracher le feu cette fois-ci d’autant plus que Hanifi qui se trouve dans une forme éblouissante, ainsi que Boulemdaïs qui montre de très belles choses, ces derniers temps. Sans parler du retour de plusieurs éléments, considérés comme des piliers de l’équipe. Ces jeunes talentueux joueurs sont détermi-

nés à relever le défi et prouver que le club a les moyens d’enregistrer d’autres succès.

Reprise des entraînements après demain

Après le match disputé hier dans l’après midi contre le WA Tlemcen, à domicile et devant ses supporters, le coach kabyle Karouf a accordé à ses poulains

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

deux jours de repos afin de récupérer de leurs efforts fournis tout au long de la semaine, après trois matchs décisifs joués. En effet, les joueurs sont appelés à reprendre le chemin des entraînements aprèsdemain au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, et ce, afin de continuer leur préparation pour le reste du parcours qui s’annonce difficile aux Jaune et Vert. S. A.


06

Maracana N°1642 — Dimanche 05 Février 2012

Le terrain étant impraticable

NAHD MCA

LE DERBY NAHD-MCA NʼA PAS EU LIEU

LIGUE 1

Nacer sera prêt pour jouer

Par ailleurs, le jeune Nacer Med Amine, transfuge de la formation de Henaya lors du dernier mercato, devrait être prêt pour jouer avec les espoirs, surtout quʼil est encore jeune et quʼil a 20 ans ; ce qui lui permet de jouer avec les poulains de Mechta. Nacer devrait donner le plus quʼon attend de lui dʼautant plus quʼil est encore jeune.

Les joueurs devront toucher leur argent cette semaine

Les joueurs du Nasria devraient toucher leur argent cette semaine, selon ce quʼon a appris de la direction qui aurait préparé une paye quʼelle devra donner aux joueurs. On apprend aussi que ce sont lʼactuel président, Mahfoud Ould Zmirli, de même que lʼancien président, Mourad Lahlou, qui devront payer les joueurs, en lʼabsence de sponsors qui nʼont rien donné au club depuis longtemps.

L’effectif a pris ses quartiers à El Mehdi

Lʼeffectif du Nasria a pris ses quartiers en fin de compte à lʼhôtel El Mehdi de Staoueli, et non à lʼhôtel El Forsane de Baraki, comme cela a été le cas lors du match face à la JSMB. Ce sont les joueurs et les membres du staff technique, qui ont insisté pour aller à lʼhôtel El Mehdi pour éviter les bouchons, surtout avec les intempéries qui ont frappé la capitale au cours de la journée dʼhier.

Les espoirs prépareront la Coupe cette semaine

Le derby algérois de la 19 journée qui devait opposer au stade du 5 juillet à Chéraga, le NA Hussein –Dey au Mouloudia d’Alger, n’a pas eu lieu en raison du mauvais temps qui a sévi ce week-end. Le terrain était complètement enneigé. Comme l’ensemble du pays. La capitale a connu deux nuits de pluies diluviennes et de neige, ce qui a rendu la pelouse du temple Olympique, impraticable et, de ce fait, la partie a été reportée à une date ultérieure par la ligue professionnelle de football. A noter que le NAHD reste sur une défaite hors de ses bases face au leader du championnat de ligue 1, en l’occurrence l’ASO Chlef, alors que le Mouloudia d’Alger fut quant à lui, contraint au partage des points dans son fief face au CS Constantine. ème

Les dirigeants du NAHD se plaignent de Necib et Lacarne

Les dirigeants du Nasria ont rencontré, vendredi soir, le président de la commission centrale d’arbitrage, Belaïd Lacarne, à l’hôtel El Mehdi de Staoueli. Ces derniers ont donc saisi cette occasion pour se plaindre de l’arbitre, Necib, qui avait dirigé leur dernière rencontre du championnat face à l’ASO Chlef sur le stade Boumezrag de Chlef.

L

es responsables du club lui avoueront que cet arbitre a refusé un penalty valable à leur team, après que le défenseur de l’ASO, Samir Zaoui, ait touché la balle de la main dans la surface de réparation après un tir d’Ouhada. Les dirigeants pensent que le referee était pourtant proche de l’action, mais cela ne l’a pas empêché de priver leur équipe d’une occasion de revenir dans le match et de repartir avec le point du nul. Même s’il n’a rien promis aux dirigeants, n’empêche que le patron de l’arbitrage leur annoncera qu’il devrait entendre dimanche (aujourd’hui), l’arbitre pour entendre sa version et qu’il prendra

donc les décisions qui s’imposent. Certaines sources affirment qu’il n’est pas exclu que l’arbitre soit sanctionné comme l’a été son collègue, Chenane, qui avait privé le NAHD d’un but limpide face à l’AS Khroub, après que la balle ait touché le filet, alors que celui-ci a décidé d’invalider le but sous prétexte qu’il n’a pas dépassé la ligne, ce qui est totalement faux. Les responsables du NAHD pensent que l’arbitrage a été pour beaucoup dans la situation que traverse le club cette saison ; et que l’équipe aurait pu faire mieux si elle n’avait pas souffert de la partialité des arbitres. Raouf Mesbah

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Lʼéquipe espoirs devrait préparer le match de Coupe dʼAlgérie au courant de cette semaine, dʼautant plus quʼil reste moins dʼune semaine avant le rendez-vous de ce huitième de finale de la Coupe dʼAlgérie face au CRB. Selon des sources proches de la direction des jeunes, la préparation devrait se dérouler à Akbou où lʼéquipe bénéficiera de tous les moyens surtout quʼil y aura un nouveau stade à leur disposition.

Les seniors n’ont pas le droit de renforcer l’équipe

Par ailleurs, on apprend que les joueurs faisant partie des seniors, nʼont pas le droit de renforcer lʼéquipe espoirs pour jouer avec lʼéquipe espoirs. En effet, les joueurs, Okbi, Benyahia et Madi voulaient prêter main forte à lʼéquipe espoirs, mais ils se sont rendus compte que la réglementation ne leur permet pas cela, en plus du fait que les joueurs, Okbi et Benyahia sont blessés et ne peuvent pas être au rendez-vous.


LIGUE 1

Maracana N°1642 — Dimanche 05 Février 2012

Yalaoui en colère contre Bracci Il nʼa pas été convoqué pour la 2e fois

C’est la deuxième fois lors de cette phase retour que l’attaquant Nabil Yalaoui n’a pas été convoqué par François Bracci pour le derby contre le NAHD et le dernier match contre le CSC.

P

our le match contre les Sanafirs, le technicien corse n’a pas apprécié l’absence de Yalaoui, ce qui lui a coûté sa place pour cette rencontre. Alors que le joueur croyait que tout était rentré dans l’ordre après sa sanction de ne pas jouer le match contre le CSC qu’il a même acceptée, Bracci a récidivé en laissant Yalaoui hors des 18. Chose qui a mis l’ancien joueur de la JSK dans tous ses états à la fin de la séance d’entraînement de vendredi dernier. Yalaoui a exigé de son coach des explications, mais Bracci n’a rien voulu savoir : «Tu n’es pas convoqué pour le derby, je n’ai rien à t’expliquer», dira Bracci à Yalaoui.

L’enfant de Tlemcen n’a pas voulu faire de bruit, il s’est dirigé vers sa voiture pour rentrer chez lui. Contacté par nos soins, Yalaoui nous a confié : «Franchement, je n’ai rien compris à la décision du coach. Lorsqu’il m’a privé du match contre le CSC, j’ai compris que c’était une sanction à cause de mon absence aux entraînements. J’avoue que j’étais fautif ce jourlà, mais maintenant, je n’ai rien fait et je mérite amplement une place parmi les 18. Je ne savais qu’il était rancunier. Pour le moment, je dois accepter mon sort, mais si je vois que je ne ferai pas partie du groupe qui jouera contre la JSMB, là c’est un autre paire de manches. Je serai obligé de demander des explications au président. Si on ne veut pas de moi qu’on me le dise franchement, car je sais ce que je vais faire», a déclaré Yalaoui. L’affaire de Yalaoui ne sera certainement pas la dernière, car certains joueurs qui ne jouent pas commencent a gronder et ce sera certainement une bombe à retardement pour le Doyen. W. S.

Sayoud : «Ne me condamnez pas, je ne suis pas encore compétitif» Il nʼa pas encore convaincu

Il n’a pas été l’auteur d’une belle prestation. Pour lui, c’est le fait d’avoir été éloigné des terrains pendant une longue période qui lui a joué un mauvais tour pour que le joueur propose du beau jeu.

Un dirigeant n’a pas hésité à montrer sa déception en ce qui concerne l’international espoir, mais pour la majorité, il est encore tôt pour enterrer Sayoud. En effet, mardi dernier, le Mouloudia d’Alger avait affronté le CSC pour le compte de la 18e journée du championnat. Ce jour-là, Sayoud est passé complètement à côté de son sujet, qui a même permis aux Constantinois de revenir dans la partie. De son côté, l’entraîneur des Vert et Rouge, François Bracci, avait aligné sa nouvelle recrue lors du premier rendez-vous contre la JSK, lorsque Ghrib lui a exigé la titularisation de l’ancien joueur du Ahly, car il lui a coûté très cher. Ce jour-là, l’un des dirigeants

qui était présent au stade de Bologhine n’a pas laissé filer l’occasion pour tirer à boulets rouges sur la prestation de l’enfant de Guelma, en le décrivant de «nul». Encore face au CSC, le même dirigeant n’a pas caché son mécontentement visà-vis de l’international des U23 : «Je vous avais dit que c’est notre mauvaise affaire du mercato.» La veille du derby, on s’est approché de Sayoud pour justifier ses piètres prestations, et la nouvelle recrue mouloudéenne de lâcher : «J’ai déjà déclaré que je ne suis pas encore prêt, il ne faut pas oublier que depuis le tournoi du Maroc, je n’ai joué aucun match. Face au CSC, j’ai joué la rencontre en étant blessé. Je souffrais des adducteurs. C’est pour cette raison que je n’ai pas montré mon vrai visage. Ne me condamnez pas, je ne suis pas encore compétitif. Ce qui est certain, c’est que je prouverai que j’ai beaucoup de talent à faire valoir, et je prouverai ce que je dis quand l’occasion se présentera.» L’ancien joueur du Ahly est d’ores et déjà averti, les Chnaoua l’attendent lors de la phase retour pour donner de la percussion à l’attaque. Donc, il se doit de redoubler d’efforts pour être à la hauteur lors des prochains rendez-vous officiels. Walid. S.

KOUDRI A PURGÉ Le milieu récupérateur

du Doyen, Hamza Koudri, a écopé de son troisième carton jaune face à l’ESS, ce qui l’a contraint à passer outre le match contre le CSC de mardi dernier. Il a donc purgé sa suspension et il était prêt pour reprendre du service hier face au NAHD.

UN NÉO-BOSS POUR LE COMITÉ DES SUPPORTERS PROCHAINEMENT

Le comité des supporters du Doyen va élire un nouveau patron lors des prochains jours. Pour le moment, aucun nom n’a été avancé. Mais, ce qui est sûr, le nom du nouveau boss sera connu prochainement.

GHAZI ET SAYEH SOUS LADeuxMENACE joueurs du MCA

sont sous la menace d’un troisième carton qui va les priver du prochain match contre la JSMB. C’est Sayeh et Ghazi qui devaient faire attention hier lors du derby contre le NAHD.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

07

MCA

Younes sera prêt face à la JSMB

Il y a 21 jours de cela, il a contracté une blessure au niveau de la cuisse. Il a passé une échographie. Il a pris les résultats et sʼest présenté chez le professeur Zemmouri afin que ce dernier décide de son sort. Cʼétait une mauvaise nouvelle pour les Chnaoua, Younes Sofiane était out pour 21 jours, mais les jours passent et Younes revient petit à petit. Il a retrouvé le chemin des entraînements depuis cinq jours. Il nous a déclaré ce jour-là : «Je suis guéri, Dieu merci. Jʼai fait un contrôle et le médecin mʼa donné le feu vert pour commencer les entraînements. Comme vous le voyez, je travaille comme un fou pour commencer à jouer avec mon équipe. Le match contre le NAHD, cʼest trop tôt pour moi, mais je donne rendez-vous aux Chnaoua face à la JSMB. Je suis très heureux que ma blessure soit devenue un mauvais souvenir. Jʼai commencé à courir lundi dernier, et je devrai intégrer le groupe à la reprise des entraînements après le match contre le CSC. Cʼest dʼailleurs ce que jʼai fait. Avant dʼintégrer le groupe, jʼai couru le matin et suivi les soins chez Aniet.» Le Mouloudia dʼAlger récupère donc lʼun de ses meilleurs joueurs. Une bonne chose pour Bracci qui compte énormément sur lʼenfant de Bab Ezzouar. W. S.

ZEDEK A ORGANISÉ SON AG HIER

L’homme fort de l’opposition, Abdelhamid Zedek, a organisé son AG hier dans un hôtel à Bouzaréah alors que lors de l’AG de Amrous, les membres de l’AG ont exigé l’expulsion de Zedek de la liste de l’AG du CSA MCA. Il faut dire que la guerre n’en finit jamais entre Zedek et Amrous, qui ont sali l’image du vieux club algérois avec leurs histoires de tribunaux.


08

Les choix de Bracci ne font plus l’unanimité !

Lors du dernier stage de préparation qui s’est déroulé en Espagne dans la ville d’Albir, le staff technique des Vert et Rouge sous la houlette, de François Bracci, misait énormément sur la phase retour et, notamment, sur les premiers matchs.

M

ieux encore, le technicien corse du MCA misait sur sept points avant le derby algérois d’hier contre le NAHD au stade du 5-Juillet. Malheureusement pour la grande famille du Doyen, les partenaires de Hamza Koudri n’ont, finalement, récolté que 5 petits points avec à la clé, deux matchs nuls à Bologhine contre respectivement, la JS Kabylie (00) et le CS Constantine (2-2) et une victoire en déplacement acquise sur la pelouse du stade du 8-Mai-45 face à l’ES Sétif (1-0). Pour rappel, la direction du Vieux

LIGUE 1

Maracana N°1642 — Dimanche 05 Février 2012

club algérois qui a, selon un avis unanime, réalisé le meilleur recrutement possible durant le mercato hivernal en engageant les Younès, Yachir, Djallit, Sayoud, Moumène et Hadji. Un recrutement de choix et de qualité qui a vraiment emballé toute la famille du Doyen et, en particulier, le staff technique qui voulait tout simplement du renfort notamment, en attaque.

Certains joueurs veulent leurs chances

Lors des trois premières rencontres de cette phase retour, l’entraîneur, Bracci, a carrément oublié certains joueurs à l’instar de Yalaoui, Amroune, Moumène, Hadji et autre Bouzidi qui affichent, pourtant, une forme éblouissante. D’ailleurs, lors du dernier match face au CS Constantine, certains de ces joueurs n’ont pas caché leur désarroi à l’instar de Berradja, Amroune et Hadji qui se sont échauffés durant plus de 30 minutes sans, toutefois, prendre part à cette rencontre puisque le coach a perçu les choses sous un autre angle en incorporant seulement, Sayoud à la 70e minute et Djeghbala à une minute de la fin. Pourtant, certains éléments à l’instar de Yachir et Attafen qui étaient, visiblement, très émoussés physiquement, devaient dès les 20 dernières minutes de jeu sortir pour céder la place à des joueurs frais comme Hadji, Berradja et

Amroune. Malheureusement, ce n’était pas le cas et c’est justement, pour cette raison, que certains joueurs contestent de plus en plus les choix tactiques de Bracci. A noter que juste après le premier semi-échec essuyé à Bologhine contre les Canaris de la JSK, l’entraîneur des Vert et Rouge, avait déclaré que tous les joueurs auront, tôt ou tard, leurs chances. Reste à savoir, désormais, quand tous ces joueurs en question auront réellement une chance pour se mettre en évidence.

La direction exige 6 points avant le déplacement de Chlef

Une source proche de la direction du Mouloudia d’Alger nous a confié, hier, que certains responsables n’écartent pas le départ de François Bracci si l’équipe ne rectifie pas le tir lors des deux rencontres prévues avant le déplacement de Chlef à partir de la 6e journée du championnat professionnel de Ligue 1. En d’autres termes, la direction mouloudéenne aurait tout simplement exigé la victoire contre le NAHD hier au 5-Juillet et la même chose samedi prochain contre la JSM Béjaïa à Bologhine. A priori, les dirigeants du Vieux club algérois ont entièrement raison après les fameux 4 points déjà perdus à Omar-Hamadi en sachant que l’objectif principal, durant cette deuxième manche du

Zeddam «Jamais je n’oserai trahir le Mouloudia»

Touché dans son amour-propre après les dernières accusations de certains supporters, juste après le nul concédé à Bologhine contre le CS Constantine qui n’est autre que son club formateur, le défenseur, Hamza Zeddam, sort de son silence et revient justement sur cette mésaventure. Alors, comment ça va après la dernière mésaventure vécue à Bologhine lors du match MCA-CSC ?

Hamdoullah, ça va mieux ! Je ne vous cache pas que les fameuses accusations à mon égard m’ont très affecté car jamais, je me suis imaginé me retrouver dans cette situation. Moi, trahir le MCA après toutes ces années ?! Wallah, c’est tout simplement du n’importe quoi. D’ailleurs, permettez-moi d’ajouter un truc très important.

championnat, était de jouer les premiers rôles. Normalement, toutes ces petites données démontrent clairement, que les jours de François Bracci seront bel

Allez-y…

Je me demande si nos attaquants avaient exploité toutes ces occasions nettes et le score était de 4 à 0, est-ce que Zeddam aurait laissé passer 4 buts ? Franchement, cela ne tient pas debout. Heureusement que les vrais supporters du Mouloudia me connaissent très bien et savent, surtout, que Zeddam n’a jamais été un tricheur et il ne le sera jamais et ce, quoi qu’il arrive. D’ailleurs, je reçois chaque jour beaucoup d’appels des supporters qui m’ont vraiment touché par leur grande solidarité. J’étais aussi très touché par le soutien de mes camarades et celui du staff technique. Je pense que c’est suffisant pour être réellement soulagé (rires). Donc, Zeddam n’est plus affecté par cette histoire de pied levé, n’est-ce pas ? Tout a fait ! La page est définitivement tournée et le mieux, c’est de penser plutôt

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

et bien comptés si le Mouloudia raterait son derby algérois hier face aux Sang et Or de Hussein Dey. Mounir Ben.

à l’avenir du Mouloudia et non à des histoires à dormir debout.

Et comment voyez-vous justement le reste du parcours qui s’annonce, quand même, très délicat ? Très délicat pour toutes les équipes de Ligue 1 et non pas seulement pour le Mouloudia. J’estime que le parcours reste très long où beaucoup de points seront en jeu que ce soit à domicile ou en déplacement et c’est à nous de glaner le maximum possible. A mon avis, ce Mouloudia en est réellement capable et je vous promets que vous allez voir un autre visage dès les prochaines sorties officielles.

Justement, allez-vous vous déplacer ce soir au 5-Juuillet pour soutenir vos camarades contre le NAHD ? Bien évidemment ! Je sais qu’il fait très froid et il va encore neiger, mais le Mouloudia vaut, malgré tout, le détour. Entretien réalisé par Mounir Ben.


LIGUE 1

La renaissance des Hamraoua

Maracana N°1642 — Dimanche 05 Février 2012

FICHE TECHNIQUE

Stade : Zabana Temps : ensoleillé Pelouse : praticable Affluence : moyenne Arbitres : Abid Charef, Boulfelfel, Tamen Buts : Bahiri (6ʼ) Expulsion : Sebbah (22ʼ) Avertissements : Naïli (25ʼ) (CRB), Ouamane (84ʼ) (MCO)

CRB:

choses ne se sont pas arrangées, puisque le CRB prend le dessus et trouve plus d’espaces afin de faire son jeu. Aoued, d’un tir puissant, a failli marquer, mais, son tir passe au-dessus de la transversale. Un coup franc ensuite botté par Ammour, mais, une parade de Fellah qui dégage le cuir en pleine lucarne. Le gardien est contraint de chuter lourdement dans la pelouse, mais, cela a assuré aux locaux de garder l’avantage. Les Belcourtois tentent de revenir, mais, rien à faire, même les quatre minutes ajoutées par Abid Charef n’ont rien changé au score de la première mi-temps.

Ousserir, Maâmeri (Guebli 46ʼ), Boukria, Abdat (Amroune 80ʼ), Benabderrahmane, Naïli (Oudira42ʼ), Benaldjia, Aoued, Ammour, Rebih, Kherbache. Entraîneur : Menad

MCO:

Fellah (Ouamane64ʼ), Sebbah, Bousaâda, Zidane, Belabes, Benatia, Harizi (Bourzama29ʼ), Boushaba, Cherif, Sandaogo (Boukemacha74ʼ), Bahiri. Entraîneur : Henkouche

Les Belcourtois ont été pris à froid dès les premières minutes de la partie et cela en encaissant un but qui a fait des malheureux dans le camp du CRB. Mais, après le premier quart d’heure, les choses s’enflamment entre Harizi et Naïli où on assistera à une forte altercation. L’arbitre du centre, au lieu de renvoyer les deux hommes, s’attaque à Sebbah et lui montre la porte de sortie. Sebbah a vu rouge. Henkouche n’a pas trouvé d’autre solution que d’apporter un changement. Malgré tout cela, les

Du retour des vestiaires, les Belcourtois en supériorité numérique ont voulu égaliser et pour quoi ne pas chercher la victoire qui était devenue accessible après la sortie en rouge de Sebbah. De leur côté, les Hamraoua très décidés de garder les trois points à la maison et confirmer en même temps qu’ils reviennent en force en cette phase retour. Après, quatre victoires à l’extérieur, le CRB espérait avoir la cinquième. Le Chabab a failli remettre les pendules à l’heure et cela après une erreur de

la défense du MCO, Boukria hérite du cuir et rate l’égalisation. Les occasions se multiplient, mais Fellah bien en place expédie les tirs dans les décors. Les Hamraoua tiennent le coup devant les bolides de Rebih et Ammour. 65’, Benaldjia rate un but tout fait. Son tir touche le poteau. Les locaux procédaient par des contres, mais qui n’ont pas beaucoup inquiétés Ousserir. Le pressing des Algérois se fait sentir, mais Ouamane et sa défense ont tenu bon. Ouamane blessé dans le temps mort sème la panique dans les rangs des Oranais. La partie est arrêtée afin de permettre au gardien de prendre les premiers soins. Puis, la partie reprend, mais sans voir le tableau d’affichage changer. L’arbitre siffle la fin du match sur le score de 1-0 pour les locaux. Henkouche avait annoncé avant : « Je connais le CRB », il a en tous les cas réussi à gardé les trois points chez lui et cela malgré l’infériorité numérique. Le CRB enregistre son second mauvais résultat d’affiler. M. A.

500 SUPPORTERS BELOUIZDADIS PRÉSENTS …

Malgré le froid rigoureux qui régnait sur la ville dʼOran, quelque 500 supporters du Chabab ont bravé le mauvais temps et occuper les gradins du stade Ahmed-Zabana.

… DJEBBARI AUSSI

L

es observateurs avertis constatent que ce n’est pas dans les habitudes de l’ancien milieu de terrain d’être présent à la préparation du Mouloudia, sans qu’il ne soit

charge une équipe dont il n’avait pas voulu à la fin de la phase aller pour l’avoir vue à l’œuvre à Saïda. «Nous ne l’avons pas vu durant les mauvaises journées du club, avec les défaites qui défilaient l’une derrière l’autre. Maintenant que la formation tourne mieux, il en est à sa deuxième apparition. Et puis, rappelez-vous que certains des membres de l’AG du CSA ont demandé son retour et que Djebari lui voue une certaine amitié. Rappelez-vous aussi qu’une information (difficile à vérifier) a fait état d’un renforcement de la

COUP DUR POUR LE CHABAB

du CRB, puisse commencer à reprendre les entraînements. Il n’a pas fait le déplacement à Oran. Il est resté à Alger pour suivre les soins. Il ne sera pas présent aussi lors du derby dee samedi prochain, entre les Rouge et Blanc et les Rouge et Noir. L’entraîneur en chef du CRB, Djamel Menad, aurait bien aimé avoir Aksas opérationnel ce jour là, car le joueur est l’un des atouts majeurs dans l’engagement physique. Contre les Usmistes, il n’y a pas mieux que lui pour arrêter les raids de l’USMA, qui va mettre tout en œuvre pour rebondir de la plus belle des manières. Ainsi, le CRB devrait faire le

maximum pour assurer dans ce derby, et ce, sans compter sur les services d’Aksas. Car, le jour J, Aksas sera encore un client de l’infirmerie. Un proche du joueur nous a confié qu’Aksas n’arrive pas à digérer tout ce qu’il lui arrive. Un fait normal, car rester loin des terrains, n’arrange pas un joueur de foot. Il devra retrousser les manches et travailler très dur pour retrouver le physique qu’il avait avant de contracter cette blessure. Les supporters du Chabab prient très fort pour qu’Amine Aksas retrouve sa santé et son niveau, pour contribuer à la réussite du CRB qui a besoin de tous ses joueurs. M.A.

BENAYACHE ABSENT POUR BLESSURE

LA GUERRE DES BANDEROLES

Les supporters oranais et leurs homologues bélouizdadis ont déployé de nombreuses banderoles aux couleurs de leur club. Des couleurs identiques Rouge et blanc qui flottaient dans les gradins et les tribunes. A. B.

b a r r e technique, juste avant l’entame de la phase retour, ce qui pourrait être un ballonsonde auprès des supporters. Est-ce qu’il attend un faux pas de l’équipe pour que Djebari vire Henkouche, lequel n’est ni Oranais ni encore moins Hamraoui ?», pensent certains supporters. Ali Boutaleb

Aksas ratera le derby contre l’USMA

Décidemment, la malchance continue à poursuivre le défenseur axial du CRB, Amine Aksas, qui souffre de blessure et qui est, depuis longtemps, loin des terrains. Aussi, samedi prochain, il sera absent lors du grand derby entre les Belouizdadis et les Usmistes. Le joueur en est très affecté. n effet, avant l’entame de la phase retour, tout le monde était confiant pour le cas Aksas. Le joueur était en voie de guérison, mais, malheureusement, il a rechuté. Le staff médical lui a encore prescrit du repos. Une vingtaine de jours pour que le défenseur axial

E

directement concerné par le sujet. «Je suis un supporter du MCO dont je suis quotidiennement les péripéties. J’ai discuté avec certains joueurs auxquels j’ai demandé de faire preuve de rigueur et de motivation pour maintenir l’équipe dans ce palier. Je suis certain que le Mouloudia arrivera à assurer sa place si les joueurs sont conscients de leurs responsabilités et de leurs possibilités», a-t-il déclaré. Mais, certaines mauvaises langues estiment que Cherif El Ouazzani attend son heure pour prendre en

MCO 1 CRB 0

Le président Youcef Djebbari était lui aussi présent à cette affiche et cʼest la 2e fois quʼil assiste à une rencontre de son équipe depuis son retour aux affaires du club oranais.

Vers un retour de Cherif El Ouazzani ?

L’ancien joueur et entraîneur du Mouloudia, Cherif El Ouazzani Si Tahar, a été encore vu dans les tribunes du stade Ahmed Zabana, pour suivre l’entraînement de son ancienne équipe.

09

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Tout le monde se souvient très bien du match à Tizi qui avait mis aux prises les jeunes du Chabab à ceux de la JSK. Après un télescopage, Zouhir Benayache sort du terrain. Il ne pouvait pas continuer le travail, car des douleurs atroces au niveau de la cheville lʼont obligé à céder sa place. «Un joueur de la JSK mʼa violemment heurté. Je suis tombé et jʼavais très mal.» Il est sorti, mais après avoir passé des tests, Zouhir Benayache déclare forfait pour le match suivant, celui du déplacement avec les jeunes du CRB à Oran.

ANANE AVEC LES SENIORS

Djamel Menad a décidé de mettre, mardi dernier, Anane avec les espoirs. Pas pour le punir, mais lʼentraîneur a jugé que son Olympique manquait de compétition. Et pour régler le problème, lʼunique solution était de lʼenvoyer chez les espoirs. Mais, pour le déplacement dʼOran, Anane a retrouvé ses camarades en équipe première.


10 YAYA A FAIT LE DÉPLACEMENT À SÉTIF

La nouvelle recrue, à savoir leTtchadien Yaya Karim, a découvert lʼambiance de sa nouvelle équipe puisque ce dernier a effectué le déplacement à destination de Sétif avec le reste des joueurs. Il faut savoir que Charef nʼa pas compté sur les services de ce joueur pour la rencontre dʼhier, puisque celui-ci doit se rendre au siège de la FAF avant dʼobtenir le feu vert et jouer avec sa nouvelle équipe.

LES CAISSES BIENTÔT RENFLOUÉES DE 1 MILLIARD 700 MILLIONS

Des sources très au fait des affaires relatives aux Jaune et Noir révèlent que les caisses de lʼUSMH seront très bientôt renflouées de la coquette somme dʼun milliard 700 millions de centimes qui proviennent des subventions de la DJS et de lʼ APC. En effet, la DJS a promis de débloquer la somme de un milliard tandis que lʼAPC va, quant à elle, octroyer 700 millions de centimes. Ceci dit, il reste tout de même les démarches à faire, puisque la DJS a exigé la tenue de lʼAssemblée générale du CSA avant de débloquer lʼargent. Dans le même contexte, Laib attend aussi les droits de retransmission des rencontres qui ne devront pas tarder à atterrir dans les caisses du club.

BENGABOU REPRENDRA DU SERVICE APRÈS LE MATCH FACE À LʼES SÉTIF

Selon des sources très bien informées des affaires courantes des Jaune et Noir, la nouvelle recrue des Harrachis, Bengabou sera bon pour le service après la rencontre face à lʼEntente de Setif. En effet, le joueur est absent depuis la phase retour, après quʼil ait eu paraphé son contrat, pour cause de blessure. Lotfi S.

GHAZALI, EXIGE SON DÛ EN TOTALITÉ

Après avoir boycotté le dernier entraînement de son équipe qui préparait la rencontre dʼhier face à l'USM El Harrach dans le cadre de la 19 eme journée du championnat national de première division professionnelle, Ghazali a décidé aussi de boycotter le match et les entraînements de l'équipe, ainsi que les matches à venir jusquʼau règlement de son du intégral, en particulier après la remise de 100 millions de créances. Ce serait la goutte qui a fait déborder le vase et fait prendre au joueur cette décision.

LIGUE 1

GARRICHE : «Je respecte le choix de l’entraîneur» Maracana N°1642 — Dimanche 05 Février 2012

Le milieu de terrain des Jaune et Noir, Garriche, qui ne joue que rarement ces derniers temps, n’a pas été convoqué lors des deux dernières rencontres de la phase aller, affirme qu’il est prêt sur tous les plans. Il prétend accepter les choix de l’entraîneur en chef, qui ne compte plus sur ses services. Le joueur ajoute que la venue de Yanis, qui sera probablement utilisé au milieu du terrain, ne le dérange pas et qu’il fera tout pour gagner la confiance de son entraîneur.

Peut-on connaitre pourquoi l’entraîneur en chef vous a écarté de la rencontre de Saida ? C’est une question qu’il faudra poser à l’entraîneur en chef. Personnellement, je respecte ses choix et je dirais que Charef est le seul responsable de la barre tactique. Où en êtes-vous avec votre blessure ? Dieu merci, tout est rentré dans l’ordre et ma blessure fait désormais partie du passé. Je suis

en pleine forme après la blessure que j’ai contractée à la fin du stage du Grand Bleu et je peux vous dire que je suis en possession de tout mes moyens, tant sur le plan physique que celui du moral. Cette situation ne vous perturbe-t-elle pas ? Je suis au service de cette formation. En plus, je n’ai pas signe un contrat qui oblige Charef à me faire jouer continuellement. Je continuerai à travailler pour essayer de gagne la confiance de Charef. La venue de Yanis ne vous dérange-t-elle pas ? Pour moi, la venue de Yanis sera une motivation supplémentaire et m’incitera à travailler plus et essayer de tout faire pour gagner la confiance du staff technique.

Un dernier mot pour conclure ? Je dirais que notre équipe est constituée essentiellement de jeunes joueurs et qu’il nous faut beaucoup de temps pour que celle-ci puisse faire mal. Le plus important dans tout ça est que les supporters doivent nous soutenir et nous encourager dans notre parcours. Entretien réalisé par Lotfi Salhi

Benomar n’a pas fait le déplacement à Sétif L’entraîneur adjoint de Charef à la barre technique, Benomar, n’a pas effectué le déplacement sur Sétif. En effet, le concerné est retenu en ce moment par son stage pour l’obtention du grade de deuxième degré depuis une semaine. Il sera absent encore pour quelques jours.

Djabou dans le viseur de Lille

L

e meneur de jeu, de l’Aigle Noir et international algérien, Abdelmoumen Djabou, se trouve depuis un certain temps sous le microscope des recruteurs de la formation Française de Lille, une équipe qui est classée au troisième rang, avec 39 points, au classement général du championnat français de ligue 1 et ce, en vue de le recruter lors de mercato de l’été prochain, en raison de la nécessité pour l'équipe d’enrôler un joueur aux mêmes spécifications que Djabou, qui fait saliver beaucoup d’équipes européennes et du Golfe en raison de son rendements élevé, depuis le début de cette saison en cours avec l'Aigle Noir. Ce qui ne laisse aucun doute que cette saison est la dernière de Djabou en Algérie. Pour lui devenir un joueur professionnel n'est qu’une question de temps.

La direction de Lille hésite entre lui et Lemsakni

La direction de la formation française de Lille, à cette époque menée un compromis entre le

joueur de l'ESS Djabou Abdelmoumen et le joueur international tunisien de l’espérance Youssef lemsakni, afin de choisir le joueur qui bénéficiera à l'équipe sur tout les plans. Aussi, dans le même contexte, la direction de Lille a dépéché un émissaire en Guinée afin de visualiser le joueur en Coupe d'Afrique des Nations. Celui-ci déposera dès son retour en France, son rapport sur la table du président du club.

Claude Fichaux supervisera Djabou face au Club Africain

Selon les informations obtenues par compétition de certains managers qui veulent transférer le maitre à jouer setifien Djabou abdelmoumen, vers une équipe européenne la saison prochaine, l'envoyé de Lille sera présent le 18 Février prochain au Stade de Radès afin de superviser le joueur de près. Selon toujours les mêmes sources, ce serait l'entraîneur adjoint Claude Fichaux, qui sera présent en Tunisie. Y. M.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Madouni «bourreau» du khroub !

Stade (Opow) Saida Affluence : faible Arbitres : Babou, Schmaby, Bouzagou Buts: Sayeh (13ʼ), Madouni (31ʼ, 52, 72ʼʼ), Ould Teguedi (84ʼ) MCS Belaili (58ʼ) ASK Avertissements : Addadi (37ʼ), Abdelaoui (42ʼ) MCS Sebié (54ʼ) ASK

MCS: ASK :

Boutrig, Bekha, Menzri, Mehia, Ziad, Derbani, Sebié, Benamokrane, Boudaoud (Belaili 54ʼ), Chaib (Mesfar 57ʼ) Entraineur : Khezzar

HEDDANE

a été assigné et qui est bien entendu le maintien parmi l’élite. Les poulains du nouveau coach Heddane n’avaient pas donc d’autres choix que d’arracher les trois points qui seront importants pour la suite du parcours et n’avaient pas le droit de rater ce rendez-vous capital pour le club. Les dirigeants saidis, en engageant Mustapha Heddane comme nouvel entraîneur, voulaient déclencher ce déclic tant attendu et qui tardait à venir.

«Il faut travailler davantage»

Visiblement très heureux à la suite du large succès de ses poulains devant lʼAS Khroub, le néo driver des Vert et Rouge Mustapha Heddane ne pouvait espérer mieux pour une entrée en matière : « je félicite les joueurs pour leur sérieux et leur application sur le terrain. Aujourdʼhui je pense que lʼéquipe a eu beaucoup de réussite. Je pense que cette victoire va galvaniser le groupe pour qui beaucoup de travail reste encore à faire. Le plus difficile est à venir et je dirai que nous ne sommes pas totalement à lʼabri »

Une premiere pour Bouraba et Zaoui revient

lʼéquipe saidie qui a affronté lʼASK avec plusieurs absents pour cause de blessures et de suspensions, a par contre, récupérer deux joueurs qui étaient eux aussi blessés, il sʻagit du milieu offensif Zaoui et de lʼavant centre Bouraba, une première comme titulaire pour le premier cité. Leur retour a été très bénéfique dans ce match capital pour les poulains de Heddane.

MCS 5 ASK 1

FICHE TECHNIQUE

Kial, Nehari, Saadi, El Hadjari,Bouraba,Bagayoko, Addadi, Abdelaoui , Zaoui, Bentabet, Taibi. Entraineur : Heddane

Dans l’après-midi d’hier, les Saidis avaient un rendez-vous très important en étant les hôtes de l’ASK. Ce fut aussi les grands débuts de l’entraineur Mustapha Heddane à la tête de la formation phare de la capitale des Eaux, Saida. Il faut tout de suite souligner que les camardes de Madouni étaient dans l’obligation de gagner cette confrontation car, une défaite ou un match nul aurait sérieusement compliqué leur tache quand à leur objectif qui leur

11

Maracana N°1642 — Dimanche 05 Février 2012

Les Vert et Rouge n’avaient pas tardés à prendre les choses en main et il a fallu tout juste moins d’un quart d’heure de jeu pour que le transfuge de l’USMA Sayeh transforme en but une première offensive bien menée par Zaoui. Surpris par ce premier but, les visiteurs essayeront de refaire leur retard en se découvrant un petit plus en défense. Ce dont a profité Madouni pour s’infiltrer à la demi-heure de jeu dans la surface de réparation des Khroubis et inscrire le second but d’un joli tir au coin.

Madouni fait son show

Après le second but des saidis, les locaux firent cavaliers seuls sans toutefois que le score ne change au tableau d’affichage en première mi temps. Au retour des vestiaires, les coéquipiers de Kial sermonnés par leur nouvel entraineur Heddane abordent la seconde péri-

ode de jeu avec la ferme intention d’assoir leur succès définitivement. Madouni en verve trouvera le chemin des filets pour la troisième fois de la soirée à la 52’ de jeu. Les visiteurs réussissent à réduire le score par l’entremise de Mesfar qui venait de faire son entrée en jeu à la place de Chaib. Madouni toujours lui portera l’estocade à quatre buts à un à la 72’ de jeu avant que le revenant, le mauritanien Ould Teguedi ne salisse davantage en inscrivant un cinquieme but et me premier à son actif depuis qu’il est revenu au bercail. Ainsi s’achève cette rencontre sur ce large score jamais enregistré cette saison par les camarades de Kial. Pour une entrée en matière on ne pouvait pas dire que Heddane espérait mieux. Enfin pour l’ASK, il est grand temps que l’équipe se remette à gagner avant que le voyants ne soient allumés. F. K.

APRÈS DIX MATCHES SANS VICTOIRE, SAIDA GAGNE ENFIN !

Le Mouloudia de Saida qui nʼa pas gagné depuis dix rencontres a attendu la venue de lʼASKhroub pour renouer avec le succés et de quelle manière. En effet, les camarades de lʼomniprésent Madouni se sont imposés comme jamais cette saison en étrillant lʼASK sur le score de 5 buts à 1. La présence de Mustapha Heddane sur le banc de touche des saidis en est aussi pour beaucoup dans ce large succès.

RETOUR GAGNANT DE NEHARI ET SAADI

Pour la rencontre dʼhier après-midi, lʼéquipe saidie a récupéré deux de ses cadres qui étaient suspendus lors de la derrière rencontre de championnat mardi dernier face à lʼUSMH, il sʼagit comme vous lʼavez surement deviné de Saadi et Nahari. Vu la largesse du score leur retour a été plus que bénéfique pour le groupe qui a besoin de tous ses éléments en ces moments difficiles.

HAMDI ,ATEK ET HADDIOUCHE ABSENTS

Deux joueurs ont eté absents pour le match face à lʼASK, il sʼagit de lʼarrière gauche Hamdi qui souffrait dʼune blessure au niveau du mollet qui dure depuis plusieurs semaines, et du milieu récupérateur Atek qui sʼest blessé lors du match face au CAB, qui a contracté une élongation au niveau du genou .Le buteur Hadiouche lui aussi suspendu pour deux matches, nʼa pas pris part à la rencontre .Il a superbement remplacé par Madouni. F. K.

PROGRAMME DE LA 19E JOURNÉE

Vivez le championnat de Ligue 1 avec

Patrick

Equipes 01- ASO Chlef 02- ES Sétif 03- CR Belouizdad 04- JSM Béjaïa 05- USM Alger 06- WA Tlemcen 07- USM El Harrach 08- JS Kabylie 09- MC Alger 10- MC El Eulma 11- CS Constantine 12- AS Khroub 13- CA Batna 14- MC Oran 15- MC Saïda 16- NA Hussein Dey

Rencontres

Pts 34 33 32 30 30 29 29 28 24 21 20 20 19 19 17 11

MCO-CRB JSK WAT JSMB ASO CSC CAB MCS ASK USMA MCEE NAHD MCA ESS USMH

J 19 18 19 19 18 19 18 19 18 17 18 19 18 18 19 18

G 10 10 9 8 9 7 9 7 6 5 4 4 4 5 4 1

Arbitres

N 4 3 5 6 3 8 2 7 6 6 8 8 7 4 5 8

1-0 2-0 1-0 Non joué 5-1 Sʼest joué en soirée Non joué Sʼest joué en soirée

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

P 5 5 5 5 6 4 7 5 6 6 6 7 7 9 10 9

BP 26 39 24 20 20 23 19 15 14 20 19 13 16 18 22 12

BC 19 29 17 13 14 21 17 12 15 21 23 24 15 29 25 24

Diff +7 +10 +7 +7 +6 +2 +2 +3 -1 -1 -4 -11 +1 -11 -3 -12


12

JSMB 1 ASO 0 FICHE TECHNIQUE

Stade de lʼUnité Magrébine Affluence : faible Arbitres : Achouri, Amri, Zid Avertissements : Maiza (56ʼ), Derrag (90ʼ), Bellakhdar (82ʼ) (JSMB) ; Mellouli 68ʼ) (ASO) Buts : Gasmi (34ʼ)

JSMB :

Cédric, Mebarakou, Ouali (Derrag 87ʼ), Gacemi, Kacem (Hammouche 80ʼ), Yellemou, Megateli, Maïza, Zafour, Boucherit, Zerrara (Belakhdar 68ʼ) Entraîneur : Alain Michel

ASO :

Ghanem, Senouci (Bouhafer 52ʼ), Aouameri, Mellouli, Zaoui, Zaouche, Gherbi, Abdesslem, Seguer, Achiou (Hassan 75ʼ), Oussalé. Entraîneur : Saâdi

Les Béjaouis, ont, dès l’entame de la rencontre pris les choses en main bousculant les Chélifiens dans leur camp et ce, dès les premières minutes. Les Chélifiens laissent passer l’orage et, petit à petit, ils occupent le milieu du terrain. Le jeu se stabilisa et aucune action dangereuse

Précieuse victoire DES BÉJAOUIS

Maracana N°1642 — Dimanche 05 Février 2012

n’est à signaler des deux côtés jusqu’à la demi-heure de jeu. Quatre minutes plus tard, sur une action collective des Béjaouis, le défenseur central Mellouli se fait chiper le ballon par Gasmi et se présente face à Ghalem qu’il bat facilement et ouvre le score pour son équipe. Les Chélifiens, touchés dans leur amour-propre vont sortir de leur périmètre en procèdant par des contres rapides menés par Achiou et Seguer et ratent plusieurs occasions de niveler la marque. Les camarades de Maïza résistent et utilisent les couloirs pour surprendre encore une fois la défense chélifienne, mais, cette dernière tient bon jusqu’au coup de sifflet de la pause citron. A la reprise, l’entraîneur chélifien procède à quelques changements tactiques mais les actions offensives de son équipe ne sont pas tranchantes et l’absence du buteur Messaoud s’est fait ressentir. Après un quart d’heure de jeu de la seconde période, les Chélifiens se font très dangereux et c’est le moment que choisit l’entraîneur béjaoui pour procéder aux changements réglementaires. Avec l’entrée de Derrag, l’attaque béjaouie était

LIGUE 1 MESSAOUD, LE GRAND ABSENT

Le grand absent de la formation chélifienne est, sans conteste, le buteur de lʼéquipe, Mohamed Messaoud. Renseignement pris, le joueur aurait été préservé pour le prochain match.

MEBARAKOU, UNE PREMIÈRE

Cʼest une première pour le défenseur Mebarakou qui a été titularisé dʼentrée de jeu par lʼentraîneur Alain Michel. Le joueur, qui ne rentrait pas dans les plans de jeu de lʼex-entraîneur Bouali, aurait redoublé dʼefforts qui viennent dʼêtre récompensés par cette titularisation.

plus alerte et sur plusieurs combinaisons, Gasmi, le dernier possesseur de balle dans le périmètre des chélifiens rate plusieurs fois d’aggraver la marque. Dans le dernier quart d’heure, les Chélifiens jouent le tout pour le tout pour niveler la marque, mais, la défense béjaouie avec Maïza, Zafour, Megatli et Belakhdar étaient inprenables et aussi le gardien Cédric qui,

à lui seul, décourage les Chélifiens par ses arrêts réflexes. Les Béjaouis voulant préserver cette victoire après deux défaites consécutives verrouillent tout jusqu’au sifflet final. une victoire précieuse pour Alain Michel et ses joueurs qui ont éteint le feu qui commencait à prendre dans la maison béjouie.

Maroci, Bachiri et Benchaïra, les absents

Le défenseur central, Benchaïra, et les deux milieux récupérateurs, Maroci et Benchaïra, étaient hier les grands absents dans le dispositif de lʼentraîneur Alain Michel. Ces absences, pour diverses raisons, ont été palliées par les joueurs Mebarakou, Ouali et la nouvelle recrue Zerara.

La JSMB dans tous ses états

Redjradj de retour ?

Rachid Redjradj serait de retour à la JSMB en tant que manager général, suite à la démission de Hakim Meddane. C’est ce qui ressort des rumeurs qui sont actuellement distillées dans les milieux des Vert et Rouge. Il est à noter que Rachid Redradj avait quitté le club en 2009, pour rejoindre l’Entente de Sétif.

Zahir Tiab prépare-t-il la prochaine saison ?

L’ex-président de la section football de la JSMB, l’unique d’ailleurs au club, serait de retour. En effet, les récentes apparitions du frère du président ont donné lieu à des spéculations et même à des interrogations quant à ce retour qui vient à la veille de la participation des Vert et Rouge à une joute continentale. Zahir Tiab aurait par ailleurs, fait part de sa déception quant aux résultats obtenus ces derniers temps par les camarades de Maïza, et aurait même déclaré qu’il serait difficile à l’équipe d’atteindre l’objectif assigné en début de saison.

Une nouvelle équipe se dessine...

Selon certaines indiscrétions, Zahir Tiab aurait décidé de préparer la nouvelle saison tant sur le plan administratif que sur le plan technique. L’intéressé aurait affirmé à ses proches qu’il comptait mettre sur pied une nouvelle équipe avec de nouveaux joueurs plus performants et avec un objectif digne de la grandeur de la JSMB. Seulement, à chaque début de saison, ce sont les mêmes paroles qui reviennent. Parfois en l’air, parfois sur papier. Mais, jusqu’à présent, la JSMB a donné l’impression de faire face au syndrome de sa véritable grandeur.

Hakim Meddane cède à la pression d’un lobby

Le désormais ex-manager général du club, Hakim Meddane en l’occurrence, aurait subi des pressions d’un véritable lobby gravitant autour du club. Lequel lobby aurait été d’ailleurs derrière le départ de Djamal Menad. Et même si le président Boualem Tiab fait de son mieux pour lui faire changer d’avis, il n’en demeure pas moins que l’ex-international,

Les jeunes guettent la meilleure occasion

Dotés d’un bon niveau notamment technique, les jeunes joueurs de l'effectif chélifien se réjouissent à l’idée de pouvoir jouer en équipe fanion, dont le premier responsable technique a déclaré qu'il alignera les plus en forme et les plus aptes à réussir, en insinuant qu'il n'a jamais pris en compte le nom des joueurs, car seule la compétence compte pour lui. Les Merzougui, Salah, Hamzaoui et Haddouche en plus de Nasri, brillent de mille feux avec leur catégorie espoir et font des apparitions avec l’équipe fanion qu’ils renforcent de temps à autre comme le veut Saâdi qui a toujours eu un penchant pour la formation, voir pour les jeunes talents. Ces lionceaux qui manquent certainement de métier, feront de leur mieux pour taper dans l'œil de Saâdi comme ils l'ont promis à leur entourage direct, eux dont

A.Z.

certains ont même effectué le stage hivernal au Maroc en guise de promotion comme Haddouche et Merzougui ainsi que le gardien Hamzaoui. Parmi eux, il y en a même qui ont été sélectionnés dernièrement, à l’instar de Haddouche en U20, ainsi que Merzougui et Salah en U21. L’avenir semble assuré pour le club chélifien dont l’équipe espoir enregistre de bons résultats sous la houlette d’un formateur reconnu, Habba Brahim en l’occurrence, qui faisait partie du staff technique des seniors avant de revenir à sa vocation, celle de former des joueurs de demain. Les Oui, Zazou, Ali-Hadji et Messaoud doivent cravacher dur pour ne pas être bousculés par ces jeunes, qui leur succéderont un jour pour la bonne continuité de l’œuvre de l’ASO. Z.Z

connu pour ses principes, semble avoir décidé de ne plus faire marche arrière... Boualem Tiab avait déclaré tout récemment que le départ de Meddane était une perte pour le club.

Alain Michel ou le langage contradictoire

L’entraîneur des Vert et Rouge s’est fait piéger une fois de plus dans ses déclarations, allant jusqu’à la contradiction pure et simple. Lors d’un point de presse, le technicien français a affirmé que son équipe pouvait prétendre au titre tout autant que l’USMA, la JSK, le CRB et d’autres grosses pointures de la Ligue I. Tout récemment et à la surprise générale, l’ex-driver du Mouloudia d’Alger a déclaré que la JSMB a montré ses limites et ne peut, par conséquent, prétendre jouer les premiers rôles. Une déclaration qui a irrité le premier responsable du club. Ce dernier n’a d’ailleurs pas tardé à lui répondre, lui signifiant ainsi que la JSMB possède un effectif riche et peut postuler à la première place. Allons-nous donc assister à un bras de fer entre Boualem Tiab et Alain Michel ? A. Z.

S’adapter, une simple formalité à l’ASO

Le club chélifien est connu pour sa sérénité, voire pour la tranquillité et l’accueil de son entourage qui a toujours ouvert les bras aux joueurs venus d’autres horizons. Comme s'ils sont là depuis plusieurs saisons, les nouveaux joueurs de l'ASO recrutés au mercato, ne donnent guère l'impression d'être des "bleus" dans l'effectif puisqu'ils s'y mettent comme des poissons dans l'eau. Il est vrai que des anciens cadres de l'équipe comme Zaoui, ont fait de leur mieux pour leur faciliter l'intégration et par là l'adaptation, mais il faut quand même saluer le professionnalisme des Hassan, Bouhafer, Saâdoun et surtout Oussalé, qui tentent tant bien que mal de créer un climat de camaraderie impeccable parmi la bande à Saâdi. Le fait de voir chaque nouveau joueur discuter tant au stade qu'à l'hôtel avec des enfants du club, est un bon signe dont les staffs technique et administratif se réjouissent. "Cela a toujours

été le cas chez nous. Tous les joueurs venus d'ailleurs, ont trouvé le même climat car même nos supporters leur facilitent les choses en les accueillant honorablement" a déclaré Ouahab le S.G du club. Certains parmi ces nouveaux éléments, ont vite regagné les rangs pour la simple raison, qu'ils avaient trouvé quelques uns parmi leurs anciens coéquipiers en équipe nationale, ou dans d'autres clubs où ils évoluaient auparavant. Oussalé qui était choyé au MCA, continue de l’être à Chlef où les supporters font de leur mieux pour lui faciliter les choses comme ce fut le cas pour son concitoyen, Balbone, qui vivait dans la peau d’un véritable chélifien de souche. L’exemple le plus frappant, est celui de Zaoui qui même s’il n’est pas originaire de Chlef, et n’a pas été formé au club local, il se sent comme un poisson dans l’eau, lui qui y est depuis 13 ans déjà ! Z.Z

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


PUBLICITÉ

Maracana N°1642 — Dimanche 05 Février 2012

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

13


Les Crabes reviennent fort !

14

Les Crabes l’ont fait, en allant damer le pion aux Chaouia de l’Amal de Merouana. Un but de Mendil à la 62’ a permis donc aux gars de la Soummam de revenir avec une victoire en poche et les trois points dans les bagages.

U

n succès qui est venu confirmer la victoire acquise une semaine auparavant face au PAC, et qui met le MOB dans une bonne position au classement, en attendant mieux lors des prochaines journées. Il faut dire que les Crabes qui s’étaient déplacés à Merouana étaient bien partis pour réussir un bon résultat, de par le moral au beau fixe qui a caractérisé les joueurs avant le déplacement effectué le jeudi passé. Ils ont donc réussi à damer le pion à une équipe de Merouana qui n’arrive toujours à sortir de la zone rouge. Le succès des gars de la vallée de la Soummam, non seulement permet au MOB de se replacer, mais aussi d’entrevoir la suite du parcours sous de meilleurs aus-

Maracana N°1642 — Dimanche 05 Février 2012

pices.

La 5e place en attendant mieux

Euphoriques ces Vert et Noir du Mouloudia Olympique de Béjaïa qui, pour leur deuxième sortie en déplacement pour cette phase retour, ont réussi à remporter un match où les trois points étaient très importants, que ce soit pour les gars de l’Amal de Merouana ou pour les gars de la vallée de la Soummam, cela même si pour les Chaouia qui jouaient chez eux et devant leurs fans l’erreur n’était pas permise. Les capés de Sid Ahmed Benslimani se sont retrouvés face à une équipe du MOB qui voulait elle aussi repartir avec un bon résultat. Ce qu’elle a réussi à faire, en épinglant les locaux sur le score d’un but à zéro. Un score étriqué certes, mais c’est là une victoire salutaire pour les protégés de Mourad Rahmouni, qui enchaînent par un deuxième succès de suite, qui leur fera du bien pour la suite du parcours. Un seul but signé par Zahir Mendil à la 62’ de la partie aura donc suffi aux Béjaouis de revenir avec le pactole du match et s’installer provisoirement à la

5e place avec 27 points, c'est-à-dire non loin du trio de tête, ou, en d’autres termes, de la troisième place, qui permettra à son occupant à la fin de saison d’accompagner le champion sortant et le dauphin en Ligue I professionnelle.

Battre le MOC pour le podium

Le championnat est encore long, et les Crabes peuvent faire mieux que ce qu’ils ont effectué jusqu’à présent, et où hormis la défaite inattendue subie face à la lanterne rouge lors de la 1re journée de la phase retour, ont réussi à engranger la bagatelle de six points sur les deux dernières rencontres, comme ils peuvent aussi accuser le pas, d’autant plus que les prochaines sorties seront aussi délicates les unes que les autres, à l’image du match contre le MOC prévu pour ce mardi et celui contre le CABBA prévu pour le week-end prochain. Cette 5e place galvanisera certainement le groupe pour la suite du parcours, avec comme confirmation le prochain match qui se jouera le 7 de ce mois (mardi prochain), où les Crabes recevront au stade de Béjaïa

Le gardien Aïssani incarcéré

Le gardien du MOB, jadis titulaire, à partir du match face à la JS Saoura, puisqu’il a raté pas moins de quatre matches pour blessure, Lyès Aïssani en l’occurrence, a été incarcéré dimanche passé, après l’accident qu’il a commis et qui a coûté la vie à un jeune de 35 ans, vu que le gardien Bejaoui avait percuté durant l’automne dernier. Un accident mortel survenu dans la banlieue de Tichy et où Aissani avait percuté ce jeune aux 35 printemps. Le gardien a été déjà auditionné par les services de sécurité, mais était en liberté jusqu’à ce que des éclaircissements soient faits sur ledit accident. Il devait comparaître devant le juge mardi passé pour répondree de ces faits, mais son procès est reporté à mardi prochain (le 7 de ce mois). Le gardien en question serait actuellement détenu à la prison de Lekhmis de Béjaïa, et attendra mardi prochain pour voir l’issue de son procès et le verdict qui s’ensuivra.

Ce sera une perte pour le MOB s’il est emprisonné !

Connu pour ses qualités techniques intéressantes qui ont fait de lui l’un des

piliers de l’équipe durant les deux dernières saisons, celui qui est issu des jeunes catégories du MOB, donc enfant du club, pourrait, au cas où il sera emprisonné gâcher sa vie et sa carrière de footballeur. Ce sera donc une perte et pour le MOB et pour le football, étant donné que ce gardien peut rendre service à n’importe quel club, même ceux de l’élite où il était déjà convoité avant le début de la saison en cours, mais ayant préféré rester au MOB pour donner ce plus attendu de lui et par la même occasion, continuer l’œuvre qu’il a entamée depuis son jeune âge. Ce sera un gâchis donc de le voir sous les verrous, cela même si la vie d’un homme est aussi importante.

Toual pour le suppléer

Aujourd’hui, on comprend parfaitement pourquoi Raouraoua a autorisé la direction du MOB à ne recruter qu’un gardien, alors que le club est interdit de recrutement, suite aux litiges qui le lient avec certains anciens joueurs qui ont déposé leurs dossiers au niveau de la Chambre de règlement de litiges (CRL). Ce qu’a fait donc la direction, en s’attachant les serv-

LIGUE 2

le Mouloudia de Constantine, soit le troisième qui possède 28 points, c'est-à-dire un point d’avance sur le MOB, mais avec un match en moins. C’est dire qu’en cas de victoire, les Béjaouis peuvent prendre la 3e place, ou à la limite occuper une 4e et prendre une petite option pour l’accession en Ligue I. Rahib Medhouche

Nemdil out face au MOC

Encore une défection pour le Mouloudia, qui va devoir recevoir le MOC ce mardi sans son buteur face à Merouana. Zahir Nemdil, puisque cʼest de lui quʼil sʼagit (et là signalons que son nom nʼest pas Mendil comme souligné souvent) sera le grand absent du match de la 19e journée, avec le troisième carton quʼil a reçu face à Merouana.

Il est à trois réalisations

Zahir Nemdil est à sa troisième réalisation, après celles réussies face au PAC à Hydra et celui face à Merouana à Béjaïa. Cʼest donc son deuxième but face à la même équipe, ce qui fait que Merouana lui réussit bien. Il devient ainsi le troisième meilleur buteur de lʼéquipe, après Benchaâbane et Yaya.

Les U13 passent au 2e tour régional

Les U13 du MOB, drivés par Moulaoui Djamel, se sont qualifiés vendredi passé aux dépens de lʼIRB Ouled Moussa, dans une rencontre qui sʼest jouée à Bouira et où les jeunes loups béjaouis sont venus à bout de leur adversaire sur le score de 4 buts à 2. Ils passent ainsi au 2e et dernier tour régional, avant de passer, en cas de qualification, aux 1/8es de finale, où il y aura lʼentrée en lice des équipes de lʼélite.

ices de Toual Azzedine, pur produit du NAHD et transfuge du Mouloudia de Mekhadma. Un gardien qui est connu pour ses qualités techniques qui peuvent faire de lui le gardien numéro 1 du MOB. Avec lui, beaucoup voient de l’assurance dans les bois du MOB. Rahib Medhouche

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Fortunes diverses pour les jeunes

Les U21 ont ramené un nul de chez leurs homologues de Merouana, sur le score dʼun but partout, les U19 ont gagné par 2 buts à 0 devant lʼOlympique de Médéa, les U15 ont fait match nul à Béjaïa face à El Harrach, alors que les U16 ont perdu face aux Harrachis sur le score dʼun but à zéro à Béjaïa.


Une victoire salutaire

LIGUE 2

I

Il refuse encore de parler de l’accession et, pourtant, la difficile mais salutaire victoire dans le derby de l’ouest, le propulse à seulement 3 points de son adversaire du jour, l’USMBA, et donc du podium.

l faut bien avouer que Medjahed Nabil, le coach oranais, a réussi à remonter le moral de sa formation, après le faux pas à domicile contre le Mouloudia de Batna, au cours duquel elle a laissé filer une victoire à sa portée. «Nous ne sommes pas encore au bout de nos peines, bien que ce succès nous remonte le moral. Le reste du parcours est encore difficile et parsemé d’embûches, et nous sommes derrière le trio de tête, à savoir la JSS, le MOC et l’USMBA, puisque le CABBA semble avoir une avance confortable. Mais je rappelle que notre premier objectif est de monter une grande formation», dira l’entraîneur en chef d’El Djemïa. D’ailleurs, le prochain périlleux déplacement à Annaba sera révélateur quant aux possibilités des coéquipiers de Mazari de montrer leurs capacités à atteindre leur objectif du début de saison.

Le geste gratuit d’Oumamar

Alors qu’il ne jouait pas souvent, le milieu de terrain, Hamza Oumamar, a été relancé par le nouvel entraîneur, Medjahed Nabil. Mais, cet élément n’a pas su garder son sang-froid, au moment où son équipe ne

Impressions :

Maracana N°1642 — Dimanche 05 Février 2012

15

parvenait pas à trouver le chemin des filets du gardien belabessien, Mouyet. En effet, entré à la 59’ en remplacement du jeune Youssef-Zakaria, en vue de donner un plus au secteur offensif, il a été coupable d’un mauvais geste sur Chabana. Sept minutes plus tard, il a été expulsé, pénalisant ainsi sa formation qui termina le match à 10. Bien qu’il ait regretté son geste, Hamza Oumamar ne sera pas près de revenir au sein de la formation, s’il continue à avoir un tel comportement. C’est du moins ce qu’a laissé entendre un membre de la direction oranaise.

La joie dans les vestiaires

Contrairement aux matchs précédents ratés sur le tartan du stade du chahid Ahmed Zabana, les dirigeants présents dans les vestiaires n’ont pas critiqué l’arbitre comme ils avaient l’habitude de le faire, lui faisant porter le chapeau de leurs contre-performances. Cette fois-ci, l’ambiance était à la joie et cela s’explique par un jeûne qui dure depuis le 4 novembre 2011 (victoire 2-1 face au PAC).

Hamidi Samir, un retour honnête

Sans avoir fait preuve d’un grand jeu, l’exlatéral gauche du MCO et du Chabab de Aïn Türk, enrôlé en été par le club asémiste, Hamid Samir a montré pour son premier match en compétition qu’il était un défenseur qui a une certaine expérience. «C’est sûr que je suis content que mon retour officiel ait coïncidé avec une victoire, la première depuis 9 matchs. L’entraîneur a eu le nez creux en voulant changer certains éléments qui avaient pris l’habitude de

Amrouche coach blidéen :

«Nous avons bien entamé le match, on sʼest procuré beaucoup dʼoccasions. Par manque dʼefficacité, les joueurs ont confondu vitesse et précipitation ; on nʼa pas réussi à les concrétiser, ce qui a semé le doute parmi les joueurs qui ont perdu confiance. Je suis très déçu par ce résultat qui nʼarrange pas les affaires de mon équipe, mais on doit rectifier le tir ppourla suite du parcours à partir de ce mardi, face au SAMohammadia.

croire qu’ils étaient des titulaires indiscutables et qui auraient pu faire des fautes. Dans ce métier, la routine n’a pas sa place et il faut, à chaque match, se remettre en question. Moi, je fais partie d’un groupe qui comprend 24 joueurs. Nous sommes tous solidaires et notre objectif est que notre équipe retrouve sa place parmi l’élite.

Concernant la rencontre face à l’USMBA, elle a été très difficile, mais nous avons dominé et nous pouvions gagner avec un score plus large. L’important est d’avoir gagné et je souhaite que mes coéquipiers de l’attaque retrouvent rapidement leur verve et le chemin des filets.» Ali Boutaleb

Les Blidéens déçoivent une fois de plus

Latrèche, entraîneur de l’OMédéa :

«Nous sommes repartis avec un point, cʼest toujours bon pour le moral, mes joueurs ont appliqué les consignes données de bloquer les couloirs et de neutraliser les Blidéens, Belkhiter et Belkheïr, dont le danger pouvait venir. Maintenant, nous devons préparer le prochain match face au PAC pour ne pas laisser les 3 points de la victoire nous échapper.»

USMB-SAM, mardi prochain

“La rencontre entre lʼUSMB et le SAM, comptant pour la 19e journée de championnat de la Ligue 2, a été programmée par la LPF pour la journée de mardi 7 février 2012, au stade Mustapha Tchaker, à 15h00. A noter que la confrontation de la phase aller entre les deux formations a été remportée par le SAM au stade de Tighenif, sur le score dʼun but à zéro.

Les supporters mécontents

Les fans de lʼUSMB étaient furieux à la fin de la rencontre qui a mis aux prise vendredi dernier leur équipe à celle de Médéa. En effet, ils nʼétaient pas contents du résultat ayant sanctionné les débats de ce match. A la sortie du stade, ils ont caillassé l'intérieur de lʼOpow abritant lʼadministration, le restaurant et le logis des joueurs, où seul le bus du club a connu quelque dégâts, il a fallu lʼintervention du service dʼordre pour ramener le calme en dispersant la foule.

Haddou aux soins

Lʼattaquant de lʼUSMB Haddou Laîd, nʼa pas été du groupe qui a été convoqué pour affronter, vendredi dernier, lʼOMédéa à Tchaker. Souffrant dʼune blessure au niveau de la cheville, il a passé un contrôle médical. Le médecin du club lui a prescrit un repos de trois jours. il sera absent lors de la prochaine rencontre que livrera lʼUSMB face au SA Mohammadia, ce mardi, au stade Tchaker. T. A.

La formation blidéenne, qui voulait, par un sursaut d’orgueil mettre fin à la série des contreperformances et à certaine léthargie, qui n’a que trop durée, a été prise au dépourvu.

L’

USMB, qui représente toujours le même visage que lors des précédentes rencontres, était obligée d’accepter le partage des points face à une équipe médéenne volontaire à souhait et qui aurait pu l’emporter si ce n’est un excès de précipitation de la part de ses attaquants, à l’image de Nati et Annani en première mi-temps et Zerroukat en seconde période de jeu. De leurs côtés, les camarades de Defnoun par leur

manque d’efficacité offensive et trop brouillons, les Hamia, Ledraâ et autres Kerifali ne sont pas arrivés à prendre à défaut l’arrière-garde de l’OM, bien regroupée devant le gardien Benmedour qui a sauvé à plusieurs reprises sa cage, et évité une défaite certaine à son équipe. Une rencontre où le résultat arrange certainement les visiteurs contrairement pour les Blidéens, qui ont perdu beaucoup de points à domicile, jouant déjà le maintien sachant que leur formation n’a plus les moyens de jouer les premiers rôles. Et avec la composante actuelle, elle ne pourra tout juste lutter que pour sauver sa saison en ligue 2. Ce qui démontre qu’avec ce quatrième nul à Mustapha Tchaker, l’USMB file du mauvais coton et confirme la mau-

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

vaise santé de l’équipe, qui peine pour s’en sortir à domicile, elle a déjà perdu huit points qui pèseront lourd lors du décompte final. Le staff technique de l’USMB a utilisé toutes les cartes en faisant confiance à l’ensemble des joueurs sous sa main mais n’en peut plus. Il est à souligner qu’avec un mauvais recrutement de joueurs à l’intersaison et au mercato d’hiver et la libération des meilleurs, il sera impossible de rejoindre le palier supérieur de la ligue 1. Même si le football n’a jamais été une science exacte, la réussite d’une formation passe par une bonne équipe dirigeante, un coach possédant les bagages requis, au moins une certaine expérience et des joueurs expérimentés. Le football, c’est un triangle !


16

La défaite de trop ! Maracana N°1642 — Dimanche 05 Février 2012

Magra :

“Les nombreuses absences ont eu un effet sur le rendement de lʼéquipe, on a fait confiance à des jeunes qui par manque dʼexpérience, nʼont pas su profiter de lʼapport du vent en première mi-temps. On a encaissé un but en deuxième période sous lʼeffet du vent dont lʼUSB a profité, je pense que la défaite contre le CABBA la semaine dernière, a eu ses effets sur lʼéquipe qui a perdu plusieurs titulaires, ce qui nous a mis en difficulté contre lʼUSB.”

planche cette semaine, pour faire face à la colère des supporters, la reprise des entraînements aujourd’hui, ne se déroulera pas sous silence. Connu pour être intransigeants avec leur équipe, les fans batnéens demanderont très certainement des têtes. Zidani devra faire preuve de courage et de sagesse pour tenter de calmer les esprits et permettre à son équipe de préparer le match de mardi dans de meilleures conditions. Une victoire contre l’ESM ce mardi, remettra de l’ordre dans la maison notamment avec le retour de Amrane, Zeghidi, Ouanas et Sahraoui qui ont purgé leur suspension, pourvu que tout le monde oeuvre à un retour au calme avant ce MSPB-ESM.

Benzaïd :

“On aurait pu revenir avec le nul si ce nʼétait le vent qui nous a joué un mauvais tour sur le but de lʼUSB, je pense que nous devons oublier très vite cette défaite, et ne penser quʼau prochain match contre lʼESM.”

Leblalta : “

Avec les nombreuses absences et le vent violent, on savait que les choses allaient être difficiles pour nous, on sʼest battu pour garder notre cage vierge et surprendre notre adversaire, mais cʼétait le contraire qui sʼest produit, sur un tir dont le vent a changé la trajectoire, on a encaissé le but, comme on jouait contre le vent en deuxième pé-riode, il a été très difficile pour nous de revenir au score, on est déçu par cette défaite, mais il faut penser à lʼavenir.”

L’équipe était certes, amoindrie de plusieurs titulaires, la difficulté de la rencontre était prévisible mais la défaite n’était pas attendue dans le camp du MSPB. En concédant trois points contre la lanterne rouge de la ligue 2, le Mouloudia a prouvé son impuissance et son incapacité à suivre le rythme de l’accession, c’est en tout cas, ce que pensent les fans du MSPB eux-mêmes.

GHARICHE : «On ne va pas s’arrêter en si bon chemin»

S’il y a un joueur qui est sorti du lot vendredi dernier face à l’USMAnnaba, c’est bel et bien le gardien Ghariche Kada qui a été, à notre avis, le meilleur joueur du SAM, contacté juste après la fin du match, le portier samiste estime que son équipe est bien partie pour réaliser un parcours honorable.

Quel est votre sentiment après votre victoire sur l’USMAnnaba ? Je suis très content de cette victoire, on a remporté les 3 points face à une très bonne équipe de Annaba qui s’était déplacée à Mohammadia avec la ferme intention de décrocher un résultat positif. L’équipe semble gagner en cohésion… C’est vrai et cela est dû essen-

tiellement au fait que la plupart des joueurs se connaissent et avec le recrutement de cinq joueurs au mercato, je pense que le groupe ne va pas s’arrêter en si bon chemin, je suis persuadé que le visage du SAM, va s’améliorer de match en match. Le match face à l’USMBlida se profile à l’horizon comment le voyez-vous ? Certes, nous restons sur une victoire mais cela ne veut pas dire que nous allons dormir sur nos lauriers, au contraire, il faut bien préparer ce match, je sais que la mission ne sera pas de tout repos dans la mesure où l’USMBlida voudra se racheter après son semiéchec concédé face à l’OMédéa, mais le groupe est animé d’une grande volonté de ne pas revenir bredouilles de la ville des Roses. Un mot pour conclure… Je lance un appel à tous les fidèles du club pour l’aider à concrétiser son objectif, à savoir décrocher une place honorable à la fin de ce challenge. Entretien réalisé par Aoun Laïd Boualem

LIGUE 2

Omrani pris à partie

C

eux qui ont fait le déplacement à Biskra, sont rentrés très déçus, non seulement par la défaite mais aussi par la prestation de l’équipe.

L’enfant de Biskra n’a pas été épargné par les fans de l’USB, Omrani a été pris à partie, on lui a fait tout entendre, il semble qu’on a pas encore cessé de lui reprocher le fait d'avoir quitté l’USB, son club formateur pour le MSPB.

Meredef aussi

Se faire battre par l’USB, est la défaite de trop pour le Mouloudia de Batna qui espérait jouer pour une place sur le podium. L’entraîneur, les joueurs et les dirigeants auront du pain sur la

L’entraîneur des gardiens du MSPB qui lui aussi, a porté les couleurs de l’USB, a été la cible des supporters Biskris. Meredef a entendu toute l’encyclopédie de la vulgarité vocabulaire à laquelle il répondait à chaque fois par un sourire et des applaudissements. W. Y.

l’USMAnnaba vendredi dernier, vient augmenter son capital à 4 points ; pour rappel le n° 9 samiste avait inscrit son premier but face à l’ASMOran (6e journée), le 2e face

au PAC (8e journée) et le 3 face au RCKouba, il devient par l’occasion le 2e buteur du SAM et menace Haoua Hassen qui a inscrit 5 buts. A. L. B.

Les Samistes respirent

La victoire remportée par les Samistes vendredi dernier sur les Annabis, est la première du genou sur les 4 confrontations qui ont eu lieu dans l’histoire des deux clubs, puisque les Samistes s’étaient inclinés à 3 reprises lors des trois précédentes rencontres face à leur adversaire du jour. Hadj Safa a tenu sa promesse

Le président du club sportif amateur du SAMohammadia, Hadj Safa avait promis aux joueurs samistes, une forte prime avant l’entame du match face à l’USMAnnaba et juste après la fin du match. Le président du CSA a organisé une réception à l’honneur des joueurs dans un café situé a proximité du stade Ouali Med, où chaque joueur a reçu une enveloppe contenant une prime de (50 000 DA) cinq millions de centimes et la moitié à chaque remplaçant.

4ème but de Tlemçani

Le jeune attaquant samiste, Tlemçani Chemseddine, qui a inscrit le but victorieux contre

Reprise des entraînements hier

Après deux jours de repos mérités, accordés par le staff technique, les partenaires de Tlemçani Chemseddine, devaient reprendre le chemin des entraînements, hier après-midi, où ils étaient appelés à effectuer une séance de décrassage au stade Ouali Med. Cette reprise devait être caractérisée par le retour de cinq joueurs, il sʼagit de Haoua Fertoul et Bouhadi qui ont purgé leur suspension automatique ainsi que Belgherbi et Keras qui selon le staff médical, se sont complètement remis de leurs blessures respectives. A. L. B.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


Bachir Chekri n’est plus

HOMMAGE

Bachir Cheki, l’ancien numéro 10 de l’ESB Akbou est décédé le jeudi passé à l’âge de 60 ans, à l’hôpital d’Akloul Ali d’Akbou.

L

e défunt a perdu la vie suite à un arrêt cardiaque qui l’a emporté à jamais. Aujourd’hui, la région d’Ighram (Ou il est originaire) pleure son enfant prodige, parti sans crier gare. Ceux qui le connaissent disent de lui que c’est un

Maracana N°1642 — Dimanche 05 Février 2012

homme intègre, mais surtout qui a marqué de son passage le football dans la coquette ville d’Akbou. Bachir Chekri, Allah Yerrahmou avait refusé de rejoindre des clubs de l’élite, tels que la JSK , eu égard au fait que sa famille est aisée (Vivant dans le commerce). Autrement dit, il aurait tapé dans l’œil de beaucoup de club de la division une en ce temps ou il était joueur. Un jubilé lui a été organisé en hommage à ce qu’il a fait dans sa carrière de footballeur, et c’était au mois de juillet 2005, ou c’était l’actuel directeur

du complexe sportif de proximité d’Akbou, Mass Boualem Oudjehani qui eu l’idée de l’organiser. Il y’avait la présence des anciens joueurs de la sélection de 82, tels que Belloumi, Fergani, Kouici, Dahleb, Tlemçani et autres stars qui ont fait les beaux jours du football national. Il y’avait aussi Lalmas, Zagzi et Hamimi, des équipes de Sétif, d’Alger et une sélection de Bejaia. Le défunt était aussi à la tête de l’association des anciens joueurs de l’ORB Akbou qui a eu l’initiative d’organiser un jubilé à Hamimi.

Impressions à chaud

«NOUS «C’est une grande VENONS DE PERDRE « Repose perte pour le UN GRAND en paix Da football» HOMME» L’bachir » BOUALEM OUDJEHANI, DIRECTEUR DU CSP DʼAKBOU ET AMI DU DÉFUNT :

« Da L’bachir Allah Yerrahmou était un footballeur hors pair, que ça soit sur le terrain ou en dehors. C’est quelqu’un qui a tant donné au football à la ville d’Akbou et c’est c une grande tristesse qu’aujourd’hui il n’est plus là. Personnellement, j’ai bien côtoyé le défunt, et pour preuve, c’est moi qui avais pris l’initiative de lui organiser un jubilé en 2005 et plus exactement en juillet de cette année-là avec la présence des anciennes gloires de l’équipe nationale de 1982, et d’autres sélections de Sétif, Alger et Bejaia. Je connaissais le défunt depuis que j’étudiais au lycée d’Akbou. C’était un très bon joueur pétris de qualité de footballeur et humain. C’est une grande perte pour le football, non seulement au niveau de Bejaia, mais national, cela même s’il n’a joué qu’au sein de l’équipe d’Akbou, mais il a eu des contacts officiels de la part d’autres clubs, tels que la JSK , mais en ces moments-là, sa famille qui était aisée financièrement aurait refusé de le laisser signer au profit des Canaris. Repose en paix mon frère ».

**Très attristée par le décès de Chekri Bachur, l’exjoueur de l’ORBA, survenu le jeudi passé à l’hôpital Akloul Ali d’Akbou, suite à un arrêt cardiaque, la direction de la JSMB , entre autre le président de la SPA du club présentent à la famille du défunt et à la famille sportive d’Akbou ses sincères condoléances, tout en l’assurant de sa profonde sympathie. A Dieu nous appartenons et à lui nous retournons.

BOUALEM OUKACI :

« Aujourd’hui, je suis vraiment triste par le décès de cet grand homme aux qualités très intéressantes. Il va laisser un grand vide. Il aurait dû connaître une autre carrière s’il n’a pas refusé de rejoindre les autres clubs qui le convoitaient pour l’avoir dans leurs effectifs. Ca prouve que ses qualités sont reconnues par tous au niveau de la wilaya de Bejaia et même ailleurs. Il n’a laissé que de bonnes choses. C’est quelqu’un qui était humble, courtois mais surtout très sociable. Repose en paix mon frère et que Dieu le tout puissant t’accueille dans son vaste paradis ».

KAMEL BOUZIT, ANCIEN JOUEUR ET NOUVEAU COACH DE LʼES TIMEZRIT :

« Personnellement, je dis qu’on a perdu un grand homme, aux qualités sportives et humaines que beaucoup n’ont pas. C’est une perte pour le football national et il va nous manquer à jamais. Il va laisser un grand vide que personne ne pourra combler. Ceux qui le connaissent mieux que moi ne disent que de bonnes choses sur lui. Il a marqué le football à Akbou d’où la création de l’association des anciens joueurs de cette ville qu’il préside lui-même. Repose en paix mon frère ».

Condoléances :

***La direction du MOB, et à sa tête le président de la SPA , Mustapha Bouchebah, très attristée par le décès de Bachir Chekri, présente à son tour ses condoléances les plus attristées à la famille du défunt ainsi que sportive de la ville d’Akbou et prie Dieu le tout puissant d’accueillir le défunt dans son vaste paradis. A Dieu nous appartenons et à lui nous retournons.

17

Il a été inhumé dans la douleur hier (Samedi) dans on village natal Ighram avec la présence des anciennes figures du football de la wilaya et même des autres régions. Nous y reviendrons dans nos prochaines éditions avec un hommage posthume que Maracana va lui rendre. Repose en paix Da L’bachir et que Dieu le tout puissant t’accueille dans son vaste paradis. A dieu nous appartenons et à lui nous retournons. Rahib Medhouche

YAHIAOUI NACER, CHARGÉ À LA COMMUNICATION À LA JSMB :

« J’ai perdu un ami »

« Je suis attristé par la disparition de Da Lbachir, Athirham Rebi adhisewsaâ Fellas. C’était un grand joueur de la vallée de la Soummam et de la région. C’est une perte pour quelqu’un qui était gentil et qui était un véritable model pour nous tous. C’était un joueur très fair-play, un très bon joueur de son époque. Pour moi, j’ai vraiment perdu un ami et je suis très triste. C’était quelqu’un qui pouvait porte le maillot de n’importe quelle équipe de l’élite de ce temps ou il était joueur, tellement il était doué et excellent. J’ai eu déjà l’occasion de jouer contre lui. J’ai voulu assister à son enterrement d’aujourd’hui (Ndlr : Hier) mais nous avons un match aussi important cet après-midi et je suis obligé de rester à Bejaia. Repose en paix mon ami ». Impressions recueillies par Rahib Medhouche

*** La direction du MOB, et à sa tête le président de la SPA , Mustapha Bouchebah, très attristée par le décès du père du P/APW de Bejaia, présente ses condoléances les plus attristées à la famille du défunt et prie Dieu le tout puissant d’accueillir le défunt dans son vaste paradis. A Dieu nous appartenons et à lui nous retournons.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


DESAILLY, la force tranquille 18

Maracana N°1642 — Dimanche 05 Février 2012

INTERNATIONALE

A l'image d'un ancien président de la République française, Marcel Desailly a repris à son compte avec le même succès le célèbre slogan de "la force tranquille". Puissant et calme à la fois, dur sur l'homme mais jamais violent, il s'inscrit dans la tradition de la "garde noire" de l'équipe de France, incarnée par Jean-Pierre Adams, puis Marius Tresor et Basile Boli à qui il a succédé chez les Bleus.

Défenseur central ou milieu défensif, selon la volonté de ses entraîneurs, il figure dans le livre d'or comme le défenseur tricolore le plus titré avec une Coupe du Monde de la FIFA, un UEFA EURO, deux Coupes des Confédérations de la FIFA, deux Ligues des champions de l’UEFA, sans parler de deux titres de champion d'Italie. Champion d'Europe avec l’Olympique de Marseille et l’AC Milan, Desailly a du attendre la trentaine pour se voir affubler d'un surnom qui lui colle à la peau et le définit parfaitement : the Rock.

Eclosion d'un Canari

Arrivé à Nantes à l'âge de quatre ans avec sa famille et son père adoptif, il rejoint le centre de formation des Canaris à l'âge de 12 ans et s’imprègne pendant six saisons de la philosophie de l'école nantaise. Dans cette riche génération, il va faire deux rencontres déterminantes. Tout d'abord son entraîneur Jean-Claude Suaudeau qui va polir ce talent brut, et un certain Didier Deschamps qui sera à ses côtés pendant toute sa carrière. De ses débuts en première division 1 le 26 août 1986 contre Bordeaux (3:0) jusqu'à la fin de la saison 1991/92, il va travailler, prendre du volume et disputer 162 rencontres sous le maillot nantais (5 buts) tout en suivant le cursus des sélections françaises, des U-15 jusqu'aux A', antichambre de la sélection A. Le décor est planté, le futur roc est prêt pour escalader les sommets. Sur un coup de tête de Bernard Tapie, président de l'Olympique de Marseille, et contre l'avis de l'entraîneur Raymond Goethals, Desailly rejoint la Canebière au début de la saison 1992/93. Accueilli froidement par Goethals qui lui lance "tu n'arrives pas à la cheville de Carlos Mozer", l'ancien défenseur brésilien de l'OM, il prend pourtant une nouvelle dimension au sein d'une défense aussi solide que rugeuse avec la chanière Desailly-Boli épaulée par deux latéraux de devoir, Jocelyn Angloma et Eric di Meco. Le 26 mai 1993 au stade Olympique de Munich, Boli marque de la tête le but de la victoire face au prestigieux

l'incontournable Fabien Barthez dans les buts, Lilian Thuram, Laurent Blanc, Marcel Desailly et Bixente Lizarazu vont constituer le socle de l’équipe lauréate de la Coupe du Monde de la FIFA France 1998 et de l’UEFA EURO 2000. Alignés ensemble pour la première fois lors d’un match de préparation de l’UEFA EURO 1996 contre l’Allemagne (1:0), et jusqu’à leur dernière sortie officielle en finale de l’EUROo 2000 à Rotterdam contre l’Italie (2:1), ces quatre défenseurs parfaitement complémentaires n’ont jamais perdu un seul match officiel en 28 rencontres entre 1996 et 2000. Mieux, ils n’ont encaissé ensemble que 13 buts en 28 matches. Entre 1996 et 2000, la France a joué 57 matches n'en perdant que cinq. A chaque fois un des quatre mousquetaires au moins manquait à l’appel. Exclu en seconde période de la finale de la Coupe du Monde 1998 contre le Brésil (3:0) après avoir reçu un second carton jaune, devenant le troisième joueur à être exclu lors d'une finale mondiale, il portera le brassard de capitaine après la retraite de son compère Didier Deschamps. Pourtant, malgré deux Coupes des Confédérations victorieuses, il ne peut empêcher le lent déclin de cette génération surdouée et, après un dernier échec contre la Grèce (0:1) en quart de finale de l'UEFA EURO 2004, il annonce, à 36 ans, sa retraite internationale avec 116 sélections au compteur.

Le temps des copains

AC Milan tandis que son complice musèle un certain Marco van Basten. Le club italien perd un trophée, mais gagne une idée de génie pour remplacer le vieillissant Frank Rijkaard, parti à l'Ajax Amsterdam. En raison des difficultés financières de l’OM, Desailly refait ses valises et rejoint la Lombardie.

Maturité milanaise

Sa montée en puissance est irrésistible, d'autant plus qu'il fait ses débuts en équipe de France le 22 août 1993 contre la Suède (1:1). Dans un pays où le rôle du défenseur est aussi apprécié que la réussite d'un attaquant, Desailly est dans son élément, et va vivre cinq saisons exceptionnelles. Il débute officiellement dans le calcio le 21 novembre 1993 contre Naples (2:1) et marque son premier but le 2 janvier 1994 contre la Reggiana (1:0). A Milan, Desailly va rapidement assimiler la rigueur tactique et défensive italienne et imposer sa marque de fabrique : son extraordinaire capacité a remporter la majorité de ses duels. Au fil des saisons, il devient la pierre angulaire du système rossonero et s’impose dans un effectif pléthorique. Fabio Capello s'appuyant sur la défense mythique Mauro Tassotti, Franco Baresi, Alessandro Costacurta et Paolo Maldini, il positionne le Français pendant plusieurs mois comme milieu défensif. Pari gagnant, et Desailly étoffe immédiatement son palmarès en remportant le scudetto puis une nouvelle Ligue des champions face à Barcelone (4:0), marquant même un but à cette occasion et devenant le premier joueur à remporter l'épreuve deux années de suite avec deux clubs différents. Desailly va ainsi disputer 137 rencontres de championnat entre 1993 et 98, marquant cinq buts, et 27 matches de C1 (2 buts) avec à la clé une nouvelle finale de Ligue des champions, perdue contre l'Ajax, et un nouveau scudetto. "Il est sans aucun doute le

meilleur défenseur étranger ayant évolué dans le calcio. Celui qui a rapidement senti le football italien tout en sachant imposer sa personnalité", analyse en expert Paolo Maldini. Alors, aucun supporter de Milan ne lui en a voulu quand il a décidé de signer à Chelsea en 1998. Il avoue d’ailleurs avoir connu l'émotion la plus grande de sa carrière, "plus forte encore que celle de la Coupe du Monde", à l'occasion du match AC Milan-Chelsea, lors de sa première visite à San Siro après son transfert en Angleterre. "A l'échauffement, tout le stade s'est mis à m'applaudir, d'un seul coup. Je me suis approché et j'ai pu lire sur une grande banderole ‘Pour toujours tu resteras dans notre cœur’. Cette reconnaissance qu'ils me témoignaient était véritablement bouleversante. Je n'étais ni un créateur ni un buteur. Et pourtant, ils me fêtaient comme si j'étais Van Basten. En tant qu'homme je m'en souviendrai toute ma vie", souligne-t-il encore ému.

Sur le toit du monde

Après l'échec de 1994, et la non-qualification de l'équipe de France pour Etats-Unis 1994, Aimé Jacquet reprend les Bleus en main. Rapidement il va bâtir une défense de fer qui va battre tous les records. Devant

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Quand il arrive à Chelsea, en plein été 1998, Marcel Desailly retrouve dans le plus chic des clubs londoniens son ami Franck Leboeuf avant d'être rejoint par Deschamps. Il débute officiellement en Premier League le 15 août 1998 à Coventry (1:2) mais ne marque son premier but que le 26 février 2000 contre Watford (2:1), le temps de prendre ses marques dans un nouvel environnement. "En Italie, je dominais mon sujet dans le domaine aérien. Mais, en Angleterre, je n'arrivais plus à prendre un ballon de la tête !", se souvient-il. "J'étais régulièrement devancé par les grands et les petits qui tous, en plus, mettaient le coude. Il m'a fallu devenir plus malin, travailler le timing, éviter la poussée de l'adversaire et ne pas répondre à la provocation". C'est peut être grâce à cette difficulté que Marcel Desailly s'est découvert une nouvelle motivation. "Quand vous êtes compétiteur, que vous vous trouvez confronté à de nouveaux éléments bons, voire excellents, vous êtes obligé d'élever votre niveau, de prouver que vous avez encore envie". En six saisons avec les Blues, il va disputer 222 rencontres dont 94 comme capitaine sans remporter de titre majeur à l'exception d'une FA Cup. Paradoxalement, c'est son ami Deschamps qui, en 2004 et en tant qu’entraîneur de Monaco, va lui donner le descabello en éliminant Chelsea en demifinale de la Ligue des champions. Marcel Desailly comprend que l’âge d’or est passé. Il va terminer sa carrière au Qatar, où il remporte un dernier titre de champion avant d'annoncer sa retraite sportive en mai 2006. "Quand j'ai débuté avec les Bleus à 25 ans, je n'aurais jamais imaginé être toujours en sélection neuf ans plus tard et être encore compétitif en club. Si j'ai duré, c'est que je me suis toujours remis en cause. Vous ne pouvez pas vous imaginer le nombre de jeunes que j'ai vus qui étaient meilleurs que moi", affirme-t-il confirmant ainsi qu'il a tiré sa véritable force d'un mental à toute épreuve, de sa force de caractère. Une force tranquille. In fifa.com


INTERNATIONALE

ANG - 24 J : Arsenal doit éviter le pire E

Arsène Wenger a d'ores et déjà fait une croix sur le titre, cette saison, en Premier League. Ses joueurs se battent désormais pour une place européenne, de préférence dans le top 4. Mais avec un seul point pris sur 12 en 2012, Arsenal connaît une mauvaise passe. «Nous devons rester concentrés sur le match de samedi et gagner à domicile, insiste le manager français. Une fois qu'on aura fait ça, on pourra passer un bon week-end.» Le match contre Blackburn (18e) est donc capital, samedi (14h). L'occasion, contre la deuxième moins bonne défense du Championnat, de renouer avec la victoire à domicile. Tout autre résultat, à l'Emirates Stadium, serait catastrophique pour la confiance. Je pense que nous avons souvent bien joué cette saison et nous devons continuer dans cette voie et rester concentrés, tente de convaincre Wenger. Le foot doit rester un moment de joie à partager avec le public. Nous essayons toujours de jouer ainsi...» Samedi, il faudra faire mieux qu'essayer, il faudra réussir.

P

Maracana N°1642 — Dimanche 05 Février 2012

ALL - 20 J. : Le Bayern dans le dur E

ar une température polaire, le Bayern Munich va devoir s'imposer à Hambourg, samedi (18h30), pour rejoindre le Borussia Dortmund en tête. Schalke 04 peut faire de même en dominant Mayence (15h30).

La vague de froid sévit dans le nord de l'Europe, annulant ou reportant plusieurs rencontres dans les Championnats touchés. Pas de ça en Bundesliga. Malgré des températures de -10 à -15 degrés, la Fédération allemande a annoncé qu'elle ne

Ca y est, Eric Abidal a enfin prolongé au Barça ! Annoncé depuis des semaines, ce nouveau bail a été paraphé vendredi à 13 heures par le latéral gauche français. «J'ai toujours dit que je voulais rester et vivre ici pour savourer le football. Le Barça est ma seconde famille. Je vois plus les gens des clubs que ma propre famil le», a expliqué Abidal (32 ans) qui a prolongé d'un an, jusqu'en 2013, plus deux saisons en option.

Le Barça condamné à la perfection à la Real Sociedad (22 heures) pour ne pas laisser échapper les protégés de José Mourinho. Fortement sollicité mercredi à Valence (1-1), en demi-finale aller de la Coupe du Roi, le groupe blaugrana sera donc de nouveau mis à l'épreuve malgré un «besoin de repos» évident selon Guardiola. Pour pallier les nombreuses absences (Villa, Afellay, Iniesta et Pedro blessés, Keita parti à la CAN), le technicien catalan devrait, comme d'habitude, puiser dans le vivier du centre de formation.

MAN CITY Une porte de sortie russe pour Tevez

S'il n'a pas réussi à trouver de nouveau point de chute cet hiver, tout espoir n'est pas encore perdu pour Carlos Tevez (27 ans, 3 apparitions en Premier League cette saison). Le mercato se poursuit en effet jusqu'à fin février en Russie. Et selon le Daily Mail, l'Anzhi Makhatchkala songerait à relancer l'attaquant argentin si celui-ci n'est pas réintégré par Roberto Mancini dans l'effectif de Manchester City.

s'attendait pas à des reports puisque tous les terrains sont équipés d'un système de chauffage de la pelouse. Franck Ribéry devra donc prendre sur lui et se rendre à Hambourg avec le Bayern Munich, samedi.

RIBÉRY : «Pas très agréable pour jouer»

FC BARCELONE : Abidal a prolongé

Relégué à sept points du Real Madrid en Championnat, le FC Barcelone doit désormais réaliser un parcours parfait pour espérer coiffer sur le poteau son rival madrilène. Si Pep Guardiola a estimé cette semaine que le Championnat était «encore long», l'entraîneur catalan a bien conscience que la «mission remontée» ne sera pas aisée pour le FC Barcelone. Distancés de sept longueurs par le Real Madrid au classement, les champions en titre doivent impérativement commencer par s'imposer ce samedi face

19

Point positif pour les Barcelonais : ils ne sont toutefois pas les seuls à avoir une infirmerie encombrée. La Real Sociedad accuse également le coup avec pas moins de trois cadres (Elustondo et Zurutuza au milieu, et surtout Agirretxe en attaque) indisponibles. Reste désormais à savoir si les Basques, tombeurs du Sporting Gijon (5-1) lors de la précédente journée, pourront contrarier le Barça et ainsi faire les affaires du Real (opposé à Getafe à 20 heures).

Le Français ne goûte guère ces conditions particulières, même s'il évolue en Allemagne depuis plusieurs saisons. «L'échauffement est difficile par ce froid, c'est brutal. J'ai besoin de deux paires de gants. Du -11 degrés, c'est beaucoup trop, c'est pas très agréable pour jouer», confiait ainsi cette semaine Ribéry, pas encore à 100% en raison de soucis au dos. Le froid glacial ne va donc rien arranger mais, le milieu offensif international sera bien présent face au HSV pour mener les siens au succès. Après la victoire de Dortmund (43 points) à Nuremberg (2-0) vendredi soir, le Bayern compte trois longueurs de retard, et n'a donc pas le choix. Le titre se joue peut-être en ce moment, et il est interdit de laisser filer des points, surtout face au 11e. Pour continuer de rêver à un premier titre depuis 1958, Schalke 04 (40 pts), qui accueille Mayence (12e) à 15h30, est dans le même état d'esprit.

BORDEAUX : Ciani revit

AMICAL : Real Madrid-Millonarios en hommage à Di Stefano

Le changement tactique de Francis Gillot qui a adopté un schéma en 3-5-2 a fait un heureux à Bordeaux. Un temps écarté en raison de ses prestations décevantes, le défenseur central Mickaël Ciani (27 ans, 14 matchs et 1 but en Ligue 1 cette saison) a en effet pu retrouver une place sur le terrain. "C'est un soulagement. C'était une situation difficile mais compréhensible. Henrique a fait de bons matchs, l'équipe s'est mise à gagner. Il n'y avait rien à dire. Je ne me suis jamais plaint", a confié Ciani à L'Equipe. A lui désormais de convaincre Gillot de ne pas repasser à quatre défenseurs…

Le Real Madrid et les Colombiens de Millonarios s'affronteront en match amical en août prochain dans la capitale espagnole, en hommage à l'ancien joueur et entraîneur argentin Alfredo Di Stefano. Ce dernier a fait pendant quatre ans (1949-1953) les beaux jours de l'attaque de Millonarios, remportant quatre titres nationaux et inscrivant 90 buts en 101 matches. Aujourd'hui âgé de 85 ans et président d'honneur du Real Madrid, Di Stefano a ensuite rejoint le club espagnol pour onze saisons. La date précise de la rencontre au stade Santiago Bernabeu sera définie en mars, comme l'a précisé ce vendredi le président du club de Bogota.

SONDAGE MF : Le Real sera champion !

Lors d'un récent sondage publié sur le site Maxifoot.fr, nous vous demandions qui remportera la Liga cette saison ? La tendance actuelle penche clairement en faveur du Real Madrid. Pas vraiment étonnant, sachant que les coéquipiers de Karim Benzema comptent sept points d'avance sur le FC Barcelone.Sur les 25 324 votes recueillis, 76,6% voient les Merengue couronnés en fin de saison. 23,4% veulent encore croire à un renversement de situation qui permettrait au Barça de conserver sa couronne. Dès à présent, dites-nous quelle a été la meilleure recrue de l'hiver en Ligue 1.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


20

INTERNATIONALE

Maracana N°1642 — Dimanche 05 Février 2012

Ribéry attaque Guy Carlier en justice

JOURNAL DES TRANSFERTS :

Leonardo tire le bilan, le Barça vise deux cracks, pourquoi Gignac n’est pas parti…

Leonardo n'ach��te pas pour le plaisir, le Barça vise deux renforts offensifs, Gignac a snobé les offres, le Real prévoit un attaquant, Faé attriste Drogba.

Voici le Top 5 des gros dossiers mercato de la semaine à ne pas manquer. Découvrez aussi le Télégramme Foot Transfert, pour ne rien rater de l'actu de ces derniers jours.

1- Leonardo tire le bilan du mercato

Déjà très actif l'été dernier, le PSG a encore recruté quatre joueurs cet hiver : Ronan Le Crom, Alex, Maxwell et Thiago Motta. Si certains raillent l'incapacité du club à trouver l'attaquant tant désiré, Leonardo se dit satisfait par les emplettes effectuées et rappelle à ceux qui jugent Paris insuffisamment attractif pour attirer les stars, que trois des recrues hivernales ont été prises à Chelsea, au Barça et à l'Inter Milan… «Il y a encore beaucoup de choses à faire. Nous avons besoin de temps pour réaliser tout ce que l'on a envie de mettre en place» , a-t-il ajouté. D'aucuns estiment que le club de la capitale recrute à tout-va, sans cohérence. «C'était une nécessité de recruter pour le PSG, et pas uniquement un plaisir d'acheter» , a répliqué Leonardo. Pour faire passer l'équipe de prétendant au podium en Ligue 1 (la saison passée) à prétendant aux huitièmes de finale de la Ligue des Champions et mieux si affinité (dès la saison prochaine si possible), de nombreux remaniements dans l'effectif étaient (et sont encore) nécessaires. Avec Alex, Maxwell et Motta, Paris a pris trois joueurs confirmés. «Je crois que leur expérience va beaucoup nous apporter, notamment au niveau mental. Le bilan est très positif» , a jugé le directeur sportif du PSG.

2- Le Barça pense à Bale et Van Persie

Depuis plusieurs années, le FC Barcelone recrute peu, mais bien. Après avoir pris Alexis Sanchez et Cesc Fabregas l'été dernier, les Blaugrana ont deux nouvelles cibles dans le viseur pour le proDéjà retenus pour diffuser une partie de la L1 et de la C1, les Qatariens d'Al-Jazira auraient aussi raflé l'Euro 2012 et le suivant, selon l'hebdomadaire Le Point. Le deal avec l'UEFA prévoit une codiffusion partielle avec des chaînes en clair. Mais jusqu'à quel point ? Selon le site Internet du Point, vendredi, «le Qatar aurait acquis les droits TV des Euros 2012 (8 juin-1er juillet) et 2016 (qui se

chain mercato : Gareth Bale et Robin Van Persie. Selon le journal catalan Sport, les dirigeants du Barça seraient déjà entrés en contact avec l'entourage de Bale. Mais si Tottenham se qualifie pour la Ligue des Champions, ce qui semble bien parti, le Barça devra mettre le paquet pour déloger l'ailier gauche gallois. Selon The Daily Mirror, les Blaugrana souhaiteraient aussi faire le forcing pour attirer Van Persie. Alors que David Villa était critiqué avant de se blesser et ne sera sans doute pas retenu l'été prochain, l'attaquant d'Arsenal serait la priorité du Barça.

3- Pourquoi Gignac n'a pas quitté l'OM

Si sa blessure a été un frein à son départ cet hiver, André-Pierre Gignac a toutefois été contacté par plusieurs clubs français et étrangers, comme Brest, Lorient, Nice ou encore Everton. Mais l'attaquant marseillais a repoussé toutes les offres qui se sont présentées car il ne se voyait pas rejoindre un club moins huppé que l'OM et espère encore attirer l'attention de clubs de premier plan. «Everton est un top club en Angleterre mais pour moi Marseille est plus gros et plus attractif. Je veux jouer un jour à l'étranger mais dans un club plus grand, comme Manchester United» , a-t-il raconté à Sky Sports. S'il souhaite parvenir à ses fins, Gignac va devoir sérieusement redresser la barre…

4- Le Real est d'attaque

Depuis son arrivée au club il y a deux ans, José Mourinho n'a recruté aucun avant-centre. Une sorte de mini-révolution à la Maison blanche qui avait l'habitude de se renforcer tous les ans dans ce secteur par le passé. Le Real Madrid ne devrait donc pas passer un troisième été d'affilée sans acheter un attaquant. Alors que Gonzalo Higuain pourrait être sacrifié (Chelsea aurait déjà proposé 40 M€ cet hiver, une offre refusée par le Real), deux options seraient déjà à l'étude. Selon le journal madrilène Marca, le club de la capitale espagnole songerait de nouveau à Sergio Agüero et à Fernando Llorente. Arrivé l'été dernier à Manchester City, le premier a sera cependant difficile à déloger. Quant au second, sa clause de départ s'élève à 60 M€. Mais à un an du terme de

son contrat, Bilbao pourrait lâcher du leste…

5- Faé contraint de stopper sa carrière

Le milieu de terrain de l'OGC Nice, Emerse Faé (28 ans), doit renoncer à poursuivre sa carrière. Victime de phlébites à répétition, l'international ivoirien n'a pas été autorisé à reprendre la compétition et se voit contraint de raccrocher les crampons alors que son contrat avec les Aiglons se terminait en juin 2012. Le capitaine des Eléphants Didier Drogba s'est dit abattu et attristé par cette nouvelle, rappelant que Faé avait été un des premiers binationaux à avoir choisi de jouer pour la Côte d'Ivoire «et ça a fait boule de neige. C'est un de ceux qui a redonné un peu d'intérêt à la sélection.»

Pontus Farnerud rentre au pays

L'ancien Monégasque et Strasbourgeois, Pontus Farnerud (31 ans), revient en Suède après 14 ans d'exil. Le milieu international (11 sélections) a été libéré de son contrat par le club norvégien de Stabaek pour s'engager dans la foulée avec l'IFK Göteborg. La durée de son engagement n'a pas été précisée.

Après Zidane contre Christophe Alévêque, voici le duel Franck Ribéry/Guy Carlier. Le milieu de terrain du Bayern Munich a porté plainte contre le supporteur de l'AS Monaco pour injure publique. Cht'i Franck reproche au chroniqueur ses propos tenus en novembre dernier dans FHM au sujet de l'affaire AllévêqueZidane : "Si, intellectuellement, Zidane était au même niveau que son jeu balle au pied, ce serait Dieu, forcément. Non, il cache derrière sa timidité bienvenue un vide intellectuel abyssal. Mais bon, de là à dire, comme Christophe Alévêque, qu'il est con comme une bite. Il est couillon de dire ça de Zidane, parce que, après, que reste-t-il dans la langue française pour qualifier Ribéry ?" Quand il a appris la volonté de Ribéry de le traîner en justice, Carlier a même ajouté : "Quand on voit Ribéry débarquer comme une racaille sur le

«Ingérence politique en Egypte»

Trois jours après les incidents survenus mercredi en Egypte, dans un stade de Port-Saïd, où 74 personnes ont trouvé la mort à l'issue d'un match de Championnat dans des affrontements entre supporters, le président de la FIFA a vivement réagi vendredi. Juste après les faits, Sepp Blatter s'était contenté de déclarer qu'il s'agissait d'un «jour sombre» pour le pays. Mais cette fois, le patron de l'instance dirigeante est allé beaucoup plus loin en dénonçant l'existence d'«ingérence politique» dans le football en Egypte. «Nous ne pouvons pas l'accepter. Le football, c'est pour le peuple, pour la jeunesse, pour donner de l'émotion et de l'espoir, a-t-il expliqué à Asuncion, à l'ouverture d'un Congrès extraordinaire de la Confédération sud-américaine de football (Conmebol). Nous n'accepterons jamais qu'il soit utilisé à des fins politiques».

L'Euro aussi pour Al-Jazira ?

déroulera en France)». Cette information - au conditionnel confirme qu'Al-Jazira est en pole pour accueillir ces compétitions sur ses antennes. Une première offre de TF1 et M6 (50 millions d'euros) avait été retoquée il y a quelques mois par l'UEFA. L'accord trouvé avec le réseau qatarien inclurait une codiffusion partielle des matches avec des chaînes en clair. L'UEFA souhaite en effet vendre au mieux son

"produit" mais aussi lui assurer la meilleure exposition possible. TF1 et M6, ainsi que France Télévisions, sont donc potentiellement concernées.

«Que tous les opérateurs des droits soient

raisonnables ...» Selon le Point, «Doha a donné consigne à ses représentants à Paris que France Télévisions ne soit pas oubliée lors de la revente

plateau de TF1, en claquettes, au moment de l'Afrique du Sud et balbutier trois conneries, incapable de prononcer une phrase construite, je dis qu'il devrait se traîner luimême en justice ! Il s'insulte lui-même. Il dit lui même : Regardez comme je suis con".

des matches». Mais le groupe de télés publiques n'aurait «absolument pas budgété» l'Euro 2012, selon la même source. Sans mentionner explicitement cette compétition, Daniel Bilalian, le patron des sports de France Télévisions, espère samedi dans le Figaro «que tous les opérateurs des droits soient raisonnables et permettent aux Français de voir encore gratuitement un certain nombre de matches.» Toutefois,

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

selon nos informations, les Qatariens ne semblent pas disposés à abandonner 19 des 31 rencontres à des chaînes gratuites comme le souhaitait initialement l'UEFA. Une chose paraît certaine : l'UEFA ne vendra pas l'Euro 2012 aussi bien que l'édition 2008, diffusée en France par TF1 et M6 contre 100 millions d'euros. En fait, l'UEFA en espèrait environ 85 millions. Le prix

payé par Al-Jazira ?


Votre magazine

Maracana N°1642 — Dimanche 05 Février 2012

Depuis un concert, jʼai les oreilles qui sifflent… Sifflements dans les oreilles ou perte auditive après un concert

Nous disposons tous dʼun capital auditif. En effet, à notre naissance, notre oreille interne est dotée dʼun capital de cellules sensorielles, qui ne sont pas remplacées. Il convient donc de prendre soin de nos oreilles afin de préserver ce capital auditif le plus longtemps possible. Et quel est lʼennemi principal de nos cellules sensorielles ? Le bruit trop intense. Cʼest donc en protégeant nos oreilles des sons intenses que lʼon préserve notre capital auditif.

Le seuil à ne pas dépasser est par exemple de deux heures dans un environnement sonore atteignant 91 dB ou bien de seulement 15 minutes à 100 dB, un niveau facilement atteint en concert ou en discothèque ! De la fatigue auditive à la surdité Au début, trop de bruit provoque une fatigue auditive, qui se traduit par une légère baisse de lʼaudition, une sensation dʼoreille ouatée, et par des acouphènes (sifflements ou bourdonnements dans les oreilles en lʼabsence de sources auditives). Les cellules sont atteintes, mais elles peuvent encore totalement récupérer. Encore faut-il du temps ! Par exemple, après 2 heures en discothèque à 100 dB, il faut par exemple compter en moyenne 2 heures de repos (dans une ambiance silencieuse) pour que les oreilles récupèrent

complètement.

Mais en cas dʼexposition sonore plus forte, cʼest-à-dire plus intense et/ou plus longue, les cellules sont trop atteintes pour pouvoir récupérer. Elles meurent et comme elles ne sont pas remplacées, une surdité plus ou moins importante sʼinstalle.

Lorsque ce sont les cellules impliquées dans les fréquences aiguës qui sont touchées, on ne sʼen aperçoit pas forcément, car elles ne sont pas indispensables pour comprendre les conversations. En revanche, des difficultés peuvent apparaître en cas de bruit de fond, comme dans la rue par exemple, au restaurant ou à lʼécole. Puis, en cas dʼaltérations auditives supplémentaires, cʼest lʼaudition dans les fréquences plus graves qui peut être atteinte, rendant lʼintelligibilité de la parole difficile, même dans le calme. Mes oreilles sifflent après un concert, que faire ? La première

chose à faire est de mettre ses oreilles au repos, soit de rester quelques heures dans le calme, sans bruit, sans musique.

Si cela persiste, vous pouvez ensuite consulter votre médecin traitant, lequel vérifiera lʼabsence dʼun bouchon de cérumen. Ce dernier peut en effet diminuer lʼaudition et aussi provoquer des acouphènes.

Il vérifiera également lʼétat des tympans. En lʼabsence de bouchon de cérumen et dʼaltération du tympan, il est nécessaire de consulter un médecin ORL.

21

CROISSANT DE LUNE AU CHOCOLAT

INGREDIENTS : 60 g de chocolat râpé 125 g de beurre (légèrement ramolli) 60 g de sucre semoule 180 g de farine 1 c. à. c. d'arôme d'amande 1 c. à. s. de lait concentré sucré 1 c. à. c. de levure chimique Décoration : 150 g de sucre glace

PRÉPARATION : Dans un récipient, mélanger le beurre, le sucre, le lait concentré et l'arôme d'amande jusqu'à obtention d'un mélange homogène. Ajouter au mélange la farine, la levure et le chocolat. Pétrir le tout jusqu'à ce que la pâte devienne lisse et malléable. Chemiser de papier sulfurisé un plat allant au four et y disposer les morceaux de pâte sous forme de croissants de lune. Placer dans un four préchauffé (210°C) jusqu'à cuisson. Sortir du four les Croissants de Lune en chocolat et aussitôt les enrober de sucre glace.

MʼHAMSSA

Celui-ci procédera à un audiogramme tonal afin dʼestimer le degré de la perte auditive. Ne sachant pas si les cellules sensorielles sont ou non définitivement lésées, il peut prescrire pour quelques jours un traitement de soutien pour tenter de faciliter la récupération (corticoïde et vasodilatateur). En concert et en discothèque, comment protéger vos oreilles et garder une bonne ouïe ?

1 Ne jamais se placer près des enceintes ! 2 Porter des bouchons dʼoreilles (en vente à lʼentrée des salles de spectacles). 3 Sortir dès que des acouphènes sont perçus et laisser ses oreilles récupérer dans le silence.

Ces 3 conseils sont valables pour toute personne exposée à des sources sonores, y compris professionnelles !

INGREDIENTS : 250g de viande rouge 1/4 de verre à thé d'huile du sel et du poivre 1/4 de càs de gingembre une pincée de safran colorant 1 oignon 2 tomates râpées 200g de m'hamsa 1 càc de concentré de tomate 1 càs de coriandre et persil hachés

PRÉPARATION : Découper la viande en dés et faire revenir dans une cocotte avec l'huile, le sel, le poivre, le gingmbre, le safran, l'oignon et les tomates râpées. mouiller d'un litre et demi d'eau, couvrir et porter à ébullition jusqu'à cuisson de la viandes. ajouter la m'hamsa au mélange. avant cuisson compléte de la m'hamsa, incorporer le concentré de tomates, la coriandre, le persil et remuer. présenter chaud.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


22

Maracana N°1642 — Samedi 04 Février 2012

MOTS FLÉCHÉS N° 947

Jeux-Détente

SOLUTION MOTS CROISÉS N°946

LA BLAGUE

C'est trois steaks hachés qui se promènent dans la forêt , Après un bon moment, deux steaks se mettent à chercher le 3ème. Ils le trouvent et lui disent : "Ba t'étais où ?" "Jm'étais caché" (steak haché)

LA CITATION

1

2

A

B

C

D

E

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de lʼomnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

F

MOTS CROISÉS N° 947

G

H

I

J

K

L

"Le gain de notre étude, c'est en être devenu meilleur et plus sage." Montaigne, essais

HORIZONTALEMENT 1 - Vermifuge 2 - Donner un air de Nouveau Monde 3 - Bons tuyaux pour faire le plein - Initiales papales 4 - Lieu de délices Glossine africaine 5 - Elle nécessite un bon tirage - Pays d'asie 6 - Son bonnet coiffe rarement les catherinettes - Dispensé 7 - Souveraine végétale - Pas trés productif 8 - Couvrirai de plis harmonieux - Elément de service 9 - Coincé - Mise dans le ton 10- A échanger avec la casse - Marque de licence - Concret

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT A - Mielleuses B - Avec lui, le col est encore plus raide - Lieu de mauvaise école C - Préparera un spectacle D - Vieux ring - Prend position E - Matière de vieux potiers Démantelée F - Et pas ailleurs - Espagne d'autrefois G - Les soeurs de maman Lourdes charges H - Malheureuse infante Dissimule I - Fignoler - Désinence verbale J - Petite bourguignonne Augmentée du produit des rafles K - Descend dans le milieu L - Anneaux pour gens de mer - Plan pour couper l

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 946

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1642 — Samedi 04 Février 2012

16h30 : Qahar El Bihar 16h50 : Pythagore 17h15 : El-Qilada

18h00 : Journal télévisé 18h20 : Baieatouna

18h50 : Ana El-Kouds

20h00 : Journal télévisé

20h45 : Emission Hiwar saa 22h00 : Trauma

22h45 : Daouri El-Mohtarifin 00h00 : Journal télévisé

-Ray Ferrier, un docker, mène une vie désordonnée depuis son divorce. Quand son ex-femme lui confie la garde de ses enfants, Robbie, 17 ans, et Rachel, 11 ans, il ne cache pas sa crainte de ne pas réussir à assumer son rôle de père. Le premier soir, un violent orage éclate sur la ville. De sa fenêtre, Ray assiste à un spectacle extraordinaire : une étrange machine, sorte d'engin à trois pieds, surgit brusquement de sous la terre, détruisant tout sur son passage. Ray tente de fuir mais il ne sait pas que des centaines de machines semblables sont sorties de terre en même temps aux quatre coins de la planète : une invasion extraterrestre a débuté...

06:00 : EuroNews 06:35 : Ludo

08:40 : Bunny tonic

10:50 : C'est pas sorcier

12:50 : 30 millions d'amis 13:25 : Ski

15:00 : En course sur France 3 15:25 : Le tuteur

17:00 : Chabada

17:55 : Questions pour un super champion

18:45 : Ma maison d'aujourd'hui à demain

19:58 : Météo

20:00 : Tout le sport 20:10 : Zorro

20:35 : Inspecteur Barnaby 22:05 : Météo 22:10 : Soir 3

22:30 : Tout le sport

22:40 : Inspecteur Barnaby

En cette période de crise, bon nombre de solutions sont évoquées : retour au franc, protectionnisme, fermeture des frontières. «Capital» mène l'enquête. Au sommaire : - Et si la France sortait de l'Euro ? Pour bien comprendre cette hypothèse, un docu-fiction expose les conséquences pour l'économie française d'une sortie de l'Euro. - Le camembert français à la conquête du monde Pour les entreprises qui exportent des produits emblématiques de la France, la fermeture des frontières serait grandement préjudiciable. - Qatar : comment il rachète la France Riche grâce au gaz, le Qatar investit massivement dans l'Hexagone, et pas seulement en rachetant le PSG. Pourquoi ce petit pays s'intéresse-t-il tant à la France ? - Immigration : les entreprises peuvent-elles se passer des étrangers ? Pourquoi des entreprises françaises recrutent-elles des étrangers ?

07:10 : Plankton invasion 07:15 : Plankton invasion 07:25 : Chicken Town 07:35 : Chicken Town 07:40 : Ovni 07:45 : Kaeloo 07:55 : Gorg et Lala 08:05 : Gnoméo & Juliette 09:25 : Le journal des jeux vidéo 09:40 : Largo Winch II 11:35 : Rencontres de cinéma 11:55 : La météo 12:00 : L'effet papillon 12:45 : Dimanche + 13:55 : La semaine des Guignols 14:30 : Le petit journal de la semaine 14:55 : Action discrète 15:05 : Les nouveaux explorateurs 16:05 : S.A.V. des émissions 16:10 : Terra Nova 16:55 : Chelsea / Manchester United 19:15 : Canal Football Club 19:40 : Canal Football Club 20:55 : Le grand match 21:00 : Marseille / Lyon 22:55 : Canal Football Club 23:15 : L'équipe du dimanche

06:00 : M6 Music

07:00 : Absolument stars 09:35 : A mourir de rire 11:45 : Sport 6 11:55 : Turbo

13:00 : Météo

13:05 : Recherche appartement ou maison

14:20 : C'est du propre !

15:10 : On ne choisit pas ses voisins

17:10 : 66 Minutes 18:45 : D&CO 19:40 : Météo

B A LA N CE

B E´L E´LI ER

Vous risquez des relations conflictuelles avec un supérieur car vous allez vous exprimer. Profitez-en pour dire tout ce que vous pensez. C'est une opportunité à saisir car vous avez acquis l'expérience nécessaire pour avoir le droit de parler ouvertement et on vous écoutera. Un léger conflit ou un désaccord avec un collègue ou une connaissance professionnelle pourrait être résolu si vous acceptiez de faire des concessions. Ne soyez pas buté, rester bloqué sur des positions intransigeantes ne ferait qu'envenimer les choses. Une issue favorable se dessine. Vous connaîtrez une courte période de mécontentement. Vous n'aimez pas les sous-entendus et votre sincérité en souffrira quelque peu même si une personne proche de vous a tendance à minimiser les on-dit. Vous ne pouvez pas ignorer la médisance exagérée de certains.

Tout se passera bien à condition de ne pas donner suite maintenant à un projet qui risque de vous coûter cher si vous n'avez pas la prudence d'attendre le moment favorable pour prendre une décision irrémédiable. Patience et longueur de temps font mieux que précipitation. Vous connaissez des rapports amicaux difficiles avec certaines personnes. Mais vous aurez la chance de traverser facilement cette mauvaise passe. Il ne faudra pas changer vos habitudes si vous voulez conserver ces rapports amicaux intactes.

S C OR P I ON

16h00 : El-Chams el fidhia

S AG IT A IRE

15h00 : Azizi El-Mouchahid

Les problèmes qui auraient dû survenir vont fondre comme neige au soleil. Vous aurez l'occasion de dialoguer sérieusement avec quelqu'un qui vous est proche. Prenez le temps de vous faire comprendre. Parlez lui calmement et vous serez écouté. Les choses Vous arrivez à un avanceront très vite tournant décisif dans maintenant car la votre vie car la chance est avec chance risque de vous. Mais il sera nécessaire de surgir brusquement au moment faire de légères concessions où vous vous y attendez le pour obtenir ce que vous moins. Tout peut changer très voulez. Pas question de faire vite si vous avez la sagesse de marche arrière car vous saurez saisir les belles opportunités éviter tous les obstacles. que vous offre la chance. Mesurez-bien vos chances ! Profitez-en. CA P R I CO R N E

13h40 : Maouid Zafaf

V ER S EA U

13h00 : Journal télévisé

Restez sur vos gardes, ne réagissez pas tout de suite si on cherche à vous provoquer. Laissez d'abord revenir la forme qui vous envahira en force au cours de la journée. Vous atteindrez quand même tous vos objectifs si vous savez vous distraire et vous conditionner pour cela.

Il y aurait beaucoup à dire sur la façon un peu cavalière dont va s'organiser une réunion imprévue. Vous conserverez votre sang froid. Regardez-y à deux fois avant de formuler vos observations, vous pourrez vous féliciter de votre discrétion, c'est votre tour de chance.

Vous avez une certaine tendance à voir les choses d'une façon pas très catholique. On vous critiquera pour cela mais vous savez habilement redresser la barre. Vos affaires s'en ressentent de façon positive. Vous faites preuve de beaucoup d'efficacité dans vos projets.

P O I S SO N S

12h30 : chant religieux

T A UR E A U

11h15 : Mohamed Rasoul Allah

Il vaudrait mieux planifier à l'avance vos manifestations et vos réunions entre amis, donc organisez-vous ; vous pouvez inviter des amis à venir avec de nouvelles personnes et vous ferez ainsi des rencontres intéressantes qui pourraient transformer votre vie affective.

G E M E A UX

10h30 : Aâchena Wa Chafna

HOROSCOPE

C A N CE R

10h00 : Tintin...El-Tenin el saghir

06:10 : La compagnie des glaces 06:30 : La compagnie des glaces 07:00 : Thé ou café 08:05 : Rencontres à XV 08:30 : Sagesses bouddhistes 10:00 : Présence protestante 10:45 : Le jour du Seigneur 12:05 : Tout le monde veut prendre sa place 12:55 : Ma maison d'aujourd'hui à demain 13:00 : Journal 13:20 : 13h15, le dimanche... 14:15 : Vivement dimanche 15:50 : Irlande / Pays de Galles 17:55 : Stade 2 18:45 : Point route 18:50 : Vivement dimanche prochain 19:55 : Emission de solutions 20:00 : Journal 20:30 : 20h30 le dimanche 20:40 : Météo 2 20:45 : Burn After Reading 22:20 : Faites entrer l'accusé 23:30 : Journal de la nuit 23:45 : Histoires courtes

LI ON

07h15 : Sabah El Khaïr (Télématin)

06:10 : Sandra détective 06:25 : Gazoon 06:30 : TFou 10:10 : Météo 10:15 : Automoto 10:55 : Téléfoot 11:55 : L'affiche du jour 12:00 : Les douze coups de midi 12:55 : Voile 13:00 : Journal 13:25 : Du côté de chez vous 13:35 : Walker, Texas Ranger 14:25 : Monk 15:20 : Monk 16:10 : Les experts 17:00 : Les experts 18:05 : Sept à huit 19:50 : Là où je t'emmènerai 20:00 : Journal 20:35 : Du côté de chez vous 20:40 : Météo 20:50 : La guerre des mondes 23:00 : Les experts : Manhattan 23:45 : Les experts : Manhattan

V I E R GE

07h00 : Journal télévisé

D IMANCHE

19:45 : Le 19.45 20:05 : E=M6

20:30 : Sport 6

20:35 : Terre de secrets 20:50 : Capital

22:45 : Enquête exclusive

23

Forte pluie Max : 9°/ Min : -1°

LE SAVIEZ-VOUS ?

Les proverbes de la Chandeleur

La Chandeleur est une fête religieuse chrétienne officiellement appelée la Présentation du Christ au Temple. On disait aussi autrefois Hypapante. Elle commémore la Présentation de l'enfant Jésus au Temple de Jérusalem et la purification (ou les relevailles) de sa mère, la sainte Vierge (Luc 2, 22). -Le nom populaire de cette fête en français, Chandeleur, a une origine latine et païenne : la festa candelarum ou fête des chandelles, dʼaprès une coutume consistant à allumer des cierges à minuit en symbole de purification. C'est en 1372 que cette fête est officiellement associée à la purification de la Vierge. Aujourdʼhui, on connaît surtout la Chandeleur en tant que jour des crêpes. On raconte que cʼest le pape Gélase Ier qui, au Ve siècle,

HORAIRES DE PRIÈRES

El-Fedjr 06:14 El-Dohr 13:02 El-Assar 15:52 El-Maghreb 18:18 El-Ichaʼa 19:39

faisait distribuer des crêpes aux pèlerins qui arrivaient à Rome. À la Chandeleur, l'hiver se meurt ou prend vigueur. À la Chandeleur, au grand jour, les grandes douleurs. À la Chandeleur, grande neige et froideur. À la Chandeleur, la neige est à sa hauteur, ce qui signifie que c'est souvent à cette date que l'épaisseur de la neige est à son maximum au Québec. À la Chandeleur, le froid fait douleur. À la Chandeleur, le jour croît de deux heures. À la Chandeleur, Rose n'en sentira que l'odeur. Rosée à la Chandeleur, l'hiver à sa dernière heure. Si la Chandeleur pleure, l'hiver ne demeure. Si la chandelle est belle et claire, nous avons l'hiver derrière. Si le ciel n'est ni clair ni beau, nous aurons plus de vin que d'eau (Bordelais).

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


Equipe nationale

Maracana N°1642 — Samedi 04 Février 2012

24

Le retour en forme de quelques joueurs SOULAGE HALILHODZIC

distancée de 5 points par le leader contre Burnley, Au moment où Rafik retrouver une journée seulePanathinaikos. Djebbour compte dans son escarcelle 9 buts ment après la signaDjebbour revient à la avec son club en championnat, occupant ainsi ture de son contrat. Son 3 place dans le classement des meilleurs retour au sein des Verts se compétition après une labuteurs précise donc. de sa formation. Pendant ce temps, l'autre international, Nadir blessure, Abdelkadr Belhadj, qui a été honoré par les supporters Ces jeunes qui frapSadd (Division 1, Qatar) après avoir été Ghezzal vient d'Al pent à la porte des Verts choisi par les internautes du club comme joueur de son équipe au cours des Côté «espoirs», il est utile de citer le cas d'effectuer sa meilleur mois de novembre et décembre 2011, vient de d'Ishak Belfodil (19 ans) qui, sitôt arrivé au une fois de plus, en inscrivant le but club sous forme de prêt en provenance de première séance avec s'illustrer, de l'égalisation de son équipe Al Sadd face à Lyon, a été retenu par son nouvel entraîneur (1-1), en match comptant pour la 15 pour le déplacement de Bologne à Lecce Levanté, Nadir Belhadj Al-Khoor journée du championnat de Qatar de première aujourd'hui en championnat d'Italie. L'attaquant franco-algérien a été donc retenu ne cesse de faire division de football (SQL). Mené au score sur une réalisation d'Ibrahim dans le groupe pour le déplacement dans l’exparler de lui avec Al pour Al-Khoor à la 7 minute du jeu, le latéral trême sud de l'Italie, au même titre que son algérien a remis les pendules à l'heure compatriote Saphir Taider. Sadd du Qatar, Ishak gauche Les deux joueurs qui évoluent présentement à la 23 minute d'un tir à ras de terre. Ainsi, et suite à ce semi-echec, Al Sadd (30 avec l'équipe de France U20, sont clairement Benlfodil (19 ans) points) conserve sa place de leader avec deux dans le viseur du sélectionneur algérien Vahid d'avance sur son poursuivant direct, Halilhodzic et devraient vraisemblablement prêté à Bologne avec longueurs Lekhwiya de Madjid Bougherra, qui pourrait être supervisés incessamment par le staff techAl Sadd en cas de victoire contre Al nique des Verts. une option d'achat a rejoindre Gharafa, lors de ce match qui se déroulait au De son côté, l'attaquant Saïd Bouchouk, prêté jusqu'à la fin de la saison par le CA Batna à Al où on mettait sous presse. été retenu par son moment De son côté, le défenseur Djamel Mesbah a été Quadissia (Div 1 saoudienne), celui-ci n'a vraipar son entraîneur du Milan AC, ment pas caché sa joie pour ses débuts avec sa nouvel entraîneur inclus Massimiliano Allegri, dans la liste des joueurs nouvelle formation jeudi soir à l'occasion de la participer aux prochains tours de la réception d'Al Fath (défaite 2-1), pour le pour le déplacement devant compte de la 18 journée du championnat saouLigue des champions. des champions d'Italie en titre a dien. de Bologne à Lecce L'entraîneur établi une liste de 27 joueurs appelés à dispu- «Certes, je suis satisfait pour mon premier but aujourd'hui en ter les prochains tours de la plus prestigieuse avec Al Quadissia, mais j'aurais aimé qu'il compétition européenne, parmi lesquels figu- coïncidât avec une victoire», a affirmé championnat d'Italie, rent les nouveaux venus, Djamel Mesbah et Bouchouk aux médias locaux. Maxi Lopez. Voilà qui démontre toute la hargne et la volonalors que Adlène l'Argentin Abdelkader Ghezzal, qui est arrivé mardi der- té du jeune international olympique algérien à à Valence pour six mois de contrat avec aller de l'avant. Et c'est ce genre de joueur très Guediroura a connu sa nier Levanté, a connu sa première séance d'entraî- déterminé et volontaire dont a bien besoin le avec son nouveau club. coach Vahid Halilhodzic. première nement Ainsi, Ghezzal porterait désormais le numéro Ainsi, le retour en forme de quelques joueurs sein de cette équipe de Levanté où il fait devrait soulager le sélectionneur national, titularisation au sein 24bienauremarquer que «Je peux bien jouer en Vahid Halilhodzic, qui avait émis des apprépointe ou juste derrière de pointe. hensions quant à l'état de forme de la majorité de son nouveau club Et je peux même jouer surl'attaquant le côté…». Ce qui des internationaux algériens en prévision de la bien la polyvalence de Ghezzal. prochaine sortie des Verts contre la Nottingham Forest. montre Le défenseur, Adlène Guedioura, qui a souffert Gambie, le 29 février à manque de temps de jeu au sein de son Banjul, pour le compte du Halilhodzic ne serait duéquipe Wolverhampton, vient de rejoindre match aller du 2 tour des de Nottingham Forest. Et il se trouve éliminatoires de la Coupe que satisfait de l'état l'équipe que notre défenseur international a effectué d'Afrique des Nations 2013. Saïd Ben de ces joueurs, en son baptême du feu à l'occasion du match joué attendant que d'autres CAN-2012 ne connaissent le même sort de reprise Aujourd'hui Tunisie-Ghana et Gabon-Mali deux matchs Tunisie-Ghana et Gabon-Mali, prévus aujourd'hui pour le compte des quarts de finale de la Coupe d'Afrique des de temps de jeu. Les Nations de football (CAN-2012), s'annoncent autant indécis que très difficiles pour les 4 sélections. Et tout pronostic s'avère vraiment Faisons le point de la difficile à émettre. Le football africain a connu une telle progression que le nom d'une quelconque sélection ne signifie en rien une victoire assurée. Le football étant par essence reconnu comme ne faisant pas partie des sciences exactes. Mais, sur le papier, il est évisituation de quelques dent qu'il y ait un favori théorique. Ghana, finaliste malheureux de la dernière édition en 2010 joueurs de l'équipe Sien leAngola et quart de finaliste du Mondial sud-africain la même année est favori, il n'empêche que la Tunisie, championne d'Afrique des joueurs locaux n'est pas arrivée par hasard dans ces quarts de finale. D'ailleurs, l'attaquant Asamoah lui-même le remarque bien : nationale algérienne «Face à la Tunisie, ça sera encore un match difficile. Il sera très dur…». Ce qui veut dire que les Ghanéens prennent très au sérieux équipe tunisienne qui, au fond, n'a rien à perdre dans la mesure où la pression sera surtout sur ces favoris ghanéens. au sein de leurs clubs cette Dans l'autre match prévu aujourd'hui entre l'un des pays organisateur, le Gabon et le prochain adversaire de l'Algérie au Mondial 2014, respectifs. le Mali s’annonce tout aussi indécis, bien que les Gabonais partent favoris chez eux. Mais, les spécialistes pensent que ce match est e

e

e

e

e

e

A

insi, l'attaquant international, Rafik Djebbour, devrait logiquement reprendre la compétition officielle avec son club, l'Olympiakos (D1, Grèce) à l'occasion du déplacement de ce dernier à PAOK Salonique, aujourd'hui, pour le compte de la 20e journée du championnat. L'attaquant des Verts est complètement rétabli de sa blessure qui l'avait tenu éloigné des terrains pendant un bon bout de temps. Durant la période de son indisponibilité, le joueur avait beaucoup manqué à son équipe, qui a marqué le pas en championnat pour se

celui des «techniciens» Alain Giresse, ancien entraîneur du Gabon et actuellement coach des Aigles du Mali, et Gernot Rhor, actuel coach des Panthères du Gabon. Ainsi, Giresse qui connaît presque parfaitement tous les joueurs de la sélection gabonaise à quelques exceptions près, semble mieux armé que son rival Rhor. Mais, ce dernier possède tout de même des joueurs très décidés à réaliser à domicile le rêve de leur vie. Sur le plan des joueurs justement, les deux teams possèdent des joueurs doués, expérimentés et donc bien armés pour cette empoignade, où il va falloir coûte que coûte avoir un vainqueur et un vaincu. Le suspense est total, et place donc uniquement au langage du terrain. Saïd Ben

Programme

Aujourd'hui : A Libreville (17h00): Gabon - Mali A Franceville (20h00): Ghana – Tunisie

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


maracanafoot1642 date 05-02-2012