Issuu on Google+

MCO 1 - CRB 2

Le Chabab surprend les Hamraoua à Zabana

www.maracanafoot.com

N° 1415 du Dimanche 8 Mai 2011

10DA

Les Kabyles visent le trophée

JSK APRÈS LEUR QUALIFICATION FACE AU FC MISSILE

Belhout : «C’est une qualification amplement méritée»

USMH 1 - WAT 0

El Harrach nouveau dauphin

TEDJAR : «Chose promise, chose due»

USMB 0 - USMA 1

Deham sauve la tête de Renard

Hannachi :

«La JSK restera l’équipe des grands rendez-vous»

Medjani et Ajaccio droit vers la L1

Yebda-Mesbah, le duel

Bellaïd remplaçant face à Metz Mostefa et Nîmes tenus en échec par Reims


02

Medjani et Ajaccio droit vers la L1 YebdaMaracana N°1415 — Dimanche 8 Mai 2011

g Par AOMAR MOUSSI

à ses partenaires. Benchikha peut bien compter sur ses services, en prévision du match choc prévu le 4 juin à Marrakech contre les Lions de l’Atlas, pour le compte de la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2012 qui aura lieu conjointement en Guinée équatoriale et au Gabon.

Le club français de Ligue 2 AC Ajaccio, où évolue le défenseur international Carl Medjani, se dirige droit vers la monté en Ligue 1.

A

près 34 matchs disputés et à quatre journées seulement de la fin de saison, les coéquipiers de Carl Medjani occupent la place de dauphin, avec à leur actif 55 points et à deux longueurs seulement du leader Evian TG, qui s’est contenté avant-hier soir d’un petit point face au dernier du classement Grenoble en faisant un but partout. L’international algérien, qui est un pilier dans cette équipe de l’AC Ajaccio, est en train de faire sensation, et de contribuer à sa manière aux bons résultats de son équipe.

ÉQUIPE NATIONALE

Mesbah, le duel

Une fin de saison décisive pour lui et pour Ajaccio

Avant-hier soir, Carl Medjani et ses partenaires ont rendu visite à l’Union sportive de Boulogne, pour le match comptant pour la 34e journée. Le stade de la Libération de Boulogne a été donc le théâtre d’une chaude empoignade, ayant mis aux prises deux clubs du haut du tableau : Boulogne et AC Ajaccio. Les partenaires de Medjani ne sont pas revenus bre-

Bellaïd remplaçant face à Metz

Le défenseur international algérien de Sedan club de Ligue 2 française, Habib Bellaïd, a été laissé sur le banc des remplaçants, par son entraîneur Landry Chauvin, à l’occasion du match qui les a opposés à la formation du FC Metz, pour le compte de la 34e journée. La rencontre s’est achevée au profit des camarades de Bellaïd Habib sur le score de trois buts à un. L’international algérien a suivi presque toute la partie, à partir du banc des remplaçants, et il a n’a été incorporé qu’à la 90e minute de la rencontre, en remplaçant son équipier Stanislas Oliveira. Un remplacement beaucoup plus tactique, effectué par le coach sedanais. Bellaïd et Sedan occupent la quatrième place, avec 53 points et à quatre journées de la fin du championnat. Les camarades de Habib Bellaïd ne veulent pas lâcher prise et ils sont décidés à aller jusqu’au bout pour atteindre leur objectif, à savoir une montée en Ligue 1 française. A. M.

Mostefa et Nîmes tenus en échec par Reims

Le club de Nîmes, où jouent les deux Algériens Mehdi Mostefa et Abderaouf Zarabi, a été tenu en échec avant-hier soir au stade Les Costières et devant son public, en faisant deux buts partout contre, la formation de Reims. Zarabi et Mostefa ont joué toute la partie. Menés au score 2 à 0, les camarades de Mehdi Mostefa sont parvenus à réduire la marque à la 45e par Poulain, avant que Haguy n’égalise à la 73e. Nîmes occupe la 17e place avec 37 points dans leur compte, et ne sont pas encore à l’abri de la relégation. Mostefa, Zarabi et consorts doivent faire tout ce qui est de leur mieux lors des quatre derniers matchs qui restent pour se maintenir en ligue 2 française. A. M.

douilles à la maison, puisqu’ils ont réussi à arracher les trois points de la victoire, en s’imposant par la plus petite des marges 1 à 0, sur une réalisation signée par le milieu de terrain Paul Lasne à la 20e.

Il a été incorporé à la 58’

Carl Medjani, le défenseur algérien a débuté la partie, sur le banc des remplaçants. Le défenseur axial de l’AC Ajaccio qui a pour habitude de jouer d’entrée, a été laissé sur le banc par le coach Michel Estevan. L’international algérien a été incorporé en seconde mi-temps, en faisant son entrée à la 58’ à la place de son équipier le milieu de terrain Johan Cavalli. Medjani a joué au poste de milieu défensif, et il s’est bien acquitté de sa mission, en ratissant large et en récupérant beaucoup de balles, et en contribuant à la victoire de son équipe. Carl Medjani, ce robuste défenseur se débrouille dans la récupération, et il donne beaucoup d’assurance

Les camarades de Carl Medjani auront une fin de saison décisive, avec au programme quatre matches qu’il ne faut pas perdre. Ajaccio le club où évolue Medjani aura à recevoir deux fois et à faire deux déplacements. Lors de la prochaine journée, les partenaires de Medjani accueilleront sur leur terrain et devant leur public, l’équipe de Clermont Foot où joue le gardien algérien Fabre, avant de rendre visite au club d’Angers. Lors de l’avant-dernière journée de Ligue 2 française, les Medjani and Co recevront l’équipe d’Istres où évoluent les deux Algériens, Nouri et Nassim Akrour. Le dernier match de la saison opposera Ajaccio à Nîmes de Mehdi Mostefa et Abderaouf Zarabi. Les coéquipiers de Medjani sont donc appelés à faire preuve de plus de sérieux et d’abnégation, pour ne pas lâcher prise et ne pas rater la course à l’accession en Ligue 1 française, un objectif qu’ils veulent atteindre coûte que coûte.

Akrour et Istres surpris par Laval

Nassim Akrour et Nouri, les deux joueurs algériens qui évoluent au sein de la formation d’Istres, ont accueilli avant-heier soir l’équipe de Laval, pour un match comptant pour la 34 journée ns ont du championnat de France de Ligue 2. Les deux Algérie e son à 40 la à place sa été titularisés d’entrée. Akrour a cédé au ée contract blessure une à suite er, Ménétri l équipier Michaë cours du jeu. Les coéquipiers de Nouri et Akrour ont trébuché à domicile et devant leur public, en s’inclinant par la plus petite des marges 1 à 0, sur une réalisation signée par le défenseur de e les Laval, Johann Chapuis à la 35 . Après cette défaite, e avec place 10 la à olent dégring camarades de Nassim Akrour ire adversa leur que titre même au compte, leur dans 46 points Laval qui a gagné deux places en se classant à la 11e place derrière Istres avec le même nombre de points, avec seulement un avantage de goal-average pour les Istrois. A. M.

Aujourd’hui dans l’aprèsmidi, les deux formations Lecce et Naples seront opposées, pour le compte de la 36e journée de la Serie A Italienne. Le stade Via del Mare sera donc le théâtre d’une chaude empoignade et d’une chaude explication qui va opposer deux clubs qui jouent pour deux objectifs diamétralement différents, Naples joue pour une place sur le podium et Lecce joue pour son maintien en Serie A. Mais l’explication sera entre deux internationaux algériens Djamel Mesbah, sociétaire de Lecce et Hassan Yebda, joueur de Naples. Un duel à distance entre les deux internationaux algériens qui pètent la forme ces derniers temps avec leurs clubs respectifs. Alors à suivre de plus près cet après-midi le duel Mesbah-Yebda. A. M.

Kadir et Valenciennes face à leur destin contre Rennes

L’international algérien et revenant Fouad Kadir sera appelé avec ses partenaires de Valenciennes, demain en fin d’aprèsmidi, à en découdre avec le club de Rennes. Un adversaire de taille, qui est difficile à manier même en dehors de ses bases. Mission très ardue pour Kadir and Co, et ce, même si que le match se joue sur le terrain de ces derniers et devant leur public. Ce match comptant pour la 34e journée du championnat de Ligue 2 française, ne sera guère facile, pour les partenaires de Kadir, lesquels auront en face, un gros morceau qui joue les premiers rôles. L’international algérien et son club qui jouent leur survie en ligue 1, occupent la 13e place avec 39 points dans leur compte et une seule longueur du troisième relégable Nancy/Lorraine qui totalise 38 points. La victoire est plus qu’impérative et il n’y a pas trente-six chemins, et seuls les trois points qui seront mis en jeu comptent aux yeux de Kadir et autres. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Les Kabyles pensent déjà à l’AS Khroub Maracana N°1415 — Dimanche 8 Mai 2011

03

Plusieurs changements seront opérés

L

es partenaires de Douicher Lamara, qui ont le vent en poupe, après ces deux succès salvateurs en coupe d’Algérie, avec ce trophée arraché haut la main contre l’USM El Harrach, et cette belle qualification réussie en coupe de la CAF contre les Gabonais du FC Missile, n’auront pas le temps de souffler, puisqu’ils replongeront très vite dans le championnat et ses séances de préparation. Ayant bénéficié

d’une journée de repos, et libérés par le coach Rachid Belhout juste après la fin de la rencontre remportée face aux Gabonais, les camarades de Nassim Oussalah, auront droit à deux séances d’entraînement, l’une aujourd’hui et l’autre demain matin, avant de rallier la ville de Constantine par avion et rejoindre de là, directement, la ville de Khroub, où ils seront appelés à en découdre avec l’ASK locale, ce mardi dans l’après-midi. Un match rentrant

dans le cadre de la mise à jour de la 16e journée du championnat national de Ligue 1 professionnelle. Les capés de Rachid Belhout auront vraiment une tâche ardue, sachant qu’ils n’auront pas un temps de répit pour souffler et récupérer de leurs forces. Fort heureusement, l’entraîneur des Jaune et Vert Rachid Belhout, bénéficiera du retour parmi le groupe de plusieurs joueurs, entre autres, Hamiti, Oussalah, Nessakh, Berchiche, Khelili, Amada et

Belhout : «C’est une qualification amplement méritée»

C’est un entraîneur aux anges qu’on a accosté juste après l’issue de cette rencontre gagnée face au FC Missile du Gabon, après avoir remonté 3 buts et mis fin aux espois des Gabonais dans la série fatidique des tirs au but, 3 à 0. Rachid Belhout est un homme comblé, et il a tenu à l’exprimer en nous déclarant d’emblée : «c’est une victoire amplement méritée. Malgré le fait qu’on ait perdu au match aller sur le score de 3 à 0, les joueurs ont cru en leurs chances et se sont surpassés avec l’art et la manière, pour renverser la vapeur», avant d’ajouter : «les joueurs sont à féliciter pour les gros efforts fournis tout au long de la partie. On est parvenus à marquer deux buts en première mitemps, et les joueurs auraient même pu en inscrire d’autres. J’ai demandé aux joueurs de continuer à presser l’adversaire en seconde période et, Dieu merci, ils ont réussi à remettre les pendules à l’heure. Dans la série des tirs au but, la chance nous a souri et tant mieux pour la JSK et son large public. En un mot, c’est une qualification amplement méritée».

«Les joueurs ont été héroïques»

Rachid Belhout estime que

«les joueurs ont été héroïques et ont joué avec hargne et une grande rage de vaincre. Ils ont été très volontaires sur le terrain et ont cravaché d’arrache pied pour remonter au score et se qualifier au prochain tour», avant de poursuivre : «ce que je craignais au départ, la fatigue, vu les efforts fournis en coupe d’Algérie, n’a finalement pas influé sur les joueurs qui se sont montrés plus soudés, solides et solidaires. Ils étaient comme un seul homme sur le terrain, et ont de nouveau procuré de la joie et du bonheur au public kabyle. Ils sont à féliciter pour cette belle prestation, je leur tire mon chapeau».

«Les supporters ont contribué à cette qualification»

L’entraîneur des Jaune et Vert, n’a pas omis aussi de rendre hommage aux supporters qui se sont déplacés au stade du 1er- Novembre de Tizi-Ouzou. Ces derniers, à ses yeux, ont fortement contribué à la qualification de leur équipe favorite au prochain tour. «Ils n’étaient pas nombreux à être venus assister à ce match retour face au FC Missile du Gabon, mais ceux qui se sont déplacés au stade ont été à la hauteur. Les supporters kabyles, comme à l’accoutumée, ont contribué

Ouaïl. Belhout aura donc l’embarras du choix pour composer avec les meilleurs. Le coach des Lions du Djurdjura comptera donc sur les joueurs les plus en forme. Les Kabyles ne pensent qu’à ce match retard qui les opposera à l’AS Khroub, ce mardi à 16h, sur le terrain de cette équipe et devant ses supporters. Une rencontre à ne pas rater, si les partenaires de Younes veulent vraiment se rapprocher des équipes du haut du tableau. Aomar Moussi

de fort belle manière à cette victoire. Ils n’ont pas cessé d’encourager et de soutenir les joueurs, les poussant à se transcender. Cet apport indéfectible du public n’a fait que galvaniser le groupe qui a réussi à répondre favorablement à ses attentes, en lui offrant une belle qualification», estime-t-il avant d’ajouter : «Le public a joué son rôle convenablement et a été à la hauteur de nos aspirations, en prêtant main forte aux joueurs. Les joueurs, de leur coté, n’ont pas déçu leurs supporters et ont donné du plaisir à ces derniers. Mission accomplie, pour être parvenu à prendre le dessus sur cette équipe du FC Missile du Gabon, alors que tout le monde s’attendait à l’élimination de la JSK, après le 3 à 0 concédé au match aller à Libreville». Rachid Belhout conclue en nous déclarant ce qui suit : «après le sacre de la coupe d’Algérie, remporté haut la main, il y a quelques jours, le groupe s’est une nouvelle fois distingué en arrachant la qualification au dernier tour, avant la phase de poules, en coupe de la Confédération africaine de football. Je remercie les joueurs et les supporters qui ont contribué, chacun de son coté, à cette belle victoire». Propos recueillis par Aomar Moussi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

En prévision de cette rencontre qui va mettre aux prises ses joueurs aux Khroubis, l’entraîneur des Jaune et Vert, Rachid Belhout, va certainement procéder à un remaniement dans la composante de l’équipe. Le premier responsable de la barre technique du club phare de la Kabylie, qui avait sous la main, un effectif amoindri face au FC Missile du Gabon (15 joueurs dont trois gardiens de but), aura sous sa houlette un groupe au complet face à l’AS Khroub. Belhout bénéficiera donc du retour à la compétition de plusieurs joueurs, et saura donc composer avec les meilleurs. Le coach des Jaune et Vert aura devant lui deux jours de travail pour préparer ses joueurs, en prévision de cette rencontre qui revêt une grande importance, où un résultat positif s’impose. Les Kabyles, qui visent une place sur le podium, croient dur comme fer en leurs capacités et ne comptent pas baisser les bras pour atteindre cet objectif. Une occasion se présente donc, et ce, sans diminuer de la valeur de l’adversaire qui jouera son va-tout pour empocher les trois points. Belhout aura sous sa la main un groupe beaucoup plus frais sur le plan physique. Les joueurs n’ayant pas pris part au dernier match de coupe de la CAF, pour diverses raisons, seront d’attaque ce mardi et répondront favorablement aux attentes de leur coach, lequel attend beaucoup d’eux. Le staff technique kabyle, à sa tête Rachid Belhout, n’est pas du tout inquiet coté joueurs, sachant qu’il aura un effectif étoffé qui pourra faire la différence, même si cette rencontre se jouera hors de Tizi-Ouzou, et face à une équipe de l’AS Khroub qui revient petit à petit, comme en témoignent les bons résultats enregistrés ces derniers temps. Avec l’apport des Hamiti, Khelili, Nessakh, Oussalah, pour ne citer que ces quatre joueurs, la JSK ne manquera de continuer sur sa belle lancée de victoires, en maintenant cette bonne dynamique. De toutes les fa��ons, Rachid Belhout, en homme de terrain et connaissant parfaitement son métier, saura comment apporter les remaniements bénéfiques à son onze, afin de confirmer à nouveau la bonne santé de la JSK, et d’afficher ses réelles intentions en championnat, qui consistent à monter sur le podium. A.M.


04

HANNACHI : «La JSK restera

Maracana N°1415 — Dimanche 8 Mai 2011

l’équipe des grands rendez-vous» g Par AOMAR MOUSSI

L’ARBITRE ASSISTANT TOUCHÉ PAR UN PROJECTILE

La partie a été arrêtée pendant trois minutes (de la 12’ à la 15’), suite à un projectile qui a touché, au bras droit, le deuxième arbitre assistant.

LES PROJECTEURS ALLUMÉS À 19H25 Le troisième but de la JSK inscrit par Yahia Chérif, «a été fêté», par les feux des projecteurs, qui ont été allumés à 19h25.

TOUR D’HONNEUR DU DUO HAMITIBERREFANE AVEC LA COUPE

Les deux joueurs kabyles, l’attaquant Fares Hamiti et le gardien de but Mourad Berrefane, ont fait un tour d’honneur en bradissant le trophée de la coupe d’Algérie. Les deux joueurs ont fait le tour du stade sous les applaudissement de leurs supporters.

EL ORFI TRÈS SOLLICITÉ

S’il y a bien un joueur qui a été très sollicité par les supporters kabyles avanthier, lors du match JSK-FC Missile, c’est bel et bien le porteur d’eau, Hocine El Orfi. Les supporters n’ont pas cessé de l’acclamer et de le solliciter. Avec sa gentillesse, El Orfi, de son coté, a salué le public, auquel il voue un grand respect et qu’il estime beaucoup. A. M.

COUPE DE LA CAF

Joint avant-hier soir, le président de la JS Kabylie, Moh Chérif Hannachi, se dit pas du tout surpris par la qualification de son équipe, car, à ses yeux, la JSK restera toujours ce club des grands rendez-vous.

«

J

e vous ai déclaré déjà que rien n’est impossible, et que le groupe est capable de renverser la vapeur, et se qualifier au prochain tour. Chose promise, chose due, comme ont dit», déclare d’emblée le boss des Canaris du Djurdjura, avant d’ajouter : «les joueurs, qui se sont présentés lors de ce match amoindris (quinze joueurs seulement), ont tout de même tenu le coup, en compensant la fatigue engendrée par la finale de la coupe d’Algérie, par une grande volonté et une détermination forte. Ils se sont surpassés, parvenant à remettre les pendules à l’heure en marquant les trois buts de retard encaissés au match aller au Gabon. Lors de la série des tirs au but, il y avait un Asselah qui, à lui seul, a stoppé deux penalties et un autre qui est sorti en dehors du cadre. La chance nous a souris, mais je peux vous dire que cette qualification, on la mérite amplement».

«Si j’étais présent au Gabon, la JSK n’aurait jamais pris trois buts»

Hannachi n’a pas omis de nous parler du match aller disputé à Libreville, au Gabon, où son équipe s’est inclinée lourdement sur le score de trois à zéro, un résultat qui ne reflète guère,

à ses yeux la force du FC Missile, estimant que «si j’étais au Gabon, la JSK n’aurait jamais pris trois buts. Je connais parfaitement les rouages du football africain, j’en ai assez d’expérience ; c’est pour cette raison que je déclare que si j’étais présent, je n’aurais jamais laissé les choses se dérouler de la sorte, avec ces trois expulsions décidées par l’arbitre à l’encontre de deux de nos joueurs Berchiche et Nessakh, ainsi que de Izri, l’entraîneur des gardiens, sans oublier les deux penalties sifflés», avant d’ajouter : «on a une équipe composée de jeunes qui manquent d’expérience et dans ce genre de compétitions, il faut faire très attention surtout quand on est en déplacement dans un pays d’Afrique noire, où plusieurs paramètres extra-sportifs entrent en jeu».

«Si on se qualifie à la phase de poules, on visera carrément le trophée»

A une question relative au but fixé dans cette compétition, après cette qualification à l’avant dernier tour avant les la phase de poules, le chairman kabyle nous déclare ce qui suit : «je vous ai déclaré auparavant que cette compétition ne fait pas partie de nos objectifs, car elle nous coûte très cher en matière d’argent, surtout lors de nos déplacements. Mais après cette belle qualification arrachée haut la main, les choses peuvent bien changer. Il nous reste encore un tour à disputer avant d’atteindre la phase ds poules, et si on parvient à éliminer notre prochain adversaire, la JSK sera donc versée dans l’un des deux groupes», avant d’enchaîner : «Oui, si on parvient à arracher le billet qualificatif à la phase de poules, ce sera

donc une autre paire de manches. On bénéficiera de l’apport de plusieurs joueurs qui seront qualifiés à l’image de Hamiti, Ouaïl, Khelili et Amada sans oublier les joueurs qui viendront renforcer les rangs de l’équipe. Donc, on va viser carrément le sacre final. On jouera à fond nos chances dans cette compétition, et ce, pour remporter le trophée».

«Les supporters ne peuvent se permettre un billet d’entrée au stade à 200 DA»

En conclusion et pour ce qui est du peu d’engouement affiché par le public kabyle, Hannachi en homme de terrain, se dit ne pas être étonné, car à ses yeux, le manque de développement au niveau de la région de la Kabylie et particulièrement à TiziOuzou, a influencé négativement sur

l’absence des supporters, à chacune des sorties de la JSK. «Déjà le fait que les supporters se soient déplacés au stade, c’est déjà beaucoup, car, il faut le dire, il y a une crise en Kabylie. Il n’y pas d’investissements et les gens de Kabylie préfèrent investir leur argent ailleurs, pour diverses raisons. Il y a de nombreux chômeurs en Kabylie, alors comment voulez-vous que le supporter, puisse se permettre de payer le billet d’entrée au stade à 200 DA, sans compter les frais de son déplacement», estime-t-il avant de conclure : «Il faut que les gens investissent leur argent en Kabylie, afin que les jeunes puissent travailler et se permettre d’aller au stade, au cinéma, de passer des vacances et s’adonner à autres loisirs». A. M.

Naïli renoue avec la compétition

APRÈS UNE LONGUE ABSENCE POUR CAUSE DE BLESSURE Après une longue absence pour cause de blessure (douleurs au dos), le milieu récupérateur des Canaris du Djurdjura, Bilel Naïli, est de retour à la compétition.

L’

ex-joueur de l’USM El Harrach, qui a raté beaucoup de matches cette saison, a retrouvé les terrains et la compétition, avant-hier, vendredi. Ménagé lors de la finale de la coupe d’Algérie décrochée contre son exclub, l’USMH, sur le score d’un but à zéro, Naïli, qui a retrouvé toutes ses forces, a été titularisé d’entrée avanthier face au FC Missile du Gabon, lors du match retour des 8e de finales de la coupe de la CAF. Un retour gagnant pour Bilel Naïli, qui a réussi à tirer son épingle de jeu, en ratissant large au milieu de terrain surtout dans la récupération, aux cotés de son équipier Lyes Saïdi. Rachid Belhout a préféré donc laisser sur le banc, Hocine El Orfi en titularisant son concurrent direct Bilel Naïli, qui ne l’a pas déçu. Il a été correct durant toute la partie, sauf lors de ces deux bévues commises, l’une en première mitemps et l’autre en seconde période.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Il a joué comme arrière gauche après la sortie de Douicher

Sachant que le coach n’avait pas beaucoup de solutions sous sa la main et sur le banc des remplaçants, ce dernier a opéré un changement en faisant sortir Lamara Douicher pour cause de blessure et incorporé Hocine El Orfi. Rachid Belhout était donc obligé de procéder au replacement de ces joueurs, en particulier Bilel Naïli. Alors qu’El Orfi a été appelé à jouer au poste de récupérateur. Quant à Naïli, ce dernier se voit confier le poste d’arrière gauche, une première du genre pour lui. L’ex-joueur de l’USM El Harrach a pu tout de même bien se débrouiller, en remplissant son rôle comme il se doit. La mission que le coach Rachid Belhout a confié à Naïli en fin de match, dans le dernier quart d’heure, a été parfaitement remplie. Pourtant, Naïli n’a pas pour habitude de jouer au poste d’arrière gauche, sachant qu’il joue beaucoup plus comme milieu récupérateur. Rachid Belhout pourra donc sûrement compter, en cas de besoin, sur Bilel Naïli. A. M.


LIGUE 1

Que la fête continue ! Maracana N°1415 — Dimanche 8 Mai 2011

APRÈS

LA QUALIFICATION EN COUPE DE LA

05

CAF

g Par MUSTAPHA LARFI

Chose promise chose due, les Canaris ont arraché de fort belle manière leur qualification au prochain tour de la coupe de la CAF après avoir réussi à remonter 3 buts face au représentant gabonais, le FC Missile.

YOUNES RETROUVE SON MEILLEUR NIVEAU

E

n dépit de la difficulté de la mission, les camarades de Yalaoui ont montré une fois de plus que la JSK est le club des grands rendez-vous. En effet, animés d’une grande volonté pour rattraper leur retard, ils ont dominé leur adversaire du jour de bout en bout. Réussissant à ouvrir le score dès l’entame de la partie, ils ont continué à cravacher ce qui leur permettra d’ajouter un second but avant la fin de la première période et un troisième en seconde période. Mieux encore, ils auraient dû gagner avant même la série des tirs au but si ce n’est la précipitation et la fatigue des joueurs après les grands efforts fournis ces dernières semaines dans les différentes compétitions. En résumé, les Canaris affichent une superbe forme et promettent une bonne fin de saison et pourquoi pas gagner le titre ou bien arracher la seconde place qualificative pour la Champions League la saison prochaine.

L’esprit de groupe, la force de l’équipe

En dépit du score lourd concédé lors du match aller, les camarades de Berrefane nous ont confié que la qualification est toujours à leur portée. Grâce à leur détermination et volonté de bien faire, ils ont réussi à remporter la coupe d’Algérie puis une brillante qualification en coupe de la CAF. Cela prouve la bonne ambiance qui a régné au sein de l’équipe et certainement si les cama-

rades d’El Orfi continuent sur ce chemin, ils auront leur mot à dire en championnat qui reste toujours jouable et où ils comptent frapper un bon coup.

La fatigue, le grand souci

Si la détermination et la volonté sont présentes chez les camarades de Rial pour réussir d’autres bons résultats, la fatigue pourra leur jouer un mauvais tour. En effet, lors de la rencontre d’avant-hier, on a constaté une grande fatigue chez certains joueurs qui n’ont pas pu continuer la rencontre comme ils l’ont entamée. Cependant, le premier responsable de la barre technique Rachid Belhout est très conscient de ce qui les attend et fera de son mieux pour trouver la façon idéale pour permettre à ses poulains de retrouver leur forme opti-

Asselah, un spécialiste des penalties

Un autre joueur qui s’est illustré de mille feux et qui a joué un grand rôle dans la qualification de son équipe en cette coupe de la CAF, c’est bien le gardien des buts, Asselah. En effet, auteur de beaux arrêts lors de la rencontre, il a brillé encore dans la série des tirs au but en faisant sortir 2/3 tirés par l’équipe gabonaise. Il a brillé par son sang-froid, il a réussi à faire déconcentrer les joueurs adverses qui ont raté tous leurs tirs. Après avoir passé des moments très difficiles suite à la perte de sa place de titulaire, l’ex-Nahdiste nous a révélé qu’il croit en ses qualités et ce qui est arrivé. En effet, il est devenu une pièce maîtresse dans l’échiquier de Belhout. Et il est en train de réaliser de belles prestations ce qui sera sans doute en faveur de son club. Ce dernier, qui compte sur lui surtout en coupe de la CAF lui fait confiance. Ce qui est sûr, c’est que Asselah ne compte pas s’arrêter là, il promet d’être toujours à la hauteur et d’aider son équipe à être toujours au top. M. L.

male dans les plus brefs délais.

Revenir avec un bon résultat de Khroub

Par ailleurs, l’objectif des Canaris maintenant consiste à revenir avec un bon résultat lors du prochain match qui les opposera à l’ASK. Ils feront le déplacement avec la ferme intention de glaner les trois points de la rencontre qui leur permettront de revenir

en force et de terminer le championnat dans une place confortable. Une chose est sûre, c’est que les Canaris veulent enchaîner avec une belle série de bons résultats ce qui passe bien évidemment par un bon résultat face à l’ASK qui cherchera elle aussi de gagner afin de quitter la lanterne rouge. M. L.

LES FANS FIDÈLES A LEUR ÉQUIPE

Les supporters kabyles ont été une fois de plus au rendez-vous en se présentant en masse pour soutenir leur équipe face au FC Messile. Ils ont prouvé à l’occasion le contraire de ce qui a été dit ça et là sur son non-déplacement en finale de la Coupe d’Algérie, cette dernière qui a vu la formation du Djurdjura remporter son 5e trophée. Par leur présence en masse, ils prouvent pour la énième fois leur grand amour aux Jaune et Vert. Mieux encore, ils ont joué leur rôle tel qu’il se doit en poussant les poulains de Belhout à réaliser une très belle qualification. Une chose est sûre c’est que les fans du club seront toujours aux côtés de leur équipe qu’ils promettent de soutenir toujours afin que celle-ci réalise les meilleurs résultats possibles.

S’il y a un joueur qui s’illustre de jour en jour c’est bien l’attaquant Younes qui, une fois de plus, a réalisé une prestation de premier ordre. En effet, l’expensionnaire des Vert et Rouge a beaucoup inquiété son adversaire que ce soit par ses démarrages ou bien par ses passes décisives à ses camarades qui ont retrouvé le chemin de filets et à 3 reprises. Après avoir joué un grand rôle dans le trophée de la coupe d’Algérie et la qualification en coupe d’Afrique, Younes promet d’autres réalisations en championnat. Selon tous les spécialistes, Younes a retrouvé son niveau et sa belle forme et il ne sera que bénéfique pour son équipe. Cette dernière a besoin de joueurs comme Younes dans les différentes compétitions qu’elle dispute.

Berrefane a-t-il perdu sa place ?

Comme tout le monde le sait Berrefane a fait lui aussi de belles prestations depuis qu’il a pris sa place de titulaire. Cependant, le premier responsable de la barre technique des Canaris ne l’a pas incorporé lors de la finale de la Coupe d’Algérie en dépit que c’est lui qui a joué toutes les rencontres de cette compétition. Il a joué même un grand rôle dans les qualifications arrachées par son équipe surtout face au MCEE , au CRB et au MCO qui étaient de sérieux adversaires où Mourad a joué un grand rôle dans la qualification. Avant-hier encore c’est Asselah qui a joué en tant que titulaire, cela nous pousse à nous demander qui d’entre eux sera aligné face à l’ASK. Une chose est sûre, même si Berrafane ne sera pas titulaire lors du prochain match, il continuera à travailler c’est ce qu’il nous a affirmé lors d’une discussion. En effet, il s’est comporté en professionnel en nous déclarant que l’intérêt du club doit passer avant tout. «Pour moi, le plus important c’est que l’équipe gagne et peu importe celui qui sera titulaire. Certes, chacun veut jouer titulaire et ne pas rester sur le banc, cependant il y a un responsable sur les choix tactiques et on doit les respecter. On doit regarder l’intéret général du club qui doit passer avant l’intérêt personnel. Personnellement, je suis convaincu que chacun aura son temps de jeu. Maintenant, pour ce qui est de la suite du parcours, je reste confiant qu’on terminera le championnat à une place qui nous permettra de disputer la Champions League la saison prochaine.» M. L.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


06

LIGUE 1

Maracana N°1415 — Dimanche 8 Mai 2011

Les Kabyles ne visent que la phase des poules APRÈS LEUR QUALIFICATION FACE AU FC MISSILE

DIRIGEANTS, STAFF TECHNIQUE, JOUEURS ET SUPPORTERS CONTENTS

A lendemain de leur succès face aux FC Missile du Gabon, l’entourage de la JSK et très heureux d’avoir leur équipe se qualifier au prochain et dernier tour avant la phase des poules de la Coupe de la CAF, et qui comptent beaucoup sur leur équipe favorite cette saison de procurer le plus de joie possible. Les kabyles sont déjà dans le bain et qui met tous les amoureux de la JSK dans une très bonne posture, il est vrai que les coéquipiers de Lamara Douicher affichent la grande forme ses derniers temps, après avoir remporter le trophée d’Algérie et arracher la qualification au dé pond de l’équipe Gabonaise au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou.

REPRISE AUJOURD’HUI

Le staff technique des Lions du Djurdjura, à sa tête Rachid Belhout a donné rendez-vous à ses protégés, pour aujourd’hui dimanche. Cette séance de reprise des entraînements va avoir lieu comme à l’accoutumée au stade du 1er Novembre de TiziOuzou. Les partenaires de Sid Ali Yahia Chérif vont se préparer aujourd’hui et demain avant le départ à destination de Constantine, où ils auront à en découdre avec leurs homologues de l’AS Khroub le mardi prochain, pour le compte de la mise à jour du calendrier.

DEUX SÉANCES D’ENTRAÎNEMENTS AU MENU

Les Canaris du Djurdjura, qui se déplaceront demain à Constantine, en prévision du match de la mise à jour du championnat professionnel Ligue I, face à l’AS Khroub, auront droit à effectué deux séances d’entraînements avant la rencontre officiel, la première est programmé pour aujourd’hui et la deuxième c’est pour demain matin.

g Par SAÏD ABERKANE

Après avoir assuré la qualification au dernier tour de la Coupe de la CAF, avant-hier face au FC Missile du Gabon, au stade du 1er Novembre de TiziOuzou, comptant pour le match retour.

L

es Kabyles, qui restent sur deux succès de suite après la Coupe d’Algérie, ne comptent pas baisser les bras, les joueurs sont déterminés plus que jamais à rester sur leur lancée en enchaînant d’autres performances qui leur permet de maintenir cet état d’esprit qui anime le groupe ces derniers temps et prouver à tout le monde que la JSK est capable de se qualifier au prochain tour, a savoir la phase des poules cette saison. Les coéquipiers de Sofiane Younes ne vont pas se contenter de cette belle performance. En effet, le parcours restera encore rude et qui nécessite de redoubler d’efforts

pour espérer réaliser un parcours mieux que celui de la saison écoulée, et avec un entraîneur qui a fait ses preuves sur le plan tactique et le travail physique effectuée ces derniers temps, les joueurs ont pris conscience de leurs capacités. Désormais, la JSK est capable d’arracher la qualification à la phase des poules de la Coupe de la CAF.

L’attaque se réveil encore

Après de nombreux matchs où l’équipe et, plus principalement l’attaque de la JSK est passée complètement à côté de son sujet, lors de la première partie du championnat, les dernières rencontres disputés soient en Dame Coupe où la CAF, a permis de voir un autre visage des Jaune et Vert, avec un compartiment offensif qui s’est réveillé. Les attaquants se sont bien comportés durant cette empoignade, puisqu’en plus des trois réalisations signées, entre autre Tedjar en deux reprises et Yahia Chérif, il est à noter, par exemple, Sofiane Younes que s’est bien comporté lors de ce rendez-vous et mon-

tré un très grand abattage sur le terrain, ce qui montre qu’une organisation commence à se mettre en place, même si tout le monde souhaitait que cela eusse lieu un peu plus.

Malik Asselah, la grande satisfaction

hier face au FC Missile du Gabon, lors du match retour des 8ème de finale de la Coupe de la CAF, et d’un rendement de premier ordre, grâce à ces deux penalty arrêtés lors des tirs au buts, et permettre à son équipe de se qualifier au dernier tour avant la phase des poules. Asselah avait, ainsi, été dans son assiette. S. A.

TEDJAR : «Chose promise, chose due» Le portier Kabyle, Malik Asselah, a été à la hauteur des aspirations avant-

Quel est votre sentiment après avoir se qualifier au prochain et dernier tour de la Coupe de la CAF ? Je suis naturellement très content et heureux. C’est un sentiment qu’on ne peut ressentir qu’une fois à se qualifier. C’est une joie immense, je ne trouve même pas les mots pour l’exprimer. Il faut vivre ces émotions pour savoir au juste ce que vous pouvez ressentir.

Vous avez été l’un des principaux artisans de cette victoire en inscrivant les deux buts de ce match retour. Cela a dû vous faire plaisir, n’est-ce pas ? Effectivement, c’est vraiment un plaisir de contribuer à ce succès. Mes deux buts aujourd’hui (ndlr vendredi) n’est que le fruit du travail accompli de tout le groupe. Sans mes coéquipiers, je ne pouvais rien faire. Ce qui m’intéresse dans tout cela, c’est que l’équipe a pu se qualifier au dernier tour avec les poules. Peu importe qui marque, un autre joueur ou moi l’essentiel enregistré un résultat probant et c’est tout. En plus, c’est le coach qui est à remercier dans tout cela pour la confiance placée en moi, c’est encourageant de continuer sur cette lancée. Comment évaluer votre prestation globale ? Nous avions essayé de respecter et d’appliquer les consignes de notre coach. On a connu des moments très

difficiles face à une équipe qui en voulait terriblement mais notre détermination a eu raison de leur fougue, même si je reconnais, on a eu des sueurs froides. Et si on parlait de physionomie du match, que pouvez-vous nous dire à ce sujet ? Je pense que la rencontre était très disputée, elle fut difficile pour les deux équipes, mais je pense que nous avons marqué au bon moment. C’est ce qui a fait que nous avons gagné ce match. Sur l’ensemble de la partie, nous avons été plus prompt que le FC Missile du Gabon à prendre le match à notre compte. Par la suite, ce fut peu plus aisé de dérouler et laisser l’adversaire courir après le résultat. Contrairement à ce que peuvent penser certains ce n’est pas évident de venir à bout d’une équipe comme le FC Missile qui, je vient de vous dire est une très bonne équipe. Vous savez quand vous faites le break dans un match aussi serré, les choses peuvent devenir simples pour vous par la suite. Il suffit juste de rester vigilants et de ne pas s’endormir face à l’adversaire. Mais vous avez éprouvé d’énormes difficultés pour vous imposer… C’est vrai qu’on a rencontré des difficultés dans cette confrontation, mais il ne faut pas oublier aussi que cette équipe est très bonne qui pratique un bon football. Nous avons affronté une équipe solide, ce qui nous a rendu la

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

tâche encore plus difficile, notamment en seconde période. L’équipe du FC Missile qui se son déplacé à Tizi-Ouzou, et cela pour repartir avec le billet qualificatif, mais nous étions très concentrés et on y a cru jusqu’à la dernière minute. Même avec on a réussi à battre notre adversaire par des tirs aux buts, et ça été le plus important pour nous. Revenant maintenant au championnat, un match très important vous attend après demain face à l’AS Khroub, pour la mise à jour du calendrier. Comment se présente pour vous ce rendezvous ? Avant tout c’est un match à ne pas rater. Je pense que tous les matches qui restent en championnat seront très difficiles et palpitants. Donc, on doit préparer sérieusement pour les prochaines rencontres qui nous attendent, en commençant par celui de demain face à l’AS Khroub, pour le compte de la mise à jour du calendrier, qui reste impérative pour nous est pour le club, afin de retrouver le podium, la tâche ne sera pas du tout repos après demain devant une coriace équipe de l’AS Khroub, qui nous attend de pied ferme pour nous battre devant leur public. Nous sommes décidés à ne pas rater ce rendez-vous, et on doit confirmer notre dernier succès enregistré. Entretien réalisé par Saïd Aberkane


LIGUE 1

LE MOULOUDIA ENCLENCHE L’OPÉRATION RENOUVELLEMENT DES CONTRATS

g Par MOUNIR BENKRAMI

Il n’est un secret pour personne que presque tout l’effectif du MC Alger est en fin de contrat, à l’exception du défenseur Megherbi et des deux milieux de terrain, Douad et Berramla.

M

ieux encore, tous les cadres importants du club sont en fin de contrat et c’est justement ce qui inquiète de plus en plus, la grande famille du MCA. Une évidence, puisque tous ces cadres en questions, (Zemmamouche, Baabouche, Besseghier, Zeddam, Koudri, Bouchema, Boudebouda, Mokdad, Derrag et autre Attafen), sont courtisés par d’autres clubs. D’ailleurs, tout le monde sait, que

Maracana N°1415 — Dimanche 8 Mai 2011

la direction de l’USM Alger ambitionne sérieusement de vider le Mouloudia de tous ses jeunes cadres (Bouchema, Boudebouda, Daoud et Koudri). Par ailleurs, l’Entente de Sétif veut mettre le paquet sur le duo Mokdad-Derrag tandis que la JS Kabylie espère vivement récupérer le jeune Daoud, tout en gardant l’œil sur le gardien Zemmamouche. Toutes ces données ont visiblement incité la direction du vieux club algérois à réagir pour tâcher de garder tout ce beau monde. A entendre les dires du coordinateur de la section football, Omar Ghrib, tous ces joueurs cités lui ont donné leur accord de principe pour rempiler. Il a même insisté sur le cas du gardien Zemmamouche et du duo Mokdad-Derrag ainsi que les jeunes du crû, Bouchema, Koudri, Boudebouda, Daoud et Bensalem.

Un seul obstacle, l’argent

Il est vrai, que les joueurs mouloudéens n’ont plus rien à prouver quant à leur dévouement et leur bonne foi, mais la seule chose qui pourra, désormais, les inciter à changer d’air et du coup, céder à la forte tentation venue d’ailleurs, c’est bien évidemment, l’argent et rien d’autre. Il s’agit là d’une vérité pure et simple et aucun mouloudéen, y compris le responsable Omar Ghrib, ne pourra dire le contraire. En d’autres termes, les joueurs veulent du concret et non pas des promesses qui tardent toujours à se concrétiser. Et si on sait que les caisses du Mouloudia d’Alger sont plus que jamais vides en dépit du fameux et de l’interminable problème financier qui gangrène le club depuis déjà 10 longues années, on peut dire que les dirigeants du MCA auront beaucoup de mal à conva-

incre et surtout, à retenir les Zemmamouche, Derrag, Mokdad, Bouchema et autres.

Les négociations commenceront cette semaine

En dépit du manque flagrant d’argent au sein de cette équipe mouloudéenne, la direction du club reste très optimiste et même confiante quant à l’avenir de tous les cadres. D’ailleurs, le premier responsable de la section football, Omar Ghrib en l’occurrence, affirme à chaque occasion, que tous les cadres du club continueront l’aventure mouloudéenne du moins, pour une autre saison. «Le Mouloudia trouvera les moyens nécessaires pour garder tous ses cadres et tous ses jeunes qui veulent, eux aussi, continuer l’aventure avec nous», a-t-il indiqué à maintes reprises. La bonne nouvelle est que

Zekri prépare la prochaine saison IL AURAIT EXIGÉ LE MAINTIEN DE TOUS LES CADRES

Comme tout le monde sait, l’entraîneur Noureddine Zekri s’est engagé pour une durée de 18 mois avec le doyen des clubs algériens.

I

l est vrai que l’ex-coach de l’Entente de Sétif ne s’attendait guère à cette position inquiétante au classement général du championnat, mais il reste malgré tout serein et très optimiste quant à l’avenir du MCA en Ligue 1. En effet, puisque Noureddine Zekri aurait déjà établi la liste des nouvelles recrues, sans toutefois la dévoiler à quiconque y compris à certains dirigeants du club. C’est pour dire que l’entraîneur des Vert et Rouge croit dur comme fer au maintien du Mouloudia en Ligue 1 sinon, comment expliquer les récentes

démarches entreprises pour préparer la prochaine saison ? Zekri aurait même pris attache avec plusieurs joueurs, à l’instar d’un attaquant de la JSM Béjaïa, du trio de l’ES Sétif, Hachoud, Hemani et Delhoum et de l’attaquant du MC Oran, Bellaïli. Tout en pensant sérieusement au renforcement de son effectif, le coach mouloudéen prépare aussi la liste des joueurs qui seront libérés dès le mois de juin prochain. D’après les informations d’une source proche de Zekri et contre toute attente, il n’y aura pas beaucoup de départs comme il était convenu au début. La raison ? Elle est toute simple, tout dépendra du parcours du MCA en Ligue des champions et de l’opération recrutement qui sera enclenchée très prochainement. Pour information, en cas de qualification pour la phase de poules de la Champions league, le club algérien aura le

privilège de recruter 5 nouveaux joueurs au minimum, puisque Omar Ghrib avait annoncé sept. Autrement dit, les dirigeants du vieux club algérois ne veulent aucunement prendre le moindre petit risque en libérant plusieurs joueurs alors que l’équipe joue déjà la Ligue des champions avec un effectif restreint surtout avec la non-qualification des nouvelles recrues engagées lors du mercato hivernal (Berramla, Laaraf et Azzedine). A noter, qu’en cas de qualification hier soir à Bologhine face aux Angolais de l’Interclube, le Doyen débutera la phase de poules dès le mois de juillet prochain. Soit, quelques jours seulement après la fin du championnat algérien. Voilà, ce qui inquiète l’entraîneur mouloudéen et les dirigeants du club à l’heure actuelle. M. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

07

plusieurs joueurs, à l’instar du gardien Zemmamouche, Derrag, Mokdad, Bouchema, Koudri, Boudebouda et consorts, ont eux aussi, affirmé qu’ils donneront toujours la priorité au MCA. D’après certaine sources, la direction du club entamera les négociations dès cette semaine, juste après le match de ce mardi contre le CA Bordj Bou-Arréridj au stade du 20-Août. Selon les mêmes sources, les cadres importants (Zemmamouche, Derrag, Mokdad, Baabouche, Boudebouda, Koudri et Bouchema), se mettront les premiers autour de la table avant d’être suivis par leurs camarades. Une certitude, la mission des dirigeants mouloudéens s’annonce, une nouvelle fois, délicate surtout, avec ce fameux problème d’argent qui risque sérieusement de chambouler tous leurs calculs. M. B.


08

1 0

Le Widad refuse de baisser les bras Même si le Widad de Tlemcen vient d’hypothéquer sérieusement ses chances de prolonger son séjour en ligue 1 professionnelle du fait qu’il occupe actuellement une place de relégable d’un challenge dominé provisoirement par l’ASO Chlef, cela ne l’empêche pas de continuer à croire en son maintien. Il faut dire que les dernières contreperformance enregistrées ont replongé les inconditionnels des Bleu et Blanc dans une totale consternation, eux qui avaient cependant misé sur de bons résultats, susceptibles de permettre alors aux protégés du coach Amrani de confirmer leur redressement et réduire par conséquent l’écart qui les sépare. Certes, la mission des camarades de Habri s’annonce désormais des plus ardues mais cela ne signifie en aucun cas pour le WAT de baisser les bras. A priori, les Tlemcéniens semblent décidés à se battre courageusement jusqu’à l’ultime moment de cette joute impérieuse aura été sans nul doute plus redoutable que n’importe quel autre antagoniste. Tlemcen aspire à renouer avec la gagne dans le seul souci d’éviter le purgatoire prématurément. A cet égard, l’entraîneur Amrani est rappelé à remobiliser son groupe sachant qu’à quelques rounds de la ligne d’arrivée, il est hors de question d’abdiquer sur 27 points possibles, il va sans dire que sur le plan comptable rien n’est encore perdu. Pour tenter de redonner confiance à leurs supporters, les coéquipiers de Djemili doivent impérativement faire le plein à domicile et essayer entre-temps d’engranger le maximum de points extra-muros, maintenant que l’avenir du WAT est plus que jamais compromis, la formation chère au regretté Bahmane est condamnée à lutter bec et ongles et sans se poser trop de questions car, en football, la chance sourit, tout compte fait, à celui qui fera preuve de plus de détermination. S. T. Smaïn

LIGUE 1

El Harrach nouveau dauphin Maracana N°1415 — Dimanche 8 Mai 2011

Fiche technique

Stade : 1er novembre (Lavigerie) Arbitres : Achouri, Tamen et Belakhal Affluence : huit clos. Avertissements : Gherbi (37’) (USMH). Buts : Yachir (29’) (USMH).

USMH:

Doukha, Aouamer, legraa, Benabderrahmane, Demou, Gherbi, Hendou, Boumechera, Boualem (Kabla 88’), Yachir (Chache 59’), Ledraa (Touahri 46’). Entraîneur : Charef.

WAT:

Djemili, Kada-Benyacine, Ait Hamlat, Habri, Bachiri, Belgherri (Boulahia 75’), Sidhoum, Samer (Rabta 60’), Bousehaba, Lazaref (Lazaref 46’), Andrea. Entraîneur : Amrani.

L’USM El Harrach recevait, hier, son homologue du WA Tlemcen, dans une rencontre comptant pour la vingt-deuxième journée de Ligue 1. Ce sont les visiteurs qui ont ouvert les hostilités, et qui se sont, d’ailleurs, procurés plusieurs occasions de scorer. La tête de Bachiri à la 19’ a failli faire mouche, mais le défenseur Tlémcenien n’a pas su bénéficier du bon centre de son coéquipier Belgherri. Après cette action, à la 23’, suite un travail collectif, les visiteurs ont failli trouver le chemin des filets, Bousehaba d’un joli tir, manque de scorer. Les locaux ont vite réagi. En effet, à la 29’, sur une belle passe de

Boumechra, l’attaquant Yachir, face à face avec le gardien, n’a trouvé aucune difficulté à mettre le cuir au fond des filets. C’est sur ce

Griche opéré du ménisque, aujourd’hui

Le défenseur harrachi, Adlène Griche, subira, aujourd’hui à la clinique d’El Saada, une opération chirurgicale au niveau du ménisque. Le défenseur harrachi sera indisponible trois à quatre semaines, avant d’entamer des séances de réducation.

Juniors : USMH 0-WAT 1

En ouverture de la rencontre des seniors, les U 20 des deux formations se sont livrés un match très disputé. Les locaux se sont finalement inclinés devant leurs homologues Tlémceniens par un but à zéro.

score que le premier half s’est achevé. En deuxième mi-temps, les visiteurs se sont montré plus motivés et déterminés à trouver la faille. Les capés de Abdelkader Amrani se sont ainsi créé plusieurs occasions. Le tir d’Ait Hamlat à la 61’ a failli surprendre les locaux, mais le portier harrachi Doukha écarte le danger. Il est dit que rien ne changera au tableau d’affichage. Les Harrachis ont atteint ainsi leur objectif, glaner les trois points de la victoire. L. S.

La domiciliation pour la saison prochaine, premier souci de Laïb La dérogation pour Lavigerie prendra fin cette saison

Selon des sources dignes de foi, la domiciliation des Jaune et Noir pour la saison prochaine est la première priorité de Laïb et son conseil d’administration puisque la dérogation délivrée pour le stade du 1er-Novembre de Mohammadia expirera en fin de saison. Il est à constater que les responsables de l’APC de Mohammadia n’ont depuis le début de saison rien fait pour remettre à niveau le seul stade où l’USMH peut accueillir ses hôtes surtout en ce

qui concerne la construction de nouvelles tribunes afin d’augmenter la capacité du stade qui tourne autour de 7 000 places, nombre jugé insuffisant surtout que la FAF a insisté sur le fait que tout stade, pour être homologué, doit contenir, au moins 10 000 places : « Ce n’est pas possible, l’APC de Lavigerie n’a rien fait pour améliorer les choses. On est tombés d’accord avec elle afin qu’elle construise des tribunes supplémentaires, mais rien n’y a fait. Une

situation qui va nous mettre dans l’embarras», dira l’un des membres du conseil d’administration. En effet, et selon les mêmes sources, l’USMH a trois options. La première est de renouveler cette dérogation, la deuxième est de construire la deuxième tribune au niveau de Lavigerie, et la dernière sera de trouver un autre terrain pour recevoir la saison prochaine. L. S.

HANITSER :

«J’attends un signe de Laïb pour négocier»

Le malheureux avant centre de l’USMH, Sofiane Hanitser, qui se soumet à un programme de rééducation, affirme qu’il attend toujours le feu vert de la fédération pour rallier le Qatar afin d’être soumis à un programme de soins là-bas. Par ailleurs, Hanitser ajoute qu’il attend toujours un signe de Laïb pour négocier avec lui la prolongation de son contrat vu que l’attaquant harrachi sera libre de tout engagement en juin. Hanister ajoute qu’il n’a pas encore pris de décision pour sa nouvelle destination surtout qu’il est contacté par plusieurs clubs du championnat.

Quelles sont vos nouvelles ? Je suis soumis toujours à un programme chargé de rééducation pour me remettre sur pied. Pour le moment, je fais des séances de musculation afin de renforcer mes muscles. Vous devez rallier Qatar en début de ce mois, n’est-ce pas? Oui, tout à fait, c’était prévu que je parte au Qatar pour un contrôle le début de ce mois. Pour le moment, rien n’est décidé, puisque j’attends toujours l’aval de la Fédération algérienne de football.

Votre contrat expirera en juin, êtes-vous prêt à négocier pour prolonger votre contrat avec l’USMH? Je ne suis pas du tout inquiet sur mon avenir, j’attends un signe de

5 milliards dans les caisses de l’USMH

C’est désormais officiel, les caisses de l’USMH se sont renflouées de 5 milliards de centimes. En effet, cette somme représente la prime du président Abdelaziz Bouteflika, trois milliards, un milliard de Nedjma sans oublier l’apport des trois sponsors de l’USMH qui ont participé par la somme d’un milliard de centimes. Cette situation financière a mis l’administration de l’USMH dans une situation confortable afin de régulariser les joueurs et débuter l’opération de négociations avec les cadres de l’équipe surtout que la totalité des joueurs sont en fin de contrat.

Laïb pour entrer en négociations avec lui dans les jours qui viennent. Pour le moment, je me concentre beaucoup plus sur ma blessure. Peut-on dire que Hanitser renouvellera son contrat en

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

fin de saison ? C’est du 50-50, je n’ai encore rien décidé pour mon avenir surtout qu’il y a d’autres clubs qui veulent s’attacher mes services. On verra en fin de saison. Entretien réalisé par Lotfi Salhi


LIGUE 1

Le Chabab, 10 ans après… Fiche technique

Stade : Bouakeul Affluence : faible Arbitres : Zouaoui, Bitam, Chnaoua Buts : Slimani 2’, Kherbache 45’ CRB Avertissements : Beradja 13’,(CRB) Sebbah 45’+54’ (MCO) Expulsion : Sebbah (MCO) MCO : Fellah, Sebbah, Boussada, Zidane, Ouasti, Kechamli, Beradja, Aouedj, Aïssaoui, Daoud, El Bahari( Meddahi 46’). Entraîneur : Slimani. CRB : Ousserir, Maâmeri, Aksas, Abdat, Boukedjane, Annane( Lahmar 56’), Mekhout, Ammour, Rebih, Kherbache, Slimani. Entraîneur : Gamondi.

Maracana N°1415 — Dimanche 8 Mai 2011

L

a revanche de la saison passée entre le MCO et le CRB démarre tambour battant, et les visiteurs n’ont pas tardé à trouver la faille. Après seulement deux minutes de jeu, sur un contre mené par Rebih, ce dernier offre un caviar à Slimani, qui, du plat du pied, trompe son ami Fellah. Les coéquipiers de Beradja sont surpris, et le Chabab profite du passage à vide pour tenter de corser l’addition, mais Rebih frôle le cadre à la 10’, suite à un tir puissant des 18 m. La domination du CRB est palpable dans le premier quart d’heure, et il aura fallu attendre la 20e minute pour voir Daoud inquiéter Ousserir, mais son tir passe à côté du cadre. Le Chabab, bien organisé sur le terrain, opère sur des contres et gère intelligemment le cours du jeu. On se dirige tranquillement vers la mitemps, et Daoud, encore, suite à un

Une grande fête le 14 mai prochain

Le club phare d’Oran va bientôt fêter son anniversaire, et pour l’occasion, les responsables du club ont déjà entamé les préparatifs pour une grande fête. Elle est prévue le 14 mai prochain, où elle regroupera les joueurs qui ont le plus marqué l’histoire du club, mais aussi les anciens dirigeants et autres personnalités de la wilaya.

Kerbadj invité de la Chaîne 3

joli une-deux avec Aouedj, perd son duel face à Ousserir, à la 44’. Dans la foulée, sur le contre mené par Ammour, ce dernier sert Kherbache qui double la mise à la 45’. En juniors : MCO 2 - CRB 3 Les jeunes juniors du CRB ont battu leurs homologues du MCO par trois buts à deux, en match d’ouverture de la 22e journée du championnat. Avec plusieurs minutes de retard, le jeu reprend en seconde période. Le MCO doit refaire son retard et dans la précipitation Sebbah écope d’un carton jaune, le second qui est synonyme d’expulsion, à la 54’. A dix, la tâche se complique pour les Mouloudéens, mais tente le tout pour le tout afin de revenir dans la partie.

Le CRB subit mais la défense veille au grain, et Ousserir sauve son équipe d’un but tout fait suite à une reprise de la tête sur corner, à la 67’. Le temps s’écoule en faveur du Chabab qui gère son acquis et ne laisse aucune brèche aux Mouloudéens, impuissants malgré les changements effectués par Slimani. A cinq minutes de la fin du temps réglementaire, Aouedj parvient enfin à réduire la marque, prenant à contre-pied Ousserir, à la 86’. Le MCO jette ses dernières forces dans la bataille, mais sans pouvoir changer la donne, et le Chabab défait le Mouloudia pour la première fois de la saison dans son antre. M. T.

Le CRB en bleu

Le président du CRB a été convié avant le début du match à assister à la rencontre avec nos confrères de la Chaîne 3, et ce, pour apporter son analyse sur le match, mais aussi apporter des éclaircissements sur la situation qui prévaut actuellement au sein du club-phare de Laâqiba.

Portant les mêmes couleurs que son hôte du jour, le Chabab a sorti ses tuniques bleues pour l’occasion, alors que les locaux ont évolué avec leurs couleurs habituelles.

L’entraîneur Henkouche n’a pas manqué de saluer son ancienne équipe, lui qui a été de passage à Oran. Henkouche en a profité pour saluer et Kerbadj et tous les joueurs comme l’actuel staff, un geste très apprécié par tous.

Les supporters du MCO ne sont pas près d’oublier l’un des leurs, en l’occurrence le jeune Bensalem, décédé à Tizi Ouzou suite à un accident de la circulation. Ainsi, les fans du Mouloudia ont tenu à lui rendre hommage en marge de la rencontre face au CRB.

Henkouche salue son ex-équipe

Hommage à Bensalem

L’argent risque de faire défaut au CRB

Sur une série positive, le CRB risque bien de connaître les mêmes mésaventures que la saison passée, et ce, au niveau financier. Les joueurs se plaignent à chaque semaine de ne pas avoir reçu leur dû, et si la situation persiste sans que les responsables prennent les mesures nécessaires pour régulariser les poulains de Gamondi, la

grogne risque de faire défaut pour le CRB et la suite de son parcours. Le président a fait des promesses qu’il arrive tant bien que mal à tenir, ainsi et à force d’attendre sans rien voir venir, les joueurs sont déconcentrés et peuvent s’écarter des objectifs du club. En attente de l’argent des sponsors et autres subventions des autorités

PROGRAMME DE LA 22E JOURNÉE

Lieu

Rencontre

CHLEF (Opow) MOHAMMADIA--huis clos ORAN (Zabana) KHROUB - huis clos EL EULMA (Zegar M.) JSK/JSMB MCA/ASO MCS/ESS

USMB/USMA USMH/WAT MCO/CRB ASK/CABBA MCEE/USMAN

Equipes 1 ASO 2 USMH 3 CRB 4 ESS 5 JSMB 6 JSK 7 MCS 8 MCO 9 MCEE 10 USMA 11 USMAn 12 MCA 13 ASK 14 USMB 15 WAT 16 CABBA

J 19 21 20 18 19 17 20 20 21 20 21 18 20 21 21 20

Pts 43 33 32 31 30 29 29 28 26 23 23 21 21 21 19 17

G 13 09 08 08 08 08 08 07 07 05 06 04 05 05 04 05

locales, les caisses sont vides et n’offrent guère de solution immédiate pour apaiser les esprits des joueurs qui sont plus que jamais perturbés par la situation qui perdure. La Direction souhaite un court sursis, mais les joueurs ne sont pas loin de se décourager et laisser ainsi le doute s’installer. En course pour décrocher une

place qualificative pour une compétition continentale, le Chabab est aujourd’hui à la croisée des chemins, notamment suite au revers à domicile qui a compromis ses chances, mais la Direction espère que les joueurs restent concentrés et compétiteurs avant tout, tout en promettant de les régler dans les plus brefs délais.

RÉSULTATS 0-1 1-0 1-2 2-0 2-0 REPORTE REPORTE REPORTE

N 04 06 08 07 06 05 05 07 05 08 05 09 06 06 07 02

P 2 06 04 03 5 04 07 06 09 07 10 05 09 10 10 13

BP 34 27 20 29 34 20 22 18 21 18 14 18 17 11 23 13

BC 12 23 15 18 23 14 22 17 29 18 20 17 26 22 31 32

Diff 22 04 05 11 11 06 00 01 -08 00 -06 01 -09 -11 -08 -19

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

1 2

09

Y a-t-il une affaire Sellimi ?

Titularisé face à l’ASK contre toute attente, Sellimi n’a plus la cote auprès des supporters et ce, suite à sa bourde qui a conduit à l’ouverture du score des visiteurs. Non convoqué face au MCO, il semblerait qu’il récolte le courroux des proches et même de son staff, qui ne lui pardonnent pas. Le staff ne souhaite pas polémiquer sur l’affaire, mais comment expliquer son éviction soudaine du groupe qui s’est déplacé a Oran, ou encore qu’il eut été informé de sa non-convocation de façon peu ordinaire, sachant que c’est l’adjoint qui a été chargé de la mission et pas l’entraîneur en chef, le premier responsable et le plus à même d’expliquer son choix. Sellimi n’a pas eu droit à des explications, se contentant de se résoudre aux faits, et on parle de plus en plus du côté de Laqiba du cas Sellimi, qui, selon des proches du joueur, a été très irrité par la réaction du club à son égard, ce qui compromet sérieusement son avenir avec les Rouge et Blanc.

KERBADJ DANS L’EXPECTATIVE

Ayant annoncé son départ de la tête du club, Kerbadj est en train de vivre une deuxième et fin de saison difficile avec le Chabab. Malgré ses efforts acharnés pour mettre son équipe dans les meilleures conditions, il semble impuissant devant les rouages du football algérien et se résigne à tout laisser tomber dès le tomber de rideau du championnat. Pour sa dernière, Kerbadj se lamente et n’a plus de tour dans son sac, lui qui souhaite terminer la saison avec les honneurs, et ce rien que pour son amour du club. Sur le fauteuil depuis deux saisons, le président du Chabab n’a plus la même envie et la détermination de ses débuts, qui lui ont valu un titre à son palmarès, et avec la situation qui se complique de jour en jour pour son équipe, la dernière risque de laisser un goût amer à Kerbadj qui n’a pas manqué de souligner son ras le bol et sa vive consternation quant aux nombreuses contraintes que subit particulièrement son équipe. M. M.


10

0 1

1RE APPARITION DE YOUCEF ANIS

Youcef Anis a effectué sa 1re apparition parmi les 18 éléments retenus pour affronter hier l’USMA au stade Boumezrag. A rappeler que ce joueur en provenance du club espagnol de Taragone avait rejoint les rangs de l’USMB à l’intersaison, une blessure l’a contraint à ne participer à aucune rencontre de la compétition officielle.

OUSSAD DÉÇU DE SA NONCONVOCATION…

Lors de la rencontre livrée hier par l’USMA, le défenseur Oussad n’a pas été retenu dans la liste des 18 qui ont effectué le déplacement à Chlef. Le joueur Oussad a été très affecté, car il n’arrive pas à comprendre l’attitude affichée par son coach à son égard, il a repris sa forme en continuant à redoubler d’efforts et mérite largement d’être dans la composante des 18.

… 3 AUTRES JOUEURS NON CONVOQUÉS

Les joueurs, Aliouane, Naâmani et Khelladi, qui n’ont pas gagné la confiance du coach Ifticène, sont restés à la maison avec leur coéquipier Yaghni, pour la simple raison qu’ils ne sont pas au mieux de leur forme et les doublures convoqués sont plus aptes à pallier toute défection au moment où le staff technique a besoin de leurs services. T. A.

Deham sauve Renard Maracana N°1415 — Dimanche 8 Mai 2011

Fiche technique

Stade : OPOW Mohamed Boumezrague Affluence : faible Arbitres : Abid Charef, Boulfelfel et Amri. Avert : Ghazi 16’, Benemra 46’ , Maiga 58’ Buts : Deham 48’

USMB :

Guaouaoui, Belkhatir, Chebira, Defnoun, Zemmouchi, Benemra (Yanis 65’), Beloucif, Belkhir, Harizi ( Illoul 67’), Djemouni, Mokhtari (Rouag 56’). Entr : Ifticen

USMA :

Abdouni , Benayada, Aouamri, Maiga, Cheklam, Ghazi , Achiou (Meklouche 93’), Ouznadji, Ait Ouamar, Deham (Benaldjia 65’), Khoualed . Entr : Renard

L

e match qui a opposé hier l’USM Blida à l’USM Alger au stade de Boumezrag s’est terminé en faveur des visiteurs qui marquent ainsi leur première victoire depuis l’arrivée de l’entraîneur Français Hervé Renard.

En effet, les camarades de Deham, se sont donné à fond pour revenir avec une victoire qui les sauvera du spectre de la relégation. Et ce fut fait en début de la seconde période de jeu. Alors qu’on jouait 3 minutes lorsque sur une erreur monumentale de l’axe centrale de la défense blidéenne, Deham surgit et bat Gaouaoui. Après ce but, les Usmistes d’Alger, libérés, prennent le cours du match à leur compte en dominant une équipe blidéenne complètement désorganisée. Plusieurs actions de but sont à mettre à l’actif des Algérois qui auraient pu aggraver la marque à plusieurs reprises, n’était le manque de concentration et l’excès de précipitation dans le périmètre de Gaouaoui. Les Blidéens, acculés dans leur périmètre, ne procédaient qu’à des contres rapides mais la défense algéroise tenait bon. Dans les dernières minutes de la partie, les Algérois reculent d’un cran et se contentent de gérer leur maigre acquis qui, il faut le souligner est très précieux après 11 matchs sans victoire. Cette victoire est un vrai déclic et pour Renard et pour les joueurs. A. T.

Renard a misé sur Khoualed et Cheklam UNE PAIRE INÉDITE DANS L’AXE

Alors que l’on s’attendait à ce que Renard fasse confiance à Chafaï, Maïga ou Cheklam dans l’axe de la défense usmiste, le technicien français a complètement pris à contre-pied les observateurs. En effet, Khoualed a été préféré à Maïga et Chafaï, aux côtés du revenant Cheklam, Une paire inédite pour l’occasion.

HAMITI EN PRIORITÉ

FILM DU MATCH :

12 min : coup franc direct d’Achiou a partir des 30 mètres, capté par le portier Guaouaoui. 23 min : Harizi efface un défenseur puis tir en puissance , Abdouni capte difficilement le ballon . 28 min : coup franc excentré de Harizi, Abdouni étale toute son expérience pour dévier le ballon en touche. 45 min : Contre attaque d’Ait Oumar centre de ce dernier , dévié en catastrophe par Chebira qui a faillit surprendre son portier Guaouaoui. 48 min coup franc d’Achiou repris de la tète par Deham qui profita de l’erreur flagrante commise par Guaouaoui pour donné l’avantage a son équipe. 60 min : Coup franc direct d’Achiou dévié en corner par Guaouaoui.

Les supporters usmistes à fond la caisse avec les U20

Avant de prendre le chemin vers le stade de Chlef pour soutenir les Achiou and Co, les nombreux supporters usmistes ont fait escale à El Affroun. En effet, l’équipe juniors, qui a fait un match important pour la course au titre, avait l’occasion de distancer son dauphin, elle a joué son match au stade d’El Affroun face à l’USMB, concurrent direct des Rouge et Noir. Les supporters ont pris plus tard le chemin vers Chlef pour, cette fois, soutenir leur équipe fanion.

Sayah préféré à Meklouche

Face à Blida, l’entraîneur des Rouge et Noir a fait appel à Sayah, le préférant ainsi à Meklouche, pour débuter la partie. Très en verve en début de saison, Sayah a beaucoup souffert de blessures qui l’ont contraint à baisser le pied et perdre sa place de titulaire. Sayah a effectué ainsi son retour en tant que titulaire face à l’USMB, après avoir traversé une période difficile.

Maïga à la récupération

Le défenseur Maïga, quant à lui, sera reconverti à la récupération, et épaulera Ghazi dans la tâche. Très athlétique, Maïga est une option de secours pour Renard qui a ainsi, complètement, chamboulé son dispositif tactique de même que sa composante.

LE DOSSIER RECRUTEMENT OUVERT

Déjà annoncé du côté de Soustara, Hamiti semble être la priorité du mercato pour la maison usmiste, qui, selon nos sources, a accéléré le mouvement pour le convaincre. Dans notre précédente édition, un agent de joueurs a annoncé que l’attaquant kabyle fait l’objet de convoitise même en Europe, de Turquie particulièrement, et cela n’a fait qu’interpeller les responsables du dossier recrutement, à leur tête Fergani.

LIGUE 1

S

elon nos informations, la Direction usmiste est prête à de grosses concessions financières pour s’assurer les services de Hamiti qui aurait été approché alors qu’il n’était pas concerné par le match de coupe de la CAF, mais sans beaucoup de précisions. Avec un recrutement raté à l’intersaison, l’USMA ne veut pas rater le prochain mercato estival, et s’active pour convaincre ses futures recrues pour ne pas être pris de court par ses rivaux nationaux et internationaux. La bataille dans les coulisses risque bien de faire rage, et Haddad aurait donné son feu vert en ne lésinant pas sur les moyens de persuasion. M. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

11

BENTOUCHA : «Ces deux matches amicaux sont venus à temps» Maracana N°1415 — Dimanche 8 Mai 2011

Ammari Bentoucha estime que ces matches amicaux sont venus à point nommé pour compenser le «sevrage» en compétition officielle dont souffrait l’ASO.

2 0

Bordj continue de manger son pain noir

Fiche technique

Stade : Abed Hamdani Affluence : huis clos Arbitres : Amalou, Tahir, Badache Avertissements : Rezig (47’) (ASK), Benchaïra (38’), Bakha (63’) (CABBA) Buts : Mesfar (47’), Naït Yahia (50’)

ASK :

Benkhodja, Rezig, Hamdi, Aârar, Zouak, Ziad, Sebaï, Jil N’gomo, Naît Yahia (Bounab 60’), Mesfar (Khellaf 60’), Leghzal (Manseur 81’). Entraîneur : Boughrara

CABBA :

L

Vous venez de prendre part à deux matches amicaux, quel commentaire pouvez-vous en faire ? Je peux vous dire que ces deux matches sont venus au bon moment car nous avons failli tomber dans la monotonie même si on a pris part à des matches d’application qui ne manquaient pas d’allant mais il faut l’avouer, il n’y pas mieux que de jouer un véritable match avec un adversaire qui peut vous créer des problèmes et dont vous ignorez les réactions afin que vous soyez plus actif sur le terrain dans le but de chercher des solutions à même de prendre le dessus où d’éviter ses rushs. Je crois que ces deux matches sont venus au bon moment pour nous permettre de nous imprégner dans la compétition. Le meilleur dans tout cela, c’est que tout le monde a eu sa part de volume de jeu et c’est rassurant

Farradji, Bakha, Mansour, Benchergui, Belouaham, Kraïmia (Lemouadaâ 60’), El Hadi Adel (Bensaïd 73’), Oudni, Belkheir, Benchaîra, Bentayeb Entraîneur : Belkacema

es Khroubis étaient déterminés à engranger les trois points de la victoire pour sortir un peu la tête de l’eau. Ils pressent d’entrée leur vis-à-vis du CABBA qui occupe actuellement la dernière place au classement et qui était venu avec la volonté de repartir avec un bon résultat pour bien gérer le reste de la compétition. Les gars de B. B. A quadrillent tout le terrain pour empêcher les locaux de les surprendre. Les poulains de Boughrara ne cessent de multiplier les attaques dangereuses sans résultat. Les visiteurs répliquent par quelques rares contres qui n’inquiètent nullement la défense locale, bien regroupée autour de Rezig. Les Rouge et Blanc auraient pu regagner les vestiaires

sur ce plan. Le prochain match, vous le jouerez ici à Chlef face au MCS, un mot ? Ce sera une bonne chose qui nous arrive de reprendre la compétition chez nous et devant nos supporters qui nous donneront de la voix d’autant plus que nous aurons besoin de leur aide afin de reprendre dans la continuité. Nous devons rester sur notre lancée et préserver cette position de leader que nous occupons depuis longtemps. Il est vrai que le MCS ne sera pas à Chlef en victime mais nous ferons de notre mieux pour le battre car nous n’avons désormais aucun droit à l’erreur et le mot d’ordre demeure le même, à savoir ne pas rater à Chlef tout en tentant de grignoter le moindre point à l’extérieur avec l’esprit de conquérant qui nous anime depuis l’entame de la phase retour. Il y a aussi le fait que nous sommes dans les mêmes conditions que nos amis de Saïda qui n’ont pas joué depuis trois semaines.

Vous enchaînerez par la suite par des matches tous les trois jours, n’est-ce pas trop ? C’est vrai que la programmation n’a jamais été pour arranger les choses mais, on fera avec.

avec au moins un but à leur actif. Malheureusement, les essais de Mesfar, pourtant bien placé au niveau de la surface de réparation, sont allés envoie mourir dans les décors. La première période de jeu prend fin sur un score vierge, malgré tous les efforts fournis par les camarades de Naït Yahia. Dès la reprise, les visiteurs amorcent une contre-attaque très dangereuse mais trouvent Benkhodja à la réception. Ayant «flairé» le danger, les Khroubis appuient sur le champignon et parviennent à tromper la vigilance de Ferradji à la 47’ par Mesfar. On jouait la 50’ de jeu, Mesfar, très en verve ce jour, qui sert admirablement Naït Yahia dans les 18 m., ajoute un second but. Après cette deuxième réalisation, les Khroubis voulaient préserver ce précieux acquis et se regroupent en défense. Ce qui permit à l’adversaire de reprendre le match en main en allant porter le danger à maintes reprises devant les buts adverses. Mais le mur dressé autour de Benkhodja ne laisse rien passer. Malgré toute leur débauche d’énergie, les Bordjiens n’arrivent pas à réduire la marque. La victoire revient à l’ASK sur le score mérité de deux buts à zéro. Ce résultat va encore les motiver plus à l’avenir pour quitter la zone dangereuse. M. S.

U20 ASK 1 - CABBA 3 En lever de rideau, les juniors du CABBA se sont imposés sur le score de trois buts à un face à l’ASK

PUBLICITÉ

L’essentiel est de ne pas succomber à ce genre de détails. Nous devons continuer à faire comme nous l’avons toujours fait, point c’est tout. Et puis, nous avons notre expérience là dessus étant donné que nous avons subi cette suite de matches successifs à l’aller et nous sommes toujours en haut du classement. Nous ne devons pas penser à cela mais à la manière dont nous allons aborder ces matches. Il ne faut pas oublier que nous possédons un effectif assez riche qui peut y faire face et le staff a sûrement une idée derrière la tête pour que l’on sorte indemnes.

Etes-vous optimiste quant à finir champions ? Bien sûr que oui mais pour ce faire, nous ne devons pas attendre de cadeaux de nos adversaires. Il nous faudra cravacher dur pour réussir. Les choses seront encore plus difficiles car nous sommes presque à la limite de la ligne d’arrivée et les matches seront âprement disputés en raison des enjeux de chacun. Il y a la JSK qui guette le moindre faux pas et aussi les équipes qui jouent leur survie et qui ne nous accueilleront pas avec des fleurs. Propos recueillis par Z.Z.

Belhani reprendra la semaine prochaine

Même si le jeune milieu de terrain de la sélection militaire, Mansour Belhani, prend son mal en patience, lui qui est blessé et qui veut être parmi le groupe, le médecin ne l’y a pas autorisé puisqu’il devra attendre un dernier contrôle cette semaine pour reprendre et ce, juste après le match face au MCS.

Biaga trop individuel

Paul Emile Biaga n’a pas été persuasif lors des deux derniers matches amicaux disputés par son équipe. Il est vrai que cet attaquant manque de compétition mais cela ne l’a pas empêché de faire dans le jeu individuel, ce qui n’a pas plu à Benchouia qui a réagi à son égard en l’exhortant à jouer avec ses camarades. Usant de dribbles inutiles et donnant de la marge de réaction à ses adversaires, Biaga a raté plusieurs osassions de postuler à une place parmi le onze face au MCS lors du prochain match. Il a même raté un but tout fait en se trouvant seul face au gardien de la JSMC en fin de match. Z.Z

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Ministère de l’Agriculture et du Développement rural Direction générale des forêts Conservation des forêts de la wilaya de Médéa

AVIS RECTIFICATIF D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉ 04/2011 En application du décret présidentiel n° 02-250 du 24 juillet 2002 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété par le décret présidentiel 08-338 du 26/10/2008, notamment en son article 43 alinéa 2, vu la réserve du comité des marchés de la wilaya concernant la note technique pour l’ajouter à l’avis d’attribution provisoire, la Conservation des forêts de la wilaya de Médéa lance un avis rectificatif pour l’avis d’attribution provisoire pour la réalisation des travaux de : Aménagement de pistes dans le cadre du programme de développement économique des Hauts-Plateaux 2006. Avis d’appel d’appel d’offres n° 04/2011 en date du 15/01/2011 ????? et Maracana

Houamdi Chikhi

02 04

Bouaïch Aziz

18,9 16

32,5 32,5

OBS Montant du Montant glo- Délai lot bal (mois) en TTC (DA) en TTC (DA) 10.098.270,00 18.978.570,00 03 Moins disant 8.880.300,00

Chenine Mohamed

03

Aziz

11,7

45,83

6.984.198,00

6.984.198,00

08

Moins disant

Drissi Houria

05

Aziz

18

34,25

10.284.300,00 10.284.300,00

06

Moins disant

Halimi Farrouk

06

Aziz et Derrag

12

30,22

6.522.750,00

03

Offre unique

Lot N° Commune

Entreprise

Volume (km)

Note technique

6.522.750,00

Maracana N° 1415 - Dimanche 8 Mai 2011 - Anep N° 854 099

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


12

g Par SADEK AÏT SLIMANE

LES BÉJAOUIS REPRENDRONT AUJOURD’HUI

C’est aujourd’hui lundi que les Verts et Rouge de la JSMB reprendront le chemin des entraînements, après avoir bénéficié de deux jours de repos. Pour cela, les Béjaouis, qui seront appelés à livrer un match difficile et important ce week-end devant l’USM El Harrach, doivent faire le maximum pour assurer une meilleure préparation possible pour cette confrontation et par là même, être fins prêts pour la suite de parcours.

ZAFOUR ET MEFTAH RISQUENT DE RATER LE MATCH FACE À L’USMH

Bien que les deux défenseurs de la JSMB, Zafour et Meftah, aient repris les entraînements depuis maintenant quelques jours, il n’en demeure pas moins que ces deux éléments sont incertains pour le rendez-vous de ce vendredi devant l’USM El Harrach. La raison est que ces deux derniers n’ont pas encore récupéré toutes leurs forces pour se permettre de reprendre la compétition officielle. D’ailleurs, ils n’ont pas pris part à la dernière joute amicale devant le HB Chelghoum Laid, jeudi dernier.

LES JOUEURS PERÇOIVENT DEUX PRIMES

Comme il fallait s’y attendre, le conseil d’administration de la formation de la JSM Béjaia a procédé au cours de la semaine écoulée au virement de deux primes aux joueurs, d’un montant de six millions de centimes. D’ailleurs, ce geste a été bien apprécié par les coéquipiers de Belakhdar, en attendant le versement des salaires dans les prochains jours. S.A.S.

LIGUE 1

Zerdab retrouve la compétition Maracana N°1415 — Dimanche 8 Mai 2011

Ayant contracté une blessure lors de la rencontre de la 18ème journée face à l’USM Annaba, remportée par son équipe sur le score de 1 à 0, le milieu de terrain de la JSMB en l’occurrence Zahir Zerdab, a été contraint de se mettre au repos durant plusieurs semaines afin de faire soigner sa blessure et réussir un bon retour parmi ses coéquipiers.

D’

cale disputée par son équipe face au HB Chelghoum Laid jeudi dernier, pour retrouver la compétition et prendre part à cette confrontation. Chose qui lui a permis de retrouver les terrains, même en amical, et de se rassurer quant à sa bonne forme en prévision des matchs qui attendent son équipe à l’avenir, à commencer par celui de ce weekend devant l’USM El Harrach. D’ailleurs, à l’issue de la joute amicale qu’il a disputée avec son équipe, Zerdab s’est montré en très bonne forme et surtout prêt à reprendre sa place au sein de l’échiquier de Djamal Menad.

Une bonne nouvelle pour le groupe

Ainsi donc, en affichant une bonne forme actuellement après la rencontre amicale qu’il a disputé avec son équipe jeudi dernier devant le HB Chelghoum Laid, voilà que Zerdab vient de rassurer son entraîneur et même son équipe, afin d’apporter un soutien à ses camarades dans les rencontres restantes et réaliser les résultats nécessaires qui leur permettront d’atteindre l’objectif assigné et de terminer la saison en beauté.

TIAB EN COLÈRE

ailleurs, bien qu’il ait repris les entraînements le plus normalement du monde à la veille du déplacement de son équipe à Tlemcen comme il a été même du voyage, Zerdab n’a pas faire son apparition durant la rencontre étant donné que le coach Menad veut préserver la santé du joueur qui commence juste à reprendre doucement le travail. A cet effet, Zerdab a dû attendre la joute ami-

MEBARAKOU ET AOURÈS NON CONVOQUÉS

Contrairement à Boulainceur qui vient d’être convoqué pour le stage de la sélection olympique, les deux autres éléments en l’occurrence Mebarakou et Aourès, qui ont pris pourtant part au dernier stage, n’ont pas été convoqués cette fois-ci pour des raisons qui seraient motivés par les choix du coach national. Sadek Ait Slimane

Il sera apte face à l’USMH

Donc, après avoir raté la dernière sortie de son équipe face au WA Tlemcen, à cause du choix tactique de l’entraîneur Djamal Menad, Zerdab sera apte pour le prochain match de son équipe face à l’USM El Harrach, prévu pour ce week-end au stade de l’Unité Maghrébine. Pour cela, il est fort probable qu’il sera titularisé par le coach Djamal Menad dans le but de donner du sang neuf au groupe.

Menad sommé de faire des réglages

La défaite concédée en amical devant le HB Chelghoum Laid jeudi dernier par les Verts et Rouge de la JSM Béjaia a démontré encore une fois les manques dont souffre cette équipe et après durant chaque trêve. Pour cela, le staff technique sous la houlette du coach Djamal Menad est sommé d’effectuer certains réglages sur la composante et de trouver la meilleure formule qui permettra à son équipe de retrouver son meilleur niveau et de réaliser les résultats escomptés. S. A. S.

Le président Tiab aurait été très en colère, après la défaite de son équipe face au HBCL, une formation qui évolue en interrégion «EST», lors du match amical disputé jeudi dernier. Demain, face au CSC, les Béjaouis feront-ils mieux ou…?

QUE DEVIENT LE PROBLÈME AVEC L’OPOW?

BOULAINCEUR AVEC LA SÉLECTION OLYMPIQUE

Le jeune attaquant de la JSM Béjaia en l’occurrence Boulainceur Rafik, devait rejoindre la sélection nationale olympique, hier samedi, pour prendre part au stage prévu à Alger, du 07 au 10 de ce mois courant. Un stage qui sera consacré par le coach Ait Djoudi, pour préparer son équipe en prévision de la rencontre face à la Zambie.

Pour cela, le retour de Zerdab sera d’un grand apport pour le groupe d’autant plus que la JSMB est appelée à disputer des matches importants à l’avenir.

Rien ne filtre. «Aucun changement», nous a-t-on avoué. Le problème est de taille et le bras de fer entre la JSMB et la direction de l’opow reste toujours d’actualité. Aussi, l’on se demande où se situe la part de responsabilité des autorités et, à leur tête, le DJS et/ou au plus haut niveau, le Wali ?

PRIMES ET SALAIRES : ÇA SE RÈGLE !

Récemment, les joueurs Béjaouis viennent de percevoir leur dû des primes ; il leur reste encore deux autres primes à percevoir. En ce qui concerne les salaires, notre source affirme que les joueurs n’ont pas encore reçu 3 mois de salaire. Cela va se faire incessamment, tant pour les primes que pour les salaires.

BATTRE LE CSC

Les Béjaouis sont décidés à faire un grand match face au doyen des clubs de l’Est, même si ce n’est qu’une joute amicale. Menad aurait galvanisé ses joueurs pour qu’ils mettent plus de volonté pour remporter ce match et redonner ainsi confiance aux supporters avant le match face à El-Harrach. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Maracana N°1415 — Dimanche 8 Mai 2011

Les supporters… sceptiques

13

A quelques jours du match face à l’USMH

Un match à six points !

Face à El Harrach

C

g Par ABDELKADER ZOUGHAÏLECH

A quelques jours du match contre El Harrach, les supporters béjaouis sont, quelque peu, sceptiques, pour ne pas dire autre chose. Et même si la nouvelle dynamique observée, ces derniers temps, suscite plutôt un optimisme, il n’en demeure pas moins que l’attitude des supporters, vis-à-vis de leur équipe. Compréhensible au vu de ce qu’ils ont vécu, dans un passé récent.

«

ertes, les derniers résultats de l’équipe donnent raison à l’optimisme mais, cela ne nous interdit pas de rester quelque peu méfiants, car en football tout peut arriver», nous ont avoué certains supporters qui ont poursuivi : «El Harrach est une formation composée de jeunes éléments pétris de qualités. Ils vont se déplacer à Béjaïa pour faire un résultat et effacer leur défaite, lors de la finale de la Coupe d’Algérie. Bien entendu, on a confiance en nos joueurs mais, cette coupure risque de nous jouer un mauvais tour car on a appris à ne plus connaître nos

joueurs après chaque arrêt imposé, d’où notre crainte.» C’est dire que les supporters béjaouis commencent à appréhender, sérieusement, cette rencontre, d’autant plus que plusieurs éléments titulaires risquent d’être absents. Ce qui rendra la tâche des Vert et Rouge de plus en plus difficile et délicate. «Contre El Harrach, seul le résultat compte pour pouvoir espérer en une éventuelle place au podium. C’est pour cela que notre équipe doit gagner en dépit de l’absence de certains éléments clés», nous at-on confié, avant d’ajouter : «Cependant, Menad a, toujours, dit et répété que les solutions de rechange existaient. Aussi, on n’a qu’à lui faire confiance.Nous

serons présents, en force pour les soutenir et être le véritable 12e homme dans cette rencontre.» Quelque peu sceptiques, vis-à-vis d’un adversaire coriace, les supporters béjaouis ne désespèrent pas, pour autant et essayent de se donner raison, faisant confiance à leur entraîneur et leurs joueurs afin qu’ils sortent victorieux dans cette confrontation face à El Harrach. D’ailleurs, dans ce contexte, ils ajouteront pour terminer : «Notre équipe a, toujours, été présente aux grands rendez-vous. Peu importe la manière, l’essentiel est de gagner et conserver cette 3e place.» Vont-ils avoir raison ? L’avenir nous le dira ! A. Z.

Mebarakou, Megatli, Boulaïnceur, Aourès, vers le rajeunissement de l’équipe Les Béjaouis se dirigent, petit à petit, vers le rajeunissement de leur équipe. Mieux encore, les joueurs, pur produit du club, commencent à émerger et donnent plus de confiance et plus de sérénité, grâce à un travail en profondeur.

D

es éléments de la trempe de Mebarakou, Aourès et Boulaïnceur se sont, de plus en plus, imposés en équipe «seniors», et ce, en dépit de la présence de certains éléments-clés, expérimentés et pétris de qualités. Le cas de Mebarakou est flagrant. Un défenseur rigoureux, plein de volonté, mais aussi de talent. On parle de lui comme le successeur de Zafour : «Contre le WAT, il a donné une grande satisfaction. Avec un peu plus de travail, Mebarakou

gagnera sa place en tant que titulaire», a-t-on avoué. De Boulaïnceur et Aourès, l’on nous a confié : «Ce sont deux éléments qui méritent toute l’attention. Pleins de talent, ces deux éléments, avec un suivi, seront, à coup sûr, parmi les titulaires d’ici, la saison prochaine, à condition qu’ils continuent sur ce rythme». Quant à Metagli, ce jeune ne cesse de progresser et de devenir, véritablement, indispensable dans l’échiquier de Menad, comme l’avait signifié ce dernier. Talentueux, offensif, d’une condition physique indéniable, Amine Megatli s’est imposé en maître au sein des Vert et Rouge. Avec l’émergence d’autres joueurs qui commencent à s’affirmer, les Béjaouis se dirigent, bel et bien, vers le rajeunissement de l’équipe. Pourvu qu’on fasse confiance à ces jeunes pétris de qualités et pourvu qu’on leur donne le temps nécessaire afin de s’imposer. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Les Vert et Rouge se préparent à accueillir, dans quelques jours, le malheureux finaliste de la Coupe d’Algérie, l’USMH. Un match important pour les deux équipes qui bataillent pour la 3e place, un match extrêmement important pour les Béjaouis qui veulent, à tout prix, conserver cette 3e place et éviter, momentanément, ce concurrent qui commence à déranger : «On n’a pas le droit à l’erreur. C’est un match à 6 points et un faux pas de notre part, nous coûterait cher. Aussi, on doit prendre au sérieux cette rencontre», nous a-t-on affirmé, avant de poursuivre : «Les joueurs sont conscients de cette tâche si difficile. Aussi, ils sont décidés à se donner à fond pour sortir victorieux dans cette confrontation si délicate». La préparation, donc, bat son plein. Après avoir contacté des sparringpartners pour meubler le vide imposé par les coupures, Menad semble, de plus en plus, rassuré mais reste tout de même, quelque peu, méfiant. Il est vrai que l’absence de certains joueurs continue à le hanter. Et dans ce contexte, l’on nous dira : «L’absence de Maroci a donné lieu à une certaine crainte et même si Menad estime que Hamlaoui est là pour le remplacer, il n’en demeure pas moins que le coach béjaoui reste, tout de même, angoissé, car il aurait bien aimé avoir son joueur avec lui pour mieux gérer le match. Idem pour Zafour et Meftah dont le retour n’est pas à 100% acquis. Là aussi, les solutions de rechange existent mais le doute persiste, car la question de l’expérience peut faire la différence». Ainsi donc, cette semaine sera celle de la préparation d’un match qui compte beaucoup, aux yeux des Béjaouis, car un bon résultat leur ouvrirait grandement les portes d’une place au podium. A. Z.


14

DEUX JOURS DE REPOS POUR LES JOUEURS

Le coach, Mustapha Heddane, a accordé deux jours de repos à ses joueurs, hier et aujourd’hui. Ces derniers ne seront de retour que demain, lundi, pour débuter la préparation du match contre l’OM. Les joueurs pourront donc récupérer en prévision de cette importante empoignade, qui sera le virage du championnat, étant donné que la victoire leur permettra certainement d’écarter un autre concurrent pour l’accession, de même qu’ils pourront prendre seuls, la première place, en cas d’un autre faux pas du CSC.

Le Nasria fait un grand pas vers l’accession

Le milieu offensif du Nasria, Hicham Okbi, nous avouera que sa titularisation pour ce match a été décidée à la dernière minute. «Je ne devais pas jouer, car je souffrais encore de ma blessure au niveau de la cheville, mais le coach m’a avoué qu’il avait besoin de moi pour ce match et que je devais aider le club, surtout qu’il s’agissait d’un match très important», nous dira Okbi, qui soulignera qu’il ne pouvait pas refuser de jouer ; il dit aussi avoir ressenti des douleurs atroces, car ce n’était pas évident de jouer dans cet état.

Le Nasr d’Hussein-Dey a fait un grand pas vers l’accession en Ligue 1, après son succès avanthier lors du derby algérois l’ayant opposé à la formation du Paradou AC, et ce, sur la plus petite des marges.

E

n effet, ce succès permet aux Sang et Or d’entrevoir la montée, surtout qu’ils ont réussi à rejoindre le leader, le CS Constantine, aux commandes du championnat de Ligue II. Les coéquipiers de Heddane sont sur une très belle lancée, avec leur série de bons résultats, surtout qu’ils

Derrardja sera absent face à l’OM Le milieu offensif du Nasria, Walid Derrardja, sera absent lors du prochain match du championnat de Ligue 2 face à la formation de l’O Médéa, vendredi prochain, au stade du 20 Août d’Alger. Derrardja a, en effet, écopé de son troisième carton lors du match face au PAC, un carton que le joueur pouvait éviter avec plus de concentration. Cette absence de Derrardja influera certainement sur l’équipe, d’autant plus que ce dernier revient en force ces derniers temps, réussissant à inscrire des buts décisifs. R. M.

n’ont pas perdu depuis dix journées, c'est-à-dire depuis la dernière de la phase aller, en plus du fait qu’ils enregistrent leur quatrième succès d’affilée, après les victoires face à l’USB, le SAM et la JSMS. Il est clair que la dernière victoire face au PAC change complètement les données et met le NAHD sur orbite, puisqu’il suffira aux coéquipiers de Natèche de bien négocier les rencontres à domicile et de les remporter toutes pour s’assurer un des tickets pour l’accession en

Ligue 1. Le staff technique du Nasria s’est dit très satisfait de cette victoire, en espérant continuer sur cette même lancée pour arracher d’autres points, que ce soit à domicile ou à l’extérieur. Zaoui, le coach adjoint, avouera que ce succès est très important pour la suite de la compétition, surtout qu’il ne reste pas beaucoup de matchs pour la fin de la saison, mais qu’il faut continuer quand même à engranger d’autres points pour se mettre à l’abri du retour des autres équipes. R. M.

Mellouli se blesse à la cuisse Le défenseur central, Imadeddine Mellouli, s’est blessé au cours du match à la cuisse, après un choc avec un joueur du Paradou AC. Mellouli n’a donc pas pu terminer la rencontre, et c’est logiquement que le coach Heddane a décidé de le remplacer par son coéquipier Abdelouahab Douar à la 60’.

Moundji souffre des adducteurs Le milieu de terrain, Fayçal Moundji, a souffert des adducteurs durant ce match et n’a pas pu terminer la rencontre. Il a été remplacé par Bey à la 60’. Ce dernier avait, néanmoins, un rôle plus offensif et a été décisif puisqu’il a réussi à inscrire le but de la victoire à la 68’, 8 minutes seulement après son entrée. R. M.

LA CONFIANCE RETROUVÉE g Par ANIS SADOUNE

Comme prévu, l’entraîneur Rachid Hamada a renouvelé sa confiance au jeune gardien de but, Seddik Mokrani. En effet, le jeune portier koubéen a fourni une belle prestation et a été à la hauteur, en empêchant les joueurs de l’AB Merouana de scorsur plusieurs occasions. Mokrani est sorti, avec la satisfaction de son coach qui comptera sur lui lors des prochains rendez-vous.

Okbi : «Ma titularisation a été décidée à la dernière minute»

g Par RAOUF MESBAH

APRÈS AVOIR ATOMISÉ MEROUANA

MOKRANI A ÉTÉ À LA HAUTEUR

LIGUE 2

Maracana N°1415 — Dimanche 8 Mai 2011

La formation koubéenne a renoué avec la victoire en écrasant l’AB Merouna par six buts à zéro, pour le compte pour la vingt-quatrième journée de Ligue 2.

A Mohammadia, pour un résultat probant

L’attaquant et auteur du but de la victoire face au PAC, Mahmoud Bey, était aux anges à la fin de la rencontre. Comment ne pas l’être, lui qui avait souffert ces derniers temps, surtout que certains ne lui ont pas pardonné ce qu’il a fait face au CAB, et le carton rouge pris gratuitement. «Avec ce but, je réponds à tous ceux qui m’ont accusé, face au CAB, d’avoir délibérément pris un carton et d’avoir même arrangé le match au profit de Batna», nous dira Bey, amèrement. Le joueur avouera qu’il manque encore de compétition, mais que ce but devrait l’aider à aller de l’avant et réussir d’autres performances, et pourquoi pas, marquer d’autres buts décisifs pour l’équipe. R. M.

Premier but pour Ait Ali et Benkouider Les deux joueurs koubéens, à savoir Islam Ait Ali et Oussama Benkouider, ont pu, eux aussi de leur part, trouver le chemin des filets en inscrivant un but chacun. A noter que ces deux joueurs ont inscrit leur première réalisation depuis l’entame du championnat.

Hanifi : «j’ai pris ma revanche»

L

es Koubéens ont retrouvé la confiance après une période difficile et un passage à vide. «C’est une victoire méritée, ca fait bien longtemps qu’on n’a pas gagné sur ce large score ; après une période difficile, on a pu renouer avec la victoire qui nous rend la confiance. Aujourd’hui on a prouvé qu’on a un bon groupe», dira l’entraîneur Rachid Hamada, et d’enchaîner : «peu importe la prestation de mes joueurs, ce qui me réconforte, c’est d’avoir arraché les trois points». Le coach koubéen n’a pas manqué de dire qu’ils ont raté l’accession en Ligue 1, et que maintenant ils se concentrent sur leur principal objectif : demeurer à la Ligue 2. «C’est vrai qu’on a échoué pour l’accession en Ligue 1 à cause de l’insuffisance des moyens. Nous jouerons le reste des rencontres pour atteindre notre principal objectif, celui de demeurer en Ligue 2», confia Hamada.

Bey : «J’ai répondu à ceux qui m’ont accusé face au CAB»

Rencontré à l’issue de la rencontre d’avant d’hier face à Merouana, le buteur du championnat n’a pas manqué d’exprimer sa joie. «Tout d’abord, je suis heureux de cette victoire aujourd’hui après une période difficile ; c’est bon pour le moral avant les prochains rendez-vous qui s’annoncent décisifs pour nous», et d’enchaîner : «Dieu merci, je me suis révolté en réalisant un quadruplé. Espérons que je marquerai d’autres buts dans les prochains rendez-vous qui s’annoncent décisifs pour nous», dira le goléador koubéen.

Auteur d’un quadruplé Hanifi se révolte

Par ailleurs, les Koubéens croiseront le fer lors du prochain rendezvous avec le SA Mohammadia, pour le compte de la vingtcinquième journée de Ligue 2. Il est sûr que les Koubéens n’auront pas la tâche facile vu que la rencontre aura lieu à l’extérieur. Les Koubéens sont déterminés à revenir avec un résultat probant qui leur permettra de confirmer cette large victoire. «La prochaine rencontre

qui nous opposera au SA Mohammadia s’annonce difficile pour nous, vu qu’on jouera à l’extérieur. On ferra notre possible et on donnera notre meilleur pour revenir avec un résultat probant et confirmer ainsi cette large victoire», et d’enchainer : «on ne doit pas sous estimer notre adversaire qui occupe les dernière place au classement du championnat», conclut Hamada. A. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Comme annoncé sur ces mêmes colonnes, l’avant-centre koubéen Salim Hanifi a été aligné avec le onze majeur qui avait affronté l’AB Merouna, avanthier. Privée de la rencontre précédente qui a opposé son équipe à l’ASMO après une décision du boss koubéen, Negache Bouzid, Salim Hanifi s’est révolté lors de la rencontre de vendredi passé en inscrivant quatre buts. Ce fut un retour gagnant pour le goléador koubéen qui retrouve à l’occasion le podium du classement des buteurs du championnat, avec seize réalisation. A. S.


LIGUE 2

UN ARBITRAGE SCANDALEUX Maracana N°1415 — Dimanche 8 Mai 2011

g Par LAMINE BOUDEBZA

le staff technique et cinq dirigeants peuvent pénétrer les vestiaires, alors que la main courante ne peut contenir que cinq officiels. Ces méthodes sont révolues et le procédé de Nezzar est à dénoncer fermement pour que ce genre de comportement ne se répète plus dans une ligue qui se dit professionnelle.

Le CSC n'a pas réussi à sortir le grand jeu, démontrant du coup qu'il demeure très fébrile sans son public.

M

ais toujours est-il que le CAB n'est pas venu jouer au football, en mettant deux rideaux défensifs carrément devant les joueurs du CSC, ces derniers ont trouvé beaucoup de difficultés à pénétrer ces remparts dressés par une tactique mise au point par Tebib connu pour son cadenas. Ajouter à cela l'arbitrage scandaleux de Bousseter qui a complètement faussé la partie en distribuant pas moins de six avertissements pour le CSC, plus l’ expulsion de Bouden l'homme du match. En effet, la partialité caractérisée de l'arbitre a quelque peu déstabilisé les Clubistes qui n'ont pas trouvé la faille dans une défense à dix quasi imprenable. En expulsant Bouden, l'arbitre avait en quelque sorte cassé la dynamique offensive des Clubistes, tant ce défenseur a trouvé ses marques dans ce match et a pratiquement gagné tous ses duels, en plus de ses débordements et ses centres précis ont fait beaucoup de mal aux poulains de Tebib. Même réduits à dix, les Sanafir ont accentué leur pression sur la cage gardée par Babouche et se sont même plaints auprès de l'arbitre qui ne leur a pas accordé deux penalties. Avec un arbitrage pareil, aucune équipe ne pouvait gagner le

Chenni pris à partie par Mehri

Non contents de l'accueil froid qu'il leur a été réservé par les Clubistes qui étaient dans leur droit vu qu'à l'aller, les Clubistes ont vécu l'enfer chez les Batnéens, l'entraîneur des gardiens du CAB Mehri en l'occurrence a voulu s'en prendre au président du CAB en personne M Chenni Abdeslam qui dans un geste de bon sens a voulu faire éviter à Dorbane , un dirigeant du CSC, une prise de bec avec Mehri. Chenni s'est vu insulter et pris à partie par ce dernier, heureusement El Hadj Chenni plus réservé que le Cabiste hystérique a pu éviter cette énième provocation.

La sécurité a été renforcée

CAB ce jour-là, c'était ainsi écrit quelque part.

Le CAB se présente au stade avec 20 gardes du corps (videurs)

En dépit du huis clos instauré pour cette rencontre, et en dépit d'un dispositif impressionnant des services de sécurité, les

LE BOUBYA ASSURE LE MAINTIEN g Par WAHAB YEFSAH

PREMIER BUTT DE HECINETT

L’autre joueur qui confirme et qui doit son éclosion à Mouassa c’est le jeune défenseur Hecinet. Ce dernier s’illustre d’une journée à l’autre contre l’ASMO, il s’est permis le luxe de marquer son premier but en seniors, un but qui lui a fait tellement plaisir.

BOURAOUII RECONDUIT

Après son but et sa bonne prestation face au SAM, Bouraoui a été reconduit en titulaire contre l’ASMO, Mouassa semble lui faire confiance. Doté d’un grand gabarit et d’une bonne technique l’ancien joueur de la JS Jijel pourra être l’avant centre type de l’équipe. W. Y.

15

En venant à bout d’une coriace équipe de l’ASMO, le Mouloudia a assuré son maintien en ligue 2, on peut dire que l’objectif tracé en début de saison a été atteint. Il reste encore six journées pour clôturer le championnat.

L

es dirigeants vont très certainement procéder au second objectif, à savoir consolider la formation. Mouassa fera très certainement ménage au sein de son effectif pour accorder plus de temps de jeu aux jeunes, ainsi les Litim, Rebgui, Louanas, Amrani, Bouraoui, Zegrir et les autres auront plus de chance de participer à ces dernières rencontres surtout que des anciens ont déjà annoncé leur fin de saison comme Amaouche, Belaïdi, Ziad, Boultif pour lesquels il faut rajouter les blessés comme Allili et Zeghidi qui ont besoin du temps nécessaire pour guérir. Désormais, le MSPB est entré dans la préparation de la nouvelle saison 2011-2012.

Ziad passe une IRM Non concerné par le match de l’ASMO, Ziad a profité pour se rendre à Alger pour passer une IRM. «J’ai fait la saison

dernière une intervention sur le ménisque et ces derniers temps, je ressens une douleur au genou opéré, alors j’ai décidé de passer une IRM pour me rassurer, j’attends les résultats pour mercredi afin de me fixer», nous a déclaré le joueur.

Aguini, retour gagnant

Eloigné des terrains depuis plus de deux mois, Aguini a fait un retour gagnant contre l’ASMO en inscrivant le deuxième but de la victoire et son sixième de la saison, Mouassa aurait très certainement souhaité bénéficier de ses services bien avant cette rencontre.

Rebgui, un jeune qui monte Peu utilisé par l’ex-entraîneur Bendjaballah, le jeune junior Rebgui a bénéficié de toute la confiance de Mouassa qui a flairé en lui les qualités d’un futur grand joueur, très fin techniquement, très rapide et surtout intelligent, Rebgui est sans aucun doute le meilleur Mouloudéen de cette phase retour, retenez bien ce nom, on entendra parler de lui.

Le public en vacances Il semble que le public mouloudéen est déjà en vacances, l’affluence très faible de ce vendredi dénote que les supporters ne sont plus concernés par le reste de la saison surtout que le maintien est assuré. W. Y.

Batnéens n'ont pas trouvé mieux que de ramener avec eux dans le bus, vingt gardes du corps (truands) pour soi-disant protéger les Chaouia. Un délire de la part des Batnéens, c'est un match de football, ou une bagarre générale qui va se dérouler dans l'enceinte de Hamlaoui. Ne savent-ils pas que pour le huis clos, seuls dix-huit joueurs,

Un dispositif impressionnant a été dépêché pour ce match. A l'intérieur des vestiaires on comptait plus de policiers que de personnes civiles. Décidément, le huis clos n'a pas empêché les forces de l'ordre d'être au rendez-vous, L. B. derby oblige.

UN PRÉCIEUX NUL g Par WAHAB YEFSAH Le CAB a réussi à Nezzar : «Les imposer le nul au joueurs étaient des leader chez lui à hommes»

Hamlaoui, un point très précieux qui permet aux Batnéens de garder leur place sur le podium et de demeurer invincible depuis le début de la phase retour.

L

a bande à Tebib est désormais bien partie pour décrocher son billet pour l’accession en ligue 1. Vendredi prochain, les Tebib camarades de accueilleront le CR Témouchent, alors que le CSC ira à Biskra tandis que le NAHD et l’O Médéa se croiseront le fer à Alger dans un match où quel que soit le résultat, il fera la bonne affaire du doyen des Aurès. Il faut le dire, le nul décroché par le CAB au stade Hamlaoui est un résultat très précieux.

Tebib : «On a réussi ce qu’on voulait» Contacté après le match, le coach du CAB nous a déclaré : «Notre objectif était de rentrer avec un bon résultat. Dieu merci on a réussi ce qu’on voulait, accrocher le leader chez lui est une bonne opération, il faut maintenant penser à notre prochain match contre le CRT».

Malgré les intimidations et les agressions dont on a été victimes avant, pendant et après la rencontre, les joueurs ont fait preuve d’un grand courage et d’une grande volonté pour décrocher ce résultat. Avec un tel groupe, on a rien à craindre pour notre accession. Je tiens à remercier l’arbitre pour son courage et son honnêteté et le service d’ordre pour son travail».

Bourahli agressé par un dirigeant cabiste Il s’appelle Boukhazra, il est dirigeant du CSC, sa mission, agresser les joueurs du CAB pour les intimider, c’est ce qui est arrivé à Bourahli. Il a été agressé par ce monsieur qui n’a rien à faire sur un terrain de football et dans un grand club comme le CSC, Bourahli compte déposer plainte et poursuivre en justice ce dirigeant.

Le bus du CAB saccagé Si avant le match les services de l’ordre ont réussi à bien protéger le but de la délégation du CAB, à la fin de la rencontre et après que le bus eut quitté le périmètre du stade Hamlaoui, des pseudo-supporters embusqués sur un pont ont

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

réussi à briser plusieurs vitres du bus par des projectiles. Heureusement que les rideaux étaient tirés et qu’ils ont amorti les projectiles et les débris de glaces brisées.

Le CAB évite les vestiaires à la mitemps A la fin de la première mitemps, Tebib et Nezzar ont refusé que l’équipe regagne les vestiaires pour la pause citron, ils ont préféré rester sur la pelouse jusqu’au début de la seconde période, la décision a été prise lorsqu’un dirigeant du CAB s’est aperçu que des personnes malintentionnées guettaient les joueurs à la sortie du tunnel pour les agresser.

Maïdi échappe à l’agression En regagnant les vestiaires à la fin du match Maïdi a été surpris par ce même dirigeant Boukhazra qui a tenté de l’agresser, heureusement que le joueur a eu la présence d’esprit de se mettre vite à l’abri en sprintant vers le vestiaire où ses camarades et des dirigeants l’ont assisté pour échapper à l’agression. W. Y.


16

LIGUE 2

LE PARADOU EN CHUTE LIBRE Maracana N°1415 — Dimanche 8 Mai 2011

g Par OUKILI ALI

TIBOUTINE À LA PLACE DE MESSAOUDI

Le jeune Tiboutine a remplacé pour ce derby l’avant-centre Messaoudi, absent à cause d’une blessure au genou. «Tibou», comme aiment à l’appeler ses coéquipiers, a tout même réussi à tenir convenablement ce poste. Il a fait de son mieux pour secouer les filets de Natèche, sans pouvoir le faire à cause de cette guigne qui colle à la peau des Jaune et Bleu.

AGGOUN DE RETOUR

Le défenseur paciste qui a raté les derniers rendezvous en raison de son passage à vide, a fait son apparition en cours de jeu, en remplaçant Ouhadda.

L’

attaquant, B e n y e t t o u Mohamed, qui a inscrit le but vendredi dernier face à l’USMBA, vient d’augmenter son capital à 4 buts. Pour rappel, l’actuel n°27 samiste demeure le plus jeune buteur de l’histoire du club phare de la ville des Oranges puisqu’il a inscrit son premier but en seniors en 2007 face à l’USMS alors qu’il n’avait que 17 ans. Benyettou a inscrit son premier but cette saison face à la JSMS lors de la 17e journée, le 2e contre le CRT (21e j), le 3e face au MSPB (23e j) et le 4e, bien entendu celui d’avant-hier face à l ’ U S M B A . Malheureusement pour lui et pour le staff technique samiste, il ne prendra pas part au prochain match face au RCK, puisqu’il a écopé d’un avertissement pour contestation de décision, synonyme d’une suspension automatique.

rencontre. Par cette victoire, le NAHD partage la première place du classement avec le CSC, et file tout droit vers l’accession. Son malheureux adversaire, le Paradou, doit dorénavant lutter pour sortir de la mauvaise position qu’il occupe pour rester dans l’anti-chambre de l’élite.

Après cet énième échec, le Paradou ne fait maintenant que douter de son avenir dans cette division, pourtant d’un niveau tout juste moyen.

L

es poulains de Bouhellal étaient pourtant plus que déterminés à battre leur voisin nahdiste vendredi dernier, pour se refaire une santé. C’était une rencontre qu’ils ne devaient pas perdre et prendre le large sur les autres menacés par la relégation. Ils ont bien joué, dominant leurs voisins, les obligeant à se regrouper des fois en défense pour sauver leur camp. En dépit de tous les efforts fournis surtout durant la première période de jeu, les Pacistes n’ont pas concrétisé les occasions créées. Vont-ils encore imputer cette situation à la malchance, en mettant dans le décor des balles qui ne demandaient qu’à aller au fond des filets. Ou bien cette peur de mal faire une fois devant les buts adverses. Certains observateurs estiment qu’au vu de la pression qui pèse sur les épaules des Pacistes, ces derniers jouent la peur au ventre. Cela ne fait que se répercuter maintenant sur leur équipe, qui se retrouve dans une situation délicate avec les deux prochaines confrontations difficiles, une sortie à Skikda pour donner la réplique à la JSMS luttant pour sa

Hamidi non retenu

survie. Ils recevront ensuite le CA Batna, qui vient de tenir en respect le CSC sur son terrain, qui fait de lui un sérieux prétendant à l’accession. Ce sera deux missions très difficiles pour les Pacistes qui accusent le pas depuis plus d’un mois. Les camarades de Meddahi doivent redoubler d’efforts pour les six dernières rencontres pour sauver le PAC du purgatoire. «On n’a pas le choix, on doit faire l’impossible pour récolter les points nécessaires pour éviter la relégation», déclare Miaz. Ce sera très dur, mais les Pacistes croient en leurs possibilités pour sauver leur saison

afin de la mettre une fois pour toute aux oubliettes.

Les supporters nahdistes en force Le stade de Baraki a été pris d’assaut dès la matinée par de nombreux supporters des Sang et Or pour donner de la voix à leur équipe. Par moments, ils doutaient des capacités des poulains de Hedane, suite au forcing des Pacistes pour trouver le chemin des filets. Ils ont créé une folle ambiance après la seule et unique réalisation de Bey, obtenue dans les dix dernières minutes de la

BENYETTOU PÈTE LA FORME g Par AOUN LAÏD BOUALEM

Belgherbi rétabli

Le meilleur buteur du SAM cette saison, l’attaquant Belgherbi Oualid, qui a contracté une blessure à la cheville face au MSPB il y a une dizaine de jours, vient de recevoir l’aval du staff médical pour reprendre le chemin de entraînements, c’est ce qui nous appris l’intéressé lui même lors d’un entretien téléphonique. Le n°17 samiste semble déterminé à reprendre sa place de titulaire. «Je suis très content de reprendre les entraînements et je ferai de mon mieux pour être fin prêt vendredi prochain face au RCK pour donner un plus à mon équipe ; de son côté, le staff technique tient à récupérer cet élément qui a réalisé de belles prestations depuis le début du championnat, il a inscrit jusque-là 8 buts. A. L. B.

Le joueur Hamidi n’a pas été convoqué face au NAHD, peut-être que c’était un choix tactique de l’entraîneur. «Je n’ai pas à discuter du choix du coach, c’est à lui de décider s’il peut ou non me faire confiance», dira-t-il. Hamidi a tenu à suivre la partie à partir des tribunes pour encourager ses camarades. Il est reparti très déçu par la défaite, précipitant le Paradou dans une mauvaise position. «Les gars ont fait de leur mieux pour s’imposer, ils ont raté deux nettes occasions en première mi-temps, et même par la suite sans pouvoir prendre le-dessus sur les Nahdistes ; ces derniers, plus chanceux, ont concrétisé la seule occasion qu’ils se sont procurée pour arracher les trois points», dira tout déçu Hamidi. Comme tous ses coéquipiers, il n’arrive pas à comprendre comment son équipe fait le jeu, et se fait piéger en fin de compte. «C’est à nous de nous surpasser pour les matches qui restent, afin de relever le défi tant attendu ; on fera l’impossible pour que notre équipe continue son aventure en Ligue II», souhaite-t-il. O. A.

MENNI : «On a fait un grand match…»

g Entretien réalisé par AOUN LAÏD BOUALEM

L’attaquant samiste, Menni Youssef, que nous avons contacté hier, revient sur la défaite de son équipe subie face à l’USMBA vendredi dernier et affirme dans cet entretien que son équipe possède en son sein un groupe de qualité qui est animé d’une grande volonté pour terminer la saison en beauté. Où en est le moral du groupe ? Je pense que le moral est au beau fixe, on n’a pas à rougir de cette défaite, car on a fait un grand match devant l’USMBA, malheureusement, la chance nous a tourné le dos, on a raté un nombre incalculable d’occasions de scorer, qui auraient changé le résultat de la rencontre, et puis, le football est ainsi fait, il est aussi fait de victoires, de nuls et de revers ; il faut les accepter, on aura tout le temps pour nous ressaisir, mais le SAM reste toujours menacé par la relegation,

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

c’est vrai que notre classement n’est pas bon, mais l’écart n’est pas important avec les relégables ; par conséquent, personnellement, je ne suis pas trop inquiet, car nous possédons un groupe de jeunes qui est animé d’une grande volonté pour terminer la saison à un classement honorable, il nous suffit seulement de faire le plein lors de nos 3 matches restants à domicile, et gratter quelques points en déplacement pour arriver à concrétiser cet objectif. Le SAM recevra le RCK. Comment s’annonce pour vous cette rencontre ? Elle ne diffère pas des autres matches que nous aurons à disputer, car nous allons affronter une équipe koubéenne qui reste sur deux bons résultats et qui va tenter de rester sur cette dynamique, je crois que nous n’avons pas le droit à l’erreur si on veut avancer, on doit faire de notre mieux pour arracher les points de cette rencontre, surtout que nous allons évoluer à domicile et devant nos merveilleusx supporters. A. L. B.


L’ENJEU L’A EMPORTÉ SUR LE JEU

NATIONALE AMATEUR POTINS :

Akrour est à son 3e but en 36 matches Encore une fois, c’est l’enfant d’Amizour, qui a un gaucher magique, Akrour Djebar, qui a été le héros de cette rencontre, en inscrivant l’unique but de la partie, sur un centre de Yaya Faouzi. Akrour est donc à son 3e but pour les 6 derniers matches, après celui inscrit face à l’USMK (victoire du MOB en déplacement) et celui de l’égalisation face à l’AS Aïn M’lila lors de la 18e journée.

Bouzidi soulevé à la «Mourinho» Souvent, le coach des Crabes, et à chaque fin de partie, se dirigeait directement vers le vestiaire, mais vendredi passé, il a dû rester sur le rectangle vert et les joueurs d’aller vers lui pour le soulever en l’air, comme pour lui montrer qu’ils lui dédient la victoire à la Mourinho.

Enfin un succès pour les U20 En effet, les U20, drivés par Djelloul Meddas, ont réussi à imposer leur loi à leur invité du jour, les jeunes du MCM, en l’emportant sur le score de 3 buts à 1. Les buts des jeunes loups béjaouis ont été inscrits par Atti Rachid (2) et Ferfouri Karim, qui, des 30 mètres, trompa la vigilance du gardien adverse, dans une rencontre qui a vu les jeunes Crabes menés au score par un but à zéro. Ce succès est précieux pour la bande à Meddas, qui renouent ainsi avec la victoire, après six matches sans victoire, ponctués par quatre défaites et deux nuls.

Des supporters ont suivi la rencontre à travers les terrasses des bâtiments Le match entre le MOB et le MCM s’étant joué à huis clos, ce qui a poussé les fervents supporters à se poster sur les terrasses des bâtiments qui entourent le stade de l’UMA pour suivre l’évolution de la rencontre. Ils étaient des centaines, voire des milliers à ne pas vouloir rater ce match. A. A. A.

Les poulains de Medas euphoriques

Les protéges de l’entraîneur de la catégorie U -20, Djellou Medas, ont renoués avec la victoire. Ils ont damnés le pion à une bonne équipe de Mekhadema par un score sans appel de trois buts à un lors du match d’ouverture. Le MOB se replace dans la course au titre, il se retrouve désormais à un point du leader le NARBR. L. C.

L

Maracana N°1415 — Dimanche 8 Mai 2011

17

g Par LYES CHEKAL

Les Crabes du Mouloudia de Béjaïa ont enchaîné leur sixième match sans défaite, et sont bien partis pour réaliser le rêve de toute leur galerie, qui n’attend que ça depuis le début de saison.

C'

est-à-dire que le club retrouve sa place en Ligue II. La venue de Mekhadma, une équipe moyenne, mais qui est bien classée quand-même, avec une 7e place et 28 points au compteur, ce qui n’était pas facile pour les Mobistes qui ont réussi l’essentiel sans vraiment convaincre. En effet, l’enjeu de la rencontre, où le club se devait de remporter le gain du match, a primé sur le jeu, puisque les Vert et Noir n’ont rien montré dans cette rencontre, surtout en deuxième période où les joueurs n’arrivaient pas à suivre le rythme de la rencontre, assurément parce que leur but était d’engranger la totalité des points mis en jeu. La victoire est donc venue conforter le Mouloudia dans sa place de leader, et c’est là l’essentiel dans ce genre de match, étant donné que l’objectif était de rester à la première place. Ce qui a été fait avec une victoire étriquée certes, mais qui permet aux protégés de Bouzidi Youcef d’entrevoir la suite du parcours avec sérénité, cela même si pour beaucoup d’observateurs le club devra fournir d’énormes sacrifices pour y arriver.

L’on ne retient que la victoire !

Dans ce match entre le MOB et le MCM, on ne retiendra donc que la victoire. En effet, les Crabes n’ont pas pu développer leur propre jeu, et ce, pour diverses raisons. La première, c’est que l’absence du public a handicapé en quelque sorte les

camarades de Lyès Aïssani. La deuxième, c’est que l’équipe était amoindrie par l’absence de Djeffal et d’El Orfi, pour ne citer que ces deux-là, et le coach était dans l’obligation de faire rentrer des joueurs manquant terriblement de compétition, tels que Ousmaïl, Boulekhmir, Belhadef, Madène et Idirène. Le MC Mekhadma aurait pu revenir dans le match si l’un des joueurs adverses n’avait pas raté une occasion de niveler la marque pour son équipe. En un mot, le schéma tactique adopté par Bouzidi Youcef (à savoir gérer le match, en demandant aux joueurs d’être vigilants derrière et d’opérer par des contres) a apporté ses fruits, cela même s’il reste des imperfections à corriger, entre autres cette incapacité de l’équipe de garder le rythme des rencontres, où en deuxième période, généralement, les joueurs n’arrivent pas à sortir le grand jeu.

Jijel, Aïn M’lila et Sétif reculent et c’est Réghaïa qui taquine les Crabes

cette victoire, le Avec Mouloudia non seulement reste à la première place, mais creuse l’écart sur l’un des dauphins, la JS Djijeli, qui a cédé deux précieux points dans sa rencontre à domicile face à l’Entente de Collo, alors que l’USM Sétif est en panne d’inspiration. De même pour l’AS Aïn M’lila qui a cédé deux précieux points à son invité de cette 20e journée, le WR M’sila, qui a montré qu’il reste une équipe qui pourrait tenir tête à beaucoup de formations. Ce qui jouera en

faveur du Mouloudia certes, mais le fait de retrouver le NARB Réghaïa derrière et à un point, cela inquiète. Cette équipe de Réghaïa ne voulant rien lâcher elle aussi, est prête à consentir d’énormes efforts pour déloger le Mouloudia et accéder en Ligue II professionnelle. C’est dire que les prochaines sorties des Crabes, que ce soit à domicile ou en déplacement, seront très délicates, d’où l’obligation de garder la même dynamique des bons résultats. Cela, les Crabes le savent très bien et sont décidés eux aussi à ne rien laisser au hasard pour, pourquoi pas, arriver à conserver cette première place si importante pour pas moins de quatre équipes.

Encore trois victoires et le tour sera parfaitement joué

Il reste six matches pour la fin de la saison sportive en cours, et le Mouloudia de Béjaïa aura, le moins que l’on puisse dire, des rencontres à sa portée et d’autres qui seront difficiles. Déjà, pour le prochain match, les Crabes iront rendre visite à l’Entente de Collo, une équipe qui a créé la sensation en allant contraindre les gars d’Ennemra (JSD) au partage des points et qui pointe à la 5e place avec 29 points. Une équipe qui est capable du meilleur comme du pire, et le Mouloudia devra se préparer en conséquence, car ce match est également très important. Pour la journée d’après, les Crabes auront un adversaire de moindre calibre, le Hamra Annaba, qu’ils ont tenu en

échec lors de la manche aller. Une équipe du Hamra qui ne pourra en aucun cas arrêter les Béjaouis, avec cette avantdernière place que les gars de Bône occupent actuellement (12e avec 18 points au compteur, une place que les camarades de Mohamed Reda Dellalou partagent avec l’USMK). Sur ces deux matches, les camarades de Djabbar Akrour devront récolter au moins quatre points, puisque pour le compte de la 23e journée, ils auront à effectuer un périlleux déplacement à Bou Saâda, où rares sont les équipes qui reviennent avec un bon résultat, du fait que l’équipe locale exerce souvent une pression d’enfer. Maintenant, si le MOB arrive à sortir indemne de ce déplacement de Bou Saâda, on pourra dire dès lors que cette équipe pourrait atteindre son objectif, surtout que les trois dernières rencontres de l’actuel exercice verront les Crabes jouer contre des équipes qui n’ont rien montré jusque-là, et pour preuve, elles occupent toutes les trois les dernières loges du classement, telles que l’USMK (12e avec 18 points), que les Crabes recevront pour le compte de la 24e journée, l’E Sour El Ghozlane (14e avec 15 points), que les Vert et Noir joueront en déplacement pour le compte de l’avant-dernière journée, et enfin le NC Magra (11e avec 19 points) que les hommes de Bennaï Arrab recevront à Béjaïa. En tout, le MOB doit remporter au moins trois rencontres, et aller chercher d’autres en déplacement. Ce qui reste à sa portée, mais que tout le monde doit mettre la main dans la main pour arriver à atteindre cet objectif de l’accession en Ligue II professionnelle. A. A. A.

Le MOB doucement mais sûrement

a 20 éme journée du championnat de division amateur qui s’est déroulée Vendredi entre le Mob et le NCMekhadema s’est terminée en faveur de l’équipe locale par la plus petite des marges. Un petit but du buteur sauveur Djebar Akrour, était suffisant pour confirmer les intentions du club qui veut reprendre une place à un palier de l’élite. Une place qu’il aurait du conserver l’an dernier sur le terrain, et éviter de perdre son temps en DNA. Le MOB, grâce à cette victoire difficilement acquise pour rappel au dépend d’une coriace équipe de Mekhadema, conserve son fauteuil de leader pour une autre journée de plus, en comptabilisant 34 points, et aussi en continuant avec succès la série des matchs sans défaites, entamée juste après celle enregistrée face a son dauphin le NARBR. Qui se trouve à un petit point seulement de lui après sa précieuse victoire sur l’ESG. Ceci dit, le Mouloudia de Bejaia se dirige droit vers le sacre en gérant le reste du parcours match par match.

des équipes dont les résultats de la dernière journée étaient à leurs défaveur, à l’instar de la JSD, qui s’est fait accrochée à domicile par la surprenante équipe de Collo , en comptabilisant 30 points, en compagnie de l’ASAM, qui a perdue deux points at home face au WRM. Alors que l’EC qui compte 29 points en compagnie de M’sila, va recevoir le Mob lors de la prochaine dans un match que les crabes doivent négocier à leurs faveurs s’ils ne veulent pas se faire détrôner par Reghaia lors de la prochaine journée. Cette dernière s’accroche bien après sa récente victoire en déplacement compte un petit point de retard et possède l’opportunité de recevoir lors de la prochaine journée. Ceci dit, la course au titre reste ouverte et plusieurs équipes y croient au sacre final. l’ABS, qui compte 26 points continue de croire en se chances, l’écart n’est que de huit point par apport au leader, ce qui veut dire que rien n’est encore jouer et qu’il fau attendre la dernière journée pour connaître l’identité du champion.

La victoire du MOB sur l’un des candidats à l’accession en l’occurrence le NCMekhadma, lui a permis de gagner six points sur son adversaire , qui a décroché avec le groupe

L’entraîneur du MOB, Bouzidi, qui a battu tactiquement l’ex entraîneur de son quartier le NAHD, Kordi, était aux anges au coup de sifflet final donné par l’excellent arbitre

Reghaia s’accroche, le reste décrochent

Bouzidi- Kordi, un match dans le match

Babrahim. L’enfant d’Hussein dey était porté par ses joueurs sous les yeux médusé et énervé de l’entraîneur de Mekhadema Kordi. A voir le comportement et l’animosité des deux entraîneurs sur le terrain on comprend bien qu’il y avait des comptes à régler entre les deux hommes, et le dénominateur commun entre eux c’est le NAHD, le premier étant un enfant du quartier et du club et le second l’a drivé dans un passé récent.

Il a encensé son président

Le coach du MOB lors de sa déclaration d’après match a tenu à félicité son président qu’il a pris a mot concernant sa promesse de régularisation de la situation financière de l’équipe. «Je veux bien féliciter le président du club qui m’a dit qu’il va honorer les engagements qu’il a pris avec les joueurs concernant la régularisation financière. Ce qui m’a touché le plus c’est lorsqu’il m’a dit que vous aurez vôtres dus, tel que soit le résultat du match de Mekhadema, je dis que c’est très encourageants pour moi, le reste du staff et aussi les joueurs pour continuer sur la lancée et arriver au bout à terminer le championnat sur la plus haute marche du podium. L. C.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

Maracana N°1415 — Dimanche 8 Mai 2011

NATIONALE AMATEURE

DIVISION NATIONALE AMATEURS / 20E JOURNÉE

HADJOUT JOUE, BOUFARIK GAGNE USMMH 0 - WAB 1

g Par MOHAMED GRINI

Fiche technique Stade du 05 Juillet de Hadjout. Assistance moyenne. Arbitres : Fetouche, Belhocine, Araf Avertissements : Abdou (17'), Tallah (24'), Bouzar (41') USMMH. Expulsion : Tayeb (84') WAB. Buts : Haouch (83') WAB.

USMMH :

USMMH : Mabli, Belhadji (Fassi 67'), Rebah, Tallah, Tayeb Slimane, Kaddaï, Louz, Gherbi (Hammoud 79'), Bouzar (Kiragal 83'), Takamara, Aouad. Entraîneurs : Arbouche Boudjella.

WAB :

WAB : Boutrig, Haouch, Kada, Arab (Hani 80'), Mâameri, Aoun Seghir, Raït, Nahnah, Zarif (Maiouf 70'), Tayeb, Lakroum (Hazi 91'). Entraîneurs : Boughrab Zouati.

PUBLICITÉ

Une chaleur suffocante, un arbitrage vicieux et un niveau footballistique appréciable, tel était le milieu ambiant dans lequel s'est déroulé le derby de la Mitidja tant attendu entre l'équipe locale de l'USMM Hadjout et son hôte, le Widad de Boufarik.

E

t, dès les premières minutes de jeu de ce derby, on a senti de la revanche dans l'air. Sinon, comment expliquer cette hargne de vaincre remarquée chez les joueurs hadjoutis, qui voulaient marquer vite et à tout prix. Le premier acte de cette empoignade entre les deux voisins fut caractérisé par une domination territoriale des locaux. Et la première et véritable occasion fut gâchée, au grand dam des supporters d'El-Khadra par le percutant attaquant Louz qui, au lieu de mettre aisément le ballon de l'intérieur du pied au fond des filets, a préféré tirer en force, chose qui n'a pas marché en trouvant sur la trajectoire le bon gardien boufarikois

Boutrig, qui dévia le cuir en corner (33'). Puis, onze minutes plus tard, tour à tour, Takamara de la tête met la balle sur la transversale (44'), puis Abdou, dans le feu de l'action et dans les six mètres, frappe magistralement le ballon, qui fut dégagé in extremis par un défenseur boufarikois sur sa ligne des buts (45'). De retour des vestiaires, les Hadjoutis qui croyaient de plus en plus en leurs capacités pour rafler les trois points mis en jeu, continuent de presser leurs adversaires, mais la maladresse et la

malchance les ont privés de saisir les nombreuses occasions qui leur ont été offertes. Ni Kaddaï, qui voit son tir passer légèrement à côté (51'), ni la tête de Aouad qui écrase le cuir sur la transversale (70'), ni Takamara bien démarqué dans la surface de réparation de Boufarik, qui ajuste mal son tir (74') ne purent changer quoi que ce soit au tableau d'affichage. Au contraire, et contre le cours du jeu, ce sont les Boufarikois qui arrivent à ouvrir la marque par Haouch d'une superbe tête piquée qui a laissé pantois le keeper

Mabli (83'). Les Hadjoutis ne lâchent pas. Et, dans une dernière tentative, les locaux ont failli remettre les pendules à l'heure, n'était la barre transversale qui venait encore fois à la rescousse du goal boufarikois, sur une tête bien placée du meilleur joueur sur le terrain, Aouad (92'). Disons une équipe qui a fait le jeu et qui était bien supérieure techniquement et tactiquement ; par contre, une autre a su tout simplement comment se défendre et saisir la moindre erreur de son adversaire. M. G.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya d’Alger Circonscription administrative de Birtouta Commune d’Ouled Chebel N° 28/2011 N.I.S. : 0984 1636 51452 22 Tél : 021 40.80.22 Fax : 021 40.80.23

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 08/2011 Le président de l’Assemblée populaire communale de Ouled Chebel lance un avis d’appel d’offres national restreint concernant les projets suivants : - Extension d’un réseau d’assainissement au centre Chabir vers Tebib - Extension d’un réseau d’assainissement de la rue Bibi Tahar (Louali) - Extension d’un réseau d’assainissement de la rue Hazoum (Douifi) - Extension d’un réseau d’assainissement de la rue 11 Décembre vers Tlidjine Les entreprises intéressées peuvent retirer les cahiers des charges auprès du service technique commune de Ouled Chebel. Les offres dûment remplies, accompagnées des documents légalisés et en cours de validité exigés par la réglementation en vigueur, à savoir : a- L’offre technique comprendra : • Déclaration à souscrire selon le modèle ci-joint • Déclaration de probité selon le modèle ci-joint • Copie légalisée de l’attestation de dépôt des comptes sociaux pour les sociétés commerciales dotées de la personnalité morale de droit algérien • Le numéro d’identification fiscale (NIF) des soumissionnaires • Copie de l’extrait du casier judiciaire du soumissionnaire • Le présent cahier des charges paraphé par le soumissionnaire annexé de ses spécifications techniques

• Délai et planning d’exécution des travaux • Une copie légalisée du certificat de qualification et classification professionnelles activité principale hydraulique catégorie 03 et plus • Une copie légalisée du registre du commerce • Les bilans financiers des trois (03) dernières années • Liste des moyens humains à mettre dans le cadre du présent projet (avec justifications de diplômes et déclaration nominative CNAS) • Liste des moyens matériels à mettre dans le cadre du présent projet (avec copies de cartes grises, ou factures d’achat et assurances) • Attestations de bonne exécution des travaux réalisés ou PV de réception définitive • Statut de l’entreprise s’il y a lieu (SARL, EURL) • Copies légalisées des attestations fiscales et d’organismes de sécurité (CNAS, CASNOS, CACOBATH, extrait de rôle et carte d’immatriculation fiscale).

• Le bordereau des prix unitaires dûment signé par le soumissionnaire • Le devis quantitatif et estimatif dûment signé par le soumissionnaire Les offres devront parvenir à :

Ces attestations peuvent être fournies après la remise des offres avec l’accord du service contractant, et en tout état de cause avant la signature du marché. • Quittance de : 2.000,00 DA qui représente les frais de documentation

- Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 111 jours à compter de la date d’ouverture des plis. - Délais de préparation des offres : 21 jours - Le jour de dépôt des offres est fixé au : 26/05/2011, heure limite 12h (midi) - L’ouverture des plis se fera au siège de l’APC à 14h le même jour de dépôt des offres. - Les entreprises sont cordialement invitées.

b- L’offre financière comprendra : • La soumission selon le modèle ci-joint datée et signée

Maracana N° 1415 - Dimanche 7 Mai 2011 - Anep N° 854 406

Monsieur le président de l’APC de Ouled Chebel avant l’heure limite du dépôt des offres. Sous enveloppe principale scellée ne comportant aucune inscription extérieure autre que l’objet de l’appel d’offres, le nom et l’adresse du maître de l’ouvrage et la mention : Soumission à ne pas ouvrir, et le nom de l’opération ; cette enveloppe principale contiendra deux autres enveloppes scellées. 1- Contenant le dossier technique de l’entreprise (portant mention pli technique) 2- Contenant le dossier relatif à l’offre financière de l’entreprise (portant mention pli financier).

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1415 — Dimanche 8 Mai 2011

DIVISIONS INFÉRIEURES

19

LES TADMAITIS AVEC L’ART ET LA MANIÈRE HONNEUR DE TIZI-OUZOU/ 24e JOURNÉE USM DRAA BEN KHEDDA 0 – JS TADMAIT 3

Fiche technique

Stade : Kaci Ali Affluence : moyenne Arbitrage : Demiche, Arab, Belkhir Avertissements : Bouras (64’), Hamdane (76’) JST ; Ihmi (72’), Ami Idir (81’) USMDBK Buts : Mezioudène (62’), Bouras (74’), Oukal (83’)

USMDBK :

Handi, Haubi, Oukal S (Merabtene 76’), Ihmi, Makhloufi, Haddad (Ami Idir 42’), Ladjici, Haddadou, Hamdache, Oukal A, Lougani Entraîneur : Rachid Merabet

JST :

Tamèche, Boulahia, Demri, Oukal, Meziane,Touil, Bouhraoua, Aberkane, Bouras, Hamdi (Gaouaoui 73’ ), Mezioudène (Lounaci 81’)

g Par SAÏD ABERKANE

Les gars de la JS Tadmaït, qui ont été tenus en échec la semaine dernière par l’équipe du KC Taguemount Azzouz au stade Ahcene Aïboud, lors de la 23e journée, se sont déplacés avant-hier au stade de Kaci Ali de Mirabeau.

S

on hôte de la 24e journée du championnat de la Division Honneur de Tizi-Ouzou, le voisin de l’USM Draâ Ben Khedda, l’attendait avec la ferme intention de confirmer son dernier bon résultat enregistré face à l’ES Sikh Oumedour. Les visiteurs de la JS Tadmaït ont entamé la partie en trombe, et les poulains de Rachid Meziane n’ont pas fait

dans le détail pour arriver à trois reprises à secouer les filets adverses d’abord par l’entremise de l’attaquant Mezioudène Hafid, ensuite par le défenseur Amar Oukal et enfin par Bouras. De l’autre côté, les locaux de l’USM Draâ Ben Khedda ont tenté à plusieurs reprises de réduire le score, mais en vain. Les hommes de Mohamed Choubene, qui

Rachid Meziane, (entr JST) «Je félicité mes joueurs» «On a mis du temps à prendre l’avantage, car on avait une équipe de l’USM Draâ Ben Khedda très entreprenante. On a pu marquer les trois buts de la victoire dans cette empoignade de la 24e journée en seconde période, et je suis très heureux d’avoir réalisé ce succès qui était très difficile. Je félicite l’équipe de l’USMDBK pour sa sportivité et qui nous a causé beaucoup de problèmes durant cette rencontre. Nous avons gagné parce qu’on a besoin des points, et ce, pour sauver notre saison. Je tiens à féliciter mes joueurs qui ont fait de leur mieux pour avoir ces trois points. Je dirais qu’on a une bonne équipe qui fera parler d’elle à l’avenir.» S. A.

restent sur ce troisième bon résultat de suite, ne comptent pas lâcher prise lors des 6 derniers matches de la saison, et sont décidés à continuer sur leur lancée, et ce, pour maintenir l’équipe en Division Honneur de la wilaya de Tizi-Ouzou. C’est sur ce score de 3 à 0 que l’arbitre met fin aux débats. Un succès qui va permettre au club de la JS Tadmaït d’entrevoir la suite du championnat avec plus de volonté et de confiance. A l’inverse, les

Débéquois, qui n’ont pas digéré cette défaite, auront du mal à se ressaisir et à se retaper le moral. Les dirigeants et le staff technique auront toute une semaine devant eux pour booster les joueurs et les remettre à l’évidence, en les poussant à se concentrer davantage sur le prochain match, et en mettant une croix sur ce match perdu face au voisin de la JST afin de se racheter lors du prochain match contre l’US Sidi Belloua. S. A.

RÉSULTATS :

USM Draâ Ben Khedda 0 – JS Tadmaït 3 JS Ait Yahia Moussa 0 – DC Boghni 1 FC Mechtras 0 – ES Sikh Oumedour 2 O Tizi Rached 2 – US Sidi Belloua 0 US Beni Douala 1 – JS Boukhalfa 2 KC Taguemount 1 – CRB Mekla 0 US Tala Athmane – ASC Ouaguenoun (s’est joué hier) CRB Tizi-Ouzou – ES Draâ El Mizan (s’est joué hier)

LE LEADER TENU EN ÉCHEC RÉGIONALE II/GROUPE A/25e JOURNÉE

g Par ADELLAH AÏT AMRANE

La petite surprise de la journée est venue de chez le leader, qui a laissé filer deux précieux points à domicile, qui vaudront leur pesant d’or.

P

ourtant, le moment est mal choisi pour que la JS Azazga cède des points comme ça, bêtement, à domicile, mais il faut dire que la volonté des visiteurs du Soummam Sport de Sidi Aïch a payé, eux qui voulaient revenir au moins avec un nul dans les bagages et qui ont atteint leur objectif, en contraignant les locaux au partage des points. Ce résultat n’arrange guère les affaires du chef de file, qui se voit de plus en plus menacé par les autres équipes du peloton de tête. A commencer par la JS Tichy, qui est allée elle aussi prendre un point de son déplacement à Iflissen face au LCI local. Les littoraux de Tichy ont eu ce qu’ils voulaient, ou presque, et avec ce point récolté, ils taquinent de plus en plus le leader, qui va s’en mordre les doigts

d’avoir raté une belle occasion de creuser l’écart sur son poursuivant immédiat, l’Etoile Sportive d’Azzefoun, qui, en se déplaçant à Birghbalou, a pris une raclée devant l’Etoile locale qui l’a emporté sur le score de 3 à 0. Néanmoins, cette défaite ne va pas trop influer sur les littoraux d’Azzefoun qui restent à la deuxième place, en aspirant à prendre la première place dans les cinq dernières journées qui restent pour l’achèvement de cet exercice 2010/2011. Toutefois, la lutte sera encore acharnée entre pas moins de quatre équipes, avec la remontée spectaculaire des gars de Timezrit, qui enchaînent leur cinquième

match sans défaite, en écrasant cette fois les gars de Cheurfa N’bahloul, sur le score de 4 à 2. L’OC Azazga a donc payé la bonne forme affichée par les gars d’Aït Yemmel qui s’accrochent au peloton de tête, tout en espérant jouer la place de dauphin, ou au pire des cas, pour la troisième place. Ce qui serait un exploit pour la bande à Azzedine Irid, le coach des Espérantistes, qui sont en train de réussir leur première saison en Régionale II, après une accession historique réussie lors de la précédente saisons sportive, où ils ont dominé de bout en bout le championnat Honneur de Béjaïa (ex-R III gérée par la Ligue d’Alger). Pour ce qui est

RÉSULTATS COMPLETS : JS Bordj Menaïel - NRB Sidi Daoud O. Boumerdès - ORB Akbou ES Timezrit - OC Azzazga ES Birghbalou - ES Azzefoun ASC El Hachimia - HC Aïn Bessam LC Iflissen - JS Tichy JS Azzazga - SS Sidi Aïch Exempt : MC Bouira

2-0 1-0 4-2 3-0 0-0 0-0 0-0

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

des autres rencontres, notons que les Coquelicots de la JS Bordj Menaïel, ces derniers l’ont emporté devant leur invité, le Nadi Riadhi de Sidi Daoud, sur le score de 2 à 0, mais ce résultat laisse toutefois les expensionnaires de la Division I, les gars de Bordj Ménaïel au milieu du tableau. L’Olympique de Boumerdès a montré qu’il restait un club intraitable à domicile, en l’emportant cette fois devant les gars de l’Olympique Riadhi Baladiat Akbou, qui sont en perte de vitesse ces dernières semaines et qui ont raté l’objectif assigné au tout début de saison, à savoir l’accession en R I, ou plutôt retrouver sa place dans ce palier, que les hommes de Lounis Iftissen ont quitté il y a de cela deux saisons. Enfin, le derby de la wilaya de Bouira, entre les Hachimites de l’ASC El Hachimia et les Hamzaouia du HC Aïn Bessam, n’a pas connu de vainqueur et s’est terminé sur le score nul et vierge de zéro partout. Notons aussi que cette journée a été pauvre en buts ou seuls douze réalisations ont été réussies sur quatre rencontres, alors que trois autres se sont achevées sur des nuls vierges. A. A. A.


20

Maracana N°1415 — Dimanche 8 Mai 2011

INTERNATIONALE

Bayern Munich : Altintop vers le Real ?

Real Madrid

Ronaldo: «C'était Mission Impossible 4»

Florentino Pérez et ses millions n’y ont rien fait, le Real Madrid est cette année encore resté dans l’ombre du Barça. Alors le club madrilène cherche encore et toujours à se renforcer pour redevenir le club roi d’Espagne. Et un des objectifs de recrutement de José Mourinho pour le prochain mercato est Hamit Altintop, le milieu de terrain du Bayern Munich. Le finaliste de la Ligue des Champions 2010 viendrait donc renforcer l’effectif madrilène et serait une doublure de luxe pour les milieux excentrés du Real que sont Cristiano Ronaldo ou Di Maria. L’affaire pourrait se conclure assez rapidement, puisque son agent n’est autre que Reza Fazeli, qui s’occupe aussi des intérêts de Mesut Özil et Nuri Sahin (en route lui aussi pour le Real). L’équipe de José Mourinho pourrait donc avoir un fort accent germanique la saison prochaine. Pas sûr tout de même que cela suffise �� impressionner les Barcelonais.

John Elkann, le président d'Exor et propriétaire de la Juventus Turin, a promis de mettre les moyens à l'intersaison pour redonner à la Vieille Dame son lustre d'antan, après deux saisons calamiteuses sur tous les tableaux. "Nous mettons en place un plan super ambitieux qui sera présenté fin juin", a-t-il prévenu ce samedi, indique La Gazzetta dello Sport. Les Bianconeri ont récemment prolongé leur attaquant emblématique, Alessandro Del Piero, jusqu'à fin 2012.

La Lazio jouera à Florence ?

AS Rome

Cristiano Ronaldo l'avait très mauvaise après l'élimination du Real Madrid en demifinale de la Ligue des champions par le Barça mardi soir. Pour lui, l'arbitre de la rencontre, le Belge Frank De Bleecker, a clairement favorisé les Catalans. "C'était mission impossible 4. Nous savions que c'était ce qui allait se passer. Nous sommes habitués depuis le premier match. Le but d'Higuain est valable. Piqué me pousse et je tombe sur Mascherano qui, en Angleterre, ne serait pas resté au sol et ici, il fait comme tout le monde. Le but est valable, ça pouvait changer le match mais monsieur l'arbitre n'a pas voulu. Celui qui connaît le football sait que le Barça est très protégé. Nous devons vivre avec ces injustices", a regretté l'ancien joueur de Manchester United.

MLS

Montella ne pardonne pas De Rossi

Beckham: «Henry, un ami»

A quelques heures du match face au Milan AC, l’entraîneur de la Roma a durement critiqué son milieu de terrain, Daniele De Rossi, exclu pour un coup de coude face à Bari et suspendu jusqu’à la fin de la saison. « C’est une faute injustifiable, il mérite les trois journées de suspension. Il a mal agi, et un entraîneur ne peut pas accepter des situations de ce genre, cela risque de compromettre toute une saison. Je lui ai parlé juste après le match, il m’a dit qu’il voulait se défendre et il semblait sincère. Ensuite, j’ai revu les images, et je me suis fait une toute autre opinion » a-t-il affirmé en conférence de presse. Déjà, il y a quelques semaines, De Rossi avait été suspendu en C1 pour une manchette sur Srna. Déjà, Montella avait vivement critiqué le geste. Visiblement, De Rossi n’en a pas tenu rigueur. Tête de mule.

PUBLICITÉ

Au début de l’année, bien peu auraient misé sur la qualification de la Lazio pour la Coupe d’Europe. Ligue des Champions ou Europa League, les tifosi connaîtront la réponse dans trois semaines. Mais il y a une autre chose sur laquelle personne n’aurait misé un kopeck. A cause d’un contentieux existant avec le Coni quant au paiement du loyer du stadio Olimpico, le club de Lotito a, pour le moment, demandé et obtenu la disponibilité du stade Artemio Franchi de Florence pour obtenir sa licence UEFA. Cette requête, faite pour contourner une dette de 2 millions d’euros, n’a pas du tout plus au président du Coni, qui a bien l’impression que Lotito se fout totalement de la gueule de la Fédé. Pour l’instant, donc, la Lazio est bien partie pour jouer ses matches de Coupe d’Europe à près de 300 kilomètres de chez elle. Et Lotito est bien parti pour se faire encore des ennemis. Il n’est plus à ça près.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Wilaya de Médéa Direction du logement et des équipements publics service logement

OM : Stephan: «Gignac doit faire beaucoup d'efforts»

Interrogé par RMC, Guy Stephan, l'entraîneur adjoint de Didier Deschamps à l'OM a évoqué la situation d'André-Pierre Gignac, remplaçant lors des dernières rencontres des Ciel et Blanc: "Dédé est arrivé chez nous début septembre. Il n'a donc pu faire la préparation d'avant-saison avec nous. Quand on change de club, il y a beaucoup de choses qui changent. Là, il est un peu en difficulté, mais je trouve qu'on est très sévère avec lui. Il faut lui faire confiance. Et même s'il a des gros atouts, il a besoin de temps. Maintenant, il doit faire beaucoup d'efforts et se réfugier dans le travail."

Juventus: Un "plan super ambitieux" pour la saison prochaine

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉ

S entre le Los Avant le choc de la ML w York Red Ne Angeles Galaxy et les Beckham, le vid Da di, me Bulls, ce sa e californienne, a milieu de la franchis versaire, n fait l'éloge de so ad rry est un hie "T y. nr Thierry He le voir bon ami. C'est bon de le terr su n bo en forme et si talr eu jou un t rain. C'es rant du été l'a Il . ux entue c'est et s tellement d'année eau niv ce à ir bien de le vo et n bo t es Il t. an mainten us de c'est difficile pour no a jouer contre lui", r le expliqué l'Anglais su t d'aan av , ue Lig site de la i jouter: "Thierry et mo sés car avons déjà été oppo l et na se Ar on jouait pour fait la Ce d. ite Un Manchester de la t fai la ce Et . ns ge parler les ." ys pa tres publicité dans les au

Suite à l’avis d’appel d’offres national restreint n° 11/2011 paru dans les quotidiens Maracana et El Fedjr en date du 16/03/2011 relatif à la réalisation du projet cité cidessous. La Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Médéa et suite à la séance d’évaluation des offres tenue en date du 20/04/2011 prononce l’attribution provisoire de marché, et conformément à l’article 125 alinéa 15 du décret présidentiel n° 10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Médéa invite tous les soumissionnaires ayant participé à cet appel d’offres et qui souhaitent prendre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres technique et financière de se rapprocher auprès des services de la direction dans un délai maximum de trois (03) jours à compter de la première parution de cet avis dans les quotidiens nationaux. Projet Réalisation des travaux de VRD à la cité des 500 Logements de RasBedha - Médéa

Lot

Lot : voirie

Entreprise ETB Boussahoua Amar sise, lotissement Kamel Zmirline à Theniet El Hadjar Médéa

NIF de Note Montant TTC Délai OBSERVA TION l’attributaire technique (DA)

41/80

18.564.975,00 DA

06 mois

Moins disante

1970264700556 22

Un délai de 10 jours est accordé aux soumissionnaires pour toute éventuelle réclamation, à compter de la première parution de cet avis dans les quotidiens nationaux et ce, conformément à l’article 114 du décret présidentiel n° 10-236 du 28 chaoual 1431 correspondant au 07 octobre 2010 portant réglementation des marchés publics. Remarque : En cas de recours, la commission de wilaya des marchés publics et la commission compétente à examiner les recours. Maracana N° 1415 - Dimanche 8 Mai 2011 - Anep N° 854 121

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Maracana N°1415 — Dimanche 8 Mai 2011

c’est lle momennt de manger des fruits et légumes

Le printemps est à la période où les légumes sont les plus jeunes, craquants et fondanæts. Leur goût subtil d’un début de saison ne peut que vous faire craquer, alors n’hésitez pas ! Et les fruits ne sont pas mal non plus ! Radis, artichauts, asperges, savoureux en cette période Croquez des radis, ils reflètent la belle saison qui commence. Frais et légers, ils peuvent se manger en entrée, à la "croque au sel", ou coupés en rondelles dans une salade. Pour plus de croquant, choisissez-les petits. Pour un

peu de douceur, optez pour les radis ronds. Les allongés sont piquants. L’artichaut est LE légume de saison. Vous pouvez le consommer jusqu’à septembre, mais autant en profiter avant ! Il doit avoir des feuilles bien serrées et une belle couleur uniforme. Conservez-le cru avec sa queue dans le bac à légumes de votre réfrigérateur pendant cinq jours environ. Autre légume incontournable des étals jusqu'au mois de mai : l’asperge. Préférez-la droite et lisse, avec les écailles serrées, de

préférence en botte. A conserver crue dans un linge humide, pointe vers le haut, un jour à l'air ambiant et trois jours dans le bac à légumes de votre réfrigérateur. Fraises, oranges : pour des journées vitaminées Les premières fraises viennent d’apparaître sur les étals des marchés, profitez-en ! Elles sont légères (50kcal/150 g) et riches en vitamine C. Laissez-vous également tenter par les oranges, fraîches et bourrées de vitamine C (53 mg/100 g), elles vous mettent un coup de fouet dès le matin.

Le Red Bull est-il dangereux pour la santé ? Red Bull, mais aussi Dark Dog, Monster… Depuis leur autorisation en France, ces boissons énergisantes font polémique. En cause, trois ingrédients : la caféine, la taurine et le

glucuronolactone, dont on connaît mal les effets conjugués sur la santé. Le Red Bull : un cocktail dangereux ? Qui n’a jamais entendu parler du Red Bull, cette canette bleue et argent censée vous "donner des ailes" avec ses deux taureaux pour emblème ? En tout cas, si vous êtes dans les cibles marketing, à savoir un noctambule, un ado ou un jeune adulte, un travailleur épuisé, ou un sportif, vous l’avez probablement goûté pour son effet coup de fouet. Certains composants dépassent les ANC Sauf que certains composants du produit dépassent les apports nutritionnels conseillés (ANC). Une étude publiée en juin 2008 par la société française de nutrition du sport (SFNS) révèle qu’une canette de Red Bull de 250 ml contient l’équivalent en caféine d’une tasse de café (80 mg/250 ml), de huit jours d’apport en taurine (1000 mg/250 ml) et de 600 jours d’apport en glucuronolactone (600 mg/250 ml) (1). Taurine et glucuronolactone, des

effets mal connus à long terme Or, le seuil maximal d’absorption et le degré de toxicité ne sont connus ni pour la taurine, ni pour le glucuronolactone. Dès 2006, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, anciennement Afssa) évoque pour la taurine des effets thyroïdiens, neurotoxiques et rénaux que des études doivent confirmer (2). Quant à la caféine, « elle peut constituer un facteur de risque de déshydratation, de troubles du rythme cardiaque comme l’arythmie, d’hypertension ou de palpitations ». Les boissons énergisantes sont mauvaises pour le cœur Si on consomme une seule canette de temps à autre, cela n’a aucune incidence sur la santé, sauf en cas d’anomalies cardiaques », affirme le Dr Jean-Claude Verdier, président du club des cardiologues du sport. Du côté de la SNFS, on s’inquiète justement de la banalisation de cette boisson : « Le Red Bull n’a aucun intérêt nutritionnel pour les sportifs, à l’inverse des boissons énergétiques. La caféine qu’il contient agit comme un accélérateur artificiel de la fréquence cardiaque que l’on soit un sportif de haut niveau ou une personne dansant en boîte de nuit », conclut le Dr Frédéric Maton, président de la SFNS. En dépit des avis défavorables émis par la société française de nutrition du sport (SFNS) et l’Afssa, la France autorise, en juillet 2008, la version originale du Red Bull avec taurine. Cinq mois plus tard, la boisson fait l’objet d’un rapport demandé par le ministère de la Santé (1). Celui-ci relève 23 cas d’exposition aux effets indésirables du Red Bull dans les centres antipoison et de toxicovigilance français.

21

DOLMA CHOUX

INGREDIENTS : 700 g de viande d’agneau 200 g de viande hachée 1 choux 3 cuillères à soupe d’huile 1 poignée de pois chiches trempés la veille et précuits 2 cuillères à soupe de smen 2 oignons / 1 oeuf- bouquet de persil 2 cuillères à soupe de riz étuvé 1/2 cuillère à café de poivre noir 1/2 cuillère à café de cannelle 1/2 citron/ sel PRÉPARATION : Tirez les feuilles de chou. Faites les blanchir à l’eau bouillante. Dans une cocotte, mettez la viande coupée en morceaux. Ajoutez l’huile, le smen, un oignon râpé, le poivre noir, le sel et la cannelle. Faites revenir à feu doux. Couvrez d’eau et laissez cuire. A mi cuisson, ajoutez les pois chiches. Continuez la cuisson. Préparez la farce en mélangeant la viande hachée, un oignon râpé, 1 pincée de sel et de poivre noir, 1 oeuf, le persil haché et le riz étuvé. Disposez les feuilles de chou à plat. Au milieu de chaque feuille, posez une boule de farce. Bien les envelopper en forme de petits paquets. Une fois la viande cuite, retirez la de la cocotte, disposez les petits paquets farcis dans la sauce, les recouvrir avec la viande et laissez mijoter. Une fois la cuisson terminée, décorez avec le persil haché et des rondelles de citron.

SOUPE DE POISSON

Le profil des victimes : une majorité d’hommes entre 23 et 33 ans, souffrant de tachycardie et d’agitation à leur arrivée au centre. Pour 13 d’entre eux, le lien entre les troubles rapportés et la consommation de Red Bull est seulement probable. En effet, 8 de ces cas peuvent être imputés à la caféine ou à la consommation concomitante d’alcool. Attention à une consommation régulière ou excessive de boissons énergisantes Le risque, s’il y en a vraiment un, semble donc d’associer le Red Bull avec l’alcool et d’en faire une consommation régulière ou excessive. La SFNS déplore le manque d’information des utilisateurs de ces boissons : « Le consommateur doit connaître tous les risques, comme pour le tabac. Nous aimerions aussi que soit apposée la mention "Déconseillé aux sportifs", à côté de celle "Déconseillé aux femmes enceintes et aux enfants" figurant déjà sur la canette », revendique le Dr Frédéric Maton (2), président de la SFNS. CAFÉINE ET ALCOOL, UN MÉLANGE À RISQUE Quant à l’association avec l’alcool, « ce genre de cocktail ralentit ou masque les effets de l’ivresse. Résultat : on consomme plus et on prend plus de risques. On reconnaît la dépendance à la caféine et la dépendance à l’alcool : associer les deux dans une même boisson, c’est prendre le risque de devenir accro », affirme le Dr Philippe Arvers, addictologue. La marque continue pourtant de parrainer les soirées étudiantes, ainsi que les compétitions de sports extrêmes, au risque d’entretenir la confusion auprès des consommateurs.

INGREDIENTS : 1.5kg de poissons blanc (merlan, lotte...) 6 gousses d'ail 1 oignon 1 pomme de terre 1 feuille de laurier, 1 branche de thym 1 branche de celeri 1 dose de safran 3 cuil.à soupe d'huile 2 tomates 2 Cuil. à soupe de concentré de tomates 1 Cuil. à café d'harissa 1 c.à café de paprika PRÉPARATION : Videz, écaillez et lavez le poisson. Coupez les en petits morceaux. Mettez-le dans un faitout. Pelez l'oignon, l'ail et les tomates, épluchez les pommes de terre et coupez le tout en dés. Assaisonnez avec le sel, le poivre noir, safran, harissa, concentré de tomates, paprika, huile. Recouvrez d'eau et laissez cuire 30mn. Passez le tout à la moulinette, ajoutez un peu d'eau si nécessaire. Vérifiez l'assaisonnement et remettez sur le feu. Laissez mijoter 20mn. Servez la soupe bien chaude

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Jeux-Détente

Maracana N°1415 — Dimanche 8 Mai 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 707

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 706

LA BLAGUE Un enfant sort de l'ecole en pleurant. "Pourquoi pleures-tu?" demande la dame "Parce que tout le monde dit que j'ai des grandes oreilles!!" "Mais non mon lapin.Mais non."

LA CITATION "La culture, c'est ce qu'il demeure dans l'homme lorsqu'il a tout oublié." Emile Henriot, Notes et Maximes.

MOTS CROISÉS N° 707 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 706

HORIZONTALEMENT 1 - Rapport de simultanéité 2 - Portes de gastéropodes - Inutilisable 3 - Sorti du lit Dégages 4 - Bouts de bois Lunaire 5 - Barbaresques - Se fait du cinéma 6 - A voile et à vapeur - Déclaration Cantine rapide 7 - Base de calcul Racaille 8 - C'est-à-dire en petit - Prêts à appareiller 9 - Propage - Fruits de cotignac 10- Fragrance Défalquée

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

VERTICALEMENT A- Charpentes apparentes B - Oeuvrais - Guide de mine C - Fils d'une fille de mon père - Bien à lui D - Inventeraient E - Il mettait les troubadours d'accord - Principe vital - Armure d'index F - Obstacle - Napperons G - Sous-le-vent en Polynésie - Quand il est contre, c'est haut pour le ténor - Numéro 24 H - Suçoter - Unité transcendantale du moi I - Maisons où il y a un monde fou - Cité carnavalesque J - Font connaître K - Base de bouchons L- Porteur de quartier Lieu de corrections

Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1415 — Dimanche 8 Mai 2011

05:00 : EuroNews 05:35 : Ludo 07:40 : Bunny Tonic Show 10:20 : Côté cuisine 10:45 : Expression directe 11:50 : 30 millions d'amis 12:20 : Louis la Brocante 13:55 : Keno 13:58 : Le geste parfait 14:00 : En course sur France 3 14:20 : L'homme au complet marron 16:00 : Chabada 16:55 : Questions pour un super champion 18:58 : Météo 19:00 : Tout le sport 19:10 : Zorro 19:35 : Inspecteur Barnaby 21:10 : Une histoire épique 21:13Météo 21:15 : Soir 3 21:45 : Tout le sport 21:55 : Le 10 mai 1981 de François Mitterrand 22:55 : Le pouvoir et la séduction

05:00 M6 Music 06:40 :Télé-achat 08:40 :Flipper 06:00 Absolument stars 09:30 Flipper 08:30 : Accès privé 10:20 Les sorciers de Waverly 09:35 : Un trésor dans votre Place maison 10:45 Les sorciers de Waverly 10:50 Place : Sport 6 11:10 :Sonny 10:55 Turbo 11:35 :Sonny 12:20 Maison à vendre 12:25 American Dad ! 13:30 : Drop Dead Diva 12:50 American Dad ! 14:20 : Drop Dead Diva 13:15 Stargate SG-1 15:05 Drop Dead Diva 14:00 :Stargate SG-1 14:45 :Stargate SG-1 16:10 66 Minutes 15:35 :Tellement 17:45 D&CO vrai 19:00 Les dossiers de «Vis 18:40 : Météo ma vie» : la quotidienne 18:45 : Le 19.45 19:35 Friends 19:05 20:35 :AE=M6 nous quatre, Cardinal ! 19:30 : Sport 6 22:15 quatre Charlots 19:45 :Les Zone interdite mousquetaires 21:45 : Enquête exclusive

Un ennui quelconque ne sera pas suffisant pour vous empêcher d'aller où vous voulez aujourd'hui surtout si vous êtes en forme physique. Rien ne vous arrêtera. Vos vieilles ambitions pourraient bien se réaliser bien plus tôt que vous l'espérez.

BALANCE

B L IER

SAGITAIRE

SCORPION

D'excellentes nouvelles vous parviennent. Profitez de cette opportunité pour honorer les propositions qu'on devrait vous faire. Vous traversez une phase bénéfique qui se transformera en réussite certaine. N'hésitez pas à continuer ce que vous commencez.

Vous aurez l'occasion de discuter très sérieusement de certains problèmes qui vous tracassent. Pour vous faire bien comprendre, prenez votre temps, respirez profondément et parlez le plus calmement possible et vous serez écouté.

GEMEAUX

Vous pourrez saisir certaines opportunités bienvenues. De nouveaux rapports amicaux vont se créer. Il est indispensable de vous rendre disponible pour vous adapter. Il convient de pouvoir conserver des relations suivies avec une personne proche de vous. Vous êtes amené à penser à quelqu'un en particulier et vous avez la certitude que c'est quelque chose de très important pour vous de lui en parler. La communication est à vos yeux indispensable dans l'harmonie des relations sentimentales. Vous avez certainement raison.

VERSEAU

Votre vie va s'illuminer subitement suite à une nouvelle que vous n'attendiez plus. Vous avez la forme des grands jours et vous vous targuez de réussir là où les autres piétinent. Vous ferez la démonstration de votre savoirfaire. Vous en ressentirez une certaine fièrté.

Vous pouvez vraiment progresser dans votre vie affective car votre énergie est en constante progression. Des solutions vous apparaîtront. Ne prenez pas d'engagements personnels à la lègère. Certaines situations délicates parviendront à une conclusion heureuse.

Une opportunité très enrichissante s'offre à vous ce qui vous permet d'atteindre l'objectif ambitieux que vous avez fixé avec beaucoup d'optimisme. La réussite vous donne raison, c'est heureux ne nous en pleignons pas. Vous serez à l'honneur.

CAP RI CORNE

TAUREAU

Vous allez apercevoir les choses de la vie d'une façon très différente. Votre bonne humeur vous permet de tirer habilement votre épingle du jeu. Les choses bougent pour vous, c'est le signe évident que vous continuerez à suivre la voie d'un succès mérité.

Réfléchissez sérieusement avant d'entamer une action irrévocable concernant vos affaires. Nous sommes dans une période où la prudence est de rigueur. Plutôt que de foncer de l'avant en espérant que tout se passera bien, attendez le moment favorable car la chance va passer. Si vous avez quelque chose de très important à faire, ne le différez pas, faites-le maintenant. Comme cela vous aurez acquis la certitude que c'est tout à fait dans vos possibilités. Vous pourrez ainsi recommencer autant de fois que vous le voudrez.

HORAIRES DES PRIÈRES

D IMANCHE Nuages éparses Max : 26° Min : 14°

LE SAVIEZ-VOUS ?

Exprimer la masse en poids est une erreur très fréquente Tout le monde parle de poids pour exprimer la masse, alors que c’est une erreur très fréquente ! Ce qu’on mesure en Kg est en effet une masse, alors que le poids est une force notée en newton. Le poids change suivant l’action de la gravité sur notre masse, il change

Il va falloir faire preuve de détermination pour remettre de l'ordre là où le désordre règne. On ne sait plus trop sur quel pied danser. C'est à votre intelligence de tirer profit de cette situation compliquée. La sincérité de vos sentiments ne sera pas remise en question.

POISSON

05:00 : EuroNews 05:35 : Ludo 07:40 : Bunny Tonic Show 10:20 : Côté cuisine 10:45 : Expression directe 13:55 : Keno 13:58 : Le geste parfait 14:00 : En course sur France 3 14:20 : L'homme au complet marron 16:00 : Chabada 16:55 : Questions pour un super champion 18:58 : Météo 19:00 : Tout le sport 19:10 : Zorro 19:35 : Inspecteur Barnaby 21:10 : Une histoire épique 21:13 : Météo 21:15 : Soir 3 21:45 : Tout le sport 21:55 : Le 10 mai 1981 de François Mitterrand 22:55 : Le pouvoir et la séduction

Championnat de France Ligue 1. 34e journée. Lyon / Marseille. Pas d'armistice pour l'OL et l'OM qui jouent gros en cette fin de saison. Si les Marseillais ne pensent plus qu'à la défense de leur titre, les Lyonnais tentent de rester sur la 3e marche du podium alors que le PSG se fait pressant. Les Phocéens d'André-Pierre Gignac et Steve Mandanda viennent à Gerland avec la ferme intention de ramener 3 points de ce déplacement. En face, les hommes de Claude Puel aimeraient mettre un point d'honneur à offrir à leur public une victoire, qui en plus des précieux points, peut amener une confiance parfois salvatrice en fin de saison.

HOROSCOPE

CANCER

Szmanda (Greg Sanders), Robert David Hall (Al Robbins) Catherine et Vartann se retrouvent coincés ensemble durant 24 heures dans une chambre d'hôtel, chargés d'arrêter les deux plus gros fournisseurs d'ectasy du Sud-Ouest des EtatsUnis. Il leur faut donc surveiller les allées et venues des deux individus, par ailleurs particulièrement dangereux. Mais ce soirlà, un homicide est commis dans l'hôtel. Cet événement vient menacer le dispositif mis en place par les inspecteurs. Catherine et Vartann vont devoir mener de front deux enquête, le tout dans la plus grande discrétion...

05:10 : Ben et Thomas 05:30 : Ben et Thomas 06:00 : Thé ou café 07:05 : Rencontres à XV 07:30 : Sagesses bouddhistes 07:45 : Islam 08:15 : Judaïca 08:30 : Chrétiens orientaux : foi, espérance et traditions 09:00 : Présence protestante 09:15 : Kaïros 09:45 : Le jour du Seigneur 11:05 : Tout le monde veut prendre sa place 13:15 : Vivement dimanche 15:25 : Ours polaire, un espion sur la glace 16:25 : Les étoiles du sport 16:30 : Stade 2 17:45 : Point route 17:50 : Vivement dimanche prochain 18:51 : L'agenda du week-end 18:55 : Emission de solutions 19:35 : Quatre étoiles 21:14 : Et si on changeait le monde 21:15 : Faites entrer l'accusé 22:55 : Histoires courtes

LION

05:00 : Zoé Kézako 05:15 : Zoé Kézako 05:30 : TFou 09:15 : Météo 09:20 : Automoto 10:00 : Téléfoot 10:55 : L'affiche du jour 09:58 : Météo 10:00 : Les douze coups de midi 11:55 : Face à la mer 11:56 : Météo 11:57 : Trafic info 12:15 : Du côté de chez vous 12:19 : F1 à la Une 12:55 : Formule 1 15:10 : Dr House 16:00 : Dr House 16:55 : Londres police judiciaire 17:50 : Sept à huit 18:50 : Du clic à la réalité 18:52 : Là où je t'emmènerai 19:30 : Du côté de chez vous 19:35 : Ce soir on dîne ailleurs 19:40 : Courses et paris du jour 19:41 : Météo 19:45 : Les experts 20:30 : Les experts 21:15 : Les experts 22:10 : Dans la ligne de mire

VIERGE

07h00 : Journal télévisé ( 1er Edition) 07h15 : Sabah El Khaïr (Télématin) 10h30 : Bab El-Maqam 11h30 : Aâla Athar El-Qadam El-hamadjiya 12h05 : Nemour El-Abiadhe 12h30 : Sayadou El-Alghase 13h00 : Journal télévisé 13h40 : Hayati Aâdab 15h00 : Azizi al-mouchahid 16h30 : Off-Side 17h00 : Qadha wa qadar 17h30 : Documentaire 18h00 : Journal 18h30 : Aâlem Saïarat. Emission 18h45 : Maouid Maa Qanoune 19h30 : Saad El -Gat 20h40 : Laou Tahki Tlemcen 20h45 : Malafet iqtissadiya 22h00 : serie Dr House 22h45 : Daouri El-Mohtarifin 00h00 : Journal télévisé

23

dans l’eau ou dans l’espace. Alors que la masse reste inchangée. Pour une personne qui pèse 80 kg, son poids serait de 784N sur terre. Alors la prochaine fois qu’on vous pose la question sur votre poids, répondez : ça dépend !

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

El-Fedjr 04h11 El-Dohr 12h47 El-Assar 16h35 El-Maghreb 19h45 El-Icha’a 21h24


BALLE AU CENTRE

A

le silence de Zidane

Par ALI BOUACIDA

u sujet des fameux quotas, cette nouvelle «philosophie» du football français aux relents nauséabonds de racisme ordinaire, la polémique enfle démesurément et l’entraîneur par qui le scandale est arrivé, a désormais ses alliés et ses pourfendeurs parmi les anciens de l’équipe vainqueur du mondial 98. Dans le camp des défenseurs de Laurent Blanc, on retrouve «naturellement» Deschamps, Petit et Lissarazu qui vont jusqu’à nier que «le président» (c’est le surnom de Blanc) ait pu faire ce genre de déclarations remettant en cause les footballeurs noirs et arabes. Dans le camp adverse, il y a à l’évidence Lilian Thuram, celui-là qui qualifia les bleus en finale en inscrivant deux buts et qui, ayant rangé ses crampons, s’est profondément investi dans un travail de proximité dans les banlieues pour justement combattre l’exclusion et aider les nombreux talents d’origine étrangère à émerger. Il est tout à fait naturel qu’il s’insurge contre les propos de son ancien coéquipier. L’autre star haute «en couleurs», Yanick Noah, celui-là qui offrit son premier titre de tennis à la France et qui s’est reconverti avec beaucoup de réussite dans la chanson, ne mâche pas ses mots pour dire toute sa colère devant ces déclarations irresponsables. Mais le plus étrange dans cette triste affaire, c’est le silence inexpliqué de celui dont tout le monde attendait la réaction : Zinedine Zidane, immense footballeur d’origine algérienne et sans qui l’équipe de France n’aurait jamais arraché le titre de champion du monde. Ainsi tous les anciens coéquipiers de Laurent Blanc, se sont exprimés en fonction de leurs convictions et de leurs affinités sauf Zizou. On le dit très proche de Laurent Blanc et il s’était alors déclaré disposé à collaborer avec lui pour justement cultiver cette amitié qui les lie. Alors pourquoi ce silence inexpliqué de l’icône du football français d’autant plus que Zidane est en premier lieu concerné par les graves propos de Blanc, étant lui-même l’exemple du «beur» intégré qui a réussi de manière éclatante ? Le silence de Zidane est une grave offense à tous ceux-là, nombreux, noirs et arabes qui périclitent dans les banlieues et qui attendent aussi leur coup de chance : leur rêve de percer un jour dans le monde sportif vient de subir un coup après les quotas décidés par Blanc et consorts. A moins que Zizou préfère ménager une amitié au détriment de valeurs qu’il est censé représenter au plus haut point. Il est donc concerné en premier lieu. Voilà pourquoi il faut qu’il parle. Et vite. A. B.

Maracana N°1415 — Dimanche 8 Mai 2011

24

6 E ÉDITION DU T OURNOI DE LA PRESSE

L

Place à la fête !

FINALE AU STADE DU

a corporation de la presse, après avoir commémoré la journée internationale de la presse (3 mai) s’apprête à vivre une autre fête, celle du ballon rond, avec la finale du tournoi réservé à la corporation dans sa 6eme édition. 32 organes de presse étaient sur la ligne de départ le 14 avril dernier pour tenter de décrocher le trophée tant convoité et détrôner l’équipe de notre journal, Maracana, détenteur de la dernière édition. 2 organes ont donc réussi à atteindre la finale, à savoir notre équipe, Maracana, et la surprise de cette édition, l’équipe de nos confrères de Planète Sport. Cette dernière tentera de succéder à notre

20-AOÛT (18H) MARACANA - PLANÈTE SPORT

équipe qui, bien sûr, ne l’entendra pas de cette oreille, les camarades de Griche étant décidés à conserver cette coupe pour la deuxième année consécutive. Le stade du 20Août, qui abritera cette finale sera très certainement le témoin de la supériorité de cette équipe de Maracana qui a fait, il faut le souligner, un sans faute en «effaçant» successivement, l’ENRS (4 à 1), Liberté (2 à 1), l’ENTV (4 à 1) et Ennahar (4 à 0). 4 matchs, 4 victoires, avec une attaque qui crache le feu (14 buts) et une défense hermétique et infranchissable (3 buts). Qui dit mieux ? Certainement pas l’équipe de nos amis Hamou Belahmar, Abboud… Djamel T.

Maracana veut conserver son titre

C'

est aujourd'hui que l'équipe de Maracana disputera sa deuxième finale consécutive du traditionnel tournoi de la presse dans sa 6e édition, avec la ferme intention de conserver le trophée qu'elle a décroché la saison dernière après un parcours époustouflant. Les protégés de Mohamed Seba, forts de leur dernier sacre et de leur parcours plus qu'honorable cette saison, sont déterminés à remporter, en récompense de leurs efforts déployés depuis l'entame de ce tournoi. Une grande détermination donc, se lisait hier sur le visage des joueurs de Maracana, à leur tête, le capitaine Griche, l'homme fort du milieu de terrain. La direction du journal, quant à elle, comme à l’accoutumée, n'a pas lésiné sur les moyens mis à la disposition de son team. Le directeur, pour encourager ses joueurs, avait, rappelons-le, octroyé des primes conséquentes à ses joueurs après chaque match disputé jusque-là. «Nous avons mis tous les moyens nécessaires à la disposition de nos joueurs pour qu'ils puissent décrocher ce trophée pour la deuxième fois consécutive et nous continuerons à le faire même après la finale», a déclaré le directeur du journal, Farouk Seba. L'entraîneur, pour sa part, n'a pas caché son enthousiasme quant à l'issue de cette finale : «Nous avons prouvé que nous sommes une grande équipe. Si vous analysez les résultats des matchs que nous avons remporté pour arriver en finale, vous constaterez que nous les avons tous remportés par des scores lourds ; c'est pour cette raison que j'ai entièrement confiance en mes joueurs qui sont prêts pour gagner cette rencontre et soulever le trophée pour la deuxième fois consécutive», nous a lancé Moh, le coach de Maracana, l'air confiant. Rendez-vous donc aujourd'hui à partir de 18h, au stade du 20-Août pour cette finale inédite entre deux quotidiens sportifs. Laïd K.

Riche programme pour la finale de la 6e édition

La finale de la 6e édition du tournoi de football de la presse nationale opposera aujourd’hui à 18h00 au stade du 20-Août1955 à Alger, l'équipe du quotidien sportif Maracana à celle de Planète Sport, a annoncé vendredi un communiqué du Comité d'organisation. Cette finale sera précédée, à partir de 15h45, de la finale du premier tournoi initié pour les "Partenaires de la presse nationale" et auquel douze (12) équipes ont répondu favorablement à l'invitation de l'Organisation Nationale des Journalistes Sportifs Algériens (ONJSA), organisatrice du tournoi. La finale des partenaires de la presse nationale sera suivie, par un match d'exhibition opposant, comme de coutume à chaque édition, une équipe composée de membres du gouvernement à celle des Directeurs d'organes de presse nationale, ajoute la même source.

Organisation parfaite L’organisation d’un tournoi de football réunissant 32 équipes n’est

pas permise au premier venu. Avec toutes les contraintes et la multitude de problèmes entre personnes, ce n’est pas du tout évident de réussir un tel tournoi. La disponibilité des terrains, les créneaux horaires, les sponsors-partenaires et autres aspects techniques, sont, entre autres griefs, des motifs qui découragent toutes les bonnes volontés…

Les hommes à tout faire !

Ils sont six. Six hommes, qui au prix de nombreux sacrifices, se sont mobilisés pendant plus d’un mois pour mettre en place toutes conditions nécessaires au déroulement de ce tournoi de la presse. Ces messieurs, que nous pouvons citer nominativement, sont MM. Youcef Tazir, Abdelghani Laïb, Abdenour Belkheir, Abdelkader Khelfat et Djoudi. L’animateur de cette équipe, Abdelghani Laïd, s’est démené comme personne pour que toutes les équipes participantes soient dans de bonnes conditions. En ce jour, nous ne manquerons pas de saluer tout bas tous ces messieurs de la presse, pour tout le travail accompli et les efforts consentis durant toute la durée de ce 6e tournoi. Merci pour tout, confrères ! Djamel T.

BOUZENAD, BOUZENAD nouveau S/G de la FAF

Nadir Bouzenad, l’ex-secrétaire général de la Ligue Nationale de Football, est depuis mercredi dernier, le nouveau Secrétaire général de la Fédération algérienne de football. Le nouvel homme fort de l’administation du football national draine derrière lui une longue expérience dans la gestion administratif du sport, notamment, ses 16 années au niveau de la Fédération équestre algérienne sous l’ère de feu colonel Abdelmadjid Aouchiche. Jouissant de grandes qualités morales et professionnelles, Nadir Bouzenad a laissé de bonnes impressions auprès de la Ligue nationale depuis l’élection de Mohamed Mecherara à la présidence. L’administration du président Mohamed Raouraoua bénéficiera certainement de l’apport de ce jeune cadre promu à un bel avenir dans la gestion des grands dossiers du football national.

JOSEPH GED reçoit les vainqueurs de la Coupe d’Algérie 2011 Le Directeur Général de Wataniya Telecom Algérie-Nedjma M. Joseph Ged a convié, ce samedi le staff dirigeant et les joueurs de la

jeunesse Sportive de Kabylie (JSK) à un déjeuner suite à leur sacre en Coupe d’Algérie 2011. Lors de cette rencontre conviviale, organisée dans un grand restaurant à Alger, les vainqueurs de la Coupe d’Algérie se sont entretenus avec le premier responsable de Nedjma sur des questions liées au sport et aux opportunités de renforcer le partenariat entre les deux parties. A cette occasion, M. Joseph Ged a déclaré: «Nous sommes ravis de partager avec vous ce moment de convivialité au lendemain de votre victoire en Coupe d’Algérie. Je tiens en mon nom et au nom de tous les employés de Nedjma à vous féliciter à l’occasion de ce sacre et je vous réitère notre engagement à vous accompagner et à vous soutenir en toutes circonstances. La JSK a fait et continue de faire les beaux jours du football national notamment à l’échelle continentale, la preuve en est votre qualification amplement méritée en Coupe de la CAF.» Pour rappel, Nedjma a signé un accord de sponsoring avec la JSK le 02 février 2010 et s’est engagée depuis à fournir les meilleurs moyens pour aider le club à atteindre ses objectifs. Nedjma est également le sponsor officiel de la Fédération algérienne de football, de l’Equipe nationale, de la Coupe d’Algérie et de huit clubs de football de Ligue Une professionnelle à savoir la JS Kabylie, l’ASO Chlef, le CR Belouizdad, le MC Oran, la JSM Bejaia, le MC El Eulma, l’USM Annaba, et le CA Bordj Bou Arréridj.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


maracanafoot1415 date 08-05-2011