Issuu on Google+

Ziani quittera-t-il Kaysérisport ?

Medjani retrouve la compétition Kadir : «Je revienderai à mon meilleur niveau rapidement»

www.maracanafoot.com

MCA

Confirmer la bonne santé à Oran

Les kabyles rêvent de la coupe

10DA

JSMB

TEDJAR : «Cette

Entre satisfaction et...déception

APRÉS LE NUL À TLEMCEN

coupe d’Algérie me tient à cœur» OUSSALAH : «On est capables d'arracher le trophée»

Les Béjaouis sur le podium !

CRB

Gamondi :

IL A ÉTÉ PRIS À PARTIE

«j’assume toutes mes responsabilités»

NESSAKH : «On offrira le

USMA

Les Rouge et Noir d’un nul à des... nuls ! LES

SUPPORTERS MENACENT LES JOUEURS

N° 1407 du Mercredi 27 Avril 2011

USMH

trophée aux supporters kabyles, c’est promis»

«Jamais deux sans trois»

MUSTAPHA MEKOUR, L’UN DES DÉTENTEURS DU TROPHÉE DE 1974


02

ZIANI partira

Maracana N°1407 — Mercredi 27 Avril 2011

partira pas ?

L’international algérien et sociétaire du club turc le Kayserispor Karim Ziani, qui est en train de réussir de belles performances depuis son arrivée l’hiver dernier, n’a pris aucune décision quant à son avenir footballistique. Lui qui a renaît à Kayserispor après deux années très difficiles à Wolfsburg, pourra bel et bien d’ici la fin de cet exercice avoir des contacts avec d’autres clubs européens et même des pays du Golf. Prêté par le club allemand l’hiver dernier, le milieu de terrain algérien a retrouvé le plaisir de la titularisation, au point où il est devenu une pièce maitresse dans l’échiquier du Kayserispor. Les responsables de ce club qui sont totalement satisfaits du rendement du petit lutin algérien, ne comptent pas le lâcher et feront tout ce qui de leur possible, pour le maintenir dans l’effectif, en prévision de la prochaine saison. D’ailleurs selon le site du club, les dirigeants du Kayserispor sont en négociations avec leurs homologues de Wolfsburg, afin de racheter le contrat de Karim Ziani. Mais d’ici là, d’autres clubs peuvent se manifester pour recruter l’international algérien. Donc la possibilité de voir Ziani opter pour un autre club, n’est pas à écarter, comme il est possible de voir le petit lutin algérien continuer son aventure avec le Kayserispor. De toutes les manières les belles prestations de Ziani ne vont pas passer inaperçues et il ne manquera de convoitises, ce qui n’est pas à écarter. Alors Ziani partira partira pas du Kayserispor en fin de saison ? On le saura dans quelques semaines. Nous y reviendrons… Aomar Moussi

MEDJANI retrouve la compétition

EQUIPE NATIONALE

C

arl Medjani, le défenseur international d’Ajaccio, qui était suspendu lors du précédent match, a retrouvé les terrains et la compétition avant-hier lundi. C’est à l’occasion du match comptant pour la 32e journée de Ligue 2 française, qui a mis aux prises les partenaires de Medjani à leurs homologues de Dijon. Carl Medjani a été aligné d’entrée par son coach Olivier Pantaloni. Le défenseur algérien était au four et au moulin durant toute la partie, et il a été étincelant, en remplissant son rôle défensif comme il se doit. Les camarades de Medjani qui étaient menés au score à la 12’ après ce but contre son camp inscrit, par Debès, ont pu égaliser en remettant les deux équipes à égalité quatre minutes plus tard par l’entremise de Poulard. Ajaccio le club de l’international algérien aurait pu terminer le match par une victoire, mais tout de même un point à l’extérieur et devant une équipe de Dijon qui joue les premiers rôles, est bon à prendre.

Il met la pression avec Ajaccio sur le leader

A la faveur de ce nul réussi en dehors de leurs bases contre Dijon, les partenaires de Medjani réduisent l’écart qui les sépare du leader Evian TG à deux points seulement. Medjani et consorts occupent la place de dauphin avec à leur actif

Les Verts au Maroc 48h avant le match

Les Verts, qui seront appelés à effectuer un stage de préparation en Espagne à partir du 22 mai prochain, et ce, en prévision du match comptant pour la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2012 qui va les opposer aux Lions de l’Atlas le 4 juin prochain, rejoindront le Maroc deux jours avant ce rendez-vous.

S

elon la presse marocaine et le journal El Mountakhab, les responsables de la FAF en concertation avec le coach Abdelhak Benchikha ont pris cette décision, et ce, dans l’unique objectif d’éviter aux joueurs toute pression supplémentaire qui pourra avoir des répercussions négatives sur leur rendement le jour du match. Selon toujours El Mountakhab, les Fennecs du Désert qui auront droit à un regroupement en terre espagnole et plus précisément à Murcia, ne rejoindront le royaume chérifien qu’à deux jours de cette chaude empoignade et derby algéro-marocain. Donc les verts ne seront au Maroc que le 2 juin prochain. Selon toujours la même source, le président de la FAF Mohamed

Raouraoua sera à la tête de la délégation algérienne, et même le ministre de la jeunesse et des sports sera du voyage. El Mountakhab ajoute que les camarades de Ziani rejoindront le royaume chérifien sur un vol spécial, en provenance de l’Espagne le 2 juin prochain. Vu l’importance de ce rendez-vous les responsables algériens et le staff technique national ne veulent rien laisser au hasard en mettant toutes les conditions du coté des joueurs, afin que ces derniers puissent attaquer cette rencontre sous de bons auspices et avec tous leurs moyens techniques,

physiques, mais surtout psychologiques. Pour rappel les Fennecs du désert se sont relancés dans la course à la qualification à la prochaine CAN, après avoir battu les Lions de l’Atlas le 27 mars dernier au stade du 19 Mai d’Annaba sur le score d’un but à zéro, sur une réalisation signée sur penalty par Hassan Yebda. Les Verts totalisent au même titre que les trois autres équipes qui forment le groupe, quatre points, et le match face au Maroc le 4 juin est d’une extrême importance, et un résultat positif s’impose, pour entrevoir la suite avec assurance. A.M.

51 points, derrière Evian qui totalise 53 points. Ajaccio le club où évolue le défenseur international ne lâche pas prise et veut coûte que coûte finir cette saison à la première place. A six journées de la fin du championnat de Ligue 2 française, AC Ajaccio est plus que jamais décidé à s’offrir la 1e place et à retrouver la Ligue 1 française. Les camarades de Medjani croient dur comme fer en leurs capacités et en leurs chances.

Duel Medjani-Bellaïd ce vendredi

Medjani et compagnie auront à en découdre ce vendredi avec leurs homologues de Sedan, pour le compte de la 33e journée de Ligue 2 française. Une rencontre qui s’annonce difficile pour les partenaires de Carl Medjani, sachant que ces derniers auront affaire à une équipe sedanaise de Habib Bellaïd qui joue aussi les premiers rôles comme le témoigne cette 4e place qu’elle occupe, avec dans son compte 49 points. Une rencontre qui sera palpitante pour les deux algériens, lesquels tenteront chacun de son côté de s’offrir la victoire. Les débats seront très chauds de part et d’autre, et ce match se jouera certainement sur de petits détails. Alors qui aura le dernier mot Medjani ou Bellaïd ? On le saura ce vendredi dans la soirée. A.M.

KADIR : «Je bosse dur

pour revenir à 100% de mon niveau »

L’international algérien et pensionnaire du club français Valenciennes, Fouad Kadir et qui est l’auteur du but de son équipe face à Sochaux Montbéliard de l’autre algérien Ryad Boudebouz et dans une déclaration faite au site internet du club VAFC.com, il estime que « Je bosse dur depuis mon retour pour revenir à 100% ». Fouad Kadir qui est à sa troisième titularisation de suite, depuis son retour sur les terrains et à la compétition, conclue : « Je commence à enchaîner les matches et à avoir du temps de jeu, cela se passe plutôt pas mal pour moi. Aujourd’hui ça a bien marché et j’ai marqué, même si j’aurais préféré qu’on gagne ». L’international algérien est plus que jamais déterminé à retrouver tous ses moyens et son réel niveau. Fouad Kadir, qui est un élément incontournable dans l’échiquier de Phillipe Montanier, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, et veut aller de l’avant et faire encore sensation avec son club. Kadir et consorts occupent actuellement la 12e place avec dans leur compte 39 points, après 32 matchs disputés. Les camarades de Kadir auront à en découdre la semaine prochaine avec le Paris Saint Germain pour le compte de la 33e journée de Ligue 1 française ce samedi 30 avril dans la soirée au stade Parc des Princes. A.M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Tout pour décrocher dame coupe Maracana N°1407 — Mercredi 27 Avril 2011

03

g Par SAÏD ABERKANE

Les joueurs kabyles restent sur une défaite en Coupe de la CAF, samedi dernier face au FC Missile du Gabon sur le score sans appel de trois buts à zéro.

BELHOUT AUX JOUEURS: «OUBLIEZ LA DÉFAITE ET PENSER À LA FINALE»

Ph. Maracana

C

ertes, les Kabyles ont perdu devant une très bonne équipe Gabonaise qui n'est plus à présenter, mais comme nous l'a dit le driver belhout, même avec ce revers, ces derniers sont déterminés à se racheter auprès de leurs supporters. Ce qui nous fait dire que les capés de Rachid Belhout bénéficient d'un excellent état d'esprit, ce qui arrange leurs affaires en prévision de la prochaine rencontre face à l'USM El Harrach, qui rentre dans le cadre de la finale de Dame coupe. Une rencontre qui s'annonce très difficile vu la qualité de l'adversaire et qui fera tout pour confirmer sa bonne santé dans cette compétition populaire lors de cette rencontre ; mais les Kabyles ne veulent en aucun cas rater cette occasion sur un terrain neutre pour se ressaisir de fort belle manière, non seulement pour retrouver le sourire, mais aussi s'offrir le trophée d'Algérie qui fuit la maison kabyle depuis 17 ans. Cela dit, la JSK a les capacités de se défaire de l'USMH et ce, pour plusieurs raisons. En premier lieu, c’est que les Jaune et Vert sont déterminés à retrouver leur bonne lancée et surtout se racheter de leur dernier revers concédé. En seconde lieu, les baroudeurs de Belhout sont conscients de la tâche qui les attend devant cette redoutable équipe d'El Harrach, et qui veulent relever ce défi, en décrochant le titre de cette compétition quel que soit le prix. Les Jaune et Vert préparent cette ren-

contre en toute sérénité. L'heure est donc à la mobilisation à Tizi-Ouzou, tout le monde est conscient et ne parle que de la victoire.

Eviter toute mauvaise surprise

Afin d'éviter le scénario du match précédent face au FC Missiles du Gabon, où les Canaris se sont inclinés sur le score de trois buts à zéro, et ne pas retomber dans le même piège que face à l'USM El Harrach, en finale de Dame coupe, les Jaune et Vert ont intérêt cette fois à faire très intention et surtout ne pas sous-estimer les jeunes Harrachis. C'est dire que la rencontre face à

l'USMH ne sera en aucun cas une simple formalité, mais sera aussi difficile (sinon plus). Aussi, faut-il retenir qu'un adversaire qui n'a perdu qu'une fois après une série de 12 matchs sans défaite est bien capable de battre n'importe quelle équipe, soit à domicile ou en dehors de ses bases.

Travail psychologique

Pour ces quatre jours et la préparation du rendez-vous important de ce dimanche face à l'USMH, le staff technique des Jaune et Vert va tout faire pour redonner confiance à ses poulains afin de mettre aux oubliettes le dernier mauvais résultat. Une

mission très difficile attend les joueurs devant cette redoutable équipe de l'USM El Harrach, qui reste sur un précieux point à l'extérieur face à l'USMA. Le staff technique, qui va axer son travail sur le volet psychologique, va jouer sur le sursaut d'orgueil de ses poulains lors de la finale de Dame Coupe. C'est vrai que Belhout ne va pas négliger les autres aspects à l'image du travail technico-tactique, mais les joueurs cherchent surtout à retrouver leur bonne santé et cela ne passera que par un travail psychologique de la part du coach qui devra mettre tout son savoir-faire pour apaiser un peu la tension. S. A.

«On est capables d'arracher le trophée» OUSSALAH :

Un mot sur l'ambiance au sein du groupe après le dernier revers subi au Gabon face au FC Missile ? Ce n'est pas vraiment la grande joie actuellement après notre dernier revers enregistré en Coupe de la CAF face au FC Missile du Gabon. A présent, cap sur la finale de la Coupe d'Algérie, qui nous attend dans quatre jours face à l'USMH ; on doit rester concentrés et oublier la dernière défaite enregistrée. A quelques jours du rendezvous important face à l'USMH, comment voyez-vous cette finale ? Lors de cette rencontre, nous n'avons d'autre alternative que de réaliser notre objectif, à savoir arracher le trophée pour retrouver le sourire et aussi notre dynamique de victoire. Nous devrons préparer comme il se doit ce match. Si on veut jouer le titre de cette compétition, ont doit battre la formation de l'USMH. Quant à notre adver-

saire, je pense que l'équipe Harrachie est à prendre très aux sérieux car elle va faire le maximum pour nous battre et atteindre son objectif. Une préparation spéciale pour la finale ? Chaque match a besoin d'une préparation spécifique, c'est-à-dire en fonction de ses propres caractéristiques et c'est là un aspect dont le coach ne manque pas de tenir compte à l'approche de chaque rendez-vous. Voilà ce qu’il y a à dire à ce propos. Quant au reste, je pense que le coach est mieux placé pour vous répondre. Donc, ce sera un match difficile pour vous… Difficile pour les deux équipes, pas uniquement pour nous ; le fait de jouer dans un stade neutre, ouvrent les chances aux deux clubs et cela va être un match serré. Mais il ne faut pas oublier que nous, on doit se racheter de notre dernier revers en Coupe de la CAF et essayer de

retrouver notre dynamique de victoires. En tous les cas, on va faire le nécessaire pour revenir avec le trophée à Tizi-Ouzou. Apparemment, vous êtes très optimiste… En football, il faut toujours jouer pour la gagne. On a battu le CRB aux demi-finales, pour quoi ne pas continuer sur cette même dynamique victorieuse et réaliser un autre succès ? Toutefois, on doit se méfier de cette équipe et rester prudents. Ce match ne sera pas une simple formalité pour nous, mais on ne s'avoue pas vaincus d'avance. On a les moyens de battre cette équipe de l'USMH. Beaucoup la JSK est à même de s'offrir le trophée ? Ce match est très important. Non, il ne faut pas se faire trop de pression, nous avons besoin de gagner ce match et brandir la Coupe d'Algérie. Cela dit, il est clair que revenir avec ce trophée à Tizi ne fera que nous nous faire retrouver le sourire et la joie. A. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

«SE RESSAISIR VITE FACE À L'USMH»

Ph. Maracana

g ENTRETIEN RÉALISÉ Par Saïd Aberkane

L'équipe va reprendre le chemin des entraînements aujourd'hui, dans l'après-midi, mais les joueurs sont affectés par le dernier revers subi au Gabon face au FC Missile, comptant pour le match aller des 8ème de finale de la Coupe de la CAF. Constatant cela, l'entraîneur Belhout a demandé à tout le monde “d'oublier la défaite de samedi dernier, qui est difficile à digérer, surtout que l'équipe a fait une très bonne prestation et avec de belles occasions, mais il ne faut pas se trop focaliser sur ce revers. On doit tourner la page, en ayant à l’esprit les npmbreuses occasions de buts que nous npous sommes procurées, malgré la pression du terrain et du public. Maintenant, on doit penser uniquement à notre principal objectif qui est la Coupe d'Algérie et, dans l'immédiat, il faut bien préparer notre prochain match face à l'USM El Harrach, face à laquelle la victoire est impérative pour notre équipe. On ne doit garder que les bonnes choses de cette compétition populaire, et, inchallah, nous allons offrir cette Coupe à nos chers supporters.»

Malgré le revers subi au Gabon, Belhout estime que cela n'empêchera pas son équipe de se déplacer à Alger en conquérant et essayer de revenir à Tizi-Ouzou avec le trophée pour, ainsi, se racheter de leur dernière défaite face au FC Missile. «C'est vrai que ce sera difficile, mais on ne va pas faire ce déplacement à Alger pour revenir bredouilles. Nous allons nous déplacer pour affronter l'USMH, une très bonne équipe qui pratique un beau football. On doit se racheter du dernier faux pas ; donc, on ira donc à Alger jouer sans complexe. C'est ma vision du jeu en tant que footballeur et entraîneur. J'espère qu'on sera à la hauteur des aspirations, le jour J, et qu'on reviendra à Tizi avec le trophée de cette épreuve populaire.


04

Maracana N°1407 — Mercredi 27 Avril 2011

Concentration maximale chez LES KABYLES A J-4

L

es partenaires de Nassim Oussalah auront donc devant eux quatre jours de préparation pour être fin prêts pour cette chaude empoignade qui va les opposer le 1er mai à 16h au stade du 5-Juillet d’Alger. Les Hamiti, Berchiche, Berrefane et compagnie sont décidés plus que jamais à aller au bout de leur aventure en s’adjugeant le trophée. Certes, leur mission s’annonce, d’ores et déjà, difficile, dans la mesure où ils auront affaire à une coriace et bonne équipe harrachie qui veut bien marquer de son empreinte ce match. Les débats seront très chauds entre les deux équipes, et la victoire finale reviendra certainement à l’équipe la mieux préparée sur tous les plans. Rachid Belhout, en homme averti et d’expérience, ne veut en aucun cas rater ce rendez-vous qui revêt une grande importance à ses yeux. Le coach des Canaris mettra à profit ces quatre jours de préparation pour corriger les erreurs commises au Gabon contre le FC Missile et mettre en place le plan d’attaque qui sera mis ensuite à exécution, dimanche prochain contre les gars de Boualem Charef. Les joueurs ne veulent en aucun perdre cette finale qui est leur

objectif cette saison, surtout si on sait que leurs chances en championnat de s’offrir le titre sont minimes. Les camarades du capitaine Lamara Douicher sont donc appelés à rester concentrés tout au long de leur regroupement, en évitant de se mettre une pression supplémentaire qui pourra avoir des répercussions négatives sur leur rendement le jour du match. El Orfi, Saïdi, Tedjar, Rial et consorts doivent se préparer en conséquence pour qu’ils puissent aborder cette finale dans de meilleures conditions et avec beaucoup plus d’assurance et de confiance.

Belhout et les joueurs décidés à s’offrir le trophée

S’il y a bien quelqu’un qui veut s’offrir ce trophée, mis à part le président Hannachi, c’est bel et bien le coach Rachid Belhout qui caresse le vœu de s’adjuger cette coupe d’Algérie. Mais il y a aussi les joueurs, lesquels aussi veulent entrer dans l’histoire du club, et le marquer de leur empreinte. Les joueurs, qui sont les seuls acteurs sur le terrain, sont appelés à sortir le grand jeu dimanche prochain, en essayant de gagner tous les duels, tout en développant un jeu plus offensif afin d’arriver à secouer les filets de l’équipe harrachie. Mais il faut aussi rester vigilants derrière et éviter de commettre les erreurs pour ne pas permettre aux Boualem et Boumechera pour ne citer que ces deux joueurs harrachis, de saisir l’aubaine et de les surprendre. Une chose est certaine, rien ne sera laissé au hasard par le coach Belhout qui va

TEDJAR : «Cette coupe

d’Algérie me tient à cœur» Pour Saâd Tedjar, le milieu offensif des Lions du Djurdjura, ses coéquipiers et lui sont totalement concentrés sur le prochain match de Coupe d’Algérie qui les attend dans moins de quatre jours, au stade du 5-Juillet d’Alger dans l’après-midi à 16h. «Le math face au FC Missile est déjà mis aux oubliettes, et on est plus que jamais concentrés sur cette finale de coupe d’Algérie qui est importante et qui reste notre seul objectif» déclare-t-il avant d’ajouter : «On aura affaire à une coriace équipe de l’USMH qui pratique du bon football, mais cela ne veut nullement dire que la JSK n’a pas des atouts à faire valoir. Bien au contraire, la JSK est grande et elle le restera toujours. Dans ce genre de rendez-vous, on saura comment se surpasser et se transcender». Tedjar enchaîne en déclarant ce qui suit : «Ce trophée me tient à cœur et je veux bien le remporter. Je ferai tout ce qui est de mon mieux pour contribuer à la victoire finale de mon équipe et faire plaisir à nos supporters qui veulent bien fêter cet événement populaire ». Propos recueillis par Aomar Moussi

procéder à plusieurs variantes de jeu, afin que ses joueurs puissent attaquer ce match face à l’USMH avec force et sans faute. De leur côté, les joueurs qui ont cravaché dur pour atteindre cette finale, ne veulent en aucun cas rater ce rendez-vous, sachant que le

trophée leur tend les bras. Il ne reste donc qu’à faire preuve de plus de sérieux, de rigueur, et d’abnégation tout au long de la rencontre, afin d’espérer s’offrir le trophée et de faire plaisir aux supporters qui attendent ce moment de liesse depuis 17 longues A. M. années.

NESSAKH : «On offrira le

trophée aux supporters kabyles, c’est promis»

Quant au joueur Chemsseddine Nessakh, ce dernier est revenu sur la déroute de son équipe contre le FC Missile en estimant que «l’arbitre de la partie a faussé la partie en offrant un penalty à l’équipe locale, tout en distillant des cartons à tort et à travers. La preuve, il m’a exclu sans oublier les deux autres exclusions de Berchiche et de l’entraîneur des gardiens Lyes Izri» avant d’enchaîner : «On a joué face à deux adversaires. Il reste un match retour et inch’Allah on renversera la vapeur et on se qualifiera, je fais confiance à mes coéquipiers ». Pour ce qui est de la coupe d’Algérie, notre interlocuteur nous déclare : «On a un objectif à atteindre à savoir le trophée de Coupe d’Algérie qui sera mis en jeu ce dimanche. On l’abordera avec la ferme intention de s’offrir le trophée, en fêtant avec nos supporters la consécration qui fuit le club depuis 17 ans ». Nessakh croit dur comme fer en leur bonne étoile en estimant que «cette coupe on la veut et on l’aura, c’est promis». Propos recueillis par Aomar Moussi

KHELILI :

«Nous les défenseurs, on sera à la hauteur»

Ph. Maracana

Le président Hannachi ne lésine pas sur les moyens financiers pour que son équipe s’adjuge le trophée. Les joueurs n’ont qu’à battre l’USMH et le reste c’est au président. Moh Chérif Hannachi qui a déclaré à maintes reprises que son souhait est de voir la JSK, renouer avec cette compétition qui lui fuit depuis 17 longues années, compte mettre le paquet. Les joueurs qui sont déjà dans le bain de la rencontre et qui sont plus que jamais motivés en prévision de cette rencontre, auront une forte récompense dans le cas d’une victoire finale, face aux capés de Boualem Charef. La mission des Kabyles s’annonce difficile et ardue, mais connaissant la valeur de l’effectif, la JSK a des atouts à faire valoir pour battre cette coriace équipe de l’USMH. Hannachi, qui se trouve depuis samedi dernier en France, devrait rentrer hier au pays pour préparer cette grande fête qu’attendent tous les amoureux de la balle ronde en Algérie et ceux de la Kabylie en particulier. Le premier responsable des Canaris du Djurdjura saura comment motiver les joueurs et les pousser à se surpasser et à se transcender pour s’offrir la 5e coupe d’Algérie dans l’histoire du club. A.M.

L’heure est à la concentration et à la mobilisation. Oui, un match décisif et d’une grande importance attend la bande à Rachid Belhout dans moins de quatre jours. Les Kabyles, qui ont été humiliés à Libreville, en recevant une sévère correction de la part de l’équipe gabonaise du FC Missile, en s’inclinant sur le score de 3 buts à 0.

DE LA FINALE DE COUPE D’ALGÉRIE

Ph. Maracana

g Par AOMAR MOUSSI

HANNACHI MET LE PAQUET

LIGUE 1

Sofiane Khelili, le défenseur axial des Canaris qui n’a pas été de la partie face au FC Missile sachant qu’il n’est pas qualifié, attend avec impatience le match de dimanche prochain face à l’USMH en nous déclarant ce qui suit: «Je suis impatient de replonger dans le bain de la compétition et de retrouver ma place au sein du onze kabyle, si, bien sûr, le coach me fera appel» avant d’ajouter : «Cette finale s’annonce difficile pour les deux clubs, mais, pour nous, il est hors de question de perdre le trophée. On fera tout notre possible pour faire plaisir à nos supporters et les satisfaire». Le concernant, notre interlocuteur se dit prêt pour la bataille et à prendre place dans l’axe de la défense en concluant : «Il ne faut pas incomber la totale responsabilité aux défenseurs pour la défaite concédée au Gabon. Me concernant, si l’entraîneur a besoin de mes services, je répondrai présent. Il est le seul habilité à décider du joueur qui sera aligné et celui qui sera sur le banc des remplaçants. De toute façon, je me tiens prêt à jouer et à contribuer à la victoire finale de mon équipe. Nous les défenseurs, on sera à la hauteur». Propos recueillis par Aomar Moussi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1 Selon une source sur environ 55000 tickets seront mis en vente en prévision de la finale de la coupe d’Algerie prévu pour le 1er Mai Prochain ici à Alger et Tizi Ouzou. Les supporters des deux équipes bénéficieront de 20000 tickets de chaque coté. A signaler que le prix du ticket et fixé a 300 da le ticket

ABID CHAREF , ETCHIALI ET BITAM POUR OFFICIALISER LA FINALE

La finale de la coupe d’Algerie pour cette saison sera officiée par le trio Abid Charef Etchiali et Bitam lit-on sur le site de la LNF. Ils dirigeront donc cette confrontation dont le coup d’envoie et prévu a partir de 16 H.

BELHOUT SATISFAIT AVEC

LE RETOUR DE

HAMITI, BERREFANE

ET

KHELILI

g Par MUSTAPHA LARFI Comme tout le monde le sait le club phare de Kabylie a connu plusieurs défections lors du match de la CAF et pour cause plusieurs éléments n’étaient pas qualifiés pour ce match face au FC Missile.

MATCH SPÉCIAL POUR YOUNES…

C

ependant, le staff technique des Canaris pourra compter sur eux pour cette finale de la coupe d’Algérie de dimanche prochain. En effet, Rachid Belhout pourra compter sur les services de Berrafane et Khelili, ces deux éléments qui donneront sûrement de l’assurance au compartiment défensif qui est passé à côté lors du match de la coupe de la CAF. En plus de ces 2 éléments, il récupérera le meilleur buteur dans cette compétition, à savoir Hamiti qui participe à chaque fois à la qualification de son équipe. En effet, il était l’auteur de cinq buts lors des tours précédents et avec la belle forme qu’il affiche ces derniers temps, son retour ne fera que du bien pour les Kabyles qui veulent à tout prix gagner ce trophée et se racheter après la lourde défaite de Libreville. En résumé, Belhout aura l’embarras de composer son onze rentrant surtout que chaque élément ne veut en aucun cas rater ce rendez-vous qui sera très attendu par les milliers de supporters. Ces derniers promettent d’envahir le stade et d’aider leur équipe déterminée à leur dédier la coupe

Ph. Maracana

20000 BILLETS POUR CHAQUE ÉQUIPE

05

Maracana N°1407 — Mercredi 27 Avril 2011

mier responsable de la barre technique des Canaris était mécontent à l’issue de la rencontre perdue par son équipe face au FC Missile pourtant prenable. D’ailleurs, il n’a pas hésité à déclarer que son équipe est passé à côté et elle était out lors de cette rencontre. Cela prouve tout simplement son mécontentement par rapport au rendement de certains joueurs lors de cette confrontation. En d’autres termes, le premier responsable de la barre technique des Canaris pourra procéder à des changements au cours de cette finale de la coupe d’Algérie prévu pour le 1er mai prochain. Même s’il n’a cité aucun nom, des changements sont attendus au cours de ce rendez-vous, toutefois les joueurs sont conscients car ils savent bien que c’est l’intérêt du club qui doit passer avant tout

EL ORFI :

Des changements en perspective

Ce n’est un secret pour personne le pre-

Axer le travail sur l’aspect psychologique

Par ailleurs, un grand travail psychologique attend le staff technique des Canaris sachant la grande importance de cet aspect dans ce genre de rencontre. En effet, le staff technique conduit par Belhout doit mobiliser sa troupe après la dernière défaite afin que le groupe soit prêt. Une chose est sûre c’est qu’une bonne réaction des camarades d’El Orfi est attendue dimanche prochain ce qui leur permettra de passer le cap des Harrachis et de préparer de ce fait le match retour de la CAF qui sera un véritable test pour les Kabyles qui doivent prendre leur revanche car avant tout c’est une question de dignité comme on dit chez nous. M. L.

«On ramènera la coupe Tizi Ouzou»

Ph. Maracana

Le milieu de terrain, El Orfi, nous parle dans cet entretien de la préparation de son équipe pour la finale de la Coupe d’Algérie qui aura lieu dimanche prochain. En dépit de la lourde défaite de son équipe en coupe de la CAF, El Orfi estime que les rencontres ne se ressemblent jamais et que son équipe montera un autre visage.

Avec du recul, un mot sur ce match aller de la coupe de la CAF où vous avez concédé une défaite inattendue par tout le monde… Je pense que c’est une défaite amère et qu’on aurait dû revenir avec un bon résultat. Toutefois, certaines conditions ne nous ont pas permis d’atteindre notre objectif et nous sommes très déçus surtout pour nos fans. C’est un match à mettre aux oubliettes car il ne sert à rien de revenir en arrière En plus de la grande fatigue du voyage, l’arbitrage a joué un mauvais rôle aussi, n’est-ce pas ? Tout à fait, cet arbitre a tout fait pour nous casser et tout ce que je peux vous dire c’est que je le laisse à sa conscience. Comme je vous l’ai déjà dit, on doit oublier cette défaite et penser à la finale de la Coupe d’Algerie puis on

aura tout le temps de penser au match de la CAF. Mais est-ce que cette défaite ne risque pas d’influencer négativement sur votre moral surtout qu’elle est venue à quelques jours seulement de la finale de la coupe d’Algérie ? De ce côté-là, il n’y a pas de souci pour la simple raison que les rencontres ne se ressemblent jamais. On doit bien se préparer et je suis confiant qu’on réagira en réalisant une grande partie. On fera tout pour être à la hauteur et gagner ce trophée qui sera le plus beau cadeau pour nos supporters Et comment se présente pour vous cette rencontre ? Ce sera sans doute une rencontre très disputée entre deux équipes qui pratiquent du bon football. L’USMH est une école et mérite amplement sa qualification à ce tour. Pour ce qui nous concerne, on a cravaché pendant toute la saison et on veut à tout prix gagner la partie et remporter cette coupe. Nous les joueurs, on veut ramener cette coupe à Tizi Ouzou et faire la fête avec les fans On vous laisse le soin de conclure… J’espère que ce rendez-vous soit une grande fête entre les supporters des deux équipes. J’invite nos fans à venir en masse pour nous soutenir et je leur promets qu’on fera l’impossible pour leur procurer de la joie à la fin de la rencontre. Entretien réalisé par Mustapha Larfi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L’attaquant en forme des Canaris, Younès, disputera dimanche prochain un match très spécial pour lui pour le compte de la finale de la Coupe d’Algérie qui opposera son équipe à son ancien club, l’USMH. En effet, il affrontera tout simplement son ancien club qu’il a déjà affronté en championnat lors du match disputé entre les Canaris et les poulains de Charef lors du match aller du championnat. Même s’il évite à chaque fois de parler de son ancien club, une chose est sûre, c’est qu’il s’est comporté toujours en professionnel en se donnant toujours à fond lors des différentes rencontres disputées par son équipe. Pour le match de dimanche prochain, Belhout comptera beaucoup sur lui pour secouer les filets et servir Hamiti avec des balles dangereuses à ce duo qui a déjà prouvé sa grande complémentarité sur le terrain. Affichant une forme éblouissante lors des dernières semaines, Younes fera de son mieux pour être à la hauteur de ce grand rendez-vous et aider son équipe â réaliser la victoire et remporter de ce fait cette coupe sous les couleurs Jaune et Vert après avoir réussi à gagner déjà la coupe lorsqu’il défendait le maillot Vert et Rouge.

…IL RETROUVERA A NOUVEAU LE 5-JUILLET

En plus d’affronter son ancienne équipe, à savoir les Jaune et Noir, Younes retrouvera aussi son jardin du 5-Juillet où il a passé de très bons moments. Sans doute, il fera de son mieux pour gagner la coupe et procurer de la joie aux milliers de supporters qui seront en masse pour cette confrontation très attendue par tout le monde.


06

AIT DJOUDI LIBÈRE TOUAHRI ET KABLA

Finalement, le duo harrachi, à savoir Touahri et Kabla retenus par Ait Djoudi en équipe nationale olympique, seront libérés pour les Jaune et Noir. Ces deux joueurs ont rejoint le lieu de regroupement de leur équipe au Grand Bleu, pour préparer la finale de la Coupe d’Algérie. Selon des sources très bien informées, Ait Djoudi a pris cette décision après une demande de l’administration qui a insisté auprès de l’entraîneur de la sélection olympique. Chose faite puisque les deux joueurs sont avec leur club, et se préparent en prévision de cette grande finale face aux Kabyles. L. S.

Un bon galop avant la finale

Les poulains de Charef ont montré un bon visage avant-hier devant la formation de l’USMA en championnat. En effet, dans cette rencontre, les Jaune et Noir ont étalé toute leur classe, en circulant bien le ballon, malgré que plusieurs joueurs étaient ménagés. Encore une fois et de l’avis des observateurs, les capés de Charef ont montré de quoi ils sont capables et qu’ils sont les meilleurs sur le plan de jeu. «On a essayé aujourd’hui de voir mieux notre équipe avant la finale. Je pense que la rencon-

L’ex-arrière droit de l’USMH Mustapha Mekour et qui a remporté la coupe d’Algérie en 1974 affirme que son club de toujours remportera le trophée. Pour lui, l’USMH ne perd pas quand elle arrive en finale. Dans le même contexte le concerné ajoute que cette finale sera une grande fête entre deux grands clubs qui renferment de bons joueurs, mais à ses yeux la façon de jouer des Harrachis est plus meilleure que celle des Canaris du Djurdjura. Néanmoins, selon lui, Charef a fait un grand travail avec cette équipe harrachie avec un bon fond de jeu. Dans le même ordre d’idées Mekour ajoute qu’en 1974 l’équipe a failli rater le premier tour devant Cherchal à cause des problèmes internes mais c’est grâce au coach Bahmane que l’équipe a joué. L’association des anciens joueurs de l’USMH est à fond avec le club et saura comment lui donner un coup de pousse ce dimanche.

DES DÉTENTEURS DU TROPHÉE DE

Mekour, vous étiez l’un des joueurs qui avaient remporté la finale de 1974. Parlez-nous de cette époque et cette consécration ? Je ne vous cache pas on avait un club qui renfermait beaucoup de joueurs de qualité en plus les dirigeant étaient tout le temps derrière nous, sans oublier l’entraîneur Bahmane qui nous a convaincus de jouer le premier tour devant Cherchal. En effet, il ne faut pas oublier que Hadjnoun et Salmi et moi avons fait toutes les divisions avec l’USMH jusqu’à la consécration finale. L’USMH est en finale, comment

voyez-vous cette rencontre qui va l’opposer à la JSK ? Je pense que ce sera une grande fête entre deux grands clubs qui renferment beaucoup de joueurs de qualité, mais je pense qu’il n’y aura jamais deux sans trois puisque à chaque fois que l’USMH passe les demi-finales, elle s’adjuge le trophée. En plus, je vois que le jeu collectif de l’USMH est bien meilleur que celui de la JSK. Quelles sont selon vous les clés de cette rencontre ? Ça se jouera sur un exploit individuel puisque les deux équipent ont des joueurs capables de faire la différence.

CHAREF VEUT OPTER POUR UN DUO DEMOU–GRICHE POUR LA FINALE

Charef a surpris plus d’un avant-hier en laissant sur le banc des remplaçants Benabderrahmane et en alignant à sa place Griche. Ce dernier a été aligné dans l’axe de la défense aux côtés de Demou. Une paire qui a donné entière satisfaction face à l’USM Alger, contrairement à Benabderrahmane qui aux yeux des supporters a commis beaucoup d’erreurs contre l’ES Sétif en demi-finale. D’après notre source, Charef prépare le duo GricheDemou pour la finale face à la JSK.

SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT AUJOURD’HUI À KOLÉA

Les Jaune et Noir, qui se trouvent en stage bloqué à l’hôtel le Grand Bleu, effectueront leur première séance d’entraînement aujourd’hui. Ladite séance aura lieu au stade de Koléa qui est doté d’une pelouse en gazon

L

e report des deux matches face respectivement à la JSK et au MCA a fait couler beaucoup d’encre du côté des supporters qui ne finissent pas de reprendre les articles de presse sur le sujet. A cet effet, le premier responsable technique du club chélifien fait de son mieux pour ne pas presser son groupe, lui qui a réussi à apporter et à inculquer à ses joueurs ce qu’est la sobriété ou comment rester calme durant les situations difficiles. Les coéquipiers de Zaoui l’ont prouvé à maintes reprises lors des matches où ils étaient menés au score ou n’ayant pas encore trouvé la faille pour prendre le dessus sur leurs adversaires. Demeurer calme et ne pas perdre son sang-froid est une qualité qui est très importante chez tout sportif qui se respecte et qui pré-

tend finir en beauté. C’est dans cet ordre d’idées que Ighil tient à continuer le reste de la compétition, lui qui n’a jamais parlé de titre même si son équipe devance son poursuivant immédiat de 13 points : «Rien n’est encore joué et il nous reste encore à faire. Nous devons continuer à faire dans la même ligne tout en apportant les correctifs nécessaires» a-t-il dit pour calmer les esprits. lors de la réunion qu’il a provoquée avec ses joueurs juste avant la reprise, Ighil a tenu à ce qu’ils oublient ce report et se mettent à travailler sereinement en préparant les

1974

Revenons à votre association des anciens joueurs, vous serez certainement présent en finale ? Oui, nous serons présents au stade du 5-Juillet face à la JSK, et on va encourager cette équipe à fond et inch’Allah le trophée ira à El Harrach. Un dernier mot ? Premièrement, il faut que les joueurs restent concentrés sur cette finale et la préparer comme il se doit. En plus, je remercie l’ensemble des joueurs, l’administration et même Charef qui est pour moi le meilleur entraîneur en Algérie. Entretien réalisé par Lotfi Salhi

naturel, et ce, afin de s’habituer avant le grand rendezvous qui les attend ce dimanche au stade du 5-Juillet.

8 MILLIONS DE CENTIMES POUR LES JOUEURS AVANT LA JSK

Selon des sources bien informées des affaires courantes du club, les joueurs vont toucher une somme de 8 millions de centimes, avant la rencontre de la JSK. Une façon pour motiver les joueurs pour cette rencontre très attendue par les amoureux de la balle ronde en Algérie et ceux de l’USMH en particulier.

ENTRAÎNEMENT HIER À STAOUELI A 11H

Les poulains de Charef ont fait hier une petite séance de décrassage à Staouéli avant de faire une séance à la thalasso. En effet l’administration de l’USMH a invité les joueurs à un déjeuner à La Madrague, histoire de motiver ces derniers.

Ighil fait de son mieux pour évacuer la pression sur ses joueurs

Ph. Maracana

La bande à Ighil croisera le fer aujourd’hui à 15 heures au stade . Un match amical qui sera l’occasion pour Ighil de jauger les capacités de ses poulains qui ont travaillé deux semaines sans avoir eu à ne jouer aucun match. Il est vrai que les camarades de Ghalem se sont donnés à cœur joie dans les matches d’application mais cela n’est pas suffisant pour un leader qui devra, désormais, se mettre dans la peau d’un champion. Z. Z.

tre d’avant-hier n’était qu’un passage forcé pour nous puisque la tête était ailleurs » affirme Boualem. En effet, sur le plan moral, les Harrachis n’ont pas beaucoup pensé à cette rencontre, pour eux, l’essentiel c’est de préparer la rencontre de la JSK. Chose faite puisque les poulains de Charef ont terminé la partie sans la moindre blessure. Lotfi Salhi

«Jamais deux sans trois»

MUSTAPHA MEKOUR, L’UN

g Par ZOHEIR ZITOUN

AUJOURD’HUI FACE AU RC RELIZANE

LIGUE 1

Maracana N°1407 — Mercredi 27 Avril 2011

prochains matches avec la sérénité voulue. Une grande leçon d’humilité puisque l’enfant de Hussein Dey a exhorté ses poulains à mettre fin à l’euphorie juste après le match face au MCEE : «Nous ne sommes pas encore champions et le championnat n’est pas encore terminé » a-t-il déclaré à ses joueurs en guise de message pour qu’ils remettent les pieds sur terre mais surtout pour évacuer cette pression exercée par les supporters qui crient victoire sur tous les toits, une pression dont il appréhende les conséquences lui qui agit en connaissance de cause. Z. Z.

OBJECTIF DE MEDOUAR : FAIRE RECONDUIRE LES CADRES DE L’ÉQUIPE POUR LA SAISON PROCHAINE

Profitant de la trêve forcée de son équipe, Medouar saisit chaque fois l’occasion de s’attabler avec un joueur notamment ceux en fin de contrat parmi les cadres de l’équipe à l’image de Messaoud, Gherbi, Abdeslem et Djediat ainsi que Zaoui pour ne parler que de ces éléments. Si certains parmi eux ont déclaré qu’ils n’ont aucune intention de quitter le club, d’autres ont carrément demandé un temps de réflexion même s’ils ont laissé entendre qu’ils ne trouveront pas mieux qu’à l’ASO où les conditions de travail sont les meilleures. De son côté, Medouar a avoué à certains de ses proches qu’il est prêt à s’étaler sur n’importe quelle somme proposée par les autres clubs à l’un de ses joueurs.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LA CONTINUITÉ, L’AUTRE VŒU DES SUPPORTERS

Pour continuer à briller sur la scène nationale, la continuité est la meilleure clé de réussite dans toute stratégie préconisée par un club. C’est dans ce sens que les fans du club chélifien n’ont pas manqué d’appeler la direction à faire de son mieux pour ne pas laisser partir leur entraîneur qui a pris une grande place dans leurs cœurs. En effet, en fin stratège, Ighil a, à chacune de ses interventions, rendu hommage aux supporters du club qui sont une partie prenante du club et qui ont apporté leur soutien à l’équipe cette saison même dans les situations difficiles. Des déclarations qui et des témoignages de quelqu’un très respecté dans l’entourage du club et qui n’ont pas manqué de charger ces derniers. C’est dire que quelque chose de très fort a été scellée entre les deux parties, ce qui a amené ces derniers à prier Medouar de faire de son mieux pour convaincre Ighil de demeurer chélifien. Z. Z.


LIGUE 1

Confirmer la belle santé À ORAN

U

n autre match important et un autre défi de taille attend le Mouloudia contre un redoutable adversaire qui a déjà eu le dernier mot lors des deux premières confrontations : victoire 1 à 0 au 5-Juillet en match aller et une qualification en coupe d’Algérie à Rouiba. C’est pour dire que la tâche des hommes de l’entraîneur Zekri ne sera pas de tout repos ce samedi à

Ph. Maracana

g Par MOUNIR BENKRAMI Tout auréolés par l’excellent match nul réalisé à Luanda samedi dernier face aux Angolais de l’Interclube, les Vert et Rouge du MC Alger sont appelés à confirmer cette bonne performance à l’occasion de la prochaine sortie officielle prévue ce week-end, à Zabana, face au MC Oran pour le compte de la mise à jour de la Ligue 1 professionnelle.

Maracana N°1407 — Mercredi 27 Avril 2011

Zabana même si les Hamraoua de Chérif El Ouezzani sont en baisse de régime, comme le confirme si bien le dernier match nul concédé sur cette même pelouse de Zabana contre le MC El Eulma. Il n’empêche, que le Doyen des clubs algériens n’a strictement pas le droit à l’erreur pour la simple et unique raison que, désormais, le simple petit point vaudra son pesant d’or et les Mouloudéens le savent très bien, que ce soit l’entraîneur Zekri ou l’ensemble des joueurs.

Le Mouloudia à 1 point du premier relégable

On peut dire, que les résultats de la 20e journée du championnat professionnel de Ligue 1 ont, en quelque sorte, fait les affaires du MC Alger même si celui-ci n’a pas pris part aux débats à cause de ses préoccupations africaines. Statistiquement parlant, le Doyen occupe une dangereuse 13e place avec 20 points, à une unité seulement du premier relégable, le WA Tlemcen qui compte 19 points. Derrière, se trouve l’AS

Khroub avec 18 points et le CA Bordj Bou-Arréridj avec 17 unités. La bonne nouvelle pour les Mouloudéens, est que leur équipe fanion, totalise deux matchs en moins face, respectivement, au MCO et au CABBA en sachant, que les deux rencontres se joueront en déplacement. Ce qui signifie qu’un bon résultat s’impose à Oran et ce, quoi qu’il arrive du moment qu’une éventuelle victoire propulsera les Vert et Rouge à la 9e position en compagnie du MC El Eulma et de l’USM Annaba (23 pts). A noter aussi, que le match de l’USM Alger à domicile face à l’USM Harrach, a également fait les affaire du MCA tout comme celui du WAT face à la JSM Béjaïa. Tout ce se qui reste à faire, désormais, est de s’élancer à la conquête du temps perdu et surtout, des points perdus car il faut reconnaître, que le MCA a quand même perdu une quinzaine de points à domicile.

Un calendrier d’enfer en perspective

Le Mouloudia d’Alger, qui occupe une dangereuse 13e place au classement général avec 20 points à une unité seulement du premier relégable, le WA Tlemcen, est appelé à effectuer un parcours d’enfer durant les prochains jours en affrontant à domicile respectivement, l’ASO Chlef l’actuel leader du championnat, l’ES Sétif, le poursuivant immédiat de ce dernier, le WA Tlemcen l’un des clubs menacés par la relégation, l’USM Harrach le 3e du classement et l’USM Blida l’autre formation menacée. En déplacement, le Doyen rendra visite au MC Oran, au CABBA, à l’USMA, à l’USM Annaba, à la JSM Béjaïa, au MC Saïda à la JS Kabylie. C’est pour dire, que la tâche des Mouloudéens s’annonce des plus délicates selon un avis unanime. En tout cas, ce qui est pourtant certain, est que seule la victoire compte ce samedi à Zabana face aux Hamraoua et les joueurs le savent très bien. M. B.

Après le parcours décevant réalisé par le champion d’Algérie en titre, la direction du club a pensé sérieusement à faire le grand ménage dès la fin de l’exercice en cours.

E

n effet, puisque les dirigeants du Vieux club algérois voulaient même libérer pas moins de 10 joueurs qui n’ont jusque-là, rien apporter au MCA. Mais après la belle victoire face au MC El Eulma et surtout, après le nul flatteur ramené de l’Angola face à l’Inteclub en match aller de la Ligue des champions d’Afrique, cette même direction a visiblement changé sa stratégie à cause des nouvelles données. Précisions: Comme il est connu, le Mouloudia

d’Alger, qui a de très fortes chances de se qualifier pour la phase des poules de la Champion’s league africaine après le 1 à 1 du match aller, pourra jouer dès le mois de juillet prochain, au temps où les autres équipes algériennes seront en vacances, sauf celles concernées par la compétition africaine. Ce qui signifie que la direction du MCA ne pourra pas s’offrir le luxe de libérer 10 joueurs, vidant ainsi tout son effectif. Par contre, ces mêmes dirigeants se doivent de garder le même effectif en effectuant de petits changements seulement, avec l’arrivée d’éventuelles nouvelles recrues. Au vu de cette nouvelle donne, Omar Ghrib et ses collaborateurs espèrent dans les plus brefs délais, convaincre tous les cadres du club de prolonger leur contrat en premier lieu. A

entendre les dires du premier responsable de la section football du MCA, Omar Ghrib en l’occurrence, tous les cadres lui ont promis de rempiler sans le moindre problème, ce qui est déjà un acquis considérable. Une évidence, puisque tous les cadres du Mouloudia, à l’instar de Zemmamouche, Koudri, Bouchema, Mokdad, Zeddam, Besseghier, Boudebouda, Daoud, Derrag et autre Douadi font l’objet d’une grande convoitise de la part de certaines équipes ambitieuses à l’instar de l’USMA, de la JSK et de l’ESS. Et comme les dirigeants du Doyen ne veulent en aucun cas entendre parler d’un quelconque départ touchant les cadres du club, tout porte à croire, que le suspense atteindra, à coup sûr, son paroxysme dans les prochains jours. M. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph. Maracana

La direction pense au renouvellement des contrats

07

GHAZALI PROPOSE SES SERVICES AU MCA

Une source très bien informée des affaires de l’ES Sétif nous a confiés, hier, que les jours de l’attaquant Youcef Ghazali sont désormais comptés au sein de la formation sétifienne. Pour rappel, l’exmeilleur buteur du WA Tlemcen n’a pas beaucoup joué cette saison, se contentant de quelques incursions en deuxième mi-temps, que ce soit avec l’entraîneur italien Delacassa ou son successeur, Mansour Hadj Saïd. C’est la raison qui a poussé le joueur à changer d’air dès la fin du championnat. Selon la même source, le natif de Meghnia aurait même demandé à son agent de lui chercher un nouveau club et on croit même savoir qu’il souhaiterait bien tenter une aventure avec le Doyen des clubs algériens. Youcef Ghazali, était sur le point de signer au Mouloudia l’été dernier, avant de changer de cap à destination de l’ES Sétif grâce à la prime exorbitante proposée par le président Serrar. Mais comme le joueur a toujours gardé le contact avec certains dirigeants mouloudéens et en particulier, avec Omar Ghrib, tout porte à croire, que les deux hommes vont très prochainement se rencontrer une nouvelle fois. Enfin, il est utile de rappeler que l’entraîneur français, Alain Michel, avait toujours souhaité avoir Ghazali dans son effectif, et il avait même fait de son mieux pour convaincre les dirigeants du club de le recruter, avant que le joueur ne signe à Aïn El Fouara… M. B.


08

Maracana N°1407 — Mercredi 27 Avril 2011

LIGUE 1

Zekri remobilise ses troupes EN

PRÉVISION DU MATCH FACE AU MCO

ZEDDAM INCERTAIN FACE AUX HAMRAOUA

Ce match très difficile face à la formation angolaise du Desportivo Interclube a eu raison des joueurs sur le plan physique, puisque les Mouloudéens étaient au bout de leurs efforts à la fin du match. Parmi eux, certains ont cédé au petits bobos physiques, à l’instar d’Amroune et de Zeddam. Si le premier a été remplacé à la mi-temps pour cause de blessure, l’enfant de Constantine a terminé le match. Au coup de siffler final, le défenseur axial du MCA a ressenti des douleurs au niveau du péroné, le faisant énormément souffrir. De retour à Alger, Zeddam doit passer une écographie pour être fixé sur sa blessure et ensuite entamer son traitement. Ce qui l’annonce très incertain pour le match contre le MCO, étant donné qu’il aura peu de temps pour récupérer de sa blessure. Pour le staff médical du MCA, il serait préférable de ne pas prendre de risque avec ce joueur et envisager de le remettre sur pieds d’ici le match retour contre le Desportivo Interclube, le 7 mai prochain à Bologhine.

Comme nous l’avons déjà annoncé dans nos précédentes éditions, la grande performance réussie par les Vert et Rouge à Luanda face au Desportivo Interclube, pour le compte des huitièmes de finale de la Ligue des Champions africaine, a eu un effet très positif sur le moral des camarades de Besseghier ainsi que sur la suite de leur parcours.

E

n retrouvant le moral et l’ambition de continuer cette belle aventure continentale, les protégés de Noureddine Zekri croient plus que jamais à leur belle étoile et n’ont qu’une seule idée en tête, atteindre la phase des poules et, pourquoi pas, créer la surprise en allant défier les grosses cylindrées. Cet état d’esprit, très motivé et ambitieux, sera l’arme redoutable des Mouloudéens qui doivent, d’abord, confirmer leur qualification lors du match retour qui se jouera le 7 mai prochain au stade Omar Hamadi à Bologhine. Néanmoins, il est évident

que le principal objectif du vieux club algérois cette saison, sera de sauver sa peau de la relégation et éviter ainsi un scénario catastrophique. Ainsi, après avoir réussi à provoquer le déclic en championnat face au MCEE, les Vert et Rouge doivent confirmer leur réveil et consolider leur position lors des prochains matchs. De ce fait, afin d’éviter toute mauvaise surprise et surtout se mettre à l’abri d’un fatal excès de confiance qui peut vite s’installer dans le camp mouloudéen, l’entraîneur, Noureddine Zekri, a tenu un langage ferme à ses joueurs au lendemain du ce match nul contre les Angolais, pour leur expliquer la situation. L’ancien technicien de l’ESS a bien décortiqué la situation aux mouloudéens en leur signifiant que le MCA est loin d’avoir arraché sa qualification puisqu’il reste encore la seconde manche qui se jouera à Alger le mois prochain, mais surtout la nécessité de se reconcentrer à présent sur le championnat et oublier cette performance. Ce dernier ajoutera qu’un excès de confiance ne va que freiner l’équipe dans son élan et pourrait bien avoir des conséquences nefastes sur la suite de son

La reprise décalée pour l’après-midi En raison de la fatigue du voyage

Ayant constaté toute la fatigue ressentie par les joueurs mouloudéens à leur arrivée hier matin à 12h à l’aéroport Houari Boumediene, suite au long voyage en provenance de l’Angola, le staff technique du MCA a décidé non seulement de libérer ses capés pour la journée, mais aussi de décaler la reprise des entraînements à cet après-midi. En effet, ayant programmé une séance pour ce matin en prévision du match contre le MCO, Noureddine Zekri a choisi de ralentir un peu le rythme pour son groupe qui a du faire un long safari en provenance de Luanda, en passant par Adiss-Abiba et ensuite le Caire avant de rallier Alger. Les joueurs, à leur arrivée, étaient sur les genoux, ce qui montre à quel point ce voyage a été fatigant pour eux. Pour de nombreux Mouloudéens, une journée de repos est bien méritée pour souffler un peu, surtout qu’ils ont réussi une belle performance. Néanmoins, soucieux de préparer le prochain match en championnat face aux hamraoua, Noureddine Zekri ne pouvait aller au-dela d’une journée, puisque c’est cet après-midi que les camarades de Zemmamouche se retrouveront pour préparer la troisième retrouvaille cette saison avec les Oranais. Selon un membre du staff technique, la séance de cet après-midi sera l’occasion pour le coach du MCA d’effectuer une séance de décrassage pour ceux qui ont joué à Luanda, tandis que les autres éléments et les non concernés par ce rendez-vous travailleront le plus normalement du monde. S. M.

parcours. Pour Noureddine Zekri, il serait judicieux de faire la part des choses et penser surtout à réussir les matchs en retard en championnat pour se repositionner dans la première moitié du classement. Cela commence par ce déplacement chez les Hamraoua que devront bien négocier les Mouloudéens ce weekend pour espérer arracher un bon résultat. Ainsi, pour Zekri, l’heure est à la mobilisation et la concentration, non pas du relâchement, pour continuer sur ce bon chemin.

Plusieurs changements sont attendus face au MCO

De retour au pays hier matin, l’équipe mouloudéenne n’avait seulement que la journée d’hier pour se reposer, avant de reprendre le chemin des entraînements et renouer avec la compétition avec le match retard que doit négocier le MCA à Oran, face au MCO, samedi prochain au stade de Zabana. Ce match retard comptant pour la 18ème journée sera très Algérois, important pour les puisqu’il intervient juste après une belle performance du Doyen à Luanda et qui doit à présent penser à son avenir en championnat. Ainsi, même si la mission s’annonce délicate devant les Hamraoua, mal en point, les Vert et Rouge doivent tout mettre en œuvre pour aller chercher

au moins un match nul pour remonter au tableau. Sur le plan technique, l’entraîneur mouloudéen, Noureddine Zekri, devra opérer plusieurs changements sur son échiquier, dès ce match face au MCO, pour mettre au repos quelques éléments et faire tourner son effectif. Certains remaniements s’imposent carrément, puisque certains joueurs souffrent de petits bobos physiques qui les empêcheront d’être au top de leur forme. Pour réussir un bon résultat à Oran, Zekri devra adopter un plan plus ou moins prudent ; et il ne manquera, comme d’habitude, de prendre quelques options offensives pour tenter de surprendre les Hamraoua chez eux. Ainsi, il est fort possible que la défense algéroise soit remaniée, puisque Zeddam souffre d’une blessure au péroné. Donc, c’est Boudebouda qui sera associé à Herkat dans l’axe central, tandis que Baabouche et Besseghier occuperont les couloirs. Dans la récupération, c’est toujours le duo Koudri-Bouchema qui sera reconduit, alors que l’animation du jeu sera attribuée à Mokdad et probablement Berramla. Quant à l’attaque, ce sont Laref et Sofiane qui seront normalement alignés, alors que Derrag et Daouadi serviront de jokers. S. M.

BOUDEBOUDA et MEGHERBI prêts pour la compétition

Quant aux deux autres joueurs blessés du MCA, à savoir Brahim Boudebouda et Mohamed Megherbi, ils ont pu se remettre de leurs blessures et devront intégrer le groupe dès la séance de cet après-midi au stade annexe de Hadjout à 16h. Ces mouloudéens seront normalement prêts pour le prochain match face au MCO. Quant à Billel Attafen, il devra encore patienter quelques jours avant de récupérer totalement de sa blessure au niveau du genou.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Les Rouge et Noir d’un nul à des... nuls ! Maracana N°1407 — Mercredi 27 Avril 2011

g Par MUSTAPHA MEMOUD

C’est une nouvelle fois sous les huées et la grogne des supporters que l’équipe des Rouge et Noir quitte Bologhine. Cette fois-ci, le torchon brûle et risque de mener le club à la dérive suite au énième revers concédé à domicile face à l’USMH.

S

ans distinction, les fans usmistes ont pris à partie tous les protagonistes et sur le terrain et sur le banc, de même que les dirigeants présents dans la tribune officielle. L’USMA n’arrive pas à amorcer le déclic, et Renard sur qui l’administration a fondé de gros espoirs semble impuissant devant la léthargie usmiste qui ne sied pas au club. Sans aucun succès en poche depuis sa prise de fonction, le technicien français ne sait plus à quel saint se vouer dans les circonstances actuelles, et son bail jusqu'à présent du côté de Soustara est un échec sur tous les plans. Le nul face à l’USMH sonne le glas, et rien ne va plus après cet échec qui met dos au mur l’équipe dans son ensemble. L’USMA stagne à la treizième place à un point seulement du premier

reléguable, et la situation ne fait que s’envenimer de plus en plus au fil des journées qui se suivent et se ressemblent. La fin de saison s’annonce déjà rude pour les gars à Renard qui traverse l’une des plus mauvaises phases de son parcours en première division, et la série de mauvais résultats s’éternise au grand dam des supporters qui n’ont pas manqué de faire passer leur message à tout le monde.

Renard et une reconversion ratée

qu’il n’est pas aussi bon sélectionneur qu’entraîneur. Sans aucun succès en poche en quatre sorties, trois nuls et une défaite, Renard semble mal disposé à mener les rênes d’un club et ses aléas, et son avenir est remis en question après le revers face à l’USMH. Les proches du club, qui ont exposé ce fait, et la mise à l’ écart de Saâdi aux dépens de Renard, s’interrogent aujourd’hui sur le choix qui s’avère peuw judicieux de la direction usmiste qui s’en interpelle. M. M.

Les joueurs l’ont échappé belle LES

A

Le technicien français Renard assume mal ses nouvelles fonctions, lui qui n’étais pas destiné à entraîner mais à sélectionner. Jeune sélectionneur de la Zambie et réussissant un parcours qui l’a sorti de l’ombre, la direction usmiste a décidé de le recruter pour sauver les meubles à l’intersaison, mais la reconversion de Renard se fait dans la douleur. Pour sa courte carrière d’entraîneur jusqu'à présent, le sélectionneur rate complètement son aventure avec les Rouge et Noir enregistrent une série de contreperformances qui démontre

g Par AMINE TIRMANE

vant-hier, à l’issue du match de l’USMA, un drame a failli avoir lieu dans le vestiaire du stade Bologhine. En effet, mécontents de la production de leurs joueurs, des supporters usmistes, inconsolables, voulaient, en effet, pénétrer dans le vestiaire où étaient «cachés» Aouameri et consorts. Il a fallu l’intervention d’agents de sécurité et des services d’ordre pour calmer les tensions. Les supporters semblent monter au créneau, eux, qui ont essayé tous les moyens afin que la situation de leur équipe chérie s’améliore. En d’autres termes, les inconditionnels usmistes sont furieux contre les joueurs, et non pas l’entraîneur ou la direction, comme on a l’habitude de voir chez nous. C’est vraiment rare où les supporters s’en prennent directement aux joueurs, au point de tenter de rentrer dans les vestiaires pour régler leurs comptes avec eux. Cela prouve en tout cas la crise profonde où baigne l’USMA, notamment depuis le début de la phase retour.

Une première dans l’histoire du club

Par ailleurs, ceux qui connaissent l’USMA et sa galerie sont unanimes à dire que jamais le club n’a connu une telle situation. En effet, les supporters de l’USMA étaient habitués à voir leur club jouer pour le maintien à certains moments, mais même si cette génération n’a vécu que du

SUPPORTERS MONTENT AU CRÉNEAU

bonheur avec ce club, il n’en demeure pas moins que le fait que les fans soient devenus aussi enragés prouve qu’il se passe certainement quelque chose dans ce club. En effet, certains parmi ceux qui étaient présents avant-hier aux vestiaires ne cessaient de dire que les joueurs lèvent le pied, et c’est cela qui provoqua la colère intense des supporters qui reprochent à certains joueurs de ne pas mouiller le maillot. En tout cas, il faut dire que l’USMA n’a jamais connu de tels scénarios, car les supporters de ce club n’ont jamais été violents envers leurs joueurs, mais là, il faut dire que les choses vont mal, et les joueurs semblent ne plus faire l’unanimité chez la famille usmiste.

Les joueurs escortés par la police quittent le stade à 21h30

Pour revenir à l’histoire du vestiaire envahi avant-hier par les supporters de l’USMA à la fin de la rencontre qui a opposé les Rouge et Noir aux Harrachis, il est à signaler que ce n’est qu’à partir de 21h30 que les joueurs ont pu quitter le stade OmarHamadi, avec un impressionnant dispositif sécuritaire. En effet, les joueurs de l’USMA ont rejoint le bus du club à une heure tardive, après que la police eut dispersé un monde fou qui attendait les joueurs devant la porte du vestiaire et au parking. Des Casques bleus ont pu, en effet, renvoyer les nombreux fans très

agités qui voulaient s’en prendre aux joueurs, alors qu’un cortège de sécurité a accompagné le bus du club jusqu’à l’hôtel Dar Diaf de Bouchaoui.

Seul Meklouche est resté dans le parking

Ainsi donc, tous les joueurs de l’USMA étaient la cible avant-hier des supporters qui n’acceptent plus la situation qui prévaut au sein de leur club, sauf un joueur, qui n’est autre que Mouaouia Meklouche qui est resté dans le parking, préférant aller directement chez lui à Bab El Oued, d’autant qu’il savait qu’il n’avait rien à craindre, puisque les supporters l’ont toujours épargné, lui qui est un enfant du club, et aussi le seul joueur qui donne satisfaction. Meklouche a même pris le temps de discuter avec quelques supporters dans le parking du stade avant de rentrer chez lui.

Les supporters accusent certains joueurs d’avoir levé le pied

Le fait marquant avant-hier est sans doute celui de nombreux supporters usmistes qui étaient dans les vestiaires en train d’insulter les joueurs et qui ne cessaient d’accuser certains éléments de l’échiquier de Renard, de lever le pied. Et oui, certains, les plus proches au club étaient même sûrs d’eux que certains joueurs font exprès de ne pas gagner afin de faire descendre

l’USMA en ligue 2. En d’autres termes, selon certains supporters, des joueurs, qui vont être libérés d’ailleurs dès juin prochain, font de leur mieux pour faire couler le club, en raison d’une première liste des libérés qui aurait été déjà établie. A. T.

«Foutez le camp ! »

En somme, on peut dire que rien ne pourra consoler les supporters des Rouge et Noir qui sont montés au créneau, constatant que certains joueurs ne font rien pour améliorer la situation de leur club, sachant que ces mêmes joueurs ne manquent de rien, notamment depuis l’arrivée du patron du club, Ali Haddad. De ce fait, le courant ne passe plus entre les joueurs, disons la plupart d’entre eux, et les inconditionnels usmistes. Ces derniers répétaient avant-hier la même phrase: «Foutez le camp d’ici, l’USMA appartient à ses supporters, vous ne méritez pas de jouer dans un aussi prestigieux club qui est plus grand que vous… » Ainsi, les Rouge et Noir ne veulent plus de certains joueurs et menacent même de ne pas s’arrêter là, et d’aller aux entraînements pour en finir avec des joueurs qui sont la cible numéro un des fans usmistes. Certains demandaient même à Haddad de terminer la saison avec les juniors, quitte à rétrograder en Ligue 2.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

09

FERGANI PRIS À PARTIE AUSSI

Les supporters de l’USMA, qui étaient présents avant-hier aux vestiaires du stade, ne se sont pas contentés de s’attaquer directement aux joueurs seulement, puisque même Ali Fergani, premier responsable de la cellule de recrutement, a été pris à partie par certains fans. En effet, on lui a reproché d’avoir effectué un recrutement catastrophique, faisant référence à des joueurs comme Boulebda qui a plus de 30 ans, alors que Ichalalène n’a pas joué la moindre minute, sachant qu’il est venu blessé, tandis que l’affaire Diamonténé est une arnaque et une imposture pour les responsables de l’USMA.

UN SUPPORTER S’EST ÉVANOUI

Un supporter des Rouge et Noir fut l’une des grandes victimes de la maladresse de l’USMA, et surtout de la dernière contreperformance enregistrée à Bologhine. En effet, alors qu’une vingtaine de supporters tentaient de casser la porte du vestiaire, l’un d’eux, répondant au nom de Mahfoud (26 ans) tapait la porte avec sa tête, avant d’avoir une crise de nerfs. Ensuite ledit supporter s’est évanoui, avant l’intervention des présents qui l’ont emmené aux vestiaires où étaient les joueurs des soins par le médecin du club. A. T.


10

LIGUE 1

Maracana N°1407 — Mercredi 27 Avril 2011

«Le meilleur est à venir» Les Blidéens

HARIZI : g Entretien réalisé Par AHMED TAHI

REPRISE À TCHAKER

Après avoir bénéficié d’une journée de repos, ce qui a permis aux camarades de Gaouaoui de récupérer de la fatigue de la dernière rencontre disputée contre l’Entente de Sétif. Le coach Ifticen leur a fixé le rendezvous de la reprise pour aujourd’hui au stade Mustapha Tchaker à 16h. T. A.

BELKHITER, REJOINT L’EN OLYMPIQUE

Le meneur de jeu de l’USMB, Harizi Abdelkader, a été pour beaucoup dans le nul ramené avant-hier du stade du 8 Mai 1945 de Sétif, face à l’ESS, nous dira que c’est la volonté et le courage du groupe qui ont fait la différence. «Nous avons préparé cette rencontre dans les meilleures conditions possibles, et lors de ce match, nous avons appliqué à la lettre les consignes du coach.» Le joueur Harizi, étant à l’origine des deux buts blidéens, a démontré qu’il est l’une des pièces maîtresses du onze blidéen. Vous avez ramené un précieux face à l’ESS, qu’en pensez-vous ? Dieu merci, mais ce n’était pas facile. Seul le travail paie, c’est la volonté du groupe et le bon coaching de l’entraîneur qui nous ont permis de réaliser ce bon résultat face à l’ESS. Maintenant, après les deux résultats réalisés face à l’USM An et l’ESS, nous avons engrangé 4 points, le moral est au beau fixe, nous serons animés d’une grande volonté de garder cette dynamique pour atteindre notre objectif.

nous l’aborderons avec la même volonté d’engranger les trois points de la victoire, je pense que nous saurons comment surprendre les Usmistes, même si cela paraît difficile, je suis convaincu que l’USMB ne se laissera pas faire. Qu’avez-vous à dire à vos supporters ?

On leur demande de venir nombreux nous soutenir, il reste d’importantes rencontres à jouer et leur présence à nos côtés nous donnera des ailes pour nous surpasser, nous leur promettons que nous ferons des sacrifices pour que l’USMB conserve sa place parmi l’élite. A. T.

Que pensez-vous de cette rencontre livrée par l’USMB face à l’ESS ? C’était une empoignade importante pour les deux équipes qui ont croisé le fer sans merci, chacune avait un objectif précis à atteindre, l’ESS visant une place sur le podium, et l’USMB postule à une place honorable au classement général de la Ligue 1.

Le latéral droit blidéen, Belkhiter Mokhtar, qui fait partie de l’effectif de la sélection olympique, a été retenu par le coach Aït Djoudi pour prendre part au stage prévu aujourd’hui avec les U23, pour préparer la double confrontation face à la Zambie pour le compte des éliminatoires des J.O. 2012.

Vous avez été l’auteur des deux réalisations qui ont permis à votre équipe d’obtenir ce nul face à l’ESS ; un commentaire ? Je suis très content d’avoir contribué à ce demi-succès de mon équipe, qui avait besoin de points pour se repositionner au classement général, sans oublier que le mérite revient aussi à mes coéquipiers qui ont lutté bec et ongles durant toute la partie, en tenant tête aux coriaces Sétifiens. Une autre importante rencontre vous attend face à l’USM Alger, un mot ? Toutes les rencontres sont difficiles, celle face à l’USMA

APRÈS LE NUL RÉALISÉ À SÉTIF

reprennent confiance

Les poulains d’Ifticen Younès ont réalisé une bonne affaire devant la formation des Hauts-Plateaux, l’ESS, lundi dernier, au stade du 8 Mai 1945, en réussissant à revenir de leur déplacement avec un précieux point. Ce qui permet aux Vert et Blanc de garder le contact et de ne pas se faire distancer au classement général par ses concurrents directs au maintien. Les résultats sanctionnant les rencontres des équipes du lot des mal classées ont fait l’affaire des Blidéens qui se positionnent à la 11e place avec un total de 21 points dans leur escarcelle, devancés d’un point par l’USM Annaba, qui a remporté difficilement son match face au WAT. Ces trois dernières, et quatre autres formations, le MCA, l’USMA, l’ASK et le CABBA, tout ce beau monde se retrouve dans la loge des équipes mal classés. Les camarades de Chebira, après cet inattendu résultat, considéré comme positif, ont repris confiance après avoir réussi leur passage contre l’Aigle sétifien, dans une rencontre âprement disputée, ont raté de peu de revenir avec les trois points de la victoire. Menés au score à partir de la 11e de jeu, suite à un but de Traoré, après la demi- heure de jeu on su revenir à la marque (35’) par Harizi, ce dernier ajouta le second but quatre minutes après (39’). Les joueurs de l’USMB alignés n’ont pas démérité, ils ont affiché une bonne volonté durant toute la rencontre, ne laissant pas d’espaces aux Metref, Lemmouchia et autres Bouaza. Ils ont raté le coche d’épingler les Noir et Blanc dans leur fief. Les Blidéeens ont abordé la seconde période de jeu avec prudence, et ont acculé les Sétifiens dans leurs retranchements ; ce n’est qu’en fin de partie, suite à un repli massif pour conserver leur avance, que les gars de la ville des Roses se font rejoindre à la marque par Metref, qui trompa le gardien Gaouaoui (89’). L’Entente l’a échappé belle. T. A.

Le stade Tchaker fait peau neuve g Par AHMED TAHI

Les travaux de rénovation du stade Mustapha Tchaker battent leur plein. Avec les travaux, le terrain ressemble à un champ de patates.

N

éanmoins, la grande partie des travaux a été réalisée. De passage, avant-hier, au stade de l’OPOW Mustapha Tchaker, nous avons constaté que l’équipe chargée des travaux effectuait l’opération

d’épandage du sable et de la préparation de la surface du terrain, avant de procéder au gazonnage qui est prévu d’ici la fin du mois de mai. L’équipe d’ouvriers chargée de cette opération s’attellera à effectuer, dans les prochains jours, au nivellement de la surface et la mise à niveau de tous les endroits du terrain. L’opération de la plantation du gazon, programmée à la mi-mai, sera réalisée à température modérée dans la soirée pour éviter le séchage des tiges du gazon en période chaude. Selon les dires d’un responsable de l’entreprise chargée de la rénovation du stade

Tchaker, si tout va pour le mieux, la pelouse sera opérationnelle quarante-cinq jours après la mise en place du gazon, c’est-à-dire vers la fin du mois de juin 2011 et à cette période, le championnat de la Ligue 1 aura baissé rideau.

Le stade Brakni pas encore prêt

D’après les dernières informations recueillies auprès de certaines personnes bien placées, l’opération de rénovation de la pelouse du stade Brakni en synthétique est similaire à celle du stade Tchaker. La len-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

teur dans la réalisation des travaux est due à l’indisponibilité du gazon synthétique, dont l’arrivage est prévu dans les prochains jours. Ce qui amène à dire que les travaux de réfection lancés au stade Brakni nécessitent encore du temps pour être livrés dans les délais prévus. Au vu de ces données, tout porte à croire que l’USMB va être contrainte de terminer la saison, en recevant les cinq dernières rencontres de championnat de la Ligue I, contre l’USMA, le WAT, l’USMH, le MCEE et l’ASK, hors de ses bases. A. T.


LIGUE 1

Et de 2 points perdus ! Maracana N°1407 — Mercredi 27 Avril 2011

11

g Par MILOUD TOUADJINE

Les supporters hamraouis, évalués à environ 3000, n’auraient jamais pensé à un tel scénario que celui qui s’est déroulé sur le tartan mouillé du stade Zabana.

BENATIA, LE VA-T-ENGUERRE

Reprise aujourd’hui à El Kerma C’est aujourd’hui que l’équipe oranaise commencera à préparer son difficile match contre le MCA à Zabana, samedi prochain. La formation de Cherif El Ouazzani récupèrera Ouasti, qui était suspendu, et probablement Akram et Boussaâda, bien que ce dernier n’a pas encore le feu vert du médecin. Le staff technique reprendra probablement au stade d’El Kerma, pour éviter les virulents supporters qui n’ont pas admis la semidéfaite de lundi et qui houspilleront sûrement leurs protégés. Certains de ces supporters ont prévu de se rendre à El Kerma, puisque cette localité est desservie par des bus urbains, mais il se pourrait qu’ils trouvent les portes du stade closes. Pour remettre les choses en place, Cherif El Ouazzani aura à user de beaucoup de psychologie pour remettre ses joueurs sur les bons rails. D’un autre côté, la direction du club, qui avait donné une avance estimée à 6 millions de centimes par joueur, dimanche soir, a promis de régulariser l’ensemble de l’effectif (au moins les titulaires) à la fin du mois. M. T.

Ph. Maracana

A

lors qu’ils espéraient avec force une victoire qui garderait leur équipe en 3e position au classement, voilà que leurs rêves s’estompent et qu’hier matin ils ne parlaient que de maintien, alors que 24 h plus tôt, c’était de 5e place qu’il était question. «Nous ne comprenons pas comment ils (les joueurs) ont pu échouer devant une modeste équipe du MCEE, qui n’a rien d’un foudre de guerre. Ils ont fait le plus mauvais match de leur saison», commentait un groupe de fans dans un café du quartier de Gambetta. Il est vrai que la formation, remaniée, n’a pas montré grand-chose, se contentant d’une domination stérile qui n’arrivait pas à trouver la concrétisation des nombreuses actions offensives. La défense, où revenait le capitaine Kechamli, a fait ce qu’elle a pu, ayant été incapable de serrer les rangs sur le (seul) but eulmi, arrivé comme un couperet à la fin de la 1re minute de jeu : un tir anodin et une erreur de renvoi de Berradja, incom-

préhensiblement en position de dernier défenseur sur sa ligne de but. Samedi prochain, ce sera une autre paire de manches, où les Oranais ne partiront pas gagnants, car ils auront pour adversaire un certain MCA, tout revigoré par son nul en coupe d’Afrique chez l’adversaire.

Un semi-échec qui pose beaucoup de questions

Les supporters, de par leur comportement néfaste en fin de match et leur dégradation des sièges de la tribune du stade Zabana, avaient une autre interprétation de la semi-défaite. «On n’a pas idée de jouer comme ça ! On dirait que certains d’entre eux sont drogués ! De plus, les changements ont été mal faits. Peut-être qu’ils ont voulu perdre parce qu’ils n’ont pas été payés», estime un supporter. Un autre lui répond : «En plus, ils n’ont aucun amour des couleurs. Tout ce qui les intéresse, c’est

l’argent.» Pour un troisième, «c’est l’opposition qui est en train de les saper !» Abdelkrim Bira a eu une tout autre interprétation : «Je connais la manière de jouer de chaque élément du MCO. J’ai établi ma stratégie sur cette base, et on a réussi à gagner un précieux point. On aurait même pu gagner», a-t-il déclaré en fin de match. Son collègue du MCO n’arrivait pas à comprendre cet échec à domicile : «Mon travail est basé sur l’obtention d’une 5e ou 6e place. Malheureusement, je n’ai rien compris au match d’aujourd’hui. Il y a quelque chose de changé. Allah Ghaleb, il y a des situations que nous ne pouvons pas gérer.»

Des changements inappropriés

Alors que le match en était à sa 82e minute, Cherif El Ouazzani procéda à un changement qu’il aurait voulu porteur, celui d’Aïssaoui par Cherif, cet

Khattala, le spécialiste du temps gagné Bira a eu le nez creux en faisant confiance au gardien de but des juniors, âgé d’à peine 19 ans, selon son coach. Ce joueur a pu annihiler les rares occasions du MCO, mais surtout à gagner un temps précieux alors que son équipe était à égalité en seconde mi-temps. Khattala a gagné environ plus de 10 minutes par ses subterfuges, que n’a sanctionnées le referee Hellalchi qu’une seule fois, en lui brandissant le carton jaune (45’). Son comportement a énervé les joueurs locaux, ce qui explique en partie la réaction néfaste de Benatia, alors que Khattala gagnait quelques précieuses minutes en restant étendu sur le tartan, sur un choc, somme toute anodin et sans gravité. «Leur gardien a fait de l’antijeu et l’arbitre n’a pas voulu le faire sortir», s’est écrié un spectateur.

Les Tlemcéniens dans la gadoue ! A

g Par SEBAÏHI TANI SMAÏN

En concédant un autre semi échec à domicile et de surcroît face à une coriace équipe de la JSMB les capés de Amrani s’enlisent au fil des matchs dans les profondeurs du classement et on imagine mal comment le WAT va s’en sortir tellement, il n’y a rien à voir et à espérer.

u-delà de la prestation quelconque des commandes de Sidhoum on peut déduire au train où vont les choses que le Widad est menacé plus que jamais par le spectre de la relégation sur la place publique on y croit plus, du fait que la direction actuelle et encore moins l’ancienne équipe dirigeante ont échoué sur tous les plans, même si au demeurant la crise financière a eu un effet négatif sur le rendement des joueurs, ces derniers ont compliqué le sauvetage du club en allant faire une

grève de trois jours qui a eu son effet dévastateur lors de leurs cinglante défaite à Saïda. Cette manière de procéder à eu des répercussions néfastes sur le mental des joueurs notamment sur semi échec subi face aux gars des Hammadites. Devant cette situation des plus confuses, il est temps de prendre la gravité de la situation et réagir. Le parcours est parsemé d’embûches. La sonnette d’alarme est tirée par la direction du club qui devait trouver les solutions qui s’imposent pour y remédier sinon gare à la galère. S. T. S.

attaquant de pointe junior qui avait raté le penalty décisif de sa catégorie contre l’USMB en 1/2 finale de la coupe d’Algérie. Malheureusement, ce joueur n’a rien pu faire, se contentant de courir à droite et à gauche au sein d’une équipe oranaise qui avait perdu son assise et son sang-froid. Les supporters n’ont pas été contents de ce changement et l’ont fait savoir à l’entraîneur en le conspuant à la fin du match. Ces insultes étaient les premières que recevait le coach depuis qu’il est à la tête de la barre technique du Mouloudia. M. T.

Grandeur et décadence en football

En début de rencontre, alors que les supporters pensaient que leurs joueurs n’allaient faire qu’une bouchée de cette équipe du MCEE, en mauvaise posture au classement, les joueurs et leur président étaient bien considérés. Les coéquipiers de Fellah ont reçu une grande ovation à leur entrée sur le terrain avec des «Likoum Essaha» et une grande banderole trônait sur le baraudage de la tribune latérale, sur laquelle on lisait : «Mehiaoui va de l’avant !» Changement de scénario à la fin : Mehiaoui et ses joueurs, sans oublier l’entraîneur en chef, ont été longuement insultés.

Berradja : «On a fait le plus mauvais match de notre saison»

«On a tous été à côté de la plaque. Je pense que c’est un match à oublier très rapidement et penser dès demain à celui que nous aurons face au MCA. Nous savons eu le Doyen s’est repris depuis la venue de son nouvel entraîneur Zekri, et qu’il viendra à Oran pour faire un résultat. A nous de ne pas décevoir encore nos supporters et jouer d’une manière plus sereine et plus décidée que celle d’aujourd’hui.»

Huis clos face au MCA ?

Au vu du comportement des supporters oranais lors de ce match à domicile face au MCEE, avec les jets des sièges sur la main courante, à quelques minutes de la fin de la rencontre, il se pourrait fort que l’équipe soit sanctionnée par un huis clos. La sanction sera pénalisante à double titre : le fait de jouer sans public et donc sans pression sur l’adversaire, et l’absence d’une recette qui aurait pu être conséquente et qui aurait pu donner un peu d’oxygène pour les caisses du club, qui en ont tellement besoin.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le bouillonnant milieu défensif oranais n’a pas apprécié le geste d’un adversaire qui avait frappé son coéquipier Bellabès, et qui a voulu faire justice devant les yeux de l’arbitre Hellalchi. Ce dernier ne s’est fait pas prier pour lui sortir le carton jaune, d’où une sanction qui pourrait lui valoir au strict minimum 2 matchs de suspension. A la fin de la rencontre, et une fois calmé, il a regretté son geste et présenté ses excuses.

MEDDAHI, L’HOMME COURAGE

Cherif El Ouazzani a eu le bon flair pour positionner l’ex-attaquant Abdelkrim Meddahi en position de latéral droit, à la suite de la blessure à la dernière minute de Boussaâda et la maladie d’Akram. Ce joueur a été le meilleur de son équipe par ses envolées sur l’aile droite, ses centres dans la surface de vérité et son sens du marquage. Meddahi, Fellah, Kechamli et Bellabès ont été les seuls joueurs à ne pas avoir été pris à partie par les supporters restés devant la sortie des vestiaires près d’une heure après la fin du match. M. T.


12

LIGUE 1

Les Béjaouis confirment leur déclic… Maracana N°1407 — Mercredi 27 Avril 2011

CHOUIEH, MAÏZA, GASMI ET N’DJENG ONT FAIT UNE BELLE PARTIE …

Dans ce match face au WAT, certains joueurs ont réussi à sortir du lot, et ce, en dépit des conditions climatiques et de l’état lamentable du terrain. Quatre joueurs se sont, cependant, illustrés, tant par leur volonté que par leur talent. Quatre joueurs qui ont réussi, soit à annihiler toutes les tentatives de l’équipe adverse, menées notamment par Boudjakdji, soit constituer un véritable danger pour la défense de l’équipe locale.

Chouieh : malgré la faute …

Malgré sa responsabilité sur le but de l’équipe locale, Chouieh n’aura, cependant, pas à se reprocher quoi que ce soit, tant il a réussi à sauver son équipe d’une véritable défaite. Le gardien béjaoui était sur toutes les balles dangereuses, il a annihilé des occasions nettes et a fini par désespérer les attaquants locaux. A lui seul, Chouieh aura été un rempart infranchissable !

Maïza : la grande expérience !

Le capitaine de l’équipe béjaouie a fourni une grande prestation face au WAT. Egal à luimême, Adel Maïza aura donné plus de sérénité et son expérience a plaidé en sa faveur. Il a réussi à stopper, à plusieurs reprises, les tentatives d’incursion des attaquants adverses. Maïza a, une fois de plus, prouvé que sa venue à la JSMB aura été plus que bénéfique. elle aura donné plus de poids et de confiance à un compartiment qui était un autre souci pour Menad.

Les Béjaouis de la JSM Béjaia, qui étaient en déplacement avant-hier lundi à Tlemcen où ils ont affronté la formation de WAT, ont réussi à revenir avec un précieux point du nul qui leur permettra d’aborder les matches restants avec un moral au beau fixe et par là même, confirmer leur réveil réalisé devant respectivement l’USMAn et l’USMA. Ainsi donc, alors que la rencontre s’est déroulée dans de mauvaises conditions climatiques avec notamment la chute de pluie qui a rendu la pelouse du stade Akid-Lotif impraticable, les coéquipiers du camerounais N’Djeng ont livré une belle prestation et auraient pu même arracher une victoire si les nombreuses occasions ont été bien exploitées par les attaquants. D’ailleurs, l’équipe locale a été la première à avoir ouvert le score par Sameur, avant que le défenseur Megatli réussi à remettre les pendules à l’heure sur une tête et ce, suite à un coup franc bien botté par Boudar. En deuxième période, les poulains de Djamel Menad ont dominé les débats et auraient pu ajouter d’autres buts, mais, malheureusement cela n’a pas été le cas, puisque Gasmi, N’Djeng et Maiza vont rater d’autres occasions de scorer. Les Béjaouis ont, certes, raté la victoire, mais le point arraché leur a permis d’enchaîner leur troisième résultat positif après les deux dernières victoires réalisées à domicile.

… et conservent leur troisième place

Par ailleurs, alors qu’ils avaient l’occasion de s’emparer de la deuxième place si N’Djeng et consorts avaient réussi à s’imposer devant une modeste équipe de WA Tlemcen, le point

de nul empoché par les béjaouis leur a permis de conserver leur troisième place au classement général en compagnie de l’USM El Harrach et le MC Oran avec 30 points. Ce qui va motiver encore davantage les joueurs à chercher d’autres résultats positifs à l’avenir et par la même, essayer de bien négocier les matches restants afin d’atteindre leur objectif et de terminer le championnat sur le podium.

Les résultats de la journée ont été favorables à la JSMB

Sur un autre volet, les résultats des autres rencontres disputées dans la journée de lundi dernier ont été favorables à la JSMB qui a pu conserver sa troisième position avec 30 points. Ainsi donc, les deux formations du MC Oran et de l’USM El Harrach qui occupent la même position que les béjaouis avant même cette journée, se sont contentées des résultats de nuls devant respective-

Megatli, le libérateur ! IL A MARQUÉ

UN BUT IMPORTANT

Gasmi : égal à lui-même

Il a fourni une belle partie et a été un véritable poison pour la défense adverse. Gasmi, de par son expérience et son aura, était derrière toutes les balles, même si cette fois-ci la chance ne lui a pas souri pour qu’il puisse faire bouger les filets du gardien Djmili.

Ph. Maracana

N’Djeng : trop gênant !

Yannick N’Djeng aura été le meilleur joueur béjaoui. Par sa force de frappe, ses incursions au milieu de la défense adverse, par sa vision de jeu, le buteur béjaoui aura été l’élément le plus en vue et le plus dangereux. A manqué de chance. A. Z.

Ph. Maracana

g Par SADEK AÏT SLIMANE

En inscrivant le but égalisateur dans un moment important de la rencontre, Megatli aura, ainsi, sauvé son équipe d’une défaite. Mieux encore, le jeune défenseur béjaoui aura motivé ses camarades et, sans l’état lamentable du terrain, les poulains de Menad auraient pu sortir vainqueurs dans une rencontre où le résultat était le plus important aux yeux de tous. Ce joueur volontaire à souhait, sérieux et plein d’énergie, jouit d’une condition physique appréciable : «Megatli Amine est un joueur sérieux. Il est volontaire, déterminant et combatif. C’est quelqu’un qui mérite tous les honneurs, car par son travail, il ne cesse de progresser. A la JSMB, il a souvent marqué des buts décisifs et importants», nous a-t-on avoué. Et c’est ce sérieux et cette rigueur dans le travail qui a poussé Menad à le qualifier de joueur indispensable dans l’équipe. Une distinction que le coach béjaoui n’a fait à aucun de ses éléments, jusqu’à présent. Toujours est-il qu’Amine Megatli demeure un joueur important dans le compartiment défensif béjaoui. A droite, à gauche ou dans l’axe, il est de tout temps présent et constitue un rempart infranchissable. Un atout de plus pour les Vert et Rouge. Un appui de plus pour l’attaque béjaouie. A. Z.

ment le MCE Eulma et l’USM Alger, alors que les Sétifiens de leur côté, ont été tenus en échec par l’USM Blida.

Menad a effectué des légers changements

Comme il fallait s’y attendre, l’absence de trois joueurs de la JSMB pour la rencontre de lundi dernier devant le WA Tlemcen, a contraint le staff technique sous la houlette du

coach Djamel Menad à effectuer de légers changements sur la composante et ce, afin de combler le vide laissé par ces derniers. C’est ainsi donc que Boukemacha a été aligné sur le flanc droit alors que Hamlaoui a remplacé Maroci dans la récupération. Par ailleurs, Boudar a conservé sa place dans l’équipe qu’il a prise depuis la dernière rencontre face à l’USM Annaba. S.A.S.

MEBARAKOU TITULAIRE

Voulant renforcer le compartiment défensif en l’absence du milieu axial Brahim Zafour, le coach Djamal Menad a décidé d’aligner le jeune défenseur Zidane Mebarakou aux côtés de Maiza et Megatli. D’ailleurs, Mebarakou a livré une belle prestation où il a participé beaucoup au résultat du nul arraché par son équipe devant le WAT. Ce qui lui permettra de gagner la confiance du staff technique pour les matches à venir.

DEUXIÈME RÉALISATION POUR MEGATLI

Sur un autre volet, le but égalisateur de la JSMB face au WAT lundi dernier a été l’œuvre du défenseur Megatli sur une balle plongeante après un corner bien botté par Boudar. D’ailleurs, ce but a permis aux Béjaouis de revenir avec un précieux point de nul à domicile et de consolider leur deuxième position au classement général. En plus de cela, Megatli s’est permis d’inscrire son deuxième but depuis le début de saison après celui déjà inscrit face au MCE Eulma.

BOURABA, LE SEUL CHANGEMENT DURANT LE MATCH

Par ailleurs, beaucoup de ceux qui ont suivi le match à la télévision ont été étonnés de voir le coach Djamel Menad effectué un seul changement durant tout le match. Le seul changement concerne l’entrée de l’attaquant Bouraba à la place de son coéquipier Gasmi. Et pourtant, Menad avait l’embarras du choix pour essayer de marquer un deuxième but, synonyme de la victoire.

HAMMOUCHE EXPULSÉ PAR L’ARBITRE

La rencontre entre le WAT et la JSMB a vu aussi l’expulsion de l’adjoint de Djamel Menad, en l’occurrence Hassan Hammouche pour avoir protesté une décision de l’arbitre Abid Charef, suite à la première réalisation de l’équipe locale. Pour cela, il ne sera pas sur le banc lors de la prochaine rencontre des Vert et Rouge.

PREMIER BUT ENCAISSÉ PAR CHOUIH EN DÉPLACEMENT

Sur un autre volet, le portier béjaoui Chouih qui a conservé ses bois vierges durant plusieurs journées notamment en déplacement, a encaissé son premier but lundi dernier devant le WAT de la part de l’attaquant Sameur. D’ailleurs, plusieurs fans qui ont suivi la rencontre sur le petit écran incombent une part de responsabilité à ce gardien qui a lâché la balle ayant permis aux joueurs du WAT d’inscrire un but pour leur équipe.

MENAD SATISFAIT DU RÉSULTAT

Le point arraché par les Vert et Rouge de la JSM Béjaia face au WA Tlemcen a été bien apprécié par le coach Djamel Menad qui s’est montré satisfait du résultat en estimant que son équipe a réalisé une belle prestation et aurait pu faire mieux si ce n’est les conditions climatiques qui ont beaucoup gêné les joueurs sur le terrain. Néanmoins, il a laissé entendre que le point du nul est motivant pour la suite du parcours. Sadek Aït Slimane

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Nul à Tlemcen, l’essentiel !

L

es Béjaouis viennent de passer le cap tlemcenien, même si leur prestation ne fut pas convaincante et même s’ils n’ont rien montré. Pour l’instant la situation reste à l’optimisme. Cela ne nous empêche pas de dire que l’essentiel aura été franchi et le point ramené de Tlemcen vaudra son pesant d’or dans le décompte final tout comme, d’ailleurs et malheureusement, il enfonce l’équipe locale : «Peu importe la manière et la prestation de nos joueurs. L’essentiel est d’avoir réussi à arracher un point face à une équipe qui jouait pour sa survie, faut-il le rappeler», ont affirmé certains supporters qui ont ajouté: «Il est vrai que l’état du terrain ne pouvait donner lieu à de belles phases de jeu. Il ne fallait pas s’attendre à un grand match, car les deux équipes étaient otages du résultat». Les poulains de Menad ont donc

Maracana N°1407 — Mercredi 27 Avril 2011

réussi leur coup et vont, sans aucun doute, maintenant se préparer aux prochaines échéances qui s’annoncent difficiles et importantes, à plus d’un titre. C’est dire que si les joueurs sont revenus à Béjaïa, avec le moral au beau fixe, il n’en demeure pas moins qu’ils sont conscients que le plus dur reste à faire, pour pouvoir atteindre leur objectif et sauver ainsi une saison qui n’aura pas tenu toutes ses promesses. Après le nul ramené de Tlemcen, les poulains de Menad commencent à respirer et semblent, plus que jamais, déterminés à continuer sur leur lancée. En attendant, les camarades de Maïza vont savourer ce nul, tout en se préparant à la prochaine rencontre qui s’annonce plus difficile et plus importante, où l’enjeu sera de taille. Mais ceci est une autre histoire. A. Z.

Entre satisfaction et … déception

Ils sont satisfaits …

Certains supporters n’ont pas hésité à afficher clairement leur satisfaction, au lendemain de ce résultat. Pour eux, l’essentiel était d’évier une autre défaite qui aurait, carrément, divisé les rangs de toute la famille des Vert et Rouge :«Pour nous, c’est un bon résultat. Notre équipe était amoindrie. Les absences de Zerdeb, Maroci, Kacem et Zafour ont pesé et, malgré cela, leurs remplaçants se sont acquittés convenablement de leur tâche. Il faut avouer, aussi, que l’état du terrain n’a pas facilité les choses. Comme il faut reconnaître que les joueurs du WAT n’avaient en tête qu’une seule chose : empocher les 03

points», nous ont confiés des supporters qui estiment que ce nul est un résultat qui va motiver encore plus le groupe.

Ils sont déçus …

A la fin de la rencontre et au moment où l’entraîneur du CRB s’apprêtait à nous donner ses appréciation sur la rencontre qui a mis aux prises son équipe à l’ASK, quelques «supporters», qui se sont infiltrés et qui ont pu accéder au vestiaire, s’en sont pris à Gamondi, lui proférant toutes sortes d’insultes. Le coach ne voulait pas leur repondre, se contentant seulement de répéter : «laissez-moi parler à la presse». Mais il était dit que ses «amoureux» du CRB dont, il faut le dire, le nombre ne dépassait pas cinq, avaient quelque chose à reprocher au coach, notamment, ses choix tactiques. Furieux, Gamondi leur répliquera : «venez prendre ma place». Puis, la tension a baissé d’un cran et le technicien argentin a pu terminer son discours. Mais en sortant pour prendre le bus de l’équipe, ces mêmes énergumènes sont revenus à la charge

plus durement en lancant des menaces au coach. Celui-ci, qui est resté calme jusque là, a perdu son froid, et n’était-ce l’intervention de quelques dirigeants, les choses auraient dégénéré. Maintenant, beaucoup d’interrogationsviennent à l’esprit : comment ces personnes ont-elles pu accéder aux vestiaires, du moment que le match s’est joué à huis clos ? Pourquoi le service d’ordre qui était en principe sensé assurer la sécurité, n’a-t-il même pas daigné intervenir et faire sortir ces supposés supporters ? En tous cas, côté organisation, on aura tout vu au stade 20-Août mais les responsables des lieux ne font rien pour améliorer les conditions de travail, notamment celles des gens de la presse qui souffrent pour, tout simplement, informer les citoyens. H. A. B.

GAMONDI :

«J’assume toutes mes responsabilités»

Ph. Maracana

L

e nul ramené de Tlemcen a donné lieu à moult interrogations. En effet, plusieurs observateurs sportifs ont estimé que les Vert et Rouge auraient pu revenir à Béjaïa avec les 03 points en poche. D’autres, par contre, semblent être satisfaits et se disent plutôt rassurés par ce point ; d’autant plus que les Vert et Rouge avaient affaire à un adversaire qui jouait pour sa survie et qui n’avait pas d’autre alternative que la victoire. C’est dire que les avis diffèrent d’un quartier à un autre, d’un groupe de supporters à l’autre :

Gamondi pris à partie par une frange de supporters

Ils sont nombreux à être déçus de ce résultat, car il estiment, à leur tour que leur équipe avait le match en main, mais les joueurs n’ont pas osé. Dans ce contexte, l’on nous dira : «On aurait pu gagner sans que personne ne crie au scandale. Notre supériorité se remarquait à l’œil nu, mais une fois de plus, on n’avait pas osé. C’est dommage, ce sont deux points qui s’envolent et qui risquent de nous priver d’une participation continentale dans le décompte final…». Un jugement quelque peu sévère, dirions-nous, au vu des circonstances atténuantes qu’on pouvait attribuer, alors, aux poulains de Menad. En effet, l’absence de plusieurs titulaires de taille a fait que Menad a opté pour la prudence… Toujours est-il que même si la JSMB a raté une occasion de soigner son classement général, il n’en demeure pas moins que ce point ramené de Tlemcen vaut son pesant d’or et remet les camarades de Megatli sur les rails de la relance. A. Z.

Comme à l’accoutumée, à la fin du match d’avanthier qui a opposé son équipe à l’ASK au stade du 20-Août, l’entraîneur du CRB, Angel Miguel Gamondi, s’est adressé à la presse pour parler de la rencontre et de la suite du championnat.

L

e technicien argentin estime dans un premier temps que l’absence des supporters, a handicapé les aux joueurs et le scénario du match était plus ou moins attendu car, il savait à l’avance que l’adversaire allait se déplacer pour revenir avec un point, en jouant la défense à outrance. Gamondi juge aussi que l’arbitre du match a faussé quelque peu la partie en n’étant pas à la hauteur de l’événement. Pour la titularisation de Slimani, le coach se justifie par l’indisponibilité de l’autre défenseur, Herida, Blessé à la dernière minute ; le choix devait se faire entre le premier cité et Maziz et finalement, pour des raisons tactiques, le choix s’est porté sur Sellimi qui, il faut le dire, a raté l’occasion pour briller. Enfin, Gamondi, pense que le parcours est encore long et le fait de perdre deux point à domicile n’est pas du tout une raison pour tout remettre en cause.

« Le huis clos nous a peutêtre désavantagés»

«Je pense que l’absence des supporters s’est répercuté négativement sur le rendement de mes joueurs, car il faut admettre que nos fans ont joué un grand rôle dans les résultats probant réalisés auparavant. Je ne veux pas me justifier, en disant qu’on a perdu plus précisément en raison de ce huis clos, mais j’admet aussi qu’on n’a pas bien joué, surtout en début de rencontre où on a laissé l’adversaire prendre les choses en mains et jouer sans aucun com-

13

plexe».

«Le scénario du match était attendu»

«En réalité, on s’attendait à ce que la rencontre allait être très difficile pour nous, car ce n’est pas du tout facile de s’illustrer contre une équipe qui a joué avec plus de huit éléments en arrière. Les Khroubis ne sont pas venus pour gagner, un point était un bon résultat pour eux. Donc, ils ont fermé toutes les issues et se sont contentés seulement de contres. Ce scénario était prévisible et comme, on a entamé mal la partie, on avait de grandes difficultés à revenir par la suite ».

«On a préféré Sellimi à Maziz»

«Normalement, c’est Herida qui devrait remplacer Aksas suspendu. Et comme vous le savez, le premier cité s’est blessé à la dernière minute, alors il était pratiquement impossible de le faire jouer. Donc, on avait le choix entre Maziz et Sellimi. Finalement, on a opté pour ce dernier, car on a cru qu’il allait être utile, notamment sur les balles aériennes. Hélas, ce n’était pas le cas. Certes, Sellimi a commis quelques erreurs, mais ce n’est pas une raison pour le blâmer ».

«L’arbitre a faussé quelque peu le match»

«Je crois que l’arbitre du match n’était pas vraiment à la hauteur. Il n’a pas su comment gérer toute la rencontre. Il a commis beaucoup d’erreurs. A la fin de la partie, je me suis dirigé vers lui, d’abord pour demander à mes joueurs de s’éloigner et de le laisser tranquille, ensuite pour lui dire qu’il n’était pas à la hauteur de l’événement. Enfin, je ne pouvais rien changer et je savais qu’il ne servait à rien trop se plaindre. Mais bon, ça reste toujours une question d’appréciation et

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph. Maracana

LIGUE 1

je n’irai pas jusqu’à dire que c’est en raison de ses erreurs qu’on a perdu le match».

«J’assume mes responsabilités» «Je l’ai toujours dis. J’assume toutes mes responsabilités. Le dernier mot me revient, et s’il y a quelqu’un qui devrait assumer la défaite, c’est bel et bien moi tout seul. J’ai 25 joueurs sous ma main et je devrais faire le bon choix. Quelques fois je le fais bien et d’autres fois je me trompe. Alors, je protège mes joueurs et au risque de me répéter, j’assume l’entière responsabilité du faux pas. Maintenant, il faut être réaliste et penser plutôt à l’avenir».

«Perdre deux points, n’est pas la fin du monde »

«Certes, on est vraiment déçu de perdre deux points qu’il, en réalité, ne faillait pas perdre. Cependant, je crois que ce n’est pas la fin du monde et il ne faut pas en avoir honte. Le parcours est encore long et il nous reste encore des matchs à jouer. Il faut essayer de les rattraper prochainement et réaliser le maximum de bons résultats. On se remettra au travail le plus normalement du monde et on pensera désormais au prochaine rencontres ».

«Les prochains matchs seront aussi difficiles »

« Je suis conscient que les prochains matchs vont être aussi de la même densité. Notre prochain adversaire, lui aussi, a enregistré un match nul à domicile. Alors, le MCO essayera de se racheter en gardant les trois points chez lui, ce qui donnera lieu à une rencontre très disputée. Par la suite, on aura à faire à deux équipes au bas du tableau (USMB, CABBA). Des rencontres qui seront aussi difficiles. Aussi, il faut désormais bien se préparer et ne penser qu’à gagner ». H. A. B.


14

3 1

TROIS JUNIORS CONVOQUÉS

Le coach du Nasria, Mustapha Heddane, a convoqué pour le match face au SA Mohammadia, trois juniors, à savoir Aït Ali, Farah et Aït Baâziz. Ce dernier fait partie des 18 convoqués pour la première fois, alors que les deux autres éléments ont l’habitude d’être appelés par Heddane. Le driver des Sang et Or a été contraint de faire appel à ces jeunes en l’absence de quelques titulaires, suspendus ou blessés.

REPORT DU CONSEIL POUR BEY

La direction du Nasria nous a fait savoir qu’elle a décidé de reporter la décision de faire passer l’attaquant, Mahmoud Bey, en conseil de discipline à une date ultérieure. Il faut savoir que les dirigeants, et surtout le président de section de football, Bouderouaya, étaient occupés cette semaine par l’affaire de la domiciliation, étant donné que l’équipe a été contrainte à changer de stade en dernière minute et à opter pour le stade de Dar El Beïda. Il fallait ensuite préparer le match face au SAM, surtout avec le changement d’hôtel pour la mise au vert. Bey devra donc passer en conseil de discipline la semaine prochaine. R. M.

1 0

Le NAHD tout droit vers l’accession Maracana N°1407 — Mercredi 27 Avril 2011

Fiche technique

Stade de Dar El Beida Affluence : moyenne Arbitres : Habibatni, Boutebal et Guessoum Buts : Okbi 37’ et 45’, Hafid 78’, (NAHD) Megharbi 89’ (SAM) Avertis : Hafid 44’, Derrardja 68’

NAHD :

Nateche, Khaither, Abas, Melouli, Belameri, Sadkaoui, Allag, Moundji (deriche 66’°, Okbi (Ait Baaziz 77’), Derrardja (Kedour 85’), Hafid Entr : Heddane

SAM :

Saci, Alami, Adda( Houa 71’), Nessah, Ghouti, Bouchair, Yabadri, Ghariche, Meni (Belgharbi 53’) Benyatou, Barbari Entr : Benguara

Les camarades de Hafid, qui sont entrés avec la ferme intention de gagner la partie pour suivre de près la course à l’accession, ont atteint leur objectif après leur facile victoire 3 buts à 1. Les Sang et Or n’ont pas perdu beaucoup de temps pour entrer dans le vif du sujet afin d’ouvrir le score et cela, en imposant un pressing sur la défense du SAM ; cette dernière s’est contentée de défendre, en tentant des contres sans toutefois inquiéter le NAHD, bien organisé en défense. La domination des camarades de Melouli sera récompensée par un but signé Okbi à la 37’. En effet, profitant d’un mauvais ren-

L’équipe a opté en fin de compte pour l’hôtel L’hirondelle L’hirondelle et L’équipe du Nasr d’Hussein-Dey a en fin de compte opté pour l’hôtel ont décidé de es Nahdist Les rement. antérieu é annonc comme mique, non le Panora un dirigeant, avouera nous que ce selon , changer d’hôtel sur demande des joueurs à l’aise. sentent se joueurs les que était nt importa plus le que a qui nous affirmer

Siouane débutera sa rééducation aujourd’hui

’hui, Le jeune attaquant, Abdenour Siouane, devrait débuter sa rééducation aujourd ts ligamen des niveau au dernier e dimanch subie a qu’il ion l’opérat mercredi, après qu’il afin tion rééduca sa dans croisés. Tout le monde souhaite que Siouane soit assidu est qu’il donné étant ne, prochai saison la de début au puisse reprendre la compétition lui. pour e terminé ment pratique est celle-ci que et saison, cette e reprenn exclu qu’il R. M.

Les dirigeants préparent la saison prochaine dès maintenant

Les dirigeants du Nasria commencent à préparer la saison prochaine dès maintenant, d’après ce qu’on a appris de nos sources.

E

n effet, il semblerait que la direction ne veut pas être prise de court pour la saison prochaine, surtout au cas où l’équipe accède en Ligue I. Ainsi, il est fort probable que les dirigeants commencent à négocier avec certains joueurs dont les contrats arrivent à expiration à la fin de cette saison. Des joueurs tels que le gardien Abderaouf Natèche, ou le milieu défensif, Kaci Sedkaoui, qui sont des éléments-clés dans l’échiquier du Nasria, et c’est pour cette raison que la direction fera tout pour les convaincre à renouveler leurs contrats. Les dirigeants profiteront, ainsi, de l’accession de l’équipe pour leur proposer de prolonger, même si les choses ne seront pas aussi simples, d’autant plus que certains de ces éléments sont sur les tablettes de certaines formations qui commencent à leur faire les yeux doux et qui souhaitent les enrôler pour la saison prochaine. Sedkaoui était déjà dans le viseur de la JSK et de l’USMA la saison dernière, alors que Natèche réalise une très belle saison et est considéré comme l’un des meilleures gardiens, si ce n’est le meilleur tout simplement du championnat de Ligue II. La direction aura donc fort à faire pour les convaincre, surtout si la crise financière persiste et que les dirigeants ne réussissent pas à réunir la somme qu’il faut pour convaincre ces éléments. Il est fort probable aussi qu’il y ait un nettoyage au sein de l’effectif, puisque des joueurs qui n’ont pas donné satisfaction cette saison seront tout simplement libérés. Cela sera sans doute le sort des trois joueurs enrôlés au dernier mercato, à savoir Kaddour, Bey et Deghiche qui n’ont rien apporté à l’effectif, ce qui a irrité le coach, Mustapha Heddane, qui ne s’attendait nullement à ce qu’ils soient aussi décevants, surtout que c’est lui qui avait demandé leur enrôlement, notamment pour ce qui est de Deghiche et Kaddour. R. M.

Témouchent Difficilement

Fiche technique Stade : Ain Temouchent (OPOW) Affluence : moyenne Arbitres : Ghorbal, Serradj, Charchar But : Lecheleche (85’) (CRT) Avertissements : Lecheleche (24’), Ouldlakhdar (66’), Benameur (85’) (CRT). Bellahouel (31’), Ferahi (52’), Belalem (85’)(ESM).

CRT:

Belalem, Ould Lakhdar, Boukhiar, Benmoulay, Rachdi, Ghomari, Mouffok (Benameur 46’), Hadjar(Mahidine 70’), Benyousfi (Ben Ahmed 67’), Lecheleche, Kheloufi Entraîneur : Kebdani

ESM:

voi de la défense du SAM, il met le cuir au fond des filets. A la toute dernière minute de cette première période, l’opportuniste Okbi rajoute un second but d’un joli tir des 20 mètres après un excellent travail de Derrardja. Et c’est sur ce score de 2 buts à zéro que se termine ce half en faveur des poulains de Heddane. Ensuite, le SAM a tenté de revenir dans la rencontre avec des changements effectués par son coach. Cependant, les nahdistes gèrent bien leur avance et continuent toujours à mener des attaques. Ce qui leur permettra d’aggraver la marque par l’intermédiaire de Hafid qui adresse un boulet de canon des 18 mètres inscrivant ainsi le troisième but pour son équipe. Néanmoins, le SAM parviendra à réduire la marque à la dernière minute par Belgharbi qui se présente seul face à nateche.

LIGUE 2

Oussaid, Sahraoui, Haddad, Boulemdais, Boukemacha, Bellahouel, Megheni (Ferloul 62’), Omrani, Beloufa (Ounes 76’), Ferrahi, Chellali (Moulaoued 76’)

E

n déplacement à Temouchent pour affronter le CRT local pour le compte de la 22 journée du championnat nationale de Ligue 2, l’ESM a raté l’occasion de revenir avec une précieuse victoire qui l’aurait propulsée à la deuxième place. Les locaux, qui occupent le bas du tableau, ont essayé dès l’entame de la partie, d’arriver devant les filets du gardien Ousaid, mais en vain, car la défense mostaganemoise était bien en place pour repousser le danger. Le jeu durant les 30 premières minutes de cette première mi-temps était pratiquement équilibré entre les deux équipes et est concentré uniquement au milieu de terrain. La seule action qui mérite d’être signalée, ce fut à la 38’, lorsque Lecheleche reçoit une belle passe et d’un tir des 18 mètres, a failli ouvrir la marque, n’était-ce l’intervention inextémis du gardien Oussaid. Les poulains de Kebdani ont essayé dans les dernières minutes de porter le danger dans le périmètre adversaire, mais toujours sans aucun changement, notamment côté tableau d’affichage et ce, jusqu’au coup de sifflet final de M. Ghorbal de ce premier half. Après la

pause citron, les deux équipes sont revenues sur le terrain avec plus de détermination, mais surtout plus de volonté. Après un quart d’heure de jeu, les Vert et Rouge sont sortis de leur camp et mettent de pression sur la défense locale. Les camarades de Bellahouel se sont procurés plusieurs occasions de scorer, mais le portier Belalem était omniprésent, préservant sa cage, d’au moins deux buts tout faits. Par la suite, les Rouge et Blanc, soutenus par les quelques supporters présents dans les gradins, ont repris les

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

choses en main, et procèdent eux aussi par des attaques qui n’amèneront pas toutefois de changement au score, jusqu’à la 85’ de jeu, quand l’excellent Lecheleche, d’un tir puissant des 20 mètres, ne mette le cuir dans les filets. Un joli but dans la lucarne, à la grande joie des supporters. Après ce but, les locaux subissent le jeu durant les cinq dernières minutes, mais ont su comment préserver le score et gagnant la partie. A. C.


LIGUE 2

Les Cabistes, 20 ans après

0 1

Nezzar a réuni ses joueurs Le boss du CAB a attendu la veille du match pour se réunir avec ses joueurs, cela s’est passé à l’hôtel juste après le dîner. Le président du CAB a évité de parler de prime et de revanche, il a juste dit à ses joueurs que l’accession passait par une victoire contre le voisin, le MSPB, et que tout le travail accompli depuis le mois de juin reposait sur le résultat du derby, et a terminé en leur disant que les joueurs et le staff technique jouissent de toute la confiance des dirigeants et des supporters.

Un nouveau maillot pour le derby L’administration du CAB a tenu à ce que l’équipe arbore un nouveau maillot de la marque JOMA pour ce 30e derby. Il a été convenu préalablement que ce maillot ne servira que pour le derby et sera par la suite gardé en souvenir par les joueurs. W. Y.

Fiche technique

Stade : 1er-Novembre (Batna) Affluence : Huis clos Arbitres : Mial, Gourari et Bourouba Avertissements : Chouati (40’), Ziad (55’) (MSPB), Chebana (62’)(CAB) Buts : Bouharbit (28’) (CAB)

MSPB:

Litim, Chouati, Zegrir, Zeghidi, Bitam, Belhadi (Bekhtetou 82’), Allili (Hazil 36’), Rebgui, Louanas, Ziad, Belaïdi (Aguini 76’). Entraîneur : Mouassa

CAB:

Babouche, Daira, Kerboua, Chebana, Saîdi, Bahloul, Fezzani, Maîdi, Bourahli, Bitam, Bouharbit (Messaîdia 69’). Entraîneur : Tebib

Le derby des Aurès a eu lieu hier au stade du 1er-Novembre, et a apposé les deux équipes batnéennes, à savoir le MPSB et le CAB. A rappeler que le match s’est joué à huis clos, d’où le fait que le match n’a pas eu le même charme que d’habitude. Ce sont les Cabistes qui dominent les débats lors de la première mi-temps, contre une équipe du MSPB orpheline de son public et surtout son entraîneur Mouassa qui a suivi le match à partir de la tribune officielle. Les coéquipiers de Bourahli ratent trois occasions nettes durant le premier half, notamment par Bouharbit qui s’est créé pas mal d’actions. Cela dit, malgré le manque cruel de réussite du CAB, Bouharbit parvient quand même à ouvrir la marque à la 28’, suite un bon débordement du

Tentative de perturbation des joueurs Des supporters du MSPB se sont rendus en cortège de voitures à l’hôtel Salim, où résidait le CAB pour sa mise au vert, pour tenter de perturber la quiétude des joueurs par des coups de klaxon. Les fans du CAB ont riposté violemment par des jets de pierres, ce qui a failli tourner à la bagarre, n’était l’intervention énergique des services de sécurité arrivés sur place.

La pelouse fait craindre le pire…

côté gauche, et met la balle de la pointe du pied au fond des filets. Après la pause citron, c’est le MSPB qui rentre en force pour tenter d’égaliser, en vain. En effet, les partenaires de Ziad ont dominé toute la seconde mi-temps, mais n’ont pu faire l’essentiel, même Ziad a failli remettre les pendules à l’heure à deux reprises. Le derby se termine sur ce score d’un but à zéro en faveur du CA Batna. W. Y.

L’entraîneur des gardiens et quelques dirigeants du CAB se sont rendus en fin de matinée au stade du 1er Novembre 54, pour s’enquérir de l’état du terrain gorgé d’eau, suite aux pluies qui n’ont pas cessé de tomber dans toute la région depuis dimanche soir. Cette visite au stade a permis aux joueurs de prévoir leurs souliers à vis et au garde matériel de mettre à leur disposition une boîte de graisse pour voiture, très efficace pour les souliers sur les pelouses grasses.

L’ultime séance au stade Chaoui

Boultif ne s’est pas entraîné lundi

L’entraîneur Mouassa a été contraint de programmer la séance du lundi matin au stade Chaoui, en raison de l’état du terrain du 1er Nov 54 gorgé d’eau et jugé impraticable ; ainsi, le MSPB n’a finalement bénéficié du terrain d’honneur que 2 fois durant les 12 jours de préparation du derby.

Son absence à la dernière séance d’entraînement du lundi n’est pas passée inaperçue. Boultif, qu’on a même accusé d’être derrière le mouvement de contestation des joueurs, était aux soins et sa présence annoncée pour le derby a rassuré tout le monde. W. Y.

2 2

Fiche technique JSMS - USB Stade : OPOW (Skikda) Affluence : faible Arbitres : Saâdi, Messaoudi, Yahi Avertissements : Amira (41’), Bouabdallah (19’), Loucif (43’), Methenni (70’) (JSMS) Expulsion : Amira (75’) (JSMS) Buts : Leblalta (29’ csc), Loucif (57’) (JSMS). Saâdelli (19’), Merazga (74’) (USB) JSMS : Damès, Kerkabou, Boualeg, Bouzidi, Derouaz, Amira, Metheni, Bouabdallah (Boudraa 78’), Gasmi, Lahmar (Loucif

15

Maracana N°1407 — Mercredi 27 Avril 2011

53’), Khelifa (boukerta 78’) Entraîneur : Sahraoui USB : Azziouane, Derbal (Mecheri 73’), Zernadji, Leblalta, Moumen, Hiba, Bouzidi, Saâdelli (Merazga 73’), Naceri, Khoualed, Amrane (Bensahel 51’) Entraîneur : Hammouche

Un résultat qui n’arrange pas Skikda

L

es locaux, qui n’avaient plus droit à l’erreur, devaient gagner cette confrontation face à l’US Biskra pour s’éloigner de la zone de turbulences. Ils prennent d’emblée le match en main en allant porter le danger dans le camp visiteur pour trouver la faille. En vain, ce sont les visiteurs qui, sur un centre

RÉSULTATS DE LA 22E JOURNÉE

Lieux

Rencontres

A.TEMOUCHENT Opow BATNA 1ER Novembre SKIKDA Opow S.B.ABBES Opow BARAKI REGHAIA MEDEA Opow Imam Lyes CONSTANTINE Hamlaoui

CRT/ESM MSPB/CAB JSMS/USB USMBA/RCK PAC/ABM NAHD/SAM OM/ASMO CSC/MOC

Equipes 1 CS Constantine 2 NA Hussein Dey 3 CA Batna 4 USM Bel Abbès 5 ES Mostaganem 6 O. Médéa 7 RC Kouba 8 MSP Batna 9 ASM Oran 10 US Biskra 11 Paradou AC 12 SA Mohammadia 13 JSM Skikda 14 AB Merouana 15 MO Constantine 16 CR Témouchent

Pts 39 38 38 35 34 31 30 29 28 28 27 25 24 22 22 17

J 21 22 22 22 22 21 22 22 22 22 22 22 22 21 21 22

Résultats 1-0 0-1 2-2 3-0 2-2 3-1 2-1 S’est joué en soirée

G 10 10 11 10 10 08 08 07 07 08 07 07 06 05 04 05

N 09 08 05 05 05 07 06 07 07 04 06 04 06 07 10 02

P 01 04 05 07 07 06 08 06 07 09 09 11 10 09 07 15

BP 23 27 24 25 24 23 25 25 23 22 22 22 16 21 24 23

BC 07 13 11 19 22 22 23 21 18 21 21 37 23 24 29 47

éclair, parviennent à surprendre Damès à la 19’ par Saâdelli sur un puissant tir des 18 m. Les poulains de Sahraoui feront tout pour niveler le score sur une jolie combinaison menée par toute la ligne d’attaque et voir leurs efforts récompensées. On jouait la 29’ lorsque le défenseur biskri, Leblalta, voulant aérer son camp, trompe son gardien. Ils essayeront ensuite de prendre l’avantage mais toutes leurs tentatives échouèrent dans les décors. La première mi-temps s’est achevée sur un score de parité d’un but partout. Les Skikdis entament la seconde période de jeu avec cette envie de

Diff 16 14 13 06 02 01 02 04 05 01 01 -15 -07 -03 -05 -24

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

glaner les trois précieux points dans le camp adverse. Ils ajoutèrent une seconde réalisation à la 57’ par Boucif d’une belle reprise de la tête suite à un centre de la droite. Les gars de la ville des Zibans ne savouèrent pas vaincus et repartent à l’attaque. Merazga remettra les pendules à l’heure à la 74’ d’un joli tir des 20 m. Ensuite les Skikdis se jetèrent corps et âme dans la bataille pour inscrire le but de la victoire. Malgré tous leurs efforts, les coéquipiers de Derouaz ne pouvaient prendre l’avantage. Ils concèdent un semi-échec qui n’arrange guère leurs affaires. C. F.


16

L’USMS RÉUSSIT BIEN AUX CRABES À SETIF Au vu des résultats enregistrés par le passé lors des déplacements du MOB à Sétif , on peut dire que l’USMS réussit bien au MOB au stade du 8-Mai-1945. Le MOB a réussi à revenir avec un point dans son escarcelle lors de ces dernières sorties, alors qu’il jouait sa survie par le passé. Le MOB ira cette fois en conquérant pour garder son fauteuil de leader. L. C.

PUBLICITÉ

Bouzidi prépare un bon coup à Sétif

Maracana N°1407 — Mercredi 27 Avril 2011

g Par ABDELLAH AÏT AMRANE

Passé le match de l’ASAM, le Mouloudia de Béjaïa s’apprête à effectuer un déplacement des plus risqués dans la capitale de Aïn El Fouara pour en découdre avec l’USMS dans l’antre du 8-Mai-45.

U

n match important pour les deux équipes qui veulent jouer la carte de l’accession à fond et la pression sera sur les deux équipes, et à un degré moindre sur les Béjaouis qui, même s’ils sont actuellement leaders, n’empêche que la victoire est beaucoup plus vitale pour les Sétifiens qui ne sont qu’à trois points du chef de file actuel et qui voudraient assurément rattraper le Mouloudia au classement. C’est vrai aussi qu’un faux pas ou une défaite du MOB pourrait ne pas faire son affaire, du moment que l’ASAM,

soit l’un des dauphins, jouera face au NARB Réghaïa, mais si c’est cette dernière qui gagne, elle ne pourra que rejoindre le MOB à égalité de points (30). Maintenant, il y a aussi la JSD qui totalise 29 points et qui jouera gros à M’sila, une équipe qui veut se rapprocher davantage du groupe de tête, mais il est quasiment difficile pour les gars d’Ennemra de revenir avec une victoire de son déplacement.

Les vrais supporters sont optimistes

NATIONALE AMATEUR

poche. Cet optimisme est dicté par le fait que les joueurs du MOB savent se transcender quand il s’agit d’évoluer en déplacement. Pour preuve, ils ont réussi déjà à ramener des points de Aïn El Beida face à l’USMAB, de Djijel face à la JSD, de Khenchela face à l’USMK et de M’sila face au WRM’S, où les camarades de Djabbar Akrour ont récolté pas moins de six points qui leur ont même permis de s’installer sur le fauteuil de leader. Une place qui sied bien à cette équipe du MOB qui, il faut l’avouer, ne mérite pas de s’éterniser dans le championnat amateur, mais plutôt que sa place est parmi les clubs de la ligue 2 et même de la 1, eu égard au standing du MOB et sa popularité.

A 48 heures du match entre les Vert et Noir du Mouloudia de Béjaïa et les gars de Aïn El Fouara, tout le monde est unanime à dire que les Crabes peuvent revenir avec un bon résultat. Il y en a même beaucoup qui croient dur comme fer que leur équipe pourrait revenir avec les trois points dans la

Et puisque le Mouloudia est revenu

récoltant les trois points du match. De son coté le Mob ne va pas se déplacer en victime expiratoire. Les coéquipiers de Bouali vont se battrent comme ce fut le cas à Khenchella et M’sila. Ils ont le cœur et la hargne et surtout le courage de revenir avec un bon résultat de Setif, dans un match qui sera ardemment disputer entre deux équipes qui auraient dues être en L2 et non en DNA, et particulièrement l’USMS, qui a été relégué administrativement pour

une histoire de dossier professionnel, par contre le MOB en compagnie d’OM Arzew, a fermé la marche du classement général au boit de l’exercice. Ceci dit, les deux équipes qui sont assurés de jouer l’année prochaine en L2 (deux groupes pour l’an prochain), le titre qu’il se dispute avec l’ASAM, la JSJ et même le NARBR, est une question de suprématie et de mérite pour prouver que leurs places est plutôt en L2 et non en DNA.

Tout pour battre Sétif

Le Mob veut garder son invincibilité à Setif

Le Mouloudia de bejaia, dans la peau du leader, est l’équipe à battre du championnat de la DNA qu’il mène. Les bejaouis seront attendus au virage à chacune de ses futures sortis. En effet, els poulains de Bouzidi , vont affronter Vendredi , une ancienne connaissance de la DII ,l’USMS . Un déplacement classé à haut risque pour les bejaouis face aux grenats qui ont l’occasion de battre le leader et le rejoindre au classement général en

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 31/2011 DIRECTION DU LOGEMENT ET DES EQUIPEMENTS PUBLICS CITE SASSI BOULAFAA WILAYA DE LAGHOUAT NIF : 099903019005918 N° Opération : NF. 5.752.8.262.103.07.03 Intitulé de l’Opération : aménagement et équipement de la salle de spectacle de la maison de la culture de LAGHOUAT La direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Laghouat (SASSI BOULAFAA LAGHOUAT-) lance un avis d’appel d’offres national restreint pour l’équipement de la salle de spectacle en siègerie et draperies de scène de la maison de la culture de LAGHOUAT. Les fournisseurs intéressés ayant un registre du commerce (fabricants, importateurs, grossistes) et intéressés peuvent retirer les cahiers des charges auprès de la DIRECTION DU LOGEMENT ET DES EQUIPEMENTS PUBLICS DE LA WILAYA DE LAGHOUAT (cité Sassi Boulafaa Laghouat). L’offre est à présenter sous enveloppe principale comportera deux enveloppes scellées ne comportant aucune inscription extérieure autre que «soumission à ne pas ouvrir». «L’équipement de la salle de spectacle en siègerie et draperies de scène de la maison de la culture de LAGHOUAT» et l’adresse du maître d’ouvrage. Cette enveloppe principale comportera deux enveloppes scellées : Enveloppe de l’offre technique : qui porte la mention - offre technique - et doit comporter les pièces suivantes : Copies légalisées de : registre du commerce, pièce fiscale et parafiscale (CNAS, CASNOS), casier judiciaire, extrait de rôle, références

professionnelles, listes des moyens humains visées par les services de la CNAS, formulaire précisant le délai de livraison d’installation, déclaration à souscrire, déclaration de probité, photocopie légalisée de l’attestation justifiant l’accomplissement de la procédure de dépôt légal des comptes sociaux pour les sociétés. Enveloppe de l’offre financière : qui porte la mention - offre financière - et doit comporter les pièces suivantes : (cahier des charges concernant l’avis d’appel d’offres, soumission, bordereaux des prix unitaires, devis quantitatif et estimatif). Les offres doivent être déposées auprès DE LA DIRECTION DU LOGEMENT ET DES EQUIPEMENTS PUBLICS DE LA WILAYA DE LAGHOUAT (cité Sassi Boulafaa - Laghouat) le dernier jour de la durée de préparation des offres qui est fixée à 21 jours à compter de la première publication de l’avis d’appel d’offres dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP à (14h). L’ouverture publique des plis technique et financier s’effectuera au siège du maître de l’ouvrage indiquée ci-dessus en présence des soumissionnaires le jour coïncidant avec la date limite de dépôt des offres indiquée ci-dessus à 14h30, si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 180 jours à compter de la date limite de dépôts des offres.

Maracana N° 1407 - Mercredi 27 Avril 2011 - Anep N° 852 470

déjà avec des nuls et une victoire en déplacement, il pourra tout de même réussir quelque chose ce vendredi pour le compte de la 19e journée. Avouons quand même que la tâche ne sera pas facile, mais le MOB n’a pas le choix, surtout avec les sept matches qui resteront après. Un bon résultat face à l’USMB fera du bien pour le groupe qui aura à gérer une pression tout juste après, car il voudra bien garder cette première place qui lui ouvrira grandes les portes d’une accession en ligue 2 professionnelle.

Une forte prime en cas de succès

Ce match face aux gars de Aïn El Fouara se présente sous forme de confirmation pour les Crabes qui restent sur quatre matches sans défaite. Eux qui voudraient bien continuer sur leur lancée et montrer que le Mouloudia pourrait rivaliser avec les équipes les plus en forme du moment dans ce groupe Centre-Est du championnat amateur. D’après des indiscrétions, même si le montant n’a pas été avancé, on parle d’une forte prime en cas de victoire. C’est peut-être la meilleure manière de booster le groupe et de le pousser à réagir positivement ce vendredi pour réussir quelque chose dans ce match qui s’apparente difficile pour les deux équipes. A.A.A.

PUBLICITÉ

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 30/2011

DIRECTION DU LOGEMENT ET DES EQUIPEMENTS PUBLICS CITE SASSI BOULAFAA WILAYA DE LAGHOUAT NIF : 099903019005918 Intitulé de l’Opération : étude et réalisation et équipement d’une salle de sport au lycée Aïn Madhi. N° Opération : NF. 5.622.8.262.103.06.02 La direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Laghouat (SASSI BOULAFAA -LAGHOUAT) lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour la réalisation d’une salle de sport à Aïn Madhi. Les entreprises de réalisation qualifiées en bâtiment (I) et plus activité principale ou secondaire et intéressées peuvent retirer le cahier des charges auprès du bureau d’étude Gaoudjal Essaihe -El M’kame- à Laghouat contre paiement d’une somme de 500,00 DA. L’offre est à présenter sous enveloppe principale comportera deux enveloppes scellées ne comportant aucune inscription extérieure autre que «soumission à ne pas ouvrir». «Réalisation d’une salle de sport à Aïn Madhi» et l’adresse du maître d’ouvrage. Cette enveloppe principale comportera deux enveloppes scellées : Enveloppe de l’offre technique : qui porte la mention - offre technique - et doit comporter les pièces suivantes : Copies légalisées de : registre du commerce (CNRC), qualification, pièce fiscale et parafiscale (CNAS, CASNOS, CACOBATH), casier judiciaire, extrait de rôle, références professionnelles, listes des moyens matériels, listes des moyens

humains, planning prévisionnel d’exécution des travaux, déclaration à souscrire, déclaration de probité, le numéro d’identification fiscale (NIF), photocopie légalisée de l’attestation justifiant l’accomplissement de la procédure de dépôt légal des comptes sociaux pour les sociétés. N.B. tout document fourni doit être en deux exemplaires légalisés Enveloppe de l’offre financière : qui porte la mention - offre financière - et doit comporter les pièces suivantes : (cahier des charges concernant l’avis d’appel d’offres, soumission, bordereaux des prix unitaires, devis quantitatif et estimatif). Les offres doivent être déposées auprès DE LA DIRECTION DU LOGEMENT ET DES EQUIPEMENTS PUBLICS DE LA WILAYA DE LAGHOUAT (cité Sassi Boulafaa Laghouat) le dernier jour de la durée de préparation des offres qui est fixée à 21 jours à compter de la première publication de l’avis d’appel d’offres dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP à (13h30). L’ouverture publique des plis technique et financier s’effectuera au siège du maître de l’ouvrage indiquée ci-dessus, en présence des soumissionnaires le jour coïncidant avec la date limite de dépôt des offres indiquée ci-dessus à 14h, si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 180 jours à compter de la date limite de dépôts des offres.

Maracana N° 1407 - Mercredi 27 Avril 2011 - Anep N° 852 486

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


DIVISIONS INFERIEURES

Maracana N°1407 — Mercredi 27 Avril 2011

17

HONNEUR DE TIZI-OUZOU 23E JOURNÉE

Les Meklistes difficilement CRB MEKLA 3 – FC MECHTRAS 2

L

g Par SAÏD ABERKANE

es Rouge et Blanc du CRB Mekla, qui ont revenu bredouille à la maison la semaine dernière contre l’équipe de la JS Ait Yahia Moussa sur le stade de ce dernier, lors de la 23ème journée de la division honneur de la wilaya de Tizi-Ouzou, a accueilli sur son terrain de Mekla et devant ses supporters samedi dernier, son hôte de la 23è journée, la formation du FC Mechtras, qui est venu pour se racheter de leur dernier semi échec concédé à domicile devant l’équipe du KC Taguemount Azzouz. Les locaux ont

entamé la partie en trombe, et les gars de Mekla n’ont pas fait dans le détail pour arriver en trois reprises à secouer les filets adverses. De l’autre côté les Vert et Blanc d’Amechtras, à essayer plusieurs tentatives pour réduire le score, mais en vain. Les coéquipiers d’Azibi qui restent sur une défaite, comptent ne pas lâcher prise lors des derniers matches de la saison, ces derniers ont décidés de continuer sur leur lancée, et ce, pour retrouver le haut du tableau. C’est sur ce score de trois buts à deux que l’arbitre met fin aux débats. Un succès qui va permettre au club du CRB Mekla d’entrevoir la suite du

championnat avec plus de volonté et de confiance. A l’inverse, les Mechtrassois, qui n’ont pas digéré cette défaite, auront du mal à se ressaisir et à se retaper le moral. Les dirigeants et le staff technique auront toute une semaine devant eux, pour booster les joueurs et les remettre à l’évidence en les poussant à se concentrer davantage sur le prochain match, en mettant une croix sur ce match perdu face au Rouge et Blanc, afin de se racheter lors du prochain rendez-vous face à l’ES Sikh Oumedour et finir la saison en beauté. S.A.

de 3 buts à 1 et par ceux de Tazmalt contre le même adversaire celui des 150 logements en s’imposant sur le score fleuve de 6 buts à 3, les responsables de la JFT se projettent et s’activent pour débuter le tournoi de cette année 2011. Déjà pas moins de 7 équipes (SNIC, Sebaou, Liberté, 150 Lgt, Tazmalt, EPLF et Lotissements) ont déposé leur dossier de participation (extrait de naissance, deux certificats médicaux (médecine générale et phtisiologie), autorisation parentale, une photo d’identité et 100 DA comme frais de participation pour chaque joueur). Les responsables de la JFT qui ont fixé le dernier délai pour le 25 de ce mois l’ont prorogé d’une semaine c'est-à-dire jusqu’au 2 Mai prochain. D’autres équipes

peuvent se constituer d’ici là. Les organisateurs comptent donner le coup d’envoi de cette festivité footballistique le 6 Mai prochain au stade Ahcène Aiboud et ce sauf imprévu ou surprise de dernière minute. Selon le président de l’école des jeunes footballeurs de Tadmait en l’occurrence Karim Mekkiri, les préparatifs vont train, et quant à l’objectif assigné ç cette activité il déclare : « on a un double objectif, le premier c’est de faire participer le maximum de débutants, et ce afin de choisir quelques bons jeunes talents qui seront intégrés l’école dès la saison prochaine. Deuxièmement c’est de permettre à ces enfants de célébrer leur journée et de se rencontrer, et de se rapprocher les uns auprès des autres ». S. A.

UN TOURNOI DE FOOTBALL AU MENU DES POUSSINS ET DES DÉBUTANTS

Les dirigeants de la JF Tadmait ne ratent aucun rendez-vous pour le marquer de leur empreinte. Comme ce veut la tradition et depuis la création de cette école de football, les très actifs responsables de la JFT organisent un tournoi de football pour les enfants âgés entre 6 et 10 ans, et ce, dans le cadre des festivités de la journée mondiale de l’enfance « 1e Juin ».

A

prés les deux tournois réussis les deux dernières saisons, et remportés respectivement par les bambins de la Cité SNIC devant les 150 logements sur le score

PUBLICITÉ RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Wilaya de Blida Daïra de Blida Commune de Bouarfa

Avis d’infructuosité de l’appel d’offres ouvert N° 01/2011 Conformément aux dispositions du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010, portant réglementation des marchés publics, le président de l’Assemblée populaire communale de Bouarfa informe l’ensemble des soumissionnaires que l’avis de l’appel d’offres ouvert n° 01/2011 paru dans les quotidiens nationaux : * Maracana du 06/02/2011 * Le Jeune Indépendant du 06/02/2011 * wßUOº∞« ¸«uAOL∞« du 06/02/2011 * dzUB∂∞« du 07/02/2011 * Ainsi que le Bomop, semaine du 13/02/2011 Relatif à - Acquisition 02 bus scolaires et prestation publique a été déclaré infructueux : Pour erreur au cahier des charges 1- (système de notation) 2- (critère de choix) Suite à la réunion de la commission d’évaluation des plis en date du 13/04/2011. Maracana N° 1407 - Mercredi 27 Avril 2011 - Anep N° 852 483

JS AIT YAHIA MOUSSA – DC BOGHNI

L

LE LEADER EN DIFFICULTÉ

e stade de Mechi Amar d’Ath Yahia Moussa sera après demain le théâtre d’une rencontre assez intéressante à suivre entre deux équipes qui connaissent parfaitement l’un de l’autre, soit la Jeunesse Sportive d’Ait Yahia Moussa et son homologue du Djurdjura Club de Boghni. Un match à ne pas rater, si l’on peut dire, puisqu’il mettra aux prises deux équipes qui pratique un beau football et pour s’être donné la réplique pour le passé, et que souvent c’était le mieux préparer et le plus entreprenant qui l’avait emporté sur son vis-à-vis, comme ce fut le cas lors de la saison écoulée. Les coéquipiers d’Arhab Mustapha, qui restent sur une défaite la semaine dernière en revenant bredouille à la maison face à l’ES Draa El Mizan vont devoir laver l’affront de ce revers et feront donc tout pour ne pas céder des points à domicile. Les Rouge et Blanc de la JSAYM qui joueront devant leur public, qui ne ménagera aucun effort afin de venir prêter main forte à son équipe fétiche. A cette occasion, les visiteurs, a savoir le leader du championnat honneur de Tizi-Ouzou, le DC Boghni qui restent sur une belle victoire face à l’US Beni Douala, vont essayer de sortir le grand jeu afin de confirmer leur bonne santé. Les capés du jeune technicien Hamid Batatache les entendront-ils de la même oreille ? Assurément pas puisque eux aussi, ils ont besoin de points supplémentaires pour soigner un temps soi peu leur place actuelle. Bref, dans ce genre de rencontres, puisqu’il s’agit d’un match palpitant, la rencontre va se jouer certainement sur un petit détail, mais quels que soient le vainqueur et le vaincu, la sportivité doit l’emporter dans ce match qui promet beaucoup. S.A.

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya de Laghouat Direction des travaux publics

Avis d’appel d’offres national restreint N° 34/2011 Intitulé de l’opération : renforcement et modernisation du chemin de wilaya 231 sur 20 km Numéro de l’opération : NK : 5.522.3.262.103.10.02 Identification fiscale (NIF) : 408015000003070 Objet de l’appel d’offres Achèvement de renforcement du chemin de wilaya n° 231 du PK 24 et PK 34 Retrait des D.A.O. : Les entreprises ayant le certificat de qualification et de classification dans le domaine des travaux publics comme activité principale, classées à la catégorie 04 (quatre) et plus, intéressées par le présent avis d’appel d’offres peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction des travaux publics route de Djelfa - Laghouat, dès la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou au Bomop. Les offres doivent être déposées (30) jours à 14h, à compter de la date de la première parution du présent avis dans un quotidien national ou dans le Bomop. L’offre est présentée sous enveloppe principale scellée ne comportant aucune inscription extérieure autre que l’objet de l’appel d’offres, le nom, l’adresse du maître de l’ouvrage et la mention (Soumission à ne pas ouvrir). Cette enveloppe principale comportera deux autres enveloppes scellées. 1- Enveloppe de l’offre technique : doit comporter les pièces suivantes :

Déclaration à souscrire, déclaration de probité, copie légalisée du certificat de dépôt des comptes sociaux pour les sociétés, copie légalisée du certificat de qualification en cours de validité, copie du registre du commerce légalisée par le CNRC, copie légalisée de la carte d’immatriculation fiscale, copie légalisée de l’extrait de rôle, copie légalisée des mises à jour de CNAS, CASNOS, CACOBATH, copie légalisée du casier judiciaire en cours de validité, liste du matériel, liste des moyens humains + copie légalisée DAS 2010, copie légalisée des références professionnelles, planning prévisionnel des travaux, copie légalisée des bilans (2007, 2008, 2009). 2- Enveloppe de l’offre financière : doit comporter : le cahier des charges, la lettre de soumission, bordereau des prix unitaires et le devis quantitatif et estimatif Séance d’ouverture : L’ouverture des plis technique et financier est prévue en séance publique et se tiendra au siège de la Direction des travaux publics - Route de Djelfa - Laghouat, le jour du dépôt des offres à 14h30. * Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la date de dépôt et d’ouverture des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant (à la même heure). *Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d’ouverture. N. B. : Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres 180 jours à compter du jour de dépôt des offres.

Maracana N° 1407 - Mercredi 27 Avril 2011 - Anep N° 852 302

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1407 — Mercredi 27 Avril 2011

«Remettre le club sur les rails» ALI FARRAH,

Pour ceux qui ne vous connaissent pas, qui est M. Farrah ? Je suis un enfant de Bordj ElKiffan ; j’ai porté les couleurs du CRBBK durant des années. Et vu la situation délicate que traverse le club notamment sur le plan financier, je me suis présenté pour apporter mon aide afin de redresser la situation. Vous êtes fraîchement élu à la tête du club. Quel est votre sentiment sur cette responsabilité ? Les élections se sont déroulées en présence d’un représentant de la DJS et j’ai été élu à l’unanimité. Je vais rassembler les amoureux du club et je rends hommage aux anciens dirigeants qui ont donné le meilleur d’eux-même par le passé pour que les couleurs du CRBBK soient bien représentées. Le club se trouve dans une situation difficile. Avez-vous mûrement réfléchi avant d’en prendre les rênes? Avant de me présenter aux élections, j’étais membre de l’ancien bureau, dont la situation n’était guère reluisante. Certains amis m’ont sollicité à prendre la présidence de l’ASC, et m’ont promis de m’aider. Aujourd’hui, on essayera tous de travailler ensem-

CR BORDJ

bâtir une formation solide qui aura son mot à dire à l’avenir.

Pensez-vous que le maintien est possible ? Il reste encore huit rencontres à disputer, les joueurs sont déterminés cette fois à bien les gérer pour que le CRBBK puisse être à même d’éviter le purgatoire. On aurait donc gagné un premier pari; l’apport des supporters est aussi un précieux apport en étant toujours derrière leur équipe et en donnant de la voix. Allez-vous maintenir le staff technique et les joueurs pour la saison prochaine ? Nous comptons d’abord essayer d’améliorer notre classement et à partir de là, on aura une idée sur la valeur de l’effectif. Si l’équipe nous donne satisfaction, on va la renforcer par quelques éléments expérimentés. Avec cet éventuel renfort, on jouera la saison prochaine l’accession qu’on espère bien arracher. Ph. Maracana

Le nouveau président du CSA du CRB Bordj El Kiffan, club évoluant en division régionale 1, M. Ali Farrah, a rendu visite, lundi dernier, à notre rédaction. Nous avons profité de l’occasion pour glaner quelques informations sur la situation de cette association ainsi que sur les raisons qui l’ont poussées à en prendre les rênes. Et c’est avec une grande gentillesse qu’il s’est prêté à toutes nos questions dans cet entretien qu’il nous a accordés. Il nous parle de tout ce qui touche à ce club et des raisons de sa mauvaise position au classement. Il espère qu’avec l’aide de tout le monde, il pourra redresser la situation et remettre le CRBBK sur les rails. Suivons-le.

PRÉSIDENT/CSA DU

ENTRETIEN

ble pour procurer de la joie à tous les aquafortins. C’est une lourde tâche qui vous attend, puisqu’il n’y a pas seulement la section football... En plus du football, il y a la boxe, le judo, l’athlétisme, le tennis... J’ai injecté beaucoup d’argent ; il y a aussi les promesses des opérateurs économiques. On sera en mesure de faire face à la situation. Je vous fais savoir que nos différentes disciplines ont enfanté des champions. Je pense maintenant qu’il est temps que le CRBBK retrouve sa vocation de club formateur, afin de continur à produire des éléments éléments. J’ajoute que des joueurs formés au club ont fait le bonheur de nombre de formations de l’élite. Les autorités locales vous ont-elles promis une aide ? Les responsables de la commune, dont le club relève, sont disposés à apporter une aide financière pour améliorer la situation. Elle y mettront aussi les moyens nécessaires, car le CRBBK mérite mieux que la position qu’il occupe actuellement. Est-vous êtes optimiste pour sauver le club ? La situation reste un peu difficile, vu l’épineux problème financier dans lequel se débat l’équipe depuis le début de saison. On s’est déjà réunis avec les joueurs et nous avons discuté avec eux de la mission qui les attend. Ils sont prêts à donner le meilleur d’eux-

se retrouve L’équipe actuellement SDF. Comment allez-vous remédier à cela ? Cette situation de jouer toujours à l’extérieur a influé grandement

EL KIFFAN

sur le rendement des joueurs. On doit maintenant terminer la saison dont j’espère que les joueurs redresseront la barre. On réceptionnera le nouveau stade à partir du prochain exercice. Ainsi c’en sera fini une fois pour toutes du nomadisme. Quel est le message que vous adressez à vos supporters ? Pour faire revenir nos supporters il faut des résultats positifs. Je pense qu’avec la réaction, que j’espère positive, du groupe, ils reviendront en force. Et ils seront toujours derrière leur équipe là ou elle se produira pour soutenir les joueurs à fond. Avec leur apport, comme il l’ont fait par le passé, le CRBBK sera en mesure de retrouver l’élite. Le mot de la fin... Tout d’abord je tiens à remercier les responsables de l’IRB Khemis El-Khechna et les autorités locales de cette ville, ainsi que les gens qui m’ont fait confiance. Je leur promet de remettre le club sur rail. Et ce, bien sûr, avec l’aide de tous. Pour finir, je remercie votre journal pour m’avoir donné l’occasion de m’exprimer. O. A.

mêmes pour sauver l’équipe de la relégation. Donc, on est optimiste pour qu’ils puissent relever le défi et tracer un trait sur ce parcours. Ce fût donc une prise de contact avec le groupe ? Il fallait leur présenter les membres du nouveau bureau et leur dire de mettre le paquet pour gagner le prochain match contre l’OC Beaulieu. Cette rencontre revêt un caractère important pour l’avenir du CRBBK dans cette division ; on leur a demandés de se donner plus pour chasser une fois pour toute le doute qui commençait à s’installer. Quel sera votre programme? Ma mission sera la mise en place d’une gestion administrative rigoureuse ainsi que la moraliseation du club. Sans oublier que la priorité est de réunir toute la famille sportive de Bordj El-Kiffan. Je pense que tout cela va donner un souffle nouveau au CRBBK. C’est un grand challenge qui vous attend, donc ? Si j’ai décidé de m'engager, c’est pour sortir ce club du marasme. C’est un club où j’ai fait toutes mes classes et j’ai aussi grandi dans cette ville. Je vous rappelle que le CRBBK a fait une ascension fulgurante, il a fait partie de la nationale 2. Et c’est à cause de certains problèmes qui se sont répercutés sur l’équipe, que le ckub a fait une chute libre. Je pense qu’on sera en mesure de

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph. Maracana

18


Maracana N°1407 — Mercredi 27 Avril 2011

19

Le "clasico des clasicos"

INTERNATIONALE

REAL MADRID - FC BARCELONE

Nostalgie car il intervient 51 ans jour pour jour après la victoire du Real à Barcelone (3:1) en demi-finale retour de la Coupe des clubs champions de l'UEFA. Depuis les deux équipes sont devenues des incontournables des grands rendez-vous européens avec 21 demifinales pour le Real (12 qualifications et neuf éliminations) et 11 pour Barcelone (cinq qualifications et six éliminations). Modernité car le duel entre ces deux grands d'Europe a atteint des sommets cette saison avec une victoire éclatante du Barça (5:0) puis un nul au stade Santiago Bernabéu (1:1) pour le compte de la Liga et une victoire en finale de la Coupe du Roi pour le Real (1:0) sur terrain neutre. Trois jours après cette victoire, Jose Mourinho a aligné une équipe "B" à Valence avec neuf nouveaux joueurs. Trois buts de Gonzalo Higuain qui signait son retour, deux d'un Kaka étincelant et revanchard et un de Karim Benzema ont donné une image plus conforme du Real pour une victoire avec la manière (6:3). Dans le même temps, avec six titulaires au repos en première mi-temps mais avec le retour de Xavi, Iniesta et Messi après la pause, le Barça venait difficilement à bout d'Osasuna (2:0) notamment grâce au 50e but de la saison de Lionel Messi. Depuis le début du mois Barcelone donne l'impression d'être à la recherche de son second souffle. Mais c'est sans doute Jose Mourinho qui a les clés du match en main. Sachant que son chien de garde Pepe sera suspendu à l'aller, le Portugais choisira-t-il une option plus offensive, notamment avec le retour de Kaka, ou jouera-t-il une nouvelle • Mourinho a été l'adjoint de fois la carte de la prudence et du contre ? Réponse mercreSir Bobby Robson et Louis van di. C'est la troisième fois que le Real Madrid et Champions Gaal à Barcelone entre 1996 et Barcelone se retrouvent en demi-finale de la Ligue League. 2000. des champions. A chaque fois en 1960 (3:1, Le Real a par deux fois 3:1) et en 2002 (2:0, 1:1) le Real s'est • Avec le Chelsea FC, qualifié et a remporté le tournoi pris le meilleur sur le Barça Mourinho a éliminé le Barça 5dans la foulée. Plus que au même stade de la compétition 4 en score cumulé en 8es de jamais à Madrid on croit avant de soulever le trophée, en l'édition 2004/05 avant de condur comme fer au Schalke 04 n'a plus 1960 et 2002. José Mourinho a naître l'élimination (3-2) au dicton "jamais éliminé les Catalans dans le besoin de céder Neuer même stade de la compétition, deux sans trois". dernier carré de l'édition 2009/10 Grâce à sa participation aux demila saison suivante. En phase de Le Real veut

On se connaît ?

perpétuer la tradition européenne

"Jamais deux sans trois" : le Real Madrid CF espère que le dicton va se vérifier au moment d'accueillir son rival du FC Barcelona en demi-finale aller de l'UEFA

Précédents :

à la tête du FC Internazionale Milano, décuplant l'espoir madrilène de disputer la finale de Wembley malgré l'hégémonie actuelle des hommes de Josep Guardiola qui se sont toutefois incliné le 20 avril en finale de la Coupe du Roi contre le Real.

• Toutes compétitions confondues, le Real compte 81 succès, pour 78 à Barcelone et 37 nuls. • Leur dernière confrontation à Santiago Bernabéu s'est terminée sur le score de 1-1 en Liga, le 16 avril, Cristiano Ronaldo répondant à la 82e minute à Lionel Messi (53e), tous deux ayant marqué sur penalty. Les Merengue ont fini la rencontre à dix suite à l'expulsion de Raúl Albiol mais ont mis fin à cinq revers consécutifs en championnat face aux Catalans depuis l'arrivée de Guardiola en 2008. • C'était le 81e choc en Liga entre les deux géants dans la capitale ibérique, le Real cumulant 50 victoires, pour 16 défaites et 15 partages des points. Quatre jours plus tard, un but de Cristiano Ronaldo à la 13e minute de la prolongation a donné la victoire au Real en finale de la Coupe du Roi à Valence, contre Barcelone (1-0). • Barcelone a infligé un sévère 5-0 à son rival lors du match aller au Camp Nou, le 29 novembre, grâce à Xavi Hernández (9e), Pedro Rodríguez (17e), David Villa (64e et 67e) et Jeffren (88e), alors que Sergio Ramos était exclu côté madrilène. • Le dernier succès du Real remonte au 4-1 du 7 mai 2008. • Ce match tombe 51 ans jour pour jour après la victoire madrilène 3-1 à Barcelone en demi-finale retour de la Coupe d'Europe 1959/60. Grâce à ce succès du 27 avril 1960, les Merengues se sont qualifiés 6-2 en score cumulé avant de l'emporter 7-3 sur l'Eintracht Frankfurt en finale. • La saison suivante, dès le 1er tour, le Barça est devenu la première équipe à éliminer le Real sur la scène européenne (2-2 à Madrid puis 2-1 en Catalogne). • Le troisième duel a tourné à l'avantage du Real de Vicente del Bosque sur le Barça de Carlos Rexach, battu 3-1 au total en demi-finales de l'UEFA Champions League 2001/02 (2-0 au Camp Nou puis 1-1 à domicile). Comme en 1960, suite à cette qualification, les Madrilènes ont remporté la compétition, cette fois-ci aux dépens du Bayer 04 Leverkusen, vaincu 2-1 à Glasgow. • Les équipes alignées à Santiago Bernabéu le 1er mai 2002 étaient les suivantes : Real Madrid : César, Salgado, Roberto Carlos, Hierro, Helguera, Figo (McManaman, 68e), Solari, Makelele, Raúl, Zidane (Flávio Conçeicão, 46e), Guti (Pavón, 87e). Barcelona : Bonano, De Boer, Abelardo, Coco (Overmars, 46e), Puyol, Rochemback (Geovanni, 67e), Luis Enrique, Xavi, Cocu (Sergi, 75e), Saviola, Kluivert. • Xavi et Carles Puyol étaient présents côté catalan, alors que Iker Casillas et Aitor Karanka, aujourd'hui respectivement capitaine et entraîneur adjoint, étaient restés sur le banc madrilène. • Le Real n'a plus battu son rival à Santiago Bernabéu depuis trois matches mais se montre impressionnant dans son antre en UEFA Champions League, où il a remporté ses 5 matches en marquant 15 fois sans encaisser le moindre but. • En matches aller-retour européens contre des formations espagnoles, les Real a décroché quatre qualifications en cinq tentatives, dont trois en demifinales. Il a également dominé le Valencia CF 3-0 lors de la finale 2000 à Paris. • Barcelone, de son côté, compte 3 qualifications contre 5 éliminations, dont 3 dans le dernier carré, contre des équipes ibériques. Les Catalans se sont dernièrement inclinés 3-0 devant le Sevilla FC en Super Coupe de l'UEFA 2006, un match que Daniel Alves et Adriano, aujourd'hui catalans, ont remporté. • Barcelona esty revenu vainqueur de 2 de ses 5 déplacements en UEFA Champions League 2010/11, s'imposant chez le Panathinaikos FC en phase de groupes et chez le FC Shakhtar Donetsk en quarts de finale. Son unique revers remonte au 8e de finale disputé sur la pelouse de l'Arsenal FC.

groupes 2006/07, Chelsea a terminé devant les Catalans suite à son succès 1-0 à domicile et au nul 2-2 décroché en Espagne. La saison dernière, l'Inter de Mourinho a éliminé le Barça 3-2 en demi-finales. • En demi-finales de l'UEFA Champions League, Mourinho reste sur 2 qualifications et autant d'éliminations. Il a mené le FC Porto en finale aux dépens du RC Deportivo La Coruña en 2004 mais a perdu avec Chelsea contre le Liverpool FC en 2005 et 2007. • Guardiola jouait dans l'équipe catalane qui a remporté la Coupe d'Europe 1992 dans le vieux Wembley. • Les Madrilènes Casillas, Albiol, Álvaro Arbeloa, Ramos et Xabi Alonso ont décroché la Coupe du Monde de la FIFA 2010 aux côtés des Barcelonais Víctor Valdés, Gerard Piqué, Puyol, Sergio Busquets, Andrés Iniesta, Xavi, Pedro Rodríguez et David Villa. • Javier Mascherano a côtoyé Jerzy Dudek, Alonso et Arbeloa à Liverpool. Mascherano, Arbeloa et Alonso ont notamment battu le Chelsea de Mourinho et Ricardo Carvalho en demi-finales de l'UEFA Champions League 2007. Lassana Diarra était sur le banc de Chelsea. • Les Portugais Ronaldo, Pepe et Carvalho ont perdu en 8es de la Coupe du Monde, l'été dernier, contre l'Espagne menée par Villa (unique buteur du match), Piqué, Puyol, Busquets, Iniesta, Xavi et Pedro.

finales de la Ligue des champions, Schalke 04 ne se sent plus pris à la gorge financièrement et pourrait ainsi renoncer à céder son gardien de but Manuel Neuer au Bayern Munich cet été, a expliqué dans la presse son directeur sportif, Horst Heldt. "Avec les demi-finales de la Ligue des champions et la finale de Coupe d'Allemagne, on va recevoir quelques euros. Nous ne sommes plus dans l'obligation d'agir", a expliqué Heldt dans plusieurs journaux allemands mardi. "Nous réfléchissons à conserver le meilleur gardien du monde encore un an. Ceux qui pensent que tout est déjà décidé sous-estiment Schalke 04", a-t-il ajouté. En proie à des difficultés finan-

cières en début de saison, le club de la Ruhr qui reçoit Manchester United mardi en demi-finale aller de la Ligue des champions, est assuré de recevoir au moins 50 millions d'euros au titre du partage des droits TV et autres primes. Son gardien de but Manuel Neuer a annoncé la semaine dernière qu'il ne souhaitait pas prolonger son contrat qui expire en 2012, ouvrant ainsi la voie à des négociations entre Schalke 04 et le Bayern, courtisan déclaré. Les déclarations d'Heldt sont aussi destinés à mettre la pression sur les dirigeants bavarois qui rechigneraient à débourser les 20 millions d'euros réclamés par Schalke 04. Le Bayern n'a a priori rien à redouter de Manchester United, en quête d'un successeur à Edwin van der Sar. Lundi soir, Alex Ferguson a assuré qu'il n'avait pas Neuer sur ses tablettes.

Quand PEP fait du MOURINHO

A la veille du troisième Clasico, l'Espagne s'interroge sur le changement de stratégie opéré par Pep Guardiola dans ses déclarations. L'entraîneur du Barça, qui avait toujours uniquement privilégié le jeu et le terrain dans ses sorties médiatiques, a pris un chemin "mourinhesque" lundi en évoquant l'arbitre de la demi-finale de la Ligue des champions (Voir ici) et en critiquant la pelouse de Bernabeu une fois de plus (voir l'anecdote). Des déclarations qui lui ont valu l'ire de Johan Cruyff dans son éditorial (Voir ici) et qui font la une de certains journaux ibériques ce mardi. "Guardiolato" ("Guardiolagate") titre ainsi AS, journal madrilène, qui rappelle que Monsieur Starck est "considéré par les joueurs comme le pire arbitre de la Bundesliga". Du côté du Real Madrid, la guerre des nerfs, c'est José Mourinho qui n'en peut plus des fuites dans la presse sur sa composition d'équipe. Le Portugais a donc décidé de ne la révéler qu'à la dernière minute. Seules certitudes selon El Mundo Deportivo, les cinq axes de "l'antifootball" choisis par Mou face au Barça: Toujours jouer à la limite car les arbitres sont plus laxistes dans les compétitions européennes, renoncer à toute virtuosité avec le ballon et balancer devant a CR7, jouer pour un 0-0 plutôt que d'obtenir un 2-1 ou un 3-1, toujours être à deux, voire trois sur Lionel Messi et enfin chercher les coups francs et les corners pour trouver le chemin des buts.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Maracana N°1407 — Mercredi 27 Avril 2011

OMNISPORTS

Un tournoi de football Madjid Arab s’offre la 2e place au menu des Poussins L et des débutants L JF TADMAIT

CHAMPIONNAT RÉGIONAL DE FULL-CONTACT KICK-BOXING

e jeune Madjid Arab, un sportif pratiquant les arts martiaux discipline Full-contact KickBoxing, a pris part avec ses partenaires au championnat régional qui a eu lieu à Draâ Ben Khedda, il y a une dizaine de jours. Ce jeune natif d’Ath Yahia Moussa, né un certain 21 octobre 1986, a choisi son sport préféré à l’âge de 12 ans en pratiquant le Yussou kan Bido, avant de continuer à s’entraîner tout seul pendant trois ans et ce, à partir de l’âge de 17 ans. A l’âge de vingt ans, il a intégré le groupe de FullContact Kick-Boxing d’Ath Yahia Moussa. La saison 2009, Madjid Arab, alors qu’il n’avait que 23 ans, a réussi à s’offrir le titre de champion de wilaya dans sa catégorie. Il y a une dizaine de jours, il a pris part à la compétition régionale dans cette discipline qui s’est déroulée à la salle de sports de Draâ Ben Khedda, où plusieurs athlètes sont venus de la région Centre. Madjid Arab s’est distingué en s’offrant la place de dauphin, et ce, après avoir battu en demi-finale un athlète de Bouzeguène, avant de déclarer forfait contre le finaliste de Boghni, et ce, pour cause de blesssure. Madjid Arab aurait pu prétendre à la 1re place n’était cette blessure. Mais pour lui c’est déjà un acquis, en nous déclarant ce qui suit : «Je suis content, même si j’aurai souhaité être champion. Figurer sur le podium est déjà une consécration en soimême» avant d’ajouter : «J’espère continuer sur cette lancée, en prenant part au championnat d’Algérie et pourquoi pas être sélectionné en équipe nationale. Je suis quelqu’un d’ambitieux et je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin». Madjid Arab, natif de la Cité centre d’Ath Yahia Moussa lance un appel aux autorités afin de leur venir en aide. «On travaille avec des moyens dérisoires, ni tapis d’entraînement, pas de gants, un seul sac pour 40 athlètes et j’en passe. On a besoin de beaucoup de moyens et je crois qu’on

Gulbis déjà éliminé

TENNIS - ATP - BELGRADE

a de très bonnes potentialités qui peuvent honorer la commune d’Ath Yahia Moussa à tous les niveaux» avant de conclure: «Je tiens à remercier l’entraîneur qui est en train d’accomplir du bon travail et c’est grâce à lui que je suis là, et il l’est aussi pour d’autres athlètes qui se sont illustrés». Bonne continuation pour Madjid Arab et grande réussite à l’avenir. Saïd Aberkane

KATUSHA sans Pozzato CYCLISME - GIRO

Après des classiques très décevantes, Filippo Pozzato a été écarté de l'équipe Katusha qui participera au prochain Giro (7-29 mai). Pourtant vainqueur d'une étape du Tour d'Italie, le coureur italien ne semble plus faire partie des plans d'Andrei Tchmil. Ce dernier a également décidé de se passer de Luca Paolini. Du coup, Pavel Brutt et Eduard Vorganov intègrent la formation russe, qui s'appuiera évidemment sur Joaquim Rodriguez en vue du classement général.

tion parentale, une photo d’identité et 100 DA comme frais de participation pour chaque joueur). Les responsables de la JFT qui ont fixé le dernier délai au 25 de ce mois l’ont prorogé d’une semaine c'est-à-dire jusqu’au 2 mai prochain. D’autres équipes peuvent se constituer d’ici là. Les organisateurs comptent donner le coup d’envoi de cette festivité footballistique le 6 mai prochain au stade Ahcène-Aiboud et ce, sauf imprévu ou surprise de dernière minute. Selon le président de l’Ecole des jeunes footballeurs de Tadmait en l’occurrence Karim Mekkiri, les préparatifs vont bon train, quant à l’objectif assigné, il déclare : «On a un double objectif, le premier c’est de faire participer le maximum de débutants, et ce, afin de choisir quelques bons jeunes talents qui seront intégrés dès la saison prochaine. Deuxièmement, c’est de permettre à ces enfants de célébrer leur journée, de se rencontrer et de se rapprocher les uns les autres.» A. S.

Poitiers veut conclure

L

VOLLEY - LIGUE A (H)

Après la surprise du match aller où les Poitevins avaient cédé en quarts à domicile face au talentueux promu NantesRezé (3-1), la hiérarchie avait été respectée lors du match retour (3-0). Qu'en sera-t-il mardi soir (20h00) ?

Décidément Ernests Gulbis est sur une mauvaise pente. Le Letton s'est encore incliné de manière précoce dans un tournoi, cette fois dès le premier tour à Belgrade et face à l'Ukrainien Illya Marchenko (6-2, 6-4). Séparé d'Hernan Gumy et désormais entraîné par Sargis Sargsian, Gulbis va devoir rapidement se reprendre alors qu'il va bientôt défendre les points de sa demi-finale à Rome et de son quart à Madrid en 2010.

es dirigeants de la JF Tadmait ne ratent aucun rendez-vous pour le marquer de leur empreinte. Comme le veut la tradition et depuis la création de cette école de football, les très actifs responsables de la JFT organisent un tournoi de football pour les enfants âgés entre 6 et 10 ans, et ce, dans le cadre des festivités de la journée mondiale de l’Enfance le 1er juin. Après les deux tournois réussis les deux dernières saisons, et remportés respectivement par les bambins de la Cité SNIC devant les 150 Logements sur le score de 3 buts à 1 et par ceux de Tazmalt contre le même adversaire celui des 150 Logements en s’imposant sur le score fleuve de 6 buts à 3, les responsables de la JFT se projettent et s’activent pour débuter le tournoi de cette année 2011. Déjà pas moins de 7 équipes (SNIC, Sebaou, Liberté, 150 Lgt, Tazmalt, EPLF et Lotissements) ont déposé leur dossier de participation (extrait de naissance, deux certificats médicaux (médecine générale et phtisiologie), autorisa-

ROSE apte pour Indiana

BASKET - NBA

e promu peut-il créer l'exploit ? Jouer Poitiers à l'extérieur pour un match d'appui ne semble pas être la meilleure chance d'accéder au dernier carré de ces play-offs, sauf que les joueurs de Martin Demar ont de bons souvenirs sur le parquet poitevin. C'est là qu'ils avaient créé une énorme surprise à l'aller. Depuis, les coéquipiers d'Antonin Rouzier ont rectifié le tir mais ce soir à 20 heures ils seront sous une pression maximale. Nantes-Rezé après tout n'a strictement rien à perdre : personne n'attendait le promu à si belle fête. Mais la méthode Demar a poussé au maximum le poten-

tiel des joueurs. Le plus petit budget du Championnat ne fait pas de complexe d'infériorité et ce, même si le capitaine Hervé Boulc'h manquera à l'appel (cheville). Poitiers composera aussi avec une absence : celle de Nicolas Maréchal (suspendu). Le vainqueur de ce duel des extrêmes retrouvera Sète pour une place en finale. Les hommes d'Olivier Lecat, vainqueurs trois fois sur quatre de Nantes-Rezé, partiront favoris et le souvenir du match aller a sans aucun doute encore accru leur vigilance. Ils devront jouer en patron et empêcher leurs adversaires d'emballer la partie.

O'DRISCOLL dit non au prince RUGBY - CE

Le prince William et sa future épouse Kate Middleton vont devoir se passer de Brian O'Driscoll lors de leur cérémonie te dou sans ago Chic de staff le Voilà vendredi. On imagine . tête en au rassuré, Tom Thibode qu'ils vont s'en remettre, des tte vede ur joue le Derrick Rose, le d'autant plus que la star du er port rem r pou ri favo d gran s, Bull ra rugby irlandais sera titre MVP de la saison régulière, joue représentée par sa femme ana, Indi re cont e hain proc bien la nuit ille - et actrice - Amy chev la de rse ento une gré mal 4, Huberman. O'Driscoll, gauche contractée lors du Game lui, a décidé de donner la (89olis anap Indi à ago Chic perdu par fait priorité à la demi-finale 84). «Le traitement que j'ai reçu m'a Leinster contre sé du vraiment du bien, a déclaré l'intéres Toulouse à Dublin sameille chev ma car r joue vais Je sur ESPN. di. re enco ont n'est pas cassée.» Les Bulls (3- «J'ai un entraînement venbesoin d'un succès contre les Pacers les dredi et aussi grand que r pou et tick leur r oche décr 1) pour soit l'honneur d'être invité demi-finales de Conférence. je ne peux pas demander à

mes coéquipiers de s'entraîner à six heures et demie du soir pour pouvoir aller au mariage. L'esprit d'équipe passe d'abord, même après douze ans (de carrière). Cela va être quelque chose d'incroyable, que deux milliards de gens vont regarder, mais moi je serai chez moi, en train de me préparer pour Toulouse. Amy y va car nous pensions qu'il fallait représenter l'Irlande ; Je connais William. C'est un homme charmant, ouvert, normal», a-t-il ainsi confié au quotidien «The Guardian»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

21

Maracana N°1407 — Mercredi 27 Avril 2011

Mal au dos, ce qui marche vraiment

Berkoukes à la viande

cou. En général, une radiographie ou une IRM est prescrite uniquement si la douleur irradie vers d’autres membres, après un traumatisme (accident, chute…) ou encore si la douleur persiste malgré les traitements.

La sciatique est une douleur qui part de la fesse et descend dans la cuisse, la jambe, voire le pied. La principale cause de sciatique est la hernie discale. Quésako ? Une petite explication anatomique s’impose… - QU’EST CE QU’UNE HERNIE DISCALE ? Les vertèbres sont séparées les unes des autres par un disque intervertébral, qui joue en fait le rôle d’amortisseur. Chaque disque est constitué d’un anneau fibreux appelé annulus, encerclant un gel riche en eau, baptisé nucléus. Pour diverses raisons (surcharge pondérale, port de charges lourdes, simple vieillissement…), l’annulus peut se déformer, voire se rompre et laisser alors échapper une partie du nucléus : c’est la hernie discale ! Mais d’où provient la douleur ? «La hernie discale libère des substances qui provoquent l’inflammation des racines nerveuses sortant de la moelle épinière. Une vive douleur se ressent alors dans les zones innervées par la racine touchée (jambe, pied..). COMMENT TRAITE-ON LA SCIATIQUE ? Pas de panique, dans la très grande majorité des cas, la hernie et la sciatique disparaissent spontanément ! En revanche, cela prend en moyenne… trois mois. Heureusement, pendant ce temps, les traitements vont limiter les conséquences de la hernie. Ils comprennent «des antidouleurs pouvant aller jusqu’à la morphine, des anti-inflammatoires et assez rarement des infiltrations», commente Jean-Yves Maigne. L’ostéopathie intervient seulement quand la douleur a déjà diminué. Elle permet alors d’accélérer la récupération. «Attention à la reprise trop précoce des activités physiques : ne cherchez pas à rattraper le temps perdu et à trop en faire chez vous. Après une hernie discale, bannissez aussi le port de charges lourdes», conseille JeanYves Maigne. À l’inverse, un repos trop prolongé au lit retarde la guérison… - ET L’OPÉRATION ? Si une sciatique très douloureuse perdure, il faudra recourir à l’intervention chirurgicale. C’est le cas pour 5 % des sciatiques ! L’opération s’impose aussi en urgence quand la hernie

provoque une perte de sensibilité au niveau du périnée, accompagnée d’incontinence et d’impuissance. L’opération consiste à enlever la hernie et à gratter le nucleus du disque intervertébral abîmé, au moyen d’une petite incision pratiquée dans le dos du patient. Les premiers jours suivant l’opération, la sciatique disparaît dans 99 % des cas. Cependant, «au bout d’un an, elle réapparaît chez environ 30 % des patients, accompagnée parfois d’une lombalgie. Ces douleurs sont dues essentiellement au tassement du disque intervertébral, lésé par la hernie et l’opération», explique Pierre Boccara, chirurgien dans une clinique parisienne. Voilà pourquoi les opérations restent peu pratiquées… J’AI MAL AU COU… Les douleurs cervicales, touchant surtout les femmes, peuvent survenir à la suite d’un traumatisme, d’une mauvaise posture ou du vieillissement. Les articulations du cou peuvent être dégradées par l’arthrose dès 30 ans ! La douleur survient surtout lors des mouvements du cou et peut, avec le temps, se propager vers le bras, entre les omoplates ou dans la nuque. Certaines douleurs cervicales proviennent aussi des disques intervertébraux. «Ces petits coussins d’eau et de collagène amortissent les chocs entre chaque vertèbre. Leur lésion (traumatisme, vieillissement…) peut entraîner une compression ou une inflammation douloureuse des nerfs sortant de la moelle épinière», décrit JeanYves Maigne. De même, les nombreux ligaments reliant les vertèbres cervicales entre elles peuvent subir des élongations, voire des déchirures très douloureuses. C’est le cas notamment lors d’accidents de voiture provoquant le «coup du lapin». Enfin, en réaction à ces divers problèmes cervicaux, certains muscles vont se contracter et devenir douloureux, comme dans le cas du torticolis. - QUAND CONSULTER ? La plupart des cervicalgies disparaissent spontanément au bout de deux semaines. Cependant, si la douleur est très forte, si son intensité augmente chaque jour ou si elle irradie vers d’autres régions que le cou, mieux vaut consulter ! Le médecin interroge le patient sur les circonstances d’apparition de la douleur, sur sa localisation exacte, puis il procèdera à une palpation du

QUELS SONT LES TRAITEMENTS ? La plupart du temps, le médecin prescrit un antalgique, comme le paracétamol. «En présence d’arthrose, il y associera des antiinflammatoires. Si la douleur irradie vers le bras, un traitement à base de cortisone pendant 10 à 15 jours s’avère efficace», complète Jean-Yves Maigne. Pour les cervicalgies récentes, le médecin pourra prescrire des exercices musculaires du cou à pratiquer seul et régulièrement. En effet, «les cervicalgies désorganisent vite la bonne coordination des muscles du cou, ce qui prolonge voire accentue la douleur. Des exercices physiques modérés permettent de recoordonner les mouvements des muscles du cou, accélérant ainsi la guérison», ajoute Jean-Yves Maigne. Les thérapies manuelles (chiropraxie, ostéopathie…) s’avèrent aussi efficaces, surtout pour les cervicalgies exemptes d’inflammation. Enfin, des cures régulières d’harpagophytum et de feuilles de cassis protégeront aussi les articulations de votre cou… UNE CURE THERMALE CONTRE L’ARTHROSE Médecine reconnue, la médecine thermale fait l’unanimité auprès des curistes qui ont eu la chance de bénéficier d’une cure. Encore fallait-il valider scientifiquement les bénéfices des soins thermaux. Ce fut chose faite avec l’étude Thermarthrose dont les résultats probants ont été publiés en juillet 2009. L’établissement thermal de Balaruc-les-Bains, dont les eaux figurent parmi les plus chaudes et les plus minéralisées du Languedoc, a fait partie de l’étude aux côtés de trois autres stations thermales, confirmant ainsi son indication en rhumatologie. LA LOMBALGIE : LE PLUS FRÉQUENT DES MAUX DE DOS… Les lombalgies désignent les maux du bas du dos. Elles représentent à elles seules plus de 60 % des maux de dos. La posture assise est la plus néfaste pour le bas du dos, car elle comprime la partie avant des disques lombaires. La scoliose (déformation en S de la colonne vertébrale) peut aussi provoquer une lombalgie, du fait de l’étirement ligamentaire et de la fatigue musculaire. Bien sûr, le port de charges lourdes, les sports violents, etc., peuvent aussi déclencher les lombalgies. En revanche, «la persistance des lombalgies semble étroitement liée à des facteurs psychologiques, notamment un état dépressif. De même, des facteurs sociaux comme le repli sur soi, la mauvaise entente au travail ou en famille, une vie professionnelle peu gratifiante…participent au maintien de la douleur», estime Jean-Yves Maigne.

INGREDIENTS : 2 verres de berkoukes environ 400g, 400g de viande de mouton, 2 oignons râpés, 2 pommes de terre, 2 carottes; 2 courgettes, 3 tomates rouges, 1 poignée d’haricots verts, 1 poignée de pois chiches trempés la veille, 1 cuillère à soupe de concentré de tomate, 3 cuillères à soupe d’huile, Piment vert (facultatif), 1/2 cuillère à café de cannelle, Poivre noir et poivre rouge, Sel PRÉPARATION : Dans une cocotte, faire revenir dans l’huile les morceaux de viande, l’oignon râpé, le sel, les poivres et la cannelle pendant 15mn. Ajouter les tomates hachées et le concentré de tomate puis mouiller avec de l’eau tiède jusqu’à recouvrir le tout. Dés l’ébullition, ajouter les pois chiches. -Quand la viande est cuite, l’égoutter et la mettre à part. Mettre les pates (berkoukes) dans la sauce et le laisser cuire sur feu doux, en surveillant l’eau ; ajouter tous les légumes coupés t laisser cuire le tout ensemble. Verser les pates dans un récipient, décorer avec les morceaux de viande et saucer avec des gouttes d’huile d’olive. Si vous voulez avoir une sauce piquante, mettez un piment 15mn avant la fin de la cuisson. Servez le Berkoukes aux légumes avec du pain arabe.

Mtewem

Mtewem Ingredients : 600g de viande de mouton 250 gr de viande hachée 2 gousses d'ail hachées 1 c. à soupe de concentré de tomate 1 verre de pois chiches trempés Ia veille 1 jaune d'oeuf 1 c. à café de beurre .1 oignon 1 c. à soupe de smen 2 c. à soupe d'huile d'olive 2 cuillerées à soupe de persil haché Ras el Hanout Poivre noir, poivre rouge Sel PRÉPARATION : Dans une marmite. foire revenir la viande, l'oignon. le sel, le poivre noir, Ras El Hanout. le poivre rouge dans le smen et l'huile. Ajouter les pois chiches puis verser l'eau chaude jusqu'à couvrir le viande. Ajouter le concentré de tomate puis laisser cuire le tout pendant 40 mn. Préparer la Dersa : dans un mortier, écraser le poivre noir et le sel. Ajouter Io Dersa à la viande et laisser sur le feu jusqu'à ce que la viande soit bien cuite. Dans un récipient, mettre la viande hachée. le persil, le jaune d'oeuf et le beurre. former des boules puis ajoutez-les à la sauce. Laisser cuire le tout pendant 15 mn. Lorsque la sauce s'épaississe. éteindre le feu puis saupoudrer de persil. Servir le Mtewem bien chaud avec du pain.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Jeux-Détente

Maracana N°1407 — Mercredi 27 Avril 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 698

SOLUTIONS MOTS FLÉCHÉS N° 697

BLAGUE Deux amis discutent ! - Sais-tu que je suis une personne très chanceuse ! - Ah oui ? Pourquoi ? - Je suis né le 7e jour, du 7e mois 77. Le 7 doit être ton chiffre chanceux, alors ? - Exactement. D'ailleurs, je suis allé aux courses la semaine dernière. J'ai parié 7 000 $ sur le 7e cheval dans la 7e course. Et puis ? - Il a fini septième !

CITATION "L'amour n'est pas seulement un sentiment, il est un art aussi." Honoré de Balzac, La recherche de l'absolu

MOTS CROISÉS N°698 A

B

C

D

E

F

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 697

HORIZONTALEMENT 1 - Insinuations 2 - Princesse lagique Bête de la vieille Europe 3 - Véhicule de légende 4 - Crie comme un cerf - Lichen grisâtre - Il vaut le césium 5 - Quatre saisons Comprimai 6 - Sigle pour vieux chanteurs - Enjoué 7 - Racine condimentaire - N'acceptai pas les faits 8 - Partisan - Abimés 9 - Remettrai sur son siège - Habitant de bocal 10- Cochonneries

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

VERTICALEMENT A - Intronisa - Exceptionnel B - Toujours placée à l'est C - Accessoires pour le chef D - Monsieur à Bristol Amincit E - Fignola son tissu Centre de dépression F - Et pas les autres - Prix du silence - Pouffé G - Nuance faciale Abattis H - Roi de théâtre - Placé par le maître I - Fait le rat J - Donc à payer - Agripper K - Patrie d'Abraham - Lieu de vieilles noces - Objet de jeu d'enfant L - Mimosas réactifs

Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1407 — Mercredi 27 Avril 2011

05:00 : EuroNews 05:40 : Plus belle la vie 09:40 : 3e séance 09:48 : Consomag 09:50 : Midi en France 10:45 : 12/13 : Météo 12:00 : Midi en France 12:40 : Keno 12:45 : En course sur France 3 13:05 : Inspecteur Derrick 14:05 : La rivière sans retour 15:40 : Culturebox 15:45 : Slam 16:15 : Un livre, un jour 16:25 : Des chiffres et des lettres 17:00 : Questions pour un 19:10 : Plus belle la vie 19:35 : Des racines et des ailes 21:25 : Une histoire épique 21:27 : Météo 21:30 : Soir 3 21:55 : Génération reporters

07:25 : S.A.V. des émissions 07:30 : Desperate Housewives 08:10 : Desperate Housewives 08:55 : Gorg et Lala 09:05 : Le petit journal de la semaine 09:25 : Un enfant pas comme les autres 11:05 : Les Guignols de l'info 11:15 : Une minute avant 11:20 : L'édition spéciale 1ère partie 11:45 : L'édition spéciale 13:00 : Sept vies 14:55 : Surprises 15:05 : Jamel Comedy Club 15:40 : Les invités de mon père 17:10 : Album de la semaine 17:20 : Les Simpson 17:40 : Une minute avant 19:00 : Les Guignols de l'info 19:10 : Le grand journal, la suite 19:50 : Ensemble, nous allons vivre une très, très grande histoire d'amour 21:30 : Habillé(e)s pour l'hiver 2011-2012 22:25 : Coursier

05:00 M6 Music 06:40: Télé-achat 05:30 Météo 08:40: Flipper 05:35 : M6 Kid 09:30 Flipper 06:50 : Disney Kid Club 10:20 Les sorciers de Waverly 08:15 : M6 boutique Place 09:15 : Melrose Place, nouvelle 10:45 Les sorciers de Waverly génération Place 10:00 : Desperate Housewives 11:10 Sonny 10:45 : Desperate Housewives 11:35: Sonny 11:45 Le 12.45 12:25 American Dad ! 12:00Scènes de ménages 12:50: American Dad ! 12:40 Météo 13:15: Stargate SG-1 de ma 12:45 La pire semaine 14:00 Stargate SG-1 vie 14:30 La pire semaine 14:45: Stargate SG-1 de ma vie 15:35 Tellement vrai 16:35 Un dîner presque parfait 19:00: Les dossiers de «Vis 17:40 : 100% Mag ma vie» : la quotidienne 18:40 Météo 19:35: Friends 18:45 : Lenous 19.45 20:35 A quatre, Cardinal 19:05 : Scènes de ménages ! 19:45 : Pékin express, la route 22:15 Les quatre Charlots des grands fauves mousquetaires 22:30 : Enquête exclusive

Vous connaitrez des rapports sympathiques avec une personne que vous ne pouviez plus voir depuis quelques temps. Vous aurez la chance de nouer facilement cette nouvelle relation de façon durable. Chacun trouvera son plaisir dans un entretien très courtois.

BALANCE

On cherchera à vous donner des conseils que vous n'aurez pas très envie de suivre. Vous chercherez à sauvegarder votre indépendance. Certaines informations insignifiantes provenant de différentes sources peuvent vous contrarier, ce qui vous fait avancer vers la vérité.

B L IER

SCORPION

Vous allez pouvoir passer un agréable moment en bonne compagnie. Le rapprochement de quelqu'un que vous avez connu autrefois pourrait se faire par l'entremise d'un étranger. Votre entourage sera touché par vos bonnes dispositions d'esprit, on vous remercie.

Les choses semblent très bien s'arranger car il n'y a plus de raison de vous inquiéter plus qu'il ne faut, Vous sentirez revenir une forme absolue, Ne vous laissez pas abattre à la première occasion, Retrouvez certaines certitudes, cela vous ferait le plus grand bien,

Une nouvelle opportunité qui n'est pas sans intérêt vous est offerte par hasard. Votre attitude sensible et généreuse vous fait gagner facilement la confiance de quelqu'un de très influent dans le domaine des affaires. Votre charme naturel pourrait bien vite faire des ravages.

VERSEAU

Vous aurez un emploi du temps relativement chargé. Vous aurez des rendezvous que vous aurez du mal à respecter. Ces nombreuses sorties pourraient bien vous mettre sur les genoux. Prenez le temps de bien vous reposer avant d'organiser encore de nouvelles rencontres.

Des bonnes nouvelles vous parviennent dans une affaire profitable. Profitez de cette opportunité pour vous situer face à une concurrence qui s'avère ne pas toutjours être très loyale. Vous sentirez intuitivement quelle attitude prendre pour parvenir à vos fins.

Vous aimeriez transformer les sentiments de vos proches parce que vous avez l'impression que l'on vous fuit. Votre bon cœur vous permet souvent de rendre les autres plus heureux mais faites attention à ne pas vous laisser envahir et à y laisser quelques plumes.

CAP RI CORNE

GEMEAUX

Il vaut mieux cueillir le fruit alors qu'il est mûr pour pouvoir le conserver pour des jours futurs. Il ne servirait à rien d'attendre plus longtemps pour vous emparer du bonheur qu'on vous offrira. Veilez seulement à la sincérité de la personne en cause.

SAGITAIRE

TAUREAU

Il serait bon que vous puissiez adopter une attitude plus pondérée face à cette nouvelle relation qui se crée avec quelqu'un qui vous apprécie. Votre façon d'être permettra de voir évoluer les choses favorablement. La chance vous éclaire sur la conduite à tenir.

CANCER

Cette année, la «fashion week» s'est déroulée du 1er au 9 mars 2011. Elle fut bien plus agitée qu'à l'accoutumée. La cause ? L'affaire John Galliano qui a secoué le petit monde de la mode. Les caméras du monde entier ont focalisé sur les grandes nouveautés de la mode. Mademoiselle Agnès a eu pour mission de courir les premiers défilés, à la recherche des nouveaux talents qui feront la mode de demain. Elle s'amuse et décrypte les tendances. Et le décryptage est intense cette saison ! Chacun découvrira toutes les tendances, les défilés qui ont compté, les matières du moment, les hauteurs, les longueurs et les couleurs qu'il faudra adopter l'hiver prochain. Le tout est mis en images par l'inégalable Loïc Prigent.

HOROSCOPE

Vous vous sentez étrangement lucide dans une situation que vous avez l'impression d'avoir déjà connue. Et pourtant vous ne la connaissez pas. Vous réagirez avec beaucoup de doigté face à cette confrontation surprise. Vous vous sentirez avide de nouvelles sensations. Vos relations intimes avec une personne à laquelle vous êtes sensible n'évoluent pas comme vous aimeriez. Faites preuve d'optimisme et de patience si vous souhaitez vraiment que vos rapports ne se trouvent pas complètement bloqués. Sachez concilier l'utile et l'agréable.

POISSON

Le Real Madrid de Sergio Ramos et le FC Barcelone de Seydou Keita se retrouvent de nouveau face-à-face sur la pelouse de Santiago-Bernabeu : un duel 100% beau jeu entre deux clubs séduisants.

05:30 : Télématin 08:05 : Dans quelle éta-gère 08:10 : Des jours et des vies 08:35 : Amour, gloire et beauté 08:55 : C'est au programme 10:00 : Motus 10:30 : Les Z'amours 11:05 : Tout le monde veut prendre sa place 12:50 : Consomag 13:00 : Toute une histoire 14:10 : Comment ça va bien ! 15:20 : Le Renard 16:10 : Paris sportifs 16:15 : En toutes lettres 16:50 : CD'aujourd'hui 17:00 : On n'demande qu'à en rire 18:00 : Chéri(e), fais les valises 18:48 : Comprendre la route, c'est pas sorcier 18:49 : Soyons Claire ! 19:30 : Tirage du Loto 20:35 : Chez Maupassant 21:05 : Contes et nouvelles du XIXe siècle 22:00 : Ma maison de A à Z 22:05 : Face aux Français... conversations inédites

LION

05:05 : Les petites crapules 05:10 : Les petites crapules 05:15 : Charlie et Lola 05:30 : TFou 10:05 : Brothers & Sisters 10:55 : Petits plats en équilibre 11:00 : Les douze coups de midi 11:50 : L'affiche du jour 12:00 : Journal 12:40 : Petits plats en équilibre 12:50 : Météo 12:55 : Julie Lescaut 14:35 : Clem 16:35 : Ghost Whisperer 17:25 : Les experts : Miami 18:05 : La roue de la fortune 18:50 : Impossible n'est pas français 18:55 : Météo 19:00 : Journal 19:25 : C'est ma Terre 19:30 : Météo 19:35 : Real Madrid (Esp) / FC Barcelone (Esp) 21:50 : Esprits criminels 22:40 : Forgotten

VIERGE

09h30 : el mouqawil 10h00 : tech head 10h30 : rabi'e el bahria 11h00 : trésors d'algérie ''rediff'' 12h00 : journal en français 12h20 : sira 13h45 : nour ayni 14h30 : national géographique 15h20 : moughamarate normandine 16h40 : ardh el gharaib 17h00 : abtal el djidja 17h30 : el chems el fedhia 18h00 : journal en amazigh 18h20 : el mouqawil 19h00 : journal en français +météo 19h25 : algérie, génies des lieux ''djanet I'' 20h00 : journal en arabe 20h45 : essaha 21h00 : santé mag''le rein, insufissances et autres maladi 22h00 : soulalate el mhabale 23h00 : assi el hilani 00h00 : journal en arabe

23

HORAIRES DES PRIÈRES

M ERCREDI Ensoleillé Max : 24° Min : 11°

El-Fadjr 04h29 El-Dohr 12h49 El-Assar 16h34 El-Maghreb 19h35 El-Icha’a 21h09

LE SAVIEZ-VOUS ?

En opposition au copyright, il existe un copyleft Le copyleft permet de rendre un programme, un travail ou une œuvre d’art librement utilisable et modifiable. Des contributeurs peuvent apporter des modifications ou des corrections afin d’améliorer l’œuvre initiale mais ils sont contraint à la distribuer sous la même licence initiale. C’est en quelque sorte une

relation d’héritage. L’un des exemples des licences copyleft est le projet GNU. Le copyleft s’oppose au traditionnel copyright où le sens du mot right exprime le droit et pas la droite. La traduction en français est «gauche d’auteur » en opposition à «droit d’auteur» et non pas droite d’auteur.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


BALLE AU CENTRE

LES FAUSSES PISTES ÉTRANGÈRES

Par ALI BOUACIDA

L

Maracana N°1407 — Mercredi 27 Avril 2011

RENDEZ-VOUS LE 2 MAI FAF/

BUREAU FÉDÉRAL

24

Mecherara à l’Ouest du pays

Le président de la Ligue nationale de football, Mohamed Mecherara, et son secrétaire général, Nadir Bouzenad, étaient hier, dans la capitale de l’Ouest du pays afin de réunir les présidents de club amateurs pour l’explication du nouveau système de compétition de la division amateur, pour la saison 2011/2012. A noter qu’une réunion similaire a eu lieu avant-hier, lundi, au centre national des équipes nationales de Sidi Moussa où les présidents des clubs amateurs de l’Est et du centre du pays ont été réunis.

e problème des entraîneurs étrangers se pose de nouveau avec acuité au sein des clubs et donne du fil à retordre aux staffs administratifs. D’abord, l’USM Alger qui n’arrive plus à gagner depuis de longues semaines : tous les regards se tournent alors vers le coach Hervé Renard, de plus en plus controversé, bien qu’il soutienne qu’il est là sous contrat, comme pour annihiler toute velléité visant à le remplacer. Ensuite, c’est l’autre étranger, M. Dellacasa, qui drive l’Entente de Sétif, qui se trouve lui aussi au centre d’une grosse controverse, Tournoi de la presse : ce matin, à El résultante d’une mésentente Harrach, Maracana - Ennahar flagrante au sein du staff dirigeant. On le dit «soutenu» par Le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, réunira le bureau le président du club, alors que fédéral de la FAF lundi prochain 2 mai, au centre national des équipes celui de la section football, M. nationales à Sidi Moussa. Ce matin, à partir de 10 heures au stade du 1er-Novembre de Les membres du bureau fédéral auront à débattre plusieurs sujets : Lavigerie, le détenteur du trophée, Maracana défendra son Hamar en l’occurrence, a - Programme des équipes nationales A et Olympique titre face à l’équipe du quotidien arabophone Ennahar pour le manifestement accordé sa - Rapport des commissions compte des demi-finales de cette édition. confiance à l’entraîneur - Réparation des élections de la future ligue professionnelle de Les camarades de Belhadi sont décidés à écarter leur vis-àpalestinien Hadj Mansour. Voilà football vis pour se présenter, encore une fois, en favoris en succinctement deux exemples puissance. Aissaoui, Belhadi, Seba Farouk, Bouhassane, Griche et les qui illustrent fort bien la autres se sont préparés pour défendre crânement leurs configuration de notre paysage chances d’être en finale le 3 mai prochain, journée sportif. Il y a donc une évidence internationale de la presse. Ce trophée sera convoité difficile à nier : comme par un également par deux autres équipes, à savoir nos confrères de Planète Sport et ceux d’El Wakt El Djazaïr qui, pour la malencontreux hasard, ce sont circonstance, seront eux aussi présents sur la pelouse du 1erles entraîneurs étrangers qui Novembre. Comme chaque année depuis posent problème. Contrairement quatre ans, Futebol Finance publie aux coaches locaux qui, cahinson classement des 100 joueurs les caha, sont quand même les La Commission d’organisation mieux payés au monde. A savoir que de la coupe d’Algérie et la artisans de stabilités voire de ce classement ne prend en compte Commission fédérale des résultats probants. N’est-ce pas que les revenus provenant des arbitres ont désigné les clubs, et non des contrats Ighil Meziane à Chlef, Menad à arbitres qui devront officier les publicitaires. Béjaïa et tant d’autres que nous finales de la coupe d’Algérie Tout sauf une surprise, ce sont ne citerons pas, qui sont en train 2011, dans les différentes Cristiano Ronaldo et Lionel Messi catégories. de réaliser d’excellents qui trustent les deux premières Samedi soir, l'Olympique places. Concernant CR7, le Real parcours ? Il ne s’agit surtout de Marseille s'est imposé Madrid lui donne la bagatelle d’un LES ARBITRES SONT : pas de déceler dans ces propos pour la deuxième fois million d’euros par mois, soit 12 consécutive en Coupe de quelque sombre velléité qui Seniors Garçons : Abid millions par an. Pour La pulga, ce la Ligue en venant à bout Charef, Etchiali, Bitam, véhiculerait de l’intolérance ou sont quelques 10,5 millions d’euros de Montpellier (1-0) grâce Boulfelfel, Bousster pire, de la xénophobie. qui atterrissent sur son compte en à Taye Taiwo. L'ancien Le commissaire au match est banque à la fin de l’année. Le Rappelons aux jeunes coach Phocéen, Eric M. Belaid Lacarne podium est complété par Fernando Gerets, était présent lors générations qu’il y a trois Torres et ses 10 millions à l’année. de cette victoire et même décennies de cela, l’Algérie Coupe d'Algérie militaire : Au final, les clubs les plus après le match dans le entière avait adopté un entraîneur Houasnia, Lahreche, Naceri, «généreux» en terme de salaires bus avec les joueurs. Une Badache, Haddada. sont le Real Madrid, Barcelone, étranger du nom de Evgueni situation qui a énervé Le commissaire au match est Chelsea, Manchester City et United. Rogov, simplement parce qu’il fit Didier Deschamps qui a M. Bouznadji Bref, rien de vraiment surprenant. expliqué à sa direction un excellent travail au sein de Ce qui l’est plus, c’est la 96ème qu'il était choqué par la U20 Garçons : Hallalchi, l’équipe nationale d’alors, aux place d’André-Pierre Gignac, devant présence de l'ancien Brahim, Doulache, Sekhraoui. côtés de Mahiedine Khalef et Thierry Henry. Comme le disait entraîneur dans l'intimité Le commissaire au match est Lilian Thuram, «tout est possible d’un certain Rabah Saâdane. Les du vestiaire après la M. Dehamchi Mohamed dans le football»... victoire. rares journaux de l’époque n’ont jamais manqué de mettre en U17 Garçons : Chenane, Belkheir, Cherchar, Fettouche. relief le travail titanesque du Le commissaire au match est technicien russe. Or, depuis M. Hamdani «l’ouverture», cette nouvelle religion libérale qui règne dans U15 Garçons : Benattia, Babouche, Bahatte, Bouchou. tous les domaines, notamment Ca y est la guerre est vraiment lancée ! Alors que les embrouilles Le commissaire au match est et les tensions étaient palpables lors des deux premiers sportif, nous avons assisté au M. Guerfi Clasicos, la perspective des matches de Champion’s League a recrutement de techniciens fait passer le face-à-face Real-Barça dans une autre dimension. étrangers comme si c’était dans Seniors Féminines : Melle Après les péripéties sur la désignation de l’arbitre du match, l’air du temps. Cette frénésie a Moula, Belarbi, Belkadi, Melle José Mourinho a allumé la mèche Pep Guardiola : «Nous Ayouni. commençons un nouveau cycle. Jusqu’à maintenant, nous avions commencé par l’équipe nationale Le commissaire au match est un très petit groupe d’entraîneurs qui ne parlait pas des arbitres. qui a consommé pas moins de M. Bensekrane Et ensuite un groupe qui critiquait les arbitres quand il y avait trois entraîneurs venus d’outredes erreurs, auquel j’appartenais. Avec les déclarations de Pep, mer et qui ont coûté des sommes U20 Féminine : Merniz, nous entrons dans une nouvelle ère, dans un nouveau groupe Demane, Benhamidouche, faramineuses sans aucun dans lequel il est tout seul : critiquer la réussite de l’arbitre. Je Hellel. ne l’avais jamais vu. C’est le troisième groupe. Il est habitué à ce résultat. Au lieu de tirer des Le commissaire au match est qui s’est passé à Stamford Bridge (en référence à la demi-finale leçons, on continue à privilégier M. Abdelkader Elalam de 2009, ndlr) et maintenant il n’est pas content avec la réussite les pistes étrangères au des arbitres ». Invité à parler de Wolfgang Stark, le « Mou » en a détriment des techniciens locaux U17 Féminine : Nedder, remis une petite couche : « Je ne désire pas qu’il se trompe en Bouchaala, Berrachou, notre faveur, mais qu’après le match les deux équipes soient dont beaucoup ont fait leurs Bekouassa contentes. Bien qu’avec Pep, cela ne soit pas possible parce que preuves sur le terrain. Jusqu’à Le commissaire au match: M. pour qu’il soit content, l’arbitre doit se tromper». C’est ce qui A. B. Hamid Abdellah quand ? s’appelle démonter quelqu’un…avec classe !

PALPITANTE AFFICHE !

Les arbitres Ronaldo et des finales de Messi, les la Coupe mieux payés d'Algérie 2011

énervé par la présence de Gerets !!

DESCHAMPS

Mourinho dézingue Guardiola

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


maracanafoot1407 date 27-04-2011