Page 1

RÉUNION D’URGENCE

Djiar - Présidents de club www.maracanafoot.com

D’IMPORTANTES DÉCISIONS PRISES

N° 1402 du Jeudi 21 Avril 2011 MCA

Le Mouloudia à pied d’oeuvre à Luanda

10DA

AMROUNE : «Maintenant, il faut rester sur cette dynamique»

Les Kabyles renouent avec l’aventure africaine ILS SE SONT ENVOLÉS À

Asselah: «Je suis prêt...»

2H

DU MATIN POUR LIBREVILLE

SAIDI : «Au Gabon pour un bon résultat»

HAMITI, LE GRAND ABSENT

est un homme honnête, M. Cherif CHOUIKH : =«Hannachi El Ouazzani»

=«Hamiti n’a été contacté ni par l’USMA ni par un autre club» =«On reviendra du Gabon avec un résultat positif»


02

Le départ de MEGHNI de La Lazio se précise Maracana N°1402 — Jeudi 21 Avril 2011

g Par AOMAR MOUSSI

L’international algérien, le milieu offensif de La Lazio Rome, Mourad Meghni, qui est rétabli de sa blessure, n’arrive toujours pas à se frayer une place dans l’échiquier d’Edoardo Reja.

M

ourad Meghni est impatient de rejouer et de retrouver les terrains et la compétition, mais apparemment, l’international algérien risque, bel et bien, de ne jouer aucune minute d’ici à la fin de cet exercice footballistique. La Lazio Rome, son club, carbure à plein régime, actuellement, et il sera vraiment très difficile pour Meghni de prétendre à une place de titulaire ou en d’autres termes à un temps de jeu, avec son équipe. Mourad Meghni, qui a contracté une grave blessure depuis belle lurette, et qui s’est remis petit à petit, ne parvient pas à trouver sa place dans une équipe de la Lazio de Rome qui tourne plutôt bien. La où vont les choses, son départ se précise de plus en plus, et il n’est pas à écarter de le voir changer d’air dès la fin de cette saison. Même si les dirigeants de La Lazio tiennent à lui, Mourad Meghni est apparemment décidé à aller monnayer son talent ailleurs.

MOSTEFA ET NÎMES VEULENT SORTIR DE LA ZONE ROUGE

Pour Mehdi Mostefa du club français Nîmes, qui accueillera demain soir au stade Les Costières, le club du FC Nantes pour le compte de la 32e journée du championnat de Ligue 2 française, l’international algérien se trouve avec son club dans la zone rouge au classement avec cette 13e place avec 32 points. Il n’a plus droit à l’erreur, s’il veut vraiment se maintenir en Ligue 2. Une mission qui s’annonce difficile pour Mostefa, Zarabi et Nîmes face à une équipe de Nantes qui ne viendra pas faire du tourisme, mais pour repartir à la maison avec un résultat positif. La victoire est indispensable pour Mehdi Mostefa et Nîmes, s’ils veulent voir le bout du tunnel et entrevoir la fin de ce championnat avec assurance. A.M.

Il a des contacts en Turquie et en Grèce

Le milieu de terrain offensif algérien de La Lazio ne manque pas de sollicitations et de contacts. Pas moins de trois clubs veulent s’offrir ses services, dès la fin de cette saison footballistique. Il s’agit des deux clubs grecs Kavala où évolue l’autre international algérien Djamel Abdoun et Salonique, ainsi que le club du championnat turc le Kayserispor où joue Karim Ziani. Mourad Meghni est très intéressé par ces offres, mais il préfère attendre la fin de cet exercice pour trancher quant à sa prochaine destination. Donc il n’est pas à écarter de voir l’international algérien jouer la saison prochaine aux côtés de son équipier en équipe nationale Karim Ziani, bien sûr si ce dernier ne change pas d’air.

Ses dirigeants ne veulent pas le lâcher

Les responsables du club de La Lazio Rome ne comptent pas libérer leur joueur, car à leurs yeux, il est un élément incontourn-

EQUIPE NATIONALE

able, et savent pertinemment qu’il leur sera d’un grand apport la prochaine saison. Eduardo Reja, l’entraîneur de La Lazio, tient beaucoup à Mourad Meghni, en l’encourageant aux entraînements, et ce, dans le but que ce dernier puisse retrouver toutes ses qualités. De son côté, le directeur sportif des Biancocelesti, Igli Tare, pense que l’international algérien entrevoit enfin le bout du tunnel après sa longue convalescence. « Ce furent des années difficiles pour ce garçon, car il a toujours été blessé au cours des deux dernières. Maintenant, le pire est passé et je pense qu’il va bientôt revenir sur le terrain avec ses coéquipiers. Il a un contrat avec la Lazio Rome et il s’inscrit dans le cadre de notre projet», a-t-il déclaré au correspondant italien de Top Mercato. Une chose est certaine, rien n’est encore décidé quant à l’avenir du joueur, et ce, même si ce dernier a pris la décision de changer d’air. Les dirigeants de La Lazio auront leur mot à dire après la fin de cet exercice footballistique. A. M.

«Mon avenir, je le verrai en fin de saison»

Ghezzal :

L’attaquant international du club italien Bari, Abdelkader Ghezzal, n’a rien décidé quant à son avenir footballistique et sa prochaine destination. Ce joueur, qui est la copropriété des deux clubs italiens, Sienne et Bari, ne peut trancher et c’est aux dirigeants de ces deux clubs de prendre une décision finale. «Je suis en copropriété entre Bari et Sienne, c'est à eux de décider. Je ne veux pas me prononcer sur ça, je ne vais pas parler de mon futur. Nous verrons en fin de saison» a confié Ghezzal à la presse italienne. Pour rappel, Ghezzal, qui a évolué la saison passée à Sienne, club relégué en Serie B, a opté pour Bari qui est lanterne rouge après 33 matchs disputés en Serie A italienne. L’international algérien Abdelkader Ghezzal apporte l'analyse suivante: «Nous avons eu des occasions, mais comme chaque fois, cette saison, nous avons échoué à les concrétiser». Les camarades de Ghezzal auront à en découdre ce samedi avec un autre relégable la Sampdoria, une occasion pour empocher les trois points et ce, même si Bari a déjà mis les deux pieds en Seria B. «Le club des Pouilles ne fera aucun cadeau à son adversaire malgré le jumelage et les liens solides entre les supporters des deux camps», a expliqué Ghezzal, ajoutant: «Nous allons jouer à fond jusqu'à la fin de la saison, nous le ferons surtout pour nos supporters qui sont déçus de notre parcours. Nous ferons la même chose avec tous les autres adversaires pour sauver au moins la face». Dans le cas où les partenaires de Ghezzal s’inclinent face à La Sampdoria, ils diront bye bye à la A.M. Serie.

MESLOUB et le Havre accueilleront le leader Evian

Walid Mesloub, l’international algérien du club français de Ligue 2, le Havre, accueillera avec ses partenaires le leader du championnat Evian TG, pour un match comptant pour la 32e journée de Ligue 2 française. La rencontre aura lieu demain dans la soirée au stade JulesDeschaseaux du Havre. Les coéquipiers de Mesloub occupent actuellement la 6e place après 31 matchs disputés avec dans son compte 45 points et à 7 longueurs du leader, son prochain adversaire Evian TG qui totalise 52 points. Une occasion pour Mesloub et consorts de se racheter de la défaite concédée la semaine passée contre Le Mans sur le score d’un but à zéro. Les camarades de Walid Mesloub comptent bien s’offrir le leader du championnat de Ligue 2 française. On le saura demain en soirée.

AKROUR affronte BEZZAZ

Demain dans la soirée, l’attaquant Nassim Akrour du club français Istres aura à en découdre demain en début de soirée, son compatriote algérien Yacine Bezzaz de Troyes, pour le compte de la 32e journée du championnat de Ligue 2 française. Les partenaires de Nassim Akrour ont perdu lors du précédent match contre le leader Evian TG sur le score de 3 buts à 2. Une occasion pour Akrour et consorts de se racheter et se refaire une santé en battant son homologue Yacine Bezzaz de Troyes. L’adversaire des Istrois, quant à lui, a été défait à domicile et devant son public par le club d’Angers sur le score de 2 buts à 1. Les coéquipiers d’Akrour occupent la 10e place et Troyes la 13e.

BELLAÏD et SEDAN face à Laval

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Pour l’autre international algérien, Habib Bellaïd, le défenseur du club français Sedan, ilaura à en découdre demain en début de soirée, avec la formation de Laval. Les coéquipiers de Bellaïd qui se sont illustrés la semaine passée en s’imposant en dehors de leurs bases face à Vannes sur le score sans appel de 3 buts à 0, auront l’occasion de confirmer leur bonne santé, en tentant d’enchaîner avec un autre succès face à cette modeste équipe de Laval. Mais, les camarades de Bellaïd doivent faire très attention à cette équipe qui peut bien les surprendre. Laval qui a battu Nîmes de Zarabi et de Mehdi Mostefa le week-end dernier par la plus petite des marges 1 à 0, peut bien enchaîner avec un autre bon résultat, en tenant en échec Sedan. Donc la méfiance doit être de mise chez les coéquipiers de Habib Bellaïd. A.M.


LIGUE 1

CHIOUKH : «Hamiti mérite une convocation en équipe nationale»

«Il n’est contacté ni par l’USMA ni par un autre club»

Continuant dans le même registre, le premier responsable de section du club phare de la Kabylie, et à une question relative aux contacts de ce joueur avec le club de Soustara l’USM Alger, notre interlocuteur nous déclare ce qui suit : «Vous savez, à chaque fin de saison, on commence à parler du départ de tel joueur vers un autre club. Mais je peux vous dire que Farès Hamiti n’est contacté ni par l’USMA ni par un autre club. En plus, la saison n’est pas encore terminée, et il a des objectifs à atteindre avec la JSK, la coupe d’Algérie et le championnat, sans oublier la coupe de la CAF, puisqu’il sera qualifié dès le début de la phase des poules.» Chioukh est catégorique en estimant que «Hamiti, qui est un joueur de valeur et de qualité, s’est fait un nom grâce à la JSK et je ne pense pas qu’il va négocier avec un autre club, avant

03

même la fin de cet exercice footballistique».

«Hannachi est un homme honnête, M. Chérif El Ouazzani»

Une délégation de 27 personnes… Les Kabyles vont se déplacer au Gabon avec une délégation de 27 personnes. La délégation est composée des joueurs, du staff technique, du garde matériel, du kiné du club et de trois dirigeants.

Réagissant aux déclarations de l’entraîneur du MC Oran Si Tahar Chérif El Ouazzani, qui a estimé que son frère l’ex-joueur kabyle Si Abdennour Chérif El Ouazzani a été privé de son argent par Hannachi, le président de section du club phare de la Kabylie rétorque : «Hannachi est d’une renommée internationale, et c’est une personne honnête M. Chérif El Ouazzani. Ton frère n’est ni privé de son argent ni de rien du tout» et d’ajouter : «C’est faux ce que déclare Chérif El Ouazzani et Hannachi est connu par tout le monde, il n’a jamais lésé un joueur».

…dont 18 joueurs Contrairement au précédent déplacement en terre mauritanienne où il n’y avait que 17 joueurs, cette fois-ci, la JSK s’est déplacée avec 18 joueurs au Gabon. Rachid Belhout aura à composer avec les meilleurs pour dégager le onze qui affrontera le FC Missile, ce samedi dans l’après-midi.

«On reviendra du Gabon avec un résultat positif»

Khelifa Chioukh, qui est à la tête de la délégation kabyle qui s’est envolée ce matin à destination de Libreville, estime que «le groupe est motivé et déterminé plus que jamais à relever le défi en revenant au pays avec un bon résultat, qui lui permettra d’entrevoir la manche retour avec beaucoup de confiance et d’assurance» et d’enchaîner : « Certes, on n’aura pas le temps de s’adapter au climat et à l’environnement, mais la JSK est connue pour ce genre de périples et les joueurs sauront comment réaliser un bon résultat face au FC Missile du Gabon». Chioukh reste optimiste quant à la qualification de la JSK à la phase des poules dans cette compétition africaine en déclarant : «Je reste persuadé et même confiant que les garçons vont honorer une nouvelle fois le football national en réalisant un parcours époustouflant dans cette compétition, comme ce fut le cas en Ligue des champions africaine, la saison dernière où on a atteint le dernier carré. On atteindra inch’Allah la phase des poules en coupe de la CAF, c’est promis.»

«Dès notre retour du Gabon, on se consacrera à la finale de Coupe d’Algérie»

Pour Chioukh, il est encore prématuré de parler de la finale de la Coupe d’Algérie qui va les opposer à l’USMH le 1er mai prochain, en estimant que «on est beaucoup plus concentrés sur le match de coupe de la CAF face au FC Missile, après on aura à songer au match de Dame coupe face aux Harrachis. Il faut gérer match par match» avant de conclure : «Dès notre retour du Gabon, on aura à se concentrer sur le match de coupe d’Algérie qu’on va préparer en conséquence pour le remporter et offrir à la Kabylie et à tous les supporters de la JSK le trophée». Propos recueillis par Aomar Moussi

Départ sur Alger à minuit Les coéquipiers de Lamara Douicher, qui se sont exercés hier matin au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou, ont rejoint la capitale et l’aéroport international Houari Boumediène vers minuit, c'est-à-dire deux heures 45min avant qu’ils ne s’envolent à destination de Libreville via Frankfurt, tôt le matin.

Au Gabon dés ce matin La délégation kabyle s’est envolée tôt le matin. Les Kabyles se sont envolés à destination de la capitale gabonaise Libreville à 2h45, de l’aéroport international Houari Boumediène. (Ph : Maracana

Le président de section football de la JSK Khelifa Chioukh se dit très content de la qualification de son équipe en finale de Dame coupe, estimant d’emblée que «tout le monde a vu que la JSK a bien mérité sa victoire et les joueurs ont été à la hauteur de nos aspirations, en réalisant l’essentiel» et d’ajouter : «Les Oranais et particulièrement Chérif El Ouazzani qui a trouvé des prétextes pour justifier l’élimination en déversant sa colère sur tout le monde». Chioukh n’a pas omis de signaler la grande forme de Farès Hamiti en déclarant ce qui suit à propos de cet attaquant de métier : « Hamiti confirme, de match en match, ses grandes qualités et ses capacités d’attaquant racé et d’un vrai chasseur de but» avant de l’encenser : «Ce joueur mérite amplement d’être convoqué en équipe nationale. J’estime qu’il est capable d’apporter un plus à la ligne offensive des Verts. Je pense qu’il faut lui accorder cette chance pour le voir à l’œuvre et je reste persuadé que l’entraîneur national n’aura pas à le regretter.»

Maracana N°1402 — Jeudi 21 Avril 2011

Chioukh à la tête de la délégation En l’absence de Moh Chérif Hannachi qui a décidé de ne pas effectuer le déplacement avec son équipe, c’est donc le président de section football Khelifa Chioukh qui est à la tête de la délégation kabyle. Une bonne expérience pour ce dirigeant actif qui est en train de veiller au grain pour que l’équipe ne manque de rien. Termoul et Djilali Benchora accompagnent l’équipe En plus des joueurs des membres du staff technique et du président de section Chioukh qui est à la tête de la délégation, deux autres dirigeants ont accompagné l’équipe. Il s’agit des deux dirigeants Kamel Termoul et de Djilali Benchora. Rien n’est laissé au hasard par les responsables du club phare de la Kabylie, lesquels comptent veiller sur leur équipe, et ce, afin que cette dernière puisse revenir au pays avec le meilleur résultat possible qui lui permettra d’entrevoir la manche retour sous de bons auspices et avec un moral au beau fixe.

El Orfi du voyage

Le milieu récupérateur des Jaune et Vert, qui a raté le dernier voyage que son équipe a effectué à Nouakchott, et ce, pour motif de problème vis-àvis du Service national, est, cette fois-ci, du voyage avec le groupe. Tout est réglé pour ce joueur comme nous l’a confirmé Chioukh hier au téléphone. Un atout de plus et de taille pour Rachid Belhout qui va certainement compter sur les services d’El Orfi. A.M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Escale de 2h30 à Frankfurt

Les partenaires de Mohamed Khoutir Ziti, avant de rejoindre la capitale du Gabon, feront une escale en Allemagne et plus précisément à Frankfurt. Avant de reprendre leur vol vers Libreville, les Kabyles passeront deux heures trente minutes à l’aéroport de Frankfurt.

L’arrivée au Gabon prévue à 18h Les protégés de Rachid Belhout, qui devront faire une escale de 2h30 à l’aéroport de Frankfurt, et qui reprendront le vol juste après à destination du Gabon, sont attendus à Libreville vers la fin de la journée et plus précisément vers 18h comme a tenu à nous l’affirmer le président de section football du club phare de la Kabylie, Khelifa Chioukh.


04

HAMITI, LE GRAND ABSENT

Les Canaris déterminés à revenir avec un bon résultat

Les Canaris du Djurdjura sont très heureux, après la brillante qualification à la finale de Dame coupe, lundi dernier au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, face au MCO qui n’était pas un foudre de guerre. Les joueurs, à hauteur de leurs aspirations, ont su comment arracher ce billet qualificatif.

LES CANARIS ONT REPRIS HIER

Les joueurs, qui ont bénéficié uniquement d’une journée de repos accordé par le staff technique Belhout, ont repris le chemin des entraînements hier dans l’après-midi, au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou, pour préparer leur prochain rendez-vous, face au FC Missile du Gabon, comptant pour le match aller des 8es de finale de la Coupe de la CAF, qui est prévu ce samedi à Libreville. S. A.

LIGUE 1

Maracana N°1402 — Jeudi 21 Avril 2011

g Par SAÏD ABERKANE

Comme annoncé déjà, le grand absent parmi l’effectif des Jaune et Vert ce samedi après-midi, c’est bel et bien, l’homme en forme actuellement de la JSK, à savoir l’ex-Blidéen, Farès Hamiti. Pour rappel, cet élément n’est pas qualifié pour le premier tour de cette compétition africaine, en attendant jusqu’au deuxième tour si l’équipe va arracher la qualification à la phase des poules.

C

ela étant, on ne sait pas encore qui le remplacera dans son poste. A cet effet, deux joueurs peuvent prétendre, à

savoir l’ex-baroudeur du WA Tlemcen, Nabil Yallaoui qui possède les qualités nécessaires pour suppléer à la défection du joueur blessé. Il y a aussi Nessakh, qui y a déjà remplacé ce joueur lors du premier tour de la Coupe de la CAF, face au FC Tevragh Zeina, ce dernier a pu inscrire les trois buts en aller retour face à cette équipe mauritanienne. En tout cas, le coach, Rachid Belhout, aura l’embarras du choix pour aligner le meilleur de ces deux éléments, et quelle que soit son identité, il doit faire preuve d’abnégation et de sens de responsabilité, ne serait-ce que pour être à la hauteur de la confiance placée en lui.

Nessakh pour le remplacer

En l’absence de l’attaquant Hamiti, le staff technique puisera dans le banc des remplaçants pour trouver un remplaçant. Le joueur qui est en

train de retrouver sa forme de jour en jour sera, sauf surprise de dernière minute, le remplaçant de Hamiti. Cet élément n’est autre que le milieu gauche Chemsseddine Nessakh, cet élément aux grandes qualités qui s’est illustré de fort belle manière lors des dernières rencontres de son équipe. Belhout a confiance totale en son joueur ; d’ailleurs, il compte refaire le coup du premier tour de cette compétition. Nessakh saura comment tenir son rôle sur le terrain et durant toute la partie et prouvera, en conséquence, à son entraîneur qu’il peut désormais compter sur lui en attaque pour le reste de la saison. Ce dernier est apte à remplacer son équipier qui ne sera pas du voyage avec le groupe et s’occupera du rôle d’attaquant face au FC Missile.

M

ême si en première période, ils ont raté beaucoup d’occasions nettes de scorer, ces derniers sont parvenus à trouver la faille lors des cinq dernières minutes de la rencontre. Maintenant les Jaune et Vert sont appelés à préparer ce rendez-vous africain qui les attend après demain face au FC Missile du Gabon et ce, comptant pour le match aller des 8es de finale de la Coupe de la CAF. «Nous n’avons pas le droit à l’erreur et nous devons revenir au pays avec un probant résultat en confirmant notre bonne santé et notre dernier succès enregistré en Coupe d’Algérie, afin d’aborder le match retour avec un moral gonflé à bloc», déclare le meneur de jeu en l’occurrence Sofiane Younes qui estime que la partie ne sera pas une mince affaire pour les Canaris devant une formation du Gabon qui va jouer à domicile et devant leurs supporters. « Certes, ce ne sera pas une partie facile devant cette équipe du FC Missile, mais on fera tout pour assurer la qualification avant la manche retour. Et nous ferons tout pour rester sur cette dynamique de victoire et cette volonté qui anime le groupe, car notre public attend avec impatience ce match», espère-t-il. S. A.

SAIDI : «Au Gabon pour un bon résultat»

g Entretien réalisé Par SAÏD ABERKANE

Content d’avoir contribué à la qualification de son équipe, à la finale de la Coupe d’Algérie, le milieu récupérateur de la JSK, Lyès Saïdi, qui est en train de confirmer le bien qu’on dit de lui, estime que le moment est venu pour confirmer notre bonne santé, en décrochant un autre succès dès samedi prochain. Saïdi nous a déclaré que ses coéquipiers et lui sont décidés à ne pas rater ce match aller des 8es de finale de la Coupe de la CAF. Le milieu de terrain estime aussi qu’ils n’ont plus droit de décevoir le public de la JSK, lequel s’est montré très fair-play et surtout solidaire avec eux lors du dernier match face au MCO. Comment est l’ambiance à quelques heures du long déplacement en terre gabonaise pour affronter le FC Missile ? On est dans une très belle dynamique après notre dernier succès face au MCO, lors du match de Coupe qui nous a permis d’arracher la qualification à la finale. Tout le monde est conscient que le chemin est encore long même si nous sommes dans le droit chemin, il ne faut surtout pas se relâcher, mais plutôt se plonger pour un autre défi et on va tout faire pour revenir avec un meilleur résultat du Gabon.

La qualification de lundi dernier face au MC Oran vous a-t-elle fait du bien ? C’était un match très important parce qu’on savait qu’il fallait gagner et se qualifier en finale. En cas de défaite, nous aurions pu aggraver notre situation et même gâcher notre parcours. On a bien joué et la qualification est amplement méritée. C’est une superbe performance avec l’art et la manière, en plus, en aucun cas, nous n’avons douté, ce qui prouve notre force de caractère actuelle. Comment abordez-vous ce match aller ? Il faudra mettre beaucoup d’impacts dans notre jeu et plus d’agressivité. On va donc essayer de faire une bonne entame avec beaucoup de pressions pour montrer à notre adversaire qu’on a absolument besoin d’un bon résultat positif qui nous permettra d’aborder le match retour sous de bons auspices et avec assurance. Qu’attendez-vous spécialement de cette opposition ? L’enjeu est simple, il s’agit de revenir avec un meilleur résultat de l’extérieur face à un adversaire qui n’est plus à présenter. C’est pour cela que ce match aller est très important pour nous. Si on arrive à enregistrer un bon résultat, ça ne sera nullement une surprise mais juste la confirmation que nous avons le groupe qu’il faut pour jouer le titre de

S. A.

cette prestigieuse compétition. Alors, comment se présente pour vous cette rencontre qui vous attend samedi prochain face au FC Missile ? C’est un match difficile, car on aura affaire à une bonne équipe. Cette équipe est composée de bons joueurs d’expérience et de jeunes pétris de qualités. Donc, il faut prendre très au sérieux cette formation gabonaise qui est capable de vaincre n’importe quelle équipe. Mais bon, pour nous l’objectif est bien clair, seul un bon résultat nous intéresse et ce, quelle que soit la valeur de l’adversaire. La balle est dans notre camp, et on ne doit pas se laisser faire. On doit être très vigilants derrière, en réduisant les espaces aux attaquants, tout en essayant de presser haut son arrièregarde pour enfin tromper sa vigilance, et s’offrir enfin les trois points de la victoire. Pensez-vous pouvoir revenir avec un bon résultat ? Franchement oui, tout le groupe est déterminé à ne pas rater ce rendezvous de la Coupe de la CAF, et aller de l’avant et jusqu’au bout de cette confrontation pour y arriver en dépit de la force de l’équipe adverse pour enregistrer un bon résultat et revenir avec un moral au beau fixe. S.A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

05

Maracana N°1402 — Jeudi 21 Avril 2011

Les choses sérieuses commencent

LES CANARIS DÉS AUJOURD’HUI A LIBREVILLE

es Jaune et Vert se sont envolés à 2 h du matin vers la capitale gabonaise Libreville où ils disputeront leur match des 8es de finale de la coupe de la CAF prévu samedi prochain. En effet, après avoir bénéficié d’une journée de repos au lendemain du match de coupe qui les a opposés au MCO avec cette belle qualification en finale, les Canaris se sont entraînés hier dans l’après midi avant de se préparer pour ce long voyage qui les conduira en Afrique noire via Frankfurt. Tout ce qu’on peut dire c’est que les conditions sont très favorables et les camarades d’El Orfi se sont montrés très sereins et un grand optimisme règne au sein du groupe. En effet, les joueurs ne parlent que de ce match qui les mettra aux prises face au représentant gabonais le FC Messile. Un adversaire non connu pour les joueurs kabyles pourtant très expérimentés dans les compétitions africaines vu leurs nombreux déplacements. Toutefois, ils sont déterminés à arracher un bon résultat lors de ce match aller ce qui leur permettra d’augmenter leurs chances pour le

ENTRAÎNEMENTS HIER MATIN

match retour prévu au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou dans une quinzaine de jours.

Prendre au sérieux l’adversaire du jour

Les Canaris se sont entraînés hier matin au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. C’est la dernière séance d’entraînement avant le départ de l’équipe vers Libreville pour disputer le match aller de la coupe de la CAF face au FC Messile, samedi prochain

Même si les camarades de Berrefane ont affiché un grand optimisme, toutefois, ils doivent vite oublier leur qualification en coupe et se concentrer tout au long de la partie lors de ce match de la coupe de la CAF. En effet, les matchs ne se ressemblent jamais les conditions en Afrique sont connues pour chacun de nous. En plus du climat qui est souvent en défaveur de nos représentants, ils doivent aussi se méfier de l’arbitrage qui est aussi un facteur déterminant dans ce genre de rencontre. Ils souhaitent seulement que l’arbitrage soit à la hauteur et que les Kabyles réalisent un bon résultat pour aller de ce fait à la phase des poules.

Les fans optimistes

En dépit de la difficulté de la mission de leur équipe, les fans des Canaris restent optimistes quant au score final de cette rencontre prometteuse de la coupe de la CAF. En effet, ils s’attendent à un bon rendement de

(Ph : Maracana

L

g Par MUSTAPHA LARFI

leurs joueurs, ces derniers affichent une belle forme ces derniers temps. Lors d’une discussion avec certains d’entre eux, ils nous ont affirmé que leur équipe pourra passer le cap du représentant gabonais et de revenir avec un bon résultat de Libreville. En

Asselah retrouvera sa place

parallèle, ils nous ont confié que le match sera difficile, toutefois ils souhaitent que les camarades de Berrefane reviennent avec un résultat probant tout en promettant d’être présents en force lors du match retour prévu en Algérie. M.L.

Le milieu de terrain Tedjar et l’attaquant Hamiti étaient absents lors de cette séance. Le premier cité a été mis au repos afin de récupérer suite aux grands efforts fournis face au MCO, quant au second, à savoir Hamiti, ce dernier ne sera pas concerné par la rencontre.

«Je suis prêt pour la rencontre»

êtes-vous prêt pour la rencontre ? Moi je suis toujours à la disposition du coach et de l’équipe. Je travaille d’arrache-pied et je ferai tout pour être à la hauteur et garder ma cage vierge Un mot à vos supporters… Je les remercie pour leur grand soutien lors de la Coupe d’Algérie. Je leur promets qu’on se donnera à fond pour ramener un bon résultat et leur procurer de la joie. Entretien réalisé par Mustapha Larfi

Mazari attend toujours sa chance

Ce n’est un secret pour personne, le 3e gardien des Canaris, Mazari, n’a joué aucune rencontre pour cette saison. Cependant, ce jeune gardien a montré de belles choses aux entraînements et même dans les matchs amicaux où il était incorporé. Même s’il n’a jamais réclamé sa non-titularisation en se comportant en professionnel, il attend toujours à ce que le staff technique lui donne sa chance pour prouver son talent et pourquoi pas s’imposer au sein de l’échiquier Belhout.

Il est victime de la concurrence

Si Mazari ne joue pas c’est qu’il est tout simplement victime de la grande concurrence, selon tous ce qui connaissent ce gardien , vu que le club dispose de 2 bons gardiens, à savoir Asselah et Berrefane qui sont en train de réaliser une bonne saison. Cependant le joueur préfère travailler dans la sérénité en attendant des jours meilleurs comme ça été le cas pour Berrefane qui a terminé par s’imposer en profitant de la chance qui lui a été offerte par le staff technique.

EXERCICES DE TIRS AU BUT POUR LE TRIO LAMHANEYALAOUI-AMADA (Ph : Maracana

Vous ferez le voyage à Libreville aujourd’hui, êtes-vous prêt pour ce rendez vous ? La préparation se déroule dans de bonnes conditions. Après le match de coupe, on s’est mis au travail directement pour préparer ce match de la CAF. C’est un autre pari qui nous attend et on fera tout pour revenir avec un bon résultat, ce qui nous mettra à l’aise pour le match retour. Ce match est venu au bon moment pour vous surtout que vous avez atteint votre objectif, celui de passer à la finale de la Coupe d’Algérie… Certes, on a réalisé une belle victoire en coupe d’Algérie, toutefois, on doit vite oublier ce match et se concentrer totalement sur ce match de la CAF. C’est un match très important et on doit sortir le grand jeu pour réaliser un bon résultat lors de ce match aller

Avez-vous une idée sur votre adversaire du jour ? C’est une équipe inconnue pour nous, toutefois, on doit prendre cet adversaire très au sérieux. A ce stade de la compétition, toutes les rencontres seront difficiles et c’est pour cette raison qu’on doit se méfier de notre adversaire et de faire le nécessaire pour le surprendre. Nous sommes conscients de ce qui nous attend et on fera tout pour arracher un bon résultat Le staff technique vous fera appel pour ce match,

Le premier responsable de la barre technique des Canaris, Rachid Belhout n’a pas encore rejoint l’équipe et donc, il n’a pas dirigé la séance d’entraînement effectuée hier. Se trouvant en Tunisie, c’est l’entraîneur-adjoint Rachid Adrigh et l’entraîneur des gardiens, Lyes Izri qui ont dirigés cette séance

...TEDJAR ET HAMITI

A l’occasion de cette rencontre, on s’attend à ce que l’ex-gardien des Sang et Or, Asselah, soit titularisé au cours de cette rencontre. En effet, le staff technique des Canaris compte énormément sur lui notamment dans la compétition continentale où il a acquis une grande expérience. Ayant fourni une prestation de premier ordre face au représentant mauritanien lors du tour précédent, l’ex-Nahdiste qui a retrouvé son meilleur niveau lors des semaines précédentes sera donc appelé à retrouver sa place et d’aider ses camarades à revenir avec un bon résultat lors de ce match aller ce qui leur permettra de jouer la seconde manche dans de très bonnes conditions et d’assurer la qualification au prochain tour qui sera celui des poules et qui regroupera les meilleures équipes du continent.

Joint par nos soins, Asselah a bien voulu nous parler de cette confrontation. Il avoue que le match sera, certes, difficile toutefois, il estime que son équipe pourra revenir avec un bon résultat. Sur le plan personnel, il nous a affirmé qu’il est prêt pour ce rendez-vous.

BELHOUT ABSENT...

AMADA, KHLILI ET OUAI L NON CONCERNÉ PAR LA RENCONTRE

Le trio Amada, khelili et Ouail ne sera pas concerné pa r le match de samedi prochain fac e au FC Messile. En effet le trio en question ne dispose pas de lic ences africaines et de ce fai t ils ne seront pas du voyage au Ga bon

BERAFANE MÉNAGÉ

En plus des joueurs cité en haut l’excellent gardien de s canaris Berafane ne sera pa s lui aussi du voyage au Gabon et ne pas part a la rencontr prendra e de samedi prochain. Le staff tec hnique des canaris a préféré le mé nagé en perspective de la finale de la coupe d’Algerie prévu pour le 1ER mai prochain .

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le trio Yalaoui-AmadaLamhane a effectué au cours de cette séance une séance de tirs au but. Certainement, le staff technique des Canaris comptera sur cette arme des tirs lointains lors du match de samedi prochain

ASSELAH ET MAZARI PROLONGENT LEUR SÉANCE

Les deux gardiens Asselah et Mazari ont travaillé hier un peu plus de temps par rapport à leurs camarades. Les deux joueurs en question ont continué de travailler pendant un quart d’heure , alors que leurs camarades ont rejoint les vestiaires.


LIGUE 1

L’anarchie irrite ZEKRI Maracana N°1402 — Jeudi 21 Avril 2011

g Par MOUNIR BENKRAMI

La gestion hasardeuse du Mouloudia d’Alger commence sérieusement à irriter l’entraîneur Noureddine Zekri. En effet, le successeur du Français Alain Michel, découvre au fil des jours, le manque de professionnalisme flagrant des dirigeants mouloudéens qui n’arrivent toujours pas à trouver leurs repères.

Le milieu offensif des Vert et Rouge, Abdelmalek Mokdad, est, de loin, le meilleur mouloudéen de l’exercice en cours. Il est vrai que certains joueurs méritent eux aussi cette distinction, à l’instar de Boudebouda, Bouchema, Koudri et le gardien Zemmamouche au vu de leur régularité, mais Mokdad reste incontestableme nt, le meilleur. Précisions : Il est le meilleur buteur du Mouloudia avec déjà, 9 réalisations (toutes compétitions confondues). Il est aussi le joueur le plus en forme et le plus régulier depuis l’entame de la saison. Bref, c’est l’homme à tout faire dans cette équipe mouloudéenne et malgré cela, il n’a jamais bénéficié de la considération du sélectionneur national. D’ailleurs, beaucoup d’observateurs estiment que Mokdad mérite, au moins, une place avec les A’. Mais cela, n’a aucunement perturbé le meneur de jeu des Vert et Rouge qui préfère faire preuve sur le terrain en faisant montre de beaucoup d’abnégation et de sérieux. Voilà ce qu’on appelle un vrai joueur professionnel ! M. B.

Le professionnalisme de BABOUCHE

(Ph : Maracana

MOKDAD, L’HOMME À TOUT FAIRE

Comme tout le monde sait, l’entraîneur, Noureddine Zekri, a pris l’initiative de sanctionner le capitaine des Vert et Rouge, Réda Babouche en l’écartant du dernier match de championnat face au MC El Eulma. L’ex-international algérien a sportivement accepté la sanction en évitant même toute polémique, notamment, avec le premier responsable de la barre technique. Baabouche était écarté même pour le match aller de la Champion league prévu ce samedi contre l’Inter Club de Luanda. Mais le joueur n’a pas hésité une seule seconde à répondre présent à l’appel du coach après la défection de dernière minute de trois joueurs à savoir, Boudebouda, Megherbi et Attafen. Pour l’information, Babouche est aussi blessé et malgré cela, il a répondu présent donnant ainsi, une bonne leçon de professionnalisme à tous les joueurs et même à l’entraîneur Zekri qu’il l’a injustement sanctionné après tous les services rendus au Mouloudia. M. B.

D

es dirigeants qui ne sont même pas capables de préparer un déplacement à l’étranger comme le font si bien d’autres équipes. Pas plus tard que mardi dernier à l’occasion du déplacement de la délégation du Mouloudia d’Alger en Angola en prévision du match aller de la Ligue des champions d’Afrique prévu ce samedi contre les Angolais de l’Inter Club de Luanda, l’entraîneur Noureddine Zekri a failli piquer une crise de nerf en assistant à une vraie mascarade. Pour l’anecdote, le coach mouloudéen ne savait même pas que certains joueurs à l’instar de Boudebouda, Megherbi et Attafen (les trois blessés), n’étaient pas concernés par ce voyage. Pis encore, deux autres joueurs qui n’étaient pas sur la liste des partants à savoir, Baabouche et Youcef Sofiane

ont été repêchés à la dernière minute après la défection du trio cité. Pour rester toujours sur la même foulée, l’un des dirigeants du club avait affirmé à Zekri que les trois nouvelles recrues (Berremla, Laaraf et le gardien Azzeddine) étaient officiellement qualifiées pour ce match. Mais à la veille du voyage, le même dirigeant lui annonce que ces trois joueurs ne seront finalement qualifiés qu’après ce tour ! Outré par cette mascarade, l’ancien entraîneur de l’ES Sétif n’a pas caché sa colère voire, son grand désarroi, jusqu’à fustiger la gestion hasardeuse des dirigeants du club. Tout compte fait, Zekri aura seulement 14 joueurs pour le fameux match de ce samedi contre les Angolais de l’Inter Club en sachant, que ce dernier, est de loin, meilleur que les deux précédents adversaires du Doyen en Champions league, le Real Bangui et le Dynamos FC de Harare en l’occurrence. «L’Inter Club est beaucoup plus fort que le Real Bangui et le Dynamos. Il ne faut surtout pas se mettre en tête qu’on est capables de rééditer à chaque fois un l’exploit réussi contre le Dynamos à Bologhine. Donc, restons vigilants et gardons les pieds sur terre, car une nouvelle mission délicate nous attend en Angola où on se doit de tenir le choc et ce, quoi qu’il arrive», a lancé Noureddine Zekri, avant le départ à Luanda. M. B.

DAOUADI : «Malgré les conditions difficiles, on défendra nos chances à fond » Auteur d’un superbe but sur corner direct face au MCEE, l’étincelant attaquant du MCA, El Eulmi Daouadi, est très fier d’avoir participé au déclic de son équipe en championnat. Pour l’enfant d’El Khroub, cette victoire permettra au Doyen d’envisager une suite favorable en championnat. Mais avant, les Mouloudéens doivent négocier leur safari en Angola en quête de résultat positif avant de jouer la qualification pour la phase des poules de cette Ligue des Champions africaine.

On imagine que vous êtes certainement très content d’avoir arraché cette belle victoire face au MCEE ? Bien évidemment, et c’est grâce aux efforts de tous les joueurs et bien sûr aux consignes de l’entraîneur. Après avoir traversé une période difficile, on devait à tout prix gagner en championnat pour chasser le doute et revenir à une meilleure position. L’équipe était motivée pour remporter les trois points et on a fait preuve d’une grande solidarité sur le terrain. Cela nous a permet de retrouver cette efficacité qui nous fuyait depuis longtemps. Maintenant que le déclic est provoqué, on peut dire que c’est reparti de nouveau pour nous, en espérant une suite plus favorable. Un mot sur votre joli but… J’étais très content de marquer ce beau but, surtout qu’on a gagné. Souvent, ça m’arrive de tenter ces

coups et cette fois-ci, ça a marché et c’est tant mieux pour nous. Il vous reste encore trois matchs en retard, ce qui pourrait vous aidera à prétendre à un meilleur classement, n’est-ce pas ? Effectivement, et c’est de bon augure pour nous. Lors de ces matchs décalés, on va tout miser pour récolter le maximum de points, même si on jouera deux matchs à l’extérieur. Après cette victoire, on est parvenu à revenir à la 10ème place et quitter la zone des reléguables, ce qui est très positif pour nous. A présent, il faudrait être plus ambitieux et chercher à voir plus loin. On peut le faire et nous sommes très motiver pour revenir en force dans cette phase retour. Cet état d’esprit vous permettra d’aller en Angola avec un bon moral… Cette compétition africaine est la plus prestigieuse du continent et toutes les équipes ont un niveau très élevé. Donc, il faut rester très concentrés et motivés pour réussir de bons résultats. On a réussi une grande performance face au Dynamos FC et on doit garder ça en mémoire pour croire en nos chances. Cette belle aventure est très intéressante et tout le monde aimerait aller jusqu’à la phase des poules. Pour ce faire, il faudrait garder son calme et éviter les erreurs commises au match aller au Zimbabwe. Avez-vous une idée sur l’équipe

du Desportivo Interclub ? Pour l’instant, c’est le staff technique qui a les infos, nous on reste concentrés sur le match et notre travail sur le terrain. On ira certes avec un effectif amoindri, mais ce n’est pas pour autant qu’on baissera les bras. L’équipe a pu retrouver sa confiance et on fera tout pour réaliser un bon match. Les conditions seront difficiles, avec la pression du public africain et les conditions climatiques, mais le MCA a des chances et une image à défendre. Nous avons déjà vécu cette situation à deux reprises et on commence à s’y habituer. Le plus important c’est de garder notre jeu et gérer nos efforts. Propos recueillis par Sami M.

(Ph : Maracana

06

Doublé de Boughèche contre Al-Shabab CHAMPIONS

LEAGUE ASIATIQUE

Grâce à un doublé de son attaquant algérien Hadj Boughèche, l'Emirates Club a remporté une importante victoire en Asian Champions League (ACL). Le club émirati de seconde division a battu (2-1) le club saoudien de première division, Al-Shabab, à l'occasion de la quatrième journée de la Ligue des Champions Asiatique. L'ancien meilleur buteur du championnat d'Algérie s'est retrouvé à la conclusion d'une jolie action collective, pour le premier but (26'), avant de se montrer très opportuniste sur le second, en devançant les défenseurs saoudiens sur un corner de son compatriote Karim Kerkar (41'). Abdulaziz bin Saran a réduit la marque pour le club de Riyadh (45'). Suite à ce succès, l'Emirates Club se hisse au deuxième rang du groupe D (6 points) aux dépens de son adversaire du jour, Al-Shabab (3e, 5 points). Hadj Boughèche, averti à la 73' et Karim Kerkar ont disputé l'intégralité de la rencontre.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Maracana N°1401 — Mercredi 20 Avril 2011

Le Mouloudia à pied d’oeuvre à Luanda

07

DESPORTIVO INTERCLUB - MC ALGER

L

g Par SAMI MAKHLOUFI

aller qui se déroulera à Luanda, c’est un trio nigérian, dirigé par Salomon Wokoma, assisté de Edibe Peter et Auwalu Barau. Le 4e arbitre sera Abubakar Août, alors que le commissaire du match sera du RD Congo, Laurent N'Kwim Lai. Quant au match retour, qui devra se tenir à Alger entre le 6 et le 8 mai prochain, il sera dirigé par un trio seychellois. L’arbitre sera Labrosse JeanClaude, assisté de Damo Jason et Felix Ernest JJ, (Camille Bernard 4e arbitre). Le commissaire du

a double confrontation, entre la formation angolaise du Desportivo Interclub et le MC Alger, pour le compte des huitièmes de finale de la Ligue des champions africaine, se déroulera ce dimanche 23 avril au stade 22-Juin Estadio de Luanda à 15h30 (heure algérienne). La commission d’arbitrage de la Confédération africaine de football a désigné les trios d’arbitres qui dirigeront cette double confrontation. Pour la rencontre

match sera le Tunisien Rachid Eh bien Khadija.

Meguellati préparera les non-convoqués et les blessés

L’équipe mouloudéenne se trouve depuis hier en Angola pour disputer le match des huitièmes de finale de la Ligue des champions africaine face à l’équipe angolaise du Desportivo Interclub. Pour ce rendez-vous africain, le MCA sera considérablement amoindri par l’absence de plu-

sieurs joueurs pour diverses raisons. Il s’agit de pas moins de huit éléments qui manqueront cruellement aux troupes de Nouredinne Zekri. Il s’agit de Laref, Berramla, Hamrat, Abérane, Attafen, Megherbi et Boudebouda. Pour les quatre premières cités, ils ne sont pas encore qualifiés pour ce match international, mais ils devront l’être au match retour à Alger. Quant aux autres joueurs, ils sont blessés et ont déclaré forfaits pour ce match. Ainsi, pour les

remettre sur pieds, c’est le préparateur physique du MCA, Abdelhak Meguellati qui se chargera de cette mission, puisqu’il est resté à Alger avec ce groupe. Ce dernier devra décortiquer un programme spécifique pour ces joueurs afin de les préparer pour le match retour prévu entre le 6 et le 8 mai prochain. S. M.

AMROUNE : «Maintenant, il faut rester sur cette dynamique»

Après le Real Bangui et le Dynamos FC, le Mouloudia est appelé à relever un autre défi de taille lors de cette compétition africaine, êtes-vous prêts pour cette nouvelle aventure ? C’est prétentieux de ma part de vous dire que nous sommes prêts à 100% au vu de la situation actuelle et avec toutes ces absences. Cependant, je peux vous affirmer que malgré toutes les contraintes et toutes les difficultés, les joueurs ne vont jamais baisser les bras. Je pense que nous l’avons déjà

prouvé vendredi dernier contre le MC El Eulma en championnat en décrochant une belle et précieuse victoire et nous sommes prêts pour continuer sur cette même dynamique même si le plus dur reste à faire lors du reste du parcours. Mais le plus important est que le groupe est bien décidé à terminer la saison en force.

Et comment voyez-vous ce nouveau déplacement périlleux en Angola ? Tout le monde s’accorde à dire qu’il s’agit là d’un match très difficile contre un adversaire que nous ne connaissons même pas. Mais d’ici à samedi prochain, nous allons glaner quelques informations et nous aurons même l’occasion de superviser l’un des matchs de championnat de l’Interclub

pour avoir une petite idée. En attendant tout cela, il faut faire en sorte de rester solidaires et concentrés afin de ne rien laisser au hasard et du coup, bien négocier ce match aller.

Et à quand ce fameux but pour Amroune ? Ecoutez, à ce stade-là, seul l’intérêt suprême du MCA prime. Le plus important désormais, c’est de gagner et d’enchaîner avec les bons résultats. Il est vrai que je n’ai pas marqué depuis plusieurs mois, mais croyez-moi, je n’en fais pas une fixation. Mais en tant qu’attaquant, j’espère de tout cœur débloquer cette situation le plus tôt possible et pourquoi pas à Luanda contre l’Interclub. Entretien réalisé par Mounir Benkrami

Les derniers réglages de Gamondi avant l’ASK

es Belouizdadis continuent la préparation du match qui les opposera après demain à l’ASK au stade du 20-Août, pour rappel, à huis clos. Bien sûr si celle-ci aura lieu, et ce en raison de la dernière décision prise par l’association des présidents des clubs professionnels lors de la réunion de mardi passé à l’hôtel Mercure, où ils ont décidé de boycotter la 20e journée du championnat national (L1) et la 22e de (L2) et peut-être tout le reste de la compétition, si les pouvoirs publics continuent à faire la sourde oreille et ne pas répondre à leurs doléances, notamment le chapitre financement. En dépit de cette situation, les hommes du technicien argentin ont renoué hier dans la matinée avec les entraînements au stade du 20-Août et se sont entraînés le plus normalement du monde. Les Rouge et Blanc poursuivent leur travail dans la sérénité la plus totale. Ils placent toute leur concentration sur ce prochain rendez-vous qui ne sera certainement pas du pain sur la planche. Les camarades de Lyes Boukria sont désormais déterminés à ne céder aucun point à domicile et récolter le maximum à l’extérieur. La confirmation sera face à l’ASK où les joueurs

seront soumis à une première épreuve qu’ils devront absolument surpasser avec succès.

L’absence du public n’influera pas sur les joueurs

Il n’est un secret pour personne que le match d’après demain comptant pour la 20e journée du championnat qui opposera le CRB à l’ASK se jouera à huis clos. A un premier temps, les entraîneurs du Chabab ont été inquiets quant à la réaction des joueurs, puisque c’est pour la première fois cette saison que ces derniers vont jouer sans la présence de leur large public qui était toujours présent et a été d’un grand apport pour les camarades de Nassim Ousserir. Toutefois, à présent, les coachs sont très confiants et sont certains que les Rouge et Blanc vont bien réagir et glaner les trois précieux points et ce, même avec des gradins vides, car ils ont constaté une détermination chez les joueurs durant toute cette semaine.

Herida ou Maziz pour remplacer Aksas

En l’absence du défenseur axial, Amine Aksas, en raison d’une suspension après avoir reçu un carton

rouge lors du dernier match face au MCA, le coach du CRB sera contraint de faire appel à l’un de ces deux défenseurs réserves. Il s’agit de Herida ou de Maziz. Si le premier a

fait récemment quelques apparitions, l’absence du second date depuis longtemps. Alors, Gamondi renouvellera t-il confiance à Herida ou donnera-t-il H. A. B. de la chance à Maziz ?

AOUED : «J’ai hâte de retrouver le terrain» Contacté hier par nos soins, le milieu de terrain du CRB, Mohamed El Amine Aoued, blessé depuis le mois de janvier dernier, estime que son état de santé s’est vraiment amélioré ces dernière jours. D’ailleurs, avant-hier, il s’est présenté au stade du 20-Août et il a effectué quelques exercices en solo, chose qu’il ne pouvait pas faire il y a quelques jours de cela : «A présent, je me sens mieux par rapport aux dernières journées, ou disant par rapport aux dernières semaines. Hier (mardi, ndlr) j’ai effectué quelques exercices en solo et je peux vous dire que je me sens vraiment mieux» déclara Aoued d’emblée, avant d’ajouter : « Je suis toutefois toujours avec les soins. J’attends toujours l’avis de médecin qui me donnera un diagnostique détaillé, d’ailleurs demain (aujourd’hui, ndlr) je passerai une échographie et je verrai bien avec les résultats. J’espère de tout cœur que je recevrai une bonne nouvelle qui me permettra de rejoindre mes coéquipiers le plus normalement à l’entraînement et de renouer avec la compétition par la suite» et de finir : « Vous savez, ce n’est pas du tout facile de rester tout ce temps sans compétition. Cette situation m’a vraiment inquiété et j’espère m’en débarrasser le plus vite possible. J’ai halte de retrouver le terrain et de renouer avec la compétition ». (Ph : Maracana

L

g Par HILLAL AÏT BENALI

(Ph : Maracana

Même si l’attaquant mouloudéen ne marque toujours pas après une longue période, il ne ménage aucun effort lors de chaque apparition.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

SÉANCE HIER AU 20-AOÛT

Les camarades de Ramzy Bourekba se sont entraînés hier aux environs de 11 h au stade du 20-Août. Le staff technique a profité de cette séance pour axer son travail sur une préparation technico-tactique et porter quelques corrections à sa technique de jeu.


08

David Ducci, nouveau DAG de la SSPA

g Par AMINE TIRMANE

LE REPORT ARRANGE-T-IL L’USMA ?

Le match de la 20ème journée de ligue 1 vient d’être reportée, suite au boycott décidé par les présidents de clubs. Ainsi, on se demande si ce report arrange les affaires de l’USMA ou non. En effet, les avis sont partagés, car on peut dire d’un coté oui, que c’est bien que l’USMA ne joue pas ce weekend, pour permettre au groupe de travailler plus et de fuire la pression, et revenir en force lors du prochain match. Mais de l’autre coté, il faut dire aussi que le report n’est pas bénéfique pour l’USMA qui avait besoin d’être secouée par les supporters vu ce passage à vide que traverse le club. Et c’est chose faite, et les joueurs étaient déterminés à ne plus enregistrer de faux pas. Le report du derby peut refroidir la situation, à moins que Renard ne parvienne à maîtriser son groupe, pour le pousser à faire un sursaut d’orgueil.

POINT DE PRESSE À MIDI

L’entraîneur de l’USM Alger Hervé Renard, animera une conférence de presse aujourd’hui à 12h, à la salle de conférence du stade Bologhine. Renard nous donnera à l’occasion son avis suite au report du derby face à El Harrach.

Surprise à l'USMA. En effet, Ali Haddad vient de désigner le nouveau directeur général de la SSPA USMA, un poste vacant depuis la démission de Saîd Allik, puis de Mustapha Rehial. Ali Haddad a donc concrétisé avec un ancien joueur français (AS MONACO) répondant au nom de David Ducci, qui aurait beaucoup d'expérience dans le domaine de la gestion d'une institution sportive.

E

n effet, cet homme de 42 ans seulement s'est reconverti en spécialiste du management, puisque après avoir été Directeur Général du club de football des Chamois Niortais, il a créé l’agence SUD Sports Agency, spécialisée dans le conseil en management. David Ducci a eu quelques expériences dans le management et les organisations sportives à l’étranger, en étant par le passé le

A

directeur d'un centre de formation au Cameroun, et aussi directeur sportif du club suisse de 1ère division, le FC Sion. Ainsi donc, en dépit de son jeune âge, David Ducci a de l’expérience en matière de management et de gestion d'entreprise sportive, et c'est pour cette raison que Haddad a cru en lui. Cela dit, la question qu'il faut se poser est la suivante : est-ce normal de nommer un directeur général français, vu les coulisses de notre football national ? mais bon, on aura la réponse peut-être avec le temps.

Il était à Bologhine avant hier

Par ailleurs, il est à signaler que David Ducci était présent avanthier matin au stade Omar Hamadi de Bologhine, et a tout conclu avec les dirigeants usmistes. A signaler que le Français est rentré chez lui en France, et revenir dans les prochains jours pour entamer son travail. Selon notre source, David Ducci qui était en contact permanant avec Haddad en personne, a été séduit par les installations du stade Bologhine, et aussi des projets du club qui lui ont

été exposés en présence de quelques dirigeants de l’USMA.

Il sera présenté la semaine prochaine

Le nouveau DAG de la SSPA USMA sera présenté à la presse la semaine prochaine. C’est du moins ce que nous avons appris, car David Ducci a rallié la France hier pour régler des affaires personnelles avant de revenir à Alger pour entamer son travail, et s’installer. David Ducci sera le deuxième responsable donc de la SSPA USMA, après Ali Haddad qui en est l’actionnaire majoritaire.

Un CV impressionnant, mais…

Ainsi donc, l’USMA tient son nouveau directeur administratif général, qui est le Français David Ducci. Ce dernier possède un CV impressionnant, surtout lorsque l’on sait que c’est un ancien joueur d’Amiens et de l’AS Monaco. Ce qui veut dire que le DG de l’USMA connait très bien les rouages du football. L’autre point positif, est que David Ducci est un spécialiste en management des

A quand le déclic ?

vec la nouvelle direction qui a mis tous les moyens nécessaires et ce à tous les nouveaux, tous les observateurs et supporters croyaient que l’USMA jouera cette saison les premiers rôles. Cependant les milliards consentis pour réaliser ses attentes ont été vains, l’équipe n’arrive même pas à gagne sur son terrain. Elle se retrouve actuellement dans une peu enviable position qui ne fait qu’inquiéter ses inconditionnels pour son avenir en Ligue 1. Les supporters, déçus par cette situation, n’arrivent pas à comprendre qu’une formation comme l’USMA, qui n’est pas confronté à un problème financier, se retrouve au bas du tableau. Alors que ses adversaires, jouant les poches vides, sont mieux classés qu’elle. Il y a donc quelque chose qui ne va

«LES SUPPORTERS DOIVENT SOUTENIR LEUR ÉQUIPE»

HADJ ADLÈNE :

L’ancien joueur des Rouge et Noir, Hadj Adlène, semble un peu inquiet de la situation que vit son équipe. “L’USMA traverse des moments difficiles, les nouvelles recrues n’ont pas donné le plus que tout le monde attendait. Il n’y a que Maïga qui a donné satisfaction. Je tiens par la même occasion à lancer un message pour que les supporters encourage les joueurs. C’est avec leur précieux apport qu’ils seront motivés pour améliorer leur classement. Le public usmiste a été toujours le douzième homme, c’est à lui de pousser les joueurs à aller de l’avant, souhaite-il.

pas. Ils se sont déplacés au stade Bologhine pour assister aux entraînements et demander des explications aux joueurs. Ces derniers ont même été pris à partie, et ils n’ont pas du tout apprécié ce comportement. Les coéquipiers de Benaldjia font tout leur possible mais ne sont pas récompensés en fin de compte. Ils doivent au contraire être encouragés pour essayer de rebondir par des résultats probants. Le groupe se retrouve avec une forte pression sur les épaules surtout lorsqu’ils évoluent au stade Bologhine. Ils jouent avec la peur au ventre, et les supporters ne ratent pas l’occasion de les traiter de tous noms d’oiseaux. Avec de tels comportements les joueurs ne pourront pas se concen-

organisations sportives. Etre directeur sportif d’un club de première division suisse, comme le FC Sion, c’est déjà pas mal. En plus d’avoir eu cette expérience en Suisse, Ducci a aussi travaillé au Cameroun, en ayant été directeur d’un centre de formation et, récemment, directeur sportif d’Amiens, où évolue actuellement Rafik Saïfi (Ligue 2 française). Cela dit, la chose qui pourrait s’avérer la plus compliquée pour David Ducci, est que ce dernier ne connait pas les difficultés de gérer un club en Algérie, avec tous les jeux de coulisses qui vont avec, ainsi que le bricolage de certaines personnes qui sont derrière le non développement du football national. D’ailleurs, certains supporters du club sont d’ores et déjà divisés, en demandant à ce que le DAG soit un enfant du club, alors que certains demandent carrément le retour de Saîd Allik. Cela dit, on verra avec le temps si David Ducci saura mener le club là où veut Haddad. Sachant qu’il est très professionnel, la venue d’un homme comme David Ducci ne fera que du bien à l’USMA qui pourra percer dans le professionnalisme. A. T.

ACHIOU a t-il été sanctionné ou écarté ?

(Ph : Maracana

Boycott des clubs de ligue 1 et 2

LIGUE 1

Maracana N°1402 — Jeudi 21 Avril 2011

trer sur leur sujet, ce qui va encore se répercuter négativement sur l’équipe qui stagnera ainsi dans cette position de reléguable. Les fidèles estiment que leur équipe va renouer avec la victoire et retrouver la place qu’elle mérite. La balle est maintenant dans le camp des joueurs pour faire oublier les échecs subis et relever le défi. Ce n’est à ces dernier seulement que revient la tâche de le réaliser. Il faut que tout le monde s’y met pour y arriver. L’USM Alger, qui pratique un football spectaculaire et draine toujours une foule nombreuse doit remonter la pente. Il reste encore des matchs à jouer. Avec l’apport de tous ses enfants, ce club refera surface. A. O.

=Mekhazni toujours en poste

L’entraîneur adjoint Mekhazni est toujours en poste, contrairement à ce qui a été dit que certains joueurs ne voulaient pas de lui. Il était présent hier avec le groupe pour aider l’entraîneur en chef dans sa tâche. Voilà qui met fin aux rumeurs qui ont circulé à son sujet.

=Ouznadji et Aït Ouameur avec le groupe

Les deux joueurs Ouznadji et Aït Ouameur rétablis de leur blessure sont de retour aux entraînements en prévision du derby contre l’USMH.

=Deham retrouve sa verve

L’attaquant NGD Deham, malgré la défaite de son équipe à Béjaïa, a suscité un semblant d’optimisme aux supporters. Après avoir réussi un doublé contre la JSMB pour son retour, Deham a frappé fort mais n’a pu à lui seul éviter la défaite de son équipe. Il devient par la même occasion l’élément sur qui peut compter l’USMA pour apporter le plus qui manque à l’équipe. Avec sa grande expérience et sa verve retrouvée, Renard compte énormément sur lui pour passer le message aux jeunes et aux nouvelles recrues.

A. O.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Les gens se demandent si Hocine Achiou, qui a été l’auteur d’un mauvais geste envers son entraîneur suite à son remplaçant contre la JSMB, a été écarté. Il parait que ce joueur était mécontent de la décision de son entraîneur de le faire sortir pour incorporer un coéquipier à sa place. Il a fait un geste envers lui qui n’a pas été du goût de l’entourage du club. Et, depuis, Achiou ne s’est plus présenté aux séances d’entraînements. Le coach a laissé entendre lors de sa dernière conférence de presse que c’est lui qui a demandé de prendre du repos. Selon le premier responsable de la barre technique, son joueur est affecté par le comportement d’une frange de supporters qui l’on traité de tous les noms d’oiseaux. D’après ses dires, Achiou devrait reprendre incessamment le chemin des entraînements en vue des prochaines rencontres. Mais selon d’autres sources, il parait que Renard l’a sanctionné, car avec lui on ne badine pas avec la discipline. Alors que pour d’autres le joueur a décidé de mettre un terme à sa carrière. Ce qui serait une perte pour les Rouge et Noir qui se débattent pour sortir leur tête de l’eau. Avec sa riche expérience, Achiou pourrait encore apporter beaucoup à son équipe. Les inconditionnels souhaitent le revoir le plus tôt possible. L’USM Alger a besoin de ses services surtout dans ces moments difficiles.


LIGUE 1

LAIB : «Le nombre d’an-

ciens joueurs qui seront présents en finale dépendra des invitations»

«On est en contact avec plusieurs sponsors»

Pour ce qui est d’éventuels sponsors qui viendront en aide au club, le premier responsable de l’USMH nous déclare qu’«on est en contact avec plusieurs sponsors et tout s’éclaircira d’ici quelques jours, concernant ceux qui sponsoriseront l’équipe pour cette finale contre la JSK».

« Match difficile face à la JSK, mais je reste confiant »

En conclusion et pour ce qui est de cette finale qui va opposer son club à celui de la JSK, le président de l’USMH estime que «la partie s’annonce difficile, car en face il y aura un adversaire de taille qui n’est plus à présenter et qui s’appelle la JSK, un club habitué aux consécrations.» Avant de conclure : «mais je reste confiant et optimiste quant à nos chances de s’adjuger le trophée. On compte sur la grande détermination des joueurs et leur volonté ainsi que l’apport du public». Propos recueillis par L.S.

L

Les Harrachis ne veulent rien lâcher

g Par LOTFI SALHI

Le président de l’USMH Mohamed Laïb, estime que la décision quant au nombre d’anciens joueurs qui assisteront à la finale, dépendra du nombre d’invitations qui lui seront remises, en déclarant ce qui suit : «pour l’instant rien n’est décidé puisqu’il faut attendre d’abord le nombre d’invitations qui nous seront remises, avant d’avancer le nombre d’anciens joueurs qui seront invités pour cette finale».

Les poulains de Boualem Charef n’ont pas eu le temps de respirer, puisqu’ils vont replonger dans le bain des préparatifs pour le match de demain qui va les opposer en championnat face à l’USM Alger, pour le compte de la 20e journée de Ligue 1 professionnelle. Charef qui s’est contenté d’une seule séance de travail, en prévision de ce match, saura comment motiver ses joueurs, pour qu’ils soient au rendezvous et puissent attaquer cette rencontre avec force. Certes,

les joueurs, qui ont fourni beaucoup d’efforts face à l’ESS, auront du mal à se remettre et à retrouver leurs ressources, mais avec la volonté, ils pourront se surpasser et se transcender, pour réaliser un bon résultat au stade Omar Hamadi face aux capés d’Hervé Renard. Benomar l’entraîneur-adjoint reste opti-

e coach du Mouloudia tient toujours l’arbitre Bichari comme responsable de l’élimination de son club en demi-finale. «Bichari a fait du mal par le passé à notre équipe et il a refait des siennes». Pourtant, les téléspectateurs neutres qui ont suivi le match ont constaté que Bichari a lésé la JSK d’un penalty flagrant en deuxième mitemps. «Il ne faut pas que le staff technique cherche ailleurs les raisons de la défaite.

miste et confiant en estimant que «les joueurs sont certes épuisés, mais avec leur volonté et leur grande détermination, ils pourront réaliser un résultat probant. On veut bien disputer une compétition continentale la saison prochaine, donc il faut rester dans le haut du tableau, pour atteindre un tel objectif». L. S.

Laib invite les anciens joueurs à une réception

L’

AVANT

LA FINALE

administration de l’USMH se prépare d’ores et déjà pour la finale de la coupe d’Algérie face à la JSK. Dans ce contexte une réunion extraordinaire est prévue dans les prochains jours avec les actionnaires du club. Il est utile de signaler que les anciens joueurs seront aussi conviés à une réception, et ce, dans l’unique objectif de motiver cette génération qui s’apprête à jouer un match important dans leur carrière.

Stage bloqué : Charef hésite entre El-Mahdi et le Grand Bleu

Cherif El Ouazzani ne décolère pas

g Par MILOUD TOUADJINE

09

Maracana N°1402 — Jeudi 21 Avril 2011

En prévision du match face à la JSK, le coach des Jaune et Noir n’a pas encore tranché quant au lieu de

Celle-ci, à notre avis, est due au comportement de l’équipe en seconde mi-temps et au coaching en premier lieu. En plus, il fallait un gagnant et un perdant et au vu de sa deuxième mi-temps, la JSK méritait plus que le MCO d’aller en finale. Alors, arrêtons de chercher des excuses à cette défaite, honorable, et que l’équipe se concentre sur le championnat où elle ne rencontrera sûrement pas d’autres Bichari pour trouver des excuses à d’éventuels faux-pas», explique un supporter du quartier de Choupot. M. T.

Le supporter décédé à Tizi Ouzou inhumé

Le jeune Bensalem, âgé seulement de 19 ans, décédé tragiquement alors qu’il se trouvait dans la capitale du Djurdjura pour soutenir son équipe le MCO, a été enterré mardi au cimetière d’Aïn Beida, à Oran, en présence d’une foule de plusieurs centaines de personnes. Outre, beaucoup de supporters, il y avait des joueurs du MCO et des dirigeants de ce club, des employés de la station de l’ENTV et l’ENRS, où travaille le père du jeune Bensalem. En cette douloureuse circonstance, nous lui présentons nos condoléances les plus attristées. Un personne présente au cimetière, n’a pas manqué de lancer un appel aux supporters, à faire preuve de plus de prudence lors de leurs déplacements, aussi bien à l’intérieur de la ville qu’à l’extérieur, à l’occasion des rencontres de leur équipe favorite.

Djabou veut revenir

Djabou, qui a échappé à une agression à son retour à Sétif, en a ras-le-bol et ne veut plus continuer l’aventure avec son club, et ce, selon une source autorisée des affaires courantes de l’USMH. Selon la même source, le joueur souhaite revêtir le maillot des Jaune et Noir dès la prochaine saison. Nous y reviendrons… L.S

Malgré la défaite qui est restée en travers de la gorge de l’entraîneur et de beaucoup de fans, les coéquipiers de Zoubir Ouasti, ont été félicités par leurs supporters. «Ils oint bien joué, surtout les défenseurs qui se sont battus comme des lions. Ce n’était pas évident de gagner à Tizi Ouzou. Les joueurs, qui se déplacés sans cesse, pendant ces dernières semaines, étaient bien fatigués et cela s’est vu sur le terrain. En plus, l’absence d’un pillier comme Belaïli a pesé dans la balance. Il n’empêche qu’ils ont fait le maximum pour arriver au moins aux prolongations, mais la fatigue d’une part et le manque de concentration en certains moments d’autre part, ont voulu que ce soit la JSK qui aille en finale. Mais, en général, le fait d’arriver en demi finale et de perdre honorablement, n’a jamais été dans nos rêves en début de championnat ; donc on leur dit : Bravo les gars».

La boycott différemment commenté

La décision des clubs professionnels de faire l’impasse sur la journée de championnat qui était prévue demain pour la ligue 2 et samedi pour la ligue 1, est différemment commentée par les supporters des deux clubs de la capitale de l’Ouest. Pour les uns, «la décision est juste, puisque cette saison est une année de transition d’une part et que certains clubs ont reçu des aides des autorités locales, contrairement à d’autres, comme le MCO. Les pouvoir s publics n’avaient qu’à bien étudier le problème avant de débuter le professionnalisme, sinon ils auraient du le décaler d’une saison». Pour les autres, les dirigeants des clubs doivent être capables de trouver les ressourc es financières dont ils ont besoin : «C’est vrai que l’Etat a promis de débours er un certain nombre de milliards pour chaque club. Mais, il a été explicite en disant que cet argent servirait aux infrastructures et autres et non à la gestion quotidienne des équipes. Les dirigeants de clubs devaient trouver assez de sponsors pour pouvoir gérer leur saison sportive. je pense que malgré toutes leurs bionnes volontés, ils continuent à réfléchir avec une mentalité d’amateurs».

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le gardien de but Doukha pourra bien faire l’impasse sur le match contre l’USMA, puisque ce dernier convolera en justes noces dimanche prochain, dans sa ville natale, Chlef. Alors, longue et heureuse vie conjugale pour Doukha.

GRICHE DE RETOUR

regroupement. Il est reste très indécis. Mais il fera le choix incessamment, entre les deux hôtels, El-Mahdi ou le Grand Bleu.

Les joueurs félicités

DOUKHA CONVOLERA EN JUSTES NOCES LE 24 AVRIL

Adlène Griche est de retour à la compétition et sur les terrains. Ayant contracté une blessure au genou, lors du match contre l’USM Annaba, le défenseur central fera son retour demain face à l’USM Alger. Benabderahmane, qui n’a pas donné satisfaction face à l’ESS, sera mis sur le banc, cédant ainsi sa place au revenant Griche.

REPRISE À EL KERMA

Les Oranais se sont retrouvés au stade d’El kerma, après la parenthèse de la coupe, pour se retremper dans le championnat. Les joueurs et leur staff ont préféré ce stade pour avoir moins de pression de la part de certains irréductibles supporters. Ils y travaillent mieux et en toute sérénité. Le Mouloudia, comme nous l’a déclaré hier son manager général, monsieur Habib Benmimoun, travaille avec l’idée de jouer contre El Eulma samedi. «Tant qu’il n’y pas de décision officielle, nous nous préparons normalement à la reprise du championnat. Nous sommes chargés du volet technique, quant aux autres aspects, notamment la «grève», il y a d’autres dirigeants, notamment le président, monsieur Tayeb Mehiaoui, qui s’en chargent». Le MCO continue aujourd’hui de s’entraîner au stade d’El Kerma, avant de rejoindre Zabana vendredi matin. M.T.


Maracana N°1402 — Jeudi 21 Avril 2011

Un bon test pour Ifticen EN AMICAL : USMB 1 -

SÉLECTION MILITAIRE

1

g Par TAHI AHMED

Après avoir précédemment opté pour le 3-52, le premier responsable de la barre technique de l’USMB songe, et d’après le système de jeu appliqué face à la sélection militaire, mardi dernier, à apporter quelques changements quant au schéma tactique, en optant pour le 44-2, lors de ce match face aux poulains de Hadj Mansour. C’est ainsi que le coach Ifticen compte adopter un schéma plutôt défensif pour jouer la prudence.

C

ette rencontre programmée par le coach Ifticen avait pour but de mettre en place le choix tactique adéquat à appliquer face à l’ESS et revoir les capacités techniques et physiques de chaque élément à l’approche de ce rendez-vous qui mettra aux prises l’ESS à l’USMB, demain au stade du 8 Mai 1945.

Vers le schéma tactique du 4-4-2

Cette rencontre que livreront les poulains de Ifticen, demain contre l’Aigle sétifien au stade du 8 Mai 1945, revêt une grande importance pour la formation blidéenne en quête de points, devant un adversaire solide qui gère parfaitement ses débats à domicile. Ifticen et ses troupes doivent mettre les bouchées doubles pour récupérer les points perdus à domicile et

Bouali Tayeb, l’entraîneur des juniors, vient d’être limogé par la direction du club pour mauvais résultats. Il a été remplacé par un technicien supérieur des sports, en l’occurrence M. Bensaïd NourEddine, un exentraîneur de l’USR et du CRBH. Bouali Tayeb est le frère de l’ex-entraîneur tlemcénien Bouali Fouad, qui se trouve actuellement aux Lieux Saints de l’islam pour effectuer une Omra.

S. T. S.

En défense, dans l’axe il y aura Defnoun et Zemmouchi ; à leur côté Belkhiter à droite et Chebira à gauche.Au milieu dans la récupération Belloucif, Illoul ainsi que Belkhiter dans la relance et, en meneur de jeu, Harizi. L’attaque, quant à elle, sera composée de Djemaouni et Mokhtari.

GAOUAOUI : «Un sursaut d’orgueil à Sétif»

essayer de prendre leur revanche devant le même adversaire qui les a battus à l’aller à Tchaker (5e j) et montrer à leurs supporters que le dernier résultat ramené de Chlef (Boumezrag) face à l’USMAn, n’était pas dû au hasard et montrer à leurs supporters qu’ils sont en mesure de mener l’USMB à bon port et l’épargner de toute mauvaise surprise. Les camarades de Gaouaoui doivent aborder cette rencontre avec vigilance et concentration, avec plus d’efficacité, devant un adversaire démoralisé, qui a vécu une journée particulière, en se faisant éliminer en 1/2 finale de la coupe d’Algérie par l’USMHarrach. Le match a été d’une grande utilité pour le staff

technique blidéen, ce qui lui a permis d’avoir une idée précise sur les éléments qui composeront le onze qui sera aligné contre l’ES Sétif. «La préparation de ce match a été effectuée dans les meilleures conditions avec à la clé la rencontre amicale face à la sélection militaire ; on

compte beaucoup sur la motivation et détermination du groupe qui est décidé de revenir avec un bon résultat de Sétif», nous dira le coach adjoint Abdelaziz. Pour le match de demain, le staff technique ne compte pas opérer de changements dans l’effectif qui va affronter l’ESS. A. T.

MISE AU VERT À L’HÔTEL ER

RIF Les joueurs de l’USMB rallieront aujo urd’hui la ville d’El Eulma et dès leur arrivée ils s’in stalleront à l’hôtel Errif pour passer la nuit d’avant-mat ch qui les opposera demain face à l’ESS au stade du 8 Mai 1945, pour le compte de la 20e journée du champion nat de la Ligue 1.

RETROUVAILLES

Lors de ce match ESS-USMB, on verr a dans le camp sétifien les joueurs Diss et Bouaza qui ont porté dans le passé les couleurs blidéennes et en face , le défenseur axial Defnoun (USMB), qui retrouver a son ancien gardien du 8 Mai 1945.

LAZAREF : «Rien n’est encore perdu…»

BOUALI LIMOGÉ

Le onze probable

(Ph : Maracana

LE 4-4-2 COMME SCHÉMA TACTIQUE

La formation blidéenne a donné la réplique en amical avant-hier à la sélection militaire au stade de Ben Aknoun. La rencontre s’est achevée sur le score de 1 but à 1.

LIGUE 1

Un commentaire sur cette lourde défaite concédée face au MCS ? Cette défaite qui nous est restée en travers de la gorge a tout remis en cause par rapport au deuxième relégable ; je ne vous cache pas que nous nous sommes déplacés à Saïda dans le seul but de réaliser un résultat positif et obtenir au moins le point du nul qui nous permettra au moins de maintenir l’écart qui nous sépare malheureusement de la zone de turbulence ; cette altercation entre Boussehaba et le soigneur a conduit à une telle situation. On doit accepter ce sort étant donné que la défaite fait partie du jeu. Maintenant il faut se préparer sérieusement pour cette rencontre capitale face aux Bougiotes.

Depuis le match face au MCA où vous avez inscrit votre 2e but, vous n’avez plus secoué les filets ; allons-nous voir des buts ? J’espère bien marquer et améliorer mon capital buts ; cela dit, je n’en fais pas une obsession, l’essentiel pour moi est qu’on gagne quelque soit celui qui marque. S. T. S.

«Certes, l’ESS sera difficile à manier à domicile, mais nous aussi, nous avons un devoir à accomplir envers nos supporters qui attendent de nous un bon résultat.» Ces propos du gardien n° 1 blidéen illustrent parfaitement le désir des Vert et Blanc qui veulent garder la dynamique de bons résultats après la dernière victoire acquise face à l’USMAn. T. A.

Les Widadis dans la tourmente T. A.

Après une altercation, qui n’a

pas été du goût de l’entraîneur g Entretien réalisé Par SEBAÏHI TANI SMAÏN Amrani lors de la rencontre Le buteur widadi, l’attaquant face au MCS, entre le soigneur Lazaref, que nous avons du club et Boussehaba, et comme il fallait s’y attendre, la contacté hier après-midi, juste commission de discipline qui après la séance d’entraînement, avait siégé hier au siège du affirme dans cet entretien que club sous la présidence de M. même si elle a été mal digérée, Yahla Abdelkrim, n’est pas allée de main morte et a décidé de la défaite concédée à Saïda est frapper fort. déjà oubliée et pense que son équipe est concentrée a commission de discipline a Justement, comment s’annonce uniquement sur le prochain décidé d’abord de limoger ce rendez-vous ? match face à la JSMB. Brixi Fethi, le soigneur de On n’a plus le droit à l’erreur si on veut atteindre notre objectif. Ecoutez, à domicile et devant notre public on doit impérativement gagner cette rencontre pour s’éloigner de la zone de turbulences. Les trois points sont primordiaux. Il faut se méfier de cette équipe de Béjaïa qui reste sur une belle victoire face à l’USMAlger. C’est une équipe très solide à l’extérieur, nous allons tout faire pour arracher la victoire.

(Ph : Maracana

10

L

l’équipe seniors qui était derrière l’anarchie qui a régné au vestiaire, avec l’altercation entre lui et le joueur Boussehaba Brahim au su et au vu de tout le monde. Cette dispute a selon certaines personnes, influé négativement sur le rendement des joueurs au cours de ce derby et a fini sur une déroute véritable des camarades de Djemili. Le joueur Boussehaba n’a pas pu maîtriser ses nerfs, au moment de sa prise de bec avec le soigneur et ce malgré l’intervention de son capitaine Habri et des autres joueurs qui ont tenu à les séparer, l’ancien Belouizdadi s’est ainsi vu infliger une lourde amende de 20 000 DA. Deux autres joueurs en l’occurrence

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Boulahia Amine et Zazoua Nassim ont été également sanctionnés en ayant été surpris à jouer un match avec leurs copains en nocturne dans une salle de sport avant la rencontre face au MCS. Ils ont écopé respectivement d’une amende de 15 millions de cts et de 10 millions de cts. Comme on vient de nos informer savoir qui d’autres joueurs comparaîtront devant cette même commission dans les prochains jours pour des raisons diverses.

En amical : WAT 1 - CRT 3 La lanterne rouge témouchentoise ridiculise le WAT

Pour la préparation de la rencontre face à la JSMB, les camarades de Boudjakdji se sont inclinés lourdement face à la lanterne rouge, le CR Témouchent qui évolue en ligue II, sur un score de 3 à 1.

Habri absent face à la JSMB

Le défenseur Habri ne jouera pas face à son ancienne équipe la JSMBéjaïa, il a écopé d’un 3e carton jaune lors du derby de l’ouest ce qui lui a coûté un match automatique. S. T. S.


LIGUE 1

11

MELLOULI : «Nous devons continuer sur notre lancée» Pour une première saison à l’ASO, Mellouli réussit un passage remarquable avec des prestations saluées par tous les observateurs.

Face à votre ancienne équipe, l’ASO a réussi un exploit... Je pense que nous méritons cette victoire pour la simple raison que nous avons été meilleurs que notre adversaire sur tous les plans, même si les gars du MCEE sont revenus au score et nous ont créés des problèmes en seconde période ; mais nous étions bien en place. Je ne vous cache pas que nous étions déterminés à ne pas rater cette sortie et on s’est beaucoup parlé avant le match. Je souhaite de tout cœur que cela ne va pas s’arrêter en chemin. Nous devrons coûte que coûte maintenir cette dynamique et aller le plus loin possible sur cette voie positive d’autant plus que les prochains matches s’avèrent être de chaudes batailles. La concentration devra être notre nouvelle arme tout autant que les autres facteurs tel que la détermination et la

solidarité du groupe. Lors de la seconde période, la défense de l’ASO a brillé. Un commentaire ? Il n’y avait pas que la défense qui voulait préserver le score mais toute l’équipe. Même Seguer et Messaoud ont reculé d’un cran pour apporter leur soutien à la ligne arrière. Il faut avouer que les attaquants du MCEE ont retrouvé leurs sensations dans cette période mais nous étions concentrés et avons pu annihiler leurs tentatives tout en jouant le contre dont l’un les a compétemment battu. Le score aurait même pu être alourdi par la suite. Comment avez-vous trouvé le MCEE? Je ne vous cache pas que je m’attendais à un match musclé sachant que de notre côté, on voulait confirmer notre bonne santé en ayant en vue de faire dans la continuité alors que du côté du MCEE, la confirmation était de mise en plus de la revanche par rapport au match aller où nous avons pris le meilleur par le score. Je ne nie pas avoir été surpris par leur retour en force en seconde période mais notre expérience a prévalu et puis, nous étions bien en place et surtout rassurés par nos trois

BIAGA REPREND NORMALEMENT L’attaquant Biaga a repris avec ses camarades puisque le Camerounais s’entraîne le plus normalement du monde avec le groupe. Ne ressentant plus de douleurs, Biaga estime qu’il peut continuer la compétition. Mais, pour cela, il doit gagner la confiance de son coach pour espérer gagner sa place dans le secteur offensif où il est difficile de s’imposer.

buts qui nous ont fait du bien jusqu’à ce quatrième but qui fut un K.O pour notre adversaire. Toutefois, je souhaite que le Babya se ressaisisse à l’avenir et que ses joueurs se remettent en confiance car le championnat est encore long. Lors de ce match, votre équipe a été tout simplement fantastique. Un mot ? Je dois préciser une chose : les éléments constituant notre équipe ne manquent ni de qualités ni d’expérience, c’est ce qui donne une force à l’équipe qui se montre de plus en plus conquérante. Je ne peux nier l’apport de Ighil qui a apporté cette sérénité d’où le sang froid qui est apparent dans les situations délicates que traverse parfois l’équipe. Ajouter à cela l’apport des responsables qui mettent les moyens et réunissent les conditions pour l’équipe et vous comprendrez que tout l’entourage du club s’est mis à l’œuvre cette saison sans oublier que les supporters nous apportent leur précieux soutien, même en déplacement. Comment voyez-vous les prochains matches de l’équipe? Nous concernant, nous devons continuer sur notre lancée et ne pas lâcher prise pour conserver cette position de leader. Le match face à la JSK est reporté et on jouera le MCA chez lui, alors, il n’y a pas photo. Il n’y a pas de match facile surtout dans notre situation. Que ce soit face au Mouloudia ou face à la JSK, nous devons faire preuve de confiance et surtout avoir le même esprit qui nous donne cette force face à

LE GROUPE AU COMPLET

(Ph : Maracana

g Par ZOHEIR ZITOUN

Maracana N°1402 — Jeudi 21 Avril 2011

nos adversaires. L’erreur devient interdite car nous avons une position de leader à conserver et un objectif à atteindre. Terminer champion tient à cœur les supporters. Vous y pensez? Bien sûr, et ce serait la meilleure chose qui puisse nous arriver. Nos supporters ont le droit de rêver et d’exiger des résultats positifs. Ils sont partie prenante du club et apportent leur soutien à l’équipe depuis le début de saison. Pour ce qui est du titre, je crois que nous pouvons y croire à condition de ne pas commettre d’erreurs au cours des prochains matchs qui seront déterminants. Nous devons tout faire pour ne pas décevoir nos fans qui ont prouvé qu’ils sont les meilleurs, eux aussi. Propos recueillis par Z.Zitoun

Le groupe cher à Igil est au complet avec le retour de Messaoud, Mellouli et Abdeslem qui ont rejoint leurs camarades, hier. Les trois éléments ont raté la reprise pour diverses raisons et ont travaillé le plus normalement du monde aux côtés de leurs camarades auxquels ils ont manqués.

LA PRIME DU MATCH FACE AU MCEE EMPOCHÉE PAR LES JOUEURS

Comme promis, les joueurs chélifiens ont perçu la somme de 15 millions de centimes en guise de prime du match face au MCEE. En effet, Medouar qui a fixé pourtant la somme à 10 millions pour motiver ses joueurs, a décidé de rajouter 5 autres millions, ce qui va galvaniser encore plus les camarades de Soudani.

PUBLICITÉ REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène

Avis d’appel d’offres national restreint N° 03/11 L’Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène lance un avis d’appel d’offres national restreint pour des Travaux de réfection de la boucle de gaz de l’USTHB Le présent appel d’offres est adressé à toutes les entreprises nationales, publiques ou privées, qualifiées dans les travaux de gaz, agréées par la Sonelgaz, de catégorie 3 et plus. Ne peuvent soumissionner que les entreprises en situation régulière vis-à-vis des organismes fiscaux reconnus aptes à exécuter pleinement les obligations définies par le présent cahier des charges et qui ne tombent pas sous le coup d’une exclusion légale telle que : - interdiction pénale, faillite, incapacité juridique. La soumission dans le présent appel d’offres est autorisée par lot. Le service contractant peut procéder, s’il le juge nécessaire, à la vérification de capacités techniques, financières, commerciales, matérielles et humaines et aux références du partenaire cocontractant auprès d’autres services contractants. Il peut demander des informations par tout moyen légal auprès d’autres services contractants et organismes chargés d’une mission de service public et des banques et ce, conformément à l’article 38 du décret présidentiel n° 10-236, portant réglementation des marchés publics. Les soumissionnaires intéressés peuvent retirer le cahier des charges auprès du vice-rectorat chargé du développement, de la prospective et de l’orientation (service contrats et marchés) contre le paiement, par mandat carte, de la somme de 1500 DA, au compte CCP 320017/76 de l’USTHB. Les offres doivent être constituées dans les formes prévues par le cahier des charges. Elles comprendront une offre technique et une offre financière présentées séparément dans deux enveloppes internes distinctes et intégrées dans l’enveloppe extérieure. Elles doivent être accompagnées obligatoirement des pièces réglementaires mentionnées dans le cahier des charges, à savoir : a- Offre technique : - La déclaration à souscrire renseignée, signée et cachetée

(selon modèle joint) - La déclaration de probité renseignée, signée et cachetée (selon modèle joint) - La copie légalisée de l’attestation de dépôt des comptes sociaux pour les sociétés commerciales dotées de la personnalité morale de droit algérien - Le numéro d’identification fiscale (NIF) - L’extrait du casier judiciaire du soumissionnaire (original) - Le cahier des charges paraphé par le soumissionnaire, annexé de ses spécifications techniques avec précision des détails d’exécution - Une attestation de visite du site dûment signée par le soumissionnaire - Le délai et planning d’exécution des travaux - Une copie légalisée du certificat de qualification et de classification professionnelles - Une copie légalisée du registre du commerce - Les bilans financiers des trois (03) dernières années dûment visés par les services d’impôts - Liste des moyens humains à mettre dans le cadre du présent projet, appuyée des pièces justificatives (déclaration annuelle CNASAT, CASNOS, CACOBATH, CV, diplômes) - Liste des moyens matériels à mettre dans le cadre du présent projet, appuyée des pièces justificatives (copies légalisées des cartes grises, assurances, factures d’achat, contrat de location notarié du matériel et PV de constat d’huissier de justice dûment agréé) - Expérience de l’entreprise dans le domaine, appuyée des attestations de bonne exécution y afférentes - Une copie certifiée conforme du statut particulier de l’entreprise du soumissionnaire - Les références bancaires (certificat de solvabilité du soumissionnaire) - Délégation de signature, s’il y a lieu - Copies légalisées des attestations fiscales et d’organismes de sécurité (CNAS, CASNOS, CACOBATH, extrait de rôle apuré et carte d’immatriculation fiscale). Ces attestations peuvent être fournies après la remise des offres, avec l’accord du service contractant, mais avant la signature du mar-

Maracana N° 1402 — Jeudi 21 Avril 2011 - Anep N°851 624

ché. N. B. : Les soumissionnaires doivent remettre un dossier lisible, légalisé et en cours de validité. b- Offre financière : - La soumission renseignée, signée et cachetée (selon modèle joint) - Le bordereau des prix unitaires dûment signé par le soumissionnaire - Le détail quantitatif et estimatif de l’offre dûment signé par le soumissionnaire Les soumissions sont à adresser en triple exemplaire, sous double enveloppe cachetée. L’enveloppe extérieure doit être strictement anonyme et porter la mention suivante : A Monsieur le recteur de l’université des sciences et de la technologie Houari Boumediène BP, 32, El Alia Bab Ezzouar, 16111 Alger Avis d’appel d’offres national restreint n° 03/11 Travaux de réfection de la boucle de gaz de l’USTHB «A ne pas ouvrir» La date et l’heure limite de dépôt des offres est fixée au dernier jour de la durée de préparation des offres, à 13h. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant à la même heure. Toutefois, le service contractant peut, s’il juge utile, proroger la durée de préparation des offres par publication dans la presse et au Bomop d’un avis de prorogation de durée de préparation des offres. La commission d’ouverture des plis se réunira en séance publique pour l’ouverture des plis des offres technique et financière, le dernier jour de préparation des offres à 14h, à la salle de réunion du rectorat (1er étage), en présence des soumissionnaires, préalablement informés dans l’avis d’appel d’offres.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


12

LIGUE 1

Maracana N°1402 — Jeudi 21 Avril 2011

Face au WAT : «Jamais deux sans trois» APRÈS LES VICTOIRES FACE À L’USMAN ET L’USMA

g Par SADEK AÏT SLIMANE

Bien qu’il ait repris les entraînements au début de cette semaine et ce, après avoir senti une nette amélioration en ce qui concerne la blessure qu’il a contractée lors de la rencontre du championnat face à l’USM Annaba, le défenseur Zafour ne sera pas du voyage à Tlemcen étant donné qu’il n’a pas encore récupéré toutes ses forces. Pour cela, il devrait se contenter de poursuivre la préparation durant la semaine prochaine pour être prêt aux prochains matches de son équipe.

MEFTAH INCERTAIN

Pour sa part, le défenseur Rabie Meftah est incertain pour la rencontre de ce samedi face au WA Tlemcen, puisque ce dernier ne s’est pas entraîné encore hier à cause des douleurs, alors qu’il venait juste de reprendre la compétition face à l’USMA. Voilà que la participation de ce dernier restait incertaine jusqu’à hier mercredi.

A

insi donc, les Béjaouis accordent beaucoup d’importance à cette confrontation qu’ils ne veulent d’ailleurs pas rater, étant donné que le faux pas est interdit et un résultat positif, même en déplacement, s’impose pour rester dans le haut du tableau et surtout prendre une belle option pour réaliser leur objectif qui reste le podium. Pour cela, le staff technique sous la houlette du coach en chef Djamel Menad est en train de mobiliser ses troupes en prévision de ce rendezvous. D’ailleurs, c’est ce que nous avons constaté tout au long de cette semaine et lors des séances d’entraînement effectuées par le groupe où les coéquipiers du portier Chouih sont concentrés sur ce match qu’ils ne veulent pas rater d’autant plus qu’une victoire leur permettra de confirmer les deux derniers résultats arrachés à domicile et les motivera davantage pour aborder les matches restants avec un moral au beau fixe.

La deuxième en déplacement

Ayant réussi jusque-là à s’imposer qu’une seule fois hors de leurs bases et ce, devant la formation de Soustara à Bologhine, les Béjaouis n’ont pas caché leur vœu d’arracher une autre victoire en déplacement et ce, à l’occasion de la confrontation de ce samedi devant les gars des Zianides. C’est ce que visent les poulains de Djamel Menad en affichant une ferme intention de fournir plus d’efforts pour atteindre un tel objectif. D’ailleurs, cela demeure réalisable d’autant plus que les joueurs ont

repris confiance.

Prendre la revanche sur la défaite de l’aller

Toutefois, la rencontre de ce samedi s’annonce encore celle de la revanche pour les poulains de Djamel Menad qui ont été battus lors du match au stade de l’Unité maghrébine de Béjaia sur le score de 0-1. Une défaite qui a soulevé moult interrogations à l’époque étant donné que la formation du WAT n’a pas démontré grand-chose cette saison.

Menad veut la victoire

(Ph : Maracana

ZAFOUR NE SERA PAS PRÉSENT

A l’approche de la rencontre importante prévue ce samedi face au WA Tlemcen pour le compte de la 20e journée du championnat, les Vert et Rouge de la JSM Béjaïa continuent d’affûter leurs armes et ce, afin de réaliser un autre résultat positif et maintenir la dynamique des bons résultats.

De son côté, le coach Djamel Menad a tenu à afficher son vœu de maintenir cette dynamique de bons résultats tout en insistant sur le fait de faire le maximum pour réaliser un bon résultat ce week-end à Tlemcen et qui sera très bénéfique pour la suite de la compétition. Pour cela, bien qu’il ait tenu à dire que la rencontre face au WAT est difficile pour les deux équipes, Menad a demandé à ses joueurs de prendre les choses très au sérieux et essayer de revenir avec un bon résultat. S. A. S.

De faux problèmes, selon Menad Menad a parlé ! Quel événement ! Selon l’entraîneur béjaoui, jusqu’à présent, tout ce qui aurait été dit n’aura traité que du faux ! Ce ne sont que de faux problèmes et, selon l’ex-baroudeur des Verts, l’essentiel a été occulté.

E

ZERDAB A RÉINTÉGRÉ LE GROUPE

n d’autres termes, l’affaire Kacem pour laquelle Menad allait être limogé, est un faux problème. Ces actionnaires qui ont tout fait pour son départ, c’est un faux problème. L’élimination en Coupe d’Algérie est un faux problème ! En un mot, tout le malaise qui a secoué et qui continue

Contrairement aux défenseurs, Zafour et Meftah, le milieu de terrain Zerdab Zahir a réintégré le groupe mardi dernier et pourrait jouer le match de ce samedi face au WAT. Un retour qui sera très bénéfique pour le staff technique qui pourra compter sur ce dernier pour espérer revenir avec un résultat positif de Tlemcen. A cet effet, il est fort probable qu’il soit titularisé par Menad.

Le derby reporté

à secouer, actuellement, la famille des Vert et Rouge n’est en fin de compte que des faux problèmes, selon Menad. On aurait bien aimé le croire, notre entraîneur, on aurait bien aimé entendre le coach des Vert et Rouge, évoquer les vrais problèmes que lui seul ne semble pas avoir occultés. Cela pourrait être vrai dans la mesure où beaucoup reste à dire… Les vrais problèmes à la JSMB, c’est ce malaise qu’on essaye, à tout prix, de dissimuler; c’est cette mauvaise gestion qui continue à freiner l’élan du club et à le priver de toute consécration. Le vrai problème, c’est lorsqu’on interdit aux joueurs de «parloter» avec la presse; ce sont ces courtisans qui gravitent autour de

l’équipe et à la moindre secousse, tournent le dos à leurs maîtres. Le vrai problème, c’est lorsqu’une équipe composée d’un effectif pour lequel on a investi des milliards et qui n’arrive plus à gagner. Le vrai problème, c’est cette communication qui fait défaut, ces comportements qui portent atteinte aux Béjaouis et ce refus de vouloir reconnaître ses défauts et ses erreurs. «A la JSMB, beaucoup reste à faire, à changer. Et ceux qui ont l’habitude de graviter autour de l’équipe, sont ceux-là mêmes qui ont porté un coup dur au club. Aussi, ils doivent être remerciés, à défaut d’être “chassés”, nous a-t-on affirmé. A. Z.

(Ph : Maracana

Finalement, le derby prévu entre la JS Kabylie et la JSM Béjaia pour le compte de la 21e journée du championnat ne se jouera pas la semaine prochaine comme prévu initialement. Les raisons sont l’engagement de la JSK en coupe de la CAF et la finale de la Coupe d’Algérie.

Les Béjaouis se déplaceront demain

Voulant permettre aux joueurs d’aborder le match de ce samedi avec plus de détermination et surtout avec une bonne forme, la délégation béjaouie effectuera le déplacement à Tlemcen demain vendredi dans la matinée. D’ailleurs, ils éliront domicile à l’hôtel Les Zianides, qui offre de bonnes commodités pour préparer un match important comme celui-là et pour revenir avec un meilleur résultat possible. S. A. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

13

Maracana N°1402 — Jeudi 21 Avril 2011

COMBINE AVORTÉE ! L’USMA ALLAIT GAGNER À BÉJAÏA

ZAFOUR OUT

g Par ABDELKADER ZOUGHEÏLECH

Décidément, la rencontre ayant opposé les Béjaouis aux Usmistes continue à faire couler beaucoup d’encre.

E

t pour cause : il aura suffi de peu, pour que l’USMA joue et gagne à Béjaïa. En effet, à 24 h avant le match, tout semblait être réglé. Une combine à un haut niveau aurait été préparée de façon à faire concéder

aux poulains de Menad, une défaite. Bien entendu, dans tout cela, joueurs et staff technique béjaouis n’étaient, nullement, informés de cette combine. Un travail de coulisses, des tractations de grande envergure et des promesses aux dirigeants usmites dans le but de soigner la position de l’USMA, au classement général, d’autant plus que le match contre la JSMB était considéré, par les Algérois, comme étant une occasion pour un nouveau départ et, par conséquent, leur victoire était impérative.

C’est maintenant officiel, Zafour sera absent contre le WAT. C’était, quelque peu, prévisible, car le capitaine des Vert et Rouge, lors de la dernière séance d’entraînement, n’a pu terminer les tours de piste qu’il devait effectuer. Une absence qui va être ressentie par l’ensemble de l’équipe.

quelques heures et pourquoi la combine a été avortée ?

allé jusqu’à menacer de divulguer le secret. Pris de panique, les initiateurs de cette combine se rétractèrent et laissèrent faire, sans pour autant lâcher prise. Lors du match et après le relâchement des Béjaouis, en seconde période, tout le monde avait cru, alors, que la combine a bel et bien eu lieu. Et, ce n’est qu’au coup de sifflet final que tout rentra dans l’ordre. La combine est passée à côté, elle a été avortée, à quelque temps seulement du match. Le pire a été évité… A. Z.

A vrai dire, certains avaient craint la réaction du public béjaoui, notamment, en ces moment de crise. Aussi, se sont-ils montrés sceptiques quant à leur engagement. Mieux encore, Menad, informé de cette combine qui ne voulait pas dire son nom et qui a été préparée dans la plus grande discrétion, piqua une colère, avant de s’y opposer. Il usa de tous les arguments et de tout son poids pour rejeter cette idée. Notre source prônée, même Menad serait

ZERDEB ET KACEM INCERTAINS

A Tlemcen où la victoire est nécessaire… Alors que s’est-il passé en

Une fois de plus, les camarades de Megatli vont effectuer un long déplacement dans lequel la défaite va réduire leurs chances d’atteindre leur objectif.

M

ieux encore, ce déplacement sera un énième test pour Menad et sa troupe, d’autant plus que leur victoire contre l’USMA, lors de la journée précédente, n’a pas été convaincante, en dépit des circonstances atténuantes qu’on pouvait, alors, attribuer à l’entraînement béjaoui : absence de Zafour, Zerdeb et Kacem, Boukemacha revenait d’une blessure et les autres joueurs souffraient d’un manque de compétition, d’où la baisse de régime constatée durant la 2e mi-temps du match et qui a donné lieu à la remontée des Usmites qui avaient failli revenir au score. Pour ce match contre le WAT, les Vert et Rouge n’ont d’autre alternative que d’imposer leur jeu et revenir, pourquoi pas, avec la victoire. «C’est un match important. Aussi, on ne doit pas laisser passer l’aubaine et la victoire ne doit pas nous échapper, d’abord, elle nous permettra de reprendre notre revanche, puis, ce sera l’occasion

La JSMB est secouée, actuellement, par un malaise si profond que les dirigeants essayent, à tout prix, de dissimuler et/ou minimiser. Les indices sont pourtant là. Cependant, personne n’en fait cas. Du titre à la 3e place !

Au début de la saison, les dirigeants avaient clamé haut et fort que leur équipe allait viser, carrément, le titre et, au cas échéant, prôner la 2e place,

de rester accrochés au peloton de tête», a-t-on affirmé. C’est dire que la victoire à Tlemcen est plus que nécessaire même si elle va s’avérer difficile et délicate à atteindre.

Une équipe amoindrie

L’absence, une fois encore, de Zafour va, sans aucun doute, causer des soucis à l’entraîneur béjaoui et va, à coup sûr, être ressentie par un vide que Megatli devra combler aux côtés de Maïza. De son côté, Meftah reste le grand point d’interrogation et, jusqu’à ce mercredi, personne ne sait s’il va être aligné ou pas. Le milieu béjaoui sera aussi défaillant que la défense. En effet, Zerdab en rééducation et, Kacem en méforme sont incertains. Ce qui laisserait place à Boukemacha et même Hamlaoui. Toujours est-il que les Béjaouis sont décidés à se déplacer en conquérants, et ce, pour rester dans cette dynamique de bons résultats : «Certes, ce sera dur face à un adversaire qui joue bien au ballon. Les gars de Tlemcen seront, à leur tour, déterminés à gagner dans le seul but de rester sur la dynamique des victoires. On n’aura pas le choix. On aura notre mot à dire», a-t-on conclu. A. Z.

… le malaise est là ce qui lui permettrait d’aspirer à une participation continentale. Mais, avec le temps, les choses allaient prendre une autre tournure. Et, l’on commença, alors, à comprendre que le titre n’était qu’un leurre, car ne pouvant pas être atteint, du moins pour cette saison. Aussi, B. Tiab, qui aura tout fait pour que l’idée du titre fasse son chemin, retrouva la raison et continua, toutefois, à réclamer une participation continentale. Qu’importe et peu importe la place qu’occupera l’équipe.

Du limogeage avorté au sursis du staff technique

Non contents du parcours effectué par Menad et ses collaborateurs, certains actionnaires font part de leur rejet et n’hésiteront pas à demander, purement et simplement, le départ du staff technique. Une autre brèche dans la structure du club. Et, après des tractations au sommet et des concessions par-ci et par-là, tout semblait rentrer dans l’ordre. Menad et sa suite termineront leur mission jusqu’à la fin de la saison.

Que fera Menad ?

Ce qui est sûr maintenant, c’est que Menad va, à coup sûr, quitter la JSMB à la fin de la saison. Son retour, après une éclipse de quelque temps, lui a donné l’occasion de prendre du recul et de prendre ainsi cette décision, et ce, dans le but de sortir par la grande porte dans un club où il s’est investi, un club à qui il a répondu dans les moments difficiles au moment où certains autres entraîneurs déclinaient l’offre de la JSMB. Sacré temps ! A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

De leurs côtés, les deux joueurs du milieu, Zerdeb et Kacem sont incertains face au WAT. L’un est en pleine rééducation, et l’autre serait en méforme. Mais, tout reste possible quant à leur participation.

MEFTAH PAS SÛR !

Quant à Meftah, rien n’a encore été décidé à son propos. Menad sera fixé aujourd’hui. Du pain sur la planche pour le staff technique béjaoui.

MENAD N’A PAS BOUDÉ

Djamel Menad n’a pas boudé la presse, mais a voulu, simplement, prendre un temps de répit, comme sont en train de le faire les joueurs. Donc, la nouvelle recette des Béjaouis de la JSMB est la suivante : On ne boude pas la presse, mais on s’interdit de parler juste pour prendre un temps de répit ! A. Z.


14

LIGUE 2

LE NASRIA VEUT CONFIRMER Maracana N°1402 — Jeudi 21 Avril 2011

Le défenseur, Djamel Benamri, est prêt pour un retour dans l’effectif, après s’être entraîné avec le groupe ces deux derniers jours. Benamri, qui a souffert d’une angine en début de semaine, se sent nettement mieux, et devrait pouvoir tenir sa place au niveau de l’effectif. Voilà donc une nouvelle qui devrait réjouir tout le monde au NAHD, connaissant son grand abattage sur le terrain, ce qui devrait aider l’équipe à réaliser la victoire lors du match de ce vendredi face au SAM.

LES SUPPORTERS DEVRAIENT SE DÉPLACER EN FORCE

Les supporters du Nasria devraient se déplacer en force pour le match de ce vendredi face à la formation du SA Mohammadia. En effet, les derniers résultats de l’équipe encouragent les fans à se rendre au stade Bouraâda de Réghaïa pour encourager leur équipe favorite, qui fera tout son possible pour leur rendre la pareille et remporter ce match.

BEY PASSERA EN CONSEIL DE DISCIPLINE

L’attaquant, Mahmoud Bey, devrait passer en conseil de discipline la semaine prochaine, selon le vœu des dirigeants qui n’ont pas pu l’auditionner lors de cette semaine, car ils étaient occupés à préparer le match face au SAM. Bey, et selon des sources proches de la direction, devrait être sanctionné financièrement après avoir écopé d’une manière «bête» d’un carton rouge lors du match face à la formation du CAB à domicile.

L’ATTAQUE INQUIÈTE LE STAFF TECHNIQUE

Le compartiment offensif inquiète sérieusement le staff technique et le coach Mustapha Heddane, qui n’a pas pris encore une décision définitive sur le joueur qui devrait remplacer Mohamed Réda El Far, suspendu, après avoir écopé d’un carton rouge lors du dernier match face à l’US Biskra. Ainsi, il est fort probable qu’il fasse confiance à Deghiche, comme il se pourrait qu’il incorpore Benayad ou enfin Okbi qui pourrait jouer en attaque.

Le Nasr d’Hussein-Dey tentera, à l’occasion du match de ce vendredi face au SA Mohammadia, de confirmer sa bonne santé après la série de bons résultats enregistrés jusque-là.

L

es Sang et Or, qui sont revenus avec un succès de leur déplacement à Biskra face à l’USB, souhaitent ainsi aligner trois autres points qui leur permettraient de consolider leur deuxième place, voire de se rapprocher du leader en cas de nul ou de défaite de ce dernier qui sera opposé au MOC, dans le derby de la ville du Vieux Rocher, de même que l’autre concurrent pour l’accession, le CAB qui aura la tâche difficile dans le derby des Aurès face au voisin du MSPB. Il est clair que le Nasria n’aura d’autre choix que de l’emporter durant cette rencontre face au SAM, et c’est pour cette raison que les joueurs se donneront à fond pour oublier le scénario du match

(Ph : Maracana

BENAMRI EST PRÊT À CENT POUR CENT

g Par RAOUF MESBAH

face au CAB, de même que les autres matchs où ils avaient été tenus en échec à domicile dans ce stade de Réghaïa. Le coach, Mustapha Heddane, ne devrait pas apporter trop de changements dans l’effectif, et fera sien l’adage qui dit : «On ne change pas une équipe qui gagne». C’est pour cette raison qu’il faudra s’attendre à ce qu’il reconduise le même effectif, à l’exception de l’attaquant

Mohamed Réda El Far qui est suspendu. Il devrait être remplacé par un des attaquants qui sont sous la coupe du coach. Par ailleurs, le staff technique tentera de préparer l’équipe psychologiquement pour ne pas se relâcher lors de ce match, sous prétexte que l’adversaire n’est pas un foudre de guerre. C’est au contraire ce genre d’adversaire qui peut créer des problèmes aux locaux, d’autant plus que le SAM

souhaite réaliser un résultat probant pour se sortir de la situation difficile dans laquelle il se trouve. Heddane a été clair avec ses poulains, à qui il a demandé de se concentrer d’une manière sérieuse du début à la fin de la rencontre, surtout qu’il s’agit d’un match très important qu’il est impératif de remporter quoi qu’il en soit. R. M.

Un périlleux BARBARI : «La dernière victoire nous a remonté déplacement pour les Samistes le moral» g Par AOUN LAÏD BOUALEM

g Entretien réalisé par AOUN LAÏD BOUALEM

Un périlleux déplacement pour les Samistes ce vendredi à Réghaïa pour affronter la formation nahdiste et ce, pour le compte de la 22e journée du championnat professionnel de la Ligue 2.

Pour le meneur de jeu samiste, Barbari Abdelmalek, la victoire sur le CRT a beaucoup remonté le moral du groupe et avoue que le prochain match face au NAHD sera difficile.

U

Un mot sur cette victoire face au CR Témouchent... Je pense qu’elle est amplement méritée, car on a sué sur le terrain pour engranger les 3 points et ce, malgré la résistance farouche de l’adversaire qui nous a posé beaucoup de problèmes ; je tiens à préciser que cette victoire face au CRT nous a remonté le moral et nous permet de faire le déplacement à Alger avec un bon état d’esprit. L’attaque du SAM vient de retrouver le chemin des filets ; est-ce le retour de forme des attaquants ? Je l’espère, nous avons marqué deux buts lors du dernier match face au CRT, je souhaite que ça dure. La prochaine journée, votre équipe sera en appel à Réghaïa face au NAHD, comment voyezvous cette rencontre ? J’avoue que le NAHD est un grand club, très respectueux et qui n’est plus à présenter, mais je dirais que nous sommes très motivés pour relever le défi et nous pensons sincèrement que nous pourrons créer l’exploit, car dans le football, tout est possible, un match reste toujours un match, où la logique

(Ph : Maracana

V S

n’est pas souvent respectée. On vous laisse le soin de conclure... Je saisis cette occasion pour saluer et remercier nos fans qui nous ont soutenus sans relâche face au CRT et à agir de la sorte que ce soit chez nous ou en déplacement ; en ce qui nous concerne, on leur promet qu’on fera le maximum pour leur procurer de la joie, incha’Allah. A. L. B.

ne rencontre sans doute très disputée entre deux équipes aux objectifs diamétralement opposés. Le NAHD, qui évolue devant son public, sera motivé, d’autant qu’El Far et ses coéquipiers restent sur une victoire arrachée à l’extérieur face à l’US Biskra et voudront confirmer ce résultat et du coup consolider leur place duedauphin. Les Samistes, quant à eux, qui se sont entraînés pendant toute la semaine en toute sérénité, ne veulent pas retourner bredouilles de leur déplacement dans la capitale. Contacté, l’attaquant Benyetou Med, l’auteur du 2e but face au CRT, nous dira : «Ce match sera dif-

ficile, mais nous sommes décidés à rentrer chez nous avec un résultat positif pour améliorer davantage notre classement, c’est notre priorité absolue, quel que soit l’adversaire ; en ce qui me concerne, je me sens en forme», conclut le plus jeune buteur de l’histoire du SA Mohammadia. Par ailleurs, et en prévision de la préparation du match contre le NAHD, les poulains de Biba ont disputé mardi dernier une joute amicale à Arzew face à l’Olympique locale, la rencontre s’est achevée sur un score vierge ; à noter également que le staff technique a récupéré l’ensemble des joueurs, à l’exception de Bahri (suspendu) et Bouhadi toujours blessé, et aura donc l’embarras du choix pour aligner une équipe complémentaire, capable de relever le défi. A signaler enfin que selon une source proche de la direction samiste, l’association des clubs professionnels aurait décidé lors d’une réunion à Alger de boycotter la prochaine journée. A. L. B.

CONDOLÉANCES

L’ancien président du NAHD, Mourad Lahlou, a perdu sa mère avant-hier. En cette douloureuse circonstance, le collectif de Maracana tient à présenter à Mourad ainsi qu’à sa famille ses sincères condoléances. Puisse Dieu accueillir la défunte en Son vaste paradis. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1402 — Jeudi 21 Avril 2011 LIGUE 2 A DEUX JOURS DU MATCH FACE A KOUBA Réussir ce Les joueurs ne déplacement jurent que par

la victoire

C'est demain que la formation koubéenne donnera la réplique à l'USM Bel Abbès, dans une rencontre comptant pour la 21ème journée de Ligue 2.

Medjahed ne sera pas présent

Comme annoncé sur ces mêmes colonnes, l'entraîneur koubéen Nabil Medjahed, ne fera pas le déplacement avec la délégation koubéenne à Bel Abbès pour affronter la formation locale. Le coach koubéen est suspendu par les dirigeants en attendant de connaitre le verdict qui sera divulgué e samedi. Aussi, espérons que cela ne perturbera pas le groupe qui devra se con-

(Ph : Maracana

U

ne rude épreuve et un périlleux déplacement pour les Koubéens. En effet, ces derniers veulent réussir ce déplacement et revenir de Bel Abbès avec un résultat probant qui leur permettra de réduire l'écart sur les trois clubs du podium. Malgré les derniers problèmes de ces derniers jours, les coéquipiers du capitaine Chouieb sont déterminés à relever le défi et surprendre leur adversaire dans son antre. En fait, la rencontre de demain s'annonce difficile et décisive pour les Koubéens, mais ils veulent à tout prix obtenir un résultat probant avant d'affronter l'ASMO lors de la prochaine journée, chez ce dernier.

centrer sur cette rude épreuve, malgré que les joueurs se soient déjà adaptés au travail de leur coach Medjahed.

Messani promet une forte prime

D'autre part, l'ex-président du RCK Salim Messani, a promis aux joueurs koubéens une forte prime en cas de victoire. L'ex-président koubéen veut ainsi motiver Brinis et consorts avant ce périlleux déplacement et ce, afin de réaliser un bon résultat. Il est à noter que Salim Messani a déjà versé la prime de la rencontre qui a opposé la formation koubéenne au MSPB. M. B.

Après le revers inattendu, subi, vendredi dernier, au stade Zabana face à l’ASM Oran, les Bel-Abbésiens ont repris le chemin des entraînements avec un moral pas du tout au top. Il a fallu un gros travail psychologique de la part du staff technique pour tenter de remonter le moral de la troupe déjà sapé par un résultat négatif. Osmane, le driver de l’équipe, et ses collaborateurs Bentazi et Kaïm, n’ont ménagé aucun effort pour remettre «tout dans l’ordre» et réinstaurer le dynamisme dans le groupe sachant qu’El-Khadra possède un groupe solidaire, et une solidarité qui a toujours fait sa force. Et ce n’est que lors de la seconde séance, du lundi que les nuages ont commencé à se dissiper du côté des joueurs qui ont tenu à oublier le match de l’ASMO et préparer sereinement celui de Kouba. Il fallait aussi créer un climat de confiance au sein du groupe pour que les camarades de Belaïd se res-

saisissent au plus vite. Le coach Abderrahmane Osmane a beaucoup insisté sur ce volet psychologique pour que ses joueurs fassent un «match costaud mentalement» ce vendredi, face au RC Kouba, essayant en même temps de leur mettre à l’idée que l’accession est toujours d’actualité chez les dirigeants et que les chances de l’équipe sont toujours intactes à condition de ne plus céder aucun point à domicile et de se battre jusqu’au bout à l’extérieur. C’est par ce langage rassurant que le driver a vite rassuré ses protégés qui ont vite réagi, en se mettant sans rechigner à la besogne. Ils jurent que Kouba laissera les trois points.D’un autre côté, on apprend le retour probable des deux joueurs, Hammiche et Chikhaoui, absents tous deux, face à l’ASMO la semaine passée et blessés depuis la rencontre à domicile face au CR Témouchent, il y a de cela plus de quinze jours. B. M.

BOUTRIA : "On peut revenir de Skikda avec un point"

g Entretien réalisé par SALIM SEGHOUANE

Le latéral droit Ammar Boutria, peiné pour son équipe après la défaite inattendue subie face au NAHD la semaine dernière, pense que la possibilité de remonter au classement, reste dans les cordes de l’US Biskra malgré la difficulté de la tâche.

L

Comment se déroule la reprise ? Très bien il ya une bonne ambiance. Le staff est sympathique. Il tente de nous faire oublier la mauvaise passe que nous venons de traverser. La preuve, tout le monde est là. La crise est oubliée ? Nous sommes décidés à rebondir pour d’une part remettre notre équipe sur rail et d’autres part

démontrer aux dirigeants que nous sommes des hommes responsables mais qu’ils doivent, de leur coté, penser à nous régler nos dus. Vous avez été payés dernièrement ? Oui, mais pas complètement. Nous avons encore des arriérés de quelques mois. Le nouveau président a promis de nous payer. On le remercie beaucoup de penser à nous et de notre coté nous ferons tout pour honorer notre contrat. La JSMS sera votre prochain adversaire...

«Nous prenons nos responsabilités»

e N°2 de l’équipe de Medina Djedida, n’a pu cacher sa colère devant l’état de sa formation face au cahier de charges du professionnalisme. «Nous ne demandons qu’à être entendus ! Nous autres dirigeants, souffrons quotidiennement devant l’indigence de nos moyens, en tout ce qui concerne la SSPA. Nous attendons toujours le terrain promis, l’argent promis, l’allègement des taxes fiscales et parafiscales, pour une meilleure prise en charge des jeunes... Nous nous heurtons aussi à une concurrence déloyale, que nous voyons à travers le comportement de responsables de wilaya. Les autorités locales de certaines d’entre elles aident les clubs, dans d’autres, c’est le silence total», nous a-t-il déclaré hier.

Les entraînements continuent

L’équipe phare de Medina Djedida continue à se préparer sous la direction de son duo

d’entraîneurs, Durin et Merine. Mardi, l’équipe s’est rendue à Mostaganem, pour y livrer sa traditionnelle rencontre de préparation du mardi. Pourquoi le choix de Mostaganem ? Parce que le stade Commandant Ferradj est doté d’une pelouse en gazon naturel, et qui ressemble à celle de Médéa. Les coéquipiers de Mebarki ont croisé les gants avec l’équipe de la division amateur, le Widad de Mostaganem, dans un match plein d’enseignements pour le staff technique(défaite 1 but à 0 , but marqué en deuxième mi-temps). «On a voulu que nos joueurs s’acclimatent, ne serait-ce que pendant 90 minutes avec un terrain gazonné. Nous avons joué trois mi-temps de 30 minutes chacune, comme il est de coutume et indépendamment du résultat, nous sommes un peu satisfaits de la production de chaque joueur. Nous avons pesé sur le côté psychologique et sur l’efficacité devant les bois.

Bon, ce n’est pas encore totalement au point, mais il y avait des choses encourageantes. Nous pensons aller, lors de la prochaine journée, dont on ignore la date pour le moment, à Médéa, avec des dispositions franches de victoire. Nous n’avons plus le droit de perdre des points en cours de parcours, si l’on veut jouer la carte de l’accession, surtout qu’il ne reste plus que 2 places, le CSC étant indétrônable de son fauteuil de leader», estime le coach adjoint Hadj Merine. Au cas où la décision de jouer sera donnée aujourd’hui, l’ASMO se présentera au stade de Médéa evec un effectif remanié, à la suite des défections de Mebarki et Youssef Yacine, suspendus, de Sari malade et d’Aïni blessé. Le coach devra puiser dans ses réserves et il est sûr que Bourouis remplacera Mebarki, que Bentaleb se produira à la place de Sari et que Bouhafer continuera à occuper le flanc droit de la défense à la place

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

V S KELLAF SERA PRÉSENT

Victime d'une blessure au niveau des adducteurs, qui l’a privé de prendre part à la séance d'entraînement d'avant-hier, le latéral gauche koubéen, Oussama Khellaf, sera présent à la rencontre de demain après avoir réintégré le groupe aux entraînements.

BENCHERIFA OUT

Le milieu de terrain koubéen Walid Bencherifa ne pourra pas disputer la rencontre de demain qui opposera son équipe face à Bel Abbès en raison d'une blessure au niveau du péroné. Il ne sera pas du voyage à Bel Abbès.

V S

En dépit de sa série noire qui continue à briser ce club, la JSMS joue bien au football mais nous ne serons pas à Skikda juste pour la regarder jouer. Nous avons besoin de ramener des points de l’extérieur pour continuer à grimper au classement et éviter toute mauvaise surprise et notre groupe sait comment négocier des rencontres hors de ses bases. On peut donc revenir au moins avec un point de notre déplacement. S. S.

OUMAMAR :

15

TRIA, MELIKA ET ZERNADJI ABSENTS

Trois joueurs de taille seront absents ce weekend face à Skikda. Ainsi le milieu de terrain Abdelkader Tria, Mustapha Melika et Nadjib Zernadji ne seront pas du voyage ce vendredi pour suspension pour le premier et blessures pour les deux autres.

V S

de YoussefYacine. Une chose est sûre, l’ASMO affrontera l’OM avec la ferme volonté d’y revenir avec un résultat positif, si l’arbitrage ne s’en mêle pas, comme le souligne Hadj Merine. «Nous sommes échaudés. Tous ceux qui ont vu nos matchs contre le NAHD, le PAC et le CAB, ont constaté que l’arbitrage y était en notre défaveur. Je n’incrimine pas tous les referees, mais ceux qui ont dirigé ces matchs savent bien qu’on a été volés comme au coin d’un bois. Nous irons à Médéa, qui est une grande équipe et qui joue elle aussi la carte de l’accession, avec l’intention de profiter des défauts de sa cuirasse. Nous connaissons ces défauts et tout ce que nous espérons, c’est que les attaquants soient plus efficaces devant les bois adverses, car ce match sera un véritable tournant pour l’équipe». M. T.


16

LIGUE 2

Chasser le doute

Maracana N°1402 — Jeudi 21 Avril 2011

Comme l’ensemble de ses camarades, le jeune attaquant Baleh souligne que son équipe ne mérite pas ce classement. Il estime que si le Paradou avait effectué la préparation d’intersaison sous la direction de Bouhellal, il n’aurait pas connu cette situation. «On s’est fait avoir en début de saison par des formations loin d’être des foudres de guerre. Je pense que si Bouhellal avait préparé l’équipe, on serait actuellement parmi les premiers» estime-t-il. Pour ce qui est des deux derniers échecs, il dira : «C’est à ne rien comprendre, on a laissé échapper bêtement des points qui auraient pu améliorer notre position» enchaîne-t-il. Les Pacistes déterminés à sauver leur saison : «On doit bien négocier surtout les rencontres qu’on doit livrer à domicile pour ne pas le regretter en fin de compte», souligne-t-il. Les Pacistes, qui ne veulent pas entendre le mot relégation, feront tout pour que leur équipe continue son aventure en ligue 2. «On est conscients que des matchs difficiles nous attendent, on doit mettre le paquet pour relever le défi» affirme-t-il. Mission difficile pour les Jaune et Bleu, mais avec leur hargne, ils sont capables de revenir même en force dans la compétition. O. A.

D

ans l’entourage du club, on impute cette situation à la préparation ratée, elle était loin d’être comme les précédentes. Jamais depuis son existence le

Des correctifs à apporter au niveau de la défense

Tout le monde a constaté que le compartiment défensif n’arrive pas à bien tenir le coup ces derniers temps. Contre l’ASMO, le Paradou menait au score (1-0) à une minute du coup de sifflet final. Les défenseurs se font surprendre par un contre oranais et c’était l’égalisation, ils n’en revenaient pas. Ils ont «réédité» la même faute face à l’ES Mostaganem, ils étaient à égalité avec leur adversaire alors que l’arbitre s’apprêtaità mettre un terme à la partie, l’ESM ajouta un second but. En deux rencontres, le Paradou avait perdu de précieux points. «On joue bienn malheureusement on n’arrive pas à nous imposer devant des adversaires largement à notre portée. Maintenant la balle est dans notre camp pour sortir de la peu reluisante place qu’on occupe», souligne Fellouli. Bouhellal doit essayer d’apporter les correctifs nécessaires au niveau de la défense pour que les fautes ne se reproduisent plus à l’avenir. Les camarades de Miaz ne pensent surtout qu’à la rencontre d’aujourd’hui qui les attend devant l’AB Merouana. Ils doivent arracher la victoire qui va leur donner plus de tonnerre pour les prochaines échéances. «On a perdu des points qu’on doit récupérer à tout prix afin de terminer ce parcours dans une meilleure position possible» estime Ferchichi. O. A.

V S , Il semble que que les présidents ont décidés de boycotter la prochaine journée a satisfait la famille du Mouloudia qui ne pouvait espérer mieux pour gagner un peu de temps. Du temps, le MSPB en a vraiment besoin pour pouvoir récupérer ses joueurs blessés et notamment Bitam toujours en deuil suite au décès de son père. Du temps pour Zeddam qui ne désespère pas d’aboutir à un compromis avec la ligue nationale pour faire

Paradou n’a joué le maintien, son objectif c’était l’accession, ou à défaut terminer parmi les premiers si ce n’était pas les entraves qu’il rencontraient en cours de route, personne ne pourrait l’arrêter dans son ascension. Actuellement, les joueurs ne pensent qu’au match contre l’AB Merouana, ils doivent gagner à tout prix. Ce sera “la seule solution pour enlever le doute, ils sont prêts à faire l’impossible pour engranger les trois points c’est un match difficile, l’ABM se défendra corps et âme afin de réaliser un bon résultat pour sortir un peu sa tête de l’eau. Ce ne sera pas

(Ph : Maracana

Baleh : «SEULE LA VICTOIRE COMPTE»

Les Pacistes n’ont récolté que des échecs ces derniers temps, ce qui ne fait que les douter pour faire toujours partie de cette ligue 2 pour le prochain exercice. Pourtant, ils ne manquent de rien, pas de problèmes financiers, tout est réglé jusqu’ au dernier centime, les dirigeants sont toujours aux petits soins avec eux.

une partie de plaisir face à Merouana qui est avant-dernière du classement. Elle fera tout pour nous accrocher, on doit gagner” estime Benachour. LesPacistes espèrent qu’un succès les stimulera afin de mieux gérer ensuite les huit matches qui restent à jouer. La suite de ce parcours ne sera pas de

MEDAHI INCERTAIN

La fièvre monte dans LES AURES

jouer le derby en public. Mais ce que Zeddam doit prendre en considération c’est par définition ce que le boycott veut dire exclusion et exclusion en termes réglementaires de la Fédération algérienne de football veut dire forfait et forfait veut dire match perdu. Par pénalité avec défalcation de trois points et amende de un million de dinars (article 82 du code disciplinaire). Zeddam ne doit pas crier victoire car l’association des clubs ne peut rien lui garantir pour son derby

en public si Zeddam s’appuie sur le cas du match USMH-ESS, il ne doit omettre de prendre en considération que le CSC qui a été sanctionné au même titre que le MSPB a consommé sa sanction de 2 matchs à

huis clos. Mieux encore, le CSC a décidé de jouer son derby contre le MOC vendredi. Méfiance, nos clubs nous ont toujours habitués à des retournements de situation et à des revirements dans leurs posi-

S

«Que le fairplay régne sur ce derby» ZIAD :

tions. Le boycott décidé mardi peut facilement être annulé dans la journée qui suit, les intérêts des uns ne sont pas forcément les intérêts des autres. A bon entendeur salut ! W. Y.

Un boycott précaire

La décision prise par les clubs de Ligues 1 et 2 de boycotter la journée de vendredi et samedi n’est pas sûre d’aller à son terme. A peine la réunion de l’hôtel Mercure terminée que des clubs se sont rétractés, le CSC a même transmis des correspondances au MJS et aux instances du football déclarant qu’il se démarque de cette décision de boycott et qu’il jouera vendredi.

i le CSC a décidé de jouer cela obligera son adversaire du jour le MOC à se présenter sur le terrain pour éviter le forfait, surtout que sa situation au classement est délicate. Le derby constantinois CSC-MOC fera en effet boule de neige, tous les clubs en course pour l’accession ainsi que ceux qui comme le MOC se battent pour le maintien seront contraints de faire de même pour échapper au forfait et ses conséquences réglementaires, d’autant plus que la ligue a

maintenu la programmation de la journée. Le CAB dans cette optique ne veut pas se faire arnaquer, nous avons appris que le président Nezzar est resté à Alger pour récupérer ses licences déposées auprès du secrétariat de l’association des clubs professionnels. Les pouvoirs publics vont très certainement réagir, nous avons appris que Kerbadj tiendra une réunion au MJS. Tout laisse à croire que ce boycott n’ira pas jusqu’au bout. L’équipe du

tout repos pour les pensionnaires de cette division, surtout pour ceux luttant pour leur survie ou pour arracher une place au podium. Les Jaune et Bleu doivent jouer avec une farouche volonté et détermination pour comptabiliser les points nécessaires afin de se mettre à l’abri. A. O.

Le milieu de terrain Oussama Medahi revient d’une blessure au bras contractée contre l’ASMO «J’ai oté le plâtre, j’ai repris du service avec les camarades en vue du match contre Mér ouana» dira-t-il. Maintenant reste à savoir si l’entraîneur le convoquera pour cette confrontation, ou bien il le laissera au repos.

(Ph : Maracana

V S

CAB est depuis mardi soir en stage bloqué à l’hôtel Salim, l’entraîneur Tebib a été informé que le derby aura bien lieu vendredi comme prévu, le public batnéen, qui a été déçu d’apprendre que le derby est menacé par le boycott, ne désespère pas de voir le match se dérouler comme prévu car on craint que si le boycott est exécuté la ligue et la FAF appliqueront la réglementation en donnant match perdu aux deux équipes, ce qui va compromettre l’accession. W. Y

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Il est capitaine du Mouloudia, il est au MSPB ce que Bahloul est au CAB, formé au CA Batna, Ziad a rejoint le MSPB en 2008 pour y rester jusqu’à cette saison, il nous parle de son quatrième derby personnel. Comment se prépare Ziad pour son quatrième derby ? Avec beaucoup de sérieux comme je le fais d’habitude mais avec un sentiment spécial, celui d’un derby. Le huis clos vous convient-il pour ce derby ? Franchement, je préfère jouer avec le public, c’est lui qui fait le charme du derby, mais comme le huis clos est incontournable, on doit s’y faire. Contrairement à votre adversaire, vos entraînements ne sont pas à huis clos… Les dirigeants et l’entraîneur ont décidé de ne rien changer à nos habitudes de préparation, je pense que c’est une bonne chose pour éviter la pression d’un changement de nos habitudes. Qu’attendez-vous sur le plan personnel de ce derby ? Comme tous les joueurs, j’attends une victoire. Gagner un derby est toujours valorisant pour l’équipe sur le plan collectif et individuel, en plus, on doit gagner pour rester en course. On vous laisse conclure… J’espère que ce sera un bon match ou le fair-play règnera. Evidemment, je souhaite une victoire pour nous et pour nos supporters, j’aurais aimé que ce derby se joue avec le public, je le regrette beaucoup pour nos supporters. Entretien réalisé par Wahab Yefsah


LIGUE 2

Fersadou : «On attend toujours l’aide de l’Etat qui n’arrive pas» Maracana N°1402 — Jeudi 21 Avril 2011

du championnat, et on attend toujours l’aide de l’Etat. Il y a aussi la promesse faite pour la prise en charge des entraîneurs des jeunes catégories, celle-là est renvoyée aux calendes grecques, il y a l’assiette foncière, le centre de formation ; rien de tout cela. Je pense que cette fois-ci, l’ACP est décidée.»

(Ph : Maracana

«L’aide du fonds de soutien ne sera pas pour le fonctionnement»

g Par LAMINE BOUDEBZA

«En cas de boycott, nous suivrons le mouvement»

A la question sur les problèmes qui existent entre l’ACP (Association des clubs professionnels) et les pouvoirs publics, et la menace du boycott bravée par les responsables de l’ACP, le premier responsable du CSA/CSC, Yacine Fersadou en l’occurrence, s’est dit très concerné par cette affaire et «si l’ACP décide dans sa majorité de débrayer, nous ne pouvons que suivre le mouvement. On a fait tout ce que l’Etat et la Fédération nous ont dit de faire, et en retour on ne voit rien venir de ce qu’ils ont promis avant l’entame de la saison qu’on va bientôt clôturer, et croyez-moi, ce n’est pas de gaité de cœur qu’on va s’y prendre.»

«Il y a une contradiction entre FAF et le MJS au sujet du fond de soutien»

«Ce que je ne comprends pas, c’est qu’au niveau de la Fédération on nous parle de l’existence du fonds de soutien et que les clubs vont bénéficier prochainement de l’aide, en revanche, au MJS, rien ne filtre au sujet de ce fonds de soutien, ou comme on nous l’avait dit, personne n’a entendu parler de ce fonds. On a l’impression qu’on nous balance de droite à gauche. On a vécu le professionnalisme que sur le papier, l’accompagnement souhaité par les clubs et promis par les pouvoirs publics n’est pas arrivé et franchement nous sommes à mi-chemin de la phase ‘‘retour’’, donc tout près de la fin

A travers notre discussion avec le président du CSC, M. Fersadou, ce dernier nous a rappelé que l’aide qui viendra du fonds de soutien si «elle arrivait ne pourra être utilisée que pour certaines choses. L’argent ne sera destiné que pour le centre de formation, les équipements qui l’accompagnent, tant en matériels sportifs et pédagogiques que de matériels domestiques, comme par exemple pour l’hébergement et la restauration. Il y a aussi l’aménagement du siège du club ainsi que certains acquis du patrimoine du club. Détrompez-vous, on n’aura pas le droit d’injecter cette aide dans le fonds de fonctionnement du club pour régler les salaires ou autre primes.»

«La CNAS et les déclarations annuelles»

Il y a aussi un sujet où beaucoup de zones d’ombre n’ont pas trouvé de réponses, comme par exemple les déclarations de la CNAS. A ce sujet, notre interlocuteur nous dira : «Concernant la déclaration pour les impôts et la sécurité sociale, on est dans le flou, notre relation avec le joueur est d’ordre employeuremployé, mais il n’existe aucun barème à travers lequel on peut se baser pour travailler, on est dans le flou total.»

«L’organisation et la gestion des billets sont du ressort

PROGRAMME DE LA 22E JOURNÉE VENDREDI 22 AVRIL 2011 A 16H00 Lieux

Rencontres

Arbitres

A.TEMOUCHENT Opow BATNA 1ER Novembre SKIKDA Opow S.B.ABBES Opow BARAKI REGHAIA MEDEA Opow Imam Lyes CONSTANTINE Hamlaoui

CRT/ESM MSPB/CAB JSMS/USB USMBA/RCK PAC/ABM NAHD/SAM OM/ASMO CSC/MOC

GHORBAL, SERRADJ, CHARCHAR MIAL, GOURARI, BOUROUBA SAADI, MESSAOUDI, YAHI BAHLOUL, BITAM, ZID ZERROUKI, AYAD, HELLAL HABIBATNI, BOUGHLAM, GUESSOUM RAHMINE, DJEBAILI, BAAZIZ HADDADA, KENTACHE, GUIDOU

Equipes 1 CS Constantine 2 NA Hussein Dey 3 CA Batna 4 ES Mostaganem 5 USM Bel Abbès 6 RC Kouba 7 MSP Batna 8 O. Médéa 9 ASM Oran 10 US Biskra 11 Paradou AC 12 SA Mohammadia 13 JSM Skikda 14 MO Constantine 15 AB Merouana 16 CR Témouchent

Pts 39 35 35 34 32 30 29 28 28 27 26 25 23 22 21 14

J 21 21 21 21 21 21 21 20 21 21 21 21 21 20 20 21

G 10 09 10 10 09 08 07 07 07 08 07 07 06 04 05 04

N 09 08 05 04 05 06 07 07 07 03 05 04 05 10 06 02

P 01 04 05 07 07 07 05 06 06 09 09 10 10 07 09 15

BP 23 24 23 24 22 25 25 21 22 20 20 21 14 24 19 22

BC 07 12 11 21 19 20 20 21 16 19 19 34 21 29 22 47

de l’OPOW»

Lorsqu’on aborde le sujet de l’organisation de la prochaine rencontre et qui va confectionner les billets, l’autre membre du CA, Ahmed Boukhezra, qui était en charge de l’organisation, nous déclare : «Je vous confirme que toute l’organisation de la rencontre prochaine entre le CSC et le MOC est prise en charge par l’OPOW.» Une chose importante aussi nous a intrigué : qui va gérer la billetterie ? «La gestion des billets sera aussi du ressort de l’OPOW, de la confection, à la vente dans les guichets, le CSC n’a rien à voir du tout avec l’organisation.» On lui pose toujours la question qui détermine le montant du billet. Une petite hésitation, puis il nous répond : «Pour le prix d’entrée, il y a concertation entre les deux parties qui décident et déterminent le prix du billet, nous, on vient dimanche, on nous communique le montant total, on prend notre quote-part et on s’en va.»

«Le plus important, c’est de rentabiliser le match»

«On a un match à jouer, donc on propose un spectacle à des spectateurs, le plus important, c’est de

gagner ce match et l e rentabiliser. C’est un événement vécu avec une passion telle que beaucoup de personnes, qui ne viennent pas régulièrement au stade, ce jour-là font le déplacement parce qu’il y a de la passion et de l’engouement qui font que c’est un jour de fête et cela vaut vraiment le déplacement.»

«Le match du MSPB nous a beaucoup perturbés»

Le président Fersadou a voulu clore notre entretien en disant : «Depuis le fameux match face au MSPB qu’on n’a pas joué et qu’en plus on a perdu sur tapis vert, les choses ont depuis faussé la donne quelque part. Le moral a pris un petit coup, mais heureusement qu’on possède des joueurs d’expérience, capables de vivre une pression extrême et l’évacuer positivement sur le terrain, où on a réussi à survivre à pas mal de chocs, et nous espérons garder notre première place et accéder, et à la fin de saison attendez-vous à des surprises.» Donc, rendez-vous est pris pour juin lors de l’assemblée générale du CSA/CSC. L. B

Sous le signe des retrouvailles

Une fois n’est pas coutume, le derby tant attendu, qui mettra aux prises les deux clubs de Constantine, et aux fortunes diverses, dans un match où la balance penche plutôt pour les Sanafirs qui jouent cette année pour l’accession et qui possèdent de grandes chances d’accéder, voire même de terminer champions.

F

Diff 16 12 04 03 03 05 05 00 06 01 01 -13 -07 -05 -03 -25

17

ace à eux, il y a le MOC qui a si bien entamé la saison sous la coupe du Brésilien Joao Alves, qui a su donner au Mouloudia une assise technique, et qui, après son départ forcé, l’équipe se retrouve dans le bas du classement à vouloir sauver sa tête de la relégation.

Beaucoup d’absences du côté du MOC

Le Mouloudia de Constantine se présentera légèrement affaibli par rapport à son homologue, le CSC en l’occurrence. Son stratège et meneur de jeu, Ferhat Ayoub, brillera par son absence pour cause de sanction. En effet, le dernier match livré face à Médéa a laissé quelques séquelles. En plus des deux attaquants, Fellahi et Ghazi, qui ne pourront pas prendre part à la confrontation, s’ajoute le meneur de jeu Ferhat, qui a pris

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

deux cartons jaunes synonymes de suspension automatique pour le derby qui vient juste après. Le combat s’avère inégal aux yeux des supporters des Blancs.

La rencontre débutera à 18H00

La rencontre entre le CSC et le MOC, prévue initialement à Hamlaoui à partir de 16h00, a été ramenée à 18h00 par la Ligue de football, à la demande de l’administration du CSC qui avait saisi l’instance pour demander le changement d’horaire. Une mitemps se jouera sous le soleil et certainement la deuxième période les projecteurs du stade s’allumeront pour permettre au nocturne de prendre sa part. Pourvu que le beau temps soit de la partie et que la pluie ne viendra pas se mêler au derby.

Le public en force à Hamlaoui

En prévision de la rencontre entre les deux clubs de l’antique Cirta, pour un derby qui s’annonce très chaud, les supporters clubistes ont hâte de retrouver leur équipe qu’ils n’ont pas vue à Hamlaoui depuis fort longtemps. On s’attend à ce que les Sanafirs affluent en nombre au stade de Hamlaoui pour venir soutenir leur équipe face au frère ennemi, et du coup passer une agréable soirée dans un match qui a déjà débuté dans les quartiers entre les supporters qui se chamaillent, et les quartiers qui prennent des allures de fête. L. B.


18

Maracana N°1402 — Jeudi 21 Avril 2011

NATIONALE AMATEURE

LES CRABES NE JURENT QUE PAR LA VICTOIRE MOB-ASAM

LE MOB VEUT GARDER SON FAUTEUIL DE LEADER C’est dans un stade de l’Unité maghrébine qui sera archi comble, que le Mouloudia chéri par la majorité des Béjaouis va accueillir son dauphin, l’ASAM, demain à 15 heures, pour l’affiche de la 18e journée de la DNA groupe Centre-EST. Un match dont l’enjeu est de taille pour les deux équipes. Les Crabes n’ont qu’une seule alternative, engranger les trois points de la victoire afin de conforter leur position de leader, en faisant passer l’écart à quatre points sur leur vis-à-vis. En sus de l’esprit de revanche qui anime l’équipe béjaouie, battue lors du match aller dans les arrêts de jeu, après avoir égalisé par Keras alors qu’elle tenait le point du match nul jusqu'à la 5e minute du temps additionnel. Une défaite qui avait coûté son poste à l’excoach Zekri, remplacé par l’actuel Bouzidi. Ce dernier, qui fait face aux nombreuses défections dans le groupe depuis un mois, va renouveler sa confiance à l’équipe type qui a glané 7 points lors des trois derniers matchs. L. C.

g Par HANI MEBARKI

Ce match est très important pour les Vert et Noir du Mouloudia de Béjaïa, qui auront en face d’eux une bonne équipe de l’AS Aïn M’lila, qui a montré elle aussi qu’elle peut jouer les premiers rôles ou l’accession.

E

t pour preuve, cette équipe, et après un début mi-figue, mi-raisin, a repris du poil de la bête en surclassant les autres équipes du haut du tableau, ou plutôt en les délogeant carrément de la place de dauphin et là, ce ne sontt pas la JSD, qui a perdu face à cette équipe lors de la précédente journée, ou l’USM Sétif qui vont nous contredire. Le Mouloudia jouera donc d’une manière à s’assurer les trois points et ce, quelle que soit la manière, car dans ce genre de situation, où le MOB devra défendre sa place de leader, il n’y aura pas de place pour les calculs, et même le beau jeu ne peut être assuré si au bout il n’y a pas le résultat que tout le monde attend, à savoir le gain du match, qui non seulement donnera des ailes aux camarades de Belhadef Abdelkader, mais aussi leur permettra de consolider leur place actuelle. Certes, les Crabes doivent gagner sans se soucier des résultats des autres poursuivants, la JSD et l’USMS, mais si ces deux équipes enregistrent des faux pas, cela fera l’affaire du MOB qui accentuera son avance sur son invité du jour et pourra aborder les prochaines journées sans pression, car à quatre (en cas des victoires de l’USMS et la JSD) ou cinq points (en cas du nul de ces dernières) et même six (en cas de défaite des gars d’Ennemra et ceux de Aïn El Fouara), on imagine mal les Crabes quitter cette première place.

C’est vrai qu’un match de football n’est jamais gagné d’avance et que chaque équipe aura à défendre ses chances pour obtenir le meilleur résultat possible, mais le MOB qui aura l’avantage du terrain et de son public fera tout pour que les trois points restent à Béjaïa et par la même occasion montrer à tout le monde que le Mouloudia est bien capable de jouer l’accession en battant les meilleures équipes du moment dans le groupe. Cela dit, AÏn M’lila, qui ne viendra pas en victime expiatoire, ne se laissera pas faire et fera, au contraire, tout ce qui est en son pouvoir afin de repartir chez elle avec au moins un

nul qui lui permettra de garder ce point d’écart qui la sépare de son adversaire du jour. Toutefois, le MOB, qui voudra laver l’affront du match aller, où il s’est incliné à Aïn M’lila sur le score de 2 buts à 1, ne laissera pas filer cette chance de recevoir après trois matches en déplacement (NRBR, USMK et WRM’s) et un seul à domicile (JSD) lors des quatre dernières confrontations. Le fait que les capés de Bouzidi ont réussi la bagatelle de quatre points en déplacement lors des deux derniers matches veut dire que même à domicile ils peuvent faire la différence. Toujours est-il qu’il leur faudra rester vigilants et ne pas laisser des espaces pour l’adversaire, même au cas où ce dernier optera

pour la défensive ou la prudence.

Un trio dirigé par Fettouche, assisté par Araf et Belhocine

Pour ce match entre les gars de Béjaïa et ceux de Aïn M’lila, la DTNA a désigné un trio, à sa tête M. Fettouche. Ce dernier sera donc assisté d’Araf, comme premier assistant, et de Belhocine comme deuxième. Du côté du Mouloudia, que ce soit les joueurs, entraîneur, dirigeants et les supporters, on espère que ce trio sera à la hauteur et qu’il officiera la rencontre comme il faut. C’est normal lorsque l’on sait que l’arbitre peut changer le cours d’un match en une fraction de seconde. H. M.

BOUCHEKHCHOUKHA HOSPITALISÉ

La malédiction poursuit le gardien du Mouloudia, Khaled Bouchekhchoukha.

E

Faire attention quand même à cette équipe de Aïn M’lila

n effet, après la blessure qu’il avait contractée (arrachement au tendon du genou droit) il y a de cela une dizaine de jours, voilà que cet élément est hospitalisé depuis avant-hier à l’hôpital Benmerad El Mekki d’Amizour (à 22 kilomètres du chef-lieu de la wilaya). Bouchekhchoukha a été évacué à l’hôpital, où on a diagnostiqué qu’il avait un caillot de sang au mollet. «J’ai un caillot de sang qui a stagné au niveau du mollet et je pense que ce n’est pas grave. Je dois toutefois suivre un traitement pour obliger ce

caillot à se dissiper et au sang qui s’y trouve de se dégager», nous a confié le sympathique gardien du MOB. Rappelons que ce gardien n’a pas été trop utilisé par le coach Bouzidi, mais dans les matches où il a été incorporé (environ huit avec ceux de la coupe d’Algérie), il n’a encaissé aucun but (le MOB n’avait pas perdu en sa présence dans les bois). D’ailleurs, il était l’artisan de la qualification de son équipe au dépens de l’ASK où il a arrêté pas moins de deux actions nettes de scorer des camarades de Si Hadj Mohand Samir ce jour-là. Mais, et alors que tout le monde s’attendait à ce que le coach Bouzidi lui fasse confiance face à l’USMH (8es de

finale), voilà que ce dernier l’a fait pour AÏssani Lyès, un bon gardien aussi, mais qui n’a pu empêcher son équipe (au même titre que le reste du groupe) d’être éliminée, où le MOB avait perdu sur le score de 1 à 0. Souhaitons-lui un prompt rétablissement.

Bouzidi, Akrour et Boulekhmir lui ont rendu visite à l’hôpital

Aussitôt après avoir appris l’hospitalisation de l’enfant d’Amizour, certains de ses coéquipiers, à l’image de Boulekhmir Hicham et Djabbar Akrour, lui ont rendu visite à l’hôpital, tout comme le coach Bouzidi qui voulait s’enquérir de l’état de santé

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

de son gardien. Un geste qui a remonté le moral du concerné, comme on l’a constaté lors d’un coup de fil que nous lui avions passé dans la soirée d’avant-hier.

Bennaï et Sadji l’ont appelé au téléphone

Le président du MO Béjaïa, Arab Bennaï, et le manager général du club, Mohand Sadji, faute de temps, on appelé le joueur par téléphone, pour s’enquérir de son état de santé. Normal lorsque l’on sait que Bouchekhchoukha porte les couleurs du MOB, en plus du fait que c’est là un geste humain, qui a fait aussi du bien au gardien. H. M.


Maracana N°1402 — Jeudi 21 Avril 2011

Bouzidi fera confiance aux joueurs les plus en forme

NATIONALE AMATEURE

g Par LYES CHEKAL

Souakir, Akrour et Yaya en attaque

Bouzidi table sur l’expérience et l’efficacité devant les buts de son attaquant Souakir, qui sera aux côtés d’Akrour et Yaya, pour réussir ledit objectif.

A

3 primes de matchs perçues

Le compartiment défensif a retrouvé sa solidité et surtout sa cohésion, au niveau de la charnière centrale particulièrement. Cette dernière, composée du capitaine Bouali et l’expérimenté Chaoui, donne beaucoup d’assurance à l’équipe. Les deux

(Ph : Maracana

insi, le portier international du MOB, Lyès Aïssani, sera reconduit dans les bois, il sera secondé par le jeune Belaïd pour le troisième match de suite. Avec Aïssani, l’équipe n’a pas encaissé le moindre but lors des 3 dernières rencontres, gagnées face à la JSD par 2 à 0, l’USMK (1 à 0) et le nul, zéro partout à M’sila.

Madi, Bensalem, Chaoui et Bouali, le quatuor de la défense

Aucun des joueurs blessés ne sera apte à jouer demain

WRM, il va opter pour un milieu de terrain à trois : Belhadef, Idirène et Madène.

L’entraîneur, Youcef Bouzidi, va certainement reconduire la même équipe qui est revenue avec les trois points de Khenchela, et le précieux point de M’sila.

latéraux, Bensalem à gauche et Madi à droite, accomplissent bien leur rôle.

Sedik, Madene et Idirene au milieu du terrain

Bouzidi va reconduire le même schéma tactique avec lequel il a réussi à battre la JSD et surprendre l’USMK, avant d’accrocher le

Afin d’encourager les joueurs à passer l’écueil de son dauphin, l’ASAM, la direction a libéré trois primes de matchs. Les coéquipiers du capitaine Bouali auront une prime conséquente en cas de victoire demain.

Fettouche au sifflet

19

La commission fédérale d’arbitrage a désigné pour le match MOB-ASAM, un trio arbitral que va diriger le directeur de jeu, Fettouche, Il sera assisté par Araf et Belhocine. Pour le match d’ouverture qui aura lieu à 11 heures, l’arbitre central sera M. Touiri, de la Ligue de Constantine. L.C

Le responsable du staff médical du MOB, Ali Bourihane, joint hier par nos soins au téléphone, pour savoir si les joueurs blessés sont rétablis et prêts à jouer le match de demain, nous a donné une réponse claire et directe.

«

A

ucun des joueurs blessés ne sera de la partie demain ». Le soigneur du MOB, qui fait partie du décor du club, en poste depuis plusieurs années nous explique pourquoi.

Ousmail souffre d’une tendinite au genou

Pour le demi-défensif du MOB et de l’ENM, Omar Ousmaïl, le fait d’évoluer en alternance sur deux pelouses différentes, l’une synthétique avec son club, et l’autre en gazon naturel avec l’ENM, le pousse à chaque fois à utiliser des souliers appropriés pour chaque pelouse. Ousmaïl souffre d’une tendinite au niveau du genou. Pour le match de demain, l’enfant de Tizi Ouzou est out. Il a de fortes chances de reprendre lors du prochain match à Setif face à l’USMS.

Keras des adducteurs

Un autre joueur qui a de fortes chances d’être récupéré pour le match contre l’USMS, c’est l’Oranais, Karim Keras. Ce dernier va effectuer une échographie de contrôle aujourd’hui. Il souffre d’une déchirure des adducteurs de 19 mm. Il sera ménagé pour le match de demain.

Idem pour El Orfi

Le demi récupérateur, El Orfi, souffre à son tour des adducteurs, il a une déchirure de 21 mm, il ne sera out lui aussi.

Djeffal, une entorse au genou

Le central du MOB, Djeffal, est officiellement out pour le match de demain, il est soumis à des exercices de renforcement musculaire. Il souffre d’une entorse au genou.

Bouchekhchoukha, une inflammation du genou

Le portier Bouchekhchoukha souffre d’une inflammation du genou, il sera out pour 10 autres jours. L. C.

PUBLICITÉ REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA D’ALGER CIRCONSCRIPTION ADMINISTRATIVE D’EL HARRACH COMMUNE D’EL HARRACH

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 02/STN/2011 La commune d’El Harrach lance un avis d’appel d’offres national ouvert concernant les opérations suivantes : Intitulé des opérations

Adresse

Travaux de voirie au lotissement

03 Caves II

Création d’un réseau des eaux pluviales

Rue Ahmed-Hamidouche

Réalisation d’un collecteur d’assainissement

03 Caves I

Création du réseau d’AEP

KOURIFA

Extension du réseau d’AEP

KOURIFA

Création d’avaloirs au niveau des rues

Med-BOUROUBA, Rabie BOUCHAMA, Med MERHOUM, Deghiche BOUAKAZ, AEK KROMBA, LYBIA et Imam ALI.

Les entreprises qualifiées dans le domaine et intéressées par le présent avis d’appel d’offres peuvent retirer les cahiers des charges auprès du Service des travaux neufs (bureau des Marchés) commune d’El Harrach. Les soumissions doivent être présentées en deux offres distinctes :

B/ Offre financière : - la soumission selon le modèle ci-joint, - le bordereau des prix unitaires dûment signé par le soumissionnaire, - le devis quantitatif-estimatif de l’offre dûment signé par le soumissionnaire.

A/ Offre technique : - la déclaration à souscrire selon le modèle ci-joint, - déclaration de probité selon le modèle ci-joint, - copie légalisée de l’attestation de dépôt des comptes sociaux pour les sociétés commerciales dotées de la personnalité morale de droit algérien, - le numéro d’identification fiscale (NIF) des soumissionnaires, - copie légalisée de l’extrait du casier judiciaire du soumissionnaire, - le présent cahier des charges paraphé par le soumissionnaire annexé de ses spécifications techniques, - délai et planning d’exécution des travaux, - une copie légalisée du certificat de qualification et classification professionnelles (principale dans le domaine), - liste des moyens humains à mettre dans le cadre du présent projet à justifier (par des diplômes et la déclaration nominative CNAS), - liste des moyens matériels à mettre dans le cadre du présent projet (avec copies grises, assurances et factures d’achat) ou liste délivrée par un commissaire priseur sous réserve de vérification de l’existence des matériels, - une copie légalisée du registre du commerce, - les bilans financiers des trois (03) dernières années. Attestation de solvabilité, - attestations de bonne exécution des travaux réalisés ou PV de réception définitive, - statut de l’entreprise s’il y a lieu, - délégation de signature s’il y a lieu, - copies légalisées des attestations fiscales et d'organisme de sécurité CNAS, CASNOS, CACOBATH, extrait de rôls). Ces attestations peuvent être fournies après la remise des offres avec l’accord du service contractant, et en tout état de cause, avant la signature du marché.

Les offres doivent être présentées sous enveloppe principale ne comportant aucune inscription extérieure autre que l’objet de l’appel d’offres. Cette enveloppe principale abritera les enveloppes relatives aux deux offres distinctes (A et B) et devra être adressée à Monsieur le président de l’APC d’el Harrach, et déposée au niveau du BUREAU D’ORDRE Secrétariat Général. Elle devra porter la mention :

«Soumission» AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 02/STN/2011 INTITULE DE L’OPERATION COMMUNE D’EL HARRACH «A ne pas ouvrir» La date limite de dépôt des offres est fixée à 21 jours, à compter de la date de la première parution du présent avis dans le BOMOP ou les quotidiens nationaux. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant toute la durée des travaux. NB : - Toutes les pièces demandées doivent obligatoirement être à jour - Les soumissionnaires pourront assister à l’ouverture des plis qui aura lieu le jour coincidant avec la date limite de dépôt des plis, à 14h00. - Toutes les photocopies doivent être légalisées.

Maracana N° 1402 — Jeudi 21 Avril 2011 - Anep N°851 399

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Maracana N°1402 — Jeudi 21 Avril 2011

Le leader veut confirmer

DIVISIONS INFERIEURES

Commission régionale de discipline

RÉGIONALE II/GA/23e JOURNÉE

g Par HANI MEBARKI

La JS Azzazga, qui caracole seule en tête du classement de la régionale II, groupe A recevra les Hamzaouias de Aïn Bessam, dans une rencontre de la confirmation pour les deux équipes qui ont remporté leur matche de la 22ejournée jouée vendredi passé.

E

n effet, les Iaâzouguen sont allés damer le pion à El Hachimia dans l’antre de cette dernière, alors que Aïn Bessam l’a emporté dans le seul derby de la wilaya de Bouira devant le MCB. Le leader ne trouvera certainement pas de

problèmes à se défaire cette fois (ce vendredi) des Hamzaouias de Aïn Bessam, qui ont perdu toutes leurs chances d’arracher cette 1re place synonyme d’accession, mais cela ne veut pas dire qu’ils vont se déplacer à Azzazga en s’avouant vaincus d’avance, mais pour épingler le leader et se rapprocher de lui ou du groupe de tête. Idem pour les gars d’Aïth Yemmel, l’ES Timezrit en l’occurrence, qui après deux succès successifs, dont l’un en déplacement face aux Diables rouges de Sidi Aïch, voudront confronter leur place actuelle et avoir toutes les chances de terminer le championnat sur une bonne note. Les camarades de Yaya Farès, le buteur de l’équipe lors de la dernière rencontre face au Soummam Sport de Sidi Aïch, auront en face d’eux une équipe de Sidi

PROGRAMME DE LA JOURNÉE : ES Timezrit - NRB Sidi Daoud ES Birghbalou - ORB Akbou MC Bouira - OC Azzazga JS Ighil Ouazzoug - ES Azzeffoun LC Iflissen - ASC El Hachimia JS Azzazga - HC Aïn Bessam JSB Menaïel - JS Tichy O Boumerdes - SS Sidi Aïch

Daoud qui est capable du meilleur comme du pire et le nul concédé par cette équipe lors de la précédente journée à domicile fera d’elle une équipe qui voudra se racheter, mais les Timezritis ne l’entendront certainement pas de cette oreille, eux qui veulent continuer à réussir leur apprentissage en Régionale II pour la première fois depuis le retour du club, après une mise en veilleuse qui n’a que trop duré. Le LC Iflissen, qui a écrasé Birghbalou vendredi dernier, recevra pour la deuxième fois de suite et fera de son mieux pour que les trois points restent chez lui. Toutefois, les gars d’Iflissen ne doivent pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, car cette équipe de l’ESBG est capable de les surprendre. Enfin, l’un des clubs occupant le podium, la JS Tichy, ira rendre visite à la JS Bordj Menaïel, qui semble reprendre du poil de la bête après un début de championnat catastrophique. Les littoraux de Tichy doivent faire attention à cette équipe de la JSBM qui ne voudra pas d’un échec et de surcroît chez elle (stade Salah Takdjerad). H. M.

Le rachat s’impose pour le leader

Zemouri Mohand, le joueur de la JST, écope de quatre matches de suspension.

I

l paraît que la commission de discipline de la Ligue régionale d’Alger ne pardonne pas aux fauteurs de troubles sur nos terrains, puisque à chaque fois on retrouve des joueurs, entraîneurs et même des dirigeants qui sont suspendus. Cela dit, et lors de réunion de son bureau mardi dernier, la Ligue qui a eu à traiter certaines affaires a frappé fort, cette fois, en suspendant le joueur Mohand Zemouri de la Jeunesse Sportive de Tichy. Dans son BO n°31 de la saison 2010/2011 et en

Trois matches programmés pour demain HONNEUR DE BEJAÏA/23e JOURNÉE

L

a Ligue de Béjaïa a scindé la 23e journée en deux jours, dont trois matches auront lieu demain (vendredi) et pour le reste des rencontres, ce sera samedi. Pour les trois matchs de ce vendredi, on notera celui qui se jouera à Souk El Tenine entre le Chabab local et le Sahel Riadhi Baladiate Tazmalt, soit une équipe qui occupe la moitié du tableau (CRBST) et une autre qui est dans le groupe de tête (SRBT). L’écart entre les deux équipes est assez considérable, 42 points pour les visiteurs, présidés par Amrani Lyazid, et 25 pour

Le stade de Boghni abritera, demain, un match palpitant entre deux teams qui se connaissent parfaitement, le leader du championnat, le DC Boghni, et l’US Beni Douala, pour le compte de la 23e journée du championnat de la Division Honneur de Tizi-Ouzou.

E

n effet, les locaux du Djurdjura Club de Boghni, qui se sont inclinés samedi dernier lors du match de la mise à jour du calendrier devant la formation de l’ES Draâ El Mizan sur le score d’un but à zéro, au stade de Boumghar de Draâ El Mizan sont donc appelés à se racheter demain face à cette formation de l’USB à domicile et devant leurs supporters. Certes, la

mission des locaux sera très difficile devant cette coriace équipe qui cherche à confirmer son dernier succès enregistré face à l’ESDEM. Les hommes de Drouche Ramdane vont se déplacer à Boghni dans l’unique objectif, celui de revenir à la maison avec la totalité des points qui seront mis en jeu lors de ce match. Donc, les camarades de Bouzid Mahmoud doivent se méfier de cette coriace équipe de l’USB, et prendre la tâche sérieusement pour conserver leur place d’accueil. De l’autre côté, les visiteurs qui se sont en forme depuis le début de cet exercice, comptent faire un bon résultat lors de cette empoignade. Donc, la rencontre sera très difficile et

très disputée pour les camarades de Marzouk Heddadi, qui sont déterminés de ne plus jamais céder de points à domicile, et ils n’ont pas le droit à l’erreur de s’incliner encore une fois. Ils doivent être vigilants sur le terrain pour arracher les trois points du match. Mais une chose est sûre, en football rien n’est gagné d’avance ; donc, le mieux et de se préparer sur toutes les plans pour sortir vainqueur, demain, dans cette empoignade. On espère bien que la rencontre sera un gala entre les deux équipes voisines qui jouent bien au football et on espère aussi que le fair-play règnera entre les deux teams, et que le meilleur gagne. S. A.

Programme de la 23ème journée

JS Tadmaït - KC Taguemount Azzouz DC Boghni - US Beni Douala ES Sikh Oumedour - USM Draa Ben Khedda ES Draa El Mizan - JS Aït Yahia Moussa ASC Ouaguenoun - O Tizi Rached US Sidi Belloua - US Tala Athmane CRB Mekla - FC Mechtras

les littoraux de Souk El Tenine. Les locaux veulent se racheter de leur dernière défaite subie en déplacement face à la JSB Amizour, alors que les visiteurs veulent confirmer leur dernier succès à domicile, quoique acquis difficilement (3-2) face aux Unionistes de BéjaÏa. L’autre rencontre qui sera âprement disputée est celle qui se jouera au stade Zaïdi Braham d’El Kseur, entre l’Olympique local et la JSB Amizour, une équipe qui occupe actuellement la 4e place avec 45 points au compteur. H. M.

LES TROIS RENCONTRES DE DEMAIN APRÈS-MIDI

DC BOGHNI – US BENI DOUALA

g Par SAÏD ABERKANE

présence des membres présents, Louchel, Bourouba, Chouial et Hadj Moussa en l’occurrence, la commission, concernant le match EST-JST joué et remporté par les gars de Timezrit le 8 avril passé, et après lecture des rapports de l’arbitre, a décidé de donner quatre matches de suspension ferme audit joueur, applicable à partir du 17 avril. Ladite sanction est assortie d’une amende de 20000 DA au joueur, et ce, pour le motif de comportement anti-sportif envers l’arbitre de la rencontre. Toujours dans la même rencontre, le joueur Deflaoui Amhand, de l’ES Timezrit, a écopé quant à lui d’un match de suspension et ce, pour cumul de cartons. H. M.

CRB Souk El Tenine- SRB Tazmalt USM Béjaïa - US Soummam OS El Kseur - JSB Amizour

HONNEUR DE TIZI-OUZOU 23E JOURNÉE

Victoire impérative des locaux

JS TADMAIT – KC TAGUEMOUNT AZZOUZ

Les Tadmaïtis vont accueillir, demain, au stade Ahcene Aïboud, le KC Taguemount Azzouz, pour le compte de la 23ème journée du championnat Honneur de TiziOuzou.

C

es derniers, qui ont pu revenir avec la totalité des points la semaine dernière face aux Olympiens de Tizi Rached, doivent être vigilants ce vendredi face à l’équipe du KC Taguemount Azzouz, qui se déplacera à Tadmaït avec une grande volonté de battre la JS Tadmaït locale pour gonfler leur compteur ; les partenaires de Mourad Oukal sont appelés à ne pas tomber dans le piège de la facilité et jouer à fond pour que les points restent à Tadmaït. Certes, leur mission s’annonce difficile et les joueurs locaux de la JST ne vont pas se croiser les bras et tenteront de confirmer leur dernier succès arraché face à l’OTR en dehors de leurs bases, en

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

enchaînant avec une autre victoire et surtout remonter un peu au classement et s’éloigner de la zone rouge. Il sera difficile aux gars de Tadmaït de réussir à battre la formation du KC Taguemount. Donc, les débats seront très serrés et la victoire reviendra au mieux préparé sur tous les plans. Les locaux ont grandement besoin de points pour remonter au classement général, et pour ne pas se faire distancer par d’autres équipes. Les hommes de Meziane, qui sont revenus avec le succès lors de la précédente journée, comptent confirmer leur bonne santé et aussi récupérer les points perdus au cours de cette rencontre. Les poulains de Chabane Meftah veulent coûte que coûte rester sur leur lancée en confirmant eux aussi leur dernier bon résultat ramené de l’extérieur face au FC Mechtras et tenteront de battre la JS Tadmaït. Les visiteurs sont plus que jamais prêts à relever le défi pour récolter les trois points. Alors, les Noir et Blanc de Tadmaït doivent s’attendre à une réaction positive des joueurs du KCT. S. A.


Votre magazine

21

Maracana N°1402 — Jeudi 21 Avril 2011

Troubles digestifs : transit, ballonnements et constipation...

Gâteau simple

des aliments et donc le transit.

Près d'un Français sur cinq est gêné par des troubles digestifs, et même une femme sur deux. Quelques règles simples d'hygiène de vie peuvent améliorer votre transit. Les connaissez-vous ? Contre la constipation, mieux vaut éviter les repas à table. Faux. Les déjeuners sur le pouce et les dîners expédiés à toute vitesse ne sont pas favorables au transit intestinal. Il est important de prendre son temps, de s'asseoir et de transformer les repas en moments privilégiés. Pour améliorer le transit intestinal, il faut boire beaucoup : De l'eau uniquement, voire des infusions. Effectivement, la quantité compte, il est important de boire un litre et demi par jour. Mais il est conseillé de toujours privilégier l'eau et de limiter les boissons sucrées, et l'alcool bien sûr. A noter que les infusions peuvent être bénéfiques, certaines plantes ayant des qualités digestives. La constipation n'a rien à voir avec le stress Faux. Le stress est un facteur qui contribue aux troubles digestifs. C'est pourquoi il est recommandé aux personnes menant une vie stressante de s'investir dans une activité de loisirs type relaxation ou yoga

pour faire baisser la tension et aider le transit intestinal. Les fibres alimentaires augmentent le volume des selles. Vrai. En retenant l'eau, elles augmentent le volume des selles et accélèrent ainsi le transit. L'activité physique est recommandée car elle muscle le ventre. Vrai. Le manque d'activités physiques entraîne un relâchement des muscles abdominaux, ce qui contribue à ralentir le transit. Un peu de marche tous les jours au minimum est recommandée. Les graisses améliorent le transit. Faux. Les graisses saturées (plats cuisinés, sauces, fritures, viennoiseries…) ralentissent l'assimilation

Fruits et légumes cuits ou crus, c'est pareil. Faux. Il est bénéfique d'augmenter la part des fruits et des légumes car ces aliments contiennent beaucoup d'eau, ce qui est favorable au transit. Mais il faut savoir que lorsqu'ils sont crus, leur digestion entraîne une fermentation intestinale, ce qui peut accentuer les ballonnements. Il faut donc bien doser et privilégier les versions cuites en cas de ballonnements. Les céréales, plus elles sont raffinées, plus elles accélèrent le transit. Faux. Il faut systématiquement privilégier les aliments complets, type pain complet, riz complet.

INGREDIENTS - 3 oeufs entiers - 200g de sucre en poudre - 3 sachets de sucre vanillé - 9 cuillères à soupe de lait - 9 cuillères à soupe d'huile - 200g de farine - 1 sachet de levure PREPARATION Avec un fouet électrique, battre les 3 oeufs entiers avec le sucre et les sachets de sucre vanillé, jusqu'à ce que le mélange soit mousseux et blanc. Incorporer au mélange le lait, l'huile tout en battant. Puis incorporer la farine et la levure. Battre jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse. Mettre le mélange dans un moule préalablement beurré et fariné. Enfourner dans un four froid. Laisser cuire à four doux (th6) pendant environ 45 minutes.

Mieux vaut faire plusieurs petits repas. Vrai. Les repas copieux, et encore plus s'ils sont gras, ralentissent le travail des intestins. Une cure de produits laitiers durant 2-3 jours peut rapidement éliminer flatulences et ballonnements. Faux. Les produits laitiers consommés en grandes quantités sur de courtes périodes font partie des principaux aliments responsables des ballonnements et des flatulences.

Beignets

INGRÉDIENTS : 250 g de farine, 4 g de sel, 30 g de sucre, 2 oeufs, 40 g de beurre, 20 g de levure de boulanger, 1 dl de lait, Cannelle, Confitures selon votre goût, Chocolat, crême patissière, PRÉPARATIONS : Mélanger tous les ingrédients en ajoutant le lait à la fin. Travailler longuement la pâte. Laissez reposer à température ambiante au moins 1 heure en la retravaillant une fois pendant cette durée. Diviser la pâte et former des boules d’environ 80 g. Faire cuire les beignets dans une huile de friture à 170 °C durant 8 minutes en les retournant à mi parcours. Egoutter sur du papier absorbant avant de les enrober d’un mélange de sucre en poudre et de cannelle. A consommer nature ou fourrée de confiture, de crême patissière, de chocolat ou de miel.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Jeux-Détente

Maracana N°1402 — Jeudi 21 Avril 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 693

SOLUTIONS MOTS FLÉCHÉS N° 692

LA BLAGUE C'est trois steak hachés qui se promènent dans la forêt , Après un bon moment, deux steaks se mettent à chercher le 3e. Ils le trouvent et lui disent"Ba t'étais où ?" "Jm'étais caché" ( steak haché)

LA CITATION "Le gain de notre étude, c'est en être devenu meilleur et plus sage." Montaigne, essais

MOTS CROISÉS N° 693 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 692

HORIZONTALEMENT 1 - Vermifuge 2 - Donner un air de Nouveau Monde 3 - Bons tuyaux pour faire le plein - Initiales papales 4 - Lieu de délices Glossine africaine 5 - Elle nécessite un bon tirage - Pays d'asie 6 - Son bonnet coiffe rarement les catherinettes - Dispensé 7 - Souveraine végétale - Pas trés productif 8 - Couvrirai de plis harmonieux - Elément de service 9 - Coincé - Mise dans le ton 10- A échanger avec la casse - Marque de licence - Concret

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

VERTICALEMENT A - Mielleuses B - Avec lui, le col est encore plus raide - Lieu de mauvaise école C - Préparera un spectacle D - Vieux ring - Prend position E - Matière de vieux potiers Démantelée F - Et pas ailleurs - Espagne d'autrefois G - Les soeurs de maman Lourdes charges H - Malheureuse infante Dissimule I - Fignoler - Désinence verbale J - Petite bourguignonne Augmentée du produit des rafles K - Descend dans le milieu L - Anneaux pour gens de mer - Plan pour couper l

Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1402 — Jeudi 21 Avril 2011

17h00 : abtal el djidja

11:50 : L'affiche du jour 12:00 : Journal 12:40 : Petits plats en équilibre

17h25 : el chems el fedhia

12:55 : Les feux de l'amour

18h00 : journal en amazigh

13:50 : La couleur du courage

18h20 : el mouqawil

15:35 : Dirty Sexy Money

19h00 : journal en français

16:25 : Ghost Whisperer

19h35 : chabab e'tahadhi

17:20 : Les experts : Miami

20h00 : journal en arabe 20h45 : aich t'chow 21h10 : uni-vert

18:05 : La roue de la fortune 19:00 : Journal 19:35 : C'est ma Terre 19:42 : Trafic info

22h10 : fatiha berbere

19:45 : Section de recherches

23h00 : senteurs d'algérie ''sidi

20:40 : Section de recherches

bel abbes''

21:40 : Section de recherches

00h00 : journal en arabe

22:40 : C'est quoi l'amour ?

Un homme a assisté à l'enlèvement d’un petit garçon. Il le signale aussitôt à la gandarmeries. L'équipe de Martin Bernier lance aussitôt des investigations pour retrouver l'enfant. Bientôt, ils sont sur la piste d'une certaine Laura Moreau. Mais alors qu'ils acquièrent la certitude qu'elle est leur ravisseuse, ils découvrent son cadavre sur un parking. En revanche, ils ne trouvent aucune trace de l'enfant. Où peut-il bien être ? D'ailleurs qui est-il ? Pourquoi Laura Moreau l'a-t-elle kidnappé ? Et pourquoi personne n'a encore signalé sa disparition ? Autant de questions lancinantes, auxquelles il va bien falloir trouver des réponses...

06:10 : Ludo 07:30 : Ludo vacances 09:20 : C'est pas sorcier 09:48 : Consomag 09:50 : Midi en France 10:50 : 12/13 : Edition de l'outre-mer 11:25 : 12/13 : Journal national 12:00 : Midi en France 12:40 : Keno 12:45 : En course sur France 3 13:05 : Inspecteur Derrick 13:55 : Angélique et le roy 15:40 : Culturebox 15:45 : Slam 16:15 : Un livre, un jour 16:25 : Des chiffres et des lettres 17:00 : Questions pour un champion 17:40 : 19/20 : Edition nationale 17:58 : 19/20 : Journal régional 19:00 : Tout le sport 19:10 : Plus belle la vie 19:35 : Pour une poignée de dollars 21:10 : Une histoire épique 21:45 : Et pour quelques dollars de plus

Au cours d'une séance de jeux après l'école, Kaitlin surprend Jackie en train de sniffer une ligne d'Adderal. Kevin confie à Jackie qu'il n'apprécie pas du tout que le docteur O'Hara ait prêté de l'argent aux filles. De son côté, le docteur Cooper supervise Eddie dans son nouveau travail et se vante d'avoir été classé dans le top 25 des médecins par le New York magazine. Pendant ce temps, Jackie se charge à la dernière minute d'heures supplémentaires qui laissent Kevin dans le pétrin : aucun d'eux n'est en mesure d'aller chercher les enfants. Finalement, quand Jackie rentre chez elle, elle retrouve les filles en train de jouer avec Kevin et Eddie...

05:00 : Zapsport 05:05 : Un autre midi 05:55 : La matinale 07:25 : S.A.V. des émissions 07:30 : La dernière chanson 09:10 : Surprises 09:30 : Hanté par ses ex 11:05 : Les Guignols de l'info 11:13 : Une minute avant 11:15 : L'édition spéciale 1ère partie 11:45 : L'édition spéciale 13:00 : Green Zone 14:50 : Detroit 1-8-7 15:35 : Ensemble, c'est trop 17:10 : Album de la semaine 17:20 : Les Simpson 17:40 : Une minute avant 17:45 : Le JT de Canal+ 18:05 : Le grand journal 19:00 : Les Guignols de l'info 19:15 : Le grand journal, la suite 19:50 : Desperate Housewives 20:35 : Desperate Housewives 21:15 : Nurse Jackie 21:40 : Nurse Jackie 22:10 : The Office 22:30 : The Office 22:50 : The Damned United

06:00 Météo 06:40: Télé-achat 06:05 : M6 Clips 08:40 Flipper 06:15 : Météo 09:30: Flipper 06:20 Disney Kid Club 07:20 M6 Kid 10:20: Les sorciers de Waverly 08:00 Place: Météo 08:05 : M6 boutique 10:45: Les sorciers de Waverly 09:10 Météo Place: Melrose Place, nouvelle 09:15 génération 11:10 Sonny 10:00 : Desperate Housewives 11:35: Sonny 10:45 Desperate Housewives Dad ! 12:25: American 11:40 Météo 11:45 Le 12.45 Dad ! 12:50: American 12:00 : Scènes de ménages 13:15 Stargate SG-1 12:40 : Météo 14:00: Stargate 12:45 Un voeu SG-1 pour être heureux 14:45 Stargate SG-1 14:15 Une célibataire 15:35: Tellement vrai à New York 19:00: Les dossiers de «Vis 15:50 Missing ma vie» quotidienne 16:40 : Un: la dîner presque parfait 17:45 100% Mag 19:35: Friends 18:40 : Météo 20:35 A nous quatre, Cardinal 19:05 : Scènes de ménages ! 19:45 : Lie to Me 20:35 Lie to Me Charlots 22:15: Les quatre 21:25 : Lie to Me mousquetaires 22:15 : Lie to Me

Malgré ces apparences de sérieux la proposition qu'on fera donne à réfléchir très sérieusement. Gardez la liberté de différer votre réponse au moment le plus favorable. Votre choix ne doit pas être seulement influencé par votre bonne humeur et votre belle insouciance.

BALANCE

Une promenade au grand air vous ferait le plus grand bien. Prenez soin de vous. Vous en aurez besoin, on pense sérieusement à vous confier des responsabilités plus importantes dans une lourde tâche dont vous saurez parfaitement vous acquitter.

SCORPI ON

16h35 : ardh el gharaib

midi

SAGITAIRE

15h25 : une femme en blanc

La grande forme est là si vous faites un peu de gymnastique matinale. Votre énergie est au beau fixe ce qui vous permet de relever avec succès un nouveau défi important pour vous. Une nouvelle aventure vous attend, profitez des beaux instants que vous allez vivre.

Vous ressentirez une grande impression de calme et de plénitude en vous. Un certain détachement vous permet de mieux juger ce qui se passe autour de vous. Vous connaissez même une relative euphorie qui vous surprendra très agréablement.

Vous seriez tellement occupé par des broutilles qu'il vaut mieux renoncer à vouloir tirer au clair certaines choses qui ne sont pas si importantes que cela. Oubliez un instant ces petits soucis, c'est indispensable pour garder votre forme. Ce genre de démarches vous useraient.

Vous avez la nette impression que quelque chose va vous passer sous le nez. Prêtez toute votre attention à ce qui pourra se dire sur le sujet qui vous préoccupe mais attention à ne pas vous laissez piéger par de fausses informations alarmantes.

CAPRICORNE

11:00 : Les douze coups de

VERSEAU

14h35 : national géographique

Vous allez pouvoir trouver le temps de vous occuper sérieusement de certaines questions secondaires que vous avez laissées en attente. Vous saurez faire face à certaines difficultés mineures. C'est une chance supplémentaire pour vous d'honorer vos engagements.

Vous ne pouvez que constater que les choses s'arrangeront à votre avantage et cela vous met du baume au cœur. Vos inquiétudes sur un sujet préoccupant s'avèrent complètement inutiles car la solution à ce problème vous apparaitra subitement lors d'un entretien bien mené.

Vous allez devoir prendre une difficile décision à la suite d'une avance alléchante qui vous sera faite. Même si cela vous semble apparemment irrésistible, prenez un temps de réflexion suffisant pour vous décider à répondre à ces avances. Vous connaitrez une longue période de quiétude. Vous éviterez les malentendus et votre fierté n'aura pas à souffrir même si une personne proche de vous a tendance à colporter les ragots. Vous pouvez facilement ignorer la médisance exagérée de certains.

POISSON

10:55 : Petits plats en équilibre

Vos finances vous préoccupent l'esprit, ce n'est pourtant pas le moment de vous laisser "dévorer" par cet aspect de votre vie. On vous fera une proposition compromettante que vous ne savez pas comment pouvoir la rejeter. Faites preuve de fermeté, on vous observe.

B L I ER

13h45 : nour ayni

Evitez une personne malheureuse qui ne cesse de faire une montagne de n'importe quoi. Passer son temps à se plaindre conduit à l'échec. Ne faites surtout pas comme elle. Votre moral sera préservé si vous restez insensible à ses plaintes.

TAUREAU

10:05 : Brothers & Sisters

GEMEAUX

08:15 : Clem

12h20 : general

HOROSCOPE

CANCER

12h00 : journal en français

05:30 : Télématin 08:05 : Dans quelle éta-gère 08:10 : Des jours et des vies 08:30 : Amour, gloire et beauté 08:50 : C'est au programme 10:00 : Motus 10:25 : Les Z'amours 11:00 : Tout le monde veut prendre sa place 11:55 : Soyons Claire ! 12:00 : Journal 12:52 : Consomag 13:00 : Toute une histoire 14:10 : Comment ça va bien ! 15:10 : En route pour la finale 15:20 : Le Renard 16:10 : Paris sportifs 16:15 : En toutes lettres 16:50 : CD'aujourd'hui 17:00 : On n'demande qu'à en rire 18:00 : Chéri(e), fais les valises 18:50 : Comprendre la route, c'est pas sorcier 18:52 : Soyons Claire ! 19:00 : Journal 19:35 : Envoyé spécial 21:45 : Ma maison de A à Z 21:50 : Le procès d'Adolf Eichmann

LION

05:30 : TFou

VIERGE

09h30 : el mouqawil

23

HORAIRES DES PRIÈRES

J EUDI Pluie Max : 26° Min : 12°

LE SAVIEZ-VOUS ?

El-Fadjr 04h35 El-Dohr 12h50 El-Assar 16h33 El-Maghreb 19h31 El-Icha’a 21h04

La loi interdit le contact avec les extraterrestres aux USA D’après le chapitre 14, section 1211 du code pénal américain, il est interdit pour les citoyens d’avoir un contact ou de communiquer avec les extraterrestres. La loi a été longtemps mal interprétée. En effet, il ne s’agit pas vraiment des créatures de Men in Black mais plutôt d’agents biologiques comme les bactéries ou les virus qui

reviendraient de l’espace. La loi préventive fait référence aux objets ou êtres ayant été en contact avec des éléments potentiellement dangereux. La NASA se réserve le droit de mettre en quarantaine tout objet ou personne qui reviendrait sur le sol américain après avoir été en contact avec des éléments dont la dangerosité n’est pas connue !

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


BALLE AU CENTRE

MANQUE D’IMAGINATION Par ALI BOUACIDA

A

vec la menace de boycott du championnat des deux ligues, proférée par les présidents de clubs, voilà donc notre compétition de nouveau dans l’impasse et il y a urgence d’une solution du moins intermédiaire comme nous l’avons déjà noté dans ces mêmes colonnes. Ainsi la crise est la résultante des lenteurs administratives qui ont lourdement sanctionné le démarrage du professionnalisme et le clubs ayant attendu vainement le versement des 10 milliards de centimes promis par les pouvoirs publics, se retrouvent carrément dans une impasse d’autant plus qu’en tant que sociétés à caractère privé, elles ne peuvent plus prétendre à une quelconque subvention de la part des autorités locales. Ceci donc pour le rappel de cette situation en passe de devenir inextricable et nous avons déjà eu l’occasion de l’écrire. D’un autre côté et en écoutant la chronique quotidienne de la chaîne III «Matin sport», nous avons entendu l’animateur émettre un avis qui nous semble tout à fait judicieux. «Les clubs et la tutelle, dit-il (Maâmar Djebbour- ndlr) manquent d’imagination et on se demande pourquoi ne pas exploiter d’autres pistes de financement des clubs…», en attendant bien sûr que soient débloquée la somme promise. Parmi ces pistes celle du marketing sportif demeure la plus fiable et nous avons déjà eu l’occasion à plusieurs reprises d’écrire que les clubs perdent chaque saison des sommes considérables en termes de produits dérivés et autres icônes représentatives des couleurs. Cela va du maillot au parapluie en passant par tous les supports, casquettes, fanions, bandeaux, porte-clés, etc, que les gérants des clubs peuvent commercialiser en toute légalité puisqu’il s’agit de leur patrimoine moral. Or précisément ces patrimoines font régulièrement l’objet d’un trafic à ciel ouvert exploité par des petits malins qui génèrent ainsi des bénéfices considérables en usurpant la propriété du club. Et c’est ainsi qu’à la veille de chaque derby ou finale de coupe, les rues sont achalandées de tous ces produits qui s’écoulent dans l’impunité totale. Au jour d’aujourd’hui, aucun club n’a eu l’idée de poursuivre en justice ces trafiquants pour récupérer ces couleurs et récupérer ainsi son droit de propriété, son label, sa marque déposée. Voilà entre autres, une piste que l’animateur de la chaîne III a eu l’heur d’émettre et de suggérer aux clubs. Mais les vieux réflexes sont tenaces et la mentalité d’assistés perdure… A. B.

Maracana N°1402 — Jeudi 21 Avril 2011

24

DJIAR INSTRUIT LES DJS RÉUNION D’URGENCE : DJIAR - PRÉSIDENTS

U

ne heure seulement après la décision prise par les présidents de club de suspendre leur participation à la compétition, le ministre, Hachemi Djiar, a reçu hier au siège de son département, les membres du bureau de l’association des clubs professionnels, en l’occurrence MM. Kerbadj (CRB), Messaoudène (CABBA), Medouar (ASO), Madani (MOC) et Zetchi (PAC). Après une longue entrevue le ministre à

immédiatement pris les mesures suivantes : a Instruction est donné aux DJS pour débloquer immédiatement les fonds nécessaires aux clubs. a Paiement des salaires et prise en charge des jeunes catégories 10 clubs ont remis le cahier de charges Seulement 10 clubs ont remis au MJS le cahier de charges. Les autres clubs doivent le remettre dans les prochaines 36 heures pour qu’ils puissent

DE CLUB

bénéficier des mesures prises. Les présidents de club présents ont été convaincus et satisfaits de ces mesures énoncées par le ministre et ont décidé de reprendre la compétition.

La 20eme journée reportée à lundi

À l’issue de cette réunion la LNF a été également informée que la 20eme journée de Ligue 1 et 2 se déroulera le lundi 25 avril.

A PROPOS DU BOYCOTT DU CHAMPIONNAT MEDDANE : «ON NE POUVAIT PAS SORTIR DU LOT…» Le boycott du championnat national, prôné par l’association des présidents des clubs de Ligue 1 et 2, a suscité moult interrogations quant au choix de la période et des conséquences que ce boycott pourrait avoir sur les joueurs. A l’instar d’autres, les dirigeants béjaouis semblent avoir adopté une altitude solidaire que résume en quelques mots, Hakim Meddane, le manager général du club béjaoui que nous

Nedjma récompense l’ESS et le MCO Le principal sponsor de la coupe

d’Algérie, l’opérateur de téléphonie mobile «Nedjma» vient de récompenser les deux équipes demi-finalistes de la coupe d’Algérie, à savoir le MC Oran et l’ES Sétif. Les deux clubs ont perçu la somme de 5 millions de dinars chacun. Une vraie bouffée d’oxygène pour les caisses des deux clubs qui atténueront un tant soit peu la déception de l’élimination.

FINALE

DE LA COUPE DU (ESPAGNE)

ROI

BELLOUMI INVITÉ

L’ex-ballon d’or africain (1981) Lakhdar Belloumi, a assisté hier soir au Classico Réal-Barça pour le compte de la finale de la coupe du Roi, qui s’est déroulée à Valence. Lakhdar Belloumi a eu l’honneur d’être l’invité de marque de l’association des anciens internationaux espagnols.

BALOTELLI N'A PAS QUE DES DÉFAUTS Man City :

Connu davantage pour ses frasques que pour ses performances sportives, l'attaquant de Manchester City Mario Balotelli (20 ans, 14 matchs et 6 buts en Premier League cette saison) a très mauvaise réputation auprès des amateurs de football. Pourtant, l'international italien n'est peutêtre pas aussi égoïste qu'on le dit. Dans les colonnes du quotidien The Sun, un témoin a tenté de redorer l'image du joueur. "Mario est très généreux. Il donne souvent des billets de 20£ aux enfants qui distribuent Big Issue (magazine des sansabris, ndlr). Il y a aussi un homme avec des dreadlocks rousses et une barbe. Une fois après une victoire, Mario lui a donné quelques billets. Le sans-abri n'y croyait pas, c'était assez pour le tenir à l'abri pendant quelques mois ", a-t-il expliqué.

avons contacté : «Notre position est celle de tous les clubs algériens. On ne pouvait pas sortir du lot ou adopter une position autre que celle de la majorité» Meddane enchaînera, par la suite : «On était présent et par conséquent on a opté pour ce boycott afin que nos revendications soient entendues et prises en considération…» Concernant la conjoncture et l’opportunité du boycott qui,

selon certains, ne serait pas venu au moment opportun, Meddane affirmera : “Cela fait 3 mois qu’on se réunit et qu’on interpelle les pouvoir publics mais il n’y a rien de concret ; aussi, à force de revendiquer sans passer à l’action, on finit soit par céder, soit par éclater. Il y a trop de problèmes qu’il faut sérieusement régler. Et il faut que les pouvoirs publics tiennent leurs promesses et viennent en aide aux clubs”.

La ruse et … le dédoublement ! LICENCES

DE JOUEURS ET

DUPLICATAS

Avant-hier, lors de la réunion des présidents de club à l’hôtel «Le Mercure», tous les présidents ont remis les licences de leurs joueurs au président Kerbadj en signe de boycott de la compétition. Mais il y a toujours des «mais» dans ces situations d’urgence. En effet, certains présidents, se croyant plus rusés que les autres, ont remis des licences… duplicatas. Oui ! Vous avez bien lu : «Des licences duplicatas»Il est malheureux de l’écrire, mais il semble que la gestion de nos clubs n’est que ruse et … dédoublement !

Les arbitres du week-end La Commission fédérale a communiqué la liste des arbitres devant officier les matches de la 20eme journée de Ligue 1 et 2 selon le programme suivant :

20eme journée Ligue 1

Vendredi 22 avril 2011 à 18h

- Bologhine : USMA-USMH : Bouhenni, Mezroua, Naceri - Sétif 8-MAI 45 : ESS-USMB: Sahraoui, Bechirene, Nair

Samedi 23 avril 2011 à 16h00

- Annaba OPOW : USMAn-MCS : Achouri, Tamen, Belakhal - Tlemcen Akid-Lotfi : WAT-JSMB : Abid Charef, Amri, Boulfelfel - Oran Zabana : MCO-MCEE : Hallalchi, Brahim, Doulache - 20-AOUT 55 : (Huis Clos) :

CRB-ASK : Chenane, Etchiali, Belkheir - Chlef : ASO-JSK : Reporté - B. B. Arréridj : CABBA-MCA : Reporté

22éme Journée - Ligue 2

Vendredi 22 avril 2011 A 16h

-A.Temouchent OPOW : CRT-ESM : Ghorbal, Serradji, Charchar - Batna 1er-Novembre : (Huis Clos) : MSPB-CAB :Mial, Gourari, Bourouba - Skikda OPOW : JSMS-USB : Saadi, Messaoudi, Yahi - S.B.ABBES OPOW : USMBARCK : Bahloul, Bitam, Ziz - Baraki : PAC-ABM : Zerrouki, Ayad, Hellal - Reghaïa : NAHD-SAM : Habibatni, Boutaghan, Guessoum - Médéa OPOW : OM-ASMO : Rahmine, Djebaili, Baaziz A 18h00 - Constantine Hamlaoui : CSCMOC : Haddada, Kentache, Guidou

200 INTERDICTIONS DE STADE

Suite aux bagarres en tribunes lors du déplacement à Caen la 9 avril (2-1), deux cents interdictions de stade ont été demandées par la préfecture de Caen, qui a transmis le dossier à la préfecture de police de Paris. Les interdictions ont été prononcées mardi. Jérémy Laroche, le président de l'association Liberté qui est composée d'anciens membres des tribunes Boulogne et Auteuil qui refusent le plan Leproux, est cité dans le rapport d'instruction comme l'un des meneurs des récents incidents.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

maracanafoot1402 date 21-04-2011  

maracanafoot1402 date 21-04-2011

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you