Page 1

www.maracanafoot.com

N° 1399 du Lundi 18 Avril 2011

MCA-MCEE

10DA

Demi-finales de la Coupe d’Algérie JSK-MCO

MISE À JOUR A PARTIR DE 16H À ROUIBA

GARE AU MOULOUDIA VAINCU !

Duel entre ténors UNE FINALE AVANT L’HEURE

«Ce sera un match difficile pour les deux équipes» BELLOUMI

OUSSALAH :«On ne décevra pas notre public»

IZRI : «On veut disputer la finale»

«Mon équipe est prête à relever le défi à Tizi Ouzou même» CHERIF EL OUAZANI :

USMH-ESS

Les Harrachis veulent déplumer l’Aigle noir Benomar «C’est une occasion à ne pas rater»

CHAREF : «Il faut rester concentrés tout au long du match»


02

Maracana N°1399 — Lundi 18 Avril 2011

COUPE D’ALGÉRIE

YELLA RBAH YELLA Demi finale de la Coupe d’Algéri

V S

JSK/MCO AUJOURD’HUI À 18H

g Par AOMAR MOUSSI

Le stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou abritera, aujourd’hui à 18h, un match comptant pour les demi-finales de Dame coupe.

(Ph : Maracana

U

n rencontre qui va mettre aux prises la JS Kabylie au MC Oran. Deux clubs qui se connaissent parfaitement, et ce, à travers leurs différentes confrontations par le passé dans cette compétition populaire. Les tribunes du stade de Tizi-Ouzou seront à coup sûr pleines comme un œuf. Les deux équipes sont appelées à sortir le grand jeu. Si la JSK bénéficiera de deux facteurs déterminants, le

Belhout apportera des changements dans le onze rentrant terrain et les supporters, le MCO, de son côté, qui a réussi à atteindre ce stade de la compétition en

éliminant tous ses adversaires sur les terrains de ces derniers, se présentera sur la pelouse du

précédent, il est fort probable que deux joueurs vont se retrouver sur le banc des remplaçants, ce qui profitera à deux autres éléments de jouer d’entrée. Si dans la cage Mourad Berrefane est le plus indiqué à être reconduit dans les buts, ce n’est pas le cas dans le compartiment de la défense, où il y aura certainement un changement. Ce sera le cas aussi au milieu de terrain et en attaque, où deux joueurs sont appelés à jouer dans ces deux compartiments.

ance au duo El Orfi-Douicher dans la récupération et renouvellera sa confiance au deux joueurs, Younes et Tedjar, pour animer le jeu et alimenter les attaquants par de bons ballons de but.

(Ph : Maracana

Oussalah retrouvera sa place

Les Kabyles, qui ont eu droit à trois séances d’entraînement pour préparer le rendez-vous qui les attend aujourd’hui face au MC Oran, se sont bien préparés pour l’aborder dans de bonnes conditions et sous de bons auspices.

P

our cela, le coach des Jaune et Vert, Rachid Belhout, n’a rien laissé au hasard durant ces trois derniers jours, en concoctant un plan d’action qui sera mis à exécution face aux gars d’El Hamri. Contrairement au match

Si pour le poste d’arrière droit et les deux postes de l’axe de la défense Rachid Belhout reconduira certainement Remache et le duo Khelili-Rial, ce ne sera pas le cas pour celui de l’arrière gauche. Lors des matchs face au CRB et au CABBA, le coach des Kabyles a fait confiance à Nessakh, mais cette fois-ci, Nassim Oussalah est le mieux indiqué pour jouer d’entrée dans le couloir gauche de la défense kabyle.

Saïdi cédera sa place à Douicher

Dans le compartiment du milieu de terrain, un autre joueur peut se retrouver en dehors des plans de Rachid Belhout. Il s’agit de Lyes Saïdi, ce dernier qui a donné satisfaction face respectivement au Tevragh Zeina en coupe de la CAF et au CRB en coupe d’Algérie, s’est contenté d’une seule mitemps contre le CABBA en championnat. L’entraîneur l’a fait sortir pour rendement tout juste moyen. Lamara Douicher, relégué sur le banc des remplaçants, pourra donc refaire surface et retrouver sa place de titulaire dans le onze kabyle aujourd’hui, à l’occasion de ce match qui va opposer son équipe à celle du MC Oran. Belhout fera certainement confi-

Nessakh aux côtés de Hamiti

Pour ce qui est du compartiment offensif, Chemseddine Nessakh est le mieux indiqué pour jouer aux côtés de Fares Hamiti en attaque. Le Malgache Amada Ibrahim Samuel, qui n’a pas donné satisfaction et qui a déçu plus d’un face au CA Bord Bou Arréridj, sera en principe, sauf surprise de dernière minute, remplaçant et cédera sa place à Nessakh qui confirme de match en match son grand talent sur le plan efficacité.

Yahia Chérif et Yalaoui comme jokers

Deux autres joueurs peuvent être utilisés par le coach des Lions du Djurdjura contre les gars d’El Hamri. Il s’agit de Sid Ali Yahia Chérif et de Nabil Yalaoui. Ces deux joueurs, qui se sont retrouvés ces derniers temps en dehors des plans de Belhout, peuvent tout de même rebondir et refaire surface. Le coach des Jaune et Vert compte toujours sur leurs services, mais en les utilisant comme jokers. Donc, il n’est pas à écarter de voir Belhout faire appel à ces deux joueurs en cas de besoin durant cette chaude empoignade, en les incorporant à tout moment de la partie, pour permettre au club kabyle de trouver la faille dans le cas de difficulté, et ce, même si le duo Nessakh-Hamiti promet de faire parler la poudre et de secouer les filets aujourd’hui contre les protégés de Si Tahar Chérif El Ouazzani. A. M.

stade du 1er Novembre avec cet atout de taille. Les capés de Chérif El Ouazzani ne sont pas du tout impressionnés par ces deux paramètres que la JSK compte mettre à profit ; bien au contraire, ils sont décidés à rester sur leur lancée et à confirmer leur bonne santé en dehors de leurs bases. La bande à Rachid Belhout ne l’entend pas de cette oreille et elle animée d’une volonté d’acier pour atteindre le stade final de la compétition, et ce, même si l’adversaire a pour nom le MC Oran, un club qui n’est plus à présenter. De toutes les manières, les débats seront très chauds et il y aura beaucoup de spectacle et sur le terrain et dans les tribunes, de belles facettes de jeu et certainement des buts.

Pour les Kabyles, il est hors de question de rater ce rendez-vous et l’ensemble des joueurs croient dur comme fer en leur bonne étoile. Les Hamiti, Younes, Tedjar, Nessakh et compagnie affichent une grande détermination et ne comptent pas lâcher prise. Ils se sont préparés en conséquence pour passer l’écueil oranais avec succès. Les supporters, qui se rendront en grand nombre aujourd’hui au stade, seront le douzième homme et apporteront certainement leur soutien à leurs favoris, et sauront pousser ces derniers à se transcender et à se surpasser pour battre le MCO et l’écarter de leur chemin. Un seul mot d’ordre chez les Kabyles : YELLA RBAH YELLA A. M.

«Ce sera difficile pour les deux équipes...»

MEFTAH:

Pour l’ancien milieu récupérateur kabyle et actuel entraîneur des jeunes catégories de l’USM Alger, Mahieddine Meftah, le match qui va opposer la JSK, son ancien club, au MC Oran, sera très difficile, car il estime que «les matchs entre la JSK et le MCO ont toujours été palpitants et difficiles, et il y a toujours eu du spectacle, de belles facettes de jeu et des buts et surtout de l’ambiance dans les tribunes.

C

ette nouvelle confrontation ne va pas déroger à la règle et il y aura beaucoup de suspense durant toute la partie, et cela va se jouer sur de petits détails», et d’ajouter : «La JSK aura des difficultés face à cette bonne équipe oranaise qui développe du beau jeu et qui pratique un bon football, comme à l’accoutumée d’ailleurs. La JSK aura l’avantage du terrain et l’apport de son large public, deux facteurs qui vont certaine-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ment être mis à profit par les joueurs kabyles pour faire la différence et aller en finale de cette compétition. Je reste persuadé que le dernier mot reviendra à la JSK.»

«Cette coupe d’Algérie reviendra à la JSK»

Pour les chances des quatre équipes dans cette compétition, notre interlocuteur estime ce qui suit : «Je crois que la finale de cette édition sera, cette fois-ci, animée par la JSK et l’USM El Harrach. Les Harrachis, qui ont un ascendant psychologique sur l’ESS après leur victoire en championnat, vont certainement récidiver et battre de nouveau les Sétifiens en coupe d’Algérie. L’USMH est une coriace équipe qui pratique du bon football et je peux vous dire que c’est la révélation cette saison», avant de conclure : «Je vois bien la JSK remporter le trophée cette saison. C’est la saison où jamais pour les Kabyles et j’estime qu’ils ont des atouts à faire valoir pour s’offrir cette coupe d’Algérie qui les fuit depuis de longues années.» A. M.


COUPE D’ALGÉRIE

Demi-finale de la Coupe d’Algérie

La Kabylie retient son souffle

V S

JSK- MCO AUJOURD’HUI A 18H

SAIDI :

g Par MUSTAPHA LARFI

E

n effet, dans les fiefs du club le plus titré du pays, on ne parle que de ce match et de la qualification à laquelle ils croient dur comme fer. D’autre part, les fans du club savent très bien qu’ils peuvent même aussi participer dans un exploit de leur équipe en allant tout simplement donner un coup de pousse aux camarades d’El Orfi au cours de cette importante confrontation. A cet effet, de grands préparatifs ont eu lieu tout au long de la semaine pour faire le déplacement et

«Nous avons notre mot à dire»

Pour le jeune milieu de terrain, Saïdi, la victoire est impérative au rendez-vous d’aujourd’hui face au MCO qui reste une coriace formation. Il nous parle dans cet entretien de la préparation pour ce rendez-vous et de sa vision sur la rencontre

(Ph : Maracana

C’est aujourd’hui à partir de 18h qu’aura lieu la demi-finale de la Coupe d’Algérie très attendue par les Kabyles et qui opposera leur équipe au MCO. En effet cette demi-finale a pris la part du lion lors des discussions dans toutes les localités de la Kabylie pendant toutes les journées qui ont suivi le tirage au sort de Dame coupe. Même si les avis sont partagés sur ce match, toutefois, tous les fans de la formation du Djurdjura restent très optimistes pour le rendezvous d’aujourd’hui.

prendre place dans les gradins. En tout cas, on s’attend à ce que les gradins du stade du 1er-Novembre soient archicombles dès les premières heures d’aujourd’hui. La balle maintenant est dans le camp des joueurs afin de réaliser le rêve des fans et d’arracher une belle qualification qui sera le meilleur cadeau à offrir à leurs supporters. Ces derniers promettent de faire une grande fête si les camarades de Berrefane gagnent le trophée de la coupe d’Algerie qui fuit la JSK depuis des années.

Les joueurs ne jurent que par la qualification

rendez-vous pour apporter leur soutien, les joueurs ne sont pas prêts à les décevoir et comptent faire tout leur possible pour leur procurer de la joie. En effet, en dépit de la difficulté de la mission, Berrefane et ses camarades ne jurent que par la qualification lors de la bataille de cet après midi. Très motivé avec un moral gonflé à bloc pour ce match, ils sont déterminés à faire sortir le grand jeu et arracher la qualification d’une forte belle manière. Après avoir retrouvé la joie de jouer et enregistré un retour en force les semaines précédentes dans les différentes compétitions, ils veulent à tout prix continuer sur cette lancée ce qui

passe bien évidemment par une qualification en coupe. Cette dernière reste l’objectif numéro un du club phare de la Kabylie pour l’exercice en cours.

Préparer la coupe de la CAF

Par ailleurs la rencontre d’aujourd’hui sera une bonne occasion pour les poulains de Belhout de préparer le prochain tour de la

coupe de la CAF devant le représentant gabonais. En résumé, les camarades de Rial veulent se qualifier devant leur public et préparer ainsi le prochain match de la CAF dans de bonnes conditions. A signaler que le match aller de la coupe de la CAF aura lieu à Libreville la capitale gabonaise et le match retour est prévu à Tizi Ouzou 15 jours après. M. L.

DÉPART VERS LIBREVILLE JEUDI PROCHAIN

La délégation kabyle ralliera la capitale gabonaise, Libreville, dans la nuit de jeudi à vendredi prochain pour disputer le match aller de la coupe de la CAF. La date de la rencontre est prévue le 23 du mois en cours, soit samedi prochain.

IZRI : «On veut disputer la finale» Si les fans du club seront au

entraîneur des gardiens, Izri, qui est en train de réaliser du bon travail depuis sa venue à la barre technique des Canaris, a bien voulu nous parler de beaucoup de points qui concernent ses joueurs pour ce match de demi- finales qui les opposera au MCO. Pour la rencontre en ellemême, il estime qu’elle sera très difficile pour les deux équipes. Toutefois, il compte sur l’apport des fans pour arracher la qualification et disputer la finale prévue le 1er mai prochain. «Ce match sera très difficile pour les deux équipes. Le MCO est une équipe qui n’est plus à présenter et viendra pour chercher sa qualification. Pour ce qui nous concerne, on évoluera sur notre terrain et devant nos supporters sur qui on compte beaucoup pour arracher la qualification et disputer la finale le 1er mai prochain. On s’est bien préparés et on fera tout pour étre à la hauteur de ce grand rendez-vous que nous attendons avec impatience».

«Pour les tirs au but, on a de bons gardiens»

A la question de savoir s’il a préparé spécialement ses gardiens pour la série des tirs au but si jamais la partie se termine sans vainqueur, notre interlocuteur nous dira : «La série des tirs au but, on ne l’a prépare pas spécialement pour la coupe mais on travaille ce volet même lors des séances ordinaires. De ce côté-là, Dieu merci la JSK a toujours possédé de bons gardiens et, même actuellement, on peut compter sur les gardiens en notre possession qui affichent une bonne forme en ce moment.»

«On veut retrouver l’ambiance de la Champions League»

Apparemment, la programmation de cette rencontre en semi-nocturne a fait plaisir à Izri, il nous explique : «Ça nous fera plaisir de retrouver l’ambiance des rencontres qu’on a disputées en Champions League l’été dernier.

Même sur le plan des résultats, l’équipe a enregistré de bons résultats et on fera tout pour continuer sur cette lancée. A mon avis, je pense que toutes les conditions sont réunies pour assister à une grande rencontre. J’espère de tout cœur revivre ce qu’on a vécu face à El Ahly et Al Ismaly lors de la coupe d’Afrique».

«On compte sur l’apport des supporters»

Avant de conclure avec lui l’adjoint de Rachid Belhout a bien voulu adresser un appel aux fans pour venir en masse. «Ce match sera celui de nos supporters. On compte énormément sur leur soutien pour arracher la qualification au cours de cette rencontre. J’espère qu’ils viendront en masse pour nous soutenir et participer à la qualification du club au prochain tour. Avec leur présence en masse, je souhaite qu’on assista à une grande fête». M. L.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Comment s’est déroulée la préparation en prévision du match de coupe qui vous opposera au MCO ? La préparation s’est déroulée dans de très bonnes conditions. Après le match du CABBA, on s’est mis directement au travail car il ne restait pas beaucoup de temps pour préparer ce match de coupe. On a fait ce qu’il faut en attendant maintenant de confirmer au cours de la rencontre. Donc, vous êtes prêts pour ce rendez-vous… Tout ce que je peux vous dire c’est que c’est tout le groupe qui se donne à fond aux entraînements. Cela prouve la grande détermination et la volonté de l’équipe de réussir un bon résultat lors de ce match. Nous sommes très motivés et on fera le maximum pour arracher la qualification et disputer la finale inch’Allah. Ne craignez-vous pas la fatigue après avoir joué plusieurs matchs et ce match pourra aller même aux prolongations ? De ce côté-là, on ne craint rien. Nous sommes habitués à ce rythme et la volonté pourra faire la différence. En tout cas, on fera tout pour gagner la rencontre et faire plaisir à nos fans qui viendront certainement en masse pour nous soutenir. Cependant, on doit être très concentrés car, en face, on aura une bonne équipe oranaise qui dispose de très bonnes individualités Et qu’avez-vous à dire à vos fans qui attendent beaucoup de vous ? On sait parfaitement que nos fans viendront en masse et ne seront contents que par une qualification. Pour cette raison, on se donnera à fond et on fera tout pour réaliser leurs rêves afin qu’ils soient ravis

(Ph : Maracana

L’

03

Maracana N°1399 — Lundi 18 Avril 2011

En cas de qualification préférez-vous affronter l’USMH ou l’ESS ? Nous ne sommes pas encore là et on préfère se concentrer sur le match du MCO qui est très difficile. Après ce match de demifinale, tout sera clair pour nous et on aura le temps de penser à autre chose. M. L.


04

Maracana N°1399 — Lundi 18 Avril 2011

COUPE D’ALGÉRIE

Demi finale de la Coupe d’Algérie

Les Canaris veulent s’envoler vers la finale JSK – MCO AUJOURD’HUI À 18H

V S

C’est hier que les Canaris ont effectué leur dernière séance d’entraînement, en prévision du match de cet après-midi face au MC Oran, pour le compte des demi-finales de Dame coupe. Le staff technique du club en a profité pour apporter les derniers réglages, et pour arrêter la liste des 18 joueurs concernés pas ce rendezvous. Justement, c’est à l’issue de cette ultime séance que le coach Belhout devait présenter aux joueurs ladite liste.

QUATRES JOUEURS ORANAIS RETROUVENT TIZI

Encore une fois, les exCanaris, Daoud Bouabdellah, Chérif El Ouazzani, Belabes Farid et Bengorine en l’occurrence, retrouveront encore une fois cette saison le stade du 1er Novembre de TiziOuzou, à l’occasion du match d’aujourd’hui qui opposera la JSK à leur équipe du MCO, qui rentre dans le cadre des 1/2 finales de la coupe d’Algérie. Pour rappel, ces trois joueurs oranais ont déjà porté le maillot de la JSK lors des précédentes saisons.

g Par SAÏD ABERKANE

Tout auréolés de leur dernière victoire en championnat face au CA Bordj Bou Arréridj, les Canaris ont repris le chemin des entraînements vendredi dernier en fin d’après-midi, afin de renouer avec la compétition populaire aujourd’hui, à l’occasion du déroulement des demifinales de la coupe d’Algérie.

L

es camarades de Lamara Douicher, qui n’ont pas bénéficié d’assez de temps pour récupérer après l’enchaînement des rencontres, sont appelés à gérer le match à leur faveur. Les Jaune et Vert kabyles ne veulent surtout pas rater cette occasion devant leurs supporters, non seulement pour confirmer leur dernier succès, mais aussi pour atteindre la finale. Voilà donc une bonne raison pour ne pas rater ce match face aux Hamraoua. Les responsables kabyles ont mis tous les moyens à la disposition des joueurs. Les membres du staff technique ont fait de leur mieux pour assurer une bonne préparation.

…Et doivent redoubler d’efforts

Les camarades de Hocine El Orfi, qui sont en train de préparer le prochain match dans une ambiance bon enfant après leur dernier succès en championnat face au CABBA, doivent cravacher dur, en redoublant d’efforts aux entraînements afin d’être prêts aujourd’hui face au MC Oran, pour le compte des demi-finales de la coupe d’Algérie et la suite du parcours. Les joueurs, qui sont les seuls acteurs sur le terrain, doivent comprendre qu’un match ne se gagne que sur le rectangle vert. Donc, si ces derniers veulent atteindre la finale, ils doivent fournir beaucoup plus d’efforts au cours des séances de travail qu’ils auront à effectuer sous l’œil vigilant de leur staff technique. Les joueurs doivent aussi appliquer à la lettre les consignes.

Arracher à tout prix la qualification

(Ph : Maracana

ULTIME SÉANCE HIER

En effet, bien que l’équipe ait affiché certaines lacunes, comme l’a d’ailleurs constaté le staff technique, à sa tête le coach Belhout, lors des derniers matches disputés, les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend aujourd’hui à domicile, à 18h, devant le MC Oran. Ils sont décidés à décrocher la qualification et faire plaisir à leurs supporters, et ainsi se rendre au Gabon avec un moral au beau fixe. C’est ce que nous a déclaré la majorité d’entre eux, estimant que la rencontre revêt une grande importance pour les deux équipes. Les joueurs sont décidés à réaliser un bon résultat.

Pas de grands changements dans le onze

Compte tenu de l’importance que revêt ce match des 1/2 finales face

au MC Oran dans la mesure où les Kabyles sont condamnés à sortir victorieux pour confirmer leur bonne santé et garder cette dynamique de victoires, il va sans dire que le staff technique de la JSK ne procédera pas à un chamboulement en profondeur de l’effectif qui a réalisé de bons résultats depuis un certain temps déjà, et de ce fait il ne compte pas apporter de changements notable dans l’équipe.

Belhout gardera son 4-4-2 habituel

Depuis l’arrivée de Rachid Belhout à la barre technique du club kabyle, l’équipe joue à domicile avec un schéma offensif, et ça sera le cas cette fois-ci encore. Ainsi, le driver kabyle entamera la partie avec Berefane dans les buts, deux défenseurs centraux, avec Khellili et Rial, deux latéraux, Remache et Oussalah. Le coach Belhout alignera le duo habituel, Saïdi-El Orfi pour la récupération et la construction des attaques. Quant au système offensif de la JSK, le meneur de jeu, Sofiane Younes, sera associé à Tedjar pour porter le danger dans la zone adverse et presser la défense afin de la pousser à commettre des erreurs. En pointe, on retrouvera certainement les hommes en forme ces derniers temps, Nessakh et Hamiti en l’occurrence, qui auront la tâche de secouer encore une fois les filets du S. A. MC Oran.

«On ne décevra pas notre public»

g Entretien réalisé Par SAÏD ABERKANE

Nassim Oussalah, le latéral gauche kabyle, estime que son équipe doit se battre avec les tripes pour venir à bout de cette formation du MC Oran qui a pour ambition d’arracher le trophée. Comment avez-vous préparé ce rendez-vous face au MCO ? Le plus normalement du monde, à l’instar des autres matchs. L’ambiance était bonne aux entraînements, surtout après notre dernière victoire contre le CABBA. Cela nous donne bien évidemment l’envie d’arracher la qualification pour la finale. La pression a dû monter d’un cran, à quelques heures de recevoir le MCO… C’est tout à fait normal que la pression monte au fur et mesure qu’on se rapproche de la rencontre des demi-finales de la coupe d’Algérie. On doit bien

négocier cette empoignade afin d’atteindre la finale, ce match contre le MC Oran est capital pour nous. On est tous conscients que si on veut décrocher cet objectif, la victoire est impérative face aux gars d’El Hamri. Vous aurez affaire à un adversaire qui ambitionne de remporter la coupe d’Algérie. De quoi compliquer davantage votre mission, n’est-ce pas ? Vous savez, depuis qu’on a entamé la compétition, on n’a pas eu de match facile. Etant l’équipe à battre de par notre retour en force, on doit à chacune de nos sorties se défoncer pour nous imposer. Le match contre le MCO, qui rentre dans le cadre des 1/2 finales de Dame coupe, ne devrait donc pas déroger à la règle. A nous de tout faire pour gagner et nous qualifier à la finale, car notre adversaire ne va certainement pas nous faire de cadeau. Cette équipe du MCO a

souvent posé des problèmes à la JSK lors des précédentes confrontations, cela ne vous fait-il pas nourrir quelques appréhensions avant de disputer ce match ? Cela est peut-être vrai, mais cette fois-ci ce sera un match différent, avec au centre des débats un très gros enjeu. Il ne faut pas non plus oublier les deux matchs joués en championnat où nous avions réussi un bon match nul chez eux, alors que le MCO est réputé intraitable sur sa pelouse, et on a enregistré au match retour une victoire à domicile. C’est pour vous dire qu’aucun match ne ressemble à un autre. La vigilance et la concentration doivent être de mise si on veut sortir victorieux de ce face-àface. En tant que défenseur, vous allez subir les assauts des Oranais qui comptent dans leur compartiment offensif un certain Belaïli. Il faudra donc répondre présent au défi physique qui vous

sera lancé par cet élément ? C’est tout à fait normal pour un défenseur d’être engagé dans un duel permanant avec les attaquants adverses. Il faudra être costauds pour avorter les assauts d’une attaque du MC Oran très dangereuse. Vous êtes donc toujours motivés à l’idée d’arracher la qualification… C’est sûr que notre mission ne sera nullement aisée, mais on ne va rien lâcher et on croit dur comme fer en nos chances de réaliser un excellent résultat au final. A condition, bien sûr, d’être soutenus pas nos supporters. A vous le soin de conclure… Ce rendez-vous des demifinales de la coupe d’Algérie face au MC Oran est pour nous l’occasion de confirmer notre bonne santé et arracher le billet qualificatif et faire oublier à nos supporters toutes les contre-performances, car on veut et on peut mener le club vers les sommets. S. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

(Ph : Maracana

OUSSALAH :


05

Maracana N°1399 — Lundi 18 Avril 2011

Le grand défi des HAMRAOUA

MEHIAOUI ASSISTERA AU MATCH

A

UN TRAIN POUR LES SUPPORTERS

COUPE D’ALGÉRIE

Demi finale de la Coupe d’Algérie

Oran, le staff technique n’a pas eu assez de temps pour préparer son équipe, en raison du long et pénible trajet effectué depuie El Khroubs, mercredi, puisque les coéquipiers de Kechamli ne sont arrivés chez eux que le jeudi matin, après avoir passé une nuit dans la capitale. C’est pourquoi ils craignent un relent de fatigue qui pourrait les pénaliser cet après midi. Ajoutons à cela l’absence de Belaïli, opéré hier d’une blessure au ménisque, en plus de celles de Bengoreine et Sebbah, les deux arrières latéraux. Bengoreine a assisté à l’entraînement du samedi, mais avec une seule séance dans les jambes, le coach a préféré le laisser à la maison. Quant à Sebbah, il est venu lui aussi tenter quelques exercices physiques, mais il n’a pu terminer la séance. Pourtant, Si Tahar aurait bien voulu avoir avec lui ce défenseur assez intelligent dans son jeu. En contre partie, Cherif El Ouazzani a eu quelques satisfactions dont celle de l’émergence du jeune Hichem Cherif, auteur de 2

(Ph : Maracana

Les poulains de Cherif El El Ouazzani, à pied d’œuvre depuis samedi, sont prêts à relever le défi qui consiste à passer cet avant-dernier tour de la coupe d’Algérie, même si le match se déroule dans l’antre des Canaris kabyles, le stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou.

buts face à l’ASK, sur les 3 occasions qui se sont présentées à lui. Voilà donc le problème de l’efficacité offensive résolu. Avec Daoud Bouabdallah sur l’aile, et les rushs des Berradja, Aouedj et autres, le compartiment offensif mouloudéen, silencieux pendant plusieurs semaines, a retrouvé de la voix et de l’efficacité. Quant à la défense, le coach n’aura que

l’embarras du choix pour choisir ses hommes, bien que l’option Ouasti-Bellabès soit la plus probante, puisqu’ils ont été laissés au repos (presque total pour Bellabès) à El Khroubs. Sur les ailes, Meddahi pourra rester à droite et Boussaada suppléera Akram à gauche. Les 19 joueurs qui ont pris le vol samedi vers Alger, puis l’autobus

Couvre-feu à 18H00 ? Comme lors des matchs de l’équipe nationale où la majorité des Oranais sont devant leur écran de télévision à l’heure du match, cette demi-finale entre Kabyles et Oranais sera sûrement de la même trempe, puisque les Hamraoua, qui ne se sont pas déplacés, n’auront que la télévision pout suivre les péripéties de leurs protégés, tout autant que les kabyles, qui supportent presque tous la JSK. Samedi, on ne parlait que du classico espagnol. Depuis hier, le match JSK-MCO fait l’essentiel des conversationsI

IMPRESSIONS :

Belloumi Lakhdar « C’est un match difficile, pas seulement pour nous, mais aussi pour la JSK. On aura un grand handicap : la fatigue des joueurs, qui ont joué 4 fois hors de nos bases. C’est une aubaine pour les Canaris, lesquels ont évolué chez eux mercredi et qui sont plus frais, je pense. Maintenant, il faut aussi reconnaître que nous avons des atouts, avec une équipe jeune, et des joueurs qui savent passer à la vitesse supérieure. Je pense que la rencontre va se jouer sur un rien, sur de petits détails et c’est pour cela que je dis à nous joueurs d’être très vigilants. Dommage que Belaïli soit absent, car c’est un délice de voir ce jeune pétri de qualités techniques. Mais je crois en la victoire ».

Cherif El Ouazzani « Au départ, je sais que c’est une rencontre délicate et difficile. On a perdu à Tizi-Ouzou en championnat, mais la coupe c’est autre

chose et je l’ai bien expliqué à mes joueurs. Le MCO joue toujours très bien contre les grands clubs, c‘est pourquoi je suis optimiste. J‘ai peur de l’arbitrage et mon optimisme sera plus grand si la LNF accepte de désigner un autre arbitre. La fatigue de la plupart des éléments est aussi un handicap que nous essayerons de franchir. Mais il n’en reste pas moins que nous avons une bonne équipe qui n’occupe pas la troisième position au classement par hasard et j’espère qu’on ramènera la coupe, ce qui serait notre revanche du championnat.»

Tayeb Mehiaoui, président « C’est toujours difficile de jouer une demi finale à Tizi Ouzou. J’avais pensé avant le tirage au sort, que cette fois-ci nous aurons la chance de jouer chez nous et devant notre public, pour les

vers Bordj El Bahri où ils séjourneront jusqu’au début de cette après-midi, se sont entrainés hier, à l’heure du match. Le choix du site a été fait quelques heures avant le départ, pour des raisons de commodités, l’ex-cap Matifou ne se trouvant pas très loin de la capitale du Djurdjura. Les oranais sont décidés» à lutter avec acharnement pour arriver, comme en 2004 en finale de cette épreuve populaire. Mais pour cela, ils devront lutter contre la JSK et l’arbitre Bichari, sauf si la LNF donne une suite favorable à la demande de récusion de cet arbitre par la direction du club oranais, et aussi contre la fatigue, puisque c’est là, leur quatrième déplacement de suite, avec tous les aléas des voyages. M. T.

remercier de nous soutenir à fond. Il n’en a été rien et je fais contre mauvaise fortune bon cœur. D’un autre côté, nous avons toujours réussi nos qualifications à l’extérieur, pourquoi pas cette fois-ci ? La direction fait du mieux qu’elle peut pour mettre à la disposition des joueurs tout ce dont ils ont besoin et ces derniers nous ont promis d’honorer le club et la ville. Ils souhaitent rapporter la coupe d’Algérie au wali d’Oran et personnellement je fais tout pour qu’ils soient le plus à l’aise possible et qu’ils ne pensent qu’à la manière d’arracher la victoire. Sur le match je pense que nous partirons à égalité de chance avec nos adversaires et néanmoins amis».

Daoud Bouabdallah « On y croit, sinon on n’avait qu’à rester à la maison ! On va faire le maximum pour nous qualifier, de préférence dans les 90 minutes. Nous partirons à 50-50, car avec de telles équipes et à ce niveau de la coupe, il n’ya aucune formation qui soit supérieure ou inférieure à l’autre. Le match va se jouer au mental et je pense que nous avons été bien préparés dans ce domaine. Je reste optimiste ». M.T.

Equipe probable:

Fellah, Meddahi (Boussaada), Boussaada (Akram), Bellabès, Ouasti, Benatia, Tahar, Aïssaoui, Berradja, Aouedj, Cherif (Daoud).

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

V S

Le présidcent du Mouloudia n’a voulu pour rien au monde être absent lors de ce duel entre les deux grandes formations du pays. Il a écourté son voyage d’affaires en Espagne, pour être auprès de ses joueurs. Il en a profité pour leur remettre hier la prime de 6 millions de centimes chacun, correspondant à la prime de match gagné face à l’ASK.

Les fans du club hamraoui devaient prendre le départ hier soir, par train spécial vers Tizi Ouzou. Devant le nombre grandissant des supporters voulant effectuer le déplacement, cette solution a été vite trouvée, ce qui a ravi les Oranais. D’autres ont préféré prendre des voitures particulières et des bus, et ont démarré au milieu de la nuit pour être à Tizi Ouzou quelques heures avant le match. Les supporters croient dur comme fer que si un autre arbitre est désigné, le MCO aura toutes ses chances pour arriver en finale.

19 JOUEURS RETENUS

En plus des 18 qui avaient pris le départ pour El Khroub mardi dernier et qui sont revenus avec les trois points de la victoire, Cherif El Ouazzani a incorporé Aouedj, revenu de son déplacement avec l’équipe nationale et Daoud Bouabdallah, guéri. Il n’a laissé à la maison que Belaïli blessé et qui sera forcé de suivre le match à travers l’écran de la télévision.

DERNIER ENTRAÎNEMENT À BORDJ EL BAHRII

Hier, sur le terrain du stade municipal de Bordj El Bahri et à l‘heure du match, c’est à dire 18H00, le staff technique a programmé une dernière séance d’entrainement, au cours de laquelle il a procédé aux derniers réglages . L’entraînement a porté surtout sur le positionnement des joueurs sur le terrain et leur complémentarité. Cherif El Ouazzani a aussi fait travailler ses joueurs sur les tirs au but, au cas où la partie irait jusqu’à ses 120 minutes, sans départager les antagonistes. Rien n’a été laissé au hasard par le staff technique, sous l’œil intéressé du manager général de l’équipe, Habib Benmimoun et du président Tayeb M.T. Mehiaoui.


Maracana N°1399 — Lundi 18 Avril 2011

COUPE D’ALGÉRIE

Les Harrachis décidés à battre les Aigles Noirs Demi-finale de la Coupe d’Algérie

v s

Abdeltif, directeur du stade

«L’USMH DOIT ASSUMER»

Le directeur du stade Lavigerie, M. Abdeltif n’avait pas du tout apprécié le geste d’une frange de supporters qui se sont déplacés hier au stade pour enlever les barrières les séparant de ceux de l’ESS. L’administration du club doit assumer ses responsabilité puisque c’est elle qui a décidé de réserver cette partie aux Sétifiens.

Charef s’est réuni avec les joueurs :

«IL FAUT RESTER CONCENTRÉS TOUT AU LONG DE LA PARTIE»

g Par LOTFI SALHI

Les Jaune et noir vont en découdre cette fois avec les Sétifiens pour le compte des demi-finales de la coupe d’Algérie. Après l’avoir remporté dernièrement en championnat, ils comptent en faire de même dans cette épreuve populaire pour aller la finale.

L

es joueurs qui ont oublié cette victoire ne pensent qu’à cette empoignade qui se déroulera aujourd’hui au stade Lavigerie. Ils savent qu’ils auront fort à faire face à ce spécialiste de la coupe d’Algérie qui compte à son actif plusieurs trophées. Les Algérois rêvent toujours de s’adjuger ce titre qui a une saveur parti-

(Ph : Maracana

06

culière et vont se défoncer pour disputer la finale. «Cette rencontre n’a pas besoin de motivation, le groupe est bien prêt et sait que la mission n’est pas facile. Les joueurs doivent se surpasser pour procurer de la joie à tous les Harrachis, et pourquoi pas ramener la coupe à El Harrach», espère Bechouche.

Le stade Lavigerie suffira-t-il pour contenir les Kawassir ?

Le vieux stade Lavigerie est exigu et ne pourra pas contenir tous les supporters harrachis qui seront en grand nombre pour donner encourager leurs joueurs. Où seront placés ceux de l’Entente qui se déplacent toujours en force là où se produit leur équipe. On laisse entendre du côté d’El Harrach que cinq cent places leur ont été réservées, c’est trop peu pour l’ESS qui draine à chaque fois la grande foule.

Huit millions pour motiver les joueurs

Chaque joueur recevra avant cette importante rencontre la somme de

huit millions de centimes représentant la prime du match gagné contre cette même équipe. Le staff technique et médical ont touché 15 000 DA pour chaque membre ; ces primes ont été remise en présence de Mohamed Laïb. Tout le monde sera motivé durant cette confrontation face aux gars des HautsPlateaux pour arracher la victoire tant attendue. En cas de qualification la fête sera grande dans les rues d’Es Sefra. Le premier responsable du club a discuté longuement avec les joueurs pour les encourager à aller de l’avant et sortir victorieux. L. S.

Griche out Coup dur pour les Jaune et Noir qui seront handicapés par l’absence du défenseur axial Adlan Griche, qui, d’après le staff médical, n’est pas bien remis de sa blessure. D’ailleurs, il ne s’est pas présenté à la dernière séance d’entraînement. Le coach va renouveler sa confiance à Demou. Ce dernier revenu d’une méchante blessure a réalisé une belle prestation contre l’Entente en championnat.

Touahri à la place de Ledraâ L’international Touahri est rentré en cours de jeu devant ce même adversaire, et a inscrit le deuxième but. Un but qui a été celui de la victoire. Aussi, il vient d’être préféré à Ledraâ qui était à côté de son sujet face à l’Entente de Sétif et qui sera peut-être sur le banc des remplaçants.

«C’est une occasion à ne pas rater»

L’entraîneur, Charef, s’est réuni avec ses joueurs juste avant la séance de travail qui s’est déroulée hier pour qu’ils se concentrent sur leur sujet. «Il faut rester vigilants durant toute la partie» leur dira-t-il.

HANICHED POURRAIT RATER LE MATCH

L’entraîneur des gardiens de but, Haniched, pourrait rater cette confrontation, suite au décès d’un membre de sa famille. L’ensemble du personnel de Maracana tient à lui présenter ses condoléances ainsi qu’à sa famille. L. S.

L’adjoint de Charef est l’un des artisans ayant remporté la coupe d’Algérie en 1987. Benomar, puisque c’est de lui dont il s’agit, nous déclare dans cet entretien qu’il a accordé à maracana, que lui et les membres du staff technique ont longuement discuté avec les joueurs, les exhortant à jouer à fond durant ce match, afin d’entrer dans l’histoire du club et le marquer de leur empreinte, en atteignant la finale dans cette compétition qui fait rêver tous les Harrachis. Benomar demande aux joueurs de rester concentrés tout au long de la rencontre, en évitant de tomber dans un piège car ce match se jouera à domicile et devant le large public harrachi. Pour Benomar, c’est une occasion en or à ne pas rater.

Comment s’est déroulée la préparation pour ce big match qui vous opposera à l’ES Sétif ? La préparation s’est déroulée dans de bonnes conditions, et l’ensemble des joueurs s’est appliqué et n’a rien laissé au hasard, en répondant favorablement aux attentes du staff technique. On n’a pas fait une préparation spéciale, mais l’essentiel est que ça s’est déroulée dans de bonnes conditions. Les joueurs ont été à la hauteur de nos aspirations, et espérons qu’ils seront au

rendez-vous face aux Ententistes. Il faut qu’ils restent concentrés tout au long de la rencontre, pour espérer aller en finale dans cette compétition qui fait rêver tous les Harrachis. De l’avis des observateurs, le succès arraché en championnat face au même adversaire va donner des ailes au groupe pour récidiver et confirmer en battant l’ESS de nouveau? Certes, ont a pris un ascendant psychologique sur notre adversaire, après le succès enregistré il y a quelques jours en championnat, mais un match ne ressemble jamais à un autre. Les joueurs doivent rester concentrés tout au long de la rencontre, et en continuant à jouer de la même façon, et ce, afin d’espérer aller en finale. Sur quels points avez-vous axé votre travail lors des dernières séances d’entraînement ? On a parlé aux joueurs en les exhortant de rester concentrés tout au long de la rencontre. On a insisté auprès des joueurs de continuer à jouer de la même façon. Rester aussi concentré sur les balles arrêtées en veillant au bon placement sur le terrain. Je crois que les joueurs se sont bien appliqués et ont répondu à nos attentes. Le problème d’efficacité pose problème, sachant que lors de votre dernière confrontation face à l’ESS, les attaquants ont manqué beaucoup d’occasions…

Je ne crois pas qu’il y a un problème d’efficacité, ce sont des choses qui arrivent en football. Les joueurs jouent bien et c’est tout à fait normal qu’ils ne peuvent transformer toutes les occasions en buts. Mais je reste persuadé qu’ils vont tenter d’être plus efficaces. On leur a parlé de ne pas confondre entre vitesse et précipitation. Vous étiez l’un des artisans de la consécration en 1987. Peutêtre un message à transmettre aux joueurs ? C’est une occasion en or à ne pas rater, et les joueurs sont conscients de cette lourde tâche qui les attend. On leur a parlé en leur demandant de relever le défi en entrant dans l’histoire du club, comme ce fut le cas pour nous. Cette nouvelle génération a du talent et de la qualité, et je pense que ce match est spécial pour eux. On est persuadés qu’ils vont se transcender et se surpasser, en battant une nouvelle fois cette grande équipe de l’ES Sétif. Pour conclure, un message à transmettre aux supporters… Qu’ils soient fair play et qu’ils encouragent leur équipe de bout en bout, et ce, afin que les joueurs puissent relever le défi et marquer de leur empreinte l’histoire de l’USMH. Le public harrachi sait comment pousser ses favoris et ce sera le cas cette fois face à l’ESS. Le stade sera archicomble et le public qui sera le douzième homme, contribuera à la qualification de l’USMH en finale. Entretien réalisé par Lotfi.S

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

(Ph : Maracana

(Ph : Maracana

Benomar :


Une revanche dans l’air

COUPE D’ALGÉRIE

Maracana N°1399 — Lundi 18 Avril 2011

Demi-finale de la Coupe d’Algérie

g Par LOTFI SALHI

La bande à Mansour Hadj, le nouveau coach de l’Aigle noir, après le limogeage indirect de l’Italien Dellacasa Giovanni et son adjoint Roberto Alloco qui devront résilier leurs contrats à l’amiable dans les prochains jours, ne veut pas rater, malgré son rendez-vous capital en coupe où elle s’est déplacée hier dans l’après midi, vers la capitale pour affronter la formation locale de l’USMH au stade Lavigerie, dans le cadre des demifinales de la Coupe d’Algérie, le second match joué de l’Entente hors de ses bases dans cette prestigieuse compétition la plus populaire du pays après celui des quarts de finale face à l’ABM.

A

moindri par l’absence de quatre éléments-clés, le capitaine Lazhar Hadj Aïssa, l’attaquant Nabil Hemani, l’arrière-gauche Yakhlef Mohamed et le défenseur central, Farouk Belkaïd, le premier trio suspendu par la Ligue nationale de football après l’expulsion de Hadj Aïssa et Yakhlef lors du match de championnat face à l’USMH par l’arbitre Houasnia pour contestation, alors que Belkaid est renvoyé par la direction du club jusqu'à son passage en conseil de discipline suite à l’ accrochage avec son coéquipier Bouazza à la pause dans les vestiaires, le moral des Sétifiens est à plat après leur défaite face à cette même équipe en championnat et la victoire de l’ASO à El Eulma qui a élargi l’écart à 13 points sur l’Entente de Sétif, et aussi suite aux insultes des supporters lors de la séance de reprise, ce qui a influencé

sur le moral des joueurs, les Sétifiens n’ont le choix que de battre la formation de l’USMH pour lui rendre la monnaie de la pièce et prouver que la défaite en championnat ce n’était qu’un incident de parcours pour se qualifier à la finale de la Coupe d’Algérie pour la seconde fois consécutive afin de sauver leur saison et d’éviter la catastrophe en cas d’élimination qui va laisser beaucoup de séquelles sur l’avenir du club et d’entrer dans une crise profonde.

Cinquième match en coupe

La rencontre d’aujourd’hui entre l’Entente de Sétif et l’USMH est la cinquième dans l’histoire des confrontations directes entre les deux équipes dans le cadre de la coupe d’Algérie la première en 1982/1983 pour les 8es de finale, l’USMH s’est qualifiée après sa victoire sur l’Entente deux buts à zéro, la seconde rencontre (saison 1990/1991) s’est achevée sur le score d’un but partout où l’Entente s’est qualifiée par les tirs au but, la troisième 1995/1996 à Sétif qui a connu la qualification de l’Entente sur un but à zéro signée Zorgane Malik, la quatrième rencontre a eu lieu au stade de Bouira saison 2008/2009 où la qualification a été en faveur de l’ESS sur le score de un but à zéro signée Djediat.

Premier match pour Mansour Hadj

La rencontre d’aujourd’hui face à l’USMH sera la première rencontre de Mansour Hadj comme entraîneur en chef de façon officielle, après avoir dirigé la rencontre de championnat face à la JSK après la démission de Gianni Solinas.

Quatre changements dans le onze

C'est aujourd'hui qu'auront lieu les demi-finales de la Coupe d'Algérie entre l’ESS et l’USMH. Les Sétifiens espèrent répéter le coup de la saison passée et décrocher la Coupe d'Algérie pour la seconde fois consécutive et la huitième au total. Suite aux absences de quatre joueurs clés dans l’équipe, en l’occurrence Hadj Aïssa, Hemani, Belkaïd et Yakhlef, le coach Mansour Hadj sera toutefois dans l'obligation d'effectuer quatre changements pour remplacer les joueurs absents. Dans les bois, Chaouchi sera automatiquement reconduit. L'excellent gardien aura une tâche difficile, vu le cachet particulier de cette rencontre. Son expérience dans ce genre de rendez-vous sera déterminante.

Deux changements en défense

En défense, les mêmes joueurs ayant affronté

Djabou reconduit, Traoré à la place de Hemani En attaque, Hemani sera absent pour cause de suspension. L'entraîneur Mansour Hadj compte incorporer l’attaquant burkinabé Koh Traoré lors de ce match. Le natif de Ouagadougou affiche une excellente forme lors des entraînements, même si l'entraîneur de l’ESS prendra une décision finale aujourd'hui. Djabou, auteur d'une excellente prestation face à l’USMH en championnat, sera reconduit. Par ailleurs, Djallit sera comme le joker de luxe du coach Dellacasa.

Benchadi et Benmoussa de retour sur la liste des 18 Ecarté lors des deux dernières rencontres en coupe face à l’ABM et en championnat face à l’USMH, les deux joueurs de l’Aigle noir, en l’occurrence Benchadi et Benmoussa sont de retour sur la liste des 18 en prévision de la rencontre d’aujourd’hui dans le cadre de la Coupe d’Algérie.

l’USMH, mercredi dernier dans le cadre du championnat, seront reconduits. Ainsi, sur le flanc droit de la défense, Hachoud sera titularisé. Dans l'axe, la paire Laifaoui- Diss sera de la partie puisque Laifaoui sera de retour après avoir été ménagé lors du premier match et Diss reconduit. Alors que sur le flanc gauche, il y aura aussi un changement par rapport au dernier match de championnat face à la même équipe. Yakhlef suspendu, sera remplacé par Benchadi.

v s

07

19 JOUEURS CONVOQUÉS

Pour ce rendez-vous d’ElHarrach très important pour les Sétifiens, et pour preuve tout l’intérêt qui lui est accordé de la part du staff technique, ce dernier a convoqué 19 joueurs, soit un de plus que d’habitude. Une précaution prise afin de parer à tout éventuel impondérable, et c’est aussi la preuve que du côte du club cher au président Hassan Hamar, on ne veut rien laisser au hasard.

Delhoum, Lemmouchia , Metref et Bouazza au millieu MISE AU VERT À Au milieu du terrain, il y aura aussi un seul changement par rapport au match de championnat. Delhoum, Lemmouchia, Metref et Bouazza seront retenus au milieu, les deux premiers dans la récupération, le troisième dans la relance et Bouazza dans l’animation de jeu. Ce dernier sera titulaire pour remplacer l’absence du capitaine d’équipe Hadj Aïssa suspendu. Y. M.

L’HÔTEL HILTON

Dès leur arrivée hier à Alger, les poulains du nouveau coach de l’Aigle noir, Hadj Mansour ont pris leurs quartiers à l’hôtel Hilton, établissement hôtelier où les Sétifiens ont l’habitude de passer leur séjour une fois qu’ils sont à la capitale suite à la convention signée avec la direction du club en début de saison.

PUBLICITÉ

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE BOUMERDÈS DAÏRA DE BOUMERDÈS COMMUNE DE TIDJELABINE

Avis d’infructuosité Relatif à l’avis d’appel d’offres national ouvert N° 03/2011 Conformément aux dispositions du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010, portant réglementation des marchés publics, le président de l’Assemblée populaire communale de Tidjelabine informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national ouvert n° 03/2011, relatif à la réalisation de l’opération : *Réalisation d’une cantine scolaire 200R BOUTOUTAOU* paru dans les journaux El Hiwar et Maracana, du 12/01/2011, l’infructuosité de l’appel d’offres. Maracana N° 1399 — Lundi 18 Avril 2011 - Anep N° 850 947

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


08

LIGUE 1

Maracana N°1399 — Lundi 18 Avril 2011

Le Mouloudia joue-t-il sa dernière carte ? ETANT DANS L’OBLIGATION

DE GAGNER

g Par SAMI MAKHLOUFI

A l’issue de l’accord trouvé entre les dirigeants mouloudéens et le boss de l’USMA, Ali Haddad, pour l’officialisation du retour du MCA au stade Omar-Hamadi de Bologhine, un grand ouf de soulagement a été poussé avant-hier soir par les responsables du Doyen ainsi que l’équipe de Nouredinne Zekri. En effet, l’équipe algéroise devra poursuivre son parcours cette saison au stade Bologhine comme l’ont longuement souhaité les Vert et Rouge et le public algérois. En attendant le prochain match du MCA à Bologhine face au leader chélifien, les Vert et Rouge devront bénéficier de créneaux pour les séances d’entraînement des Mouloudéens au stade Omar-Hamadi. C’est ce qui a été convenu lors de cette réunion avec Ali Haddad ce qui soulagera grandement Nouredinne Zekri pour bien préparer les sorties de son équipe. Enfin, l’engouement que susciteront les rencontres du MCA à Bologhine permettra au club de renflouer les caisses du club par de bonnes recettes.

PAS DE RISQUE POUR MEGHERBI, SOFIANE ET DAOUD

L’infirmerie mouloudéenne compte dans ses loges trois joueurs blessés et qui seront très certainement ménagés pour le match de cet après-midi face au MCEE. Il s’agit de Mohamed Megherbi, Farid Daoud et Youssef Sofiane. Pour les deux premiers cités, ils souffrent tous les deux de blessures au niveau de la cuisse, ce qui les obligera à rester inactifs pendant au moins une semaine tout en se soumettant aux soins spécifiques. Quant à l’avant centre du MCA, il sera obligé de se reposer suite à sa rechute de sa vieille blessure qui le fait souffrir au niveau des adducteurs. Ainsi, le staff technique mouloudéen ne compte pas prendre de risque pour ces trois joueurs qui seront ménagés lors de ce match. A noter que la participation de Daoud et Sofiane au rendez-vous africain demeure encore incertaine.

E

n effet, l’avenir du Doyen en D1 s’est encore compliqué, d’autant que la suite du parcours des Vert et Rouge s’annonce encore plus difficile, puisque le MCA devra affronter des équipes qui jouent pour des objectifs opposés. Aujourd’hui, le Doyen devra disputer son premier match en retard face au MCEE au stade de Rouiba pour le compte de la 16e journée du championnat. Un rendez-vous plus que capital pour les Mouloudéens qui doivent absolument gagner les trois points mis en jeu. Lors de ce match, les protégés de Nouredinne Zekri auront trois objectifs à viser, ce qui place la venue des Eulmis sous haut risque pour le MCA. En effet, le premier objectif serait d’effacer la contreperformance enregistrée face au Chabab à domicile, ce qui n’a pas manqué de perturber considérablement le groupe mouloudéen. Le second objectif serait de reconquérir le soutien du public algérois qui commence sérieusement à douter des camarades de Zeddam et leur capacité à revenir dans le championnat. Le tout dernier objectif et le plus important de tous serait celui de glaner quelques places au classement et sortir enfin de cette zone rouge. Ainsi, une victoire face au MCEE cet après-midi remettra de

(Ph : Maracana

LE MCA AURA DES CRÉNEAUX À BOLOGHINE

Ayant raté sa dernière sortie en championnat face au CR Belouizdad, l’équipe du Mouloudia d’Alger s’est retrouvée encore plus enfoncée au classement suite à ce mauvais résultat.

l’ordre au sein de la maison mouloudéenne et permettra à l’équipe de Nouredinne Zekri de relancer son parcours jusqu’à présent très instable. D’autre part, les partenaires de Zemmamouche doivent montrer une grande motivation et une solidarité sur le terrain pour non seulement prouver leur valeur, mais aussi pour redresser la situation du MCA qui devient de plus en plus complexe. Les trois points de ce match sont aussi importants qu’ils peuvent propulser les Mouloudéens à la 10e place qui serait une excellente affaire pour les capés de Zekri. A défaut d’un succès, les coéquipiers de Besseghier compromettront leurs chances de se maintenir en D1 face à la rude concurrence qu’ils auront face à des équipes reléguables. Enfin, quant à l’adversaire du jour, à savoir

S

le MC El Eulma, cette formation évoluera sans pression certes, puisqu’elle occupe le milieu du tableau, mais qui aura à cœur de piéger le MCA à domicile et effacer sa déroute le week-end dernier à la maison face à l’ASO.

La pression déborde sur les joueurs

De l’avis de tous ceux qui suivent les prestations des Mouloudéens de près, on s’accorde à dire que les poulains de Zekri se sont améliorés ces derniers temps, mais continuent d’évoluer sous pression. En effet, ayant réussi de bons matchs contre la JSMB, le Dynamos et le MCO, les camarades de Zeddam se sont montrés moins percutants face au CRB en évoluant sous la pression du stade de

La révolution de Zekri en route IL SERA SUR

ur le plan technique, à l’occasion de son retour, le coach du MCA a été déçu par la prestation de son équipe lors du derby algérois, ce qui justifie ses intentions de modifier ses plans et remanier son équipe type en quête de déclic en championnat. En effet, l’ancien coach de l’ESS compte apporter plusieurs changements à son onze rentrant afin d’injecter du sang neuf dans son équipe et espérer un énième réveil tant recherché en championnat. Les circonstances qui entourent l’équipe MCA ne permettent plus un faux pas, surtout pas à domicile. De ce fait, Nouredinne Zekri devra aligner une équipe remodelée qui aura la mission d’empocher les trois points face au MCEE. Ainsi, les remaniements de Zekri commenceront par le remplacement de Zemmamouche par Slimani dans les buts. En défense, c’est surtout le couloir gauche qui sera touché, puisque Babouche devra laisser sa place au jeune Bensalem, tandis que le couloir droit sera occupé par son pensionnaire habituel Besseghier. Quant à l’axe

LE BANC DE TOUCHE

Enfin, Nouredinne Zekri gardera à ses côtés sur le banc de touche des solutions de rechange telles que Amroune, Hamrat et Attafen pour donner le plus à son équipe.

Ultime chance pour les recrues hivernales

(Ph : Maracana

Suite à un accord avec Haddad

central, le duo Zeddam-Boudebouda tiendra sa place. Au niveau de la récupération, c’est toujours Bouchema et Koudri qui assureront cette mission. Pour la tâche offensive, Mokdad et Berramla devront assurer l’animation du jeu du MCA et alimenter le duo d’attaque qui sera composé de Laref et Daouadi.

Pour cette 18e sortie du MCA en championnat, les trois recrues hivernales du MCA, à savoir Berramla, Laref et Hamrat, auront une nouvelle chance aujourd’hui pour prouver leurs qualités et conquérir la confiance de leur coach. En effet, ayant bénéficié d’un temps de jeu lors des derniers matchs du MCA, Berramla et Laref auront l’opportunité de jouer d’entrée cet après-midi face au MCEE pour donner ce plus attendu d’eux à l’attaque mouloudéenne. Quant à Issam Hamrat, qui a eu plusieurs occasions pour gagner sa place, il sera certainement utilisé comme remplaçant et devra cette fois-ci sortir le grand jeu s’il veut encore figurer sur les plans de son coach. S. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Bologhine. En effet, devant l’impérativité de gagner ce derby, les Mouloudéens sont passés à côté de leur sujet, ce qui augmentera le taux du doute au sein de l’équipe. Cela entraînera systématiquement la pression du public algérois qui est mécontent de la situation de son équipe. Et comme cela ne suffisait pas, il a fallu que le coach mouloudéen en ajoute une couche à sa manière pour exercer plus de pression sur ses poulains. En effet, en remettant en cause les prestations de certains éléments et l’éviction de quelques joueurs de ses plans, Nouredinne Zekri a fini par doubler la pression autour de son équipe ce qui ne manquera pas de compliquer la vie aux camarades de Zemmamouche. S. M.

«On est condamnés à gagner» Bouchema :

Titulaire indiscutable sur l’échiquier de Nouredinne Zekri, le milieu de terrain récupérateur, Nassim Bouchema, nous déclarera que ce match contre le MCEE sera l’un des virages les plus décisifs pour le MCA cette saison, étant donné que l’équipe n’aura pas le droit à l’erreur si elle veut encore survivre en D1. Bouchema nous déclarera à ce propos : “Nous sommes tous déçus du faux pas contre le CRB et nous voudrions vraiment réparer cela. On doit tout simplement gagner contre les Eulmis pour effacer les autres mauvais résultats. Une victoire nous remontera au classement. Les joueurs sont sous pression, mais ils veulent relever ce défi, car nous aussi cette situation de reléguable ne nous arrange pas. Donc, on veut remporter cette rencontre pour avoir un bon moral par la suite et bien négocier notre voyage en Angola.» S. M.


LIGUE 1

BOUCHEMA : LA VICTOIRE OU «On sait ce qui LA GALÈRE nous reste à faire» Maracana N°1399 — Lundi 18 Avril 2011

09

MISE À JOUR DE LA LIGUE 1 : CET APRÈS-MIDI À ROUIBA MCA-MCEE

Q

ue dire de cette nouvelle sortie du MC Alger face au MC El Eulma sinon qu’elle est capitale et décisive quant à l’avenir du club dans ce championnat professionnel ? D’ailleurs, tous les regards seront braqués vers le stade de Rouiba dès cet après-midi à partir de 16h à l’occasion de ce nouveau match à domicile après le piètre 1 à 1 concédé dernièrement à Bologhine face au CR Belouizdad. Le Mouloudia d’Alger qui occupe une dangereuse 14e place avec seulement 17 points soit, n’a, désormais, plus le droit à l’erreur surtout, après toutes les dernières sorties ratées depuis le début de l’exercice en cours. Une nouvelle faussemanœuvre qui vient s’ajouter à toutes les précédentes mettant, ainsi, l’avenir du Doyen des clubs algériens en péril. Et même si la tâche s’annonce des plus délicates contre cette équipe eulmie qui reste sur une surprenante et lourde défaite at home contre l’ASO Chlef (4-2), les Vert et Rouge de la capital n’ont strictement pas le droit à

La défense, le souci de Bira Le compartiment défensif du MCEE, qui a laissé apparaître des signes de fébrilité face à l’ASO, vendredi dernier, suscite quelques inquiétudes chez les Eulmis, et encore plus chez Bira. Cette fébrilité de l’arrière-garde de l’équipe de Saint-Arnaud dure depuis déjà quelques semaines. Même lors des rencontres amicales face à des équipes de divisions inférieures, le compartiment défensif n’a pu résister 90’ de jeu sans encaisser de buts. Face à l’équipe chéliffienne avec ses remuants attaquants, la défense a encaissé quatre buts. Certes, sur les quatre réalisations de l’ASO, deux l’ont été sur des erreurs bêtes, mais il faut tout de même tenir compte des nombreuses occasions de but ratées par l’ASO. Si à domicile, où les conditions sont plus favorables pour la défense, tant les équipes n’osent pas trop s’aventurer, malgré cela l’arrière-garde eulmie a cédé à quatre reprises. L’on se demande alors qu’en sera-t-il à Rouiba en déplacement face au MCA ? Bira devrait sûrement trouver des solutions, mais en attendant les supporters prient déjà pour leur équipe.

A l’instar de tous ses camarades, le milieu récupérateur des Vert et Rouge, Nassim Bouchema, ne parle que des trois points de la victoire.

l’erreur. C’est dire que les trois points de la victoire, aujourd’hui, sont aussi vitaux et primordiaux et les joueurs ainsi que leur entraîneur le savent très bien. D’ailleurs, toute la grande famille du MCA s’accorde à dire qu’aucun autre résultat que la victoire face au MCEE sera synonyme d’une nouvelle situation périlleuse pour le Mouloudia d’Alger. A priori, c’est suffisant pour s’attendre à une rencontre très disputée et très intense qui sera ouverte à toutes les éventualités du moment que les Eulmis ambitionnent sérieusement de rectifier le tir aujourd’hui à Rouiba. C’est pour cela que les hommes de l’entraîneur Noureddine Zekri se trouvent dans l’obligation de réagir par la meilleure des façons pour la simple et unique raison qu’ils n’ont désormais plus le droit à la moindre petite erreur. Rendez-vous donc, cet après-midi à Rouiba pour en savoir un peu plus sur cette très attendue réaction positive des joueurs mouloudéens qui évolueront une nouvelle fois sous pression et ils le savent très bien.

Pour rentrer directement dans le vif du sujet, comment voyez-vous le match de ce lundi contre le MC El Eulma où seule la victoire compte selon un avis unanime au sein de cette équipe mouloudéenne ? Il n’y a rien à dire, il s’agit d’un autre match très difficile et d’un autre défi à relever et ce, quoi qu’il en soit. La tâche s’annonce certes, très difficile contre une équipe qui reste sur une lourde défaite à domicile et qui souhaite vivement se racheter. Mais cela ne nous concerne guère car, seule la victoire compte pour nous et on fera de notre mieux pour l’obtenir. Peut-on dire que le match du CRB est définitivement oublié pour se consacrer uniquement au reste du parcours ? Pensez-vous qu’on a d’autres choix hormis de tourner la page ? Il est vrai que tous les joueurs voulaient gagner ce derby algérois non seulement pour l’importance de l’enjeu, mais, aussi, pour nos supporters qui attendaient ce match depuis

plusieurs mois. Et comme on dit souvent, il n’est jamais trop tard pour bien faire, on va dès cette nouvelle sortie à domicile se ressaisir. Je pense que les joueurs sont parfaitement conscients et ils savent désormais quoi faire pour remonter la pente. Aujourd’hui, on occupe le bas du classement et cette position n’honore guère une grande équipe comme le MCA. C’est pour cela qu’il faut réagir dans l’immédiat et personnellement, j’ai entièrement confiance en mon équipe. Mais, il y aura une nouvelle fois une pression torride sur vos épaules, n’est-ce pas ? Ecoutez, tous les joueurs du Mouloudia sont très bien habitués à toutes les pressions possibles. Donc, c’est loin d’être une nouveauté pour nous. Le plus important à l’heure actuelle, c’est de faire en sorte de trouver les bonnes solutions pour sortir le Doyen de cette situation dangereuse. Cela étant dit, pression ou pas, il nous faut cette victoire, un point c’est tout ! Et comment allez-vous vous y prendre pour franchir l’obstacle eulmi ? Il faut d’abord tout mettre de côté pour se consacrer uniquement à ce match très important. En d’autres termes, il faut se mettre en tête que les trois points de la victoire seront notre seul et unique objectif. Il est vrai que les Eulmis useront, à coup sûr, de tout leur poids pour essayer de nous piéger, mais cette fois-ci,

l’heure est venue pour renouer avec le goût des victoires. Mais il y ce fameux problème d’attaque qui inquiète tout le monde, un mot là-dessus ? Sincèrement, ce n’est guère le moment pour verser dans une quelconque polémique. A mon avis, l’heure est à la mobilisation et à la récolte des points. Je pense qu’on a suffisamment perdu de points comme ça et c’est ce lundi ou jamais qu’il faut rectifier le tir. J’espère de tout cœur que nos attaquants vont enfin trouver le chemin des buts pour que toute l’équipe se libère une bonne fois pour toutes. Entretien réalisé par Mounir Benkrami

BOULEMDAIS : «Nous avons des atouts à faire valoir» Vous serez en déplacement à Alger pour affronter la formation du MCA. Comment se présente pour vous ce match ? C'est une rencontre très difficile bien entendu. Si l'on veut arracher un bon résultat, on doit faire preuve de beaucoup de volonté. Par rapport à la détermination des joueurs, je crois à un résultat positif. Un bon résultat, c'est quoi pour vous ? Connaissant les capacités de notre adversaire sur son terrain, on peut dire qu'un nul est considéré comme un résultat positif. Mais il faut savoir que nous irons là-bas avec l'intention d'arracher les trois points. Mais le MCA n'est pas un adversaire quelconque... Certes, mais cela ne change rien à notre détermination. Entre deux équipes autant motivées l'une que l'autre, cela donnera sûrement une confrontation équilibrée où celui qui en voudra le plus l'emportera. Comment est l'état d'esprit du groupe à quelques heures seulement de ce rendez-vous ? A travers l'ambiance qui a régné lors des dernières séances d'entraînement, je peux vous dire que le groupe est

animé d'une grande volonté à arracher un résultat positif. Dans ce genre de match, l'expérience est un atout considérable.

Cela étant, le MCA avec ses joueurs chevronnés semble mieux loti que vous... Même si la formation du MCA possède des individualités, on ne craint rien, car nous aussi, nous avons des atouts à faire valoir. On suppose que vous êtes prêts pour ce match… Effectivement, et cela ne fait aucun doute que tous les joueurs sont prêts à se donner à fond. Nous devons impérativement réussir un bon résultat. Après la défaite contre l’ASO, pensez-vous que le MCEE a les moyens de revenir dans la course et jouer les premiers rôles jusqu'au bout ? Oui, bien sûr ! Il y a de bons joueurs au sein de l'effectif et on a la possibilité cette saison de titiller les gros bras. Nous allons tout mettre en œuvre pour repartir de l'avant dès aujourd'hui et prouver à certains de nos détracteurs que nous sommes encore capables de revenir et finir la saison en force. Entretien réalisé par Yasser Malki

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

BELHADJ CONVOQUÉ

Eloigné des terrains depuis un mois en raison d'une blessure à la cheville qui l'a contraint de faire l’impasse sur plusieurs rencontres, Belhadj a été convoqué par Bira pour participer à cette rencontre. Néanmoins, il devrait probablement faire banquette en raison de son manque de compétition.


10

LIGUE 1

Une concentration maximale avant l’ASK Maracana N°1399 — Lundi 18 Avril 2011

g Par HILLAL AÏT BENALI

ENTRAÎNEMENT HIER AU 20AOÛT

Les Rouge et Blanc du CRB ont renoué hier avec les entraînements en leur stade fétiche. Après l’avoir quitté pour quelque temps, en raison des compétitions des jeunes catégories qui se sont déroulées en son sein, les camarades de Nadjib Ghoul ont effectué hier dans la matinée une séance d’entraînement au 20-Août et ils ont commencé ainsi les choses sérieuses. L’entraînement fut assuré par l’entraîneur en chef, Gamondi. Ce dernier a axé son travail sur des exercices technico-tactiques.

AMMOUR ET AKSAS ABSENTS

Deux joueurs du Chabab ont raté la séance d’hier, il s’agit d’Ammar Ammour et Amine Aksas. Le premier, pour rappel, s’est blessé lors de la séance d’entraînement qui a précédé le derby MCA-CRB, et il est soumis toujours aux soins, quant au second, qui a reçu un carton rouge lors de ce même derby et qui est logiquement suspendu pour le compte du prochain rendez-vous, il a bénéficié de quelques journées de repos offertes par le staff technique. H. A. B.

A l’approche du match de la 20e journée du championnat national qui les opposera à l’ASK au stade du 20-Août, les Belouizdadis continuent la préparation et placent toute leur concentration sur leur travail. Les hommes du technicien argentin, qui ont réussi à revenir avec un résultat probant, en arrachant un point lors de la dernière sortie face au Mouloudia (1-1), veulent rester sur cette lancée et glaner une victoire face aux Khroubis qui leur permettra d’espérer continuer l’aventure sous de bons auspices.

U

ne victoire qui redonnera de la confiance et pour les joueurs et pour les supporters. Car il faut le dire qu’après l’élimination en coupe d’Algérie face à la JSK, ces derniers avaient du mal à digérée celle-ci, n’était ce point ramené contre le rival, le MCA, en l’occurrence. Ainsi donc, la rencontre de samedi prochain sera une occasion pour les camarades de Ramzy Bourekba de renouer avec la victoire et de se réconcilier encore davantage avec leurs supporters. Pour cela, et après les deux journées de repos qu’ils ont bénéficiées, les Rouge et

L’

Blanc ont renoué durant les 48h précédentes avec les entraînements à Ain Benian, avant de regagner dans la journée d’hier leur stade fétiche du 20-Août. Le staff technique, sous la houlette de l’Argentin Gamondi a exigé de ses joueurs d’axer toute leur concentration sur leur sujet et de préparer sereinement cette rencontre face à l’ASK qui ne sera guère facile, comme certains le pensent déjà. Il semble que les joueurs ont bien reçu le message du coach, et ce sont tous les éléments qui se sont mis au travail sérieux.

Gamondi veut les trois points …

L’entraîneur en chef du CRB n’acceptera d’autre résultat face aux Khroubis que celui de la victoire. En

effet, le coach a réclamé à ces joueurs d’oublier les deux précédents matchs contre la JSK et le MCA respectivement, et de se concentrer uniquement sur le prochain rendezvous qui devront coûte que coûte le remporter. Après l’élimination en coupe, Gamondi exige à présent de l’ensemble des joueurs de tracer désormais comme seul objectif, une place honorable en championnat. Cela dit, le coach veut galvaniser ses hommes et exige d’eux de ne pas laisser les points des rencontres s’échapper de leurs mains, car un point perdu dorénavant se mesurera amplement sur tout le reste du parcours. Ainsi, l’Argentin est très conscient de la valeur d’un bon résultat en cette fin de semaine, et veut dans tous les cas que les trois points

A qui la faute ?

restent dans la capitale.

… les supporters aussi

Même les supporters des Rouge et Blanc exigent des joueurs une victoire face à l’ASK et veulent que les coéquipiers de Nassim Ousserir rectifient le tir en championnat, après avoir été sortis en coupe sur une large défaite (4-2). Quoique les choses soient revenues à la normale, après le match face au Mouloudia, les fans du CRB restent toujours exigeants et demandent à ce que leur équipe termine la saison au moins parmi les quatre premiers du classement. En conséquence, pour atteindre cet objectif, il faut tout d’abord commencer par battre l’ASK et garder les points mis en jeu chez soi. H. A. B.

DES SUPPORTERS ACCUSENT LES JOUEURS, D’AUTRES LA DIRECTION

POINT DE PRESSE À MIDI

Aujourd’hui, un point de presse sera animé à la salle de conférences du stade OmarHamadi de Bologhine. Hervé Renard devrait s’expliquer de la défaite à Béjaïa, alors que l’on s’attend aussi à la présence de Hocine Achiou qui aura à expliquer aussi son geste, et la suite son aventure à l’USMA, lui qui est la cible numéro un des supporters. A.T.

équipe-phare de Soustara est dans une position inconfortable. Pis encore, l’USMA n’arrive plus à gagner, et ce, depuis quatre mois. Plus de cinq matches sans la moindre victoire, et surtout, aucune réaction positive de la part des joueurs, ni des dirigeants du club. Cela commence vraiment à agacer les milliers de supporters de l’USMA qui s’interrogent réellement sur les responsables de la descente aux enfers de leur club favori. La preuve, un groupe de supporters est allé avanthier du cercle du club au siège de la SSPA-USMA , afin de chercher les dirigeants pour leur donner des explications. Certains accusent directement les joueurs de ne pas mouiller le maillot du club lors des matches, et de se foutre complètement de la situation de l’USMA qui se dirige droit vers la Ligue 2. Une situation que les gars de Soustara n’ont plus connue depuis plus de 20 ans. Il faut dire que le supporter a le droit d’accuser, et de monter au créneau, en voyant son équipe très fragile, et surtout en ne constatant aucune réaction de la part de personne. « Les joueurs qui forment l’effectif de l’USMA nous font honte. Ils ne savent pas ce que représente le maillot rouge et noir

pour nous. Ils ne connaissent pas la valeur de ce club. Ils ne mouillent même pas le maillot, et vous savez pourquoi ? C’est parce que la direction les a trop chouchoutés, avec des salaires mirobolants, ils n’ont plus besoin de gagner des matches pour gagner leur pain », ne cessent de dire les inconditionnels supporters usmistes. En effet, rien ne manque aux joueurs, et ce, à tous les niveaux, infrastructures, salaires, primes, moyens matériels médicaux, enfin tout est OK à l’USMA, sauf les résultats.

Le retour d’un dirigeant enfant du club est devenu indispensable !

Par ailleurs, il y à ceux qui font part de leur inquiétude par rapport au silence de l’administration du club. En effet, comment peut-on expliquer que l’USMA est en péril et se dirige droit vers une catastrophe, et qu’aucun dirigeant n’a voulu s’exprimer pour rassurer au moins les supporters, que leur colère ne cesse de monter. En effet, il faut dire que la direction de l’USMA a fourni beaucoup d’efforts, pour qu’aujourd’hui, le club est cité comme le meilleur exemple du professionnalisme en Algérie. Certes, il faut être reconnaissant vers Ali Haddad et ses col-

laborateurs qui veillent à ce que tout soit tout simplement professionnel à l’USMA, mais, en Algérie, il faut dire que cela est un atout certes, mais qu’il ne suffit pas en même temps. Certains supporters pensent que les dirigeants actuels de l’USMA ne connaissent pas vraiment les coulisses et les rouages du football algérien, bien qu’ils soient compétents dans d’autres aspects, d’où la nécessité de faire appel à quelqu'un qui connaît aussi bien la maison que le football algérien. En effet, on a cité par-ci et par-là le retour de Krimou Mechia comme DG de l’USMA, puisque le poste est toujours vacant, mais rien n’a été décidé de façon officielle jusqu’à maintenant.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

En tout cas, en somme, on peut dire que les responsables de cette situation sont nombreux à l’USMA, et qu’il est temps de voir des changements dans la vie du club, car, si on continue sur cette ligne, l’USMA se dirigera certainement vers la Ligue 2, ce qui sera vraiment bizarre pour la plus prestigieuse équipe d’Algérie, et les dirigeants aussi doivent mettre de l’ordre pour éviter que les supporters, qui sont, faut-il le signaler, les premiers perdants dans toute cette situation, changent aussi de mentalité, eux qui s’impatientent, et qui promettent d’ailleurs une surprise lors du match contre l’USMH, prévu ce vendredi à Bologhine. Amine Tirmane


LIGUE 1

Les Blidéens respirent…

La formation de l’USMB souffle quelque peu, après sa 5e victoire décrochée vendredi dernier face à l’USMAnnaba, au stade Boumezrag, pour le compte de la 19e journée de championnat de la Ligue une professionnelle. Ajoutons à cela les contre-performances concédées par leurs concurrents directs pour le maintien en l’occurrence, le CABBA, le MCA, l’ASK, le WAT, l’USMA et le MCEE, qui ont connu des fortunes diverses lors de cette journée. Les résultats obtenus par ces équipes font l’affaire des Blidéens qui traversent une période similaire aux clubs cités qui luttent pour ne pas connaître l’enfer de la ligue 2 l’an prochain.

E

n venant à bout des poulains de Biskri, les Vert et Blanc grimpernt de quelques marches au classement général de la ligue 1, en se positionnant à la 10e place avec un capital de 20 points en compagnie de leurs adversaires du jour, reprennant ainsi confiance après cette victoire qui les motivera à

réaliser d’autres succés à l’avenir. Les camarades de Gaouaoui ont bien réagi tactiquement et physiquement ils ont tenu le coup jusqu’à la fin de la partie, préservant leur acquis obtenu en fin de première période. Une seule réalisation de l’attaquant Djemaouni a suffi au bonheur des fans blidéens dont certains n’ont pas manqué de faire le déplacement à Chlef pour assister à la rencontre qui a mis aux prises leur équipe face aux Tuniques rouges. Les supporters blidéens qui ne croyaient pas en leurs chances de faire un bon résultat, savaient que la mission de leurs protégés n’était pas facile face à l’USMAnnaba, décidés à confirmer leur regain de forme après le succès réalisé une semaine auparavant contre l’USMHarrach (18éme j). ESS-

Le plus dur reste à faire

Avant le baisser de rideau, il reste 11 journées à jouer et mathématiquement rien n’est encore scellé, tout reste possible, le football réservant son lot de surprises au

USMB (20E journée) LE 22 AVRIL

moment où personne ne s’y attend. A cet effet, il ne faut pas prendre les En raison du report de la rencon- choses à la légère, et les Vert et tre Coton Sport de Gardua-ES l’ont Sétif comptant pour la Champions Blanc league africaine, prévue initialement appris à leurs le 24 de ce mois, la rencontre ESS- dépends face au USMB (20e j) ne sera pas reportée CABBA ; une défaite inattencomme annoncé précédemment. due qui a ébranlé Les Sétifiens en découdront avec l’équipe de les Blidéens, ce vendredi au stade du 8-Mai- 1945.

équipe face à l’USMAn, vendredi dernier au stade Boumezrag. De ce fait, Djemaouni augmente son capital à quatre buts en championnat, sur une récolte faible de 9 buts obtenus par l’USMB en 19 matchs, dont les autres auteurs sont Harizi et Moktari (2 buts chacun) et Rouag (1 but). Djemaouni nous révèle : «Après une phase aller mitigée, les supporters blidéens attendent beaucoup de nous lors de cette seconde phase du championnat de la ligue 1. Avec leur soutien, chacun de nous s’efforcera à donner le meilleur de lui-même, pour que l’équipe puisse réaliser de bons résultats et rendre la joie et le sourire à nos supporters.»

l’USMB et semé le doute au sein de ses rangs. La mobilisation doit être grande dans l’intérêt du club, il suffit seulement d’un peu de vigilance et de confiance afin de continuer sur cette voie et garder la dynamique de victoires pour éviter toute mauvaise surprise et savoir se transcender lors des prochaines rencontres tout en négociant le maximum de points à domicile et même à l’extérieur. T. A.

Chebira, un 1er carton jaune face à l’USMAn

Djemaouni augmente son capital buts L’attaquant blidéen, Djemaouni Antar, a inscrit le but victorieux de son

A

(Ph : Maracana

g Par TAHI AHMED

11

Maracana N°1399 — Lundi 18 Avril 2011

Le capitaine blidéenne, Chebira Abdellah a écopé face à l’USMAn, vendredi dernier, d’un carton jaune. A noter qu’il avait reçu précédemment deux cartons jaunes, qui ont été annulés par l’amnistie de la FAF. A présent, Chebira ne comptabilise qu’un seul avertissement. Il devra faire attention pour éviter d’autres cartons qui le priveraient de participer aux prochaines rencontres, au moment où le coach Ifticen souhaite réunir tous ses atouts pour aborder la suite du parcours dans les meilleures conditions possibles.

Retour à la case départ

g Par SEBAIHI-TANI SMAÏN

près avoir raté un résultat positif à Tlemcen, les coéquipiers de Bachiri n’ont pas confirmé les deux bons résultats ramenés de l’extérieur face à l’USMAnnaba et l’USMAlger, ce qui était attendu par tous les observateurs sportifs et surtout leurs fans inconditionnels. Aussi, l’équipe est revenue au point de départ après les résultats enregistrés au terme de cette journée et qui a vu la défaite de l’ASK, du MCEE, du CABBA et de l’USMA, les adversaires les plus menaçants, ce qui fait que le Widad occupe une place peu reluisante de relégable.

Le Widad a raté au moins un point

Avec cette défaite logique, les joueurs widadis n’ont donc pas réussi à ramener un résultat positif. Selon les informations qui nous sont parvenues les coéquipiers de Boudjakdji ont réalisé le plus mauvais match de la saison et pourtant le MCS était prenable. Cette crise financière qui secoue le club si elle n’est pas solutionnée mènera le club phare de Sidi Boumediène vers la descente. Les joueurs ne

veulent plus mouiller le maillot et ils demandent qu’ils soient régulariser le plus tôt possible.

Rabta. En plus de la défaite le Widad n’a pas montré grand chose ; une défaite logique donc.

Tous ceux qui ont eu à voir la prestation du WAT devaient reconnaître que l’absence de Boulahia Amine n’est pas passer inaperçue et cela malgré que la formation saïdienne était décidée à remporter cette joute à l’exception de Boulahia qui a été remplacé par

C’est une équipe sans âme et en mauvaise forme qui s’est déplacée à Saïda ; les fidèles tlemcéniens qui ont effectué le déplacement ont été bien déçus de la piètre prestation des poulains de Amrani. Durant cette chaude empoignade qui a été caractérisé par un fair play exemplaire, les

L’absence de Boulahia se fait ressentir

Le maintien est-il possible ?

Quelle analyse faites-vous de la rencontre face au MCS ? Que voulez-vous que je vous dise, c’est une défaite amère, difficile à digérer nous avions tous voulu con-

firmer notre sursaut, mais ce fut autre ; vraiment je ne trouve pas les mots pour exprimer ma déception. Cette défaite enfonce davantage votre équipe, non ? On sait que ça va être difficile, mais il ne faut pas lâcher on doit se mettre à l’abri et vite, c’est certain. A nous de mettre en valeur tous nos atouts. Certes le programme est difficile au vu des équipes qu’on doit affronter, néanmoins, nous possédons un groupe capable de relever le

défi. Vos coéquipiers parlent-ils du prochain match depuis ? Renouer avec la victoire pour pouvoir tout oublier, c’est le mot d’ordre du groupe et les joueurs sont concentrés ; une sortie de crise passe par une victoire lors de notre prochain match, nous sommes au pied du mur et un sursaut d’orgueil est donc attendu. Ce sera face à la JSMB ? Oui, ca sera face à ;a JSMB, un

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Les camarades de Gaouaoui ont repris le travail hier dans la matinée pour une séance de décrassage au stade Mustapha Tchaker. La pelouse étant en chantier, les Vert et Blanc se sont exercés sur la piste d’athlétisme. Quant à celle d’aujourd’hui, elle aura lieu au stade Zarouri d’Oued El Alleug à 10h. Les joueurs seront soumis à une augmentation de charge ; des exercices physiques sont au programme et ce, en prévision de la prochaine rencontre que disputera l’USMB face à l’ESS, vendredi prochain au stade du 8-Mai 1945.

Bleu et Blanc n’ont pas confirmé leur ascension et à Tlemcen on regrette avec amertume le boycott observé par les joueurs durant 3 jours. Ce qui a influé négativement sur le rendement de la troupe tlemcénienne qui a été humiliée sur un score sans appel. Les supporters craignent justement que cette situation perdure pour la suite du parcours. Le Widad qui accuse un retard considérable sur le plan comptable, s’apprête à disputer une rencontre à la JSMB. Cette confrontation sera décisive quant à son avenir en ligue I professionnelle.

MÉBARKI : «Nous sommes dos au mur» Le défenseur axial ne cache pas sa déception après la lourde défaite concédée vendredi dernier face au MCS. Contacté hier par téléphone, il répond à nos questions.

SÉANCE DE DÉCRASSAGE AUJOURD’HUI À OUED EL ALLEUG

S. T. S.

match difficile pour lequel il faudra bien se préparer dans la mesure où cet adversaire est difficile à manier et qui reste sur une victoire face à l’USMAlger. Il viendra certainement à Tlemcen pour confirmer et rester sur cette dynamique. On s’attend donc à un match difficile où l’on doit être vigilants et conscients de la mission qui nous attend. S. T. Smaïn


12

Maracana N°1399 — Lundi 18 Avril 2011

LIGUE 1

Tiab répond à ses détracteurs

APRÈS LES DEUX VICTOIRES OBTENUES DEVANT L’USM ANNABA L’USM ALGER

L

g Par SADEK AÏT SLIMANE

a victoire arrachée par les Béjaouis de la JSMB vendredi dernier devant la formation de l’USM Alger n’a pas été sans engendrer une grande joie chez le premier responsable de cette équipe de Yemma Gouraya, en l’occurrence Boualem Tiab, qui a tenu à afficher son soulagement après que son équipe ait confirmé le déclic survenu lors de la 17ème journée, face à Annaba. Soit un résultat qui va permettre au boss béjaouis d’être en position de force, et surtout de prouver qu’il avait eu raison d’insister récemment sur le fait de renouveler la confiance à son entraîneur Djamal Menad, après que certains membres du conseil d’administration aient affiché leur opposition au maintien de ce dernier. Ainsi donc, ayant imposé son «veto» à l’époque en refusant le limogeage de son coach, voilà que Boualem Tiab vient d’avoir finalement raison, étant donné que son équipe a renoué avec les résultats positifs et par la même, remonter à la troisième place, puisque le podium demeure l’objectif primordial de la direction, ce qui a été aussi signifié au staff technique. Certainement, ce deuxième succès consécutif arraché par les coéquipiers de Megateli à domicile fera beaucoup de bien à l’intérieur de la maison béjaouie, après la série de mauvais résultats que le club a réalisé et surtout l’élimination en coupe qui ont failli changer beaucoup de choses.

Kacem a-t-il été écarté ?

Menad et les joueurs, les grands gagnants

Ainsi donc, en réussissant à glaner six points en l’espace de deux matches devant respectivement les deux Unions de Annaba et d’Alger, les joueurs ainsi que le staff technique de la JSMB notamment, Djamal Menad, sont les grands gagnants étant donné que la direction du club va confirmer «encore» une fois, la confiance renouvelée en l’entraîneur en question, qui a été mis sur la sellette après l’élimination en coupe, avant que les choses ne rentrent dans

l’ordre suite à l’intervention du président du club qui a tenu à insister sur le maintien du staff technique et d’éviter les changements qui pourraient coûter cher au club. Finalement, le boss béjaoui a eu raison et les joueurs ainsi que le coach Menad aussi, du moment que le groupe a retrouvé la confiance pour le reste du parcours, comptant faire mieux à l’avenir.

Cette embéllie arrive après un passage à vide qui a duré

plusieurs journées où l’équipe béjaouie a traversé une période difficile pour cause de mauvais résultats notamment à domicile, ponctuée par une élimination amère en coupe. Aussi, tout le monde est unanime pour dire que les deux victoires arrachées lors de ces dernières journées à domicile seront d’un grand apport pour la suite du parcours, et permettront aux Béjaouis de reprendre la belle série réalisée en début de saison, où la formation de Djamal Menad a enchaîné par une belle série de bons résultats. A. Z.

changer le staff technique. Menad et ses collaborateurs ont été maintenus pour la bonne marche du groupe, sa sérénité

ainsi que sa stabilité et celle de toute l’équipe…», nous a-t-on avoué. A. Z

Reprendre la belle série…

Ces actionnaires qui en veulent à Menad Ce n’est un secret pour personne. Certains actionnaires auraient souhaité voir partir Menad. Et, il aura fallu deux réunions, en présence des actionnaires et du président B. Tiab pour que tout change. Lors de la première réunion, Menad a été limogé. Durant la deuxième, il aurait été repêché. Que s’est-il passé ?

Première réunion

En présence de B. Tiab et des autres actionnaires, trois d’entre eux auraient voté pour le départ de Menad. Boualem Tiab et un autre se sont opposés et un autre était absent. Donc, il était question, déjà du limogeage de tout le staff technique.

Avant la deuxième réunion …

Boualem Tiab, qui a pesé de tout son poids pour le maintien de son entraîneur, fera un grand

travail de coulisses et parviendra à convaincre, tant bien que mal, un des 3 actionnaires ayant opté pour le départ de Menad. Le présent Tiab tiendra une réunion avec le staff et le rassurera de son maintien.

deuxième réunion : actionnaires et Menad

Après les explications du président Tiab sur la nécessite de garder l’actuel staff technique, les actionnaires se mirent d’accord pour que Menad leur fasse un écrit sur la situation de l’équipe. Et tous exigèrent, de l’entraîneur des Vert et Rouge, soit la 3e ou la 4e place qui leur permettrait de participer à une joute continentale. Et c’est de cette manière que Menad fut épargné et devra continuer sa mission jusqu’à la fin de la saison. Par la suite, ce sera une autre paire de manche : «A deux mois de la fin de cet exercice, il était imprudent de

A défaut de communiquer, ils intimident ! Décidément, les Béjaouis nous étonnent chaque jour. En effet,

dans une conjoncture où leur équipe est secouée par un malaise qui parait profond, certains qui font partie du staff administratif essayent de ne pas divulguer un secret devenu de … polichinelle. Au lieu de trouver des solutions rapides, mais aussi durables pour la sérénité de l’équipe, on essaye plutôt de désigner un bouc-émissaire, pour justifier leur échec. Au lieu de communiquer et de s’ouvrir au monde, ils trouvent un malin plaisir à … intimider les gens de la presse, utilisant ainsi la langue de bois, d’une ére révolue. Sont-ils conscients de leur comportement et de leurs agissement? vivent-ils l’époque de l’ouverture ou essayent-ils de se recroqueviller sur eux-même, utilisant la politique de l’autruche? Et, ce qui est le plus inquiétant pour ce club, c’est que tout cela émane d’un supposé chargé de la communication. Aussi, le malaise est plus profond qu’on ne le pensait, dirions-nous ! Les dirigeants béjaouis doivent réagir au plus vite, car il y va de la réputation du club, de sa renommée et de l’intégrité des hommes qui le dirigent. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Toute porte à le croire. En effet, en dépit d’une réconciliation forte et malgré que tout semblait être rentré dans l’ordre, la non convocation du milieu béjaoui au match contre l’USMAl, a suscité moult interrogations : «J’ai été surpris de ne pas figurer parmi les 18…», nous avait, alors, déclaré le joueur en question, quelques minutes après la rencontre face aux Algérois de l’USMAl. Alors que s’est-il passé et pourquoi Menad n’a-t-il pas convoqué son joueur. Pour seulement lever tout équivoque et… apaiser la tension qui prévaut actuellement ? Lors d’un point de presse, animé au lendemain de son retour à la barre technique et après l’élimination de son équipe face au MCA en Coupe d’Algérie, Menad avait crié, alors, haut et fort qu’il ne voudra plus de Kacem dans son effectif. Quelques jours plus tard, et après avoir rencontré le joueur, ce dernier fût autorisé à s’entraîner et une réconciliation eut lieu, même, avec Menad et … Chouieh ! Or, il s’avère que, jusqu’à présent, rien ne semble avoir été réglé et l’entraîneur béjaoui serait toujours méfiant vis-à-vis de son joueur. D’ailleurs, un grand nombre de supporters et même d’observateurs sportifs étaient, quelque peu, surpris de constater l’absence de Kacem, même en tant que remplaçant. C’est pourquoi, tous s’interrogent si l’affaire Kacem a été bel et bien traitée, et si effectivement B. Tiab et les autres actionnaires n’ont pas réussi à convaincre Menad quant à la réintégration de son joueur dans l’effectif et tourner, carrément, la page sur une affaire qui a fait couler beaucoup d’encre. En attendant, tous les regards sont braqués sur le prochain rendez-vous des vert et rouge et là, tout le monde sera fixé sur le sort de … Kacem. Là, on saura si ce joueur fait toujours partie des plans de Menad ou s’il a été, carrément, écarté ! A. Z.


LIGUE 1

Les Béjaouis préparent Tlemcen … Maracana N°1399 — Lundi 18 Avril 2011

M

g Par ABDELKADER ZOUGHAILECH

aintenant que les joueurs viennent de savourer la victoire, combien précieuse face à l’USMAl, les voilà qui se préparent au prochain rendez-vous, à Tlemcen, où les attend une formation locale ébranlée terriblement par un cinglant revers subi à Saïda : «Cela sera difficile, d’autant plus que les gars de Tlemcen sont appelés à se ressaisir après leur lourde défaite

Le rencontre face au WAT programmée pour samedi

La ligue nationale vient de programmer la prochaine rencontre du championnat comptant pour la 20ème journée entre le WA Tlemcen et la JSMBéjaia pour samedi prochain au stade de Colonel Lotif de Tlemcen. Une programmation qui devrait arranger beaucoup les béjaouis étant donné que cela leur permettra de bien préparer ce match et surtout d’effectuer le déplacement dans de bonnes conditions.

Mebarakou retrouve la compétition

La rencontre de vendredi dernier entre la JSMB et l’USMA a été une occasion pour le défenseur béjaoui Mebarakou de retrouver la compétition après avoir été loin des terrains pendant plusieurs semaines pour cause de blessure. D’ailleurs, il a été incorporé par le coach Djamal Menad à la en remplacement de son équipier Boudar. Pour cela, il a réalisé une belle prestation qui lui permettra de retrouver son niveau et surtout d’aider son équipe à réaliser d’autres résultats positifs à l’avenir.

Vers la régularisation financière des joueurs avant le WAT

Par ailleurs, suite aux dernières victoires arrachées les coéquipiers de Meftah face à l’USMAnnaba et l’USM Alger et qui ont permis à l’équipe de renouer avec les résultats positifs et de remonter dans le classement, il est prévu à ce que la direction du club procédera dans les prochains joueurs à la régularisation partielle des joueurs et ce, avant même la prochaine rencontre face au WAT. Cela est dans le but de motiver encore plus les joueurs pour réaliser d’autres résultats positifs d’autant plus que le président Tiab avait déjà promis aux joueurs quant à la régularisation des joueurs sur le plan financier.

devant le MCS. Pour eux aussi la victoire sera impérative…», nous a-t-on déclaré. Ceci dit, pour les poulains de Menad; le déplacement à Tlemcen sera préparé comme il se doit. Et dans ce contexte, l’on nous affirmera : «Nous allons nous déplacer à Tlemcen, non pas pour limiter les dégâts, mais bel et bien pour faire un résultat et continuer sur notre lancée dans cette dynamique de bons résultats. Nous ferons de notre mieux pour relever le défi et retourner à Béjaïa,

Belakhdar,

pourquoi pas, avec les 03 points en poche…». Toutefois, ce déplacement à Tlemcen s’avère périlleux à plus d’un titre. Les camarades de Maïza, lors de leur dernière prestation, face à l’USMAl, n’ont pas convaincu et ont laissé apparaître des signes inquiétants liés, notamment, au rythme du jeu imposé par les Algérois en seconde période. Ensuite, leur repli a donné lieu à plusieurs supputations, inquiétudes partagées par l’ensemble des observateurs sportifs qui estiment que les

un défenseur talentueux

Vert et Rouge manquent terriblement de ténacité et de tonus. C’est dire que face à Tlemcen, si des correctifs ne sont pas apportés, le pire sera alors à … craindre. Remis, quelque peu en confiance après une victoire, certes, difficile, mais précieuse devant l’USMAl, les Béjaouis se préparent, déjà pour Tlemcen où ils comptent se donner à fond pour rester collés au peloton de tête, donc pas loin de l’objectif fixé par toute la famille des Vert et Rouge. A. Z.

Tout autant que la victoire, la prestation a été remarquable ; un commentaire ? Si nous avons bien joué c’est que nous avons entamé la partie en toute sérénité avec la concentration voulue. C’est méritoire enfin de compte car nous avons dominé notre adversaire de bout en bout et nous avons ainsi confirmé nos derniers résultats. Je ne vous cache pas que nous avons foulé le terrain avec la nette détermination de glaner les points de la rencontre et puis il n’y avait pas place à la déception, d’autant plus que nous étions déterminés à ne pas rater l’occasion de faire bonne figure, d’autant plus que le groupe se trouve dans la meilleure situation possible. Selon vous, à quoi est due l’ascension fulgurante de

l’ASO ? L’entente et la cohésion sont les fruits d’un travail bien étudié par le staff technique et c’est normal que l’équipe soit en progression. Il faut rendre hommage aussi aux dirigeants et au staff technique qui ne lésinent pas sur les moyens pour réunir les conditions à même de permettre au groupe de travailler dans la sérénité totale. Avec tout cela, je peux dire que l’ASO a effectué un pas intéressant vers le sacre même si rien n’est encore joué. Contrairement aux autres matches joués à l’extérieur, allez-vous vous porter d’entrée en attaque face au MCEE ? Le coach nous a demandés de presser l’adversaire dès le début de la partie car il s’avère que des erreurs peuvent être commises par les Eulmis qui appréhendent, je crois, notre force offensive. La défense adverse étant le talon d’Achille de l’équipe, le coach a misé sur cet aspect et nous avons

travaillé toute la semaine précédant le match dans ce sens. Ente joueurs, il y a eu discussion, bien sûr... Effectivement, nous avons décidé entre nous les joueurs de faire de notre mieux une fois sur le terrain et d’être au bénéfice du collectif pour faire plaisir à nos supporters qui misaient aussi sur un succès et nous faisaient confiance. Et je ne vous cache pas que nous avons travaillé durement durant les jours qu ont précédé la rencontre la concentration était au maximum et cela prouve encore une fois qu’il faudra compter avec nous cette saison. Comment voyez-vous la suite du parcours? Nous n’allons pas jubiler avant l’heure. On jouera le championnat match par match et on espère que la réussite ne nous lâchera pas. Ces résultats sont une arme à double tranchant car à l’avenir, nos adversaires nous attendront de pied ferme mais il faut s’estimer heureux que l’on ait repris confi-

Une forte prime après le succès face à l’USMA

Sur un autre volet, on a appris que le président de la JSMB Boualem Tiab a promis une forte prime aux joueurs à la veille de la rencontre de vendredi dernier face à l’USMA. Une prime que les coéquipiers de Belakhdar devraient recevoir après avoir réussi à s’imposer et arracher les trois points de la victoire lors de ladite rencontre.

Les joueurs ont repris hier

Amar Belakhdar revient en force. C’est le constat de tous les observateurs sportifs, qui estiment que le latéral gauche semble avoir retrouvé toute sa forme et son talent. Contre l’USMAl, non seulement il a fait un grand match, mais il a été l’un des artisans du deuxième but inscrit par Gasmi. Pourtant, depuis la venue de Meftah, Belakhdar a été sacrifié pour laisser la place à Megatli. Un choix qui n’a pas fait l’unanimité, mais n’ayant pas désespéré le joueur en question, qui a redoublé d’efforts en continuant à travailler durement lors des séances d’entraînement. Et, à chaque fois que Menad trouvait un espace vide, en défense, il faisant appel à Belakhdar. Ce dernier répond présent à l’appel, et s’acquitte convenablement de sa tâche.«Belakhdar est un grand joueur. C’est un élément de talent, un technicien qui a la balle facile. C’est un joueur offensif et d’une condition physique indéniable…», nous a-t-on dit. Même s’il est, parfois, incompris par les supporters, et souvent hué, il n’en demeure pas moins que sa présence rassure de par son expérience, mais aussi son savoir faire. A. Z.

Ayant bénéficié d’une journée de repos accordée par le staff technique pour la journée de samedi dernier, les verts et rouge de la JSMB ont repris le chemin des entraînements hier, et ce, afin de se préparer pour le prochain déplacement à Tlemcen pour le compte de la 20ème journée du championnat.

Boucherit et Meftah sous la menace

Ayant écopé des avertissements lors de la dernière rencontre face à l’USM Alger, deux joueurs de la JSMB en l’occurrence Boucherit et Meftah se trouvent sous la menace d’une suspension en cas d’un autre carton. Pour cela, ils devraient faire très attention pour éviter d’handicaper leur équipe pour les matches à venir, équipe qui a grand besoin de leurs services.

ALI-HADJI : «A nous de répondre aux attentes de nos supporters» Ayant fait son entrée en seconde période, AliHadji continue d’être le joker de l’équipe.

13

ance en alignant des victoires lors de cette phase retour, un sans faute à saluer. Le championnat est quand même dans vos cordes, n’est-ce-pas? Sur ce point, je pense que nous devons répondre aux attentes de nos supporters pour ne pas les décevoir. On tentera de faire le maximum pour engranger le plus grand nombre de points possible autant chez nous qu’à l’extérieur et puis on verra. Nous avons peutêtre les moyens de jouer les premiers rôles voire même le titre mais à nous de faire preuve d’humilité et de respect par rapport à nos concurrents car rien n’est gagné d’avance comme je viens de le dire. La suite sera encore plus difficile, j’en suis certain. Que diriez-vous de votre prochain adversaire, la JSK ? La JSK est une équipe d’un autre calibre, car elle renferme des joueurs de talent et surtout elle a un statut à défendre chaque saison

e t

Ghalem, Abdeslem et Senouci aux soins

Trois joueurs ont fait

croiser une virée à l’inles fers firmerie du club ; il avec elle n’est pas une mince affaire. Les s’agit de Ghaem qui a terminé la partie matches face à la JSK ont toujours été difficiles. Néanmoins, face au MCEE diffice n’est pas le moment d’en par- cilement, Abdeslem ler car nous avons à travailler qui a ressenti des avant cela comme cela a été le douleurs avant de cas dans les situations similaires. quitter le terrain en Profitons donc pour savourer cédant sa place à cette joie d’être toujours leader Gherbi et Senouci qui avant que le prochain match ne se soigne depuis une soit dèjà là. Propos recueillis par Z.Z semaine en raison de

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

douleurs aux adducteurs.


14

La sanction contre l’attaquant, Mohamed Réda El Far, devrait être lourde, si l’on tient compte du rapport de l’arbitre qui n’a pas été tendre avec le joueur. Ainsi, il faut rappeler qu’El far a été directement expulsé, après un tacle sur un joueur adverse, jugé dangereux. Le staff technique du Nasria, de même que les dirigeants, étaient très déçus de ce coup du sort, surtout que le joueur revenait en force ces derniers temps et a contribué à la victoire face à l’USB grâce au premier but qu’il avait inscrit à la fin de la première période. R. M.

LES DIRIGEANTS pardonne à Heddane

La prime sera versée au courant de cette semaine Nous avons appris de la direction du Nasria que celle-ci devrait verser la prime de victoire face à l’USB au courant de cette semaine. Cette prime devrait être doublée selon ce qu’avait promis la direction. Cette prime devrait être de l’ordre de six millions de centimes, comme cela a été le cas lors du dernier match joué également à l’extérieur face à l’ESM. Ce sera toujours les deux dirigeants, Ould Zemerli et Bouderouaya, qui se chargeront d’octroyer cette prime aux joueurs, en l’absence d’autres sources de financement.

g Par RAOUF MESBAH

Les dirigeants du Nasria ont décidé de passer l’éponge sur le comportement de l’entraîneur Mustapha Heddane, qui ne s’était pas déplacé avec l’équipe à Biskra pour jouer contre l’USB.

Bey sera entendu ces jours-ci

E

n effet, et lors d’une réunion entre les responsables du NAHD, et notamment les deux dirigeants influents, Ould Zemerli et Bouderouaya, il a été décidé de passer l’éponge sur cet incident, pour ne pas déstabiliser l’équipe qui est bien partie pour réaliser l’objectif principal de cette saison, à savoir l’accession en Ligue I. Les dirigeants du Nasria sont conscients que ce qu’a fait Heddane, qui a boycotté le match de l’USB et demandé trois salaires des mois prochains, est grave et inadmissible, mais ils ne veulent pas remuer le couteau dans la plaie pour ne pas perturber les joueurs et l’équipe en général, surtout que les coéquipiers de Natèche sont intervenus auprès des dirigeants pour demander le pardon à leur entraîneur et le laisser continuer la saison. Le président Mana Kenfoud est pour le moment le seul dirigeant qui l’a ouvertement critiqué,

(Ph : Maracana

LA SANCTION D’EL FAR DEVRAIT ÊTRE LOURDE

LIGUE 2

Maracana N°1399 — Lundi 18 Avril 2011

puisqu’il a déclaré lors d’une intervention à la radio qu’il est impardonnable qu’un entraîneur se comporte de la sorte et laisse tomber son équipe à la veille d’une rencontre très importante et décisive, surtout à l’ère du professionnalisme, où chacun doit s’acquitter convenablement de sa tâche. Les autres dirigeants, eux, trouvent qu’il est inapproprié de changer d’entraîneur maintenant avant la fin de la saison, alors

qu’il ne reste que quelques journées à jouer, neuf plus précisément. C’est le cas de Bouderouaya qui avouera qu’il vaudrait mieux éviter les erreurs du passé et garder le même staff jusqu’à la fin de la saison pour réaliser l’objectif qui est la montée en Ligue I. Il semble donc que Heddane l’a échappé belle, lui qui avait fait l’impasse sur le déplacement de Biskra. R. M.

LES KOUBÉENS

en quête de rachat

Le président de la section football du Nasria, Bouderouaya, nous avouera que l’attaquant, Mahmoud Bey, sera entendu en conseil de discipline ces jours-ci, pour ensuite prendre une décision finale à son encontre. En effet, Bouderouaya nous indiquera que les dirigeants comptent d’abord l’entendre avant de décider quoi que ce soit, surtout qu’ils ne veulent pas se précipiter et il se pourrait qu’il soit donc repêché.

Le match face au SAM à Réghaïa Le match face au SA Mohammadia se déroulera officiellement au stade Bouraâda de Réghaïa, contrairement à ce que pensaient certains qui croyaient qu’il se pourrait que l’équipe revienne au stade Zioui. Ainsi, la LNF refuse pour le moment que les Sang et Or reviennent dans leur stade fétiche et il n’est donc pas exclu que l’équipe termine la saison dans ce stade, même si les joueurs sont crispés d’y jouer, où ils ont perdu un grand nombre de points. Toutefois, il semble que pour le moment ils n’ont pas le choix, et se doivent donc de se concentrer et de terminer la saison dans les meilleures conditions dans ce stade. R. M.

SLIMANI : «Se racheter face à Bel Abbès»

g Entretien réalisé par ANIS SADOUNE

g Par ANI SADOUNE

En accueillant le MSP Batna, la formation koubéenne n’a pas pu renouer avec la victoire après avoir été tenue en échec par son homologue batnéenne, une rencontre comptant pour la vingt-et-unième journée de Ligue 2.

E

n effet, les poulains de Nabil Medjahed ont raté une grande opportunité de rester collés aux trois clubs du podium, vu que la rencontre a eu lieu à la maison et devant

les supporters koubéens. De ce fait, et après les résultats de cette 21e journée de Ligue 2, les Vert et Blanc reculent à la 6e place, avec 30 points à 9 longueurs du leader, le CSC. Les résultats de cette journée n’étaient pas en faveur des Koubéens, après l’exploit du NAHD à Biskra qui est retourné à Hussein Dey avec la victoire, et celle du CAB face à la JSMS. Le dauphin et son poursuivant ont creusé l’écart à 5 points sur le RCK.

Un tournant décisif attend les Koubéens

D’autre part, la formation koubéenne

croisera le fer, vendredi, avec l’USM Bel Abbès pour le compte pour la 22e journée de Ligue 2, dans un périlleux déplacement. Les Koubéens seront appelés, après cette rencontre, à prendre la route vers Oran pour affronter l’ASMO. Sans aucun doute, ce sera le tournant le plus décisif cette saison. Les capés de Nabil Medjahed devront bien négocier ces deux déplacements s’ils veulent vraiment rester en course pour l’accession. Ce sera une mission difficile mais pas impossible pour Brinis et consorts afin d’arracher les six points de ces 2 rencontres. R. M.

Vous avez été tenus en échec par le MSP Batna, un commentaire ? Tout d’abord, je remercie beaucoup mes coéquipiers et mon entraîneur qui ont fait leur possible pour arracher la victoire. On a mis tous les problèmes qu’on a vécus dernièrement de côté. Tout le groupe était concentré sur cette rencontre. Malheureusement, on n’a pas pu transformer nos occasions en buts. Quelles sont les raisons de cette défaite ? Croyez-moi, je n’arrive pas encore à comprendre les raisons de cette défaite. On est tous responsables. Vous avez reculé à la 6e place au classement du championnat après cette défaite ; que dites-vous à ce sujet ? Il reste encore neuf matchs à

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

disputer en championnat. On n’est qu’à cinq longueurs du 3e, je crois qu’on pourra se rattraper, à condition de ne plus perdre d’autres points à domicile. Comment voyez-vous la prochaine rencontre face à Bel Abbès ? Ce sera difficile pour nous, on essayera de retourner avec un résultat probant. Je crains l’arbitrage lorsqu’on joue à l’extérieur. Je suis sûr que nous pourrons retourner avec un résultat probant s’il y aura un arbitrage correct. Un dernier mot… Je remercie les supporters qui étaient présents dans les tribunes et qui nous ont applaudis chaleureusement à la fin de la rencontre. On fera tout notre possible pour retourner de Bel Abbès avec un résultat probant et procurer de la joie à notre public. R. M.


LIGUE 2

15

EVITER LA PRESSION Maracana N°1399 — Lundi 18 Avril 2011

g Par WAHAB YEFSAH

C’est le mot d’ordre de l’administration et du staff technique cabiste : éviter de mettre les joueurs sous pression. Aussi, Nezzar et Tebib ont convenu d’organiser un mini-stage bloqué en dehors de Batna ; on parle d’El Eulma ou de Aïn M’lila pour éloigner les joueurs du climat extérieur qui chauffe au fur et à mesure que le jour du match approche.

L

e huis clos de ce derby nécessite une préparation dans les mêmes conditions. Tebib veut à tout prix préparer son groupe dans le calme et la discrétion totale, il veut priver l’adversaire de toute information sur son équipe, une manière d’entamer la guerre psychologique.

Saïdi incertain Bien que ménagé par Tebib qui lui a épargné la participation au match contre la JSMS, Saïdi demeure incertain pour le derby de ce vendredi. Son mal au dos persiste. Selon le kiné du club, le joueur a besoin de dix jours de repos au moins.

Messaâdia aussi Le meilleur buteur du CAB qui s’est blessé contre le MOC semble loin d’avoir récupéré de sa déchirure à la cuisse. Bien qu’il ait repris l’entraînement en solo, Messaâdia et

La dernière chance

Après le nul ramené de Kouba, le MSPB a entretenu l’espoir de ses supporters qui veulent toujours croire aux chances d’accession.

non seulement incertain pour le derby, il est pratiquement out ; le buteur du CAB-MSPB suivra le match à la radio car le huis clos ne lui permet pas d’être dans les tribunes.

du CAB ont repris l’entraînement au stade Seffouhi, le reste de la préparation du derby aura lieu en dehors de Batna, dans un lieu non connu pour le moment.

Bahloul n’est pas suspendu

Bitam veut jouer le derby

Contrairement à ce que tout le monde croyait, le capitaine du CAB n’est pas suspendu pour cumul de cartons ; il n’en avait que deux à son actif, le troisième reçu contre le MOC a été annulé par la grâce de la FAF. Aussi, Bahloul sera bel et bien présent lors du MSPB-CAB de vendredi.

Formé au CAB, il a évolué durant deux saisons au MSPB, Bitam qui n’a jamais participé à un derby seniors veut à tout prix jouer ce vendredi ; laissé sur le banc lors des trois dernières rencontres, Bitam espère retrouver sa place de titulaire contre le Mouloudia.

des Aurès lors du derby retour, CAB-MSPB de la saison 2007/2008, un match qui s’est soldé sur le score de parité nul ; Tebib dirigera ainsi son deuxième derby et espère que ce sera le bon cette fois-ci.

Nezzar veut sa victoire S’il y a bien quelqu’un qui meurt d’envie de gagner ce derby, c’est bien le président Nezzar. Durant son mandat à la tête du CAB, il a assisté à cinq confrontations où il a connu trois nuls et deux défaites, pour son sixième derby. Nezzar ne jure que par la victoire. C’est tout le mal qu’on lui souhaite. W. Y.

Zeddam tente l’impossible Reprise à Seffouhi

Deuxième derby pour Tebib

C’est dimanche après-midi que les joueurs

L’entraîneur du CAB a bien dirigé le Doyen

C

omme on dit l’espoir fait vivre et pour vivre le Mouloudia doit saisir sa dernière chance de rester en course, pour le faire les camarades de Ziad doivent impérativement battre le CAB pour qui un nul suffira à son bonheur car il dispose de six points d’avance sur son voisin. Le MSPB qui sera le club receveur et n’a pas le droit aux faux pas, il doit gagner tout autre résultat anéantira ses chances et le versera dans le quota des clubs jouant pour le maintien. Ce 29e derby intervient dans des conditions très difficiles pour le Mouloudia qui est soumis à l’obligation de victoire, rien que la victoire et quand on sait que le match se déroulera à huis clos on comprendra bien les difficultés qui attendent la bande à Mouassa, surtout si ce dernier n’aura pas encore sa licence pour diriger ses jeunes sur le banc. Le MSPB-CAB de ce vendredi n’est pas comme ceux des saisons précédentes où c’est le CAB qui était soumis à la pression du résultat, cette fois-ci les rôles sont inversés, ce sera l’occasion de jauger le mental des poulains de Mouassa. W. Y.

g Par WAHAB YEFSAH Depuis la faveur faite à l’USMH pour jouer sa demi-finale de coupe d’Algérie contre l’ESS en public et purger sa sanction à huis clos en championnat, ce qui est contraire à la réglementation, Z eddam fait le forcing auprès de la Ligue nationale pour obtenir la même faveur pour le derby MSPB-CAB. Mais il semble que du côté de l’instance à Mecherara on fait la différence entre un derby de ligue deux et une demi-

finale de coupe dont le sponsor principal verra d’un mauvais œil une affiche de sa compétition se dérouler sans public. Tant mieux pour les Harrachis et tant pis pour les Batnéens. Dérogation pour dérogation, l’ESS peut aussi demander à reporter les sanctions de Hadj Aïssa et Yekhlef.

Retour d’Aguini et Allili

Après Hezil et Ziad, Mouassa bénéficiera du retour de son défenseur Allili et de son attaquant Aguini un renfort de

choix pour le coach batnéen qui pourra disposer de tout son effectif pour le derby.

Reprise aujourd’hui

Après la séance de décrassage et de récupération effectuée samedi matin, les joueurs ont bénéficié de la journée de dimanche pour se reposer. La reprise des entraînements est prévue aujourd’hui au stade Chaoui qui selon nos informations verra une grande affluence des supporters.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Protéger les joueurs

Le soucis des dirigeants et du staff technique est de protéger les joueurs de la grande pression qu’ils risquent de subir tout au long de la semaine par les supporters qui ne jurent que par la victoire. Ira-t-on jusqu’au huis clos aux entraînements, c’est une option à laquelle on songe sérieusement, ne serait-ce que pour les dernières 72 heures. W. Y.


16

LIGUE 2 MEDAHI :

Un sursaut d’orgueil s’impose Maracana N°1399 — Lundi 18 Avril 2011

«J’ai eu un déboîtement»

(Ph : Maracana

Le milieu offensif du Paradou, Oussam Medahi, a chuté lourdement face à l’ASMO, il a ressenti de fortes douleurs au niveau du bras: «J’ai eu un déboîtement, le médecin m’a prescrit un repos d’une dizaine de jours.

g Par OUKILI ALI

Après son dernier échec, la situation ne fait que se compliquer pour le Paradou qui doit maintenant se débattre pour éviter le purgatoire. Au vu de ses belles prestations, le Paradou ne mérite pas la position peu enviable qu’il occupe dans cette Ligue 2.

D

ernièrement, contre l’ESM, les poulains de Bouhellal ont joué mieux que leurs adversaires et tout le monde était unanime à dire qu’ils repartiront avec les trois points. Mais il était dit une fois de plus que le Paradou ratera sa deuxième sortie devant son adversaire largement à sa portée. Dommage pour cette sympa-

thique équipe qui doit maintenant lutter pour assurer sa survie dans cette division d’un niveau tout juste moyen. Les inconditionnels sont étonnés de voir les coéquipiers de Benachour supérieurs à leur vis-à-vis sans pouvoir prendre le dessus. «Ce n’est pas de notre faute si le ballon ne veut pas prendre le chemin des filets, on fait tout pour prendre l’avantage afin d’améliorer notre classement, on dirait qu’il y a quelque chose devant les buts qui nous empêche» déclare Tiboutine. Il reste encore neuf matchs à disputer, quatre à l’extérieur (CSC, JSMS, USB, MSPB) ne seront pas de tout repos pour les Algérois «Ce sont des rencontres difficiles, le CSC joue l’accession ainsi que le MSPB. La JSMS et l’USB dans une mauvaise posture sont appelées comme nous à sauver leur saison. On ne va se déplacer dans ces villes pour faire de la simple figuration, il y va de notre avenir dans cette

ligue. On doit faire l’impossible pour ramener les points nécessaires. On ne va surtout pas se faire avoir sur notre terrain contre l’ABM, le CAB, le NAHD, le CRT et l’OM. Je peux dire qu’on va livrer dorénavant des matches de coupe pour nous tirer une fois pour toute d’affaire»,pense-t-il. Il reste encore une étape du retour et c’est aux joueurs de bien le négocier pour atteindre leur objectif. Même si la mission est difficile, les Pacistes avec leur rage de vaincre peuvent remonter la pente. «Je pense que la guigne ne va plus nous poursuivre, et qu’on va comptabiliser les points nécessaires pour que le ne «tombe» pas» ajoute-t-il. Le Paradou, qui recèle de bonnes individualités, mérite mieux dans cette antichambre de l’élite. Ses inconditionnels seront toujours présents pour soutenir le Paradou afin de redresser la situation. A. O.

J

e dois subir les soins nécessaires pour reprendre du service en vue des prochaines échéances» précise-t-il sur le parcours actuel de son équipe. «Je pense qu’on est en train de «payer» la mauvaise préparation d’intersaison où nous avons concédé que des déboires en début du championnat. On doit lutter pour que notre formation ne va pas goutter aux affres de la relégation qui sera difficile de nous en sortir par la suite», dira-t-il. Désormais, les Pacistes n’ont plus droit à l’erreur, ils tenteront de réaliser le meilleur résultat possible pour conserver leur place. «On reste confiants et optimistes pour bien gérer la suite de la compétition pour procurer du bonheur à tout l’entourage du club» souhaite-t-il. Et pour terminer : «Le Paradou, même s’il occupe une peu reluisante place, n’a rien à envier aux clubs qui jouent l’accession. Le groupe fera

de son mieux pour qu’on puisse réaliser deux bons résultats de suite et je suis sûr qu’on terminera même au milieu du tableau». Il faudrait un sursaut d’orgueil pour que le Paradou puisse atteindre ce que vient de souhaiter Medahi. «Si on jette un coup d’œil au classement, les prétendants à l’accession ne dépassent pas le Paradou de plusieurs longueurs. Dans le cas où on réalisera de bons résultats, on peut faire une bonne ascension au tableau et rejoindre même les premiers», dira-t-il. Le Paradou doit songer à la prochaine confrontation qui le mettra aux prises à l’ABM avant-dernier de cette division. Merouana ne viendra pas à Alger pour se contenter de limier les dégâts, mais essayer de surprendre le Paradou. Les Jaune et Bleu sont conscients que tous les matches à venir ne seront pas une simple affaire. L’ABM ne veut pas se retrouver la saison prochaine en division inférieure et donnera du fil à retordre aux Algérois. «Quelle que soit la position qu’occupe notre adversaire, on sait que personne ne nous fera de cadeau, c’est à nous de nous défoncer pour relever le défi», estime-t-il.Le staff technique est en train de préparer ce PAC-ABM pour que ce dernier revienne à son équipe. O. A.

HAOUA : «Cette victoire est bonne pour le moral»

g Entretien réalisé par AOUN LAÏD BOUALEM

S’il y a un joueur qui s’est distingué lors du match qui oppose le SAM au CRT, c’est bel et bien le milieu offensif Haoua Hassen qui a été incorporé en 2e mitemps à la place de Belgherbi. Il a été un véritable poison pour la défense témouchentoise, l’enfant de Hachem a été à l’origine du coup franc qui a permis à Menni d’ouvrir la marque. Contacté hier, il nous livre ses impressions.

Avec un peu de recul, quelle analyse faitesvous du match face au CR Témouchent ? Contrairement à ce que les gens pensaient, on savait que cette rencontre allait être très difficile car la reprise était beaucoup plus sur nous, il faut savoir aussi qu’il faut beaucoup de persévérance pour empocher les 3 points en ce moment puisque à l’inverse de la saison passée, on assiste à un regroupement massif d’équipe pour la course à

l’accession alors que d’autres jouent pour leur maintien en Ligue 2.

C’est une rencontre importante pour le groupe, n’est-ce pas ? C’est sûr les 3 points étaient importants pour nous surtout parce que notre classement actuel ne nous permet pas de céder d’autres points à domicile qui voudront leur pesant d’or dans le décompte final, nous pouvons entrevoir la suite avec un bien meilleur

moral.

Vous être derrière le premier but de votre équipe, cela vous fait quoi ? C’est vrai être derrière un but de son équipe est toujours une bonne chose pour un joueur mais toujours est-il que la victoire de vendredi était l’œuvre de tout le groupe qui s’est donné à fond pour arracher les 3 points, enfin je n’ai fait que mon travail.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Comment voyez-vous ce match ? C’est un match qu’on abordera avec la ferme intention de réussir un bon résultat malgré que notre tâche ne sera pas de tout repos devant une équipe du NAHD qui revient très fort ces derniers temps et qui reste sur une série de bon résultats et qui fera tout pour nous battre mais nous aussi nous avons des atouts à faire valoir. A. L. B.


LIGUE 2

17

Maracana N°1399 — Lundi 18 Avril 2011

BOUNAAS : «Le derby Constantinois, un match comme les autres» g Entretien réalisé par LAMINE BOUDEBZA

Après le match nul face à Merouana et les exactions perpétrées par les dirigeants et le public de Merouana à l'encontre de la délégation clubiste, l'entraineur adjoint du CSC Nouredine Bounaâs revient un peu sur le match et a bien voulu nous livrer ses impressions. Un commentaire sur la rencontre que vous avez livrée face l'ABM à Merouana ? La rencontre a été difficile au début, notre adversaire a eu quelques opportunités qu'il n'a pu exploiter grâce notamment à notre défense et notre gardien qui étaient bien présents. Après un quart d'heure, l'orage passé, nos éléments ont pris le dessus sur l'adversaire grâce à leur expérience, et ont su maitriser le ballon pour terminer la première période sur un score vierge de zéro partout. En revanche, en deuxième période, nous étions supérieurs, que ce soit sur le plan physique ou technique, et on pu concrétiser notre suprématie par

un but signé Hamza Yacef ; à partir de là, les joueurs de Merouana devenaient très agressifs, cherchant coûte que coûte à égaliser aidés par cela par le public qui n'arrêtait pas de lancer sur nos têtes tout sortes de projectiles et notamment sur notre gardien Daif qui a souffert le martyr, puisque à chaque intervention de sa part comme celle du but égalisateur de l'ABM, il reçoit bouteilles pleines et cailloux pour le déstabiliser.

Vous auriez pu l'emporter, mais vous revenez avec le point du match nul de Merouana ; êtes-vous satisfaits ? Oui, effectivement on peut dire qu'on est satisfaits de ce résultat lorsqu'on joue dans de telles conditions. Sur le terrain on était supérieurs à notre adversaire, mais les provocations et les intimidations ajoutés à l'agressivité des joueurs de Merouana, une autre équipe à notre place ne pouvait que perdre ; heureusement que le CSC possède des éléments qui ont beaucoup d'expérience et qui ont su supporter cette pression, et le but égalisateur de l'ABM est venu à la 94ème minute. Peut_être que nos joueurs étaient déconcentrés 0 ce moment là, attendant le coup de sifflet final. Vous parliez de provoca-

tions et intimidations, expliquez-vous ? Oui, déjà les hostilités ont commencé dès le début de la rencontre, avec des intimidations tel : «vous allez laisser les trois ici sinon… », Les humiliations, les vexations et les insultes fusaient de partout et notamment de la part de personnes qui se trouvaient sur la main courante. On a voulu en quelque sorte nous diminuer mentalement, mais on n'est pas tombés dans leur piège ; certes on a subi mais on n'a pas lâché et on a joué à fond en dépit de l'environnement hostile, et tout cela pour l'éthique sportive. Êtes-vous satisfait du rendement de l'équipe ? Oui bien sûr, maintenant l'équipe joue mieux, et arrive à garder le ballon et le faire circuler ; on est arrivé à parfaire la cohésion entre les différents compartiments et les résultats sont là pour le confirmer. Le prochain match aura lieu face au MOC, comment le préparez-vous ? C'est une préparation ordinaire, c'est un match comme tous les autres, ce n'est pas la peine de mettre encore la pression sur les joueurs. Certes c'est un match un peu spécial pour les supporters, mais nous en tant que professionnels, seuls les trois points nous

intéressent et en fera tout pour les avoir ; on n'a pas le droit de regarder dans le rétroviseur. Il y aura certainement un public record cette fois-ci ; un commentaire à ce sujet ? Notre public a toujours été proche de nous, c'est un véritable douzième homme comme on dit. Cela dit, cette fois, il sera plus nombreux, et cela s'explique parcequ'on va jouer le MOC qui n'est

autre que notre voisin, et que l'enjeu est important pour les deux formations qui jouent pour des objectifs diamétralement opposés. Ce sera une chaude empoignade, pour peu que le fairplay l'emporte. Après tout, ce n'est qu'un match de football. Merci et bonne continuation. Merci à vous aussi. Entretien réalisé par L. B.

PUBLICITÉ

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE BOUMERDÈS DAÏRA DE BOUMERDÈS COMMUNE DE TIDJELABINE

Avis d’infructuosité Relatif à l’avis d’appel d’offres national ouvert N° 01/2011 Conformément aux dispositions du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010, portant réglementation des marchés publics, le président de l’Assemblée populaire communale de Tidjelabine informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national ouvert n° 01/2011, relatif à la réalisation de l’opération : *Groupe scolaire A1 à l’école BOUTOUTAOU* paru dans les journaux El Hiwar et Maracana, du 12/01/2011, l’infructuosité de l’appel d’offres. Maracana N° 1399 — Lundi 18 Avril 2011 - Anep N° 850 945

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE ET DU DÉVELOPPEMENT RURAL INSTITUT NATIONAL DE LA MÉDECINE VÉTÉRINAIRE NIF : 408014000160166

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉ N° 01/11 En application des dispositions de l’article 49 du décret présidentiel n° 10-236 de 7 octobre 2010, portant réglementation des marchés publics, la Direction générale de l’Institut national de la médecine vétérinaire, informe les entreprises ayant soumissionné pour l’avis d’appel d’offres national n° 01/11 portant sur la «Réalisation des travaux de réhabilitation aux laboratoires vétérinaires régionaux de Tlemcen - Constantine et Mostaganem» ; Lot

Entreprises retenues

Montant DA en TTC

Lot 1 : Travaux de réhabilitation du laboratoire vétérinaire régional de Tlemcen Lot 2 : Travaux de réhabilitation du laboratoire vétérinaire régional de Constantine Lot 3 : Travaux de réhabilitation du laboratoire vétérinaire régional de Mostaganem Que le marché a été attribué à titre provisoire aux entreprises soumissionnaires suivantes : NIF

Délai mois

Note globale (N.t + N.f) 77,50 points (37,50 N.t + 40 N.f)

N° 01 : Tlemcen

ETB BOUDIA 24.021.270,00 198402120269823 Alaeddine

04

N° 02 : Constantine

SARL ESCO 17.926.927,20 099825060036723

03

81,21 points (43,50 N.t + 37,71 N.f)

N° 03 : ETP 196440030038637 Mostaganem BAKHOUCHE 23.406.222,18

05

69,50 points (29,50 N.t + 40 N.f)

Les autres soumissionnaires intéressés sont invités à prendre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation des offres dans un délai de trois (03) jours à compter de la première publication du présent avis. Les soumissionnaires qui contestent ce choix peuvent

introduire un recours auprès de la commission des marchés du ministère de l’Agriculture et du Développement rural dans un délai de 10 jours à compter de la première parution de cet avis conformément à l’article 114 du décret présidentiel cité ci-dessus.

Maracana N° 1399 — Lundi 18 Avril 2011 - Anep N° 850 943

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

Maracana N°1399 — Lundi 18 Avril 2011

Bouzidi tout près de son objectif

NATIONALE AMATEURE

AVEC LE PRÉCIEUX POINT ARRACHÉ À M’SILA

En gardant son invincibilité après trois matchs de suite, le Mouloudia de Béjaïa a bien négocié sa seconde sortie de suite.

U

n point arraché à M’sila grâce au courage du commando formé par l’entraîneur Bouzidi, après la victoire acquise aux dépens de l’USMK à Khenchela quatre jours auparavant. Bouzidi, en homme de terrain, a bien préparé ses poulains pour ce genre de match, où la pression est pesante et l’engagement de mise. L’entraîneur du MOB, un spécialiste du football de l’Est du pays, possède un fichier sur les équipes de son groupe et dont il a eu à driver par le passé beaucoup d’entre elles, avec à la clé plusieurs accessions. Ce qui lui a permis de travailler sur les points forts et faiblesses de chacune d’elles. Après avoir damé le pion à l’ex-leader, la JSD, et pris les commandes du groupe avec l’ASAM, après sa précieuse victoire sur l’USMK, il est désormais le leader incontesté et incontestable de la DNA, Centre-Est, après son match nul mérité face à un autre prétendant à l’accession, le WR M’sila en l’occurrence. Fort de son point d’avance sur son futur adversaire pour la prochaine journée au stade de l’Unité maghrébine, l’ASAM, le MOB qui

a déclenché son turbo ne va pas rater la chance de creuser l’écart sur son dauphin, l’ASAM, lors de la prochaine affiche du championnat qui s’annonce d’ores et déjà palpitante.

reconduit la même composante que celle qui a joué les deux derniers matchs, avec un seul changement au milieu de terrain, le retour de Sedik dans l’équipe type, après avoir raté le match de Khenchela à cause de sa suspension.

Après l’enfer vécu à Khenchela, où Idirène a été agressé à la fin de la partie par des joueurs de l’USMK, mécontents du résultat final de la partie, la délégation n’a quitté le stade que tard dans la nuit, alors que les Crabes qui ont fait le déplacement s’étaient accrochés avec les supporters de l’équipe locale. Même topo avant hier à M’sila. Dans un stade archi comble, dont une centaine de supporters du MOB, les fans de l’équipe locale n’ont pas admis le point récolté par le MOB, et ont tout simplement envahi le terrain pour corriger l’arbitre qui, à leurs yeux, n’a pas compté suffisamment de temps additionnel, et l’entraîneur Bouzidi qui a réussi à leur prendre un point en galvanisant ses joueurs durant toute la partie, et enfin le portier Aïssani qui a empêché leur équipe de marquer au moins un but. Le trio cité a subi la furia du public mécontent qui les a agressés.

Le portier du MOB, Aïssani, a bien tenu son rôle encore une fois, en sauvant sa cage de buts tout faits sur les 3 occasions dangereuses à l’actif de l’équipe locale. Sa forme actuelle donne de l’assurance à ses coéquipiers.

Après Khenchela, le MOB a vécu l’enfer à M’sila

Bouzidi a reconduit la même équipe depuis le match de Jijel

En misant plutôt sur le groupe, Bouzidi a

Aïssani égal à lui-même

Bouali-Chaoui, la charnière centrale idéale

En trois matchs disputés en moins de dix jours, dont deux en déplacement, le MOB n’a pas encaissé le moindre but. Un exploit dû à la solidité retrouvée du compartiment défensif du club, un compartiment que dirige le capitaine Bouali avec brio. La cohabitation de ce dernier avec Chaoui est incontestable au vu du rendement jugé meilleur au niveau de la charnière centrale.

Titularisés pour la troisième fois d’affilée, le duo Idirène-Madène gagne des points de match en match. Intégrés à la place de

ILS SONT SOLIDES CES CRABES !

g Par HANI MEBARKI

Dans un match où l’enjeu était de taille, à savoir conforter la place de leader après les résultats enregistrés vendredi dernier, les Vert et Noir ont réussi là où beaucoup de clubs ont échoué.

(Ph : Maracana

E

dossier de son équipe fétiche pour passer de club amateur à celui dit professionnel n’a pas été accepté par les instances du sport-roi de notre pays.

Continuer sur la lancée

Ils sont invincibles ces Crabes du Mouloudia de Béjaïa depuis la dernière défaite subie en déplacement face au NRB Réghaïa, qui l’avait emporté chez lui sur le score d’1 but à 0, dans une rencontre qui s’est jouée le 18 mars dernier, après la première confrontation entre

l’autre duo, absent pour blessures, OusmaïlEl Orfi, ils ont convaincu leur coach et l’ensemble de la famille mobiste. Purs produits du MOB, Idirène et Madène ont fait toutes leurs classses au MOB. Face à M’sila, il y avait huit joueurs du cru sur le terrain. L. C.

Idirène et Madène gagent des points

L’MOB THOUAR, BALAKUTH ATTHEKREMT

n effet, face à une équipe de M’sila qui était dans l’obligation de résultat pour rester dans le groupe de tête et réduire l’écart qui la sépare des autres équipes classées à partir de la 5e place, les protégés de Bouzidi ont réussi à imposer le partage des points aux locaux, sur le score de 0 partout. Un nul mérité au vu de ce qu’a présenté le MOB ce jour-là. Un point qui laissera le club seul leader, avec un point d’avance sur l’AS Aïn M’lila, le nouveau dauphin qui a pris le meilleur sur l’exleader, la JS D. Aujourd’hui, le MOB, à sept journées de la fin de l’exercice en cours, se trouve leader et semble bien parti pour arracher cette accession dont rêve sa galerie, qui, il faut le signaler, était déçue que le

(Ph : Maracana

g Par LYES CHEKAL

les Béjaouis et Réghaouis à Béjaïa, remportée par les Crabes une semaine avant le match retour. Ils sont donc invincibles depuis trois journées, avec deux victoires (JSD à Béjaïa, et l’USM Khenchela chez cette dernière). Cet état de fait fait du MOB une équipe à battre par les équipes du haut du tableau, telles l’ASAM et l’USMS.

MOB-ASAM, le choc de la prochaine journée

Le MOB est certes premier,

mais ce qui l’attend n’est pas une simple sinécure, eu égard aux prochaines sorties aussi délicates les unes que les autres. Déjà, pour la prochaine journée, le MOB recevra l’AS Aïn M’lila, soit une confrontation entre le leader et son dauphin, dans ce qu’on peut d’ores et déjà considérer comme le choc de la journée. Le MOB aura l’avantage de recevoir une équipe dont le hasard fait qu’elle est revenue fort bien ces dernières journées pour se retrouver dans la place de dauphin. C’est un match à ne pas rater pour les deux équipes qui aspirent chacune à jouer la place de leader. Un match important pour les deux équipes et dont le résultat influera directement sur les capacités de l’une ou de l’autre de terminer la saison comme championne. Toutefois, le faux pas est interdit beaucoup plus pour les Crabes qui effectueront tout juste après un déplacement des plus périlleux à Sétif, pour en découdre avec l’USMS. Cette dernière, qui ne se laissera pas faire pour une deuxième fois de suite après la débâcle de vendredi passé chez elle face à Aïn Beida. H. M.

SADJI :

«Les fans de M’sila ont envahi le terrain certes, mais…» Le Mouloudia dérange-t-il à ce point ? Assurément oui, puisque ce qui s’est passé lors du match de mardi dernier pour le compte de la mise à jour du calendrier face à l’USM Khenchela, que le MOB avait remporté sur le score d’1 but à 0, sur un but d’Akrour Djabbar, et où les fans du MOB étaient obligés de se retrancher dans les vestiaires pour échapper à la furia des supporters du club local, voilà qu’avant-hier, et au coup de sifflet final de la partie, les fans du Widad Riadhi de M’sila ont envahi directement le terrain, non pour s’attaquer aux joueurs du MOB ou pour s’en prendre à leur équipe locale qui n’a pas fait grandchose et surtout qui n’a pas réussi à gagner ce match important aux yeux de ses fans, étant donné qu’un succès leur aurait permis de se rapprocher davantage de leur adversaire du jour. Nous avons alors contacté le manager général du MOB, Mohand Sadji, qui nous dira d’emblée : «Le résultat d’aujourd’hui est important pour le club, c’est mieux qu’une défaite. Comme cela, on pourra entrevoir la suite du parcours avec les meilleurs atouts possibles. Une chose est sûre, le parcours est encore long et plein d’embûches. A nous de faire preuve de concentration durant les prochaines sorties pour espérer garder cette 1re place. Pour ce qui est du match, il s’est bien déroulé entre les 22 acteurs, et les dirigeants du club local sont à féliciter pour l’accueil qu’ils nous ont réservé. Certes, à la fin du match, les supporters du club local ont envahi le terrain, mais à aucun moment ils n’ont touché à nos joueurs. Dieu merci.» H. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1399 — Lundi 18 Avril 2011

19

Dar El Beida creuse l’écart

DIVISIONS INFÉRIEURES

RÉGIONALE I/22e JOURNÉE

g Par HANI MEBARKI

Le Chabab de Dar El Beida continue sa belle série de victoires, et cette fois le leader a écrasé son invité du jour, le Chabab de Sidi Moussa, sur le score de 4 à 0.

Le RC Boumerdès s’approche

Doucement, mais sûrement, le Racing Club de Boumerdès revient peu à peu dans le classement. Il taquine ainsi les Amizourois. Cela dit, grâce à leur victoire à domicile dans le derby de la wilaya 35, qui les a opposés au Chabab de Thénia, où le RCB avait réussi à se défaire de son invité de cette 22e journée, les locaux gagnent une place au classement, qu’ils partagent désormais avec le Chabab Riadhi de Tessala Merdja, soit un nouveau promu aux dents longues, mais qui a laissé filer une occasion

(Ph : Maracana

U

n succès qui permet aux capés de Abdenour Hamici de consolider leur première place, et d’être à l’abri de toute mauvaise surprise, surtout que dans le même temps, le poursuivant immédiat, l’US Olympique Amizour, a été tenu en échec à domicile par une coriace et courageuse équipe de la JS Akbou, dont deux joueurs sont natifs de la région d’Amizour, Fatah Hadjara et Abdenour Aïtouche, et dont le premier nommé avait défendu les couleurs de l’USOA lors des deux dernières saisons. Les Amizourois perdent ainsi pour la deuxième fois de suite deux précieux points à domicile, après ceux cédés à l’OC Beaulieu lors de la 20e journée. Les capés de Mourad Bounif perdent ainsi toute chance de rattraper le leader actuel, qui s’échappe vers une accession historique en Interrégions.

en or de rester seul à la 3e place, en cédant deux précieux points à son invité de cette journée, le DRB Staouéli en l’occurrence.

Beaulieu et Boudouaou s’accrochent

Les gars de l’OCB l’ont emporté sur le score de 2 à 1 et se détachent de la 6e place, après leur victoire chez eux face à la lanterne rouge, l’ES Baghlia, alors que l’équipe qui partageait cette place avec lui, le DRB Baraki, est revenu bredouille de son déplacement à Bouira. L’ESM Boudouaou ne veut pas lâcher le groupe de tête, en gagnant à domicile face au voisin, le Chabab de Bordj El Kiffan. Les gars de Boudouaou

Résultats

pointent toujours à la 5e place, à 16 points du leader, mais à 4 du dauphin du groupe.

pouvaient le rapprocher davantage de cette équipe de Bordj El Kiffan.

Cette équipe qui a bien débuté le championnat, occupant par la même occasion les premières places, a repris du poil de la bête, en gagnant cette fois devant le DRB Baraki sur le score d’1 but à 0. Du coup, cette équipe prend la 7e place, alors que Baraki rétrograde à la 8e. Dans le bas du tableau, la JS El Biar a raté une occasion de réduire l’écart qui la sépare du 14e, le CRBBK et les gars d’El Biar ont laissé filer deux précieux points à domicile qui

Ce qu’il y a lieu de signaler, c’est que comparativement à la précédente journée où les attaquant ont

Réveil du MB Bouira, la JS El Biar piétine

CRB Dar El Beida - CB Sidi Moussa US Oued Amizour Amizour - JS Akbou RC Boumerdès - CMB Thénia CRB Tessala Merdja - DRB Staouéli ESM Boudouaou – CRB Bordj El Kiffan OC Beaulieu - ES Baghlia MB Bouira - DRB Baraki JS El Biar - IRB El Achour

4-0 0-0 2-1 0-0 2-1 2-0 1-0 0-0

Maigre acquis en buts par rapport aux précédentes journées

inscrit la bagatelle de 19 buts, cette journée n’a connu que l’inscription de 13 buts. Les attaquants n’ont pas été percutants cette fois, où trois rencontres se sont achevées sans le moindre but. Il s’agit des matches USOA-JSA, JSEB-IRBEA et CRBTM-DRBS. H. M.

Classement :

1-CRB Dar El Beida 52 points 2-US Oued Amizour 40 points 37 points 3-RC Boumerdès -CRB Tessala Merdja 37 points 5-ESM Boudouaou 36 points 6-OC Beaulieu 35 points 33 points (-1 match) 7-MB Bouira 8-DRB Baraki 32 points 9-JS Akbou 31 points 10-IRB El Achour 28 points 11-CMB Thénia 23 points 12-DRB Staouéli 20 points (-1 match) 13-CB Sidi Moussa 19 points (-1 match) 14-CRB Bordj El Kiffan 18 points (- 2 match) 15- JS El Biar 15 points (-1 match) 16-ES Baghlia 06 points N. B. : Ce classement ne contient pas compte du match entre le DRBS et la JSEB (partie arrêtée)

Ah, ces points perdus par les Rouges et Noir ! US OUED AMIZOUR 0 - JS AKBOU 0

Le stade Larbi Touati d’Amizour était le théâtre d’une rencontre derby entre les deux seuls représentants de la wilaya de Béjaïa dans ce palier de la Régionale I, l’US Olympique Amizour et la JS Akbou.

(Ph : Maracana

U

ne rencontre qui a connu une affluence nombreuse qui est sortie déçue par le résultat final, surtout par la prestation des deux équipes, mais plus par leur équipe fétiche qui n’a pas su comment trouver la faille. Pourtant, ce n’étaient pas les actions qui manquaient dans ce match, où les deux équipes ont eu leur part d’occasions, que leurs attaquants respectifs n’ont pu transformer en buts, par manque de concentration devant. Ce qui est à relever, c’est que les deux équipes ont usé d’un jeu aérien, surtout de la part des visiteurs qui

savaient pertinemment que ces balles arrangeraient plutôt les équipes visiteuses, surtout celles qui viennent pour défendre, comme la JS Akbou, où on retrouve deux joueurs de la pâte amizouroise, qui ont annihilé à eux seuls les tentatives des locaux. Il s’agit de l’ex-joueur de la JSMB et de cette même équipe de l’USOA pendant deux

saisons, Hadjara Fatah, et de l’ex-joueur des jeunes catégories du MOB, des seniors de la JSB Amizour et de l’IB Lakhdaria, Abdenour Aïtouche, qui a réussi l’accession en Interrégions avec cette équipe de l’IBL. Bref, l’USOA perd deux précieux points qui lui auraient permis de consolider sa deuxième place, et c’est le deuxième semi-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

échec de suite en l’espace de deux matches à domicile. Ce que beaucoup ne comprennent pas, c’est comment se fait-il que l’équipe gagne en déplacement, alors qu’à domicile elle marque le pas ? Ils doivent savoir que les deux dernières victoires acquises en déplacement l’ont été grâce à la volonté des joueurs face à des équipes du bas du tableau et à l’agonie, le Chabab de Sidi Moussa et l’ES Baghlia, que les Rouge et Noir ont étrillées sur le score de 4 à 1 pour chacune des deux équipes citées. Ils doivent savoir aussi que dans les derbies, il n’est pas facile d’avancer un quelconque pronostic, surtout que ces derniers se jouent souvent sur de petits détails. En tous les cas, même avec ce nul, les capés de Bounif Mourad restent à la 2e place, avec trois points d’avance sur les deux 3es, le RCB et le CRBTM. H. M.


20

Le Real limite la casse - Ce qu’il faut retenir (Real 1-1 Barça) Maracana N°1399 — Lundi 18 Avril 2011

INTERNATIONALE

LIGA / 32E JOURNÉE REAL MADRID 1-1 FC BARCELONE (0-0)

Stade : Santiago Bernabeu (Madrid) Arbitre : M. Cesar Muniz Fernandez Buts : Cristiano Ronaldo (82e, sp) pour le Real Madrid ; Messi (53e, sp) pour le FC Barcelone Avertissements : Marcelo (31e), Arbeloa (76e) pour le Real Madrid ; Adriano (9e), Piqué (26e), Alves (79e), Valdes (81e), Xavi (92e) pour le FC Barcelone Exclusion : Albiol (53e) pour le Real

Real Madrid:

Casillas - Sergio Ramos, Albiol, Carvalho, Marcelo - Xabi Alonso (Adebayor, 66e), Pepe, Khedira - Di Maria (Arbeloa, 67e), Benzema (Özil, 57e), Cristiano Ronaldo. Entraîneur : José Mourinho.

FC Barcelone :

Valdes - Alves, Piqué, Puyol (Keita, 59e), Adriano (Maxwell, 80e) - Xavi, Busquets, Iniesta – Pedro (Afellay, 67e), Messi, Villa. Entraîneur : Josep Guardiola.

P

ar Pierre-Damien Lacourte - Actu Espagne, Mise en ligne: le 17/04/2011 à 00h05 Taille du texte: Email Imprimer Partager: Pour faire déjouer le FC Barcelone lors de ce premier clasico, José Mourinho avait décidé d'adopter une tactique très défensive. Une tactique payante puisque le Real Madrid est parvenu à limiter la casse à Bernabeu (1-1). Mais les Blaugrana paraissent encore intouchables pour les Merengue. Pepe a

laissé peu d'espace à Messi lors de ce clasico à Bernabeu.Avec toujours 8 points d'avance sur le Real Madrid à 6 journées de la fin, seul un cataclysme pourrait empêcher le FC Barcelone d'être de nouveau sacré champion d'Espagne cette saison. C'est le principal enseignement à tirer de ce clasico, le premier de la série de 4 en 18 jours, qui n'a pas su trouver son vainqueur (1-1). Après la claque reçue à l'aller au Camp Nou en novembre dernier, José Mourinho avait décidé d'employer une tactique très défensive. Titulaire à la pointe de l'attaque, Benzema était ainsi trop isolé pour briller. De cette rencontre, on retiendra malgré tout

HSV : Fin de saison pour Van Nistelrooy ?

Ruud van Nistelrooy sera absent pendant plusieurs semaines en raison d'une blessure au mollet gauche qu'il s'est donnée lors du nul d'Hambourg contre Hanovre, samedi (0-0). «C'est dur à avaler, j'espère pouvoir revenir le plus vite possible, mais il est clair que je serai absent un certain temps», a reconnu l'ancien attaquant de Manchester United et du Real Madrid. Comme il ne reste que quatre journées à disputer en Allemagne, Van Nistelrooy ne reportera peut-être plus le maillot du HSV, où il évolue depuis janvier 2010. Son contrat expire en effet en fin de saison et depuis que ses dirigeants ont mis leur veto à son départ pour le Real en janvier, il a prévenu qu'il ne souhaitait pas prolonger son contrat. Le Néerlandais a inscrit 7 buts cette saison pour le club du Nord de l'Allemagne.

NICE : Le rachat se précise

Info L'Equipe. La piste menant au rachat du Gym passerait par un accord entre un homme d'affaires français et des investisseurs qatariens. L'arrivée de Burrda, une société suisse à capitaux qatariens, comme nouvel équipementier à Nice (à la place de Lotto), pourrait annoncer l'entrée prochaine d'investisseurs venus du Golfe au capital de l'OGC Nice. L'homme clé du dossier se nomme JeanPierre Rivière, un Niçois qui a fait fortune dans l'immo-

bilier. Par son intermédiaire, d'autres Qatariens, dont on ignore encore l'identité, ont manifesté leur intérêt pour le rachat du club azuréen. Une lettre d'intention a même été signée. Elle conditionne tout accord définitif au maintien des Aiglons en L1 et aux résultats d'un audit financier du club.

Une répartition 30-70

Rivière lui même se porterait acquéreur de 30% des actions du Gym et les Qatariens investiraient à

hauteur de 70% pour contrôler la quasi-totalité du capital du club. Un actionnaire minoritaire (5%) serait le seul à ne pas être à ce stade intéressé par une proposition de rachat. La valeur de l'OGCN est estimée par ses propriétaires actuels entre 15 et 20 millions d'euros. Ce qui semble dans la fourchette de prix envisagée par les candidats à l'acquisition. Jean-Pierre Rivière est un proche de Christian Estrosi, le maire de Nice.

la réaction des Madrilènes en fin de match. Après l'ouverture du score de Messi sur penalty (53e), les Merengue, à dix, sont parvenus à égaliser grâce à Ronaldo, lui aussi sur penalty (82e). Sans avoir à forcer son talent, le Barça ramène un point de Bernabeu. Avant le deuxième rendez-vous mercredi en finale de la Coupe du Roi, les Barcelonais paraissent encore intouchables pour les Madrilènes.

L'homme du match : Iker Casillas (Real Madrid)

S'il a dû s'incliner sur le penalty de Lionel Messi, Iker Casillas a en revanche réalisé plusieurs parades décisives au cours de cette rencontre. Des arrêts payants à l'arrivée.

La note du match : 5/10

On attendait monts et merveilles de ce clasico. Finalement, la montagne a accouché d'une souris. Face à un Real Madrid très défensif, le FC Barcelone n'a pas vraiment cherché à emballer ce clasico, assez décevant à l'arrivée.

Les buts

- A la 53e minute, les Blaugrana ouvrent le score sur penalty par Messi, après une faute d'Albiol qui attrape Villa à la gorge. Le défenseur madrilène est exclu sur le coup (0-1). - A la 82e minute, après un léger accrochage d'Alves sur Marcelo, Ronaldo égalise sur penalty (1-1). Acte 2 de cette série de quatre clasicos, mercredi, en finale de la Coupe du Roi.

BAYERN : Ribéry et Schweini titulaires

Franck Ribéry et Bastian Schwein steiger, incertains, débutent finalem ent le choc de la 30e journée du Champi onnat d'Allemagne avec le Bayern Munich contre le Bayer Leverkusen ce dim anche après-midi. Ribéry s'était blessé à une cuisse ven dredi et avait quitté l'entraînement prématurément. Schweinsteiger souf frait depuis jeudi d'une cheville.

OL : Gomis en pointe, Lisandro à gauche

Selon nos informations, le onze de départ de l'Olympique lyonnais face au Paris-SG, ce dimanche soir au Parc des Princes (21h00), confirmera le retour de Toulalan en défense centrale aux côtés de Lovren, au détriment de Cris. Seul changement par rapport à la composition de Claude Puel lors de la victoire de l'OL dimanche dernier contre Lens (3-0) : comme l'écrit L'Equipe ce dimanche, Bafé Gomis remplace Pied et pousse Lisandro sur la gauche (Briand à droite), avec Gourcufff à la baguette derrière les attaquants. Comme la semaine dernière, Gonalons et Källström formeront la paire de milieux défensifs.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Salade variée

8 erreurs que toutes les femmes font

La musique trop forte, le manque de sommeil, toutes ces petites erreurs a priori anodines peuvent coûter cher à votre santé. Nos astuces pour ne plus tomber dans le panneau.

C

’est vrai que dans la rue ou dans les transports en commun, il est beaucoup plus agréable d’écouter une chanson qui nous plait, ne seraitce que pour se réveiller un peu. Pourtant, cela peut devenir très dangereux à la longue pour vos oreilles, surtout si vous avez l’habitude d’augmenter le volume pour couvrir les bruits extérieurs. Un volume supérieur à 85 décibels (la plupart des MP3 vont jusqu’à 120) peut entrainer des pertes auditives. Faites le test, si une personne assise à coté de vous peut entendre votre musique, il faut absolument baisser le volume. VOUS PORTEZ VOS LENTILLES TOUS LES JOURS Pour certaines femmes, sortir avec leurs bonnes vieilles paires de lunettes est absolument impensable. Pourtant, porter des lentilles de contact n’est pas toujours recommandé, en particulier lorsque vous vous sentez un peu mal malade. Et pour cause, lorsque vous êtes est mal en point, vos yeux ont tendance à produire moins de larmes et donc à être plus secs, ce qui augmentent grandement les risques de conjonctivite. Si vous êtes décidée à garder vos lentilles malgré tout, utilisez des lentilles journalières pour réduire le risque d’infections.

VOUS N’AVEZ PAS VOS 8 HEURES DE SOMMEIL Un adulte a besoin de 7 à 9 heures de sommeil par nuit, et ceci n’est pas discutable. Ne pensez pas gagner du temps en laissant de côté quelques heures de repos, celles-ci sont

21

Maracana N°1399 — Lundi 18 Avril 2011

indispensables pour recharger ses batteries. Une étude réalisée aux EtatsUnis a montré que les femmes qui dormaient moins de 8 heures pas nuit pendant une dizaine d’années augmentent leur risques d’avoir une maladie cardiaque. Selon d’autres études, le manque de sommeil aurait des conséquences néfastes sur les hormones et entrainerait un risque de surpoids. Alors, à vos oreillers ! VOUS CONDUISEZ VITRE BAISSÉE En hiver, le risque est moins élevé, mais dès que les beaux jours arrivent, vous avez peut être tendance à baisser les vitres de votre voiture pour profiter…de la pollution. Et oui, pour respirer de l’air frais, il vaut mieux garder les fenêtres fermées, et pour cause, une étude a montré qu’en passant seulement 6% de son temps dans une voiture fenêtre ouverte, on respire l’équivalent de 45% de l’air pollué que l’on absorbe dans une journée entière. VOUS OUBLIEZ LE FIL DENTAIRE Se brosser les dents (au minimum 3 minutes) ne suffit pas ! Il y a toujours des recoins entre les dents qui restent inaccessibles à la brosse, en particulier lorsque l’on n’a pas les dents parfaitement alignées. La solution : utiliser un fil dentaire. Oublier de faire ce petit geste rapide peut vous coûter cher. En effet, une bouche mal nettoyée peut entrainer des infections bactériennes et des inflammations de la gencive, dans certains cas graves, cela peut même conduire à la perte de la dent. Prenez donc le temps de prendre soin de votre sourire ! VOUS COMMANDEZ TOUJOURS LA SALADE DU CHEF Vous avez décidé de perdre quelques kilos et de commencer

à régime, mais hors de question de ne pas profiter d’un bon moment au restaurant avec vos amis. Résultat : vous commandez immanquablement une salade. A priori, c’est un bon choix, mais les salades peuvent réserver des surprises. Evitez tout d’abord de la noyer sous la sauce, ensuite préférez les salades qui ne contiennent ni lardons, ni croutons. Ces petits assaisonnements qui passent presque inaperçus sont pourtant très gras. Choisissez plutôt une salade au thon ou aux fruits de mer. VOUS IMITEZ VOS AMIES Et oui, difficile d’y échapper : on a tous tendance à suivre les habitudes de ses amis. Le problème est qu’ils n’ont pas toujours une hygiène de vie idéale. Une étude réalisée aux Etats-Unis a montré que si un ami proche prend beaucoup de poids, cela augmente également vos chances de 57% de prendre des kilos. Par exemple, si vos amis ont tendance à prendre l’apéro plusieurs fois par semaine, vous serez vous aussi tentée de boire plus souvent qu’à votre habitude. Même chose si vos amis vont souvent au fast food. A l’inverse, rien de mieux pour rester motivée qu’une amie pour vous accompagner à la salle de gym ! VOUS N'ÉCOUTEZ PAS VOTRE CORPS Un mal de dos, des courbatures, ou des maux d’estomac, tout cela n’est pas anodin. Or, aujourd’hui avec un emploi du temps surchargé, les femmes ont de plus en plus temps à ignorer les signaux d’alarme envoyés par leur corps et s’habituent peu à peu à la douleur. Ces maux qui peuvent sembler bénins peuvent refléter un stress important ou encore une maladie plus grave. Ecoutez donc ce que vous dit votre corps et prenez le temps de consulter un médecin pour être sûre que tout va bien.

INGRÉDIENTS - 2 tomates moyennes, lavées et grossièrement hachées - 1 petit oignon, pelé et finement haché - 4 cuillerées à soupe de coriandre fraîche, finement hachée 3 cuillerées à soupe de jus de citron - 1 cuillerée à soupe de gingembre frais, gratté et finement émincé - 1 cuillerée à café de sel - 2 piments verts forts, frais, lavés, équeutés, épépinés et coupés dans leur largeur en fines lanières PRÉPARATION Dans un petit saladier, mélangez tomates, oignon, coriandre, jus de citron, gingembre et sel et retournez le tout ensemble. Parsemez les lanières de piment et faites réfrigérer au moins une heure ou jusqu'à ce que la salade soit bien froide.

Tacos

INGRÉDIENTS : 4 Escalopes 1 oignon 3 tomates 2 poivrons rouges 2 poivrons verts Fromage Crème fraîche Sel et poivre Pain libanais PRÉPARATION : Dans une poêle, mettre les escalopes coupées en dés, l’oignon coupé en lamelles, les tomates en dés, et les poivrons rouges et verts coupés en dés eux aussi Après cuisson ajouter le fromage et la crème fraîche (si vous en avez) Ouvrir le pain libanais après l’avoir chauffer sur une poêle et mettre la farce dedans Servir chaud

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Jeux-Détente

Maracana N°1399 — Lundi 18 Avril 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 690

SOLUTIONS MOTS FLÉCHÉS N° 689

LA BLAGUE

C'est deux hommes qui sont dans une forêt perdue au milieu de nulle part en train de chasser, quand un ours s'approche et donne un coup de patte dans la tronche du premier chasseur. Le deuxième prend son téléphone et appelle tout de suite les urgences. -Allô, que puis-je faire pour vous ? -Mon ami s'est fait griffer par un ours ! Que faire ? -D'abord, regardez s'il et bien mort. Au bout du fil, le chasseur ne répond pas. Puis la femme au téléphone entend un gros coup de feu. -C'est bon, dit le chasseur, il est mort ! Et maintenant ?

LA CITATION "Quand on dit d'une femme qu'elle est assez jolie, c'est que justement elle ne l'est pas assez. " Sacha Guitry

MOTS CROISÉS N° 690 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 689

HORIZONTALEMENT

VERTICALEMENT

1 - Contagieux 2 - S'adaptera exactement - Vieille monnaie 3 - Annexerais Désinence verbale 4 - Il vaut bien l'erbium - Minuscules 5 - Officier municipal Trés fort 6 - Chauffeur de fellah - Zone d'action d'un fameux lion 7 - Donne un coup de chiffon - Gavé 8 - Ils sont habitués à voir la mer autour d'eux - Echecs de scène 9 - Possédâmes Petite pierre pour un nid d'aigle 10- Evêché de l'Orne Vies à la dure

A - Réceptions trés élaborées B - Le bel canto s'y exprime trés bien - Bien choisie C - Pas trés nerveux Familier D - Equiper - Petits socles E - Elaborerons mécaniquement F - Ligament - Planchettes de relieur G - Aboutirais - Brillant exécutant H - Reptile aquatique Bouche de merle I - Rudesse J - Guide de mine - Jours de semaine K - Pas là - Plante à forte odeur L - Indiscrètes

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1399 — Lundi 18 Avril 2011

05:29 : La semaine des Guignols 05:56 : La matinale 07:27 : S.A.V. des émissions 07:30 : L'autre Dumas 09:10 : Daniel Auteuil, la rencontre 09:31: Love You Phillip Morris 11:09 : Les Guignols de l'info 11:18 : Une minute avant 11:20 : L'édition spéciale 1ère partie 12:46 : L'édition spéciale 13:00 : Desperate Housewives 13:42 : Desperate Housewives 14:24 : Nurse Jackie 14:51 : Nurse Jackie 15:25 : Un enfant pas comme les autres 18:09 : Album de la semaine 17:19 : Les Simpson 17:40 : Une minute avant 17:47 : Le JT de Canal+ 18:08 : Le grand journal 19:00 : Les Guignols de l'info 19:15 : Le grand journal, la suite 19:54 : Les invités de mon père 24:26 : Plateaux cinéma indépendant 24:27 : Lebanon 22:57 : Le refuge

05:00 M6 Music 06:40: Télé-achat 06:00 Météo 08:40: Flipper 06:05 : M6 Clips 09:30 Flipper 06:15 : Météo 10:20: Les sorciers de Waverly 06:20 Disney Kid Club Place 08:20 : M6 Kid 10:45: Les sorciers de Waverly 08:00 Météo 08:05 Place: M6 boutique 09:15 Melrose Place, nouvelle 11:10: Sonny génération 11:35 Sonny 10:00 : Desperate Housewives 12:25 American Dad ! 10:45 : Desperate Housewives 12:50: American Dad ! Météo 11:40 13:15: Le Stargate 11:45 12.45 SG-1 12:00Scènes de SG-1 ménages 14:00 Stargate 12:40 : Météo 14:45 Stargate SG-1 12:45 : Un destin si fragile 15:35 Tellement vrai 14:40 : Les secrets de l'océan 19:00 Les dossiers de «Vis 16:40 : Un dîner presque parfait ma vie» : la quotidienne 17:45 : 100% Mag 19:35: Friends 18:40 Météo 18:45 Lenous 19.45 20:35: A quatre, Cardinal 19:05 : Scènes de ménages ! 19:45 X Factor 22:15: Les quatre Charlots 22:40 : Les dossiers d'«Accès mousquetaires privé»

Vous allez pouvoir penser à améliorer certaines relations que vous avez avec quelqu'un qui ne vous est pas indifférent. Ne compter pas trop sur votre moral qui est au beau fixe pour cela, faites plutôt confiance aux circonstances qui vous seront activement favorables.

TAUREAU

B L IER

BALANCE

Pour être en pleine forme vous avez besoin de nouvelles énergies. Vous aurez des idées neuves sur différents problèmes. Suivez votre inspiration. Laissez-la vous guider vers de nouvelles aventures. Vous êtes en forme, allez vite faire ces nouvelles découvertes.

On conserve une très bonne image de vous et vous pourriez être pressenti pour un prochain rendez-vous d'affaires. Vos inquiétudes quant aux sentiments de cette personne proche de vous ne sont pas fondées. Répondez favorablement à une invitation de dernière minute.

Une opportunité d'améliorer rapidement vos finances s'offre à vous, ne la laissez pas passer. Il serait en effet dommage de tourner le dos à une offre aussi avantageuse sauf si des contraintes de dernière minute venaient perturber la réalisation de ce projet intrépide.

Vous penserez ne plus devoir faire confiance à quelqu'un de votre entourage car vous avez des doutes sur son intégrité. Vous aurez la chance de pouvoir le rencontrer dans de bonnes conditions et vous vous rendez compte qu'il est tout à fait digne de votre intérêt.

VERSEAU

Une décision importante va être prise prochainement. Un moral exceptionnel vous aide à accepter des conclusions qui vous semblent prises un peu trop à la hâte. N'hésitez pas à apporter certains commentaires nécessaires dans de telles circonstances aussi douteuses.

Une nouvelle opportunité s'offre à vous, vous pourriez atteindre un objectif décisif. Cela se fera aisément car vous allez trouver en vous le courage et la perspicacité nécessaires. Vous avez toutes les clés en main. Ne laissez pas cette belle occasion vous échapper.

CAP RI CORNE

GEMEAUX

Vous vous désespérez inutilement sur un sujet brûlant. Car la chance s'ingénuera à faire incliner les plateaux de la balance de votre côté. Il s'agit maintenant de bien compendre les tenants et aboutissants pour faire tourner rapidement les choses à votre avantage.

SAGITAIRE

SCORPION

On vous fera une remarque pas très gentille qui sera comme la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Plutôt que vous fâcher, faites preuve de patience dans vos sentiments mais indiquez clairement quand même les limites à ne pas dépasser.

Rien ne pourra vous empêcher de faire ce que vous voulez. Surtout que vous serez en grande forme physique. Rien ne pourra vous arrêter dans vos entreprises. Vos anciennes ambitions pourraient se réaliser plus tôt même que vous n'osiez l'espérer. Vous vous interrogerez sérieusement sur l'état de vos finances. Ne remettez pas à plus tard pour remettre de l'ordre dans vos comptes car à l'évidence rien n'est tellement dramatique dans ce domaine : plaie d'argent n'est pas mortelle, pensez vite à autre chose.

POISSON

05:00 : EuroNews 05:40 : Plus belle la vie 06:10 : Ludo 07:30 : Ludo vacances 09:20 : C'est pas sorcier 09:48 : Consomag 09:50 : Midi en France 12:40 : Keno 12:45 : En course sur France 3 13:05 : Inspecteur Derrick 13:55 : Merveilleuse Angélique 15:40 : Culturebox 16:15 : Un livre, un jour 16:25 : Des chiffres et des lettres 17:00 : Questions pour un champion 17:40 : 19/20 : Edition nationale 17:43 : 19/20 : Edition locale 18:58 : Météo 19:00 : Tout le sport 19:10 : Plus belle la vie 19:35 : L'aile ou la cuisse 21:20 : Une histoire épique 21:21 : Météo 21:25 : Soir 3 21:50 : Le viager

Médecin à la retraite connu pour son engagement humanitaire, Lucien Paumelle annonce un jour à ses enfants, Babette et Arnaud, qu'il va accueillir chez lui une famille de sans-papiers. Sa famille tombe des nues lorsqu'elle découvre la jeune et belle Moldave, Tatiana, et apprend que Lucien l'a épousée. Babette, pour qui son père est un modèle, s'inquiète de ce bouleversement. Arnaud, lui, se sent beaucoup moins concerné. Bientôt, le comportement de Lucien inquiète sa fille. Elle en vient à penser que Tatiana profite de sa vulnérabilité...

HOROSCOPE

CANCER

House cherche à forcer Nolan à le faire sortir. Il va jusqu'à provoquer des rebellions parmi les malades et se retrouve, finalement, en cellule capitonnée. Forcé d'accepter son traitement, il est placé dans la même chambre qu'Alvie, un rappeur maniaco-dépressif, qui parle tout le temps et ne prend pas ses médicaments. Mais, quand House aperçoit Nolan en compagnie d'une femme, il pense tenir sa revanche. Il décide de faire chanter le médecin...

05:00 : Les Z'amours 05:29 : Point route 05:30 : Télématin 08:05 : Dans quelle éta-gère 08:10 : Des jours et des vies 08:30 : Amour, gloire et beauté 08:50 : C'est au programme 09:55 : Motus 10:25 : Les Z'amours 11:00 : Tout le monde veut prendre sa place 11:55 : Soyons Claire ! 12:52 : Consomag 12:55 : Expression directe 13:00 : Toute une histoire 15:20 : Le Renard 16:10 : Paris sportifs 16:15 : En toutes lettres 17:00 : On n'demande qu'à en rire 18:00 : Chéri(e), fais les valises 18:50 : Comprendre la route, c'est pas sorcier 18:52 : Soyons Claire ! 19:35 : Très chère Mathilde 21:40 : Ma maison de A à Z 21:42 : Plein 2 ciné 21:45 : Dans les yeux d'Olivier

LION

05:05 : Les petites crapules 05 :15 : Charlie et Lola 05:30 : : TFou 07:25Téléshopping 08:15 : Clem 10:05 : Brothers & Sisters 10:55 : Petits plats en équilibre 11:00 : Les douze coups de midi 11:50 : L'affiche du jour 12:40 : Petits plats en équilibre 12:45 : Météo 12:55 : Les feux de l'amour 13:50 : La force du pardon 15:35 : Dirty Sexy Money 16:25 : Ghost Whisperer 17:20 : Les experts : Miami 18:05 : La roue de la fortune 18:50 : Impossible n'est pas français 18:54 : Météo 19:00 : Journal 19:35 : C'est ma Terre 19:40 : Météo 19:45 : Dr House 20:30 : Dr House 21:25 : Dr House 22:10 : Dr House

On vous fera une proposition alléchante. Une telle opportunité risque bien de ne pas se représenter. Il serait bon d'y réfléchir sérieusement surtout si vous considérez qu'il faille la saisir maintenant. N'attendez pas trop car vous pourriez penser que demain il serait trop tard.

VIERGE

09h30 : chafika baada lekae 10h00 : dounia e'touyour 10h30 : rabi'e el bahria 11h00 : canal foot ' 12h00 : journal en français +météo 12h20 : general hospital 13h50 : nour ayni 14h35 : national géographique 15h30 : football''UMH/ESS'' direct 1/2 finale coupe d'algé 17h20 : ardh el gharaib 17h40 : abtal el djidja 18h00 : journal en amazigh 18h20 : chafika baada lekae 19h00 : journal en français +météo 19h30 : vestiges et patrimoine 20h00 : journal en arabe 20h45 : questions d'actu ''industrie pharmaceutique'' dire 22h00 : senteurs d'algérie 23h00 : festival culturel international du malouf ''associ 00h00 : journal

HORAIRES DES PRIÈRES

L UNDI Nuages épars Max : 25° Min : 9°

LE SAVIEZ-VOUS ?

El-Fadjr 04h40 El-Dohr 12h51 El-Assar 16h33 El-Maghreb 19h29 El-Icha’a 21h01

Le playback est interdit au Turkménistan La loi d’interdiction du playback au Turkménistan est l’une des plus étonnantes dans le monde ! En 2005, le président Saparmurat Niyazov l’a interdit pour défendre l’intégrité de l’art et de la chanson.

23

De ce fait, il est interdit de chanter en playback dans les concerts, les émissions télévisées, les événements culturels et même dans les fêtes privées comme les mariages !

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


BALLE AU CENTRE

L’URGENCE D’UNE SOLUTION

Par ALI BOUACIDA

Maracana N°1399 — Lundi 18 Avril 2011

24

MARACANA libère… «LIBERTÉ»

T OURNOI DE LA PRESSE

: M ARACANA 2 - L IBERTÉ 0

I

l y a manifestement un grand malentendu entre l’Association des clubs professionnels (ACP) et la tutelle au sujet des 10 milliards de centimes que le MJS a décidé de leur allouer dans le cadre de la professionnalisation. D’un côté, on déplore l’énorme retard mis à verser cet argent dans les caisses des clubs, ce qui leur permettrait de régler bien des litiges financiers et de l’autre, le ministère, par la voix de son directeur des sports, précise sans ambiguïté que : «Il faut faire la différence entre crédit et subvention puisque cet argent est destiné à l’investissement et non au fonctionnement…». Comme quoi, même versé dans les comptes bancaires des clubs, les 10 milliards ne devront en aucun cas servir à payer des salaires, des factures et autres dettes contractées dans l’exercice du championnat. Mais alors pourquoi cette instance des présidents de clubs à revendiquer fermement le versement sous peine de boycotter carrément le championnat ? Il y a apparemment un problème de communication et les présidents n’ont pas compris ou ne veulent pas admettre que ce n’est pas une subvention mais un fonds qui permettra l’instauration du professionnalisme avec tout ce qu’il suppose de formation, de financement des petites catégories et de construction d’infrastructures propres aux clubs. A leur décharge cependant, le tarissement des sources de financement depuis que les autorités locales ne les subventionnent puisque le statut est désormais inscrit dans le secteur privé donc susceptible de générer lui-même ses propres ressources. Aussi convient-il de constater les énormes difficultés auxquelles font face les clubs qui ont la fâcheuse impression d’avoir été «lâchés» par la tutelle à laquelle ils reprochent d’avoir mis la charrue avant les bœufs. C’est-àdire d’avoir instauré le professionnalisme sans avoir laissé aux clubs le temps de s’adapter à ces nouveaux statuts particulièrement sur le plan financier. Or, toute la difficulté est là, dans cette transition de l’état d’amateur à celui de professionnel, sans avoir au préalable donné aux gérants le temps et la latitude de renflouer leurs caisses. Les sponsors sont aux abonnés absents, ne voulant s’impliquer que sur des bases solides et devenir actionnaires à parts entières et les autorités locales se sont retirées de tout financement, hormis quelques rares exceptions. Faut-il dès lors que le ministère assouplisse les conditions d’octroi de ce financement en réservant une part au «dépannage» des clubs pour leur permettre de souffler un peu et de poursuivre l’exercice du championnat? Difficile de trancher. En tous cas, il faut une solution urgente. A. B.

Le détenteur du trophée de la 5eme édition, notre quotidien, avait idéalement débuté cette nouvelle édition du tournoi de la presse, mercredi dernier face à l’équipe de l’ENRS, puisque les coéquipiers du capitaine Ahmed Griche se sont qualifiés aisément aux

8emes de finale, sur le score sans appel de 4 buts à 1. Hier, pour le compte justement de ces huitièmes de finale, l’équipe de Maracana s’est mesurée à l’équipe du quotidien Liberté pour un ticket de passage aux quarts de finale. Dès l’entame du match, l’équipe

de Liberté donnait l’impression d’avoir une meilleur maîtrise dans le jeu, mais les détenteurs du trophée ont pris l’ascendant au fur et à mesure que le chrono s’égrenait. Cette ascendance dans le jeu des camarades de Farouk Seba sera ponctuée par

NOUVEL ENTRAÎNEUR DE L'AS KHROUB

un but de Kamel Boussad, suite à une action collective et une passe lumineuse de Halim Belhadi. Après ce but, le match s’emballa et on assista à de belles phases de jeu de part et d’autre. La mi-temps est sifflée sur le score de 1 but à 0 en faveur des gars

LAMINE BOUGHRARA

L'ancien gardien de but international Lamine Boughrara, est désormais en charge de la barre technique de l'AS Khroub (ligue 1 professionnelle de football), a-t-on appris, dimanche, des dirigeants du club. Boughrara remplace Djelloul Zoheir qui a fait les frais de la dernière défaite at home face au Mouloudia d'Oran (1-2) et dont le divorce avec l'ASK, réclamé depuis plusieurs journées par les "ultras" du club (l'équipe n'a engrangé que 4 points en 5 rencontres), s'est effectué "à l'amiable", selon la même source. Lamine Boughrara qui connait très bien la maison khroubie pour avoir déjà drivé l'équipe, aura pour mission de maintenir le club parmi l'élite.

CAPELLO snobe le derby mancunien

Fabio Capello a commis un impair. À la limite de l’incident diplomatique. Au lieu d’assister à la demi-finale de FA Cup à Wembley entre Manchester United et Manchester City (victoire 1 à 0 des Citizens, ndlr), le sélectionneur des Three Lions a préféré rester à Madrid pour mater le Clasico entre le Real et le Barça (1-1). L’Italien y était dès jeudi pour recevoir le trophée de "Légende du Real Madrid" pour avoir gagné le championnat espagnol sous le maillot Merengue les deux années où il a coaché le club. Mais c’était

prévu qu’il quitte la capitale espagnole avant le week-end pour honorer sa place réservée en tribune à Wembley. Aujourd’hui cette chaise vide fait les choux gras de la presse britannique qui y voit un signe de plus du désintérêt de Capello pour son job à la tête de la sélection anglaise.

Trophée Mohamed Khedis / Maracana

Soudani, lauréat pour le mois de mars Le sondage de la presse nationale a plébiscité Hillal Soudani, l’attaquant de l’ASO Chlef, comme meilleur joueur du mois de mars. Le journal Maracana, en partenariat avec la Ligue nationale de football, décernera le trophée Mohamed Khedis au joueur avant le début de la rencontre ASO/JSK qui aura lieu au stade Boumezrag de Chlef.

LE BUS DE LA SAMP’ CAILLASSÉ

Depuis 17h ce dimanche, la Sampdoria est officiellement relégable. Sa défaite face au Milan AC (3-0) combinée à la victoire de Cesena sur Bari (1-0) l’envoie pour la première fois de la saison de Serie A dans la zone rouge. Une première pas vraiment au goût des supporteurs blucerchiati qui l’ont fait savoir aux joueurs à leur retour de Milan en bus. À visage couvert, un petit groupe de tifosi a attaqué à coups de pierres et de bâtons leur moyen de locomotion et menacé les coéquipiers de Macheda de mort en cas de rétrogradation en Serie B. Le pare-brise a été cassé et l’intervention de la police nécessaire. "Aucun résultat sportif, même très négatif, ne peut justifier une telle action", a réagi la Samp par communiqué. Les esthètes regretteront eux la disparation des écrans du plus beau maillot du monde.

Nedjma expose au 20ème Salon International de l’Informatique, de la Bureautique et de la Communication, SICOM 2011 Pour la troisième fois, Wataniya Télécom Algérie-Nedjma prend part à la 20ème édition du Salon International de l'Informatique, de la Bureautique et de la Communication, (SICOM 2011), prévu du 17 au 23 avril 2011 au Palais des Expositions, Pins Maritimes à Alger. Cet événement organisé par la SAFEX et MIRA Communication est placé sous le haut patronage du ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication et celui de la Communication. Prennent part à cette

de Maracana. En seconde mi-temps, les de Liberté joueurs exerceront un pressing constant sur le porteur du ballon et arrivent à mettre en danger le gardien Aïssaoui. Ce dernier s’est mis en évidence sur un tir puissant, après une belle détente et, d’une claquette, il détourne la balle en corner alors qu’elle allait mourir au fond des filets. D’autres chaudes alertes ont donné des sueurs froides à Mounir Benkaci et ses camarades. Alors qu’il ne restait que quelques minutes à jouer, une belle combinaison est enclenchée par Sid Ali Boussad, et grâce à laquelle, le ballon transita par 4 joueurs avant que Halim Belhadi, dans un dernier geste, ne le mette au fond des filets du gardien adverse. A 2 à 0, les carottes étaient bel et bien cuites pour nos confrères de Liberté… qui seront libérés du tournoi ! Djamel T

manifestation, plus d’une centaine d’opérateurs activant dans le domaine de la communication, de l’informatique, de l’audiovisuel, de la télédiffusion, des télécommunications et de la bureautique. Nedjma participe à travers un stand situé au cœur du Pavillon C de la Safex ainsi qu’un Espace Service Nedjma (ESN) où seront proposés à la vente les différents produits et solutions Nedjma destinés aux particuliers. Un conseiller de vente, présent sur place prodiguera toutes les informations aux visiteurs du stand et

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

répondra à leurs questions. Un second stand Nedjma est également installé au niveau du Pavillon A, où des commerciaux PME/PMI de Nedjma Entreprise sont mobilisés pour présenter et proposer aux visiteurs professionnels les différentes offres et produits qui leur sont dédiés. En tant qu’entreprise activant dans le domaine des télécommunications, Nedjma entend marquer sa présence à tous les événements dédiés aux nouvelles technologies de l’information et de la communication.

maracanafoot1399 date 18-04-2011  

maracanafoot1399 date 18-04-2011