Page 1

n USMH2 -ESS 1

Les Aigles s’écrasent à lavigerie

www.maracanafoot.com

N° 1396 du Jeudi 14 Avril 2011

Les Kabyles, doucement mais sûrement... surement... BELHOUT:

«L’essentiel, c’est d’avoir engrangé les trois points malgré que la manière n’y était pas»

n JSK 1-CABBA 0

NESSAKH, nouvel homme fort de La JSK

PLACE AUX DEMIFINALES DE DAME COUPE

Il faut se méfier des Hamraoua !

YOUNES : «CE SERA UN MATCH DIFFICILE»

10DA

n ASK 1 -MCO 2

Une 3e place méritée

Hannachi pris à partie par une frange de supporters n JSMB-USMA

Mouloudia :

Alerte rouge !

n MCA 1-CRB 1

Précieux point pour Belouizdad

LES BÉJAOUIS DÉCIDÉS A FRAPPER FORT

renard prépare un bon coup à Béjaia


Nessakh sauve la mise

1 0

UN SEUL CHANGEMENT DANS LE 11 RENTRANT

Un seul changement dans le 11 kabyle qui a débuté le match d’hier face au CABBA par rapport au dernier match disputé face au CRB pour le compte de la coupe. Il s’agit de l’entrée du Malgache Amada à la place de Yahia Cherif non convoqué pour la rencontre d’hier.

4E TITULARISATION DE SAIDI

Le staff technique des Canaris a renouvelé sa confiance une nouvelle fois au jeune milieu de terrain Saidi. Ce dernier a joué hier à l’occasion son 4e match comme titulaire au sein de l’échiquier kabyle

MAZARI, LES 2 MEFTAH ET YAHIA CHERIF NON CONVOQUÉS

Le staff technique des Canaris n’a pas convoqué Mazari, les 2 Meftah et Yahia Cherif pour la rencontre disputée hier face au CABBA. Ce quatuor n’a pas pris part à cette rencontre.

AFFLUENCE TRÈS FAIBLE

A la surprise générale,les supporters kabyles n’étaient pas présents en force lors de la rencontre d’hier contrairement au match de coupe qui a attiré une grande foule. La rencontre face au CABBA s’est jouée pratiquement devant des gradins vides en dépit que les Canaris ont toutes les chances de jouer les premiers rôles même en championnat

OUSSALAH ET DOUICHER DE NOUVEAU REMPLAÇANTS

L’arrière gauche Oussalah et le milieu de terrain Douicher ont été mis une nouvelle fois par leur coach sur le banc des remplaçants. Ces deux joueurs ont perdu leur place de titulaire après qu’ils aient été des titulaires indiscutables ça ne fait pas longtemps. M. L.

LIGUE 1

Maracana N°1396 — Jeudi 14 Avril 2011

FICHE TECHNIQUE Stade du 1er-Novembre Affluence : faible Arbitres : Amalou. Azrine. Guidou Averts : Bakha 19’ Buts : Nessakh 82’

JSK:

Berrefane, Remache, Nessakh, Rial, Khlili, Saidi (Lamhane 59’), El Orfi, Younes, Tedjar, Amada (Oussalah 46’), Hamiti (Berchiche 85’) entr : Belhout

CABBA:

Feradji, Abed, Mansour, Loucif, Benchargui, Bakha( Keraimia 80’), Oudni, Dahouche, Belkheir, Bentayeb, El Hadi Adel Entr : Belkacem

L

es Canaris n’ont pas déçu hier malgré la difficulté de la mission et ont réussi à remporter les trois points de la rencontre après avoir battu le CABBA sur le score d’un but à zéro . Un but signé Nessakh qui frappe fort une nouvelle fois en ajoutant un autre but àson actif et permettant au même temps à son actif de réaliser l’essentiel . La première période de cette rencontre a été dominée largement par les Canaris qui voulaient gagner la rencontre coûte que coûte en affichant leurs intentions dès le début du match. En effet, les camarades de Tedjar sont entrés directement dans le vif du sujet en menant des attaques très dangereuses dès l’entame de la partie. D’ailleurs , Hamiti a failli ouvrir le score dès la 3e minute de jeu d’un tir puissant, malheureusement pour lui, son tir s’écrase sur le poteau du portier Feradji qui était pourtant battu. Une minute plus tard ce même Hamiti se présente seul face au gardien bordji

en mais son tir passe juste à côté. Au fil des minutes les camarades de Berrefane ont imposé leur loi en créant de multiple occasions toutefois la précipitation d’une part et le manque de concentration d’autre part ne leur ont pas permis d’atteindre leur objectif. Côté CABBA, les camarades de Mansour sont parvenus à créer quelques occasions sans toutefois arriver à inquiéter le portier Berrefane qui dégage le danger à la 18e minute suite à un tir de Belkheir. Dans les dernières minutes de ce premier half Amada qui a fait son apparition de titulaire lors de match a failli ouvrir le score d’un tir puissant à la 38e minute d’un angle fermé. Le reste du temps le score resta inchangé et l’arbitre de la rencontre a renvoyé les 22 acteurs aux vestiaires sur un score de parité. Après la pause citron, les camarades de Nessakh ont continué leur pressing sur l’adversaire pour le pousser à commettre des erreurs et chercher ainsi des failles afin d’ouvrir la marque. Cependant le CABBA bien organisé derrière a tenté de son côté de surprendre les Canaris par des contres, toutefois Berrefane était présent comme de coutume et a donné de l’assurance à ses copains. Effectuant des changements le premier responsable de la barre technique des Canaris fait incorporer Oussalah ce qui a permis à Nessakh de monter et de donner un coup de pousse aux attaquants qui cherchaient le but coûte que coûte. En effet, plusieurs offensives ont été menées mais ni Hamiti ni Younes ne sont parvenus à ouvrir le score. Au moment où le public présent était en colère par rapport au score, Nessakh libère tout le monde et inscrit le seul but de la victoire après un joli travail collectif. C’est ainsi que se termine cette rencontre en faveur des Canaris qui gagnent des points supplémentaires et qui continuent ainsi sur leur lancée. M. L.

NESSAKH S’ILLUSTRE UNE NOUVELLE FOIS

Le milieu de terrain Nessakh a brillé de mille feux hier en réalisant une prestation de premier ordre face au CABBA. En effet, en plus de ses montées à chaque fois, il a réussi à inscrire le seul but de la rencontre qui a permis à son équipe de remporter les trois points de la rencontre. Il confirme ainsi sa belle forme. Il promet d’être plus performant et de marquer d’autres buts lors des prochaines rencontres.

4 EX-KABYLES RETROUVENT TIZI OUZOU

4 joueurs évoluant avec cette équipe du CABBA ont enregistré leur retour à Tizi Ouzou à l’occasion de cette rencontre. En effet, le trio Belkheir, Dahouche et Feradji ont été alignés dès le début de la rencontre, cependant Bensaïd a été mis sur le banc des remplaçants.

Hannachi insulté

Ph : Maracana

02

Les quelques supporters présents au stade étaient en colère à quelques minutes seulement de la fin de la rencontre en insultant même le président Hannachi accusant l’équipe d’avoir vendu la rencontre. Toutefois, le but de Nessakh a tout changé et ils ont quitté les gradins très heureux de la victoire de leur équipe.

Ouaked a suivi la rencontre

L’ex-vice-président des Canaris a suivi la rencontre d’hier. Il était présent dans les gradins.

Le bon coaching de Belhout

Le premier responsable de la barre technique des Canaris a dirigé une nouvelle fois son équipe d’une très belle manière. En effet, en incorporant Oussalah comme arrière gauche, il a permis à Nessakh d’aller en attaque et c’est le même Nessakh qui a libéré ses camarades en inscrivant le seul but de la rencontre

BELHOUT : «L’essentiel ce sont les 3 points»

«Certes, on n trouvé d’énormes difficultés pour remporter les trois points de la rencontre, cependant, je pense que l’essentiel était de gagner la partie. Nous avons fait le nécessaire en créant de nombreuses occasions de scorer lors de ce match. N’oublions pas que les joueurs sont un peu fatigués vu les nombreuses rencontres qu’on a disputées en un laps de temps. Je félicite mes joueurs pour leur rendement en croyant en leurs chances jusqu'à la dernière minute. C’est une victoire bonne pour le moral ce qui nous permettra de bien préparer les prochains rendez-vous.»

Belkacem : «On aurait pu décrocher un point»

«Je pense que mon équipe aurait dû revenir avec le point du nul si ce n’était pas l’erreur qu’on a commise dans les dernières minutes de la rencontre. On a fait un bon match malheureusement pour nous,on a encaissé dans les dernières minutes de la rencontre. On doit oublier ce match et préparer convenablement les prochaines rencontres. La JSK mérite sa victoire.»

29e session de formation

CLUB DE PRESSE NEDJMA

LE SPONSORING SPORTIF

Nedjma a organisé, ce mercredi 13 avril 2011, à son Institut, la 29e session de formation au profit des journalistes des différents médias algériens. Le thème de cette formation a été consacré au « Sponsoring Sportif », présenté par Dr. Mhamed BITOURI, Docteur en Psychologie et Expert International en Ressources Humaines et en Communication. En guise d’introduction, Dr. BITOURI a donné une brève définition du sponsoring. Ce dernier représente l’un des outils de gestion en marketing d’une entreprise qui est efficient lorsqu’il rapporte davantage que ce qu’il a coûté. Par la suite, une série de définitions a été

donnée à l’ensemble des journalistes présents à la formation. En premier lieu le Marketing, « une discipline de management qui cherche à déterminer les offres de biens et de services en fonction des attitudes des consommateurs et à favoriser leur commercialisation. Il comporte un ensemble de méthodes et de moyens dont dispose une organisation pour s’adapter aux publics auxquels elle s’intéresse, et pour utiliser, voire susciter, des comportements favorables à la réalisation de ses propres objectifs. C’est aussi l’effort d’adaptation des organisations à des marchés concurrentiels pour influencer en leur faveur le comportement de leurs publics, par une offre dont la valeur perçue

est durablement supérieure à celle des concurrents ». En second lieu le Sponsoring qui est « Un contrat par lequel une entreprise finance une activité culturelle, sportive, artistique ou scientifique en échange d’une promotion et d’une publicité de sa marque ». En troisième lieu le Marketing Sportif qui est défini comme « un outil de gestion de la consommation sportive, des produits et des services dérivés. C’est aussi un outil de management des organisations sportives et/ou sportives professionnelles – nationales (fédérations, ligues, clubs,…..et / ou internationales (FIFA, CAF, UEFA…) ».

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1396 — Jeudi 14 Avril 2011

Il faut se méfier des Hamraoua !

1 0

PLACE AUX DEMI-FINALES DE DAME COUPE

«CE SERA UN MATCH DIFFICILE»

YOUNES :

g Par SAÏD ABERKANE

Les protégés de Rachid Belhout, qui ont disputé hier le match contre le CA Bordj Bou Arréridj, comptant pour la 19e journée du championnat professionnel de Ligue I, au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou, doivent maintenant se préparer comme il se doit pour aborder avec tous leurs atouts l’autre rendez-vous important qui les attend le 18 de ce mois, toujours à domicile, face au MC Oran, pour le compte des demi-finales de la coupe d’Algérie, après le tirage au sort effectué avant-hier à Alger.

Eviter les erreurs déjà commises

Si les Canaris du Djurdjura veulent remporter une autre victoire qui leur permettra de décrocher le billet de la qualification en finale de la coupe d’Algérie, ils doivent se montrer plus solides derrière et plus percutants devant les bois de l’équipe adverse. La JSK, qui vise le trophée de Dame coupe cette saison, doit tout faire pour remporter la victoire face aux poulains de Chérif El Ouazzani. Les

Ph. Maracana

L

es coéquipiers du capitaine Lamara Douicher, qui restent sur une série de huit matchs sans défaite, sont appelés à continuer sur leur lancée et se méfier des Oranais du MCO. Ils auront en face une redoutable équipe des Rouge et Blanc, animée d’une grande volonté et qui carburent à plein régime, après leur dernier succès face au Mouloudia d’Alger, qui leur a permis de se qualifier au carré d’as. Donc, les joueurs kabyles savent ce qui les attend lundi prochain au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou. Les Yahia Chérif, Oussalah et autres auront affaire à un gros morceau. Alors, la méfiance doit être de mise du côté des Kabyles. D’un autre côté, les visiteurs qui se sont dans une situation des plus positives comptent bien se battre contre la formation kabyle. Donc, les Canaris doivent prendre très aux sérieux ce rendez-vous face au MCO. Alors, le faux pas est interdit pour les coéquipiers de Saâd Tedjar qui doivent confirmer devant leurs supporters par une autre qualification.

joueurs sont animés d’une volonté de fer et travaillent d’arrache-pied, et ce, dans l’unique but de rendre le sourire à leurs supporters et oublier tous les revers concédés en championnat. Les protégés du technicien kabyle Belhout, qui sont sur une courbe ascendante, doivent rester invincibles et éviter de refaire les erreurs déjà commises. La vigilance doit être de mise, de la première minute jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre.

Les joueurs conscients de la lourde tâche qui les attend

Les Oranais, qui ont bien entamé cette compétition populaire, font déjà sensation et leurs adversaires sont avertis, en premier lieu les Lions du Djurdjura, qui vont accueillir cette formation du MCO lundi prochain, et ce, dans le cadre des 1/2 finale de Dame coupe. Les Kabyles sont prêts à relever le défi et ont pris les devants et sont conscients de la tâche qui les attend face aux Hamraoua.

Rester sur la lancée

comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Ils sont décidés à aller encore de l’avant, en tentant d’enchaîner avec d’autres succès, qui ne feront que confirmer le grand retour de la JSK. La bande à Rachid Belhout sait désormais ce qui l’attend pour aller le plus loin possible dans cette compétition populaire. Les camarades de Mourad Berefane doivent faire preuve de plus de réalisme, de rigueur et d’abnégation, et ce, afin de parvenir à enchaîner avec une autre victoire qui permettra au club kabyle de se qualifier à la finale de la coupe d’Algérie. Les partenaires de Mohamed Khoutir Ziti, qui affichent une forme éblouissante, sauront certainement comment garder cette bonne dynamique. Les Kabyles ne jurent que par la qualification et comptent de refaire le coup du match précédent ; les Yahia Chérif, Khellili, Oussalah, El Orfi et consorts sont déterminés plus que jamais à enchaîner dès ce rendez-vous avec un 8e succès de suite. Ceci va certainement se confirmer lundi prochain au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou. S. A.

Tirage favorable pour les Canaris Les joueurs kabyles qui ont le vent en poupe, ne

g Par MUSTAPHA LARFI

comme premier objectif pour la saison en cours, le premier responsable de la barre technique des Canaris promet que cette rencontre sera une grande fête et qu’un accueil chaleureux sera réservé aux Oranais. Il motivera sans doute ses poulains par une belle récompense afin de les encourager pour remporter cette rencontre et disputer la finale prévue pour le 1er mai prochain

Une nouvelle fois, le tirage au sort de la coupe d’Algerie a souri aux Canaris qui recevront une nouvelle fois chez eux.

Ph. Maracana

E

n effet, ces derniers recevront dans leur stade fétiche de Tizi Ouzou la formation du MCO, vainqueur au tour précédent face au MCA dans une rencontre qui s’annonce très chaude. Après avoir éliminé le MCEE et le CRB lors des tours précédents, ils ont une grande chance de passer le cap d’un autre adversaire redoutable, à savoir l’équipe d’El Hamri, très expérimentée elle aussi dans ce genre de compétition. Cependant, les camarades de Yahia Cherif comptent énormément sur le soutien de leurs fans afin de réaliser la victoire et de décrocher leur ticket

qualificatif au prochain tour, à savoir la finale de Dame coupe. Ce trophée qui fuit le club le plus titré d’Algerie depuis 1994.

Hannachi confiant

Le président du club le plus titré du pays était très ravi à l’issue du tirage au sort des 1/2 finales de la coupe d’Algérie effectué avant-hier soir au siège de l’ENTV. D’ailleurs, juste

après avoir su que son club recevra à domicile, il était aux anges et il n’a pas caché son optimisme de voir ses poulains se qualifier en finale. En fait, il a déclaré que le tirage a été très favorable pour son équipe qui recevra sur son terrain pour cette rencontre. Mieux encore, le président kabyle croit dur comme fer que ses poulains peuvent atteindre la finale. Ayant tracé la coupe d’Algérie

Et les fans promettent d’envahir le stade

D’autre part, les fans des Canaris étaient très contents que leur club reçoive à domicile. Ils nous ont affirmé, dès qu’ils ont connu le prochain adversaire de leur équipe, qu’ils seront en masse lors de cette confrontation. Ils promettent d’envahir le stade et de donner un coup de pouce à leur équipe afin que cette dernière passe le cap du MCO et dispute la finale de cette prestigieuse compétition M. L.

03

Joint par nos soins, le meneur de jeu des Jaune et Vert, en l’occurrence Sofiane Younes, auteur de la dernière réalisation et d’une agréable prestation face au CR Belouizdad lors du match des quarts de finale de la coupe d’Algérie samedi dernier au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou, et après le tirage au sort effectué avant-hier à Alger, pense que la JSK aura à affronter encore une fois un gros morceau en coupe, le MC Oran, en l’occurrence. Younes nous a déclaré : «Pour ce qui est de ce rendez-vous des demifinales contre le MCO, ce sera certainement très difficile, puisqu’on aura affaire à une redoutable équipe qui joue actuellement les premiers rôles en championnat ; de notre côté, on va tout faire pour rester sur cette dynamique de victoires et arracher une autre qualif’ pour nos chers supporters, qui attendent ce trophée.» S. A.

Ph. Maracana

LIGUE 1

NON CONVOQUÉ POUR LE MATCH D’HIER, YAHIA CHERIF PAYE SA BAISSE DE FORME

Comme tout le monde l’a constaté, l’attaquant des Canaris, Yahia Cherif, a furni un rendement tout juste moyen lors de la rencontre de coupe disputée samedi dernier par son équipe face au CRB. Cela a poussé le premier responsable de la barre technique des Canaris à le faire sortir et le remplacer. Cela démontre tout simplement son mécontentement par rapport au rendement du joueur. Une fois de plus, Belhout a envoyé un message très clair à son joueur pour redoubler d’efforts et de retrouver son meilleur niveau dans les plus brefs délais. D’ailleurs, il ne l’a pas convoqué pour le match d’hier qui a opposé son équipe au CABBA pour le compte de la 19e journée du championnat. Cela prouve que Belhout choisit toujours les plus en forme et le cas de Yahia Cherif sera un exemple pour les autres qui savent que personne n’a assuré sa place d’avance et ce sont les meilleurs qui seront convoqués à chaque fois. Cela créera certainement une rude concurrence et c’est le club qui sera le grand gagnant en fin de compte.

IL DOIT REDOUBLER D’EFFORTS S’IL VEUT RETROUVER SA PLACE

Une chose est sûre, la situation de l’ex-pensionnaire des Vert et Blanc risque de se compliquer davantage prochainement s’il ne retrouve pas son meilleur niveau dans les plus brefs délais. Avec la grande concurrence qui existe et la belle forme de Hamiti et Younes, pour ne citer que ceux-là, les places seront très chères pour les matchs à venir et Yahia Cherif est appelé à redoubler d’efforts s’il veut retrouver son meilleur niveau et retrouver sa place de titulaire. Nous avons tenté de joindre le joueur pour voir sa position par rapport à sa non-convocation pour le match d’hier, mais le joueur en question ne répondait pas à nos appels malgré nos multiples M. L. tentatives.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LES JOUEURS UNANIMES : «LA FINALE NE NOUS ÉCHAPPERA PAS»

Les joueurs kabyles sont très heureux de savoir qu’ils vont, de nouveau, recevoir leur prochain adversaire, le MC Oran, au stade de Tizi-Ouzou, comme ce fut le cas contre le CRB et le MCEE lors des deux derniers tours. De l’avis des joueurs avec qui on a pris attache avant-hier juste après le tirage au sort des demi finales, c’est l’optimisme total chez ces derniers. «C’est une occasion en or pour nous, et on doit la saisir. Il ne nous reste que le MCO pour atteindre la finale, inchallah, on passera cet écueil avec succès», dira Oussalah. Son équipier Younes enchaîne dans le même ordre d’idées en nous déclarant : «La JSK est habituée aux consécrations, et cette saison on fera tout notre possible pour remporter la coupe d’Algérie qui nous tend les bras.» Berrefane et Douicher abondent dans le même sens, en estimant : «On n’a pas le droit de décevoir nos supporters, et on sait pertinemment qu’ils seront au rendezvous. Alors, à nous de leur faire plaisir en leur offrant une autre qualification en finale, et viser par la suite ce trophée qui fuit la JSK depuis de longues années.» C’est le même son de cloche chez l’ensemble des joueurs, lesquels affichent tous la même ambition. A. M.

LIGUE 1

Les oaranais avant la finale ! COUPE D’ALGÉRIE / 1/2 FINALES

g Par AOMAR MOUSSI

Les Canaris du Djurdjura, qui ont réussi à atteindre le carré d’as de Dame coupe, comme ce fut le cas la saison passée, auront comme adversaire, cette fois-ci, le MC Oran.

U

ne équipe qui n’est plus à présenter et qui a réussi un parcours sans faute dans cette compétition, en éliminant en quarts de finale le MC Alger au stade de Rouiba aux tirs au but. La bande à Rachid Belhout, qui s’est illustrée dans cette compétition de fort belle manière en éliminant Sedrata, l’ES Mostaganem, le MC El Eulma et le CR Belouizdad, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, bien au contraire, les joueurs veulent aller jusqu’au bout de l’aventure. Un autre adversaire de la Ligue 1 professionnelle est au menu des Kabyles. Lors de cette compétition, la JSK a eu la chance de recevoir ses adversaires à trois reprises et n’a joué en dehors de ses bases qu’en huitièmes de finale contre l’ES Mostaganem, contrairement à la saison passée où le club phare de la Kabylie a joué en dehors de ses bases, et en ratant d’un cheveu la finale, après avoir

Ph. Maracana

1 0

Maracana N°1396 — Jeudi 14 Avril 2011

perdu aux tirs au but contre le malheureux finaliste, le CA Batna. Les partenaires de Nassim Oussalah sont animés d’une grande volonté et affichent la belle forme depuis l’intronisation à la tête de la barre technique du club de l’entraîneur Rachid Belhout, comme en témoigne cette série de bons résultats enregistrés dans les différentes compétitions où ils sont engagés. De toutes les manières, le MCO ou un autre adversaire, la grande

famille de la JSK est mobilisée autour de son équipe pour que cette dernière atteigne son objectif n°1 de cette saison, à savoir remporter la coupe d’Algérie. Ce ne sera pas facile, mais tout est possible. Tous les facteurs sont favorables pour les Hamiti, Amada, Tedjar, Younes et consorts. Les joueurs kabyles n’ont qu’à saisir cette aubaine qui se présente à eux. Ce tirage au sort comme souhaité par les Kabyles leur a été

favorable, dans la mesure où ils vont de nouveau recevoir leurs prochains adversaires, les Hamraoua, au stade de Tizi-Ouzou et devant leurs supporters. La JSK est plus que jamais à un pas de la finale, et le 18 avril prochain sera donc celui de la confirmation. Il ne reste qu’à passer l’écueil du MC Oran de Si Tahar Chérif El Ouazzani et viser au finish le trophée. A. M.

HANNACHI : «Le MCO est un adversaire à prendre au sérieux» Joint avant-hier dans la soirée, le président des Canaris du Djurdjura, Moh Chérif Hannachi, se dit très content que son club accueille de nouveau son prochain adversaire en coupe d’Algérie au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou, mais sans oublier de dire que le MCO est une bonne équipe à prendre très au sérieux, comme les deux autres équipes, l’USMH et l’ESS qui prétendent au sacre final.

«

J

e pense que les quatre clubs qui vont animer le dernier carré partent tous à chances égales. Certes, le tirage nous a été favorable, dans la mesure où on va recevoir notre prochain adversaire, le MCO, sur nos bases et devant nos supporters, mais cela ne veut pas dire que la partie sera facile, bien au contraire, la JSK aura affaire à une bonne équipe oranaise qui pratique du beau football, et qui ambitionne aussi de jouer la finale de cette populaire compétition», déclare d’emblée le chairman kabyle, avant d’ajouter : «Après avoir réussi à atteindre ce tour assez avancé de la compétition, il faut tenter d’aller jusqu’au bout de l’aventure. Donc, il faut jouer à fond nos chances en tentant de battre le MCO, qui reste une coriace équipe, qui nous a déjà posé des problèmes. Un adversaire qui renferme en son sein des éléments de valeur et d’expérience. Donc, il faut bien prendre au sérieux notre prochain adversaire qui jouera son va-tout pour nous éliminer de cette coupe d’Algérie. La vigilance doit être de mise si on ne veut pas se faire surprendre, car le MCO n’est plus à présenter.»

«Il faut atteindre la finale»

Ph. Maracana

04

Pour le boss des Lions du Djurdjura, il est hors de question pour que la JSK n’anime pas la finale de la coupe d’Algérie de cette saison, car, à ses yeux, son équipe aura deux facteurs déterminants, à savoir l’avantage du terrain et l’apport du public, en estimant : «On recevra de nouveau sur notre terrain et devant nos supporters. Aux joueurs de faire preuve de plus de rigueur tactique, d’abnégation, de volonté et de sérieux du début jusqu’à la fin de la rencontre pour espérer battre cette coriace formation du MC Oran, et de prendre part à la finale.» Hannachi reste tout de même con-

fiant et optimiste, en croyant dur comme fer aux capacités de son équipe de passer l’écueil du MCO avec succès, comme ce fut le cas lors du précédent tour face au CRB, en nous déclarant ce qui suit : «La partie s’annonce difficile pour les deux équipes, et ce, même si la JSK aura l’avantage du terrain et du public, mais tout de même, les Oranais se déplaceront à Tizi-Ouzou dans l’unique but d’aller en finale. Ce qui veut dire que les joueurs du MCO jetteront toutes leurs forces dans la bataille, du début jusqu’à la fin de la rencontre, pour pouvoir prétendre animer la finale. Mais, pour notre part, les joueurs qui sont sur une bonne dynamique de victoires tenteront de rester sur cette lancée et de continuer cette belle aventure, en s’imposant face au MCO pour atteindre la finale et envisager par la suite de remporter ce trophée qui fuit la JSK depuis plusieurs saisons. Je reste persuadé que le groupe sera au rendezvous et saura comment se surpasser.»

«C’est le match des supporters»

Hannachi, en homme d’expérience, estime que sans l’apport du public, la JSK ne pourra pas atteindre la finale dans cette compétition et c’est pour cette raison qu’il lance un appel aux supporters de venir en grand nombre et plus que lors du match des quarts de finale face au CRB. «Les supporters doivent remplir comme un œuf les tribunes du stade du 1er Novembre le 18 avril prochain, et s’ils veulent vraiment que leur club fétiche anime la finale, ils n’ont qu’à être plus nombreux que lors du précédent tour», estime-t-il, avant de conclure : «Ce match n’est ni celui de Hannachi ou de quelqu’un d’autre, c’est celui des supporters. Certes, les joueurs seront les seuls acteurs sur le terrain, mais avec la présence en masse des supporters et avec le soutien et les encouragements de ces derniers, la finale ne pourra pas nous échapper. Je sais bien qu’il y aura trop de pression le jour du match. Les supporters ont été d’un grand apport face au CRB, et ils ont su comment pousser les joueurs à se transcender. J’espère qu’ils seront encore plus nombreux et apporteront leur pierre à l’édifice, et seront au sens propre du terme le douzième homme, et propulseront la JSK en finale, avant de songer au trophée et à la consécration dans cette compétition qui est notre objectif n°1 cette saison.» Propos recueillis par Aomar Moussi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Le Chabab complique la situation du Mouloudia

Maracana N°1396 — Jeudi 14 Avril 2011

FICHE TECHNIQUE

Stade : Bologhine Affluence : nombreuse Arbitres : Bichari, Salaouandji, Benoua Buts: Saïbi (14’), (CRB). Mokdad (21’) (MCA) Avertissements : Besseghir (27), Bouchema (46’) (MCA). Aksas (34’, 55’), Ousserir (71’), Anane (79’) (CRB) Expulsion: Aksas (56’)

MCA:

Zemmamouche, Bessegheir, Babouche, Zedam, Boudebouda, Koudri, Bouchema, Mokdad, Daoued (Attafène 69’), Daouadi (Hamrat 84’), Sofiane (Derrag 50’) Entraîneur : Zekri

CRB:

Ousserir, Boukria, Abdet, Aksas, Mameri, Mekhout, Anane (Anane 84’), Rebih, Kherbache, Slimani (Herida 58’), Saïbi (Bourekba 69’) Entraîneur : Gamondi

STADE ARCHICOMBLE 1H AVANT LE MATCH

Les supporters des deux équipes présents dès les premières heures de la matinée, ont rempli le stade 1 h avant le début de la rencontre. Il faut dire que la vente des tickets s’est déroulée dans des conditions très difficiles et les fans du CRB ont trouvé de grandes difficultés pour avoir leur part de tickets.

KERBADJ ABSENT

Le président du CRB, Mahfoud Kerbadj qui n’a pas apprécié la programmation de ce match et qui a longtemps contesté la décision de la ligue, était absent hier. Le premier homme belouizdadi a préféré ne pas se rendre au stade Bologhine et suivre les débats sur les écrans de la télévision.

GHRIB PRÉSENT

Contrairement au boss belouizdadi, le président de section du Mouloudia, Omar Ghrib, était présent et a suivi la rencontre avec une très grande attention. Ghrib était furieux à l’ouverture du score par Saïbi, mais il a manifesté sa joie à l’égalisation de Mokdad.

La rencontre comptant pour la 19e journée du championnat national L1 et qui a mis aux prises le MCA au CRB au stade Bologhine s’est terminé sur un score de parité 1 à 1. Les Mouloudéens étaient les plus menaçants dès l’entame de la partie. Sept minutes passées, Mokdad faillit ouvrir la marque sur une excellente reprise, le cuir percute la transversale suit une reprise d’un centre du côté gauche de Daouadi. Les Rouge et Vert continuent la pression et multiplient les attaques mais en vain. Contre toute attente et contre le cours de jeu, ce sont les hommes du technicien argentin, Gamondi qui réussirent à marquer le premier but de la rencontre par l’intermédiaire de Saïbi. Ce dernier reçoit un centre millimétrique de son camarade Mekhout, contrôle la balle, et sur un tir dans les 18 mètres, ne laisse aucune chance au portier international, Zemmamouche. Il faut dire que la défense mouloudéenne menée par Babouche croyait que l’auteur du but était en position de hors jeu, ce qui n’était pas le cas. Touché dans leur amour-propre, les poulains de Zekri se mettent en attaque et réussissent à remettre les pendules à l’heure à la 21’ sur un coup franc direct de Mokdad magnifiquement exécuté des 20m. sous la grande joie des supporters du MCA. Ce n’est que partie remise et le jeu devient plus plaisant. Des attaques de part et d’autre, mais sans parvenir pour autant à inscrire ce deuxième but tant attendu par les nombreux fans présents au stade Bologhine. C’est par ce score de parité que l’homme en noir renvoie les 22 acteurs dans les vestiaires. A

KERBADJ VEUT DES EXPLICATIONS

Le président du CRB, Mahfoud Kerbadj, ne rate aucune occasion pour tirer sur la ligue. Le premier homme bélouizdadi en a marre de tous ces agissements de la première instance footballistique nationale et réclame toujours des explications. Kerbadj qui est actuellement le président de l’association des clubs professionnels, s’est plaint depuis le début de la saison de ce projet de « professionnalisme » qui n’est, selon lui, que de l’encre sur papier. Les clubs n’ont rien reçu pour l’instant des pouvoirs publics que des promesses. Le championnat est à sa 20e journée et les 10 milliards promis tardent à venir. En plus de tout cela, et de ce que nous venons de citer cidessus,

«On nous a forcé à jouer le match »

la reprise, ce sont les Belouizdadis qui reprennent les choses en main. Plus déterminés, les coéquipiers de Boubekeur Rebih ont failli doubler la mise à deux reprises par l’excellent Slimani. La première action sur un tir des 30 mètres oblige le gardien mouloudéen à étaler toute sa classe pour dégager le cuir. Avec une infériorité numérique après l’expulsion d’Aksas (56’), les Rouge et Blanc ne reculent pas d’un cran et continuent la pression. Sans pour autant porter de changement, notamment côté tableau d’affichage. Avec le temps, la fatigue commence à gagner les joueurs et

Contacté hier en après midi, le président du CRB, Mahfoud Kerbadj, n’est pas allé par le dos de la cuillère pour tirer sur la ligue concernant le déroulement du derby MCA-CRB, mais cette fois aussi sur les arbitres et ce, après la décision prise d’infliger un huis clos à son équipe : «La ligue nous a forcé à jouer le match, alors on va jouer. Mais je venais d’apprendre qu’uniquement un seul guichet sera mis à la disposition des supporters des deux clubs pour l’achat des billets. Alors en cas de confrontation, chacun devra assumer ses responsabilités. Je pense que les responsables du football national ont démontré leur incapacité et c’est le moment qu’ils quittent le terrain pour laisser la place aux gens aptes à travailler » avant d’ajouter : «Le huis clos infligé à mon équipe est servenu après le rapport de l’arbitre du match qui a géré la rencontre JSK-CRB. Dans ce point aussi, je veux m’arrêter pour dire que l’arbitrage est le point noir de notre football. Depuis le début de la saison que des erreurs d’arbitrage ont été parfois fatales à plusieurs équipes.»

le rythme a considérablement baissé. Le jeu se stabilise au milieu du terrain, avec des tentatives timides des deux équipes. La plus nette était du côté des Rouge et Vert sur un tir de Daouadi dans les 18m., mais sa balle passe à côté des bois d’Ousserir (83’). Les camarades de Babouche ont essayé dans les dernières minutes d’arriver au filet du portier belouizdadi, mais le bon regroupement et le bon positionnement de la défense du CRB, ne leur ont pas facilité la tâche. M. Bichari ne tarde pas à siffler la fin des débats sur le score d’un but partout. H.A.B.

Le match contre l’ASK à huis clos L

a Ligue nationale de football a infligé au CRB un match à huis clos, au même titre que la JSK suite aux événements survenus lors de la dernière rencontre entre les deux équipes comptant pour les quarts de finale de Dame coupe joués au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou. Cette sanction intervient suite au jet de projectiles et de fumigènes sur le terrain. Ainsi donc, le Chabab sera privé pour le compte du match de la 20e journée contre l’ASK de son large public qui, il faut le rappeler, était d’un grand apport pour l’équipe depuis le début du championnat. Cette situation venait pour compliquer les choses au CRB et le mettre

devant un fait délicat.

Que de décisions en défaveur du CRB !

Il semble que les décisions prises par l’instance citée cette saison versent toutes en défaveur de l’équipe de Laâqiba. On se souvient tous de ce qui s’est passé lors de la phase aller et du match CABBA-CRB. La ligue a infligé aussi une sanction à ce dernier, même si c’est les supporters et les joueurs de l’équipe de Laâqiba qui ont été pris pour cible et les camarades de Boubekeur Rebih ont échappé de justesse au lynchage. Mardi passé, et à leur surprise, les Bélouizdadis découvraient sur le site de la ligue une autre sanction presque du

AKSAS INSULTÉ Les supporteurs mécontents

Le défenseur du Chabab, Amine Aksas n’a pas échappé aux insultes des supporters du Mouloudia dés l’entame de la partie. Le défenseur chevronné n’a pas prêté attention et a joué la première mi-temps sans aucun complexe, avant d’être expulsé au début de la seconde partie. H.A.B.

1 1

05

Les supporters bélouizdadis sont mécontents d’apprendre l’information du huis clos infligé à leur équipe. Ces derniers estiment que la décision de la ligue n’est pas juste, et le referee du match des quarts de finale de la coupe, qui ne s’est pas acquitté de sa tâche en offrant un penalty imaginaire à l’équipe adverse, a rédigé sur son rapport des faits inexistants. Les fans des Rouge et Blanc sont en colère et estiment que la direction du club devrait réagir en urgence et se rapprocher des instances footballistiques nationales pour demander des explications à tous ces événements qui ne cessent de se répéter.

même titre que la précédente, plus un match à huis clos. Le même jour c’est-à-dire (mardi passé), sur le même site, et à moins de 24 h du

H. A. B.

grand derby algérois (MCACRB) une information tombait du ciel pour informer la direction du CRB que la rencontre allait se jouer au

stade Bologhine. Une fois de plus, la ligue agit seule et elle ne soucie guère de l’avis de la partie concernée, le CRB, bien sûr. H. A. B.

PROGRAMME DE LA 19E JOURNÉE Joués hier

Lieu Bologhine : Tizi Ouzou 1er-Novembre : Mohammadia (1er-Novembre) : Khroub (Abed-Hamdani) :

Rencontres MCA-CRB : JSK-CABBA : USMH-ESS : ASK-MCO :

Lieu Béjaïa : 18h : Unité Maghrébine Saida 14 avril 1958 El Eulma (Zeggar) : Chlef (Boumzerag) :

Rencontres JSMB-USMA : MCS-WAT : MCEE-ASO : USMB-USMAn :

Résultats 1-1 1-0 2-1 1-2

Demain

Equipes 1 ASO Chlef 2 ES Sétif 3 JS Kabylie 4 MC Oran 5 CRB 6 JSM Béjaïa 7 USMH 8 MC Saïda 9 MC El Eulma 10 USM Annaba 11 USM Alger 12 WA Tlemcen 13 MC Alger 14 USM Blida 15 AS Khroub 16 CABB A

Pts 40 30 29 29 28 26 26 26 22 20 18 18 17 17 17 17

J 18 17 17 18 18 17 19 18 17 18 17 18 17 18 18 19

G 12 08 08 08 07 07 08 07 06 05 04 04 03 04 04 05

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

N 04 06 05 05 07 05 05 05 04 05 05 06 08 05 05 02

Arbitres Achouri, Tamen, Belakhal Sahraoui, Bechirene, Miloud Bousseter, Hamou, Haci Bouhenni, Omari, Mezroua

P 02 03 04 05 04 05 06 06 07 08 06 08 06 09 09 11

BP 30 27 20 17 17 30 26 17 15 13 15 20 15 08 14 13

BC 10 16 14 14 13 20 23 19 21 17 15 24 17 19 25 33

Diff 20 11 06 03 04 10 03 -02 -06 -04 00 -04 -02 -11 -11 -20


2 1

DJABOU CONSPUÉ

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’international sétifien Abdelmoumen Djabou a été très mal accueilli par les supporters de l’USMH. En effet, l’ancien joueur harrachi n’a pas été oublié par les milliers de fans d’El Harrach qui l’ont conspué à son entrée sur le terrain. Le joueur a entendu des vertes et des pas mûres, mais n’a pas branché.

HEMANI ET DELHOUM SÈMENT LA PANIQUE AUX VESTIAIRES !

A la fin de la rencontre, une scène de violence a eu lieu au niveau des vestiaires. En effet, deux joueurs de l’Entente ont failli agresser l’entraîneur adjoint de Charef, Bechouche. Il s’agit de Hemani et Delhoum qui ont créé ainsi une grosse panique aux vestiaires.

LIGUE 1

Les Aigles s’écrasent à Lavigerie Maracana N°1396 — Jeudi 14 Avril 2011

FICHE TECHNIQUE

Stade : Lavigerie Affluence : très nombreuse Arbitres : Houasnia, Boulekrinet et Rachedi Avertissements : Djeghbala (12’), Touaheri (70’), (USMH), Delhoum (25’), Hadj Aissa (56’,78’), Hemani (55’) (ESS) Buts : Dis (42’) (ESS), Boumachera (54’ sp), Touaheri (61’) (USMH) Expulsion : Yekhlef (50’), Hadj Aissa (56’,78’) (ESS)

USMH :

Doukha, Djeghbala, Legrâ, Benabderrahmane, Demou, Gherbi (Layati 46’), Hendou, Boumachera, Boualem (Latrache 80’), Yachir, Ledrâ (Touaheri (61’). Entraîneur : Charef

ESS :

Chaouchi, Hachoud, Yekhlef, Dis, Belkaîd, Lemmouchia, Delhoum, Metref (Ghezali 82’), Hadj Aïssa, Djabou (Raho 62’), Hemani (Djallit 90+1). Entraîneur: Delacasa

L’

une des affiches de la 19ème journée de la ligue 1 a eu lieu hier au stade Lavigerie. L’USM El Harrach, auréolé par une belle qualification en demi-finale de la

Coupe d’Algérie a accueilli la formation de l’Entente de Sétif, l’une des plus sérieuses prétendantes au titre de champion d’Algérie de la saison en cours. Le moins que l’on puisse dire est que cette grande affiche a tenu toutes ses promesses. Ce sont les Harrachis qui ouvrent les hostilités dès la deuxième minute de jeu, après une très belle passe de Boualem pour Ledrâ, qui, tardant à tirer, voit Dis lui chiper la balle dans la surface de réparation. Les Harrachis accentuent leurs attaques ; Megherbi centre à droite sur Ledrâ ; ce dernier dévie la balle de la tête pour Boumachera, mais le tir de ce dernier au point de penalty passe juste à coté. Vers la fin de la première période, les Sétifiens obtiennent un corner, et c’est Hadj Aissa qui centre très bien sur Dis qui, d’une belle tête, ouvre la marque, surprenant les Harrachis (42’). C’est ainsi que la première période s’achève sur le score d’un but à zéro pour les Sétifiens, et ce, en dépit d’une nette domination des Harrachis qui auraient pu marquer à trois reprises. Mais ce n’est que partie remise, puisque la seconde mi-temps a démarré sur les chapeaux de roue toujours avec une nette domination des Algérois qui parviennent à remettre les pendules à l’heure par Boumachera sur penalty, suite un fauchage de Yachir dans la surface de réparation (54’). Les Harrachis voulaient profiter de l’expulsion de Yekhlef à la 50’; ce fut chose faite,

Ph. Maracana

06

puisque Touaheri, fraichement entrée, double la mise, et libère les Harrachis à la 65’. Les locaux parviennent finalement à préserver ce score jusqu’à la fin de la rencontre, d’autant que les expulsions de Hadj Aïssa et de Yekhlef ont faussé

Doukha, la surprise!

La participation de Azeddine Doukha fut l’attraction du match d’hier entre l’USM El Harrach et l’Entente de Sétif. En effet, le gardien harrachi était incertain la veille du match, il ne figurait même pas parmi la liste des 18. Mais à la grande surprise de tout le monde, Doukha s’est entraîné la matinée du match à l’hôtel El Mehdi et a demandé au staff médical de lui donner le feu vert, dans la mesure où il n’a pas ressenti de douleurs.

L’USMH croisera le fer à l’ES Sétif au stade Lavigerie

DEMI FINALE DE LA COUPE D’ALGÉRIE

Stade archicomble !

perdu à trois reprises. Ils n’ont gagné qu’une seule fois, ce qui démontre la suprématie des gars des Hauts-Plateaux face à leurs adversaires. «Ce sera difficile face à cette grosse cylindrée de la Ligue 1 mais on va se préparer en conséquence pour arracher le billet et jouer la finale» estime le défenseur axial Griche.

Stage au Grand-Bleu pour préparer la demi-finale

L’entraîneur Charef a programmé à partir de ce vendredi un stage de trois jours qui se déroulera au Grand-Bleu (Tipasa). Un endroit idéal pour que ses joueurs soient loin de la pression en vu de ce grand rendez-vous face à l’Entente de Sétif. D’ailleurs, c’est à cet endroit que s’est effectuée la pré-

paration d’avant-match contre le MCS pour les quarts de finale.

Les supporteurs rêvent du trophée

Ayant appris que leur équipe recevra l’ESS pour les demi-finales au stade Lavigerie, les supporters sont sortis dans la rue pour défiler à travers les rues de la commune. Ils croient dur comme fer que c’est un grand avantage pour les camarades de Boualem de jouer la finale. Ils seront aussi capables de l’arracher pour que la fête soit plus grande à El Harrach, et tous les fiefs du club. Mais il faut tout d’abord arriver à écarter de la course le dur morceau qui est l’ES Sétif pour espérer que leur formation puisse arriver à leur offrir pour la troisième fois de son histoire une troisièL. Sari me coupe d’Algérie.

LAÏB DE RETOUR À LAVIGERIE Cela fait très

Ph. Maracana

Ph. Maracana

A

près avoir disputé les quarts de finale face au MCS qu’ils ont gagnés sur le score étriqué de un but à zéro, ils sont passés dans les dernières minutes du temps réglementaire, cette réalisation a qualifié les Jaune et Noir pour la suite de la compétition populaire soient les demifinales. Ils recevront une fois de plus sur le terrain l’ESS pour le compte de ce tour et la mission s’annonce, d’ores et déjà, difficile pour les Harrachis. Ils vont en découdre avec un spécialiste qui a remporté plusieurs trophées en plus les banlieusards ont rarement réussi leurs sorties contre les Sétifiens. A rappeler que les Harrachis ont rencontré quatre fois l’Entente en coupe d’Algérie,

les calculs de l’entraîneur sétifien Delacasa. Une belle victoire des Harrachis, en attendant le match de la demi-finale de Coupe d’Algérie, contre la même équipe, et probablement dans le même stade. L. S.

long n’a pas aperçu temps qu’on le l’USMH Moham président de ed Laïb au stade Lavigerie . Hier, le prem ier responsable du cl était présent, et ub harrachi a dans la tribune pris place d’honneur, en compagnie de quelques dirigeants.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Encore une fois, les supporters harrachis n’ont pas manqué l’occasion de se déplacer en force pour soutenir leur équipe, d’autant qu’il s’agissait hier d’un match choc contre l’Entente de Sétif. Fidèles à leurs habitude, les supporters d’El Harracah ont créé une ambiance formidable, et ce, avant, pendant et à l’issue du match.

50 supporters sétifiens ont fait le déplacement Ils étaient quelques 50 supporters sétifiens à avoir fait le déplacement hier au stade Lavigerie. A signaler que le secrétaire général de l’Entente de Sétif a créé une polémique, estimant qu’il n’y pas eu de tribune réservée aux supporters de l’ESS.


LIGUE 1

Maracana N°1396 — Jeudi 14 Avril 2011

LAÏB : «Ce sera difficile, mais on a les moyens pour passer»

2 1

SAID LAKHLEF A REPRÉSENTÉ L’ENTENTE À LA RÉUNION DU MINISTÈRE

Le ministère de la Jeunesse et des Sports et les directeurs des banques, qui ont été désignés pour suivre le dossier de professionnalisme en Algérie, ont tenu une réunion explicite hier au siège du MJS afin d’ informer les présidents de club de D1 et D2 des lois pour percevoir les aides du MJS, et où le secrétaire général du club Saïd Lakhlef a représenté l’Entente de Sétif.

DJABOU A PASSÉ UNE SALE SOIRÉE

L’ex-joueur de l’USMH, Djabou Abdelmoumen a passé, hier, une sale soirée au stade Lavigerie où il a été sujet à des insultes de tous genres des supporters de l’USMH, alors qu’il y a un an et demi, il a été le chouchou de ces supporters.

DISS A REMPLACÉ LAIFAOUI Pour éviter que Laifaoui ne soit pas présent face à l’USMH lors du match des demi-finales, le coach Dellacasa a préféré incorporer Diss à sa place et ménager Laifaoui qui était dans les tribunes avec Zaaboub, puisque Dellacasa, après avoir convoqué vingt joueurs, en a sacrifié deux.

STAGE BLOQUÉ DE TROIS JOURS DANS LA CAPITALE En prévision de la rencontre des demifinales qui devrait opposer l’Entente de Sétif à l‘USMH, le 18 avril prochain, la direction de l’Entente de Sétif, en collaboration avec le staff technique et à sa tête l’entraîneur Dellacasa ont décidé d’éviter le va-et-vient et éloigner leurs joueurs de la pression. Ils ont décidé d’effectuer un stage bloqué de trois jours à la capitale qui débutera ce vendredi jusqu'à dimanche prochain.

07

Le PDG de l’USMH,, Mohamed Laïb, estime que son équipe est tombée devant une très bonne équipe de l’Entente de Sétif qui renferme, en plus, de talentueux éléments. Il estime que jouer l’ESS au stade Lavigerie sera un avantage pour son équipe afin de passer ce cap. Les supporters seront d’un grand nombre pour donner de la voix à leur équipe afin que le rêve se réalise. C’est de voir leurs favoris jouer la finale, et de leur ramener le trophée à El Harrach. «C’est une rencontre difficile face à cette grande équipe sétifienne, les joueurs donneront le meilleur d’eux-mêmes pour passer…» déclare t-il. Il ajoute : «On va fournir les moyens nécessaires afin de mettre les joueurs dans de bonnes conditions pour se concentrer sur leur sujet, et être prêts le jour «j» pour nous procurer de la joie, les supporters commencent à rêver de ce titre. La Coupe est notre objectif souhaité par les milliers de Harrachis pour enrichir notre palmarès» conclut le boss harrachi.

HANICHED : «On a un groupe solide»

L’entraîneur des gardiens de but, Haniched, souligne que l’USMH va en découdre avec une bonne formation de l’ESS. «Tout le monde sait que l’Entente renferme de bons éléments pétris de grandes techniques de jeu. Mais l’USMH dispose d’un groupe solide avec une volonté de bien faire» dira t-il. C’est un match difficile mais cela ne veut pas dire que les Harrachis vont se contenter de limiter les dégâts. «Avec la rage de vaincre, nos jeunes seront en mesure de passer ce tour inch’Allah» espère t-il. Des banlieusards qui joueront deux rencontres en une semaine devant ce même adversaire en championnat et en Coupe peuvent-ils tenir le coup? «C’est un véritable marathon, je reste tout de même confiant que les jeunes parviendront à arracher le billet pour les demi-finales» déclare t-il. C’est avec un mental de vainqueur que les poulains de Charef donneront la réplique aux Sétifiens. Lotfi Salhi

Polémique autour du lieu du match des demi-finales

g Par YASSER MALKI

Le tirage au sort des demi-finales de la Coupe d’Algérie s’est déroulé mardi soir en direct sur la chaîne de télévision dans l’émission «Saâ riada» avec la présence des quatre représentants des clubs concernés.

L’

Entente de Sétif a été représentée par le secrétaire général Saïd Lakhlef. Ce tirage au sort a mis les Sétifiens en face de leurs homologue de l’USMH et comme les lois exigent que le premier tiré reçoit son adversaire dans son stade, l’Entente de Sétif devra se déplacer à la capitale pour affronter l’USMH au stade Lavigerie, mais vu les lois qui gèrent cette compétition la plus populaire, il y a une polémique autour du lieu de la rencontre, c'està-dire le stade qui accueillera la rencontre vu que le stade n’est pas homologué pour accueillir une rencontre de demifinales, puisque les lois sont claires et que les stades qui sont aptes à accueillir ce genre de compétition devront avoir une capacité de pas moins de 8 000 supporters, ce qui n’est pas le cas pour le stade de Lavigerie.

L’Entente veut l’application des lois

Dans ce sens, l’Entente de Sétif veut que la commission d’organisation de la coupe d’Algérie doit appliquer les règlements à la lettre, et domicilier la rencontre dans un stade qui peut accueillir cette rencontre sans que des problèmes soient déclenchés entre les deux galeries puisque cette affiche attire tous les amoureux du ballon rond et pas que les supporters des deux équipes.

Un stade de 6000 supporters ne pourra pas accueillir un match de demi-finales

Selon le site de la Ligue nationale de football, le stade Lavigerie a une capacité de 6000 place,

alors selon les lois, il ne pourra pas accueillir cette affiche si l’application des lois est respectée, car avec la Ligue nationale, tout est possible, puisque la rencontre d’hier entre les deux équipes devrait avoir lieu à huis clos suite à la décision de la commission de discipline mais cette décision n’est applicable qu’à partir du 20 avril ?

La rencontre aura lieu au stade du 20Août ou à Rouiba

Et si les lois seront appliquées à la lettre par la commission de la Coupe d’Algérie présidée par Khelaïfia, la rencontre aura lieu au stade du 20-Août ou bien Rouiba, mais, selon nos sources, les lois ne seront pas appliquées.

Cinq changements dans l’équipe-type

Par rapport au match des quarts de finale de la Coupe d’Algérie, le coach Dellacasa a effectué cinq changements sur la composante où nous avons enregistré le retour de Yakhlef, Diss, Djabou, Hadj Aïssa et Hemani, contre la sortie de Zaaboub, Laifaoui, Bouazza, Francis et Djallit.

Repos aujourd’hui

A l’issue de la rencontre de championnat d’hier face à l’USMH, le coach de l’Entente de Sétif, l’Italien Giovanni Dellacasa et suite aux efforts fournis par ses poulains lors de cette rencontre et sur demande d’une partie d’entre eux, leur a accordé une journée de repos.

Reprise demain à 16h à Dar El Beïda

Les poulains de l’Italien Dellacasa reprendront le travail demain à 16h au stade de la Protection civile à Dar el Beida après avoir bénéficié d’un jour de repos à la fin de la rencontre d’hier face à l’USMH, dans le cadre du championnat national pour préparer le match des demifinales de la Coupe d’Algérie face à la même formation. Cette rencontre est prévue le 18 avril prochain dans la capitale.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


08

LA SITUATION SE COMPLIQUE POUR LES KHROUBIS

1 2

FICHE TECHNIQUE

BELLOUMI HONORÉ

Stade : Abed Hamdani Affluence : nombreuse Arbitres : Bousseter, Hamou, Haci Buts : Cherif ElOuazzani (53’ et 63’) (MCO). Manser (74’) (ASK) Avertissements : Sebaï (34’), Rezig (45’), Naït Yahia (75’) (ASK). Zidane (70’) (MCO)

ASK :

Belkhoudja, Rezig, Khelafi (Hamdi 46’), Sebaï, Zouak, Gil Ngomo, Naït Yahia, Belagraâ (Si Hadj 72’), Laghzel, Manser, Boussefiane (Bounab 40’). Entraîneur : Djelloul L’ex-meneur de jeu des Verts, Lakhdar Belloumi, a été honoré par le S/G de l’ASK, Ali Bedali, en présence de l’ancien défenseur khroubi et de l’EN des anciens 60, Belloucif. De nombreux fans khroubis ont profité de l’occasion pour prendre des photos souvenir avec l’ancien stratège de l’équipe nationale.

MCO :

Fellah, Medahi, Benoua, Kechamli, Zidane, Benattia, Tebbar, Bentayeb, Berradja (Bel Abbes 80’), Aïssaaoui (Boukessassa 80’), Cherif El Ouazzani (Belaïli 80’) Entraîneur : cherif El Ouazzani.

L

es Khroubis, déterminés à empocher les trois précieux points pour quitter la zone de

turbulence, entament en force la partie pour prendre l’avantage. Les Oranais ont été obligés à jouer repliés pour contrer les tentatives des locaux qui se ruaient sur les bois de Fellah. Ils tentent tout de même quelques tentatives de temps à autre pour essayer de surprendre les locaux. Les poulains de

La troisième sera-telle la bonne ?

Encore une fois, le Mouloudia autre. Ils doivent démontrer qu’ils méritent oranais se déplacera pour le les grosses sommes qu’ils reçoivent à compte de cette épreuve qu’est longueur d’année.» la Coupe d’Algérie. Zouaoui, jeune imam :

A

u tirage au sort retransmis mardi par la télévision, le président kabyle, Moh Cherif Hannachi, a eu la main heureuse en tirant son club en premier, au contraire de son homologue oranais, le sénateur Tayeb Mehiaoui, dont la réaction au même moment a été une moue dépitée en voyant son équipe ne pas jouer à Zabana. Le boss oranais avait, en effet, mis beaucoup d’espoir dans une éventuelle rencontre à Oran qui aurait permis aux caisses du club de se renflouer un peu, afin de faire face à la crise financière. Mais, qu’importe, les fans d’El Hamri font contre mauvaise fortune bon cœur, bien qu’ils craignent que le troisième choc de cette saison, entre ces deux grandes formations, ne soit encore une fois à l’avantage de la JSK (0-0 à Oran et 1-0 à Tizi Ouzou ont été les deux derniers résultats). Hier, nous nous sommes promenés dans la ville et recueillis les impressions de certains supporters dont les avis sont mitigés.

Bellahcène, fonctionnaire :

«Je n’ai pas suivi le tirage au sort, mais j’ai entendu son résultat au courts du JT de 20h. Je pense qu’arrivées à ce stade de la compétition, toutes les équipes se valent et la seule différence réside dans le lieu de la domiciliation. A ce sujet, la JSK partira favorite, puisqu’elle évoluera chez elle, dans un stade que les joueurs connaissent bien. Elle aura aussi un avantage psychologique puisqu’en championnat, elle a fait match nul à Oran et gagné à Alger. Donc, je pense que tout dépendra du mental de nos joueurs».

Abdelhakim, étudiant :

LIGUE 1

Maracana N°1396 — Jeudi 14 Avril 2011

«Ils sont professionnels, non ? Alors, qu’ils jouent à Tizi Ouzou ou à Oran, cela ne doit pas être un paramètre essentiel. En plus, le championnat est une chose, la coupe une

«Il faut d’abord que les deux équipes n’oublient pas que ce n’est qu’un match de football, donc un sport qui réunit les gens. Dans une compétition sportive, il faut un gagnant et un perdant et ils doivent accepter cette logique. Sur le plan du football, je crois que les deux formations sont d’un même niveau, quand bien même la JSK a plus d’atouts offensifs. Je pense que c’est un match qui ira aux prolongations et je dis bonne chance aux deux formations et que la meilleure gagne».

Kechra Abdallah, ancien international mouloudéen :

«D’abord, c’est une belle affiche. Ensuite elle sera très disputée. Le MCO, qui n’aura aucune pression puisque se préoccupant surtout de son maintien, sera plus à l’aise sur le plan mental, alors que les joueurs de la JSK doivent gagner à tout prix pour sauver leur saison, comme l’avait annoncé le président hannachi, il y a quelque temps. A partir de là, tout pronostic est difficile et quelle que soit la formation qui gagnera, elle ne déparera pas la finale».

Djelloul, portés par la forte assistance, s’installent carrément dans le camp visiteur, se créant de nombreuses occasions sans résultat. La tactique mise en jeu par les Hamraoua les empêche de trouver la faille en cette première période de jeu qui s’achève sur un score de 0-0. Les Khroubis regagnent les vestiaires sous les applaudissements de leurs supporters, une façon de les remercier pour les efforts fournis. Même scénario au cours de la seconde période de jeu où les camarades de Naît Yahia continuent de dominer les débats. Mais les oranais réussissent à s’en sortir indemnes à chaque incursion des locaux qui voulaient à tout prix trouver le chemin des filets. Alors que tout le monde s’attendait à voir les Khroubis être récompensés des

éfforts consentis jusqu’ici, ce sont les Oranais qui, contre toute attente, parviennent à tromper la vigilance de Belkhodja par Cherif El Ouazzani, suite à un puissant tir des 20 mètres. dix minutes plus tard, ce même joueurs va aggraver la marque, profitant d’une erreur de la défense pour pousser le cuir au fond des filets. Les locaux réduisent l’écart par Manser à la 74’ sur un excellent service d’un coéquipier. Ils tentent par la suite de revenir à la marque mais la défense oranaise, bien organisée, ne laisse rien passer. Par cette énième défaite, l’ASK s’enfonce de plus en plus dans le bas du tableau. La fin de la partie a été houleuse les supporters locaux, déçus par cette défaite, bombardent de projectiles les joueurs des deux camps. Ces derniers ne voulant pas rejoindre les vestiaires de peur d’être blessés, se «réfugient» au centre du terrain. Il a fallu l’intervention du service d’ordre pour que les Khroubis et oranais puissent regagner les vestiaires. L. B.

Mesfar (ASK) et Aouedj (MCO) absents

Les joueurs Mesfar (ASK) et Aouedj (MCO) étaient les grands absents à cette confrontation vu leur participation avec l’équipe nationale olympique. Cette dernière a affronté son homologue de Madagascar pour le compte des éliminatoires des JO prévus à Lonares la saison prochaine.

Publicité

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Direction de l’hydraulique Wilaya de Laghouat NIF DHW : 099003019000736

Avis d’attribution provisoire du marché Conformément aux dispositions de l’article 49 du décret présidentiel n° 10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété. Il est porté à la connaissance de l’ensemble des soumissionnaires ayant participés à l’avis d’appel d’offres national restreint n° 01/2011 paru dans le quotidien national Maracana le 10/02/2011 relatif à la : «Etude d’avant-projet détaillé de l’AEP à partir du barrage de Seklafa w. de Laghouat» Qu’à l’issue de l’évaluation des offres technique et financière, le projet susindiqué est attribué provisoirement à l’entreprise suivante : N° Soumissionnaire retenu et NIF

01

Montant de l’offre (DA)

Montant après la Délai proposé Note obtenue correction (DA)

HPO 35.727.120,00 DA 35.727.120,00 DA - Oran 099931010402827

12 mois

103,5

Observations

moins disant

Sebaâ Bachir, entraîneur des gardiens :

«J’ai suivi le tirage au sort en direct et je vous avoue que je suis un peu déçu du fait que nous devons encore une fois nous déplacer. On aurait voulu faire la fête avec nos milliers de supporters à Zabana, mais c’est aussi ça la chance. Maintenant, est-ce que nous n’allons pas continuer sur notre bonne lancée, avec trois qualifications à la suite de confrontations à l’extérieur ? Cela dépendra des joueurs, de leur forme physique du moment et surtout de leur mental. J’espère que nous n’aurons ni blessés ni sanctionnés aujourd’hui à Khroub et je suis sûr que ce JSK-MCO sera un sommet du football actuel». M. T.

Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par le service contractant peut introduire un recours dans les 10 jours à compter de la première parution de cet avis dans les quotidiens nationaux et ce, en application des dispositions de l’article 114 du décret sus-mentionné. Pour les autres soumissionnaires qui sont intéressés, ils sont invités de se rapprocher des services des marchés de la Direction de l’hydraulique de la wilaya de Laghouat au plus tard 03 jours à compter du premier jour de la publication de cet avis d’attribution provisoire du marché, à prendre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres technique et financière. Maracana N° 1396 — Jeudi 14 Avril 2011 - Anep N° 850 603

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1396 — Jeudi 14 Avril 2011 LIGUE 1 Entre deux mal classés g Par AMAR AÏT BARA

Une rencontre comptant pour la 19e journée du championnat de ligue 1 se déroulera entre les malclassés qui seront mis en examen demain vendredi au stade de l’Opow de Chlef. Cette empoignade s’annonce difficile même si l’USM Annaba a amorcé une bonne reprise après son succès face à l’USM Harrach, le week end denier mais vu la situation embarrassante de l’USMBlida, qui est lanterne rouge occupant la dernière place avec 17 points, celui-ci n’aura d’autre alternative que la victoire et il doit lutter pour sa survie. Les choses ne seront guère aisées pour les capés de Biskri qui occupent la 10e place avec 20 points et qui ne seront pas prêts à faire la moindre concession et de surcroît face à son rival Blida privé de son stade, et la rencontre se jouera à Chlef sur terrain neutre. Une chose est sûre, les deux équipes se donneront à fond pour arracher les 3 points et le pronostic est difficile à établir. La mission des Annabis ne

Les retrouvailles Lors de la rencontre que disputera demain l’USMB face à l’USMAn, les Blidéens auront l’occasion de retrouver en face d’eux leurs excoéquipiers Ouadah, Herbache et Ounès qui ont porté les couleurs blidéennes durant plusieurs saisons. Ils ne manqueront pas de se remémorer le temps passé ensemble au sein du club phare de La Mitidja.

Rouag incertain L’attaquant Rouag Abdelmalek n’a pas encore retrouvé la plénitude de ses moyens, même s’il a repris les entraînements timidement avec le groupe. Le coach blidéen ne compte pas sur ses services pour la rencontre de demain face à l’USM Annaba.

GAOUAOUI : «On sait ce qui nous attend» Il dira à la fin de la dernière séance d’entraînement effectuée hier au stade de Oued El Alleug. «Je sais ce qui nous attend, je suis obligé de mettre toutes mes qualités à l’œuvre afin de préserver ma cage vierge et permettre à mon équipe de réussir un résultat positif au stade Boumezrag, demain contre l’USMAn.»

Ultime séance aujourd’hui Les Vert et Blanc effectueront aujourd’hui au stade Boumezrag, leur dernier galop d’entraînement. Le coach Ifticène saisira l’occasion pour faire les dernières retouches et mettre en place le schéma tactique qui sera mis en application demain face aux Annabis de l’USMAn.

sera pas de tout repos contre une équipe blidéenne n’ayant pas du tout droit à l’erreur au risque de compromettre son avenir en ligue 1, et les mauvais résultats enregistrés par l’USM Blida sont là pour rappeler la nécessité de bien rebondir. Pour leur part, les Bônois feront tout pour sortir indemnes de ce périlleux déplacement, et le match est jouable si ces derniers fournissent une bonne prestation, d’autant que cette rencontre se jouera à Chlef (terrain neutre). Les Annabis se sont préparés dans la sérénité, et ce, selon le programme tracé par le coach Mustapha Biskri en prévision de cette confrontation. Les homme de Aïssa Menadi n’ont pas droit à l’erreur afin d’espérer un meilleur avenir, ils sont condamnés à faire le maximum pour glaner les trois points et éviter un autre faux pas qui risque de leur coûter cher, et surtout d’être rattrapé par les clubs des dernières loges, à savoir le CABBA, l’ASK, le WAT, l’USM Alger et le MC Alger.

V S

09

IFTICÈNE MOBILISE SES TROUPES Le premier responsable de la barre technique de l’USMB, Ifticène Younès, s’est attelé à mobiliser ses joueurs à l’occasion de la dernière séance d’entraînement qui s’est déroulée au stade Zarouri de Oued El Alleug. C’est ainsi qu’il a demandé à ses joueurs d’oublier le match perdu face à l’ASO et de se concentrer et penser uniquement aux prochaines rencontres qui s’annoncent difficiles et ce, à commencer par celle de demain face aux Tuniques rouges annabies.

HARIZI : «Notre classement ne nous permet plus de faux pas»

A la veille de l’importante rencontre retour prévue demain entre son équipe et l’USM Annaba, tout comme son coach, l’animateur de jeu de l’USMB, Harizi Abdelkader, insiste beaucoup sur la victoire face aux camarades de Ouadah. Comment s’est effectuée la préparation de ce match face à l’USMAn ? Rien de spécial, une préparation normale, même si depuis la reprise des entraînements, nous sommes concentrés sur la préparation de cette rencontre qui est très importante pour nous. En effet,

notre position au classement général nous oblige à remporter cette rencontre.

Vos fans ne vous pardonneront pas un autre faux pas à domicile … Bien sûr, notre public est connaisseur, il ne veut plus revivre le même scénario de la saison écoulée, mais mérite de retrouver la joie et la confiance en son équipe, je sais qu’il sera nombreux au stade Boumezrag pour nous soutenir et pousser à remporter les 3 points de la victoire face à l’USMAn. Comment expliquez-vous votre position au classement ? Notre effectif est l’un des plus jeunes de Ligue 1, dont la majorité des éléments

manque d’expérience et de maturité, je suis certain que les choses s’amélioreront à l’avenir du côté cohésion et efficacité en attaque.

Alors vous êtes optimiste quant à réaliser un bon résultat face à l’USMAn ? Absolument, si on n’est pas confiants à quoi bon faire le déplacement à Chlef, sachant que le club annabi a réalisé une bonne affaire en battant l’USMH et gagner quelques marches au classement général, nous devons mettre les bouchées doubles pour obtenir les 3 points de la victoire ce qui nous permettra quelque peu de respirer. Entretien réalisé par Tahi Ahmed

«Nous aspirons à un résultat» BISKRI

Le coach Mustapha Biskri revient sur le match face à l’USMH pour le décrire comme étant celui de la délivrance et qu’il fallait gagner. Ecoutons-le :

Décrivez-nous le film du match que vous avez livré face à l’USMH le week end dernier ? Nous étions très frustrés surtout après le but encaissé sur penalty. Pourtant mes joueurs ont livré une bataille au milieu Mise au vert à l’hôtel du terrain. Ce match s’est joué en deux phases et on est sortis indemnes. l’Ouarsenis Les camarades de Chebira ont rallié L’USMH est une équipe respectable et un outsider pour le reste de la compétiaujourd’hui la ville de Chlef, une fois sur les lieux, ils auront droit à tion, car en première mi-temps, on manune séance légère de travail, ensui- quait de cohésion puis mes joueurs se te, ils reprendront leurs quartiers à l’hôtel l’Ouarsenis pour passer la nuit d’avant-match et le lendemain, ls rejoindront le stade Boumezrag pour croiser le fer avec les Tuniques rouges à 16h pour le compte de la 19e journée de cham- Evoluant sur un terrain neutre, à savoir celui de Ahmed-Boumezrag de pionnat de Ligue 1. Chlef et loin de la pression des supporters blidéens, l’USMAn devra Les 18 retenus confirmer en saisissant cette opportuGaouaoui, Boukacem, Belkhiter, nité et battre cette équipe blidéenne Elanceur, Defnoun, Illoul, qui traîne au bas du tableau. Après Zemmouchi, Chebira, Kherbache, avoir donné les pires inquiétudes à Oussad, Harizi, Belkheïr, leurs supporters notamment à la Djemaouni, Khelfallah, Belloucif, phase aller où le bilan enregistré est Aliouane, Benemra, Mokhtari. négatif, mais ce n’est pas le cas avec

sont ressaisis pour sortir victorieux.

Comment allez-vous appréhender ce match face à l’USM Blida ? Avec beaucoup de sérieux, et le contraire serait faux, car on veut réaliser la première victoire à l’extérieur et ça ne sera pas une surprise. Qu’avez-vous prévu pour cette confrontation ? J’ai dit à mes joueurs de faire une bonne prestation, de s’appliquer sur le terrain et surtout faire l’essentiel du jeu pour empocher trois bons points. Pourquoi vous perdez des points à domicile ? L’USM Annaba perd des points à domicile à cause du relâchement en fin de match et c’est pour cette raison qu’on

encaisse des buts en fin de partie, comme ça été le cas face au WAT, au MCEE. A l’extérieur on joue mieux et également on encaisse des buts. Concernant ce problème, j’essaye de corriger mes jeunes joueurs. Le dernier mot… On doit mettre le paquet pour demeurer parmi l’élite, car l’USM Annaba dispose d’éléments aux valeurs intrésèques, et nous défendrons crânement nos chances pour rester en première ligue (LFP1). Je dois dire aux inconditionnels que l’USM Annaba a besoin de vous tous sans exception, je dois leur dire également que nos chances sont intactes pour rester dans le championnat de la LFP 1, nous avons besoin de précieuses victoires pour le moral.

L’USMAn devra confirmer la venue de Biskri, les Bônois veulent se ressaisir. Le déclic a eu lieu face à l’USMH où en un laps de temps (4 minutes), les Annabis sont revenus au score grâce au virevoltant Djamel Bouaïcha et ont pu empocher les trois points de la victoire bien méritée. Après cette rencontre, les Annabis sont superbement motivés pour remporter le gain du match face à Blida à Chlef. Dernièrement, le jeu des

Entretien réalisé par Amar Aït Bara

Annabis s’est bien distingué par un jeu alerte et bien élaboré ponctué par une envie de vaincre. Cela encouragera les camarades de Bouaïcha à plus de détermination pour assurer leur domination. La défense annabie doit réagir aussi en restant vigilante pour anihiler toutes les tentatives des Blidéens. Les Annabis doivent confirmer face aux Blidéens car ils ont réellement besoin de se réconcilier

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

avec leur public. Les Bônois doivent être inspirés et doivent appréhender cette partie avec des intentions sérieuses en multipliant les assauts afin de surprendre leurs vis-à-vis. En attendant, les supporters des Tuniques rouges attendent beaucoup de ce match qui se jouera à Chlef au lieu de Blida donc sur un terrain neutre. Que le meilleur gagne ! Amar Aït Bara


Le faux pas est interdit

V S

g Par SEBAIHI TANI SMAIN

e déplacement périlleux des Bleu et Blanc à la capitale des eaux, la ville de Saïda, ce vendredi, sera plutôt décisif quant à l’avenir de la formation tlemcénienne dans le championnat. Le résultat du match du MC Saïda est important et le retour avec les trois points de la victoire de Saïda est synonyme de maintien en ligue 1. Les protégés de Yahla ne jurent que par la victoire. La direction du club entend réunir toutes les conditions nécessaires en vue de faciliter la mission de Djemili et consorts. Les Widadis iront donc donner la réplique au Mouloudia de Saïda dans l’optique d’un bon résultat qui leur permettra de se dégager de la zone rouge dangereuse. Toutefois, ils auront en face une équipe saïdie difficile à manier dans son fief, ce qui laisse supposer que la rencontre sera âprement disputée entre les deux équipes et chacune voudra la remporter pour augmenter son capital points et souffler un peu en attendant mieux lors des prochains matchs. A cet effet, le coach Amrani Abdelkader devra mettre sur pied une stratégie pour contrer les locaux qui ne vont certainement pas se laisser manœuvrer mais tenteront plutôt de profiter de la mauvaise préparation du WAT durant cette semaine après trois jours de grève. Les coéquipiers de Belgherri sont plus que jamais déterminés à réussir un bon résultat dans cette chaude empoignade qui se jouera devant un public nombreux.

V S

DÉPART AUJOURD’HUI POUR BEJAIA

Le match qui les opposera à la JSMB pour le compte de la dix neuvième journée du championnat national aura lieu demain dans l’après-midi, c’est aujourd’hui que la délégation usmiste prendra la route pour railler Bougie. Les coéquipiers de Abdouni qui n’arriveront à leur destination que dans la soirée effectueront, si tout se passera comme prévu, une séance de décrassage.

LES 18 SERONT CONNUS CE MATIN

Avant de prendre la route pour Bejaia, les Rouge et Noir devront effectuer une dernière séance d’entraînement durant laquelle les membres du staff technique effectueront leur dernières retouches avant que les camarades de Karim Ghazi aborderont leur prochain rendez-vous qui les opposera, pour rappel, à l’équipe phare de Bougie. Seulement, avant de faire ce voyage, Hervé Renard, le premier responsable de la barre technique devra publier la liste des 18 joueurs qui feront le trajet. S. T. S.

Une forte prime en cas de victoire

Ce fut donc une rencontre très importante aux yeux du coach widadi qui a constaté la forme actuelle de ses joueurs après trois jours de grève, avant de faire un déplacement assez risqué à Saïda pour se confronter au club local du MCS, vendredi prochain.

A

KHERRIS :

«On est prêts pour le derby»

L’entraîneur-adjoint Kherris, que nous avons accosté lors de la séance d’entraînement, a bien voulu nous accorder ce bref entretien.

C’est un rendez-vous capital pour l’avenir du club phare de Tlemcen. Ce qui a incité la direction malgré la forte crise financière qui secoue le club, à promettre une forte prime aux coéquipiers de Boulahia Amine en cas de succès arraché en terre saïdie. En plus de la préparation de la bande à Amrani, le public tlemcé-

nien est en train lui aussi de préparer activement un déplacement en force à Saïda afin de soutenir de nouveau les Widadis, comme c’était le cas à Alger face à l’USMA, surtout que la commission de discipline vient d’infliger un simple avertissement au MCS et non un huis clos lors de la réception du WAT. S. T. S.

Cette semaine, les joueurs ont fait grève à quelques jours du derby... C’est légal, ils réclament leurs dus et je les comprends mais après une réunion avec la direction tout est rentré dans l’ordre, je pense qu’ils ont été compréhensifs et ont dû faire l’impasse sur ce boycott mettant l’intérêt du club au-dessus de toute autre considération. Yahla a rassuré tout le monde, nous avons demandé aux joueurs de se concentrer uniquement sur le match de Saïda qui revêt un intérêt capital pour l’avenir du club où le résultat prime. Justement, parlons de ce match, votre équipe est-elle prête ? Elle le sera à 100% inch’Allah, la grève ne les a pas perturbés, bien au contraire, ils seront doublement motivés par le fait qu’ils ont raté trois séances d’entraînement cette semaine et par conséquent, ils veulent rattraper ce qu’ils ont perdu en offrant aux Tlemcéniens une bonne performance ce vendredi face au MCS que nous respectons. Connaissez-vous l’adversaire du jour ? Qui ne connaît pas le Mouloudia de Saïda. C’est une école de football et il reste redoutable à domicile ; un grand respect à cette équipe, mais nous restons vigilants pour ne pas faire de faux pas à l’extérieur. Nous demandons à nos fans de nous encourager et je souhaite que l’arbitrage soit au rendez-vous. Entretien réalisé par S. T. Smaïn

Un match qu’il ne faut pas perdre

g Par TOUFIK BRAHIMI

pres exactement deux semaines d’arrêt, c’est demain que les usmistes renoueront avec la compétition officielle en allant défier à Bejaia l’équipe locale lors d’un match comptant pour la dix neuvième journée de la Ligue 1. Dans une situation délicate, les Rouge et Noir qui n’ont plus gagné le moindre match depuis plus de trois mois tenteront donc surprendre leur adversaire du jour qui est, lui aussi, entrain de vivre une période difficile à l’élimination essuyé en coupe d’Alger face au

Mouloudia. Dans la première moitié du classement, les locaux vont sans doute vouloir profiter de cette occasion pour se refaire une santé. Les deux équipes qui débuteront cette partie avec le même objectif n’ont pas le droit à l’erreur au moment ou un nouvel échec d’un côté comme de l’autre ne fera que compliquer leur tache pour la suite du parcourt. À deux points du premier reléguable, les Algérois qui se sont contenté que de deux points en autant de matchs ont l’intention de créer la surprise reste à savoir s’ils réussiront leur mission ou pas. L’exploit sera-t-il du côté des

MANSOURI POURRAIT ÊTRE PRÉFÉRÉ À MAZOUZI

Ayant passé plus d’une semaine en sélection espoir, c’est hier que Rafik Mazouzi a repris le service avec le groupe à l’image de Sayah et Meklouche après avoir bénéficié d’une journée de repos en plus par rapport à leurs camarades. Titulaire avec les U-23 face à l’équipe olympique du Madagascar, le jeune gardien de but usmiste qui a, une fois de plus, le grand jeu restera fort probablement à la maison non pas parce qu’il ne mérite pas d’être du voyage à Bejaia, mais pour qu’il se repose après le long trajet qu’il a effectué avec les Verts, c’est en tout cas ce que nous a fait savoir une source digne de foi. Pour le remplacer, les membres du staff technique devront faire appel à Ismail Mansouri, le troisième dans la hiérarchie.

Ph. Maracana

L

LIGUE 1

Maracana N°1396 — Jeudi 14 Avril 2011

Ph. Maracana

10

protégés de Renard ? On saura après la fin de la rencontre.

Les attaquants doivent se révolter

Pointé du doigt comme étant le point faible de cette équipe, les attaquants usmistes auront une occasion en or pour prouver le contraire demain.

N’ayant pas pu faire la différence à plusieurs reprises, Daham et ses partenaires savent ce qu’on attend d’eux. Benmeghit et Hamidi qui se disputent une place dans le onze de départ auront une nouvelle chance pour démontrer que la période qu’ils ont passé n’était qu’un simple passage à vide qui a durée un peu plus tôt que prévu. T. B.

Ouznadji et Aït Ouamar resteront à la maison Tous les deux à l’infirmerie, Nouri Ouznadji qui souffre d’une entorse de la cheville, et Hamza Aït Ouamar ne seront pas concernés par le match de demain après-midi. En effet, les deux éléments que nous venons de citer ne sont pas aptes pour tenir leur place, du coup l’ancien sélectionneur de la Zambie a jugé utile de les laisser à la maison après qu’ils ont raté plusieurs séances d’entraînements cette semaine ne réintégreront le groupe qu’une fois leurs camarades de retour de Bejaia, la ville ou aura lieu le prochain match de leur équipe.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

La grande explication … Maracana N°1396 — Jeudi 14 Avril 2011

C’est donc demain, à 18 heures, qu’aura lieu la rencontre tant attendue, entre la JSMB et l’USMAl. Un match d’une importance capitale pour les deux équipes ayant connu diverses fortunes.

L

UNE ÉQUIPE AMOINDRIE, MAIS SÉCURISANTE…

Ph. Maracana

Face à l’USMal, l’entraîneur béjaoui n’aura pas d’autres alternatives que d’aligner une équipe offensive. Cependant, les absences de deux titulaires, et pas des moindres, Zafour et Zerdeb, en l’occurrence, donneront, sûrement à réfléchir à Menad qui devra, alors, jouer la prudence, devant un adversaire imprévisible et capable de surprendre, à n’importe quel moment.

les solutions de rechange existent…», nous a-t-on affirmé. Ce match sera une occasion donc pour Menad et ses collaborateurs, de relever le défi d’un objectif qui commence à faire beaucoup plus de mal que du bien à la grande famille des Vert et Rouge. Ce vendredi, entre la JSMB et l’USMAl, ce sera la grande explication : d’un côté, une formation, à peine sortie d’une crise et qui est décidée, plus que jamais, à faire de son mieux pour retrouver la joie de jouer et le plaisir de gagner, de l’autre, une équipe algéroise qui a soif de succès et qui semble vouloir faire de cette rencontre, l’occasion à un nouveau départ. Du suspense en perspective ! A. Z.

Le malaise perdure-t-il?

Telle est la question que ne cessent de se poser les observateurs sportifs, à propos d’un club qui vient tout juste de vivre une crise qui a failli diviser les membres de toute la famille des Vert et Rouge. Toutefois, et à constater le comportement actuel des dirigeants béjaouis quant à leur refus de permettre aux joueurs et même aux autres membres du staff technique, de s’adresser à la presse, l’on se demande, alors, si le malaise n’est pas aussi profond ? Pendant toute la semaine, les joueurs n’ont accordé aucun entretien. Même Djamel Menad, d’habitude ouvert à la presse, notamment, avec ses points de presse, s’est vite recroquevillé sur lui. Les raisons restent obscures et ouvertes à toutes les spéculations. Cette situation donne lieu à plusieurs interprétations. Peut-on conclure que la crise n’e s’est pas encore estempée ? le risque d’implosion est-il aussi grand au point d’interdire à tout le monde de s’adresser à la presse ? ou, s’agit-il d’un mépris purement et simplement de la part des responsables béjaouis ? Tout porte à le croire, d’autant plus que les jeux de coulisses persistent et ceux qui veulent du mal au club, donnent, plutôt, l’impression d’être les garants d’une sérénité de façade, dans un club qui n’arrive plus à faire la différence entre les siens et ceux qui le minent. Au risque de nous tromper, on peut dire que le malaise perdure encore, et les dirigeants béjaouis, dans l’incapacité de trouver des solutions justes et durables, n’ont pas trouvé mieux que de rendre la presse responsables de leurs maux ! Absurde. A. Z.

«Contre l’USMAl, on est décidés…» MENAD

CONFIANT

:

Djamel Menad a paru confiant, lors de l’entretien express qu’il nous a accordés hier matin. Le coach béjaoui, à qui Boualem Tiab a accordé carte blanche, nous a affirmé, à propos du match contre l’USMAl : «On est décidés à faire un grand match afin de replonger dans la dynamique des bons résultats…». L’entraîneur des Vert et Rouge poursuivra : «Il ne faut pas oublier ce qui s’est passé durant ces dernières semaines, par rappoert à certains malentendus. Aussi, on fera tout ce qui est en notre pouvoir pour sortir victorieux»; Evoquant l’adversaire, Menad paraissant prudent, avouera tout de même : «Dans ce match, l’adversaire va jouer son va-tout pour sa survie; Aussi, il fera le maximum pour faire,de son côté, un résultat. Mais, nous, on n’a pas le choix. On doit se mettre à l’abri de toute mauvaise surprise et essayer de consolider notre position tout en confirmant qu’on reste des prétendants potentiels pour une place sur le podium»; Côté effectif, l’entraîneur béjaoui n’aura pas la chance d’avoir tout son monde à sa disposition. Outre l’absence de Zafour et Zerdeb, l’entraîneur des Vert et Rouge risque d’être privé des services de Meftah, quelque peu blessé. Dans ce contexte, il nous dira : «Nous serons amoindris. Il y aura donc Zerdeb et Zafour, alors que pour le cas de Meftah, c’est aujourd’hui que je déciderais si je dois l’aligner ou non…». A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

CHOUIEH INDÉTRÔNABLE !

C’est ainsi que dans les bois, Chouieh sera partant, à plus d’un titre. En effet, sa belle prestation devant Annaba et son actuelle forme plaident pour lui. Le N°2 pourrait être Djebarat qui attend que l’heure de vérité sonne, pour qu’il fasse preuve de ses capacités.

UNE DÉFENSE SANS ZAFOUR !

En défense, l’absence de Zafour va permettre à Megatli de jouer dans l’axe aux côtés de Maïza. A droite, nous retrouverons, sans aucun doute, Meftah, et à gauche, il est question de désigner Belakhdar.

UN MILIEU DIMINUÉ …

Au milieu du terrain, l’absence de Zerdeb risque d’être ressentie, tant ce joueur a toujours fait preuve d’un grand abattage. Aussi, pour combler le vide qui risque d’être créé par Zerdeb, Djamel Menad alignerait Maroci, Boucherit, Hamlaoui et peut-être … Kacem et/où Boukemacha.

Ph. Maracana

es béjaouis, après avoir été ébranlés par une crise, sont décidés à se relancer, d’autant plus qu’ils viennent de battre l’USMAn, lors de la Aussi, journée précédente. espèrent-ils continuer sur leur lancée. Pour leur part, les Algérois qui n’arrivent pas encore à décoller, veulent faire de ce déplacement l’occasion qui va leur permettre de renouer avec le succès, après 4 mois de … disette : «C’est un match important pour nous et aussi délicat. L’adversaire est difficile à manier, d’autant plus qu’il se trouve dans une position qui va le contraindre à se battre corps et âme afin de glaner les trois points…», nous a-t-on dit, avant de poursuivre : «Cependant, nous n’avons pas le choix et nous sommes décidés, à notre tour, de mettre le paquet pour empocher ces mêmes points…». C’est dire que les poulains de Menad sont de plus en plus déterminés à aller de l’avant pour éviter tout faux pas et mettre tous les atouts de leurs côtés pour sortir victorieux d’un match qu’ils ont préparé minutieusement. «Maintenant, nous sommes prêts à affronter l’USMAl. Bien entendu, l’équipe sera amoindrie de deux de ses piliers, Zafour et Zerdeb, en l’occurrence, mais nous ferons en sorte que cela ne puisse pas nous handicaper, car

V S

11

UNE ATTAQUE DÉCIDÉE !

Le compartiment offensif pourrait être renforcé par N’jeng qui commence à retrouver toute sa verve de buteur, et Gasmi, toujours aussi virevoltant. A. Z.


En octroyant, une fois de plus, carte blanche à Menad, Boualem Tiab vient de répondre aux détracteurs de son entraîneur. Mieux encore, le président béjaoui n’avait, à aucun moment, l’intention de s’en séparer et a plutôt pesé de tout son poids pour ne pas céder aux pressions de certains actionnaires. «Menad est un entraîneur à qui on voue un grand respect. C’est quelqu’un qui porte, en lui, la JSMB où il a répondu dans les moments difficiles, tout comme on ne peut pas oublier ce qu’il a fait pour cette équipe au moment où elle était en position de relégable, nous a-ton dit, avant de poursuivre : «Aujourd’hui, il n’est pas question de le remercier de la sorte. Ce serait ingrat de notre part. C’est un entraîneur qui peut travailler là où il va. Alors, il vaut mieux profiter de son expérience. Des propos qui ne trompent pas et que tous les proches au président Boualem Tiab approuvent. En effet, depuis que certains actionnaires ont affiché leurs intentions de limoger Menad, c’est presque toute la famille des Vert et Rouge qui s’était opposée à cela. Mieux encore, en murmure par-ci et parlà, que les Tiab envisageraient même d’entreprendre certaines actions allant dans le sens d’un apaisement avec ceux qui avaient décidé de mettre fin aux fonctions du staff technique : «L’équipe a failli être ébranlée et touchée dans sa sérénité. Tout ce qui a été fait, depuis longtemps, a failli être remis en question. On ne peut pas alors laisser faire de tels dérapages. Il faut y remédier…» nous a ton confié.

S

oit un match qui s’annonce déjà d’une extrême importance pour les Vert et Rouge étant donné qu’ils se trouvent dans l’obligation d’arracher une victoire afin de revenir sur la scène et surtout conserver leurs chances intactes pour réaliser l’objectif assigné. D’ailleurs, les trois points de la victoire demeurent le seul et surtout l’objectif primordial des coéquipiers de Meftah dans cette confrontation qui ne s’annonce pas facile devant une des algérois, qui sont dans le grand besoin de points pour améliorer leur classement. A

Ph. Maracana

UNE GIFLE À CERTAINS…

Les Béjaouis de la JSM Béjaia qui ont été soumis au repos forcé le weekend écoulé pour cause de déroulement des rencontres de la coupe d’Algérie, aborderont aujourd’hui le chemin des terrains et ce, à l’occasion de la rencontre importante qui les attend demain vendredi devant la formation usmiste pour le compte de la 19e journée du championnat.

cet effet, et vu l’importance de ce rendez-vous, le coach béjaoui Djamel Menad a bien préparé son équipe durant toute la semaine en misant surtout sur le volet psychologique où il a demandé à ses poulains de mettre la dernière victoire face à l’USM Annaba de côté et de se concentrer uniquement sur ce match face à la formation de Soustara pour tenter d’arracher une et surtout une belle victoire.

Confirmer le déclic et repartir sur un bon pied

Par ailleurs, ayant réussi déjà à amorcer le déclic lors de la 17e

en Dame coupe devant le Doyen qui a laissé des séquelles dans cette équipe béjaouie, les joueurs ont besoin dans ce moment de soutien de tout le monde notamment les dirigeants ainsi que les supporters afin de tenter de fournir plus d’efforts sur le terrain et enchaîner par une deuxième victoire qui sera synonyme d’un véritable déclic. En tout cas, les joueurs n’ont pas caché leur vœu de reprendre confiance afin d’aborder le reste du parcours avec plus de sérénité et cela, avec une victoire demain face à l’USMA qui ne fera que du bien à l’intérieur du groupe. A. Z.

Menad n’effectuera pas beaucoup de changements

Par ailleurs, mis à part les deux changements qui vont toucher le compartiment défensif et celui du milieu de terrain pour cause d’absence de Zafour et Zerdab, le coach Djamel Menad ne devrait pas chambouler beaucoup son équipe, étant donné que le groupe a laissé une belle prestation face à Annaba et, logiquement, on ne change pas une équipe qui gagne.

Tiab ne veut que la victoire

Ainsi donc, conscient de l’importance de la rencontre qui attend son équipe demain face aux Algérois de l’USMA, le président Tiab qui a décidé, pour rappel, de renouveler sa confiance au coach Menad lors de la récente réunion des membres du conseil d’administration, a tenu à exiger des joueurs d’arracher les trois points de la victoire, tout en promettant une prime conséquente dans le cas où Belakhdar et consorts réussissent à s’imposer demain.

Boudar sera de la partie

Ayant longtemps occupé le banc des remplaçants pour des choix tactiques de l’entraîneur Djamel Menad, le virevoltant Mehdi Boudar sera de la partie lors de la rencontre de demain face à l’USMA. D’ailleurs, le staff technique procédera certainement à sa titularisation pour remplacer l’autre milieu Zahir Zerdab qui se trouve convalescent. Auteur d’une belle prestation lors de la dernière rencontre face à l’USM Annaba, Boudar pourrait être d’un grand apport pour son équipe afin de réaliser une deuxième victoire consécutive et reprendre la confiance pour la suite du parcours.

Vers la reconduction de Aourès

Les joueurs veulent reprendre confiance

Néanmoins, suite à l’élimination

Zerdab et Zafour, les seuls absents Le staff technique de la JSMB, sous la houlette du coach Djamal Menad qui a bien préparé son équipe durant toute la semaine, aura des arguments à faire valoir lors de la rencontre de demain face aux Usmistes étant donné qu’il va bénéficier de la disponibilité de tout l’effectif mis à part deux éléments, à savoir Zerdab et Zafour pour cause de blessure. Sinon, les autres joueurs seront au rendez-vous et prêts, ce qui permettra au staff technique de choisir une équipe qui sera en mesure de réaliser le résultat escompté.

journée face à l’USM Annaba après leur victoire sur le score de 1-0, les Béjaouis ont besoin d’une autre victoire demain face aux Usmistes afin de confirmer leur déclic amorcé et surtout repartir du bon pied pour aborder les matches restants avec un moral au beau fixe et arracher de bons résultats qui leur permettront d’atteindre l’objectif tracé. C’est le vœu même du staff technique et des joueurs qui n’ont pas caché leur envie de rester sur la dynamique des bons résultats et d’en finir avec les problèmes.

Sur un autre volet, en plus de Boudar qui va remplacer certainement Zerdab, le jeune attaquant de la JSMB, Amine Aourès, pourrait de son côté être reconduit dans l’équipe type qui affrontera demain l’USM Alger. D’ailleurs, ce jeune élément a laissé une belle prestation lors de la dernière rencontre face à l’USM Annaba où, pour rappel, il a été titularisé par le staff technique.

Meftah =Les Béjaouis devrait être affronteront présent la JSK sans public

Suite à la sanction infligée par la commission de discipline de la ligue nationale à la formation de la JS Kabylie, les Béjaouis affronteront leurs homologues de la JSK lors de la 21e journée sans la présence du public.

=Achouri

Ph. Maracana

V S

Carte blanche à Menad

LIGUE 1

Battre l’USMA et repartir du bon pied Maracana N°1396 — Jeudi 14 Avril 2011

Ph. Maracana

12

Bien que le défenseur Ra bie Meftah ne s’est pas entraî né lors La direction nationale d’arbitrage a de la séance effectuée dans la matinée de mardi dernie communiqué hier le trio d’arbir, parce qu ’il est malade, ce dernie trage qui va officier la rencontre de r demain entre la JSMB et l’USMA. devrait être présent lors de la Il s’agit de Achouri comme arbitre rencontre de ce vendredi face à l’USMA pour tenter d’a directeur qui sera assisté de ider ses cam arades à réaliser un bon Tamène et Belkahel. résultat.

au sifflet

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


D

CAP SUR L’ASO

g Par YASSER MALKI

eux jours avant la rencontre de ce vendredi face à l’ASO, les poulains de Bira Abdelkarim se préparent dans une ambiance bon enfant et veulent continuer ainsi sur leur lancée après la dernière performance acquise face à l’ASK. Un rendez-vous que les Eulmis comptent négocier favorablement et enchaîner avec un succès afin d’améliorer leur place au classement général pour retrouver une place honorable le plus vite possible. Revigorée par ce dernier résultat obtenu à Khroub, la bande à Bira aura à cœur d’enchaîner avec une autre victoire et garder la dynamique de bons résultats. Une mission qui ne sera pas de tout repos pour les gars de SaintArnaud qui auront en face des Chélifiens qui feront de leur mieux pour accrocher les Eulmis chez eux. Il faut dire que le dernier résultat réalisé face à l’ASK a redonné de l’espoir à plus d’un du côté du MCEE qui entend bien se relancer dans la course pour une place honorable qui est l’objectif assigné par la direction pour cette saison. Il en est de même chez les joueurs et le staff technique, lesquels semblent quelque peu libérés, par rapport aux moments difficiles qu’ils ont eus à vivre lors des dernières semaines suite aux événe-

Maracana N°1396 — Jeudi 14 Avril 2011

ments qui ont secoué la maison eulmie. Malgré tout cela, les Vert et Rouge sont en train de préparer leur prochain rendez-vous dans les meilleures conditions possibles.

Mis à part Boutriq et Belhadj, tout le monde est OK

e président de MCEE, Bouden Moubrek, qui se trouve actuellement à Eulma, n’a pas raté cette occasion pour se rendre, hier, au stade MessaoudZeggar pour voir ses joueurs. Même s’il n’a pas suivi l’intégralité de la séance qui s’est déroulée dans la matinée, le chairman eulmi a tenu quand même à se réunir avec les joueurs à l’issue de cette séance pour motiver ses poulains afin qu’ils puissent battre l’ASO après-demain. Le président leur a tenu un discours franc et direct durant lequel il les a mis tous devant leurs responsabilités, de même qu’il a évoqué l’aspect financier, leur promettant de tout

MELLOULI : «Face aux Eulmis, la prudence est de mise» g Entretien réalisé par ZOHEIR ZITOUNE L’ex Eulmi de l’ASO estime que même si son équipe effectuera le déplacement pour réussir une victoire, elle doit faire de la prudence son arme absolue.

Il leur a promis une prime conséquente en cas de victoire...

plus vite possible, a voulu, par ce geste, motiver les joueurs afin qu’ils puissent battre cette équipe de l’USMA.

régler dans les prochains jours.

Vu l’importance de cette rencontre face à l’ASO, la direction du MCEE a décidé de mettre tous les moyens pour que les camarades de Camara puissent réaliser un bon résultat. Le match de ce week-end sera la rencontre de la confirmation pour les gars de Saint-Arnaud qui doivent confirmer leur dernier nul acquis à l’extérieur pour améliorer davantage leur classement général afin d’espérer retrouver leur place au milieu du tableau, le plus vite possible. Les Vert et Rouge doivent donc profiter de leur bonne santé retrouvée ces derniers temps et essayer de tout faire pour éviter une mauvaise surprise. Nous avons appris que lors de cette réunion tenue hier avec les joueurs, le président Bouden a promis une prime conséquente en cas de victoire ce week-end, face à l’ASO. Le chairman eulmi, qui veut que son équipe prenne une place honorable le

Comment a été effectuée la reprise cette fois-ci ? Tout se déroule dans de bonnes conditions et l’ambiance est telle que le groupe n’ait en tête que cde revenir avec la victoire d’El-Eulma. Je pense que nous obligés de maintenir cette dynamique et être sur la lancée pour ne pas avoir à perdre de notre aura surtout en ces moments. Le MCEE, c’est votre ancienne équipe, un avis sur cette confrontation. Nous sommes déterminés à ne pas rater la moindre occasion qui se présenterait pour sortir vainqueurs de cette confrontation face à une équipe qui, il faut l’avouer, revient fort ces derniers moments. Je crois que nous avons les moyens de faire bonne figure surtout que les joueurs sont décidés à ne pas décevoir. Propos recueillis par Zoheir Zitoun

... et le règlement d’une partie des salaires incessamment

Les joueurs du MCEE sont à leur quatrième mois sans salaire. Malgré les promesses de la direction, les joueurs n’ont rien touché pour le moment. Cela n’a pas échappé au président qui a abordé ce sujet avec ses poulains confirmant ainsi les difficultés que trouve sa direction à verser les salaires des joueurs. Mais il faut dire aussi que le président les a rassurés tout en promettant de les régulariser dans les plus brefs délais, soit dès que les caisses seront renflouées. D’après ce qu’on a appris, les joueurs toucheront au moins deux mois de salaire dans les tout prochains jours. D’après nos informations, cela devrait se faire avant le match face au MCA.

L’offensive, la clé de la réussite

A

Ph. Maracana

Commençons par cette victoire face à l’USMB. Je souhaite de tout cœur que cela ne va pas s’arrêter pour demain. Nous devrons coûte que coûte maintenir cette dynamique et aller le plus loin possible sur cette voie positive tant que le groupe ait repris confiance en ses capacités et cela a été confirmé face à l‘USMB où le score aurait été plus conséquent n’était les occasions ratées. Les supporters ne vous ont pas oublié en vous décernant le trophée du fair play, un commentaire. C’est un geste qui m’encourage à faire de mon mieux pour rester en haut des considérations. Je souhaite que je saurai répondre positivement sur le terrain à nos chers supporters que je respecte beaucoup et qui ne sont pas étrangers à nos prestations. Je leur en suis reconnaissant. C’est très encourageant surtout quand cela provient des gens qui vous suivent et qui vient avec vous. L’ambiance dans le groupe semble extraordinaire où la complémentarité est une loi, n’est ce pas ? Ce n’est pas seulement ente nous deux mais aussi d’autres qualités qui font plaisir à n’importe quel joueur. Car tout celui qui vient à l’ASO découvre de vrai esprit de famille quoi règne dans le groupe et c’est le secret de la réussite de l’ASO, à mon sens.

milieu du terrain avec les blessures de Boutriq et Belhadj, mais le coach a déjà une idée sur les joueurs qui les remplaceront ce vendredi. C’est dire que malgré ces défections, le coach n’aura aucun problème à pallier l’absence de Belhadj qui sera remplacé par Tiaiba, et celle de Boutriq qui sera probablement remplacé par Sahraoui dans les bois. Y. M.

Bouden rend visite aux joueurs et exige la victoire

Sur le plan effectif, le staff technique

L

des Vert et Rouge a, à chaque rendezvous, du mal à composer son onze. En effet, depuis son arrivée à la barre technique, Bira n’a pas pu aligner la même équipe deux fois de suite, puisqu’à chaque fois, il a rencontré des difficultés en raison des suspensions et surtout des blessés, comme c’était le cas lors des dernières rencontres. Pour ce match face à l’ASO, il aura un petit souci dans les bois et au

près les ratages constatés face à l’USMB où l’équipe a sué une mi-temps durant, le premier responsable technique voudrait faire du front offensif sa meilleure arme face aux Eulmis qu’il veut surprendre chez eux. La prestation face l’USMH demeure le meilleur échantillon à rééditer pour l’ex sélectionneur national quoi aura à choisir deux parmi les six attaquants qu’il a sous la main et quoi affichent tous les six une forme éblouissante.

Depuis hier à ElEulma

Depuis hier à ElEulma, la bande à Ighil prendra part à deux entraînements aujourd’hui. Soucieux d’éviter la fatigue du voyage aux joueurs, les dirigeants ont tout fait pour réunir les meilleures conditions pour un bon séjour au

groupe. C’est dire que les dirigeants du club misent sur le meilleur résultat possible face au Babya.

Une surprise attend les joueurs en cas de victoire

Le président de l’ASO a promis aux joueurs une forte prime s’ils parviendront à réussir à vaincre face au MCEE. Les camarades de Zaoui qui ont eu droit à 13 millions de centimes représentant les matches face à la JSMB et l’USMH, attendent une troisième prime, celle de la victoire face à l’USMB qu’ils percevront la veille du match comme promis par les responsables du club. Quant à la prime face au MCEE, la direction n’a pas daigné la divulguer.

La convention avec la Cimenterie de

Chlef signée

Le club chélifien renflouera ses caisses avec un milliard et deux cent millions dans les jours à venir. En effet, le premier responsable du club a paraphé un nouveau contrat ave l’un des sponsors de l’ASO, la Cimenterie de Chlef. Une rentrée qui permettra au club de gérer la suite du parcours en attendant d’autres subventions qui ne tarderont pas à s’aligner surtout que l’équipe mène le bal en championnat.

V S

13

BIRA NE VA PAS CHAMBOULER SON ÉQUIPE

Ph. Maracana

LIGUE 1

Mis à part ces deux changements forcés, il est fort probable que Bira reconduise le même onze qui avait joué face à l’ASK, lors de la dernière journée à l’extérieur. Le driver eulmi ne veut pas trop chambouler sa formation afin de maintenir les automatismes de son équipe qui ne devra surtout pas rater le match de ce week-end pour rester toujours dans la course à une place honorable en fin de saison.

DJEDIAT INTÉRESSE L’AJAUXERRE

Selon des sources proches du joueur, le club Auxerrois qui évolue en première ligue française s’intéresse au meneur de jeu de l’ASO, Djediat, après qu’un proche de celui eut proposé les services de cet éléments aux responsables du club. Ces derniers auraient demandé des cassettes pour voir de plus prés l’évolution du joueur. On parle même de la venue imminente de ce parent à Djediat afin de prendre les CD qu’il remettra aux responsables du club français qui semblent bien intéressés à recruter ce joueur qu’ils suivent depuis peu. Z. Z.

La pression, cet ennemi du groupe

Ighil a tout fait pour passer un message dans lequel il a insinué que ce match n’est pas celui de la saison. L’entraîneur chélifien tout aussi que ses adjoints ont tenté d’évacuer la pression sur le groupe en leur rappelant que le meilleur moyen de dégager cette pression est de jouer le plus normalement du monde en étalant leur jeu habituel sans avoir à s’affoler. Même le président du club a évité de leur parler appréhendant le fait de les presser davantage. Z. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


14

Le Nasria veut surprendre les gars des Zibans

V S HEDDANE AURAIT DEMANDÉ À RECEVOIR SES ÉMOLUMENTS… Le coach, Mustapha Heddane, a demandé, en marge de la réunion entre lui et les membres de la direction, à recevoir ses émoluments, étant donné qu’un accord a été passé entre les deux parties pour que le coach recçoive son dû qui représente les trois mois qui restent de la saison à la fin du mois de mars. Le coach espère donc arriver à un accord avec le président pour obtenir son argent maintenant.

g Par RAOUF MESBAH

…IL AURAIT MENACÉ DE DÉMISSIONNER

Par ailleurs, on a appris que Heddane aurait menacé de démissionner de son poste d’entraîneur s’il n’obtenait pas son dû, surtout que l’accord a été ferme avec Mana et que ce dernier a promis de le régulariser comme convenu le temps voulu. Toutefois et après ce qui s’est passé et les remontrances du bureau directeur, Heddane est quelque peu anxieux et c’est pour cette raison qu’il songe à quitter le navire. R. M.

Le Nasr d’Hussein-Dey fera tout son possible pour revenir avec un résultat probant de son déplacement, ce vendredi, à Biskra face à l’USB. Le Nasria, qui avait été accroché lors de la précédente journée par le CA Batna à domicile, ne veut pas rater ce virage, car il sait que les choses se compliqueront pour lui s’il revenait bredouille de son déplacement. Les Sang et Or, malgré la semaine mouvementée, surtout avec l’affaire Bey et celle du coach-adjoint, Zaoui, comptent se donner corps et âme pour surprendre les gars des Zibans chez eux. Les poulains de Mustapha

Ph. Maracana

Maracana N°1396 — Jeudi 14 Avril 2011

Heddane savent que la mission ne sera pas de tout repos, mais ils souhaitent pouvoir faire autant que les fois où ils étaient revenus avec les trois points de leurs déplacements à l’extérieur de leurs bases. Certes, les Biskris ne se laisseront certainement pas faire, mais il faut dire que les coéquipiers de Sedkaoui sont habitués à ce genre de défi et peuvent donc créer une autre surprise, et revenir avec un résultat des plus probants. Le coach Heddane a sa petite idée sur l’effectif sur lequel il pourra compter, d’autant plus qu’il a le choix maintenant avec le retour Walid des internationaux, Derrardja et Djamel Benamri. L’essentiel pour le NAHD est d’éviter la défaite, car cela compliquerait la mission pour les

Jaune et Rouge qui doivent bien se positionner pour la suite de la compétition, qui sera certainement ardue, car il faudra engranger, dès à présent, le maximum de points, que ce soit à domicile ou à l’extérieur de leurs bases. Toutefois, les Nahdistes devront faire très attention à cette équipe de Biskra qui ne veut certainement pas lâcher, d’autant plus que si cette dernière gagne, elle espère garder le contact avec le groupe de tête. R. M.

LIGUE 1

Bouderouaya: «Il n’y aura pas de changement dans le staff technique»

Le président de section football du Nasria, Sofiane Bouderouaya, a tenu à rassurer tout le monde, que ce soit les supporters, ainsi que les membres du staff technique, qu’il n’y aura pas de changement à leur niveau, malgré le fait qu’il y a eu des discussions au sujet du coach adjoint, Karim Zaoui, qu’ils accusent de faire pression sur Heddane pour faire incorporer des jeunes de la catégorie des juniors qu’il a entraînés par le passé. Bey passera en conseil de discipline. Le dirigeant Bouderouaya nous avouera que le joueur Mahmoud Bey passera officiellement en conseil de discipline pour répondre de son geste, lors du dernier match du championnat de Ligue 2, après avoir agressé un joueur du CAB. Ainsi, Bey devra répondre de ce geste devant les dirigeants, même si ces derniers pensent sérieusement à le renvoyer, car il ne peut rien faire maintenant au NAHD. R. M.

L’équipe passera la nuit à l’hôtel des Zibans L’équipe du Nasria devrait passer la nuit à l’hôtel des Zibans, qui semble être le seul hôtel à recevoir les hôtes dans les meilleures conditions. Par ailleurs, on apprendra que le départ de l’équipe pour Biskra se fera tôt après la prière de l’aube, étant donné que le chemin sera très long jusqu’à la capitale des Zibans. R. M.

LEBLALTA : «Nous jouerons pour les 3 points»

g Entretien réalisé par SALIM SEGHOUANE

Ph. Maracana

certes une équipe en forme en ce moment, mais nous aussi on revient après une traversée du désert. Nous jouerons face au NAHD avec la ferme conviction de remporter les 3 points.

Pivot de la défense biskrie, il assure, depuis le départ de Adel Lakhdari, la lourde tâche de gérer l’arrièregarde. Le NAHD sera votre prochain adversaire ce week-end... Après notre belle victoire sur le MOC, nous devons garder les pieds sur terre et gérer ce mois et demi de championnat avec tact et professionnalisme. Le NAHD est

Les absences de certains titulaires de l’équipe des Zibans ne vont-elles pas peser ? Certainement, mais je pense que solidaire comme il a toujours été, notre groupe peut faire la différence, même avec des éléments absents. Les dirigeants semblent désormais plus proches de vous... Ils font ce qu’ils peuvent, mais cette incertitude qui plane sur nos arriérés de salaires risque de démotiver des joueurs, dont certains n’ont aucune ressource pour vivre et aider leur famille. Hormis le problème d’argent, le groupe sera-t-il au top ? Absolument. C’est un groupe constitué de jeunes locaux qui ne sont plus à présenter et des gars qui ont fait leurs preuves dans d’autres clubs. C’est un groupe percutant qui peut revenir au score, il n’ab-

dique pas avant le coup de sifflet final, et il a la rage de vaincre. Ce second match face à notre public nous souhaitons tous le remporter. Y a-t-il eu une préparation spéciale pour ce grand match ?

Aucune, on se prépare comme de coutume, la concentration a commencé certes, mais de là à parler d’une préparation spécifique, non. Cependant, c’est un match qui se jouera entre deux écoles, et l’USB avec la rigueur qui la caractérise,

devrait offrir un week-end heureux à ses supporters. Avec la manière aussi ? (Rires). Nous jouerons comme face au MOC. L’équipe la mieux préparée l’emportera, j’en suis certain. S. S.

PROGRAMME DE LA 21E JOURNÉE VENDREDI 15 AVRIL 2011 A 15H00

Lieux

Rencontres

Arbitres

MOHAMADIA KOUBA Benhadad ORAN Zabana BISKRA Opow BATNA 1ER Novembre MOSTAGANEM Opow CONSTANTINE Hamlaoui MEROUANA

SAM/CRT RCK/MSPB ASMO/USMBA USB/NAHD CAB/JSMS ESM/PAC MOC/OM ABM/CSC

BAYOU, CHEBALLAH, IDIR ZOUAOUI, BITAM, BOUGHELAM HADDADA, KENTACHE, GUIDOU ZERROUKI, AYAD, HELLAL CHENANE, BELKHEIR, CHARCHAR BENAISSA, CHENAOUA, DILMI BOUALI, LAHRECHE, BAZINE HALLALCHI, BRAHIM, DOULACHE

Equipes 1 CS Constantine 2 NA Hussein Dey 3 USM Bel Abbès 4 CA Batna 5 ES Mostaganem 6 RC Kouba 7 MSP Batna 8 US Biskra 9 O. Médéa 10 Paradou AC 11 ASM Oran 12 JSM Skikda 13 SA Mohammadia 14 MO Constantine 15 AB Merouana 16 CR Témouchent

Pts 38 32 32 32 31 29 28 27 27 26 25 23 22 21 20 14

J 20 20 20 20 20 20 20 20 19 20 20 20 20 20 19 20

G 10 08 09 09 09 08 07 08 07 07 06 06 06 04 05 04

N 08 08 05 05 04 05 07 03 06 05 07 05 04 09 05 02

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

P 01 04 06 05 07 07 05 08 06 08 06 09 10 07 09 14

BP 22 22 22 21 22 25 25 19 20 19 21 13 19 23 18 22

BC 06 11 18 18 20 20 20 17 20 17 16 19 34 28 21 45

Diff 16 11 04 03 02 05 05 02 00 02 05 -06 -15 -05 -03 -23


LIGUE 2

15

LES ORANAIS VEULENT LE GAIN DU MATCH

Maracana N°1396 — Jeudi 14 Avril 2011

V S

g Par MILOUD TOUADJINE

BEY

Stéphane Durin a relevé les dernières anomalies de son équipe au cours du match traditionnel de préparation joué mardi contre l’équipe de la Régionale I, l’ES Araba, une petite localité des environs de la ville de Bethioua.

«C’EST UN TOURNANT POUR NOUS»

Ph. Maracana

C’

était donc l’occasion pour parfaire le rendement, surtout offensif des coéquipiers de Mebarki, qui s’avère être l’hirondelle qui fait le printemps de l’équipe de M’dina J’dida. Durant presque une semaine entière, les coéquipiers de Mazari ont travaillé durement. L’équipe oranaise, qui est toujours dans le peloton de tête, en attendant le sprint final, sait pertinemment que ce derby sera presque déterminant dans la course à l’accession. Les Belabbessiens se positionnent devant l’ASMO au classement général, et comptent faire coup double ce vendredi au stade Zabana, un stade qui leur sourit mieux que celui de Habib Bouakeul. Les dirigeants locaux redoutent cette confrontation, à l’image du manager général, Houari Benamar, qui a lancé un véritable SOS aux supporters du club voisin, le MCO : « Le Mouloudia a une dette envers nous, puisqu’il y a deux ans, nous l’avions aidé à accéder en Nationale I en battant son plus dangereux rival, le CAB, à quelques journées de la fin de la compétition. Cette rencontre avait été déterminante pour nos voisins d’El Hamri. Aujourd’hui, nous leur demandons de nous rendre la pareille par l’intermédiaire de leurs nombreux supporters que nous souhaitons voir au stade ce vendredi pour nous soutenir, car l’USMBA se déplacera avec une

très grande galerie. C’est le moins que peuvent faire nos voisins. Un tel geste fera renaître de nouvelles relations entre nos deux formations.» Sur le plan de la motivation, une prime conséquente a été promise aux joueurs, qui les poussera, si besoin est, à redoubler d’efforts sur le terrain. Mais le staff technique qui n’a jamais douté de ses joueurs se préoccupe de la manière avec laquelle ils vont aborder le match. «Nous avons parlé longuement avec les joueurs. Nous avons décortiqué le dernier déplacement à Alger, et chacun y est allé de son autocritique. Nous leur avons demandé de ne plus rééditer la première mi-temps du match contre le PAC, qui a été à mon sens la plus mauvaise que nous ayions réalisée cette saison», nous a expliqué l’entraîneur-adjoint, Merine Hadj. La séance d’entraînement d’hier, à

laquelle ont participé tous les joueurs valides, c’est-à-dire presque l’ensemble de l’effectif, y compris Sahraoui, Bouziani et Bourouis, a permis au staff technique de procéder aux derniers réglages qui seront vérifiés au cours de la légère séance d’aujourd’hui afin de présenter demain un groupe combatif à souhait. Pour ce faire, Durin ne devra pas s’écarter de la composition qui a l’habitude de jouer, avec peut-être deux changements qui concerneront le jeune Chaouti Bessam, définitivement guéri des douleurs à la cheville qui l’ont éloigné de l’équipe pendant trois semaines, et le retour de Bouâmari qui poussera Benmessaoud sur le banc de touche. Dans les bois, le capitaine Bouhedda reprendra sa place au détriment de Saoula. Mais, c’est le poste de latéral droit qui pose problème à Durin, dans la mesure

Equipe probable : Bouhedda, Kaïd-Billal (Bouhafer), Belkeroui, Bouaâmria, Mazari, Bey, Chaouti, Sari, Aïni, Boussaïd (Oumamar), Mebarki.

Saïdi a repris Après avoir pris deux jours de repos pour soigner son mal de dos, Saïdi a repris l’entraînement mardi ; le milieu de terrain du CAB espère que d’ici vendredi, son état sera encore meilleur pour pouvoir prendre sa place face à la JSMS.

La prime du NAHD versée Le retour du président du CAB de l’étranger a permis le versement de la prime du match nul contre le NAHD, les joueurs ont touché 30 000 DA chacun, une bouffée d’oxygène en attendant le versement des salaires en instance.

Le billet à 150 DA Le prix du billet d’entrée pour le match CAB-JSMS a été fixé à 150 DA pour permettre aux supporters de venir nombreux. L’administration table sur une affluence nombreuse ce vendredi ; il est vrai que depuis le match de coupe d’Afrique contre Enasr de Libye, le public cabiste a déserté le stade du 1er Novembre 54, tout le monde espère le retour des fans Rouge et Bleu dès W. Y. ce vendredi.

où il comptait sur Bouhafer pour remplacer Youssef-Yacine, suspendu. Or, il a été méchamment taclé lors du match de mardi et il reste incertain. La décision finale sera prise aujourd’hui quant à sa convocation ou non. Sur ce que nous avions vu lors du match amical face à Araba, l’équipe est en nette progression, surtout dans son compartiment offensif, avec un Aïni qui s’améliore de jour en jour et un Bourouis qui a présenté ses excuses au staff technique et qui a repris sa place au sein de la formation. Ces deux éléments, ainsi que Chaouti, ont été les auteurs des 3 buts marqués à l’ASA. Quant au reste de la formation, Durin comptera encore et toujours sur la vivacité du jeune Mebarki pour déstabiliser la solide défense de la Mekerra. L’ASMO est décidée à faire un grand match et prouver que les contre-performances à domicile sont désormais de l’histoire ancienne. C’est pourquoi cette rencontre sera fortement indécise et très disputée. Personne ne se M. T. fera de cadeaux.

BITAM : «Je me sens beaucoup mieux»

Mis sur le banc des remplaçants pour les rencontres contre l’USB et le NAHD, en raison d’une blessure aux adducteurs, Bitam a été ménagé par Tebib. Au vu des entraînements de la semaine, Bita m semble avoir retrouvé ses moyens, il sera probablement présent dans le onze entrant contre la JSMS.

Comment va cette blessure aux adducteurs ? Ça va beaucoup mieux, je me sens bien, les douleurs ont disparu, j’ai été bien ménagé lors des deux dernières semaines. Vous avez fait une bonne entrée contre le NAHD... J’ai fait ce que l’entraîneur m’a demandé de faire, en plus, quand toute l’équipe marche bien, c’est plus facile de rentrer dans le match.

Certains pensent que le CAB a raté la victoire à Réghaïa... Il est vrai qu’en deuxième

période, on aurait pu mettre un deuxième but, on a eu deux ballons sur la barre, mais un point contre le NAHD est toujours bon à prendre.

Vous allez attaquer ce vendredi une série de trois matchs à domicile, comment en voyez-vous l’issue ? Il faut gérer match par match et ne pas se projeter dans l’avenir, l’important est le match qu’on va jouer dans la semaine, on ne pense qu’à la JSMS, on doit gagner ce match, après on verra celui qui viendra par la suite. Je souhaite seulement que notre public revienne en force pour nous soutenir. W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

«Ce derby sera délicat et difficile pour les deux formations. L’USMBA est un gros calibre qui joue elle aussi l’accession. Elle ne viendra pas à Oran en touriste, bien au contraire. Nous devrons rester vigilants et surtout attaquer à outrance, car la meilleure manière de se défendre est l’attaque. Nous nous sommes bien préparés. Sur le plan du mental, nous n’avons aucune pression et nous espérons gérer le match à notre manière et à notre avantage. Pour cela, il nous faut être plus concentrés que lors du dernier match que nous pouvions remporter et duquel on a ramené un point par chance. Nous savons que ce match est très important pour nous et nous ne voulons pas le rater et c’est pourquoi nous attendons de pied ferme nos voisins belabessiens et que le meilleur l’emporte.»

HADJ MERINE, (ENTRAÎNEUR-ADJOINT)

«C’est un match difficile, mais nous avons les moyens de le gagner. Nous avons expliqué à nos joueurs qu’ils doivent bien quadriller le terrain afin de ne laisser aucun espace à notre adversaire, d’être bien présents sur toutes les balles et de croire en leurs moyens. Nous avons préparé tout cela aux entraînements. On a aussi travaillé depuis près d’un mois le dernier geste qui a toujours fait défaut depuis le début du championnat. Cela commence à venir et j’espère que nous aurons un bon résultat demain.» M. T.

V S BENMOUSSA RETARDATAIRE

Après le match contre le NAHD, le gardien cabiste a été autorisé à rentrer chez lui à Tlemcen à partir d’Alger. Tebib lui a même accordé une journée supplémentaire de repos, et il devait reprendre l’entraînement lundi, ce qui n’a pas été le cas. Benmoussa a prolongé son repos d’une autre journée pour ne reprendre que mardi, un retard qui risque de lui coûter sa non-convocation pour le match contre la W. Y. JSMS.


16

LIGUE 2 RENOUER AVEC LA VICTOIRE

Maracana N°1396 — Jeudi 14 Avril 2011

DÉPART JEUDI

C’est jeudi après-midi que la délégation du MSPB s’envolera vers Alger à partir de l’aéroport de Batna. Si l’aller est prévu par avion, le retour est programmé après le match par route et par bus.

ZIDANI ET ZEDDAM À L’ENTRAÎNEMENT

Encore une fois seuls Zidani et Zeddam étaient présents à l’entraînement; aucun autre membre n’a donné signe de vie. On parie que la semaine prochaine beaucoup de monde se bousculera aux séances d’entraînements, vous avez bien deviné pourquoi ? c’est le derby MSPB-CAB.

ZEGRIR RÉTABLI

Le jeune latéral gauche du Mouloudia n’a plus joué depuis deux journées ; sa blessure aux adducteurs qui l’a contraint au repos n’est plus qu’un mauvais souvenir. Au vu des entraînements de cette semaine, Zegrir semble bien rétabli pour reprendre du service. W. Y.

ZEGHIDI : «On visera le maximum» g Entretiien réalisé par WAHAB YEFSAH

Remplaçant contre l’USMBA en raison d’une blessure aux adducteurs, Zeghidi Tarek fera son grand retour contre le RCK ce vendredi. Il nous parle du match et des chances du MSPB. Peut-on dire que Zeghidi est rétabli ? Je vais beaucoup mieux, Dieu merci, je pense que je suis en mesure de tenir ma place ce vendredi Incha’Allah. L’équipe sera-t-elle au complet cette fois-ci ? Incha’Allah, avec le retour de Ziad, Bitam et Zegrir, on sera au complet et mieux armés pour ce RCK-MSPB. CA va être un match diffi-

cile, n’est-ce pas ? Il n’y a pas de match facile, ce RCK-MSPB sera très difficile pour les deux équipes qui ont besoin de points pour coller au peloton de tête. D’après vous, le MSPB garde-t-il ses chances pour l’accession ? Tout à fait, rien n’est encore joué, beaucoup d’équipes sont dans un mouchoir de poche. Il suffit de deux résultats positifs pour se retrouver en haut du classement. On vous laisse conclure … Il faut jouer à fond jusqu’au dernier match. nous, les joueurs, on fera le maximum, je souhaite que nos supporters puissent nous encourager, on a besoin d’eux, ensemble on peut faire quelque chose. W. Y.

Louanas rétabli Le héros malheureux du match contre l’ABM a été l’ombre de luimême contre l'USMBA ; personne ne peut lui en vouloir, car il portait encore les séquelles de son choc avec le gardien de l’ABM, cette semaine Ramzi semble avoir retrouvé ses force et ses esprits et il est lui aussi rétabli.

L’arbitrage à l’index Que ce soient les dirigeants ou les joueurs du Mouloudia, tout le monde appréhende l’arbitrage. Selon eux, le MSPB a été à plusieurs reprises victime de l’arbitrage. La désignation de Zouaoui pour le match RCK-MSPB n’a pas rassuré les batnéens ; on saura après le match s’ils ont raison ou tort. W. Y.

V S g Entretien réalisé par MOHMED BANBACHIR

Au lendemain de la rencontre livrée au RCK, où le Chabab de Témouchent avait réussi à arracher une précieuse victoire, celle de l’espoir (1-0), le défenseur latéral du CRT, en l’occurrence Ould Lakhdar Abdelkader, que nous avons accosté aux alentours du complexe sportif «Omar Oucief», a bien voulu répondre à nos questions.

Face au RCK, le CRT vient d’arracher un succès fort bien mérité. Un commentaire ? Tout d’abord, je tiens à préciser que le Chabab a entamé cette rencontre avec la ferme détermination de confirmer son redressement.Compte tenu de notre situation actuelle au classement, laquelle ne plaide nullement en notre faveur, nous étions condamnés à réagir positivement. Durant ce choc où l’enjeu était de taille, les joueurs ont fait preuve de solidarité, soulignée notamment en seconde période où nous avons réussi à préserver le score et avons même failli faire le break.

g Par ANIS SADOUNE

C’est demain que la formation koubéenne affrontera le MSP Batna, pour la 21ème journée de Ligue 2. Une rencontre qui s’annonce difficile et décisive en même temps pour les Koubéens.

E

n effet, les capés de Nabil Medjahed sont déterminés à remporter cette rencontre et arracher les trois points de la victoire surtout que la rencontre aura lieu à la maison et devant le public koubéen. Ce dernier sera présent en force dans les tribunes du stade Benhaddad. En fait, la victoire de demain permettra aux capés de Nabil Medjahed de retrouver la confiance et renouer avec la victoire. Pour rappel, les partenaires du buteur Salim Hanifi, n’ont remporté aucune rencontre depuis celle face au Paradou, comptant pour la dix-septième journée de Ligue 2. D’autre part, les joueurs koubéens veulent dédier la victoire de demain à leur coach Nabil Medjahed qui a été presque limogé par le président Hadj Bouzid et prouver qu’ils sont solidaires avec leur coach.

Le MSP Batna en quête du rachat

Le MSP Batna, qui occupe la huitième place au classement du

«Il est hors de question de baisser les bras» OULD LAKHDAR

Après une période de disette, peut-on dire que le CRT est bien parti pour amorcer son décollage ? Après nos trois dernières performances où nous avons réussi, je dirais, à vaincre le signe indien, je crois que le groupe a retrouvé la joie de jouer et compte se battre jusqu’à l’ultime moment de ce premier challenge professionnel dans le seul souci de tenter de sauver ce qui peut l’être. Maintenant que l’avenir du club cher au regretté Siki est en jeu, nous nous devons de nous battre courageusement, sans se poser trop de questions. Même si le CRT ferme lamentablement la marche, nous avons constaté chez les joueurs cette envie d’aller de l’avant, n’est-ce pas? Je dois avouer que les joueurs n’ont jamais douté de leurs capacités avérées. Le groupe dispose, en dépit des moyens dérisoires mis à sa disposition, de suffisamment d’arguments pour se transcender et tentera de donner le meilleur de lui même pour sauver le CRT des affres de la relégation. L’espoir est-il permis, selon vous ? Ecoutez, en football tout est possible. L’important est de croire en nos pos-

championnat, ne viendra pas à Alger pour une balade. Les poulains de Kamel Mouassa voudront prendre leur revanche face aux Koubéens après avoir été tenus en échec lors de la journée précédente par l’USM Bel Abbès. Brinis et consorts ne devront pas prendre les choses à la légère face à cette adversaire pour éviter une mauvaise surprise à la fin de la rencontre.

Ahmed-Benyahia et Khedis de retour

Ayant purgé leurs sanctions dont ils ont écopé lors de la rencontre précédente face au CRT, les deux joueurs koubéens à savoir le défenseur Sid Ahmed Khedis et l’attaquant Zakaria Ahmed-Benyahia sont de retour. Les deux joueurs sont appelés à apporter un plus à l’équipe. En effet, le retour de ces deux joueurs cadres donnera plus de solutions au coach Nabil Medjahed pour choisir le onze qui devrait être aligné demain.

sibilités et de jouer nos chances à fond car, mathématiquement, rien n’est encore perdu. Ce sera extrêmement difficile pour nous d’assurer le maintien, certes, mais il est surtout hors de question de baisser les bras. M. B.

Bencherifa out

Par ailleurs, la formation koubéenne sera privée lors de la rencontre de demain des services du milieu de terrain Walid Bencherfia, qui a contracté une blessure lors de la dernière rencontre qui a opposé son équipe au CRT. L’attaquant Ait Ali est sur la bonne piste pour succéder à son coéquipier surtout qu’il a affiché une bonne forme lors de la rencontre amicale face à Hydra. A. S.

GHARICHE : «On doit être vigilants»

g Entretien réalisé par AOUN LAÏD BOUALEM

Le jeune milieu récupérateur, auteur d’une très bonne prestation lors du match amical livré face à l’IRB El Bordj mardi dernier estime dans ce bref entretien que son équipe va se battre en mettant du cœur à l’ouvrage, afin de sortir victorieux face au CR Témouchent.

Ph. Maracana

V S

Dans quel état d’esprit se trouve le groupe ? Franchement on n’a pas de soucis à se faire ; les défaites même si elles sont amères font partie du jeu. Certes, on a traversé une période difficile après 8 contres-performances consécutives mais pour ne pas nous enfoncer davantage, on a décidé d’oublier le passé et ne penser qu’au présent et surtout à l’avenir du SAM. Comment voyez-vous le match face au CRT ? C’est un match à prendre très

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

au sérieux pour ne pas sombrer dans la facilité ; le CR Témouchent est une bonne équipe qui pratique un bon football, ce n’est pas parce qu’elle occupe la place de lanterne rouge qu’on va la sous-estimer, bien au contraire, on devra être vigilants et se donner à fond pour empocher les 3 points de la victoire, ça va être un match capital qu’on se doit absolument de gagner pour ne pas compliquer davantage notre tâche pour le reste du parcours et par la même occasion, assurer nos arrières puisque dès à présent les choses deviennent de plus sérieuse. Un message pour vos supporters ? Dieu merci, nos supporters ont toujours été avec nous et même si on les a souvent déçus cette saison, il n’empêche qu’on compte énormément sur leur compréhension et leur soutien. Ce n’est qu’avec leur apport que l’équipe pourra avancer vers les succès. A. L. B.


LIGUE 2

17

Maracana N°1396 — Jeudi 14 Avril 2011

Le wali de Constantine aux côtés des Sanafirs 1 MILLIARD DE CENTIMES POUR LE CSC

C

ette aide vient à point nommé récompenser les efforts fournis par l’administration clubiste qui n’a ménagé aucun effort pour maintenir l’équilibre de l’équipe en matière de finances, et aussi de pouvoir couvrir le manque à gagner causé par les deux rencontres jouées à huis clos et qui auraient permis au moins de couvrir les primes des joueurs et un déplacement. Pour rappel, le wali de Constantine avait promis, lors de la rencontre qu’il a tenue avec les Sanafirs, suivie d’un dîner en son honneur, qu’il aidera le CSC. M. Bedoui a réitéré son engagement envers le sport et le football en général et le CSC en particulier, pour l’aider à concrétiser les objectifs que l’administration a mis en place dès le début de ce championnat, où le wali avait parlé de surprises qui allaient venir au moment opportun et les termes qu’il a employés, (sic) : «Attendez-vous à des surprises les jours qui viennent.» C’est tout à l’honneur du premier magistrat de la ville, qui ne compte pas s’arrêter là, et bien des

LES SANAFIRS À L’ASSAUT DE MEROUANA

surprises attendent le sport à Constantine, et c’est de bon augure pour l’avenir.

Les Clubistes dans la sérénité

Cette semaine, c’est dans une sérénité totale que les protégés de Khezzar préparent la prochaine confrontation face à Merouana, dans un match difficile à négocier, car l’adversaire se trouve dans le bas du classement et risque de chuter encore plus en cas de contre-performance face au leader actuel le CSC, qui lui aussi, à vrai dire, aspire au gain des points de la victoire, ou du moins le match nul. Avant-hier, une grande charge de travail a été programmée et les joueurs étaient extenués à la fin de la partie. En revanche, hier au stade de Daksi, c’est une charge de travail moins intense que la précédente, mais néanmoins cela au moins aura permis aux camarades de Yacef de maintenir la cadence et de rester concentrés sur ce qui va venir. Khezzar est confiant, ses joueurs aussi, et tous les sympathisants et supporters du CSC espèrent que cela se confirmera concrètement sur le terrain.

Le derby CSC-MOC pourrait se jouer à 18H

En effet, l’administration clubiste a pris les devants et a adressé une correspondance à la Ligue nationale, demandant à ce que la prochaine rencontre prévue entre les deux clubs constantinois, le

Ph. Maracana

On a appris de source digne de foi que le wali de Constantine, Bedoui Noureddine, vient de débloquer une subvention d’un milliard de centimes au profit du Club Sportif Constantinois.

V S

CSC et le MOC en l’occurrence, soit décalée à 18h pour permettre à la rencontre de vivre un semi-nocturne qui fera la joie des supporters. En principe, pour ce genre de derby, comme il c’est le cas pour Alger, la Ligue ne devrait voir aucun inconvénient pour le reprogrammer à 18h.

Aïche revient doucement

Le jeune junior, Aïche, qui avait pris part à un des matchs du CSC et qui a tapé dans l’œil du coach, tellement il est pétri de qualités, on s’en souvient, s’est gravement

blessé, et était absent des terrains depuis longtemps. C’est avec un traitement spécial préconisé par Chalabi Lazhar que le jeune a pu se rétablir et a commencé à courir en solo. N’a-t-on pas dit que pour lui la saison était finie ? Il fallait compter sans le souci de bien faire de l’équipe médicale du CSC, et a sa tête Chalabi Lazhar, qui ne ménage aucun effort pour maintenir l’infirmerie clubiste complètement vide. L. B.

LE PRÉSIDENT DE L’ABM : «Face au CSC, nous devons gagner» g Entretien réalisé par LAMINE BOUDEBZA

Le président de l’AB Merouana, Hadj Ramdane Midoune, que nous avons contacté par téléphone, a été très aimable et a bien voulu nous accorder cet entretien. Vous avez perdu en coupe face à l’ESS ; voudriez-vous nous donner vos impressions concernant ce match ? Oui, le match en lui-même a été d’un niveau appréciable face à une équipe aussi huppée que celle de l’Entente de Sétif. Nous n’avons pas demandé à nos joueurs de gagner coûte que coûte ce match, mais néanmoins on leur a dit de jouer sans complexe et de se faire plaisir ; on leur a expliqué qu’ils allaient jouer contre une équipe qui recèle beaucoup de joueurs de qualité, tels que Hadj Aïssa, Djabou et Lemouchia, pour ne citer que ceux-là et qui font partie de l’équipe nationale «A» et que pratiquement plus de la moitié de l’effectif de l’ESS est la composante de l’équipe nationale «A’». Certes, on a joué beaucoup plus en

défense, laissant l’initiative du jeu aux Sétifiens, mais nos joueurs ont bien réagi et tenu tête à la meilleure formation du pays, voire même du continent. Le temps réglementaire s’est terminé sur un score vierge de zéro partout, ce n’est que lors des prolongations que l’Entente de Sétif a trouvé la faille pour nous inscrire un but, un seul. Nous n’avons pas à rougir de cette défaite, la coupe n’était pas notre objectif principal, il nous reste maintenant à régler les problèmes du championnat pour essayer de sauver le club de la relégation, et c’est pour cet objectif que nous travaillons. Donc, pas de regrets du tout ? Vous savez, on est tombés sur un gros morceau, l’ESS n’est pas à présenter ; comme je vous l’ai dit, on a joué défensivement, on a fermé tous les espaces de jeu, ce à quoi nous avons tenu tête, et il aura fallu les prolongations pour déterminer le vainqueur. Toutefois, j’aurais aimé aller aux tirs au but, mais je vous assure qu’il n’y a aucun regret que nous perdions ce match,

et je dis bonne chance à l’ESS, que nous respectons beaucoup et qui nous a permis de gagner plus d’expérience en jouant un match de coupe contre eux.

Vous allez recevoir le CSC, un match difficile en perspective... On entretient de bonnes relations avec le CSC, dirigeants et supporters, on les accueillera ici à Merouana à bras ouverts. Le CSC est une équipe respectable, qui est le leader de notre groupe, je dirais entre 70% et 80% que c’est un match difficile pour nous, mais il faut que nous réagissions pour remporter ce match, notre position au classement ne nous permet pas de laisser passer cette opportunité, mais je dirais aussi attention, parce qu’en face, c’est une équipe qui a toujours été régulière et qui possède des éléments de valeur et expérimentés, qui sont aguerris à ce genre de défi. Maintenant, pour la stabilité de notre équipe, il nous faut remporter cette confrontation, je ne dirais pas que ce sera chose aisée, mais cela y va de la stabilité du club. Est-ce qu’après le match de 120 minutes, les joueurs ont

pu récupérer ? C’est notre maintien et notre survie en Ligue 2 qu’on va défendre face au CSC ; si on perd, on s’enfoncera encore plus dans le classement et on ne pourra plus entrevoir le bout du tunnel et ça sera synonyme de descente aux enfers pour nous. On n’en est pas encore là, mais tout de même, cela reste un match très difficile. Vous avez un message pour vos supporters ? Nos supporters ont de tout temps été derrière nous ; maintenant, c’est aux joueurs sur le terrain de réagir et d’avoir un sursaut d’orgueil. On ne peut pas se permettre de perdre deux rencontres de suite à domicile. Le mot de la fin... Je dirais à mes amis du CSC qu’ils sont les bienvenus chez nous, les relations qui lient nos deux clubs sont excellentes, on les accueillera avec des fleurs, comme on a été reçus à Constantine, où j’ai été honoré par les dirigeants clubistes qui nous ont réservé un accueil des plus chaleureux et que le meilleur l’emporte. L. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Cette semaine, les camarades de Zemit auront du pain sur la planche, le travail sera beaucoup plus axé sur le côté physique et tactique, selon le programme mis en place par le staff qui est très révélateur en ce sens. Un match très difficile attend les protégés de Khezzar à Merouana, une équipe difficile à manier à domicile. En effet, les Clubistes se déplaceront une fois encore chez un mal classé, pour une empoignade qui s’annonce des plus chaudes. Les relations entre les deux clubs ont été tout au long de ces dernières années bonnes et mêmes très chaleureuses. La conjoncture, cette année, a voulu que les Clubistes retrouvent leurs amis en bas du tableau jouant leur survie dans ce premier championnat professionnel de Ligue 2, alors que le CSC doit confirmer sa bonne santé et les résultats positifs qu’il a tout au long de ce parcours engrangés. Les dirigeants clubistes ont d’ores et déjà commencé à lancer des appels à leurs supporters pour ne pas faire le déplacement de Merouana, craignant des troubles, vu que la position de l’équipe locale est peu reluisante et qu’ils ne voudront pas subir une sanction à l’approche du derby constantinois qui les priverait encore de l’appui financier et moral. Un stade où les supporters sont très proches de l’aire de jeu et où il est très facile d’enjamber la clôture entourant le terrain qui, en cas de bagarre entre les deux camps, pourrait être source de problèmes, que les dirigeants clubistes voudraient éviter coûte que coûte. Les appels fusent de partout et même le site internet des supporters du CSC s’y est mis en ouvrant un Topic sur son forum, appelant les nombreux fans désirant rejoindre la ville de Merouana, demain, de s’abstenir et de rester à Constantine. Nombreux sont ceux qui nous ont dit que le CSC est assez expérimenté pour revenir avec au moins le point du match nul de cette confrontation, pour peu que les supporters ne fassent pas le déplacement... L. B.


18

Mission périlleuse à Mosta g Par ALI OUKILI

es Pacistes seront-ils capables d’accrocher l’ESM sur son terrain et devant ses nombreux supporters. La tâche s’annonce difficile devant cet adversaire jouant l’accession. Cette formation, qui a pu battre la JSMS à Skikda même, pourtant une équipe difficile à manier sur son terrain, a décidé de confirmer ce weekend devant les Algérois. Ces derniers voulant à tout prix éviter de dégringoler vers le bas du tableau et éviter le spectre de la relégation. Ils n’ont qu’un seul et unique objectif dans la tête: ne pas revenir les mains vides de Mostaganem. Le groupe, qui a retenu la leçon du

dernier semi-échec concédé à domicile face à l’ASMO, est déterminé à accrocher les locaux pour se refaire une bonne santé. Les coéquipiers de Klehnemer seront mis à rude épreuve par les «Espérantistes» en forme ses dernières semaines. “On n’arrive pas encore à comprendre ce qui nous est arrivé face à l’ASMO on a bien joué et on menait au score 1-0 à deux minutes de la fin de la rencontre. On croyait avoir engrangr les trois points et monter de quelques marches au classement, mais les Oranais sont parvenus à égaliser”, dira Benmedour déçu par ce résultat. Les Pacistes sont obligés maintenant de bien négocier les matches à venir

Travail devant les buts L’entraîneur a consacré les deux dernières séances d’entraînements dans la surface de réparation pour que les joueurs soient plus efficaces devant le camp adverse. Il espère que les joueurs deviendront plus adroits lors des prochaines échéances et ne pas mettre le cuir dans les décors à chaque occasion.

Match d’application hier matin Les camarades de Benmedour ont disputé un match d’application pour que le coach puisse procéder à quelques réglages avant le déplacement à Mostaganem pour donner la réplique le lendemain à l’ESM. Elle sera de retour juste après la rencontre. Tout le monde espère qu’il sera sanctionné d’une victoire qui donnera plus de mordant aux joueurs afin d’en enchaîner d’autres.

Ph. Maracana

L

Maracana N°1396 — Jeudi 14 Avril 2011

pour continuer à faire partie de cette division. Ils doivent tout d’abord réussir leur périlleux déplacement à Mostaganem pour se remettre en confiance. Et les bons résultats suivront. Après le Paradou pourra remonter la pente et faire oublier en même temps ses précédents échecs à ses inconditionnels. «Un succès à Mosta nous

donnera plus d’appétit et on sera en mesure de terminer en force la saison ; il reste encore plusieurs rencontres à disputer, l’espoir est donc permis», laisse entendre le gardien de but Benmedour. Les joueurs feront l’impossible pour oublier le nul contre l’ASMO, demain contre l’ES Mostaganem. «C’est une rencontre qu’on doit bien gérer il

n’y a pas d’autres solutions pour nous encourager à aller de l’avant», précise-t-il. A l’aller, les Algérois se sont imposés sur le score de deux buts à un dans une rencontre qu’ils ont dominée. Ils espèrent en faire de même ce vendredi à Mostaganem pour prendre une option d’assurer leur maintien. A. O.

FERCHICHI : «Une victoire pour mieux souffler»

Le gardien de but Rachid Ferchichi souligne que son équipe se déplacera à Mostaganem pour empocher les trois points. «Le groupe s’est entraîné dans une parfaite ambiance, ce qui augure un bon résultat devant l’ESM. D’ailleurs, il nous faut le succès à tout prix pour sortir la tête de l’eau», dira-t-il. Il estime qu’au vu de ce championnat, son équipe mérite meilleure place au championnat. «Au vu des clubs de la ligue II d’un niveau tout juste moyen, le Paradou devrait se retrouver parmi au moins les cinq premiers», pense-t-il. Il ajoute : «On est animé d’une grande volonté pour sauver notre saison, et on parviendra à le faire», affirme-t-il. La mission de ce vendredi s’avère difficile pour les Algérois mais ils sont prêt à se sacrifier pour surprendre l’ESM.

LIGUE 2 V S MESSAOUDI SERA DU VOYAGE

L’avant-centre Abdekader Messaoudi, qui revient d’une méchante blessure, a pris part à toutes les séances d’entraînements de la semaine. Il effectuera le déplacement à Mostaganem ; reste à savoir si l’entraîneur l’alignera dans le onze rentrant, ou bien sera-t-il remplaçant.

MEDAHI BLESSÉ

Le milieu offensif Oussama Medahi,qui a contracté une blessure au poignet contre l’ASMO, ne sera pas du voyage avec ses camarades à Mostaganem. Son absence sera ressentie, vu l’énorme travail qu’il accomplit à chaque fois. Il subit actuellement les soins nécessaires pour se remettre sur pied et rejoindre ses coéquipiers pour participer à la suite de la compétition.

Publicité RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Aïn Defla Direction du logement et des équipements publics

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 007/2011 La Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Aïn Defla, numéro d’identification fiscale (NIF) 099944019061117, lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour la Réalisation de (05 classes + 01 laboratoire) à l’Ecole fondamentale Med Mrabet à El Attaf en lot unique. Les entreprises qualifiées et spécialisées dans le domaine du bâtiment activité principale, et qui sont intéressées par le présent avis peuvent retirer le cahier des charges auprès du secrétariat de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Aïn Defla, Boulevard 19 Mars, Aïn Defla à titre gratuit. Les offres doivent être accompagnées des pièces suivantes : A/ Offre technique : 1- Déclaration à souscrire dûment remplie, signée et datée par le soumissionnaire ; 2- Instruction aux soumissionnaires dûment signée, datée et cachetée ; 3- Certificat de qualification et de classification professionnelles activité principale travaux de bâtiment (copie légalisée) ; 4- Statut de l’entreprise lorsqu’il s’agit d’une personne morale (copie légalisée)

5- Registre du commerce (nouvelle immatriculation) copie légalisée 6- Les bilans financiers de l’entreprise pour les 03 dernières années (20072008-2009) établis et visés par un comptable agréé ou commissaire aux comptes (copies légalisées) 7- Extrait de rôle (copie légalisée) 8- Attestations de mise à jour (CNASAT - CASNOS et CACOBATPH) copies légalisées 9- Extrait du casier judiciaire n° 03 du soumissionnaire lorsqu’il s’agit d’une personne physique et du gérant ou du directeur général de l’entreprise lorsqu’il s’agit d’une société (copie légalisée) ; 10- Attestation de dépôt légal des comptes sociaux au niveau du Centre national du registre du commerce, pour les sociétés commerciales (copie légalisée) : 11- Déclaration de probité dûment remplie, signée et datée par le soumissionnaire ; 12- Le numéro d’identification fiscale (NIF) du soumissionnaire ; 13- Attestations de bonne exécution de projets similaires, délivrées par différents services contractants (copies légalisées) ; 14- Le délai et planning d’exécution des travaux (cacheté, signé et daté) 15- Liste des moyens matériels, accompagnée des pièces justificatives

(cartes grises avec attestations d’assurances pour le matériel roulant et PV d’huissier de justice daté de moins d’une année de la date d’ouverture des plis) - (copie légalisée) ; 16- Liste des moyens humains cachetée, signée et visée par le soumisisonnaire, justifiée par la déclaration de cotisation CNAS mensuelle ou trimestrielle, selon le cas, accompagnée des diplômes pour les ingénieurs, architectes, techniciens supérieurs et techniciens (copies légalisées) B- Offre financière 1- La lettre de soumission dûment remplie, signée et datée 2- Le bordereau des prix unitaires dûment rempli en chiffres et en lettres, signé et daté par le soumissionnaire 3- Le devis quantitatif et estimatif dûment rempli, signé et daté par le soumissionnaire. Chaque offre est insérée dans une enveloppe fermée et cachetée, indiquant la référence et l’objet de l’appel d’offres ainsi que la mention «technique» ou «financière», selon le cas. Les deux enveloppes sont mises dans une autre enveloppe anonyme, comportant la mention «A ne pas ouvrir» appel d’offres n° ....- La réalisation de (05 classes + 01

Maracana N° 1396 — Jeudi 14 Avril 2011 - Anep N° 850 483

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

laboratoire) à l’école fondamentale Med Mrabet à El Attaf en lot unique. Adressée et déposée auprès de Monsieur le directeur du logement et des équipements publics, Boulevard 19 Mars, wilaya de Aïn Defla. La durée de préparation des offres est fixée à vingt-et-un jours à compter de la date de la première publication de l’avis d’appel d’offres dans le Bulletin officiel des marchés de l’opérateur public (Bomop) ou la presse. Le jour de dépôt des offres et le jour d’ouverture des plis technique et financier correspondant au dernier jour de la durée de la préparation des offres. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. L’heure limite de dépôt des offres est fixée à douze (12h00) heures. L’heure d’ouverture des plis technique et financier est fixée à treize heures (13h00) et aura lieu au siège de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Aïn Defla en séance publique. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant un délai de cent-onze (111) jours à compter de la date limite de dépôt des offres. Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d’ouverture des plis.


Maracana N°1396 — Jeudi 14 Avril 2011

NATIONALE AMATEURE

Mouloudia ! La place de leader te va si bien

19

ATTAN THLAHKED L'MOB, WEKHERTHAS IWAKEN ATTEKHDEM RAIS

L

Doucement mais sûrement, le Mouloudia de Béjaia est enfin leader après 16 journées disputées. Vingt-huit points récoltés et une première place fort méritée.

es Vert et Noir sont maintenant dans les normes, même s’ils n’ont pas bien débuté l’actuel exercice. Déjà, il n’aura pas fallu une seule défaite pour que l’excoach, Hocine Zekri quitte la barre technique, lui qui se disait qu’il ne se voyait pas en train d’entraîner une équipe du championnat amateur, mais qui a fini par prendre une équipe de l’Interrégions. Le MOB est actuellement premier, et cela enchante plus d’un parmi les fervents supporters des Vert et Noir, mais cela ne veut pas dire que la bataille est déjà gagnée. Au contraire, il va falloir cravacher dur pour garder cette première place synonyme d’accession en ligue 2 professionnelle. Et quant on sait que le chemin est plein d’embûches, il va falloir trouver les bonnes formules pour gérer tout ça. Revenons au match face à Khenchela, un seul but signé par l’enfant d’Amizour, le milieu offensif Djabbar Akrour a suffi donc aux Crabes de prendre les trois points et de déloger les deux exleaders, l’USM Sétif et la JS Djijelli. Désormais donc, les Crabes sont bien partis pour réaliser le rêve de ses supporters qui croient dur comme fer que leur équipe pourra reprendre la place qui est sienne.

Maintenant, il faut savoir gérer la pression

Chaque équipe qui joue les premiers rôles aura une pression sur les épaules, alors là quand il s’agit d’une équipe qui est classée leader. Pour le MOB, certes l’objectif qui a été tracé par la direction du club, à savoir l’accession en ligue 2 est abordable, mais dès maintenant, les joueurs doivent savoir gérer cette pression qui pèsera sur eux. Les camarades de Belhadef Abdelkader auront en face d’eux des équipes qui n’ont pas encore dit leur dernier mot, à l’image du WR M’sila à qui les Crabes iront rendre visite pour le compte de la 17e journée, soit une équipe qui pointe à la 6e place avec 23 points. La direction du club est consciente de cet état de fait et fera en sorte que le groupe ait les meilleures conditions de travail et surtout les moyens appropriés pour permettre au groupe d’être sur sa lancée.

Les quatre prochaines rencontres seront décisives

Il ne reste que 16 journées à disputer, et chaque équipe dans ce groupe aura des chances de terminer première. Disons donc que les prochaines sorties des Vert et Noir seront décisives pour la première place, convoitée par pas moins de quatre clubs. Déjà, pour le prochain match, le Mouloudia aura à effectuer un déplacement des plus périlleux ce samedi à M’sila pour en découdre avec le WRM’s. Une équipe qui voudra coûte que coûte réduire l’écart qui la sépare des Béjaouis et des autres équipes du peloton de tête. Tout juste après, le MOB

Ph. Maracana

g Par HANI MEBARKI

recevra l’ASA Ain M’lila, qui est classée 3e avec 25 points et qui a réussi sa première sortie à domicile face aux Crabes lors de la phase aller sur le score de deux buts à un. Pour le compte de la 18e journée, le MOB ira donner la réplique à l’USM Sétif, soit une équipe classée 2e et qui accuse actuellement deux points de retard par rapport au MOB. Les camarades de Djabbar Akrour feront tout pour consolider leur première place.

Akrour, le joueur par qui des buts décisifs arrivent

Pur produit de l’US Olympique Amizour et avant de porter le maillot du MO Béjaia, le jeune joueur a porté les couleurs de la JS Ighil Ouazzoug, et il était entraîné par l’actuel adjoint de Menad à la JSMB, Hamouche Ahcène. L’arrivée d’Akrour au

sein du MOB est perçue par tout un chacun ici à Béjaia comme la meilleure affaire que le club ait réussi depuis la saison écoulée (La saison durant laquelle ce jeune joueur a rejoint les rangs du MOB). Déjà durant cette même saison sportive, le joueur avait inscrit des buts décisifs qui ont permis à son équipe de remporter ses matches, tels que les matches face au SA Mohammadia et l’ASM Oran à Béjaia. Aujourd’hui, ce joueur est considéré comme un héros à Béjaia où la plupart des fans que nous avons accosté nous ont affirmé en ces termes : «Voilà la meilleure affaire du MOB cette saison. C’est un joueur qui a un gaucher magique et qui souvent apporte des buts décisifs. Le MOB doit se targuer d’avoir en son sein un joueur de la trempe d’Akrour.» H. M.

DIVIISIONS INFÉRIEURES ES TIMEZRIT

AZZEDINE IRID : «On ira à Sidi Aïch en conquérants»

Ph. Maracana

g Entretien réalisé par HANI MEBARKI

Le coach des Ath Yemmel, Azzedine Irid, qui a battu son ancienne équipe lors de la précédente journée, croit dur comme fer que son équipe est capable de revenir avec un résultat positif de chez son adversaire. Il estime que la tâche n’est pas facile mais que son équipe aura des atouts à faire valoir pour revenir avec le meilleur résultat possible. Alors coach, le moral est au

beau fixe ? C’est normal qu’il soit au beau fixe après une victoire acquise à domicile. Comme ça nous allons entrevoir la suite du parcours avec une bien meilleure sérénité. Il nous reste encore neuf matches à disputer, et on fera tout pour être à la hauteur et pourquoi pas prendre une place parmi les cinq premiers à la fin de l’exercice. Lors de la précédente journée, vous avez pris votre revanche sur votre ancienne équipe la JS Tichy en l’occurrence… Ni revanche ni rien du tout. La saison passée, j’étais à Tichy où nous avons effectué une bonne saison, où comme vous le savez, nous avions terminé à la deuxième place derrière le leader, la JS Akbou , et maintenant je suis à l’EST. Ce qui fait que je me suis comporté en tant que tel, ni plus ni moins. Cette année, peut-on dire que c’est l’année de l’apprentissage

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

pour l’ES Timezrit ? C’est la première fois, je crois que cette équipe joue en Régionale 2. Ce qui fait que pour une première, c’est déjà pas mal. Nous tâcherons de faire mieux lors des prochaines sorties, que ce soit à domicile ou en déplacement. Justement, pour cette semaine, le programme met le SS Sidi Aïch sur votre chemin… Il faut se méfier de cette équipe qui voudra se racheter de son dernier revers subi en déplacement face au MC Bouira. De notre côté, on fera de notre mieux pour revenir avec un bon résultat, cela même si je dois dire que la tâche ne sera pas facile, eu égard que Sidi Aïch veut se racheter. C’est un derby à ne pas rater, non ? On jouera en déplacement certes, mais cela ne veut pas dire que nous n’avons pas notre mot à dire, mais on ira là-bas pour réussir un bon résultat. En tout cas, moi je suis optimiste. Pourvu que les joueurs soient dans H. M. leur jour.


20

Maracana N°1396 — Jeudi 14 Avril 2011

DIVISIONS INFÉRIEURES

HONNEUR DE TIZI OUZOU, MISE À JOUR DU CALENDRIER

UN DERBY QUI PROMET ES DRAA EL MIZAN – DC BOGHNI

FARID KARA : ATTAQUANT DE L’ESDEM

«On n’a pas le droit à l’erreur devant nos supporters»

g Par HANI MEBARKI

Le stade d’Amar-Boumghar de Draa El Mizan, abritera ce samedi un match palpitant entre deux équipes qui connaissent parfaitement.

Ph. Maracana

L

a rencontre mettra aux prises l’ES Draa El Mizan qui veut s’offrir les trois points pour gagner encore des places au classement, et de l’autre côté, son adversaire du jour, le leader du championnat Honneur, à savoir le DC Boghni qui se présentera au stade Boumghar avec la ferme intention de rafler la mise en empochant les trois points de la victoire qui seront mis en jeu pour conserver leur première place. Les visiteurs, qui ont réussi à enregistrer un autre succès lors de la précédente journée, face à l’ES Sikh Oumedour, vont en découdre ce samedi avec un autre gros morceau, pour le compte de la mise a jour de la 21ème journée du championnat promotion honneur de la wilaya de TiziOuzou. Les Sudistes, qui attend leur voisin du DC Boghni de pied ferme, ce qui prouve que la tâche des poulains de Sehraoui ne sera guère facile. De l’autre côté l’attaquant du Djurdjura Club de Boghni, en l’occurrence Haddadi Merzouk, que nous avons contacté, a reconnu de la difficulté

de cette rencontre. « Après avoir livré un match plein la semaine dernière, ou les joueurs ont fait de leur mieux. On aura encore une fois ce week-end à affronter une autre bonne équipe de l’ES Draa El Mizan, et on sait d’avance ce qui nous attend », déclare-t-il. Et d’enchaîner : « On joue pour conserver notre place d’accueil, et je pense que le championnat est encore long, il nous reste beaucoup de match à disputé, les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend, en commençant par ce match. Nous comptons joué le tout pour le tout, en essayeront de rafler la mise lors de ce match » avant de conclure : « je reste confiant et même persuadé que mes

Le leader sur du velours à El Hachimia RÉGIONALE 2/GA/22E JOURNÉE

L

e leader du groupe A de la régionale 2 appelé communément le groupe de Kabylie se déplacera ce vendredi vers El Hachimia, où il en découdra avec une équipe locale (ASCEH) qui n’a rien d’un foudre de guerre certes, mais qui pourrait réagir comme une bête blessée après sa défaite inattendu devant les coquelicots de la JS Bordj Menaiel. Les locaux attendent de pied ferme le chef de file actuel et veulent l’épingler afin de soigner leur place actuelle. Le leader quant à lui, n’aura pas droit à l’erreur, surtout que son dauphin direct, l’Etoile sportive d’Azzefoun veut reprendre son dû, avec ce déplacement que les gars de l’ESA effectueront chez le voisin de Cheurfa N’Bahloul (L’OCA en l’occurrence). Une rencontre de confirmation pour les Azzefounais après la victoire acquise lors de la précédente journée devant les Olympiens d’Akbou. Le troisième au classement, la Jeunesse sportive de Tichy sera forcé au repos, après la décision de la ligue régionale d’Alger de suspendre la JSIO pour le reste de la saison sportive, après que les banlieusards d’Ighil Ouazzoug ont fait joué un joueur sous le coup d’une suspension, alors qu’il ne devait pas participer à ce match du 25 mars dernier. La JS Tichy remporte ainsi les trois points, sans joue, mais elle doit avoir une oreille attentive vers les deux stades d’El Hachimia et d’Azzazga où évolueront successivement les deux premiers, la JSA pour le premier nommé et l’ESA pour le deuxième cité.

Programme complet :

DEUX ÉQUIPES VEULENT CONFIRMER

Les deux seules équipes qui n’ont pas perdu en déplacement lors de la précédente journée, ce sont le NRB Sidi Daoud qui est allé contraindre les gars de Bir Ghbalou au partage des points (2/2) ainsi que le Hamzaouia de Ain Bessam qui a écrasé l’Olympique de Boumerdès chez ce dernier sur le score sans appel de trois à zéro. Ces deux équipes vont faire tout pour confirmer en recevant chez elles les Olympiens de Boumerdès pour le premier nommé (NRBSD) et l’Echaâbiya de Bouira pour le deuxième nommé (HCAB). Les deux équipes qui vont recevoir vont devoir tout de même se méfier car les équipes visiteuses ne se feront certainement pas piéger.

L’ORBA, LE LCI ET LE SSSA VEULENT SE RACHETER

Les trois équipes parmi les six qui ont fait le déplacement lors de la 21e journée ont pour noms l’Olympique Riadhi Baladiate Akbou, le LC Iflissen et les 3SA. Ces trois équipes ont perdu face à Azzefoun pour Akbou, la JSA pour Iflissen et Bouira pour les gars de la Soummam. Chacune des équipes recevantes fera tout pour renouer avec le succès et surtout jouer le jeu jusqu’au bout, d’autant plus que d’après des indiscrétions, il y aura une deuxième équipe qui accédera en régionale 1. C’est ce qui ajouterait du piment aux rencontres de ce samedi entre les équipes citées. H. M.

Sidi Daoud : NRB Sidi Daoud - O Boumerdes Akbou (Opod) : ORB Akbou - JSB Menaiel El Hachimia : ASC El Hachimia - JS Azzazga Azzazga : OC Azzazga - ES Azzeffoun Ain Bessam : HC Ain Bessam - MC Bouira Azzefoun : LC Iflissen - ES Bir Gbalou Sidi Aich (s‹tade de l’Amitié) : SS Sidi Aich - ES Timezrit Exempt : JS Tichy

coéquipiers vont se surpasser car ils on du caractère, et inch’Allah on arrivera ensemble à continuer sur cette lancé, et ce afin de décrocher l’accession en Régional II. C’est promis, on va relever ce défi c’est dans nos cordes ». Ces derniers seront certes, soumis à rude épreuve, mais ils sauront comment se transcender et revenir à la maison avec un résultat positif et sont décidés à ne pas rater cette occasion, même si leur mission s’annonce des plus difficiles. Ces derniers ne jurent que par la victoire, et estiment que ce n’est plus le moment de baisser les bras, bien au contraire, l’état d’esprit qui anime le groupe. S. A.

Pour le centre avant des Sudistes, Farid Kara, que nous avons contacté, ce dernier nous a déclaré que «avant toute chose, c’est un match derby entre deux équipes voisines qui se connaissent parfaitement. Ce sera certainement un match serré et très disputé, pour nous, seuls les trois points nous intéressent, je dirais que tous les joueurs sont conscients de cette lourde tâche qui les attend après demain chez nous et devant nos supporters. Donc, on doit être vigilants sur le terrain et ce, afin d’empocher les trois points de la victoire qui seront mis en jeu.»

BOUZID MAHMOUD : RÉCUPÉRATEUR DU DCB

«Seuls les trois points nous intéressent»

De l’autre côté, le milieu récupérateur du Djurdjura Club de Boghni, Mahmoud Bouzid, l’un des éléments clés de l’équipe, que nous avons contacté avanthier dans la soirée, nous a confié que «tout d’abord, c’est un match qui s’annonce très difficile pour les deux équipes, pas pour nous seulement, nous les joueurs sommes déterminés et décidés à ne pas rater cette opportunité et revenir à la maison avec la totalité des points et ce, pour garder nos chances intactes pour l’accession qui reste l’objectif principal du club cette saison.» Propos recueilli par S. A.

Publicité

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Wilaya de Djelfa Daïra BIRINE Commune BENHAR N° 335/2011

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 01/2011 Le président de l’APC de la commune de BENHAR lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour : Réalisation d’un groupe scolaire B1 à BENHAR - Réalisation six (06) classes - Réalisation Bloc administratif + Salle polyvalente - Réalisation Bloc sanitaire + Aménagement intérieur et extérieur - Réalisation logement de fonction + clôture Les entreprises intéressées par le présent avis peuvent retirer le cahier des charges auprès du bureau des marchés service technique de la commune, contre paiement de la somme de 2.000,00 DA frais de participation. Les offres seront accompagnées des pièces réglementaires légalisées en cours de validité et déposées auprès du secrétariat général de la commune de BENHAR. La date limite de dépôt des offres est fixée à 21 jours à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux. L’offre est à présenter sous enveloppe principale scellée ne comportant aucune inscription extérieure autre que l’objet du projet, l’adresse du maître de l’ouvrage et la mention «Avis d’appel d’offres national ouvert ne pas ouvrir». Cette enveloppe principale abritera deux autres enveloppes scellées identifiées offre technique, offre financière. Les documents de chaque enveloppe doivent être isolés les uns des autres comme suit : Offre technique : - la déclaration à souscrire, - la déclaration de probité, - copies du registre du commerce légalisées au niveau du CNRC, la date de légalisation doit être moins de trois mois,

- statut de l’entreprise pour les SARL, EURL, SNC, - attestations de mise à jour (CNAS, CASNOS, CACOBATH) actualisées, légalisées, - extrait de rôle ou un calendrier original, - casier judiciaire original datant de moins de trois mois, - liste des moyens humains avec justification de la CNAS, - liste du matériel avec justification selon le cahier des charges (photocopie des cartes grises avec assurance légalisée), - références professionnelles fournies par les maîtres d’ouvrages antérieurs pour les travaux similaires réalisés durant les quatre années selon le cahier des charges, - attestation de dépôt légal des comptes sociaux délivrée par le CNRC pour les SARL, EURL, SNC, - certificat de qualification et de classification. Toute offre contient des pièces manquantes ou non légalisées ou non en cours de validité sera rejetée. Offre financière : - la lettre de soumission remplie et signée, - cahier des charges (au soumissionnaire signé et cacheté), - bordereau des prix unitaires, - devis estimatif et quantitatif. La date de dépôt des offres est fixée au dernier jour de l’appel d’offres à 12h00. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 90 jours à partir de la date de dépôt des offres, ils sont invités à l’ouverture des plis qui aura lieu le même jour de dépôt des offres à 14h00 au siège de la commune de BENHAR, au cas ou la journée d’ouverture coïncide avec une journée fériée, l’ouverture des plis s’effectuera le premier jour ouvrable suivant et à la même heure.

Maracana N° 1396 — Jeudi 14 Avril 2011 - Anep N° 850 667

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Maracana N°1396 — Jeudi 14 Avril 2011

21

Une belle peau, même quant il fait froid doré sur le haut de la pommette achèvera d’illuminer votre visage.

On se prélasse

P

ieds glacés, goutte au nez et lèvres gercées, hum… à coup sûr, l’hiver n’est pas la saison préférée de celles qui aiment prendre soin de leur beauté. Mais pas question d’hiberner, il faut agir ! Voici donc quelques conseils pour garder éclat et vitalité, en attendant que le soleil repointe le bout de son nez ! On le sait, en cas de modifications climatiques ou autres (hormonales, émotionnelles...), le visage est le premier marqué. Rougeurs, dartres, boutons... la peau étant particulièrement agressée en hiver, il conviendra d’en prendre soin, et de la protéger.

UNE PEAU PURE ET NOURRIE La règle numéro 1, en hiver mais aussi tout au long de l’année, est d’apporter aux cellules de l’épiderme une hydratation suffisante et adaptée. Pour cela, après avoir correctement nettoyé votre peau, appliquez quotidiennement une crème de jour que vous aurez choisie en fonction du type de votre peau : grasse, mixte, sèche ou très sèche.Si vous ne savez pas trop à laquelle de ces catégories vous appartenez, demandez à une esthéticienne, un pharmacien ou un dermatologue. Ces derniers pourront également vous orienter vers le produit le plus adapté à votre peau. Ne négligez pas ce rituel beauté qui, en plus de nourrir votre peau, la protègera contre les agressions comme le froid, le vent ou la pollution.

DE BELLES LÈVRES SOYEUSES, C’EST POSSIBLE! L’astuce est de les protéger et de les hydrater à fond, à tout moment de la journée : le matin après le brossage des dents, au cours de la journée, et le soir avant de se coucher. Il existe aujourd’hui de nombreux baumes à lèvres, mais pour qu’il soit efficace, choisissez-le enrichi en beurre de karité par exemple. Enfin, sachez que la déshydratation accélère la sècheresse des lèvres : buvez donc fréquemment tout au long de la journée. Et n'oubliez pas que le tabac dégrade l’irrigation par les vaisseaux sanguins, et accélère donc la formation de gerçures... il serait temps d’arrêter ! Pour ne pas paraître trop livide en plein hiver, sans pour autant passer par la case UV ou vacances aux Seychelles, il existe diverses solutions. Tout d’abord, l’autobronzant qui permet de feindre une récente séance de bronzette. Pour le choisir, optez plutôt pour des produits naturels, et lors de l’application, allez-y avec parcimonie afin d’éviter d’en ressortir orange. Les fonds de teint, poudres, et autres blushs peuvent aussi s’avérer de bons alliés pour le camouflage de notre pâleur hivernale. Là encore, respectez votre carnation naturelle et choisissez des produits de qualité. Les couleurs idéales pour rallumer vos joues seront les roses, pêche, orange et bruns. Un soupçon de

Après une dure journée passée à affronter les intempéries, le bain reste l’un des meilleurs moyens de se détendre. Mais attention, pour que le bain reste votre meilleur ami, veillez à respecter les règles suivantes : Remplissez votre baignoire d’une eau à 38°C maximum. - Choisissez des produits apaisants (à base de miel, de lait), et nourrissants (huiles, algues, sels marins...). Préférez également des produits 100% naturels à ceux très parfumés mais bourrés de conservateurs. Ainsi, vous éviterez d’en ressortir avec la peau irritée. - Restez immergée 20 minutes maximum. - Placez une serviette éponge sous votre nuque pour une détente maximale. - Pour sortir de votre bain, ne vous relevez pas brusquement. Et pour un coup de fouet sanguin, faites remonter un jet d’eau froide des chevilles jusqu’au cou.

Bonne relaxation !

Une fois de temps en temps, au cœur de l’hiver, prenez également le temps pour une séance spa ou hammam, enveloppante et relaxante. Un hammam aux huiles essentielles pourra également vous décongestionner si vous avez quelques difficultés à respirer à cause d’un mauvais rhume.

NOURRIR SA PEAU La peau, particulièrement desséchée en hiver à cause des baisses de températures et du frottement des vêtements, doit être hydratée quotidiennement afin de préserver la barrière cellulaire qui ralentira la perte en eau. Pour le corps, choisissez un lait doux, nourrissant, et non gras, afin d’éviter la désagréable sensation du pantalon collé à la jambe. Les produits à base de lait, de karité, d’huiles végétales... sont à privilégier. Appliquez votre soin tous les matins, après la douche, et/ou le soir avant de vous coucher, en insistant sur les zones particulièrement sèches : jambes, genoux, coudes... Certaines zones du corps seront à bichonner tout

Crêpes indienne Pour faire des crêpes salées, il nous faut =6 bonnes cuillères à soupe de farine de pois chiches =quelques feuilles de coriandre fraîche =1 gousse d'ail hachée =1 cuillère à soupe de curry =2 piments (facultatif) =15cl d'eau de l'huile =du sel Pour faire des crêpes sucrées, il nous faut : =5 cuillères à soupe de farine de blé =1 morceau de sucre de palme =15cl d'eau un peu d'huile - Pour faire des crêpes

salées, il nous faut : Mélanger l'eau et la farine. Ajouter le sel, le piment, l'ail, le curry et bien mélanger. Ensuite ajouter les feuilles de coriandre (mélanger) En Inde, on mange les crêpes salées sans garniture, c'est pour cela que la pâte contient plein de choses. Mettre de l'huile dans une poêle. Ensuite mettre la pâte

(1 louche). Quand le dessus est sec, ajouter de l'huile et tourner la crêpe. La retourner plusieurs fois jusqu'à ce qu'elle soit dorée des deux côtés. - Pour faire des crêpes sucrées, il nous faut : Faire tremper le sucre dans l'eau. Le laisser fondre pendant une bonne demi-heure. Ajouter la farine (mélanger) Faire chauffer une poêle. Mettre un peu d'huile. Ensuite verser la pâte (1 louche). Quand le dessus est plus clair, ajouter un peu d'huile et retourner la crêpe. Faire cuire quelques pommes pour préparer une garniture pour les crêpes sucrées.

particulièrement : les coudes, les genoux, les pieds et les mains. En effet, ces parties ont tendance à se déshydrater rapidement, et sont soumises au frottement irritant des vêtements. Pour éviter la formation de crevasses, veillez à les hydrater régulièrement à l’aide d’un soin spécifique. Pour les mains, dès que le vent se lève ou que le mercure dégringole, portez des gants. Le sommeil est indispensable à la bonne santé de l’être humain. Que ce soit pour le système immunitaire, le système nerveux, l’énergie... bien dormir est très important et peut permettre d’être moins vulnérable aux petits maux de l’hiver. Les spécialistes conseillent de dormir entre 7 et 9 heures à l’âge adulte. Si, la semaine, vous êtes en dessous de cette moyenne, profitez du week-end pour faire une petite sieste. > Pour un bon sommeil la nuit, veillez également à éviter de pratiquer une activité physique en fin de journée, de consommer des excitants tels que café ou thé, de regarder la télévision ou de surfer sur internet ! Pour un meilleur endormissement, rafraîchissez votre chambre en l’aérant (20°C maximum), lisez quelques pages d’un roman facile à lire, ou concoctez-vous une tisane à base de tilleul, verveine, ou valériane. > D’un bon matelas dépendra votre sommeil... donc choisissez-le bien ! Portez une attention toute particulière à la composition du matelas, son soutien, sa fermeté... Demandez conseil à un spécialiste et sachez que de nombreuses enseignes proposent aujourd’hui de tester le matelas pendant quelques semaines. > Et pour celles et ceux qui connaissent la désagréable sensation des pieds glacés durant la nuit, sachez qu’il existe de très jolies bouillottes qui s’avèreront être de bonnes alliées pendant l’hiver. A condition de les utiliser correctement et de les nettoyer régulièrement. Enfin, une autre astuce pour éviter le blues hivernal, qui toucherait près de 10% de la population, c’est la luminothérapie ! Le principe est simple : utiliser les bénéfices de la lumière pour faire le plein d’énergie et réguler son sommeil. Pour cela, il faudra investir dans une lampe de luminothérapie, qui, le temps d’un hiver, remplacera les rayons du soleil...

Soufflet au Camembert =60 g de beurre =50 g de farine =1 l de lait =noix de muscade =100 g de fromage blanc à 0% de MG =100 g de camembert bien ferme =80 g de gruyère râpé =4 jaunes d’oeufs =6 blancs d’oeufs =beurre et chapelure pour les ramequins =sel, poivre blanc du moulinPréchauffez le four à 180°C (th.6). camembert. Montez les blancs Faites fondre le beurre, ajoutez en neige ferme. Mélangez ? des blancs en neige avec le la farine en pluie et faites cuire gruyère râpé et le camembert 1 à 2 min en mélangeant. puis incorporez le reste en Versez le lait en remuant et soulevant délicatement à l’aide laissez mijoter quelques minutes. Assaisonnez de sel, de d’une spatule. Remplissez les poivre et de noix de muscade et ramequins beurrés et poudrés de chapelure à 2/3 et enfournez retirez du feu. Ajoutez le 30 min à mi-hauteur. Servez fromage blanc, le fromage et sans attendre. les jaunes d’oeufs. Emiettez le

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Jeux-Détente

Maracana N°1396 — Jeudi 14 Avril 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 687

SOLUTIONS MOTS FLÉCHÉS N° 686

CITATION "On est reçu selon l'habit, reconduit selon l'esprit." Proverbe Russe

BLAGUE C'est un gars qui est au restaurant et qui dit au serveur: -Je n'arrive pas à couper ma viande! -Il est normal que vous n'y arrivé pas car c'est un plat de résistance.

MOTS CROISÉS N° 687 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 686

VERTICALEMENT A - Cassera sa pipe B - Formerai une armée C - Gouffre naturel Trés agréable D - Sollicitera E - Canton d'Altdorf Drupes à huile F - Lieu de culte Ancienne mais toujours mauvaise conseillère G - Degré musical Unité de clochard H - Attitude passive I - Hexaèdre à jeter Evêché de l'Orne Valeur du silence J - Echo emplumé Divin souffleur K - Résidu de raisin Cest mieux que mal accompagné L - Auteurs d'articles divers

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

HORIZONTALEMENT 1 - Orpin blanc 2 - Rendras 3 - Cause d'échec Jointure du bras et de l'épaule 4 - Avance liquide Buts de promenade en mer - Comme cela mais plus petit 5 - 79 pour un chimiste - Colorants écarlates 6 - Jeune actrice pleine d'avenir - Mot qui permet de rêver 7 - Laissai loin derrière - Bonnes brises 8 - Suite de lustres Destins - Fin du combat 9 - Mettre en ordre Pas trés enthousiaste 10- Cri de bricoleur Rigoureux

Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1396 — Jeudi 14 Avril 2011

05:56 : La matinale 07:27 : S.A.V. des émissions 07:58 : United States of Tara 08:51 : The Ghost Writer 10:56 : Le journal des jeux vidéo 11:10 : Les Guignols de l'info 11:18 : Une minute avant 11:19 : L'édition spéciale 11:45 : L'édition spéciale 13:00 : My Own Love Song 14:38 : Surprises 14:42 : Detroit 1-8-7 15:25 : Alice au pays des merveilles 17:10 : Album de la semaine 17:20 : Les Simpson 17:41 : Une minute avant 17:48 : Le JT de Canal+ 18:10 : Le grand journal 18:55 : La météo 19:01 : Les Guignols de l'info 19:15 : Le grand journal, la suite 19:53 : Desperate Housewives 20:35 : Desperate Housewives 21:17 : Nurse Jackie 21:44 : Nurse Jackie 22:12 : Mon oncle Charlie 22:33 : Mon oncle Charlie 22:55 : Amer

05:00 M6 Music 06:40: Télé-achat 06:00 : Météo 08:40 Flipper 06:05 : M6 Clips 09:30 Flipper 06:15 : Météo 10:20: Les sorciers de Waverly 06:20 Disney Kid Club Place: Météo 08:00 10:45: Les sorciers de Waverly 08:05 M6 boutique 09:15 Place: Leçons sur le mariage 09:35 Leçons sur le mariage 11:10: Sonny 10:00 : Desperate Housewives 11:35 Sonny 10:45 : Desperate Housewives 12:25 American Dad ! 11:40 : Météo 12:50: American 11:45 Le 12.45 Dad ! 13:15: Stargate SG-1 12:00 Scènes de ménages 12:40 Météo SG-1 14:00: Stargate 12:45 Les justicières 14:45: Stargate SG-1 de la nuit 14:45 : Un amour de fantôme 15:35 Tellement vrai 16:40 : Un dîner presque parfait 19:00 Les dossiers de «Vis 17:45 : 100% Mag ma vie» : la quotidienne 18:43 : Météo 19:35 Friends 18:45 : Le 19.45 19:05 Scènes de ménages 20:35: A nous quatre, Cardinal 19:45 : Lie to Me ! 20:35 Lie to Me Charlots 22:15: Les quatre 21:25 : Lie to Me mousquetaires 22:15 : Lie to Me

On nourrit en cachette des sentiments pour vous et vous ne le voyez même pas. Pourtant on cherche discrètement à vous le faire savoir. Ouvrez bien grands les yeux, une aventure financière ne serait sans doute pas pour vous déplaire. Bon rapprochement en vue.

TAUREAU

B L IE R

BALANCE

Vous aurez une décision à prendre au pied levé et vous aurez la bonne réaction au bon moment lors d'un entretien que vous redoutiez. Vous ferez bonne figure et vous ferez l'objet d'une recommandation auprès d'une personne très influente. Profitez des circonstances.

Forcez-vous à répondre à une invitation qui vous intéresse très peu. Ce n'est pas votre genre d'accepter une rencontre comme celle-ci sans réfléchir, mais cette foi allez-y. Organisez ensuite un autre rendez-vous qui corresponde mieux à vos aspirations profondes.

Il serait souhaitable que vous vouliez bien adopter une attitude plus modérée face à cette relation inattendue qui se crée avec une personne qui vous apprécie beaucoup. Votre façon de voir permettra de faire évoluer les choses. On vous éclairera sur la conduite à tenir.

La chance est de votre côté concernant vos finances et c'est le bon moment pour envisager une affaire ou une association avec quelqu'un proche de vous. Assurez-vous pourtant que vous prenez un bon départ car finances et amitié .

Il vous faut avoir la grande forme car les choses commencent à vous agacer. Vous avez une envie folle de tout résoudre maintenant. Prenez le temps de faire quelques mouvements de gymnastique avant d'entreprendre votre journée.

VERSEAU

CAPRICORNE

GEMEAUX

Vous aurez une agréable surprise. Tentez votre chance car une de vos connaissances proche semble changer d'attitude avec vous. Vous vous sentirez rassuré, alors penez le temps de lui parler ouvertement pour mettre les choses au clair.

SAGITAIRE

SCORPION

Vous avez l'opportunité de pouvoir résoudre un certain problème qui vous occupe l'esprit depuis longtemps. Réfléchissez vite à la meilleure manière dont vous allez pouvoir résoudre ce qui vous paraissait une énigme. Vous agirez avec finesse et persuasion.

Profitez de l'instant présent pour voguer vers de nouveaux horizons. Vous avez beaucoup trop attendu pour le faire. Vous semblez maintenant disponible pour entreprendre une action brillante à laquelle vous pensez depuis longtemps. Allez-y. les chances sont de votre côté.

Préservez votre moral. Faites contre mauvaise fortune bon cœur. Lorsque des problèmes commencent à vous harceler, faites une pause. Oubliez tout et amusez-vous. Vous aurez le temps la semaine prochaine de vous occuper de vos problèmes. Votre opinion sur une affaire de cœur compliquée compte beaucoup pour quelqu'un qui vous est attaché. Les quelques relations jusquelà trop rares vont très nettement s'améliorer. Votre attidude va surprendre mais les sentiments s'en trouveront intensifiés à votre grande joie.

POISSON

05:00 : EuroNews 05:40 : Plus belle la vie 06:10 : Ludo 07:30 : Ludo vacances 09:15 : C'est pas sorcier 09:50 : Midi en France 10:40 : Consomag 12:00 : Midi en France 12:45 : En course sur France 3 13:05 : Inspecteur Derrick 14:05 : Les temps modernes 15:38 : Culturebox 15:40 : Slam 16:10 : Un livre, un jour 16:20 : Des chiffres et des lettres 17:00 : Questions pour un champion 17:40 : 19/20 : Edition nationale 18:58 : Météo 19:10 : Plus belle la vie 19:35 : Monsieur Batignole 21:15 : Une histoire épique 21:18 : Météo 21:20 : Soir 3 21:50 : Ce soir (ou jamais !)

Alors que Bree a le regard perdu sur les fesses de Keith, son homme à tout faire, sa voiture heurte Juanita, qui était à vélo. A l'hôpital, les médecins rassurent Gaby : Juanita n'a rien. Alors que Bree se confond en excuses, réellement navrée de ce qui vient d'arriver, Gaby ne lui cache pas qu'elle lui en veut. Comme Carlos est en réunion de travail en-dehors de la ville, c'est Gaby qui se charge de remplir la fiche de renseignements pour l'hospitalisation de Juanita. Elle ne comprend pas tout de suite quand l'infirmière lui demande quand Juanita a été adoptée. Une incompatibilité de groupes sanguins fait penser à Gaby que Juanita est peutêtre la fille d'un Français avec qui elle a eu une aventure il y a huit ans...

HOROSCOPE

CANCER

Cinq spéléologues se sont retrouvés coincés sous terre à la suite d'un éboulement. Parmi eux, se trouve Luc. Des traces d'explosifs à l'entrée de la grotte semblent démontrer qu'on a, en réalité, voulu attenter à la vie des cinq hommes. Etaient-ils tous visés ? Ou seulement l'un d'entre eux ? Et par qui ? Enfin, y-a-t-il des survivants ? La présence sous terre d'un membre de la Section de recherches ressemble en effet fort peu à une coïncidence...-

05:00 : Les Z'amours 05:25 : Point route 05:30 : Télématin 08:05 : Dans quelle éta-gère 08:10 : Des jours et des vies 08:35 : Amour, gloire et beauté 08:55 : C'est au programme 10:00 : Motus 10:30 : Les Z'amours 11:00 : Tout le monde veut prendre sa place 11:55 : Soyons Claire ! 12:49 : Météo 2 12:50 : Consomag 14:10 : Comment ça va bien ! 15:15 : Le Renard 16:10 : Paris sportifs 16:20 : En toutes lettres 16:55 : CD'aujourd'hui 17:00 : On n'demande qu'à en rire 18:00 : Chéri(e), fais les valises 18:45 : Comprendre la route, c'est pas sorcier 18:50 : Soyons Claire ! 19:00 : Journal 20:35 : Envoyé spécial 21:45 : Ma maison de A à Z 21:50 : Maurice Papon, itinéraire d'un homme d'ordre

LION

05:05 : Les petites crapules 05:15 : Charlie et Lola 05:30 : TFou 07:25 : Téléshopping 08:15 : Père et maire 10:05 : Brothers & Sisters 10:55 : Petits plats en équilibre 11:00 : Les douze coups de midi 11:50 : L'affiche du jour 12:00 : Journal 12:40 : Petits plats en équilibre 12:55 : Les feux de l'amour 13:50 : Tragique obsession 16:25 : Ghost Whisperer 17:20 : Les experts : Miami 18:05 : La roue de la fortune 18:50 : Tout commence par une idée 18:54 : Météo 19:35 : C'est ma Terre 19:43 : Météo des neiges 19:45 : Section de recherches 20:45 : Section de recherches 21:40 : Section de recherches 22:45 : Confessions intimes

Vous aurez l'occasion de résoudre un problème qui vous occupe l'esprit depuis un certain temps. Réfléchissez bien à la meilleure façon dont vous allez pouvoir vous en sortir. Vous allez agir avec finesse et persuasion. Ne ratez surtout pas la plus belle occasion de la semaine.

VIERGE

07h00 : Journal télévisé 07h15 : Sabah El Khaïr 10h00 : Master Sport 10h30 : Min Ghir Lihe 11h30 : Documentaire 12h05 : Firqat el hawasse 12h35 : Technologia ElMoustaqba 13h00 : Journal télévisé 13h40 : Hayati Aâdab 15h00 : Azizi al-mouchahid 16h30 : Off-Side 17h00 : Qadha wa qadar 17h30 : El-Hal El-Moulaime 18h00 : Journal télévisé 18h30 : Baiatouna 19h00 : Chabab El-Tahadi 20h00 : Journal télévisé 20h45 : Fi Dairati El-Dhaoue. 21h45 : Bordj El-Abtal 22h45 : Assra Moukhabaa 23h30 : Concert de Chant Andalou 00h00 : Journal télévisé

HORAIRES DES PRIÈRES

J EUDI Ensoleillé Max : 27° Min : 9°

LE SAVIEZ-VOUS ? Oïmiakon, L’endroit habité le plus froid du monde

Oïmiakon est un village russe de Sibérie orientale. C’est l’endroit habité qui enregistre les températures les plus basses dans le monde, à cause de sa situation entre deux chaînes de montagnes qui y retiennent l’air froid. Une température de -71.2°C y fut enregistrée, la plus basse jamais atteinte dans une zone habitée. La

23

température moyenne y est de -46 °C en janvier et le sol y est gelé en permanence. A titre comparatif, la température d’un congélateur est de -18°C. Il fait tellement froid à Oïmiakon que l’eau bouillante jetée en l’air se transforme en glace avant même de toucher le sol (voir la photo ) !!

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

El-Fadjr 04h55 El-Dohr 12h53 El-Assar 16h31 El-Maghreb 19h26 El-Icha’a 20h51


BALLE AU CENTRE

ELOGE AUX TECHNICIENS LOCAUX Par ALI BOUACIDA

Q

uelle est donc la particularité de l’équipe nationale olympique, la JSK, l’ASO Chlef, le MCO et le CSC pour ne citer que ces exemples? On vous le donne en mille : ces équipes sont toutes entraînées par des techniciens locaux et vu leur brillant parcours, la conclusion est vite tirée. Comme quoi, le recrutement d’un entraîneur étranger est loin d’être la condition suffisante pour la réussite et que l’on ne décrypte pas dans ces modestes propos quelque velléité xénophobe. Il convient juste de constater que nous possédons des techniciens chevronnés qui accomplissent un excellent travail pour peu qu’on leur laisse la latitude d’exercer pleinement leurs prérogatives. Sans ingérence aucune. Les citer tous revient à dresser une longue liste. Evoquons tout simplement Azzedine Aït Djoudi qui, cahin-caha, fait son bonhomme de chemin en cultivant cette humilité propre aux techniciens qui savent éviter les fanfaronnades et rester réalistes devant leurs capacités et celles de leurs joueurs. Rachid Belhout, après avoir «roulé sa bosse» hors de nos frontières, est revenu prendre les rênes de la JSK en lui imprimant les sursauts qu’on sait. Le jeune El Hadi Khezzar est en train d’accomplir un fabuleux travail au sein du CSC en lui assurant déjà l’accession en Division I, lui qui fut l’artisan du sacre de la JSM Béjaia en lui offrant sa première coupe d’Algérie. Autant d’exemples significatifs sur les immenses potentialités que recèle ce pays en entraîneurs avisés et surtout compétents. Et ils sont très nombreux à pratiquer avec brio ce métier qui n’est pas du tout de tout repos et qui est surtout soumis à de fortes et insoutenables pressions même quand les résultats sont positifs. N’est-ce pas l’entraîneur de l’USM El Harrach qui fut agressé par un sinistre individu soupçonné d’agir pour «un clan» selon les dires mêmes de la victime ? Comme quoi, même en cas de réussite, l’entraîneur est soumis à des risques imprévisibles. Celui, entre autres, de se voir limogé. Sans doute pour faire appel à un coopérant mieux payé et si peu garant des résultats. A. B. PS : C’est quand même incroyable ! le MCA, doyen du football national et club de la capitale est sans domicile fixe au point de ne pas savoir où il disputera sa prochaine rencontre. Il faut vite résoudre ce problème. Il y va de la renommée du football algérien.

Maracana N°1396 — Jeudi 14 Avril 2011

24

Le détenteur du trophée frappe d’entrée

TOURNOI DE LA PRESSE : MARACANA 4 - ENRS 1

Pour cette édition (2011) du tournoi de la presse, Maracana, le détenteur du trophée de la dernière édition a frappé d’entrée. Opposés à l’équipe de nos confrères de l’ENRS, les camarades de Farouk Seba ont trouvé quelques difficultés pour entrer dans le vif du sujet. Face à une jeune équipe organisée et combative, les joueurs de Maracana ont multiplié les actions sur les couloirs par l’intermédiaire de Belhadi, Tirmane et Bouhacene, ratant une multitude de balles de but par manque de concentration et, parfois, d’excès de confiance, comme cette balle de Mounir Benkaci, qui ira dans les décors alors que les buts étaient vides. Ce n’est qu’à quelques minutes

du coup de sifflet de la pause-citron que les coéquipiers de Kamel Boussad ont réussi à ouvrir la marque sur une action collective bien menée par le virevoltant Halim Belhadi. Dès la reprise, les jeunes de l’ENRS répliquent par un pressing dans le périmètre du gardien Aïssaoui. Sur une erreur

de marquage de la défense de Maracana, les hommes de la Radio nationale égalisent. Ce n’est que partie remise pour Kalila et ses coéquipiers qui reprennent ensuite le jeu à leur compte. Le match est ainsi relancé et les actions dangereuses se multiplient de part et

d’autre. Alors qu’il ne restait que quelques dizaines de minutes pour la fin du temps réglementaire, l’équipe de Maracana accélère son rythme de jeu, confinant l’équipe adversaire dans la défensive. En l’espace de quelques minutes, les joueurs de Maracana aggravent la marque et «tue» le match en rajoutant deux autres buts devant une équipe de l’ENRS qui n’a pas déméritée. Maracana rencontrera pour le prochain tour l’équipe du quotidien Liberté. Pour rappel, lors de la dernière édition, l’équipe de Maracana avait éliminé celle de Liberté en quarts de finale. Le match aura lieu dimanche 17 avril au stade du 5 juillet(annexe) D. T.

«JE RESTE OPTIMISTE» FENDI

L’ex-international du MO Constantine, Abdelhafid Fendi, nous parle des chances de l’Algérie pour les prochains matchs et ses chances d’arracher la qualification. Il estime que l’entraîneur dispose du temps nécessaire afin de revoir ses troupes et choisir l’effectif apte à affronter le Maroc. C’est un important rendez-vous qui attend l’Algérie pour ce match retour, et elle n’a pas droit à l’erreur si elle veut participer à la grande fête du continent. Pour l’ancien meneur de jeu du MOC, avec une bonne préparation, ponctuée par des rencontres amicales, l’équipe sera prête à accrocher les Lions de l’Atlas.

Que devient A. Fendi, après sa retraite sportive ? Je suis à la retraite, je passe mon temps avec mes amis et on parle de tout et de rien. Des fois, on se remémore les années fastes de notre football lainsi que les grandes rencontres. Surtout des derbies MOC-CSC qui faisaient vibrer toute la ville de Constantine et ses environs. Est-ce que vous suivez les rencontres du MOC ? Je peux compter les matchs du MOC que j’ai suivi ses dernières années. Je n’ai plus goût à me déplacer au stade. Il n’y a absolument rien sur le terrain. Pourtant, les joueurs bénéficient des moyens, mais sans rien ramener en contre-partie à leur équipe. De mon temps, on jouait les poches vides, nous mouillions le maillot et procurions de la joie à nos supporters. Malheureusement, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Les dirigeants mocistes vous ont-ils fait appel. Non ! Même s’il le font, je ne répondrais pas présent car je ne peux pas travailler avec ceux

qui n’ont rien à voir avec le football. Je me sens bien pour le moment, là où je suis, et je me refuse de rejoindre les médiocres. Il paraît que les anciens joueurs du MOC sont toujours actifs. Il y a ceux qui s’entraînent pour entretenir leur forme. On joue parfois des rencontres entre copains, en présence de nombreux spectateurs. Ces derniers sont composés des fans du MCO et du CSC, ravis de revoir les anciens à l’œuvre. On participe aussi à des jubilés, ce qui nous permet de revoir les joueurs d’autres formations pour discuter aussi du passé. Comment trouvez-vous le niveau du championnat. Il est d’un niveau tout juste moyen pour ne pas dire faible; dommage qu’un pays comme l’Algérie, terre de football, se retrouve dans cette situation. La faute revient aux personnes qui gèrent les clubs ; la plupart sont des administratifs, ne connaissant rien au football. Il faut que notre sport-roi revienne aux mains des anciens footballeurs, seuls capables de lui redonner son lustre d’antan, sinon il va régresser de plus en plus et ce n’est demain qu’il sortira sa tête de l’eau. Parlons des rencontres de l’Algérie dans sa poule... Comme tous les Algériens, j’ai suivi la rencontre contre le Maroc ; les nôtres n’ont pas réalisé une belle partie. Ils ont joué avec les tripes pour gagner les trois points, sinon ils pouvaient dire adieu à la qualification. Au lieu d’essayer de jouer l’attaque à outrance ils se sont recroquevillés en défense après l’ouverture du score. Les Marocains qui ont douté en début de rencontre, ont profité de l’occasion pour prendre le match en main. Les poulains de Benchikha ne doivent plus jouer de la même manière, au risque

L'Algérie gagne 15 places CLASSEMENT FIFA

L’équipe nationale de football a gagné 15 places et occupe la 40e position au classement du mois d’avril de la Fédération internationale de football (FIFA), publié hier 13 avril, par l'instance mondiale sur son site officiel. Sur le plan africain, les Fennecs sont à la 6e place, devancés par le Ghana (15e), la Côte d'Ivoire (21e), l’Egypte (36e), le Nigéria (38e) et l’Afrique du Sud (39e). Le Maroc, prochain adversaire de l’Algérie aux éliminatoires de la CAN 2012, a perdu 6 places et se retrouve à la 72e position. La Tanzanie et la République centrafricaine, qui se trouvent dans le groupe de l'Algérie, dans le cadre des matchs qualificatifs à

la Coupe d'Afrique des Nations 2012, sont respectivement 112e (+9) et 114e (2). Dans le haut du classement, l'Espagne reste toujours en tête, suivie des Pays-Bas et du Brésil. Depuis la dernière édition du classement, un total de 124 rencontres ont été disputées, un chiffre qui fait donc doubler le nombre total de matches disputés jusqu’à présent en 2011, soit à l’heure actuelle 248. Sur ces 124 rencontres, 50 étaient des matches qualificatifs pour des championnats continentaux (29 pour l’UEFA ; 21 pour la CAF) et 74 étaient des matches amicaux. Le prochain classement mondial FIFA sera publié le 18 mai 2011.

l'Algérie rencontrera la Zambie 3E TOUR

DES ÉLIMINATOIRES POUR LES

L’équipe nationale olympique sera opposée à la Zambie pour le compte du troisième tour des éliminatoires des Jeux Olympiques de Londres 2012. Le tirage au sort des matchs de ce tour a été effectué ce mercredi matin au siège de la CAF au Caire. Le match aller se jouera à Alger les 3, 4 ou 5 juin 2011 alors que la rencontre retour aura lieu en Zambie les 17, 18 ou 19 juin. Les 8 équipes

JO 2012 :

qualifiées à l’issue de ce tour participeront à un tournoi final qui aura lieu du 2 au 18 décembre 2011 dans un des pays africains qualifiés et qui sera désigné ultérieurement. Les trois premiers de ce tournoi seront qualifiés directement aux JO 2012. L’équipe classée quatrième disputera pour sa part un match d’appui avec une équipe de la zone Asie pour le dernier billet qualificatif, le 12 avril 2012 à Londres.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

de ne plus pouvoir inscrire le moindre but. Que pensez-vous de la seconde manche entre les deux pays ? Les Marocains ne vont pas nous faire de cadeau, ils tenteront le tout pour le tout pour prendre leur revanche afin d’occuper seul la tête du classement. D’ailleurs, les responsables marocains ne font que motiver les camarades de Benattia pour engranger les trois points. Mais de leur côté, les nôtres se préparent en conséquence pour bien gérer cette rencontre afin de revenir avec le meilleur résultat possible. Quels conseils pouvez-vous donner à Benchikha pour cette confrontation. Disputer une ou deux rencontres amicales pour corriger les lacunes constatées à l’aller. Il doit surtout jouer l’attaque à outrance et non la défense tout au long de la partie et subir ainsi le jeu. Il doit oser en attaque pour que nos joueurs puissent trouver la faille, ce qui est mieux que de tisser une toile d’araignée. La qualification se jouera au Maroc ; aussi, les joueurs doivent donner le meilleur d’eux-mêmes pour surprendre leur vis-à-vis. Relatez-nous un peu les rencontres contre le Maroc... J’ai joué trois ou quatre fois face au Maroc pour différentes compétitions. Elles se sont déroulées dans un fair play le plus total. Et d’un bon niveau technique, vu la valeur des joueurs qui composaient les deux formations. Vous êtes confiants en les possibilités des joueurs pour qualifier l’Algérie à la CAN 2012 ? Benchikha à tout le temps devant lui pour préparer ses troupes afin de choisir les meilleurs en vue de ce match qui revêt un caractère important. Je pense qu’avec le retour de ceux qui n’ont joué la phase aller, l’équipe sera en mesure d’apporter le bonheur aux Algériens. Oukili Ali

MEGHNI de retour ? LAZIO

DE

ROME :

Après plus d’un an d’absence des terrains, Mourad Meghni est impatient de revenir dans la compétition mais peut-être pas au côté du Lazio de Rome. Son frère, Saïd Meghni, a déclaré que le milieu de terrain envisageait de quitter l’Italie s’il ne retrouvait pas du temps de jeu dans les prochaines semaines. "Mourad a besoin de jouer (…) Il est difficile pour un joueur de rester sans compétition pendant tout ce temps, mais mon frère a été patient. Et d’après ce que je sais, s’il ne rejoue pas avant la fin de la saison, il partira. C’est mieux pour lui et il le sait bien", a confirmé le frère de l’international algérien.


maracanafoot1396 date 14-04-2011  

maracanafoot1396 date 14-04-2011

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you