Issuu on Google+

Jeudi 11 Novembre 2010 - N° 1267 - Prix 10 DA

www.maracanafoot.com

MENAD dresse son minibilan

=«Pas de libéré avant d’assurer les nouvelles recrues» =«Je n’ai pas encore digéré la défaite de Tlemce» =«Je suis bien à la JSMB» =«Metref m’intéresse»

REVUE D’EFFECTIF AU GRAND DUCHÉ

LES VERTS S’ENVOLERONT DEMAIN À DESTINATION DU LUXEMBOURG

Lens insiste pour DJABOU

BENCHIKHA : «Je suis là pour trouver des solutions»

TOUT A ÉTÉ MIS AU POINT MATCH AMICAL CONTRE LE LUXEMBOURG

JSK

LA JSK VEUT GARDER SON INVINCIBILITÉ A J-2 du match face à l’USMH

Les choses sérieuses commenceront aujourd’hui Avec le retour des internationaux

MCA

Le derby MCA-USMA a déjà débuté !

Megherbi :«Rester concentrés et garder les pieds sur terre»

USMH

NAILI : «Je laisserai les sentiments aux vestiaires» USMA

KHOUALED : «Une deuxième DAHMANI victoire Face à El Eulma» «LA BELLE» Affaire Hebbache : VEUT INVESTIR Tout est rentré dans l’ordre UN MILLIARD


02

BENCHIKHA : «JE SUIS LÀ POUR TROUVER DES SOLUTIONS À L’EN»

P

ÉQUIPE NATIONALE

Maracana N° 1267 — Jeudi 11 Novembre 2010

g Par MOHAMED-AMINE AZZOUZ

rofitant de la conférence de presse accordée à la presse par Abdelhak Benchikha, on en a profité pour lui demander entre autres, comment il compter faire pour régler le problème de la cohesion, des automatismes et du fonds de jeu, en équipe nationale, sachant que même si cinq mois nous séparent de l’importante rencontre contre le Maroc, comptant pour la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2012, il n’aura pas beaucoup de temps à passer avec le groupe, en raison des dates FIFA restreintes qu’accorde l’instance internationale du football pour permettre aux joueurs pros de rejoindre leurs sélections. Sa réponse a été la suivante : «Que voulez-vous que j’y fasse, je n’ai d’autres choix que de profiter au maximum des dates FIFA et des quelques jours de stage pour travailler cet aspect avec les joueurs et mettre en place mon dispositif tactique pour qu’il soit bien assimilé par l’ensemble du groupe. Je suis là pour trouver des solutions et permettre à l’EN de redémarrer la machine. J’y veillerai et j’espère que ça marchera. Je savais dès le départ à quoi m’en tenir, c’est pourquoi, je dois me débrouiller comme je peux».

pourquoi il me tient à cœur de réussir»

Dans son intervention, et par rapport à la question d’un confrère par rapport au choix du président de la fédé de privilégier la nomination à la tête de l’EN d’un entraîneur local, Benchikha dira : «Tout d’abord, c’est un honneur pour moi qu’il ait pensé à moi. Cela prouve qu’il a confiance et qu’il veut valoriser l’entraîneur local. C’est tout à son honneur et sans avoir la prétention d’être le représentant ou le meilleur des techniciens locaux, je dirai qu’il me tient à cœur de réussir la difficile mission qui m’a été confiée pour servir tout d’abord l’EN et honorer l’entraîneur algérien qui est capable à mes yeux de beaucoup de belles choses, à moins qu’on lui mette les moyens adéquats à sa disposition et qu’on lui laisse le temps de mettre en place son programme de travail.»

Un seul salaire pour les deux sélections A et A’

Benchikha a fait savoir qu’il percevait un seul salaire, même s’il cumule deux fonctions en même temps, en étant à la fois le sélectionneur de l’EN A et A’. «Je ne suis pas là rien que pour l’argent. Je ne dis pas que ce n’est pas important, mais pour moi, le chal-

lenge sportif et servir mon pays d’une manière ou d’une autre n’a pas de prix. Aussi, “rani hab nhalal drahmi’’. Que ceux qui croient que je veux poursuivre ma mission à la tête des deux sélections pour me sucrer soient tranquilles, car cela est loin d’être le cas !». M. A. A.

Lens insiste pour DJABOU «Raouraou veut valoriser l’entraîneur local, c’est

O

n croit savoir que le meneur de jeu de l’Entente de Sétif, Abdelmoumen Djabou, l’un des espoirs du football algérien et l’un des meilleurs joueurs actuels du championnat, est toujours convoité par le FC Lens, club évoluant en Ligue 1 du championnat de France. En effet, l’émissaire du club lensois que le club a chargé de prendre attache avec lui, vient de le relancer, selon ce qu’a déclaré le joueur sur les colonnes de notre confrère le Buteur. Il lui a clairement fait savoir que le club lensois le suit de près. Il lui a aussi demandé quelle était sa situation administrative actuelle avec son club. Djabou l’a informé qu’il était lié à l’ESS pour deux ans et que de ce fait, il fallait se rapprocher du président Serrar, au sujet de son éventuel transfert à Lens. Il est clair que le petit lutin sétifien ne pourrait refuser une offre d’un club comme Lens qui pourrait être un bon challenge qui lui permettra de rejoindre un club pro et le championnat

de France que nombre de nos joueurs souhaitent avoir la chance d’y atterrir un jour. Par ailleurs, Djabou a fait savoir que mis à part le FC Lens, aucun autre club étranger ne l’a sollicité en ce moment. Que décidera le président Abdelhakim Serrar ? Selon nos informations, ce dernier n’ayant rien reçu d’officiel de la part des dirigeants lensois, il ne peut se prononcer dans ces conditions sur la question. Cela dit, si l’offre lensoise est interéssante pour le joueur et que les intérêts de l’Entente sont préservés, il ne verrait pas d’inconvénient à négocier le tansfert de Djabou. Ce dernier, qui garde la tête sur les épaules, est lui aussi fort intéressé d’aller monnayer son talent outre-mer, afin d’avoir la chance de se frotter au football de haut niveau et de faire étalage de son talent. Djabou a fait savoir à son interlocuteur du FC Lens que pour le moment, Serrar était absent et qu’il fallait attendre son retour pour prendre attache avec lui. En effet, le boss sétifien est en pélérinage à La Mecque. M. A. A.

TOUT A ÉTÉ MIS AU POINT MATCH AMICAL CONTRE LE LUXEMBOURG

Lors de son point de presse animé mardi passé, le sélectionneur national, Abdelhak Benchikha, a expliqué que tout a été mis au point, concernant la rencontre amicale LuxembourgAlgérie, du 17 novembre prochain. Il a fait savoir que lors de sa virée dernièrement au Luxembourg, il a rencontré l’entraîneur de la sélection nationale du Luxembourg, ainsi que le président de fédé de ce pays, pour mettre au point tout ce qui concerne cette rencontre de préparation entre les sélections des deux pays. Tout a donc été réglé à ce sujet. Benchikha a fait savoir que les deux coaches ont convenu d’avoir la possibilité de procéder à six changements durant la rencontre. Il a aussi affirmé le coup d’envoi du match qui a été fixé à 20h15. Il a informé aussi qu’il a convenu avec son homologue luxembourgeois de l’organisation d’une seconde rencontre amicale, mais cette fois-ci contre l’EN A’ d’ici à la fin du mois de janvier prochain. Soit avant que la sélection nationale A’ ne se rende au Soudan pour y disput-

er la CHAN. Il s’est dit très satisfait des conditions qui entoureront le séjour des Verts en terre luxembourgoise. Que ce soit le lieu d’hébergement, le terrain d’entraînement ou le stade où se déroulera la confrontation algéro-luxembourgoise, tout est, selon lui, impeccable. Par ailleurs, le chargé de la communication de la FAF, Kader Berdja, a fait savoir aux médias que les journalistes qui couvriront le stage et le match amical de l’EN au Luxembourg, qu’une organisation a été mise en place là-bas afin de leur faciliter la tâche dans l’exercice de leur mission. Ils pourront approcher les joueurs en zone mixte. Il a, par ailleurs, informé que les journalistes seront autorisés à assister à certaines séances d’entrainement et que d’autres se dérouleront à huis clos. Pour terminer sur le sujet, Benchikha a lancé dans un brin d’humeur en direction des journalistes : «Surtout, couvrezvous bien, car au Luxembourg, il fait un froid de canard !» M. A. A.

Les internationaux pa ss les fêtes de l’Aïd au g eront randduché En rai

son de la programmation de la rencontre amicale Algérie, le 17 novembre Luxembourgpro place à compter du 13 du chain, qui sera précédé par un stage sur même mois, les membres qui composeront le group de la délégation e Algérie qui se déplacera en la circonstance au Luxembourg, passeron t les fêtes de l’Aïd au gra nd-duché. Car le 2e jour de l’Aïd coincidera avec le jour du match. Ai nsi, Benchikha a fait savoir que le groupe s’entr aînera le premier jour de l’Aïd, soit la veille de la rencntre. Sacrifices professionnels des Verts en lieu et place du sacrifice du mouton, ritu el religieux en vogue dep uis l’Islam dans tous les pay s musulmans. Ils passeron l’avènement de t les fêtes de l’Aïd loin de leurs familles, cet te fois-ci !

Réticences autour du lieu de son déroulement Prochaine rencontre contre la Tunisie

Interrogé lors de la conférence de presse de ce mardi, sur le lieu de déroulement de la rencontre amicale qui opposera le 9 février prochain, la sélection nationale à son homologue tunisienne, Benchikha a fait savoir ceci : «Rien n’a encore été décidé à ce propos. Elle pourrait avoir lieu à Alger, Blida ou Annaba. Comme c’est chez nous, on attendra le moment propice pour faire un choix qui sera tranché en fonction de la qualité de la pelouse de chacun des stades en question, le moment venu. Le match se jouera dans le stade qui présentera la meilleure pelouse. A rappeler qu’au départ, il était convenu que c’est le stade du 19-Mai-1956 qui devait abriter la rencontre. Cette option reste plausible, puisque Annaba reste l’une des trois villes prévues qui pourraient accueillir cette confrontation algéro-tunisienne. M. A. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


REVUE D’EFFECTIF AU GRAND DUCHÉ Les Verts s’envoleront demain à destination du Luxembourg

g Par MUSTAPHA OUAÏL La sélection nationale situé dans la périphérie de s’envolera demain matin à Luxembourg-ville. Le lendedestination du main matin, c'est-à-dire sameLuxembourg pour di, ce sont les joueurs évoeffectuer un stage de luant en Europe qui sont attenpréparation de cinq jours dus. Le plus gros de la troupe ponctué par un match devrait arriver en fin de matamical contre l’équipe inée à Luxembourg-ville. Un nationale du Grand-duché. entraînement est prévu en fin Les Verts (du moins ceux d’après-midi, soit à 16h30, au qui évoluent dans le championnat national stade de la Rue Henri Dunant. ainsi que les membres Pour ce stage, le sélectionneur des différents staffs et les national a bien dit qu’il verrait dirigeants de la FAF) la réaction de certains nous’envoleront donc demain veaux joueurs auxquels il veut matin à partir de donner la chance de briller l’aéroport d’Alger à avec les Verts. destination de Metz. Ce sera l’occasion pour des garçons comme Djabou de montrer leur potentiel dans e la Moselle, la délégades matches internationaux tion algérienne prendra comme celui de mercredi la route vers prochain. Au cours de ce Luxembourg-ville, disstage, il est prévu aussi de voir tante de 98 kilomètres. C’est des joueurs sur lesquels un bus de la Fédération luAbdelhak Benchikha n’a pas xembourgeoise qui transtari d’éloges au cours de sa portera l’équipe nationale dernière rencontre avec la algérienne jusqu’à son hôtel,

D

Nuit au Mercure Les joueurs et les membres des différents staffs de l’équipe nationale passeront la nuit d’aujourd’hui à l’hôtel Mercure d’Alger. Ayant un vol tôt le matin à destination de Metz (le vol 1016 de la compagnie nationale est prévu à 9h), il a été préférable de loger la délégation de l’équipe nationale dans un établissement hôtelier le plus proche de l’aéroport.

Metz – Luxembourg par route

presse. Il s’agit bien sûr de Benyamina (Union Berlin), Walid Mesloub (Le Havre AC) et Mostefa Mehdi Sebaâ (Nîmes). Ces trois joueurs, dont la convocation en sélection a surpris plus d’un, sont eux aussi attendus au tournant lors de ce match. Ils ont déjà de la pression sur les épaules, appelés comme ils sont à fournir une très belle prestation pour justifier leur présence avec les Verts. Ce match du Luxembourg, qui

semble bien parti pour servir de revue d’effectif au sélectionneur, avant l’autre match, le dernier, en février, contre la Tunisie, et la réception du Maroc un mois plus tard. Ceci pour dire que le temps presse pour l’entraîneur algérien qui dit croire dur comme fer en la qualification de l’équipe à la prochaine CAN. En tout cas, Benchikha aura une idée plus précise la semaine prochaine à l’issue du match du Luxembourg. M. O.

«NOUS VISONS LES JO»

L’

03

Maracana N° 1267 — Jeudi 11 Novembre 2010

ÉQUIPE NATIONALE

Une fois arrivée au chef-lieu de la Moselle, Metz, la délégation algérienne prendra la route pour rallier Luxembourg-ville où elle s’y établira jusqu’à jeudi matin, le lendemain de son match contre la sélection nationale locale. C’est un bus de la Fédération du Grand-duché qui amènera l’équipe algérienne jusqu’à Luxembourg-ville, distante environ de 98 kiliomètre de Metz. Le consul général de la région de la Lorraine (qui comprend aussi la Moselle) sera à l’accueil de la délégation algérienne à son arrivée à l’aéroport Messin.

Entraînement quotidien Il est prévu une séance d’entraînement quotidienne au Luxembourg. C’est du moins ce que nous avons appris auprès du staff technique des Verts. Cette séance se déroulera chaque aprèsmidi, jusqu’à mardi, où il est prévu une séance en soirée, c’est-à-dire à l’heure du match. M. O.

Aït Djoudi :

g Par DJAMEL TOUAFEK

entraîneur des U23 (équipe nationale olympique) Azzeddine Aït Djoudi a animé hier un point de presse à la salle des conférences du stade du 5-Juillet, au cours duquel il a expliqué sa vision, sa stratégie et son programme pour le premier objectif qui lui a été assigné par les instances du football national, à savoir la qualification aux jeux Olympiques de 2012 qui auront lieu à Londres, en Angleterre. Dans son introduction, Azzeddine Aït djoudi a tenu d’abord à présenter aux représentants des médias son staff qui se compose comme suit : - Gaci Salem : entraîneur-adjoint

- Karamani Ahmed : préparateur physique - Hamenad Aomar : entraîneur des gardiens. Et de poursuivre : «Comme vous le savez, j’ai pris début octobre la relève d’Abdelhak Benchikha, donc j’ai hérité d’un groupe et j’ai trouvé en place une ossature. Ma stratégie, c’est d’apporter quelques changements dans la continuité.» Parlant de l’effectif, le sélectionnur des olympiques a déclaré qu’il a déjà recensé exactement 76 joueurs locaux et 20 autres opérant à l’étranger. «Je suis très content du niveau des joueurs tant sur le plan physique que technique. Je n’ai aucune crainte ni appréhension bien que

certains joueurs manquent de volume de jeu. Pour cela, j’ai discuté avec les joueurs pour qu’ils s’imposent dans leurs clubs et aussi avec leurs entraîneur.» Azzeddine Aït Djoudi n’a pas manqué de remercier le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, qui, selon lui, a instruit tout le monde au niveau de la FAF pour mettre tous les moyens nécessaires à la disposition de cette équipe nationale pour les prochaines échéances tels les jeux Olympiques, les jeux Africains et les jeux Panarabes. L’exentraîneur de plusieurs clubs de l’élite avec son sens de la communication a géré comme il se doit son face-à-face avec la presse. D. T.

LA FAF DÉPOSE SA CANDIDATURE Tournoi final des JO

La Fédération algérienne de football a déposé sa candidature à la Confédération africaine de football (CAF) pour l'organisation du tournoi final qualificatif aux jeux Olympiques de Londres (JO 2012), a indiqué mercredi le sélectionneur de l'équipe algérienne olympique, Azzedine Aït Djoudi. «L'Algérie s'est portée candidate à l'organisation de ce tournoi final. Au cas où cette candidature serait retenue, ce sera pour nous une belle occasion de nous qualifier chez nous et devant notre public», a-t-il indiqué lors d'un point de presse tenu à Alger. L'Algérie, exempte du premier tour préliminaire des éliminatoires des jeux Olympiques de Londres 2012, jouera les 25, 26 ou 27 mars 2011 à Alger pour le compte du second tour contre Madagascar. La rencontre retour aura lieu les 8, 9 ou 10 avril 2011. En cas de qualification au second tour, la sélection nationale olympique jouera le match aller les 3, 4 ou 5

juin 2011 et celui du retour les 17, 18 ou 19 du même mois. Les 8 équipes issues du 2ème tour joueront un tournoi final qui aura lieu du 2 au 18 décembre 2011 dans un pays africain qualifié à désigner. Les trois premiers de ce tournoi seront qualifiés directement aux JO 2012. L 'équipe classée quatrième disputera un match d'appui avec l'équipe 4ème de la zone Asie pour déterminer le dernier bénéficiaire aux JO de Londres 2012. La sélection olympique algérienne de football effectuera un stage du 13 au 18 novembre en Tunisie en vue de sa double confrontation amicale face à son homologue tunisienne. L'équipe algérienne affrontera la sélection tunisienne les 15 et 17 novembre à Tunis, dans le cadre de sa préparation aux éliminatoires du tournoi de football des JO 2012.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Programme EN-23

= Dimanche 14/11 : Séance d’entraînement la matinée - Après-midi, à 16 h, départ pour Tunis = Lundi 15/11 : Séance d’entraînement mise en place du match = Mardi 16/11 : Séance d’oxygénation = Mercredi 17/11 : Match Algérie - Tunisie = Jeudi 18/11 : Retour sur Alger


04

Maracana N° 1267 — Jeudi 11 Novembre 2010

JSK

Ligue

1

LA JSK VEUT GARDER SON INVINCIBILITÉ A J 2- DU MATCH FACE À L’USMH

g Par SAÏD ABERKANE

La rencontre qui mettra aux prises l’USM El Harrach avec la JSK opposera tout simplement deux équipes aux destinées diamétralement opposées.

S

i les Harrachis doivent impérativement remporter cette rencontre pour sortir la tête de l’eau et se racheter auprès de leurs supporters, les poulains d’Alain Geiger et son adjoint Bouhellal ne l’entendent pas de cette oreille et veulent garder leur invincibilité, car à chaque fois que les Canaris réussissent de bons résultats, cela les aide à se mettre plus en confiance. Les joueurs savent aussi que le match contre l’USM El Harrach sera déterminant pour les prochaines rencontres qui les attendent, lorsqu’on sait que les Kabyles joueront hors de leurs bases, avant de recevoir la formation du WA Tlemcen, une équipe qui carbure à plein régime. Geiger n’a pas manqué de mettre en garde ses poulains contre tout excès de confiance, car il sait pertinemment que l’USMH est une équipe qui veut coûte que coûte réagir.

Des signes de fébrilité en déplacement

Forts de leur récente victoire face à l’USM Annaba, cette confrontation face à l’USM El Harrach permettra aux Canaris de tester

leurs capacités de réagir en déplacement. Après être passés à côté lors du derby kabyle face à la JSMB, et même s’ils avaient réussi à revenir avec un point de leur troisième confrontation hors de leurs bases face au MC Oran, les Canaris ont failli rentrer bredouilles de leur déplacement, en subissant presque la rencontre au cours de la seconde période. La JSK pourra donc, ce samedi, évaluer sa capacité de réagir en déplacement, d’autant plus que l’adversaire du jour n’est pas un foudre de guerre. Autrement dit, si les Jaune et Vert arrivent à développer leur jeu et avoir cette réussite qu’ils ont à domicile, cela va sans aucun doute leur offrir une belle opportunité de remporter leur deuxième match de la saison à l’extérieur.

Désormais il faut confirmer !

Auteurs d’un début de saison un peu décevant, avec deux faux pas consécutifs concédés face respectivement à l’AS Chlef à domicile et à la JSMB à l’extérieur lors des cinquième et sixième journées, les protégés d’Alain Geiger ont pu revenir avec le point de nul en dehors de leurs bases face au MC Oran et décrocher une victoire à domicile face à l’USM Annaba lors de la septième journée du championnat de Ligue I professionnelle. Une victoire au goût spécial, qui leur a permis de se racheter des deux derniers revers concédés. Cela, grâce à la belle prestation de toute l’équipe, mais

aussi au bon coaching de Geiger qui a opéré plusieurs changements, que ce soit tactiquement ou dans le onze. A quelques jours de leur déplacement au stade Lavigerie d’El

Harrach, les Kabyles ont là une bonne occasion pour confirmer qu’ils sont bel et bien en bonne santé. S. A.

NAILI : «JE LAISSERAI LES SENTIMENTS AUX VESTIAIRES» g Entretien réalisé par SAÏD ABERKANE

C’est avec un pincement au cœur que le milieu récupérateur de la JSK, Billel Naïli, se retrouvera ce week-end face à son ancien club. Naïli se dit déterminé, et ce, à l’image de ses coéquipiers, à revenir avec un bon résultat… Comment est l’ambiance au sein du groupe après cette troisième victoire de la saison ? Après avoir réussi à engranger les trois points de la victoire face à la formation de l’USM Annaba, l’entraîneur nous a accordé deux jours de repos, ce qui nous a permis de savourer ce résultat positif. Maintenant, place au travail. La reprise s’est déroulée dans une bonne ambiance et les joueurs sont libérés sur le plan psychologique. Nous sommes en train de travailler d’arrache-pied pour la suite du parcours, avec beaucoup plus d’assurance et de confiance. Donc, cette victoire vous a fait beaucoup de bien ? Effectivement, elle nous a fait oublier les derniers revers concédés ; ce dernier succès nous a permis de reprendre confiance. Les choses s’annoncent sous de bons auspices pour nous et je crois que le meilleur est à venir (rires). Nous allons préparer comme il se doit notre prochain match avec l’USM El Harrach. Justement, ce match sera un peu spécial pour vous, sachant que vous allez avoir en face votre ancienne équipe ; il s’agira donc de retrouvailles… J’avoue que c’est un moment assez particulier qui sera chargé d’émotions puisque je vais me retrouver face à mon

ancien club. Mais, je suis avant tout un professionnel qui défend les couleurs de son équipe avec force, en mettant de côté les sentiments, et comme tel, je me donnerai à fond sans aucun état d’âme afin de permettre à mon équipe de s’imposer. Il est très important pour nous de rester sur une dynamique positive après notre succès acquis samedi passé face aux Annabis. Nous devons confirmer ce résultat en essayant de rester sur notre lancée. De toutes les façons, nous allons nous déplacer à Lavigerie avec la ferme conviction de ne pas revenir bredouilles à Tizi-Ouzou. Un match difficile vous attend ce samedi face à l’USMH ; êtes vous prêts pour cette rencontre ? Bien sûr, on est prêts pour ce rendez-vous face à l’USM El Harrach. Il est vrai que nous aurons affaire à une bonne équipe qui va mettre le paquet pour renouer avec la victoire, et se racheter de son dernier faux pas concédé à domicile face à la JSMB. Ce qui est le plus important dans ce match, c’est notre prestation qui doit être de tout premier ordre pour espérer réaliser un bon résultat et revenir avec les trois points de la victoire et aborder la suite de notre parcours avec beaucoup plus de confiance. Il nous faut développer notre jeu et surtout l’imposer. Vous voulez dire que vous allez attaquer dans ce match ? Effectivement, et il n’y a aucune raison de ne pas le faire. Nous n’avons à nourrir aucun complexe, car nous nous avons des arguments à faire valoir, je sais que l’USMH est une équipe coriace et difficile à manier sur son terrain et devant ses supporters, et cela nous arrange, car nous nous exprimons mieux devant ce genre d’équipe. Nous allons défendre, car il nous

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

faut d’abord veiller à ne pas encaisser de but, mais nous allons aussi attaquer et nous avons les moyens pour le faire. Une victoire face à l’USMH vous permettra d’aborder les matches prochains sous de bons auspices… Il ne faut pas anticiper les choses, on a un match qui nous attend ce samedi. Donc, on doit mettre les bouchées doubles pour nous offrir la victoire face aux Harrachis ; après, on aura le temps de penser aux prochains matchs. Notre concentration va à ce match, qui ne sera guère facile. On doit l’aborder avec abnégation et le plus grand sérieux possible. On est déterminés à rester sur notre lancée et à garder cette bonne dynamique de victoires. Donc, vous êtes très confiant quant à la suite du parcours ? Comment ne pas l’être du moment que nous avons des joueurs pétris de qualités. Nous allons faire de notre mieux pour faire un bon parcours. De toutes les façons, je suis persuadé que le meilleur est à venir et je rassure nos supporters en leur disant que la JSK sera à la hauteur de leurs aspirations. Justement, les supporters attendent beaucoup de vous. Personnellement, qu’avez-vous à leur dire ? Je les remercie pour leur confiance. De mon côté, je ferai tout mon possible pour l e s satisfaire et par là même honorer mon engagement envers le club. Cela dit, il n’y a pas que moi à la JSK. J ’aimerais aussi dire que sans l’apport du public, l’équipe ne pourra rien faire. Donc, je saisis cette occasion pour demander aux supporters de venir en grand nombre à chaque fois qu’on évoluera à domicile pour nous soutenir. S. A.


Ligue

1

GARE À LA DÉFAITE Maracana N° 1267 — Jeudi 11 Novembre 2010

JSK

g Par AOMAR MOUSSI Les Kabyles affronteront ce samedi au stade du 1er Novembre d’El Harrachh leurs homologues de l’USMH, pour le compte de la 8e journée du championnat national de Ligue 1 professionnelle.

L

es partenaires de Hocine El Orfi, qui ont renoué avec la victoire samedi dernier, en s’imposant par la plus petite des marges (1 à 0) devant l’USM Annaba, se préparent depuis deux jours, en prévision de leur prochaine rencontre. Le staff technique aura devant lui deux autres séances pour peaufiner sa préparation et dégager le onze qui va affronter l’équipe de l’USMH. L’adversaire de la JSK, qui reste sur quatre rencontres sans la moindre victoire, est décidé à mettre fin à cette guigne qui le poursuit, en battant les partenaires de Nassim Oussalah. Les Harrachis, qui ont toujours réussi des matchs pleins contre les Kabyles, sont animés d’une volonté d’acier et ne veulent en aucun cas rater cette deuxième sortie de suite à domicile et devant leurs supporters. Pour rappel, l’adversaire de la JSK s’est contenté d’un match nul samedi dernier face à la JSMB. Les protégés de Boualem Charef ne jurent que par la victoire. C’est le même son de cloche du côté kabyle. Les Lions du Djurdjura, qui restent sur une victoire acquise devant les Annabis, comptent rester sur cette lancée et enchaîner avec un deuxième succès de suite. Les débats seront à coup sûr chauds ce samedi, et les deux équipes tenteront de s’offrir les points qui seront mis en jeu. La bataille sera ardue entre les 22 acteurs et le nombreux public qui viendra assister à cette rencontre verra deux équipes, qui auront à cœur de remporter la victoire.

M

ême si ce joueur ne sera pas concerné par le match de ce samedi, c’est de bon augure pour lui. Il ne tardera pas à retrouver toutes ses capacités et à replonger dans le bain de la compétition.

…Il s’est contenté d’un travail en solo hier

L’Oranais de la JSK qui était mis en repos pendant plusieurs jours, ne tardera pas à être rétabli et à réintégrer le groupe. Chérif El Ouazzani a repris du service hier à l’occasion de la seconde séance de reprise. Le milieu récupérateur kabyle s’est con-

Ziti et Belkalem convoqués en EN Olympique… Les deux défenseurs de la JSK, Mohamed Khoutir Ziti et Essaïd Belkalem sont convoqués en équipe nationale olympique, drivée par l’ex-coach des Kabyles, Azzedine Aït Djoudi. Pour rappel, Belkalem qui vient de terminer son stage avec l’EN des locaux, a réintégré le groupe hier. Les deux joueurs sont appelés à disputer la rencontre du championnat qui va mettre aux prises leur équipe à celle de l’USM El Harrach, avant de rejoindre l’EN Olympique juste après. Pour rappel, les jeunes Verts seront en regroupement du 13 au 18 en terre tunisienne.

…Et réintégreront l’équipe le 19 novembre

Chaque équipe essayera de s’imposer pour repartir du bon pied. Les Kabyles, qui comptent jouer à fond leurs chances pour le titre de champion d’Algérie, ne veulent pas rater cette phase aller. Les joueurs veulent faire le plein dans leurs différentes sorties, à domicile ou à l’extérieur, afin d’entrevoir la phase retour sous de bons auspices et avec plus d’assurance. Une victoire face à l’USMH s’impose, mais les joueurs devront sortir le grand jeu pour venir à bout de cette coriace formation qui est difficile à manier. Gare à la défaite pour les Jaune et Vert.

Gagner et se rapprocher du haut du tableau

La victoire est plus qu’impérative pour les protégés d’Alain Geiger et Kamel Bouhellal. Les dirigeants kabyles, qui veulent voir leur équipe s’offrir une nouvelle fois le titre de champion, ont mis tous les moyens à la disposition du staff technique et des joueurs. Ces

derniers n’ont qu’à se concentrer uniquement sur leur travail. Leur mission consiste à gagner des matchs, que ce soit à domicile ou à l’extérieur. Certes, un tel but ne sera pas facile à concrétiser, mais vu la richesse de l’effectif kabyle, tout reste jouable. Il faut juste que les joueurs gardent leur concentration et continuent à travailler avec le plus grand sérieux et avec une détermination de fer afin de pouvoir réaliser les meilleurs résultats possibles, qui leur ouvriront grandes les portes du sacre final. Même s’il est encore prématuré de parler du titre, il est utile pour la bande à Geiger de prendre les choses en main dès cette phase aller, en la terminant sur une bonne note et parmi les équipes du haut du tableau. C’est très important pour une équipe qui joue pour une consécration finale, sachant que plusieurs formations prétendent finir cet exercice footballistique en apothéose, à l’image de l’ES Sétif, la JSM Béjaïa, le MC Alger et l’ASO Chlef, pour ne

citer que ces quatre clubs. Il est demandé aux joueurs kabyles de cravacher dur aux entraînements et de multiplier les victoires afin de pouvoir engranger le maximum de points qui vaudront leur pesant d’or lors du décompte final. Le titre de champion ne peut être réalisé que par des succès. Les partenaires de Hocine El Orfi, qui ont raté le coche en Ligue des champions africaine, ne veulent pas rater leur saison et sont décidés à procurer de la joie à leurs supporters, en leur offrant le titre de champion d’Algérie. Les joueurs sont conscients de la lourde tâche qui les attend et sont armés d’une volonté d’acier pour terrasser tout sur leur passage et ce, quelles que soient la qualité et la nature de l’adversaire, en commençant par l’USM El Harrach. Les Kabyles doivent gagner s’ils veulent vraiment remonter la pente au classement et se rapprocher des équipes du peloton de tête du championnat. A. M.

CHÉRIF EL OUAZZANI REPREND…

Le milieu de terrain de la JSK Si Abdennour Chérif El Ouazzani quii est éloigné des terrains depuis un bon bout de temps, pour cause de blessure, commence à récupérer de ses forces.

05

tenté d’un travail en solo en marge du reste du groupe. Le joueur a fait quelques tours de piste, avant de rejoindre les vestiaires.

…Il réintégrera le groupe après le match face à l’USMH

Le milieu de terrain défensif kabyle a repris du service en solo hier mercredi, mais ne pourra pas réintégrer le groupe pour le moment, et ce, pour la simple raison qu’il n’est pas encore totalement rétabli de sa blessure. Même s’il ne souffre plus de douleurs, il était donc préférable pour le joueur de se contenter d’un travail en solo, avant de réintégrer les rangs de l’équipe et retaper dans le ballon, avant de renouer avec les terrains et la compétition. Chérif El Ouazzani va reprendre du service avec l’équipe juste après le match face à l’USMH, lors de la séance de reprise. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Les deux internationaux kabyles, qui auront à disputer dans l’après-midi de ce samedi le match de championnat face à l’USMH, rejoindront directement les rangs de l’EN des U 23. Belkalem et Ziti, qui s’envoleront pour la Tunisie avec l’équipe nationale olympique, ne seront de retour au pays que le 18 de ce mois. Les deux joueurs vont donc réintégrer les rangs de leur équipe le lendemain, c'est-à-dire le 19 de ce mois. A.M.

Coulibaly rejoindra la sélection malienne en France L’international malien, Idrissa Coulibaly, qui va retrouver la compétition avec la JSK ce samedi lors du match de la 8e journée du championnat national de Ligue 1 professionnelle face à l’USMH, s’envolera à destination de la France. Coulibaly est convoqué par le sélectionneur du Mali pour un stage qui aura lieu à Evreux, en France. Les Aigles du Mali disputeront une rencontre amicale face à leurs homologues de la République Démocratique du Congo.

Aoudia dès demain avec les Verts L’attaquant Mohamed Amine Aoudia, qui n’est pas concerné par le match de ce samedi face à l’USMH, et qui vient de terminer le stage avec l’équipe nationale des locaux, rejoindra les rangs de l’EN A demain vendredi. L’international kabyle, qui risque une sanction de la part de la direction du club, devait en principe passer en conseil de discipline hier ou au plus tard aujourd’hui, jeudi, avant de s’envoler demain avec les Verts à destination du Luxemburg, où l’EN aura à affronter en amical, le 17 de ce mois, l’équipe du Luxemburg. A.M.


06

Ligue

Maracana N° 1267 — Jeudi 11 Novembre 2010

LES CHOSES SÉRIEUSES COMMENCERONT AUJOURD’HUI

1

JSK

AVEC LE RETOUR DES INTERNATIONAUX

L

g Par AOMAR MOUSSI

e staff technique kabyle aura le groupe au complet aujourd’hui. Les cinq internationaux kabyles entre autres, Rial, Belkalem, Tedjar, Asselah et Yahia Chérif qui ont bénéficié d’une journée de repos, réintégreront le reste du groupe ce matin, pour continuer la préparation en prévision du match de ce samedi qui va les opposer aux Harrachis. Alain Geiger et son adjoint Kamel Bouhellal sont soulagés et pourront ainsi travailler dans de bonnes conditions, et prépareront cette chaude empoignade qui attend leur équipe, avec l’ensemble des joueurs, y compris les internationaux. Vu le poids de ces derniers dans son échiquier, Geiger aura le

temps devant lui pour préparer son plan d’attaque qui sera mis en exécution ce samedi. Deux autres séances de travail pour peaufiner la préparation et dégager la composante humaine qui aura pour mission de gagner cette rencontre. Les choses sérieuses vont donc commencer aujourd’hui, et le staff technique à sa tête le Suisse Alain Geiger, est soulagé du retour de ses joueurs, car leur présence ne fera que booster le reste du groupe. Les internationaux se contenteront de deux séances d’entraînement, pour être fin prêts et d’aplomb face aux gars de l’USMH. Une chose est certaine, Geiger qui a récupéré Coulibaly et Yalaoui, aura l’embarras du choix pour composer son onze. Avec le retour des interna-

n aura lieu demain matin. Les demuipeaikaby ance e sé Ultim le l’éq ière séance d’entraînement de

er La dern auront droit à une ce matin au stade du 1 -Novembre, joueurs kabyles, qui vont s’exercer el Bouhellal Kam int adjo son et er . Alain Geig ultime séance demain dans la matinée appelé à sera qui s retouches, et dégager le onze vont s’atteler à apporter les dernière is. débuter la rencontre face aux Harrach

i rendezs mid aprè aint activ dem ger, qui artdeàHocAl Déparad hain proc leur r pou nt eme aren prép se ine El Orfi es La

Les cam après-midi. le rater, rallieront la capitale demain vous, et qui ne veulent en aucun cas matin, prendra ain dem nt eme traîn d’en ce ultime séan formation kabyle, qui effectuera son un hôtel à dans re du vendredi. Ils éliront domicile la route sur Alger, juste après la priè A.M. Alger.

Younès face à son club formateur Sofiane Younès, qui évolue actuellement sous le maillot kabyle, et qui est en train de s’affirmer de match en match, sera certainement de la partie ce samedi. Younès, qui a fait ses classes à l’USMH, va retrouver son club formateur à l’occasion de cette rencontre comptant pour la 8e journée du championnat national de Ligue 1 professionnelle. Ce sera donc les retrouvailles pour Younès, lequel aura certainement à remémorer des souvenirs de ses années passées chez les Jaune et Noir. A.M.

Coulibaly comme arrière droit

Le compartiment de la défense sera composé de quatre joueurs. Les défenseurs, qui seront alignés, seront presque les mêmes, mais avec un seul changement, le retour d’Idrissa Coulibaly à la compétition. L’international malien sera certainement titularisé au poste d’arrière droit. Et le joueur, qui va lui céder sa place, est bel et bien Belkacem Remache. Dans l’axe de la défense, le duo Belkalem-Rial sera reconduit. C’est le cas aussi pour Nassim Oussalah qui sera aligné au poste d’arrière gauche.

Naïli ou Douicher associé à El Orfi

Lors de la précédente sortie de la JSK face à l’USM Annaba, le staff technique kabyle a aligné un seul milieu récupérateur, en l’occurrence Hocine El Orfi. Pour cette rencontre qui va les mettre aux prises aux Harrachis, le staff technique des Jaune et Vert, alignera deux milieux récupérateurs. Il reste à savoir quel sera le joueur qui va être associé à Hocine El Orfi. Deux joueurs sont indiqués à jouer

aux côtés de l’ex-joueur du PAC. Douicher ou Naïli sera titularisé. Geiger tranchera cette question demain vendredi à l’issue de l’ultime séance de travail que l’équipe va effectuer au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou dans la matinée. Pour ce qui est des deux milieux offensifs, Alain Geiger et son adjoint Kamel Bouhellal vont certainement opter pour le duo Tedjar-Younès. Sofiane Younès, qui confirme de match en match, sera associé à Tedjar dans l’animation de jeu.

Vers un duo d’attaque Hamiti-Yahia Chérif

Enfin, en ce qui concerne la ligne offensive, celle-ci sera composée de deux joueurs. Les plus indiqués à être alignés d’entrée face à l’USMH, sont Sid Ali Yahia Chérif et Fares Hamiti. Alain Geiger va faire confiance à ces deux joueurs qui sont en forme. Même s’il n’est pas à écarter de voir le staff technique kabyle faire confiance à Nabil Yalaoui qui vient de reprendre avec le groupe. Peut-être ce dernier sera utilisé comme joker durant cette rencontre, en l’alignant en seconde période. A.M.

tionaux, tout baigne dans l’huile, et ce match face à l’USMH se présente

sous de bons auspices et dans de bonnes conditions. A. M.

Geiger prépare son plan d’attaque

L’entraîneur en chef de la JSK, Alain Geiger, prépare déjà son plan d’attaque qu’il va mettre en application ce samedi face à cette coriace équipe de l’USM El Harrach. Les Kabyles, qui ont joué avec une tactique de 4-3-3 face à l’USM Annaba, aborderont leur prochaine rencontre avec un autre schéma tactique qui sera mis en place par le staff technique kabyle. Geiger, en homme averti et connaissant parfaitement les points forts et les points faibles de son futur adversaire, saura comment contrer cette équipe et tenter de revenir de ce déplacement avec les points de la victoire. Cette rencontre est déterminante pour l’équipe kabyle, dans la suite de son parcours. Geiger optera certainement pour un schéma tactique de 4-4-2. A.M.

=Remache a repris hier

Belkacem Remache, qui ne s’est pas entraîné avec le groupe avant-hier, lors de la séance de reprise, était présent hier aux entraînements. L’arrière droit des Jaune et Vert s’est entraîné avec le reste du groupe, et il est prêt, à l’image de ses partenaires, d’attaquer la prochaine rencontre qui va les opposer aux Harrachis, dans l’après-midi de ce samedi au stade du 1er-Novembre de Mohammadia, pour le compte de la 8e journée du championnat national de Ligue 1 professionnelle.

=Mahrez présent

L’entraîneur des gardiens, Sid Ahmed Mahrez, qui a fait l’impasse sur la séance de reprise pour cause d’obligations personnelles, était présent hier au stade de Tizi Ouzou. Mahrez a repris son travail avec l’équipe et prépare ses gardiens pour cet important rendez-vous qui les attend face à l’USMH, ce samedi.

=Séance physique avec Guillou

La séance d’hier a été consacrée au volet physique. Les joueurs kabyles ont travaillé dur pendant une heure de temps sous la houlette du kiné du club qui se charge de la préparation physique. Guillou a fait suer les partenaires de Nassim Oussalah, lesquels sont appelés à continuer sur leur lancée, et à enchaîner avec un deuxième succès de suite.

=Belkalem, Rial et Asselah de retour

Seuls trois internationaux ont repris du service avec leur équipe. Il s’agit des deux défenseurs axiaux Essaid Belkalem et Ali Rial, et du gardien de but Malik Asselah. Pour rappel, ces trois joueurs étaient en regroupement avec l’équipe nationale des locaux, et ont même pris part au match amical disputé contre l’USM Alger. Ce retour n’a fait que réjouir et leurs coéquipiers et le staff technique. Les trois joueurs se sont entraînés en solo en effectuant quelques tours de piste avant de rejoindre les vestiaires.

=Tedjar et Yahia Chérif autorisés à s’absenter…

Tous les internationaux kabyles ont eu droit à une journée de repos. C’est pour cette raison que les Saâd Tedjar et Sid Ali Yahia Chérif ne se sont pas présentés aux entraînements hier. Ils ont préféré rester à Alger et se ressourcer auprès de leur famille et de souffler un peu avant de replonger dans le bain de la préparation.

=…ils réintégreront le groupe aujourd’hui

Les cinq internationaux kabyles, qui ont bénéficié d’une journée de repos, après le retour de l’équipe nationale des locaux, reprendront du service avec leurs coéquipiers, ce matin. Ce retour ne fera que soulager le staff technique des Jaune et Vert qui aura sous sa houlette le groupe au complet, et pourra ainsi faire le point sur l’état de forme de tout un chacun, et préparer au finish, son plan d’attaque et le onze qui aura la mission d’entamer la partie face à l’USMH. A.M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Ligue

1

07

Maracana N° 1267 — Jeudi 11 Novembre 2010

Le derby MCA-USMA a déjà débuté ! MCA

PRÉVU POUR LE 30 NOVEMBRE EN COURS

g Par MOUNIR BENKRAMI Il est vrai que le très attendu derby algérois, entre le MCA et l’USMA, n’est prévu que le 30 novembre prochain au soir, dans 19 jours, mais tout porte à croire que cette confrontation traditionnelle a déjà débuté, du moins dans le camp des deux galeries.

E

n effet, les supporters du Mouloudia d’Alger ainsi que la direction du club et le staff technique ont très mal apprécié la récente sortie incompréhensible de certains fans usmistes qui ont malmené le gardien mouloudéen Mohamed Lamine Zemmamouche lors du dernier match amical de la sélection nationale des A’ contre les Rouge et Noir de Soustara au stade OmarHamadi. Il faut signaler que ces mêmes supporters ont dépassé toutes les limites des insultes et de la provocation. D’ailleurs, même le sélectionneur national, Abdelhak Benchikha, son staff et les joueurs n’ont pas compris les raisons de cette animosité, estimant que Zemmamouche n’est pas le premier joueur de l’USMA ayant rejoint le Mouloudia d’Alger. Pour rappel, la saison dernière, les supporters mouloudéens ont réservé un accueil des plus chaleureux au duo DehamAbdouni lors des trois matches qui se sont déroulés au stade du 5Juillet. Pour rester toujours dans le cadre des provocations, il faut rap-

peler aussi que l’entraîneur Alain Michel a failli subir le sort de son gardien à l’occasion de sa venue à Bologhine pour suivre le match USMA-A’. En effet, le technicien français des Vert et Rouge a éprouvé toutes les peines du monde pour pénétrer au stade avant de se retrouver avec les supporters dans les tribunes parce que certaines personnes «manipulées», selon les dires des dirigeants mouloudéens, ont tout fait pour décourager Alain Michel et ses collaborateurs. En d’autres termes, l’entraîneur mouloudéen n’était pas le bienvenu à OmarHamadi, sinon comment expliquer cette attitude antiprofessionnelle à l’ère du professionnalisme. En

tout cas, cette sortie inattendue a réellement irrité l’ensemble de la famille mouloudéenne, et ce à commencer par le coordinateur de la section football, Omar Ghrib, qui nous a dit : «C’est vraiment regrettable d’en arriver là ! Je pense que ces supporters usmistes n’avaient aucune raison d’agir ainsi, d’autant plus que Zemma était avec la sélection nationale et son comportement exemplaire et sa bonne éducation font l’entière unanimité. Sincèrement, on est indigné par ces agissements qui incitent à la violence et à l’animosité», a-t-il lancé. Même si les supporters du Mouloudia d’Alger ne pensent qu’au prochain match décisif contre les Libyens d’Al

MEGHERBI : «RESTER CONCENTRÉS ET GARDER LES PIEDS SUR TERRE» g Entretienr réalisé par MOUNIR BENKRAMI

Le défenseur central des Vert et Rouge estime que la qualification en finale est loin d’être acquise et que le plus dur reste à faire au match retour.

Comment s’effectue la préparation pour le très attendu match retour contre les Libyens d’Al Ittihad ? Je vous mentirai si je vous dis que la préparation se fait dans les meilleures conditions du monde car certains de nos camarades reviennent tout juste de blessure et d’autres sont retenus avec les différentes sélections. Mais, hormis cela, tout baigne, d’autant plus que l’ambiance est très encourageante, surtout après la précieuse victoire ramenée de Tripoli, laquelle a boosté le moral. En parlant justement du match retour contre Al Ittihad, certains estiment que rien n’est encore joué malgré

la victoire à l’extérieur. Estce votre avis ? Je suis entièrement d’accord avec eux car un match de football se joue sur le rectangle vert. D’ailleurs, il est clair que les Libyens vont miser le tout pour le tout et feront l’impossible pour nous barrer le chemin parce qu’ils n’ont désormais plus rien à perdre mais tout à gagner. Normalement, ces petites données sont plus que suffisantes pour retrousser les manches et, surtout, rester très concentrés sur notre sujet. Il faut aussi garder les pieds sur terre en tâchant d’oublier cette fameuse victoire si on ne veut pas tomber de le piège de la facilité. Mais la bonne nouvelle, c’est que tous les joueurs sont conscients et ne jurent que par la qualification en finale. Je pense que c’est déjà un bon point de départ. Vos supporters, et même certains observateurs pensent que la victoire de Tripoli est

en quelque sorte un nouveau déclic pour le Mouloudia qui continue à douter. Qu’en pensez-vous ? C’est en tout cas notre souhait à tous. Selon un avis unanime, les joueurs se sont bien battus à Tripoli contre une équipe réputée une vraie terreur à domicile au vu de ses 9 internationaux. A Tripoli, il y avait cette hargne et cette volonté de vaincre chez tous les joueurs qui nous manquait durant nos matches de championnat. Incha Allah, cette victoire appellera d’autres, et que cette grande détermination et cette hargne nous accompagneront lors de tous nos prochains matches, comme ce fut le cas la saison dernière. Personnellement, j’ai entièrement confiance en ce Mouloudia, lequel est capable de revenir en force. Mais la priorité des priorités à l’heure actuelle, c’est notre match retour contre Al Ittihad, qu’on doit bien préparer pour arracher la qualification très attendue par la grande famille du Mouloudia. M. B.

Ittihad, comptant pour la demifinale retour de la Coupe de l’UNAF des clubs champions, ils vont sans doute rester très concentrés sur le prochain

derby algérois contre l’USM Alger, lequel s’annonce tout simplement explosif, le 30 novembre, au 5-Juillet. M. B.

Qualification du Congolais M’bila mpassi

Le flou persiste

Plus de deux mois et demi après son arrivée, l’international congolais, M’bilampassi, n’a toujours pas été qual ifié au sein du Mouloudia d’Alger. Pourtant, le joueur a ramené tous les documents nécessaires en plus de l’arrivée de la lettre de sort ie de la Fédération congolaise de football et même du «certificat-F IFA» qu’a exigé la Fédération algérienne de football. Malgré cela, ce défenseur axial attend toujours le dénouement positif de son cas com pliqué que seuls les dirigeants du vieux club algérois connaissen. On croit même savoir que certains dirigeants du MCA font tout leur poss ible pour «bloquer» cette situation. La raison ? Elle est toute simp le : les responsables du Mouloudia n’ont pas d’argent pour régulariser leur joueur qui n’a, à l’heure actuelle, perçu aucun centime . D’après certaines indiscrétions, le joueur envisage sérieusement de quit ter le Mouloudia dans les jours à venir et on croit même savoir que deux clubs de la Ligue 2 françaises sont sur ses traces en plus de deux autres contacts en Belgique. M. B.

Boudebouda, Amroune et Bensalem avec les U23

La sélection olympique algérienne de football effectuera un stage du 13 au 18 novembre en Tunisie en vue de sa double confrontation amicale face à son homologue tunisienne. L'équipe algérienne, dirigée par Azzedine Aït Djoudi, affrontera la sélection tunisienne les 15 et 17 novembre à Tunis, dans le cadre de sa préparation aux éliminatoires du tournoi de football des jeux Olympique de Londres 2012. Vingtcinq joueurs et trois réservistes ont été convoqués pour ce regroupement qui intervient après celui effectué du 3 au 9 novembre à Alger. Parmi les joueurs convoqués, on retrouve trois éléments du Mouloudia d’Alger, à savoir le défenseur Brahim Boudebouda et les deux attaquants Mohamed Amroune et Zineddine Bensalem. C’est pour dire que ce trio reviendra à la veille du match capital contre Al Ittihad de Tripoli et manquera toute une semaine de préparation avec l’équipe d’Alain Michel. Pour rappel, l'Algérie, exempte du premier tour préliminaire des éliminatoires des jeux Olympiques de Londres 2012, jouera les 25, 26 ou 27 mars 2011 à Alger pour le compte du second tour contre Madagascar. La rencontre retour aura lieu les 8, 9 ou 10 avril 2011. En cas de qualification au second tour, la sélection nationale olympique jouera le match aller les 3, 4 ou 5 juin 2011 et le retour les 17, 18 ou 19 du même mois. M. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


08

Maracana N° 1267 — Jeudi 11 Novembre 2010

Ligue

1

«JE SUIS BIEN À LA JSMB» JSMB

MENAD DRESSE SON MINIBILAN

=«Je n’ai pas encore digéré la défaite de Tlemce » =«Pas de libéré avant d’assurer les nouvelles recrues» =«Metref m’intéresse» s’étaler sur le sujet, a tenu à remercier son collègue Benchikha qu’il qualifie de très bon ami, d’avoir pensé à lui pour l’EN. Néanmoins, il aurait aimé que ça se fasse dans des conditions normales c'est-à-dire par voie officielle. « C’est vrai Benchikha, est un très bon ami que je remercie au passage pour avoir pensé à moi pour travailler avec lui en EN, mais sincèrement, pour moi l’offre n’a pas été faite dans un cadre officiel, du moment que je n’ai rien reçu du premier responsable de la FAF.»

«Je ne travaille jamais dans le flou»

Sur insistance de confrères pour donner plus de détail, Menad, connu pour sa franchise, nous a fait savoir qu’il ne peut répondre à une offre dont il ne connaît pas les détails, ni la fonction qu’il va occuper ni l’objectif etc. «Moi, je ne travaille pas dans le flou, je réfléchis longuement avant de m’engager dans n’importe quel projet, je pèse le pour et le contre comme on dit..» Pour clore le sujet, Menad s’est dit disposé à répondre favorablement à n’importe quel moment où l’EN aura besoin de ses services. «Entre moi et l’EN, il y a une grande histoires d’amour, j’ai toujours répondu favorablement et avec plaisir en tant que joueur, ce n’est pas maintenant que je vais me dérober de mon devoir envers la patrie. Mais, je dis que dans l’immédiat, je suis à la JSMB, je travaille avec hargne pour faire passer ce valeureux club à un palier supérieur, on y travaille tous, administration, staff technique et joueurs pour le même objectif. Cela dit, pour l’EN je suis toujours disponible mais que ce soit par voie administrative ».

«Le report du match du MCS tombe à pic»

J

g Par LYÈS CHEKAL

amais dans l’histoire de la doyenne des clubs de la Kabylie, la JSMBéjaia, un entraîneur n’a connu une telle popularité que celle de Djamel Menad. L’actuel coach de la JSMB est considéré par la famille Jmsbiste comme étant l’entraîneur le plus populaire de l’équipe. Certains, comparent sa réussite à celle du défunt Labaski (l’entraîneur qui a lancé dans le bain le célèbre Rachid Dali). Menad, disponible comme d’habitude a accepté de faire un point de presse sous formes de mini bilan pour la première moitié de la phase aller.

«Benchilkha, est un ami, je le remercie d’avoir pensé à moi»

D’emblée, Menad, qui ne voulait pas trop

En abordant le sujet principal de la conférence de presse, le bilan de son travail pour la première partie de la phase aller du championnat de la L1, après 8 journées, le premier responsable de la barre technique béjaouie s’est dit très soulagé du report du match que devait jouer son équipe face à Saïda et qui a été reporté finalement au 30 du mois en cours alors que l’équipe va jouer trois jours avant l’USM Blida chez elle. Ce qui lui donne le temps nécessaire de récupérer les blessés et bien préparer l’équipe pour un autre marathon qui attend l’équipe. .

«On jouera un autre match amical le 18»

Pour meubler le vide, Menad va programmer un autre match amical après celui joué et gagné facilement contre l’ORBA par 7 buts à un contre une équipe de la région, ce sera peu être le 18 selon ses dires.

«Un bilan positif, mais on aurait pu faire mieux»

L’animateur du point de presse trouve que le bilan de son équipe est positif, avec quatre victoires, un match nul et deux défaites. C’est acceptable mais je dis qu’on aurait pu faire mieux et engranger 15 points qui m’auraient personnellement satisfait.

«La défaite de Tlemcen a faussé la donne»

Pas encore remis de la défaite subie par son équipe at home face au WAT, Menad dira: « C’est un match que j’ai appréhende dès le début. J’ai toujours peur de mon équipe lorsqu’elle rencontre une jeune équipe ou celle du bas du tableau et surtout après un bon résultat. Sincèrement, je n’arrive pas à digérer cette défaite, elle m’est restée en travers de la gorge. En un mot, elle a faussé la donne et nous a privés de trois précieux points. »

«La défense a besoin de réglages»

Loin l’idée de faire endosser le chapeau au compartiment défensif qui est bon dernier au classement général avec 11 buts encaissés, mais il confirme qu’il y a un véritable problème. Car l’équipe encaisse beaucoup de buts particulièrement dans l’axe de la défense, sur des erreurs individuelles, de marquages et aussi d’abondons de postes. Un phénomène qui prend de l’ampleur dans le compartiment défensif à qui il faut mettre un terme”, a dit Menad. Et d’ajouter : « J’ai remarqué que les défenseurs se soucis beaucoup du rôle de l’attaque. Ils ont tendance à trop monter pour marquer et pour preuve le quart des bus inscrits est signé par le duo Meftah-Maiza, néanmoins ils oublient leur rôle principal qui est celui de défendre puisqu’ils sont tout simplement des défenseurs. Cela dit, l’équipe a besoin de réglage pour fonctionner beaucoup mieux à l’avenir .»

«Messali est parti seul, nul n’est indispensable à la JSMB»

Dans le même sujet, Menad a nié catégoriquement tout contact avec l’ex-libero de l’équipe Adel Messali. En réponse à question d’un confrère, il dira : « Franchement, je commence à être fatigué de cette histoire de noms qu’on me fait sortir à chaque fois qu’un compartiment ne marche pas ou un joueur manque de rythme. Quand Njeng ne marque pas, on spécule sur le nom de son remplaçant, quand la défense encaisse, on me fait sortir Messali , je vais être clair dans ce sujet. Nul n’est indispensable à la JSMB, ceux qui sont partis ont étés remplacés illico presto par des joueurs de même niveau ou meilleurs. Idem pour Messali qui reste un bon joueur mais qui est parti de son propre gré. Il n’a qu’à assumer son choix un point c’est tout.»

«Par contre Metref m’intéresse beaucoup, je l’ai contacté»

Dans le même sillage, Menad nous a confié qu’il est très intéressé par l’international de l’ESS, Hocine Metref en confirmant qu’il l’a contacté officiellement. «Je sais que le contrat de Metref expirera le prochain mois, donc, je l’ai eu au téléphone. Je lui y fais part de l’intérêt de la direction de l’avoir parmi nous, il a pris acte , mais ne m’a pas donné d’accord de principe. C’est un joueur qui a de la valeur et beaucoup d’offres, ce qui explique sa réponse diplomatique, je vais réfléchir.»

«Peu de joueurs ont réussi un

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

rendement régulier»

Pour le rendement individuel de ses joueurs, Menad a constaté une baisse de régime de ses poulains lors des matches joués. Zerda et Kacem ont démarré en force, ils n’arrivent pas à retrouver le même niveau. Meftah est monté en puissance après un début mitigé mais doit faire attention au même titre que Belakhder défensivement. Par contre, je suis satisfait du rendement régulier de Megatli, Zafour, Maroci entre autres .

«Je savais que Njeng allait se révolter»

Pour le réveil de son centre avant Yanick Njeng, Menad dira : «En connaissance de cause, je sais que c’est très difficile pour un avant centre de subir un jeune forcé . Mais je savais que le réveil de Njeng allait être brutal. Il s’est débarrassé de la guigne qui l’a poursuivi depuis le début de la saison, tant mieux pour lui et surtout pour l’équipe qui récupère son buteur attitré de l’an dernier, ne l’oublions pas. »

«Boukemacha a mérité sa place de titulaire»

Et pour la titularisation surprise du jeune Boukemacha, le buteur de la CAN 1990 était clair: «Boukemacha a bien travaillé, son rendement était constant et régulier, je lui ai donné sa chance, il l’a saisie. Il a rempli son rôle comme il se doit en respectant mes consignes. » Et d’ajouter : «C’est dommage qu’il soit blessé en ce moment, s’il reproduit les mêmes prestations personne ne va l’enlever. »

«Avec moi, il n’y a pas d’éternel titulaire»

Fort d’un passé de joueur international et d’une carrière professionnelle en sus d’un palmarès bien garni de titres, Menad a voulu faire passer un message clair à ses joueurs : « Ma carrière est derrière moi et tout le monde la connaît, donc les noms ne m’ont jamais impressionné. Donc, cette question de titulaire indiscutable n’existe pas dans mon jargon. Celui qui arrive à me convaincre lors des entraînements est apte à jouer, je le ferais jouer sans hésitations. Et à la place de n’importe quel autre joueur de l’équipe. Maintenant, la balle est dans le camp des joueurs et c’est à eux de prouver qu’ils méritent de jouer.»

«Pas de libérés avant d’assurer les nouvelles recrues »

Sur la question des joueurs à libérer lors du mercato et ceux à recruter, notre interlocuteur a voulu anticiper sur la question en disant:«On ne va libérer personne avant d’assurer de nouvelles recrues à leurs places. On a de bons éléments qui n’ont pas réussi à s’adapter aussi vite que leurs coéquipiers à l’image de Bouder sur qui je compte beaucoup à l’avenir, c’est un bon élément aux grandes qualités, il y a des jeunes qui émergent. c’est pour cela que je ne veux pas aller vite en besogne et je préfère attendre déjà de compléter l’effectif avec des chômeurs, je pense plutôt à récupérer Deghiche» Synthèse C. L.


Ligue

1

KHOUALED : «UNE DEUXIÈME VICTOIRE FACE À EL EULMA» USMA

g Entretien réalisé par TOUFIK BRAHIMI

De retour du regroupement de l’équipe nationale des locaux, Nacer Eddine Khoualed, le milieu de terrain de l’USMA, nous parle de la prochaine rencontre de championnat qui opposera ce samedi son équipe au MCEE au stade Omar-Hamadi. Pour l’international usmiste, c’est simple : seul un deuxième succès de suite à domicile sera synonyme de vrai départ pour les Rouge et Noir après le début de saison difficile vécu par les protégés de Noureddine Saâdi.

Comment s’est déroulé votre regroupement avec l’équipe nationale A’ ? Même s’il n’a duré que trois jours, ce regroupement a été très utile pour nous, les joueurs de la sélection. C’est toujours agréable de se retrouver. Personnellement, j’ai fait l’impasse sur le stage précédent à cause de la blessure dont je souffrais. De retour en équipe nationale, rien n’a changé.

Les joueurs ont perçu leur dû hier C’est hier que les coéquipiers de Karim Ghazi ont empoché leur dû. A quelques jours de leur prochain rendez-vous, le premier responsable du club a pris donc la décision de régulariser la situation financière des protéges de Saâdi, leur remettant les chèques des primes ainsi que la paie mensuelle. Une façon de les encourager avant leur prochaine rencontre de championnat. T. B.

Comme elle l’a toujours été, l’ambiance a été bonne. Il y avait une grande complicité entre les joueurs dont la plupart se connaissent parfaitement et sont des bons amis. Franchement, nous formons une famille, et c’est ce qui nous a permis de travailler dans de très bonnes conditions. Ce stage a été ponctué par un match amical que nous avons disputé lundi. Que demander de plus ? Un match perdu contre votre équipe. Comment avez-vous trouvé la prestation de l’USMA ? L’USMA s’est imposée et j’imagine que cela ne fera que du bien à mes camarades à quelques jours de notre prochaine rencontre en championnat. Concernant la prestation des joueurs, je trouve qu’ils se sont très bien débrouillés. Le plus important, c’est que les joueurs ont eu un match en plus dans les jambes. C’est important avant de renouer avec la compétition officielle.

Comme prévu, Hocine Achiou a rejoint hier matin le groupe. Le capitaine des Rouge et Noir, ménagé lors du match amical face à l’équipe nationale des locaux, a pris part le plus normalement du monde à la séance d’entraînement qui s’est déroulée dans la matinée au stade de Bologhine. Le milieu de terrain offensif, qui se plaignait de douleurs au niveau de la cuisse, sera bel et bien d’attaque face au MCEE. Elément clé, Noureddine Saâdi devra être soulagé, sachant qu’il pourra compter sur son meneur de jeu samedi.

Sayah rappelé chez les espoirs

Non concerné par le stage de la sélection olympique qui a eu lieu cette semaine, Saïd Sayah, l’ailier usmiste, a été rappelé une nouvelle fois par Azzeddine Aït Djoudi pour le prochain regroupement des U23. Le joueur sera ainsi du voyage en Tunisie où les espoirs affronteront à deux reprises leurs homologues tunisiens. En plus de Sayah, l’ancien entraîneur de la JSK a fait appel à un autre joueur de l’USMA, Mouaouia Meklouche. T. B.

IL VA S’ENTRETENIR AVEC LAÏB APRÈS LA RENCONTRE FACE A LA JSK

DAHMANI : «LA BELLE» VEUT VENIR À L’USMH AVEC UN MILLIARD g Par LOTFI SALHI

sera pas encaissée par le club harrachi avant la rencontre prévue entre le patron de la Belle et le président Laïb. Celle-ci sera programmée probablement après le match face à la JSK samedi prochain. Toujours dans le même contexte, c’est au cours de cette réunion qu’il sera décidé si M. Dahmani sera membre du conseil et possédera des actions, ou bien qu’il aidera l’USMH au tant que sponsor seulement. L. S.

Vous allez accueillir le MCEE à domicile ce samedi. Etesvous prêts pour enchaîner avec un nouvel succès ? Ce sera notre objectif. Nous allons aborder cette partie avec une unique intention : faire notre possible pour confirmer notre dernier résultat. Nous avons perdu assez de points jusqu’à présent. Nous n’avons pas le droit à l’erreur, et c’est pour cette raison que nous chercherons à engranger ces trois points, et rien d’autre. Suspendu face à l’USMB, vous seriez probablement de retour ce week-end. Vous sentez-vous prêt pour ce rendezvous ? Il n’y a aucune raison pour que je ne le sois pas. Je me sens en forme et je suis à la disposition du coach. Nous avons bien préparé ce match et je serai vraiment un homme heureux si l’occasion de donner un coup de main à mon équipe se présente samedi. T. B.

Achiou rejoint ses coéquipiers

USMH

Selon des sources très bien informées des affaires courantes de l’USMH, l’exprésident de Bentelha, et actuel patron de la société la Belle, Djilali Dahmani, affirme que son entreprise veut s’impliquer dans les affaires de l’USMH. Ce dernier veut contribuer lui aussi et apporter son aide au club de Mohammadia en ces moments difficiles. Selon les mêmes sources, Dahmani est prêt à venir avec une somme qui avoisine un milliard de centimes. Toutefois, cette somme ne

09

Maracana N° 1267 — Jeudi 11 Novembre 2010

Affaire Hebbache : tout est rentré dans l’ordre Ils n’en sont pas à leur première, Noureddine Saâdi et Abdessamed Hebbache. Ils se sont, une nouvelle fois, accrochés verbalement juste après la fin de la rencontre amicale ayant mis aux prises les Rouge et Noir à la sélection A’. Le milieu de terrain usmiste n’avait pas apprécié sa mise à l’écart et l’a fait savoir à son coach. Ce dernier a tout de suite répliqué, déclarant à sa sortie du vestiaire qu’il va le sanctionner, ne faisant plus appel à ses services à l’avenir. Alors qu’on s’attendait à ce que Hebbache soit hors du groupe hier lors de la reprise, comme ce fut le cas après leur premier accrochage, le concerné a été autorisé à réintégrer le groupe après avoir eu le feu vert du premier responsable du staff technique. A en croire une source bien informée, les deux hommes se sont réconciliés, préférant ouvrir une nouvelle page. Saâdi reviendra-t-il sur sa décision et fera-t-il appel à l’ex-international espoir à l’avenir ? Seuls les jours à venir nous le diront. T. B.

La liste des convoqués dévoilée demain

C’est demain dans l’après-midi que la liste des joueurs retenus pour le match de ce samedi sera dévoilée. En effet, Saâdi choisira ses 18 joueurs à l’issue de la dernière séance qui devra avoir lieu à partir de 15h30. Les éléments concernés par la rencontre de la huitième journée du championnat national qui opposera leur équipe au MCEE rallieront donc directement l’hôtel Dar Diaf, leur lieu de regroupement. T. B.

=Boumechera rejoint le groupe

Finalement, le meneur de jeux de l’USMH, Salim Boumechera, a rejoint hier le groupe et s’est entraîné le plus normalement du monde avec ses camarades. Ce retour aux entraînements augmentera les chances du joueur de prendre part au prochain rendez-vous face à la JSK.

=Laïb promet de régler le staff avant l’Aïd

Les staffs technique, médical et administratif toucheront une partie de leur salaire avant la fête de l’Aïd. C’est ce que laisse entendre une source proche de la direction. Une somme de 100 millions de dinars est réservée à cet effet

=Charef refuse Hamidi

L’entraîneur Boualem Charef refuse l’arrivée de l’arrière gauche de Bentelha, Hamidi. Le coach argumente cette décision par le fait que le joueur n’est pas compétitif et que lui désire quelqu’un en possession de tous ces moyens. Charef souhaite recruter un jouer qui pourra s’acquitter convenablement de sa tâche et apporter le plus attendu dans ce couloir.

=Chache sera la première recrue

L’entraîneur en chef de l’USMH a donné son accord pour le retour de Chaouiki Chache à l’équipe harrachie. Pour rappel, le joueur s’est entraîné avec l’équipe le mois de ramadan. Selon les dernières nouvelles, Chache va négocier prochainement son contrat de 18 mois avec le président Laïb dans les prochains jours. Une nouvelle qui fera du bien à l’équipe, surtout que cette dernière souffre beaucoup sur le plan de l’attaque et a besoin d’un joueur de la forme de Chache.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


10

Ligue

Maracana N° 1267 — Jeudi 11 Novembre 2010

LES JOUEURS À LA RECHERCHE DU DÉCLIC MCEE

g Par YASSER MALKI

sifflet final de l'arbitre.

Conscients qu’ils ont une grande part de responsabilité dans ce début de saison laborieux, les coéquipiers de Sahraoui sont toujours à la recherche d’un match référence, même si beaucoup d’observateurs croyaient que le succès réalisé face au MCO à El-Eulma et le nul arraché à Annaba leur auraient permis d’enchaîner avec une belle série de résultats positifs. Un sentiment d’amertume qu’ont ressenti les protégés de Malik en voyant le défenseur de l'ESS inscrire le but de la victoire après seulement quatre minutes du début de la rencontre. Les camarades du capitaine Hebaïche pouvaient au moins marquer le but de l'égalisation durant les 86 minutes qui restaient de la partie avant le coup de

Le MCEE méritait de prendre un point

Comme ce fut le cas face au MCO, les Vert et Rouge n’ont jamais eu le monopole du jeu à El-Eulma mais ils ont récolté trois points ce jour-là grâce à une grande envie affichée tout au long de la partie. Les coéquipiers de Messaili ont tout donné face à l’ESS mais sans pour autant réussir à glaner le moindre point. Ce qui est frustrant, car un match nul aurait été plus équitable.

Une défaite qui n’arrange nullement les affaires du MCEE

Dans l’obligation de réussir un bon résultat

BELKAÏD : «L’ÉQUIPE EST EN BONNE VOIE» ESS

g Entretien réalisé par YASSER MALKI

Qu’avez-vous à nous dire à propos du dernier match face au MCEE ? Je pense que nous avons réussi à ramener les trois points de la rencontre qui nous ont permis de rester à la première place du classement général du championnat et sur notre lancée. Cette victoire nous a permis en outre d’entrevoir le reste du parcours avec un moral au beau fixe. Certains disent que vous avez raté une large victoire face au MCEE. Partagezvous cet avis ? On a assisté à un match très serré, on n’a pas cherché à fermer le jeu. Certes, avec un peu plus de concentration, on aurait pu marquer plus d'un but, mais il faut dire aussi que ramener les trois points de MessaoudZeggar, face à une équipe qui restait sur un bon résultat ramené de l’extérieur, n’est pas un aussi mauvais résultat. Après sept journées déjà disputées, comment voyez-vous la suite du championnat ? Les prochaines journées seront encore plus difficiles parce que tous les clubs comptent rester sur la même dynamique ou redresser la barre. Nous aussi, on fera tout pour garder cet état d’esprit afin de réussir encore d’autres résultats positifs qui vont nous permettre de garder toujours le fauteuil de leader et essayer de creuser l'écart avec l'ASO et Saïda. Pensez-vous que votre équipe a les moyens de rester en tête du classement ? Bien sûr que oui, on a un bon groupe qui peut rivaliser avec n’importe quelle équipe. La nôtre a les moyens non seulement de jouer les premiers rôles cette saison mais aussi de remporter le titre de champion, et je suis profondément convaincu que nous pouvons le faire.

après le match nul enregistré à l'exterieur lors de la précédente journée face à l’USM Annaba, la bande à Malik misait énormément sur ce match pour glaner de nouveaux points, surtout face à une formation de l’ESS qui n’a pas encore remporté le moindre succès à El-Eulma. Toutefois, les Eulmis n’ont pas réussi à rééditer le même exploit que face au MCA, à l’ASK et au MCO.

Ne pas gamberger après ce nouvel échec

Malgré la grande déception qui a régné dans le vestiaire eulmi à la fin de la rencontre, les Vert et Rouge, qui ont bénéficié d’une journée de repos, ont repris les entraînements dimanche dernier avec un seul mot

Berguiga convoité par le CSC et le WAT... Nous avons appris des proches de l'attaquant de l'ESS, Berguiga Hamid, que ce dernier a été convoité par plusieurs clubs des deux divisions une et deux, à leur tête le CSC et le WAT. Le joueur, qui ne joue pratiquement pas, ne sera pas opposé de rejoindre l'une des équipes qui veut s’attacher ses services.

...Et Kari limogé Le médecin de l'entente de Sétif, Ammar Kari, a été remercié, selon une source très proche de club. Il sera remplacé par Abdelatif, le médecin chargé des catégories jeunes. Y. M.

d’ordre : rebondir lors du déplacement à Alger pour affronter l'USMA, une occasion pour les Eulmis de profiter de la mauvaise passe des Usmistes sur leur terrain pour renouer avec le succès.

Mouyet et Mahfoudi, c’est en bonne voie

Vu que la direction souhaite renforcer l’effectif actuel dès le prochain mercato, le président Bouden songe toujours aux deux anciens joueurs de son équipe, Mahfoudi et le gardien Mouyet, avec lesquels il a même dîné à Alger dans la soirée de samedi. Annoncés récemment un peu partout, les deux joueurs semblent de nouveau attirés par le défi eulmi. Y. M.

ANNABA VEUT ROMPRE AVEC L’ÉCHEC USMAn

g Par AMAR AIT BARA

Sur le plan personnel, comment évaluez-vous votre rendement ? Vous savez, il est difficile de s’auto-évaluer, d’autant que d’autres ont la charge de le faire, c’est-à-dire le staff technique, le public et la presse. Mais je pense en toute modestie avoir rempli ma mission. Cependant, l’essentiel est que l’équipe soit sur la bonne voie, c’est ce qui m’intéresse le plus. Votre prochain match face au MCA a été reporté. Qu’avez-vous à dire à ce sujet ? Je pense que ce n’est pas évident de jouer avec trois joueurs internationaux en moins. C’est pour cette raison que je peux vous dire que ce report est une bonne chose pour notre équipe. Mais il faut dire aussi qu’on doit travailler dur durant cette période afin de meubler ce vide et corriger nos lacunes pour entrevoir la suite du parcours sous de bons auspices. Y. M.

1

Déchu après la 6ème journée du championnat et une longue série d’échecs, Abdelkader Amrani quitte l’USM Annaba avec 5 points seulement en 6 matches. Ceux-ci lui valent incontestablement le statut de lanterne rouge de ce championnat professionnel de Ligue une.

P

our sauver ce qui reste à sauver, le staff dirigeant de l’équipe annabie a décidé de confier la barre technique à un technicien, en la personne de Mustapha Biskri. Ce dernier a commencé le travail à partir de la semaine dernière. Optimiste, Biskri a entamé sa mission en l’axant sur les côtés physique et psychologique. «Les joueurs ont besoin de jus dans les jambes, mais ils ont également besoin d’un bon moral pour pouvoir poursuivre dans des meilleures conditions leur parcours», a déclaré l’entraîneur en chef, qui veut révolutionner la disposition tactique du club, en espérant un résultat probant face à l’AS Khroub, match comptant pour la 8ème journée de Ligue une. Le nouveau coach du club de Lalla Bouna est prêt à relever le défi. «Je relève le défi de

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

rendre aux Annabis le sourire et jouer une place honorable.»

Assurer les trois points et le spectacle

C’est une solide équipe khroubie que devra accueillir ce vendredi l’USM Blida pour le compte de la 8ème journée de championnat de Ligue une au stade du 19-Mai 1955. Annaba veut un réveil vu la sérénité qu’affichent actuellement ses joueurs. L’enjeu du derby peut suffire pour agrémenter la partie ou la contenir sous un résultat chiffré dont on ne peut prévoir la finalité au vu des ambitions des deux équipes, malgré leur classement, car elles sont toutes les deux scotchées aux dernières loges. L’USM Annaba reste invincible à domicile et ceci plaide pour une deuxième victoire des gars de Lalla Bouna, et la pression de la galerie sera un adjuvant à sa formation dont la défense a encaissé beaucoup de buts. Ce sera donc un match plein. L’USMAn veut prétendre à plus mais la conjoncture actuelle en lui permet pas, même si ses adversaires sont prenables. A Annaba, la volonté existe. Les joueurs annabis sont mal inspirés et ne cessent de collectionner les échecs. Ils sont même mal organisés car l’AS Khroub est entreprenante et dispose d’un collectif dynamique à la recherche d’une surprise à Annaba. Les gars de Lalla Bouna sont en passe de progresser tant que les valeurs individuelles existent et sont présentes. Pourvu que la gestion suive. A. A. B.


Ligue

1

Maracana N° 1267 — Jeudi 11 Novembre 2010

11

Une victoire pour passer l’Aïd tranquille ASO-MCO

g Par ZOHEIR ZITOUN

Pour son second derby en une semaine, la formation chélifienne n’aura aucun droit à l’erreur d’autant plus que le nul ramené de Saida avait le goût d’une défaite, tellement les camarades de Zaoui étaient capables de

plier le match en seconde période. Même si ce match fait partie de l’histoire ancienne pour la plupart des joueurs, il n’en demeure pas moins que la confrontation avec le quatrième Mouloudia cette saison ne sera pas aussi facile pour les poulains de Ighil qui aura à apporter des change-

ments dans le onze type étant donné qu’il a remarqué des signes de fatigue chez quelques-uns de ses titulaires. Ayant conscience de ce que représente pour les fans du club une victoire face au MCO, Ighil a mis en garde ses éléments contre toute baisse de régime et surtout d’excès de confiance

sachant que le groupe a appris que les Hamraouis seront amoindris par les absences de plusieurs de leurs joueurs-clés. Une victoire signifiera que l’ASO s’accrochera toujours aux basques du leader et pourrait en devenir le seul dauphin puisque le MCS jouera hors de ses bases.

Maintenir la dynamique actuelle de l’équipe et son invincibilité sont des sources de motivation pour les joueurs qui percevront leurs primes la veille du match afin de gagner pour passer les fêtes de l’Aid en toute quiétude tout en savourant une victoire des plus précieuses. Z. Z.

aidera à entamer la partie sans grande pression. Cela a été de même face au MCS mais votre équipe a sué longtemps pour décrocher le point du nul… Ce n’est pas la même chose pour la simple raison que les données ne sont pas les mêmes et puisqu’il y a la présence de nos supporters qui seront en grand nombre. Face au MCS, l’adversaire était sur une défaite et devait se racheter devant sa galerie. Le MCO ne viendra pas pour du tourisme, à ce que l’on sache… C’est sûr, mais, on fera tout notre

possible pour trouver la solution afin de l’emporter dans le but d’améliorer note capital points et surtout pour continuer cette invincibilité qui nous motive davantage. Il est vrai que le MCO s’est ressaisi durant les dernières journées mais de notre côté, on a nos atouts à faire valoir et une série de bons résultats que nous avons à confirmer. Ne croyez-vous pas que les supporters qui parlent beaucoup de ce match sont en train de vous presser ? C’est normal qu’on parle de cette rencontre pour la simple raison que c’est un derby ente deux clubs

dont la rivalité est connue sur le terrain. Espérons seulement que ce match n’ira pas au-delà des considérations sportives pour le bien des deux équipes et des galeries respectives car, en fin de compte, ce n’est qu’un match de football. Il se pourrait que le staff fasse appel à vous pour ce match… Je ne le sais pas mais j’attends toujours une occasion pour montrer de quoi je suis capable. Comme chacun le sait, la concurrence bat son plein et chacun attend la meilleure occasion pour s’imposer. Pour le moment, on savoure les résultats positifs de l’équipe et on guette le meilleur moment pour faire preuve de présence dans l’équipe. Z. Z.

MOHAMED RABAH : «Ce sera difficile mais on ne ratera pas l’occasion d’évoluer devant notre public» g Entretien réalisé par ZOHEIR ZITOUN

Mohamed-Rabah estime que la confrontation avec les Hamraouis sera difficile mais ses coéquipiers sont déterminés à ne pas rater l’occasion de jouer devant leur précieux public pour tenter de l’emporter et continuer ainsi à bien faire. La préparation du match face au MCS bat son plein, un commentaire… Depuis la reprise, on ne cesse de parler de ce match, comme quoi,

tout notre attention est focalisée sur cette rencontre qui sera, à coup sûr, très engagée et donc difficile. Nous sommes concentrés dès à présent sur notre sujet et on s’attend à ce que les Hamraouis s’opposeront avec fermeté, mais, on ne perd pas espoir de l’emporter. Il y a de l’assurance dans vos propos… C’est normal qu’on reste optimistes et surtout ambitieux pour la suite du parcours, d’autant plus que nous avons le vent en poupe et on demeure invaincus depuis plusieurs journées. Cela nous

LES ABSENCES, GROS PROBLÈME DU MOULOUDIA

g Par MILOUD TOUADJINE

Le match face au «vieil ennemi», l’ASO Chlef, pose d’énormes problèmes au staff technique hamraoui, qui ne pourra pas disposer de l’ensemble de ses titulaires.

D

ans les bois, Fellah suspendu et El Ghoul malade seront absents. Chérif El Ouazzani n’aura d’autre choix que de donner sa chance à Ouamane qui n’a joué aucun match officiel depuis l’entame du championnat et qui manque donc de compétition. En défense par contre, le coach récupère Bengoreine, lequel a une « dent » contre les Chéliffiens, mais devra composer avec Boussaâda, qui remplace Sebbah non rétabli lui aussi. Boussaâda a commis beaucoup d’erreurs lors du dernier match à Oran, mais il a l’avantage de connaître très bien les attaquants

Ils ont dit …

L’

chélifiens. . Au milieu du terrain, le milieu récupérateur Madjid Benatia sera aux abonnés absents, suspendu lui aussi. Son compère Aissaoui n’est pas au mieux de sa forme morale et Boukessassa n’arrive, physiquement, pas à tenir 90 minutes. En attaque, il devra reconduire les mêmes joueurs que ceux qui ont l’habitude d’évoluer, à savoir Berradja, Belaïli et BrahamChaouch, Meddahi étant encore

«C’est un match ordinaire»

CHERIF EL OUAZZANI :

entraîneur des Hamraoua ne laisse pas apparaître son appréhension. Il considère que la rencontre de demain n’est qu’un match comme les autres. « Je suis préoccupé par la formation que je composerai car nous avons beaucoup d’absences, surtout au niveau de la défense et du gardien de but. El Ghoul n’est pas totalement guéri et Ouamane manque de compétition. Mais, je n’ai pas le choix. J’espère que les remplaçants seront à la hauteur. C’est une occasion pour eux de montrer leur savoir. J’ai oublié le match de 2008. On ne doit pas s’éterniser sur le passé. Aujourd’hui est un autre jour. Je sais que l’ASO carbure très bien depuis l’entame du championnat, mais nous ne partons pas à Chlef en victime. Nous allons pour jouer notre football et je souhaiterai revenir avec un résultat positif.»

blessé et Daoud en manque de compétition. Les deux jeunes loups Aouedj et Belaïli sont les seuls à se trouver en bonne forme et capables de faire quelque coup d’éclat. C’est sur ces deux hommes que reposent les espérances du staff technique. Mais serait-ce suffisant? C’est donc avec un profil bas que l’équipe de Tayeb Mehiaoui se rend à Chlef, sur un terrain où elle a goûté l’amertume de la défaite en

2008 et la saison dernière au cours de la phase « retour » du championnat. Si l’on se fie au dicton « jamais deux sans trois », on s’achemine vers une troisième défaite, à moins que les jeunes Oranais ne créent un exploit et mettent sous l’éteignoir le dangereux Soudani, buteur patenté de l’ASO et le métronome Messaoud. Le match, prévu initialement samedi a été reporté par la LNF au vendredi, ce qui est une bonne chose, puisque les joueurs qui n’habitent pas Oran, pourront bénéficier d’un congé conséquent afin de pouvoir passer l’Aïd chez eux. Les Hamraoua seront dès aujourd’hui en mise au vert à Relizane et précisément à l’hôtel Mina. Ils prendront le départ à la fin de la séance d’entraînement et des derniers réglages programmée pour ce matin. Ils ne rejoindront Chlef que quelques heures avant le match. M. T.

KECHAMLI : «Ce sera très difficile»

défenseur de l’ASO se méfie de son ancienne formation, qui L’ ancien reste sur un très bon résultat ramené de Saïda. Mentalement et

physiquement, ils sont au top. Par contre, nous ce qui nous préoccupe c’est l’absence de Fellah et El Ghoul, ainsi que celle de Benatia qui a un rôle important en milieu récupérateur. Je pense que le match va reposer sur notre défense. Mais on tentera quelques contres qui pourraient porter leurs fruits. Je reste optimiste, mais sans exagération. Si nous voulons un résultat positif, il faudra nous battre et aller au charbon.»

Equipe probable : Ouamane, Boussaâda, Bengoreine, Kechamli, Ouasti, Boukessassa, Aïssaoui (Bentiba), Berradja, Aouedj, BrahamChaouch, Belaïli.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

A PROPOS DU SOI-DISANT EMPOISONNEMENT D’ELIMAM

Mehiaoui met de l’eau dans son vin Les propos de l’actuel président du Mouloudia, Tayeb Mehiaoui, concernant l’affabulation relative à un éventuel empoisonnement de Kacem Elimam, semblent avoir été déformés et que le sénateur n’a jamais «pointé du doigt ni accusé Youssef Djebbari dans ce domaine», au cours de la conférence de presse qu’il a tenue dimanche dernier, jour du décès de sa sœur ainée. Il faut savoir que cette histoire d’empoisonnement, amplifiée par la rumeur, ne repose sur aucun fait concret. Certains nostalgiques de ce grand dirigeant que fut Elimam, que Dieu ait son âme, voudraient peut-être faire de lui un martyr du football oranais. La rumeur est savamment entretenue et chaque fois que l’occasion se présente, elle est remise au goût du jour. L’antagonisme, qui règne entre les deux hommes depuis bien longtemps, ne semble nullement affecter les joueurs qui paraissent plus préoccupés de la manière dont ils vont contrer les coéquipiers de Messaoud et ramener de Chlef un résultat positif. M. T.


12

Ligue

Maracana N° 1267 — Jeudi 11 Novembre 2010

LE CHABAB VEUT REFAIRE LE COUP DE BLIDA CABBA-CRB

Les Belouizdadis, qui revenaient samedi passé par une victoire de Blida lors du match qui les a mis aux prises à l’USMB sur le score pour rappel d’un but à zéro, affrontera demain dans la soirée le CABBA pour le match comptant pour la huitième journée du championnat. Les hommes du technicien argentin Gamondi qui restent sur une seule défaite depuis le début de la compétition sont armés d’une volonté en acier pour rester sur cette bonne lancée et arracher plus de victoires qui leur permettront de se rapprocher encore davantage de fauteuil de leader. Leur adversaire est l’équipe qui plonge au bas du tableau avec au menu zéro victoire, un match nul et cinq défaites. Les Jaune et Noir du CABBA essayeront dans cette ren-

contre de se ressaisir et arracher leur première victoire de la saison, mais la tâche ne sera pas aussi facile face une équipe de Belouizdad à grandes ambitions cette année. Les camarades de Youcef Saïbi ne comptent pas faire le déplacement à Bordj Bou Arréridj pour la simple figuration, bien au contraire, ils sont déterminés plus que jamais à ne pas rater cette occasion qui se présente devant eux afin de revenir avec un résultat probant et refaire le coup de Blida. En tout cas, les débat seront chauds entre les deux formations et la partie sera certainement plaisante et l’équipe qui sera comment gérer les 90 minutes du match aura le dernier mot. H.A.B.

1

ABDAT : «JE SUIS TOUT À FAIT PRÊT»

Le défenseur du CRB Fayçal Abaet nous a déclaré qu’il est tout à fait prêt pour ce match face à l’USMB et qu’il s’est rétabli complètement de la blessure ressue lors du match de la sixième journée face au MCO : « je suis en possession de tous mes moyens je ne ressent pas de douleurs et je suis prêt pour ce match face au CABBA. On se déplacera au Bourdj afin de réaliser un autre bon résultat et confirmer qu’on est en bonne santé cette saison » dira Abdat. H.A.B.

BENALDJIA : «Notre mission n’est pas de tout repos» g Entretienr réalisé par HILAL AIT BENALI

Sa situation de remplaçant ne l’inquiète pas, il est l’un de ces joueurs patients et qui croient qu’une place de titulaire se décroche et ne s’offre jamais. Benaldjia, puisque c’est de lui qu’il s’agit, revient dans cet entretien sur le parcours de son équipe, sur le reste du chemin et les objectifs visés cette saison. L’exUsmiste estime que la force d’une équipe réside dans l’assiduité de ses joueurs qui sont là pour respecter les choix des entraîneurs. Et pour finir, Benaldjia n’a pas raté l’occasion pour remercier les supporters de l’équipe de Laâqiba pour leur soutien et encouragement lors de premiers matches et ils comptent sur eux pour faire autant prochainement.

Pour commencer, que pouvezvous nous dire sur le parcours de votre équipe après six matches joués ? Je dirai que c’est un parcours positif. Malgré le faux pas lors de la première journée face au MCS, on n’a pu rebondir par la suite et réaliser une série de bons résultats. Le début était contre le MCEE, mais je pense que le vrai démarrage était après le grand match du MCA où on a enregistré une importante victoire. Après ce dernier, le groupe commençait à croire en ses chances et registréer d’autres succès. Face à Khroub, on a pu revenir avec un point que je considère positif et enregistrer deux victoires de suite face au MCO et à l’USMB. Je reviens en détail sur notre parcours pour vous dire qu’il est excellent jusqu’à présent. Vous avez enregistré votre première victoire à l’extérieur samedi passé face à l’USMB, avec un peu de recul que pouvez-vous nous dire sur cet exploit ?

C’est une bonne victoire pour le moral, elle nous a permis de croire davantage en nos capacités et à nos chances pour le reste du parcours. C’était quand même un match très difficile face à une équipe qui cherchait sa première victoire. Je pense qu’on était mieux que les Blidéens sur tous les plans et c’est pour cela qu’on a réussi à glaner les trois points. Avec ce résultat, on voulait dire que le CRB cette saison, n’est pas seulement une équipe qui gagne à domicile, mais aussi celle qui pourra revenir avec les trois points à l’extérieur. Un autre déplacement ce vendredi à Bordj pour affronter le CABBA, comment appréhendez-vous ce match ? Le prochain match face au CABBA ressemble à son précédent de l’USMB, les deux équipes sont presque dans le même cas de figure, ce sont deux équipes qui cherchent le déclic pour entamer une autre phase de championnat. Donc, le CABBA essayera de sortir ses griffes et remporter ce match afin de se racheter aux yeux de ses supporters. En ce qui nous concerne, je pense qu’on a gagné une certaine expérience lors du précédent déplacement et c’est ce qui nous permettra d’aborder ce match avec plus de confiance. On s’est préparés convenablement pour ce match et on ne compte pas y aller là-bas pour faire de la simple figuration. Toutefois, l’ensemble du groupe est conscient que la tâche ne sera pas facile et qu’on devra cravacher dur pour revenir avec un résultat probant. Vous ne croyez pas que ce match sera quand même moins intense que les précédents ? Au contraire, car, premièrement, on aura à faire à une équipe qui peine en ce début de saison et qui cherche une relance. Comme vous le savez, après sept journées de championnat, le CABBA n’a gagné aucun match, alors, pourquoi pas ce ne sera pas face au CRB ? Les Bordjiens rentreront

sur le terrain avec la nette intention de réaliser leur première victoire pour cette saison d’engranger les trois premiers points. Donc, je ne pense pas qu’il sera un match facile comme vous le dites. De notre côté, on devrait être plus concentrés sur notre sujet et appliquer tous les consignes du coach à la lettre pour arriver à notre objectif qui est bien sûr la victoire. Après le CABBA, vous allez affronter deux grands calibres du championnat, à savoir l’ASO et la JSK. Qu’est-ce que vous pouvez nous dire à ce propos ? Ces deux équipes n’ont pas besoin d’être présentées, ils affichent la grande forme actuellement. Chacune d’entre elles prétend à jouer le titre cette saison, donc je peux vous dire que les choses sérieuses vont commencer pour nous à partir de ces deux matches là. A présent, on se concentre sur le match du CABBA, ensuite, on par-

Lieu

lera… Parlons maintenant de votre rendement personnel, croyezvous que vous êtes en possession de tous vos moyens en ce début de la compétition ? Je travaille dur lors des séances d’entraînement, je me concentre pleinement sur mon travail. Je suis le genre de joueurs qui croit que c’est avec le travail qu’on progresse. Le championnat n’est qu’à son début et je suis en train de progresser d’un match à un autre. Vous savez, la force de chaque joueur réside dans la force du groupe, donc, si le CRB va bien, Benaldjia va aussi bien. Alors, puisque notre équipe est au meilleur de sa forme, je vous dirai que je suis en possession de tous mes moyens. Est-ce que votre situation de remplaçant ne vous inquiète pas ? Pas du tout, je suis un joueur professionnel, je sais bien qu’une

équipe se compose de 25 joueurs qui désirent tous jouer les matches. Etre remplaçant ne m’inquiète absolument pas, cependant ce qui m’intéresse le plus c’est les résultats de mon équipe. C’est le coach qui décide qui sont les joueurs aptes à jouer un match ou pas, alors je respecte toutes ses décisions et j’attends le moment opportun pour démontrer mon savoir-faire. On vous laisse le soin de conclure… J’espère qu’on continuera sur cette lancée et on arrachera plus de victoires dans nos prochaines rencontres, et pour cela, on a besoin du soutien de nos supporters que je remercie au passage pour leur aide lors des précédents matches qu’on a joués ici au 20-Août. Je leur demande d’être toujours au rendezvous et de rester derrière leur équipe quelles que soient les situations. H.A.B.

PROGRAMME de la 8e journée

Arbitres

Rencontre

VendredI 12 novembre 2010 Tlemcen- Lotfi B.B.A- 20-Août Chlef Boumezrag

WAT-USMB (18h) CABBA - CRB (19h30) ASO - MCO (15h)

Abid-Charef, Boulfelfel, Amri Benouza, Deffar, S. Hedia Bichari, Rachedi, Salaouadji

Samedi 13 novembre 2010, 14h30 Annaba-19-Mai Omar-Hamadi El Harrach Sétif BéjaÏa

USMAn - ASK USMA - MCEE USMH - JSK ESS - MCA (Reporté) JSMB - MCS (Reporté)

Equipes 1 ES Sétif 2 ASO Chlef 3 MC Saïda 4 JSM Béjaïa 5 CR Belouizdad 6 JS Kabylie 7 MC Oran 8 MC El Eulma 9 USM El Harrach 10 USM Alger 11 AS Khroub 12 WA Tlemcen 13 MC Alger 14 USM Annaba 15 USM Blida 16 CABB Arréridj

Pts 18 14 14 13 13 11 11 10 09 08 07 07 06 05 03 01

J 07 07 07 07 06 06 07 07 07 06 07 07 06 07 07 07

G 06 04 04 04 04 03 03 03 02 02 02 02 02 01 00 00

Bouali, Boulekrinet, Badache Bouhenni, Laribi, Bouhassoun Bahloul, Boucenna, Zid

N 00 02 02 01 01 02 02 01 03 02 01 01 00 02 03 01

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

P 01 01 01 02 01 01 02 03 02 02 04 04 04 04 04 06

BP 14 12 10 16 09 08 04 05 10 10 08 09 07 02 02 01

BC 05 05 08 10 05 06 03 10 09 09 10 11 08 08 10 10

Diff +09 +07 +02 +06 +04 +02 +01 -05 +01 +01 -02 -02 -01 -06 -08 -09


Ligue

1

Maracana N° 1267 — Jeudi 11 Novembre 2010

UNE AUBAINE POUR TLEMCEN WAT-USMB

g par SEBAÏHI-TANI SMAÏN

Les Bleu et Blanc sont, le moins que l’on puisse dire, dans une impasse. Ils sont en effet à deux points du dernier relégable. Les Widadis sont dans une situation peu enviables, leur dernière défaite face à l’AS Khroub ayant laissé des séquelles. Les Tlemcéniens ��taient abattus au coup de sifflet final de la rencontre, ratant bêtement le point du nul. Les Blidéens ne sont pas, eux aussi, au mieux de leur forme à la suite de leur défaite à domicile, face au CRB, sur un but de Rebbih. Il est certain qu’ils viendront à Tlemcen pour faire un bon résultat. Les Blidéens étaient abattus à la suite du limogeage de leur driver, Assas, remplacé par l’enfant du Widad que connaît parfaitement le WAT. Ils viendront à Tlemcen pour réaliser l’exploit attendu par leurs supporters mais aussi et,

Boudjakdji Anouar de retour

tre Blessé lors de la rencon ar ou An , ïda Sa MC face au se Boudjakdji a fait l’impas ce , SK l’A de sur le match ns pla les lé ou mb cha a qui Il . che ou du driver Henk à e fac t sen pré e devra êtr l’USM Blida S. T. S.

13

surtout, par leur président. De plus, il leur avait promis une forte prime en cas de victoire à Tlemcen ou un match nul face au WAT. Il est certains que les poulains de Henkouche, désireux quitter les dernières loges, ne vont pas laisser

échapper les trois points de la victoire étant donné que le onze widadi ne compte plus faire de cadeau. A cet égard, le staff technique est conscient qu’il est actuellement sur un siège éjectable, donc appelé à remporter cette confrontation. C’est une mission qui ne s’annonce pas du tout évidente

pour Tlemcen en l’absence de ses supporters suite au huis clos infligé par la LNF. Néanmoins, les coéquipiers de Berramla veulent pallier l’absence de leurs supporters par une volonté farouche sur le terrain. Les Tlemcéniens sont dans l’obligation de gagner. S. T. S.

=Le huis clos

C’est le 2ème huis clos après celui du 2004 au cours du quel l’USM Blida a tenu en échec le WAT 2 buts partout sur le terrain synthétique des 3 Frères Zerga. Pour rappel, Bouali était l’adjoint de l’entraîneur brésilien, Rubim.

=WAT-USMB en nocturne

La rencontre se déroulera au complexe Akid-Lotfi en nocturne et à huis clos.

=L’équipe probable face à l’USMB

BITAM : « On remontera la pente»

Hadjaoui, Sidhoum, Boukhiar, Habri, Bachiri, Boulahia, Belgherbi, Berramla, Boudjakdji, Boukhari, Hadji. S. T. S.

g Entretien réalisé par AHMED TAHI

Le milieu de terrain de l’USMB, Bitam Abdelmalek, blessé face au CRB, et contraint d’abandonner ses coéquipiers à la 8ème minute de jeu,, compte reprendre le travail le plus vite possible afin d’apporter un plus à son équipe qui est dans une situation inconfortable au classement général du championnat de Ligue 1. En ce qui concerne le nouveau patron de la barre technique blidéenne, Bitam nous a dit : «Le coach Bouali est en mesure de redresser la barre et sauver l’USMB de la relégation, pourvu que tout le monde mette la main à la pâte.»

Qu’en est-il de votre blessure ? Avant-hier, pour la seconde fois, le médecin m’a examiné et n’a rien trouvé d’anormal. Il m’a conseillé de reprendre après l’apaisement des douleurs au niveau du thorax. Cela va certainement durer 2 ou 3 jours, selon l’avis du staff médical du club. On sent de la déception dans vos propos, n’est-ce pas ? Bien sûr, je suis très déçu par la dernière défaite de mon équipe face au CRB et cette blessure qui m’a obligé à abandonner mes camarades dès le début de la partie. Ma présence aurait apporté un plus à l’équipe, avec l’expulsion de Zemmouchi, ce qui a affaibli son rendement, Elle n’a pu revenir à la marque, gâchant plusieurs occasions. Comment se déroule la préparation du

match face au WAT sous la direction du nouveau coach, Bouali ? L’ambiance au sein du groupe est parfaite. Nous avons tourné rapidement la page de la dernière rencontre contre le CRB pour nous consacrer à préparer dans la sérénité la rencontre de demain contre le WAT, en adhérant parfaitement à la méthode de travail de l’entraîneur Bouali. Que pensez-vous de la désignation du coach Bouali à la tête de la barre technique de l’USMB ? Le coach Bouali est connu sur la scène footballistique et ses compétences ne sont plus à présenter. Il a fait ses preuves dans les différents clubs où il est passé. Il prône la stabilité et le sérieux. Avec l’aide des joueurs, des supporters et des responsables, l’USMB atteindra ses objectifs. A notre connaissance, vous avez déjà travaillé sous sa coupe à Batna, non ?

Exactement, lors de son passage à la barre technique du MSPB, j’étais parmi l’effectif qu’il avait entraîné. Comment se présente le prochain match face au WAT ? C’est une rencontre difficile entre deux mal classés, manquent de points et restant sur une défaite. Le Widad voudra se racheter sur son terrain. De notre côté, nous n’allons pas nous croiser les bras, nous essayerons de revenir à la maison avec le meilleur résultat possible. C’est une aubaine pour l’USMB, la rencontre se jouant à huis clos... Ce sera un avantage, nous éviterons la pression des supporters, nous devons en profiter en partant à chances égales. Apparemment, la rencontre s’annonce difficile, l’USMB comptant plusieurs absences dans ses rangs. De toutes les manières, moi je ne connais pas un match facile, ils sont tous difficiles. Pour ce qui est des absences, le coach a bien réfléchi aux joueurs qui viendraient pallier ces défections, et chaque élément est censé remplir son rôle convenablement sur le terrain. Il faut être prudent au début du match, le gérer en gagnant les duels et ne pas laisser d’espaces à Boudjakdji et ses camarades. La conclusion ? L’USMB a besoin du soutien de ses supporters, lesquels doivent rester patients. Il reste un parcours difficile et il faudra l’aide de tout le monde. Le maintien n’est pas impossible, nous travaillons d’arrache-pied pour atteindre cet objectif et rendre la joie à notre fidèle public. A. T.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

CHAÏB : «Gagner, c’est nécessaire»

Dos au mur, le Widad n’a pas d’autres choix demain que de battre l’USM Blida pour espérer s’éloigner de la zone rouge. Le milieu de terrain Chaïb Sofiane semble optimiste avant le déroulement de cette rencontre. Comment se présente cette rencontre pour vous ? Nous n’avons pas besoin d’être motivés pour ce match puisque nous sommes motivés par nous-mêmes. Ce match est très important pour nous dans la mesure où le faux pas nous est interdit. Nous devons impérativement battre Blida pour déclencher le déclic tant attendu. Comment s’est déroulée votre préparation pour ce match ? Il faut reconnaître que la préparation s’est bien déroulée avant ce match. Nous avons rapidement mis derrière nous notre précédent faux pas face à l’ASK. Désormais, nous devons nous focaliser sur le prochain match face à l’USMB afin de vaincre le signe indien. Mais admettez tout de même que votre mission sera difficile ? Ah oui, je reconnais que le match de ce vendredi ne sera pas une partie de plaisir, surtout qu’il sera d’une grande importance pour les deux équipes. L’enjeu est de taille mais nous restons sereins et calmes avant cette rencontre qu’on va gagner, inch Allah. La particularité de cette confrontation sera la présence de votre ancien coach, Bouali Fouad, sur le banc de Blida. Qu’est-ce que cela vos inspire ? Il est clair que nous n’avons que du respect pour Fouad Bouali. Il a été notre coach, il a été si proche de nous. Nous étions bien encadré sous sa coupe. Aujourd’hui, lui est à Blida et nous on est toujours à Tlemcen. Chacun défendra les couleurs de son club, ceci dans le strict respect des règles du jeu. Une fois sur le terrain, c’est le foot qui tranchera. On vous sent confiant, Sofiane. Avec le sourire, il faut bien l’être. Vous savez, nous sommes condamnés à gagner cette rencontre et nous devons bien négocier nos prochains matches, à commencer par cette rencontre face à l’USMB. Nous ferons tout pour la battre. S. T. S.

BOUALI OÙ LE RETOUR DE L’HOMME PROVIDENTIEL

La séance d’entraînement d’avant hier à eu lieu dans l’après midi à Tchaker, à été marquée par la présence du nouveau coach Bouali qui a dirigé la séance aux côtés du préparateur physique Haoues et Saâdaoui l’entraîneur des gardiens de but.Avant l’entame du travail, le nouveau patron de la barre technique de l’USMB à tenu une réunion avec l’ensemble du collectif en présence du vice président Djiar. La séance d’entraînement à commencée par différents exercices de jeu variés, en suite un match d’application fut organisé dans l’optic de permettre au coach Bouali d’avoir une idée sur l’ensemble de ses joueurs avant la rencontre face au WAT. A. T.


14

Ligue

Maracana N° 1267 — Jeudi 11 Novembre 2010

LES BLESSÉS INQUIÈTENT KARDI

2

NAHD

Réunion dirigeants-Kardi La direction du Nasria s’est réunie, avant-hier, avec l’entraîneur Majdi Kardi et ce, pour connaître la situation de l’équipe et lui demander de continuer sur la même lancée pour pouvoir décrocher l’accession à la fin de la saison. Par ailleurs, les dirigeants du Nasria ont promis à Kardi de payer tout le monde ces jours-ci et ce, pour maintenir cette dynamique des bons résultats.

Le Nasria s’impose face à Baraki en amical Le Nasria s’est imposé sur le score de 2 à 0, en match amical face à la formation de Baraki sur le terrain de ce dernier. Les deux buts de la rencontre ont été inscrits par Okbi (sur penalty), en première mi-temps, et Mondji en deuxième période. Ce match amical a permis au staff technique de revoir son dispositif technique et essayer quelques joueurs dans certains postes auxquels ils ne sont pas habitués.

g Par RAOUF MESBAH

Le coach du Nasria, Majdi Kardi, se dit très inquiet quant aux blessures de ses joueurs, phénomène qui a atteint un seuil anormal.

E

n effet, pas moins de six éléments, qui sont pour le moment out des terrains, ne peuvent pas disputer de rencontres. Ainsi, Abbas devrait subir une intervention pour une blessure au

ménisque, et avant lui Bensaïd qui souffre des ligaments croisés et passera, lui aussi, sur le billard. Ce sont là les deux cas les plus graves, alors qu’il y a d’autres blessures moins importantes. Il y a, ainsi, la blessure de Siouane, qui souffre des adducteurs, alors qu’El Far est touché au genou, de même que Allag qui souffre d’une tout autre blessure à la cheville, et Bessaha est lui blessé à la cuisse. C’est une véritable hécatombe qui s’abat sur l’équipe qui souffrira beaucoup lors des prochains matchs de championnat, surtout que certains postes

ne sont pas suffisamment fournis, comme cela est le cas pour le poste d’arrière gauche, avec les blessures de trois joueurs qui ont pour habitude de jouer à ce poste, à savoir Abbas, Allag et Bessaha qui sont tous blessés, ce qui a amené le coach du Nasria à essayer un joueur droitier, à savoir Mellouli à ce poste. Kardi n’aura, en tout cas, pas d’autre choix et se doit de colmater les brèches pour le prochain match du championnat face à la JSM Skikda, en attendant le retour de quelques-uns de ces éléments blessés. Des joueurs comme Siouane, qui est revenu en force face au SAM en signant un doublé, et El Far qui a montré de bonnes dispositions laisseront certainement un grand vide dans l’équipe. La seule consolation pour le coach du Nasria, c’est le fait que la 8e journée du championnat a été reportée pour le mardi 23 novembre, ce qui lui donnera le temps pour récupérer certains joueurs qui devraient être prêts pour refaire leur apparition dans l’effectif, sachant que Kardi souhaite avoir son effectif au complet pour réussir à maintenir la cadence et à rester dans le peloton de tête. R. M.

Derardja fatigué L’ international espoir, Walid Derardja, n’a pas pu prendre part à ce match amical face à Baraki, étant donné qu’il était fatigué après avoir pris part au stage de préparation de l’EN espoirs en début de semaine. Derardja devrait pouvoir récupérer lors de cette semaine, pour ensuite revenir en force lors des prochaines rencontres du championnat qui se dérouleront après l’Aïd.

Pas d’autre match amical à l’horizon Le Nasria ne devrait pas disputer un match amical pour meubler cette trêve, après le report de la 8e journée de la Ligue 2. En effet, le staff technique préfère laisser ses joueurs se reposer, surtout après les grands efforts qu’ils ont fournis tout dernièrement et qui leur ont permis de revenir en force lors des deux derniers matchs du championnat face à l’USB et le SAM. R. M.

Benamri revient dans le couloir droit Le coach du Nasria, Kardi, a aligné le défenseur Djamel Benamri sur le flanc droit de la défense, un poste qui ne lui est pas étranger, puisqu’il avait déjà évolué dans ce poste la saison dernière. Et même s’il se sent plus à l’aise dans l’axe de la défense, Benamri ne peut rien dire, surtout que Kardi fait, depuis quelque temps, confiance à Khelili et Douar qui se comportent bien en défense.

Mellouli au poste d’arrière gauche Par ailleurs, le joueur expérimenté, Imad Mellouli, a été aligné comme arrière gauche lors de ce match amical face à Baraki et c’est un poste auquel il n’est pas du tout habitué, d’autant plus que le joueur en question joue à droite ou dans l’axe de la défense. Cependant, Kardi n’a pas trop le choix, étant donné que les joueurs qui jouent habituellement à gauche sont tous blessés. A commencer par Sofiane Abbas, qui devra subir une opération chirurgicale, et ensuite au jeune Bessaha qui est aussi blessé, alors que Allag, qui avait «dépanné» à ce poste alors qu’il joue au milieu, a reçu un coup lors du match face au SAM. R. M.

RCK

MADOUR POUR SUPPLÉER AMOKRANE IL LE REMPLACERA FACE À L’ASMO

g Par ANIS SADOUN

La formation koubéenne sera privée des services du défenseur central Mohamed Seddik Amokrane, vendredi prochain lors de la réception de l’ASMO.

L

e joueur a été expulsé vendredi lors du match RCK - USMBA et devrait purger sa sanction en s’abstenant de participer au prochain match de son équipe. Amokrane suspendu, l’entraîneur koubéen, Nabil Medjahed, a confirmé lors de la conférence de presse, animée après la fin de la rencontre de Bel Abbès qu’il fera confiance à Nacereddine Madour, un jeune défenseur, pour former l’axe de la défense aux côtés de Sid Ahmed Kheddis. Rarement utilisé depuis le début du championnat, Nacereddine Madour n’a pas eu assez d’occasions pour prouver son talent et montrer ses qualités. Pur produit de l’école koubéenne, il devra être au niveau de la confiance de son entraîneur, et ce sera aussi une grande occasion pour lui de prendre une place dans le onze majeur, et pourquoi pas former une nouvelle muraille koubéenne, avec l’inamovible Sid Ahmed Kheddis.

Match amical aujourd’hui Afin de garder le groupe compétitif et pour remplacer la rencontre qui a été prévue pour ce vendredi, l’entraîneur koubéen, Nabil Medjahed, a programmé un match amical aujourd’hui face au Paradou AC. C’est un bon test pour les camarades de Sid Ahmed Kheddis avant la prochaine rencontre, vendredi prochain, face à l’ASMO. Cette rencontre amicale leur permettra de corriger les lacunes et gagner un match dans les jambes. Rappelons que la rencontre aura lieu au stade Benhaddad à Kouba à 15h.

Une aubaine pour les remplaçants

Medjahed changera son programme de travail

Selon des sources proches du club koubéen, Nabil Medjahed changera son programme de travail après le report de la rencontre de l’ASMO. En effet, selon nos sources, le

coach du RCK, sachant que le championnat fera relâche ce week end, va élever l’intensité du travail à partir de samedi. Ceci, nous diton, pour remettre à flot ses joueurs en termes de condition physique. A. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

La rencontre amicale d’aujourd’hui face au Paradou sera aussi une occasion pour certains joueurs qui n’ont pas assez, voire aucun, temps de jeu, comme Madour, Hadjras et Kaboul de jouer et de renouer avec la compétition (quoique dans un cadre amical). En effet, l’entraîneur Nabil Medjahed a voulu que tout son effectif soit au top avant le rendezvous de vendredi prochain face à l’ASMO. A. S.


Ligue

2

15

Maracana N° 1267 — Jeudi 11 Novembre 2010

BELOUFA : «On n’a plus droit à l’erreur» ESM

g Entretien réalisé par A. RAHMANE

Auteur d’une belle prestation vendredi passé face au CRT de Aïn Témouchent, le nouveau meneur de jeu de l’Espérance de Mostaganem, Beloufa, se dit ravi d’avoir contribué à cette belle victoire et estime que l’avenir de son équipe sera radieux.

Un autre match important vous attend le week-end prochain à Constantine. Comment appréhendez-vous cette rencontre ? Ça sera une rencontre comme toutes les autres. On va l’aborder avec la ferme conviction de réaliser le meilleur résultat possible. On se préparera comme il se doit durant les jours qui nous séparent de ce match face au leader du groupe, le CSC et, Inchallah,

«On se relèvera» BARBARI :

g Entretien réalisé par AOUN LAÏD BOUALEM

Rencontré dimanche après-midi juste avant la séance de reprise, le meneur de jeu samiste, Barbari Abdelmalek, revient sur la débâcle du week-end et affirme que lui et ses camarades ont à cœur d’effacer cette défaite dès vendredi prochain face au MSP Batna.

Avec du recul, comment expliquezvous la défaite face au NAHD ? En tant qu’ancien jour de l’équipe, je crois que cette défaite est un revers que peut connaître n’importe quelle autre équipe ; vous savez que nous ne sommes ni les premiers et que nous ne serons certainement pas les derniers à chuter lourdement à domicile puisque le foot est ainsi fait, des grandes équipes peuvent connaître des passages à vide, comme c’était le cas pour nous vendredi dernier face au NAHD. Contrairement à vos habitudes, votre équipe a été absente durant la

Avec un peu de recul, un mot sur la victoire réussie contre le CRT de Aïn Témouchent ? On a fait le match qu’il fallait, et notre succès est indiscutable. On a dominé nos vis-àvis de bout en bout, et on aurait pu terminer la partie par une plus large victoire, n’était le manque d’efficacité à l’approche des bois. Cette victoire nous permettra d’entrevoir la suite du parcours sous de bons auspices et avec un moral au beau fixe. Lors du match face au CRT, l’attaque témouchentoise s’est montrée très dangereuse, mais peu efficace, comme en témoigne ce nombre incalculable d’occasions ratées… C’est vrai que notre attaque a bien tourné et ce, à l’image des deux autres compartiments. L’essentiel, c’est que l’objectif a été atteint en s’offrant la victoire. Certes, on s’est procuré plusieurs occasions et on aurait pu inscrire plus de buts. L’efficacité viendra avec la succession des matchs. Les attaquants ne tarderont pas à retrouver le sens du but.

SAM

majeure partie de cette rencontre. Comment expliquer cette passivité ? Je suis d’accord avec vous, puisque ce n’est pas le NAHD qui nous a été supérieur, mais plutôt nous qui lui avons facilité la tâche ; moi, personnellement, je crois que nous avons été cueillis à froid par nos adversaires qui ont su exploiter deux contre- attaques en 8 minutes de jeu seulement, et je pense que le second but a été en quelque sorte le tournant du match. Comment se présente pour vous votre prochaine sortie face au MSP Batna ? Le MSP Batna fait partie des meilleures équipes de la Ligue 2, il est intraitable à domicile, mais nous sommes déterminés à faire un bon résultat, le groupe a à cœur d’effacer sa dernière contre-performance concédée face au NAHD. Ce sera dur pour nous, mais avec la motivation et la volonté, on peut arriver à réaliser cet objectif de revenir avec au moins le point du nul. A. L. B.

Match d’application

on ne va pas décevoir nos supporters, lesquels misent beaucoup sur nous cette saison. On va affronter une équipe qui fera tout son possible pour nous battre. Mais, de notre côté, on n’a plus le droit à l’erreur et cette victoire arrachée face au CRT nous a redonné confiance, et nous poussera à aller de l’avant. Comment voyez-vous la suite du championnat ? Ça sera certes difficile, on doit continuer à travailler d’arrache-pied pour atteindre nos objectifs cette saison, l’avenir se présente sous de bons auspices et je suis sûr et certain que la suite du championnat sera meilleure pour nous. On fera tout pour réaliser de très belles performances. A. R.

Le coach samiste, Yousfi Kada, a programmé un match d’application entre les joueurs pour l’entraînement matinal de mardi dernier. En plus des juniors que le coach a convoqués en début de semaine, à l’image de Bouaza, Ghillal, Zougaret, Bekkadour et Dahmani, le groupe samiste a vu le retour de Mansouri qui souffrait d’une blessure depuis le début de la préparation, et qui a joué l’intégralité de ce match.

Les joueurs seront régularisés ces jours-ci On croit savoir de sources bien informées que la direction du club phare de la ville des Oranges, qui vit une crise financière sans précédent, attend le virement de la subvention de l’APC qui s’élèverait à 500 millions de centimes pour régulariser tous les joueurs dans les jours qui viennent, soit avant l’Aïd, de quoi permettre aux camarades de Allali Slimane de fêter l’Aïd dans de bonnes conditions et s’occuper par la suite du parcours dans les meilleures conditions.

Les Gariche sont à Mohammadia Le gardien Kada Gariche et le jeune milieu récupérateur Riad Gariche 19 ans, s’entraînent depuis le début de la semaine avec l’équipe du SAM. Le premier nommé, qui a réalisé l’an dernier une saison exceptionnelle, est toujours lié au SAM. Il a même renouvelé sa licence pour l’actuel exercice, mais n’a pas été retenu en dernière minute à cause du délai fixé par la LNF concernant l’opération recrutement. La direction du club a donc demandé à ces deux joueurs de se préparer en prévision de la prochaine période de signature hivernale (mercato) pour renforcer les rangs du club phare de la ville des Oranges. A. L. B.

GHASSIRI : «Capables de battre le Paradou» USB

g Entretien réalisé par Salim Seghouane

De retour après une blessure aux adducteurs, Noufel Ghassiri affiche une forme splendide et souhaiterait bien garder sa place plus longtemps.

Votre entrée le week-end dernier a été très remarquée... J’avais envie de prouver que j'étais revenu à ma forme première et le terrain me manquait énormément. Le staff avait peur que je rechute, mais, Dieu merci, j'ai réussi mon retour et je crois que cette fois-ci le plus dur est passé. Votre groupe a bien tourné face à Skikda... Sans les ratages, Skikda serait rentrée avec un gros score, mais nous avons gagné et c'est l'essentiel. Il ne faut pas trop s’attarder sur ce match, maintenant il nous faut penser au

prochain. Le week-end prochain sera face au PAC à Kouba, un commentaire ? Le Paradou reste une formation respectable. Il a fait un démarrage un peu lent, mais il est en train de revenir dans ce championnat. C’est une équipe qui, à mon avis, va monter en puissance dans les prochaines journées, mais aujourd’hui elle n’est pas encore au mieux de sa forme et c’est pourquoi je dis qu’il faut en profiter pour gagner à Kouba. Je pense que nous sommes capables de battre le Paradou, nous en avons les moyens. Serez-vous dans le onze de départ ? C'est mon souhait le plus cher. Je suis en pleine forme et j'aimerais être titularisé face à une équipe qui joue bien au football. Mais vous le savez bien, cela ne dépend pas de

moi, c’est le coach qui fait l’équipe et c’est lui seul qui sait qui sera dans le onze de départ et qui ne le sera pas. Zorgane vous fait-il oublier Mechiche ? Chaque entraîneur a ses spécificités. Zorgane parle notre langage, il a su nous stimuler grâce à sa franchise, il joue le rôle de frère ; Mechiche, lui, était comme un patriarche au sein du groupe ; rien ne se faisait sans lui, mais il était juste. En tout cas, les deux étaient complèmentaires. Un pronostic pour ce match ? Nous avons des joueurs qui sont capables de faire la différence et avec la confiance qui anime le groupe, j’ai le pressentiment que nous allons faire un bon résultat. Il nous reste une semaine avant ce match, on prendra le temps de bien travailler et de bien nous préparer parce que nous sommes vraiment avides de victoires hors de nos bases. S. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Moumen est de retour

Ali Moumen, qui a raté le match de vendredi face à Skikda pour une suspension automatique d’un match, en raison d’un cumul de cartons, sera parmi le groupe qui se déplacera la semaine prochaine à Alger.

Boutria blessé Ayant contracté une blessure au genou, le latéral droit de l’USB est aux soins afin de vite se remettre. Selon une source médicale du club biskri, cette blessure ne devra pas l’empêcher d’être présent la semaine prochaine pour le match PAC-USB à Kouba. S. S.


16

Maracana N° 1267 — Jeudi 11 Novembre 2010

LA TRÊVE VA-T-ELLE FREINER LE PAC ? PAC

g Par OMAR MAZRI-

Après avoir savouré leur bon résultat acquis à Merouana face à l’ABM, leur donnant plus de mordant pour les prochaines journées, les Pacistes ont repris du service dans de très bonnes conditions pour préparer l’US Biskra qu’ils recevront et empocher les trois points.

M

Ligue

2

Les joueurs seront payés avant l’Aïd La direction du club versera la paie du mois d’octobre et les deux primes de matches (ESM et ABM) aux coéquipiers de Messaoudi avant l’Aïd pour faire face aux différentes dépenses et les motiver plus à la reprise.

Vendredi, jour de repos

ais voilà, un communiqué de la Ligue professionnelle de football (LFP) a atterri au secrétariat du club pour annoncer le report de la 8e journée pour permettre aux U20 de disputer le tour régional de la Coupe d’Algérie. Une décision qui n’arrange pas les

Hadj Sadok rechute Le milieu offensif du Paradou, Hadj Sadok, après avoir repris les entraînements avec ses coéquipiers, a ressenti une nouvelle fois des douleurs à la cuisse. Le médecin de l’équipe lui a prescrit un repos avant de reprendre les entraînements. Ce report de la compétition va sans doute arranger Hadj Sadok qui pourra récupérer et se rétablir.

Zetchi était présent à la réunion MJS/clubs Le président Kheïreddine Zetchi a assisté lundi dernier à la réunion de travail au siège du ministère de la Jeunesse et des Sports. Ladite rencontre, qui a regroupé le ministre, Hachemi Djiar, et les responsables des clubs de Ligues 1 et 2, était nécessaire et vitale, surtout que l’instance

Ciel et Or. Le staff technique souhaitait le déroulement de la journée à sa date initiale car cela aurait permis à l’équipe de rester sur sa dynamique. Le match face à l’USB a été donc reporté au 23 novembre, au même titre que les autres matches de la journée. La formation du Paradou

a élaboré un programme pour meubler le vide : deux matches amicaux sont prévus face au MCA, aujourd’hui, et au RCK ce lundi, pour rester compétitive. Ce sera aussi l’occasion pour le duo Abbas-Djillali de faire tourner l’effectif. O. M.

fédérale n’a rien fait pour faire avancer les choses et ce aux yeux des dirigeants des clubs. D’ailleurs, aucun responsable de la FAF n’était présent à ce rendez-vous.

Benhebil encense ses gardiens L’ex-gardien de but de l’USMB et actuel entraîneur des gardiens au PAC, Benhebil Rachid, s’est dit très satisfait du travail qu’effectuent ses deux gardiens, Benmeddour et Ferchichi. «Les deux remparts méritent une place de titulaire. Benmeddour est plus jeune que son coéquipier. Ses performances le propulsent comme gardien titulaire, mais il n’est pas dit que Ferchichi ne sera pas titulaire. Il peut être un concurrent, à lui de prouver et de travailler plus à l’entraînement», a dit Benhebil. O. M.

C’EST ENCORE LA GALÈRE

Après une semaine chargée et la programmation d’un match amical aujourd’hui, le coach, Abbas, a accordé à ses joueurs une journée de repos demain afin de récupérer des efforts fournis durant toute la semaine. La reprise a été fixée au samedi à 14h au stade d’Hydra.

Le coach augmente la charge

L’entraîneur Abbas a augmenté la charge de ses poulains pour compenser le retard physique du groupe. Il a programmé deux biquotidiens, mardi et mercredi derniers, pour revenir à un rythme ordinaire aujourd’hui. En effet, les joueurs pacistes finissaient mal les dernières minutes des O. M. rencontres.

CAB

Le CAB est en cours de battre le record du club le plus instable en matière de staff technique. Après le départ de Bouarata, suivi de celui de Laâlaoui, voilà que c’est au tour de Iaïche de jeter l’éponge et laisser l’équipe sans coach à une période cruciale de la saison, obligeant les dirigeants à partir à la recherche d’un nouvel entraîneur dont on ignore encore l’identité tellement il n’y a aucune stratégie ni critère de recrutement ne serait-ce que parce le que club agit par instinct et le bon vouloir de son président si on énumère les raisons qui ont poussé Bouarata et Iaïche à partir.

Ce sera entre Mouassa et Amer Djamil L’administration du CAB n’a pas encore désigné le nouvel entraîneur mais deux candidats postulent avec force pour remplacer le départ de Iaïche. Certains sont pour le retour de l’Irakien Amer Djamil et d’autres sont pour l’arrivée de Mouassa. La décision sera prise incessamment pour engager l’un des deux hommes, à moins que le président du club ne surprend tout son monde par un autre nom que personne n’attendait. Il en est capable.

Amer Djamil : «La balle est dans le camp du président» g Par WAHAB YEFSAH On constatera que tout est lié au manque de dialogue né de l’absence de stratégie de gestion et de coordination entre le staff technique et l’administration. Tout devait être arrêté préalablement pour éviter les interférences et l’ingérence dont a été victime Bouarata et le manque d’égard dont a été victime Iaïche. Avant d’engager un entraîneur, il faut définir le profil, arrêter des critères, fixer des objectifs,

mettre les moyens et agir. Tout cela se fait au préalable et non pas après coup, ou plus pour Iaïche. Le bilan n’est pas négatif. Ce n’est pas parce qu’il a fait match nul au derby qu’on doit le descendre. En plus, il y a la manière avec laquelle on se sépare d’un entraîneur. Tout cela doit être revu au CAB sinon ce sera difficile pour le club de trouver un coach qui durera dans le club. W. Y.

Beaucoup de blessés

Pas moins de cinq joueurs sont blessés et n’ont pas encore repris l’entraînement. Il s’agit de Maïdi, Bahloul, Saïdi, Illoul, Bouchouk et bien sûr Benrabah, lequel a raté le stage des U23 avec Aït Djoudi. Heureusement pour tout ce beau monde, la prochaine journée a été reportée. W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Pour confirmer ou infirmer l’information le donnant postulant au poste d’entraîneur du CAB, nous avons pris contact avec Amer Djamil qui nous a déclaré : «Oui, on m’a contacté à travers des amis de Batna et j’ai même eu une discussion avec le président auquel j’ai donné mon accord de principe et fixé mes exigences. J’attends une réponse de sa part, la balle est dans son camp. Si j’ai accepté la mission, c’est pour achever définitivement ma carrière au CAB pour lequel je n’ai jamais refusé une demande car cela fait deux ans que je décline toutes les offres des autres clubs, y compris en Jordanie.» W. Y.


Ligue

2

MSPB

ZEDDAM CONTRE ATTAQUE Critiqué par Nezzar

Le feuilleton des dirigeants batnéens continue, le nouvel épisode n’est tout autre qu’un tir groupé de Zidani et Zeddam sur le président du CAB en réaction à ses propos tenus dans notre édition du mardi le président du MSPB n’est pas allé du dos de la cuillère pour descendre en flamme Nezzar. «Le président du CAB ne représente que lui-même, c’est un manipulé il s’agit sous l’impulsion de personnes qui œuvrent à la scission permanente entre les deux clubs de Batna Nezzar n’a jamais été à la hauteur de diriger un club comme le CABatna que je respecte beaucoup car j’ai connu en son sein des hommes et des amis qui n’auraient jamais cautionné ce qu’il fait, avant le derby les sages du CAB l’ont

17

Maracana N° 1267 — Jeudi 11 Novembre 2010

obligé au silence pour ne pas gâcher la fête comme il le faisait avant. Tout s’est bien passé, le derby a été une réussite sur tous les plans mais voilà qu’après le match, il a repris ses mauvaises habitudes en essayant de semer le mal par des déclarations de bas niveau.» De l’autre côté Zeddam a tenu à répondre à Nezzar : «Moi je suis propre et toute l’Algérie me connaît, si on a refusé de lui céder le derby de la saison dernière ce n’est pas un crime c’est de l’éthique, moi je ne pouvais pas demander à des jeunes juniors de lever le pied pour faire plaisir à Nezzar, je lui dis que même tes propres joueurs les enfants du CAB tu les as accusé d’avoir combiné le derby pour justifier ta mauvaise

gestion et la relégation de l’équipe, quant à ce que tu as dit à propos de l’USMB et le MCEE, c’est à eux de te répondre. A Batna tout le monde sait que contrairement à toi j’ai toujours œuvré pour le rapprochement des deux clubs et des deux jeunesses, je lui rappelle que lors du premier derby de la saison dernière le CAB m’a honoré pour le travail de rapprochement et de réconciliation que je faisais, alors comment aujourd’hui je suis devenu celui qui a déshonoré Batna. Nezzar est isolé, il est contesté par la famille du CAB qu’il ne mérite pas de représenter.» Qui a tort, qui a raison, peu importe car toute la population de Batna en a marre de W. Y. ce feuilleton.

g Hezil doit subir une intervention Malgré qu’il a repris la compétition en participant aux vingt dernières minutes du derby, Hezil ressent toujours des douleurs a son genou, selon le médecin de l’équipe Hezil doit subir une opération des ligaments croisés.

g Zeghidi prolonge son repos

Expulsé lors du derby Zeghidi qui sait qu’il sera suspendu pour le prochain match a prolongé son repos, il a été absent aux séances de dimanche - lundi et entraîneur de lui accorder cette faveur pour se reposer en famille à El Meghaïer. W. Y.

Bouzidi, est arrivé hier à Béjaïa Nationale amateur

MOB

g Par LYES CHEKAL

Comme annoncé par nos soins dans l’édition d’hier, la direction du Mob a convié son ex entraîneur en l’occurrence Youcef Bouzidi à un dîner de travail hier.

C

e dernier est arrivé à l’heure prévue, pour ensuite prendre congé de ses hôtes dans un hôtel de la ville que lui a réservé la direction.

Il fait l’unanimité…

Mis dans de bonnes conditions, l’ex entraîneur du MOB, Bouzidi, qui a eu vent de l’engouement qu’a suscité son probable retour au club chez les Crabes, a laissé dires à ses hôtes qu’il ne voudrait pas rater son

Zekri, sera de retour demain

De son coté, le désormais, ex entraîneur du club, Hocine Zekri, qui n’a pas encore dis son dernier mot ne vas pas lâcher prise aussi facilement.

I

l se considère toujours, selon, nos sources, comme employer du MOB, et par voix de conséquence, il veut rejoindre son poste de travail après une semaine de repos. Il sera de retour invraisemblablement demain.

Une réunion avec la direction sera programmée prochainement

Le retour de l’ex entraîneur du MOB (selon la décision du conseil d’administration de mettre fin a ses fonctions) à Bejaia sera beaucoup plus d’ordre administratif. Il devra rencontrer prochainement les membres de la direction pour trouver un terrain d’entente pour rompre le contrat à l’amiable.

Le dédommagement sera sa principale revendication en cas de limogeage

Fort d’un contrat en béton (dédommagement de trois mois de salaires en sus de ceux pris à l’avance c'est-à-dire 105 millions de centimes . Zekri n’acceptera cer-

tainement pas d’être virée sans prendre la dite cagnotte qui lui sera versé à titre de dédommagement .si bien évidement la direction officialisera son limogeage. Revoir sa mensualité à la baisse est une éventualité à ne pas écarter. Nos sources parlent d’un éventuel arrangement qui sera trouvé entre la direction et Zekri, dans le cas ou ce dernier ne verra pas de bon oeil un retour bredouille au bled, comme revoir sa mensualité baissée de moitié, pour reprendre le travail à la tête de la direction technique.

Détaché pour les petites catégories est la carte maîtresse de la direction

Quant à la direction qui veut clore le feuilleton Zekri .possède une carte maîtresse selon nos sources qu’elle va brandir le moment voulu comme menace. Elle affectera Zekri, aux petites catégories comme DTS des jeunes catégories.

Tairi a dirigé l’équipe hier

En l’absence du successeur provisoire de Zekri, le préparateur physique Hamitouche (décès de son cousin), c’est l’autre préparateur de l’équipe cette fois des gardiens de buts qui a dirigé la séance d’hier effectuée par équipe au complet. L. C.

SADJI : «On va se séparer à l’amiable avec Zekri» Le manager général du MOB, Mohand Zekri, rencontré hier devant le siège du club, il nous a confié que la décision de mettre un terme à ses fonctions à la tête du staff technique est prise à l’unanimité au sein du comité directeur . On ne peut s’y opposé à la volonté de la majorité. Zekri n’a pas donné signe de vie jusqu'à hier. Il m’a téléphoné pour m’annoncer son retour demain. Il sera le bien venu chez lui , mais il devras s’armer de preuves palpable pour convaincre ses interlocuteurs membres de la direction , qui a pris au préalable sa décision pour rappel à tenu à préciser .et quant au successeur de Zekri , Sadji dira on est en contacte avec trois entraîneurs l’un d’entre eux sera normalement au commande du staff technique . L. C.

retour au club et qu’il devrait revenir par la grande porte lors de la réunion officielle qu’il va tenir avec la direction pour négocier la prime de signature. Cela dit, il faut bien préciser qu’à Béjaïa, la majorité des supporters du club sont favorables au retour de Youcef Bouzidi à la barre technique du club. Ayant déjà dirigé le MOB par le passé, l’homme a laissé une très forte impression auprès des supporters qui nombreux supporters du club. Bouzidi fait déjà l’unanim-

Publicité

ité, il part avec un préjugé plus que favorable.

…Et sera logiquement le remplaçant de Zekri.

Sauf revirement de dernière minute. Bouzidi, sera le prochain entraîneur du MOB. Il devra commencer son travail le début de la semaine. Si bien évidement les deux parties trouveront un accord sur le volet financier. L. C.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE OUARGLA DAÏRA DE TOUGGOURT COMMUNE DE TEBESBEST BUREAU DE PERSONNEL

AVIS DE CONCOURS DE RECRUTEMENT Le président de l’Assemblée populaire communale de Tebesbest wilaya de Ouargla annonce l’ouverture d’un concours de recrutement sur titre pour le poste suivant : Condition de recrutement (d’inscription) - Nationalité algérienne - La réception des dossiers est fixée à 20 jours à partir de la date de l’avis Grade Technicien supérieur de l’administration communale (spécialité informatique)

Nombre de Nature du concours postes 09

Concours sur titre

Condition de recrutement Diplôme de technicien supérieur ou titre équivalent

Constitution du dossier : - Demande manuscrite de participation au concours - Copie certifiée conforme du diplôme ou titre équivalent - Relevé de notes de la dernière année scolaire - Extrait de naissance - Fiche d’état civil (individuelle ou famille) - Certificat de nationalité (copie originale) - Extrait du casier judiciaire (copie originale) - Attestation de situation vis-à-vis du service national - Attestation de travail s’il y a lieu - Certificat médical (copie originale) - Deux (02) photos - Deux (02) enveloppes timbrées portant l’adresse du candidat. Les dossiers de candidatures doivent être adressés à Monsieur le président de l’APC de Tebesbest wilaya de Ouargla dans un délai de 20 jours à compter de la publication du présent avis dans un quotidien national. N. B. : Concernant les candidats sortant des instituts de formation professionnelle spécialisés doivent présenter : - Certificat de scolarité + certificat de durée de formation

Maracana N° 1267 - Jeudi 11 Novembre 2010 - ANEP 832 579

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

DIVISIONS INFÉRIEURES

Maracana N° 1267 — Jeudi 11 Novembre 2010

«Un match à ne pas rater» 3e TOUR DE LA COUPE D’ALGÉRIE ES SIKH OUMEDOUR – E SOUR EL GHOZLANE

g Par SAÏD ABERKANE

Les gars d’Issiakhen, qui ont réussi à se qualifier lors des premier et deuxième tours de la coupe d’Algérie face à l’OC Azzazga et le RC Boumerdes, auront cette fois-ci la tâche difficile face à cette redoutable équipe de l’E Sour El Ghozlane, demain au stade de Lakhdaria.

U

ne rencontre très difficile pour les deux équipes, qui sera certainement très disputée et très serrée. D’ailleurs, l’entraîneur de l’ES Sikh Oumedour, que nous avons joint au téléphone, a reconnu de la difficulté de cette rencontre. «Après avoir livré un match plein la semaine dernière, où mes joueurs ont su comment renverser la vapeur, on aura encore une fois, demain, à affronter un autre gros morceau, l’E Sour El Ghozlane, pour le compte du troisième tour de la coupe d’Algérie et on sait d’avance ce qui nous attend», nous a-t-il déclaré. Et d’enchaîner : «On doit faire de notre mieux et aller le plus loin

possible dans cette compétition populaire, les joueurs sont conscients de la lourde tâche qui les attend et sont décidés à ne pas rater ce match du 3e tour face à l’E Sour El Ghozlane. Nous comptons jouer le tout pour le tout pour essayer de nous qualifier encore une fois», avant de conclure : «Je reste confiant et même persuadé que mes joueurs vont se surpasser, car ils ont du caractère et, Inchllah, on arrivera ensemble à faire un bon parcours avec l’ES Sikh Oumedour dans cette épreuve. C’est promis, on va relever ce défi, c’est dans nos cordes.» Alors, aux joueurs de croire en leurs chances et jouer à fond leurs cartes. S. A.

L’APC accorde une subvention au club DC BOGHNI

Le club phare du sud de la wilaya de TiziOuzou, le DC Boghni, qui évolue en Division Promotion Honneur, vient de bénéficier d’une subvention que lui a accordée l’APC de la localité de Boghni.

L

e club cher au président Touah Mourada pourra donc entrevoir l’avenir et la suite du parcours sous de bons auspices et surtout dans de bonnes conditions avec cette grosse bouffée d'oxygène. Toujours selon nos sources, la même assemblée prendra en charge les dettes cumulées par le club durant la précédente saison. Voilà donc qui ne pourra que soulager l'équipe dirigeante de ce prestigieux club, qui ambitionne de jouer les premiers rôles cette saison dans le champi-

onnat de wilaya de Tizi-Ouzou et pourquoi pas réaliser son objectif qui n’est autre qu’une montée en Division supérieure. En somme, du côté de Boghni, on sent l'union sacrée qui permettra au DCB de viser très haut, cela, même si cette équipe n’a pas réalisé de merveilles en ce début d'exercice ; mais, pour les dirigeants, ce n'est que partie remise puisque le club promet de rebondir très vite en réussissant des résultats probants dès les prochaines journées. La victoire réalisée le week-end dernier au stade Ahcène Aïboud de Tadmaït en est la meilleure illustration. Selon la même source, cette conséquente subvention ne tardera pas à renflouer les caisses du club. Bonne nouvelle que ce soit pour les dirigeants ou pour les joueurs, lesquels vont se concentrer uniquement sur leur travail sur le terrain.

Le KC Tagmount prend les commandes

«On est déterminés à aller loin dans cette compétition» YOUCEF OUAFI : (ENTR ESSM)

L

e premier responsable technique du club de l’ES Sikh Oumedour, Youcef Ouafi en l’occurrence, nous a déclaré que «L’équipe est en train de se préparer dans de bonnes conditions pour ce grand rendez-vous du troisième tour de la coupe d’Algérie, qui est prévu pour demain face à l’E Sour El Ghozlane au stade de Lakhdaria à 14h30. Je dirais aussi que tous les joueurs sont déterminés à ne pas revenir bredouilles à la maison. Pour ce match, ce sera très difficile pour les deux équipes, pas pour nous seulement, je pense que mes poulains sont déjà dans le bain de cette empoignade. On doit être vigilants sur le terrain et très entreprenants, et ce, afin de décrocher une qualification et aller le plus loin possible dans cette compétition.» S. A

HONNEUR DE TIZI-OUZOU/ 4e JOURNÉE CRB TIZI-OUZOU – FC MECHTRAS

“Les Tizi-Ouzéens déterminés”

C’est demain, au stade d’Oukil Remdane, que la formation du CRB Tizi-Ouzou recevra son homologue du FC Mechtras, pour le compte de la quatrième journée du championnat Honneur de Tizi-Ouzou.

E

n effet, les poulains de Rachid Adghigh et son adjoint Termoul, qui ont réussi à tenir en échec l’équipe de l’USM Draâ Ben Khedda de Rachid Merabet, attendent de pied ferme l’équipe du FC Mechtras ; ces derniers, qui restent sur une belle victoire à domicile devant l’US Tala Athmane, veulent coûte que coûte confirmer leur bonne

HONNEUR TIZI-OUZOU 3e JOURNÉE ES SIKH OUMEDDOUR 2- JS AIT YAHIA MOUSSA 0

La JSAYM et le syndrome des dernières minutes

KC TAGMOUNT 2 – O TIZI RACHED 1

Le stade d’Oukil Ramdane de Tizi-Ouzou a abrité une chaude empoignade de la troisième journée du championnat Honneur de Tizi-Ouzou, entre deux équipes qui se connaissent parfaitement.

L

a rencontre qui a mis aux prises le KC Tagmount à son homologue de l’O Tizi Rached s’est achevé sur le score

de 2 buts à 1 en faveur des locaux du KCT, qui ont su frapper au bon moment et gérer comme il le fallait la suite de la partie jusqu’au sifflet final de l’arbitre. A cet effet, les capés de Chabane Meftah, qui comptabilisent dans leur compteur 9 points, ont pris seuls les commandes, après le faux pas de la formation du l’USM Draâ Ben Khedda face au CRB Tizi-Ouzou. Les Tagmountis ne comptent pas lâcher prise encore une fois cette saison ; ces

derniers veulent concrétiser une autre accession après celle de la saison écoulée. Les hommes de Meftah sont appelés à redoubler d’efforts en rencontrant de gros morceaux dans cet exercice 2010/2011, à l’image du CRBTO, de l’USMDBK, l’ESSM, la JSB, la JST et autres DCB. Donc, la balle est dans le camp des joueurs tagmountis s’ils veulent décrocher une autre accession en Régionale II. S. A.

Programme de vendredi (4e journée) Honneur

CRB Tizi-Ouzou – FC Mechtras Pré-Honneur O Tizi Ghenif – CA Fréha JSE Mouldiouene- MS Abdelmoumene JSC Sidi Naâmane – ES Assi Youcef US Azzazga – US Djemaâ Saharidj OS Maâtkas – O Makouda JS Tala Tgana – E Draâ El Mizan US Bouhinoun – IRB Bounouh FC Ouadhia : Exempt

santé. De l’autre côté, les locaux ne veulent pas rater cette occasion, et ce, afin de remettre comme il se doit la machine en marche. Les coéquipiers de Karim Ould El Hadj sont déterminés à ne céder aucun point à domicile, en commençant par la rencontre de demain face à cette coriace équipe du FC Mechtras, même si leur mission s’annonce difficile. Ces derniers ne jurent que par la victoire et estiment que ce n’est pas le moment de baisser les bras, bien au contraire, l’état d’esprit qui anime le groupe, surtout après le résultat positif réussi samedi passé, leur a donné des ailes et les pousse à bien négocier les trois points de la rencontre. S. A.

Encore une fois, les Lions de la JS Aït Yahia Moussa ont encaissé des buts dans les dernières minutes de la partie.

L

es capés de Rachid Keddache, qui ont encaissé le but de l’égalisation face au FC Mechtras à la 93’, se sont contenté d’un nul de 2 buts partout, lors de la première journée, et se sont inclinés le match suivant à domicile contre le KC Taguemount Azzouz, dans le temps mort (93’) sur le score d’un but à zéro, ont trébuché une nouvelle fois en fin de match, samedi dernier, face aux gars de l’ES Sikh Oumeddour. Les camarades de Madjid Boughedda, qui ont produit du beau jeu face aux protégés de Youcef Ouafi en leur tenant la dragée haute et en les inquiétant même à plusieurs reprises, surtout en première mi-temps, se sont fait avoir comme des débutants dans les cinq dernières minutes de la

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

rencontre. Au moment où tout le monde s’attendait à un match nul entre les deux équipes, les gars d’Aït Yahia Moussa, encaissent coup sur coup deux buts en l’espace de trois minutes. Les camarades de Haddad parviennent ouvrir le score à la 86’, avant qu’ils ne corsent l’addition à la 89’. Deux buts encaissés sur des erreurs du compartiment défensif de la JSAYM. Des erreurs de marquage qui coûtent cher aux protégés de Rachid Keddache. L’entraîneur de la JSAYM saura certainement trouver des solutions à ce problème qui commence à l’inquiéter. Espérons seulement que les joueurs qui ont la licence du club vont réintégrer l’équipe. Les dirigeants, à leur tête le président intérimaire Hocine Demiche, doivent convaincre les Arab, Bourahla et autres, afin que cesderniers s’engagent corps et âme, et ce, dans l’intérêt suprême de la JS Aït Yahia Moussa.


INTERNATIONALE

Maracana N° 1267 — Jeudi 11 Novembre 2010

VAN BASTEN, MYTHIQUE MACHINE À BUTS Marco VAN BASTEN

Van Basten fait ses débuts professionnels à l'Ajax en avril 1982. C'est pour remplacer un autre footballeur hors du commun, le légendaire Johan Cruyff, qu'il enfile le maillot du club à l'âge de 18 ans. Mais le jeune joueur ne se laisse pas impressionner et fait trembler les filets adverses dès son premier match, contribuant à la victoire 5:0 des Lanciers contre Nimègue. Durant la saison 1982/83, il évolue dans l'ombre de Wim Kieft, avec lequel il deviendra champion d'Europe quelques années plus tard. Ce qui ne l'empêche pas d'inscrire neuf buts en 20 matches de championnat. Lorsque l'international aux 43 sélections est transféré à Pise, l'heure du succès sonne pour le prometteur Marco... Quatre années de suite, cette fine gâchette s'impose comme le meilleur buteur du championnat des Pays-Bas. Il devient non seulement le chouchou du public dans la capitale néerlandaise, mais est aussi reconnu à l'échelle mondiale comme l'un des meilleurs attaquants des années 80. En 1986, Van Basten est d'ailleurs sacré meilleur buteur d'Europe, après avoir été l'auteur de 37 réalisations en 26 rencontres durant la saison. Il brille particulièrement lors des matches contre le Sparta Rotterdam et contre Heracles Almelo, au cours desquels il marque respectivement six et cinq buts.

Un sacre et un grand départ

Après avoir remporté trois fois le championnat et trois fois la Coupe des Pays-Bas, l'attaquant voit son glorieux parcours à l'Ajax Amsterdam couronné par un triomphe en Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe 1987. C'est lui qui inscrit le but de la victoire en finale face au Lokomotiv Leipzig. Après cette victoire et avec 128 réalisations en 133 rencontres à son actif, van Basten suit l'exemple de son compatriote Ruud Gullit, du PSV Eindhoven, et quitte son pays pour l'AC Milan. Un an plus tard, un troisième Néerlandais, Frank Rijkaard, rejoint les rangs des Rossoneri. Ils formeront ensemble le trio magique du club italien, et peut-être la meilleure association du football européen. En Serie A, le parcours de van Basten est perturbé pour la première fois par des blessures. Ces ennuis physiques s'aggravent quelques années plus tard et l'obligeront à mettre une fin précoce à sa carrière. En 1987/88, le club lombard décroche certes le titre pour la première fois depuis huit ans, mais celui-ci a un goût amer pour van Basten, qui n'a joué que 11rencontres, en raison d'un problème à la cheville. La saison suivante, van Basten est épargné par ces soucis. Il inscrit 19 buts en Serie A et contribue par deux réalisations à la victoire de son équipe en Coupe d'Europe des Clubs Champions face au Steaua Bucarest (4:0). Pour la deuxième fois, il est sacré Ballon d'Or. Le Néerlandais continue sur sa lancée en 1989/90. Il est sacré meilleur buteur du championnat d'Italie et, au niveau européen, l'AC Milan conserve son titre de champion en s'imposant en finale du tournoi face au Benfica Lisbonne.

19

Marco van Basten, de son vrai nom Marcel van Basten, voit le jour le 31 octobre 1964 à Utrecht, une ville de 300 000 habitants au centre des Pays-Bas. Il commence à jouer au football à sept ans dans un club local, l'EDO. Sans doute le jeune garçon s'y fait-il déjà remarquer par son talent. Un an plus tard, Van Basten rejoint l'UVV Utrecht, où il effectue presque tout son parcours de joueur amateur. L'attaquant joue ensuite à l'Elinkwijk Utrecht durant la saison 1981/82, avant d'être recruté par l'Ajax Amsterdam, sous le maillot duquel il deviendra un joueur de classe mondiale.

La saison 1990/91 s'avère cependant moins réjouissante pour van Basten et son club

C'est la Sampdoria de Gênes qui s'adjuge le titre en Italie et l'attaquant se brouille avec son entraîneur Arrigo Sacchi, qui se voit obligé de quitter son poste. Fabio Capello, aujourd'hui sélectionneur de l'Angleterre, reprend alors les rênes du club milanais et lui permet de renouer avec la réussite. Les prestations exceptionnelles de Van Basten ne sont pas pour rien dans le succès retrouvé de l'AC Milan. Sous la direction de Capello, les Rossoneri remportent le Scudetto en 1992 et Van Basten est une nouvelle fois couronné meilleur buteur, avec 25 unités au compteur. En novembre 1992, le Néerlandais inscrit définitivement son nom dans les livres d'histoire en s'illustrant en Ligue des champions de l'UEFA. Face à l'IFK Göteborg, il est le premier joueur à inscrire quatre buts en une rencontre dans cette compétition.

Un combat perdu contre les blessures

La domination de l'AC Milan est étroitement liée aux contributions de Van Basten. Le club reste ainsi invaincu en championnat durant 58 matches consécutifs. Le joueur, alors âgé de 28 ans, est couronné pour la troisième fois meilleur joueur européen en 1992. Avec Michel Platini et Johan Cruyff, il est le seul à avoir reçu trois fois cette distinction. Des problèmes à répétition à la cheville et au genou éloignent ensuite régulièrement van Basten des terrains. L'attaquant doit subir plusieurs interventions et ne retrouve le chemin des pelouses qu'à la fin de la saison 1992/93. Cela ne dure pas cependant. Il dispute son dernier match pour son club lors de la finale de la Ligue des champions au Stade Olympique de Munich, où la formation italienne s'incline face à l'Olympique de Marseille. Les deux années suivantes, il mène un pénible combat contre ses blessures, qui l'empêchent de revenir sur le devant de la scène. En 1995, Van Basten capitule et annonce qu'il tire sa révérence. La fin de sa carrière de footballeur marque aussi la fin d'un parcours de dix ans en équipe des Pays-Bas. C'est après s'être fait remarquer en Coupe du Monde U-20 de la FIFA au Mexique en 1983 que le joueur est appelé pour la première fois en équipe nationale A, en septembre de la même année. Il remporte son plus grand succès avec la sélection néerlandaise en 1988, lors de l'UEFA EURO en Allemagne. Auteur de cinq réalisations, Van Basten mène son équipe jusqu'au titre

et s'impose comme le meilleur buteur du tournoi. En finale face à l'URSS (2:0), une reprise de volée dans un angle impensable vient atterrir dans le filet de Rinat Dassayev et propulse le Néerlandais parmi les meilleurs attaquants de l'histoire. Les deux autres grands tournois internationaux que dispute van Basten se terminent de façon plus décevante. Lors de la Coupe du Monde de la FIFA, Italie 1990, les PaysBas perdent en huitième de finale contre la République Fédérale d'Allemagne (1:2). Deux ans plus tard, c'est le Danemark qui élimine les Néerlandais en demifinale du Championnat d'Europe en Suède. La sélection oranje s'incline aux tirs au but, Van Basten ratant le penalty décisif face à Peter Schmeichel, dont l'équipe s'adjugera par la suite la couronne continentale.

Une reconversion mitigée

Durant la saison 2003/04, l'ancien attaquant tra-

vaille comme entraîneur adjoint de l'équipe réserve de l'Ajax Amsterdam. Un an plus tard, la Fédération néerlandaise de football (KNVB) décide d'engager Van Basten comme sélectionneur national. A l'issue des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA 2006, son équipe, invaincue, décroche haut la main son billet pour la phase finale. Mais lors du tournoi en Allemagne, elle est éliminée dès les huitièmes de finale par le Portugal. Lors de l'EURO 2008, sa sélection est à nouveau éliminée au deuxième tour après une impressionnante phase de groupes. C'est la dernière fois que van Basten tient les rênes de l'équipe oranje. En 2008/09, l'ex-sélectionneur officie de nouveau à la tête de l'Ajax Amsterdam. Il n'ira cependant pas au bout de son contrat de quatre ans. Le 6 mai 2009, il donne sa démission au club qu'il n'a pas réussi à qualifier pour la Ligue des champions. Courant 2010, des rumeurs ont couru sur un éventuel recrutement de

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Van Basten par l'AC Milan, mais l'ancien joueur les dément rapidement. "Je ne suis pas prêt pour relever une telle mission", confie l'un des meilleurs footballeurs de tous les temps. "Pour l'instant", serait-on tenté d'ajouter. Car, forcé de mettre trop tôt un terme à sa carrière de joueur, Van Basten a une revanche à prendre sur le football. In fifa.com


20

PUBLICITÉ

Maracana N° 1267 — Jeudi 11 Novembre 2010

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Laghouat Daïra d’Aflou Commune de Sidi Bouzid

AVIS DE RECRUTEMENT EXTERNE

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Laghouat

MISE EN DEMEURE N° 02 - Vu la convention n° 134/2007 approuvée le 11/06/2008 portant étude et suivi d’une salle polyvalente et terrains de sports wilaya de Laghouat ; (Opération N° : SF 5.621.8.262.103.06.01) montant 1.750.553,90 DA et un délai d’étude de 40 jours (ODS du 18/06/2008).

Le président de l’Assemblée populaire communale de Sidi Bouzid lance un concours Sur épreuve

Documentaliste archiviste communal

Nombre de postes 1

Sur titre

Technicien supérieur en informatique

Nombre de postes 1

Les candidats intéressés par ce concours doivent adresser leurs dossiers à Monsieur le président de l’APC, service du personnel, dans un délai de 20 jours à partir de la date de parution de ce communiqué. Composition de dossier : - Une demande manuscrite - Une copie légalisée justifiant la situation du service national - Casier judiciaire bulletin n° 03 - Un certificat de nationalité original - Certificat médical (général + phtisiologie) - Extrait de naissance ou fiche d’état civil familiale ou individuelle - 04 photos Et pour concours sur titre : - Une copie conforme à l’original du diplôme de technicien supérieur en informatique ou titre reconnu équivalent - Une copie de relevés de notes des études ou formation certifiée conforme à l’original - Certificat complémentaire des formations en cas de trouve - Travaux ou étude de recherche réalisés en cas de trouve - Attestation de travail justifiant d’une expérience professionnelle en cas de trouve Et pour concours sur épreuve : - Une copie conforme à l’original de la licence en bibliothéconomie ou d’un titre reconnu équivalent.

- Vu la convention n° 58/2007 approuvée le 20/10/2007 portant étude et suivi d’un internat 200 lits à Sidi Bouzid, wilaya de Laghouat ; (Opération N° : SF : 5.623.3.262.103.06.01) montant 1.129.470,00 DA et un délai d’étude de 35 jours (ODS du 27/10/2007). - Vu la convention n° 37/2007 approuvée le 29/09/2007 portant étude et suivi d’un siège d’annexe de tribunal à Aïn Madhi wilaya de Laghouat ; (Opération N° : SF : 5.853.8.262.103.06.01) montant 1.895.193,75 DA et un délai d’étude de 50 jours (ODS du 07/10/2007). Conclues entre Monsieur le wali de la wilaya de Laghouat représenté par le directeur du logement et des équipements publics de Laghouat d’une part et le bureau d’étude Drissi Mahmoud, domicilié à la rue Mosquée El Hocine Maâmourah - wilaya de Laghouat d’autre part. - Vu que le BET n’a donné aucune suite aux correspondances qui lui ont été adressées afin de déposer les dossiers d’études et les dossiers des permis de construire au niveau de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Laghouat. - Vu la première mise en demeure parue par voie de presse nationale au Journal El Massar El Arabi du 21/12/2009. Le BET Drissi Mahmoud est mis en demeure une deuxième fois pour déposer dans un délai de 5 jours à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou au Bomop, les dossiers d’études (graphiques et techniques) et les dossiers des permis de construire. Faute de ne pas satisfaire au délai prescrit, il lui sera fait application des mesures cœrcitives prévues par la réglementation en vigueur, notamment la résiliation à ses torts exclusifs.

Maracana N° 1267 - Jeudi 11 Novembre 2010 - ANEP 832 744

Maracana N° 1267 - Jeudi 11 Novembre 2010 - ANEP 832 750

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Laghouat

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞«

MISE EN DEMEURE - Vu le marché n° 233/2010 approuvé le 30/05/2010 portant réalisation du lot n° 06 réseaux divers (assainissement + AEP + aménagement extérieur + clôture) au lycée 1000 places à Aflou. Opération N° : SF 5.622.1.262.103.07.02 d’un montant 20.820.912,26 DA et un délai de réalisation de 07 mois à compter du 13/07/2010 conclu entre Monsieur le wali de la wilaya de Laghouat représenté par le directeur du logement et des équipements publics d’une part et l’entreprise SNC NIA Abdelhalim domiciliée à la cité Oasis nord Laghouat d’autre part. - Vu le retard enregistré dans l’avancement des travaux - Vu que le chantier est presque abandonné L’entreprise SNC NIA Abdelhalim est mise en demeure pour renforcer son chantier en moyens humains et matériels afin de rattraper le retard enregistré, et ce, dans un délai de huit (08) jours à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux. Faute de ne pas satisfaire au délai prescrit, il lui sera fait application des mesures cœrcitives prévues par la réglementation en vigueur, notamment la résiliation aux torts exclusifs de l’entreprise. Maracana N° 1267 - Jeudi 11 Novembre 2010 - ANEP 832 720

WHK « : W¥ôË Í¸U B « b• : …dz«œ WI sO´ : W¥bK°

n‡‡‡O‡‡‡‡™u‡‡‡¢ s´ Êö‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡´≈ ÍbK « w FA « fK L « fOz¸ bOº « sKF¥ w nO™u K WI°Uº± ¡«d§ s´ WI sO´ W¥bK Ëd® UE•öL « W Ø ¸ U A L « U M L « VÅ ‹ …œUN® ”bMN± 01 WI°Uº± w W Ëœ vK´ Íd « ”Uß 01 œUNA « … œ U N ® … ”bMN± W Ëœ 03 WI°Uº± w WßbMN « vK´

W ¢d « W Ëœ ”bMN± …¸«œ w W¥bK « )Íd « ’UB î ( W Ëœ ”bMN± …¸«œ w w ( W¥bK « WßbMN « )WO bL «

n¥dF

« WÆUD° s± UNOK´ n K ± qL A¥ WOM©u « vK´ WظUAL « ‚œUB± qÅ_« o © Wªº - : WO U « ozU£u « Ë …œUNA « s± UNOK´ WظUALK wDî VK© Èu ºL « Ë q RL « ÊU OºL® )02( ÊU¢¸uÅ wM¥uJ « Ë / Ë wß«¸b « Ê«uMF° ÊU¥b¥d° ÊU d™ ‚œUB± qÅ_« o © Wªº `®d L « ‹U £ … œ U N ® s ± U N O K ´ ‚œUB± qÅ_« o © Wªº W±bª « ÁU ¢ WOF{u « Maracana N° 1267 - Jeudi 11 Novembre 2010 - ANEP 832 692

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

21

Maracana N° 1267 — Jeudi 11 Novembre 2010

LES MALADIES DU COEUR

Kaak Tlemcen

LE STRESS

INGREDIENTS Se disputer avec son partenaire peut élever votre pression artérielle, autant qu’un jogging. Mais selon une récente découverte, le stress occasionné par le conflit est plus nocif pour votre tension. Même son souvenir suffirait à vous faire chavirer le coeur.

L

e souvenir d’un stress peutil entraîner une augmentation de la pression artérielle comparable à l’événement initial ? Et bien, selon les chercheurs de l’Université de San Diego, tout est histoire d’émotions ! Une centaine d’étudiants gentiment torturés… Deux expériences ont été réalisées par les psychologues américains. Divisés en quatre groupes, 72 étudiants ont subi quatre styles d’épreuves plus ou moins stressantes, chacune étant associée à une dimension émotionnelle différente : PLONGER LEURS MAINS DANS DE L’EAU GLACÉE Au terme des épreuves, on a demandé aux étudiants de se remémorer leur exercice. Résultat : ceux des deux premiers groupes ont vu leur tension artérielle augmenter, contrairement aux autres. De même, le retour à la normale de leur tension a été plus long. La deuxième expérience consistait à étudier le retour à la normale de la tension artérielle de 20 étudiants ayant subi le même test que le groupe 1, c’est-à-dire compter à l’envers, dans deux situations : assis tranquillement sur une chaise ou occupé à une autre activité destinée à les distraire. Contre toute attente, ce sont les seconds qui ont vu leur tension retrouver un rythme normal en premier. L’impossibilité de se remémorer le stress passé

serait à l’origine de ce phénomène. Tout est affaire d’émotion ! Ainsi, se rappeler un stress peut augmenter la pression artérielle à un niveau comparable à celui constaté initialement. Au contraire, le souvenir d’une activité physique n’a aucune influence sur la tension artérielle. Enfin, même si on ne demande pas aux étudiants de se souvenir de l’activité stressante, ils vont spontanément ruminer ces mauvais moments, retardant par la même le retour à la normale de leur pression sanguine. "L’exposition au stress émotionnel peut potentiellement affecter la santé cardiovasculaire de manière plus importante que des tensions n’impliquant pas une dimension émotionnelle ; et ce, même si les deux événements initiaux ont provoqué les mêmes réponses initiales" déclare le Pr. Glynn. "Prévenir les effets délétères du stress peut non seulement impliquer réduire l’exposition aux facteurs de stress, mais également réduire les occasions de ruminer un stress passé". Les psychologues recommandent ainsi une prise en charge des phénomènes de "rumination" et un soutien social et/ou psychologique pour des individus particulièrement sensibles, sur le modèle des psychothérapies face au stress post-traumatique. STRESS ET HYPERTENSION, DES RELATIONS AMBIGUËS L’étude américaine ne porte malheureusement que sur un faible nombre de personnes. Ainsi, affirmer que le stress peut affecter le coeur sur le long terme peut apparaître un peu prématuré. D’autant plus que les liens entre stress et maladies cardiovasculaires restent l’objet d’un vif débat. A

-

ce sujet, le Comité français de Lutte contre l’Hypertension Artérielle (CFLHTA) avait choisi de lutter contre plusieurs idées reçues sur le sujet à l’occasion de sa dernière campagne de sensibilisation.

5 kg de farine 1 kg de levain ou levure de pain 1 kg 250 g de sucre semoule 1 litre d'huile sans goût 1 verre d'eau de fleur d'oranger 3 sachets de levure chimique 60 g de grains de fenouil (Nafa' ou zarri'at 'l besbes) pilés 60 g de grains de mélilot (chnân) pilés 60 g de grains d'anis vert (habbet 'hlawa) pilés 1 poignée de grains de sésame (djeldjlâne) non pilés 1/2 c. à café rase de bicarbonate

PREPARATION :

Selon ce comité d’experts, si le stress peut provoquer des augmentations de la tension, celles-ci ne sont que passagères. Une fois le stress passé, le phénomène disparaît et la pression artérielle redescend à la normale. Le phénomène est identique chez les personnes hypertendues ou non. Ces poussées de tension sont toujours ponctuelles et réversibles alors que l’hypertension vraie est une maladie chronique qui apparaît et persiste, même en l’absence de stress. Toutefois, lorsque l’on est hypertendu et soumis à un stress chronique, il est parfois plus difficile de retrouver une tension normale. Mais surtout, lutter contre son stress n’est pas suffisant pour traiter une réelle hypertension artérielle. Seule une prise en charge diététique et médicamenteuse sera capable d’abaisser les niveaux de pression artérielle trop élevés et ainsi réduire le risque de maladies cardiovasculaires.

Pour réussir ces gâteaux le levain doit être prélevé dans une fabrication précédente de pain. Tamiser la farine dans un grand plat (gas'a). Saupoudrz de sucre, de grains d'anis vert, de grains de fenouil, de grains de mélilot, de grains de sésame, de levure chimique et de bicarbonate. Mélangez bien le tout. Faites bouillir l'huile dans un fait tout avec un petit morceau de pain qui s'imprégnera de l'arrière-goût de l'huile. Lorsque le pain est bien doré retirez le fait-tout du feu et laisser l'huile tiédir. Faites un puits au milieu de la farine. Versez y le levain dilué avec un peu d'eau tiède, l'eau de fleur d'oranger et l'huile. Mélanger bien le tout. Incorporer petit à petit la farine à ce mélange. Frottez bien la pâte obtenue entre les paumes des deux mains. Mouillez peu à peu d'eau tiède en pétrissant en même temps jusqu'à obtention d'une pâte très ferme, un peu plus consistante que la pâte à pain. Diviser cette pâte en 3 ou 4 parties. Pétrissez longuement et énergiquement chaque partie jusqu'à ce que la pâte devienne bien souple puis roulez la en gros boudin. Divisez ce dernier en morceaux de la grosseur d'un poing. Formez avec chaque morceau un rouleau de 2 cm environ de diamètre et de 20 cm de long. Faites une fente de 1,5 cm dans le sens de la longueur sur l'une des extrémités du rouleau. Formez une couronne en emboîtant les deux extrémités et appuyez avec les doigts pour bien les fixer. Etalez dans un coin d'une pièce deux couvertures et couvrez les de deux linges propres et asez épais afin que le gras ne traverse pas. Disposez y les couronnes au fur et à mesure qu'elles sont formées, l'une à côté de l'autre. Recouvrez le tout de deux autres linges et enfin de deux autres couvertures. Laissez lever plusieurs heures (la durée dépend en effet de la température ambiante). Pour vérifier que la pâte est levée, enfoncez légèrement le doigt dans un gâteau puis retirez le si la pâte reprend aussitôt sa forme initiale, c'est que le gâteau est prêt pour la cuisson. Faites cuire au four (de boulangerie de préférence) préchauffé mais à feu modéré. Lorsque les gâteaux ont une belle couleur dorée et uniforme, retirez les et laisser refroidir.

Trucs e t Astuces ECLAIRCIR LA PEAU DU VISAGE Lorsqu’on se trouve trop bronzée, on peut éclaircir un peu la peau. Il faut prendre une cuillère à soupe de yaourt nature et la mélanger à une cuillère à soupe de levure de boulanger. Faire un masque avec sur le visage et laisser sécher sur le visage. Il faut presque une heure. Ça pique un peu mais c’est normal. Rincer ensuite à l’eau froide et mettre sa crème habituelle.

COUPER DU CONTRE-PLAQUÉ SANS LE FENDRE Lorsqu’on veut découper une planche de contre-plaqué, il arrive souvent que cette dernière se fende et devienne inutilisable. Pour éviter cet inconvénient, il suffit de tracer la partie à découper en collant un ruban adhésif. Cette astuce marche sur les autres bois assez mous.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

NE PLUS AVOIR LE NEZ ROUGE QUAND IL FAIT FROID Avoir le nez rouge quand il fait froid est vraiment disgracieux et porte les autres à rire. Il existe un remède naturel pour pallier à cet ennui physique. Il faut mélanger deux centilitres d’eau de rose, autant de fleurs d’oranger et deux grammes de borax. Il faut tamponner le nez régulièrement avec ce mélange et avant de sortir.


22

Jeux-Détente

Maracana N° 1267 — Jeudi 11 Novembre 2010

MOTS FLÉCHÉS N° 585

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 584

LA BLAGUE La belle-mère est à l'agonie à l'hôpital. Le téléphone sonne et le mari répond... Le docteur : - Monsieur, j'ai une très mauvaise nouvelle pour vous... La femme juste derrière le mari : - Oh mon Dieu... Qui c'est ? C'est le médecin ? Qu'est-ce qu'il dit ? Le mari : - C'est le Docteur, il dit que ta mère est guérie et qu'elle va revenir à la maison...

LA CITATION Ne cours pas derrière un homme ou un autobus : il y en aura toujours un autre. [Proverbe jamaïcain]

MOTS CROISÉS N° 585 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 79, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 /

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 584

HORIZONTALEMENT 1 - Méthode d'observation du mouvement 2 - Affluent 3 - Sera trés attaché Soulane dans les Pyrénées 4 - Crédit-bail - Cours de Conflans-SainteHonorine 5 - Hérétique - Sigle d'un acide parfois messager Petit étain 6 - A moitié sénile Bonnes 7 - Endossa - Signe de colère équine Conjonction négative 8 - Mis hors du contexte Ecrivain italien 9 - Jable - Préposition 10- Expulsés - Cantine pleine d'uniformes

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

VERTICALEMENT A - Concrétion montante B - Mettrais en ordre C - Composai un quatrain, par exemple Boudin D - A mettre à la diète Grande flaque E - Travaillerait avec un ciseau d'acier F - Alliance stratégique Débâcle G - Sigle de société Nourrit abondamment Ils vont bien avec les coutumes H - Nid d'espions Contrôleur de vitesse I - Prescrit - Groupe trés gallonné J - Disparu K - Produits pour nourrices L - Prises de volume dans l'espace

Rédacteur en chef Mustapha Ouail Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Photos : Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


23

Maracana N° 1267 — Jeudi 11 Novembre 2010

06:00 : M6 Music 06:40 : Absolument stars 06:45 : Météo 06:50 : M6 Kid 07:10 : Disney Kid Club 08:30 : M6 boutique 10:00 : Météo 10:05 : Docteur Quinn, femme médecin 10:55 : Docteur Quinn, femme médecin 11:40 : Une nounou d'enfer 12:10 : Une nounou d'enfer 12:45 : Le 12:45 12:55 : Une nounou d'enfer 13:20 : Une nounou d'enfer 13:50 : On a échangé nos mamans 15:10 : On a échangé nos mamans 16:20 : C'est ma vie 17:40 : Un dîner presque parfait 18:45 : 100% Mag 19:45 : Le 19.45 20:05 : Scènes de ménages 20:45 : Lie to Me 21:30 : Lie to Me 22:20 : Lie to Me 23:10 : Sons of Anarchy

06:00 Zapsport 06:40: Télé-achat 06:05 : Un autre midi 08:40 Flipper 06:55 : La matinale 09:30: Flipper 08:30 Rose & noir 10:20: Les sorciers de Waverly 10:05 Groland.con 10:25 Place: Changer le monde 10:35 Monsorciers père, Francis le 10:45: Les de Waverly Belge Place: Une minute avant 12:15 11:10: Sonny 12:20 L'édition spéciale 1ère partie 11:35 Sonny 12:40 L'édition spéciale 12:25: American Dad ! 15:25 : Horizons verts 12:50 American Dad ! 16:15 : Terminator Renaissance 13:15: Stargate 18:05 Album deSG-1 la semaine 14:00: Stargate SG-1 18:15 Les Simpson 18:35 Une minute avant 14:45: Stargate SG-1 de Canal+ 18:40 : Le JT 15:35 Tellement vrai 19:05 : Le grand journal 19:00 Les dossiers de «Vis 19:55 : Les Guignols de l'info ma vie» la quotidienne 20:10 : Le: grand journal, la suite 19:35: Friends 20:50 24 heures chrono 21:30 24nous heures chrono 20:35: A quatre, Cardinal 22:15 : Mad Men ! 23:00 : 30 Rock 22:15 Les quatre Charlots 23:20 : 30 Rock mousquetaires 23:45 : Une affaire d'Etat

CAPRICORNE

Vous saurez facilement formuler votre opinion personnelle sur un sujet épineux. Votre entourage vous saura gré de votre compréhension. Surtout si vous savez modérer vos passions. Une position intransigeante vous enlèverait la chance de convaincre. Vous aurez une agréable surprise. Tentez votre chance car une de vos connaissances proches semble changer d'attitude avec vous. Vous vous sentirez rassuré, alors prenez le temps de lui parler ouvertement pour mettre les choses au clair.

SCORP ION

GEMEAUX

Un manque de communication pourrait conduire à de sérieuses erreurs. Grâce à votre volonté de rester ouvert et en encourageant les autres à s'exprimer, le pire peut être évité. Gardez confiance en vous, les affaires d'argent pourraient bien vous sourire aujourd'hui.

Vous ne savez pas vous décider dans un projet financier qui risque de coûter cher. La prudence étant recommandée dans ce genre de circonstances vous pesez le pour et le contre et vous avez du mal à faire le grand saut. Votre intuition vous aidera à vous décider. Préservez votre moral. Faites contre mauvaise fortune bon cœur. Lorsque des problèmes commencent à vous harceler, c'est le moment de faire une pause. Oubliez tout et amusez-vous aujourd'hui. Vous aurez le temps la semaine prochaine de vous occuper de cela.

SAGITAIRE

TAUREAU

Manifestez de la discrétion si vous voulez montrer ce que vous valez vraiment. Votre expérience et vos capacités ont une valeur d'argent et vous êtes capable d'en obtenir un prix nettement plus élevé. Vous allez essayer d'œuvrer dans le sens de la réussite.

BALANCE

Même si votre environnement vous paraît défavorable comme la chance vous sourit vous savez demeurer imperturbable quoiqu'il advienne. Cela vous donne l'occasion rêvée pour réaliser enfin un désir que vous nourrissez depuis quelques jours.

De bonnes nouvelles vous arrivent enfin. Profitez de cette opportunité pour vous situer face aux propositions qu'on pourrait vous faire. Vous traversez une phase bénéfique que vous pouvez transformer en réussite sans précédent. N'hésitez pas à entreprendre.

B LI E R

VERSEAU

Vous pourriez avoir le soutien inconditionnel de quelqu'un qui vous estime beaucoup. Dans de telles circonstances aussi difficiles, il faut dire que c'est très appréciable de savoir que l'on peut compter sur la fidélité et la constance d'une amitié sincère et désintéressée.

Vous retrouvez le grand moral. Un nouvel élément illumine votre vie. Vous allez vous sortir avec brio d'une situation compliquée. Vous avez su supporter cette période difficile grâce à votre bonne humeur. Vous méritez bien la récompense que vous donne la vie.

Vous n'aurez pas d'inquiétude à avoir suite à une proposition douteuse que l'on va vous faire, Vous saurez la conduite à tenir et vous vous féliciterz d'avoir pris la bonne décision, Une telle affaire serait de trop pour vous en ce moment;Vous garderez toute votre lucidité, Ne vous laissez pas embrouiller par de petits détails sans importance. Tout ira bien car une très belle opportunité se présentera à vous sans crier garre. Vous devez prendre du recul et changer de point de vue en ce qui concerne votre situation car la chance frappe à votre porte.

POISSON

06:00 : EuroNews 06:40 : Plus belle la vie 07:10 : Ludo 11:40 : Consomag 12:55 : Météo 13:00 : Direct chez vous ! 13:35 : En course sur France 3 13:50 : Keno 13:55 : Toutes les idoles que j'aime 16:25 : Zorro 16:55 : Slam 17:30 : Des chiffres et des lettres 18:05 : Route du Rhum, l'image du jour 18:10 : Questions pour un champion 18:45 : Les étoiles du sport 18:50 : 19/20 : Edition nationale 19:58 : Météo 20:05 : Les étoiles du sport 20:10 : Plus belle la vie 20:35 : Joyeux Noël 22:28 : Météo 22:30 : Soir 3 23:00 : L'inspecteur ne renonce jamais

Jack est anéanti par la mort de Renee et veut savoir à tout prix qui est à l'origine de son assassinat. Il apprend, grâce à Chloe, que le tueur est lié à la mafia russe. Il se rend au tribunal où est jugé Sergei Bazhaev et le menace : il apprend que certains membres du gouvernement russe sont impliqués dans les événements de la journée. Le seul lien dont il dispose est Dana Walsh. Dans les allées du pouvoir, Charles Logan étend son influence...

HOROSCOPE

CANCER

Sur ordre de l'Agence nationale de sécurité, Alice Grant, un officier de police, propose un contrat à Horace Lange, un voleur international qui purge actuellement une longue peine de prison : la liberté contre l'engagement de mettre ses «talents» d’escroc au service de l'Etat. Ensemble, Alice et Horace doivent récupérer une liste de fraudeurs du fisc cachée au siège du Parlement européen de Bruxelles. Mais l'ordinateur à pirater est l'un des plus sécurisés du monde. Alice et Horace se mettent au travail, décidés l'un et l'autre à remplir au mieux cette mission à haut risque...

06:00 : Les Z'amours 06:25 : Point route 06:30 : Télématin 09:05 : Dans quelle éta-gère 09:10 : Des jours et des vies 09:30 : Amour, gloire et beauté 10:50 : Météo 2 10:55 : Motus 11:30 : Les Z'amours 12:00 : Tout le monde veut prendre sa place 12:50 : Le progrès en questions 12:55 : Météo 2 13:00 : Journal 13:50 : Soyons prévoyants 13:51 : Météo 2 13:55 : Consomag 14:00 : Toute une histoire 15:10 : Le grand Charles 17:00 : Le grand Charles 18:50 : Paris sportifs 18:51 : CD'aujourd'hui 19:00 : N'oubliez pas les paroles 19:50 : Météo 2 20:30 : Soyons prévoyants 20:31 : Météo 2 20:35 : Envoyé spécial 22:45 : Ma maison de A à Z 22:50 : 14-18, le bruit et la fureur

LION

06:00 : Tabaluga 06:30 : Zoé Kézako 06:45 : TFou 08:30 : Téléshopping 09:15 : Seconde chance 09:40 : Seconde chance 10:05 : Seconde chance 10:35 : Seconde chance 11:05 : Météo 11:10 : Ugly Betty 11:55 : Petits plats en équilibre 12:00 : Les douze coups de midi 12:50 : L'affiche du jour 13:00 : Journal 13:40 : Petits plats en équilibre 13:50 : Météo 13:55 : Le flic de Beverly Hills 15:55 : Superman Returns 18:35 : Shrek fais-moi peur 19:00 : Le juste prix 19:50 : La prochaine fois, c'est chez moi 20:00 : Journal 20:35 : C'est ma Terre 20:36 : Courses et paris du jour 20:39 : Météo 20:45 : Les virtuoses 22:30 : Esprits criminels 23:20 : Esprits criminels

VIERGE

09h30 : El badra I 10h10 : Azhar oua hikayet 10h30 : Sindjoube 11h00 : Culture club ''lumières d'afrique 12h00 : Journal en français +météo 12h20 : Louiza fernanda 13h30 : Beyt djedi I 14h20 : International gographiques 15h00 : Rawai'e el cirque el roussi n°03 16h30 : Abtal nindja 17h00 : Of side 17h30 : Oulama'e el djazair ''said salhi'' 18h00 : Journal en amazigh 18h20 : El badra I 19h00 :Journal en français +météo 19h30 : Algérie, génies des lieux 20h00 : Journal en arabe 20h45 : Nass m'lah city I ''le taxi'' 21h30 : Saha dahmane 23h00 : Reportage

JEUDI Ensoleillé min 10° - max 18°

HORAIRES DES PRIÈRES El-Fadjr 05h56 El-Dohr 12h35 El-Assar 15h24 El-Maghreb 17h46 El-Icha’a 19h14

LE SAVIEZ-VOUS ? Pourquoi voit-on des étoiles la nuit ?

Une étoile est une énorme masse d'hydrogène correspondant au moins à notre système solaire. Elle esr pleine de gaz où les atomes se cognent les uns contre les autres sans arrêt. L'activité est intense et les masses sont gigantesques. Cela génère beaucoup de chaleur et de

lumière. Nous percevons donc ces lumières depuis la terre mais elles mettent des milliers voire des millions d'années à arriver jusqu'à nous. Ces étoiles sont donc des soleils similaires au notre et bien qu'elles soient excessivement loin, on perçoit bien leurs lumières les nuits par ciel dégagé.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


BALLE AU CENTRE

Profession : mondialiste Par ALI BOUACIDA

Maracana N° 1267 — Jeudi 11 Novembre

ALGÉRIE A'- LUXEMBOURG A' EN JANVIER EN A'

L

a sélection algérienne A' des joueurs locaux disputera en janvier prochain à Alger un match amical contre son homologue luxembourgeoise pour préparer le Championnat d'Afrique des nations 2011 de football (CHAN 2011), prévu en février prochain au Soudan, a annoncé hier le sélectionneur Abdelhak Benchikha. «Lors de ma visite au Luxembourg pour préparer le séjour de la sélection algérienne, du 12 au 17 novembre, j'ai discuté avec des responsables de la Fédération luxembourgeoise et on s'est entendu sur l'organisation d'un match amical en janvier prochain à Alger», a indiqué le coach national lors d'un point de presse tenu à Alger. Cette joute amicale ponctuera le stage qu'effectuera la sélection luxembourgeoise des joueurs locaux à Alger, a-t-il précisé. Par ailleurs, Abdelhak Benchikha s'est dit déterminé à poursuivre son travail avec la sélection algérienne A', en dépit de sa nomination à la tête de l'équipe première. «C'est moi qui ai bâti cette équipe et je tiens à continuer mon oeuvre jusqu'au Championnat d'Afrique des nations au Soudan», a ajouté Benchikha, qualifiant cette compétition de «challenge très intéressant». Dans le cadre de sa préparation au CHAN 2011, la sélection algérienne A' a entamé samedi un stage bloqué à Alger qui s'est achevé. Elle s'est inclinée lundi au stade Omar-Hamadi devant l'USM Alger sur le score de 1 à 0 en match amical. Outre l'Algérie et le Soudan, pays organisateur, le CHAN 2011, prévu du 4 au 24 février, verra la participation de l'Afrique du Sud, de l'Angola, du Cameroun, de la Côte d'Ivoire, du Gabon, du Ghana, du Mali, du Niger, de l'Ouganda, de la RD Congo, du Rwanda, du Sénégal, de la Tunisie et du Zimbabwe.

P

our justifier le rappel des joueurs évincés de l’équipe nationale, Ghezzal et Belhadj notamment, l’entraineur national a déclaré lors de sa conférence de presse que «ce sont des mondialistes». Suivons donc le raisonnement de M. Benchikha. D’abord, on peut très bien être mondialiste et être définitivement éjecté de l’équipe nationale. Le cas, entre autres, de Chaouchi illustre très bien ce postulat. Ensuite, être mondialiste, c’est-àdire avoir participé au Mondial sud-africain, ne signifie en aucun cas l’éligibilité automatique au statut de titulaire. Entendons-nous : il ne s’agit nullement de contester la décision du coach, nous n’en avons pas la compétence, mais juste de discuter cette étrange velléité à disqualifier des joueurs pour revenir aussitôt sur sa décision. En suivant cette logique, Abdoun est aussi susceptible d’être rappelé puisqu’il fut mondialiste. Dans le même raisonnement, s’il faut ne retenir que les mondialistes pour composer une équipe nationale, la sélection française aurait une toute autre configuration : faut-il rappeler que pratiquement tous les mondialistes parmi les Bleus ont été révoqués ? Aussi cette façon d’ouvrir les portes en exclusivité aux mondialistes réduit énormément les chances des éventuels talents d’être incorporés puisque l’EN devient «la chasse gardée» des mondialistes. Or, et c’est valable dans tous les domaines, on peut très bien connaître une soudaine baisse de forme et on a beau compter parmi l’élite du football, on peut à un moment être loin du niveau requis (n’est-ce pas le virevoltant Ziani qui est en ce moment sur le banc de touche ?) Ne faut-il pas laisser ouverts les rangs de l’équipe nationale à tout postulant qui serait au top de sa forme ? D’autre part, la vox populi souvent porteuse de vérités n’a-telle pas porté un jugement sans appel sur ces stars de l’équipe nationale dans la tête desquelles le succès monta un peu trop vite au point de jouer en dilettante ? La rue avait donné son avis après la cuisante défaite face à la Centrafrique : ce sont des joueurs grassement payés, disait-on dans les cafés de commerce, c’est pour cela qu’ils n’ont plus besoin de mouiller le maillot. Il ne s’agit pas de tomber à bras raccourcis sur ces joueurs qui ont quand même donné de beaux moments et ce serait faire preuve d’ingratitude. Mais le propre d’une équipe nationale, c’est de se renouveler en gardant strictement les éléments-clés, ceux-là qui sont incontournables. Or, précisément, ils sont très peu nombreux à être en ce moment incontournables. Fussent-ils mondialistes. A. B.

24

L'Algérie termine 12e FUTSAL - MEDITERRANEAN CUP

L’équipe algérienne présente au tournoi de la Mediterrean Cup qui se déroule en Libye termine à la douzième place. C’est ce qu’annonce le site dzfoot.com dans son édition d’hier. Selon notre confère en ligne, il commente ce tournoi en affirmant. «Après avoir chuté face à l'Albanie ce mardi (1-3), dans le cadre de son dernier match de classement pour le compte de la Mediterranean Futsal Cup, qui se déroulait en Lybie, la sélection algérienne finit la compétition à la douzième place.» Malgré l'ascendant psychologique sur la formation albanaise, avant le début de la rencontre, suite au succès algérien (6-2) lors du match de poules entre ces deux équipes, les choses n'ont pas tourné de la meilleure des manières pour les coéquipiers de Zahir Meghzili ce mardi, ces derniers ayant dû s'incliner sur le score de trois buts à un, face à cet adversaire rencontré pour la seconde fois dans la compétition. L'unique réalisation algérienne est l'oeuvre, pour ce match de classement, de Chelali Illies qui a donc quelque peu sauvé l'honneur de l'EN. Suite à cette défaite, l'EN finit la compétition à la 12ème place du classement général (sur seize nations engagées), avec un bilan de quatre défaites pour deux victoires au final. Il faudra maintenant se projeter avec davantage de préparation, ainsi qu'un supplément d'intérêt de la part des autorités, sur les échéances futures.

Mike Jagger en AfSud

Mick Jagger était de tous les stades sud-africains cet été. Vous n’avez pas pu le louper. Et à chaque fois, sur les images de la télévision sud-af’, on pouvait le voir accompagner d’un caméraman. Mais jamais les images n’étaient encore sorties. C’est fait depuis peu. Dans ce court extrait, on peut voir Mick et son pote derrière la caméra Matt Clifford assister au match entre les Etats-Unis et le Ghana en compagnie de l’ancien président américain Bill Clinton. Malgré la défaite, à en juger par ces vidéos, la vieille peau a pris du bon temps. Sinon, il ne dirait pas à la fin de l’extrait qu’il veut «aller au casino avec plein de filles».

20 ANS APRÈS LA CHUTE DU MUR

RFA-RDA, on refait le match

Les vingt ans de la réunification allemande (3 octobre 1990) seront célébrés par le monde du football lors d'un «match des légendes» qui réunira le 20 novembre à Leipzig d'anciennes gloires des deux sélections. L'équipe de RFA alignera quelquesuns des champions du monde 1990 tels Jürgen Klinsmann et Lothar Matthäus, tandis que la sélection est-allemande comptera dans ses rangs Thomas Doll et Andreas Thom, mais pas Matthias Sammer, blessé à un genou. Sammer, actuel DTN allemand, avait donné la victoire à la RDA pour son dernier match officiel le 12 septembre 1990 contre la Belgique (2-0).

Kerkar débarque enfin chez les Rangers Un temps repoussée, la signature de Salim Kerkar aux Rangers a enfin été officialisée. Le club écossais précise que la qualification de l’ailier francoalgérien de 23 ans, qui a signé jusqu’à la fin de la saison, reste soumise à des «autorisations internationales». Aux dernières nouvelles, le FC Gueugnon, précédent club de Kerkar, réclamait des compensations. Dès cette hypothèque levée, l’intéressé pourra évoluer aux côtés notamment de son compatriote Madjid Bougherra, ancien Forgeron comme lui.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Campagne de pub antiarbitres

«Les arbitres sont une caste secrète composée de personnes qui se jugent entre elles et faussent le championnat.» Christian Constantin, président du FC Sion en Super League suisse, n’aime pas les hommes en noir et il compte le faire savoir. A la suite d’une nouvelle erreur d’arbitrage ce week-end lors du match de son équipe contre le club de Thoune, le patron des Rouge et Blanc a décidé de financer des pubs pour dénoncer l’injustice dont est victime son club : «Avec mes employés, je suis en train de préparer un spot TV qui sera bientôt diffusé sur les trois chaînes nationales. Quand on est volé, il faut le montrer et le crier. L’injustice doit être démontrée en images. Puisque les arbitres ne veulent pas reconnaître leurs erreurs, je vais les montrer à une heure de grande écoute. Les assureurs, les vendeurs de voitures ou de fromage font leur pub, je vais faire la mienne !» Une agence de communication a été mandatée et la projection est prévue avant la fin du mois.

Anniversaire

Très heureux de fêter ensemble l’anniversaire de leur fille et de leur sœur

MAGDA DORA en ce 11 novembre 2010, son père, sa mère, ses sœurs et son frère Arris tiennent à lui présenter leurs félicitations et espèrent qu’elle passera une bonne année, pleine de joie, de bonheur et de réussite.


maracanafoot1267