Page 1

Mansouri parle de la Coupe du monde

ÇOn peut rivaliser avec les meilleursÈ www.maracanafoot.com

Jeudi 18 Mars 2010 - N¡ 1065 - Prix 20 DA

Blessures en cascade chez les Verts

LA HANTISE DE SAADANE BOUGHERRA Au moins 3 semaines dÕarr•t MEGHNI Probl•me rŽcurrent au genou

Les Verts en stage ˆ Tignes AlgŽrie-Emirats ˆ Rouen

MATMOUR Souffre des adducteurs

YEBDA Indisponible 6 semaines

L’info continue sur : www.maracanafoot.com


02

JUMELLES

Maracana N¡ 1065 Ñ Jeudi 18 Mars 2010

BALLE AU CENTRE Par ALI BOUACIDA

UNE EQUIPE DE QUARTIER PARMI LES GRANDS C’est un club de faubourg créé en 1991, à l’ombre du grand WA Tlemcen et il porte le nom d’un quartier Sidi Saïd. Voilà, donc, cet ICS Tlemcen à l’assaut du rêve le plus fou, aller le plus loin possible dans cette épreuve populaire par excellence qu’est la coupe d’Algérie. Ce petit club a résisté vaillamment face au Widad de Mostaganem et il a couronné ses efforts par un superbe but dans l’ultime minute. Voilà, donc, de nouveau, la consécration d’un cendrillon qui conforte l’idée que ce pays recèle de très nombreux talents évoluant dans l’anonymat total dans ces divisions inférieures qui ne feront, hélas, jamais l’objet de la moindre prospection. Il aura fallu que la coupe d’Algérie donne sa chance à ces petites équipes pour que non seulement on en découvre l’existence, mais aussi le talent. Ainsi chaque année, il y a toujours un ou quelques petits poucets qui émergent contre le cours de la hiérarchie et si la plupart d’entre eux fait juste illusion et s’arrête en chemin, ils auront eu le mérite de démontrer que l’Algérie regorge de possibilités et qu’il faut impérativement s’intéresser à ces clubs anonymes qui ne demandent qu’un coup de pouce pour étaler tout leur savoir-faire. Parce que nous restons convaincus que ce ICS Tlemcen va de nouveau sombrer dans l’oubli même s’il arrive en finale et qu’il remporte la coupe, qu’il faut dès lors tracer une feuille de route qui instaure une véritable assistance au moins à ces petites formations qui défraient la chronique le temps d’une épreuve, voire d’un match. L’exemple de ce club de Béni Thour qui a accompli un superbe exploit en rempotant le trophée pour ensuite sombrer dans l’anonymat, est édifiant sur l’indifférence sciemment cultivée à l’endroit de ces étoiles qui brillent, scintillent et disparaissent aussitôt. Voilà donc une équipe de quartier dans la cour des grands, accompagnant la JSK, le MCA et l’ESS, ces ténors du football national dans cette belle épopée et il y a des complexes qui donnent des ailes, ce qui laisse supposer que le cendrillon va remuer ciel et terre pour déjouer tous les pronostics surtout qu’il représente la ville de Tlemcen dont le club fanion, le WAT vient d’être éliminé par l’Entente de Sétif – ou plutôt par Chaouchi. C’est là toute l’ironie du football : on présente deux équipes en lice, une grosse cylindrée et une formation de quartier et c’est la grande qui tombe. Nous souhaitons donc à cette petite formation de quartier d’aller le plus loin possible. Pour conjurer le sort et cette fatalité qui veulent que le talent n’est dévolu qu’aux grands clubs. Pour prouver encore une fois que ce pays déborde de magnifiques joueurs capables de porter très haut ses couleurs. Pour peu qu’on leur accorde l’intérêt qu’il faut. A. B.

Newcastle lÕavait mal jugŽ

ZIDANE «PAS ASSEZ BON»

UNAF

Réunion ce vendredi à Rabat du Bureau exécutif

Ils ne le savaient pas encore, mais les dirigeants de Newcastle venaient de refuser de faire signer l'un des meilleurs joueurs de l'histoire du football sous prétexte qu'il n'était pas «assez bon». En 1996, lorsque Zidane voulait quitter les Girondins de Bordeaux, Newcastle refusa de faire venir le prodige français. Selon le journal Marca, l'agent Barry Slikman avait confié sur Sport.co.uk qu'une offre avait été formulée en faveur de Zizou qui rejoignait finalement la Juventus Turin. Newcastle était, à l'époque, au sommet de son art : entraînés par Kevin Keagan, les Magpies finirent vice-champions d'Angleterre. Silkman explique qu'il avait proposé une offre de 1.2 million de livres (1.3 million d'euros) pour le transfert de Zidane, alors âgé de 24 ans. Quelques mois plus tard, la Vieille Dame s'attachait les services du Marseillais pour la somme de 3.2 millions de livres (3.5 millions d'euros). «Pourquoi s'embêter à faire signer Zinedine Zidane alors que nous avons dans nos rangs Tim Sherwood ?» avaient dit les Magpies. La planète foot ne l'a toujours pas oublié.

FAF mŽdia

n rganiser,alatio o e ll dération e Fé v u o hi N public n en iqué rendu le organisatio

mmun nouvel Dans un co Football à fait part de sa la nomination de MM. tà de an e éd nn oc ie pr ér lg en munication A eur de la com mmunication matière de co ja, respectivement direct mmuniqué intégral de co rd Selhani et Be ia. Voici, par ailleurs, le de football informe e éd et officier m a Fédération algérienn M. Said Selhani, son e la FAF : «L s organes de presse qu des relations avec la gé de l’ensemble ion, est char F. Ainsi, toute demande communicat directeur de utes les activités de la FA lui être adressée. M. t to presse pour ation doiven llement aux ou d’inform é à répondre officie porte à la lit d’interview bi F ha FA ul la le se urs, er Berdja, Selhani est de la presse. Par aille que M. Kad sollicitations des organes de presse été désigné en qualité a d connaissance président de la FAF frique du Su de, FIFA, A conseiller du ia pour la coupe du mon éd d’officier M 2010.»

JUBILÉ BETROUNI L’ex-international et coqueluche mouloudéenne, Omar Betrouni, se prépare activement en vue de son jubilé avec la participation des anciennes stars du football maghrébin, à l’image des Tunisiens Attouga, Agrebi, Tarek Diab, Temmim et des Marocains, Faras, Allal, et bien d’autres figures emblématiques qui ont marqué son époque. D’ailleurs, l’ailier droit du MCA et de l’équipe nationale des seventies, a fait un crochet à Tunis pour remettre des invitations aux Tunisiens. Le jubilé Omar Betrouni drainera à coup sûr la grande foule pour apprécier les gestes techniques d’une pléiade de joueurs maghrébins qui ont marqué de leur empreinte le football mondial avec leur participation en Coupe du monde depuis 1970.

La capitale marocaine, Rabat, abritera ce vendredi 19 mars la réunion du Bureau exécutif de l'Union nord-africaine de football (UNAF) qui se tiendra sous la présidence de M. Mohamed Raouraoua, président de cette union. La réunion, qui se tient à l’invitation du président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), M. Ali Fassi El Fehri, sera consacrée à l'examen d'un certain nombre de questions relatives aux activités et aux programmes de l'UNAF pour les mois à venir. Ainsi, l’exécutif de l’UNAF aura à examiner le rapport et les propositions de la commission technique, réunie dernièrement à Tunis, relatifs au calendrier des compétitions pour l'année 2010. Ce calendrier concerne les jeunes, le football féminin, le futsal et les épreuves du championnat d'Afrique du Nord des clubs champions et de la coupe d'Afrique du Nord des clubs vainqueurs de coupe. Le Bureau exécutif étudiera également le projet d'amendement des statuts, la situation financière de l’UNAF, arrêtera le budget prévisionnel pour l'année 2010 et examinera les nouvelles offres relatives aux droits télévisés et à la publicité des prochaines éditions du championnat et de la coupe de l'UNAF des clubs. Les membres de l'exécutif de l'UNAF fixeront le lieu et la date du tirage au sort du prochain championnat et de la coupe de l'UNAF des clubs et étudiera la proposition relative à l'organisation de la Super coupe de l’UNAF entre les vainqueurs du championnat des clubs champions et les détenteurs de coupe. Il y a lieu de rappeler que l’UNAF dont le siège est à Tunis fait partie de la Confédération Africaine de Football (CAF) et ses compétitions sont reconnues par la Fédération Internationale de football (FIFA).

Stage d'entraîneurs pour l'obtention du 3e degré La Fédération Algérienne de Football, organise un stage d'entraîneurs pour l’obtention du diplôme de 3e degré à l’Institut national de la formation supérieure en science et technologie du sport (INFS/STS) Dély Brahim du 21 mars au 2 avril 2010. Pour l'inscription en programme internat ou en demi-pension, une fiche d'enregistrement sera mise en ligne à partir de lundi. Ce stage est organisé conformément à l’article 16 du 11 décembre 1999 du ministère de la Jeunesse et des Sports, relatif à la formation des éducateurs sportifs exerçant à temps partiel. Le stage aura lieu en quatre (4) regroupements de cent (100) heures et des stages pratiques en milieu associatif.


EQUIPE NATIONALE

Maracana N¡ 1065 Ñ Jeudi 18 Mars 2010

03

CASCADE DE BLESSURES CHEZ LES VERTS

LA HANTISE DE SAÂDANE a majorité des cadres de l’équipe nationale se trouvent à l’heure actuelle aux soins dans l’infirmerie de leur club respectif et d’autres ne jouent plus, ils sont le plus souvent sur le banc des remplaçants, une situation qui inquiète sérieusement le sélectionneur national, Rabah Saâdane, c’est devenu une préoccupation à quelques mois du début de la Coupe du monde. Pas moins de six joueurs titulaires, à part entière, sont à l’arrêt pour diverses blessures.

L

Ziani retourne aux entra”nements K a r i m Ziani, l’animateur de jeu des Verts qui traînait une blessure à la cuisse depuis le mois de novembre, n’est pas titularisé au sein de son club de Wolfsburg en Allemagne, car son

entraîneur Kostner a jugé que Ziani n’était pas physiquement pour être parmi les titulaires. Actuellement, le joueur travaille d’arrache-pied à l’entraînement pour retrouver tous ses moyens physiques et sa place de titulaire.

Matmour blessŽ aux adducteurs L’autre joueur algérien qui évolue en Allemagne, au club de Monchengladbach, Karim Matmour, qui a été l’attaquant le plus dangereux face à la Serbie, s’est blessé dernièrement aux entraînements de son équipe. Le diagnostic du médecin du club était que le joueur avait une blessure aux adducteurs et il lui a prescrit un repos de deux semaines. «Ma blessure est, certes, légère, mais je ne prends aucun risque inutile à trois mois du Mondial. Je vais me soigner et me reposer le temps qu’il faudra pour être

d’aplomb pour l’équipe nationale».

Bougherra, trois semaines dÕarr•t Le défenseur central de l’équipe nationale, Madjid Bougherra, a eu une blessure sérieuse qui l’éloignera des terrains pendant trois semaines. En prévision de la Coupe du monde, Madjid Bougherra n’aura pas beaucoup de temps pour se préparer convenablement avant de rejoindre l’équipe nationale pour son premier stage dans de bonnes conditions physiques et psychologiques. La blessure de Bougherra hante déjà les supporters de l’équipe nationale et les médecins de son club écossais sont catégoriques. Magic sera sur pied rapidement.

Bouazza : course contre la montre Hameur Bouazza aurait joué plusieurs semaines alors qu’il traînait une blessure aux adducteurs. Le joueur de Fulham pour revenir en forme vient d’enclencher une course contre la montre pour être

d’attaque avec les Verts pour le prochain stage. Pour éviter de passer au billard, Bouazza a préféré se faire soigner en Allemagne chez un spécialiste pour être opérationnel dès que Saâdane rappelle ses troupes.

Yebda : indisponible pour six semaines Le milieu de terrain, Hassen Ye b d a , semble le plus touc h é puisque ce j o u e u r pourrait être à l’écart des compétitions pendant une durée de six semaines dans un mois et demi, donc jusqu’à la fin du mois d’avril. Il lui a été conseillé par le staff médical de son club de faire une intervention chirurgicale du ménisque du genou, mais en dernier, il a préféré un traitement spécifique au genou afin qu’il soit

prêt pour rejoindre l’équipe nationale.

Meghni : probl•me de genou L’autre milieu de terrain, Mourad Meghni, prend son mal en patience avec son g e n o u depuis la fin de la C o u p e d’Afrique, car il est toujours aux soins. Meghni, qui effectue une rééducation à son genou, n’est pas encore compétitif pour revenir parmi son club la Lazio de Rome. A deux mois, jour pour jour de la visite médicale pour établir la liste des joueurs devant prendre part au stage pré-compétitif à la phase finale de la Coupe du monde, l’heure est au recensement du nombre de blessés et aussi à la nature des blessures des joueurs titulaires. Djamel Touafek

MANSOURI PARLE DE LA COUPE DU MONDE

«SUR UN MATCH, ON PEUT RIVALISER AVEC LES MEILLEURS» azid Mansouri, le trentenaire et capitaine des Verts, est un bon communicateur, il est toujours disponible pour toute sollicitation venant des médias. Mansouri force le respect et l’admiration, il a été de toute la campagne des éliminatoires jumelées, Coupe d’Afrique et Coupe du monde 2010. Après le parcours des Verts en Angola, le match amical face à la Serbie et la mise à l’écart par Saâdane de certains de ses coéquipiers, Mansouri revient dans une déclaration à la presse sur l’équipe et aussi sur l’environnement de l’équipe nationale. «On peut toujours s’améliorer, il faudrait que l’on gagne en maturité et en maîtrise. Vous savez, le joueur algérien a tendance à s’énerver et à péter les plombs, il faut qu’il arrive à maîtriser ses nerfs et à se calmer pour pouvoir progresser à la haute compétition. L’attitude des nerfs à fleur de peau nous a desservis par le passé, comme contre le Rwanda ou l’Egypte. S’il y a de la stabilité à tous les niveaux, l’Algérie a quelque chose de grandiose». Au sujet de la mise à l’écart par Saâdane de certains joueurs de l’équipe nationale, Mansouri estime que cela fait de la peine pour les joueurs qui ont fait avec lui le long parcours avant la qualification à la Coupe du monde : «C’est peinant d’apprendre cela, j’imagine que ces joueurs l’ont bien ressenti. Ce sont tous des amis, c’est dur... Personnellement, je ne suis pas au courant des raisons de leur mise à l’écart, mais c’est le coach qui décide et il doit avoir ses raisons. Je n’ai pas à remettre ses choix en cause, de toute façon, nous, on discute beaucoup et l’on reparlera plus tard». Le milieu de terrain des Verts ne s’est pas empêché de faire un commentaire sur la venue de Medhi Lacen et sa prestation lors du match amical face à la Serbie. «C’est un très bon joueur qui apporte une touche technique de plus à

Y

l’équipe, vous savez que l’équipe d’Algérie est d’abord un groupe, un collectif où il n’y a pas de star.C’est tout le groupe et ensemble qu’on va y aller, pas avec un, deux ou trois joueurs. Medhi a été bien accueilli, on a discuté ensemble et pour son match, il a fait de gros efforts pour s’intégrer. Il a même été halluciné par l’ambiance. Pour moi, il y a une véritable amitié, nous sommes un bon groupe et les événements du Caire nous ont vraiment marqués et ont resserré nos liens». Le match et la sévère défaite face à la Serbie sont aussi le sujet du milieu de terrain algérien. «C’est quand même un résultat sévère. En première période, on était bien en place, nous étions seulement menés par un but à zéro et on avait une balle de but. Ce qui aurait changé beaucoup de choses, mais il ne faut pas oublier que la Serbie est une grosse cylindrée avec beaucoup d’expériences et qui a terminé premier de son groupe éliminatoire devant la France». En parlant de Coupe du monde, Mansouri semble impatient pour fouler les pelouses des stades sud-africains. «Vraiment, j’ai hâte d’y être en Afrique du Sud. Jouer une phase finale de Coupe du monde est le rêve de tous les joueurs, il faut que l’on fasse une bonne figure et il ne faut en aucun cas sous-estimer nos adversaires et dans un match tout est possible. Je suis sûre d’une chose, cela va être grandiose avec les stades pleins». Concernant l’objectif des Verts en coupe du monde, Mansouri pense qu’il faut y aller à fond dès l’enta-

me de la compétition. «Surtout ne pas prendre les valises dès le premier tour. J’estime qu’on peut rivaliser avec n’importe quelle équipe sur un match. Donc, sur un match tout est possible et nos chances sont intactes, surtout que nous sommes gonflés à bloc. Dans ce genre de match, nous n’avons pas besoin de motivation. Quand on a en face des joueurs comme Rooney, Gerrard et autres, c’est déjà motivant. Il faut qu’on reste concentrés sur ce sujet, car nos adversaires vont peut-être nous sous-estimer et ce sera le moment de nous en servir». Concernant les adversaires des Verts, Mansouri déclare : «L’Angleterre n’est plus à présenter, elle a les meilleurs joueurs du monde, déjà on sait où et comment ils jouent. Ce sera un gros morceaux, ensuite la Slovénie que j’avoue ne pas connaître à part qu’elle possède quelques joueurs qui évoluent dans de grands championnat, donc, il faudra se méfier. Les Etats-Unis c’est pas mal. Nous les avons vu jouer face à l’Italie en Coupe des confédérations, car nous étions en préparation pour le match contre la Zambie. Ils ont de bons joueurs. Il me semble que c’est une équipe qui est à notre portée, mais il faut sortir un gros match». Mansouri n’a pas omis de parler du rôle du capitaine d’équipe qu’il assume : «C’est surtout un relais entre les joueurs, le staff technique et les responsables de la Fédération. Comme vous le savez, il y a toujours quelque chose à

améliorer lors des stages, des matches… Je participe aussi au travail d’intégration dans le groupe de nouveaux joueurs. C’est un rôle que je joue avec sérieux. D’ailleurs, en tant que capitaine c’est une marque de confiance de la part du staff et de la Fédération». Le débat actuel sur le renforcement de la barre technique de l’équipe nationale n’a pas laissé indifférent le capitaine d’équipe des Verts. «Vous savez ce sujet n’est pas de mon ressort malgré que je suis capitaine d’équipe, car je ne suis qu’un joueur et je suis là pour jouer, c’est la fédération qui est dirigée et elle fait son boulot, si au niveau des responsables, ils ont estimé qu’il faut renforcer la barre technique, je ne peux interférer dans leur décision personnellement. Je n’ai aucun problème avec le staff actuelle, moi je dis que c’est vrai qu’il faut peut-être se renforcer en faisant venir un préparateur physique car les joueurs vont sortir d’une saison longue et harassante donc, on va être un peu fatigués, mais il faut que tout le monde adhère pour le bien de l’équipe». Au sujet du tirage au sort de la prochaine Coupe d’Afrique (2012), Mansouri estime que c’est un groupe jouable. «Avec le Maroc, cela va être un sacré choc. C’est un match derby, déjà je pense que la fièvre pour ce match a déjà commencé. Aussi, il ne faut pas oublier la Tanzanie et la Centrafrique, même si on les connaît moins, on doit se méfier depuis le Malawi, on est bien placés pour savoir qu’il n’y a plus de petites équipes en Afrique. Nous avons un statut à défendre dans la prochaine édition». Sur son avenir au sein de son club, Lorient, Mansouri révèle : «Je suis en pleines négociations avec le club, j’ai reçu une proposition il y a quelques jours, mais il reste quelques détails à régler et je m’accorde un délai de réflexion si je dois rester ou partir...» Djamel Touafek


04

EQUIPE NATIONALE

Maracana N¡ 1065 Ñ Jeudi 18 Mars 2010

Changements dans le stage de l'EN avant Dublin

LES VERTS PRENDRONT DE LA HAUTEUR À TIGNES Le stage de lÕŽquipe nationale de football, prŽvu vers la mi-mai prochain, sera entamŽ comme prŽvu ˆ Coverciano, ˆ Florence, dans le centre sportif de la FŽdŽration italienne de football. Rien nÕest encore arr•tŽ sur la durŽe du stage en question, sauf que le staff technique de lÕEN ne pourra rŽunir lÕensemble de lÕeffectif que vers le 20 mai, soit ˆ lÕissue des championnats europŽens. e championnat anglais clôturera la saison à l’issue de la 38e journée, prévue le 9 mai 2010. A partir de ce moment, tous les joueurs qui seront convoqués par le staff seront disponibles. Il est clair que les mondialistes, ou du moins les joueurs qui seront retenus sur la liste des «30» pour le stage de Florence vont bénéficier d’une dizaine de jours de relâche entre la fin de saison avec leurs clubs et l’entame du regroupement avec les Verts.

L

Contr™le mŽdical impŽratif Toutefois, il semble que le staff technique de l’EN va appeler les sélectionnés à Alger pour procéder à un contrôle médical exhaustif, quarante-huit heures avant le départ pour Coverciano. Lors de sa dernière conférence de presse, Rabah Saadane avait, rappelons-le, précisé que «les joueurs blessés n’iront pas au Mondial». C’est dans cet esprit également que le coach des Verts avait annoncé la nécessité de recruter un biochimiste pour l’épauler. Vu l’état actuel des joueurs, dont une grande partie des cadres, relèvent de blessures, la situation risque de se compliquer davantage pour le staff technique qui doit transmettre au

secrétariat général de la FIFA la liste des «35» au plus tard le 12 mai prochain. Etant donné que le contrôle médical aura lieu après cette date, n’y a-t-il pas risque de voir des joueurs blessés figurer sur cette liste ? Espérons que non !

Coverciano sera-t-il maintenu ? En tout état de cause, le stage doit débuter le 20 mai et ce sera à Coverciano, sauf changement dans les tout prochains jours. Si changement, il y aura, il devra être annoncé à l'issue de la tournée européenne du sélectionneur et du président de la FAF, soit vers le courant de la semaine prochaine. En effet, il est fort possible que Rabah Saadane ait pris une nouvelle option pour garder les joueurs qu'il aura sélectionnés en altitude durant un cycle court. Ceci étant

BOUDEBOUZ : «JE SUIS À LA DISPOSITION DE L'ALGÉRIE»

Le milieu du terrain offensif du FC Sochaux (Ligue 1 française), Ryad Boudebouz, a déclaré sur le site Internet Sport24.com que sa décision est ferme et qu'il est prêt à jouer en équipe nationale avant ou après la coupe du monde. "Je suis à la disposition de l'Algérie". Voilà un joueur qui a le mérite d'être clair. Le joueur a clairement affirmé : "Je suis à disposition du coach algérien. S'il veut m'appeler maintenant ou après la Coupe du Monde, je répondrai présent", a-t-il dit. Ce jeune joueur âgé de 20 ans ajoutera, pour la précision : "Maintenant, je ne veux pas que les personnes pensent que mon désir de représenter l'Algérie est lié au Mondial sud-africain, c'est faux". "Si M. Sâadane venait à m'appeler après la Coupe du Monde, aucun problème, j'irai. D'ailleurs, j'ai fait les démarches nécessaires pour obtenir mon passeport algérien. Il me faut maintenant trouver un jour de libre durant la semaine pour me rendre à Strasbourg et finaliser tout ça:", a expliqué le joueur. L’ancien international des moins de 19 ans en équipe de France a confié que son rêve - somme toute légitime - est de disputer la Coupe du Monde. "Oui, bien sûr. Depuis tout petit j'en rêve. C'est d'ailleurs le souhait de tout footballeur (rires)", a admis Boudebouz. Le sélectionneur national, Rabah Saâdane, se trouve depuis hier, en France où il doit superviser un certain nombre de joueurs en perspective de leur incorporation en sélection. Le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, devrait le rejoindre en début de semaine prochaine, à l'issue de la réunion de l'UNAF, prévue vendredi à Rabat, au Maroc. Ryad Boudebouz, porteur du n°10 de Sochaux, a fêté ses 20 ans en février 2010. Il a joué 21 matches en championnat de France cette saison. Il a été titularisé 12 fois et a inscrit 3 buts. Une chose est certaine, si ce jeune joueur n'est pas retenu pour le Mondial sud-africain, il sera d'une très grande utilité pour le staff technique et à la sélection nationale qui prendra le relais en août prochain, en perspective des éliminatoires de la CAN 2012.

donné que sur les trois matches que doivent jouer les Verts en Afrique du Sud, deux se joueront à plus de 1300 mètres d'altitude : le 1e match face à la Slovénie, à Polokwane (1310 m) et le 3e face aux Etat-Unis, à Tshwane-Pretoria (1214 m). Face à l'Angleterre, le match est prévu au niveau de la mer, dans la ville du Cap. Le staff technique a-t-il décidé de prendre de la hauteur durant les deux semaines de stage que vont effectuer les Verts avant leur départ pour Johhanesbourg, le 5 juin ?

Tignes avant Dublin Une phase d'acclimatement et d'oxygénation s'avère nécessaire et, donc, le staff technique de l'équipe nationale a déjà pris les devants. D'ailleurs, les adversaires de l'Algérie au Mondial sud-africain ont, eux

aussi, prévu des regroupements en altitude. Des sources indiquent cette éventualité dans la mesure où la FAF a supervisé pour l'EN un centre sportif dans la station de ski française de Tignes (Isère), située à 2000 m d'altitude. C'est dans cette station que l'Entente de Sétif s'est préparée au cours de l'intersaison. C'est aussi à Tignes que l'équipe de France a pris pour habitude de se regrouper depuis 1994, juste avant chaque coupe du monde. Une autre possibilité n'est pas à écarter : la station suisse de Crans Montana, pourrait être retenue. Tout ceci exige une organisation minutieuse, car le stage sera ponctué par un match amical face à l'Eire, prévu à Dublin. Dans tous les cas de figure, nous serons fixés sur les éventuels changements et les choix opérés dans le courant de la semaine prochaine. Abdou Seghouani

AlgŽrie - Emirats Arabes Unies ˆ Rouen

Le match international amical que disputeront les Verts face aux Emirats Arabes Unies prévu en début du mois de juin aura lieu au stade Robert Diochon de Rouen. C’est ce que nous avons appris d’une source crédible. Le stade Diochon a eu par le passé à accueillir, déjà l’équipe nationale algérienne à deux reprises. La décision prise par les responsables de la Fédération est due à plusieurs paramètres entre autres celui de donner l’occasion à la communauté algérienne en France de voir de plus près les cama-

rades de Antar Yahia. Les responsables de la Fédération ont pris cette décision en concertation avec le staff technique qui s’est plaint de l’état de la pelouse du stade 5-Juillet, surtout qu’après le match amical face à la Serbie, nombre de joueurs de l’équipe nationale eurent émis des réserves sur cette pelouse. Après avoir eu un rapport sur l’état des pelouses existantes à travers le pays, les responsables ont décidé que le match amical face aux Emirats Arabes Unies se déroulera en France. Djamel T.


LIGUE DES CHAMPIONS

Maracana N¡ 1065 Ñ Jeudi 18 Mars 2010

JSK Demain ˆ 17h au stade El-Menzah : Club Africain - JS Kabylie

ASSURER LA QUALIF' À TUNIS

05

Echos du Club Africain

LE GARDIEN NEFZI JOUERA BLESSÉ... L'adversaire de la JSK, le Club Africain, se retrouve dans une délicate situation. Les Clubistes n'ont pas d'autre choix que de faire jouer leur gardien de but no un, Nefzi Adel. Ce dernier, qui souffre d'une blessure aux doigts et qui a été ménagé lors du précédent match de championnat contre l'ES Zarzis, n'est pas encore rétabli. Mais le staff technique du Club Africain, n'a pas d'autre solution que d'aligner face aux Lions du Djurdjura. La raison est toute simple, le deuxième gardien de but, en l'occurrence Atef Dkhili, vient juste de reprendre la compétition et il est blessé de nouveau. Quant au troisième gardien de but, Jebbari, ce dernier n'est pas qualifié pour la compétition africaine. Le coach des Clubistes, Lechantre, est dans une embarrassante situation et il n'a d'autre choix que d'aligner Nefzi tout en étant blessé.

...Un avantage pour l'attaque kabyle

Les coŽquipiers de Mohamed Amine Aoudia, qui ont le vent en poupe apr• leur brillante qualification aux quarts de finale de Dame coupe, et qui se trouvent depuis mardi en terre tunisienne, sont armŽs d'une volontŽ d'acier pour garder cette bonne dynamique de victoires. es Kabyles, qui sont à pied d'œuvre à Tunis depuis deux jours, et qui se sont exercés à deux reprises, auront droit à une ultime séance aujourd'hui sur le terrain principal qui va abriter le match et plus précisément à 17h, c'est-à-dire à l'heure exacte du coup de starter de cette chaude empoignade tuniso-algérienne. Les partenaires de Meftah qui sont animés d'une grande volonté, affichent sérieusement leurs intentions, en ne jurant que par un résultat positif. La bande à Geiger, Amrouche et Karouf veut se donner à fond au cours de cette première manche, qui aura lieu à Tunis, afin de prétendre à un nul ou pourquoi pas à la victoire. Une belle performance en terre tunisienne face au Club Africain va leur ouvrir grandes les portes pour la qualification au dernier tour, avant de postuler à la phase des poules. Yahia Chérif, Chérif El Ouazzani, Maroci, Oussalah, Hadjoui et consorts sont conscients de la lourde tâche qui les attend ; mais, vu le bon état d'esprit qui les anime ces derniers temps, il n'est pas à écarter de les voir réussir un exploit sur le terrain du Club Africain et devant ses supporters. Les Tunisiens qui sont en baisse de forme ces derniers temps, comme l'illustrent les deux faux pas concédés en championnat contre, respectivement Béjà et Zarzis, donnent des ailes aux Lions du Djurdjura d'aborder cette rencontre avec comme seul objectif de marquer de leur empreinte cette première manche. La bonne ambiance qui règne au sein de l'équipe kabyle et la forme éblouissante qu'affiche cette dernière augurent d'un autre grand match. Auréolés par leur brillant succès face au

L

détenteur de la coupe d'Algérie, le CR Bélouizdad, les camarades de Fares Hamiti ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin et veulent refaire le coup du 20 Août à Tunis au Club Africain. Un objectif qui reste dans les cordes des poulains de Geiger qui doivent faire preuve de plus de rigueur tactique, de sérieux durant les 90 minutes car, en face, il y aura un adversaire avide de se racheter aux yeux de ses supporters après les deux dernières contre-performances. Le staff technique de la JSK, à sa tête Geiger, n'a rien laissé au hasard et il va certainement s'atteler à apporter les dernières retouches cet après-midi lors de l'ultime séance programmée à 17h, et de dégager le onze qui aura la mission d'entamer la partie. Geiger, en homme averti, et ses deux collaborateurs, Amrouche et Karouf, sauront comment préparer un plan d'attaque qui va permettre à l'équipe de réaliser un bon résultat en terre tunisienne. Les débats seront certes très chauds et disputés entre les 22 acteurs, mais vu le bon état d'esprit qui anime le groupe, il sera difficile aux Tunisiens de venir à bout des partenaires de Mohamed Rabie Meftah. Cette sortie africaine revêt un cachet particulier pour les Kabyles et elle est d'une grande importance pour eux. Ils ne comptent guère la rater, car s'ils veulent prétendre à la qualification, ils devront assurer un bon résultat dès demain pour pouvoir aborder la manche retour avec beaucoup plus de confiance.

Les joueurs confiants L'ensemble du groupe affiche une grande confiance et ce, à 24 heures seulement de ce big match maghrébin qui va le mettre aux prises, au représentant du football tunisien, le Club Africain. Les Meftah, Maroci, Tedjar, Coulibaly, Belkalem et autres, qui se trouvent dans de bonnes conditions et au meilleur de leur forme ne comptent pas lâcher du lest. Ils sont tous déterminés à se surpasser et à se transcender demain en fin de journée. La bande à Geiger croit dur comme fer en ses capacités et en ses chances quant à la réalisation d'un probant résultat à Tunis. Le Club

Africain est un dur morceau qui compte rebondir en Ligue des champions africaine face aux Kabyles. La bataille sera rude entre les 22 acteurs et la JSK aura certainement à subir une forte pression durant cette partie, mais vu l'expérience acquise par les Meftah, Douicher, Oussalah et autres dans les différentes aventures africaines, ces derniers sauront comment faire face et tenir la dragée haute aux Tunisiens. Les protégés de Geiger savent d'ores et déjà ce qui les attend demain face au Club Africain et ont pris toutes leurs dispositions, et ce, dans l'unique objectif d'assurer la qualif' dès cette première manche. Le groupe est capable d'atteindre cet objectif et le jeu développé lundi passé en coupe d'Algérie face au CRB en est la meilleure illustration et prouve que la JSK est sur la bonne voie. Avec ce bon état d'esprit qui caractérise le groupe, tout plaide pour que les Lions du Djurdjura sortent un grand match, avec, au finish, un résultat positif. Si les partenaires de Hadjaoui parviennent à tenir en échec les Clubistes, leurs chances ne seront que grandes quant à leur qualification au prochain tour de cette prestigieuse compétition qui tient en haleine toute la famille de la JSK. Le président Mohand Chérif Hannachi, qui a rejoint son équipe hier dans l'après-midi en compagnie de Mehieddine Khalef, sera d'un grand apport psychologique pour les joueurs. La présence de Hannchi et Khalef va pousser et motiver les joueurs à se transcender et à sortir le grand jeu durant cette première manche. Tout le monde est confiant et optimiste à la JSK, surtout les joueurs qui seront les seuls acteurs sur le terrain. Les camarades du capitaine Mohamed Rabie Meftah sont décidés plus que jamais à ne pas rater cette sortie et les Aoudia, Hamiti, Azuka, Ech-Chergui et Yahia Chérif comptent tous faire trembler les filets de l'équipe tunisienne, et contribuer de fort belle manière à mettre un premier pas au prochain tour, et ce, avant même le match retour qui aura lieu dans deux semaines à Tizi-Ouzou. Aomar Moussi

Les attaquants kabyles, entre autres Aoudia, Hamiti, Azuka, Yahia Chérif, et même les Tedjar et Ech-Chergui, pourront tirer profit de cettte situation dans laquelle se trouve le Club Africain. Les Clubistes, obligés d'aligner leur gardien de but Nefzi, même blessé, prendront un grand risque. La ligne offensive de la JSK, qui carbure à plein régime ces derniers temps, saura certainement comment être efficace et frapper fort. Alors, la balle est dans le camp des attaquants kabyles qui doivent profiter de cette situation pour réussir un résultat probant et pourquoi pas arracher la victoire.

Melliti, le grand absent...

Le milieu de terrain offensif du Club Africain, Melliti, sera le grand absent pour le match de demain qui va opposer son équipe à la JSK. Le joueur tunisien a à son passif deux avertissements, ce qui le prive donc de prendre part à ce rendez-vous africain. Melliti manquera à l'appel, mais il jouera le match retour dans deux semaines à Tizi-Ouzou.

...Ben Yahia pour le remplacer

C'est le joueur Wissem Ben Yahia qui sera présent demain dans le onze clubiste. Cet élément de valeur vient de purger sa suspsension et remplacera dans l'entre-jeu son équipier Melliti, suspendu pour la circonstance. Lechantre, qui fait confiance à Boudjelbène, devra utiliser Ben Yahia comme deuxième pivot ou comme milieu de terrain de couloir.

Ifa et Souissi de retour

Absents lors du dernier match de chamionnat contre l'ES Zarzis, les deux défenseurs Ifa et Souissi seront à coup sûr alignés par l'entraîneur Lechantre dans le onze clubiste. Ils joueronts aux côtés de Meriah et Bach Tobji. Ces éléments formeront donc le quatuor de la défense du Club Africain face aux Lions du Djurdjura.

L'international Mouihbi pas encore apte ˆ rejouer

Le joueur international, Youssef Mouihbi, qui a raté la dernière CAN 2010 pour cause de blessure, est de retour aux entraînements. Ce joueur aux grandes qualités vient de réintégrer le groupe il y a une diziane de jours. Mais il n'est encore en possession de toutes ses forces, ce qui ne pourra pas lui permettre de rejouer. Donc, son retour est ajourné et reporté à une date ultérieure. Il sera absent demain lors de cette chaude empoignade qui va opposer son club à la JSK. A. Moussi


06

LIGUE DES CHAMPIONS

Maracana N¡ 1065 Ñ Jeudi 18 Mars 2010

JSK

CHÉRIF EL OUAZZANI : «ON DOIT CONFIRMER NOTRE DERNIER SUCCÈS» Joint par tŽlŽphone, le milieu rŽcupŽrateur des Canaris du Djurdjura, juste apr•s le match de Dame coupe face au CRB avant leur dŽpart pour la Tunis, Si Abdenour ChŽrif El Ouazzani estime que lui et ses coŽquipiers sont pr•ts pour le match de demain face au Club Africain, et ce, pour le compte du match aller du 2e tour de la Ligue des champions dÕAfrique. Apr•s leur brillante qualification pour les quarts de finale de la coupe dÕAlgŽrie face aux Belouizdadis au stade du 20 Aožt, ChŽrif El Ouazzani nous a dŽclarŽ que seul un bon rŽsultat les intŽresse, en promettant au public kabyle un autre visage de la JSK avec, ˆ la clŽ, des rŽsultats positifs. Après cette brillante qualification pour les quarts de finale du Dame coupe, on peut imaginer que vous voulez réussir un bon résultat à Tunis... Absolument, il nous faut simplement continuer à travailler et à faire les efforts que l’on a faits lors des précédentes confrontations depuis l’entame de cet exercice. C’est la seule façon pour nous de rester sur notre lancée et enchaîner avec

des résultats probants. En cette période euphorique que vous traversez actuellement, que craignez-vous le plus ? Tous les matchs que nous jouons sont difficiles. Le Club Africain est une équipe qui n’est plus à présenter et qui défend très bien. C’est une équipe qui se projette vite vers l’avant, car elle possède des attaquants de qualité. Nous allons essayer de jouer en bloc et ne pas leur laisser trop d’espaces afin qu’ils ne puissent pas exprimer leur talent. Cette qualification vous a fait beaucoup de bien, n’est-ce pas ? Absolument. Après ce succès arraché face au CR Belouizdad lors des huitièmes de finale de Dame coupe, maintenant on doit se concentrer sur ce rendez-vous de la Ligue des champions d’Afrique prévu pour demain face au Club Africain, afin de revenir à la maison avec un bon résultat. Un match important vous attend demain face au Club Africain, comment voyez-vous ce rendezvous ? Après notre qualification au prochain tour du Dame coupe, tous les joueurs sont animés d’une grande volonté d’aller de l’avant. Et la rencontre de demain sera, certes, très difficile, non seulement pour nous mais pour l’adversaire aussi. J’estime que tous les joueurs sont conscients de la lourde tâche qui les attend demain. On

doit rester concentrés dès le coup d’envoi de la partie jusqu’au coup de sifflet final pour faire un bon résultat et ne pas revenir bredouilles à la maison. Vous reconnaissez donc que votre tâche sera extrêmement difficile. Croyezvous pouvoir vous en sortir ? Tout en reconnaissant la valeur de notre adversaire, cela ne veut nullement dire que la JSK n’aura aucune chance. Sportivement parlant, je pense que la rencontre sera équilibrée, bien qu’elle se déroule sur le terrain de notre adversaire. On fera tout pour arracher le meilleur résultat possible. D’ailleurs, nous sommes dans l’obligation de confirmer notre dernier succès en coupe d’Algérie. Vous êtes très confiant quant à l’issue de cette rencontre ? Effectivement, je suis très confiant, à l’image de tous mes coéquipiers. Certes, c’est une rencontre qu’on ne doit pas perdre, je pense que tout le groupe est conscient de la lourde tâche qui nous attend et on sera au rendez-vous demain face à cette équipe du Club Africain. Et je dirais que je suis optimiste quant à l’issue de cette rencontre de la Ligue des champions d’Afrique et je suis persuadé que le meilleur est à venir et je rassure nos supporters en leur disant que la JSK sera à la hauteur de leurs aspirations. Entretien réalisé par Aberkane Saïd

BELKALEM LA FORCE TRANQUILLE DES CANARIS L’enfant prodige de Mekla, Saïd Belkalem, est devenu en un laps de temps très court l’une des pièces maîtresses dans l’échiquier d’Alain Geiger. Ce jeune, âgé d’à peine 20 ans, confirme de match en match et sa présence au sein du onze rentrant est devenue plus qu’indispensable. Ce joueur, aux grandes qualités techniques et physiques, reste un élément incontournable dans l’équipe kabyle et sa présence au sein de l’axe central des Canaris donne plus d’assurance au staff technique qui compte beaucoup sur lui. Belkalem, qui a entamé son aventure avec les seniors, il y a une année de cela, n’a pas lésiné sur les efforts aux entraînements et son travail a bel et bien payé puisque ce dernier n’a pas cessé d’attirer l’attention de son entraîneu,r Alain Geiger, lequel n’a d’ailleurs pas

tardé à mettre son joueur dans le bain en lui donnant sa chance. Une chance que Belkalem a bien saisie en accomplissant sa tâche comme il se doit sur le terrain, ce qui lui a valu par la suite un renouvellement de confiance. Et c’est à partir de là que le jeune Saïd Belkalem s’est imposé comme un pilier dans l’axe kabyle, et ses bonnes prestations se sont succédé l’une après l’autre, ce qui a donné plus de confiance à cet élément de valeur qui compte d’ailleurs améliorer son rendement de plus en plus lors des prochaines sorties de la JSK. Belkalem a même eu la chance de disputer quelques matches internationaux, ce qui lui a peris d’accumuler de l’expérience et de se mesurer aux joueurs des équipes africaines, un atout de taille pour un jeune joueur comme lui et qui va lui servir

dans sa carrière footballistique. Avec les services considérables qu’il rend à son club, Saïd Belkalem sera, à coup sûr, dans un proche avenir l’un des cadres de l’équipe-phare de la Kabylie et apportera encore un plus au niveau local en championnat et en coupe d’Algérie, et surtout à l’échelle continentale où il rendra d’énormes services, sachant que la valeur des adversaires est plus grande, ce qui nécessite au club kabyle d’avoir des joueurs de la trempe de Belkalem, avec une bonne morphologie et ce, pour se mesurer aux clubs africains. Belkalem, le défenseur axial des Canaris, est en train de faire sensation de jour en jour, et ce dernier a charmé plus d’un et par son talent et par ses qualités morales. En un mot, Belkalem est la force tranquille de la JSK. Aberkane. S


COUPE D’ALGERIE

Maracana N¡ 1065 Ñ Jeudi 18 Mars 2010

07

JSMB

JSMB-ASO : LE RENDEZ-VOUS DE TOUS LES ESPOIRS… près une semaine de repos dû au report de la 20e journée, revoilà les Béjaouis qui s’apprêtent à renouer avec la compétition en accueillant une formation chéliffienne, décidée à brouiller toute les cartes des Vert et Rouge, dans une rencontre qui s’annonce palpitante et importante, notamment du côté béjaoui où l’erreur est désormais lourde à supporter. «Nous n’avons plus droit à l’erreur. Nous nous sommes retrouvés dans la course pour le titre, aussi, nous ne devons plus commettre de faux pas à domicile qui risqueraient d’hypothéquer, complètement, nos chances d’atteindre le podium…» nous a t-on dit avant de poursuivre. «La venue de l’ASO est une occasion pour confirmer le résultat contre la JSK et prouver, par la même occasion, que les déconvenues concédées, à domicile, contre l’USMA, le MCA et le CRB n’étaient que des incidents de parcours qui ne se

en dehors de nos bases…» nous a t-on avoué. Contre l’ASO, la confrontation revêt, donc, une importante capitale pour les protégés de Menad et, seule une victoire replacerait l’équipe sur le chemin du titre et/ ou la 2e place, objectifs qui semblaient faire pression sur tout le monde, y compris les supporters. Abdelkader Z.

A

LA FOLLE SEMAINE BÉJAOUIE… reproduisent plus, notamment, en ce moment crucial du championnat…» C’est donc, un rendez-vous décisif qui attend les camarades de Cedric et dont la teneur se situe, surtout au niveau du résultat car une victoire des Vert et Rouge leur ouvrirait l’appétit et leur donnerait plus de chance à jouer le titre où,

MEDANE ARRIVE !

D’abord, ce fut l’avènement de Medane et les différentes interrogations qui n’ont pas cessé d’être passées au niveau du staff technique au point où, on a attribué à Hakim Medane, le rôle purement et simplement, de manager général, mais dans l’avenir, le sera-t-il vraiment ?

BOUKESSASSA VICTIME DÕUNE INTERROGATION !

L’autre affaire, qui a failli faire ébranler la sérénité des Vert et Rouge, est, sans conteste, celle de Boukessassa qui aurait été écarté de l’équipe pour avoir osé faire des déclarations qui n’ont pas plu à Menad. Ce dernier, dans tous ses états, n’a pas fait mieux que d’arrêter son élément, une attitude qui aura surpris plus d’un, notamment, ceux qui connaissent fort bien Djamel Menad à accepter les déclarations tendancieuses, même, émanant, parfois de ses joueurs. Quelle mouche a piqué, donc, Menad et quelle sera la réaction de la direction du club, même si le coach béjaoui détient les pouvoirs concernant le volet technique ?

à défaut de cela, la 2e place. «On sait que le titre reste difficile à décrocher, cependant, nous n’allons pas abdiquer et nous gérerons la suite du championnat en fonc-

tion de nos moyens et nos adversaires. C’est pour cela qu’il ne nous est plus permis de faire d’autres faux pas et d’essayer de grignoter, le maximum de points

Les joueurs de la nouvelle gŽnŽration

UN ATOUT IMPORTANT POUR LE CLUB Ils sont jeunes, à la fleur de l’âge. Ils possèdent de grands talents et sont, de plus en plus, en évolution. Ils progressent rapidement et leur présence, auprès de vieux briscards de la troupe de Zafour, Boukessassa, El Hadi Adel et autres, leur a donné plus de confiance et de sérénité. Ils occupent différents postes et Menad semble avoir un œil vigilant sur eux. Ils sont l’avenir de la JSMB, le futur d’un club qui aspire à se rajeunir et à faire un mélange entre l’expérience, la fraîcheur et la qualité. De Boulaïnceur, à Mebarakou, en passant par Bezzaz et Merzougui, ils sont, tous là, s’appliquant avec une

grande hargne, un grand courage et une patience qui en dit long sur leur conviction à devenir les grands de ce club en perpétuelle évolution de son ossature. La JSMB bouge, avec un effectif riche mais, quelque peu composé d’éléments en fin de carrière, les dirigeants ont vite réagi pour que la mutation se fasse au ralenti sans porter un coup d’arrêt à la progression de l’équipe et à son ascension fulgurante. Avec l’avènement du professionnalisme, les responsables béjaouis sont en train de préparer une nouvelle génération, capable de relever les défis et d’être à l’avant-garde… A. Z.

Quelle semaine pour les Béjaouis ! Quelle semaine pour une équipe dont le staff technique et les responsables veillent au grain pour que la sérénité du groupe ne soit pas ébranlée. Pourtant, durant ces quelques jours, cette sérénité a failli être, quelque peu, dérangée par des évènements qui se sont succédé qui, a priori, ailleurs, serait passés le plus normalement du monde.

LA TENSION MONTE, ÇA NE PARLE QUE DU TITRE ! Cela ne parle que du titre, cette manière irrite, énormément, le coach béjaoui et semble mettre une pression terrible sur les joueurs qui, de plus en plus, n’arrivent plus à s’exprimer à domicile. Menad sort de son silence et avertit : «Je n’ai jamais déclaré que je suis de retour pour jouer le titre, loin de là, je suis revenu au club, car il fallait l’aider à sortir du gouffre…» A. Z.

DEGHICHE : «DIFFICILE ET IMPORTANT…» Nous revoilˆ avec lÕun des joueurs les plus en forme de son Žquipe, M. Deghiche, qui continue ˆ faire un travail de titan au milieu du terrain. Par son talent, sa prŽsence continue et son expŽrience, il a donnŽ plus de confiance et de sŽrŽnitŽ ˆ un compartiment o• la concurrence bat son plein Le report vous a t-il été bénéfique ? Tout à fait, d’autant plus que l’équipe avait besoin de recharger ses batteries pour repartir de plus belle. Comment voyez-vous le match contre Chlef ? Il est difficile et important, difficile car Chlef va se déplacer dans le but de m’épingler et faire un résul-

tat. Important pour nous, car, une victoire nous donnerait plus de tonus et nous permettrait de rester au village du peloton de tête. Selon vous, le titre est-il jouable ? Tout est permis, le football n’est pas une science exacte. Mais, on ne peut rien avancer, maintenant. L’essentiel pour nous est de gérer match par match, d’éviter d’autres faux pas à domicile et continuer notre série de bons résultats à l’extérieur. Que vous a procuré le nul contre la JSK ? Beaucoup de joie mais, aussi, il nous a permis d’effacer le semiéchec contre Annaba. Cela dit, il ne nous est plus permis, maintenant, de connaître d’autres déconvenues à domicile, au risque de sortir de la courses pour les trois premières places. Physiquement, comment vous sentez-vous ? A merveille, je termine mes

matchs à l’aise, sans aucun problème. Tous sont en train de dire que vous êtes de plus en plus indispensable dans votre équipe, un commentaire ? Je ne fais que mon travail. Il est vrai que loin des séances d’entraînement, j’attache une grande importance aux instructions du coach et j’essaye d’être plus performant que jamais. Donc, il n’y a aucun secret si le jour du match, je me retrouve en superforme. Et la suite du championnat, comment la voyez-vous ? Difficile, d’autant plus que les rencontres sont devenues de plus en plus serrées. A nous d’être prudents et d’être intelligents pour pouvoir négocier match par match. Optimiste pour atteindre votre objectif ? Oui, nous atteindrons une place au podium, à défaut du titre. Entretien réalisé par Abdelkader. Z


08

COUPE DE LA CAF

Maracana N¡ 1065 Ñ Jeudi 18 Mars 2010

CRB Le Chabab rŽcup•re Aksas devant les FAR de Rabat

LE CRB EN QUÊTE D’OBJECTIF

LÕŽlimination en coupe dÕAlgŽrie, trophŽe quÕil dŽtenait depuis mai dernier, consommŽe, le Chabab se replonge dans la compŽtition d•s ce samedi avec la rŽception des Marocains des FAR de Rabat, en match des 16es de finale de la coupe de la CAF. Un rendez-vous que les Belouizdadis ont mal prŽparŽ en perdant leurs deux derniers matches, des derbies de surcro”t, face ˆ lÕUSM Alger et la JS Kabylie.

e CRB, qui avait accompli un parcours presque parfait au mois de février est en train de tout perdre. Eloigné de la course au tire, le Chabab a perdu sa couronne en coupe après avoir été également mis dehors dès l’entrée en lice en coupe de l’UNAF par le CS Sfax. Alors, l’épreuve de la CAF que la direction et le staff technique n’ont pas inscrite dans leur plan comme objectif prioritaire cette saison est devenue comme un « excutoire » en vue de faire taire la contestation d’une galerie qui n’a jamais compris ce qui se passe au sein de son CRB. Une

L

quête forcément très compliquée à atteindre sachant que rien que pour ce tour, les Belouizdadis vont devoir se frotter à la montagne FAR, équipe qui a, à son actif, un riche palmarès, tant sur le plan national que continental ou arabe. Qu’à cela ne tienne ! Le CR Belouizdad n’étant pas tenu par l’impossible devra quand même honorer la représentation algérienne à ces joutes continentales où l’Algérie n’a pas goûté à ces joies de consécration depuis une bonne décennie, soit depuis la fameuse passe de trois des Canaris (2000, 2001 et 2002). L’ES

Vers le retour de Fellah La rencontre de ce samedi face aux Marocains est, donc, le dernier challenge pour lequel les Belouizdadis sont partants. Un duel que les poulains de Henkouche ont commencé à préparer depuis hier. L’entraînement s’est déroulé dans une ambiance de mort. La journée de recréation accordée aux joueurs n’aura servi qu’à éviter la pression engendrée par le ronronnement d’une partie du public qui, quelques heures après le match de lundi dernier face à la JSK, tenaient à voir des têtes tomber. Parmi lesquelles celle de l’entraîneur Henkouche et de son président Mahfoud Kerbadj. Côté joueurs, la déception mise à part, le cœur n’est plus à l’optimis-

me. Certains éléments, à l’instar de Ousserir, ont même signifié qu’ils souhaitaient ne plus taper sur un ballon. Ecarté des Verts sans même avoir été jugé, le gardien du Chabab est dans un état psychologique lamentable. Le but qu’il a encaissé contre les Kabyles est une preuve supplémentaire que Ousserir a mal vécu son éviction par Saâdane. Désormais, il compte se replier en espérant des jours meilleurs. L’incorporation de son second, Ahmed Fellah samedi prochain est toute indiquée. Fellah absent des rangs de l’équipe depuis voilà trois mois reviendra à l’occasion d’un match couperet. Son état de santé est jugé satisfaisant par le médecin

du club. Mais manquant de compétition, l’enfant de Sidi Abdelghani aura du mal à suivre le rythme. Henkouche, qui avait songé à lancer dans le bain le jeune Dahmane qui a donné la qualification aux juniors, vendredi passé à Aïn Defla, contre le SA Mohammadia, en repoussant deux penalties, hésite encore. C’est un pari trop osé pour être tenté dans un match aussi complexe que celui à livrer ce samedi contre les FAR. Une confrontation où l’expérience de Aksas, Bendahmane, Mammeri et autre Mekhout est la bienvenue. Serait-elle suffisante pour dérouter les militaires des FAR de Rabat ? Hichem Bel.

Sétif avait bien atteint la finale la saison dernière mais a dû laisser des plumes face aux Maliens du Stade de Bamako. Cela incitera-t-il les Belouizdadis à tenter l’exploit ? La question mérite réflexion même si au CRB, on évoque simplement cet obstacle constitué par les FAR de Rabat, eux aussi, mal nantis dans leur championnat local, en témoigne leur peu reluisante 11e position à dix-huit points (44 contre 26 unités) du leader, le WAC, qui les avait battus samedi soir à l’occasion de la 22e journée. Ce qui n’était pas pour mettre en émoi les fans du RAJA qui

voient en l’arrivée du nouvel entraîneur El Amri une aubaine pour remonter la pente. La réaction de Ouaddouch et compagnie samedi passé face au Widad de Badou Zaki a été saluée par les supporters des militaires qui croient, en fait, que la défaite de leur team est le fruit du mauvais arbitrage ce jour-là. Le Chabab qui est, par contre, sur une pente descendante devrait prendre de la graine en vue de s’éviter une troisième défaite qui signera la mort certaine des dernières ambitions du club de Laâqiba, cette saison. Hichem Bel.

SAIBI NE SERA PAS PRæT L’attaquant et buteur du Chabab, Youssef Saibi, ne sera pas prêt pour la confrontation de samedi prochain contre les FAR de Rabat. Selon le médecin de l’équipe, Saibi, victime d’une inflammation au niveau des ligaments croisés, poursuit ses soins mais n’a aucune chance de figurer dans le groupe qui disputera le match contre les FAR.

MEKHOUT ET FENIER POURRONT REVENIR

Ecartés du groupe qui a affronté la JSK, lundi dernier en coupe d’Algérie, Ahmed Mekhout et Hocine Fenier devront retrouver l’équipe samedi contre les FAR. Henkouche, qui a besoin de joueurs d’expérience pour ce match de la coupe de la CAF misera sur ce duo pour tenter de rééquilibrer son groupe dépourvu d’éléments en mesure de faire face à un ensemble marocain très aguerri. H. B.


DIVISION UNE

Maracana N¡ 1065 Ñ Jeudi 18 Mars 2010

09

USMB

BLIDA À L’ÉPREUVE FACE AU MCO Apr•s leur Žlimination des 1/8es de finale face au Cabistes, les gars du club de la la ville des Roses pensent dŽsormais au maintien parmi lÕŽlite. es coéquipiers de Defnoun viennent d’être stoppés dans cette aventure de dame coupe par le Chabab de Batna en huitième de finale au stade du 1er-Novembre. Ils ont fourni une belle prestation avant-hier face aux Cabistes sur leur terrain et devant leur public. Les poulains de Kamel Mouassa, encore une fois après la rencontre de championnat (21e journée) ont tenu la dragée haute aux gars de la capitale des Aurès, l’espace de cent vingt minutes de jeu, avant d’être défaits aux tirs au but par 4 à 3. En dépit de cela,

L

l’intersaison Mouassa a remercié ses joueurs pour les efforts fournis lors de cette rencontre. Il a demandé à ses joueurs d’oublier cette défaite et se concentrer sur le championnat pour assurer le maintien en division une. Le bon coaching du staff technique blidéen face au CAB a donné son fruit, malgré que l’équipe ne soit pas sortie victorieuse. Souilah and co annihilèrent toutes les tentatives, sans oublier le gardien de but Ghalem qui a effectué une prestation de premier ordre en décourageant à lui seul les attaquants batnéens. Les hommes du milieu, à savoir Herbache et Belloucif ont remporté la majorité des duels.

Place au championnat Cette défaite ne doit pas affecter le moral des joueurs au point de baisser les bras.

L’équipe est menacée par la rélégation, les joueurs doivent tourner la page de cette compétition qui a pris fin avanthier au stade de Batna. Et se consacrer au travail et se préparer en conséquence aux prochaines rencontres qui s’annoncent importante pour la suite du parcours en championnat. La prochaine rencontre à Tchaker, s’annonce comme celle du déclic pour les camarades de Chebira auront en face le MCO, qui joue les troubles fêtes les Vert et Blanc ne l’entendent pas de cette oreille voulant prendre leur revanche de l’aller. Tous les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend, unanimes à dire que l’équipe se ressaisira à partir de ce samedi face au Mouloudia d’Oran à Mustapha Tchaker. A. Tahi

HERBACHE : «L’ESSENTIEL EST DE BATTRE LE MCO» Le milieu rŽcupŽrateur blidŽen, Herbache Billel, nous rŽv•le que la coupe dÕAlgŽrie nÕŽtait pas dans les objectifs du club et apr•s cette Žlimination non mŽritŽe, il faut travailler et redoubler dÕefforts pour amorcer le dŽclic et sauver la saison. Est-ce que cette élimination ne va-t-elle pas affecté le moral du groupe ? La coupe d’Algérie n’est pas dans les objectifs du club, ce n’est qu’un bonus et je pense que cette élimination ne pourra en aucun cas affecter le moral du groupe, surtout que l’on a fourni une belle prestation face au CAB, sur son terrain et devant son public. La chance ne nous pas souris, malheureusement. Un mot sur la prochaine rencontre de championnat face

au MCO ? Notre objectif immédiat c’est d’empocher les trois points de cette rencontre face au MCO, ensuite nous aurons tout notre temps de préparer comme il se doit les prochaines rencontres. Le groupe est décidé de jeter toutes ses forces dans la bataille pour sauver l’équipe de la relégation. Est-ce que le collectif est en mesure d’assurer le maintien de l’équipe en D1 ? Bien sûr, on a un groupe soudé, conscient de la difficulté de la tâche, l’USMB quittera le plus vite possible la zone rouge. Face au MCO, nous montrerons le nouveau visage de l’USMB. Un mot pour conclure ? Nous souhaitons le soutien de notre public, et nous ne manquerons pas de leur procurer la joie. Entretien réalisé par A. Tahi

MOUASSA QUITTE BLIDA Les relations semblent se dŽtŽriorer entre le prŽsident Za•m et quelques joueurs apr•s le recrutement de Boutabout, mais aussi, avec le staff technique. Les joueurs et le staff technique, las d’attendre d’être régularisés par le président Zaïm (on parle de trois mois de salaires) sont montés au créneau à l’issue du match de coupe à Batna. Un groupe de joueurs aurait sollicité l’entraîneur Mouassa afin qu’il intercède auprès du président Zaïm afin qu’il procède à leur régularisation. Les assistants de Mouassa, à savoir Hocine Abdelaziz et Omar Hamened, eux aussi, réclamé leurs salaires antérieurs. A partir de cette situation, l’entraîneur aurait eu un long entretien avec Mohamed Zaïm, au cours duquel Mouassa aurait fait un état des lieux sur la situation de l’équipe sur tous les plans et n’a pas manqué de soulever le problème financier sans lequel il ne saurait y avoir un déclic sur le plan résultat. Mouassa a longuement expliqué au président Zaïm les motifs de cette démarche lui faisant savoir qu’il ne tient en aucun cas à être le bouc émissaire d’une situation qui ne le concerne ni de près, ni de loin.

LÕintransigeance du coach Connu pour son franc parler et son expérience dans la gestion d’une équipe, Kamel Mouassa a profité de cette occasion pour prévenir le président Zaïm à l’effet qu’il assure toutes ses responsabilités quant à une réaction négative des joueurs, mais aussi des supporters. La situation de l’équipe est préoccupante au point où l’entraîneur Mouassa compte rendre le tablier si le président Zaïm ne prend pas sérieusement les choses en main. Il est utile de rappeler que le recrutement effectué à l’intersaison n’a pas donné les résultats escomptés par le président Zaïm. Un recrutement aléatoire d’un niveau très moyen avec un manque flagrant de doublures valables pour chaque poste de jeu. Il y a lieu de rajouter que malgré le savoir-faire et l’expérience du staff technique, les joueurs blidéens sont encore loin de la haute performance qu’exige la division Une. L’ingérence de certains conseillers et hommes de confiance du président Zaïm dans le choix des joueurs à recruter et à titulariser est la goutte qui a fait déborder le vase. Le staff technique en plus est, hebdomadairement, impliqué dans la préparation d’un match, alors que certaines personnes dans l’entourage du président Zaïm font dans l’ingérence, ce qui nous a été rapporté par un proche du staff dirigeant de Blida. Cette manière de faire a mis Mouassa et ses assistants dans tous leurs états.

Il dŽcide de partir Hier matin, nous avons tenté vainement de contacter l’entraînement Mouassa et ses assistants, Abdelaziz et Hamenad, mais sans résultat. Quelques heures plus tard, nous apprenons d’une source proche du président Zaïm que ce dernier aurait été mis en demeure par l’entraîneur Mouassa afin de prendre ses dispositions au cas où la situation dégénère avec les supporters, et selon notre source, Mouassa lui aurait confié qu’il ne tient pas à être un bouc émissaire auprès des supporters blidéens… Mouassa saura-t-il convaincre le président Zaïm ? Au moment où nous mettons sous presse, nous apprenons que Mouassa a finalement, jeté l’éponge. Djamel Touafek


10

DIVISION UNE

Maracana N¡ 1065 Ñ Jeudi 18 Mars 2010

NAHD

DERRARDJA : «JE FERAI TOUT POUR DONNER UN PLUS» MalgrŽ le fait quÕil Žvolue en milieu offensif, le jeune Walid Derrardja devrait •tre utilisŽ en attaque lors de ce match face au WAT. Le joueur affirmera quÕil est pr•t ˆ tenir sa place dans lÕeffectif et compte sur lÕaide de Braham Chaouch qui lÕŽpaulera bien gr‰ce ˆ son expŽrience. Comment se présente pour vous le match du WAT ? C’est un autre match difficile que nous aurons à jouer face à une équipe redoutable qui ne nous fera aucun cadeau, surtout que le match se joue chez eux. Toutefois, et pour ce qui nous concerne, nous n’avons pas le choix et nous devons nous donner à fond si nous voulons nous en sortir de cette situation difficile dans laquelle on se retrouve. Quel sera votre atout pour tenter de revenir avec un résultat probant ? Je pense qu’il faudra garder la tête froide et ne pas nous emporter. Nous sommes conscients qu’il s’agit d’une rencontre très importante, mais je pense qu’il ne faut pas tomber dans le piège et se précipiter dés les premières minutes de cette empoignade. Je pense qu’il faut rester concentrés du début jusqu’à la fin du match. Ce n’est que de cette manière qu’on pourra revenir avec un résultat satisfaisant. Vous avez certainement suivi le

match de Coupe qu’ils ont joué face à l’ESS, comment vous paraît cette équipe ? On connaissait déjà cette équipe avant de suivre le match de Coupe, mais je pense que ce match face à l’ESS nous a permis de découvrir de nombreuses choses. Il y a des failles qu’on pourra exploiter pour tenter de revenir avec le meilleur résultat possible. On dit que leur défense est lourde, donc prenable. On dit cela, mais moi je pense le contraire, je crois que la défense du Widad renferme des joueurs qui ont dans l’expérience. Des joueurs comme Boudjakdji et Habri comptabilisent des années d’expérience après avoir joué longtemps en DI. Malgré cela, on fera tout ce qui est de notre mieux pour arriver à leur inscrire au moins un but. En l’absence de Boussefiane et de Siouane, vous allez probablement jouer comme attaquant, croyezvous pouvoir tenir ce rôle ? Effectivement, il y aura des absences dans le compartiment offensif et c’est pour cette raison que le coach, Mihoubi, devrait m’incorporer en attaque pour donner un plus. Je ferais tout ce qui est en mon possible pour arriver à donner le plus qu’on attend de moi. Je sais que ça ne sera pas facile, mais j’aurais à mes côtés un joueur d’expérience, en l’occurrence Braham Chaouch, qui m’aidera certainement pour tenir mon rang. Entretien réalisé par Raouf M.

MIHOUBI AFFÛTE SES ARMES Le coach, Mohamed Mihoubi, a mis dŽjˆ sa stratŽgie en place pour le prochain match du championnat qui opposera son Žquipe au Widad de Tlemcen au stade Aki-Lotfi. e technicien du Nasria, qui souhaite revenir avec un résultat probant de ce déplacement, compte faire tout pour mettre la meilleure tactique possible qui lui permettra de revenir au moins avec le point du nul, si ce n’est plus. Le driver des Sang et Or veut donc bien gérer ce

L

match, en renforçant sa défense, mais on faisant aussi le jeu, car une défaite veut dire que l’équipe sera carrément en DII. Pour cela, il devrait mettre une défense constituée de trois défenseurs axiaux que sont, Nehari, Houari et Khelili. Ce trio aura pour mission de casser toutes les offensives du WAT et surtout museler les redoutables attaquants que sont Ghazali, Djalit et Benmoussa. Le coach du Nasria devra aussi renforcer le milieu de terrain avec des joueurs d’expérience qui doivent casser le jeu et assurer la relance, une tâche qui incombera aux joueurs Oudni, Mouméne et probablement Gana.

Probl•me en attaque Toutefois, le Nasria aura un petit problème en attaque, sachant qu’il y a des forfaits dans ce compartiment. En effet, il faut savoir qu’il y aura l’absence de Mohamed Boussefiane et Abdenour Siouane, tous deux blessés. Le premier souffre à l’abdomen, tandis que le second a contracté une blessure au niveau de la cuisse. Mihoubi devra donc faire des changements dans ce compartiment et c’est pour cette raison qu’il devrait compter sur Derrardja qui sera aligné aux côtés de Karim Braham Chaouch, alors que la mission d’animer le jeu sera confiée à Harrouche. R. M.

DƒPART Ë ORAN Ë 18H

L’équipe du Nasria devrait prendre le vol de 18 h00 vers Oran, en prévision de son match face au WAT. En effet, le secrétaire général du club a fait les réservations qu’il fallait pour que l’équipe se dirige vers la capitale de l’Ouest. Par ailleurs, la délégation nahdiste devrait ensuite continuer son voyage par route pour se rendre à Aïn Témouchent, où elle passera la nuit avant de rallier le lendemain Tlemcen, jour du match.

MANA A SURPRIS SES JOUEURS

Le président du Nasria, Mana Kenfoud, a surpris ses joueurs avec ses déclarations, alors qu’il se devait de les galvaniser avant le match. En effet, Mana a avoué aux joueurs qu’ils se doivent de ne pas parler de la prime du match face au CAB. En effet, Mana leur dira qu’il vaudrait mieux se concentrer sur le match du WAT et ils reparleront de la rencontre face au CAB, après l’empoignade face au WAT.

BEL AIR ACCUEILLERA LE NASRIA COMME DÕHABITUDE

C’est logiquement que le NAHD sera logé à l’hôtel de Bel Air étant donné que la délégation descendra à Aïn Témouchent. En effet, les Nahdistes rallieront cet hôtel de tradition, puisqu’ils y ont déjà élu domicile lors de leurs stages d’inter-saison.

LES JOUEURS ET LE STAFF TECHNIQUE ONT SUIVI LE MATCH DU WAT

Voulant avoir une idée assez précise de leur prochain adversaire du championnat, à savoir le WA Tlemcen, les joueurs du NAHD et le staff technique ont tenu à voir le match de Coupe entre cette dernière et l’ESS, qui est revenu finalement, aux Sétifiens, propulsés dans les quarts de finale. Les joueurs ont tenu à dire que la formation du WAT est à leur portée, d’après ce qu’ils ont observé lors de ce match, surtout que la défense de cette dernière est très lourde et qu’ils peuvent donc la prendre de vitesse, avec des attaquants qui seraient vivaces et vifs. Les Nahdistes estiment qu’il faut se donner à fond et peuvent revenir avec un bon résultat au cas où ils joueraient d’une manière réfléchie. R. M.

ASO

QUALIFICATION À L’ARRACHÉ es Chélifiens ont eut toutes les peines du monde pour arriver à bout d’une coriace équipe de Sour El Ghozlane. Pour eux, le plus important c’est d’arracher la victoire afin de procurer la joie à leur nombreux supporters. Ces derniers ne rêvent que de la Coupe pour oublier leur mauvais parcours en championnat.

La rencontre a failli •tre annulŽe

L

Le délégué de la rencontre a failli annuler ce rendezvos parce que les maillots de l’ASO n’étaient pas floqués du sponsor de la compétition Nedjma.

Le milieu de terrain Kheiredine Sellama, qui a écopé d’un carton jaune contre l’ESG pour contestation de décision, pourrait être suspendu face à la JSMB, ce qui va mettre une fois de plus Slimani dans l’embarras, surtout en ces moments difficiles où son équipe vient de remonter la pente.

La rencontre ASO-ESG comptant pour les huitièmes de finale de la Coupe a vu la présence du président de l’APC de Chlef. Ce dernier était entouré des membres de son bureau pour suivre cette partie à partir de la tribune officielle. Il a tenu à féliciter les joueurs en fin de rencontre pour les efforts qu’il ont fournis pour passer ce tour. Hocine S.

Sellama suspendu contre la JSMB ?

Le prŽsident de lÕAPC prŽsent

HAMADOU : «ON IRA LOIN»

Pour le milieu de terrain Hamadou, cette qualification quoique difficilement acquise devant la coriace équipe de Sour El Ghozlane ne fait que stimuler le groupe pour aller le plus loin possible dans cette épreuve populaire qui reste l’objectif principal des Chélifiens. «Ce fut une partie difficile face à l’ESG qui voulait créer la surprise. Nous avons eu les pires difficultés pour arracher la qualification», souligne-t-il. Cette victoire pourrait donner un plus aux joueurs pour les prochaines rencontres du championnat». C’est vrai que ce succès ne fera que donner plus de mordant au groupe pour enchaîner des succès en championnat et le terminer au milieu de tableau», souhaite-t-il. Il espère que ses camarades réalisent le vœu de toute la population de Chlef, celui de remporter la Coupe d’Algérie. «Nos supporters ne pensent maintenant qu’au trophée, on fera tout pour leur offrir ce cadeau», ajoute-t-il. Hocine S.


DIVISION UNE

Maracana N¡ 1065 Ñ Jeudi 18 Mars 2010

11

MCO

PROFITER DE LA MAUVAISE PASSE BLIDÉENNE La confrontation des Hamraoua avec les BlidŽens ce samedi, rev•t une importance presque capitale pour les Oranais : dirigeants, staff technique, joueurs et aussi quelques centaines de supporters qui restent toujours fid•les, car les contre-performances, tout aussi que la prestation de lÕŽquipe nationale, a fait fuir les supporters, qui se prŽoccupent actuellement plus de ce qui se passe en Espagne, que dans le football algŽrien.

es sportifs oranais sont divisés: les madrilistas et les fans du barça. C’est dire que l’avenir du MCO est loin de les préoccuper. Les joueurs le savent. Mais ils savent aussi qu’en cas de contre-performance cette fin de semaine, ils seront la proie des irréductibles qui ne leur pardonneront pas une énième défaite. L’entraîneur Mattalah Abdelkader se fait des cheveux blancs, surtout que mercredi, il n’avait pas l’ensemble des joueurs à sa disposition. Les cadres, incontournables titulaires, devant la maigre qualité de l’effectif, sachant bien qu’ils jouent quelles que soient leurs dispositions physiques, ne

L

reprendront qu’aujourd’hui, pour les deux dernières séances de préparation. De son côté, si le président Elimam peut sanctionner les jeunes, à l’image de Boumaza renvoyé pour 2 absences (selon le joueur), il ne peut pas en faire de même pour les autres. Le seul souhait du président est que sa formation arrive à lui ramener un petit point de Blida, ce qui calmera beaucoup de gens. Le coach compte sur un sursaut de son avant de pointe El Bahari. Ce dernier s’est entraîné normalement et il semble que sa blessure ne le préoccupe plus. Il est décidé à frapper un grand coup et à rappeler aux

supporters qu’il peut être d’un bon apport au Mouloudia. Un autre joueur qui piaffe d’impatience de fouler le gazon du stade Tchaker. Il s’agit du gardien de but Mohamed Benhamou, lequel voudra se rappeler au bon souvenir de Saadane. Il sera en ballotage avec El Ghoul, parce que cette information est parvenue aux oreilles du président Elimam, lequel ne voudra peut-être pas prendre de risques. Dans tous les cas de figure, le match Blida-MCO ne passera pas inaperçu, car le perdant le paiera cher au moment du décompte final. M. Touadjine

BERRAMLA :

«BLIDA EST UN SACRÉ MORCEAU» Sous son air impassible et dŽcontractŽ, lÕex-joueur de la JSK pense beaucoup au prochain match face ˆ lÕUSMB. Il sait que ses jeunes coŽquipiers de lÕattaque nÕont pas lÕexpŽrience et la ruse des buteurs patentŽs. A lÕentra”nement, il continue ˆ leur distiller de bonnes balles, dont la plupart sont perdues. Il ne dŽsesp•re pas et pense que son Žquipe est capable dÕassurer au moins le minimum, ˆ savoir le maintien.

Tayeb Berramla, est-ce que vous pensiez, au moment où vous aviez signé un contrat avec le Mouloudia, l’été dernier, que votre équipe allait se trouver en difficulté durant la phase retour ? Pas du tout. Avec un effectif expérimenté comme celui qu’elle avait et les jeunes qu’on disait pleins de talent, un buteur de la nationale deux qui arrivait tout frais émoulu pour faire éclater sa force, j’avais pensé que le MCO allait jouer le titre ou au moins une place d’honneur. Mais, il y a eu un problème auquel je n’étais pas confronté, celui des dissensions au sein de l’équipe et les problèmes d’argent. Je pense que durant la phase «aller», on aurait pu, s’il n’y avait pas eu tant de problèmes, pu terminer dans le trio de tête. Mais on a perdu beaucoup de points à l’extérieur et 3 points devant

Annaba à domicile. Il y a eu trop de gâchis. Et au moment où la machine a commencé à bien tourner, voilà que la défection, pour une raison ou une autre de trois titulaires, a fait tout basculer. Ce qui fait que vous êtes, aujourd’hui avec 4 contre-performances, dont trois à domicile. Exactement ! On a perdu 7 points chez nous et on est dans l’obligation de les récupérer hors de nos bases. Je pense que si on engrange 4 points dans ces deux prochaines sorties, on pourra souffler un peu. Ca veut dire un point de Blida ou 1 point de Hussein Dey ? Je ne sais pas. Ca dépendra de beaucoup de paramètres et de la forme psychologique et physique du moment. N’empêche que nous ferons le maximum pour atteindre cet

objectif. L’USMB qui se retrouve dans la zone rouge, ne vous fera aucun cadeau… Ce sera un match très difficile, pour nous mais aussi pour les Blidéens. Notre adversaire aura à cœur de nous battre pour sortir de la zone de danger et souffler un peu. On partira à chances égales : 50/50. Le reste dépendra des dispositions de chaque joueur et de la tactique que prônera chaque entraîneur. Nous ferons esprit de corps et nous nous battrons jusqu’à la dernière minute, en essayant de spéculer sur la fatigue des hommes de Mouassa après un dur match de coupe. Il est certain que la qualité du jeu sera laissée aux vestiaires et que seule l’efficacité sera en jeu. Et que le meilleur gagne. Entretien réalisé par Miloud Touadjine

USMH = Mebarakou incertain face au MCEE

LE MATCH FACE AU MCA PROGRAMMÉ AU 5-JUILLET Le big match attendu entre l'USMH et le MCA, et qui devait avoir lieu dans un premier temps au stade de Rouiba et qui a été reporté à une date ultérieure, et ce, sur décision du wali, devra avoir lieu, au stade 5-Juillet. Selon des sources proches de club harrachi, les responsables de la Ligue nationale veulent programmer le match au stade 5-Juillet. Selon les dires d'un dirigeant harrachi qui a préféré requérir l'anonymat, les responsables du MCA ont présenté une cassette vidéo du match de la saison précédente, comme pièce justificative, afin de convaincre les responsables de la LNF, de programmer ce derby au 5-Juillet. "Ils veulent les tromper et les pousser à programmer ce match au 5-Juillet, mais on fera tout pour que la rencontre se déroule à Rouiba ou ailleurs. Les prochains jours nous révèleront si cette rencontre aura lieu au stade 5-Juillet ou ailleurs. Affaire à suivre... Lotfi S.

Le défenseur axial de l'US MH, Mebarakou risque de ne pas prendre part au prochain match de championnat, qui va mett re aux prises son équipe à celle du MC El Eulma. Cet élément de valeur qui souffre d'une blessure, est soumis à un programme spécifiqu e que lui a tracé le kiné du club. D'ai lleurs, le médecin de l'équipe, en l'occ ce Rahim, nous a confirmé urrenque Mebarakou sera d'attaque face au MC El Eulma. Donc, il ne reste au coach Boualem Charef que de le faire jouer ou pas.

ZOUAK : «A EL EUMA POUR UN RÉSULTAT POSITIF» L'arri•re gauche de l'USMH, Mohamed Zouak, nous dŽclare dans cet entretien accordŽ ˆ Maracana que lui et ses coŽquipiers sont animŽs d'une grande volontŽ pour arracher un probant rŽsultat, ˆ El Eulma lors de la prochaine journŽe du championnat. Zouak se dit aussi pr•t pour remplacer son Žquipier Mebarakou dans l'axe de la dŽfense si, bien sžr, le coach, Boualem Charef, lui fait confiance ˆ l'occasion.

Vous avez réussi une belle prestation en match amical face au WAB... Bien sûr, je suis très content de ma prestation face au WAB. Je commence à retrouver mes forces petit à petit. J'estime que ma blessure n'est que de l'histoire ancienne, et tout est rentré dans l'ordre. Dieu merci, je me sens au meilleur de ma forme et ça me fait plaisir d'entendre ce genre de compliments. J'espère rester sur cette bonne dynamique et prouver que Zouak est de retour. Après ce bon match réussi face au WAB, il y a de fortes chances que l'entraîneur vous titularise à la place de Mebarakou, toujours incertain? Je suis prêt à jouer là où l'entraîneur me le demande. J'ai déjà joué au poste d'arrière

central, donc il n'y a pas de souci, surtout lorsque vous évoluez aux côtés de Benabderahmane. Vous allez vous sentir très à l'aise, c'est certain. J'espère que Mebarakou récupère ses forces et qu’il soit présent lors de cette rencontre. Un match très important vous attend en championnnat face au MC El Eulma. Comment l'appréhendezvous? On est conscients de la lourde tâche qui nous attend ce week-end à El Eulma face au MCEE. C'est un match très difficile pour les deux équipes, mais une chose est certaine, on ne va pas se délpacer à El Eulma, pour faire pour la faire de la figuration, bien au

contraire, on est motivés et armés pour arracher un meilleur résultat possible. On jouera toutes nos chances, pour terminer cette saison dans le haut du tableau, c'est dans les cordes de tous les joueurs. Le problème financier surgit toujours, comment vivez-vous cette situation? Que voulez-vous que je vous dise, mais une chose est certaine, on fait confiance à nos dirigeants. On sait que tout va se régler dans quelques jours et ce, dès que l'argent rentre dans les caisses du club. On se concentre sur le reste de notre parcours en championnat. Quant au problème financier, on fait confiance à l'administration du club. Entretien réalisé par Lotfi S.


12

DIVISION UNE

Maracana N¡ 1065 Jeudi 18 Mars2010 2010 1057 Ñ Mardi 9 Mars

MCA

LE MOULOUDIA VEUT RESTER SUR SON NUAGE près avoir judicieusement classé le dossier de l’USM Alger en coupe d’Algérie avec à la clé, une qualification nette et sans bavure (3-0), le Mouloudia d’Alger se doit de confirmer cette nouvelle démonstration de force dès demain après-midi en recevant, le CA Batna pour le compte de la 25e journée du championnat. Et comme le hasard fait bien les choses, les deux équipes vont prochainement croiser le fer à l’occasion des quarts de finale de la Coupe d’Algérie sur la pelouse du stade du 1er-Novembre. Mais en attenant ce rendez-vous crucial et décisif, les hommes de François Bracci doivent, tout d’abord, réaliser l’essentiel demain à Rouiba pour non seulement garder leurs distances avec les poursuivants immédiats, mais aussi, pour se rapprocher davantage de leur 7e titre de champion. Pour l’information, le MCA compte 3 points d’avance sur la JSM Béjaïa qui postule à la 2e place en sachant que celle-ci jouera également à domicile face à l’ASO Chlef. Il est vrai que les partenaires de l’intenable Mohamed Derrag partent largement favoris pour l’emporter demain après-midi en ayant plusieurs atouts de taille en leur faveur, mais malgré cela, la méfiance s’impose car les gars des Aurès ne vont aucunement effectuer ce long déplacement pour apprécier le beau football des Mouloudéens. D’ailleurs, on parle même d’une éventuelle revanche dans le camp batnéen puisque les joueurs de MustaphaBiskri n’ont pas encore oublié la défaite à domicile du match aller (2-1). Mieux encore, le CA Batna reste aussi sur une précieuse qualification en coupe même en éprouvant toutes les peines du monde pour venir à bout de l’USM Blida grâce aux tirs au but (4-3). Normalement, les Vert et Rouge savent qu’ils n’ont strictement pas le droit à l’er-

A

reur prochainement, notamment, à domicile où ils sont contraints de faire le plein pour ne pas donner l’occasion aux autres prétendants qui n’attendent que ça notamment, l’ES Sétif et la JSM Béjaïa. Cela étant dit, les Mouloudéens se doivent de sortir une

nouvelle fois le jeu afin de ne rien laisser au hasard en cette fin de saison qui s’annonce des plus explosives. Et une fois de plus, les Bouguèche, Derrag, Mokdad qui ont fait des misères à la défense de l’USMA, sont appelés à faire de même demain après-midi

ZEMMA SUR LES TRACES DE KAOUA On peut dire que le gardien du MCA, Mohamed Lamine Zemmamouche, a eu sa revanche par la meilleures des façons face à son ancien club . En effet, puisque l’international mouloudéen a non seulement gardé ses filets propres lors de ce fameux derby algérois, mais s’est aussi offert le luxe de marquer l’un des trois buts de la qualification. Zemma a inscrit ce but en surprenant son ex-camarade Merouane Abdouni par un penalty parfaitement botté. C’était à la 2e minute du temps additionnel de la 2e mi-temps. Un but qui a vraiment réjoui le sympathique «Amine» et surtout, les supporters du MCA tout en se rappelant d’un certain Abdenour Kaoua, l’ancien gardien des Vert et Rouge des années 70 qui avait inscrit un but en finale de coupe en 1973 lorsque Kaoua avait pris la place du défunt Aïssa Draoui blessé avant de marquer le 4e but. Ainsi, Mohamed Lamine a parfaitement suivi les traces de son aîné Abdenour Kaoua qui est actuellement son entraîneur en sélection des A’. M. B.

BOUDEBOUDA : «OUBLIONS L’USMA ET RESTONS CONCENTRÉS SUR LE CAB» Le jeune dŽfenseur fougueux des Vert et Rouge affirme que le groupe ne va aucunement sous-estimer lÕadversaire du jour, le CAB en lÕoccurrence. Apparemment, c’est la fête au village dans la maison mouloudéenne après cette belle qualification en coupe contre le rival éternel, l’USMA en l’occurrence. Un mot là-dessus ? Je pense que notre grande joie est entièrement justifiée après cette belle qualification avec l’art et la manière. Mais cela ne diminue en rien de la valeur de l’USMA qui est et restera toujours une grande équipe. Ce mardi, on était les mieux placés sur le terrain, les plus volontaires et surtout, les plus réalistes. A mon avis, les joueurs du Mouloudia ont fait lors de ce derby algérois qui restera à jamais gravé dans ma mémoire étant un fervent supporter du MCA avant d’être joueur. J’espère que cette belle ambiance régnera jusqu’à la fin de saison. Justement, certains observateurs estiment qu’après votre parcours très honorable que ce soit en championnat ou en coupe d’Algérie, le MCA mérite bel et bien un titre cette saison, est-ce votre avis ?

Je suis entièrement d’accord avec eux. Je peux me permettre de dire sans aucune prétention que notre équipe mérite même un petit doublé (rires). Inch’Allah, on tâchera de bien négocier toutes les journées restantes du championnat en tâchant de faire de même en coupe lors de notre déplacement à Batna pour y affronter le CAB. Le CAB que vous allez affronter ce vendredi lors du match retour du championnat… En effet, on va d’abord livrer ce match important en championnat et après on verra pour la coupe. En d’autres termes, la victoire est tout simplement primordiale et vitale. Ne craignez-vous pas un éventuel relâchement après la récente démonstration de force ? Si vous faites allusion à une quelconque sous-estime de l’adversaire du jour, je vous dirai que rien de cela ne va se produire. Les joueurs sont certes, sur un nuage, mais cela ne veut nullement dire qu’ils vont négliger ce match important. D’ailleurs, je sais parfaitement que nos supporters vont envahir le stade de Rouiba et j’en suis même certain après le beau cadeau qu’on leur a offert mardi dernier contre l’USMA. Entretien réalisé par Mounir B.

contre les Rouge et Bleu de Batna qui n’ont qu’un seul objectif, barrer le chemin à l’opportunisme mouloudéen. Les supporters, quant à eux, espèrent de tout cœur que leur équipe préférée leur offre une autre victoire qui ne fera que les réjouir tout en continuant à rêver du titre de champion. Il convient juste de signaler que le coup d’envoi sera donné à 14h 30. M. B.

Megharbi Žpate les MouloudŽens défenseur

Que dire de la prestation du e central Mohamed Megharbi sinon qu’ell est indéniable et sans bavure ! i Et pourtant, l’entraîneur François Bracc t ainsi que certains Mouloudéens, avaien tion affiché leur inquiétude après la défec mde la paire centrale habituelle Zedda le Harkat. Mais c’était sans compter sur lle savoir-faire et l’élégance de la nouve recrue mouloudéenne qui a vraiment épaté tous les supporters des Vert et Rouge et aussi, ceux qui ont suivi le match USMA-MCA. A noter qu’il s’agit là du premier derby t algérois pour Megherbi mais en le voyan gérer les débats, on dirait un vieux brison card des grands rendez-vous. En effet, té, du a vu de la clairvoyance, de la lucidi bon timing, des interventions judicieuses par et une très bonne relance remarquée les tout le monde. A voir jouer Megharbi, Mouloudéen se sont rappelés de leurs ef anciens libéros de charme Youss rrenMeziane et Mourad Slatni en l’occu ent à ce. Un rendement qui donnera sûrem i réfléchir à l’entraîneur François Bracc s’agissant de la constitution de la future paire centrale.

Quand Boudebouda se er ! reconvertit en support l, le jeune

Auteur d’un match exceptionne défenseur mouloudéen Brahim é Boudebouda s’est non seulement illustr er par sa prestation indéniable, son premi but ayant ouvert l’appétit à ses camale rades, mais aussi, par sa réaction après coup de sifflet final de M. Necib. Oued El En effet, l’enfant terrible de Bab tens’est tout simplement rappelé de ses fête dances de supporter en allant faire la nt avec les fans mouloudéens se trouva let dans les tribunes supérieures du 5-Juil (2, 3, 4, 5 et le 6). Mieux encore, supBoudebouda a même demandé aux er porters de se «taire», pour leur chant chin«Ya ées l’une de ses chansons préfér ent wi had laâm doublé». C’était vraim une très belle image conviviale à voir. Sacré Brahim ! Mounir B.


DIVISION UNE

Maracana N¡ 1065 Ñ Jeudi 18 Mars 2010

13

USMA

LE CHOIX DE SAåDI REMIS EN CAUSE

Les Rouge et Noir ont essuyé avant-hier une âpre défaite face au Mouloudia d’Alger, dans un match comptant pour les 8es de finale de la Coudpe d’Algérie. Les Usmistes sortent ainsi la tête baissée de l’épreuve la plus populaire, essuyant des critiques qui fusent de partout. Parmi elles, le choix tactique de l’entraîneur Saâdi, les changements qu’il a opérés, et même sa stratégie de jeu inédite. En effet, pour le derby, Noureddine Saâdi a opté pou une nouvelle stratégie, à savoir le 4-3-1-2, avec une défense plate, et milieu de terrain inédit, Cheklam comme libero du milieu, un poste inhabituel pour le joueur, Ait Ouamer excentré à gauche et B. Benaldjia à droite, Dziri comme meneur, et Ouznadji et Deham en attaque.

Il avait puni Cheklam pour son poids, puis il le met en milieu Avec un peu de recul, Farid Cheklam n’a pas été convoqué pour le précédent match face au CR Belouizdad, et pour cause, le coach usmiste nous avait déclaré que son défenseur avait commis des fautes avant, tout en abordant son problème du surpoids, estimant que Cheklam était lourd et qu’il devait perdre du poids. Une semaine plus lard, on retrouve ce même Cheklam comme titulaire dans un grand derby face au Mouloudia, dans un poste inhabituel, à savoir le milieu récupérateur, un poste où un joueur doit être très vif et très actif pour récupérer les balles et ensuite les distribuer. C’est Saïdoune qui s’occupait de cette tâche, avec parfois Ait Ouamer et Benaldjia. Bien sûr, en l’absence de Ghazi, ce poste convient très bien au jeune Amine Saïdoune, dont le poste de prédilection n’est autre que défenseur central. Amine T.

ET MAINTENANT, QUE RESTE-T-IL ? Que reste-t-il pour lÕUSM Alger cette saison ? CÕest la question que se posent nombreux observateurs, notamment les supporters usmistes apr•s la cuisante dŽfaite en coupe dÕAlgŽrie avant hier, face au grand voisin, le Mouloudia. n effet, les Usmistes croyaient dur comme fer à une qualification pour les 1/4 de finale de la Coupe d’Algérie, mais ils étaient frustrés avant hier à l’issue du match. Ainsi donc, ce qu’on considérait comme principal objectif cette saison fait désormais du passé du passé, les gars de Soustara n’ont pu relever le défi devant une équipe mouloudéenne largement plus volontaire. C’est donc une autre saison qui part en fumée pour les Rouge et Noir, car en championnat, les choses sont compliquées encore plus, puisque l’USMA pointe à la douzième place au classement avec un total de trente points seulement, soit très en retard par rapport au podium. Comment va-t-on terminer la saison ? Les Usmistes craignent le pire en tout cas, ce qui est de plus normal pour une équipe qui n’a pas encore assuré le maintien, seul objectif restant pour le club. Les Usmistes qui sont en train de lire ces lignes vont certainement être frustrés,

E

mais il faut se mettre à l’évidence, l’équipe n’arrive plus à enregistrer de bonnes performance en championnat, et vu le classement actuel, on est forcé de dire que l’USMA doive assurer son maintien en première division.

Une Žquipe sans ‰me Par ailleurs, et si on revient sur le derby d’avant-hier, tout le monde s’accorde à dire que l’équipe de l’USM Alger jouait sans âme, ni volonté, contrairement aux jeunes Mouloudéens qui étaient beaucoup plus engagés, gagnant leurs duels. Cependant, il faut dire que ce n’est pas la première fois que l’équipe produit un jeu pareil, et rate son match. Ceux qui ont suivi le parcours de l’USMA durant cette saison sont tous unanimes à

dire que l’équipe n’est pas régulière, et qu’elle ne peut pas enchaîner de bon résultats, Pourtant, l’USMA possède l’un des meilleurs effectif du championnat, mais il y a des joueurs qui sont en baisse de forme, à l’image de Ouzadji qui faisait des ravages au NAHD, idem pour Hamidi qui était un buteur racé au MC Saïda, Cheklam qui était lors de la saison précédente l’un des meilleurs défenseurs du pays, et tant d’autres. En somme, on peut dire qu’il y a certainement des choses cachées au sein de l’équipe des Rouge et Noir, car les saisons passent et se ressemblent, et il n’y aucune réaction de la part des dirigeants usmistes. Les supporters non plus, et on ne sait pas où va le club de l’USM Alger. Amine Tirmane

Des joueurs nÕont pas encore ŽtŽ payŽs

La situation financi•re serait-elle la principale cause ? Après l’humiliante élimination des Rouge et Noir en Coupe d’Algérie par la formation rivale du Mouloudia d’Alger, les spéculations vont bon train sur les raisons qui ont fait que les Usmistes n’arrivent plus à gagner des titres, ni à faire de grands matches en championnat, alors que l’effectif de Soustara, cette saison, n’a rien à envier aux autres qui jouent pourtant le titre. En effet, selon des sources proches du club, pas mal de joueurs n’ont pas encore reçu leur dû, d’où leurs prestations médiocres durant les matches de championnat. On ne sait pas si ces joueurs ont levé le pied ou

SAÂDI : «JE N’AI PAS UNE ÉQUIPE QUI POUVAIT ALLER EN FINALE» Approché à l’issu du derby, l’entraîneur de l’USM Alger Noureddine Saâdi était déçu par le rendement de son équipe, et bien évidemment par le score étriqué de trois buts à zéro. «Franchement, je n’ai pas une équipe qui peut aller en finale, c’est qu’en Coupe, on trouve souvent des surprises, mais avec un effectif pareil, on ne pouvait pas espérer à quelque choses», a souligné le driver de l’USM Alger, lui qui n’en revenait pas après cette lourde défaite face au Mouloudia. Le coach usmiste était abattu en fin de match, et il ne restait que des larmes pour illustrer sa grande déception.

ÇLes MouloudŽens Žtaient plus volontairesÈ Par ailleurs, l’entraîneur Noureddine Saâdi a évoqué les causes de ce grand échec : «Je pense que les Mouloudéens étaient plus volontaires que mes joueurs, ils ont joué sérieusement. Les Mouloudéens ne se sont pas disputés comme des gamins, comme l’ont fait mes joueurs. La première période a été équilibrée, mais en deuxième mi-temps, mes joueurs sont entrés dans la facilité, alors que l’adversaire est entré avec plus de détermination, on a encaissé le premier but sur une grande erreur de marquage, puis mes joueurs voulaient égaliser. Ils sont tous montés, créant un vide, ce qui n’a pas empêché le le Mouloudia d’ajouter un deuxième but.» Propos recueillis par A. T.

DZIRI FUSTIGE SES COÉQUIPIERS DANS LES VESTIAIRES A la fin de la rencontre, le vieux briscard de l’USM Alger, Billel Dziri, était hors de lui, il n’a pas digéré la défaite, et surtout le comportement des supporters du Mouloudia envers lui. Mais la goutte qui a fait déborder le vase, c’est son expulsion dans les dernières minutes du match. Dans les vestiaires, le capitaine usmiste a fustigé ses coéquipiers, estimant qu’ils n’étaient pas volontaires sur le terrain.

pas, mais il faut dire que les joueurs de l’USM Alger ne sont pas du tout motivés. Ils ont perdu l’envie de jouer et cette rage de vaincre pour jouer, comme d’habitude, les premiers rôles. Il faut dire que de nos jours, les joueurs qui mouillent leur maillot pour la victoire et pour les couleurs du club sont rares, car les joueurs sont devenus des employés dans leurs clubs, et ils gagnent leur pain grâce au football. En tout cas, notre source affirme qu’il y a des joueurs qui n’ont même pas reçu leur prime de signature, ce qui a provoqué leur mécontentement et leur écoeurement.

=TOUT LE MONDE S’ATTENDAIT À UNE TITULARISATION DE MEKLOUCHE Parmi les autres crtiques évoquées par des connaisseurs, le fait d’avoir incorporé d’entrer Ouznadji, alors que dernier est en méforme. Ce joueur n’a pas encore fait un match plein depuis l’entame de la saison, avec un seul but inscrit seulement. Lors du précédent derby face au Chabab, Ouznadji a été remplacé par le junior Meklouche qui a tout simplement basculé le match, car il a été l’auteur de la passe décisive de l’unique but.

=POURQUOI FAIRE SORTIR BENALDJIA ET AIT OUAMER ? A zéro partout, le coach usmiste fait sortir un milieu de terrain qui faisait un match correct, en l’occurrence Hamza Ait Ouamer pour le remplacer par par Sayah. Puis, le Mouloudia ouvre la marque, l’entraîneur usmiste fait sortir un autre milieu de terrain, à savoir Benaldjia. Si le premier cité Ait Ouamer revient tout juste de blessure, on se demande pourquoi Noureddine Saâdi a fait sortir Billel Benaldjia, alors que Ouznadji traînait la patte sur le terrain. Des connaisseurs disent que que Ouznadji aurit dû céder sa place au jeune Meklouche qui est très vif sur les côtés. A. T.


14

DIVISION UNE

Maracana N¡ 1065 Ñ Jeudi 18 Mars 2010

MCEE BOUDJLIDA SERA DE RETOUR DANS L'AXE DE LA DƒFENSEÉ

GHODBANE : «Je ne me suis jamais senti aussi volontaire et déterminé» L’ambiance au sein du groupe est bonne, n’est-ce pas ? Effectivement, cela est tout à fait normal. Les joueurs sont satisfaits par les bons résultats. D’ailleurs, la reprise a eu lieu dans une grande ambiance et cela nous a permis de travailler avec volonté pour préparer notre prochain rendezvous. Justement, votre prochain rendez-vous sera face à l'USMH, une équipe que vous connaissez bien… Certes, on a une idée sur notre adversaire pour l'avoir affronté à l’aller, mais cela ne peut servir de référence. Les matchs ne se ressemblent pas tous. Comment se présente pour vous cette rencontre ? Plus tôt bien, si l'on en juge l'ambiance et la détermination qui caractérisent l'ensemble des joueurs. On comprend par là que vous êtes décidés à enchaîner avec une victoire après le point précieux récolté face au CABBA ? Effectivement. Il n'y a aucun doute là-dessus. Le groupe est supermotivé pour arracher une victoire que ce soit contre l'USMH ou une autre équipe. Vous pensez donc que votre équipe sera capable de battre de l'USMH ? La rencontre sera difficile, mais on a les moyens d’arracher les trois points car nous n'avons. Nous avons déjà prouvé nos capacités même en dehors de nos bases. L'USMH est une équipe forte que nous respectons comme toutes les autres équipes. Mais devant notre public, nous serons plus que motivés pour recolter les trois points où n'avons pas le droit à l'erreur.

Sur le plan personnel, vous êtes en train de réaliser des prestations remarquables depuis votre arrivée en janvier. A quoi est due cette grande forme ? Cela n’a pas d’autres explications que le sérieux et le travail. Il y a aussi le facteur moral. Personnellement, je suis convaincu que quand le moral est au beau fixe, le joueur retrouve une certaine volonté et l'envie de jouer. En ce qui me concerne, je ne me suis jamais senti aussi volontaire et déterminé que cette saison. Entretien réalisé par Yasser M.

Malgré la logique qui dit qu'il ne pas faut faire des changements au niveau de la formation qui gagne, selon nos sources très proches du staff technique du MCEE , El Hadi Khezzar sera dans l'obligation de faire aligner le défenseur Boudjelida dans l'axe de la défense après avoir purgé sa suspension, où il a été sanctionné par la Ligue nationale de quatre rencontres après avoir agressé le défenseur Debous du MSPB. Ce retour est une obligation en raison de son expérience et savoir-faire.

ÉET BELHAMEL SERA DE RETOUR AU MILIEU

Suite au retour probable du défenseur Mourad Boudjelida à l'axe central de la défense de son équipe, Khezzar est obligé de l'incorporer car il est un défenseur central à l'origine, ce qui oblige le capitaine Belhamel de retourner à son poste d'origine comme milieu récupérateur.

MONGOLO REMPLACERA CAMARA

Parmi les changements que le coach Khezzar effectuera demain sur sa composante qui devrait affronter l'USMH, il y aura le retour de l'attaquant camerounais Gérard Mongolo à l'équipe type, à la place du milieu de terrain l'Ivoirien Camara Madani pour donner plus de vivacité au compartiment offensif de son équipe, en plus du retour de Boudjelida à l'axe de la défense et Belhamel au milieu . Y. M.

et d'aujourd'hui, Les entra”nements d'hier ˆ dix heures bitude depuis l'arrivée du nouvel entraîneur Khezzar El Comme cela est d'ha ier a programmé la séan nique du MCEE, ce dern r que la soirée serve à Hadi, à la tête du staff tech pou in, mat du i à dix heures ce d'hier et d'aujourd'hu la récupération.

main ˆ 16h os et reprise de hui, Aujourd'hui rep d'un jour de repos, aujourd' Mahfoudi bénéficieront

Les camarades de trêve dans les préparap d'efforts, lors de cette après avoir fourni beaucou , alors que la dernière séance aura lieu demain ours tions pour le reste du parc d-Zeggar à El Eulma. à 16h au stade Messaou

l'h™tel Rif Mise au vert ˆrenc lains de Khezzar seront ontre de ce samedi, les pou En prévision de la , dès vendredi soir. mis au vert a l'hôtel Rif

CAB

UNE QUALIFICATION DIFFICILE Si on analyse la prestation de la bande ˆ Biskri, on peut dire quÕil y a eu trois pŽriodes, la premi•re mi-temps Žtait totalement ˆ lÕactif des visiteurs qui ont montrŽ une meilleure organisation de jeu, malheureusement pour eux, lÕefficacitŽ nÕŽtait pas au rendezvous. ès la deuxième période, le jeu s’est animé un peu plus et est devenu équilibré grâce aux changements tactiques opérés par Biskri. La troisième période, celle des prolongations, a vu une équipe du CAB dominer son adversaire de bout en bout et si la rencontre est allée aux tirs au but c’est grâce au brio du gardien Ghalem qui a sauvé son équipe de trois buts certains. La qualification du CAB, même si elle a été très longue à se dessiner, est méritée, ce passage aux 1/4 de finale ne s’est plus produit depuis la fameuse finale de 1997, c’est donc un événement historique pour le CAB qui rencontrera le MCA dans un quart de finale qui aura lieu encore au stade du 1er Novembre, une autre occasion pour les

D

Batnéens de continuer leur aventure même si le MCA est un adversaire d’un autre calibre que l’USMB, les Batnéens savent redevenir coriaces quand il le faut. Au-delà de cette qualification, le CAB a retrouvé la confiance qui va lui permettre de s’en sortir de sa situation en championnat.

Boutabout et Bourahli contr™lŽs Le contrôle antidopage est devenu systématique à chaque fin de rencontre, ainsi après le CAB-USMB, c’est Boutabout et Bourahli qui ont été tirés au sort pour subir les contrôles antidopage.

Biskri fait confiance ˆ Tchiko Malgré une longue absence pour blessure, la nouvelle recrue du mercato Tchiko a été alignée d’entrée contre Blida, Biskri qui semble connaître les qualités de Tchiko n’a pas hésité à lui faire confiance.

DŽcrassage apr•s le match L’entraîneur Biskri a soumis ses joueurs à une séance de décrassage quelques minutes après la fin de la rencontre avant de passer par une séance de récupération au centre médico-social de l’OPOW. W. Y.

Mercredi repos et jeudi le dŽpart Les joueurs du CAB ont bénéficié d’un repos pour la journée du mercredi, quant au jeudi ils y prendront le départ sur Alger la matinée par route et par bus, à rappeler que la rencontre MCA-CAB se jouera vendredi en match avancé au stade de Rouiba.

MCA-CAB tŽlŽvisŽ La rencontre MCA-CAB comptant pour la 25 journée du championnat sera retransmise en direct sur Canal Algérie, c’est un technicien de la chaîne venu assister au CAB-USMB qui nous l’a confirme, c’est une bonne nouvelle pour les supporters du CABatna qui n’auront pas à effectuer le long déplacement à Rouiba.


SUPER D2

Maracana N¡ 1065 Ñ Jeudi 18 Mars 2010

15

ASMO-RCK

LES ORANAIS SPÉCULENT SUR UNE VICTOIRE LÕentra”neur Medjahed Nabil craint cette Žquipe de Kouba qui viendra ˆ Oran pour dŽmontrer sa bonne santŽ apr•s ses deux victoires consŽcutives. un autre côté, les jeunes Oranais pèchent encore par un manque de maturité qui risque de leur poser problème. Hier, l’équipe a enregistré le retour de l’international junior Chaouti, mais il n’est pas certain qu’avec un entraînement dans les jambes, il sera titulaire. L’équipe devra aussi se passer des services de son capitaine et gardien de but Bouhedda Seddik qui a trois cartons jaunes à son actif, de même que le milieu offensif Oumamar Hamza qui a

reçu un troisième carton à Arzew. Ajoutons la défection du milieu récupérateur Tahar Mohamed, qui est encore convalescent, malgré sa reprise des entraînements. Ils seront sûrement remplacés par Boussouar, Bourouis et dans les bois, Moujer jouera son troisième match complet de la saison. Pour sa part, le « patron », Oumamar Larbi, s’étonne quand on lui parle d’une éventuelle accession et laisse entendre que sa formation est en apprentissage pour l’année prochaine. Mais, à quatre points du leader, tout reste possible et pour peu que les Boussouar, Bentaleb, Bouraba et consorts sachent négocier cette rencontre face au RCK, l’avenir pourra changer d’objectif. La réponse est attendue pour vendredi en fin d’après midi. Avant cela, la formation asémiste, forte de 18 joueurs, sera entrée en regroupement, aujourd’hui, dans un hôtel de la ville, histoire de resserrer les liens entre les joueurs. M.Touadjine

MEDJAHED NABIL, ENTRAëNEURCe sera un

On se prépare dans la sérénité et sans trop de pression. match difficile pour deux raisons, la première est que le RCK viendra à Oran avec la ferme intention de gagner. La seconde est que mon équipe est encore perfectible. Elle manque d’expérience et surtout de maturité. D’ailleurs, j’ai demandé aux joueurs de laisser l’excès de confiance aux vestiaires, car deux victoires d’affilée ne prouvent rien. » Equipe probable : Moujer, Youssef, Derbaci, Benmessaoud, Mazari, Boussouar, Bentaleb, Abidi, Bourouis, Mebarki, Bouraba

AMRANE : «Avec Laroui, le RCK a retrouvé l’équilibre» Dans quel état votre équipe s’entraîne à une journée du match face à l’ASMO ? Toujours dans le même esprit, je pense qu’après les bons résultats qu’on a faits, l’équipe se porte bien et fait de bons pas à la fin du championnat. Les entraînements se déroulent le plus normalement du monde. Votre équipe paraît très ambitieuse ces dernières journées. Quel en est le secret ? Les dernières victoires que nous avons réalisées ont permis au groupe de mieux gérer, le risque de relégation est écarté dans nos esprits, ce qui veut dire, psychologiquement,qu’ on est bien. Aussi, il ne faut pas oublier le travail accru du coach qui ne cesse jamais de nous motiver pour une bonne continuité, et surtout de faire

bonne figure à la fin du championnat. Après la dernière victoire, l’équipe semble retrouvé la compétition … Oui, c’est une victoire précieuse, et comme je l’ai déjà signalé, à quelques journées de la fin du championnat, on veut faire de notre mieux pour assurer une bonne place et commencer dès maintenant à penser à la saison prochaine.

Pour votre prochain match, comment voyez-vous la rencontre contre l’ASMO ? C’est une rencontre difficile, car l’ASMO est une grande équipe qui joue au bon football, mais ce que nous intéresse, on va jouer comme on s’est habitués à le faire, bien sûr nous devons cravacher sur le terrain pour marquer des buts et arracher la victoire. Entretien réalisé par Hillal Aït Benali

Boucha•r et Hanifi seront absents Le RC Kouba abordera le match de demain face à l’ASMO comptant pour la 26e journée du championnat national D2, sans deux joueurs et non des moindres. Il s’agit d’abord de Bouchaïr qui a été l’objet d’une expulsion lors du match (RCK-MOB) au stade Benhaddad à Kouba, par l’arbitre Moukar. On retiendra également la défection de Hanifi pour des raisons de santé. Pour rappel, le joueur a effectué une intervention au niveau du nez, vendredi passé à l’hôpital Mustapha-Pacha.

WRB-JSMS Slimani (gardien de but)

OMA-ESM

GAGNER OU … ÇSeul le travail primeÈ ernier virage d’un exercice dont les tenants et les aboutissants ne sont pas encore dévoilés. Dernier virage pour le MOB qui reçoit, pour le compte de cette 26e journée, les gars de Témouchent qui jouent pour l’accession et qui n’ont pas l’intention de passer cette aubaine. Les Mobistes, dans leur douleur, leur mal et leur remords, se sont préparés durant toute la semaine à cette rencontre, pour récolter trois points, en attendant que la question de la relégation soit … tranchée. Zekri, qui continue à miser sur les jeunes, (a-t-il d’ailleurs d’autres choix ?) est en train de faire preuve de beaucoup de patience devant des jeunes qui, dans leur majorité, donnent l’impression qu’ils ne sont qu’à leurs débuts footballistiques. Pourtant, l’entraîneur mobiste essaye, tant bien que mal, de gérer ce groupe et à en faire une équipe, quelque peu, compétitive pour ce vendredi : «On n’a pas le choix. Seule la victoire nous donne quelques illusions pour espérer encore au maintien. Il n’est pas question qu’on perde…», nous a-t-on avoué, avant d’ajouter : «Notre groupe est toujours amoindri. Et contre le CRT, nous jouerons avec des jeunes, entourés, il est vrai, de quelques éléments clés de l’équipe. Cela dit, cela n’est pas un prétexte pour

D

préparer une éventuelle défaite, on doit gagner ce match pour soigner notre classement tout en espérant que les équipes qui nous précédent fassent des faux pas».

C’est dire que le match contre le CRT revêt une importance capitale pour les poulains de Zekri et la victoire demeure leur seul refuge ! Abdelkader Z.

KOUL ƒCOPE DE 4 MATCHES

L’avant-centre mobiste, Koul, a écopé d’une suspension de 4 matches après son expulsion contre le RCK. Koul demeure le buteur de l’équipe.

BEAUCOUP DÕABSENTS

Lors du match contre le CRT, pour ce vendredi, plusieurs joueurs pourraient être absents. C’est ainsi que Nasri, Idiren, Mani et Béjouir ne seraient pas présents, ce qui serait un handicap sérieux pour le club.

HUISSIER DE JUSTICE

Lors de la séance d’entraînement de ce mardi, un huissier de justice s’est présenté au stade pour constater l’absence de certains joueurs qui n’auraient pas donné signe de vie.

BOULEKHMIR DE RETOUR

Le latéral droit, Boulekhmir, est de retour parmi les siens, et ce, après une blessure qui l’a éloigné des stades. Sa présence sera d’une grande utilité. A. Z.

Tout d’abord, qui est Slimani ? Hanoun Slimani, âgé de 25 ans, j'ai fait mes débuts dans le football comme tous les gosses de ma génération dans les matches de quartiers, puis j’ai opté pour l’IRHD en jouant dans les jeunes catégories. Après, j’ai rejoint les rangs du DRB Baraki, puis le RC Arba et enfin le RC Kouba pour une année. Pourquoi avez-vous quitté ce club ? Je ne faisais que chauffer le banc de touche durant toute cette période, j’avais aussi le pressentiment que je ne prendrai jamais part à une rencontre. J’ai décidé de changer d’air et opté pour le W R Bentalha pour essayer de relancer ma carrière. J’ai dû patienter un certain temps pour que l’entraîneur fasse appel à mes services pour renouer avec la compétition. Et depuis, je suis redevenu le gardien titulaire de Bentalha et je ferais tout pour progresser encore plus. Vous avez «détrôner» Boufrit… C’est le choix de l’entraîneur qui m’a fait entière confiance, j’espère continuer sur cette même dynamique pour aider mon équipe à remonter au classement. En plus, Boufrit ne fait que m’encourager en me prodiguant de précieux conseils pour réussir avec mon équipe. Comment jugez-vous vos prestations ? Je pense que je fais de mon mieux à chaque rencontre pour aider mon équipe à réaliser un bon résultat probant. ...Et le parcours de votre équipe ?

Nous avons éprouvé des difficultés en début de saison suite au départ de nombreux éléments, ceux qui les remplacent sont des jeunes qui ne peuvent pas le faire convenablement, cela est dû à leur manque d’expérience, ce n’est qu’après qu’on s’est ressaisis un peu. Comment voyez-vous le reste ? Ce sera difficile vu que les clubs menacés et ceux qui visent le titre vont se donner à fond, les uns pour sauver leur saison et pour les autres rien que la victoire qui compte pour atteindre leur objectif. Pour notre part, on essayera de profiter de l’avantage de notre calendrier pour glaner le maximum de points pour terminer dans une position honorable. Comment appréhendez-vous le match contre la JSMS ? Notre tâche ne sera pas de tout repos contre la JSM Skikda en forme ces dernières semaines et on l’a confirmé lors de la précédente journée où elle a étrillé l’ES Mostaganem, pourtant cette dernière est un sérieux prétendant à l’accession, on essayera de bien gérer cette rencontre pour glaner les trois points. Un mot pour conclure... Je tiens surtout à remercier Fayçal Bentalaa grâce à son travail et ses conseils qui m’ont permis de gagner ma place de titulaire. Je continuerais toujours à m’entraîner sérieusement pour progresser davantage afin de donne plus d’assurance au WR Bentalha. Entretien réalisé par Ali Oukili


16

SUPER D2

Maracana N¡ 1065 Ñ Jeudi 18 Mars 2010

USMS-USMBA

TIAÏBA : «IL NOUS FAUT BATTRE BEL ABBES»

LÕattaquant de l'USMS, Tiaiba, estime que son Žquipe est en train dÕaccomplir une bonne prŽparation pour le prochain match et pense que lÕŽquipe sera pr•te pour le reste du parcours, ˆ commencer par le match de ce week-end ˆ domicile face ˆ lÕUSM Bel Abbes. LÕenfant de Bordj nous a fait savoir que lui et ses coŽquipiers sont dŽterminŽs ˆ sortir victorieux de cette confrontation afin de prŽserver leur chances de rester en D2. Comment se déroule la préparation, en prévision de votre prochain match face à l’USM Bel Abbes ? La préparation se déroule plutôt bien. Après deux jours de repos, on a repris le chemin des entraî-

nements dans une ambiance bon enfant. On est en train d’apporter les derniers correctifs. En tous les cas, on est bien motivés afin de réussir notre match face à l’USM Bel Abbes. Etes-vous prêts à cette rencontre ? Je pense qu’on est prêts. On a effectué une bonne préparation durant cette semaine. On a encore deux jours devant nous et on doit profiter encore avant de boucler la préparation de notre match devant l’USM Bel Abbes. Comment se présente cette rencontre pour vous ? Ce sera sans doute une rencontre très difficile pour les deux équipes. Mais on n’a pas le choix, on doit gagner ce match. Après notre défaite, la semaine passée face au CRT, on est appelés à nous donner à fond pour gagner cette rencontre et préserver nos chances. On va faire le maximum pour empocher les trois points de la rencontre et faire le plein sur-

OMA-ESM

EVITER UN AUTRE FAUX PAS

tout à domicile, en commençant par celle face à l’USM Bel Abbes. C’est vrai que l’adversaire essayera de nous surprendre, mais les trois points resteront à Sétif. Mais il faut dire aussi que ce ne sera pas une mince affaire devant une équipe qui reste sur une belle performance… Comme je viens de vous le dire, l’équipe de l’USM Bel Abbes reste sur une belle victoire à domicile et je pense qu’elle fera tout pour enchaîner un bon résultat. Mais nous sommes conscients de la tâche qui nous attend devant cette équipe. On est bien concentrés et on fera tout pour sortir victorieux. Vous jouez à domicile ; ne craignez-vous pas la pression ? Nous allons plutôt tenter de justifier notre statut. Je pense que nous avons l’expérience suffisante pour faire face à toutes les situations. Il faut savoir aussi entrer directement dans le match et imposer notre jeu. Il ne faut pas avoir peur de la pression qui sera plutôt sur les épaules de notre adversaire. Nous avons les moyens de réussir notre mission, il suffit juste d’y croire. Comment prévoyez-vous la suite du parcours ? Nous avons des objectifs à atteindre. Il nous reste encore beaucoup de matches à disputer, dont cinq à domicile. Il faut surtout rester sur ce rythme et glaner

le maximum de points. Nous avons des engagements à honorer et notre groupe est vraiment décidé à finir cette saison en beauté et pourquoi pas réussir quelque chose cette saison. Votre mission est de marquer des buts, êtes-vous donc prêt à le faire face à l’USM Bel Abbes ?

Bien sûr que je suis prêt. En tous les cas, je me sens en forme pour y arriver. D’ailleurs, c’est avec cet état d’esprit que je vais pénétrer sur le terrain. Si l’occasion se présente, je la saisirai avec plaisir. J’essayerai donc de le faire à chaque match. Entretien réalisé par Yasser M.

LA VICTOIRE EST IMPÉRATIVE La formation de l'USMS , qui reste sur une défaite face au CRT la semaine passée, sur le score de 1 à 0, joue demain, face a l’USM Bel Abbes, sa survie en D2. Positionnés à la 14e place avec 29 points, les Sétifiens sont condamnés à battre l’USM Bel Abbes, s’ils ne veulent pas être la deuxième équipe reléguée. La mission des protégés de Khalfa Abdelkarim sera ardue face à l’USM Bel Abbes, auteurs d’un d'une victoire face à Bentalha lors de la précédente journée. «Nous allons faire le maximum pour empocher les trois points de la victoire face à l’USM Bel Abbes. Ce n’est pas une chose facile, mais nous sommes condamnés à le faire pour assurer notre maintien», a déclaré Khalfa.

PROGRAMME DE LA 26E JOURNÉE VENDREDI 19 MARS 2010 A 14H30

Après la déconvenue essuyée à Skikda, l'on attendra avec curiosité le comportement des Mostaganémois qui recoivent les Olympiens d'Arzew dans leur petits souliers actuellement. Pour l'entraineur Heddane, l'heure est à la mobilisation puisquil reste aux Espérantistes encore une carte à jouer pour revenir en course du fait des déplacements périlleux des poursuivants du leader, chose qui risque d'apporter quelques changements notables en haut du tableau, ce dont pourront profiter les Mostaganémois. La venue de l'OMA constituera donc une opportunité pour les camarades de Taouaoula pour réconcilier avec leurs supporters qui n'ont pas avalé la baisse de forme de leur équipe et d'autre part, de pouvoir repartir de plus belle en glanant impérativement les trois

points à domicile. Pour rappel, les Mostaganémois n'ont pas encore gagné sur leur terrain depuis le début de la phase retour et une autre contre-performance dans une rencontre qui semble à leur portée portera un grand préjudice au club et remettra tout en cause, car le faux-pas n'est plus permis. L'entraineur Heddane s'est attaché durant les séances d'entrainement de sensibiliser ses joueurs sur l'importance de ce rendez-vous pour relancer la dynamique du succès et mettre fin au syndrome des défaites à domicile. Après la grogne avant le match de Skikda, les joueurs reviennent à de meilleurs sentiments, chose qui présage du moins un retour en force des Espérantistes dès cette semaine en commencant par le match face à l'OMA. Bendaouadji N.

CSC/ABM USMMH/USB ASMO/RCK MOB/CRT WRB/JSMS ESM/OMA SAM/PAC MCS/MOC USMS/USMBA

BENAISSA ZERROUKI HEDIA.F AOUINA.S RAHMINE BOUCHELOUCHE BABOU BENAMARA HABIBATNI

CHETIH NACERI BOUHASSOUN AOUINA.F DJEBAILI DOUALCHE BOUZAGHOU MEKNOUS BOUTAGHANE

Equipes 1 MC Saida 2 CR Témouchent 3 USM Bel Abbès 4 Paradou AC 5 ASM Oran 6 ES Mostaganem 7 CS Constantine 8 AB Merouana 9 RC Kouba 10 USMM Hadjout 11 SA Mohammadia 12 US Biskra 13 MO Constantine 14 WR Bentalha 15 USM Sétif 16 JSM Skikda 17 OM Arzew 18 MO Béjaia

Pts 43 42 40 40 39 38 38 36 34 32 32 31 31 29 29 28 26 20

N 10 03 10 07 09 08 08 03 04 11 05 07 07 08 08 07 05 08

J 25 25 25 25 25 25 25 24 25 25 24 25 25 25 25 25 25 25

G 11 13 10 11 10 10 10 11 10 07 09 08 08 07 07 07 07 04

P 04 09 05 07 06 07 07 10 11 07 10 10 10 10 10 11 13 13

BOUROUIS AYAD BOUANANI BENAISSA.T BAAZIZ GUIDOU BOUTOUCHENT DEFFAR GUESSOUM BP 32 21 27 24 27 38 25 29 28 23 16 26 28 22 21 27 26 14

BC 15 16 17 22 24 29 23 31 25 22 24 26 30 25 26 33 35 31

Diff 17 05 10 02 03 09 02 -02 03 01 -08 00 -02 -03 -05 -06 -09 -17


SUPER D2

Maracana N¡ 1065 Ñ Jeudi 18 Mars 2010

17

PAC-SAM

MISSION PÉRILLEUSE À MOHAMMADIA Les Jaune et Bleu effectueront demain un pŽrilleux dŽplacement ˆ Mohammadia pour en dŽcoudre avec la formation locale, le SAM pour le compte de la vingt-sixi•me journŽe. Les camarades de Kedjour affichant actuellement une excellente forme en témoigne leur deux derniers résultats face au CSC et l’USMMH. Ses succès les ont libérés après une période de disette set les joueurs sont décidés à ne pas s’arrêter en si bon chemin. Ils iront à Mohammadia pour le confirmer même si la tâche ne s’avère guère facile, devant les gars de l’ex-Périgaux, difficiles à manier sur leur terrain. En plus ces derniers se battent pour quitter la zone des condamnés à la rélégation. «Le SAM se trouve actuellement dans une mauvaise position au classement général n’a qu’un seul objectif c’est de glaner les trois points pour avoir une bouffée d’oxygène», estime Hamidi. La mission s’annonce difficile pour les Algérois espèrent revenir avec la victoire dans leurs bagages. C’est une rencontre opposant deux formations aux objectifs diamétralement opposés les Samistes veulent continuer leur aventure sont condamnés à gagner pour garder ensuite leur chance intacte pour refaire leur classe dans cette division. Les Hydratis de leur part décidés à retrouver l’élite ou à défaut terminer parmi le groupe de tête n’ont qu’une seule idée dans la tête les trois points. Ce qui va donner à une empoignade très disputée et tiendra les spectateurs en haleine. «Nous essayerons de ramener les trois précieux points dans nos bagages pour ne pas se

leur équipe lors du prochain match face au MC Saïda qui se déroulera au stade de Boudouaou.

DŽpart aujourdÕhui Les Algérois rallieront ce matin vers les coups de 10h la ville de Mohammadia par route pour affronter le SAM. Ils reprendront la direction sur Alger juste après la rencontre et souhaitent la faire avec un résultat probant.

L

Fellouli sera prŽsent Mohamed Amine Fellouli non convoqué face à l’USMM Hadjout en raison du choix tactique de l’entraîneur sera présent ce vendredi contre le SAM. Il remplacera Boughendja dans l’axe central, et espère qu’il soit à la hauteur.

LÕŽquipe probable faire distancer par l’actuel leader le MC Saïda», pense-t-il. Les Pacistes restent optimistes de revenir victorieux de Mohammadia, afin de prouver leur retour en forme dans la compétition qu’ils espèrent la terminer en apothéose.

Ouhadda de retour L’ex-joueur de l’OM Ruisseau, Zakaria Ouhadda, en baisse de forme tout au début de la phase retour, s’est remis à travailler durement aux entraînements pour retrouver sa place de titulaire pour les matches à venir. Il sera du voyage avec son équipe qui donnera ce vendredi la réplique au SA Mohammdia.

nement lourdement ressenties. Ce qui va mettre peut-être Bouhellal dans l’embarras pour le remplacer pour cette importante rencontre. «Le groupe est déterminé à ne pas revenir bredouilles de Mohammadia et je compte sur lui pour confirmer notre retour en force.»

Hier, derni•re sŽance dÕentra”nement Les Pacistes ont effectué hier leur dernière séance de travail de la semaine au stade Hydra qui a vu la présence de tous les joueurs. Ces derniers restent confiants pour tout le reste du parcours pour enchaîner d’autres succès.

Boua•cha suspendu

Medahi et Baleh avec lÕEN -20 ans

Le Paradou sera privé ce vendredi des services de Djamel Bouaïcha suspendu pour contestation de décision son absence sera certai-

Medahi et Baleh se trouvent actuellement à Dakar (Sénégal) avec l’équipe nationale - 20 ans pour participer à un tournoi

GARICHE : LES TROIS POINTS RESTERONT À MOHAMMADIA TitularisŽ pour la premi•re fois, cette saison en Žquipe fanion, face ˆ lÕAB-Merouana vendredi dernier, le jeune joueur Gariche Riadh (19 ans) affirme que les 3 points resteront ˆ Mohammadia. Comment se porte le groupe à la veille de la rencontre contre le PAC ? Dieu merci, le groupe se porte bien, le résultat ramené de notre déplacement de Merouana nous a beaucoup réjouis. Maintenant, on a oublié cette belle performance on se concentre uniquement sur notre prochain adversaire.

Comment voyez-vous cette rencontre face au PAC, justement ? C’est un match difficile, il ne faut pas oublier que nous aurons affaire à une équipe qui a le vent en poupe, l’équipe du Paradou est en bonne santé. Ses derniers résultats et la place qu’elle occupe au classement sont les meilleures preuves. C’est pour dire que nous sommes conscients de la difficulté de notre tâche. Cela étant, les joueurs sont déterminés à remporter le gain du match d’autant qu’on joue à domicile. Donc on n’a plus droit à l’erreur. Sur le plan personnel, êtesvous prêt pour cette

rencontre ? Moi j’ai été toujours prêt, je veux jouer cette rencontre et participer à la victoire de mon équipe, mais le dernier mot revient à l’entraîneur. Un dernier mot pour conclure… Je lance un appel à notre merveilleux public pour qu’il soit auprès de nous comme il l’a toujours été surtout que les prochains matches seront extrêmement difficiles. De notre côté, je peux vous dire que nous sommes décidés à aller au bout de nos forces pour rendre le sourire à nos supporters. Entretien réalisé par A. Oussama

regroupant des formations africaines. Ils seront de retour avec

Benmedour, Ouali, Fellouli, Kedjour, Miaz, Hamidi, Klehnemer, Miaz, Ouhadda, Messaoudi, Sid. Ali Oukili

USMMH-USB

HOUHOU : «NOTRE HANDICAP C'EST L’INEXPÉRIENCE» Le coach des Ziban, Samir Houhou revient sur la mauvaise sŽrie que traverse son Žquipe. MalgrŽ cela, il reste tr•s confiant quant au maintien de son Žquipe en super D2. Comment analysez-vous le manque de réussite chez vos joueurs? C'est un groupe de jeunes qui, fatalement, manque d'expérience. Les joueurs sont présents constamment à l'entraînement, ils se donnent à fond, mais parfois, ils manquent de chance. Prenez le cas de Merazga à Mohammadia où face à Saida, le leader, il avait le but au bout du pied, mais la réussite n'y était pas. Ce vendredi votre adversaire sera Hadjout… Au point de vue effectif, nous partons diminués en défense ou Débili sera absent. Au milieu, nous aurons des remaniements à faire, mais nous avons bien motivé le groupe pour un rendement efficace. Les supporters vous font porter le chapeau au sujet des résultats. Si je dois rendre des comptes c'est, bien sûr, au club et non aux personnes étrangères. Pour ma part,

je fais convenablement mon travail, je suis respecté au sein de mon club, il y a de bons rapports entre moi et les joueurs, je crois que tout le reste n'est que littérature. La LNF ne vous a-t-elle oas déstabilisés avec son annonce récemment sur la rétrogradation de deux équipes? Bien au contraire, cela nous a motivés et les joueurs sont désormais devant leurs responsabilités. Le relâchement qu'on appréhendait par la suite de la compétition n'aura pas lieu et les joueurs resteront compétitifs. Entretien réalisé par Salim S.

L'EFFECTIF RƒAMƒNAGƒ

Avec l'absence de Gaha Walid et Debili, le compartiment défensif sera réaménagé et si Aloui reviendra dans les buts, le flanc droit sera comblé par le jeune Grairi, le milieu sera renforcé par le retour de Ghassiri, mais en attaque le problème demeure, car hormis Merazga, Djerboue et Khoualed manquent d'innovation.


DIVISIONS INFERIEURES

Maracana N¡ 1065 Ñ Jeudi 18 Mars 2010

18

Honneur de Tizi-Ouzou/Mise ˆ jour du calendrier JS Tadma•t 7 - ES Nath Irathen 0

MERABET : ÇNOTRE SUPRƒMATIE ƒTAIT ƒVIDENTEÈ

LES TADMAÏTIS FRAPPENT FORT

«C’était un match très facile où l’on a assisté à de l’engagement et à pas mal de beaux buts. Je crois que c’était une rencontre relativement aisée pour nous. Comme le reflète bien le score, on était bien les maîtres sur le terrain. L’ES Nath Irathen a essayé de revenir, mais notre équipe était bien présente et a su comment gérer la partie. On est sur une belle lancée et on fera tout pour que cela dure le plus longtemps possible, et je salue au passage la formation de l’ESNI pour leur sportivité, et je dirais encore que c’est regrettable de voir Larbaâ Nath Irathen dans cette situation.»

Fiche technique Stade : Ahcene Aïboud (Tadmaït) Affluence : moyenne Arbitres : Chebala, Guiddir, Aberdache Buts : Oukal A (2’, 86’ ), Mezioudene (10’,36’, 44’), Belkaïd (16’), Hamdache (30’) JST. Avertissements : Belkaïd (22’) JST

JS Tadma•t : Bennya, Tobal, Oukal S, Benlalia, Ali Boulahia, Bouhraoua, Belkaïd (Boulahia H 46’), Meziane (Aberkane 47’), Mezioudene (Fetane S 52’), Oukal A, Hamdache. Entraîneur : Rachid Merabet

TAMI : ÇON NÕEST PAS AU MIEUX DE NOTRE FORMEÈ

ESNI : Sam, Lamri, Djebbar, Larbi, Assam, Nekiche (Hedjadj 23’), Touat, Hamad (Mebrek 15’), Hadid, Boutit, Kadem, Entraîneur : Tami Lounes

n accueillant la formation de l’ES Nath Irathen au stade d’Ahcène Aïboud de Tadmaït, la JS Tadmaït se devait de remporter cette rencontre de la mise à jour du calendrier pour remonter au classement. Ce qu’il a réussi à faire avec cette précieuse victoire, sur le score sans appel de 7 à 0. Les Tadmaitis augmente leur compte avec 37 points au compteur. Pour ce qui est de la rencontre, les locaux parviennent à ouvrir la marque 2 minutes après le coup d’envoi ; le revenant Ali Oukal, sans difficulté, met le cuir au fond des filets adverses. Deux minutes

E

plus tard, les visiteurs ont failli remettre les pendules à l’heure suite à un coup franc bien botté par Hadid, qui obligera le gardien de dévier le cuir en corner. Les protégés de Rachid Merabet répliquent par Mezioudene en signant le deuxième but suite à un une-deux avec son équipier Meziane. Par la suite, Ali Oukal essaye de lober Sam de la tête, mais ce dernier s’interpose pour dévier le cuir en corner. Les locaux continuent leur pressing et arrivèrent à tripler la mise par le milieu de terrain Saïd Belkaïd à la 16’ de jeu. Les gars de Tadmaït accentueront leur avantage grâce à un quatrième but plein d’opportunisme signé Hamdache. Ce dernier a bien su profiter d’une

passe décisive de Oukal Ali dans la surface de réparation et pousser au fond des filets. Sommés de réagir, les coéquipiers de Djebbar tentent quelques timides incursions, mais la défense de Tadmaït, très présente, gère admirablement derrière. Nettement supérieurs sur tous les plans, les joueurs de la JST vont étouffer leurs adversaires en imposant un jeu très rapide et fluide qui mettra Lamri et ses coéquipiers plusieurs fois en difficulté. Hamdache, bien lancé par Belkaïd, échoue de peu à la 34’ ; le ballon, sur son tir trop croisé, heurte le montant gauche de Sam. Dix minutes plus tard, Mezioudene, le meilleur buteur de la JST, met le cuir dans les filets, signant le sixiè-

MAKHLOUFI : «M'CHEDALLAH EST À PRENDRE AU SÉRIEUX» s’est jouée il y a de cela une quinzaine de jours, mais après mon retour face aux 3SA, j’ai fait de mon mieux pour aider mon équipe de la meilleure manière possible. Dieu merci, on n’a point encaissé depuis maintenant deux journées et c’est tant mieux pour toute l’équipe. Ce vendredi, vous retrouverez votre stade après deux matches en déplacement et vous allez recevoir les gars de Maillot. Comment se présente ce match pour votre équipe ? Je pense que c’est un match comme les autres, cela même si notre adversaire qui a perdu sa dernière rencontre à domicile viendra se racheter. Ce qui fait qu’on ne doit pas sous-estimer cette équipe qui est capable du meilleur comme du pire, mais une chose est sûre, on doit jouer notre propre jeu et partir à l’abordage dès les premières minutes et je pense que c’est la meilleure manière pour que les trois points restent à Béjaïa. Enfin, que le meilleur l’emporte. Entretien réalisé par Rahib Medhouche

«Que voulez vous que je vous dise, j’étais obligé de faire avec le groupe en place. On avait à déplorer plusieurs absences, d’où notre mauvaise sortie. Je ne suis pas en train de chercher des excuses pour justifier cette humiliante défaite essuyée contre nos voisins de Tadmaït. Il nous reste beaucoup de travail et il va falloir gérer les matchs restants un par un. La JS Tadmaït est une belle équipe qui joue bien au football et je lui souhaite beaucoup de réussite à l’avenir.» Aberkane Kaci

RŽgionale II, GA, 22e journŽe SS Sidi A•ch - OS El Kseur

JS Ighil Ouazzoug

Lors de la précédente journée, vous avez réussi un nul en déplacement devant Draâ Ben Khedda. Un commentaire ? On se devait de confirmer le résultat acquis une semaine auparavant, où nous avions gagné à l’extérieur face au 3SA. C’était donc la deuxième rencontre de suite à l’extérieur et on a réussi à revenir avec un nul dans les bagages. Ce qui est bon pour le moral de la troupe. Actuellement, vous êtes à la quatrième place... Nous aurions aimé faire mieux, mais on a raté certains points à domicile qui nous ont coûté cher. Autrement dit, sans ces points perdus, nous serions aujourd’hui très proches du leader. Mais c’est ça le foot ; après tout, on ne gagne pas à tous les coups. Si on parlait de vous, apparemment, depuis votre retour, l’équipe n’a point encaissé de but depuis deux matches… C’est vrai que je n’ai pas trop joué avant le match de Sidi Aïch lors de la 20e journée qui

me but et laissant Sam pantois. En seconde période, les camarades du capitaine Ali Boulahia ont su comment gérer leur seconde mi-temps en se permettant même le luxe d’inscrire un septième but par l’intermédiaire de l’attaquant Ali Oukal. En effet, sur un coup franc bien botté, Oukal bien inspiré et visiblement sûr de lui, met le cuir en pleine lucarne à la 86’ et crucifie l’infortuné Sam. Sans âme et pas assez volontaire pour espérer détrôner une belle équipe de la JS Tadmaït dans son jardin d’Ahcene Aïboud, les carottes étaient bien cuites pour l’ES Nath Irathen qui doit dès à présent penser à l’enfer de la Division pré-Honneur. Aberkane Saïd

LES OLYMPIENS DOS AU MUR Le stade de lÕAmitiŽ de Sidi A•ch sera, ce vendredi, le thŽ‰tre dÕune rencontre de championnat de la RŽgionale II et opposera le Soummam Sport de Sidi A•ch ˆ lÕOlympique Sportif dÕEl Kseur. ne rencontre qui sera beaucoup plus importante pour les visiteurs qui ferment la marche du championnat et qui sont plus que jamais menacés par le purgatoire, et là, il faut dire que sans un sursaut d’orgueil, à commencer par la rencontre de ce week-end, la situation se compliquera davantage pour les Olympiens qui se déplaceront donc à Sidi Aïch pour en découdre avec une équipe des 3SA, qui, elle, n’a rien à perdre, du moment que l’objectif de l’accession, où le club présidé par Djillali Kimèche possède actuellement dix-sept points de retard par rapport au leader (la JSAk en possède 46, alors que le SSSA en a 29). Ce qui fait que les capés de Mohamed M’sili sont déjà en vacances, contrairement

U

à leur invité du jour qui sera obligé de gagner pour au moins respirer un peu. Reste à savoir si les Diables rouges vont se laisser faire, eux qui veulent soigner leur place actuelle. Les visiteurs vont devoir de ce fait sortir le grand jeu afin d’espérer revenir avec les trois points dans les bagages, ou à la limite un nul. C’est dire qu’une défaite est interdite pour les El Kseurois, ceci s’ils ne veulent pas mettre un deuxième pied en Division Honneur gérée par la Ligue des wilayas, surtout lorsque l’on sait qu’il ne restera que huit journées pour la fin du championnat version 2009/2010 et que six équipes au moins retrouveront le palier inférieur. Alors, les El Kseurois iront-ils jusqu’à épingler les Sidi-Aïchois dans leur fief ? Réponse demain après-midi. Mais une chose est sûre, cette rencontre qui reste un derby doit être dominée par un fairplay total entre les vingt-deux acteurs, surtout qu’il s’agit là d’une rencontre de foot et où c’est le plus entreprenant qui l’emportera. Donc, cela ne sert à rien que la rencontre sorte de son cadre sportif. R. M


OMNISPORTS

Maracana N¡ 1065 Ñ Jeudi 18 Mars 2010

Championnat arabo-africain de volley-ball handisport

La qualification au prochain Mondial aux USA comme objectif des Algériens La sélection nationale algérienne handisport de volley-ball assis participe dès demain et ce, jusqu’à lundi prochain au championnat arabo-africain qui se déroulera à Port Said en Egypte, avec l’ambition de terminer parmi les trois premiers du groupe. Si tel serait le cas, les Algériens se qualifieront alors au prochain championnat du monde en Oklahoma City (USA) prévu en juillet prochain. Il est utile d’abord de rappeler que cette compétition arabo-africaine, initialement programmée au mois de décembre dernier, avait été reportée par la Confédération africaine. Ainsi plusieurs sélections ont connu donc

La sŽlection algŽrienne

certaines perturbations dans leur programme de préparation. Le staff technique algérien a choisi 12 joueurs pour ces joutes qui connaissent la participation de sélections de haut niveau, à l'image de l'Egypte, médaillée de bronze au dernier jeux Paralympiques (Pékin 2008) et l'Irak qui est toujours présent aux grandes compétitions. L’équipe algérienne s’est bien préparée au Maroc avant de participer au championnat d'Afrique (zone 1), disputé à Tunis, où elle a terminé à la 3e place. Siheme Guediri

:

rchouf, Kabeli, Abdelmalek Khe d, Farid Latrèche, Kacem Rabah ttaf, Gue har Laz a, kash Joueurs : Khaled Boussai Bou ed El Fitas, Abdelkader Abou Adel Netadj, Ahm Hadj Laribi. ati, Ahmed Cherfaoui et Kemassi, Messaoud Ferh dja Bra j Had Entraîneur: ouki Morsli Entraîneur adjoint: Cha

19

Championnat dÕAlgŽrie de tennis de table

16 équipes en concurrence pour le 2e tour par équipes Le championnat d'Algérie par équipes de tennis de table, division Une, prévu dès aujourd’hui et ce, jusqu’à samedi prochain, à la salle fédérale à Hammamet (Alger), réunira 16 équipes, huit chez les hommes et le même nombre chez les dames. Ce deuxième et dernier tour constituant la phase finale par équipes oppose les mêmes équipes qui se sont disputées lors de la première phase en décembre dernier. Elle permettra donc de désigner l'équipe championne d'Algérie chez les hommes et les dames. Chaque club disputera sept matchs, et chaque équipe aura la possibilité d'aligner cinq joueurs et cela est valable aussi bien pour les messieurs que pour les dames. Chez les hommes, une lutte sans merci opposera le leader, l'AJS Khroub et son dauphin, le NR Zéralda au moment où, l'ARB Arba guetterait le moindre faux pas des deux concurrents. Chez les dames, la bataille sera rude entre l'IC Réghaia, l'ESM Boudouaou et l'Arba, les deux coleaders avec 13 points chacun. A rappeler enfin que l'AJS Khroub est le champion en titre chez les messieurs alors que le titre en dames est détenu par l'ESM Boudouaou. Saïd Ben

Basket-ball :

La sélection algérienne universitaire en stage à Staouéli La sélection nationale algérienne universitaire de basket-ball (messieurs) a débuté lundi dernier son stage de préparation à Staouéli, dans la perspective de participer au 2e championnat arabe universitaire qui se déroulera en mai prochain à Amman (Jordanie). C’est d’ailleurs, aujourd’hui que prendra fin ce stage au cours duquel les joueurs ont été soumis à des séances d'entraînement quotidiennes ponctuées par deux matches de préparation seront livrées contre des clubs de division nationale. Safia B.

Les e: Žquipes en lic US Baraki,

Messieurs : ARB Arba, aou, Nacr. AJS Khroub, ESM Boudou M Hadjout et Médéa, NR Zeralda, USM AG Khroub. , NRW Alger, Dames : ESM Boudouaou et, AG ASF Arba, ES Hammam Baba Khroub, IC Réghaia, US Ali et APDSF Tiaret. Programme de la compŽtition : Aujourd’hui :10h00-17h00 Demain : 09h00-18h00 Samedi : 09h00-11h00 Derniers classements des Žquipes: HOMMES: Pts 1. AJS Khroub 14 2. NR Zéralda 13 3. ARB Arbaa 12 DAMES:

Handball : 3è journée du Championnat national (messieurs) Programme Demain: Play-off: 15h00 : Baraki : CRB Baraki - AB Barika 17h00 : Bordj Kiffan : GS Pétroliers - HBC El-Biar 11h00 : Skikda : JSE Skikda - O El-Oued 11h00 : Saida : MC Saida - CR Bordj Bou Arreridj Classement Pts J 1. GS Pétroliers 6 2 2. MC Saida 5 2 3. CRB Baraki 4 2 -- CRBB Arreridj 4 2 5. JSE Skikda 2 2 6. HBC El Biar 1 2 7. AB Barika 0 2 -- O.El-Oued 0 2 Play-Down: Demain à 15h00 : El Arrouch: R.El-Arrouch - JS Kabylie Zéralda : TRB Bab El Oued - C Chelghoum Laid Oran : MC Oran - US Biskra El Biar : CRBEE Alger-Centre - GS Boufarik Classement 1. GS Boufarik 2. CRBEE Alger-Centre 3. C.Chelghoum-Laid 4. TRBB BEO 5. JS Kabylie 6. US Biskra -- R.El Arrouche 8. MC Oran

Pts 6 5 4 3 2 1 1 0

J 2 2 2 2 2 2 2 2.

Championnat national (Dames): Programme de la 5e journŽe Demain : Play Off: 15h00 : Bordj Kiffan: GS Pétroliers - HBC El Biar Samedi à 10h00 : Arzew : HBCF Arzew - RIJ Alger Saida : HHB Saida - JS Azelaguen Classement 1. GS Pétroliers 2. HBC El Biar 3. HHB Saida 4. RIJ Alger 5. HBCF Arzew 6. JS Azellaguen

Pts 10 7 5 4 3 1

J 4 4 4 4 4 4.

Cyclisme :

1. IC Réghaia -- ESM Boudouaou - AG Khroub

GRAND PRIX RÉGIONAL DEMAIN À RELIZANE

Pts 13 13 13 .

La commune de Bendaoud dans la wilaya de Relizane accueillera demain, le grand Prix régional de cyclisme, organisé par la Ligue de wilaya de la discipline avec la participation d’une centaine de cyclistes cadets, minimes et benjamins des wilayas de la région (Oran-Sidi Bel-Abbès, Mostaganem, Chlef et bien sûr Relizane). Cette compétition, qui est organisée à la mémoire du cycliste Tahar-Bendahmane, décédé en 1984 dans un accident de la circulation, se déroulera sur un circuit fermé de 6,2 km de long. Les cadets parcourront 43,4 km , les minimes, 31 km et les benjamins,18,6km. Siheme Guediri

Tennis :

LA TCHÈQUE VAIDISOVA STOPPE SA CARRIÈRE La Tchèque, Nicole Vaidisova, actuelle n°176 mondial après avoir été 7e au classement WTA en mai 2007, a pris à 20 ans sa retraite sportive, a révélé son beau-père et ancien entraîneur Ales Tiger Woods rev Kodat. "Le tennis ne l'amuse plus et iendra à la comp du Masters d'A étition lors cela se comprend. Elle avait commencé ugust ma rdi en fin d'aprè a en avril. Il l'a annoncé très jeune", a-t-il expliqué au quotidien s-midi, dans un qu communié. "L e Maste pragois Sport. Il a ainsi confirmé les mon premier tou rs, c'est là que j'ai remporté rumeurs qui circulaient sur différents rnoi majeur, et je le considère avec un grand sites spécialisés, depuis que la longue et néces respect. Après une période Tchèque, en chute libre dans le classeprêt à entamer saire loin du golf, je me sens ma saison à Au ment mondial, eut refusé la wild-card gusta", expliqu e proposée par le tournoi de Miami. le champion. Quand j'ai pu de Vaidisova avait remporté son premier réfléchir à un ret nouveau être en mesure de ou tournoi WTA en 2004 à Vancouver, à il s'est avéré év r à la compétition en golf, ide l'âge de 15 ans et 3 mois. Au cours prochain tourno nt que le Masters serait le i auquel je pourr de sa carrière, elle a gagné au total ais partisix tournois, et était demi-finaliste à ciper. Roland Garros (2006) et aux Internationaux d'Australie (2007). Le beau-père de Vaidisova a également confirmé que la Tchèque allait bientôt épouser son compatriote Radek Stepanek, 31 ans, 17e joueur mondial.

Golf TIGER WOO : DS DE RETOU R


20

INTERNATIONALE

Maracana N¡ 1065 Ñ Jeudi 18 Mars 2010

O Lyonnais

Liverpool

? rs City men Torres ve t sixième de Manchester City, actuelle

ning News, une offre de Selon le Manchester Eve sur le point de préparer x match de retard, serait de Liverpool ant aqu l'att de Premier League avec deu ices serv s'attacher les 15 buts en 19 44 millions d'euros pour ur des Reds en est déjà à Fernando Torres. Le bute t cinquième men elle actu est club matches alors que son du classement..

Turquie Hiddink, nouveau sé le ct Un temps annoncé à la io nn eur tête de la Côte d'Ivoire , le très courtisé Guus ans) prendra fina Hid lement les rennes de la dink (63 Turquie pendant les deu x prochaines années, apprend-on sur le site de la fédération Il succède ainsi à Fatih turque. Terim, qui a démissionné L'ancien sélectionneur de la Corée du Sud et de après quatre ans d'activité. exercé sur le territoire la Russie, notamment, du Bosphore, puisqu'a a déjà u cours de la saison 199 Néerlandais avait entraîné 0-1991, le Fenerbahçe.

Bayern Munich

RIBÉRY REPOUSSE LES NÉGOCIATIONS Les discussions entre le Bayern Munich et son international français Franck Ribéry en vue d'une éventuelle prolongation de son contrat, ont été repoussées à la mi-avril, a indiqué dans la presse son directeur sportif, Christian Nerlinger. «On est à la veille d'une série de matches difficiles. Il n'y aura aucune discussion d'ici le match contre le Bayer Leverkusen», a-t-il déclaré à l'hebdomadaire allemand Sport Bild. Le Bayern, leader du Championnat d'Allemagne, affrontera notamment Schalke 04 (2e) le 3 avril et Leverkusen (3e) le 10 avril en Bundesliga et saura entre ces deux rencontres s'il jouera le dernier carré de la C1 (le quart retour de la compétition se jouera le 6 ou le 7). Sous contrat avec le Bayern jusqu'en juin 2011, Ribéry doit décider dans les prochaines semaines s'il accepte de prolonger alors que Chelsea, le FC Barcelone et le Real Madrid aimeraient le recruter.

Portsmouth

GOVOU SE LÂCHE

S

idney Govou, qui n'a "pas de rapport" avec Claude Puel et "n'apprécie pas sa gestion humaine", assure dans L'Equipe qu'il est "inimaginable" qu'il reste à l'Olympique Lyonnais cet été et que le Paris SG fait partie de ses "envies". Et comme l'international arrive en fin de contrat..."J'ai pris ma décision depuis un certain temps, indique Sidney Govou avant de préciser au quotidien sportif que celle-ci est de partir "en juin, à la fin de son contrat". Interrogé sur la possibilité de rester à Lyon, Govou, 30 ans et au club depuis 1999, répond que c'est tout simplement "inimaginable", avant de s'avancer sur son avenir : "le PSG fait partie de mes envies, mais il a d'autres problèmes en ce moment que de savoir s'il a envie de moi ou pas". L'international (42 sélections, 10 buts) n'a pas aimé la façon dont on lui a signifié la perte de

son brassard de capitaine et la révélation de ses récents écarts extra-sportifs dont il rend son club responsable. "Avant que je sache qu'on me retire mon brassard, c'est déjà dans le journal", déplore-t-il. Le joueur avait été aperçu en état d'ivresse au Grand Prix de tennis de Lyon. "Qu'on sache que je suis sorti, c'est une chose, mais qu'on connaisse la sanction avant moi" c'est que quelqu'un "a parlé". Selon lui, cela a motivé l'arrêt des discussions engagées avec l'OL pour une éventuelle prolongation. "Je regrette le manque de discussion", explique encore le joueur interrogé sur ses relations avec son entraîneur Claude Puel après avoir reconnu que, par le passé, il s'était senti poussé dehors. "Je n'ai pas de rapports, c'est aussi simple que ça. Moi, je n'aime pas cette gestion humaine. Là, cette façon de tout contrôler, ce n'est pas moi, je me sens moins bien à l'intérieur".

Beckham en Afrique du Sud malgré tout

Angleterre

Opéré d'une rupture du tendon d'Achille lundi soir et indisponible pour les six prochains mois, David Beckham pourrait cependant tout de même être du voyage en Afrique du Sud afin avec l'équipe d'Angleterre. Fabio Capello a en effet invité le «Spice Boy» a apporté son expérience, rapporte L'Equipe. L'entraîneur italien doit s'entretenir prochainement avec le milieu de terrain afin de lui préciser ses souhaits. Par ailleurs, Capello est convaincu que Beckham pourra aussi être utile lors des qualifications pour l'Euro 2012 : «David reste l'un des meilleurs joueurs anglais et je suis sûr qu'il aura encore sa place dans le groupe la saison prochaine.»

Neuf points de moins

Comme prévu par le règlement, Portsmouth a pris une pénalité de neuf points en raison de son placement en redressement judiciaire. Le nouveau classement de la Premier League indique donc que Pompey n'a plus que dix points, à 17 unités du maintien et alors qu'il reste neuf matches à jouer. Si, mathématiquement, le club n'est pas encore condamné, il paraît improbable que les coéquipiers de Belhadj et Yebda ne se sauvent sur le terrain. Lourdement endetté, peinant à payer ses joueurs et à honorer ses contrats avec ses créanciers, Portsmouth est devenu en février le premier club de l'histoire de la Premier League à être placé en redressement judiciaire. Il a licencié la semaine passée le quart de ses salariés. PublicitŽ

PublicitŽ

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE LAGHOUAT DAÏRA DE LAGHOUAT COMMUNE DE LAGHOUAT

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉ Conformément aux dispositions de l’article 43 alinéa 2 du décret présidentiel n° 02-250 du 24/07/2002, modifié et complété par le décret 03-301 du 11/09/2003 portant réglementation des marchés publics. Le président de l’Assemblée populaire communale de Laghouat informe les soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offres national restreint n° 01/2010 publié dans Maracana en date du 25/01/2010, du projet suivant : Acquisition de deux camions-bennes-tasseuses 07 m3. Sur l’attribution provisoire du marché afférent ci-dessous N°

L’entrepreneur

Montant du marché

Critères de choix

01

Doudah Mohamed

8.900.000,02

Moins disant délai : 30 jours

Les soumissionnaires qui contestent ce choix peuvent introduire un recours auprès de la commission des marchés publics de la commune de Laghouat dans un délai de dix (10) jours à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux. Maracana N° 1065 - Jeudi 18 Mars 2010

__

ANEP 801 125

PublicitŽ REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE BOUIRA DAIRA DE BORDJ-OKHRISS COMMUNE DE BORDJ-OKHRISS

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT Le président de l’APC de Bordj-Okhriss lance un avis d’appel d’offres ouvert à la concurrence national pour la réalisation des projets suivants : - 1) Réalisation réseau AEP localité Ouled-Okhriss - 2) Réalisation réseau AEP localité El-Kohl - 3) Réalisation réseau assainissement localité Maghnine (2e tranche). Les entreprises intéressées doivent se présenter à l’APC pour retirer les cahiers des charges contre un paiement de 2.000,00 DA. Cet appel d’offres est valable pour les entreprises qualifiées en hydraulique même possédant la qualification secondaire en hydraulique. Les offres doivent être accompagnées obligatoirement des pièces suivantes : -1) L’offre technique comportant : - cahier des charges y compris la déclaration à souscrire - copie légalisée du registre du commerce récent - casier judiciaire n° 3 de moins de trois mois, original - extrait de rôles apuré, original récent - attestations de mise à jour (CNAS, CASNOS, CACOBATPH) - copie légalisée du certificat de qualification récente de la déclaration à souscrire. - références professionnelles - liste des moyens humains et matériels avec justificatifs - copie légalisée de la carte fiscale récente. -2) L’offre financière comportant : - cahier des charges, y compris la soumission - le devis quantitatif et estimatif - le bordereau des prix unitaires. Les pièces ci-dessus mentionnées doivent être déposées au siège de l’APC sous un pli composé de deux plis, le premier contenant l’offre technique et portant la mention «Offre technique», la seconde offre financière et portant la mention «offre financière» ; l’enveloppe extérieure devra obligatoirement porter l’intitulé du projet et la mention soumission à ne pas ouvrir. Le délai de dépôt des offres est fixé à vingt et un (21) jours à compter de la date de parution du présent avis dans la presse. Les soumissionnaires sont invités à assister à l’ouverture des plis le jour même de l’expiration du délai. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 120 jours.

Maracana N° 1065 - Jeudi 18 Mars 2010

__

ANEP 801 064


O2@@@@@@@@@6K?h?O2@@??@@@@@@@@@@@e?@@@@@@@@@@@fO2@@@@@@@@@@@6K?f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@@@@@@6K?g@@@@@@@@@@@@@@@@@? ? ?O2@@@@@@@@@@@@@@@6KfO2@@@@@??@@@@@@@@@@@e?@@@@@@@@@@@eW2@@@@@@@@@@@@@@@6X?e@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@@@@@@@@@6Xf@@@@@@@@@@@@@@@@@? ? ?O2@@@@@@@@0M?eI4@@@@6?2@@@@@@@@??3@@@@@@@@@@e?@@@@@@@@@@@?W&@@@@@@@@@@@@@@@@@)Xe@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X?e@@@@@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@@@@(?g? ?W2@@@@@@@@(M?g?I'@@@@@@@@@@@@??N@@@@@@@@@@e?@@@@@@@@@@5?7@@@@@@@@@@@@@@@@@@@1e@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@1?e@@@@@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@@@(Y?g? W&@@@@@@@@@HheV'@@@@@@@@@@@?e@@@@@@@@@@L??@@@@@@@@@@H?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@L?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@Le@@@@@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@@(Yh? ?W&@@@@@@@@@5?he?V'@@@@@@@@@@?e@@@@@@@@@@1?J@@@@@@@@@@?J@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@1?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@V'@@@@@@@@@1e@@@@@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@(Y?h? W&@@@@@@@@@@ V'@@@@@@@@@?e@@@@@@@@@@@?7@@@@@@@@@@?7@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@?g@@@@@@@@@@?N@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@(Yhe? 7@@@@@@@@@@@1?hf?V'@@@@@@@@?e3@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@?g@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@(Y?he? @@@@@@@@@@@@@? N@@@@@@@@?eN@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@5?@@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@?g@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@5e@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@0Yhf? @@@@@@@@@@@@@L ?3@@@@@@@?e?@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@H?@@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@?g@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@He@@@@@@@@@@@@@@@@he?@@@@@@@(Mhg? @@@@@@@@@@@@@)X?hf?N@@@@@@@?e?@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@?g@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@5?e@@@@@@@@@@@@@@@@heJ@@@@@@(Y?hg? @@@@@@@@@@@@@@1? 3@@@@@@?e?3@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@?g@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@H?e@@@@@@@@@@@@@@@@he7@@@@@(Y ? @@@@@@@@@@@@@@@L N@@@@@@?e?N@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@?g@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@L?e@@@@@@@@@@@@@@@@he@@@@@(Y? ? @@@@@@@@@@@@@@@)X?hf?3@@@@@?f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@5e@@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@?g@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@1?e@@@@@@@@@@@@@@@@he@@@@(Y ? @@@@@@@@@@@@@@@@)Xhf?N@@@@@?f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@He@@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@?g@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@Le@@@@@@@@@@@@@@@@he@@@0Y? ? 3@@@@@@@@@@@@@@@@)X?hf@@@@@?f3@@@@@@@@@@@@@@@@@@?e@@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@?g@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@1e@@@@@@@@@@ ? N@@@@@@@@@@@@@@@@@)Xhf3@@@@?fN@@@@@@@@@@@@@@@@@@?e@@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@?g@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@ ?O2@@@@@@@@@@@6Kh? ?3@@@@@@@@@@@@@@@@@)X?heN@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@@@@@@?e@@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@?g@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@ W2@@@@@@@@@@@@@@@@@6K?f? ?N@@@@@@@@@@@@@@@@@@)Xhe?@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@@@@@5?e3@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@?g@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@hf?O&@@@@@@(M??I'@@@@@@@@6X?e? 3@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X?h?@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@@@@@H?eN@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@5?f?@@@@@@@@@@?g@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@?J@@@@@@@@@@@@@@@@@?e?W2@@@@@@@@HfN@@@@@@@@@)Xe? V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@)Xh?3@@5?f?3@@@@@@@@@@@@@@@@f?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@H?f?@@@@@@@@@@?g@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@W&@@@@@@@@@@@@@@@@@?eW&@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@)X?? ?V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X?g?V40Y?f?N@@@@@@@@@@@@@@@@f?3@@@@@@@@@@@@@@@@@@@5g?@@@@@@@@@@?g@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@??W&@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@1?? V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X @@@@@@@@@@@@@@@@f?V4@@@@@@@@@@@@@@@@@0Yg?@@@@@@@@@@?g@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@??7@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@L? ?V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X? @@@@@@@@@@@@@@@@g?I4@@@@@@@@@@@@@0Mh?@@@@@@@@@@?g@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?J@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@1? V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X I4@@@@@@@0M? ?@@@@@@@ 7@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@L ?V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X? O2@@@@@@@@ ?J@@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@1 V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X O2@@@@@@@@@@ ?7@@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@@ ?V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X? O2@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@@ V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X ?O2@@@@@@@@@@@@@6Khf@@@@@@@@@@@@@@@?e?O2@@@@@@@@6K?g?W2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6X?e?@@@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@@ ?V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X?hfO2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6Kh@@@@@@@@@@@@@@@W2@@@@@@@@@@@@@@6X?f?&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)?eJ@@@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@@ V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@)Xh?W2@@@@@@?gI'@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)Xh?@@@@@@@@@@@@@ 7@@@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@@ ?V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@1hW&@@@@@@@@@6K?e?N@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@@(Me?@@@@@@@@@@@@1h?@@@@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@@ @@hfV'@@@@@@@@@@@@@@@@@@L?g7@@@@@@@@@@@@6X?e@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@@H?e?@@@@@@@@@@@@@h?@@@@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@@ @@hf?V'@@@@@@@@@@@@@@@@@)Xg@@@@@@@@@@@@@@1?e@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@5f?@@@@@@@@@@@@@h?@@@@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@@ @@L?hfV'@@@@@@@@@@@@@@@@@)X?f3@@@@@@@@@@@@@5?e@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@Hf?@@@@@@@@@@@@@h?@@@@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@@ @@1?hf?V'@@@@@@@@@@@@@@@@@)XfV'@@@@@@@@@@@(Y?e@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@h?@@@@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@@? V'@@@@@@@@@@@@@@@@@1f?V4@@@@@@@@@0Yf@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@h?@@@@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@@? ?V'@@@@@@@@@@@@@@@@@L? @@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@h?@@@@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@? ? @@@? V'@@@@@@@@@@@@@@@@1? @@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@h?@@@@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@? ? @@@L ?N@@@@@@@@@@@@@@@@@Lhf?O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@h?@@@@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@? @@@ @@@1 3@@@@@@@@@@@@@@@@1gO2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@h?@@@@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@? @@@ @@@@ V'@@@@@@@@@@@@@@@@eW2@@@@@@@@@@@(M?e@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@h?@@@@@@@@@@@@@ 3@@@@@@@@@@@@@@? @@@ @@@@L? ?N@@@@@@@@@@@@@@@@e7@@@@@@@@@@@@Hf@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@h?@@@@@@@@@@@@@ N@@@@@@@@@@@@@@? @@@ @@@@1? 3@@@@@@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@@@@?f@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@h?@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@? ?J@@@ @@@@@L N@@@@@@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@@@@?f@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@h?@@@@@@@@@@@@@h@@@?e?@@@@@@@@@@@@@@? ?7@@@ @@@@@1 ?3@@@@@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@@@@?f@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@h?@@@@@@@@@@@@@h@@@?e?@@@@@@@@@@@@@@? ?@@@@ @@@@@@L? ?N@@@@@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@@@@?f@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@h?@@@@@@@@@@@@@h@@@?e?@@@@@@@@@@@@@@? J@@@5 @@@@@@)X @@@@@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@@@@?f@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@h?@@@@@@@@@@@@@h@@@?e?3@@@@@@@@@@@@@? 7@@@H @@@@@@@1 @@@@@@@@@@@@@5e@@@@@@@@@@@@@?f@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@h?@@@@@@@@@@@@@h@@@?e?N@@@@@@@@@@@@@?hf?J@@@5? @@@@@@@@L? @@@@@@@@@@@@@He@@@@@@@@@@@@@?f@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@h?@@@@@@@@@@@@@h@@@?f3@@@@@@@@@@@@?hfW&@@(Y? @@@@@@@@)X ?J@@@@@@@@@@@@5?e@@@@@@@@@@@@@?f@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@h?@@@@@@@@@@@@@g?J@@@?fN@@@@@@@@@@@@?he?W&@@@H?? @@@@@@@@@)K?hfW&@@@@@@@@@@@0Y?e@@@@@@@@@@@@@?e?J@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@h?3@@@@@@@@@@@@gW&@@5?f?3@@@@@@@@@@@?heO&@@@5e? @@@@@@@@@@@6X?h?O&@@@@@@@@@@(M?f@@@@@@@@@@@@@?eO&@@@@@@@@@@@@@?h?@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@h?N@@@@@@@@@@@@L?e?W&@@(Y?f?V'@@@@@@@@@@LhO2@@@@0Ye? @@@@@@@@@@@@)Kg?O2@@@@@@@@@@@0Yg@@@@@@@@@@@@@?O2@@@@@@@@@@@@@@@??O2@@(e?@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@he3@@@@@@@@@@@)KeO&@@(YhV4@@@@@@@@@)K?fO2@@@@(Mf? @@@@@0M?eI4@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@0Mh3@@@@@@@@@@@@@@@@0?'@@@@@@@@@@@@@@@@@Ue?@@@@@@@@@@@@?f?@@@@@@@@@@@@@heV'@@@@@@@@@@@@@@@@@0Y?heI4@@@@@@@@@@@@@@@@@@@0Y?f? @@@0M?gI4@@@@@@@@@@@@@@@0M?heV4@@@@@@@@@@@@@0M??V4@@@@@@@@@@@@@0MI4@@@@@@@@@@@@@@@@@??@@@@@@@@@@@@@@@@@@?g?V4@@@@@@@@@@@@@@0M? ?I4@@@@@@@@@@@@@@0M?g?

Maracana N¡ 1065 Ñ Jeudi 18 Mars 2010

L'ŽtŽ, placez vos cheveux sous protection

Vrai o u

A LA MONTAGNE, optez pour une protection en spray, très pratique, dont la formule hydratante disciplinera vos cheveux. Encore plus simple : un foulard ou une casquette repousseront efficacement les attaques des UV.

'été égratigne sérieusement le capital beauté de nos cheveux. Premier responsable, le soleil, qui les brûle, les casse et les rend poreux. Mais aussi le sel et le vent, qui les dessèchent, le chlore qui les fragilise et les décolore. Enfin, le sable qui irrite le cuir chevelu. Résultat, le film hydrolipidique qui entoure le cheveu est altéré, ce qui entraîne un toucher rêche, des fourches et un vilain effet "botte de paille". Pour limiter la casse, mieux vaut prendre les devants et se doter d'un soin capillaire contenant un filtre solaire. Prenez l'habitude de l'appliquer de la racine jusqu'à la pointe, plusieurs fois par jour si nécessaire.

QUAND IL FAUT RÉPARER... Après une exposition prolongée, passer par la case "soin" est indispensable. Les cheveux secs, sensibilisés ou longs retrouveront ainsi une belle matière. D'où l'importance du shampooing au retour de la plage. Choisissez un produit doux ou nourrissant si les longueurs sont abîmées. Puis appliquez un après-shampooing démêlant ou un masque régénérant, chaque jour au besoin. Laissez sécher, si possible à l'air libre, ou utilisez le sèchecheveux, toujours réglé en position « air froid » pour ne pas les sensibiliser davantage. En altitude, la pollution atmosphérique est rarement un souci : inutile de les laver trop souvent. S'ils sont légèrement desséchés, utilisez un soin nourrissant sur les longueurs.

A LA PLAGE, choisissez une huile ou un gel, imbattable pour créer un effet mouillé très glamour. Après la baignade, à la mer ou en piscine, rincez vos cheveux à l'eau claire afin d'éliminer sel, chlore ou sable. Epongez-les rapidement et attendez qu'ils soient secs pour les attacher, car ils n'apprécient pas l'humidité.

SOS COULEUR La chaleur, le sel et le chlore n'ont pas leur pareil pour ternir les cheveux colorés. Avant le bain, appliquez de l'huile de palme, qui empêche la couleur de « dégorger ». Après, utilisez shampooings et après-shampooings pour cheveux colorés, contenant des filtres solaires et dopez-les avec des masques régénérants.

L

O26K ?O2@@6K? O2@@@@@@@@6Kh?O2@@@@@@@@@@6K? O2@@@@@@@@@@@@@6K?e?O2@@@@@@@@@@@@@@6X? W2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X ?W&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X? ?7@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@1? J@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@L 7@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@1 ?J@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@L? ?7@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@1? @@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@L @@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)K? @@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K? @@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K? @@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?W2@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@eI4@@@@@@6K '@@6K? @@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?&@@@@@@@@@@5?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6X??@@@@@@@6X V'@@@@@@@6K? @@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?O2@@@f?@@@@@@@@@H?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@1??@@@@@@@@)X?e?@@@6K ?N@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?O2@@@@@@@f?@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@??@@@@@@@@@1?e?@@@@@@@@6K? @@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@ W2@? @@@@@@@@@@f?@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@5??@@@@@@@@@5?f?@@@@@@@@@6K @@@@@@@@@5 @@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?O&@@L ?O2@@@@?e@@@@@@@@L?e?3@@@@@@@@f?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@0Y??@@@@@@@@@H?f?@@@@@@@@@@@@@@@@@6K @@@@@@@@@H @@@@@@@@@@@@@@@@@@L?g?O2@@@@@@@@@@1 ?W2@@@@@@@@?e@@@@@@@@1?e?N@@@@@@@@f?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?fJ@@@@@@@@@g?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6X ?J@@@@@@@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@1?f?O2@@(MI4@@@@@@@ ?&@@@@@@@@@?e@@@@@@@@@?f@@@@@@@@L?e?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?f7@@@@@@@@@g?@@@@@@@@@@(M?@@@@@@@)X? ?7@@@@@@@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@?e?W2@@@(Ye?I'@@@@@ ?@@@@@@@@Le3@@@@@@@@?f@@@@@@@@1?e?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?f@@@@@@@@@@gJ@@@@@@@@@(Ye@@@@@@@@1? ?@@@@@@@@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@?e?7@@@@H?fV'@@@@ O2@@@@6Kg?@@@@@@@@1eN@@@@@@@@?f@@@@@@@@@?e?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@g7@@@@@@@@@H??J@@@@@@@@@?g?O2@@@@@6K?@@@@@@@@@5? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@?eJ@@@@@L?f?V'@@@he?W2@@@@@@@@@6Xf?@@@@@@@@@e?@@@@@@@@Lf3@@@@@@@@?e?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@0M?@@@@@@@@@5g@@@@@@@@@@e?7@@@@@@@@@?f?W2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@H? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@??W&@@@@@1?gN@@@L?hW&@@@?I'@@@@@)X?e?3@@@@@@@@e?@@@@@@@@1fN@@@@@@@@?e?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@Hg@@@@@@@@@5e?@@@@@@@@@@?fW&@@@@@@@V4@@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@??7@@@@@@@?g?3@@1?g?W&@@@@??N@@@@@@)Xe?N@@@@@@@@e?@@@@@@@@@f?@@@@@@@@Le?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@e?J@@@@@@@@@?g@@@@@@@@@He?@@@@@@@@@5?f7@@@@@@@@?e@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@??@@@@@@@@?g?N@@@?gW&@@@@@?e@@@@@@@1f@@@@@@@@L??3@@@@@@@@f?@@@@@@@@1e?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@e?7@@@@@@@@@?f?J@@@@@@@@@?e?@@@@@@@@@H?e?J@@@@@@@@5?e@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@??@@@@@@@@?h3@@?g7@@@@@@?e@@@@@@@@L?e@@@@@@@@1??N@@@@@@@@f?@@@@@@@@@e?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@5e?@@@@@@@@@@?f?7@@@@@@@@@?eJ@@@@@@@@@f?7@@@@@@@@H?e@@@@@@@@@@f?W2@@@@@@@6Kg @@@@@@@@@@@@@@@@@@@??@@@@@@@@LhN@@?g@@@@@@@?e@@@@@@@@1?e@@@@@@@@@?e@@@@@@@@L?e?3@@@@@@@@e?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@He?@@@@@@@@@5?f?@@@@@@@@@@?e7@@@@@@@@@f?@@@@@@@@@f@@@@@@@@@5fW&@@@@@@@@@@6Kf @@@@@@@@@@@@@@@@@@@?J@@@@@@@@1h?@@Lg@@@@@@@Le3@@@@@@@@?e3@@@@@@@@?e@@@@@@@@1?e?N@@@@@@@@e?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@Le?@@@@@@@@@H?f?@@@@@@@@@@?e@@@@@@@@@@fJ@@@@@@@@@f@@@@@@@@@Hf7@@@@@@(MI4@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@?7@@@@@@@@@h?@@@g@@@@@@@1eN@@@@@@@@?eN@@@@@@@@?e@@@@@@@@@?f@@@@@@@@L??@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@1eJ@@@@@@@@@g?@@@@@@@@@5?e@@@@@@@@@@f7@@@@@@@@@e?J@@@@@@@@@?f@@@@@@@He?I'@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@ @@@@@@@@e?@@@@@@@@?e?@@@@@@@@Le3@@@@@@@@?f@@@@@@@@1??@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@e7@@@@@@@@@gJ@@@@@@@@@H?e@@@@@@@@@5f@@@@@@@@@@e?7@@@@@@@@@?f@@@@@@@LfN@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@?3@@@@@@@@@ @@@@@@@@e?@@@@@@@@Le?@@@@@@@@1eN@@@@@@@@?f@@@@@@@@@??@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@g7@@@@@@@@@f@@@@@@@@@Hf@@@@@@@@@5e?@@@@@@@@@@?f@@@@@@@1f?3@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@?N@@@@@@@@@L? @@@@@@@@e?@@@@@@@@1e?@@@@@@@@@e?@@@@@@@@Lf3@@@@@@@@??@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?J@@@@@@@@@@g@@@@@@@@@@e?J@@@@@@@@@?f@@@@@@@@@He?@@@@@@@@@5?f@@@@@@@@L?e?N@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@??@@@@@@@@@1?h?O2@@(e@@@@@@@@L??3@@@@@@@@e?3@@@@@@@@e?@@@@@@@@1fN@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@W&@@@@@@@@@5g@@@@@@@@@@e?7@@@@@@@@@?e?J@@@@@@@@@?e?@@@@@@@@@H?f3@@@@@@@)Xf@@@5 @@@@@@@@@@@@@@@@@@@??@@@@@@@@@@?f?O2@@@@@(Ye@@@@@@@@1??N@@@@@@@@e?N@@@@@@@@e?@@@@@@@@@fJ@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@Hg@@@@@@@@@5e?@@@@@@@@@@?e?7@@@@@@@@@?eJ@@@@@@@@@gN@@@@@@@@1f@@@H @@@@@@@@@@@@@@@@@@@L?@@@@@@@@@@??W2@@@@@@@@@f@@@@@@@@@?e@@@@@@@@f@@@@@@@@L??@@@@@@@@@e?W&@@@@@0Me?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@0?'@@@@@@@@?g@@@@@@@@@He?@@@@@@@@@5?e?@@@@@@@@@@?e7@@@@@@@@@g?3@@@@@@@@L?e@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@1?@@@@@@@@@@??&@@@@@@@@@@1?e3@@@@@@@@?e@@@@@@@@f@@@@@@@@1??@@@@@@@@@@@?&@@0Mg?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?eV'@@@@@@@?O2@@?J@@@@@@@@@?e?@@@@@@@@@H?e?@@@@@@@@@5?e@@@@@@@@@@g?N@@@@@@@@)Xe@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?3@@@@@@@@@Lf@@@@@@@@@?eN@@@@@@@@?e@@@@@@@@f@@@@@@@@@?J@@@@@@@@@@@hf?3@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?e?V4@@@@@@@@@@@W&@@@@@@@@@?eJ@@@@@@@@@f?@@@@@@@@@H?e@@@@@@@@@@h3@@@@@@@@1e@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?N@@@@@@@@@1f@@@@@@@@@?e?@@@@@@@@Le@@@@@@@@f3@@@@@@@@W&@@@@@@@0M ?N@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@5?g?I4@@@0M?@@@@@@@@@@@@?e7@@@@@@@@@f?@@@@@@@@@f@@@@@@@@@5e?W-XeN@@@@@@@@@L?@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@?e?@@@@@@@@1e3@@@@@@@fN@@@@@@@@@@@@@0M ?J@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@Y? ?@@@@@@@@@@@@?e@@@@@@@@@@f?@@@@@@@@@e?J@@@@@@@@@He?7@1e?3@@@@@@@@)Xf @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@?e?3@@@@@@@@eN@@@@@@5f?3@@@@@@@0M? O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K? I4@@@@@@@L?J@@@@@@@@@@f?@@@@@@@@@e?7@@@@@@@@@?e?@@@e?V'@@@@@@@@1f @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@Le?N@@@@@@@@e?@@@@@@Hf?V4@@@@0M? ?O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K? ?I4@@@?7@@@@@@@@@5f?3@@@@@@@@e?@@@@@@@@@@?e?@@@fN@@@@@@@@@L?e @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@e3@@@@@@@@@L?e3@@@@@@@@1f3@@@@@@@e?@@@@@5? O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K ?@@@@@@@@@@Yf?N@@@@@@@5e?@@@@@@@@@@?e?@@@f?3@@@@@@@@1?e @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@eN@@@@@@@@@1?eN@@@@@@@@@fV'@@@@@@L?J@@@@(Y? O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K I4@@@@@?f3@@@@@@HeJ@@@@@@@@@5?e?@@@f?N@@@@@@@@@?e @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@e?@@@@@@@@@@?e?@@@@@@@@@f?V'@@@@@)?&@@@0Y ?O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K? ?I@?fV'@@@@@??O&@@@@@@@@@H?eJ@@@g3@@@@@@@@Le @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@e?3@@@@@@@@@?e?@@@@@@@@@gV4@@@@@@@@0M O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K? ?V4@@@@@@@@@@@@@@@@@f7@@@L?fN@@@@@@@@1e @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@e?N@@@@@@@@@?e?@@@@@@@@@L?gI4@@0M ?O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K?hf?I4@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@1?f?@@@@@@@@@e @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f3@@@@@@@@?e?3@@@@@@@@1? O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K ?I4@@@@@@@@@f@@@@@Lf?@@@@@@@@@e @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@fN@@@@@@@@Le?N@@@(MI'@@? O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6Khf?I4@@@@@@@e@@@@@)X?e?@@@@@@@@5e @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f?3@@@@@@@1e?J@@(YeV4@?hfO2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6Khf?I4@e@@@@@@)Ke?@@@@@@@@He @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f?V'@@@@@@@eO&@(Y?he?O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K?hf@0M?I4@@@@@@@@@@@@5?e @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@gV4@@@@@@@@@@@Yf?O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K?hfI4@@@@@@@@@0Y?e @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@L?h@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K?h?I4@@0M?g @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)?2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6Khf @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6Kg @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6X? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)? @@@@@@@@@@@@@@@@6X @@@@@@@@@@@@@@@@@1 @@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@

Faux

La confiture garde la vitamine C des fruits

En été, sous l'effet du soleil et du vent, nos cheveux deviennent secs, ternes et cassants. Adoptez les bons réflexes pour les protéger et les revitaliser.

21

Chtitha Djedj

n C'est faux La vitamine C des fruits est très fragile, elle est en grande partie détruite lors de la cuisson des confitures. Cette perte est accrue par oxydation en cas de cuisson dans des bassines en cuivre ou en fer, mieux vaut donc les cuiseurs en acier inoxydable. La confiture est surtout riche en sucres, elle ne contient ni vitamines ni minéraux. A consommer pour le plaisir. Le sucre roux est plus vitaminé que le sucre blanc

Ingrédients - 1 poulet de 1,500 kg, - 50 g de pois chiches, - 5 ou 6 gousses d'ail, - 1 cuillère à café de tomate en conserve, - 1 cuillerée de smen, - cannelle, poivre noir, sel,- poivre rouge (environ 1 cuillère à soupe à ras). Préparation 1 - Videz, flambez le poulet et frottez-le convenablement avec du sel, puis lavez-le. Coupez-le en

morceaux. 2 - Pilez bien l'ail avec un peu de cannelle, du poivre rouge, du poivre noir et du sel. Ajoutez au mélange la tomate, le smen puis un verre d'eau. 3 - Mettez à cuire. 4 - Après quelques instants, ajoutez une quantité d'eau suffisante pour couvrir entièrement la viande et laissez mijoter jusqu'à cuisson complète du poulet.

Tartelettes ˆ la nougatine

6 secrets pour vous protŽger des UV n C'est faux

A ne surtout pas oublier avant de vous exposer... 1. Certaines essences aromatiques, à base de bergamote notamment, provoquent des taches indélébiles au soleil. 2. Nos mélanocytes, les cellules produisant le pigment du bronzage, ont besoin d'environ quarante-huit heures pour "monter" à la surface de la peau et la brunir. 3. Le thé vert, riche en antioxydants, empêche les radicaux libres produits par les ultraviolets d'altérer les cellules cutanées. Il renforce aussi les défenses naturelles de la peau. 4. On le sait, les heures trop chaudes pour s'allonger sur le sable ou se promener sont

celles où le soleil, au plus haut dans le ciel, ne projette pas d'ombre sur le sol. Il suffit donc d'attendre que l'ombre que dessine votre silhouette soit plus grande que vous... 5. Les mailles de nos vêtements sont de véritables passoires : un vêtement qui a déjà été lavé plusieurs fois a des mailles plus serrées, qui laissent moins passer les rayons solaires. Etles fibres acryliques seraient plus protectrices que le coton. 6. C'est désormais reconnu : pour un joli hâle, sans coup de soleil, il vaut mieux bronzer en s'exposant raisonnablement avec une protection moyenne, que de lézarder durant des heures avec des écrans puissants.

Le sucre que nous consommons provient soit de la canne à sucre, soit de la betterave sucrière. Pour obtenir du sucre blanc, les cannes ou les betteraves sont nettoyées puis broyées pour en extraire le jus. Ce dernier contient 85 % d’eau, 15 % de sucre et 1 à 3 % d’impuretés. Il subit plusieurs traitements (filtration, évaporation, cuisson) jusqu’à la phase finale de la purification, qui permet d’obtenir le sucre blanc. Le sucre roux subit exactement les mêmes traitements mais est, tout simplement, un peu moins purifié à la fin du traitement. Il renferme quelques petites impuretés, ce qui explique sa coloration.

Les ingrédients Pâte : 250g de farine, 125g de beurre ramollie 3CS de sucre 2CS de lait, 2CS d'huile 1 oeuf plus sel Crème moka: 150g de beurre ramollie, 100g de sucre glace, 3CS de lait; 1CS de nescafé nougatine : 250g de sucres, 250g d'amandes moulues 50g de beurre - mélanger tous les ingrédients de la pâte Et laisser reposer pendant une heure - entre temps préparer la crème moka - bien battre le sucre glace avec le beurre - ajouter le nescafé diluer dans le lait et continuer de battre,

Préparer la nougatine : - faites fondre le sucre avec 3CS d'eau, jusqu'a obtention d'un caramel, - ajouter les amandes moulues, - mélanger très rapidement - ajouter le beurre, - étaler cette préparation sur une surface huilee, - laisser tiédir - étaler ensuite au rouleau; - couper la nougatine en morceaux irréguliers - étaler votre pâte dans des moules a tartelettes piquée a la fourchette et faite cuire. - après refroidissement et a l'aide d'une poche a douille, les remplir de crème moka et décorer avec des morceaux de nougatine dessus


JEUX-DETENTE MOTS FLÉCHÉS N° 395

SOLUTIONS MOTS FLÉCHÉS N°394

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?W(MfW(M? ?@@? @@ ?W(M ?@@? @@ I'X?he?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?.Y??@e.Yg?@f@?he?@@? @@ ?@@? @@g@?@? ?V/?he?@@? @@ @? ?@@? @@ @? ?@@? @@ ?@@? @@e?@ ?@@? @@ ?)X?f?@he?@ ?@@? @@ ?)X??.Y? ?@@? @@g@?hf)X ?@@? @@ ?)X? ?@@? @@e?)X?he)X ?@@? @@ ?@@? @@e?@ ?@@? @@ ?@)?W26X?@?W26X?W2@@?@W.e@?he?@@? @@e?@@6X?@@?W2@6X?@)?W26X ?@@? @@e?W2@@?@?@@?W26X?e@)?@@?W26X?W2@@?f?@@? @@e?@@6X?W2@6X?@?@@6X?@)? ?@@? @@e?@)?@@e@6X?@?@)?W26X?@@e@6X?W2@@f?@@? @@e?@e@?W26X?@?@?W26X?@@e@6X?he?@@? @@e?@e@6X?W26X ?@@? @@ ?@H?7YV1?@?7YV1?*Ue?@@He@?he?@@?eW2@? @@e?@?B1?@H?7<?B1?@H?7YV1 ?@@?eW2@? @@e?7<?@?@?@H?7YV1?e@H?@H?7YV1?*U?g?@@?eW2@? @@e?@?B1?7<?B1?@?@?B1?@H? ?@@?eW2@? @@e?@H?@He?V1?@?@H?7YV1?@He?V1?*Ug?@@?eW2@? @@e?@e@?7YV1?3T5?7YV1?@He?V1?he?@@?eW2@? @@e?@e?V1?7<I/ ?@@?eW26X @@ ?@e@@@@?@?@@@@?V46X?@@Le@?he?@@?e*@@? @@e?@e@?@??@e?@?@e@@@@?@@?hf?@@?e*@@? @@e?@e@?@?@??@@@@?e@??@e@@@@?V46X?f?@@?e*@@? @@e?@e@?@?e@?@?@??@?@ ?@@?e*@@? @@e?@e@??W2@@?@?@??@@@@?@??W2@@?V46Xf?@@?e*@@? @@e?3=C5?@@@@?S@U?@@@@?@??W2@@?he?@@?e*@@? @@e?@?W2@@?@? ?@@?e*@@1 @@ ?3L?3Xe?@?3X?fS,?@V/X?@?he?@@?eN@@? @@e?@?C5?@??3=?C5?3L?3X ?@@?eN@@? @@e?3=?@?@?@??3X?f3L?@e3Xf?S,?f?@@?eN@@? @@e?@?C5?3=?C5?@?@??@?3L? ?@@?eN@@? @@e?3L?@??*U?@?@?3L?3X?e@??*U?@?eS,f?@@?eN@@? @@e?N@@H?3Xe?7R1?3X?e@??*U?@?he?@@?eN@@? @@e?@?*U?@?3=O. ?@@?eN@@5 @@ ?V/?V4@??@?V4@e@@0Y?@?V/?@?he?@@?e?@@? @@e?@@0Y?@??V4@0Y?V/?V4@? ?@@?e?@@? @@e?V4@@?@?@??V4@fV/?@eV4@??@@0Y?f?@@?e?@@? @@e?@@0Y?V4@0Y?@?@??@?V/? ?@@?e?@@? @@e?V/?@??V4@@?@?V/?V4@e@??V4@@?@@0Yf?@@?e?@@? @@f@@eV4@??@?@?V4@e@??V4@@?he?@@?e?@@? @@e?@?V4@@?V40Y ?@@?e?@@H @@ ?@@?e?@@? @@e?@M? ?@@?e?@@? @@ ?@@?e?@@? @@e?@M? ?@@?e?@@? @@ ?@@?e?@@? @@ ?@@?e?@@? @@ ?@@?e?@@? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@??@@@@@@? @@ ?@@??@@@@@@? @@ ?@@??@@@@@@? @@ ?@@??@@@@@@? @@ ?@@??@@@@@@? @@ ?@@??@@@@@@? @@ ?@@??@@@@@@? @@ ?@@??3@@@@H? @@h?W.? ?@@??3@@@@H? @@ ?@@??3@@@@H? @@ ?@@??3@@@@H? @@ ?@@??3@@@@H? @@ ?@@??3@@@@H? @@ ?@@??3@@@@H? @@ ?@@??N@@@5 @@h?.Y? ?@@??N@@@5 @@e?@ ?@@??N@@@5 @@ ?@?@he?@g?@@??N@@@5 @@e?@hf?W.?@?@? ?@@??N@@@5 @@ ?@@??N@@@5 @@e?@h?@?@ ?@@??N@@@5 @@ ?@@?e3@@H @@ ?@@?e3@@H @@e?@ )X ?@@?e3@@H @@ ?@hf?@g?@@?e3@@H @@e?@hf?7H?e@? ?@@?e3@@H @@ ?@@?e3@@H @@f?)X?f?@ ?@@?e3@@H @@ ?W26X?W2@6X?@@@@@6X?@@@@@6X?W26X?@@?e?@@?eN@5? @@e?W2@@?W26X?W26X?W2@@ ?@@?eN@5? @@e?@W-X??@6X?@e@?@) ?@@?eN@5? @@e?W26X??@6X?@@?W2@@?@?@@6X??@6X?@g?@@?eN@5? @@e?@?W26X?W2@@e?@L?@?@@6X?@@?W26X?W2@@??@@?eN@5? @@ ?@@?eN@5? @@e?@?@)??@6X?@?@?W26X?@@6X ?@@?eN@5? @@ ?7<I/?7<?B1?@??@?B1?@??@?B1?7YV1?@H?e?@@?e?(Y? @@e?7<?@?7YV1?7YV1?*U ?@@?e?(Y? @@e?@(R1?eV1?@e@?@H ?@@?e?(Y? @@e?7<I/?eV1?@H?7<?@?@?@?B1?eV1?@g?@@?e?(Y? @@e?@?7YV1?*Uf?@@?@?@?B1?@H?7YV1?*U?e?@@?e?(Y? @@ ?@@?e?(Y? @@e?@?@H?eV1?@?@?7YV1?@?B1 ?@@?e?(Y? @@ ?@f@?e@?@??@e@?@??@e@?@@@@?@e@@?@@? @@e?@e@?@@@@?@@@@?V46X ?@@? @@e?@H?@?W2@@?@e@?@? ?@@? @@e?@fW2@@?@e@??@?@?@e@?W2@@?@g?@@? @@e?@?@@@@?V46Xe?@H?@?@??@?@e@@@@?V46X??@@? @@ ?@@? @@e?@?@eW2@@?@?@?@@@@?@??@ ?@@? @@ ?3=O.?3=?C5?@??@e@?@??@e@?3Xe?@f?@@? @@e?3=?@?3Xe?3X?fS, ?@@? @@e?@e@?*U?@?3=?@?3L ?@@? @@e?3=O.?*U?@?@e3=?@?@?@e@?*U?@?@g?@@? @@e?@?3X?fS,e?@e@?@?C5?@e3Xf?S,??@@? @@ ?@@? @@e?@?3L?*U?@?@?@?3X?e@??@ ?@@? @@ ?V40Y?V4@0Y?@??@e@?@??@e@?V4@??@f?@@? @@e?V4@@?V4@??V4@e@@0Y ?@@? @@e?@e@?V4@@?V4@@?V/ ?@@? @@e?V40Y?V4@@?@eV4@@?@?@e@?V4@@?@g?@@? @@e?@?V4@e@@0Ye?@e@?@@0Y?@eV4@??@@0Y??@@? @@ ?@@? @@e?@?V/?V4@@?@?@?V4@e@??@ ?@@? @@ ?@@? @@g@? ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? @@ ?@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? @@ ?@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@ ?@@? @@e?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ @?@? ?@@? @@g@?h@? ?@@? @@ ?@@? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@e?)X?h?)X?e@? ?@@? @@h)Xg@? ?@@? @@ ?@@? @@ ?W26X?W26X?W2@@?eW2@@?W26X?he?@@? @@e?@?W2@6X?@e@?@@?@@6X??@6Xhf?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@e?@)?W26X?@?@?@)?@?@?W26X?W2@@?h?@@? @@e?@@?@?@)e?W2@@?W2@6X?@??@hf?@@? @@ ?@@? @@ ?7<I/?7YV1?*U?f7<?@?7YV1?he?@@? @@e?@?7<?B1?@e@?@H?@?B1?eV1hf?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@e?@H?7YV1?3T5?@H?@?@?7YV1?*U?he?@@? @@e?@H?@?@He?7<?@?7<?B1?@??@hf?@@? @@ ?@@? @@ ?@f@@@@?V46X?e@??@?@@@@?he?@@? @@e?@?@e?@?@e@?@??@e@?W2@@?@@?h?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@e?@e@@@@?S@U?@e@?@?@@@@?V46X?h?@@? @@e?@e@?@?e?@e@?@?e@?@??@?@@?h?@@? @@ ?@@? @@ ?3=O.?3Xf?S,?e3=?@?3X?hf?@@? @@e?@?3=?C5?3=?@?@??@e@?*U?@hf?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@e?3L?3Xe?7R1?3L?@?@?3Xf?S,?h?@@? @@e?@e@?3Le?3=?@?3=?C5?3=?@hf?@@? @@ ?@@? @@ ?V40Y?V4@??@@0Y?eV4@@?V4@hf?@@? @@e?@?V4@0Y?V4@@?@??@e@?V4@@hf?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@e?V/?V4@??@?@?V/?@?@?V4@??@@0Y?h?@@? @@e?@e@?V/e?V4@@?V4@0Y?V4@@hf?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@e?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?W.?g?W.?e?@@? @@ @?hf?@ ?@@? @@e?@?@ ?@@? @@ ?@@? @@e?@ ?@@? @@ @?e?@@? @@ ?@@? @@ ?.Y?f@??.Y?e?@@? @@ ?@ ?@@? @@e?@h)X ?@@? @@ ?@@? @@ )X?@ ?@@? @@ @?e?@@? @@ ?)X?g?@@? @@ @?g?@@? @@ ?W2@@?@?@@@@@6X?@@6X?@?W26X?W2@@g?@@? @@e?@?@?W2@@?@)?W26X? ?@@? @@ ?@@? @@e?@?@@6X?W26X?@@6X?@)?@?W26X?W2@@g?@@? @@e?@@6X?W-X?@@?W2@?W26X?@6X?@6X?W-X?@?e?@@? @@e?W26X?W26X?@@@@@6X?W26X?@@6X?@)?g?@@? @@e?@@6X?W2@6X?W2@@?W2@@?W26X?W2@@?W26Xe?@@? @@ ?*U?e@?@??@?B1?@?B1?@?7YV1?*Uh?@@? @@e?@?@?*U?e@H?7YV1? ?@@? @@ ?@@? @@e?@?@?B1?7YV1?@?B1?@H?@?7YV1?*Uh?@@? @@e?@?B1?7R/?@H?.M??7<B1?@V1?@V1?7R/?@?e?@@? @@e?7<I/?7YV1?@e@?B1?7YV1?@?B1?@H?g?@@? @@e?@?B1?7<?B1?*Ue?*U?e7YV1?7<?@?7YV1e?@@? @@ ?V46X?@?@??@e@?@??@?@?@@@@?V46Xg?@@? @@e?@?@?V46X?@??@@@@? ?@@? @@ ?@@? @@e?@?@e@?@@@@?@e@?@??@?@@@@?V46Xg?@@? @@e?@?C5?39e@?eO.?3=C5?@?@?@?@?39e@?e?@@? @@e?@f@@@@?@e@??@?@@@@?@??@?@h?@@? @@e?@e@?@?e@?V46X?V46X?@@@@?@e@?@@@@e?@@? @@ ?S,?@?@??@e@?@?C5?@?3X?fS,g?@@? @@e?@?@e?S,?3L?3X? ?@@? @@ ?@@? @@e?@?@e@?3Xe?@?C5?3L?@?3X?fS,g?@@? @@e?@@0Y?V4@?@??@0Y?V40Y?@?@?@?@?V4@?@?e?@@? @@e?3=O.?3Xe?@e@??@?3X?e@??@?3L?g?@@? @@e?@?C5?3=?C5?eS,e?S,?3Xe?3=?@?3Xf?@@? @@ O2@@Y?@?@??@e@?@@@Y?@?V@6KO2@@Yg?@@? @@e?@?@W2@@Y?V)KV@6K? ?@@? @@ ?@@? @@e?@?@e@?V@6K?@@@Y?V)X@?V@6KO2@@Yg?@@? @@e?@ ?@@? @@e?V@@Y?V@6K?@e@??@?V@6K?@??@?V)Kg?@@? @@e?@@@Y?V@@@YO2@@YO2@@Y?V@6K?V@@@?V@6Ke?@@? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ ?@@? @? ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @? @@ ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @? @@ ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @? @@ ?@e@K @? ?@ ?@@? @? ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @? @@ ?@e@@6K @? ?@ ?@@? @? ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @? @@ J@e@@@@6X @? ?@ ?@@@@@@? @? ?@ @? ?@ ?@@@@@@? @? ?@ ?@@@@@@? @? ?@ ?@@@@@@? @? ?@ ?@@@@@@? @? @@ '@@@@@@@@, @? ?@ ?3@@@@H? @? ?@ @? ?@ ?3@@@@H? @? ?@ ?3@@@@H? @? ?@ ?3@@@@H? @? ?@ ?3@@@@H? @? @@ V+M?@@@@0Y @? ?@ ?N@@@5 @? ?@ @? ?@ ?N@@@5 @? ?@ ?N@@@5 @? ?@ ?N@@@5 @? ?@ ?N@@@5 @? @@ @@0M @? ?@ 3@@H @? ?@ @? ?@ 3@@H @? ?@ 3@@H @? ?@ 3@@H @? ?@ 3@@H @? @@ @M @? ?@ N@5? @? ?@ @? ?@ N@5? @? ?@ N@5? @? ?@ N@5? @? ?@ N@5? @? @@ @? ?@ ?(Y? @? ?@ @? ?@ ?(Y? @? ?@ ?(Y? @? ?@ ?(Y? @? ?@ ?(Y? @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? J@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@ ?@hf?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ )X ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@e@??@6X?W2@@?@)?W26X? ?@@?e?@K? ?@ @? @@e?W26X?@@@@@6X?@@6X?W2@6X?@hf?@@?e?@K? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@e@?eV1?*U?e@H?7YV1? ?@@?e?@@6K? ?@ @? @@e?7YV1?@??@?B1?@?B1?7<?B1?@hf?@@?e?@@6K? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?3=C5?W2@@?V46X?@??@@@@? ?@@?e?@@@@6X? ?@ @? @@e?@@@@?@??@e@?@??@?@e?@?@?@@?h?@@?e?@@@@6X? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?N@@H?*U?@e?S,?3L?3X? ?@@@@@@@@@@@,? ?@ @? @@e?3X?e@??@e@?@?C5?3=?C5?@hf?@@@@@@@@@@@,? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @@eV4@@?@@0Y?V/?V4@ ?@@?e?@@@@0Y? ?@ @? @@e?V4@e@??@e@?@@0Y?V4@0Y?@hf?@@?e?@@@@0Y? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@?e?@@0M? ?@ @? @@ @M ?@@?e?@@0M? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@?e?@M? ?@ @? @@ ?@@?e?@M? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ W. ?@@? ?@ @? @@ ?W.?hf?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ .Y @? ?@@? ?@ @? @@ ?.Y?hf?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ )X @? ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?W26X?@)?W26X?@@6X?W2@@?@??@?W26X?f?@@? ?@ @? @@e?W2@@?W2@6X?@@6X?@@6X?W26Xhf?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?7YV1?@H?7YV1?@?B1?7<?@?@??@?7YV1?f?@@? ?@ @? @@e?*U?e7<?B1?@?B1?@?B1?7YV1hf?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@@@?@??@@@@?@??@?@e@?@??@?@@@@?f?@@? ?@ @? @@e?V46X?@?e@?@??@?@e@?@@@@hf?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?3X?e3L?3X?e@??@?3=?@?3=?@?3X?g?@@? ?@ @? @@f?S,?3=?C5?@??@?@e@?3X ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?V4@eV/?V4@e@??@?V4@@?V4@@?V4@g?@@? ?@ @? @@e?@@0Y?V4@0Y?@??@?@e@?V4@?hf?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@6X?W2@6X?@@6X?@@6X?W26X?W2@@?g?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@?B1?7<?B1?@?B1?@?B1?7YV1?*U?h?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@e@?@?e@?@??@?@e@?@@@@?V46X?g?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@?C5?3=?C5?@??@?@e@?3Xf?S,?g?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@0Y?V4@0Y?@??@?@e@?V4@??@@0Y?g?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@h?@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@g)X ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@?W26X?@e@6X?@)?@?W2@6X?@@6X?W2@@e?@@? ?@ @? @@f@6X?@@6X?@@6X??@6X?@@?@??@?W2@@?f?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@H?7YV1?@e?V1?@H?@?7<?B1?@?B1?*Uf?@@? ?@ @? @@f?V1?@?B1?@?B1?eV1?@H?@??@?*U?g?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@e@@@@?@?W2@@?@??@?@e?@?@e@?V46Xe?@@? ?@ @? @@e?W2@@?@??@?@e@?W2@@?@e@??@?V46X?f?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@e3Xe?@?*U?@?3L?@?3=?C5?@e@?eS,e?@@? ?@ @? @@e?*U?@?@?C5?@?C5?*U?@?@e3=?@e?S,?f?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@eV@6K?@?V@@@?V)X@?V@@@Y?@e@W2@@Ye?@@? ?@ @? @@e?V@@@?@@@Y?@@@Y?V@@@?@eV@@@W2@@Y?f?@@? ?@ ?J@? ?@ @? ?@ @? J@ @? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? ?O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @? @@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ ?@e@K @? ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@?e?@6X?@e@?W2@@?W2@@?@? @@f@K @? ?@ @? @@ ?@@? @@ ?@e@@6K @? ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@?fV1?@e@?*Ue?*U?e@? @@f@@6K @? ?@ @? @@ ?@@? @@ J@e@@@@6X @? ?@ @? ?@ ?@@@@@@? @? ?@ ?@@?eW2@@?@e@?V46X?V46X?@? @@f@@@@6X @? ?@ @? @@ ?@@? @@ '@@@@@@@@, @? ?@ @? ?@ ?3@@@@H? @? ?@ ?@@?e*U?@?3=?@?eS,e?S,?@? @@@@@@@@@@@, @? ?@ @? @@ ?@@? @@ V+M?@@@@0Y @? ?@ @? ?@ ?N@@@5 @? ?@ ?@@?eV4@@?V4@@?@@0Y?@@0Y?@? @@f@@@@0Y @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @@0M @? ?@ @? ?@ 3@@H @? ?@ ?@@? @@f@@0M @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @M @? ?@ @? ?@ N@5? @? ?@ ?@@? @@f@M @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?(Y? @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?he@? @@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@@e@6X?@?W2@@?W2@6X?@@6X?hf@@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@He?V1?@?*Ue?7<?B1?@?B1?hf@@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@??W2@@?@?V46X?@e?@?@e@?@@he@@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@??*U?@?@?eS,?3=?C5?@e@?hf@@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@??V4@@?@?@@0Y?V4@0Y?@e@?hf@@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ W.hf?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?hf@?e?@ @@ @? ?@ @? @@ ?@?@?@e.Yhf?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?hf@?e?@ @@ @? ?@ @? @@ ?@?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@@6Xe@6X?@@6X?@?W26X?W2@@hf@@ @? ?@ @? @@e?W2@@?W2@6X?@??@?@?@?@?W26X?he?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?B1e?V1?@?B1?@?7YV1?*U @@ @? ?@ @? @@e?*U?e7<?B1?@??@?@?@?@?7YV1?he?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@??@?W2@@?@??@?@?@@@@?V46Xhf@@ @? ?@ @? @@e?V46X?@?e@?@??@?@?@?@?@@@@?he?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@??@?*U?@?@?C5?@?3X?fS,hf@@ @? ?@ @? @@f?S,?3=?C5?3=?@?@?@?@?3X?hf?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@??@?V@@@?@@@Y?@?V@6KO2@@Yhf@@ @? ?@ @? @@eO2@@Y?V@@@Y?V@@@?@?@?@?V@6K?he?@@? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? ?@@? @@ ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @@h@? ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? ?@@? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? ?@@? @@ ?@?@@6X?W2@@?W26X?@@?@?@@??@6X?W2@@?e?@@?e?@K? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @@e?@e@?@?W26X?@e@?@?@?e?@6Xhe?@@?e?@K? ?@ @? ?@ ?@@? ?@@? @@ ?@?@?B1?*Ue?7<I/?@H?@?@H?eV1?*U?f?@@?e?@@6K? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @@e?@e@?@?7YV1?@e@?3T5?fV1he?@@?e?@@6K? ?@ @? ?@ ?@@? ?@@? @@ ?@?@e@?V46X?@f@??@?@eW2@@?V46X?e?@@?e?@@@@6X? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@@@@@ @@e?3=C5?@?@@@@?@e@?S@U?eW2@@?@@?g?@@?e?@@@@6X? ?@ @? ?@ ?@@@@@@? ?@@? @@ ?@?@e@?eS,?3=O.?@??@?@e*U?@e?S,?e?@@@@@@@@@@@,? ?@ @? ?@ @? ?@ @? 3@@@@H @@e?N@@H?@?3Xe?3=?@?7R1?e*U?@he?@@@@@@@@@@@,? ?@ @? ?@ ?3@@@@H? ?@@? @@ ?@?@e@?@@0Y?V40Y?@??@?@eV4@@?@@0Y?e?@@?e?@@@@0Y? ?@ @? ?@ @? ?@ @? N@@@5? @@f@@e@?V4@??V4@@?@?@?eV4@@he?@@?e?@@@@0Y? ?@ @? ?@ ?N@@@5 ?@@? @@ ?@@?e?@@0M? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?3@@H? @@ ?@@?e?@@0M? ?@ @? ?@ 3@@H ?@@? @@ ?@@?e?@M? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?N@5 @@ ?@@?e?@M? ?@ @? ?@ N@5? ?@@? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? (Y @@hfW. ?@@? ?@ @? ?@ ?(Y? ?@@? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@hf.Yf?@he?@h?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@@@@@6X?W26X?@@?@?W26X??@6X?@?@@6X?W2@@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@?B1?7YV1?@H?@?7<I/?eV1?@?@?B1?*U?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@??@?@@@@?@??@?@fW2@@?@?@e@?V4@@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@??@?3X?e@??@?3=O.?*U?@?@?@e@?e?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@??@?V4@e@??@?V40Y?V4@@?@?@e@?@@@@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? @?hf?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e@?e?@ @?h@@ @? ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e@?e?@ @?h@@ ?W26X?@W-X?W26X?@@@@@6X?@?hf?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@@6X??@6X?W2@@?W2@@e@6X?W2@@?W26X?W2@@@? ?@ @? ?@ ?@@?e@@6X?@?W2@6X?W26X?W2@@e?W2@@?W26Xf@@ ?7<I/?@(R1?7YV1?@??@?B1?@?hf?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@?B1?eV1?*U?e*Uf?V1?7<?@?7YV1?*U?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e@?B1?@?7<?B1?7<I/?*Uf?7<?@?7YV1f@@ ?@f@H?@?@@@@?@??@e@?@?@@he?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@?W2@@?V46X?V46X?W2@@?@??@?@@@@?V4@@@? ?@ @? ?@ ?@@?e@??@?@?@e?@?@fV46Xe?@e@?@@@@f@@ ?3=O.?@??@?3X?e@??@e@?@?hf?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@?C5?*U?@e?S,?eS,?*U?@?3=?@?3X?f?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e@?C5?@?3=?C5?3=O.?eS,e?3=?@?3Xg@@ ?V40Y?@??@?V4@e@??@e@?@?hf?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@@0Y?V4@@?@@0Y?@@0Y?V4@@?V4@@?V4@e@@@@@? ?@ @? ?@ ?@@?e@@0Y?@?V4@0Y?V40Y?@@0Ye?V4@@?V4@?f@@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@M? I@h?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?W.? ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@fW. ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?.Y? ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@f.Y @? ?@@? ?@ @? ?@ ?@@?g?@ @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@h)Xhf)X ?@@? ?@ @? ?@ ?@@?g?@ @@ ?@@6X?W26X?W26X?W2@@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?W26X?@)?@@?W2@6X?@?@)?W2@@?he?@@? ?@ @? ?@ ?@@?eW2@@?@e@6X?W26X?W26X? @@ ?@?B1?7YV1?7YV1?*U ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?7YV1?@H?@H?7<?B1?@?@H?*U?hf?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e7<?@?@e?V1?7<I/?7YV1? @@ ?@e@?@@@@?@@@@?V46X ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@@@@?@??@e@?e@?@?@??V46X?he?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e@??@?@?W2@@?@?e?@@@@? @@ ?@e@?3Xe?3X?fS, ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?3X?e3L?@e3=?C5?@?3Le?S,?he?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e3=?@?@?*U?@?3=O.?3X? @@ ?@e@?V@6K?V@6KO2@@Y ?@@? ?@ @? ?@ ?J@? ?@ @? @@e?V@6K?V)X@eV@@@Y?@?V)?2@@Y?he?@@? ?@ @? ?@ ?@@?eV@@@?@?V@@@?V@@Y?V@6K? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?@ O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?@@? @? ?@ @? ?@ @? @@ @@ ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?e?@ @@ @? ?@ ?@@? @? ?@ @? ?@ @? @@ @@ ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?@@? @? ?@ @? ?@ @? @@ @@ ?@e@K @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?@@?@?W2@@?W26X?@@??@6X?W2@@?h@@f@K @? ?@ ?@@? @? ?@ @? ?@ @? @@ @@ ?@e@@6K @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?@H?@?*U?e7YV1?@H?eV1?*U?he@@f@@6K @? ?@ ?@@? @? ?@ @? ?@ @? @@ @@ J@e@@@@6X @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?@??@?V46X?@@@@?@eW2@@?V46X?h@@f@@@@6X @? ?@ ?@@@@@@? @? ?@ @? ?@ @? @@@@@@ @@ '@@@@@@@@, @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?@??@e?S,?3Xe?@e*U?@e?S,?h@@@@@@@@@@@, @? ?@ ?3@@@@H? @? ?@ @? ?@ @? 3@@@@H @@ V+M?@@@@0Y @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?@??@?@@0Y?V4@??@eV4@@?@@0Y?h@@f@@@@0Y @? ?@ ?N@@@5 @? ?@ @? ?@ @? N@@@5? @@ @@0M @? ?@ @? ?@ ?@@? @@f@@0M @? ?@ 3@@H @? ?@ @? ?@ @? ?3@@H? @@ @M @? ?@ @? ?@ ?@@? @@f@M @? ?@ N@5? @? ?@ @? ?@ @? ?N@5 @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?(Y? @? ?@ @? ?@ @? (Y @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@?eW. ?@?@ @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e7H ?@?@ @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@L?W26X?@@@@@6X?W26X?@?@?W26X?h@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@@?7YV1?@??@?B1?7YV1?@?@?7YV1?h@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@H?@@@@?@??@e@?@@@@?@?@?@@@@?h@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@??3X?e@??@e@?3Xe?@?@?3X?he@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@??V4@e@??@e@?V4@??@?@?V4@he@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? W-X? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@?f?@hf.R/? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@?f?@h)Xg)X @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@?eW2@@?W26X?e@)?W26X?@)?@e@?he@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e7<?@?7YV1?e@H?7YV1?@H?@e@?he@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@??@?@@@@?e@??@@@@?@??@e@?he@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e3=?@?3X?f3L?3X?e3L?3=?@?he@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@ @? J@ ?@@?eV@@@?V@6K?eV)KV@6K?V)KV@@@?he@@ @? ?@ @? J@ @? ?@ @? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? ?O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?W(M ?@@? ?@ @? @@ ?@@? @@ ?@ @? ?@ @? @@heI'X? ?@@? ?@ @? @@ @?h?.Y? ?@@? ?@ @? @@ @?h?@h?@@? @@ ?@ @? ?@ @? @@e?@f@??V/? ?@@? ?@ @? @@ ?)X? ?@@? ?@ @? @@ @?h?@h?@@? @@ ?@ @? ?@ @? @@e?@ ?@@? ?@ @? @@ ?W26X?@?@?@?W2@@?@)?W26X ?@@?e?@K? ?@ @? @@e?W2@@?@?@?@@@@@6X?@@6X?W2@6X?@?W26X?e?@@?e?@K?he@@ ?@ @? ?@ @? @@e?@@6X?@?W26X?@@?W26X ?@@?e?@K? ?@ @? @@ ?7YV1?3T5?@?*Ue?@H?7YV1 ?@@?e?@@6K? ?@ @? @@e?*U?e@?@?@??@?B1?@?B1?7<?B1?@?7YV1?e?@@?e?@@6K?h@@ ?@ @? ?@ @? @@e?@?B1?@?7YV1?@H?7YV1 ?@@?e?@@6K? ?@ @? @@ ?@@@@?S@U?@?V46X?@e@@@@ ?@@?e?@@@@6X? ?@ @? @@e?V46X?@?@?@??@e@?@??@?@e?@?@?@@@@?e?@@?e?@@@@6X?f@@@@@@ ?@ @? ?@ @? @@e?@e@?@?@@@@?@e@@@@ ?@@?e?@@@@6X? ?@ @? @@ ?3X?e7R1?@?eS,?3L?3X ?@@@@@@@@@@@,? ?@ @? @@f?S,?3X@?@??@e@?@?C5?3=?C5?@?3X?f?@@@@@@@@@@@,?f3@@@@H ?@ @? ?@ @? @@e?@?C5?@?3Xe?@e3X ?@@@@@@@@@@@,? ?@ @? @@ ?V4@e@?@?@?@@0Y?V/?V4@? ?@@?e?@@@@0Y? ?@ @? @@e?@@0Y?V'@?@??@e@?@@0Y?V4@0Y?@?V4@f?@@?e?@@@@0Y?fN@@@5? ?@ @? ?@ @? @@e?@@0Y?@?V4@??@eV4@? ?@@?e?@@@@0Y? ?@ @? @@ ?@@?e?@@0M? ?@ @? @@h?V'? ?@@?e?@@0M?g?3@@H? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@?e?@@0M? ?@ @? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?e?@M? ?@ @? @@ ?@@?e?@M?h?N@5 ?@ @? ?@ @? @@ ?@@?e?@M? ?@ @? @@ W(M? ?@@? ?@ @? @@ ?W.? ?@@? (Y ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@ .Y ?@he?@@? ?@ @? @@e?@ ?.Y?f@?f?@g?@@? ?@ @? ?@ @? @@ @?f?@ ?@@? ?@ @? @@ )Xg)Xhe?@he?@@? ?@ @? @@ ?@g?@@? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@@? ?@ @? @@ ?W26X?@)e@6X?@)?W2@@?eW2@@?W26X?f?@@? ?@ @? @@e?@?@@@@@6X?@@6X?W26X?@@?@??@6X?@g?@@? ?@ @? ?@ @? @@f@6X?@@6X?W2@@?@??@6X?@?W2@@?W26Xf?@@? ?@ @? @@ ?7YV1?@He?V1?@H?*U?f7<?@?7YV1?f?@@? ?@ @? @@e?@?@e@?B1?@?B1?7YV1?@H?@?eV1?@g?@@? ?@ @? ?@ @? @@f?V1?@?B1?7<?@?@?eV1?@?*U?e7YV1f?@@? ?@ @? @@ ?@@@@?@??W2@@?@??V46X?e@??@?@@@@?f?@@? ?@ @? @@e?@?@e@??@?@e@?@@@@?@e@?W2@@?@g?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?W2@@?@??@?@e@?@?W2@@?@?V46X?@@@@f?@@? ?@ @? @@ ?3X?e3L?*U?@?3Le?S,?e3=?@?3X?g?@@? ?@ @? @@e?@?@e@??@?@?C5?3Xe?@e@?*U?@?@g?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?*U?@?@??@?3=?@?@?*U?@?@e?S,?3Xg?@@? ?@ @? @@ ?V4@eV/?V4@@?V/?@@0Y?eV4@@?V4@g?@@? ?@ @? @@e?@?@e@??@?@@0Y?V4@??@e@?V4@@?@g?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?V4@@?@??@?V4@@?@?V4@@?@?@@0Y?V4@?f?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@hf?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ I'X? ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?V/? ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@ ?W26X?W2@6X?W2@@?@@@@@6X?W2@6Xh?@@? ?@ @? @@e?W26X?W26X?@@?W26X?@?W26X?hf?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?W26X?W2@@?@@6X?W26X?W26X?W26Xh?@@? ?@ @? @@ ?7<I/?7<?B1?*Ue?@e@?B1?7<?B1h?@@? ?@ @? @@e?7<I/?7YV1?@H?7<I/?@?7YV1?hf?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?7YV1?*Ue?@?B1?7YV1?7<I/?7YV1h?@@? ?@ @? @@ ?@f@?e@?V46X?@e@??@?@e?@?@@?f?@@? ?@ @? @@e?@f@@@@?@e@?e?@?@@@@?hf?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@@@@?V46X?@e@?@@@@?@f@@@@h?@@? ?@ @? @@ ?3=O.?3=?C5?eS,?@e@??@?3=?C5h?@@? ?@ @? @@e?3=O.?3Xe?@e3=O.?@?3X? ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?3X?fS,?@?C5?3Xe?3=O.?3Xhe?@@? ?@ @? @@ ?V40Y?V4@0Y?@@0Y?@e@??@?V4@0Yh?@@? ?@ @? @@e?V40Y?V4@??@eV40Y?@?V4@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?V4@e@@0Y?@@0Y?V4@??V40Y?V4@?h?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@hf?@M? ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@he?W.? ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@g@? ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@g@?@??.Y?h?@f@?he?@@? ?@ @? @@ )X ?@@? ?@ @? @@g@? ?@@? ?@ @? ?@ @? @@g@?@?hf?@f@?he?@@? ?@ @? @@ ?@@6X??@6X?@e@?@)?W26X?W2@@he?@@? ?@ @? @@e?W2@@?W26Xe?W2@@?W26X?@?@@6X?h?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?W2@@?eW26X?@@??@6X?@@6X?@?W26X?W2@@??@@? ?@ @? @@ ?@?B1?eV1?@e@?@H?7YV1?*Uhf?@@? ?@ @? @@e?7<?@?7YV1e?*U?e7YV1?@?@?B1?h?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?7<?@?e7YV1?@H?eV1?@?B1?@?7YV1?*U?e?@@? ?@ @? @@ ?@e@?W2@@?@e@?@??@@@@?V46Xhe?@@? ?@ @? @@e?@e@?@@@@e?V46X?@@@@?@?@e@?h?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@?e@@@@?@eW2@@?@e@?@?@@@@?V46X??@@? ?@ @? @@ ?@e@?*U?@?3=?@?3L?3X?fS,he?@@? ?@ @? @@e?3=?@?3Xg?S,?3Xe?@?@e@?h?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?3=?@?e3Xe?@e*U?@?@?C5?@?3Xf?S,??@@? ?@ @? @@ ?@e@?V@@@?V@@@?V)KV@6KO2@@Yhe?@@? ?@ @? @@e?V@@@?V@6KeO2@@Y?V@6K?@?@e@?h?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?V@@@?eV@6K?@eV@@@?@@@Y?@?V@6KO2@@Y??@@? ?@ @? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? ?@@? @@ @? @@ ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? ?@@? @@ @? @@ ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? ?@@? @@ @? @@ ?@e@K @? ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? ?@@?e@@@@@6X??@6X?@@?W2@@?@e@?W26Xh@@f@K @? @@ ?@e@@6K @? ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? ?@@?e@??@?B1?eV1?@H?7<?@?@e@?7YV1h@@f@@6K @? @@ J@e@@@@6X @? ?@ @? ?@ ?@@@@@@? @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@@@@@? ?@@?e@??@e@?W2@@?@e@??@?@e@?@@@@h@@f@@@@6X @? @@ '@@@@@@@@, @? ?@ @? ?@ ?3@@@@H? @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?3@@@@H? ?@@?e@??@e@?*U?@?@e3=?@?3=?@?3Xhe@@@@@@@@@@@, @? @@ V+M?@@@@0Y @? ?@ @? ?@ ?N@@@5 @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?N@@@5 ?@@?e@??@e@?V4@@?@eV4@@?V4@@?V4@?h@@f@@@@0Y @? @@ @@0M @? ?@ @? ?@ 3@@H @? ?@ @? ?@ @? ?@ 3@@H ?@@? I@ @@f@@0M @? @@ @M @? ?@ @? ?@ N@5? @? ?@ @? ?@ @? ?@ N@5? ?@@? @@f@M @? @@ @? ?@ @? ?@ ?(Y? @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?(Y? ?@@? @@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?f?@?@?@gW.?@g@?e?@?W.?f@@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?f?@?@h7Hhe)Xe?7H?f@@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?eW2@@e?@?@@6X?@L?@?@@6X?@?@)?@?@L?f@@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e7<?@e?@?@?B1?@@?@?@?B1?@?@H?@?@@?f@@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@??@e?@?@e@?@H?@?@e@?@?@??@?@H?f@@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e3=?@e?@?@e@?@??@?@e@?@?3L?@?@g@@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?eV4@@e?@?@e@?@??@?@e@?@?V/?@?@g@@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?h?W(M @@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?@?e?.Y?hf@?@?hf@@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?f@?g?)X?h@? @@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?@?eW26X?@)?@??@?W2@@?@?W26Xh@@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?@?e7YV1?@H?@??@?7<?@?@?7YV1h@@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?@?e@@@@?@e@??@?@e@?@?@@@@h@@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?@?e3Xe?3L?3=?@?3=?@?@?3Xhe@@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?@?eV4@??V/?V4@@?V4@@?@?V4@?h@@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?hf@? @@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?hf@? @@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?W26X?W2@@?e@@6X?W2@6Xe@6X?W2@@f@@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?7YV1?*U?f@?B1?7<?B1e?V1?*Ug@@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?@@@@?V46X?e@??@?@e?@?W2@@?V46Xf@@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?3Xf?S,?e@?C5?3=?C5?*U?@?eS,f@@ @? @@ @? ?@ ?J@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?V@6KO2@@Y?e@@@Y?V@@@Y?V@@@W2@@Yf@@ @? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@? ?@ ?@@? ?W(Me?I'Xhf@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @@ ?@@? @@ ?@f@? @?e?@@? ?@ ?@@? ?.Y?fV/hf@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @@ ?@@? @@ ?@ @?e?@@? ?@ ?@@?e)Xhe?)X? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @@ ?@@? @@ ?W26X?@@?@@6X?@?@??@?@@@@@6Xe?W2@@?@??@@?e?@K? ?@ ?@@?e@)?W26X?@@6X?@)?W26Xf@6X?he@@f@K @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @@ ?@@? @@ ?7YV1?@H?@?B1?@?@??@?@e@?B1e?7<?@?@??@@?e?@@6K? ?@ ?@@?e@H?7YV1?@?B1?@H?7YV1f?V1?he@@f@@6K @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @@ ?@@? @@ ?@@@@?@??@e@?@?@??@?@e@??@e?@e@?@??@@?e?@@@@6X? ?@ ?@@?e@??@@@@?@??@?@e@@@@e?W2@@?he@@f@@@@6X @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@@@@@ @@ ?@@? @@ ?3X?e@??@?C5?@?3=?@?@e@??@e?3=?@?3=?@@@@@@@@@@@,? ?@ ?@@?e3L?3X?e@??@?3L?3Xf?*U?@?he@@@@@@@@@@@, @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? 3@@@@H @@ ?@@? @@ ?V4@e@??@@0Y?@?V4@@?@e@??@e?V4@@?V4@@@?e?@@@@0Y? ?@ ?@@?eV/?V4@e@??@?V/?V4@?e?V4@@?he@@f@@@@0Y @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? N@@@5? @@ ?@@? @@ ?@@?e?@@0M? ?@ ?@@? @@f@@0M @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?3@@H? @@ ?@@? @@ ?@@?e?@M? ?@ ?@@? @@f@M @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?N@5 @@ ?@@? @@ ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? (Y @@ ?@@? @@ @?e?@h?@ ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @? )Xh?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ ?W26X?@W-X?@?@@@@@6X?@?W2@@?@)?W26X?e?@@? ?@ ?@@?e@@6X?W2@6X?@e@?@??@?W26X??@6X?@e@?e@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ ?7<I/?@(R1?@?@e@?B1?@?*U?e@H?7YV1?e?@@? ?@ ?@@?e@?B1?7<?B1?@e@?@??@?7YV1?eV1?@e@?e@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ ?@f@H?@?@?@e@??@?@?V46X?@??@@@@?e?@@? ?@ ?@@?e@??@?@e?@?@e@?3=C5?@@@@?W2@@?@e@?e@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ ?3=O.?@??@?@?@e@??@?@e?S,?3L?3X?f?@@? ?@ ?@@?e@??@?3=?C5?3=?@?N@@H?3X?e*U?@?3=?@?e@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ ?V40Y?@??@?@?@e@??@?@?@@0Y?V/?V4@f?@@? ?@ ?@@?e@??@?V4@0Y?V4@@??@@??V4@eV4@@?V4@@?e@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ ?@@? ?@ ?@@?hf@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@ ?@hf?@@? @@ ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@ ?@hf?@@? @@ ?@@6X?@@?W2@6X?@@6X?W2@6X?@@@@@6X?f?@@? ?@ ?@@?e?@6X?W2@@?@?@@e?@@6X?W2@6X?@??@?@@?e@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@W-X?W2@6X?@@?W2@@?eW2@@?@e@?g?@@? @@ ?@?B1?@H?7<?B1?@?B1?7<?B1?@??@?B1?f?@@? ?@ ?@@?fV1?7<?@?@?@He?@?B1?7<?B1?@??@?@H?e@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@(R1?7<?B1?@H?*U?f7<?@?@e@?g?@@? @@ ?@e@?@??@e?@?@e@?@?e@?@??@e@?f?@@? ?@ ?@@?eW2@@?@e@?@?@?e?@e@?@?e@?@??@?@f@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@H?@?@?e@?@??V46X?e@??@?@e@?g?@@? @@ ?@?C5?@??3=?C5?@e@?3=?C5?@??@e@?f?@@? ?@ ?@@?e*U?@?3=?@?@?@?e?@?C5?3=?C5?3=?@?@f@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@?3=?C5?@?e?S,?e3=?@?3=?@?g?@@? @@ ?@@0Y?@??V4@0Y?@e@?V4@0Y?@??@e@?f?@@? ?@ ?@@?eV4@@?V4@@?@?@?e?@@0Y?V4@0Y?V4@@?@f@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@?V4@0Y?@??@@0Y?eV4@@?V4@@?g?@@? @@ ?@M? ?@@? ?@ ?@@?h?I@?g?@M? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ W. ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ ?@h?@e.YeW.?@g@?h?@@? ?@ ?@@? @?e@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@@? @@ ?@g7H ?@@? ?@ ?@@? ?)X?f@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?)X? ?@@? @@ ?@?@@6X?W2@@?W26X?@L?@?@@6X?@?h?@@? ?@ ?@@?eW2@@?W2@6X?@@6X?e@@6Xe@6X?@@?@)?@?e@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@)?W26X?@@?@@e@6X?@?@@6Xhf?@@? @@ ?@?@?B1?7<?@?7YV1?@@?@?@?B1?@?h?@@? ?@ ?@@?e*Ue?7<?B1?@?B1?e@?B1e?V1?@H?@H?@?e@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@H?7YV1?@H?@He?V1?@?@?B1hf?@@? @@ ?@?@e@?@??@?@@@@?@H?@?@e@?@?h?@@? ?@ ?@@?eV46X?@e?@?@e@?e@??@?W2@@?@??@e@?e@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@@@@?@e@??W2@@?@?@??@hf?@@? @@ ?@?@e@?3=?@?3X?e@??@?@e@?@?h?@@? ?@ ?@@?fS,?3=?C5?@e@?e@?C5?*U?@?@??3L?@?e@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?3L?3Xe?@e@??*U?@?@?@??@hf?@@? @@ ?@?@e@?V@@@?V@6K?@??@?@e@?@?h?@@? J@ ?@@??O2@@Y?V@@@Y?@e@?e@@@Y?V@@@?@??V)X@?e@@ @? ?@ ?J@? ?@ @? ?@ @? @@e?V)KV@6K?@e@??V@@@?@?@??@hf?@@? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? @@ ?@@? @@ ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @? @@ ?@ @? @@ ?@@? @@ ?@ @? ?@ ?@@?eW.?@?@ @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @? @@ ?@ @? @@ )X?@ ?@@? @@ ?@ @? ?@ ?@@?e7He?@ @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @? @@ ?@e@K @? @@e?W26X??@6X?@@6X?@)?@?@@6X?W26Xh?@@?e?@K?he@@ ?@ @? ?@ ?@@?e@L?@?@?W2@6X?@e@? @@f@K @? ?@ @? ?@ ?@@? @? @@ ?@e@@6K @? @@e?7<I/?eV1?@?B1?@H?@?@?B1?7YV1h?@@?e?@@6K?h@@ ?@ @? ?@ ?@@?e@@?@?@?7<?B1?@e@? @@f@@6K @? ?@ @? ?@ ?@@? @? @@ J@e@@@@6X @? @@e?@fW2@@?@e@?@??@?@e@?@@@@h?@@?e?@@@@6X?f@@@@@@ ?@ @? ?@ ?@@?e@H?@?@?@e?@?@e@? @@f@@@@6X @? ?@ @? ?@ ?@@@@@@? @? @@ '@@@@@@@@, @? @@e?3=O.?*U?@?@e@?3L?@?@e@?3Xhe?@@@@@@@@@@@,?f3@@@@H ?@ @? ?@ ?@@?e@??@?@?3=?C5?3=?@? @@@@@@@@@@@, @? ?@ @? ?@ ?3@@@@H? @? @@ V+M?@@@@0Y @? @@e?V40Y?V4@@?@e@?V/?@?@e@?V4@?h?@@?e?@@@@0Y?fN@@@5? ?@ @? ?@ ?@@?e@??@?@?V4@0Y?V4@@? @@f@@@@0Y @? ?@ @? ?@ ?N@@@5 @? @@ @@0M @? @@ ?@@?e?@@0M?g?3@@H? ?@ @? ?@ ?@@? @@f@@0M @? ?@ @? ?@ 3@@H @? @@ @M @? @@ ?@@?e?@M?h?N@5 ?@ @? ?@ ?@@? @@f@M @? ?@ @? ?@ N@5? @? @@ @? @@ ?@@? (Y ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?(Y? @? @@ @? @@he?@?@?@h?@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@hf?@e?)X? ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@e?@@@@@6X?@?@?@?@)??@6X?@?@@?W26Xg?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@e?@e@?B1?@?@?@?@H?eV1?@?@H?7YV1g?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@e?@e@??@?@?@?@?@eW2@@?@?@e@@@@g?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@e?@e@??@?@?@?@?3L?*U?@?@?@e3Xh?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@e?@e@??@?@?@?@?V/?V4@@?@?@eV4@?g?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@e?W.?hf?@h?@he?@@? ?@ @? ?@ ?@@?eW.g@?he@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@e?7H? ?)X?f?@he?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e7H )Xf@@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@e?@L?W26X?@@??@6X?@?@)?eW2@@?W26X?W2@@?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e@Le@6X?@?W2@@e@6X?@?W26X?@@6X?@)f@@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@e?@@?7YV1?@H?eV1?@?@H?e7<?@?7YV1?*Ue?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e@@e?V1?@?*Uf?V1?@?7YV1?@?B1?@Hf@@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@e?@H?@@@@?@eW2@@?@?@f@??@?@@@@?V46X?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e@H?W2@@?@?V46X?W2@@?@?@@@@?@e@?@?f@@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@e?@e3Xe?@e*U?@?@?3L?e3=?@?3X?fS,?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e@??*U?@?@?eS,?*U?@?@?3Xe?@e@?3Lf@@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@e?@eV4@??@eV4@@?@?V/?eV4@@?V4@e@@0Y?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e@??V4@@?@?@@0Y?V4@@?@?V4@??@e@?V/f@@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@?g?)X? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@e?@e@?W26X?@@?W2@@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@?eW2@@?@)?W2@6X?@@6X?@@6X?W26X?@@?g@@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@e?@e@?7YV1?@H?*U ?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e*Ue?@H?7<?B1?@?B1?@?B1?7YV1?@H?g@@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@e?3=C5?@@@@?@eV46X ?@@? ?@ @? ?@ ?@@?eV46X?@e@?e@?@??@?@e@?@@@@?@h@@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@e?N@@H?3Xe?@fS, ?@@? ?@ @? ?@ ?@@?fS,?3L?3=?C5?@?C5?@?C5?3Xe?@h@@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? @@f@@eV@6K?@?O2@@Y ?@@? ?@ @? J@ ?@@??O2@@Y?V)KV@@@Y?@@@Y?@@@Y?V@6K?@h@@ ?J@? ?@ @? ?@ @? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@? ?@ ?@@? @? ?@ @? @@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?W(M @@ @? ?@ @? @@ @? ?@@? ?@ ?@@? @? ?@ @? @@h@? ?@@? @@ ?@ ?@@? ?.Y? @@ @? ?@ @? @@ @?hf?)X? ?@@? ?@ ?@@? @? ?@ @? @@h@? ?@@? @@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?W26X?@W-Xe@6X?@@6X?@)?W2@@he?@@?e?@K? ?@ ?@@? @? ?@ @? @@e?W26X?@W-Xe@6X?@@@@@6X? ?@@?e?@K?he@@ ?@ ?@@?e@@6X?@e@?@@@@@6X?W26X?@@?W2@6X?g@@f@K @? ?@ @? @@ ?7<I/?@(R1e?V1?@?B1?@H?*Uhf?@@?e?@@6K? ?@ ?@@? @? ?@ @? @@e?7<I/?@(R1e?V1?@??@?B1? ?@@?e?@@6K?h@@ ?@ ?@@?e@?B1?@e@?@??@?B1?7YV1?@H?7<?B1?g@@f@@6K @? ?@ @? @@ ?@f@H?@?W2@@?@??@?@eV46Xhe?@@?e?@@@@6X? ?@ ?@@@@@@? @? ?@ @? @@e?@f@H?@?W2@@?@??@e@?@@hf?@@?e?@@@@6X?f@@@@@@ ?@ ?@@?e@??@?@e@?@??@e@?@@@@?@e@?e@?g@@f@@@@6X @? ?@ @? @@ ?3=O.?@??@?*U?@?@??@?3L?eS,he?@@@@@@@@@@@,? ?@ ?3@@@@H? @? ?@ @? @@e?3=O.?@??@?*U?@?@??@e@? ?@@@@@@@@@@@,?f3@@@@H ?@ ?@@?e@??@?3=?@?@??@e@?3Xe?@e3=?C5?g@@@@@@@@@@@, @? ?@ @? @@ ?V40Y?@??@?V4@@?@??@?V/?@@0Yhe?@@?e?@@@@0Y? ?@ ?N@@@5 @? ?@ @? @@e?V40Y?@??@?V4@@?@??@e@? ?@@?e?@@@@0Y?fN@@@5? ?@ ?@@?e@??@?V4@@?@??@e@?V4@??@eV4@0Y?g@@f@@@@0Y @? ?@ @? @@ ?@@?e?@@0M? ?@ 3@@H @? ?@ @? @@ ?@@?e?@@0M?g?3@@H? ?@ ?@@? @@f@@0M @? ?@ @? @@ ?@@?e?@M? ?@ N@5? @? ?@ @? @@ ?@@?e?@M?h?N@5 ?@ ?@@? @@f@M @? ?@ @? @@ /X ?@@? ?@ ?(Y? @? ?@ @? @@ ?@@? (Y ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ V/ @? ?@@? ?@ @? ?@ @? @@h@? ?@@? ?@ ?@@?f?@?@ @@ @? ?@ @? @@ )X ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ ?@@?f?@?@ @@ @? ?@ @? @@ @6X?e@)?@@?W2@6X?@?W2@@hf?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@@6X?@?W2@6X?@@6X ?@@? ?@ ?@@?eW2@@e?W26T26X?@e@?@??@?@@?W26Xg@@ @? ?@ @? @@ ?V1?e@H?@H?7<?B1?@?*U ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@?B1?@?7<?B1?@?B1 ?@@? ?@ ?@@?e7<?@e?7<B@YV1?@e@?@??@?@H?7YV1g@@ @? ?@ @? @@ ?W2@@?e@??@e@?e@?@?V46Xhf?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@?@?@?e@?@??@ ?@@? ?@ ?@@?e@??@e?@e@@@@?@e@?3=C5?@e@@@@g@@ @? ?@ @? @@ ?*U?@?e3L?@e3=?C5?@?eS,hf?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@?C5?@?3=?C5?@??@ ?@@? ?@ ?@@?e3=?@e?3=C@Xe?3=?@?N@@H?@e3Xh@@ @? ?@ @? @@ ?V4@@?eV/?@eV4@0Y?@?@@0Yhf?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@@0Y?@?V4@0Y?@??@ ?@@? ?@ ?@@?eV4@@e?V40R4@??V4@@??@@??@eV4@?g@@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@ ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ W@X?hf?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ @? ?@@? ?@ @? ?@ @? @@g@? .R/?hf?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@g@? ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?@e@?W2@6X?@?@?@? ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?W2@@?W26Xe?@@@@@6X?W26X?@@@@@6X?W26X?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?@e@?7<?B1?@?3T5? ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?7<?@?7YV1e?@e@?B1?7YV1?@??@?B1?7YV1?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?3=C5?@?e@?@?S@U? ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@?@@@@e?@e@??@?@@@@?@??@e@?@@@@?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?N@@H?3=?C5?@?7R1? ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?3=?@?3Xf?@e@??@?3X?e@??@e@?3Xe?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ @@eV4@0Y?@?@?@? ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?V4@@?V4@?e?@e@??@?V4@e@??@e@?V4@??@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@hf/X ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?@?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@hfV/ ?@@? ?@ ?@@?g?@ @?e@@ @? ?@ @? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? @@ ?W2@@??@6X?@@?W2@@?@?W26X?@@6Xh?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@@@@@6X?W26X?@@?W26X? ?@@? ?@ ?@@?e@??@?@?W26X?@??@?@?@e?W2@6X?@e@?@?e@@ @? ?@ @? @@ ?7<?@?eV1?@H?7<?@?@?7YV1?@?B1h?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@?B1?7YV1?@H?7YV1? ?@@? ?@ ?@@?e@??@?@?7YV1?@??@?3T5e?7<?B1?@e@?@?e@@ @? ?@ @? @@ ?@e@?W2@@?@e@??@?@?@@@@?@??@h?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@??@?@@@@?@??@@@@? ?@@? ?@ ?@@?e3=C5?@?@@@@?@??@?S@Ue?@e?@?@e@?@?e@@ @? ?@ @? @@ ?3=?@?*U?@?@e3=?@?@?3X?e@??@h?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@??@?3X?e@??3X? ?@@? ?@ ?@@?eN@@H?@?3X?e3=?@?7R1e?3=?C5?3=?@?@?e@@ @? ?@ @? @@ ?V@@@?V@@@?@eV@@@?@?V@6K?@??@h?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@??@?V@6K?@??V@6K? ?@@? J@ ?@@?e?@@??@?V@6K?V@@@?@?@e?V@@@Y?V@@@?@?e@@ @? ?@ ?J@? @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @? @@ ?@@? @@ ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @? @@ ?@@? @@ ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @? @@ )X ?@@? @@ ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@e@K @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @? @@e?W2@@??@6X?@e@?@)?W26X? ?@@?e?@K?he@@ ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@e@@6K @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @? @@e?*U?fV1?@e@?@H?7YV1? ?@@?e?@@6K?h@@ ?@ @? ?@ ?@@? @@ J@e@@@@6X @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@@@@@? @? @@e?V46X?W2@@?@e@?@??@@@@? ?@@?e?@@@@6X?f@@@@@@ ?@ @? ?@ ?@@? @@ '@@@@@@@@, @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?3@@@@H? @? @@f?S,?*U?@?3=?@?3L?3X? ?@@@@@@@@@@@,?f3@@@@H ?@ @? ?@ ?@@? @@ V+M?@@@@0Y @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?N@@@5 @? @@e?@@0Y?V4@@?V4@@?V/?V4@ ?@@?e?@@@@0Y?fN@@@5? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @@0M @? ?@ @? ?@ @? ?@ 3@@H @? @@ ?@@?e?@@0M?g?3@@H? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @M @? ?@ @? ?@ @? ?@ N@5? @? @@ ?@@?e?@M?h?N@5 ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?(Y? @? @@ ?@@? (Y ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@?h@?e?@ @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@?h@?he)X @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@?eW2@6X?@@6X?@?W26X?@)?W2@@?hf@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e7<?B1?@?B1?@?7YV1?@H?*U? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e@?e@?@??@?@?@@@@?@??V46X?hf@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e3=?C5?@?C5?@?3X?e3Le?S,?hf@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@?eV4@0Y?@@0Y?@?V4@eV/?@@0Y?hf@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@?hf?@ @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@?f?@ @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@?f?@ @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@@6X?@@?W2@6X?@@6X?W2@6X?@@@@@6X?f?@@? ?@ @? ?@ ?@@?eW2@@?W26X? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@?B1?@H?7<?B1?@?B1?7<?B1?@??@?B1?f?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e7<?@?7YV1? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@?@??@e?@?@e@?@?e@?@??@e@?f?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e@??@?@@@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@?C5?@??3=?C5?@e@?3=?C5?@??@e@?f?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e3=?@?3X? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@@0Y?@??V4@0Y?@e@?V4@0Y?@??@e@?f?@@? ?@ @? ?@ ?@@?eV4@@?V4@ @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@M? ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @?f?@h?@@? ?@ @? ?@ ?@@?hf?@?W.? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@@? ?@ @? ?@ ?@@?hf?@?7H? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@@6X?W2@6X?@??@?@@?e@?@??@?@h?@@? ?@ @? ?@ ?@@?eW2@@?W2@6X?@?@L?W26X?@e@?@@he@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@?B1?7<?B1?@??@?@H?e@?@??@?@h?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e7<?@?7<?B1?@?@@?7YV1?@e@?@Hhe@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@?@?e@?@??@?@f@?@??@?@h?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e@??@?@e?@?@?@H?@@@@?@e@?@?he@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@?C5?3=?C5?3=?@?@f@?3=?@?@h?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e3=?@?3=?C5?@?@e3Xe?3=?@?@?he@@ @? ?@ @? ?@ ?J@? ?@ @? @@e?@@@Y?V@@@Y?V@@@?@f@?V@@@?@h?@@? ?@ @? J@ ?@@?eV@@@?V@@@Y?@?@eV@6K?V@@@?@?he@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@? @@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?@@? @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @@ ?@@? @?he@@ @? ?@ ?@@?g?@ ?@g@?@?f@@ @? ?@ ?@@? @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @@ ?@@? @?he@@ @? ?@ ?@@?g?@ ?@h@?f@@ @? ?@ ?@@? @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @@ ?@@?eW26X?W26T26X?@e@?@@e?W2@@?W26Xg@@ @? ?@ ?@@?eW26X?@W-X??@6X?@@6X?W2@@e@6X?@?@?f@@f@K @? ?@ ?@@? @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @@ ?@@?e7<I/?7<B@YV1?@e@?@He?7<?@?7YV1g@@ @? ?@ ?@@?e7<I/?@(R1?eV1?@?B1?7<?@e?V1?@?@?f@@f@@6K @? ?@ ?@@? @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @@ ?@@?e@?e?@e@@@@?@e@?@?e?@e@?@@@@g@@ @? ?@ ?@@?e@?e?@H?@?W2@@?@e@?@??@?W2@@?@?@?f@@f@@@@6X @? ?@ ?@@@@@@? @? ?@ @? @@ ?@@? @@@@@@ @@ ?@@?e3=O.?3=C@Xe?3=?@?@?e?3=?@?3Xh@@ @? ?@ ?@@?e3=O.?@e@?*U?@?@e@?3=?@?*U?@?@?@?f@@@@@@@@@@@, @? ?@ ?3@@@@H? @? ?@ @? @@ ?@@? 3@@@@H @@ ?@@?eV40Y?V40R4@??V4@@?@?e?V4@@?V4@?g@@ @? ?@ ?@@?eV40Y?@e@?V4@@?@e@?V4@@?V4@@?@?@?f@@f@@@@0Y @? ?@ ?N@@@5 @? ?@ @? @@ ?@@? N@@@5? @@ ?@@? @@ @? ?@ ?@@? @@f@@0M @? ?@ 3@@H @? ?@ @? @@ ?@@? ?3@@H? @@ ?@@? @@ @? ?@ ?@@? @@f@M @? ?@ N@5? @? ?@ @? @@ ?@@? ?N@5 @@ ?@@?hW-X? @@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?(Y? @? ?@ @? @@ ?@@? (Y @@ ?@@?eW.?@e.R/? @@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@hf?@ ?@@? @@ ?@@?e7H?@g)X @@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ ?@@?e@L?@?@e@?@)?W26X? @@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@@6X??@6X?@?@@?W26X?W2@@?hf?@@? @@ ?@@?e@@?@?@e@?@H?7YV1? @@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@?B1?eV1?@?@H?7YV1?*U? ?@@? @@ ?@@?e@H?@?@e@?@??@@@@? @@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@?W2@@?@?@e@@@@?V46X?hf?@@? @@ ?@@?e@??@?3=?@?3L?3X? @@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@?C5?*U?@?@?@e3Xf?S,?hf?@@? @@ ?@@?e@??@?V4@@?V/?V4@ @@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@@0Y?V4@@?@?@eV4@??@@0Y?hf?@@? @@ ?@@? @@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@M? ?@@? @@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? @@ @?@? ?@@? @@ @? ?@ ?@@?g?@g?@g@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@g@? ?@@? @@ @? ?@@? @@ @? ?@ ?@@?g?@ @? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@g@? ?@@? @@ ?W2@@?@?@?W26X?@@6X? ?@@? @@ @? ?@ ?@@?e?@6X?@@6X?@@?@e?W2@@?W26Xhf@@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?W2@@?W26X ?@@? @@ ?*U?e@?@?7YV1?@?B1? ?@@? @@ @? ?@ ?@@?fV1?@?B1?@H?@e?7<?@?7YV1hf@@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?7<?@?7YV1 ?@@? @@ ?V46X?@?@?@@@@?@e@?@@ ?@@? @@ @? ?@ ?@@?eW2@@?@e@?@??@e?@e@?@@@@hf@@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@?@@@@ ?@@? @@ ?S,?@?@?3Xe?@e@? ?@@? @@ @? ?@ ?@@?e*U?@?@?C5?@??@e?3=?@?3X @@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?3=?@?3X ?@@? @@ ?@@0Y?@?@?V4@??@e@? ?@@? @@ @? ?@ ?@@?eV4@@?@@0Y?@??@e?V4@@?V h h h g h h g h h h h h h h h h h g g g g g g

g

h h g h

h h

h h

h

g

h

g g

h h h h h h h

g

g

h h h h h h

g h

g h

h h h h h h

h

h

h

h h h h h

h

h h h h

g g

h

h

h h

h h h h h

h h h h

h h h h h h h h h h h

g g

h h h

g g g g g

h h h h h h

h h h h h h h h h h h h

g g g g g

h h h h h

h h h h h h h h h h h

h h h h

h h h h g h g g h h g h h h h h

g h g h g h h g g h g h h g g h h h h h

h h h h h h h h h h h h

h h h g h h h h h h h h

h h

h h h h h h h h h h h h

h h h h h h h h h h

h h h h h h h h h h

h h g h h h h h h h h h h

h h

h h h h h h h h

h h h h h h

h h h h

g g g g g

h h h h h h h

g g g g g

h h

h h g h h g h h g g h h h h

h h

g h g h g h h g g h g h h g g h h h h h

h h h h h h h h h h h h

h h

h h g h h h h

h h

h h

h h

h h h h h h h h

h h

h h

h h h h

h h

h h h h h h

h h

h h h h

h h

g g g g g

h h h h h

h

h h h h h h h h h h h

h h h

g g g g

h h h h

h h h h h

h h h h

h h

h h

h h h h h h h h h h h h

h h h h

h h h h h h h h h h

h h h h

h h

h h h h

h h

h h

h h h h h h h h h h h h

h h

h h h h

g

h h h h h h h

h h

h h h h h h h h h h h

g g g g g g g g g g

h h h h h h h h h h h

h h h h h

h h h h g h g g h h g h h h h h

h h h h h h

h h h h h h h h

h

h h

h h h h

g g

h h h h

h h h h h h h h h h h h

h h

h h h

h h

h h h h h

h h h h h h h

h h h h h h h

h h h h h h h h h h h

h h h

h h h h

h h h h h h h h h h h

h h

h h h h

h h g h h h h h h h h

h h h h h h

h h h h h h h h h

h h

g h h h h

g g g g g

g g g g

h h

h h h h h h

h h

h h

h h h h h h h h h h h h

h

h h h h h h h h h h

h h

h h

h h h h h h h h

h h g g g g

h h h h h h h h h h h h

h h

h h h h h h h h h h

h h h h h h h h h h h h

h h h h h h h h h h

h h

h h

h h

g

h h h h h h h h h h h h

h h

h h

h h h h

h h

g g

h h

g g g g

h h h h

h h h h h

h h

h h

h h h h h h h h h h h h

g g g g

h h h

h h

h h h h h h h

h h

g

h h

g g g g g

g g g g g

h h

h h

h h

h h g h h h h h h h h h h

g g g g

h h h h h h h h h h

h h

h h h h

h h

h h

h h h h h h h h h h

h h

h h h h h h h

h

g h g g h h g h g h h g g h g h h h h h

h

h h h h

h h h h h h h h h h h

h h

h h h h

h h

g g g g h h g g h h g g h

h h

h h

h h

h h

h h

h h

h h h

h h

h h h h

h h h h

h h h h h h h h h h h

h h

h h

h h h h

h h h h h h h h h h h

h h h

h h

h h

h h

h h

h h

h h

h h

h h

h h

h h

h h h h h h h h h h h h

h h

h h h h

h h h h h h h h h h h h

h h h h h

h h

h h

h h

h h h h h h h h h h h h

h h h h h h h h h h h h

h h

h

h h h h h

h h

h h

h h h h

g g g g g

h h h h h h h h h h

h h h h

h h h h h h h h

g g g g g

g g g g g g g g g g g g

h h h g h h g h g h h g h h h h

h h h h h h h h h h h

h h h h h h h

h h h h h h h h h h h h

h h h

g h h g g h g h h g g h g g h h h h

h h

h h h h h h h h h h h

g g g g g

g g g g g g g g g g g g

h h h h g h g h g h g h h h h h

g

h h

h h h h h h h

h h h h h

h h h h

h h

h h h h h h h h h

h h h h h h h h h h

h h h

h h

h h h

h h

h h

h h

h h

h h

h h

g g g g g g g g g g g g

h h h h g h g g h h g h h h h h

h h

h h h h h

g g g g

h h h h h

h h

h

h h

h h h h h

g g g g

h h h h h h h

h h

h h h h h h h h h h

h h h h h

h h h h h h h h h h h

h h h h h h h h h h h

h h

h h h g h h h h h h h

h h h h

h h

h h g h h h h h h h h h

h h

h h

h h h h h h h h h

h h h h h h h h h h h

h h g h h g h h g g h h h

h h

h h h h

h

h

g g g g g g g g

La belle-m•re est ˆ l'agonie ˆ l'h™pital. Le tŽlŽ phone sonne et le mari rŽpond... Le docteur : - Monsieur, j'ai une tr•s mauvaise nouvelle pour vous... La femme juste derri•re le mari : - Oh mon Dieu... Qui c'est ? C'est le mŽdecin ? Qu'est-ce qu'il dit ? Le mari : - C'est le Docteur, il dit que ta m•re est guŽrie et qu'el le va revenir ˆ la maison...

h h

h h h h h

g g

g g

g g g g g g g g g g g g

h h h h

h h

LA BLAGUE

h h h h h h h

h h h h h

g

g g g g g

h h h h h h

h h h

h

22

Maracana N¡ 1065 Ñ Jeudi 18 Mars 2010

g g

g

h g g g g g

h

h h h h h

h h

LE COMBLE

g h

h h h h

h h h h

g h

h

h h h

h h

h

h h h h h

h h

g

h g

Le omb e du mŽde n ? C e d exam ne un ayon pou vo a bonne m ne

h h h h h h h h h h

h g g g h h

h h h h h h h h

h

DEVINETTE

h h h h h h h

g

Que e h

h

g g

g g

MOTS CROISÉS N° 395 B

C

D

E

F

G

H

I

J

on n a men pa ?

g g h h h h h

h h g h

A

u que e po

La p• he

g h g g g h h

e

K

L

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 394

HORIZONTALEMENT

VERTICALEMENT

1 - Grand art en petites taches 2 - Il faut en sortir pour améliorer la situation Eclusées 3 - Place de rivière Laissera tomber 4 - Particulièrement vif - Chats qui ont choisi la liberté 5 - Ecrivit en alexandrins - Génitrices 6 - Mettras au courant - Animé 7 - Perversions brutales - Vésicule 8 - Orignal au Canada - Aprés 9 - Attraits féminins pour le titi - Séduire 10- Chef d'état slave Conviendra parfaitement

A - Attirent l'attention B - Non-conformiste C - Impressionnant D - C'est nickel Bonnes comme les romaines E - Spectacle au foyer - Petite bourguignonne F - Conduira Marque de similitude G - Fignolèrent H - Vraiment las I - Vieux catalans Soudé J - Fiables - Coin réputé K - Orifice organique Dépolir L - Mot de licence Montrera son amour du jus de cuisson

@@@@@@@@e? @@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e? @@@@@@@@e? @@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@ @@@@@@@@ @@h? @@ @@h? @@ @@h? @@ @@h? @@ @@h? @@ @@h? @@

@@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 - 0770 94.97.55 Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Bureau de liaison 79, boulevard Bougara - El-Biar - Alger

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée du marketing Samia Benmaghsoula Rédacteur en chef Mustapha Ouail Chargé de la rédaction Touafek Djamel Rédaction

Aomar Moussi, Ali Oukili Directeur technique Laïd Kalila Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43

Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr

@@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@

@@g ?@@ @@g ?@@ @@g ?@@ @@g ?@@ @@g ?@@ @@g ?@@ @@@@@@@@ ?@@@@@@@@ @@@@@@@@ ?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@ ?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@ ?@@@@@@@@


Maracana N¡ 1065 Ñ Jeudi 18 Mars 2010

06:45 Ludo 08:35 C'est pas sorcier 09:05 Champagne Ukraine 10:25 Côté cuisine 11:00 Plus belle la vie 11:25 Consomag 11:30 Vancouver 2010, les Jeux paralympiques 13:00 Drôle de 13H 13:30 En course sur France 3 13:45 Inspecteur Derrick 14:35 Keno 14:45 Réception de Simone Veil à l'Académie française 17:50 Questions pour un champion 18:30 18:30 aujourd'hui 18:45 19/20 : Edition locale 19:58 Météo 20:08 Fred et Jamy à la découverte des défenses de l'organisme 20:10 Plus belle la vie 20:35 Henri IV 22:05 Météo 22:07 La minute épique 22:10 Soir 3 22:35 Régionales 2010 : tous à vos débats ! 23:50 Tout le sport

06:40 Télé-achat 06:40 Télé-achat 09:45 08:40Madame Flipper le proviseur

06:00M6 Music 07:00 Météo 07:05 M6 Kid 07:15 Disney Kid Club 08:05 Météo 08:10 M6 Clips 08:30 Météo 08:35 M6 boutique 09:50 Météo 09:55 Absolument stars 11:10 Un gars, une fille 11:35 La petite maison dans la prairie 12:45 Le 12.45 12:50 La petite maison dans la prairie 13:40 Météo 13:45 Fausse identité 15:35 L'abc du meurtre 17:50 Un dîner presque parfait 18:45 Marseille (Fra) / Benfica Lisbonne (Por) 21:35 Medium 22:25 Medium 23:10 Medium

09:30Lovelooser Flipper 11:25 4 : les apprentis 10:20 Les sorciers de Waverly séducteurs Place 13:10 Friends 10:45 Les sorciers de Waverly 13:40 PlaceStargate SG-1 11:10Stargate Sonny SG-1 14:25 11:35 Sonny 15:15 Tellement vrai 12:25 American Dad ! 17:10 12:50Jonas American Dad !

BALANCE SCORPION

Vous aurez besoin d'air pur, il convient de vous aérer. Vous aurez besoin de beaucoup de lumière. La lumière et le grand air auront un effet direct sur votre moral. Faites une longue promenade en respirant profondément et votre moral sera au beau fixe pour un temps

SAGITAIRE

CAPRICORNE

Vous serez plein de ressources et vous serez en forme pour toutes sortes d'activités y compris dans les affaires. Une rencontre importante inattendue lors d'une prochaine réunion va éveiller votre curiosité et votre imagination. Il en sortira quelque chose de bon pour vous.

GEMEAUX

TAUREAU

C'est en grande forme que vous parvenez au but que vous vous êtes fixé. Cela ne se fera pas sans peine mais cela nécessite bien ce renouvellement d'efforts. La réussite n'en est que plus méritoire. On comprendra enfin, autour de vous, ce comportement héroïque.

Vous auriez bien tort de vous priver de l'aide incongrue que l'on voudra vous apporter. Certes les circonstances ne sont pas réellement si difficiles mais vous aurez parfaitement raison de vouloir profiter de ce secours imprévu qui vous tombe du ciel.

Il n'y a pas de danger à répondre à une invitation improvisée mais vous devez rester sur vos gardes car cela pourrait vous conduire un peu loin, Votre façon de voir vous permet de discerner jusqu'où vous pouvez allez, Vous sortez la tête haute d'un situation compliquée, D'excellentes relations se nouent. Saisissez cette réelle occasion de tirer votre épingle du jeu. De bonnes nouvelles vous arrivent et vous réjouissent le cœur. N'hésitez pas à utiliser votre savoir-faire pour abouti

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6X? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X @@ @@@@f@@ @@@1 @@ @@@@f@@ @@@@ @@ @@@@f@@ @@@@ @@ @@@@f@@ @@@@ @@f@@@@@@@@@@f@@@@f@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@f@@@@@@@@@@f@@@@f@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@f@@@@@@@@@@f@@@@f@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@f@@@@@@@@@@f@@@@f@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6X @@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@, @@ W@@@(Y @@ ?W&@@(Y? @@ W&@@(Y @@ ?O&@@(Y? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@(Y @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@(Y? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@(Y @@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@0Y? @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6X @@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@, @@hf@@f@@@? W@@@(Y @@hf@@f@@@? ?W&@@(Y? @@hf@@f@@@? W&@@(Y @@f@@@@@@@@@@f@@@? ?O&@@(Y? @@f@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@(Y @@f@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@(Y? @@f@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@(Y @@f@@@@f@@f@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@0Y? @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@e?J@@@5 @@f@@@@f@@f@@@@f@@eW&@@(Y @@f@@@@f@@f@@@@f@@?W&@@(Y? @@f@@@@f@@f@@@@f@@W&@@(Y @@f@@@@f@@f@@@@f@@@@@(Y? @@f@@@@f@@f@@@@f@@@@(Y @@f@@@@f@@f@@@@f@@@(Y? @@f@@@@f@@f@@@@f3@(Y @@f@@@@f@@f@@@@fV+Y? @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@e?J@@@5 @@f@@@@f@@eW&@@(Y @@f@@@@f@@?W&@@(Y? @@f@@@@f@@W&@@(Y @@f@@@@f@@@@@(Y? @@f@@@@f@@@@(Y @@f@@@@f@@@(Y? @@f@@@@f3@(Y @@f@@@@fV+Y? @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@ 3@@@@@@@@@ V4@@@@@@@@ I4@@@@@@

Rien ne pourra vous empêcher d'aller où vous voulez aujourd'hui. Surtout que vous serez en bonne forme physique. Rien ne vous arrêtera dans vos entreprises. Vos vieilles ambitions pourraient bien se réaliser et plus tôt même que vous l'espérez.

El-Fadjr 05 h 38 El-Dohr 12 h 58 El-Assar 16 h 19 El-Maghreb 18 h 55 El-Icha’a 20 h 13

14:00Friends Stargate SG-1 18:00 14:45 Stargate SG-1 18:25 Stargate SG-1 15:35 Tellement vrai 19:10 SG-1de «Vis 19:00Stargate Les dossiers

mousquetaires 22:25 Coyote Girls

Il devient maintenant très important pour vous d'élargir votre horizon. Recherchez avec patience les bonnes occasions à saisir car la forme sera une précieuse alliée dans des démarches que vous avez longtemps laissées de côté. Votre action paiera.

HORAIRES DES PRIéRES

13:15Friends Stargate SG-1 17:35

22:15Tellement Les quatre Charlots 20:35 vrai

L'évolution d'une situation embrouillée vous empêche de voir la réalité avec précision. Il faut aller au-delà des apparences, c'està-dire chercher jusqu'au fond des choses. Vous trouverez le moyen efficace qui vous permettra de dénouer une situation qui n'est pas si dramatique.

@@@@@@@@@@@@@@ @?h@?e@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@ @?h@ @?@@@@@@@?@?@@ @@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@ @?@?f@?@?@? @?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@? @?@@@@@@@?@ @?@?f@?@ @?@?@@@?@?@?@? @?@?@?@?@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@? @?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@? @?@?@@@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@@@?@?@?@? @?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@? @?@?@@@?@?@ @?@?f@?@?@? @?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@? @?@@@@@@@?@@@? @@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@? @?@?f@?@ @?@@@@@@@?@ @?h@?e @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @?h@ @@@@@@@@@@@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @@@@@@@@@@@ @?h@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@ ?@h?@ @?@@@@@@@?@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@ ?@@@?@@@@@@@?@ @?@?f@?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@ ?@?@?@f?@?@ @?@?@@@?@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@ ?@?@?@?@@@?@?@ @?@?@?@?@?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@ ?@?@?@?@?@?@?@ @?@?@@@?@?@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@ ?@?@?@?@@@?@?@ @?@?f@?@ @?@@@@@@@?@?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f ?@?@?@f?@?@ @?h@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@ @@?@?@@@@@@@?@ ?@h?@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@

JEUDI

ma vie» : la quotidienne 19:50 Le grand casting de la télé 19:35 Friends : la quotidienne 20:35 A nous quatre, Cardinal 20:15 12 infos !

La chance va vous sourire à nouveau. Il faut réviser certaines décisions défavorables prises contre certaines personnes. Une amère déception risquerait de vous contrarier. Tous les espoirs vous sont permis si vous agissez avec beaucoup de tact et de discernement.

BƒLIER

Allison a une vision où elle apprend que sa famille a été massacrée il y a de cela un an par un trafiquant. Lorsqu'elle comprend que l'homme figurant dans son rêve existe réellement, elle craint pour ses proches. Vient s'ajouter à cela une mauvaise nouvelle : les résultats peu rassurants d'un examen médical. Par le passé, il est arrivé que certains rêves d'Allison ne se soient pas révélés tout à fait exacts, ou que les personnes impliquées n'étaient pas les bonnes. La sombre prédiction qui doit s'abattre sur la famille de la médium pourrait être une fausse alerte. Allison, émotionnellement perturbée, privilégie la thèse la plus alarmiste...

Il se pourrait que vous rencontriez la personne que vous attendez. Cette rencontre pourrait se produire tout prochainement. Etant au courant, vous allez pouvoir vous préparer à cette heureuse nouvelle. Ne laissez pas au hasard les rencontres que vous allez faire.

VERSEAU

Nicolas Corti, un voyant habitué des plateaux de télévision, est retrouvé mort, assassiné au moment même où il s'apprêtait à révéler à la jeune Chloé la vérité sur son père, Jacques Feuillant, disparu alors qu'elle n'avait que 9 ans. En enquêtant sur cette affaire, Julie Lescaut et son équipe découvrent que les méthodes du défunt se rapprochaient plus de celles d'un détective privé que d'un médium. Cependant, en suivant pas à pas les traces des recherches menées par Nicolas Corti, les policiers en apprennent plus sur la vie de Jacques Feuillant et sur les raisons de la disparition de ce père qui a tant manqué à Chloé. Celle-ci ne demande qu'à connaître enfin la vérité sur ses origines..

Vous auriez une certaine tendance à perdre le fil des événements. Heureusement la chance vous est offerte de tout remettre en ordre en faisant le point avec quelqu'un qui est décidé à vous aider. Vous envisagerez différemment certaines perspectives.

POISSON

l&apos;algerie 21h45 : El-Ousboue El-Riyadi 23h00 :: Dr Film algerien 23h15 House

Horoscope

CANCER

18h20 :: Journal Haoula télévisé aâlem 18h00 19h00 :: Emission Ikhetar soualek 18h30 20h00 : Journal télévisé ( édi18h45 : Irchadat tibiya tion du 20h) 20h00 télévisé 21h00 :: Journal Min Waqiouna 20h50 Idir 22h00 :: Aïssat 1.2.3. viva

Les Z'amours 06:25 Point route 06:30 Télématin 09:04 Dans quelle éta-gère 09:05 Des jours et des vies 09:30 Amour, gloire et beauté 09:55 C'est au programme 10:55 Météo 2 11:00 Motus 12:55 Météo 2 13:00 Journal 13:50 M étéo 2 13:51 Consomag 14:00 Toute une histoire 15:10 Comment ça va bien ! 17:10 Paris sportifs 17:15 Brigade des mers 18:00 CD'aujourd'hui 18:05 En toutes lettres 19:00 N'oubliez pas les paroles 19:45 Fred et Jamy à la découverte du système immunitaire 19:46 Météo 2 19:50 Météo des neiges 19:55I mage du jour 20:30 Emission de solutions 20:35 Envoyé spécial 22:45 Le temps de cerveau disponible 23:45 Pédophilie au féminin : le tabou

LION

15h00 15h00 :: Emission Long métrage d&apos;animation 16h00 : Min Rawaie El-Sair ka 16h30 : Kaasse el fadaa El-roussi 17h00 : El-Aâlem baina yadak 16h30 : El-djawal 17h30 : El-khal wa raihane 17h00 baina yadak 18h00 :: El-Aâlem Journal télévisé ( édi17h30 : Tariq El-Salama tion Amazigh)

06:20BB3B 06:45 TFou 08:25 Météo 08:30 Téléshopping 09:20 Le destin de Lisa 09:40 Le destin de Lisa 10:10 Le destin de Lisa 10:30 Le destin de Lisa 11:05 Météo 11:07 La ferme Célébrités en Afrique 11:55 Petits plats en équilibre 12:50 L'affiche du jour 13:00 Journal 13:40 Petits plats en équilibre 13:50 Météo 13:55 Les feux de l'amour 14:55 Mariage et conséquences 17:25 Monk 18:15 La ferme Célébrités en Afrique 19:05 Le juste prix 19:50 La prochaine fois, c'est chez moi 20:35 C'est ma Terre 20:37 Courses et paris du jour 20:40 Météo des neiges 20:45 Julie Lescaut 22:30 Section de recherches 23:30 Dexter

VIERGE

07h00 : Journal télévisé 07h00 :: Sabahiat Journal télévisé (1er 07h15 édition) 10h00 : Ardhe El-Sâada 07h15 : Sabahiat (Télématin) 10h30 10h00 :: El-Assil Moughamarat Farid 11h15 10h30 :: Documentaire El-Assil 12h00 :: Alef Firqat Mozart 12h00 Soual 12h30 :: Aâdjalet Ibtikarat Aâdjiba 12h30 13h00 : Journal télévisé ( édi13h00 : Journal télévisé tion du 13h) 13h30 Fernanda 13h30 :: Luisa Rebeca

23

ensoleillŽ 21¡ LE SAVIEZ-VOUS ?

?W2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ W&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ 7@@@ @@f@@@@ @@ @@@@ @@f@@@@ @@ @@@@ @@f@@@@ @@ @@@@ @@f@@@@ @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@f@@@@f@@@@@@@@@@f@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@f@@@@f@@@@@@@@@@f@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@f@@@@f@@@@@@@@@@f@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@f@@@@f@@@@@@@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ W2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@ *@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@ V'@@@X @@ ?V'@@)X? @@ V'@@)X @@ ?V'@@)K? @@ V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?V4@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@ @@@@f@@f@@@@f@@hg @@@@f@@f@@@@f@@hg @@@@f@@f@@@@f@@hg @@@@f@@f@@@@f@@hg W2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@ *@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@ V'@@@X ?@@@f@@hf@@ ?V'@@)X? ?@@@f@@hf@@ V'@@)X ?@@@f@@hf@@ ?V'@@)K? ?@@@f@@@@@@@@@@f@@ V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@f@@ ?V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@f@@ V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@f@@ ?V4@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ 3@@@L?e@@f@@@@f@@f@@@@f@@ V'@@)Xe@@f@@@@f@@f@@@@f@@ ?V'@@)X?@@f@@@@f@@f@@@@f@@ V'@@)X@@f@@@@f@@f@@@@f@@ ?V'@@@@@f@@@@f@@f@@@@f@@ V'@@@@f@@@@f@@f@@@@f@@ ?V'@@@f@@@@f@@f@@@@f@@ V'@5f@@@@f@@f@@@@f@@ ?V+Yf@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ 3@@@L?e@@f@@@@f@@ V'@@)Xe@@f@@@@f@@ ?V'@@)X?@@f@@@@f@@ V'@@)X@@f@@@@f@@ ?V'@@@@@f@@@@f@@ V'@@@@f@@@@f@@ ?V'@@@f@@@@f@@ V'@5f@@@@f@@ ?V+Yf@@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@ @@@@@@@@@5 @@@@@@@@0Y @@@@@@0Me

LE MOT "JOUR" VIENT DU LATIN "DIURNUS", DÉRIVÉ DE "DIES", LE JOUR, LA LUMIÈRE En astronomie , il existe : - le jour sidéral : c'et la durée de la rotation de la Terre sur elle-même ( environ 23 heures 56 minutes et 4 secondes ) - le jour solaire vrai : c’est l’intervalle de temps séparant deux levers , deux couchers ou deux passages du Soleil au méridien . Il varie de 23 h 59 min 39 s à 24 h 0 min 30 s , il vaut donc en moyenne 24 heures. Le jour solaire vrai est donc plus long que le jour sidéral à cause du mouvement de la Terre autour du Soleil . - le jour solaire moyen : il dure 24 heures et commence à midi , tandis que le jour O2@@@@@@ W2@@@@@@@@ 7@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@fW-X? @@f@@@@f7@)X @@f@@@@f@@@)X? @@f@@@@f@@@@)X @@f@@@@f@@@@@)X? @@f@@@@f@@V'@@)X @@f@@@@f@@?V'@@)X? @@f@@@@f@@eV'@@)X @@f@@@@f@@e?N@@@1 @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@fW-X? @@f@@@@f@@f@@@@f7@)X @@f@@@@f@@f@@@@f@@@)X? @@f@@@@f@@f@@@@f@@@@)X @@f@@@@f@@f@@@@f@@@@@)X? @@f@@@@f@@f@@@@f@@V'@@)X @@f@@@@f@@f@@@@f@@?V'@@)X? @@f@@@@f@@f@@@@f@@eV'@@)X @@f@@@@f@@f@@@@f@@e?N@@@1 @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@6X? @@f@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X @@f@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X? @@f@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X @@f@@@@@@@@@@f@@@? ?I'@@)X? @@hf@@f@@@? V'@@)X @@hf@@f@@@? ?V'@@)X? @@hf@@f@@@? V@@@)X @@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@, @@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@0Y @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6X? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X @@ ?I'@@)X? @@ V'@@)X @@ ?V'@@)X? @@ V@@@)X @@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@, @@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@0Y @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@@@@@@@f@@@@f@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@f@@@@@@@@@@f@@@@f@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@f@@@@@@@@@@f@@@@f@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@f@@@@@@@@@@f@@@@f@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@ @@@@f@@ @@@@ @@ @@@@f@@ @@@@ @@ @@@@f@@ @@@@ @@ @@@@f@@ @@@5 @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@(Y @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@0Y?

civil commence à midi . La durée du jour solaire varie pour plusieurs raisons : - La vitesse angulaire de la Terre tournant autour du Soleil est plus grande quand la Terre est proche du Soleil ; ( on rappelle que la Terre décrit une ellipse autour du Soleil ) - L'angle que doit encore parcourir la Terre pour ramener le Soleil à midi n'est pas le même suivant la distance TerreSoleil ( il est plus grand quand cette distance est petite ) ; - L'angle entre le plan orbite terrestre et la

plan équatorial( très inclinée aux équinoxes , peu aux solstices) La notion de journée a été mise au point par les astronomes babyloniens : il y a 4.000 à 5.000 ans, le jour était divisé en six périodes ou veille : trois périodes du lever au coucher du Soleil et trois autres du coucher du Soleil à son lever. Puis les périodes furent ralenties : six veilles de jour et six de nuit ; la journée était donc divisée en 12 heures doubles de jour et de nuit : chacune était de durée inégale car le calcul s'effectuait sur des durées respectives du jour et de la nuit . @@@@@@6Ke @@@@@@@@6X @@@@@@@@@1 @@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ ?W-Xf@@@@f@@ W&@1f@@@@f@@ ?W&@@@f@@@@f@@ W&@@@@f@@@@f@@ ?W&@@@@@f@@@@f@@ W&@@(Y@@f@@@@f@@ ?W&@@(Y?@@f@@@@f@@ W&@@(Ye@@f@@@@f@@ 7@@@H?e@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ ?W-Xf@@@@f@@f@@@@f@@ W&@1f@@@@f@@f@@@@f@@ ?W&@@@f@@@@f@@f@@@@f@@ W&@@@@f@@@@f@@f@@@@f@@ ?W&@@@@@f@@@@f@@f@@@@f@@ W&@@(Y@@f@@@@f@@f@@@@f@@ ?W&@@(Y?@@f@@@@f@@f@@@@f@@ W&@@(Ye@@f@@@@f@@f@@@@f@@ 7@@@H?e@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ ?W2@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@f@@f@@@@f@@ W&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@f@@ ?W&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@f@@ W&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@f@@ ?W&@@(M? ?@@@f@@@@@@@@@@f@@ W&@@(Y ?@@@f@@hf@@ ?W&@@(Y? ?@@@f@@hf@@ W&@@@Y ?@@@f@@hf@@ *@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@ V4@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@ @@@@f@@f@@@@f@@hg @@@@f@@f@@@@f@@hg @@@@f@@f@@@@f@@hg @@@@f@@f@@@@f@@hg ?W2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@ W&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?W&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ W&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?W&@@(M? @@ W&@@(Y @@ ?W&@@(Y? @@ W&@@@Y @@ *@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@ V4@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@f@@@@f@@@@@@@@@@f@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@f@@@@f@@@@@@@@@@f@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@f@@@@f@@@@@@@@@@f@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@f@@@@f@@@@@@@@@@f@@ @@@@ @@f@@@@ @@ @@@@ @@f@@@@ @@ @@@@ @@f@@@@ @@ 3@@@ @@f@@@@ @@ V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?V4@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@


DIVISION 224 Maracana N¡ 1065 Ñ Jeudi 18 Mars 2010

GARE AU NIVELLEMENT PAR LE BAS ! La saison prochaine, les deux championnats les plus huppŽs du football algŽrien vont conna”tre des changements. Actuellement, ces deux compŽtitions sont composŽes de 18 clubs chacune. A partir du mois dÕaožt prochain, on aura une Division I ˆ 16 clubs, alors que la Division II se rŽpartira sur trois groupes rŽgionaux de 14 clubs chacun, un ˆ lÕouest du pays, un autre au centre et un troisi•me ˆ lÕest du pays.

Par Jalil A. une des raisons qui ont poussé la Fédération algérienne de football à opter pour un tel système serait liée à des problèmes de financement, surtout en Division II où certains déplacements sont longs et particulièrement coûteux pour les clubs. Mais ce n’est pas là la raison essentielle du changement qui va s’opérer. Le 2 mars dernier, le président de la Ligue nationale, M. Mohamed Mecherara, avait, lors de l’assemblée générale ordinaire de l’instance qu’il dirige, donné une explication au changement en question. Selon lui, cela va permettre à toutes les régions du pays d’être représentées en Division I. Nous y voilà. Voilà le bon vieux régionalisme qui ressurgit. Mais, alors, il semblerait que M. Mecherara ait commis une énorme bourde parce que dans la configuration du système qu’il préconise, ce ne sont pas toutes les régions du pays qui pourront être représentées en Division I mais trois seulement. Une quatrième, celle du Sud, a complètement été occultée dans le discours du président de la LNF. Et alors, quoi ? Le sud n’est-il pas partie intégrante de l’Algérie ? Pourquoi donc ne pas introduire un système pour que des clubs de cette région du pays soient assurés de jouer en Division I ? Ce serait plus logique à la démarche entreprise par les instances dirigeantes du football algérien. Le football algérien a connu une telle baisse dans les performances qu’il nous semble que ce n’est pas un nouveau système de compétition, du moins dans la configuration qu’on nous a présentée, qu’il va relever la tête.

Le sud comme prŽcurseur Evidemment, on pourrait nous rebattre les oreilles sur les performances de l’équipe nationale qui aura, tout de même, réussi l’exploit de se qualifier pour la Coupe du monde et la CAN 2010. Un football se juge essentiellement par les résultats de ses équipes nationales et ceux de ses clubs. Sur ce plan-là, il y a beaucoup à dire et à redire sur notre football. D’abord, ses équipes nationales ne réussissent pas tellement. Si celle des U17 est arrivée en finale de la CAN de sa catégorie, c’est surtout grâce au fait que la compétition s’est disputée en Algérie. Quant à l’équipe seniors, sa double qualification au Mondial et à la CAN elle ne la doit pas au football algérien. Cette équipe est composée de joueurs issus de notre émigration qui ne doivent rien au système de formation du football algérien. Pour ce qui est des clubs, le jour où l’un d’eux remportera la Ligue des champions africaine, vous nous ferez signe. On pense, donc, qu’en permettant aux différentes régions du pays d’être, à coup sûr, représentées en Division I, le niveau de ce football ne pourra que s’élever. Qu’on nous excuse, mais ce schéma-là n’est rien d’autre qu’un appel à un nivellement par le bas. Le problème chez nous est qu’il suffit de «gueuler» un peu pour obtenir gain de cause. En 1993, lors d’une assemblée générale houleuse de la FAF, les ligues et les clubs du sud du pays avaient fait front commun pour imposer à cette instance leur façon de voir les choses. Une façon qui se résumait par le fait que le football algérien avait besoin de clubs de cette région pour progresser. Par conséquent, de tels clubs devaient avoir la possibilité de joueur au plus haut niveau de la hiérarchie du football algérien. Face à cette fronde, la FAF avait fait marche arrière et accepté de scinder le championnat de la Division II en trois groupes régionaux dans lesquels on devait injecter de nombreux clubs du sud du pays. On avait, alors, applaudi cette initiative indiquant que le football algérien venait de remporter une très grande bataille. Ceux qui avaient proposé cette solution sont, pour la plupart, toujours en fonction, que ce soit dans les ligues ou dans les clubs. Qu’ils

nous expliquent pourquoi leur lumineuse idée de 1992 n’a pas abouti à la création d’un football algérien ultra puissant, avec des clubs très forts et une équipe nationale seniors performante qui n’a fait qu’aligner les qualifications à la Coupe du monde et à la CAN. Voilà que 18 ans plus tard, on refait le coup de 1992 avec trois groupes créés juste pour permettre aux différentes régions du pays d’être assurées d’être représentées en Division I. On sait, à peu près, d’où le coup est parti. Il y a quelques saisons de cela, on avait «gueulé» parce que l’Est algérien voyait ses clubs emblématiques rétrograder les uns après les autres en divisions inférieures. Il y a également deux ans, le MC Oran était descendu, pour la première fois depuis la création de la Division I en 1964, en Division II. Il n’avait pas pris cela pour le résultat logique d’une mauvaise gestion de la part des ses dirigeants. Au contraire, ces mêmes dirigeants avaient fait croire aux supporters du club oranais qu’il avait été victime d’un complot. Bref, ce n’était sur le terrain, par ses mauvais résultats, que le MCO était descendu, mais à cause d’une machination montée de toutes pièces par les instances dirigeantes du football algérien.

Des moyens pour tous Les gens d’Oran savaient ce qu’ils faisaient. Une année auparavant, le club de l’A Bou Saâda était descendu de la Division II vers l’Interrégions pour avoir fait jouer un joueur suspendu en fin de saison. Sanction logique qui n’avait été appliquée qu’en conformité avec les textes règlementaires. Mais, à Bou Saâda, on n’avait pas vu les choses sous le même angle. On avait, alors, parlé de complot et la population était descendue dans les rues pour faire du bruit et s’adonner à de la casse. En fin de compte, la veille du démarrage du championnat de la Division II, la Ligue nationale avait reçu un ordre émanant de la FAF lui demandant de réintégrer l’ABS dans cette compétition. Les gens d’Oran avaient senti qu’il y avait un filon de ce côté-là. Faire du bruit, manifester sa colère et le tour est joué. La FAF serait bien obligée de maintenir le MCO en Division I. Heureusement, à la même période, lors d’un discours, le pré-

sident de la République, Abdelaziz Bouteflika, avait stigmatisé ceux qui se sortaient dans la rue pour obtenir gain de cause dans des affaires liées au football. Ceux qui faisaient pression sur la FAF pour qu’elle intervienne en faveur du MCO avaient dû faire marche arrière et accepter le sort dicté par le terrain selon lequel le club oranais devait bien descendre en Division II. Aujourd’hui, cette décision de scinder la Division II en trois groupes régionaux ressemble, à s’y méprendre, à un favoritisme pour clubs incapables de se hisser à un niveau acceptable. Nous sommes parfaitement d’accord sur le fait que le football dans le sud est délaissé. Mais délaissé par qui, sinon par ceux qui peuvent et doivent donner aux ligues et aux clubs les moyens de progresser. Des clubs de la région ouest et d’autres de la région est, jadis sociétaires de la Division I sont aujourd’hui dans les profondeurs de la hiérarchie du football algérien. C’est la faute à qui ? A la FAF ? A la LNF ? Certainement pas. C’est la faute à une politique sur le sport qui n’existe pratiquement pas. Une politique qui aurait déterminé comment accéder à la haute performance et comment dégager les moyens pour la rendre pérenne. Prenez une ville comme Constantine qui est, tout de même, la 3e cité du pays. Là-bas, il y a deux clubs parmi les plus vieux du pays, à savoir le CSC et le MOC. Aujourd’hui, ils sont tous les deux en Division II et n’arrivent pas à s’en sortir. Comment croire, un seul instant, que ce soit la faute au système de compétition. Non, si ces deux clubs végètent en Division II, c’est parce qu’ils n’ont pas eu la chance d’avoir les hommes capables de les gérer convenablement. Même chose pour l’US Chaouia, l’AS Aïn M’lila, l’ES Guelma et bien d’autres clubs de la région qui sont tombés dans l’anonymat. Il faut reconnaître qu’ils évoluent dans un contexte difficile, là où les sponsors ne sont pas légion. C’est dans de telles circonstances que l’Etat doit se montrer pour permettre à tout un chacun d’avoir les mêmes privilèges et les mêmes faveurs. Tout cela pour dire que porter la Division II à trois groupes ne risque d’être qu’un coup d’épée dans l’eau, une opération éphémère, juste bonne pour faire plaisir à certains, mais sûrement pas au football algérien. J. A.


maracanafoot1065  

maracanafoot1065

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you