Page 1

FEGHOULI : «Quand j’entends l’hymne national, j’ai la chair de poule» www.maracanafoot.com

MCA

N° 2278 Mardi 25 février 2014 — Prix 20 DA

IL NE COMPTE PAS REVENIR

BOUALI

IRA-T-IL AU BOUT DE SA DÉCISION ?

LES JOURS DE BOUMELLA SONT-ILS COMPTÉS ? DÉGÂTS DANS LES VESTIAIRES DU STADE TCHAKER

JSK

LES CANARIS REPRENDRONT CE SOIR LES ENTRAÎNEMENTS

LE MOULOUDIA SOMMÉ DE PAYER 75 MILLIONS DE CENTIMES

LE DERBY KABYLO-KABYLE EN LIGNE DE MIRE

MESSADIA : «De belles cartes à jouer» USMA LA SÉLECTION

ESS : À PROPOS DU MATCH FACE AU RCA

Ziti : «Nous irons à Blida pour gagner»

USMH : IL EST EN COLÈRE CONTRE LA LIGUE

BOUSLIMANI :

DU TOGO LE CONVOITE VELUD : «JE PRÉFÈRE NE PAS ABORDER CE SUJET» CRB

ALOR QUE NEGGAZI «La volte-face ET BOUHILA SERONT REMERCIÉS de la LFP nous HENKOUCHE ET YAHI POUR ESSAYER laisse pantois» DE SAUVER LES MEUBLES


Equipe nationale Maracana N°2278— Mardi 25 février 2014 FEGHOULI : BELKALEM «Quand j’entend l’hymne national, sera-t-il prêt j’ai la chair de poule» pour la

02

AVEC ZÉRO MINUTE DE TEMPS DE JEU

Très en verve depuis quelques matchs, avec le FC Valence, le meneur de jeu de Valence, Sofiane Feghouli, s’est prêté aux des questions réponses avec les internautes, ou il a déclaré avoir choisi de jouer pour l’Algérie, par conviction et non par dépit et qu’il avait deux objectifs cette saison, le premier hisser le FC Valence le plus haut possible dans le classement en fin de saison et passer le premier tour au Mondial, avec les Verts. Interrogé sur les chances de l’Algérie d’atteindre les demi-finales ou la finale, Feghouli, a déclaré qu’il était utopique de croire que les Verts puisse réaliser un tel parcours, mais qu’il y avait toujours des surprises : «Il faut être réaliste on a 0,1 % de chances d’atteindre

les demi-finales ou la finale de la Coupe du Monde, mais en football, il y a toujours des surprises et des miracles».

«JE ME SENS ALGÉRIEN, AU PLUS PROFOND DE MOI-MÊME »

Interrogé sur son rôle de leader en Equipe Nationale, Feghouli déclare qu’il y avait des joueurs chez les Verts qui jouent ce rôle et se dit aussi fier d’être algérien : « Il y a beaucoup de joueur d’expériences en Equipe Nationale qui jouent ce rôle. A Valence, je suis fier d’être algérien et j’espère donner le bon exemple pour chaque, le conseil que je puisse donner aux joueurs algériens, c’est qu’avec le travail et le sérieux, on peut y arriver au som-

met, rien n’est impossible, je ne suis pas le seul à évoluer en Liga, il y a d’autres qui mérite le respect aussi. J’ai beaucoup progressé en tant qu’homme d’abord et en tant que joueur depuis que je suis arrivé à Valence. Pour ce qui est de l’Equipe Nationale, je peux vous dire que j’ai choisi de jouer pour l’Algérie au lieu de la France par conviction, je me sens algérien, au plus profond de moi et quand le président de la fédération, Mohamed Raouraoua m’a contacté pour venir jouer pour les Verts, je n’ai pas hésité une seconde. Quand j’entends l’hymne national, j’ai la chair de poule, c’est quelque chose qui ne s’explique pas, c’est au plus profond de moi-même ». M’hamdi Ramzi

Slovénie ?

Le défenseur algérien de Watford, n’a pas encore pris part à aucune rencontre depuis son retour et ce, après deux mois d’absences. Belkalem est resté sur le banc lors de la défaite de son équipe face à Bolton (2-0). Rétabli totalement, le joueur est désormais à la recherche d’un temps de jeu qui lui permettra d’être d’abord prêt pour le match amical face à la Slovénie, ce qui n’est pas sûr du tout et on pourrait assister à une petite surprise ou le coach bosnien, serait dans l’obligation de l’écarter pour cette rencontre amicale. Ainsi, à huit jours seulement de cette joute amicale, il apparait que Belkalem, même s’il est compétitif, est en manque de rythme, ce qui obligerait Halilhodzic à prendre cette décision de l’écarter. M. R.

LES DEUX SÉLECTIONNEURS NE SONT PAS SÛRS DE RESTER APRÈS LE MONDIAL

Wilmots-Halilhodzic, même combat

Le sélectionneur belge, Marc Wilmots n’est pas pressé de renouveler son contrat avec les Diables Rouges, qui joueront les éliminatoires de l’Euro 2016 au même titre que l’Algérie qui jouera les matchs qualificatifs à la CAN 2015 au Maroc. Il faut dire que beaucoup qu’il y a des similitudes entre les deux techniciens qui tous deux leur contrat expire en juin prochain. Même si, les dirigeants de l’Union Belge ont répété plusieurs fois qu’ils tenaient à prolonger Wilmots qui veut prendre son temps qui, au cas d’un bon parcours avec la Belgique renforcerait sa position (comme c’est le cas du bosnien) et le mettrait en position de force pour renégocier un salaire à la hausse : « Nous voulons trouver la meilleure solution… en fonction des moyens de la Fédération. Nous ne sommes qu’au début des négociations, c’est assez technique », a souligné Philippe Collin, président de la Commission Technique. Le cas du sélectionneur belge ressemble étrangement à celui de Vahid, qui a reporté « sa » décision au-delà de la Coupe du Monde et être lui aussi dans une position de force avec les responsables de la fédération algérienne, qui ne veulent surtout pas être pris au dépourvu et prépare déjà le terrain à une probable succession, ou une pré-liste de techniciens de renoms « attendent derrière la porte » comme l’a déclaré le président de la FAF, il y a de cela quelques semaines. M. Ramzi

APRÈS LA DÉFAITE À DOMICILE DE LIVOURNE

BELFODIL :

ILS JOUENT LEUR PLACE AU MONDIAL

PAR ICI LA SORTIE POUR GUEDIOURA ET LACEN ?

«Je veux sauver le club »

Encore une fois remplaçant face à Vérone, l’attaquant algérien, Ishak Belfodil, croit toujours que sa formation puisse sauve sa tête en série A. Ainsi, dans une déclaration à la presse italienne, le joueur est revenu sur ses premières semaines au sein de la formation italienne, ou il s’est dit certain que Livourne puisse se sauver : «Je suis venu ici pour apporter ma contribution à l'équipe. Tous mes coéquipiers nous voulons qu’une seul chose, sauver le club et j’espère qu’on le réalisera. On va prendre match par match et on verra ce qui arrivera. Malgré le classement, je peux vous dire que j’ai trouvé un merveilleux environnement. Nous sommes tous conscients de la responsabilité qui pèse sur nos épaules, il y aura sûrement des moments difficiles, comme cette défaite face à Vérone, mais avec un entraîneur comme Di Carlo, qui m’a mis à l’aise Une équipe ce n'est pas seulement 11 joueurs et Leonardo Jardim, dès les premiers l’entraîneur du Sporting Lisbonne, applique cette maxime à la letinstants, je pense tre. Ainsi, après le but de l’international algérien, Islam Slimani qu’on relèvera ce revient en force dans les plans de son coach ou même les supportdéfi. On a bien joué ers du club demande sa titularisation, estimant que le buteur algérien, mérite amplement sa place dans le onze de départ. malgré ce revers, on Slimani dans une courte déclaration sur les réseaux socios, espère en tous cas se a remercié les fans du club : « C’est la rage de vaincre reprendre face à Naples qui l’a emportée. Cela n'aurait pas été possible sans pour au moins grappiller votre aide. Merci beaucoup aux supporters du de points qui nous aideront Sporting pour vos encouragements », aà nous maintenir  », a-t-il t-il déclaré. déclaré. M. R.

Sur le même sujet, deux joueurs « cadres » pourrait sauter de cette fameuse liste. Il s’agit de Adlène Guedioura, toujours à la recherche de temps de jeu et surtout d’un club qui pourrait lui permettre de se relancer, ainsi que Medhi Lacen, absent chaque semaine à Getafe. La venue de Bentaleb chez les Verts, pourrait « pousser » vers la sortie Lacen, d’autant plus que le sélectioneur national, s’est montré intransigeant pour ce qui est du temps de jeu de chaque joueur. Bentaleb qui, contrairement au joueur de Getafe, n’en finit plus d’enchaîner les matchs, pousserait donc Lacen, vers une sortie prématurée de la liste des Mondialistes. Guedioura a lui aussi des soucis à se faire, du fait qu’il n’a pas encore changé de club (on parle de Nottingham Forest) mais rien n’est encore fait et au cas ou les deux parties n’arrivent pas à s’entendre, Guedioura pourrait perdre sa place chez les Verts.

SLIMANI : « LA RAGE DE VAINCRE »

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES M. R.


Maracana N°2278— Mardi 25 février 2014

F

Ligue Une 03

Qui arrêtera les Rouge et Noir ?

USMA

VELUD

CONVOITÉ PAR LA SÉLECTION DU TOGO

En s’imposant devant le MCA sur le score sans appel de 3-0, les Usmistes ont confirmé leur belle série de matches sans défaite puisque les hommes de Velud en sont à leur 12e match sans défaite en championnat.

L

es Algérois ne veulent pas s’arrêter là, surtout que l’ESS reste collée également à la première place. Les Usmistes ont montré, depuis l’entame de la phase retour, une bonne dynamique et un état d’esprit conquérant qui montrent bien que l’équipe est sur le bon chemin. A 10 journées de la fin du championnat, les coéquipiers de Khoualed possèdent un avantage certain sur leur concurrent direct si on prend en compte le calendrier et surtout le fait de recevoir l’ESS lors de l’ultime journée du championnat de ligue une programmée le 18 mai prochain. Les Usmistes ont toutes les chances de terminer sur la plus haute marche du podium mais ce n’est pas

encore gagné car l’Aigle noir ne veut pas lâcher pour le moment.

30 POINTS ENCORE EN JEU

Même si l’USMA et l’ESS ont fait le trou sur les autres équipes, n’empêche que pour le titre les choses n’ont pas encore été tranchées puisqu’il reste encore 10 rencontres à disputer soit 30 points en jeu. Les hommes de Velud auront l’avantage de joueur 7 matches dans la capitale contre 3 déplacements seulement ce qui rend leur mission abordable par rapport à Sétif. Il suffit que les Usmistes gèrent bien leurs matches à Alger ils auront toutes les chances pour décrocher le titre en fin de saison. La balle est dans le camp des joueurs qui ont montré depuis le début de saison une grande envie de réussir un grand

coup en fin de saison et offrir à leur public un titre attendu depuis plusieurs années.

GARDER CET ÉTAT D’ESPRIT

Après chaque rencontre, l’entraineur Velud insiste sur l’état d’esprit de son équipe. D’ailleurs c’est cet état d’esprit qui est en train de faire la différence depuis la phase retour. Les joueurs sont solidaires et déterminés et surtout bien concentrés sur le terrain. L’expérience de certains éléments à l’image de Zemmamouche, Khoualed et Feham, pour ne citer que ceux-là, a fait du bien à l’équipe qui se trouve sur une courbe ascendante. Les Usmistes ne doivent pas se contenter de ce parcours car le chemin est encore long et le titre n’est pas encore dans la poche.

LA CONCURRENCE, L’AUTRE CASSE-TÊTE

Il est clair que l’effectif étoffé de l’USMA donne beaucoup de solutions au staff technique pour composer son onze type. Mais les choses ne sont pas aussi simples qu’on le pense car avec l’approche de la fin de saison le choix va être encore plus difficile et compliqué. Tous les joueurs veulent avoir du temps de jeu mais le coach est contraint de faire des choix qui ne plaisent pas forcément à quelques uns. La gestion du banc de touche et du vestiaire, sont deux aspects qui ne doivent pas être négligés par le staff technique. Velud est conscient de cela et le moindre détail doit être pris en considération, surtout lorsqu’on sait qu’il ne reste que 10 journées avant le baisser de rideau de la saison 2013-2014. Amine Larbi

DU BIQUOTIDIEN AU PROGRAMME D’AUJOURD’HUI

Le staff technique usmiste a prévu, pour aujourd’hui, deux séances d’entrainement la première le matin et la seconde l’après-midi.

FEHAM : «ON NE LÂCHERA RIEN !»

Le milieu de terrain offensif de l’USMA, Bouazza Feham, enchaine les belles prestations depuis l’entame de la phase retour. Il a été décisif contre le MCA samedi passé réussissant une partie de premier ordre. Le meneur de jeu des Rouge et Noir est satisfait de son rendement et surtout de l’état d’esprit affiché par l’équipe.

Une victoire méritée contre le MCA n’est-ce pas ? Nous avons réussi une belle victoire dans un derby particulier. Nous avons su faire la différence grâce à notre organisation sur le terrain et à notre état d’esprit. Cette victoire est venue confirmer notre belle série actuelle. Est-ce le MCA qui était faible ou l’USMA qui a été dans un bon jour ? On a tout simplement profité des erreurs de notre adversaire surtout en défense pour assurer notre succès. Vous avez été l’un des artisans de cette belle victoire. Quel est votre sentiment ? Dieu merci, j’ai bien tenu mon rôle au milieu du terrain. J’étais bien inspiré

et bien concentré. J’ai bien appliqué les consigne du coach et c’est comme ça que j’ai réussi cette belle prestation. Cette victoire vous permet de conserver votre première place... Effectivement, on est toujours accroché à notre première place même si l’ESS reste collé à nos basques. On doit garder cette dynamique pour enchainer par d’autres résultats positifs. L’objectif principal reste le titre. Une mission qui parait dans vos cordes... On fera tout pour atteindre cet objectif. Tous les joueurs rament dans le même sens pour décrocher le titre de championnat en fin de saison. Entretien réalisé par A. L.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Selon la presse togolaise, l’entraineur actuel de l’USMA, Hubert Velud, est pressenti au Togo pour prendre charge la barre technique de la sélection des Eperviers. En plus de Velud, il y a également la piste de l’Ivoirien François Zahoui qui est également évoquée. Pour rappel, Velud a déjà drivé par le passé la sélection du Togo avant de venir entrainer l’ESS. Le technicien français, qui a succédé à son compatriote Courbis, est lié à l’USMA par un contrat jusqu’à juin 2014. Les dirigeants usmistes veulent lui prolonger son contrat mais pour l’instant l’entraineur hésite encore.

VELUD : «JE PRÉFÈRE NE PAS ABORDER CE SUJET»

Questionné sur la véracité de ces informations, l’entraineur de l’USMA a refusé de répondre à cette question. «Désolé, je préfère ne pas aborder ce sujet pour l’instant. j’ai beaucoup de respect pour M. Haddad pour ouvrir ce dossier pour l’instant. Je suis concentré avec mon club sur les matches qui nous restent à disputer en championnat»  s’est contenté de dire Velud.

BAITECHE AUX SOINS

Blessé à la cuisse, le milieu de terrain Karim Baiteche, qui a raté le derby contre le MCA, continue de se soigner dans l’espoir d’être rétabli avant le prochain match contre la JSS prévu samedi prochain à Bologhine. A. L.


04

Ligue Une

MCA

DÉGÂTS DANS LES VESTIAIRES DU STADE TCHAKER

LE MOULOUDIA SOMMÉ DE PAYER 75 MILLIONS DE CENTIMES

Au lendemain du derby joué entre le MCA et l’USMA, au stade Mustapha-Tchaker de Blida, qui aura connu des incidents à la fin de la rencontre, notamment au niveau des vestiaires occupés par le Mouloudia d’Alger, qui a été endommagé par les joueurs mouloudéens, la commission qui a été chargée de constater les dégâts a établi un rapport détaillé qui a été remis à la fédération algérienne de football. Et selon une source bien informée, le montant de la facteure de dédommagement s’élèverait à 75 millions de centimes. Ce montant représente tous les dégâts constatés au niveau du vestiaire ainsi que la tribune officielle qui fut le théâtre d’un accrochage entre les proches des deux clubs. Mais comme nous l’avons annoncé dans notre édition d’hier, les 75 millions de centimes seront ponctionnés sur les salaires des joueurs. Y. R.

Maracana N°2278— Mardi 25 février 2014

IL DOIT AUJOURD’HUI DÉCIDER DE SON AVENIR AU CLUB

Un ultimatum lancé à Bouali

Lors d’une réunion d’urgence tenue hier par les actionnaires de la SSPA/MCA, sous la houlette d’Aomar Bedja, le représentant de l’actionnaire majoritaire du club, la Sonatrach, il a été décidé d’accorder un délai à l’entraineur Fouad Bouali pour soit reprendre du service ou quitter le club.

E

n effet, selon les échos qui nous sont parvenus, les décideurs du vieux club algérois se sont entendus pour accorder un délai jusqu’à aujourd’hui pour que Bouali, qui est rentré chez à Tlemcen, à l’issue du match joué samedi, où il a été agressé par des proches du club, reprenne du service avec l’équipe, puisque la direction ne compte pas le laisser partir. Mais dans le cas où il maintiendrait son boycott, il sera remercié et les deux parties se sépareront à l’amiable.

IL NE S’EST PAS PRÉSENTÉ À LA RÉUNION D’HIER

Cette réunion du conseil d’administration qui s’est déroulée hier matin aura enregistré l’absence du premier concerné par cette affaire qui a secoué le club, en l’occurrence Fouad Bouali. Ce dernier, qui est toujours injoignable, n’a pas répondu présent à l’appel de ses responsables, ce qui a provoqué leur colère, car ils ne s’attendaient pas à ce que le coach

LES SUPPORTERS MONTENT AU CRÉNEAU

La reprise s’annonce houleuse

C’est aujourd’hui que les Mouloudéens reprendront du service, après avoir bénéficié de deux jours de repos. Mais c’est avec un moral à plat que les Zeghdane et consorts se remettront au travail pour préparer le match de l’ASO Chlef, qui se jouera ce samedi, pour le compte de la 21e journée du championnat. Or, cette reprise s’annonce mouvementée, puis que les échos qui nous sont parvenus font état que les supporters mouloudéens, qui n’ont pas digéré la lourde défaite essuyée face à l’USM Alger, comptent se déplacer en masse pour se faire entendre. De son côté, la direction du club a pris ses devants en délocalisant la reprise au CREPS de Ben Aknoun, qui est interdit d’accès aux supporters. Y. R.

décline leur convocation, étant donné qu’ils voulaient avoir sa version des faits à propos de ce qui s’est passé, samedi, au stade Mustapha-Tchaker de Blida, que ce soit par rapport au volet technique ou bien les incidents qui ont émaillé la fin de la rencontre, où il a fait l’objet d’une agression condamnable. Mais malgré l’insistance de ses supérieurs, qui ont fait des pieds et des mains pour qu’il se présente, Fouad Bouali a préféré opter pour le boycott de ladite réunion.

RIEN N’ALLAIT PLUS ENTRE LUI ET KACI SAÏD

En plus de toute la pagaille qui caractérise actuellement le domicile mouloudéen, les hauts responsables du club ont eu vent que la relation entre Fouad Bouali et le manager général, Kamel Kaci Saïd s’est dégradée ces derniers temps. Notamment après que Bouali a interpellé le président Boudjemaâ Boumella, où il lui a fait savoir que Kaci Said s’immissait dans son travail, alors que sa mission n’a aucune relation avec le travail du staff technique. Mais malheureusement, l’absence de Bouali n’a pas fait les affaires des Bedja et consorts qui souhaitaient avoir le son de cloche du premier responsable de la barre technique mouloudéenne pour prendre les décisions qui s’imposent.

BOUMELLA ET KACI SAÏD ONT RÉDIGÉ LEURS RAPPORTS

Quant au manager général du club, Kamel Kaci Saïd, et à en croire une source bien informée des affaires du club, il serait dans le collimateur de la direction mouloudéenne qui lui reproche l’incident survenu au stade Tchaker, où Fouad Bouali s’est fait agresser, alors que tout le monde sait que le club dispose d’une équipe d’agents de sécurité. Mais ces derniers, pourtant engagés par le président Boudjemaâ Boumella, n’ont pas protégés le coach mouloudéen qui s’est fait agresser par des proches du club. Un détail qui intrigué les dirigeants mouloudéens, qui ont eu vent que ces mêmes personnes accompagnaient le club dans tous

MOBILIS AU MOBILE WORLD CONGRESS BARCELONE 2014

Mobilis prend part au Mobile World Congress, le plus grand évènement mobile du monde, qui se tient à Barcelone du 24 au 27 février 2014, sous une thématique très futuriste «Creating What´s Next». Représenté par une importante délégation, conduite par son PrésidentDirecteur général, M. Saâd DAMMA, Mobilis aura à découvrir une belle combinaison entre la plus grande exposition au monde de l'industrie du portable et les conférences et présentations animées par d'éminents dirigeants, représentant les opérateurs mobiles, fabricants d'appareils, créateurs de technologies, fournisseurs et propriétaires de contenus à travers le monde. Composée de cadres des activités techniques et commerciales, la délégation de Mobilis compte également comme invités, des étudiants de l'Ecole Nationale Supérieure d'Informatique qui partageront cette expérience unique au monde où ils pourront découvrir les dernières solutions technologiques du secteur de la téléphonie mobile. Cette mission sera également propice à l'établissement de relations de partenariat stratégique et de liens commerciaux avec les acteurs du secteur et au partage d'expériences, de connaissances et des tendances avec des spécialistes et experts. La participation de Mobilis au Mobile World Congress, qui se tient cette année deux mois seulement après le lancement de la 3G en Algérie, permettra à l'opérateur de s'acquitter des dernières solutions techniques qui permettront de proposer aux clients de Mobilis des offres adaptées aux besoins et aux utilisations de tout un chacun. Pour plus d’information, rendez-vous sur le site de Mobilis au www.mobilis.dz ou la page Facebook.

ses déplacements et se permettaient de rentrer dans le vestiaire sans que personne s’y oppose. En plus de cela, le fait que la relation entre le manager mouloudéen et Fouad Bouali ne soit plus au top n’a pas laissé les décideurs du club phare de la capitale indifférents et, d’après les dernières nouvelles, ils auraient Kaci Saïd dans leur collimateur. Cette montée au créneau de Badja et des actionnaires n’est pas innocente, car ils savent très bien que dans le cas où ils n’interviendraient pas, la situation risque d’exploser à n’importe quel moment, alors que le club s’apprête à jouer la demifinale de la Coupe d’Algérie, dernier objectif de la saison après que les coéquipiers de Bouguèche eurent consommé leurs chances de jouer le titre ou de jouer la Ligue des Champions d’Afrique la saison prochaine. Et selon une source digne de foi, le président du conseil d’administration, Boudjemaâ Boumella, ainsi que le manager général du club, Kamel Kaci Saïd, ont été sommés de présenter leurs rapports suite à ce qui s’était passé samedi, au stade Mustapha Tchaker de Blida. Chose faite par les deux concernés qui ont été convoqués à leur tour par le conseil, afin d’avoir leur version des faits, tout en gardant leurs rapports qui sera passé au crible avant de prendre les mesures nécessaires.

LES JOURS DE BOUMELLA SONT-ILS COMPTÉS ?

Suite à tout ce qui vient de se pass-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

er, tout en prenant en compte sa gestion depuis son installation à la tête de la SSPA/MCA, au mois de mai dernier, après le limogeage de son prédécesseur Kamel Amrouche, à cause du scandale des médailles, survenu lors de la finale de la Coupe d’Algérie, la même source nous confiera au passage que les jours de Boudjemaâ Boumella seraient comptés, surtout après que le club a été évincé de la liste des prétendants pour le titre de champion. S’ajoute à cela la gestion du concerné qui demeure loin des attentes des responsables de la Sonatrach qui l’ont placé à la tête du doyen des clubs algériens.

BOUALI NE COMPTE PAS REVENIR

Pour ce qui de Fouad Bouali, qui est toujours dans sa ville natale depuis samedi, il serait bien parti pour ne pas revenir et reprendre du service. Dans ce sens, et selon des proches du concerné, le coach mouloudéen, très affecté par l’agression dont il a fait l’objet samedi à Blida, est déterminé à mettre un terme à son aventure avec le doyen des clubs algériens, et ce, malgré l’insistance de ses responsables ainsi que des joueurs. Reste maintenant à savoir si le concerné reviendra à de meilleurs sentiments et se présentera aujourd’hui à Alger pour diriger la reprise des entrainements de son équipe, ou bien il concrétisera son aller sans retour. Youcef R.


Maracana N°2278— Mardi 25 février 2014

F

Ligue Une 05

DES ERREURS DE DÉBUTANT ET BEAUCOUP DE BUTS ENCAISSÉS

LA DÉFENSE, SOURCE DE TOUTES LES INQUIÈTUDES

Décidément, cette fin de saison s’annonce tumultueuse pour le Mouloudia d’Alger, puisque sa récente défaite face à l’USM Alger a permis à tout le monde, notamment le staff technique, de confirmer que l’axe central de la défense mouloudéenne est incontestablement le nouveau maillon faible de l’équipe.

E

n effet, les trois buts encaissés, samedi dernier, ont confirmé que le compartiment défensif du Mouloudia ne rassure plus, notamment au niveau de sa charnière centrale où Bellaid a commis des erreurs impardonnables. Des erreurs fatales qui ont coûté aux Vert et Rouge trois buts, dont le second, le gardien Djemili détient aussi une part de responsabilité, puisqu’il a complètement raté sa sortie. Face à cette situation, tout le monde s’accorde à dire que des changements s’imposent au niveau de ce compartiment qui est devenu le maillon faible de l’équipe, en plus de l’attaque qui est retombée en panne.

TOUTES LES PAIRES CENTRALES ONT FLANCHÉ

Pour les observateurs, notamment ceux qui suivent de très près les prestations des Mouloudéens, l’on

retiendra la remarque relative au fait que toutes les paires centrales utilisées par Bouali n’ont pas donné satisfaction. En effet, après la paire Bellaid-Bachiri qui n’était pas trop rassurante, on a eu droit à l’association Aksas-Bachiri, mais même cette dernière n’a pas été à la hauteur, surtout face à la baisse de régime de Redouane Bachiri qui a perdu beaucoup de ses moyens comparativement à la saison passée. Par la suite, on a eu droit à une nouvelle paire centrale, composée d’Amine Aksas et de Habib Bellaid, suite à la blessure de Bachiri. Mais cette instabilité a laissé l’équipe en faire les frais, puisque Bellaid a déçu en com-

mettant une grosse bourde face à l’USMA, dont le ratage de son contrôle de la balle fut bénéfique pour Ziaya et les Usmsites. Et tout le monde connaît la suite, puisque après ce premier but, la défense mouloudéenne a pris l’eau, en encaissant deux autres buts qui ont laissé le Mouloudia enregistré sa première lourde défaite de la saison.

EN PLUS DE DJEGHBALA, IL Y A LA SOLUTION BESSEGHIER

Après tous ces buts encaissés en si peu de rencontres jouées, tout le monde s’interroge sur les proba-

ILS RÉCLAMENT UNE AUGMENTATION DE SALAIRE

D

Les entraîneurs des catégories jeunes montent au créneau

écidément, il est écrit dans le destin du Mouloudia d’Alger de vivre au rythme des scandales, puisque deux jours après la lourde défaite concédée face à l’USM Alger, qui a donné lieu à une véritable crise au sein de l’équipe, hier, c’était au tour des entraîneurs des catégories jeunes de monter au créneau en réclamant une augmentation des salaires. En effet, hier, les différents entraîneurs des catégories se sont regroupés devant le siège du club, sis à Hydra, pour faire entendre leur voix, tout en réclamant une revalorisation de leur mensualité qui s’affiche actuellement à 30 000 DA.

BOUMELLA A REFUSÉ DE LES RECEVOIR

Déterminés à aller au bout de leur action afin que la direction mouloudéenne révise leurs salaires, les entraîneurs présents devant le quartier général du

Mouloudia ont demandé de rencontrer le président Boudjemaâ Boumella pour lui transmettre leurs doléances. Mais le premier responsable du vieux club algérois a refusé de les recevoir malgré leur insistance. Un refus du boss mouloudéen qui a provoqué la colère des contestataires qui n’ont pas voulu abdiqué, tenant à tout prix à se réunir avec leur premier responsable.

LA LISTE DES JOUEURS CONVOQUÉS POUR LE TOURNOI D’AMIENS, L’AUTRE RAISON

En plus de l’aspect financier, les concernés, qui ont organisé un sitin, avaient un autre problème à exposer à Boumella, qui s’accentue sur la liste des joueurs qui ont été sélectionnés pour prendre part au tournoi d’Amiens (France), qui aura lieu prochainement. Selon les contestataires, cette fameuse liste est composée

dans sa majorité de joueurs qui n’ont aucun lien avec le Mouloudia, qui ont été mis dans cette liste et qui s’apprêtent à partir en France pour représenter le club phare de la capitale ! Un scandale démasqué par les entraîneurs des catégorises jeunes qui a obligé le DTS, qui n’est autre qu’Ali Bencheikh, à bloquer la liste, tout en menaçant d’annuler la participation du Mouloudia à ce tournoi international, surtout dans le cas où elle ne sera pas révisée et comportera les jeunes qui évoluent actuellement dans les différentes catégories jeunes. Un énième scandale qui vient secouer les catégorises jeunes du Mouloudia d’Alger. Quant aux entraîneurs contestataires, ils ont fini par obtenir un rendez-vous avec le président Boudjemaâ Boumella qui va les recevoir, aujourd’hui, dans l’optique de trouver une solution qui arrangera toutes les parties. Y. R.

bles solutions pour lesquelles optera le staff technique mouloudéen. Bien qu’elles soient minimes, mais il reste encore une autre carte à jouer qui est celle d’Abdelkader Besseghier qui a perdu sa place de titulaire dans le onze mouloudéen, face à la grande forme affichée par son concurrent direct sur le côté droit, Abderrahmane Hachoud. Il pourrait bien être utile dans l’axe de la défense, étant donné que son potentiel lui permet d’assurer cette mission sans le moindre problème. D’ailleurs, dans le cas où il sera aligné dans ce poste, il revivra la même situation que son ancien compère et capitaine, Réda Babouche qui avait joué dans l’axe à un certain moment. Bien qu’il y ait Djeghbala qui a occupé ce poste la saison écoulée, dont les dernières nouvelles font état qu’il sera associé à Aksas lors du prochain match que jouera le Mouloudia à Chlef. Mais tout se précisera lors des prochaines séances d’entraînement qui précéderont ce match. Youcef R.

MCA

DJEMILI ENCAISSE TROP DE BUTS

Il est temps de faire jouer Fabre ou Bouzidi !

Revenu en force à la fin de la phase aller, le gardien Houari Djemili est retombé dans ses travers, puisqu’il a encaissé trois buts lors du derby de l’USMA, dont il détient une part de responsabilité, notamment sur les deux derniers buts où il a raté sa sortie. Une méforme du portier mouloudéen qui n’a pas d’autres explications que celle liée à la méthode de travail fait par l’entraîneur des gardiens Tarek Nouioua. Ce dernier, recruté après le départ d’Azzedine Berarma lors du stage effectué à Tlemcen, semble loin du compte, car rien qu’à voir les prestations irrégulières de Djemili, cela confirme que les gardiens mouloudéens ont besoin de plus de travail. D’ailleurs, tout le monde s’interroge sur la marginalisation des deux autres gardiens, à savoir Michael Fabre et Farès Bouzidi. Ces derniers n’ont pas encore joué la moindre minute en compétition officielle, que ce soit en championnat ou en Coupe d’Algérie. Mais face à cette baisse de régime de Djemili, il est venu le moment de lancer dans le bain Fabre, dont son recrutement aura coûté un gros paquet à la direction mouloudéenne, sans que le club en tire profit. La question qui se pose maintenant, c’est est-ce que Djemili sera reconduit lors de la prochaine rencontre qui se jouera face à l’ASO Chlef, ou bien on aura droit à la reconduite de Djemili, malgré qu’il traverse une mauvaise passe. Y. R.

JOSEPH GED REND VISITE À L’EQUIPE NATIONALE DE VOLLEY BALL A l’occasion de leur participation au Tournoi africain Dames de volley-ball, du 23 février au 1er mars à Alger, le Directeur Général de Ooredoo M. Joseph Ged a effectué, en compagnie du Président de la Fédération Algérienne de Volley Ball (FAVB) M. Okba Gougam, une visite de courtoisie et d’encouragements aux volleyeuses de l’équipe nationale. Lors de ses entretiens avec le staff de l’équipe nationale et les joueuses, M. Joseph Ged a réitéré le soutien indéfectible de Ooredoo à la sélection algérienne et a exprimé ses encouragements aux volleyeuses engagées dans ce tournoi africain qualificatif au Championnat du monde de Volley Ball Dames prévu en septembre 2014 en Italie. Pour rappel, Ooredoo a signé le 20 février 2014, un contrat de sponsoring avec la Fédération Algérienne de Volley Ball à la faveur duquel, Ooredoo s’engage à apporter son soutien à la FAVB et à accompagner l’Equipe nationale Hommes et Dames, dans les grandes compétitions régionales et mondiales. Ce sponsoring inclut également l’accompagnement de la FAVB dans les différentes phases du Championnat national et de la Coupe d’Algérie de Volley Ball ainsi que les droits d’exploitation de l’image de l’Equipe nationale de Volley Ball. Après son engagement pour le football, le cyclisme et le handball et avec son accompagnement du Volley Ball, Ooredoo confirme son statut de Premier sponsor du sport algérien.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


06

Ligue Une

JSK

CAP SUR LE DERBY KABYLE

Après avoir bien négocié le matchs serré de la semaine passée, les coéquipiers de Benchérifa, reprendront, ce soir, le chemin des entrainement pour commencer la préparation du derby Kabyle, contre la JSM Béjaia, qui végète dans le bas du classement. Une reprise où il sera question pour Ait Djoudi et ses poulains de bien préparer leur prochaine sortie en championnat pour préserver leur acquis de la précédente journée, à savoir le podium, et qui passe par un autre succès en championnat que les Canaris visent du côté de Béjaïa à l’occasion du derby de la Kabylie, prévue ce samedi. Une victoire qui semble impérative pour une JSK qui n’a plus gagné en déplacement depuis la 3e journée du championnat disputée au mois de septembre dernier, et qu’elle aura envie de réussir face à une équipe de Béjaïa, lanterne rouge du championnat. Ait Djoudi et ses poulains, qui savent pertinemment que pour se maintenir sur ce podium, ils n’auront d’autre choix que de revenir avec trois points de leur déplacement du côté de la ville de Yemma Gouraya, auront ainsi quatre jours pour bien préparer le derby kabyle et maintenir cette dynamique de succès, afin de rester collés au peloton de tête et espérer finir le championnat sur le podium, bien que l’objectif principal du club, reste la Coupe d’Algérie, qui tient en haleine les Kabyles, qui veulent leur sixième Coupe d’Algérie cette saison.

JSMB-JSK SAMEDI À 15H

La LFP a programmé la rencontre de la 21e journée de Ligue 1 entre la JSM Béjaia et la JS Kabylie pour la journée du samedi 1er Mars à 15h00. Le match se déroulera au stade de l’Unité-Maghrébine de Béjaia. Les U-21 joueront le même jour au même stade à 12h00.

Maracana N°2278— Mardi 25 février 2014

AUTEUR D’UNE PRESTATION DE PREMIER ORDRE FACE AU CRB AVEC À LA CLÉ UN JOLI DOUBLÉ

Benlamri fait un clin d’œil à Halilhodzic

Le défenseur axial de la JSK, Djamel Benlamri, s’est distingué de fort belle manière face au CRB, en inscrivant un doublé, qui a permis à son équipe de battre le CRB avec l’art et la manière.

L

a prestation de Benlamri, confirme son talent et son mérite de jouer en équipe nationale, mais le coach national continue de l’ignorer pour des raisons qu’on ignore. En outre, la non-convocation de l’axial kabyle, Djamel Benlamri, en sélection nationale fait encore l’actualité tant à Tizi où le joueur évolue sous le maillot de la JSK que dans tout le milieu sportif national. Tous les spécialistes s’interrogent vraiment sur cette affaire, sachant que le joueur est actuellement en super forme et peut rendre d’énormes services à l’EN. Les marques de soutien qu’ont apportés les joueurs ainsi que les supporters ont réconforté le joueur qui continue de faire parler de lui par ses belles prestations sur le terrain. Le premier responsable du club kabyle, Hannachi a déjà réagi à cette non-convocation en affirmant que son joueur mérite bien d’être convoqué au même titre que d’autres éléments actuellement en forme au sein de son groupe, à l’image de Yesli, qui confirme de plus en plus son talent et son mérite de jouer en équipe nationale. Ceci dit, on s’attendait à la convocation de Benlamri, le joueur de la JSK est en train de réaliser une saison époustouflante avec son club, on croyait que Vahid ne pouvait pas rester insensible à ce niveau, mais, finalement, encore une fois, le Bosnien a prouvé qu’il a une dent contre le joueur des Jaune et Vert. Ni dans l’axe encore moins dans le poste de latéral

droit, Halilhodzic ne veut pas de Benlamri dans son groupe, ce qui confirme que le nom du joueur est bel et bien inscrit dans la liste noire. Le joueur, qui attendait une convocation avec impatience, était déçu après la publication de la liste. Le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, a communiqué la liste des 36 joueurs présélectionnés pour la rencontre amicale de préparation contre la Slovénie, prévue le 5 mars au stade de Tchaker de Blida. Celleci a enregistré le retour de plusieurs joueurs, à l’image de Zineddine Ferhat, Abderrahmane Hachoud, Harek, Mandi et El Orfi. Malheureusement, celui que les supporters algériens attendaient avec impatience n’a pas été retenu. En effet, le défenseur de la JSK, Djamel Benlameri, encore une fois, n’a pas été sélectionné pour disputer cette rencontre. Malgré ses belles prestations depuis l’entame de la saison, le sélectionneur national ne s’est

APRÈS DEUX JOURS DE REPOS BIEN MÉRITÉ

Une reprise dans la sérénité

La JSK continue sa bonne marche et confirme son retour en force ces dernières semaines après un petit passage à vide.

A

près avoir passé le cap des quarts de finale en Coupe d’Algérie en éliminant le MCO, elle vient de mettre fin à ses déboires face au CRB. Mieux encore, le club kabyle retrouve sa place sur le podium au terme de cette 20e journée. Le CRB a tout simplement échappé à une correction. Les Canaris de la JSK et après un marathon de trois rencontres en l’espace d’une semaine, ont bien mérité les deux jours de repos que leur a accordés le staff technique, pour bien récupérer et surtout savourer la folle semaine qu’ils viennent de vivre. En effet, les

Canaris de la JSK qui ont bénéficié de deux jours de repos, du reste bien mérité, reprendront le chemin des entraînements, ce soir, au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou, pour préparer leurs prochaines échéances et en particulier leur prochaine sortie du côté de Béjaïa où ils affronteront la formation locale de la JSMB à l’occasion du derby kabyle. Une reprise qui devrait se dérouler dans une sérénité totale et dans la bonne ambiance, après une semaine de tension et de pression qui a lourdement pesé sur le staff technique et les joueurs. Une JSK qui, en sus d’être confrontée à un marathon de rencontres avec trois matchs important au menu de la semaine écoulée, le tout sous le coup de gueule du boss Mohand Chérif Hannachi, devrait réaliser de bon résultat. A. S.

même pas donné la peine de convoquer l’exNahdiste qui, de l’avis de tous, mérite largement une chance de prouver son talent. Pour preuve, le président Hannachi, qui n’a jamais hésité à dire la vérité, a déclaré récemment que la non-convocation de son élément en EN est inexplicable et que Djamel est l’un des meilleurs joueurs de notre championnat. «Benlamri m’a épaté et il est sorti du lot. Il était présent partout, en défense et en attaque. Devant lui, les joueurs du CRB avaient l’air d’être des petits enfants. Je ne comprends pas pourquoi Halilhodzic ne l’a pas sélectionné. Je suis étonné mais vous savez tous comment Halilhodzic travaille. Lorsqu’il décide, personne ne peut lui faire changer son avis. Ce n’est pas normal que Benlamri ne soit pas en Equipe Nationale», a déclaré Hannachi à la fin du match. A. S.

VICTORIEUX FACE AU CHABAB AVEC L’ART ET LA MANIÈRE

Ait Djoudi fait baisser la pression L

a victoire de samedi dernier contre le CRB avec l’art et la manière, revêtait une importance capitale, aussi bien pour l’équipe dans sa quête du podium, mais surtout pour l’entraîneur, Azzedine Ait Djoudi qui n’avait pas droit à l’erreur, lui qui était en sursis après les mauvaise prestations de l’équipe lors de ses dernières sorties, et les deux points perdus il y a un peu plus d’une semaine à Oran, à l’occasion de la confrontation de la 19e journée de championnat face au MCO. En sursis ces dernières semaines après quelques résultats peu probants et surtout les prestations médiocres de son team, le coach des Canaris peut désormais souffler, en réussissant à redresser la situation en l’espace d’une semaine. Un nul, qui avait les allures d’une défaite, ce qui avait poussé le boss des Canaris, Mohand Chérif Hannachi, à charger son coach, tout en lui intimant l’ordre de redresser la situation, le mettant ainsi sous pression. Toutefois, Ait Djoudi et sous l’impulsion de son boss, a fini par bien réagir lui et son team, puisque après la qualification en demi-finale de la Coupe d’Algérie, arrachée mardi dernier face au MCO, la JSK a réussi à enchaîner avec une seconde victoire, en championnat, samedi dernier face au CRB

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

avec de surcroit une belle prestation, qui a eu pour effet de normaliser la situation au sein de l’équipe, soulageant ainsi le coach, Ait Djoudi, qui était vraiment sous haute pression. D’ailleurs les déclarations du boss, Mohand Chérif Hannachi à la fin de la rencontre face au CRB où il a tenu à saluer la belle victoire et surtout la prestation de son team, en passant par sa «précision» sur l’absence de différends avec son coach, était bel et bien un signe de la normalisation entre Hannachi et Ait Djoudi, ce qui permettra a ce dernier de travailler désormais dans la sérénité, lui qui a réussi à passer avec succès une semaine de compétition délicate. Ali S.


Maracana N°2278— Mardi 25 février 2014

F

Ligue Une 07

LES CANARIS REPRENDRONT CE SOIR LES ENTRAÎNEMENTS

Le derby kabylo-kabyle en ligne de mire Les joueurs de la JS Kabylie débuteront ce soir les entraînements au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou en prévision du derby kabylokabyle contre la JSM Béjaia, prévu samedi prochain au stade de l’ Unité maghrébine de Béjaia.

supporters. Conscient de ce qui les attend lors des prochaines journées, le technicien kabyle Azzedine Aït Djoudi ne compte pas lâcher prise. En tout cas, cette semaine, qui précède ce rendez-vous de Yemma Gouraya, constitue une bonne opportunité pour remédier aux lacunes et apporter les correctifs qui s’imposent. Les camarades de Remache, qui ont bénéficié cette fois-ci de deux jours de repos, semblent bien en profiter pour aborder la préparation de ce déplacement à Béjaia avec un moral au beau fixe. S'ils ont bien entamé la phase retour, les Kabyles savent pertinemment que les choses ne seront pas les mêmes dans les prochaines journées. Ils ont, néanmoins, quelques réglages à faire pour espérer atteindre leur objectif, à savoir terminer cet exercice sur une bonne note avec à la clé une honorable place sur le podium. R. S.

A

uréolés de leur belle victoire contre la bête noire, le CR Belouizdad, et qui vient de compléter la qualification méritée aux demi-finales de la Coupe d’Algérie au détriment du MC Oran, les Kabyles ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Le rendez-vous contre la JSM Béjaia, comptant pour la 21e journée, est très important pour non seulement maintenir cette bonne position au classement (3e place avec 34 pts), mais réduire l’écart sur les deux premiers qui partagent le fauteuil de leader avec 42 points, soit huit unités d’écart. Ainsi donc, l’entraîneur en chef Azzedine Ait Djoudi rappellera ce soir ses poulains pour un premier galop d’entraînements, en prévision de cette nouvelle journée du championnat qui s’annonce palpitante contre la lanterne rouge. Au repos dimanche et lundi, après tous les efforts fournis lors de ce rendez-vous très important contre le malclassé, le Chabab, les coéquipiers d’Ali Rial retroussent leurs manches et semblent ne rien laisser au hasard. Le premier responsable à la barre technique de cette formation phare du Djurdjura, Azzedine Aït Djoudi, est attendu à remobiliser

ses troupes pour se focaliser entièrement sur cette sortie du côté de la Vallée de la Soummam. Le staff technique profitera de cette période de quatre jours qui procède ce match, signalons, piège à Béjaia pour apporter certaines choses dans son groupe. La victoire, remportée contre le CR Belouizdad au terme de la précédente journée, a ouvert l’appétit aux coéquipiers de Benlamri, qui visent désormais loin. Ces dernières belles performances toutes compétitions confondues, ont beaucoup rassuré les joueurs, le staff technique ainsi que les

MESSADIA : «De belles cartes à jouer»

Deux équipes aux objectifs diamétralement opposés

L

a rencontre de ce samedi, qui rentre dans le cadre de la 21e journée du championnat national de ligue 1, mettra aux prises deux formations phares de la Kabylie, aux objectifs diamétralement opposés. Un beau duel entre deux formations qui ne partagent pas les mêmes intentions cette saison. Si les Canaris du Djurdjura misent sur une place sur le podium, les gars de Yemma Gouraya ne pensent qu’au maintien. Autrement dit, le prochain rendez-vous entre ces deux formations kabyles aura un cachet particulier. Les débats s’annoncent très disputés dans ce match qui s’an-

nonce piège pour la JSK. C’est dans des conditions un peu particulières que ce rendez-vous de la Soummam aura lieu cette fois-ci. Une équipe de la JS Kabylie qui est sur un nuage après sa brillante qualification aux demi-finales de la plus populaire compétition nationale, à savoir la Coupe d’Algérie et une équipe qui collectionne des revers l’un derrière l’autre depuis l’entame de la saison. La JSM Béjaia, qui reste sur 11 défaites dont 5 consécutives, risque de laisser des plumes sur son jardin face à une équipe de la JS Kabylie qui semble bien retrouver ses couleurs. R. S.

AÏT DJOUDI PENSE À RENOUVELER SA CONFIANCE AUX JEUNES

Profitant de cette euphorie, l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi, qui s’est montré satisfait de la réaction des jeunes, Raiah, Aiboud et Ihedjadjen, veut leur renouveler la confiance lors de cette sortie à Béjaia. Profitant également de l’absence de certains joueurs qui souffrent toujours de blessures, le technicien kabyle compte retenir ces mêmes joueurs pour le déplacement de Yemma Gouraya. «Ces jeunes joueurs sont d’un bon niveau. Il faut leur donner plus de confiance pour qu’ils puissent évoluer davantage. Je ne raterai aucune occasion pour faire jouer ceux qui se distinguent. Ils doivent continuer à travailler car le club aura besoin d’eux. Ce sont eux l’avenir du club », a indiqué le coach kabyle à l’issue du dernier match à domicile contre le CRB. R.S.

Absent des terrains en raison d’une blessure, l’attaquant Ahmed Messadia confirme que son équipe aura de bonnes cartes à jouer cette saison tant en championnat qu’en coupe. D’abord, qu’en est-il de votre blessure ? Tout va bien pour moi. Mon éta estt de plus en plus meilleur et j’espère retrouver le plus vite possible les terrains. Votre équipe a frappé un bon coup en battant la bête noire. Qu’en pensez-vous ? C’est une importante victoire. Je peux même dire qu’elle est particulière contre une équipe qui nous a souvent damé le pion. La victoire est venue au bon moment pour confirmer notre retour en force. Vous avez certainement la belle qualification aux demi-finales en mémoire… J’étais très content de cette qualification. Ça nous a fait énormément plaisir surtout que la JSK n’a pas atteint ce niveau depuis un certain temps. Je pense qu’après l’orage c’est le beau temps. Il faut en prof-

iter pour aller de l’avant. On doit continuer à travailler, rien ne pourra nous faire peur. Tout est possible, il faut juste maintenir cet état d’esprit. De l’espoir pour le reste du parcours ? Tout à fait. Cela nous a fait énormément plaisir et ne fera qu’augmenter notre confiance pour aller de l’avant. Il faut y croire. Ces moments sont forts, mais il faut rester vigilants et se concentrer sur la suite. Je ne dirai pas que les choses seront faciles pour nous, mais nous avons de belles cartes à jouer. Que pensez-vous de la prochaine sortie face à la JSMB ? C’est un autre rendez-vous très important pour nous. On doit le préparer convenablement. Les trois points de la victoire nous permettent de réduire l’écart sur le premier. Certes, l’adversaire n’est pas au mieux de son moral, mais il faut rester toujours concentrés. Entretien réalisé par Rabah S.

JSK

ATTENTION AU MATCH PIÈGE !

Affronter la lanterne rouge nʼest guère une simple sinécure pour les coéquipiers de Beziouen. Contrairement à ce que pense la plupart des gens, ce derby kabylokabyle pourrait constituer un match-piège pour les Canaris du Djurdjura. Les poulains dʼAzzedine Aït Djoudi doivent prendre très au sérieux leur vis-àvis qui nʼa, désormais, dʼautre objectif que de sauver sa peau dʼune rétrogradation. Cette formation de la Vallée de la Soummam, qui a grillé toutes ses cartes, nʼa plus le moral mais elle tentera quand même de réaliser une bonne performance qui lui permetra de réduire lʼécart sur ses concurrents pour le maintien. R.S.

ZAÂBIYA REPRENDRA CE SOIR

Lʼattaquant Mohamed Zaâbiya, absent des terrains depuis un certain temps, devra reprendre ce soir le chemin des entraînements avec ses camarades. Le staff technique devra lʼautoriser à reprendre la compétition cette semaine. R. S.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DJEZZY

Toute l’actualité Scoop à la demande

Après le grand accueil qu’a reçu le service Scoop dès son lancement en 2008, Djezzy met à la disposition de ses fidèles abonnés particuliers le service Scoop à la demande sans abonnement préalable. Scoop à la demande est une source d’information fiable qui permet aux clients Djezzy de s’informer sur l’actualité locale, sportive et culturelle. Scoop ne nécessite aucune inscription. L’abonné reçoit du contenu, en français ou en arabe, immédiatement à la demande en appelant des numéros courts ou en envoyant un SMS. Les numéros courts sont disponibles sur notre site web  : www.djezzy.com et sur notre page facebook : https://www.facebook.com/djezzy, ou au niveau de nos différents points de vente ainsi que nos centres de services à travers tout le territoire national. L’appel est facturé à 15 dinars par appel, et le SMS à 10 dinars. Les SMS pour connaitre les horaires de la prière sont, quant à eux, facturés à 1 dinar le SMS. Avec le service Scoop l’abonné Djezzy est toujours à la pointe de l’information.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


08

Ligue Une

USMH LAISSEZ BOUSLIMANI TRANQUILLE !

Vraisemblablement, les problèmes commencent pour le nouveau président du conseil, Djaffar Bouslimani qui n'a même pas eu le temps de s'installer officiellement à la tête du club, que ses détracteurs, qui ne veulent pas lui donner ni sa chance ni le temps à ce nouveau PDT du conseil, de concrétiser ses projets puisque certains veulent le déstabiliser avec l'affaire Belkaroui, mais aussi faire pression afin d'imposer Djilali la Belle aux commandes du club. Mais tout le monde sait que ce dernier a dit clairement qu'il voulait venir comme sponsor mais pas en tant qu'investisseur.

Maracana N°2278— Mardi 25 février 2014 LES MEMBRES DU CONSEIL Y SONT FAVORABLES

Saïd Allik pressenti comme futur DG

Comme déjà paru dans nos colonnes lors de la dernière réunion du conseil, mercredi dernier, il a été décidé d'installer Djaffar Bouslimani comme président du CA, mais aussi de recruter un DG pour la société, étranger au CA, vu que ce poste requiert une personne qui sera tout le temps disponible pour le club.

C

e qui n'est pas le cas des actionnaires du club, ce qui a poussé tout le monde à chercher une personnalité qui maitrise son

Selon des sources crédibles, et après le souhait de Charef de quitter le club en fin de saison, deux clubs se sont manifestés pour bénéficier des services du coach la saison prochaine à l image de l'USMBA et même le MCA.

La Ligue qui a décidé dans un premier temps ne pas reporter les rencontres pour les clubs engagés en compétition africaine, vient de revoir sa copie et laisse planer des interrogations. Cette question sera débattue lors de l'AG de la ligue, aujourd’hui, puisque l'USMH avait la possibilité de participer à cette compétition avant de se retirer à cause des conditions imposées par cette même ligue.

MATCH AMICAL FACE À SAOULA

Finalement, les Jaune et Noir devront affronter Saoula au lieu de Tixeraïne aujourd’hui au stade de Lavigerie dans une rencontre amicale pour préparer la prochaine sortie contre la formation du MCO, pour le compte de la 21e journée de Ligue 1.

« BELKAROUI SERA TRADUIT EN CONSEIL DE DISCIPLINE »

Dans le même contexte, le

Bouslimani a souhaité donner des explications concernant la décision du conseil de faire passer Belkaroui devant le conseil de discipline aujourd’hui. Selon le président, Les absences répétées du joueur aux entraînements était le seul motif derrière cette décision, et pas autre chose.

qué même pour la saison prochaine, de même qu'il devra rembourser l'argent qu'il a encaissé», a déclaré Bouslimani.

«EL-AMALI SERA BLOQUÉ»

Et pour les menaces de certains entraîneurs des jeunes qui n'ont pas été payés, le président affirme clairement que personne ne peut dicter ses lois au CA. Au contraire, il a eu des propositions de la part de certains entraîneurs des jeunes venus de l'ISTS qui voulaient travailler gratuitement, mais lui a refusé. Lotfi S.

Dans sa lancée, le président ajoutera qu'il n'a pas rencontré ElAmali. Mais selon lui, il reste seulement deux mois avant la fin de saison et le joueur n'a pas respecté ses engagements. Un huissier aurait même constaté ses absences répétées. «Je dirais seulement que le joueur sera blo-

MEBARKI : «Je ne suis pas une mauvaise affaire !»

Un nul et une grande déception. Un mot sur le match face au MCEE ? C'est une grande déception pour tout le monde, surtout que le match était facile en première mi-temps avec deux buts marqués et une domination totale, mais en seconde mi-temps, on n'a pas su gérer cette rencontre.

L'avant-centre, Abid, qui s'est blessé face au MCEE, souffre finalement d'une élongation à la cuisse. Ce qui va éloigner le joueur pendant trois jours des terrains. L. S.

Saïd Allik avait voulu dans un premier temps entrer comme investisseur dans la société de l'USMH, mais son projet est tombé à l'eau pour plusieurs causes à l'image de la situation dite floue au niveau de l'administration de l'USMH et les bilans financiers de la SSPA sans oublier aussi que son associé dans ce projet, Dahmani Djilali dit « la Belle » a fait marche arrière, une chose qui a poussé le concerné, selon nos sources, à tourner la page. Cette nouvelle proposition sera une vraie opportunité pour lui de revenir une nouvelle fois dans le milieu du football algérien. Lotfi S.

BOUSLIMANI : «La volte-face de la LFP nous laisse pantois»

L'USMBA ET LE MCA LORGNENT CHAREF

ABID INDISPONIBLE POUR TROIS JOURS

sujet et qui a une connaissance du monde du football et dans la gestion. Le choix, selon nos sources, s'est porté sur Saïd Allik qui remplit toutes ces conditions. Tous les membres sont unanimement favorables à la venue de l'ex-patron de l'USMA. Les actionnaires attendent de tout finaliser chez le notaire concernant le changement de statuts avant d'envoyer un émissaire pour convaincre le concerné de venir aider le club et le nouveau président dans ses fonctions. Reste à savoir si Allik accepterait ce poste, lui qui a refusé dans un premier temps un poste similaire dans son club de cœur, l'USMA. Il faut rappeler que

Que s'est-il passé ? Je ne peux pas l'expliquer, mais nous avons perdu la concentration dans cette partie. Maintenant, il faut oublier cette rencontre et se concentrer sur les prochaines journées. Certains disent que vu votre prestation, vous êtes une mauvaise affaire pour le

club… Je dirais seulement qu’il faut patienter avec moi et me donner encore du temps afin que je m'adapte avec mes camarades et au jeu de l'équipe, mais aussi pour retrouver ma forme physique, et je suis sûr que tout va s'améliorer dans les prochaines journées. Comment voyez-vous le match du MCO ? Ça sera une rencontre difficile pour les deux formations, surtout que le MCO est condamné à engranger les trois points et garder ses chances intactes de se maintenir en Ligue 1. Je dirais que nous avons un bon coup à jouer, surtout que la pression sera sur les épaules de notre adversaire. Entretien réalisé par Lotfi S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

«ON M'A PROPOSÉ DES ENTRAÎNEURS DE JEUNES BÉNÉVOLES, MAIS J'AI REFUSÉ »

LE FC SHERIFF ÉCARTE OUI LA PISTE BELesKAR très bien

Selon des sourc informées, les dirigeants de la formation moldave du FC Sheriff, qui souhaitait s'attacher les services de Belkaroui, ont finalement tourné la page. En effet, les écarts disciplinaires du joueur ont fait peur apparemment aux responsables de ce club.

«LA BELLE» REFUSE DE RENCONTRER LES SUPPORTEURS

Un groupe de supporteurs s'est déplacé hier chez Djilali la Belle, pour le rencontrer et le convaincre de prendre les commandes du club, mais ce dernier a refusé cette option.

HÉBERGEMENT À À ORAN L'HÔTEL CHIKHdevro nt ralLes Jaune et Noir lier Oran vendredi par route avant d'affronter la formation du MCO, samedi, pour le compte du championnat. Les Harrachis devraient passer la nuit à l'hôtel Chikh, un établissement quatre étoiles. L. S.


Maracana N°2278— Mardi 25 février 2014

Ziti : «Nous irons à Blida pour gagner» En sa qualité de capitaine et leader charismatique de l’équipe sétifienne, Ziti Mourad met, dans cet entretien, l’accent sur la nécessité de revenir de la capitale avec le plein de points. Pour l’enfant de Tandja, ce match aura l’allure d’un rendez-vous de coupe. Vous avez eu, hier, une journée chargée avec du biquotidien pour préparern le rendez vous de jeudi prochain face au RCA... Nous essayons de profiter de ces quelques jours qui nous séparent de ces retrouvailles avec le RCA pour bien préparer notre rendezvous. On sait que ce match ne va pas être une partie de plaisir. Il faudra qu’on se montre costauds comme face à l’ASO pour gagner cette rencontre. C’est notre objectif principal. Et pourtant, à lumière de vos derniers résultats, vous partez largement favoris… Personnellement, j’ai appris à travers mon expérience à ne jamais me fier au jeu des pronostics. Un match de foot se joue sur le terrain, loin des spéculations, et non pas sur le papier. Certes, on part favoris avec notre position au classement, mais le RCA aussi jouera son va-tout. Et c’est toujours compliqué de jouer les formations du milieu du tableau. Mais le fait d’avoir battu l’ASO vous confère une cer-

taine confiance, n’est-ce pas ? Je vais vous faire une confidence. Lors de ce match contre l’ASO, j’avais le sentiment que le match nous échappait, après avoir mal débuté la rencontre. Mais en l’espace de quelques minutes, mes doutes se sont très vite dissipés pour laisser place à l’optimisme. J’ai été impressionné par la réaction du groupe qui a produit un match de haute facture. Nous avons marqué un but et raté trois occasions lors de la dernière demiheure de jeu. Nous avons étouffé notre adversaire sur un terrain très lourd. Bien d’autres équipes à notre place auraient fini par craquer. Le fait de terminer fort la partie est une réponse à tous ceux qui ont critiqué le travail que nous avons fait en Espagne. Cela prouve qu’on n’est pas partis à Benidorm pour faire du tourisme. Ne craignez-vous pas l’hostilité des supporters de RCA du fait que ce match constitue celui de la dernière chance pour leur équipe dans la course pour une place honorable ? Une rencontre de football se joue sur le terrain, pas dans les gradins. Certes, il y aura cette pression du public, mais lorsqu’on a la pleine maîtrise du jeu et que l’équipe est confiante, on ne prête pas attention à ce qui se passe autour. Face au JSMB, nous avons bien affronté une équipe qui joue pour sa survie. Et pourtant, nous avons su

Ligue Une 09

prendre la mesure de notre adversaire grâce à la qualité de notre jeu. Il faudra qu’on aborde ce match avec le même état d’esprit que face à la JSMB et à l’ASO. A ce moment-là, il sera très difficile au RCA de nous battre car face à une équipe qui doute, il est préférable de marquer le plus tôt possible. C’est en tout cas le meilleur scénario. Vos fans ont promis de faire le déplacement en nombre pour vous soutenir dans la quête d’une sixième victoire de suite… Je n’en doute pas une seule seconde. Je sais qu’on pourra compter sur nos fans qui ont toujours été derrière nous, même dans les moments difficiles. Le RCA vous rappelle de bons souvenirs puisque lors du match aller, vous l’avez battu... Lors du match aller, nous avons abordé ce match avec l’obligation de gagner. Et nous avons atteint notre objectif au terme d’un match totalement maîtrisé. Entretien réalisé par Yasser Malki

CINQ ABSENTS À LA REPRISE

Contrairement aux habitudes, la séance de reprise d’avant-hier soir a été marquée par l’absence de pas moins de 5 joueurs. En effet, Bouazza, Karaoui, Nadji, Ze ondo ne se sont pas présentés. Chacun d’entre eux a bien évidemment justifié son absence, en avisant les responsables dans la matinée d’hier. Y. M.

ESS

FORTE PRIME EN CAS DE VICTOIRE

Nul doute que le prochain match que l’ESS livrera à Blida est très important. Après les cinq victoires consécutives à domicile et à l’extérieur, respectivement contre le CRABAF, le CRB, le MCO, le JSMB et l’ASO, les poulains de Madoui comptent battre le fer tant qu’il est chaud. Autrement dit, les joueurs comptent profiter de la mauvaise passe que les poulains de Cherif El Ouazani traversent pour les surprendre chez eux. Toutefois, il faut dire que la programmation de cette partie le 27 février est un avantage de plus pour l’ESS, qui jouera cette rencontre avec un effectif au complet sauf Bouazza. A l’approche de ce big match, nous avons appris d’une source bien informée que les dirigeants de l’Aigle noir comptent motiver les joueurs avec une prime alléchante en cas de victoire. Ce qui poussera les coéquipiers de Benchadi à se donner vraiment à fond. Pour rappel, l’ESS occupe la 1re place du classement avec 40 points. Y. M.

Publicité RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS DE LA WILAYA DE BISKRA

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N°17/2014 NIF : 408015000007086

Un avis d’appel d’offres national restreint est lancé pour : LOT N°01 : CLIMATISATION DU SIÈGE DTP LOT N°02 : ÉQUIPEMENT EN MOBILIER AU NIVEAU SIÈGE DTP LOT N°03 : ÉQUIPEMENT EN INFORMATIQUE AU NIVEAU SIÈGE DTP dans le cadre de l’opération «Etude, réalisation et équipement siège DTP et logement de fonction» Les entreprises ayant pour activité principale dans le domaine (climatisation-mobilier et informatique), et intéressées par le présent avis, peuvent retirer le cahier des charges auprès de LA DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS DE LA WILAYA DE BISKRA (la rentrée nord de la ville de Biskra)/Route de Batna. Les offres accompagnées des pièces réglementaires, doivent être déposées auprès de la DTP (la rentrée nord de la ville de Biskra)/Route de Batna sous double pli cacheté et anonyme, portant la mention : «Soumission, équipement siège DTP en : LOT N°01 : CLIMATISATION DU SIÈGE DTP LOT N°02 : ÉQUIPEMENT EN MOBILIER AU NIVEAU SIÈGE DTP

LOT N°03 : ÉQUIPEMENT EN INFORMATIQUE AU NIVEAU SIÈGE DTP dans le cadre de l’opération «Etude, réalisation et équipement siège DTP et logement de fonction» «A ne pas ouvrir» Les offres doivent être déposées au service contractant entre 9h00 et 10h00, le 21ème jour à compter de la date de la première parution du présent avis sur le BOMOP ou les journaux nationaux. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 180 jours, à compter de la date de dépôt des offres, et devront obligatoirement présenter les pièces et documents exigés par la réglementation en vigueur, notamment : * NOTA : Les entreprises peuvent soumissionner que pour un seul lot Offre technique (Selon l’article 7.1 de l’instruction aux soumissionnaires) • Le certificat de qualification et de classification professionnelle, • Déclaration de probité, • Un extrait de rôles, • Un extrait de casier judiciaire, • Une attestation de mise à jour CNAS,

• Une attestation de mise à jour CASNOS, • Une attestation CACOBATH, • Reçu de dépôt légal des comptes sociaux 2012, • Un extrait de registre de commerce ré immatriculé, • Statuts de l’entreprise, • Bilan financier des 03 dernières années (déclarations d’impôts des 03 dernières années), • Références professionnelles dûment signées par les maîtres d’ouvrages, • Déclaration à souscrire, Instruction aux soumissionnaires. Offre Financière (Selon l’article 7.2 de l’instruction aux soumissionnaires) Soumission/CPS, Définitioins des prix unitaires, Bordereau des prix unitaires, Devis quantitatif et estimatif. L’OUVERTURE DES PLIS L’ouverture des offres se fera le jour correspondant à la date fixée pour le dépôt des offres à dix heures trente (10h30) en séance publique à la D.T.P. de Biskra. Ce présent avis d’appel d’offre tient lieu de convocation des soumissionnaires pour assister à l’ouverture des offres.

Maracana N°2278—Mardi 25 février 2014 - ANEP N°108 230

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Ligue Une

10

JSMB LA PRÉPARATION DU DERBY A DÉBUTÉ HIER

En prévision de la rencontre de ce samedi face à la JS Kabylie dans le cadre de la 21e journée du championnat, les Vert et Rouge de la JSM Béjaïa ont repris le chemin des entraînements hier lundi au stade de l’Unité Maghrébine de Béjaïa. D’ailleurs, la reprise a eu lieu dans une ambiance morose, tant la défaite concédée face au CABBA a laissé des séquelles chez les joueurs qui ont été déçus par la mauvaise série à laquelle ils comptent mettre fin en fournissant les efforts nécessaires à l’avenir afin de renouer avec les bons résultats. D’ailleurs, le staff technique, sous la houlette du coach Hamouche, tentera d’apporter les correctifs qui s’imposent et surtout remobiliser ses troupes pour qu’ils puissent arracher les trois points de la victoire et par làmême, amorcer le déclic pour aborder les matches restants avec plus de détermination. S.A.S.

Maracana N°2278— Mardi 25 février 2014

Un avenir incertain

de saison. Dans son discours aux joueurs, Hamouche a dit refuser de rendre les armes et a insisté sur l’obligation de renouer avec les résultats positifs surtout que le prochain match aura lieu à domicile et que les supporters ne vont pas accepter une autre défaite.

Maintenant que les Béjaouis de la JSMB ont (presque) mis les deux pieds en Ligue 2 à l’issue de la défaite concédée, samedi dernier, face au CA Bordj Bou Arréridj (3-1), les observateurs s’interrogent sur l’objectif que viseront les Béjaouis pour la suite du parcours, et ce, à dix journées de la fin de l’exercice actuel.

D’ailleurs, à voir la manière avec laquelle les joueurs ont disputé les deux dernières rencontres comme ça été le cas face au CABBA, on peut avancer que les camarades de Meddahi ont perdu même l’envie de jouer et de réussir de bons résultats puisqu’ils se sont montrés incapables de réagir comme ça été le cas face aux Criquets, où en dépit de la fébrilité de cette équipe, ils n’ont pas pu réagir, se contentant d’une piètre prestation qui n’a pas été à la hauteur des attentes des nombreux fans. Il faut dire aussi que le manque de motivation a fait que les joueurs ne fournissent pas d’efforts pour réaliser de bons résultats, et ce, depuis maintenant plusieurs journées et cela s’est répercuté négativement sur leur rendement.

LE SURSAUT D’ORGUEIL EST-IL POSSIBLE ?

Bien que la tâche s’annonce très compliquée pour éviter le purga-

LES DIRIGEANTS NE COMPTENT PAS RESTER LES BRAS CROISÉS

toire puisque les Béjaouis continuent d’enchaîner des mauvais résultats depuis l’entame de cette deuxième phase du championnat, il n’en demeure pas moins qu’un objectif demeure possible, à savoir éviter de terminer la saison à la dernière place. Ainsi, les dirigeants ainsi que le staff technique refusent d’abdiquer et ont tenu à demander aux joueurs de fournir des efforts lors des prochaines journées pour renouer avec les résultats positifs et surtout remonter au classement pour éviter la place de lanterne rouge. Cela dit, les Béjaouis doivent amorcer le déclic dès la prochaine journée face à la JS Kabylie au stade de l’Unité-maghrébine où un succès demeure impératif pour aborder la suite du parcours avec plus de détermination.

LE STAFF TECHNIQUE REFUSE D’ABDIQUER

Décidément, le premier responsable de la barre technique de la JSM Béjaïa, Lahcène Hamouche, ne semble pas prêt à abdiquer en dépit de la situation difficile que traverse son équipe. Ainsi, il a insisté sur l’obligation de réagir et de renouer avec les résultats positifs afin d’engranger le maximum de points d’ici à la fin de la saison et surtout éviter la dernière place au classement. Pour le coach béjaoui, le déclic est plus que nécessaire et ce, à partir de la prochaine journée face à la JS Kabylie où un succès est impératif pour permettre aux joueurs d’aborder la suite du parcours avec plus de motivation et récolter le maximum de points d’ici à la fin

Alors que la direction du club assume une part de responsabilité dans les résultats enregistrés depuis le début de saison avec ce parcours catastrophique dû essentiellement à la politique prônée par ses membres, ces derniers ne comptent pas rester les bras croisés et ce, à dix journées de la fin de la saison. D’ailleurs, ils comptent prendre des mesures sévères à l’encontre des joueurs qui ont failli à leur mission en accumulant des résultats désastreux qui ne sont pas à la hauteur des attentes des dirigeants et des supporters. Le président Tiab incombe la responsabilité de ces mauvais résultats en premier lieu aux joueurs qui n’ont pas fourni les efforts nécessaires pour éviter un tel parcours. Reste à savoir quelles seront les sanctions qui seront infligées aux joueurs alors que ces derniers imputent la responsabilité des mauvais résultats aux dirigeants. S.A.S.

Publicité République Algérienne Démocratique et Populaire Direction de la formation professionnelle Wilaya de Tindouf

AVIS DE RECRUTEMENT La Direction de la Formation Professionnelle de la wilaya de Tindouf organise un concours sur titre pour le grade suivant : Grade

Administrateur principal

Nombre de poste

01

Diplômes et qualifications demandés Magister dans les spécialités suivantes : Sciences juridiques et administrative - Sciences économiques - Sciences financières Sciences commerciales - Sciences de gestion - Sciences politiques et relations internationales - Sociologie sauf la spécialité sociologie éducative - Psychologie spécialité organisation et travail - Sciences de l’information et de la communication - Sciences islamiques spécialité Charia et Droit.

Le dossier de candidature comprend : - Demande manuscrite, - Photocopie légalisée de la carte d’identité nationale, - Photocopie légalisée du diplôme ou qualification. Le candidat admis complétera son dossier par les pièces suivantes : - Photocopie légalisée de situation vis-à-vis du service national, - Casier judiciaire en cours, - Certificat de résidence, - Extrait de naissance, - Certificats médicaux, - 02 photos.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITÉ D’ADRAR

Avis d’attribution provisoire de marché Conformément aux dispositions de l’article 49 du décret présidentiel n°10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, l’université d’Adrar porte à la connaissance des soumissionnaires ayant participés à l’appel d’offre national ouvert n°02/2013 relatif à l’équipement 2000 places pédagogiques au profit de l’université d’Adrar, paru dans les quotidiens EL MOUHARIR EL YOUMI le 20/11/2013 Qu’à l’issue de l’évaluation des Offres, la convention est attribué, à titre provisoire, aux soumissionnaires ci-dessous mentionnés, à savoir Lots

Soumissionnaire

Montant TTC

Délai

Notes globale

Observation

N° 01 Equipement de laboratoire

EDITP

5.743.764.00

30 jours

69.00

Mieux disant

N° 02 Equipement brouillons du champ

SARL EBI

2.910.000.07

30 jours

60.09

Mieux disant

Les dossiers seront transmis par poste à l’adresse suivante : Direction de la formation professionnelle, Hay Annasr, Wilaya de Tindouf ou déposés au siège de la Direction de la Formation Professionnelle Tindouf dans un délai ne dépassant pas les (10) vingt jours de travail à partir de la première parution de la présente annonce dans les quotidiens nationaux. Les candidats non retenus pour la participation au concours peuvent introduire leurs recours auprès de l’instance de nomination. Cette dernière doit traiter et donner suite au recours introduit cinq (05) jours avant la date de l’organisation du concours. Observation : Tout dossier incomplet sera rejeté.

Les autres soumissionnaires, intéressés, sont invités à se rapprocher auprès des services de l’Université d’Adrar, au plus tard trois (03) jours, à compter du 1er jour de la publication de l’attribution provisoire de la convention à prendre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres techniques et financières. Conformément aux dispositions de l’article 125 du décret sus cité. Les soumissionnaires peuvent introduire un recours dans un délai de (10) jours, à compter du 1er jour de la parution de l’avis d’attribution provisoire dans la presse nationale auprès de la commission des marchés publics de la wilaya d’Adrar conformément aux dispositions de l’article 114 du décret sus cité.

Maracana N°2278—Mardi 25 février 2014 - ANEP N°108 225

Maracana N°2278—Mardi 25 février 2014 - ANEP N°108 248

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2278— Mardi 25 février 2014

CAP SUR MONROVIA

Après avoir un peu soufflé, suite à la victoire acquise samedi passé à Hamlaoui, face à la formation Oranaise, les Sanafirs s’apprêtent à rallier Monrovia la capitale du Libéria afin de jouer un match des 1/16ème de finale de la coupe de la CAF (Orange CC CAF 2014) face aux Red Lions. Les camarades de Bezzaz iront en Afrique motivés, en dépit de ce qui s’était passé au lendemain de l’amère élimination en coupe d’Algérie par la JSM

Chéraga. Le comportement des supporters qui ont versé leur courroux sur les joueurs et l’administration du club, a été très éprouvant, surtout pour les joueurs qui, même le jour du match ont subi le pire des cauchemars à leur entrée sur le terrain. Ils ont entendu des vertes et pas mûres, mais malgré tout cela, ils se sont surpassés durant cette rencontre et ont pu renverser la vapeur en remportant les trois points de la victoire

F

Ligue Une 11

qui laisseront intactes toutes leurs chances pour jouer le podium ou la troisième place, jusqu’à la fin du championnat. Le seul point noir, qui subsiste encore et qui devient récurent, c’est cette programmation de la ligue, qui fait coïncider les matchs du championnat avec ceux des matchs internationaux, où les clubs Algériens sont engagés officiellement et représentent bien le pays. L. B.

Demain sera un autre jour...

Une fois de plus, les Vert et Noir viennent d’éviter une crise aux conséquences imprévisibles et, une autre fois, les Sanafirs ont été pour beaucoup dans les changements opérés dans le club! : «! Il fallait à tout prix apporter des changements à la tête du club, en vue de calmer les esprits et ne pas donner l’occasion aux fossoyeurs de déstabiliser l’équipe. Avec l’avénement d’une nouvelle direction, les choses vont rentrer dans l’ordre et les joueurs vont retrouver leur sérénité…!»!; nous a affirmé un responsable du club qui ajoutera!: «Pour nous, la crise a été évitée de justesse et on va repartir de nouveau pour construire l’équipe sur des bases solides. Nous sommes optimistes et, il est sûr que tout va s’arranger pour que les joueurs puissent se remettre au travail, afin de terminer la saison dans de bonnes conditions.!».

C’est dire que la victoire enregistrée face au MCO, aura été un véritable déclic pour les camarades de Maiza qui semblent avoir repris confiance et sont, une fois de plus, décidés à mettre tout en œuvre pour atteindre l’objectif assigné en championnat, même si, cette place au podium, tant convoitée, reste, de plus en plus, irréalisable. Mais, comme nous le dit notre interlocuteur, tout est possible en football

ZERDEB, LA TECHNIQUE À L’ÉTAT PUR

Tel un milieu offensif, Zoheir Zerdeb est devenu un élément important dans l’échiquier des différents entraineurs, qui se sont succédés à la barre technique des Vert et Noir. Un joueur pétri de qualité, un «! faiseur de jeu! » et un élément par qui, toutes les balles passent pour construire le jeu des Clubistes! : «! Depuis sa venue au CSC, Zerdeb aura été d’un grand apport dans un compartiment aussi névralgique que celui du milieu de terrain. C’est un joueur sérieux dans le travail et bosseur. Il est plein de volonté, ce qui l’amène à travailler d’arrache pied, lors des séances d’entrainements. Zerdeb a beaucoup, donné à notre équipe…!»!; nous a-t-on confié à son propos. Ce technicien sait se placer. N’a-t-il pas été à l’origine de buts décisifs pour son équipe!? N’a-t-il pas été à l’origine de passes décisives dans des matches décisifs!? C’est un constructeur de jeu, si bien que certains présidents de clubs rêvent de l’avoir sous leur coupe. Interrogé sur le parcours de son équipe jusqu’à présent, Zerdeb dira!: «!Notre parcours est acceptable et, on peut faire, encore mieux, pourvu qu’on fasse plus d’efforts. Nous avons perdu trop de points à domicile, ce qui nous a valu cette régression. Nous allons nous remettre au travail et nous ferons de notre mieux pour terminer la saison en beauté…!»!; et de la coupe de la CAF, notre interlocuteur abordera!: «C’est une aventure exaltante et enrichissante. Nous irons jusqu’au bout afin de gagner en expérience et en maturité. Tout est en notre faveur…!». Zerdeb en forme, c’est toute l’équipe des Vert et Noir qui pourra aller de l’avant et jouer les premiers rôles dans un championnat où tout peut arriver…

et de poursuivre! : «Notre machine est en branle et, on va faire le maximum pour réaliser le meilleur parcours possible jusqu’à la fin de cet exercice qui nous a valu des hauts et des bas…! »! ; avant d’enchainer! : «Nos joueurs sont conscients de l’importance de la mission qui les attend! ; aussi, ils s’attèlent à bosser d’arrache pied et à mouiller leurs maillots pour être à l’attente des aspirations de nos supporters.!». Après une traversée de désert qui les a empéchés de jouer les premiers rôles, tout en leur barrant le chemin magique du titre, les Vert et Noir se retrouvent, de nouveau à la! «! une! » de l’actualité. Un nouveau jour se lève pour eux. Mais sera-t-il long!? Abdelkader Z.

Bahloul : «C’est un nouveau départ»

en coupe d’Algérie, contre Chéraga, nous a, quelque peu déstabilisés et le doute s’est de nouveau, installé. C’est pour cela que cette victoire était importante sur le plan moral. Le doute s’est dissipé et tant mieux pour nous tous… Peut- on parler d’une place sur le podium!? Il est encore tôt d’en parler. Nous mettrons tout en œuvre pour atteindre cet objectif, sinon, on se contentera d’une place honorable.

La victoire contre le MCO semble avoir donné des ailes aux joueurs, c’est le cas pour Bahloul qui estime que cette victoire est décisive quant à la relance des Vert et Noir en championnat : Comment évaluez-vous la victoire contre le MCO!? Elle est importante, car elle met fin aux spéculations des uns et des autres. Elle va nous permettre de nous relancer dans le championnat et de l’entamer avec plus de sérénité. Pour nous, le plus dur est passé… Que voulez-vous dire par!«!le plus dur!»!? Soyons francs, notre élimination

Et concernant la coupe de la CAF!? Elle ne fait pas partie de nos priorités, mais on jouera toutes nos chances, en vue d’aller le plus loin possible et représenter dignement, le football national. Pour nous, c’est une expérience enrichissante pour l’équipe. On vous laisse le soin de conclure!? L’optimisme est de retour, après cette victoire contre le MCO. Nous allons essayer de garder cette cadence et d’aller dans cette voie pour terminer dans une position qui sera à la hauteur de la dimension de notre club et aux aspirations de nos supporters.» Entretien réalisé par Abdelkader Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

CSC

RÉUNION D’INSTALLATION D’UN NOUVEAU DG

De source bien informée, on croit savoir que les membres du conseil d’administration de la SSPA/CSC, vont se réunir aujourd’hui, afin d’étudier quelques dossiers restés en suspens et surtout procéder à l’installation du nouveau Directeur Général M Omar Bentobal , en remplacement de M. Mohamed Boulhabib, démissionnaire du poste et actionnaire de la même société. Ce sera le premier conseil sous la présidence du nouveau PCA M Mohamed Haddad, qui lui aussi avait remplacé M Yassine Fersadou à la tête du conseil d’administration.

FIN DE SAISON POUR HOURI

De source médicale, proche du club, le joueur clubiste Samy Houri pourrait terminer la saison plutôt que prévu. En effet, le joueur qui s’était blessé au cours du match de coupe d’Algérie face à Chéraga, ne pourrait pas reprendre de sitôt, selon le médecin du club. C’est la troisième fois qu’il rechute de sa blessure des adducteurs. Cette fois-ci cela va lui coûter de ne plus fouler les terrains de jeu pendant un bon moment, jusqu’à sa guérison totale.

PAS DE REPORT DU MATCH MCEE-CSC

La ligue vient de signifier à l’administration du CSC, qu’elle ne pourra pas décaler la rencontre de la 21ème journée du championnat qui opposera le MC El Eulma au CS Constantine au stade Messaoud Zougar. Même le président du MCEE M Herrad, s’est excusé auprès des responsables et supporters du CSC de ne pouvoir acquiescer à leurs doléances pour cause de temps pas assez suffisant, et que cette démarche vient un peu en retard. Toujours est-il que l’administration du club a pris cette fois-ci les devants et a adressé la même requête d’avancement du match de l’USM Alger treize jours avant son déroulement. Lamine B.


12

Ligue Une

CRB

NEGGAZI ET BOUHILA SERONT REMERCIÉS

A en croire les informations en notre possession, les deux entraîneurs-adjoints, Noureddine Neggazi et Karim Bouhila ne seront pas retenus dans le nouveau staff technique. Si pour le second, le choix a été pris à l’unanimité, cela n’a pas été le cas pour le premier. En effet, certaines personnes influentes étaient contre ce départ, mais la décision prise, au final, est de l’évincer. Cela est dû, nous dit-on, aux absences à répétition de Nounou des séances d’entraînement où son apport pour l’équipe a été minime et ça ne sert, donc, à rien, de le maintenir.

BOUDJELTI MAINTENU

Si Neggazi et Bouhila sont en voie d’être évincés du staff technique, cela ne sera pas le cas pour l’’entraîneur des gardiens de but, Djamel Boudjelti. Ce dernier, nous dit-on, sera maintenu dans son poste et aura, toutefois, à redoubler d’efforts pour que les choses aillent dans le bon sens avec les gardiens de but, notamment après leur dernière baisse de rythme. Boudjelti, faut-il le signaler, connait bien Henkouche et Yahi pour avoir déjà travaillé avec le premier et joué au Chabab avec le second. Ceci, alors que des informations ont parlé, à un moment donné, du retour de Khaled Dikimèche, actuellement membre du staff technique du RC Arba.

CERTAINS SUPPORTERS VEULENT RENCONTRER LES JOUEURS

Voyant que leur direction ne pas réussir dans son discours avec les joueurs, les supporters du Chabab veulent prendre le taureau par les cornes. Ainsi, nous apprenons qu’un groupe aurait approché le président Réda Malek pour lui demander de programmer une réunion avec les joueurs et les nouveaux membres du staff technique. Par là, ces supporters veulent motiver les joueurs histoire de les pousser à provoquer ce déclic, qui pourra, par la suite, débloquer la situation et permettre à l’équipe de retrouver la place qui est la sienne. Jusqu’à l’heure, Malek n’a encore rendu aucune réponse.M.A.A.

Maracana N°2278— Mardi 25 février 2014 ILS DEVRONT TRAVAILLER EN COLLABORATION

HENKOUCHE ET YAHI POUR ESSAYER DE SAUVER LES MEUBLES

C’est désormais officiel. Abdelkader Iaïche n’est plus l’entraîneur du CRB, puisque la direction du club a décidé de ne pas le maintenir dans son poste, après la défaite concédée par l’équipe lors du match face à la JSK (3-1).

P

our le remplacer, les responsables du Chabab ont penché pour un staff élargi, où il y aura deux entraîneurs qui travailleront d’une manière collégiale : Mohamed Henkouche et Hocine Yahi. Deux entraîneurs qui connaissent très bien la maison, puisqu’ils ont eu déjà à driver l’équipe par le passé, alors que le second a fait, en outre, les beaux jours du club, en tant qu’entraîneurs. Lors de la réunion d’urgence qui a eue lieu jusqu’à une heure tardive de la soirée d’avanthier, le choix devait se porter sur l’un d’entre eux, mais a finalement penché pour un choix «judicieux», celui de confier les règnes de la barre technique aux deux hommes. Et lors de cette même réunion, et concernant la tâche de chacun, il a été décidé qu’aucun des deux ne sera l’entraîneur en chef, puisque la responsabilité sera le même pour chacun. Et avant d’entériner cette décision, il a été question de prendre attache avec les deux concernés pour avoir leur accord. Et il faut dire qu’au vu de la situation actuelle du club et de l’équipe, les deux entraîneurs ont accepté cela sans poser

aucune condition, estimant qu’ils ne peuvent tourner le dos à leur «équipe du cœur». Et ce qui a appuyé la décision d’opter pour ce duo, c’est le fait que les deux hommes semblent être complémentaires sur le plan du travail technique et psychologique. Hier après-midi, le président du Chabab, Réda Malek, devait réunir ces deux entraîneurs chez lui à Dar ElBeida pour tracer les grandes lignes du travail et mettre la feuille de route pour sauver une équipe qui se trouve, désormais, sans âme. Malek devait insister auprès des deux hommes pour qu’ils se mettent d’accord sur tous les

détails, pour qu’il n’y ait pas d’ingérence dans le travail de l’un par rapport à l’autre. Pour Malek, le moment est à ce que tout le monde mette la main dans la main pour réaliser l’opération de sauvetage. Une fois tout réglé, les deux coachs devront tenir une réunion avec les joueurs, et cela histoire de leur motiver et les mettre devant leurs responsabilités pour la suite du parcours, et entamer cette quête de sauver l’équipe dans les meilleures conditions possibles. Cette piste d’opter pour deux coachs en chef apportera-t-elle ses fruits ? Les jours à venir nous le diront. Mohamed A. A.

Khelili : «Face à la JSK, nous étions médiocres»

Après la défaite face à la JSK, c’est l’implosion, donc, au sein de la maison du Chabab. Pour son défenseur, les voyants sont au rouge, et c’est aux joueurs de trouver le moyen nécessaire pour débloquer la situation. Comment avez-vous vu votre équipe face à la JSK ? Nous étions tout simplement médiocres. Nous n’avons rien fait pour l’emporter, et cela nous a coûté cette défaite méritée sur tous les plans. Nous n’avons à envier qu’à nous-mêmes. Je ne sais quoi dire sauf que les voyants étaient au rouge et qu’il faudra être conscient de la gravité de la situation. Je pense que tout le monde est responsable de cette situation et qu’il faudra, de ce fait, sortir le grand jeu et de ne pas voir en arrière. Comment expliquez-vous que l’équipe était sans âme à Tizi Ouzou ? Celui qui fait ce constat en a parfaitement raison. Sur le terrain, comme je viens de vous le dire, nous étions vraiment médiocres. Nous n’avons rien fait, comme s’il s’agissait d’un match amical. Je n’ai pas d’explications à cela, et je ne vous cache pas que je ne trouve pas les mots pour vous l’expliquer. La direction a décidé de limoger Iaïche tout juste après. Un mot ? Là, je n’ai rien à dire, parceque cela est du ressort de la direction et c’est elle seule de faire des commentaires.

Sans cela, je pense que c’est aux joueurs maintenant de sortir le grand jeu, parceque la situation est vraiment très dramatique. Je n’ai rien à rajouter, car la situation parle d’ellemême. Dans pareille situation, comment se présente le match du CABBA pour vous ? Difficile, étant donné que nous allons faire face à un adversaire menacé par le spectre de la relégation, comme nous. Toutefois, je dirai qu’il s’agira du match pour notre survie. Il ne sera pas question de rater le moindre point dans cette rencontre, ça va de l’avenir du club, c’est aussi simple que ça. Pensez-vous que l’opération de sauvetage est désormais possible ? C’est une question de principe et de dignité. Nous sommes venus au Chabab, alors qu’il se trouvait en Ligue 1, et on doit le maintenir dans cette place. Il y a un blocage sur le plan mental des joueurs, et il va falloir trouver la formule idéale pour provoquer le déblocage et le déclic pour permettre de sauver le club et le laisser dans sa place. Un mot pour conclure ? Je sais que nos supporters sont fou-furieux contre nous, et on leur promet de nous donner à fond face au CABBA pour sauver les meubles et faire en sorte à ce que les choses soient faites d’une manière correcte avec les trois points en main. Je ne vais pas faire dans la langue du bois, mais je donne rendez-vous à nos supporters pour ce match face au CABBA. Entretien réalisé par Mohamed A. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


F

Maracana N°2278— Mardi 25 février 2014

ILS SERONT CONFRONTÉS AUX POTENTIELS RELÉGUABLES LORS DES PROCHAINES JOURNÉES

Ligue Une 13 MOB

Objectif, récolter le maximum de points

Le match du RCA passé, les Crabes se concentrent désormais pour le match suivant qui les mènera vers la ville de Aïn M’lila pour en découdre avec le Chabab de Aïn Fekroun.

U

n match où il sera question pour les Crabes de revenir avec le meilleur résultat possible, même un nul sera le bienvenu, étant donné qu’il permettra aux camarades du capitaine Akrour à la limite de maintenir l’écart par rapport à leur prochain adversaire et qui est aujourd’hui de sept points, et pourquoi pas aussi le ramener à dix. Ce qui représentera la meilleure affaire des Vert et Noir, dans la mesure ou dix points seront une marge sécurisante avant le match suivant, où ils recevront le Mouloudia Club d’Oran. Ce dernier jouera lui face à l’USMH et il est fort possible qu’il laisse des plumes. Dans le cas ou les Crabes ramènent un nul de Aïn M’lila et que les Hamraoua seraient tenus en échec, les Crabes prendront cinq points d’avance sur les camarades de l’ex-mobiste, Amrane Farès en l’occurrence. Mais s’ils gagnent à Aïn M’lila face aux Chaouias et que les Oranais perdent à domicile, on peut dire aussi là que les Crabes prendraient une meilleure option pour rester en ligue 1 professionnelle. D’autant plus que pour le compte de la 23e journée ils se déplaceront au 20-Août pour en découdre avec le Chabab de Belouizdad, qui, d’ici le match qui les opposera aux Crabes, pourraient avoir une marge sécurisante. Enfin et pour le compte de la 24e journée, qui se jouera le 24 mars prochain, ce sera la JSMB l’adversaire des Vert et Noir de la Soummam. Une équipe de la JSMB qui semble courber l’échine. Il faut dire donc que les quatre prochaines rencontres peuvent

être, encore une fois, décisives pour les uns que pour les autres, et les Crabes en font partie. L’objectif est donc de récolter le maximum de points…

JOUER FACE AUX MAL-CLASSÉS, EST-CE UN AVANTAGE ?

Souvent, et lorsqu’on pose des questions aux joueurs pour leur demander ce qu’ils pensent de tel ou tel match, ils nous répondent souvent que le mieux, c’est de jouer face à des équipes de haut du tableau, car les matches face à ces équipes deviennent plaisants et moins difficiles que ceux face à des équipes de bas du tableau. Face à ces dernières, les rencontres deviennent très délicates, eu égard

à l’objectif des uns et des autres. Chez les Crabes, jouer les mal classés, sera-t-il un avantage ou un inconvénient, ou en d’autres termes, apportera-t-il du nouveau, ou va mettre le club en difficulté ? On se pose aussi la question de savoir s’il n’y aura pas une pression supplémentaire sur les épaules des joueurs. En tous les cas, au niveau du club le plus populaire de la vallée de la Soummam, il est utile de signaler que le club ne voudra en aucun cas céder des points à domicile, puisque si le club remporte les cinq rencontres qui lui restent chez lui, le maintien sera assuré, mais toujours est-il que le groupe ne voudra pas attendre jusqu’aux dernières journées pour assurer l’objectif tracé par l’ex-direction du club.

EN QUÊTE D’UNE PREMIÈRE VICTOIRE EN DÉPLACEMENT

Certes, le prochain déplacement des Vert et Noir sera face à une équipe qui est considérée comme étant la première potentielle reléguable, le Chabab de Aïn Fekroun, qui en recevant ce samedi les Vert et Noir du Mouloudia Olympique de Bejaia feront tout pour réduire l’écart à quatre points. C’est dire que si pour les Crabes, il s’agira ce samedi de garder ou de creuser l’écart en cas de nul ou de victoire, pour les Chaouias, ce sera une occasion pour revenir à quatre unités et pourquoi pas quitter cette place de 3e potentiel reléguable. Bref, les Béjaouis sont décidés à revenir

LES U19 SE NEUTRALISENT AVEC LA JSMB

LES 20 PREMIERS MATCHES PAR LES CHIFFRES

Un bilan plutôt négatif

La dernière défaite des Crabes subie à El Eulma face au Mouloudia local était la 10e de la saison, après celles subies face aux Rouge et Noir de l’USMA, les Vert et Noir du CSC, des Vert et Rouge du MCEE, les Bleus du RCA, les Rouge et Blanc du MCO, les autres Rouge et Blanc de l’ASO, les Jaunes et Noir de l’USMH (durant la phase aller), des gars de Soustara sur tapis vert, des jaunes de la JSS. Toutefois, sous l’ère Amrani, le club avait perdu six rencontres (MCO, ASO, USMH, USMA, JSS et MCEE), les quatre autres étaient sous la houlette de Rahmouni (USMA, CSC, MCEE et RCA).

SEULEMENT SEPT VICTOIRES

Si l’ex-coach des Crabes, Rahmouni n’a pas goûté à la moindre victoire puisque le concerné est parti avant le match de la 6e journée face au CRBAF à Béjaia, match dirigé par ses deux ajoints, Zerrouki et Moussouni, par contre Amrani a déjà goûté à six victoires, acquises toutes à Béjaia (CRB, ESS, MCA, CABBA, CSC et RCA).

21 BUTS ENCAISSÉS

avec la totalité des points qui seront mis en jeu, ce samedi, et il semble que rien ne semble pouvoir arrêter les camarades de Ferhat, qui sont plus que jamais décidés à ne point revenir de Aïn M’lila avec zéro point. Alors, pourquoi pas une première victoire en dehors de leurs bases pour les Crabes ? Après tout, même si c’est difficile, rien ne semble impossible. D’ailleurs, la dernière réunion avec la direction, tout juste après la défaite subie par l’équipe au stade Messaoud-Zegar d’El Eulma face au MCEE, a mis les joueurs devant le fait accompli et ils savent bien qu’ils ne doivent plus revenir de chez leurs adversaires en dehors de Béjaia avec rien dans les bagages. Nassim S.

Sur le terrain, la défense des Crabes a encaissé 21 buts, dont quatre face à l’USMA, un face à la JSS, deux face au CSC, deux face au MCEE, un face au RCA, deux face au MCO, deux face à l’ASO, deux face à l’USMH (ceci pour la phase aller), un face à l’USMA (partie arrêtée à la 11’, deux face à la JSS et deux face au MCEE (pour la phase retour).

17 INSCRITS

Concernant le compartiment offensif, le club n’a inscrit que 17 buts en 20 rencontres jouées jusque-là. Un face à l’USMA, un face à la JSS, un face a CSC, un face au MCEE, un face au CRBAF, un face au CRB, deux face à l’ESS, un face au MCA, trois face au CABBA (phase aller), un face à la JSS, deux face au CSC et deux face au RCA (depuis la phase retour).

ILS SONT DEUX BUTEURS

Deux joueurs se sont bien illustrés avec cinq buts dans leur compteur pour chacun d’eux. Il s’agit de Rahal et Yettou. Toutefois sept autre éléments ont inscrit chacun un but. Il s’agit de Akrour face à l’USMA, Chebana face au CSC, Bouamria face au CABBA, Semani face au CRBAF, Yaya face à l’ESS , Nemdil face à la JSS et Dehouche face au RCA.

CHEBANA, AKROUR, YETTOU, FERHAT ET BOUAMRIA, LES JOUEURS LES PLUS UTILISÉS

Même s’ils ont déjà raté au moins un match chacun, n’empêche que cinq joueurs parmi les 23 que possède aujourd’hui le MOB dans son ossature ont été les plus utilisés. Il y a Chebana qui a joué 1631’, Akrour qui a joué 1529’, Yettou avec les 1482’, Ferhat avec les 1434’ et enfin Bouamria avec 1329’. Tout cela sur les 1800 minutes jouées depuis le début de saison, soit vingt rencontres multipliées par quatre-vingt-dix minutes. N. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

On sʼattendait à ce que les U19, drivés par Charchour, rendent la pareille à ceux de la JSMB qui les ont battus au match aller sur le score de trois à zéro, finalement les Vert et Noir se sont contentés dʼun match nul sur le score de zéro partout.

LES U13 EUPHORIQUES

Les deux équipes qui composent la catégorie des Benjamin des Crabes, les U13 en lʼoccurrence, ont réussi à ramener deux victoires de Oued Ghir. Les premiers, soit les A, drivés par Djouama et Haouchet ont atomisé ceux du CR Mellala sur le score de cinq buts à un, alors que les B ont gagné devant ceux de la commune de Tamridjet sur le score de deux buts à un. N. S.


14

Ligue Une

RCA

LES BÉJAOUIS ONT RÉSERVÉ UN ACCUEIL CHALEUREUX AUX ARBÉENS

Maracana N°2277— Lundi 24 février 2014

Le dure apprentissage de la ligue 1

RAIT ABSENT CONTRE L'ESS

La délégation du RCA était bien accueillie par les dirigeants du MOBéjaia, qui a mis tous les moyens necessaires à leurs dipositions. Ce geste était trés apprécié par les fans de la Mitidja, qui tenaient à remercier, aussi, les supporters mobistes, qui leur ont bien facilité la tâche pour soutenir leur équipe, dans ce stade de l'Unité Maghrébine. Les fans du MOB, avaient applaudi les belles actions des camarades de Fellah

LE STADE PAS ENCORE PRÊT

Les inconditionnels pensaient que le match RCA - ESS, pour le compte de la vingt et uniéme journée de ligue 1, se déroulerait à l'Arba, et se sont bien préparés pour fêter le retour d'Ezzerga dans son stade fétiche, aprés deux longues années d'absence, seulement, les travaux ne seront achevés, que d'ici la fin de saison, selon les informations que nous avons en notre possession, donc, la confrontation entre le RCA et l'ESSétif, est prévue au stade des fréres Brakni (Blida ), et les fans arbéens doivent encore patienter. A. O.

Les mordus du RCA, commencent à perdre espoir en les capacités des camarades de Bougueroua, qui commencent à baisser les bras, aprés une série de victoires, car ils pensaient qu'Ezzerga pouvait même créer la surprise, pour sa premiére saison en ligue 1, mais se sont rendus compte que ce n'était pas aussi facile.

L

eur espoir de voir leur favori arracher une place parmi les premiers, s'est envolé. Certains estiment que les joueurs traversent un passage à vide, qui peut arriver à n'importe quelle équipe équipe, et que tout

rentrera dans l'ordre dans les prochains jours. Les dirigeants , le staff technique, savaient que la mission ne sera pas du tout repos. La ligue 1 renfermait des formations composées par des élements expérimentés et chevronnés «On a bien joué contre le MOB, en se créant pas mal d'occasions, qu’on a râtées, par manque de concentration devant les buts. Les locaux étaient chanceux dans leurs tentatives, en parvenant à exploiter deux bévues de notre défense», souligne Rait. Les Bleu et Blanc ont mis aux oubliettes cette défaite et pensent d'ores et déja à leur prochaine sortie à domicile, face à l'ESSétif. Cette rencontre, face au leader, s'annonce difficile, et Belaid et com-

pagnie savent bien que les Sétifiens se déplaceront à Blida pour repartir avec les trois points, et tenteront, par la même occasion, de prendre revanche sur les gars de la Mitidja, qui les ont battus au match aller, sur le score d'un but à zéro. Une chose est sûre, la partie entre les deux formations sera trés disputée, d'un côté les Bleu et Blanc feront le tout pour le tout pour renouer avec la victoire, car ils sont obligés d'engranger les points mis en jeu, pour rendre le sourire à leurs supporters. Du côté des Sétifiens, ces derniers, veulent damer le pion à leurs adversaires, pour confirmer leur bonne santé, affichée depuis des semaines. Ali O.

Le milieu de terrain Bilal Rait, sera absent pour le prochain match, qui mettra aux prises, son équipe, à l'Entente de Sétif. La LFP l'a suspendu pour cette rencontre, en raison de son comportement envers l'arbitre. Bilal s'est beaucoup emporté, comme nous l'a fait savoir un proche, envers l'arbitre, pour une décision quʼil a jugée injuste. Cette absence mettra dans l'embarras son entraineur, pour lui trouver quelqu'un, capable de bien tenir son rôle, A. O.

Le Ahly en quête de confirmation face au CRB

CABBA

! Merzougui bloque toujours les comptes du club. Un accord serait trouvé entre Massoudène et Merzougui pour la levée du gèl. Merzougui devrait recevoir la moitié de son argent (300 millions) en attendant le reste. ! Après le bon résultat face à la JSMB, une prime de 6 millions de centimes sera remise aux joueurs avant le match du CRB, prévu samedi prochain ! Une grosse prime a été promise par le premier responsable aux joueurs en cas ou ils parviennent à décrocher une victoire ce week-end face au CRB. ! La reprise des entraînements, mardi matin.

A l'image de Djamel Messaoudène, président du club,, qui estime que son équipe «a franchi un palier en terme d'état d'esprit», c'est tout Bordj Bou Arreridj qui espère une victoire, face au CRB ce samedi.

E

t les chiffres montrent effectivement que les Bordjiens n'ont pas le mal du pays, quand ils s'éloignent des

Bibans, avec plus de points ramenés de leurs voyages que les rencontres à domicile. Face au CRB, ils ne cachent pas qu'ils visent la victoire malgré quelques soucis d'effectif. Mais, leur bilan chiffré ne saurait perturber le mental du club Bordjiens plutôt à la hausse ces dernières semaines. «On reste sur deux ou trois bons matches dans l’intensité, dans l’état d’esprit et j’espère que ça va continuer comme ça, souffle le milieu de terrain, Mosrati, en faisant notam-

ment allusion au succès sur la JSMB (3-1). C’était le troisième match, où on a existé. C’est encourageant et ça montre, j’espère, qu’on a franchi un palier en terme d’état d’esprit. Il reste la réalité. le club est toujours englué en bas de classement et sait surtout qu'il doit profiter du week-end pour se donner de l'air, alors même que deux de ses rivaux directs, la JSMB et le CRBAF, devraient être en difficulté. «Il faut jouer tous les matches pour les gagner, mettre les

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

mêmes ingrédients, week-end après week-end, c’est notre job, poursuit Souiche. Il nous revient de ne pas trop se mettre de pression négative. Il faut plutôt positiver et jouer tous les matches à fond et ne pas trop calculer». «Si il y a bien un endroit où nous sommes plutôt performants cette saison, c'est à l’extérieur, acquiesça Benhemine. On ressent de la confiance ces dernières journées, à nous de continuer sur cette dynamique». Imad B.


Maracana N°2278— Mardi 25 février 2014

NAHD BENYAHIA DE RETOUR

Opéré des ligaments, il y a de cela quelques semaines, le percutant attaquant husseindéen, Zakaria Ahmed-Benyahia, est aujourd’hui d’attaque et sera dans le groupe qui affrontera Tlemcen vendredi. En effet, selon le joueur lui-même, sa blessure n’est plus qu’un mauvais souvenir et devra reprendre le plus normalement du monde, à Tlemcen ce week end

«JE SUIS PRÊT»

«Je ne ressens plus aucune douleur. J’ai très bien travaillé avec Cheikh Bouzidi, il a réussi à me remettre d’aplomb. Aujourd’hui, je suis en possession de mes moyens, peut-être pas à cent pour cent, mais j’y suis presque. Normalement je devrai être dans le onze de départ face à Tlemcen vendredi.» S-A. K.

Hussein Dey se remet à rêver

A la lumière de ses deux derniers succès, face au Khroub au 20-Août ET L’ESM à Mostaganem, le Nasr de Hussein Dey, revient dans la course à l’accession.

B

ien entendu, le NAHD n’a jamais été vraiment lâché par le groupe de tête, mais il a accusé parfois pas moins de cinq points sur le troisième au classement, ce qui avait inquiété plus d’un. Avec ses deux victoires de suite et les faux pas des quatre premiers, les Sang et Or reviennent aujourd’hui à un point du deuxième et à quatre du leader. Du côté de la Rue de Tripoli, voilà que le rêve de l’accession en Ligue 1 redevient possible. En recevant le WA Tlemcen vendredi, le NAHD s’offre une belle occasion de rester dans le sillage des leaders, mais ça reste une bonne occasion qu’il faudra concrétiser sur le terrain. Pour ce faire, l’équipe a disputé, hier en toute fin de journée, un match amical contre le Rapid de

L’entraîneur nahdiste, Younes Ifticen, que nous avons rencontré hier, nous a fait part de son soulagement, après le retour de ses joueurs blessés: «Il est bien évidemment très rassurant de voir ses joueurs blessés retrouver tous leur moyens et revenir, je suis soulagé de les voir tous de retour. Même, s’il nous manque encore Sofiane Bendebka. Pour l’importante rencontre de vendredi, je dispose d’assez d’éléments pour composer une équipe, qui nous amènera la victoire». S-A. K.

WAT

Ligue Deux 15

REVENU DANS LA COURSE À L’ACCESSION

LE RETOUR DES BLESSÉS LE SOULAGE IFTICEN : «ON SERA ENCORE PLUS FORTS»

Belouizdad. Un match au cours duquel le coach, Younes Ifitcen a dû procéder à quelques réglages et jauger les capacités des uns et des autres. Du côté de la direction du club, le président, qui a réuni son staff au lendemain du retour de l’équipe de Mostaganem, a réitéré son souhait de voir l’équipe jeter toutes ses forces dans la bataille à l’accession «J’ai mis tous les moyens à la disposition de l’équipe, et quand je dis moyens, cela veut dire beaucoup de moyens, afin de mettre l’équipe dans les meilleures conditions qui soient. Maintenant, je ne vois pas pourquoi on ne va pas se mêler à la course à l’accession, l’espoir est grand, le rêve est permis». Hier, le groupe husseindéen s’est entraîné (presque) au grand complet, seul Zakaria Ahmed Benyahia, continue de s’entraîner en solo. Il y a une très bonne ambiance dans le groupe, c’est la sérénité en attendant le match de vendredi.

ENTRAÎNEMENT AUJOURD’HUI À ZIOUI OU AU 20-AOÛT ?

Normalement la séance d’entraînement du Nasria devrait se

dérouler au stade Zioui, le 20-août étant occupé par le Chabab de Belouizdad, mais si le CRB se désiste, les Sang et Or devraient en profiter pour s’y entraîner. En fait, le CRB étant sous pression, et redoute une réaction de ses sup-

porters et devrait aller s’entraîner ailleurs. Si tel sera le cas, le NAHD qui joue vendredi au 20août, va devoir occuper ce créneau, histoire de s’habituer, un tant soit peu, à cette pelouse. S-A. K.

SID AHMED KADRI

LE GROUPE SCINDÉ EN DEUX

Pour la séance d’entraînement d’hier matin, l’entraîneur husseindéen, Younes Ifticen a scindé son équipe en deux groupes. Le premier s’est entraîné sur la nouvelle pelouse du stade Bensiam, alors que le second s’adonnait à une séance de musculation dans une salle, sise à la Rue Nouvel Ambert. Ces deux groupes ont alors permuté, ceux qui étaient à Bensiam sont allés faire de la musculation, et vice-versa.

MATCH AMICAL HIER

NAHD-RAPID BELOUIZDAD

Le Nasr de Hussein Dey a donné la réplique hier, en toute fin de journée, à la formation du Rapid de Belouizdad. Un match qui aura permis à Younes Ifticen de voir la réaction de ses joueurs après la grosse charge de travail du matin (travail technique et séance de musculation). Finalement, tout s’est bien passé pour l’équipe qui a eu une réaction plus que positive. A l’heure où nous mettons sous presse, le match se déroulait encore. Nous y reviendrons.

Le Widad prépare le Nasria

Comme il l’a fait contre le MSPB et l’USMAn, le WAT a réussi à enchainer une autre victoire, à domicile, cette fois-ci, le Widad a battu le MCSaïda grâce à deux réalisations de Sidhoum et Zerguine.

U

F

ne victoire ô combien précieuse face à un concurrent pour l’accession, tout en espérant réussir un sans faute à domicile jusqu’à la fin de la saison, sachant que le WAT aura l’avantage de recevoir les deux autres clubs de l’ouest, à savoir, l’USMBA et l’ASMO. En attendant, le Widad a réussi l’excellente opération de cette vingtième journée. Il se retrouve certes toujours coincé à la cinquième place avec 32 points au compteur, mais avec

un seul petit point de retour sur les trois deuxièmes (USMB, ASO et USC) et quatre unités sur le leader, l’USMBA. Après une journée de repos bien méritée, accordée par le staff technique, après leur éclatante victoire lors du derby face au MCS, la troupe du duo KherrisYadel, a repris le chemin du rectangle vert avant-hier au complexe omnisports Akid Lotfi, avec un moral gonflé à bloc, et une ambiance des grands jours, les Bleu et Blanc se préparent activement pour le prochain rendez-vous très important, le tournant du championnat de ligue 2 qui les mettra aux prises face à un sérieux prétendant à l’accession, en l’occurrence, le NAHD, qui revient progressivement, mais sûrement dans le haut du tableau. Les Widadis sont décidés plus que jamais à confirmer leur regain de forme à l’occasion de ce match face au NAHD, dans son propre fief, qui sera tel un leitmotiv, où ils

ne ciblent que les trois points de la victoire, même si la mission ne sera pas aiséee, puisque les Sang et Or aspirent eux aussi à jouer les troubles fêtes, donc, un match à six points, durant lequel les Tlemceniens ne pourront pas le rater, car il va leur permettre de se hisser en haut du tableau. Pour le moment, tout baigne dans l’huile et le staff dirigeant est décidé à mettre le gros paquet pour motiver ses joueurs à aller de l’avant, car l’accession leur sourit et il n’est pas question de lâcher prise, à quelques jours de la fin du parcours. Côté effectif, il faudrait signaler deux absences de marque lors du match face au NAHD, celle du milieu de terrain Chaouli qui a été opéré en urgence du bras durant la soirée de samedi au CHU Tlemcen et celle du capitaine Hamid Dif qui a écopé d’un avertissement pour contestation de décision de l’arbitre. S. T. Smain

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


16

Ligue Deux

USMB

BENCHOUIA RÉUNIT SES JOUEURS Après avoir enfilé leurs tenues d'entrainement, juste avant d'entamer la séance, le responsable technique de l'USMB, Benchouia Mohamed, et en présence de ses adjoints, s'est réuni avec ses joueurs, où l'objet de la discussion était porté, particulièrement, sur la dernière rencontre jouée à Bou-saâda et perdue face à l'ABS. Il a demandé aux camarades de Belhocine, qu'ils ont perdu le match dans des conditions difficiles, et quʼil faut tourner la page de cette rencontre et de se concentrer uniquement sur le travail, en prévision de préparer la prochaine rencontre de championnat face à l'USMAn, qui aura lieu ce week-end, au stade des frères Brakni.

SÉANCE DE MUSCULATION DANS LA MATINÉE.

Pour la séance de travail dans la matinée d'aujourd'hui, l'entraineur des Vert et Blanc, Benchouia a programmé une séance, axée sur le physique, à la salle de musculation Mustapha Tchaker, le coach veut augmenter la charge de travail, pour mettre ses joueurs dans les meilleures conditions, sur le plan physique. T.A

USMMH BENMALEK, MEILLEUR JOUEUR SUR LE TERRAIN

Lors de cette rencontre face au Chabab de Batna, le joueur Benmalek, sʼest distingué, par son bon positionnement au milieu de terrain et par sa capacité de récupération de balles. Il a été dʼun grand apport pour les avant-postes de lʼUSMMH, pourtant, il faut le signaler, que ce joueur nʼa pas été titularisé dʼentrée depuis le match face à lʼUSM Annaba. Et ce samedi contre le club des Aurès, le CAB, il a été élu le meilleur joueur sur le terrain, car cʼest lui qui a été en grande partie derrière la victoire de son équipe en poussant lʼarrière garde batnéenne à commettre lʼirréparable.

Maracana N°2278— Mardi 25 février 2014

Les Blidéens lorgnent du côté de Annaba

La page de la rencontre face à l'ABS, doit être tournée, selon le coach Benchouia, qui a demandé à ses joueurs de penser et de se concentrer au prochain adversaire, en l'occurrence, l'USM Annaba.

technique et les joueurs accordent une grande importance au match de ce vendredi, après avoir été défaits, le week-end dernier, à Bousaâda, contre le club local l'ABS, cette défaite est restée en travers la gorge pour les Blidéens, car, ils ne devaient pas perdre cette rencontre, si les Bousaâdis n'avaient pas usé de moyens extrasportifs, pour s'accaparer des 3 points de la victoire.

C

'est ce sur quoi a insisté Benchouia lors de la reprise des entrainements. Alors, il a tenu à insister sur le volet psychologique, afin de permettre aux joueurs d'oublier le dernier match livré vendredi dernier, contre l'Amel de Bousaâda et penser à renouer avec la victoire pour entamer un nouveau départ et récolter le maximum de points qui leur permettront de consolider leur place sur le podium. D'ailleurs, l'ex entraineur de l'ASO, semble conscient de ce qui l'attend à l'avenir et s'est montré optimiste pour la suite de la compétition, en dépit de la difficulté de la tâche. Un bon résultat est impératif face à l'USMAn, et malgré le dernier faux pas concédé contre Bousaâda, la bande à Benchouia, est appelée à fournir le maximum d'efforts à l'avenir, afin de réaliser les résultats escomptés et aller de l'avant. Pour cela, la prochaine confrontation face à une ancienne connaissance, l'USMAn, s'annonce importante, dans la mesure où un résultat positif s'impose pour rester parmi le trio de

DU TECHNICO-TACTIQUE AU MENU

Cet après midi, le coach blidéen Benchouia, réserve une séance technico-tactique pour ses poulains, afin de les préparer pour la rencontre de ce vendredi, contre l'USMAn, dans le but de corriger les erreurs décelées, lors des rencontres précédentes.

LES SUPPORTERS FÉLICITENT LES JOUEURS

tête et atteindre l’objectif tracé, qui demeure, le retour en ligue 1. Pour cela, Belhocine et ses camarades doivent bien préparer cette rencontre et corriger leurs lacunes, dans le but de fournir un bon rendement face aux Annabis et décrocher les 3 points de la victoire, qui sont d'une grande nécessité pour l'équipe.

BENCHOUIA DEMANDE AUX SUPPORTERS D'ÊTRE PATIENTS

Conscient de l'inquiétude qui s'est installé dans les rangs des support-

ers, après la défaite subie face à l'ABS, Benchouia a tenu à demandert aux supporters d'être patients et surtout soutenir leur équipe dans les moments difficiles, afin de les motiver à réaliser de bons résultats et permettre à l'équipe de retrouver sa sérénité et rester sur la dynamique de bons résultats.

LES BLIDÉENS ONT REPRIS HIER APRÈS-MIDI

Après plus de 48 heures de repos, les poulains de Benchouia,ont repris les entrainements, dans l'après midi d'hier, pour préparer la rencontre de l'USMAn. Le staff

Après avoir consommé les deux journées de repos accordés par le staff technique, pour récuperer des efforts consentis face à l'ABS, les joueurs ont repris hier le travail. Quelques mordus se sont déplacés au stade des frères Brakni, pour féliciter les joueurs aprés leur production, en dépit de la défaite concédée contre Bousaâda, dans des conditions difficiles, et pour cela ils ont demandé aux camarades de Khelladi, à redoubler d'efforts pour aller toujours de l'avant et les ont promis d'être à leurs côtés dans les moments difficiles, pour les pousser à la victoire. T. A.

Hadjout grignote quelques places

Le premier tiers de la phase ‘’retour’’ vient de s’achever avec le déroulement de la 20è journée du championnat de ce palier de la ligue ‘’deux’’ du football professionnel, où le club phare de la wilaya de Tipaza, n’a récolté que 7 points, sur les 15 mis en jeu.

T

out d’abord, il a mal négocié la première joute de ce second acte de la compétition qui l’a opposé à domicile face à la modeste formation chaouie de l’AB Merouana (0 à 0). Une semaine après, le club de Marengo fut battue par une équipe saidie, animée d’une bonne volonté et qui en voulait terriblement. Pourtant, ce sont les protégés de Zemiti qui ont eu le privilège de marquer les premiers sur les bases saidies, mais en l’espace de deux minutes, la défense hadjoutie craque et les attaquants du Mouloudia de Saida plient le match, en inscrivant deux jolies banderilles (2 à 1). Et pour le compte de la 18è journée, les camarades de Souaker prennent leur revanche sur le Nasr HusseinDey (2 à 1) qui les avait battus lors de la phase ‘’aller’’ par la plus petite des marges (1 à 0), où ce

jour là, l’arbitre y était pour beaucoup. Tout en songeant au match qui les attendait le mardi, contre le Mouloudia d’Alger, dans le cadre de la coupe d’Algérie (1/4 de finale), les Hadjoutis concèdent leur première lourde défaite de la saison (4 à 1) face au voisin blidéen, l’USMB. Tout en fournissant un match plein face au Mouloudia d’Alger, les poulains de Zemiti n’ont pas trouvé d’inconvénient pour arriver au bout de la formation du CA Batna ce samedi dernier grâce à un superbe but marqué par l’infatigable milieu de terrain Selloum (1 à 0). Cette victoire a permis au club des Monts de Chenoua de se hisser au classement général et de se repositionner à la 12è place, en attendant des jours meilleurs.

SOUAKER PRIS À PARTIE PAR DES FANS HADJOUTIS

Incroyable, mais vrai ! Le joueur qui est en train de faire une bonne figure cette saison et qui est devenu le buteur attitré de cette formation hadjoutie, fut insulté, en guise de récompense par une frange du public après la fin du match entre l’USMM Hadjout et le CA Batna. Beaucoup de gens ont été étonnés par ce comportement irresponsable et surprenant de la part des supporters, qui pourtant avaient scandé et chanté son nom il y a de cela seulement, quelques jours et plus précisément à l’occasion du match de coupe contre le Mouloudia d’Alger. «Ce sont des pseudo-supporters qui

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

voulaient par cet acte porter atteinte au joueur, car à mon sens, il y a manipulation. Hichem, et depuis plusieurs matches, est devenu un élément essentiel dans l’échiquier hadjouti, ce qui lui a valu des jaloux et des envieux, qui commencent à courir derrière sa déstabilisation et son embêtement. Maintenant tout ce que nous pouvons faire, c’est de le protéger et de l’encourager pour qu’il fasse encore mieux à l’avenir», s’indigne, ainsi, un responsable du staff dirigeant hadjouti, qui ne se décolère pas.

HIER, REPRISE DES ENTRAINEMENTS

En dix jours, la formation hadjoutie a joué trois matches d’une importance particulière. Ce rythme inhabituel aux joueurs, s’est répercuté négativement sur eux, car ils avaient terminé la dernière rencontre face au CA Batna quasiment sur les genoux, ce qui a poussé le staff technique à programmer la reprise des entrainements, le lundi. Un repos qui a fait quelque peu du bien aux joueurs qui songent d’ores et déjà au prochain match face à ElDjamiâa d’Oran, l’ASMO, où ça sera une autre histoire… M.G. .


Maracana N°2278— Mardi 25 février 2014

F

Ligue Deux 17

Confiance et sérénité dans le groupe

C’est dans un climat «bon enfant» que la troupe de Kamel Mouassa a entrepris la préparation de son prochain match à domicile contre l’USMM Hadjout.

U

ne rencontre qu’ils prendront très au sérieux, vu la qualité de l’adversaire qui a acculé le grand MCA dans ses derniers retranchements mardi dernier, en Coupe d’Algérie. Comme à son habitude, le coach a fait le traditionnel discours, avant le réchauffement, puis le travail spécifique. Le «bon» point acquis à Oum El Bouaghi a rassuré le staff technique sur le degré de motivation des joueurs, lesquels ont su remonter au score après avoir été menés par 2 buts à 0.

ties à Oran. « Nous étions bien préparés, tant physiquement que mentalement. Notre réussite face à l’USC est aussi celle de notre staff technique qui a su très bien nous coacher, avant et pendant le match. Il nous reste maintenant à concrétiser à la maison et commencer par une première victoire de cette année 2014 », a déclaré le gardien Hichem Mezaïr qui en a vu d’autres.

ILS SAVENT DÉSORMAIS RELEVER LES DÉFIS

LE MEILLEUR EST À VENIR

En n’ayant pas baissé les bras face à l’USC, les coéquipiers de Belalem ont démontré qu’ils avaient de l’énergie à en revendre, qu’ils sont bons sur le plan physique et qu’ils ont du répondant. Ce qui les a aidés dans leur tâche devait être aussi l’absence de pression, au contraire de leurs sor-

Désormais, les jeunes loups oranais ne veulent plus des matchs nuls, à cause desquels ils font du surplace. Tous sont décidés à œuvrer pour des victoires. L’équipe présentée au stade Zerdouni-Hassouna était composée de moitié par des jeunes éléments ambitieux qui rêvent

d’avoir une carte de visite bien remplie. Les Belalem, Benkablia et autre Benayada rêvent de suivre les traces d’un Fahem Bouazza et se retrouver sous les couleurs de la JSK, l’USMA ou le MCA. Ils savent qu’il leur faut donc accéder au palier supérieur pour se faire bien médiatiser, d’où leur grande motivation affichée depuis le début de la saison, grâce à un Kamel Mouassa qui les a lancés dans le grand bain, qui les couve et qui ne ménage rien pour leur donner la confiance qu’ils méritent. Aujourd’hui plus que jamais, les Asémistes ont la force mentale pour lutter en vue de l’accession, à condition de ne pas être les victimes d’un certain arbitrage. « Nous sommes décidés à ne rien lâcher, à nous battre aussi bien au stade Bouakeul qu’à l’extérieur, car notre seul et unique objectif

est l’accession. C’est un objectif que nous les joueurs, nous nous sommes fixé pour relever le défi et clore le bec à ceux qui disent que l’ASMO n’est qu’une équipe du second palier. Cette année, tous les ingrédients sont réunis et nous savons que nous sommes capables d’avoir gain de cause sur n’importe quel terrain », pense de son côté l’avant-centre Benchaâbane, qui travaille dur pour revenir à son meilleur niveau et retrouver sa place de titulaire et de buteur.

À QUAND LE RÉVEIL DE BALEGH ?

Encore une fois, le capitaine asémiste a brillé par son inefficacité offensive. Voilà donc près de trois mois que cet attaquant, qui est à l’ASMO pour marquer des buts, ne trouve pas le chemin des filets. Balegh Sofiane vit le même scénario qu’il a subi avec ses précédents clubs, puisque le sens du but lui avait toujours échappé dans la deuxième partie de ses championnats respectifs. Il serait peut-être judicieux aux dirigeants de l’ASMO de lui faire passer quelques séances chez un psychologique, lequel serait en mesure de déterminer les raisons de ce long silence de l’attaquant vedette d’El Djemaia. A. B.

BENKABLIA : «Nous avons besoin de victoires»

Il a été celui qui a montré le chemin des buts de l’USC à son compère Belalem. Les deux détenteurs de la Coupe d’Algérie juniors se comprennent sur le terrain les yeux fermés et leur rêve est de jouer la saison prochaine dans la cour des grands.

USMBA

Vous êtes sortis de la gueule du loup vendredi, ce qui vous a permis de garder votre invincibilité durant ce début d’année… Elhamdoulilah, nous avons réalisé un résultat positif dans un déplacement très difficile chez une équipe qui est la révélation de la saison, qui a de bons joueurs et

qui aspire elle aussi à accéder en Ligue 1. C’était un match très délicat. Il était compliqué, surtout après que nous fûmes menés au score par 2 buts à 0. La pluie aussi nous a gênés, mais bon, là c’était pour les deux formations. Je crois que nous avons arraché un point qui nous rassure, car une défaite nous aurait fait très mal et nous aurions été, peut-être, démobilisés. Ce résultat vous remonte le moral ? Bien sûr ! Il nous a rassurés, car ce n’est pas n’importe quelle équipe qui s’en sort à Oum El Bouaghi. Ce nul a aussi démontré notre combativité car nous n’avons pas baissé les bras et nous nous sommes battus pour remonter notre retard. L’équipe est sol-

idaire et c’est très important pour la suite. L’important reste de renouer avec la victoire. Donc, tout est possible en cette dernière ligne droite du championnat… C’est vrai que tout est possible, du moment où nous sommes toujours sur le podium. Mais les résultats nuls ne vont pas nous sortir de l’auberge. L’équipe a besoin de victoires pour espérer accéder, car c’est devenu notre objectif. Comme l’a déclaré notre entraîneur après le match, nous devons continuer à travailler, corriger nos lacunes pour être meilleurs lors des prochaines journées de championnat, à commencer par ce match contre Hadjout. Est-ce que vous en avez les

moyens ? Je pense que jamais l’ASMO ne s’est trouvée dans une position aussi favorable. Je pense qu’avec le staff technique que nous avons, les dirigeants qui font ce qu’ils peuvent pour nous mettre dans de bonnes conditions et la motivation des joueurs, rien ne pourra se mettre en travers de notre route. Même pas certains arbitres ? Ça c’est une autre affaire qui incombe aux dirigeants lesquels doivent prendre les dispositions légales nécessaires pour que nous ne soyons pas victimes de la magouille et aux responsables de la Commission nationale de l’arbitrage pour prendre ses responsabilités. Entretien réalisé par A.B

ASMO BENTIBA ET MEGUENNI OUT

Suspendu pour deux matchs, plus l’automatique, le milieu de terrain offensif, Mohamed Bentiba, sera encore absent ce vendredi face à Hadjout. Mais Mouassa pourra disposer d’Aïssaoui, qui, selon certains supporters qui ont fait le déplacement à Oum El Bouaghi, «a fait un match correct ». Par contre, le défenseur axial, Mokhtar Meguenni, blessé et contraint de céder sa place, sera indisponible pour deux semaines, c'est-à-dire qu’il fera l’impasse sur les deux prochains matchs de son équipe. Le défenseur, qui avait été touché à la cheville, devait passer une IRM dimanche et a consulté un médecin spécialisé qui lui a prescrit un repos absolu de dix jours.

4 JOUEURS ABSENTS AUX ENTRAÎNEMENTS

Ils sont les quatre meilleurs espoirs à avoir rejoint, samedi, le camp de l’équipe nationale olympique pour un ministage de préparation qui durera jusqu’à mercredi. Le défenseur Barka et les milieux de terrain, Tahar Fethi, Tabti et Belalem, qui joueront en amical contre le Niger, ne rejoindront leur équipe asémiste que la veille du match, ce qui ne semble pas préoccuper outre mesure le coach Kamel Mouassa, satisfait de leur parcours et qui les intègrera certainement, à leur retour, tout au moins en ce qui concerne Belalem et Tabti, dans la liste des 18 joueurs qui entreront en regroupement à l’hôtel Mouwahidine. Ali B.

UN SURSAUT D'ORGUEIL EST NÉCESSAIRE

Après une cavale qui a duré de longues semaines, El-Khadra redescend sur terre et se trouve subitement face à la réalité des aléas du parcours, face à un adversaire qui a affiché, d’emblée, une détermination de bien faire,et qui a fini par avertir la bande à Bira.

A

insi, bien que la défaite ne soit nullement à écarter dans le monde du foot, les camardes d’Ouznadji, selon les avis des présents au stade ce vendredi, étaient absents sur toute la ligne, hormis quelques tentatives individuelles sans réelle efficacité. Cette remarque a d’ailleurs été confirmée par l’entraîneur en chef bélabbésien qui a déclaré haut et fort, sa déception suite à la défaite et dénoncé aussi le mauvais rendement de sa troupe. Selon certains, ce recul était attendu pour

un club qui ne cessait de prétendre à un finish de première loge, d’où la pression ne sera que facteur déstabilisateur qui affectera la qualité, parfois même le rendement. A cet effet, un travail colossal attend les dirigeants locaux, notamment techniques, qui seront dans l’obligation d’apporter les correctifs nécessaires, à priori, sur le plan mental. L’USMBA est toujours leader et le feu n’est nullement en la demeure, pourvu que la suite de la compétition soit gérée intel-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ligemment, avec en vue un sursaut d’orgueil plus conséquent, du fait que de nombreux matchs, à valeur double, se dérouleront sur les bases de la Mékerra face à des adversaires directs, à l’image du NAHD, de l’USMB. L’espoir de conserver la pôle position et accéder en Ligue Un, reste toujours permis pour les fans locaux qui ne cessent de prouver leur grand attachement à leur formation, notamment dans les moments difficiles. B. M.


18

Nationale Amateur

Maracana N°2278— Mardi 25 février 2014

US Oued Amizour

ABDENOUR MEBIROUK :  «Je promets d’autres buts» Quel commentaire faite vous sur ce match face à Boufarik ? Croyez moi, ça n’a pas été facile de décrocher cette victoire pour la simple raison qu’en face il y avait une équipe qui voulait coute que coute nous surprendre. Il ne faut pas oublier qu’ils jouent leur survie en DNA. On s’attendait à ce que cette rencontre soit difficile et au final ce fut vraiment le cas. Dieu merci nous avons renoué avec le succès à domicile après plusieurs matches. Ce n’était pas facile pour nous d’accepter ces résultats alors qu’on pouvait espérer mieux. Face au WAB on était très motivés .on a su gérer le match. On a continué à croire jusqu’au bout et nos efforts ont été récompensés par un but.

Le match qui a opposé l’USOA au WAB sera sans doute inoubliable pour Mebirouk. En effet le plus jeune joueur sur le terrain avait réussi lors de cette rencontre d’inscrire son premier but en équipe fanion. Un but qui ne sera pas oublier de sitôt le junior unioniste.

RCK

Revenons à vous. Vous étiez l’artisan de cette victoire en inscrivant l’unique but. Quel sont vos sentiments ? je n’ai fait que mon devoir .il fallait que je montre que l’entraineur n’avait

Un mot pour conclure … D’abord je tiens à remercier votre journal qui m’a ouvert ses pages et je terminerais par dédier ce but à tous nos supporters. Entretien réalisé par T.H

L’accession s’éloigne pour Kouba

Absent des terrains pour presque un moins, le latéral gauche Koubéen, Islam Herida, a repris le chemin de lʼentrainement la semaine dernière. Herida qui avait contracté une blessure à la cheville qui avait nécessité le port du plâtre, sʼest contentait de quelques séances de footing. Si tous se passera comme prévu, Herida enterra dans le groupe cette semaine, et sera opérationnel pour la rencontre de samedi face à lʼESM Koléa. Contraint de déclarer forfait la semaine dernière pour le match de Berrouaghia, perdu du reste face à lʼESB par la plus petite des marges à cause dʼune varicelle qui lʼa cloué au lit, le défenseur du RCK, Walid Snigra va reprendre du service avec son équipe cette semaine. Il réintégra le groupe pour la préparation du prochain match face à lʼESMK. Ainsi, lʼentraineur Belaredj pourrait compter sur ce joueur, qui est un élément clé pour la rencontre de samedi. S. D.

SAM

pas tort de me faire confiance et je le remercie au passage. J’ai inscrit ce but, mais je tiens à souligner que c’est le fruit du travail de tous mes coéquipiers. C’est la victoire de tout le groupe. je fait être sincère avec vous je suis tout simplement aux anges. Cette réalisation, je ne l’oublierai jamais. C’est la première en équipe seniors et elle ne sera pas la dernière et c’est promis. je suis encore jeune et je pense je dois continuer à apprendre pour progresser.

APRÈS LA DÉFAITE DE BERROUAGHIA

HERIDA REPREND DU SERVICE

SNIGRA DE RETOUR

Une victoire qui fera certainement du bien après tout ce que vous avez enduré jusque là sur votre terrain, n’est ce pas ? Et comment  ! Nous allons retrouver plus de confiance, mais aussi plus de sérénité maintenant que nous avons mis fin à cette guigne qui nous poursuivait sur notre stade. je suis sus que la préparation pour le prochain match se fera avec un moral au beau fixe. C’est toujours agréable de reprendre le travail après une victoire.

Rien ne va plus à la maison Koubenne. Deux matchs deux défaites en une semaine face respectivement à la JSMC à Kouba, et samedi à Berroughia face à l’ESB, une équipe qui joue le bas du tableau, mais qui a pu quand même battre une équipe koubennes dominatrice comme à l’accoutumée, mais très naïves finalement en encaissant un but sur balle arrêtés en seconde période.

I

l est clair maintenant que pour le nouvel entraineur du RCK, Mohamed Benlaredj, un gros travail l’attend pour remettre de l’ordre dans cette maison koubéenne qui commence à s’effondrer petit à petit, surtout après la défaite con-

cédée at home face à Chéraga. Le dernier revers face à l’équipes de Berrouaghia a permis aux autres concurrents dans la course à l’accession de prendre le large sur Kouba, à l’image de l’ESMK, la JSMC ou un degré moindre, l’IBKEK, donc, l’accession s’éloigne de plus en plus pour Kouba, qui est en baisse de régime. A chaque fois ou le RCK Devrait gagné des matchs décisifs elle passait à coté de son sujet, et ce n’est pas les prémices d’une équipe qui joue le titre. Samedi en accueillant l’équipe de Koléa, leader du championnat, ca sera vraiment l’ultime cartouche pour les coéquipiers de Bennouh, s’ils veulent vraiment rester en cours pour cette accession jusqu'à l’ultime journée, autre résultats qu’une vic-

toire écartera définitivement le Raed de l’accession. Le staff technique des vert et blanc et la direction Koubéene devrait mettre le paquet pour cette rencontre en assurant un environnement de travail adéquat aux joueurs loin de la pression, et surtout les motivés, car le RCK est une jeune équipe, composés essentiellement de jeunes joueurs, qui dés fois ou la plupart de temps sont loin de résister à cette pression qui est sur leurs épaules.

KOLÉA, LE PREMIER TEST DE BELAAREDJ

Il est vrai que Mohamed Belaaredj était sur le banc, face à l’ESB Berroughia, mais reste tout de même qui n’a pas une part de responsabilités à cette défaite, lui

Les mauvais résultats se succèdent pour les Oranges

En effet les poulains de l’entraîneur MAGHFOUR n'ont pu renouer avec la victoire depuis plus de deux mois après leur succès sur le CRTémouchent lors de la 13 éme journées jouée le 22 décembre 2013 au stade ouali Mohammed.

L

qui avait trois jour seulement pour préparer ses nouveaux joueurs à cette rencontre. De ce fait, le vrai test pour Belaaredj ca sera samedi face au leader du championnat amateur groupe- centre, à savoir l’équipe de l’ESMK. Un match très capital pour l’avenir de Kouba, puisque en cas d’un mauvais, résultats, le RCK pourra dire adieu définitivement sur le titre, puisque déjà, cinq point sépare le Raed du leader, ce qui est déjà un écart conséquent, mais reste tout de même que le coach Koubéen va faire tous son possible afin de gagner cette rencontre, et réussir du fait son entrée en la matière avec son nouveau club. Certes, ca ne sera pas facile, mais avec la volonté et le soutien du public la victoire reste possible. S. D.

es coéquipiers de MECHERFI ont succédé à une série de mauvais résultats le sarii n'a glaner que quatre points sur les 15 possibles durant les cinq rencontres précédentes ,trois nuls imposés à domicile face respectivement à l'IRBMaghnia (0-0) 15 éme journée le RCRelizane (1-1) 16 éme journéeet le WAMostaganem (1-1) 18 éme journée et un

point arraché face à l'ESAraba (0-0) 14 éme journée et deux défaites concédées hors de leur bases face respectivement à la JSMTiaret (0-1) 17 éme journée et l'ISTighenif (0-2) 19 éme journée

LES JEUNES CATÉGORIES DU SARII S'ILLUSTRENT

contrairement à l’équipe senior qui ne

retrouve pas ses repères dans le championnat national amateur et qui lutte pour assure son maintien les catégorie jeunes s'illustrent cette saison en effectuons un bon parcours dans leur championnat respectifs puisque les les U20 et U15 sont leaders de leur groupe les U 17 sont qualifiés pour les quarts de final de la coupe d'Algérie et occupent la 2 émé place en championnat, la

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

catégorie U 19 quant à elle qui évolue dans un palier supérieure occupe la 6 éme place à noter que pas moins de 8 éléments sont promus cette saison en équipe fanion , la pâte existe au SARII seulement il faut mettre les moyens à la disposition de ces jeunes pour pour s'épanouir et bien les encadrer pour éviter leur dé perdures comme ce fut le cas pour la majorité de la composante de l'équipe U 17 qui avait atteint la finale de la coupe d’Algérie en 2010 ou un seul joueur joue actuellement joue au SAM il s'agit de l’international U 21 DJELABET Réda , le reste joue actuellement dans des petites divisions mis à part le gardien AOUN LAID Nasredine et le défenseur axial KASSI Faiçal qui sont encore junior puisque ces deux éléments nés en 1994 avaient été surclassés à l'époque pour jouer avec ceux nés en 1993. A. L. B.


Maracana N°2278— Mardi 25 février 2014

Divisions Inférieures 19

Béjaia/ Honneur ( 21e journée)

Une farouche course au titre

Le championnat de la division d’Honneur de la ligue de Béjaïa devient de plus en plus passionnant. On s'achemine vraisemblablement vers un duel jusqu’au bout entre le leader, l’Olympique d’El Kseur et son poursuivant à un point, l’ES Timezrit pour la course au titre.

D

ix-huit buts à l’actif des attaquants. Il y a lieu de noter que cette 21e journée, a été prolifique pour les clubs du haut du tableau. En effet, le leader, l’Olympique d’El Kseur, en appel du côté de la ville des Hammadites, n’a pas fait dans les détails en accrochant à  son tableau de chasse, la formation du quartier populaire de Taassast, l’AST (1-2). Du coup, l’AS Taassast rétrograde à la quatorzième place. Son dauphin, l’ES Timezrit qui, après avoir concédé sa seconde défaite de la saison, lors de la précédente journée face à l’OSEK, l’actuel leader, reprend avec la victoire en s’imposant sur son terrain face à la JSB

Amizour sur le score de 2 buts à 0. Par ailleurs, le SRB Tazmalt, en infligeant une sévère correction aux montagnards de Barbacha (6-0), a logiquement consolidé sa troisième place. En tout cas, les gars de Tazmalt et de Remla, même à dix points de retard, sont désormais les seuls à pouvoir inquiéter ce duo en tête du classement. C’est sur le même score (2/0) que le CRB Souk El Tenine est venu à bout de la formation de Seddouk. Le premier derby de la ville de Béjaïa programmé vendredi ayant opposé le nouveau promu, l’US Soummam et l’ex-pensionnaire de la Régionale 2, la JS Ighil Ouazoug, a tenu toutes ses promesses et c’est l’USS qui l’emporte par la plus petite des marges. Dans le second tour qui a eu lieu samedi, le Naceria Club de Béjaïa a longtemps sué pour avoir raison de la JS Béjaia par un but à zéro. L’AS Protection civile, qui a réussi un des exploits de la précédente journée en allant infliger une correction à l’ARB Barbacha chez lui, s’est offert en guise de confirmation un succès avec l’art et la manière devant l’O Melbou qui, lui, n’en finit pas de broyer du noir. Enfin, la rencontre, qui devait mettre aux prises l’US Aït Smaïl et l’USM Béjaia, ne s’est pas jouée en raison de l’impraticabilité du terrain. T. H.

RÉSULTATS SRB Tazmalt - ARB Barbacha 6-0 JS Béjaia - NC Béjaia 0-1 CS Protection Civile - O Melbou 3-0   ES Timezrit - JSB Amizour 2-0   US Soummam - JS Ighil Ouazzoug 1-0  CRB Souk el Tenine - RC Seddouk 2-0     AS Taassast - OS El Kseur 1-2   US Aït Smaïl - USM Béjaia non joué

CLASSEMENT 1-OS El Kseur 2-ES Timezrit 3-SRB Tazmalt 4-USM Béjaia 5-RC Seddouk 6-CRB Souk el Tenine 7-US Soummam 8-JS Béjaia 9-NC Béjaia 10-JSB Amizour 11-ARB Barbacha 12-JS Ighil Ouazoug 13- CS Protection Civile 14-AS Taassast 15- US Aît Smail 16-O Melbou

54 53 44 40 (-1match) 34 34 33 27 27 22 21 21 20 15 12 ( -un match) 7

Régionale Une : 19e journée

Le leader incontestable de ce groupe, l’US Béni Douala, s’est contenté d’un nul en déplacement face à l’ES Ben Aknoun. Les Ath Douala demeurent à la première place à cinq longueurs de ses deux poursuivants.

Le leader accroché Les littoraux d’Azeffoun, se sont rachetés de fort belle manière, en atomisant l’ES Baghlia par un score sans appel de trois buts à zéro. Le CRBB Kiffan a arraché un point de son déplacement face à Baraki, alors que Oued

Smar a damé le pion à Bouchaoui par quatre buts à un. L’IR Bir Mourad Rais a surclassé El Achour par cinq buts à deux. L’ESM Boudaouou se ressaisit en battant la JS Akbou par un score étriqué de deux buts à un,

idem pour le MB Bouira qui a pris le dessus sur Sidi Moussa par le même score. Enfin, l’OC Beaulieu a assuré l’essentiel en corrigant le DRB Staouéli par trois buts à un. K. A.

NR Bouchaoui IR Bir Mourad Rais ES Azeffoun ESM Boudouaou ES Ben Aknoun MB Bouira DRB Baraki OC Beaulieu

04 02 00 01 01 01 01 01

EC Oued Smar IRB El Achour ES Baghlia JS Akbou US Béni Douala CB Sidi Moussa CRBB Kiffan DRB Staouéli

Interrégions : 20e journée

La JS Azazga se ressaisit La JS Azazga, qui restait sur une défaite chez l’OM Ruisseau qui a causé le départ de l’entraîneur Idir Ramdane, s’est rachetée en s’imposant, vendredi après midi, à domicile par deux buts à zéro devant l’AS Bordj Ghedir pour le compte de la 20e journée du championnat Interrégions, groupe CentreEst. La JS Azazga avait du mal à rentrer dans le match et n’a pu marquer un but lors de la première manche qui s’est soldée par zéro partout. Les coéquipiers de Ben Mokhtar se sont bien rattrapés en seconde période et ont raté tour à tour des buts par l’intermédiaire de Chilali, Baour et Mallek qui inquiétèrent le gardien des visiteurs par des coups de têtes

qui ont failli faire mouche. Les poulains du duo Hadj Said-Fergane se sont métamorphosés mais sans la vigueur qu'on leur connaissait. A la 63' après de nombreuses tentatives qui ont abouti au premier but, signé par le redoutable attaquant Bachir Baour, le buteur maison, qui ne se gêna pas pour crucifier le gardien et marquer le premier but et libérer ses coéquipiers. L’on notera ensuite la riposte des visiteurs qui ont essayé de remettre les pendules à l’heure. On jouait la 77', le virevoltant Tiourtit intercepta un tir, suite à un coup franc botté par Hamlaoui, et corsa l’addition pour son équipe qui plia le match à cet instant-là. De leur côté, les visiteurs ont

continué à jouer dans le but de revenir au score et ne se sont nullement résignés jusqu'au sifflet final de l'arbitre. Pour cette journée donc, l'essentiel a été fait, l’équipe a glané les trois points même si le rendement n’a pas vraiment suivi. A huit longueurs du leader, la JS Djijel qui s’est contentée d’un nul face à Oued Djellal, en déplacement, tout reste jouable à dix journées de la fin du championnat, même si la tâche des Rouge et Noir à jouer l’accession semble, quelque peu, délicate, mais tout est possible dans le football et il faut continuer à jouer jusqu’à la dernière minute. K. A.

JS Azazga : les deux entraîneurs Fergane et Ould Saïd termineront la saison

Idir Ramdane jette l’éponge

La dernière défaite de la JS Azazga, contre l’OM Ruisseau, qui a compromis les chances des Rouge et Noir de jouer l’accession, n’a pas été sans conséquences, puisque l’entraîneur Idir Ramdane a décidé de jeter l’éponge. Il faut dire aussi que cela fait déjà quelques jours que le courant ne passe plus entre le coach et les respon-

01 05 03 02 01 02 01 03

sables du club qui lui reprochent certaines choses, notamment sur le plan des résultats qui n’ont pas convaincu les dirigeants de la JS Azazga qui ont décidé de confier la barre technique au duo Ould Saïd Mohand et Fergane Ahmed qui s'occupaient jusquelà des petites catégories. Les deux coachs connaissent bien la

maison, notamment Fergane qui était déjà l’adjoint de Khaled Lounici. Sur un autre registre, nous avons appris que les dirigeants de la JS Azazga organiseront, au cours de cette semaine, leur assemblée générale pour faire les bilans de la précédente saison, et ce, en présence du patron Hadj Saïd Mourad qui, selon

certains échos, pourrait se retirer des affaires du club, même si la famille de la JSA tentera le tout pour le tout de le convaincre de rester et subventionner le club qui risque de subir une chute libre dans ce cas-là, mais la famille de la JS Azazga va le convaincre de rester à la tête du club pour le bien de toute la région. K. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Groupe Centre-Est MB Rouissat - RC Boumerdès 3/1 NRB Achir - US Doucen 3/0 IRB Berhoum - FC Bir El Arch 2/1 CRB Ouled Djellal - JS Djijel 0/0 JS Azazga - AS Bordj Ghedir 2/0 USM Sétif - OM Ruisseau 2/1 ROC Ras El Oued - CRB Aïn Djasser 3/1 Samedi CA Kouba - WA Rouiba 2/1

Equipes 1 JS Djijel 2 MB Rouissat 3 JS Azazga 4 NRB Achir 5 USM Sétif 6 IRB Berhoum 7 CRB Aïn Djasser 8 AS Bordj Ghedir 9 CRB Ouled Djellal 10 RC Boumerdès 11 WA Rouiba 12 FC Bir El Arch 13 CA Kouba 14 ROC Ras El Oued 15 OM Ruisseau 16 US Doucen

Pts 41 35 33 31 31 30 29 28 26 25 24 24 21 20 19 17

J 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 21 20 20


20

Internationale

Maracana N°2278— Mardi 25 février 2014

IBRAHIMOVIC:

"J'ai trois jours de repos, les autres deux"

Zlatan Ibrahimovic était hilare dimanche après la victoire du PSG à Toulouse (4-2), lorsqu'il s'est exprimé sur beIN Sports. En duplex avec Zoumana Camara, il a d'abord piqué sérieusement le défenseur: "Tu es encore plus moche à la télé !" Et lorsque son coéquipier lui demande s'il a eu peur lorsque aZacharie Boucher a repoussé sa "panenka", le Suédois ne se démonte pas: "J'aurais mis le gardien dans le but avec le ballon." Décidément très en forme, mort de rire en permanence, l'attaquant a ensuite chambré la journaliste présente à ses côtés: "Vous pouvez venir à l'écran, n'ayez pas peur !" Avant de terminer sur un dernier éclat lorsqu'on évoque les journées off à venir: "Moi j'ai trois jours de repos, les autres deux." Du grand "Ibra" dans le texte.

Mourinho

évoque Cavani

«Zlatan Ibrahimovic à Chelsea ? C’est impossible. Paris, avec son potentiel économique, ne voudra jamais ouvrir la

p o r t e . C’est mission impossible. Edinson Cavani, mission impossible également ? Je pense aussi. Paris a payé beaucoup d’argent. Son contrat est aussi

incroyable. Peut-être pas impossible comme Zlatan, car je pense que Zlatan est le plus important de la structure du club. Mais je pense que c’est aussi difficile. Je ne sais pas comment les autres clubs travaillent, mais à Chelsea nous sommes à travailler à penser que le Fair Play financier arrivera. Un échange Cavani - Hazard ? Non. Eden, c’est notre garçon. C’est le garçon que nous voulons avoir pour dix ans, et nous voulons construire de l’équipe autour de lui», a expliqué José Mourinho, interrogé par nos confrères de Canal+ dans le cadre du CFC.

Les préparatifs pour Brésil 2014™ sont lancés

À quelques mois de son coup d’envoi, le Programme Qualité de la FIFA est au cœur des préparatifs pour la Coupe du Monde de la FIFA™. L’installation et le test d’un système de technologie sur la ligne de but dans chacun des 12 sites de la compétition constituera la tâche principale avant le début du tournoi. Une visite initiale a déjà eu lieu en janvier, ce qui a permis au fournisseur sélectionné, GoalControl, de commencer à installer dès à présent les systèmes dans la plupart des stades. Tous les systèmes seront alors testés par un institut de tests accrédité afin de garantir qu’ils soient conformes au niveau FIFA QUALITY PRO requis. La Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™ sera la première à fournir aux officiels de matches un soutien à travers la technologie sur la ligne de but.

bientôt une récompense pour Marco Verratti ?

Marco Verratti réalise une saison dantesque du côté du PSG, explosant littéralement au plus haut niveau. Le staff technique et les dirigeants franciliens en ont bien pris note et seraient disposés à revoir son salaire à la hausse l'été prochain. « Je serai à Paris la saison prochaine. Je me sens très bien en France. Je ne sais pas si ça dépendra que de moi, mais ma volonté est vraiment de rester au PSG. » Au sortir de la victoire parisienne à Toulouse ce dimanche aprèsmidi (2-4), Marco Verratti réitérait une nouvelle fois son désir de s’inscrire sur la durée à Paris. Quoi de plus normal, venant d’un joueur qui est désormais un indiscutable titulaire au sein d’un club ambitieux. Si les réserves émises par le milieu italien pourrait concerner une éventuelle insertion dans le cadre d’un transfert de Paul Pogba à Paris, les dirigeants franciliens songeraient à manifester des intentions contraires à leur playmaker. Comprendre par-là, lui proposer une revalorisation salariale à la hauteur de son nouveau statut. C’est ce qu’avance L’Équipe dans son édition du jour, le quotidien sportif assurant que « des négociations salariales pourraient avoir lieu cet été ». Prolongé l’été dernier jusqu’en 2018 avec déjà une première retouche salariale – passant de 850 000€ à 2 M€ nets – Verratti devrait donc de nouveau bénéficier d’une augmentation. Là encore, la démarche apparaîtrait logique, tant le joueur a progressé et tant le fossé est immense entre son salaire et celui d’autres titulaires comme Thiago Motta, Alex ou encore Ezequiel Lavezzi. Reste à savoir si les nouvelles négociations entre le board francilien et l’agent de Verratti seront plus calmes que les précédentes...

Pont d’or pour Toni Kroos ?

Toni Kroos plait à Manchester United. Ce n’est pas nouveau. Selon le Mirror, il plait même beaucoup aux Red Devils. Assez pour qu’ils envisagent de lui proposer un salaire de 300.000 euros… par semaine ! A noter que le Bayern réclamerait aux alentours de 35 millions d’euros pour laisser filer son milieu de terrain international allemand l’été prochain.

Van Gaal à Tottenham ?

Louis van Gaal ne lâchera pas la sélection néerlandaise à quelques mois de la Coupe du monde brésilienne. Les dirigeants de Tottenham ont déjà tenté leur chance lors qu’ils ont limogé Andre Villas-Boas, il y a quelques semaines. Ils pourraient toutefois avoir gain de cause à la fin du Mondial 2014. L’ancien entraîneur du Barça, du Bayern Munich et de l’Ajax Amsterdam ne sait pas ce qu’il fera la saison prochaine. Mais une chose est sûre : il quittera le poste de sélectionneur des Pays-Bas. Et la Premier League serait visiblement le seul challenge qui trouverait grâce à ses yeux, dans des propos rapportés par le Guardian. «Peut-être que j’irai à Tottenham, mais d’abord, nous devons aller au Brésil», a-t-il indiqué, ouvrant ainsi clairement la porte aux Spurs. Tim Sherwood a pris les rênes de Tottenham, cinquième en Premier League, suite au départ de Villas-Boas.

Griezmann devance Gignac et Benzema

Alors que Zlatan Ibrahimovic trône en tête des meilleurs buteurs en Europe cette saison devant Cristiano Ronaldo (lire ici), côté français, Antoine Griezmann (19 buts) fait la course en tête. De nouveau buteur ce week-end contre le Barça (3-0), le milieu offensif de la Real Sociedad devance André-Pierre Gignac (OM, 18 buts), Karim Benzema (Real, 18 buts), les Lyonnais Bafétimbi Gomis et Alexandre Lacazette (17 buts chacun) et Olivier Giroud (Arsenal, 16 buts). Parmi eux, Gignac présente en revanche le meilleur ratio avec un but toutes les 135 minutes… Suffisant pour que Griezmann soit appelé en équipe de France par Didier Deschamps ? Réponse jeudi avec la prochaine liste des Bleus pour le match amical contre les Pays-Bas...

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Internationale 21 LE BAYERN POURRAIT ÊTRE Balotelli SACRÉ DÈS LE MOIS DE MARS FAIT

Maracana N°2278— Mardi 25 février 2014

Le Bayern Munich, qui domine de la tête et des épaules la Bundesliga, pourrait battre un nouveau record en conservant son titre de champion d'Allemagne dès la fin du mois de marsAfficher la photo Le Bayern Munich, qui domine de la tête et des épaules la Bundesliga, pourrait battre un nouveau record en conservant son titre de champion d'Allemagne … Le Bayern Munich, qui domine de la tête et des épaules la Bundesliga, pourrait battre un nouveau record en conservant son titre de champion d'Allemagne dès la fin du mois de mars. Il suffit en effet au club bavarois, invaincu depuis 47 matches en Bundesliga, de maintenir son avance actuelle au classement, de 19 points sur le deuxième, pour être assuré de conserver son titre au soir de la 28e journée (sur 34) à l'Allianz Arena contre Hoffenheim. Si son avance augmentait, le Bayern, champion d'Europe, pourrait être sacré encore plus tôt. La saison dernière, le Bayern s'était assuré du titre également à la 28e journée, mais au mois d'avril, et non en mars.

l'appel du pied de Valbuena à l'Atletico

Mathieu Valbuena (29 ans, 23 matchs et 2 buts en Ligue 1 cette saison) dispute sans doute sa dernière saison sous les couleurs de l'Olympique de Marseille. Interrogé sur beIN Sports, le meneur de jeu marseillais a reconnu avoir été suivi par des clubs comme Schalke 04, le Zénit Saint-Petersbourg et l'Atletico Madrid. Et l'idée de rejoindre les Colchoneros le séduisait particulièrement."Oui, c'étaient des pistes, des clubs qui me suivaient. Et c'est vrai que ce sont de super clubs. L'Atletico est un club que j'apprécie particulièrement parce que c'est un club espagnol, où sont mes origines, puis c'est un club qui joue au ballon. Il y avait d'autres choses aussi mais cette piste-là c'était vraiment intéressant. Ça n'avait cependant pas pu aller jusqu'au bout", a confié l'Olympien.Des propos pas anodins puisque le nom de l'international français serait toujours sur les tablettes de l'Atletico pour la saison prochaine...

ARSENAL : PAS DE MALAISE ÖZIL

Arrivé l’été dernier, le milieu de terrain d’Arsenal, Mesut Özil, connaît un coup de moins bien après avoir réaliser une première partie de saison intéressante. Certains médias évoque le malêtre du joueur allemand au sein du vestiaire londonien, comme le laissent penser également ses deux altercations avec Mathieu Flamini et Jack Wilshere, l’une en plein match, l’autre à l’entraînement. De son côté, l’international anglais assure que tout se passe bien avec l’ancien joueur du Real Madrid : « Mesut est bien, c’est un super partenaire. Il est ami avec tout le monde dans le groupe », a affirmé l’international anglais, dans des propos relayés par le Daily Express. S’il le dit….

Un international américain à MʼGladbach L’international américain Fabian Johnson, 26 ans, vient de s’en-

gager en faveur du Borussia Mönchengladbach. Toujours propriété d’Hoffenheim, le défenseur rejoindra ses nouveaux partenaires cet été à la fin de son contrat avec le club de Peter Hofmann. Il a signé un bail de quatre ans avec l’actuel 6ème de Bundesliga.

L'Arena Corinthians privé d'internet et de réseau téléphonique durant le Mondial? Alors que

certains stades brésiliens en lice pour le Mondial 2014 sont en phase d’être terminés, la presse brésilienne nous informe que deux stades pourraient être privés d’internet et de réseau pour les téléphones mobiles. En effet, dans le stade de l’Arena Corinthians qui devrait être livré au mois d’avril, la société responsable de l’installation des services et réseaux de communications aurait confirmé ce weekend avoir besoin de 120 jours pour tout mettre en place. Seulement le match d’ouverture dans cette enceinte aura lieu dans 11 jours et laisse planer un gros doute sur le bon déroulement de la compétition dans ce stade. L’enceinte de Curitiba se trouverait dans le même cas même si pour l’Arena da Baixada le premier match n’aura lieu que le 16 juin et aura donc quelques jours de plus pour tout finir à temps.

Aulas : «Quand vous giflez Leverkusen, c’est un signal très clair envoyé à la Ligue 1 et à l’Europe»

Le président de l’OL, Jean-Michel Aulas s’est dit impressionné par la facilité du PSG à imposer sa loi en Ligue des Champions. Le dirigeant rhodanien voit un grand avenir au club de la Capitale… La large victoire du PSG en huitième de finale de la Ligue des Champions face au Bayer Leverkusen (0-4, ndlr) a laissé des traces. Une fois encore, le champion de France a éclaboussé la rencontre par sa force de frappe offensive et sa solidité défensive. Une performance qui s'est enchaînée par un nouveau succès en championnat dimanche face à Toulouse (24, ndlr). Une réussite que n’a pas manque de rappeler Jean-Michel Aulas suite au match nul concédé par l’OL face au LOSC (0-0) dimanche soir.

Le retour de Maradona prend du plomb dans l’aile !

Nous vous l’indiquions ce matin sur Spacefoot.com, Diego Armando Maradona aurait accepté de reprendre du service dans le football, en rejoignant un club de cinquième division argentine au sein de Riestra avec lequel il entretient des liens étroits. Mais cette après-midi, le Président du club argentin a démenti l’information : « J’aimerai vraiment pouvoir le faire signer (rire) mais il n’y a rien, nous ne savons pas d’où provient cette histoire qui ne tient d’aucun fondement » a-t-il confié à TyCsport. La carrière d’El Pibe de Oro ne risque pas de redémarrer en tant que joueur, surtout à 53 ans…

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ENCORE PARLER DE LUI

Touché à l'épaule en milieu de semaine dernière lors du 8e de finale aller de la Ligue des champions face à l'Atlético de Madrid (0-1), Mario Balotelli était forfait lors du beau succès de l'AC Milan sur la pelouse de la Sampdoria de Gênes dimanche (0-2). Pourtant, l'enfant terrible du football italien a une nouvelle fois fait parler de lui. D'après l'agence de presse italienne ANSA, l'attaquant aurait frappé un photographe dans une discothèque la nuit dernière aux environs de Gênes. D'après les propos de p l u s i e u r s témoins, relayés par ANSA, "SuperMario" aurait refusé de se faire prendre en photo à deux reprises avant de s'énerver et frapper le photographe. Le joueur a

démenti l'informat i o n affirm a n t s'être mis à l'écart de la dispute, peuton lire dans la dépêche.

BRAGA : FERREIRA N'A PAS RÉSISTÉ À LA PRESSION

Jesualdo Ferreira n'est plus l'entraîneur du Sporting Braga. Via un communiqué, le club portugais annonce la rupture à l'amiable de son contrat. A la tête du finaliste de la Ligue Europa 2011 depuis le mois de mai dernier, le technicien de 67 ans subit les conséquences du nul concédé samedi par ses joueurs contre le promu Arouca (2-2). En championnat, Braga n'occupe que la septième place avec un retard conséquent sur le trio de tête constitué du Benfica Lisbonne (1er), du Sporting Portugal (2e) et du FC Porto (3e).


JEUX-DÉTENTE 23

Maracana N°2278— Mardi 25 février 2014 1

1

2

3

4

7

6

5

9 10 11 12

8

N°213

Par : K.MANCER

2

N°213

3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Horizontalement

Verticalement

1.Brusque changement de direction d’un véhicule qui se retrouve en sens contraire. 2.vu-Lichen. 3.Pâtes peu cuites et qui restent fermes sous la dent-Regimbas. 5.Cheville-se trompe-Eux. 6.Pressante-Jumelles. 7.Rôder-Pieds de deux syllabes. 8.Radium-Fraiser. 9.Usée-Articles. 10.Dépourvus d’épines-Avalée. 11.Fardeau-Épuisé. 12.Remplace en altermance-Armées.

1.Boîte à tabac-Note. 2.Énuméré-Ethnique. 3.Raidisseur-Joint. 4.Grand lac-Réaction immédiate. 5.Actinium-Vendeur de noirs. 6.Nombre-lac situé entre la Suisse et la France. 7.Sailie-Aire de vent. 8.Posséda-Nationalise. 9.Utiliser-diffuse-Molybdène. 10.Souci-Agnelle. 11.Exposée pour la vente-Silencieux. 12.Pétards-donnes à boire.

N°213

8 1 4

1 4

9 7

4

1

9 2 5 2 8 6

3 9 5 7 2 7 3 3 6 4 6 5 3 7 8 6

31

Calcul

5

7

13

Les mots Tirage1

I

L

A C T M

Maximum : 6 lettres

Tirage2

E

I

O R T B T

Maximum : 7 lettres

EXERCICES POUR AMELIORER SA MEMOIRE Renforcer votre mémoire de travail (Niveau 1)

FOOT EN QUESTIONS

49. TRI SÉLECTIF?

Combien de tailles différentes ont ces poubelles?

10

L

A

0-0

B

1-1

C

3-3

Retrouvez l’ombre de chaque montagne ...

A

R

R

E

8

I

6 5 4 3 2 1

1

C E L

A

E

B

P

A

E

T

2

X

N

E

U

R

E

U

R

R

G

E S

D

E

N

I

E

R

T

3

4

E L

S A

C

U

A

Q

6

E

E

S I

E I

R E T

T

E

A T E

S

M E

S R

T

S

E

U

U

7

O S

E

8

S

M

S

T

N

T

S

S

S

R

N

5

N

E

E

E

Mots croisés

M

E I

E

A

R

F

R

N

S

L

S

S

T

E

I

I

E

9 7

T

A

U

9

I B E R B

S I

U N N E

10

T E U M

S R E S

SS E E L A T E

S

11 12

S E S S E E

D

7 9 8 2 4 1 6 3 5 2 6 4 5 3 8 1 7 9 5 3 1 9 7 6 2 4 8 8 6 2 7 9 4 5 1 3 9 5 7 8 1 3 4 6 2 4 1 3 6 5 2 8 9 7 1 4 5 3 8 7 9 2 6 6 7 9 4 2 5 3 8 1 3 8 2 1 6 9 7 5 4

Sudoku

A I D Z E N E T I S T E F M E R S A

O P R O G L U T E R O N N A R I G A R R E

S

I P I S E E N O N N T T A R R E U O U R D N E R I E D S T E R E R A E O L I T E I T S

Mots fléchés

B E N A

S O E R N T S E I S L E N A C R T R

Directrice de la rédaction Cyriel Seba Directeur technique Laïd Kalila Directrice chargée de la communication Lilia Seba Rédacteur Djamel Touafek

F

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

A

Reponse A

Foot en questions Tirage 2 BOTTIER Tirage 1 CLIMAT calcul : 13-7=6 6x5=30 30+1=31

Des chiffres & des lettres

Jeux d’esprit A-2 B-6 C-4 D-3 E-1 F-5

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

S

13

11

N°2

12

Solution :

En 2012, la Zambie remporte la première coupe d’Afrique des nations de son histoire, aux dépens de la Côte-d’Ivoire. Quel fut le score de la finale qui se disputa jusqu’en prolongation?

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : ALDP Diffusion : Centre : ALDP EST : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr contact@journalmaracana.com redaction@journalmaracana.com


24

Maracana N°2278— Mardi 25 février 2014 EQUIPE NATIONALE U21

Stage au Centre technique national de la FAF

jeux des prévision En Olympiques, Brésil 2016 et dans le cadre de la préparation de notre équipe nationale Olympique aux qualifications de cette importante compétition, la Direction technique nationale a décidé de regrouper quarante et un joueurs U21 (joueurs nés en 1993 et 1994) au Centre technique national de la FAF à Sidi Moussa et ce, jusqu’au mercredi 26 février 2014. La Fédération algérienne de football a pris des dispositions afin que la catégorie U21 constitue un vivier pour l'élite nationale et le football professionnel. En effet, les championnats «espoir» qui ont été instaurés regroupent plus de 800

joueurs, dont 160 parmi eux évoluent au sein des équipes seniors de la ligue 1 et de la ligue 2. Cela a pour conséquences le raje-

Le géant club soudanais, qui avait joué en amical contre le Bayern Munich en début d’année, vient d’annoncer la nomination d’Otto Pfister à la tête de son staff technique. Le technicien allemand remplace Michael Kruger. Ce dernier a été viré cette semaine après que le club eut échoué à se qualifier pour le deuxième tour de la Ligue africaine des champions. Al Merreikh a été éliminé par la formation ougandaise du KCCA. Un affront pour les dirigeants. Otto Pfister, entraîneur expérimenté et grand connaisseur du continent, a pour objectif de redresser la barre. Il revient dans un club qu’il a déjà dirigé entre 2006 et 2007 remportant le championnat. Pfister a également coaché plusieurs sélections nationales africaines emmenant le Cameroun et le Ghana en finale de CAN.

La rénovation du stade du 5-Juillet (Alger) a été dimanche soir au centre de l’entretien entre le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohammed Tahmi et le secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre hongrois, chargé des affaires étrangères et des relations économiques extérieures, Peter Szijjarto. Le ministère de la Jeunesse et des Sports examinera la possibilité de mettre à profit l’expérience hongroise dans la rénovation et la restauration du stade du 5-Juillet construit à la fin des années 60 par une entreprise hongroise et inauguré en 1972 à l’occasion d’un tournoi international de football entre une équipe maghrébine et des clubs brésiliens, italiens et hongrois. «La Hongrie dispose à Budapest d’un stade semblable à celui du 5-Juillet qui est en phase de rénovation et nous avons jugé utile de tirer profit de l’expérience de ce pays pour moderniser notre stade et restaurer les tribunes à court terme», a-t-il poursuivi. Le ministre de la Jeunesse et des Sports avait annoncé la rénovation du stade du 5 -Juillet fermé depuis le 21 septembre dernier après la rencontre USMA-MCA où deux supporters ont trouvé la mort suite à l’effondrement des gradins. Il s’agit en fait du stade Ferenc Puskas de Budapest qui compte aujourd’hui 68 000 places assises. Après avoir voulu construire un tout nouveau stade à côté de l’ancien, le gouvernement hongrois a opté pour la couverture et l’agrandissement de l’actuel stade.

OTTO PFISTER À LA TÊTE D’AL MERREIKH

Balle au centre Par : Ali Bouacida

D

La 2019 et 2021, mise en place par la CAF, se rendra en Algérie en mai prochain, a indiqué hier l'instance dirigeante du football africain. Cette commission, composée de cinq personnes dont un expert de la FIFA, a été mise en place par le Comité exécutif de la CAF lors de sa réunion vendredi au siège de la CAF au Caire. Elle est composée d'Amadou Diakité (Mali) - membre du Comité exécutif, Adoum Djibrine (Tchad) - membre du Comité exécutif, Walter Gagg (Suisse) - expert FIFA, Paul Bassey (Nigeria) - expert CAF et Amr Fahmy (CAF) - directeur du tournoi de la CAN. Ce groupe d’experts entamera sa tournée en avril prochain en visitant la Côte d’Ivoire et la Guinée. Il se rendra ensuite au Cameroun et en Algérie en mai, puis enfin en République démocratique du Congo et en Zambie en juillet. Pour rappel, le vote final pour la désignation des pays hôtes des coupes d’Afrique des nations 2019 et 2021 se fera au cours de la session du Comité exécutif de la CAF en septembre 2014.

CAN-2015 :

Du 17 janvier LE MODÈLE HONGROIS POUR au 7 février LE 5-JUILLET ? au Maroc

ROONEY RAMASSE LES PIÈCES

Depuis quelques jours, Wayne Rooney est officiellement le joueur le mieux payé au monde, avec un salaire estimé à 19 millions d’euros par an. Cela n’a pas échappé aux supporters de Crystal Palace, lors du déplacement des Red Devils à Londres (0-2, 27e journée de Premier League), qui ont lancé des pièces à Rooney à chaque fois que celui-ci s'apprêtait à tirer un coup de pied arrêté. David Moyes, lui, a préféré dédramatiser : « Je ne crois pas que cela ait affecté Wayne. Et puis, je suis sûr que ceux qui lui ont jeté des pièces aujourd’hui seront les mêmes qui l’encourageront dans 4 mois. »

unissement des effectifs et une intégration harmonieuse des jeunes joueurs au professionnalisme.

CAN-2019 et 2021:

La commission d’inspection de la en Algérie en mai prochain CAF commission d’inspection des pays candidats à l’organisation des CAN-

e nouveau l’arbitrage est passé au peigne fin avec cependant une fâcheuse tendance à accabler les juges sportifs de tous les maux et à ne tenir compte que d’un son de cloche, celui des clubs qui passent le plus clair de leur temps à fustiger les arbitres. Dans un récent dossier consacré justement à ce volet, Maracana a fourni tous les éléments relatifs à une bonne compréhension du sujet. En mettant en exergue essentiellement l’immense solitude de l’homme en noir qui n’est «ni coupable ni victime» titrait alors le journal. Bien sûr, il y a parfois du grabuge quant à la

Si l’attribution de la CAN-2015 au Maroc était déjà connue bien avant même la CAN-2013 sud-africaine, la Confédération africaine de football a officialisé les dates exactes auxquelles va se dérouler la phase finale du

tournoi. La phase de groupes débutera le 17 janvier 2015 et la finale se tiendra le 7 février. A noter que les matchs se dérouleront dans les villes de Rabat, Agadir, Tanger et Marrakech.

LES CHAUSSURES DE CRISTIANO POUR LE MONDIAL RONALDO des produits de l’été du fabriquant Nike qui espère

Ce sera l’un en écouler quelques millions d’unités. L’excellent site anglais Footyheadlines vient, en effet, de dévoiler les premières images de la nouvelle Mercurial Vapor X que portera la star du Real Madrid, Cristiano Ronaldo au Mondial-2014 de football. L’international portugais est l’un, sinon le meilleur ambassadeur de la marque américaine, et il sera peut-être l’une des vedettes de la Coupe du monde du 12 juin au 13 juillet 2014 au Brésil. C’est dire si cela compte pour Nike, alors l’équipementier à la virgule a-t-il choisi de proposer trois versions différentes de ce même modèle : l’une en vert «électrique», l’autre, la Blackpack Mercurial Vapor 10 de couleur noire et la dernière enfin, Hyper Ponche Colorway qui sera de couleur rose.

REMERCIEMENTS de la famille Gaïd

Très touchés par les nombreuses marques de sympathie et d’affection qui nous ont été témoignées suite au décès de notre défunt père Kamel Gaïd, survenu le 10 février 2014, ses enfants Farid et Samy, son épouse Assia et toute sa famille vous remercient du fond du coeur pour votre présence vos pensées et pour vos écrits réconfortants à travers lesquels vous nous avez témoigné votre soutien, votre amitié et votre affection. Croyez en nos sincères remerciements. Que Dieu le Tout-Puissant lui accorde Sa Sainte Miséricorde et l'accueille dans Son Vaste Paradis. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.

L’ARBITRAGE EN CONCLAVE désignation des referees notamment pour les rencontres à hauts risques et les derbyes. Pour dire que le corps arbitral n’est pas à l’abri des malversations, tout comme le reste de la société et tous les acteurs sportifs. Il a ses qualités et ses défauts. Faire une fixation sur sa propension à traficoter des matchs, à privilégier des équipes et à saboter d’autres, cela relève assurément de la mauvaise foi et c’est surtout absoudre le reste des wagons du football qui sont loin d’être indemnes de tout reproche. D’autre part, les risques sont beaucoup plus importants chez les arbitres qui sont souvent la proie d’indi-

vidus violents au point de susciter la protection du service d’ordre à la fin des rencontres. Qui est frappé durant les matches? Les joueurs, les entraîneurs, les dirigeants? Non, l’actualité des week-ends charrie chaque fois de lâches agressions sur les arbitres et leurs assistants. Rien ne justifie cette violence envers les hommes en noir, même les hautes suspicions qui pèsent sur une éventuelle corruption. Ce qui s’est déjà passé, pour dire que ce corps censé être au-dessus de tout soupçon, comprend lui aussi ses brebis galeuses. Mais il ne faut pas pour autant généraliser et il existe de

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

jeunes referees au comportement et à la compétence exemplaires à l’image de ce Haïmoudi qui est sollicité lors de toutes les compétitions internationales. Le parfait exemple de la bonne santé du corps arbitral. C’est donc pour toutes ces raisons que le conclave entre les arbitres, la FAF et la Commission d’arbitrage, doit dépasser tous les faux problèmes, les fausses accusations et appréhender cet épineux problème avec sérénité et confiance. Car c’est un problème de confiance. Une question de préjugés qui doivent être dépassés. A. B.

Journal maracana 25 02 2014