Page 1

Chelsea-Atletico Madrid Real Madrid-Bayern Munich

Palpitantes demi-finales !

MCA EN

www.maracanafoot.com

N° 2324 Samedi 12 avril 2014 — Prix 20 DA

IL SE CONFIE EN EXCLUSIVITÉ À Maracana

Daniel Cousin : «Débuter par une victoire, c’est la meilleure des manières»

Bougherra : «On n’a rien à perdre»

Brahimi vs Messi Duel de dribbleurs à Grenade

Le dernier virage pour les Mouloudéens

BOUALI

somme son groupe de ne pas penser qu’à l’argent

Yahia Cherif : «Le stage de Tlemcen nous a été bénéfique»

JSK

PAS DE RÉPIT POUR LES CANARIS !

AÏT DJOUDI EST REVENU HIER SUR L’ARRÊT DU CHAMPIONNAT :

«Tous les clubs sont sur un pied d’égalité»

CRB

USMH

USMA

Dziri : «Le bilan DEHAR : «Optimiste pour Younès : «Je n'ai une issue favorable» encore rien décidé» du stage est positif»


02

EQUIPE NATIONALE

Capitaine emblématique de la sélection gabonaise, à 37 ans, Daniel Cousin est une véritable icône dans son pays, avec sa riche expérience, où il a été révélé au grand public au club du Mans avant d’opter pour le RC Lens. Finaliste de l’Europa League en 2008 et champion d’Ecosse en 2009 avec les Glasgow Rangers, le capitaine du Gabon quitte le club pour Hull City avant de partir, en 2010, au club Grec de l’AEL Larissa. Depuis 2011, il est rentré au pays où il joue avec la formation du FC Sapins. Avec 55 apparitions avec les Panthères, Daniel Cousin nous confie en exclusivité son sentiment sur les chances des Verts au Mondial brésilien. Tout d'abord, après des années à l'étranger, vous voilà de retour au pays. Estce terminé pour Daniel Cousin les championnats étrangers ou c’est juste une pause ? Oui, je suis de retour au Gabon après avoir joué dans de grandes formations européennes. Comme on dit, c’est un retour aux sources. Je suis depuis 2011 au FC Sapin, avec qui je me plais. Quand on évoque Daniel

«Débuter par une victoire, c’est la meilleure des manières pour mes amis algériens»

Cousin, on dit que c'est l'âme de la sélection. Vous, vous en dites quoi ? Eh bien ce compliment me va droit au cœur et ça me fait plaisir d’entendre cela. Mais je pense qu’au jour d’aujourd’hui, je suis plus un grand frère. Le Gabon a été l’une des grandes surprises de la CAN 2012 organisée par votre pays. Un mot sur ce parcours ? C’est vrai qu’on se devait de faire honneur au maillot national, de surcroit dans une compétition continentale qui se déroulait sur notre sol. On a réalisé un très beau parcours, même si on a été un peu

frustrés de perdre aux tirs au but face au Mali. Mais ça reste vraiment un excellent souvenir. L'année dernière, vous gagniez la Coupe de CEMAC (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale), c’est une petite satisfaction pour vous, n’est-ce pas!? Oui, on sortait d'une déception quand on s'est fait éliminer de la Coupe du monde. Donc gagner la CEMAC a redonné beaucoup de joie et d'espoir au peuple gabonais. À 37 ans, vos jambes vous disent quoi par rapport à la sélection, vous aimeriez continuez ? Oui, je vais encore retarder l’échéance (rires). J'espère finir les éliminatoires 2015 et si on se qualifie à la CAN au Maroc, je dirais stop. Vous avez eu une riche carrière, avec des hauts et des bas, quels ont été pour vous les meilleurs et pires souvenirs ?

BRAHIMI VS MESSI

Mon meilleur souvenir, c'est mes premiers pas en Ligue 1 avec le Mans et mon pire souvenir c’est mon carton rouge en demi-finale de l'Europa Ligue contre la Fiorentina. L'Algérie s'apprête à jouer le Mondial pour la seconde fois consécutive. Vous qui avez eu à les affronter il y a deux ans, pensez-vous qu'ils peuvent sortir de ce groupe qui comprend la Belgique, la Corée du Sud et la Russie ? Sincèrement, j’y crois dur comme fer. Bien sûr que les Algériens ont les moyens de passer au deuxième tour. En tout cas, moi, je vais les suivre parce que je pense vraiment qu'ils peuvent faire un bon parcours Avec votre expérience, le premier match face à la Belgique décidera-t-il de la suite du parcours des Algériens ? C’est sûr que débuter par une victoire sera la meilleure des manières pour mes amis algériens.

DUEL DE DRIBBLEURS À GRENADE Très mal embarqué en Liga, Grenade, 15ème, qui s’est fait étriqué lors de la dernière

journée à Malaga (4-1), devra essayer de limiter les dégâts face aux Blaugrana (ce soir à 19h00). Très remontés après leur sortie de la Champions League face à l’Atletico Madrid, les Barcelonais, qui ont un point de retard sur l’éternel rival, le Real Madrid (78 points), voudront à coup sûr se racheter de cette sortie prématurée (quoique) en Ligue des Champions, où il sera intéressant de suivre le duel des dribbleurs entre l’Algérien Yacine Brahimi qui, faut-il le rappeler, est le N°1 en Espagne et Léo Messi, son dauphin, (eh oui !) tentera d’attirer encore les regards sur lui, après celui des formations de Newcastle, Everton et le club turc du Besiktas qui se sont montrées intéressées par le recrutement du «Garincha algérien». M. R.

Ighil Meziane :

et coach de l’ASO, Meziane Ighil, qui a été interrogé hier matin, par nos confrères de Chaine III, à propos du profil du futur Directeur technique national, poste qui, faut-il le rappeler, est vacant depuis la démission de Haddouche, a déclaré que cela doit être d’abord un rassembleur et qui connait vraiment la réalité du football algérien. «Pour moi, le futur DTN! doit être quelqu’un qui a roulé sa bosse. La Direction technique nationale doit être le couronnement d’une carrière. Il doit aussi connaître la réalité du football national et surtout savoir s’entourer des bonnes personnes et ce, pour bien appliquer son programme. Il faut avoir aussi des convictions, tout le monde ne peut pas être DTN. Il faut qu’il soit rassembleur et à l’écoute. Il doit savoir convaincre la fédération et, surtout, sortir sur le terrain», a-t-il déclaré. M. R.

IL SE CONFIE EN EXCLUSIVITÉ À MARACANA

Daniel Cousin :

À PROPOS DU PROFIL DU FUTUR DTN

«C’est quelqu’un qui doit avoir roulé sa bosse» L’ancien sélectionneur national

Maracana N°2324— Samedi 12 avril 2014

Bougherra : «On n’a rien à perdre»

I

nterrogé par nos confrères de la radio Chaine III, le capitaine des Verts espère terminer la saison sur une bonne note après le titre de champion acquis avec Lekhwiya, où il lui reste à disputer la finale de la Coupe du Roi ainsi que la Champions League asiatique, où il espère aussi au moins accéder en quart de finale. Bougherra a aussi abordé l’Equipe nationale, où il ne veut pas encore se mettre la pression, se contenant de déclarer qu’il faudra impérativement ne pas paniquer : «A titre personnel, je peux dire que c’est une très belle année où j’ai pu décrocher un troisième titre avec Lekhwiya. Il reste la Champions League, où on va jouer nos deux derniers matchs de phase de groupe le 15 et 22 avril prochains et qui est un objectif pour le club ou au moins il faudra atteindre les quart de finale, puis on aura à disputer la Coupe de l’Emir. C’est pour vous dire que ce n’est pas encore fini, la pression elle est toujours là. J’ai encore des choses à réaliser avec Lekhwiya, après je me

vais me concentrer sur l’Equipe nationale.

MEDJANI ET VALENCIENNES JOUENT LEUR SURVIE À LILLES

Après leur défaite à domicile lors de la dernière journée face à l’O. Lyonnais (1-2), Valenciennes et Carl Medjani joueront leur survie en Ligue 1 aujourd’hui à Lilles, ou l’international algérien devra cravacher dur pour faire tomber des Lillois qui ont ramené une précieuse victoire de Toulouse (12). Il faut dire aussi que le jeune milieu offensif (18 ans) Lyès Houri, fait son retour dans le groupe convoqué par Ariel Jacobs.

MOSTEFA ET AJACCIO VEULENT ENCORE Y CROIRE

«ON EST DANS LA DERNIÈRE LIGNE DROITE»

Concernant les Verts, le héros face au Burkina Faso a déclaré que la sélection va aborder la dernière ligne droite, où il faut que tous les joueurs gardent leur forme optimale! : «On est dans la dernière ligne droite, il ne faut surtout pas se blesser et garder la forme. Pour ce qui est des objec-

Dans toutes les compétitions, le premier match est primordial pour la suite, surtout que devant la Belgique ça sera un vrai bon test. Halilhodzic a déclaré à l'issue du match amical le 5 mars dernier face à la Slovénie que le manque de temps de jeu des joueurs en club sera un véritable problème, qu'en pensez-vous ? Je partage son avis, c’est un fin connaisseur. Il a raison de déclarer cela. Le fait d’avoir des matchs dans les jambes avant une telle compétition et très important. Il faut être à 100 % de ses moyens. Dans ce genre de tournoi, il n’y pas de place pour l’à-peu-près, les joueurs doivent être frais physiquement et surtout bien gérer la pression. Un dernier mot… Je vous remercie de m’avoir donné l’occasion de parler de l’Equipe nationale algérienne qui, j’espère, ira le plus loin possible dans cette Coupe du monde. Entretien réalisé par M’hamdi Ramzi

tifs, je dirais qu’on n’a rien à perdre, il ne faut pas paniquer», a-t-il déclaré. M. Ramzi

EUROPA LEAGUE (DEMI-FINALE)

Feghouli face à «l’os» sévillan

Après avoir réalisé «l’exploit! » des quart de finale de l’Europa League, en étrillant les malheureux suisses, sur le score sans appel de 5 buts à 0, le tirage au sort des demifinales a réservé une alléchante affiche pour les partenaires de Sofiane Feghouli. En effet, le FC Séville FC n’a pas battu cette saison les Valencians en Liga (1-3, 0-0). Le match aller se déroulera le 24 février prochain à Séville, alors que la manche retour aura lieu le 1er mai à Mestalla. Enfin, Pizzi, l’entraîneur Valencian, n’a pas accordé de répit à ses joueurs ou les Feghouli and co, ont pris part à une séance matinale hier en prévision du match de demain face à Elche à 16h00. M. R.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Lanterne rouge de la Ligue 1 française, l’AC Ajaccio qui veut encore y croire reçoit ce soir (19h00) des Bordelais qui reste sur un faux-pas à domicile face aux Rennais (2-2). Ce sera l’une des dernières chances pour les partenaires de Mehdi Mostefa de sauver une saison noire.

BOUDEBOUZ PRÉSENT, HAREK OUT FACE À EVIAN

Confrontés à des problèmes en interne, les Bastiais se déplaceront ce soir à Evian pour essayer d’effacer le nul à domicile face à Sochaux (2-2). Pour l’occasion, Boudebouz sera titulaire pour cette rencontre, alors Fethi Harek, blessé à la cuisse, ne sera pas de la partie. M. R.


MOBILIS LIGUE UNE 03

Maracana N°2324— Samedi 12 avril 2014

DZIRI : «Le bilan du stage est positif» technico-tactique et le jeu de son équipe. Pour ce qui est de l’annulation du match face à l’AS Marsa, Dziri dira que c’est dommage, mais son équipe va palier cette défection en programmant un match avec l’équipe du SC Ben Arous qui, selon lui, est une bonne équipe et qui servira de bon test à son équipe. «Nous avions prévu un dernier match face à l’équipe de l’AS Marsa, mais comme le championnat de Tunisie est toujours en cours, le club tunisien a dû se désister. C’est légitime, mais nous avons su y palier et organiser un autre match face à l’équipe de Ben Arous, qui évolue en seconde division. C’est une bonne équipe, et ce sera un bon test pour l’équipe afin de tirer les derniers enseignements du stage» confiera Dziri.

«IL FALLAIT DIMINUER LA CHARGE DE TRAVAIL»

L’entraineur adjoint, Dziri, s’est exprimé à la veille de la clôture du stage et s’est, entre autres, étalé sur le programme de la préparation et son apport pour l’équipe. Selon Dziri, le stage s’est déroulé dans les meilleures conditions possibles, ce qui a contribué à la réussite du stage, qu’il juge positif.

A

vec trois matches amicaux au menu et un travail intense avec le groupe, qui a bien réagi à la charge de travail et respecté le programme, Dziri considère les donnés rassurantes et espère que cela va profiter à l’équipe en prévision de son retour à la compétition. «Je pense que le bilan de notre stage en Tunisie est positif. Nous avons joué deux matches amicaux en attendant un dernier face à un club de seconde division tunisienne. Cela nous a permis de rester compétitifs et faire une évaluation collective des prédispositions du groupe avant la reprise du championnat» dira ainsi Dziri.

«L’AS MARSA EST UN BON TEST»

Dziri révèle dans son intervention que son équipe n’a pas de préférence concernant ses adversaires en amical, où il est plus important de se baser sur l’aspect

Condoléances

Les anciens joueurs de la JSMA ainsi que la famille Matoub ont appris avec beaucoup de tristesse le décès, survenu hier en France, de leur très cher et regretté Lakhdar Guittoun.

Ils présentent à sa famille et à ses proches leurs condoléances les plus attristées et prient Allah Tout Puisssant d’accueillir le défunt en son vaste Paradis. Le collectif de Maracana partage la douleur de la famille du défunt et lui apporte, en cette douloureuse circonstance, son indéfectible soutien. A Allah nous appartenons et à Lui nous retournons.

Concernant le programme de préparation, Dziri considère que la charge de travail a été raisonnable. Dziri concède que le staff a dû diminuer la charge de travail pour éviter les blessures, et le surmenage pour l’effectif type après un long parcours, en attendant de s’investir toujours avec autant d’engagement lors de la reprise de la compétition et le reste du championnat.!«Vu les efforts fournis en compétition et les trois matches amicaux programmés, nous avons jugé utile de diminuer la charge de travail durant le stage de préparation. Les joueurs sont fatigués au fil des journées en championnat et avec les trois matches amicaux programmés, c’était plus judicieux» dira Dziri.

«L’ABSENCE DES INTERNATIONAUX N’EST PAS UN HANDICAP»

Bilal Dziri est revenu sur l’absence des internationaux, éléments clés dans le dispositif de son équipe. Pour l’adjoint de Velud, c’est difficile de travailler sans les cadres de l’équipe, mais ce n’est pas un handicap. L’intérêt national doit primer. Pour Dziri, il

aurait aimé avoir les internationaux à sa disposition durant le stage, mais la priorité va à l’EN, surtout que la compétition officielle est à l’arrêt. «Nous aurions souhaité avoir les joueurs internationaux à notre disposition, pour mieux préparer la reprise du championnat, mais ce n’est pas un handicap pour autant. Ils doivent répondre à l’appel de l’EN qui reste la priorité et dont l’intérêt passe avant tout» confia Dziri.

«TENTER DE GÉRER AU MIEUX LA PROLONGATION DE LA TRÊVE»

Avec l’annonce de la Ligue nationale de football, qui envisage un nouveau calendrier pour la fin du championnat, et le report de la reprise pour le 26 avril de ce mois, les plans du staff usmiste sont chamboulés. Cependant, Dziri se veut optimiste et déclare que son équipe va tenter de gérer au mieux la nouvelle programmation, qui n’arrange pas les affaires des Rouge et Noir, qui naviguent à vue en attendant un programme fixe. «Maintenant, il faut penser à gérer au mieux la longue trêve. La reprise est prévue pour le 26 avril et nous allons essayer de gérer cette prolongation inattendue» dira Dziri.

«LE TITRE DE CHAMPION N’EST PAS ENCORE ACQUIS»

Dziri, dans son intervention, n’a pas échappé à la question relative au sacre de champion. A ce sujet, Dziri est sur la même longueur d’onde que les Usmistes, en avouant que le pourcentage de chances de voir son équipe sacrée est élevé, mais pas question de crier victoire avant l’heure.!«Nous avons fait un grand pas vers le titre, et je dirais qu’on est à 70% champion d’Algérie. Cela dit, il ne faut pas crier victoire et rester concentrés pour le reste de la compétition et tenter de garder notre bonne dynamique» dira Dziri. M. M.

CLÔTURE DU STAGE AUJOURD’HUI

DERNIER TEST FACE AU SC BEN AROUS

Pour son dernier jour de stage en Tunisie, l’équipe usmiste va affronter l’équipe du SC Ben Arous, qui évolue en seconde division tunisienne. Un match important pour le staff technique, qui va jouer avec son équipe type pour la circonstance, afin de faire un bilan définitif du stage. Après avoir fait tourner son effectif lors des deux derniers matches amicaux, Velud va s’efforcer de tirer les derniers enseignements concernant son ossature, malgré l’absence des internationaux. La rencontre amicale face au SC Ben Arous se déroulera au stade de l’équipe tunisienne, situé dans la banlieue de Tunis, à 10h. Une occasion pour les Usmistes afin de peaufiner leur préparation et continuer sur leur dynamique de victoires face à l’EST et l’ESS, pour rassurer le beau monde usmiste avant le retour au pays. Un dernier test révélateur pour le staff, qui compte faire joueur les maillons forts de son effectif et qui seront à l’appel pour la fin du championnat.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

USMA LE CLUB D’EL MARSA S’EST EXCUSÉ

Alors que le dernier match amical était prévu face à l’équipe de l’AS Marsa, le club tunisien s’est rétracté pour des raisons de compétitions. Le club s’est excusé auprès des responsables usmistes, sachant que l’AS Marsa va jouer une rencontre de championnat demain. Les Rouge et Noir ont été compréhensifs, d’autant que le nom de l’adversaire ou de son niveau importe peu, mais aussi en ayant trouvé un autre adversaire disponible pour palier la défection du club de l’AS Marsa.

RETOUR DANS LA SOIRÉE

Après avoir joué le match amical la matinée, les joueurs usmistes seront libéré pour profiter de leurs derniers instants en Tunisie. L’équipe usmiste va regagner le pays à partir de 20h aujourd’hui, après une semaine de travail très intense, dont trois matches amicaux dans les jambes.

DERNIER ENTRAINEMENT HIER MATIN

L’équipe usmiste et en attendant son dernier test amical face au SC Ben Arous, s’est entrainée une dernière fois hier matin. La séance a été consacrée exclusivement à l’aspect technico-tactique, avec l’armada au complet, mis à part l’absence de l’attaquant Malgache Andréas.

MEFTAH DE LA PARTIE

Blessé aux adducteurs et contraint de faire l’impasse sur les deux derniers matches amicaux de son équipe, Meftah sera finalement de retour face au SC Ben Arous. Le défenseur s’est rétabli de sa blessure, et il sera aligné pour une première face au SC Ben Arous et ainsi profiter de temps de jeu.

ANDRÉAS EXEMPT

Pour cause de sa blessure au niveau de l’épaule, l’attaquant Malgache est exempté du match amical face au SC Ben Arous. Le joueur est out pour le reste de la compétition des Rouge et Noir, et il sera pris en charge par le staff médical à son retour au pays.

MAZOUZI DANS LES BUTS

Selon une source proche du staff technique usmiste, le gardien Mazouzi sera dans les buts lors de la joute amicale d’aujourd’hui. Lors des deux dernières rencontres, c’est son équipier Mansouri qui a joui des faveurs du staff, et c’est l’occasion pour Mazouzi de faire bonne impression et tenter de gagner des points.


04

MOBILIS LIGUE UNE

MCA AFIN D’ÉVITER LES BLESSURES

PAS D’AUTRES MATCHES AMICAUX AVANT LE CABBA

Suite au report de la reprise du championnat, prévue initialement pour le 19 avant qu’elle ne se fasse reportée d’une semaine, soit pour le 26 du mois en cours. Le staff technique du Mouloudia d’Alger, sous l’égide de l’entraineur Fouad Bouali, ne prévoit pas de planifier d’autres joutes amicales, afin de meubler cette semaine supplémentaire de repos forcé. La raison est simple, elle est liée essentiellement à la crainte de probables blessures, surtout que le Mouloudia jouera sa saison lors des deux prochaines semaines. Y. R.

A

lors qu’il misait beaucoup sur le stage de préparation effectué à Tlemcen, afin d’en finir avec les lacunes défensives d’une part, et celles de l’inefficacité de l’attaque, de l’autre, l’entraineur en chef du Mouloudia d’Alger, Fouad Bouali n’est pas au bout de ses peines, puisqu’il n’a pas encore trouvé la formule idéale. Pire encore, ses défenseurs, notamment Habib Bellaid , se sont illustrés par des fautes de débutants, lors de la

Maracana N°2324— Samedi 12 avril 2014

L’UNE ENCAISSE TROP, L’AUTRE NE MARQUE PLUS

LA DÉFENSE ET L’ATTAQUE INQUIÈTENT BOUALI

double confrontation jouée face au Widad de Tlemcen, où la défense Mouloudéenne a encaissé cinq buts. En contrepartie, le compartiment offensif n’a pas fait mieux, puis qu’on n’a eu droit qu’à deux réalisations qui furent l’œuvre de l’attaquant Sid Ali Yahia Cherif et du défenseur Toufik Zeghdane. Un bilan assez loin du compte face à la pléiade de noms, dont est composé l’effectif du Mouloudia.

IL PEINE À TROUVER LES BONNES SOLUTIONS

Le fait le plus marquant de cette situation que traverse le Mouloudia depuis un bon moment, c’est que son entraineur Fouad Bouali n’a pas encore trouvé la bonne formule, que ce soit en défense ou bien devant, où les Djallit, Bouguèche et Yachir ne cessent de briller par leur transparence. Et pourtant, en cette même période de la saison passée, ce trio cité, faisait partie des meilleurs buteurs de l’équipe et même ceux du championnat de Ligue 1. Mais comme la poisse ne veut plus lâcher les attaquants mouloudéens, c’est le club qui demeure le grand perdant, surtout que cette fin de saison s’annonce décisive pour lui, étant donné qu’il postule pour deux fronts. Cependant, à ce rythme là, surtout quand Hachoud ne marque plus

sur balles arrêtées, le vieux club algérois risque de faire les frais de cette inefficacité.

POURQUOI NE PAS FAIRE CONFIANCE AUX JEUNES ?

Tout le monde sait que l’entraineur Fouad Bouali est réputé par la découverte des jeunes talents, comme ce fut le cas dans les clubs qu’il a dirigés par le passé, à l’instar du WAT, l’USMBA, la JSMB et le CRB. Mais au

Mouloudia d’Alger, le coach n’a pas fait de même, étant donné qu’il se contente que des services du jeune Oussama Chita, souvent lors de la dernière demi-heure des rencontres de la compétition officielle. Quant à l’attaquant Hamid Djaouchi et le nouveau promu, Koceila Kasdi, ils n’ont eu droit qu’à quelques minutes lors du dernier stage de préparation. mais la quesiton qui mérite d’être posée, c’est pourquoi Bouali ne fera pas avec les services des trois

jeunes cités précédemment lors de la compétition officielle, surtout que Chita a montré de très bonnes choses en tant que défenseur central, alors que Kasdi et Djaouchi peuvent débloquer la situation en attaque ? Or, il semble que l’enjeu de cette fin de saison empêche Bouali de lancer les jeunes talents qu’il a sous la main, alors qu’ils peuvent créer la sensation et faire mieux que les Bouguèche, Djallit et Ouali, pour ne citer que ceux-là. Youcef R.

IL A BRILLÉ À DEUX REPRISES DANS L’AXE DE LA DÉFENSE

Chita, un sérieux concurrent pour Djeghbala, Aksas, Bellaid et Bachiri

Ce dernier stage de préparation à Tlemcen, a donné lieu à la découverte d’un nouveau poste pour le jeune Oussama Chita. Ce dernier, qui est un milieu de terrain, a été utilisé par son entraineur Fouad Bouali dans l’axe de la défense, aux côtés de Habib Bellaid.

E

t la surprise générale de ses coéquipiers et aussi et surtout de son staff technique, il avait créé la sensation lors des deux joutes amicales disputées face au Widad de Tlemcen. Auteur d’un sans faute, Chita a fait valoir sa capacité de jouer comme défenseur central sans le moindre souci. Il est vrai que ce joueur n’est pas fort physiquement, car il accuse un léger retard par rapport à ses coéquipiers, notamment sur le plan musculaire. Cependant, sa grande taille lui a permis de combler son retard, notamment sur les balles aériennes où il a eu souvent le dernier mot. S’ajoute à cela, sa grande concentration balle au pied, et sa manière de faire sortir le cuir de la surface de

réparation de son équipe. Une grande confiance en soi, et un jeu net et propre qui lui ont permis de marquer des points, mais aussi et surtout de s’avérer comme une nouvelle option pour Bouali.

BOUALI LUI ACCORDERAT-IL SA CONFIANCE EN COMPÉTITION OFFICIELLE ?

Ce n’est plus un secret pour personne, depuis l’entame de la

phase retour et la blessure de Redouane Bachiri, la défense est devenue le maillon faible du Mouloudia, car les paires AksasBellaid, puis Djeghbala-Aksas n’ont pas donné satisfaction, pire encore, le Mouloudia aura encaissé pas moins de 15 buts lors des quatre matchs de championnat et en deux rencontres amicales jouées et perdues face au WAT. Une situation plus qu’inquiétante, et qui pourrait bien s’avérer bénéfique pour Oussama Chita, qui reste, pour le moment,

une solution supplémentaire pour le coach des Vert et Rouge. En tous cas, le retour à la compétition de Bachiri tombe au bon moment pour l’équipe, mais si jamais un imprévu fera surface lors des prochains matchs qui se profilent, notamment en championnat, ça ne sera pas une surprise de voir Chita se faire titulariser pour la première fois de la saison, au niveau de la charnière centrale et non pas dans l’entre-jeu. Youcef R.

«PRÊT À JOUER DANS N’IMPORTE QUEL POSTE »

Toujours très timide, malgré qu’il est avec les seniors depuis plus de six mois. Le jeune Oussama Chita qui brille sans faire de bruit, se dit être à la disposition de son entraineur, qui l’a testé à deux reprises dans la charnière centrale, tout en affirmant qu’il n’a pas éprouvé de grosses difficultés pour s’adapter avec son nouveau poste, dans lequel il n’avait jamais joué auparavant. Notre interlocuteur insistera sue le fait qu’il est encore en période d’apprentissage avec ses ainés. «Je n’ai fait que mon devoir sur le terrain, certes je suis un milieu de terrain, mais je peux aussi évoluer dans d’autres postes, comme ça a été le cas lors du stage de Tlemcen, où le coach m’a aligné en tant que défenseur axial. C’est vrai que ce n’est pas mon poste de prédilection, puisque je n’ai jamais joué auparavant dans ce compartiment, mais je suis un joueur qui aime relever les défis, je reste à la disposition du coach, et je suis prêt à jouer dans n’importe quel poste, le plus important pour moi pour le moment c’est d’apprendre davantage avec mes aînés. Et comme je ne veux pas brûler les étapes, je préfère laisser le temps faire les choses en attendant que ma chance se profile pour que je fasse mes preuves », nous a indiqué le numéro 44 du Mouloudia.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2324— Samedi 12 avril 2014

MOBILIS LIGUE UNE 05

CONSIDÉRANT QUE LE MATCH DU CABBA SERA UN TREMPLIN AVANT LA FINALE

Le coach somme son groupe à ne pas penser qu’à l’argent Face à la grosse polémique créée par l’affaire de la prime de qualification pour la finale de la Coupe d’Algérie, qui n’a fait que déstabiliser ses joueurs durant leur stage de préparation effectué à Tlemcen, le premier responsable de la barre technique du Mouloudia d’Alger, Fouad Bouali, a fait passer un message bien précis à ses joueurs, faisant état que ce n’est pas du tout le moment de parler et encore moins de penser aux primes de la qualification pour la finale. Et pour cause, le coach des Vert et Rouge sait très bien que le fait de penser au volet financier fait toujours sortir les joueurs de leur sujet. D’ailleurs, rien qu’en se rappelant que la fin de ce mois d’avril sera plus que décisive pour le Mouloudia, les Aksas et compagnie se doivent de se concentrer

sur leur prochaine confrontation face au CABBA, qui se jouera dans le cadre de la 25ème journée du championnat. Cette dernière, se veut comme une répétition générale avant le grand rendezvous du 1er mai, où le Mouloudia d’Alger jouera sa saison, face à la JS Kabylie, lors de sa second finale de Coupe d’Algérie en l’espace de treize mois. C’est dire que Fouad Bouali sait très bien que ses joueurs ne sont pas concentrés à 100 % sur ce qui les attend, étant donné que l’affaire de la prime de 150 millions de centimes, refusée dimanche passé, par le président Boudjemâa Boumella, puis promise, mardi soir, par le manager général Kamel Kaci Said, aura perturbé les joueurs et bien évidemment leur préparation. Y. R.

Yahia Cherif : «Le stage de Tlemcen nous a été bénéfique» Auteur d’un des deux buts inscrits par l’équipe mouloudéenne lors des trois matchs amicaux qu’elle a joués à Tlemcen, Sid Ali Yahia considère que cette phase préparatoire effectuée par son équipe à l’extrême ouest du pays est qualifiée de réussite, car le groupe a pu tirer profit, notamment sur le plan physique et en matière de temps de jeu, étant donné que l’équipe a pu disputer trois joutes amicales.

Vous avez bouclé votre stage d’une semaine à Tlemcen, comment le jugez-vous ? Personnellement, je considère ce stage de réussite, car il nous a été bénéfique sur tous les plans, notamment en matière de récupération, puisque le fait d’être au top physiquement en cette période précise, soit en fin de saison, demeure très important pour nous, étant donné qu’on joue encore sur deux fronts. Alors, la balle est désormais dans notre camp, et c’est à nous de récolter les fruits de nos efforts consentis lors de la compétition officielle qui reprendra avec la réception du CABBA. Pensez-vous que le fait d’avoir joué trois joutes amicales est suffisant pour vous ? Oui, et je dirai même que c’est largement au dessus de la moyenne, surtout que ce

fut une occasion pour que le staff technique donne la chance à tous les joueurs, tout en essayant de nouvelles variantes. Mais vous vous êtes inclinés à deux reprises face au WAT, et concédé le nul face à l’équipe militaire, comment expliquez-vous cela ? Dans une préparation les résultats des matchs amicaux ne sont pas importants, car le plus important c’est d’avoir un groupe qui répond présent physiquement et surtout techniquement. Certes, on n’a pas gagné, mais je pense qu’on a eu droit à de bonnes choses, notamment en matière de cohésion entre les joueurs, dont les jeunes joueurs qui ont été promus, ainsi que Lavatsa et Dibi qui ont pu s’intégrer davantage dans le groupe. Donc, on se doit de prendre ce stage du bon côté, et non pas le contraire. Vous concernant, vous étiez l’un des rares buteurs de votre équipe, comment expliquez-vous le mutisme de votre attaque ? J’avoue que ce but que j’ai inscrit face au WAT m’a beaucoup libéré. Certes, ce n’est qu’un match amical, mais le fait de retrouver son efficacité fait toujours du bien. En tous cas, j’espère que ce but en appellera d’autres que ce soit en championnat ou lors de la finale de la Coupe, dont je tiens à y contribuer par un ou des buts

pour offrir ce titre à nos supporters qui attendent beaucoup de nous. A l’issue de ce stage, est-ce que vous êtes prêts pour le prochain match ? Oui, nous le sommes, car on est partis à Tlemcen pour préparer ce match ainsi que la finale de la Coupe d’Algérie. Mais avant de se pencher sur cette dernière, on a pour mission de battre le CABBA si on tient à rester en course pour une place sur le podium, et la victoire lors de cette rencontre nous permettra de frapper d’une pierre deux coups, puisqu’elle nous permettra d’aborder la finale de la Coupe d’Algérie avec un moral au top. En évoquant la finale de la Coupe d’Algérie, ne craignez-vous pas que le fait d’y penser dès maintenant risque de vous jouer un mauvais tour ? Pour le moment, notre concentration est axée sur le match de championnat que l’on jouera face au CABBA. Quant à la finale de la Coupe d’Algérie, on aura suffisamment du temps pour la préparer et l’aborder pour remporter le trophée et rien d’autres. Mais comme nous sommes déterminés à gérer notre parcours match par match, on se focalise, actuellement, sur la réception du CABBA, où seule la victoire comptera pour nous. Entretien réalisé par Youcef R.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MCA

Sur décision du conseil d’administration CHAOUCHI NE REPRENDRA AVEC LE GROUPE, QU’APRÈS LA FINALE

Quelques jours après qu’il s’est fait gracié par la fédération algérienne de football (FAF), puis sa rencontre avec le manager général du Mouloudia, Kamel Kaci Said, afin de concrétiser son retour au bercail. Le gardien Faouzi Chaouchi s’apprêtait à reprendre du service avec ses ex-coéquipiers, et ce, lors de la reprise des entrainements, prévue demain. Mais à en croire une source digne de foi, cela ne se fera pas, après que le conseil d’administration ait intervenu, en sommant Kaci Said d’informer Faouzi Chaouchi que sa réintégration du groupe ne se fera qu’après la finale de la Coupe d’Algérie. Cette décision commune, s’est fait dans l’optique de préserver la concentration du groupe en prévision du rendez-vous du début du mois prochain.

SA PRÉSENCE RISQUE DE PERTURBER DJEMILI

Quant à la seconde raison qui serait derrière ce retour à l’entrainement de Chaouchi, elle est liée au fait que sa présence risque d’avoir une mauvaise répercussion sur le gardien du Mouloudia, Houari Djemili. Ce dernier qui a traversé une période très dure, notamment après l’affaire Asselah, a fini par le payer cash, notamment lors du Clasico perdu lourdement face à la JS Kabylie. Donc afin de le garder sur orbite, la direction Mouloudéenne, qui mise beaucoup sur Djemili pour que le club boucle sa saison par une consécration, tient à ce qu’il soit mis dans les meilleures conditions possibles. Ce qui veut dire que le retour de Faouzi Chaouchi aux entrainements en cette période précise, ne sera pas la meilleure option pour le club. En somme, la coqueluche des supporters du Mouloudia devra encore patienter avant de retrouver l’ambiance du groupe, sauf dans le cas où Kamel Kaci Said défiera une nouvelle fois le CA, comme il l’a fait en promettant la prime de 150 millions, en autorisant Chaouchi à se remettre au travail avec le groupe dès cette semaine. Y. R.


06

MOBILIS LIGUE UNE

Maracana N°2324— Samedi 12 avril 2014

PAS DE RÉPIT POUR LES CANARIS !

JSK

JSK-OM CONFIRMÉ POUR LUNDI

La JS Kabylie disputera un troisième match amical ce lundi contre l’Olympique Médéa. Les Kabyles qui ont joué hier un deuxième match amical contre l’ESM Koléa, profiteront donc de cette nouvelle opportunité pour remédier aux lacunes. Le staff technique devra profiter également de cette occasion pour apporter les réglages qui s’imposent. «On aura un troisième match amical ce lundi contre l’Olympique de Médéa. Ce sera le troixieme match amical pour nous sur les terres blidéennes», a confirmé l’entraineur Azzedine Ait Djoudi.

MATCH AMICAL VENDREDI PROCHAIN FACE À L’USMB

Pour la suite de la préparation, la JS Kabylie devra disputer un quatrième et dernier match amical vendredi prochain, soit au lendemain des élections présidentielles du 17 avril au stade 1er-novembre de Tizi Ouzou. L’adversaire n’est pas connu, mais l’entraineur Azzedine Ait Djoudi a confirmé hier qu’un dernier match aura lieu vendredi prochain. «Nous sommes entrain de penser à un quatrième match amical pour vendredi prochain. Ce sera le dernier dans notre programme pour cette trêve», a-t-il dit. R.S.

Profitant de ce beau temps, les Canaris continuent à travailler les automatismes et corrigent leurs points faibles du côté de la ville des roses.

P

our les Canaris du Djurdjura pas question de mettre le club déjà au placard avant l’heure. Stage intensif dans une ville qui sera, dans quinzaine de jours, le théâtre d’une finale de la Coupe d’Algérie inédite et historique entre deux vieilles connaissances à savoir la JS Kabylie et le MC Alger. Pour le premier responsable à la barre technique des Jaune et Vert, Azzedine Ait Djoudi, l’objectif est de trouver

des conditions optimales et favorables pour gérer cette trêve inattendue à cette période de la compétition. «Nous privilégions donc cette ville pour une principale raison, à savoir s’acclimater à l’ambiance de la ville des roses avant la finale», a reconnu le technicien kabyle Azzedine Ait Djoudi. Pas de repos donc pour les joueurs de cette formation phare de la ville des Genêts qui occupe la deuxième place au classement général du championnat national de ligue 1 et s’apprête à jouer une grande finale dans quelques jours. Une donnée importante selon le coach Ait Djoudi qui insiste sur la continuité du travail fourni. «Pour les joueurs, il ne devrait pas y avoir une réelle coupure dans le travail. Avec un programme de prépara-

tion bien établi et des joutes amicales, on peut espérer mieux en cette fin de saison», a-t-il ajouté. Ce mini-stage de Blida est donc une manière d’approfondir le travail effectué durant l’année et motiver davantage les joueurs à quelques jours seulement de l’épilogue. Les Canaris auront encore du temps devant eux pour apporter les réglages qui s’imposent avant la reprise de la compétition prévue pour le 25 avril. Pour le reste du travail, les camarades du capitaine Ali Rial devraient être soumis à un travail technico-tactique. En marge de ce stage d’entrainement, les joueurs auront l’opportunité de disputer quatre matchs amicaux après ceux disputés au stade 1er-novembre de Tizi Ouzou contre l’IRB Lakhdaria et celui

AIT DJOUDI EST REVENU HIER SUR L’ARRÊT DU CHAMPIONNAT :

d’hier contre l’ESM Koléa. Les camarades de Raiah auront à disputer ce lundi un troisième match amical contre l’Olympique de Médéa au stade frères Brakni avant de conclure, vendredi prochain, avec une quatrième et dernière joute amicale dont l’adversaire n’a pas été confirmé. Pour la suite du programme de préparation sur les terres blidéennes, l’entraineur prévoit un plan du travail jusqu’à la veille des élections présidentielle du 17 avril prochain. De retour à TiziOuzou, les poulains d’Azzedine Ait Djoudi auront encore une semaine supplémentaire avant la reprise du championnat pour apporter les réglages nécessaires et disputer éventuellement un dernier match amical. R.S.

«Tous les clubs sont sur un pied d’égalité»

Le premier responsable à la barre technique des Jaune et Vert, Azzedine Ait Djoudi, est revenu encore une fois hier sur la question de la trêve et dira que l’arrêt du championnat concerne toutes les équipe pas seulement la JS Kabylie. « Nous sommes au même pied d’égalité».

Toutes les équipes sont concernées par cette trêve due à la prochaine échéance présidentielle du 17 avril prochain. Tout le monde est concerné donc par cette situation, que ce soit les équipes qui jouent les premiers rôles où celles qui luttent pour le maintien. Certes, on aurait souhaité continuer sur notre belle lancée et les quatre matches de suite, mais c’est une période à gérer convenablement pour éviter tout relâchement. On doit profiter de cette période pour régler les automatismes et corriger toutes les lacunes avant la reprise du championnat prévue le 25 de ce mois », a indiqué l’entraineur de la JS Kabylie Azzedine Ait Djoudi.

«UNE PÉRIODE DIFFICILE À GÉRER»

Evoquant cette fin de saison, l’entraineur Azzedine Ait Djoudi confirme que c’est une période très sensible et délicate à gérer. Les six matchs restants en championnat et la finale de la Coupe d’Algérie s’annonce, de l’avis de ce technicien, très difficiles. «On est en fin de saison. Chaque match aura son cachet particulier.

C’est une période où la moindre erreur se paie cash. Pour ce qui nous concerne, nous avons une situation à gérer. D’abord il y a ces blessures qui peuvent chambouler notre plan du travail. La plupart des joueurs veulent se prévenir des blessures pour ne pas compromettre leur avenir. Il y a également certains joueurs qui sont en ce moment en fin de contrat, donc ils peuvent avoir l’esprit braqué vers leur avenir. Une chose est sûre, la situation n’est pas aussi facile à gérer, mais il faut faire avec», a-t-il déclaré.

«ON S’EST INVESTIS POUR REMETTRE SUR PIED BENLAMRI»

Revenant justement sur le cas de blessures de certains joueurs, l’entraineur Azzedine Ait Djoudi s’est dit inquiet, surtout de la blessure du défenseur Djamel Benlamri. «Pour ce qui est des blessures, je dirai que je suis plus inquiété par la blessure de Djamel Benlamri qui tombe mal. Ce joueur est dans l’équipe-type et son absence coûtera cher au groupe. Sa place est très importante dans le onze. Mais, je dirai que rien n’a été laissé au hasard pour le remettre à sa forme optimale. Sincèrement, on s’est investi sérieusement pour le remettre sur pied. C’est vrai que les choses ne sont pas faciles, mais les concernés sont mobilisés pour le remettre rapidement sur le terrain, d’autant plus que le reste du championnat s’annonce important et difficile en même temps», a-t-il avoué.

«IL NE FAUT PAS POLÉMIQUER SUR LE STADE DE BLIDA»

Revenant sur la question du refus exprimé par les responsables du stade Mustapha Tchaker de Blida à la JS Kabylie de s’entrainer sur ce stade, le premier responsable à la barre technique des Jaune et Vert confirme qu’il n’y avait rien de grave et les gens ne doivent pas polémiquer pour rien. «Les responsables du stade ont mis un traitement à la pelouse, ce qui veut dire qu’il est impossible de s’entrainer là-bas. Ceux qui nous ont programmés dans ce stade, en l’occurrence Larbaâ, n’étaient pas au courant de cette situation. C’est leur droit, on n’a pas d’autre choix que de retourner à Larbaâ. Il ne faut pas polémiquer pour rien, ce n’est qu’un malentendu», a-t-il expliqué.

«ON A ANTICIPÉ LES CHOSES EN ALLANT SE PRÉPARER À BLIDA»

Evoquant le choix de la ville des roses pour effectuer le stage de préparation, l’entraineur Azzedine Ait Djoudi confirme encore une fois que le choix est bien réfléchi. «Nous sommes partis pour Blida afin d’effectuer notre stage pour la simple raison : avoir nos repères avant la finale de la Coupe d’Algérie. Peut être que la JS Kabylie ne sera pas à 48 heures avant cette grande échéance dans cette ville qui sera le théâtre de cette rencontre, donc c’est une

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

belle opportunité pour avoir nos repères. Dans l’ensemble je dirai que nous avons précipité les choses», a-t-il dit.

«NOUS COMPTONS SUR NOS SUPPORTERS DE LA MITIDJA»

Pour la finale de la Coupe d’Algérie, prévue le 1er mai prochain au stade 1ernovembre de Tizi Ouzou, l’entraineur Azzedine Ait Djoudi confirme que les supporters pour passer le cap du MC Alger et revenir à Tizi Ouzou avec une sixième coupe d’Algérie. «Nous sommes bien accueillis ici à Blida. Les choses se passent très bien et dans une bonne ambiance. La JS Kabylie a beaucoup de supporters à Blida. Elle compte sur eux pour réaliser une bonne performance lors de la finale contre le MC Alger», a-t-il conclu. R.S.


MOBILIS LIGUE UNE 07

CHENIHI DANS LE VISEUR DE L’ENTENTE

En cette fin de saison, l’ESS joue gros ! Une deuxième place en championnat et une phase des poules de la ligue des champions africaine. Une fois que tout sera fini, les responsables de l’Aigle noir se focaliseront sur le recrutement dans l’espoir de bâtir une grande équipe en prévision de la saison prochaine et, pourquoi pas, revenir en force sur l’échelle africaine.

Eulma, Chanihi. Ce dernier, qui possède d’énormes qualités intéresse L’ESS depuis plus d’une année. Malgré le fait qu’il soit toujours sous contrat jusqu’en 2015, l’ESS ne désespère pas de l’avoir et à n’importe quel prix. Avoir un joueur aussi talentueux au milieu du terrain sera très intéressant pour une équipe qui espère revenir en force l’an prochain et dominer la Ligue 1 Mobilis comme ce fut le cas à chaque saison.

our y arriver, il faudra avoir de bons arguments. Avant même la fin de la saison et pour ne pas perdre trop de temps, les responsables de l’Entente de Sétif ont déjà pris attache avec plusieurs éléments dans le but de les convaincre d’opter pour l’ESS. Toutefois, plusieurs autres éléments ont été ciblés, en attendant le moment opportun pour les approcher officiellement, comme ce fut le cas avec la pépite du Mouloudia d’El

DEUXIÈME MEILLEUR BUTEUR DU MCEE

P

Pour ceux qui l’ignorent, Chenihi, natif d’Aïn Lahdjal, est le deuxième meilleur buteur du MCEE après Farès Hamiti, auteur de 12 réalisations. Le meneur de jeu eulmi, pétri de qualité, est devenu en l’espace de quelques années seulement, l’un des cadres de cette équipe de l’Est du pays. Cela rendra certainement la tâche très difficile aux Sétifiens pour l’enrôler, du moment que le président

ESS

Maracana N°2324— Samedi 12 avril 2014

Herrada fera de son possible pour lui prolonger son bail. Devant cette situation, le président Hamar n’aura qu’à casser sa tirelire et convaincre son interlocuteur de le céder.

IL A DÉJÀ ÉTÉ APPROCHÉ L’AN DERNIER

L’intérêt de l’ESS pour Chenihi remonte à la saison dernière. Lors du match ESS-MCEE (saison 2012/2013), un dirigeant de l’ESS, a approché Chenihi dans le but de lui proposer de rejoindre le club sétifien. Ce jour-là, le joueur avait deux saisons de contrat et a préféré éviter de polémiquer pour ne pas avoir de problèmes avec ses responsables. Aujourd’hui, l’ESS peut convaincre cet élément, lequel sera libre la saison prochaine, à ne pas prolonger son bail. Si Hamar réussi à le convaincre, Chenihi sera le recrutement de luxe de l’ESS en prévision de la nouvelle saison. Y. M.

HAMAR

ne veut pas lâcher Madoui... A l’approche de la fin de la saison, la question du maintien du staff technique actuel, avec Madoui aux commandes, est remise sur le tapis. Le sujet a fait l’actualité ces derniers jours au sein du club phare de la capitale des HautsPlateaux, notamment avec la rumeur qui annonce Madoui Khaireddine au PAC la saison prochaine.

Une rumeur qui a fait le tour des différents fiefs sétifiens, d’autant que l’intéressé refuse pour le moment d’évoquer son avenir à la barre technique de l’ESS. Cela a fait réagir le président Hassan Hamar qui aurait confié à ses proches qu’il n’est pas inquiet du tout à ce sujet et qu’il n’a aucune intention de se séparer de son entraîneur. Le premier responsable du club a ajouté qu’il tient à la stabilité de l’encadrement technique, souhaitant que Madoui reste encore pour une autre saison. Il aurait même été affirmatif en annonçant que le coach ne partira pas.

… ET LES CADRES

En évoquant la question de l’entraîneur, le président Hassan Hamar a fait savoir également que même les cadres de l’équipe resteront la saison prochaine, y compris ceux qui sont en fin de contrat. Il a fait savoir à ses proches qu’il est un homme de défis et qu’il fera

tout pour garder toute l’ossature de l’équipe, en faisant savoir que malgré tous les problèmes qu’a connus le club cette saison, il a toujours tenu ses promesses vis-à-vis des joueurs. Cela dit, ce n’est pas le même son de cloche chez les joueurs et l’entraîneur qui ne sont pas aussi sûrs que leur président. D’aucuns savent que Madoui ne manque pas d’offres en cette fin de saison, tout comme les joueurs cadres qui ne sont pas prêts à renouveler leurs engagements aussi facilement. Les problèmes qu’ils ont vécus cette saison ne sont pas pour les rassurer. Certes, ils accorderont la priorité à l’ESS, mais à condition que la situation change complètement, eux qui ne sont pas prêts à revivre le scénario de la saison en cours.

IL VEUT RÉGLER LE PROBLÈME FINANCIER

Le principal problème de l’ESS est d’ordre financier. L’argent est le nerf de la guerre et sans une bonne assise financière, les choses ne vont jamais changer. C’est à cause de ce problème que le club a connu de fortes crises cette saison qui ont entravé la bonne marche de l’équipe et qui l’ont secouée fortement. Les joueurs ne vont certainement pas tomber dans le même panneau et le président le sait parfaitement. C’est pour cette raison qu’il est en train de chercher d’autres sources de financement et de multiplier les contacts avec différentes entreprises publiques susceptibles d’aider le club setifien, à l’image de ERCE qui serait intéressée par investir à l’ESS. Y. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


08

MOBILIS LIGUE UNE

CRB ANANE À DROITE DE LA DÉFENSE ?

N’ayant pas trouvé une solution aux problèmes que rencontre l’équipe sur le flanc droite de l’arrière garde, le staff technique songe à de nouvelles solutions. Et parmi ces solutions, se trouve celle d’essayer le milieu de terrain, Merouane Anane dans ce poste. Le joueur en question avait déjà évolué en tant qu’arrière droit, la saison écoulée sous la houlette de Bouali, et avait donné entière satisfaction. Anane n’est pas contre l’idée, et affirme être à la disposition de l’équipe pour tout service dont elle aura besoin. S’il sera aligné à droite de la défense, Anane pourrait être remplacé dans la zone médiane par Billel Benaldjia.

HENKOUCHE : «PERSONNE N’EST ASSURÉ D’ÊTRE TITULAIRE»

L’entraîneur du Chabab, Mohamed Henkouche, affirme qu’il ne s’est encore fixé d’une manière définitive sur l’identité des onze joueurs avec lesquels il devra affronter le CSC, indiquant que tout le monde peut y prétendre. «C’est qu’on insiste à dire aux joueurs afin de leur motiver davantage. Et croyez-moi, on ne fait pas dans la langue du bois, puisque c’est bien le cas. On a, certes, quelques éléments, qui sont, quasi sûrs, sauf rebondissement, d’être titularisés, mais les autres doivent cravacher dur, puisque nul parmi eux n’est assuré d’être titulaire. Les places seront chères et seuls les meilleurs et les plus en forme joueront», dira Henkouche, qui affirme, entre temps, que la trêve qu’observe le championnat est «très longue».

LA PREMIÈRE PARTIE DE L’ARGENT DES JOUEURS VERSÉE

Comme promis, la première partie de l’argent que la direction de Malek doit encore aux joueurs, a été versée pour ces derniers. Chaque joueur, apprend-on, aurait reçu trois mensualités, ce qui n’a que soulager les protégés de Yahi et Henkouche. Ceci, d’autant que cela devrait booster leur moral pour travailler davantage et dans un bon état d’esprit. Cela facilitera, entre temps, la tâche des coachs pour apporter les réglages nécessaires sur le groupe avant la reprise de la compétition. La suite de l’argent sera versée dans les comptes des joueurs avant la reprise de la compétition, le 26 du mois courant. M. R.

Maracana N°2324— Samedi 12 avril 2014

Malek réussira-t-il à retenir ses cadres ?

Prisés par plusieurs clubs de la Ligue 1 et même à l’étranger, les cadres de l'équipe Belouizdadie, qui se trouvent en fin de contrat, ne sont pas sûrs de continuer l'aventure au sein du CRB. Ainsi, après Meguehout, qui aurait donné son accord de principe au président de l’ESS, Hassen Hammar, qui l'a personnellement contacté, voilà que d’autres clubs se trouvent sur ses traces pour le convaincre de signer chez eux.

L

’on cite, dans ce sillage, la JSK et avant tout cela l’USMBA. «Il est vrai que je dispose de contacts, comme tout joueur d’ailleurs, mais je n'ai rien encore décidé. A chaque appel, je dirai à mon interlocuteur que je voudrais bien me concentrer sur mon sujet avec mon actuel club dont je suis lié jusqu'à la fin de saison. Une fois la saison achevée, on verra», nous avait-il déclaré. Le joueur est-il vraiment décidé à partir ? L'enfant de Jijel a été très clair sur ce sujet : «Je n'ai ni fermé les portes ni, encore moins, assuré à quiconque que je suis partant. La

priorité va au CRB, certes, mais à condition qu’unterrain d'entente soit trouvé». Meguehout s’est dit, clair, donc, pour affirmer qu'il doit attendre la fin de saison. De son côté, Rebbih a surpris tout son monde, en demandant à son

manager d’entamer les contacts avec d’autres clubs. Il est vrai que le joueur en question avait nié tout cela, mais il n’en demeure pas moins que des sources, proches de lui, affirment tout le contraire, en indiquant que

DEHAR : «Optimiste pour une issue favorable»

Le demi-offensif du Chabab affirme que la longue trêve qu’observe le championnat doit être prise dans le bon sens, du moment qu’il faudra en tirer profit au maximum pour reprendre la compétition dans les meilleures conditions possibles.

Constantinois.

Dans quel état d’esprit se trouve le groupe ? Ce que je peux dire, c’est que tout va dans le bon sens, et qu’il va falloir continuer à travailler, ainsi, pour que les choses aillent dans le bon sens. Les joueurs affichent de grandes ambitions pour sortir le grand jeu et renouer avec les victoires dès le match face au CSC. Nous allons nous préparer comme il se doit pour ce rendezvous, histoire de ne rien laisser au hasard et ne pas sortir bredouilles face aux

En dépit du score, même la prestation ne prête pas confiance ? Je ne suis pas de votre avis, puisque les joueurs ont fourni, dans l’ensemble, de belles prestations, affichant, entre temps, une marge d’avance par rapport aux précédentes rencontres. C’est de bon augure pour la suite du parcours, où nous n’avons encore pas assuré notre maintien. Comment appréhendez-vous ce match face au

Peut-on dire que la trêve a été une occasion pour vous pour refaire le plein de vos batterie ? Bien évidemment, surtout que l’équipe sortait d’une défaite très difficile à avaler face à l’USMH. L’équipe se prépare comme il se doit depuis l’entame de cette trêve et les joueurs ne veulent rien laisser au hasard. Il est vrai que lors des matchs amicaux, nous en avons perdu plusieurs, mais le résultat ne veut absolument rien dire, puisque ce qu’il y a à tirer de ce genre de rencontres, réside ailleurs.

CSC ? C’est un match qu’on doit gagner, sans plus. Nous sommes contraints de garder les trois points chez nous, histoire de ne pas nous éloigner davantage de la zone des relégables. Il est de notre devoir de ne pas décevoir davantage nos fans, qui souffrent, j’en suis persuadé, en voyant leur équipe dans une pareille position. Le CSC sera, certes, difficile à manier, mais doit revenir chez lui les mains vides, puisque les trois points doivent rester chez nous. Vous vous montrez rassurant, alors que tout Belouizdad s’inquiète ? Je le sais, et si je suis optimiste, c’est parceque je suis dans le groupe, et je sais très bien ce je dis. Il nous reste encore six matchs à jouer, et il nous faudra faire preuve de courage et vigilance pour ne pas tomber dans nos travers. Nous avons, certes, une marge d’avance par rapport aux autres concurrents dans la course au maintien, et on devra tout faire pour que cela soit mis à notre profit. Entretien réalisé par Mohamed R.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

les contacts existent, du moins avec l’ESS. D’autres éléments pourront leur emboiter le pas, si le président Malek ne bouge pas pour leur prolonger leurs contrats. Malek, que nous avons touché pour connaître son avis sur le sujet, se montre à la fois confiant et vigilant, sachant que sa mission ne sera pas une sinécure. «On essaiera de convaincre les cadres de rempiler, et on fera, dans ce sillage, de notre mieux. On trouvera les moyens adéquats pour le faire. Rien ne presse, car on ne veut pas perturber ces joueurs dans cette dernière ligne droite de la saison, et où l’équipe lutte toujours pour sa survie en Ligue 1». Le dernier joueur qui pourrait plier bagages à la fin de la saison en cours, n’est autre que Khelili, dont les responsables d’Angers sont toujours intéressés par ses services, comme nous l’avions déjà rapporté dans notre dernière livraison. Sur ce point, Malek ne ferme pas la porte à son joueur, affirmant qu’il s’agit d’un tout autre cas. Malek parviendra-t-il à convaincre tout ce beau monde à être Belouizdadi la saison prochaine ? On le saura en fin de saison. Mohamed Rahim


Maracana N°2324— Samedi 12 avril 2014

MOBILIS LIGUE UNE 09

RECRUTEMENT DE LA SAISON PROCHAINE

En fonction du classement final

Selon des sources bien informées des affaires courantes des Jaune et noir,l’administration harrachie ne veut pas se précipiter sur le recrutement pour la saison prochaine puisque, pour elle, il faut attendre la fin du championnat et le classement final du club avant de se prononcer. sur les joueurs à acquérir.

L

a prochaine confrontation face à l’ASO sera la baromètre du coach qui aura une idée précise sur le finish de cette formation, surtout que si les camarades de Boumechra réussissent un bon coup dans cette rencontre les Jaune et Noir, ils auront une grande chance de terminer la saison sur le podium comme le souhaitent les fans harrachis et, du coup, l’administration pourra se pencher sur le

volet recrutement aux fins d’étoffer le groupe au cas où les Harrachis participeraient à la coupe d’Afrique la saison prochaine. Surtout qu’il faut éviter que le scénario de la saison passée ne se reproduise avec le retrait des Harrachis à cause du manque de moyens mais aussi des directive de la FAF qui a refusé de reporter les matchs des clubs impliqués dans la coupe d’Afrique.

CHAREF N’IRA NULLE PART

Dans le même contexte, l’entraineur en chef, Charef, ne compte pas quitter son club la saison prochaine puisque, selon nos sources, le coach harrachi a perçu trois mois de salaire en signe de bonne foi de la part de l’administration de Laib pour garder son coach la saison prochaine. Charef aura du mal à quitter le club où il a instauré des traditions et une politique propres à lui. Car prendre en charge un autre club constituera

une aventure pour l’entraineur qui a trouvé toutes les facilités à l’USMH où il est maître à bord.

CHAREF EXHORTENT LES JOUEURS À NE PAS PROLONGER MAINTENANT

Selon des sources proches du club, l’entraîneur en chef harrachi, à savoir Charef, a discuté avec les joueurs en fin de contrat, les exhortant à ne pas prolonger leur contrat en attendant la fin de la saison. En effet, le coach a indiqué clairement à ses joueurs que pour l’instant il faut d’abord voir la situation de l’administration avant de se pencher sur leur futur dans les jours à venir. «Pour l’instant, il faut éviter de prolonger vos contrats. Il faut attendre que les choses s’améliorent au niveau de administration. Seulement, il faut rester concentrés sur votre sujet et tout faire pour terminer le championnat à une place qui vous permettra de

Younès : «Je n'ai encore rien décidé»

L'attaquant Sofiane Younès affirme qu’il n'a pas encore pris de décision quant à son avenir. Le joueur qui arrive en fin de contrat affirme que tout dépendra de la proposition de Laïb en fin de saison. Est-ce difficile de gérer une trêve aussi longue ? Oui, ce qui rythme la vie des joueurs, c'est bien la compétition, et voilà que le championnat va observer une trêve jusqu’au 26 avril prochain, ce qui va se répercuter négativement sur le

rendement ou bien le moral des joueurs, mais il faut faire avec et essayer de trouver les astuces pour rester motivé et revenir en force lors de la reprise de la compétition. Revenons aux rencontres amicales. L'équipe a encaissé beaucoup de buts, est-ce inquiétant ? Non, ça reste des matchs amicaux pour évaluer les capacités des joueurs et permettre à l'entraineur d'opérer quelques changements. Pour répondre à votre question, je dirais que le coach a essayé beaucoup d'options dans ces matchs, en plus qu'il n'y a pas la même motivation contrairement aux matchs offi-

jouer la coupe d’Afrique ce qui reste le vœu le plus cher de la famille harrachie» a déclaré l’entraîneur en chef à ses joueurs.

YOUNES PISTÉ PAR L’ESS ET L’USMBA

Nous croyons savoir que l’attaquant Younes serait convoité par deux clubs, l’ESS et l’USMBA. En effet, le joueur en question est en train de revenir en force ces derniers temps. Néanmoins, il affirme qu’il n’a pas encore tranché quant à son avenir, malgré que son contrat expire en fin de saison. Il serait en contact, selon les mêmes sources, avec plusieurs clubs qui veulent s’attacher ses services, mais cela demeure au stade de contacts. «Je n’ai pas tranché quant à ma prochine destination en attendant ce que l’administration harrachie va me proposer dans les jours à venir» conclut le joueur. Lotfi S.

ciels. Il ne faut pas trop se focaliser sur ces rencontres et penser à travailler plus. En fin de contrat en juin prochain, allezvous rempiler ? Pour le moment, je n'ai pas pris de décision, mais la priorité va à mon club, mais tout dépendra de l'offre. Et puis, on verra bien… Un dernier mot ? Je souhaite que l'équipe finisse la saison sur une bonne note, à savoir un bon classement pour participer, pourquoi pas, la saison prochaine, à une compétition continentale qui nous tient à cœur. Entretien réalisé par Lotfi S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

USMH

ECHOGRAPHIE POUR AMADA AUJOURD’HUI

Touché au genou, le milieu de terrain Amada n'a pas pu passer d'échographie hier comme prévu. Le joueur a fait reporter cet examen à aujourd’hui pour mieux voir la nature de sa blessure, et s'il pourra revenir dans les prochains jours. «Pour le moment, j'ai ressenti des douleurs au genou, je ne connais pas la nature de ma blessure, mais tout dépendra des examens qui vont être effectués, samedi».

CHAREF A PERÇU TROIS MOIS DE SALAIRE

L'entraîneur en chef harrachi a perçu trois mois de salaire après avoir patienté pendant plusieurs jours. Boualem Charef toucherait un salaire de 120 millions par mois, ce qui va jouer en faveur de l'administration du club harrachi, pour le convaincre de prolonger son contrat qui prendra fin en juin prochain.

LE MATCH DE KHEMIS ANNULÉ

Les Jaune et Noir devraient se contenter d'une seule rencontre face au WA Boufarik. La deuxième rencontre qui était prévue contre le SKAF a été annulée à cause du manque d'effectif dans cette formation.

EL-AMALI PAYÉ, INFO OU INTOX ?

Ces derniers jours, on a laissé entendre qu'ElAmali a touché trois mois de salaire. Ça reste à confirmer surtout que l'administration, dans un premier temps, avait décidé de ne verser qu'une mensualité au joueur.


10

MOBILIS LIGUE UNE

CSC À L’HEURE DES GRANDS DÉFIS

Petit à petit, les Vert et Noir se dirigent vers la reprise de la compétition dans son dernier virage. La préparation bat son plein et tous les joueurs semblent être fin prêts en vue de redémarrer sur de bonnes bases. D’ailleurs, dans ce contexte, certains d’entre eux diront! : «La trêve n’a que trop duré. Certes, elle tombe au bon moment, mais à présent il faut qu’on reprenne la compétition, d’autant qu’il ne nous reste que six matchs avant le tomber de rideau. Le fait de retarder la reprise d’une autre semaine ne nous arrange pas. Cela risquerait même de perturber toute notre préparation.» En outre, les camarades de Maïza s’acharnent au travail et mettent le paquet pour arriver à se refaire une santé et à retrouver toute leur verve dès la reprise. Mieux, ils sont, en train, de mettre tout en œuvre pour démarrer en force, notamment, face au CRB et au RCA. «Nous travaillons d’arrache-pied pour être fin prêts pour le rendez-vous le jour J. Nous aurons à disputer des matchs d’une grande importance et nous devons savoir les gérer comme il se doit. C’est la seule manière pour nous d’atteindre notre objectif en cette fin d’exercice», a rétorqué Boulemdais, le buteur de l’équipe. A quelques jours de cette reprise, les Vert et Noir sont décidés à aller de l’avant et à relever tous les défis en vue de se mettre en évidence et de terminer sur le podium… Abdelkader Z.

Maracana N°2324— Samedi 12 avril 2014

Les Sanafir décevants

La rencontre qui a mis aux prises les poulains de Bernard Simondi avec les joueurs du Mouloudia de Batna, drivée par Mohamed Tebib qui connaît bien la maison CSC, s’est terminée sur un score de deux buts pour chaque formation. La rencontre a débuté avec vingt-cinq minutes de retard par rapport à l’horaire initialement prévu. Et cela s’est répété durant la pause entre les deux mi-temps où le trio était resté dans les vestiaires presque trente minutes. La cause est que le trio d’arbitres aurait exigé d’être payé avant le début de la rencontre, et à la pause, les trois arbitres auraient encore mis la pression en refusant d’officier la seconde période. Il aura fallu l’intervention de quelques sages et les promesses de Bentoubal pour que la rencontre continue et arrive au bout. Encore une autre histoire qui risque de ternir l’image du club, une histoire de quelques sous qu’ils n’ont pas pu régler lors de la préparation de l’organisation du match. Cela relève d’anciens réflexes qui sont toujours gravés dans les têtes et le bricolage est toujours de mise, sinon comment expliquer cette défaillance qui a risqué de faire capoter un match censé être préparé d’avance et tous les détails réglés. Côté technique, il s’agit d’une équipe new-look avec deux jeunes espoirs sur les flancs qui ont montré de belles choses, prouvant qu’ils peuvent intégrer l’équipe pro. Ils étaient cinq jeunes convoqués à cette joute amicale, trois d’entre eux ont pu jouer dont les deux Zouaoui et Nini, qui ont été incorporés d’entrée de jeu en tant que latéral droit et latéral gauche, alors que Naâmoune a fait son entrée en cours de jeu. Le constat est un peu amer dans la mesure où l’équipe n’a rien montré d’encourageant durant toute la partie. Tous les

Entretycadres sont blessés ou peutêtre de peur de contracter une blessure. Et parmi les absents, je cite entre autres Bezzaz, Boulemdaïs, Maïza, Houri et Berthe à titre d’exemple. Physiquement, les Sanafir étaient à la traîne par rapport à leur adversaire du jour, qui a fait preuve d’un jeu vivace et alerte. Enfin, c’était décevant sur toute la ligne, on croyait qu’on était en vacances tant la partie côté clubiste était monotone, avec en plus l’absence totale du public, élection présidentielle oblige.

ABSENCE ÉNIGMATIQUE DE HENAÏNI

Ayant participé à toutes les séances d’entraînements de la semaine depuis que l’équipe est revenue de Cote d’Ivoire, Aymen Henaini a étrangement disparu jeudi aprèsmidi lors du match de préparation

contre le Boubya. On l’attendait dans ce match, lui qui est revenu à son meilleur niveau depuis qu’il s’était définitivement débarrassé de sa blessure a surpris plus d’un parmi les observateurs sur place. En effet, après quelques investigations, il s’est avéré que le joueur aurait eu une discussion avec son président où il était question de revoir à la baisse son salaire, ce qu’il ne lui aurait pas plu du tout. Il aurait refusé, et c’est ainsi qu’il aurait décidé de faire l’impasse sur cette rencontre. On avait décidé de prendre contact avec le joueur pour en savoir un peu plus, mais ce dernier était injoignable. A son retour, on pourra en savoir un peu plus sur cette affaire, qui dit-on a été au centre de la discussion de certains joueurs à qui la direction clubiste avait demandé la même chose. Selon nos sources, Omar Bentoubal aurait demandé à revoir à la baisse les salaires de certains

HADIOUCHE : «J’ai hâte de reprendre la compétition !» En cette fin d’exercice, Hadiouche est en train de revenir à son top niveau. Ce technicien de qualité est déterminé à faire de son mieux pour aider son équipe à terminer la saison en beauté. Dans cet entretien, notre interlocuteur parle de la fin du championnat et des difficultés que pourrait rencontrer l’équipe dans la réalisation de son objectif. Vous êtes en plein dans la préparation. Un commentaire!? Effectivement, nous continuons à nous préparer dans de bonnes conditions et ce, pour redémarrer à l’aise et sur de bonnes bases. Nous travaillons dur et j’estime qu’on a réussi à rattraper le temps perdu… La trêve se poursuivra jusqu’au 25 de ce mois. Qu’en pensez-vous!? Certes, c’est un peu long, mais il y a des raisons qui ont amené les responsables sportifs à retarder la reprise d’une semaine. Cela dit, de

mon côté, j’ai vraiment hâte de reprendre la compétition. Comment appréhendez-vous la suite du championnat!? Dure et serrée. D’autant qu’on aura à faire à des équipes concernées d’une manière ou d’une autre, soit par la relégation, soit par les premières places. Donc, ce sera difficile. Le CRB puis le RCA seront vos premiers adversaires. Quelles sont vos impressions!? Que ce soit le CRB ou le RCA, pour moi, tous les matchs qui restent seront difficiles. Nous devons les disputer comme des matchs de coupe, où il n’est pas permis de perdre. Nous devons glaner le maximum de points, tant à domicile qu’à l’extérieur.

Un mot sur les supporters... Nos supporters ne sont plus à présenter. Ils sont toujours fidèles aux différents rendez-vous et je suis persuadé qu’ils seront derrière leur équipe en cette fin de championnat. De notre côté, on fera tout ce qui est en notre pouvoir pour réaliser les meilleurs résultats possibles, pour que l’équipe soit propulsée aux premières loges du tableau. Entretien réalisé par Abdelkader Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

joueurs jugés excessivement élevés par rapport à leur rendement et leur temps de jeu.

BENCHAIRA, UN JOUEUR TALENTUEUX

Dans cette rencontre où beaucoup de choses ont été décevantes, il y a eu tout de même quelques satisfactions dont l’une nous a semblé intéressante et utile à présenter. En effet, le joueur qui portait le numéro 10 du côté du MSP Batna avait ébloui l’assistance par son talent et son génie. Tout au long de la rencontre, il a fait subir aux Sanafir beaucoup de tracas tant sur le plan collectif où il possède une bonne lecture de jeu distribuant de bons ballons à ses coéquipiers, que sur le plan individuel, où il a surclassé tout le monde par un talent qui nous fait revivre une nostalgie de certains joueurs qu’on avait connu dans les années 1980. En tout cas, ce joueur Benchaïra qui avait pris le numéro 10 d’un certain Hadj Aïssa qui était passé par là, devra faire profiter une des équipes de Ligue 1 parce que des joueurs de sa trempe se font rares dans notre championnat. Un joueur à suivre bien sûr même s’il lui reste encore une année de contrat avec son club actuel.

SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT LE JOUR DU MATCH

A la surprise générale, le coach clubiste Bernard Simondi avait programmé une séance d’entraînement le matin de jeudi, alors que l’après-midi à 15h, ces joueurs devraient livrer une rencontre amicale face à leur homologue du Mouloudia de Batna. Savait-il qu’il y avait match ou pas! ? Certainement mais personne n’avait compris ce qu’il venait de faire. On comprend mieux pourquoi certains joueurs ont préféré faire l’impasse sur cette rencontre de peur de contracter une méchante blessure à six journées de la fin de championnat. On n’arrive pas à comprendre ce qui a motivé l’entraîneur à faire un entraînement le matin, alors que l’après-midi il y avait match... La question reste posée. Lamine B.


MOBILIS LIGUE UNE 11

Maracana N°2324— Samedi 12 avril 2014

LES HAMRAOUA REDOUBLENT D’EFFORTS

Le Mouloudia d’Oran en est à sa quatrième journée de stage à Beni-Saf, en comptant le mercredi, jour de son arrivée en mi- journée à l’hôtel Aquarium, lieu de séjour des Hamraoua. Omar Belatoui avait laissé à la maison plusieurs éléments, soi-disant blessés.

I

l semble que ce ne soit pas le cas de certains dont les places au sein du groupe sont désormais prises par les éléments de l’équipe des U21, appelés par Omar Belatoui, pour booster les éléments seniors. Du coup, la concurrence fait rage et c’est peut-être un élément positif pour une formation qui se trouve au bord du précipice et qui devra prendre un bon élan pour le sauter. C’est le résultat auquel aspire le staff technique, qui fait de son mieux pour faire d’un ensemble médiocre, une machine capable de gagner, au moins ses prochains quatre matchs à domicile.

BENAMAR SE REBIFFE

Parmi les éléments qui ont été « interdits de stage », l’attaquant

Benamar Abdelatif, qui n’a pas accepté sa mise à l’écart. Le joueur, originaire du chef-lieu de wilaya, Témouchent, s’étant rendu par ses propres moyens au stade de Beni-Saf, le mercredi aprèsmidi, pour rejoindre le stage ou tout au moins avoir une explication, ce qui est logique, de l’entraîneur. Il en a fait les frais, pour la simple raison que le gardien du stade lui refusa l’entrée vers le terrain, où s’entrainaient ses coéquipiers.

CELA S’EST PASSÉ DEVANT LES YEUX DES DIRIGEANTS

Benamar est encore choqué de ce qui lui est arrivé, surtout que cela s’est passé, selon lui, devant deux dirigeants, le vice-président Abdalilah et le manager Haddou. Ces deux derniers n’ont fait aucun geste pour permettre à Benamar de rejoindre ses camarades, alors qu’il était en tenue d’entraînement, comme s’il s’agissait d’un étranger au MCO. «Je trouve que c’est un comportement inélégant et non-professionnel ! J’avais vent, avant de signer, qu’au MCO, il y avait toujours eu des com-

UNE FIN DE PARCOURS DIFFICILE

Si nous tenons compte de certaines réflexions de joueurs, cete longue trêve est devenue pesante. «C’est vrai que c’est long et ça devient monotone. Une trêve d’une semaine ou deux au maximum, aurait été la bienvenue, mais un mois, c’est trop, car ça casse le rythme`de toutes les équipes. Personnellement, je suis pressé de reprendre la compétition », estime le milieuattaquant, Lyès Kouriba. Quant au fait de jouer tous les trois jours, il estime que c’est tout aussi pénalisant. «Jamais nous n’avions joué auparavant 6 matchs à raison d’un tous les trois jours, cela veut dire que nous n’allons plus nous entraîner. Je pense, à mon humble avis, que ça pourrait fausser le reste de la compétition, aussi bien pour les équipes qui jouent les places d’honneur que pour celles qui cherchent le maintien. Mais bon, on n’y peut rien, dans la mesure où chaque club dispose de 25 joueurs professionnels ».

UNE PENSÉE POUR ZOUAK

Joueurs et staff technique ont été touchés par la mort du joueur de l’USM Harrach, Mohamed Zouak. Vendredi, ils ont eu une pensée pour ce jeune joueur et nous nous associons avec eux pour présenter nos sincères condoléances à la famille du défunt et à l’USMH. Que Dieu Le Tout Puissant le reçoive en Son Vaste Paradis. Miloud T.

portements bizarres. J’avais , quand même, signé, parceque je considérais qu’il était un grand club et que je pouvais y évoluer. Aujourd’hui, je le découvre de l’intérieur et ce n’est pas gai. Pour jouer au Mouloudia, il faut soit être un fils du club comme ils disent, soit avoir à l’intérieur de la direction, des gens qui vous épaulent». Concernant son renvoi du stade, il a déclaré : «Je reviendrai tous les jours, en tenue d’entraînement, car jusqu’à présent, je n’ai reçu aucune notification écrite me mettant à l’écart ou me renvoyant, comme le stipule la règlementation. Je continuerai à me rendre au stage, ici et ensuite à Oran jusqu’à ce que je reçoive un écrit de la direction et s’il le faut, je me ferai assister par un huissier de justice ».

DES JOUEURS PERPLEXES

Certains des coéquipiers de Benamar, en le voyant suivre leur entraînement des gradins, ne manquent pas de se poser des questions sur cette situation et sur leur propre avenir dans un club qui semble ne pas être régi d’une manière, à même d’élever son

SAÏDI ET FEKIH REJOIGNENT LE GROUPE

L’arrière latéral droit, Lyès Saïdi et l’avant centre des U21, Mounir Fekih, auteur de trois buts en championnat, ont rejoint jeudi, le reste du groupe, à Beni-Saf. Saïdi était en stage avec l’équipe nationale militaire, alors que Fekih avait été blessé lors du premier match amical contre l’équipe de Sidi Chahmi. Après plusieurs jours de repos et un suivi médical, il a été autorisé à reprendre l’entraînement.

niveau et de respecter ses joueurs. il arrive aujourd’hui à Benamar, ce qui est arrivé à bien d’autres avant lui et certains supporters estiment que c’est ce manque de considération envers ceux qui font le spectacle et qui sont là pour hisser le club dans une bonne place, qui plombe le Mouloudia dans les profondeurs du classement depuis de longues années. «Quand on pense en priorité à l’intérêt du club et non à celui des gens qui le gèrent, on met les joueurs, qui sont les principaux acteurs, dans de bonnes conditions. Or, que voyons-nous depuis plusieurs saisons ? Des joueurs qui ne sont pas payés, des joueurs qui sont humiliés alors qu’ils ont été courtisés avant la signature de leur contrat. Nous pensons que le mal ne réside pas dans les joueurs, mais dans les dirigeants ». Du côté du staff technique, on ne veut pas polémiquer, c’est NO COMMENT. Rappelons que Belatoui avait déclaré il y a une semaine : «Certains ne sont pas satisfaits de mes choix, mais on ne peut contenter tout le monde tout de même.» Miloud T.

BELATOUI INSISTE SUR L’EFFICACITÉ

Le staff technique oranais, tout en ne délaissant pas les autres aspects techniques de la préparation, insiste sur l’efficacité offensive et la couverture défensive. «Tout le monde a constaté que le Mouloudia possède une des plus mauvaises défenses du championnat, alors qu’il a des éléments, qui, pris individuellement, ont beaucoup de qualités. C’est dire que le problème réside dans la cohésion et la couverture défensive. Nous nous attelons à corriger ce secteur, tout en poussant, d’un autre côté, les attaquants à faire preuve de réalisme. Nous avons constaté qu’ils ne prennent pas toujours leurs responsabilités aux abords des 18 mètres adverses et nous travaillons à améliorer leur rendement », a déclaré Maghfour.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MCO BIQUOTIDIEN AU MENU

Après avoir effectué un seul entraînement le mercredi après-midi, jour de leur arrivée dans la ville côtière, les coéquipiers de Dahmane, ont commencé, dès le lendemain, avec un biquotidien, à même de les remettre d’aplomb, tant sur le plan moral, que sur celui physique. Les séances se déroulent le matin à 10 heures et l’après-midi aux environs de 16H00. «En gros, cette préparation se déroule bien. Nous travaillons aussi bien le côté physique que celui technique. L’ambiance est normale, sans être euphorique. Je pense que ce stage, qui nous a éloigné d’Oran et sa monotonie, nous permettra de nous améliorer et de bien aborder notre match contre le MC El Eulma, surtout sur le plan mental », estime le gardien algérois qui se trouve au mieux de sa forme.

EN AMICAL AUJOURD’HUI FACE AU CRBS

Le Mouloudia entamera cette après-midi son 4ème match amical de la trêve « électorale ». Après avoir pris le meilleur sur l’équipe de l’inter régions, le MBSC sur le score de 2 buts à 1, puis sur l’USMBA, le leader de la Ligue 2, (1-0 puis 3-2), la formation de Belatoui compte bien continuer sur sa lancée en épinglant les régionaux de Beni-Saf, à leur tableau de chasse amicale. Pour des raisons de règlementation, on a laissé entendre que ce match de préparation aura lieu à huis-clos. «Ce match, qui ne sera pas le dernier de notre cycle de préparation, va nous permettre de continuer à faire les réglages indispensables, à même de rendre le groupe plus performant. Nous savons que les 6 matchs qui restent seront compliqués, car chacun de nos adversaires aura un objectif à accomplir et personne ne nous fera de cadeau. Nous avons aussi l’occasion de voir où en sont les remplaçants et les jeunes espoirs susceptibles de jouer certains matchs de championnat », pense l’entraîneur adjoint, Maghfour. M. T.


12

EQUIPE NATIONALE

JSMB

Maracana N°2324— Samedi 12 avril 2014

A DEUX SEMAINES DE LA REPRISE DE LA COMPÉTITION OFFICIELLE

LES VERT ET ROUGE PAS ENCORE PRÊTS !

LA REPRISE FIXÉE POUR AUJOURD’HUI

Les Verts et Rouge de la JSM Béjaia reprendront le chemin des entrainements aujourd’hui samedi, et ce, après avoir bénéficié d’une journée de repos pour hier, accordée par le staff technique afin de permettre aux joueurs de reprendre leurs forces et être aptes pour la suite du parcours. D’ailleurs, les Béjaouis s’entraineront aujourd’hui avant d’affronter demain la formation de la JS Jijel en amical, ce qui sera une opportunité pour les Béjaouis pour bien préparer la suite du parcours.

BENMANSOUR ET HAMOUCHE NE SE SONT PAS ENTRAINÉS JEUDI

Les deux joueurs, à savoir Hamouche et Benmansour, ne se sont pas entrainés jeudi dernier pour cause de douleurs qu’ils ont ressenties à la fin de la rencontre amicale disputées face à la formation de RC Bougaâ. De ce fait, ils devraient reprendre avec le groupe aujourd’hui pour se préparer, et par la même, être aptes pour la reprise de la compétition officielle, dans deux semaines et espérer réaliser les résultats escomptés. Le staff technique, sous la houlette du coach Hamouche, compte ainsi bénéficier de la disponibilité de tout l’effectif pour réaliser les résultats escomptés.

L’ATTAQUE INQUIÈTE AVANT LA REPRISE DE LA COMPÉTITION En attendant de voir le rendement de l’équipe lors de la rencontre de demain face à la JS Jijel, voilà que le compartiment offensif de la JSMB inquiéte déjà avant la dernière ligne droite qui sera abordée dans deux semaines. Lors de la joute amicale face à la formation de RC Bougaâ, les attaquants sont passés à côté de leur sujet et doivent réagir lors des rencontres officielles pour permettre à leur équipe de réaliser son objectif.

Décidemment, les Vert et Rouge de la JSM Béjaia ne sont pas encore prêts à reprendre la compétition officielle, dans la mesure où ils continuent de se préparer durant cette période de trêve, pour qu’ils puissent aborder la dernière ligne droite du championnat national avec un moral au beau fixe.

A

insi donc, la joute amicale livrée mercredi dernier face à la formation de la JS Jijel, n’est pas venue pour rassurer le staff technique qui semble appelé à effectuer encore un grand travail pour que son équipe soit à la hauteur et prête pour la suite de la compétition. Les Béjaouis qui affrontaient la formation de RC Bougaâ au stade de l’Unité Maghrébine, se sont contentés d’un rendement juste moyen, loin des attentes des dirigeants et des fans qui s’attendaient à mieux, surtout lorsque l’on sait que les Béjaouis doivent faire le plein lors des six prochains matches pour

espérer réaliser le maintien. Devant une telle prestation, les nombreux fans semblent être gagnés par l’inquiétude où il semble difficile de croire encore au miracle bien que le staff technique affiche toujours de l’optimisme pour l’avenir.

DES LACUNES À TOUS LES NIVEAUX

En effet, lors de la joute amicale disputée mercredi dernier face à la formation de RC Bougâa, nous avons constaté des lacunes à tous les niveaux que ça soit au niveau du compartiment défensif ou offensif où les joueurs n’ont pas pu livrer le rendement escompté. Ce qui a fait que la prestation du groupe a été loin des attentes du staff technique et les supporters qui craignent pour l’avenir de leur équipe, à six journées seulement de la fin de l’exercice actuel. Désormais, les deux semaines restantes pour la reprise de la compétition officielle doivent être bien exploitées par les joueurs et le staff technique, pour apporter les correctifs qui s’imposent et trou-

ver les mécanismes nécessaires qui permettront à l’équipe de réussir les résultats escomptés et de s’éloigner de la zone rouge. Le coach Hamouche semble être conscient de ce qu’attend ses poulains et compte procéder aux correctifs qui s’imposent avec les deux joutes amicales prévues durant cette trêve pour espérer réaliser les résultats escomptés.

LES JOUEURS APPELÉS À RÉAGIR

Vu leur prestation lors de la dernière rencontre amicale livrée face à la formation de RC Bougaâ, les joueurs de la JSMB sont désormais appelés à réagir et d’être à la hauteur dans les prochaines journées dans la mesure où les matches restants ne seront pas facile comme ils doivent impérativement faire le plein pour garder l’espoir d’éviter le purgatoire. Les camarades de Brahim Zafour semblent être conscients de ce qui les attend et surtout décidés à ne pas céder des points pour réaliser leur objectif primordial qui demeure le maintien, bien que la tâche ne soit

pas facile. Les prochaines joutes amicales s’annoncent déjà une aubaine pour corriger leurs erreurs et de bien préparer la suite du parcours.

HAMOUCHE COMPTE APPORTER ENCORE DES CORRECTIFS

Le premier responsable de la barre technique de la JSM Béjaia, en l’occurrence, Lahcène Hamouche, compte profiter pleinement de cette trêve pour recharger les batteries et se permettre de bien préparer les matches restants. D’ailleurs, il compte mettre à profit le fait que le championnat observe une autre semaine supplémentaire, pour corriger les erreurs qui ont été constatées et trouver les mécanismes nécessaires afin de réaliser de bons résultats et améliorer le rendement de l’équipe. Il a demandé aux joueurs de se bien préparer durant cette trêve et de recharger leurs batteries pour qu’ils puissent fournir le rendement escompté lors des rencontres restantes du championnat. S.A.S.

LA DIRECTION ENTAME UNE OPÉRATION DE NETTOYAGE

La direction de la formation de la JSM Béjaia, a déjà entamé l’opération du grand nettoyage et ce, à travers la libération de certains joueurs avant même la fin de saison. En effet, après avoir accepté de procéder à la résiliation des contrats de Belgherbi et Bouziani, qui n’ont pas donné satisfaction, c’est au tour de franco-congolais, à savoir Louhoungou, de connaître le même sort et d’être libéré, puisque la direction du club vient de résilier son contrat après avoir échoué de donner un plus à l’équipe. Pour certains observateurs, c’est l’opération du grand nettoyage où les dirigeants comptent se séparer des joueurs qui n’ont pas réussi à donner un plus à l’équipe.

LES JOUEURS DOIVENT SE CONCENTRER SUR L’AVENIR

Les poulains de Hamouche qui seront appelés à fournir beaucoup d’efforts lors des prochains jours pour espérer se racheter de leur dernière défaite à domicile face à l’USM El Harrach, sont appelés à se concentrer sur l’avenir pour espérer de céder à ce stade de la compétition où le club conserve encore de l’espoir d’éviter le purgatoire. Les coéquipiers

de Djabaret semblent être conscients de ce qui les attend et décidés à fournir des efforts pour bien négocier les matches restants et surtout réaliser l’exploit qui demeure le maintien en ligue 1. Les deux semaines restantes avant la reprise de la compétition s’annoncent décisives et importantes et le coach Hamouche compte profiter au maximum pour recharger les batteries, afin d’être à la hauteur, et par la même, réaliser l’objectif tracé.

LE STAFF TECHNIQUE COMPTE PROGRAMMER DEUX AUTRES JOUTES AMICALES

Voulant assurer une bonne préparation en prévision de la suite du parcours, le staff technique compte procéder à la programmation de deux joutes amicales pour bien préparer ses troupes, à commencer par celle de demain face à la JS Jijel. Lors de sa dernière déclaration sur ces mêmes colonnes, le staff technique a aimé le vœu de disputer d’autres joutes amicales pour bien peaufiner la préparation de la suite du parcours et de réussir les résultats escomptés. S.A.S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2324— Samedi 12 avril 2014

MOBILIS LIGUE UNE 13

À Constantine pour un match MOB de la réconciliation étaient dans tous leurs états, après ce qui s’est passé ce jour-là, où sans le coup de pouce de l’arbitre, les Constantinois auraient trouvé des difficultés à battre les Crabes.

Le Mouloudia olympique de Béjaia et le Club sportif constantinois, soit deux clubs populaires par excellence, avaient une animosité sportive depuis belle lurette.

DEUX MATCHES AMICAUX POUR SE RÉCONCILIER

E

n effet, les relations entre les deux clubs se dont détériorées, même lorsque ces derniers évoluaient en division 2, alors que les galeries des deux clubs ne se sont jamais entendues, ou presque. L’on se rappelle, que rien que pour la saison sportive 2012/2013, qui avait permis au MOB d’accéder en ligue 1 professionnelle pour la première fois depuis sa longue histoire (59 ans d’existence), les deux clubs, le MOC et le MOB, qui étaient en ligue 2, avant que les Constantinois ne rétrogradent en division nationale amateur, il y’avait ces incidents qui avaient éclaté à la fin du match entre les fans du CSC qui, selon les dires des fans du MOB qui se sont déplacés à Constantine pour encourager leur équipe face à l’autre club Constantinois (Le MOC), les supporters du CSC avaient malmené ceux du MOB dès le retour de ces derniers vers Béjaia. Le comble est que ces fans des Sanafirs avaient oublié que leur équipe allait jouer le lendemain à Béjaia face à la JSMB (Ligue 1). Résultat, avant que les fans du CSC ne rentrent au stade Opow,

ils étaient malmenés, comme quoi les fans du MOB voulaient se faire justice.

IL Y AVAIT AUSSI LE MATCH DE COUPE DE CETTE SAISON

Entre les galeries des deux équipes, ce n’est pas la rivalité sportive qui les caractérisent, mais bel et bien autre chose, que beaucoup d’observateurs n’arrivent pas à comprendre et à définir aussi. Mais ce qu’on peut dire, c’est que cette animosité entre les fans des deux clubs qui sont l’uns parmi ceux qui sont populaires en Algérie, a fait que les choses se sont envenimées avec le temps. En effet, et rien que pour cette saison, les deux clubs se sont rencontrés à deux reprises en championnat et

une en coupe. Parlons du match de coupe qui a eu lieu au stade Hamlaoui de Constantine et à huis clos le 21 Décembre 2013. Ce jourlà, les deux équipes se sont quittées à la mi-temps sur le score de zéro partout. Mais avant l’entrée des deux équipes sur le terrain pour la deuxième période, un dirigeant du CSC, dont on taira son nom, et selon les dires des dirigeants du MOB, avait harcelé l’arbitre dudit match, Sahraoui en l’occurrence en lui mettant la pression. Ce qui fait que l’arbitre de ladite rencontre avait fait en sorte de donner un coup de pouce aux locaux qui sont allés, par la suite, arracher cette qualification au prochain tour (1/8ème de finale), en gagnant sur le score de deux buts à zéro. L’on se rappelle aussi que le coach Amrani et le président du MOB

Tout cet état de fait, a fait que les fans du MOB avaient lancé un défi au match retour de cette saison sportive 2013/2014 qui s’est jouée le 08 Février passé. En effet, les fans du CSC étaient «Personna Non Grata au stade Opow ». Résultat immédiat, le défi lancé par les supporters du MOB avait réussi à 100%, puisque, aucun supporter des Sanafirs ne s’est déplacé à Béjaia, et le onze de Simondi est reparti de Béjaia bredouille, en s’inclinant sur le score de deux buts à zéro, signés par Nassim Yettou aux 33’ et 38’. Mais afin de remettre les choses à leurs places, les dirigeants des deux clubs se sont convenus à profiter de cette longue trêve pour programmer deux joutes amicales. La première aura lieu demain à partir de 10 h et à huis clos au stade de l’Unité Maghrébine de Béjaia, alors que la deuxième joute aura lieu le jeudi prochain au stade du Chahid Hamlaoui de Constantine. Ce seront donc deux matches qui remettront les choses à leur place et qui enterreront aussi la hache de guerre entre les deux clubs. Nassim S.

UNE SEULE SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT PAR JOUR

A partir de ce samedi, le staff technique a programmé une seule séance par jour, avant le jeudi prochain, avec le deuxième match amical qui aura lieu au stade Hamlaoui de Constantine le jeudi prochain. Le staff technique ne veut pas charger trop les joueurs physiquement, du fait que le championnat qui reprendra le 27 du mois en cours, verra les équipes soumises à un marathon avec six rencontres en l’espace de 20 jours.

REPOS LUNDI, REPRISE MARDI

Du moment que le championnat ne reprendra que le 26 du mois en cours, le staff technique ne voudra pas forcer les joueurs. En effet, après la rencontre amicale de demain, les joueurs auront un jour de repos le lundi prochain, alors que la reprise des entraînements est fixée pour le mardi. N. S. 

S.Yakouben (psychologue du club) : «Le supporter est un allié indispensable pour la suite du parcours» Comme tout le monde le sait, la direction du MOB avait engagé un psychologue en la personne de Sofiane Yakouben. Ce dernier dont le rôle est d’accompagner les joueurs sur le plan psychologique, a été interviewé par le site officiel du club www.mobbejaia.org, dont voici le contenu. Parlez-nous un peu de l’intérêt de la psychologie dans le monde du football… La psychologie s’intéresse exactement dans les changements des comportements qui peuvent affecter le sportif dans son contexte footballistique, plus précisément à la personnalité individuelle dans le contrôle émotionnel, le mental et la détermination qui sont des cautions au succès du football.

Comment procédez-vous justement pour assurer ces garanties de succès concernant ce mental et cette détermination ? Arriver à faire comprendre au joueur que la pratique du foot est préalablement un plaisir ou l’on ressent quelque chose de plaisant avant la finalité qui est de gagner ou d’éviter un échec qui sont les deux facteurs fondamentaux au football, qui sont liés aux sources externes, telle que la pression et la motivation.

sion. Ce qui nous amène absolument à revoir la conduite à prendre, aussi bien du mental et de la personnalité du groupe en général, qu’en individuel.

Justement, il y’a cette pression qui pèse souvent sur les épaules des joueurs… L’objectif primordial dans tout ça, c’est d’éclaircir et d’expliquer aux joueurs, l’importance des rencontres, de bien les jouer ainsi que la responsabilité du groupe de rester dans la compétition.

Un mot pour les supporters… Que-ce que je peux dire? Sinon que le public du MOB est unique et merveilleux. Nos supporters sont exceptionnels, un public en or. Je leur demande de s’unir et de rester fidèles derrière l’équipe pour assurer notre objectif, à savoir le maintien. Ils doivent comprendre que nos joueurs font de leur mieux, qu’ils le feront toujours et qu’ils sont conscients de ce qui les attend. Le supporter est un allié indispensable pour la suite du parcours, car c’est son club et le nôtre. Entretien réalisé par N.S

Revenant un peu en arrière. Lors du derby, on a ressenti justement un manque de personnalité et de caractères du groupe ? Les joueurs et lors des compétitions très importantes ne supportent pas la pres-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Et le reste du parcours, comment vous le voyez ? Personnellement, je pense que la situation n’est pas catastrophique et que nos chances de maintien demeurent intactes. Certes, le reste du parcours est difficile, mais on va jouer à fond nos chances.


14

MOBILIS LIGUE UNE

CABBA

Le Ahly veut forcer le destin ! C

● 4-1, c’est le score de la rencontre amicale CABBA-ASBBA ● Djerrar a été exclu de la rencontre pour mauvais geste. ● Souiche est de retour dans l’équipe après avoir présenté ses excuses au coach des gardiens. ● Le problème des salaires est toujours d’actualité, malgré l’intervention du fils de Benhamadi.

RCA ZEDDAM DE RETOUR

Le défenseur central Hamza Zeddam, absent lors de la séance d'entrainement de mardi passé, pour régler un probléme personnel, est de retour au travail avec l'ensemble de ses camarades, au moment où certains laissent entendre que l'enfant de Constantine avait eu un différent avec un coéquipier, et que c’est cette raison qui l'a poussé à ''sécher '' l'entrainement.

LAZAREF EN SOLO

L'attaquant, Bahi Lazaref, semble poursuivi par la malchance cette saison, car à chaque fois qu’il se remet d'une blessure, il rechutait, mais en ce moment, il se sent mieux, grâce aux soins prodigués par le médecin du club. le sympathique Bahi, s'entraine actuellement en solo, en se contentant de quelques tours de piste et de légers exercices, avant de rejoindre ses camarades, une fois complètement guéri.  A. O.

Maracana N°2324— Samedi 12 avril 2014

Le club se disant victime de plusieurs inconvénients depuis le début de la saison veut forcer le destin durant ces six derniers matches, à commencer par celui de la 25e journée face au MCA. Mais est-ce qu’il est possible de changer son destin ? Le club a-t-il les moyens de lutter et d’assurer son maintien ?

e sont des questions que le simple supporter se pose face à cet excès de confiance. Pour les spécialistes, une équipe qui est avant-dernière, avec des problèmes de gestion (surtout des salaires des joueurs) et des cas d’indiscipline, il lui est impossible de revenir sur les rails, sauf par miracle. Mine de rien, Bordj va jouer le 25e match de sa saison. «L'état du groupe est différent de celui d’une équipe qui a joué 24 matches, mais il n'y a pas de lassitude physique, juste de l’accumulation et peu de motivation», souligne Zohir Benaâniba, lequel devra faire sans Mesfar et Toual durant plusieurs jours encore. Comme le rappelle l’entraîneur, le CABBA «reste en danger et doit réagir». L'idée, c'est de rattraper les points laissés en route. «Je préfère que la motivation naisse de sentiments positifs», coupe le coach. «Certes, il y a un contraste avec ce qui nous attend, mais il y a autant de points à prendre», insiste l’entraîneur bordjien. On est dans une phase comptable très importante en Championnat. Les joueurs l’ont en tête. J’espère donc que tout le monde aura la tête face au Mouloudia.» Si l’on fait les comptes dans l’optique du maintien, on ne peut ne pas penser qu’il va falloir marquer un maximum de points. Les candidats pour cette mission de résistance, après le CABBA et la JSMB, sont au nombre de quatre : CRB Aïn Fakroune, MCO, CRB et MOB. Toutes ses équipes se tiennent à quelques points seulement. Autant dire que cela va être chaud pour les six dernières rencontres. Et cette rencontre de la 25e journée qui va voir Bordj croiser le fer avec le MCA sera considérée

comme une finale. Le gagnant de ce match devra en effet prendre une belle option pour le reste du championnat. Mais, qui sait ? On pourra s’attendre à quelques renversements inattendus. Une chose est sûre, le CABBA va jouer ce match avec une grosse envie de vaincre. Si c’est le cas ils auront quelques rappels à l’ordre de leur coach, Zohir Benaâniba. Les locaux auront tout de même une certaine pression et ne vont certainement pas regarder leurs adversaires du jour sans broncher. De l’autre côté, les Bordjiens ont besoin de confirmer leur performance face au MCO et de réaliser deux bons matchs de file. Les supporters ont tellement été échaudés dans un passé pas si lointain qu’ils seraient ravis de ramener trois points de la capitale. Bendahmene Lounes, le capitaine des Jaune et Noir, et qui a fait souvent preuve de sagesse, sait que rien n’est gagné d’avence et que tout reste à faire. Cette fin de semaine au niveau du groupe il y avait quelques incertitudes, des blessés, des indécis sur leur sort mais aux dernières nouvelles, le match amical face à Guerouche de jeudi (qui s’est achevé sur le score de 4-1) a effacé les doutes ; tout le monde sera présent. «A présent, nous avons rappelé aux garçons qu’il fallait vite se concentrer sur ce match face au Mouloudia. Il va falloir quand même savoir enchaîner deux matchs à la suite avec la même détermination et les qualités qui ont été les nôtres. Nous ne savons plus le faire depuis le début de la saison. Un gros match et un bon résultat sont attendus. Cela nous ouvrira grande la porte du maintien. Il faut donc y penser.» I. B.

EN AMICAL : RCA 3 - OM 1

Les Arbéens confirment la belle forme Ezzerga continue sa série de bons résultats, en matches de préparation, après les victoires acquises face au CRB, l'USPC, l'IRBLakhdaria, en s'imposant, cette fois-ci, contre une vieille connaissance, l'O Médéa, par trois buts à un.

C

omme à chaque confrontation entre les deux formations, qu’elle soit amicale ou officielle, de nombreux spectateurs étaient au rendez-vous. Les gars de la Mitidja voulaient confirmer leur bonne santé, et ont pris d'emblée le match en main, où les Médéens n'avaient qu'une seule et unique solution, c'est de se regrouper en défense pour défendre leur but. Les coéquipiers de Bougueroua avait éprouvé les pires difficultés pour trouver la faille, mais finiront par planter trois banderilles à leurs vis à vis. L'entraineur C E O était trés satisfait de la prestation de ses joueurs, face à une bonne équipe de l'Médéa

BAKIR CONFIRME

Le jeune joueur, Bakir, a confirmé, une fois de plus, son talent, en donnant satisfaction à CEO et aux dirigeants, ainsi qu’à l'ensem-

ble des supporters arbéens. En plus de sa prestation sur le terrain, il a inscrit un joli but, aprés avoir évité trois défenseurs, ainsi que le gardien de but, qui est sorti à sa rencontre. D'aprés les mordus d’Ezzerga, Bakir sera titulaire à part entiére, en équipe premiére, et prendra part, avec ses aînés, aux six matches qui restent du championnat de ligue 1.

ZOUAK, PREMIER SUR LA LISTE DES LIBÉRÉS

Le jeune joueur émigré, Zouak, arrivé au mercato, sera le pre-

mier sur la liste des joueurs à libérer. Cet élément a été recommandé par un proche du club pour renforcer les Bleu et Blanc, qui ne tarissaient pas d’éloges sur ses qualités de jeu. Les Arbéens pensaient que ce joueur apportera le plus attendu, comme l’ont fait, Mokdad et Abdelkoudous, mais sur le terrain, la réalité était toute autre, où Zouak était limité sur tous les plans.

MOBILIS ET EURIA NOUVEAUX SPONSORS

Fini le probléme de finance,

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

auquel la direction du club était confronté, depuis l’entame de la saison, puisqu’aprés le groupe Bellat, c'est au tour de Mobilis et Euria de sponsoriser la formation de la Mitidja. Les dirigeants arbéens pourront, désormais, faire face aux différentes dépenses qui les attendent et les camarades de Kara ne vont plus s’inquiéter sur leurs dûs, et seront donc réglés au dernier centime, chose qui les motivera encore plus pour les prochaines échéances, afin d'engranger les précieux points A. O.


Maracana N°2324— Samedi 12 avril 2014

ASO 2 - SKAF 0

ASO

Les Chélifiens réussissent leur second test amical

RETOUR GAGNANT DE MESSAOUD

Messaoud a effectué un retour gagnant à l’occasion de ce match amical face au SKAF puisque aligné en seconde période, il a été l’auteur d’une belle prestation après un mois d’absence. Messaoud a même eu l’honneur de marquer le second but de son équipe.

BENTOUCHA DE RETOUR

Tout autant que Messaoud absent depuis un mois, Bentoucha a repris avec le groupe à la grande joie du staff technique qui a aligné les deux joueurs ensemble face au SKAF.

FACE À L’USMBA MERCREDI PROCHAIN

L’ASO devrait prendre part à un autre match amical mercredi face au leader de la ligue deux, l’USMBA au stade Boumezarg » cette foisci. Ighil et Bira se seraient entretenus sur le sujet bien avant le match face au SKAF.

MOBILIS LIGUE UNE 15

Face à la modeste mais coriace équipe du SKAF, la bande à Ighil a réussi à gagner sur le score de 2 à 0 sur deux buts de Haddouche (37’) sur penalty et Messaoud (85’) qui a corsé la marque suite à un coupfranc magistral.

D

ans un match qui a vu les Chélifiens dominer la partie notamment en première période où Ighil a aligné la plupart des titulaires dont le secteur défensif, les Asnamis ont raté des occasions nettes de socrer. Les visiteurs n’ont pas restés inactifs puisque se sont rués

vers la défense adverse en seconde période et ont même raté un penalty à la 76’. La rentrée de Messaoud et Bentoucha a été bien saluée par le public puisque ce duo a réussi de bons trucs sur le terrain dont le but de Messaoud applaudi par le public. Un test réussi, même si les joueurs de l’ASO ont semblé jouer avec une certaine confiance, ce qui a failli leur coûter cher en fin de match. Z. Zitoun

ALI-HADJI : «On gère comme on peut cette trêve» Selon Ali-Hadji, l’ASO gère bien cette trêve en apportant des correctifs à son jeu et ce, par un travail minutieusement élaboré par le staff technique. La seconde victoire en amical a remonté le moral de la troupe, n’estce pas ? Une victoire est toujours bonne à prendre car elle encourage les joueurs à aller de l’avant même si elle arrachée en amical. Dans notre cas, elle est très utile après les matches que nous avons perdus. La confiance revient petit à petit et c’est de bon augure pour la reprise. Comment a été la partie face au SKAF ? Jouer face à des équipes de division inférieure est quand même stimulant car l’adversaire fait de son mieux pour réussir. Cela donne à un engagement viril sur le terrain. Les Khemissis n’ont pas démérité sur le terrain et nous ont même bousculés par période notamment en fin de match. C’était un bon match quand même. La reprise sera face à l’USMH, comment seront les débats, selon vous ? Ce ne sera sûrement pas une partie de plaisir d’autant plus que l’adversaire aura à confirmer deux victoires consécutives. Ce qui est certain est que les choses ne seront pas être faciles face à une équipe qui n’est pas à présenter. Nous sommes tenus de nous racheter par rapport aux derniers matches et seule la victoire est à même de nous satisfaire notamment devant notre public. On doit engranger les trois points de la victoire afin d’entrevoir la suite avec un bon moral. L’ASO est-elle capable de réussir cette fin de parcours ? Avec les potentialités que possède le

BOUSSAID SE BLESSE

Suite à une chute, le milieu de terrain, Boussaid a eu des douleurs atroces à la main et a dû quitté le terrain pour être remplacé par Merzougui, ce dernier a été très remuant et a provoqué le penalty qui a ramené le premier but de l’ASO.

HAMZAOUI, FARHI ET NAÂS ARABA RE EN SÉLECTION MILITAI Naâs Araba et le gardi-

Le trio de jeunes chélifiens, Farhi, en de but, Hamzaoui, ont été convoqués pour le prochain regroupement de la sélection nationale militaire.

PUBLICITÉ

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE B.B. ARRERIDJ DIRECTION DE L’ADMINISTRATION LOCALE

AVIS D’APPEL D’OFFRE NATIONAL OUVERT N° 03 /2014 Le Wali de la Wilaya de B.B. Arreridj, Direction de l’Administration Locale, lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour : *La Réalisation de 04 logements d’astreinte à la Sûreté Urbaine (EM) d’El Anasser* Lot 01 : bloc des logements Lot 02 : aménagement extérieur Les entreprises qualifiées dans le domaine du bâtiment comme activité principale catégorie 1 et plus (pour lot 1) et qualifiées dans le domaine des travaux publics ou hydrauliques comme activité principale catégorie 1 et plus (pour lot 2), intéressées par le présent avis, Peuvent soumissionner et retirer le cahier des charge auprès de la direction de l’administration locale de la wilaya de Bordj Bou Arreridj (bureau des marchés). Les offres accompagnées des pièces réglementaires doivent être déposées à la Direction de l’administration locale de la wilaya de B.B. Arreridj et sont constituées d’une offre technique et d’une offre financière dans deux enveloppes séparées anonymes le tout sous enveloppe cachetée portant la mention suivante :

groupe, je pense sincèrement qu’en présentant nos meilleurs atouts, un meilleur classement est dans nos cordes. Il est vrai que le retour à la compétition ne sera pas aisé mais nous n’avons pas d’autre choix que de présenter les meilleures armes pour ce faire. Ayant perdu votre statut de titulaire, comptez-vous le reprendre lors des derniers matches de la saison ? Titulaire ou pas, je dois me donner à fond pour mon équipe et agir en professionnel. Je ne discute jamais les choix du coach tout en travaillant pour arracher ma place parmi le onze. Je travaille comme toujours avec le sérieux qui s’impose en attendant l’appel du coach. Une fois sur le terrain, je ne me pose pas de question, je me donne à fond pour mon équipe de toujours. Propos recueillis par Z.Z.

-AVIS D’APPEL d'OFFRE NATIONAL OUVERTLa Réalisation de 04 logements d’astreinte à la Sûreté Urbaine (EM) d’El Anasser Lot 01 : bloc des logements Lot 02 : aménagement extérieur -A NE PAS OUVRIRLes offres doivent être accompagnées obligatoirement des pièces suivantes : 1-L’OFFRE TECHNIQUE : 1-déclaration à souscrire portant date, cachet et signature du soumissionnaire. 2-déclaration de probité portant date, cachet et signature du soumissionnaire. 3-Le présent cahier des charges portant prescriptions spéciale portant date, cachet et signature du soumissionnaire. 4-Copie légalisée du Certificat de qualification professionnelle dans le domaine du batiment comme activité principale catégorie 01 et plus. 5-Copie légalisée du registre de commerce de soumissionnaire. 6-Bilans financiers de l’entreprise des années (2011.2012.2013) dument approuvés par l’autorité publique compétente. 7-attestation de dépôt légal des comptes sociaux pour l’année dernière. 8-Copie de la carte d’immatriculation fiscale NIF légalisée. 9-Copie légalisée du statut de l’entreprise s’il s’agit de société (SARL, EURL, SNC). 10-Copie légalisée de l’extrait de rôle. 11-Copie légalisée des certificats de mise à jour des caisses d’assurances (CNASAT, CASNOS, CACOBATH). 12-Extrait du casier judiciaire du soumissionnaire s’il s’agit d’une personne physique ou du gérant ou directeur général s'il s’agit de société. 13-Les références professionnelles accompagnées des copies RECAP marché +PV de réception définitif ou des attestations de bonnes exécutions avec le montant et le projet déjà réalisé. 14-liste nominative du personnel visée par la CNAS en cours de validité pour le dernier trimestre de l’année 2013 +diplômes ou attestation de succès. 15-la liste du matériel dressée par l’huissier de justice de l’année 2014, y compris carte grises et assurance en cours de validité. 16-plan d’exécution conformément aux délais suggérés. 17-cahier des clauses administratives générales. 18-cahier des prescriptions communes. 19-cahier des prescriptions spéciales. -Tous les documents présentés doivent être en cours de validité durant l’appel d’offres. 2-OFFRE FINANCIERE : -Lettre de soumission portant date, cachet et signature du soumissionnaire Documents relatifs aux prix (Bordereau des prix unitaires, devis quantitatif et estimatif) portant date, cachet et signature du soumissionnaire. La durée de préparation des offres est fixée à 21 jours à compter de la première parution du présent avis dans le BOMOP ou la presse. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal la durée de préparation des offres est prolongée jusqu’au jour ouvrable suivant. Le dépôt des offres aura lieu le dernier jour de la durée de préparation des offres à partir de 8 h jusqu’à 13h30. L’ouverture des plis aura lieu séance plénière au siège de la Direction de l’Administration Locale de la wilaya de Bordj Bou Arreridj (bureau des marchés) le jour de la date de dépot des offres à 14 h00. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 120 jours à compter de la date de clôture de dépot des offres.

Maracana N°2324— Samedi 12 Avril 2014 - ANEP N°116 525

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


MOBILIS LIGUE DEUX

USMMH

16

MATCH AMICAL : USMMH 1 - ESB 0

Un second test bénéfique

Pour sa seconde sortie amicale face au club de la ville des asphodèles, l’ES Berrouaghia, l’équipe de marengo a montré un meilleur visage que celui qu’a connu la première joute contre le Widad de Boufarik où les partenaires de Siouane se sont inclinés sur le score de 2 buts à 1.

M

Maracana N°2324— Samedi 12 avril 2014

ais au cours de ce premier test, la formation hadjoutie s’est distinguée par un nombre très

réduit de joueurs (12 seulement). En revanche, cette rencontre amicale face à l’ES Berrouaghia a vu la participation de quasiment tous les joueurs et la présence surtout du premier responsable de la barre technique hadjoutie Farid Zemiti. L’essentiel pour ce dernier, c’était de vérifier si la mayonnaise prend en ce qui concerne la cohésion entre tous les compartiments de l’équipe. Et c’est la façon la plus adéquate pour que l’équipe de l’USMMH retrouve ses points de repères lors des matches officiels du championnat. Les joueurs de marengo étaient au nombre de 19 à l’occasion de cette joute amicale y compris trois espoirs :

Touati, Benhamou et Amine Bouzar que le coach Zemiti a voulu mettre dans le bain avant qu’ils soient versés dans l’équipe fanion lors de la compétition officielle.

UNE PREMIÈRE MI-TEMPS AU PROFIT DES HADJOUTIS

Face à l’étoile de Berrouaghia, une formation qui évolue dans la Division nationale amateurs (DNA) et qui occupe une bonne place au classement général, l’équipe hadjoutie s’est distinguée lors de la première manche par une bonne circulation de balle et une meilleure occupation

du terrain. On a constaté une fraicheur chez les capés de Zemiti sur le plan physique et amélioration sur celui inhérent au technico-tactique. Cela a permis aux camarades de Kheiter de dominer les débats durant cette première mi-temps mais sans pour autant arriver à secouer les filets du keeper de l’ES Berrouaghia. Et c’est en seconde période que les Hadjoutis arrivent à ouvrir la marque par l’intermédiaire du revenant Souaker. D’autres occasions s’en suivirent mais en vain. En somme, il s’agit là d’un test bénéfique pour la formation des monts du Chenoua tout en attendant la prochaine sortie face à un autre adversaire qui n’est pas encore désigné afin que ce genre de confrontations ait un effet particulier dans les jambes des joueurs et sur leur état d’esprit. L’équipe hadjoutie qui a donné la réplique à l’Etoile de Berrouaghia! en première période était composée de : Boukacem, Talah, Rebah, Yaghni, Bouzar Khaled, Labani, Hamadou, Kheiter, Selloum, Benabdellah et Siouane. En seconde mi-temps, l’entraineur Zemiti a fait incorporer le revenant et le buteur attitré de l’USMMH, Hicham Souaker et les trois jeunes espoirs Benhamou, Touati et Bouzar Amine qui n’est que le frère cadet du capitaine de la catégorie fanion Bouzar Khaled.

TOURS DE PISTE POUR MIZAZIG ET L’ESPOIR DJILLALI

En marge de cette rencontre amicale face à l’équipe de Berrouaghia, le percutant attaquant Mizazig et l’espoir Djillali qui reviennent tous deux d’une blessure se sont contentés d’effectuer quelques tours de piste. D’après une source plus proche du staff médical, ces deux joueurs pourront faire leur réintégration au sein du groupe et retrouver l’ambiance de la compétition officielle très prochainement.

DES ABSENCES DE MARQUE

A l’occasion de ce match USMMH-ESB, tout le monde a pu constater les absences de marque de Louz (attaquant) et Hamidi (Demi défensif) qui se sont complètement rétablis de leurs blessures. Il y a aussi les joueurs Saoud et Rabeta qui n’ont pas répondu présents aux entrainements car se plaignant tous deux de blessures qu’ils n’ont contractées que récemment. En ce qui concerne Benmalek et Bouzar Karim, ces derniers sont retenus par le service national. Avec la récupération de tout ce beau monde, le staff technique va certainement accomplir son boulot avec beaucoup d’application et faire tourner l’effectif dans sa totalité. M. G.

APRÈS AVOIR ÉTÉ CONVOQUÉ DANS LE BUREAU DE LA LFP

Souaker a-t-il vraiment dénoncé Serrar ? C

Décidément, le dossier inhérent aux évènements regrettables qui ont émaillé la rencontre qui a opposé l’USMMH à l’USMBA au stade du 5juillet de Hadjout pour le compte de la 24e journée du championnat, il y a de cela environ deux mois, n’est pas prêt à connaître son épilogue.

e lundi dernier, la Ligue du Football Professionnel (LFP) a convoqué le président hadjouti Mohamed Zidani, l’entraineur en chef de l’équipe Farid Zemiti et le joueur Hicham Souaker et ce, pour de plus amples informations au sujet des incidents qui n’ont pas permis au match d’aller jusqu’à son terme. Faut-il rappeler que ce match à été arrêté à la 75e minute de jeu à la suite d’une échauffourée entre les joueurs des deux camps suivie d’un envahissement

de terrain par le public. Désirant d’en savoir plus sur cette entrevue qui a réuni les trois personnes citées ci dessus aux responsables de la LFP, ce lundi dernier, l’enfant de Sétif et l’ex-joueur mociste, Hicham Souaker, n’a pas daigné souffler mot sur ce qui s’est dit dans le bureau de la Ligue de football professionnel, il s’est contenté de déclarer aux gens de la presse qu’il n’a rien à dire à ce sujet et qu’il a tout évoqué au niveau du siège de la Ligue. Sur la question de savoir s’il a été vrai-

ment approché par le boss du club de la Mekerra dans le but de le soudoyer, l’intéressé s’est distingué par un mutisme total et ne voulait prononcer aucun mot, lui qui a fait une déclaration à chaud en jetant un pavé dans la marre juste après l’arrêt de la confrontation qui a mis aux prises son équipe à celle de Bel-Abbés. A ce moment précis, il a accusé ouvertement le président belabbésien de l’avoir contacté pour arranger le match USMMHUSMBA. Mais est-ce que ce qu’il

venait de déclarer à l’occasion de ce match, il l’a affirmé dernièrement dans le bureau des responsables de la LFP!? A-t-il été obligé de changer complètement sa version initiale ou tout bonnement de la modifier en sa quasi-totalité! ? En tout cas, une chose est sûre, c’est que cette affaire ne va pas connaitre de sitôt son dénouement que si elle livrera tous ses secrets. Donc, ce qui nous reste à faire, c’est de suivre pas à pas cette affaire… M. G.

AFFAIRE DU LICENCIEMENT DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DU CLUB HADJOUTI KADAI

«Jusqu’à preuve du contraire, je suis toujours le SG de l’USMMH»

Beaucoup a été dit au sujet du secrétaire général du club phare de la wilaya de Tipasa, l’USMMH ces derniers temps.

I

l y a des personnes qui sont allées jusqu’à avancer que le SG du club a été licencié par le président à la suite de sa bévue monumentale qu’il a

commise au sujet du joueur Talah. Une accusation qui a été formellement démentie par l’intéressé qui a tenu à expliquer une fois de plus qu’il n’a pas commis d’irrégularité dans son travail et qu’il est toujours en poste. Pour son éloignement du club à l’heure qu’il est, cela est lié tout simplement à une mission personnelle qu’il en train de mener jusqu’à son terme. Et c’est conjoncturel comme il

s’est laissé dire : «Ce ne sont là que des balivernes et des accusations gratuites par lesquelles des gens qui n’aiment pas l’USMMH voulaient la déstabiliser notamment dans ce moment précis de la compétition», conclut Kadai, le secrétaire général du club hadjouti. Quant au président Zidani, il affirme : «Dans ces moments sensibles, on ne va pas s’aventurer pour écarter x ou y du club. Au

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

contraire, on a besoin de toutes les forces vives qui entourent le club actuellement. On doit sauver notre équipe du purgatoire et c’est notre souci majeur pour l’instant.» Le président sait ce qu’il dit et savait que le club hadjouti n’a pas besoin de ce «khellat», notamment dans la conjoncture actuelle. «Bien faire et laisser braire», semble insinuer le patron hadjouti.


MOBILIS LIGUE DEUX 17

Maracana N°2324— Samedi 12 avril 2014

USMB 6 - JSHD 1

Les Blidéens cartonnent

La formation de l'USMB a mis à profit ce repos forcé pour préparer la reprise du championnat où d'importantes rencontres attendent les Blidéens, à commencer par celle face au WAT, comptant pour la 26e journée du championnat de Llgue 2, prévue le 25 avril à Tlemcen.

L

es poulains de Benchouia ont donné la réplique, jeudi dernier, dans une joute amicale, au pensionnaire de la Régionale, en l'occurrence la JSHD. La rencontre s'est déroulée sur la pelouse de l'annexe Mustapha- Tchaker, un terrain scindé en deux qui ne répond pas aux normes et dont les dimensions réduites ont gêné les Vert et Blanc. Ainsi ceux-ci ne tirent pas profit de ces rencontres amicales qui se jouent sous forme de sixte où les joueurs ne peuvent développer leur football.

LES BLIDÉENS FONT CAVALIER SEUL

CAB

Cette confrontation amicale à permis au staff technique de l'USMB de donner leur chance à tous les joueurs, au nombre de 21

BELHOCINE AU REPOS

Le capitaine de l'USMB Zakaria Belhocine n'a pas participé à la dernière rencontre amicale livrée par son équipe face à la JSHD, jeudi dernier, à l'annexe TchakerMustapha. Il a été ménagé par son coach pour permettre aux joueurs remplacants et espoirs, qui n'avaient pas assez de temps de jeu, de participer à ce match. Le coach Benchouia devrait ainsi se faire une idée sur leurs capacités mais surtout savoir s’il pourra compter sur eux lors des prochaines rencontres de championnat.

TOURS DE PISTE POUR BEDRANE ET MEKLOUCHE

titulaires, remplaçants et espoirs. Chacun d'eux a donné le meilleur de lui-même. Le coach a pu se faire une idée sur les éléments dont il disposera lors des cinq dernières rencontres du championnat.Lors de cette empoignade entre Blidéens et Algérois, les forces en présence n'étaient pas équilibrées. Les gars de la ville des Roses ont fait cavalier seul, et réussirent à marquer six buts à leurs adversaires, par Allati (2 buts), Noubli, Osmane, Bendiaf et l'espoir Bousria, avec un but chacun. En dépit de la faiblesse de l'adversaire, il n'en demeure pas moins que cette victoire ne manquera pas de booster les camarades de Belhocine et devrait avoir un impact positif sur leur moral.

HAMIA, LE SEUL ABSENT

Vingt-six joueurs ont composé l'effectif blidéen lors de cette ren-

contre amicale USMB-JSHD de jeudi dernier. Seul l'attaquant Hamia n'a pas fait partie du groupe présent à l'annexe Tchaker. Il avait rejoint dans la matinée son domicile familial à Mohammadia pour aller au chevet de sa mère hospitalisée.

DOUBLÉ DE ALLATI

La recrue du dernier mercato, Allati Walid, qui avait débloque son compteur buts samedi dernier en amical contre le WAB, vient de réaliser un doublé avanthier contre la formation de la JSHD et ce dans le cadre de la préparation de la reprise du championnat. A cet effet, Allati compte à son actif 3 buts en compétitions amicales.

L'ESPOIR BOUSRIA MARQUE SON PREMIER BUT

L'attaquant de la catégorie U-21

vient d'être promu en équipe fanion. Aligné en seconde période face à la JSHD, il s’est illustré en marquant le cinquième but de son équipe. Il a déjà inscrit trois buts en équipe espoirs, ce qui fait que son capital compte désormais quatre réalisations.

NOUBLI, OSMANE ET BENDIAF AUGMENTENT LEUR CAPITAL BUTS

Les deux attaquants blidéens Noubli et Otsmane et le milieu de terrain Bendiaf ont réussi à trouver le chemin des filets de l'équipe de la JSHD. A présent leurs compteurs indiquent, toutes compétitions confondues, 11 pour Noubli, 10 pour Otsmane et 7 pour Bendiaf. T. A.

Avant-hier, au moment oû leurs coéquipiers donnaient la réplique à l'équipe de la JSHD, les joueurs de l'USMB, Bedrane et Meklouche, souffrant de légers bobos et ménagés par leur coach, se sont contentés de quelques tours de piste avant de rejoindre les vestiaires.

SÉANCE DE DÉCRASSAGE HIER

Juste à la fin de la rencontre amicale disputée entre l'USMB et la JSHD jeudi dernier à l'annexe TchakerMustapha, le responsable technique blidéen, Benchouia a informé ses joueurs dans la matinée d'hier qu'une séance de décrassage était au programme avant d'être libérés pour rejoindre leur domicile familial. Le rendez-vous de la reprise du travail a été fixé pour lundi après-midi, en vue de préparer la prochaine rencontre face au WAT. T. A.

Les joueurs reviennent à de meilleurs sentiments

La réunion éxtraordinaire tenue jeudi soir à l'hôtel de l’OPOW entre le président Talbi et l’ensemble des joueurs a duré une heure et demie, avant que les deux parties ne parviennent à un accord.

U

USMB

n accord qui prévoit que tout le monde reprendra l'entraînement et patientera jusqu’à ce que l’ar-

gent des subventions entre dans les caisses.

raison les trois joueurs qui ont rejoint aussitôt leurs camarades.

Il a fallu que Talbi use de toute sa diplomatie et de son crédit auprès des joueurs pour convaincre les trois réfractaires de rejoindre le groupe. “Vous me demandez de vous faire une faveur par rapport a vos camarades. Ce n’est ni juste ni honnête. Lorsque l’argent sera disponible, c’est tout le monde qui sera payé. Tous les joueurs ont accepté de faire l’effort de patienter. La bonne conscience vous dicte de faire de même au nom du club et au nom des supporters et de rejoindre le groupe dès demain à l'entraînement”. Des paroles qui ont ramené à la

Vendredi matin, le stade Seffouhi était garni de supporters venus s’enquérir eux-mêmes de la situation. Ils ont été soulagés quand ils ont constaté que tous les joueurs étaient présents et que tous avaient repris l'entraînement. “Nous sommes très contents que les joueurs aient montré un tel sens des responsabilités et surtout un tel esprit de sacrifice pour reprendre et tout faire pour sauver l’équipe. Il reste maintenant à l'administration à bouger pour trouver l’argent nécessaire afin de les payer dans les meilleurs délais”, nous a confié Khaled Frioua, président du comité des suppor-ters. W. Y.

DJARBOU, FEZZANI ET GHASSIRI RÉSISTENT

LES SUPPORTERS SOULAGÉS

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

NATIONALE AMATEUR

RCK HERIDA SORTI BLESSÉ

Le latéral gauche du RCK, Islam Herida, n’a pu arriver au terme de la rencontre amicale de jeudi passé, face à l’équipe de Saoura. En effet, ce denier a contracté une blessure en seconde période, qui l’a empêché de terminer la partie. Pour l’instant, on ignore la nature de sa blessure, mais on le saura certainement à travers nos prochaines livraisons.

KAB N’A PAS JOUÉ

Le capitaine du RCK, Lamine Kab, n’a pas pris part à la joute amicale face à la JSS. Ce dernier s’est contenté de quelques tours de piste, lui qui avait subi une intervention à son épaule, néanmoins, il pourra être opérationnel pour le prochain match amical de lundi face au CRBDB à Dar El Beida, ou au plus tard, face à L’Arba mercredi.

LE SECOND MATCH AMICAL LUNDI FACE À DAR EL BEIDA

Poursuivant sa préparation pour le retour au championnat, prévu le 25 avril prochain, Le Raed de Kouba va enchainer avec un deuxième match amical ce lundi face à l’équipe du CRBDB à Dar El Beida, un adversaire, que connaissent parfaitement les Koubéens, dans la mesure où ils l’ont affronté à deux reprises cette saison en championnat. S. D.

Maracana N°2324— Samedi 12 avril 2014 RCK 0 - JSS 1

Un bon test pour Kouba

Les poulains de Mohamed Benlaredj ont disputé, jeudi dernier, un match amical face à la formation de la JSS Saoura, pensionnaire de la ligue 1 professionnelle.

U

n bon test pour les Koubéens qui peaufinent les deniers réglages avant la reprise du championnat de la DNA, prévue le 25 avril prochain, où le RCK ira défier l’équipe de l’USMC à Chéraga pour le compte de la 25 éme journée. Ainsi, Mohamed Benlaredj avait essayé un schéma tactique inédit face à la JSS. Un 3-5-2 qui pourrait être la tactique prônée par Koubéens pour la suite du championnat, dans la mesure où les joueurs ont adhéré à cette nouvelle variante tactique. Pour revenir à la rencontre amicale proprement dite, le coach Koubéen a incorporé l’équipe suivante ; Gaya dans les bois, en défense, et comme on l’a évoqué, le RCK a joué avec trois défenseurs, à savoir Madour, Ferhat et Snigra. Dans l’entre- jeu, on trouvera cinq joueurs, El Kadi et Zitouni qui avaient occupé les couloirs, Beloucif et Herida dans la récu-

pération, tandis que Beloucif endossait le rôle d’un meneur de jeu. Enfin, dans la pointe de l’attaque, le staff technique Koubéen avait incorporé le duo Oughliss-Bennouh. Compte tenu du résultat final qui était au

profil des Bécharis, il n’en demeure pas moins que le score importait peu, dans la mesure où le staff technique Koubéen avait profité de cette rencontre pour essayer ce nouveau schéma tactique du 3-5-2, et voir à l’œuvre

DEUX JOURS DE REPOS

Après le match amical face à la JSS, la direction des Vert et Blanc avaient accordé aux joueurs, deux jours de repos, vendredi et samedi. La reprise des entrainements est prévue pour demain au stade Mohamed Benhadad de Kouba, et ce pour continuer leurs préparation pour cette fin de saison très décisive pour les Koubéens. S.D

US OUED AMIZOUR

le degré d’assimilation des joueurs, à cette novelle variante. Néanmoins, il faut dire que le rendement général de l’équipe n’a pas été à la hauteur, puisque les camarades de Hamza Bennouh étaient dominés de la première à la dernière minute du match. La qualité de l’adversaire y était pour quelques chose également, car la JSS est une équipe qui a su imposer le respect en ligue 1 professionnelle, à travers son parcours honorable en championnat. S. D.

Les Rouge et Noir AFFÛTENT LEURS ARMES

Les gars d’Amizour continuent d’affûter leurs armes, et ce, en prévision de la suite de la compétition qui ne s’annonce pas de tout repos.

D

’ailleurs, ils semblent avoir retrouvé leur sérénité, après avoir traversé une période difficile, suite au nul à domicile face WRBM et la défaite concédée face à l’ESMK. L’USOA qui, au vu des grands moyens mis par le président Omar Oumbiche, notamment en matière de recrutements de joueurs, était censée jouer les premiers rôles, mais ça n’a pas été le cas, puisque, après l’entame du championnat, et au fil des matchs, certains joueurs recrutés, au prix fort, montraient déjà leurs limites, ce qui s’est répercuté sur le rendement de l’équipe, qui a commencé alors, à collectionner les faux pas, et ce, même à domicile. L’équipe phare de la ville d’Amizour, s’est ainsi retrouvée dans la zone des turbulences, une situation qui n’est pas restée sans conséquence pour le staff technique, particulièrement le coach Ahcene Hammouche qui a dû jeter l’éponge, suite à son agression par un supporter, puis se fut au tour de Mustapha Sbaâ qui n’a pas fait feu avant de jeter l’’eponge à son tour, après un accord à l’amiable avec la direction. Il a été remplacé par l’ex-coach

du NAHD, de l’ARBA et du CRB Sfisef, Samir Boudjaârane en l’occurrence, avec comme principal objectif, le maintien. Estce possible? Eh bien oui, si l’on croit à ce que dit l’entraineur en chef de l’USOA, le maintien est dans les cordes des Unionistes. Même son de cloche de son président qui s’est exprimé sur ce sujet lors de la dernière AGO. «Le maintien est dans nos cordes, mais nous devons rester vigilants pour éviter des faux-pas qui pourraient être contraignants. Dans ce contexte, je rappelle que nous n’avons pas droit à l’erreur». Durant

cette trêve de 15 jours, imposée par l’échéance électorale, et après quatre jours de repos, les camarades de Saci ont repris le chemin du stade, dimanche passé, en prévision de la reprise du championnat prévue le 18 avril prochain. Avec ses collaborateurs, le coach des Unionistes a élaboré un programme de travail dans lequel il était prévu des matchs amicaux pour permettre à ses poulains de rester compétitifs. D’ailleurs, un match amical était prévu pour jeudi dernier contre SS Sidi-Aich, mais annulé à la dernière minute, pour des raisons sécuri-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

taires . En tous les cas, cette trêve est une vraie aubaine pour le staff des Rouge et Noir, afin d’apporter les correctifs nécessaires et s’arrêter sur les capacités de chaque joueur durant cette longue période, qui s’annonce d’ailleurs déterminante pour certains éléments, qui doivent désormais fournir plus d’efforts pour s’imposer dans l’équipe-type et se permettre de gagner davantage la confiance du staff technique. Oumbiche et ses proches collaborateurs sont décidés à mettre les bouchées doubles pour essayer de débloquer la situation financière, qui continue de peser lourd sur l’équipe. Les joueurs quant à eux, essayent de se concentrer uniquement sur la suite du parcours et comptent fournir des efforts supplémentaires pour renouer avec les bons résultats, dès la reprise du championnat même si ça ne sera pas une mince affaire face au demi finaliste de la coupe d’Algérie, en l’occurrence la JSMC. Mieux encore, les camarades de Yaya, le jeune attaquant prometteur, souhaitent profiter de cette trêve pour préparer convenablement tous les volets et retrouver la compétition officielle avec un bon moral, afin de réaliser les résultats escomptés. Certes, la tâche ne s’annonce pas facile, mais apparemment, tous les ingrédients sont réunis pour réussir son objectif et il n’ya pas lieu de s’inquiéter, car les Unionistes affûtent leurs armes. T. H.


NATIONALE AMATEUR 19

Maracana N°2324— Samedi 12 avril 2014

Le Sarii prépare sérieusement la reprise

SAM LES U20 : UN RESERVOIR D'AVENIR

L'équipe samiste des U20, dirigée par Fares Boualem, et qui domine le championnat cette saison, renferme de talentueux éléments, tel que le gardien Aoun Laîd Nasredine , le défenseur axial Kassi Youcef et Akeul Amine , les milieux récupérateurs Yagoub Fayçal et Bouaza Houari , le milieu offensif, Benada Réda et les attaquants Rachedi Ahmed , Abdellah Dahou et Griche Bouabdellah, pour ne citer que ceux là. Ces purs produits de l'école samiste, seront d'un précieux atout pour l'équipe senior, d'ici quelque temps et à partir de là, les Oranges pourront facilement jouer les premiers rôles. A. L. B. 

En vue de préparer sérieusement le rendez-vous du week-end prochain, l'opposant au Chabab de Benbadis, comptant pour la 25e journée du championnat national amateur, groupe Ouest, le Sarii a donné la réplique jeudi dernier sur la pelouse du stade Ouali Me, à l'équipe U20, dirigée par Fares Boualem.

C

ette joute amicale s'est soldée sur un score lourd de 4 Buts à 1, en faveur des poulains de Bordji. Cette dernière ligne droite du championnat, arrange les affaires de ces derniers pour assurer leur maintien dans ce palier, puisque les Oranges recevront deux fois consécutivement, après ce déplacement à Sidi Belabes, ainsi le Sarii recevra l'USRemchi et le RCBOued Rhiou, avant de rendre visite à l'actuelle lanterne rouge, le CRT en l’occurrence, puis recevra pour une dernière fois, au stade Ouali Med, l'entente de Araba , avant de se déplacer à Maghnia lors de l'ultime journée, pour affronter l'IRBM. Notons par ailleurs, que le club phare de la ville des Oranges est classé actuellement à la 12ème place avec 28 points au compteur, soient huit points d'avance par rapport à

l'IRBMaghina, qui est logée à l'avant dernière place, synonyme du second relégable, donc mathématiquement, les coéquipiers de Belbahri, qui n'ont pas encore assuré leur maintien, n’ont besoin que de neuf points pour atteindre leur objectif et ce quelque soit les résultats de leurs concurrents, et pour cela, ils doivent faire le plein chez eux.

LE SAM AURAIT PU JOUER LES PREMIERS RÔLES

L'objectif tracé par les dirigeants samistes au début de saison, est sur le point d’être concrétisé , et désormais, le maintien n'est pas le seul objectif de la direction du club phare de la ville des Oranges , auréolés par trois performances

d’affilée (2 victoires à domicile et 1 nul arraché en déplacement ) ce qui les mettent à la 11ème place et à 8 longueurs d'avance sur le second relégable. Les dirigeants samistes exigent aux poulains de Bordji, d'améliorer leur classement. Sans doute, les collaborateurs du président Mokhtari, veulent profiter de l'avantage du calendrier pour engranger le maximum de points, et ils sont d'ailleurs persuadés que leurs joueurs sont capables de poursuivre sur leur lancée et pourquoi pas terminer la saison à la 6 ème ou 7 ème place, où on estime d'ailleurs, qu’avec de moyens plus appropriés, le SAM pouvait facilement jouer l'accession, chose qui ne peut se concevoir sans des rentrées

conséquentes d'argent dans les caisses du club. Cependant, en faisant confiance aux jeunes de cru, une politique qui commence à donner ses fruits, comme cela avait été le cas sous la coupe de Benfeta Noureddine, durant l’exercice 2008/2009 et 2009/2010, où un grand nombre de juniors avait été promu en senior, à l'image de l'actuel défenseur axial de l'ESSétif, Demmou Abdelghani , Hamia Med Amine (USMBlid) , Ghariche Ryad, (USMBA)Allali Slimane(NAHD), Benyettou Med (MCO), Bahri Hamid (MOB) . Cette génération avait réalisé en 2009, un parcours remarquable soit en coupe d'Algérie (demi finaliste) soit en championnat où elle avait raté de justesse l'accession en Nationale une, puisqu'elle avait terminé l'exercice en question à la 4 ème place, avec 53 points, soit à une longueur de retard seulement, par rapport au CABatna, qui avait, rappelons le gagné le match qui l'avait opposé au Sarii, sur tapis vert, sur décision de la FAF, qui avait appliqué pour la première et dernière fois, l'article 121, concernant le refus de la couverture des rencontres officielles par la télévision. A noter que le WAT avec 59 pts, MCO 58 pts et le CAB 54 pts, avaient terminé l'exercice 2008/2009 au podium, et accédé en nationale. A. L B.

DIVISIONS INFÉRIEURES OS El Kseur 7 - JS Béjaia 3

O. MELBOU

LES VOYANTS SONT AU ROUGE Loin d’être une surprise, le classement de l’O Melbou, bon dernier, ne semble pas focaliser l’attention, dans son groupe d’Honneur de la Ligue de Football de Béjaïa, tellement l’équipe de la station balnéaire de Melbou, est aux abonnés absents, de par ses catastrophiques résultats, et les quatorze points de son escarcelle, obtenus en 25 matchs, qui sont la bonne preuve de l’impuissance d’une formation qui ne fait que de la figuration. Avec 19 défaites concédées, deux nuls et seulement quatre victoires, est incontestablement, le résultat de l’errance d’une formation totalement dépassée par le rythme imposé par plusieurs équipes. Le constat concernant l’OM dépasse l’amertume, tant l’équipe semble livrée à ellemême, et de ce fait, il est quasiment impossible de s’attendre à un réveil de l’équipe, même s’il n’y a qu’un seul point entre l’OM et l’avant dernier, son voisin d’Aït Smaïl, c’est dire, ô combien est énorme le désarroi qui s’est emparé de l’équipe. T. H.

L’OS El Kseur écrase la JS Béjaia en amical

Après son premier match amical remporté face au CRB Souk El Tenine (6-2), l’Olympique d’El Kseur s’est imposé, avant-hier après-midi, face à la JS Béjaia.

C

eci dit, les camarades de Boumraou ont confirmé leur bonne santé, même durant cette phase préparatoire, qui coïncide avec la compagne électorale. En effet, Les gars d’El Kseur ont réussi à s’imposer avant hier après midi en amical sur le score net et sans appel, de sept buts à quatre, face à la JS Béjaia. Cette rencontre, qui s’est déroulée au stade Zaidi Braham, était l’occasion pour l’entraîneur, Azzedine Irid, de faire tourner son effectif et de donner du temps de jeu à ses joueurs, où la plupart d’entre eux, a pris part à ce match amical. C’est sur un score de (2-3)

que la partie s’est achevée, dans une ambiance bon enfant. Les sept buts de l’OSEK, lors de ce match amical, ont été signés Baour (2 buts) , Ait Amara, Ami , Hamadou , même les deux juniors incorporés par le coach des Bleus, à savoir Azouzi et Salah , ont ouvert leur compteur pour leur première apparition en équipe fanion .«Nous sommes sur la bonne voie et on doit poursuivre sur cette lancée. Ces matches sont très importants pour les joueurs, car cela leur permet de corriger leur cohé-

sion. Moi aussi, je tire profit de ces joutes, du moment que j’essaye de donner la chance à tout le monde, car d’ici la reprise du championnat, j’aurai besoin de joueurs combattants et capables d’apporter le plus escompté», nous a expliqué le coach des Olympiens, Azzedine Irid.

EN AMICAL, AUJOURD’HUI À 15H FACE AU NRB SEMAOUN

Afin de meubler le vide, et la trêve de vingt jours, en raison de la compagne électorale et le

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

vote du 17 avril, l’entraîneur Azzedine Irid a concocté un plan de travail assez chargé pour les camarades de Ouanoughi, afin de permettre à ces derniers de rester dans le bain de la compétition et surtout dans le but de préserver leur compétitivité en cette fin de saison, qui est souvent difficile à gérer sur le plan physique. Dans ce sens, le technicien de l’OSEK a programmé plusieurs matches amicaux lors de cette trêve. Le premier a eu lieu face aux littoraux de Souk el Tenine, le second c’était face à la JS Béjaia et le troisième aura lieu aujourd’hui à 15heures au stade Zaidi Braham, face au pensionnaire de la division pré-honneur, le NRB Semaoun en l’occurrence. Un quatrieme match est prévu dans trois jours face à l’ORB Akbou. Au terme de la 25è journée l’OSEK est toujours à la seconde place avec (64 Pts) à une longueur du leader, l’EST en l’occurrence. Lors de la 26è journée, l’OSEK recevra les Montagnards de Barbacha. T.H


20 PUBLICITÉ

Maracana N°2324— Samedi 12 avril 2014

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS WILAYA DE BISKRA N° Matricule fiscale DTP : 408015000007086

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE D’UN MARCHE Conformément à l’article 49 alinéa 02 du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics, la Direciton des Travaux Publics de la Wilaya de Biskra informe les soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offre restreint N° 16/2014 relatif au projet :

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Laghouat Daira de gueltet sidi saad Commune de Beidha N° NIS 098403129000241

MISE EN DEMEURE

Conformément à l’article 114 du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010 modifié et complété portant réglementations des marchés publics, tout soumissionnaire qui conteste ce choix peut introduire un recours auprès de la commission de wilaya des marchés dans un délai de dix (10) jours à compter de la 1re parution dans les quotidiens nationaux.

-L’entreprise des travaux de Construction *KACHNA BRAHIM* Titulaire du marché N° 012/2012 du 08/10/2012 relatif à l’aménagement du stade communal (vestiaire-Gradin-clôture) à Beidha est mise en demeure de reprendre les travaux en urgence et renforcer le chantier en moyens humains et matériels nécessaires en vue de redynamiser le chantier dans un délai de huit (08) jours à compter de la date de la première parution de cet avis dans les quotidiens nationaux. A défaut d’une amélioration sensible de la cadence des travaux des mesures coercitives seront prises à l’encontre de votre entreprise.

Maracana N°2324— Samedi 12 avril 2014 - ANEP N°115 922

Maracana N°2324— Samedi 12 avril 2014 - ANEP N°116 590

LOT : 01 Réparation de chaussée-cc reliant BIR NAAM M’DOUKEL entre PK 20+000 et PK 30+000. LOT : 02 Réparation de chaussée-cc reliant RN 03 nord et RN 03 sud. dans le cadre de l’opération : réparation des dégâts causés par les intempéries sur chemins communaux (chaussée), première parution sur le quotidien EL-HIWAR du 24/02/2014 et le quotidien Maracana du 24/02/2014, qu’à l’issue de l’analyse des offres en date du 23/03/2014 le marché est attribué provisoirement à : N° Lot

Intitulé du projet

Entreprise

N.I.F

Montant TTC (DA)

Note technique

01

Réparation de E.T.P.R.H chaussée-cc reliant NOUIS BIR NAAM KHIREDDINE 173051500138108 38 025 000,00 M’DOUKEL entre PK -BARIKA20+000 et PK 30+000.

02

Réparation de chaussée-cc reliant RN 03 nord et RN 03 sud

EURL EL MADJED (M.G.R)BISKRA-

195407050138341 54 412 090,00

Délai Critère de de choix Réalisation

89,66

04 mois

Moins disant

99,17

06 mois

Moins disant

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA D’EL-OUED DIRECTION DE L’URBANISME ET DE L’ARCHITECTURE ET DE LA CONSTRUCTION Matricule fiscale : 09983019000716 /N.I.S : 0002.3901.60095.44

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT AVIS N° 15/2014

La Direction de l’Urbanisme et de l’architecture et de la Construction de la wilaya d’El-Oued lance un avis d’appel d’offres national restreint pour la Réalisation voiries et réseaux divers (VRD) d’habitat rural groupé à: Lots 01 : - 30 logements rural groupé au village social agricole (06) commune TALEB LARBI - 30 logements rural groupé au village social agricole (07) commune TALEB LARBI - 30 logements rural groupé au village social agricole (08) commune TALEB LARBI. Lots 02 : - 30 logements rural groupé au village social agricole (01) commune TALEB LARBI - 30 logements rural groupé au village social agricole (02) commune TALEB LARBI - 30 logements rural groupé au village social agricole (03) commune TALEB LARBI. Lots 03 : - 30 logements rural groupé au cité EL AMIR ABDELKADER commune DOUAR MAA - 30 logements rural groupé au cité EL AMIR ABDELKADER A commune DOUAR MAA - 30 logements rural groupé au cité EL AMIR ABDELKADER B commune DOUAR MAA. Lots 04 : - 30 logements rural groupé au village social agricole (04) commune TALEB LARBI - 30 logements rural groupé au village social agricole (05) commune TALEB LARBI - 26 logements rural groupé au FAYEZ commune TALEB LARBI. Lots 05 : - 26 logements rural groupé au cité FAYEZ A commune TALEB LARBI - 30 logements rural groupé au cité FAYEZ B commune TALEB LARBI - 24 logements rural groupé au cité FAYEZ B commune TALEB LARBI. Lots 06 : - 30 logements rural groupé au cité FAYEZ commune TALEB LARBI - 30 logements rural groupé au cité KHAMAD commune TALEB LARBI - 30 logements rural groupé au cité CHABAB commune TALEB LARBI. Lots 07 : - 30 logements rural groupé au cité SEDIK BEN YAHIA (01) commune DOUAR MAA - 30 logements rural groupé au cité SEDIK BEN YAHIA (02) commune DOUAR MAA - 30 logements rural groupé au cité SEDIK BEN YAHIA (03) commune DOUAR MAA.

Lots 08 : - 50 logements rural groupé à MIH CHEIKH commune DOUAR MAA - 30 logements rural groupé à GHANAMI commune DOUAR MAA. Lots 09 : - 30 logements rural groupé à SEBAISSE NORD A commune TALEB LARBI - 30 logements rural groupé à SEBAISSE CENTRE commune TALEB LARBI - 30 logements rural groupé à SEBAISSE SUD commune TALEB LARBI. Lots 10 : - 30 logements rural groupé à BEN GUECHA A commune BEN GUECHA - 30 logements rural groupé à BEN GUECHA partie A commune BEN GUECHA - 30 logements rural groupé à BEN GUECHA partie B commune BEN GUECHA. Lots 11 : - 30 logements rural groupé à DOUILLET commune BEN GUECHA - 30 logements rural groupé à DOUILLET partie A commune BEN GUECHA - 30 logements rural groupé à DOUILLET partie B commune BEN GUECHA. Lots 12 : - 30 logements rural groupé au cité OUED ALLENDA SUD (D) commune OUED ALLENDA.

Les entreprises qualifiées (qualification activité principale ou secondaire travaux public et hydraulique catégorie deux et plus) intéressées par le présent avis peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction de l’Urbanisme et de l’architecture et de la Construction de la wilaya d’El-Oued cité 19 Mars (Bureau contentieux). Les dossiers de soumission seront déposés au secrétariat de Monsieur le Directeur de l’Urbanisme et de l’architecture et de la Construction de la wilaya d’El-Oued sous triple enveloppes l’extérieur doit être anonyme et ne porter que la mention «A Monsieur le Directeur de l’Urbanisme et de l’architecture et de la Construction de la wilaya d’El-Oued A ne pas Ouvrir Avis d’Appel d’Offres National restreint n° 15-2014 pour la Réalisation de …………», et les deux autres à l’intérieur l’une contenant l’offre technique avec la mention «OFFRE TECHNIQUE» et l’autre contenant l’offre financière avec la mention «OFFRE FINANCIÈRE». Ces dossiers sont composés comme suit : 1/ Offre Technique : (Toutes les pièces présentées doivent être

en cours de validité) - Déclaration à souscrire dûment renseignée et signée par le cocontractant - Déclaration de probité dûment renseignée et signée par le cocontractant - Copie légalisée par le centre national du registre de commerce CNRC de l’extrait du registre de commerce - Copie du certificat de qualification activité principale ou secondaire travaux public et hydraulique catégorie deux et plus - Cahier des charges offre technique dûment renseigné et signé par le cocontractant - Copie légalisée du casier judiciaire bulletin n°3 le directeur de l’entreprise ou le gérant - Pièces fiscales, copie légalisée de l’extrait de rôles en cours de validité, dans le cas ou il y a des dettes il y a lieu de joindre le planning établi par les impôts, comportant tous les impôts - Copie légalisée du statut de la société le cas du personne morale - Pièces parafiscales en cours de validité et légalisées des mises à jour (CNAS, CASNOS et CACOBATH) - Copie légalisée de l’immatriculation fiscale - Copie légalisée Bilan financier ou attestation du chiffre d’affaires pour les trois années dernières - Attestations de bonne exécution - Liste des moyens humains et matériels Tableau des délais d’exécution contractuel - Attestation de dépôt légal des comptes sociaux la année concerné le cas des personnes morales. 2/ Offre Financière : - Lettre de soumission - Bordereau des prix unitaires - Détail quantitatif et estimatif. Les soumissionnaires resterons engagés par leurs offres pendant 112 jours à partir du dernier délai de préparation des offres. Le délai de préparation des offres est fixé à vingt deux (22) jours à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou au BOMOP. La date de dépôt des offres est fixée par le dernier jour de l’expiration du délai de préparation des offres, le dépôt des offres se fera à partir de huit heures 8H:00 jusqu’à quatorze heures 14H:00 de l’après-midi. L’ouverture des plis des offres techniques et financières se fera le jour de dépôt des offres à 14H30mn, les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d’ouverture des plis qui se tiendra à la Direction de l’Urbanisme et de l’architecture et de la Construction de la wilaya d’El-Oued cité du 19 mars. Si le jour de dépôt des offres et l’ouverture des plis coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres sera prolongée jusqu’au jour ouvrable suivant.

Maracana N°2324— Samedi 12 avril 2014 - ANEP N° 116 200

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE 21

Maracana N°2324— Samedi 12 avril 2014

Real Madrid - Bayern, comme un parfum de finale

Le Real Madrid et le Bayern Munich s'affronteront pour l'affiche des demi-finales de la Ligue des champions. Chelsea et l'Atletico Madrid batailleront pour l'autre ticket de finaliste. Pas de derby madrilène, ni de retrouvailles avec José Mourinho, mais un choc pour le Real Madrid. En quête de leur dixième Ligue des champions, les Merengue devront se défaire du Bayern Munich en demi-finales. Les deux équipe se sont déjà affrontées à 21 reprises sur la scène européenne, la dernière fois en demi-finale de l'édition 2011-2012 de la C1. Le Bayern s'était qualifié aux tirs au but (2-1, 1-2, 3-1 tab), avant de tomber en finale contre Chelsea (1-1, 3-4 tab). Le Real Madrid croisera les doigts pour que Cristiano Ronaldo, touché à la cuisse gauche et incertain pour le match aller, qui se disputera à Madrid le 22 ou 23 avril. L'autre rencontre mettra aux prises les deux invités surprises de ces demi-finales : l'Atletico Madrid, tombeur du Barça, et Chelsea, qui a remonté son handicap face au PSG. Les deux équipes s'étaient croisées en phase de poules de la C1 en 2009-2010. Les Blues avaient facilement remporté le premier match chez eux (4-0), avant de ramener un nul de

FC SÉVILLE-VALENCE ET BENFICA-JUVENTUS AU MENU EN LIGUE EUROPA

Comme prévu, le Tirage au sort des demi-finales de la Ligue Europa s'est déroulé ce vendredi. On assistera à des duels FC Séville - Valence et Benfica Lisbonne Juventus Turin.

FC SÉVILLE - VALENCE

Madrid (0-0). Les Colchoneros avaient pris une éclatante revanche en étrillant Chelsea en Supercoupe d'Europe en 2012 sur le score sans appel de 4 à 1. Reste désormais à voir si les Blues tiendront compte de la mise en garde de l'UEFA concernant Thibaut

Courtois. Prêté depuis trois ans à l'Atletico, le gardien belge a une clause dans son contrat l'empêchant d'affronter Chelsea. Une clause déloyale que l'UEFA ne veut pas voir appliquée dans ces demi-finales sous peine de sanction.

Sur le papier, ce duel 100% espagnol est vraiment très alléchant. Même si elles se connaissent très bien, puisqu'elles se sont évidemment affrontées en Liga cette saison (succès 3-1 de Valence à l'aller, 0-0 au retour), on peut s'attendre à une double confrontation un peu différente en Ligue Europa. Lors du tour précédent, Valence mais aussi le FC Séville ont fait preuve d'une incroyable capacité de réaction. Battus 03 par Bâle, les Chés ont gagné... 5-0 (a.p) lors du match retour. Pour leur part, les Andalous ont sorti le grand jeu contre Porto (4-1) qui avait pourtant pris une belle option à l'aller (0-1). Le duel d'attaquants entre Kévin Gameiro (5 buts, 1 passe décisive en C3) et Paco Alcácer (7 réalisations, 1 but en C3) pourrait avoir une importance capitale lors de ce bras de fer ibérique.

MICHEL PLATINI :

Ancien milieu (72 sélections) et sélectionneur de l’équipe de France (1988-1992), Michel Platini trouve que mettre Zinedine Zidane sur le banc de Monaco serait une bonne idée. «S'il a envie d’être entraîneur, c’est bien de commencer par Monaco, qui est un bon club doté de moyens. Il a passé un an avec Carlo Ancelotti au Real. Donc, il est prêt. (...) Et s’il veut s’occuper un jour de l’équipe de France, c’est mieux de commencer en club», nous a expliqué le président de l'UEFA. Michel Platini (58 ans) ne tarit pas d'éloges sur l'ancien milieu de la Juventus et du Real : «Il a un nom, il est intelligent. Il sera un très bon entraîneur.»

«ZINEDINE ZIDANE EST PRÊT»

MAN UTD : MANCHESTER UNITED: BENFICA JUVENTUS Fin de saison LES 10 JOUEURS pour Rooney ? SUR LE DÉPART

L'autre demi-finale de cette édition 2013/2014 de la Ligue Europa est également très séduisante. En effet, la meilleure équipe du Portugal (1ère place en Liga Sagres) va défier la meilleure d'Italie (1ère place en Serie A). Les Aigles pourront compter sur Lima ou Le cadeau des Red Devils aux Three Lions ? encore Rodrigo (3 buts chacun) pour faire la différence tandis que Manchester United pourrait se passer de Wayne les Bianconeri, qui ont éliminé l'OL au tour précédent (2-1, 1-0), Rooney lors des 5 dernières journées de ont également beaucoup d'atouts à faire valoir Premier League cette saison, indique le (Buffon, Vidal, Pirlo, Tevez et consorts). Une Daily Star. L'attaquant vedette de chose est sûre, les meilleurs passeurs de l'équipe d'Angleterre pourrait chacune de ces escouades en C3, ainsi se reposer au maximum autrement dit Eduardo Salvio et afin de préparer sereineSebastian Giovinco (3 passes décisives ment la Coupe du monde chacun), auront très certainement un au Brésil. Pour débuter grand rôle à jouer. La fougue le quart de finale retour portugaise face à la maîtrise de la Ligue des chamA quelques minutes du tirage au sort des demi-finales de italienne, voilà un menu qui pions contre le la Ligue des champions, l'UEFA a publié un communiqué s'annonce prometteur. Bayern Munich, merpour annoncer que Chelsea ne pourra pas interdire à credi soir, "Wazza" a l'Atletico Madrid d'aligner Thibaut Courtois en cas d'afsubi une infiltration frontement entre les deux équipes. Une clause dans le pour compenser une contrat de prêt de l'international belge interdit à douleur à un orteil. La l'Atletico de le faire jouer face au Blues. Une clause blessure se serait déloyale et dénoncée par l'UEFA, qui met en aggravée depuis. Le garde le club anglais dans le cas où Courtois joueur de 28 ans est déjà ne pourrait pas jouer. Chelsea pourforfait pour le court déplacerait alors être sanctionné. ment à Everton, dans une Carton plein pour Les Reds qui ont vu trois semaine, pour un match décisif de leurs membres être honorés par la Premier dans la course à l'Europe. League. Luis Suarez, auteur de six buts et de six

Courtois pourra jouer contre Chelsea

LIVERPOOL :

SUAREZ, GERRARD ET RODGERS ROIS DU MOIS DE MARS

passes décisives en cinq matches, et Steven Gerrard ont tous deux été élus joueurs du mois de mars dans le championnat anglais. Ils succèdent à leur coéquipier Daniel Sturridge, qui s'était adjugé le trophée au mois de février. Steven Rodgers, le coach de Liverpool, a lui été nommé entraîneur du mois de mars récompensant les cinq victoires en cinq rencontres, dont une à Old Trafford contre Manchester United (3-0).

La presse anglaise nous a révélé aujourd'hui que l'entraineur de Manchester United, David Moyes, va effectuer un sérieux renouvellement de l'effectif pour la saison prochaine. Parmi eux on retrouve bien sûr Nemanja Vidic, qui rejoindra l'Inter Milan la saison prochaine, les anciens Rio Ferdinand et Ryan Giggs mais également le français Patrice Evra, Nani, Anderson, Ashley Young, Shinji Kagawa, Tom Cleverley et enfin Alex Buttner. Après une première saison râtée pour David Moyes, qui a repris les rênes du club suite au départ à la retraite d'Alex Ferguson, le club souhaite redorer le blason du club en rajeunissant son effectif afin de lancer une nouvelle ère. Le problème qui se pose du côté de Manchester pour ce qui est du recrutement, c'est que les mancuniens risquent de ne pas disputer la prochaine Ligue des Champions, facteur plutôt disuasif pour inciter des joueurs à rejoindre le club.

SYDNEY : DEL PIERO BIENTÔT À LA RETRAITE ? Il y a encore quelques mois, Alessandro Del Piero n'envisageait pas vraiment de mettre un terme à sa carrière de footballeur professionnel. Mais aujourd'hui, l'at-

taquant aurait envie de dire "stop". Par le biais d'un entretien relayé par la presse australienne, le buteur qui officie au Sydney FC a laissé entendre qu'il pourrait disputer

son dernier match contre Perth Glory dimanche prochain (27e journée de la ALeague). Cas échéant, l'ancien international italien pourrait donc renoncer à participer

aux play-offs. Pour l'heure, son équipe occupe la 6e place du classement et aura seulement besoin d'un résultat nul afin d'être sûre d'y participer (3 points d'a-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

vance sur les Newcastle Jets). Rappelons que le contrat d'Alessandro Del Piero au FC Sydney s'achèvera dans quelques semaines.


22 OMNISPORTS

Maracana N°2324— Samedi 12 avril 2014

CYCLISME

27e Tour du Maroc (7e étape)

C’

est le coureur Portugais Manuel Antonio Cardoso (Banco Bic Carmin) qui a remporté jeudi la 7e étape du 27e Tour du Maroc, disputée sur 137,8 kilomètres entre Errachidia et Midelt. Manuel Cardoso s'adjuge ainsi sa 2e victoire d’étape sur cette édition. Le vainqueur de l’étape a enregistré un chrono de 3h 18mn 58sec devançant au sprint le Dominicain Diego Jimenez Milan (Team Differrdange Losch) et le Marocain Salaheddine Mraouni (EN du Maroc). A l'issue de cette étape, l'Italien Mazzi Alessandro (Utensilnord) prend le maillot jaune à son coéquipier le Hongrois Peter Kudsztor, avec un temps cumul de 24h 38mn 39sec. Alessandro Mazzi (Utensilnord), 4e au classement de l’étape, devient le nouveau leader du classement général. Le premier coureur Algérien s’est classé 19e de cette étape, il s’agit d’Abdellah Benyoucef de EN sui a couvert la distance en 03h 19min 23sec. La 8e étape a relié hier Midelt à Meknès (187 km). Environ 120 coureurs répartis en équipes de 6 athlètes venant de 20 pays participent au Tour du Maroc qui compte dix étapes et qui devrait s’achever à Casablanca, demain à l’issue d’un parcours total de 1,526 km. Shiraz Bennomar

CLASSEMENT

de la 7e étape (137,8 km) :

Moyenne : 41.59 km/h – 108 coureurs à l’arrivée Antonio Cardoso Manuel (Banco Bic-Carmin Portugal) 3h18'49'' Diego Milan Jumenez (Team Differdange – Dom) Salah-Eddine Mraouni (Maroc) …19- Abdellah Benyoucef (Algérie) …30- Azzedine Lagab (Algérie) 31. Hichem Chibane (Algérie) …57. Abdelbasai Hannachi (Algérie) …69. Abdelmalek Madani (Algérie) …71. Abdelkader Belmokhtar (Algérie).

·

Classement général :

Alessandro Mazzi (UtensilNord Ita) 24h 138mn 59sec (moy. 43.49 km/h) Mouhcine Lahassine (Maroc) à 04'' 2Julien Loubet (GSC Blagnac VS Fra) à 08'' 3…14- Azzedine Lagab (Algérie) à 10'53'' …39- Abdellah Benyoucef (Algérie) à 34'27'' …47- Hichem Chabane (Algérie) à 42'22'' …67- Abdelmalek Madani (Algérie) à 54'33'' …86- Abdelkader Belmoukhtar (Algérie) 01h09'11'' …93- Abdelbasat Hannachi (Algérie) 01h20'33''.

HANDISPORT

CHAMPIONNAT D'AFRIQUE DE VOLLEY ASSIS (2E JOURNÉE)

HANDBALL

CHAMPIONNAT DU MONDE – DOHA-2015

La FAHB dévoile le programme de préparation des Verts

L

a Direction technique nationale (DTN) de la Fédération algérienne de handball (FAHB) a arrêté le programme de préparation de son équipe masculine, championne d'Afrique, qui s'apprête à disputer le championnat du Monde 2015 au Qatar (15 janvier-1er février), a-t-on appris jeudi auprès de l'instance fédérale. Ainsi, les joueurs locaux seront regroupés hebdomadairement à Alger pendant trois jours à partir du 19 avril et ce, jusqu'au 19 mai, histoire de permettre au sélectionneur national, Réda Zeguili, de travailler la cohésion entre les différentes lignes. Ces stages des locaux reprendront en septembre et octobre avec, au menu, deux regroupements par mois (19-22 et 27-29 septembre puis 4-6 et 11-13 octobre), selon le programme établi par la DTN. Les équipiers de Messaoud Berkous auront l'occasion de disputer, lors de leur préparation, trois tournois internationaux : du 20 au 30 août en

Suisse, du 1er au 4 novembre à Alger puis du 2 au 13 janvier 2015 en France, avant le coup d'envoi du Mondial-2015. Le Sept national bénéficiera également de plusieurs stages à l'étranger pour peaufiner sa préparation en vue du grand rendez-vous qatari que l'Algérie disputera dans la peau d'un champion d'Afrique. Il sera ainsi en Slovaquie (11-20 juin), en Slovénie (26-30 octobre) et en Hongrie ou Croatie (fin décembre 2014) lequel sera précédé par un autre regroupement (26 novembre-4 décembre) dans un pays encore à déterminer, sans oublier deux autres stages à Alger en août et décembre, en présence des professionnels. La FAHB n'a, cependant, pas précisé les adversaires qu'affronteront les Verts lors de ces tournois internationaux et stages à l'étranger. Entre-temps, la sélection algérienne de handball connaîtra ses adversaires au Mondial-2015 lors du tirage au sort, prévu le 20 juillet prochain à Doha. S. B.

ATHLETISME JOURNÉE MONDIALE

123 fédérations ont participé à l'édition 2014

L’Algérie s’incline face au Maroc (1-3) L C

a sélection nationale de volley-ball assis (handisport) s’est inclinée jeudi à Rabat, face à son homologue du Maroc par trois sets à un (26-24, 18-25, 22-25 et 20-25) lors de la deuxième journée du championnat d'Afrique des nations (messieurs) qui se déroule du 9 au 13 avril dans la capitale marocaine. Lors de la première journée, disputée mercredi, l’Algérie a été battue par l’Egypte (champion d’Afrique en titre) par trois sets à zéro (25-10, 25-17 et 25-9). L’Algérie rencontrera, demain vendredi, le Kenya. Dans l’autre match, l’Egypte a battu le Kenya par trois sets à zéro. Quatre sélections nationales participent à ce championnat, en l’occurrence le Maroc (hôte), l’Algérie, l’Egypte et le Kenya. Ce championnat d'Afrique 2014 est qualificatif à la prochaine coupe du monde de la discipline prévue du 9 au 15 juin prochain en Pologne. La compétition se déroule sous la forme d’un minichampionnat à quatre. Le premier au classement rencontrera le dernier en demi-finale tandis que le deuxième et le troisième joueront l’autre demi-finale. Les deux vainqueurs se rencontreront en finale et les vaincus joueront pour la troisième place. Etant donné que l’Egypte est déjà qualifiée pour la coupe du monde pour être classée troisième au niveau mondiale derrière le Canada (1è) et la GrandeBretagne (2è), les deux meilleures sélections de ce championnat d’Afrique se qualifieront à leur

ela fait maintenant 19 ans que se déroule chaque année la Journée Mondiale de l’Athlétisme. Elle s’adresse à la jeunesse du monde entier et ce week-end figure parmi les programmes de compétitions d’athlétisme les plus chargés du calendrier. La Journée mondiale de l'athlétisme permet de promouvoir le sport grâce à la participation des jeunes des clubs d’athlétisme et des écoles. Cette initiative a été créée en 1996. A l’origine, elle s’adressait exclusivement aux jeunes qui étaient membres d'un club affilié aux fédérations d'athlétisme. Depuis quelques années, le concept a évolué pour intégrer les écoles et la participation des élèves à des compétitions par équipe. La Journée mondiale de l’athlétisme est à présent devenue un outil essentiel à la promotion de notre sport dans le monde entier. Le but de la Journée mondiale de l’athlétisme est d’établir un lien puissant entre la jeunesse, notre sport et la protection de l’environnement. L’édition 2014 tour pour le Mondial en Pologne. Les demi- de Journée mondiale de l’athlétisme aura finales auront lieu samedi alors que la finale et lieu en mai, de préférence le week-end le match de classement se joueront dimanche du samedi 10 et dimanche 11 mai. A parprochain. tir de cette année, la Journée mondiale de S. B. l’athlétisme s’inscrira dans le cadre du

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

nouveau programme de responsabilité sociale que l’IAAF a dévoilé le 8 avril : «Athletics for a Better World» La Journée mondiale de l’athlétisme 2014 concerne des jeunes des clubs appartenant à la catégorie cadets, c'est-àdire nés en 1997 ou en 1998 (16-17 ans). En accord avec les buts définis dans le Plan Mondial de l’Athlétisme de l’IAAF dont la priorité est de faire de l’athlétisme le sport numéro un à l’école, la Journée Mondiale de l’Athlétisme a été organisée en étroite collaboration avec le ministère en charge du sport à l’école dans chacun des pays concernés. Ces compétitions scolaires par équipe sont destinées aux garçons et filles nés en 1999-2000. S. B.


JEUX-DÉTENTE 23

Maracana N°2323— Samedi 12 avril 2014 1

1

2

3

4

5

7

6

9 10 11 12

8

Animée par : KARIMA MANCER

N°258

2

N°258

3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Horizontalement

1.Ressentiments-Agence spatiale européenne. 2.Grand lac-Marteau de couvreur. 3.Privilège-Boeuf sauvage. 4.Mortelle-tâte. 5.Dans le vent-Se déplacer. 6.Cippe-Interjection Espanole- Édouard. 7.Cenne-petite parairie. 8.Trois fois-Dieu des vents-Enjambée. 9.Diminua la durée-Somnoles. 10.Aurochs-Contient. 11.Cohues-Bâtir. 12.Fatigue extrême.

Verticalement

1.Cinéaste. 2. 58,47 mètres-Brute. 3.Contestât-Incarcérer. 4.Petit cercle d’artistes-Affaiblie. 5.Èloigner-Note. 6.Avancer dans l’eau-Pou. 7.Aire de vent-Cobalt-Cordon. 8.Nazi-Partie charnue des fruits-Époque. 9.Niveler-Cervidé. 10.Exposé pour la vente-Essuyé. 11.Luxure-D’Arius. 12.Ventilé-Baklava.

N°258

4 9

7

7 4 8 1 2

5

8 6

7 3 4 8 2 4 9 1 5

1

6 4 1 2

3 8

8

Calcul

340

3

8

11

13

25

Les mots

4 6 9 2

Tirage1

E

O

P

Tirage2

S

I

R

U

V

I

L

Maximum : 8 lettres N

G

A

P

O

U

R

Maximum : 8 lettres

EXERCICES POUR AMELIORER SA MEMOIRE TROISIÈME PARTIE :

FOOT EN QUESTIONS

27. Observez ce solide. Combien a-t-il de faces ?

Comment le Français Michel Leblond estil entré dans l’histoire du football le 13 juin 1956 ?

R

U

C

E

9

E

T

8

Quelle expression se cache derrière cette image ?

7 6 5 4 3 2 1

1

E

R

U

S

A

T

S

N

I

E

L

P

A

R

E

A

R

2

E

E

E

U O R C

S U

N

L

E

C

T

I

A

A

N

I

E

N

C

4

Mots croisés

C

T O T

S R

L

E

A

G

S

A L

S

S E P

I A D

S R

L

C

E

U

L

P

E S S

S

E

7

M

E

S

N

6

E R

O

A

U

5

T E

O

E

E

S

N

S

R

S

E

3

I S

S

S

8

A G E

S

9

E G N O P E

S E L A T E

10

N

T

E

R

I

E

R

S

A

S E

R P

S E D

S

U T S

11 12

E

R E A

3 6 4 1 5 8 7 9 2 5 8 1 9 2 7 4 3 6 2 7 9 4 3 6 5 8 1 9 2 5 6 1 3 8 7 4 8 1 3 2 7 4 9 6 5 7 4 6 8 9 5 2 1 3 6 5 8 3 4 9 1 2 7 1 3 7 5 8 2 6 4 9 4 9 2 7 6 1 3 5 8

Sudoku

C P I R A I E N T A F A C O N N I N I A C E S I N N E P E S O R M E F E E S M E S E P I N E A S S U I E L R E S E S

R E P I L N E B T E E S R N T E A S U R M E A A U

S A V L E U R E T R E M R E O N N T E O L I U N O

E L E V E S A R M A F E R

Mots fléchés

Directrice de la rédaction Cyriel Seba Directeur technique Laïd Kalila Directrice chargée de la communication Lilia Seba Rédacteur Djamel Touafek

R

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

S

Jeux d’esprit Un petit rat de l’opéra (danseuse) Tirage 2 ARGOUSIN PRAGUOIS

Ce jour-là, dans l’ancien Parc des princes à Paris, devant 38 239 spectateurs, se disputes la toute 1er finale de Coupe des Clubs Champions, entre le stade de reims et le real madrid. Dés la 6e minute Michel Leblond ouvre le score pour le club champenois en battant le gardien espagnol Juan Adelarpe Alonso.

Tirage 1 PLEUVOIR calcul : 11*25=275 8-3=5 5*13=65 275+65=340

Des chiffres & des lettres

Foot en questions

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

10

58

11

N°2

12

Solutions :

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : ALDP Diffusion : Centre : ALDP EST : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr contact@journalmaracana.com redaction@journalmaracana.com


24

Maracana N°2323— Samedi 12 avril 2014

IL DÉMENT TOUT AVC

La Belgique tient son nouveau…

Benchikha: «C’est juste un petit surmenage»

CUISINIER

William Wouters (49 ans) est le nouveau cuisinier des Diables Rouges. Sommelier, marié à une experte du vin au Portugal et supporter du Beerschot, il remplacera Wim Casteleyn, indique Het Nieuwsblad. Il y a deux semaines, William avait pourtant mis en vente Pazzo, son restaurant anversois, pour aller s'installer au Portugal où vivent sa femme et ses deux enfants. Finalement, il fera un crochet par la fédération belge, et donc par le Brésil, avant de faire le grand saut : «Son profil correspondait le mieux à notre approche scientifique pour épauler le nutritionniste», a expliqué Stefan Van Loock, le porte-parole de l'Union Belge. C'est le seul commentaire qu'il a bien voulu donner. William Wouters a aussi été prié de se taire, après la petite polémique liée au départ de son prédécesseur : «William a déjà pas mal d'expérience en tant que chef cuisinier et il préparera les repas de notre équipe en concertation avec Nicolas. Sa maîtrise du portugais constitue certainement un plus», écrit la fédération à son sujet.

Après le match nul de son équipe face au MAS Fès (2-2), le coach du Difaâ Hassani El Jadida, Abdelhak Benchikha, aurait subi un AVC, a annoncé le club marocain. Une information qui a ému, notamment en Tunisie, mais que l'intéressé dément : «Cela fait 10 jours que je travaille acharnement, mais Hamdullah je n’ai rien, c’est juste un petit surmenage», a assuré Abdelhak Benchikha sur les ondes de Radio Mars. «Mais ça me fait chaud au cœur de savoir que mon public tunisien est resté fidèle et s’inquiète pour moi et mon état de santé», a ajouté le technicien algérien, ancien entraîneur de l'ES Zarzis et du Club Africain. Fin des rumeurs ?

Joel Campbell et son album Panini MAROC Joel Campbell est un grand enfant. L’attaquant costaricain de 21 ans, va participer à sa première Coupe du monde en juin prochain, après sa belle saison à l’Olympiakos où il est actuellement prêté par Arsenal. Alors, pour fêter l'événement, Campbell s’est offert l’album Panini du Mondial, ainsi qu’une grosse boîte renfermant 100 paquets d’images, celles dont vous rêviez étant petit, chez le buraliste. Malheureusement pour lui, il ne s’est pas trouvé parmi tous ces paquets ! Au pire il peut toujours s’échanger contre Neymar, qu’il possède, à vue d’œil, en au moins quatre exemplaires.

«Hitler» aperçu à Dortmund

Qui était ce spectateur au Signal Iduna Park ? La capture d'écran de ce supporter de Dortmund fait actue llement le tour des réseaux sociaux. Il faut dire que l'homme présente quelq ues similitudes physiques avec Adolf Hitle r. Il a été aperçu lors de la victoire du Borussia sur le Real Madrid en Ligue des Champions. Le supporter n'a pas été identifié jusqu'ici mais certains pensent qu'il descendant de l'ancien dirig s'agit d'un eant allemand. Nous, on penche plutôt pour le montage photo. À vous de juger.

Shehata candidat à la sélection

Après Giovanni Trappatoni et Hervé Renard, l’ancien sélectionneur de l’Egypte, Ahmed Shehata est pressenti pour être le futur sélectionneur des Lions de l’Atlas. En effet, Kamel Hilmi, le chargé d’affaire de Shehata a proposé à la Fédération royale marocaine le nom de son «poulain», qui ne refuserait pas ce poste au cas où il recevrait une offre officielle de la fédération.

BRÉSIL :

ÇA S’ANNONCE DIFFICILE PENDANT LE MONDIAL

Détroussée en pleine interview sur l'insécurité

Faire un micro-trottoir à Rio n'est pas sans risque. La télévision brésilienne Globo a diffusé jeudi un extrait de reportage sur l'insécurité réalisé par un journaliste de la chaîne RJTV, qui interrogeait une dame en pleine rue. Alors qu'elle se plaignait du manque de policiers, un jeune homme passe derrière elle. Le voleur s'enfuit alors en courant, traverse le flot des voitures et sème le journaliste qui s'était timidement lancé à sa poursuite. Le thème de la sécurité est au cœur des préoccupations des Brésiliens et des autorités, à quelques mois du Mondial 2014 de football. Depuis plusieurs mois, de nombreuses opérations de grande ampleur sont menées dans les favelas de Rio pour déloger les trafiquants. Fin mars, la police et l'armée étaient rentrés à l'aube dans l'immense complexe de favelas de la Maré, fief du trafic de drogue, pour le «pacifier».

Balle au centre Par : Ali Bouacida

A

près plus d’un demi-siècle d’indépendance, nous en sommes à solliciter la France pour former nos entraîneurs. Ainsi une délégation conduite par le président de la FAF s’en est allée signer un accord de coopération avec la FFF afin d’animer des sessions de formation des entraîneurs algériens. Apparemment, ce protocole de coopération est tout à fait anodin et tous les pays du monde recourent à la technologie et au savoirfaire étrangers pour améliorer leurs prestations. Sauf que l’Algérie n’est pas une nation qui

LA REGRESSION

émerge d’un sous-développement sportif pour solliciter une assistance étrangère. Soyons sérieux! Il y a de cela quelques décennies, les pays se bousculaient pour nous servir de sparring-partners et aujourd’hui on se rend compte que nos entraîneurs ont besoin d’être formés par des Français? C’est faire outrage à Rachid Mekhloufi, Mahieddine Khalef, Rabah Saâdane, Ighil Meziane, AïtDjoudi, Chérif El Ouazzani, le jeune Khezzar pour ne citer que ceux-là parmi les vivants. Les gigantesques Mokhtar Arribi et Abdelhamid Kermali parmi les défunts. Le football, c’est un peu

comme les cimenteries. Il fut un temps où une entreprise nationale disséminée à travers le territoire national (Erce, Erca, Erco) fabriquait du ciment et arrivait à couvrir les besoins nationaux malgré quelques pénuries. Aujourd’hui on importe le précieux matériau après avoir démantelé le tissu industriel et il se trouve que les entreprises françaises sont très présentes en la matière. Pourquoi toujours vouloir se tourner vers l’étranger pour développer notre football? En ce moment, l’ancienne puissance coloniale a le vent en poupe et après avoir sollicité l’entraîneur Gurcouff, censé prendre les desti-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

nées de l’équipe nationale, voilà qu’on veut former nos techniciens en France. Déjà notre sélection nationale dans son écrasante majorité, est tributaire de l’Europe et particulièrement de la France. S’il faut encore que nos entraîneurs et même nos arbitres (un protocole d’accord est en cours) dépendent de la France, à quoi ont donc servi tous ces efforts d’instaurer une indépendance économique et sportive? Faut-il rappeler que l’équipe nationale a atteint son summum avec des joueurs du cru et des entraîneurs algériens? Pourquoi donc cette régression? A. B.

Journal maracana 12 04 2014  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you