Issuu on Google+

OSCAR MARACANA «Mohamed KHEDIS »

ÉLU MEILLEUR JOUEUR FERHAT (USMA) DU MOIS DE JANVIER

www.maracanafoot.com

N° 2268 Samedi 15 février 2014 — Prix 20 DA

AUJOURD’HUI À 17H45 AU STADE OMAR-HAMADI DE BOLOGHINE

LES ROUGE ET NOIR BIEN ARMÉS POUR BATTRE «ESSEFRA» BAITECHE : «Pas question de rater les 3 points» SEGUER, GASMI ET EL ORFI NON-CONVOQUÉS

MEFTAH OUT

Sylla : «Pourquoi ne pas rééditer le scénario du MCA ?»

CRB 0 - MCA 1

LE MOULOUDIA MET LE FEU À LA«COUSINA»

MCO 0 -JSK 0

UN PRÉCIEUX POINT POUR LES CANARIS JSMB-ESS

LA DERNIÈRE CHANCE DES BÉJAOUIS L’AIGLE NOIR EN CONQUÉRANT MCEE-MOB

DÉFAITE INTERDITE POUR LES CRABES


02

Equipe nationale

Maracana N°2268— Samedi 15 février 2014 SELON UN SONDAGE

82,6 % des internautes pensent que Bentaleb et Zeffane doivent opter pour l’Algérie Etincelants et surtout très courtisés par la sélection algérienne, Nabil Bentaleb et Mehdi Zeffane, sont à un pas des Verts.

A

insi, enchaînant les belles performances avec les Spurs, le milieu de terrain de 19 ans, est donné pour acquis pour les Verts, même si, faut-il le dire, rien d’officiel n’est venu étayer cette information. Un autre joueur, est aussi annoncé pour le prochain stage de l’EN, à partir du 2 mars prochain. Il s’agit du latéral droit de l’Olympique Lyonnais, Mehdi Zeffane, que Vahid suit depuis quelques journées. Formé à l’OL, Zeffane enchaîne

les matchs (cinq fois de suite) depuis la blessure de Miguel Lopes, qui faut-il le dire, a perdu sa place de titulaire. Zeffane pourrait être appelé pour le match face à la Slovénie. Ainsi, selon le très sérieux Goal.com et à la question!: «Pour quelle équipe nationale ces deux jeunes franco-algériens devraientils opter ?!», la réponse des internautes, a été unanime, où 82.6 % d’entre-eux ont voté pour l'Algérie, 8.5% pour la France et 8.9 % pensent que les deux joueurs doivent patienter avant de décider!: «!Je n’ai pas encore fait de choix car je n’ai pas encore été appelé par la France ni par l’Algérie, mais quelle que soit la sélection, française ou algé-

Bougherra de retour aux Rangers ?

ts, Madjid Bougherra, se, le capitaine des Ver on, Selon la presse écossai au stade mythique d’Ibrox, en fin de sais ur reto son e fair fin de contrat avec la pourrait En ord. Rec ly Dai s The ièselon le journal Ecossai hwiya, Bougherra voudrait terminer sa carr Lek il a eu ses formation qatarie de w Rangers, avec qui, Magic», le sgo Gla aux , elle onn mé «The re professi s sa carrière. Surnom c le meilleurs moments dan ionale, a joué pendant trois saisons ave Nat é trois titres de chamdéfenseur de l’Equipe port rem es il a uell desq dit rs ours cou touj au i s, club écossai la Ligue. «J'a osse et une Coupe de pions, une Coupe d'Ec carrière avec les Rangers de Glasgow. La s ma dan que je veux terminer ntenant ou peut-être de savoir si c'est mai M. R. seule question serait récemment déclaré. il a-t», ées ann s quelque

APRÈS LE GAIN D’UNE PLACE AU CLASSEMENT FIFA

TAIDER : «Un moment de fierté pour notre pays »

L’international algérien de l’Inter Milan, Saphir Taïder, s’est dit fier, de la progression de l’Equipe Nationale, au classement mensuel de la FIFA !: «C’est un moment de fierté pour notre pays et l'Equipe Nationale!», pouvait-t-on lire sur son compte Twitter. Sur un autre sujet, Taïder est annoncé titulaire pour le match de ce soir (20h45) face à la Fiorentina. M. R.

STEFANO CAPOZUCCA : «Belfodil n’est pas arrivé à Livourne au top de sa forme»

La polémique à propos de l’état de forme d’Ishak Belfodil, fait rage entre les deux clubs italiens, Livourne et l’Inter Milan. En effet, après que l’entraîneur du club, Di Carlo, eut déclaré il y a de cela quelques jours, que l’attaquant algérien, est arrivé à Livourne, hors de forme, et ce, à cause de sa mise à l’écart par Walter Mazzarri, Stefano Capozucca , le directeur sportif de Livourne a tenu a précisé que les remarques de son coach qu’il était de la responsabilité du joueur de rester en forme et non pas de la faute de son ancienne formation!: «Les propos de Di Carlo, étaient personnels. Di Carlo n’avait pas compris pourquoi cette méforme du joueur, surtout que Belfodil, lui, a déclaré qu’il s’était peu entraîné, alors qu’il devait le faire, même quand il négociait son départ, c’est ce qui a, à mon avis, créé cette polémique. Il n’est nullement question d’incriminer Mazzarri ou le club Milanais. L’entraîneur milanais, a répondu au directeur sportif du club, Capozucca, en rejetant la responsabilité sur le joueur!: «Je pense que les mots de Di Carlo ont dépassé ses pensées, ce qui est sûr, c’est que Belfodil manque de rythme de jeu, car il n’a pas disputé beaucoup de rencontres depuis son arrivée à l’Inter, mais dire qu’il n’avait pas pris part aux entraînements à cause de nous, c’est exagéré.!», a-t-il déclaré.

IL NE SERA PAS TITULARISÉ

Conséquence de son manque de forme, Belfodil , comme indiqué par le même Di Carlo , n'est pas encore en mesure de tenir un match complet, et l’ancien joueur de l'Inter Milan devrait commencer sur le banc, demain à Cagliari (15h00), alors Djamel Mesbah, devrait quant à lui faire partie du onze de départ. Cette situation, faut-il le dire, n’annonce rien de bon pour Belfodil, qui risque de ne pas être convoqué pour le match amical face à la Slovénie. M. Ramzi

rienne, ce serait une fierté d’honorer ces deux maillots. Mais comme je vous l’ai dit, je ne me focalise vraiment que sur mon travail en club afin d’atteindre mes objectifs pour essayer de jouer en Ligue 1. Il faut d’abord atteindre ses objectifs en club, procédons par étape. Il ne faut pas aller trop vite!», avait-t-il déclaré. Enfin, concernant Bentaleb, on croit savoir que son dossier est en très bonne voie, où l'arrivée du joueur de Tottenham est acquise. Sauf revirement de dernière minute, il sera convoqué avec la sélection algérienne pour affronter la Slovénie en amical le 5 mars prochain. M’hamdi Ramzi

Guedioura pourrait faire l’impasse face à la Slovénie

Après avoir perdu sa place de titulaire avec Crystal Palace, lors des trois dernières journées, l’international algérien, Adlène Guedioura, pourrait ne pas être convoqué pour la rencontre amicale, que doit disputer l’EN face à son homologue Slovène, le 5 mars prochain. En effet, Halilhodzic, qui tient à Guedioura, veut lui laisser une chance de regagner sa place de titulaire, au sein de la formation anglaise. Ainsi, si les choses ne s’amélioreront pas lors des prochaines journées, il est probable que le joueur soit une nouvelle fois prêté à un club de Shampionship, étant donné que le règlement en Angleterre permet cela, en cours de championnat. M. R.

APRÈS SOFIANE FEGHOULI

Ghoulam a reçu sa convocation... Le nouveau joueur de Naples, Faouzi Ghoulam, a reçu sa convocation pour le

match amical que doivent livrer les Verts, le 5 mars prochain au stade Mustapha-Tchaker de Blida. En effet, après le meneur de jeu de Valence, Feghouli, qui l’avait reçue hier, c’est au tour de l’ancien défenseur stéphanois de recevoir sa convocation, comme l’a confirmé hier, le site officiel du club napolitain!: «!Ghoulam en sélection nationale : le latéral gauche algérien est convoqué pour la rencontre amicale contre la Slovénie prévue mercredi 5 mars», pouvait-t-on lire.

…KADIR AUSSI...

L’attaquant Rennais des Verts, Fouad Kadir, a lui aussi reçu sa convocation pour la rencontre face à la Slovénie. C’est son club, qui a confirmé l’information, hier après-midi par le biais d’un communiqué!: «!Foued Kadir se rendra le dimanche 2 mars prochain en Algérie pour prendre part à la rencontre amicale qui opposera son pays, qualifié pour le Mondial 2014, à la Slovénie!», pouvait-t-on lire.

REVEILLÈRE DEVRAIT REPRENDRE SA PLACE

Blessé lors des deux dernières rencontres, le concurrent direct au poste d’arrière gauche, le français Anthony Reveillère, est annoncé comme titulaire pour la rencontre de demain à Sassuolo (15 heures). La presse italienne, croit savoir, que Ghoulam aura plus de temps de jeu dans les semaines à venir.

BELGIQUE : LES BELGES DÉJÀ À PIED D’ŒUVRE AU BRÉSIL

Le sélectionneur des Diables Rouges, Marc Wilmots, ne fait pas les choses à moitié. En effet, Wilmots, après avoir tracé le programme de préparation jusqu’au moindre détail, il y a de cela quelques jours, on a appris que le personnel technique et administratif, s’est envolé hier matin, en direction du Brésil pour ainsi, mettre tout en œuvre avant l’arrivée de l’équipe sur place, avec surtout la finalisation des ateliers et surtout l’hébergement de la sélection belge.

BOUDEBOUZ REVIENT

Touché à un orteil et absent lors de la victoire de Bastia à Toulouse mardi (31), Ryad Boudebouz effectue son retour à l'occasion de la réception de Monaco, aujourd’hui (17h00). En revanche, Mickaël Landreau (mollet), Gilles Cioni (genou), Florian Raspentino (cheville) et Thomas Vincensini (ménisque) sont toujours indisponibles, alors que Toifilou Maoulida est toujours écarté.

SLIMANI DEVRAIT RETROUVER LE… BANC CE SOIR

Même s’il a eu une bonne production lors du derby face au Benfica Lisbonne, mardi dernier, l’attaquant algérien, Islam Slimani, devrait payer le prix du retour de William Carvalho, de retour après avoir purgé un match de suspension et qui est annoncé titulaire pour le match face à Olhanense ce soir à 21h45. Jardim devrait donc revenir au schéma tactique habituel (4-3-3) ou il est quasiment certain que Slimani ne fera pas partie du onze de départ. M. R.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2268— Samedi 15 février 2014 Fiche technique Stade : 20-Août 55, affluence record Arbitrage : Saïdi, Serradj, Rezgane Buts : Zeghdane 90’+5 Averts : Messaoudi (18’), M. Benaldjia (56’) CRB, Aksas (42’) MCA

CRB :

Chouih, Messaoudi, Tiza, Khelili, Khoudi, Mekhout, Bogy, B. Benaldjia, M. Benladjia (Bourekba 69’), Attafen (Rebih 55’), Dehar (Hadjadj 83’) . Entr : Iaiche

MCA :

Djemili, Hachoud, Zeghdane, Aksas, Bachiri (Bellaid 35’), Ghazi, Boucherit, Kacem (Daoud 73’), Yahia Cherif, Djalit, Yachir (Lavatsa 64’). Entr : Bouali

U21

LES JEUNES BELOUIZDADIS TOMBENT DE NOUVEAU

Après avoir essuyé une amère défaite face à l’ESS, lors de la dernière journée, les jeunes U21 belouizdadis, ont de nouveau perdu hier face au Mouloudia, sur le score de 2 buts à 1. Les deux buts ont été inscrits par l’excellent Djaouche. Les Belouizdadis stagnent à la 6e place avec 29 points au compteur, alors que les Mouloudéens, grappillent une place et pointent désormais à la 8e position avec 26 points.

LES SUPPORTERS MOULOUDÉENS PLUS NOMBREUX QUE PRÉVU

Alors qu’il était convenu que le nombre de supporters mouloudéens, qui devaient assister à la rencontre seraient de 800, environ 1000 fans du MCA ont fait le déplacement hier au stade du 20-Août, ce qui a causé quelques tracas aux organisateurs.

LE STADE AFFICHE COMPLET À MIDI

L’affiche d’hier entre le MCA et le CRB a drainé une grande foule, ou le l’enceinte du 20-Août, a suffit à peine à contenir ce rush. Preuve en est, le stade a affiché complet dès midi.

DISPOSITIF SÉCURITAIRE IMPRESSIONNANT

Afin de parer à tout débordement, le dispositif policier a été renforcé en marge de la rencontre d’hier. Ainsi, dès les premières heures de la matinée, (6 heures du matin), les premiers policiers ont commencé à arriver. M. A. A.

F

Ligue Une 03

90’+5, Zeghdane crucifie LE CHABAB

Dans l’obligation de se reprendre après la défaite concédée à Sétif, les Belouizdadis, ont chutés aux ultimes secondes de la rencontre, alors que les Mouloudéens étaient dominés tout au long de la rencontre. L’enjeu a prévalu sur le jeu, peut-on qualifier la première mi-temps entre le CRB et le MCA, où les partenaires de Dehar, ont dominé les débats sans toutefois, se montrer efficaces. Les Mouloudéens procèderont par des contres, qui auraient pu se montrer meurtriers. Les occasions les plus dangereuses, furent belouzidadies où suite à un coupfranc très bien botté par le capitaine Mekhout, la tête du défenseur Abdelhakim Khoudi, aurait pu faire mouche, si ce n’est le gardien Djemili (27’). Deux minutes plus tard, on aurait pu assister à l’ouverture du score, par l’entremise de Dehar, après un contrôle orienté. Ce dernier tire, Djemili relâche le ballon, mais Mehdi Benaldjia qui rodait dans la surface, est trop court pour reprendre le ballon (29’). L’une des seules actions dangereuses du Mouloudia, est à mettre à l’actif de Hachoud, d’un tir lointain, mais qui ne surprend pas le keeper Chouih (35’). On jouait la 38’ minute quand Yachir se joue d’un défenseur et sert sur un plateau Djallit, qui se croyait hors-jeu, seul face au gardien, rate lamentablement le cadre. Dès la reprise de la seconde période, les protégés de Iaiche, se ruent à l’attaque sans toutefois être efficace. Excellent

Grosse surprise dans le onze de départ du côté belouizdadi. En effet, alors que tout le monde attendait la titularisation de Rebih et Bourekba, Iaiche, a pris tout le monde de court, en les écartant du onze rentrant. Il faut dire aussi, que Bourekba, selon nos informations, a été écarté à la dernière minute par le coach du Chabab.

UN SEUL ATTAQUANT EN POINTE

depuis son retour au Chabab, Mehdi Benaldjia a été l’homme du match, où il a multiplié les débordements. Ainsi, à la 48’, il offre un très bon ballon pour Mekhout à la limite de la surface de surface, mais le tir de ce dernier s’envole très loin de la cage de Djemili. Le une-deux, entre Dehar et Attafen aurait pu faire mouche, où le tir de Dehar aurait pu faire mouche (50’). M. Benaldjia, encore une fois, déborde sur la gauche, centre pour Bogy, mais sa tête est trop décroisée pour inquiéter le keeper mouloudéen (62’). A la 75’, le match aurait pu connaître une tournure, après le jet de fumigènes, où l’arbitre de la ren-

contre, Saïdi, a arrêté le match, pendant quelques minutes, à cause de la bêtise de quelques supporters. Alors qu’on se dirigeait vers les ultimes secondes de la rencontre, le jeune défenseur Zeghdane, profite d’un bon centre et ouvre le score pour le Mouloudia dans la stupeur générale (90’ + 5). C’est sur cette victoire que l’arbitre du match siffle la fin de la partie, où le Chabab, peut avoir des regrets de ne pas s’être montré efficace, alors que le MCA continue sa marche en avant et ne peut désormais se cacher d’être un prétendant au titre de champion. M. A. A. et Y. R.

Heureux après la victoire des Mouloudéens et peiné par la situation de son ancienne formation, Fouad Bouali, s’est dit satisfait de ce résultat qui propulse le Mouloudia à la troisième position : « Tout d’abord, je voudrais dire que je suis très peiné par la situation critique du CRB, qui, j’espère s’en sortira en fin de saison. Concernant la rencontre, le CRB a certes, dominé, mais on a su gérer les temps forts et les temps faibles. Aujourd’hui, je peux vous dire qu’on tient à cette 3e place. Je tiens aussi, à remercier mes joueurs, qui ont cru en leur chance jusqu’au bout.»

IL A ETE CHALEUREUSEMENT APPLAUDI

Le désormais ancien driver du CRB, Fouad Bouali, a été accueilli comme il se doit par les supporters du Chabab, qui n’ont pas oublié le Tlemcenien, qui a été pour beaucoup dans les résultats du CRB, la saison passée, et ce, malgré la crise aigue que connaissait le club.

Dès l’entrée des deux formations, lors du traditionnel échauffement à 15h15, le stade du 20Août a vibré, ou les deux galeries ont salué comme il se doit leurs joueurs.

CRB 0-MCA 1 REBIH ET BOUREKBA SUR LE BANC

BOUALI : «ON TIENT À CETTE 3E PLACE »

15H15 : LE STADE A VIBRÉ

19E JOURNÉE

LA PRESSE A TRAVAILLÉ DANS DES CONDITIONS DIFFICILES

Le moins que l’on puisse dire c’est que le derby d’hier, a drainé beaucoup de monde. Ainsi, même la tribune officielle a été envahie, où il n’y avait pas assez d’espaces pour les journalistes présents pour couvrir le match.

LES RAISONS DE L’ABSENCE DE AMMOUR ET KHERBACHE

Le métronome belouizdadi, Amar Ammour était le grand absent pour le derby d’hier ou beaucoup de spéculations avaient entouré son absence. Renseignement pris, il s’avère que le joueur était blessé, alors que pour Smaïl Kherbache, c’est un choix de l’entraîneur Iaiche.

LA BANDEROLE INSULTANTE DES MOULOUDÉENS

Une partie des supporters du MCA qui se sont déplacés hier au stade du 20Août, n’avaient pas leur place dans une enceinte sportive. En effet, ces pseudo-supporters, ont accroché une banderole insultante envers leurs homologues du Chabab, que la morale nous interdit de retranscrire. Il faut dire, que la commission de discipline pourrait faire jouer le prochain match du MCA à huis clos, après celui du MCO lors de la dernière journée.

IAICHE PRIS À PARTIE PAR UN DIRIGEANT

Juste après la fin de la rencontre, un dirigeant du CRB, est descendu de la tribune d’honneur, pour faire entendre des vertes et des pas mûres, au coach Belouizdadi. Ce dirigeant très influent au Chabab, n’a pas manqué de critiquer ses choix tactiques à Iaiche.

UN GROUPE DE SUPPORTER A ENVAHI LE TERRAIN

Les mauvais jours sont de retour pourrait-t-on dire. En effet, la situation est tellement critique au CRB, que dès le coup de sifflet final, des supporters ont envahi le terrain, pour aller insulter les joueurs. Cette situation, nous fait rappeler celle de la saison passée. M. A. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le plus surprenant, c’est que l’entraineur du Chabab, n’a pas voulu prendre de risque en incorportant deux attaquants, alors que les observateurs s’attendaient à la titularisation de la paire Bourekba-Bougy ou BougyDahmane. D’ailleurs, ce dernier est apparu un peu excédé par sa non-titularisation.

DIBI PRÉSENT

Endeuillé par la perte de son frère hier, l’attaquant mouloudéen, Dibi, n’a pas voulu manqué le derby entre le MCA et le CRB. En effet, malgré le deuil, le joueur a tenu à être présent, où il a été aperçu dans la tribune officielle.

AKSAS SOUS LES INSULTES…

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le départ d’Amine Aksas, pour le Mouloudia la saison passée, n’a pas encore été digéré par les supporters du CRB. Ainsi, dès son entrée sur le terrain, le joueur a été accueilli par des insultes, proférées par des pseudo-supporters, qui n’ont cessé d’insulter sa mère décédée.

…KACI SAID AUSSI

Le manager général du MCA, Kamel Kaci Saïd, n’a pas échappé lui aussi aux insultes des supporters du club Belouizdadi. En effet, dès son arrivée, Kaci Saïd a été accueillis par un florilège d’insultes.

BOUMELA-MALEK CÔTE À CÔTE

Les deux premiers responsables des deux formations, Belouizdadie et Mouloudéenne, ont montré l’exemple hier. Ainsi, Boumella et Malek ont suivi toute la rencontre côte à côte, dans un esprit total de fair-play. Un exemple à suivre

HALILHODZIC A SUIVI LE MATCH

Le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, était la «vedette» hier au stade du 20-Août 55. En effet, le Bosnien, qui a suivi le derby, a été accueilli par les supporters qui ont scandé le nom de «Slimani ». M. A. A.


04

Ligue Une

Hanifi évoque son départ du Chabab

19E JOURNÉE

CRB-MCA

DU BEAU MONDE LORS DE LA MISE AU VERT

Maracana N°2268— Samedi 15 février 2014

La mobilisation a été grande dans la maison du Chabab, et cela afin d’encourager l’équipe dans ces moments difficiles. Lors de la mise au vert, la veille du derby face au MCA, il y avait du beau monde au niveau de l’hôtel de Bouchaoui. Parmi les présents, d’anciens dirigeants, qui ont entouré Malek depuis le dernier match face à l’ASO. Il a été question de parler aux joueurs afin de les encourager pour se ressaisir et remettre le club dans la place qui est la sienne. M. A. A.

Le désormais ex-attaquant du Chabab, Salim Hanifi, actuellement sans club, revient sur son départ du Chabab et confirme qu’il a été poussé vers la porte de sortie par les agissements de Gamondi, son ancien entraîneur. Le joueur nous dira dans ce sillage : «Mon problème n’avait rien à voir avec les supporters ou encore les dirigeants, mais plutôt avec Gamondi. Au moment où je me sentais en forme, il m’écartait et je ne comprenais pas les raisons. Il m’a fait

dégoûter le football. En voyant que les choses n’allaient pas s’améliorer, j’ai préféré quitter». Et d’ajouter : «Je ne regrette pas le fait d’avoir signé au CRB, mais ce que faisait Gamondi avec moi était vraiment incompréhensible». Cet état de fait, ajoute-t-il, l’a poussé, à 25 ans, à tenter une expérience aux EAU, plus précisément à Kalbaâ. «Il ne s’agissait pas d’essais non-concluants, mais d’une manœuvre de la part d’un coach algérien, qui a terni mon image

chez les Emiratis, ce qui les a poussés à faire l’impasse sur mon recrutement. Maintenant, je continue à m’entraîner seul, avant d’intégrer, d’ici quelques jours, le RCK pour continuer les entraînements jusqu’à la fin de la saison», a-t-il conclu.

KHELILI PRIVILÉGIE L’INTÉRÊT DU CHABAB

Comme rapporté auparavant par nos soins, le défenseur du Chabab, Sofiane Khelili, dispose de contacts de la part de clubs turcs et tunisiens. Toutefois, et même si ce genre de contacts emballe tout joueur, cela n’est pas le cas pour le Belouizdadi. Non parce qu’il ne le veut pas, mais pour la simple raison qu’il ne veut pas y penser encore, estimant que le plus important pour l’heure est de contribuer à un retour en force de son équipe, en attendant la fin de la saison.M. A. A.

LES CONSEILS DE DOB POUR IAICHE L’ancien attaquant du Chabab, Mounir Dob, a adressé un message à l’entraî-

neur Iaïche, pour lui signifier qu’en cette période, il faudra privilégier le travail psychologique. «Les joueurs ont un blocage sur le plan psychologique. Pour cela, le coach doit privilégier cet aspect et les joueurs, pour leur part, doivent l’aider. Ces derniers doivent savoir que porter le maillot du Chabab est une lourde responsabilité. Ils doivent être à la hauteur, parce que le Chabab, ne mérite pas sa place actuelle», a-t-il déclaré dans une chaîne de télévision privée. M. A. A.

LA DEMANDE DE DOMICILIATION A ÉTÉ ENVOYÉE JEUDI SOIR

LE DERBY FACE À L’USMA PROBABLEMENT À TCHAKER

C’est officiel, le Mouloudia d’Alger veut recevoir l’USM Alger au stade MustaphaTchaker de Blida, lors de la 20e journée de championnat, qui se jouera le week-end prochain. En effet, selon une source autorisée au sein du club phare de la capi-

tale, les responsables de ce dernier ont adressé une demande officielle à la ligue de football professionnel (LFP), afin de programmer ce derby dans le jardin fétiche de l’Equipe nationale de football. La même source nous confirmera qu’une lettre de

demande de délocalisation du match de la 20e journée a été envoyée par la direction mouloudéenne, jeudi en fin de journée. Cette dernière attend une réponse de l’instance de Mahfoud Kerbadj, qui devrait être favorable, surtout que la doléance a

été faite une semaine avant le déroulement du match. Donc, il ne reste que la confirmation de la part de la LFP, pour que les deux équipes soient fixées sur le lieu où se déroulera le derby de la saison. Y. R.

LE STADE BOLOGHINE SERA FERMÉ SUITE À UN RAPPORT DU CTC

Le Mouloudia terminera la saison au stade de Kouba Ce qui n’était que spéculation a fini par se confirmer. Le stade Omar-Hamadi de Bologhine, où sont domiciliés le Mouloudia d’Alger et l’USM Alger, sera bel et bien fermé, et ce, dès aujourd’hui, à l’issue du derby USMA-USMH, qui se jouera dans le cadre de la 19e journée du championnat. Cette décision est liée au dernier rapport établi par le CTC (Organisme de contrôle technique et de normalisation des risques liés à la construction), qui après avoir envoyé une équipe pour constater l’état des tribunes du stade de Saint-Eugène, a ordonné, suite au rapport établi par ses employés, de fermer le stade afin de le rénover, notamment au niveau du virage, ainsi que les deux tribunes avoisinant la tribune officielle. Une bien mauvaise nouvelle pour les deux locataires de ce stade en question, notamment le Mouloudia d’Alger qui devra désormais trouver un autre stade pour finir sa saison. Mais les responsables du Mouloudia d’Alger, dès qu’ils ont eu la confirmation relative à la fermeture du stade Omar Hamadi de Bologhine, se sont mis à la recherche d’une solution afin de mettre fin à ce nouveau casse-tête de domiciliation.

LA DIRECTION A HÉSITÉ ENTRE TCHAKER ET BENHADDAD

Face aux manques de solutions de rechange, surtout après la fermeture du stade du 5-Juillet, les responsables mouloudéens n’avaient pas beaucoup de choix, à l’exception de deux pistes, le stade Benhaddad de Kouba et Mustapha-Tchaker de Blida. Un choix très limité qui a mis les Boumella et consorts devant un vrai dilemme, surtout après que les joueurs avaient émis, lors du stage de préparation effectué en Espagne, le vœu de jouer à Blida à cause de son terrain gazonné. Mais en fin de compte, la direction mouloudéenne a fini par opter pour le stade de Kouba, surtout que ce dernier a fait l’unanimité chez les dirigeants du vieux club algérois.

KACI SAID A PRIS DIRECTEMENT ATTACHE AVEC LA DIRECTION DU STADE BENHADDAD Afin de ne pas perdre plus de temps, par crainte d’avoir droit à une autre mauvaise nouvelle, le manager général du Mouloudia d’Alger, Kamel Kaci Said, a tout de suite contacté les responsables du stade Benhaddad de Kouba, ainsi que les autorités locales, dans l’optique d’obtenir le OK définitif de la part des parties citées, pour que le

Mouloudia prenne ses quartiers au stade de Kouba. Et heureusement pour les Mouloudénes, la direction du stade en question, ainsi que le wali délégué de la commune de Kouba n’ont pas refusé la demande faite par la direction du vieux club algérois, en leur affirmant que le stade Benhaddad sera mis à la disposition du doyen des clubs algériens sans le moindre souci. Une réponse favorable qui a soulagé la famille mouloudéenne qui a mis fin au problème de domiciliation en un temps record.

UN CHOIX QUI FAIT L’UNANIMITÉ CHEZ LES MOULOUDÉENS

En optant pour Kouba, la direction du Mouloudia d’Alger aura fait le bon choix, surtout que ce stade fait l’unanimité, que ce soit chez les joueurs, le staff technique ou les supporters. Ces derniers, qui se sont opposés à une domiciliation au stade Mustapha-Tchaker de Blida, ont poussé un grand ouf de soulagement, surtout quand on sait qu’à Kouba et ses alentours, il y a un bon nombre de fans des Vert et Rouge. Et rien qu’à se rappeler du match amical disputé au mois de Ramadhan face au RC Kouba, où le stade Benhaddad avait fait le plein, est suffisant pour confirmer que cette nouvelle domiciliation est bien partie pour faire les affaires du Doyen. La raison est toute simple,

non seulement le stade Benhaddad est plus grand que Bologhine, sans parler de sa capacité d’accueil, étant donné que ses deux tribunes peuvent accueillir près de 10.000 supporters. Tous ces facteurs ont laissé les supporters mouloudéens faire preuve d’optimisme quant à de bons

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

résultats dans ce nouveau jardin du Mouloudia. Mais tout se précisera lors de la réception de l’Entente de Sétif, pour le compte de la 22e journée. A ce moment là, on saura si le stade Benhaddad arrange le club phare de la capitale où bien le contraire. Youcef Rekhroukh


Ligue Une 05 Un bon point de pris pour les Canaris 19 JOURNÉE

Maracana N°2268— Samedi 15 février 2014 Fiche technique Stade : Zabana d’Oran Arbitrage : Abid Cherif, Tamen et Zid Affluence : faible Averts : Aouedj (10’) Benchérif (55’) JSK. Expulsion : Benchérif(89’) JSK

F

E

MCO 0 -JSK 0

MCO :

Belarbi, Saidi (Amri Chadli 64’), Djadem(Ben Chaib 79’) , Aouemri, Bouterbiat, Heriet, Dagoulou, Aoued(Ben Yettou 75’), Hicham Cherif, Amrane, Nait Slimane Entraineur: Ben Chadli

! La délégation de la JSK est arrivée jeudi à Oran. Comme d’habitude, elle a posé ses bagages à l’hôtel Mouwahidines, comme elle le fait depuis des années.

JSK:

Mazari, Remmache, Benchérifa, Merbah, Rial, Benchérif, Yesli, Aouedj(Si Salem 46’), Messaadia(Beziouéne 64’), Ebossé(Ferguéne 46’), Zaabia Entraineur: Ait Djoudi

Les camarades de Yesli ont réussi à grignoter un point qui vaut son pesant d’or.

Q

ui a raté une occasion nette à la première minute, après s’être retrouvé face à face au gardien Mazari, qui a sauvé son

U21 : MC ORAN 1 - JSK 0

équipe d’un but tout fait. Ce même Hicham Cherif reviendra encore une fois à la 11’, mais se fera subtiliser le ballon par le défenseur Merbah, après avoir trop temporisé dans la surface de réparation. Cinq minutes plus tard, le défenseur buteur Ali Rial, bottera un joli coup franc des 25 mètres, mettant à rude épreuve le gardien Belarbi, qui fut secouru par l’attaquant Dagoulou, qui a dégagé le ballon en catastrophe. Les locaux, qui ont dominé la première mi-temps, rateront encore par le redoutable attaquant Dagoulou à deux repris-

En match d’ouverture de la 19e journée de championnat de ligue une, les espoirs de la JSK se sont inclinés face à leurs homologues du MCO. Le match s’est soldé par le score d’un but à zéro en faveur de l’équipe locale.

BENCHÉRIFA À LA PLACE DE MEKKAOUI

Après avoir retrouvé l’équipe-type de Ait Djoudi suite à son retour de blessure, le latéral gauche de la JSK, Mekkaoui, a été relégué au banc des remplaçants face au MCO. C’est le défenseur Bencherifa qui lui a été préféré par le staff technique kabyle pour l’occasion.

BENCHÉRIF REMPLACE SEDKAOUI

N’étant pas au mieux de sa forme, le milieu défensif, Sedkaoui, a été remplacé face au MCO par la recrue hivernale, Bencherif.

MERBAH À LA PLACE DE BENLAMRI

Comme attendu, le défenseur central, Merbah, a pris la place de Benlamri face au MCO. Le jeune défenseur canari gagne considérablement en temps de jeu cette saison, et il arrive toujours à convaincre.

AOUEDJ TITULAIRE FACE À SON ANCIENNE ÉQUIPE

Pour son retour au bercail sous les couleurs des Canaris, le milieu de terrain Aouedj a été titularisé d’entrée de jeu par le staff technique kabyle. Le joueur craignait la tension suite à son retour, mais le staff a préféré l’introduire dans ses plans de jeu.

MESSADIA RETROUVE LE ONZE TITULAIRE

Après une première partie de saison bien difficile à gérer, l’attaquant Messadia est en train de gagner en temps de jeu depuis le retour de la trêve. Face au MCO, Messadia est lancé d’entrée de jeu par Ait Djoudi, qui a constaté un manque d’efficacité offensive inquiétant, et qui l’aurait contraint à se rabbatre sur la carte Messadia.

MADI SUR LE BANC

Après son retour en tant que titulaire face au CRBAF, le jeune milieu de terrain Madi retrouve le banc de touche face au MCO. Le joueur est en train de vivre des moments difficiles en ce début de seconde manche du championnat, en attendant son retour en force.

es, respectivement à la 41’ et 44’, face a une bonne défense de la JSK, qui veillait au grain et un bon gardien Mazari, qui a fait plusieurs arrêts décisifs dans ce match. En seconde période, l’on notera le réveil des Canaris, qui ont inquiété la défense oranaise dans le but d’ouvrir le score. En effet, sur un bon retrait de Remmache, Kamel Yesli reprendra le ballon de la tête, mais le gardien Belarbi éloignera difficilement le danger de son camp. On jouait la 53’, le rentrant Saïd Ferguéne, ratera l’immanquable après s’être retrouvé seul

ASSELAH : «Je ne subirai pas d’opération même en fin de saison»

Le portier kabyle tient à préciser que sa blessure ne nécessite pas une opération, même en fin de saison, comme annoncé ici et là. «Au risque de me répéter, les résultats de l’IRM sont rassurants et je ne passerai pas sur le billard, même en fin de saison. Le ménisque n’est pas ateint et j’ai même été rassuré par un médecin français qui m’a dit que ma blessure nécessite uniquement un repos total et de soins intensifs nécessaires»

«JE DOIS ME SOIGNER IDÉALEMENT DE CETTE BLESSURE»

Le gardien de la JSK ajoutera que cette blessure vient au mauvais moment. «C’est dur de s’éloigner de la compétition, mais c’est le mektoub et je dois prendre mon mal en patience et me soigner

idéalement avec les médecins du club, pour revenir en force sans aucune contrainte. Pour le moment, je me contenterai de soins avec le staff médical du club et je ferai tout afin d’être apte pour revenir à la compétition officielle. Pour le moment, je ne sais pas exactement quand je serai opérationnel, il faudra attendre les prochains jours pour voir l’évolution de mon état de santé», conclut Asselah, qui ne sera pas présent contre le MCO en coupe, ce mardi. Reste à savoir s’il sera apte à jouer le match de samedi en championnat contre le CR Belouizdad. Le premier responsable à la barre technique, Azzedine Aït Djoudi, souhaite récupérer son gardien titulaire dans les plus brefs délais, vu son importance dans l’échiquier Kabyle

MAROCI : «Je ferai tout pour reprendre la compétition dans les meilleurs délais inch’Allah»

Le milieu récupérateur de la JSK, Tayeb Maroci, qui traine une blessure au niveau des adducteurs, a repris, cette semaine, doucement la course aux alentours du stade, sous l’œil vigilant des médecins du club et du préparateur physique, Kamel Boudjenane, qui suit de près sa forme physique. L’enfant de Maghnia dit qu’il est content d’avoir repris la course et fera tout pour revenir bientôt à la compétition officielle, qui lui manque tant. « Je suis content d’avoir repris la course, car cela fait un bon

moment que j’attendais le feu vert du staff médical, qui est aux petits soins avec moi. Je reprends doucement la course, avant de réintégrer progressivement le groupe et espérer, par la suite, être apte pour la compétition officielle, qui me manque tant. Je ferai le nécessaire pour retrouver bientôt les terrains et aider mon équipe, car s’éloigner des terrains pendant cette période est pénible à supporter, même si j’accepte le destin bien sûr», déclare Maroci. A.S

face au gardien oranais, qui avait de la chance dans cette action. Sentant le danger, les Oranais, réagiront à la 66’ par l’intermédiaire de Dagoulou , qui a failli tromper la vigilance du keeper Mazari, qui était bien placé sur cette action. L’arbitre Abid Cherif a expulsé le milieu du terrain Benchérif, qui a fauché Dagoulou dans la surface de réparation. Le coup-franc de Ben Yettou à la 89’ n’apportera pas de changement au score final du match, qui s’est soldé par un score vierge de zéro partout. Karim Abdellah

DJADEM REMPLACE NESSAKH SUSPENDU

Etant sous le coup de la suspension, Nessakh rate l’occasion de retrouver son ancienne équipe. Face à la JSK, le staff technique a dû faire appel aux services de Djadem, qui doit encore faire ses preuves.

HANNACHI A REJOINT LES VESTIAIRES À LA MI-TEMPS

A la mi-temps du match, le président du club Kabyle, Moh Cherif Hannachi, s’est rendu directement dans les vestiaires de son équipe. Le président avait certainement des choses à dire à ses joueurs et son staff, lui qui n’est pas habitué à faire de la sorte pour ne pas perturber son équipe.

ENVIRON 200 SUPPORTERS KABYLES PRÉSENTS

Pour le déplacement des Canaris à Oran, ils ont bénéficié de l’apport de 200 supporters qui ont effectué le déplacement pour soutenir leur équipe favorite.

! Comme il était prévisible et comme nous l’avions écrit, Bourzama, Belabbes et Berradja n’ont pas été convoqués, pour la simple raison qu’ils avaient boudé les trois premières séances d’entraînement et que leurs remplaçants ont autant de talent et plus de volonté de bien faire. ! Bouaicha a été ménagé par son entraîneur, qui a préféré ne pas le convoquer, afin d’éviter une rechute. Bouaîcha, qui s’est entraîné avec sérieux tout au long de la semaine, n'a pas retrouvé totalement la plénitude de ses moyens. Même pour le match de coupe de mardi, il sera incertain. Benchadli veut compter sur lui pour le prochain déplacement à Constantine, où le MCO en découdra avec un autre prétendant au podium, le CSC. ! Benchadli fait confiance aux jeunes. En plus du défenseur Djaadane, qui s’affirme à chaque match, voici qu’il y avait un autre défenseur des U 21 sur le banc de touche. Il s’agit de l’arrière gauche Benchaïb, que Benchadli a préféré au transfuge de l’ASMO, joueur espoir lui aussi, BouazzaKrachaï. ! Le wali d’Oran aurait rendu visite aux joueurs, avant-hier, au lieu de leur regroupement, l’hôtel Lalla Mokhtara, histoire de les motiver. ! Abid-Charef est un arbitre qui avait porté bonheur aux Hamraoua . Il les avait dirigés à l’entame du championnat, avec une victoire (étriquée) à la clef, devant l’ASO à Zabana. Les fans oranais espéraient que sa présence hier serait porteuse d’espoir.

BANDEROLE «NOIRE» EN HOMMAGE AUX VICTIMES DU CRASH DE L’AVION D’OUM EL BOUAGHI

Les supporters présents au stade pour assister au match MCO-JSK, ont étalé une grande banderole à la mémoire des victimes du crash d’Oum El Bouaghi. Une banderole noire, qui est un signe de solidarité avec les familles et proches des victimes.

MINUTE DE SILENCE RESPECTÉE

En mémoire des victimes du crash d’Oum El Bouaghi, les présents au stade ont respecté une minute de silence, qui est décrétée sur tous les terrains nationaux.

LES HAMRAOUA BOUDENT LEUR ÉQUIPE

Pour le grand classique entre l’équipe hamraoua et les Canaris, le stade n’a pas fait le plein pour l’après-midi d’hier. Les supporters des Hamraoua, qui sont mécontents des résultats enregistrés par leur équipe, ont décidé de bouder le stade, et pousser les acteurs du club à la réflexion.

DJEBBARI AUX ABONNÉS ABSENTS

Le président Djabbari est aux abonnés absents. Lors du match de championnat opposant son équipe à la JSK, le président du club oranais était absent de la scène, ce qui a encore suscité beaucoup d’interrogation au sein de l’entourage du club et des présents au stade.

BELLABÉS, BERADJA ET BOUREZAMA NON-CONVOQUÉS

Pour la rencontre face à la JSK, le staff technique oranais s’est passé des services de Bellabes, Berradja et Bourzama. Ces derniers ne figurent pas dans la liste des joueurs convoqués pour l’occasion.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


06

Ligue Une

19E JOURNÉE

MCO-JSK

RETOUR PAR ROUTE

La délégation kabyle a parcouru le chemin Oran-Alger par Route, faute de disponibilité d’un départ d’avion, le soir, les Kabyles ne voulaient pas perdre du temps et ont pris rapidement le bus.

REPRISE CE SOIR

Les joueurs de la JS Kabylie n’auront pas de répit, puisque ils reprendront ce soir les entrainements, en prévision du prochain match des quarts de finale de la coupe d’Algérie, contre le même adversaire, le MC Oran, prévu ce mardi au stade 1er novembre. Les coéquipiers de Remâche n’auront pas de repos cette fois et cette semaine s’annonce très dure, puisque juste après ce match de coupe, les Kabyles se rendront, quatre jours aprés, à Alger pour affronter le CRB, en match comptant pour la 20è journée. R.S.

Maracana N°2268— Samedi 15 février 2014

LES CANARIS, LES YEUX BRAQUÉS SUR LA COUPE

L’entraineur de la JS Kabylie, Azzedine Ait Djoudi et ses hommes, s’attaquent désormais au match des quarts de finale de la coupe d’Algérie, qui verra les Kabyles accueillir, encore une fois, les Oranais au stade 1er novembre de Tizi Ouzou.

H

ier, les coéquipiers de Mazari ont disputé le match de la 19è journée du championnat national de ligue 1, en déplacement, à l’Ouest du pays, contre le Mouloudia d’Oran, l’adversaire des Canaris lors des quarts de finale de la coupe d’Algérie. Un match qui s’annonce aussi très important pour les Kabyles qui veulent réussir quelque chose cette saison. Les Canaris ne pensent désormais qu’à ce rendez-vous de ce mardi à domicile. Les joueurs sont décidés à aller le plus loin possible dans cette compétition très populaire. Le staff technique n’aura pas suffisamment du temps pour tout faire. N’empêche, l’entraineur Azzedine Ait Djoudi profitera de ce laps du temps pour apporter les réglages qui s’imposent, avant de recevoir les Oranais. Les poulains de l'entraineur Azzedine Ait Djoudi, qui auront comme mission de remporter leur ticket qualificatif pour les demifinales, qui sera mis en jeu sur leurs bases. Un rendez-vous qui s'annonce palpitant et indécis, que

les Kabyles ne veulent pas rater. Après avoir réussi l’essentiel en se qualifiant à ce tour avancé de la compétition, le premier responsable à la barre technique des Jaune et Vert, ainsi que ses joueurs, ne veulent pas s’arrêter en si bon chemin. Le technicien kabyle, compte tout faire pour aller de l’avant dans cette compétition nationale. Il ne veut rien laisser au hasard pour composter le billet qualificatif et satisfaire les exigences des supporters de son club et leur procurer de la joie.

LES KABYLES À DEUX PAS DU BONHEUR

Décidés, les coéquipiers de Maroci ne veulent pas rater cette belle occasion à domicile pour se qualifier en demi-finales. Lors

de ce tour, les Kabyles auront également l’avantage du terrain et du public. Avec cet avantage du terrain, les Canaris partent avec un ascendant psychologique très important. Cependant, à la JSK, tous les joueurs sont armés d’une volonté de fer pour aller de l’avant dans cette joute nationale. Un objectif unanimement partagé par l’ensemble des joueurs, le staff technique, ainsi que les dirigeants. Après ce match très important du championnat, les Canaris devraient vite retrousser leurs manches pour atteindre leur objectif. Trois jours qui restent pour cette rencontre ne sont pas suffisants pour réaliser une bonne préparation possible sur tous les plans, mais elle constitue une bonne occasion pour apporter les cor-

Bencherif :«Les matchs de coupe ont un goût spécial» Walid Bencherif, avoue que les matches de coupe, notamment ceux qui se terminent par une victoire, ont un goût spécial. Le joueur confirme que leur équipe n’est pas aussi loin du bonheur et fera de son mieux pour offrir de la joie à toute la région de la Kabylie. Après ce match du championnat, l’actualité sera marquée par les matches des quarts de finale de la coupe d’Algérie. Votre équipe sera au rendezvous face au MC Oran, votre adversaire en championnat. Que pensez-vous de cette rencontre ? C’est une toute autre paire de manche, les matches de coupe sont particuliers. Il faut gérer convenablement chaque match. C’est un match à élimination directe. On n’a pas le droit à l’erreur. Après avoir atteint un seuil très élevé dans cette compétition, on ne doit pas s’arrêter en

si bon chemin. Le match ne s’annonce pas aussi facile, même sur nos bases. On fera de notre mieux pour atteindre le niveau le plus élevé.

Tout le monde avoue que votre équipe parte favorite sur ses bases. Que diriezvous ? Les matchs de coupe sont connus pour leur surprise. Le paramètre du terrain et du public ne sont pas fiables dans un match de coupe. C’est vrai que c’est important de recevoir à domicile, mais il faut toujours rester concentrés. Il faut se méfier et prendre très au sérieux notre adversaire. On fera de notre mieux pour l’emporter. Une certaine concentration doit être de mise pour éviter toute mauvaise surprise. Trois jours entre ces deux matchs contre le même adversaire. Ces jours seront-ils suffisants pour une meilleure préparation ? Ce n’est pas suffisant pour une

meilleure préparation. Le plus important de notre préparation s’est fait auparavant, maintenant on procède seulement aux derniers réglages. Rien n’empêche, Il faut continuer à travailler et donner le meilleur de nous mêmes aux entrainements. Il y a encore des choses à revoir avant ce match de coupe. A deux pas de la finale. Êtes-vous optimistes pour atteindre cet objectif ? Bien sûr que nous sommes optimistes. Avec cet état d’esprit et cette volonté affichée par l’ensemble des joueurs, nous restons très optimistes pour atteindre un objectif très élevé. Le chemin n’est pas facile à parcourir, mais on ne lésine pas sur nos efforts pour réaliser un parcours qui fera honneur à toute notre région.

Votre objectif en championnat reste une place sur le podium. Maintenezvous toujours cette idée ? Tout à fait, on ne lâchera rien cette saison. En championnat,

nous avons un objectif bien précis, à savoir, terminer cet exercice sur une bonne note, avec à la clé une honorable place sur le podium. Cela fait belle lurette que la JSK n’a pas terminé sur une bonne place au classement général. Le moment est venu pour que les choses changent et la JS Kabylie renoue avec les compétitions continentales. Pour Mardi prochain, la présence des supporters sera très importante. Qu’en pensez-vous ? C’est un rendez-vous à ne pas rater également pour les supporters. C’est grâce à leur soutien que le club réalise ce parcours. Ils ont bien joué leur rôle, ils doivent continuer à soutenir l’équipe, notamment quand il s’agit d’un rendez-vous très important. Leur apport sera très utile pour nous ce mardi. J’espère qu’ils viendront nombreux, pour nous encourager dans notre mission. R.S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

rectifs qui s’imposent. Le président Hannachi, l’entraineur Ait Djoudi, ainsi que les joueurs, avouent que le match ne sera pas une simple sinécure, même à domicile, mais ils confirment que la qualification reste leur seul mot d’ordre. Une chose est sûre, les Kabyles ne pensent qu’à une qualification pour maintenir cet état d’esprit. Ils sont à deux pas du bonheur, les Kabyles ne veulent rien laisser au hasard pour atteindre la finale. Un rêve qui reste dans les cordes des camarades du capitaine Ali Rial. Les Kabyles, qui ne sont pas loin d’atteindre la dernière étape de cette prestigieuse compétition nationale, comptent puiser dans leurs ressources nécessaires. R.S.


Maracana N°2268— Samedi 15 février 2014

Encore un échec des Sanafir

F

Ligue Une 07 19E JOURNÉE

CSC 1 -JSS 1 SE QUALIFIER, UN POINT C’EST TOUT

Fiche technique Stade : Chahid-Hamlaoui Affluence : Nombreuse Arbitres : Mial, Semsoum, Salaoundji Buts : Houri (59’) CSC, Bakayoko (74’) JSS Averts : Bouhenna (82’), Zerdab (90’) CSC, Toubal (76’), Benmohamed (57’), Amri (51’) JSS

CSC :

Cédric, Maiza, Bahloul, Sebbah, Bouhenna, Zerdab, Nait Yahia(houri 51’), Sayeh(Samer 66’), Allag, Ziad, Hadiouche(Boulemdais 66’). Ent: Simondi.

JSS:

Boussouf, Terbah, Bakayoko, Sibié, Benmohamed, Zaoui, Amri(Hamzaoui 72’), Beldjilali(Saâd 92’), Aoudou, Belkheir(Barbari 89’), Toubal. Ent : Alain Michel.

Pour la réception de la JSS, l’équipe constantinoise semble garder des séquelles de son dernier match face au MOB, et c’est ainsi que l’équipe visiteuse prend l’initiative.

L

’équipe entrainée par Simondi va trouver beaucoup de difficultés à produire son jeu, et la défense de Saoura ne sera pas inquiétée tout le long de la première période. En confiance, l’équipe de Saoura tentera quelques percées, mais sans danger réel sur la cage de Cédric. Le jeu se concentrera essentiellement au

milieu du terrain, avec un léger avantage pour l’équipe de la Saoura, et les présents au stade Chahid-Hamlaoui se sont lassés des débats, qui étaient loin d’attirer l’attention. C’est sur le score de zéro partout que l’arbitre siffle la mi-temps, et les coéquipiers de Cédric sont sommés de réagir au moment de rejoindre les vestiaires. De retour de la pause, l’équipe du CSC semble avoir fait le point dans les vestiaires, et revient avec de meilleures intentions sur la pelouse. L’équipe de Saoura reste repliée et ne change pas de stratégie, opérant exclusivement sur contre attaque. La domination des locaux en début de seconde période sera concrétisée à l’heure de jeu, par Houri, qui, bien servi par Sayeh, trouve le chemin des filets. L’équipe de la

Saoura va réagir et tenter de revenir dans le match, et un quart d’heure plus tard, c’est Bakayoko qui remet les pendules à l’heure. En effet, profitant du mauvais marquage de la défense constantinoise, l’attaquant Bagayoko reprend de la tête un coup-franc bien botté par Beldjilali. L’équipe constantinoise va jeter ses dernières forces dans la bataille afin d’empocher les trois points, mais la défense de la Saoura reste bien regroupée et ne laissera rien passer, jusqu’au coup de sillet final de l’arbitre qui met fin aux débats. Encore un faux-pas pour le CSC, qui compromet son parcours parmi le groupe de tête, alors que la Saoura reste sur sa lancée et engrange un précieux point en déplacement. A.Z.

Boulemdais :«La qualification n’est pas impossible»

Dans l’entretien qu’il nous a accordé, à la veille du match retour de la coupe de la CAF, le buteur des Vert et Noir semble optimiste quant à une éventuelle qualification, malgré la défaite enregistrée à l’aller.

Alors, comment voyez-vous cette rencontre ? Elle sera, sans aucun doute, difficile, d’autant plus qu’on sera contraint de marquer plus de deux buts pour pouvoir se qualifier. Donc, notre mission va être rude face à un adversaire coriace.

Y a-t-il eu une préparation spéciale pour ce match ? Non, mais notre préparation fut intense, tout au long de la semaine. Nous avons travaillé durement et spécialement pour ce match de coupe de la CAF.

Pourquoi, spécialement pour ce match ? D’abord, Nous allons représenter le football national, ensuite, nous ne nous sommes pas engagés pour faire de la simple figuration. Certes, cette compétition ne figure pas parmi les priorités de l’équipe, mais, cela ne veut pas dire qu’on va brader cette compétition qui est en train de nous coûter cher.

Est-ce que cela veut dire que tous les cadres de l’équipe seront présents lors de ce match retour ? Il faut poser cette question à l’entraineur. Il est le seul apte à vous répondre. Un message aux supporters ? Nos supporters ne sont plus à

présenter. Lors de toutes les occasions, ils étaient derrière leur équipe et

l’ont soutenue. Je pense qu’ils seront nombreux pour ce match et feront entendre leurs voix à travers toute l’Afrique, d’où la nécessité de se qualifier au prochain tour. Un dernier mot... Nous allons mettre tout en œuvre pour faire de ce match une grande fête. Nous ferons le maximum pour pouvoir réaliser le meilleur résultat possible et accéder au tour prochain. N’est-ce pas le vœu de tous ?! Entretien réalisé par Abdelkader Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le match retour comptant pour le tour préliminaire de la coupe de la Confédération (CC CAF 2014) entre le CS Constantine et l’ASN Nigelec du Niger s’annonce très difficile pour les camarades de Bezzaz, dans la mesure où ils devront remonter les deux buts, sachant qu’ils ont joué la veille un match de championnat face à la JS Saoura, aussi difficile que celui-là. Le coach clubiste, le Français Bernard Simondi, est contraint cette fois-ci aussi de scinder l’équipe en deux afin de faire face à ces deux rencontres aussi importantes à ses yeux l’une que l’autre. Il procédera par l’inverse de ce qu’il a fait la semaine passée, c'est-à-dire préparer les cadres pour le match de Coupe d’Afrique contrairement à ce qui s’était passé au match aller. Il misera sur l’équipe qui s’est déplacée à Béjaia pour contrer les Nigériens dans un stade plein à craquer, tout acquis aux Sanafir, et sous une température plus clémente que celle vécue par leurs camarades à Niamey.

L’ASN NIGELEC S’EST ENTRAINÉ AU KHROUB

L’équipe de l’ASN Nigelec, arrivée dans la matinée de jeudi et hébergée à l’hôtel Ibis, s’est déplacée dans l’après-midi dans la ville d’ElKhroub afin de se diriger vers le stade Abed-Hamdani pour une séance de décrassage à partir de 18H00, horaire de la rencontre officielle. Le Directeur du stade du Khroub a eu l’amabilité de mettre à leur disposition le stade, ainsi qu’à celle de l’équipe de la JS Saoura qui s’est entrainée après les Nigériens. A noter que l’ASN Nigelec aurait fait un entrainement hier à 18H00 au stade Hamlaoui comme l’exigent les règlements de la CAF.

LES NIGÉRIENS SE FÉLICITENT DE L’ACCUEIL

La délégation de l’ASN Nigelec qui est arrivée à Constantine jeudi matin, s’est dite très satisfaite de l’accueil qu’elle a trouvé que ce soit à Alger ou à l’aéroport de Constantine. A leur arrivée à l’hôtel Ibis, lieu de leur résidence, ils ont été accueillis avec des dattes et du lait selon les traditions accueillantes de l’Algérie. L’entraineur de l’équipe nous a déclaré qu’ils étaient très satisfaits de l’accueil et qu’ils se sentent très à l’aise à Constantine.

LES ARBITRES DEPUIS JEUDI À CONSTANTINE ET SE SONT ENTRAINÉS

Comme nous l’avions déjà annoncé, les arbitres marocains ainsi que le commissaire du match sont arrivés dans la soirée de jeudi à Constantine. Un émissaire du club les a attendus à Alger afin de leur remettre les billets d’avion et les accompagner à Constantine. A l’aéroport Mohamed Boudiaf de Constantine, ils ont été accueillis par Abdelhamid Dehemchi, le président de ligue régionale de Constantine et représentant de la FAF, chargé d’assister les officiels. Vendredi matin, ils se sont dirigés au stade Chahid Hamlaoui pour un entrainement, histoire de garder la forme.


08

Ligue Une

19E JOURNÉE

CSC-JSS

A ne rien comprendre dans toutes les déclarations des responsables du vieux club de l’antique Cirta, engagé dans la Coupe de la CAF. En effet, parfois l’on pérore que cette compétition ne figure point dans leurs objectifs et parfois on estime que le club n’est pas en train de jeter de l’argent par les fenêtres, comme nous l’a déclaré, récemment, un responsable au sein des Vert et Noir. «Certes, pour nous, cette compétition va permettre aux joueurs d’acquérir de l’expérience, mais cela ne veut pas dire qu’on va se laisser faire dès le premier match. Aussi, nous avons exhorté les joueurs à faire de leur mieux pour se qualifier au prochain tour». Cependant, et depuis longtemps, les responsables constantinois n’ont pas cessé de crier sur tous les toits qu’ils n’attendaient rien de cette compétition et que le seul avantage était l’acquisition, par les joueurs, d’une

19E JOURNÉE

CRBAF 2 - CABBA 0 Fiche technique

Stade : Deméne-Debbih (Ain M’lila) Affluence : Moyenne Arbitres : Houasnia, Hamou, Doulache Buts : Manseur (75’), Belaâlem (90+1’) CRBAF Averts : Chebira (24’) et (52’) CABBA, Kheiri (69’), Chouaieb (86’) CRBAF Expulsion : Chebira (52’)

CRBAF :

Kheiri, Bellaili, Dana, Oukrif, Ziad, Chouaieb, Saibi (Manseur 58’), Naili, Ferhat (Belaâlem 87’), Kara (saidi 77’), Amroune. Ent : Abbes.

CABBA :

Benkhodja, Mammeri, Chebira, Haddadou, Benhanine, Bendahmane, Oudni, Ammour, Yaya, Mosrati(Bouflih 72’), Hamimid (Mansour 22’). Ent : Biskri.

Maracana N°2268— Samedi 15 février 2014

UNE GRANDE «KHALOUTA»

QUELLE PLACE POUR CETTE COUPE DE LA CAF ?

Behloul : «On remontera le score et on se qualifiera»

Bilel Behloul est un milieu de terrain polyvalent. Ces derniers temps, il est utilisé sur les côtés pour défendre et aider les attaquants sur le flanc. Jouera-t-il contre l’ASN Nigelec ? On ne le sait pas puisque le coach clubiste fera son choix, dans la nuit de jeudi à vendredi, à l’hôtel où ils seront mis au vert pour les deux rencontres. Comment se présente pour vous la rencontre!? Difficile. C’est une rencontre qui vient dans un contexte comme celui de la première manche, où nous avions été obligé de scinder l’équipe en deux afin de jouer deux rencontres le même jour. Cette fois-ci c’est aussi la même chose, on jouera deux rencontres dans un intervalle de 24 heures seulement. Donc ce sera très difficile dans la mesure où il faudra remonter deux buts pour être à égalité.

certaine expérience, ni plus, ni moins. Or, aujourd’hui, c’est le contraire qui semble se produire et la qualification est devenue un objectif incontournable. D’ailleurs, dans ce

contexte, l’on ajoutera qu’«il n’est pas question de laisser passer cette aubaine et avec une équipe plus solide et plus expérimentée, on peut remonter la différence de deux buts». Dans la maison des

Vert et Noir, c’est une grande «khalouta» qui règne au point où les objectifs de l’équipe sont en perpétuel changement à l’ère du… professionnalisme. Abdelkader Z.

Mais vous pouvez réaliser la qualification... Le football n’est pas une science exacte. Certes, logiquement on devrait passer du fait que nous évoluerons devant notre public et sur notre terrain avec un climat qui nous est plutôt favorable par rapport à eux, mais il faudra toujours rester prudents, ils ont un acquis à défendre et ils le défendront avec acharnement. Pour le moment personne ne sait qui va jouer contre la Saoura et qui va jouer contre Nigelec (ndlr!: entretien réalisé le 13-02-2014 avant que l’entraineur ne scinde l’équipe en deux). Mais les joueurs qui rentreront samedi sur le terrain feront tout pour remonter le score et qualifier l’équipe au prochain tour. Propos recueillis par Lamine B.

Les remplaçants font la différence

Les locaux entament la rencontre avec de bonnes intentions, et prennent d’entrée de jeu l’initiative offensivement. La première alerte surviendra à la 3’, mais Ferhat manque cruellement de lucidité et rate un but tout fait face au gardien Benkhodja. L’équipe de Bordj tente néanmoins de réagir sur contre attaque, mais la tête de Yaya manquera de précision à la 5’. L’équipe visiteuse reste sur ses gardes et ne s’aventure nullement en attaque, laissant le loisir à l’équipe de Ain Fekroun afin de construire son jeu. La domination sera entièrement en faveur des gars de Aïn Fekroun, qui ne parviendront pas à trouver la faille pour autant. Lors du dernier quart d’heure, le jeu s’anime, et l’attaquant Kara se retrouve seul face au gardien Benkhodja, mais manque son tir et bénéficiera seulement d’un corner qui ne donnera rien. Le même Kara va se retrouver en position idéale dans la surface suite à un bon service de Bellaili, et

! Benhadouche, Bouamarane et Rechrech ne figuraient pas sur la liste des 18. Certains spécialistes se demandent réellement sur leurs capacités et leur recrutement : «Pourquoi recruter un joueur qui n’apporte rien à l’équipe durant cette période cruciale ? » ! Adel Djerrar est toujours sous le coup de suspension de 4 matchs, écopée lors du match perdu à domicile face à la JSS. Le milieu de terrain offensif du CABBA pourra être présent contre la JSMB, lors de l’autre rendez-vous des mal-classés de la prochaine journée.

de la tête, rate l’immanquable. C’est la dernière action de la première période, avant que l’arbitre ne renvoie les deux équipes aux vestiaires. De retour de la pause, la tâche de l’équipe locale sera facilitée par l’expulsion de Chebira qui écope d’un second avertissement à la 52’, ce qui contraint le coach Biskri à revoir son dispositif tactique. Les coéquipiers de Amroune domineront les débats, mais ne sont pas à l’abris des contres

attaques adverses, et Yaya rate de peu l’ouverture du score, embusqué dans la surface de réparation de Kheiri. Le même Yaya se met en évidence à la 72’, mais le gardien Kheiri gagne son duel avec l’attaquant Bordji et sauve son équipe. Derrière, et avec les changements apportés sur son effectif, l’entraineur Abbes donnera du sang neuf à son équipe. Le remplaçant Manseur va s’illustrer et ouvrir la marque pour

son équipe, à la 75’, sur une balle renvoyée malencontreusement dans ses pieds par le gardien Benkhodja. L’équipe du CABBA va réagir, mais Yaya manquera le cadre encore une fois, et trouve la transversale d’une tête bien appuyée. Dans le temps additionnel, le remplaçant Belaâlem idéalement placé, parvient à lober le gardien Benkhodja et aggrave la marque pour sceller le match.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

! Messaoudene comptait booster ses joueurs avant le déplacement à Aïn M’lila, en leur remettant le salaire d’un mois, cependant, il n’a pu effectuer cette opération à cause du blocage des comptes bancaires du club. ! Une prime consistante sera remise aux joueurs en cas de victoire. ! Le gardien bordjien, Toual, n’a pas été convoqué pour la troisième fois consécutive. Il semblerait que le jeune Souiche est bien plus en forme et a pu prouver ses capacités et son sérieux durant les entraînements. Il lui reste de confirmer sur le terrain.


Maracana N°2268— Samedi 15 février 2014

Ligue Une 09 19E JOURNÉE

AUJOURD’HUI À 15H

Ultime chance des Béjaouis pour le maintien

JSMB-ESS NIATI ET BOUZIANI PURGENT

Le staff technique de la JSM Béjaia aura à bénéficier de quelques ingrédients pour la rencontre de cet après-midi face à l’ES Sétif pour réussir un bon résultat. Il s’agit de Niati et Bouziani qui viennent de purger leur suspension et seront de retour à la compétition. Ce qui permettra au coach Djabour d’aligner une équipe qui sera en mesure de réussir un bon résultat et de sortir de la mauvaise situation.

ABSENCE DE ZAFOUR, ZEGHLI ET MEGATLI

Les Béjaouis de la JSM Béjaïa disputeront un match capital cet après-midi face à la formation de l’ES Sétif au stade de l’Unité Maghrébine où seule la victoire pourrait arranger les affaires des camarades de Boukemacha et leur permettre de garder l’espoir de se maintenir en ligue 1.

E

n effet, traversant une situation difficile et délicate avec trois défaites consécutives durant cette deuxième phase du championnat, les Béjaouis n’auront pas d’autre alternative que de glaner les trois points de la victoire afin d’espérer réussir leur objectif primordial qui demeure le maintien. D’ailleurs, c’est l’avis des nombreux observateurs

qui sont unanimes à dire que cette rencontre face à l’ESS demeure d’une grande importanvu qu’un faux pas risque de sceller définitivement le sort de l’équipe qui s’approche davantage de la ligue deux. Les joueurs comme le staff technique sont conscients qu’ils doivent désormais réagir et renouer avec les bons résultats à partir de cette rencontre face aux Sétifiens afin de garder de l’espoir pour réaliser leur objectif principal cette saison.

LE STAFF TECHNIQUE EXIGE L’EFFICACITÉ EN ATTAQUE

Ayant constaté que le manque de l’efficacité offensive a été le problème majeur de l’équipe en ligue 1 depuis le début de saison, le premier responsable de la barre technique en l’occurrence Kamel

Djabour a tenu à insister sur l’efficacité en demandant à ses joueurs de se montrer à la hauteur et d’être performants devant les buts pour espérer arracher les trois points de la victoire et, par là même, mettre un terme à la série des mauvais résultats. Lors des séances d’entrainement effectuées durant toute la semaine, le coach béjaoui a travaillé beaucoup devant les buts en exigeant à ses poulains de se montrer à la hauteur et de glaner les trois points de la victoire pour éviter un faux-pas et de se compliquer la tâche. Les joueurs, quant à eux, ne comptent pas prendre les choses à la légère en voulant à tout prix engranger les trois points de la victoire pour reprendre confiance et aborder la suite de la compétition avec un moral au beau fixe.

HAMOUCHE : «seule la victoire compte»

L’attaquant béjaoui Hamouche semble être persuadé que son équipe n’aura pas d’autre alternative que de glaner les trois points de la victoire pour réapprendre à gagner et mettre un terme à la mauvaisepasse qu’elle treaverse bien que ce match ne soit pas facile face au leader du championnat.

Comment avez-vous préparé la rencontre d’aujourd’hui face à l’ESS ? La préparation s’est effectuée dans de bonnes conditions dans la mesure où on a bien profité de la semaine pour corriger nos erreurs et, par là même, espérer être à la hauteur surtout qu’on n’a pas le droit à l’erreur si on veut quitter cette zone de turbulences. De ce fait, on est prêt pour ce match où nous ferons de notre mieux pour glaner les trois points de la victoire. Comment s’annonce cette rencontre pour vous ? Ça sera un match difficile devant le leader du championnat qui se déplacera à Béjaia avec l’objectif de réussir un bon résultat. Pour ce

LES ATTAQUANTS DOIVENT SE RÉVEILLER

N’ayant pas réussi à inscrire beaucoup de buts durant les précédentes rencontres comme cela a été le cas face à l’ASO Chlef, voilà que les attaquants béjaouis doivent désormais être performants et bien exploiter les occasions créées pour inscrire le maximum de buts et se permettre d’arracher les trois points de la victoire. Le compartiment offensif s’est montré fragile jusqu’à là en se montrant inapable d’exploiter les nombreuses occasions créées. Ce qui a influé négativement sur les résultats de l’équipe qui occupe la place de lanterne rouge avec seulement 13 points. Ce qui n’est pas pour arranger les affaires du club. S. A. S.

Donc, il y’a encore de l’espoir pour le maintien... Bien sûr, je pense que rien n’est pas encore mathématiquement et cela nous pousse à fournir beaucoup d’efforts pour récolter les points nécessaires qui nous permettront de réussir notre objectif et assurer notre maintien en ligue 1. Entretien réalisé par S. A. S.

CHALLALI INCERTAIN

En plus de l’absence de ce trio pour des raisons de blessure, l’attaquant Challali qui a raté la dernière rencontre, n’est pas encore certaine pour cette confrontation vu qu’il ressent des douleurs qui risquent de le priver de prendre part à cette confrontation. A cet effet, il poursuit les soins pour qu’il puisse reprendre ses forces et aider son équipe à réaliser de bons résultats surtout que la victoire demeure impérative.

DJABOUR JOUERA SON AVENIR

N’ayant pas réussi à sortir le club de la mauvaise situation depuis qu’il a rejoint la barre technique lors de la phase aller, le technicien franco-algérien, en l’occurrence Kamel Djabour, jouera son avenir lors de la rencontre d’aujourd’hui face à l’ES Sétif. Seule une victoire pourrait lui éviter le limogeage puisqu’un faux-pas pourrait précipiter son départ de la barre technique vu que l’équipe est dans une situation délicate. Le technicien en question semble être conscient de ce qui attend ses joueurs et compte motiver ses troupes à renouer avec les résultats positifs. S. A. S.

qui nous concerne, je crois qu’on n’a pas le droit à l’erreur vu que nous sommes dans l’obligation de réagir et d’arracher les trois points afin de quitter cette zone de turbulences et conserver nos chances pour assurer notre maintien bien que la mission ne soit pas facile.

Les observateurs estiment que c’est votre dernière chance pour conserver de l’espoir, qu’en pensez-vous ? Bien évidemment, vu la situation dans laquelle se trouve notre équipe. Je pense qu’on n’a pas le droit à l’erreur puisqu’on doit impérativement arracher les trois points de la victoire pour espérer jouer à fond nos chances et réussir notre objectif. Certes, la situation est difficile et compliqué, mais, on doit lutter jusqu’au bout et ne pas abdiquer.

Par ailleurs, le vrai problème auquel est confronté le staff technique depuis l’entame de la saison est certainement celui des blessures. En effet, pour cette rencontre, le coach Djabour doit composer son équipe en l’absence de trois éléments. Il s’agit de Zafour, Zeghli et Megatli pour des raisons de blessure. Sinon, le reste de l’effectif sera apte pour cette rencontre.

DJABOUR : «la victoire est

impérative quel que soit l’adversaire»

Le premier responsable de la barre technique, en l’occurrence Kamel Djabour, a indiqué que son équipe traverse une situation difficile avec un dernière place au classement général. A cet effet, il a tenu à insister sur l’obligation d’arracher les trois points de la victoire pour remonter dans le classement et garder de l’espoir pour l’avenir. «Je crois qu’on n’a pas le droit à l’erreur vu que notre situation est délicate. De ce fait, on doit fournir beaucoup d’efforts pour arracher les trois points de la victoire et quitter la zone de turbulences. Les joueurs conscients de ce qui les attend et décidés à ne pas abdiquer quelles que soit les circonstances ». S. A. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


10

Ligue Une

19E JOURNÉE

Maracana N°2268— Samedi 15 février 2014

L’Entente en conquérante à Bejaia

JSMB-ESS TRAVAIL TACTIQUE AU MENU DE L’ULTIME SÉANCE

C’est hier matin à 10h que la formation sétifienne a effectué sa dernière séance d’entraînement, avant la rencontre d’aujourd’hui au stade de feu et la victoire à Setif. Pour cette ultime séance, le coach Madoui Khaireddine n’a pas voulu trop forcer ses capés en programmant seulement quelques exercices tactiques avec ballon, avant de clôturer par quelques étirements. C’était une séance très légère, afin d’éviter la fatigue aux joueurs. Juste après cette ultime séance, les joueurs ont regagné l’hôtel Hidhab pour prendre le déjeuner avant de se préparer pour le déplacement à Bejaia.

L’équipe probable : Goul, Ziti, Boukria, Bouchar, Benabderahmane, Lagraa, Ferrahi, Lamri, Nadji, Bouazza et Touahri.

KHEDAIRIA, ZERRARA, GOURMI, DJAHNIT ET MADOUNI HORS DES 18

Le coach Madoui Kheireddine a décidé de ne pas convoquer 5 joueurs, il s’agit du gardien Khedairia, l’ex-Béjaoui Zerrara, le jeune Belamiri, l’attaquant Madouni et le meneur de jeu, Djahnit.

Mise encore une fois en confiance par la dernière victoire acquise contre le CRB à domicile, les Noir et Blanc de l’ESS vont affronter cet aprèsmidi l’équipe de JSMB, qui veut se racheter de sa dernière défaite face à l’ASO.

U

n périlleux déplacement donc attend les Sétifiens, ils devront affronter cette jeune équipe mal en point, et qui veut sauver sa saison. Mais les poulains de Madoui croient fermement en leurs chances, de franchir l’obstacle des Béjaouis. Un éventuel succès aujourd’hui, permettra à

l’ESS de maintenir la cadence et décrocher une quatrième victoire consécutive. Ce qui lui permettra de conserver la première place et élargir l’écart à 2 ou 3 points, en cas de défaite de l’USMA contre L’USMH, ou un match Nul. La tâche des coéquipiers du portier Goul ne sera pas facile, notamment devant cette équipe qui n’est pas facile à manier dans son jardin. De son côté, le driver sétifien, qui a accentué la cadence lors de la dernière semaine, a baissé la charge lors des trois dernières séances. Cependant, il a axé son programme sur le plan psychologique, et a tenté

de mettre en garde ses joueurs et les inciter à garder la même dynamique et le même état d’esprit.

PROFITER DE LA MAUVAISE PASSE DE L’ADVERSAIRE

Les capés de Madoui Khaireddine auront plus d’avantages que les Béjaouis, qui sont en train vivre une période difficile après la dernière défaite face a l’ASO. Les visiteurs vont profiter de cette situation qui ira, à coup sûr, jouer un mauvais tour à l’équipe de la JSMB, qui jouera sous une pression énorme pour les surprendre. Cela ne veut pas dire que le

match est déjà gagné pour les Sétifiens, mais seulement qu’ils ont beaucoup de chances de revenir avec les trois points de la victoire aujourd’hui. Il faut dire aussi que les Sétifiens ont décidé de jouer leurs chances à fond, pour terminer la saison à la première place. C’est pour cette raison qu’ils doivent faire de leur mieux pour battre les Béjaouis chez eux, aujourd’hui.

22 RENCONTRES ENTRE LES DEUX ÉQUIPES ET L’AVANTAGE AUX SÉTIFIENS

Depuis 2002, les deux équipes se sont affrontées 22 fois. Le club sétifien a

gagné donc onze fois contre cette même équipe, neuf victoires à domicile et deux autres ramenées en déplacement. D’un autre côté, les Sétifiens ont perdu aussi. Quatre défaites ont été concédées en déplacement et deux autres à Sétif, alors qu’ils ont dû partager les points du match à quatre reprises également, une fois à domicile sur la pelouse du stade de 8-Mai 45. D’après ces dernières statistiques, on retient que l’ESS part avec un petit avantage sur les Béjaouis, qui ont gagné une seule fois à Sétif depuis la première rencontre entre les deux clubs. Y. M.

MADOUI : «Nous jouerons sans calcul»

En déplacement à Béjaia aujourd’hui, la formation sétifienne est devant un autre vrai tournant dans ce championnat.

A

ce titre, l’entraîneur Madoui nous a signifié, qu’il ne veut pas mettre la pression sur ses poulains : «Je ne focalise pas sur le résultat, je ne veux pas trop parler de ce match que nous n’avons pas encore joué, pour éviter toute pression inutile sur mes joueurs. Notre objectif reste, bien sûr, de récolter le maximum de points même à l’extérieur. Face aux Béjaouis, on va essayer aussi de réaliser un grand match, mais cela sans faire trop de calculs, car l’autre objectif, c’est de pratiquer un bon football aussi.»

«CE SERA À NOUS DE GÉRER LA PARTIE»

Pour le coach de l’ESS, Madoui Kheireddine, la rencontre de cet après-midi sera un match tactique, plus qu’autre chose. Madoui nous a fait savoir que l’équipe qui pourra occuper le terrain et trouver des espaces, l’emportera sans aucun doute. «Je pense que ce sera plutôt un match très tactique. Il faut donc qu’on soit bien organisés sur le terrain, l’occuper et surtout trouver des brèches. Je sais très bien que l’équipe adverse va ouvrir le jeu quand même aujourd’hui, donc c’est à nous de faire notre jeu et gérer la partie. On doit provoquer cette équipe dès le début, et la faire douter.»

«ON DOIT RÉCOLTER LE MAXIMUM DE POINTS LORS DES PROCHAINS MATCHS»

«Si on veut réussir quelque chose cette saison, c’est maintenant ou jamais. C’est dire qu’on ne doit perdre aucun match, lors de nos cinq prochaines sorties à l’extérieur. En plus de cela, on doit gagner toutes nos rencontres chez nous, aucun faux-pas n’est permis. Les prochains matchs sont vraiment importants, voire déterminants, pour le reste du parcours. Et c’est pour cette raison qu’on ne doit pas les rater». Y. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2268— Samedi 15 février 2014

F

Les Crabes en quête de victoire à El Eulma

Ligue Une 11 19E JOURNÉE

MCEE-MOB PAS DE SAÂDOUDI DANS LE GROUPE

Même s’il est un joueur qui pourra donner un plus à son équipe, le défenseur des espoirs, Nassim Saâdoudi, n’est pas convoqué par le coach Amrani. Il s’agit de la deuxième fois, après le match de la précédente journée face au CSC.

LE COACH A UN GROUPE

Liste des joueurs convoqués : Zaidi, Berrefane, Bouamria, Chebana, Baouali, Guedjali, Nehari, Salhi, Brahimi, Ferhat, Yettou, Dehouche, Betrouni, Akrour, Rahal, Yaya, Boulainceur et Magassouba.

C’est cet après-mdi que les Vert et Noir de la Soummam joueront leur 19e match de la saison en championnat et ce sera face aux Vert et Rouge du Babya.

U

n match à six points, cela même si les Crabes sont un peu à l’abri, avec les sept points d’avance qu’ils possèdent par rapport aux deux 14es, à savoir le CRBAF et le CABBA qui se sont affrontés hier au stade du premier nommé, soit à Ain M’lila, fief des Chaouias. Certes, ce match est avancé à hier, tout comme ceux du MCO qui a affronté hier la JSK et du CRB qui a donné la réplique au MCA, soit des équipes qui sont en concurrence avec les Crabes pour le maintien en ligue 1, c'est-à-dire les Hamraouas et les gars de Laâqiba. Mais les camarades du capitaine Akrour sont décidés à revenir d’El Eulma et plus exactement du stade Messaoud-Zeggar avec les trois points de la rencontre, ou à la limite un match nul qui leur fera du bien pour

la suite, d’autant plus qu’ils auront le RCA pour le compte de la 20e journée, avant d’effectuer un déplacement risqué face à un concurrent direct pour le maintien, le CRB Ain Fekroun. Ce qui fait que le résultat de cet après-midi est très important pour les Bejaouis qui se sont donc déplacés à El Eulma en conquérants. Les capés de Amrani savent que leur tâche ne sera pas facile, mais ils sont décidés à ramener d’autres points qui leur feront du bien pour la suite.

IL EST TEMPS DE GAGNER EN DÉPLACEMENT

Comme annoncé déjà dans nos précédentes éditions, les Crabes n’ont point gagné en déplacement. Ils ont perdu sept matches sur les neuf que l’équipe avait joué en déplacement (exception faite pour le match de la JSMB qui s’est joué au stade Opow de Bejaia). Le club avait récolté uniquement deux points, et c’était face à la JSMB à Bejaia lors de la 9e journée et la JSK lors de la 13e soit deux matches où il y avait un pub-

LES ESPOIRS À LA RECHERCHE DU DÉCLIC

lic du Mouloudia qui avait envahi les stades de l’UMA et celui du 1er Novembre. Il est donc temps pour que le club gagne en déplacement, et cela ne veut pas dire que son adversaire est facile à manier, mais il est plutôt difficile à contrer, surtout lorsque le MCEE joue chez lui et devant ses fans. Dans tout cela, les capés de Amrani savent pertinemment que le match est difficile, mais ils savent aussi que la rencontre pourrait leur ouvrir les portes du maintien en ligue 1, du moment qu’un succès leur permettra de porter leur capital points à 24 et d’entrevoir la suite de la saison sous de meilleurs auspices. Et comme on l’a déclaré déjà, les Crabes ont une revanche à prendre devant une équipe du Mouloudia d’El Eulma qui a réussi à prendre les trois points du match aller à Bejaia, sur deux buts signés par Chenihi à la 65’ et Hamiti à la 86’, contre un but de Rahal Faouzi à la 72’. Rien ne fera plaisir aux camarades de Chebana Saber que de remporter ce match ou revenir avec un nul dans les bagages. Nassim S.

Les U21 du MOB qui joueront à la salle Harch d’El Eulma face à l’équipe locale, rechercheront le déclic, puisque les capés de Khouchène sont à six matches sans victoires. Ce ne sera pas facile, mais les camarades de Lainseur Nassim, dit Hamou, le portier des U21 du MOB, sont décidés à revenir à la maison avec un bon résultat.

RÉSULTATS DE LA 19E JOURNÉE

Rencontres

Hier - MCO-JSK CRB-MCA CSC-JSS CRBAF-CABBA Aujourd’hui MCEE-MOB JSMB-ESS RCA-ASO USMA-USMH Equipes 1. ES SÉTIF 2. USM ALGER 3. MC ALGER 4. JS KABYLIE 5. ASO CHLEF 6. CS CONSTANTINE 7. JS SAOURA 8. RC ARBA 9. USM EL HARRACH 10. MC EL EULMA 11. MO BEJAIA 12. MC ORAN 13. CR BELOUIZDAD 14. CRB AIN FEKROUN 15. CAB B. ARRERIDJ 16. JSM BEJAIA

BOULAINSEUR ESPÈRE OUVRIR SON COMPTEUR BUTS

J 18 18 19 19 18 19 19 18 18 18 18 19 19 19 19 18

G 10 10 10 08 08 07 07 08 07 06 06 05 05 04 02 02

N 06 06 03 07 06 08 05 02 05 07 03 05 03 05 08 07

AMRANI EN QUÊTE DE SA PREMIÈRE VICTOIRE A L’EXTERIEUR

Hormis le match face aux Rouge et Noir de l’USMA que le club Bejaoui avait perdu sur tapis vert, pour cause de panne des projecteurs, le coach Amrani a gagné les cinq matches qu’il a dirigés à Bejaia, à savoir les matches du MCO, du CRB, du MCA, du CABBA et du CSC. Il veut sa première en déplacement, lui qui sait que seul un bon résultat pourra faire du bien à ses capés.

LE MATCH DES RETROUVAILLES

Le match de cet après-midi sera celui des retrouvailles entre trois joueurs qui ont déjà porté les couleurs de la JSK par le passé. Il s’agit de Berrefane et Dehouche du côté des Bejaouis et Berchiche du côté eulmi. Les trois éléments ont déjà joué ensemble, mais les deux joueurs Bejaouis retrouveront aussi leur ex-club, avec qui ils ont passé une année pour l’enfant de TiziOuzou et six mois pour le natif de Bejaia. Toutefois Berrefane a rejoint les rangs des Crabes lors de la période des transferts de l’été 2013, alors que Dehouche est revenu au bercail durant la deuxième moitié de la saison sportive 2012/2013, où il avait contribué à l’accession des Vert et Noir pour la 1re fois de l’ histoire du club en ligue 1.

BERREFANE DANS LES BUTS

0-0 0-1 1-1 2-0

Pts 36 36 33 31 30 29 26 26 25 25 21 20 18 17 14 13

En regardant la liste des 18 et hormis les deux gardiens, Berrefane Mourad et Zaidi Mustapha, le staff technique a convoqué une équipe équilibrée, avec six défenseurs (Chebana, Nehari, Baouali, Guedjali, Bouamria et Salhi) et six milieux de terrain (Brahimi, Ferhat, Yettou, Dehouche, Betrouni et Akrour), ainsi que quatre attaquants (Magassouba, Boulainseur, Yaya et Rahal).

P 02 02 06 04 04 04 07 08 06 05 09 09 11 10 09 09

BP 22 20 20 20 20 18 23 16 19 17 15 13 14 10 10 10

BC 10 10 12 13 11 15 22 17 18 17 19 21 21 15 24 24

Diff 12 10 08 07 09 03 01 -01 01 00 -04 -08 -07 -05 -14 -14

Jusque-là, il est resté statique, avec aucun but inscrit depuis le début de la saison en cours. Lui, c’est l’enfant de Timezrit, Boulainseur Rafik qui voudra ouvrir son compteur buts, cet après-midi face au MCEE. Reste à savoir si ledit joueur trouvera les ressources nécessaires pour secouer les filets adverses, sachant qu’il vient juste de perdre sa grand-mère. A cet effet, le collectif de Maracana présente à la famille de la défunte et au joueur ses condoléances les plus attristées.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le match aller entre le MOB et le MCEE au stade de Bejaia a vu l’ex-staff technique des Crabes, composé de Rahmouni, Zerrouki et Moussouni donner la chance à l’enfant de Rélizane, Zaidi en l’occurrence. Ledit gardien avait effectué une belle partie ce jourlà, mais il avait encaissé deux buts. Il est possible que le staff technique des Crabes donne la chance à Berrefane pour défendre la cage de son équipe.

LES U19 FACE À SOUR EL GHOZLANE

Les U19 du MOB viennent de connaître un nouveau coach, en la personne de Charchour. Ce dernier dirigera cette catégorie pour la première fois sur le banc face à l’E Sour El Ghozlane que les jeunes juniors Bejaouis joueront aujourd’hui en déplacement. N. S.


12

Ligue Une

19E JOURNÉE

USMA-USMH PREMIÈRE CONVOCATION POUR NSOMBO

L’attaquant camerounais Ernest Nsombo a été retenu pour la première fois depuis son arrivée au mercato hivernal. Il est dernier de liste des 18 pour ce derby contre l’USMH.

BENAMARA POUR REMPLACER MEFTAH

Après une longue hésitation, l’entraineur Velud a décidé d’aligner Benamara au poste de latéral droit au lieu et place de Meftah suspendu. Pour rappel Benamara et depuis le début de saison n’a joué qu’une mi-temps lors du match aller disputé justement contre l’USMH à Lavigerie.

SEGUER, GASMI, EL ORFI, MANSOURI, FRIOUI ET BEKAKCHI NON CONVOQUÉS Le coach usmiste a décidé de ne pas convoquer plusieurs joueurs pour ce derby pour des raisons tactiques, à l’image de Gasmi, Seguer, Frioui, Mansouri, Rabti et Bekakchi, alors que El Orfi est malade.

DJEDIAT ET BOUDEBOUDA DE LA PARTIE

Absents contre le CABBA à cause d’une forte grippe Djediat et Boudbouda figureront sur la liste des 18 joueurs retenus pour ce derby.

ÉQUIPE PROBABLE 

Zemmamouche, Benamara, Benmoussa, Chaffai, Khoualed, Bouchema, Koudri, Ferhat, Feham, Ziaya, Baiteche.

LES 18 JOUEURS CONVOQUÉS :

Velud a retenu 18 joueurs pour le match contre l’USMH il s’agit de Zemmamouche, Benamara, Mazouzi, Benmoussa, Boudebouda, Chaffai, Laifaoui, Khoualed, Baiteche, Koudri, Bouchema, Feham, Djediat, Ferhat, Ziaya, Nsombo, Andréas et Chatal. A. L.

Maracana N°2268— Samedi 15 février 2014

LES ROUGE ET NOIR bien armés pour battre «Essefera»

En accueillant ce soir l’USMH sur son stade Omar Hamadi, l’USMA compte empocher les trois points de la victoire pour garder sa première place au classement général.

M

ême si la prestation de l’équipe la semaine dernière à Bordj Bou Arrerdi a été critiquée, lee résultat reste tout de même positif car l’équipe reste sur une dynamique de 10 matches sans défaite. Il est vrai qu’un derby est toujours difficile compte tenu de sa particularité et de la motivation engendrée tout autour, mais le leader reste serein et ne veut pas trop se mettre la pression. Les joueurs de l’USMA sont conscients que le match sera difficile mais ils restent tout de même confiants pour décrocher un résultat positif. La préparation pour ce derby algérois s’est effectuée le plus normalement du monde avec une insistance particulière de la part de l’entraineur Velud sur les deux aspects tactique et psychologique. Le retour de quelques joueurs a rassuré le coach même si l’équipe sera privée de Meftah (suspendu) et El Orfi (malade). La richesse de l’effectif usmiste a permis à Velud d’avoir beaucoup de solutions pour composer son onze. D’ailleurs, l’équipe qui sera alignée aujourd’hui contre l’USMA sera quelque peu modifiée par apport au onze habituel aligné depuis l’entame de la phase retour.

VÉLUD OPTE POUR LE 4-4-2

En général, l’USMA joue avec le système du 4-3-3 lorsqu’elle évolue sur son terrain, mais pour le derby contre l’USMH le technicien français a décidé d’évoluer en 4-4-2 compte tenu des armes de son adversaire. Conscient qu’il affrontera une équipe cohérente qui sait garder le ballon, Velud va renforcer son milieu de terrain dans le but d’empêcher l’adversaire de développer son jeu habituel. On doit s’attendre à une bataille acharnée dans l’entre jeu et celui

qui gagnera le milieu a de fortes chances de l’emporter. En principe, Zemmmamouche gardera les bois, Benamara et Benmoussa évolueront comme latéraux. La charnière centrale ne changera pas avec le duo Chaffai Khoualed. Dans la récupération Bouchema et Koudri assureront ce rôle Baiteche jouera comme milieu gauche Ferhat comme milieu droit Feham dans le rôle de meneur de jeu alors que Ziaya jouera en pointe de l’attaque.

ÇA VA CHAUFFER DANS LES GRADINS !

Les derbys entre les deux équipes ont été toujours agréables et disputés. La confrontation de ce soir va être certainement spectaculaire compte tenu de la qualité des joueurs évoluant dans les deux équipes. Ce derby va être également spectaculaire dans les gradins car les supporters des deux formations algéroises nous ont habitués à assurer la fête dans les tribunes et dans les gradins. Les supporters de l’USMA et de l’USMH ont promis beaucoup de surprises. A. L.

BAITECHE : «Pas question de rater les 3 points»

Le jeune Karim Baiteche enchaîne les matches malgré la concurrence. Sa polyvalence lui a permis de jouer dans différentes postes. Pour le derby de ce soir contre l’USMH, il est partant pour débuter le match.

Comment se présente le derby d’aujourd’hui face à l’USMH ? Il sera sans aucun doute difficile compte tenu du caractère derby et de la motivation des joueurs sur le terrain. L’USMA est le leader du championnat ce qui

fait que vous êtes obligés de gagner pour garder cette place... Si on veut maintenir cette dynamique on doit battre l’USMH. On va tout donner sur le terrain pour engranger les trois points de la victoire. Ça ne va pas être une partie de plaisir... Nous sommes conscients que le match sera difficile mais sur notre terrain et devant notre public on doit être costauds pour ne rien lâcher. Vous enchaînez les matches comme titulaire ça doit vous mettre en confiance... Oui je suis en pleine confiance et dans une forme ascendante. Je suis à la disposition du coach et au service de l’équipe. Un mot pour le public de l’USMA ? Je demande à nos supporters de venir en masse nous soutenir car on a besoin de leurs encouragements et de notre côté on va faire le maximum pour ne pas les décevoir. Amine Larbi

LE WALI DÉLÉGUÉ DE BAB EL OUED ORDONNE LA FERMETURE DU VIRAGE DE BOLOGHINE ET LA DIRECTION USMISTE REFUSE

LE BRAS DE FER EST ENGAGÉ

Le wali délégué de Bab El Oued a saisi officiellement la direction du stade Omar-Hamadi pour leur signifier de fermer le virage du stade Bologhine pour des raisons de sécurité. Une décision qui n’a pas été du goût des responsables des rouge et noir qui ont refusé d’exé-

cuter sous prétexte qu’ils ont reçu l’autorisation de la part des services du CTC (contrôle technique de construction) pour permettre au public d’occuper le virage et assister aux matchs. Selon un dirigeant de l’USMA, les travaux de réfection entrepris récemment au

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

niveau du virage ont été visés par les services du CTC qui ont donné leur feu vert pour que cette espace soit occupé par le public en toute sécurité. Pour l’instant, le bras de fer continue entre les responsables de l’USMA et le Wali délégué. A. L.


Maracana N°2268— Samedi 15 février 2014

Ligue Une 13

EL HARRACH À BOLOGHINE POUR UNE REVANCHE

Un match difficile attend les Jaune et Noir face à la formation de l’USMA dans le derby algérois pour le compte de la 19e journée de Ligue 1 au stade OmarHamadi. Un match qui se jouera sur le signe de la revanche pour les Harrachis, qui ont perdu devant le même adversaire à l’aller.

L

es poulains de Charef veulent gagner leur pari dans cette confrontation et profiter de la pression qui sera grande sur les épaules de leur adversaire du jour. Une situation qui a poussé le coach à axer son travail sur la concentration vu la force de cette équipe usmiste. «Ça reste un match difficile et les trois points nous seront très utiles et importants pour le reste du parcours», dira Charef. Néanmoins, les Jaune et Noir aspirent à continuer sur la lancée des derniers bons résultats enregistrés.

LE MATCH ALLER EST RESTÉ GRAVÉ DANS LES MÉMOIRES

Tous les joueurs harrachis ont encore en mémoire le match aller où les camarades de Ferhat ont réussi un gros coup en les surclassant au stade de Lavigerie. Un résultat qui a failli enfoncer la maison harrachie dans une crise sans précédent, en témoigne la démission de Charef juste après

cette confrontation, avant qu’il revienne à de meilleurs sentiments. «On ira à Bologhine, pour faire quelque chose et, pourquoi pas, leur rendre la monnaie de leur pièce aux Usmistes, qui nous ont battus à l’aller.»

USMA-USMH

BOUSLIMANI : «LAÏB A TOUT RÉGLÉ EN CATIMINI AVEC LE FC SHERRIF»

CHAREF TIENT SON ÉQUIPE TYPE

Le président du club, Djaffar Bouslimani, affirme qu’il est très surpris d’apprendre que Laïb avait déjà tout réglé avec le manager de Belkaroui, pour finaliser le transfert du joueur au club moldave, pour la somme de 200 000 euros. «Ce qui confirme que Laïb veut casser le club», selon Bouslimani.

L’entraineur en chef semble tenir son équipe type qu’il devra aligner face à l’USMA avec, cependant, quelques changements en vue avec le retour de Boumechra et aussi Azzi. Ainsi, Charef devrait aligner l’international Doukha dans les cages, tandis que le duo Azzi - Mazari composera l’axe central, surtout que Belkaroui a demandé à être dispensé du match face à l’USMA, vu son retour tardif de Tunis. En effet, sur les côtés de la défense, on retrouvera Boulekhoua à droite, et Belkheir sur la gauche. Comme milieux récupérateurs, il sera question d’Aït Ouameur qui sera associé à Hendou.

«ALLIK M’A PROMIS D’AIDER LE CLUB»

Selon le président Bouslimani, un dernier délai a été donné à Laïb, et qui expirera le 19 février, date de la réunion du conseil. Si le concerné ne se présente pas, il devrait en répondre devant la justice, comme déjà annoncé auparavant. Sur un autre registre, Bouslimani ajoutera qu’il a pris attache avec Allik, et que ce dernier est prêt à aider le club.

BOUMECHRA RETROUVE SA PLACE DE MENEUR DE JEU

Dans ce contexte, au milieu de terrain offensif et en attaque, on enregistrera le retour de Boumechra, qui n’a pas joué devant la formation du RCA à cause d’une suspension. Le joueur sera chargé de trouver des solutions dans l’animation du jeu et donner plus de force à la ligne d’attaque qui sera composée de Younès et un Amada qui a l’habitude de jouer sur les côtés.

SYLLA EN POINTE DE L’ATTAQUE

Et puisque Boumechra retrouvera son poste de meneur de jeu, l’ex-

1.000 SUPPORTERS HARRACHIS ATTENDUS À BOLOGHINE joueur de Saïda, Sylla, va finalement être incorporé à son poste de toujours, celui d’attaquant de pointe. Abid, lui, qui est en super forme, devra rester sur le banc de touche.

Equipe probable :

Doukha, Boulekhoua, Mazari, Azzi, Belkheir, Hendou, Ait Ouameur, Boumechra, Younès, Amada, Sylla.

Sylla : «Pourquoi ne pas rééditer le scénario du MCA ?»

Sylla, l’attaquant harrachi affiche un optimisme modéré. Cependant, pour la sortie de son équipe face à l’USMA, malgré la difficulté de la tâche et la réputation de l’adversaire, il affirme que ses camarades veulent faire quelque chose dans cette rencontre. Et pour lui, pourquoi alors ne pas rééditer le scénario du MCA.

Comment vous vous préparez pour cette rencontre face à l’USMA ? On se prépare normalement, il n’y a pas grand-chose à faire surtout qu’on n’a pas eu beaucoup de temps entre la dernière journée et cette rencontre. Le coach s’est focalisé sur l’aspect psychologique et a apporté quelques retouches. Comment s’annonce cette rencontre face au leader ? Ça reste un match difficile et un derby que nos supporteurs attendent avec impatience. Je dirais que nous avons les moyens de faire quelque chose, mais il faudra rester concentré et entrer bien dans cette rencontre afin de faire douter notre adversaire. Le stade de Bologhine semble vous sourire ces derniers temps, n’est-ce pas ? Oui, et le but que j’ai marqué

19E JOURNÉE

contre le MCA est inoubliable. J’essayerai de rééditer ce scénario face à l’USMA. Quels sont les points forts de votre adversaire ? Je pense qu’ils ont une bonne assise défensive et un milieu qui fonctionne bien, mais en attaque ils trouvent beaucoup de difficultés, et pour cela je dirais qu’il faudra faire douter cette équipe en lui inscrivant un but, ce qui, par là même, nous mettra à l’aise. L’administration du club vient de payer des primes, pensez-vous que cela puisse vous motiver ? Je ne vous cache pas que les joueurs attendent beaucoup plus, surtout avec le non payement de nos salaires, mais il faut juste savoir que, malgré tout, les joueurs sont décidés à revenir avec un bon résultat. Entretien réalisé par Lotfi S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Comme déjà annoncé dans nos colonnes, plus de 1000 supporteurs harrachis sont attendus aujourd’hui au stade de Bologhine, pour soutenir les poulains de Charef dans ce derby qui promet. Pour ce match, les billets seront mis en vente le jour de la rencontre. Il faut savoir que les relations entre les deux galeries ont toujours été au top, et tout le monde se souvient de la rencontre de l’aller à Lavigerie, où les supporteurs usmistes ont été mis dans de bonnes conditions. On attend un geste réciproque de la part des Usmistes.

LES JOUEURS ONT PERÇU 10 MILLIONS

Tant bien que mal, Bouslimani a réussi à réunir le montant des primes. Ainsi, le président a pu verser 10 millions de centimes à chaque joueur, somme qui concerne les primes des deux matchs joués contre respectivement le CSC et le RCA, avec un match nul à l’extérieur et une victoire au stade de Lavigerie. Devant son incapacité de payer les salaires des joueurs, Bouslimani essaye ainsi, avec ces primes, de motiver ses joueurs face à l’USMA.


14

Ligue Une

RCA

HARROUCHE BON POUR LE SERVICE

Le meneur de jeu Hocine Harrouche, a ressenti des douleurs au niveau de sa cuisse, aprés ce match, et llLes fans avaient émis des doutes quant à sa participation pour le rendez- vous de ce samedi. Une source proche du club nous a fait savoir qu'il est bon pour le service, et sa présence a soulagé plus d'un parmi les supporters

CHERFAOUI DE RETOUR

Le défenseur, Tarek Cherfaoui, a repris du service, à la grande joie des inconditionnels du RCA, l'entraineur l'a aligné contre le NRBMeftah en amical, et l'enfant d'El-Eulma a réalisé une belle partie, en donnant entière satisfaction au staff technique, qui compte sur ses services pour la confrontation face à l' ASO, car à côté de Tarek en défense, l'arriére garde des Bleu et Blanc sera solide et soudée encore plus.

ASO ZAOUCHE DEVRAIT REPRENDRE SA PLACE DANS L’ENTREJEU

Maracana N°2268— Samedi 15 février 2014

Les Arbéens décidés à se racheter

Les poulains de CEO restent sur une défaite amére contre leurs voisins Harrachis, sur le score de deux buts à un. Au vue de leur prestation, ils méritaient au moins le partage des points, face à un adversaire en baisse de forme ce jour-là.

L

e coach a usé de tout son savoir faire pour leur remonter le moral. Le groupe s'est entrainé dans de trés bonnes conditions, en prévision de sa rencontre face à l'ASO, qu'ils recevront au stade des frères Brakni ( Blida ). La rencontre ne sera pas du tout facile, contre des Chélifiens difficiles à manier à l'extérieur, et se déplaceront dans la ville des roses pour le confirmer. Les Arbéens sont appelés à sortir le grand jeu pour ne pas décevoir leurs milliers de supporters, qui seront présents dans les tribunes pour les encourager . Les gars de la Mitidja savent que leur tâche qui les attend ce Week End, sera ardue, mais quelque soit la résistance et la détermination des visiteurs, ils doivent renouer avec la vcitoire qui les remettra

en confiance pour la suite du parcours. «La partie sera comme les précédentes, c’est à dire, difficile . Les Chélifiens ne sont pas faciles à manier et aborderont les débats avec comme seul et unique objectif de réaliser un bon résultat . On fera le maximum pour ne pas décvoir nos supporters sont dans l'attente d'un sursaut d'orgueil aprés la derniére défaite», déclare Rait Un seul mot d'ordre pour les Bleu et Blanc c'est que les trois points de la vcitoire resteront à Blida et rien d'autres....

L'ATTAQUE CRACHE LE FEU

Les Bleu et Blanc ont écrasé leurs voisins du NRBM, en match amical, disputé au stade de Meftah sur le score sans appel de ( 5- 2 ) . L'entraineur a fait tourner tout son effectif, où les remplaçants ont, eux aussi, pris part à cette rencontre, de même pour les blessés, afin d’avoir une idée sur leurs capacités et est-ce qu’ils sont bien en jambes pour le match face à l'ASO. Le coach était trés satisfait du rendement des attaquants qui ont craché le feu ce jour là. Ils comptent énomement sur eux pour faire de même face aux Chélifiens, pour le compte de la dix -neuviéme journeé de ligue 1.

confrontation»

Adel Lakhdari qui effectue un bon parcours au sein de son équipe déclare que le match face au RCA sera difficile, mais affirme que le groupe fera de son mieux.

HADDOUCHE ET ALI-HADJI, DES CARTES OFFENSIVES DÉCISIVES

ZAOUI SERA-T-IL DE LA PARTIE ?

Zaoui, qui s’est dit prêt la semaine passée, a vu son staff lui donner une autre semaine de repos pour l’avoir plus frais dans ce match, où les Chélifiens misent sur un résultat positif. L’ex international n’est pas sûr de commencer la partie sur le terrain et fera donc un bon remplaçant, à moins que Ighil ne voie d’autre solution, en l’associant au duo, NanaLekhdari.

AOUINA POUR DIRIGER LES DÉBATS La commission d’arbitrage a désigné M. Aouina S. pour arbitrer la prochaine sortie des camarades de Messaoud face au RCA, dans un match très important pour les deux formations, il sera assisté de MM. Benaissa et Chenaoua.

FORTE PRIME EN CAS DE VICTOIRE

La direction a promis une forte prime, pour chaque joueur, en cas de victoire face aux Chélifiens . Les coéquipiers de Belaid seront motivés de plus en plus pour arracher la victoire et prendre, en même temps, leur revanche sur leurs adversaires, qui de les ont battu au match aller. Un succés permet aux Arbéens grignoter quelques marches au classement.

Le mot d’ordre, LAKHDARI : ne pas lâcher prise «Bien gérer cette

Le métronome de la formation chélifienne, Mohamed Zaouche, qui a repris face à la JSMB, en jouant en seconde période, a repris de plus belle avec ses camarades et semble fin prêt pour reprendre sa place dans l’équipe, face au RCA, où il aura à apporter un plus, de par sa vision de jeu, et surtout de son savoir-faire.

Avec le retour de Haddouche et celui de Ali-Hadji, ainsi que la bonne forme de Farhi, le staff technique aura donc l’embarras du choix quant au second joueur qui épaulera Daham, au front de l’attaque fac au RCA.

FELLAH RENOUE AVEC LA COMPÉTITION

garAprés une longue absence dûe à une méchante blessure, le la dien de but Ahmed Fellah, est de retour . Il s'est entrainé toute semaine avec ses camarades en prévision de la rencontre d'auneuviéme dix la de compte le jourd'hui face à l' ASO, pour de journée de ligue 1. Sa présence dans les buts donnera plus solidité et met en confiance ses camarades. Le jeune portier Kara retrouve le banc de touche......

A

près avoir été à la hauteur, en venant à bout de la lanterne rouge en l’absence de plusieurs joueurs blessés, ce qui dénote de la détermination du groupe chèr à Medouar quant à amorçer un vrai départ, les Chélifiens sont tenus de continuer sur leur lancée pour ne pas lâcher du lest et surtout pour ne pas retomber, encore une fois, dans les travers. La confirmation devra être de mise face au RCA pour aller de l’avant et conserver cette place sur le podium, afin d’éviter toute tracasserie. Et c’est dans ce sens que Ighil a tenu à ce que les joueurs oublient la JSMB et se penchent sur ce trés difficile match, d’autant plus que l’adversaire du jour est tenu à se racheter, d’où la pression qui surplombera l’équipe. Ighil, qui a adressé un message clair à ses joueurs, en les exhortant d’oublier cette performance et ne penser qu’au prochain test, qui ne

manquera pas de piment, face à une équipe qui évolue à l’aise chez elle, où elle avait maté plusieurs formations cylindrées. Un message bien reçu par les camarades de Lekhdari, qui devront jouer avec les tripes et ne penser qu’au résultat positif, Blida leur a souvent porté bonheur, même s’ils n’ont pas foulé cette pelouse de « Brakni » depuis 1999. Z.Zitoun

SEULS TEDJAR ET SALAH SERONT ABSENTS Comme souhaité par le coach Ighil, les joueurs revenant de blessures, devaient effectuer leur retour face au RCA. En effet, hormis Tedjar et Salah qui sont out pour ce match, les Zaouche, Haddouche, Ali-Hadji et Zaoui seront de la partie et donneront plus d’options à Ighil pour choisir son onze idéal, pour aborder cette confrontation qui ne manquera pas de difficultés.

La reprise a été des plus gaies, semble-t-il? Le moral des joueurs est au beau fixe et ils sont tous décidés à continuer sur cette lancée et enchaîner les bons résultats. Sincèrement, la victoire face à la JSMB est venue au bon moment, surtout que la défaite face au CRB a été mal digérée par les supporters. Il faut avouer que cette victoire nous a fait du bien et les entraînements se sont déroulés dans une ambiance bonenfant. Face au RCA, ce sera vraiment un test difficile, n’estce pas ? Sachant que le RCA est une équipe très accrocheuse, qui excelle chez elle, la mission ne sera pas du tout repos, mais nous pensons y réussir un bon résultat, d’autant plus que plusieurs de nos coéquipiers seront de la partie après s’être rétablis de leurs blessures. Si l’on parle des jeunes qui sont appelés à la rescousse Il faut dire ce qu’il en est, ces jeunes sont vraiment de bons joueurs et donnent satisfaction.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le club mise beaucoup sur ces talents qui seront encore meilleurs à l’avenir, car il sont lancés dans le bain dès à présent. Selon vous, comment sera cette confrontation ? De prime abord, c’est un match qui sera très disputé, les deux équipes ayant le même objectif, celui de gagner. L’adversaire du jour étant sur une défaite, fera de son mieux pour se racheter, mais on projette de ne pas nous laisser faire, car on entend continuer sur notre lancée en gérant à bon escient la partie. Il y a aussi cette position sur le podium à défendre L’essentiel est de ne pas tergiverser pour se permettre une bonne fin de saison. Le fait d’être sur le podium nous encourage à ne pas commettre d’erreurs et à tout tenter pour nous y maintenir. Propos recueillis par Z. Zitoun


Maracana N°2268— Samedi 15 février 2014

F

BATNA S’ENFONCE

Ligue Deux 15 19E JOURNÉE

Le derby des Aures a tenu en haleine tous les observateurs, mais dès l’entame du match, les deux équipes ont joué la prudence.

CAB 1 - USC 2 Fiche technique

M

al classés, les Batnéens vont se ruer en attaque pour prendre à défaut leurs adversaires. Ces derniers, dans un schéma défensif mis en place par l’entraineur Hadj Mansour, vont défendre crânement leur périmètre en ne procédant que par des contre-attaques. le jeu va se stabiliser au milieu du terrain et les occasions nettes de scorer vont se faire rares de part et d’autre. Les Batnéens avancent d’un cran et prennent à la gorge les défenseurs adverses. Ils vont enfin concrétiser leur domination avec un but inscrit à la 39’, par l’intermédiaire de Bitam Abderrazak. Une ouverture du score méritée pour les locaux qui regagnent les vestiaires avec l’avantage d’un but au tableau d’affichage. De retour de la pause, la partie va changer de physionomie et les Chaouis vont revenir avec de meilleures intentions. En effet, l’équipe de Hadj Mansour va dominer son adversaire en début de seconde période, mais la défense batnéene reste bien en place. Passé le

Stade : 1er-Novembre Affluence : moyenne Arbitres : Benbraham, Chabballah, Yahia Buts : Bitam Abderrazak (39’), Demene H. (90’ + 2) USC ; Youcef Khodja (65’) CAB Averts : Dekhinet (45’) CAB ; Naâmoune (38’), Moussi (78’), Demene H. (90’ + 2) USC Expulsions : Bitam Abderrazak (67’) CAB ; Mhimdati (67’) USC

CAB :

quart d’heure de jeu, l’équipe chaouie va concrétiser sa domination et inscrire le but égalisateur à la 65’, par l’intermédiaire de Youcef Khodja, qui remet ainsi les pendules à l’heure et relance la partie. Le jeu va se hacher quelque peu, et l’arbitre sera contraint de réagir en expul-

sant un joueur de part et d’autre, ce qui eut pour effet de tempérer les ardeurs. La fin de match sera très disputée de part et d’autres, mais sans qu’aucune des deux équipes parviennent à secouer les filets. Dans les arrêts de jeu, l’équipe visiteuse va prendre surprendre la défense batnéene qui

va céder à la 90’ + 2, et l’équipe chaouie s’adjuge les trois précieux points sur le fil. L’arbitre siffle la fin du match juste après cette réalisation, avec une victoire précieuse pour les Chaouis qui confortent leur ambition pour l’accession. W. Y.

Methezzem, Soualah, Cherifi, Bitam Abderrazak, Belhadi, Dekhinet (Bitam Abdelmalek 51’), Fezzani, Ghassiri, Aguini (Seddouk 71’), Hadjidj (Bouraga 58’), Merazga Ent: Latréche

USC :

Boufeneche, Fegas, Goumidi, Rahali, Aib, Benhamla, Bourahla, Naâmoune (Mhimdati 49’), Demene O. (Demene H 73’), Youcef Khodja, Mesbah (Moussi 49’). Ent : Hadj Mansour

Blida écrase Hadjout 19E JOURNÉE

USMB 4-USMMH 1

Fiche technique Stade : Frères Brakni ( Blida ) Affluence : nombreuse Arbirbitres : Boukhalfa , Hallam , Zerhouni Avertissements : Saoud ( 28') USMMH Buts : Noubli ( SP 14' , 30', 79' ), Hamia ( 45' ) USMB ; Benabdallah ( 82') USMMH

USMB :

Kheladi ( Litim 63' ), Hamia, Belhocine, Boudina, Noubli, Bedrane, Belhaoua, Bendiaf ( Benarbia 80' ), Belhadj, Meklouche ( Kaid 85'), Benaceur : Entraineur : Benchouia

USMMH :

Boukacem, Yeghni, Hamidi, Saoud ( Rebah 82' ), Talah, Labani, Benabdallah, Bouzar, Siouane ( Souakir 61'), Rabta, Selloum ( Maiouf 46') Entraineur : Zemiti

Les retrouvailles entre les deux équipes de la Mitidja ont drainé la foule des grands jours pour suivre cette rencontre. Les locaux qui restent sur une défaite à l'extérieur ne voulaient pas rater cette occasion de se racheter à domicile afin de se réconciler avec leurs supporters dans l'attente d'un sursaut d'orgueil de leur part. D'emblée, les poulains de Benchouia se lancent en direction des buts adversaires pour essayer de trouver le chemin des filets. On joue la 14’, l'avant centre Noubli très en verve ce jour prend de vitesse les défenseurs blidéens et se fait crocheter au moment où il allait armer son tir. L'arbitre n'a pas hésité une seconde pour désigner le point de penalty tarnsformé imparablement par le même joueur. Cette réalisation donne des ailes aux Vert et Blanc qui accentuent leur préssion dans le camp de l'USMMH. 30’, Hamia adresse un puissant tir des trente mètres le gardien de but repousse le cuir, Noubli bien placé ne se fait pas prer pour secouer une fois de plus les filets. Alors que l'arbitre s'apprête à siffler la fin de la premiére mi-temps, Hamia se débarrasse de plusieurs défenseurs et fusille le portier Boukacem d'un tir canon. C’est sur ce troisième but que le referee prie les vingt deux acteurs de rejoindre les vestiares pour la traditionnelle pause d'un quart d'heure. Même scénario en début de seconde mi-temps. Les Blidéens dominent leurs vis-à-vis et ratent de nombreuses occa-

sions de buts par excès de précipitation. Il faut attendre la 79' pour voir Noubli dans une forme époustouflante incrire le quatrième but après une échappée solitaire. Les gars de la ville des Roses, portés par leur bruyante galérie, s'installent carrément dans le périmètre adverse. Le gardien de but Boukacem, sollicité de toute part, arrive tant bien que mal à empêcher d'autres réalisations. La partie s'est achevée sur le score sans appel de quatre buts à un en faveur des Blidéens. A. T.

RÉSULTATS DE LA 19E JOURNÉE

Rencontres ASMO-OM USMBA-ABS USMB-USMMH MCS-ESM ABM-WAT USMAn-MSPB CAB-USC NAHD-ASK

Equipes 1. USM BEL ABBES 2. USM BLIDA 3. ASM ORAN 4. US CHAOUIA 5. WA TLEMCEN 6. MC SAIDA 7. AB MEROUANA 8. NA HUSSEIN DEY 9. O MEDEA 10. AS KHROUB 11. A. BOU SAADA 12. USMM HADJOUT 13. MSP BATNA 14. USM ANNABA 15. CA BATNA 16. ES MOSTAGANEM

0-0 3-2 4-1 4-0 2-1 0-0 1-2 (Aujourd’hui à 15 h au stade du 20 Août-55)

Pts 36 33 32 32 29 27 27 26 26 24 24 23 20 20 18 08

Classement J 19 19 19 19 19 19 19 18 19 18 19 19 19 19 19 19

G 10 09 08 10 08 08 07 06 07 07 06 06 04 04 04 03

N 06 06 08 02 05 03 06 08 05 03 06 04 08 08 06 02

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

P 03 04 03 07 06 08 06 04 07 08 07 09 07 07 09 14

BP 27 24 16 20 16 17 17 11 19 21 18 17 07 09 11 09

BC 13 13 09 17 12 16 16 13 17 20 15 21 10 15 19 34

Diff 14 11 07 03 04 01 01 -02 02 01 03 -04 -03 -06 -08 -25


16

Ligue Deux

19E JOURNÉE

ASMO 1 - OM 1 Fiche technique Stade : Bouakel Affluence : huis clos Arbitres : Bahloul, Boulfelfel, Benamira Buts : Boudoumi (47’) ASMO ; Drifel (70’) OM Averts : Djabali (41’), Maziz (57’), Djarbou (72’), Drifel (73’) OM Expulsions: Bentiba (55’), Hadj Merine (76’) ASMO ; Neghiz (90’) OM

ASMO :

Mezair, Youcef Yacine (Abed 90’), Bensaci, Meguenni, Tahar, Boudoumi, Belalem, Tabti (Aissaoui 79’), Balegh, Bentiba, Benchabne (Mellal 90’). Ent : Mouassa.

OM :

Babouche, Bouabdellah, Slimani (Mecheri 66’), Maziz, Benchergui, Moundji, Djarbou, Abed (Hebache 88’) , Nasri, Rahoui (Drifel 59’), Djabali. Ent : Neghiz.

Maracana N°2268— Samedi 15 février 2014

L’arbitre fausse la rencontre

Avec le huis clos imposé à l’équipe asémiste, la rencontre a été terne en termes de spectacle et d’occasions. L’équipe de Médéa entame la rencontre avec prudence et ne sort pas de sa réserve, optant pour des contres. la bande à Mouassa tarde à se plonger dans le match, et il aura fallu attendre la 22’ pour assister à la première occasion des locaux. Balegh, lancé sur la flanc, tente un centretir qui a failli surprendre le gardien Babouche, qui sauve in extremis. Sur sa lancée et deux minutes plus tard, Balegh se met encore en évidence et d’un joli centre trouve la tête de Bentiba en bonne position, mais le cuir percute la transversale (25’). L’équipe de Médéa tente de réagir et sur une contreattaque bien menée, Rahoui se retrouve dans la surface et tire à ras de terre, mais Mezair sauve son équipe (30���). Cinq minutes plus tard, l’équipe de Médéa porte le danger au sein de la défense des Asémistes et suite à un corner, Djabali se retrouve face à Mezair, mais ce dernier joue de son expérience pour gagner le duel et permettre à son équipe de retourner aux vestiaires avec le score de zéro partout au tableau d’affichage. De retour des vestiaires, la bande à Moussa va revenir avec la ferme intention de concrétiser son ambition, à savoir la victoire. Ainsi, et sur la première occasion de la seconde période, sur corner, Tabti trouve Boudoumi qui place d’une tête imparable la balle dans la cage

AUTOUR DU MATCH

du gardien Babouche ouvrant ainsi la marque (47’). L’équipe de Médéa va avoir des difficultés pour réagir, et c’est les coéquipiers de Mezair qui maintiennent la pression sur la défense adverse. A la 54’, Benchabane tente sa chance d’un tir puissant à l’entrée des 18 mètres, mais Babouche est à la parade. Les duels font rage entre les deux équipes. La réaction de l’équipe de Médéa viendra d’un coup de génie de Drifel qui, à l’entrée de la surface, décoche un tir puissant qui se loge en pleine lucarne, alors que Mezair ne pouvait que constater les dégâts. Drifel défile avec son maillot à la main pour fêter son but, ce qui ne lui vaudra pas un carton jaune, omis par l’arbitre, alors que l’équipe locale demande que le joueur soit

sanctionné comme stipulé dans le règlement. Ce ne fut pas le cas, et deux minutes plus tard, l’arbitre brandit un avertissement en direction du buteur Drifel, coupable d’une méchante faute, et c’est alors que l’équipe locale décide d’investir le terrain pour demander justice et avertir Drifel pour son maillot retiré suite à sa réalisation. Le commissaire au match est contraint d’intervenir pour calmer les esprits, mais sans pour autant donner gain de cause à l’équipe asémiste. La partie reprendra sous tension et la domination des locaux sera sans partage. Meguenni à la 79’, Benchaben aux 83’ et 87’ ne parviendront pas à arracher la victoire, dans une rencontre faussée par l’arbitrage litigieux de Bahloul.

! Les deux attaquants Athmani et El Bahari n’ont pas été convoqués pour ce match. N’étant ni blessés, ni suspendus, il semble que l’entraîneur Kamel Mouassa n’est pas encore satisfait de leur médiocre rendement.

BENCHAABANE ENFIN SUR LE BANC

! Blessé voilà presque 6 mois, l’avant-centre Benchaabane vient de faire partie des 18 joueurs convoqués par le coach. L’ancien buteur bejaoui avait repris les entraînements depuis deux semaines, d’abord en solo, puis avec le groupe. Avec Benchaabane se trouvait aussi sur le banc le jeune gardien de l’équipe des U 21. Une première pour ce jeune espoir de l’équipe asémiste.

Publicité

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE LA FORMATION ET DE L’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNELS Direction de la Formation Professionnelle Wilaya de Djelfa Centre de Formation Professionnelle et de l’Apprentissage Moudjahid Ziane AEK Messaad

AVIS DE RECRUTEMENT

Le Directeur de Centre de Formation Professionnelle et de l’Apprentissage Messaad Wilaya de Djelfa annone l’ouverture du concours de recrutement selon le tableau ci-dessous : Grade

Mode de recrutement

Conditions exigées

Spécialité demandée

Nombre de poste

Professeur spécialisé de la formation et de l’enseignement professionnels 02ème grade

Concours sur titre

Les candidats titulaires d’un diplôme sanctionnant (10) semestres de formation supérieure après le baccalauréat ou d’un titre reconnu équivalent dans la spécialité demandée

Informatique

01

Professeur de la formation professionnelle

Concours sur titre

Les candidats titulaires d’un diplôme de technicien supérieur ou d’un titre reconnu équivalent dans la spécialité demandée

Hygiène, Sécurité et Environnement

01

Comptable administratif principal

Concours sur titre

Les candidats titulaires d’un diplôme de technicien supérieur ou d’un titre reconnu équivalent dans la spécialité demandée

Comptabilité

01

* Dossier de candidature : • Une demande manuscrite de participation, • Une copie certifiée conforme à l’original de la carte d’identité nationale, • Une copie légalisée du diplôme ou de qualification jointe du relevé de note du cursus de formation, • Une attestation justifiant la période de travail, • Une fiche de renseignements, dûment remplie par le candidat.

Lieu de Travail

Autres Conditions

Centre de Formation Professionnelle et de l’Apprentissage Messaad

* Remarque : - Le dépôt ou l’envoi des dossiers se fera au niveau de Centre de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage Moudjahid Ziane AEK Messaad, Wilaya de Djelfa dans un délai de 10 jours à partir de la première parution de l’avis de recrutement. * Observations : - Tout dossier incomplet ou arrivé hors délais d’inscription ne sera pas pris en considération.

Maracana N°2268— Samedi 15 février 2014 - ANEP N°106 550

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Nationale Amateur 17 VICTOIRE IMPÉRATIVE YAGOUB : «Les trois points resteront POUR LE SARII à Mohammadia»

l

es poulains de Maghfour comptent bien négocier cet après midi leur confrontation avec le widad de Mostaganem pour le compte de la 18ème journée du championnat national amateur, groupe ouest, qui se déroulera au stade Ouali Med de Mohammadia, et celà pour bien entrevoir le reste du parcours sous les bons auspices. Lors des dernieres séances d’entraînements, les camarades du défenseur axial Adda Djamel, ont redoublé d'efforts et préparé sérieusement ce match face au WAMostaganem, et chacun d'eux compte décrocher une place de titulaire, et cela a créé une certaine concurrence, ce qui va certainement permettre au staff technique d'aligner un onze, capable de remporter la victoire. Les Samistes qui n'ont pas gagné depuis la 14ème journée face au CRTemouchent, doivent renouer avec le succès en engrangeant

SAM

Maracana N°2268— Samedi 15 février 2014 F

Le jeune milieu récupérateur samiste, Yagoub Fayçal, que nous avons contacté jeudi, nous parle de l' excellente ambiance qui règne actuellement au sein du groupe et pense que la rencontre de cet après midi face au WAMostaganem ne sera pas facile, mais le fils de Yagoub Menaouer, l'ex entraîneur de l'équipe nationale féminine de judo, reste confiant quant à l'issue de cette rencontre .

les trois points de la victoire, où tout faux pas est interdit, et c’est ce que veulent les inconditionnels de l'équipe phare de la ville des Oranges, face à un adversaire qu'il faut prendre au sérieux et qui ne se déplacera pas à Mohammadia pour faire du tourisme.

DES ABSENCES DE TAILLE

La formation samiste vient encore d’être

confrontée à un problème d'effectif, avec l'indisponibilité de plusieurs joueurs pour diverses raisons, à l'image de Mecheri, Khelfallah, Ferragui (suspendus), Djebalet Réda, Abidine , Chakroune et Ghenaou, ainsi que le défenseur latéral El Hadjari Amine, qui n'a pas donné signe de vie depuis le match de la 16 ème journée, face au RCR, tout ça mettra l’entraîneur Maghfour

Divisions Inférieures

Comment se prépare votre équipe en prévision du match contre le WAM ? Comme d'habitude, elle se déroule dans de bonnes conditions et dans la sérénité, certes c'est un match très important pour nous, mais mes coéquipiers et moi sommes conscients de la responsabilité, ce qui nous poussera à cravacher dur en restant bien concentrés, afin de réussir ce match.

dans l’embarras pour trouver des solutions.

AIT-AMEUR AU SIFFLET

La rencontre qui mettra aux prises, cet après midi, le Sarii de Mohammadia, au Widad de Mostaganem, sera dirigée par l'arbitre AitAmeur, qui sera assisté, dans sa mission, par M.M, Asklou et Flidja. Aoun Laid Boualem

Inter régions : 19e journée

OM RUISSEAU- JS AZAZGA (AUJOURD’HUI À 12H)

La JS Azazga déterminée à revenir avec les trois points

Publicité

Et comment est l'ambiance au sein du groupe? Là aussi nous n'avons pas à nous plaindre, car tout se passe à merveille et une très bonne entente existe entre tous les joueurs, ce qui est de bon augure pour la suite du parcours .

Comment se présente pour vous ce match face au RCR ? C'est une rencontre difficile pour nous, car nous allons recevoir un adversaire qui reste sur une belle performance, réalisée face au CRBenbadis, et qui va tenter de décrocher le meilleur résultat possible, en ce qui nous concerne , on doit se concentrer sur notre travail de la première minute jusqu’au coup de sifflet final de la rencontre et les trois points doivent, coûte que coûte, rester à Mohammadia. Un commentaire sur la phase retour ? Le reste du parcours s’avère difficile, que ce soit pour les équipes du haut du tableau ou pour celles qui luttent pour garder leurs places dans ce pallier. En ce qui nous concerne, on essayera de faire le plein lors des huit matchs que nous allons jouer chez nous et tenter d'arracher quelques points lors des sept rencontres que nous jouerons en déplacement, afin de clôturer le présent exercice avec un parcours honorable. Entretien réalisé par Aoun Laid Boualem

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de la santé, de la population et de la reforme hospitalière Wilaya de B B Arréridj Etablissement public de santé de proximité de Mansoura

Avis de recrutement L’établissement public de santé de proximité de Mansoura lance un avis de recrutement dans les grandes suivants :

L

a JS Azazga s’est rachetée , le week end passé dans son propre fief, à Tirsathine, en battant le RC Boumerdes par un score étriqué de deux buts à un. Une victoire difficile, mais précieuse pour les poulains de Ramdane Idir, qui remontent à la troisième place, avec 30 points, à neuf longueurs du leader la JS Djijel, qui a réussi à revenir avec le total gain de son déplacement à Kouba, face au CAK local, par un score sans appel de trois buts à un, qui lui permet de consolider davantage son fauteuil du leader. Bref, les camarades de Tiourtit , croiseront le fer, cet après midi à 12h, au stade de 20 Août de Belouizdad, avec la formation de l’OM Ruisseau, qu’ils ont battu à l’Aller. Un match, certes, difficile, vu que les Algérois, sont dos au mur et doivent gagner pour sortir de la zone des relégables, mais les Rouge et Noir de la JS Azazga, sont plus que jamais déterminés à revenir avec le total gain du match, pour rester collés au peloton de tête et jouer l’accession, à fond ,

bien que leur mission ne soit guère une sinécure. Les camarades de Hamlaoui, se son bien préparés et ne jurent que par la victoire face à un adversaire, qui il faut le dire, largement dans leur cordes, s’ils sauront comment gérer le match en leur faveur. K.A

Bachir Baour( attaquant JS Azazga) :

«On ira au 20 Août pour la gagne»

«C’est un match difficile, comme tous les autres. On jouera à l’extérieur face à un adversaire, qui est dans la zone rouge et fera tout pour nous battre. De notre côté, on a aussi besoin des trois points pour rester collés au peloton de tête, afin de jouer l’accession. On s’est bien préparé, et on ira au 20 Août, avec la ferme intention de gagner inch’Allah »

N° d’ordre

Grades

Nombre de postes

Modalités de recrutement

Conditions

01

Médecin généraliste de santé publique

06

Concours sur titre

Doctorat en médecine générale

02

Technicien supérieur en informatique

01

Concours sur titre

DEUA en informatique, Diplôme technicien supérieur en informatique ou diplôme technicien supérieur en informatique de gestion

* Constitution des dossiers : 1) Demande manuscrite de participation, 2) Copie légalisée de la carte d’identité nationale, 3) Copie de l’attestation ou diplôme demandé accompagnée d’un relevé de note du cycle de formation, 4) Fiche de renseignement à remplir au niveau de l’établissement par le candidat avec (01) photo d’identité de l’intéressé. * Les dossiers doivent être adressés dans un délai de 10 jours ouvrables à compter de la parution du présent avis sur les journaux à Monsieur le Directeur de l’établissement public de santé de proximité de Mansoura cité Hadjerssi Ben Ammar Mansoura Bordj Bou Arréridj.

Maracana N°2268—Samedi 15 février 2014 - ANEP N°106 539

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

Divisions Inférieures Maracana N°2268— Samedi 15 février 2014

RÉGIONALE 2

JS AKBOU - US BENI DOUALA

LE LEADER EN APPEL À AKBOU

L’US Beni Douala réussira-t-elle ou non cette 17e sortie, en se déplaçant à Akbou pour y affronter le onze local ? C’est la question que se posent les supporters des Unionistes d’Ath Douala qui attendent de voir leur équipe réaliser le match parfait, pour ne pas laisser des plumes comme cela a été le cas à Bordj El Kifan.

D

e par leur position au classement, les joueurs du trio Feltane-MeftahHamcha savent qu’ils doivent se surpasser pour éviter l’écueil de la JS Akbou, une équipe très difficile à manier à domicile, freinée dans son bel élan à Ben Aknoun et qui entend retrouver le chemin du succès, en empochant les trois points de la victoire, pour se replacer dans le peloton des équipes de tête. La Jeunesse Sportive d’Akbou misait gros sur le match contre Ben Aknoun, car un autre match nul lui aurait permis de coller aux basques des meneurs en attendant mieux. Malheureusement, cette sortie s’est soldée par une lourde défaite combien dévastatrice, puisque l’équipe se retrouve à présent à la 9e place, à seulement 11 points du second relégable. C’est dire que maintenant l’équipe phare de la seconde ville de la wilaya de Béjaïa doit porter la priorité au maintien, qui mathématiquement n’est pas assuré, d’autant plus qu’en cette deuxième partie du championnat, beaucoup de paramètres vont entrer en jeu. Et les poulains de Abdenour Mira doivent récolter le plus de points possibles pour éviter toute mauvaise surprise en fin de cham-

pionnat. C’est pourquoi l’équipe est dans l’obligation de renouer avec la victoire afin de ne pas voir l’écart prendre une plus grande proportion. En recevant l’équipe de Beni Douala, les gars d’Akbou doivent s’attendre à une rencontre difficile, car leur adversaire du jour tient à ne pas rentrer bredouille d’un match où, la recherche de la victoire anime les joueurs des deux camps. De ce fait, les coéquipiers de Hadjara doivent faire preuve de plus de détermination pour arracher les précieux points et cela pourrait être le cas ce vendredi dans le derby contre l’USBD. Mais leur mission ne sera pas du tout aisée. Avec l’avantage du terrain et la présence de leurs supporters, les joueurs de l’entraîneur Mira , pour glaner les trois points de la victoire, doivent faire preuve d’une grande détermination et

d’une attitude de conquérants, pour éviter de se compliquer les choses face au leader, qui se déplacera dans l’espoir de ne pas tomber dans le piège de la facilité, mais de rentrer à la maison avec la totalité des points mis en jeu, car un adversaire restera toujours un écueil quelques soit sa position au classement. Les Unionistes sont avertis et n’ont de choix que la victoire, rien que la victoire. Pourquoi? Primo, pour ne pas se faire rattraper par leurs poursuivants immédiats, en l’occurrence le CRBBK et l’ECOS qui se trouvent à 5 unités du leader actuel au championnat, eux qui sont aux aguets, avec l’avantage d’évoluer à domicile, de quoi donner à réfléchir aux Unionites de Beni Douala et secundo, confirmer le parcours sans faute, jusqu’à présent, d’une façon générale et le dernier succès face

à Staoueli. D’une manière ou d’une autre, les coéquipiers de Medjbour, sont dans l’obligation de réaliser un bon résultat pour

Aujourd’hui, la ville de Bejaia accueillera, dans son jardin, dans le cadre de la 6e journée, la formation d’El Bordj dans un rencontre difficile pour les deux équipes, qui occupent conjointement les 4e et 3e places.

U

n match d’une grande importance pour les deux formations, notamment pour les coéquipiers de Tararist qui visent un succès, qui leur permettra tout simplement de rejoindre l'adversaire du jour au classement, et par la même, de rester dans le haut de la hiérarchie. Et les locaux doivent faire preuve d’une extrême prudence. Les poulains de Hafit Bouabes qui sont

allés imposer le partage de points, le week-end dernier, aux Littoraux de Souk El Tenine. Les gars de Remla n’ont pas le droit à l’erreur, face à un adversaire qui ne se présentera pas, en victime expiatoire. Ils ne veulent perdre aucun point à domicile et sont conscients de la rude tâche, qui les attend devant une équipe ne visant, quant à elle, que les 3 points de la victoire leur permettant ainsi de demeurer parmi le peloton de tête. Les camarades de Yahiaoui vont à coup sûr, jouer la prudence pour sortir vainqueur, une victoire qui leur permettra de se hisser en haut du tableau, et répartir du bon pied. Par contre, les poulains de Atsou, qui restent sur une victoire at-home, lors de la précédente journée, face à la JS Bejaia (1-0) qui voyage bien. Conscients de la tâche qui les

AMRANE ZIDANE : «S’éloigner de la zone rouge»

Pour le milieu de terrain récupérateur, Zidane Amrane, ce match ne s’annonce pas facile tant pour son équipe que pour son hôte du jour. Prié de donner son avis sur ce match, ce joueur a répondu: «Comme tous les matches de la phase retour, notre mission ne sera pas de tout repos. On va affronter une équipe qui joue l’accession. Donc elle viendra pour tenter de nous accrocher. Ce sera à nous de savoir gérer la partie qu’on devra absolument gagner. Car il nous faut d’autres points, pour rester à l’écart de la zone rouge et des places de la relégation.» Et d’ajouter: «Le meilleur moyen de prendre nos précautions est de gagner nos matches, notamment ceux qu’on jouera chez nous, à commencer par celui qu’on va disputer ce vendredi.» T.H.

Bejaïa /Honneur USM BÉJAIA - SRB TAZMALT

LE CHOC DES OUTSIDERS

maintenir la pression sur leurs poursuivants et prouver, que leur équipe reste un leader indéboulonnable. De leur côté, les camarades de Chilla n’ont pas droit à l’erreur, face à un adversaire qui se présentera en conquérant. Ils ne veulent perdre aucun point à domicile, et sont conscients de la rude tâche qui les attend, ils doivent sortir le grand jeu devant une équipe ne visant que les 3 points de la victoire, leur permettant ainsi de demeurer parmi le peloton de tête. Les fans de la JSA, eux, s’attendent à un résultat positif de leur équipe favorite et seront nombreux à la soutenir. Que le dernier mot soit pour le meilleur sur le terrain. Pour rappel, l’USBD a été accrochée par la formation d’Akbou lors du match «aller» disputé au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou et qui s’est soldé par un score de parité 1-1. Cette rencontre, entre deux bonnes équipes, doit logiquement déboucher sur du beau spectacle, avec en prime un fairplay exemplaire, qui feront certainement le bonheur des adeptes du beau jeu. T. H.

attend, tous les joueurs que nous avons interrogés ont été unanimes à dire que ce match revêt une grande importance pour eux, étant donné qu'ils auront affaire à une coriace formation de Remla, qui occupe la quatrième position au classement et qui foulera donc sa pelouse avec une seule idée en tête : la victoire pour menacer de plus près encore le duo de tête. Pour cela, les Abderrahmani et consorts doivent sortir le grand jeu, afin de revenir de ce déplacement avec un résultat positif. Pourvu que l’arbitrage soit à la hauteur et que le meilleur gagne. En somme une belle affiche qui ne manquera pas d’attirer un grand public tant le beau jeu semble assuré, au vu des talents que renferment les deux équipes. T. H.

LRFA :

Une minute de silence sera observée dans tous les stades Selon le communiqué de la ligue régionale de football d’Alger. Une minute de silence doit être observée avant le coup d’envoi de chaque rencontre, en toutes catégories vendredi et samedi à la mémoire des victimes du Crash de l’avion militaire survenu mardi 11 Février 2014 à Oum El Bouagui.

Affaire ES Bir Ghbalou - HC Aïn Bessam

Gain du match pour Bir Ghbalou et un match à huis clos pour Ain Bessam La commission de discipline de la ligue régionale d’Alger vient de rendre son verdict sur la rencontre ESBG-HCAB suite aux incidents qui ont emmaillé cette rencontre du 07/02/2014 où l’arbitre de la rencontre Arib a arrêté à la 60’ de jeu suite au jet de pierre, qui a causé une lésion corporelle à la tête de l’arbitre assistant,! par les supporters du HCAB, alors que le score était de trois!à zéro en faveur de l’ESBG. Après étude de la feuille de match, du rapport de l’arbitre, des rapports des deux clubs et l’audition du président du HCAB, Hamid Rouni trio d’arbitrage, la commission de discipline, qui a traité cette affaire mardi dernier, a donc décidé! les sanctions suivantes!: Match perdu par pénalité au HC Ain Bessam pour en attribuer le gain au ES Bir Ghbalou qui marque 3 points et un score de 3-0 (Art 65 des Règlements). - 1 match à huis clos + 7000DA d’amende à l’équipe du HCAin Bessam (2e infraction Art. 49 Parag. F). -10 000DA d’amende au club de l’ES Bir Ghbalou pour mauvaise organisation T. H.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2268— Samedi 15 février 2014

Real Madrid :

Nouvel appel pour Ronaldo

Le Real Madrid espère obtenir la réduction de la suspension de Cristiano Ronaldo, suspendu trois matches après son expulsion contre l'Athletic Bilbao, auprès du Comité espagnol de la discipline sportive (CEDD). Mais pour AS, cela risque d'être compliqué. L'instance n'aurait pas reçu tous les papiers nécessaires au traitement du dossier et ne pourra pas se prononcer ce vendredi à l'issue de sa réunion hebdomadaire. Ronaldo, déjà absent le week-end dernier contre Villarreal, devrait donc être suspendu à nouveau pour affronter Getafe dimanche. Son cas pourrait être traité vendredi prochain si le Real et le Commission de discipline, qui a rejeté le premier appel du club, font le nécessaire en coulisses. Ronaldo a donc une chance d'affronter Elche le samedi 22 février prochain. Dans le cas contraire, son cas pourrait être étudié par le CEDD la semaine suivante... quand sa suspension sera terminée.

Bale fait vraiment tout pour se mettre Ronaldo dans la poche !

Transféré de Tottenham au Real Madrid durant le dernier mercato d'été pour 91 millions d'euros après un long feuilleton, Gareth Bale a montré qu'il avait les qualités pour s'imposer en Liga malgré des blessures à répétition. Qualifié d’hypocondriaque par Fred Hermel, le correspondant de RMC pour le foot espagnol, dans l'After Foot il y a quelques temps, l'international gallois peine en effet à briller sur la durée d'autant que le jeune Jesé n'en finit plus de surprendre. Lors d'un entretien accordé au magazine de l'UEFA cette semaine, Bale a alors évoqué son entente avec ses partenaires et sa première partie de saison sous son nouveau maillot. L'ancien fer de lance des Spurs n'a d'ailleurs pas hésité à encenser la star du club quitte à en faire un peu trop : « C’est un grand partenaire et un ami, poursuit-il avec une émotion palpable. Il me donne toujours des conseils et m’aide beaucoup. C’était mon idole avant de le connaître et il l’est encore plus aujourd’hui. Grâce à lui, tout est beaucoup plus facile pour moi. Nous pouvons former un duo d’enfer sur le terrain ». Bale compte-t-il sur l’influence de CR7 pour garder une place de titulaire indiscutable ? En tous cas, il serait bien le premier footballeur gallois des temps modernes à avoir Ronaldo comme modèle et non Ryan Giggs, une icône indéboulonnable et dont Bale est le parfait successeur au vu de son style et de sa formidable patte gauche...

Internationale

19

POGBA, PAS DE CLAUSE LIBÉRATOIRE

Le club de la Juventus et le jeune milieu de terrain tricolore sont actuellement en négociations, afin de prolonger le contrat du joueur. C’est en tout cas ce que croit savoir le média italien Tuttosport. Pour les dirigeants de la Vieille Dame, il existe une condition pour une prolongation : ne pas fixer de clause libératoire à Paul Pogba. Cela leur permettrait ainsi de jouer sur la concurrence entre ses différents prétendants : le ParisSaint-Germain, Manchester United, ou encore le Real Madrid.

BARÇA : DEUX JOUEURS DE SÉVILLE DANS LE VISEUR ?

A en croire le quotidien catalan Sport, le FC Barcelone en pincerait pour deux footballeurs rnières vait plus évoluant au FC Séville. Alors qu'il n'a , Adriano a joué les cinq de tico Paranaense, aux 12 tle 20 l'A ée e, Apparu quatorze fois en Liga, e équip de l'ann 31 ans, sant sa nouvell adores. Agé de essayer Federico Fazio (26 ans) ferait parrencontre oppo e Strongest en Copa Libert ids évident, va Boliviens de Th de l'Inter Milan, en surpo blessures, la boisson tie des joueurs surveillés par le uant ée par les l'ancien attaq board blaugrana en vue d'un carrière gâch on. ne d'u fil le de reprendre et la dépressi transfert estival. Auteur de deux buts, le défenseur argentin ne serait pas l'unique cadre de Sánchez Pizjuán ciblé par le L'Olympique de Marseille n'est vraiment pas certain de retrouver la Barça. En effet, Ivan Rakitic (25 Ligue des Champions la saison prochaine, de quoi poser quelques ans) pourrait également faire l'obsoucis au trésorier du club après les investissements importants jet à l'avenir d'une proposition. réalisés lors du dernier mercato d'été. D'après Mediafootmarseille, Indispensable au milieu sévillan, le club phocéen pourrait alors recruter à petit prix lors de la l'international croate a trouvé à prochaine intersaison puisque deux joueurs chinois auraient été dix reprises le chemin des filets invités sur la Canebière pour un essai. L'un des deux est capitaine depuis le début de saison. se sa sélection U20.

REJOUÉde! puis le début RIANO A un terrain BRÉSIL:miAD s les pieds sur minutes d'une

L'OM va recruter..chinois !

PSG : Lavezzi sort de son silence

Très affecté par l'assassinat de son oncle, l'attaquant du Paris Saint-Germain, Ezequiel Lavezzi (28 ans, 18 matchs et 3 buts en Ligue 1 cette saison), ne s'était pas encore exprimé. C'est désormais chose faite avec un message de l'Argentin sur son compte Twitter."Je tiens avant tout à remercier tout le monde pour les messages de soutien dans un moment aussi triste pour ma famille. Je sais que cet épisode est lié à mon image publique, mais malheureusement, je dois reconnaître qu'il y a ce type de violence chaque jour. Mon oncle était une personne profondément engagée envers sa famille et son travail. Il faisait le même chemin pour aller acheter la marchandise de sa poissonnerie depuis plus de 20 ans. Ma plainte, ma douleur et l'espoir que tout va changer, au nom de toutes les familles de toutes les personnes tuées chaque jour", a écrit l'ancien joueur du Napoli.

Milan AC :

Simeone prend la défense de Balotelli

Liverpool : Suarez a peur de manquer la Coupe du monde

Luis Suarez réalise une saison D’après la Gazetta dello exceptionnelle sous le maillot Sport, le technicien argentin, de Liverpool. Auteur de 23 Diego Simeone se serait con- buts en 15 matches de Premier fié au sujet des pleurs de League, le buteur des Reds ne Mario Balotelli avant la ren- craint qu'une seule chose: se contre qui opposera l’AC blesser et être privé de Coupe Milan à l’Atlético Madrid du monde, qui se déroulera du pour le compte des 1/8 de 12 juin au 13 juillet prochain finale de la Ligue des Champions : au Brésil. "La vérité est que je "Balotelli est un joueur qui est en mesure de suis effrayé par ce qu'il est faire gagner son équipe à lui tout seul. Je ne arrivé à Falcao et à Walcott. Le pense pas qu'il soit un joueur fragile, c'est Mondial est une opportunité quelqu'un qui montre ses sentiments aux unique et nous voulons tous y être, autres. Je pense que Milan est une mais je préfère rester concentré sur équipe solide, c'est un grand club le championnat anglais. Je vis dans le et ils vont tout donner contre présent. Le moment de penser à l'équipe nous. Nous devrons être nationale arrivera plus tard" a-t-il assuré à prudents." Sport 890 AM, une radio uruguayenne.

Juventus: Vidal dans le viseur du Real

Arturo Vidal est peut-être le meilleur milieu de terrain du monde à l'heure actuelle et attire bien sûr de nombreuses convoitises. Selon Marca, le Real Madrid a l'intention de faire le forcing pour s'attacher les services de l'international chilien. Carlo Ancelotti voulait déjà faire venir Vidal à Madrid l'été dernier et n'a pas abandonné l'idée, même si le joueur de 26 ans vient de prolonger son contrat avec la Juventus jusqu'en 2017, devenant du même coup l'un des joueurs les mieux payés de l'effectif turinois. Le quotidien madrilène n'évoque pas le montant d'un éventuel transfert mais le site Transfermarkt, référence en la matière, estime la valeur d'Arturo Vidal à 44 millions d'euros sur le marché des transferts.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Internationale

Maracana N°2268— Samedi 15 février 2014

Santos : "J'aimerais changer

l'image du football grec" Disputer une Coupe du Monde de la FIFA™ peut évidemment faire naître toutes sortes d'émotions spéciales. Dans le cas du Portugais Fernando Santos, sélectionneur de la Grèce, les raisons de se réjouir sont de plus en plus nombreuses. "Une joie énorme", affirme l'entraîneur de la sélection hellène. Ce cri du cœur est la réponse à la question : "Qu'avez-vous ressenti au coup de sifflet final du barrage contre la Roumanie, dans les qualifications européennes pour Brésil 2014 ?". Car non seulement la Grèce s'est qualifiée après un coude à coude éreintant - et frustrant - avec la Bosnie-Herzégovine en phase de groupes, mais elle l'a fait alors que le pays traversait une situation pour le moins délicate. "Les gens avaient besoin de cela", explique le sélectionneur. En outre, comme l'illustre la vidéo ci-dessus, participer à une Coupe du Monde au Brésil, "pays frère" du Portugal, est forcément particulier pour un Lusitanien, qui plus est lorsque celui-ci tente d'imprimer un style plus offensif à une équipe réputée pour son jeu traditionnellement défensif. Laissons la parole à l'expérimenté technicien.

M. Santos, vous avez terminé la phase de groupes des qualifications avec un nombre de points élevés, mais cela ne vous a pas permis d'éviter le barrage contre la Roumanie. Cela vous a-t-il perturbé ? Au début des éliminatoires, si on m'avait proposé un total de 25 points au soir de la dernière journée, j'aurais signé immédiatement. J'étais convaincu que 25 points seraient suffisants pour terminer premiers. Après tout, nous nous sommes qualifiés pour l'EURO avec 24 points. Il y avait donc une certaine déception, mais en même temps j'étais convaincu que nous avions largement les moyens de gagner ce barrage pour aller au Brésil. Dans ces qualifications, quel a été le moment le plus compliqué ? Les deux matches contre la BosnieHerzégovine, surtout celui à l'extérieur. Nous n'étions pas habitués à perdre. En 20 matches de qualification avec moi, nous n'en avons perdu qu'un, en BosnieHerzégovine. Par conséquent, ce fut un peu difficile. Et puis, nous savions que la Bosnie-Herzégovine ne lâcherait pas beaucoup de points jusqu'à la fin. Par conséquent, nous nous attendions à ce que ce soit serré jusqu'au bout. Le plus important, c'est que l'équipe a continué d'y croire. Même dans un moment difficile, nous avons continué de bien jouer car nous avons toujours été persuadés que nous serions au Brésil. Quel travail doit-on faire avec les joueurs et, encore plus, avec le public, pour ne pas se laisser dominer par la frustration ou la peur ? Heureusement pour nous, depuis un ou

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

deux ans, disons depuis le dernier EURO, les gens viennent au stade. Nous avons toujours joué dans un stade plein, ce qui n'était pas le cas auparavant. Cela donne une confiance énorme. Je crois qu'en ce moment, il existe une identification forte entre la population et la sélection. Le pays est en crise et a besoin de ça. Les gens ont confiance dans l'équipe nationale, dans ses joueurs et dans leur volonté. Il n'y a jamais eu de divorce. Au contraire, la communion ne cesse de grandir entre le peuple grec et son équipe nationale. Qu'avez-vous ressenti quand vous avez décroché la qualification ? Une joie énorme. Énorme. Pour moi et principalement pour les joueurs. Nous avons tous ressenti cette joie et nous l'avons vécue ensemble. Il était très important pour la Grèce d'être présente à la Coupe du Monde. Dans le contexte actuel, il est fondamental pour ce pays de gagner quelque chose, n'importe quoi, pour que le moral remonte et sa propre estime également. Maintenant que cet objectif est atteint, quelle philosophie prédomine aujourd'hui ? Nous avons nos propres caractéristiques et nous savons que nous perdons très rarement. Depuis que je suis arrivé à la tête cette sélection, en 43 matches, nous n'avons perdu que quatre fois. Nous savons également que parfois, nous avons du mal à trouver le chemin des filets. En barrage, c'est différent. Ce sont des matches à élimination directe. Les joueurs ont assimilé cette mentalité. Je leur avais dit avant : "Les barrages, ça ne se joue pas, ça se gagne". Souhaitez-vous changer ce système ? C'est difficile. Dans un club, vous avez un contact quotidien avec les joueurs. Vous pouvez créer votre philosophie. Celle dans laquelle je crois le plus est de faire un pressing haut pour pouvoir prendre le ballon à l'adversaire le plus tôt possible. Mais cela demande beaucoup de pratique. Avec certaines équipes, j'ai réussi à mettre cela en place en un mois, avec d'autres en trois ou quatre mois. En sélection, c'est difficile. Et puis, j'ai dû un peu m'adapter à la particularité de cette sélection grecque. Depuis 2004, lorsqu'elle a gagné l'EURO au Portugal, elle possède sa propre philosophie. Ce n'est pas une formation très offensive. Elle préfère jouer plus bas et profiter des contres. C'est ce que j'essaie de changer et je pense être sur la bonne voie. À l'entraînement, on peut remarquer ce changement. Dans les matches officiels, c'est un peu plus difficile car les joueurs sont toujours plus confortables dans une position plus reculée. Quel serait un objectif réaliste pour la Grèce dans cette Coupe du Monde ? Notre objectif minimum est de passer la phase de groupes, ce que la Grèce n'a jamais réussi à faire au cours de son histoire. Mon rêve est d'offrir une première victoire à ce pays en Coupe du Monde. Notre objectif sera donc celui-là. J'aimerais aussi changer un peu l'image du football grec. Si nous y arrivons, je pense que nous avons une chance de passer la phase de groupes. Après, il faudra y aller progressivement, en donnant du temps au temps. Ma seule certitude, c'est que nous n'irons pas au Brésil pour faire du tourisme.


Internationale 21

Maracana N°2268— Samedi 15 février 2014

PSG : le Parc des Princes vendu à un euro symbolique ?

Quel sera l’avenir du Parc des Princes ? Si les objectifs du Paris Saint-Germain semblent bien calibrés dans le domaine sportif, les dirigeants qataris travaillent en parallèle sur les ambitions « extérieures », au rayon desquels le futur centre d’entraînement et le Parc des Princes. Propriété de la ville pour le moment, le mythique écrin du PSG pourrait devenir celle de Qatar Sport Investments, actuel détenteur du club de la capitale. La question est de savoir combien il leur en coûterait pour le racheter ? Afin de déterminer un prix, les directions de l’urbanisme et des finances de la mairie

mais aussi des cabinets spécialisés dans les transactions immobilières pourraient être sollicités assez rapidement. Dans cette logique, L’Equipe a sondé des spécialistes en la matière, qui ont tout le mal du monde à déterminer un montant exact du Parc des Princes. « Quand on construit un stade neuf, on dit qu’une place coûte environ 7 000 euros, affirme l’un d’eux sous couvert d’anonymat. Si tu multiplies ce chiffre par le nombre de places du Parc (47 000), ça donne 330 M€. Ensuite, tu retires les 75 M€ de travaux que le PSG va faire d’ici à l’Euro 2016 et tu divises le total par deux, compte

tenu de la vétusté du stade. Tu obtiens environ 130 M€. Pour moi, le prix du Parc se situe dans ces eaux-là ». Une opinion pas du tout partagée par le professeur d’économie Pierre Chaix, très sceptique sur le sujet. « Depuis quarante ans, ce stade s’est beaucoup déprécié et, aujourd’hui, la mairie serait incapable d’avancer les cent millions d’euros nécessaires pour le rénover complètement. Il n’y a que QSI qui peut mettre cet argent sur la table. Pour moi, la valeur du Parc se situe plutôt du côté de l’euro symbolique ». Entre les deux chiffres avancés, on peut parler de grand écart.

PSG - MILAN AC : Balotelli rend hommage à Zlatan, son idole !

Lors d’un entretien accordé au média anglais FourFourTwo ces dernières heures, Mario Balotelli a évoqué les joueurs qui l'ont marqué depuis le début sa carrière. L'international italien a alors évoqué la star du Real Madrid, Cristiano Ronaldo, ainsi qu'un Zlatan Ibrahimovic qu'il a connu lors de son passage à l'Inter Milan : « Quand j’étais un petit garçon, mon idole était Ronaldo. Il était fantastique, un grand footballeur qui m’a fait tomber amoureux du football. Mais Ibrahimovic est aussi un joueur incroyable. Les gens comme lui montrent à quel niveau on peut arriver ».

DÉCÈS DE NIELSEN, CHAMPION D'EUROPE EN 1992

Le sélectionneur du Danemark qui avait réalisé l'exploit de remporter l'Euro-1992, Richard Moller Nielsen, est décédé à l'âge de 76 ans, a annoncé jeudi la Fédération danoise de football. Il a été emporté par un cancer diagnostiqué en juin. Il restera dans l'histoire

pour avoir mené le pays à son premier titre, et cela contre toute attente, le Danemark ne s'étant qualifié pour cet Euro que grâce aux sanctions contre la Yougoslavie, pays déchiré par une guerre civile. La victoire en finale, 2-0 contre l'Allemagne, avait couron-

né un tournoi où les Scandinaves, mal engagés après un nul et une défaite, avaient ensuite pris de court par leur enthousiasme tous leurs adversaires, la France, les PaysBas puis les champions du monde en titre. Moller Nielsen avait tiré le meilleur d'une génération

brillante, avec des joueurs comme le gardien Peter Schmeichel, le milieu John Jensen et les attaquants Brian Laudrup et Flemming Povlsen. En six ans à la tête de la sélection (1990-1996) il a connu 34 victoires, 17 nuls et 16 défaites. Il a été aussi sélectionneur des Espoirs

LIVERPOOL : Gerrard félicite son futur successeur

Mercredi, un jeune joueur de Liverpool a fait des débuts en Premier League qu'il n'est pas prêt d'oublier. En effet, le milieu de terain Joao Carlos Teixeira, recruté en 2012 au Sporting CP et surnommé le "nouveau Deco" est rentré en jeu pour huit minutes lors de la victoire de son équipe face à

Fulham 3-2, temps suffisant pour récolter les louanges du joueur mythique des reds Steven Gerrard. L'anglais a ainsi dit au jeune portugais pendant la partie: "Ce que tu viens de faire là, c'était génial". Voilà qui devrait encourager le jeune espoir, qui pourrait devenir le successeur de l'idole d'Anfield.

HODGSON : Wayne Rooney n'a encore rien prouvé lors d'une Coupe du Monde

Le sélectionneur de l'Angleterre, Roy Hodgson, considère que l'attaquant de Manchester United Wayne Rooney a manqué ses deux dernières Coupes du Monde, et qu'au Brésil, il aura là une dernière chance de prouver qu'il est un joueur de classe mondiale et non pas seulement un bon attaquant de Premier League. Le sélectionneur anglais a ainsi déclaré: "Je pense que je peux dire que Wayne Rooney n'a pas encore explosé lors d'un mondial. Cette année il aura une bonne opportunité de montrer sur la plus grande scène mondiale le grand joueur qu'il est. Rooney a la chance de montrer qu'il est fantastique pas seulement en Angleterre, mais bel et bien une star mondiale.

MERCATO - CHELSEA/REAL MADRID: Mourinho s'active pour l'un de ses anciens protégés

Toujours convalescent, et malgré un contrat au Real Madrid qui courre jusqu'en juin 2015, Sami Khedira ne laisserait pas indifférent. L'Allemand aurait fait l'objet de discussions avec Chelsea, à la demande de José Mourinho. Sami Khedira récupère lentement mais sûrement. Victime d'une rupture du ligament croisé antérieur lors du match amical entre l’Allemagne et l’Italie minovembre, le Madrilène prend son mal en patience avant de retrouver les pelouses de Liga. Cependant, malgré cette lourde blessure qui ampute la majeure partie de sa saison avec le Real Madrid, les prétendants afflueraient pour prendre des renseignements. Voire plus pour certains.

danois (19781989), de la Finlande (19961999) et d'Israël (2000-2002). Sa carrière de joueur, lors de laquelle il a décroché deux sélections,avaitétéraccourcieparune blessure.

BELGIQUE : Hazard "un des plus grands joueurs européens", selon Garcia

L'attaquant de Chelsea Eden Hazard est en train de devenir "un des plus grands joueurs européens", selon l'entraîneur de l'AS Rome, Rudi Garcia, qui l'a dirigé à LilleAfficher la photo L'attaquant de Chelsea Eden Hazard est en train de devenir "un des plus grands joueurs européens", selon l'entraîneur de l'AS Rome, … L'attaquant de Chelsea Eden Hazard est en train de devenir "un des plus grands joueurs européens", selon l'entraîneur de l'AS Rome, Rudi Garcia, qui l'a dirigé à Lille. Hazard "devient un des plus grands joueurs européens, a dit Garcia vendredi à l'AFP. Qu'il continue à bosser dur, il va obtenir tout ce qu'il pourra obtenir de son talent". Le Belge "est aujourd'hui capable d'être le ou l'un des meilleurs joueurs d'une équipe de très haut niveau dans un championnat majeur", a ajouté l'entraîneur français. Auteur de 12 buts en Championnat d'Angleterre cette saison, Hazard "avait déjà pris cette dimension lors de la dernière saison à Lille (2011-2012), il avait mis 20 buts", a rappelé Garcia. L'entraîneur romain est "ravi de voir que sa progression continue" et "pense qu'il n'a pas encore atteint ses limites". Garcia n'est "pas du tout surpris" de l'ex-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

plosion du joueur avec qui il a remporté le doublé CoupeChampionnat 2011 en France. Selon lui, "Eden est un garçon humble, conscient de ses qualités et de son potentiel. Il a toujours eu une grande, grande ambition, et c'est une vraie qualité. C'est un joueur qui ne doute jamais, capable dans un même match de ne pas se bloquer sur quelque chose qu'il n'a pas réussi et sur l'action d'après de la +mettre au fond+ ou de faire une passe décisive". Maintenant il faut qu'Hazard "continue, et gagne des titres, parce que les grands joueurs gagnent des titres".


22 Omnisports

Maracana N°2268— Samedi 15 février 2014 VOLLEY-BALL

TOURNOI QUALIFICATIF POUR LA COUPE DU MONDE (HOMMES) AU CAMEROUN

MONDIAL-2014 - TOURNOI AFRICAIN DE QUALIFICATION (DAMES)

L’Algérie débute par une Nos volleyeuses victoire (3-0) sur le Rwanda face à leur destin

Programme du Tournoi Dimanche 23 février 2014 : 13h45 : Botswana - Egypte 16h00 : Cameroun - RD Congo 18h15 : Algérie - Ghana Exempt: Nigeria. Lundi 24 février 2014 : 13h45 : Egypte - Cameroun 16h00 : Ghana - Botswana 18h15 : Nigeria - Algérie Exempt: RD Congo. Mardi 25 février 2014 : 13h45 : Botswana - Nigeria 16h00 : Cameroun - Ghana 18h15 : RD Congo - Egypte Exempte : Algérie.

P

our le compte de la première journée, la sélection algérienne a bien entamé le Tournoi africain qualificatif pour la phase finale de la Coupe du monde de volley-ball, prévue en Pologne. Tournoi qui a débuté avant-hier, au Palais polyvalent des sports à Yaoundé (Cameroun). En effet, l’équipe nationale de volley-ball seniors messieurs a remporté son match face au Rwanda 3 sets à 0, jeudi en fin d’après-midi. Les protégés de l’entraîneur national Mourad Senoun se sont imposés sans trop forcer, en 25-23, 25-12 et 25-19. L’Algérie, qualifiée de «favoris» par la presse locale, a joué son match juste après la cérémonie d’ouverture, sanctionné par une victoire logique des Algériens. Le Cameroun, hôte du tournoi et autre favori, a peiné avant de s’imposer devant le Nigeria sur le score de 3 sets à 1 (25 – 11, 22-25, 25-18 et 25-19). Aujourd’hui, l’EN ne jouera pas. Elle est exempte de cette deuxième journée. Elle reprendra le chemin de la compétition demain, en affrontant l’équipe du Cameroun. Au cours de la 4e journée (dimanche), l'Algérie défiera le Gabon et le Nigeria affrontera le

Rwanda. Les Verts termineront la compétition contre le Nigeria, alors que le Cameroun clôturera le tournoi contre le Gabon. Shiraz Benomar

Programme des matchs :

Résultats de jeudi 13 février 2014: Algérie - Rwanda (3-0) Cameroun - Nigéria (3-1). Exempt : Gabon. Aujourd’hui : 15h00 : Gabon - Nigéria 18h00 : Cameroun - Rwanda Exempte : Algérie. Demain : 15h00 : Rwanda - Gabon 18h00 : Algérie - Cameroun Exempt : Nigeria. Dimanche 16 février 2014 : 15h00 : Gabon - Algérie 18h00 : Nigéria - Rwanda Exempt: Cameroun. Lundi 17 février 2014 : 15h00 : Algérie - Nigéria 18h00 : Cameroun - Gabon Exempt : Rwanda.

BASKET-BALL PARTENARIAT ENTRE LES FÉDÉRATIONS ALGÉRIENNE ET FRANÇAISE

L

Signature d’un accord le 27 février

e basket algérien et français ont décidé d’œuvrer ensemble. Selon FIBA Afrique, la fédération algérienne de basketball (FABB) doit signer un accord de partenariat et d’échanges avec son homologue française, ce 27 février. L’accord devrait permettre au basket algérien de bénéficier du savoir fait français en la matière. La FABB, qui avait collaboré avec les Américains par le passé, compte partir de ce partenariat pour multiplier des stages pour ses différentes sélections dans l’Hexagone et aussi profiter de la culture tactique française pour ses techniciens. S. B.

DOPAGE, JAMAÏQUE

A

Asafa Powel connaîtra son sort le 26 février

safa Powel devra attendre jusqu’au 26 février pour être fixé sur son sort. L’examen par l’agence jamaïcaine antidopage (Jadco) du dossier visant l’ancien recordman du monde du 100 m contrôlé positif à un stimulant en juin 2013, a repris mercredi à Kingston pour être aussitôt reporté. La défense d’Asafa Powel vient d’obtenir un report de l’audition du sprinter jamaïcain de 31 ans, champion olympique du 4X100 m à Pékin en 2008 aux côtés d’Usain Bolt. L’avocat a souligné mercredi l’impossibilité actuelle d’entendre Christiane Ayotte, directrice d’un laboratoi-

re antidopage de Montréal (Canada), celle-ci étant mobilisée aux jeux Olympiques d’hiver de Sotchi. Asafa avait été lui même entendu par la commission de discipline de la Jadco le 14 janvier, puis son entourage

avait témoigné le lendemain. Mme Ayotte est citée dans un rapport d’un laboratoire américain, rapport demandé par la défense d’Asafa Powell pour tenter de prouver si l’oxilofrine, ce stimulant apparenté à l’éphédrine détecté chez l’athlète jamaïcain, était ou non présent dans le complément alimentaire utilisé par le sprinter. Lors de son audition, le 14 janvier, Asafa Powell avait chargé son préparateur physique, Christopher Xuereb. Le matin du contrôle positif, celui-ci lui aurait demandé de doubler la dose du complément alimentaire qu’il prenait alors.

L'équipe nationale dames de volley-ball disputera le Tournoi africain «Groupe T», qualificatif à la Coupe du monde dans l’optique de «reconquérir» la place qui est la sienne au niveau continental.

N

Mercredi 26 février 2014 : 13h45 : Ghana - RD Congo 16h00 : Nigeria - Cameroun 18h15 : Algerie - Botswana Exempt: Egypte.

Jeudi 27 février 2014 : 13h45 : RD Congo (Cod) Nigeria (Ngr) 16h00 : Egypte (Egy) - Ghana (Gha) 18h15 : Cameroun (Cmr) - Algérie os représentantes joueront leur premier match dans (Alg)

ce Tournoi africain «Groupe T», dimanche prochain (le 23 février, à 18h15) contre le Ghana, à la salle Harcha-Hacène, à Alger. Ce tournoi qualificatif continental se jouera avec la participation des sélections de cinq autres pays. Outre l'Algérie et le Ghana, il y aura également l'Egypte, le Botswana, le Nigeria, le Cameroun et la RD Congo. Les sélections présentes vont s'affronter, en une seule poule, pour l'unique billet qualificatif au Mondial italien, prévu du 23 septembre au 12 octobre 2014. S. B.

Vendredi 28 février 2014 : 13h45 : Botswana - Cameroun 16h00 : Nigeria - Egypte 18h15 : Algérie - RD Congo Exempt: Botswana Samedi 1er mars 2014 : 13h15 : Ghana - Nigeria 16h00 : RD Congo - Botswana 18h15 : Egypte - Algérie.

OKBA GOUGAM, PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION ALGÉRIENNE DE VOLLEY-BALL (FAVB) :

«Nous avons des chances, mais le résultat n'est pas une finalité»

L’Equipe nationale féminine de volleyball «a des chances» de décrocher l'unique billet qualificatif au Mondial 2014, mais ce résultat «n'est pas une fin en soi» a estimé mercredi dernier le président de la Fédération algérienne de volleyball (FAVB), Okba Gougam, à moins de deux semaines du coup d'envoi du tournoi qualificatif, qui se déroulera du 23 février au 1er mars prochain, à la salle Harcha-Hacène, à Alger.

L

es volleyeuses algériennes, qui se trouvent actuellement en stage de préparation en Italie, seront opposées, dans ce tournoi, d’entrée, face à l'Egypte, puis, tour à tour, au Cameroun, au Botswana, à la RD Congo, au Nigeria et au Ghana. Tel est le plan de «bataille» de l’EN dames pour arracher l'unique billet de la qualification au Mondial italien. «Nous estimons que nos chances sont intactes pour prendre ce billet qui doit passer par des victoires dans tous les matchs. Je tiens à préciser que le résultat n'est pas l'objectif principal pour nous», a indiqué le président de la FAVB qui était l’invité du Forum de notre confrère El Moudjahid. Pour Okba Gougam, la sérénité qui est revenue à l'équipe nationale seniors dames, est de «bon augure». «On ne peut que se réjouir du retour de la sérénité et la stabilité au sein de cette équipe. Le retour de quelques anciennes cadres de l'équipe est une bonne chose pour le groupe qui travaille de façon

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

très sérieuse, sous la houlette du nouveau sélectionneur italien, François Salvagni», a-t-il souligné. Le premier responsable de la FAVB a tenu à assurer que le coach actuel fait l'unanimité, «à notre grande satisfaction». Le président de la fédération ne se focalise pas sur les résultats, puisque l'instance qu'il dirige se projette plutôt vers l'avenir. «Cela ne sert à rien, a-t-il dit, d'arriver à un niveau et de stagner, mais il faut à chaque fois progresser». «Notre équipe actuelle devait s'attaquer à un autre niveau à partir de l'année 2009, juste après les JO de Pékin. Actuellement, à la moindre absence d'une joueuse, pour blessure où autre, on sonne l'alarme. C'est pour cela que je dis que même s'il n'y a pas de résultats lors du tournoi d'Alger, ce ne sera pas une catastrophe.»


Jeux-Détente 23

Maracana N°2268— Samedi 15 février 2014 1

1

2

3

4

5

7

6

9 10 11 12

8

Animée par : K.MANCER

N°205

2

N°205

3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Horizontalement

1.Cordage servant à soulager un esparCentimètre. 2.Mortier-Cantatrice de renom. 3.Délicatesse-Frère de Moïse. 4.GratuitementQui offense la religion. 5.Ivette-Ville de Norvège-Urus. 6.Du nezInflamation de l’oreille. 7.Préposition-Coiffures portées par certains dignitaires-De naissance. 8.Supporte-Nom donné à divers sommets. 9.Estima-Repas léger. 10.Commission de la Santé et de la sécurité au travail-Alliage de fer et de carbone. 11.Ville de Pérou-D’une couleur entre le bleu et le vertExécuté.12.Né-Créances.

Verticalement 1.Brodequin-Après. 2.Roi de hongrie-Prétend (se)-Cobalt. 3.Grain ,profits-Haute récompense cinématographique. 4.Ville d’Italie-Première vertèbre cervical. 5.Conjonction-Ancienne

contrée de l’Asie Mineure-Voile d’avant sur les voiliers modernes. 6.ici, en ces lieux-Ligne d’intersection des deux versants. 7.Marchera-Actrice italienne née en 1934-Rad. 8.Rit un peuCarreau. 9.région habitée jadis par les Édomites-père d’Ésaü. 10.Intrant-Pst. 11.Curriculum vitae-Impératrice d’OrientBénéficiée. 12.flux-Explicite.

N°205

1 2 3 5 8 6 9 1 9

9 7 3 1 8 4 2

3 7 2

3 1 9 4 4 8 2 8 5

1 6 5

Calcul

544

3

9

13

25

Les mots Tirage1

S

S

Tirage2

Q

9

C

L

A

G

I

O

R

E

Maximum : 9 lettres E I L A O S Maximum : 10 lettres

T

U

EXERCICES POUR AMELIORER SA MEMOIRE Renforcer votre mémoire de travail (Niveau 1)

FOOT EN QUESTIONS

42. ENTENTE CORDIALES

Trois citations, un mot en blanc ...... Lequel? Un indice : c’est un mot composé.

VRAI OU FAUT

Il n’y a pas de bonheur parfait ! dit l’homme quand sa ....... mourut et qu’on lui présenta la note des Jérôme K.Jérôme

Aux dernière étrennes, j’ai offert une chaise à ma ............... Aux prochaines, je la ferai.

Le stade Azteca de Mexico est la seule enceinte à avoir accueilli deux finales de Coupe du monde.

Pierre Doris

Quand un homme est assez heureux pour avoir une ............... très bien conservée, il lui est facile de la tenir pendant un certain temps en échec, pour peu qu’il connaisse quelque jeune célibataire

Honoré de Balzac

U

10

P

T

S

9

Complétez la pyramide, sachant que le nombre d’une case est égal à la somme des deux nombres qui se trouvent dans les deux cases située au-dessous.

4 3 2 1

1

C

E

E

5

A

A V

I

S

A

O

A

T

B

O

A

B

L

C

T

U

S

L

T E

E I L

O

N E R

S S

N A

I

A

A I

7

A A

E T

O I

S I

S M

R

T I S P

S T

U P

9

P

E

N E R

X E

S

I

C

10

E R

S S

I

S

E

N

D

N

E U

E S

O

S 8

T

C

C

L

R

T

S

S

O

C

6

S

S

E

N

E

R

A

S 5

D

S

R

E

A

4

E

S

A I

S

S

S

E R

3

I P

T

S

S

T

2

S

S

N

N

T

S

V

11 12

E E

R A M

2 8 1 5 6 3 7 4 9 6 4 7 1 8 9 2 5 3 5 3 9 4 7 2 1 6 8 4 6 2 3 1 8 9 7 5 8 7 5 9 4 6 3 2 1 9 1 3 7 2 5 6 8 4 3 9 4 2 5 7 8 1 6 7 5 8 6 9 1 4 3 2 1 2 6 8 3 4 5 9 7

Sudoku

O M O S U S I M E H B O N T O R P A

I O M U M M E D P I S A E T U S D O B E G E

F M P A N E T H E R O T E R N S E R A U R O R S O C R E E R C L E E S I S M T P T A A S S A G I R E T A G D I T E U R E N E R E

Mots fléchés

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

6

R

C

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

7

O

Foot en questions Vrai Tirage 2 LOQUACITES Tirage 1 GLOSSAIRE calcul : 13+3=16 25+9=34 34*16=544

Directrice de la rédaction Cyriel Seba Directeur technique Laïd Kalila Directrice chargée de la communication Lilia Seba Rédacteur Djamel Touafek

S

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

I

Des chiffres & des lettres

Jeux d’esprit

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

S

05 N°2

11

Solutions :

12

courageux.

8

pompes funèbres.

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : ALDP Diffusion : ALDP e-mails :

maracanajournal@gmail.com redaction@journalmaracana.com contact@journalmaracana.com


24

Maracana N°2268— Samedi 15 février 2014

ES Tunis YOUSSEF BELAILI REPREND L'ENTRAÎNEMENT EN SOLO

Le milieu offensif algérien de l'ES Tunis, Youssef Belaili, interdit d'entraînement depuis quelques semaines, sur décision du président des Sang et Or, Hamdi Meddeb, a été finalement autorisé à reprendre, en solitaire, rapporte la presse locale. L'ancien joueur du MC Oran a repris l'entraînement individuellement, sous la direction du préparateur physique de l'équipe junior, Yacine Bensaad, selon le journal Essabah. Belaili avait été empêché, le 30 janvier dernier, de prendre part aux entraînements avec le reste du groupe, du leader du championnat de Tunisie de première division, pour des raisons disciplinaires, mais le joueur algérien a réfuté ces accusations et a parlé de pression pour prolonger son contrat, qui expire en juin prochain. En fin de contrat à l'ES Tunis, l'été prochain, Belaili (21 ans) est très convoité, notamment par des clubs de Ligue 1 française, entre autres Toulouse, Nantes et Montpellier dirigé par l'ancien entraîneur de l'USM Alger, Rolland Courbis.

Salim Kerkar signe en Bulgarie

Il se tatoue Rodgers sur le bras

Brendan Rodgers fait du bon boulot à Liverpool. Annoncé sans suite à l'USM Quatrième à 4 points du Alger cet hiver, le milieu leader, Chelsea, ses Reds offensif franco-algérien, disputent actuellement Salim Kerkar, s'est engagé leur plus belle saison pour un an et demi en faveur depuis cinq ans. Cela sufdu Beroe Stara Zagora (L1 bulfit à certains pour se faire gare). Passé par les Glasgow tatouer le visage du Rangers et Charlton, Salim Kerkar coach nord-irlandais sur (26 ans), a signé un contrat d'un an et le bras. En plus de cette demi en faveur du club bulgare, a (vilaine) représentation, indiqué l’agent du milieu offensif, Walid Bouchenafa. Pisté dernièrece supporter a ment par l'USMA, la JSK en Algérie et le Ahly Dubaï, le cadet des rajouté l’inscription, chère à Rodgers : «J’ai toufrères Kerkar a préféré resté en Europe pour se relancer. jours dit que tu peux vivre sans eau pendant quelques jours, mais tu ne peux pas vivre une seconde sans espoir.» L’espoir de régner à nouveau sur le championnat anglais, 24 ans après.

PORTSMOUTH SIGNE UN FAN DE 44 ANS Rob Phillips est un homme

Maroc

Hervé Renard au Maroc, ça se précise

chanceux. Ce supporter de Portsmouth a eu la chance de signer pour son club de cœur. En effet, Portsmouth, actuel 20e de League 2 Dans des propos (quatrième division), a organisé une diffusés par l’AFP compétition avec son sponsor, la et relayés par marque de pizza Papa John’s, où le Sport24, Hervé vainqueur aurait la chance de devenir Renard devrait être la nouvelle recrue de Pompey. C’est le prochain sélecfinalement ce supporter de 44 ans tionneur du Maroc, qui a remporté le concours, et a donc comme l’a expliqué signé un contrat jusqu’à la fin de la son agent : «Il saison. N’ayant jamais joué au footdevrait être choisi ball, il ne risque pas de faire son apparition sur la pelouse, mais pourcomme sélectionra s’entraîner avec l’équipe première neur dès que le nouet sera inclus dans l’effectif, visible veau président de la Fédération marocaine sur le site internet ou les prode football (FRMF) sera en place.» Le congrammes officiels de match. Invité à trat d’Hervé Renard devrait être signé en réagir, Phillips a déclaré : «Les mecs avril prochain, et il devrait donc quitter m’ont très bien accueilli et c’est un le FC Sochaux en fin de saihonneur d’être un membre officiel de son. l’équipe. J’ai choisi le numéro 44 car e c’était mon 44 anniversaire. »

Vers une plainte du Raja Casablanca contre Amr Zaki

Le cousin de Gerrard est wanted

En passant toute sa carrière à Liverpool, Steven Gerrard est un exemple de fidélité dans les têtes des supporters d'Anfield Road. Seulement voilà, la famille Gerrard ne comporte pas que des scousers enfants de chœur. En effet, d'après les informations du Daily Mail, Robert Stephen Gerrard est un des huit criminels britanniques les plus recherchés. A 50 ans, le cousin de Stevie G est suspecté d'avoir des liens importants avec un cartel de la drogue local, qui générerait un trafic de cocaïne vers la Grande-Bretagne, estimé à 60 millions de livres, soit un peu plus de 73 millions d'euros. A l'origine de la liste, l'organisme Crimestoppers a signifié que le lascar se cacherait actuellement dans les ruelles d'Amsterdam.

Mais qu’est-il donc arrivé à Amr Zaki ? Débarqué au Raja Casablanca lors du mercato d’hiver, l’attaquant égyptien était ces derniers jours en Allemagne, pour une simple consultation médicale, après le match amical face au Vitoria Guimaraes. Se plaignant d’une douleur au genou, il avait obtenu le feu vert du staff pour ce voyage. Problème, le néo-Rajaoui est revenu de Munich avec des béquilles, des suites d’une intervention chirurgicale en urgence, effectuée au niveau d’un genou. L’histoire ne s’arrête pas là, puisque le Pharaon est annoncé comme possible forfait jusqu’à la fin de la saison. La tuile, comme on dit dans le jargon. Cette nouvelle et l’attitude de Zaki, qui n’a pas prévenu le Raja de cette opération, ont du mal à passer du côté des dirigeants, qui ont annoncé leur décision de porter l’affaire devant la chambre des litiges de la FIFA. Sur les ondes de Radio Mars, le porte-parole du club Mohamed Naciri a affirmé qu’avant de s’engager pour 18 mois, Zaki «avait passé la visite médicale d’usage. Le joueur a ressenti des douleurs à la cheville et a passé deux examens médicaux avant de partir en Allemagne». Le club casablancais s’estime lésé par le joueur, qui avait exigé des conditions particulières pour signer chez les Vert et Blanc, avec notamment le versement d’une forte somme d’argent préalable à sa venue. «Le comportement de Zaki, que je qualifie d’amateur, nous oblige à user toutes les voies de recours légales pour défendre les intérêts du Raja», a conclu le porte-parole.

Balle au centre

M

Par : Ali Bouacida

ais qu’est-ce qui a donc pris les confrères de donner un cachet particulier à une journée somme toute ordinaire ? La 19e du championnat, où soudain on y décèle des motifs à une titraille plutôt alarmiste voire inquiétante. Ainsi tandis qu’un journal électronique nous annonce des «Luttes implacables», des confrères version papier titrent, l’un que l’ESS est «Une équipe décimée face à la JSMB», l’autre que le Chabab joue sa peau face au MCA», alors que le troisième nous avertit en écrivant en grosse manchette «Erreurs inter-

TRISTES PLUMES

dites» ! Et si des erreurs étaient commises? Et si le CRB perdait, il y laisserait sa peau? Et l’Entente qui se présente «décimée» est en réalité amoindrie dans son effectif, puisque pas moins de quatre joueurs «franco-algériens» n’ayant pas été régularisés, ont décidé de ne pas jouer. Rappelons que le terme «décimés» concerne un carnage plutôt que des absences. Franchement pourquoi utiliser une telle terminologie guerrière et surtout macabre pour parler d’un sport ? Et on viendrait après reprocher au supporter lambda, enfant des quartiers pauvres, de jeter la

pierre et de s’adonner au vandalisme ? Il faut lire ces faiseurs de mots quand ils se déchaînent et tombent à plumes raccourcies sur les «énergumènes» des stades, les parias du week-end, quand ceux-ci s’adonnent aux échauffourées lorsque leur équipe perd. On convoque volontiers l’arsenal répressif et on déclare cette lie indigne de fréquenter les stades. Mais alors quand on «décime» une équipe, veut faire «la peau» à une autre et qu’on voit dans de simples matches de football l’implacabilité des duels des westerns, sommes-nous exempts de tout reproche? Sûrement pas et nous

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

donnons volontiers à de simples rencontres sportives, la dimension de rendez-vous pour la survie, sans doute parce que, s’agissant de clubs de Ligue 1, il arrive au supporter de supplanter le journaliste et de donner ainsi libre cours à ses fantasmes. Car il s’agit bien de fantasmes funestes que de décrire qu’une équipe est décimée quand elle compte juste quelques absences, qu’un grand club risque sa peau et que les erreurs sont interdites. Les erreurs sont pourtant rattrapables. Ce sont les inepties macabres qui ne le sont pas.


Journal maracana15 02 2014