Page 1

Espionnage : L’affaire Pegasus suscite l’indignation de l’Élysée

Barrage de la Renaissance : Bruits de botte sur le Nil ?

Un magazine politique Mensuel

Issue 1812 - Août 01/08/2021

Najla Mangoush... La première femme ministre des Affaires étrangères de l’histoire de la Libye Un magazine politique Mensuel

Issue 1812 - Août 01/08/2021

www.majalla.com

Kaïs Saïed suspend le parlement et dissout le gouvernement : Que prévoit l’article 80 ? www.majalla.com


Un magazine politique Mensuel

Issue 1812 - Août 01/08/2021

Dr BogaSako Gervais : L’Afrique souffre de problème d’élites et de leurs visions pour leurs pays 34

Tunisie.. L’Aïd al-Adha en temps d’épidémie 46

Jeux olympiques de Tokyo Éditeur en chef

HH Saudi Research and Marketing (UK) Ltd

Secrétaire de Rédaction

10th Floor Building 7 Chiswick Business Park 566 Chiswick High Road London W4 5YG

Ghassan Charbel Un magazine politique Mensuel

www.majalla.com/eng

68 Crise du Tigré en Éthiopie 50

Mostafa El-Dessouki

03 01/08/21

Tel : +44 207 831 8181 - Fax: +44 207 831 2310


S

napshot

FRANCE JAPON CRIME MISSIN Des voyageurs passent devant une peinture murale de l’artiste de rue française Rebeb représentant les yeux de Tiphaine Veron portée disparue pour marquer le troisième anniversaire de sa disparition au Japon, près de la gare de Poitiers, dans l’ouest de la France, le 29 juillet 2021. - La Française Tiphaine Veron a disparu dans la ville de Nikko au Japon le 29 juillet 2018, deux jours seulement après son arrivée sur le sol japonais, Vienne, France )AFP Photos(

4

01/08/21


5

01/08/21


S

napshot

Festival de SUP Surf en Russie Les gens dirigent leurs paddle-boards le long d’un canal lors d’un festival de SUP (Stand Up Paddle)-Surf à Saint-Pétersbourg, en Russie, le samedi 31 juillet 2021. Des milliers de participants costumés, à l’occasion du festival de stand-up paddle, se réuniront pour partir neuf kilomètres le long des rivières et des canaux du centre de Saint-Pétersbourg, en passant par les principaux sites touristiques et en compétition dans des catégories amusantes telles que la meilleure conception de planche de SUP ou .le costume le plus original en matériaux recyclés )AP Photos(

6

01/08/21


7

01/08/21


Encouverture Kaïs Saïed suspend le parlement et dissout le gouvernement : Que prévoit l’article 80 ? Tunis-La Majalla En 25 juillet marquant la célébration du 64e anniversaire de la proclamation de la République, des manifestations ont été organisées dans plusieurs régions du pays pour réclamer le départ du gouvernement et la dissolution du parlement. Les appels à manifester ont été relayés sur les réseaux sociaux. Certains partis politiques ont, toutefois, affirmé ne pas soutenir ces appels lancés par des parties «inconnues». Ces mouvements se tiennent dans un contexte sanitaire délicat marqué par la hausse, depuis juin dernier, du nombre des contaminations par le coronavirus. Dans plusieurs régions, un nombre important de manifestants ont scandé des slogans hostiles au pouvoir en place et réclamant la dissolution du parlement et le départ de son président Rached Ghannouchi ainsi que la chute du gouvernement de Hichem Mechichi. Les slogans scandés étaient critiques à l’égard du gouvernement et du mouvement Ennahdha plus particulièrement, leur imputant la responsabilité de la dégradation de la situation dans le pays et de la mauvaise gestion des affaires de l’Etat dans un contexte marqué par une situa-

tion sanitaire critique. Plusieurs manifestants ont exprimé leur ras-le-bol de la situation du pays, ont dénoncé le manque de sérieux dans le traitement des dossiers épineux et l’absence de volonté de surmonter les difficultés. Des pancartes ont été brandies, sur lesquelles on pouvait notamment lire : «Que des enterrements à titre de réalisations», en allusion au nombre des Tunisiens décédés à cause du coronavirus, «Allégeance à la patrie face aux fauteurs de trouble». Les manifestants ont pris pour cible plusieurs bureaux du parti Ennahdha. Certains d’entre eux ont déchiré les affiches déployées sur la façade des locaux du parti, scandant des slogans hostiles à l’institution d’indemnisations en faveur des membres d’Ennahdha.

Des mesures exceptionnelles Lors d’une réunion avec les hauts cadres militaires et sécuritaires, le président de la République, Kaïs Saïed, a annoncé que conformément à l’article 80 de la Constitution, il a décidé « le gel de toutes les activités du parlement ». «C’est une décision que j’aurais dû prendre depuis des

8

01/08/21


Le Président tunisien est descendu dans la rue partager la joie des citoyens

mois concernant le parlement. Il s’agit de suspendre toutes ses activités ». La Constitution, a-t-il expliqué, ne permet pas sa dissolution, mais n’empêche pas non plus la suspension de ses activités. La deuxième décision consiste à lever l’immunité parlementaire de tous les députés et de poursuivre en justice ceux parmi eux qui sont sous instruction judiciaire. Saïed a ajouté qu’il présidera dorénavant le Parquet et qu’il se chargera du pouvoir exécutif aidé en cela par un gouvernement présidé un chef de gouvernement qui sera désigné par lui-même. Une série d’autres décisions, sous forme de décrets-lois, suivra, conformément à la Constitution afin de sauver l’Etat et que soit restaurée la paix sociale, a-t-il dit. « Ce n’est pas une suspension de la Constitution ni une transgression de la légitimité constitutionnelle, nous agissons dans le cadre de la loi », a tenu à préciser Kaïs Saïd. « Quand la loi se transforme en un outil de règlement de comptes ou en une arme entre les mains des escrocs qui ont pillé les fonds de l’Etat et appauvri le peuple, dans ce cas, elle n’exprime plus sa volonté », a asséné le Chef de l’Etat tunisien. « Ceux qui envisagent de recourir aux armes pour porter atteinte à l’Etat et ses symboles auront à affronter l’Armée nationale et les forces de sécurité », a-t-il martelé. Et d’ajouter que ces dispositions ont été prises en ultime recours, malgré le fait que toutes les conditions constitutionnelles étaient réunies.

9

01/08/21

Conformément à l’article 80 de la Constitution, le président tunisien a décidé « le gel de toutes les activités du parlement ». «Le peuple tunisien continue aujourd’hui sa révolution dans la légitimité», a-t-il soutenu. « Je ne me contenterai plus d’observer ce qui se passe, je dois assumer la responsabilité et je l’ai fait. J’ai choisi d’être aux côtés du peuple », a-t-il expliqué. D’autres mesures suivront en fonction de l’évolution de la situation, a-t-il indiqué.

Que prévoit l’article 80 ? L’article 80 de la Constitution dispose qu’en cas de péril imminent menaçant l’intégrité nationale, la sécurité ou l’indépendance du pays et entravant le fonctionnement régulier des pouvoirs publics, le Président de la République peut prendre les mesures qu’impose l’état d’exception, après consultation du Chef du Gouvernement, du Président de l’Assemblée des représentants du peuple et après en avoir informé le Président de


Encouverture

la Cour constitutionnelle. Il annonce ces mesures dans un message au peuple. Ces mesures doivent avoir pour objectif de garantir, dans les plus brefs délais, le retour au fonctionnement régulier des pouvoirs publics. Durant cette période, l’Assemblée des représentants du peuple est considérée en état de session permanente. Dans cette situation, le Président de la République ne peut dissoudre l’Assemblée des représentants du peuple et il ne peut être présenté de motion de censure contre le Gouvernement.

Scènes de joie et de liesse Immédiatement après l’annonce des mesures d’exception, les rues de Tunisie ont été envahies dimanche soir par

Saïed a ajouté qu’il présidera dorénavant le Parquet et qu’il se chargera du pouvoir exécutif aidé en cela par un gouvernement présidé un chef de gouvernement qui sera désigné par lui-même.

une population en liesse, malgré le couvre-feu toujours en vigueur en raison de la pandémie du coronavirus. Un grand nombre de Tunisiens sont descendus dans la rue pour exprimer leur soutien aux décisions du président Saïed à travers des klaxons, des youyous et des cris de joie. Un air de fête règne sur l’emblématique Avenue Habib Bourguiba à Tunis où une foule imposante d’hommes, femmes, jeunes et moins jeunes ont célébré l’annonce du président de la République. Noureddine Ben Ticha, ex-conseiller à la Présidence de la République chargé de coordonner les relations avec le Parlement et les partis, et ancien dirigeant du parti Nidaa Tounes, dans une déclaration à «Majalla» : Les mesures de l’article 80 de la Constitution tunisienne, les mesures prises par le Président, et le chemin qu’il pense que la Tunisie peut emprunter dans le futur. Une des périodes les plus délicates, de l’histoire du pays. Avant d’ajouter que «la Tunisie est en danger constant et souffre depuis longtemps de guerres internes à ses frontières de l’Est, à savoir la Libye. Et est toujours exposée aux menaces terroristes. Par conséquent, l’application du chapitre 80 est devenue une priorité, afin de contrer tout danger permanent». Ben Ticha a souligné que le système politique menaçait les piliers de l’État tunisien, qu’il a conduit à un état de faiblesse. Chose qui a obligé le président de la République à activer l’article 80. Selon Ben Ticha, la Tunisie est entrée récemment dans une phase de danger réel,

10

01/08/21

Réunion d’urgence au Palais de Carthage présidée par le Président de la République


Les forces de sécurité ont séparé les partisans de Saîed et ceux du parti Ennahdha pour éviter les accrochages

avec l’hypothèse de combats internes, et d’un grand effondrement. Delà, il a expliqué que l’emploi de l’article 80, ne vise autrement qu’à stopper l’hémorragie, dont souffre le pays. Mais aussi et à réorganiser les affaires internes, dans le but d’engendrer un nouveau système qui préserve les piliers de l’État et de la démocratie. Concernant les procédures judiciaires, il a souligné la nécessité d’améliorer le fonctionnement du processus judiciaire et de demander des comptes à tous ceux qui commettent une infraction. «Ce qu’a connu la Tunisie ces derniers temps n’est pas une exception», faisant réfé-

La deuxième décision consiste à lever l’immunité parlementaire de tous les députés et de poursuivre en justice ceux parmi eux qui sont sous instruction judiciaire. rence aux attaques menées par certains députés contre les forces de sécurité à l’aéroport et contre d’autres députés, expliquant que cela constitue une violation de la loi. Ben Tisha a également fait allusion au financement étranger à certains partis. Chose qui pousse à demander des comptes à ce sujet. Concernant le processus judiciaire et les relations entre hommes politiques et hommes d’affaires, il a souligné la nécessité d’appliquer la justice, en tenant compte du facteur de temps, afin de respecter les impératifs de la Constitution. Alors que les Tunisiens espèrent une justice équitable, Ben Tisha a mis en garde contre des complications qui pourraient nuire à Saeid dans les prochains jours : Accélérer la vaccination pour faire face au Coronavirus au vu des taux d’infection élevés. Deux, relancer une économique fragile et en déclin.

L’ancien conseiller à la présidence de la République et homme de médias, Noureddine Ben Ticha

11

01/08/21


P

olitique

Espionnage : L’affaire Pegasus suscite l’indignation de l’Élysée Paris de notre correspondant : Khaled Saad Zaghloul Les Français sont sous le choc, d’après une longue enquête menée pendant 10 mois par un groupe de 17 médias internationaux, un logiciel espion nommé Pegasus, développé par une société israélienne, a été utilisé pour espionner des milliers de personnes dans le monde, parmi lesquelles des journalistes, des dissidents, mais aussi des chefs d’État ou de gouvernement, selon lesquels le programme d›espionnage israélien s›était largement répandu dans le monde et avait été utilisé à mauvais escient.

dont celui de l›ancien Premier ministre Edouard Philippe et de 15 membres du gouvernementqui figurent dans la liste des numéros sélectionnés par un service de sécurité de l›Etat marocain, utilisateur du logiciel espion Pegasus, pour un potentiel piratage. Cette liste inclut les numéros d’au moins 180 journalistes, des avocats, des ambassadeurs et des opposants du monde entier d’après l’analyse menée par le consortium de journalistes qui a localisé de nombreux numéros au Maroc, en France et en Hongrie.

Pegasus, s’il est introduit dans un smartphone, permet d’en récupérer les messages, les photos, les contacts, et même d’écouter les appels de son Après la révélation par Le Monde et Radio propriétaire. Il permet de lire %100 des messages France, qui font partie du consortium de 17 écrits par SMS, sur WhatsApp, sur Telegram. Le médias ayant eu accès à cette liste obtenue royaume chérifien conteste son implication dans par le réseau de journalistes Forbidden Stories cette affaire d›espionnageet a rejeté et condamné et l›ONG Amnesty International, une liste de catégoriquement les allégations les qualifiant de 50.000 numéros de téléphone despersonnalités « mensongères » et « dénuées de tout fondement du monde entier, dont 1000 en France, seraient ». L’ambassadeur du Maroc en France Chakib concernées, depuis 2016 par les clients de Benmoussa nie avoir acquis le système Pegasus l›entreprise israélienne NSO (qui a créé le et toute opération d›espionnage et annonce que logiciel espion)été utilisé par certains États son pays prêt à participer à une convention pour espionner des personnalités.Pour une internationale sur l›usage des logiciels intrusifs. surveillance potentielle de certains numéros, Des politiques et des parlementaires

12

01/08/21


Emmanuel Macron

Jean Castex, le premier ministre français à l’assemblée nationale Selon la presse française, outre l’ex premier ministre Edouard Philippe et son épouse, des ministres de premier plan, à l›époque où leurs numéros ont été sélectionnés, figurent sur cette liste, dont Jean-Yves Le Drian, Christophe Castaner, Gérald Darmanin, Bruno Le Maire ou François de Rugy. Mais aussi des parlementaires et responsables politiques comme François Bayrou, du MoDem, le député de La France Insoumise Adrien Quatennensou Gilles Le Gendre (LREM). Interrogé par les députés sur la présence de journalistes et politiques français dans la liste Pegasus, le premier ministre Jean Castex avait auparavant indiqué que des investigations étaient en cours pour vérifier «la matérialité» des faits allégués mais que, pour l›heure, les investigations n›avaient «pas abouti».

Les relations franco-marocaines Le Gouvernement français était-il au courant que le Maroc avait tenté d’espionner les plus hautes

13

01/07/21

Enquête ouverte à Paris sur l›espionnage de journalistes autorités de l’État, à commencer par Emmanuel Macron ? Les informations connues grâce à Forbidden Stories sont-elles de nature à avoir des conséquences sur les relations entre la France et le Maroc et entre la France et Israël comme pays du fournisseur de Pegasus ? Le ministre de l’Europe et des affaires étrangères au Sénat a répondu aux sénateurs: « Les faits qui sont rapportés, s’ils sont avérés, sont d’une extrême gravité. La France a ordonné des investigations sur leur matérialité. Celles-ci étant toujours en cours, nous ne pouvons-nous exprimer davantage sur ce sujet. »

Le parquet de Paris enquête Le 20 juillet, suite à la plainte déposée par Mediapart et deux de ses journalistes. Le parquet de Paris a annoncé, l›ouverture d›une enquête pour espionnage de journalistes, des


P

olitique

personnalités françaises d›atteinte à l›intimité de la vie privée, accès frauduleux à des systèmes technologiques et association de malfaiteurs, entre autres avec le logiciel espion israélien Pegasus, annonce le procureur de la République, Rémy Heitz. Les magistrats ont notamment enquêté sur l’infiltration de téléphones pour le compte de l›État marocain. Il y a un véritable espion dans votre poche monsieur le président Le chef de l’Etat français fait partie des Treize chefs d’État et de gouvernement, dont trois européens, qui ont aussi été espionnés et ciblés

Pegasus, s’il est introduit dans un smartphone, permet d’en récupérer les messages, les photos, les contacts, et même d’écouter les appels de son propriétaire.

dans le viseur du Maroc grâce au logiciel israélien. Emmanuel Macron dispose certes de plusieurs téléphones mais, mais il s’agit de l’un de ses numéros qu’il utilise régulièrement depuis au moins 2017 et jusqu’à ces derniers jours. Donc le président avait un véritable espion avec lui et dans sa poche 24h/24.

Très graves Du côté de l’Élysée, on rapporte que « si les faits sont avérés, ils sont évidemment très graves » et que « toute la lumière sera faite sur ces révélations ».

Macron a convoqué un conseil de défense exceptionnel Le jeudi 22 juillet à l›Elysée, le président Macron convoque un conseil de défense après les révélations de l›affaire d›espionnage international, face auxquelles, la France est bien forcée de réagir. Et cela est chose faite avec la tenue d›un conseil de défense «exceptionnel dédié à l›affaire Pegasus et à la question de la

14

01/08/21

Jean Castex, le premier ministre français à l’assemblée nationale


Le patron des services intérieurs marocains est au cœur du scandale d’espionnage touchant jusqu’à Macron et l’entourage de Mohammed VI

cybersécurité». Celui-ci s›est déroulé dans le «PC Jupiter», le bunker du palais présidentiel Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, déclare « Nous regardons ce sujet de très près » et a révélé que son pays « a diligenté une enquête sur le programme d›espionnage israélien « Pegasus », deux jours après qu›il a été révélé que le téléphone de Macron aurait été la cible d›un éventuel piratage ». Il a souligné que Paris travaille sérieusement sur la question de la cybersécurité, et a dépensé au cours de l›année dernière 100 millions d›euros (118 millions de dollars), pour protéger les institutions contre les cyberattaques. Même si l’enquête trouve qu’il n’a pas été infecté, Macron a décidé de changer de téléphone et de numéro, et a demandé que tous les protocoles de sécurité soient renforcés parallèlement aux opérations techniques en cours.

Les portables du président de la république En réalité, les téléphones mis à la disposition

15

01/08/21

du président français sont bien sécurisés. Au sein de l’Etat, c’est le Secrétariat général de la Défense nationale (SGDSN), et plus précisément l’OSIIC (opérateur des systèmes d’information interministériels classifiés, 300 personnes) qui fournit à l’exécutif (président et gouvernement) ses moyens de communications pour toutes les informations classifiées, qu’il s’agisse de communications téléphoniques ou d’échanges de données. L’OSIIC fournit également les moyens de communiquer en sécurité avec les autres gouvernements et responsables de l’exécutif. Les téléphones sécurisés mis à la disposition des responsables de l’exécutif ne sont pas réputés pour leur ergonomie ou leur facilité d’emploi, expliquent des experts en cybersécurité. D’où la propension de certains à utiliser leur téléphonepersonnel, y compris pour des communications qui théoriquement ne devraient pas passer par ce canal. Le président français donc dispose de plusieurs smartphones personnels, «régulièrement changés, mis à jour et sécurisés», selon une source proche


P

olitique

de l’exécutif. Les paramètres de sécurité de ces téléphones sont «les plus restrictifs possibles et les installations d’applications et téléchargements sont bloquées», assure une source sécuritaire. Parmi ces téléphones figure le modèle Teorem du groupe de technologies Thales. Destiné aux hautes autorités, cet appareil ultra-sécurisé permet d’échanger des informations classifiées jusqu’au niveau secret défense. «Teorem assure la confidentialité et la sécurité des communications vocales et SMS grâce à un chiffrement à la fois hardware et software», explique une porte-parole de Thales. L’entreprise fournit des téléphones aux autorités françaises depuis 2012 et quelque 5.000 appareils sont en circulation, selon cette même source. Les messageries cryptées, type Signal ou Telegram, permettent de chiffrer le canal de communication, depuis l’envoi du message par le téléphone émetteur jusqu’à sa réception par le téléphone receveur. En utilisant ces applications, il n’est donc plus possible d’écouter des conversations en se branchant sur le réseau téléphonique

Abdellatif Hammouchi au cœur du scandale L’accusé est innocent jusqu’à preuve du contraire, Abdellatif Hammouchi, le tout-puissant chef de la Direction générale marocaine de la surveillance du territoire (DGST) est aujourd’hui au cœur du

Le chef de l’Etat français fait partie des Treize chefs d’État et de gouvernement, dont trois européens, qui ont aussi été espionnés.

scandale lié aux accusations d’espionnage par le Maroc d’un téléphone appartenant au président de la République française en personne. Cet homme discret de 55 ans est soupçonné d’avoir joué un rôle clé dans la mise en place par Rabat d’une vaste campagne de surveillance de milliers d’hommes politiques, de journalistes, de militants et de diplomates français, marocains et algériens. Il faut signaler que les services de renseignements marocains fournissent à leurs homologues français une aide cruciale dans la lutte anti djihadiste. La France ne peut pas oublier que le Maroc avait averti la France de la présence sur le territoire français des terroristes dont le djihadiste belgo-marocain Abdelhamid Abaaoud, le commanditaire des attaques du13 novembre 2015 en France, permettant la neutralisation des terroristes et démanteler des nouvelles attaques. Des renseignements indispensables quipèseront certainement dans la décision du président Emmanuel Macron des suites àdonner à l’affaire Pegasus.

Le roi du Maroc potentielle cible Les révélations d’une potentielle tentative d’espionnage sur Emmanuel Macron par le Maroc risquent-elles d’entacher la relation «passionnelle» qu’entretiennent Paris et Rabat depuis des années ? Certains l’appellent déjà le plus grand scandale d’espionnage de la dernière décennie et «L’histoire de l’année en les deux pays». Ce nouvel épisode risque de miner les relations entre les deux capitales qui, si elles sont solides à bien des égards, sont un peu plus méfiantes. Il y a une inquiétude des Marocains envers une partie de l›élite française suspectée de bienveillance vis-à-vis des frères musulmans et de l›Islam politique et de ceux jugés trop proches des milieux algériens d›études stratégiques. L›espionnage politique et militaire existe depuis toujours, les choses finiront par s›apaiser. Nouvelle crise bilatérale pour Rabat en Europe,

16 01/08/21

Emmanuel Macron avec le roi du Maroc


après l›Allemagne et l›Espagne, c›est maintenant la France qui traverse une crise avec le Maroc à la suite ces révélations de la presse sur la surveillance de dirigeants politiques français Selon Radio France, le roi du Maroc Mohammed VI et son entourage «sont sur la liste des cibles potentielles», autre membre du consortium de médias enquêtant sur cette affaire, elle contient des numéros de deux autres présidents, l›Irakien Barham Saleh et le Sud-Africain Cyril Ramaphosa. Le Washington Post avance également les noms de trois Premiers ministres en exercice, ceux du Pakistan, Imran Khan, de l›Egypte, Mostafa Madbouli, et du Maroc, Saad-Eddine El Othmani, et d›un total de sept Premiers ministres au moment où ils ont été sélectionnés sur la liste, dont le Libanais Saad Hariri, l›Ougandais Ruhakana Rugunda, et le

17 01/08/21

Belge Charles Michel. Le Maroc a décidé d›attaquer en diffamation Amnesty et Forbidden Stories devant le tribunal correctionnel de Paris. La première audience a été fixée au 8 octobre, mais le procès ne devrait pas avoir lieu avant deux ans. L›Algérie son premier rival et le pays frère ennemi, est comme la France sous le choc. Le Parquet algérien a ouvert aussi une enquête sur la base d’informations faisant état d’opérations d›espionnage ciblant des personnalités locales par l’intermédiaire du système d’intelligence informatique « Pegasus ». À la lumière de ces enquêtes on saurait, si le Maroc va payer cher cette aventure ou s’il aura droit à des prestigieuses excuses et une bonne somme pour dommagesintérêts ?


P

olitique

Barrage de la Renaissance : Bruits de botte sur le Nil ? Tunis- La Majalla

plir le réservoir». Il est droit dans le sillage de la déclaration du Sur les réseaux sociaux, nombre d’internautes premier ministre éthiopien et ancien Prix Noégyptiens partagent à profusion une image du bel de la Paix, Abiy Ahmed qui avait déjà dédieu Anubis, maître du domaine des morts, claré au Parlement que « S’il y a besoin d’aller accompagnée de cette légende : « Si le niveau à la guerre, nous pouvons mobiliser des mildu fleuve du Nil chute, envoyez tous les sol- lions d’hommes », soulignant que la guerre dats du pharaon et ne les laissez pas revenir n’était « dans l’intérêt d’aucun de nous, ni l’Egypte encore moins le Soudan», a-t-il fait avant la libération du Nil ». Ces appels interviennent à un moment où remarquer. l’Ethiopie a entamé la deuxième phase du Il est clair que l’Éthiopie, qui ne veut plus remplissage du barrage malgré les appels ré- se taire face à l’Égypte, puissance régionale currents soudanais et égyptien à interrompre contestée qui s’arc-boute sur les traités cocette action qui mettrait en péril la sécurité loniaux, qui lui garantissent 55 milliards de m3 d’eau par an et qui cherche à trouver des hydrique des deux pays. En effet, les deux pays craignent que le bar- compromis auprès du Conseil de la Sécurité. rage de 145 mètres de haut, ne restreigne leur Le 8 juillet dernier, Sameh Choukry, ministre accès à l’eau une fois le réservoir rempli. Mais égyptien des Affaires étrangères, avait plaidé malgré le fait que les deux pays qui rouspètent dans un courrier adressé le 1er mai au Conaient demandé à l’ONU pour trancher ce dif- seil de sécurité des Nations unies, que « Remférend, les autorités Ethiopiennes continuent plir et exploiter le barrage, mettrait en péril à faire la sourde oreille et à observer le strict la sécurité de l’eau, la sécurité alimentaire et, respect du calendrier du remplissage du bar- en fait, l’existence même de plus de 100 milrage comme annoncé auparavant. Pour jus- lions d’Égyptiens, qui dépendent entièrement tifier le remplissage du barrage d’une façon du Nil pour leur subsistance ». Pour sa part, unilatérale, le ministre des Affaires étrangères Hamed Saleh, le négociateur en chef pour le éthiopien, Gedu Andargachew, a asséné que Soudan, a souligné le problème de « l’impact « L’Ethiopie n’a pas d’obligation légale de environnemental et social à long terme » du chercher l’assentiment de l’Égypte pour rem- barrage. « Le seul moyen de parvenir à un ac-

18

01/08/21


Le Conseil de sécurité des Nations Unies réuni au siège de l’organisation à New York, le 28 février 2020. REUTERS/ Carlo Allegri.

cord complet est de faire revenir toutes les parties à la table des négociations maintenant », a insisté aussi le Premier ministre soudanais, Abdalla Hamdok. Pour sa part, l’Ethiopie affirme que l’énergie hydroélectrique produite par le barrage sera vitale pour répondre aux besoins énergétiques de ses 110 millions d’habitants.

Le fleuve menacé ? Le Nil, qui coule sur quelque 6000 kilomètres, est une source d’approvisionnement en eau et en électricité essentielle pour une dizaine de pays d’Afrique de l’Est. Appelé à devenir la plus grande installation hydroélectrique d’Afrique, le Grand barrage de la Renaissance (Gerd) que l’Ethiopie construit sur le Nil Bleu (qui rejoint au Soudan le Nil Blanc pour former le Nil) est une source de fortes tensions entre Addis Abeba et Le Caire depuis 2011. Après dix années de blocage dans les négociations, les États-Unis et la Banque mondiale parrainent en vain depuis novembre 2019 des discussions visant à trouver un accord entre les trois pays. Pour éviter une pénurie d’eau, l’Égypte et le Soudan demandent à l’Éthiopie de remplir le réservoir du barrage, deux fois plus grand que la métropole du Grand Paris, en 15 ans. Mais

19

01/08/21

Ces appels interviennent à un moment où l’Ethiopie a entamé la deuxième phase du remplissage du barrage malgré les appels récurrents soudanais et égyptien à interrompre cette action qui mettrait en péril la sécurité hydrique des deux pays. l’Éthiopie, dont les besoins énergétiques sont énormes, veut aller plus vite, en cinq à six ans. Les pourparlers se sont multipliés récemment entre les trois Etats riverains mais sans aboutir à des avancées concrètes. Il n’empêche, pour Sameh Choukri, chef de la diplomatie égyptienne « le barrage GERD est une menace existentielle pour l’Égypte ». Il réclame « un accord légalement contraignant permettant à l’Éthiopie de réaliser ses objectifs de développement ». « Si sa survie est menacée, l’Égypte n’aura d’autre choix que de défendre et de protéger son droit inhérent à la vie garanti par les lois », a averti Sameh Choukri, sans autres précisions. L’Éthiopie, qui a jugé que


P

olitique

le conflit ne menaçait pas la paix et la sécurité internationales et regretté que le Conseil de sécurité en débatte, avait choisi de son côté de se faire représenter par son ministre de l’Eau, de l’Irrigation et de l’Énergie. Les objections du Caire et de Khartoum «ne sont pas dirigées contre le Barrage de la Renaissance mais plutôt visent à arrêter toute utilisation de l’eau par l’Éthiopie», a déploré le ministre éthiopien de l’eau, Seleshi Bekele Awulachew. «Con-

trairement à l’Égypte et au Soudan, l’Éthiopie ne possède pas de réserves d’eau souterraine considérables», a-t-il précisé. Cependant, l’International Crisis Group, spécialisé dans la prévention et la résolution des conflits estime que « Les parties pourraient dégénérer en conflit, avec de graves conséquences humanitaires, s’ils ne peuvent pas formuler de solutions techniques permettant à la construction du GERD de se dérouler de manière à éviter les chocs économiques et environnementaux des pays en aval ».

Il est clair que l’Éthiopie, qui ne veut plus se taire face à l’Égypte, puissance régionale contestée qui s’arc-boute sur les traités coloniaux, qui lui garantissent 55 milliards de m3 d’eau par an, et qui cherche à trouver des compromis auprès du Conseil de la Sécurité.

Projet de résolution Dans une déclaration à Majalla, le conseiller diplomatique à la Présidence Tunisienne, Walid Hajjem a indiqué que « La Tunisie, qui est actuellement membre non permanent du Conseil de Sécurité, a soumis un projet de résolution appelant le gouvernement éthiopien à arrêter le deuxième remplissage du barrage Renaissance ». « La Tunisie, avec son projet de résolution, prévoit que le Conseil de sécurité demande à l’Egypte, à l’Ethiopie et au Soudan de reprendre leurs négociations à la demande du Président de l’Union africaine et

20

01/08/21

Grand barrage de la Renaissance éthiopienne (GERD)-AFP


Mme Inger Andersen a été nommée Directrice exécutive du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) © Eric Bridiers

du Secrétaire général des Nations Unies », a-t-il affirmé. Selon une source au ministre des affaires étrangères tunisienne, ce projet de résolution « demande aux trois pays de parvenir, dans un délai de six mois, à un accord contraignant concernant le remplissage et la gestion du barrage ». Selon lui, ce projet qui exige un règlement du conflit dans les six mois, un arrêt par l’Éthiopie du remplissage du réservoir du barrage et une inscription au programme du Conseil de ce dossier en souffrance depuis 2011, est «équilibré et

Le conseiller diplomatique à la Présidence Tunisienne, Walid Hajjem.

21

01/08/21

Pour éviter une pénurie d’eau, l’Égypte et le Soudan demandent à l’Éthiopie de remplir le réservoir du barrage, deux fois plus grand que la métropole du Grand Paris, en 15 ans. constructif». A l’issue de la réunion du Conseil de la Sécurité, Inger Andersen, directrice du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), a assuré qu’un accord sur le Barrage éthiopien « est possible entre l’Éthiopie, l’Égypte et le Soudan, avec de la confiance réciproque, ». «Un accord sur le GERD (le grand barrage de la Renaissance, NDLR) peut être atteint», a assuré lors d’une réunion du Conseil de sécurité organisée à la demande de la Tunisie pour le compte du Caire et de Khartoum. «Pour parvenir à un accord optimal, la confiance, la transparence et un engagement seront essentiels», a-t-elle ajouté.


P

olitique

Régionalisation des ressources à Ouargla !

Manifestations dans le sud algérien.. Par: Algérie - Sami Elsalah À la mi-janvier de cette année, environ 5 000 personnes de la wilaya de Ouargla, qui s’étend dans le centre et le sud de l’Algérie, ont organisé une manifestation dans laquelle elles ont appelé le gouvernement à mettre fin à la marginalisation dans leur région, à créer des opportunités d’emploi et à lutter contre la corruption. dans les établissements publics. Leur porte-parole, Kamal Bouchoul, qui a récité dix-neuf revendications au nom des manifestants rassemblés sur la place, a évoqué la corruption endémique au sein de l’Agence nationale pour l’emploi, accusant l’antenne de l’agence à Ouargla de fraude et de contrefaçon dans son système d’emploi au profit de “ étrangers », c’est-à-dire les Algériens du Nord, malgré le fait que la décision rendue en 2005, qui oblige les entreprises à donner la priorité aux populations de la région dans l’emploi, et à prendre les mesures nécessaires pour les former. Par l’intermédiaire de Boucholl, les manifestants, pour la plupart au chômage ou sous-employés, ont réclamé une enquête sur l’agence, le limogeage du directeur de l’antenne de l’agence à Ouargla, et des fonctionnaires qui ont abusé de leur pouvoir et se sont livrés à la corruption et au népotisme. L’antenne de l’Agence nationale pour l’emploi à Sidi Khouild à Ouargla a été un point clé pour exprimer le mécontentement face aux inégalités dans le centre de l’Algérie. Ces manifestations n’avaient rien de nouveau. Les régions peu peuplées du centre et du sud de l’Algérie, le plus grand pays d’Afrique, ont peut-être échappé aux conséquences de la guerre civile des années 1990, mais ont souffert de dé-

cennies de négligence du gouvernement. Dans la première décennie du XXIe siècle, ces régions historiquement marginalisées ont commencé à connaître un réveil politique, alimenté par la désapprobation de leurs habitants, qui ont reçu peu d’avantages économiques malgré les progrès rapides de l’exploration pétrolière. Dans le cadre de la « régionalisation des ressources », des voix d’opposition se sont élevées de Ghardaïa dans le centre-nord de l’Algérie à In Salah. L’Etat de Ouargla, qui comprend des champs pétrolifères qui ont touché le nord du pays, et est situé à environ 570 kilomètres au sud de la capitale, a connu les plus fortes turbulences politiques. A chaque manifestation organisée par les fils de Ouargla, l’Etat lançait ou promettait de lancer des projets d’investissement d’une part, et durcissait ses mesures de sécurité pour contrôler les communautés locales d’autre part. Peu de résultats ont été obtenus des mesures visant ostensiblement à alléger les souffrances des habitants de Ouargla, et la répression a exacerbé les ressentiments. L’exemple le plus frappant de l’échec de l’État est peut-être l’appel lancé par les habitants de Ouargla lors des manifestations de janvier à prendre la décision de dissoudre la branche de l’Agence nationale pour l’emploi dans leur État. Ils considéraient que cette agence, censée garantir leur participation aux projets économiques locaux, avait perdu sa légitimité. Maintenant, il semble que les habitants de Ouargla en ont marre du statu quo. En mars dernier, un tribunal judiciaire a condamné le militant et blogueur local Amer Garrach, du quartier Makhamda à Ouargla, pour « incitation et éloge à des actes terroristes ». Cette décision a été largement con-

22

01/08/21


Sidi Khouiled est une commune affiliée au district de Sidi Khouiled, Wilaya de Ouargla, située entre Ouargla et Ben Nasser.

sidérée comme politisée, car Garrache avait exprimé son soutien aux manifestants antigouvernementaux. Des manifestations ont éclaté dans le quartier d’Al-Makhademah en réponse à la décision du tribunal, qui a condamné Garrash à sept ans de prison. Dans une évolution inquiétante, les manifestations ont eu tendance à devenir violentes entre la population locale et la gendarmerie, ce qui peut menacer de dégénérer en une confrontation plus large.

Terre riche, peuple pauvre La province de Ouargla est l’une des régions algériennes qui stockent beaucoup de richesses, car l’extraction du pétrole des champs de Hassi Messaoud joue un rôle central dans le renforcement de l’économie nationale. Les champs de Hassi Messaoud fournissent 400 000 barils de pétrole par jour et contiennent 71% des réserves de pétrole brut du pays. Jusqu’à récemment, la population de Ouargla était estimée à 600 000 personnes, ce qui est un nombre élevé par rapport à d’autres États situés au sud des monts Idug dans le nord de l’Algérie.1 L’État est divisé en trois grands districts et sept municipalités. La ville de Ouargla, qui porte le nom de l’État, a la densité de population la plus élevée et est considérée comme le centre administratif de l’État. Il est vrai que Ouargla possède des réserves de pétrole, mais elle n’est pas dans une meilleure situation que d’autres États du centre et du sud algérien, cette vaste région qui se situe à l’intérieur du Sahara. Le taux de

23 01/08/21

Pourquoi le soulèvement de la population de Ouargla en Algérie ? pauvreté parmi les habitants du Sahara est le double de celui des habitants de la région côtière, en raison de l’éloignement du désert de la capitale, ce qui a conduit à une disparité géographique résultant de l’héritage du passé colonial, qui s’est poursuivi après que le pays a gagné son indépendance en 1962. Au contraire, le déséquilibre semble être plus évident dans le cas des régions désertiques riches en ressources, où le gouvernement dépense des sommes importantes pour extraire les ressources qui alimentent l’économie nationale, mais transfère rarement une partie des revenus générés par ces ressources aux collectivités locales. Ouargla en est un bon exemple, car elle souffre encore de pauvreté et de manque de développement, et un grand nombre de ses habitants se plaignent d’être « taillés dans le pays pétrolier ».2 Le secteur de la santé est l’exemple le plus marquant des insuffisances des services publics, car les formations sanitaires de la Wilayat de Ouargla sont peu nombreuses et manquent de personnel et d’équipements. En effet, de nombreux centres de santé s’appuient sur un seul médecin ambulatoire.3


P

olitique

Les hôpitaux publics affiliés aux universités et les cliniques privées qui dispensent généralement de meilleurs soins sont situés loin de la commune de Ouargla. Par exemple, la clinique la plus proche est à El Oued, à 320 kilomètres, tandis que l’hôpital universitaire le plus proche est à Batna, à 550 kilomètres de Ouargla. Les valides recourent aux soins médicaux dans la vallée, à Batna, voire de l’autre côté de la frontière en Tunisie, où les structures médicales sont mieux loties que dans le sud algérien.4 _ Les 159 entreprises impliquées dans des projets pétroliers à travers Ouargla ont toujours favorisé l’emploi des nordistes. Ce phénomène est illustré par la compagnie pétrolière nationale publique Sonatrach, qui est le principal employeur de la région. Les postes de cadres et intermédiaires dans les projets mis en œuvre par Sonatrach sont généralement occupés par des employés que l’entreprise a délocalisés

Des manifestations ont éclaté dans l’État de Ouargla, en Algérie, contre le chômage et la marginalisation

à Ouargla depuis Alger et d’autres grandes villes du nord comme Oran et Constantine. Sonatrach a même construit des complexes d’habitation à Hassi Messaoud pour loger ces salariés, ce qui a exacerbé le sentiment d’exclusion de la population locale, qui, jusqu’à la fin des années 2000, avait besoin d’un permis de circulation pour entrer à Hassi Messaoud. La Sonatrach et d’autres entreprises peuvent employer les fils de Ouargla dans des emplois de rang inférieur, mais dans ce cas, ils recevront également des salaires inférieurs par rapport aux fils du Nord qui occupent des emplois de rang inférieur dans ces entreprises.5

Entre développement et répression

En réponse à la création du Comité national de défense des droits des chômeurs et au rythme des manifestations organisées par les Fils du Sud pour la justice, le gouvernement a engagé des réformes au sein de l’Agence nationale pour l’emploi, la chargeant d’embaucher des résidents locaux. et l’augmentation des salaires. Elle s’est également engagée à réduire le taux d’intérêt des prêts accordés aux populations du Sud et à leur assurer une formation professionnelle. Pendant un instant, il a semblé que le gouvernement tenait ses promesses. En 2013, un centre de formation aux métiers liés au secteur pétrolier a été ouvert, le premier du genre à Ouargla. En 2018, des programmes de formation ont été organisés dans des domaines aussi divers que la culture céréalière, le bâtiment, les communications et les nouvelles technolo-

24

01/08/21

Des manifestations ont éclaté dans l’État de Ouargla, en Algérie, contre le chômage et la marginalisation


La wilaya de Ouar� gla, est l’un des états algériens les plus importants, situé dans le sud de l’Algérie

gies. De plus, les autorités ont investi dans la construction d’un tramway, qui a commencé à fonctionner en 2018. Les projets d’infrastructure constituent un environnement propice à la corruption. Cette jetée de Sidi Khouild, dans la wilaya de Ouargla, a été restaurée quatre fois récemment. Ifrane, ville de l’État algérien de Ouargla, illustre la rupture avec les régions les plus riches Contourner les entrepreneurs et déposer des plaintes contre eux auprès des représentants de l’État est vain. Les fonctionnaires, y compris les représentants responsables devant le peuple, montrent rarement une volonté d’arbitrer et de trancher les différends entre les résidents locaux et les entrepreneurs, ce qui entraîne des soupçons et une perte de confiance dans les intentions de l’État. Dans ce contexte, de nombreux habitants d’Ouargla considèrent les agents de l’Etat comme des intermédiaires sans scrupules entre le gouvernement de la « vache à lait » et les entrepreneurs avides. Avec des contrôles institutionnels et une responsabilité faibles, les tribunaux judiciaires sont de peu d’aide. Par conséquent, des facteurs tels que des appels d’offres fermés, des contrats secrets avec les lauréats des appels d’offres, des projets inappropriés avec des règles ambiguës réglementant l’achat de matériaux, des coûts élevés et des travaux de mauvaise qualité ont entraîné l’échec du boom de développement lancé par le gouvernement à Ouargla au

25

01/08/21

niveau municipal et de la wilaya. Le syndicaliste Yassin Zayed, un militant des droits humains qui a passé du temps à la prison de Ouargla, a déclaré que les prisonniers djihadistes ont lancé des campagnes pour recruter des sudistes mécontents languissant derrière les barreaux. Dans la même prison, les djihadistes ont réussi à radicaliser des membres non-violents des Fils du Sud pour la justice et d’autres militants, après avoir été arrêtés sur de fausses accusations liées au « séparatisme » ou à une tentative de déstabilisation du pays. L’effet fut bientôt visible. Contrairement à de nombreux djihadistes, bon nombre des sudistes les plus radicalisés ont été libérés. Bref, il s’avère que la double stratégie adoptée par les autorités centrales pour contenir la situation à Ouargla est insoutenable. Peut-être cette stratégie aurait-elle réussi si l’intensification de la répression s’était accompagnée d’un développement économique important. Cependant, la répression de l’État a été de plus en plus rejetée en raison de l’absence de réalisations susceptibles d’améliorer la vie des gens. Par conséquent, les possibilités de troubles sociaux ont augmenté et les émeutes qui ont éclaté après la décision contre Qarash ont été la meilleure preuve de ce phénomène. De plus, l’élan militan. Photo N 4 :Suite à la décision de lever le gel du CHU de Ouargla, les citoyens exigent le lancement de projets de santé gelés dans leurs États.


S

anté

La Tunisie en pleine pandémie

Colère et mécontentements à cause de la crise sanitaire Tunis- La Majalla

La Tunisie enregistre un nombre croissant de malades du coronavirus. En proie à une terrible vague, le pays qui fait désormais face à un nouveau fléau en partie dû à l’apparition de nouveaux variants plus féroces et largement transmissible, n’a rien fait ou presque pour rebâtir son système de santé. La Tunisie qui vient de célébrer le 64e anniversaire de la fête de la République vit une crise sanitaire, économique et humanitaire dramatique et sans précédent en raison de l’absence de réactivité du gouvernement et le retard pris avant son adhésion au mécanisme COVAX.

Flambée de l’épidémie En effet, la flambée de la situation épidémique catastrophique en Tunisie avec scènes apocalyptiques d’hôpitaux bondés, de personnels de santé submergés, suscitent l’incertitude et l’angoisse des Tunisien. Avec un bilan triste de plus de vingt mille morts à cause du Covid, les experts de la santé épidémiologique décrivent une situation hors de contrôle et un système de santé au bord de

l’effondrement à cause des pénuries de médicaments, de lits et d’oxygène. Cette situation a créé un état de panique généralisé déclenchant une course effrénée pour la location des concentrateurs d’oxygène. Que ce soit pour les malades covid qui n’ont pas trouvé de lit d’oxygène dans les urgences et les hôpitaux ou pour les besoins des malades guéris mais qui ont encore besoin d’un apport en oxygène et qui préfèrent continuer leur cure à domicile à cause des mauvaises conditions d’hospitalisation ou ceux qui paniquent et développent un stress par peur du covid, la ruée vers la l’achat et la location des concentrateur d’oxygène bat son plein en Tunisie. Un système de santé au bord de l’effondrement Les faits sont têtus et montrent avec force que ce système de santé, à bout de souffle depuis l’apparition de la pandémie, a montré ses limites. Sinon comment expliquer la saturation des urgences et la mort par milliers de malades pour manque de prise en charge adéquate en temps opportun ? On a vu des gens mourir devant les hôpitaux d’autres patients poussés par l’absence de lits d’oxygène ou de réanimation aller aux cliniques à leurs frais. Comment justifier l’installation

26

01/07/21


Une femme atteinte du Covid attend de recevoir les soins à l’hôpital de Béja en Tunisie.

des hôpitaux de campagne un peu partout, mais de façon tardive, trop même, dans plusieurs régions et même dans les grandes villes ? comment justifier l’hospitalisation à domicile pour ceux qui n’ont pas les moyens d’aller aux cliniques et la ruée des citoyens sur la location des concentrateurs d’oxygène ? Si ce système est encore debout pourquoi la diplomatie tunisienne a-t-elle été mise en branle pour solliciter aides et équipements sanitaires ? II est cependant vrai que les compétences des professionnels de la santé et la solidarité de différentes parties essayent de maintenir ce système en état de fonctionnement mais là aussi c’est une autre preuve que le système sanitaire est arrivé au point de la rupture. Et ce sont justement ces professionnels qui ont lancé un cri d’alarme et ont réclamé l’aide.

Etat d’urgence sanitaire Pour pallier aux insuffisances criantes en matière de santé, le gouvernement a décrété l’état d’urgence sanitaire, limogé le ministre de la santé et lâché la bride aux gouverneurs pour prendre les mesures coercitives à l’encontre de la population

27

01/07/21

La Tunisie vit une crise sanitaire, économique et humanitaire dramatique et sans précédent en raison de l’absence de réactivité du gouvernement et le retard pris avant son adhésion au mécanisme COVAX. au lieu de porter secours à des milliers de patients en détresse. Alors que la majorité des gouvernorats sont désormais classés rouges, les mesures se résument au bouclage des villes, au couvre-feu et au confinement sanitaire orienté. Ce qui n’a pas empêché une évolution rapide du nombre de décès quotidiens et une envolée du nombre des contaminations. Les besoins en soins se font de plus en plus pressants et le système de santé est au bord de l’effondrement. Plusieurs médecins sont sortis de leur droit de réserve pour


tirer la sonnette d’alarme. C’est le cas du docteur Rafik Boujdaria qui a clairement déclaré à Majalla que « Nous sommes passés à la médecine de catastrophe. Aidez-nous car les hôpitaux sont pleins ». Pour sa le docteur Ahlem Belhaj, SG du syndicat des médecins et des pharmaciens a souligné à Majalla « On a besoin d’une vision claire de notre politique de santé. Certes notre système est faible mais il résiste encore avec le peu de moyens dont il dispose mais à quel prix et jusqu’à quand ? ». Certes, Kaïs Saïed, le président de la République tunisienne a imputé «la perte de la bataille contre la pandémie à un certain nombre de choix politiques qui n’ont pas tenu compte des droits

La flambée de la situation épidémique catastrophique en Tunisie avec scènes apocalyptiques d’hôpitaux bondés, suscitent l’incertitude et l’angoisse des Tunisiens.

de l’homme les plus élémentaires et dictés par des intérêts partisans étroits», tout en restant droit dans ses bottes et alors que ses belligérants campent aussi sur leurs positions. C’est pour dire qu’on n’est pas sorti de l’auberge. D’ailleurs, les demi-mesures prises au cours des deux réunions d’urgence à Carthage et à la Kasbah ne font que confirmer la disparité des points de vue et l’obstination à aller de l’avant sur la voie de la crise sans se soucier de l’intérêt général du pays et des citoyens. D’abord, l’on se demande sur l’utilité de ces mesures prises à la hâte et qui demandent du temps pour leur mise en place alors que chaque jour emporte dans son sillage plus de vies. De part et d’autre, ces mesures sont censées servir de pare-chocs aux acteurs de la direction politique beaucoup plus que des solutions idoines pour contrer la pandémie. Encore une fois la sphère politique se divise et se livre à l’anathème, ignorant le message des Tunisiens.

La vérité nue Il n’empêche, il ne faut pas biaiser avec cette nouvelle crise sanitaire qui a mis à nu la vérité de ce qui se trame en Tunisie non plus et garder en tête l’avertissement lancé par les Tunisiens à

28 01/06/21

Enlèvement d’un corps d’un homme décédé par le Covid à la morgue de l’hôpital de Kairouan.


Les urgences de l’hôpital Charles Nicolle à Tunis sont bondées.

l’ensemble des responsables politiques. Que le pays est plongé dans une tourmente qui risque d’emporter tout dans sillage. Qu’aucune perspective n’est tracée pour rétablir la confiance et sauver les meubles. Que les discours des politiciens ne collent pas à la réalité. Face à cette situation dramatique, le parti Al Massar a affirmé son intention d’engager une procédure pénale contre le chef du gouvernement tunisien Hichem Mechichi en raison du «bilan catastrophique» de la gestion de la crise et l’absence d’une stratégie claire de lutte contre la pandémie. Dans une déclaration à Majalla, le parti dénonce les mesures impertinentes et les nombreux manquements du gouvernement dans la gestion de la crise sanitaire qu’il qualifie de «crime d’Etat». Le parti regrette, également, le limogeage du ministre de manière «humiliante» de la Santé en cette conjoncture délicate qui nécessite la conjugaison de tous les efforts pour surmonter la crise sanitaire et sauver des vies. Pour sa part, le parti Al Joumhouri (opposition) critique le rendement «défaillant et équivoque» des institutions de l’Etat. Il a estimé dans une déclaration à Majalla que le rendement des différentes institutions de l’Etat

29 01/06/21

dans la lutte contre la propagation du coronavirus durant ces derniers jours a été «défaillant et équivoque». Les décisions «contradictoires et improvisées» des différentes institutions de l’Etat ont suscité les craintes des citoyens pour leur santé en les amenant à croire que le gouvernement est dans l’incapacité de garantir l’approvisionnement des établissements de santé en oxygène et de leur procurer les vaccins en quantités suffisantes, a affirmé le parti Al Joumhouri. Selon le parti, le limogeage du ministre de la santé qui assume la responsabilité de l’organisation improvisée des journées portes ouvertes de vaccination qui ont été marquées par le chaos, ne dispense pas le chef du gouvernement de sa responsabilité principale dans la gestion «catastrophique» de la crise. Alors que les critiques fusent de part et d’autre, le président de l’association de pédiatrie Mohamed Douagi, a indiqué à Majalla la gravité de la situation pandémique sur les enfants. « Plus de 3000 enfants ont été testés positifs au coronavirus en une semaine », a fait remarquer à Majalla, Mohamed Douagi. Et d’ajouter: «Il est certain qu’un grand nombre d’enfants infectés n’ont pas fait de tests et n’ont pas été recensés».


S

anté

Voici comment éviter les coups de soleil

Coups de soleil : causes et traitement Par Emna Darwazi

Le soleil, les plages et la bonne ambiance font partie de la saison estivale. Avant de prendre votre maillot de bain et aller à la plage, il serait sage de savoir comment se produisent les coups de soleil et ce que vous pouvez faire pour les éviter. Qu’est-ce qui cause les coups de soleil ? Les coups de soleil surviennent lorsque notre peau est exposée trop longtemps aux UV ou aux rayons ultraviolets du soleil. Bien que nous ne puissions pas voir le soleil les jours nuageux, le rayonnement ultraviolet invisible peut tout de même endommager la peau.

Le danger des coups de soleil L’exposition répétée au soleil au cours de la saison estivale peut être très dangereuse. Les coups de soleil augmentent les dommages cutanés globaux et le risque de développer diverses maladies de la peau. Parmi les dommages cutanés les plus courants : le photovieillissement ou le vieillissement cutané prématuré, le cancer de la peau et les infections cutanées. Nos vaisseaux sanguins et nos cellules sont également affectés par les coups de soleil. Avec une exposition répétée au soleil, notre peau commence à avoir l’air coriace, sèche, ridée et décolorée. Quelques conseils pour éviter les coups de soleil 1-Évitez de vous exposer au soleil lorsque le soleil est fort. Restez à l’intérieur ou à l’ombre protectrice entre 10h et 15h. Non seulement la chaleur est insupportable, mais la concentration de rayonnement UV est

également est à son plus haut niveau. 2-Portez des vêtements de protection. Des pantalons, des chemises à manches longues ou des chemisiers et un chapeau à larges bords peuvent empêcher les rayons UV nocifs d’endommager votre peau. Le chapeau peut protéger vos oreilles, votre cou, votre tête et votre visage. Utilisez des lunettes de soleil enveloppantes ou approuvées par les normes australiennes AS/NZS 1067. 3-Vérifiez les niveaux d’UV tous les jours. La plupart des prévisions météorologiques donnent maintenant une indication des niveaux d’UV auxquels on peut s’attendre pendant la journée. Les niveaux d’UV sont mesurés de 0 à 11 (qui est extrême). Si les prévisions indiquent des niveaux d’UV de 3 ou plus, nous vous recommandons de prendre toutes les précautions nécessaires – chapeau, crème solaire, lunettes de soleil et bouteille d’eau. 4-N’oubliez pas vos lèvres. Protégez vos lèvres avec un baume à lèvres contenant un FPS 15 ou plus. 5-Assurez-vous d’appliquer un écran solaire sur les zones vulnérables telles que les oreilles, le cou et le dessus des pieds. 6-Si vos cheveux sont clairsemés ou si votre tête est

30

01/08/21


Le chapeau peut protéger vos oreilles, votre cou, votre tête et votre visage

chauve, appliquez un écran solaire sur votre cuir chevelu. 7-Emportez de la crème solaire partout avec vous. 8-N’utilisez pas de produit périmé. 9-N’oubliez pas que les personnes qui attrapent des coups de soleil ne se protègent pas avec les mesures appropriées. Ils laissent leur peau vulnérable en ne portant pas de vêtements de protection et n’appliquent généralement pas assez de crème solaire, n’en ont pas réappliqué après avoir été exposés au soleil ou à l’eau ou ont utilisé un produit périmé. 10-Protégez-vous toute l’année. Les personnes qui travaillent à l’extérieur pendant de très longues périodes doivent utiliser une protection solaire appropriée même si ce n’est pas la saison estivale. Ces personnes encourent le risque de développer un cancer de la peau. 11-N’oubliez pas que les rayons UVB peuvent se refléter sur des surfaces telles que la glace, la neige et le sable et augmenter l’exposition aux UV. Les rayons UVA peuvent pénétrer à travers le verre, comme la vitre de votre voiture. 12-Certains écrans solaires offrent une protection à large spectre et sont résistants à l’eau (80 minutes). Formulés pour les peaux sensibles, ils ne contiennent pas d’irritants chimiques courants que l’on trouve dans les écrans solaires ordinaires. Pas de PABA ni d’oxybenzone. Non comédogène, sans gluten et adapté aux enfants. Quand les écrans solaires sont utilisés comme indiqué avec d’autres mesures de protection solaire, ils aident à protéger contre les rayons UVA et UVB nocifs du soleil et diminuent le risque de cancer de la peau et de vieillissement. Meilleurs remèdes pour traiter les coups de soleil légers Malheureusement, il n’existe pas de remède miracle contre les coups de soleil et leurs effets douloureux. Vous devrez être patient et laisser passer le coup de soleil. Si le coup de soleil est léger, voici quelques mesures recommandées par les spécialistes qui peuvent aider à soulager les symptômes : 1. Buvez beaucoup de liquides, en particulier de l’eau. Passer du temps à l’extérieur en été peut entraîner une déshydratation. 2. Appliquez une compresse froide pour soulager la douleur.

31

01/08/21

Les coups de soleil sont causés par une surexposition aux rayons ultraviolets (UV) Vous pouvez également appliquer de l’eau froide sur la zone brûlée par le soleil. 3. N’utilisez pas de savon car il pourrait potentiellement irriter la peau brûlée par le soleil. 4. Optez pour des solutions anti-coups de soleil en spray au lieu d’une crème à appliquer localement. 5. Si des cloques apparaissent, ne les touchez pas. Couvrez-les avec un pansement pour réduire les risques d’infections cutanées. 6. Appliquez une crème hydratante si vous pouvez tolérer la douleur. Cela n’empêchera pas votre peau de peler, mais l’humidité atteindra la peau sous la zone brûlée par le soleil. 7. Prenez des analgésiques appropriés si nécessaire pour soulager la douleur. 8. Restez à l’intérieur jusqu’à ce que le coup de soleil soit complètement guéri. Si le coup de soleil est intense, consultez immédiatement votre médecin traitant. Par exemple, la desquamation et la formation de cloques sur la peau sont un mauvais signe et vous devez immédiatement consulter un médecin. Parfois, les coups de soleil aigus s’accompagnent de nausées, de vomissements et de vertiges. Seul un médecin généraliste peut prescrire le traitement approprié pour soulager la souffrance et protéger la peau des infections. Alors passez un bel été. Assurez-vous simplement de vérifier les prévisions météorologiques pour l’avertissement UV et armezvous d’un écran solaire, d’un chapeau, de lunettes de soleil et d’une bouteille d’eau chaque fois que vous sortez au soleil.


O

pinion

Les choix du Maroc et leurs implications L’engagement du Maroc dans la construction démocratique est une réalité que ne contestent que ceux qui sont guidés par des apriori. La Constitution de 2011, fixe le rôle de chaque institution, une monarchie exécutive pour tout ce qui est stratégique, en particulier la projection à l’extérieur et la défense des intérêts nationaux ; un exécutif élu, disposant de larges prérogatives ; un parlement qui fait vivre la démocratie.

Par: Ahmed Charaï

Le choix est irréversible, il ne peut que s’affirmer visant à renforcer les institutions, en particulier par le biais d’instances délibératives indépendantes et diverses, qui évaluent, encadrent et proposent, sans être exécutives. Mais l’essentiel, l’objectif de ces institutions, ce n’est pas de faire beau sur la photo, mais de réussir sur le plan socio-économique, au profit des populations, mettant l’humain et son développement au centre de toute stratégie. L’orientation a été donnée dès le début du règne de Mohammed VI. Le Maroc a entrepris de grandes réformes, a renforcé l’investissement public, a créé des filets sociaux, s’est engagé dans des accords de libre-échange, et a renforcé son secteur financier. Tout cela est fait dans une vision stratégique. Le Maroc s’est libéré des contraintes imposées par les relations traditionnelles. Il a choisi de s’inscrire dans la mondialisation, sans avoir de parrain. Il a donc ouvert les relations avec toutes les puissances économiques, les USA, l’Union européenne, la Chine, l’Inde et même le Brésil. C’est un choix stratégique important qui en appelle d’autres. Mais, surtout, le Maroc a opté, depuis 2008, pour l’Afrique. C’est un choix de cœur, mais aussi de raison. Ce continent a le plus grand potentiel de croissance, un grand réservoir de matières premières. Le partenariat Sud-Sud permettrait que « les richesses africaines » profitent aux Africains. Le Maroc, grâce à sa situation géographique, peut devenir le point de passage non pas obligé, mais le plus rationnel pour le continent africain. La diplomatie marocaine ne fait rien d’autre que d’exprimer les choix, les concrétiser. Elle ne fait preuve d’aucun suivisme, n’est pas cantonnée dans un camp. Ceux qui plaident pour une nouvelle guerre froide en sont pour leurs frais. Ces choix ne plaisent pas à tout le monde. Que le Maroc, pays souverain, diversifie ses relations diplomatiques, passe encore. Mais que cette diversification prenne des proportions conséquentes au niveau économique, qu’elle implique l’Afrique où l’influence de Rabat grandit de manière exponentielle, cela suscite des réactions. C’est dans ce cadre qu’il faut situer les faits récents, une cabale sans fondement apparent.

32

01/08/21


I

nterview

Dr BogaSako Gervais : L’Afrique souffre de problème d’élites et de leurs visions pour leurs pays Par : Nasreddine Ben Hadid Notre invité est Ivoirien, Enseignant-chercheur universitaire. Militant très engagé pour la défense des Droits de l’homme. Est aussi écrivain, auteur de six livres. Depuis la crise post-électorale de 2010-2011 en Côte d’Ivoire, il s’est exilé en Europe, jusqu’à son retour au pays le 9 juillet dernier. On reçoit le Dr BogaSako Gervais, en tant que Président de deux organisations de Droits de l’Homme: la FIDHOP (Fondation Ivoirienne pour les Droits de l’Homme et la Vie Politique) et du GRADDH-AFRIQUE (Groupe de Réflexion et d’action pour la Démocratie et les Droits de l’Homme en Afrique) : * En Afrique, le terme «démocratie» fait miroiter une image plus portée vers les élections, et pas du tout vers les droits économiques et sociaux. Situation qui a engendré des «démocraties» stériles sur les plans économiques et sociales. Comment expliquez-vous la chose ? Ce qui est à noter dans la pratique de la démocratie en Afrique, c’est qu’elle est totalement différente qu’en Occident.

Sur notre continent, il est vrai que la démocratie semble se résumer à la question électorale. Tandis qu’en Europe par exemple, on s’occupe plus des droits économiques, sociaux ou culturels. La preuve en a été la crise des «gilets jaunes». Mais cela peut se comprendre. La démocratie africaine est encore jeune. Elle ne date globalement que de 1990, où le multipartisme a été instauré sur tout le continent en lieu et place des partis uniques. Dès lors, nous sommes encore dans la phase de transition pour désigner, objectivement et sans triche, les dirigeants de nos pays. C’est très compliqué, parce que les vieilles habitudes des partis uniques résistent toujours. Les gens arrivent au pouvoir et ils veulent s’y éterniser ou y mourir. Mais toutes ces phases, les Occidentaux les ont traversées aussi. En France par exemple, après la Révolution de 1789, lorsqu’ils ont aboli la royauté pour instaurer la République, Napoléon a aussi fait son coup d’état pour s’imposer en tant qu’empereur. Et ainsi de suite. Nous ne devrions donc pas désespérer de l’Afrique ni des Africains. Toutefois, les jeunes générations de leaders et de dirigeants du continent doivent prendre conscience et faire respect-

34

01/08/21


Dr BogaSako Gervais, universitaire et activiste des Droits de l’Homme

er la démocratie et les Droits de l’Homme en Afrique. * L’Etat post-colonial africain a pris sa légitimité, dans sa promesse de prospérité, partage des richesses, et respect des droits de l’individu. Comment évaluez-vous la situation ? À l’heure actuelle, si nous établissons un bilan, on pourrait soutenir que l’état post-colonial africain est un échec. Car tous les problèmes que nous connaissons en Afrique aujourd’hui, proviennent effectivement de la mauvaise gestion des États africains. Nos pays regorgent des richesses enviées et convoitées par les Occidentaux, mais ce sont les dirigeants de nos pays qui font souffrir nos populations. Ils se laissent corrompre, ils érigent la corruption en norme à tous les niveaux et ils sont très tribalistes et égoïstes. Sinon, une bonne gestion, rigoureuse, des ressources de nos pays devrait permettre à toutes nos populations dans chaque pays de bénéficier des conditions de vie décentes, eau potable, électricité, couverture santé, emploi, etc.

Les Africains doivent se prendre en charge. Et à tous les niveaux. oppement. Sommes-nous devant une mauvaise application du choix (libéral ou socialiste), ou devant un mauvais choix, tout court ? Au lieu de parler du modèle de gouvernance, libéralisme ou socialisme, etc., il faut plutôt analyser le cadre africain d’aujourd’hui qui dirige le pays. Car le problème du sous-développement du continent africain n’est pas, à mon avis, un problème de système économique, mais plutôt un problème d’Hommes, d’élites et de leurs visions pour leur pays. Si nous ne sommes pas capables de nous élever au-dessus de l’argent et que nous en faisons notre maître, c’est que nous sommes indignes de diriger notre pays. Parce que pour diriger un État, il faut avoir une vision pour le pays et disposer de capacités morales et intellectuelles. Moi, j’y ajoute désormais, avoir l’amour du pays et de ses habitants. C’est à cela que nous devrions travailler, pour l’Afrique de demain.

* Que le modèle soit libéral ou socialiste, les Etats africains n’ont pu engendrer le dével- * Les investissements, et les échanges com-

35 01/08/21


merciaux des pays africains, se font pour plus de 75% avec des partenaires non-africains. Comment expliquez-vous ce phénomène ? Surtout en remédier ? C’est un impératif que les Etats africains développent plus les commerces Sud-Sud. Ce qui nous éviterait de subir les conséquences de la détérioration des termes des échanges avec les pays occidentaux. Ils nous prennent nos matières premières à vils prix, telles que les fèves de cacao et nous revendent nos produits finis dix fois plus chers. C’est à nous-mêmes de changer la donne, en investissant dans nos pays et en encourageant

les échanges commerciaux entre nos pays.

Tous les problèmes que nous connaissons en Afrique aujourd’hui, proviennent effectivement de la mauvaise gestion des États africains.

C’est le lieu de saluer les dirigeants qui font l’effort de développer leur pays avec les ressources du pays, en refusant les aides des bailleurs occidentaux. C’est le cas avec le Président ghanéen qui a tenu il y a quelques mois, un discours audacieux en présence du Président Emmanuel Macron.

* L’Afrique porte l’image des «aides», malgré une richesse plus que conséquente. Comment convertir les richesses en développement ? Pour convertir nos richesses du continent en développement, je l’ai déjà dit, il faut des changements de mentalités. Personne ne viendra développer l’Afrique à la place de ses propres fils et de ses propres filles. Les dirigeants de nos pays doivent appliquer la bonne gouvernance et mettre l’accent sur la qualification des cadres dans les différents secteurs du développement.

* Le monde entier est entré en état d’alerte à cause du Coronavirus, sans trop accorder l’importance qu’il faut, à Ebola ou au palud-

36

01/08/21

La démocratie africaine est encore jeune


La mauvaise gestion des États africains

isme, entre autres. Comment expliquez-vous la chose ? La pandémie mondiale du Coronavirus doit être une grande leçon de vie, dans les rapports entre les pays riches et les pays pauvres. Les maladies d’Ebola ou le paludisme ont décimé et continuent de décimer l’Afrique. Sans que la communauté mondiale ne se mobilise avec autant de ferveur au chevet des pays africains. Pourtant, depuis la découverte du Covid-19, le monde s’est quasiment arrêté, parce que les Occidentaux sont les plus frappés. Ce n’est pas juste ni normal. Ceci montre que les humains ne sont pas encore traités de la même manière sur la planète, hélas !

secours de l’Afrique. Mais ces conséquences devraient plutôt être transformées en avantage. C’est le moment pour les Africains de se prendre euxmêmes en charge. Et à tous les niveaux. Par exemple, il faut que les dirigeants développent les systèmes de santé de leur pays, parce qu’ils ne pourront plus aller se faire soigner en Occident aussi facilement comme avant.

* Vous retournez en Côte d’Ivoire, après une décennie d’exil. Comment appréhendez-vous la situation dans ce pays, l’un des géants du continent. Surtout après le retour de Laurent Gbagbo ? Je suis effectivement rentré en Côte d’Ivoire * Quelles sont les conséquences les plus graves après dix années d’exil, pour contribuer sur de la pandémie qu’on vit actuellement ? Es- place au processus de Réconciliation nationsentiellement pour les pays africains ? ale. Parce durant ces trente dernières années, Les conséquences les plus graves sont res- la paix et la cohésion sociale ont été mises à senties surtout dans les pays qui ne vivraient mal dans ce pays. que des aides des Occidentaux, même pour Le retour du Président Laurent Gbagbo et se nourrir ou pour fonctionner. Parce que les de tous les Leaders qui étaient en exil, dont populations des pays donateurs, sont dev- moi-même, devrait être l’occasion rêvée, enues plus exigeantes avec leurs dirigeants, pour sceller les bases d’une nouvelle Côte ces derniers ne peuvent donc plus voler au d’Ivoire.

37 01/08/21


R

apport

Le 5e Sommet France-Océanie... Quels enjeux ? Paris par Khaled Saad Zaghloul La France possède un trésor au fond du Pacifique, ce merveilleux pays a la chance d›être au centre du terrain de jeu du XXIème siècle que constitue l›océan Pacifique, plein d›incroyables richesses. Grâce à la Polynésie française, qui s›étend sur une surface égale à celle de l›Europe, la France se trouve avoir la deuxième Zone économique exclusive du monde: 11 millions de km carrés, juste après celle des EtatsUnis mais devant la ZEE australienne. Autour de cet océan de 17.500 km de large vit la moitié de la population mondiale. On y trouve les grandes puissances du XXIème siècle dont la Chine et les Etats unis. La France est un Etat à part entière du Pacifique: 500.000 citoyens français vivent en Polynésie, en Nouvelle-Calédonie, à Wallis-et-Futuna et... dans l›îlot de Clipperton. Il y a désormais plus de Français expatriés dans les états riverains de l›océan Pacifique, dont la Chine bien sûr, qu›en Afrique... Pour les protéger ainsi que la ZEE française (pêche), les forces permanentes françaises prépositionnées en zone Indopacifique totalisent 6.800 militaires, 15 bâtiments de la Marine nationale, 22 avions de transport et 16 hélicoptères. Elles se renforcent périodiquement par : le groupe aéronaval ; la mission « Jeanne d’Arc » de l’Ecole d’application des officiers de marine ; une frégate ; un sousmarin nucléaire d’attaque; un avion de transport polyvalent A400M de l’armée de l’Air et de l’Espace avec un avion ravitailleur C135. La France est donc une puissance pacifique. Dans la stratégie internationale de la France, le Président de la République Emmanuel Macron a participé en visioconférence au 5e Sommet France-Océanie de l’Elysée. Pendant ce Vème sommet présidé par la France, il a été question des enjeux à venir et la priorité de collectivités comme la Polynésie et la Nouvelle Calédonie. C’était l’occasion de donner une nouvelle impulsion à la coopération avec les États

et les territoires du Pacifique, en lien avec les collectivités françaises d’outre-mer, afin de surmonter les grands enjeux mondiaux. Ce sommet a permis à la France d’évoquer et de détailler sa politique vis-à-vis de l’Océanie et aux pays océaniens de présenter leur stratégie régionale à l’horizon 2050 s’appuyant sur les défis auxquelles la région est confrontée. Le 6ème sommet France-Océanie est programmé sur la période -2023 2024. La Polynésie française, représentée par le président Edouard Fritch et son vice-président, Tearii Te Moana Alpha ont bien sûr participé par visio-conférence. Plusieurs grands thèmes de discussion ont été abordés par les chefs d’Etat et le gouvernement polynésien : la gestion et la protection des océans, le changement climatique, la résilience et la réponse aux catastrophes naturelles, la reprise économique liée à la crise de la covid19-, ainsi que la connectivité et les infrastructures. Les différents responsables ont réaffirmé leur engagement commun en faveur d’une lutte efficace contre le changement climatique, afin d’éviter des conséquences dévastatrices pour le Pacifique, dont l’élévation du niveau de la mer, avec également comme but l’arrêt de la perte de biodiversité, en prenant en compte le lien entre les océans et le climat.

Solidarité du Pacifique, face à la COVID-19 Les chefs d’État, de gouvernement, de territoires, ou représentants de la France, de l’Australie, des Îles Cook, des États fédérés de Micronésie, de la République des Fidji, de la République des Kiribati, de la République des Îles Marshall, de la Nouvelle-Calédonie, de la Nouvelle-Zélande, de Niue, de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, de la Polynésie française, des Samoa, des Îles Salomon, du Royaume des Tonga, des Tuvalu, du Vanuatu et de Wallis et Futuna, en présence des représentants des organisations régionales, ont réaffirmé leur attachement à l’unité et à la solidarité de la grande famille

38

01/08/21


Le Président de la République Emmanuel Macron

du Pacifique, face à la COVID19- et à ses répercussions, ainsi que face aux autres problématiques communes, telles que le changement climatique. Dans ce contexte, ils ont salué les efforts déployés par la région du Pacifique pour consolider un régionalisme prônant un Pacifique bleu et pour élaborer une Stratégie pour le Continent Bleu du Pacifique à l’horizon 2050, au titre du cadre pour la construction régionale dans le Pacifique. Ils se sont félicités également du partenariat important et ancien qui unit la région des îles du Pacifique à la France et à l’Union européenne (UE), notamment en tant que partenaires du dialogue du Forum des îles du Pacifique (FIP) et partenaires du développement. L’aide de la France dans la surveillance des eaux territoriales Le président Macron a dit que « la sécurité de la région est au cœur de notre stratégie Indopacifique avec les collectivités françaises du Pacifique, la Polynésie française, la NouvelleCalédonie, Wallis et Futuna. Nous continuerons de nous déployer pour venir en soutien à nos voisins du Pacifique, en particulier dans les domaines de la surveillance des eaux territoriales, de la police des pêches, du sauvetage en mer et de l›assistance aux navires en difficulté comme de la lutte contre les pollutions maritimes. Et à ce titre, les Forces armées en Nouvelle Calédonie, basée à Nouméa, les Forces armées en Polynésie française, basée à Papeete, jouent un rôle déterminant avec le soutien dans la région, plus largement de nos bases existantes, entre autres aux Emirats arabes unis et à Djibouti, mais également celles qui sont basés dans l›Océan Indien. Pour mieux faire face aux logiques justement de prédation dont nous sommes collectivement victimes, je souhaite consolider notre réseau de coopération maritime dans le Pacifique sud et

39

01/08/21

Dans la stratégie internationale de la France, le Président de la République Emmanuel Macron a participé en visioconférence au 5e Sommet France-Océanie de l’Elysée. nous allons lancer un réseau de garde-côtes du Pacifique sud autour de 3 piliers : l’échange d’informations, la coopération opérationnelle et la formation ». Ce réseau sera créé au bénéfice des États du Pacifique et « pour protéger la première de leur richesse qu’est l’espace maritime. » Conclut le président Français.

Les conclusions du sommet Vivement préoccupés par le retard pris dans la mise en œuvre du programme de développement durable à l›horizon 2030 ainsi que par l’aggravation des inégalités entre pays et en leur sein à cause de la crise sanitaire et socio-économique provoquée par la COVID19-, les participants ont reconnul’importancedes financements soient durables et que les petits États insulaires en développement du Pacifique puissent y accéder facilement pour


R

apport apport

parvenir à une relance verte, résiliente, solidaire et durable, conforme au Programme 2030 et à l’Accord de Paris. Ils sont conscients de la nécessité d’utiliser les moyens disponibles aussi efficacement que possible et d›une manière durable du point de vue socio-économique et environnemental, afin de remédier au manque d’investissement dans les infrastructures durables. ils reconnaissent qu’il est nécessaire de promouvoir des investissements garants d›une concurrence juste et ouverte et de normes élevées, tout en veillant à la soutenabilité de la dette des pays en développement. Ils sont soutenus le développement des capacités en matière de planification et de préparation des grands projets d›infrastructures et ils encouragent le développement des projets bancables. Les pays développés sont appelés à atteindre un collectif de financement visant à mobiliser 100 milliards de dollars

Ce sommet a permis à la France d’évoquer et de détailler sa politique vis-à-vis de l’Océanie et aux pays océaniens de présenter leur stratégie régionale à l’horizon 2050.

américains par an Dans la continuité du 4e Sommet France-Océanie tenu à Paris à la veille de la COP 21, ils ont réaffirmé leur ferme soutien à la mise en œuvre complète et efficace de l’Accord de Paris, qu’ils considèrent comme le cadre d’une action climatique ambitieuse. En amont de la prochaine COP 26, ils ont appelé toutes les Parties qui ne l’auraient pas encore fait à réviser leurs contributions déterminées au niveau national ainsi que leurs stratégies à long terme en poursuivant les efforts visant à limiter à °1,5C la hausse moyenne de la température mondiale au-dessus des niveaux préindustriels. Ils ont appelé également les pays développés à atteindre l’objectif collectif de financement visant à mobiliser conjointement 100 milliards de dollars américains par an, en tenant compte des besoins et des priorités des États Parties en développement. Cet objectif comprend les financements destinés à améliorer l’adaptation et la résilience. Ils soulignent le rôle fondamental de l’océan Pacifique dans la lutte contre le changement climatique, la préservation de la biodiversité et l’appui au développement durable. Toutefois, cet océan est en proie à des menaces persistantes et à une forte exploitation qui nécessitent de renforcer sa protection. Les priorités, préoccupations et engagements des dirigeants du Forum des îles du Pacifique à ce sujet sont définis dans leur déclaration de 2021. En reconnaissant les menaces que fait peser l’élévation du niveau de la mer liée au changement climatique sur la sécurité, la paix, la prospérité et le développement de la région, ils sont d’accord sur la nécessité de poursuivre les discussions sur la

40

01/08/21

L’île de Moorea, en Polynésie française


5e Sommet FranceOcéanie

meilleure manière de préserver les zones maritimes. Ils reconnaissent que la pollution par les plastiques menace la survie des écosystèmes en général, et celle des espèces et des écosystèmes marins en particulier, avec des conséquences dramatiques pour la santé et la résilience des océans et de leurs ressources et des répercussions négatives sur l’équilibre de leurs économies et de leurs sociétés. En notant ses effets disproportionnés sur l’océan Pacifique et ses pays insulaires en général. Ils réaffirment leurs engagements en vertu du Traité sur la zone dénucléarisée du Pacifique Sud et de la Convention sur la protection des ressources naturelles et de l’environnement de la région du Pacifique Sud et des protocoles y afférents. 41 millions d’euros dédiés au renforcement des économies des pays et des territoires du Pacifique La nécessité d’adopter des solutions fondées sur la nature dans le cadre d’approches à long terme pour développer la résilience face aux effets du changement climatique et aux catastrophes, et ils apprécient à cet égard l’Initiative Kiwa, soutenue financièrement par la France, l’UE, la NouvelleZélande, l’Australie et le Canada. Grâce aux nouvelles contributions récemment approuvées par l’Unioneuropéenne, la Nouvelle-Zélande et la France, le total des financements disponibles dédiés au renforcement de la résilience des écosystèmes, des économies et des communautés locales des pays et des territoires du Pacifique avoisine désormais 41 millions d’euros. Vaccins pour tous les habitants du pacifique Réaffirmant la solidarité régionale et le multilatéralisme qui sont importants pour surmonter les répercussions multiples

41

01/08/21

de la pandémie de COVID19-. Ils soutiennent la distribution rapide et équitable de vaccins sûrs et efficaces à tous les habitants du Pacifique. appelant à une riposte et à des efforts de relance de la région concertés et soutenus, en recourant tant aux systèmes nationaux que régionaux, afin de protéger les plus vulnérables, de soutenir les moyens de subsistance économiques, de rétablir les liaisons aériennes et maritimes et de reconstruire de manière plus solide au service d’un Pacifique bleu solidaire au plan social et résilient au plan économique. La lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non règlementée (INN) est une priorité importante et passe notamment, en tant que de besoin, par un travail en commun sur l’application de stratégies et de mesures visant à exclure les produits de la pêche INN des flux commerciaux et à supprimer les subventions contribuant à la surcapacité, à la surpêche et à la pêche INN. Ils soulignent la nécessité de recourir à des technologies appropriées, notamment des images satellites, pour renforcer la surveillance maritime des zones économiques exclusives (ZEE) et la préparation aux catastrophes naturelles, tout en consolidant aussi les savoir-faire traditionnels et en soutenant les systèmes d’alerte précoce face aux risques climatiques (CREWS). La France a proposé enfin d’accueillir une formation annuelle de garde-côtes dans le cadre des exercices de l’initiative quadripartite dans le Pacifique (Pacific QUAD) en appui à l’Agence des pêches du forum des îles du Pacifique ; la première de ces formations se tiendra à Papeete à la fin de l’année et la suivante à Nouméa en 2022.


R

apport

Une feuille de route mondiale pour l’égalité entre Femmes et Hommes

Forum Génération Égalité 2021 Paris de notre correspondant : Khaled Saad Zaghloul En 1995, à Pékin, se tenait le premier grand rendez-vous féministe international. En 2021, soit 26 ans plus tard, la France se veut le nouveau carrefour de la défense mondiale des droits des femmes. A Paris, du 30 juin au 2 juillet 2021au Carrousel du Louvre, le Président Emmanuel Macron a organisé le Forum Génération Égalité, coprésidé par la France et le Mexique, placé sous l’égide d’ONU-femmes, L’Egalité entre les femmes et les hommes, de la grande cause du quinquennat à une grande cause mondiale lors du Forum Génération Égalité. Ce n’est pas la première fois que le président français fait sa profession de foi féministe face aux journalistes du monde ; il a d’ailleurs fait de cette cause l’une des grandes priorités de son quinquennat. Aux femmes « qui voulaient simplement être libres de conduire, qui revendiquent simplement de ne pas porter un voile ou d’avorter, nous sommes là pour leur dire que leurs combats sont les nôtres », lance-t-il encore. Paris a réuni donc, des chefs d’État et de gouvernement, des dirigeants d’organisations internationales, des militants et militantes de la société civile et d’organisations de jeunesse, des ministres, le Président du Conseil européen, des dirigeantes et dirigeants d’organisations non-

Le Forum a lancé un Plan d’accélération mondial pour l’égalité entre les femmes et les hommes

gouvernementales, des philanthropes et des dirigeants d’entreprises du secteur privé, pour porter des engagements concrets afin de faire progresser les droits des femmes et des jeunes filles partout dans le monde. Le Forum a lancé un Plan d’accélération mondial pour l’égalité entre les femmes et les hommes, conduit par six coalitions d’action, ainsi qu’un mécanisme de suivi de l’Agenda « Femmes, Paix, Sécurité et Action humanitaire » dans le but de réaliser l’égalité entre les femmes et les hommes au cours des cinq prochaines années et de répondre aux risques croissants qui pèsent sur les droits des femmes en raison de la pandémie de COVID-19. Le Forum de Paris a déjà attiré plus de 40 000 participants en ligne. Paul Kagame, Président du Rwanda, Melinda French Gates, co-présidente de la Fondation Bill et Melinda Gates, MC Soffia, rappeuse brésilienne, et Anne Hathaway, actrice et ambassadrice de bonne volonté des Nations Unies, interviendront notamment au cours des trois jours d’événements en ligne. Ouvert par ses co-organisateurs, Emmanuel Macron, Président de la République française, et Andrés Manuel López Obrador, Président du Mexique, ainsi que par António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, et Phumzile Mlambo-Ngcuka, Directrice exécutive d’ONU Femmes, initiatrice du Forum. Kamala Harris, Vice-présidente des États-Unis, Uhuru Kenyatta, Président du Kenya, Nadia Murad, lauréate du prix Nobel de la paix, Ursula von der Leyen, Présidente de la Commission européenne, et Aya Chebbi, militante féministe tunisienne, comptaient également parmi les intervenants notables de cet événement d’ouverture. La cérémonie a accordé une place centrale aux voix des militants de la société civile et des femmes défenseurs des droits humains. Hillary Clinton, ancienne secrétaire d’État américaine qui défend depuis longtemps l’égalité entre les femmes et les hommes, a participé à un dialogue intergénérationnel avec Julieta Martinez, mili-

42

٠١/08/21


Le président français et Phumzile MlamboNgucka, directrice exécutive ONU-femmes.

tante pour le climat. « Des quotas, oui, mais ce n’est pas assez, ce n’est jamais assez ! », s’écrie Phumzile Mlambo-Ngucka, directrice exécutive d’ONU-femmes à la tribune du Forum génération égalité. « Les femmes ne représentent qu’un quart des parlementaires, des responsables, des émissaires en matière de climat ou de paix et des grands médias du monde entier », dénonce-t-elle. Le ton est donné. En cette deuxième année de pandémie mondiale, où les femmes ont été en première ligne, en tant qu’actrices mais aussi au niveau de son impact économique, il s’agit de trouver les meilleurs outils pour une réelle égalité. De son côté, Emmanuel Macron s’inquiète d’ « Un vent mauvais qui se remet à souffler dans beaucoup de sociétés, car des forces patriarcales veulent reprendre le pouvoir dans une internationale du conservatisme, et remettre en cause des décennies d’acquis ». « Je suis féministe et je le revendique ! », ajoute le président français à l’ouverture de la conférence. Le Forum alimente une imposante coalition pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Il s’agit d’un moment crucial pour les militantes, les féministes, les jeunes et les alliés, pour parvenir à un changement transformateur pour les générations à venir. Le Forum a eu lieu à un moment clé. La pandémie de COVID-19 n’a fait qu’exacerber les inégalités déjà présentes : plusieurs rapports font état d’une augmentation des cas de violences faites aux femmes, ainsi que des répercussions économiques néfastes plus importantes causées à la fois par l’accroissement du volume du travail non rémunéré des soins et de l’assistance aux personnes et par le fait que les femmes exercent généralement des emplois plus précaires, mal rémunérés et qui relèvent du secteur informel. Les femmes de couleur et les femmes autochtones sont con-

43

٠١/08/21

Le Forum Génération Égalité 2021 a été un point d’inflexion mondial majeur pour l’égalité des sexes frontées à des risques et des obstacles encore plus importants. Nous vivons une crise de l’égalité entre les hommes et les femmes, et les aboutissements du Forum Génération Égalité offrent une chance unique de pouvoir y remédier. Accélérer les progrès en matière d’égalité entre les femmes et les hommes Le Forum Génération Égalité 2021 a été un point d’inflexion mondial majeur pour l’égalité des sexes. Cet événement historique a rassemblé gouvernements, entreprises et agentes de changement du monde entier dans le but de définir et annoncer des investissements et des politiques ambitieux. Ensemble, ces parties prenantes se sont engagées dans un plan de cinq ans pour accélérer l’égalité, le leadership et les chances pour les femmes et les filles du monde entier. Ces travaux aboutiront en 2026. Le parcours d’action quinquennal du Forum s’articule autour des éléments suivants un plan d’accélération mondial — une feuille de route mondiale pour l’égalité entre les hommes et les femmes qui vise à tenir la promesse du programme d’action de Beijing et à atteindre les objectifs de développement durable. L’objectif implique l’ensemble des secteurs de la société — gouvernements, société civile, secteur privé, entrepreneurs, syndicats, artistes, universitaires et influenceurs sur les réseaux sociaux — afin de


R

apport

mettre en œuvre des mesures urgentes et un renforcement de la prise de responsabilités.

Moins de paroles, plus d’argent Le Forum Génération Égalité est à l’origine de réformes majeures et mobilisera de nouveaux investissements prévus par le Forum, représentent la contribution collective la plus considérable jamais réalisée au profit de l’égalité entre les femmes et les hommes au niveau mondial. Le Forum met l’accent sur des engagements concrets, plus particulièrement sur la mise en œuvre et le financement de l’égalité entre les femmes et les hommes. Les chefs d’État et de gouvernement de la France, des États-Unis, du Kenya, de l’Argentine, de la Géorgie, de la Finlande, du Canada, de l’Allemagne et de l’Afrique du Sud, ainsi que des dirigeants de l’Union européenne, d’organisations internationales et du secteur privé, ont annoncé des engagements d’envergure, notamment : 40 milliards de dollars supplémentaires de nouveaux investissements qui bénéficieront aux femmes et aux filles, avec des engagements d’un montant total de 17 milliards de dollars attendus de la part des gouvernements au cours des trois jours du Forum, un engagement de 2,1 milliards de dollars annoncé par la Fondation Bill et Melinda Gates lors de la cérémonie d’ouverture pour faire progresser l’accès des femmes aux postes décisionnels, la santé reproductive et l’autonomisation économique, ainsi qu’un investissement de 420 millions de dollars de la Fondation Ford pour lutter contre les menaces qui pèsent sur les droits des femmes en raison de la COVID-19. La Banque mondiale s’est engagée à réaliser des investissements majeurs au profit de ses programmes dans douze pays africains pour combattre les inégalités entre les femmes et les hommes. La mise en œuvre de réformes et de programmes majeurs pour faire progresser l’égalité entre les femmes et les hommes. Le président du Kenya a annoncé une stratégie nationale et l’affectation de ressources pour prévenir et combattre les violences sexistes. Le Premier ministre du Canada a présenté l’engagement pris par son pays d’investir dans un système de soins qui profite aux femmes et aux filles, et la Présidente de la Géorgie a exposé sa

volonté de piloter un changement de la législation sur la définition juridique du viol. La Vice-présidente des ÉtatsUnis a pris des engagements en matière de réformes et de ressources s’agissant des violences sexistes, de la sécurité économique des femmes et des droits et de la santé sexuels et reproductifs. La France offre 100 millions de dollars pour améliorer l’accès aux moyens de contraception et à la planification familiale Le Président Emmanuel Macron, a souligné son engagement d’affronter la crise de l’égalité entre les femmes et les hommes, et a déclaré : « A travers le Forum Génération Egalité, l’objectif de la France est de redire haut et fort, sans concession, que les droits des femmes et des filles sont universels, comme le sont l’ensemble des droits humains, partout, tout le temps. Ce modèle que défend la France n’est pas une négation de nos différences. Il s’agit de ne réaffirmer qu’aucun relativisme culturel ou religieux, aucun particularisme régional ou identitaire, ne justifie qu’une femme ne puisse jouir des mêmes droits et des mêmes opportunités qu’un homme. La méthode française pour parvenir à ce résultat est celle d’une action internationale concertée, un multilatéralisme par les actes. Le gouvernement français a annoncé un engagement de 100 millions de dollars pour améliorer l’accès aux moyens de contraception et à la planification familiale. António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, s’exprimant de Paris, a salué l’objectif ambitieux du Forum qui constitue une occasion « de corriger un déséquilibre mondial, à l’aide de militants, de décideurs et de personnalités de toutes les générations, pour faire de notre monde

40 milliards de dollars pour promouvoir l’égalité entre femmes et hommes 44 ٠١/08/21

Kamala Harris a : activement participé par vidéoconférence


Hillary Clinton, a participé depuis Paris au Forum

une société plus juste et porteuse de plus d’égalité entre les femmes et les hommes. » Le Forum englobe plus de 110 événements conçus pour stimuler l’action en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes, y compris une scène digitale gérée par les jeunes. Les sessions dédiées aux coalitions d’action, à savoir les six thématiques identifiées comme les plus porteuses de changement pour accélérer l’égalité femmes-

hommes (la justice et les droits économiques, la violence basée sur le genre, l’autonomie corporelle et les droits et santé sexuels et reproductifs, l’action féministe sur la justice climatique, les mouvements et le leadership féministes, les technologies et l’innovation au service de l’égalité femmes-hommes), étaient un volet essentiel du programme de l’événement.

Macron : le combat est loin d’être gagné Reconstruire une «économie plus égalitaire», combattre les violences contre les femmes, soutenir les militantes, soutenir l’éducation des filles: Emmanuel Macron avait déclaré que le combat pour l’égalité entre les femmes et les hommes est encore loin d’être gagné. Ce qui est encore une bataille aujourd’hui doit devenir une évidence demain ; il a demandé aux Etats des engagements concrets, notamment financiers pour défendre la démocratie. Kamala Harris la première femme vice-présidente des États-Unis a déclaré par visioconférence que « Pour cela, nous devons lutter pour l’égalité hommes-femmes » et a rappelé l’intention de l’administration Biden de relancer le partenariat de Washington avec ONUFemmes, agence des Nations unies dédiée à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes, auquel l’ancien président américain Donald Trump avait mis un terme.

45

٠١/08/21


R

apport

Célébration sans le moindre respect du protocole sanitaire

Tunisie.. L’Aïd al-Adha en temps d’épidémie

Par : Nasreddine Ben Hadid A l’instar de l’humanité entière, les Tunisiens ont pensé, ou plutôt était dans la certitude qu’il suffisait en Tunisie comme ailleurs, que le peuple observe un confinement strict et sans limites, pour constater la disparition du virus, mais surtout reprendre la vie d’antan… Les semaines, et même les mois sont passés pour que l’humanité constate deux choses, qui ne cessent de choquer les êtres humains : 1. Aucune population (dans sa totalité) ne peut observer un confinement ouvert dans le temps. Des séquelles économiques et des lésions sociales, ont été constatées. Une frange de la population a perdu ses revenus. Une autre frange, non-distincte totalement de la première, n’a pu supporter le confinement : D’où une recrudescence des cas de violence conjugale.

200 dinars tunisiens (62 euros) aux personnes dans le besoin. Sans oublier que les pouvoirs publics ont été un plus généreux à l’égard des patrons… Dans cette situation, la vie en Tunisie comme par ailleurs, ne peut s’arrêter. Les gens continuent à travailler, faire du commerce, s’adonner à toutes les uses et coutumes sociales : La mort (version nouvelle) :

Le mode de transmission, et ces images lugubres, que les médias transmettent des salles des soins intensifs, dans des hôpitaux surchargés, sans oublier les cris de secours en quête d’une bonbonne d’oxygène, a induit la mort d’une peine plus grave que celle d’avant le Coronavirus. Chose encore plus frappante concernant la mort des malades atteints du Coronavirus. Les funé2. L’Etat ne peut prendre en charge les salaires railles qui drainaient des dizaines de parents, des ouvriers du secteur privé, qui déjà souff- amis et voisins, continuent à avoir lieu, sans raient du mal-emploi, comprendre, absence de observer les règles élémentaires du protocole toute forme de contrat de travail. Sans oublier sanitaire. Les mêmes accolades, pleur des uns que la majorité ne disposait pas de couverture dans les bras des autres. Rares, et même très sociale. Certes, l’Etat a plus ou moins, octroyé rares, ceux et celles, qui portent des masques.

46

01/08/21


Chose plus étrange, la mort d’un député, a drainé lors des funérailles, un très grand nombre de personnes, aussi bien la famille, qu’une partie de la classe politique, sans le moindre souci des dangers que peuvent représenter ces rassemblements. Comme si le virus n’existait pas. De ces images de cimetières d’un autre temps, se distinguent des exemples, certes rares, mais ont pu se différencier. Des personnes, tout en annonçant la mort d’un proche, insistent sur le fait, que les funérailles se feront dans la plus stricte intimité familiale. Avec des remercîments pour ceux et celles qui ont pris la peine de présenter leurs condoléances «à distance», par téléphone, ou via les réseaux sociaux. Certes, des directives existent, les médias ne cessent de mettre en garde la population, essentiellement contre les rassemblements à caractère social. Mais il faut prendre en considération un caractère social plus qu’important : Personne ne peut dire à une autre personne qui vient assister aux funérailles, que «sa présence n’est pas souhaitée». Dans les quartiers populaires, la tradition l’emporte (et de très loin) sur la prudence.

47

01/08/21

Les consignes du protocole sanitaire visent à limiter, et même éradiquer le virus, mais la nature humaine, est autre. L’amour au temps du Covid-19 Selon les statistiques, le nombre des mariages, a nettement baissé les six premiers mois du Coronavirus. La courbe à repris depuis. Le coté social n’a pas pris une ride, ou presque. Les grandes fêtes restent présentes. Certes, certains portent des masques lors de ces rassemblements, mais ces simples outils de précaution, finissent par tomber. Certains chanteurs populaires, dans un air comique et de rigolade, se moquent de ceux qui portent des masques. Une minorité de gens, dans un souci de convoler en justes noces, et à la fois respecter les normes instaurées par le protocole sanitaire, ont bien annoncé leur mariage, mais ont insisté pour que tout le «protocole matrimonial» soit au-dessous


R

apport

du protocole sanitaire. A savoir : la mairie ne peut accepter qu’une dizaine de personnes pour la signature du contrat. Le reste de la cérémonie se fera à distance et au virtuel. Ces «interprétations» assez anodines, ne peuvent satisfaire une population en manque de distractions. Certes, les consignes du protocole sanitaire visent à limiter, et même éradiquer le virus, mais la nature humaine, est autre. Il faut rappeler que les consignes précisent que la présence ne peut dépasser 30 personnes, qui doivent se rassembler dans un espace pouvant les contenir dans le respect des règles du protocole sanitaire.

Une fête pas comme toutes les fêtes. L’Aïd al-Adha, ou l’Aïd el-Kébir, est comme toutes les fêtes, ne peut se faire sans rassemblement familial. Encore plus, pour une très grande partie des Tunisiens, cette fête est l’occasion par excellence pour passer quelques jours en famille. Avec le Covid-19, l’équation est autre. Entre respect des normes du protocole sanitaire, d’une part et observation des coutumes, à la fois religieuse et familiale d’autre part, il faut dire que ce-

Avec le Covid19-, l’équation est autre. Entre respect des normes du protocole sanitaire, d’une part et observation des coutumes, à la fois religieuse et familiale d’autre part. 48

01/08/21

Mariage au temps du Covid-19

Marché aux bestiaux


Marché aux bestiaux

tte fête est l’occasion par excellence pour le plus important déplacement humain en Tunisie. Déplacements, qui de l’avis des scientifiques, constituent une «occasion» de propagation du virus. L’achat du mouton, dans des marchés improvisés, sans le moindre respect du protocole sanitaire, sont pointus du doigt, surtout que les marchands des bestiaux proviennent de tous les coins du pays. Raisons très valables pour une propagation encore plus grande. Encore plus, devant un système sanitaire effondré selon les propres paroles d’une imminence en la matière, des voix se sont levées pour demander de faire abstraction de cette fête, et consacrer l’argent en moyenne 700 dinars tunisiens (217 euros) pour l’acquisition de machines respiratoires, qui manquent atrocement aux unités sanitaires en Tunisie. Il suffit d’imaginer que les Tunisiens égorgent chaque Aïd, entre deux millions et deux millions et demi de moutons. Entre 430 et 540 millions d’euros. De quoi rénover un très nombre d’établissements sanitaires.

La police est incapable, ou plutôt impuissante totalement, de mettre fin à ces «rassemblements illégaux».

Plus graves encore : La police est incapable, ou plutôt impuissante totalement, de mettre fin à ces «rassemblements illégaux». La peur d’une confrontation certaine avec la population, fait que la police locale, que les pouvoirs publics, se contentent de conseils, sans oser réprimer les contrevenants. Dans une déclaration commune, les ministres du Transport et celui de la santé, ont annoncé que toutes les dispositions seront prises, dans le but d’assurer «un respect total et complet, du protoLa loi n’est pas la loi : cole social» dans les transports publics. L’image n’a pas changé : Toujours les mêmes Les scientifiques sont unanimes : Ces rassem- bus et les mêmes rames du métro, pleins à blements (funérailles, mariages et autres), assu- craquer. Les voyageurs trouvent plus de peine à ment un rôle plus que dangereux dans la diffu- respirer que garder des masques qui ne font que sion du virus. suffoquer leurs porteurs.

49

01/08/21


E

conomie

La guerre réveille le spectre de la famine

Crise du Tigré en Éthiopie Par : Nasreddine Ben Hadid

avec la prise de la capitale régionale Mekele par les forces loyales aux autorités régionales dissidentes, Deux images distinguent l’Ethiopie actuellement : issues du Front de libération du peuple du Tigré Celle de la guerre en Tigré, avec son lot de sang, (TPLF), lundi 28 juin. de mort, et de désolation. La deuxième concerne le «On estime que plus de 400 000 personnes ont barrage «La Renaissance», et le risque d’embraser franchi le seuil de la famine et que 1,8 million de personnes supplémentaires sont au bord de la famtoute la région du Corne de l’Afrique. Une troisième image, déjà ancestrale, refait surface, ine », a-t-il averti. Et d’ajouter que «certains sugcomme si les portes de l’apocalypse s’ouvraient. gèrent que les chiffres sont encore plus élevés et La famine aussi, qui dans le temps a soulevé le 33.000 enfants souffrent de malnutrition sévère», monde, tellement les images étaient, et surtout rest- a-t-il souligné. «Les vies de bon nombre de ces personnes dépendent de notre capacité à les atteindre ent atroces. avec de la nourriture, des médicaments». «Nous devons les atteindre maintenant. Pas la semaine Guerre et famine prochaine. Maintenant», a-t-il lancé. «Plus de 400 000 personnes ont franchi le seuil de la famine au Tigré, région du nord de l’Éthiopie en Une amère victoire guerre depuis huit mois», a prévenu début juin, un haut responsable de l’ONU. L’organisation exhor- Lorsque le Premier ministre Abiy Ahmed a proctant par ailleurs les rebelles à appliquer le cessez- lamé la victoire après la prise de Mekele le 28 novembre, peu ou personne, n’a cru que cette vicle-feu décrété par l’Éthiopie. Il s’agit de Ramesh Rajasingham, secrétaire géné- toire allait clore des problèmes qui remontent à des ral adjoint par intérim aux affaires humanitaires de décennies. A savoir que les combats n’ont jamais l’ONU, qui a déclaré vendredi 2 juillet, lors de la cessé entre les forces pro-TPLF et l’armée éthiopipremière réunion publique du Conseil de sécurité enne, épaulée par des troupes des autorités régionde l’ONU sur le Tigré depuis le déclenchement du ales voisines de l’Amhara et l’armée de l’Érythrée. conflit en novembre, que «la situation au Tigré s’est «5,2 millions de personnes, soit 91% de la population du Tigré, ont besoin d’une aide alimentaire considérablement aggravée». Selon des ONG et le Programme alimentaire d’urgence», selon le PAM, car la guerre a plongé la mondial (PAM), «Deux ponts cruciaux pour région dans une situation humanitaire dramatique. l’acheminement d’aide au Tigré ont par ailleurs été L’agence onusienne a indiqué repris ses opérations détruits cette semaine par les forces éthiopiennes». d’aide après une pause de deux jours, espérant atCette destruction fait suite, au tournant majeur, teindre 30.000 personnes «en quelques jours». Dé-

50

01/08/21


Des images qui refont surface.

plorant que deux ponts majeurs menant au Tigré aient été détruits, affirmant que «des vies seront perdues si les routes d’approvisionnement vers le Tigré ne s’ouvrent pas complètement et si les parties prenantes au conflit continuent de perturber ou de mettre en danger la libre circulation» de l’aide.

Une catastrophe humanitaire Toujours début juin, l’ambassadrice américaine aux Nations unies, Linda Thomas-Greenfield, lors d’une visioconférence internationale organisée par les Etats-Unis et l’UE, a déclaré que «la famine est peut-être déjà en cours dans certaines zones, menaçant la vie de centaines de milliers de personnes. C’est inadmissible», avant d’ajouter : «Nous assistons à un cauchemar humanitaire (...). Nous ne pouvons pas laisser l’Ethiopie mourir de faim. Nous devons agir maintenant». Quant à Janez Lenarcic, le commissaire européen chargé de la gestion des crises, il a déclaré : «Pour éviter une catastrophe humanitaire, l’ensemble de la communauté internationale doit agir directement et indirectement, rapidement et avec vigueur». Sans oublier qu’outre la famine, des exactions, dont l’usage généralisé du viol sont dénoncées.

51

01/08/21

*Deux images distinguent l’Ethiopie actuellement : Celle de la guerre en Tigré, La deuxième concerne le barrage «La Renaissance». Un passé qui refait surface La famine qui a touché l’Éthiopie en 1984 et 1985 est en fait composée de deux famines qui ont sévi simultanément dans le pays, l’une au sud et la seconde, qui fut la plus sévère, au nord. Dans le nord, l’insurrection du Front de libération des peuples du Tigré et la contre-insurrection gouvernementale furent les causes ultimes de la famine, même si sa cause première était les faibles précipitations de 1984. Dans le sud, la famine était associée avec l’insurrection du Front de libération Oromo. La crise a suscité une vive émotion dans le


E

conomie

monde, relayée par les médias, notamment en occident où des actions caritatives furent menées telles que la sortie des chansons We Are The World aux États-Unis, SOS Éthiopie des Chanteurs sans frontières en France, Tears Are Not Enough de Northern Lights au Canada, Les Yeux de la faim de la Fondation Québec-Afrique au Québec, Cantaré, cantarás de Hermanos en Espagne, Do They Know It’s Christmas? de Band Aid au Royaume-Uni et l’organisation du concert Live Aid en juillet 1985. L’économie de l’Éthiopie est fondée sur l’agriculture qui représente 90 % des exportations du pays et 80 % des emplois. Elle est la première activité économique du pays mais aussi la principale source d’alimentation pour les Éthiopiens.

De l’aide, toujours de l’aide Un financement supplémentaire de 181 millions de dollars, a été annoncé par les États-Unis. Pour «fournir des denrées alimentaires vitales, des produits agricoles, de l’eau potable, des abris, des soins de santé et des services essentiels» aux personnes dans le besoin au Tigré. Une aide de 250 millions d’euros «pour lutter con-

Selon des ONG et le Programme alimentaire mondial (PAM), «Deux ponts cruciaux pour l’acheminement d’aide au Tigré ont par ailleurs été détruits cette semaine par les forces éthiopiennes». 52

01/08/21

Une famine qui fera date

Un présent si douloureux


Revivre le passé

tre la faim», a été annoncée, par la Commission européenne, dont 50 millions d’euros spécialement alloués au Sahel et à l’Afrique de l’Est. Mais l’acheminement de l’aide est bloqué par les belligérants.

Du sang, toujours dans le sang En 1973, une famine avait touché la province Wollo, tuant entre 40 et 80 000 personnes, principalement des bergers Afar et des agriculteurs Oromo qui subissaient la confiscation massive de leurs terres par les classes aisées et le gouvernement de l’empereur Hailé Sélassié. Cet épisode de famine contribua à ébranler la légitimité du gouvernement et, en 1974, un groupe de soldats dissidents connu sous le nom de Derg renversa Sélassié. Le Derg créa une Commission d’aide et de réhabilitation chargée de rechercher les causes de la famine et en prévenir une nouvelle, puis il abolit le système féodal de propriété terrienne en mars 1975. En 1976, des insurrections contre le Gouvernement militaire provisoire de l’Éthiopie socialiste mis en place par le Derg éclatent dans toutes les régions du pays. En réaction, le chef de l’État, Mengistu Hailé Mariam, déclenche une campagne de répression que l’on surnommera la Terreur rouge (1977-1978) au

53

01/08/21

«Plus de 000 400 personnes ont franchi le seuil de la famine au Tigré», a prévenu début juin, un haut responsable de l’ONU. cours de laquelle des étudiants et des jeunes soupçonnés d’être membres ou sympathisants du Parti révolutionnaire du peuple éthiopien sont systématiquement exécutés. Cet épisode marque le début d’une détérioration de l’économie de l’Éthiopie. Le prix des céréales est fixé par le gouvernement et est si faible qu’il décourage les agriculteurs. Or, dans le même temps, le Derg instaure un système de «permis de voyage» pour dissuader les agriculteurs de s’engager dans des activités non-agricoles. Par ailleurs, l’effondrement des fermes d’État, qui employaient un grand nombre de travailleurs saisonniers, fit que plus de 500 000 agriculteurs du nord de l’Éthiopie perdirent une partie de leurs revenus. Enfin, le Commerce de gros des céréales fut déclaré illégal de telle sorte que le nombre de négociants passa de 30 000 à moins de 5 000 dix ans après la révolution.


c

ulture

Un livre américain : La vie d’Edward Saïd Par: Mohammed Ali Saleh Washington : Il semble que ce livre américain, et les commentaires des Américains à son sujet, n’aient pas encore découvert le vrai Edward Saïd. Son esprit profondément enraciné, a erré de Jérusalem, en passant par le Caire, Beyrouth et à travers les mondes arabe et islamique, avant d’atteindre les États-Unis. Et il s’est avéré plus grand et plus durable que le contenu du livre et les commentaires qui s’y rapportent. Les Américains ont décrit Saïd comme «un universitaire polyglotte, connu pour avoir dirigé des séminaires théoriques, en costume de Savile Row». Il est«défenseur des effets dramatiques de la littérature sur la politique et la vie civique». Aussi, «un intellectuel stratège newyorkais, et flatteur». Du moins, l’auteur a essayé de comprendre le vrai Saïd. Timothy Brennan, auteur de «Places of the Mind : The Life of Edward Saïd», était l’élève et l’ami de Saïd. Il est maintenant professeur à l’Université du Minnesota. Est l’auteur d’ouvrages philosophiques, notamment : «The World in a Home : Present Cosmopolitanism», «Attitude Wars : The Cultural Politics of the Left and Right» et «Salman Rushdie and the Third World : Myths of the Nation». L’auteur a profité de sa relation avec Saïd, sa famille et ses amis. Il s’est servi des notes de ses cours, qui remontent aux années soixante-dix. A bénéficié des avis de quelques critiques de Saïd, et a profité des dossiers classifiés du Federal Bureau of Investigation (FBI). Personne ne devrait être surpris que le FBI ait espionné Saïd. Il suffisait, bien avant qu’il ne devienne une figure nationale et internationale, qu’un étudiant arabe critique Israël. C’était avant même qu’il ne devienne professeur à l’Université Columbia (à New York) en 1962.

Mais l’auteur et d’autres Américains ont essayé de rendre justice à Saïd. L’auteur écrit : «Les activités politiques de Saïd ont trouvé leur fondement dans la critique littéraire». Il s’agit d’une référence à la traduction et à l’édition par Saïd de documents du mouvement palestinien dans les années 1970 et 1980, y compris le premier discours de Yasser Arafat aux Nations Unies en 1974. Aussi, d’autres Américains ont décrit Saïd comme «un défenseur infatigable des droits palestiniens», et «l’intellectuel palestinien le plus influent, le plus controversé et le plus célèbre du vingtième siècle». Ses écrits ont brisé les frontières des universitaires occidentaux, et ont ouvert les portes à une nouvelle génération d’universitaires non-blancs. Il a instauré une nouvelle prise de conscience de l’ère post-coloniale. Le livre retrace la vie de Saïd de Jérusalem à l’Université de Columbia, avec un grand intérêt pour sa campagne politique et intellectuelle en faveur des Palestiniens, des Arabes et des musulmans. Oui, «Musulmans», car lui, un chrétien, a écrit en 1981 le livre «Covering Islam : How American Media and Experts Define Our View of the World». Cependant, la plupart des écrits politiques de Saïd concernaient l’Organisation de libération de la Palestine, Yasser Arafat et l’Accord d’Oslo (1993, sur l’autonomie des Palestiniens en Cisjordanie et à Gaza). Ces écrits illustrent sa relation étroite avec Arafat. Puis explique Livre : «Places of the Mind : The Life of Edward Saïd« Auteur : Timothy Brennan Editeur : Farrara, New York Edition papier : 492 pages Prix : papier : 21, électronique : 17 dollars

54

21/٠٨/01


l’inimitié entre eux. Non seulement à cause de la complexité du problème palestino-israélien, mais aussi à cause de la complexité des différences entre les Palestiniens eux-mêmes. Saïd a plusieurs fois changé d’opinion : Premièrement, à l’instar d’Arafat, il a soutenu une solution à deux États. Deuxièmement, contrairement à Arafat, il s’est opposé aux accords d’Oslo. Troisièmement, vers la fin de sa vie, il a préconisé la solution d’un seul État. Cependant, malgré ces transformations, Saïd peut être décrit comme le pionnier. (Récemment, les dirigeants palestiniens ont abandonné la solution à deux États, appelant à la solution d’un seul État.) Cependant, Saïd reste un «combattant en exil», loin de la Palestine même. Arafat, dans un moment de colère, a comparé la vie à New York à la vie à Gaza, comme comparer son keffieh aux costumes élégants de Saïd. Le livre présente de Saïd comme factuel et profane. Cela signifie qu’il n’était pas un rêveur passionné, ni un religieux djihadiste. Saïd a évoqué d’une «victoire presque totale du sionisme» et a semblé perdre espoir lorsqu’il est revenu de la Cisjordanie aux États-Unis, écrivant sur des colonies sans fin et des autoroutes stratégiquement construites (pour une occupation permanente). Le livre considère Saïd plus comme philosophe

55

21/٠٨/01

qu’homme politique. Il est plus critique envers l’Occident que défenseur de la Palestine. En effet, Saïd s’est basé sur les maux de l’Occident, et du capitalisme qui a conduit au colonialisme, puis à l’impérialisme, qui a coopéré avec le sionisme pour établir Israël. Cela signifie qu’Israël est devenu un sousproduit du plus grand mal occidental. Le livre de Saïd «L’Orientalisme», publié en 1978, a remis en question les fondements de la culture occidentale, qui était, elle-même, un sous-produit du colonialisme et de son racisme. Selon le livre de Brennan, Saïd «a ravivé les vieilles habitudes de lecture de livres en fonction de leur époque et de leur lieu. Cette habitude est devenue une partie de son argument selon lequel ce qui s’est passé dans le passé n’est pas désespérément mystérieux, mais peut être récupéré grâce à son interprétation». Saïd a réitéré que la recherche entreprise par une personne, pour l’équité et la justice dans le passé est meilleure que le sentiment d’une personne d’être une victime. Il a écrit : «Malheureusement, le statut de victime n’apporte pas une contribution significative à l’humanité. C’est un sentiment négatif. Oui, l’injustice du passé doit être considérée, mais ce n’est pas suffisant à moins que l’injustice du passé ne soit transformée en un processus intellectuel qui inclut tous ceux qui souffrent d’injustice». Comme le dit le livre. Il semble que Saïd est devenu «victime de son génie». Mais il «a vécu dans l’agonie». Peut-être qu’il n’aurait pas dû devenir un politicien palestinien, discutant avec Yasser Arafat, George Habash, Nayef Hawatmeh et d’autres. Peut-être aurait-il dû se borner à être un philosophe universel et historique. D’autant plus que les événements ont prouvé que les Palestiniens ne sont pas d’accord concernant l’étape suivante. En fait, Saïd lui-même, comme dans le livre, ne savait pas quoi faire ensuite. Au contraire, il a soulevé l’opposition au sein de sa famille parce qu’il a coopéré avec les Israéliens. Saïd a co-fondé avec Daniel Barenboim un orchestre musical pour réunir de jeunes musiciens arabes et israéliens. Mais «certains membres de sa famille l’ont critiqué», a écrit son ami, l’auteur du livre. En 1980, j’étais un nouveau journaliste arabe à Washington, quand j’ai fait ma première interview avec Saïd, (d’autres interviews ont suivi au fil des ans). Autant j’ai été surpris par la simple présence d’un ardent défenseur des questions arabes et islamiques aux États-Unis à cette époque lointaine, autant Saïd a été surpris par la présence de médias arabes et islamiques aux États-Unis. À la fin du premier entretien, il a mis sa main sur mon épaule et m’a dit : «Nous allons coopérer». Des étrangers en terre étrangère, mais ont résisté.


Un magazine politique Mensuel

Issue 1812 - Août 01/08/2021

Najla Mangoush... La première femme ministre des Affaires étrangères de l’histoire de la Libye www.majalla.com


A

rt

Ce que vous devez retenir de la 74e édition du Festival de Cannes

Festival de Cannes 2021: Jury, projections et palmarès Par Emna Darwazi

de retour

Le Festival de Cannes, qui a été annulé l›année dernière en raison de la pandémie, est de retour avec un bouquet de films incontournables. La 74e édition du Festival s’est tenue du 6 au 17 juillet. La plus grande fête du cinéma international est

Le grand événement cinématographique a eu 14 mois de retard, à cause de la pandémie. Et il fut grand temps pour les commerçants, hôteliers et restaurateurs de la ville de Cannes, qui espéraient que le retour du glamour et des revenus du festival annonçait une renaissance

58

01/08/21


Au centre, Julia Ducournau et sa palme d›or pour «Titane» AFP

plus large pour la région et le monde culturel français après une année sans lumières. Quelles sont les mesures de sécurité prises à Cannes face au Coronavirus ? *Après un premier report, les organisateurs de Cannes ont tenté d’organiser le festival à l’ère du Coronavirus, malgré les inquiétudes concernant le variant delta qui se propage rapidement à travers l›Europe. *Les infections virales dans la région cannoise ont été légèrement inférieures à la moyenne nationale par habitant ces dernières semaines, et les vaccinations vont légèrement plus vite. Mais les responsables locaux ont exprimé leur inquiétude quant au fait que l›ouverture aux étrangers expose les destinations touristiques comme Cannes à un nouveau risque épidémique. *Les masques étaient obligatoires lors des événements du festival et les participants ont

59

01/08/21

Chaque année, des célébrités font le pèlerinage dans le sud de la France pour le Festival de Cannes afin de célébrer le cinéma. dû effectuer un test toutes les 48 heures. Mais les cinéphiles ont pu s›asseoir côte à côte et le festival n›a pas eu de composante virtuelle. Qui sont les membres du jury ? Cette année, Spike Lee était le Président du Jury. Il s›agissait d›un jury majoritairement féminin pour le festival de Cannes, qui a été critiqué ces dernières années pour son manque de représentation féminine. Il a été assisté de Mélanie Laurent, Mati Diop, Mylène Farmer,


Maggie Gyllenhaal, Jessica Hausner, Kleber Mendonça Filho, Tahar Rahim et Song KangHo. Les moments inoubliables à Cannes 2021 C›est contre toute attente que le Festival de Cannes a eu lieu cette année – un exploit logistique qui a nécessité des tests de masse, le port du masque et un nouveau système de billetterie en ligne. Et à la fin, le jury, dirigé par Spike Lee, a annoncé une sélection de lauréats qui avaient de l›audace et de la magie du cinéma – en particulier dans le cas de ‘’Titane’’ et la réalisatrice française, Julia Ducournau, la brillante lauréate de la Palme d›Or. La comédie musicale fantastique d’Adam Driver et Marion Cotillard, ‘’Annette’’, a ouvert le festival. Le film marque les débuts du réalisateur français Leos Carax au cinéma anglais.

L’édition miraculeuse du Festival de Cannes 2021 défie les méandres du Coronavirus.

Le film très attendu de Wes Anderson, ‘’The French Dispatch’’, a reçu un accueil extrêmement positif lors de la première projection. Le film devait sortir en salles fin 2020, mais a été reporté en raison du Coronavirus. De nombreux acteurs vedettes du film comme Tilda Swinton, Timothée Chalamet, Bill Murray et d›autres ont assisté à l›événement et ont reçu une ovation sincère de sept minutes. Cannes, or et gloire… Alors qu›elle assistait à l›avant-première du film franco-italien Three Floors, Bella Hadid a volé la vedette sur le tapis rouge avec son haut collier en or. L›ensemble, un look de la récente collection Haute Couture Automne/Hiver 2021 de Schiaparelli, comportait une simple robe noire avec des manches bouffantes et un décolleté dénudé avec un collier en or en forme de branches pulmonaires. La tenue audacieuse a fait le tour des médias et réseaux sociaux et beaucoup ont loué le modèle pour ses choix de mode aventureux. Moments émouvants Il y avait de la place pour une vraie émotion parmi les paillettes et le glamour, garantie par le célèbre Val Kilmer. Il s’agit d›un récit émouvant

60

01/08/21

Bella Hadid, la reine du tapis rouge au Festival de Cannes dans sa 74e édition.


L’actrice britannique Jodie Turner-Smith à droite, (AFP).

du parcours de la star hollywoodienne, d›une vedette à une personne atteinte de cancer. Incapable de parler ou de manger sans tube après deux trachéotomies, Kilmer n›était pas à Cannes pour la projection, mais le documentaire plein de moments poignants a fait pleurer tant de téléspectateurs la première semaine du festival. Voici le palmarès complet du Festival de Cannes 2021 : - Palme d’Or : Titane de Julia Ducournau

Le réalisateur de French Dispatch Wes Anderson (deuxième à gauche) avec Timothée Chalamet, Tilda Swinton et Bill Murray

61

01/08/21

Le film choc ‘’Titane’’ de la réalisatrice française Julia Ducournau remporte la Palme d’or au Festival de Cannes 2021. - Grand prix ex-aequo : Un héros de Asghar Farhadi et Compartiment numéro 6 de Juho Kuosmanen - Prix de la mise en scène : Annette de Leos Carax - Prix du scénario : Drive My Car de Ryusuke Amaguchi et Oe Takamasa - Prix d›interprétation féminine : Renate Reinsve, dans Julie (en 12 chapitres) de Joachim Trier - Prix du jury ex-aequo : Le genou d›Ahed de Nadav Lapid et Memoria d›Apichatpong Weerasethakul - Prix d›interprétation masculine : Caleb Landry Jones pour Nitram de Justin Kurzel - Palme d›or d›honneur : Marco Bellochio - Caméra d›or : Murina de Antoneta Alamat Kusijanović - Palme d›or du court-métrage : Tous les corbeaux du monde de Tang Yi


M

ODE_DE_VIE

Gabrielle Chanel, créatrice de mode française.

Gabrielle Chanel, un parcours semé de mystères

Coco Chanel, ou l’art de séduire Par Emna Darwazi «Une femme doit sentir comme une femme, pas comme une rose». Coco Chanel Gabrielle Chanel, plus tard appelée «Coco», avait un instinct infaillible pour faire la bonne chose au bon moment, en concevant des vêtements pour les femmes qui les faisaient respirer, marcher, travailler et danser.

Coco Chanel : amante, inflexible, éternelle Gabrielle Coco Chanel a eu des relations amoureuses avec de nombreux hommes puissants, mais elle n›a eu

qu›un seul véritable amour. Étienne de Balsan, un industriel qui la découvre alors qu›elle chante dans un café de Moulins. Boy Capel, l›amour de sa vie décédé à 38 ans dans un accident de voiture. Grand-duc Dmitri Pavlovič, neveu du tsar Nicolas II. Le parfumeur Ernest Beaux, grâce à qui le célèbre Numéro 5 est né. Le Duc de Westminster à qui elle doit sa passion pour le tweed. Hugh Richard Arthur Grosvenor, dit Bendor. Le caricaturiste basque Paul Iribe, qui a perdu la vie lors d›un match de tennis, sous ses yeux. Le baron Hans Gunter von Dinklage, dit Spatz, figure de proue du contre-espionnage nazi. La vie amoureuse de madame Coco est l›une des

62

01/08/21


Gabrielle (Coco) Chanel

histoires les plus fascinantes du monde. Elle aimait profondément du fond du cœur. Elle est restée très proche de tous les hommes avec qui elle a eu des relations et qui l›ont aussi aidée à créer la légende, née de son sens inné du style et de sa capacité à démolir les stratagèmes. Chanel était inflexible, alors qu›elle se concentrait sur ses objectifs sans relâche. Éternelle pour une infinité de raisons: elle libérait les femmes des contraintes d›une mode qui les enveloppait de cages et de corsets; elle a su profiter de la crise de l›après-guerre pour faire fleurir son empire, bien réalisé par Capel, avec son retour dans les années 50; elle a laissé sa marque dans l›histoire avec des phrases qui transmettaient un sens d›elle-même et du monde capable de devenir un archétype.

Le goût de la vie né de l’obscurité

Le nom de Chanel a été inscrit au registre officiel sous le nom de Chasnel. Son père était vendeur de rue. Sa mère meurt prématurément et elle est confiée à la Congrégation du Sacré-Cœur à Aubazine. De cette austérité, et de l›observation attentive des vendeuses parisiennes, qui s›habillaient de noir avec

63

01/08/21

Coco Chanel libérait les femmes des contraintes d’une mode qui les enveloppait de cages et de corsets ; elle a su profiter de la crise de l’après-guerre pour faire fleurir son empire. des cols immaculés, est née la passion pour les deux couleurs contrastées. Embauchée comme vendeuse dans la boutique de la Maison Grampayre à Moulins, elle commence à chanter dans un café, et c›est là où commence son histoire: elle chantait la chanson ‘’Qui qu›a vu Coco?’’ Et grâce à ses chansons, l›histoire d›amour avec Étienne de Balsan commence. C›était le fils d›entrepreneurs textiles. Il l›invita à s›installer dans son château de Royallieu, où elle vécut avec lui pendant six ans. Durant cette période, il l›introduisit dans la société. Coco Chanel était anticonformiste à


intérieur: elle créait des chapeaux de paille légers ornés de fleurs de satin à l›époque des architectures complexes et faisait craquer les femmes pour des créations, comme Emilienne D›Alençon, qui portait la création de Gabrielle à l’hippodrome de Longchamp. En attendant, elle côtoie chevaux et jockeys, développe un goût pour l›essentiel et forme les bases de son style éternel. Passionnée mais inflexible. Alors qu›elle était avec Balsan, Coco a rencontré Boy Capel, un jeune industriel anglais, son véritable amour. Ensemble, ils emménagent. Le nouvel amant l›aida à ouvrir sa première boutique au 31 rue Cambon à Paris. Sa famille s›était opposée à leur union en raison de différences sociales entre eux, ils ont finalement accepté et lui ont donné l›ultimatum d›abandonner tout travail indépendant. Cependant, elle a choisi son travail. «Aussi déchirant soit-il, mon travail était le seul choix possible.» Coco

Chanel à propos de sa rupture avec Boy Capel

Coco cherchait toujours la perfection dans ses créations jusqu’au tout dernier jour de sa vie.

Rodier et le maillot En 1916, Rodier, un fabricant de textile français, lui proposa le maillot, symbole de libération des cages et des crinolines. La guerre devint folle et Boy guida Coco dans sa stratégie pour rester ouverte, et devenir une référence pour les riches parisiens à la recherche de vêtements chics et confortables. Coco ouvra également à Biarritz. 60 couturières sont chargées exclusivement de confectionner des vêtements pour les riches dames ibériques. En 1918, elle rencontre la polonaise Misia Sert, épouse d›un magnat des médias. Lors d›une soirée, elle remarqua que Misia adorait la robe qu›elle portait, elle la lui offrit. Ce geste lui ouvrit la porte des salons par Paul Morand, Pablo Picasso, Jean Cocteau, Max Jacob et Igor Stravinsky. La petite robe noire, Chanel n5° et le sac le plus imité de l›histoire Après la Grande Guerre, Coco possédait cinq ateliers. Elle offrait du travail à 300 ouvriers. Mais l›homme qui l›avait guidé est décédé dans un accident de voiture sur la route entre Paris et Cannes. Après cela, elle s›est lancée dans son travail. Et c›est à cette époque que Coco Chanel a créé le légendaire Chanel Numéro 5.

Chanel, amant, inflexible et le n.5 Grâce à sa relation avec le Grand-Duc Dmitrij Pavlovic, cousin du Tsar Nicolas II, elle rencontre Ernest Beaux, fils du parfumeur du Tsar, qui émigre en France à cause de la Révolution russe. Chanel numéro

64

01/08/21

Marion Cotillard, Claudia Schiffer et Monica Bellucci au ‘’ski’’ pour le défilé Chanel, le 5 mars 2019


Le final du défilé Prêt-à-Porter Printemps-Été 2021 de Chanel, Paris, 6 octobre 2020.

5 avait le même parfum que le savon sur les mains et était composé de molécules synthétiques pour avoir un parfum incomparable. Par la suite, elle crée d›autres parfums : N.22 Gardenia, inspiré de sa fleur préférée, et le numéro 19. La petite robe noire est née dans les années 20. Suzanne Orlandi fut la première à porter la première robe Chanel : elle était en velours noir, ornée d›un simple col blanc. «Le noir contient tout. Même le blanc. Ils sont d›une beauté absolue. C›est le match parfait.»

Coco Chanel Peu de temps après, dans les années 1930, le sac à rabat est né. Chanel s’est inspirée des vestes portées par les hommes d›écurie aux hippodromes. Elle révéla ensuite Chanel 2.55, le célèbre sac à main matelassé en cuir orné d’une chaîne en métal. Chanel 2.55 est né en 1955, et il est devenu le sac le plus copié au monde. En 2013, Karl Lagerfeld crée le Chanel Boy, en l›honneur de Capel.

Hollywood et ses environs : une autre romance La dépression a frappé Madame Coco, et elle est partie à Hollywood. De retour à Paris, elle fait appel à Etienne de Beaumont et Fabio di Verdura pour la création d›une collection de bijoux intemporels. La maison des propriétaires compte 000 20 employés, 34 parfums et produisait 000 28 modèles par an. Coco entame une nouvelle relation amoureuse avec le créateur de base

65

01/08/21

La vie amoureuse de madame Coco est l›une des histoires les plus fascinantes du monde. Paul Iribe, décédé sous ses yeux en 1935 alors qu›il jouait au tennis. Quelques années après, début d›un chapitre controversé de la vie amoureuse de Coco : lors de son séjour au Ritz, elle entame une relation avec le baron Hans Gunter von Dinklage, dit Spatz, figure emblématique du contre-espionnage nazi. Plus tard, elle a commencé une relation avec un des jeunes chefs SS, Walter Schellenberg. Ainsi s›ouvre un autre chapitre de la saga Chanel, le second, avant Karl Lagerfeld. En 1957, elle est invitée en Amérique pour recevoir le prix Neiman-Marcus - l›Oscar de la mode. «Je ne mérite pas tant d›importance, je ne suis qu›une couturière». Coco Chanel au prix Neiman Marcus, 1957 Gabrielle a prouvé qu›une femme n›a pas besoin de se définir par les hommes qui la désirent et l›abandonnent. Car finalement, Chanel était entièrement sa propre création et elle cherchait toujours la perfection dans ses créations jusqu›au tout dernier jour de sa vie.


Po

rt

ra

it

Dua Lipa... Sur le trône de la pop music à 25 ans ! Par «La Majalla»

A souffert des intimidations

Chanteuse anglaise, auteur-compositeur et Star des réseaux sociaux, a débuté sa carrière artistique à l’âge de 14 ans, et ses chansons ont été classées en 2017 comme les plus vendues au Royaume-Uni, puis les plus vendues au monde, même si elle n’avait que 22 ans. C’est l’artiste Dua Lipa.

À l’école, ses camarades de classe ne la voyaient pas en chanteuse, et a beaucoup lutté pour prouver son talent à son entourage. La confiance qu’elle portait en son talent, a fait qu’elle dépasse les commentaires négatifs auxquels elle était confrontée chaque jour de son adolescence. À l’âge de 11 ans, Dua a voulu intégrer la troupe musicale de son école. Le professeur l’a informée qu’elle ne pouvait pas le faire, car sa voix était mauvaise.

Qui est-elle ? Elle est née le 22 août 1995 à Londres dans une famille d’immigrants albanais. Son nom est albanais, et signifie «amour» Elle appartient à une famille d’artistes. Son père, Dukagjin Lipa, est célèbre artiste rock albanais. Dua reconnait qu’elle avait été grandement influencée par lui dans son éducation et qu’il a un impact positif sur sa carrière artistique. À 13 ans, sa famille décide de retourner dans sa patrie d’origine au Kosovo, tandis qu’elle décide de rester seule à Londres. Elle y lance son projet artistique, et commence à publier ses chansons sur YouTube. Avec un grand succès à l’âge de 14 ans. Fervente défenseure des droits des femmes, elle a toujours exprimé avec audace son féminisme et a toujours souligné son désir d’augmenter le nombre de ses fans de sexe féminin. Elle écrit ses propres chansons, avouant s’inspirer de ses expériences avec les jeunes, avec qui elle est sortie, et des problèmes qu’elle a subis en l’amour, et la pérennité de ces relations.

Ses débuts Elle a commencé sa carrière artistique en reprenant des chansons célèbres et en les publiant sur YouTube, avec un succès très fort. La jeune star a exercé comme mannequin, mais n’a pas oublié sa passion pour la musique, pour réaliser un exploit sans précédent dans l’histoire deYouTube, en devenant la plus jeune chanteuse à dépasser le milliard de vues, avec la chanson«New Rules». Pour faire partie de la liste des chanteurs les «plus écoutés dans le monde». Lipa a commencé par publier des chansons qu’elle a réalisées avec des efforts individuels, et ses premiers débuts ont eu lieu après avoir signé un contrat extraordinaire en 2015, pour la publication de «Hotter Than Hell», qui a été classée parmi les chansons les plus vendues au RoyaumeUni. Puis a lancé «Blow Your Mind».

66

01/08/21

Célébrité fulgurante en un temps record Au premier semestre 2016, elle a sorti ses troisième, quatrième, et cinquième, et a occupé une place importante parmi le Top 100. Son succès fulgurant a attiré les cinéastes, et un film a été tourné sur son enfance, sa famille et sa carrière. Elle a sorti son premier album, The Self, en 2017, et son premier single, New Rules, est devenu n°1 au Royaume-Uni et a dominé les chiffres des ventes en Royaume-Uni. En avril 2018, sa collaboration avec Calvin Harris, pour ONE KISS, a fait de la chanson «numéro un» au Royaume-Uni. En 2018, elle est devenue la première artiste féminine à recevoir 5 nominations aux BRIT Awards dans 5 catégories différentes, dont «BritishFemaleArtist, British Song of the Year, Most PopularVideo in Britain». En février 2019, lors des Grammy Awards annuels, elle a remporté le prix du meilleur nouvel artiste et de la meilleure chanson de danse pour «Electricity» produite en collaboration avec Silk City. Dua Lipa... Sur le trône de la pop music à 25 ans ! Chanteuse anglaise, auteur-compositeur et Star des réseaux sociaux, elle a débuté sa carrière artistique à l’âge de 14 ans, et ses chansons ont été classées en 2017 comme les plus vendues au Royaume-Uni, puis les plus vendues au monde, même si elle n’avait que 22 ans. C’est l’artiste Dua Lipa.


S

PORT

Les athlètes arabes forcent l’estime

Jeux olympiques de Tokyo Tunis- La Majalla L’empereur du Japon Naruhito a déclaré, vendredi, ‘’ouverts’’ les Jeux de Tokyo 2020. Au début de la cérémonie d’ouverture, une minute de silence a été observée à la mémoire de ceux qui ont perdu la vie et des êtres chers dans la catastrophe de Corona. Des spectacles associant la culture japonaise traditionnelle et l’art contemporain ont été présentés, comme la collaboration entre l’acteur de Kabuki Ebizo Ichikawa et le pianiste de jazz Hiromi Uehara. Pour l’entrée des athlètes, des musiques de jeux vidéo japonais ont été utilisées, notamment Final Fantasy et Dragon Quest. En outre, 1824 drones ont été utilisés pour créer une image fantastique de la Terre audessus de Tokyo. Le drapeau olympique a été amené sur le site par les athlètes réfugiés et remis aux travailleurs essentiels qui consacrent leur temps et leurs capacités aux défis auxquels le monde est confronté. La flamme, allumée à Tokyo pour la première fois depuis 1964, a été allumée par la joueuse de tennis féminine Naomi Osaka. Dans un stade seulement rempli d’unmillier d’invités en raison du Covid-19 qui a forcé les responsables àorganiser l’événement quasiment à huis clos. Le défilé des 206 délégations a débuté comme le veut la tradition par la Grèce et s’est terminé par le pays-hôte, le Japon. Sur le plan sportif, ces JO sont déjà historiques, puisque, pour la

première fois, il y aura autant de femmes que d’hommes à participer aux 339 épreuves au programme, au nom de l’équilibre entre les sexes cher à ThomasBach, président du CIO, qui a également poussé pour l’inclusion de sportsdits “jeunes et urbains”, comme le skateboard, le surf, le basket 3x3 ouencore l’escalade.

Participation des athlètes arabes Les délégations arabes aux Jeux Olympiques de Tokyo 2021 aspirent à ce que leurs champions continentaux et mondiaux remporteront des médailles dans les différents sports au tableau des épreuves. Les athlètes arabes participant aux Jeux Olympiques de Tokyo 2021 se préparent à participer à des compétitions difficiles et hautement compétitives dans l’espoir de monter sur les podiums à Tokyo. L’athlétisme, sport dans lequel les Arabes sont souvent montés sur les podiums dans ses différentes compétitions, semble le plus proche de l’objectif avec les sports de combat et d’autres compétitions individuelles tels que le tir, la natation ou le tennis. Tout au long de l’histoire des Jeux Olympiques, les athlètes arabes ont remporté 108 médailles, dont 26 d’or, 27 d’argent et 55 de bronze. Pour les Jeux Olympiques de Tokyo, les athlètes Arabes comptent un certain nombre de champions continentaux et internationaux sur lesquels ils misent pour hisser les drapeaux de leurs pays.

68

01/08/21


La cérémonie d’ouverture a été un .moment magique

Les yeux rivés sur l’athlétisme Pour l’athlétisme, qui représente le plus grand score arabe de l’histoire des Jeux Olympiques avec 45 médailles, il y a lieu de signaler le Qatari Mutaaz Barchim qui a de fortes chances de remporter la médaille d’or dans la compétition de saut en hauteur. Barchim, champion du monde de saut en hauteur en 2017 et 2019, compte parmi les meilleurs athlètes actifs dans cette discipline, avec un saut de 2,37 mètres. Il aspire à remporter l’or à Tokyo après s’être contenté de l’argent à Rio de Janeiro. Dans la même compétition, on trouve également le Syrien Majid Eddin Ghazal qui aspire à remporter une médaille pour son pays après deux précédentes participations aux Jeux Olympiques. Pour sa part, le coureur algérien Taoufik Makhloufi, qui a remporté une médaille d’or et deux d’argent aux Jeux de Londres 2012 et de Rio de Janeiro, espère confirmer sa bonne forme ces dernières années pour remporter une nouvelle médaille d’or à Tokyo dans les courses de 800 et 1500 mètres. Dans le même sillage, le coureur marocain Sofiane Bakkali, médaillé d’argent des championnats du monde dans la course steeple à Doha en 2019, est

69 01/08/21

Le défilé des 206 délégations a débuté comme le veut la tradition par la Grèce et s’est terminé par le pays-hôte, le Japon. un candidat potentiel pour une médaille dans cette épreuve. Lors des dernières années, El Bekkali s’est bien comporté en Diamond League après l’avoir déçu à Rio de Janeiro en terminant quatrième. A son tour, le coureur qatari Abdul Rahman Samba, qui a remporté la médaille de bronze aux derniers championnats du monde, espère monter sur le podium olympique du 400 mètres haies, notamment après son brillant succès en Ligue de diamant et l’obtention du deuxième record du monde le plus rapide en cette course à Paris en 2018.

Sports de combat Les sports de combat, lutte, taekwondo, judo et de


S

PORT

L’ouverture des JO avec des mesures sanitaires drastiques.

boxe ont été l’agréable surprise des athlètes arabes de Rio de Janeiro. Ils espèrent réaliser un nouvel exploit à Tokyo. Ainsi, la joueuse de taekwondo égyptienne Hedaya Malak, qui portera le drapeau de son pays lors de la cérémonie d’ouverture et qui compte la plus grande délégation arabe avec 134 athlètes, cherche à arracher une nouvelle médaille olympique à Tokyo après avoir remporté une médaille de bronze à Rio de Janeiro il y a cinq ans. Malak a remporté le bronze aux championnats du monde de taekwondo cette année, confirmant sa capacité à concourir à Tokyo. A son tour, la lutteuse tunisienne Marwa El Omari, qui a remporté le bronze en lutte libre à Rio de Janeiro, espère décrocher une nouvelle médaille pour son pays à Tokyo. La Tunisienne Ines Boubakri, médaillée de bronze olympique à l’épreuve d’escrime de Rio de Janeiro, compte également réaliser au moins un exploit similaire à Tokyo.

Tout au long de l’histoire des Jeux Olympiques, les athlètes arabes ont remporté 108 médailles, dont 26 d’or, 27 d’argent et 55 de bronze.

Sports individuels Dans d’autres sports individuels, les athlètes arabes se tournent vers le tir, la natation et le tennis pour récolter plus de médailles. Ainsi, les Émirats arabes unis comptent sur Khamis bin Fetis, qui a remporté le concours de tir au pigeon d’argile pour remporter une médaille olympique. À son tour, le Koweït place ses espoirs de monter sur les podiums au tir, où il a remporté quatre médailles olympiques, représentant les prouesses du Koweït dans cette discipline. Dans cette compétition, le Koweït participera avec quatre tireurs de classe mondiale. Pour le tennis, la championne tunisienne Ons Jaber espère également confirmer ses performances exceptionnelles à Roland Garros et à Wimbledon cet été pour permettre à son pays de remporter une médaille olympique malgré la rude concurrence. Dans les sports collectifs, les espoirs des pays Arabes comptent sur l’équipe égyptienne de handball, qui a montré un niveau impressionnant lors des championnats du monde organisés sur son sol l’hiver dernier.

Un premier bilan positif Le Tunisien Khelil Jendoubi (-58 kg) a offert à la Tunisie sa première médaille olympique en s’adjugeant

70 01/08/21


Le nageur Tunisien Ayoub Hafnaoui âgé de 18 ans, a consolidé le capital médailles de la Tunisie aux JO de Tokyo 2020, en offrant sa première médailled’or à la Tunisie en finale du 400m nage libre.

Le Tunisien Khelil Jendoubi (-58 kg) a offert à la Tunisie sa première médaille olympique en s’adjugeant l’argent du tournoi de Taekwondo des Jeux de Tokyo-2020.

l’argent du tournoi de Taekwondo des Jeux de Tokyo-2020 samedi 24 juillet, après sa défaite en finale face à l’Italien Vito Dell’Aquilla (12-16). Le jeune taekwondoiste (19 ans) avait assuré sa qualification en finale aux dépens du champion du monde coréen Jang Jun (25-18) après avoir battu respectivement le Russe Mikhail Artamanov (2518) en huitièmes de finale et l’Ethiopien Salomon Demse (32-9) en quarts. Il s’agit de la première médaille tunisienne aux Jeux de Tokyo-2020 et la deuxième dans l’histoire du taekwondo tunisien après celle de bronze décrochée par Oussama Oueslati aux Jeux de Rio-2016. Grâce à ce nouvel exploit, la Tunisie totalise à travers toutes ses participations olympiques, 14 médailles (4 or, 3 argent et 7 bronze). De son côté son compatriote, le nageur Ayoub Hafnaouiâgé de 18 ans, qui a assuré sa qualification pour la finale du 400 m nage libre du tournoi olympique de natation, en réalisant un chrono de 3m 46 sec 16 cent, dimanche 25 juillet décrochantle troisième meilleur chrono de l’année, a consolidé le capital médailles de la Tunisie aux JO de Tokyo 2020, en offrant sa première médaille d’or à la Tunisie en finale du 400m nage libre. La Tunisie se hisse ainsi au 9e rang du tableau des médailles à l’issue du 3e jour des compétitions avec

71 01/08/21

Dans un stade seulement rempli d’un millier d’invités en raison du Covid19- qui a forcé les responsables à organiser l’événement quasiment à huis clos. deux médailles (1 or et A argent) et se trouve être à ce jour des olympiades le premier pays arabe et africain à accéder deux fois au podium. A cet effet, le président de la République Tunisienne, Kaïs Saïed a eu un entretien téléphonique avec le nageur Ahmed Ayoub Hafnaoui, au cours duquel le chef de l’Etat a félicité le jeune sportif pour son exploit en son nom et celui de l’ensemble du peuple tunisien. Saïed a, à cette occasion, qui coïncide avec la célébration du 64e anniversaire de la proclamation de la République, exhorté le nageur à continuer sur sa lancée pour décrocher davantage de médailles. “La drapeau national flottera toujours aussi grâce à la détermination de la jeunesse tunisienne”, a ajouté le chef de l’Etat.


kaïs Saïed suspend le parlement et dissout le gouvernement : Que prévoit l’article 80 ?  

kaïs Saïed suspend le parlement et dissout le gouvernement : Que prévoit l’article 80 ?  

Profile for majalla

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded