Issuu on Google+

69

e

Bible

Été 2011

année - n°2

Sommaire Editorial ................................... 2 Les pays du printemps arabe ..... 4 Rapport de gestion 2010 ......... 6

La Bible en 90 minutes .............. 8 Des Bibles et livres chrétiens pour les enfants du Togo ........... 8 Cinq ans à la MB de Château-d’Oex .................... 9 Mots-croisés bibliques ............ 10 Des livres épuisés qui revivent .... 11 Un bénévolat d’une autre sorte ... 12 Découvrir Dieu à travers... Jérémie .................. 13 Le coin du traducteur............... 14 Nos lecteurs nous écrivent....... 15 Le trait d’union ........................ 16

Que les peuples renouvellent leur force, qu’ils s’avancent pour parler! © Citizen59

Fondation Société Biblique de Genève

Esaïe 41.1


Editorial

© Citizen59

Que les peuples renouvellent leur force, qu’ils s’avancent pour parler! Esaïe 41.1

2-3

Nous continuons de vivre, en Europe, dans une paix imméritée qui doit nous remplir de reconnaissance, mais aussi de compassion pour tous ceux dont le tort, à cet égard, est d’être nés sous une autre latitude. Des informations troublantes nous parviennent de multiples régions du monde. Les peuples des pays d’Afrique et du Moyen-Orient se mobilisent, au prix de nombreuses vies, pour renverser des régimes qui les tenaient et les exploitaient, comme tous les régimes auxquels le pouvoir est abandonné (Dieu l’avait annoncé en 1 Samuel 8.7-18). Ces mouvements nous poussent, en Europe, à une sympathie spontanée, ce qui permet aux dirigeants occidentaux d’intervenir avec popularité. Mais avec quelles intentions exactement? L’avenir nous le dira… peut-être. Nous avons applaudi les Tunisiens, vibré avec les Egyptiens de la place Tahrir; nous tremblons pour les Libyens et les Syriens et aimerions mieux comprendre ce qu’il en est de l’Algérie, du Maroc, du Yémen, de la Jordanie et de Bahreïn. Nous sommes tristes aussi de voir comment la Côte d’Ivoire s’est déchirée et avons regardé avec inquiétude certains de nos frères et sœurs chrétiens s’engager dans ce conflit de pouvoir. Heureusement, d’autres témoignages nous sont parvenus, tels ces propos prononcés par un frère d’Abidjan au plus fort de la guerre civile: «Il y a en réalité deux camps: le camp de Satan et celui de notre Seigneur Jésus. Tous ceux qui volent, égorgent et détruisent sont du camp de Satan, quel que soit leur bord politique, et ceux qui agissent avec amour sont du camp du Seigneur.» De loin, d’Europe, on peut croire que les enjeux sont clairs. Mais en réalité, nous avons assez peu d’informations (ce sont souvent les mêmes qui repassent en boucle!). Par ailleurs, notre sympathie pour ceux qui souffrent reste bien théorique et limitée. Lorsque l’on vit au cœur de ces situations, on est dans la réalité et non plus simplement dans l’information. Avoir un véritable discernement est alors beaucoup plus délicat. Pour ne pas se tromper, il faut s’accrocher à des vérités simples et solides, comme celle que nous a rappelée ce frère d’Abidjan. Nous prions pour tous nos frères et sœurs de ces pays troublés et demandons au Seigneur de les protéger du mal, de les rendre forts et de leur donner la foi pour être les témoins de l’espérance et de la vie éternelle auprès de leurs compatriotes. Si nous suivons avec émotion ces mouvements de libération qui se répandent en Afrique et au Moyen-Orient (voir article de Portes Ouvertes pp. 4-5), cette situation n’est pas sans conséquence en Europe: cela nous invite à réfléchir.


Tout en nous expliquant les bonnes raisons (que en Matthieu 25. Dieu permet que ces hommes et nous sommes disposés à écouter) qu’ils ont de ces femmes arrivent dans nos régions pour nous soutenir ces peuples et, parfois, d’intervenir voir vivre l’Evangile. Il ne s’agit pas de nier les dans les conflits, nos dirigeants se concertent problèmes que cela pose, mais simplement de nous souvenir des priorités de l’Evangile. pour refouler ceux qui tentent de fuir ces régions appauvries et en guerre. On constate en outre Puisse le témoignage de notre vie, de notre un mouvement d’opinion, qui va amour fraternel, de nos choix et de A nous, nos priorités, refléter la libération du grandissant partout en Europe et qui maintenant, de surenchérit en demandant la fermeture mal et l’espérance éternelle que nous nous appuyer sur avons reçues. Ne décevons pas, ne des frontières, le renvoi des étrangers. La réalité de ces contrées lointaines les vérités simples repoussons pas, accueillons davannous rattrape: à notre tour nous ne tage. Dans ces temps compliqués, et solides de la savons plus trop que penser. Le dicton Parole, pour rester où nos raisonnements sont perturbés «loin des yeux, loin du cœur» se trouve par une information surabondante les témoins du inversé: de loin, on apprécie et on mais souvent incomplète, j’aimerais Seigneur. soutient les populations qui se libèrent persévérer dans mon attachement à au prix de leur vie, mais on ne souhaite pas les la loi de liberté, cette loi royale que le Seigneur a voir arriver trop vite, trop près de chez nous. plantée dans mon cœur (voir Jacques 1–2). Car N’est ce pas à nous, maintenant, de nous appuyer la loi du Seigneur est la même, que l’on soit au sur les vérités simples et solides de la Parole, pour Sud ou au Nord, au Moyen-Orient ou en Europe. rester les témoins du Seigneur? Il y a 3500 ans, Dieu Jean-Pierre Bezin nous les donnait déjà par la bouche de Moïse: «J’aime l’étranger et lui donne de la nourriture et jpb@bible.ch des vêtements» (Deutéronome 10.18). Et le Seigneur Jésus-Christ a repris cette vérité avec force

La Maison de la Bible recrute! G  enève: la librairie La Maison de la Bible recherche (dès août ou à convenir) • un(e) collaborateur(trice) à temps partiel • un(e) stagiaire à 100% • un(e) apprenti(e) libraire

 Romanel: la SBG-MB recherche • un(e) collaborateur(trice) «Marketing éditions» à 100% (poste à pourvoir rapidement) • des traducteurs allemand-français (besoin immédiat)

Plus de précisions sur http://societe-biblique.com/postes-vacants.php - Contact: Suzanne Eskandar (se@bible.ch) Quel que soit votre travail, faites-le de bon cœur, comme pour le Seigneur. Colossiens 3.23

Recevoir régulièrement les fiches de lecture de la Maison de la Bible pour avoir une vue d’ensemble des nouveautés qui sortent sur le marché du livre évangélique… c’est possible! Chaque année, nous recevons de nombreux livres de différents éditeurs chrétiens. Notre comité de lecture établit, pour chacun de ces ouvrages, une fiche comprenant quelques informations sur le livre (auteur, éditeur, prix, format), un résumé et une appréciation basée sur l’analyse réalisée par un lecteur. Puis, le livre est classé dans l’une des catégories de vente suivantes: vente conseillée, vente libre, vente avec réserves, livre non retenu dans notre assortiment. Ensuite, ces fiches sont envoyées par e-mail au format pdf à nos librairies et à toute personne souhaitant les recevoir, et ce plusieurs fois par an. Si cela vous intéresse, n’hésitez pas à me contacter!

Anne-France Mercier, Comité de lecture des Maisons de la Bible - afm@bible.ch


Les pays du printemps arabe Lorsque le président Ben Ali a quitté précipitamment la Tunisie suite à une révolte populaire de quelques jours seulement, la prise de conscience qu’un gouvernement indésirable pouvait être renversé s’est répandue dans le monde arabe comme une traînée de poudre. Puis, l’Egypte a suivi, avec le départ du président Moubarak. Chaque jour, nous recevons des nouvelles de ces pays: Libye en guerre civile, manifestations à Bahreïn, en Syrie... Plusieurs dirigeants se demandent ce qu’il va advenir d’eux, et ils ne sont pas les seuls à se poser cette question. Le monde arabe compte aussi une minorité chrétienne de plus de 14 millions de personnes, dont la plupart subissent de sévères injustices, voire une véritable persécution. Que peuvent attendre les chrétiens de ces bouleversements politiques? La réponse oscille entre «espoir et crainte».

infos

pays Dans tous les pays du printemps arabe, les chrétiens connaissent la persécution de la part de l’islam, et ce à des degrés divers.

Tunisie

Maroc Algérie

profil pays

© lil_22 - Fotolia.com

Libye

Liban Syrie Iran Irak Israël Bahreïn Qatar E.A.U. Egypte Arabie saoudite Oman Yémen

Les chrétiens du monde arabe aspirent à plus de liberté. Ils aimeraient être considérés comme des citoyens à part entière, tout aussi dévoués à leur pays que leurs voisins musulmans. Ils souhaiteraient avoir leur place dans la société, avec notamment le même accès à l’éducation et au travail que la majorité musulmane. Les changements de régime apporteront peut-être une amélioration. Toutefois, si les nouveaux dirigeants sont des islamistes radicaux, même des élections démocratiques ne seront pas garantes de la liberté religieuse. Qui sont ces chrétiens des pays du printemps arabes? Un culte dans une église en Haute-Egypte

Cette persécution dure depuis plus de 13 siècles, et les chrétiens se sont habitués à être considérés comme des citoyens de seconde classe. Et ces dernières années, la discrimination s’est renforcée. Voici la liste de ces pays, cités selon l’ordre de l’index mondial de persécution: 7 Yémen, 13 Mauritanie, 19 Egypte, 22 Algérie, 25 Libye, 31 Maroc, 37 Tunisie, 38 Syrie, 40 Jordanie, 45 Bahreïn.

Une église irakienne réunie à Damas

• Les chrétiens des églises traditionnelles Dans plusieurs pays, comme en Egypte, en Jordanie ou en Syrie, où la présence des chrétiens remonte au 1er siècle, les Eglises traditionnelles ont une place reconnue dans la société. Ces chrétiens-là bénéficient de la liberté de culte, mais l’expression publique de leur foi est limitée.

• Les chrétiens de l’ombre

4-5

La situation est très différente pour les chrétiens d’origine musulmane qui doivent faire face à une double persécution: sociale et culturelle. De plus, ils ne sont pas toujours bienvenus dans les églises traditionnelles, à cause du risque qu’ils font courir à leurs membres.


Bibles et littérature

Ahmed a grandi dans le respect de l’islam, mais quand, un jour, quatre de ses amis se sont fait tuer sous ses yeux, rien n’a pu le consoler. Choqué, il a sombré dans la dépression. Des amis ont essayé de le réconforter, mais en vain. En désespoir de cause, ils lui ont proposé de s’installer pour un temps dans un petit appartement. Ahmed a accepté et c’est ainsi que, en faisant un peu de ménage, il est tombé sur un Nouveau Testament couvert de poussière. «Au début, j’étais surpris de trouver un livre saint abandonné ainsi, mais le choc passé, je me suis mis à le lire, se souvient-il. C’est alors que j’ai rencontré Jésus. Et cela a changé ma vie. J’ai découvert un Dieu d’amour et de guérison et, petit à petit, je suis sorti de ma dépression.»

Tunisie, le plus beau des rêves Hatem habite en Tunisie. Ce matin-là, il se réveille en sueur. Cette nuit encore, comme souvent ces trois dernières années, il a fait le même rêve, dans lequel il voit trois hommes. L’homme du milieu porte une croix autour du cou et tient un petit livre bleu. Sa barbe est longue et il porte un manteau. Il s’avance et lui dit: «Prends ce livre et lis-le.» Hatem décide de comprendre la signification de ce rêve. Il finit par rencontrer un pasteur, qui l’invite à une étude biblique. Hatem s’y rend par curiosité. Sur une table, il découvre le même petit livre bleu que dans son rêve. Les chrétiens réunis là lui disent: «L’homme que tu vois dans ce rêve, c’est Jésus. Le livre qu’il tient est une Bible. Dieu t’invite à lire Sa Parole. Tu ne dois pas avoir peur de ce rêve. Que vas-tu Lui répondre?» Hatem lit alors Apocalypse 3.20: «Voici, je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui et lui avec moi.» Il reste silencieux pendant un moment, puis il répond: «Je veux suivre Jésus.»

Libye, expérience d’un chrétien de l’ombre (15 mars 2011) Au milieu du désert libyen, un chrétien cherche son contact pour poursuivre son voyage. Une voiture surgit soudain de nulle part. La porte s’ouvre et le chrétien entend des mélodies familières. Seraient-ce des chants chrétiens? Il ne parvient pas à y croire! Il s’assied alors dans la voiture et interroge le chauffeur pour savoir quel genre de musique celui-ci écoute. La réponse de l’homme le remplit de joie et de reconnaissance: «Oui, nous sommes libres maintenant.»

Aujourd’hui, c’est le chaos dans de nombreuses villes du Moyen-Orient. En quelques mots: «La porte est ouverte, mais on ne se sait pas jusqu’à quand», souligne Stephan (nom d’emprunt), responsable de Portes Ouvertes pour la région. «On en profite pour faire parvenir aux chrétiens persécutés des livres, des Bibles, des DVD. Nos collaborateurs et contacts sur place travaillent d’arrache-pied. Nos stocks de Bibles sont presque vides, il faut qu’on en imprime plus, de même que des livres!» Les cargaisons de Bibles Nous avons rarement pour le Moyen-Orient un retour quant à l’impact de cette littérature. Voici ce qu’un couple faiseur de tentes raconte après une visite à Oman (ce couple travaille dans une région reculée du pays avec un groupe de chrétiens de l’ombre): «Depuis des mois, nous luttions contre la dépression en voyant la persécution si sévère subie par ce groupe de croyants. La société biblique d’Oman Puis, au milieu d’un envoi de littérature, ils ont trouvé le livre A toute épreuve, de Ronald Boyd-MacMillan*. Ce livre apporte un enseignement pour traverser la persécution, et c’est encouragés qu’ils ont repris leurs efforts de partager l’Evangile avec d’autres personnes autour d’eux.» * Editions Portes Ouvertes / Excelsis, 2008 ISBN 978-2-7550-0072-6

de prière

sujets

témoignages

Algérie: un trésor sous la poussière

Prions pour:

manque de • les peuples qui souffrent d’un res; sévè mes régi liberté sous des que la discrimi• les chrétiens minoritaires, afin se renforce nation dont ils sont victimes ne sentiments ux vea nou de et pas sous l’eff nationalistes et religieux; ou­vrir la liberté • que les musulmans puissent déc prophète Îsâ). du parle n Cora (le rist s-Ch en Jésu

Eric Lecomte www.portesouvertes.ch www.portesouvertes.fr


Fondation Société Biblique de Genève

Rapport de gestion 2010 Ce rapport d’activité est celui de la Fondation SBG qui collecte les dons et les attribue, selon les décisions de son Conseil, aux projets bibliques qu’elle a mission de soutenir. Certains projets, en particulier les projets de soutien aux librairies chrétiennes indépendantes ou les opérations en coordination avec d’autres missions travaillant en Afrique, sont sous la responsabilité de l’Association SBG et ne sont donc pas mentionnés dans cet article qui ne traite que de l’activité de la Fondation SBG. Tout au long de l’année 2010, le soutien de la Fondation SBG à la diffusion de la Parole de Dieu n’a pas faibli malgré une conjoncture défavorable, ce qui a permis de continuer le développement et la diffusion des Bibles bon marché (1,50 e / 2.50 CHF), en parallèle avec les autres projets bibliques. L’investissement, pour cette Bible à 1,50 € dans les trois langues (allemand, italien et français), a dépassé les 100 KCHF en 2010, mais désormais, les lecteurs de cette Bible se comptent en millions. C’est une grande source de reconnaissance! Durant cette année 2010, c’est la version italienne (traduction Nuova Riveduta) qui a connu un développement particulièrement remarquable dans de nombreux supermarchés du pays. La version allemande a connu un très bon début, avec 180’000 exemplaires diffusés rapidement; trop rapidement peut-être, car nos partenaires en Allemagne craignent de voir le marché traditionnel de leurs Bibles s’effondrer. Nos expériences française et italienne, qui montrent le contraire, n’ont pas réussi, pour l’instant à les rassurer.

Projets de la Fondation en 2010

Outre les Bibles à 1,50 e, qui représentent désormais une part importante du ministère de la SBG, les projets bibliques dans les trois langues n’ont pas manqué en 2010. La diffusion de la Bible d’étude «Vie Nouvelle» en français a été très bien accueillie. Cette Bible

Les travaux bibliques en cours 2009

Français Segond 21 gros caractères (Bible + NT à bas coût) Bible d’étude «Vie nouvelle» Bible archéologique Bible bilingue français-anglais (NIV)

Italien Allemand

6-7

Espagnol

NR 2006 gros caractères Bible à 1,50 e NGÜ NT avec notes Bible à 1,50 e / CHF 2,50 NGÜ NT + Ps NGÜ NT + Ps gros caractères Bible à 1,50 e

2010

2011

2012

orientée vers une mise en pratique de notre foi est, en particulier, appréciée par la jeunesse. Il y a eu quatre projets principaux d’édition de la Bible: • Les Bibles à gros caractères, en italien et français, très lisibles mais aussi suffisamment compactes. A partir de la version française, nous prévoyons de réaliser un NT à gros caractères avec Psaumes et Proverbes, à moins de 5 e, pour l’évangélisation auprès des personnes âgées. • Le Nouveau Testament NGÜ en allemand avec les Psaumes et, là aussi, une version à gros caractères devant paraître prochainement. • Beaucoup d’efforts ont été fournis, cette année passée, pour le développement d’une Bible bilingue anglais-français (NIV-S21). Malheureusement, la mise en route d’une nouvelle révision de la NIV est venue perturber ce projet, et nous avons dû tout arrêter en attendant d’y voir plus clair. Les travaux devraient reprendre en principe d’ici quelques mois, mais la coordination reste délicate. • Enfin, l’année 2010 a vu le lancement d’un projet important pour l’avenir: celui d’une Bible électronique pour iPad, iPod, iPhone et autres smart phones, destinée aux adeptes de ces technologies, parmi lesquels nous trouvons une frange grandissante de personnes qui ne lisent plus les livres imprimés sur papier mais uniquement sur écran. Nous nous devons de leur proposer l’Evangile «dans leur langue»!

Perspectives 2011

Les travaux concernant les projets ci-dessus continueront et, pour plusieurs, verront leur aboutissement courant 2011 (Bibles et NT à gros caractères en français et italien, NT NGÜ avec Psaumes). Les travaux d’édition d’une Bible archéologique en français continueront en 2011, pour une parution prévue en 2012. En 2011, nous travaillons aussi, en partenariat avec la Société Biblique Espagnole, à la sortie d’une édition de la Bible à 1,50 e en espagnol. Elle devrait être disponible à l’automne pour une grande campagne d’évangélisation qui se prépare dès maintenant avec les églises évangéliques de ce pays. Merci de vos prières et de votre soutien à ce projet important. La Société Biblique en Espagne a été durement éprouvée, leur effectif ayant dû être divisé par trois environ à travers ces années de crise particulièrement dures dans la Péninsule.

Jean-Pierre Bezin


Bibles à 1,50 € & NT Bibles

Production des NT Saintes Ecritures

Bibles Bibles

1 200 000

(hormis Bibles à 1,50 €)

Bibles à 1,50 €

(hormis Bibles à 1,50 €)

200 000

1 000 000

150 000

800 000 100 000

600 000 400 000 99 00

01 02 03 04 05 06 07 08 09

10

50 000 200 000

NT

0

0 01

02

03

04

05

06

07

08

09

10

Compte d’exploitation 2010 (CHF)

Disponible Dons 2010 Dépenses Disponible Projets % au 1er janv. 11 au 1er janv. 10 (& autres recettes) 2010 1 - Fonds général et gestion de la Fondation 481 677 378 916 72 842 14% 513 470

2 - Bible-Info (édition et diffusion) 72 288 3 - Travaux bibliques 16 992 198 076 38 546 Bible Segond 21 à 1.50 e en français Bible Nuova Riveduta à 1.50 e en italien 15 892 Bible NGÜ & GN à 1.50 e en allemand Bible Dios Habla Hoy à 1.50 e en espagnol Bible Segond 21 à gros caractères en français Bible Nuova Riveduta à gros caractères en italien 15 000 Bible Segond 21 bilingue Neue Genfer Übersetzung 137 372 Bible d’étude «Vie Nouvelle» Bible archéologique Bible numérique 1 100 Bibles en langues minoritaires (MIDI Bibles) 6 791 Evangiles et autres projets 368

14%

256 579 49% 20 291 71 826 7630 950 9 079 17 742 41 880 57 785 6 925 2 525 9 923 6 791 3 232

4 - Annonce et diffusion de l’Evangile 21 922 39 102 71 513 Sites Internet d’évangélisation 34 202 Centre d’accueil La Boussole 3 958 4 649 5 147 Diffusion de la Bible en Afrique 17 964 34 453 26 419 Autres soutiens 5 745 5 - Soutien aux librairies chrétiennes 411 586 81 806 45 850 Comité de lecture 30 322 Soutien aux MB 353 877 59 666 14 958 Ouverture de librairies 57 246 14 851 Autres projets 463 7 289 569

14%

Total projets

932 177

697 900

90 211 18 255

71 956

29 457 3 460 25 997

9%

477 865 398 585 72 097 7 183

519 073

1 111 004

La comptabilité de la Fondation Société Biblique de Genève a été contrôlée et reconnue conforme à la loi par la Société Fiduciaire GRF à Morges.

Répartition des dépenses 2010 Bible-Info 14 % Travaux bibliques 49 %

Gestion de la Fondation 14 % Soutien aux librairies 9 % Annonce de l’Evangile 14 %


Une manière pas (trop) difficile d’offrir la Parole de Dieu

La Bible en 90 minutes Société Biblique de Genève 80 p., 10 x 21 cm ISBN 978-2-60812908-6 - 1 ex.: CHF 2.00 / e 1.00 - Pour 100 ex.: CHF 1.00 l’ex. / e 0.50 l’ex. Disponible à La Maison de la Bible ou dans votre librairie

8

On sonne à votre porte. C’est un employé de la régie ou un artisan venu entretenir quelque appareil. Tandis qu’il accomplit sa tâche, vous vous demandez quel témoignage chrétien vous pourriez lui transmettre… Une fois qu’il a terminé, vous lui dites: «Vous n’avez peut-être pas eu l’occasion de lire la Bible; plus de 1’200 pages, ça fait beaucoup… Voilà qui vous donnera une idée de son contenu: des extraits significatifs de la Genèse à l’Apocalypse. Ce serait dommage de passer à côté du best-seller de tous les temps!» Et, joignant le geste à la parole, vous lui offrez La Bible en 90 minutes. Au besoin, vous pouvez lui donner une petite explication complémentaire: «Vous avez là 45 extraits de la Bible, et leur lecture ne demande que 90 minutes: c’est la durée d’un match de foot ou d’un film…» Autre exemple: vous venez d’avoir la visite impromptue d’un ami, d’un ancien camarade de classe, d’un copain de service militaire ou d’un voisin, avec lequel vous avez évoqué des souvenirs. Puis, le voilà reparti… comme

il est venu. Dommage! Mais il y a un moyen de rattraper cela: La Bible en 90 minutes. Le format allongé de cette brochure vous permet de la glisser dans une enveloppe commerciale classique, accompagnée d’une petite carte. Une bonne manière de remercier votre ami pour sa visite surprise! Et peut-être participez-vous parfois à des vide-greniers ou des brocantes. Vous pouvez alors poser une petite pile du fascicule La Bible en 90 minutes sur le coin de votre table, avec un petit écriteau affichant les mots suivants: 45 extraits de la Bible – Servezvous – GRATUIT! Vous verrez que des personnes se serviront. J’en ai fait l’expérience il y a quelques semaines, lors d’une exposition d’aquarelles qui avait lieu dans le Valais… La Parole de Dieu est vivante et efficace. Hé 4.12 Il en va de même pour ma parole, celle qui sort de ma bouche: elle ne revient pas à moi sans effet, sans avoir fait ce que je désire et rempli la mission que je lui ai confiée. Es 55.11.

Fredy Boesch

Des Bibles et livres chrétiens pour les enfants du Togo Voici un nouvel exemple du soutien, ici à travers l’association MB France, que la SBG apporte régulièrement à la distribution gratuite de Bibles de par le monde. Il y a quelques mois, nous vous faisions part de notre voyage au Togo durant lequel nous devions nous rendre à l’orphelinat de l’association «Mond’Action» à Sokodé. A cet effet, nous vous avions demandé si nous pouvions recevoir de votre part de la littérature chrétienne pour tous ces enfants. Dans votre grande générosité, vous nous avez fait parvenir de magnifiques livres, ainsi que des Bibles en bandes dessinées. Cette littérature a été distribuée aux enfants du centre d’accueil, et tous vous remercient du fond du cœur pour vos dons, ne trouvant d’autres mots pour vous témoigner leur affection. Nous bénissons Dieu pour votre aide si précieuse dans ce pays où il est très difficile d’obtenir de la littérature chrétienne. Je vous envoie quelques photos des enfants: la joie se lit dans leurs yeux. Tous vous remercient encore chaleureusement. Recevez toutes nos salutations fraternelles. Que le Seigneur vous bénisse.

Elisabeth Garcia, pour l’association «Mond’Action»

La joie se lit sur les visages.


Cinq ans passés à la Maison de la Bible de Château-d’Oex L’origine du projet Ce n’est ni un coup de cœur ni un coup de tête qui nous a conduits au Paysd’Enhaut. Cette orientation était le fruit d’une longue formation à l’école du Maître: j’ai été bénévole à la librairie du Cep à Lausanne pendant 30 ans, puis durant 2 années consécutives à la MB de Genève, quelques heures par semaine. Dans cette ambiance fraternelle de la famille de la foi aux multiples couleurs, mon amour pour les âmes assoiffées, en quête de vérité, s’est développé. Quel apprentissage varié! Le contact et l’écoute attentive, le conseil à propos, la prière, les moments de partage biblique… Je ne savais pas que cette formation me préparait à un nouveau grand pas de foi, jusqu’au jour où j’ai répondu, avec le soutien de mon mari, à un appel personnel du Seigneur: celui d’ouvrir une librairie chrétienne à Château-d’Oex. Pourquoi installer une librairie chrétienne dans une région plutôt «christianisée»? C’est interpellée par ce verset: «Ce n’est ni par la puissance ni par la force, mais c’est par mon Esprit, dit l’Eternel, le maître de l’univers» (Zacharie 4.6) que j’ai répondu à l’appel. L’accueil favorable des commerçants et des pasteurs locaux a été un encouragement supplémentaire. Le village de Château-d’Oex connaît peutêtre déjà l’Evangile, mais ce genre de service de proximité était inexistant dans tout le Pays-d’Enhaut. Pourquoi avoir donné à cette librairie le nom de La Cordée? Cette appellation a été choisie dans un désir de rejoindre les gens de la montagne et d’exprimer l’idée que j’étais attachée au Premier de cordée, Jésus-Christ, mon Guide. Elle rappelait aussi que les croyants sont encordés les

9

uns aux autres, unis ensemble, tendant vers le même but et s’entraidant, les yeux fixés sur le Premier de cordée.

Temps forts et bilan Un des moments forts que je n’oublierai jamais a été l’accueil à la librairie de cet enfant reparti radieux avec sa propre Bible et dont la maman a dit qu’il la lisait tous les matins avant de partir à l’école. Elle m’a ensuite précisé que son fils était devenu très gentil et serviable, réellement transformé par la lecture de la Bible. Je repense aussi à cette jeune femme en recherche, qui venait régulièrement acheter des cartes postales avec verset, ou des calendriers, mais sans parler, et qui, un jour, s’est exclamée, radieuse: «J’ai compris que la vraie lumière est dans mon cœur et que Dieu me voit belle pour lui!» N’y a-t-il pas de la joie au ciel pour un seul pécheur qui se repent? La librairie chrétienne est un lieu paisible, un lieu d’accueil, de rencontre, d’écoute, où chacun, petit, jeune ou plus âgé, est le bienvenu. La Parole de Dieu est à la portée de tous sans aucune distinction. La Cordée est toujours restée un espace ouvert spirituellement, avec les limites définies par le souci de maintenir une librairie évangélique, c’est-à-dire d’attester que la Bible est la seule Parole de Dieu, la vérité. C’est là quelque chose d’essentiel, au sein d’un monde où tout est remis en question dans un esprit d’extrême tolérance. Maintenir cet esprit d’ouverture sans «dévier» a été un grand défi. Pour cela, j’ai compris qu’il faut être soi-même convaincu de ce que l’on a reçu et le mettre en pratique avec prière. Car la


cohérence est un aspect du témoignage qui parle avant nos paroles! J’ai aussi appris à faire davantage confiance au Seigneur pour pouvoir discerner le vrai du faux par son Esprit. C’est tellement important pour sélectionner les livres parmi la grande quantité des nouveautés qui paraissent régulièrement. Le comité de lecture de La Maison de la Bible joue là un rôle essentiel. Il a fallu compter sur l’inspiration du Saint-Esprit pour renouveler les vitrines le plus souvent possible (en moyenne 8 fois par an), avec l’aide bienvenue d’une chère amie. Ce qui m’a manqué, sans doute, ce sont des idées pour intéresser le public jeune. S’il y a eu des moments de découragement, de solitude dans le service, après ces cinq années passées à La Cordée, je remercie mon Seigneur, Guide et Maître pour tant de signes de Sa grâce, manifestée par: l’aide fidèle et précieuse de plusieurs collaborateurs de la MB; la protection du magasin; de bonnes relations avec tous les commerçants; l’aide bénévole de quelques personnes de la région, juste

au bon moment; les forces renouvelées pour rester efficace dans le service; le soutien constant et l’encouragement de mon époux, ainsi que la prière ensemble; la liberté d’afficher ma foi en Jésus-Christ et de proposer la Bible. Garder les yeux fixés sur le Premier de Cordée, Guide sûr et fidèle, tel a été mon mot d’ordre et le secret qui m’a permis de rester fidèle à un appel personnel. Pourquoi avons-nous été amenés à prendre la décision de cesser ce témoignage? La réponse est aussi difficile à donner que la décision a été difficile à prendre: nous avions espéré trouver une relève ou, au moins, voir une collaboration d’églises se mettre en place. Mais j’ai appris que l’appel reste une affaire personnelle entre l’appelé et son Seigneur… J’ai accepté que notre mission à Château-d’Oex était accomplie en tant que telle et qu’elle pouvait se poursuivre différemment. Jésus lui-même n’a-t-il pas dit aux disciples: «Allons ailleurs»?

Nicole André

10

Mots-croisés bibliques n°26 Horizontalement: 1. Le Seigneur en fut souvent ému. 2. Son petit fut la monture du Christ – Eve l’était. 3. Pris, mon premier repas – Le riche mort a vu Lazare dans celui d’Abraham. 4. Père de Darius le Mède. 5. Sarah l’a fait – Ce peut être une ruse de Satan. 6. Jésus l’adresse à chacun – Tout, pour Dieu. 7. L’autel en était une très sainte – On en faisait des gâteaux. 8. Se donne avant de chanter un cantique – Certainement un des premiers mots de Jésus petit. 9. De droite à gauche: on y mettait l’eau, le lait ou le vin – Dans le même sens: on doit l’être à rencontrer Dieu. 10. Possessif – Elèvent le do et le fa. Verticalement: 1. Leurs voix ont passé sur l’auteur d’un psaume. 2. Rencontra Paul, prisonnier à Rome. 3. Daniel refusa ceux, délicieux, de Nebucadnetsar – A Tyr, on en faisait d’ivoire (Vers. Darby). 4. Un livre de la Bible. 5. Paul y fit plusieurs voyages – Article – Partie de l’exode. 6. Pronom – Brillait sur les Egyptiens. 7. Ce que Dieu dit qu’Il a fait avec patience des vases de colère. 8. Tels sont parfois les miracles. 9. La réponse que Christ nous demande – Peut être bonne ou mauvaise. 10. On pourrait aujourd’hui appeler ainsi familièrement une des dix vierges, par exemple! – Ne peut exister à la fin de la Parole. Solution du n° 25. Horizontalement: 1. Yom Kippour. 2. Ariel – INRI. 3. Heldaï – Eiv (vie). 4. Vilaines. 5. Eler (Réel) – Uriel. 6. LN – Emoi. 7. Peines. 8. Uoneg (genou) – De. 9. Temporiser. 10. HR – Huttes. Verticalement: 1. Yahvé – Puth. 2. Oreille – Er. 3. Millénium. 4. Kédar – Noph. 5. Ilaï – Genou. 6. Inu (uni) – Sert. 7. Pi – Ere - Git. 8. Onésime – Se. 9. Uri – EO – Dés. 10. Rivaliser.


Des livres épuisés… qui revivent Paris, début mars 2010. Nous sommes six à avoir fait le déplacement pour participer au salon «Demain le Livre» qui se tient dans le 7e arrondissement. Durant deux jours, nous assistons à des conférences et tables rondes, nous discutons avec des professionnels, visitons les stands… bref, nous découvrons les technologies numériques et ce qu’elles semblent vouloir changer dans les métiers du livre. Les mois passent, et nous continuons à nous informer, nous tenir au courant des évolutions, car les choses bougent vite. La révolution technologique est en marche, c’est une certitude, et il s’agit de ne pas «louper le coche» si, en tant qu’éditeurs, nous voulons être prêts pour demain. Exemple d’un ouvrage épuisé Car aujourd’hui déjà, réimprimé en numérique le numérique permet de remettre à la disposition du public des ouvrages que l’on ne pouvait plus se permettre de rééditer en impression traditionnelle (offset) parce que la demande était trop faible. Il est désormais possible de ne faire imprimer ces ouvrages qu’en très petites quantités, et même en un seul exemplaire, tout en restant dans des prix tout à fait raisonnables et en obtenant un façonnage de qualité. C’est ce qu’on appelle «l’impression à la demande» ou, pour faire plus court, le «POD» (Print on Demand). Cette technique représente une réelle révolution pour la branche, car elle permet en outre aux éditeurs de gérer les stocks au plus juste et leur évite de se retrouver avec des quantités de livres qui «dorment» des années durant. Autre innovation, le numérique permet de publier des livres électroniques (eBooks), lisibles sur différents appareils. Mais c’est là un sujet à part entière, qui fera l’objet d’un article dans un prochain numéro. En août 2010, nous commençons un travail de prospection concernant l’impression à la demande, notre objectif étant de

trouver, à terme, un partenaire fiable et compétitif qui pourra réimprimer notre «fond épuisé». S’ensuivent de nombreux échanges de mails, contacts téléphoniques et voyages (Paris, Berlin, Stuttgart…). Puis, en mars 2011, enfin, notre étude aboutit et nous choisissons le prestataire. Il ne nous reste «plus qu’à» tout mettre en place et, surtout, préparer ces livres épuisés qui, pour la plupart, doivent être scannés. C’est à cette étape que nous en sommes actuellement. Il faut non seulement scanner les ouvrages, mais ensuite recadrer les pages pour obtenir des marges correctes, «gommer» ce qui doit l’être (taches, traces, logos anciens, etc.), re-fabriquer les couvertures… La tâche est vaste, mais nous sommes très reconnaissants de cette possibilité qui s’offre à nous. Dans quelques mois (cet automne?) les lecteurs ne s’entendront plus dire, lors d’une commande: «Nous sommes désolés, mais ce livre est épuisé et nous n’avons malheureusement pas prévu de le réimprimer!»

Laura Scholl (engagée temporairement pour le scan et la préparation des fichiers POD) en plein travail

Olivia Festal

Quelques exemples de titres qui seront bientôt à nouveau disponibles grâce au POD

11


Flash bénévoles

Un bénévolat d’une autre sorte Quelques informations sur ma personne: originaire de la région lausannoise, j’ai rejoint mon mari Michael en Suisse allemande. Nous avons trois enfants (entre 4 et 10 ans) et habitons dans la banlieue zurichoise. Ma profession? Elle est à multiples facettes. Vous l’aurez deviné, je suis mère au foyer ou, comme on le dit ici, «Familienmanagerin». Alors pourquoi me suis-je engagée en tant que membre du comité de la SBG et du comité local de La Maison de la Bible de Zurich? Il y a plusieurs raisons à cela. Tout d’abord, et c’est là ma motivation première, j’ai désiré suivre l’appel du Christ et le servir. Lorsque je me suis convertie dans un camp, il y a longtemps, j’ai réalisé que ma décision devait être personnelle et que je n’appartenais pas au Seigneur du fait que mes parents étaient des croyants engagés et que, en famille, nous participions à une vie d’église. Une autre motivation a été ma passion pour les livres et le Livre. Car dès que j’ai su lire, j’ai dévoré les nouveautés qui sortaient à la libraire Le Cep à Lausanne, où mes parents s’impliquaient (en contrepartie, je livrais un résumé au gérant). Plus tard, j’ai aidé à la vente le samedi, comme bénévole. C’est donc avec beaucoup d’intérêt que j’ai découvert le monde de la traduction de la Bible, de l’édition et de la diffusion dans le cadre de la SBG. Ensuite, Alfred Hirs (de Zurich), père d’un ami de mon mari et, à l’époque, membre du comité de la SBG, m’a contactée, m’a informée largement sur le travail et m’a proposé de le remplacer au sein du comité. Et j’ai accepté! Finalement, il m’a semblé que ce bénévolat me permettrait de mettre à disposition mes

connaissances en gestion d’entreprise, d’utiliser un peu de mon expérience professionnelle et, aussi, de réaliser un désir que j’avais avant de commencer mes études commerciales: celui d’utiliser les compétences acquises pour le service de Dieu. Voilà près de cinq ans que j’ai rejoint le comité de la SBG. J’apprécie énormément la participation aux séances, l’atmosphère dans laquelle elles se déroulent, ainsi que la motivation et l’engagement de l’équipe de la mission. Nous sommes régulièrement informés sur les activités de la SBG et des MB et sur leurs collaborateurs. Et c’est tellement plus passionnant de s’engager dans un tel cadre, puisque les buts de cette «entreprise» ont une composante éternelle: ils consistent à faire avancer le royaume de Dieu. Je suis reconnaissante pour cette équipe engagée, pour son sérieux et pour son énergie face aux différents défis à relever, notamment l’adaptation aux nouvelles technologies (livre électronique). Je suis convaincue que c’est, là aussi, une réponse aux prières. Depuis 2008, je fais parallèlement partie du comité local de La Maison de la Bible de Zurich. Le passé a été assez mouvementé et, aujourd’hui, l’avenir est plein de défis. En conclusion, oui, c’est une bénédiction de pouvoir être aux premières loges, tant au sein de la SBG qu’à la librairie de Zurich: Dieu agit, parfois de manière surprenante, et ouvre des portes de façon miraculeuse. (Je pense par exemple aux Bibles à 1.50 e.) Dieu est un «Grand Patron» merveilleux, pour reprendre une expression souvent employée par les présidents des deux comités!

Nicole Spahn

La Maison de la Bible de Bordeaux a besoin de votre aide! S’organisant au sein d’une association des églises locales à Bordeaux, la MB recherche des bénévoles désireux de partager l’Evangile avec les Bordelais. Vous aimez les livres et souhaitez servir une demi-journée par semaine (ou davantage, bien sûr!) au sein de la librairie? Venez rejoindre l’équipe! Contact: Marc Weber (epevo@free.fr), président de l’association Maison de la Bible - Bordeaux

12


Recension Une nouvelle collection: «Découvrir Dieu à travers… Jérémie» Je viens de relire le livre de Jérémie en m’aidant de la première étude d’une nouvelle collection aux éditions La Maison de la Bible: Découvrir Dieu à travers… Chaque ouvrage présentera une étude d’un livre de la Bible. L’auteur de celui-ci, Bette Nordberg, qui est américaine, propose de l’utiliser pour une étude en groupe. Elle l’a testé dans le cadre d’une rencontre de dames, et l’essai a été concluant. Et pourquoi ne l’utiliserait-on pas aussi en famille? Pour vous, je l’ai testé en étude personnelle, et le résultat est positif. Enthousiaste, j’attends avec impatience la prochaine étude! L’ouvrage répartit chronologiquement les 52 chapitres de Jérémie en 8 sections, chacune comportant cinq étapes, ce qui est très pratique si vous souhaitez organiser des études suivies en groupe. Les questions, les explications et la rubrique Le saviezvous? (qui apporte des compléments historiques et contextuels) s’enchaînent et nous guident. A la fin de l’ouvrage se trouvent cinq pages d’annexes avec une carte et quatre tableaux très utiles, le tout permettant au lecteur de s’y retrouver facilement dans la lignée et la chronologie des rois de Juda et d’Israël. L’introduction du livre est particulièrement riche et soignée. Non seulement elle présente le livre de Jérémie et l’essentiel de son message en quelques pages, mais elle donne aussi différents conseils, notamment sur la manière d’organiser l’étude, sur ce qu’on peut en attendre et sur la façon de découvrir l’image d’ensemble, le fil conducteur. Chacune des 8 sections du livre aborde successivement trois grands axes d’étude:

Découvrir Dieu à travers... Jérémie La Maison de la Bible, 2010 ISBN 978-2-8260-3545-9 CHF 24.90 / € 19.90

13

• En savoir plus sur Jérémie • En savoir plus sur le peuple de Dieu • Mieux connaître notre Dieu, le connaître de manière plus intime, en examinant ses paroles et sa manière d’agir. En effet, nous comprenons ainsi ses désirs, ses projets, ses sentiments, puis sa colère et ses objectifs lorsqu’il inflige une correction.

Bette Nordberg nous transmet aussi une méthode et des outils permettant de faire une étude approfondie de la Parole de Dieu. Elle explique comment comprendre le texte et tenir compte du contexte, comment puiser dans l’Ecriture pour en tirer des enseignements et les appliquer à notre vie et à l’Eglise. Par exemple, dans Jérémie, le contexte est celui d’une relation d’alliance irrévocable entre l’Eternel et le peuple juif. Nous apprenons à en tirer des applications pour notre propre relation avec Dieu dans la nouvelle alliance qui nous lie à lui, alliance basée sur le sacrifice de Jésus à la croix. Cela rend le message de Jérémie très pertinent pour nous. L’étude nous amène en outre à nous poser des questions personnelles: Dans quel domaine ai-je abandonné Dieu? Vers quels autres dieux me suis-je tourné(e)? Personnellement, j’ai beaucoup apprécié la section 4 (ch. 10–13), sur l’attachement à Dieu, qui aborde la relation essentielle et porteuse de vie que chacun de nous devrait entretenir avec le Seigneur. Elle est introduite par des questions qui font réfléchir: Que faisons-nous actuellement pour rester attachés à Dieu? Qu’est-ce qui pourrait devenir (ou qui est devenu) plus important pour moi que ma relation avec lui? Cette section nous conduit à méditer sur la confiance, l’orgueil, l’humilité, la soumission, l’idolâtrie (tout ce qui accapare l’attention, l’affection et l’énergie du croyant au détriment de sa relation avec Dieu) et la fidélité (qui est l’opposé de la trahison, de l’abandon, de l’oubli, du refroidissement). Que ressent notre Père lorsque nous le délaissons? A force de ne pas écouter, de désobéir, de ne pas corriger sa voie, Juda s’est éloigné progressivement du Seigneur. Et nous, nous laissons-nous corriger? La fin du livre décrit l’inébranlable fidélité de notre Dieu. Mieux nous le connaîtrons, plus nous serons convaincus de sa fidélité et plus nous nous attacherons à lui. Que cette étude vous aide à atteindre ce but.

Dominique Ardellier


Le coin du traducteur

Recherche d’identités Le Cantique des cantiques a suscité de nombreux débats, en termes d’interprétation: comment justifier la place de ce dialogue amoureux, que certains qualifient même d’érotique, dans le canon biblique? Les approches allégoriques ont leurs partisans. On estime que ce texte évoque l’amour de Dieu pour Israël ou celui de Christ pour l’Eglise. D’autres approches privilégient une interprétation littérale et y voient l’histoire d’un amour et d’une femme humains. Cela dit, avant même le sens général du livre, il s’agit de déterminer quels sont ses «personnages». On comprend assez vite qu’on ne se trouve pas face à un texte narratif et qu’il s’agit d’un dialogue, mais ni l’identité des divers intervenants ni la répartition des répliques ne sont précisées dans les textes originaux. On ne sait même pas à quel endroit précis se situent les changements d’interlocuteur. Qu’ils choisissent de mettre des guillemets au début et à la fin des diverses répliques ou de préciser qui parle en insérant une sorte de titre, les traducteurs et éditeurs doivent donc procéder à la manière d’enquêteurs et rechercher les indices éventuels présents dans le texte lui-même. • Il est question d’un roi (1.2), d’une femme noire, de filles de Jérusalem (1.5), de frères de la femme (1.6), de sa mère (3.4), d’un berger et de ses compagnons (1.7), d’une amie (1.15), d’un bien-aimé (1.16), de gardes (3.3), de Salomon (3.7), d’une Sulamite (7.1). On peut assimiler le roi à Salomon, au berger et au bien-aimé, mais cette identification ne fait pas l’unanimité. De même pour la femme noire, la Sulamite et l’amie. • C  ertains versets sont en «nous», ce qui peut impliquer qu’ils sont prononcés par une sorte de chœur (1.11), mais pas nécessairement (au début de 1.4 par exemple), d’autres en «je».

14

• C  ertains pronoms renvoient à un possesseur masculin ou féminin. L’hébreu fait ainsi la différence pour la deuxième personne du singulier, contrairement au français: en 1.4 et 8.5, la personne à laquelle «toi» ou «ton» renvoient est de sexe masculin, en 1.11 elle est de sexe féminin. • U  n verset comme celui de 2.7 est placé, selon les versions, dans la bouche de Salomon ou dans celle de la jeune femme. Comment est-ce possible? Comme la Segond 21 avec notes de référence le précise, l’expression «avant qu’elle ne le veuille» peut aussi être traduite «avant qu’il ne le veuille»; le sujet est féminin en hébreu, mais il peut renvoyer à l’amour ou à la femme aimée. S’il renvoie à l’amour, il peut être placé dans la bouche de la jeune femme; dans le cas contraire, il ne peut être placé que dans la bouche du jeune homme. Pour la Segond 21, le choix a été fait de limiter le nombre de personnages, dans les titres, au strict minimum que paraissait nécessiter le texte: une jeune femme, un jeune homme, les filles de Jérusalem, les frères de la jeune femme. Outre cela, la volonté de respecter le genre des pronoms hébreux a amené quelques modifications par rapport à la Nouvelle Edition de Genève 1979, aussi bien en termes de traduction que d’attribution des répliques. L’objectif est de proposer le texte le moins hypothétique possible pour fournir la meilleure base possible à l’interprétation générale. Cela suffit-il pour arriver à des conclusions assurées à propos du sens du Cantique? Peut-être pas quand même…

Viviane André


Nos lecteurs nous écrivent... Canada

Bonjour à vous tous. Merci de nous envoyer Bible-Info, une revue que nous trouvons très intéressante et qui nous montre l’œuvre du Seigneur en Europe. Soyez bénis! Ch. R.

France

[De la part d’une gérante de librairie chrétienne]

Chers amis, exceptionnellement, je travaille aujourd’hui à Valence. Comme il n’y a pas beaucoup de clients, je profite pour lire Bible-lnfo. Les divers comptes rendus sur la Bible à 1.50 e m’amènent à partager ce qui suit: à la librairie de Montélimar, nous avons eu la visite d’une femme, médecin en gérontologie, qui avait eu (j’ignore par quel moyen) la Bible à 1.50 e. Elle venait pour acheter une Bible plus lisible, pour une lecture plus régulière et en relation avec Prions en église. Par la même occasion, elle a découvert le livre La souffrance spirituelle dans la maladie d’Alzheimer, de son confrère Eric Kiledjian, et d’autres ouvrages qui peuvent lui être utiles dans son travail. Je trouvais sa démarche intéressante, dans le sens que cette Bible l’a incitée à «investir» dans une Bible plus adaptée à ses besoins et à continuer sa quête spirituelle. Salutations bien fraternelles. H. L. Merci pour votre rapidité et votre gentil mot. Merci aussi pour tout votre super travail. J’ai trop de plaisir à lire le Bible-Info, et ça m’encourage et me donne des idées. (…) Vendredi, maman, catholique, va se faire enterrer,

et le curé me permet de mettre des Bibles à 1.50 e derrière, à l’église. Il m’en a réclamé 30 autres pour des paroissiens qui font des réunions de prières. A. R. Bonjour. Merci pour ces numéros de Bible-Info si intéressants et enrichissants! Je suis d’accord de le recevoir par mail plutôt que par courrier postal, pour vous éviter les frais d’impression et d’envoi. Merci pour votre travail et votre service! Que le Seigneur vous bénisse et dirige encore toutes vos publications! D. S. Bonjour, je souhaiterais recevoir à l’avenir Bible-Info par mail (…). Je vous en remercie par avance. Et merci également pour tout le travail que vous effectuez dans les différentes Maisons de la Bible et aussi en termes de traductions. Que le Seigneur vous bénisse tous et guide vos pas et vos A. K. pensées. Cordialement. Bonjour, je reçois régulièrement Bible-Info par courrier et j’en suis satisfait. (…) J’ai lu avec intérêt l’article de Suzanne Baltazard. Où est ce que l’on peut se procurer Mon livre des valeurs? Merci pour votre travail pour P. D. le royaume de Dieu. Fraternellement.

Suisse

[Concernant la traduction NGÜ] Merci de tout cœur pour cette traduction qui est super!!! Je suis enthousiasmée de lire la Bible comme je ne l’ai plus été depuis longtemps. Ces mots me parlent tout simplement de manière directe, et à travers la lecture, je suis littéralement plongée dans le miracle de la Parole de Dieu!!! Un grand merci!!! S. G.

Bible-Info par e-mail? Oui c’est possible! Vous préférez recevoir Bible-Info par e-mail? Aucun problème, nous vous ajoutons volontiers à notre liste de distribution et vous envoyons le journal par pdf! (Nous supprimerons tout envoi papier dès que cela nous sera techniquement possible.) Il vous suffit de nous communiquer votre adresse électronique. Contact: Olivia Festal (of@bible.ch)

Concours – Concours – Concours – Concours – Concours – Concours Où a été prise la photo de couverture de ce numéro? Les lecteurs qui nous donneront la bonne réponse avant le 15 juin recevront un prix! Contactez-nous par e-mail: of@bible.ch La photo de l’édition précédente a été prise à Karachi, au Pakistan. Bravo à Deodatus W. et Nicole S.!

15


JAB CH-1032 ROMANEL s/Lausanne

PP / JOURNAL

Le trait d’union MB Haguenau

Remercions pour: ceux qui sont venus à Jésus-Christ dans le cadre des rencontres Découverte de la Bible et qui s’intègrent à une église – la liberté de diffuser la Parole de Dieu dans notre pays – la semence déjà répandue par le moyen de la librairie, par Radio Eval et par la distribution des traités – Prions pour: une collaboration de l’ensemble des bénévoles qui soit empreinte d’amour – du tact et une bonne disposition d’esprit envers ceux qui viennent au magasin – la ville de Haguenau – les jeunes du GBL, qui se rencontrent dans nos locaux; qu’ils deviennent des leaders pour leurs copains – que davantage de personnes trouvent notre librairie et soient interpellées – que le Seigneur nous renouvelle dans notre foi et notre attachement à Christ.

MB Genève

Remercions pour: la fréquentation de la librairie, qui reste toujours encourageante Prions pour: un témoignage fructueux auprès des nombreux touristes que compte la ville de Genève durant les mois d’été – les ventes et le chiffre d’affaires.

MB Nancy

Remercions pour: une belle journée de la Fête de l’Evangile mi-avril, organisée par les églises de l’Entente Evangélique de Nancy avec un stand de La Maison de la Bible – les réflexions concernant l’introduction du commerce équitable qui se poursuivent bien – Prions pour: le besoin d’un remplaçant, pour que nous ne soyons pas obligés de fermer la librairie dans certaines circonstances – le besoin d’une ou deux personnes en plus

16

Merci pour votre libéralité pour servir les visiteurs – les décisions à prendre durant ces prochaines semaines au sujet du commerce équitable.

MB Bordeaux

Remercions pour: l’engagement des églises de la ville aux côtés de la librairie et au sein de la nouvelle association – Prions pour: le renouvellement de l’équipe – de nouveaux bénévoles pouvant venir lui prêter main forte et s’engager à leur tour dans le témoignage.

MB Paris

Remercions pour: notre collaboratrice Jennifer, qui va mieux après avoir eu quelques ennuis de santé dernièrement; notre reconnaissance va à Celui qui veille fidèlement – Prions pour: la recherche d’un local plus grand pour la librairie, à un tarif abordable et situé dans le secteur rive gauche de Paris, à proximité de la ligne RER B qu’empruntent une majorité de nos clients actuels.

MB Romanel

Remercions pour: l’avancement des travaux de préparation pour la réimpression numérique de nos livres épuisés et la progression de nos réflexions quant à l’édition électronique – Prions pour: les travaux qui sont en cours pour l’édition des Bibles et Nouveaux Testaments à gros caractères en allemand, en italien et en français (la parution en français est prévue pour le début de l’été) – le service d’aide comptable et informatique que nous apportons aux librairies chrétiennes indépendantes – un renouvellement des forces pour l’équipe, les projets étant particulièrement nombreux actuellement.

Les dons destinés au Fonds d’Edition des Saintes Ecritures servent exclusivement à financer la traduction et l’impression des Ecritures, leur diffusion et la préparation d’éditions futures.

Pour la Suisse Fondation Société Biblique de Genève

Fonds d’Edition des Saintes Ecritures Praz-Roussy 4bis, 1032 Romanel s/Lausanne à son compte de chèque postal: Genève 12-12030-6 ou à son compte bancaire: UBS SA n° 243-G2209731.0

Pour la France Association Maison de la Bible

135, bd Saint Michel 75005 Paris CCP SCE 36 310 05 K (voir encart à l’intérieur)

Editeur

Société Biblique de Genève Création graphique: M. Guillot - filigrane texte et image Imprimeur: Jordi S.A.

Bulletin trimestriel

Prix de l’abonnement en Suisse: 5 CHF (compris dans le premier don en faveur de la SBG). Journal gratuit en France.

Coordonnées

Société Biblique de Genève Praz-Roussy 4 bis CH-1032 Romanel s/Lausanne Tél: +41 (0)21 867 10 10 Fax: +41 (0)21 867 10 15 E-mail: info@societe-biblique.com Internet: www.societe-biblique.com


Bible-Info Eté 2011