Page 1

Automne 2010

68

e

année - n°3

BiBle B Ble

Sommaire Editorial .............................. 2 L’Asie centrale ..................... 4 Haïti, 8 mois après .............. 6 La Bible à 1,50e continue son chemin ........................ 7 Comment lire la Bible? ......... 8 Un nouveau service pour les librairies chrétiennes....... 10 Flash bénévoles .................. 12 Mots-croisés bibliques ......... 12

Le mal fait-il partie du plan de Dieu? ................. 13 Le coin du traducteur ........... 14 Nos lecteurs nous écrivent .... 15 Le trait d’union .................... 16

Fondation Société Biblique de Genève

Les plans de l’Eternel subsistent éternellement, et les projets de son cœur de génération en génération. Ps 33.11


Editorial Les plans de l’Eternel subsistent éternellement, et les projets de son cœur de génération en génération. Ps 33.11 En cette période de rentrée et de reprise des activités, il fait bon se rappeler ces paroles du Psaume 33. Car les événements de ces derniers mois et les perspectives pour ceux qui viennent ne laissent pas présager des temps faciles (mais ce n’est pas une surprise, si nous lisons l’Ecriture). La crise économique est loin d’être terminée: partout, la rigueur est de mise, et certains imprimeurs avec lesquels nous avons travaillé pendant des années sont aujourd’hui en difficulté, s’ils n’ont pas été contraints au dépôt de bilan. Rien qu’en France, il semble que d’ici fin 2010, 1 000 imprimeries auront fermé. Et si l’on y regarde d’un peu plus près, la précarité financière ne touche pas que les sociétés… Puis, dans bien des pays, les persécutions à l’encontre des chrétiens continuent, souvent de plus belle, ainsi que nous le rappelle l’article de Portes Ouvertes en pp. 4-5 de ce numéro. Et comme nous l’avons constaté ce premier semestre, régulièrement, les catastrophes naturelles frappent des régions entières, au près comme au loin (voir article sur Haïti p. 6). Mais la liste est loin d’être terminée.

Le regard de l’Eternel est sur ceux qui le craignent, sur ceux qui espèrent en sa bonté. La parole de l’Eternel est droite et toute son œuvre s’accomplit avec fidélité! vv. 18, 4 A la vue de toutes ces calamités qui touchent le monde aujourd’hui, nous sommes peut-être parfois saisis d’un sentiment de crainte, d’angoisse. Et ce sentiment peut nous faire oublier un aspect essentiel de la personne de Dieu: sa souveraineté face au mal et à la souffrance. C’est un sujet très important, et nous avons récemment eu à cœur de l’aborder à travers la publication d’un petit ouvrage intitulé Le mal fait-il partie du plan de Dieu? (voir recension p. 13). Il montre la nécessité de retourner sans cesse à l’Ecriture et de la lire pour ne pas avoir une image faussée de notre Dieu et pouvoir tenir bon dans l’épreuve (voir article

2-3


de distribution en p. 7). Nous sommes particusur la lecture de la Bible en pp. 8-9). Car c’est lièrement reconnaissants pour les nombreux elle qui fortifie notre foi et qui l’assoit sur des développements que continue bases doctrinales solides. C’est Il est un aspect aussi elle qui peut sauver, qui de connaître la version à 1.50 €, essentiel de la peut conduire à la foi ceux qui notamment en Italie, et nous personne de Dieu: nous entourent, qui peut donner prions que ces milliers de Bibles l’espérance aux désespérés. distribuées (elles se retrouvent sa souveraineté Cette Parole demeure au cœur parfois tout simplement dans un face au mal et à la de notre activité et nous sommes caddie en raison de leur prix), souffrance. heureux de pouvoir contribuer soient lues, touchent le cœur de jour après jour à sa diffusion, directement ou leurs acheteurs et portent du fruit jusque dans indirectement (voir petit article sur les actions l’éternité. Olivia Festal

La Maison de la Bible recrute! ➢ Haguenau

➢ Romanel: La SBG-MB recherche

Collaborateur à 50% (poste à pourvoir rapidement)

Vous désirez servir le Seigneur, vous aimez les livres, vous avez l’esprit missionnaire, le sens du contact et vous êtes dynamique? Nous vous proposons de rejoindre notre équipe et de prendre la responsabilité de notre librairie. Vous serez aussi amené à développer les activités d’évangélisation. Contact: Roland Frauli, 30 bd de l’Europe, 67500 Haguenau 03 88 73 52 22 ri.frauli@francepourchrist.fr

un(e) collaborateur(trice) à 100% (poste à pourvoir rapidement) pouvant l’aider à préciser et mettre en œuvre sa stratégie en matière d’édition électronique (e-book), aussi bien pour les Bibles que pour les livres. Ce poste requiert des compétences à la fois dans la manipulation des outils et langages relatifs au livre électronique (xml, epub, etc.) et dans l’utilisation des programmes de mise en pages (Adobe InDesign et QuarkXPress notamment). un(e) collaborateur(trice) «informatique et relation clientèle» à 100% (poste à pourvoir rapidement) pour la gestion et le développement (technique et commercial) de son site internet marchand, la gestion de son fichier articles, l’assistance utilisateur (téléassistance sur un logiciel de gestion de librairie) et le support clientèle. Ce poste requiert des compétences dans les domaines informatique et marketing, mais aussi des qualités relationnelles et personnelles (pédagogie, sens développé du service clients, rigueur, patience, polyvalence).

Créatifs et amateurs de développements sur Internet bienvenus! Contact: Suzanne Eskandar (se@bible.ch) Plus de précisions sur http://societe-biblique.com/postes-vacants.php

Recevoir régulièrement les fiches de lecture de la Maison de la Bible pour avoir une vue d’ensemble des nouveautés qui sortent sur le marché du livre évangélique… c’est possible! Chaque année, nous recevons de nombreux livres de différents éditeurs chrétiens. Notre comité de lecture établit, pour chacun de ces ouvrages, une fiche comprenant quelques informations sur le livre (auteur, éditeur, prix, format), un résumé et une appréciation basée sur l’analyse réalisée par un lecteur. Puis, le livre est classé dans l’une des catégories de vente suivantes: vente conseillée, vente libre, vente avec réserves, livre non retenu dans notre assortiment. Ensuite, ces fiches sont envoyées par e-mail au format pdf à nos librairies et à toute personne souhaitant les recevoir, et ce plusieurs fois par an. Si cela vous intéresse, n’hésitez pas à me contacter! Anne-France Mercier, Comité de lecture des Maisons de la Bible – afm@bible.ch


L’Asie centrale

infos région

L’Asie centrale est connue pour ses tapis artisanaux confectionnés la plupart du temps par les femmes, en groupe, dans un atelier, ou chez elles, à la maison. Ornés de motifs géométriques ou floraux, ils sont en laine, en coton ou en soie, et certains, au motif moderrne, représentent le portrait d’une personnalité connue. Dieu aussi est à l’œuvre en Asie centrale: il bâtit son Eglise avec des «fils sombres et des fils de couleur», avec des réveils et des persécutions. Et chaque jour un peu plus, le «motif» prend forme, orné des tons de cette région. Les différents pays d’Asie centrale sont tous caractérisés par une instabilité politique et par une corruption postcommunisme très répandue. Mais ils sont riches en ressources naturelles et, de ce fait, ont leur importance sur le plan géopolitique. Par ailleurs, depuis leur indépendance, tous connaissent une grande expansion de l’islam et une importante islamisation. Toutefois, la croissance des églises chrétiennes y est encourageante: alors qu’en 1989, à l’époque de la chute du mur de Berlin, on ne comptait presque aucun chrétien autochtone dans cette région, vingt ans après, on estimait leur nombre à environ 100’000. Mais après un temps d’épanouissement dans les années 1990, les chrétiens souffrent aujourd’hui d’une surveillance accrue et de lois restrictives en matière de religion. Ouzbékistan On assiste à une forte croissance des églises locales depuis le début des années 1990. En revanche, les chrétiens subissent de fréquents harcèlements de la part de la police et de l’Etat, et ils font l’objet de fortes calomnies dans les médias. Et dans la république autonome du Karakalpakstan, ils ne peuvent plus que se rassembler en tout petits groupes de deux ou trois personnes. Turkménistan L’important culte de la personnalité qui était voué au président Turkmenbachi est en déclin depuis sa mort en 2006. La nouvelle constitution de 2008 accorde théoriquement davantage de libertés aux habitants, toutefois, la population est surveillée de près. Aucune Société Biblique n’est tolérée dans le pays; la production et la distribution de littérature chrétienne sont interdites.

4-5

Tadjikistan L’influence des islamistes d’Afghanistan et d’Iran, Etats voisins, se fait toujours plus sen-

Ventes de tapis au marché d’Asghabat (Turkménistan)

tir au Tadjikistan. La police secrète s’infiltre dans les églises, et les croyants n’ont plus le droit de se réunir dans les maisons. La seule librairie chrétienne du pays est fermée. Kirghizistan Après l’indépendance en 1991, cette république a connu une certaine liberté religieuse, mais les nouvelles lois en matière de religion, promulguées en 2009, ont restreint cette liberté. Depuis, la population est de plus en plus surveillée, surtout les chrétiens. L’islamisme est particulièrement présent au sud-ouest du pays où, en juin dernier, des violences ethniques ont éclaté. Kazakhstan Plus de 30% des habitants du Kazakhstan sont de confession chrétienne, majoritairement russes-orthodoxes. Dans le sud, qui regroupe plusieurs ethnies musulmanes, les chrétiens ont la vie difficile. Azerbaïdjan Plus de 80% des habitants sont chiites. Les chrétiens sont dénigrés par les médias et font l’objet de brimades de la part de la population. L’édition de quelques ouvrages chrétiens a toutefois été officiellement autorisée. Tchétchénie En Tchétchénie, 77% des 1,2 millions d’habitants sont au chômage. Cette république abrite la plus grande mosquée du Caucase, dans sa capitale, Grozny. Le Nouveau Testament en tchétchène a été publié en 2007. Mais en posséder un exemplaire est chose très risquée.


Bibles et littérature «La clé du ciel» Voici ce que nous a raconté un pasteur d’Asie centrale: Un jour, une jeune musulmane a frappé à ma porte avec sa famille, disant avoir rêvé que sa mère, décédée peu de temps auparavant, l’exhortait avec beaucoup d’empressement à venir chez moi, car là, on lui donnerait les «clés du ciel». La jeune femme, ne pouvant chasser ce rêve de sa mémoire, en a parlé à son père. Celui-ci a rassemblé la famille qui a écouté ce qu’il avait à dire. Personne ne comprenait très bien de quoi il s’agissait, mais malgré tout, ils ont décidé d’aller voir à l’adresse en question. Quelle n’a pas été ma surprise de découvrir toute cette famille devant ma porte! Dans un premier temps, lorsque j’ai entendu leur histoire, j’étais plutôt perplexe. Mais peu à peu, la lumière s’est faite dans mon esprit et j’ai compris pourquoi ils étaient venus me trouver. Je les ai invités chez moi et leur ai expliqué ce qu’il en était: «Ta mère, ai-je dit à la jeune femme, croyait en Jésus. Mais elle n’a pas osé vous mettre au courant. Maintenant, c’est Dieu lui-même qui vous a envoyés vers nous pour que nous puissions vous parler de cette ‘clé du ciel’.» Et c’est ainsi que nous avons pu annoncer l’Evangile à toute cette famille. Chacun de ses membres (ils étaient 11) a été profondément touché et a voulu en savoir plus au sujet de Jésus. Finalement, tous ont décidé de suivre Christ. Nous étions stupéfaits de voir comment Dieu leur avait parlé par ce rêve.

sujetsd

témoignage

Un père et son fils lisant la Bible en tadjik

Ces dix dernières années, Portes Ouvertes a imprimé et édité environ 1,5 million de livres et brochures dans les différentes langues d’Asie centrale, notamment des ouvrages sur les bases de la foi, sur la prière, sur la vie chrétienne, genres qui sont les plus appréciés. Les jeunes églises de ces pays sont composées à 75% de femmes. Les livres de Stormie Omartian se vendent comme des petits pains! Ces chrétiennes d’origine musulmane vivent dans une société caractérisée par l’inégalité et sont souvent battues par leur mari. C’est pourquoi, des ouvrages simples, qui apportent une aide pour la prière, sont précieux pour elles. Lorsqu’elles les lisent, elles se sentent valorisées, car elles comprennent qu’elles ont autant de valeur que les hommes aux yeux de Dieu et qu’elles peuvent prier pour leur mari et leur famille. La distribution de livres chrétiens est très dangereuse en Asie centrale. Des lois restrictives ont été promulguées et, de plus en plus, les ouvrages imprimés font l’objet d’un contrôle. En raison de ces risques élevés, les coûts de production sont élevés eux aussi, et peu de personnes acceptent de stocker et distribuer les ouvrages. En Ouzbékistan, on n’est autorisé à posséder des Bibles ou des livres chrétiens que pour un usage personnel. Celui qui est pris avec des quantités plus importantes doit s’attendre à payer une amende ou même à se retrouver en prison. Par conséquent, les supports numériques sont de plus en plus utilisés pour la diffusion du message chrétien. Un collaborateur disait: «Nous ne dis- Bibles et portions de la Bible dans les langues d’Asie centrale tribuons pas seulement des ouvrages mais nous transmettons aussi un savoir et une vision chrétienne de la vie et du monde.» Et cela se fait souvent d’une manière tout à fait inattendue: par exemple, un jour, un chargement de livres pour enfants a été volé, mais plus tard, nous avons appris que ces livres étaient vendus dans une librairie de l’aéroport de cette ville!

e prière

Prions pour:

ssible pour les quelque cents • Tchétchénie: il est presque impo mbler. L’un d’eux écrit que rasse chrétiens autochtones de se dan s tous les regards». nt voie se r spoi dése le et r «la peu • Ouzbékistan : le pasteur Dimitri Shestakov, de la vallée de Ferghana, est en prison depuis janvier 2007 à cau se de ses activités chrétiennes. Il a été condamné à 4 ans de réclu sion. Sa famille espère qu’il sera relâ ché plus tôt. Dimitri Shestakov et sa famille • Asie centrale en génévent trouver un abri temporal: les chrétiens persécutés peu Prion s pour eux et pour les ge. refu de tres cen raire dan s nos x. d’eu soin t nen pren collaborateurs qui

Repas en commun dans une église de maison

David Amstutz www.portesouvertes.fr www.portesouvertes.ch


Haïti, 8 mois après Il y a huit mois, le monde était secoué par la nouvelle du terrible séisme qui s’est abattu sur Haïti le 12 janvier. Aujourd’hui, le travail d’aide et de reconstruction reste énorme, et plusieurs organisations chrétiennes y sont impliquées. La Maison de la Bible étant liée à Haïti de par son antenne de Miami (dont le responsable, Jerry Moncœur, est lui-même haïtien) et son partenariat avec le S.E.L., nous vous proposons ci-dessous quelques nouvelles de cette région en souffrance, des chrétiens sur place et du travail qui s’y fait.

Dieu écoute ceux qui l’appellent dans la détresse

«Jésus, Jésus, je ne comprends pas ce

© Compassion

qui se passe! Est-ce que tu vas me laisser mourir loin de mes parents?» tel est le cri qu’a poussé Ferlandie avant d’être frappée par un bloc de béton. Cette jeune fille de 20 ans qui vit en Haïti a été parrainée au sein d’un centre de Compassion Haïti (partenaire du S.E.L.) lorsqu’elle était enfant. Elle n’avait que 3 ans quand elle a été inscrite au programme de parrainage. Grâce à cette aide, elle est devenue la première de sa famille à atteindre le niveau de l’université. Suite à son parrainage, une bourse lui a été octroyée (par l’intermédiaire de Compassion), lui permettant de poursuivre des études en science de l’éducation. Le 12 janvier 2010, Ferlandie venait juste de terminer ses examens du 1er semestre. Lorsque le séisme a frappé Haïti, elle s’est retrouvée sous les décombres pendant plusieurs heures: huit personnes présentes dans l’appartement sont mortes. Bien qu’elle ait souffert de blessures à la tête, aux yeux et aux bras, elle a survécu. Mais cette catastrophe l’a traumatisée. «Après le séisme, dit-elle, je vivais avec une grande peur et je m’inquiétais beaucoup pour mon avenir. Je pensais que je ne serai jamais plus capable de retourner à l’université et de devenir la personne que j’ai toujours rêvée d’être.» Les personnes qui ont vécu le tremblement de terre en Haïti ont souvent besoin d’un accompagnement psychologique pour surmonter leur peur (parfois devant le simple fait de rentrer dans un bâtiment). Le partenaire du S.E.L. pour le parrainage a permis à Ferlandie de suivre plusieurs sessions pour l’aider à surmonter le choc. Si elle n’avait pas été prise en charge à temps, les séquelles auraient pu être beaucoup plus graves.

Ferlandie juste après le séisme

© Compassion

Grâce aux soins prodigués, Ferlandie se remet.

6

Ferlandie rêve de nouveau à son avenir: «Je voudrais travailler dans l’éducation nationale, car l’éducation est un des plus grands défis pour notre pays. Le nouvel Haïti a besoin de personnes comme moi dans des positions-clés et je crois que j’en ferai partie.» Elle conclut: «Le 12 janvier est une date que je n’oublierai jamais, parce que je vois les choses différemment maintenant. Mais il y a une chose que je crois: si je suis vivante aujourd’hui, c’est que Dieu a ses raisons et je veux être disponible pour lui et pour son service durant le reste de ma vie.» Par le moyen de ses partenaires chrétiens présents sur place, le S.E.L. s’engage pour permettre aux victimes du séisme de retrouver espoir et de reconstruire leur pays. Pour parrainer un enfant, rendez-vous sur www.selfrance.org.

Daniel Hillion, S.E.L. S.E.L., 157, rue des Blains, F-92220 Bagneux Tél.: 0033 (0)1 45 36 41 51, Fax: 01 46 16 20 86 E-mail: info@selfrance.org / sel@each.ch www.selfrance.org / www.compassion.ch

Aide au Réseau Protestant d’Haïti Le comité du Réseau Protestant d’Haïti a reçu de ses membres des centaines de demandes pour l’achat de matériaux leur permettant de construire un petit abri ou de réparer leur maison endommagée. Pour cela nous avons sélectionné 20 personnes avec l’aide de certaines de nos églises, qui ont donné 1530 USD. Cette somme, ajoutée aux 2470 USD dont vous nous avez fait don, nous permettent d’offrir à chacune de ces personnes 200 USD pour l’achat de matériaux, comme aide à la réparation de leur maison (cela équivaut à 7700 gourdes haïtiennes). Nous avons partiellement commencé la distribution. Encore une fois nous vous remercions. Que Dieu vous bénisse.

Jerry Moncœur, Réseau Protestant d’Haïti


La Bible à 1.50 e continue son chemin Pour faire suite aux articles publiés dans les numéros précédents sur les différentes formes de distribution de la Bible à 1.50 €, voici deux nouvelles anecdotes qui nous encouragent à prier pour que cette semence de vie germe dans les cœurs.

La Bible sur le Tour de France

Cet événement a été l’occasion de diffuser la Parole de Dieu et de Lors de mon passage la mettre à la disposi-à la Maison de la Bible tion d’un grand nom-de Paris, fin 2009, j’ai bre, et nous en sommes présenté le travail que très reconnaissants. nous faisons dans le Pour les années à venir, cadre de notre misnous envisageons de fi-sion (SEMER - Mission gurer parmi les véhicu-Internationale Franles de la grande cara-çaise) durant le Tour L’équipe de distribution sur la route du Tour vane et réfléchissons à de France, et on m’a distribuer en outre une donné les coordonnées de l’association brochure d’évangélisation en très grande «La Maison de la Bible», afin que je puisse quantité. solliciter son aide pour la diffusion de Bibles Eugène Rard à 1.50 €. Je suis donc entré en rapport avec le responsable, et c’est ainsi que, durant les Un prix trop bas? trois premières semaines de juillet, grâce à La Bible au prix d’un café fait tourner ce soutien, nous avons pu distribuer avec en bourrique le serveur des données de notre équipe internationale une centaine Dilicom, référence pour la grande ma-de Bibles sur le Tour à des personnes avec jorité des libraires français (surtout non lesquelles nous avions eu de bons contacts. chrétiens)! En effet, il ne parvenait pas à Durant la journée, nous étions sur les routes, comprendre comment un ouvrage de 450 pour parler avec les g pouvait coûter seulement 1.50 €… Nous spectateurs, et en avons même reçu un mail de la personne soirée, nous collaboresponsable du site, parlant d’un rapport rions avec les églises prix / poids qui leur semblait «hors norme» locales des villes et qui risquait d’entraîner la suppression de étapes pour y animer la fiche si nous ne les éclairions pas à ce des soirées d’évangésujet dans un certain délai. Bien entendu, lisation. nous lui avons confirmé que ces données étaient exactes!

Olivia Festal

Une Bible à 1.50 e vient de trouver un nouveau propriétaire.

Bible-Info par e-mail? Oui c’est possible! Vous préférez recevoir Bible-Info par e-mail au lieu de le recevoir dans votre boîte aux lettres? Aucun problème, nous vous ajoutons volontiers à notre liste de distribution et vous envoyons le journal par pdf! Il vous suffit de nous communiquer votre adresse électronique. Contact: Olivia Festal (of@bible.ch)

7


Comment lire la Bible?

Valérie Duval-Poujol lors des conférences données à L’Auberson en juin dernier

Valérie Duval-Poujol était l’invitée du séminaire annuel des MB, le 19 juin à l’Auberson dans le Jura vaudois. Valérie est pétillante et volubile. Elle aime illustrer ses propos de références littéraires de tous horizons et, bien sûr, de multiples passages bibliques, tant de l’Ancien que du Nouveau Testament. Elle en donne à chaque fois un éclairage surprenant qui nous tient en haleine. Elle s’exprime clairement et simplement, elle aime la Bible, elle sait la faire aimer, donner envie de la lire, de la lire comme chacun de nous peut la lire, bien sûr, mais en y ajoutant aussi des perspectives et des éclairages auxquels on ne pensait peut-être pas. Nous lui avons posé quelques questions après ses deux conférences:

Bible-Info: Peux-tu te présenter brièvement? Valérie Duval-Poujol: Je suis une théologienne bibliste protestante; je prépare une thèse en histoire des religions à la Sorbonne et une en théologie à l’Institut Catholique de Paris, où j’enseigne le grec biblique. BI: Comment recevoir la Bible comme Parole de Dieu aujourd’hui? VDP: Le texte est à la fois Parole de Dieu inspirée et parole humaine historique. Il faut tenir compte de ces deux axes, humain et divin, en même temps. Ce genre de paradoxe n’est pas confortable, mais c’est le chemin de la maturité dans la foi chrétienne. C’est la foi qui nous aide à tenir ces deux axes ensemble. Si on en ignore un des deux, on prend un risque. Le risque de passer à côté de la Bible, parole vivante d’un Dieu qui désire une relation avec chacun de nous, si on ne la regarde que comme parole humaine historique, mais risque de contresens si on oublie que ces textes ont appartenu à une culture, une langue, un peuple tous différents des nôtres aujourd’hui. BI: Au cours de ces deux séances, tu nous as présenté 8 approches différentes pour lire et étudier le texte biblique*. Pourquoi ne pas s’en tenir à une seule? * Valérie Duval-Poujol a décrit ces différentes approches du texte biblique dans un petit livre Dix clés pour comprendre la Bible, très accessible et enrichissant, que nous vous encourageons vivement à lire (voir encadré).

8-9

VDP: La Bible est Parole vivante de Dieu et, comme telle, offre plusieurs possibilités de lecture. La première concerne les destinataires historiques de ces textes, une autre nous est destinée à nous aujourd’hui. Il est utile et important d’essayer de capter ces différentes lectures. Nous-mêmes sommes devant le texte biblique avec un certain héritage culturel et personnel. Notre besoin et les outils employés pour comprendre le texte ne sont pas les mêmes quand il s’agit de trouver un encouragement au début de notre journée, ou quand nous recherchons à préciser un point de doctrine ou à prendre une décision éthique.

BI: Une fois qu’on maîtrise ces différentes approches, reste-t-il quelques précautions à retenir dans notre lecture de la Bible? VDP: Je vois trois écueils à éviter: • le relativisme, le «chacun sa vérité», la tentation de dire que chacun pense ce qu’il veut du texte biblique; • le réductionnisme qui limiterait notre lecture aux passages sécurisants – ceux que je comprends bien, ceux que j’ai soulignés dans ma Bible – et éviterait les textes plus compliqués; • la passivité ou le découragement, avec la tentation de nous reposer sur les autres, de ne pas faire l’effort que le Seigneur attend de nous à la lecture de sa Parole.


BI: Cet exposé des différentes approches pour comprendre la Bible est intéressant, mais quelle est la part du Saint-Esprit dans la compréhension de notre lecture de la Parole de Dieu? VDP: Le Saint-Esprit, c’est celui sans lequel rien n’est possible. Mais je ferais la différence entre l’œuvre qu’il a accomplie lorsqu’il a inspiré les auteurs bibliques et celle par laquelle il me guide dans ma lecture de la Bible. On appelle cette dernière «l’illumination»: le Saint-Esprit vient illuminer ma lecture de la Bible. Peut-être que seule la première inspiration est infaillible. Et il y a une autre chose qui me frappe, lorsque je lis les textes qui parlent du SaintEsprit dans le Nouveau Testament: le Saint-Esprit ne fait jamais à la place de quelqu’un quelque chose que cette

personne aurait pu faire elle-même. Par exemple, Luc, lorsqu’il écrit son Evangile, nous dit qu’il a travaillé à collecter tous les témoignages. Il aurait pu s’assoir en attendant la dictée du Seigneur, puisqu’il était inspiré par l’Esprit. Mais ce n’est pas la façon de procéder qu’a choisie le Seigneur. Il s’est servi de l’intelligence de Luc, qui a rassemblé les différents témoignages, les a confrontés, les a travaillés. C’est quelque chose qui me touche de savoir que le Saint-Esprit me guide mais ne fait pas à ma place le travail qui me revient. Cela veut dire que, lorsque j’étudie un texte, je compte sur lui pour m’aider, mais il n’est pas là pour mâcher le travail à ma place non plus.

La rédaction de Bible-Info

6 clés en 2 mots 1 Les lectures du judaïsme: mise en valeur du questionnement

Le texte biblique a pris un intérêt majeur avec l’exil et la perte du temple. Le livre et son étude ont remplacé les rites sacrificiels. Mais inversement, pour notre part, arrive-t-il que nos rites, nos habitudes, étouffent notre soif et notre écoute du texte biblique?

2 L’allégorie

L’allégorie est la recherche de la vérité spirituelle cachée dans un texte; chaque détail a une signification spirituelle. Le texte est perçu comme étant une image d’une réalité plus proche de nous. Elle est fréquemment employée aujourd’hui. Risque: ne pas écouter ce que le texte dit en lui-même ou coller au texte une autre vérité qui vient d’un autre texte… ou de nous-mêmes!

3 La lecture typologique

Dans la lecture typologique, on cherche à découvrir les préfigurations de Jésus-Christ dans l’AT. Cette lecture a le mérite de nous intéresser à l’AT, mais elle nous fait courir un risque semblable à la précédente.

4 La lecture «magistérielle»

Dans cette approche, on apprend ce qu’on doit croire, puis on se tourne vers la Bible pour l’y retrouver. Elle prend le dessus lorsqu’on n’écoute plus le texte pour luimême, lorsqu’on se limite à une seule version ou qu’on se laisse dicter l’interprétation par quelqu’un d’autre, ou, pire, lorsqu’on pense

avoir fait le tour de la Bible sans qu’elle ne nous interpelle plus.

5 La lecture émotionnelle, méditative

La lecture émotionnelle, méditative de la Bible porte des fruits certains, mais elle a aussi certaines limites. Il y a un immense potentiel de vie dans la Bible. Cette lecture est utile pour l’édification personnelle, mais insuffisante pour établir des convictions éthiques ou doctrinales. Limites: • le texte n’est pas compris dans son contexte et risque de devenir un prétexte, une projection de nous-mêmes; on oublie la distance culturelle. • la subjectivité est inévitable; chacun lit avec son arrière-plan et ses présupposés, son appartenance culturelle; tout cela est un filtre déformant.

6 Les lectures historico-critiques

Il s’agit de lectures «savantes», méthodiques du texte, avec des critères scientifiques aussi objectifs que possible. Ces outils ont permis de mieux comprendre les textes dans leur contexte (ex. critique des traditions, qui compare le texte lu avec les textes des civilisations environnantes de l’époque). Excellentes dans l’aspect humain du texte biblique, elles en négligent l’aspect d’interpellation divine; on est plus intéressé par le comment que par le pourquoi.


Un nouveau service pour les librairies chrétiennes

Mathieu Dapoigny et Lorenz Meyer, responsables de ce nouveau service aux librairies chrétiennes

10

Depuis le début de cette année, la Société B iblique de Genève propose un nouveau service aux librairies indépendantes. Il s’agit de mettre à disposition un outil informatique de gestion de librairie, sous la forme d’un logiciel appelé «ipréface». Ce nouveau service est le fruit d’une collaboration avec la société ILSA (éditeur de logiciels basé à Evreux/ France) qui commerc i a l i s e i p ré fa c e , et a ve c l a q u e l l e n o u s avons développé un partenariat permettant l’adaptation du logiciel aux spécificités des lib ra i ri es ch réti en nes , mais aussi son évolution vers de nouvelles fonctionnalités. Cet outil est conçu pour la gestion complète d’un point de vente, depuis les commandes fournisseurs jusqu’à la gestion des comptes clients, en passant par la gestion des stocks et des inventaires, la réception des marchandises, les dépôts-ventes, la caisse, la facturation, etc. De plus, il permet un gain de temps considérable, car les opérations réalisées peuvent faire l’objet d’un export d’écritures vers un logiciel de comptabilité, ce qui évite ainsi la fastidieuse re-saisie des pièces comptables (aussi bien pour les opérations de vente, que d’achat ou de trésorerie). Le logiciel est proposé avec un pré-paramétrage qui comprend notamment l’accès au fichier articles de la Maison de la Bible, et chaque librairie est accompagnée pour la reprise des données existantes. Ce logiciel est à la fois convivial et d’une prise en main facile, mais il est également structurant et sécurisé, ce qui constitue un atout non né-

gligeable pour les librairies chrétiennes dont le fonctionnement est très souvent basé sur l’intégration de bénévoles. Son utilisation est proposée aux librairies par le biais d’une convention de prestations de services informatiques qui inclut, outre l’accès au logiciel, l’assistance et la maintenance (pour le programme en lui-même et pour le matériel) que les petites structures ont bien souvent de la peine à mettre en œuvre. Mais que d’aucuns se rassurent, la Société Biblique de Genève n’est pas devenue distributeur de solutions informatiques; c’est uniquement dans un esprit de service que ces prestations sont proposées, dans le seul but d’aider les librairies indépendantes à se pérenniser, se structurer et se professionnaliser, tout en développant un partenariat qui soit mutuellement bénéfique. Ce sont les librairies Certitudes qui ont ouvert le bal (6 points de vente en France: Metz, Colmar, Mulhouse, Munster, Sélestat et Anduze). La librairie de Metz est pleinement opérationnelle depuis mars 2010, et celles d’Anduze et de Mulhouse viennent de «basculer». Les autres points de vente seront équipés dans la foulée. Les librairies Certitudes ont joué un rôle particulier dans ce projet: c’est en accompagnant leur directeur, Pierre Patient, dans le choix d’un nouveau logiciel de gestion que l’idée de proposer ce type de services est née. Franco et Edith Perri, gérants de la librairie biblique Evangile Pour Tous à Toulon ont également fait le choix d’ipréface et fonctionnent avec ce nouveau système depuis le mois d’avril. Nous travaillons actuellement à la localisation du logiciel pour la Suisse, et c’est la librairie du Cep à Lausanne qui devrait prochainement faire le pas. D’autres librairies, en France comme en Suisse, ont d’ores et déjà manifesté un


vif intérêt pour le service que nous proposons, et la liste d’attente est aujourd’hui bien remplie d’impatients futurs utilisateurs qui doivent faire preuve de… patience. Nous sommes très reconnaissants d’avoir pu développer ce type d’aide envers les librairies indépendantes et sommes vraiment encouragés par l’évolution de ce projet.

Mathieu Dapoigny, Lorenz Meyer

Ecrans du programme ipréface

Avis aux photographes amateurs! Vous aimez prendre des photos? Vous avez un appareil numérique? Alors cette petite annonce vous interpellera peut-être! Nous préparons actuellement une Bible dans laquelle nous aimerions ajouter des photos (en N&B ou en couleur) permettant d’illustrer chacun des 66 livres de la Bible. Elles doivent être en rapport avec ces livres ou en rapport avec les thèmes bibliques (paysages de types méditerranéens, p. ex.). Chaque image doit aussi être en haute définition et vous appartenir en propre, et chaque donneur doit confirmer qu’il nous la cède gratuitement. Merci d’adresser vos envois par e-mail ou sur CD à: Luc Jouve, Société Biblique de Genève, Production des Bibles Ch. de Praz-Roussy 4bis, CH-1032 Romanel-sur-Lausanne – lj@bible.ch

Chers lecteurs, Vous avez acheté dernièrement un ouvrage, un cd, une Bible… dans une de nos librairies ou sur notre site internet? Votre avis nous intéresse! N’hésitez pas à nous en faire part sur www.maisonbible.net!

11


Flash bénévoles

Quelques heures… bien utiles

12

Comment suis-je entré dans la famille de Dieu? En réalité, je pourrais dire que je suis «tombé dans la marmite» dès mon plus jeune âge. En effet, depuis plusieurs générations, ma famille a suivi le chemin de la foi, et grâce à Dieu, je suis resté sur cette route en Lui accordant toute ma confiance. Comment ai-je entendu parler de la Maison de la Bible? C’est par le biais d’internet et aussi par l’intermédiaire de Stefan Waldmann, responsable des ventes, que j’ai appris à connaître la Maison de la Bible. Un jour, nous étions en 2008, je l’ai croisé et il m’a fait découvrir son travail au sein de la MB, tout en me faisant indirectement comprendre l’importance du bénévolat dans la maison. Comment suis-je venu à aider? En novembre 2009, j’ai reçu un appel téléphonique de Bertrand Guignard, responsable logistique, qui me demandait si j’étais toujours disponible pour venir grossir le rang des bénévoles. Comme j’étais en préretraite

depuis l’été précédent, j’ai pensé que c’était un bon moyen de faire quelque chose pour le Seigneur. A la Maison de la Bible, je m’occupe de l’expédition pour la Suisse. C’est un travail qui demande d’être attentif et consciencieux, car les destinataires apprécient de recevoir Bibles, livres ou CD bien emballés; c’est une bonne image pour l’expéditeur. Qu’est-ce que cela m’apporte? Ce qui me plaît dans ce travail, c’est qu’il me donne l’occasion de découvrir des livres que je ne connaissais pas et qui viennent ensuite compléter ma bibliothèque. J’aime aussi l’ambiance de travail à la MB: l’atmosphère y est agréable, on sent qu’il y règne la paix, la joie, la douceur entre tous. Quel contraste avec une vie professionnelle vécue sans cette paix de Dieu! Je ne peux qu’encourager celles et ceux qui désirent donner quelques heures pour le Seigneur à Romanel-sur-Lausanne; ce sera sans regret!

Philippe Leresche

Mots-croisés bibliques n°23 1

Horizontalement: 1. Hérode, Philippe et Lysanias. 2. Celui du Seigneur est sans limite – Héros de David. 3. Fils de Tsophah – Christ appelle ainsi son disciple. 4. A fondé une famille de la tribu d’Ephraïm – Selon Esaïe, il n’y en aura pas dans la poursuite de celui qui frappait de coups les peuples. 5. Homme de la maison de Caleb – Partie de Baal. 6. Adam l’était d’abord – Jésus y consola une veuve – Prises au grec. 7. Tête du premier homme – C’est Dieu qui le fera entre le bon grain et l’ivraie – Donnée à Moïse. 8. Image du Christ – Centenaire, Abraham l’était encore. 9. Il revint de Babylone avec Esdras – Fin de l’année. 10. Ce que propagent les faux prophètes y conduit. Verticalement: 1. Sanctuaire mobile. 2. Etait sur la première rangée du pectoral. 3. Commence le canon hébraïque – Une des sages-femmes qui désobéit au pharaon en laissant vivre les nouveau-nés hébreux. 4. Apportant la désolation – Au milieu de l’être. 5. Une des principales villes du pays de Moab – Avait sa maison à Béthanie. 6. Partie de la Bible – C’était deux à Rome – Dans un drame et dans le camp. 7. Rendu célèbre par des rouleaux – Donnée par Dieu. 8. Sa fille fut la mère d’Abiya, roi de Juda – Article. 9. En peine – Sa viande était impure. 10. Leur ville était le port d’Antioche.

Solution du n° 22. Horizontalement: 1. Belchatsar. 2. Avenir – Une. 3. Bénitier. 4. TD – Muets. 5. Laiera. 6. Oil – Athées. 7. Lâche – GC. 8. Iles – Loi. 9. Enseveli. 10. NT – Ru – AELE. Verticalement: 1. Babylonien. 2. Eve – Aï – LNT. 3. Lentilles. 4. Cnide – Aser. 5. Hit – RAC – Vu. 6. Arimathée. 7. EU – Hé – La. 8. Sureté – Lie. 9. An – Ego. 10. Ressuscité.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

2

3

4

5

6

7

8

9

10


Recension

Le mal fait-il partie du plan de Dieu?

he

Le mal fait-il partie du plan de Dieu? John Piper La Maison de la Bible, 2009 ISBN 978-2-8260-3539-8 CHF 19.40 / e 14.90

13

Depuis le début de l’humanité, le mal est omniprésent. Alors des questions nous taraudent: Pourquoi Dieu laisset-il Satan exercer sa puissance maléfique et pourquoi ne l’at-il pas déjà anéanti? Pourquoi a-t-il prévu et permis la désobéissance d’Adam et Eve? Et l’orgueil de Babel? Pourquoi a-t-il laissé régner des rois infidèles et idolâtres sur Israël? Pourquoi a-t-il permis que les hommes crucifient son Fils Jésus-Christ? Et qu’en est-il des dictateurs, des guerres et des catastrophes dites «naturelles»? Dieu intervient-il dans tout cela ou pas? Donne-t-il des réponses bibliques à toutes ces interrogations? John Piper se penche sérieusement sur ces questions qui ont pour point de départ un péché, une désobéissance. Il examine ces événements bibliques pour nous démontrer – versets à l’appui, cités dans leur contexte – que Dieu les a prévus dans son plan sage et souverain pour atteindre ses objectifs, réaliser ses promesses et rendre la gloire de Christ plus grande encore. Celui qui donne le ton au livre, c’est l’Eternel notre Dieu, lui qui a prévu les solutions bien avant que les problèmes n’apparaissent, lui qui suscite, permet, contrôle et utilise les circonstances en fonction du bien et de la gloire de Christ qu’il va en tirer. Car finalement, Dieu utilise le péché pour triompher du péché. Même le péché le plus choquant de l’histoire, la terrible mise à mort du Fils de Dieu, est un triomphe sur Satan, le péché et la mort, et la source de notre salut pour la vie éternelle. A travers tous ces événements, il ressort que Dieu savait parfaitement à l’avance ce qui allait se passer, mais qu’il n’a rien empêché, car cela faisait partie de son plan. Cet ouvrage nous apprend à regarder tout ce qui arrive ici-bas avec d’autres lunettes, celles de la perspective de notre Père, plutôt que de nous focaliser sur le dérapage des hommes, des mauvais

leaders et même de notre ennemi Satan. Car même s’ils agissent réellement et volontairement – et ils seront jugés – l’Eternel notre Dieu est souverain et il a ses raisons pour les laisser faire ou se servir d’eux. Après la lecture de ce petit livre qui réajuste notre vision des choses selon la perspective et les objectifs divins, nos questions ne sont plus les mêmes. Elles deviennent: Quel est l’objectif de Dieu à travers cet événement? Que veut-il nous enseigner par cela? Comment va-t-il utiliser ce mal pour en produire du bien et glorifier Christ? Qu’est-ce que j’apprends de Dieu à travers cette circonstance ou ce fait historique qui me permet de mieux le connaître et l’adorer? Et en quoi cela doit-il modifier ma façon de vivre? Une conclusion s’impose: Dieu est très grand et le Tout Puissant, lui qui planifie et supervise toute chose! Il est infiniment fiable, fidèle, juste, sage et parfait! Je me prosterne devant lui, l’adore et le remercie d’être ainsi et de me le faire savoir. Il nous donne confiance, nous rassure. Car nous voyons que rien «ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu» (Ro 8.39), puisque tout concourt à son plan de salut et à la gloire de Jésus-Christ. Même le pire pécheur, comme par exemple le roi Manassé (2Ch 33), a un rôle à jouer dans ce plan et peut être sauvé s’il revient à Dieu et se repent. Ce livre est un formidable fondement, encouragement et outil de clairvoyance spirituelle. Il nous remet les idées en place, à nous humains qui interprétons si facilement les choses et les événements à notre manière, nous rappelant cette parole de l’Eternel: «Vos pensées ne sont pas mes pensées et mes voies ne sont pas vos voies» (Es 55.8). Je vous encourage vivement à nourrir vos pensées et vos cœurs du contenu simple et très édifiant de cet ouvrage, pour tout voir ou revoir selon la perspective divine et pouvoir dire merci en toute situation, y compris la pire.

Dominique Ardellier


Le coin du traducteur

Un renvoi supposé Au cours de leur relecture de mise en pages de la Bible bilingue Segond 21-NIV, nos correcteurs ont parfois été surpris des différences entre ces deux textes bibliques. Les raisons d’être de ces différences ont déjà été expliquées dans le Bible-Info de l’hiver 2009, aussi ne les répéterons-nous pas. Il nous paraît toutefois intéressant d’examiner un cas particulier, celui de Proverbes 22.20, d’autant qu’il concerne aussi les diverses traductions françaises. N’ai-je pas déjà mis par écrit à ton in-

Have I not written thirty sayings for

J’ai consigné par écrit pour toi une

tention des conseils et des paroles de

you, sayings of counsel and knowl-

trentaine de maximes comportant des

connaissance…

edge…

conseils et des réflexions.

Segond 21

New International Version 1984

On pourrait penser que les traducteurs de la Segond 21 ont oublié un mot ou ne savent pas compter. Y a-t-il effectivement 30 conseils, oui ou non? Comme souvent, la réponse passe par un examen de ce qu’on appelle communément «l’original». Le texte hébreu massorétique porte les consonnes sh l sh w m, qui se lisent normalement shileshom, c’est-à-dire «il y a trois jours» ou, de façon plus large, «auparavant». Les scribes ont corrigé le texte en introduisant les voyelles du mot qu’ils pensaient devoir lire ici: shalishim, qui peut signifier «des pensées élevées» ou «à trois reprises». C’est cette dernière traduction que portent la version des Septante, la Vulgate et la version syriaque. D’où vient donc le nombre de 30 introduit par la N.I.V. et la Semeur? Il correspond à une légère modification de l’hébreu proposé par l’éditeur moderne du texte massorétique: sheloshim. Celui-ci base sa proposition de correction sur le parallèle qu’il voit entre les Proverbes et l’Instruction d’Aménémopé, un texte égyptien de 30 chapitres dans lesquels un jeune homme est instruit par son père (ou maître) sur la conduite à tenir. Y a-t-il une telle allusion à la sagesse égyptienne? Le texte biblique s’appuie effectivement parfois sur des croyances ou manières de voir de son époque, la plupart du temps afin d’y apporter des correctifs. Dans le cas précis toutefois,

14

Bible du Semeur 2000

les traducteurs de la Segond 21 ont préféré ne pas s’appuyer sur ce qui reste une reconstruction du texte, une hypothèse sans appui dans la transmission manuscrite. La traduction «déjà» a le mérite de rendre aussi bien les consonnes du texte hébreu («auparavant») que la lecture proposée par les scribes («à trois reprises»). Rien ne s’opposera à l’introduction de la leçon «trente» dans la version française, le jour où un manuscrit ancien viendra l’appuyer. Mais, pour le moment, ce n’est pas le cas, et c’est ce qui explique ici la différence entre la Segond 21 et la N.I.V.

La N.I.V., justement, parlons-en! Où en est le projet de Bible bilingue anglaisfrançais? Un coup de tonnerre a retenti à Romanel le 1er juin: notre partenaire américain nous a soudain annoncé qu’il changeait de stratégie et voulait désormais éditer toutes ses Bibles bilingues avec la N.I.V. révisée (et non plus la N.I.V. 1984). Problème: ce texte n’est pas encore disponible! Pour l’instant, nous ne pouvons donc que mettre ce projet en suspens, en attendant que la situation se clarifie. Nous en sommes profondément désolés pour tous ceux qui attendent avec impatience cette parution!

Viviane André


Nos lecteurs nous écrivent... Rectificatif

Un lecteur a attiré notre attention sur une erreur constatée dans le graphique publié en p. 7 du BI 2/2010. Suite à un petit problème de mise en pages, il présente un mélange des chiffres de 2008 et de 2009, ce dont nous vous remercions de bien vouloir nous excuser. Voici le correctif: Répartition des dépenses 2009 Gestion 9%

Bible-Info 13% Comité de lecture 4% Travaux bibliques 64%

Evangélisation 2% Afrique 1% Librairies 7%

France

Bonjour et merci pour Bible-Info. Je désire recevoir BibleInfo par e-mail. Merci pour le travail fidèle des MB et de la SBG. E. T. J’ai reçu aujourd’hui votre Bible-Info de l’été 2010, et c’est toujours avec une grande joie que je découvre les œuvres merveilleuses que Dieu accomplit par le moyen de la Société Biblique de Genève. (…) Bien fraternellement. L. B. Un grand merci pour votre dévouement pour m’avoir procuré la concordance désirée et me l’avoir envoyée si rapidement. Que Dieu vous bénisse. Fraternellement. Je vous remercie vivement pour l’envoi et la bonne réception du livre Alors, tu ne veux plus aller à l’Eglise… J’ai été très bénie de ma visite dans votre magasin, avec ma fille et mon amie. Je demande donc que votre affaire et votre équipe soient bénies à tous les niveaux. Amicalement.

République Démocratique du Congo Je me suis toujours senti béni par vos ouvrages. Pour ce, frères, continuez à nous fournir d’autres livres (…) qui peuvent nous bénir. Je vous encourage beaucoup dans le Seigneur Jésus-Christ. F. N.

Suisse

Un grand merci pour votre réponse ultra-rapide à mon mail d’hier. Je suis heureuse de pouvoir recevoir désormais Bible-Info où que je me trouve [envoi par e-mail]. J’ai lu avec beaucoup d’intérêt vos explications au sujet de la Société Biblique de Genève (…). Je me réjouis de voir ce qui est fait partout pour diffuser la Bible, et ce à un prix abordable pour tous. Cordialement. A. St. J’ai lu avec grand intérêt les articles de ce dernier numéro qui ont, comme toujours dans Bible-Info, beaucoup de substance et sont très encourageants. J’apprécie beaucoup votre excellent travail dans le service que le Seigneur vous a confié pour diffuser Sa Parole; que vous soyez soutenus et fortifiés pour continuer dans le même esprit. Félicitations toutes particulières pour les éditions de la Bible à 1.50 e qui répondent manifestement à un besoin; également pour votre projet d’en éditer chaque année dans une nouvelle langue. ¡Casi no puedo esperar de comprarme una (o más, para regalarlas) de estas Biblias en español el año que entra, si Dios quiere! Ma femme et moi ne cessons pas de prier pour la SBG, sachant que le Seigneur tient tout dans Sa main souveraine. Qu’il fasse pousser beaucoup de fruit pour Sa gloire! Salutations fraternelles. R. H. Bonjour, voici la fin des corrections; il n’y en a pas beaucoup et j’espère que ce n’est pas parce que le texte était trop passionnant que je n’en ai pas vu d’autres… J’ai eu beaucoup de plaisir à relire ce petit ouvrage [Rencontre avec un parfait inconnu] et je pense qu’il aura beaucoup de succès! A.-C. M. Chers amis en Christ, je viens de terminer la lecture du dernier numéro de Bible-Info, un fascicule toujours très intéressant. (…) J’aime la Bible qui est toujours nouvelle et nécessaire pour notre marche spirituelle. La prière vous accompagne dans votre travail. Je sais ce que cela représente, bien qu’à la retraite, il faut savoir choisir le temps favorable pour prier pour ceux qui œuvrent pour le Seigneur. Merci pour votre œuvre que je connais depuis longtemps. S. F.

Concours – Concours – Concours – Concours – Concours – Concours Où a été prise la photo de couverture de ce numéro? Les lecteurs qui nous donneront la bonne réponse avant le 15 septembre recevront un prix! Contactez-nous par e-mail: of@bible.ch La photo de l’édition précédente a été prise à Shanghai. Bravo à Claude-Henri A., Sylvie A., Hannelore B., Marc B., Catherine C., Nettie C., Aliénor F., Michel F., Zachary F., Angelika & Stefan G., Didier G., Laura & Lionel G., M. & Mme Pascal G., Rémy H., Rolf H., Hannes K., Florence N., Werner O., Florence P., Mr & Mme Jean-Luc P., Orpa P., Ulrich P., Carole Q., Elisabeth R., Nathalie R., Nicole S., M. & J.-C. V., Rolf St.!

15


JAB CH-1032 ROMANEL s/Lausanne

PP / JOURNAL

Le trait d’union MB Turin

Remercions pour: les nombreux voyages de représentation lors de réunions pastorales ou de congrès évangéliques qui ont eu lieu dans toute l’Italie d’avril à juin – les quelque 1000 Bibles qui ont pu être distribuées durant le Salon International du Livre de Turin en mai (plus de 330’000 visiteurs et 1800 exposants) – Prions pour: que la Parole diffusée à ces différentes occasions porte du fruit dans les cœurs.

MB Paris

Remercions pour: la protection de Dieu sur nos collaborateurs: JeanMarc et Gabrielle ont été éprouvés dans leur santé au début de l’été et, peu après, Christian a été miraculeusement gardé lors d’un très grave accident de voiture – Prions pour: que nous puissions trouver de nouveaux locaux plus spacieux, ce qui n’est pas simple en plein Paris.

MB Zurich

Remercions pour: le travail et l’engagement de l’équipe en place – Prions pour: la situation de cette MB, qui continue de nous préoccuper – que les bonnes démarches et les bonnes mesures soient identifiées et mises en application.

MB Lyon

Remercions pour: les travaux de réfection de la façade et de la signa-

16

létique interne et externe qui ont pu être réalisés cet été – Prions pour: une plus grande fréquentation de notre librairie à cet emplacement encore relativement nouveau.

MB Bâle

Remercions pour: l’association locale qui est en train d’être créée et qui nous permet d’envisager l’avenir plus sereinement – l’intérêt que continue à susciter le commerce équitable – Prions pour: la pérennité de cette librairie qui reste une préoccupation.

MB Romanel

Remercions pour: les commandes qui sont restées à un niveau assez soutenu au deuxième trimestre – les 100’000 premiers exemplaires de la Bible à 1,50 e en allemand qui ont été écoulés en près d’un mois – les 6 nouveautés et 9 réimpressions que nous avons publiées ce dernier semestre – le container qui a pu être envoyé au Congo au second trimestre – Prions pour: les rencontres avec les dirigeants de chaînes de supermarchés allemands qui ont commencé – la préparation de la Bible à gros caractères en français et en italien (parution prévue au premier semestre 2011) – la poursuite de nos réflexions et de nos recherches sur le livre numérique et le travail de récupération des données informatiques qui y est lié.

Merci pour votre libéralité

Les dons destinés au Fonds d’Edition des Saintes Ecritures servent exclusivement à financer la traduction et l’impression des Ecritures, leur diffusion et la préparation d’éditions futures.

Pour la Suisse Fondation Société Biblique de Genève Fonds d’Edition des Saintes Ecritures Praz-Roussy 4bis, 1032 Romanel s/Lausanne à son compte de chèque postal: Genève 12-12030-6 ou à son compte bancaire: UBS SA n° 243-G2209731.0

Pour la France Association Maison de la Bible

135, bd Saint Michel 75005 Paris CCP SCE 36 310 05 K (voir encart à l’intérieur)

Editeur

Société Biblique de Genève Création graphique: M. Guillot - filigrane texte et image Imprimeur: Jordi S.A.

Bulletin trimestriel

Prix de l’abonnement en Suisse: 5 CHF (compris dans le premier don en faveur de la SBG). Journal gratuit en France.

Coordonnées

Société Biblique de Genève Praz-Roussy 4 bis CH-1032 Romanel s/Lausanne Tél: +41 (0)21 867 10 10 Fax: +41 (0)21 867 10 15 E-mail: info@societe-biblique.com Internet: www.societe-biblique.com

BibleInfo Automne 2010  

Sommaire Ps 33.11 Automne 2010 68 e année - n°3 Fondation Société Biblique de Genève Ps 33.11 2 - 3 Le regard de l’Eternel est sur ceux qui...