Page 1

JOURNAL

Le

#163 JANVIER 2018

P. 2 > LE DOSSIER DU MOIS

P. 4 > AU QUOTIDIEN L’ENTRÉE DE VILLE REVISITÉE

BUDGET 2018 :

CONTINUER À INVESTIR

P. 6 > AU QUOTIDIEN SOCIÉTÉ D’HORTICULTURE : L’AGENDA DU JARDINIER

P. 7 > CULTURE EGLISE SAINT-AYOUL : AU CHEVET DE L’ORGUE

P. 8 > L'AGENDA

:   8 1 0 2 VINS

PRO E FIBRÉ  ! % À 100

La Ville de Provins vous souhaite une très bonne année

www.mairie-provins.fr


BUDGET 2018 : CONTINUER À INVESTIR GRÂCE À UNE MAÎTRISE DE SES DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT, LA VILLE DE PROVINS VA MAINTENIR LE NIVEAU D’INVESTISSEMENT DONT LA COMMUNE A BESOIN SANS AUGMENTER SES TAUX DE FISCALITÉ.

CULTURE son et lumières pour le centre culturel et sportif Saint-Ayoul. u 10 500 €, aidés à hauteur de 4 300 € par l’Etat et le Dépar tement, seront consacrés à la poursuite de la restauration de fonds iconographiques du Musée de Provins et du Provinois qui verra également le remplacement de ses gouttières et leur raccordement au réseau des eaux pluviales pour une somme de 25 000 €.

Chaque année, un débat sur les orientations budgétaires de la commune précède le vote du budget. Ce débat a eu lieu lors du conseil municipal du 14 décembre dernier. Ce débat a permis de dégager les grands axes de la politique budgétaire et fiscale de la Ville : • une maîtrise des dépenses de fonctionnement, • des investissements municipaux de 4,3 M€, • la stabilité des taux d’imposition, • le maintien des subventions aux associations.

PATRIMOINE La Ville de Provins continue la restauration et la mise en valeur de son patrimoine. u A l’abside Saint-Ayoul avec la poursuite de la convention patrimoine qui lie la Ville de Provins à l’Etat. Cette nouvelle tranche, la troisième et la dernière, représente un coût de 1 152 000 €, avec le financement de l’Etat (480 000 €), de la Région (88 000 €) et du Dépar tement (200 000 €).

p Un important chantier de

réaménagement de la Bibliothèque municipale Alain Peyrefitte sera lancé en 2018. 432 840 € seront consacrés à cette première année de travaux. Le coût global de l’opération est estimé à 1 016 880 €, financé avec l’aide de la Région au titre du contrat d’aménagement régional (CAR) pour 345 000 €, du Dépar tement au titre du contrat départemental de développement durable (C3D) pour 160 000 € et l’Etat pour 48 500 €. u Une enveloppe de 24 000 € est prévue pour l’acquisition de matériel

2 | LE PROVINOIS #163 JANVIER 2018

u Par ailleurs, plusieurs manifestations

culturelles feront l’objet d’efforts budgétaires renouvelés. Ce sera le cas des Médiévales auxquelles sera consacrée une enveloppe de 22 000 € pour l’acquisition d’équipements, de la crèche vivante, de la patinoire au moment des fêtes de Noël ou encore du carnaval des écoles du Provinois.

u Une enveloppe de 107 000 € est affectée à

la poursuite de la restauration des Remparts pour les travaux préparatoires d’une nouvelle tranche de travaux une nouvelle cour tine.


EAU ET ASSAINISSEMENT

CADRE DE VIE

p La Ville de Provins lancera, en 2018, le

grand chantier de reconfiguration de l’entrée de ville, avenue du Général de Gaulle et rue Maximilien Michelin (cf. article p. 4) Cette opération représente un coût total de 1 750 000 €, dont 1 262 000 € sur le budget 2018. Elle sera subventionnée à hauteur de 752 000 € : 600 000 € de la Région au titre du Contrat d’Aménagement Régional (CAR), 102 000 € de ENEDIS (ex-ERDF, électricité réseaux de France) et 50 000 € de la réserve parlementaire. u À cette importante opération s’ajoutera une enveloppe pour travaux de voirie de 165 000 €. u La Ville de Provins poursuivra le renouvellement de son parc d’éclairage public pour 80 000 €. Cela concerne environ 80 points lumineux. u Elle poursuivra également les travaux d’accessibilité des bâtiments

communaux avec une enveloppe dédiée de 53 556 €. La sécurité restant une préoccupation première, le remplacement, au fil du temps, des caméras de vidéo-protection par des matériels compatibles avec la fibre optique déployée sur la commune va se poursuivre. Une enveloppe de 50 000 € y sera consacrée en 2018.

p La Ville por te également un projet

d’agrandissement du parc de stationnement des Bénédictins, côté rue du Général Delor t. L’acquisition de 2 parcelles est prévue pour 218 000 €, subventionnée à 40 % par l’Etat au titre de la dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR). Ces terrains permettront l’implantation d’une centaine de places de parking supplémentaires en 2019/2020.

JEUNESSE, ENFANCE ET SPORT

Sur le budget de l’eau potable : u 30 000 € sont provisionnés pour d’éventuels travaux de réparation sur le réseau d’eau. u 170 000 € seront prévus pour des travaux de sondage pour un forage d’essais au lieu-dit Les Huches à Hermé dans le cadre du maillage d’eau potable du Provinois. u 13 000 € seront inscrits pour des travaux sur la ZAC du Provinois pour le remplacement d’une conduite d’eau potable en lien avec le projet de création d’un rond-point sur la RD619. Sur le budget de l’assainissement : u 100 000 € de travaux sur le réseau d’assainissement sont prévus pour des travaux de réparation, notamment le chemisage du réseau d’eaux usées rue du Canal. u 200 000 € sont inscrits pour l’étude du Schéma Directeur d’Assainissement. Une étude obligatoire qui est réalisée en partenariat avec les communes de Rouilly, Saint-Brice et Poigny qui sont raccordées sur la station d’épuration de Provins.

FISCALITÉ La stratégie réaffirmée de la Ville de Provins est de poursuivre la maîtrise de ses dépenses de fonctionnement comme la condition indispensable au maintien du niveau d’investissement dont la commune a besoin.

Des taux d’imposition communaux stables p 45 000 € seront consacrés à des

travaux de toiture à l’école primaire de la Ville Haute.

p A l’école maternelle Raymond

Louis, 400 000 € seront consacrés à une impor tante opération de rénovation concernant le remplacement des menuiseries et le ravalement.

Les centres de loisirs sans hébergement seront ouverts le mercredi matin à compter de septembre 2018.

p 70 000 € seront consacrés à la

réhabilitation de l’aire de jeux pour enfants du boulevard d’Aligre. A côté de ces trois chantiers, la Ville de Provins investira en par ticulier pour : u le renouvellement de matériel pour les crèches et l’installation de stores dans le dor toir de la crèche municipale, u l’achat de matériel permettant le développement d’activités proposées à la Maison des quar tiers, u le renouvellement de 4 postes dans chacune des salles informatiques des écoles primaires de la Ville Haute et des Coudoux, u le câblage et l’installation de bornes wifi pour les écoles maternelles de la Voulzie et du Terrier Rouge, u 15 000 € de travaux pour un terrain de paddle-tennis en lien avec le Tennis Club de Provins.

Malgré les baisses successives des dotations de l’Etat et grâce à une gestion rigoureuse, la Ville de Provins a décidé, cette année encore, de ne pas augmenter la pression fiscale en maintenant les mêmes taux d’imposition que l’année dernière, à savoir : - Taxe d’habitation : 16,90 % - Taxe foncière : 23,73 % - Taxe foncière non bâti : 48,80 % Reste une incer titude concernant la prise en charge dans la durée par l’Etat du dégrèvement de la Taxe d’Habitation pour 80 % des contribuables. Sur Provins, cette année, le nombre de contribuables assujettis à la taxe d’habitation est de 5 297 dont 1 258 sont exonérés. Le nombre total d’exonérés passerait, après réforme, à 4 489.

LE PROVINOIS #163 JANVIER 2018 | 3


nouveaux commerces

# AU QUOTIDIEN Avenue du Général de Gaulle et rue Maximilien Michelin

L’entrée de ville revisitée

S. Seron Décoration, antiquités, art du jardin achat, vente, estimation, débarras Rue de la Friperie Tél. : 06 75 55 44 57 – www.seron.fr Ouvert du vendredi au dimanche matin ou sur rendez-vous

Le grand chantier de reconfiguration de l’entrée de ville, avenue du Général de Gaulle et rue Maximilien Michelin, est lancé. Ce projet a vocation à donner une nouvelle identité à cette entrée de ville très empruntée. La Ville de Provins a décidé de faire de cette réhabilitation complète une priorité. Devant l’impor tance du linéaire de voirie de ces deux rues, l’établissement du projet, comme son financement, ont demandé un impor tant travail de préparation. Le projet et les financements ont été finalisés. Les travaux représentent un coût total de 1 750 000 €. Ce chantier bénéficie d’aides de la Région (600 000 €), d’ENEDIS (102 000 €) et de la réserve parlementaire (50 000 €). Le projet comporte, dans un premier temps, l’effacement d’une partie des réseaux aériens et la rénovation complète de l’éclairage public puis la réfection complète de la voirie, chaussée et trottoirs, des deux rues. Du côté des réseaux, l’opération va consister à effacer tous les réseaux aériens implantés dans la rue Maximilien Michelin et de l’avenue du général de Gaulle. Seuls subsisteront les réseaux aériens de communication avenue du général de Gaulle. Cet enfouissement des réseaux tiendra compte du réseau de vidéoprotection en assurant l’alimentation d’une future caméra qui sera installée à l’angle de la rue Georges Clémenceau et de l’avenue du Général de Gaulle. A l’issue des travaux, les câbles de distribution d’électricité, du réseau d’éclairage public et, pour partie, de télécommunication, transiteront en tranchée sous la chaussée et sous le trottoir et, par tiellement, sur les façades des immeubles. Un nouvel éclairage public sera installé.

4 | LE PROVINOIS #163 JANVIER 2018

Les nouveaux luminaires suspendus et candélabres seront équipés de leds, beaucoup moins énergivores. A l’issue de cette première phase, sera entrepris la réfection complète de la voirie. Les trottoirs seront équipés de bordures de pierre, en remplacement des bordures béton là où celles-ci sont présentes. Les trottoirs seront portés à 1,50 m de large, partout où celà est possible, et seront revêtus d’un enrobé brun. Toutes les prescriptions s’agissant de l’accessibilité seront mises en œuvre (passage bateau, bande de vigilance, bande podotactile, barrière croix de Saint-André, potelets…). Le passage piéton de la rue Maximilien Michelin au croisement avec la rue SaintNicolas sera surélevé en pavés de grés. Un plateau, lui aussi surélevé en pavés de grés, sera réalisé à l’intersection avec le boulevard Gambetta et le chemin du Bourreau. Les places de stationnement seront matérialisées par des pavés en grés et recouver tes d’un béton bitumineux. La couche de roulement de la voirie sera elle recouver te d’un tapis d’enrobé noir. Le tissu arboré sera, lui-aussi, revisité. Les tilleuls en fin de vie seront abattus, dessouchés et remplacés par de nouveaux tilleuls euclora. Une soixantaine de nouveaux tilleuls seront replantés, principalement dans la première par tie de l’avenue du Général de Gaulle entre le boulevard Gambetta et la rue Georges Clémenceau. Le calendrier des travaux s’articulera comme suit : A partir du 15 janvier, pour une durée de 6 mois : début des travaux d’effacement des réseaux et renouvellement de l’éclairage public. A compter du mois d’avril et pour une durée de 9 mois : travaux de voirie.

Best Brooklyn Cakes Spécialités américaines salées et sucrées à emporter ou à déguster sur place 17, rue Hugues-le-Grand Tél. : 09 51 74 34 55 Ouvert du mardi au samedi de 11 h à 18 h

Club Seventeen Bar à thèmes, bar à vin, cocktails planchas, tapas, plateaux de fromages 17, rue Victor Garnier Ouvert du mardi au samedi de 17 h à 1 h

Le Dr Christian Picque, chirurgien-dentiste, a cédé son cabinet, sis 14 rue de la Vénière, au Dr Vincent Lapoustairl. Tél. : 01 60 67 84 88

Portes ouvertes à l’IFSI

La journée por tes ouver tes de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers aura lieu le samedi 3 février 2018, de 9 h à 17 h. Si vous êtes intéressé par les métiers d’infirmier ou d’aide-soignant, vous pouvez obtenir de plus larges renseignements et le dossier d’inscription auprès de l’Institut de formation en Soins infirmiers de Provins au 01 64 60 40 80 ou par mail à ifsi@ch-provins.fr. On notera qu’il est encore temps de s’inscrire aux épreuves de sélection pour la formation d’infirmiers de l’IFSI de Provins, jusqu’au 28 février.


# AU QUOTIDIEN Fêtes de fin d’année

La Ville et ses agents mobilisés ! Les mois de novembre et de décembre ont été particulièrement chargés pour celles et ceux qui font le succès des fêtes de fin d’année à Provins. Il y a quelques années, la Ville de Provins a décidé un plan pluriannuel d’investissement pour le renouvellement de ses décorations lumineuses de fin d’année. Aujourd’hui, 95 % de celles-ci fonctionnent avec des leds, beaucoup moins énergivores que les précédents matériels, ce qui représente une facture d’électricité divisée par 4. La mise en lumière de la ville à l’occasion de ces fêtes de fin d’année représente également un investissement humain conséquent. Durant les 3 dernières semaines de novembre, 2 agents municipaux ont été mobilisés à plein temps pour l’installation de ces luminaires. A l’issue des fêtes, le démontage prendra, à ces 2 agents, 2 semaines complètes. L’entretien du matériel correspond à 1 mois de travail d’1 agent. Après l’installation des illuminations, les services techniques de la Ville de Provins, et plus par ticulièrement le service fêtes et cérémonies, se sont attelés à la préparation des différents rendez-vous prévus : crèche vivante, marchés de Noël, expositions, patinoire, etc.

Durant une quinzaine de jours, une dizaine d’agents municipaux ont été chargés d’installer les stands du marché médiéval de la ville haute, du marché gourmand de la ville basse et les abords de la patinoire. Il a également fallu mettre en place l’aire scénique et les gradins dans la collégiale Saint-Quiriace pour la crèche vivante, installer les expositions, à l’hôtel de Savigny et au centre culturel et spor tif SaintAyoul, ainsi que le calendrier de l’avent. Pour le succès de la crèche vivante de Saint François d’Assise, 150 bénévoles n’ont pas compté leurs heures

pour peaufiner les derniers réglages avec leur metteur en scène et les techniciens son et lumière. Avec près de 60 000 visiteurs, deuxième fréquentation de l’année à Provins après Les Médiévales du mois de juin, l’organisation du week-end phare des 16 et 17 décembre demande une attention toute par ticulière. Police nationale et municipale, sapeurspompiers, vigiles et agents municipaux ont veillé au bon déroulement de l’événement.

# RETOUR SUR IMAGES

Le week-end des 16 & 17 décembre dernier, à l’occasion du « Noël insolite à Provins », c’est un très grand nombre de visiteurs qui ont profité des animations proposées en ville-haute et en ville-basse : marché médiéval, patinoire, marché gourmand, crèche vivante de Saint François, exposition de crèches du monde, exposition de jouets d’autrefois ; des animations pour tous et qui ont conquis un large public !

LE PROVINOIS #163 JANVIER 2018 | 5


# AU QUOTIDIEN Société d’horticulture

L’agenda du jardinier La Société d’horticulture de Provins propose des nouveaux rendez-vous à l’attention de tous les jardiniers, néophytes ou confirmés. L’association provinoise a décidé de diversifier ses activités et plus par ticulièrement ses cours avec de nouveaux thèmes abordés dans de nouveaux lieux avec de nouveaux intervenants.

Les techniciens du service des espaces ver ts de la Ville de Provins et de La Roseraie de Provins vont venir cette année renforcer ceux de la société d’hor ticulture. Ils vous proposent les cours suivants :

• samedi 10 mars à 14 h 30, à la Roseraie : taille des rosiers, • samedi 24 mars à 14 h 30, au jardin Garnier : rempotage, semis et serre, • samedi 14 avril à 14 h 30, au verger du couvent des Cordelières : greffage des arbres fruitiers en couronne et en fente, travaux divers, • samedi 26 mai à 14 h 30, au jardin Garnier : création d’un massif annuel, entretien, • samedi 20 octobre à 14 h 30, au jardin Garnier : plantation des bulbes pour le printemps, • samedi 24 novembre à 14 h, au verger du couvent des Cordelières : plantation d’arbres et d’arbustes. On n’oubliera pas que tous les jardiniers peuvent échanger et s’enrichir au contact des autres, les premier et troisième lundi de chaque mois lors de l’entretien courant du Jardin école de la rue des Bordes et du verger du couvent des Cordelières (du 1er mars au 31 mai et du 1er septembre au 30 novembre de 14 h à 17 h et du 1er juin au 31 août de 8 h 30 à 11 h 30). Il est également utile de noter sur l’agenda les rendez-vous traditionnels de la société d’hor ticulture que sont la Journée du géranium qui aura lieu le samedi 28 avril et les Journées jus de pommes les jeudi 20, vendredi 21 et samedi 22 septembre. On peut joindre et rejoindre la Société d’horticulture de Provins au Jardin école de la rue des Bordes lors de l’entretien courant de celui-ci, par téléphone au 01 60 58 09 15 ou par mail à : ste-horticulture-provins@orange.fr

Générosité

Les motards du cœur Un long cortège de motards a sillonné le Provinois à l’occasion de l’opération « Un enfant, un jouet ». Top Moto 77 vient de fêter ses 25 années d’existence. L’association des motards s’est fait connaître grâce à l’opération Un enfant, un jouet qu’elle organise depuis de nombreuses années aux côtés de la délégation provinoise de la Croix-Rouge. Tout au long du mois de novembre, les mairies des communes par ticipantes – plus d’une vingtaine – ont réceptionné jouets neufs ou d’occasion en bon état provenant de généreux donateurs. Le dimanche 3 décembre, un long cor tège de motards est par ti ramasser les jouets, ceux-ci étant ensuite redistribués aux plus démunis par la Croix-Rouge lors de son arbre de Noël.

6 | LE PROVINOIS #163 JANVIER 2018

Téléthon

La tyrolienne à l’honneur La Ville de Provins, 22 associations locales et les sapeurs-pompiers se sont mobilisés pour le Téléthon. Dans le centre culturel et spor tif Saint-Ayoul, plusieurs activités étaient proposées au son d’un orchestre. Sur le parvis, le madison a accueilli, une nouvelle fois de nombreux danseurs. La tradition du vin chaud, consommé avec modération, a, elle aussi, été perpétuée. Une nouveauté, cette année, était proposée par les sapeurs-pompiers de Provins et le Groupe d’intervention et de recherche en milieux périlleux (GRIMP 77) a installé une tyrolienne. Cette activité a été particulièrement prisée par les plus petits. Les dons et participations aux activités de cette soirée ont été réalisés au profit de l’AFM-Téléthon.


# CULTURE Eglise Saint-Ayoul

Au chevet de l’orgue L’association Les orgues de Provins et la Ville de Provins se sont associées pour entreprendre des travaux d’amélioration sur le grand orgue de Saint-Ayoul. L'orgue de l'église Saint-Ayoul a été construit pour l'abbaye de Jouy-le Châtel en 1777 et fut transféré à Provins en 1792. La documentation historique est malheureusement très lacunaire et à ce jour on ne connaît pas l'identité du facteur d'orgues constructeur de l’instrument. L'orgue a fait l'objet de différents travaux au cours de son histoire mais sans avoir été fondamentalement dénaturé puisqu'il contient toujours des matériels remontant à l'Ancien Régime. L'analyse des matériels conduit à constater une première transformation de l'instrument qui survient probablement au moment de son transfer t à Provins en 1792. La composition des jeux la plus ancienne qui nous est connue (1928) indique que l'orgue a été également transformé dans son style sans doute au cours de la seconde moitié du XIXe siècle. Une troisième intervention significative a été réalisée en 1947. La dernière restauration de l’instrument a été réalisée en 1982 et a permis de réorienter celui-ci vers le style français classique. Le grand orgue de l’église Saint-Ayoul

est protégé au titre des Monuments historiques. Il fait par tie des beaux exemples d’instruments classiques d’Ile-de-France en bon état de fonctionnement. Malheureusement, l’absence de pédale indépendante ne permet pas d’y jouer un réper toire dans sa plus rayonnante expression. La Ville de Provins, en concer tation avec l’association Les orgues de Provins, a décidé d’entreprendre sur l’orgue des travaux d’amélioration qui consistent principalement dans l’addition de jeux de pédaliers indépendants avec une option pour l’installation d’un jeu de voix humaines. L’association Les orgues de Provins a été créée dans le but d’entretenir, de restaurer et de mettre en valeur le patrimoine organistique provinois, en par ticulier l’orgue de Saint-Ayoul. Chaque année, elle organise plusieurs concer ts à l’église Saint-Ayoul et à l’église Saint-Quiriace. Une convention a été signée entre la Ville de Provins et l’association Les orgues de Provins pour le financement des travaux dont le montant est estimé à 51 600 € (TTC). L’association Les orgues de Provins financera l’opération pour 30 000 € et la Ville de Provins pour 11 640 €. Une subvention de 9 960 €, attribuée dans le cadre de la réserve parlementaire, complétera ce financement.

Les Halles’ternatives

Un salon du mieux-être à Provins L’association Atelier Yoga vous propose un salon du mieux-être les 20 et 21 janvier prochain au centre culturel et sportif Saint-Ayoul. Ce salon regroupera des professionnels locaux du mieuxêtre : sophrologie, reiki, hypnose, soins énergétiques, développement personnel, kinésiologie… Il proposera aussi un marché bio aussi bien alimentaire que non alimentaire : divers produits cosmétiques et capillaires, literie et bouillottes végétales, diffuseurs d’huiles essentielles, lithothérapie (pierres), etc. Samedi: 10 h-19 h et dimanche 10 h-18 h Centre culturel et sportif Saint-Ayoul Jeux concours sur les 2 jours. Espace restauration bio avec notamment la possibilité de repas sur place. Entrée, ateliers et conférences gratuits.

Comment occuper vos enfants pendant les vacances scolaires ?

Plusieurs acteurs de la vie provinoise proposent à vos enfants des stages pendant les vacances d'hiver. Au programme : cirque, natation ou cuisine. Il y en aura pour tous les goûts ! • Cirque : Tit'équipe propose un stage pour les 6-13 ans, du 19 au 23 février, de 9 h à 17 h. Rens. : 06 11 04 19 40 ou 06 73 34 51 10 – stagecirque@orange.fr • Cuisine : Les Tabliers gourmands proposent des stages de cuisine pour les 3-6 ans et les 7-15 ans. Rens. : 06 23 63 86 84 www.lestabliersgourmands.com • Natation : par le centre aquatique du provinois. Du lundi au vendredi de 9 h à 10 h pour les 4-6 ans et 6-8 ans. Rens. : 01 60 67 00 40 www.ca-provinois.com

DROIT D’EXPRESSION DES ÉLUS MINORITAIRES En conseil municipal on nous a reproché de ne pas faire de propositions constructives. Celles que nous faisons ne sont pas retenues. Elles sont habituellement destinées à l’amélioration de la vie quotidienne (sécurité des piétons, installation de radars pédagogiques, conseil municipal des jeunes, nourriture bio dans les cantines, aires de jeux, aides à la rénovation, etc.) Bien sûr ce sont des choses moins nobles que la restauration des rempar ts et de l’abside Saint Ayoul, ou même la rénovation de l’avenue Charles de Gaulle… et que penser de l’argent investi récemment dans des caméras qui doivent déjà être remplacées par d’autres pour fonctionner avec la fibre optique. Lors des derniers conseils municipaux, nous avons débattu de la situation des enfants non scolarisés à Provins, de la commercialisation des 8 lots de la ZAC et puis sur tout de la gestion molle de l’équipe municipale en place : rues pavées dangereuses, « fleurissement » des rempar ts, passages piétons effacés, « pannes » d’éclairage public, signalétique dégradée... une ville en panne, sans projet, sans élan, sans le temps de la réflexion et de la consultation des Provinois. Nous vous souhaitons une très bonne année 2018 ! Vos élus : Bruno Pollet, Isabelle André, Daniel Cambien, Rosemarie Fischer

LE PROVINOIS #163 JANVIER 2018 | 7


Samedi 27 janvier > 15 h 30

Sortilèges et maléfices

En haut tout en haut de la montagne vit Agakura la sorcière, elle est sans âge, elle est sans visage ; la méchanceté l’a si bien usée qu’à travers elle on peut voir passer le temps. Une conteuse et une violoncelliste viennent par tager avec vous trois histoires de sorcières manipulatrices, cruelles, gloutonnes ou malicieuses. Ne soyez pas en retard, on ne sait jamais ce qui peut arriver… Création inspirée de trois contes : Agakura la sorcière, La Paysanne et la sorcière et Ivachko et la sorcière, un conte traditionnel russe. Par la Compagnie du Chameau Spectacle pour les 4-9 ans Bibliothèque municipale Alain Peyrefitte Gratuit sur réservation le mercredi 24 janvier dès 9 h au 01 64 00 29 37 Aucun prêt de livres le jour du spectacle

Ben l’Oncle Soul Hommage à Sinatra Under my skin

Dans cet album Ben rend hommage au légendaire crooner, Frank Sinatra. Un projet plein d’audace qui nous propulse dans une autre dimension, là où la Soul, le Blues, le Reggae et le Jazz se rencontrent. Le Soulman français reprend quelques-uns des grands standards de Jazz popularisés par Sinatra dans une soul moderne et ensoleillée. Fidèle à lui-même, l’oncle Ben conserve cette chaleur dans sa voix, des émotions à fleur de peau qui nous transpor tent entre Paris et New York. Les arrangements ont été soigneusement travaillés pour créer une recomposition complète des décors, des atmosphères et des ambiances de chaque titre. « Ce qui m’a touché le plus dans l’œuvre de Sinatra, ce sont les textes. J’ai voulu offrir à ces bijoux un nouvel écrin, créer des ponts entre les genres et les époques. » Jeudi 15 février 2018 > 20 h 30 Centre culturel et sportif Saint-Ayoul PT : 36 € • TR : 32 € • -12 ans : 14 € Rés. : 08 200 77 160 www.centreculturelprovins.fr 6 > 28 janvier

Hôtel de Savigny SALON DES ARTISTES AMATEURS Rens. : 01 60 52 20 10

Ven. 12 janvier > 14 h 30

3 février > 4 mars

Hôtel de Savigny EXPOSITION DE JACQUES SÉGAL Peinture et dessin Rens. : 01 60 52 20 10

Samedi 3 février > 9 h-17 h Centre hospitalier Léon Binet PORTES OUVERTES DE L’INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS

Samedi 3 février > 20 h 30

Centre culturel Saint-Ayoul EDMOND Théâtre-comédie Samedi 13 janv. > 20 h 30 Samedi 20 janvier > 18 h Mardi 23 janvier > 20 h 30 Rens. : 08 200 77 160 Centre culturel Saint-ayoul Centre culturel Saint-Ayoul Centre culturel Saint-Ayoul www.centreculturelprovins.fr SUPER-HÉROS RENCONTRE AUTOUR DES RÊVES OU L’INCROYABLE DE CORNEILLE DANS LE SABLE DON DU PIANISTE En prélude au spectacle Performance poétique LUCAS DEBARGUE Rens. : 08 200 77 160 Le Cid Musique classique www.centreculturelprovins.fr Rés. : 08 200 77 160 Par l’Orchestre National www.centreculturelprovins.fr d’Ile-de-France encontRe autouR de Rens. : 08 200 77 160 www.centreculturelprovins.fr

R

Cinéma Le Rexy CONNAISSANCE DU MONDE : LA RUSSIE, LE LAC BAIKAL En présence du réalisateur Vassili Durand PT : 9 € • TR : 7,50 € Scolaires : 3,50 €

Samedi 20 janvier 18 heures Centre culturel & sportif Saint-Ayoul

8 | LE PROVINOIS

Mardi 6 février > 20 h 30

Entrée libre Josiane & Christian Mareuil vous proposent de restituer l’œuvre et la vie de Corneille lors d’une soirée amicale en prélude au spectacle du 6 février

Sam. 13 janvier > 9h-17h Couvent des Cordelières PORTES OUVERTES DE L’UTEC 46 diplômes du CAP au Bac+5 Rens. : 01 60 37 52 25 www.utec77.fr

coRneille

Jeudi 18 janvier > 19 h 15

20 & 21 janvier

Centre culturel Saint-Ayoul SALON « LES HALLES’TERNATIVES » Médecine douce, thérapies alternatives, produits bio Rens. : 06 33 19 98 10 Cf. encadré p. 7

Cinéma Le Rexy CINÉ-CLUB : « LE PRÊTEUR Samedi 13 janvier > 15 h SUR GAGES » Centre culturel Saint-Ayoul Tarif unique : 6 € CONFÉRENCE DE LA SHAAP Monique Cottret : Le jansénisme Sam. 20 janv. > 10 h 30-16 h Centre culturel Saint-Ayoul 20 & 21 janvier Entrée libre DON DU SANG www.shaap-provins.fr Hôtel Dieu JEUX DE RÔLES SUR TABLE par le club Pythagore Inscription obligatoire #163 JANVIER 2018 www.clubpythagore.fr

Samedi 27 janv. > 15 h 30

Bibliothèque A. Peyrefitte SPECTACLE « SORTILÈGES ET MALÉFICES » Cf. haut de page

Samedi 27 janv. > 20 h 30

Centre culturel Saint-Ayoul RUPTURE À DOMICILE Théâtre-comédie Rens. : 08 200 77 160 www.centreculturelprovins.fr

Centre culturel Saint-Ayoul LE CID Théâtre Rens. : 08 200 77 160 Directeur de la publication Olivier LAVENKA Rédaction Graphisme Photographie Céline DURAND-BEZANÇON Jean-François LEROUX Thibaud VARIN Impression Imprimerie RAS N° 163 – Janvier 2018 édité en 7 000 exemplaires par la Ville de Provins BP 200 – 77487 PROVINS

Le Provinois n°163 / Janvier 2018  

Journal municipal d'informations de la Ville de Provins (77)

Le Provinois n°163 / Janvier 2018  

Journal municipal d'informations de la Ville de Provins (77)

Advertisement