{' '} {' '}
Limited time offer
SAVE % on your upgrade.

Page 1

MADAME MAGAZINE

Madame M A G A Z I N E

DÉ C E M B RE 2019

D E C E M B E R 2019

NAJAT MAKKI SABA QIZILBASH MARTINE MAURETTE CHRISTO CƒLINE SANTINI

December 2019 – Décembre 2019

VOYAGES Finlande - Finland Highclere Madame_Cover_Dec2019.indd 1

12/6/19 5:46 PM


Cosmetic Veneers Dental Implants Hollywood Smile Ceramic Crowns Invisalign

04 429 82 88

050 955 58 74

Dubai Healthcare City, Al Razi Building 64 Block A, First Floor, Office 1006 Open Saturday to Thursday from 9 am to 7 pm

Edito__Dec19.indd 1

12/6/19 5:47 PM


OWNER & C.E.O. Catherine GILBERT REDACTION – EDITORIAL Rédactrice en chef – Editor-in-Chief Christel de NOBLET Journalistes - journalists Barbara FARAHNICK-MATHONET Sandrine GELEIJNS Catherine GILBERT Bénédicte GIMONNET Charlotte LATIL Eva Isabella LEVESQUE Christel de NOBLET Valérie WARD Marie-Christine de WARENGHIEN

DƒCEMBRE 2019 | DECEMBER 2019

EDITO

Traductions - Translations Alicia GELEIJNS Catherine de MONTPEZAT Photographe - Photographer Irene MOURANI PUBLICITE -ADVERTISING Valérie COZANET valerie.cozanet@madame-magazine.com Catherine GILBERT catherine@madame-magazine.com advertising@madame-magazine.com Communication & PR Johan GILBERT johan@madame-magazine.com Nous contacter-contact us: E.A.U. / U.A.E. H3J FZ LLE Office 404, Building B Al Saaha Offices – Souk Al Bahar Old Town Island – Burj Khalifa District P.O. Box 487177, DUBAI – U.A.E. Tel: +971 55 611 62 42 / +971 55 35 45 207 FRANCE: MADAME MAGAZINE 13 place des tilleuls, 60680 JONQUIERES contact@madame-magazine.com Tel: +33 621 17 44 93

Une pincée de luxe avec le Comité Colbert à Abu Dhabi, une bonne cuillère de délices avec les chefs aux 5 étoiles du Burj al Arab, une lichette d’humour dans le nouvel Astérix et de détente grâce aux sorties récentes de jeux vidéo, une grande rasade de culture muséale au Louvre ou à la Conciergerie, trois gouttes de jardin secret pimenté par le rêve d’une vie, quelques interviews savoureuses, le tout soupoudré d’escapades jusqu’au pays du Père Noël, voici notre recette pour un numéro de décembre à croquer! L’équipe de Madame Magazine vous souhaite de joyeuses fêtes.

A pinch of luxury with Comité Colbert in Abu Dhabi, a spoonful of delights with the 5 star chefs of Burj al Arab, a nibble of humor in the new Astérix and a teaspoon of relaxation thanks to the recent releases of video games, a glasful of museum culture at the Louvre or the Conciergerie, three drops of secret garden spiced up by the dream of a lifetime, a few tasty interviews, all accompanied by escapades to the land of Santa Claus, here is our recipe for a delicious December issue! Madame Magazine's team wishes you a happy festive season.

Directeur Artistique Anton CRUZ Impression / Printing Masar Printing & Publishing A Publication by

H3J

Catherine GILBERT Directrice générale/ Managing Director

MADAME MAGAZINE

DÉ C E M B RE 2019

FZ LLConline sur Magazine www.madame-magazine.com Madame Magazine in Arabic: www.madame-magazine.net Twitter: Magazine_Madame Instagram: Madame.Magazine Facebook: madame.magazine

Edito__Dec19.indd 2

DE C E M B E R 2019

NAJAT MAKKI SABA QIZILBASH MARTINE MAURETTE CHRISTO CƒLINE SANTINI

Madame Magazine is part of Fujairah Media Free Zone – Creative City

Retrouvez votre magazine en ligne sur Read your magazine online www.madame-magazine.com

VOYAGES Finlande - Finland Highclere

December 2019 – Décembre 2019

Copyright: "All rights reserved. No part of this publication may be reproduced without w r it ten per m ission f rom t he publ isher ".

Madame M A G A Z I N E

Madame_Cover_Dec2019.indd 1

12/4/19 11:03 PM

Lapland - Finlande Photo Thomas Lipke on Unsplash

12/6/19 5:46 PM


SOMMAIRE CONTENTS CULTURE

16

62

40

34

4 News de luxe 10 BOOK CORNER 12 GAME CORNER 16 INTERVIEW CÉLINE SANTINI 24 NAJAT MAKKI 34 SABA QIZILBASH 40 LOUVRE «RENDEZ-VOUS IN PARIS» 52 CHRISTO: Emballez-nous! CHRISTO: That’s a wrap! 58 LE FAN CLUB DE MARIE- ANTOINETTE

TENDANCES – TRENDS 62 INGIE PARIS SS2020

LA VIE DANS LE GOLFE LIFE IN THE GULF 68 78 86 94

INTERVIEW ERIK LINQUIER LE COMITÉ COLBERT A ABU DHABI Comité Colbert in Abu Dhabi INITIATIVES VERTES: GLOWEE Green Initiatives: Glowee MARTINE MAURETTE: LE RÊVE D’UNE VIE The dream of a lifetime

68 Contents__Dec19.indd 2

12/6/19 6:20 PM


86

102

118

102 5 ÉTOILES AU BURJ AL ARAB 5 stars at the Burj al Arab 112 ÉCOLE DU BREUIL: UN JARDIN SECRET A secret garden

EVASION – ESCAPING 118 FINLANDE Finland 128 HIGHCLERE

128

MAISON – HOME 136 VALÉRIE MALTAVERNE Entre Design, Art et Artisanat Between Design, Art and Crafmanship

BIEN-ÊTRE ET LOISIRS WELLBEING AND LEISURE 144 SHOPPING CUISINE 146 RECETTES IDÉES FÊTES Festive ideas 150 ADRESSES ADDRESSES

Contents__Dec19.indd 3

12/6/19 6:20 PM


NEWS DE LUXE

CLYMB™ ABU DHABI

CLYMB™ ABU DHABI

CLYMB ™ Abu Dhabi est le nouveau lieu d’aventure indoor de Yas Island. Ses bâtiments à l’architecture géométrique abritent le plus grand simulateur de chute libre au monde couvrant une largeur de 10 mètres et une hauteur de 25 mètres ainsi que le plus haut mur d’escalade intérieur du monde de 43 mètres de haut: le SUMMYT™. Que vous soyez novice - dès l’âge de trois ans ou expert en parachutisme, les instructeurs de vol de CLYMB™ Abu Dhabi assurent une expérience amusante et sûre, adaptée à tous. Il en est de même pour l’escalade. Les débutants peuvent profiter de différentes options de murs en fonction de leurs préférences et de leur niveau, tandis que les grimpeurs plus chevronnés peuvent repousser leurs limites au SUMMYT™. Ouvert du dimanche au jeudi de 12h00 à 21h00 et le vendredi et le samedi de 12h00 à 23h00.

CLYMB™ Abu Dhabi is the new indoor adventure venue on Yas Island. A fully indoor facility, its geometricallydesigned building houses, under one roof, the world’s biggest Indoor Skydiving flight chamber spanning 32 feet (10 meters) wide and 82 feet (25 meters) high and world’s tallest Indoor Climbing wall towering 141 feet (43 meters) high: the SUMMYT™,. Whether a first-time flyer – as young as three years of age – or an expert skydiver, CLYMB™ Abu Dhabi’s flight instructors ensures a fun and safe experience, suitable for all and also offers unique climbing experiences to its guests of all competency levels. Beginners can enjoy various wall options to suit their preference and climbing level, while more advanced climbers can push their limits at The SUMMYT™. Open from Sunday to Thursday between 12:00pm 9:00pm, with Friday and Saturday opening from 12:00pm 11:00pm.

www.clymbabudhabi.com

4

News__Dec19_v2.indd 4

12/6/19 6:20 PM


December 2019

UNE DIPLÔMÉE D’ESMOD DUBAI SÉLECTIONNÉE POUR LE PROGRAMME DE BOURSES DE GUCCI

ESMOD DUBAI GRADUATE SELECTED FOR GUCCI’S FELLOWSHIP PROGRAM

Lorena Alonso Molano, diplômée d’ESMOD DUBAI, a été sélectionnée par le directeur de la création de Gucci, Alessandro Michele, parmi les 11 designers dans le monde à avoir obtenu une place pour le programme de bourses Gucci. Lorena rejoindra Michele et son équipe de stylistes dans le studio romain de Gucci pour un emploi à temps plein à partir de mars 2020. ESMOD DUBAI, aux côtés de 10 autres écoles de mode choisies dans le monde entier, a pris part à la sélection avec 5 diplômés désignés par Gucci pour rencontrer Alessandro Michele et son équipe au siège de la marque à Rome. «Je n’arrive toujours pas croire que j’ai été choisie pour cette incroyable opportunité. Je n’oublierai jamais le moment où j’ai été désignée gagnante! Je suis vraiment honorée et reconnaissante de participer à cette aventure passionnante avec Gucci et je voudrais remercier ESMOD DUBAI pour son soutien incroyable tout au long de ce processus et pour m’avoir enseigné tout ce que je sais», a déclaré Lorena.

ESMOD DUBAI Fashion Design graduate, Lorena Alonso Molano, was selected by Gucci’s Creative Director, Alessandro Michele, as one of 11 designers worldwide to have earned a place on the Gucci Fellowship Program. Lorena will join Michele and his design team in Gucci’s Rome studio for full time employment from March 2020. ESMOD DUBAI, along with 10 other fashion schools selected around the world, took part in the global search with 5 graduates chosen by Gucci to meet with Alessandro Michele and his team at the brand’s headquarters in Rome. “I still can’t believe that I have been selected for this incredible opportunity. I will never forget the moment that I was selected as one of the winners! I am so honored and thankful to be on this exciting journey with Gucci and I would like to thank ESMOD DUBAI for their incredible support throughout this process, and for teaching me everything that I know.” said Lorena.

5


NEWS DE LUXE

LE CIRCUIT YAS MARINA REND HOMMAGE À CHARLIE WHITING

YAS MARINA CIRCUIT HONOURS CHARLIE WHITING

En ouverture du week-end de compétition, le circuit de Yas Marina a honoré l’ancien directeur de course de la Formule 1, Charlie Whiting, en apposant une plaque commémorative à l’extérieur de la salle de briefing des pilotes. Al Tareq Al Ameri, PDG du Circuit de Yas Marina, accompagné de Saif Al Noaimi, directeur adjoint, a dévoilé la plaque lors d’une cérémonie intime à laquelle assistaient les pilotes. Charlie Whiting est décédé brutalement le 14 mars dernier, après avoir passé plus de 40 ans au sein de la formule 1.

Before the F1 weekend started Yas Marina Circuit has honoured former F1® Race Director Charlie Whiting with a commemorative plaque located outside the Driver’s Briefing Room. Al Tareq Al Ameri, CEO of Yas Marina Circuit, accompanied by Deputy CEO, Saif Al Noaimi, unveiled the plaque at a small ceremony attended by the Formula 1 2019 drivers. Charlie Whiting sadly passed away on 14 March 2019, just before the first Grand Prix of the season in Melbourne, having spent more than 40 years working in the F1 industry.

6

News__Dec19_v2.indd 6

12/6/19 6:20 PM


December 2019

LA PLUS ANCIENNE PERLE NATURELLE La plus ancienne perle naturelle connue au monde a été découver te par des archéologues du Département de la Culture et du Tourisme d’Abu Dhabi (DCT Abu Dhabi) travaillant sur un site néolithique de l’île de Marawah, au large de la côte. Surnommée la «Perle d’Abu Dhabi», elle a été retrouvée dans des couches datées entre 5800 et 5600 av. J.C. Cette découverte confirme que les perles et les huîtres ont été utilisées dans les EAU il y a près de 8 000 ans. Il s’agit de la plus ancienne preuve connue de l’activité perlière jamais découverte à ce jour dans le monde. La Perle d’Abu Dhabi d’une valeur inestimable et d’une importance historique est exposée au public pour la toute première fois depuis sa découverte au Louvre Abu Dhabi jusqu’au 18 février 2020.

THE WORLD’S OLDEST KNOWN NATURAL PEARL The oldest known natural pearl in the world has been discovered by Department of Culture and Tourism – Abu Dhabi (DCT Abu Dhabi) archaeologists working at a Neolithic site on Marawah Island, just off the coast of Abu Dhabi. Dubbed the ‘Abu Dhabi Pearl’, it was found in layers carbon dated to 5800-5600 BCE, during the Neolithic period. The discovery is proof that pearls and oysters were used in the UAE nearly 8,000 years ago, and represents the earliest known evidence for pearling yet discovered anywhere in the world. Pearls were precious elements during the Neolithic period, certainly falling into the category of luxury and used for adornment. As such, the priceless and historically significant Abu Dhabi Pearl is on display to the public for the very first time since its discovery at Louvre Abu Dhabi until 18 February 2020.

02-5016188 1st Floor, Novotel Al Bustan Hotel, Abu Dhabi colorista.ladies.salon@gmail.com Colorista Ladies Salon Coloristasalon

News__Dec19_v2.indd 7

12/6/19 6:20 PM


NEWS DE LUXE LA MEILLEURE ANNÉE DE PEUGEOT DANS LE GOLFE

PEUGEOT’S BEST-EVER YEAR IN THE GCC

Peugeot a enregistré une augmentation de ses ventes de 62% sur les dix premiers mois de 2019 en comparaison avec 2018. En Arabie Saoudite, les ventes de Peugeot ont augmenté de 65% sur la période et de 43% aux EAU. Le véhicule phare, le 3008, est suivi de près par le SUV 7 places, le 5008 et la berline haut de gamme récemment lancée, la 508. Rakesh Nair, directeur général du Groupe PSA GCC, a déclaré: «Malgré les conditions de marché difficiles, la résurgence de la marque dans la région se poursuit à un rythme soutenu. Notre objectif est de terminer 2019 avec près du double du nombre de véhicules vendus par rapport à l’année dernière. C’est un objectif ambitieux, mais nous sommes confiants dans le fait que la marque est parfaitement positionnée pour continuer à progresser.» Photo - La nouvelle Peugeot 508

Peugeot has enjoyed a year-on-year sales increase of 62 percent over the first ten months of 2019. In Saudi Arabia, Peugeot sales have grown by 65 percent in the year to date, while the UAE has seen 43 percent more vehicles bought. Leading the charge this year is the company’s awardwinning flagship SUV, the 3008, followed by the 7-seat SUV, the 5008 and the recently launched premium saloon, the 508. Rakesh Nair, Managing Director at Groupe PSA GCC, said: “Despite the challenging market conditions, the brand’s resurgence in the region continues apace. We aim to finish 2019 at close to double the number of vehicles sold when compared to 2018. It’s an ambitious target, but we are confident that the brand is perfectly positioned to continue to go from strength to strength.” Photo – All-new Peugeot 508

8

News__Dec19_v2.indd 8

12/6/19 6:20 PM


December 2019

AIR ARABIA ABU DHABI

AIR ARABIA ABU DHABI

Etihad Aviation Group, propriétaire de la compagnie aérienne nationale des EAU, et Air Arabia, premier transporteur low-cost du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, ont signé un accord portant sur le lancement de «Air Arabia Abu Dhabi», la première compagnie aérienne low-cost basée dans la capitale et dont le conseil d’administration sera composé de membres nommés par Etihad et Air Arabia. Joint-venture indépendante qui fonctionnera comme une compagnie aérienne low-cost avec son hub à l’aéroport international d’Abu Dhabi, elle complétera ainsi les services d’Etihad Airways au départ de la capitale en rejoignant le segment croissant du marché des voyages à bas coûts dans la région.

Etihad Aviation Group, owner of the national airline of the UAE, and Air Arabia, the Middle East and North Africa’s first and largest low-cost carrier, announced the signing of an agreement to launch ‘Air Arabia Abu Dhabi’, the capital’s first low-cost carrier based in Abu Dhabi. Etihad and A ir A rabia will establish an independent joint venture company that will operate as a low-cost passenger airline with its hub in Abu Dhabi International Airport. The new carrier will complement Etihad Airways’ services from the capital and will cater to the growing low-cost travel market segment in the region.

9

News__Dec19_v2.indd 9

12/6/19 6:20 PM


BOOK CORNER Par Christel de NOBLET

LA FILLE DE VERCINGÉTORIX Astérix, la fameuse bande dessinée créée il y a soixante ans par le scénariste français René Goscinny et son compatriote le dessinateur Albert Uderzo est apparue pour la première fois en 1959 dans le journal «Pilote». Le prem ier a lbu m, «Astér ix le Gau lois», publié en 1961 est tiré à 6.000 exemplaires seulement. Aujourd’hui, la série composée de 38 histoires traduite en 111 langues, s’est vendue à 355 millions d’exemplaires. C’est la bande dessinée européenne la plus vendue dans le monde. Ce succès phénoménal tient notamment au fait que «La matière première d’Astérix est constituée du catalogue de tous les significants figés, censés caractériser la culture des Français...»1. Tout en évitant l’écueil du chauvinisme, Uderzo et Goscinny ont créé, album après album, une «parodie des Gaulois»2 qui n’est autre que la représentation de l’identité française… Le parti pris des auteurs était de jouer avec les représentations historiques, linguistiques et culturelles communes, les schémas partagés, pour susciter l’identification du lecteur. « L’ensemble de ces références construit un univers familier qui correspond à l’imagerie que les lecteurs français nourrissent de leur identité nationale.»3 Aujourd’hui un nouvel album sort, intitulé «La Fille de Vercingétorix». La fille du célèbre chef gaulois, traquée par les Romains, trouve refuge dans le village des irréductibles gaulois, seul endroit dans la Gaule occupée à pouvoir assurer sa protection. Et le moins que l’on puisse

dire, c’est que la présence de cette ado pas comme les autres va provoquer moults bouleversements intergénérationnels... «La Fille de Vercingétorix» est le fruit de la quatrième collaboration entre le scénariste Jean-Yves Ferri et le dessinateur Didier Conrad. N’hésitez pas : que vous soyez français en mal du pays, ou porteur d’un autre passeport mais amoureux de nos défauts, allez vite acheter ce dernier opus, par Toutatis! Nicolas Rouvière Astérix ou la parodie des identités p.16 2 Nicolas Rouvière Astérix ou la parodie des identités p.15 3 Nicolas Rouvière Astérix ou la parodie des identités p.122 1

10

CULTURE__Book Corner.indd 10

12/6/19 6:20 PM


Culture

BOOK CORNER Par Christel de NOBLET

ASTERIX AND THE CHIEFTAIN’S DAUGHTER Asterix, the famous cartoon created sixty years ago by the French writer René Goscinny and his friend cartoonist Albert Uderzo first appeared in 1959 in the magazine “Pilote”. The first album, “Asterix the Gaul”, published in 1961 was printed with only 6,000 copies. Today, the series of 38 stories translated into 111 languages, has sold 355 million copies. It is the most sold European comic strip in the world. While avoiding the pitfall of chauvinism, Uderzo and Goscinny have created, album after album, a “parody of the Gauls”1 which is none other than the representation of the French identity... The bias of the authors was to play with historical, linguistic and cultural common representations, shared patterns, to elicit the reader’s identification. “A l l t hese references build a fam iliar universe that corresponds to the imagery that French readers nourish of their national identity.”2 Today a new album is released, entitled “Asterix and the Chieftain’s Daughter”. The daughter of Vercingetorix the famous Gallic chief, hunted down by the Romans, found refuge in the village of the irreducible Gauls, the only place in the occupied Gaul to be able to protect her. And the least we can say is that the presence of this teenager like no other will provoke many intergenerational upheavals... “Asterix and the Chieftain’s Daughter” is the result

of the fourth collaboration between the writer Jean-Yves Ferri and the designer Didier Conrad. Do not hesitate: whet her you are a homesick French, or carrying another passport but in love with our faults, go quickly buy this latest opus, by Toutatis! Nicolas Rouvière Astérix ou la parodie des identités p.15 2 Nicolas Rouvière Astérix ou la parodie des identités p.122 1

11

CULTURE__Book Corner.indd 11

12/6/19 6:20 PM


GAME CORNER

NOTRE CHOIX DE JEUX VIDEO OUR CHOICE OF VIDEO GAMES Charlotte LATIL

SEKIRO: SHADOWS DIE TWICE Crée par: Activision, FromSoftware, Date de sortie: le 22 mars 2019, Plateforme: PC, Ps4 et Xbox one, Style de jeu: Action - Aventure Created by: Activision, FromSoftware, Launched on: March 22, 2019, Available on: PC, Ps4 and Xbox one, Genre: Action - Adventure

Le nouveau jeu Sekiro : Shadows Die Twice était très attendu depuis 2017. Ce petit bijou inédit évoque Bloodborn et la série des Souls. On y retrouve d’ailleurs les mêmes graphismes très sombres et les game-over par centaines. Contrairement aux autres titres développés par «FromSoftware», Sekiro: Shadows Die

The new Sekiro: Shadows Die Twice game is eagerly awaited since 2017. This unique gem evokes Bloodborn and the Souls series as we find in this title the same dark graphics and game-over by the hundreds. Un l i ke ot he r t it le s deve lop e d by “FromSoftware”, Sekiro: Shadows Die

12

CULTURE__Game corner.indd 12

12/6/19 6:20 PM


Culture

GAME CORNER Twice se démarque par son univers se déroulant au temps du Japon féodal et par son gameplay mêlant tacticité, dynamisme et attention au détail. Non seulement les méthodes de contres et parades ont été revisitées afin de rendre le jeu plus nerveux lors des combats mais l’ajout du grappin lui offre une toute nouvelle dimension. Il permet en effet ici de s’enfuir mais aussi de découvrir de nouveaux lieux auparavant inaccessibles. Quant à la manière de battre les «boss», ennemis les plus forts du jeu répartis tout au long de l’histoire, les joueurs devront d’abord analyser et planifier leurs attaques, au risque de voir leur personnage mourir de nombreuses fois - mort qui entraîne d’ailleurs à chaque fois une perte de la moitié de l’expérience et de l’or du joueur. Cependant, il faut souligner quelques imperfections qui peuvent gâcher l’expérience de ce jeu. On relèvera notamment les problèmes de caméra très difficile à gérer dans les espaces confinés. Il est aussi dommage que l’intelligence artificielle des ennemis soit aussi aléatoire. Ainsi, il arrive qu’ils détectent notre personnage de très loin, tandis qu’ils ne semblent pas le repérer à quelques mètres. Difficulté supplémentaire pour les joueurs désireux de découvrir l’intégralité de la carte, ce jeu n’en possède pas et ils pourront finir l’histoire sans avoir découvert tous les lieux ou les boss. En conclusion, Sekiro: Shadows Die Twice est un jeu très particulier comme seul «FromSoftware» en a le secret, mêlant rage-quit et satisfaction intense devant les nombreux boss de plus en plus fort, et ce malgré quelques faiblesses. Seuls les joueurs les plus persévérants pourront apprécier pleinement ce titre, et, pour les autres, le simple et joyeux Yoshi’s crafted World leur permettra de se détendre.

Twice distinguishes itself by its universe taking place in feudal Japan and its gameplay combining tactics, dynamism and attention to detail. Not only have the methods of counters and parades been revisited in order to make the game more nervous during the fights, but the grapnel addition offers a whole new dimension to the game. It allows us here to escape while also discovering new places previously inaccessible. As for how to beat the game’s strongest enemies that are spread throughout the story, the “bosses”, players will first have to analyse and plan ahead their attacks, at the risk of seeing their character die countless times - death which entails each time a loss of half of the player’s experience and gold. However, we must h igh l ight some imperfections that can spoil the experience of this game. We point out in particular the camera problems, which reveals to be highly difficult to manage in confined spaces. The randomness of the enemies’ artificial intelligence is also a shame. Thus, it happens that enemies detect our character from afar, whereas they do not seem to be able to locate us when we are but a few meters away. An additional difficulty for players wanting to discover the entire map is that this game does not provide one, and they can finish the story without having discovered all the places or bosses. In conclusion, Sekiro: Shadows Die Twice is a very particular game as only “FromSoftware” has the secret, mixing rage-quit and intense satisfaction in front of bosses getting stronger and stronger, despite some weaknesses. Only the most persevering players can fully appreciate this title, and, for the others, the simple and joyful Yoshi’s crafted World should be perfect for them to relax.

13

CULTURE__Game corner.indd 13

12/6/19 6:20 PM


GAME CORNER

YOSHI’S CRAFTED WORLD Crée par: Good-Feel, Nintendo, Date de sortie: le 29 mars 2019, Plateforme: Nintendo Switch, Style de jeu: Jeu de plateformes Created by: Good-Feel, Nintendo, Launched on: March 29, 2019, Available on: Nintendo Switch, Genre: platform games

Nouveau titre de Nintendo dédié à notre dinosaure préféré, Yoshi’s Crafted World semble être la digne suite de Yoshi’s Wooly World, bien qu’il y ait ici un esprit plus «fait de tout et rien» assez amusant. Tout comme Wooly World, il est possible de jouer en mode «facile», bien que la difficulté initiale du jeu soit très basse. Concernant l’histoire, celle-ci reste classique: Kamek et Bowser Junior ont volé les gemmes du Soleil des Rêves et Yoshi – bleu, rouge, vert, orange ou jaune selon vos préférences - devra surmonter les différents niveaux pour toutes les récupérer. Ainsi le jeu se présente comme une succession de niveaux en 2D divisés en

New title of Nintendo dedicated to our favourite dinosaur, Yoshi’s Crafted World seems to be the worthy continuation of Yoshi’s Wooly World, however here the spirit is “made from a bit of everything”, which is for the best. Like Wooly World, it is also possible to play in “easy” mode, although the initial difficulty of the game is pretty low. Regarding the story, it remains classic: Kamek and Bowser Junior have stolen the Sun of the Dreams’ gems and Yoshi – blue, red, green, orange or yellow depending on your preference - will have to overcome the different levels to recover them all.

14

CULTURE__Game corner.indd 14

12/6/19 6:20 PM


Culture

GAME CORNER

mondes qui ne cessent de se réinventer pour notre plus grand plaisir, mêlant couleurs chatoyantes à des mécanismes bien pensés et originaux. Le gros plus de ce titre repose sur la découverte des niveaux qui regorgent de mécanismes cachés qu’il faudra découvrir en utilisant intelligemment les œufs de Yoshi et les objets du jeu. On pourra par exemple faire s’écrouler une maison faite de papier collée avec du scotch, retourner ramasser des objets des niveaux précédents pour venir à bout d’obstacles sur notre route ou dévoiler une porte dérobée avec un peu d’ingéniosité. La deuxième grosse surprise de Yoshi’s Crafted World repose sur la possibilité de voir l’envers du décor des niveaux. Vous avez bien compris, il est ici non seulement possible de faire demi-tour pour retourner dans les niveaux précédents mais on peut aussi refaire les niveaux à l’envers, c’est-àdire de l’autre côté de ce que l’on voit dans les niveaux «normaux» ! Cette trouvaille permet d’ajouter de bonnes heures au jeu et de découvrir des mécanismes ou objets que l’on aurait pu louper à première vue. Les nouvelles aventures de Yoshi sont donc d’avantage portées sur l’exploration et la résolution de puzzles que sur de l’action pure, mais que les joueurs en mal de sensations ne s’inquiètent pas, Yoshi’s Crafted World permet en effet de jouer à de nombreux mini-jeux offrant quelques challenges et il vous faudra aussi réussir à récupérer toutes les fleurs et pièces rouges disséminées dans tous les niveaux pour compléter à 100% le jeu. Yoshi’s Crafted World est donc un merveilleux jeu tout en douceur et en couleur, à dévorer seul ou à deux sans modération, auquel on pardonnera facilement les quelques inégalités de graphisme ou les répétitions musicales rencontrés au travers des niveaux.

The game presents itself as a succession of platforms in 2D and divided into worlds t h at con st a nt ly rei nvent t hem selve s for ou r g re ate st ple asu re , m i x i n g sh i m mer i ng colou r s w it h clever a nd original mechanisms. The big plus of this title is based on levels full of hidden mechanisms that must be discovered by intelligently using Yoshi’s eggs and the objects found thorough the game. For example, a house made of paper could be destructed, objects from previous levels could be needed to overcome obstacles or, with a little ingenuity, be able to reveal a back door. The second big surprise of Yoshi’s Crafted World is the possibility of seeing the “behind the scenes” of the platforms. Yes, you understood right: it’s not only possible to turn around and to return to previous levels, but you can now also redo the levels on the other side of what we see on “normal” levels! This adds some good hours to the game and permits to discover mechanisms or objects that could have been missed by the player at a first glance. T he new advent u res of Yosh i a re therefore more focused on exploration and puzzles’ solving than on pure action, but if you’re in need of sensations, do not worry: Yoshi’s Crafted World has many mini-games with some challenge to offer and you will also need to succeed in recovering all the flowers and red coins scattered thorough the levels to fully complete the game. Yoshi’s Crafted World is a wonderful game all in softness and colours, that you can devour alone or by two without moderation, and we easily forgive the few inequalities of graphics or musical repetitions encountered through the levels.

15

CULTURE__Game corner.indd 15

12/6/19 6:20 PM


RENCONTRE AVEC CÉLINE SANTINI, INVITÉE DE SHARJAH INTERNATIONAL BOOK FAIR «KINTSUGI, L’ART DE LA RÉSILIENCE» MEET CÉLINE SANTINI A GUEST OF SHARJAH INTERNATIONAL BOOK FAIR “KINTSUGI, FINDING STRENGTH IN IMPERFECTION” Catherine PAYOT

«Open books, open minds» Tel était le slogan de la 37ème édition de la Sharjah International Book Fair (SIBF) qui s’est tenue au Sharjah Expo Centre, du 30 octobre au 9 novembre 2019. Cet évènement annuel de grande ampleur, organisé par la Sharjah Book Authority, réunit plus de 1400 exposants venus du monde entier (libraires et éditeurs de livres) et organise 400 évènements culturels (forums de discussion, ateliers d’écriture, dédicaces, lectures de poésie, activités pour

“Open books, open minds” was the motto of the 37th Sharjah International Book Fair which took place at Sharjah Expo Centre from 30 October to 9 November 2019. This huge annual event, under the patronage of the Sharjah Book Authority, features more than 1400 exhibitors from all over the world, bookshops and publishing houses. Four hundred cultural events are held from discussion forum, writing workshops, book signing, poetry reading to children’s

16

CULTURE__Céline Santini.indd 16

12/6/19 6:20 PM


Culture

Interview de Céline Santini (gauche) par Catherine Payot (droite) Interview of Céline Santini (left) by Catherine Payot (right)

les enfants…). Les langues arabe et anglaise sont prépondérantes mais plus de deux cents langues sont représentées, et le public toujours plus nombreux, au cours des 11 jours que dure la Foire. Céline Santini est française, auteure de plusieurs ouvrages sur la pédagogie Montessori et rédactrice du blog jour-après-jour.com. Dans son dernier livre, «Kintsugi, l’art de la résilience», paru en 2018 (éditions First) et traduit en une dizaine de langues, elle met en

activities. More than two hundred languages are represented, with Arabic and English in main position. This 11-day Fair attracts more and more visitors. Céline Santini is a French author of several books about Montessori pedagogy and writer of the blog “jour-apres-jour. com”. In her last book, “Kintsugi, finding strength in imperfection” published in 2018 and translated in ten languages, she describes this Japanese art of repairing objects and

17

CULTURE__Céline Santini.indd 17

12/6/19 6:20 PM


Céline Santini

scène cet art japonais de la réparation d’objets et le transfère aux blessures émotionnelles. Invitée par le stand américain de la Foire Internationale du Livre de Sharjah, elle a partagé sa passion avec les élèves d’une école secondaire de Dubaï avant de participer à un panel d’intervenants sur la résilience, lors des nombreux forums organisés par la Foire du Livre. Madame Magazine - Pouvez-vous décrire votre parcours, vous paraissez être une touche-à-tout, dans le sens positif du terme? Céline Santini - Ce terme me décrit bien, j’ai aussi découvert récemment le mot «multipotentialiste» qui peut paraître un peu prétentieux mais me correspond, car le multipotentialiste va explorer plusieurs sujets, les uns après les autres, en se spécialisant à chaque fois.

draws a parallel with emotional wounds. Guest of the Sharjah International Book Fair as part of an American booth, she gave a passionate lecture to pupils of a secondary school in Dubai, before taking part in a discussion forum about “Being resilient” organised by the Book Fair. Madame Magazine - Could you describe your background, it seems that you are a Jack-of-all-trades, in a positive way, aren’t you? Céline Santini - I agree with this word, I have recently learnt the word multipotentialist, maybe a little bit pompous, but a multiskilled person will explore different fields, one after one, by specialising in each subject. My past lives are varied: graduate in a business school, I became a fragrance

18

CULTURE__Céline Santini.indd 18

12/6/19 6:20 PM


Culture

Mes vies antérieures sont multiples: école de commerce, évaluatrice dans la création de parfums, puis chef de projet en design avant de devenir wedding planner (auto-entrepreneure puis formatrice). A la suite d’un accident de vie, j’ai eu besoin de sens et me suis penchée sur le développement personnel, j’écrivais un blog, qui était peu lu, mais m’a fait connaitre et j’ai été sollicitée pour écrire un livre sur la pédagogie Montessori, «La pédagogie Montessori à la maison», best-seller en 2015. Cela a été le premier contact avec l’écriture, ce livre aurait pu s’appeler «Graine d’éveil», le thème de l’éducation m’est précieux, j’aime cette idée de semer des graines, comme je viens de le faire avec ces collégiens.

development ma nager, t hen a desig n project manager, wedding planner (founder manager and trainer). After a life failure, I needed to give more sense to my work and I took interest in personal development, I also wrote a blog, and thanks to it, a publishing house asked me to write a book about Montessori education. “Montessori pedagogy at home” was a best seller in 2015 and was my first real contact with writing. This book could have been named “Seed of awakening”, education field is precious for me, I love this idea of sowing seeds, as I have just done with youngsters in this school.

Conference avec/with MSB school

19

CULTURE__Céline Santini.indd 19

12/6/19 6:20 PM


Photos Myriam Greff

MM - Avez-vous pu pratiquer cette technique en France, existe-t-elle en dehors du Japon? CS - Par un jeu de coïncidences, deux livres sur le Kintsugi ont paru aux USA et au RoyaumeUni en même temps que le mien, c’est un sujet « dans l’air du temps », qui commence à se diffuser, mais même au Japon, cet art est relativement peu connu. J’ai pu commander le matériel et suivre un tutoriel auprès d’un Américain qui pratique cette technique au Japon. Il existe maintenant en France des ateliers de pratique de Kintsugi.

Photos Myriam Greff

MM - Parlez-nous de votre découverte du Kintsugi (De Kin, Or et Tsugi, jointure) CS - En janvier 2017, je venais de divorcer pour la deuxième fois, et j’ai acheté un magazine «Comment réussir son divorce» qui conseillait de «mettre de l’or sur ses blessures». J’ai eu un véritable coup de foudre pour les visuels de Kintsugi et j’ai voulu en savoir plus sur cette technique japonaise du XVe siècle qui consiste à réparer un objet brisé en mettant les fractures en valeur avec de la laque et de la poussière d’or, au lieu de les dissimuler. J’ai senti que le Kintsugi serait important pour moi, mais je ne savais pas comment ni pourquoi, j’ai souhaité en creuser la technique. Un concours de circonstances a fait que ma maison d’édition m’a incitée à écrire sur le Kintsugi.

Kintsugi

M M - C ou ld you tel l us how you discovered Kintsugi (From Kin, gold and Tsugi, joint)? CS - In January 2017, after my second divorce, I bought a magazine about “How to make a success of your divorce” and I read this article about “putting gold on your scars”. I literally fell in love with Kintsugi, and I wanted to know more about this Japanese 15th century technique of repairing broken objects by emphasizing their scars with lacquer and gold powder, instead of hiding them. I felt that Kintsugi would be important for me, even if I didn’t know either how or why, and I just wanted to deepen the technique. By a twist of circumstances, my publishing house asked me to write a book on Kintsugi. MM - Was it possible to practice Kintsugi in France, does this technique exist outside Japan?

Kintsugi

20

CULTURE__Céline Santini.indd 20

12/6/19 6:20 PM


Culture

CS - By a happy coincidence two books about Kintsugi were published in USA and UK at the same time as mine, it is a subject in tune with the times, which starts to spread, but even in Japan, this art is not usual. I managed to order equipment and to follow a tutorial from an American who practices this technique in Japan. There are now workshops in France.

MM - Quel est le lien entre cette technique artistique et le développement personnel? Comment et jusqu’où faire le parallèle entre les objets brisés et les blessures émotionnelles? CS - Il peut s’agir d’art thérapie, confectionner un Kintsugi en réparant un objet brisé qui représente nos blessures. On peut aussi confier à un maître un objet auquel on tient, chargé d’émotions, pour le faire réparer. L’on peut aussi faire un ersatz de Kintsugi, remplacer l’or qui est coûteux par du laiton pour s’entraîner. Le parallèle entre Kintsugi et processus de guérison des blessures personnelles est systématisé dans mon livre. Le Kintsugi comporte six grandes étapes (chacune en comprenant elle-même six) : Brisez, Assemblez, Patientez, Réparez, Révélez et Sublimez. Chaque chapitre est construit de manière identique, avec une phrase d’un auteur connu, la description de la technique, le lien avec ma vie, pour donner chair, faire résonnance, puis j’amène sur le «vous», un encadré culturel, vos propres questions, et «passons à l’action», avec des exercices d’entraînement et des exemples concrets.

MM - What is the link between this a r t i st ic t e ch n ique a nd p e r s on a l development? How do you draw a comparison between broken objects and emotional wounds? CS - One way is art therapy, making a Kintsugi object, by repairing a broken thing that embodies our wounds. You may also rely on a Kintsugi master and give one of your much-loved objects in order to be repaired. Or you can make a fake Kintsugi and practice with brass instead of gold. I draw the parallel between Kintsugi and recovery process of personal wounds in my book. Kintsugi is made of six steps (each one having six secondary steps): Break, Assemble, Wait, Repair, Reveal and Sublimate. Each chapter has the same construction, with a

Le stand de la France par l’Institut français The French booth by the “Institut Français”

21

CULTURE__Céline Santini.indd 21

12/6/19 6:20 PM


M M - Vous êtes invitée à la Foire Internationale du Livre de Sharjah, que pouvez-vous nous dire de cet événement? CS - J’ai ressenti un amour de la culture et des livres, que je ne ressens pas forcément en France. Cela vient d’en haut, des dirigeants, une volonté de faire partager la lecture et la littérature, une envie de métissage et d’ouverture, avec des auteurs de tous horizons. J’aime beaucoup leur slogan «Open books Open minds» et je suis impressionnée par les moyens mis en œuvre pour la culture, pour éduquer. MM - Vous participez à un panel sur la résilience, qui est d’ailleurs le soustitre de votre livre, que pouvez-vous nous en dire? CS - La première définition en est la capacité physique à absorber les chocs, mais avec

Sur le stand de Harrington On the Harrington booth

sentence from a famous writer, description of the technique, then a link with my personal life, to make it real, then I lead to “you”, a cultural text box, your own questions and eventually “Taking action”, with training exercises and real examples. MM - You are a guest of the Sharjah International Book Fair, what do you think of this event? CS - Here I feel a true love of culture and books, more than in France. It comes from the head of state, from the Sheikh, a will to share reading and literature, a cultural mix and an open mind, with guest authors from all fields and countries. I love their motto “Open books Open minds” and I am impressed by means implemented in culture and education. MM - You are taking part in a discussion forum about “Being resilient”, which is the caption of your French book, could you explain the concept of resilience? CS - Resilience is a physical concept, the

22

CULTURE__Céline Santini.indd 22

12/6/19 6:20 PM


Culture

retour à l’état d’origine. Le Kintsugi est autre chose, car l’objet final est différent de l’objet initial, il est plus beau, et il devient unique. La résilience, c’est une sorte d’alchimie qui transforme nos épreuves en or, nos «lignes de failles en lignes de forces». MM - Vous portez une robe qui illustre parfaitement votre livre, l’avez-vous dessinée vous-même? CS - Pas du tout, j’ai trouvé sur internet des photos de robes Kintsugi dessinées par une créatrice américaine, Mikah Fashion, j’ai commandé une robe et je me suis bien sûr liée avec cette créatrice. C’est grâce à elle que j’ai été invitée aux Etats-Unis, puis finalement aux Emirats, je suis en effet ici grâce à une maison d’édition américaine !

ability to absorb shocks, with return to initial condition. Kintsugi is something else, the result is different from the initial object, it becomes more beautiful, and it is unique. Being resilient is absorbing shocks and converting, a sort of alchemy that turns our trials in gold, our “fault lines into lines of strength”. MM - You are wearing a dress which matches with your book cover, is it your creation? CS - Not at all, I found on internet pictures of Kintsugi dresses created by an American designer, Mikah Fashion, I ordered a dress, we started to chat, and we became friends. Thanks to her I was invited to United States to promote my book, then to the Emirates, where I am a guest of an American publishing house!

MM - C’est votre premier voyage dans les Emirats, dans le Golfe, quelles sont vos toutes premières impressions? CS - J’ai l’impression que la culture arabe est très réceptive à cette idée de Kintsugi, je crois qu’il y a des ponts entre culture arabe et japonaise. Je n’ai pour l’instant vu qu’un tout petit peu des Emirats, et comme tout visiteur, je suis impressionnée par les constructions.

MM - It is your first travel to UAE, to the Gulf, what are your first impressions? CS - I have the feeling that Arabic culture is very open to this idea of Kintsugi, I think there are links between Arabic and Japanese culture. I have hardly seen the Emirates so far, but as any tourist, I am impressed by the buildings.

MM - Vous avez certainement des projets en cours? CS - J’ai écrit un livre sur le développement personnel de l’enfant, «Petit scarabée», qui sortira en janvier. Je travaille également à un ouvrage sur Léonard de Vinci, j’ai fait beaucoup de recherches et je porte ce projet en moi. Ne manquez d’ailleurs pas la magnifique exposition qui lui est consacré au Louvre (Paris).

MM - Lastly, what are your ongoing projects? CS - I have written a book about the child personal development, “Little Beetle”, which will be published in January. I am working on a book about Leonardo Da Vinci, I have worked deeply on the subject and I am bearing this project inside me. By the way, don’t miss the wonderful exhibition dedicated to him at the Louvre museum (Paris).

https://celine-santini.com/ https://esprit-kintsugi.com/

23

CULTURE__Céline Santini.indd 23

12/6/19 6:20 PM


24

CULTURE__Najat Makki.indd 24

12/6/19 6:19 PM


Culture

NAJAT MAKKI UNE ARTISTE BRILLANTE MARQUE LE RETOUR DE LA FONDATION CULTURELLE A GLOWING ARTIST LIGHTS UP CULTURAL FOUNDATION Texte, traduction et photos Eva Isabella Levesque

25

CULTURE__Najat Makki.indd 25

12/6/19 6:19 PM


Culture

Apres dix ans de travaux de rénovation, la Fondation Culturelle d’Abu Dhabi rouvre ses portes avec la première exposition individuelle de l’Émirienne Najat Makki qui pose un regard sur quarante ans de carrière de celle qui est considérée comme l’une des pionnières de la scène artistique moderne des EAU. Une occasion d’ évoquer avec elle son œuvre.

After ten years of renovation, the Abu Dhabi’s Cultural Foundation kicks off opening season with the first solo exhibition of Emirati painter Najat Makki, which showcases the forty-year career of one of the leading visual artists of modern art movement in the UAE’s art scene. It’s for us an opportunity to discuss with her about her work.

«L’art peut changer le monde», déclare avec assurance Najat Makki, dans le calme de son atelier à Dubaï. «L’art donne de l’énergie pour tout. C’est comme une fenêtre qui fait entrer la lumière dans la vie». Habituellement débordantes de tableaux, les pièces de l’atelier sont cette fois un peu plus aérées, des dizaines d’œuvres étant accrochées à la Fondation Culturelle d’Abu Dhabi, dans une exposition

“A r t ca n cha nge t he world,” says confidently Najat Makki, surrounded by brushes, paint buckets and canvas, in the quietness of her studio in Dubai. “Art gives energy for everything. It’s like a window that brings light into the life.” Usually overflowed with canvas, this time the rooms of her workshop are looking empty. Tens of her artworks were taken to the Cultural

26

CULTURE__Najat Makki.indd 26

12/6/19 6:19 PM


CULTURE__Najat Makki.indd 27

12/6/19 6:19 PM


CULTURE__Najat Makki.indd 28

12/6/19 6:19 PM


Culture

qui revient sur la création et la vie de cette artiste polyvalente. Car Najat Makki, à l’aise avec le verre, l’acrylique, la peinture à l’huile, le collage ou la sculpture, expérimente tous les médias. Le titre de l’exposition «Luminescence» fait référence aux couleurs, très intenses voire fluorescentes, utilisées par l’artiste. Elles jouent un rôle important dans son travail. «Les couleurs expriment pour moi les sentiments, les sensations, les rêves des gens, leur humeur ou la mienne», confie l’artiste. «C’est comme une énergie. Elles véhiculent un message très fort, un message de paix, de vie… et ce, depuis la nuit des temps. À l’origine, les humains utilisaient uniquement les couleurs pour s’exprimer». Cet attachement à la couleur vient de son enfance. «Mon père tenait un magasin avec des herbes et épices traditionnelles à

Foundation of Abu Dhabi, for an exhibition dedicated to the work and life of this versatile artist, belonging to Emirati modern art movement. Najat Makki, comfortable with glass, acrylic, oil painting, collage or sculpture experiments all media. The title of the exhibition, “Luminescence” refers to the very intense colours, even fluorescent, used by the artist. They play an important role in Najat Makki’s work. “Colours express for me t he feelings, sensations, people’s dreams, their mood or mine” she says. “It’s like an energy. They convey a very strong message, a message of peace, of life, since the dawn of time. In the beginning, humans used colours instead of signs or letters to express themselves. » This attachment to the colour comes from her childhood. “My father ran a store with traditional herbs and spices in Bur Dubai.

29

CULTURE__Najat Makki.indd 29

12/6/19 6:19 PM


Bur Dubai. Il vendait du safran, du henné. Petite, je l’observais et cela m’a marquée», raconte Najat. «J’ai ressenti l’intérêt pour la couleur et l’art dès l’âge de sept ans. À la maison, je voyais ma mère, je regardais les femmes comme ma grand-mère, broder des couvertures. Toute cette atmosphère m’a stimulée. Ma passion pour l’art s’est ensuite renforcée à l’école», explique-t-elle.

He was selling saffron, henna. As a child, I watched all these colours and it inspired me”, says Najat Makki. “My interest in colours and art started when I was seven years old. I watched my mother busy at home, women like my grandmother, embroidering blankets. This atmosphere had a huge influence on me”, she explains. “My passion for art became stronger later, when I went to school”.

DU SAFRAN ET HENNÉ À LA FLUORESCENCE

FROM SAFFRON AND HENNA TO GLOW

Mais tout n’est pas aussi simple à l’époque où Najat Makki, âgée aujourd’hui de 63 ans, décide d’étudier l’art. «Aujourd’hui, le gouvernement des Emirats Arabes Unis a créé beaucoup de possibilités pour étudier l’art dans ce pays. Il y a de nombreuses écoles d’art ou de design. Les familles sont plus ouvertes d’esprit, mais avant nous étions peu à pouvoir devenir artiste. Et pour une femme ce n’était pas évident».

When Najat Makki, now 63 years old, decided to study art, things were not so simple. “Since then, the government of the UAE has done a lot to create opportunities to study art in the country. There are many schools of art or design. People appreciate art and families are more open-minded today. But before, we were just a few to be able to become an artist. And for a woman it was not easy”.

30

CULTURE__Najat Makki.indd 30

12/6/19 6:19 PM


Culture

Pour accomplir son rêve, elle part étudier au Collège des Beaux Arts au Caire où elle décroche un master en 1977. Elle y retourne ensuite et obtient, en 2002, un doctorat en histoire et design des pièces de monnaie métalliques. «L’Egypte et l’Iraq avaient de très bonnes écoles d’art à cette époque. Au Caire, il y avait une maison pour les femmes émiriennes. Ma famille a accepté que j’étudie là-bas, tout d’abord les arts, ensuite je me suis concentrée sur la sculpture. Je voulais apprendre tous les styles et techniques artistiques. Au début j’étais très timide, mais j’étais tellement curieuse. Jeune, je rêvais de voir le Louvre, Van Gogh, Michel-Ange, Mona Lisa, les grands Maitres. Aujourd’hui on peut les découvrir sans avoir à voyager loin. Nous avons une telle chance d’avoir le Louvre à Abu Dhabi. Les Émirats ont tellement changé depuis mon enfance».

To realize her dream, she left the UAE for Cairo where she obtained a master’s degree from the College of Fine Arts in1977. She returned later to Egypt and received, in 2002, a PhD in history and design of metallic coins. “Egypt and Iraq had very good art schools. In Cairo, there was a house for ladies from the UAE, so I could study there. My family agreed. First I studied all arts, than I focused on sculpture. I wanted to learn different styles and techniques. At the beginning I was very shy, but I was so curious. When I was young I wanted to visit the Louvre to see Van Gogh, Michelangelo, Mona Lisa, all the great Masters. Today we can see some of them without traveling. We are so lucky to have the Louvre in Abu Dhabi. The UAE have been changing so much since I was a child”.

31

CULTURE__Najat Makki.indd 31

12/6/19 6:19 PM


HOMMAGE À LA FEMME

A TRIBUTE TO WOMAN

A la fondation culturelle d’Abu Dhabi, des filets de pêche colorés ornent le plafond du hall principal. Une pièce noire rassemble des tableaux fluorescents. Devenu plutôt abstrait, le style de Najat Makki, est très diversifié. Ses peintures en plusieurs épaisseurs la caractérisent, mais on y devine aisément la mer et le désert. «J’ai grandi près de la mer» confirme-t-elle. Nourrie par son environnement et ses traditions, elle incorpore souvent des morceaux de tissu, ou des motifs colorés empruntés aux habits des femmes arabes. Car dans ses créations, elle rend aussi hommage à la femme. «C’est une thématique qui m’est importante et proche». Et les silhouettes féminines longilignes de ses tableaux sont reconnaissables. Inspirée par la condition humaine, elle est aussi sensible à ce qui se passe dans le monde. «Mon inspiration vient parfois d’un

Glowing fishing nets adorn the ceiling of the Abu Dhabi Cultural Foundation’s main hall. A dark room showcases Najat Makki f luorescent paintings, part of the “Luminescence” exhibition. Najat’s style, which became rather abstract, is very diversified. Her paintings, in several layers, distinguish her from her peers, but we can guess her strong attachment to the sea and the desert with no doubt. “I grew up next to the sea”, she confirms. She also pays tribute to women and is known for depicting feminine figures and symbols. Nourished by her environment and traditions, she often adds to her works fabrics with colourful patterns from Arab women traditional clothes. Because “woman is a theme that is important and close to me”, she explains. Inspired by human condition, she is also sensitive to what is going on in the world.

32

CULTURE__Najat Makki.indd 32

12/6/19 6:19 PM


Culture

livre ou d’une histoire vue à la télévision. Je suis très affectée par les désastres, comme les guerres, les tremblements de terre ou les inondations», confie-t-elle. On reconnait également des influences de l’art égyptien, des références à l’antiquité, à l’archéologie, mais aussi des inspirations tirées de ses voyages ou stages artistiques en France ou en Allemagne. «L’échange culturel est vital pour un artiste. Cela permet de découvrir différentes perspectives, d’apprendre différentes techniques, d’améliorer son travail. Et l’identité culturelle, l’éducation artistique sont très importantes pour chaque personne», explique Najat Makki. «J’ai décidé de consacrer ma vie à l’art. Mais l’art est très exigeant, il faut travailler dur. Il faut penser sans cesse, matin et soir, sans sommeil, à la composition, au projet, à l’œuvre, sans quoi on ne peut pas devenir artiste. Mais quand on aime ce que l’on fait, le travail ne parait pas difficile», assure-t-elle.

CULTURE__Najat Makki.indd 33

“Sometimes, my inspiration comes from a book or a story watched on TV. When I hear about flood, earthquake or war, I can’t be insensitive”, she says. There are also some inf luences of Egyptian art in her work, with references to antiquity and archaeology. But she also draws her inspiration from stays or artistic exchange programs in France or Germany. “Cultural exchange is vital for an artist. This allows you to discover different perspectives, learn different techniques and improve your work. Cultural identity and artistic education are essential for everyone”, she explains. “I decided to devote my life to art. But art is very demanding, as you have to work hard. One must think unceasingly of the composition, the project, the work, sometimes overnight without sleeping. Otherwise, you cannot become an artist. But when you love art, the work is not hard », she states.

12/6/19 6:20 PM


Culture

LES DESSINS FANTASTIQUES DE SABA QIZILBASH RECOUDRE DES TERRES SÉPARÉES, RELIER DES ROUTES IMPOSSIBLES THE FANTASTICAL DRAWINGS OF SABA QIZILBASH STITCHING PARTITIONED LANDS, LINKING IMPOSSIBLE ROUTES Traduction Catherine de MONTPEZAT 

Bénédicte GIMONNET Photos Courtesy Aicon Gallery

Le monde fantastique et surréaliste de l’artiste pakistanaise Saba Qizilbash1 est à la fois intrigant et captivant. Elle aborde des thèmes de frontières et de limites, alimentant son imagination avec l’actualité internationale quotidienne, la mémoire collective de la Partition de 1947 (entre le Pakistan et l’Inde) et, bien sûr, son environnement urbain quotidien aux Emirats Arabes Unis.

The fantastical and surrealist world of Pakistani artist Saba Qizilbash 1 is both intriguing and captivating. She addresses themes of boundaries and limitations, feeding her imagination with daily international news, collective memories of 1947 Partition (between Pakistan and India), and of course her everyday urban environement in UAE.

Saba Qizilbash est née à Lahore, au Pakistan, en 1977. Diplômée ès arts du National College of Art de Lahore en peinture, en 2004 elle passe une maîtrise en éducation de l’art à la Rhode Island School of Design. Elle travaille et vit à Dubaï.

1

1

Saba Qizilbash was born in Lahore, Pakistan in 1977. She graduated in 1999 from the National College of Art, Lahore with a BFA degree in Painting, and in 2004 she graduated from Rhode Island School of Design with an MA in Art Education. She works and lives in Dubai.

34

CULTURE__Saba Qizilbash.indd 34

12/6/19 6:19 PM


Saba Qizilbash

CULTURE__Saba Qizilbash.indd 35

12/6/19 6:19 PM


Sialkot to Jammu

L’artiste réalise des dessins au graphite ultradétaillés d’horizons étranges, complexes et entrelacés de paysages urbains labyrinthiques avec une patience, une passion et un dévouement rares. Des dessins détaillés à très petite échelle aux compositions plus grandes, ses œuvres nécessitent un examen minutieux et de la distance. Jouant de façon compulsive avec perspective et opportunités, elle relie les routes, les passages de frontières, les ponts abandonnés, les tours de guet, les lacs et les sentiers de la façon la plus étrange, “recousant des terres séparées” et créant des paysages urbains surréalistes “qui ne pourraient jamais exister mais sembleraient pouvoir”, comme elle l’explique.

The artist makes ultra-f inely detailed g raph ite d raw i ng s of st ra nge complex, intertwining landscapes and labyrinthine cityscapes with rare patience, passion and dedication. From very small-scale detailed drawings to larger compositions, her works require both close examination and distance. Playing compulsively with perspective and opportunities, she links roads, border gates, abandoned bridges, watchtowers, lakes and pathways in the strangest way, ‘stitching partitioned lands back together’ and creating surrealist cityscapes ‘that could never exist but look like they could’, as she explains.

Madame Magazine - D’où vient votre fascination pour les ponts et les paysages urbains surréalistes? Saba Qizilbash - Je pense que la fascination pour les ponts et les autoroutes vient de ma position actuelle à Dubaï. Chaque jour, je rencontre une ou plusieurs déviations sur ma route habituelle en raison de la construction d’un nouveau centre commercial, d’un monument ou d’une villa. Celle-ci est créée de telle sorte qu’une autoroute à 6 voies contourne souvent en douceur une route récemment goudronnée, sans causer de retard ou

Madame Magazine - Where does your fascination for bridges and surrealist cityscapes come from? Saba Qizilbash - I think the fascination for the bridges and highways come from where I am presently located i.e. Dubai. On any given day, I come across one or more detours on my regular driving circuit to make room for new construction of a shopping mall, national monument or a stand-alone villa. The detour is created in such a way that often a 6 lane highway curves smoothly along a newly paved road, not

36

CULTURE__Saba Qizilbash.indd 36

12/6/19 6:19 PM


Culture

d’engorgement du trafic. Je roule dans les veines de cette ville, souvent surprise de traverser un nouveau passage surélevé ou souterrain avec une transition en douceur. Je trouve que toutes ces transitions alimentent mon travail.

causing delay or traffic congestion. I drive through the veins of this city, often surprised that I’m flowing through a new elevation or underpass with such a smooth transition. I find all of these transitions feeding into my work.

MM - D’où vient votre inspiration? Expliqueznous votre processus de création. SQ - Presque tous mes dessins sont le résultat d’un article de presse vu dans mon fil d’actualités à un moment ou à un autre. Je lis un grand nombre de journaux chaque matin sur mon téléphone. Parfois, je me retrouve à faire défiler les mêmes nouvelles annoncées par différents pays. D’autres fois, je suis émerveillée par l’ironie même de l’entrelacement des informations qui se tissent l’une après l’autre, créant leur propre récit déductif. Et puis, parfois, je suis confrontée à une image qui inspire tout un paysage. Je fais des recherches approfondies avant de commencer à dessiner. Les détails de mes dessins ne reflètent pas nécessairement le nombre d’heures consacrées à la lecture d’une ville, de son histoire, de sa flore, de sa culture, etc. Un seul espace de 1”X1”* aurait pu être le résultat de plusieurs jours de lecture.

MM - Where does your inspiration come from? Explain your creative process. SQ - Almost all my drawings are a result of a news article that has popped up on my news feed at some point or the other. Every morning, I read many newspapers on my phone. Sometimes I find myself scrolling past the same breaking news being announced by different countries. On other times, I’m amazed by the sheer irony of the interleaving of the news, one after the other, weaving deductive narrative of its own. And then occasionally I am confronted by an image that inspires a whole landscape. I definitely research extensively before I begin working on a drawing. The details in my drawings are not necessarily reflective of how many hours I spend reading on a certain town, its history, flora, culture, etc. A mere 1”X1”* area may have been a result of days of reading.

*= 6,25 cm 2

Jebel Ali to Gwador

Pulwama

37

CULTURE__Saba Qizilbash.indd 37

12/6/19 6:19 PM


MM - Quelle est l’inf luence de votre passé multiculturel (née au Pakistan, élevée aux Emirats Arabes Unis, études aux États-Unis et au Pakistan) sur votre travail? SQ - En tant qu’enfant itinérant interculturel, j’ai grandi en dialoguant avec des gens de différentes régions du monde. Il m’a toujours été facile de me sentir chez moi dans un grand nombre de pays où je me suis installée. Ma carrière, à ses débuts, était portable et extensible, telle une tente éphémère. Je pouvais commencer à travailler quelques jours après mon emménagement dans une nouvelle ville. Je pense qu’en tant qu’artiste ou en tant qu’être évolué, il faut aspirer à avoir la capacité de voir les problèmes à une altitude qui donne un sens à de nombreux points de vue et perspectives. Si vous atteignez cette altitude, vous commencez à comprendre que personne ne se trompe jamais complètement. C’est à travers cette prise de hauteur/ altitude que j’aime voir la politique d’une région.

MM - What is the inf luence of your multicultural background (born in Pakistan, raised in UAE, studied in USA and Pakistan) on your work? SQ - As a third culture kid, I grew up interacting with people from various parts of the world. It was never difficult for me to call any part of the world home. My career, at its early stages, was portable and expandable, like a pop-up tent. I could begin working within days of moving to a new city. I feel that as an artist or an evolved being, one must aspire to have the ability to view problems from an altitude that makes sense of many points of views and perspectives. If you reach that elevation, you begin to understand that no one is ever completely wrong. It is through this elevation/altitude that I like to view the politics of the region.

MM - Pouvez-vous expliquer votre choix de matériau pour votre dernier travail? SQ - Le graphite est effaçable comme l’histoire qui peut se réécrire. Pourtant, si vous regardez de plus près, vous verrez qu’il laisse des empreintes et des traces du passé. J’apprécie cet aspect du graphite et je me sens complètement immergée dans le

MM - Can you explain your choice of medium for your latest work. SQ - Graphite is erasable like history is rewritable. Yet, if you look closely, you will see it leaves behind tell-tale marks and traces of the past. I enjoy this aspect of graphite and feel completely immersed in the process

Kartarpur Footbridge

38

CULTURE__Saba Qizilbash.indd 38

12/6/19 6:19 PM


Culture

Crossings

processus en superposant des couches de crayon, que je peux effacer pour laisser la place à de nouvelles constructions. Nous foulons nos terres stratifiées d’Histoire et de civilisations anciennes, en creusant, construisant, créant de nouvelles voies et passerelles… Je crée de nouvelles villes avec le même type d’énergie.

as I build up layers of pencil marks, erasing to make space for new constructions. Like a layer cake of history with silvers of past civilizations, we walk over land, digging, building, creating new gateways. I find myself creating new towns with the same kind of energy.

Information: www.aicongallery.com

39

CULTURE__Saba Qizilbash.indd 39

12/6/19 6:19 PM


Culture

QUAND LES ARTISTES IMMIGRÉS RÉVOLUTIONNAIENT LA SCÈNE ARTISTIQUE PARISIENNE WHEN MIGRANT ARTISTS REVOLUTIONISED PARISIAN ARTISTIC SCENE Écrit et traduit par Eva Isabella LEVESQUE

Ils sont nés en Italie, en Espagne, dans l’Empire Russe ou en Pologne, mais ils ont choisi Paris comme terre d’accueil. Ces artistes immigrés ont révolutionné l’art du début du XX siècle, en rompant avec les dogmes classiques enseignés. Ils font l’objet de l’exposition Rendez-vous à Paris: Picasso, Modigliani & Co (1900-1939), actuellement au Louvre Abu Dhabi. Un ensemble de quatrevingt-cinq œuvres de quarante trois peintres, sculpteurs et photographes, jamais encore présentées au Moyen Orient. Organisée en collaboration avec le Centre Pompidou à Paris et l’Agence France-Muséums, l’exposition présente des œuvres d’art des plus célèbres artistes des avant-gardes du XXe siècle, tels que Pablo Picasso, Marc Chagall, Amedeo Modigliani, Constantin Brancusi, Tamara de Lempicka, Sonia Delaunay, Giorgio de Chirico entre autres. Plus qu’une simple sélection des œuvres, c’est un voyage dans le temps, jusqu’une période cruciale pour l’histoire de

They were born in Italy, Spain, in Russian Empire or Poland but they made Paris their homeland. These migrant artists revolutionised Art of the early twentieth century, breaking up with classical dogmas learned at school. On show at Louvre Abu Dhabi and spanning eighty-five artworks of forty-three painters, sculptors, photographers, “Rendez-vous in Paris: Picasso, Chagall, Modigliani & Co. (1900-1939)” is the museum’s first international exhibition in its new season Changing Societies. Hosted in collaboration with the Centre Pompidou in Paris and organised with Agence France-Muséums, it showcases ground-breaking art of 20th century avant-garde masters including Pablo Picasso, Marc Chagall, Amedeo Modigliani, Constantin Brancusi, Tamara de Lempicka, Sonia Delaunay, Giorgio de Chirico and others, for the first time in the Middle East. But rather than an assemblage of artworks that adorn the walls, it is a journey back in time to the

40

CULTURE__Louvre.indd 40

12/6/19 6:19 PM


CULTURE__Louvre.indd 41

© Service de la documentation photographique du MNAM - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP

Amedeo MODIGLIANI Portrait de Dédie (Odette Hayden) 1918

12/6/19 6:19 PM


Culture

crucial moment in art history. We met with Christian Briend, general curator, head of the modern collections at the Centre Pompidou who thoughtfully curated this exhibition.

Madame Magazine - Cosmopolite, le Paris du début du XXe siècle était symbole de l’internationalisme culturel, et de la tolérance. La ville a connu un aff lux de peintres, sculpteurs et photographes - dont beaucoup de femmes - venus de toute l’Europe, de l’Asie et des Amériques. Pourquoi la capitale française attire-t-elle autant ces artistes et intellectuels étrangers? Christian Briend - Il y a pour cela des raisons à la fois politiques et sociales. Le Paris des années vingt et trente séduit les artistes

Madame Magazine - Paris, a cosmopolitan city at the beginning of the 20th century, was the symbol of cultural internationalism and tolerance. The city has experienced an inf lux of painters, sculptors and photographers - many of them women - from all over Europe, Asia and the Americas. What has attracted these foreign artists, poets, and intellectuals in Paris? Christian Briend - There are both political and social reasons for that. Paris of the twenties and thirties appealed to foreign

© Philippe Migeat - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP

l’art moderne. Nous avons rencontré Christian Briend, conservateur général et chef du service des collections modernes au Centre Pompidou, commissaire de l’exposition.

Amadeo de SOUZA-CARDOSO Cavaleiros - (Cavaliers, Riders) 1913

42

CULTURE__Louvre.indd 42

12/6/19 6:19 PM


Department of Culture and Tourism - Abu dhabi Photo by Ismail Noor

artists driven out of their home countries by political and religious prosecution, economic hardships. They wished to leave remote places, they sought artistic freedom and wanted to learn, discover new artistic trends. At that time, Paris was seen as a center for all different kinds of arts, and was known Chaïm SOUTINE Garçon d’honneur The Best Man 1924-1925

© RMN-Grand Palais (musée de l’Orangerie) / Hervé Lewandowski Collection Jean Walter and Paul Guillaume

étrangers en quête de formation et souhaitant quitter des lieux parfois reculés. La ville est considérée comme un centre des arts, avec ses lieux de formation et d’exposition. Berlin et Munich en Allemagne sont aussi des villes où les académies des Beaux-Arts sont extrêmement importantes. Vienne, dans l’Empire AustroHongrois, est aussi très fréquentée par des artistes notamment germanophones. Mais à Paris, il y a une liberté politique et idéologique, une liberté des mœurs et une tolérance de la IIIe République que l’on ne trouve pas dans d’autres capitales. Elle se traduit par une vie sociale très riche, une vie de cafés par exemple où beaucoup d’artistes se rencontrent, où se créent des échanges culturels et artistiques. Je pense honnêtement que l’on ne le dit pas assez, mais le régime républicain a dû attirer beaucoup de ces artistes qui pour la plupart venaient d’empires autoritaires. Ce désir était également attisé par le succès de l’Exposition universelle de 1900. Il y avait aussi le prestige de l’impressionnisme, ce grand mouvement artistique de la fin du XIXe siècle qui était très diffusé. Tout cet écosystème a fait qu’il n’y avait pas d’autre capitale avec une telle aura.

43

CULTURE__Louvre.indd 43

12/6/19 6:19 PM


Culture

Department of Culture and Tourism - Abu dhabi Photo by Ismail Noor

MM - Parlez nous de ces lieux comme Montmartre, Montparnasse ou encore la Ruche qui étaient emblématiques pour les artistes de l’Ecole de Paris. Quel rôle ont-ils joué à l’époque? CB - Ces lieux où la scène ar t ist ique fleurissait étaient des rendez-vous populaires et bohèmes d’artistes, d’écrivains et de poètes. La Ruche, le Bateau Lavoir, sont les endroits qui ont accueilli ces artistes étrangers, souvent très démunis. La Ruche était un ensemble d’ateliers où l’on pouvait louer un espace pour une somme très modique. Parmi ses locataires, on comptait le peintre italien Modigliani, le Russe Chaïm Soutine, et surtout Chagall. Paris attirait aussi par ses académies: des écoles privées des Beaux-Arts, dirigées souvent pa r des a r t istes, i nst a l lées à Montmartre ou à Montparnasse, à l’instar de l’académie de la Grande Chaumière qui existe toujours aujourd’hui.

for its famous academies and exhibitions. Berlin and Munich in Germany were also cities where the Academies of Fine Arts were extremely important. Vienna in the AustroHungarian Empire was very popular amongst artists too, but mostly German speakers. In Paris, more than in other capitals, there was a political and ideological freedom. France’s liberal regime during the Third Republic promoted openness and tolerance, translated into a very rich social life, cafés for example, where many artists met and exchanged creative ideas. I honestly think that it is not said enough, but the Republican regime paved the way for many of these artists, most of whom came from authoritarian empires. All this was enhanced by the success of Paris World’s Fair (Universal Exhibition) of 1900, but there was also the prestige of Impressionism that attracted them, this great artistic movement of the late nineteenth century that was widely disseminated. This entire ecosystem made that there was no other capital to have such an aura at that time. MM - Some places as Montmartre, Montparnasse district or la Ruche were emblematic for artists belonging to the School of Paris. What role did they play at that time? CB - These venues were often popular as a bohemian hub for artists, writers, poets and musicians. They played an important role for the development of Parisian art scene. La Ruche, le Bateau Lavoir, welcomed foreign artists who were often financially deprived. La Ruche was a set of “ateliers”: workshops where you could rent a space for a very small fee. The Italian painter Modigliani, the Russian Chaïm Soutine, and especially Chagall were tenants there. Paris attracted also by its academies: private schools of Fine Arts, often directed

44

CULTURE__Louvre.indd 44

12/6/19 6:19 PM


CULTURE__Louvre.indd 45

© Jacqueline Hyde - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP

Maria BLANCHARD L’Enfant au cerceau - Child with a Hoop 1917

12/6/19 6:19 PM


© Bertrand Prévost - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP

Eugène ZAK Le Jouet - The Toy 1924

Ces académies étaient très fréquentées par les artistes étrangers, plus que les bancs de l’Ecole Nationale des Beaux-Arts. L e musée du Louv re était un lieu important évidemment pour ces artistes en quête de chefs-d’œuvre. Et puis, il y avait de grandes expositions annuelles. Parmi elles, le grand Salon des indépendants, ouvert à tout artiste professionnel ou amateur, le

by artists, established in Montmartre or Montparnasse, like the academy of Grande Chaumière that still exists today. These academies were very popular amongst foreign artists, more than the benches of the National School of Fine Arts. T he Louv re Museum wit h its masterpieces was also obviously an important place for them. And then, there were big

46

CULTURE__Louvre.indd 46

12/6/19 6:19 PM


Culture

Salon d’automne crée en 1903 au milieu du scandale du fauvisme, et enfin le Salon des Tuileries, créé en 1923. Ce sont des lieux privilégiés pour se mettre à niveau, découvrir l’art moderne, se confronter au travail novateur de tel ou tel artiste. C’est le cas de Marc Chagall par exemple qui, à peine arrivé à Paris, se précipite au Salon des indépendants pour prendre connaissance de la peinture cubiste qui s’y expose à cette époque.

M M - T he inf lux of these foreign artists and intellectuals inspired an extraordinary artistic renaissance to the City of Lights with the emergence of new visual styles called the “avantgardes” of classical modernism: fauvism, cubism, abstraction. Can we say that the arrival of these foreign artists is decisive for these great transformations? CB - It’s the spirit of the time. But you’re

Department of Culture and Tourism - Abu dhabi Photo by Ismail Noor

MM - Grâce à ces artistes et intellectuels étrangers installés à Paris, la ville des lumières connait une extraordinaire renaissance artistique avec l’apparition des avant-gardes: fauvisme, cubisme, abstraction. Ces grandes transformations sont-elles le résultat de leur arrivée ou simplement liées à l’époque? CB - C’est l’esprit du temps, c’est l’époque. Mais vous avez raison, ces artistes qui ont coupé les liens bien souvent avec leurs familles, avec leur milieu d’origine et qui se trouvent

annual exhibitions. Amongst them, the grand Salon des indépendants, open to any professional or amateur artist, the Salon d’automne, created in 1903 amidst the scandal of fauvism, and finally the “Salon des Tuileries”, created in 1923. These places were privileged by artists to upgrade, discover modern art or to confront each other. This is the case of Marc Chagall for example, who, just arrived in Paris, rushed to the Salon des indépendants to learn about the cubist movement that was showcased there.

47

CULTURE__Louvre.indd 47

12/6/19 6:19 PM


© Jean-François Tomasian - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP

Juan GRIS Le Tourangeau - Man from Touraine 1918

CULTURE__Louvre.indd 48

12/6/19 6:19 PM


Culture

dans une ville où ils sentent qu’il y a un climat d’innovation extraordinaire, sont peut-être plus radicaux. C’est le cas pour Sonia Delaunay et František Kupka qui se lancent dans l’abstraction par exemple et à fortiori pour Pablo Picasso. Picasso n’aurait sans doute pas développé le cubisme à Barcelone comme il l’a fait à Paris, puisque il y avait vraiment une émulation extraordinaire. Nous ne devons pas oublier également l’influence de Cézanne, de l’art primitif, de l’art africain que Picasso peut voir à Paris. De telles collections ethnographiques sont visibles uniquement à Paris à cette époque là. Tout ces éléments ont aidé à forger un nouveau vocabulaire. Nous avons fait venir ici une oeuvre radicale de Picasso, qui appartient à la période du cubisme analytique, «Femme assise dans un fauteuil» (1910). C’est un portrait de sa compagne, le modèle Fernande Olivier. MM - La période est marquée aussi par une présence importante des artistes femmes? CB - De nombreuses femmes photographes ont été présentes à Paris à l’époque, tout comme les peintres et les sculpteurs. C’est le cas de l’Ukrainienne Sonia Delaunay, la Polonaise Mêla Muter, l’Espagnole Maria Blanchard qui méritent d’être redécouvertes. Puis la sculpteuse d’origine ukrainienne Chana Orloff. L’un de ses chefs-d’œuvre trône au milieu de l’une de salles de l’exposition. Une des artistes qui achève l’exposition, dans la dernière salle consacrée aux portraits, est la Polonaise Tamara de Lempicka. C’est un moment fort de l’exposition, où l’on peut découvrir l’évolution du portrait des années vingt, des années folles vers un portrait plus sophistiqué, plus mondain également.

right, these artists have cut ties quite often with their families, with their roots. They are perhaps more radical, inspired by the city’s extraordinary climate of innovation. This is the case for Sonia Delaunay and František Kupka who went into abstraction and especially for Pablo Picasso. P icasso wou ld probably not have developed cubism in Barcelona as he did in Paris, since there was really an extraordinary emulation there. We must also not forget the influence of Cezanne, the primitive art, the African art, that Picasso can see in Paris. Such ethnographic collections can only be seen in the French capital at that time. All these elements helped Picasso to forge a new vocabulary. We have brought here one of his radical works, which belongs to the period of analytical cubism, “Woman sitting in an armchair” (1910), a portrait of his partner, the model Fernande Olivier. MM - The period is also marked by strong presence of women artists? CB - Many women photographers were present in Paris at the time, as well as painters and sculptors. This is the case of the Ukrainian Sonia Delaunay, the Polish Mêla Muter, the Spanish Maria Blanchard who deserve to be rediscovered and also, the Ukrainian sculptor Chana Orloff. One of her masterpieces stands in the middle of one of the exhibition halls. In the last room that is dedicated to portraits, we showcase also the artwork of a Polish painter Tamara de Lempicka. This is a strong section of our exhibition, where we explore the evolution of the portrait during the “Roaring Twenties” to a more sophisticated style.

49

CULTURE__Louvre.indd 49

12/6/19 6:19 PM


MM - The question of identity is largely addressed by the School of Paris. In the UAE, composed of almost 90% foreigners, the exhibition has a special resonance? CB - These migrant artists have often questioned themselves about their identity indeed. We see it through their interest in portrait or self-portrait, because it poses the notion of profound identity. The exhibition ref lects the variety of this visual gender, especially with the works of Modigliani, Pascin, Kisling, Soutine or Kees van Dongen. Some of these immigrant artists have adopted French names (like the Polish Louis Marcussi alias Ludwik Markus), others have incorporated into their works some elements of culture from their country of origin. This is the case of Sonia Delaunay, or Marc Chagall. Chagall regularly referred to his native village Vitebsk in his works. We have brought here one of his remarkable paintings, “To Russia to donkeys and others”. It caused a sensation at the Salon des independants at that time. The question about the contribution of immigrants, is essential and consciously addressed by Louvre Abu Dhabi and the Centre Pompidou in this exhibition. And so there is a kind of remote mirror effect, from Paris in the 1920s and 30s and Abu Dhabi today, it’s obvious.

Department of Culture and Tourism - Abu dhabi Photo by Ismail Noor

M M - L a quest ion de l’ident ité est largement abordée par l’Ecole de Paris. Aux Emirats, pays composé à presque 90% d’étrangers, l’exposition prend une résonance particulière? CB - Ces peintres immigrés se sont souvent interrogés sur leur identité en effet. On le voit à travers leur intérêt pour le portrait ou l’autoportrait, car c’est la notion d’identité profonde que pose cette représentation. L’exposition rend compte de la variété de ce genre pictural, notamment avec les œuvres de Modigliani, Pascin, Kisling, Soutine ou encore Kees van Dongen. Certains de ces artistes immigrés ont adopté des noms français, (à l’instar du Polonais Louis Marcussi alias Ludwik Markus). D’autres ont intégré dans leurs œuvres des éléments de culture de leur pays d’origine. C’est le cas de Sonia Delaunay, ou encore de Marc Chagall. Chagall représentait régulièrement son village natal Vitebsk dans ses œuvres. Nous avons fait venir ici l’un de ses tableaux remarquables, «À la Russie aux ânes et aux autres». Il a fait sensation au Salon des indépendants à l’époque. La question de la part de l’autre, de l’apport des immigrés, est essentielle. Elle est abordée consciemment par le Louvre Abu Dhabi et le Centre Pompidou. Et donc il y a une sorte d’effet miroir à distance, de Paris des années vingt et trente et Abu Dhabi aujourd’hui, c’est évident.

50

CULTURE__Louvre.indd 50

12/6/19 6:19 PM


© Georges Meguerditchian - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP

Culture

Jules PASCIN Alfred Flechtheim en toréador - dressed as a Toreador 1925

51

CULTURE__Louvre.indd 51

12/6/19 6:19 PM


EMBALLEZ, C’EST PESÉ! Alors qu’Abu Dhabi attend toujours la célèbre Mastaba de Christo, l’artiste rêve d’envelopper l’emblématique monument parisien, l’Arc de Triomphe! Traduction Catherine de MONTPEZAT

52

__CULTURE__Christo.indd 52

12/6/19 6:19 PM


Culture

LET’S WRAP THIS BABY UP! While Abu Dhabi is still waiting for Christo’s famous Mastaba, the artist is dreaming about wrapping the iconic Parisian Arc de Triomphe! Christel de NOBLET

Octobre 2007, Christo et Jeanne-Claude à la recherche d’un emplacement pour la Mastaba dans le désert d’Abu Dhabi Christo and Jeanne-Claude scouting locations for the site of The Mastaba in the desert of Abu Dhabi - October 2007 Photo: Wolfgang Volz ©2007 Christo

53

__CULTURE__Christo.indd 53

12/6/19 6:19 PM


Culture

Du lundi 6 au dimanche 19 avril 2020, Christo, avec la bénédiction du Centre des monuments nationaux qui supervise la gestion de l’Arc et en collaboration avec le Centre Pompidou, couvrira l‘édifice de 25 000 mètres carrés de tissu en polypropylène bleu argenté et 7 000 mètres de corde rouge, le tout recyclable. Ce “happening” coïncide avec une exposition majeure au Centre Pompidou, du 18 mars au 15 juin 2020, retraçant les années de Christo et JeanneClaude à Paris de 1958 à 1964, ainsi que l’histoire de l’emballage du Pont-Neuf (1975-1985). Comme d’habitude, la réalisation est entièrement financée par Christo grâce à la vente de ses études préparatoires, de dessins et de collages, ainsi que de maquettes, d’œuvres des années 1950 et 1960 et de lithographies originales sur d’autres sujets. Il ne recevra aucun fonds publics ou privés.

From Monday, April 6, to Sunday, April 19, 2020, Christo, with the blessing of the Centre des monuments nationaux which overlook the management of the Arc and in collaboration with the Centre Pompidou, will cover the monument with 25,000 square meters of recyclable polypropylene fabric in silvery blue, and 7,000 meters of red rope. This “happening” will coincide with a major exhibition at the Centre Georges Pompidou, from March 18 to June 15, 2020, retracing Christo and Jeanne-Claude’s years in Paris from 1958 to 1964, as well as the story of The Pont-Neuf Wrapped, Project for Paris, 1975-85. As usual, the project is entirely funded by Christo through the sale of his preparatory studies, drawings and collages of the project as well as scale models, works from the 1950s and 1960s and original lithographs on other subjects. It will receive no public or private funds.

L’Arc de Triomphe, emballé - L’Arc de Triomphe, Wrapped (Project for Paris) Place de l’Etoile Charles de Gaulle Photo: André Grossmann ©2019 Christo

__CULTURE__Christo.indd 54

12/6/19 6:19 PM


L’Arc de Triomphe, emballé - Collage Photo André Grossmann - ©2019 Christo

__CULTURE__Christo.indd 55

12/6/19 6:19 PM


Culture

L’Arc de Triomphe, emballé - The Arc de Triumph (Project for Paris, Place de l’Etoile Charles de Gaulle) Wrapped - Photo: André Grossmann ©2018 Christo

56

__CULTURE__Christo.indd 56

12/6/19 6:19 PM


L’Arc de Triomphe, emballé - The Arc de Triumph, Wrapped, Project for Paris, Place de l’Etoile, Charles de Gaulle Photo: André Grossmann- ©2018 Christo

Selon le site internet de l’artiste: «En 1961, trois ans après leur rencontre à Paris, Christo et Jeanne-Claude ont commencé à créer des œuvres d’art dans des espaces publics. L’un de leurs projets consistait dans l’habillage d’un bâtiment public. À l’époque, Christo, qui louait une petite chambre près de l’Arc de Triomphe, réalisa plusieurs études sur place, notamment en 1962 un photomontage de l’Arc de Triomphe enveloppé, vu de l’avenue Foch. Dans les années 1970 et 1980, Christo créa quelques études supplémentaires. Près de 60 ans plus tard, l’idée sera enfin réalisée». «Trente-cinq ans après que Jeanne-Claude et moi ayons emballé le Pont-Neuf, je suis impatient de travailler à nouveau à Paris pour concrétiser notre projet pour l’Arc de Triomphe», déclare Christo. Nous aussi nous avons hâte!

According to the website of the artist: “In 1961, three years after they met in Paris, Christo and Jeanne-Claude began creating works of art in public spaces. One of their projects was to wrap a public building. At the time, Christo, who was renting a small room near the Arc de Triomphe, made several studies of a project there, including, in 1962, a photomontage of the Arc de Triomphe wrapped, seen from the Avenue Foch. In the 1970s and 1980s, Christo created a few additional studies. A lmost 60 years later, the project will finally be concretized”. “Thirty-five years after Jeanne-Claude and I wrapped the Pont-Neuf, I am eager to work in Paris again to realize our project for the Arc de Triomphe,” says Christo. We cannot wait!

57

__CULTURE__Christo.indd 57

12/6/19 6:19 PM


LE FAN CLUB DE MARIE-ANTOINETTE MARIE-ANTOINETTE’S FAN CLUB Christel de NOBLET

Translation Catherine de Montpezat

La Conciergerie - Paris

58

CULTURE__Fan club.indd 58

12/6/19 6:19 PM


Photo Daniel Vorndran

Culture

59

CULTURE__Fan club.indd 59

12/6/19 6:19 PM


Culture

Il y a au cœur de Paris, dans ce bâtiment à la fois magnifique et tragique qu’est la Conciergerie, une exposition fort intéressante sur l’image à travers les âges de la Reine Marie-Antoinette: «Marie-Antoinette, métamorphoses d’une image». Ce ne sont pas moins de 200 objets d’art, accessoires de mode et archives qui permettent de faire ce voyage initiatique dans l’imaginaire populaire. En marchant sous les voûtes en ogives du lieu, on ne peut oublier que la reine passa ses dix dernières semaines juste à côté, emprisonnée dans le «couloir de la mort», alors que son procès se tenait au Tribunal révolutionnaire, à quelques mètres de sa cellule. Dans cette exposition très joliment mise en valeur, de très beaux portraits classiques, comme ceux d’Elisabeth Vigée Le Brun, font vibrer le cœur des visiteurs, tandis que des versions modernes dégoulinantes de kitch tirent un sourire à l’observateur... Des objets très émouvants comme sa chemise, son soulier, ou l’acte de sa condamnation contribuent à incarner cette figure historique décapitée le 16 octobre 1793.

Marie-Antoinette after Vigée Lebrun, Fernando Botero 2005 Collection personnelle de l’artiste ©Fernando Botero

Marie Antoinette quittant la Conciergerie le 16 octobre 1793, William Hamilton (1751-1801) © Coll. Musée de la Révolution française - CMN

Marie-Antoinette à la Rose, Élisabeth-Louise Vigée-Lebrun, 1783 © Jean Feuillie - CMN

There is in the heart of Paris, in this magnificent and tragic building that is the Conciergerie, a very interesting exhibition on the image through the ages of Queen Marie-Antoinette: “Marie-Antoinette, metamorphoses of an icon”. With more than 200 objectfs of art, fashion accessories and archives, the exhibition is a true journey through popular imagination. Wandering under the vaulted ceiling, one cannot forget that the queen spend her last ten weeks here, locked up in a cell, as her triail was held in the Revolutionary Court in the buidling nearby. In this beautifully showcased exhibition, gorgeous classical portraits, such as those of Elisabeth Vigée

60

CULTURE__Fan club.indd 60

12/6/19 6:19 PM


Dans la dernière partie de cette petite exposition, le promeneur découvre que depuis peu, MarieAntoinette connaît un regain de popularité, lié à la modernisation du personnage devenu une jeune femme de son/notre temps. Ce retour est illustré notamment par le manga japonais, qui a réinventé Marie-Antoinette dans «La Rose de Versailles» de Riyoko Ikeda. La biographie éponyme de l’écrivaine anglaise Antonia Fraser, puis son adaptation cinématographique par Sofia Coppola ont aussi contribué à nous rendre le personnage plus familier. Poupées, publicités ou jeux vidéo, ce renouveau est également présent à travers les rapports que les créateurs de mode entretiennent avec le personnage de la reine. N’hésitez pas à vous laissez emparer par le fan club de Marie-Antoinette!

Marie-Antoinette en grand habit d’après Élisabeth Vigée Le Brun, 1779- 1788, Château de Versailles © Photographie RMN-Grand Palais/Gérard Blot

LA CONCIERGERIE Du 16 octobre 2019 au 26 janvier 2020 Ouvert tous les jours de 9h30 à 18h Nocturnes le mercredi soir jusqu’à 20h30 www.monuments-nationaux.fr www.paris-conciergerie.fr

Marie-Antoinette: Le hameau de la Reine, Pierre et Gilles, 2014 © Pierre et Gilles

Le Brun, will make your hearts melt, while modern versions will make you smile... Very moving objects as her shirt, her shoe, or the act of her condemnation contribute to embody this historical figure who was beheaded on October 16, 1793. In the last part of this small exhibition, you will discover that recently, Marie-Antoinette has regained in popularity, thanks to the modernization of her character, becoming a young woman of her/ our time. This revival is illustrated in particular by the Japanese manga, which reinvented MarieAntoinette in Riyoko Ikeda’s “Rose of Versailles”. The eponymous biography by British writer Antonia Fraser and its film adaptation by Sofia Coppola have also helped to make the character more familiar. Dolls, commercials or video games, this revival is present through the relationships that fashion designers have with the queen. Do not hesitate to let yourself be caught by Marie-Antoinette’s fan club! LA CONCIERGERIE From October 16, 2019 to January 26, 2020 Open every day from 9h30 to 18h Nocturnes on Wednesday nights until 8:30 pm www.monuments-nationaux.fr www.paris-conciergerie.fr

61

CULTURE__Fan club.indd 61

12/6/19 6:19 PM


62

TRENDS__Ingie Chalhoub.indd 62

12/6/19 6:18 PM


Tendances / Trends

INGIE CHALHOUB DANS LE MONDE DE FRIDA KAHLO IN THE WORLD OF FRIDA KAHLO Marie-Christine de WARENGHIEN

63

TRENDS__Ingie Chalhoub.indd 63

12/6/19 6:18 PM


Trends / Tendances

Le 26 septembre dernier, INGIE Paris a présenté sa «Collection PrintempsEté 2020» dans le cadre enchanteur de l’Ecole des Beaux-Arts à Paris. Les invitées, les influenceuses et les blogueuses sont dans la salle... le show peut commencer! Cette année, l’inspiration d’Ingie vient de l’artiste peintre mexicaine la plus populaire au monde Frida Kahlo. Cette femme indépendante et engagée, féministe et visionnaire a influencé plusieurs générations dans son pays ; c’est toute une déclinaison que l’on retrouve à travers cette collection multiple et colorée.

TRENDS__Ingie Chalhoub.indd 64

On September 26, I NGIE Paris presented its “Spring-Summer 2020 Collection” in the enchanting setting of the Ecole des Beaux-Arts in Paris. The guests, the influencers and the bloggers are in the room... the show can begin! This year, Ingie’s inspiration comes from the world’s most popular Mexican painter Frida Kahlo. This independent and committed woman, feminist and visionary has influenced several generations in her country; it’s a whole declination that we find through this highly varied and colorful collection.

12/6/19 6:18 PM


TRENDS__Ingie Chalhoub.indd 65

12/6/19 6:18 PM


TRENDS__Ingie Chalhoub.indd 66

12/6/19 6:18 PM


Tendances / Trends

The models wear bra ids i n t he back a nd large earrings or creoles. Colors flap or, conversely, black and white oppose each other. This Hispanic world comes in an architectured bustier, a backless dress or asymmetrical cutouts. The silhouette is feminine, the waist often marked like the one of the artist who was an icon of beauty in Mexico... Ingie Chalhoub T he fabrics are soft, airy with some lace or embroidery, some fringes twirl. In short, it’s a cheerful and glamorous collection with a surprising last ruffled model, despite the white color of the long dress and the transparencies, no it is not a wedding dress but it really looks like...

Les mannequins portent des tresses dans le dos et de larges boucles d’oreille ou des créoles. Les couleurs claquent ou, à contrario, le noir et le blanc s’opposent. Cet univers hispanique se décline en bustier architecturé, dos nu et découpes asymétriques. La silhouette est féminine, la taille souvent marquée à l’image de celle qui passait au Mexique pour une icône de beauté… Les tissus sont souples, aériens avec quelques dentelles ou broderies, quelques franges virevoltent. Bref, c’est une collection gaie et glamour avec un dernier modèle volanté surprenant, malgré la couleur blanche de la robe longue et les transparences, non ce n’est pas une robe de mariée mais cela y ressemble fort...

67

TRENDS__Ingie Chalhoub.indd 67

12/6/19 6:19 PM


Life in the Gulf / La vie dans le Golfe

TOUT EST EN PLACE POUR QUE L’EXPO 2020 SOIT UN SUCCÈS ERIK LINQUIER COMMISSAIRE GÉNÉRAL DU PAVILLON FRANCE, PRÉSIDENT DE LA COFREX “Connecter les esprits, Construire le Futur”, c’est le thème que propose d’aborder l’Exposition Universelle de Dubaï en 2020 sur un site organisé en trois sous-thèmes: la Mobilité (dans lequel sera le pavillon «Lumière, Lumières»), la Durabilité et l’Opportunité.

EVERYTHING IS IN PLACE FOR EXPO 2020 TO BE A SUCCESS ERIK LINQUIER COMMISSIONER GENERAL FOR THE FRENCH PAVILION, PRESIDENT OF COFREX (COMPAGNIE FRANÇAISE DES EXPOSITIONS) “Connecting minds, Creating the future” is the theme Dubai’s Universal Exhibition proposes to address in 2020 in a site organised in three sub-themes: Mobility (in which the French pavilion “Light, Lights” will be built), Sustainability and Opportunity. Écrit et traduit par Valérie WARD

68

LIFE IN THE GULF__Expo2020.indd 68

12/6/19 6:18 PM


69

LIFE IN THE GULF__Expo2020.indd 69

12/6/19 6:18 PM


Pose de la première pierre du pavillon français - Groundbreaking of the French pavilion De gauche à droite S.E. Ludovic Pouille Ambassadeur de France aux EAU, Najeeb Mohammed Al Ali Directeur Exécutif d’Expo 2020 Dubaï, Elisabeth Borne Ministre de la Transition écologique et solidaire et Erik Linquier

Madame Magazine - Comment le Pavillon France entend-il explorer les enjeux liés à la mobilité des Hommes, des biens, des territoires, des idées et des informations? Erik Linquier - Parmi les trois thèmes possibles la France a choisi la mobilité. La thématique générale d’Expo 2020, bien plus vaste qu’il ne pourrait le paraître de prime abord, incite à réfléchir sur l’évolution des modèles urbains que l’on veut plus attractifs pour les habitants, à penser les nouveaux concepts d’aménagement du territoire, le développement de services de mobilité centrés sur l’usager, à s’interroger sur l’explosion démographique des pays émergents, sur la gestion à la fois de l’exode rural et des villes qui deviennent des mégalopoles, ou encore sur le développement des domaines de l’énergie, du climat et de l’environnement. La mobilité est ce qui permet de passer du travail à chez soi, de trouver des solutions plus attractives aux problèmes urbains comme les nuisances (bouchons, pollution), de mieux utiliser la 5G et les réseaux télécoms, et de faire évoluer la ville. Et si la mobilité couvre le transport et la communication, elle couvre aussi l’aspect humain.

Madame Magazine - How does the French Pavilion intend to explore the stakes involved with the Mobility of women & men, goods, territories, ideas, and information? Erik Linquier - Among the three possible themes, France chose Mobility. The general theme of Expo 2020 encourages us to think about the evolution of more attractive urban models for the inhabitants, on how to consider the new land-use planning models, on developing mobility services focused on the customer, to question ourselves about the demographic explosion of emerging countries, on dealing with both rural exodus and cities that become megacities, and even on the development of areas such as energy, climate and the environment. The theme is greater than it appears at first glance. Mobility is what allows to go from the workplace to home, to find more attractive solutions to urban problems like the disturbances (traffic jam, pollution), to better use 5G and telecom networks, and to make the city evolve. Mobility covers transportation and communications, but it also includes the human element.

70

LIFE IN THE GULF__Expo2020.indd 70

12/6/19 6:18 PM


La vie dans le Golfe / Life in the Gulf

Les étudiants par exemple sont beaucoup plus mobiles, on parle d’ailleurs toujours de la génération Erasmus, la première à avoir été de pays en pays pour suivre des formations. Les moyens de communication digitaux permettent de multiplier ces échanges: les étudiants qui voyagent, cela a toujours existé mais la connexion entre les centres de recherche les universités et les étudiants, elle, se développe grâce à eux.

Students, for instance, have become more mobile. We still talk about t he “Erasmus generation,” the first one to travel from one country to another to study. The digital means of communication allow them to multiply exchanges: students have always been traveling, but the connection between the research centres, the universities and the students is growing thanks to them.

MM - Pour la première fois depuis un siècle et demi, 192 pays ont confirmé leur présence, le Pavillon France affiche son ambition d’être dans le top 3 des plus visités de l’Expo Dubaï 2020. Quels sont les atouts qui devraient inciter les visiteurs à le découvrir? EL - Notre Pavillon a de nombreux atouts. D’abord le bâtiment qui nous permet de rester fidèles à notre thématique. Pensé par l’Atelier du Prado Architectes avec le cabinet Celnikier & Grabli, il met l’accent sur la lumière. Partant du constat qu’à Dubaï à 18h il fera nuit en décembre et que l’Expo se terminera à 1h du matin, nous avons souhaité imaginer une structure qui soit visible, quelles que soient les circonstances et quelle que soit l’heure de la journée. Autre atout, le parcours conçu pour les visiteurs. Il leur donnera durant 30 à 40 minutes le sentiment d’être en France. Ils s’attendent forcément à voir les stéréotypes associés à notre pays, mais l’objectif est tout de même qu’ils sortent du Pavillon avec une image un peu différente: ils veulent voir la baguette de pain, la Tour Eiffel et le Mont Saint Michel et découvrent par la même occasion des véhicules autonomes et des solutions de mobilité urbaine. La scénographie à l’intérieur proposera des animations innovantes en termes de prototypes, de démonstrations, de réalité virtuelle tout en les inscrivant dans le cadre traditionnel de la France. Ils connaissent peut-être déjà notre pays en tant que touristes mais ils n’ont pas forcément conscience des innovations dans la mobilité qui font que nos paysages, nos villes se sont transformés et que cela a aussi contribué à leur attractivité.

MM - For the first time in a century and a half 192 countries have confirmed their presence. The French Pavilion reveals its ambition to be in the top 3 most visited of the Expo Dubai 2020. What are the assets that should lead the visitors to discover the Pavilion? EL - Our Pavilion has many assets. First, the building itself that enables us to remain faithful to our theme. It is designed by Atelier du Prado Architectes in collaboration with Celnikier & Grabli and places a great emphasis on light. Based on the observation that in Dubai night-time is at 6pm and that the Expo closes at 1am, we decided to imagine a structure that can be seen under all circumstances, no matter the hour of the day. Another asset is the circuit designed for our visitors. For 30 to 40 minutes, they will have the feeling of being in France. They inevitably expect to see some of the stereotypes associated with our country. But we want them to leave the Pavilion with a different image in mind. They come to see a French baguette, the Eiffel Tower, the Mont Saint Michel and also have the opportunity to discover autonomous vehicles and urban mobility solutions. The interior scenography of the Pavilion will stage innovative animations such as prototypes, demonstrations, virtual reality but all in a French way. They might know our country as tourists, but not be aware of the innovations in mobility that have changed our landscapes, our cities, and contributed to their attractiveness.

71

LIFE IN THE GULF__Expo2020.indd 71

12/6/19 6:18 PM


Nous avons également la chance d’être très bien placés, près d’une entrée, juste en face du Pavillon mobilité de Norman Foster, un bel objet architectural, ce qui nous donnera une grande visibilité et assurera des f lux de visiteurs importants. 25 millions de personnes sont attendues pour l’événement et notre objectif est que notre Pavillon soit dans les trois à cinq plus visités de l’Expo. Cette édition sera particulièrement intéressante parce que ce sera la première à accueillir autant de pays. C’est aussi la première fois que des zones géographiques qui étaient peu représentées notamment les pays africains - ont une vraie présence et ce grâce à la générosité des EAU. Toutes les conditions sont réunies pour que Expo 2020 soit un succès: dans une ville où 200 nationalités cohabitent, qui propose l’un des plus gros hubs aériens au monde, nous savons que le public sera international. A Milan près de 80% des visiteurs étaient européens, à Shanghai 90% étaient

LIFE IN THE GULF__Expo2020.indd 72

We are also lucky to be very well positioned, near an entrance, right in front of a beautiful architectural piece: Norman Foster’s Mobility Pavilion. That will give us high visibility and will ensure a massive flow of visitors. Twenty-five million people are expected, and our objective is to be in the top 3 to 5 most-visited Pavilions of the Expo. This edition will be of particular interest as it will be the first one to host so many countries. It is also the first time that geographical areas that were poorly represented - especially African countries - have a real presence thanks to the generosity of the UAE. Everything is in place for Expo 2020 to be a success: in a city where 200 nationalities live together, where you can find one of the world’s largest aviation hubs, we know the audience will be international. In Milan, nearly 80% of the visitors were from Europe; in Shanghai, 90% were Chinese. In Dubai, visitors will come from China to Senegal, from Europe to Oceania…

12/6/19 6:18 PM


La vie dans le Golfe / Life in the Gulf

chinois, à Dubaï le champ de visiteurs s’étendra de la Chine au Sénégal, de l’Europe à l’Océanie… MM - A travers son appellation «Lumière, Lumières» et la conception de l’édifice, le Pavillon France exprime son souhait de mettre en valeur la mobilité la plus rapide qui puisse exister, tout en incarnant le symbole du rayonnement des savoirs au XVIIIe siècle. Comment cette France innovante, riche de son passé, sera-t-elle présentée au sein du Pavillon ? EL - Notre spécificité ne sera pas tant dans la juxtaposition d’expériences individuelles mais plutôt dans le message global que l’on pourra faire passer, que toutes ces technologies sont intéressantes en elles-mêmes. Mais au-delà du gadget il y a une vision de la ville, et elle a du sens, notamment pour les pays émergents. Avec le thème de la mobilité nous faisons le lien entre le développement urbain, l’aménagement

MM - Through the building design and name (Light, Lights), the French Pavilion wishes to highlight the fastest existing Mobility, and at the same time to embody the 18th century Enlightenment and symbol of the influence of knowledge. How will France, both innovative and with a rich past, be showcased to the visitors of the Pavilion? EL - The uniqueness will not lie in the juxtaposition of the individual experiences, but rather in the global message we will be able to share. This message is that all technologies are exciting in themselves. Still, beyond the gadget, there is a vision of the city and it makes sense, especially for emerging countries. With the Mobility theme, we connect the urban development, territory planning, innovative companies, and the university research centres that offer noteworthy initiatives. They bring coherence to the vision of the city that is not purely technological, but in which technology contributes to the attractiveness and the wellbeing, whether you are in an urban or a rural area. Our Pavilion will be a network platform in which scenography is based on three phases. After having passed the queue and its animations, its kiosks, its gastronomic experiences and its small stage with shows during the day, you will enter our Pavilion, platform of exchanges whose scenography is articulated in three stages: a first immersive mixture of lights, sounds, perfumes; a second, demonstrative, presenting innovations; and the third, showing how to integrate all this into this famous urban model that we want to be attractive. At the end of the journey visitors will pass by a shop and discover the catering area. MM - The building has been designed as an oasis merging material and light, with its sustainable demountable and reusable materials, its forecourt, and impressionist gardens. How will the Pavilion and the scenography express the answers to ecological and solidarity problems that France can provide?

73

LIFE IN THE GULF__Expo2020.indd 73

12/6/19 6:18 PM


du territoire, les entreprises innovantes et les centres de recherche des universités qui font des choses remarquables. Elles apportent une cohérence à la vision de la ville dans laquelle on recherche avant tout non pas la technologie pour la technologie mais un lieu dans lequel cette technologie contribue à l’attractivité et au bien vivre que l’on soit dans une grande agglomération ou un territoire rural. Après avoir passé la file d’attente et ses animations, ses kiosques, ses expériences g ast ronom iques et sa pet ite scène avec des spectacles en journée, on entrera dans notre Pavillon, plateforme d’échanges dont la scénographie s’articule en trois temps: un premier immersif mélange de lumières, de sons, de parfums; un deuxième, démonstratif,

EL - Indeed, the French Pavilion will be the most sustainable ever built for a World Expo by our country. The roadmap for architects and builders was to offer easily removable and reusable materials. The circular economy and recycling will allow the pavilion to have another use, another life after Expo 2020. The materials used at the French Pavilion will offer an innovative ecological response through photovoltaic tiles, metallic elements, and a micro purification system that recycles waste water. These environmental and technological ach ievements have led us to receive t he LEED®Gold 1 certification. There is also an economic benefit to it. Through lower operation costs and the protection of the environment, our Pavilion delivers a message: it is possible to

Erik Linquier, Elisabeth Borne et les 3 architectes du Pavillon France Erik Linquier, Elisabeth Borne and the 3 architects of the French Pavilion

74

LIFE IN THE GULF__Expo2020.indd 74

12/6/19 6:18 PM


La vie dans le Golfe / Life in the Gulf

Les tuiles photovoltaïques reprennent les couleurs des œuvres de Monet. The photovoltaic tiles take on the colors of Monet’s artworks.

présentant des innovations; et le troisième qui illustre comment on intègre tout ceci dans ce fameux modèle urbain que l’on veut attractif. En fin de parcours les visiteurs passeront par une boutique, et découvriront la partie restauration. MM - L’édifice a été conçu comme une oasis fusionnant matière et lumière, avec ses matériaux durables, démontables et réutilisables, son parvis arboré et ses jardins impressionnistes. Comment le Pavillon et la scénographie expriment-t-ils ce que la France peut apporter comme réponse écologique et solidaire? EL - Le Pavillon France sera le plus durable jamais construit pour une Exposition Universelle par notre pays. La feuille de route des architectes et des constructeurs était de proposer des matériaux facilement démontables et réutilisables. L’économie circulaire et le recyclage permettront au pavillon d’avoir une autre utilisation, une autre vie, après Expo 2020. Le Pavillon France proposera une réponse écologique innovante avec des tuiles et des écailles

manage buildings, and more broadly, cities in a more resource-efficient way than today. The French Pavilion is the perfect example. The scenography will include ecological and solidarity-based components that will be unveiled during Expo 2020. During the six months, visitors will also be able to discover 24 themes (during 24 weeks) of event programming covering the stakes of smart and sustainable cities through conferences, films and animations. There is a strategic Committee, involving our public and private partners, chaired by Brune Poirson, Secretary of State to the Minister for the Ecological and Inclusive Transition. One of her missions is the “One Planet Summit”2 launched and led by France at an international level. It is precisely this spirit that we want to instill during Expo 2020 by organising a summit if it is possible.

1 - Leadership in Energy and Environmental Design, a green building certification allocated by the US green Building Council since 2000. 2 - the four pillars are the climate, international funding, the protection of the ocean environment, and biodiversity.

75

LIFE IN THE GULF__Expo2020.indd 75

12/6/19 6:18 PM


photovoltaïques, des matériaux métalliques, une micro station d’épuration permettant de recycler les eaux usées. Ce sont ces avancées technologiques et écologiques qui nous ont permis d’obtenir une certification LEED®Gold.1 L’intérêt est aussi économique puisqu’à travers la réduction des frais de fonctionnement et la protection de l’environnement notre pavillon est porteur d’un message: il est possible d’avoir une gestion des bâtiments et plus largement des villes beaucoup plus économe en ressources qu’on ne le fait aujourd’hui. Le Pavillon France en est l’exemple. La scénographie comprendra des éléments écologiques et solidaires. Les visiteurs découvriront aussi, pendant les 6 mois de programmation événementielle, une palette de 24 thèmes (sur 24 semaines) couvrant l’ensemble des enjeux de la ville intelligente et durable à travers des conférences, des films, des animations. Il existe un Comité stratégique associant l’ensemble de nos partenaires publics et privés. Il est présidé par Brune Poirson, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire. L’un des enjeux qu’elle porte est le “One Planet Summit”2 qui a été lancé et qui est piloté par la France au niveau international. C’est précisément cet esprit que l’on veut insuffler pendant l’Expo 2020, en organisant même, si possible, un sommet.

MM - Large corporations associated with the French Pavilion will have a unique showcase to present their know-how and their innovations. What role will this platform play for SMEs and start-ups wishing to participate in Expo Dubai 2020? EL - The approach is different both in the method and in the calendar: we started working with large companies for practical reasons, for financial purposes, and because we only use a small team (we are less than 12) therefore we can only discuss directly with a limited number of counterparts. In parallel, it is not realistic to address the SME and start-up topic, per se. We intend to capitalise on the skills of public intermediaries (BPI France, Regional Councils, Chambers of Commerce),

MM - De grandes entreprises associées au Pavillon France disposeront d’une vitrine unique pour présenter leur savoir-faire et leurs innovations. Quelle place cette plateforme fera-t-elle aux PME et aux start-ups qui souhaitent participer à Expo Dubai 2020? 1 - Leadership in Energy and Environmental Design, certification écologique pour les bâtiments attribuée par l’US green Building Council depuis l’an 2000. 2 - dont les quatre piliers sont : le climat, la mobilisation des financements, la protection des océans et la biodiversité.

«Lumière, Lumières» est le thème du Pavillon France “Light, Lights” is the theme of the French pavilion.

76

LIFE IN THE GULF__Expo2020.indd 76

12/6/19 6:18 PM


La vie dans le Golfe / Life in the Gulf

EL - L’approche est différente à la fois dans la méthode et dans le calendrier: nous avons d’abord commencé à travailler avec les grandes entreprises pour des raisons de praticité, de ressources financières, et du fait que notre équipe restreinte (nous sommes moins de 12) ne peut avoir en direct qu’un nombre d’interlocuteurs limité. En parallèle il n’est pas réaliste de vouloir traiter le sujet des PME et des start-up en tant que tel, nous allons nous appuyer sur la compétence des intermédiaires publics (BPI France, Conseils Régionaux, Chambres de Commerce), des interlocuteurs privés (VivaTech, bon exemple d’innovation sur le numérique). S’ajoute à cela le tissu économique dense des EAU (2 chambres de commerce, les associations économiques France-EAU) qui nous permet de nous appuyer là aussi sur les acteurs existants. Au quotidien nous privilégions l’association permanente entre les acteur publics et privés. Du fait de la structure mixte, qui comprend de l’argent public et le ticket modérateur payé par l’entreprise, nous réfléchissons ensemble, avec tous types de partenaires à la meilleure offre possible pendant Expo 2020. Avec Business France, qui fait déjà des missions collectives ou individuelles un peu partout dans le monde dont aux EAU, avec BPI France qui a ses propres incubateurs ou clubs d’entreprises, avec VivaTech... Nous cherchons à proposer ce qui sera le plus utile pour les entreprises. En terme de programmation pendant les 6 mois de l’Expo, nous associons les Conseils Régionaux pour qu’ils soient impliqués et envoient des délégations.

Le Pavillon France en chiffres 1800 m2 de façade, 1000 m2 de parvis 1160 m2 de jardins à la française 2700 m2 de façade et de toitures couvertes de panneaux photovoltaïques

of private counterparts (VivaTech, an excellent example of digital innovation). Moreover, the strong UAE economic structure (2 Chambers of commerce, France-UAE economic associations) also allows us to lean on the existing actors. Daily, we focus on providing a combination of private and public actors. As a result of the mixed structure that included public finds and user fees paid by the companies, we are thinking together, with all the partners, about the best possible offer during Expo 2020. With Business France, who already handles individual and collective missions throughout the world, including the UAE, with BPI France through its incubators or company clubs, with VivaTech... We aim at providing what will be the most helpful to the companies. In terms of event programming during the six months of the Expo, we join forces with the Regional Councils so that they are involved and send delegations.

French Pavilion key figures 1800 m2 of facade, 1000 m2 forecourt on the ground 1160 m² of French-style gardens 2700 m² of photovoltaic roof tiles

77

LIFE IN THE GULF__Expo2020.indd 77

12/6/19 6:18 PM


UNE OPPORTUNITÉ UNIQUE À ABU DHABI LE LUXE FRANÇAIS EN DISCUSSION AVEC L’ARTISANAT ÉMIRIEN A UNIQUE OPPORTUNITY IN ABU DHABI, THE FRENCH LUXURY IN CONVERSATION WITH THE UAE CRAFTS Written and translated by Barbara FARAHNICKMATHONET et Eva Isabella LEVESQUE

A l’occasion du dialogue culturel francoémirien Abu Dhabi accueillera le Comité Colbert et sa série d’évènements culturels «Flânerie Colbert Abu Dhabi, Le luxe Français au XXIème siècle». Vingt-six maisons de luxe françaises y participeront du 12 novembre au 14 décembre 2019. Elles viendront partager leur savoirfaire et leurs traditions lors d’ateliers, de conférences et d’expositions qui auront lieu au Louvre Abu Dhabi, à la maison des artisans du Qasr Al Hosn, pendant AbuDhabi Art et au Galleria Mall d’Al

On the occasion of the Franco-Emirati Cultural Dialogue, Abu Dhabi will host the Comité Colbert in a series of cultural events “Flânerie Colbert Abu Dhabi, French luxury in the 21st century”. Twenty-six French luxury houses will participate in this cross-cultural experience from 12 November to 14 December. They will come to share their know-how and their traditions through conversations, workshops, conferences and exhibitions that will take place across the city, especially at Louvre Abu Dhabi, the House of Artisans (Qasr

78

LIFE IN THE GULF__Comite Colbert.indd 78

12/6/19 6:18 PM


La vie dans le Golfe / Life in the Gulf

Conversation sur l’hôtellerie Chocolat par Le Bristol Paris et Gahwa A Conversation about Hospitality: Chocolate by Le Bristol Paris and Gahwa

De Gauche à droite S.E. Mohamed Khalifa Al Mubarak, président de DCT Abu Dhabi, Sidney Toledano, président-directeur général de LVMH, S.E. Ludovic Pouille, Ambassadeur de France aux EAU, Guillaume de Seynes, président du Comité Colbert et Directeur général d’Hermès.

Conversation “Précieux et Méticuleux” le serti mystèrieux Van Cleef & Arpels et Royal Bisht A Conversation about Precious and Meticulous: Van Cleef & Arpels Mystery Set and Royal Bisht

Conversation sur le Savoir-faire et la Créativité: la Broderie Lesage et l’art d’Al-Sadu A Conversation about Savoir-faire and Creativity: Lesage embroidery and the art of Al-Sadu

79

LIFE IN THE GULF__Comite Colbert.indd 79

12/6/19 6:18 PM


Mariah Island. Ces évènements feront aussi écho à l’exposition «10.000 ans de Luxe» qui a lieu jusqu’au 15 février 2020 au Louvre Abu Dhabi. Créé en 1954, le Comité Colbert regroupe 84 entreprises et 16 institutions françaises, des plus anciennes datant du IXème siècle aux plus récentes nées au XXIème siècle. Il considère que le patrimoine est en devenir et qu’il y a encore en France la capacité de créer des marques de luxe. Ces membres sont issus de 13 secteurs d’activités qui représentent l’art de vivre français. Pour n’en citer que quelques-uns: Chanel, Dior, Hermès, Guerlain, Louis Vuitton, Pierre Hermé, Christofle, Hôtel Bristol, mais aussi des institutions telles que La Sorbonne ou encore la Monnaie de Paris.

Al Hosn), Abu Dhabi Art and the Galleria Mall on Al Mariah Island. These events will also refer to the exhibition “10,000 years of luxury” which takes place until 15 February 2020 at Louvre Abu Dhabi. Created in 1954, The Comité Colbert is an association of 84 companies and 16 French institutions, the oldest dating from the 9th century and the most recent born in the 21st century. It believes that France has still the capacity to create luxury brands. The members belong to thirteen sectors of activity t hat toget her represent t he French «art de vivre». To name but a few: Chanel, Dior, Hermès, Louis Vuitton, Pierre Hermé, Christof le, Hotel Bristol, but also institutions such as La Sorbonne or the Monnaie de Paris.

Conversation sur le Voyage et la Poésie: Louis Vuitton & la Calligraphie d’Art A Conversation about Travel and Poetry: Louis Vuitton & Fine Calligraphy

80

LIFE IN THE GULF__Comite Colbert.indd 80

12/6/19 6:18 PM


La vie dans le Golfe / Life in the Gulf

Une conversation sur la métamorphose: le Sac Lady Dior et Gargoor A Conversation about Metamorphosis: The Lady Dior Bag and Gargoor

Ils sont cooptés sur la base de cinq critères. «Bien sûr la qualité des produits. Il faut être le meilleur parmi les meilleurs» nous explique Elisabeth Ponsolle des Portes, déléguée Générale du Comité Colbert. «Les marques doivent déjà être présentes à l’international car nous sommes d’abord un groupe d’entreprises exportatrices». Le troisième critère est l’innovation et la créativité. «On ne peut pas être une marque de luxe si on a pas en permanence un flux créatif qui va permettre l’adéquation de la marque avec son époque, sachant que nous avons beaucoup de marques qui sont plusieurs fois centenaires et qu’il faut en même temps qu’elles incarnent le XXIème siècle. C’est d’ailleurs le titre de notre flânerie: Le luxe Français au XXIème siècle», explique-t-elle.

They are co-opted on five criteria. “Of course the quality of the products. You have to be the best of the best,” explains Elisabeth Ponsolle des Portes, President and C.E.O. of the Comité Colbert. “Brands must already be international, because the committee is first and foremost a group of exporting companies”. The third criterion is innovation and creativity. “You cannot be a luxury brand if you do not always have a creative flow that will allow the brand to match its time, knowing that we have many brands that are several hundred years old, they need to embody the 21st century at the same time. This is also the title of our “flanerie”: French luxury in the 21st century” she says. The fourth criterion is the poetry of the object, the way it makes you dream.

81

LIFE IN THE GULF__Comite Colbert.indd 81

12/6/19 6:18 PM


The Galleria Mall Abu Dhabi

Le quatrième critère est la poésie de l’objet c’est à dire la manière dont ces produits font rêver. «Un sac Hermès par exemple n’est pas un sac pour y mettre ses affaires c’est autre chose que cela, on projette son propre imaginaire sur le produit», dit Elisabeth Ponsolle. Enfin, l’éthique, ajoute-t-elle: «Ces marques doivent partager les mêmes valeurs, et doivent être reconnues par le milieu professionnel. Des valeurs d’esthétique, d’exigence, de pérennité et de respect». Le propos du Comité Colbert n’a rien de commercial. Le but est d’installer un dialogue culturel dans une conversation entre les savoirfaire emblématiques des pays, d’où la création des duos d’artisans émiriens et français. Ce type d’événement a déjà eu lieu entre-autre au Japon sous une forme différente avec les BeauxArts de Tokyo. «Ici, aux Emirats nous avons trouvé un positionnement très fort autour du patrimoine matériel, ne serait-ce qu’avec la Maison des artisans (située à côté de Qasr Al Hosn ndrl) assez unique dans le monde, ce qui nous a motivé à mettre en place ce partenariat» nous explique Mme Ponsolle.

“A Hermes bag for example is not a bag to put things in. It is much more. We project our own imagination on the product,” says Elisabeth Ponsolle. Finally, ethics, she adds: “These brands must share the same values of esthetic, durability and respect and must be recognized by the professional environment.” The Comité Colbert doesn’t have a commercial aim. The goal is to set up a cultural dialogue that settles perfectly in a conversation between the emblematic knowhow of the countries, hence the creation of Emirati and French craftsmen duets. This type of event has already taken place in other countries, but in a different form, like in Japan for example, where this crosscultural conversation was organized with the Tokyo Fine Arts Academy. “Here in the UAE we found a very strong positioning around the material heritage, for instance with the House of Artisans (located next to Qasr Al Hosn ndrl), quite unique in the world. It motivated us to

82

LIFE IN THE GULF__Comite Colbert.indd 82

12/6/19 6:18 PM


La vie dans le Golfe / Life in the Gulf

La collaboration repose sur 4 volets qui sont: «de cultiver les affinités avec le pays, d’engager un dialogue culturel, de présenter le style et l’art français et d’agir en solidarité». Au Galleria mall, cette solidarité va se manifester dans la manière dont les maisons vont être hébergées. Sept boutiques et deux pop-up stores donneront une visibilité aux vingt-six maisons françaises. «Da ns le cad re de sa pol it ique de diversification Abu Dhabi investit dans la

organize this partnership,” explains Mrs. Ponsolle. The collaboration is based on four elements: “to cultivate affinities with the country, to engage in cultural dialogue, to present French style and art and to act in solidarity”. At the Galleria mall, this solidarity will manifest as the way brands are going to be housed. 7 shops and 2 pop-up stores will give visibility to the 26 French companies.

De Gauche à droite HE Ludovic Pouille, Ambassadeur de France aux UAE, Elisabeth Ponsolle des Portes, Déléguée Générale Comité Colbert, S.E. Saif Saeed Ghobash sous-secrétaire DCT Abu Dhabi Left to right HE Ludovic Pouille, Ambassador of France to the UAE, Elisabeth Ponsolle des Portes President and CEO of Comité Colbert, HE Saif Saeed Ghobash Undersecretary of DCT Abu Dhabi

83

LIFE IN THE GULF__Comite Colbert.indd 83

12/6/19 6:18 PM


Conversation sur le voyage et la poésie: Louis Vuitton & Calligraphie A Conversation about Travel and Poetry: Louis Vuitton & Fine Calligraphy

culture avec l’ambition de devenir la capitale de l’innovation et d’être une destination reconnue mondialement comme étant capable d’accueillir ce type d’évènement extraordinaire» nous dit Saif Ghobash, sous secrétaire du Département de la Culture et du Tourisme (DCT) d’Abu Dhabi. «La maison des artisans n’est pas seulement là pour archiver et documenter notre héritage mais aussi pour le faire connaitre. Il n’y a pas de meilleure façon qu’en engageant un dialogue culturel avec nos partenaires français et les maisons de luxes françaises» poursuit-il Dans cet esprit, «Colab* a été la première initiative réussie de coopération entre de grandes manufactures françaises et des artistes résidant aux Emirats», tient à souligner Saïf Gobash. «La culture est au cœur du partenariat Franco-Emirien», confirme pour sa part

“As part of its diversification policy Abu Dhabi invests in culture. Our ambition is to become the capital of innovation and to be globally recognized as a destination able to host this type of extraordinary event”, says Saif Ghobash, undersecretary of the Department of Culture and Tourism (DCT) of Abu Dhabi. “The House of artisans is not only here to archive and document our heritage but also to create awareness around it. There is no better way than engaging in a cultural dialogue with our French partners and French luxury houses”, he adds. In this spirit, “Colab* was the first successful initiative of cooperation between large French factories and resident artists in the UAE,” says Saif Gobash. “Culture is at t he hea r t of t he French-E m i rat i

84

LIFE IN THE GULF__Comite Colbert.indd 84

12/6/19 6:18 PM


La vie dans le Golfe / Life in the Gulf

Ludovic Pouille, Ambassadeur de France aux Emirats Arabes Unis. «C’est la meilleure manière de connecter les gens en s’assurant que nous partageons les mêmes valeurs et les mêmes principes». Les Emirats Arabes Unis ainsi que la France partagent la même ambition de protéger l’héritage tout en investissant dans le futur.

partnership” confirms Ludovic Pouille, Ambassador of France to the United Arab Emirates. “It’s the best way to connect people by making sure we share the same values and principles.” The UAE and France share the same ambition to protect the legacy while investing in the future.

*Colab qui a été lancé en 2016 était un atelier de compétences qui a célébré la rencontre de l’art contemporain des Emirats et des quatre manufactures royales françaises. Une exposition au Louvre Abu Dhabi lui a été consacré.

*Colab, launched in 2016, was a skills workshop that celebrated the meeting of contemporary art from the Emirates with the four French royal factories, followed by an exhibition at Louvre Abu Dhabi.

Quelques exemples des évènements à venir: Le 12 novembre 2019, inauguration de la «Flânerie». Du 30 octobre au 15 février 2020 au Louvre Abu Dhabi «10.000 ans de Luxe», exposition réunissant 350 objets extraordinaires de design, joaillerie, art, meuble et mode.

Some upcoming events: 12 November: inauguration of the “Flânerie”. 30 October 2019 - 15 February 2020 at the Louvre Abu Dhabi “10,000 years of luxury”. The exhibition brings together 350 extraordinary objects of design, jewelry, art, furniture and fashion.

Du 12 au 28 novembre à la maison des artisans: conférences et ateliers qui présenteront des duos de savoir-faire comme Sellerie Hermès/ Sellerie Al Sadu, Les peintures sur sac de Louis Vuitton/Calligraphies arabes, Broderies Lesage/Broderies al Sadu, Hotel Bristol chocolatier/Ghawa, Guerlain/Talli.

12 - 28 November 2019 at the House of artisans: conferences and workshops that present duos of know-how such as: Hermès saddlery/Al Sadu, Louis Vuitton bag paintings/Arabic calligraphy, Lesage embroidery/al Sadu embroidery, Hotel Bristol chocolatier/Ghawa, Guerlain/Talli.

Les 20 et le 23 novembre: conférences pendant Abu Dhabi Art dans l’auditorium de Manarat Saadiyat Parmi les participants, il y aura entre autre des maisons et institutions telles que La Fondation Cartier, Hermès, le Centre Pompidou, le Mobilier National, le Château de Versailles, Bernardeau ou Christian Dior.

20 and 23 November 2019, conferences held during Abu Dhabi Art in the auditorium of Manarat Saadiyat Among the participants, there will be French houses and institutions such as Hermes, The Cartier Foundation, the Pompidou Center, the National Furniture, the Palais de Versailles, Bernardeau or Christian Dior.

Du 12 Novembre au 14 décembre à Galleria Mall, 26 marques auront une visibilité exceptionnelle à travers différentes scénographies inspirées par les thèmes de l’exposition du Louvre Abu Dhabi dans sept boutiques et deux magasins éphémères.

From 12 November to 14 December 2019, at Galleria Mall, 26 brands will have an exceptional visibility through different scenographies inspired by the theme of the Louvre Abu Dhabi’s exhibition in 7 boutiques and 2 pop-up stores.

85

LIFE IN THE GULF__Comite Colbert.indd 85

12/6/19 6:18 PM


86

LIFE IN THE GULF__Glowee.indd 86

12/6/19 6:17 PM


La vie dans le Golfe / Life in the Gulf

INITIATIVES VERTES ET SI LA MER NOUS ÉCLAIRAIT Des bactéries marines pourraient un jour servir d’éclairage public. C’est l’idée d’une jeune start-up française qui développe une technologie de «bio-éclairage» destinée aux villes aux ambitions durables.

GREEN INITIATIVES LIGHT WILL COME FROM THE SEA Marine bacteria could one day be used for public lighting. This is the idea of a young French start-up developing a “bio-lighting” technology for cities with sustainable ambitions.

Written and translated by Eva Isabella LEVESQUE

87

LIFE IN THE GULF__Glowee.indd 87

12/6/19 6:17 PM


Et si la mer éclairait un jour nos villes? L’idée parait futuriste, voire même farfelue. C’est pourtant l’objectif de la jeune start-up française Glowee qui, depuis sa création en 2014, développe une nouvelle technologie d’éclairage basée sur la bioluminescence. Le concept est simple: utiliser la capacité de certaines bactéries à produire de la lumière naturellement, grâce à un gène qui leur est propre. Une lumière offerte par la nature, qui n’est pas énergivore et qui ne crée quasiment pas de déchets. L’éclairage représente une part non négligeable des dépenses énergétiques de nos

What if the sea could illuminate our cities one day? The idea seems futuristic, even wacky. However, this is the goal of Glowee, a young French start-up, created in 2014, and which develops a new lighting technology based on bioluminescence. The concept is simple. It relies on the ability of some bacteria to produce light naturally, thanks to their genes. A light offered by nature, which is not energyintensive and creates almost no waste. Lighting represents a significant part of the energy costs in our societies. Especially in big cities, where public lighting and

88

LIFE IN THE GULF__Glowee.indd 88

12/6/19 6:18 PM


La vie dans le Golfe / Life in the Gulf

sociétés. Dans les grandes villes en particulier, où les éclairages publics et même les vitrines des magasins restent allumés en permanence, la facture écologique peut monter très vite. «Les préoccupations environnementales deviennent le sujet central de nos villes et donc notre objectif c’est d’aller vers une ville durable», explique Laura Herbel, directrice financière de Glowee. «Les agglomérations ont besoin de montrer qu’elles sont innovantes, de revaloriser aussi leur centre ville et d’attirer les gens. On peut créer des équipements qui utilisent la bioluminescence à la place des LEDs et réduire ainsi l’impact environnemental de l’éclairage. Nous travaillons aujourd’hui sur la mise en beauté des bâtiments, l’utilisation de la signalétique, le mobilier urbain. Avec ce système nous pouvons aussi créer de grandes enseignes lumineuses…»

shop windows are constantly on, the ecological bill can go up very quickly. “The quality of the environment becomes a central concern in our lives and in our cities. We want to participate in the creation of a sustainable city”, says Laura Herbel, CFO of Glowee. “The cities need to show that they are innovative, they need to enhance their centres and to attract people. T he bioluminescence can be used for urban facilities instead of LEDs, reducing the environmental impact of lighting. We are working today on urban illumination, building enhancement, urban signage and street furniture. We can also create huge illuminated signs and objects”.

89

LIFE IN THE GULF__Glowee.indd 89

12/6/19 6:18 PM


RÉPONDRE AUX OBJECTIFS ÉCOLOGIQUES ET HUMAINS

MEETING ECOLOGICAL AND HUMAN GOALS

L’idée séduit de plus en plus. Glowee a fait partie des 100 start-ups sélectionnées dans le monde pour participer au World Energy Congress à Abu Dhabi en septembre dernier. Plus encore, pour la première fois, elle va éclairer une ville française, Rambouillet, en région parisienne. Il s’agira précisément d’une place pour laquelle sera créé un mobilier urbain dont le design et la taille restent encore à définir, mais qui fonctionnera comme un aquarium. Décidée de servir de laboratoire grandeur nature à Glowee, la ville des Yvelines a i nvest i 10 0 0 0 0 € pou r que ce projet devienne réalité. S’il s’avère concluant, elle compte bien poursuivre l’éclairage par bactéries marines luminescentes sur toute la municipalité. Les bactéries utilisées n’atteignent pas encore l’intensité lumineuse d’un lampadaire électrique, mais l’entreprise fait des recherches dans cette direction car sur les plans écologique et économique elles sont imbattables puisqu’elles se reproduisent à l’infini. L’objectif est donc de diversifier les énergies et de mettre la meilleure source énergétique au meilleur endroit.

The idea seduces more and more. Glowee was selected among 100 start-ups from around the world to be showcased at the World Energy Congress in Abu Dhabi last September. Moreover, for the first time, the company will illuminate Rambouillet, a French town in the Paris region. For this, it will create and install urban furniture on one of the town’s squares. The design and size has yet to be defined, but it will work like an aquarium. Used as a full-scale laboratory for Glowee, this town has already invested €100,000 in the project. If this first experience is successful, it will be extended to the rest of municipality. Thus, the light produced by the marine bacteria is not yet strong enough to be used for the public lightning, the company made the light intensity one of its principal axis of R&D. Since the bacteria can reproduce to infinity, the technology seems ecologically and economically unbeatable. Anyway, for the moment the aim is not to replace all other lighting technologies, but to diversify and to adapt the best solution to the needs.

90

LIFE IN THE GULF__Glowee.indd 90

12/6/19 6:18 PM


La vie dans le Golfe / Life in the Gulf

«Nous voulons créer une lumière plus juste», dit Sandra Ray, fondatrice de la société, dans une présentation au TEDx en 2016. «Une lumière qui pourrait servir à la fois 1,2 milliard de personnes dans le noir, privées d’électricité, mais qui permet aussi de réduire les 15% d’électricité dans le monde utilisée pour la lumière et qui sont responsables de 5% des émissions de gaz à effet de serre». Créer des lumières artificielles aujourd’hui a aussi un impact environnemental en amont et en aval de leur utilisation. Les LEDs nécessitent l’utilisation de métaux rares comme le gallium et l’indium produits à 90% par la Chine. Ce sont des ressources qui non seulement ne se recyclent pas, mais disparaissent à vue d’œil. «Il y a aussi d’énormes problèmes de contamination de l’environnement. C’est une extraction de minerais qui est bien plus polluante que le charbon», lance Laura Herbel. «Tout cela crée beaucoup de déchets».

“We want to create a more equitable light,” says Sandra Ray, founder of the company, in her presentation at TEDx event in 2016. “A light that could serve both 1.2 billion people living in the dark because they have no access to electricity, but also that reduces the consumption of electricity in the world, as 15% of it is used for light. This is 5% of greenhouse gas emissions”. Creating artificial lights nowadays has also an environmental impact upstream and downstream of their use. LEDs contain rare metals such as gallium and indium that are mostly produced in China (90%) and not recycled for now. “Extraction of these minerals causes a lot of contamination and is far more polluting than coal”, says Laura Herbel. “All of this creates a lot of waste.” In opposite, bioluminescence is produced with biodegradable materials. Just a pinch of

91

LIFE IN THE GULF__Glowee.indd 91

12/6/19 6:18 PM


A contrario, la bioluminescence utilise des matériaux biodégradables. Il suffit d’une pincée de bactéries pour en faire une culture et elles ne sont toxiques ni pour l’homme ni pour l’environnement. L’idée est ensuite de les injecter dans un objet en matière plastique ou en verre. Transparent le jour, il produira automatiquement de la lumière naturelle la nuit.

S’INSPIRER DES POISSONS DES ABYSSES Réaction chimique entrainant la formation de photons, cette capacité naturelle à émettre de la lumière s’est développée chez les premiers organismes vivant dans l’eau il y a près de quatre milliards d’années. Plus de 80% de toute la vie océanique utilise la bioluminescence. Sur terre, on la trouve chez les lucioles ou les vers-luisants. La technologie développée par Glowee a été inspirée par les poissons des abysses. Dans les profondeurs de l’océan, où la lumière du soleil ne peut plus pénétrer, règne une obscurité complète. Mais contre toute attente, des centaines d’espèces clignotent offrant un des spectacles lumineux les plus éblouissants de la nature.

bacteria is enough to make a colony. These bacteria are non-toxic to humans and to the environment. They are injected into a container made of plastic or glass. Transparent during the day, it will automatically produce natural light at night.

INSPIRED BY DEEP-SEA FISHES A chemical reaction resulting in formation of photons, this natural ability to emit the light was developed by the first organisms living in oceans four billion years ago. More than 80% of all ocean life uses bioluminescence. On land, it is seen in few species like fireflies or glow-worms. The deep-sea fishes inspired the technology developed by Glowee. Under the pelagic zone, where sunlight disappears, lies a complete darkness. And against all odds, hundreds of species flash their colours in the nature’s most dazzling light shows. “Our founder Sandra Ray, who studied design, has seen a documentary about deepsea fishes. At that time, she was participating in a student competition where the challenge was to integrate biology into a design project. She won the contest, and then set up Glowee”,

92

LIFE IN THE GULF__Glowee.indd 92

12/6/19 6:18 PM


La vie dans le Golfe / Life in the Gulf

«Notre fondatrice Sandra Ray, designer de formation, a vu un documentaire sur les poissons des profondeurs. À l’époque, elle participait à un concours étudiant dans lequel il s’agissait d’intégrer la biologie à un projet. Elle a gagné le concours, et ensuite créé Glowee», raconte Laura Herbel, venue à Abu Dhabi pour présenter la start-up au WEC (World Energy Congress). «Nous avons commencé par la conception d’espaces éphémères dans l’événementiel. Puis, nous nous sommes orientés vers le secteur du bien-être. Nous avons créé une chambre de relaxation, destinée aux hôtels, aux spas ou aux conciergeries d’entreprise. Notre lumière, une sorte de halo bleuté ou verdâtre a été et est toujours très appréciée. Récemment nous avons réussi à lever des fonds grâce à une campagne de crowdfunding», ajoute-t-elle. «Mais notre objectif est de nous faire connait re aussi au delà des front ières françaises, et pour cela nous visons l’Expo Universelle 2020 de Dubaï», confie-t-elle.

says Laura Herbel, who came to Abu Dhabi to present the start-up at the WEC (World Energy Congress). “We started by designing ephemeral spaces for events. Then we entered the wellness sector and created a relaxation room for hotels, spas or corporate concierges. Our light, a kind of blue-green hallo, is very appreciated. Recently, we managed to raise funds through a crowd funding campaign”, she adds. “But our goal is to be known abroad, beyond our French borders. For that we want to be a part of the Universal Expo 2020 in Dubai,” she concludes.

www.glowee.com

93

LIFE IN THE GULF__Glowee.indd 93

12/6/19 6:18 PM


DES PYRÉNÉES, AUX ALPES JUSQU’À L’HIMALAYA LE RÊVE D’UNE VIE FROM THE PYRENEES, THE ALPS TO THE HIMALAYAS. THE DREAM OF A LIFETIME Sandrine GELEIJNS

Dès sa plus tendre enfance dans son A riège natale, l’alpiniste française Martine Maurette ne rêvait qu’à deux choses: visiter le Pérou et marcher sur la glace! Elle réalisa son premier rêve à la fin des années 70 et le second lors d’un stage d’escalade en 1982. Ce dernier s’est prolongé jusqu’à gravir l’un des treize sommets à plus de 8000 mètres d’altitude de l’Himalaya: le Gasherbrum II. Rencontre avec une sportive hors norme qui nous raconte son parcours atypique.

Translation Alicia Geleijns Edited by Moira Kemp

From her earliest childhood in Ariege, in France, the French mountaineer Martine Maurette had always dreamt of two things - visiting Peru and walking on ice. She fulfilled her first dream at the end of the 1970’s and her second when she first followed a climbing course in 1982. This last dream was fulfilled even further when she climbed one of the thirteen mountain peaks, higher than 8000 metres above sea level in the Himalayas -the Gasherbrum II. We are meeting with an outstanding athlete who shares her atypical journey with us.

94

LIFE IN THE GULF__Martine Maurette.indd 94

12/6/19 6:17 PM


La vie dans le Golfe / Life in the Gulf

95

LIFE IN THE GULF__Martine Maurette.indd 95

12/6/19 6:17 PM


MM - D’où est venue votre passion pour la haute montagne? Martine Maurette - Très jeune, j’ai découvert les romans de Frison-Roche et pendant les vacances scolaires dans les Pyrénées, mon père nous emmenait avec lui dans la montagne. J’avais dix ans quand nous avons gravi le Pic des Trois-Seigneurs à plus de 2000 m. Pour nous, c’était juste une activité normale, dans notre environnement naturel. MM - Le sport a-t-il toujours fait partie de votre vie? Martine Maurette - Oui! J’ai joué au basket au plus haut niveau et je suis devenue professeur d’EPS (Education Physique et Sportive). MM - Comment êtes-vous revenue à la montagne? Martine Maurette - Quelques années après mon premier stage d’escalade, j’ai pu rejoindre un groupe de 4 personnes pour faire l’ascension du Mont Blanc (4809 mètres) en autonomie, sans l’assistance d’un guide. Puis j’ai intégré le Club Alpin Français, non sans mal, car c’est un milieu assez «masculin». Malgré cela j’ai réussi à y faire ma place ce qui m’a permis de participer, entre amis, à de belles ascensions dont rêve tout

Madame magazine - Where did you get this passion for high altitude climbing? Martine Maurette - When I was young, I read several books written by Frison-Roche and during school breaks in the Pyrenees, my father would take us with him on the mountains. I was ten when we climbed the Pic des Trois Seigneurs, which is more than 2000 metres above sea level......for us, it was just a normal activity, in our natural environment. MM - Has sport always been part of your life? Martine Maurette - Definitely! I played basketball to the highest level and I became a sport teacher. M M - How did you come back to mountaineering? Martine Maurette - A few years after my first climbing course, I had the opportunity to join a group of four people to climb Mont Blanc (4809 metres above sea level), on our own, without a guide. After that, I joined ‘The Club

96

LIFE IN THE GULF__Martine Maurette.indd 96

12/6/19 6:17 PM


La vie dans le Golfe / Life in the Gulf

alpiniste, que ce soit «en glace» avec l’Aiguille Verte par le couloir Couturier, la barre des Ecrins, la Küfner ou «en escalade» avec les Dru par le pilier Bonatti, le grand Capucin, le Cervin, etc. MM - J’imagine qu’ensuite, l’Himalaya s’est imposée dans votre quête d’aller encore plus haut? Martine Maurette - L’Himalaya? C’est une autre facette de l’alpinisme que je voulais explorer. Un milieu particulier où l’oxygène est rare avec cette limite au delà de 7500 m appelée «zone de la mort» et des secours impossibles au dessus de 5500 mètres! Mais le souci quand on est professeur en France, c’est: où grimper en juillet et août hors mousson? Pas d’autre choix que le Pakistan comme destination à cette époque de l’année. En 1998, je suis partie là-bas avec un groupe afin de gravir le Batura (7800 m). Malheureusement, nous avons dû renoncer à 800 mètres du sommet à cause de la mauvaise qualité de la neige. C’était terriblement frustrant de renoncer si près du but.

Alpin Francais, which was not easy, as it is a predominantly male environment. Despite the difficulties, I managed to make my way, which has enabled me to participate with friends in many beautiful climbs, which any alpinist would dream of :- being “on ice” with the Aiguille Verte, Couturier, the Ecrins, the Kufner or “climb”with the Dru via Bonatti, the Capucin, the Cervin etc. MM - I guess that after all these experiences, you had to turn to the Himalayas in your journey of going higher and further? Martine Maurette - The Himalayas? That’s another aspect of mountaineering that I wanted to explore. It is a particular environment, where the oxygen becomes rare, and with this limit beyond 7500 metres above sea level called “the dead zone”, and where emergency becomes impossible beyond 5500 metres. But the problem, when you are a teacher in France is - where to climb in July and August while avoiding the monsoon season? At this time of year, there is no other choice than going to Pakistan. In 1998, I went there with a group, to climb the Batura (7800 metres above sea level). Unfortunately, 800 metres from the

97

LIFE IN THE GULF__Martine Maurette.indd 97

12/6/19 6:17 PM


Life in the Gulf / La vie dans le Golfe

MM - Vous avez recherché une nouvelle opportunité immédiatement? Martine Maurette - Non, je me suis inscrite sur une liste d’attente en août 99 et au mois d’avril 2000, une place s’est libérée pour une expédition prévue en juillet de la même année au Gasherbrum II ou K4. 8035 mètres! Un ami du C.A.F.* m’appelle un matin d’avril et me dit: une place vient de se libérer dans l’expédition, tu as deux heures pour te décider! Alors là, ça a tourné à 200 à l’heure dans ma tête: y aller, ne pas y aller? J’avais 49 ans, c’était peut-être ma dernière chance d’aller là haut alors j’ai rappelé mon ami pour lui confirmer ma participation! M M - Comment se déroule une tel le expédition? Martine Maurette - Nous étions sept dans le groupe, j’étais la seule femme. Nous sommes arrivés à Islamabad fin juin. De là, nous avons fait deux jours de bus puis deux autres en Jeep jusqu’au village d’Askole (2900 m) où nous attendaient 130 porteurs qui allaient se partager les trois tonnes de matériel à transporter au camp de base situé à sept jours de marche et à 5350 m d’altitude. MM - On peut dire que la grande aventure commençait à partir de là! Martine Maurette - Il faut savoir que nous avions décidé de faire cette ascension en puristes, autrement dit sans porteur d’altitude, ni oxygène. Nous faisions tout nous mêmes: monter le matériel, installer les tentes, faire fondre la neige pour avoir de l’eau, tout! Nous avons entamé la montée vers les camps 1, puis 2, 3 et 4 avec des allers-retours épuisants afin de les installer et surtout nous acclimater pour éviter de trop souffrir du mal des montagnes... C’était très difficile! MM - Et enfin le jour J est arrivé? Martine Maurette - Oui... ce n’était pas ce que j’avais imaginé... Ce jour-là, nous sommes partis à quatre de 7400 m. Après quelques minutes, deux d’entre nous se sont arrêtés, épuisés. Nous les avons attendus un peu, il faisait -40°, je vous laisse

top, we had to go back because of the bad quality of the snow.........it was so frustrating to give up so close to our objective. MM - Did you look for a new challenge immediately after that? Martine Maurette - No. I got on a waiting list in August 1999 and in April 2000, a vacancy became available, for an expedition planned in July the same year, to Gasherbrum II or K 4, 8500 metres above sea level! A friend from the Club Alpin Francais called me one day in April and literally told me - a vacancy just became available for the expedition, you have two hours to make your decision! From that point, everything raced in my head - should I go? Should I not? I was 49 years old. It was perhaps my last chance to get there. So I called my friend back and told him I was in! MM - How does such an expedition unfold? Martine Maurette - We were a group of seven with me being the only woman. We arrived in Islamabad at the end of June. From there, we had two days by bus and another two days in a Jeep to get to the village of Askole (2900 metres above sea level), where 130 sherpas were waiting for us, to carry the three tons of materials to the base camp situated a seven-day walk away from there and 5350 metres above sea level. MM - Can we say that the big adventure started there? Martine Maurette - We decided to make the ascent with no sherpa and no oxygen. We did everything ourselves, carrying the equipment, setting up the tents , melting the snow for water..... everything. We started the climb towards the camps, 1, then 2, 3 and 4, exhausted by going back and forth to set up everything, but above all to get used to the climate in order to avoid mountain sickness..........that was really hard!! MM - And D-day finally came? Martine Maurette - Yes.....it wasn’t what I imagined.........on that day four of us left from an

98

LIFE IN THE GULF__Martine Maurette.indd 98

12/6/19 6:17 PM


99

LIFE IN THE GULF__Martine Maurette.indd 99

12/6/19 6:17 PM


100

LIFE IN THE GULF__Martine Maurette.indd 100

12/6/19 6:17 PM


La vie dans le Golfe / Life in the Gulf

imaginer la situation... Alors, nous avons continué à deux, comprenant qu’ils avaient décidé de retourner à la tente. Puis, mon dernier compagnon s’est arrêté à son tour, pour dormir un peu... Je ne pouvais pas m’arrêter là, pas maintenant, si près du but... Je me sentais bien alors j’ai décidé de poursuivre mes efforts jusqu’en haut, à 8035 m! Je suis arrivée au sommet du Gasherbrum II, toute seule... Si heureuse d’avoir atteint mon objectif mais si frustrée de ne pouvoir partager ce moment avec mes compagnons d’expédition qui n’avaient pu m’accompagner. MM - Dans quel état avez-vous retrouvé vos trois compagnons? Etiez-vous tous capables de redescendre? Martine Maurette - Dans un état de fatigue extrême mais vivants et ça c’était le plus important. Par contre, la descente allait être bien plus difficile que la montée... Quatre jours d’enfer où nous sommes allés au bout de nous mêmes, risquant notre vie plusieurs fois mais finalement, nous sommes tous arrivés au camp de base où nous avons été récupérés par les porteurs. Nous étions saufs mais loin d’être sains. L’un de nous a dû être héliporté en urgence avant d’être rapatrié vers le service des grands brûlés d’un hôpital de Grenoble. Moi même, j’avais un arrachement des ligaments de la cheville, une tendinite à la main et un staphylocoque avec des plaies purulentes aux mains...

altitude of 7600 metres above sea level. After a few minutes, two of us stopped, exhausted. We waited for a while, it was -40° C, you can imagine the situation. When we understood they had decided to go back to the tents, we went on, just the two of us. Then my last companion stopped as well, to get some sleep.........I just couldn’t stop now, so close to the top.........I was feeling well, so I decided to go on and reach the top, 8035 metres high. I made it to the top of Gasherbrum II on my own........so happy to reach my objective, but so frustrated at not being able to share these moments with my fellow companions

MM - J’imagine que le retour à la “vie normale” ne fut pas simple... Martine Maurette - Loin de là même, j’ai mis neuf mois à me remettre de toutes ces émotions intenses. C’était très difficile à gérer...

MM - How were your three companions? Were you all able to get down? Martine Maurette - Extremely exhausted, but alive, which was the most important thing. Nevertheless, the descent was going to be much harder than the climb. Four awful days, when we pushed ourselves, risking our lives several times, but, in the end, we all returned safely to the base camp where we met the sherpas. Though we were safe, we were far from being healthy. One of us had to be helicoptered as an emergency, before being transferred to a severe burns unit in a hospital in Grenoble. I myself had ruptured an ankle ligament, had tendonitis in my hand as well as a staphylococcus infection in my hands MM - I can imagine that going back to “normal life” has not been easy? Martine Maurette - Indeed. It took me nine months to recover from all these intense emotions.........it was very hard to manage...

MM - Et l’après 8000? A quoi peut-on bien rêver ensuite? Martine Maurette - Certains vous répondront: tenter d’en gravir d’autres, pas moi. J’avais réalisé mon rêve d’enfant, alors je pouvais passer à autre chose. Je n’ai jamais arrêté de grimper, escalader, faire des treks, du ski de randonnée, tout ce qui touche à la montagne, à la neige et à la glace. Tant que j’y prendrai du plaisir, que je pourrai le faire et surtout le partager, je continuerai.

MM - How about after the 8000? What can you possibly be dreaming of ? Martine Maurette - Some people would reply to that question :- trying to climb other mountains, but I won’t. My dream had come true, so I could do something else. I have never stopped climbing, hiking, trekking, cross-country skiing, anything related to the mountains, the snow and the ice. As long as I enjoy it, I am able to do it and above all, share it with others, I will go on.

*Club Alpin Français 101

LIFE IN THE GULF__Martine Maurette.indd 101

12/6/19 6:17 PM


RESTAURANT DU MOIS RESTAURANT OF THE MONTH

INTERVIEW CROISÉE DEUX CHEFS FRANÇAIS FONT BRILLER LEURS 5 ÉTOILES MICHELIN AU MYTHIQUE BURJ AL ARAB JOINT INTERVIEW TWO FRENCH CHEFS MAKE THEIR FIVE MICHELIN STARS SHINE BRIGHT AT THE ICONIC BURJ AL ARAB Valérie WARD

102

LIFE IN THE GULF__Burj Al Arab.indd 102

12/6/19 8:45 PM


Burj al Arab

La vie dans le Golfe / Life in the Gulf

103

LIFE IN THE GULF__Burj Al Arab.indd 103

12/6/19 8:45 PM


Life in the Gulf / La vie dans le Golfe

Chef Francky Semblat

Sometimes 1+1 = 5. In fact, the two new Chefs who work in the Burj Al Arab kitchens, in Dubai, combine a total of 5 Michelin stars. Both French chefs, who were mentored by late Joël Robuchon, are in charge of two emblematic restaurants. Franky Semblat applies his talents at Al Muntaha, known for its spectacular view, while Kim Joinié-Maurin offers his personal touch at Al Mahara, renowned for its unforgettable aquarium. Madame Magazine - How did you realize you wanted to become a professional chef? Francky Semblat - I was eight years old when I started watching my mother cook in Chef Kim Joinié-Maurin

Parfois 1 + 1 = 5. En effet, les deux nouveaux Chefs qui officient dans les cuisines du Burj al Arab, à Dubaï, cumulent un total de 5 étoiles au Michelin. Formés auprès du regretté Joël Robuchon les deux chefs français sont aux commandes de deux restaurants emblématiques. Franky Semblat exerce son talent à Al Muntaha, connu pour sa vue spectaculaire, tandis que Kim Joinié-Maurin propose sa touche personnelle à Al Mahara, réputé pour son aquarium inoubliable. Madame Magazine - Comment vous êtesvous aperçu que vous vouliez devenir un chef professionnel? Francky Semblat - J’avais huit ans quand j’ai commencé à regarder ma mère faire la

104

LIFE IN THE GULF__Burj Al Arab.indd 104

12/6/19 8:45 PM


Burj Al Arab - Al-Muntaha

cuisine à la maison. J’étais fasciné par le mélange d’ingrédients qui devenaient un plat goûteux et attrayant à partager en famille. C’était joyeux, amusant et magique. À 13 ans j’ai eu le sentiment assez fort que je voulais devenir un chef. J’ai demandé à mes parents de m’inscrire dans une école de cuisine. Kim Joinie-Maurin - C’était un mal pour un bien d’avoir été refusé à une formation en informatique lorsque j’étais au collège. Cela m’a permis de me consacrer à ma passion pour la cuisine qui m’a été transmise par ma grand-mère et ma mère. Je suis allé à une école culinaire sans savoir que c’était la bonne voie et surtout celle qui me mènerait là où je suis aujourd’hui.

the kitchen at home and I was fascinated to see the mix of the ingredients that was gradually becoming a tasty and comforting dish for the whole family to enjoy. It was joy, fun and magical! When I turned 13, I had a strong feeling that I wanted to be a chef and asked my parents to enroll me into a culinary school. Kim Joinie-Maurin - It was a blessing in disguise when I wasn’t accepted for a computer course during college, it led me to pursue my passion for cooking which was influenced by my grandmother and mother. I went to a culinary school without knowing that it was the right path and one that would lead me to where I am now.

MM - Pendant votre carrière avez-vous eu un mentor? Comment a-t-il changé votre perception de la cuisine? FS - J’ai eu plusieurs mentors mais celui qui m’a le plus marqué est le Chef Joël Robuchon. J’ai eu la chance de travailler

MM - During your career did you have a mentor? How did he/she change your perception of cuisine? FS - I have had a few mentors but the most significant was Chef Joël Robuchon. I was very lucky to have the opportunity to work

105

LIFE IN THE GULF__Burj Al Arab.indd 105

12/6/19 8:45 PM


avec lui au début de ma vie professionnelle, lorsque j’avais 19 ans. J’ai travaillé en étroite collaboration avec lui à Paris et je l’ai suivi dans ses restaurants à l’étranger. Il était extraordinaire, sa connaissance de la nourriture était encyclopédique et sa vision de la cuisine moderne française aussi bien que sa volonté d’utiliser et de respecter les saveurs d’origine des produits m’ont énormément influencé. KJM - Oui, bien sûr, j’ai eu plusieurs mentors. Le plus important et celui dont j’ai appris le plus a été le Chef Joël Robuchon. MM - Quel plat aimez-vous particulièrement cuisiner? FS - J’aime beaucoup le poulet rôti. C’est un plat simple, classique, authentique servi dans de nombreux restaurants et intégré dans les cuisines du monde entier. Cela dit, s’il n’est pas préparé minutieusement sa viande sera dure et sa peau ne croustillera pas. C’est un plat qui met en valeur votre technique de cuisson et votre connaissance du produit. Quand

for him from my early professional life, since I was 19 years old. I worked very closely with Chef Robuchon in Paris and followed him to his overseas restaurants. He was extraordinary, his knowledge of food was like a culinary dictionary and his vision of modern French cuisine as well as his philosophy to deploy and respect the natural flavours of the products has influenced me tremendously. KJM - Yes, of course, I had many mentors. But the most impactful and from whom I learnt the most is Chef Joël Robuchon. MM - What dish do you specially enjoy cooking? FS - I especially like roasted chicken. It’s quite a simple, classic and straightforward dish that is commonly served in many restaurants and incorporated into many cuisines around the world. But, without careful execution you end up with tough meat and without crispy skin. It is a dish to showcase your cooking technique and knowledge of the product. When I move to a new city or country, I

106

LIFE IN THE GULF__Burj Al Arab.indd 106

12/6/19 8:46 PM


La vie dans le Golfe / Life in the Gulf

j’emménage dans une nouvelle ville ou un nouveau pays je cherche toujours un type de poulet qui convient à ma recette de poulet rôti. KJM - Ce serait le magret de canard. Il y avait une ferme de canards près de la maison. Ma mère avait l’habitude de nous en cuisiner, ce qui fait que j’ai toujours aimé le préparer parce que cela me remémore des souvenirs d’enfance. Pour ce qui est de la meilleure manière de cuisiner le canard, cela dépend de l’humeur, cela peut aller du sucré au salé. MM - Quel plat de votre pays aimezvous cuisiner? Comment y rajoutezvous votre touche personnelle? FS - Je suis français et j’apprécie toutes les recettes basiques associées à la cuisine de mon pays. J’aime préparer des plats traditionnels,

always look for a type of chicken that fits in my recipe of roasted chicken. KJM - It would be duck breast. There was a duck farm not far from home where my mother used to take me, and then she would cook it for us. So I have always enjoyed cooking it as it brings back memories of my childhood. As for how best to cook duck, well that depends on the mood as it can go on the sweet side or the savory. MM - What traditional recipe from your country do you like to cook? How do you add your personal touch to it? FS - I am French and I enjoy all basic recipes associated with French cuisine. I like to use traditional recipes, apply modern cooking techniques and adapt them based

Chef Francky Semblat

107

LIFE IN THE GULF__Burj Al Arab.indd 107

12/6/19 8:46 PM


Chef Kim Joinié-Maurin

appliquer des techniques modernes et m’adapter en fonction des produits de saison disponibles. Il y a quelques années nous n’avions pas un aussi grand choix de produits qu’aujourd’hui, nous avons désormais plus d’options grâce aux commerçants de produits alimentaires et aux entreprises de logistique. J’aime beaucoup l’oursin, je m’en sers dans mes plats à base de fruits de mer. Si je veux un goût prononcé je choisis des oursins japonais d’Hokkaido. Si je m’en sers pour mettre de la couleur dans l’assiette j’opte pour celui du Canada. En tant que chef il est aussi important de connaître le produit que d’être capable de le choisir. Nous souhaitons dialoguer en permanence avec nos fournisseurs et parfois nos clients - nous apprenons les uns des autres constamment. KJM - C’est une question difficile. Je n’ai pas vraiment travaillé les recettes françaises traditionnelles puisque les seules que j’ai réalisées auparavant sont celles de M. Robuchon. Cela dit dans mon menu du Al Mahara du Burj Al Arab vous aurez votre réponse.

on seasonal products available. Years ago we did not have the wide range of product choices as we do today, thanks to food traders and logistics companies we are lucky to have many more options. I love sea urchin, and use it in my seafood dishes. If I want my dish to have a strong f lavour, I will get the sea urchin from Hokkaido in Japan. If my purpose is to use colour for garnishing, I source it from Canada. As a chef, product knowledge is so important and to be able choose the right ones for our dishes we constantly need to have close dialogues with suppliers and sometimes customers - we learn from each other all the time. Since joining Burj Al Arab I’m enjoying having these conversations with suppliers and furthering the produce that is available to us. KJM- That’s a difficult question, as I have not really worked with traditional French recipes as the ones that I did were those of Mr. Robuchon. Anyway, in my menu at Al Mahara in Burj Al Arab you will have your answer.

108

LIFE IN THE GULF__Burj Al Arab.indd 108

12/6/19 8:46 PM


La vie dans le Golfe / Life in the Gulf

M M - Vous êtes devenus des chefs respectés et reconnus. Selon vous quelles qualités les chefs doivent-ils avoir pour se démarquer? FS - Je pense que le souci du détail est crucial. Dans une cuisine professionnelle de nombreuses tâches requièrent l’attention la plus complète, dont certaines ne sont que des procédures routinières. C’est important de ne pas prendre de raccourcis et de proposer une qualité constante. Si vous pensez qu’un plat n’est pas à la hauteur, ne le servez pas au client. Par ailleurs, nous avons tous les jours l’occasion d’apprendre aussi bien des personnes que l’on rencontre au travail, en voyage, avec les amis, que grâce aux livres et aux réseaux sociaux. C’est important de rester curieux sur ce que l’on sait comme sur ce que l’on ne sait pas. La curiosité stimule la créativité. KJM - Je pense que parmi les qualités il faut de l’auto-discipline, le sens du détail, être dévoué à son travail, le sens du respect et de l’adaptation. C’est très important de savoir que vous apprendrez toujours des personnes avec qui vous travaillerez, de les respecter et surtout de rester modeste. J’ai la chance d’avoir rejoint, au Burj Al Arab, une équipe de chefs particulièrement talentueux desquels j’ai hâte d’apprendre. MM - A vous deux vous cumulez cinq étoiles au Michelin. Est-ce un but de décrocher une étoile? Quelle incidence ces étoiles ont-t-elles eu sur votre travail au quotidien? FS - Pour moi ce n’était pas un but mais une reconnaissance. Je pense que le guide Michelin est une récompense qui met en valeur le mérite d’une brigade de cuisine et en particulier le dur travail au quotidien, le sens de l’effort et le sens du détail. Je suis très fier d’avoir travaillé avec une équipe formidable lorsque Chef Robuchon a reçu ses trois étoiles

MM - You have become respected, renowned chefs. What are the main qualities a chef needs to stand out? FS - I think attention to detail is vital. In a professional kitchen there are lots of tasks that require our full attention, some of which are just routine procedures. It is important not to take short cuts and to be consistent with quality. If you think a dish is not quite right, never ever serve it to your customer. Furthermore, we learn new things every day from the people we meet through work, travel, and friends and also from books or social media too. It’s important to stay curious on things that you know and you don’t know. Curiosity enhances your creativity. Kim Joinie-Maurin - Qualities include self-discipline, attention to detail, dedication to work, respect and adaptability. It’s so important to respect people and know that you will always have something to learn from every individual you work with, and above all, be humble. I’m fortunate to have joined an incredibly talented team of chefs at Burj Al Arab and I look forward to learning more from them. MM - You combine a total of five Michelin stars. Was achieving a Michelin star always your goal? How did it impact your daily job? FS - For me it wasn’t a goal but more about the recognition. I think the Michelin guide is a reward of recognition to the kitchen team for their combined daily hard work, effort and attention to detail. I am very proud to have worked with a great team at the time when Mr. Robuchon was awarded three Michelin stars at the “Dome” and was the first Western restaurant to receive this prestigious position in Hong Kong and Macau. In fact, once you have obtained the award it brings you to another level of pressure, which is to maintain it. You have

109

LIFE IN THE GULF__Burj Al Arab.indd 109

12/6/19 8:46 PM


Burj al Arab

Michelin au Dôme, devenant ainsi le premier restaurant occidental à recevoir une telle reconnaissance à Hong Kong et Macao. En fait, une fois que vous avez obtenu une étoile cela vous amène à un autre type de pression, celle de la conserver. Vous devez pousser votre équipe à un autre niveau, or il n’est pas facile de gérer une très grande pression et un environnement stressant. KJM - Pendant ma carrière j’ai essentiellement travaillé avec Chef Joël Robuchon donc pour moi la pression venait du fait de garder les trois étoiles plutôt que d’en obtenir une. Les trois étoiles sont la plus grande distinction, ce qui fait que si vous êtes déjà au sommet vous n’avez que deux options: soit conserver les trois étoiles soit en perdre une ou plusieurs. Vous avez toujours la pression de devoir maintenir et perpétuer cette qualité tout en répondant au monde dynamique de la gastronomie. Pas seulement au quotidien, mais à chaque fois qu’un plat sort de la cuisine. MM - En quoi le fait de cuisiner au Burj Al Arab est-il différent de toutes vos expériences précédentes? FS - J’ai travaillé avec Chef Robuchon pendant 23 ans, dans une institution qui propose des

to push your team to another boundary and it’s not easy to handle high pressure and stressful environment. KJM - For most of my career I have worked with Chef Joël Robuchon, so for me there was more emphasis on keeping the three star standards rather than getting one. Three stars is the highest accolade, so we know that when you are already at the top there are only two options; either maintain the three stars or lose one or more. There is always pressure to maintain and keep up the standards while responding to an everdynamic world of gastronomy. Not just on a daily basis, but with each dish that comes out of the kitchen. MM - How is cooking at Burj Al Arab different from all the other experiences you have had so far? F S - I h ave b e e n wo r k i n g fo r C he f Robuchon for 23 years, it is a brand that provides consistent dining experiences to people around the world, no matter if you are at restaurants in Paris or Japan. In all Robuchon’s restaurants 80% of the menus are the same and 20% are locally inf luenced dishes.

110

LIFE IN THE GULF__Burj Al Arab.indd 110

12/6/19 8:46 PM


La vie dans le Golfe / Life in the Gulf

expériences gastronomiques similaires dans le monde entier, quel que soit le restaurant à Paris ou au Japon. Dans tous les restaurants Robuchon vous constaterez que 80% des menus sont les mêmes et 20 % sont d’influence locale. Je suis très reconnaissant d’avoir l’occasion de travailler pour cet hôtel mythique, de faire partie de cette équipe dont le rôle est de contribuer à son image gastronomique. KJM - Le Burj Al Arab est différent parce que j’ai la liberté de m’exprimer plus et de me servir de mes expériences passées pour créer de nouveaux plats et la latitude de donner vie à des idées. L’équipe du Burj Al Arab contribue à me faire évoluer et je continuerai à faire de mon mieux pour eux à mon tour. C’est une période passionnante et je suis heureux d’ajouter ma créativité culinaire au panorama gastronomique de l’hôtel.

At Burj Al Arab, however, I have been given an incredible platform to showcase my creativity without boundaries, and demonstrate the distinctive f lavours of nat ural produce t hrough my dishes. I am really thankful for the opportunity to work for this iconic hotel, to be part of the team, tasked with elevating its reputation in gastronomy. KJM - Burj Al Arab is different in that I am given the freedom to express myself more and use my past experiences to create new dishes and bring ideas to life. The teams at Burj Al Arab are truly helping me to grow, and I will continue to do my best for them as well. It’s an exciting time to be here and I’m looking forward to adding my culinary flair to the hotel’s dining scene. Burj Al Arab - Al-Mahara

LIFE IN THE GULF__Burj Al Arab.indd 111

12/6/19 8:46 PM


L’ÉCOLE DU BREUIL, UN JARDIN SECRET THE DU BREUIL SCHOOL, A SECRET GARDEN Christel de NOBLET

Où est-il possible de trouver dans Paris un fruticetum planté de plus de 800 arbustes, une collection de plantes grimpantes et de bambous, une rocaille, un jardin à l’anglaise, des massifs de terre de bruyère, une mare paysagère, des jardins de vivaces, une collection de lilas, un arboretum de 13 hectares regroupant quelque 650 espèces, un rucher, une prairie calcaire, des vergers, un potager clos de murs, des serres chaudes...? Ce «jardin extraordinaire» est le domaine de l’école Du Breuil, dans le bois de Vincennes, espace pédagogique exceptionnel de 23 hectares.

Translation Catherine de MONTPEZAT

Where is it possible to find in Paris a fruticetum planted with more than 800 shrubs, a collection of climbing plants and bamboos, a rock garden, an English garden, heather plants shrub beds, a landscaped pond, perennials ga rdens, a col lect ion of l i lacs, a n arboretum of 13 hectares gathering some 650 species, an apiary, a limestone meadow, orchards, a walled vegetable garden, warm greenhouses...? This “extraordinary garden” is the domain of the Du Breuil School, in the Bois de Vincennes, an exceptional teaching area of 23 hectares.

112

LIFE IN TH GULF__Jardin secret.indd 112

12/6/19 6:17 PM


La vie dans le Golfe / Life in the Gulf

113

LIFE IN TH GULF__Jardin secret.indd 113

12/6/19 6:17 PM


Life in the Gulf / La vie dans le Golfe

Créée en 1867 par un arrêté du Préfet Haussmann, l’école avait pour mission de pourvoir Paris en jardiniers, au moment de la création, par Alphand, des espaces verts destinés à embellir et assainir la capitale. Parmi ses fondateurs Alphonse Du Breuil, professeur au Conservatoire national des Arts et Métiers y enseigna l’arboriculture de 1867 à 1887. Située à l’origine près de la Porte Dorée, l’école, rebaptisée École Du Breuil, fut transférée en 1936 à l’emplacement de la ferme où l’on élevait les faisans quand Vincennes était encore une chasse royale.

Created in 1867 by a decree of Prefect Haussmann, the school’s mission was to provide Paris with gardeners, at the time of creation, by Alphand, of green spaces to beautify and clean up the French capital. Amongst its founders Alphonse Du Breuil, professor at the National Conservatory of Arts and Crafts taught arboriculture from 1867 to 1887. Originally located near the Porte Dorée, the school, renamed Ecole Du Breuil, was transferred in 1936 to the location of the farm where the pheasants were bred when Vincennes was still a royal hunt.

114

LIFE IN TH GULF__Jardin secret.indd 114

12/6/19 6:17 PM


UN JARDIN ÉCOLOGIQUE REMARQUABLE

A REMARKABLE ECOLOGICAL GARDEN

Avec le Parc Floral de Paris, le Jardin des serres d’Auteuil et Bagatelle, l’arboretum de l’école est l’un des quatre pôles du Jardin Botanique de Paris. Labellisée « ÉcoJardin » en 2013, l’école reçoit, un an plus tard, le label « Jardin remarquable ». Véritable réservoir d’idées, elle renouvelle chaque année les compositions de fleurissement saisonnier. Avec plus de 1000 variétés de fleurs et de feuillages et son fruticetum illustrant des thématiques particulières (feuillage gris, floraison hivernale…) ses jardins, ouverts gratuitement tous les jours, sont une référence et une source d’inspiration pour les amoureux des parcs et jardins.

With the Parc Floral de Paris, the Jardin des serres (greenhouses garden) of Auteuil and Bagatelle, the arboretum of the school is one of the four poles of the Botanical Garden of Paris. Certified “Ecogarden” in 2013, the school has received, a year later, the certification of “remarkable garden”. A true reservoir of ideas, the school renews seasonal flowering compositions every year. With more than 1000 varieties of flowers and foliage and its fruticetum illustrating particular themes (grey foliage, winter blooming...), its gardens, open for free every day, are a reference and a source of inspiration for parks and gardens lovers.

115

LIFE IN TH GULF__Jardin secret.indd 115

12/6/19 6:17 PM


DES FORMATIONS PROFESSIONNALISANTES L’école Du Breuil a plusieurs offres de formation. Elle accueille, tout d’abord, environ 300 élèves de la seconde à la licence professionnelle. Elle forme aussi les jardiniers de la ville de Paris sur la question du végétal dans l’espace urbain. Elle propose par ailleurs des cycles de conférences destinés aux professionnels. Mais cet espace pédagogique remarquable est aussi ouvert au grand public. Chaque année environ 1000 personnes suivent, le week-end ou en soirée, les cours de jardinage à la carte.

PROFESSIONAL TRAINING The Du Breuil School has several training offers. It welcomes, first of all, about 300 students from 10th grade to professional bachelor’s degree. It also trains gardeners in the city of Paris on the issue of plants in the urban space and offers conference cycles for professionals. But this remarkable educational space is also open to the general public. Each year about 1000 people follow, on weekends or in the evening, gardening classes à la carte.

116

LIFE IN TH GULF__Jardin secret.indd 116

12/6/19 6:17 PM


La vie dans le Golfe / Life in the Gulf

LA BIBLIOTHÈQUE DU BREUIL, UNE VRAIE BIBLIOTHÈQUE VERTE!

THE DU BREUIL LIBRARY, A REAL GREEN LIBRARY!

L’École dispose aussi d’une photothèque et d’une bibliothèque spécialisée ouvertes au public. Riche de 6000 ouvrages contemporains en accès libre et d’une collection de 7000 livres anciens dont certains remontent au XVIème siècle, mettant aussi à la disposition des lecteurs une quarantaine d’abonnements et quelques 200 DVD, la bibliothèque de l’école présente tous les domaines du végétal: botanique, art des jardins, horticulture, floriculture, métiers et formations horticoles… Des livres à foison!

The School also has a photo library and a specialized library open to the public. Rich with 6000 contemporary books in free access and a collection of 7000 old books some of which date back to the 16th century, also making available to the readers about forty subscriptions and some 200 DVDs, the library of the school presents all the vegetable fields: botany, garden art, horticulture, floriculture, trades and horticultural training... Books galore!

www.ecoledubreuil.fr

117

LIFE IN TH GULF__Jardin secret.indd 117

12/6/19 6:17 PM


118

ESCAPING__Finland.indd 118

12/6/19 6:16 PM


Evasion / Escaping

FINLANDE UNE TERRE FROIDE AU CŒUR CHAUD FINLAND COLD LAND, WARM HEART

Photo by Jaanus Jagomägi on Unsplash

Valérie WARD

119

ESCAPING__Finland.indd 119

12/6/19 6:16 PM


Escaping / Evasion

Helsinki - Bibliothèque Centrale OOdi - OOdi librairy

One can only have high expectations when arriving in Finland: the country was elected “the happiest country in the world” by the United Nations in 2018, which sets the bar very high for the 5.5 million inhabitants who live in this northern land. The Finnish are known for their excellent income levels, their school system, and mostly their high standard of living. Let’s find out whether the myth fits with reality.

HELSINKI, A DESIGN HOT SPOT

Atterrir en Finlande, élue en 2018 par les Nations Unies “pays le plus heureux au monde”, place la barre très haut: vous ne pouvez qu’avoir de grandes attentes envers les 5,5 millions d’habitants qui peuplent cette contrée du Nord. Les Finlandais sont connus pour leur excellent niveau de revenus, leur système scolaire, et surtout une très bonne qualité de vie. Sur place, il est temps de découvrir si le mythe correspond à la réalité.

The first inescapable landmark is Helsinki. World Design Capital in 2012, partly due to the love of Finnish for everyday life design, it has remained in fashion since 1875, when design Made in Finland went international. Inspired by nature, it should be practical and visually pleasing. With clean lines and a minimalistic approach, it sometimes reminds of Japanese art, which explains the success of Finnish designers in the Land of the Rising sun. At the Design District, you will find more than 200 shops, concept-stores, galleries, and museums. Design and art blend harmoniously at Saint George, where 300 works by Finnish

HELSINKI, HAUT LIEU DU DESIGN La première étape incontournable est Helsinki. Capitale Mondiale du Design en 2012, elle reste indémodable de par le goût prononcé des Finlandais pour le design au quotidien depuis 1875, date à laquelle le “Made in Finland” s’exporte. Inspiré de la nature il se doit d’être pratique et esthétique. Epuré et minimaliste il rappelle parfois l’art japonais, ce qui explique le succès des designers finlandais au pays du soleil-levant. Au Design District vous pourrez découvrir plus de 200 boutiques, concept-stores, galeries et musées. Design et art se marient harmonieusement au Saint George où 300 œuvres d’artistes finlandais ornent cet hôtel

120

ESCAPING__Finland.indd 120

Helsinki - Cathédrale - Cathedral

12/6/19 6:16 PM


Rovaniemi - Paysage de rivière en début d’hiver River landscape early winter

élégant du XIXe siècle. A 100 kilomètres de là le village de Fiskars est un centre de design à ciel ouvert proposant également de nombreux événements. Dans les rues d’Helsinki vous retrouverez les marques iconiques: les femmes portent des robes Marimekko, les boissons se dégustent dans des verre Iittala sur des tabourets signés Alvar Aalto ou du mobilier Artek. En Finlande le design est aussi une affaire de couples. Dans ce pays qui fut le premier au monde à adopter une loi autorisant les femmes à voter et à être candidates aux élections dès 1906, les hommes et les femmes ont souvent créé ensemble, à l’instar d’Alvar et Aino Aalto, fondateurs d’Artek ou Armi et Viljo Ratia, créateurs de Marimekko en 1951. Au cours des 800 années écoulées l’architecture d’Helsinki a fortement été inf luencée par le voisin suédois puis par la Russie frontalière. C’est pourtant pour sa nature généreuse que le pays est connu. Souvent appelé le “pays aux 1000 lacs” du fait

artists adorn the elegant 19th-century hotel, cleverly decorated with design elements. A hundred kilometres from there, the village of Fiskars is an open sky design centre, which also offers numerous events. In the streets of Helsinki, you will find the iconic local brands. Women wear Marimekko dresses, drinks are enjoyed in Iittala glasses while seating on Alvar Aalto stools, or Artek furniture. In Finland, design is also a business for couples. In the country that became the first jurisdiction in the world authorising women to vote and to stand for elections as early as 1906, men and women have often jointly created, like Alvar and Aino Aalto, founders of Artek or Armi and Viljo Ratia who launched Marimekko in 1951. During the last 800 years, Helsinki’s architecture was highly influenced by the Swedish neighbour and by bordering Russia. Finland is mostly famous for its generous nature. Although the country is called “the

121

ESCAPING__Finland.indd 121

12/6/19 6:16 PM


Rovaniemi - Restaurant Kotahovi Santa-Claus Village

Rovaniemi - Restaurant Ensilumi - Snowman World

de ses 188.000 lacs et étangs, son territoire est surtout recouvert à 75 % de forêts. C’est donc la nature luxuriante de ce pays dont un tiers de la surface se situe au-delà du cercle polaire arctique que nous nous apprêtons à découvrir.

À LA RENCONTRE DES CHASSEURS D’AURORES Nous arrivons en Laponie, une région maintes fois dévoilée dans des films et récits d’explorateurs. Avec ses températures extrêmes, son manteau de neige et son “kaamos” - nom finnois des nuits polaires pendant lesquelles le soleil ne se lève plus - la rencontre avec les lapons a de quoi étonner. Autour du plat national, le renne, ou d’un saumon fraîchement pêché, ils vous accueillent avec une chaleureuse hospitalité, fiers vous faire découvrir une région à la nature indomptable.

land of 1,000 lakes” due to its 188,000 lakes and ponds, forests cover 75% of the territory. Let’s embark on a journey to discover the luxuriant nature of a country in which one-third of the surface is above the Arctic Circle.

MEETING UP WITH AURORA HUNTERS We arrive in Lapland, unveiled in several films and explorers’ stories. Given the extreme temperatures, the coat of snow, and the “kaamos”- Finnish name given to the polar nights during which the sun does not rise anymore - the encounter with the Lapps is somewhat surprising. Gathered around the reindeer, the national dish, or a freshly caught salmon, they offer you warm hospitality, proud to make you discover a region with an indomitable nature.

122

ESCAPING__Finland.indd 122

12/6/19 6:16 PM


Evasion / Escaping

Des chasseurs d’aurores boréales aux éleveurs de chiens de traîneau, tous ont une passion pour cette terre qui se mérite. Les journées s’articulent autour de la nature et des animaux, les soirées autour des lacs, des feux de bois et de la recherche de ces fameux nuages hypnotiques généralement verts, parfois rouges, plus rarement bleus-violacés. La légende des Sami* veut que ce phénomène, «revontulet»- le feu du renard - soit dû à un renard qui court en faisant tourbillonner la neige et en projetant des étincelles. Les scientifiques estiment quant à eux que les particules solaires chargées électriquement entrent en collision les unes avec les autres en pénétrant dans l’atmosphère terrestre, entraînant des émissions de différentes couleurs de lumière. Vous aurez l’embarras du choix pour les observer: en flottant dans une combinaison sur un lac glacé, dans un traîneau tiré par des rennes ou des huskies, en moto neige, à ski ou au sommet du mont Ounasvaara, la magie opérera. Dans la ville de Levi vous pourrez même dormir dans un igloo en verre et regarder le ciel s’illuminer depuis le confort douillet de votre lit. Puis vous relaxer dans

The northern lights hunters, the dog breeders, all have a passion for this land that has to be merited. Days revolve around nature and animals, evenings around lakes, wood fires and the search for Northern lights - the great hypnotic clouds usually green, sometimes red, more seldomly purple and blue. The Sami legend* says this phenomenon, called “revontulet” in Finnish - the fire of the fox - is due to a fox running and lighting up the sky with sparks flying from its tail, when the scientists consider the solar electricallycharged particles collide over each other when they enter the Earth’s atmosphere, releasing emissions of different coloured lights.

Rovaniemi - Promenade en traîneau - Reindeer sleigh ride

Rovaniemi - Huskies

Rovaniemi - motoneige pour enfants Kids snowmobiling - snowmobile park

ESCAPING__Finland.indd 123

123

12/6/19 6:16 PM


Rovaniemi-Lapland

l’un des 3 millions de saunas que compte le pays. Le bain finnois est une telle institution que le Parlement d’Helsinki a son propre sauna et chaque ambassade à l’étranger aussi. Au moment de Noël toute la région vit au rythme de Rovaniemi, la ville du Père Noël. Quasiment détruite lors de la Deuxième Guerre Mondiale, elle doit sa renaissance à Eleanor Roosevelt, l’épouse du président américain, qui rêvait de découvrir le Cercle arctique. Depuis la ville accueille 500.000 visiteurs par an et le Père Noël reçoit des milliers de lettres chaque année** - 15 millions depuis 1985, de 198 pays. Vous pourrez loger dans les bois, parmi les 10.000 arbres du Santa Claus Park en attendant de croiser St Nicolas, ses rennes et ses elfes, en ville ou à Joulukka, sa Forêt secrète. *les Sami sont l’un des derniers peuples aborigènes du Grand Nord. **Adresse officielle: Bureau de poste principal du Père Noël 96930 Cercle Arctique Finlande

You’ll be spoilt for choice to observe them. The magic will happen whether you float around in a suit on a frozen lake, sit in a sleigh pulled by a reindeer or huskies, ride a snowmobile, ski or climb at the top of Mount Ousnasvaara. In the city of Levi, you will even be able to sleep in a glass igloo and watch the sky lit up from the cozy comfort of your bed. Then you can relax in one of the country’s 3 million saunas. The Finnish bath is such an institution that the Helsinki Parliament has its own, and so do all embassies abroad. During the Christmas season the whole region lives to the rhythm of Rovaniemi, home of Santa Claus. The city was almost completely destroyed in World War II, and owes its rebirth to Eleanor D. Roosevelt, the wife of US President, who dreamt of visiting the Arctic Circle. Since then the city draws more than 500,000 annual visitors and Santa Claus receives millions of letters each year 15 million since 1985, from 198 countries. You can stay in the woods, surrounded by 10,000 trees in the Santa Claus Park while hoping to see Saint Nicolas, his reindeer and elves, in the city or in Joulukka, the Secret Forest. *Sami people are one of the last indigenous people of the Far North **Official address: Santa Claus Main Post Office 96930 Arctic Circle, Finland Rovaniemi - Village du père Noël Santa Claus holiday village

124

ESCAPING__Finland.indd 124

12/6/19 6:16 PM


Evasion / Escaping

Rovaniemi - Village du père Noël, cercle polaire - Santa Claus village arctic circle

125

ESCAPING__Finland.indd 125

12/6/19 6:16 PM


Rovaniemi - Renne - Reindeer

Photo by Ester Cuni and Marco Hernandez Luis

THE SAMIS, EUROPEAN MINORITY FOR THE PAST 10,000 YEARS

LES SAMIS, UNE MINORITÉ EUROPÉENNE DEPUIS 10.000 ANS La nature vierge étant cœur de la vie du pays, les finlandais ont même prévu le “droit de tout un chacun”, une loi autorisant chaque personne à accéder en toute liberté à la forêt, à cueillir des champignons et des baies sauvages... Vous pourrez vivre une expérience hors norme dans la forêt de HaliPuu, en communion avec la nature. Vous y serez dorlotés dans un hamac en pleine nature, enlacerez les arbres tout en respirant l’un des airs les plus purs au monde, puis dégusterez le café préparé par Steffan, l’un des rares barista forestiers, en regardant les rennes passer. Dans la même région le peuple Sami vous fera découvrir ses habitudes ancestrales et sa lutte pour sa reconnaissance, après 10.000 ans passés sur le continent européen. Estimé à 80.000 personnes, ce peuple vit à cheval sur 4 pays (Norvège, Suède, Finlande, Russie). S’ils sont attachés aux traditions, ils se servent d’outils de pointe pour surveiller leurs bétail : avec les GPS et les drones la nouvelle génération gère les troupeaux de rennes dont le nombre est tenu secret - cela reviendrait à dévoiler leur patrimoine - sur des surfaces de plus de 900 km2.

As the unspoilt nature is in the very heart of the country’s life, the Finnish have introduced a law, “everyman’s right”, authorising everyone to have free access to the forest, to pick mushrooms and wild berries. You can expect a truly unique experience in the HaliPuu forest, in communion with nature. You will be nurtured in a hammock in the middle of nature and will be able to hug trees while breathing one of the world’s cleanest airs. Steffan, one of the few forest baristas, will offer you a coffee while the reindeers pass by. In the same region, the Sami people will introduce you to their age-old habits and their struggle for recognition after having spent 10,000 years on the European continent. The Samis, who are about 80,000, live on the borderline of four countries (Norway, Sweden, Finland, and Russia). They are bound by tradition but use sophisticated tools to monitor their cattle. The new generation DUBAÏ-HELSINKI: 7 vols, à moins de 7h d’avion Grâce à sa flotte de 236 avions, flydubai couvre 90 destinations, dont Helsinki, desservie tous les jours. Avec sa grande sélection de films, le wifi à bord et le choix de menus (végétariens ou adaptés), la compagnie est devenue un transporteur incontournable. Plus de 70 millions de passagers ont emprunté ses vols depuis 2009. VOLS DUBAÏ-HELSINKI: Economie AED 1,545 ($420) - Business AED 7,560 ($2060) DUBAI-HELSINKI: 7 flights, less than 7h away Thanks to its fleet of 236 planes, flydubai serves 90 destinations, among which Helsinki, every day. With a large selection of films, wifi on board, and a wide range of menus (vegetarian or customised meals), the airline has become an indispensable carrier. More than 70 million passengers have flown flydubai since 2009. DUBAI-HELSINKI: Economy AED 1,545 ($420) Business AED 7,560 ($2060)

126

ESCAPING__Finland.indd 126

12/6/19 6:16 PM


Evasion / Escaping

L’aspect le plus inattendu de cette contrée du Nord est sa similitude avec les Emirats Arabes Unis. Les récits des anciens nous remémorent les conditions climatiques difficiles dans lesquelles ces deux populations ont vécu. Qu’il s’agisse de températures extrêmement chaudes ou froides, il est toujours question de solidarité avec les inconnus, de rareté des denrées alimentaires quand la terre ne se montre pas généreuse, et de partage du peu que l’on a - car avant de connaître l’opulence les deux pays ont connu la famine.

ADRESSES INCONTOURNABLES / UNMISSABLE ADDRESSES Helsinki Lapland Hotels Bulevardi (102 saunas) www.laplandhotels.com St George www.stgeorgehelsinki.com Design District www.designdistrict.fi Marimekko www.marimekko.com Artek www.artek.fi Fiskars www.fiskarsgroup.com (Iittala) LAPONIE / LAPLAND Levi Hotel Levi Panorama www.golevi.fi Golden Crown Igloos www.leviniglut.net Musée /Museum Samiland www.samiland.fi/en/

benefits from GPS tracking and drones to manage reindeer herds, which number is kept secret to avoid unveiling their wealth - over large areas of more than 900 km 2. The most unexpected aspect of t his northern country is its similarity with the United Arab Emirates. The stories of the elders remind us of the severe climatic conditions both populations have endured. Whether the temperatures are hot or cold, it is always about showing solidarity with strangers, dealing with the scarcity of foodstuffs when the land isn’t generous, and sharing the little they have because before living in opulence, both countries suffered starvation. Rovaniemi Hotel Arctic TreeHouse www.arctictreehousehotel.com Forêt Halipuu/ forest www.halipuu.com

Chenil Bearhill Husky / Kennel www.bearhillhusky.com

Safartica - Flotter sur un lac / Ice floating https:// www.safartica.com/activity/aurora-ice-floating/ Photographes chasseurs d’aurores / Photography aurora chase - Arctic Frontier www.arcticfrontier.fi Prenez-vous en photo avec les aurores / Northern lights photography www.beyondarctic.com Santa Park www.santaparkarcticworld.com

Photo Juho Uutela

Rovaniemi - Promenade en raquettes Snowy forest snowshoes

ESCAPING__Finland.indd 127

12/6/19 6:17 PM


AU CHÂTEAU DE HIGHCLERE, SILENCE, ON TOURNE! QUIET ON SET! AT HIGHCLERE CASTLE Christel de NOBLET

Translation Catherine de Montpezat

128

ESCAPING__Highclere.indd 128

12/6/19 6:16 PM


Highclere Castle

Evasion / Escaping

129

ESCAPING__Highclere.indd 129

12/6/19 6:16 PM


Demeure de la famille Carnarvon depuis 1679, Highclere est l’un des plus remarquables châteaux victoriens d’Angleterre. Déjà lieu de tournage de certaines scènes du film de Stanley Kubrick, Eyes Wide Shut, il est devenu célèbre grâce à la série Downton Abbey dans laquelle il tient une place centrale. Alors qu’après la fameuse série, un film est sorti sur les écrans britanniques en septembre dernier, la maîtresse des lieux dresse le bilan de cette expérience. Depuis 2010, tous les ans de février à juin, une centaine d’acteurs et de techniciens investissent le château afin d’y filmer les scènes «de l’étage noble»1 de cette fresque dont l’action se situe début du XXe siècle. Lord et Lady Carnarvon permettent à la production d’utiliser l’ensemble de leur

Home of the Carnarvon family since 1679, Highclere is one of the most remarkable Victorian castles in England. Scenes from Stanley Kubrick’s film, Eyes Wide Shut, were shot there but it has become famous thanks to the Downton Abbey series in which it plays a central role. Following the famous series and the release of a follow up film on the British screens last September, the lady of the house takes stock of the experience. Since 2010, every year from February to June, a hundred actors and technicians invest the castle to film scenes in the principle rooms of Highclere, with the action filmed set in the early 20th century. Lord and Lady Carnarvon allow the production team to use all of the property, including almost all the furnishings, protecting only a few valuable pieces such as

Lord & Lady Carnarvon

130

ESCAPING__Highclere.indd 130

12/6/19 6:16 PM


Evasion / Escaping

Christmas Party

propriété, laissant la jouissance de la quasi totalité de l’ameublement et ne mettant à l’abri que quelques pièces de grande valeur tel un bureau ayant appartenu à Napoléon 1er. Interrogée sur ses impressions en voyant sa demeure transformée en plateau de tournage, Lady Carnarvon répond avec un grand sourire: «Bizarre! C’est un tel contraste de voir tant de personnes qui s’agitent dans tous les sens et qui arrivent à faire naître

a desk that belonged to Napoleon 1st. When asked about her impressions when she saw her home turned into a film set, Lady Carnarvon replied with a big smile: “Weird! It’s such a contrast to see so many people moving in all directions but succeeding in bringing out of this chaos a beautiful image of the house. The owner must have three qualities namely knowing how to establish precise rules, having enthusiasm and also sense of humor!”. But

131

ESCAPING__Highclere.indd 131

12/6/19 6:16 PM


Christmas tea table

de ce chaos une magnifique image de la maison. Le propriétaire doit avoir trois qualités, comme savoir établir des règles précises, avoir de l’enthousiasme et le sens de l’humour!». Mais cette aventure n’est pas sans inconvénients: «C’est beaucoup de travail et beaucoup de fatigue. Il y a un grand nombre de gens qui s’affairent, des voitures, des camions. C’est aussi risqué en raison de tous les équipements qui trainent. Quelques objets ont été abimés», déplore-t-elle. Mais le bilan est bien évidemment positif en terme d’image. Ce château, qui recevait entre 200 et 800 visiteurs par jour avant 2010, en accueille aujourd’hui quotidiennement 1200. Comme le souligne Lady Carnarvon: «C’est un outil marketing formidable. Mon défi personnel est de rendre pertinente dans le monde d’aujourd’hui l’histoire de Highclere, faire que les gens qui habitent aux alentours se l’approprient et encourager, de façon plus large, le public à s’y intéresser, à vouloir le visiter, y dîner… ou s’y marier!».

Christmas pups

this adventure is not without drawbacks: “It’s a lot of work and very exhausting. There are many people working, cars, trucks. It is also risky because of all the equipment lying around. Some objects have been damaged,” she laments. But the balance is obviously positive in terms of image. This castle, which used to receive between 200 and 800 visitors per day before 2010, today accommodates 1200 daily. As Lady Carnarvon points out:

132

ESCAPING__Highclere.indd 132

12/6/19 6:16 PM


Evasion / Escaping

Pou r ses propr iét a i res, H ig hclere représente beaucoup plus qu’une star du petit écran. «Nous adorons cette demeure et aimons fouiller son passé. Nous avons fait énormément de recherches sur le parc dessiné par Lancelot «Capability» Brown. Plus vous connaissez un endroit, mieux vous le comprenez et plus vous l’aimez. C’est assez fascinant de rendre à un lieu son aspect d’aut refois, ret rouver une belle percée ou recréer les sinuosités d’un sentier». Capability Brown est considéré comme le dernier des grands jardiniers anglais du XVIIIe siècle. Cet homme, qui conçu plus de 170 parcs, était surnommé «Capabi l it y » (capacité) car i l d isait à

“This is a great marketing tool. My personal challenge is to make the story of Highclere relevant in today’s world, to make the people who live in the area adopt the place and to encourage the public to take an interest in it, visit, dine, or get married there!”. For its owners, Highclere is much more than a TV star. “We love this home and love to look into its past. We did a lot of research on the park designed by Lancelot “Capability” Brown. The more you know about a place, the better you understand and the more you like it. It’s quite fascinating to make a place look like what it used to be and to gain a fresh insight or to recreate the original sinuousness of a path.” Capability Brown is considered the England’s

Monks Garden

ESCAPING__Highclere.indd 133

12/6/19 6:16 PM


Escaping / Evasion

Dining Room

ses clients que leur parc avait de grandes capacités… d’amélioration! Avec ses prairies ondoyantes partant directement du pied des demeures, ses bosquets d’arbres faussement désordonnés et ses lacs sinueux, il imposa un style nouveau qui effaça pour toujours tout formalisme dans les jardins anglais. De nos jours, il est notamment possible d’admirer son travail à Blenheim Palace, Warwick Castle ou Highclere, dessiné pour le premier Lord Carnarvon. Si vous ne pouvez pas vous rendre à Highclere, vous pouvez vous procurez en ligne les ouvrages écrits par Lady Carnarvon. L’un raconte la vie de Lady Almina2 , épouse du 5ème Lord, connu pour avoir découvert en 1922, avec l’archéologue Howard Carter, la tombe de Toutankhamon. Le second 3 dresse le portrait de Lady Catherine, ravissante héritière américaine qui épousa le 6ème Lord. A Highclère, la fiction n’est jamais loin de la réalité.

greatest gardener of the eighteenth century. Having designed more than 170 parks, he was nicknamed “Capability” because he used to tell his customers that their park had “capability”… for improvement! With its undulating meadows leading directly from the buildings, its clumps of trees in artificial disorder, in its winding lakes he imposed a new style that forever erased all formalism in English gardens, and today it is possible to admire his work at Blenheim Palace, Warwick Castle or Highclere, designed for the first Lord Carnarvon. If you cannot go to Highclere, you can get online books from Lady Carnarvon. One tells of the life of Lady Almina 2 , wife of the 5th Lord, known to have discovered in 1922, with the archaeologist Howard Carter, the tomb of Tutankhamen. Another3 provides a portrait of Lady Catherine, a beautiful American heiress who married the 6th Lord. At Highcler, fiction is never far from reality.

1 Les scènes de la vie des “sous-sols” sont filmées en studio dans la banlieue de Londres. 2 Lady Almina And The Real Downton Abbey: The Lost Legacy of Highclere Castle. Editions: Hodder & Stoughton (sep 2011) 3 Lady Catherine and the Real Downton Abbey. Editions: Hodder & Stoughton (sep 2013)

1 The scenes of underground life are filmed in a studio in the suburbs of London. 2 Lady Almina And The Real Downton Abbey: The Lost Legacy Of Highclere Castle. Editions/ Hodder & Stoughton (Sep 2011) 3 Lady Catherine and the Real Downton Abbey. Editions/ Hodder & Stoughton (Sep 2013)

134

ESCAPING__Highclere.indd 134

12/6/19 6:16 PM


Castle

Le dernier livre de Lady Carnarvon, “Christmas at Highclere: Recipes and Traditions from the Real Downton Abbey” vous emmène dans les coulisses et vous fait partager l’histoire et les rituels de sa demeure - le château Highclere - un lieu magique pendant les fêtes de Noël. Lady Carnarvon latest book, “Christmas at Highclere: Recipes and Traditions from the Real Downton Abbey” takes you behind the scenes and share the history and the rituals that make her home – Highclere Castle – the most magical place to be throughout the festive season.

www.highclerecastle.co.uk

135

ESCAPING__Highclere.indd 135

12/6/19 6:16 PM


Collection - Morning Mist 2011 Pièce - fallenTree YMER&MALTA / Benjamin Graindorge

136

HOME__Valérie Maltaverne.indd 136

12/6/19 6:16 PM


Maison / Home

VALÉRIE MALTAVERNE ENTRE DESIGN, ART ET ARTISANAT BETWEEN DESIGN, ART AND CRAFMANSHIP Barbara Farahnick Photos YMER&MALTA

137

HOME__Valérie Maltaverne.indd 137

12/6/19 6:16 PM


Collection - À Fleur de Peau 2012 Pièce - Victory YMER&MALTA / Sylvain Rieu-Picquet

Valérie Maltaverne est la directrice de création d’YMER&MALTA, une marque qui occupe une niche très particulière dans le monde du mobilier à la charnière du design, de l’art et de l’artisanat. L’émotion est son langage. De ses 20 ans passés dans la production de cinéma et de télévision, Valérie a gardé un certain esprit de famille. Chef d’orchestre averti, elle sait tirer le meilleur de chaque designer, de chaque artisan, de chaque corps de métier. Chaque pièce d’YMER&MALTA raconte une histoire. Une fois l’idée aboutie et le dessin finalisé, Valérie se met à la recherche des meilleurs artisans. «Il ne s’agit pas juste de trouver un bon technicien. Il faut que l’artisan puisse sentir le projet, donner son avis, trouver

Valérie Maltaverne is the creative director of YMER&MALTA, a brand that occupies a very particular niche in the furniture world, at the crossroads of design, art and craftsmanship. Emotion is her language. From her 20 years in film and television production, Valérie has kept a family spirit. As curator and informed conductor, Valérie knows how to get the very best from each designer, each artisan, and each profession. Each YMER&MALTA piece tells a story. Once t he idea is complete and t he d r aw i n g f i n a l i zed, Va lér ie look s for the best craftsmen. “It’s not just about finding a good technician. The artisan must feel the project, give his opinion, find solutions and do the impossible!”

138

HOME__Valérie Maltaverne.indd 138

12/6/19 6:16 PM


Maison / Home

Collection - Feu de Tout Bois : La Marqueterie revisitée 2014 Pièce - cloudInChest YMER&MALTA / Benjamin Graindorge

des solutions, faire l’impossible!». Suivre la production, tenir les délais, adapter le projet à la technique sans faire de compromis esthétiques sont autant de défis que Valérie relève chaque jour avec la même passion. Sa méthode de travail a attiré l’attention du Louvre Abu Dhabi qui lui a commandé le banc fallenTree, de la Collection Morning Mist, pour l’exposition 10.000 Years of Luxury. Madame Magazine - Est-ce la première fois que vous venez aux Émirats Arabes Unis? Valérie Maltaverne - Je suis venue plusieurs fois aux Émirats. C’est une région qui bouge tellement vite avec des projets culturels et architecturaux d’une exceptionnelle qualité.

Following the production, keeping the deadlines, adapting t he project to t he technique without compromising on the aesthetics are all challenges that Valérie faces every day with the same passion. He r wor k i n g me t ho d c au g ht t he attention of the Louvre Abu Dhabi who commissioned her to create the fallenTree bench, from the Morning Mist collection, for the 10.000 Years of Luxury exhibition. Madame Magazine - Is this the first time you come to the United Arab Emirates? Valérie Maltaverne - I have been to the Emirates many times. It is a region that moves so fast with cultural and architectural projects of exceptional quality. In Abu Dhabi

139

HOME__Valérie Maltaverne.indd 139

12/6/19 6:16 PM


A Abu Dhabi La Grande Mosquée et Le Louvre justifient à eux seuls le voyage mais il y a beaucoup de réalisations impressionnantes.

The Grand Mosque and The Louvre alone justify the trip but there are many other impressive achievements.

MM - A quel accueil vous attendez-vous de la part du public de la région? VM - L’exposition est très ambitieuse et je suis persuadée qu’elle aura un grand succès. En ce qui me concerne je suis évidemment très fière d’y participer avec des pièces qui montrent que le luxe n’est pas seulement du superflu ostentatoire mais que les pièces emblématiques doivent être profondes. C’est ce qui guide mon travail avec le studio YMER&MALTA. Je serai évidemment heureuse de le faire découvrir au public de la région.

MM - What reaction do you expect from the public in the region? VM - The exhibition is very ambitious and I am sure it will be a great success. As far as I am concerned, I am obviously very proud to participate with pieces that show that luxury is not only ostentatious superfluity but that emblematic pieces must be profound. That’s what drives my work with the studio YMER & MALTA. I will obviously be happy to introduce it to the public of the region.

Collection - Illusions 2010 Pièce - Basalt YMER&MALTA / Normal Studio

140

HOME__Valérie Maltaverne.indd 140

12/6/19 6:16 PM


Maison / Home

Collection - Marbre Poids Plume 2009 Pièce - Bone YMER&MALTA / Cédric Ragot

MM - Avez-vous déjà participé à une exposition dans un musée? VM - C’est pratiquement notre seule façon de montrer notre travail en dehors du Studio. Nous sommes dans l’exposition permanente du MAD (Musée des Arts Décoratifs de Paris). Nous avons réa l isé des exposit ions importantes dans les musées de Beauvais et de Marseille. Le musée Noguchi de New York nous a commandé une collection de luminaires qui ont été exposés l’an passé et nous allons bientôt dévoiler une collection de mobilier destinée au Musée d’Aubusson, La Cité Internationale de La Tapisserie. Nous prêtons des pièces régulièrement mais bien sûr participer à une exposition aussi importante que «10,000 ans de Luxe» dans un lieu aussi prestigieux que Le Louvre Abu Dhabi est une grande reconnaissance de notre travail.

Collection - La tapisserie d’Aubusson: «The Great Lady» 2019 Pièce - Paysage Polaire YMER&MALTA / Kenza Drancourt

MM - Have you ever participated in an exhibition in a museum? VM - It’s practically our only way to show our work outside the Studio. We are in the permanent exhibition of MAD (Museum of Decorative Arts of Paris). We have made important exhibitions in the museums of Beauvais and Marseille. The Noguchi Museum in New York commissioned a collection of lighting fixtures that were exhibited last year and we will soon be unveiling a collection of furniture for the Aubusson Museum, La Cité Internationale de La Tapisserie. We regularly lend some of our pieces but of course to participate in an exhibition as important as “10,000 years of Luxury” in a place as prestigious as The Louvre Abu Dhabi is a great recognition of our work.

141

HOME__Valérie Maltaverne.indd 141

12/6/19 6:16 PM


Collection - Morning Mist 2011 Pièce - stillLifePoiësis YMER&MALTA / Benjamin Graindorge

MM - D’où vous vient l’amour de l’objet rare? VM - Il s’agit bien d’amour. Je ne recherche pas particulièrement l’objet rare mais celui qui me procure une émotion. La plupart de nos créations sont en série limitée car elles sont longues et compliquées à fabriquer et ce sont malheureusement les savoir-faire de grande qualité qui sont rares. Mais nous éditons également des pièces plus simples qui m’émeuvent tout autant. MM - Pourquoi vous êtes-vous tournée vers le design? VM - Pour vivre dans l’endroit qui me convient entourée de pièces que j’aime. D’ailleurs à côté de l’activité d’édition nous réalisons des aménagements de prestige pour des Grandes Maisons ou exceptionnellement pour des particuliers. Nous aimons beaucoup les commandes spéciales ou nous collaborons avec un client pour réaliser son rêve tout en gardant bien sûr notre âme.

MM - Where does the love of the rare object come from? VM - It is indeed about love: I do not particularly look for the rare object but the one that gives me an emotion. Most of our creations are limited series because they are long and complicated to manufacture and it is unfortunately the know-how of high quality, which is rare. But we also edit simpler pieces that move me as much. MM - Why did you choose design? VM - To live in the place that suits me, surrounded by pieces that I like. Moreover, besides the editor activity, we realize prestigious developments for Grandes Maisons or exceptionally for private individuals. We love special orders for which we collaborate with a client to achieve his dream while keeping our soul.

142

HOME__Valérie Maltaverne.indd 142

12/6/19 6:16 PM


Maison / Home

MM - Après le Louvre Abu Dhabi où allez-vous être exposée? VM - Nous avons en permanence des projets dont nous ne pouvons pas toujours parler mais notre prochaine collection sera pour Le Musée de la Tapisserie d’Aubusson. Du mobilier utilisant ce savoir-faire merveilleux qui avait besoin d’explorer de nouvelles directions.

MM - After Louvre Abu Dhabi where will you be exhibited? VM - We continuously have projects that we cannot always talk about but our next collection will be for the Aubusson Tapestry Museum with furniture using this wonderful know-how that needed to explore new horizons.

MM - De toutes vos créations, quelle est la pièce qui vous a donné le plus de travail et celle que vous préférez? VM - J’aime toutes les pièces. Je ne les produis qu’une fois conquise par le dessin, et je n’hésite pas à jeter quand la réalisation n’est pas parfaite.

MM - Of all your creations, which object is the one you prefer? VM - I like all the pieces, I produce them once captivated by the sketch, and I do not hesitate to throw them when the realization is not perfect.

Collection - Akari Unfolded pour le Musée Noguchi 2018 Pièce - Belle de Nuit YMER&MALTA / Océane Delain

143

HOME__Valérie Maltaverne.indd 143

12/6/19 6:16 PM


Shopping Cuisine

Pro.mundi – France Vaisselle SKY SKY tableware

Un style brut et des finitions authentiques et irrégulières d’une pièce à l’autre. Une gamme très nature et contemporaine en grès réactif. Disponible en 3 couleurs: gris, bleu et vert Prix: à partir de 23.21 AED A raw style and authentic, irregular finishes making each piece unique. A contemporary series in reactive sandstone. Available in 3 colours: grey, blue and green Price: from AED 23.21

Polysafe (Australie/Australia) Crystal hiball & crystal tumbler Verres incassables en polycarbonate. La beauté et l’élégance du verre mais la sécurité de Polysafe. Disponible en 35 et 47cl. Prix: à partir de 17.98 AED le verre Premium unbreakable drinkware. The beauty and elegance of glassware and the safety of Polysafe. Capacity 35 and 47cl Price: from AED 17.98 per glass

BARTSCHER – Allemagne/Germany Thermoplongeur sous-vide semiprofessionnel STICK Température de 0 à 95°C Prix 928.20 AED

STICK sous vide semi-professional immersion circulator. Temperature range from 0 to 95°C Price AED 928.20

144

HOME__Shopping.indd 144

12/6/19 6:16 PM


Maison / Home

Pro.mundi (France) Couleurs tendance! Serviettes en pure cellulose qualité double-point Disponible en 2 tailles: 19X19cm et 10X10cm (cocktails) Prix: à partir de 6.12 AED le paquet de 50 Trendy colours! Pure cellulose quilted napkins Available in 2 different sizes: 19X19cm and 10X10cm (cocktails) Price: from AED 6.12 for 1 pack of 50 napkins

REBER - Italie/Italy

Machine sous vide semi-professionnelle Barre de soudure 32cm Capacité de vide de 18 litres par minute Prix: 894.60 AED Automatic semi-professional vacuum sealing machine. Sealing bar length 32cm Suction power 18 liters per minute Price: AED 894.60

SHOPPING REALISÉ CHEZ - SHOPPING AT: RESTOFAIR Near Miracle Garden, Al Barsha South 3, Dubai Phone: (+971) 4 333 54 74 www.restofair.ae

FLEXMOB (Belgique/ Belgium) Chaise d’intérieur SOHO - SOHO indoor chair

Similicuir brillant cognac effet vintage, structure métallique noire Prix: 478.80 AED Vintage look, PU faux-leather, black metal frame Price: AED 478.80 145

HOME__Shopping.indd 145

12/6/19 6:16 PM


RECETTES DU MOIS RECIPES OF THE MONTH

RECETTES DE FÊTES FACILES EASY HOLIDAY RECIPES Recettes: Catherine Gilbert Photos: Irene Mourani

Quelques recettes simples et rapides pour vous laisser le temps de vous consacrer à l'essentiel.

These simple and quick recipes will give you more time for what's really important.

146

HOME__Recipes.indd 146

12/6/19 6:15 PM


Maison / Home

SABLÉS AU PARMESAN

PARMESAN SHORTBREADS

Préparation 10 min Cuisson 20 min

Preparation 10 min Cooking 20 min

Ingrédients 100 g de farine 100 g de Parmesan râpé 100 g de beurre à température ambiante

Ingredients 100 g flour 100 g grated Parmesan 100 g butter (room temperature)

Préparation

Preparation

Préchauffer le four à 150° (th5) Dans une jatte, mélanger tous les ingrédients du bout des doigts. Au début vous obtiendrez un sable puis une boule de pâte. Fariner le plan de travail et étaler la pâte au rouleau sur une épaisseur de 3 mm environ. A l’aide d’un verre ou d’un emporte-pièce, découper les sablés. Les disposer sur une feuille de cuisson. Enfourner pour 20 min de cuisson.

Preheat oven to 150° In a bowl, mix all the ingredients with the fingertips. First, the mixture is sandy, and then it turns into a ball of dough. On a slightly floured surface roll out the dough until it reaches a 3 mm thickness. Using a glass or a pastry cutter cut the shortbreads and place them on a baking sheet. Bake for 20 minutes.

147

HOME__Recipes.indd 147

12/6/19 6:15 PM


TARTARE DE SAUMON À L’ANANAS ET AU GINGEMBRE

SALMON TARTAR WITH PINEAPPLE AND GINGER

Pour 6 personnes Préparation 20 min

Serves 6 Preparation 20 min

Ingrédients ½ ananas 1 citron vert 2 citrons jaunes 1 botte de radis roses 1 botte de basilic 2 cuillères à soupe d’huile d’olive 800 g de filet de saumon frais sans peau 1 cm de gingembre frais râpé 2 échalotes hachées 50 g de noix de pecan concassées Sel, poivre du moulin

Ingredients ½ pineapple 1 lime 2 lemons 1 bunch of pink radishes 1 bunch basil 2 tbsp olive oil 800 g of salmon fillet skinless 1 cm fresh ginger grated 2 shallots minced 50 g pecan nuts crushed Salt & fresh-grounded pepper

Préparation

Preparation

Eplucher l’ananas et le couper en tout petits dés. Râper le zeste du citron vert et presser le jus du citron vert et des citrons. Réserver dans un bol. Emincer finement les radis. Ciseler finement le basilic, le mélanger à l’huile d’olive. Réserver. Couper le saumon en tout petits dés. Dans un bol mélanger l’ananas, le gingembre, les échalotes, les noix de pécan, le jus des citrons et le zeste, la moitié des radis et le saumon. Saler et poivrer. Sur chaque assiette dresser le tartare. Décorer avec l’huile au basilic et les radis roses émincés. Servir de suite.

Peel the pineapple and dice it into very small cubes. Grate the lime zest and squeeze le lime and lemons. Keep aside in a bowl. Thinly slice the pink radishes. Chisel the basil and mix with the olive oil. Keep aside. Cut the salmon into small cubes. In a big bowl, mix the pineapple, the ginger, the shallots, the pecan nuts, the lemon juices and lime zest, half of the radishes and the salmon. Season to taste. Arrange on round plates, decorate with the basil oil and sliced pink radishes. Serve right away.

148

HOME__Recipes.indd 148

12/6/19 6:16 PM


Maison / Home

TERRINE DE SAUMON

SALMON TERRINE

À préparer la veille Pour 6 personnes Préparation 15 min Cuisson 30 min

Must be prepared one day before. Serves 6 Preparation 15 min Cooking 30 min

Ingrédients 600 g de filet de saumon sans peau 2 œufs entiers 20 cl de crème fraiche 1 grosse cuillère à soupe d’aneth ciselé Sel, poivre Beurre pour la terrine

Ingredients 600 g salmon filet skinless 2 eggs 20 cl crème fraiche 1 tbsp dill, chiselled Salt, pepper Butter

Préparation

Preparation

Préchauffer le four à 200° (th7) Mixer ensemble le saumon coupé en morceaux, les œufs et la crème. Ajouter l’aneth, saler et poivrer. Verser la préparation dans un moule à cake beurré. Cuire pendant environ 40 min (vérifier la cuisson en piquant un couteau dans la terrine, la lame doit ressortir sèche). Laisser refroidir, couvrir et mettre au réfrigérateur au moins 12 heures. Servir avec une chantilly salée

Preheat oven to 200° (th7) In a food processor, blend the salmon cut into cubes, the eggs and the cream. Add the dill, salt and pepper to taste. Pour the preparation in a greased loaf pan. Bake in the warm oven for 40 min (control the cooking by inserting a sharp knife into the loaf. It must come out clean). Allow to cool to room temperature, then cover and refrigerate at least 12 hours. Serve with a sour Chantilly

149

HOME__Recipes.indd 149

12/6/19 6:16 PM


PARMENTIER DE CANARD

DUCK PARMENTIER

Pour 6 personnes Préparation 20 min Cuisson 20 min

Serves 6 Preparation 20 min Cooking 20 min

Ingrédients 800 g de pommes de terre 800 g de patates douces Gros sel 20 cl de lait 1 pincée de noix de muscade 4 cuisses de canard confit 1 gousse d’ail 100 g de fromage râpé Poivre

Ingredients 800 g potatoes 800 g sweet potatoes Sea salt 20 cl milk 1 pinch nutmeg 4 confit duck legs 1 clove garlic 100 g grated cheese Pepper

Préparation

Preparation

Faire 2 purées avec les pommes de terre et les patates douces cuites à l’eau salée en ajoutant 10 cl de lait dans chacune d’entre elles et la noix de muscade avec la purée de pommes de terre. Préchauffer le four à 200° (th7). Faire réchauffer les cuisses de canard au four micro onde ou dans une casserole. Enlever la peau et effilocher la viande. Dans un plat à four frotté avec l’ail, disposer la purée de patates douces, le canard et la purée de pommes de terre. Saupoudrer de fromage râpé. Poivrer. Enfourner pour 20 minutes de cuisson. Servir avec une salade.

Make 2 mashes with the potatoes and the sweet potatoes, cooked in salted boiling water, adding 10 cl of milk in each and the nutmeg in the mash potatoes. Preheat oven to 200° (th7). Heat up the duck legs in a saucepan or in microwave oven. Remove the skin and shread the meat. In an oven dish spread the mashed sweet potatoes, then the duck meat and end with the mashed sweet potatoes. Sprinkle with grated cheese. Pepper to taste. Bake in the warm oven for 20 minutes, until golden brown. Serve with a salad

150

HOME__Recipes.indd 150

12/6/19 6:16 PM


Maison / Home

GRATIN DE FIGUES ET D’AGRUMES

GRATIN OF FIGS AND CITRUS

Pour 6 personnes Préparation 20 min Cuisson 30 min + 1 min sous le grill

Serves 6 Preparation 20 min Cooking 30 min + 1 min under the grill

Ingrédients 12 figues violettes 2 oranges 1 pamplemousse 60 cl de lait 2 CàS de maïzena (ou fécule de maïs) 100 g de sucre 2 gros œufs blancs et jaunes séparés 1 CàS de sucre glace

Ingredients 12 purple figs 2 oranges 1 grapefruit 60 cl of milk 2 of cornflour 100 g of sugar 2 large eggs, separate 1 tablespoon icing sugar

Préparation

Preparation

Préchauffer le four à 200° (th7) Couper les figues en 4. Peler à vif les oranges et le pamplemousse (éplucher et enlever les membranes qui séparent les quartiers). Porter le lait à ébullition dans une casserole. Dans un bol, mélanger la maïzena et le sucre. Ajouter les jaunes d’œufs en fouettant. Arroser avec le lait bouillant sans cesser de fouetter. La préparation épaissit instantanément. Dans un plat à four ou bien des cocottes individuelles, répartir les fruits. Verser la préparation. Couvrir le(s) plat(s) avec un couvercle ou du papier d’aluminium et cuire 30 min. Pendant ce temps, battre les blancs en neige ferme avec le sucre glace. Une fois la cuisson terminée, sortir le(s) plat(s) du four, ôter les couvercles et répartir les blancs en neige. Passer sous le gril 1 min à découvert. Servir tiède ou froid

Preheat the oven to 200 ° (th7) Cut the figs into 4. Peel the oranges and grapefruit (peel and remove the membranes separating the quarters). Bring the milk to a boil in a saucepan. Whisk the cornflour, sugar and egg yolks in a bowl and add the boiling milk whisking all the time. The preparation thickens instantly. Place the figs in a baking dish or individual casseroles. Pour the mixture. Cover the dish(es) with a lid or foil and bake for 30 minutes. Meanwhile, beat the whites with the icing sugar until stiff. When cooking is finished, remove the lid and spread the egg whites. Place under the grill for 1 min. Serve warm or cold

151

HOME__Recipes.indd 151

12/6/19 6:16 PM


ADRESSES ADDRESSES

CULTURE AMBASSADE DE FRANCE AUX EAU EMBASSY OF FRANCE TO THE UAE Etihad Tower n°3, 22ème étage Abu Dhabi +971 2 813 1000 https://ae.ambafrance.org CONSULAT DE FRANCE Habtoor Business Tower - 32ème étage Dubaï Marina + 971 4 408 49 00 https://dubai.consulfrance.org Institut Français des Emirats Arabes Unis Ambassade de France www.institutfrancais-uae.com www.facebook.com/institutfrancais.deseau www.twitter.com/IFintheUAE www.instagram.com/institutfrancaisuae contact@if-uae.com ALLIANCE FRANCAISE ABU DHABI Al Bateen, 1 rue Khalifa Al Suwaida Development, P.O. Box 2646 Abu Dhabi - UAE 02 6666 232 / 0507157591 www.afabudhabi.org www.facebook.com/Alliance.Francaise.Abou.Dabi

NEWS ESMOD DUBAI Dubai Int'l Academic City Block 4 +971 (0) 4 429 1228 www.esmod.com TENDANCES - TRENDS

ALLIANCE FRANCAISE DUBAI Street 18, Oud Metha +971 4 335 87 12

INGIE PARIS DUBAI - Dubai Mall Level: First Floor – Fashion Avenue +9714 3253461

ALLIANCE FRANÇAISE KNOWLEDGE PARK Block 2B - Ground floor G04 - Dubaï +971 4 244 6563

- Galeries Lafayette The Dubai Mall +971 4 3399933

152

Addresses__Dec19.indd 152

12/6/19 6:15 PM


Bien-être et loisirs / Wellbeing and leisure

ÉVASION - ESCAPE FINLANDE / FINLAND www.airarabia.com HIGHCLERE CASTLE Highclere Park, Newbury RG20 9RN, U.K. 01635 253210 www.highclerecastle.co.uk

- Etoile ‘La boutique’ Mall of the Emirates +971 4 3414166 ABU DHABI - Tryano Yas Mall +971 8 00879266 LA VIE DANS LE GOLFE - LIFE IN THE GULF ECOLE DU BREUIL Route de La Ferme - 75012 Paris 01 53 66 14 00 www.ecoledubreuil.fr BURJ AL ARAB Jumeirah St - Dubai +971 4 301 7777

153

Addresses__Dec19.indd 153

12/6/19 6:15 PM


Wellbeing and leisure / Bien-être et loisirs

MAISON - HOME SHOPPING RESTOFAIR DUBAI Near Miracle Garden, Al Barsha South 3, Dubai +971 4 333 5474 www.restofair.ae BIEN ÊTRE - WELLBEING PEARLS OF THE EMIRATES info@pearlsoftheemirates.com Social media: #pearlsoftheemirates www.pearsoftheemirates.com

VOTRE PUBLICITÉ DANS MADAME MAGAZINE YOUR ADVERTISING IN MADAME MAGAZINE CONTACT:

advertising@madame-magazine.com +971 5 56 11 62 42

154

Addresses__Dec19.indd 154

12/6/19 6:15 PM


Madame M A G A Z I N E

Le Guide des Emirats

Addresses__Dec19.indd 155

2019/ 20

12/6/19 6:30 PM


HOTELS HOTELS HOTELS &&RESTAURANTS &RESTAURANTS RESTAURANTS SUPPLIES SUPPLIES SUPPLIES

Now Now Nowopen open opento to topublic public public

04 04 04 333 333 333 5474 5474 5474

Near Near Near Dubai Dubai Dubai Miracle Miracle Miracle Garden Garden Garden restofair@rakrestofair.ae restofair@rakrestofair.ae restofair@rakrestofair.ae www.restofair.ae www.restofair.ae www.restofair.ae Addresses__Dec19.indd 156

12/6/19 6:15 PM

Profile for catherine gilbert

Madame December 2019  

Madame December 2019  

Advertisement