Page 1

MADAME MAGAZINE

Madame M A G A Z I N E

DE C E MBRE 2014 DE C E MBE R 2014

PORTRAITS Thierry Wasser, le Nez de Guerlain VOYAGES Nepal - Bali Recettes de fÂ?tes Festive recipes Decembre 2014- December 2014

GUGGENHEIM Seeing Through Light __MADAME COVER_DEC14.indd 1

12/7/14 10:20 PM


ADs_OCT14.indd 2

10/13/14 11:31 AM


OWNER & C.E.O. Catherine GILBERT REDACTION – EDITORIAL Rédactrice en chef – Editor-in-Chief Christel de NOBLET Assistante de rédaction Céline BENOISTE Journalistes - journalists Marc d’ANGLURE Corinne BERTACCO Marina de BLONAY Pierre BROWAEYS Judith Comyn Sandrine GELEIJNS Bénédicte GIMONNET Valérie HARZIC WARD Eva Izabella LEVESQUE Laura Marie Clothilde MONAT Henriane MOURGUE-D’ALGUE Marie NAUDON Christel de NOBLET Danièle ROUILLAC Cécile de la RUELLE Traductions - Translations Christine BRAZEAU-BODART Judith COMYN Hélène HEIN Joëlle VIVES Food photographer Irene MOURANI Dessin - Drawing Sabine BLANCHARD PUBLICITE -ADVERTISING Directrice commerciale – Sales manager Isabelle QUESTEL isabelle@madame-magazine.com Ventes - Sales Erika LAHSSINI (Dubai) Joëlle VIVES (Abu Dhabi) advertising@madame-magazine.com Communication & PR Johan GILBERT johan@madame-magazine.com Nous contacter-contact us: E.A.U. / U.A.E. H3J FZ LLC Office 430, Building B Al Saaha Offices – Souk Al Bahar Old Town Island – Burj Khalifa District P.O. Box 487177, DUBAI – U.A.E. Tel: +971 55 611 62 42 / +971 55 35 45 207 FRANCE: MADAME MAGAZINE 13 place des tilleuls, 60680 JONQUIERES contact@madame-magazine.com Tel: +33 621 17 44 93

DECEMBRE 2014 DECEMBER 2014

EDITO Décembre, le temps du partage Avec les fêtes, vient une forme de gaité, de légèreté dans l’air, l’envie de partager des moments heureux en famille ou entre amis. L’âme s’élance au son des notes de piano sous les mains virtuoses de Ioannis Potamousis, les bouts de choux montent sur les genoux des grands pour se faire lire des histoires. On échange des cadeaux, quelques dattes, providences des peuples du désert… On partage une expo comme celle sur le Maroc contemporain à l’Institut du Monde Arabe à Paris, une expérience comme la visite du Central Bank Museum d’Abu Dhabi ou une rencontre comme cette discussion avec Thierry Wasser, Nez chez Guerlain. Ce mois-ci, avec Madame Magazine, célébrez vous aussi le temps du partage! Joyeuses fêtes!

December, the time of sharing With the holidays comes happiness and frivolity in the air, the desire to share peaceful moments with family or friends. The soul soars to the sound of the piano in the hands of virtuosos Ioannis Potamousis. Children climb on the knees of the elders to listen to stories. We share gifts, some dates, providences of t he peoples of t he desert... We share an exhibition like the one of the Arab World Institute in Paris about the contemporary Morocco, an experience like visiting the Central Bank Museum in Abu Dhabi or an encounter as this discussion with T h ier r y Wasser, Guerlain Nose. In December, Madame Magazine celebrates with you, the time of sharing! Happy Holidays!

Conception Graphique Anton Cruz

Distribution

Catherine GILBERT

Directrice générale / Managing Director

MADAME MAGAZINE

Impression / Printing Masar Printing & Publishing

Madame M A G A Z I N E

DE C E MBRE 2014 DE C E MBE R 2014

Aimez-nous sur facebook – Like us on facebook “Madame Magazine”

A Publication by  

PORTRAITS Thierry Wasser, le Nez de Guerlain

H3J H3J

VOYAGES Nepal - Bali

FZ LLC FZ LLC Magazine online sur www.madame-magazine.com

__EDITO_DEC14.indd 1

Retrouvez votre magazine en ligne sur Read your magazine online www.madame-magazine.com

Decembre 2014- December 2014

Copyright: "All rights reserved. No part of this publication may be reproduced without w r it ten per m ission f rom t he publ isher ".

Recettes de ftes Festive recipes

GUGGENHEIM Seeing Through Light __MADAME COVER_DEC14.indd 1

12/7/14 10:20 PM

Plakinger’s black dress Photographer: Björn Giesbrecht Model: Vlada Willow from Modelwerk Agency

12/8/14 11:28 PM


SOMMAIRE / CONTENT

92 110

20 52

64 CULTURE

4 News de luxe 18 BOOK CORNER 20 GUGGENHEIM ABU DHABI Seeing through light 34 MAROC CONTEMPORAIN 38 HISTORY OF DESIGN 40 AGENDA CULTUREL Cultural agenda

98 LA VIE EN VERT Life in green SOLARIMPULSE 104 DESIGN LA FRENCH TOUCH AUX EAU The French touch in the UAE 110 SORBONNE ABU DHABI Remise de diplômes forte en symboles A symbolic graduation ceremony

TENDANCES – TRENDS

EVASION – ESCAPING

42 INTERVIEW Thierry Wasser 48 SUCCESS STORY Vuitton 52 FASHION WEEK MIDDLE EAST 56 HIGH TECH 59 Madame 60 Shopping de Noël Christmas Shopping

LA VIE DANS LE GOLFE LIFE IN THE GULF 64 ALL YOU NEED IS LOVE Interview Stuart Cameron 70 CENTRAL BANK MUSEUM 78 LA DATTE DANS TOUS SES ETATS Date in all its states 84 IOANNIS POTAMOUSIS Portrait of a pianist 92 L’OR BLEU Blue gold 2

__CONTENT_DEC14.indd 2

116 BALI 126 NEPAL

MAISON – HOME

132 BON APPÉTIT MADAME Canard et foie gras Duck and foie gras 136 YANNICK ALLENO 138 KEVIN LOPES 140 RECETTE DE NOËL Christmas recipes Saint Honoré exotique Exotic Saint Honoré

BIEN-ÊTRE ET LOISIRS WELLBEING AND LEISURE

F r

144 MIEUX VIVRE Better life 148 BeSafe 152 RÉGIME MATRIMONIAL 156 SUBSCRIPTION FORM 158 ADRESSES ADDRESSES

B

12/8/14 11:28 PM


I HAVE TWO PASSPORTS, ONE TO DISCOVER THE WORLD THE OTHER TO ENJOY IT

RCS 602 036 444 / © Dewandra Djelantik -

— Pullman • Paris Eiffel Tower —

Free nights and stays but also guaranteed availability, room upgrade, late check-out. Benefits and conditions: WWW.ACCORHOTELS.COM/LECLUB

__CONTENT_DEC14.indd 3

12/2015

The card that makes all the difference

12/8/14 11:28 PM


News

News de luxe deCeMBeR 2014

Aston MArtin présente lA lAgondA tArAf

Aston MArtin reveAls lAgondA super sAloon in Middle eAst

Dr Andy Palmer, PDG d’Aston Martin, a dévoilé la magnifique nouvelle super berline Lagonda. Dr Palmer a révélé que la Lagonda, série strictement limitée, initialement destinée uniquement aux clients du Moyen-Orient, sera connue sous le nom Lagonda Taraf sur ce marché. Le retour de Lagonda entre dans le sillage d’autres projets d’Aston Martin au cours de ces dernières années, comme les One-77 hypercar, V12 Zagato et CC100 Speedster Concept l’année dernière. La nouvelle berline s’inspire de la très convoitée Lagonda de 1976 conçue par William Villes et reprend un grand nombre des techniques d’ingénierie de pointe vues dans les voitures sportives récentes d’Aston Martin comme l’utilisation de panneaux de carrosserie en fibre de carbone.

Aston Martin CEO, Dr Andy Palmer, has unveiled the luxury British brand’s stunning new Lagonda super saloon. Dr Palmer revealed that the Lagonda, which is being built in a strictly limited small series, initially only for customers in the Middle East, will be known as the Lagonda Taraf in that market. The return of Lagonda follows in the wake of other headline-grabbing projects by Aston Martin in recent years such as the creation of the One-77 hypercar, V12 Zagato and last year’s CC100 Speedster Concept. The new saloon draws inspiration from the highly sought-after William Towns-designed Lagonda of 1976 and features many of the same cutting edge engineering techniques seen in modern Aston Martin sports cars such as the use of carbon fibre body panels.

4

NEWS_DEC14.indd 4

12/8/14 11:25 PM


News

5

NEWS_DEC14.indd 5

12/8/14 11:25 PM


News

FREDERIQUE CONSTANT DIXIÈME ANNIVERSAIRE DE HEART BEAT MANUFACTURE

FREDERIQUE CONSTANT TEN YEARS OF HEART BEAT MANUFACTURE

Après le succès rencontré par le premier calibre Heart Beat Manufacture en 2004, Frédérique Constant a enrichi chaque année la gamme avec un nouveau mouvement. Certains éléments ne changent pas, à l’image de l’ouverture emblématique pratiquée sur le cadran à 6 heures, mais de nouvelles caractéristiques apparaissent. En 2014, Frédérique Constant présente le nouveau calibre Heart Beat FC-945 Silicium, optimisé en termes de fiabilité, de longévité et d’excellence technique pure. Il a fallu deux ans au département Recherche et Développement pour concevoir, développer et perfectionner les 126 composants contenus dans le tout nouveau calibre Heart Beat Manufacture.

Following the success of the launch of the first Heart Beat Manufacture Calibre in 2004, Frédérique Constant has presented every year an additional version to its Heart Beat Manufacture range. Some features remained constant, such as the signature aperture, perfectly centred at the 6 o’clock position. In 2014, Frédérique Constant introduces the new FC-945 Silicium Heart Beat Calibre, improved in terms of reliability, durability and pure technical excellence. It took two years, to the R&D Department to design, develop and improve the 126 components contained in the all-new Heart Beat Manufacture.

6

NEWS_DEC14.indd 6

12/8/14 11:26 PM


News

SNOW-WHITE

MOH 2263.2.9.30.12.14

SMILE

*con

5 dition 201 r e i v s de l’ offre 04 5 jan 4298288, valable jusqu’au 1 languages: French, Russian, English, German, Spanish.

www.versaillesdentalclinic.com - Email: info@versaillesdentalclinic.com Tel. +971 4 429 8288 - Emergency 800 3433, 7/7, 08:00AM - to midnight , Follow us on: NEWS_DEC14.indd 7

12/8/14 11:26 PM


News Cities: une boutique pour parCourir le monde

Cities: travel the world, within one spaCe

«Cities», la boutique de design et d’accessoires pour la maison qui a ouvert ses portes en 2006 à Riyad en Arabie Saoudite, vient de lancer son deuxième showroom à “The Galleria”, le nouveau centre commercial du quartier résidentiel de Jumeirah 1 à Dubaï. «Cities» est une boutique unique qui abrite des produits créatifs d’art de vivre, d’art et de design sous un seul et même toit. Chaque pièce de la collection «Cities» est sélectionnée auprès de talents internationaux du Moyen-Orient et des quatre coins du monde, à l’occasion des plus importantes expositions de design.

Renowned design and home accessories boutique “Cities”, which first opened its doors in 2006 in Riyadh, Saudi Arabia, has just launched its second showroom in ‘The Galleria’ Mall, in the exclusive residential area of Jumeirah 1 in Dubai. “Cities” is a unique boutique that houses creative lifestyle, art and modern design products all under one roof. Every piece within the Cities’ collection is handpicked and selected from a variety of International and Middle Eastern talents sourced from around the world and at some of the leading design shows and exhibitions.

For more information, please visit www.citiesdubai.com

emaar dévoile le burj Club, une salle de fitness et bienêtre très exClusive

emaar unveils the burj Club, a highly exClusive fitness and wellness retreat.

Annoncé comme le plus exclusif des spas et clubs de fitness et bien-être de Dubaï, le Burj Club a ouvert ses portes à Downtown Dubaï. Adjacent au Burj K h a l i fa, le plus h aut bâtiment du monde, le Bu r j club promet des installations et des services su r mesu re pou r u ne clientèle exigeante. Conçu sur cinq niveaux avec une vue imprenable sur Les Fontaines de Dubaï et Downtwn, l’installation de 6320 m2 comprend un centre complet de fitness richement équipé, un spa de classe mondiale, un «bar à jus» et une piscine sur le toit.

Billed as Dubai’s most exclusive fitness, spa and wellness destination, The Burj Club has opened its doors in Downtown Dubai. Adjacent to Burj Khalifa, the world’s tallest building, The Burj Club promises state-of-the-art facilities and bespoke services for only the most discerning clientele. Designed over five levels with stunning views of The Dubai Fountain and the Downtown Dubai skyline, the 6,320 square metre facility comprises a c ompr e he n sive a nd stylishly equipped fitness centre, a world-class spa, Juice Bar, and rooftop swimming pool.

8

NEWS_DEC14.indd 8

12/8/14 11:26 PM


MOH N째 MH39900

News

NEWS_DEC14.indd 9

12/8/14 11:26 PM


News eVIaN+KeNZo

eVIaN+KeNZo

Les directeurs de la création de Kenzo, Carol Lim et Humberto Leon se sont associés à evian® pour créer une bouteille unique, au dessin naturellement joyeux et mystérieux. L’œuvre énigmatique et baroque de l’artiste et réalisateur David Lynch a influencé les collections hommes et femmes KENZO Automne-Hiver 2014 et c’est dans le même esprit que la bouteille se pare d’un motif appelé «Broken Floor», jouant avec l’idée d’éléments qui se déplacent. Disponible au Moyen-Orient dans des restaurants et points de ventes sélectionnés.

KENZO’s Creative Directors, Carol Lim and Humberto Leon have united with evian® to convey their graphic, intimate vision for a unique, one-of-a-kind bottle. The mysterious and strange œuvre of artist and director David Lynch influenced the KENZO Fall-Winter 2014 collections for men and women and it is in this vein that the bottle’s motif features a broken floor pattern, toying with the idea of shifting the elements. Available in the Middle East in selected restaurants and retailers.

Nespresso Maragogype

Nespresso Maragogype

Lors d’un événement exclusif, Nespresso a accueilli une centaine de membres du Club Nespresso pour une soirée très spéciale qui a permis à certains des plus grands connaisseurs de café des EAU d’acheter une édition limitée de café et d’en apprendre davantage sur l’histoire derrière la fève Maragogype. Ce fut également l’occasion pour Nespresso de présenter un nouveau partenariat avec le fabricant de verres de luxe autrichien, Riedel. Les deux tasses de verre de la collection Reveal rehaussent la saveur du café et contribuent à offrir aux amateurs la tasse parfaite pour libérer l’arôme du café - une combinaison idéale avec la Réserve Maragogype Grand Cru spécial.

During an exclusive event, Nespresso welcomed approximately 100 of its top Nespresso Club Members for a very special evening that gave some of the UAE’s biggest coffee connoisseurs the chance to purchase a limited edition coffee and learn more about the story behind the Maragogype bean. The launch of the Special Reserve Maragogype Grand Cru also saw Nespresso introduce a new partnership with Austrian luxury glass manufacturer, Riedel. The two glass cups of the Reveal collection enhance the flavour of the coffee and help to provide coffee enthusiasts with the perfect cup to release the coffee aroma and elevate the overall taste – an ideal combination with the Special Reserve Maragogype Grand Cru.

10

NEWS_DEC14.indd 10

12/8/14 11:27 PM


NEWS_DEC14.indd 11

12/8/14 11:27 PM


News

NOUVEAU SOUQ À WAFI MALL Le souq Khan Murjan a ouvert ses portes en novembre. Trouvant son inspiration d’origine dans le souq de Bagdad, il propose une palette d’artisans du monde entier dans ses magasins permanents. Les visiteurs auront l’occasion de voir les tisserands fabriquer des tapis persans, des souffleurs de verre, des sculpteurs de bois et de cuivre. Un lieu de mise en valeur du savoir-faire des artisans.

LE NOUVEAU RENAULT CAPTUR LANCÉ À DUBAÏ PAR DEUX PILOTES DE F1 Le Renault Captur, nouveau véhicule «multi-segments» urbain du constructeur français, a été présenté hier à Dubaï en amont de son lancement dans la région du Golfe. Deux pilotes de Formule Un propulsés par Renault ont participé à l’événement : Romain Grosjean et Pastor Maldonado. Le Captur s’inscrit dans le renouvellement d’image entrepris récemment par Renault, et marque la toute dernière offensive du Losange sur le terrain du design. Avec cette nouvelle voiture, le constructeur tricolore parvient à rassembler le meilleur de trois mondes bien différents : la ligne expressive et le poste de conduite caractéristiques d’un SUV, l’espace intérieur et la modularité d’un véhicule « multi-usages », ainsi que la souplesse et le plaisir au volant offerts par une berline compacte.

NEW SOUK IN WAFI MALL The Khan Murjan Souk opened its doors in November. Inspired by 14th century original Souk in Baghdad, it has expanded its selection of offerings by inviting artisans from around the world to set up permanent shops. Visitors get a chance to see weavers creating Persian carpets, glassblowers, wood weavers and copper makers. A celebration of authentic artisanal skills.

FORMULA ONE DRIVERS UNVEIL NEW RENAULT CAPTUR IN DUBAÏ The Renault Captur, the new French manufacturer’s urban crossover vehicle, has been unveiled yesterday in Dubai ahead of its introduction throughout the Gulf region in the presence of Renault-powered Formula One drivers Romain Grosjean and Pastor Maldonado. Coming in the wake of the brand image’s renewal, the Captur marks the next step-up in Renault’s design offensive. Through Captur, the diamond brand delivers the best of three different worlds: the expressive styling and driving position of an SUV, the cabin space and modular interior of an MPV, the agility and driving enjoyment of a compact hatchback.

12

NEWS_DEC14.indd 12

12/8/14 11:27 PM


RENAULT CAPTUR AD-Eng-Madame-168x225mm.pdf

1

11/20/14

6:51 PM

News

13

NEWS_DEC14.indd 13

12/8/14 11:27 PM


News

Sting au EmiratES airlinE Dubai Jazz FEStival® 2015

Sting to HEaDlinE EmiratES airlinE Dubai Jazz FEStival® 2015

Sting, l’artiste aux seize Grammy awards sera la vedette du Emirates Airline Dubai Jazz Festival® 2015, le 26 février, dans ce qui promet d’être l’un des concerts les plus attendus aux Émirats Arabes Unis l’année prochaine. Sting chantera les plus grands succès de sa carrière solo dont “Desert Rose”, “Englishman in New York” ainsi que certains des classiques les plus populaires de Police comme “Message In A Bottle”, titre qui a aidé le groupe à assurer sa place dans le Rock and Roll Hall of Fame en 2003. Les billets pour Emirates Airline Dubai Jazz Festival® 2015 sont exclusivement disponibles sur www.ticketmaster.ae ou en appelant le 800 -TM- EAU. Pour le programme complet et autres informations visitez www.dubaijazzfest.com

Sixteen-time Grammy award-winning musician Sting will headline the Emirates Airline Dubai Jazz Festival® 2015 on February 26 in what promises to be one of the most eagerly anticipated gigs for UAE audiences next year. St ing wi ll perform many of his g reatest hits i nclud i ng ‘Deser t Rose’, ‘Engl ish man i n New York’ from his solo career as well as some of The Police’s most popular classics ‘Message In A Bottle’ which helped the band to secure a place in The Rock And Roll Hall of Fame in 2003. Tickets for Emirates Airline Dubai Jazz Festival® 2015 are exclusively available on www.ticketmaster.ae or by calling 800-TM-UAE. For full program and other information visit www.dubaijazzfest.com

14

NEWS_DEC14.indd 14

12/8/14 11:27 PM


News

NEWS_DEC14.indd 15

12/8/14 11:27 PM


News

VICTORINOX LANCE I.N.O.X. UNE MONTRE FORGÉE POUR RÉSISTER

VICTORINOX LAUNCHES I.N.O.X. ‘FORGED TO RESIST’ WATCH

Ahmed Seddiqi & Sons, le premier distributeur de montres suisses aux EAU, a célébré le 130ème anniversaire de Victorinox Swiss Army, avec le lancement de la montre I.N.O.X. Imposant de nouvelles règles sur la résistance, I.N.O.X. est testée pour être capable de résister au passage d’un camion de 25 tonnes, aux chocs thermiques de -57° à +71°C, à la corrosion par le sel, aux attaques chimiques, à une chute de 10 mètres sur une surface en béton, à l’exposition à une flamme à une distance de 5 mm pendant plus d’une minute soit une température de +1 200°C, au froid glacial et cette montre extraordinaire sortira indemne après deux heures dans une machine à laver.

Ahmed Seddiqi & Sons, the leading retailer of Swiss timepieces across the UAE, celebrated 130th anniversary of Victorinox Swiss Army, with the launch of I.N.O.X timepiece Imposing new rules on resistance, I.N.O.X. is tested to be capable to resist being driven over by a truck weighing 25 tons, temperatures shocks from -57 ° to +71°C, salt spray corrosion or chemical attacks, a fall of 10 meters onto a smooth concrete surface, exposure to a flame at a distance of 5mm for more than one minute which corresponds to a temperature of +1,200°C, glacial cold and this extraordinary watch will emerge unscathed after two hours in a washing machine.

16

NEWS_DEC14.indd 16

12/8/14 11:27 PM


News

NEWS_NOV14.indd 7

11/8/14 9:16 PM


LE COIN DU BIBLIOPHILE BOOK CORNER Noël oblige, notre rubrique livre est pour le mois de décembre consacrée aux enfants. Madame Magazine suggère à ses plus jeunes lecteurs de découvrir une toute récente et toute petite maison d’édition...

JOyEUx NOEL Et BON aNNIvERsaIRE axaN! Christel de Noblet «Quand on est jeune, on a des matins triomphants» écrit Victor Hugo dans un poème qui semble avoir été écrit pour Axelle Beaussant, 24 ans, férue de livres et pleine de projets. Cette très jeune éditrice a, dans sa besace, un parcours universitaire un peu hétéroclite. Pendant deux ans, elle explore les arcanes du droit, puis quitte la poussière du code civil pour une bi-licence en Lettres et Sciences polit iques à A ngers. Trouvant l’hexagone trop petit et curieuse de la vie, elle part un an en Suisse faire de la théologie et de la philosophie. De retour en France, après cet interlude helvétique, elle décroche une première année de Master spécialisé dans l’Edition puis une seconde année en Lettres Modernes à la Sorbonne, celle qui a les deux pieds en bord de Seine, pas l’autre. Durant ses années d’études, elle rencontre Anne d’Alançon et les deux étudiantes se lient d’amitié. Axelle raconte: «Avec Anne, nous avons décidé de monter une petite maison d’édition pour deux raisons: que nos histoires soient publiées et pour nous occuper nous mêmes d’un livre de A à Z (mise en page, illustration, choix de l’imprimeur...)». Les éditions Axan vont cette année

fêter leur un an à Noël et les deux fondatrices espèrent qu’elles ne vont pas s’arrêter en si bon chemin. «Nous avons des projets pour faire évoluer la structure. Cette maison est pour toutes les deux une passion dans laquelle nous nous investissons à côté de notre travail.» Cet te toute jeune maison d’édition a pour l’instant deux titres à son catalogue. Le premier, RAPLAPLA... etcetera! raconte au très jeune lecteur l’histoire de Raplapla, un petit panda maladroit qui se découvre un jour un talent de dessinateur! Ses histoires nous ent raînent dans d’incroyables aventures africaines où l’on rencontre Arc-en-Ciel, la très grande girafe,

des hippos qui chantent, un petit crocodile qui perd ses dents et se met à zozoter et Zip la tortue qui empêche tout l’Océan de dormir la nuit car elle a peur du noir! Un livre accompagné d’un livre-audio et d’un album de coloriage. Avec Les aventures capillaires d’Alfie la souris, les lecteurs de 7 à 10 ans, plus aguerris que les précédents, vont découvrir comment une toute petite souris réussit à coiffer le roi des animaux … Petit livre malin, il est complété d’un lexique des mots compliqués! Deux livres amusants et un joli projet à encourager! Pou r c om m a nde r c e s l iv r e s: editionsaxan.com

18

BOOK CORNER_DEC14.indd 18

12/8/14 11:25 PM


Culture

With Christmas just around the corner, our book corner is dedicated this month to our young readers. Everyone knows the famous magazine of the National Geographic Society and its easily recognizable yellow border. Published continuously since its first issue in 1888, it is now a real institution. But did you know that the children have their own issue?

NatioNal GeoGraphic Kids MaGaziNe. aGes 6-12 Photos© National Geographic Nothing makes learning for children more fun than blending nature and science with cool and colorful photos of the things they love – animals. National Geographic Kids Magazine does just that. With ten issues per year, young curious will learn how animals of all shapes and sizes live, eat and interact in the wild. These educational magazines are full of beautiful photographs zooming in on exotic animals in their natural habitats,

and include interesting write-ups on how different parts of the Earth work together to make everything children see on a daily basis with their own eyes. Open to the world, National Geographic Kids offers as well stories of kids from different cultures around the world. Last, but not least, these magazines also have educational science discovery articles and illustrations that will have k ids say i ng, “wow” a nd wanting to explore some more!

NatioNal GeoGraphic little Kids MaGaziNe Cute and fuzzy baby animals mix with toddlers like bees are attracted to brightly colored flowers. This is why the National Geographic Little Kids Magazine is so perfect for younger children ages 3 to 6. This little kids’ magazine features photos and short stories on how the adorable baby animals featured grow up – connecting toddlers to their own personal growing stories. Parents can snuggle up with their

children and read the magazine together; helping to enrich little minds with fun knowledge about different animals they may see every day in the backyard or on walks in the park, as well as exotic animals seen in zoos. Once read, the photos in the magazine can also be used for room decorations or craft projects. Two good children subscriptions to offer for Christmas to do like the grown up! 19

BOOK CORNER_DEC14.indd 19

12/8/14 11:25 PM


SEEING THROUGH LIGHT

A la découverte de la collection du Guggenheim Abu Dhabi Celestial - Barthi Kher

Bénédicte Gimonnet Pour la toute première fois dans la capitale, le Guggenheim Abu Dhabi (GAD) qui devrait être achevé en 2017, nous fait découvrir du 5 Novembre 2014 au 19 Janvier 2015, une partie de ses œuvres au travers de l’exposition “Seeing Through Light: Selections from the Guggenheim Abu Dhabi”, à Manarat Al Saadiyat. Cette exposition introduit la collection du futur musée et « va la tester auprès du public grâce au thème accessible et universel de la lumière, thème particulièrement pertinent dans

cette région », explique Susan Davidson, conservateur en chef du Salomon R. Guggenheim Museum. “Nous souhaitons voir comment va réagir le public. Nous avons pour cela choisi avec soin 17 œuvres parmi les 200 de la collection du GAD, et emprunté deux pièces au Salomon R Guggenheim Museum à NY (Larry Bell et Dan Flavin)”. Seeing Through Light offre une palette intéressante d’œuvres d’art moderne et contemporain des années 60 à

20

GUGGENHEIM ABU DHABI_DEC14.indd 20

12/8/14 11:20 PM


Culture

SEEING THROUGH LIGHT

An insight into the Guggenheim Abu Dhabi Collection

For the very first time in the capital, the Guggenheim Abu Dhabi (GAD) expected to be completed in 2017, uncovers from November 5, 2014 to January 19, 2015, parts of its collection with the exhibition “Seeing Through Light: Selections from the GAD”, in Manarat Al Saadiyat. The show will introduce and “test the future museum’s curatorial vision through the accessible and universal theme of light that finds resonance in this particular region”, says Susan Davidson, Senior curator, Salomon

R. Guggenheim Museum. “And we want to see how the public will respond to it. We carefully selected 17 pieces from the GAD collection that includes 200 pieces so far, and we have 2 loans from the Salomon R Guggenheim Museum in NY (Larry Bell and Dan Flavin’s pieces)”. Seeing Through Light delivers a remarkable display of modern and contemporary art, from the 60’s until today, examining the exciting theme of light within a

21

GUGGENHEIM ABU DHABI_DEC14.indd 21

12/8/14 11:20 PM


Culture

Angela Bulloch,2002 - 6 Chains Permutation B

Heinz Mack, 1964-1966

nos jours. Cette exposition examine le thème captivant de la lumière au travers d’un large éventail de styles, cultures et médiums (vidéo, peinture, sculpture, installation), le tout autour de cinq sections: la lumière Activée, Céleste, Perceptuelle, Réfléchie et Transcendantale. Maisa Al Quassimi, directrice des programmes du GAD, Abu Dhabi Tourism & Culture Authority explique en effet que “la richesse et la flexibilité de ce thème sont particulièrement pertinente au travers des différentes cultures et époques». L’exposition débute avec l’œuvre laiteuse, douce et calme de Robert Irwin, Untitled, 1967-1968, avec ses ombres portées subtilement sur le mur. Elle donne tout de suite le ton de la première section sur «la Lumière Perceptuelle». Nous ne comprenons pas vraiment ce que nous voyons d’un premier abord et notre perception visuelle est remise en question. Afin de comprendre pleinement l’intérêt des cinq premières œuvres, le visiteur doit quitter « sa peau» de

Samia Halabi, 1970 - Yellow Spiral

wide range of styles, cultures and media (video, painting, sculpture, installations) around five sections: Activated, Celestial, Perceptual, Reflected and Transcendent. Maisa Al Quassimi, programmes manager, GAD, Abu Dhabi Tourism & Culture Authority explains: “The richness and flexibility of this theme are of particular relevance across cultures and time periods”. The soft and quiet white piece of Robert Irwin, Untitled, 1967-1968, casting a delicate shadow on the wall definitely sets the tone to the show, in its first section Perceptual Light. We don’t really understand what we

22

GUGGENHEIM ABU DHABI_DEC14.indd 22

12/8/14 11:21 PM


Culture

spectateur de 2014 et revenir plus de 50 ans en arrière. C’est en effet le seul moyen de comprendre les expériences radicales des artistes de Los Angeles (Doug Wheeler, Robert Irwin, Larry Bell: mouvement artistique de “Light and Space Art”) ou New York (Dan Flavin, Keith Sonnier) de cette époque. Ils utilisaient en effet des matériaux complètement novateurs (pour l’époque) comme le néon, le verre et les tubes fluorescents: la Lumière est alors devenue un médium artistique viable et «l’Art de la Lumière» est né. N’oubliez surtout pas d’entrer sur votre gauche dans la pièce où vous pourrez découvrir l’œuvre sublime de Doug Wheeler, Untitled, 1968. «L’œuvre-environnement» est en fait la totalité de la pièce sombre qui est éclairée délicatement par un pâle et fantomatique carré en Néon. “On se perd soi-même à l’intérieur» remarque Sasha Kalter-Wasserman, assistante conservateur pour le projet du GAD. Cette pièce vous transporte dans un autre monde, en apesanteur. C’est en entrant dans la section de la «Lumière Réfléchie » que vous découvrez le travail des artistes touchés par la beauté mystique, utilisant l’ombre et la

see and our perceptual abilities are already challenged. To grasp fully the relevance of the first five pieces, the viewer must quit his “2014 mind” and travel back in the 60’s. It is the only way to figure out the radical work that artists from LA (Doug Wheeler, Robert Irwin, Larry Bell: “Light and Space Art” movement) or NY (Dan Flavin, Keith Sonnier) were experimenting at that time, using innovative materials such as neon, glass and fluorescent tubes: Light became a viable artistic medium and Light Art was born. Don’t forget to enter the room on your left where you can experience Doug Wheeler’s sublime environmental piece, Untitled, 1968. The entire dark room is the piece and is subtly lit by a pale ghostly square UV neon. “You lose yourself into it” says Sasha Kalter-Wasserman, Assistant curator, GAD project. It transports you in a realm where you seem to float. When you enter the Reflected Light section, you discover the work of artists touched by mystical beauty, using light and shadow as means to deliver a meditative and contemplative piece. Inspired by the Sufi poet Rumi, Algerian Rachid Koraichi’s “Path of Rose” is

Ghada Amer, 2012 The Words I love the most 2

23

GUGGENHEIM ABU DHABI_DEC14.indd 23

12/8/14 11:22 PM


Culture

lumière comme support méditatif voire contemplatif. Inspiré par le poète soufie Rumi, le «Chemin des roses» de l’artiste algérien Rachid Koraichi est une œuvre d’ordre spirituel, avec ses sculptures appelées “signes personnages” accrochées au mur et leurs multiples ombres réfléchies. Cette œuvre entre en discussion avec celles des deux artistes du Group Zero (années 60 et 70): les six sculptures «totems» de Heinz Mack et la sphère “Hängende Lichtkugel” d’Otto Pienne qui exécute une danse de lumières aux formes organiques sur les murs de la pièce environnante. La sphère en bronze de Ghada Amer, “Words I love the most” et ses ombres reflétées sur le sol, devient le lien avec la section sur la «Lumière Transcendantale». Sur les murs autour sont accrochés les 4 tableaux des artistes Monir Shahroudy Farmanfarmaian, Samia Halaby, Y.Z Kami et Shirazeh Houshiary, qui utilisent la lumière comme une expérience sensorielle et introspective. Inspirée par le Soufisme, l’œuvre spirituelle de Y.Z Kami, “Endless Prayers XIII”, faite de collages concentriques, suggère un dôme, toit symbolique qui unit les religions. Le

a spiritual piece of “signes personnages” mounted on wall, casting multiple shadows. It responds to the piece of two “Zero Group” artists (60’s and 70’s), Heinz Mack’s six Stelae sculptures and Otto Pienne’s sphere “ Hängende Lichtkugel” that executes a dance of lights radiating organic patterns on the surrounded walls. Ghada Amer’s bronze Sphere, “Words I love the most” and her reflected shadow on the floor is the link with the Transcendental Light Section. On the walls are 4 art works from artists Monir Shahroudy Farmanfarmaian, Samia Halaby, Y.Z Kami and Shirazeh Houshiary who depict light as a sensory experience for self-reflection. Inspired by Sufism, Y.Z Kami’s spiritual concentric collage piece, “Endless Prayers XIII” suggests a dome,

Irwin - Untitled, 196 7-68

Farmanfarmaian

Ghada Amer, 2012 - The Words I love the most 2 - detail

24

GUGGENHEIM ABU DHABI_DEC14.indd 24

12/8/14 11:23 PM


Culture

Rachid Koraichi, 1995-2005 - Path of Roses 2

tableau “Luminous Darkness” de Shiriazeh Houshiary nous invite à un voyage intérieur tout en contemplant un halo d’un jaune subtil émergeant de la toile blanche. Dans la partie de la «Lumière Activée», les blocs minimalistes de couleurs d’Angela Bulloch, “6 chains: Permutation B (52:4-white)” semblent être en conversation avec l’installation musicale de Hassan Khan “Dom Tak Tak Dom Tak”. Avec l’installation du troisième artiste Rafael Lozano-Hemmer “Pulse Corniche for Abu Dhabi” (qui aura lieu en Janvier sur la Corniche d’Abu Dhabi), ces trois artistes conceptuels se reposent sur la technologie pour activer la lumière de façon ludique, en étendant le champs perceptuel au-delà du champs purement visuel. La dernière partie de l’exposition consacrée à «la Lumière Céleste » rassemble des artistes intéressés par

symbolic roof that unites religions. Shiriazeh Houshiary’s “Luminous Darkness” invites us into introspection when contemplating the subtle yellow halo emerging from the White Canvas. In the Activated Light section, Angela Bulloch’s minimalist blocks of colours, “6 chains: Permutation B (52:4-white)” seems to be in conversation with the Hassan Khan’s music piece “Dom Tak Tak Dom Tak”. Along with Rafael Lozano-Hemmer, “Pulse Corniche for Abu Dhabi” installation (which will actually take place in January 2015 on Abu Dhabi’s Corniche), these three artists rely on advanced technology to activate light in a playful way, expanding the perceptual field beyond the purely visual. The exhibition’s concluding section Celestial Light gathers artists concerned with the contemplation of the

25

GUGGENHEIM ABU DHABI_DEC14.indd 25

12/8/14 11:23 PM


Kami

la contemplation de la lumière spatiale et de l’infini. Le polyptique monumental de Barthi Kher nous fait penser à la voûte céleste et le cosmos sans fin, tandis que l’artiste Song Dong nous rappelle que cette lumière est à jamais inatteignable, dans sa vidéo “Attraper des rayons de lune dans l’eau”. L’exposition Seeing Through Light s’achève de façon spectaculaire avec “La pièce infinie de miroirs – remplie de l’éclat de la vie » de Yayoi Kusama, une installation où le spectateur traverse un espace onirique et kaléidoscopique de lumières scintillantes qui se réfléchissent à l’infini dans l’eau et les miroirs. Seeing Through Light: Selections from the Guggenheim Abu Dhabi Museum continue jusqu’au 19 Janvier 2015. Cette exposition inclut également un programme de conférences, de cours et d’ateliers pour tous, petits et grands, l’opportunité de développer avec plaisir nos talents artistiques et créatifs.

spatial light and the infinite. Barthi Kher’s monumental quadriptych of broken mirrors conjures up the celestial vault and the endless cosmos, while Song Dong reminds us that celestial light is eternally unattainable in his video “Catching Moonbeams in Water”. The exhibition Seeing through Light ends with spectacular “Infinity Mirrored room-filled with the brilliance of Life” of Yayoi Kusama, an installation where the beholder takes on a journey through a dreamlike kaleidoscopic space of twinkling lights reflected in water and mirrors. Seeing Through Light: Selections from the Guggenheim Abu Dhabi Museum runs until January 19, 2015. It also includes a free program of compelling lectures, short courses and inspiring workshops for all (children from 6 years old, teens and adults), a fantast ic opportunity for you to develop with fun your artistic and creative talents...

www.saadiyatculturaldistrict.ae Pour faire une réservation, Téléphone: +971 2 657 5800 ou Courriel: manaratalsaadiyat@tcaabudhabi.ae

www.saadiyatculturaldistrict.ae To make a booking: Phone: +971 2 657 5800 or Email: manaratalsaadiyat@tcaabudhabi.ae

26

GUGGENHEIM ABU DHABI_DEC14.indd 26

12/8/14 11:23 PM


Culture

En convERSAtion AvEc tRoiS ARtiStES: in convERSAtion witH tHREE ARtiStS:

Shirazeh Houshiary, Angela Bulloch et Rachid Koraichi Peu avant l’inauguration Shirazeh Houshiary East Window Saint de l a A r t Fa i r d’A bu Martin in the Fields Dhabi, j’ai eu le privilège de rencont rer t rois artistes remarquables de l’exposition Seeing Through Light. L’artiste plasticienne S h i r a z eh Hou s h i a r y, l’a r t iste concept uel le Angela Bulloch et l’artiste plasticien Rachid Koraichi m’ont parlé avec passion de leurs œuvres respectives incluses dans la collection, en relation avec le thème universel de la lumière. Diplômée de Chelsea School of Art et nominée au Turner Prize en 1994, Shirazeh Houshiary est i r a n ien ne. E l le v it et travaille à Londres. Son tableau “Luminous Darkness” est une large toile blanche sur laquelle un halo éthéré jaune pâle apparaît lentement devant nous.

Just before t he Grand Opening of the Abu Dhabi Art Fair, I had the privilege to d iscuss w it h t h ree remarkable artists from the exhibition Seeing Through Light. Installation artist and sculptor Shirazeh Houshiary, Conceptual ar t ist A ngela Bulloch and Visual artist Rachid Koraichi explained with passion their piece in the collection in relation to the universal theme of light. Iranian Shirazeh Hou sh i a r y, g r adu ate from the Chelsea School of Art and nominee of the 1994 Turner Prize, lives and works in London. Her painting “Luminous Darkness” is a large white painting on canvas (Aquacryl with silverpoint and graphite) where an ethereal pale yellow halo appears slowly before us. 27

GUGGENHEIM ABU DHABI_DEC14.indd 27

12/8/14 11:24 PM


Shirazeh Houshiary - Eddy (anodized aluminium 2013) and echo (2013)

Madame Magazine - Shirazeh, votre œuvre nous parle d’intériorité et d’introspection. Pouvez vous nous expliquer le choix de votre titre «Luminous Darkness» qui est à la fois beau, paradoxal et ambigu? Shirazeh Houshiary - “Luminous Darkness” est le cœur de mon œuvre : les pensées et l’imagination sont toutes conçus dans l’obscurité. Notre esprit est sombre mais il a le désire de s’extérioriser et le besoin de quitter sa chambre noire pour communiquer avec d’autres êtres. Et cela devient ces deux mots : «l’obscurité lumineuse». Nous utilisons en fait les mots pour illuminer nos pensées et notre imagination, sinon ce serait le néant. MM - Comment souhaitez-vous que le spectateur réagisse face à votre œuvre?

Madame Magazine - Shirazeh, your piece in the collection is about interiority and introspection. Can you explain us your beautiful, yet ambiguous and paradoxical title “Luminous Darkness”? Shirazeh Houshiary - “Luminous Darkness” is the heart of my work: t houghts and imaginat ion are al l conceived inside darkness. The mind is dark but has a desire to express itself outside and has the need to leave its dark chamber to communicate with other human beings. Then it becomes two words: “Luminous Darkness”. We actually use words to give light to these thoughts and imagination, otherwise there would be nothing. MM - How do you want the beholder to engage with your work? SH - My work is universal and available to any human being with the ability to feel and open up. You don’t need to know any culture, words or language. My work is only about the felt experience, as philosopher Wittgenstein quoted “What can be shown cannot be said”. Presence (before the painting) is everything and it is wonderful to feel. MM - Why are words essential to your work, although very subtly written in pale yellow? SH: I use one word, sometimes two and I write and

Shirazeh Houshiary - Between

28

GUGGENHEIM ABU DHABI_DEC14.indd 28

12/8/14 11:24 PM


Culture

SH - Mon travail est universel et disponible à tout être qui a la possibilité de ressentir et de s’ouvrir. Vous n’avez pas besoin de connaître telle culture, tels mots ou tel langage. Mon travail doit juste être ressenti, tout comme le disait si bien le philosophe L. Wittgenstein : «Ce qui peut être montré ne peut être dit». Notre présence (devant l’œuvre) est essentielle et c’est formidable de ressentir. MM - Pourquoi les mots, pourtant subtilement écrits en jaune pâle, sont-ils si importants dans votre œuvre? SH - J’utilise en fait un seul mot, parfois deux. Je l’écris encore et encore sur la surface du tableau avec une telle délicatesse qu’il f lotte dans l’espace et devient éthéré. Je ne veux surtout pas utiliser le mot pour son sens, sa forme ou sa calligraphie. Je veux juste que la toile respire. Angela Bulloch est née au Canada et a étudié à Londres au prestigieux Goldsmith College. Nominée en 1997 pour le Turner Prize, elle vit et travaille actuellement à Berlin. Son œuvre minimaliste et conceptuelle présentée à l’exposition est une installation de «Boîtes de pixels» de couleurs ordonnées en rangées et s’intitule 6 Chains: Permutation B (52:4 – White). Angela Bulloch - Mercury and Venus

overwrite it with such a delicate pressure on the surface of the painting that it hovers in the space and becomes ethereal. I don’t want to use the word as a meaning, a shape, form or calligraphy. I want the surface of the painting to breathe.

Canadian born Angela Bullock works and lives in Berlin. She studied at Goldsmith College in London and was nominated for the Turner Prize in 1997. Her conceptual and minimalist piece 6 Chains: Permutation B (52:4 – White) is an installation of “Pixel Boxes” of color arranged in rows. M M - A ngela, i n you r work, science interweaves with art. From where does your obsession with systems and rules come from? Angela Bulloch - My work is about understanding the Angela Bulloch - Androika descending the staircase world around and analyzing it. The things that fascinate me within it, are examining st r uct ure, systems, r ules, hierarchies and power, which exist in many societies. It is part of a natural system to give an order to something and I like to use elements of code and system so that they become a kind of language.

Angela Bulloch - Smoke spheres

Angela Bulloch, 2008

29

GUGGENHEIM ABU DHABI_DEC14.indd 29

12/8/14 11:24 PM


Angela Bulloch - Progression de 8 pixels pervertis. Courtesy Galerie Micheline Szwajcer

MM - Dans votre travail, Angela, science et art s’entremêlent. D’où vient votre obsession pour les systèmes et les règles? Angela Bulloch: Comprendre le monde autour de moi et l’analyser est le centre de mon travail. Ce qui me fascine dans ce monde, c’est d’en examiner la structure, les systèmes, les règles, les hiérarchies et le pouvoir, qui existent du reste dans de nombreuses sociétés. Cela fait partie d’un système naturel de donner un ordre à quelque chose et j’aime justement utiliser ces éléments de code et systèmes pour en créer une sorte de langage. M M - Pou rquoi ut i l isez vous des for mes minimalistes dans votre œuvre? AB: C’est en fait le désire d’utiliser l’aspect le plus simple d’une matière, par exemple la lumière. C’est spécifiquement sa matérialité et sa simplicité que j’aime. J’ai conçu une boîte technologique vide: c’est un espace vacant, cadre qui contient une couleur que je peux contrôler et modifier grâce à son programme intégré.

MM - Why do you use minimalist forms in your work? AB - It is the desire to use the simplest kind of material, for example the light. This materiality and the simplicity of the material is what I like. I have made a technological box of nothing: it is an empty space, which is the frame that contains a color that I can control and change thanks to the program.

Angela Bullo ch 6 Chains

30

GUGGENHEIM ABU DHABI_DEC14.indd 30

12/8/14 11:24 PM


Culture

MM - Votre œuvre fait partie de la collection du Guggenheim Abu Dhabi. Que ressentez-vous en temps qu’artiste occidentale? AB: Je suis ravie d’être ici à Abu Dhabi et de rencontrer d’autres artistes de qualité et de cultures différentes. Dans la section «Activated Light» de l’exposition, mon travail est comparé avec l’œuvre musicale de Hassan Khan. J’aime beaucoup cela car nos deux œuvres ont une véritable connexion sur un plan conceptuel.

Rachid Koraïchi, Path of Roses(detail), 1995-2005. Courtesy of October Gallery

Rachid Koraichi est un artiste plasticien influencé par la culture soufie. Il a étudié à l’Ecole Supérieure des Beaux Arts d’Alger et MM - How does it feel, for you, a western artist, to have your artwork included in the collection of the Guggenheim Abu Dhabi? AB - I enjoy being here in Abu Dhabi and being in conversation with other good artists from different cultures. In the section “Activated Light” of the exhibition, my work is put in comparison with the musical piece of Hassan Khan and I really like that because they both have a connection on a conceptual level. Algerian Rachid Koraichi is a visual artist inf luenced by Sufi culture, who studied at the Ecole Supérieure des Beaux Arts in Algiers and the Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs in Paris. The “Path of Roses” piece is an installation of 7 by 14 sculptures that he calls “signes personnages” mounted on a wall. M M - Can you explain us the meaning of your title “The Path of roses”? Rachid Koraichi - I love giving poetic titles to my work that infuse dreams. This title is linked to narratives about Rachid Koraïchi, From the series La Prière de l’Absente, 2014.Tapestry, 400 x 300 cm. Photo Siras Ben Khelifa, Courtesy October Gallery, London

31

GUGGENHEIM ABU DHABI_DEC14.indd 31

12/8/14 11:24 PM


Rachid Koraichi, La 7ieme saison II Al Hallaj, Ink on paper on canvas, 2009, Photo Jonathan Greet

l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs à Paris. Le “Chemin des Roses” est une installation comprenant 7 fois 14 sculptures accrochées au mur qu’il appelle “signes personnages”. MM - Pouvez-vous nous éclairer sur la signification de votre titre «Le Chemin des roses»? Rachid Koraichi: J’aime donner à mon travail des titres poétiques qui font appel au rêve. Ce titre est lié à tous les contes sur le paradis, les histoires sur la vie éternelle dans un endroit beau et magnifique traversé par des rivières de miel et de lait, des chemins aux sublimes senteurs, toutes ces choses qui n’existent pas dans notre monde ici-bas. MM - Pouvez-vous nous expliquer le concept de vos “signes personnages”? Pourquoi l’ombre est-elle un élément important dans votre œuvre ? RK - J’appelle mes sculptures les “signes personnages”: elles sont sexuées et chacune est unique avec son ombre portée également unique, sa tête tournée vers le ciel et la lumière. Il s’agit pour moi de créer l’homme graphiquement et non pas physiquement. Le concept de l’ombre est aussi très important, en particulier dans les régions sahariennes d’où je suis originaire, où l’ombre nous protège de la chaleur, du soleil et de la mort.

paradise, stories about eternal life in a sublime place crossed by rivers of honey and milk, paths with beautiful scents, things that don’t exist in our earthly world. MM - Can you explain the concept of your “signes personnages”? Why are cast shadows so important in your piece? RK - My sculptures are called “signes personnages”: they have a gender and they are all unique with their cast shadows, their head looking towards the sky and the light. For me it is about inventing “ the human being” graphically not how he is physically. The concept of the shadow is also important, especially in the Sahara regions where I come from and where shadow protects us from the heat, sun and death.

Rachid Koraïchi, From the Series La Prière de l’Absente, 2014. Bronze Sculpture, 280 x 130 x 7 cm. Image Courtesy October Gallery

32

GUGGENHEIM ABU DHABI_DEC14.indd 32

12/8/14 11:25 PM


Culture

Rachid Koraïchi, Path of Roses, 1995-2005. Abu Dhabi Festival, UAE, 2011 Courtesy of October Gallery

MM - Pourquoi le chiffre sept est-il primordial dans votre travail? RK - Le chiffre sept est mon chiffre. C’est un chiffre fondateur pour l’humanité que ce soit dans l’Islam, la chrétienté… Le monde a été créé en sept jours et il y a les sept merveilles du monde. Dans l’Islam, il y a les sept cieux et les sept terres…

MM - Why is the number seven so important in your work? Number seven is my number, a “Foundation Number” for humanity in Islam, the Christian world etc… The world was created in 7 days and there are 7 Wonders in the world. In Islam, there are 7 Skies and 7 Earths...

Pour plus d’informations sur ces artistes: www.shirazehhoushiary.com Rachid Koraichi et la galerie October: www.octobergallery.co.uk Angela Bulloch et la galerie Simon Lee: www.simonleegallery.com

For more information about these artists: www.shirazehhoushiary.com Rachid Koraichi and October Gallery: www.octobergallery.co.uk Angela Bulloch and Simon Lee Gallery: www.simonleegallery.com

33

GUGGENHEIM ABU DHABI_DEC14.indd 33

12/8/14 11:25 PM


L’IMA met à l’honneur le Maroc contemporain The Paris Arab World Institute presents “Contemporary Morocco” Céline Benoiste

Après avoir consacré une exposition à l’Orient Express, le train mythique qui reliait Paris à Istanbul, c’est au tour du Maroc contemporain d’être mis à l’honneur à l’Institut du Monde Arabe. Le travail de plus de 80 artistes vivants (plasticiens, designers, vidéastes, architectes ou encore créateurs de mode) est exposé au public sur 2500 m2 et c’est la diversité culturelle, linguistique, ethnique et confessionnelle marocaine qui est illustrée au fil du parcours.

After an exhibition dedicated to the Orient Express, the mythical train which used to link Paris and Istanbul, it is now turn to Contemporary Morocco to be honored at the Arab World Institute. The work of over 80 living artists (visual artists, designers, filmmakers, architects and even fashion designers) is displayed to the pubic over 2,500 square meters and illustrates the cultural, linguistic, ethnic and religious diversity of Morocco.

34

MOROCCO_DEC14_v2.indd 34

12/8/14 11:19 PM


Culture

La tente sahraouie du parvis

Portrait par Mustapha Saha

Cette célébration du Maroc contemporain ne s’arrête pas là et propose également près de 30 concerts, 4 spectacles de danse, des projections de films, des conférences et débats, et surtout l’accès à une immense tente traditionnelle du Maroc saharien dressée sur le parvis de l’institut. Conçue par l’architecte Tarik Oualalou, cette tente de 500 m2 abrite des démonstrations d’artisanat, des spectacles et on peut y déguster un thé à la menthe accompagné

T h is celebrat ion of t he Morocca n contemporary culture goes further by offering nearly 30 concerts of different genres of music, four dance performances, film screenings, lectures and last but not least, the access to an impressive traditional tent in a Saharan Morocco style. Redesigned by architect Tarik Oualalou, the tent hosts various activities and performances. It is the perfect place to enjoy Moroccan tea and delicious pastries.

35

MOROCCO_DEC14_v2.indd 35

12/8/14 11:19 PM


de savoureuses pâtisseries. Divers ateliers ont été mis en place à l’attention des plus jeunes et pour ceux qui souhaitent prolonger l’expérience marocaine, rendezvous au Musée du Louvre qui consacre en même temps une exposition au Maroc médiéval.

Different workshops are specifically designed for younger guests and for those of you who wish to extend the Moroccan experience, feel free to visit the Louvre Museum where an exhibition on medieval Morocco can be seen.

La tente sahraouie du parvis.

36

MOROCCO_DEC14_v2.indd 36

12/8/14 11:20 PM


Culture

Le Maroc Contemporain à l’Institut du Monde Arabe Paris 5ème / Du 15 octobre 2014 au 25 janvier 2015

Contemporary Morocco at the Arab World Institute / 2014, October 15 - 2015, January 25

MOROCCO_DEC14_v2.indd 37

12/8/14 11:20 PM


HISTORY OF DESIGN «The Gallery» au Pavilion Emaar à Downtown Dubai présente une exposition intitulée «History of design», jusqu’au 3 janvier 2015. Ce tout nouvel espace présente l’histoire du design du X IXème siècle à nos jours au travers de photos et de pièces de mobilier vintage exceptionnelles créées par des artistes d’avant-garde, comme le fauteuil «Elda» de Joe Colombo (1963), le «deux-places» de Geoffrey Harcourt (1966), le fauteuil «Esox» de Jean-Pierre Laporte(1971) et le fauteuil «Spirale» de Louis Durot (1972) – prêtées par le Musée des Arts Décoratifs (France) et La Galerie Nationale, spécialiste du mobilier vintage du XXème siècle à Dubaï.

‘The Gallery’ at Emaar Pavilion is hosting a unique exhibition titled ‘History of Design’, open until January 3, 2015. The city’s newest art center, located in Downtown Dubai, presents the evolution of design from the late 19th century to contemporary times with a showcase of furniture including several vintage and retro collections, as well as photographs and illustrations. Four pieces of furniture on display are the highlight of the exhibition. These are designed by influential and avant-garde artists Joe Colombo, Geoffrey Harcourt, Jean-Pierre Laporte and Louis Durot with their respective armchairs ‘Elda’ (1963), ‘Two-Seater’ (1966), ‘Esox’ (1971) and ‘Spirale’ armchair (1972) - courtesy of Les Arts Décoratifs Museum (France) and La Galerie Nationale, the gallery specialized in Original Art furniture made by top designers representing the 20th century in Dubai. Soft Big Easy - 1991 by Ron Arad

Pi chaise longue - 1983 by Martin Szekely

Bergere Gondole - Circa 1925 by André Groult

38

HISTORY OF DESIGN_DEC14_V2.indd 38

12/8/14 11:19 PM


Culture

Ces objets donnent un aperçu convaincant sur l’évolution de l’esthétique en matière de design, sur les nouvelles géométries et symétries adoptées à la fois dans la décoration intérieure et les meubles, mais aussi sur les tendances dans l’utilisation des couleurs et des textures. «History of Design» présente différentes époques et styles: Art Nouveau, modernisme, Pop Art, Art Déco, Architecture High Tech et enfin néo- futurisme. D’abord symbole de puissance, de luxe et de mode, tel que défini par la royauté, le mobilier aujourd’hui prend également en compte l’ergonomie et le bien-être, la conception esthétique et la fonctionnalité. Il est décrit par Le Corbusier (1887 - 1965) comme “le prolongement de nos membres et adapté aux fonctions humaines”

The exhibits provide compelling insights into the evolution of aesthetics in design, the new geometries and symmetries adopted in interiors and furniture, and the trends in use of colours and textures. ‘History of Design’ transitions through different eras and styles, illustrating New Art, Modernism, Pop Art, Art Deco, High Tech Architecture and finally Neo-Futurism. Earlier a symbol of power, luxury and fashion, as defined by royalty, furniture today also takes into consideration ergonomics and wellness, in addition to design aesthetics and functionality. It is described by Le Corbusier (1887 – 1965) as “an extension of our limbs and adapted to human functions”

Plus d’info sur www.emaargallery.com Jusqu’au 3 janvier 2015 de 8h à 17h Emaar Pavilion, Downtown Dubai

More information on www.emaargallery.com Now open until January 3, 2015 from 8am to 5pm Emaar Pavilion, Downtown Dubai

HISTORY OF DESIGN_DEC14_V2.indd 39

12/8/14 11:19 PM


Agenda culturel et artistique Décembre 2014 En ce mois de décembre, le beau temps nous invite dehors et nous incite à sortir des chemins battus.

Cultural and Arts Guide December 2014 The nice weather invites us outdoors and further afield... Here are our picks for December. Compiled by Henriane Mourgue d’Algue ABU DHABI 1 - Volvo Ocean Race 2014-2015/Corniche and Breakwater/ du 12 décembre au 3 janvier 2015 Abu Dhabi accueille la troisième étape de la Volvo Ocean Race, une course exceptionnelle de 9 mois à la voile autour du monde. www.volvooceanraceabudhabi.com

2

1 - Volvo Ocean Race 2014-2015/Corniche and Breakwater/ December 12- January 3, 2015 Abu Dhabi is hosting the third 2014-15 Volvo Ocean Race stopover, an exceptional 9-month race around the world for sailing boats. www.volvooceanraceabudhabi.com 1

2 - 2015 Mubadala World Tennis Championship/Zayed Sports City/ du 1er au 3 janvier 2015 Djokovic, Monfils, Murray, Nadal, Tsonga and Wawrinka seront tous au rendez-vous de ce tournoi à la fois spectaculaire et intime. www.mubadalawtc.com 2 - 2015 Mubadala World Tennis Championship/ Zayed Sports City/ January 1-3, 2015 Djokovic, Monfils, Murray, Nadal, Tsonga and Wawrinka will all be there for a spectacular yet intimate tennis tournament. www.mubadalawtc.com

40

AGENDA_DEC14.indd 40

12/8/14 11:19 PM


Culture

3 - Abu Dhabi Classics Programme- Khatia Buniatishvili/ Manarat Al Saadiyat/ 7 janvier 2015 Khatia Buniatishvili, une jeune pianiste de très grand talent, se produira pour notre plaisir à Manarat. Tickets en vente sur www.ticketmaster.ae 3

3 - Abu Dhabi Classics Programme- Khatia Buniatishvili/Manarat Al Saadiyat/ january 7, 2015 TCA Abu Dhabi is proud to welcome Khatia Buniatishvili, a multiple prize winner and very talented emerging pianist. Tickets are on sale on www.ticketmaster.ae AL AIn 4 - Abu Dhabi Classics Programme- City of Birmingham Symphony Orchestra/ Al jahili Fort/ 16 décembre L’Orchestre Symphonique de Birmingham interprétera des musiques de films allant de La Guerre des Etoiles à Harry Potter dans le cadre magnifique du Fort de Al Jahili. Tickets en vente sur www.ticketmaster.ae 4 - Abu Dhabi Classics Programme- City of Birmingham Symphony Orchestra/Al jahili Fort/ December 16 The City of Birmingham Symphony Orchestra will perform film music from Star Wars, Lord of the Rings and Harry Potter in the beautiful setting of Al Jahili Fort. Tickets are on sale on www.ticketmaster.ae

4

5

5 - Marché d’Artisanat Traditionnel/ Al Qattara Oasis/ les jeudis, vendredis et samedis jusqu’au 15 mai Si vous êtes à Al Ain, profitez-en pour faire un tour à ce marché traditionnel où 30 familles d’artisans locaux vous proposent leurs produits. www.abudhabievents.ae 5 - Traditional Handicraft Market/ Al Qattara Oasis/ Thursdays, Fridays and Saturdays until May 2015 If you are in Al Ain, go and have a look at this traditional market where 30 local families showcase their handicrafts. www.abudhabievents.ae SHArjAH 6 - Les premières capitales de la Culture Islamique/Sharjah Museum of Islamic Civilization/ jusqu’au 17 janvier 2015 Cet te exposit ion des collections du Musée d’Art Islamique de Berlin présente l’héritage artistique de Damascus durant la période omeyyade et de Baghad sous les Abbassides (650-950). www.islamicmuseum.ae 6

6 - Early Capitals of Islamic Culture/Sharjah Museum of Islamic Civilization/ until january 17, 2015 From the collections of the Museum of Islamic Art in Berlin comes an exhibition on the artistic legacy of Umayyad Damascus and Abbasid Baghdad (650-950). www.islamicmuseum.ae

41

AGENDA_DEC14.indd 41

12/8/14 11:19 PM


PERFUME

Santal Royal dE GUERlain Rencontre avec son créateur thierry Wasser an encounter with it’s creator, thierry Wasser Pierre BROWAEYS «Mes mots à moi sont des odeurs, ils écrivent des histoires sans grammaire». On n’a jamais autant consommé de produits de luxe et paradoxalement les véritables maisons de parfumerie sont très rares. Depuis l’avènement des couturiersparfumeurs, la discipline ancestrale pâtit d’une explosion de créateurs multimarques. A l’opposé de cette tendance, Thierry Wasser est dans la profession ce qu’on appelle un parfumeur en maison. Communément appelé un Nez, le parfumeur de la maison Guerlain est non seulement l’esprit créatif mais aussi le gardien de l’intégrité des parfums et le détenteur du très secret Livre des Formules. Toutefois, derrière la grandiloquence de ces attributions se cache une réalité plus simple, celle d’un artisan sensible et d’un technicien spécialiste. M. Wasser a véritablement fait de son métier chez Guerlain une passion, notamment grâce aux voyages qu’impose la profession. «Il y a plusieurs façons de le vivre et je le préfère par le voyage» affirme cet homme de terrain. Ces voyages lui apportent une

‘Scents are like words for me, they tell stories without grammar’ Paradoxically, although we have never before had such an appetite for luxurious products, authentic perfume houses are very rare. Since the arrival of the ‘fashionperfumeries’, the ancient discipline has suffered due to the explosion of these multi-brand perfume houses. However somewhat bucking this trend, Thierry Wasser is what one calls an “in-house perfumer”. Commonly called ‘a nose’, the Guerlain perfumer is not only the creative inspiration but also the custodian of the integrity of the perfumes and the holder of the very secret book of formulas! However, behind the grandeur of these titles, lies a simple reality – that of a sensitive craftsman and a specialist technician. M. Wasser has made his work his passion, notably thanks to all the travelling which is involved in his profession. ‘There are several ways to live, and I prefer to live through travelling’, affirmed this fieldworker.

42

SANTAL ROYAL_DEC14.indd 42

12/8/14 11:18 PM


Tendances Trends Thierry Wasser - Photo Pol Baril

43

SANTAL ROYAL_DEC14.indd 43

12/8/14 11:18 PM


Sandalwood - Photo Denis Chapoullié

certaine inspiration grâce à la diversité de la flore et aux rapports humains. Ce natif de Suisse ayant grandi au grand air estime que «la connaissance de la nature est indispensable». Car ce ne sont pas les qualités olfactives seules qui font le Nez, c’est une personnalité douée de raison et de sentiments qui matérialise l’alchimie des sens. S’il insiste pour dire n’avoir ni touche ni style particulier, c’est justement «cette curiosité, cette âme d’enfant, romantique» qui font de lui le digne successeur de Jean-Paul Guerlain pour innover au sein de la maison. Chez Guerlain depuis 2008 comme créateur, Thierry Wasser s’investit toutefois à plusieurs niveaux. Il intervient en personne dans les différentes usines, distille, sélectionne les senteurs, assure la continuité des approvisionnements en ingrédients et par dessus tout entretient des relations avec les partenaires locaux les plus inaccessibles «à un même niveau de spontanéité» que lui-même. Il faut comprendre ici, entretenir la confiance mutuelle et la prise en compte des différences culturelles. Parfumeur est sans doute un métier mystérieux dont le public connaît peu les traits. Encore une fois il ne s’agit pas que d’odorat mais d’acuité des sens. Un parfum

These travels bring him a certain inspiration thanks to the diversity of the flora and human contacts he encounters. As a native of Switzerland, having grown up in the great outdoors, he considers, ‘knowledge of nature is indispensable’. Because it’s not just olfactory talents that make ‘a nose’, it’s also a personality gifted with emotional intelligence that can be an alchemist of the senses. He claims that he does not have any particular touch or style, but it’s just ‘this curiosity, this romantic childlike spirit,’ which makes him the worthy successor of Jean Paul Guerlain as the innovator at the heart of the house. Thierry Wasser, has been at Guerlain since 2008 as a creator, but he is however engaged at several levels across the business. He is involved in person in the different factories, distilleries, selecting the scents, assuring the supply of ingredients and resources and above all, maintaining relationships with the most inaccessible local partners – ‘with the same level of spontaneity’ as himself. In order to do this, it is essential to maintain mutual trust and to take into account cultural differences A perfumer is, without a doubt, a rather mysterious profession of which the public knows little about. Again

44

SANTAL ROYAL_DEC14.indd 44

12/8/14 11:18 PM


Tendances Trends

est loin d’être construit sur le papier assis derrière un bureau. C’est la matérialisation d’un sentiment, de «l’étincelle improbable du départ». Il peut se passer des années jusqu’à l’aboutissement du résultat final, raconte Thierry Wasser. Le Nez est d’abord un cerveau qui travaille à la découverte d’odeurs, d’où la nécessité «d’être toujours en alerte». Les parfums Guerlain sont assemblés en France près de Paris mais l’essence de chacun d’entre eux est cosmopolite et internationale. Le voyage est le vecteur de chaque création dont le messager est précisément le parfumeur. Ce dernier «tire des fils» entre les cultures, en s’inspirant de techniques locales et grâce au dialogue lors de ses explorations. Si «le développement durable existe depuis 20 ans chez LVMH, c’est un état d’esprit naturel chez moi ayant grandi en lisière de forêt», déclare-t-il à propos de l’implication de la maison Guerlain en terme de développement durable. Concrètement, cet engagement va du choix d’une supply chain (chaîne logistique, ndlr) moins énergivore à la distillation vapeur économe en eau, par exemple. Quand la relation avec les partenaires le permet, il y a aussi la replantation des arbres et plantes afin d’éviter le pillage sauvage. C’est le cas avec le Nerdi, la fleur d’oranger que distille une fois par an Thierry Wasser en Afrique-du-Nord. L’établissement d’une

Sandalwood - Photo Denis Chapoullié

Sandalwood - Photo Denis Chapoullié

it does not concern just smell but a fine attunement to all senses. A perfume is far from being designed on paper sitting behind a desk. It is the materialisation of a feeling from ‘ the unlikely spark of inspiration at the very beginning’. It can be years until actually producing a finished result, explains Thierry Wasser. ‘The nose’ is above all a brain, which works to discover new smells, thus there is the need to ‘always be alert’. Whilst Guerlain’s perfumes are produced in France, near Paris, the essence of each of them is cosmopolitan and international. Travel is the vector of each creation, for which the perfumer is the messenger. This cross fertilisation between cultures is inspired by local techniques gathered through conversations during Wasser’s travels. If ‘sustainable development has been existing for 20 years at LVMH (Louis Vuitton Moet Hennessy), for me, having grown up on the edge of the forest, it’s a natural instinct’, Mr Wasser declared in response to questions regarding the Guerlain house and sustainable development. Specifically this involvement goes from choosing a less energy consuming supply train to water efficient steam distillation for example. There is also the replanting of trees and plants (as much as the relationship with partners permits) in order to avoid plundering nature. It’s the case with ‘Nerdi’ orange blossom, which Thierry Wasser distils once a year in Northern Africa.

45

SANTAL ROYAL_DEC14.indd 45

12/8/14 11:18 PM


bibliothèque d’ingrédients à ciel ouvert a bien été tenté mais l’expérience s’est soldée par un échec, notamment avec le Bois de Santal. Le santal est un ingrédient rare qui suscite des «vols quasi passionnels». Connu depuis au moins 4000 ans en Orient et au Moyen-Orient, son essence est l’un des trois encens intégraux du bouddhisme. Les Égyptiens l’utilisaient déjà pour embaumer leurs morts durant l’Antiquité. On le retrouve à travers les âges dans différentes civilisations, quasiment à chaque fois doté d’une dimension religieuse ou mystique. Il est aussi prescrit comme remède contre des maladies voire des afflictions de l’humeur. On comprend pourquoi cet ingrédient aussi passionnant que rare ait pu inspirer les sens du créateur. Son essence est d’ailleurs appelée l’or liquide. «J’avais envie de raconter une histoire autour du santal, explique Thierry Wasser qui justifie son choix, en raison de sa nature souple. C’est un bois clair à l’odeur crémeuse presque laiteuse». Après un long travail de composition et l’assurance d’avoir une réserve suffisante d’ingrédients, naquit Santal Royal, lancé à Dubai en Octobre dernier. C’est loin d’être un hasard puisque le charme de cette fragrance est le reflet d’un Moyen-Orient qui plaît beaucoup à M. Wasser. Guerlain y est aussi lié depuis des décennies par l’inspiration de ses anciens parfums. A l’image de ses habitants, ce parfum est «généreux et ouvert» ajoutet-il. L’hommage est élégant pour cette région parmi les seules de la planète à posséder une culture historique du parfum. La décomposition d’un parfum est un exercice délicat qui peut paraître abstrait. Toutefois il est tellement rare de l’entendre d’un artisan lui-même qu’il serait malvenu de ne pas en profiter! Quand certains déchiffrent des partitions musicales d’autres tendent le

The establishment of a library of ingredients, open to the sky, has been previously attempted but the experience was unsuccessful, notably with sandalwood. Sandalwood is a rare ingredient, which provokes almost passioninspired thefts. Known for at least 4000 years in the Far and Middle East, its essence is on one of the three essential Buddhist incenses. The Egyptians were already using it for embalming their dead during antiquity. One can find it through the ages in different civilisations, each time it is endowed with a religious or mystical dimension. It is also prescribed as a remedy against illnesses such as mood afflictions! One understands why this ingredient as passionate as it is rare, and whose essence is called ‘liquid gold’, has inspired the creator’s senses. ‘I had desire to tell a story based on Santal’, explained Thierry Wasster, who justified his choice in reason of its multi-dimensional nature,’ it’s a light wood with a creamy, almost milk fragrance’. Santal Royal was finally born, after a long period of development and then with the assurance of having built up a sufficient reserve of ingredient, it was launched in Dubai last October. The choice of location was deliberate - since the charm of this fragrance is a reflection of the Middle East, which is a region well-liked by Mr Wasser. Furthermore for decades Guerlain has been linked to the area, inspired by its ancient perfumes. Reflecting its inhabitants, this perfume is ‘generous and open’ added Mr. Wasser. It is a rightful homage for this region that is one of the few on this planet who have a perfume cultural heritage. The analysis of a perfume is a delicate exercise which can appear abstract. Furthermore it is extremely rare to hear it from the craftsman himself so it would be sheer folly to not take advantage of this opportunity to do so.

46

SANTAL ROYAL_DEC14.indd 46

12/8/14 11:19 PM


Tendances Trends

nez. Voici Santal Royal sur le divan! «La note de tête qui est la cannelle fouette le santal et le rythme», elle lui donne du relief en somme. «On tombe ensuite sur le santal puis la rose absolue de Turquie qui accompagne le côté laiteux» par son typé floral. Ce rythme lascif est enfin poussé par une note de framboise. Il s’agit d’une association d’idées, un voyage olfactif, «c’est important qu’il y ait des contrastes ou un rythme» précise le parfumeur. Comme en écriture, il s’agit d’un travail très intuitif. Par une stimulation des sens le parfumeur trouve un partenaire au santal afin de créer «un jeu de mots avec des odeurs pour trouver ce fameux rythme». Entre les mains de Thierry Wasser, les parfums Guerlain poursuivent leur quête de séduction avec une touche baroque. Quel message voulez-vous laisser au travers de Santal Royal, M. Wasser? Flegmatique, la réponse est -presque- sans équivoque: «c’est simple, le rêve»!

whilst certain people decode musical scores, others can lend their nose. Here we have Santal Royal on the couch! ‘The headnote is cinnamon which beats the rhythm to the sandalwood and overall provides some relief’. ‘One then comes upon the sandalwood, then the Turkish rose which accompanies its milky side’ due to its floral typing. This sensuous rhythm is then finally driven by a note of raspberries. It involves an association of ideas, a kind of fragrance journey, ‘it’s important that there are contrasts or a rhythm’, explains the perfumer. As with writing, it is a highly intuitive work. Through stimulation of his senses, the perfumer finds a partner for the sandalwood in order to ‘create a play on words with the scents, to find this key rhythm’. In the hands of Thierry Wasser, the house of Guerlain follows its seduction quest with a baroque touch. What message would you like to communicate through Santal Royal, Mr Wasser? Phlegmatic, the reply is unequivocal – ‘it’s simple, the dream!”

47

SANTAL ROYAL_DEC14.indd 47

12/8/14 11:19 PM


Louis Vuitton

un destin exceptionnel Le plus grand succès de la Maison Louis Vuitton a fêté ses 126 ans. Aussi ancienne que la Tour Eiffel, la toile damier continue de séduire plus d’un siècle après sa création.

A unique destiny The greatest success of Maison Louis Vuitton has just celebrated its 126th anniversary. As old as the Eiffel Tower, the Damier canvas continues to seduce many, more than a century after its creation. Laura Marie L’histoire qui se cache derrière la toile Damier n’a rien d’extraordinaire et pourtant le destin qui l’attend en est tout autre. En 1888, la marque possède déjà plusieurs boutiques mais George Vuitton, fils de Louis, craint les tentatives de contrefaçons, il cherche alors un imprimé qui pourrait au premier coup d’oeil être reconnaissable comme appartenant à Louis Vuitton. Il crée le premier motif de la Maison Vuitton, le Damier, et sans le savoir, inscrit le nom Vuitton dans l’histoire de la maroquinerie de luxe à la française. Synonyme d’un monde de luxe et de rêve, les carreaux de couleurs ont pendant longtemps habillé les fameuses malles du plus grand malletier français...

Traduction réalisée par Hélène Hein There is nothing special about the story behind the Damier canvas, and yet, its destiny became quite different. In 1888, the brand already owned several stores, but George Vuitton, Louis’ son, feared counterfeiting, so he started looking for a print, which would be recognizable at first glance as belonging to Louis Vuitton. He then created the first Louis Vuitton print, the Damier canvas, and without knowing it, inscribed the Vuitton name in the history of French luxury leather goods. Representing a world of luxury and dreams, the coloured pattern has long adorned the famous trunks of the greatest French malletier...

48

VUITTON_DEC14.indd 48

12/8/14 11:17 PM


Tendances Trends

Louis Vuitton’s unique destiny is based on a simple observation. In the 1850s, the designer was witnessing the changes of his time. Among rich French people, travel was becoming more and more popular, but the rounded trunks they used were not compatible with the various types of transport of the time (ship, horse cart, trains...). Louis Vuitton saw this as an opportunity (and what an opportunity!) and seized it. The f lat t r unk star ted revolutionizing the world of luggage-making in the 1850s, bringing happiness to the holiday-makers whose luggage became more functional and luxurious... What more can you ask for? Almost 150 years after its creation, the Vuitton empire is no longer only well-known for its trunks. In 1998, the brand decided to diversify its production: fashion, shoes, accessories, jewellery. Famous

Le destin exceptionnel de Louis Vuitton est basé sur une simple observation. Dans les années 1850, le créateur est spectateur des changements de l’époque. Les Français aisés voyagent de plus en plus mais leurs malles bombées ne sont pas adaptées aux différents types de transports de l’époque (bateau, voitures à chevaux, trains.) Louis Vuitton y voit alors une opportunité (et quelle opportunité!) et la saisit. La malle plate arrive et révolutionne le monde de la malleterie des années 1850 et fait le bonheur des vacanciers qui ont enfin des bagages fonctionnels et luxueux... Que demander de plus?

49

VUITTON_DEC14.indd 49

12/8/14 11:17 PM


Près de 150 ans après sa création, l’empire Vuitton n’est plus seulement connu pour ses malles. En 1998, la marque se lance dans plusieurs nouveaux univers dont celui de la mode, du soulier, de l’accessoire ou encore celui de la joaillerie avec à la tête de la direction artistique jusqu’en 2013 : le célèbre designer Marc Jacobs. Sacs à main, bijoux, chaussures, ceintures, montres ... le sigle LV est l’un des plus présents dans le monde du luxe et du prestige.

designer Marc Jacobs was head of the artistic direction until 2013. Handbags, jewels, shoes, belts, watches... the LV acronym is one of the most renowned ones in the world of luxury and prestige.

LUXURY AND PRESTIGE At the end of the 1990s, the Damier print was gradually introduced in the new worlds the brand had embarked on. Artistic directors succeeded one another and each one of them placed the brand at the top of the world of luxury. For six consecutive years (2006 to 2012), it was appointed as the world’s most precious luxury brand. More than a century has

50

VUITTON_DEC14.indd 50

12/8/14 11:17 PM


Tendances Trends

LUXE ET PRESTIGE A la fin des années 1990, l’imprimé Damier est peu à peu introduit dans les nouveaux univers approchés par la marque. Les directeurs artistiques se succèdent et chacun d’eux place la marque au sommet. Elle est nommée, pendant six années consécutives (2006-2012), marque de luxe la plus précieuse au monde. Plus d’un siècle est passé depuis la création des malles, et si elles deviennent de plus en rares et surtout chères, elles restent emblématiques. Honnêtement qui n’a jamais rêvé d’être l’heureux propriétaire d’une malle Louis Vuitton datant du 19ème siècle ? Si certaines pièces LV se portent, d’autres en revanche se collectionnent ... gone by since the creation of the trunks, and if they become increasingly rare, and especially expensive, they remain highly symbolic. Who never dreamt of owning a 19th-century Louis Vuitton trunk? If some LV pieces are meant to be worn, some are meant to be collected...

51

VUITTON_DEC14.indd 51

12/8/14 11:17 PM


Le rideau se ferme sur la Fashion Week Middle-East 2014. Retour sur l’événement That’s a Wrap! Fashion Week Middle East 2014 Recap Photos Kashif Joosub/Corbis

Des designers régionaux et internationaux sont venus des quatre coins du monde à Dubaï, en octobre dernier, pour présenter leurs collections de prêt-porter à la Fashion Week Middle-East. Arrivés de New York, Charlotte Ronson, Jérôme LaMaar et Emily Saunders ont fait vibrer les podiums avec leurs collections printemps/été 2015, devant un public conquis qui en réclamait encore plus. Les couturiers de Dubaï Amber Feroz et Neon Edge ont également fait une apparition remarquée sur la scène avec leurs superbes collections de prêt-à-porter.

Regional and international fashion designers from all over the world came to Dubai’s Financial District to grace us with their talent at Fashion Week Middle East. Designers, such as New York based Charlotte Ronson, Jerome LaMaar and Emily Saunders rocked the runway after showing their SS 2015 collection that left everyone demanding more. Our own Dubai based designers, Amber Feroz and Neon Edge also made a statement on the FWME stage with their memorable RTW Summer/Spring 2015 collections.

52

FASHION WEEK ME_DEC14.indd 52

12/8/14 11:17 PM


Tendances Trends

Sortant du cadre formel du catwalk, «The Spectrum Cube» de la boutique The Cartel a accueilli Slouchy’Z - la marque d’Abaya, Kong Li Kay - le styliste de Hong-Kong et la designer d’Ostel, l’Ukrainienne Olya Stelmakhova qui se sont livrés à des performances spectaculaires. Les impressions d’inspiration africaine des stylistes Shrekahnth, des Américains Judith & James, et du nouveau venu Ntombi Couture ont été plébiscitées à la fois sur le podium et dans le Spectrum Cube. Les couturiers Hani El Benhairy, Sohad Acouri et Ina Soltani ont

Spectacular concept fashion presentation performances took place in the Spectrum Cube by The Cartel, modern Abaya brand, Slouchy’Z, Hong Kong designer, Kay Li, and the Ostel brand by Ukrainian designer, Olya Stelmakhova. Amazing African inspired prints and plates were on demand on both the Lincoln Stage and in the Spectrum Cube by designers, Shrekahnth, American designer, Judith & James, and new comer, Ntombi Couture. Couture geniuses, such as Hani El Benhairy, Sohad Acouri and Ina Soltani stunned the

53

FASHION WEEK ME_DEC14.indd 53

12/8/14 11:17 PM


émerveillé le public avec les modèles de leurs collections printemps/été 2015 de robes du soir et de cocktail. Une belle apparition pour la styliste sénégalaise vainqueur du «Vogue Talents 2014», Sophie Zinga, et pour la marque Control Sector basée à Los Angeles, venue pour la première fois au Moyen-Orient présenter une collection masculine de Street Wear.

audience with pieces from their remarkable couture spring/summer 2015 evening and cocktail wear collections. Last but not least, we were wowed by Senegalese designer and Vogue Talents Winner 2014 Sophie Zinga, and for the first ever in the Middle East FWME presented a Los Angeles California based Men’s Street Wear collection by brand, Control Sector.

54

FASHION WEEK ME_DEC14.indd 54

12/8/14 11:17 PM


Tendances Trends

Avec le temps, la Fashion Week Middle-East devrait devenir un événement de plus en plus important en accueillant sur ses podiums des designers internationaux haut-de-gamme aux côtés des représentants régionaux de renom et émergents. Rendez-vous pour les collections Automne/Hiver en Mars 2015. From Modern to classic to the avant-garde, Fashion Week Middle East will continue to grow showcasing high-end international designers alongside our own reputable talented regional designers each season on our stages. The next season will be Fall/Winter 2015 in March.

55

FASHION WEEK ME_DEC14.indd 55

12/8/14 11:17 PM


HigH tecH

La folie des objets connectés Watch out, your daily life appliances talk to you! Pierre Browaeys Tendez l’oreille, les objets du quotidien vous parlent! Connecter le réel au virtuel sans discontinuité, qu’est ce que ça signifie? Sur ce sujet, les plus folles rumeurs ont circulé autour d’inventions insensées. Par exemple, des brosses à dents intelligentes communicant avec votre téléphone veilleraient sur votre hygiène buccodentaire. Vous y croyez? Tout ceci est vrai! Il est très probable que vous ayez déjà lu ou entendu l’une de ces expressions: Objets Connectés, Internet des Objets (IoD) et en anglais Internet of Things (IoT). Cela correspond à l’expansion de l’Internet à des choses du monde réel par simple réseau sans fil, que ce soit Wi-Fi, Bluetooth, NFC. Il s’agit d’un ensemble d’outils qui communiquent des informations et des statistiques sur leur fonction avec un smartphone, une tablette ou un ordinateur, créant ainsi un formidable climat d’interactivité. Cette fameuse brosse à dents indique notamment les zones moins brossées ou la régularité de vos brossages. Si le phénomène existait largement depuis de nombreuses années, pensez par exemple à un lecteur de code-barres. Son champ d’application s’est considérablement agrandi et l’ampleur qu’il a pris ces derniers temps auprès du public renforce un formidable élan de créativité, auquel la France participe plus qu’activement.

Connect real life to virtual without disconnecting. What does that mean precisely? The craziest rumours about invented connected devices have been around. For instance, just fancy an intelligent toothbrush communicating information about your dental hygiene to your smartphone. Can’t believe it? You probably have already heard one of those expressions: Connected objects, Internet of Things (Internet des Objets in French). They simply mean an Internet connection to the real world through Wi-Fi, Bluetooth or NFC. The whole thing deals with a sample of tools that communicate information and statistics about their functioning to a smartphone, a tablet or a computer, therefore making up an amazing interactivity. That smart toothbrush namely spots the still dirty zones or the brushing periodicity. Even if the phenomenon has already been existing for a couple of years, its scope has been broadly widen, just think of the barcodes everybody currently uses. All this triggers a wonderful surge of creativity belonging to the French avant-garde. Daily life using. The French forerunner, Rafi Ialadjian is the father of the first emblematic Internet of Thing, the rabbit

56

HI-TECH_DEC14.indd 56

12/8/14 11:16 PM


Tendances Trends

Utilisation dans la vie quotidienne Précurseur, le français Rafi Haladjian est le père du premier objet connecté et de l’emblématique lapin Nabaztag (lièvre en arménien, ndlr) qui lisait à voix haute vos courriels, donnait des informations sur la météo ou le trafic routier en 2005. Dorénavant les IoD sont davantage spécialisés, mais dans des domaines bien plus vastes. La santé est sans doute le plus prometteur d’entre eux: le bracelet tensiomètre permet au médecin de réagir rapidement afin d’ajuster un traitement par exemple. Le sport se place également parmi les secteurs encourageants tout comme celui de la vie domestique, le premier avec une multitude de gadgets au service de la performance et le second avec des capteurs alliés des gestes quotidiens. Une alerte peut signaler les besoins en eau d’une plante ou la date de péremption d’un produit pour illustrer quelques unes des nombreuses possibilités offertes. Que peut-on reprocher à une telle démocratisation de la technologie? Ce large panel de gadgets censés faciliter la vie quotidienne et alléger le travail ne va-t-il pas davantage aliéner l’homme à la technologie? Cette question est aussi vieille que la première révolution industrielle et la réponse est bien entendu: oui, dans une certain mesure. Surtout

Nabaztag (which corresponds to haze in Armenian, ED) which could already in 2005 read your emails, give the weather forecast or the traffic jam zones. From now on, the IoT are more specialized in much widen domains such as health among others: with this connected tensiometer bracelet, you no longer need to consult your GP who will immediately adjust your treatment if need be. Spor ts or household have also t heir multitudinous gadgets helping to improve either your sports performance or your daily routine chores. A signal indicating the needs in water of your plants or the best-before-date of some items, best illustrate some of those numerous possibilities.

Any drawbacks of such a democratisation in technology? Won’t this broad range of gadgets supposed to facilitate work and daily life, alienate man

57

HI-TECH_DEC14.indd 57

12/8/14 11:16 PM


Trends Tendances

quand on observe de nos jours la dépendance au smartphone par exemple. D’autre part, la question de la responsabilité se pose en cas de défaillance du matériel quand l’homme base ses prises de décision sur la technologie. L’autre inconvénient majeur tourne autour de la sécurité des IoD et de la protection des données. La grande majorité des objets a été créée dans une optique altruiste sans prendre en compte les risques d’intrusion, de détournement ou de vol des données. Par ailleurs, quelles sont les solutions pour maitriser cette inflation des données? Vont-elles être vendues et qui va les acheter? Ce sont autant de questions qui stimulent l’innovation et promettent un avenir brillant à ce domaine des technologies s’il sait éviter ces écueils. Voici l’archéty pe de l’objet connecté générique offrant de larges possibilités d’utilisation. Mother c’est l’attention dont vous avez besoin et envie. Créé par Rafi Haladjian, c’est l’IoD générique par excellence. Il s’agit d’un outil qui «connecte» n’importe quel objet du quotidien à vos smartphone, tablette ou ordinateur, grâce à une programmation depuis une application. Il est composé d’une Mother, sorte de cloud relié par ethernet à votre box, et des Motion Cookies reliés par radio, véritables capteurs intelligents. Ces derniers servent à mesurer le comportement de n’importe quel objet ou personne en fonction du programme que vous assignez au capteur. Parmi les fonctions proposées, nous trouvons la mesure du sommeil, la surveillance de votre porte d’entrée, le calcul du nombre de cafés bu dans la journée et par conséquent une prévision d’un futur rachat de capsules, le podomètre, la date de péremption d’une bouteille de lait, etc. Disponible sur Internet.

to technology? That question remains as old as the first industrial revolution and the answer is of course: Yes, to some extend, like when we notice the growing addiction to our smartphone. What’s more, the question of responsibility appears in case of a flaw in the device, when man expects accurate information to make up his decision. The second main drawback concerns mainly safety of the IoT and protections of their databases. Most of them have been created in an altruistic ideal, with no real taking into account of trespassing issues, embezzlement or si mply t hef t s of databases. M o r e o v e r, w h a t are t he solut ions to master that inf lation of data? Will they be sold and to whom? So many questions will positively stimulate innovation and promise a fruitful future to this new technology area, as long as it will appraise how to avoid the traps. First archety pe of generic IoT offering a large range of using possibilities: Mother. Mother: the care you need, the care you yearn for. Created by Rafi Haladjian,it is the best example of generic IoT. It is a tool which aims at connecting any daily life device to your smartphone, tablet or computer, thanks to a programming interface in link with an app’. This Mother is a sort of Cloud linked by Ethernet to your Live-box with Motion Cookies linked by radio, genuine intelligent captors. These latters are used to take into account the behaviour of a person or a device, depending on the software you assign to the captors. For instance, Mother can measure your amount of sleeping needs; it can supervise your doorway, forecast purchases like milk or your coffee capsules... Available on the Internet.

58

HI-TECH_DEC14.indd 58

12/8/14 11:16 PM


Tendances Trends

59

HI-TECH_DEC14.indd 59

12/8/14 11:16 PM


Christmas SHOPPING de Noël

3

For Her...

1

Ballon blanc de cartier La collection Ballon de Cartier révèle une montre bijou précieuse et féminine qui s’approprie les codes originaux et s’invente un nouveau visage The Ballon de Cartier collection has a glittering new face: this feminine jewellery watch offers a fresh twist on the original design.

2

Chanel N°5

CHANEL prolonge le sillage de ce parfum légendaire, avec trois nouveaux produits de toilette, pour les fêtes de fin d’année. Trois instants pour le bain, le corps et les sens. Le savon N°5, la crème corps N°5 et la poudre libre N°5. CHANEL prolongs the trail of this legendary fragrance with three new toiletries for the holiday season; three special moments for the bath, the body and the senses. The N°5 bath soap, the N°5 body cream and the N°5 loose powder.

60

SHOPPING_DEC14.indd 60

12/8/14 11:16 PM


Tendances Trends

Elie Saab Le Parfum

Le Couturier livre un joyau de lumière aux éclats d’or envoûtants, dans un flamboyant flacon qui sert d’écrin à la toute première fragrance du Couturier, l’Eau de Parfum dont la composition reste inchangée. The Couturier presents a jewel of light with shimmers of enchanting gold. Nestled inside the flamboyant flacon is the Couturier’s very first fragrance, the Eau de Parfum, which composition remains unchanged.

3

Izil Natural Argan Beauty

Coffrets cadeaux édition spéciale, conçus pour les fêtes et pour tous les budgets. Special edition gift boxes designed for the Festive Season and for everyone’s budget.

Rouge Louboutin Nail Color... …Se transforme en un bijou rare et précieux orné de 1 500 strass appliqués à la main, pour devenir un objet de désir, …Transforms into a rare exquisite jewel, with 1,500 hematite strass crystals hand applied, to become an ultimate object of desire.

Lush

Fondants pour le bain, bombes de bain, savons, gels douche… En tout, c’est une trentaine de produits pour cette édition de Noël ultra limitée. Soaps, bath bombs, shower gels…thirty products for this Christmas ultra limited edition.

SHOPPING_DEC14.indd 61

4 6

5

61

12/8/14 11:16 PM


For Him...

7

PIAGET for him

Montre de l’Année 2014, l’Altiplano 900P exprime la quintessence de l’aventure horlogère qui est à la fois historique et humaine. Watch of the Year 2014, the Altiplano 900P expresses the quintessence of a watchmaking adventure that is both historical and human

Berluti Sandals

8

Pour la nouvelle collection, Alessandro Sartori, directeur artistique chez Berluti, a imaginé des nouvelles formes adaptées aux clients du Moyen-Orient. For the new offering, Artistic Director Alessandro Sartori has imagined new styles adapted for customers from the Middle East.

62

SHOPPING_DEC14.indd 62

12/8/14 11:16 PM


T Tendances T Trends

Valentino

UOMO est inspiré par une scène spécifique à la fin d’un repas d’une famille aristocratique, sur une immense table dressée sur la terrasse d’un Palais romain. UOMO is inspired by a specific scene at the end of an aristocratic family lunch, on a huge table set on the terrace of a Roman Palazzo.

9

Bentley

Cet élégant sac en cuir possède une fermeture de part en part permettant ainsi une ouverture totale pour faciliter le rangement et il est couvert par un grand rabas fermé d’une boucle. This elegant leather bag has a long zipper running from floor-tofloor over the top giving a wide opening for packing and is covered by a generous flap-over with buckle.

SHOPPING_DEC14.indd 63

10

63

12/8/14 11:16 PM


Rencontre avec Stuart Cameron, le réalisateur de All you need is love In conversation with Stuart Cameron, director of All you need is love Ecrit et traduit par Valérie Harzic Ward

Photos Aynil Press

Madame Magazine - Votre Madame Magazine - Your nouveau documentaire latest documentary focuses s’intéresse aux enfants de on the children of Mae Mae Sot en Thaïlande. Le Sot in Thailand. Does the film évoque-t-il le contexte film raise the question of global des mig rants the global context of the birmans ou surtout les Bu r me se m i g r a nt s or enfants? does it mainly focus on Stuart Cameron - Nous nous the children? sommes plutôt intéressés aux Stuart Cameron - We mainly enfants, qui portent en eux focused on the children and une joie de vivre incroyable au the positive way that they go regard de la vie qu’ils ont. Mais about their lives, we dare not Executive Producer Suzy Amis Cameron and Director Stuart Cameron nous avons dû contextualiser even imagine. To put this in un peu, c’est vrai. Il faut savoir context, you need to know that que 7500 soldats sont présents 7,500 soldiers are permanently en permanence à la frontière entre la Birmanie et la based on the boarder between Burma and Thailand. Thaïlande. Quand Sylvester Stallone a tourné Rambo When Sylvester Stallone was shooting Rambo there, là-bas, il disait que c’était l’endroit le plus dangereux de he called it the most dangerous city on the planet. With la planète. Avec les années, le trafic de drogue ne s’est pas time drug trafficking has worsened and the number of arrangé et le nombre de refugiés n’a fait qu’augmenter… refugees have increased.

64

ALL YOU NEED IS LOVE_DEC14.indd 64

12/8/14 11:14 PM


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

MM - Comment l’école Good Morning School a t-elle changé la vie du village de Mae Sot? SC - L’école a gagné un prix attribué aux meilleures écoles d’immigrés du pays. Mais avant d’en arriver là, il y a eu beaucoup de travail. D’abord celui de Paw Ray, la fondatrice de Good Morning School qui a eu l’idée de créer cette école pour une poignée d’enfants, dont les siens, considérés comme des immigrés clandestins. Elle a commencé avec quelques enfants. Aujourd’hui l’école en compte 300 et fait partie d’un réseau de 56 établissements! Elle n’aurait pas pu développer un réseau aussi étoffé si elle n’avait pas eu la chance de croiser la route de Suzy Amis Cameron, épouse de James, le réalisateur de Titanic et Avatar, mais surtout une actrice engagée dans

MM - How did Good Morning School change the village of Mae Sot? SC - The school was awarded a prize attributed to the best migrants schools of the country. But before getting this recognition, many people worked hard. One of them is Paw Ray, the founder of Good Morning School, who had the idea of creating the school for a few children, wherein her own, considered as illegal immigrants. She started with a few children. Today the school has 300 and it is part of a network of 56 schools! She would not have been abled to develop such a wide network is she hadn’t come across Suzy Amis Cameron, wife of James, the director of Titanic and Avatar, and mostly an actress committed towards education.

65

ALL YOU NEED IS LOVE_DEC14.indd 65

12/8/14 11:14 PM


le domaine éducatif. En 2006, avec sa sœur Rebecca, elle crée MUSE School CA, puis Global MUSE pour permettre aux enfants de tous les continents d’avoir accès à l’éducation et développer leur sens du respect de soi et des autres. L’école leur donne également le sens des responsabilités en leur apprenant à être autosuffisants et conscients de la planète qui les entoure. Depuis 9 ans, Global MUSE fournit des ressources éducatives et financières à Good Morning School. Et on peut dire que cet engagement sur la durée a permis au village de se transformer, car lorsque les parents voyaient leurs enfants s’épanouir à l’école, revenir heureux malgré vie difficile au village, cela leur donnait la force de changer peu à peu leurs conditions de vie. Les enfants ont transmis au reste du village la notion essentielle de l’autosuffisance: ils ont désormais leur propre système d’irrigation, ils gèrent un potager, une ferme porcine, une ferme piscicole. Aujourd’hui, la communauté est autonome à 60%: elle commence à avoir de l’espoir en l’avenir.

In 2006, with her sister Rebecca, she created MUSE School CA, and later on Global MUSE to give access to children from all continents to education and to develop respect and self-respect. The school also encourages them to take on responsibilities by teaching them how to become more self-sufficient and aware of the environment. In the past 9 years, Global MUSE has been providing educational and financial resources to Good Morning School. We can say this long-term commitment has enabled the village to change: when the parents see their children fulfil themselves at school, coming back with a smile in spite of difficult living conditions at the village, it gives them the strength to change their lives little by little. The children have transmitted to the rest of the village the essential notion of self-sufficiency. They now have their own irrigation system; they manage a garden, a pig farm, and a fish farm. Today the community is 60% autonomous and starts to have hope in the future.

66

ALL YOU NEED IS LOVE_DEC14.indd 66

12/8/14 11:14 PM


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

MM - Quelles ont été les conditions de tournage du film? Les enfants ont-ils été inhibés par la camera? La barrière de la langue a-t-elle été un frein? Les conditions météorologiques ont-elles été difficiles? SC - Nous avons filmé sur une période de 15 mois, avec trois équipes différentes, l’une thaï et deux autres venant des Etats-Unis et des Philippines. Nous avons choisi une lumière naturelle pour l’essentiel, et une petite caméra la DLSR – EOS 5D qui ne gênait ni les enfants ni les adultes car elle se « fondait » dans le décor. Nous suivions les enfants de la maison à l’école, dans les MM - What were the shooting conditions? Did the camera inhibit the children? Was the language barrier a problem? How bad were the weather conditions? SC - We filmed over a period of 15 months, with three different teams, one from Thailand and two others from United States and Philippines. We have mainly chosen natural light and a small camera, the DLSR –EOS 5D that did not embarrass children or adults since it went unnoticed. We followed the children, mostly on foot, from their homes to school and back, to the fields, to a monastery…

67

ALL YOU NEED IS LOVE_DEC14.indd 67

12/8/14 11:15 PM


champs, au monastère…et tous les trajets se faisaient à pied. La communauté nous a acceptés facilement et la barrière de la langue n’en a pas vraiment été une, d’une part car nous avions en permanence des traducteurs avec nous, qui parlaient le Thaï, le Birman et le Karen. D’autre part beaucoup de choses passent par le regard, les enfants ont une joie de vivre qui est réelle et donc facile à capturer à l’image. Nous étions entourés de montagnes, de rivières et d’une verdure luxuriante…ce qui implique qu’il pleuvait beaucoup! Nous avons vécu les inondations avec la communauté et les jours de tournage difficiles dans la boue lors des pluies fréquentes. MM - Pourquoi avez-vous choisi Sigourney Weaver pour raconter l’histoire de la communauté de Mae Sot? SC - Cette communauté est portée par des femmes fortes: Paw Ray, l’enseignante qui a initié le projet, Suzy Amis Cameron ; la fondatrice de MUSE School CA qui a été sensible aux efforts déployés par Paw

The community welcomed us and the language barrier wasn’t a real one: we always had translators who spoke Thai, Burmese and Karen. Also, because a lot happens through the eyes, the children have so much joy in them; it is easy to capture the images. Surrounded by mountains and rivers, the landscape is lush green. Which means it frequently rains! We experienced the floods with the community and the difficult shooting days during the frequent rains in a muddy environment. MM - Why did you choose Sigourney Weaver to narrate the story of the Mae Sit community? SC - This community is anchored by strong women: Paw Ray, the teacher who initiated the project; Suzy Amis Cameron, the founder of MUSE School CA who

68

ALL YOU NEED IS LOVE_DEC14.indd 68

12/8/14 11:15 PM


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

Ray; les productrices, qui ont financé le film –avec quelques producteurs. Il était donc naturel de choisir une femme dégageant une certaine puissance. Le choix de Sigourney a été évident : elle a travaillé à plusieurs reprises avec James, l’époux de Suzy, dans Aliens et Avatar notamment, et c’est une amie du couple. MM - La musique joue un rôle important. Comment Edward White a-t-il composé la musique du film? SC - J’ai travaillé avec Ed sur tous mes projets de films parce qu’il est sensible à différents environnements et arrive à faire passer des émotions. Il sait d’instinct transmettre des contrastes et ne se contente pas d’accompagner les images de sons. Ed a le sens de l’image parce qu’il travaille depuis des années pour la télévision - notamment dans des documentaires pour National Geographic, la BBC, Discovery -, la publicité et bien sûr les films – comme The Seventeenth Kind ou The Sky in Bloom -. Comme il cherchait à faire passer la géographie du lieu dans la bande originale du film, Ed a fait de nombreuses recherches sur la musique traditionnelle birmane et l’instrumentation thaïe. Le résultat est superbe, enregistré en grande partie à Sofia avec l’Orchestre Symphonique Bulgare. La musique est tout en contrastes, un côté léger pour accompagner le monde de l’enfance, de l’autre un côté plus sombre par moments pour illustrer la vision de l’adulte, plus grave.

BIRMANIE: REPÈRES

Jusqu’au XIXe: Ensemble d’états du Commonwealth Britannique 1948: indépendance, nation démocratique 1962: dictature. 138 tribus sont en conflit permanent. Le gouvernement décide d’unifier le pays autour de certaines tribus. Il pratique la purification ethnique 2010: libération d’Aung San Suu Kyi 2015: élections prévues

has been highly appreciative of the efforts deployed by Paw Ray; the producers who raised the funds for the documentary. It was important that we continued this approach in the narration. Our first choice was Sigourney: she had worked with James, Suzy’s husband, many times in Aliens and Avatar amongst others, and she is a friend of the couple. MM - Music plays an important role. How did Edward White compose the film music? SC - Ed and I have worked together on all my projects. His sensitivity to different environments makes his musical insights powerfully emotive. Ed has a great instinct for emotional contrasts; rather than simply following the visual delivery. Ed has a sense for meaningful images: he has been working many years for television - particularly documentaries for National Geographic, BBC, Discovery -, advertising and of course for films – such as The Seventeenth Kind ou The Sky in Bloom -. Since the goal was to achieve a real feeling of geography, Ed did a lot of research into traditional Myanmar music and traditional Thai instrumentation. The result is superb; recorded in Sofia and performed by the Bulgarian Symphonic Orchestra. The music offers different contrasts, conveying a child’s view of the world through music on one side, then a darker side at moments illustrating the adult’s more serious point of view.

BURMA HISTORICAL BACKGROUND

Until the XIXth century: Collaboration of States under the British Commonwealth 1948: Full independence, democratic nation 1962: Dictatorship. 138 different ethnic tribes were in constant conflict. The government decides to unify the country and begins ethnic cleansing. 2010: Release of peace campaigner Aung San Suu Kyi 2015: Elections scheduled

69

ALL YOU NEED IS LOVE_DEC14.indd 69

12/8/14 11:15 PM


A propos du nouveau musée de la Banque Centrale et d’une rencontre... UAE Central Bank Mathaf, money and an encounter... Henriane Mourgue d’Algue

Il y a de ça quelques semaines, je décidai qu’il n’y tenait plus. Cela faisait maintenant plusieurs mois que je reportais sans cesse la visite du nouveau musée qui paraissait-il s’était ouvert dans la Banque Centrale des EAU à Abu Dhabi...Passant devant l’imposant bâtiment marron situé non loin du Diwan de S.E. Sheikh Mohammed Al Nahyan, je finis par m’arrêter et par rentrer. Après avoir passé la sécurité (c’est tout de même la banque centrale du pays !) et demandé où se trouvait le mathaf, je fus rapidement reçue par l’agréable Maryam qui me conduisit sans délai au musée...C’est ce que j’appelle un vrai sens de l’hospitalité ! Je suis arrivée sans rendez-vous et je me suis sentie tout à fait la bienvenue! Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, mais je ne m’attendais en tous cas pas du tout à ce que je découvris: trois grandes salles avec de nombreuses vitrines remplies de pièces de monnaie, de billets, de médailles, de notes explicatives et d’une quantité d’autres objets numismatiques. Maryam commença à m’expliquer: «Ici, vous avez un Thaler de Marie-Thérèse, aussi connu sous le nom de MTT» ...et une autre voix intervint et compléta : «Cette pièce en argent porte l’effigie de

A few weeks ago, I decided that there was no more delaying. Visiting the new museum in the UAE Central Bank in Abu Dhabi had been on my to-do list for a while and as I drove by the imposing brown building close to the diwan of the Crown Prince, I stopped and went in. After going through security (this is the central bank of the country after all) and asking where the mathaf was, I was greeted by the nice Maryam who swiftly guided me to the museum...This is what I call hospitality, I showed up unannounced and still felt like I was heartily welcome! I must admit that I did not know what to expect, but I clearly was not expecting what I discovered: three rooms filled with vitrines of coins, bank notes, medals, explanations and many other numismatic items. Mariam started to show me around, “Here is the Maria-Theresa Thaler, also known as the MTT” ... and another voice joined in and said “The silver bullion MTT was named after Empress Maria Theresa, who ruled Austria, Hungary, and Bohemia. The MTT was first minted in 1741 and it was used as a standard trade coin in the Middle East until after World War II”. “The British East Indian Company rupee was

70

CENTRAL BANK MUSEUM_DEC14.indd 70

12/8/14 11:12 PM


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

71

CENTRAL BANK MUSEUM_DEC14.indd 71

12/8/14 11:12 PM


l’impératrice Marie-Thérèse d’Autriche. Elle fut frappée pour la première fois en 1741 et fut utilisée comme une monnaie de référence pour le commerce dans le MoyenOrient jusqu’après la Seconde Guerre Mondiale». «La roupie de la Compagnie anglaise des Indes Orientales fut aussi longtemps utilisée dans la région. Ici, vous pouvez voir des pièces avec l’effigie du Roi William IV, là la Reine Victoria et là-bas le Roi George V. Même lorsque l’Inde est devenue indépendante en 1947, nous avons continué à utiliser la roupie indienne». «Vous savez, il y eut même, entre 1959 et 1966, une édition spéciale de la roupie appelée Roupie du Golfe, qui fut mise en circulation par la Banque Centrale d’Inde. Ce n’est qu’en 1966, lorsque l’Inde décida de dévaluer la roupie, que plusieurs pays du Golfe décidèrent de créer leur propre monnaie. Le Qatar et la plupart des Etats de la Trêve adoptèrent le riyal du Qatar et de Dubaï, tandis qu’Abu Dhabi adopta le dinar de Bahreïn».

another reference currency in the region. Here, you can see coins with the effigy of King William IV, there Queen Victoria and over here King George V. Even when India became independent in 1947, we continued using the Indian rupee”. “You know, between 1959 and 1966, the Central Bank of India also issued a special edition of its currency called the Gulf Rupee. It was only in 1966, when India devaluated the rupee that several of the Gulf States decided to create their own currencies. Qatar and most of the Trucial States adopted the Qatar and Dubai riyal, while Abu Dhabi adopted the Bahraini dinar”. I had to stop him there to ask him: “Can you please, if you do not mind, tell me how you know so much about the history of money in this region?” His response was simple and so unexpected...”I am the person who collected most of the coins and bank notes presented in this exhibition”. Waaooow...“Do you work here?”

72

CENTRAL BANK MUSEUM_DEC14.indd 72

12/8/14 11:12 PM


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

A cet instant, je l’interrompis et lui demandai : «Pouvezvous, s’il-vous-plaît, me dire d’où vient votre connaissance encyclopédique de l’histoire de l’argent dans cette région?» Sa réponse fut aussi simple qu’inat tendue: «Je suis la personne qui a collectionné la plupart des pièces de monnaie et billets de banque présentés d a n s c e t t e e x p o s i t i o n ». Waaaoww... «Travaillez-vous ici?» demandai-je ; «Non, je suis venu voir un ami et on m’a dit qu’il y avait un visiteur au musée, je suis donc descendu»... Et voilà, je venais de rencontrer Mr Abdullah Al Mutairi, un des plus grands collectionneurs de pièces islamiques au monde et il était en train de partager avec moi l’histoire de son pays vu sous le prisme de l’argent...C’est dans de telles circonstances que je ne peux cesser d’être impressionnée par l’hospitalité des gens ici.

I enquired; “No, I was just coming by to see a friend of mine and they told me that a visitor was here, so I came down”...And that was that, I had just met Mr Abdullah Al Mutairi, one of the largest Islamic coin collectors in the world, and he was giving me a passionate explanation on his country’s history through the prism of money...It is in those instances that I cannot stop but being amazed by the hospitality of the people here. From then onwards, I just went with the flow and enjoyed the moment. He told me about how the first national UAE dirham was put into circulation on May 19th 1973 by what was then the Currency Board, a few months after the creation of the federation. He explained how and why the dirham is pegged to the US dollar, how the Currency Board became the UAE Central Bank in

73

CENTRAL BANK MUSEUM_DEC14.indd 73

12/8/14 11:13 PM


1980 and how the main role of the Central Bank is to ensure the stable growth of the national economy. He also guided me through his amazing Islamic gold coins’ collection shown in the next room. In keeping with the Islamic tradition of text-only coinage (no effigy), all the coins bear verses of the Holy Qur’an in Arabic. And as he showed me coins from the Umayyad period, the Mamluk dynasty and the Ottoman Empire minted in places like Damascus, North Africa, Andalucía and Afghanistan, I realised the vastness of the Islamic world and the importance of money in spreading the word of God and the Arabic language. The visit was too soon over...I thanked my guide and felt deeply grateful for an unexpected and extraordinary encounter...Shukran Mr Al Mutairi.

A partir de ce moment, je me laissai aller au son de sa voix et de ses explications tout en savourant le moment. Il m’expliqua comment le premier dirham des EAU fut mis en circulation le 19 mai 1973, quelques mois après la création de la fédération, par ce qui s’appelait à l’époque le Currency Board. Il raconta pourquoi et comment le dirham est lié au cours du dollar américain, comment le Currency Board est devenu la Banque Centrale des EAU et comment la Banque Centrale garantit la croissance stable de l’économie nationale. Ensuite, il me guida à la découverte de sa fabuleuse collection de pièces islamiques en or exposée dans la salle suivante. Suivant la tradition islamique de pièces sans effigie, l’avers porte des versets du Coran en arabe. Alors qu’il me montrait des pièces de la période des Omeyyades, de la dynastie de Mamelouks et de l’Empire Ottoman frappées à Damas, en Afrique du Nord, en Andalousie ou encore en Afghanistan, je me rendis compte de la vaste étendue du monde islamique et de l’importance de l’argent pour véhiculer la parole de Dieu et la langue arabe. La visite toucha à sa fin... Je remerciai chaleureusement mon guide. Quelle rencontre tout à fait inattendue et extraordinaire! Shukran Mr Al Mutairi.

74

CENTRAL BANK MUSEUM_DEC14.indd 74

12/8/14 11:13 PM


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

Ces billets qu’on ne regarde jamais Avez-vous déjà regardé de près les billets que vous utilisez tous les jours aux EAU? Ils en disent long sur beaucoup de symboles importants du pays... What’s in the money? Have you ever looked closely at the bank notes you use every day in the UAE? They tell you a lot about the key symbols of the country...

20 AED L’avers montre le bâtiment de Dubai Creek Golf and Yacht Club et le revers un dhow local appelé Sama’a. The front face is showing the Dubai Creek Golf and Yacht Club building and the back face is showing a local Dhow called Sama’a. 5 AED L’avers montre le Central Souk de Sharjah et le revers un paysage des Emirats du Nord. The front face is showing the Central Souk of Sharjah and the back face is showing a landscape from the Northern Emirates.

10 AED L’avers montre un poignard arabe des EAU et le revers une vue d’une ferme idéale. The front face is showing an Arabian dagger from the UAE and the back face is showing a view of an ideal farm.

50 AED L’avers montre la tête d’un oryx et le revers le Fort de Al Jahili à Al Ain. The front face is showing an oryx’s head and the back face is showing Al Jahili Fort in Al Ain.

75

CENTRAL BANK MUSEUM_DEC14.indd 75

12/8/14 11:13 PM


500 AED L’avers montre la tête d’un faucon et le revers une mosquée à Dubaï. The front face is showing a falcon head and the back face is showing a mosque in Dubai.

100 AED L’avers montre le Fort Al Fahidi de Dubaï et le revers le World Trade Center de Dubaï. The front face is showing Al Fahidi Fort in Dubai and the back face is showing the Dubai World Trade Center.

1000 AED L’avers montre Qasr Al Hosn à Abu Dhabi et le revers la Corniche d’Abu Dhabi. The front face is showing Qasr Al Hosn in Abu Dhabi and the back face is showing the Abu Dhabi Corniche.

200 AED L’avers montre le tribunal de la charia et Zayed Sports City à Abu Dhabi et le revers la Banque Centrale des EAU à Abu Dhabi. The front face is showing the Sharia court Building and Zayed Sports City in Abu Dhabi and the back face is showing the UAE Central Bank Building in Abu Dhabi.

Le musée est ouvert aux particuliers et aux groupes. Les visites peuvent être organisées en contactant Mariam Ghalloum par email (mariam.ghalloum@cbuae.gov.ae) ou par téléphone au +97126915265

The museum is open to individuals and groups. Visits can be arranged by contacting Mariam Ghalloum via email (mariam. ghalloum@cbuae.gov.ae) or by phone on +97126915265

76

CENTRAL BANK MUSEUM_DEC14.indd 76

12/8/14 11:13 PM


Tendances Trends

63

HI-TECH_NOV14.indd 63

11/8/14 9:05 PM


La datte dans tous ses états The date in all its states Ecrit et traduit par Valérie Harzic Ward Photos Isabelle Viallaneix

Aux E.A.U., comme dans le reste du Golfe, la datte n’est pas juste un fruit. Aliment de base de nombreux peuples, notamment au Moyen-Orient, en Asie et en Afrique méditerranéenne, la datte est l’une des plus anciennes plantes cultivées sur terre : les archéologues ont retrouvé des traces de culture en Inde et en Arabie voire même sur l’île Delma dans l’émirat d’Abu Dhabi, pour certaines, plus de 4000 ans avant JC. Pour les musulmans, la datte est également une nourriture sacrée, souvent consommée lors de la rupture du jeûne pendant le Ramadan. Le Prophète recommandait sa consommation et préconisait «Celui qui commence sa journée par manger sept dattes ne sera pas lésé ni par un poison ni par un envoûtement». Riche en vitamines B et C, en sels minéraux et en fibres, puisqu’elle apporte 12 à 15% de la quantité journalière recommandée, la datte était l’un des ingrédients de base de la pharmacopée

In the U.A.E, like in the rest of the Gulf, date is not just a fruit. As a stable food item of diverse people, especially in the Middle East, Asia and Mediterranean Africa, the date is one of the oldest cultivated plants on earth: archaeologists have found evidence that it was grown in India and Arabia, and for some of them on Delma Island in the Abu Dhabi emirate, more than 4,000 BC. For Muslims, dates are also sacred food, often eaten during the breaking of the fast during Ramadan. The Prophet recommended its consumption and suggested, “He who starts his day eating seven dates will not risk suffering from poisoning nor from falling under a spell”. Rich with vitamins B and C, in mineral salts and fibres, as it brings 12 to 15% of the dailyrecommended intake, the date was one of the basic ingredients of the maritime pharmacopoeia in the 18th century. It was then mixed with ginger, pepper, saffron, cinnamon, amongst others, to be

78

DATE_DEC14.indd 78

12/8/14 11:11 PM


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

79

DATE_DEC14.indd 79

12/8/14 11:11 PM


maritime au XVIIIe siècle. Elle était alors mélangée à du gingembre, du poivre, du safran et de la cannelle, entre autres, pour servir comme purgatif. Depuis, des études épidémiologiques ont démontré que leur apport en glucides contribue à faciliter le travail musculaire lors d’efforts prolongés. Il a également été prouvé que la présence d’antioxydants et de fibres dans ce fruit diminue les risques de maladies cardiovasculaires. Les dattes sont donc tout nat urellement une composante importante de la culture émiratie. Elles

used as a purgative. Since then, epidemiological studies have shown that their carbohydrates contribution helps to facilitate muscular work during sustained efforts. It was also proved that the presence of antioxidants and fibres in this fruit reduce the risk of cardiovascular diseases. Therefore, dates are definitively an important component of the Emirati culture. They have their own festival, they are often served to welcome tourists passing by and are indirectly honoured in real estate projects like The Palm, the trunk and 16 branches of

80

DATE_DEC14.indd 80

12/8/14 11:11 PM


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

ont leur propre festival annuel, sont souvent servies pour souhaiter la bienvenue aux touristes de passage et honorées indirectement dans les projets immobiliers comme The Palm, dont le tronc et les 16 branches rappellent l’omniprésence du palmier-dattier dans la région. Les 40 millions de palmiers des E.A.U produisent 12% de la production mondiale, avec des fruits ayant une palette de goûts riche, grâce à une variété de plus d’une centaine de dattes. D’après JeanLuc Vila, Directeur General Adjoint de Bateel, «la datte la plus prisée est l’Ajwa, citée dans le Coran, et vient de La Mecque. La Sokari et la Khidri sont celles dont le goût est unanimement apprécié dans la région et la Wanan sûrement l’une des meilleures». Pour produire des dattes de qualité, les fermiers doivent s’assurer que l’arbre est suffisamment irrigué. Selon Jean-Luc Vila “il faut 80 litres d’eau par jour pour arroser le pied d’un palmier, qui supporte bien l’eau salée mais a du mal à survivre à l’attaque des charançons ». Le problème est si aigu qu’une émiratie, Farah Al Bastaki, a créé une application pour smartphones appelée « Red Bug game » qui permet de sensibiliser le public de façon ludique. Elle souhaite ainsi mobiliser les spécialistes pour freiner la disparition des arbres: l’an dernier aux E.A.U. plus de 2,6 millions de palmiers-dattiers ont été abattus suite à l’attaque des charançons. Le grand nombre de palmiers-dattiers du pays provient aussi de son utilisation récurrente dans la vie

which remind us of the omnipresence of the date palm in the region. The 40 million palm trees are producing 12% of the world’s production, with fruits having a rich tasteful pallet thanks to a variety of more than a hundred dates. According to Jean-Luc Vila, Bateel’s Deputy General Manager, « the most appreciated date is Ajwa, mentioned in the Quran and comes from Mecca. Sokari and Khidri are the ones which taste is unanimously estimated in the region and Wanan probably one of the best ». To produce quality dates, farmers must ensure that the tree is sufficiently irrigated. Jean-Luc Vila says “80 litres of water are needed every day to water the foot palm. It bears well salted water but it can hardly stand weevils attacks”. The problem is so acute that Farah Al Bastaki, an Emirati, has created an application for smartphones called Red Bug game, which will sensitize people in a playful spirit. She hopes to be able to mobilize specialists to slow down the disappearance of the trees: last year, more than 2.6 million palm trees were harvested by weevil attacks in the U.A.E. The great number of palm trees also derives from its regular use in daily life. In addition to its abundant, nourishing and refreshing dates, the palm tree itself can be used in different ways, to make baskets, mats, fans or boats. Before the advent of nylon and plastic, palm leaves were also used to make the garghour, the domed fishing traps commonly seen. The dried leaves

81

DATE_DEC14.indd 81

12/8/14 11:11 PM


quotidienne. Outre ses dattes abondantes, nourrissantes et rafraîchissantes, le palmier lui-même peut être utilisé de différentes manières, dans la confection de paniers, de matelas, la fabrication de ventilateurs ou de bateaux. Avant l’arrivée du nylon et du plastique, les feuilles de palmiers étaient également utilisées pour fabriquer le garghour, ce filet de pêche si répandu. Les feuilles séchées servaient à tisser le barusti, qui servait pour les toits, les ombrages ou pour les murs de séparation. Même les graines étaient utilisées, dans la confection de savons et de khôl, eye-liner intemporel. Les Arabes disent souvent qu’il existe autant d’usages des dattes qu’il y a de jours dans l’année. Consommé en sirop, frais, ou le plus souvent séché - ne contenant alors que 20% d’eau contre 70% pour la datte fraîchece fruit peut être ajouté aussi bien dans la préparation du pain, du yaourt, du poisson que du poulet. La datte a traversé le temps, s’imposant comme un fruit nutritif essentiel pour les peuples du désert, et des propriétés guérissantes. Son arbre, le palmier-dattier, est quant à lui esthétique, utile et imposant. Du haut de ses 15 à 30 mètres, il ne pouvait que symboliser la fierté et la dignité. C’est sûrement pour cela que dans la région le dicton populaire veut que l’on soit droit «comme un palmier». Merci à Marie-Christine de Warenghien, d’Arabian Spirit, pour sa bonne adresse.

were used to weave the barusti, to make roofs, shades or separation walls. Even the seeds were used in soap making and khol, the timelessness eyeliner. Arabs often say there are as many ways to prepare dates as there are days in a year. It can be eaten as syrup, fresh, or more often dried – containing only 20% of water against 70% for fresh dates – and can be added in the preparation of bread, yogurt, fish or chicken. The date has travelled through time, viewed as a nutritive fruit essential for desert people, and with curing properties. Its tree, the palm tree, is aesthetic, useful and imposing. Standing up to 15 to 30 metres, it could only symbolize pride and dignity. That’s probably why there is a popular saying: “To be straight like a palm tree”. Many thanks to Marie-Christine de Warenghien, from Arabian Spirit, for her special address.

82

DATE_DEC14.indd 82

12/8/14 11:12 PM


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

83

DATE_DEC14.indd 83

12/8/14 11:12 PM


IoannIs PotamousIs, PIanIste ConCertIste,

Portrait d’un artiste qui vit à abu Dhabi ConCert PIanIst, IoannIs PotamousIs,

Portrait of an artist living in abu Dhabi Marina de Blonay

C’est bien connu, les Parisiens ou les Londoniens sont peu nombreux à l’entrée du Louvre ou du British Museum, pourtant beaucoup d’entre eux feraient des kilomètres pour admirer les merveilles de l’Hermitage à Saint-Pétersbourg ou des Offices à Florence. L’ailleurs c’est l’exotisme. On s’en nourrit en passant souvent à côté des talents que l’on a chez soi. Alors que nous saluons le retour sur notre scène culturelle d’Abu Dhabi Classics, qui met pour notre plus grand plaisir à l’honneur des artistes internationaux, le pianiste Ioannis Potamousis, résident aux Emirats depuis 2011, affirme que le pays aussi regorge de talents. Il espère

It is a well-known fact that Parisians and Londoners are not the ones standing at the entrance of the Louvre or the British Museum. Yet, some would travel for miles to admire the treasures at the Hermitage in Saint Petersburg or the Uffizi gallery in Florence. The thrill often seems to come from someplace else! We thrive on it, whilst often ignoring the talents on our doorstep. As we are rejoicing in the fact that Abu Dhabi Classics is making a comeback on our cultural scene, featuring international artists, concert pianist Ioannis Potamousis, resident in the UAE since 2011, claims that the country is bursting with local talents.. He aims to create synergies

84

PIANISTE_DEC14.indd 84

12/8/14 11:09 PM


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

Photo Isabelle Avenarius

85

PIANISTE_DEC14.indd 85

12/8/14 11:09 PM


Photo Isabelle Avenarius

pouvoir être à l’œuvre d’une synergie qui permettrait de les faire émerger. «Nous avons la chance d’avoir déjà plusieurs instituts de musique aux EAU, mais j’aimerais voir ces organisations se multiplier et collaborer les unes avec les autres afin d’unifier et de répandre le langage de la musique au sein de la communauté des Emirats. Je voudrais voir le pays exporter ses talents nationaux et donner une plus grande place à la musique classique et plus particulièrement à la musique classique orientale, créer une nouvelle couleur musicale, celle des EAU. Ma vision serait de concourir à établir un programme des arts de la scène aux Emirats, qui permettrait aux artistes de se rassembler et de célébrer les arts à travers la multiplicité de leurs traditions. » Potamousis a d’ailleurs déjà lancé les jalons de son entreprise en fondant et en organisant chaque année depuis 2012 la compétition Young Artists Concerto Competition, qui révèle et accompagne nos jeunes talents dans le développement de leur art musical.

that would allow them to emerge. “We are very fortunate that there are several music organisations already in existence in the UAE, he states. However, I would like to see all those organisations multiply and collaborate with each other to unify and spread the language of music among the communities in the UAE. Eventually, I would like to see the UAE export its national talents and give greater exposure to classical music and, more importantly, middle eastern classical music throughout the world, and create a new brand of music from the UAE. My vision is to help establish a performing arts programme within the UAE, to provide opportunities for people to come together, create and celebrate the arts across many traditions and cultures.” Potamousis has already started paving the way for his ambition. In 2012, he founded and directed the Young Artists Concerto Competition (YACOCO), an annual event aiming at revealing young talents in the UAE and supporting them in the development of their musical art.

86

PIANISTE_DEC14.indd 86

12/8/14 11:09 PM


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

Un portrait de l’artiste

portrait of an artist

L’histoire de Ioannis Potamousis a la saveur des contes que l’on aime se voir raconter sur nos écrans de cinéma ou dans les romans. Né en 1972, le jeune garçon a grandi dans un milieu pauvre à Athènes. Il n’y avait aucun musicien dans la famille. La musique n’est entrée dans sa vie que le jour où sa grand-mère eût l’idée fortuite de lui offrir à dix ans un petit clavier à trois octaves. C’est en parfait autodidacte qu’il a alors fait ses premiers pas dans l’apprentissage de la musique, jusqu’au jour où, à treize ans, ses parents ont pu rassembler les moyens de l’inscrire dans une école de musique. Passionné, « Yanni » a alors brûlé les étapes. Il a atteint les sommets au prix d’un travail acharné de six à sept heures par jour. Il a étudié en Allemagne puis aux Etats-Unis, et en plus d’un doctorat il a obtenu de nombreux prix prestigieux. Il était alors en passe de réaliser son rêve : devenir un pianiste concertiste.

The story of Ioannis Potamousis has the flavour of the ones we like to see on our screens or read in our novels. Born in 1972, the youngster grew up in a poor family in Athens. There were no musicians in his family, and it is only at the age of ten, that his grandmother had the fortuitous idea to give him a three-octave keyboard. It is as an autodidact that “Yanni” first embarked on his musical journey; but at the age of thirteen his parents were able to send him to a music school. He was then unstoppable. Passionate, practicing six to seven hours a day, he shot ahead, attaining the top in record time. He went on to study in Germany and in the United States, where he was awarded a Doctorate in Musical Arts. His talent was also confirmed through a series of prestigious prizes. Ioannis Potamousis was on the cusp of realising his dream: to become a concert pianist!

Photos NSO

87

PIANISTE_DEC14.indd 87

12/8/14 11:10 PM


Pour « Dr Potamousis », que ses élèves surnomment affectueusement « Dr P », le doctorat n’est pas qu’un titre. C’est le gage intellectuel sans lequel un pianiste ne peut pas construire son art. Pour jouer Beethoven il faut comprendre le rapport du compositeur à l’égard de Napoléon, pour jouer Liszt il faut connaître la littérature qui a inspiré ses œuvres. « Je ne parle pas le français, dit-il, mais je comprends la structure musicale de cette langue. Pour moi elle relève de l’abstrait, elle a un ton aérien, suspendu, on ne sait jamais vraiment où se situe la chute des phrases, et cela se reflète dans la musique de Ravel et de Debussy. » Devenir un artiste c’est aller au-delà de la technique et de la connaissance musicale, c’est acquérir cette culture qui vient nourrir l’interprétation personnelle de l’œuvre. « La musique, dit-il, c’est avant tout l’artiste ; en tant qu’artiste, toute ma quête lorsque je me produis sur scène, c’est de devenir cette musique».

For “Dr Potamousis”, affectionately nicknamed by his students “Dr P”, a doctorate is not just a title; he claims that it gives him the intellectual ground without which a pianist cannot craft his art. In order to play Beethoven, one needs to understand the composer’s thoughts on Napoleon. In order to play Liszt, one needs to know the literature that inspired his compositions. “I don’t speak French, he says, but I understand the musical structure of the language. To me, French has this airy tone, which is suspended; no one really knows where the phrases end, and this is ref lected in Ravel or Debussy’s music.” To become an artist is to surpass the technicality and the knowledge of music. It entails deepening one’s own culture in order to nourish a personal interpretation of a piece of music. “Music is foremost the artist, he says. My quest, when I perform on stage, is to become that music.”

Photos NSO

88

PIANISTE_DEC14.indd 88

12/8/14 11:10 PM


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

Photo Isabelle Avenarius

Et quel artiste sur scène que Ioannis Potamousis! Le grand pianiste, Daniel Barenboim, rappelle souvent que le piano est un instrument très basique. «Il suffit d’appuyer sur une touche du clavier pour obtenir un son, dit-il». L’art du pianiste est de créer une illusion sonore qui rende la musicalité d’une œuvre sur un instrument, qui à priori ne peut émettre qu’une succession de sons. Potamousis a lui la particularité de créer une double illusion: l’illusion sonore ainsi que celle du mouvement. Lorsqu’il joue, la musique «s’évapore de tout son être», comme il aime le dire, si bien que son corps tout entier se met en mouvement. Il s’accommode miraculeusement du fait que son instrument est en réalité un «meuble» lourd et solidement ancré au sol. Potamousis est libre et en mouvement alors qu’il est lié à ce géant noir, immobile, pour lequel il clame amour et passion. Son interprétation est à la fois puissante et délicate. Il insuffle à son auditoire toute l’énergie qu’il déploie sur scène, le laissant bien souvent aussi épuisé qu’il ne l’est lui-même à la fin de chacune de ses performances.

And what an artist Ioannis Potamousis is on stage! The great pianist, Daniel Barenboim, often recalls that piano is a very basic instrument. “You only need to press a key to obtain a sound”, he says. The art of a pianist is about creating a sound illusion that will make the audience hear the musicality of a piece, when, physically, this instrument can only produce a succession of notes. It can be said of Potamousis that he is a double illusionist. Not only does he create that sound illusion, but also he adds to it the illusion of movement. When he plays, “music evaporates from his entire being”, as he likes to say. His whole body is moving and it is extraordinary to witness this, when we know that a piano is so solidly anchored to the ground. Potamousis seems free and in movement, when in reality he is constrained by this massive black “piece of furniture”, which he calls his love, his passion. His interpretations are both powerful and delicate, and he instils in the public the energy he deploys on stage, leaving a captivated audience as exhausted as he is by the end of every one of his performances.

89

PIANISTE_DEC14.indd 89

12/8/14 11:10 PM


Photo Isabelle Avenarius

Il avoue avoir un penchant pour les compositeurs français et la musique romantique, mais il a aussi pour projet d’explorer la musique inspirée du folklore des compositeurs grecs, et d’en faire un enregistrement qui sera accompagné d’un livre pédagogique pour guider l’écoute du public. Tout en continuant à se produire internationalement, Ioannis Potamousis donne régulièrement des concerts et des récitals aux Emirats. Il a récemment triomphé à Al Ain, où il a magnifiquement interprété, entre autres, trois préludes de Debussy, rendant ainsi un hommage vibrant à cette musique impressionniste qu’il affectionne tout particulièrement. Dans le cadre de son projet pour Abu Dhabi, il travaille actuellement à développer une série de concerts de salon, comme Chopin le faisait dans le Paris du XIXème siècle, afin de créer une scène de proximité pour permettre aux talents locaux de se produire et aux mélomanes de se réunir. Ne manquez pas l’occasion de voir où se produit cet artiste que nous avons la chance d’avoir chez nous!

Potamousis admits his passion for French composers and the romantic music in particular, but he also has plans to explore the works of Greek composers, whose compositions are based on folk themes. He intends to record a CD, which would be issued with a book providing listeners with a full knowledge about the compositions and their origin. Whilst still performing on the international scene, Ioannis Potamousis regularly gives concerts and recitals in the Emirates. He has recently triumphed in Al Ain, where he played, amongst other masterly pieces, three Prélude by Debussy, thus honouring this music from the impressionist era, which he particularly cherishes. Pursuing his vision for Abu Dhabi, he is presently working on developing a series of house concerts, the way Chopin initiated it in Paris in the XIXth century, to allow local artists to perform and to create a community of music lovers. As we are fortunate to have this unique musician in the UAE, don’t miss the opportunity to see him performing live!

90

PIANISTE_DEC14.indd 90

12/8/14 11:10 PM


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

www.ioannispotamousis.com

91

PIANISTE_DEC14.indd 91

12/8/14 11:10 PM


L’or bleu plus précieux que l’or noir? Comment enrayer la pénurie d’eau? C’est la question que se posent aujourd’hui les Emirats, qui doivent faire face à un manque d’eau de plus en plus important. L’un de premiers consommateurs d’or bleu au monde, Abu Dhabi, se met à la pointe des nouvelles technologies pour répondre à une demande croissante, tout en sauvegardant ses ressources naturelles. Comment? Enquête avec les spécialistes de l’environnement aux EAU.

Is blue gold more precious than the black one? How to jam the shortage of water? This is the question asked today by the UAE, which are facing increasingly important water scarcity. As one of the biggest consumers in the world of blue gold, Abu Dhabi moves to the forefront of new technologies in aim to meet the growing demand, while preserving its natural resources. How? An investigation conducted with environment specialists in the UAE. Eva Izabella Levesque Et si demain nous manquions d’eau? Difficile à croire dans l’un des pays les plus riches de la planète. Pourtant, avec environ 100 m3 d’eau renouvelable par an et par habitant, les Emirats vivent aujourd’hui sous le seuil de la pauvreté… en eau. Plus précisément, ils sont affectés par la pénurie absolue d’eau. “L’eau est plus importante que le pétrole pour les Emirats Arabes Unis”. Cette déclaration choc, de Sheikh Mohammad bin Zayed Al Nahyan, le prince héritier d’Abu Dhabi, faite en décembre 2011, exprime l’importance accordée à la sécurité de l’eau, par la fédération. Depuis cette année, une nouvelle stratégie de gestion d’eau est mise en place par l’Etat. Son objectif: préserver les ressources naturelles conventionnelles et développer les moyens d’approvisionnement alternatifs.

What would happen if tomorrow we were missing water? In one of the richest countries in the world, it’s hard to believe. However, with about 100 cubic meters of renewable water per year and per capita, the UAE live below the poverty line... of water. In fact, they are affected by absolute water scarcity. “Water is more important than oil for the UAE.” This shocking statement, made by Sheikh Mohammad bin Zayed Al Nahyan, Crown Prince of Abu Dhabi, in December 2011, expresses the importance given to the safety of water, by the federation. This year, a new strategy for water management was implemented by the State. Its purpose is to preserve the natural resources and to develop some alternative supplies.

92

EAU_DEC14_V2.indd 92

12/8/14 11:08 PM


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

Usine de traitement des eaux usées à Jebel Ali Wastewater treatment plant in Jebel Ali

UN PAYS GOURMAND

A GREEDY COUNTRY

Paradoxalement, les EAU sont aussi l’un des plus grands consommateurs d’eau au monde. Boom économ ique et i ndust r iel, croissance démographique, meilleure qualité de vie, mais aussi création d’espaces verts et développement de l’agriculture sur des terres arides, tout cela demande des quantités d’eau astronomiques qui épuisent les ressources naturelles. “En zone urbaine, l’émirat d’Abu Dhabi a l’un des taux les plus élevés de consommation d’eau au monde. Nous utilisons plus de 565 litres d’eau par personne par jour”, explique professeur Mohamed Dawoud, conseiller en ressources aquatiques et qualité de l’environnement à l’Agence environnementale d’Abu Dhabi, EAD. “Comparez cela à la moyenne mondiale. Elle est établie à environ 220 litres”.

This is a paradox: the UAE being also one of the biggest water consumers in the world. Economic and industrial boom, population growth, better quality of life, but also landscaping and agricultural development on dry lands, all that requires astronomical amounts of water, which deplete natural resources. “In urban areas, the emirate of Abu Dhabi has one of the highest consumption rates in the world. We use more than 565 litres of water per capita per day,” says Professor Mohamed Dawoud, advisor, water resources and environment quality at the Environmental Agency - Abu Dhabi, EAD. “Compare that to the international average. It is approximately 220 litres”, he adds. To secure water supply, the UAE have been producing water, using seawater desalination, since the mid 1960s.

93

EAU_DEC14_V2.indd 93

12/8/14 11:08 PM


Pour sécuriser l’alimentation en eau, depuis les années 60, les EAU produisent l’eau par le procédé de dessalement de l’eau de mer. Aujourd’hui, Abu Dhabi possède plusieurs usines de ce type, elles assurent la production annuelle de plus de 1 milliard de m 3/an. “Une capacité qu’il faudra largement augmenter d’ici 2030”, prévient le professeur Dawoud.” Selon nos estimations, nous aurons besoin de 2 à 3 fois et demi plus d’eau dessalée”.

NOUVELLES TECHNOLOGIES POUR RÉDUIRE LE COÛT ÉNERGÉTIQUE ET ÉCOLOGIQUE Cependant, l’agence de l’environnement prévient que cette solution a un coût écologique élevé. Ce type de production d’eau est polluant pour le milieu marin, à cause du sel et autres adjuvants. Les usines déversent au large la saumure, or les eaux du Golfe Arabe sont peu profondes, n’ont pas beaucoup de courant et ne se mélangent pas facilement. “Le procédé est aussi très énergivore. Le dessalement utilise

Today, Abu Dhabi has several facilities; their annual production is more than 1 billion cubic meter per year. “This capacity needs to be extended by 2030,” warns Professor Dawoud. “We estimate that we will need two to three times and a half more of desalinated water.”

NEW TECHNOLOGIES TO REDUCE ENERGY COSTS AND ENVIRONMENTAL IMPACT Though, the Environment Agency warns that this choice is far from being sustainable and has a high ecological cost. Desalination pollutes marine environment, mainly because of the salt and other additives. The plants discharge off the brine, yet waters of the Arabian Gulf are shallow, with small flow and do not mix easily. “The process is very energy intensive. Desalination uses 30-40% of our total energy consumption,” said Professor Dawoud. To reduce the environmental impact of desalination plants, the UAE put on solar and nuclear energy.

94

EAU_DEC14_V2.indd 94

12/8/14 11:08 PM


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

30 à 40% du total de notre consommation énergétique”, souligne professeur Dawoud. Pour réduire l’impact environnemental des usines de dessalement, les EAU misent sur l’énergie solaire et nucléaire. Déjà, des usines solaires de dessalement d’eau, transforment l’eau saumâtre du désert. Dans l’un de ses projets, l’agence environnementale approvisionnait aussi en eau potable les animaux sauvages et notamment les gazelles oryx dans le sanctuaire d’Umm Al Zamool.

UNE AGRICULTURE AQUAVORE Malgré l’explosion de la demande domestique en eau, c’est le secteur agricole qui s’avère le plus assoiffé. Malheureusement, il est aussi pour l’instant le moins efficient. “C’est aussi lui qui épuise nos ressources souterraines”, affirme le professeur Dawoud. Car malgré un climat aride, les EAU possèdent des ressources aquatiques souterraines. Limitées certes, mais en quantité suffisante pour répondre à la demande du pays il y a 50 ans. Aujourd’hui, leur état inquiète. “L e n iveau des nos nappes ph réat iques baisse drastiquement”, indique le professeur Dawoud et “leur salinité augmente.” Près de 2/3 de l’eau utilisée par l’émirat d’Abu Dhabi est puisée dans les nappes phréatiques. Plus assez bonne pour l’usage domestique, elle est utilisée par les agriculteurs (80%)

Already, solar desalination facilities extract brackish water from groundwater in the desert. In one of its projects, the Environment Agency also supplies drinkable water to wild animals, including Arabian Oryx, like in the sanctuary of Umm Al Zamool.

AQUAVORE AGRICULTURE Despite the explosion of domestic water demand, the agricultural sector is the thirstiest. Unfortunately, it is also the most inefficient at the moment. “It depleted our groundwater resources”, says professor Dawoud. Despite its arid climate, the UAE have underground water supplies. Though limited, they were sufficient to meet the country’s requirements 50 years ago. However today, their condition worries. “The level of our water aquifers is falling dramatically,” warns Professor Dawoud. He adds: “the salinity increases.” Nearly 2/3 of water used by the emirate of Abu Dhabi comes from groundwater. Not good enough for households, it is used by farmers (80%) or for forest irrigation. “We have 70,000 wells still in use on our farms. In 1450 of forests, over 6,000 wells are still used for irrigation” said Advisor to the Environment Agency Abu Dhabi. “Since 2006, all water wells have been legislated.”

Gazelles oryx dans le sanctuaire d’Umm Al Zamool Arabian Oryx in the sanctuary of Umm Al Zamool

95

EAU_DEC14_V2.indd 95

12/8/14 11:08 PM


EVERY SINGLE DROP COUNTS

ou pour l’irrigation forestière. “Sur nos fermes, nous avons 70 000 puits toujours utilisés. Dans nos 1450 forêts, plus de 6000 puits servent toujours pour l’irrigation” explique le conseiller à l’agence environnementale d’Abu Dhabi. “L’exploitation de ces puits est par ailleurs encadrée par la loi depuis 2006.”

CHAQUE GOUTTE COMPTE Abu Dhabi encourage aussi les agriculteurs par la formation aux nouvelles technologies d’irrigation, développe les nouvelles technologies de culture économe en eau, à l’instar de l’hydroponie et encourage l’adoption de meilleures pratiques agricoles. Une eau qui pourrait être remplacée par l’eau recyclée. L’e a u t r a i t é e c o m p t e p o u r s e u l e m e n t 7 % d’approvisionnement aquatique de l’émirat. Utilisée notamment dans l’arrosage des espaces verts, elle pourrait servir également dans l’agriculture. Cette possibilité fait pour l’instant l’objet d’études. “Nous vérifions l’impact de l’utilisation des eaux traitées sur les légumes, la présence des bactéries, métaux, ou autres substance dangereuses. Nous voulons être sûrs qu’il n’y a pas de risque sanitaire”, explique Dr Khalid Ammar, du Centre International pour l’Agriculture biosaline de Dubaï. Mais d’autres pays arabes l’ont déjà adoptée. Reste à résoudre la question des infrastructures insuffisantes.

Abu Dhabi also encourages farmers through training in best agricultural practices, new irrigation technologies and develops water efficient culture, like hydroponics. Water that could be replaced with recycled water. The treated water accounts for only 7% of water supply in the emirate. Especially used in irrigation of green spaces, it could also be used in agriculture. This possibility is under study. “We check the impact of treated water on vegetables, the presence of bacteria, heavy metals, or other hazardous substance. We want to be sure that there is no risk for health”, says Dr. Khalid Ammar from the International Centre for biosaline agriculture Dubai. But other Arab countries have already adopted it. The issue of insufficient infrastructure needs to be solved. Last October, the capital announced a project to create 200 km of pipes for conveying water. “It will be used in forestry, landscaping, agriculture ... we want to recycle 100% of the water in the next 3 years,” assures Allan Thomson, managing director of Abu Dhabi Sewerage Services Company. The example doesn’t come from far away. The city of Al Ain already recycles all of its wastewater. Meanwhile, “on some 850,000 cubic meters of treated water in the capital, nearly half is poured into a channel and stagnant”, says Mohamed Dawoud.

Usine de dessalement - Desalination plant

96

EAU_DEC14_V2.indd 96

12/8/14 11:08 PM


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

La capitale a annoncé en octobre dernier un projet de création de 200 km de conduits d’acheminement d’eau. “Elle sera utilisée pour la sylviculture, l’aménagement paysager, l’agriculture… “Nous voulons recycler 100% des eaux usées d’ici 3 ans,” assure Allan Thomson, directeur d’Abu Dhabi Sewerage Services Company. L’exemple ne vient pas de loin. La ville d’Al Ain recycle déjà la totalité de ses eaux usées. En attendant, “sur quelque 850 000 m3 des eaux traitées de la capitale, près de la moitié est versée dans un canal et stagne” constate Mohamed Dawoud. Sans être alarmiste, il rappelle: “La demande de l’Emirat d’Abu Dhabi a été estimée à environ 3,4 milliards m3 d’eau/an en 2012. Elle dépassera les 5 milliards de m3/an en 2030. Situés déjà dans une zone aride, avec les pluies de plus en plus rares, les Emirats doivent aussi faire face aux conséquences du changement climatique. Des investissements sont faits, mais désormais, chaque goutte compte.

Without being alarmist, he points out: “The demand of the Emirate of Abu Dhabi has been estimated at about 3.4 billion cubic meters of water per year in 2012. It will surpass 5 billion m 3/year in 2030. Located in an arid region with increasingly rare rainfall, the Emirates also face the consequences of climate change. Investments are done, but now every simple drop counts.

FAITS:

63% d’eau d’Abu Dhabi vient du sous-sol. 30% d’eau d’Abu Dhabi est produite par le dessalement de l’eau de mer: c’est l’eau que l’on boit. Ce type de production a commencé au millieu des années 60. 7% d’eau d’Abu Dhabi concerne l’eau recyclée. Elle est utilisée notamment pour l’arrosage des espaces verts. Le plus grand/le plus petit: Abu Dhabi consomme entre 560 et 920L d’eau habitant/jour Sharjah consomme environ 220 L d’eau/habitant/jour (En zones urbaines)

On parle d’un stress hydrique quand la quantité d’eau disponible par an/habitant est inférieure à 1700m3. Les hydrologues classent un pays en pénurie d’eau si ses ressources en eau renouvelable tombent à 1000 m3 par an et par personne. Les ressources des EAU, tout comme les autres membres du CCG, sont tombées à 176m3 d’eau/an/habitant déjà en 2000, selon la Banque mondiale. C’est ce qu’on a appelé une pénurie d’eau absolue.

FACTS AND NUMBERS:

63% of Abu Dhabi water comes from groundwater supplies. 30% of Abu Dhabi water is produced by desalination of sea water. This is the water that we drink. This type of production began in the mid 1960s 7% of Abu Dhabi water is recycled. It is mostly used for greening. The biggest/the smallest: Abu Dhabi consumes between 560 and 920L of water per capita / day Sharjah consumes about 220 L / capita / day (In urban areas)

EAU_DEC14_V2.indd 97

Water stress means that annual water supplies available per person drop below 1700m3. According to hydrologists, a country experiences water shortage if its renewable water resources fall to 1000 m3 per year per person. The resources of the UAE, like other GCC, fell to 176m3 of water/person/ year already in 2000, according to the World Bank. This is called an absolute water scarcity.

12/8/14 11:08 PM


LA VIE EN VERT THE GREEN WAY OF LIFE

Le tour du monde en 25 jours Written and translated by Marc d’Anglure Quand Jules Verne rédigeait ses travaux futuristes, il semblait toujours vouloir voir les choses en grand, et grandes étaient effectivement les choses qu’il voyait: de sous-marins imaginaires capables d’explorer les abysses les plus profondes des océans aux expéditions sympathiques au centre de la Terre accompagnées des vestiges de l’ère des dinosaures, cet homme savait tisser une histoire fantastique. L’une d’entre elles narrait les aventures d’un certain Phileas Fogg qui tenta de faire Le tour du monde en quatre-vingts jours.

98

GREEN_DEC14.indd 98

12/8/14 11:44 PM


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

Around the world in 25 days When Jules Verne wrote his futuristic works, he always aimed to dream big, and big he dreamt: from imaginary submarines capable of cruising the oceans’ furthest depths to friendly trips to the Earth’s core along with remnants of the dinosaurs’ era, this man knew how to spin a tall tale. One of them was about a certain Phileas Fogg who attempted to travel Around the world in 80 days. At the time this seemed like a daring exploit when we would today scoff at the idea.

99

GREEN_DEC14.indd 99

12/8/14 11:44 PM


André Borschberg et Bertrand Piccard

A l’époque c’était sans aucun doute un exploit, bien qu’aujourd’hui l’idée nous fasse ricaner. Ce qui rend l’histoire de Bertrand Piccard et André Borschberg si fascinante, ce n’est pas tant la durée de leur périple mais la manière par laquelle ils doivent l’accomplir: non pas une montgolfière (qui d’ailleurs n’est pas réellement employée non plus dans le roman de Verne, contrairement à ce que voudrait l’opinion publique) mais un avion entièrement alimenté par l’énergie solaire. Les deux pilotes suisses établirent déjà un record l’année dernière en étant les premiers hommes de l’Histoire à traverser les Etats-Unis à bord de cet avion. A présent, ils se préparent à faire le tour du monde afin de montrer l’efficacité et le réalisme de moyens de transports «propres» non seulement sur la terre, mais dans les airs.

What makes Bertrand Piccard and André Borschberg’s story so fascinating though, isn’t so much the time they will take on their adventure, but the means by which they will do so: no, not a hot air balloon (which isn’t in fact used in Verne’s book), but a featherweight, solar-powered plane. These two Swiss pilots already established a record last year when they became the first men in history to cross the US aboard this plane. Now, they plan on circumnavigating the world to show the effectiveness and the realism of cleaner transport not only on land, but in the sky. One of the main reasons they can envision such a feat is the collaboration of multiple actors such as Masdar and NASA with their team in order to produce better, more efficient materials and systems. For example, these jointly-led teams have managed to come up

100

GREEN_DEC14.indd 100

12/8/14 11:44 PM


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

Une des raisons principales qui leur permet d’envisager un tel exploit est la collaboration de multiples acteurs tels que Masdar ou la NASA avec leurs équipes, afin de produire de meilleurs matériaux et systèmes. Ainsi, celles-ci sont parvenues à mettre au point des électrolytes améliorant la densité en énergie des batteries et les fibres carbones (qui allient à leur poids plume une résistance extraordinaire) les plus légères qui soient; ceci n’étant évidemment que quelques-unes des innovation mises au point pour la construction de Solar Impulse 2, la prochaine génération en matière d’avions solaires. Cet avion 2 places, pesant 2,3 tonnes et d’une envergure de 72 mètres est équipé de 17,200 cellules solaires monocristallines en silicone qui lui fourniront suffisamment d’énergie pour voler à travers la nuit. Son altitude alternera d’ailleurs entre 8,500 mètres à une vitesse de 140km/h pendant la journée et 1,500 mètres à une vitesse minimale de 36km/h la nuit afin de réduire les consommations en énergie. Le duo quittera Abu Dhabi en Mars 2015 et survolera pendant 25 jours l’Asie, les US, l’Europe du Sud et l’Afrique du Nord avant d’atterrir, à nouveau, à Abu Dhabi, s’arrêtant tous les 5 jours pour que les pilotes puissent échanger leur place. De plus, pendant les

with electrolytes increasing batteries’ energy density and the lightest carbon fibers (which combine nearweightlessness and exceptional strength) yet created. These are but some of the innovations that have come into play in the development of Solar Impulse 2, the next-generation solar aircraft. The 2-seat, 2.3 ton plane presents a 72 meter wingspan equipped with 17,200 monocrystalline silicon solar cells which will provide enough energy to the aircraft so as to power it through the night. It will cycle between an altitude of 8,500 meters at 140 km/h during the day and 1,500 meters at 36 km/h during nighttime to limit its energy consumption. Leaving from Abu Dhabi in March 2015, the duo will fly for 25 days over Asia, the USA, Southern Europe and Northern Africa before landing again in Abu Dhabi, stopping every five days to exchange places. Furthermore, during their ocean crossings, they will have to face up to 120 hours of continuous flying. To stave off exhaustion, they

101

GREEN_DEC14.indd 101

12/8/14 11:44 PM


traversées d’océans, ils devront faire face à des périodes pouvant atteindre les 120 heures de vol continu. Afin de prévenir tout épuisement, ils se relayeront continuellement, feront du yoga ainsi que de l’auto-hypnotisation et appliqueront des techniques telles que des sommes fréquents de 20 minutes pendant la journée; l’avion lui-même pouvant théoriquement voler éternellement grâce à son complexe système de cellules solaires.

will take shifts, practice yoga, self-hypnotization, and techniques such as sleeping for 20-minutes periods frequently throughout the day. Specialized dietary plans have also been devised to help them in their journey. The plane though could theoretically fly forever thanks to its complex solar cell system. Borschberg and Piccard have interesting reasons for choosing Abu Dhabi as their starting and arrival point:

102

GREEN_DEC14.indd 102

12/8/14 11:45 PM


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

Borschberg et Piccard ont des raisons bien particulières de choisir Abu Dhabi comme lieu de départ et d’arrivée: “Nous avons choisi cet endroit comme étant le meilleur point de départ et d’arrivée pour le tour du monde du fait de son climat, de ses infrastructures et engagement aux technologies propres” affirme le premier tandis que le second ajoute “C’est un pays qui correspond a notre message… une nation productrice de pétrole qui investit beaucoup dans les énergies renouvelables en sachant que les énergies fossiles ne dureront pas toujours. Nous ne nous battons pas contre le pétrole, nous montrons juste que nous pouvons nous diversifier et être plus efficaces dans notre utilisation d’énergie”. Et c’est là que se trouve la clef: utiliser le pétrole pour produire de nouveaux matériaux, pas afin d’alimenter le transport. Jules Verne serait-il donc fier? Nous le pensons bien, mais nous sommes également convaincus qu’il serait profondément impressionné!

“We have chosen this location as being the best departure and return point for the round-the-world tour due to its climate, infrastructure and commitment to clean technologies” says the first whereas the latter adds “It’s a country that fits with our message… an oil-producing count r y t hat invests a lot for renewable energy knowing that the oil will not be forever. We don’t fight against oil, we just show that we can diversify and be more energyefficient”. And this is the key here: use oil to produce new materials, not power transportation. S o, wou ld Ju le s Ve r ne b e proud? We think so, but we are also convinced that he would be genuinely impressed!

103

GREEN_DEC14.indd 103

12/8/14 11:45 PM


Design

La «French touch» aux emirats The French touch in the UAe Marie Naudon

D’étranges bancs s’enroulent le long de la Creek; ils permettent aux passants de s’asseoir confortablement et forment comme des cadres photo. Deux personnes se prélassent dans un grand majlis d’extérieur, moderne et fonctionnel. Des visiteurs marchent dans le désert… au beau milieu d’un hall d’hôtel. Peut-être reconnaîtrezvous prochainement l’un de ces projets dans les rues ou les établissements de Dubaï ou d’Abu Dhabi. Chaque année depuis 2012, un artiste français vient passer deux mois aux Emirats. Ce programme de résidence, orchestré et financé par l’Institut français et par l’Autorité de la culture de Dubaï, s’est très vite orienté vers le design, dont le marché est en plein essor dans la région. Le salon «Design Days Dubai», également créé en 2012, est déjà devenu un point de rencontre annuel majeur, et les collectionneurs et marchands se font de plus en plus nombreux, à Dubaï comme à Abu Dhabi. Si l’intérêt de l’Institut français est bien évidemment de renforcer la présence des créateurs français sur la scène internationale, les instances émiriennes cherchent de leur côté à faire venir des artistes étrangers, qui s’inspirent de Dubaï

Strange benches wind alongside the Creek river: they enable people to sit comfortably and they are shaped as photo frames. Two persons are relaxing in an outdoor majlis, which is both modern and functional. Visitors walk in the desert… in the middle of a hotel lobby. You might soon recognize one of these projects in the streets and facilities of Dubai or Abu Dhabi. Every year since 2012, a French artist spends two months in the United Arab Emirates. This residency program is organized and funded by the Institut français and by the Dubai Culture & Arts Authority. The program quickly focused on design, since there is a growing market in this field in the region. The “Design Days Dubai” fair, also created in 2012, has already become a major annual event, and there are more and more collectors and dealers in Dubai and Abu Dhabi. The Institut français obviously aims at increasing the presence of French designers on the world stage. For their part, Emirati bodies are seeking to bring artists from abroad, since they will draw their inspiration from Dubai. When they will be back in their home country, these artists will promote the UAE as a new center for

104

IF_DEC14.indd 104

12/8/14 11:43 PM


Tour à vent - Wind tower - Nicolas Roesch

et qui font, à leur retour dans leur pays, rayonner les Emirats comme nouveau pôle de création. L’objectif est également de provoquer des rencontres avec des acteurs culturels locaux et de favoriser la naissance d’une scène artistique émirienne. Concrètement, les appels à candidature sont diffusés en France, et l’Institut français à Paris effectue une présélection d’une dizaine de candidats. La sélection définitive est ensuite effectuée par l’Institut français des Emirats arabes unis, l’Autorité de la culture de Dubaï et l’Université américaine de Sharjah, reconnue comme l’une des meilleures institutions de formation

Tour à vent - Wind tower - Nicolas Roesch

La vie dans le Golfe Life in the Gulf

creativity. The purpose is also to stimulate encounters with local cultural stakeholders and to encourage the emergence of an Emirati artistic scene. In practise, calls for applications are published in France, and the Institut français in Paris pre-screens around ten candidates. Then the Institut français in the United Arab Emirates, the Dubai Culture & Arts Authority and the American University of Sharjah, which is one of the best art and design training institute in the Middle East, make the final selection. The selected artists are self-reliant and resourceful, they speak good English and they can adapt easily. Most of all, they have to be creative and they must present original projects. The Institut français in Paris finances the residency, by providing a living allowance to the artists, and the Dubai Culture & Arts Authority welcomes and houses the artists during two months.

105

IF_DEC14.indd 105

12/8/14 11:43 PM


The residency started off as a small-scale program, since the first designers mainly worked on the Al Fahidi neighborhood, formerly known as “Bastakiya”, in Dubai. In 2012, Marc Aurel drawn up a project for urban equipment. He designed some chairs curving from the ground with no visible feet, made of a metal structure bent like a fabric and of a ceramic seat surface, with a topstitching decoration. Two prototypes were displayed in Paris in September 2013, on the occasion of the Dubai bid to host World Expo 2020. Nicolas Roesch has elaborated a project of bench, and he has worked on the graphic identity of the neighborhood, by focusing in particular on the signalization. Broche - Brooch - Nicolas Roesch In 2013, the project focus has expanded. For the first time, the designer-in-residence en art et design du Moyen-Orient. Les artistes choisis was able to present his works on a display stand during sont autonomes et débrouillards, ils parlent bien anglais the Abu Dhabi international and contemporary Art Fair. et sont capables de s’adapter facilement. Ils doivent François Clerc exhibited a few products designed for surtout être créatifs et présenter des projets originaux. French clients, his research on outdoor furniture and La résidence est financée par l’Institut français de Paris, the work of the students. Besides the development of an qui verse une allocation de séjour aux artistes, et par outdoor majlis, this young and talented artist worked l’Autorité de la culture de Dubaï, qui les accueille et with students in design in the American University les loge pendant deux mois. of Sharjah. He asked them to imagine a chair which Le programme a débuté assez modestement, les form would be based on two chosen adjectives, for premiers designers ayant surtout travaillé sur le quartier example “friendly and minimal” or “elegant and d’Al Fahidi, anciennement Bastakiya, à Dubaï. En 2012, powerful”. He helped them during the research phase, Marc Aurel a élaboré un projet de mobilier urbain. Il the 3D conceptualization and the production of a a conçu des sièges partant du sol sans pieds apparents, avec une structure en métal travaillée comme un tissu, et une surface d’assise en céramique décorée d’un motif en surpiqûre. Deux prototypes ont été exposés à Paris en septembre 2013, dans le cadre de la candidature de Dubaï pour l’exposition universelle 2020. Nicolas Roesch a quant à lui fait une proposition de banc, et il a travaillé sur l’identité graphique du quar t ier, en réf léchissant notamment à la signalétique. Majlis - François Clerc

106

IF_DEC14.indd 106

12/8/14 11:43 PM


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

Majlis - François Clerc

Mais c’est en 2013 que le projet a pris de l’envergure. Pour la première fois, le designer en résidence a pu exposer ses réalisations dans un stand lors de la Foire internationale d’art contemporain d’Abu Dhabi. François Clerc a présenté quelques produits dessinés pour des clients français, sa recherche sur le mobilier d’extérieur ainsi que le travail réalisé avec des étudiants. Outre la conception d’un majlis d’extérieur, ce jeune et talentueux artiste est en effet intervenu à l’université américaine de Sharjah auprès d’étudiants en design, à qui il a demandé d’imaginer une chaise à partir de deux adjectifs de leur choix, par exemple «amical et minimal», ou «élégant et puissant». Il les a aidés au cours de la phase de recherche, de la modélisation 3D et de la réalisation d’une maquette. Cette dimension de transmission et d’échange est essentielle. Le principal défi est désormais d’aider les artistes à aller plus loin que le simple projet personnel. Que se passe-t-il une fois que les designers quittent les Emirats ? Cette année, pour la première fois, le projet devrait se poursuivre au-delà de la résidence, pour déboucher sur la production et la commercialisation des produits élaborés par le designer. Un important partenaire industriel a en effet accepté de s’associer au programme. Leader mondial de la

model. Transmission and exchange are an important dimension of the project. The most significant challenge is now to help artists to go further than mere personal projects. What happens once the designers leave the United Arab Emirates? For the fist time this year, the project is planned to continue beyond the residency, and it might lead to the production and the marketing of products conceived by the designer. A major industrial partner has agreed to join the program. RAK Ceramics, the world leader for the production of ceramics, based in Ras Al Khaimah, supplies materials and supports the project. It can be hard to imagine how fragments of ceramics can become a true work of art. This material offers a very extensive range of technical possibilities. The printing lines on ceramics allow to create very interesting texture effects, looking very much like stone, wood or slate. Valerian Gagnaire reproduces on ceramic tiles various elements from the Emirati territory, represented in a stylized form. He works on aerial photographs of

Sièges - armchairs - Marc Aurel

107

IF_DEC14.indd 107

12/8/14 11:43 PM


Sièges - armchairs - Marc Aurel

production de céramique basé à Ras Al Khaimah, R A K Ceramics fournit des matériaux et soutient le projet. Vous avez peutêtre du mal à imaginer en quoi des morceaux de céramique peuvent constituer une véritable œuvre d’art : ce matériau offre aujourd’hui des possibilités techniques extrêmement variées. Les chaînes d’impression sur céramique permettent de créer des effets de texture très intéressants, qui peuvent par exemple imiter à s’y méprendre la pierre, le bois ou l’ardoise. Valerian Gagnaire reproduit sur des carreaux de céramique des éléments stylisés du territoire émirien, en travaillant sur des photographies aériennes de paysages typiques, comme le désert, la mer, la mangrove, la montagne ou la ville. Il a exposé ses premières réalisations lors de la Foire d’art contemporain d’Abu Dhabi, en novembre dernier. Les impressions sur céramique de ses magnifiques photographies du désert émirien, prises depuis une montgolfière, ont été présentées sous forme de tableaux au mur ou de revêtement au sol. Les visiteurs ont été conquis, et plusieurs lui ont

typical landscapes, such as the desert, the mangrove, the mountain or the city. He d ispl ayed h is f i r st creations during the Abu Dhabi contemporary Art Fair last November. The printings on ceramics of his beautiful photographs of the Emirati desert, taken from a balloon, were shown as paintings on the wall or as a floor surface. The visitors were very impressed, and many asked Valerian Gagnaire if his realizations were for sale. This is likely to occur. Valerian has until the end of December to continue his work and bring his project to fruition, in partnership with RAK Ceramics. He will probably come back in the UAE on the occasion of the “Design Days Dubai”, in Spring 2015. This residency program turns out to be a great success and one of the most successful projects led by the Institut français in the UAE. Antoine Gründ, Deputy Director of the Institute, says: “Every year, we succeed in adding one stage to the rocket, it is very encouraging”. The next step is to find locally generated

Céramique - ceramic - Valerian Gagnaire

108

IF_DEC14.indd 108

12/8/14 11:43 PM


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

demandé si ses œuvres étaient en vente. Cela pourrait être bientôt le cas : Valerian a jusqu’à la fin du mois de décembre pour poursuivre son travail et concrétiser son projet, en partenariat avec RAK Ceramics. Il devrait également revenir lors des «Design Days Dubai», au printemps 2015. Beau succès donc pour ce programme de résidence, l’un des projets les plus concluants menés par le tout jeune Institut français des Emirats. Antoine Gründ, directeur adjoint de l’Institut, s’en réjouit: «Chaque année, nous parvenons à ajouter un étage de plus à la fusée, c’est très encourageant ». La prochaine étape sera de trouver des financements locaux et de convaincre d’autres partenaires industriels, pour que le travail des designers débouche sur des contrats durables. Un défi que l’Institut français se doit de relever, pour ne pas manquer cette occasion unique de promouvoir un véritable savoir-faire français et de mettre le design à l’honneur dans un pays animé par l’audace et la créativité.

IF_DEC14.indd 109

Céramique - ceramic - Valerian Gagnaire

funds and to convince new industrial partners, so the designers’ work will result in long-term contracts. The Institut français will have to face this challenge, in order not to miss this unique opportunity to promote a genuine French expertise and to celebrate design in a country driven by boldness and creativity.

12/8/14 11:44 PM


Sorbonne Abu Dhabi: une cérémonie de remise des diplômes forte en symboles La cérémonie de remise des diplômes décernés par l’université de ParisSorbonne Abu Dhabi est aussi l’occasion pour tous les étudiants, chaque année, d’affirmer des valeurs qui ont du sens et de continuer à dessiner l’identité d’une université prestigieuse. Retour sur cet événement clé.

Paris-Sorbonne University Abu Dhabi: a symbolic graduation ceremony Paris-Sorbonne University Abu Dhabi’s graduation ceremony is each year an opportunity for students to assert their common values and continue to shape the identity of this prestigious university. Here is a report on the event. Clothilde Monat

Translation Hélène HEIN

Une commUnaUté d’étUdiants de toUtes nationalités.

a commUnity of stUdents from all over the world

Ce qui s’est vu ce 16 novembre dernier à la Sorbonne est unique: c’est la diversité des nationalités représentées, en tout une quarantaine. Les nouveaux diplômés de 2014 viennent des Emirats mais aussi de Corée, de Tunisie, du Brésil, de France, d’Algérie, du Cameroun... Jour après jour, ils construisent leur vie en respectant le principe d’un pont entre les civilisations, la devise de l’établissement. Concrètement, ce projet fédérateur est rendu possible grâce à différents facteurs. Pour Maitha Al Noori, jeune Emirienne diplômée en droit, l’université propose «un système français avec une manière d’être émirienne». Selon Omar Halabi Kayal, on

What happened on last November 16th at Sorbonne Un iversit y was un ique: it was t he d iversit y of nationalities, around forty of them. The 2014 graduates come from the Emirates, but also from Korea, Tunisia, Brazil, France, Algeria, Cameroon… Day after day, they have started building up their lives respecting the university’s motto: the principle of a bridge between civilisations. In concrete terms, this unifying project has been made possible thanks to various factors. According to Maitha Al Noori, a young Emirati student, the university offers “a French system with an Emirati way of being”. According to Omar Halabi Kayal,

110

SORBONNE_DEC14.indd 110

12/8/14 11:42 PM


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

peut apprécier la réussite de la Sorbonne Abu Dhabi «simplement en se promenant sur le campus et en notant les différents pays d’où sont originaires les étudiants». Il ajoute: «Je pense que l’Université a pu atteindre ses objectifs en élargissant le cercle de recrutement des étudiants. En fait, je vois le nombre de ceux qui viennent sur le campus lors des journées Portes Ouvertes, mais aussi la représentation importante de l’Université dans les différents salons qui se tiennent dans de nombreux pays».

Omar Halabi Kayal

DES PARCOURS TRÈS DIFFÉRENTS ET ADAPTÉS À CHACUN A l’heure des bilans, les étudiants reviennent volontiers sur les motivations qui les ont amenés à choisir la Sorbonne. Les raisons sont diverses et variées. Certains ont été attirés par le côté moderne de l’université qui offre «d’une part des formations de très haut niveau et, d’autre part, sa bibliothèque très innovante». Pour

one can see that the university has achieved its goal “just by noticing the different countries that students come from, while walking on campus”. He adds: “I think that the university has achieved this goal by enlarging its student recruitment circle. In fact, as a student, I can see the number of students that come on the campus on the University Open Days, but as well, I can see it t hrough t he universit y representation in different fairs that take place in many countries.”

VERY DIFFERENT PATHS ADAPTED FOR EACH STUDENT Looking back, students happily think about the motivations that pushed them to choose to study at the Sorbonne. Their reasons are very diverse. Some have been attracted by the modern side of the university: “On the one side, it offers highlevel academic t raining, and on t he ot her side, there is a library, which is very innovative”. Other

111

SORBONNE_DEC14.indd 111

12/8/14 11:42 PM


HE Sheikh Nahyan bin Mubarak al Nahyan et une jeune diplômée

students came to study here because professors come directly from Paris to teach. And if some students chose Sorbonne University because they wanted to remain in a French educational system after studying at French high schools; others thought of it as an opportunity for a new life. “Joining the Sorbonne was a great dream”, Nemro Boutheina told us the other day, a Art History student pursuing an atypical path. Finally, like Ahmed Al Marzooqi, one must underline the fact that one can choose this university for “the intellectual variety and diversity of opinion” that is to be found there.

the same ambitions, the same bright future

d’autres, ce qui a justifié leur préférence, c’est le fait que les enseignants viennent de Paris. Et si certains étudiants ont élu cette université pour rester dans un système francophone après des études dans des lycées français, pour d’autres, ce choix représente la possibilité d’une nouvelle vie. «Rejoindre les rangs de la Sorbonne était un rêve» nous a confié une étudiante en histoire de l’art au parcours atypique, Nemri Boutheina. Enfin, il faut souligner, comme le fait Ahmed Al Marzooqi, que l’on peut choisir cette université pour «la variété intellectuelle et la diversité d’opinions» que l’on y rencontre.

The new Bachelor and Master graduates received their diplomas on the 16th of November from HE Sheikh Nahyan bin Mubarak al Nahyan, Emirati Minister for Culture. They all are aware of being a strength for the country, but also a strength that goes beyond the Emirates’ borders. Like Maitha Al Noori, some have already got a job after they leave university. No one

Des ambitions iDentiques pour un avenir prometteur Les nouveaux licenciés et titulaires de masters, qui, le 16 novembre, ont reçu leur diplôme des mains de HE Sheikh Nahyan bin Mubarak al Nahyan, ministre émirien de la culture, sont conscients d’être une force pour le pays mais aussi une force au-delà des frontières des Emirats. Certains ont déjà décroché un travail, à la sortie de l’université, comme Maitha Al Noori. Que la Sorbonne offre des débouchés intéressants, nul n’en

Nemri Boutheina

112

SORBONNE_DEC14.indd 112

12/8/14 11:42 PM


doubts the fact that the Sorbonne offers great job prospects. Professor and university’s Vice-Chancellor Eric Fouache points out the fact that : “the trilingual skills (French, English and Arabic) of the majority of our students, our thirty per cent of Emirati students, combined with a French diploma, ensure our students an easy access to top-level jobs. Sixty per cent of them work in the Emirates, and the others, all over the world!”. But it is important to note the feeling that the students have about this matter. One of the newly graduates, Reem Al Alazeem admits: “I remember being hesitant about the future when I came to the university”. She adds: “I am unable to express the gratitude Au centre - In the middle: Professeur Eric Fouache I have for the university and its employees who have helped us not only overcome this feeling of doute. Le professeur Eric Fouache, vice-chancelier unease and hesitation but also helped us strengthen de PSUAD, précise à ce propos: «Les compétences our self-confidence and courage to face the future.” trilingue -français, anglais, arabe- de la majorité de nos To complete the story, we chose to hand over to a étudiants, le poids de nos trente pour cent d’étudiants newly graduate… émiriens, combinés à l’obtention de diplômes français, assure à nos alumni un accès privilégié au marché de Maitha Al Noori l’emploi à des postes de haut niveau, pour soixante pour cent d’entre eux aux Emirats arabes unis et, pour les autres, dans le monde entier!». Mais il est important de noter aussi le sentiment des étudiants eux-mêmes à ce sujet. «Je me souviens avoir été hésitante», avoue Reem al Alazeem, l’une des jeunes diplômées, avant d’ajouter: «Je ne peux qu’exprimer ma gratitude envers l’Université et ses employés qui non seulement nous ont aidés à passer outre ce sentiment d’inquiétude et d’hésitation mais qui aussi nous ont permis de renforcer notre confiance en nous et le courage que nous mettons en oeuvre afin d’affronter l’avenir». Pour compléter ce tableau, nous avons choisi de laisser la parole à une jeune diplômée…

113

SORBONNE_DEC14.indd 113

12/8/14 11:42 PM


EntrEtiEn avEc Samar aShour, fraîchEmEnt licEnciéE En droit…

intErviEw with Samar aShour, a law graduatE…

Madame Magazine: Sorbonne Abu Dhabi dit être «un pont entre les civilisations». Comment pensez-vous qu’elle y parvienne? Samar Ashour: L’Université de Paris-Sorbonne Abu Dhabi a été un bon professeur, si je puis dire. En effet, le respect de l’autre, la tolérance et l’ouverture d’esprit sont les leçons de vie qu’elle nous a données dès le premier jour. L’existence de cette université est déjà en soi un

Madame Magazine: Sorbonne Abu Dhabi claims to be a bridge between civilizations: how do you think it achieves this goal? Samar Ashour: Paris-Sorbonne University Abu Dhabi has been a great professor, if I may say so. Indeed, respect for others, tolerance and openness are life lessons I have learned from day one. The existence of this university is already in itself a bridge

Samar Ashour

114

SORBONNE_DEC14.indd 114

12/8/14 11:42 PM


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

pont entre les civilisations. Je pense surtout à la journée internationale qui est organisée chaque année et qui est une véritable occasion de découvrir la richesse des multiples cultures et coutumes. Aussi DRESS CODE a constitué un évènement où le multiculturalisme de la Sorbonne s’est manifesté. Normalement, qui dit «diversité vestimentaire» dit «choc de civilisation», mais ce n’est jamais le cas pour l’Université de Paris-Sorbonne Abu Dhabi où l’influence mutuelle des cultures est une véritable source d’enrichissement. Les soirées poétiques qui ont lieu deux fois par an permettent un autre échange culturel et linguistique riche grâce à la découverte de poèmes français, anglais, et arabes «Nabati». En somme, nous sommes tous «unis dans la diversité».

between civilisations. I think in particular of the international day, which is organized each year, and which is a great opportunity to learn about the wealth of other cultures and customs. DRESS CODE is also an event where the multiculturalism of the university has been obvious. Normally, more “clothing diversity” means “clash of civilisations”, but it’s never the case at our university where mutual influence of cultures is a real source of personal enrichment. The poetry evenings, organized twice a year, enable another kind of cultural and language exchange through the discovering of French, English and Arabic Nabati poems. In other words, we are all “united in diversity”.

MM: Est-il difficile de s’adapter aux conférenciers français? SA: Mes premiers jours à la Sorbonne ont été marqués par la peur de l’inconnu et la crainte de l’échec. En effet, la langue française, que je ne maîtrisais pas auparavant, était une véritable entrave à surmonter. Cependant, le soutien perpétuel de mes professeurs de français ont fait naître en moi un espoir de réussite, et ce n’est qu’en considérant cette langue comme un défi que j’ai pu finalement me réaliser pleinement. Au fil du temps, j’ai été capable de surmonter mes difficultés grâce à mes professeurs de droit qui toujours ont pris en considération le fait que le français n’était pas, pour la plupart d’entre nous, notre langue maternelle. Ensuite, il suffit d’assister aux cours magistraux et aux travaux dirigés pour mieux comprendre les attentes du système français.

MM: How difficult is it to adapt to French lectures? SA: My first days at the Sorbonne were marked by the fear of the unknown and the fear of failure. Indeed, the French language, which I did not master at that time, was a real constraint that I had to overcome. However, the permanent support I got from my French professors brought me hopes for success, and it is only when I started considering this language as a challenge, that I finally realized my full potential. Over time, I have been able to overcome my weaknesses thanks to my law professors, who have always taken into consideration the fact that French was not, for most of us, our mother tongue. Then, we simply had to attend lectures and seminars to understand the French system’s expectations better.

M M: Cette expérience a-t-elle créé un lien particulier entre vous et la France? SA: En étudiant à la Sorbonne d’Abu Dhabi, nous nous sentons déjà en France. Le personnel, les étudiants, l’administration mais surtout les professeurs nous donnent envie de découvrir ce pays de plus près. En rencontrant des camarades d’origine française, en nouant des dialogues enrichissants avec nos professeurs, en lisant des livres en français, nous voyageons déjà vers la culture française.

MM: Has this experience created a special link between you and France? SA: During our time at the Sorbonne, we already felt as if we were in France. The staff, the students, the administration, but especially our professors, made us want to discover this country. When getting to know French classmates, when having interesting talks with our professors, when reading French books, we were already travelling into French culture.

115

SORBONNE_DEC14.indd 115

12/8/14 11:42 PM


Si Bali nous était conté... Once upon a time... Bali Sandrine Geleijns

Qui n’a pas un jour ou l’autre rêvé de découvrir cette petite île située au milieu de l’archipel indonésien? Dès l’arrivée à l’aéroport situé tout près de la capitale Denpasar, le sourire et le calme des Balinais vous contamineront pour ne plus vous lâcher de votre séjour. La circulation un peu aléatoire vous effraie ? Louez les services d’un guide (francophone ou anglophone) et profitez en toute tranquilité des joies de la balade et surtout de la découverte... Peu importe la personne qui vous emmènera sur les petites routes sinueuses qui sillonnent l’î le, el le vous réga lera de commentaires, d’explications et surtout d’anecdotes sur la vie de cette population qui vit au rythme des traditions de la religion hindoue.

Translation Joelle Vives

Who has not once dreamt of this little island in the middle of the Indonesian archipelago? Immediately upon arrival at the airport, close to the capital, Denpasar, the smile and the calm of the Balinese will take hold of you and remain for the length of your stay. If erratic driving scares you, hire the services of a guide (French or E ng l ish spea k i ng) a nd experience the joy of wandering and discovering wit h your mind at ease. Whomever is taking you on the small winding roads that crisscross the island, you will be delighted by their commentary, explanations and mostly by anecdotes about the life of this population who lives by the rhythm of Hindu religious tradition.

116

BALI_DEC14.indd 116

12/8/14 11:38 PM


Evasion Escaping

117

BALI_DEC14.indd 117

12/8/14 11:39 PM


Tanah Lot

La visite des temples est un passage obligé pour tous les touristes à Bali. Il y en a des centaines. Bien entendu, il n’est pas question de les faire tous mais il y en a d’incontournables comme ceux dédiés au dieu de la mer. A l’ouest, le Tanah Lot situé sur un rocher que l’on peut atteindre à marée basse est très prisé des visiteurs pour admirer le coucher de soleil. A la pointe sud, celui d’Uluwatu, situé au bord d’une falaise se découvre en se promenant le long d’un sentier mais attention aux singes chapardeurs qui font la joie des touristes. Près d’Ubud, le temple de Gunung kawi est beaucoup plus calme, surtout en début de matinée où on peut même profiter de la quiétude du lieu pour méditer

Temples are a must-see for all tourists in Bali. There are hundreds. (Of course, it’s not about doing all of them but those dedicated to the god of the sea is not-to-bemissed.) Visiting them all is out of the question, but some should not be missed such as those dedicated to the god of the sea. In the west, located on a rock reachable at low tide, is Tanah Lot, which is popular with visitors who come here to admire the sunset. At the southern tip, while walking along a trail, discover Uluwatu temple perched on the edge of a steep cliff but beware of the pilfering monkeys that delight tourists.

Uluwatu

118

BALI_DEC14.indd 118

12/8/14 11:39 PM


Evasion Escaping

Gunung Kawi

en toute tranquillité. Un peu plus loin, celui de Tirta Empul est connu pour ses sources sacrées auxquelles on prête des pouvoirs magiques. Inutile de vous préciser qu’hindous ou pas, les gens se pressent pour en vérifier les bienfaits. Qui sait si vous n’assisterez pas à une cérémonie religieuse orchestrée par un grand prêtre entouré d’un gamelan, groupe de musiciens traditionnels, rythmant le déroulement de la fête. Le gamelan, comme la danse, fait partie intégrante de la vie balinaise. Les enfants, garçons et filles, sont initiés dès leur plus jeune âge à la musique et à la danse. La danse est donc très présente sur l’île et vous pourrez assister à des spectacles un peu partout. La religion, les dieux, reine, princesse, sorcières...

Near Ubud, Gunung Kawi temple is much quieter, especially in the early morning where you can even enjoy its tranquility to meditate in serenity. A little further, Tirta Empul temple is known for its holy springs, which are believed to have magical powers. Needless to say, Hindu or not, people flock to ascertain its benefits. Who knows if you won’t be attending a religious ceremony orchestrated by a priest surrounded by a gamelan, which is a group of traditional musicians, punctuating the course of the festivity. Gamelan like dance, is an integral part of Balinese life. Children, boys and girls, are initiated at an early age to music and dance. Dancing is very present on the island and you can see

119

BALI_DEC14.indd 119

12/8/14 11:39 PM


tous les ingrédients sont réunis afin de divertir les touristes mais aussi les Balinais lors des cérémonies qui accompagnent naissances, mariages ou encore crémations. La mort, appelée ici voyage vers u ne nouvel le v ie, (n’oubl ions pas que les hindous croient en la réincarnation), n’est pas vécue dans la tristesse comme dans nos sociétés occidentales, bien au contraire! Tout le monde doit s’amuser, rire afin que le défunt “parte en voyage” dans les meilleures conditions... Le paradis est représenté par les volcans et ceux de Bali se méritent! Les courageux se lèveront très tôt

performances almost everywhere. Religion, gods, queen, princess, witches…all are gathered not only for the entertainment of tourists but also Balinese during ceremonies accompanying births, weddings or cremations. Death, is referred here as a journey to a new life, (let’s not forget that the Hindus believe in reincarnation), it is not experienced in sadness like in Western societies, on the contrary! Everybody should have fun, laugh so that the deceased may “take the trip” under the best possible conditions… Pa r ad i se i s r e pr e sente d by volcanoes and those in Bali are

Gamelan

120

BALI_DEC14.indd 120

12/8/14 11:40 PM


Evasion Escaping

Ulun Danu

afin de partir à l’assaut de l’un ou l’autre de ces géants qui culminent dans le ciel bleu afin et admirer le lever de soleil sur ces paysages grandioses à perte du vue, si la brume matinale ne s’invite pas. Si on n’a pas envie d’aventures matinales, on pourra toujours admirer ces paysages volcaniques d’en bas. De très beaux points de vue, notamment vers le Gunung Batur et le lac du même nom à ses pieds, vous laisseront rêveurs. S’il y a bien un paysage de Bali que tout le monde connaît avant même de poser le pied sur ce sol volcanique, ce sont bien sûr les rizières, qu’elles soient en terrasses ou bien sur terrain plat. La culture du riz est présente

worthy! The brave will rise very early to conquer one or another of these giants that peak in the blue sky to admire the sunrise over endless majestic landscapes, of course if there is no morning mist. If you don’t want morning adventures, these volcanic landscapes can still be admired from below. Beautiful views, particularly towards Gunung Batur and the lake, at its feet, are breathtaking. If there is indeed a Bali landscape that everyone knows even before setting foot on this volcanic soil, it is of course the rice fields, whether terraced or on flat ground. Rice cultivation is everywhere.

121

BALI_DEC14.indd 121

12/8/14 11:40 PM


partout. On ne se lasse pas de les admirer, notamment celles de Tegalalang ou bien encore celles de Jatiluwih dans la région d’Ubud. Il faut prendre le temps de s’y promener, de se laisser bercer par la brise tout en assistant au travail quotidien des paysans, imperturbables, qui poursuivent leur besogne sans s’offusquer de la présence de touristes autour d’eux. D’autres rizières

One never tires of admiring them, particularly those of Tegalalang or Jatiluwih, in Ubud Region. Take the time to walk around, to be lulled by the breeze all while observing the unflappable farmers going about their daily chores, without taking offense to the presence of tourists around them. Other rice fields will dazzle you along the Sidemen road, yet, you’ll want to get lost in the maze of trails bordering the plantations, do not hesitate and let yourself be guided by your desires. The small road down to Manggis and the Eastern coast of the island will give you postcard views of the ocean below. The black sand seaside recalls the nearby presence of volcanic activity. During a short stay, a great way to travel around the island is to drop off one’s luggage. Ubud, the cultural city of Bali is full of accommodation options, where one prefers to rent a homestay to live “the Balinese way” or the pleasures

122

BALI_DEC14.indd 122

12/8/14 11:40 PM


Evasion Escaping

vous éblouiront le long de la Sidemen road, là encore, vous aurez envie de vous perdre dans le dédale de sentiers qui bordent les plantations, surtout n’hésitez pas et laissez vous guider par vos envies. La petite route qui descend vers Manggis et la côte Est de l’île vous offrira des panoramas de cartes postales sur l’océan en aval. Le sable noir du bord de mer rappelle la présence toute proche de l’activité volcanique. Lors d’un court séjour, un bon moyen de sillonner l’île est de poser ses bagages une bonne fois pour toutes. Ubud, la ville culturelle de Bali regorge d’opportunités de logements, que l’on préfère louer une chambre chez l’habitant afin de vivre “à la balinaise” ou le plaisir d’emménager dans une villa tout confort avec piscine privée avec vue sur les rizières... Des boutiques, de l’artisanat, des galeries de peinture, le marché, des restaurants appelés “warung”, des salons de massages, des spectacles de danses traditionnelles... chaque visiteur trouvera son bonheur à Ubud et ne souhaitera qu’une chose: prolonger son séjour afin de faire durer le plaisir. Pour les accros des plages de sable blanc, de surf, de boutiques de mode et autres restaurants chics, of a comfortable villa with private swimming pool overlooking the rice fields…shops, handicrafts, art galleries, markets, restaurants called “warung”, massage parlors, traditional dance shows…There is always something for everyone in Ubud and all wish only one thing: to extend their stay to make the pleasure last. For aficionados of white sandy beaches, surfing, fashion boutiques and other fancy restaurants, Seminyak the swanky will delight you with its countless leisure options. The proximity to the airport makes it an excellent point of arrival to recover from long flights. And what about Balinese food? A renewed happiness at each meal … whether you choose a well-known

123

BALI_DEC14.indd 123

12/8/14 11:41 PM


Seminyak l’élégante vous ravira par ses innombrables possibilités de loisirs. La proximité de l’aéroport en fait un excellent point d’arrivée pour se remettre des longues heures de vol. Et la nourriture balinaise dans tout ça ? Un bonheur renouvelé à chaque repas... Que l’on choisisse un restaurant réputé ou que l’on ose partager la simplicité d’un warung avec des locaux, les spécialités indonésiennes raviront vos palais et parfois les titilleront car le piment n’est jamais très éloigné. Vous ne resterez pas indifférents à la présentation de votre repas disposé sur une feuille de bananier où le riz blanc sera associé à un assortiment de plusieurs plats élaborés longuement en cuisine. Si vous passez par la plage de Jimbaran, jouez les touristes et installez vous les pieds dans le sable et les yeux vers l’océan. Choisissez vos crevettes, gambas, poissons, homards auprès du cuisinier, il les cuira selon votre convenance et dégustez-les tout en admirant le soleil qui plonge peu à peu à l’horizon... Et si la vraie vie était à Bali tout simplement?

124

BALI_DEC14.indd 124

12/8/14 11:41 PM


Evasion Escaping

restaurant or dare to share the simplicity of a warung with the locals, the Indonesian specialties will delight your palate and sometimes titillate them as chili is never far away. You will not remain indifferent to the presentation of your meal arranged on a banana leaf where white rice is paired with a range of elaborate dishes. If you go by Jimbaran beach, play tourists , plant yourself toes-in-the-sand and eyes toward the ocean. Choose your shrimp, prawns, fish, lobsters with the chef, he will cook them according to your preference and savor them while admiring the sun dipping slowly below the horizon‌ And what if real life was simply in Bali?

125

BALI_DEC14.indd 125

12/8/14 11:41 PM


Une aventure en famille au Népal A family adventure in Nepal Traduction Hélène Hein En arrivant dans l’obscurité des ruelles en labyrinthe de Patan, nous ne savons pas que nous sommes accidentellement tombés en pleine fête de Diwali, au Népal ; jusqu’au lendemain matin lorsque des fidèles parés de guirlandes de soucis et arborant des «tikas»* rouges vifs sur le front, envahissent les rues autour de notre superbe hôtel-boutique Newari**. L’odeur de l’encens et le bruit des gongs, tambours et psalmodies provoquent en nous des frissons de plaisir ; il est excitant d’être au cœur des festivités. Kathmandou est une destination à part entière très connue, alors que ses voisins, les anciens royaumes de Patan et Bhaktapur, le sont peut-être moins. Ces «cités royales», bien que plus petites, sont probablement encore plus plaisantes. Bhaktapur, en particulier, profite d’être un tout petit peu plus loin de Kathmandou, et ses indénombrables et resplendissantes cours à ciel ouvert, ses temples et ses palais richement sculptés compensent largement pour les bruyantes mobylettes. Patan et Bhaktapur ne sont tous deux pas très loin de l’aéroport de Kathmandou, et sont chacun dotés d’excellents hôtels-boutiques et de restaurants de qualité. Mais Kathmandou, avec

Judith Comyn Arriving as we did into the blackness of the labyrinth-like streets of Patan, we had no idea that we had inadvertently stumbled into Diwali in Nepal, until the following morning when the streets around our gorgeous Newari boutique hotel * were thronging with devotees, bejewelled with garlands of marigolds and sporting bright red, bulging ‘teeka’** on their foreheads. The smells of incense and sounds of gongs, drums and chanting sent frissons of pleasure running through us - it was thrilling to be at the heart of such festivities. Kathmandu is a well-known destination in its own right, although the neighbouring former ‘Kingdoms’ of Patan and Bhaktapur are perhaps lesser well known. These ‘royal cities’, although smaller, are arguably even more enjoyable. Bhaktapur in particular, benefits from being just that little bit further from Kathmandu, and what it lacks in noisy mopeds (!), it more than makes up for in plentiful open courtyards resplendent with towering temples and ornately carved palace buildings. Both Patan and Bhaktapur are a short drive from Kathmandu airport and each are endowed with excellent boutique hotels and quality eateries. But Kathmandu, its ancient

126

NEPAL_DEC14.indd 126

12/8/14 11:36 PM


Evasion Escaping

127

NEPAL_DEC14.indd 127

12/8/14 11:36 PM


ses cités antiques, les joies inégalées du «Temple des singes » et les merveilles de Bodhnath (un des plus grands monuments bouddhistes du monde), n’est pas le but de ce voyage. Cette fois-ci, nous voulons pousser l’exploration un peu plus loin. Premier arrêt: Nuwakot et The Famous Farm***, un voyage de 3 heures au départ de Kathmandou, magnifique et peut-être même un peu effrayant. The Famous Farm est un ensemble de bâtiments, comportant au centre un «manoir», restauré avec beaucoup de goût. Le tout est niché sur les impressionnants contreforts de

cities, the unrivalled delights of the ‘Monkey temple’ and the marvels of Bodhnath (said to be one of the largest stupas in the world), were not the purpose of this trip. This time we were going to explore further afield. First stop Nuwakot and ‘The Famous Farm’***, which is a stunning, if rather scary, 3 hour drive from Kathmandu. The Famous Farm itself is an exquisitely restored group of buildings with a central ‘manor house’, nestling high up in the achingly beautiful Himalayan foothills, from where one gazes down onto an ancient Nepalese palace complex, one which is wreathed in

128

NEPAL_DEC14.indd 128

12/8/14 11:37 PM


Evasion Escaping

l’Himalaya, d’où l’on peut apercevoir un ancien palais népalais, auréolé de brume et de mystère. Ici, lorsque l’on sort de son lit fait de draps blancs et frais, que l’on ouvre les rustiques volets en bois et que l’on tombe au loin sur les sommets enneigés et chatoyants de l’Himalaya, on sait, au fond de son cœur, que l’on mène une existence bienheureuse. Etape suivante : on s’arrête br ièvement pou r fa i re du rafting sur la rivière Trisuli. De nombreuses et diverses excursions d’une journée sont proposées aux touristes, mais avec des enfants (plus ou moins) petits, on nous conseille de ne faire qu’une demi-journée, à l’issue de laquelle nous faisons le

mists and mystery. Here, as you rise from your bed, with its crisp white linen sheets and throw open rustic wooden shutters onto the view of the shimmering snow clad peaks of the high Himalaya in the distance –you know in your soul, that you lead a very blessed life indeed. Next up, we had a brief stop for white water rafting on the Trisuli River. There are full and multi day trips available, but with small (ish) children in tow, we were advised that a half day adventure would be thrills and spills enough. The team that took us was excellent, and there is no doubt that the white water, even available on a ‘family friendly’ trip – is a real step on from the ‘easy rivers’ at

129

NEPAL_DEC14.indd 129

12/8/14 11:37 PM


Wadi Adventure. Basking in the adrenaline rush that this brief interlude had provided us with, we headed onto Pokhara - the start of many trekking trails. This was to be our first ever proper family trekking adventure and we were curious to see how it would go. The trek that had been recommended for us, as a first time family friendly trek, is a 3 day trek called ‘the Panchase trek’. It is a low altitude trek (maximum altitude 2000 metres) and whilst the first day was a relatively steep ascent, the two subsequent days involved mainly walking along an undulating ridgeline and then a very rapid drop down to Phewa Lake (Pokhara). Each day involved a gentle paced 5-6 hours of walking with several stops to admire the breath-taking views of the

plein de sensations fortes. L’équipe qui nous accompagne est vraiment parfaite et il ne fait aucun doute que les eaux vives de la rivière Trisuli (accessibles même lors d’excursions familiales) sont bien différentes de celles de Wadi Adventure. Savourant la poussée d’adrénaline que nous procure ce bref interlude, nous partons en direction de Pokhara, lieu de départ de nombreux sentiers de trek. C’est notre premier vrai trek en famille et nous sommes curieux de savoir comment ça se passera. Pour un premier trek, on nous a recommandé d’en faire un de trois jours, appelé « Panchase ». Il se déroule à basse altitude (l’altitude ne dépassant pas les 2000 mètres) et si le premier jour, on a droit à une montée assez raide ; les deux jours restants comportent principalement des marches le long des ondulantes lignes de faîte avec, à la fin, une courte descente vers le Lac de Phewa (Pokhara). Chaque jour, on marche environ 5 à 6 heures. On s’arrête régulièrement pour admirer les vues à couper le souffle des montagnes en zigzag de l’Annapurna. La nuit, on fait halte dans de simples salons de thé, où l’on peut utiliser les toilettes à la turque et dormir sur des lits grinçant en bois. Pour le dîner, on mange du «Dal Bhat» et on boit de la bière Everest. Les enfants

130

NEPAL_DEC14.indd 130

12/9/14 12:20 AM


Evasion Escaping

Annapurna range with its distinctive fishtail mountain. At night, we stopped in very simple teahouses, with drop toilets and creaky wooden beds, and dined on ‘Dhal Bat’ and Everest beer. The children (and we) loved it. The guide and porters were gentle friendly folks; the odd slithering snake and unfeasibly agile leech only added to the sense of adventure. My daughter declared herself feeling somehow fitter, healthier and more content afterwards – a perhaps rare self-aware moment from a teenage girl. Any regrets? Only that we did not do the longer, more challenging 5 day Ghorapani trek that would have taken us even closer to those elusive snowy peaks. Living as we do in the land of 5 star modern luxury and barren landscapes, it is really good to know that a short(ish) flight away , there is a world of ancient mystical kingdoms, hillsides groaning with greenery and a way of life as old as the mountains. (et nous aussi) ont adoré. Le guide et les porteurs ont été très sympathiques ; le serpent rampant bizarrement et la sangsue pot-de-colle ont participé à faire de ce trek une vraie aventure. Ma fille m’a avoué se sentir en meilleure santé et plus heureuse après notre excursion (une chose que l’on entend rarement de la bouche d’une ado !). Des regrets ? Ne pas avoir fait le trek de 5 jours « Gharapani », plus ardu mais qui nous aurait amenés encore plus près de ces insaisissables sommets enneigés. Quand on habite dans le pays des hôtels 5 étoiles et des paysages arides, il est bon de savoir qu’il existe, à quelques heures d’avion seulement, un monde fait d’anciens royaumes mystiques, de montagnes débordantes de verdure et au mode de vie aussi vieux que celles-ci.

*The Inn, Patan is a newly opened delightful hotel combining heavy wooden ornate newari architecture with fresh, clean modern style. **A teeka is the Nepali name for the ‘tilaka’ mark created by the smearing of powder or paste on the forehead, often worn for special religious occasions. ***The famous farm is run by Himalayan Encounters, a Nepalese travel company that also organises transport, white water rafting and treks.

* Tika est le nom népalais donné à la marque ronde, à base de poudre ou de pâte, portée sur le front souvent lors d’événements religieux. **The Inn à Patan est un hôtel très agréable qui a ouvert récemment et dont l’architecture Newari combine décoration en bois et style moderne, frais et propre. *** The Famous Farm est géré par Hymalayan Encounters, une agence de voyage népalaise qui organise voyages, excursions en rafting et treks.

131

NEPAL_DEC14.indd 131

12/9/14 12:20 AM


BON APPÉTIT MADAME Encore de la dinde??? Pour éviter d’entendre ce reproche pourquoi ne pas cuisiner autre chose pour Noël. Du canard par exemple, plus raffiné. Salé, servi avec des légumes ou sucré-salé, mis en valeur par des fruits frais, surgelés ou en conserves tels que des pommes, pêches, poires, abricots, mangues, cerises… Magrets, aiguillettes, cuisses et bien sûr foie-gras, il y a un grand nombre de morceaux à accommoder différemment pour la joie des gourmets, petits ou grands. Ce mois-ci, Montfort, producteur de foie-gras et autres viandes de canard, nous donne deux idées pour les repas de fêtes de fin d’année. Pourquoi ne pas essayer? BON APPÉTIT ET TOUS NOS MEILLEURS VŒUX POUR CES FÊTES DE FIN D’ANNÉE

Turkey again??? Avoid hearing this question by serving something else for Christmas Eve. Duck is more refined and can be accommodated with so many side dishes. Savoury, with green vegetable or mash-potatoes with truffle oil or sweet with fruits like apples, peaches, pears, apricots, mangos, cherries….fresh, frozen or canned. Legs, breasts, fillets and of course the foie-gras, there are many pieces that can make a wonderful meal. This month Montfort, a French brand specialized in foiegras and duck meat, gave us two ideas for the festive season. Why not try? BON APPETIT AND BEST WISHES FOR THE FESTIVE SEASON

132

RECIPES_DEC14.indd 132

12/8/14 11:35 PM


Maison Home

Bonbons de foie gras à la confiture de figue Une façon originale de déguster du foie gras de canard pendant les fêtes. Pour 6 personnes Préparation 15 min Cuisson 5 min Ingrédients 1 foie gras de canard cru de 500 g environ 16 feuilles de brick ; 50 g de beurre fondu 60 g de confiture de figue ; Sel et poivre

Préparation Préchauffer le four à 210°C (th.7). Découper le foie gras en cubes d’environ 15 g. Réserver au frais. Couper les bords arrondis des feuilles de brick (vous obtenez un carré), puis les couper en 2 pour obtenir des rectangles de 12cm x 18cm. Disposer, sur le bord le plus étroit du rectangle, un cube de foie gras. Le recouvrir d’1/2 cuillère à café de confiture de figue. Saler et poivrer. Rouler la feuille de brick sur elle-même de façon à former un cigare. À l’aide de ficelle de cuisine, resserrer chaque extrémité en forme de bonbon. Badigeonner les bonbons de beurre fondu. Disposer sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Cuire au four environ 5 min, jusqu’à ce que les bonbons prennent une jolie teinte dorée. Poser les bonbons 3 min sur du papier absorbant. Servir aussitôt.

Foie Gras candy with fig jam An original way to appreciate the foie gras during the festive season. Serves 6 Preparation 15 min Cooking 5 min Ingredients 1 raw foie gras about 500 g ; 16 sheets of brick 50 g butter, melted ; 60 g of fig jam Salt and pepper

Preparation Preheat oven to 210°C (th.7). Cut the foie gras into cubes of about 15 g. Refrigerate. Cut the rounded edges of the sheets of pastry (you get squares), then cut into 2 rectangles of 12cm x 18cm. Place a cube of foie gras on the narrowest edge of the rectangle. Cover with 1/2 teaspoon of fig jam. Salt and pepper. Roll the pastry sheet to form a cigar. Using kitchen twine, tighten each end to the shape of a candy. Brush candies with melted butter. Arrange on a baking sheet lined with parchment paper. Bake for about 5 minutes, until the candies have a nice golden color. Place candies 3 minutes on paper towels. Serve immediately. 133

RECIPES_DEC14.indd 133

12/8/14 11:36 PM


Pressé de confit de canard, poire et châtaigne Pour 4 personnes Préparation 30 min Cuisson 20 min

Duck confit, pear and chestnut pressé Serves 4 Preparation 30 min Cooking 20 min

Une recette chic, facile à préparer, qui plaira aux plus fins gourmets.

A chic recipe, easy to prepare, that will please the most discerning palate.

Ingrédients 4 cuisses confites de canard ; 6 poires Williams 500 g de châtaignes bouillies 2 cuillères à soupe de miel 50 g de beurre ; 15 cl de crème liquide Sel et poivre

Ingredients 4 duck legs confit ; 6 Williams pears 500 g of boiled chestnuts ; 2 tablespoons honey 50 g butter ; 15 cl cream ; Salt and pepper

Préparation Peler et couper les poires en quartiers. Faire chauffer le beurre dans une poêle. Ajouter les quartiers de poire, et le miel. Laisser dorer de tous les côtés à feu vif. Saler, poivrer. Réservez au chaud. Verser les châtaignes dans une casserole, ajouter la crème liquide, saler et poivrer. Lorsque l’ensemble est chaud, retirer du feu et mixer pour obtenir une purée. Réserver. Retirer la peau des cuisses de confit, émietter la chair et la faire réchauffer à feu doux dans une poêle pendant 10 minutes. À l’aide d’un cercle à gâteau, réaliser le montage du pressé dans chacune des assiettes de service. Commencer par une couche de purée de châtaignes, puis les poires caramélisées et enfin le confit. Donner un dernier tour de moulin à poivre et servir immédiatement.

Preparation Peel and cut the pears into quarters. Heat butter in a pan. Add the pear quarters, and honey. Let brown on all sides over high heat. Add salt and pepper. Keep warm. Pour the chestnuts in a saucepan, add the cream, salt and pepper. When hot, remove from heat and mix to obtain a purée. Keep aside. Remove skin from legs, shred the meat and reheat over low heat in a pan for 10 minutes. Using a cake ring, set up the pressé. Start with a layer of chestnut puree and caramelized pears and finally confit. Add ground pepper to taste and serve immediately.

134

RECIPES_DEC14.indd 134

12/8/14 11:36 PM


Maison Home

135

RECIPES_DEC14.indd 135

12/8/14 11:36 PM


BON APPÉTIT MADAME

YANNICK ALLÉNO Sacré Chef de l'année Yannick Alléno, aux commandes du S.T.A.Y. au One&Only The Palm de Dubai, vient d’être sacré Chef de l’année par le prestigieux Guide Gault&Millau

Named Chef of the year Yannick Alléno, who helms the S.T.A.Y. in One&Only The Palm Dubai, has been honoured as the Chef of the Year by leading French restaurant guide Gault&Millau

Alléno a figuré régulièrement dans le fameux Guide. Il y est apparu pour la première fois en 2003 et n’a cessé de progresser dans le classement pour parvenir au sommet avec cinq «toques» en 2010. En 2007, l’année où il reçoit ses Trois Étoiles au Michelin, Gault&Millau lui donne un 18/20. Difficile de faire mieux. «Nous aurions pu récompenser le technicien virtuose il y a sept ou huit ans. Mais le grand moment Alléno, c’est maintenant. Sa réflexion sur la cuisine française et ses fondamentaux, les sauces, son travail sur les

Alléno has featured regularly in this prestigious guide where he first appeared in 2003 and steadily climbed the ranks to achieve the highest rating: five “toques” in 2010. In 2007 – the same year he received his third Michelin star – Gault&Millau awarded the chef 18/20, among the guide’s highest possible scores. “We could have rewarded Alléno seven or eight years ago, but 2015 is undeniably his year. His thought process on French cuisine and its

136

RECIPES_Yannick Alleno_DEC14_V2.indd 136

12/8/14 11:32 PM


Maison Home

extractions, totalement abouti au point de proposer de véritables essences rares (...) marque un tournant, non seulement dans sa propre carrière, mais dans la vision du haut niveau actuel.» explique Côme de Chérisey, directeur général de la rédaction d u G a u l t & M i l l a u 2 015 . En juillet 2014, il s'est installé au Pavillon Ledoyen dont il veut faire «la plus belle maison parisienne à offrir au monde entier» mais le lauréat est aussi aux commandes de plusieurs restaurants renommés dont le 1947 de la Maison Cheval Blanc à Courchevel, deux brasseries à l'enseigne des «Terroirs parisiens» à Paris, la Grande Table au Royal Mansour de Marrakech, le S.T.A.Y. du One&Only the Palm à Dubaï et du Shangri-La de Beijing… «Être désigné par Gault&Millau comme cuisinier de l’année a été une réelle surprise, je ne m’y attendais pas.» A commenté Alléno. «Cela m’a fait d’autant plus plaisir que Gault & Millau a vite compris que mon arrivée chez Ledoyen marquait une nouvelle étape dans ma vie de cuisinier. Les enquêteurs Gault&Millau sont d’excellents observateurs et le fait qu’ils me consacrent «Cuisinier de l’année» signifie qu’avec mon équipe nous sommes sur la bonne voie et que le travail gustatif et de recherche effectué ces dernières années porte ses fruits. Je reçois cette distinction comme un encouragement.» Lors de son dernier passage à Dubaï en octobre, Yannick Alléno m’a fait une proposition que je ne pouvais décemment pas refuser (je suis fan, tout le monde le sait). Chaque mois nos lecteurs retrouveront une recette de dessert, préparée par Kevin Lopes le Chef Pâtissier exécutif du S.T.A.Y. One&Only the Palm de Dubai, qui sera mise en ligne sur le site internet www.madame-magazine.com sous forme de pas-à-pas. Nous commençons ce mois-ci par un dessert de fête, un Saint-Honoré exotique.

fundamentals, the sauces and his work on extractions mark a turning point, not on ly i n h is ca reer but in today’s vision of fine dining” explains Côme de Chérisey, executive editor of Gault&Millau. Ya n n i c k A l l é n o i s t he c u l i n a r y d i r e c to r of A l léno Pa r i s at t he Pav i l lon L edoyen i n C h a m p s - E l y s é e s , fo r wh ich he received t he honour. He is also Chef at t he 1947 i n C heva l Blanc, Courchevel, and helms restaurants like La Grande Table at the Royal Mansour in Marrakech, the S.T.A.Y. at the One&Only The Palm in Dubai and Shangri-La Beijing... “Being named Chef of the Year was a real surprise,” notes Alléno. “What made me even happier was that they understood that my recent arrival at Pavillon Ledoyen marked a new stage in my life as a chef. Gault&Millau reviewers are excellent observers and the fact that they named me Chef of the Year means that, along with my staff, we are on the right track, and that work and research carried out these last few years is bearing fruit.” Last time he came to Dubai, Yannick Alléno made me an offer that I couldn’t refuse (I’m a big fan, everybody knows). Every month our readers will have one dessert recipe coming directly from the kitchen of the S.T.A.Y. One&Only the Palm in Dubai, prepared by its Executive Pastry Chef Kevin Lopes. You will f ind it on our website w w w.madame-magazine.com and it will be a “step-by-step”. We start t his mont h wit h t he perfect dessert for the festive season, an exotic Saint Honoré.

137

RECIPES_Yannick Alleno_DEC14_V2.indd 137

12/8/14 11:32 PM


KEVIN LOPES Chef Pâtissier du One&Only The Palm Mais tout d’abord, faisons connaissance avec Kevin Lopes, Chef pâtissier exécutif du One&Only The Palm. Kev i n L opes com mence sa ca r r ière com me commis dans un hôtel cinq étoiles à Megève, à l'âge de 19 ans. Un an plus tard, il devient Chef de Partie pâtissier dans un deux étoiles au guide Michelin au Luxembourg, où il travaille en étroite collaboration avec Ilario Mosconi. Kevin occupe ensuite divers postes dans plusieurs restaurants à Par is, Monaco et Met z avant de rejoindre l'Hôtel Le Kilimandjaro à Courchevel en 2012 comme Sous Chef Pâtissier où il travaille avec Nicolas Sale et Glenn Viel. Pendant cette période, le restaurant reçoit sa deuxième étoile au Michelin. Ayant travaillé en France pendant de nombreuses années, Kevin décide de relever un nouveau défi à l'étranger et il rejoint le One&Only The Palm, Dubaï comme Sous Chef pâtissier en Septembre 2013. Il est promu au poste de Chef Pâtissier Exécutif un an plus tard et depuis supervise toutes les créations de pâtisseries pour tout l’hôtel, qu’il s’agisse du ZEST, du 101 Dining Lounge and Bar ou du STAY by Yannick Alléno, où il est également en charge de la célèbre Bibliothèque pâtissière.

But first of all, let's meet with Kevin Lopes the Executive Pastry Chef Of the One&Only The Palm. Kevin Lopes started his career as commis in a 5 star hotel in Megève, France at the age of 19. A year later he took on the Pastry Chef de Partie role in a two Michelin Star Restaurant in Luxembourg where he worked closely with Ilario Mosconi. Kevin has held various positions in several restaurants in Paris, Monaco and Metz before joining the Hôtel Le Kilimandjaro in Courchevel in 2012 as Pastry Sous Chef where he worked with Nicolas Sale and Glenn Viel. During that time, the restaurant received its second Michelin st a r. H av i ng worked i n Fra nce for ma ny yea rs, Kevin decided to take on a new challenge abroad and j oi ne d O ne & O n ly T he Palm, Dubai as Pastry Sous Chef in September 2013. He was promoted to t he position of Executive Pastry Chef in September 2014 and since then overlooks all pastry creations for the entire resort including ZEST, 101 Dining Lounge and Bar and STAY by Yannick Alléno where he is also in charge of the famous Pastry Library.

138

RECIPES_Yannick Alleno_DEC14_V2.indd 138

12/8/14 11:32 PM


Maison Home

Bienvenue dans les cuisines du S.T.A.Y. by Yannick Alléno, One&Only The Palm Dubai Welcome to the kitchens of S.T.A.Y. by Alléno, One&Only The Palm Dubai Voici la première recette de Kevin Lopes, expliquée pas-à-pas. En suivant les instructions, il n’y a rien de bien compliqué et le résultat est spectaculaire. Certaines parties comme la base, les choux et la crème passion peuvent être préparées la veille.

Here is the first recipe prepared by Kevin Lopes and explained step by step. If you follow the instructions, there is nothing complicated and the result is spectacular. To optimize your time, the base, the choux and the passion cremeux can be prepared the day before.

Bon Appétit!!!

Bon Appétit!!!

139

RECIPES_Yannick Alleno_DEC14_V2.indd 139

12/8/14 11:33 PM


SAINT HONORE EXOTIQUE Pour 8 personnes

EXOTIC SAINT HONORE Serve 8

Base Une pâte feuilletée coupée en rectangle de 40 cm sur 12

Base One puff pastry cut into a rectangle of 40 X 12 cm

Préchauffer le four à 200° (th7) Disposer la pâte feuilletée sur une feuille de papier sulfurisé. Poser une autre feuille de papier sur le dessus et disposer le tout entre 2 plaques de cuisson pour que la pâte ne monte pas trop pendant la cuisson. Cuire à four chaud pendant 20 min. Réserver.

Preheat oven to 200° (th7) Place the puff pastry on a piece of baking paper. Cover with another piece of paper and place between 2 baking sheets (the dough will remain flat when baked). Bake in warm oven for 20 min. Keep aside.

1

2

3

4

5

6

7

8

Pâte à choux 150 g de lait ; 3 g de sel ; 3 g de sucre 70 g de beurre ; 110 g de farine (T45) 4 œufs entiers ; 3 g d’extrait de vanille Préchauffer le four à 240° 1 - Dans une casserole porter à ébullition le lait, le beurre, le sel et le sucre. 2 - Hors du feu, ajouter la farine tamisée. 3 - Mélanger, puis sur feu doux, en mélangeant bien, faire sécher la pâte pendant 2 minutes. 4 - Hors du feu, travailler à la spatule ou au robot pendant 3 min 5 - Ajouter les œufs un par un et l’extrait de vanille. 6 - Mettre le mélange dans une poche à douille. 7 - Sur une plaque de cuisson, disposer la pâte en boules de 3 cm, espacées. 8 - Enfourner et éteindre le four. Laisser pendant 20 min (les choux vont cuire ainsi sans se dessécher).

Choux pastry 150 g milk ; 3 g salt ; 3 g sugar ; 70 g butter 110 g flour (T45) ; 4 eggs ; 3 g vanilla extract Preheat oven to 240° (th8) 1 - Pour milk, butter, salt and sugar in a saucepan and bring to a boil. Stir well. 2 - Remove from stove and add the sifted flour. 3 - Stir well and immediately dry on the heat a couple of minute beating continuously (until the dough comes away from the sides of the pan). 4 -Out of stove, beat the mixture with a spatula or in the bowl of the food processor using the paddle for 3 minutes 5 - Add eggs one by one and the vanilla extract. 6 - Place the mixture in a pastry bag. 7 - Pipe 3 cm balls, on a baking sheet. 8 - Place the choux in the oven. Switch off oven and let 20 minutes (this way, the choux will bake without drying).

140

RECIPES_Yannick Alleno_DEC14_V2.indd 140

12/8/14 11:33 PM


Maison Home Crème passion 120 g de purée de fruit de la passion (coulis) 40 g de jus de citron vert 4 œufs 170 g de sucre 4 g de gélatine (feuille, poudre ou agar-agar) 280 g de beurre 1 - Dans une casserole porter à ébullition le coulis et le jus de citron vert. Si vous utilisez de la gélatine en feuille, mettre les feuilles à ramollir dans un bol d’eau froide. 2 - Dans un bol, mélanger énergiquement les œufs et le sucre. 3 – Ajouter le mélange de fruits. 4 - Cuire le tout sur feu doux pour obtenir la consistance d’une crème pâtissière. 5 - Hors du feu, ajouter la gélatine. Bien mélanger. Laisser 10 min en attente. 6 - Ajouter le beurre en mélangeant. Passer le tout au mixer plongeant et laisser refroidir au réfrigérateur.

Passion Cremeux 120 g passion puree (coulis) 40 g lime juice 4 eggs ; 170 g sugar 4 g gelatin (sheet, powder or agar-agar) 280 g butter 1 - Mix puree and juice in a pan and bring to a boil. If you are using gelatin sheets, soak them in cold water and leave 10 min. 2 - Beat the eggs and sugar in a bowl until whitened. 3 - Slowly pour the hot puree on the eggs. Whisk this new mixture until it’s completely smooth and completely free of lumps. 4 - Return new mixture to pan, and place over medium heat. Bring to a boil, whisking constantly. Cook until it has the consistency of a pastry cream. 5 - Out of stove, add the gelatin, stir well and keep aside for 10 min. 6 - Then add the butter and mix with a blender and keep to cool in the fridge

1

2

3

4

5

6

141

RECIPES_Yannick Alleno_DEC14_V2.indd 141

12/8/14 11:34 PM


1

2

3

4

Chantilly au citron vert 600 g de crème liquide à 35% (fleurette) 150 g de sucre Le zeste râpé d’un citron vert

Lime Chantilly 600 g 35% liquid cream (fleurette) 150 g sugar Zest of a lime

Fouetter la crème et le sucre dans le bol du robot jusqu’à obtention la consistance d’une chantilly. Ajouter ensuite à la spatule, le zeste de citron vert. Une fois la chantilly montée, la mettre au réfrigérateur. (Pour bien réussir la chantilly, mettre à l’avance, la crème ainsi que le bol et le fouet au réfrigérateur).

Whisk cream and sugar in the bowl of the food processor until the consistency of Chantilly. Add the lemon zest softly with a spatula. Chill until ready to use. (To make the Chantilly easily, keep the cream, the bowl and the whisk in the fridge before the preparation)

142

RECIPES_Yannick Alleno_DEC14_V2.indd 142

12/8/14 11:34 PM


Maison Home Glaçage - 200 g sucre glace - 1 blanc d'oeuf - Le jus d’1/2 citron Facultatif : colorant au choix Mélanger le sucre et le blanc d’œuf à la spatule. Ajouter le jus de citron et le colorant. Mélanger.

Icing - 200 g icing sugar - 1 egg white - The juice of ½ lemon Optional: food colouring Mix the sugar and the egg white with a spatula. Add the lemon juice and the colouring. Mix

1

2

3

4

5

6

7

8

Montage 1 - Prédécouper un trou à la base des choux puis, à l’aide de la poche à douille, remplir les choux avec la crème passion. 2 - Tremper chaque chou dans le glaçage. 3 - Marquer l’emplacement des choux sur la base feuilletée avec de la crème passion. 4 – 4 - Disposer les choux sur les points de crème. 5 - Faire 3 lignes de crème passion sur la longueur entre les lignes de choux. 6 - Verser la chantilly dans une poche à douille et remplir les espaces entre les choux. 7 - Recouvrir la crème de passion au centre. 8 - Décorer avec des feuilles de chocolat, des feuilles d’or, des perles de sucre, des zestes fins de citron vert...

Presentation 1 - Pour the cremeux in a pastry bag and fill the choux. 2 - Dip each choux in the icing. 3 - Mark the place of the choux on the puff pastry. 4 - Place the choux on the cream points. 5 - Make 3 lines of cremeux lengthwise. 6 - Pour the Chantilly in a pastry bag. Fill the space between the choux with the Chantilly. 7 - Cover the passion cream in the middle. 8 - Decorate with chocolate, gold leaves, crunchy pearl, fresh lime zest... 143

RECIPES_Yannick Alleno_DEC14_V2.indd 143

12/8/14 11:35 PM


MIEUX VIVRE BETTER LIFE

Comment survivre aux réunions de famille? How to survive family reunions! Cécile de La Ruelle Thérapie Centrée sur la Personne Rééquilibrages énergétiques cecile.delaruelle@gmail.com 050 522 7301

Translation Christine Brazeau-Bodart

Qu’on y arrive la boule au ventre ou le sourire aux lèvres, les réunions familiales peuvent susciter des confrontations parfois douloureuses avec les autres ou même, en soi: conflits larvés, souvenirs d’enfance, incompréhensions du moment ou incompatibilités anciennes peuvent se réveiller et nous plonger dans une tornade émotionnelle. Voici quelques questions que l’on peut se poser pour comprendre ce qui se passe et (re)trouver l’harmonie en soi et autour de soi. Lorsqu’un incident survient, la première question à se poser est la suivante:

Whether you attend family gatherings feeling butterflies in your stomach or with a smile on your face, they can sometimes generate painful confrontations with others or even with your inner-self. Unexposed conflicts, childhood memories, momentary incomprehension or old incompatibilities may arise and cause great emotional turmoil. Here are a few questions you may want to ask yourself to understand what is happening and to (once again) find inner or outer-harmony. When an incident occurs, the first question to ask yourself is:

A qui est le problème? Il est important de bien clarifier chez qui se situe l’inconfort. Mes enfants font du bruit et empêchent

Who does this problem belong to? It’s important to clarify in whom the discomfort lies. My kids are noisy and prevent my brother-in-law from

144

BETTER LIFE_DEC14.indd 144

12/8/14 11:31 PM


Bien-être et loisirs Wellbeing and leisure

mon beau-frère de se reposer. Celui-ci me reproche de ne pas «tenir» mes enfants. Dans cette situation, c’est bien lui qui a un problème, car il ne peut pas dormir. Je peux l’aider à le résoudre, en demandant à mes enfants d’aller jouer ailleurs ou en trouvant une autre solution. Mais si je reçois une réflexion ou un silence qui, soudain, font que rien ne va plus chez moi, il me revient d’aller voir en moi ce qui se joue à travers cet incident. Lorsque nous sommes touchés par une personne, une réflexion, une attitude, c’est qu’elle vient réveiller en nous quelque chose que nous ignorons ou avons voulu oublier. Il est évidemment plus facile et très tentant de rejeter le problème à l’extérieur de moi, de critiquer la personne qui m’agace, m’énerve ou me met en colère, au lieu de chercher en moi les racines de ce malaise et de me

resting. He claims that I can’t “discipline” my children. In this situation, he’s the one with a problem because he can’t sleep. I can help him resolve his problem by asking my kids to go play elsewhere or by finding another solution. But if I hear a criticism or a silence which suddenly destabilizes me, then I need to reflect on what is at stake with this incident. When you’re particularly affected by a person, a criticism or an attitude, it means something in you which you don’t know or wanted to forget is awakened. It’s obviously easier and very tempting to reject the problem, to criticize the person who annoys or irritates you and makes you angry instead of seeking the root of this malaise within you and for example ask yourself: what part of me is reached? My role as a parent? My

145

BETTER LIFE_DEC14.indd 145

12/8/14 11:32 PM


demander par exemple: Quelle partie de moi est atteinte? Mon rôle de parent? Ma place d’enfant dans la famille? Ma féminité/ma virilité? Mon espace personnel et vital? Une de mes qualités/un de mes défauts? Quelle est l’émotion ou le sentiment qui domine en moi? Est-ce que je me sens agacé(e), en colère, frustré(e), triste, abandonné(e)? Mettre le bon mot pour éventuellement faire un lien avec autre chose, un autre événement plus ancien. De manière générale, si l’on ne veut pas être dépassé par l’émotion, mieux vaut attendre d’avoir retrouvé son calme de part et d’autre avant d’entamer une discussion. A lors prenez du recul! Imaginez que vous deviez écrire un article sur ce qui se passe autour de vous, la «comédie humaine» à laquelle vous participez. Jouez les journalistes, quitte même à noter les attitudes et réflexions des uns ou des autres. Cela vous met automatiquement en position d’observateur et donc vous dissocie émotionnellement de la scène. «Nourrissez-vous» de ce qui vous fait du bien: prendre un moment de lecture ou de musique, aller marcher, s’isoler ou passer un coup de fil à une amie qu’importe le sas pourvu qu’il vous permette de vous retrouver vous-même.

place as a child in the family? My femininity/my manhood? My personal and vital space? One of my qualities/one of my faults? Which emotion or feeling is dominant? Do I feel annoyed, angry, frustrated, sad or abandoned? Find the right word to possibly make a link with something else, another older event. In general, if you don’t wish to find yourself overwhelmed by emotions, then it’s best to wait until both parties are calm before starting any discussion. So take a step back! Just imagine you’re writing an article about what’s happening around you, about Balzac’s

Respirez!!!! Après avoir clarifié les choses intérieurement et pris du recul, comment s’exprimer? Lorsque le dialogue redevient possible, vous

146

BETTER LIFE_DEC14.indd 146

12/8/14 11:32 PM


Bien-être et loisirs Wellbeing and leisure

“Human Comedy” in which you’re taking part. Take the role of the journalist noting down the attitudes and thoughts of this or that person. This automatically puts you in an observer’s position and therefore disassociates you emotionally from the scene. Try to “energize yourself” with what makes you feel good: take a moment to read or listen to music, go for a walk, isolate yourself or make a phone call to a friend, whatever the “decompression chamber”, as long as it allows you to recover internal harmony.

pouvez utiliser les 4 étapes de la «communication non-violente», mises au point par M. Rosenberg. 1-Revenez sur l’observation objective de la situation (sans juger ni évaluer) 2-Exprimez les sentiments qu’elle éveille en vous (voir plus haut) 3-Puis les besoins liés à ces sentiments (vos aspirations profondes, vos motivations) 4-Enfin, formulez une demande en vue de satisfaire ces besoins, en vous assurant qu’elle soit positive, concrète et réalisable. Evitez d’employer les mots comme «toujours», «jamais», «rien» et «à chaque fois que», qui verrouillent le cœur et la parole et écoutez ce que vous dit l’autre en l’aidant à son tour à identifier ses sentiments, besoins et demandes. C’est parfois l’image idéale que nous nous faisons à l’avance de ces moments qui nous empêche d’en profiter. Alors laissons nos idées toutes faites, et décidons une fois pour toutes de croire que chacun agit au mieux de ce qu’il peut (avec ce qu’il est, ce qu’il sait etc..). Choisissons la bienveillance et … laissonsnous aussi surprendre en bien ! C’est le plus beau cadeau que nous puissions nous offrir et partager.

Breathe!!! After having clarified things internally and taken a step back from it all, how can you express yourself? When a dialogue becomes possible again, use the 4 steps of “nonviolent communication” developed by M. Rosenberg. 1 - Evoke an objective observation of the situation (without judging or evaluating) 2 - Express the feelings it aroused in you (see above) 3 - And the needs related to these feelings (your deepest aspirations, your motivations) 4 - Finally, formulate a request to meet these needs, making sure it’s positive, practical and feasible. Avoid using words such as ‘always’, ‘never’, ‘nothing’ and ‘whenever’ which tend to lock the heart and dialogue, and listen to what other people are saying and in turn help them identify their feelings, their needs and requests. Sometimes it’s the ideal image that we have ahead of those moments that keeps us from enjoying. So forget about our ready-made ideas and decide, once for all, to believe that everyone does the best he can (with what he is, what he knows etc .. ). Choose kindness and... let us also be surprised in a good way! This is the greatest gift we can offer to ourselves and share.

147

BETTER LIFE_DEC14.indd 147

12/8/14 11:32 PM


SUCCESS STORY

50 ans d’expérience en matière de sièges auto 50 years experience in car seats BeSafe développe des sièges auto pour enfants depuis 1963. Cette entreprise norvégienne est née dans le petit village de Krøderen. Aujourd’hui, BeSafe est reconnu dans le monde entier et représenté dans quelques 40 pays. Dès les années soixante, la recherche en matière de sécurité routière met en évidence que la pression exercée sur la zone cervicale de l’enfant est cinq fois moins violente lorsque le siège auto est installé dos à la route que lorsqu’il est orienté face à celle-ci. C’est la raison pour laquelle tous les sièges auto pour bébés sont uniquement dos à la route et qu’il est important de conserver cette position aussi longtemps que possible. Pionnier et fervent promoteur du «dos à la route» depuis 25 ans, BeSafe est désormais N°1 de la sécurité en Scandinavie. Leurs innovations vous facilitent la vie et augmentent la sécurité de votre progéniture!

BeSafe has been developing children car seats since 1963. The Norwegian company was founded in the small village of Krøderen. Today, BeSafe has a worldwide reputation and is represented in around 40 countries. In the sixties, research in road safety shows that the pressure exerted on the neck is five times lower for rear-facing car seats than forward-facing ones. This is the reason why all infant car seats are only designed for rear facing use and children should sit in rear facing child seats for as long as practically possible. Pioneer in “rear facing” for 25 years, BeSafe is today the Scandinavian leader in safety. Their innovations make your life easier and increase the safety of your family!

148

BE SAFE_DEC14.indd 148

12/8/14 11:31 PM


Bien-être et loisirs Wellbeing and leasures

Rear-Facing 5 times safer

• La Pregnant fix pour femmes enceintes maintient la partie inférieure de la ceinture de sécurité sous le fœtus lui évitant ainsi toute pression. Le confort allié à la sécurité; que demander de plus pour une grossesse sereine? • Qui aurait pensé insérer des aimants dans le harnais des sièges auto? Cette astuce pensée par BeSafe facilite l’installation de l’enfant grâce aux deux aimants intégrés dans les protège-épaules du harnais qui maintiennent celui-ci ouvert. Tous les sièges auto BeSafe - de la naissance à 4 ans - sont dotés de cet ingénieux système.

• The “Pregnant fix”, for mother-to-be, keeps the lower part of the seat belt under the foetus thus avoiding any pressure. Comfort and safety; there is nothing better for a serene pregnancy? • Who would have thought of inserting magnets into the car seat harness? This clever system, invented by BeSafe, makes the installation of the child easier thanks to the two magnets inserted in the shoulder pads of the harness that keep it open. All BeSafe car seats - from birth to 4 years - are fitted out with this smart system.

149

BE SAFE_DEC14.indd 149

12/8/14 11:31 PM


• Les sièges dos à la route sont équipés d’une barre anti-rebond réglable qui accroît la stabilité du siège et augmente la place pour les jambes de l’enfant. (Modèles iZi Combi et iZi Plus) • Les études montrent que la tête et la région cervicale sont les parties du corps les plus sérieusement touchées en cas de choc latéral. Le nouveau iZi UP Fix (pour enfants âgés de 4 à 10 ans) est équipé du système «Side Impact Rotation» unique en son genre: en cas de collision latérale, la coque du siège pivote, renforçant de ce fait la protection de l’enfant. Une révolution dans la sécurité des sièges auto!

• Rear-facing car seats are equipped with an adjustable front brace that increases both the stability of the seat and the legroom for the child. (iZi Combi and iZi Plus models) • Studies show that serious neck and head injuries predominate in side impact. The new iZi UP Fix (for children aged from 4 to 10 years) is equipped with the unique “Side Impact Rotation” system: in case of a side impact, the shell of the car seat rotates, thereby strengthening the protection of the child. A revolution in car seat safety!

BeSafe iZi Plus (6 mois et 3.5 ans)

150

BE SAFE_DEC14.indd 150

12/8/14 11:31 PM


Bien-être et loisirs Wellbeing and leasures

BeSafe iZi Up Isofix

BeSafe iZi Combi Isofix

• On retrouve le sens de l’innovation et le côté pratique jusque dans les accessoires, avec le fixe-harnais qui maintient le harnais serré et empêche les petits «rois de l’évasion» de s’en dégager.

• BeSafe sense of innovation and practicality can be found in accessories like, for example, the “belt collector” that keeps the harness tight and prevents little cheeky monkeys to get out of it.

L’objectif de BeSafe est de ne plus voir d’enfants gravement blessés dans des accidents de la route.

BeSafe vision is to have no children seriously injured in road accidents.

BeSafe au Moyen-Orient - BeSafe in the GCC: www.mapyr.com

151

BE SAFE_DEC14.indd 151

12/8/14 11:31 PM


Choisir son régime matrimonial François Xavier BAUTMANS Responsable Moyen-Orient P&P Mobile : 050 103 0725

Quelles conséquences l’expatriation peut-elle avoir sur le régime matrimonial dans un cadre international? Le Risque de mutation du régime Les régimes matrimoniaux Les époux sont nécessairement soumis à un régime matrimonial et le choix de ce dernier est libre avec un contrat de mariage devant notaire. À défaut de ce contrat, le régime légal Français est la communauté réduite aux acquêts (depuis 01/02/1966).

Les divers régimes matrimoniaux sont: La participation aux acquêts: pendant le mariage, le régime se vit comme une séparation de biens et se liquide, en cas de décès ou de divorce, comme un régime de communauté. La communauté universelle: les époux mettent en commun l’intégralité de leurs biens présents et à venir. La séparation de biens (aux EAU ): aucune communauté n’est créée, chaque époux dispose d’un patrimoine distinct.

152

PIERRE_DEC14.indd 152

12/8/14 11:30 PM


Bien-être et loisirs Wellbeing and leisure

La communauté réduite aux acquêts (en France sans contrat): elle permet aux époux de participer réciproquement à l’accroissement du patrimoine résultant du travail de l’autre, dans un esprit communautaire. Détermination du régime matrimonial en l’absence de contrat de mariage dans le cadre international privé. Le statut matrimonial est déterminé par le lieu de la première résidence commune, dont la durée excède deux ans, en vertu de la convention de la Haye du 14 mars 1978, appliquée en France et en Europe depuis le 01/09/1992 (le but de la convention est de déterminer le régime matrimonial applicable d’un couple à l’international). Il existe trois exceptions: S’il n’existe pas de première résidence habituelle commune: loi de la nationalité commune, la loi de la première résidence s’appliquera. S’il n’existe pas de première résidence habituelle et de nationalité commune: loi du pays dans lequel les époux ont des liens les plus étroits.

Déclaration d’un état en faveur de la loi nationale commune aux époux, loi de la nationalité commune: régime immuable. L’adoption automatique du régime du lieu de résidence après dix ans. Le régime matrimonial devient automatiquement le régime légal du pays de résidence à l’insu du couple, soit, aux Emirats Arabes Unis, le régime séparatiste, et ce au bout de dix ans. 3 situations génèrent des modifications de régime sans contrat: Une expatriation de moins de deux ans après un mariage: application du régime matrimonial du premier pays dans lequel le couple s’établit plus de deux ans avec rétroactivité au jour du mariage. Une expatriation au delà de dix ans: le couple adopte le régime du pays d’expatriation de manière non rétroactive. Le retour au pays: si absence de première résidence habituelle et de nationalité commune c’est la loi du pays dans lequel les époux ont les liens les plus étroits

153

PIERRE_DEC14.indd 153

12/8/14 11:30 PM


Wellbeing and leisure Bien-être et loisirs

Les couples qui se sont mariés au consulat dans le pays d’expatriation. Les couples, de même nationalité, mariés sans contrat après 1992 qui viennent vivre dans leur pays de nationalité après expatriation.

qui s’applique. Deux personnes de même nationalité rentrant dans leur pays d’origine après une expatriation prennent de facto le régime applicable dans leur pays sans rétroactivité. La mutabilité involontaire du régime concerné. Elle concerne: Les couples mariés sans contrat après 1992 et vivant dans un pays depuis plus de 10 ans. Les couples mariés sans contrat après 1992 moins de 2 ans avant de partir en expatriation longue.

Comment résoudre les difficultés suscitées par un régime matrimonial à l’international La priorité est de signer un contrat de mariage avant de partir ou pendant votre expatriation. Qu’il soit signé chez un notaire français par commun accord des époux ou qu’il soit un acte authentique établit par le consulat pour le contrat de mariage. Si le mariage est célébré à l’étranger, il y a des formalités particulières à appliquer. Pour les contrats de mariage il est nécessaire, lors de la transcription de l’acte de mariage au Consulat de France, d’indiquer qu’un contrat a été établi afin qu’il en soit fait mention en marge de cette transcription. L’existence du contrat de mariage sera également mentionnée sur le livret de famille remis. La mention apposée précisera uniquement la date du contrat et le nom et lieu de résidence du notaire rédacteur, mais aucune précision sur le régime matrimonial choisi ne sera apportée.

N’hésitez pas contacter l’Equipe P&P pour de plus amples informations ABU DHABI Jerôme BADEN Mobile: 050 953 8864 DUBAI Christophe MIREK Mobile: 055 111 8725 FANNY IOAN Mobile: 056 951 5464 Didier PREGUERCUELO Directeur

154

PIERRE_DEC14.indd 154

12/8/14 11:30 PM


Bien-ĂŞtre et loisirs Wellbeing and leisure

155

PIERRE_DEC14.indd 155

12/8/14 11:30 PM


e m a d MaM adaadm e M Maadm e ame N E A Z I M A G

M ADAM

M ADAM EM

MADAME MAGAZINE

INE E M AGAZ

M A G A Z I N E

M AD A ME

AGAZIN E

E 2014 DE C E MBR R 2014 DECEMBE

M A G A Z I N E

E

OCTOB O C T O B ER E 2 0 1 4 R 2014

M AG A ZIN

NOV E MBRE 2014 NOV E MBE R 2014

VOYA GES

Honf leu Athne r Santorins

M A G A Z I N E

Street art Salsali Private Museum S IT A R T

SEPT SEPT EMBRE E MBE 2014 R 20 14

POR asser, Thierr y Werlain u VOY leANez de G THE GES AGES OY SCO ROYV TSM ALepal - Bali AN PA N TA N N s AGES teVOY cettes de f esMusandam RAeL ip Festive rec Oak Alle T y

END A

NCE La m S Hermontre s A ltu za r r M. M a icalle f

Decembre

IM RTR AITS NHEPO E G G U G Kim t ertson ighneRob L h g u o CŽli r Cou steau h CU LTUR E Seeing T Maggie AbHan u nan

G AGA nn , CUISI NE, LI A ezFESTY LLEa..d. y v Su ou in Du bs s d bai cri ès b m Septem bre 2014 - Septem ber 2014

12/7/14

10:20 PM

1

2014 -S

C14.indd

DE E COVER_

__MADAM

u Dhabi Burlot Art ABU DHA BI AbuJack D h abi C air Mur ADFFZuh - Frano adlassics FAMSH IO N DA YS is Truf fa OD E, ut Septe mbre

ber 2014

Novembre 2014- November 2014

2014- Decem

Ab o

eptem ber

__MADA

2014

__MADAME COVER_NOV14.indd ME CO

1

11/8/14 6:03 PM

VER_OC

__M

T14.ind

ADA

ME C

d 1

OVE

R_S

EPT

14.in

dd

1

e n ain ow ten an t

SUBSCRIPTION_DPS_OCT14.indd 156

10/12/14

10:27 PM

9/4/14

9:37

PM

12/8/14 11:30 PM


NE RATEZ PAS LES PROCHAINS NUMEROS! DON’T MISS THE NEXT ISSUES! Votre magazine livré à la maison - Your magazine delivered at home

Pour 100 AED seulement! - For 100 AED only! “LIVRAISON A DOMICILE – HOME DELIVERY” (Attention! pas de PO BOX. La livraison s’effectue par porteur à votre adresse physique No PO BOX The magazine will be delivered to your physical address) BULLETIN DE SOUSCRIPTION Emirats Arabes Unis uniquement - United Arab Emirates only Pour souscrire, retournez le coupon ci-dessous par courrier à To subscribe, please send completed form to H3J FZ LLC Po Box 487177, DUBAI Accompagné de votre règlement à l’ordre de With your cheque payable to H3J FZ LLC Oui, je m’abonne à Madame Magazine pour 1 an / 10 numéros. Je règle 100 AED par chèque que je joins à mon bulletin de souscription dûment rempli. Yes, I subscribe to Madame Magazine for 1 year/10 issues. I pay 100 AED by cheque, included with my subscription form Mes coordonnées – My details: Mme, Melle, M. Mrs, Ms, Mr. Nom/First name*........................................................... Prénom/Last name* ...................................................... Adresse physique complète/Precise Physical address* ......................................................................................... Ville/Town* : ............................................................................................................................................... Téléphone portable/Phone* : ...................................................................................................................... Adresse mail/email address: ..........................................................@................................................................... Date de naissance/Date of birth : .......... /........../.............. * Renseignements obligatoires / Indicates required fields. Date: .................................................... Signature: ...................................................................................

Pour tout renseignement vous pouvez nous contacter à contact@madame-magazine.com For any information, contact us at contact@madame-magazine.com

SUBSCRIPTION_DPS_OCT14.indd 157

12/8/14 11:30 PM


ADRESSES ADDRESSES NEWS DE LUXE RENAULT MIDDLE-EAST www.renault-me.com THE BURJ CLUB info@theburjclub.com

+971 4 888 3900

CULTURE ALLIANCE FRANCAISE Al Bateen, 1 rue Khalifa Al Suwaida Development, Sortie 19 de la rue 32, à coté de l’Ambassade d’Irlande, face à l’école Al Ittihad, villa 71.. P.O. Box 2646 Abu Dhabi - UAE 02 6666 232 / 0507157591 www.afabudhabi.org www.facebook.com/Alliance.Francaise.Abou.Dabi GUIDE TOURISTIQUE OFFICIEL ARABIAN SPIRIT Marie-Christine de Warenghien 971 (0)50 654 3397

mcwdubai@eim.ae www.arabianspirit.com TRADUCTRICE – TRANSLATOR Christine Brazeau-Bodart Translator – Interpreter – Copywriter English <> French christine.brazeau@sfr.fr INSTITUT FRANCAIS Facebook: www.facebook.com/IFemirats Twitter: www.twitter.com/IFintheUAE 02 813 1058 TENDANCES – TRENDS SHOPPING Izil Natural Argan Beauty Dubai: Dubai Festival City, Souq Madinat Jumeirah, Ibn Battuta Mall Abu Dhabi: Al Wahda Mall, Dalma Mall 158

ADDRESSES_DEC14.indd 158

12/8/14 11:29 PM


Bien-être et loisirs Wellbeing and leisure

ufe_advert_4print.pdf 1 05-06-2013 11:23:34 AM

BERLUTTI DUBAI Dubai Mall Mall Of The Emirates ABU DHABI The Galleria

C

M

KUWAIT The Avenues Mall

Y

CM

QATAR Villagio Mall MAISON - HOME

MY

CY

CMY

K

BON APPETIT MADAME S.T.A.Y. by Yannick Alléno One&Only The Palm Dubai +971 4 440 1030 Restaurant.reservations@oneandonlythepalm.com 159

ADDRESSES_DEC14.indd 159

12/8/14 11:29 PM


Wellbeing and leisure Bien-ĂŞtre et loisirs

Votre publicitĂŠ dans MadaMe Magazine Your adVertising in MadaMe Magazine contact: advertising@madame-magazine.com +971 5 56 11 62 42

Ardentia for

160

ADDRESSES_DEC14.indd 160

12/8/14 11:29 PM


• Tummy Tuck

• Liposuction

• Breast Surgery

• Laser Vein Removal

• Hair Loss Treatment

• Fraxel Laser

• Thermage

• Weight Management

Installments Accepted

l

Reasonable Cost

l

LN83806/31/12/14, website 2219/2/8/31/7/15

Look and feel your best... Embrace the beauty of motherhood

Natural & Predictable Results

Our surgeons tailor the treatment using cutting edge procedures which means minimal discomfort and recovery time so that you get great results and can quickly return to your family and your life. Take the next step and receive a complimentary consultation with one of our patient representatives when you book your appointment online or by calling any of our branches. Also in Dubai Marina & Khalifa City A

Dubai - Jumeirah

04-344 5915

AD_DEC14.indd 1

Dubai - Marina

04-447 1777

Abu Dhabi - Karama

02-446 6648

www.CosmeSurge.com

Abu Dhabi - Khalifa City A

02-557 2220

Sharjah

Al Ain

06-524 5444 03-762 0022 12/9/14 12:07 AM


CONSEIL EN STRATéGIES PATRIMONIALES

Edouard VINCENT Pierre BRIERE evincent@opatrimoine.fr pbriere@opatrimoine.fr

PRéVOyANCE CRédIT

PROTECTION du CONjOINT

Cédric MARC Marion LONGIN Aymeric SITBON cmarc@opatrimoine.fr mlongin@opatrimoine.fr asitbon@opatrimoine.fr

FINANCE

dROIT dE LA FAMILLE

FISCALITé

Arrivés aux Emirats ? Votre famille est-elle protégée ?

PARIS 01 47 07 77 66

AD_Nov14.indd 1 1 puboctobre14.indd

www.opatrimoine.fr

EMIRATS 05 27 36 75 07

11/8/14 PM 28/10/149:51 11:48

madame_dec2014  

Fashion, news and current events

madame_dec2014  

Fashion, news and current events

Advertisement