Issuu on Google+

MA VILLE

N° 38 Juin 2013

/GRAND FORMAT/

marbé vu par ses habitants ion démolitières : in u j 0 3 des Perr des Gran


/courrier des lecteurs/ Marchés

Propreté

Hélène : “ j’habite Saint-Clément et certains commerçants du quartier m’ont parlé d’un nouveau marché qui serait créé bientôt. J’aimerais savoir si c’est vrai.”

Jean-Marc  : “ voilà quelques mois que nous bénéficions de containers enterrés à l’angle du quai Lamartine et de la rue Franklin. L’idée est excellente et j’applaudis à cette initiative. Le seul bémol est l’attitude de certains qui laissent leurs poubelles au pied des containers sans prendre la peine de les mettre dedans. C’est quand même désolant. Je sais que les services (de la Ville) font un travail formidable, mais que peut-on faire pour redonner un aspect propre à ces lieux ? ”

© sictom

Notre collectivité a conscience de la gêne occasionnée par ces dépôts. C’est pourquoi des actions sont menées conjointement par le SICTOM et nos services afin de sensibiliser et verbaliser les auteurs de dépôts sauvages, lorsqu’ils sont identifiés.

Vos commerçants ont raison ! C’est même à l’initiative de l’association des commerçants de Saint-Clément que la Ville a décidé de créer ce nouveau marché hebdomadaire à l’image de ce qui se fait à Bioux, place Gardon et aux Gautriats, pour le dernier-né des marchés de quartier, qui complètent celui de l'esplanade Lamartine du samedi. Des marchés qui trouvent rapidement leur clientèle et qui animent ainsi l’ensemble du quartier et contribuent à y développer le commerce sédentaire. Ce marché se tiendra sur un parking de la rue de Lyon, devrait être opérationnel chaque mardi à compter du 4 juin. Une boucherie, des œufs, un bazar ambulant feront notamment partie des étals, dont la liste n’était pas encore complète au moment où ces lignes étaient écrites.

> offres d'emploi

Retrouvez toutes les offres d'emploi de la Ville sur :

2

MA VILLE MÂCON - JUIN 2013

Des moyens conséquents sont mis en place afin de maintenir ces points d’apport volontaire propres. Un agent du SICTOM passe régulièrement le matin entre 5 h 30 et 6 h 30 pour collecter et essayer d’identifier les usagers indélicats, qui reçoivent un courrier de rappel s’ils sont identifiés pour leur rappeler le règlement de collecte des déchets ménagers. De plus, un agent du service Allô mairie collecte également, un peu plus tard dans la matinée, les sacs et encombrants déposés sur plusieurs sites de la ville, car des sacs sont déposés à côté des containers à toute heure de la journée. Pour lutter contre ce phénomène, le meilleur moyen reste bien une prise de conscience individuelle et un sursaut de civisme : gardons notre ville propre !

Vous avez une question à nous poser ?

Par courrier Hôtel de Ville - Quai Lamartine 71018 Mâcon Cedex

Par Internet communication@ville-macon.fr


/sommaire/ Juin 2013

n°38...

Bernard, je me suis fait une entorse, oublie le tennis de samedi.

Et vous que pouvez-vous faire?

1 jour 4 jours 11 jours 4 jours 3 jours 1 jour

En raison d'un problème technique, la totalité des relevés n'a pu être effectuée.

Infos pratIques

> aLLo MaIrIe n° Vert 0 800 33 72 73 (appel gratuit depuis un poste fixe)

(pIM) Les poInts InforMatIon MaIrIe

4

ATMO est satisfait, la qualité de l'air a été bonne au mois d'avril

“ Nous allons vivre un moment d’émotion avec l’implosion de la barre des Grandes Perrières. ”

/temps forts/p. 5

> pIM Marbé (Maison de l’Abîme) 03 85 21 01 39 Accueil : David – Conseiller municipal à votre écoute : Philippe Gallard

> pIM st-CLéMent 94, rue de Lyon 03 85 22 15 06 Accueil : Nassera – Conseillère municipale à votre écoute : Georgette Degoulange

nuMéro D’urGenCe séCurIté GaZ n° 0800 47 33 33

MéDeCIne De GarDe

En cas d’urgence : Maison médicale rue Ambroise-Paré Tous les jours de 19 h à minuit, samedi à partir de 14 h, dimanche et fêtes de 8 h à minuit. En dehors de ces horaires, composez le 15.

Marbé vu par ses habitants

nuMéros D’urGenCe

> s.a.M.u : 15 > poLICe seCours : 17 > sapeurs poMpIers : 18 > enfanCe MaLtraItée : 119 > enfants DIsparus : 116 000 proCHaIn ConseIL MunICIpaL Le 1er juILLet À 18 H 30

CaIsse D'aLLoCatIons faMILIaLes Nouveau n° : 0 810 25 71 10

/Au jour le jour/p. 14 > PROTÉGER

Chirurgie cardio-vasculaire : l'hôpital réussit son pari

/TRIBUNE/p. 22 Expression des groupes politiques

/EN ville le guide/p. 23 Trois jours pour mieux fêter la musique Rallye des vins : les meilleurs pilotes au rendez-vous Rencontre : Christian Méli

Un mois d’actus en images

/Grand format/p. 8

n DéMoLItIo 30 juIn : s perrIères Des GranDe

Avec le Programmme handicap, la ville de Mâcon s’engage pour améliorer le quotidien de tous nos concitoyens.

Répartition par jour :

/édito/p. 4

/GranD forMat/

Aidons les personnes handicapées à avoir les mêmes soucis.

du mois d'avril 2 3 4 5 6 7

n° 38 juin 2013

Marbé Vu par ses HabItants

L'indice ATMO Très bon : Bon : Bon : Moyen : Médiocre : Médiocre :

MA VILLE

Réussite éducative : l'avenir en mieux

> Animer

Un été qui a du chien ! Fêtes de quartier : la recette gagnante Seniors : votre programme d’été

> Développer

ALPM : investir malgré la crise Iso 9001 : les bénéfices de la démarche qualité Le commerce fait battre le cœur de Flacé

> EMBELLIR

Rénovation énergétique : des aides plus larges pour les foyers Des solutions contre le logement indigne

/Lieu de ville/p. 30 La riche histoire de Saint-Jean-le-Priche MA VILLE

Hôtel de Ville - Quai Lamartine 71018 Mâcon Cedex Tél. : 03 85 39 71 00

Retrouvez toute l’actualité de votre ville sur : Directrice de publication : Christine Robin. Rédaction : David Besson, Marie-Noëlle Santschi, Jean-Philippe Auray, Delphine Cresson. Crédit images : Ville de Mâcon : Patrick Georget + Claire Joly + Karine Negrello + Delphine Cresson/ A. De Almeida / G.Dufour / Thinkstock.com / Mâcon Habitat / Tous documents D.R. Conception : Service Communication Ville de Mâcon Impression : Imprimerie Moderne de l'Est Impression certifiée “ Imprim’ Vert ” PEFC recyclé sur papier éco-labellisé avec encres végétales. Ce produit est issu de sources recyclées et contrôlées.

10-31-1093

pefc-france.org

MA VILLE MÂCON - JUIN 2013

3


/édito/nous contacter communication@ville-macon.fr

l

e “ bénéfice habitant ”, tel est l’objectif de la démarche qualité engagée par les services municipaux pour améliorer leur efficacité auprès des Mâconnais (cf. page 19). Ce “ bénéfice habitant ” résume bien ce numéro de juin : notre dossier du mois consacré à Marbé (cf. page 8), les subventions pour encourager la rénovation des logements (cf. page 20), et même nos rendez-vous festifs de juin (cf. pages 16 et 17) n’ont qu’un seul but : le bien-vivre à Mâcon. Dimanche 30 juin, nous allons vivre un nouveau moment d’émotion collective avec l’implosion de la barre des Grandes Perrières. Sa disparition symbolise tout le projet de rénovation de Marbé : ouvrir et relier le quartier à la ville, à la vie. Certes, il a fallu passer par beaucoup de poussières et de bouleversements, mais à la lecture des témoignages, on se dit que ça en valait la peine.

“ Nous allons vivre un moment d’émotion avec l’implosion de la barre des Grandes Perrières ” Le centre-ville aussi bénéficie d’aides publiques pour améliorer le cadre de vie de ses habitants. Le plan OPAH encourage les travaux de rénovation, de mise aux normes, de réduction énergétique. Déjà, plusieurs façades se sont embellies. Mais plus que l’œil du promeneur, c’est le confort au quotidien des Mâconnais qui est le plus important, auquel plus de 200 000 € d’aides ont déjà été consacrées. Enfin, le mois de juin est le mois de la musique, de la fête, du lancement de l’Eté frappé. Comme chaque année, le programme est varié, riche, et gratuit ! Avec un budget stable et raisonnable, nous ne cherchons pas à faire parler de Mâcon partout dans les medias, coûte que coûte (!) ; nous cherchons juste à faire plaisir aux Mâconnais. Jean-Patrick Courtois Sénateur-Maire

4

MA VILLE MÂCON - juin 2013

/Temps forts/


/

Un mois d'actus en images > XPU 2013

Des rencontres artistiques pour tous les publics (initiations musicales), des disciplines sportives époustouflantes (trial urbain) et des spectacles inattendus (des claquettes équines !) : de quoi confirmer le statut d’X-Pressions Urbaines comme rendez-vous incontournable de la création.

> art naïf

La troisième biennale de l’art naïf, c’étaient deux semaines de couleurs et de rêveries dans les salles d’expo de Mâcon.

MA VILLE MÂCON - juin 2013

5


> 100 000 !

Ouvert le 6 mars dernier, le multiplexe Cinémarivaux a déjà attiré 100 000 spectateurs. Un succès qui dépasse les attentes, boosté par l’affluence du film “ Les Profs ”, tiré d’une BD éditée par la société locale Bamboo, qui a fait une de ses plus grosses recettes à Mâcon. Un événement qui a profité au 100 000e spectateur, Claude Bonnin de Sancé, qui s’est vu offrir un abonnement d’un an au Cinémarivaux et l’intégrale des “ Profs ”  par les éditions Bamboo.

> L’Europe s’expose

150 jeunes, des Points enfants loisirs, du Temps après l’école et de l’accompagnement à la scolarité ont participé à la journée phare de la Fête de l’Europe à l’espace Carnot-Montrevel, organisée par la Ville en collaboration avec la Région et les lycées de Mâcon.

> Commémoration

La commémoration du 8 mai 1945 à Mâcon a permis aux jeunes générations de participer à cette cérémonie impressionnante et de perpétuer le souvenir de la victoire contre les nazis. 6

MA VILLE MÂCON - juin 2013


> lecco en visite

Une centaine d'Italiens de Lecco sont venus à Mâcon pendant tout un week-end. Démonstrations de folklore local et réaffirmation des 40 ans de jumelage entre Jean-Patrick Courtois, Marie-Paule Cervos et le maire de Lecco, Virginio Brivio.

> Bonnes affaires

Si le beau temps est en retard, les chalands du Printemps des Boutiques n’ont pas manqué l’occasion du déballage du 8 mai pour chercher les bonnes affaires dans les rues du centre-ville.

> En garde !

Le Spot a superbement accueilli le championnat de France junior d’épée les 11 et 12 mai.

MA VILLE MÂCON - juin 2013

7


/GRAND FORMAT/ • Le contexte : le 30 juin, la barre des Grandes Perrières va être soufflée par implosion.

Une ultime phase de démolition à Marbé qui va marquer l'ouverture du quartier vers la ville. • Les enjeux : la rénovation urbaine de Marbé a pour ambition d'améliorer les conditions de vie des habitants dans leur appartement mais aussi de rétablir des espaces de vie communs. • Ce qu’il faut retenir : les habitants de Marbé sont les mieux placés pour parler de leur lieu de vie. Nous leur avons ouvert les pages de ce Ma ville Mâcon.

Marbé vu par ses habitants

8

MA VILLE MÂCON - juin 2013


Marbé en chiffres…

Dernière tranche de démolition : barre des Perrières le 30 juin 2013 (190 logements)

Construction de 462 nouveaux logements

Réhabilitation de 477 appartements Un parc promenade

30 jardins familiaux

de 13 000 m2

Démolition de 542 logements en 4 tranches

“ ce jardin, j'en ai rêvé ” “ J’ai emménagé dans ce quartier il y a cinq ans sur les conseils d’un ami. Et je ne le regrette pas du tout. Il y a ici une vraie vie de quartier, une ambiance redevenue familiale, beaucoup de convivialité et de l’entraide entre habitants et voisins. Tout cela existe aussi entre “ jardiniers ”. On aime se retrouver pour discuter et échanger des conseils. Sur la parcelle, on a même acheté ensemble une moto bineuse et on se la prête. Ce jardin, j’en ai rêvé pendant longtemps. J’ai toujours eu la main verte. D’ailleurs avant le jardin, je cultivais des herbes aromatiques et certains légumes, dans des pots, sur mon balcon. Cette passion, j’essaie de Évelyne Moreau, la transmettre à mon fils de 5 ans. Pendant les vacances, il m’accompagne, il a son locataire d’un jardin familial depuis trois ans petit arrosoir et s’occupe du petit carré que je lui ai réservé pour planter des radis et des tomates cerises, à côté des plantes vivaces, rhubarbes, courgettes ou artichauts que j’ai semés. On aime aussi se retrouver autour de la table, sous le parasol, pour lire ou prendre un thé avec les voisins. C’est d’autant plus agréable qu’avec la coulée verte, les gens passent et s’arrêtent discuter. ” “ J’ai vécu au 1413 de fin 1978 à 2007, au 14e étage où j’avais une très belle vue. Nous avions une vie de quartier, il y avait un parc en bas. Ce sont de bons souvenirs, mais il y en a eu aussi quelques mauvais, avec une certaine insécurité les derniers temps. Aussi, quand Mâcon Habitat nous a annoncé que nous allions être relogés en 2005, j’y étais favorable. Je voulais changer de quartier. J’ai visité trois appartements Paulette et choisi rue de Provence, pas très loin de Marbé, mais au calme, avec un Laurent, balcon. Nous avons été très bien suivis ex-locataire par Mâcon Habitat, le nouvel du 1413, avenue appartement a été refait à neuf. de Gaulle, démoli Le jour de la démolition, je ne pensais le 28 juin 2009 pas avoir de l’émotion, mais j’en ai eu quand même. J’ai trouvé que l’accueil le jour de l’explosion a été très bien organisé. Aujourd’hui, je rencontre souvent des anciens de Marbé, on discute beaucoup. ”

Août-septembre 2006

Démolition du Foyer des jeunes travailleurs, les Balcons de Saône seront construits à leur place.

“ Je suis arrivée en 1974 dans la tour 1 de la rue Churchill. Mes enfants y ont grandi. Il y régnait une entente familiale. Tout le monde se connaissait et des liens se sont noués. Les enfants jouaient ensemble et nous avons partagé des souvenirs, comme la construction du théâtre, que nous avons vu sortir de terre. Et puis l’heure est venue de déménager. Tout s’est bien passé, même si j’ai eu un pincement Marie-Noëlle au cœur quand je suis partie. J’ai assisté à la démolition, voir “ ma ” tour tomber, Clément, et avec elle de nombreux souvenirs, ex-habitante a été un véritable choc. Si on ne m’avait du 67 rue pas demandé de déménager, j’y vivrais Winston-Churchill encore. Aujourd’hui, l’environnement est plus agréable. Le parc promenade, les jardins et la nouvelle école Jean-Moulin ont rajeuni le quartier. Mon appartement ne ressemble pas à celui que j’avais dans la tour, il est agencé différemment, mais j’ai pris mes marques. Et je me sens bien chez moi. ”

21 mars 2009

Inauguration de la place Robert-Schuman,

MApremière partie des 13 000 m2 du parc

promenade.

28 juin 2009

Démolition des tours 1, rue Churchill, 2, rue Schuman et 1413, avenue De Gaulle.


/GRAND FORMAT/Marbé vu par ses habitants “ Les gens se parlent davantage ”

Maryse Dessolin, mémoire de marbé

“ Le F4 que j’occupe au 45, rue Kennedy a été un des premiers à être rénovés et il faut dire que tout s’est très bien passé. Certes, il y a eu du bruit et de la poussière, mais c’est normal pour des travaux ! Ma cuisine et ma salle de bains ont été refaites ainsi que le sol et les murs du couloir et la porte d’entrée changée. Par ailleurs, les ouvriers se sont adaptés aux cas particuliers, à nos demandes. Nous avons vraiment été entendus par Mâcon Habitat. J’ai la chance d’habiter dans un immeuble qui donne des deux côtés sur le parc promenade, c’est très agréable : c’est un lieu que les habitants se sont approprié, je trouve que les gens se parlent à nouveau, y compris ceux qui ne se connaissaient pas ; c’est une ouverture aux autres, on prend le temps de flâner à nouveau dans le quartier. Les démolitions ont permis de changer la vue et la vie et celle de la barre des Perrières va accentuer ce changement. Je ne la raterai pas d’autant que j’ai habité cet immeuble dans les années 60 : à l’époque c’était le confort moderne, on avait une salle de bains pour la première fois et nous allions même voir les travaux de construction de la barre et du quartier avant d’y habiter. ”

printemps 2010

Livraison des 12 premiers jardins familiaux de 70 m2. MA VILLE MÂCON — juin 2013

Pour la mère et sa fille, “ la démolition de notre ancienne tour, ça a été un choc. Nous y sommes entrées en 1965 : nos souvenirs, ceux d’enfance pour Corinne, ont disparu, ça n’existe plus, même sans nostalgie, c’est un coup. ” Mais Huguette elles ont choisi de rester à Marbé. Juste côté pour la maman, au 191 Churchill, et Corinne àdans un appartement refait à neuf “ et Perrin, grâce à un accompagnement très humain ex-locataires du de Mâcon Habitat. Je voulais rester ici, je 7, rue Churchill, connais les gens, et le quartier est redevenu démoli en 2009 agréable après des moments difficiles dans les années 90. Il y a eu du changement ! De la verdure, la Saône à côté, il manque juste des commerces au cœur du quartier. ” Sa fille a emménagé aux Balcons de la Saône, “ de très bons immeubles, bien chauffés ”. Désormais, elles se préparent à la démolition des Perrières. “ Ce sera notre troisième évacuation, plaisantent-elles. C’est très bien d’en faire un moment de fête, on retrouve tous les anciens du quartier. ”

Thérèse Ody, mère de 6 enfants scolarisés à l'école Jean-Moulin

27 juin 2010

10

Démolition des bâtiments au 7, rue Churchill et aux 1, 3 et 5 rue Rolland.

“ Nous avons emménagé rue AlbertCamus, il y a quinze ans. Nous avons donc vu l’évolution du quartier, les travaux l’ont beaucoup changé. C’est un beau quartier avec une nouvelle étiquette. Les rues ont changé, les espaces verts sont arrivés et l’école a été réaménagée. Nos enfants l’ont fréquentée et la fréquentent toujours. Les aménagements ont fait du bien. L’accueil des familles est plus pratique, il y a plus d’espace. L’entrée par le parc promenade est plus agréable, comme l’attente des enfants, surtout quand il fait beau. Le contact avec les autres parents est plus facile et l’ambiance est sympathique. Des amis nous ont incité à déménager, mais nous ne le souhaitons pas. Nous sommes bien dans ce quartier, où les enfants et nous avons nos habitudes. ”

2 septembre 2010

Première rentrée à l’école JeanMoulin entièrement rénovée.

décemb

Livraison de la Tou devenue un immeu


Papillons Blancs : “ de vrais liens avec les habitants ” En janvier 2011, l’association Les Papillons Blancs ouvrait son Centre d’Activités de Jour, où sont accueillis des adultes atteints de déficience intellectuelle, au premier étage de la Tour Kennedy, cet ancien immeuble d’habitation transformé en bureaux. Céline Thomas, aide médico-psychologique, tire un premier bilan de cette installation. “ Notre emménagement s’est bien passé. Les locaux ont été livrés neufs, aux normes d’accessibilité pour les personnes handicapées et très fonctionnels. Ce qui est appréciable, c’est la luminosité de l’ensemble et la vue imprenable sur Mâcon depuis les salles de réunion du dernier étage. Surtout, la tour est bien située, elle favorise la socialisation. Évoluer dans un quartier qui bouge permet à nos adhérents atteints de handicap de s’épanouir au quotidien. En plus, nous rencontrons régulièrement les habitants du quartier avec qui de vrais liens se sont créés. Nous participons à des activités communes autour de notre parcelle de jardin pédagogique et des aires de jeu. Cela nous permet de “ montrer le handicap ” et de faire tomber l’a priori, notamment auprès des collégiens du quartier. Nous sommes également proches de la piscine, où nous emmenons régulièrement les pensionnaires du centre. Et puis, ceux qui résident dans l’ancienne clinique du Val Fleuri peuvent rentrer à pied. ”

“ J’ai habité au 400, boulevard Dunant de 1993 à novembre 2012. J’étais très bien dans mon appartement malgré quelques problèmes d’isolation thermique et phonique, logiques pour une construction des années 50. Il y avait aussi une très bonne ambiance entre voisins. Nous étions une quarantaine, on était 5-6 à se croiser régulièrement et à discuter longuement. On se voit encore aujourd’hui avec ceux restés dans le quartier. Ce quartier, je voulais absolument y demeurer. Michel Il y a tout ici : les commerces, une banque, Giraudet, une vie de quartier recréée grâce à tous ces aménagements, le parc promenade, ex-locataire des les jardins… Le 30 juin, je ne raterai pas Perrières, relogé la démolition. Je suis parti de la barre avec dans l'immeuble un pincement au cœur et de bons souvenirs. Grand Angle J’étais un des derniers à partir de mon bâtiment. C’est un morceau du quartier qui va s’en aller. Mais aujourd’hui, au Grand Angle, j’ai retrouvé toute la tranquillité, tout ce que je cherchais. Un logement bien isolé et calme au 2e étage avec une grande terrasse que je vais fleurir comme je le faisais sur mon balcon au 400. ” re 2010

r Kennedy rénovée, ble de bureaux.

MA

des Papillons Blancs

“ Je suis arrivée aux Perrières le 5 avril 1973 avec mon mari et mes enfants qui avaient 8 ans, en provenance de Lorraine. Nous avions un F4 et, au début, c’était tranquille et pratique, les enfants ont grandi là-bas, il y avait le parc pour qu’ils courent. Mais, il faut bien dire que l’immeuble était bruyant, mal isolé et que les choses se sont dégradées Colette sur la fin. J’étais donc contente Vaysse, lorsque l’on a dit que nous allions déménager. Depuis novembre ancienne locataire dernier, j’habite dans un des Perrières immeuble neuf, avenue Charles de Gaulle. C’est d’un calme ! Et puis le chauffage est parfait, je ne paie que 23 €/mois ! Le quartier a vraiment changé, les plantations sont magnifiques. Le jour de la démolition, je n’irai pas voir, je serai sans doute en voyage avec le CCAS et puis c’est trop d’émotions ; un de mes fils est très ému de cette démolition, c’est sa jeunesse… ”

octobre 2011

octobre 2012

Livraison de 50 premiers logements aux Balcons de la Saône.

24 nouveaux logements livrés au Clos des Arts et 20 au bâtiment Grand Angle.

VILLE

Céline Thomas,

avril 2013

Livraison des 10 derniers jardins familiaux (ils sont 30 au total).


l Juin Avenue Marécha

Rue Camus

Rue Churchill

Jardins familiaux 8

Parc promenade 6

4

Rue Kennedy

Périmètre d’évacuation

L'aire d'accueil du 30 juin

Avenue De Gaulle

L’éclairage de l’élue Perrières éphémères : Christine Robin, première adjointe, présidente de Mâcon Habitat “ Avec la démolition de la barre des Grandes Perrières, Marbé va entrer dans la quatrième et dernière phase du Programme de Rénovation Urbaine (PRU) qui a permis de transformer le quartier. Ce résultat est le fruit d’un travail de longue haleine auquel ont pleinement participé les habitants de Marbé comme le prouvent les témoignages recueillis dans ce numéro. Ce PRU a fait ses preuves. Il a apporté une nouvelle qualité de vie ainsi qu’une fierté retrouvée aux résidents. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si l’ANRU* l’a classé parmi les dix meilleurs projets de France en 2011, et cela nous laisse des perspectives très intéressantes pour l’avenir. ” (*) Agence nationale pour la rénovation urbaine

12

MA VILLE MÂCON - juin 2013

célébrer Marbé

La démolition de la barre des Perrières va clore le chapitre d’un Marbé “ d’avant ” et ouvrir le champ du Marbé de demain qu’il convient de célébrer. L’opération “ Perrières éphémères ” culminera le 15 juin lors de la fête de quartier de Marbé. à partir de 14 h, le parc de l’Abîme accueillera toutes les associations du territoire Marbé-Perrières-Déserte qui proposeront des animations (jeux gonflables, jeux en bois, de société, fléchettes), de la restauration ainsi que des récitals des chorales du quartier et de jeunes lors du crochet “graines de stars ”… La journée offrira aussi un stand “ mémoires ” où seront présentés des souvenirs du quartier que chaque habitant est invité à alimenter. à partir de 22 h, le spectacle “ Perrières éphémères ” va dire un au-revoir collectif à la barre des Perrières, grâce à un son et lumières en grand format qui utilisera l’immeuble comme écran pour des vidéo projections géantes, des images et animations mettant en scène l’histoire du quartier, les témoignages d’habitants et l’ouverture vers une autre vie. Et, quand le calme sera revenu, le “ Memory Cube ” de l’artiste Patrick Bidaux, un cube composé de 36 portraits d’habitants du quartier, sera installé à l’emplacement de la barre.


3 Cosec Schuman

Restauration 6 4 Place Schuman

9 10 11

2

12 14 5

7 15

1

13

1 - Jeux surdimensionnés 2 - Mini Golf 3 - Structures gonflables 4 - Jeux de balles et raquettes 5 - Parcours But de choux 6 - Trotinettes / Karting 7 - Ludo Kid 8 - Quiz jardin 9 - Maquillage 10 - Dessin / Peinture 11 - Lecture 12 - Foot / Basket 13 - Jeux vidéo 14 - Personnes âgées 15 - Petite enfance

École Jean Moulin

Memory Cube Écran géant Entrées du site Limite de l’aire d’accueil

30 juin : guide pratique de l’évacuation

Les Perrières en bref

Périmètre de sécurité : 200 m autour des Perrières. De l'ex-caserne Duhesme à l’ouest à la maison de l'agriculture à l’est, de la rue Churchill au nord au parking Monnier au sud.

>> La barre des Grandes Perrières, édifiée en 1958, sera démolie par implosion le 30 juin vers 11 h.

Dès 7 h : restriction de circulation. Rues coupées : av. Mal. Juin, bd. 5e Dragon et des Perrières, av. De Gaulle, bd. Dunant, rue de Paris, rue du Vallon, rue de Sancé. Déviation par la rue de Flacé, av. des Gaises, rond-point de Neustadt, av. René-Cassin. L’ex-RN6 reste ouverte. Avant 9 h : garez votre véhicule en dehors du périmètre de sécurité ou en parking souterrain. Le parking Monnier sera mis à disposition et surveillé. Le Pâquier Saint-Antoine est disponible.

>> 190 logements sont concernés,

Avant 10 h : quittez le périmètre de sécurité. Une aire d’accueil vous attend dans le parc promenade et place Schuman. Vous trouverez sur place de nombreuses animations (voir plan ci-dessus), ainsi que les équipes de la Ville et de Mâcon Habitat. Autour de 11 h : démolition de la barre des Grandes Perrières Dans l’après-midi : vous pourrez regagner votre logement.

39 seront préalablement déconstruits par niveau aux 314 et 332 du boulevard Henri-Dunant pour séparer le centre commercial de la partie à imploser.

>> 109 ménages relogés. Taux de satisfaction : + de 90 %. >> 157,60 m de long, 35 m de haut, 26 157 tonnes de matériaux recyclables, 1 197 tonnes non recyclables. >> Les étages sont désamiantés. Les niveaux 1, 4 et 8 seront affaiblis puis minés avant implosion.

MA VILLE MÂCON - juin 2013

13


/AU JOUR LE JOUR/

Protéger/Animer/Développer/Embellir > A l'école, comme à l'hôpital, les Mâconnais peuvent compter sur ce qui se fait de mieux en matière de suivi.

Chirurgie cardio-vasculaire : l’hôpital réussit son pari E

n matière d’angioplastie – pour les infarctus notamment – le Centre hospitalier de Mâcon ne pouvait qu’établir un diagnostic grâce à son unité de radiologie vasculaire, mais, pour être soigné, le patient devait ensuite être envoyé à Lyon ou à Dijon, avec tous les inconvénients que cela suppose dans une situation où la rapidité d’intervention augmente les chances de succès. Après de longues années d’attente, Mâcon a finalement obtenu l’autorisation d’ouvrir un service de cardiologie interventionnelle ainsi qu’une rénovation de sa radiologie interventionnelle en janvier 2012. La cardiologie interventionnelle permet d’introduire des sondes dans une artère pour visualiser les coronaires. Ensuite, la pose d’un stent, une petite prothèse vasculaire, permet de résoudre le problème d’artère bouchée et d’éviter une opération plus lourde. Avec la mise aux normes de l’unité de radiologie interventionnelle, le CH peut désormais prendre les malades en charge de façon complète et sur l’ensemble du parcours de santé. Avec 8 personnels médicaux et 18 personnels non-médicaux, tous

14

MA VILLE MÂCON - juin 2013

de très haut niveau, ces deux unités fonctionnent 24h/24, ce qui a permis de sauver de nombreuses vies. Aujourd’hui, un premier bilan peut être dressé, et il est largement favorable. Sur la première année d’exploitation, 570 actes de cardiologie interventionnelle ont été réalisés, chiffre supérieur de 60 % aux estimations les plus hautes ! Pari largement gagné autrement dit, comme l’a souligné Jean-Patrick Courtois, président du Conseil de surveillance du CH, qui s’est félicité de la décision de l’Agence régionale

de l’hospitalisation de faire de Mâcon le seul centre en la matière sur le département. n

Un an en chiffres

570 actes de cardiologie 635 actes de radiologie

interventionnelle


14 juin : journée du don du sang La journée mondiale des donneurs de sang aura lieu vendredi 14 juin, à Mâcon sur l’esplanade Lamartine. Cet événement a pour objectif de remercier les donneurs de sang bénévoles et d’en recruter de nouveaux pour répondre à l’augmentation constante des besoins en produits sanguins. Des animations seront proposées pour remercier les donneurs et ils seront conviés à une collation où leur seront servis des produits du terroir, proposée par les producteurs locaux du réseau “ Bienvenue à la ferme ”.

Saint-Clément : reprise de concessions funéraires

La Ville de Mâcon s’apprête à reprendre plus de 70 concessions dans le cimetière de Saint-Clément ; ces concessions sont échues depuis plus de deux ans et n’ont jamais été renouvelées. Les objets et signes funéraires présents sur les monuments seront retirés le 1er juillet mais pourront être récupérés auprès des services municipaux pendant un délai de deux mois.

Réussite éducative : l’avenir en mieux

D

errière l’intitulé “ Programme de Réussite Éducative ” (PRE) on découvre des parcours d’enfants présentant des signes de fragilité éducative ou des retards scolaires qui sont pris en charge dans la globalité de leur environnement. Près de 150 enfants ont été suivis dans ce cadre pendant l’année scolaire 2012-2013, par les 23 animateurs que le Centre communal d’action sociale de la Ville de Mâcon mandate pour cet accompagnement. Concrètement, après une sollicitation de l’équipe du PRE – par l’Education nationale, le personnel Ville -, un accompagnement personnalisé après accord parental est proposé. Le jeune doit être volontaire. Certains parents, en prise avec des ados difficiles, font appel eux-mêmes au PRE. Le plus courant est l’intégration au Parcours Individualisé de Soutien aux APprentissages (PISAP), pour limiter l'échec scolaire et donner aux enfants les moyens d’acquérir les fondamentaux en lecture écriture. Des partenaires

Les quatre axes du PRE ›› Prévention de l’échec scolaire ›› Santé ›› Soutien aux parents ›› Accès à la culture, aux loisirs

Financement :

ACSé : 95 000 € versés au CCAS. Ville de Mâcon : 40%

peuvent intervenir pour des problèmes de santé insuffisamment pris en compte ou des conflits familiaux impactant la santé psychologique du jeune. Initialement destiné en 2006 aux élèves des écoles primaires de Mâcon, le PRE s’est ouvert aux collégiens. Aujourd’hui, quatre établissements en bénéficient (Saint-Exupéry, Pasteur, Schuman, Bréart) avec l’ambition de limiter ou remédier au décrochage scolaire et ses conséquences pour l’avenir du jeune. Un nouveau dispositif a été créé cette année qui permet aux élèves sanctionnés d’une exclusion provisoire d’être pris en charge par un animateur du PRE pendant cette exclusion, à la demande de Catherine Carle-Viguier, adjointe au maire. Il a ensuite possibilité d’intégrer le PRE à l’issue d’un travail sur les raisons de cette sanction afin qu’il les comprenne et les accepte. Bien réussir au collège passe par d’abord par une bonne intégration. Pour la seconde année, l’opération “ Cap sur la 6 e ” va donc avoir lieu pendant les congés d’été à l’attention des CM2 qui souhaitent préparer leur rentrée. n

Accompagnement des collégiens : aider à l’autonomie “Aider à la compréhension des consignes, comprendre puis apprendre une leçon, soutenir l’élève dans la réalisation du travail donné par un professeur… L’accompagnement des collégiens est avant tout basé sur l’acquisition d’une méthodologie et a pour objectif d’amener l’élève à l’autonomie dans son travail ”, explique Catherine Carle-Viguier, adjointe responsable du programme.

230 collégiens de Saint-Exupéry, Bréart, Pasteur, Notre-Dame et Schuman ont suivi ces séances en 2012-2013 (le soir de 17 h 30 à 19 h et le mercredi de 14 h à 15 h 30), réparties par territoire (Saugeraies, Marbé, Bioux, centre-ville, Chanaye, Blanchettes) et encadrées par 17 animateurs rémunérés par la Ville. L’adhésion des parents est systématiquement recherchée

(rencontrés obligatoirement une fois par trimestre) ainsi que la collaboration avec le collège, notamment grâce à la participation du référent de secteur aux conseils de classes. Les collégiens participent également à des activités culturelles, comme la “ fête de l’Europe ” cette année. Pour la rentrée 2013, des places sont disponibles en centre-ville (séances dans les locaux de l’école rue de l’Héritan). MA VILLE MÂCON - juin 2013

15


/au jour le jour/

Animer/Développer/Embellir/Protéger

> Été frappé, fêtes de quartiers, animations pour les seniors : Mâcon fourmille d'événements et de spectacles pendant la belle saison. Découvrez-les !

un été qui a du chien ! en franglais dans le texte

un spectacle des

licence n°752091

Hugues Aufray traduisait Dylan. Les Franglaises traduisent aussi les tubes anglophones, mais façon sur Internet, avec atique autom traduction tous les contresens et les non-sens induits. Il fallait y penser et leur succès montre que beaucoup s’y sont reconnus. Le 28 juin, esplanade, à partir de 21 h 30.

Chris Dave,

attention pointures

Chaque année, le festival du Crescent jazz club programme des pointures anglosaxonnes. Avec le batteur Chris Dave et son groupe composé du ino, du sax Kebbi Pallad Pino te bassis Williams et du guitariste Isaiah Sharkey, il sera entouré des meilleurs pour une soirée qui s’annonce chaude. Le 19 juillet, esplanade, à partir de 22 h.

Oxmo Puccino,

l

’été débute le 28 juin : après la fête de la musique la semaine précédente (voir en page 24), l’Été frappé 2013 proprement dit va être lancé avec un spectacle qui résume bien ce millésime : frais, inventif, dans l’air du temps. Les Franglaises, c’est une découverte qui commence à faire parler d’elle, avec son mélange de musique et d’humour (voir ci-contre). Des surprises, la programmation en contient d’autres. Le 6 août, La Compagnie du Hasard jouera “ Le mystère Denis Papin ”. Classique ? Pas vraiment. Il s’agira d’une première expérience de théâtre joué en marchant ! Départ de la place Saint-Pierre. Le 19 août, les spectateurs qui assisteront à la projection du méga-succès “ Intouchables ” auront droit à un résumé écrit par des jeunes filles du quartier qui ont elles-mêmes choisi la programmation du jour ! Mais un festival brille surtout par ses têtes d’affiches. Avec Hugues Aufray, Axel Bauer, Oxmo Puccino (voir cicontre), l’esplanade devrait encore être noire de monde pour cet Été Frappé 2013. n Le programme complet dans votre supplément à Ma ville Mâcon et sur

le “ black Jacques Brel ”

Il fait du rap, mais pas que. Au fil de ses albums et de ses collaborations, Oxmo Puccino s’est bâti une réputation d’artiste de la rime autant que de défricheur musical. Jazz, chanson française irriguent son œuvre. Son sixième album, Roi Sans Carrosse, lui a valu une deuxième Victoire de la Musique du meilleur album de Musique Urbaine. Mystic en première partie. Le 26 juillet, esplanade, à partir de 21 h.

Axel Bauer,

le retour du “ cargo ”

© Yann Orlan

Les Franglaises,

Blue Line présente

“ Santiano ” pour Hugues Aufray, “ Cargo de nuit ” pour Axel Bauer : on reste dans le maritime, mais version plus rock pour ce chanteur-guitariste qui continue de produire des albums (dont “ Peaux de serpent ” est le dernier né) tout en bénéficiant du retour en grâce des années quatre-vingt. Les quadras auront rendez-vous sur l’esplanade. Le 9 août, esplanade à partir de 21 h.

Hugues Aufray, le barde

ces angloBientôt 50 ans qu’Hugues Aufray fait vivre ses influen de saxonnes, latines avec ses mots à lui sur toutes les scènes Dylan Bob de es stroph des ur ” arisate “ vulg grand le France. Il fut “ Santiano ”, dans les années 60 et, bien sûr, l’interprète du fameux pour prendre la mer sans bouger ! 23 août, esplanade à partir de 21 h 30.

16

MA VILLE MÂCON - juin 2013


fêtes de quartier : La recette gagnante

C

haque fête de quartier réunit entre 800 et 1 000 personnes. Le secret de ce succès ? Le côté participatif de leur organisation qui associe les habitants à la programmation en collaboration avec les structures de proximité. À Bioux, le Club des aînés et les jeunes du PEL (11-14 ans) vont s’associer pour tenir un stand gaufres. En contrepartie de cette action citoyenne, les jeunes bénéficieront d’une aide pour leurs loisirs. Un atelier parents-enfants a été lancée à l’école des Blanchettes pour prendre en compte les attentes de chacun ainsi que leur désir de s’engager, ou non, dans l’organisation de l’événement. Cet investissement est aussi citoyen : cette année, la protection de l’environnement s’invite à la fête. Dans chaque fête, des gobelets récupérables seront proposés. En échange d’un euro, les habitants recevront un verre. En fin de soirée, il leur suffira de le restituer pour récupérer leur argent. En collaboration avec le SICTOM, le tri sélectif sera également mis en place. Des gestes simples, pour protéger l’environnement. n

Le programme Samedi 1er juin à Bioux Place des commerces, de 11 h à 22 h. Jeux, structures gonflables, maquillage, stands des associations, animations musicales et de danses, spectacle de clown, démonstration de sports de combat, concert de musique celtique avec le groupe Gwendorn, buvette et restauration rapide. Samedi 8 juin à La Chanaye Place Salvador-Allende, de 16 h à 22 h. Jeux de kermesse, stands associatifs, buffet, spectacles de clowns, rap et reggae, feux d’artifice. Samedi 15 juin à Marbé Parc de l’Abîme, voir en page 12.

Samedi 22 juin aux Saugeraies-Gautriats-Murgerets De 13 h à 23 h. Jeux de kermesse, animations petite enfance, sensibilisation au tri des déchets, atelier cuisine, structures gonflables et lâcher de ballons, danses et chants, stands alimentaires. Samedi 29 juin aux Blanchettes Parc des Allumettes, de 15 h à minuit. Jeux, stand maquillage, expositions, démonstration de danse, chant, spectacle. Buvette avec merguez, hot-dog, boissons, crêpes, gâteaux…

Seniors : votre programme d’été Il n’est jamais trop tôt pour bâtir le programme de ses loisirs estivaux. Si la jeunesse a sa programmation (notre édition de mai), les seniors se voient eux aussi proposer des animations variées de juin à août. Personne ne doit être oublié au moment où les familles partent en congés. Pour cet été 2013, la programmation insiste donc sur les sorties à la journée (à Lyon, au Hameau du vin, dans le Mâconnais…), les balades en plein air, sans oublier la journée du 14 juillet au Parc des Expositions. Le détail des animations : 27 juin : excursion d’une journée à Lyon. 30 € pour les non imposables, 40 € pour les imposables. Inscriptions

à partir du 27 mai avec sa fiche d’imposition. 11 juillet, 18 juillet et 1er août : séances “ Ciné-Mémoire ” animées par M. Boulay. Inscriptions à partir du 1er juillet pour l’une des trois séances. 14 juillet : après-midi festif au Parc des Expositions. Inscriptions à partir du 17 juin. 25 juillet : excursion d’une journée au Hameau du vin à Romanèche-Thorins. 30 € pour les non imposables. 40 € pour les imposables. Inscriptions à partir du 17 juin avec sa fiche d’imposition. 8 août : balade estivale des quartiers fleuris puis repas champêtre animé. Inscriptions à partir du 22 juillet.

5 août : excursion d’une journée à Prissé et Cormatin. Inscriptions à partir du 22 juillet. Inscriptions et renseignements au CCAS : 03 85 39 71 07.

MA VILLE MÂCON - juin 2013

17


/au jour le jour/

Développer/Embellir/Protéger/Animer > Des entreprises, des commerces mâconnais réussissent et poursuivent leur croissance. Des exemples au Grand Sud et à Flacé.

alpm : investir malgré la crisE C

’est une pose de première pierre très symbolique qui a eu lieu au parc Grand Sud le 29 avril dernier. La société ALPM fêtait le lancement de la construction de ses nouveaux locaux de 1 800 m2, elle qui a été créée en 2010, au cœur de la crise. Une gageure de la part du créateur-gérant Sylvain Gleitz, alors âgé de 29 ans et qui a dû faire face au scepticisme des banques, mais pas de ses clients, qui l’ont soutenu dans sa démarche. À raison. Trois ans plus tard. La société est passée de 1,2 M€ de chiffre d’affaires à 3 M€ et de 3 personnes à 12. Ses locaux de 1 200 m2 rue Jacquard sont devenus trop étroits et la société a donc choisi de s’installer au Parc Grand Sud, sur les conseils de la Ville de Mâcon et de l’Ademval. “ Je ne voulais pas quitter Mâcon, confirme Sylvain Gleitz. J’ai intégré le nom de la ville dans celui de la société, il était important d’y rester. ” D’autant que ce jeune chef d’entreprise a fait ses études à Mâcon : bac STI puis BTS en alternance chez Metso Minerals avant de commencer sa carrière.

Fiche d’identité ALPM Atelier de Laser et Pliage du Mâconnais SARL créée en 2010 Gérant : Sylvain Gleitz Nombre d’employés : 12 Prévision d’embauches : de 4 à 6 Chiffre d’affaires : 3 M€

Aujourd’hui, il est récompensé de sa prise de risque, mais aussi de son sens des affaires en période difficile. “ Nos clients sont nombreux et dans un rayon proche de 150 km, explique-t-il. Nous ne dépendons d’aucun donneur d’ordre : notre plus gros client ne représente que 6 à 8 % de notre chiffre d’affaires ”. Il prévoit de “ 4 à 6 embauches ” une fois installé dans sa nouvelle usine. Les élus, le Sénateur-Maire et Virginie de Battista, en charge de l’économie, ne s’y sont pas trompés et ont évoqué “ les créateurs qui croient, qui osent et qui ont un regard optimiste sur l’avenir. ” n

Grand Sud en chiffres Surface totale : 57 hectares dont 39 aménageables, 20 pour l’habitat et 18 hectares en activités économiques. 4,2 hectares vendus. Entreprises : Simire, ORVAL (2011) et ALPM (2013). 101 logements construits. 18

MA VILLE MÂCON - JUIN 2013


ISO 9001 : Les bénéfices de la démarche qualité La démarche qualité suivie par la Ville de Mâcon depuis 2007 n’a qu’un seul objectif : le “ bénéfice h a b i t a n t   ”, à s a v o i r l ’ a m é l i o r a t i o n d u fonctionnement des services municipaux afin de les rendre plus efficaces pour l’usager. Les douze services déjà certifiés Iso 9001 (voir liste ci-dessous) ont mis en place de nombreux progrès dans leur fonctionnement. Ainsi, le Service des Sports a dématérialisé les demandes d’occupations d’équipements sportifs, alors que les demandes de subventions vont suivre le même chemin d’ici la fin de l’année, afin de faciliter les démarches administratives des associations. À la médiathèque, la signalétique d’orientation a été revue pour faciliter l’autonomie des usagers. À l’État civil, une ligne de confidentialité a été tracée au sol devant le guichet réglementation (cf. photo) D’autres projets vont voir le jour, comme au service de la Vie scolaire qui va réagencer l’accueil au sein de ses bureaux pour améliorer l’accès des locaux administratifs pour les familles. Enfin, le service de l’enfance devrait très prochainement rejoindre le périmètre des services certifiés. Tous ces progrès expliquent largement le résultat de l’audit de renouvellement qui s’est déroulé en avril dernier dans tous les services concernés. L’organisme certificateur AFNOR n’a relevé aucune non-conformité et, au contraire, a mis en avant 35 points forts !

Pignon sur rue...

Les services certifiés

2007 : Service état civil et réglementation, accueil central, numéro vert « allô mairie », mairies annexes des communes associées. 2009 : Service des sports, Service urbanisme. 2010 : Service retraités et personnes âgées du CCAS, la médiathèque. 2011 : Service tranquillité publique et vie quotidienne, Service vie scolaire. 2012 : Service action sociale du CCAS, camping municipal.

Le commerce fait battre le cœur de Flacé Avec son église et son cœur de bourg, Flacé fait figure de village dans la ville. Un lieu où il fait bon vivre, autour de sa place centrale cernée de commerces, d’une pharmacie et d’un kiosque à journaux aux allures parisiennes. C’est d’ailleurs Michel Lahu, le libraire du kiosque, qui nous donne le pouls du quartier : “ Je me suis établi à Flacé il y a six ans. J’avais ma boutique de l’autre côté du trottoir. J’ai pris ce kiosque il y a quelques mois, afin de redynamiser mon activité ; la clientèle est fidèle  ”. Même son de cloche pour JeanLouis Heredia, gérant du Petit

Casino, lui aussi établi depuis six ans : “ Le quartier est paisible, les contacts chaleureux et l’ambiance entre commerçants est bonne. Même si ma clientèle d’habitués vieillit, elle est toujours là. ” Pour Pascal Creton, l’un des deux bouchers du quartier, l’enthousiasme est de rigueur : “ Établis à Dommartin, nous avons repris la boucherie à la demande de notre clientèle du marché. Nous ne le regrettons pas. L’environnement est très familial. Nous sommes d’ailleurs à la recherche d’une maison pour vivre à proximité et développer l’activité plus facilement ! ” MA VILLE MÂCON - JUIN 2013

19


au jour le jour/

Embellir/Protéger/Animer/Développer > Vous souhaitez rénover votre logement ? Améliorer son isolation ? Des aides existent.

Rénovation énergétique : des aides plus larges pour les foyers ç a bouge pour le logement ! Depuis septembre 2012, Mâcon s’est dotée d’une OPAH – RU* qui permet aux habitants d’une zone allant de la rue Rambuteau aux quais et de la place Genevès à la place Gardon de bénéficier d’aides pour la rénovation de leur logement. À compter du 1er juin une réforme au sein de l’Agence nationale de l’habitat va permettre à une majorité de Mâconnais de bénéficier d'aides majorées pour leurs travaux d’amélioration énergétique – aides qui seront également prises en compte pour les dossiers de l’OPAH, évidemment. L’ANAH a en effet décidé de renforcer son programme « Habiter mieux » en : >Élargissant le nombre de ménages éligibles. Le plancher du revenu fiscal de référence a ainsi été relevé. Pour une personne seule, il passe par exemple de 11 811 € à 18 170 €, pour un couple avec un enfant, de 20 775 € à 31 957 €. >E n augmentant le montant des aides. Ainsi, les ménages “  très

Subventions avant la réforme Habiter mieux - Travaux économie énergie Si consommation baisse de 25 % (Plafond de 20 000 €) Aide aux primo accédants Travaux lourds sur logements occupés (Plafond de 50 000 €) Sécurité et salubrité Autonomie de la Travaux personne d'amélioration (plafond de 20 000 €) Autres travaux

20

MA VILLE MÂCON - juin 2013

1. Très modestes ANAH

Ville de Camval Mâcon

modestes ” verront leur taux de subventionnement passer de 35 à 50 %. Les ménages “  modestes ” bénéficieront d’aides de 35 % alors qu’ils n’étaient pas éligibles à des subventions jusqu’à présent. >E n c r é a n t d e s a i d e s p o u r l e s propriétaires bailleurs. Les travaux dans les logements locatifs peu ou pas dégradés peuvent désormais être aidés à hauteur de 25 % des travaux pour un gain énergétique d’au moins 35 %. Enfin, une prime de 2 100 €, qui sera portée dans les prochaines semaines à 3 500€ (à laquelle s’ajoutent 400 € de la Ville, 400 € de la CAMVAL et 500 € du Département) est versée pour réduire le reste à charge des ménages. n Rens. : Maison du projet, place Saint-Pierre. Tél. : 03 85 21 91 85.

* Opération programmée d’amélioration de l’habitat – renouvellement urbain.

2. Modestes

3. Modestes plafond majoré

CG 71

ANAH

Ville de Mâcon

Camval

CG 71

ANAH

Ville de Mâcon

Camval

2 100 €

400 €

400 €

500 €

2 100 €

400 €

400 €

500 €

-

-

-

35 %

-

-

-

20 %

-

-

-

-

15 %

-

4 000 € par logement 50 %

10 %

10 %

5%

50 %

10 %

10 %

-

50 %

10 %

10 %

50 %

10 %

10 %

5%

50 %

10 %

10 %

-

50 %

10 %

10 %

50 %

10 %

-

-

50 %

10 %

-

-

50 %

10 %

-

non financés

20 %

-

-

non financés

20 %

-

-


Des solutions contre le logement indigne L’OPAH – RU constitue une occasion de résoudre les situations d’habitats indignes, insalubres, non décents ou de grande précarité énergétique. Aussi, un Comité Logement Indigne a-t-il été créé par la Ville pour travailler à repérer les cas de mal logement, ce qui ne peut être réalisé que grâce à des partenariats établis avec d’autres acteurs locaux comme la CAF, le CCAS, le Conseil Général, l’ARS, l’ANAH, la DDCS… “ Dès lors, il faut faire un diagnostic qui doit être tout à la fois technique sur le logement et humain à propos de l’occupant ”, note Jean-Pierre Mathieu, président de ce comité. Cette sensibilisation et ce diagnostic peuvent permettre d’agir ensuite concrètement sur l’état des logements en les signalant aux propriétaires, ainsi que les aides disponibles dans le cadre de l’OPAH. Elles peuvent aller de 25 à 60 % des travaux en fonction du montant du loyer conventionné après rénovation. Une dizaine de dossiers sont actuellement en cours d’instruction.

Subventions après la réforme Habiter mieux - Travaux économie énergie Si consommation diminue de 25 % (Plafond de 20 000 €) Aide aux primo accédants Travaux lourds sur logements occupés (Plafond de 50 000 €) Sécurité et salubrité Travaux d'amélioration Autonomie de la personne (plafond de Autres travaux 20 000 €)

OPAH : premier bilan 7 appartements rénovés pour un montant de 380 000 €, subventions : > 23 000 € Ville de Mâcon, 124 000 € ANAH, 41 000 € CAMVAL, 17 700 € Conseil Général soit un total de 205 700 €. 7 dossiers en cours de montage concernant 20 logements. 8 dossiers de parties communes et façades pour un montant de 110 000 €, financés à hauteur de 26 600 € par la Ville.

Témoignage “ J’ai 26 ans, je suis cuisinier dans un restaurant mâconnais et j’habite chez mes parents, mais je cherchais à acheter un appartement en restant sur Mâcon : l’opération n’est guère plus chère que de louer, à condition d’avoir un budget mesuré et donc plutôt dans l’ancien à rénover. Lorsque j’ai trouvé un appartement rue Lacretelle qui correspondait à mes besoins, je ne connaissais pas l’ANAH, c’est le notaire qui m’en a parlé. Je suis donc venu aux permanences de la Maison du projet, place Saint-Pierre. En deux, trois mois, on a pu monter un dossier Adrien qui me permet de recevoir des aides de l'OPAH pour la Martha, rénovation de l’appartement (maçonnerie, plomberie, fenêtres, primo-accédant, isolation, électricité…). Il faut juste prendre garde à bien remplir bénéficiaire les dossiers. Sur un total de 50 000 € de travaux, j’aurai environ des aides 70 % d’aides. J’ai également pu contracter un éco-prêt à taux zéro de l’OPAH pour les travaux énergétiques et j’ai bénéficié d’une aide de la Ville de 4 000 € en tant que primo-accédant. Au total, j’aurai environ 40 000 € d’aides diverses, qui ont certainement compté dans l’acceptation de mon dossier par la banque, les aides étant considérées comme un apport personnel. Je ne m’attendais pas à recevoir autant et je n’aurais sans doute pas pu boucler mon dossier sans ces aides. Je compte emménager en fin d’année. ”

ANAH 3 500 € 50 %

1. Très modestes Ville de Camval Mâcon 400 € 400 € -

-

CG 71

ANAH

500 €

3 500 €

-

35 %

2. Modestes Ville de Camval Mâcon 400 € 400 €

CG 71 500 €

-

-

-

4 000 € par logement 50 %

10 %

10 %

5%

50 %

10 %

10 %

-

50 % 50 % non financés

10 % 10 %

10 % -

5% -

10 % 10 %

10 % -

-

20 %

-

-

50 % 50 % non financés

20 %

-

-

MA VILLE MÂCON - juin 2013

21


/tribune/Expression des groupes politiques

Application de l’article L.2121-27-1 du CGCT

Groupe des élus MÂCON Pour tous au conseil municipal de Mâcon À l’ÉCOUTE DE VOS PRÉOCCUPATIONS L’information diffusée, relatée, commentée par les radios, les télés de grande écoute, les quotidiens ou hebdomadaires à diffusion nationale reflète-t-elle suffisamment les préoccupations journalières des Français et des Mâconnais ? Les préoccupations personnelles de nos concitoyens sont-elles : la situation internationale, l’intervention de la France au Mali, le mariage pour deux personnes de même sexe, la fortune des ministres et des députés… ? Certes, ces questions sont importantes voire essentielles, mais au quotidien, à chaque sortie de maison ou d’appartement, à chaque passage en caisse des magasins ou des pompes à essence, à chaque rentrée ou sortie des écoles… nos préoccupations sont bien différentes et influencent notre qualité de vie.

Être aux côtés des Mâconnais La volonté de l’équipe municipale conduite par Jean-Patrick Courtois, Sénateur-Maire, est : - d’être aux côtés des Mâconnais pour assurer une meilleure qualité de vie à tous et spécialement aux plus démunis, chaque fois qu’une anomalie, un problème est constaté ou signalé, - d’être aux côtés des Mâconnais pour faire respecter les règles de la vie en commun et les équipements au service de tous. Cette action sur les questions de la vie quotidienne des Mâconnais ne serait bien sûr pas suffisante si elle n’était pas accompagnée d’une politique ambitieuse de développement social, économique, sportif, culturel…, d’une politique favorisant l’attractivité de notre ville, capitale de la Bourgogne du sud.

La vie quotidienne Les questions qui se posent sont celles des parties communes des immeubles, des espaces verts, de l’école pour les enfants, de la crèche pour les nouveaux nés, de la formation professionnelle des jeunes, des places dans les maisons de retraite, des relations avec la banque, des fins de mois difficiles, de la recherche d’un emploi… ce sont des questions de la vie de tous les jours qui nous concernent tous à des moments et à des degrés différents. Les élus de la majorité municipale sont mobilisés pour ces questions et, dans la limite des compétences communales, interviennent chaque jour pour faire respecter les espaces verts, pour veiller à la propreté de la ville, à la sécurité routière, l’entretien des écoles, aux repas dans les restaurants scolaires et pour les seniors… Ils veillent à créer les meilleures conditions pour l’accès aux maisons de retraite, aux crèches, à la formation professionnelle…

Une gestion de “ bon père de famille ” Cette action de tous les jours, comme les politiques de développement, ne sont possibles que grâce à une gestion sérieuse des services et activités et par une maîtrise de la fiscalité communale et des finances publiques. Claude Patard, pour le groupe des élus “ Mâcon pour tous ” N.B. : nous rappelons aux élus de la majorité présidentielle et départementale et de l’opposition municipale que les Mâconnais et bien d’autres habitants de la région attendent une décision concernant la RCEA et que les promesses d’une RCEA à deux fois deux voies et gratuites doivent être tenues.

Groupe des élus DE GAUCHE au conseil municipal de Mâcon La salle des fêtes la plus chère du monde ! 14,6 millions d’euros, c’est ce qu’a coûté la Cité de l’entreprise ! Il s’agissait à l’époque de reconvertir le site de l’ancienne Usine Seita pour accueillir trois types d’entreprises plutôt innovantes en matière de technologies de l’information et de la communication, de matériaux de construction, de viticulture et d’agroalimentaire. La ville a investi 8,4 millions d’euros et 6,2 millions de subventions sont venues compléter le financement. À ce jour, contrairement à d’autres sites en reconversion, aucun gros-porteur, ce qui en général dynamise un site, n’a daigné s’intéresser au projet. Mâcon ne manque pourtant pas d’atouts pour cela. Mais on s’interroge sur le rôle, ou plutôt l’absence de rôle joué par la CAMVAL (Communauté d’agglomération) dans le projet ? N’a-t-elle pas compétence sur les aménagements de zones économiques ? 22

MA VILLE MÂCON - juin 2013

Pour masquer son échec, et mieux faire connaître cet équipement vide, la ville organise en son sein de nombreux événements, sans lien avec la vocation économique du site : barbecue du personnel, week-end du secourisme, la ville propose aussi des activités nouvelles puisque vient de s’installer un restaurant dans 800 m2 désespérément vacants. Aujourd’hui, avec quelques dizaines d’emplois créés, on est bien loin des objectifs d’emplois initiaux ! Transformer la Cité de l’Entreprise en grande salle polyvalente, voilà qui ne manque pas d’audace, à la hauteur du gâchis d’argent public considérable que l’actuel maire de Mâcon continue d’ignorer. elusdegauche@ville-macon.fr


/en ville le guide/ Culture

p. 24 TROIS JOURS POUR MIEUX FÊTER LA MUSIQUE

Rencontre

Sport

CHRISTIAN MÉLI

p. 28 RALLYE DES VINS - MÂCON

p. 27

Journées nationales de l’archéologie : les “ experts ” Mâcon

© D. Barthèlemy

Du 7 au 9 juin, le musée des Ursulines organise des animations et des ateliers autour de la thématique de la céramique à l’occasion de la 4e édition des Journées nationales de l’archéologie. Au programme : relevé de fouilles, observation, manipulation, enquête, mais aussi découverte des collections archéologiques du musée (visites libres ou guidées), ateliers pédagogiques ainsi que des rencontres et échanges avec des professionnels de la recherche et de l’archéologie. Vous pourrez partir sur la piste des amphores, découvrir la céramique gallo-romaine, comprendre l’apport des nouvelles technologies, vous glisser dans la peau d’un archéologue, à chaque fois en compagnie d’un professionnel. Et, si le quotidien de ces chercheurs ne ressemble pas à celui d’Indiana Jones, vous comprendrez qu’ils sont bien des « experts », capables de dater précisément un éclat de céramique, d’en trouver la provenance exacte, voire le nom du potier ! Des ateliers pour tous les âges et accessibles aux personnes handicapées. Gratuit pour tous. Infos : 03 85 39 90 38. 7 juin : activités à 10 h 30, 15 h et 16 h 30. 8 juin : activités à 10 h 30, 11 h, 15 h et 16 h 30. 9 juin : activités à 15 h et 16 h 30.

Le coup de cœur de la médiathèque Rencontre Europe-Afrique Association de musiciens anglais et kenyans, l'Owiny Sigoma Band est né en 2009 à l'occasion des rencontres musicales entre Afrique et Occident organisées dans le cadre du projet Africa Express. Le résultat de cette collaboration, habile mélange de sonorités européennes et de rythmiques traditionnelles africaines, est à découvrir sur ce premier album étonnant. Owiny Sigoma Band / Owiny Sigoma Band.- La Baleine, 2011. Cote : M 513 3 OWI Retrouvez ce coup de cœur et beaucoup d’autres sur le site de la médiathèque : www.biblio.ville-macon.fr et sur les blogs http://blogs.macon.fr/leblogamusique/ et http://blogs.macon.fr/bloguezjeunesse/ MA VILLE MÂCON - juin 2013

23


/en ville le guide/Culture Trois jours pour mieux fêter la musique Pourquoi se contenter d’une seule journée quand trois permettent de savourer la musique, les musiques ? Les 19, 21 et 22 juin vont enchanter tous les publics à Mâcon. À commencer par les enfants, un public toujours friand de spectacles musicaux. Dès le mercredi 19 juin, ils pourront assister à un concert théâtralisé à la médiathèque (11 h et 15 h 30) intitulé “ Naiss’Anches ” (dès 3 ans). Le samedi 22 juin, c’est place SaintPierre que “ Zik Boum ” présentera son c o n c e r t “  r o c k  ” p o u r p e t i t s a v e c comptines et compos du groupe.

Fusion, dub, metal, reggae…

Le vendredi 21 juin, la scène sur l’eau a c c u e i l l e r a u n e s o i r é e “  M a d e i n Mâcon ” avec deux groupes locaux au programme. ArsLongA ouvrira les festivités avec sa formule guitare-bassebatterie + 2 DJ sévissant aux platines et samplers. ArsLongA cultive un mix électro instrumental basé sur une rythmique dub teintée de riffs mêlant reggae, hip hop, rock… Viendront ensuite les Oyster’s Reluctance, groupe né récemment sur les cendres d’O.R.A.N.G.E.B.U.D. et qui regroupe la basse et la batterie de feu-JMPZ et la voix d’Inuendo. Fusion rock-metalnoisy au programme. Le lendemain, la scène sur l’eau vibrera des rythmiques reggae de Clinton Fearon, une véritable légende qui rassemblera autour de lui deux autres ex-membres des Gladiators, groupe jamaïcain mythique qui “ fit ” le reggae dans les années 70 aux côtés des Wailers de Bob Marley, pour un set acoustique. Bref, à ne pas manquer. Le programme complet dans votre supplément de Ma ville Mâcon.

Dans les bars aussi…

Les 21 et 22, les bars de la ville se transforment en salles de concerts. On annonce du son chez : le Melodie comedia, l’Insolite, le Matisco, le Melting pot, la Bourrasque, l’Ardoise, le Coralisa, le Bazar café, le Café des négociants, la Folie, le Pizza ciné, le Voltaire, les Arts, le Bon accueil, la Traboule, le SaintAntoine, le Dundee, le Blue Note, le Bar de l’Hôtel de Ville.

Théâtre : “ Le cas de la famille Coleman ” “ La Malle aux Sardines ”, c’est une compagnie de théâtre amateur mâconnaise. Les 12 et 13 juin à 21 h, elle interprétera au théâtre “ Le cas de la famille Coleman ” de l’auteur argentin Claudio Tolcachir, l’histoire d’une famille qui disjoncte après la mort de la grand-mère. La pièce nous plonge dans l’intimité d’une famille de “ doux dingues ”. Les huit personnages, tour à tour, nous surprennent, nous insupportent, nous ramenant à nos propres réalités ou bien au moins à celles de notre société. Une comédie bruyante et violente à moins que ce ne soit une tragédie loufoque. “ Le cas de la famille Coleman ”, mis en scène par Catherine Chaussumier, durée : 1 h 40. Au Petit Théâtre du centre culturel LouisEscande, le mercredi 12 juin et jeudi 13 juin à 21 h Entrée : 8 euros. Réservations au 06 07 57 86 88. 24

MA VILLE MÂCON - juin 2013


AGENDA Expositions Du samedi 1er au samedi 15 juin Espace Carnot Les architectes sortent de leur boîte. Du 1er juin au 30 septembre Apothicairerie de Hôtel-Dieu et Vieux Saint-Vincent Ouverture de l’Apothicairerie de l’HôtelDieu (du mardi au dimanche de 14 h à 18 h) et du Vieux Saint-Vincent (du mardi au samedi de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h et le dimanche de 14 h à 18 h). Du mardi 4 au dimanche 16 juin Galerie Mary Ann Découvertes mâconnaises : Anne-Sophie Mercier, illustratrice. Du mardi 4 au dimanche 16 juin Salle François Martin “ Couleurs et toiles ” : Marie-Ange Roussel, Eliane Sixdenier et Jean-François Leblanc. Mercredi 5 juin de 10 h à 12 h et de 14 h à 20 h EMAP Journées portes ouvertes. Présentation des ateliers enfants, jeunes, adultes de l’école. Du jeudi 6 au samedi 27 juin MJC Héritan Travaux des ateliers de porcelaine, cuir, vitrail, écriture, allemand, photo, tricot, gravure… Du vendredi 7 au dimanche 9 juin Musée des Ursulines “ Journées nationales de l’Archéologie ”. Du lundi 10 au samedi 22 juin Rotonde Hôtel Dieu Travaux réalisés pendant le temps scolaire et les classes découvertes à l’EMAP. Dimanche 16 juin de 8 h à 12 h Espace Carnot Dimanche de la collection.

Dimanche 16 juin de 10 h à 18 h Esplanade Lamartine “ L’art sous les platanes ”. Du mardi 18 au dimanche 30 juin Galerie Mary Ann Découvertes mâconnaises : Camille De Boissieu, aquarelliste. Du mardi 18 au dimanche 30 juin Salle François Martin Martine Desroches, Sylvie Szkudelska, David Duchon Doris : peintures, photos et sculptures. Du samedi 29 juin au dimanche 29 septembre Musée des Ursulines “ Espace sculpture ”.

Conférences Dimanche 2 juin à 15 h Musée des Ursulines “ Vivement dimanche ” : animation surprise organisée par Chloé Céparano, animatrice pédagogique. Mardi 4 juin à 19 h Salle de conférences Médiathèque Agora : “ Comment vivre avec des troubles de la mémoire ? ” par Didier Deffond. Mercredi 5 juin à 20 h Salle 25 rue Gambetta Conférence du Père Pedro : actions du Père Pedro contre l’exclusion à Madagascar. Mardi 25 juin à 19 h Salle de conférences Médiathèque Agora : “ La mémoire numérique : les paradoxes du droit à l’oubli ” par Nathalie Walczack.

Spectacles Samedi 1er juin de 17 h 30 à 19 h 30 et de 20 h à 22 h Centre culturel Louis Escande 20e festival “ Théâtre de la Jeunesse ”. Entrée gratuite,

dans la limite des places disponibles. Billets à retirer sur place.

Vendredi 21 juin à 20 h 30 MJC Héritan Danse orientale et Bollywood avec les élèves de Jamila Benkoudad.

Samedi 1er juin à 19 h Cave à musique Spectacle autour du flamenco “ Noche Flamenca ” avec Claudine Gerez et ses danseuses et le groupe Los Piratas. Vendredi 7 juin à 20 h 30 MJC Héritan Gala Modern Jazz, Reggaetone et Comédie musicale : cours de Noëmie Cordedda. Samedi 8 juin à 20 h 30 MJC Héritan Spectacle Hip Hop, Dance Hall et Lady Style des ateliers de Toufik, José, Nora Mouche et Mya. Mercredi 12 juin à 19 h MJC Héritan Spectacle de cirque avec les élèves des cours de Véronique Auzet et Sophie Sarrien. Jeudi 13 juin à 18 h 30 Salle de conférences Médiathèque “ Scène ouverte ” : le collectif Dixverslam, l’Ami 71 et la Médiathèque invitent les poètes, slameurs, écrivains… à venir lire ou clamer leurs mots.

Mardi 25 juin à 19 h 30 MJC Héritan Théâtre : “ Ha la la quelle histoire ”, “ Le Chat miroir ”, “ Amoureux et Cyrano ” par les jeunes élèves des cours de Patricia Edouard-Montorier et Jean-Jacques Nonot. Jeudi 27 et vendredi 28 juin à 20 h 30 MJC Héritan Théâtre : “ La Scène Déménage ! ” la troupe de la MJC présente “ Le dernier bal ”. Vendredi 28 juin à 19 h Cave à musique Festival du court-métrage avec L’Embobiné : “ Ils en font tout un cinéma ”. Samedi 29 juin à 19 h Cave à musique Festival du court-métrage avec L’Embobiné : “ Compétition officielle ”. Samedi 29 juin à 19 h MJC Héritan Gala de danse classique des élèves d’Agnès Dagnicourt. Dimanche 30 juin à 19 h Centre Culturel Escande Gala de danse de l’AS Sancé Danse.

Musique Jeudi 6 juin de 15 h à 17 h 30 Kiosque à musique esplanade Lamartine Guinguette animée par Gilles Pichard. Samedi 15 juin à 14 h 45 Cave à musique Jeune public/chanson : Pascal Parisot dans “ Les pieds dans le plat ”. Jeudi 20 juin à 20 h 30 MJC Héritan Théâtre : “ L’étrange ouvrage des cieux ” par les élèves des cours de Jean-Jacques Nonot.

Jeudi 6 juin à 19 h Cave à musique Apéro concert avec Feylullah et Ben Kalla Mento Cloub. Samedi 8 juin à 19 h Centre Paul Bert Fast & Loud Festival.

MA VILLE MÂCON - juin 2013

25


/en ville le guide/Culture Jeudi 13 juin de 15 h à 17 h 30 Kiosque à musique esplanade Lamartine Guinguette animée par Génération B. Jeudi 13 juin à 19h Cave à musique Apéro concert avec Kevin P et Jaromil. Vendredi 14 juin à 20 h 30 MJC Héritan Chant, piano, guitare avec les élèves de Olivia Gallina, Floriane Deville, Agnès Mugnier. Mardi 18 juin à 19 h Cave à musique Apéro spectacle avec Ils Scènent : “ Scène Découv’Rire ”. Mercredi 19 juin à 11 h et 15 h 30 Salle de conférences Médiathèque “ Naiss’Anches ” : concert théâtralisé pour le jeune public à l’occasion de la fête de la musique.

Vendredi 21 juin à 21 h Scène sur l’eau Fête de la musique : made in Mâcon avec ArslongA et Oyster’s Reluctance + tout le centre-ville animé. Samedi 22 juin à 15 h 30 Place Saint-Pierre Fête de la musique : Zik Boum, concert pour enfants. Samedi 22 juin à 16 h Médiathèque Fête de la musique : “ Dibouk ” : quartet Klezmer Samedi 22 juin à 17 h Place Carnot Fête de la musique : spectacle et initiation au flamenco. Samedi 22 juin à 21 h Scène sur l’eau Fête de la musique : Flox et Clinton Fearon. Jeudi 27 juin de 15 h à 17 h 30 Place Saint-Clément Guinguette animée par J.-P. Genette et Sylvie Bretaire. Jeudi 27 juin à 19 h Cave à musique Apéro concert avec Greedy’s

26

Crackpots et SilicOn Carne. Samedi 28 juin à 21 h 30 Scène sur l’eau Fête de la musique : Les Franglaises. Dimanche 30 juin de 17 h à 21 h Kiosque de l’esplanade Lamartine Milonga, bal de tango en plein air.

Cinémarivaux Dimanche 2 juin à 11 h Documentaire avec l’Embobiné : “ Free Angela ” de Shola Lynch. Lundi 3 juin (14 h, 19 h et 21 h 30) L’Embobiné présente : “ Syngué Sabour – Pierre de patience ” de Atiq Rahami. Jeudi 6 juin (19 h et 21 h 30) Lundi 10 juin (14 h, 19 h et 21 h 30) L’Embobiné présente : “ Mud ” de Jeff Nichols. Dimanche 9 juin à 11 h Dimanche patrimoine avec l’Embobiné : “ La scandaleuse de Berlin ” de Billy Wilder. Mercredi 12 juin à 19 h L’Embobiné présente : “ Sur le chemin, un brin rêveurs ” de Matthieu Yakovieff. Jeudi 13 juin (19 h et 21 h 30) Lundi 17 juin (14 h, 19 h et 21 h 30) L’Embobiné présente : “ Sugar Man ” de Malik Bendjelloul. Dimanche 16 juin à 11 h Animation avec l’Embobiné : “ Summermars ” de Mamoru Hosoda.

Autres Samedi 1er juin de 9 h à 19 h Académie Journée rencontre autour du livre. Samedi 1er juin de 10 h à 19 h Académie Audrey Dupont dédicacera

MA VILLE MÂCON - juin 2013

son dernier ouvrage “ Ex Utero ”. Poète, nouvelliste, Audrey Dupont a passé sa scolarité à Mâcon et a été journaliste au JSL. Samedi 1er juin de 11 h à 22 h Place des commerces à Bioux Fête du quartier de Bioux. Samedi 1er juin à partir de 14 h COSEC des Neuf Clés Concours de pétanque du Comité d’Entraide de Flacé. Samedi 1er juin à partir de 18 h Rue Franche Défilé de mode et soirée DJ organisés par l’association Le Fort des Halles. Samedi 1er et dimanche 8 juin de 9 h à 10 h Centre aquatique Portes ouvertes de Mâcon Natation. Samedi 1er juin de 16 h à h Pâquier Saint-Antoine Vide-greniers du Volley Club Mâconnais. Samedi 1er juin à partir de 11 h Grand chapitre de la Gaufrette Mâconnaise à 11 h place Saint-Pierre : Flash mob et défilé. à 12 h salle du Conseil Municipal : Grand Chapitre et intronisations. à 13 h 30 à la Maison des vins : Repas sur réservation aux 03 85 38 47 31 ou 06 08 32 90 28. Mercredi 5 juin de 13 h 30 à 17 h 30 Sennecé-les-Mâcon “ Cheval dans les quartiers ” : initiation gratuite dès 5 ans. Vendredi 7 juin à 18 h Centre Paul Bert Concours de pétanque du Vélo Sport Mâconnais. Samedi 8 juin de 11 h à 22 h Place Allende Fête de quartier La Chanaye-Résidence. Mercredis 12, 19 et 26 juin de 13 h 30 à 17 h 30 Parc de l’Abîme de Marbé “ Cheval dans les quartiers ” :

AGENDA initiation gratuite dès 5 ans. Vendredi 14 juin de 11 h à 20 h Esplanade Lamartine Journée mondiale des donneurs de sang : animations et collecte de sang. Samedi 15 juin de 14 h à 23 h Parc de l’Abîme Fête de quartier “ Perrières éphémères ”. Samedi 15 juin de 14 h à 21 h Parking de Saint-Clément et abords de l’Eglise Vide-greniers semi nocturne. Dimanche 16 juin Centre équestre Mâcon-Chaintré Journée portes ouvertes. Jeudi 20 juin à 19 h Cave à musique Apéro spectacle avec Les Preneurs de Tête : “ Will et Walt ”. Samedi 22 juin à 10 h Médiathèque “ Passeurs de lectures ” : échanges autour des romans. Jeudi 27 juin Excursion d’une journée à Lyon pour les seniors mâconnais. Inscription au 03 85 39 71 07 (30 € non imposables – 40 € imposables). Samedi 29 juin de 9 h à 18 h Esplanade Lamartine Marché “ 71 Talents d’ici ”. Samedi 29 juin de 11 h à 22 h Parc des Allumettes Fête de quartier des Blanchettes. Samedi 29 juin de 11 h à 22 h Espace Galilée Fête de quartier des Saugeraies. Samedi 29 juin de 18 h à 23 h 30 Kiosque de l’Etang de Sennecé-les-Mâcon Fête d’été.

En savoir +


/en ville le guide/

le respect de l'autre 80

ans et une forme olympique pour le club cher au président Christian Méli. “ Plus exactement 81 ans et 80 saisons ! L’an dernier nous ne pouvions pas organiser cet anniversaire ”, précise le champion de France vétéran 2011 aux commandes de Mâcon Lutte Olympique depuis quatre ans. Un club solide sur ses jambes, dont la création remonte à 1932 et revient à Vincent Mongeay, alors moniteur de l’Union Mâconnaise, société de gymnastique. Sous la houlette de Christian Méli qui se démène sans cesse pour la lutte, MLO compte actuellement 125 sociétaires dont 10 % de femmes, la discipline est accessible dès 4 ans. Le compositeur typographe de formation ne cesse de répéter que “ si la lutte mâconnaise est bien portante, c’est pour beaucoup grâce au soutien de la Ville. Nous sommes un sport où les sponsors s’avèrent rares, voire inexistants ! ” L’antre de la lutte mâconnaise, c’est l’espace Vélon, avec ses deux tapis de douze mètres par douze, son espace musculation, “ des installations magnifiques ”. Formé aux valeurs antiques de la lutte, “ respect de l’autre, tout en travaillant avec l’autre ”, il lance à juste titre et non sans une certaine fierté, “ notre priorité se porte sur l’éducation des jeunes ! ” Bien évidemment, Christian Méli réagit à la récente mesure du Comité International Olympique d’évincer la

Christian Méli,

président de Mâcon Lutte Olympique

lutte des disciplines inscrites au tableau de l’olympisme. “ Comment 13  personnes du CIO peuvent-elles gommer l’essence même de l’olympisme ? La lutte était présente aux premiers JO, 700 ans avant JC, et on en retrouve des traces chez les Égyptiens avec des prises de lutte codifiées, 2 500 ans avant JC ! Comment mettre sur la touche une discipline pratiquée

Focus Pour souffler les 80 bougies, le samedi 1er juin un hommage sera rendu aux anciens sportifs et dirigeants comme Roger Bonhomme. Sous forme d’exposition, les archives retraceront le livre de Mâcon Lutte Olympique sur les murs de l’espace Vélon, rue Bigonnet. Animations, vin d’honneur et repas dansant compléteront ce jour de fête de la lutte.

dans 180 pays du monde, forte de 80 millions de licenciés ? Nous ne gagnons rien dans notre sport. Nous n’avons d’autre rêve que d’aller aux JO ! Le CIO par sa décision le brise… ” Posé et lucide, Christian Méli reconnaît que cela ne change rien pour les jeunes dans la vie du club. “ En revanche pour ceux qui visent le haut niveau, quid de l’avenir, des structures et dispositifs inhérents ? ” Il rappelle que Mâcon brille depuis huit décennies sur les tapis, avec une vingtaine de titres nationaux et une présence aux championnats du Monde, d’Europe et aux présélections olympiques, avec des Raymond Fromageot, Jean-Pierre Ballandras, Benoît Schuller, Pierre Narbonnet, Ibrahim et Lokman Kaplanbaba, Rémi Delcampe, etc. Avec l’espoir que la lutte continue d’être… olympique, à Mâcon comme ailleurs. n MA VILLE MÂCON - juin 2013

27


/en ville le guide/Sport

Rallye des vins - MÂCON Du 14 au 16 juin : les meilleurs pilotes au rendez-vous P

our ses trente ans, le Rallye des Vins-Mâcon poursuit son aventure en Championnat de France des Rallyes pour la deuxième année. Son entrée l’an dernier parmi l’élite des épreuves sur route s’est soldée par une victoire. En recevant la meilleure note des neuf épreuves inscrites au calendrier fédéral, la “ reine Mâcon ” fait dorénavant figure de référence. En cadeau, elle décroche le coefficient 2 ! Autrement dit, les points acquis à Mâcon compteront double pour les pilotes. 2013 marque le retour de deux passages mythiques, la bosse du col des Enceints et le passage dans le village de Cruzille devant l’église. Revenant aux temps illustres des longs sauts et des belles figures des Enceints, la redoutable spéciale de 18 km entre Bourgvilain et Serrières reprend son sens initial. Spectacle assuré pour ceux qui prendront siège tôt le 15 juin au matin. En sus, elle ouvre le bal des 204 kilomètres d’épreuves chronométrées du vendredi et du samedi. Au menu du gratin français des pilotes, trois spéciales (voir ci-contre) par jour à parcourir deux fois, soit 12 épreuves spéciales en tout. Comme en 2012, le village du rallye (départ, assistance, regroupement, arrivée) s’établira le long de l'ex-Nationale 6, de la piscine au Spot. Salle événementielle où se dérouleront les contrôles techniques et administratifs dès le jeudi 14 juin au soir. Qui de Jean-Marie Cuoq (Citroën C4 WRC), Dany Snobeck, Éric Brunson (Subaru Imprezza WRC) ou Julien Maurin (Ford Fiesta WRC) inscrira son nom au palmarès des Vins-Mâcon ? Réponse samedi 16 juin vers 18 h… n

Horaires des spéciales

Vendredi 15 juin Départ de Mâcon de la 1re voiture à 12 h 30 13 h 13 (ES. 1*) et 17 h 47 (ES. 4) : Bourgvilain – Serrières (18,03 km) 14 h 11 (ES. 2) et 18 h 45 (ES. 5) : Cortambert – Azé (20,460 km) 14 h 49 (ES. 3) et (ES. 6) : Lugny – Viré (10,350 km) Samedi 16 juin Départ de Mâcon (Championnat de France) à 10 h 10 h 53 (ES. 7) et 15 h 27 (ES. 10) : Fuissé – Bussières (12,410 km) 11 h 41 (ES. 8) et 16 h 15 (ES. 11) : Fissy – Chissey (15,200 km) 12 h 14 (ES. 9) et 16 h 48 (ES. 12) : La Chapelle-sous-Brancion – Tournus (25,710 km) Arrivée sur le podium 18 h (*) Tous les horaires indiquent le départ de la première voiture.

Centre équestre : cinq jours de concours Les concours en extérieur ont repris au centre équestre de Mâcon à Chaintré et le mois de juin va réunir deux compétitions majeures pendant cinq journées consécutives. Du 21 au 23 juin, le Grand régional va rassembler près de 1 000 couples cavaliers-montures venus de Bourgogne, amateurs comme professionnels. 13 épreuves sont prévues pour des hauteurs de barres allant de 105 à 140 cm, ce qui promet 28

MA VILLE MÂCON - juin 2013

de belles confrontations et du spectacle. Les 25 et 26 juin, c’est un concours de saut d’obstacles réservé aux jeunes chevaux de 4, 5 et 6 ans qui va prendre le relais avec près de 600 concurrents. > Centre équestre de Mâcon à Chaintré, les 21, 22, 23, 25 et 26 juin. Entrée libre. Restauration, buvette, animations enfants. > À noter : portes ouvertes le 16 juin au centre équestre.


rendez-vous Speedway le 16 juin : L’Europe en glisse La Grisière Deuxième sport national en Grande-Bretagne, le speedway remplit des stades de 40 000 personnes ! En France cette discipline ne déplace pas encore à ce point les foules ; il faut dire qu’il n’existe que trois pistes dans l’Hexagone, deux près de Marmande et la troisième à La Grisière, dans l’espace géré par le Moto Club de Mâcon ! Un splendide ovale développant 350 mètres sur 15 de large, en sable compacté, avec arrosage régulier, évitant aux spectateurs et aux pilotes tout désagrément de poussière. Le public dispose partout d’une visibilité à 100 %. Le 16 juin, douze nations s’affronteront lors de la demifinale du championnat d’Europe juniors, qualificative pour le Mondial. 17 pilotes, majoritairement en provenance des pays de l’Est, en découdront dans un mélange de puissance et de glisse. Déhanchés sur leur singulière machine, botte contre botte, ils s’affronteront par quatre, à coups de manches de quatre tours. Les bécanes accélèrent comme des F1 (0 à 100 km/h en 2,5 secondes), n’ont ni boîte de vitesses, ni frein et ne tournent qu’à gauche. Les moteurs écologiques (500 cm3, 4 temps), se nourrissent de méthanol et d’huile de ricin pour de bonnes odeurs. Rythmé en diable, le speedway se joue sur fond de musique rock, un grand show quoi… pour la modique somme de 10 € ! Essais 9 h, course 10 h. Championnat de France en marge avec 12 pilotes. www.amcm71.com ou sur facebook : “ association moto club de Mâcon ”

Volley-ball

1er juin, 15 h – minuit Tournoi green, terrains de foot ou palais des sports + Cosec Schuman 7 juin, 19 h – minuit Tournoi du Mâconnais, palais des Sports.

Lutte

1er juin 80 ans de Mâcon Lutte Olympique, gymnase Velon.

Football

1er juin, 9 h à minuit Tournoi, stade Révillon Flacé. 2 juin, 15 h UFM – Châtenoy, stade P. Guérin. 8 juin, 10 h – 12 h Tournoi féminin, stade Révillon Flacé. 22 et 23 juin, 8 h – 20 h Challenge Antoine Griezmann, stade Nord.

Pétanque

1er et 2 juin Championnat départemental provençal + mixte, boulodrome Ducloux et stade Champlevert.

Aviron

1er et 2 juin Régates internationales, centre Paul-Bert. 15 et 16 juin Championnats de zone Sud-Est minimes, centre Paul-Bert.

Chambara et Taïso 1er et 2 juin Open Chambara et Taïso, Cosec St Exupéry.

Cyclisme

14 juin, 19 h à minuit 8e semi-nocturne, port de plaisance.

Tir à l’arc

1er, 2 et 15 juin Spécial jeunes, salle d’archerie.

Foot : les tournois 1er juin : RC Flacé Le RC Flacé organise un tournoi le 1er juin au stade Jules-Révillon de Flacé de 10 h à minuit. Au programme : catégories U9 et U11 de 10 h à 15 h, catégories U13 et U15 de 17 h à minuit. 300 jeunes footballeurs sont attendus. Des clubs de toute la région devraient participer (Replonges, Bâgé, Varennes-Le-Grand, l’UFM, Joncy…) Restauration et buvette. L’entrée sera gratuite.

22 et 23 juin : challenge Antoine Griezmann Le footballeur de la Real Sociedad, champion d’Europe des – 19 ans, n’a jamais oublié son club formateur, l’UF Mâconnais qu’il a quitté à 13 ans. Les 22 et 23 juin, l’UFM organise donc le premier challenge Antoine Griezmann, avec la participation du joueur qui a demandé que le programme mélange clubs locaux (Crêches, La Chapelle, Feillens…) et clubs plus huppés comme Villefranche, le CASCOL, pour montrer que chacun peut avoir sa chance, comme lui. Le samedi, après les épreuves, Antoine Griezmann signera des autographes. Les équipes présentes repartiront avec une dotation offerte par le sponsor du joueur, Puma. Samedi 22 et dimanche 23 juin, stade Nord. Samedi : catégories U9 et U11. Dimanche : catégories U13 et U15, challenge Griezmann pour ces deux catégories. MA VILLE MÂCON - juin 2013

29


/LIEU DE VIllE/

la riche histoire de Saint-Jean-le-Priche Commune associée de Mâcon, Saint-Jean-le-Priche a une histoire plus que millénaire.

L

e destin de Saint-Jean-lePriche a souvent été lié à celui de Mâcon au cours de l’histoire. La paroisse médiévale, dont le nom vient de “  J e a n l e p r ê c h e u r  ” o u l e “ prédicateur ”, plus connu sous le nom de Jean l’Évangéliste, dépendait déjà du bailliage et du diocèse de Mâcon, alors que sa justice procédait, elle, du chapitre de l’église cathédrale Saint-Vincent de Mâcon. Rien de plus logique, donc, qu’en 1972 à l’instar de sa voisine, Sennecé-les-Mâcon, et de Loché, Saint-Jean-le-Priche soit devenue “ commune associée ” de Mâcon. Auparavant, ce village de 85 ha situé à 6 km au nord de Mâcon apparaît dans les textes historiques dès le xe siècle, preuve que sa création est plus que millénaire. L’île Palme, située plus au sud, mais qui a longtemps appartenu, comme SaintJean-le-Priche, au chapitre de SaintVincent, a fait sa fortune historique en accueillant une réunion entre les petits-fils de Charlemagne, soucieux de se partager l’empire, en 842. Pendant les siècles suivants, l’île est connue pour être un repaire de p i l l e u r s d ’ e m b a r c a t i o n s  ; a u xvi e siècle, on fait même raser des

maisons qui servaient aux brigands. Dans l’intervalle avec la période contemporaine, le village a vécu autour de son château. L’édifice que l’on connaît aujourd’hui a été bâti en 1816 par la famille des comtes Robin de Barbentane. Avant de devenir une maison de retraite, le château fut également un hôtel de luxe fréquenté par de nombreuses célébrités. Aujourd’hui, Saint-Jean-le-Priche est une commune résidentielle de 423 habitants, qui a connu un développement important ces dernières années, grâce à des lotissements de maisons individuelles comme “ Le Grand Clos ”, construit par Mâcon Habitat. Des travaux (installation de deux jeux d’enfants, réfection de la route des Molards, extension et auvent contre la salle des fêtes…) ont accompagné cette dynamique. Commune associée de Mâcon, elle bénéficie d’un maire délégué, élu par le conseil municipal de Mâcon et d’une commission consultative élue de 6 membres. Le maire délégué est l’interlocuteur privilégié des services de la Ville et dispose d’un budget pour les travaux d’urgence. n

Les multiples vies du château

Rien ne subsiste du bâtiment médiéval où les enfants de chœur de Mâcon furent logés pendant la peste de 1629. La famille de Barbentane élève l’élégant château que l’on connaît dont le vaste parc avec étang et les bois appartiennent aujourd’hui à la commune.

Hôtel de luxe

Pendant les années 1960-1970, le château fut un hôtel de luxe prisé par des célébrités comme ici l’humoriste Fernand Raynaud.

Repères

30

842

xe siècle

1810

Réunion sur l’île Palme entre les petits-fils de Charlemagne.

Saint Jean-le-Priche (“ Sanctus Joannes Priscius ”) est citée sous l’évêque Maimbod (937-954) dans le cartulaire de Saint-Vincent. La commune appartenait aux domaines de l’église de Saint-Vincent de Mâcon.

À sa mort, Pierre Delglat lègue sa terre et sa maison à sa fille Catherine Antoinette, qui se marie au marquis Henri Joseph Robin de Beauregard Barbentane, ce qui fit entrer les terres dans la famille de Barbentane. Le couple construit le château en 1816.

mA VILLE MÂCON - juin 2013


Témoignage

Christian Racca,

maire délégué de Saint-Jean-le-Priche

Plaque

Une plaque située à l’entrée du château rappelle que le général De Lattre de Tassigny a installé son Q.G. du 6 au 12 septembre 1944 dans les locaux.

“ On résume souvent l’histoire de Saint-Jean-le-Priche à celle d’une commune de l’agglomération de Mâcon. Pourtant, notre village présente une histoire particulière et riche de faits. Aujourd’hui, elle est certes à vocation résidentielle, mais elle est surtout dynamique et gagne des habitants – ce qui a permis de conserver notre école dans le cadre du RPI avec Charbonnières et Sennecé-les-Mâcon.  ”

Les Barbentane Les comtes Robin de Barbentane qui ont édifié le château en 1816 ont donné trois maires à la commune : LouisAntoine (1848-69), Henri Marie (1871-1916) et Gontran Marie (1941-47).

L’île Palme

À la mort de Louis 1er dit le Pieux (ou le Débonnaire) en 840, ses trois fils Lothaire 1er, Charles le Chauve et Louis le Germanique se partagent son empire. En 842, des conférences ont lieu sur l’île Palme pour évoquer cette succession.

23 janvier 1814

6 au 12 septembre 1944

1972

1989-1990

Le général Legrand et ses troupes quittent Tournus. Pour encourager les hommes, le général de Lavaux donne l’ordre aux tambours et clairons de battre la charge. À Saint-Jean-le-Priche, les Autrichiens, qui occupent le village, s’enfuient en voyant la colonne.

Le Général de Tassigny installe son Q.G. au château de SaintJean-le-Priche d’où il conduisit la libération de la Bourgogne et de la Franche-Comté.

Saint-Jean-le-Priche devient une commune associée à Mâcon.

Construction de la mairie actuelle.

MA VILLE MÂCON - juin 2013

31


Bernard, je me suis fait une entorse, oublie le tennis de samedi.

Aidons les personnes handicapées à avoir les mêmes soucis. Avec le Programmme handicap, la ville de Mâcon s’engage pour améliorer le quotidien de tous nos concitoyens. Et vous que pouvez-vous faire?

Infos pratiques

L'indice ATMO

> ALLO MAIRIE n° Vert 0 800 33 72 73 (appel gratuit depuis un poste fixe)

du mois d'avril

Répartition par jour :

2 3 4 5 6 7

Très bon : Bon : Bon : Moyen : Médiocre : Médiocre :

1 jour 4 jours 11 jours 4 jours 3 jours 1 jour

En raison d'un problème technique, la totalité des relevés n'a pu être effectuée.

ATMO est satisfait, la qualité de l'air a été bonne au mois d'avril

(PIM) LES POINTS INFORMATION MAIRIE

4

> PIM Marbé (Maison de l’Abîme) 03 85 21 01 39 Accueil : David – Conseiller municipal à votre écoute : Philippe Gallard

> PIM St-Clément 94, rue de Lyon 03 85 22 15 06 Accueil : Nassera – Conseillère municipale à votre écoute : Georgette Degoulange

NUMéRO D’URGENCE SéCURITé GAZ n° 0800 47 33 33

MéDECINE DE GARDE

En cas d’urgence : Maison médicale rue Ambroise-Paré Tous les jours de 19 h à minuit, samedi à partir de 14 h, dimanche et fêtes de 8 h à minuit. En dehors de ces horaires, composez le 15.

CAISSE D'ALLOCATIONS FAMILIALES Nouveau n° : 0 810 25 71 10

NUMéROS D’URGENCE

> s.a.m.u : 15 > Police secours : 17 > Sapeurs Pompiers : 18 > enfance maltraitée : 119 > Enfants Disparus : 116 000 PROCHAIN CONSEIL MUNICIPAL LE 1er juillet À 18 H 30


Ma ville Mâcon juin 2013