__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

N °4 3 / S e p te mb re 2019

LE MAGAZINE DES MÂCONNAIS

MÂCON SÉDUIT LES ENTREPRISES P. 10-11

AIDES

SANTÉ

PATRIMOINE

La Ville soutient les artisans et les commerçants

Des médecins installés en centre-ville

Les archives passent au numérique

P. 9

P. 12

P. 30-31


SOMMAIRE / N° 43 / SEPTEMBRE 2019

3 ÉDITO DE LA RÉDACTION Une rentrée bien rythmée

8 MÂCON DEMAIN

6 À RETENIR

Mâcon s’affiche en grand

10 MÂCON DYNAMIQUE

12 MÂCON DOUCE À VIVRE

18 MÂCON À VOTRE SERVICE

20 MÂCON VILLE SPORTIVE

Ces entreprises qui font le choix de s’installer à Mâcon

Des médecins généralistes en centre-ville

© Itron

Le déploiement de la fibre s’accélère

4 L’ACTU EN IMAGES

14 MÂCON ATTENTIVE

De nouvelles activités proposées par les Points enfants loisirs

Au COM, le sport est roi

École municipale des sports : c’est l’heure de la rentrée

22 LOISIRS

Les confréries gourmandes en folie !

23 LOISIRS

De l’art contemporain au musée des Ursulines

24 LOISIRS

26 PORTR AIT

Stéphanie Freyer, une autre école de la scène

30 PATRIMOINE

Les archives municipales passent au numérique

1,2,3 Mâcon, le rendezvous des associations

POURENSAVOIR+ www.macon.fr Courriel : maconnotreville@ville-macon.fr

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :

ALLÔ MAIRIE


ÉDITORIAL

N°43 / Septembre 2019 / MÂCON NOTRE VILLE

Dans la perspective des prochaines échéances électorales, l’éditorial du maire est supprimé jusqu’en mars 2020. À la place, retrouvez l’éditorial de la rédaction.

Après un bel été où les animations ont fait bouger Mâcon, c’est l’heure de la rentrée. Pas de quoi avoir le moral en berne puisque ce mois de septembre s’annonce actif dans toute la ville. De nombreux événements vont rythmer cette rentrée, à commencer par le traditionnel rendez-vous des associations avec 1,2,3 Mâcon les 7 et 8 septembre au Parc des expositions et au Spot. Cette année encore, 130 associations dans différents domaines seront présentes pour que chacun puisse trouver l’activité de son choix.

Une rentrée bien rythmée ! Du 12 au 15 septembre, le centre équestre de Mâcon-Chaintré va vivre au rythme du Jumping international. Les meilleurs cavaliers du monde s’affronteront dans les épreuves de saut d’obstacles. Les 21 et 22 septembre, place aux Journées européennes du patrimoine avec de nombreuses visites organisées gratuitement. Le musée des Ursulines accueillera de l’art contemporain et de nombreux sites comme l’hôtel de ville, l’apothicairerie, l’église Saint-Clément, le Vieux Saint-Vincent... ouvriront leurs portes. Le mois de septembre se terminera avec un rassemblement national des confréries gourmandes en centre-ville les 28 et 29 septembre. Une quarantaine de ces confréries célébreront tradition et savoir-faire des régions françaises. Ajoutez à cela de nombreux autres rendez-vous (bal du p’tit vin blanc, expositions, conférences…) et vous obtiendrez une rentrée bien rythmée !

La rédaction

Directrice de la publication : Claude Cannet ; rédactrice en chef : Aurore Gayod ; ont participé à la rédaction : Laurence Lacour, Philippe Sévy, Thibault Cabezon, Nadia Madhoine ; conception et réalisation : service communication - Ville de Mâcon ; mise en page : Emmanuelle Barbier ; crédit images Ville de Mâcon : Étienne Gatheron, Gaël Fontany, Florent Pannuti, Amédée de Almeida, Delphine Cresson / 123RF / tous documents D.R. ; impression : IME by Estimprim ; impression certifiée Imprim’Vert sur papier écolabellisé avec encres végétales.

POURENSAVOIR+ www.macon.fr

3

Certifié PEFC Ce produit est issu de forêts gérées durablement et de sources contrôlées.

10-31-1093

pefc-france.org


MÂCON VILLE SPORTIVE

A N I M AT I O N S

ÉCOLE MUNICIPALE DES SPORTS : C’EST L’HEURE DE LA RENTRÉE Le mercredi matin, les petits écoliers mâconnais découvrent de multiples activités physiques pour un coût minime.

E

tennis de table, athlétisme…), des cycles d’acrosport (discipline acrobatique réalisée en groupe) ou d’escalade sont prévus. « Les enfants ont besoin de s’ouvrir l’esprit et de faire marcher tous leurs muscles, pas seulement leurs pouces sur une console ! ». L’année se terminera le mercredi 1er juillet 2020 par une grande journée près du Palais des sports, avec jeux et pique-nique. PRATIQUE

n 2018, l’École municipale des sports (EMS) a été lancée par la Ville. Elle fonctionnera à nouveau à compter du 25 septembre. Elle est ouverte aux élèves des classes de CP au CM2 fréquentant une école de Mâcon ou des communes associées. En période scolaire, chaque mercredi matin, près de 60 enfants seront accueillis. Au programme, comme le nom de l’EMS l’indique : du sport ! « Durant toute l’année, on donne aux enfants la possibilité de découvrir beaucoup d’activités, sous la conduite d’éducateurs diplômés, explique Cyrielle Mairesse, du service des sports de la Ville de Mâcon. C’est ludique, avec beaucoup de jeux, il n’y a pas d’idée de performance ». Le programme ne puise pas seulement dans les sports olympiques (escrime,

Inscriptions Complexe sportif des Saugeraies : 195, allée René-Cassin. Mercredi 4 septembre, de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30 ; jeudi 5, vendredi 6, lundi 9 et mardi 10 septembre, de 17 h à 18 h 30 ; mercredi 11 septembre, de 9 h à 12 h et 13 h 30 à 17 h 30. Du 12 au 27 septembre, inscriptions sur rendezvous au 03 85 20 15 74. Tarifs 40 € pour l’année (chèques vacances acceptés). Forfait de 20 € supplémentaire pour le transport par bus.

20


RUGBY - FÉDÉR ALE 1

L’ASM remporte le challenge Yves-du-Manoir

FOOTGOLF : L’ÉLITE MONDIALE À MÂCON-LA SALLE

Le parcours de Mâcon-La Salle accueille, les 14 et 15 septembre, un sommet de la saison de footgolf comptant pour le championnat du monde et les championnats de France et de Suisse. Le top 10 français et le top 5 mondial seront présents. Le footgolf est une discipline qui permet de jouer au football sur un terrain de golf, selon les règles du golf. Programme : samedi et dimanche, 8 h à 13 h : individuel ; samedi, 15 h à 19 h 30 : équipes de deux. Entrée gratuite.

Il fallait avoir le cœur bien accroché dimanche 23 juin pour suivre la finale du challenge Yves-du-Manoir. L’ASM qui affrontait Cognac a décroché la victoire dans les dernières secondes à la faveur d’un essai de pénalité. Score final : 19-16 pour les Mâconnais qui pouvaient laisser éclater leur joie. « C’est fantastique, c’est un premier titre pour le club. Cette victoire est importante pour relancer une dynamique et décrocher notre objectif à terme qui est une montée en Pro D2 », se réjouit Alain Piguet, le président de l’ASM. Les joueurs, les dirigeants et les bénévoles de l’association ont été célébrés par la Ville à l’occasion d’une réception place Saint-Pierre. « Je suis super fier et très heureux de ramener un trophée à Mâcon, que ce soit pour le rugby mais aussi pour la ville », souligne Pierre Birembaut, le capitaine de l’équipe. Le challenge Yves-du-Manoir regroupe les équipes des quatre poules de Fédérale 1 classées de la 3e à la 6e place à l’issue de la saison.

J U M P I N G I N T E R N A T I O N A L* * * 36e SEMI-MARATHON

Toujours plus haut dans les étoiles

Le dimanche 15 septembre, l’Entente athlétique organise son semi-marathon (départ à 9 h) et son 10 km (9 h 20). Le tracé le long de la Saône permet l’établissement de temps officiels. Sur l’esplanade Lamartine, l’EAM propose aussi des courses pour enfants (11 h 45) et, dès le samedi à 14 h, un village de professionnels. Départ de l’esplanade Lamartine. Renseignements et inscriptions sur internet : www.eamacon.com

u 12 au 15 septembre, le concours international de saut d’obstacles constituera l’événement sportif et populaire de la rentrée. Le programme de cette 10e édition est complété par plusieurs innovations comme la création d’un niveau supplémentaire dans le CSI1*, une étape de l’Amateur Gold Tour et toujours l’épreuve de Puissance

POURENSAVOIR+ www.macon.fr

21

D

« Les 6 Barres » le samedi soir, ouverte au public. Sur la piste du centre de Chaintré, cavaliers et montures tutoieront le haut niveau mondial. En coulisse, l’équipe présente autour de la directrice Isabelle Teisserenc et du président Jean Berthaud assurera le meilleur déroulement. Centre équestre Mâcon-Chaintré. Entrée gratuite.

MÂCON VILLE SPORTIVE

N°43 / Septembre 2019 / MÂCON NOTRE VILLE


À RETENIR

CO M M U N I C AT I O N

Mâcon s’affiche en grand

D

epuis début juillet, des lettres géantes au nom de la ville ont été installées à proximité du jardin romantique. Comme Lyon, Amsterdam ou encore Marseille avant elle, la Ville de Mâcon se dote donc de ce moyen de communication ludique. N’hésitez pas à vous prendre en photo à ses côtés et à poster vos images sur les réseaux sociaux avec le hashtag #jaimemacon ! L’emplacement actuel de la structure est temporaire, les lettres devraient prochainement être déplacées sur l’esplanade Lamartine.

CHIFFRES DU MOIS

20 000

11

6 500

k C’est le nombre de publications postées depuis le compte twitter de la Ville de Mâcon (@VilleDeMacon). Ce chiffre a été atteint le 8 juillet dernier.

k C’est la longueur des lettres géantes qui ont été installées en ville (lire ci-dessus).

k C’est l’affluence enregistrée pour le concert du groupe Les Innocents qui s’est produit le 10 août dans le cadre de l’été frappé.

TWEETS

Jean-Marie Bockel, président de la délégation

MÈTRES

SPECTATEURS

TERRITOIRE

Une délégation sénatoriale en mairie

Q

uatre sénateurs, membres de la délégation aux collectivités territoriales et à la décentralisation, se sont rendus à Mâcon le 17 juin. Jean-Marie Bockel, président de la délégation, était accompagné de Patricia Schillinger, Michelle Gréaume et Françoise Gatel. Ils ont auditionné les élus locaux (communes, Département, intercommunalités) dont Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon et président de MBA. Ces rencontres étaient organisées dans la perspective d’une adaptation de la loi NOTRe aux besoins des territoires. Les évolutions du périmètre intercommunal, les questions de gouvernance et des liens entre communes et intercommunalités ainsi que le rôle du Département ont notamment été abordées. 6


À RETENIR

N°43 / Septembre 2019 / MÂCON NOTRE VILLE

15e ÉDITION

Les rendez-vous de l’emploi Vous êtes à la recherche d’un emploi, d’une formation, ou vous voulez créer votre entreprise ? La Ville de Mâcon, la CCI 71, le Greta sud Bourgogne, Enedis et leboncoin vous donnent rendez-vous le vendredi 13 septembre de 9 h à 17 h au parc des expositions afin de rencontrer des professionnels qui vous aideront. Ils seront répartis en 14 pôles qui représentent de nombreux secteurs d’activité. Chaque année, ce rendez-vous incontournable rassemble environ 3 000 visiteurs et 120 exposants. En 2018, 490 jobs ont été décrochés et 95 % des offres ont été pourvues dans les deux mois suivant le salon. Entrée gratuite et ouverte à tous.

INCIVILITÉS

COMMERCE

LA RUE EST AUX BONNES AFFAIRES

Le Grand déballage est le rendezvous incontournable de la rentrée. Dimanche 15 septembre dès 5 h, les commerçants, locaux et non sédentaires, investissent les rues. Le président de Mâcon Tendance, René Duperret, se réjouit : « Entre bonnes affaires et présentation des nouvelles collections, c’est une journée de shopping familial. On attend au moins 30 000 personnes ! »

CO N S E I L M U N I C I PA L

DÉPÔTS SAUVAGES ET DÉJECTIONS CANINES : 24 VERBALISATIONS Face à la recrudescence de dépôts sauvages d’ordures ménagères et des déjections canines, la police municipale reste mobilisée sur des opérations de surveillance et de répression. Ainsi, entre mai et juillet, les agents ont effectué 24 verbalisations dont sept concernaient les déjections canines et 17 les dépôts sauvages. Les contrevenants écopent d’une amende de 68 €. Il est rappelé que la commune dispose sur tout son territoire de distributeurs de sacs à déjections canines et de canisettes permettant aux propriétaires de chiens d’emmener leurs animaux y faire leurs besoins. Les déchetteries sont accessibles gratuitement aux habitants de Mâconnais Beaujolais Agglomération. Plus d’informations sur macon.fr

Le prochain conseil se tiendra le lundi 23 septembre à 18 h 30.

POURENSAVOIR+ www.macon.fr

7


MÂCON DEMAIN

Frédéric Martin et Véronique Morlighem, représentants d’Orange et Patrice Tavernier, conseiller municipal chargé du très haut débit.

Le déploiement de la fibre optique s’accélère D’ici un an et demi, l’ensemble des habitants et des entreprises de Mâcon pourront bénéficier du très haut débit.

F

in 2020, la ville de Mâcon sera entièrement couverte par la fibre optique. C’est l’annonce faite par Orange qui déploie progressivement le réseau sur la commune. « L’accélération promise par Orange est au rendez-vous », se félicite Patrice Tavernier, conseiller municipal chargé du très haut débit. Actuellement, plus de 6 300 foyers mâconnais sont raccordables, c’est-à-dire qu’ils peuvent contacter le fournisseur d’accès à internet de leur choix et demander

à bénéficier de la fibre optique. « Il est urgent aujourd’hui d’avoir un réseau qui permette de communiquer rapidement : le cuivre a atteint ses limites. Les usages explosent : en 2016-2017, il y avait en moyenne sept terminaux par foyer. D’ici 2021, ils passeront à 12 », a fait remarquer Véronique Morlighem, déléguée régionale d’Orange. La fibre permet de bénéficier d’un réseau stable, sans coupure ni perte de débit. Le transfert de données est 60 fois plus rapide que celui de l’ADSL. o

COMMENT VOUS RACCORDER À LA FIBRE

1. Vérifiez votre éligibilité en renseignant votre adresse complète sur reseaux.orange. fr/cartes-de-couverture/fibre 2. Si vous êtes éligible à la fibre optique, contactez

l’opérateur de votre choix pour vous raccorder et vous abonner. Une prise et un boitier seront installés dans votre logement. Vous pourrez ensuite brancher votre box pour profiter de la fibre.

8

3. Si la fibre est en cours d’installation dans votre quartier, vous pouvez remplir un formulaire pour être prévenu lorsque votre habitation sera couverte par le réseau.


Treize professionnels implantés dans le périmètre du cœur de ville vont bénéficier d’aides pour leurs travaux.

D

ans le cadre du programme Cœur de ville, Cœur de vie pour lequel la Ville de Mâcon et ses partenaires vont investir près de 125 M € sur la période 2018 – 2023, un premier comité de pilotage s’est tenu pour l’attribution des aides directes aux commerçants et artisans du centre-ville pour la rénovation, la modernisation ou l’agrandissement de leur établissement. Ce dispositif a vocation à soutenir les dépenses d’investissement réalisées par les entreprises implantées dans le périmètre du cœur de ville (délimité par la place Saint-Louis, Saint-Clément, les quais et la place Gardon). L’aide revêt la forme d’une subvention maximum de 40 % (Ville de Mâcon + FISAC) du montant hors taxe des travaux (sous conditions). L’investissement éligible doit être supérieur à 5 000 € HT et est plafonné à 75 000 € HT. À l’issue de ce premier comité de pilotage présidé par le maire Jean-Patrick Courtois,

POURENSAVOIR+ www.macon.fr

accompagné de Virginie De Battista, adjointe chargée du soutien aux activités commerciales et aux relations avec les acteurs économiques et Laurent Mazoyer, conseiller délégué chargé du commerce de cœur de ville, co-signataires des aides directes, 13 commerçants vont bénéficier de ces aides. Sur un montant total de travaux de 700 000 € environ, 200 000 € de subventions seront apportés, dont 189 837 € par la Ville de Mâcon. Un deuxième comité de pilotage aura lieu avant la fin de l’année. o RENSEIGNEMENTS ET RETRAIT DES DOSSIERS

Contact pour toute information et retrait des dossiers de demande de subvention : Évelyne Louard, responsable du Service mission économique Tél : 03 85 39 71 65 et 06 64 22 55 88 Mail : evelyne.louard@ville-macon.fr

9

MÂCON DYNAMIQUE

La Ville soutient les artisans et commerçants du centre-ville


Mâcon, capitale économique du Sud Bourgogne, bénéficie d’un cadre de vie qui attire les sociétés. 500 emplois vont être créés dans les prochains mois.

© Itron

MÂCON DYNAMIQUE

Ces entreprises qui font le choix de s’installer à Mâcon

C

es derniers mois, leboncoin, la plateforme logistique Trilog et la maroquinerie Thomas ont choisi de s’implanter à Mâcon. Trois sociétés qui embaucheront à terme plus de 500 personnes, preuve une fois de plus que la ville dispose de nombreux atouts à faire valoir dans l’accueil de nouvelles entreprises. Le cadre de vie et les animations sportives et culturelles proposées sur le territoire en font un atout pour les investisseurs recherchant des conditions de vie optimales pour leurs salariés. La Ville a, au fil des années, investi pour la création de nombreuses installations sportives qui permettent de pratiquer un large panel de disciplines. L’activité culturelle contribue tout autant au rayonnement de la commune avec ses nombreuses structures comme la médiathèque, les musées, le théâtre, le Spot, le cinéma multiplexe, l’école municipale des arts… Le travail des services économiques de la Ville et de MBA qui proposent aux porteurs de projets des solutions adaptées joue également un rôle majeur.

10

Si l’accueil de nouvelles entreprises est un enjeu primordial, accompagner dans leur développement celles déjà en place est essentiel. Ubitransport, installée à la Cité de l’entreprise depuis 2012, a fait le choix de conserver son siège social à Mâcon malgré une hypercroissance qui lui ouvrirait les portes de grandes métropoles. « Pour nous, Mâcon réunit tous les ingrédients : infrastructures, qualité de vie et réseau d’acteurs. Notre entreprise est fière d’être mâconnaise. À l’avenir, nous avons à cœur de contribuer toujours davantage à l’attractivité locale », précise Jean-Paul Medioni, fondateur et dirigeant d’Ubitransport. La société, leader des systèmes numériques de transport public, compte 50 collaborateurs dont 30 à Mâcon, et prévoit d’embaucher 30 nouvelles personnes d’ici la fin de l’année. 400 EMPLOYÉS CHEZ ITRON Itron, entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication de compteurs d’eau « intelligents » (photo) est implantée dans la zone industrielle des Bruyères. La société américaine a fait de Mâcon un poids lourd de son organisation en y installant son centre de recherche et développement pour tous les produits liés à l’eau. « Le groupe capitalise sur le site de Mâcon. Nous sommes aussi le centre de formation mondial d’Itron. Nous avons l’avantage d’être sur un terrain de 45 000 m2 avec la possibilité de nous étendre sans grande difficulté. Nous arrivons aussi à recruter assez facilement pour notre production dans le bassin mâconnais », souligne Laurent Sanchez, directeur du site de Mâcon. L’entreprise emploie 400 salariés permanents et a créé 70 nouveaux postes en 2018. Preuve qu’à Mâcon, les entreprises prospèrent. o


La Cité de l’entreprise joue son rôle

L

À SAVOIR

a Cité de l’entreprise, pépinière et hôtel d’entreprises, accueille actuellement une cinquantaine de sociétés employant 300 personnes. Le taux d’occupation s’élève à 87 % sur ce lieu qui offre 11 500 m2   de foncier disponible. La force de la Cité de l’entreprise est de proposer un équipement prêt à l’emploi tant en bureau qu’en atelier et adaptable au développement de chaque entreprise. Une flexibilité déterminante dans l’accueil de sociétés, comme cela a été le cas pour la maroquinerie Thomas et la société leboncoin, qui ont pu démarrer leurs activités en quelques semaines seulement, pendant l’aménagement ou la construction de locaux définitifs. Les entreprises disposent également de baux précaires, ce qui leur permet de quitter leur site à tout moment. La durée maximale de location est de 10 ans. Ubitransport prévoit de s’installer dans les deux ans à venir dans un immeuble rue Gambetta qui accueillera également une pépinière de start-up en complément de la Cité de l’entreprise. Leboncoin va déménager prochainement ses locaux cours Moreau. o

La Cité de l’entreprise, qui est un véritable tremplin pour les start-up, accueille depuis le 1er juillet une nouvelle venue : Piquoti, un réseau social qui permet aux utilisateurs de partager leur agenda avec leurs abonnés.

Saône Digitale : le parc économique de demain

© Villes & Paysages

Ce parc d’activités nouvelle génération sera situé au sud des Blanchettes.

POURENSAVOIR+ www.macon.fr

En parallèle de l’offre tremplin que représente la Cité de l’entreprise, le territoire proposera dans les années à venir un point de chute pérenne pour ses start-up et sociétés innovantes avec le projet Saône Digitale. Au total, 27 hectares de foncier seront disponibles pour les entreprises qui pourront faire le choix de construire sur place ou d’occuper le site en location. Ce parc d’activités « nouvelle génération » sera agrémenté de parcours sportifs, d’espaces de loisirs, de lieux de détente et d’espaces de restauration. Saône Digitale offrira un cadre de développement idéal pour les entreprises souhaitant proposer à leurs salariés un environnement de travail verdoyant au bord de l’eau. o

11

MÂCON DYNAMIQUE

N°43 / Septembre 2019 / MÂCON NOTRE VILLE


Le centre de santé territorial de Mâcon a pris possession depuis le mois de juin de ses locaux définitifs à l’annexe de la mairie.

A

ctuellement, 4 000 Mâconnais n’ont pas de médecin traitant. Afin de répondre à la baisse du nombre de médecins généralistes sur le territoire, le Département de Saône-et-Loire a installé depuis le mois de janvier un centre de santé à Mâcon. Après plusieurs mois d’activité sur un site provisoire, il a investi ses locaux définitifs au 23 rue Mathieu, dans l’annexe de la mairie. Les travaux ont été pris en charge par la Ville qui soutient l’initiative. Le Département, lui, met à disposition les six médecins salariés (qui seront au nombe de huit prochainement), ainsi que les équipes administratives. Au sein de ce centre de santé, les patients peuvent venir consulter des médecins généralistes sur rendez-vous. Ouvert de 8 h à 20 h du lundi au vendredi et de 8 h à 12 h le samedi, des créneaux sont également réservés en cas d’urgence. Le site compte cinq salles de consultations, deux salles d’attente et une salle de petite urgence permettant de réaliser les premiers soins. Des places de parking ont été spécialement aménagées pour les patients

12

et le centre est desservi par un arrêt de bus. Le centre de santé pratique le tiers payant. Dans un premier temps, celui-ci ne concernera que la part du régime obligatoire de sécurité sociale. Les patients devront donc s’acquitter, pour une consultation simple, de la somme de 7,50 € (remboursée ensuite par la mutuelle) mais dans les prochains mois, le conventionnement avec les principales mutuelles rendra possible le tiers payant intégral. Les médecins du centre de santé peuvent être déclarés comme médecins traitants. o Pour prendre rendez-vous : 03 85 34 71 00 www.centredesante71.fr

EN CHIFFRES

MÂCON DOUCE À VIVRE

Des médecins généralistes installés en centre-ville

Entre janvier et juin, 3 786 consultations, dont 874 non programmées (urgences), ont été réalisées à Mâcon. Sur les 2 132 patients qui ont poussé la porte de la structure, 867 ont déclaré un médecin traitant consultant au centre de santé.


Logement : l’OPAH officiellement lancée

M

ercredi 26 juin, la convention d’Opération programmée d’amélioration de l’habitat et de renouvellement urbain (OPAH-RU) a été officiellement signée par les partenaires. Ce dispositif est porté par Mâconnais Beaujolais agglomération et soutenu financièrement par la Ville de Mâcon, l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat, le Département et la Caisse des dépôts et consignations. Ce dispositif permet d’aider financièrement les propriétaires dans la réalisation de travaux d’amélioration des logements et des immeubles en centre-ville (lire notre numéro de juin).

Un espace d’information au 22 rue Loché est ouvert le lundi de 8 h 30 à 12 h 30 (sur rendez-vous), le mercredi de 13 h 30 à 17 h 30 et le vendredi de 10 h à 14 h. Contact : opahcoeurdeville@mb-agglo.com

Aux petits soins pour les parcelles pédagogiques

T

out au long de l’année, plusieurs groupes de jardiniers, encadrés par les animateurs des centres sociaux, prennent soin des parcelles pédagogiques installées dans les quartiers de Marbé, des Saugeraies et de la Chanaye. Pour la septième fois, un concours était organisé afin de récompenser le travail des enfants et des adultes qui s’impliquent dans ces espaces. Le jury, composé de quatre membres de la Confrérie Saint Fiacre et d’Alicia Deloin, animatrice de l’association Jardin des Abeilles 71, a effectué une visite des parcelles afin d’évaluer l’investissement de tous. Les différents groupes ont également fait le tour des sites afin de découvrir les réalisations de chacun. o

LES RÉCOMPENSES Encouragements du jury : Les Papillons Blancs (Marbé) ; esthétique : centre social de Marbé ; fleurs et insectes, légumes et techniques écologiques : la Chanaye ; prix spécial du jury : les Saugeraies.

POURENSAVOIR+ www.macon.fr

13

MÂCON DOUCE À VIVRE

N°43 / Septembre 2019 / MÂCON NOTRE VILLE


Des animations autour de la science et du jardinage ont été organisées pour la première fois avec les enfants des PEL.

L

es Points enfants loisirs de Mâcon innovent. Depuis quelques mois, les PEL de la Chanaye, des Blanchettes et de Marbé collaborent avec l’École nationale supérieure d’arts et métiers (Ensam) de Cluny. Les enfants sont allés à la rencontre des élèves ingénieurs afin de découvrir leur formation et de visiter ce prestigieux établissement. Ces rencontres ont pour objectif pour les jeunes mâconnais de réfléchir à la création d’objets utiles au quotidien pour les faire ensuite réaliser par les élèves de l’Ensam. Ainsi, les adolescents travaillent sur la création d’un poulailler qui sera installé dans les jardins partagés de la Chanaye. Pour Marbé, les jeunes planchent sur une table à jardiner modulable. Des robots programmables seront également réalisés et livrés en kit aux enfants du PEL de Marbé, qui devront ensuite les assembler. Les jeunes du PEL des Blanchettes ont demandé aux futurs ingénieurs de réfléchir à une station météo à installer dans la parcelle pédagogique du quartier et à une application qui permettrait d’alerter

14

en cas de problème (manque d’eau…). Dans le même temps, les centres sociaux travaillent avec l’association des Petits débrouillards qui propose de découvrir la science à travers des activités ludiques et de petites expériences. Les enfants des PEL des Blanchettes et de la Chanaye ont notamment travaillé sur la thématique de l’eau et ses caractéristiques. Un projet de création de bacs à jardiner est également sur les rails. Ils seront installés au PEL des Blanchettes. Les enfants s’occuperont ensuite des plantations en collaboration avec les animateurs. Toutes ces activités ludiques et innovantes seront reconduites dès septembre. o À SAVOIR

MÂCON ATTENTIVE

De nouvelles activités proposées par les Points enfants loisirs

Le cinq Points enfants loisirs de Mâcon (Bioux, Blanchettes/centre-ville, Saugeraies-Gautriats, Marbé et Chanaye) accueillent les enfants de 6 à 14 ans. Ils doivent être titulaires de la carte J’M à 12 euros par an. Des activités sont proposées en période scolaire les aprèsmidis et durant les vacances (inscription obligatoire).


Une salle Annie Jault à la MJC des Blanchettes Nous avons souhaité rendre hommage à Annie qui a été active au sein du conseil d’administration durant vingt ans ». Lucienne Guittat, présidente d’honneur de la MJC.

C

’est une cérémonie empreinte d’émotion qui s’est déroulée mardi 2 juillet à la MJC des Blanchettes. La salle polyvalente de la structure a été baptisée du nom d’Annie Jault, membre fondatrice de la MJC en 1975, décédée en 2018. La plaque apposée à l’entrée de la salle a été dévoilée en présence de sa famille, des élus et de madame la déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité. Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon a tenu à rendre hommage à la carrière et à l’engagement d’une Mâconnaise exceptionnelle. Michel-Antoine Rognard, maire honoraire, a évoqué les liens très chaleureux et toute l’affection qu’il portait à Annie Jault. Les intervenants ont loué les qualités humaines et les valeurs d’Annie Jault qui s’est impliquée dans la vie publique comme conseillère municipale de 1977 à 1995. La cause des droits des femmes lui tenait à cœur. Elle a notamment été la fondatrice et la présidente du Centre d’information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF71) et membre fondatrice du Centre de planification de Mâcon. Danièle Jault, présente aux côtés

de son frère, de sa belle-sœur et de ses deux nièces a rendu un vibrant hommage à sa sœur jumelle. « Le monde associatif était une partie très importante de la vie d’Annie auprès duquel elle puisait sa force. Quoi de mieux qu’une MJC pour aller à la rencontre de l’autre et transcender les barrières sociales. Tu seras bien entre ces murs, Annie ». o

Poussez la porte du Point information jeunesse

C

’est un petit endroit, au 5 de la place Saint-Pierre, qui fait le maximum ! Le Point information jeunesse (PIJ) éclaire la vie quotidienne des jeunes de 15 à 25 ans. Chacun peut y trouver les informations sur l’emploi, la formation, la scolarité, le sport, les loisirs, la santé, les séjours à l’étranger, etc. L’accueil est personnalisé, gratuit et anonyme. Stéphanie Chaudagne, l’une des animatrices du lieu, résume : « On peut aider un jeune dans tout ce qui fait sa vie, ça peut aller jusqu’à le seconder pour trouver un logement, écrire aux administrations, rentrer en contact avec des patrons ! ». Le PIJ met également à disposition ordinateurs, imprimante et connexion à internet. Des animations sont proposées tout au long de l’année (salon des jobs d’été, formation baby-sitting, kit de prévention…).

Horaires d’ouverture et contact : Lundi de 13 h à 17 h ; du mardi au vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h à 17 h. 5, place Saint-Pierre. Tél : 03 85 21 91 97. Mail : ijmacon@jeunes-bfc.fr

POURENSAVOIR+ www.macon.fr

15

MÂCON ATTENTIVE

N°43 / Septembre 2019 / MÂCON NOTRE VILLE


MÂCON ATTENTIVE

MÂCON SENIOR Un premier repas entre générations

L

La résidence autonomie cultive la convivialité

undi 1er juillet, à quelques jours des vacances scolaires, un premier repas intergénérationnel a été organisé par la Ville de de Mâcon et le Centre communal d’action sociale à l’école du Grand-Four. Quatre seniors avec, à leurs côtés, des élus de la Ville (Jacques Tourny, Catherine Carle-Viguier et Annick Blanchard) ont partagé un repas à la cantine scolaire avec des élèves de l’établissement. Jeunes et moins jeunes se sont retrouvés à table et ont pu échanger sur de nombreux sujets. Cette nouvelle action a pour but de renforcer les liens intergénérationnels mais aussi de rompre l’isolement de certaines personnes âgées.

P

our la première fois, début juillet, un apéritif des familles était organisé à la Résidence autonomie Les Épinoches – Cerisaie. Un moment convivial qui a permis aux proches des résidents de connaître un peu mieux cette structure qui accueille des personnes âgées autonomes de plus de 60 ans. « C’est important pour nous d’expliquer notre accompagnement », remarque Vincent Bossuwe, le directeur. La résidence regroupe 109 appartements (81 studios, 27 appartements T2 et un T3), et propose des animations quotidiennes (jeux de société, atelier mémoire, bibliothèque, …). L’équipe assure une permanence 24 h sur 24 et les résidents disposent également d’une téléalarme qu’ils peuvent enclencher en cas d’urgence. Si les résidents ont la possibilité de préparer leurs repas, ils peuvent également profiter du restaurant mis à leur disposition. La résidence va également se doter d’une salle pour l’activité physique et d’un espace informatique pour répondre, toujours plus, aux besoins de tous. o Le dossier d’admission se fait en ligne sur le site Via Trajectoire - espace particulier. Pour plus de renseignements, contacter le CCAS : Tél. 03 85 39 71 70. Mail : ccas@ville-macon.fr

16

Un beau moment d’échange « Je participe avec mon compagnon à beaucoup d’activités du CCAS comme les voyages et les sorties. Nous avons été volontaires pour participer à ce repas car c’est agréable de se retrouver  avec des jeunes. C’est un peu comme être avec ses petits-enfants. C’est un repas convivial et un beau moment d’échange entre générations », confie Christiane, 75 ans. Ces repas seront renouvelés régulièrement au cours de l’année dans les différentes écoles de la ville. Les personnes intéressées doivent prendre contact avec le CCAS. o Renseignements : 03 85 39 71 25


INITIATIVES Plein de belles et bonnes choses à faire partager

Une galère qui fait du bien

Une balade gourmande est organisée le 6 octobre par les clubs services. Le président de l’interclubs Christophe Petit espère le succès de cette action caritative. Quel est le principe de cette action ? « Tous les clubs services (Kiwanis, Lions, Jeune chambre économique, Rotary, Zonta) se sont réunis. Nous organisons une balade gourmande le dimanche 6 octobre. Six groupes de 30 personnes s’élanceront depuis la médiathèque à partir de 9 h 30, chaque demi-heure. Après l’apéritif, ils parcourront environ 4 kilomètres, avec cinq haltes gourmandes dans des lieux insolites de Mâcon. » Pouvez-vous détailler le programme ? « Je ne peux pas tout dévoiler, mais le premier arrêt se fera à l’hôtel-Dieu autour d’œufs en meurette ! Mâcon est la ville de l’itinérance et de la gourmandise. On s’est calé sur l’idée qu’elle a plein de belles et bonnes choses à faire partager. »

Q

u’y a-t-il de bien à ramer en cadence, dans un lourd bateau ? La docteure Pascale Seynaeve sourit : « En 1995, un médecin canadien a montré que le mouvement de la pagaie était bon pour le drainage lymphatique et la mobilité de l’épaule, adapté aux femmes opérées du cancer du sein ! » En attendant d’autres bienfaits : « C’est ludique et cela redonne confiance ! ». Voilà pourquoi Pagaie-Santé se jette à l’eau à la rentrée. L’activité sera lancée au sein du club local de canoëkayak, avec le bateau prêté par le comité départemental : « Nous possédons déjà les pagaies et les gilets. Nous projetons d’acheter notre propre dragon boat de 10-12 places. La balade gourmande organisée le 6 octobre par l’Interclubs (Kiwanis, Lions, JCE, Rotary, Zonta) permettra de boucler le budget ».

Contacts : Pascale Seynaeve au 06 83 39 26 38 et Yves Guerre au 06 81 17 21 00.

Une première scène ouverte

Pourquoi avoir choisi Pagaie Santé comme bénéficiaire ? « Comme la nôtre, son activité se met en place avec un projet novateur (lire également ci-contre). Il y a une adéquation entre les deux. Comme on essaie de trouver le plus de partenaires possible, on espère réunir au final 3 000 euros ! ». Inscriptions : www.helloasso.com/associations/kiwanins-macon

L

’association Les Productions du cygne organise pour la première fois une scène ouverte jeudi 12 septembre à 19 h au club 400. De tous styles et de tous âges, les artistes locaux auront 5 minutes environ pour s’exprimer librement. En fin de soirée, un jury professionnel local et le public voteront pour la meilleure prestation. Le vainqueur remportera une première partie lors du Festival des vendanges de l’humour.

Inscription par mail à : productionsducygne@gmail.com

17


MÂCON À VOTRE SERVICE

AU COM, LE SPORT EST ROI Le centre omnisport Mâcon accueille tout au long de l’année des stages et des compétitions sportives.

A

vec ses nombreuses infrastructures, le centre omnisport Mâcon (COM) est le royaume du sportif. « Nous accueillons des clubs venus de l’extérieur, des comités départementaux, des équipes nationales voire internationales», résume Bernard Rey, le président du COM. L’association, qui emploie huit salariés, propose hébergement, restauration et mise à disposition de salles afin que les sportifs s’entraînent dans les meilleures conditions. « Notre objectif est aussi de faire venir à Mâcon des manifestations d’importance qui permettent également de faire travailler les commerces et hôtels de la ville », ajoute le président. Le COM, qui s’adresse uniquement aux associations, peut accueillir tous les sports grâce à ses équipements variés (lire encadré ci-contre). Si le sport représente la principale activité, des associations culturelles sont également reçues sur le site. « Nous accueillons des stages linguistiques l’été, des associations de musique qui utilisent nos salles », ajoute Jean-Philippe Darbon, le directeur. Afin de permettre un accueil optimal, des travaux sont régulièrement organisés. Après la rénovation de la halle des sports ces dernières années, ce sont les vestiaires qui ont récemment été aménagés. Des aménagements indispensables, d’autant plus que le COM est inclus dans le dossier de base arrière pour les Jeux olympiques d’été de Paris en 2024. o 18

LE COM EN CHIFFRES


DU CREPS AU COM

L

e site anciennement centre de ressources, d’expertise et de performance sportives (Creps) a été racheté par la Ville en 2009 après le désengagement de l’État. Le « centre omnisport Mâcon », sous forme d’association, a alors été créé afin de gérer la structure.

160 LITS RÉPARTIS DANS 60 CHAMBRES 1 RESTAURANT EN SELF-SERVICE 11 SALLES DE RÉUNION 1 HALLE DES SPORTS POLYVALENTE POURENSAVOIR+ www.macon.fr 19

1 ESPACE POUR LES SPORTS DE COMBAT (DOJO/LUTTE)

1 SALLE DE DANSE 1 SALLE DE MUSCULATION 1 BASSIN D’AVIRON ET DE CANOË-KAYAK 19

MÂCON À VOTRE SERVICE

N°39 /Avril 2019 / MÂCON NOTRE VILLE


MÂCON VILLE SPORTIVE

A N I M AT I O N S

ÉCOLE MUNICIPALE DES SPORTS : C’EST L’HEURE DE LA RENTRÉE Le mercredi matin, les petits écoliers mâconnais découvrent de multiples activités physiques pour un coût minime.

E

tennis de table, athlétisme…), des cycles d’acrosport (discipline acrobatique réalisée en groupe) ou d’escalade sont prévus. « Les enfants ont besoin de s’ouvrir l’esprit et de faire marcher tous leurs muscles, pas seulement leurs pouces sur une console ! ». L’année se terminera le mercredi 1er juillet 2020 par une grande journée près du Palais des sports, avec jeux et pique-nique. PRATIQUE

n 2018, l’École municipale des sports (EMS) a été lancée par la Ville. Elle fonctionnera à nouveau à compter du 25 septembre. Elle est ouverte aux élèves des classes de CP au CM2 fréquentant une école de Mâcon ou des communes associées. En période scolaire, chaque mercredi matin, près de 60 enfants seront accueillis. Au programme, comme le nom de l’EMS l’indique : du sport ! « Durant toute l’année, on donne aux enfants la possibilité de découvrir beaucoup d’activités, sous la conduite d’éducateurs diplômés, explique Cyrielle Mairesse, du service des sports de la Ville de Mâcon. C’est ludique, avec beaucoup de jeux, il n’y a pas d’idée de performance ». Le programme ne puise pas seulement dans les sports olympiques (escrime,

Inscriptions Complexe sportif des Saugeraies : 195, allée René-Cassin. Mercredi 4 septembre, de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30 ; jeudi 5, vendredi 6, lundi 9 et mardi 10 septembre, de 17 h à 18 h 30 ; mercredi 11 septembre, de 9 h à 12 h et 13 h 30 à 17 h 30. Du 12 au 27 septembre, inscriptions sur rendezvous au 03 85 20 15 74. Tarifs 40 € pour l’année (chèques vacances acceptés). Forfait de 20 € supplémentaire pour le transport par bus.

20


RUGBY - FÉDÉR ALE 1

L’ASM remporte le challenge Yves-du-Manoir

FOOTGOLF : L’ÉLITE MONDIALE À MÂCON-LA SALLE

Le parcours de Mâcon-La Salle accueille, les 14 et 15 septembre, un sommet de la saison de footgolf comptant pour le championnat du monde et les championnats de France et de Suisse. Le top 10 français et le top 5 mondial seront présents. Le footgolf est une discipline qui permet de jouer au football sur un terrain de golf, selon les règles du golf. Programme : samedi et dimanche, 8 h à 13 h : individuel ; samedi, 15 h à 19 h 30 : équipes de deux. Entrée gratuite.

Il fallait avoir le cœur bien accroché dimanche 23 juin pour suivre la finale du challenge Yves-du-Manoir. L’ASM qui affrontait Cognac a décroché la victoire dans les dernières secondes à la faveur d’un essai de pénalité. Score final : 19-16 pour les Mâconnais qui pouvaient laisser éclater leur joie. « C’est fantastique, c’est un premier titre pour le club. Cette victoire est importante pour relancer une dynamique et décrocher notre objectif à terme qui est une montée en Pro D2 », se réjouit Alain Piguet, le président de l’ASM. Les joueurs, les dirigeants et les bénévoles de l’association ont été célébrés par la Ville à l’occasion d’une réception place Saint-Pierre. « Je suis super fier et très heureux de ramener un trophée à Mâcon, que ce soit pour le rugby mais aussi pour la ville », souligne Pierre Birembaut, le capitaine de l’équipe. Le challenge Yves-du-Manoir regroupe les équipes des quatre poules de Fédérale 1 classées de la 3e à la 6e place à l’issue de la saison.

J U M P I N G I N T E R N A T I O N A L* * * 36e SEMI-MARATHON

Toujours plus haut dans les étoiles

Le dimanche 15 septembre, l’Entente athlétique organise son semi-marathon (départ à 9 h) et son 10 km (9 h 20). Le tracé le long de la Saône permet l’établissement de temps officiels. Sur l’esplanade Lamartine, l’EAM propose aussi des courses pour enfants (11 h 45) et, dès le samedi à 14 h, un village de professionnels. Départ de l’esplanade Lamartine. Renseignements et inscriptions sur internet : www.eamacon.com

u 12 au 15 septembre, le concours international de saut d’obstacles constituera l’événement sportif et populaire de la rentrée. Le programme de cette 10e édition est complété par plusieurs innovations comme la création d’un niveau supplémentaire dans le CSI1*, une étape de l’Amateur Gold Tour et toujours l’épreuve de Puissance

POURENSAVOIR+ www.macon.fr

21

D

« Les 6 Barres » le samedi soir, ouverte au public. Sur la piste du centre de Chaintré, cavaliers et montures tutoieront le haut niveau mondial. En coulisse, l’équipe présente autour de la directrice Isabelle Teisserenc et du président Jean Berthaud assurera le meilleur déroulement. Centre équestre Mâcon-Chaintré. Entrée gratuite.

MÂCON VILLE SPORTIVE

N°43 / Septembre 2019 / MÂCON NOTRE VILLE


© A.Doire BFC Tourisme

LOISIRS

FANTASTIC PICNIC AUX URSULINES

Une grande table installée dans la cour du musée des Ursulines, 50 convives et un banquet lamartinien, c’est le programme du Fantastic picnic organisé le 14 septembre. Le déjeuner, préparé par le restaurant du Palais, s’inspire du XIXe siècle dans l’esprit d’Escoffier. Pour compléter l’ensemble, il est proposé d’arborer un détail vestimentaire rappelant cette époque. Le lycée Dumaine se charge de la mise en place et du service, le lycée Aubrac de Davayé apporte les fromages et fait déguster les vins. Le repas est rythmé par les danses des Petits Lamartiniens. De 11 h à 14 h avec une visite ludique de l’espace Lamartine. Sur réservation auprès du musée avant le 12 septembre : Tél : 03 85 39 90 38.

RASSEMBLEMENT DE VÉHICULES ANCIENS

Le premier rassemblement de voitures et de motos anciennes et d’exception se déroulera dimanche 15 septembre sur le parking Lamartine. Tous les collectionneurs sont invités à participer à ce rendezvous qui sera programmé tous les 3e dimanches du mois. De 10 h à 13 h.

28 ET 29 SEPTEMBRE

LES CONFRÉRIES GOURMANDES EN FOLIE ! Piloté par la Confrérie de la gaufrette mâconnaise et son Grand Maître Claude Poissonnet, un rassemblement national réunira les défenseurs des richesses de nos terroirs. Lentilles du Puy, quenelles de Nantua, pain d’épice de Dijon, « or blanc » de Salins-les-Bains, galette à suc’ et gâteau mollet de Charleville-Mézières… Une quarantaine de confréries gastronomiques et bachiques célèbreront tradition et savoirfaire de nos régions. Le menu ne manque pas de choix : tout au long du week-end, le marché des confréries se tiendra sur l’esplanade Lamartine : samedi, le défilé dans le centreville en tenue d’apparat rassemblera tous les participants encadrés par trois formations musicales et le soir, sur réservation, gala à la salle Pavillon. Le dimanche à 15 h, une omelette préparée avec 3 000 œufs par les Chevaliers de l’Omelette géante de Bessières sera offerte aux spectateurs. Clôture de l’événement à 18 h 30 ! Gratuit.

22


LOISIRS

N°43 / Septembre 2019 / MÂCON NOTRE VILLE

JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE

DE L’ART CONTEMPORAIN AU MUSÉE DES URSULINES

P

lace aux artistes contemporains ! Ainsi pourrait-on intituler les Journées européennes du patrimoine au musée des Ursulines. Collant parfaitement au thème national de cette édition 2019 « Arts et divertissement », Mâcon, avec le soutien du Cercle des Ursulines, ouvre son cloître et ses portes à deux artistes du XXIe siècle, Lilian Bourgeat et Vincent Fournier. Le premier ancrera un banc géant de 5 mètres de long sur 2,50 mètres de haut (photo) sur la pelouse du cloître. Spécialisé dans le surdimensionnement d’objets du quotidien, le Jurassien crée du « XXXXXL » depuis son atelier dijonnais. L’occasion pour le musée d’ouvrir un concours de selfies autour du banc et de proposer quelques jeux surdimensionnés (puissance 4, échecs, …). Quant à Vincent Fournier, artiste

photographe de renommée internationale, il explore la faune, crée des récits futuristes et des chimères dotées de pouvoirs issus des nouvelles technologies. Il fait don au musée de cinq photographies et de deux sculptures présentées dans le parcours permanent lors des Journées du patrimoine, en préfiguration de l’exposition qui lui sera consacrée au musée au printemps 2020. Au-delà de l’art contemporain, les essentiels des Ursulines seront ouverts gratuitement au grand public : expositions, collections permanentes, présentation des acquisitions des Amis des musées de Mâcon, etc.

EMAP : C’EST L’HEURE DE S’INSCRIRE

Les inscriptions à l’École municipale d’arts plastiques pour la saison 2019-2020 seront ouvertes du 2 au 20 septembre, tous les soirs de la semaine de 17 h à 19 h et les mercredis de 10 h à 12 h et de 14 h à 19 h. Pour certains ateliers très prisés comme Linogravure, La recherche en peinture et les ateliers parents/enfants du samedi matin, il est conseillé de se dépêcher ! Programmation complète sur www.macon.fr

Samedi 21 et dimanche 22 septembre. Gratuit pour tous. Hôtel de ville, apothicairerie, église Saint-Clément, Vieux SaintVincent... sont ouverts également. Programme complet sur macon.fr

© L. Bourgeat Au Cube

LA VIE APRÈS-GUERRE AU CŒUR D’UNE EXPOSITION

POURENSAVOIR+ www.macon.fr

23

Afin de clore les commémorations du centenaire de la Grande Guerre, les archives municipales proposent une exposition intitulée « Après la Guerre 14-18 à Mâcon ». Le public pourra découvrir au fil des panneaux les différents aspects de la vie mâconnaise après le cataclysme de la Première Guerre mondiale. Hall de la médiathèque. Du 3 au 28 septembre. Entrée gratuite.


LOISIRS

AGORA EST DE RETOUR

Comme chaque année, les conférences Agora reviennent à la médiathèque. Dès le 24 septembre, la première conférence de la saison sera présentée par Franck Métrot, responsable des archives municipales, sur le thème de « L’histoire de Mâcon après 1918 ». Le 8 octobre, Lorris Chevalier, régisseur du patrimoine privé de la forteresse de Berzé traitera de « Hugues de Berzé ». Conférences à 18 h 30 à la médiathèque. Billetterie sur place. Tarif : 2 € (gratuit sous certaines conditions : étudiant, …).

À LA DÉCOUVERTE DE BIOUX

Le 21 septembre, partez à la découverte du quartier de Bioux et explorez le côté exceptionnel du grand collectif qui bénéficie du label architecture contemporaine remarquable. Le service inventaire et patrimoine du conseil régional en partenariat avec la MJC de Bioux vous propose trois visites du quartier à 10 h, 14 h et 16 h, ainsi qu’une exposition photo à la MJC. Visite gratuite et ouverte à tous. Se présenter 15 minutes avant à la MJC de Bioux. Durée : 1 h.

1,2,3 MÂCON

Le rendez-vous DES ASSOCIATIONS 1, 2, 3 Mâcon donnera le coup d’envoi de la nouvelle saison. « Dans un même endroit, on peut découvrir tout ce qui se fait à Mâcon », résume Karen Joubert-Laurencin, du service des sports de la Ville. Cette manifestation verra confluer 10 000 visiteurs durant le week-end qui pourront découvrir les 130 associations présentes. Les membres des associations répondront aux questions et donneront des informations pratiques au public. Ils présenteront leurs activités (sportives, culturelles, familiales…) à travers de nombreuses animations et démonstrations organisées tout au long de ces deux journées. Avec un espace qui lui sera spécialement consacré, le sport-santé sera à l’honneur, pour faire écho au décret permettant aux médecins de prescrire une activité physique adaptée. Samedi 7 (de 14 h à 19 h) et dimanche 8 septembre (de 10 h à 18 h). Parc des expositions et Spot.

24


LOISIRS

N°43 / Septembre 2019 / MÂCON NOTRE VILLE

PROGRAMME

UN DERNIER TRIMESTRE DENSE À LA MÉDIATHÈQUE

L

ieu de vie, de partage, de réflexion, de travail et de découverte, la médiathèque avance, non pas en solitaire, mais en partageant des opérations avec les acteurs culturels de la ville de Mâcon. Une dizaine d’événements sont au menu de ce dernier trimestre 2019, à commencer par l’EMAP (École municipale d’arts plastiques) qui propose le 14 septembre un atelier découverte en modelage pour enfants et adultes. Un moyen de faire découvrir ses nouveautés et de s’inscrire. Une exposition de manuscrits, lettres et ouvrages, complétée par des travaux réalisés dans les écoles et lycées sur Pierre Sigorgne viendra en support du colloque orchestré notamment par l’Académie de Mâcon, la médiathèque, les archives municipales, etc. Un studio de cinéma itinérant s’installera

avec le Festival Effervescence. Les membres du club photo de la MJC Héritan présenteront leur travail. Avec le Théâtre scène nationale de Mâcon aura lieu une projection dans le cadre du « Mois du film documentaire » ainsi que des rencontres avec les bibliothécaires autour de sélections thématiques imaginées en lien avec deux spectacles. Présence Henri Guillemin, le festival Contes Givrés, classe d’éveil musical ou de danse du Conservatoire, la programmation de ce dernier trimestre ne manque pas de matière. D’autant que spectacles, expositions, ateliers de lecture, d’écriture ou d’expression libre… organisés par l’équipe de la médiathèque renforcent sa richesse et sa variété.

LA MÉDIATHÈQUE EXPOSE À CHAMBORD

Manuscrit majeur des fonds patrimoniaux de la médiathèque, La Cité de Dieu de Saint-Augustin a trôné du 26 mai au 1er septembre au château de Chambord, dans le cadre d’une exposition intitulée « 1519 – 2019, Chambord, l’utopie à l’œuvre ». Ce tome 1 illustre le versant historique de l’exposition, évoquant le contexte intellectuel, religieux et historique dans lequel est conçu Chambord. Ce manuscrit est consultable sur le site internet de la médiathèque, rubrique patrimoine en ligne (lire également p. 31).

Renseignements mediatheque.macon.fr

BAL DU P’TIT VIN BLANC

Vendredi 6 septembre, venez « guincher » et déguster un délicieux jambon à la broche et les célèbres et gourmandes gaufrettes mâconnaises. Ce soir-là, le Bal du P’tit vin blanc investit l’esplanade Lamartine pour sa 18e édition. Le trio d’André Michel s’occupe de la partie musicale. En partenariat avec la Ville de Mâcon et la Cave de Lugny, les premières notes virevolteront dans l’air doux d’une fin d’été. Sur l’esplanade Lamartine dès 19h 30 et jusqu’à minuit.

POURENSAVOIR+ www.macon.fr

25


PORTR AIT

Stéphanie Freyer, une autre école de la scène L’École professionnelle des arts de la scène a choisi en septembre 2018 comme port d’attache le centre omnisport de Mâcon sur les bords de Saône.

L

a dizaine d’élèves de Stéphanie Freyer apprend le « métier » d’artiste polymorphe : danse, chant, théâtre. L’ÉPAS a élu domicile au COM mais ne bénéficie ni d’un régime spécial, ni de locaux à demeure. Elle répond aux mêmes règles que toutes les autres associations. En revanche, ce choix stratégique (avec l’aide structurelle de la Ville de Mâcon) « booste » son projet, né en 2016 à la Ruche de St-Étienne-sur-Chalaronne (Ain). Forte de son expérience, la directrice, danseuse professionnelle, ex-prof du Conservatoire de Trappes pilote une école aux rares équivalences. Car elle sait, mieux que quiconque, que monter sur les planches pour y danser, chanter, jouer au théâtre, ou les trois, ne suffit plus pour un jeune artiste qui rêve d’en faire son métier. C’est là où l’école de Stéphanie Freyer se démarque de la majorité des écoles françaises : au-delà de ces trois disciplines enseignées, elle fournit à ses élèves un bagage supplémentaire en leur livrant les clefs du management de projets culturels, de la communication, de l’intermittence, de la MAO (musique assistée par ordinateur, avec la Cave à musique) et l’approche technique de la scène, le son, la lumière, les décors, etc. Avec tous ces éléments en poche, jumelés à une formation solide, elles et ils prétendront pouvoir se présenter à un éventail plus large d’auditions. « Je cherche l’autonomie dans la création. Au terme des trois ans passés dans notre école, chaque élève doit atteindre un niveau de compétences se traduisant par la création d’un seul en scène de 20 minutes, mariant chant, danse et théâtre. » Une dizaine de professeurs permanents l’entoure ainsi que des invités qui apportent des spécificités : danse africaine, cours de chant et d’écriture, etc. Vingt à 22 heures de cours par semaine, une vie de troupe de solidarité et de partage, l’ÉPAS effectue en septembre 2019 sa quatrième rentrée. « Nous ne dépasserons pas volontairement l’effectif de 20 étudiants afin de consacrer du temps à chacun ! École reconnue organisme de formation continue par l’État, il existe des aides pour les étudiants. Les nôtres sont ceux qui ne veulent pas aller à Paris. Ils viennent pour moitié de la région, de Clermont, du sud de la France, etc ». Produisant une dizaine de spectacles supplémentaires par an (Festival Les Vendanges de l’Humour, MJC Héritan…), au-delà de la formation professionnalisante, des ateliers de comédie musicale s’adressent aux amateurs enfants et ados. Stéphanie Freyer propose également une formule semi-pro à partir de 18 ans. Contact : www.epas.pro

26


AGENDA SPECTACLES BLANCHETTES Fête de quartier sur le thème médiéval : activités et concert. Samedi 21 septembre de 13 h à minuit CAVE À MUSIQUE À Poil ! Présentation de la programmation. Vendredi 20 septembre à 21 h Journées du patrimoine pour grands et petits : visites guidées, parcours parentsenfants et atelier autour du son. Dimanche 22 septembre de 14 h à 18 h Nola Radio, Cie Le quart d’heure américain. Dimanche 22 septembre à 18 h

DU 14 AU 28 SEPTEMBRE

À la découverte

DES CENTRES SOCIAUX C’est (re)party ! avec Les Michelines, Dead Pharoas, Motown Project, WDCS et Selecta Cousine Mashine. Samedi 28 septembre de 21 h à 5 h CENTRE PAUL-BERT Karaoké géant organisé par l’association Les chapeaux noirs. Samedi 28 septembre de 16 h à minuit MÉDIATHÈQUE Mon petit doigt m’a dit. Sur réservation au 03 85 39 90 26. Samedi 21 septembre à 10 h Les samedis de la Philharmonie : projection d’un concert du groupe Kneebody (jazz) et présentation de la programmation du Crescent. Samedi 21 septembre à 17 h SAUGERAIES Fête de quartier. Samedi 14 septembre de 13 h à 23 h TEMPLE Concert de la chorale Cantoria. Dimanche 29 septembre à 17 h

EXPOSITIONS ESPACE CARNOT-MONTREVEL Les dimanches de la collection. Dimanche 15 septembre de 8 h à 12 h Martin Luther King. Du lundi 16 au jeudi 26 septembre

POURENSAVOIR

+ www.macon.fr

Comme chaque année, les centres sociaux (La Chanaye, Marbé, Blanchettes et Saugeraies-Gautriats-Murgerets) ouvrent leurs portes. L’occasion pour tous de venir découvrir le programme des activités proposées tout au long de l’année par ces structures ainsi que les visites et sorties mises en place régulièrement dans toute la ville. Lors des portes ouvertes, des animations spécifiques seront organisées au sein des centres sociaux (sport, cuisine, karaoké, …) mais aussi dans différents lieux des quartiers. Les équipes seront présentes pour répondre à toute question. Du 14 au 19 septembre : Saugeraies-Gautriats-Murgerets (fête de quartier le 14 septembre) ; du 23 au 26 septembre : Marbé ; du 25 au 28 septembre : Chanaye ; du 21 au 27 septembre : Blanchettes (fête de quartier le 21 septembre). Programme détaillé sur macon.fr

ESPLANADE LAMARTINE L’art sous les platanes. Dimanche 15 septembre de 8 h à 19 h GALERIE MARY-ANN Patrick Torres, peinture à l’huile et sculpture en métal. Du mardi 3 au dimanche 15 septembre Bruno Toffano, photographe. Du mardi 17 au dimanche 29 septembre HÔTEL SENECÉ Visite de l’Hôtel Senecé et de l’exposition « Le cheval : force et élégance ». Jusqu’au samedi 28 septembre Le secret médical, par le docteur Gérard Montagnon. Mardi 24 septembre à 18 h

27

LA BUISSONNIÈRE En chemin pour l’expo des ateliers de La Buissonnière. Du mardi 3 au vendredi 27 septembre MÉDIATHÈQUE Après la guerre 14-18 à Mâcon. Du mardi 3 au samedi 28 septembre MUSÉE DES URSULINES La fouille du couvent des Minimes, regards de l’histoire de Mâcon. Jusqu’au dimanche 22 septembre Ouverture du Vieux Saint-Vincent. Jusqu’au dimanche 22 septembre Exposition-dossier : La Description de l’Égypte à Mâcon, de l’aventure éditoriale à l’écrin du savoir. Jusqu’au dimanche 6 octobre


AGENDA SALLE FRANÇOIS-MARTIN Crédeville, peinture. Du mardi 3 au samedi 14 septembre Miguel Correia et Philippe Griot, peintures et sculptures. Du mardi 17 au dimanche 29 septembre VALLON DES RIGOLETTES Le Vallon des artistes. Dimanche 1er septembre de 10 h à 18 h

CONFÉRENCES HÔTEL SENECÉ Séance mensuelle. Jean-Jacques Landrot : Les forêts tropicales entre menaces et gestion durable. Jacqueline Bernet : Faut-il être fou pour être poète ? Jeudi 5 septembre à 14 h 30 © Bruno Toffano

Jean-Louis Auduc : Les problématiques actuelles de pédagogie. Vendredi 20 septembre à 18 h

AUTRES BIOUX Découverte du quartier de Bioux et ses curiosités. Renseignements à la MJC de Bioux. Samedi 21 septembre à 10 h, 14 h et 16 h CENTRE PAUL-BERT Vide-greniers organisé par le Club Subaquatique Mâconnais. Dimanche 1er septembre de 6 h à 18 h Vide-greniers organisé par Les Amis de Gashora. Dimanche 15 septembre de 6 h à 19 h CENTRE-VILLE Grand déballage des boutiques. Dimanche 15 septembre STUDIOS DE DANSE DU CONSERVATOIRE Rencontre avec les professeurs de danse. Du lundi 2 au vendredi 6 septembre

EXPOSITION

ENTRE L’EAU et les muses Du 17 au 29 septembre la galerie Mary-Ann accueille l’exposition du photographe français, Bruno Toffano. L’eau, élément essentiel à la vie et l’invocation aux muses, prière utilisée par les plus grands artistes sont au centre de son art. Il est spécialisé dans la photographie en noir et blanc et les scènes de rue. Se décrivant comme un « Artis’tocrate » et un aventurier, il parle avec son œil avisé et généreux du monde qui l’entoure. Entrée libre. Vernissage mardi 17 septembre à 18 h. Présence de l’artiste les dimanches de 14 h à 18 h. Plus de renseignements sur : www.editionsbono.com/fr

ÉMAP Inscriptions aux ateliers et stages enfants, ados, adultes. Du lundi 2 au vendredi 20 septembre ESPLANADE LAMARTINE Les confréries gourmandes en folie ! Samedi 28 et dimanche 29 septembre JARDINS DE COCAGNE Portes ouvertes. Samedi 14 septembre de 14 h à 18 h LE SPOT 1,2,3 Mâcon : le rendez-vous des associations. Samedi 7 septembre de 14 h à 19 h et dimanche 8 septembre de 10 h à 18 h MARBÉ Initiation à l’équitation. Mercredis 18 et 25 septembre de 15 h 30 à 17 h

MÉDIATHÈQUE Atelier découverte de l’ÉMAP sur le thème de la saison 2019-2020 : « Léonard de Vinci, le rêve & le réel ». Samedi 14 septembre de 15 h à 18 h MUSÉE DES URSULINES Sur inscription au 03 85 39 90 38 Visite thématique : Tricheries et faux-semblants. Dimanche 1er septembre à 15 h Visite ludique en famille, dès 5 ans : Lamartine, globe-trotteur. Dimanche 8 septembre à 16 h Fantastic Picnic : banquet lamartinien. Samedi 14 septembre à 11 h Atelier créatif en famille : L’apprenti archéologue. Dès 5 ans. Samedi 28 septembre à 16 h

28

Atelier créatif en famille : Vous avez dit néo-gothique ? Dès 5 ans. Samedi 28 septembre à 16 h Visite guidée de l’exposition : La Description de l’Égypte à Mâcon, de l’aventure éditoriale à l’écrin du savoir. Dimanche 29 septembre à 15 h PARCOURS DÉCOUVERTE Sur inscription au 03 85 21 07 07 Lamartine et Mâcon. Samedis 7 et 21 septembre à 14 h Mâcon et le vin, une histoire à raconter. Samedis 14 et 28 septembre à 14 h SAUGERAIES Vide-greniers organisé par Le Kat’7 Mâcon. Dimanche 22 septembre de 6 h à 18 h


TRIBUNES D’EXPRESSION

N°43 / Septembre 2019 / MÂCON NOTRE VILLE

À L’APPROCHE DU SCRUTIN MUNICIPAL, LES TRIBUNES D’EXPRESSION DES GROUPES POLITIQUES SONT SUSPENDUES JUSQU’AUX ÉLECTIONS.

Le groupe des élus de la majorité, “ Mâcon passionnément ! ”

À L’APPROCHE DU SCRUTIN MUNICIPAL, LES TRIBUNES D’EXPRESSION DES GROUPES POLITIQUES SONT SUSPENDUES JUSQU’AUX ÉLECTIONS. À L’APPROCHE DU SCRUTIN MUNICIPAL, LES TRIBUNES D’EXPRESSION DES GROUPES POLITIQUES SONT SUSPENDUES JUSQU’AUX ÉLECTIONS.

Ève Comtet-Sorabella, conseillère municipale Front de Gauche pourmaconlhumaindabord@laposte.net

À L’APPROCHE DU SCRUTIN MUNICIPAL, LES TRIBUNES D’EXPRESSION DES GROUPES POLITIQUES SONT SUSPENDUES JUSQU’AUX ÉLECTIONS. J. Boucaud, C. N’Diaye, S. Guiguet, R. Martin opposition.macon@wanadoo.fr Langlassé Corinne, conseillère municipale agissons-pour-la-france@outlook.fr POURENSAVOIR+ www.macon.fr

29


PATRIMOINE Mâcon vue à travers un anneau d’amarrage (1970)

Afin de mettre à disposition du plus grand nombre ses collections photographiques, les archives municipales proposent de les découvrir en ligne. Une occasion pour les Mâconnais d’évoquer le souvenir de lieux ou d’événements marquants.

LES ARCHIVES MUNICIPALES PASSENT AU NUMÉRIQUE

P

longer dans Mâcon autrefois, c’est ce qui est proposé aux internautes depuis quelques mois grâce à la mise en ligne d’une partie des archives photographiques de la Ville. Un compte Flickr (site internet dédié au partage de photos) a été créé afin de faire découvrir ou redécouvrir la ville et son évolution lors des dernières décennies. PLUS DE 38 000 CLICHÉS Cette réalisation est possible grâce à un lourd travail de numérisation du fonds photographique qui a été entrepris ces dernières années. Le fonds comporte notamment les images de Georges Thomas, photographe de la Ville de 1970 à 1999. Une base gigantesque de 38 500 clichés rien que pour ses productions en noir et blanc ! Chaque mois, un dossier

30

d’une trentaine de photos sur un sujet déterminé est publié sur Flickr (la place aux Herbes, le pont Saint-Laurent, le quartier Saint-Clément, …). Ces images sont valorisées à travers les réseaux sociaux. « Nous faisons une sélection de quatre photos pour chaque dossier. Nous publions une image par semaine sur Facebook avec le hashtag #jeudiarchives », explique André De Sousa, community manager de la Ville. En parallèle le compte Twitter est également alimenté. ÉCHANGES ENTRE GÉNÉRATIONS Depuis la mise en place de ces archives en ligne, les commentaires des Mâconnais affluent sur les réseaux sociaux : une belle occasion de replonger dans le passé et d’échanger entre les générations. Ainsi, plus de 25 000 personnes ont vu la publication sur le Grand bazar


Quand Mâcon met de l’eau dans son vin. La façade du Grand Bazar mâconnais donnant Les édifices de la ville n’échappent pas aux crues sur la place aux Herbes (1975)

Toutes photos © Georges Thomas

Le quartier de Saint-Clément en 1975

Des travaux de consolidation du pont Saint-Laurent en 1983

Des manuscrits consultables en ligne Grâce à la numérisation, la médiathèque de Mâcon propose de feuilleter, sur son site internet, tous les manuscrits médiévaux qu’elle conserve. Ainsi, chacun peut consulter intégralement ce patrimoine local très ancien, précieux et fragile qui devient accessible à tous. Les internautes peuvent notamment découvrir le manuscrit le plus remarquable de la collection La Cité de Dieu de Saint-Augustin qui date de 1480 (lire aussi p.25) ou encore La Légende dorée de Saint-Jacques de Voragine.

POURENSAVOIR+ www.macon.fr

PATRIMOINE

N°43 / Septembre 2019 / MÂCON NOTRE VILLE

mâconnais et plus de 400 commentaires ont été écrits sur ce sujet ! « On touche tous les publics : ceux qui ont connu cette époque racontent leurs souvenirs, les plus jeunes découvrent des choses dont ils ont entendu parler ou s’étonnent de voir comment était la ville avant », souligne Franck Métrot, responsable des archives municipales. Pour ce mois de septembre, le dossier sera consacré à la piscine municipale de 1970 à 1986, une nouvelle occasion de replonger dans ses vieux souvenirs. UN SITE INTERNET DÉDIÉ Prochainement, les archives municipales vont également bénéficier d’un site internet dédié où tous les documents seront accessibles au grand public. Des recherches par thématique seront proposées. L’ouverture au public du service des archives restera bien évidemment toujours en place, du mardi au vendredi de 13 h 30 à 17 h 30. Découvrez les photos sur : www.flickr.com/photos/archivesmacon/albums

31


Profile for Laurence LACOUR

Mâcon notre ville septembre 2019  

Magazine municipal de la Ville de Mâcon

Mâcon notre ville septembre 2019  

Magazine municipal de la Ville de Mâcon

Profile for macon
Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded