Issuu on Google+

MA VILLE

Le prInteMps De La jeunesse /proteger/ reussIte eDuCatIVe : La preuVe par L'exeMpLe

119

/LIeu De VILLe/ La saテ馬e Dans tous ses etats

nツー 04 Mai 2010


/courrier des lecteurs/ propreté urbaine jean-jacques : “ Bonjour, j’habite quai Jean Jaurès, et je rejoins à pied l’esplanade Lamartine. Le trottoir est, matin comme après-midi, envahi par les déjections de nos chers compagnons à quatre pattes. Que les propriétaires font donc preuve d’incivilité et d’irrespect envers les autres ! Je souhaite que la Ville mette en œuvre un plan drastique pour conjurer ce problème absolument désagréable. ”

effarouchement Courrier collectif : “ Depuis plusieurs jours, la

place Carnot est envahie de corbeaux faisant leurs nids. Les voitures sont couvertes de fientes et certains piétons ont droit également à ce « cadeau ». Nous demandons à la municipalité de faire le nécessaire rapidement pour les déloger. ”

Le souci des déjections canines préoccupe toutes les municipalités françaises, et il n’y a pas de solution totalement efficace ni définitive. Cependant, des mesures préventives existent à Mâcon : 11 « canisettes » sont réparties dans différents quartiers de la Ville, 45 distributeurs mettent 120 000 sacs à la disposition des maîtres pour qu’ils puissent ramasser les méfaits de leur toutou. Mais comme cela ne suffit pas, et malgré les avertissements parus dans notre bulletin municipal, il a fallu passer aux sanctions. Ainsi, en réponse aux nombreuses plaintes des Mâconnais identiques à celles de JeanJacques, la police municipale surveille, avertit et sanctionne. Depuis quelques semaines, les contrevenants sont désormais verbalisés par timbre amende de 35 euros. Bien entendu, l’objectif n’est pas de punir, mais de sensibiliser les maîtres au respect des espaces publics, dans l’intérêt général. Pour plus de détails voir notre article en pages 20-21.

Les corbeaux Freux et les corneilles noires qui envahissent nos places sont classés depuis 1988 parmi les animaux nuisibles. Cependant, une réglementation nationale interdit toute intervention : on ne peut détruire ni les nids ni les œufs, sauf par tir et sur autorisation préfectorale, ce qui est inenvisageable en ville ! Un élagage radical des arbres peut être efficace pour empêcher l’installation des nids, ce qui est progressivement fait sur les places mâconnaises.

saint Clément andré : “ On parle beaucoup de Saint-Clément, mais le nettoyage et la mise en valeur du passage sous voies ferrées, semblent être passés aux oubliettes. Si, comme je le pense, la collaboration avec la SNCF ne doit pas être facile, au moins peut-on passer les parois marquées par une crasse plus que demi séculaire, au nettoyage sous pression. ” Le pont auquel vous faites référence est en effet un ouvrage qui appartient à la SNCF, et son autorisation est indispensable, même pour un nettoyage. Il est nécessaire de préciser que les premiers travaux qui doivent être réalisés avant toute autre intervention, concernent l’étanchéité des sept voies ferrées, ce qui représente un programme techniquement et financièrement lourd pour la SNCF. 2

Ma VILLe MÂCon - MaI 2010

Vous avez une question à nous poser ?

par courrier Hôtel de Ville - Quai Lamartine 71018 Mâcon Cedex

par Internet communication@ville-macon.fr


/sommaire/mai 2010

MA VILLE

n°04... /éDIto/p. 4 “ La jeunesse mâconnaise est une force pour notre ville. ”

/teMps forts/p. 5 Un mois d’actu en images

/au jour Le jour/p. 14 > proteger

Réussite éducative : la preuve par l'exemple Santé : objectif prévention Un service gratuit contre les moustiques

> anIMer

/granD forMat/p. 8 Le printemps de la jeunesse

La carte J'M simplifie la vie Rejoignez “ l'Agora ”

eune âconnais (6 > 25 an ans s)

N° 04 Mai 2010

LE PRINTEMPS DE LA JEUNESSE /PROTEGER/ REUSSITE EDUCATIVE : LA PREUVE PAR L�EXEMPLE

/LIEU DE VILLE/ LA SAÔNE DANS TOUS SES ETATS

/trIbune/p. 22 Expression des groupes politiques

/en VILLe Le guIDe/p. 23

Nuit des musées le 15 mai Théâtre de la Jeunesse Entretien avec Maryvonne Icarre Les Régates au sommet de la vague

/LIeu De VILLe/p. 30

La Sâone dans tous ses états

Ville de Mâcon - 03 85 39 18 44

MA VILLE

> DéVeLopper

Editor joue la carte locale Le 8 mai, fêtez le Printemps des boutiques du centre-ville

> eMbeLLIr

La propreté urbaine c'est l'affaire de tous Début des travaux de la salle événementielle

Hôtel de Ville - Quai Lamartine 71018 Mâcon Cedex Tél. : 03 85 39 71 00

Retrouvez toute l’actualité de votre ville sur : Directrice de publication : Christine robIn Rédaction : David besson, aude-Claire CouILLet, Marie-noëlle santsCHI. Crédit images : Ville de Mâcon - patrick georget / amédée de almeida / p. tournier, Musées de Mâcon / saïd ouama / jérémy bouillard / Dr. Conception : service Communication Ville de Mâcon Impression : Mâcon Imprimerie Impression certifiée « Imprim’ Vert » sur papier éco-labellisé avec encres végétales.

Ma VILLe MÂCon - MaI 2010

3


/édito/nous contacter communication@ville-macon.fr

L

es Jeunes représentent près d’un tiers des Mâconnais : ils méritent bien la première page de notre magazine municipal, et qu’on leur consacre un “ Grand Format ”. Mâconnais à part entière, ils inspirent certains projets d’équipements. D’autres prennent euxmêmes les rênes de programmes collectifs, au service de la ville toute entière. De grands équipements tels que le cinéma Multiplexe ou la salle événementielle sont bien entendu destinés à tous les publics. Mais les moins de 25 ans, importants prescripteurs et consommateurs de loisirs, sont encore plus impatients de voir ces lieux de spectacles ouvrir leurs portes à Mâcon. Dans leur réflexion et leur travail, les services municipaux tels que l’Education, les Sports, la Culture, la Proximité intègrent en permanence les attentes des jeunes, tout en veillant à ce que la dimension éducative et le sens des responsabilités soient au cœur des projets. A leur intention, l’équipe municipale vient de lancer la carte J’M (cf. page 16). Avec cette carte, les 6-25 ans ont accès à toutes les activités jeunes organisées par la Ville, bénéficient de tarifs réduits pour les sorties et les loisirs. Elle était attendue depuis longtemps ; c’est fait.

“ La jeunesse mâconnaise est une force pour notre ville. ” Enfin saluons les initiatives individuelles et collectives qui participent de la vie mâconnaise. A l’échelle d’un quartier, ils s’impliquent dans les animations, organisent des tournois et des sorties pour éviter le désœuvrement de certains pendant les vacances. Nos artistes amateurs révèlent leur talent à l’occasion des fêtes de quartier, de la fête de la musique ou de l’Eté frappé : les jeunes Mâconnais ont toujours leur place dans ces grands rendez-vous musicaux qui glanent plusieurs milliers de spectateurs chaque année. Et puis il y a ceux qui ont su transformer une idée en événement : c’est le cas des lycéens avec leur concert au profit des Restos du Cœur, ou d’Asoskate qui participe à l'organisation du troisième festival des cultures urbaines. La jeunesse mâconnaise est une force pour notre ville. A l'égard des jeunes, notre objectif est unique : leur permettre d’accéder à l’autonomie, pour qu’ils trouvent toute leur place dans le monde des adultes. Jean-Patrick Courtois Sénateur-Maire

4

MA VILLE MÂCON - Mai 2010

/Temps forts/

Un


s/

un mois d’actu en images

> soupes en fÊte Un millier de personnes a dégusté les recettes proposées par les 24 associations participant à la Faites de la Soupe le 26 mars à La Chanaye. La Louche d’Or a été attribuée aux Jardins de Cocagne, alors que le centre social des 1000 Fenêtres (photo) a reçu la Cuillère de bois attribuée par le public.

en bLeu, bLanC, rouge

Les Mâconnais ont répondu “ présent ” pour le tournage du clip de soutien à l’équipe de France de football sur l’Esplanade Lamartine. L’association “ Tous unis pour sport un sain ”, d’Elise Thivolle, a réussi son pari de tourner à Mâcon cette vidéo qui sera diffusée dans les stades et sur les ondes avant les matches de la Coupe du Monde. Tous derrière les Bleus !

> CarnaVILLe Foule nombreuse et bigarrée, chars confectionnés avec amour par les enfants : point de doute, Carnaville était de retour dans les rues le 31 mars dernier.

> foot aDapte Douze équipes ont participé au tournoi de football adapté pour déficients intellectuels organisé par l’ESAT d’Hurigny, les 10 et 11 avril au Parc Nord. Plaisir de jouer, joie de la gagne, espoirs déçus : les mêmes scènes que sur n’importe quel autre terrain ont été vues.

> stop CIrCuIt DIt enCore Racheté par le groupe Mafélec il y a peu, Stop Circuit a fêté son spectaculaire redressement en compagnie du Sénateur-Maire, Jean-Patrick Courtois, et de son adjointe à l’économie, Virginie de Battista. Une commande chinoise de 300 000 euros, trois recrutements à Mâcon : Stop Circuit va de l’avant. Ma VILLe MÂCon - MaI 2010

5


/temps forts/

un mois d’actu en images

jeunes et taLentueux MÂConnaIs j La 8e édition des JTM a permis de récompens quarantaine de lauréats qui se sont distingués résultats ou leur engagement en matière artist sportive, citoyenne et, pour la première fois, éc

> La forCe aVeC eux Les fans de cinéma et de séries télé ont multiplié les déguisements lors du 6e Salon Collexion organisé par l’association mâconnaise “ Les gardiens de l’Anneau. ” 6

Ma VILLe MÂCon - MaI 2010

er u par iqu ono


> saLon Des jobs D’ete L’espace Carnot a été transformé en gigantesque stand de recrutement à l’occasion du Salon des Jobs d’Eté. Comme à l’habitude, cette 7e édition a séduit les jeunes, nombreux à s’y presser.

> saLon Des VIns

aIs

ens gués rtist s, éc

er une par leur ique, scolaire, onomique.

11 048 échantillons venus de toute la France ont été dégustés pendant le 56e Salon des vins de Mâcon, le 17 avril. Le tout s’est déroulé sous l’œil averti du Ministre de l’Agriculture, Bruno Le Maire, ravi de participer au “ premier salon de France ”, selon ses propres termes. Quant au public, il a eu trois jours plein pour déguster les produits de la centaine d’exposants présents au Parc Expo.

> soLDats De Carton 1 600 figurines de carton, représentant les armées engagées pendant la Première Guerre Mondiale, confectionnées dans les années 20 par un ancien poilu, André Béneteau : c’est la collection inattendue qu’héberge désormais le Mémorial Citoyen de M. Bernardet, ici en compagnie de MM. Courtois, Reynaud et Racca, venus admirer cette spectaculaire armée en carton. Ma VILLe MÂCon - MaI 2010

7


/granD forMat/

•Lecontexte: les cultures urbaines sont le quotidien de la jeunesse qui trouve un terrain

d’expression dans les structures d’animation de la Ville. •Lesenjeux:développer des pratiques et des usages dans l'espace public qui sont un véritable mode de vie pour une large part de la jeunesse. Favoriser leur découverte et le vivre-ensemble. •Cequ’ilfautretenir: du 20 au 23 mai, les Mâconnais pourront découvrir un festival unique en France pour participer à l'émergence de nouvelles expressions.

Le printemps de la jeunesse 8

Ma VILLe MÂCon - MaI 2010


ZooM sur... Les ateLIers Danse HIp-Hop Depuis 2005, les 11-17 ans pratiquent la danse hip-hop dans les équipements de quartier sous la conduite d’éducateurs de la Ville qui s’attachent à transmettre des repères aux jeunes. Plusieurs artistes professionnels ont pu intervenir pendant ces stages.

L

es cultures urbaines ? Derrière ce vocable se cache un foisonnement de pratiques nées, dans les années 80, de la mouvance hip-hop. Musiques, danses (breakdance, modern-jazz), graffiti ou sports de rue (roller, skate…) en sont issues. Ces disciplines recouvrent un large panel d’activités et sont devenues au fil des années un véritable mode de vie – sportif, musical, culturel - pour une large part de la jeunesse mâconnaise. “ Tous les jeunes pratiquent un peu, c’est une véritable culture, très vaste ”, confirme Maxime Gabriel dit Maxxo. Ce musicien mâconnais déjà auteur d’un album reggae connaît bien ces mouvances : à chaque période de vacances scolaires, il organise des ateliers de musique assistée par ordinateur (MAO) pour le compte de la Ville. “ Ces cultures méritent d’être reconnues, poursuit-il. La richesse et la qualité existent à Mâcon, il faut juste aller chercher les jeunes, les motiver. ”

aCCoMpagner Le DeVeLoppeMent Des pratIques C’est le pari relevé depuis plusieurs années par de nombreux intervenants au sein d’ateliers dédiés à ces pratiques, comme ceux de danse hip-hop. Depuis

31%

C'est la proportion de moins de 25 ans dans la population mâconnaise.

2005, de nombreux stages ont été organisés dans les maisons de quartiers, via des animateurs du service enfancejeunesse. Si le contenu est basé sur la pratique des différents styles de danse (hip-hop, modern jazz) du mouvement hip-hop, l’objectif est plus large. Apprendre à travailler avec les autres, se construire autour d’une passion sont des objectifs dont les bénéfices seront ressentis à plus long terme. “ La danse est un outil pédagogique, ” résume Dasso Zaourou, qui encadre ces adolescents de 11 à 17 ans. Même esprit pour les stages de graff de Sylvain Chaix.

››

rencontre pascal Le brun-Cordier,

professeur à la sorbonne, directeur du Master projets Culturels dans l'espace public “ L'espace public est un “ terrain de jeu ” très inspirant pour de nombreux artistes, issus du spectacle vivant ou des arts visuels notamment, et pour tous ceux qui l'explorent, à leur manière : sports urbains, cultures urbaines... Il permet de toucher un très large public, et offre une grande diversité de situations. Depuis une trentaine d'années, ces projets se sont multipliés, et je pense que cette tendance va se poursuivre. Une collectivité s'enrichit toujours lorsque les citoyens qui y vivent sont actifs et inventifs. Les cultures urbaines témoignent souvent d'une créativité stimulante. Dans les années 1980 et 1990, beaucoup de collectivités n'ont vu dans ces cultures urbaines qu'un moyen d'avoir la paix dans les quartiers. Depuis une dizaine d'années, elles en saisissent mieux les enjeux artistiques et culturels. ”

Ma VILLe MÂCon - MaI 2010

9


/GraNd format/ le printemps de la jeunesse ›› “ Le graffiti sert à montrer qu’il faut travailler pour y arriver, que le talent ne fait pas tout, explique ce graffeur renommé internationalement. L’avantage à Mâcon, c’est que le projet est construit dans le temps et favorise les échanges entre quartiers, ce qui n’est pas le cas partout. ” un espaCe pubLIC partage par tous D’autres initiatives participent au fourmillement permanent de ces cultures. On citera, par exemple, l’association Majesty Dance. Deux fois par semaine, la fondatrice Christine Ringuin, donne des cours de danse hiphop à la maison de quartier des Gautriats-Saugeraies. “ Moi, je fais ça parce que je danse depuis toute petite, j’ai longtemps suivi les cours de la MJC de l’Héritan. J’espère aussi éviter que les jeunes restent dans les rues, et il y a une vraie demande de ce type d’activités. ”

Décrypté pour vous

board : planche, partie du skate en bois. Bowl : module conçu pour le skate, en forme de bol. graff : peinture murale réalisée par un graffeur à

l'aide d'une bombe de peinture.

Hip-hop : style musical et culturel né dans les années quatre-vingt, caractérisé par le graff, la danse et le rap.

street art : ce mouvement artistique regroupe les

artistes de rue qui utilisent l'affiche, le sticker, le pochoir, la peinture, la mosaïque, les installations ou encore l'animation dans l'espace urbain.

››

précurseurs : quand l’art fait le mur

D

epuis 2001, les ateliers graff rendent les murs de nos quartiers plus colorés. Sous la houlette de Sylvain Chaix, graffeur reconnu, une dizaine de jeunes, repérés dans les quartiers par des intervenants culturels, participent à chacun de ses ateliers. Au programme : législation, travail sur le graphisme, historique du mouvement et réalisation de travaux pratiques. Les murs de l’école Marcel-Pagnol des Blanchettes, des centres sociaux de Marbé ou de La Chanaye en gardent aujourd’hui encore les traces colorées. PlusderéalisationsdugraffeurS.ChaixaliasHetaonesurlesite:www.heta-graffiti.com-mail:heta@heta-graffiti.com

6 10

MM Ma aaVILLe aa VILL VILL eeMÂCon MÂC MÂC on on- -aV aVrIL a aM M Va r aIL aIL I 2010 2010


InterVIeW

“ Christian LorenZo,

Membre fondateur “ d’asoskate ”

Il faut que ce festival perdure ...

“ Asoskate a été fondée en 2007 par quelques skateurs acharnés dont je faisais partie. Nous comptons une quarantaine d’adhérents en moyenne, ce qui est plutôt bien dans un milieu difficile à fédérer. Nous voulons montrer ce que nous faisons, que nous bougeons. Donc, nous nous investissons dans l’organisation de la partie skate d’X-pressions Urbaines, comme nous l’avions fait les deux années précédentes lors de “ Hip Hop n’ Gliss ” et de “ Rock n’ Gliss ””. Ces festivals étaient deux paris et nous n’avions pas le droit à l’erreur. Aujourd’hui, je suis vraiment content que l’évènement prenne de l’ampleur et que d’autres disciplines de rue soient invitées. Maintenant, il faut que le festival perdure. Au quotidien, on sent que le regard des gens a changé ces dernières années. La municipalité nous a installé des bancs de skate sur l’Esplanade Lamartine et l’association vient également d’être honorée par les “ Jeunes et Talentueux Mâconnais ” dans la catégorie “ citoyenneté ””. Tout cela montre bien que le skate n’est plus une mode, mais une culture installée. ”

Ma VILLe MÂCon - MaI 2010

11


/GraNd format/ le printemps de la jeunesse ›› Quant aux adeptes du skateboard, qui réinventent l’espace public grâce à leurs figures acrobatiques, ils disposent depuis longtemps d’un skateparc et peuvent également utiliser des bancs “ spécial glisse ” sur l’Esplanade Lamartine. Une cohabitation harmonieuse est ainsi possible dans l’espace public avec les passants. un festIVaL unIque en franCe L’attente est donc grande, mais comment fédérer ces pratiques souvent cloisonnées ? La réponse a été trouvée voilà deux ans avec la création de “ Hip hop n’ gliss ” puis de “ Rock n’ gliss ” en 2009, deux festivals centrés sur le skateboard dont le succès sert aujourd’hui de tremplin au festival “ X-Pressions Urbaines ”, du 20 au 23 mai. Comportant toujours un côté “ skate ” impressionnant, avec une piste de 15 m par 25 posée sur la scène aquatique, le festival s’annonce déjà comme une initiative unique à l’échelon national. Son ambition est de rassembler sur quatre jours, l’ensemble des cultures urbaines, comme celles du hip-hop (avec Figure2style ou Moving Colorz), de la

" figure2style ", tête d’affiche mondiale

I

ls sont nés du côté de Dijon en 1996, depuis ils ont distillé leur breakdance sur tous les continents, au point de devenir une référence mondiale en la matière. “ Ils ” ce sont les quinze membres de Figure2style, ce collectif qui participera au Kabaret Urbain du samedi 22 mai. “ L’endroit, l’idée de danser dans une piste de skateboard nous ont séduits. Nous allons présenter un show spectaculaire adapté à la piste ”, note un membre du collectif. Ils côtoieront ce soir-là d’autres pointures comme Brian Haab, citoyen helvétique qui peint en dansant. Une soirée haute en couleurs qui devrait attirer le public. glisse (skate, BMX) ainsi que les dernières nées qui font de la rue leur terrain d’expression. Voltigeurs, échassiers des temps modernes, graphistes, photographes, danseurs investiront les rues de Mâcon et l’Esplanade Lamartine. La soirée du vendredi 21 présentera d’ailleurs un " Kabaret urbain ” qui réunira ces disciplines sur la piste de skate (skate, danse contemporaine et hiphop, rappeurs sont au programme). X-Pressions Urbaines porte également en lui une volonté de médiation et de découverte. Ainsi la journée du samedi sera consacrée à des initiations ouvertes à tous menées par les artistes participant au festival. Et comme l’esprit de la rue souffle sur X-Pressions Urbaines, l’ensemble des spectacles et animations est gratuit. n

12

Ma VILLe MÂCon - MaI 2010


x-pressIons urbaInes, en 3 teMps forts

Les quatre jours du festival des disciplines urbaines dans l’espace public regorgeront d’activités. trois rois temps forts à ne pas manquer. 1 • soIrée D’ouVerture Venez vivre la ville de façon aérienne, le 20 mai, à partir de 21h. L’Esplanade Lamartine accueille un concert acoustique de l’artiste mâconnais Maxxo, mais aussi un spectacle de tissu et d'acrobaties aériennes dans la structure de trapèze volant.

2 • Kabaret urbaIn : une preMIère en franCe Le vendredi 21 mai mai, la Scène sur l’eau se transforme en Kabaret urbain. Les prestations des chanteurs de rap, des danseurs de hip-hop ou de danse contemporaine, les shows skate, BMX et les monocycles trials vont enflammer la rampe de skate. A ne pas rater : Moving Colorz et sa danse-peinture en lumière noire.

3 • InItIeZ-Vous aux CuLtures urbaInes Le samedi 22 mai mai, dès 10h, les artistes vous accueillent pour des initiations aux cultures urbaines. Esplanade Lamartine, Place St Pierre, Place Genevès venez découvrir trapèzes volants, échasses urbaines, monocycles et arts du cirque. Ne manquez pas la grande parade “ Tout ce qui roule ” dans les rues de Mâcon. Skates, fauteuils et poussettes sont attendus à 13 h 45 sur l'Esplanade pour un départ en fanfare.

festival x-pressions urbaines, le programme complet sur Ma VILLe MÂCon - MaI 2010

13


/AU JOUR LE JOUR/

Protéger/Animer/Développer/Embellir

> L'éducation, la santé sont au coeur des préoccupations des Mâconnais. Le point sur des initiatives locales innovantes.

Réussite éducative : la preuve par l’exemple

L

e Projet de Réussite Educative (PRE), créé en 2006 par la Ville et mise en oeuvre par Catherine Carle-Viguier, permet d’aider un élève à surmonter ses difficultés, qu’elles soient scolaires, sociales, familiales… dans un cadre individuel et personnalisé. Depuis octobre 2009, le PRE a poursuivi sa dynamique grâce à un partenariat avec le collège Saint Exupéry où quinze élèves de troisième ont bénéficié d'un suivi individuel avec l'aide d'animateurs ou d'assistants d’éducation rémunéré par la Ville. L’objectif : ramener dans le système éducatif et redonner une image de soi positive à ces jeunes considérés comme "décrocheurs" sur le plan des 14

MA VILLE MÂCON - mai 2010

apprentissages comme de la discipline. Un contrat individuel portant sur l’assiduité et le comportement est d’ailleurs signé avec l’élève. Moyennant un emploi du temps allégé, cinq heures par semaine sont consacrées au suivi personnalisé, pendant lequel l’élève suit une remise à niveau adaptée à ses difficultés. Parfois il est nécessaire de reprendre des bases de grammaire ou d’orthographe de primaire. L’autre volet consiste à bâtir une perspective d’orientation choisie par les élèves, grâce à des stages réalisés en entreprise. Au terme de cette première année, le bilan est largement positif. “ L’absentéisme a baissé significativement, relève Véronique

Missonnier, conseiller principal d’éducation. Les problèmes de comportement sont moins fréquents. Il m’est arrivé de donner des 20 en note de vie scolaire, ce qui n'était jamais arrivé à ces élèves ”. Treize jeunes sont porteurs d’un projet d’orientation choisi et cohérent, notamment dans l’apprentissage. Ils ont d’ailleurs récemment participé à la visite du centre de formation des apprentis de Mercurey, où ils sont susceptibles de poursuivre leur scolarité. “ Cette année, je sens que l’on m’aide vraiment, ça donne envie de faire des efforts ”, confie Cemil, l’un des élèves ; “ j’ai compris que c’était difficile de trouver un patron ”, poursuit Emre. “ Ce dispositif expérimental sera pérennisé ”, annonce pour sa part Catherine Carle-Viguier, adjointe chargée de la vie scolaire, qui se projette plus avant : “ pourquoi ne pas envisager une extension à d’autres établissements intéressés ? ” n Catherine Carle-Viguier adjointe au maire, chargée de la vie scolaire


un serVICe gratuIt Contre Les MoustIques

D

u 2 mai au 30 septembre, les services de la Ville (tél. 03 85 39 71 76) assurent une prestation gratuite de démoustication chez les particuliers qui le souhaitent. le produit utilisé est entièrement naturel. il détruit exclusivement les larves de moustiques. tous les contenants d’eau stagnante sont traités (tonneaux d’arrosage, bassins…). chacun est appelé à limiter la création de réserves d’eaux stagnantes ou à les couvrir.

santé : objectif prévention répertoire santé très pratique est en cours de création. La Ville traduit également cette volonté en organisant des conférences sur les problèmes de santé les plus répandus, comme une soirée de sensibilisation au surpoids et à l’obésité (le 18 mai à la Médiathèque). Le Centre communal d’action sociale propose de son côté un programme “ prévention santé séniors ”, en collaboration avec la Mutualité Française Bourgogne, axé sur l’alimentation, le bon usage du médicament, les facultés cérébrales ou encore comment diminuer les risques de chute. La Ville appuie également des initiatives d’associations, en mettant des équipements à disposition. Le 29 mai prochain, une soirée sur le soutien aux aidants qui accompagnent les malades d’Alzheimer a lieu au centre d’enseignement supérieur (salle Guillemin).

B

esoin d’information, besoin de proximité avec les personnes isolées qui manquent de repères, ont été les deux requêtes les plus fréquemment recensées lors d'une étude menée en 2009 pour connaître les nécessités des Mâconnais en matière de santé. Pour répondre à ces demandes, les “ Ateliers santé ville ” ont été créés qui réunissent la Ville et ses partenaires (CAF, CPAM, Mutualité sociale, DDASS, Comité d’éducation à la santé…). Les Ateliers innovent, notamment en termes d’information : un

Pour que les opérations de prévention aient plus d'impact, la Ville favorise également le regroupement des bonnes volontés. Ainsi, à l’image du collectif Sida qui œuvre depuis plusieurs années, un collectif addiction vient de voir le jour sous l’impulsion de Jacques Tourny, Adjoint au Maire en charge de la santé publique. Il regroupe tous les partenaires impliqués dans la lutte contre l’alcoolisme, le tabac ou les toxicomanies en vue de fédérer leurs actions. La création d’un collectif parentalité est en réflexion sur le même modèle.

Il fait l'actu Michel gonon,

Membre du Lions Club, qui lance une campagne contre les accidents domestiques “ Les deux Lions Club que compte Mâcon se sont associés pour éditer une plaquette intitulée “ Face aux accidents de la vie, restez vigilant ”, qui va être tirée à 20 000 exemplaires afin que chaque foyer puisse en être doté. Pourquoi ? Les accidents domestiques font 20 000 morts en France chaque année, c’est plus que les accidents de la route, et ce, alors que 80% de ces décès pourraient être évités à condition de respecter des consignes de sécurité simples et en connaissant les gestes de premiers secours. Barbecue, produits ménagers, piscine, prises électriques : autant de dangers potentiels. Tout ceci est rappelé dans la plaquette que nous éditons. Cette campagne répond parfaitement à l’éthique du Lions club qui est d’être un partenaire de la vie la cité sur des actions de solidarité ponctuelles mais aussi sur des grandes causes. La Ville de Mâcon, la CAF 71, les assureurs, nous ont soutenus parmi d’autres partenaires. L’opération Sauve bouchons en liège lancée en 2009 a également permis de financer une partie de la campagne. ”

Ma VILLe MÂCon - MaI 2010

15


/au Jour le Jour/

animer/développer/embellir/protéger > Vivre bien à mâcon, c'est pouvoir pratiquer une activité, quel que soit votre âge, quels que soient vos goûts.

La Carte

simplifie la Vie U

ne carte qui donnerait accès à toutes les activités jeunes organisées par la Ville ? Mais aussi à des tarifs réduits pour les sorties socio-éducatives ? Ainsi qu’à des réductions dans certaines structures de loisirs (cinémas, piscine, Cave à Musique…) ? Ce coup de maître, c’est celui que réussit la nouvelle “ Carte J’M ”, prochainement lancée par la Ville. La carte “ Jeune Mâconnais ”, dans son nom complet, sera disponible au Kiosque* à partir du 17 mai pour les 6-25 ans qui habitent Mâcon, pour la somme de 12 euros par an. Grâce à cet investissement modique, ils auront accès à l’ensemble des activités à disposition dans les points de proximité enfance-jeunesse : que ce soient les Points Enfants Loisirs pour les 6-10 ans, les Accueils de loisirs (pour les 11-14 ans) et les Accueils jeunes (15-17 ans). La carte J’M permettra également d’accéder au dispositif Cap Sport et Loisirs (10-16 ans) et d’obtenir des tarifs réduits sur l’ensemble des sorties proposées : 5 euros la demijournée, 7 euros la journée. Quant à la gratuité de l’inscription à la Médiathèque, elle est

eune is âconna )

eune âcon

ans (6 > 25 an

de

85 39 18 Mâcon - 03

44

eu

(6 > 25

ne

an

eune nennais âco eu

nais â)con ans) s

nais

Ville de Mâ

6 > 25

con - 03 85

39 18 44

nnais

ns)

16

Ma VILLe MÂCon - MaI 2010

étendue aux 18-25 ans. Autre avantage : plus besoin de remplir un dossier d’inscription pour chaque service ou activité : la Carte J’M est un sésame de reconnaissance. A la délivrance de la Carte J’M, son heureux détenteur se verra également remettre un chéquier de réductions, d’une valeur totale de 14 euros, qu’il pourra utiliser dans différents équipements culturels, privés ou publics, de Mâcon : cinémas, piscine, Cave à Musique… La Carte J’M c’est aussi un véritable esprit “ club ” : une mailing list préviendra de toutes les activités organisées par les services de la Ville ; et certains pourraient assister à des rencontres ou des dédicaces avec les artistes invités à se produire à Mâcon. n * Kiosque : 3, bis rue gambetta, tél : 03 85 39 18 44.

caroline théveniaud, élue en charge de la carte J'm :

“1euroc’estleprixque coûte, symboliquement, la carte j’M par mois. ”


rejoignez “ l’agora ”

A

gora : lieu de rassemblement, d’échanges dans l’Antiquité ; cycle de conférences organisées par la Ville dans la salle de conférence de la Médiathèque à partir du mois de mai. Replacer cette initiative de la Ville dans la tradition grecque n’est pas anodin : c’est bien le même esprit de rencontres et d’échanges qui préside à la création de ces cycles de conférences programmés un mardi sur deux, à 19h. Les Mâconnais trouveront là matière à débattre sur des sujets exigeants, éclectiques, mais toujours accessibles à tous, en compagnie d’intervenants reconnus. Le programme de la saison 2010-2011 sera disponible début septembre. Et, comme la réflexion doit éclairer le monde, ce sont des sujets forts de l’actualité qui seront traités. A l’occasion du Festival de

Cannes (photo), les 4 et 25 mai seront consacrés respectivement aux coulisses de Cannes et à l’usage de la musique classique dans les bandes-sons. Gaël Labanti, directeur artistique du festival du Premier film d’Annonay et Fabrice Calzettoni, responsable pédagogique de l’Institut Lumière de Lyon animeront ces soirées. Le 4 mai, la Palme d’Or 2003, “ Elephant ” de Gus Van Sant, sera projetée. En juin, l’actualité sportive (notamment la Coupe du Monde de football) donnera lieu à un cycle autour de la place du sport dans la société. Médiathèque, 23 rue de la république. tarif : 2 euros/conférence. service culture, tél : 03 85 39 71 47.

brèves

fêtez l’europe du 3 au 7 mai

A l’occasion de la Fête de l’Europe (le 9 mai), Mâcon organise une semaine de manifestations sur ce thème. Du 3 au 7 mai, la cuisine centrale mitonnera des menus inspirées de pays européens qui seront servis dans les cantines scolaires et chez les personnes âgées livrées à domicile. La Médiathèque proposera une sélection de best-sellers européens et projettera le 5 mai le film “ The Reader ”, pour les jeunes inscrits aux activités Jeunesse l’après-midi, et à 20 h pour le Grand Public : la séance est gratuite pour tous ! Enfin, une dictée sur le thème de l’Europe, avec des prix à gagner, sera organisée dans les ateliers de soutien scolaire aux collégiens.

fête foraine du 13 au 24 mai Pour le bonheur de tous, la fête foraine de Mâcon est de retour au Pâquier Saint Antoine (au Parc nord). Compte tenu des jours fériés, elle aura lieu du jeudi 13 mai (Ascension) au lundi 24 mai (Pentecôte). De quoi profiter quelques jours supplémentaires des manèges et autres animations.

ensemble après-midi dansant à flacé le 20 mai Le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) propose de nombreuses animations en faveur des retraités. Dans ce cadre, il organise des après-midi dansants de façon régulière, comme ici aux Saugeraies (photo), ou encore à la salle familiale de Flacé, le jeudi 20 mai à partir de 15h. L'après-midi sera animé par Freddy Pretet. Les Comités inter quartier y proposeront une buvette. L’entrée sera de 3€ par personne. renseignements au CCas, 6 place Carnot, service retraités personnes âgées. tél : 03 85 39 71 25

Ma VILLe MÂCon - MaI 2010

17


/au Jour le Jour/

développer/embellir/protéger/animer

> en centre-ville comme dans les zones d'activités ou dans les anciens locaux du patrimoine industriel, les initiatives se multiplient dans le monde économique.

eDItor Joue la carte locale

L

eader européen de la carte postale, dont l’usine de fabrication est installée à Saint-Martin Belle-Roche, le groupe Editor a récemment investi près de 12 000 m2 de stockage et d’expédition sur la plate-forme Prologis de Sennecé-lèsMâcon. C’est tout d’abord un symbole : en 1984, Editor a racheté l’entreprise Combier, fondée à Mâcon en 1922.Ce retour en terres mâconnaises accompagne également le développement de l’entreprise, comme l’explique Eric Tafoureau, le directeur industriel et logistique.“ Au printemps 2009, nous avons loué une première cellule de 5 800 m2 capable de recevoir 4 200 palettes pour regrouper ici nos capacités de stockage, notamment pour les produits des fêtes de Noël (emballages cadeaux, cartes de vœux, présentoirs…) qui sont expédiés depuis Sennecé, et où les retours sont 18

Ma VILLe MÂCon - MaI 2010

également assurés. Nous affichons plus de 40 000 références. En janvier dernier, nous avons loué une seconde cellule pour une filiale d’Editor, Tropico diffusion, qui est spécialisée dans les produits dérivés sous licences, types papeterie fantaisie, tasses, porte-clés… ” Au final, 17 personnes travaillent sur le site, dont 8 sont des créations de postes. Ces salariés assurent les expéditions à

destination des clients français (Carrefour, Auchan, Fnac, Relais H, Virgin…) et italiens. Pour implanter cette plate-forme d’envergure nationale, le site géré par la société Prologis à Sennecé cumulait les avantages. “ Il est situé à côté de notre usine de Saint Martin et des autoroutes A6 et A40 ” résume Eric Tafoureau. n

jean Combier, un précurseur Né à Serrières en 1891, passionné de photographie, Jean Combier édita ses premières cartes postales dès 1907. C’est en 1922 qu’il installa sa propre imprimerie, rue Agut à Mâcon. Elle y demeurera jusqu’en 1984. A la fois précurseur des techniques et habile homme d’affaires, Combier s’est hissé parmi les premiers éditeurs français avec sa marque “ Cim ” et a ouvert rapidement une usine à Crottet (Ain). Disparu en 1968, son entreprise lui a survécu jusqu’en 1982, avant son rachat par Editor.


e 8 mai ne sera pas férié en centre-ville. Les commerçants de l’association Mac’Ville et la Ville organisent une opération commerciale, le Printemps des boutiques du centre-ville. Les magasins vont déballer dans les rues et des commerçants non sédentaires spécialisés dans les produits gastronomiques et de terroir seront présents sur les places. Cette opération montre également tout le soutien de la Ville au commerce de proximité. L’embauche par la Ville de Sophie De Abreu, comme animatricecoordinatrice en charge de la dynamisation du commerce de centre-ville, a permis de mettre sur pied cette animation en collaboration avec Mac’Ville. Contact : service Mission economique. tél : 03 85 39 72 92 Sophie.deabreu@ville-macon.fr

Conception et réalisation : Direction de la Communication - Ville de Mâcon / Impression : Imprimerie municipale / Avril 2010

le 8 mai, venez fêter le printemps des boutiques du centre-ville L Le Printemps des boutiques du Centre-Ville

brèves 12 C’est le nombre de jeunes qui suivent actuellement un contrat d’apprentissage dans les services municipaux. A la rentrée de septembre, deux postes supplémentaires sont ouverts pour suivre un CAP petite enfance en alternance avec le CFA de l’Arbresle. Contact : Direction des ressources Humaines, tél : 03 85 39 71 03.

rendez-vous de l'emploi : 10juinauParcExpo

Les 7es “ rendez-vous de l’emploi et de la formation “ auront lieu le 10 juin, de 9hà17hauParcdesExpositions. OrganisésparlaVille,PôleEmploiet la CCI, ils vont donner une place privilégiée à la formation professionnelle et ses dispositifs auprès des demandeurs d’emploi. une quarantaine d’organismes de formation de différents secteurs économiques seront présents afin d’aider les demandeurs d’emploi à se réorienter vers les secteurs qui offrent le plus d’opportunités. Les personnes en recherche d’emploi pourront également rencontrer une centaine de chefs d’entreprises du bassin.

nouvelles de l’emploi Orium, spécialiste du e-commerce va également s’installer sur la plate-forme Prologis et créer une vingtaine d’emplois.

ZooM sur... Cité de l’entreprise : les travaux sont lancés La SEITA va être entièrement relookée. Les travaux de réhabilitation de l’ex-usine d’allumettes fermée en 1993 ont débuté en février. Dans un an, un espace de 11 000 m2 entièrement remis en neuf va accueillir des entreprises innovantes. Ces travaux représentent un montant total de 7,8 millions d’euros, dont 3,9 d’investissements de la part de la Ville. Si vous avez travaillé à la Seita, si vous détenez une mémoire ou une anecdote sur l'histoire de ce site emblématique, vous pouvez envoyer votre témoignage au service communication de la Ville. Contact:communication@ville-macon.frouparcourrieràHôteldeVille,servicecommunication,quaiLamartine,71018 MâconCedex.

Ma VILLe MÂCon - MaI 2010

19


/au Jour le Jour/

embellir/protéger/animer/developper > evoluer dans une ville propre, où chacun peut profiter d'un espace public convivial : tel est le souhait de beaucoup de mâconnais.

La propreté urbaIne, c’est l’affaire de tous

P

ar courrier, par mail, les Mâconnais s’en plaignent : les déjections canines souillent les trottoirs de Mâcon, particulièrement en centre-ville. Les agents du service cadre de vie, qui entretiennent les espaces verts si prisés des habitants, sont également confrontés quotidiennement à ce problème très désagréable dans leur travail. Comme nous le rappelions dans notre édition de mars, de nombreuses solutions existent pourtant : des espaces chiens et des distributeurs de sacs plastiques sont à disposition des Mâconnais. Ces

20

Ma VILLe MÂCon - MaI 2010

dernières années, des campagnes de sensibilisation se sont succédé. Devant leurs maigres résultats, la phase verbalisation vient d’être enclenchée. Des patrouilles de police municipale observent les propriétaires de chiens et verbaliseront ceux pris en flagrant délit de non-ramassage de crotte. Coût : un timbre amende à 35 euros. De même, les agents pourront sanctionner le maître d’un chien non tenu en laisse, la maîtrise de son animal restant le préalable à sa propreté. “ Désormais, il faut que cela se sache que

nous pouvons verbaliser, ce sera sans doute le meilleur moyen d’obtenir des résultats ”, note l’élu en charge du dossier, Michel Pacaud. Pour appuyer ces propos, on se penchera d’ailleurs sur l’autre dossier propreté traité ces derniers mois, celui des sacs poubelles déposés en dehors des points d’apports volontaires. Des patrouilles mixtes police municipale/service propreté pistent ces sacs en remontant jusqu’aux adresses qui peuvent être trouvées à l’intérieur. Un courrier avec accusé de réception est alors envoyé qui


débuts des travaux de la salle évènementielle

indique qu’en cas de récidive, le tribunal de police sera saisi. Une cinquantaine de missives ont été envoyées depuis le début de l’année. Un premier bilan montre qu’aucune récidive n’a été à déplorer et que, sur le terrain, le nombre de sacs baladeurs a sensiblement diminué. Un progrès qui doit perdurer. La propreté c’est en effet l’affaire de chacun. Il serait d’ailleurs dommage pour l’image de Mâcon que des initiatives innovantes s’en trouvent ternies. Depuis fin 2009, les services municipaux utilisent par exemple l’hippomobile, cette calèche tirée par un cheval (photo), pour ramasser les poubelles, les déchets et les déjections canines. Appréciée des habitants, respectueuse de l’environnement, l’hippomobile est une des solutions d’avenir en matière de propreté urbaine.

4 agents nettoient le centre-ville 23 espaces chiens 45 distributeurs de sacs 120 000 sacs distribués chaque année

On rappellera également que la collecte des ordures ménagères en centre-ville le lundi a été modifiée le 30 mars 2009. Depuis lors, elle s’effectue le lundi matin à partir de 8h pour ramasser plus rapidement l es p ou b el le s d u w ee k- en d. De n om br e ux Mâconnais n’utilisent pas encore cette collecte, ce qui créé un amoncellement de poubelles le mardi soir. Après le nettoyage du week-end, pensez donc au ramassage du lundi matin ! Pour les autres jours, du mardi au samedi, la collecte des ordures ménagères a lieu le soir à partir de 19 h. n

L

e 15 avril, les premiers coups de pelle de la future salle évènementielle ont été donnés. Dans un premier temps, l’actuel Hall C va être démonté, avant son transfert à Champlevert. Les travaux de construction proprement dits ne débuteront que courant juillet. 25 entreprises vont participer à l’édification de cette salle de 5 200 m2. Livraison prévue en décembre 2011.

Zoom sur...

Chaises avec vue

Avec les beaux jours, les Mâconnais se réapproprient les bords de Saône. Sur la place “ Carrée ”, à l'arrivée du Pont urbain sud, ils en profitent pour découvrir les trois chaises-longues implantées lors de l'aménagement des lieux. Venez apprécier la vue…

Ma VILLe MÂCon - MaI 2010

21


/tribune/Expression des groupes politiques

Application de l’article L.2121-27-1 du CGCT

Groupe des élus MÂCON Pour tous au conseil municipal de Mâcon Quelques idées pour recadrer l’action de tous les jours dans une perspective de progrès et d’exercice pratique de la démocratie. La dette publique La Ville de Mâcon connait un niveau d’endettement qui lui permet de ne pas obérer l’avenir. Cet endettement, de l’ordre de 40 millions d’euros est stable voire en diminution depuis 2001 malgré les investissements très importants réalisés par la Ville. Cette dette maitrisée et stabilisée permet à notre ville de continuer à investir pour renforcer l’attractivité de l’agglomération mâconnaise. Cette politique devrait être celle de toutes les collectivités. Elle devrait aussi être mise en œuvre au niveau de l’Etat dont l’endettement récurrent continue de progresser avec des budgets déficitaires depuis de longues années. Nous devons être vigilants pour que soient prises les mesures nécessaires pour des budgets en équilibre. Les réformes Il y a les réformes à l’échelle du monde, de l’Europe, de la Nation, il y a les réformes locales… Face à tous ces chantiers de réformes, chacun d’entre nous, personnes, associations, entreprises … réagissons en fonction de nos choix et de l’impact qu’ils auront sur notre vie quotidienne, nos habitudes… Le rôle des élus, à tous les niveaux, est d’écouter, d’évaluer les besoins, de proposer des solutions, d’en débattre avec les intéressés et ceux qui le souhaitent puis de décider en fonction de ce qu’ils considèrent comme l’intérêt général, le bien public. Ces différentes réformes ou chantiers doivent s’analyser dans leur ensemble et dans la durée.

Les scrutins Les élections régionales viennent de se dérouler et une des préoccupations est le taux élevé des abstentions. Notre propos ne sera pas d’analyser celles-ci, d’autres l’ont fait. Notre réflexion portera sur l’organisation des deux dimanches où l’on a pu voter à Mâcon dans 22 bureaux. Si le vote est possible, il faut savoir que la ville mobilise environ 130 agents, le jour du scrutin, pour tenir les bureaux de vote, pour collecter les résultats et les transmettre à la Préfecture. Les professions de foi sont envoyées par la Préfecture à partir des listes électorales établies par la mairie. A côté des agents, les partis politiques et les candidats mobilisent des personnes bénévoles pour tenir les bureaux de vote. Ce sont ces personnes qui, à la table de vote, vous demandent votre carte d’électeur et une pièce d’identité. Puis, le scrutin clos, les scrutateurs, des électeurs volontaires et bénévoles, réalisent le dépouillement, à savoir l’ouverture des enveloppes, le décompte des voix… Bien évidemment l’ensemble du Conseil municipal est aussi mobilisé pour tenir les bureaux de vote. Si les scrutateurs sont encore nombreux au moment du dépouillement, il n’en est pas de même pour les assesseurs car sur 9 listes, seules deux ou trois désignent des représentants pour tenir les bureaux. Rappelons-nous que la démocratie, c’est aussi une bonne organisation des scrutins, une organisation transparente. Les élus du groupe « Mâcon pour Tous »

Groupe des élus de gauche au conseil municipal de Mâcon

C’est le printemps, les caméras fleurissent à Mâcon…

Carrefour des Marseillais ou Vallon des Rigolettes, de grands mâts viennent d’être installés. A leur sommet, trône une caméra… C’est le printemps, souriez ! Vous êtes filmés ! Esplanade, parkings, gare, salles familiales, jardins publics... Tous les Mâconnais aujourd’hui peuvent pénétrer dans le champ de vision de ces nombreuses caméras de surveillance installées à grands frais par la municipalité. Devant la communication tous azimuts du maire sur la « vidéoprotection », les Elus de gauche posent quelques questions : • Quelles garanties peuvent avoir les citoyens pour leurs droits ? Qui contrôle ? • Qui visionne ces images ? Qui est le responsable de la destruction des enregistrements ? • Combien la mairie va-t-elle débourser pour l'installation et le fonctionnement de toutes ces caméras de surveillance ? • Quand et par qui sera évaluée la pertinence de ces installations : baisse des faits avérée, élucidation des affaires, rapport coût 22

MA VILLE MÂCON - mai 2010

résultats ? • Combien de postes de prévention et de services éducatifs en lieu et place de ces caméras pourrait-on mettre en place ? La sécurité est un droit fondamental, mais la vidéosurveillance est-elle le moyen le plus approprié de garantir la tranquillité publique ? Si elle peut contribuer à faire reculer le sentiment d'insécurité, il est prouvé qu'elle ne fait que déplacer les faits délictueux. A Mâcon, comme partout en France, c’est le double discours de l’UMP qui réclame toujours plus de sécurité tout en supprimant 11 400 postes de sécurité Police-Gendarmerie sur la période 2009-2013. Sous l’impulsion du gouvernement, partout on privatise notre sécurité au profit des vendeurs de caméras, et des experts privés mercenaires. Est-ce là le service public de sécurité que nous souhaitons pour notre ville ? elusdegauche@ville-macon.fr


/en VILLe Le guIDe/ Culture

p. 24

rencontre

sport

p. 28

p. 27 théâtre De La jeunesse

aVIron

InterVIeW Maryvonne ICarre

Les regates au sommet de la vague

nuIt européenne Des Musées Le 15 MaI

eN NocturNe, les ursuliNes Vous iNViteNt à découVrir la diVersité et les ricHesses d’uN musée.

p

our cette nuit des musées 2010, les ursulines présenteront les moyens dont les musées disposent pour assurer la pérennité de leurs collections, (ici l'Autoportrait dans l’atelier de Joost-cornelisz droogsloot). un thème, en lien avec celui proposé par le ministère de la culture et de la communication : “ musées, témoins et acteurs du développement durable ”. des œuvres phares du musée et les matières qui les composent seront décryptées, qu’elles soient animales, végétales ou minérales, visibles ou invisibles, durables ou non. cette Nuit correspondra également aux derniers jours de l’exposition Autour des affiches d’Alfons Mucha. a cette occasion, le musée des ursulines vous invite au voyage à travers des concerts de musique de chambre. les élèves et les professeurs du conservatoire interpréteront des compositions de Haydn, beethoven, schumann, dvorak, debussy et franck. samedi 15 mai de 19h30 à 23h (en plus de l’ouverture en journée : 10h-12h et 14h-18h) entrée gratuite. 5, rue des ursulines, accès pour les personnes à mobilité réduite 5, rue de la préfecture Tél. : 03 85 39 90 38 ; musees@ville-macon.fr , www.macon.fr , www.musees-bourgogne.org

temps forts 7-9 mai : Rallye des vignes en fleurs • 20-23 mai : X-pressions Urbaines• 26 mai : Mc Do Kid's Iron Tour • 26-29 mai : Théâtre de la Jeunesse • 28-30 mai : Rallye des Vins • 29 et 30 mai : régates internationales d'aviron... Ma VILLe MÂCon - MaI 2010

23


/eN Ville le Guide/culture quatre jours De tHéÂtre pour La jeunesse

N

e plus faire relâche… 17 ans après sa création “ le Théâtre de la Jeunesse ” affiche une belle dynamique. Du 26 au 29 mai, pas moins de 12 troupes de comédiens amateurs, soient 134 participants, vont être réunis sur les planches du Théâtre Louis Escande. Temps après l’école de Vincent-Auriol, Atelier Bioux, MJC Héritan, de Flacé, lycéens de Lamartine participeront, parmi d’autres, à ces représentations. Pendant quatre jours, ces troupes interpréteront des textes classiques (Marivaux), contemporains (Milovanoff, Prévert) voire écris par euxmêmes (le lycée de Cluny) ou par les animateurs qui les préparent activement à cette échéance. Une journée de stage, dans les locaux la MJC de l’Héritan, avec des professionnels du spectacle a d’ailleurs permis à ces comédiens en herbe de se familiariser avec les métiers de la scène. théâtre de la jeunesse du 26 au 29 mai, au théâtre Louis escande rens. : 03 85 39 71 46. Les billets gratuits sont à retirer au théâtre avant la représentation. Dans la limite des places disponibles.

evénement L’EMAPs’expose

L’Ecole Municipale d’Arts Plastiques va colorer le printemps des Mâconnais grâce à deux expositions. Du 26 avril au 12 mai, c’est une ancienne élève des ateliers d’expression plastique de l’EMAP, Audrey Calleja, qui va exposer ses “ illustrations, dessins et livres pour enfants ””, dans les locaux de l’EMAP (18, cours Moreau). L’association des parents d’élèves organise l’événement. Vernissage le 28 avril à 18h. Du 17 au 29 mai, les élèves des ateliers enfants et jeunes, ainsi que des ateliers de personnes handicapées, vont exposer leurs œuvres réalisées pendant l’année scolaire 2009/2010. Cette expo “ Hors les murs ” se tiendra à l’espace Carnot et à la salle François Martin. Vernissage le 19 mai à 18 h.

sortie de “ blasons du Mâconnais ” L’héraldique est l’art d’étudier les blasons des villes et familles illustres de la noblesse médiévale. Historien amateur, Dominique Spay vient de consacrer trois ans à son ouvrage “ Blasons du Mâconnais ”, qui recense 1 400 blasons de la région pour la première fois en couleurs. Très pédagogique, l’ouvrage initie le lecteur au langage et aux formes de l’héraldique. Sachez que certaines familles faisaient preuve d’humour dans le choix de leurs armoiries allant jusqu’à y insérer des jeux de mots graphiques ! Ci-contre le blason de la Ville de Mâcon déposé en 1690. “ blasons du Mâconnais ”, 42 euros + 6 euros de frais de port. D. spay, 10 allée belle Vue, 71 960 la roche Vineuse ou au groupement archéologique de Mâcon, rue de sennecé, Mâcon 24

Ma VILLe MÂCon - MaI 2010


AGENDA Expositions Toute l’année 2010

Musée des Ursulines

Nouvelle présentation de la collection d’art construit à la suite de la donation « Repères » (1997) et de l’exposition « Parole à voir » (2009) Jusqu’au mercredi 12 mai

Ecole Municipale d’Arts Plastiques Illustrations, dessins et livres pour enfants d’Audrey Calleja

Du mardi 4 au dimanche 16 mai (du mardi au dimanche de 10h à 12h et de 14h - 18h)

Galerie Mary Ann à l’Hôtel de Ville

A partir du mardi 1er juin

Apothicairerie et Vieux Saint-Vincent

Salle François Martin à l’Hôtel de Ville

conférence-débat de Marie de Hennezel sur « L’art de bien vieillir. » Entrée gratuite et service de transports en commun.

Du mercredi 2 au mardi 8 juin

Académie de Mâcon

Valentine de Saint-Point, femme aux mille facettes

Spectacles Dimanche 2 mai à 15h

Musée des Ursulines

Animation « Vivement dimanche » par Armelle Weirich Mardi 4 mai à 20h30

Théâtre

Mercredi 5 mai à 14h 30

Du mardi 4 au dimanche 16 mai (du mardi au dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h)

Parc des Expositions

Théâtre

Ouverture estivale des sites : apothicairerie de l’Hôtel Dieu et Vieux Saint-Vincent

Cirque burlesque : Mignon Palace proposé par Gilles Defacque, clown prodigieux et directeur du PratoThéâtre des Arts du burlesque à Lille.

Peintures d’André Gambut

Mardi 15 juin à 20h

Lundi 10 mai à 20h30

Cabaret le Carrousel 24, rue Rambuteau.

Spectacle pour enfants « les jouets magiques ! » Sur réservation. Tél : 03 85 39 84 91 Vendredi 7 mai à 20h30

Parc des Expositions

Musique

©_Michel_CAVALCA

Danse hip-hop : Käfig / Brasil. Direction artistique : Mourad Merzouki. Production : Compagnie Käfig.

Samedi 1er mai à 21h

Cave à Musique

Film documentaire : One Trip some noise + What’s the folk !

Samedi 15 mai

Cabaret le Carrousel 24, rue Rambuteau.

Dimanche 2 mai à 18h

Auditorium

Dance For Crew : Spectacle de show danse street jazz et hip-hop. Vendredi 4 et samedi 5 juin à 20h30

Théâtre

Spectacle de danse tout public école de danse de Sylvie Litaudon « La mode » : danseuses à partir de 4 ans.

Conférences

Centre Paul Bert

Mardis 4 et 25 mai à 19h

Concert rock organisé par Génération Musique.

Conférences Agora. (voir article page 17 du journal)

Samedi 8 mai à 20h30

Médiathèque

Cave à Musique

Histoire de la musique « Métal ».

Jusqu’au dimanche 16 mai

Histoire de l’art avec Karim Ghaddab : le Pop Art.

Du lundi 31 mai au samedi 5 juin

Esplanade Lamartine

Reg’Art contemporain : festival d’art contemporain

Eglise Notre Dame de la Paix

Concert « Héros et merveilles » par l’Orchestre Résonances (Dvorak, Gounod, Chuck Mangione...) + « Roi Arthur » de Henry Purcell par la Chorale Allegro Voce de Péronnas.

Vendredi 7 mai à 20h

MJC Héritan

Ballets et splendeurs d'Ukraine « Les Joyeux Petits Souliers » et le groupe vocal « Orphéus ». Les bénéfices de ce spectacle organisé par le Rotary Club Mâcon Saint Vincent serviront à améliorer les conditions de vie de 2 orphelinats de Lviv en Ukraine et à soutenir le fond PolioPlus du Rotary International. Réservations : Auchan, Cultura, Leclerc, Journal de SL.

Crescent Jazz Club Samedi 8 mai à 20h

Mardi 11 mai à 14h et 18h15

Affiches de Alfons Mucha : grand décorateur des années 1900, exposition-dossier sur cet aspect de l’Art Nouveau.

Jeudi 6 mai à 21h30 Jam Session

Daniel Perrier, sculpteur d’assemblage

Musée des Ursulines

Melody Makers : concert jazz des élèves du Conservatoire du Mâconnais Val de Saône et de Pierre-Jean Gaucher en duo guitare électrique / violoncelle électrique + Master Class

Samedi 8 mai à 21h

Cave à Musique

Mardi 18 mai à 14h et 18h15

MJC Héritan

Histoire de l’art avec Karim Ghaddab : Albert Giacometti. Samedi 29 mai à partir de 14 h 30

Centre d’enseignement supérieur, cours Moreau, salle Henri-Guillemin. Conférence-débat sur l’aide aux soignants des malades d’Alzheimer.

Poutrelles Fever : swing rock alté + La Ruda : ska rock.

MA VILLE MÂCON - mai 2010

25


/eN Ville le Guide/culture

agenDa

Samedi 8 mai à 21h

Vendredi 4 juin à 20h30

Du vendredi 7 au dimanche 9 mai

Du 20 au 23 mai

Jazz vocal : Yes, is a pleasant country. Lundi 10 mai à 18h30 et 20h30

Scènes permanentes « Le Gymnase » : Les Muddy Badgers.

Rallye des Vignes en fleurs Vendredi 7 mai de 15h à 17h : arrivée des voitures et animations. Samedi 8 mai entre 7h et 9h30 : départ des voitures pour les villages du Mâconnais et retour vers 17h. Dimanche 9 mai de 8h à 9h : départ pour le sud Mâconnais et nord Beaujolais et retour vers 17h.

X-Pressions Urbaines : festival des pratiques artistiques et des disciplines urbaines dans l’espace public. (voir en pages 8 - 13 )

Crescent jazz Club

Crescent jazz Club

Atelier jazz avec Romain Nassini

MjC Héritan

théâtre Mercredi 5 mai à 15h30

Vendredi 14 mai à 21h

Cave à Musique

Cave à Musique

Rock hip hop : Skrib + Binary Audio Misfits + Nouvel R

Samedi 8 mai de 10h à 17h

espace Carnot-Montrevel à l’Hôtel de Ville

Samedi 15 mai à 21h

Cave à Musique

Rock : Kitchenmen + The Craftmen Club Mardi 18 mai à 20h

Théâtre musical pour enfants : Un jardin sans nuage.

Cave à Musique

Congs from brums : solo batterie + Fat 32 : noise hystérique + Secret Chiefs 3 : freejazz oriental

Mercredi 26 au 29 samedi mai

théâtre

Théâtre de la jeunesse

Vendredi 21 mai à 20h30

Samedi 5 juin à 20h30

eglise saint Vincent

MjC Héritan

Concert de la Maîtrise

Scènes permanentes « Le Gymnase » : la troupe du Cercle Saint-Louis avec « L’ours » de Anton Tchéchov.

Vendredi 21 mai à 21h

Cave à Musique

Lyre le temps : électro jazz + X Makeena : hip hop drum’n bass Samedi 22 mai à 21h

Crescent jazz Club

esplanade Lamartine

autres

Jazz : Eric Löhner 4tet avec E. Löhner, J.C. Richard, E. Surmenian, P. Goraguer Dimanche 23 mai à 21h

Cave à Musique

Métal hardcore : Shall Remain + Born from Pain !

Samedi 1er mai à 7h

Départ : Complexe Sportif des saugeraies

Randonnée cycliste La Flacéenne : de 30 à 140 km à la découverte du Mâconnais Clunisois. Départ des Saugeraies. Samedi 1er mai de 8h à 13h

Brunch équitable dans le cadre de la 10 ème quinzaine du commerce équitable et de la journée mondiale du commerce équitable. Samedi 8 mai à partir de 14h

place de la Déserte rue Schweitzer

Fête des voisins organisée par l’Association de Défense des Locataires de la Déserte Dimanche 9 mai à partir de 7h30

Départ : aire de loisirs des 4 saisons à Loché Randonnée VTT L’Estivale

Lundi 10 mai de 16h à 20h

espace Carnot-Montrevel à l’Hôtel de Ville

Forum du commerce équitable : ateliers thématiques d’information et de discussion à partir d’expositions et projections de 16h à 18h ; exposés, témoignages et débats de 18h à 20h Dimanche 16 mai de 8h à 12h

Place aux Herbes

Atelier jazz avec Gregory Théveniau

Vente de fleurs organisée par le Comité d’Entraide de Flacé

Dimanche de la collection. Inscription gratuite sur place auprès du Club Cartophile Mâconnais.

Jeudi 3 juin à 18h30

Dimanche 2 mai

Samedi 22 mai

Lundi 24 mai à 18h30 et 20h30

Crescent jazz Club

Crescent jazz Club

Jam Session spéciale élèves du Conservatoire

26

Ma VILLe MÂCon - MaI 2010

place albert Desnoyers

Centre paul bert

Vide-greniers organisé par l’association Génération Musique

Bioux

Fête de quartier de Bioux

esplanade Lamartine

Du 20 au 23 mai

aérodrome

Inauguration de l’avion adapté aux personnes handicapées Présence de Dorine Bourneton, aviatrice connue et handicapée, marraine de l’opération Contact : 03 85 34 18 54 Lundi 24 mai

De la place gardon à la place saint-etienne

Vide-greniers organisé par l’association Village Saint-Antoine. Jeudi 27 mai de 9h à 18h

Centre Médico-scolaire 23 rue Mathieu

Journée nationale de prévention et de dépistage anonyme et gratuit des cancers de la peau (sans rendez-vous). N° vert : 3113 Samedi 29 mai de 18h à 24h et dimanche 30 mai de 9h à 18h

Vallon des rigolettes, sous le pont de romanet Fête du Vallon des Rigolettes organisée par le Comité de Quartier Rambuteau Neuf Clés Samedi 5 juin à partir de 13h30

parc arc de l’ l’abîme

Fête de quartier de Marbé

CoMMerCe :

Les 1er et 8 mai les marchés de l'esplanade Lamartine sont maintenus

en savoir + e


/eN Ville le Guide/rencontre

Le sport, C’est toute Ma VIe ”

M

ultiple championne de France et d’Europe, la Mâconnaise Maryvonne Icarre a atteint son Graal en devenant double championne du Monde d’athlétisme vétérans en mars, au Canada. Ses courses sur 60 et 200 m resteront gravées dans la mémoire d’une femme pour qui le sport est un art de vivre. Maryvonne, comment devient-on double championne du Monde d’athlétisme vétérans ? Enfant, j’ai fait beaucoup de sport, avec mon père, militaire. Nous courrions le dimanche matin, entre la messe et le mess ! J’ai fait de la danse, mais ce n’était pas mon truc. Moi, ce que j’aime, c’est la compétition. J’ai pratiqué l’athlétisme entre 15 et 17 ans, à fond, j’ai été sélectionnée en équipe de France junior. Ensuite, les études, la vie et le fait que j’ai eu une fille m’ont fait arrêter le sport pendant longtemps. J’ai repris lorsque j’ai été mutée à Mâcon, comme enseignante d’anglais au lycée Cassin. Mâcon est une des rares villes où l’on peut pratiquer autant de sports, j’en ai essayé beaucoup… J’ai été licenciée aux 1 000 pattes, puis j’ai retouché à la piste, et, de fil en aiguille, je suis venue aux compétitions vétérans en 2003. J’ai obtenu des titres de championne de France et j’ai été championne d’Europe du 60m l’an dernier. Cette année, je devais gagner les championnats du Monde avant de changer de catégorie d’âge. J’ai gagné le 60 m, l’objectif principal, et ensuite, sur le 200, j’étais totalement détendue, j’ai

Maryvonne ICarre

Double championne du Monde d’athlétisme vétérans savouré les derniers mètres, c’était un sentiment fabuleux. en plus de l’athlétisme, vous pratiquez également l’haltérophilie. Comment conciliez-vous tous ces entraînements ? J’ai la chance de travailler à René-Cassin et de pouvoir utiliser les équipements du lycée. Sinon, je m’entraîne à l’Entente Athlétique Mâconnaise, notamment avec

focus 24’’45 Vingt quatre secondes quarante cinq centièmes : le record personnel de Maryvonne sur 200m, à presque 45 ans. a comparer aux 21’’99 de Mariejosée pérec, record de france établi en 1993.

Cyril Coitou. Le sport à ce niveau, c’est beaucoup d’entraînements, une dizaine de séances par semaine, mais aussi des efforts en termes de nutrition et de récupération. Il faut faire attention à soi. Il faut de l’organisation, mais je ne sors pas, je ne regarde pas la télé, c’est autant de temps récupéré. Aujourd’hui, j’ai toujours envie de gagner, le sport c’est toute ma vie. En juillet, je participe aux championnats d’Europe Masters d’haltérophilie en Hongrie. Vous ne regrettez pas d’avoir arrêté votre carrière étant jeune ? On se pose toujours des questions. Est-ce que j’aurais fait les Jeux Olympiques ? Franchement, je ne regrette rien. Déjà, je n’aurais pas eu ma première fille, et ça, c’est impensable. Aujourd’hui, je pratique sans pression, je suis de plus en plus détendue. n Ma VILLe MÂCon - MaI 2010

27


/eN Ville le Guide/sport

L’aVIron ConserVe le Haut de la VaGue

L

es beaux jours, la Saône, le bassin du Breuil : le décor est planté pour les rameurs qui disputent les régates internationales. 1 600 rameurs sont attendus les 29 et 30 mai, dont les équipes de France, d’Italie et de Suisse junior. La Société des Régates mâconnaises a fait de ce rendezvous l’affiche numéro 1 au niveau national avec une course toutes les quatre minutes. 70 rameurs mâconnais participeront à l’évènement. Une organisation qui aura eu l’occasion de se roder la semaine précédente avec l’accueil des championnats de France scolaires et universitaires (22 et 23 mai). Deux jours de compétition où 1 200 collégiens, lycéens et étudiants viendront 28

Ma VILLe MÂCon - MaI 2010

en découdre. Les collèges Schuman, Bréart et le lycée Lamartine seront représentés. L’organisation de ces championnats est une nouvelle preuve, si besoin était, de la confiance qu’inspire le savoir-faire mâconnais en terme d’accueil de rassemblements aussi importants. Une belle récompense pour le plus ancien club sportif mâconnais dont la réussite sportive égale le talent d’organiseur. Figurant parmi les vingt clubs de l’élite française, les Régates trustent les podiums nationaux et internationaux grâce à une génération de rameurs exceptionnelle emmenée par Barthélémy Agostini, médaille de bronze aux championnats du Monde espoir. Anthony Benoît, Florian Co i n t e t , E l o ïs e Rouzeau e t Ma r i e Thorineau sont les autres “ têtes de rivière ” du club. Pour conserver ce niveau d’excellence, les Régates Mâconnaises multiplient les partenariats avec l’Education Nationale,

que ce soit en primaire ou en secondaire avec des sections sportives au collège Schuman ou au lycée Lamartine. 475 scolaires utilisent chaque semaine les embarcations du club pour se sensibiliser à ce sport complet. n régates internationales, de 8h à 19h le samedi 29 mai, de 7h30 à 17h30 le dimanche 30 mai.

Chiffres clés

Créé en 1873 838 licenciés

12e club de france 10e chez les jeunes


rendez-vous Mc Do Kids Iron Tour : deviens un petit triathlète

L

e 26 mai, sur l’Esplanade Lamartine, venez découvrir le Mc Do Kids Iron Tour. Mis sur pied par l’organisateur de l’Iron tour, l'épreuve veut faire découvrir le triathlon aux plus jeunes, grâce à des parcours adaptés : 20m de natation, 1 km de VTT et 250 m de course à pied. Le sportif en herbe pourra également participer à des ateliers : permis VTT et parcours sportif avec la Gendarmerie Nationale, un atelier premiers secours animé par des sapeurspompiers et, bien sûr, une formation au triathlon par le club local, le Triathlon Mâcon club Pour la première fois, cet évènement fait étape à Mâcon, parmi une centaine de dates. Les enfants de 5 à 12 ans peuvent concourir. A chaque étape 5 enfants sont tirés au sort pour participer à la finale de secteur, qualificative pour la finale nationale, le 3 octobre à Mâcon.

Football

9 mai à 15h : UFM – Selongey, Stade Pierre Guérin. 16 mai à 15h : RC Flacé Mâcon – Rodez, stade Pierre Guérin. 23 mai à 15h : UFM – Saint Marcel, stade Pierre Guérin.

Rugby

9 mai à 15h : ASM– Bellegarde, Stade Emile Vanier. 13 mai de 8h à 18 h : Challenge départemental, stade de Champlevert.

Handball

1er mai à 20h45 : Mâcon Handball Nat 3 F– Saint Julien, COSEC Schuman. 8 mai à 20h45 : Mâcon Handball Prénat M – Beex, COSEC Schuman. 29 mai à 20h45 : Mâcon Handball Prénat M Marsannay, COSEC Schuman.

Cyclisme

8 mai de 13 h à 18 h : Grand Prix de la victoire, Mâcon Sancé

Karaté

9 mai de 8h à 19h : Coupe de la Ville de Mâcon, dojo des Saugeraies.

Hippisme

13 mai de 8h à 18h : Concours hippique, club hippique de Mâcon à Chaintré.

Natation

16 mai de 8h à 19h : Coupe du développement, piscine.

Gymnastique

29 et 30 mai : Concours interrégional de gym artistique masculine FSCF. Palais des Sports, Cosec Schuman.

Motocross 30 mai de 7h à 19h : Prix endurance moto, circuit de la Grisière.

Mc Do Kids Iron Tour, 26 mai, à partir de 9h30. Inscription gratuite sur www.irontour.fr et sur place dans la limite des places disponibles.

15 mai : championnat de France de lutte adaptée

Dégustez le Rallye des Vins

Samedi 15 mai de 9 h à 18 h 30. Pour plus d'informations : c.d.s.a71@orange.fr ou maconlutte@free.fr

Rallye des Vins-Mâcon, du 28 au 30 mai. www.rallyedesvinsmacon.com

Les 14 et 15 mai aura lieu la troisième édition du championnat de France de lutte adaptée au COSEC Saint Exupéry. Qu’est-ce que la lutte adaptée ? Un sport dont les participants souffrent de handicaps intellectuels ou ont des déficiences psychiques ou comportementales. Après un accueil le 14, la journée du 15 mai verra une centaine de sportifs concourir, sous l’égide du Comité départemental et régional des sports adaptés et du Mâcon lutte olympique, club organisateur. Parmi les concurrents, on citera la présence du Mâconnais, Youssef Kasraoui, médaille d’argent dans la catégorie des 84 kg l’an dernier. “ Un jeune homme passionné, selon l’encadrement, qui s’entraîne en compagnie des licenciés valides du club ”. Lequel club a décidé d’accueillir ces championnats de France. La Ville, qui fait de l’accueil du handicap, qu’il soit physique ou intellectuel, une de ses priorités, met à disposition le COSEC Saint Exupéry.

D

u 28 au 30 mai, la 27e édition du Rallye des Vins-Mâcon va tenir en haleine les amateurs de sport automobile. Ils pourront suivre les 180 bolides qui disputent cette manche de la Coupe de France lors des 12 spéciales tracées dans la région. Les Mâconnais auront comme “ cibles ” trois manches disputées aux alentours : Fuissé – Verzé (samedi) ; Lugny – Viré et Berzé – Igé (le dimanche). Ils pourront également s’immerger dans l’ambiance rallye en se rendant au Parc des Expos où le PC course sera installé pendant toute la durée de l’épreuve. Le vendredi et le samedi soir, les spectateurs admireront les bolides au parc d’assistance. Ils profiteront également de stands et autres buvettes installés sur place. L’organisateur, l’ASA des VinsMâcon, annonce la présence d’un simulateur de F1, pour amateurs de sensations fortes.

MA VILLE MÂCON - mai 2010

29


/lieu de Ville/

la saÔne daNs tous ses ét a

Avec le retour des beaux jours, la Saône, avec ses richesses naturelles comme ses am Au fil de l’eau, sur ses berges ombragées ou à la terrasse d’un café, on peut organi ser samedi 10h00

Quoi de plus agréable que le marché de Mâcon le samedi matin ? Avant de faire mes emplettes, je flâne quelques minutes au bord de la Saône avant de retrouver la vitalité, les couleurs et les odeurs du marché.

samedi 15h00

samedi 16h30

Nous avons rendez-vous pour une croisière d’1h30 sur la Saône. Nous embarquons au Port de plaisance, direction l’esplanade Lamartine. Bords de Saône, plaisanciers, cygnes et promeneurs rythment la balade. Nous approchons du pont de Saint Laurent puis passons sous une de ses voutes. Nous voilà à proximité de l’esplanade, j’aperçois une manifestation : une rampe de skate et des danseurs… Original !

Retour au port de plaisance. Cette croisière était très agréable et m’a donné envie de faire une autre escapade sur l’eau. La prochaine fois, je prendrai peut-être une croisière à thème au départ de Pont de Vaux. Elles durent six heures et comprennent un déjeuner ainsi que des haltes avec visites touristiques : Abbaye de Tournus, Musée de la Bresse ou encore Parlement des Dombes à Trévoux selon le thème choisi. Avant de quitter le port de plaisance, je rencontre des membres du club de skinautique. Ils m’apprennent qu’il est possible de réaliser un baptême de ski nautique avec leur club. C’est intéressant, je tenterai peut-être l’expérience une prochaine fois.

Voile, kayak, aviron ou encore motonautisme sont autant d’activités qu’il est également possible de pratiquer sur la Saône.

Dimanche 6h00

Je rejoins mes amis quai des Marans où nous embarquons pour une partie de pêche. Avec l’ouverture de la pêche aux

en pratique ski nautique et barefoot Port de plaisance Tél. 03 85 38 22 81 / 06 80 75 19 35 contact@ski-nautique-macon.com www.skinautique-macon.com Baptême de ski nautique juin, juillet, août et septembre, de préférence sur rendez-vous : 20 € pour les - 16 ans et 25 € pour les adultes 30

Ma VILLe MÂCon - MaI 2010

Voile Club de Voile Mâconnais Port de Plaisance - Tél. 03 85 39 17 81 Canoë Kayak Association Canoë Kayak Mâconnais Centre Paul Bert - Président : Jean-Yves Guerre - Tél. 03 85 34 73 11

aviron Société des Régates mâconnaises Centre Paul Bert -Tél. 03 85 38 00 67 Regates.maconnaises@free.fr Motonautisme Association Moto Club de Mâcon Tél. 03 85 36 92 93


t ats

ses aménagements les plus récents, redevient un véritable lieu de vie. ani ser sa journée selon ses goûts. Suivez le guide. carnassiers début mai, nous avons décidé de nous rendre en bateau entre le pont de Saint Laurent et le pont Nord. Cette zone est idéale pour pêcher le silure qui aime les fonds. Le brochet, lui, aime être à l’abri, nous nous rapprocherons du pont de Saint Laurent pour tenter notre chance. Ce matin, la pêche a été bonne : sandres et brochets étaient également au rendezvous. C’est avec plaisir que nous entamons notre casse-croûte sur les eaux calmes de la rivière. Nous nous donnons rendez-vous la semaine prochaine pour pêcher le poisson blanc au bord de la Saône préférant ainsi gardons, tanches, ablettes et carpes aux carnassiers.

Dimanche 14h00

en bref ... son nom

Je rejoins ma famille à Saint-Jean-le-Priche pour une balade à vélo sur la voie bleue construite sur l’ancien chemin de halage. J’ai du mal à réaliser, mais jusqu’au début du XXème siècle, chevaux et hommes tiraient les péniches depuis le bord de la Saône. Aujourd’hui, certains s’y promènent à pied, d’autres à vélo ; familles et amis y partagent un pique-nique alors que les artistes y exercent leurs talents. Nous voilà arrivés sur l’esplanade Lamartine, nous profitons des gradins pour nous reposer au soleil et nous désaltérer. Les enfants insistent pour donner à manger du pain aux nombreux cygnes. D’après les riverains, on en compte près d’une cinquantaine. Nous restons encore quelques instants sur l’esplanade Lamartine, avant de reprendre la route vers Saint-Jean-le-Priche. Au total, nous aurons parcouru plus de 16 km. n

pêche Société de pêche La Parfaite AAPPMA 9 rue de Lyon - Tél. 03 85 38 13 10

croisières déjeuners entre 50 € et 34 € - plus de 10 croisières proposées. Du 1er mai à fin septembre.

OfficeduTourismeduValdeSaône balade d’1h30 - 10 € adulte - 6 € enfant de 3 à 12 ans - gratuit enfant de - 3 ans. Du 1er avril au 31 octobre.

Tél. 03 85 21 07 07 info@macon-tourism.com www.visitezlemaconnais.com

Au temps de la Gaule, la Saône portait 3 noms : Brigoulus, Souconna et Arar. C'est finalement Souconna qui lui est resté, que les moines copistes ont progressivement renommé Saoconna, d'où elle tire son nom de Saône.

sa géographie Elle prend sa source à Vioménil (département des Vosges) à 392 mètres d'altitude et se jette dans le Rhône à Lyon, à 158 mètres d'altitude. Elle traverse les Vosges, la Haute-Saône, la Côte-d’or, la Saôneet-Loire, l’Ain et le Rhône.

Ma VILLe MÂCon - MaI 2010

31


carte eune âconnais (6 > 25 ans ans)

à partir du 17 mai disponible au Kiosque 3 bis, Rue Gambetta 03 85 39 18 44

L'indice Atmo du mois de Mars

2 jours bon : 22 jours bon : 5 jours moyen : 1 jour médiocre : 1 jour médiocre : ATMO est satisfait, la qualité de l'air a été bonne au mois de Mars

Indice journalier sur www.atmosfair-bourgogne.org

Infos pratIques

> aLLo MaIrIe n° Vert 0 800 33 72 73 (appel gratuit depuis un poste fixe)

(pIM) Les poInts IMforMatIon MaIrIe

> pIM Marbé (Maison de l’Abîme) 03 85 21 01 39 Accueil : David Conseillère municipale à votre écoute : Elisabeth Guillet > pIM st-CLéMent 94, rue de Lyon 03 85 22 15 06 Accueil : Nassera – Conseillère

municipale à votre écoute : Georgette Degoulange > pIM saugeraIes 153, rue Louise Michel 03 85 22 16 05 Accueil : Mylène – Conseillère municipale à votre écoute : Denise Noton

nuMero D’urgenCe seCurIte gaZ n° 0800 47 33 33

MeDeCIne De garDe

En cas d’urgence : Maison médicale rue Ambroise-Paré Tous les jours de 19h à minuit,

samedi à partir de 14h, dimanche et fêtes de 8h à minuit.

nuMero D’urgenCe

> s.a.M.u : 15 > poLICe seCours : 17 > sapeurs poMpIers : 18 > enfanCe MaLtraItée : 119

proCHaIn ConseIL MunICIpaL Le 3 MaI a 18H30


Ma ville Mâcon mai 2010