Issuu on Google+

MA VILLE

N° 39 Juillet-août 2013

/GRAND FORMAT/

PASSons DE BONNES VACANCES À MÂCON !

/développer/ de la seita à la cité de l'entreprise, la renaissance de l'emploi /protéger/ internet : un portail familles à la rentrée


/courrier des lecteurs/ Animaux errants Jean-Philippe : “ j’ai trouvé un chien errant près de chez moi. Que faut-il faire ? ” Si vous trouvez ou repérez un animal errant (chien, chat, voire chevreuil à certaines périodes de l’année comme cela a pu arriver), vous pouvez appeler la Police municipale au 03 85 39 71 64. Le service intervient rapidement pour éviter tout accident avec un véhicule équipé pour la capture et le transport des animaux, qui sont ensuite conduits à la SPA locale. Attention, quelques règles à connaître et à respecter : si vous trouvez un animal blessé sur

Triple A Lionel : “ j’ai lu dans la presse que la ville de Mâcon avait reçu un triple A pour ses finances. Je croyais que ce type de classement n’était donné qu’aux États. Qu’est-ce que cela veut dire pour une ville ? ” Cela veut dire exactement la même chose que pour un pays : une bonne santé financière. Ces notes données par des agences spécialisées ont pour vocation première d’informer des prêteurs (les banques notamment) sur la santé financière des organismes auxquels ils se préparent à avancer de l’argent. Les pays, les entreprises et, donc, les villes reçoivent ainsi des notes dont dépend en partie leur capacité à emprunter ainsi que le taux d'intérêt auquel elles empruntent. Mâcon peut afficher sa sérénité. Dans le classement effectué par l’agence lyonnaise Localnova, elle est la seule des 8 villes de Bourgogne de 20 000 à 50 000 habitants qui ont été expertisées à recevoir la note maximale, le fameux “ triple A ” qui signifie “ situation financière excellente ”. À l’échelon national, seulement 10 villes sur 185 ont reçu cette note, signe qu’il n’est pas facile de figurer dans ce cercle.

la voie publique, appelez les sapeurs-pompiers (au 18), idem si vous découvrez un nouvel animal de compagnie (NAC) de type reptile (ne tentez surtout pas de le toucher). La police municipale peut également intervenir. Par ailleurs, les chats et les chiens doivent être tatoués et répertoriés au registre national, inscrits à la mairie s'il s'agit de chiens classés dangereux.

> offres d'emploi

Retrouvez toutes les offres d'emploi de la Ville sur :

2

MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013

Pour y parvenir, l’agence se base sur l’analyse du budget principal, l’épargne, les frais de personnel, la fiscalité, l’endettement…

Vous avez une question à nous poser ?

Par courrier Hôtel de Ville - Quai Lamartine 71018 Mâcon Cedex

Par Internet communication@ville-macon.fr


/sommaire/ Juillet-août 2013

MA VILLE

N° 39 Juillet-août 2013

/GraNd Format/

n°39... /édito/p. 4 “ Mâcon est classée parmi les villes préférées des Français. ”

/temps forts/p. 5 Un mois d’actus en images

/Grand format/p. 8

/Au jour le jour/p. 14 > PROTÉGER

Internet : le portail familles va faire sa rentrée Plan canicule : pensez-y !

> Animer

Les habitants ont choisi leurs sorties familiales

passoNs de BoNNes vacaNces à mÂcoN !

/développer/ de la seita à la cité de l'eNtreprise, la reNaissaNce de l'emploi /protéGer/ iNterNet : uN portail Familles à la reNtrée

/TRIBUNE/p. 22 Expression des groupes politiques

/EN ville le guide/p. 23 été frappé : vos fiches de vacances Rencontre : les filles font leur cinéma HH Jumping international : les raisons du succès

/Lieu de ville/p. 30

Passons de bonnes vacances à Mâcon !

Sennecé-les-Mâcon : la ville à la campagne MA VILLE

Fête nationale : rendez-vous le 13 juillet Un atelier “ sur mesure ”

> Développer

De la Seita à la Cité de l'entreprise, la renaissance de l'emploi Mâcon dans le Top 40 des villes préférées des Français

Hôtel de Ville - Quai Lamartine 71018 Mâcon Cedex Tél. : 03 85 39 71 00

Retrouvez toute l’actualité de votre ville sur : Directrice de publication : Christine Robin. Rédaction : David Besson, Marie-Noëlle Santschi, Jean-Philippe Auray, Delphine Cresson Crédit images : Ville de Mâcon : P. Georget + C. Joly + K. Negrello + D. Cresson / A. De Almeida / L. Ain / G.Dufour / Thinkstock.com / Mâcon-infos / Tous documents D.R. Conception : Service Communication Ville de Mâcon Impression : Imprimerie Moderne de l'Est Impression certifiée “ Imprim’ Vert ” sur papier éco-labellisé avec encres végétales.

> EMBELLIR

Tout sur les travaux d’été MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013

3


/édito/nous contacter communication@ville-macon.fr

J

amais deux sans trois : après son classement dans le Top 20 national des villes préfectures les plus mobilisées pour les personnes à mobilité

réduite, après sa première place des grandes villes de Bourgogne et sa troisième place nationale pour la qualité et l’excellence de sa situation financière, Mâcon est classée parmi les villes préférées des Français.* Ce nouveau classement est le résultat d’une enquête réalisée sur les 3,7 millions de Français qui ont déménagé vers l’une des cent plus grandes aires urbaines de France.

“ Mâcon est classée parmi les villes préférées des Français ” Selon l’étude, le nombre de nouveaux venus révèle le dynamisme local et l’attractivité de la ville. Ces statistiques authentifient ainsi que Mâcon est une ville dynamique, qui séduit non seulement les touristes mais aussi de nouveaux habitants, avec un solde migratoire positif de 1 605 personnes. En prenant la première place des villes de Bourgogne, et la quatrième place dans le classement national des villes de moins de 40 000 habitants, Mâcon prouve que non seulement elle attire, mais qu’elle retient les nouvelles populations. Ce résultat impartial vient récompenser les efforts entrepris pour placer et conforter Mâcon dans son rôle de capitale de la Bourgogne du Sud. Tous les Mâconnais peuvent en être fiers : il est le fruit du travail constant et de l’étroite collaboration entre tous ceux qui tirent notre ville vers le haut. Merci à vous. Bon Été [frappé] à toutes et tous. Rendez-vous à la rentrée ! Jean-Patrick Courtois Sénateur-Maire

* Classement établi par Le Parisien / Aujourd’hui en France selon les données migratoires de l’INSEE dans son édition du 14 juin.

4

MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013

/Temps forts/


/ Un mois d'actus en images > Marbé a fêté “ sa ” barre

C’est une fête de quartier bien particulière qu’ont vécu les habitants de Marbé le 15 juin. En conclusion d’une journée de partage dans le parc de l’Abîme, ils ont assisté au spectacle “ Perrières éphémères ” qui a mêlé évolutions en direct, projections sur la barre des Grandes Perrières et feux d’artifice, en préambule à la démolition de la barre, le 30 juin.

> La Chanaye en fête

Le 8 juin, c’était au tour de La Chanaye d’organiser sa fête de quartier. Pour la plus grande joie de tous les participants.

> Fête de la musique

> Mâcon labellisée

La scène sur l’eau, avec Clinton Fearon et Flox, comme les rues et les places de Mâcon ont connu l’affluence des grands soirs lors de la Fête de la musique. Deux belles soirées à partager.

Le label Evillementiel, c’est une distinction nationale remise notamment par la Fondation TF1 et l’école de communication EFAP, pour récompenser les projets des villes françaises. Hervé Reynaud pouvait donc présenter ce diplôme qui labellise Mâcon pour la qualité de sa programmation culturelle. MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013

5


/Temps forts/ Un mois d'actus en images

> Le port en fête

La fête du port de plaisance aura bénéficié d’une météo… marine ! Crachin et température fraîche au moment de l’inauguration n’ont pas empêché le public de répondre présent et de participer aux ateliers ouverts à tous pendant deux jours.

> La Grande Boucle

C’est le nom du film – tourné pendant le Tour de France 2012 - que Clovis Cornillac est venu présenter au Cinémarivaux en avant-première. Il a été accueilli par les jeunes du Vélo club Mâconnais.

> L’appel du jeu

Bambins et parents ont été enchantés par les ateliers de la Fête du jeu, qui ont transformé le centre-ville en gigantesque terrain de jeu.

6

MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013


> le verre plein des wine note

Deuxième édition des « Mâcon wine note ? », organisés par l’Union des Producteurs de Vins de Mâcon afin de célébrer la production viticole locale. 1 500 personnes sont venues déguster les vins grumés et écouter les groupes en live.

> Repas de quartiers

Les Repas de quartiers, c’est un moment de partage pour tous les âges ! Bravant la météo, les Mâconnais ont tenu à organiser ce moment de convivialité auquel ils sont très attachés.

> Dicos pour les CM2

Ils sont 430, issus des classes de CM2 de Mâcon, à avoir reçu des mains du Sénateur-Maire et de Catherine Carle-Viguier, adjointe à la vie scolaire, un dictionnaire, un livret sur la citoyenneté ainsi qu’un marque-page. Autant d’outils destinés à faciliter le passage en 6e de ces élèves et à leur donner des repères utiles dans la vie.

> Bel anniversaire

La 20e édition du Théâtre de la jeunesse a attiré une belle fréquentation, plus de 500 personnes venues assister aux représentations de ces talents en herbe.

MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013

7


/GRAND FORMAT/

• Le contexte : alors que 38 % des Français annoncent vouloir renoncer à leurs vacances

cet été, et que beaucoup d'autres vont réduire la durée de leurs congés, bénéficier d’une offre de loisirs complète à proximité de chez soi est une nécessité en juillet-août. • Les enjeux : si les Mâconnais ont l’assurance de trouver de nombreuses animations à leur disposition, la plupart d’entre elles sont gratuites, garantissant l’accès au plus grand nombre ! • Ce qu’il faut retenir : en matière de culture, de loisirs, de sports, pour les jeunes, les seniors et tous les autres, chacun peut trouver des activités à son goût à Mâcon en juillet-août grâce à une programmation large et éclectique.

Passons de bonnes vacances à Mâcon !

8

MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013


De l’art et des collections Les passionnés d’art et de collections diverses les connaissent, les autres seront forcément intéressés. Les Dimanches de la Collection, c’est l’occasion pour les cartophiles et les numismates de se réunir à l’espace Carnot-Montrevel pour échanger ou acheter le fruit de leur passion. Un dimanche par mois, l’Art sous les platanes réunit des artistes créateurs (peinture, sculpture, dessin…) pour un grand marché sur l’esplanade, ouvert aux nombreux passants. Pour se cultiver en se promenant. Dimanches de la collection, 21 juillet et 18 août, espace Carnot-Montrevel. L’art sous les platanes, 21 juillet et 18 août, esplanade Lamartine.

Culture : l’Été rayonne pour tous P

asser l’été à Mâcon, c’est la certitude de trouver des concerts, des spectacles en accord avec ses goûts ou de faire des découvertes surprenantes. Toutes les musiques, toutes les cultures sont représentées dans le programme gratuit de l’Été frappé qui réunit chaque année 50 000 spectateurs (pour une ville de 35 000 habitants !). Le millésime 2013 est tout aussi riche que les précédents (voir en page 24 et sur macon.fr pour le programme complet). Les Hugues Aufray et autres Oxmo Puccino seront les locomotives d’une programmation de près de 70 événements (l’équivalent d’un chaque jour) entre le 19 juin et le 30 août. Volontairement éclectique, l’Été frappé propose tous les styles pour tous les goûts : vous trouverez forcément un spectacle qui vous séduira. Que vous soyez plutôt concert, cinéma, sport, détente, danse, théâtre, jazz ou classique, l’Été frappé vous offre ses soirées. n

« Ah ! musées-vous ! »

1 200 m2

La surface de podiums installés par le service Manifestations de la Ville pour l'été frappé, soit trente scènes

Tout le programme de l'été sur :

Rébarbative la visite d’un musée pour les enfants ? Pas à Mâcon ! Pendant l’été vous pouvez visiter différemment le musée des Ursulines grâce à des puzzles et une chasse au trésor pour les enfants de 3 à 12 ans. Les adultes ne sont pas en reste, l’équipe des musées de Mâcon leur propose des jeux sur trois personnages importants des Ursulines (Gaston Bussière, Pierre Székely et Mlle Ronot). Ces jeux sont gratuits, valables en continu, aux horaires d'ouverture du musée. Les trois autres musées ouverts à la visite (Lamartine, apothicairerie de l’Hôtel-Dieu et Vieux Saint-Vincent) disposent également de questionnaires ludiques pour les jeunes publics. MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013

9


/GRAND FORMAT/Passons de bonnes vacances à Mâcon !

Des loisirs à la semaine pour nos enfants C

analiser l’énergie juvénile : pas toujours évident pendant l’été, surtout si les parents ne sont pas encore en congés. Aussi, la Ville propose-t-elle un large panel d’activités disponibles en semaine complète (et aussi à la journée et à la demi-journée pour les centres de loisirs de Pillet et à Hurigny), pour que l’été de nos enfants soit inoubliable. Mini-camps : des stages et du camping

Les mini-camps, c’est l’occasion de s’immerger dans une thématique, pendant une semaine, le tout dans l’esprit “ colo ” grâce à un hébergement sous la tente au centre de loisirs à Hurigny. Cette année, trois thèmes proposés. Activités équestres tout d'abord (au centre de Chaintré) du 8 au 12 juillet, du 15 au 19 juillet, du 29 juillet au 2 août et du 5 au 9 août pour découvrir le monde du cheval, du poney… Le camp “ animation vidéo ” permet de se familiariser avec l’usage d’une caméra, le trucage d’images, la création d’un court-métrage (du 8 au 12 juillet). Du 5  au 9 août, c’est un

Le saviez-vous ?

Un ramassage en car dessert quotidiennement les centres de loisirs et Récréabulles. ● Les enfants inscrits à Récréabulles déjeunent à l’école Jean-Moulin. ● Dans les mini-camps, le déjeuner est fourni par la cuisine centrale. Les autres repas sont préparés par les animateurs et les enfants ! ●

10

MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013

véritable labo d’animation qui s’installe à Hurigny pour apprendre à créer un dessin animé ! Du 29 juillet au 2 août, l’esprit “ colo ” va également prévaloir au séjour nature à Châtel - Vallée d’Abondance (Haute-Savoie) : hébergement dans un chalet, découverte de la montagne, visites… Centres de loisirs : la vie au plein air Que ce soit rue Pillet (3-5 ans) ou à Hurigny (6-12 ans), les centres de loisirs offrent des activités ludiques, souvent de plein air qui favorisent l’éveil, la créativité, le partage… Vous pouvez réserver à la semaine, à la journée, ou à la demi-journée (2 demi-journées par semaine au minimum). Des semaines thématiques (10/12 ans sans nuitée sur site) ont également lieu : activités sportives du 15 au 19 juillet et cuisine du 12 au 14 août, qui bénéficient des structures de la Ville de Mâcon. Récréabulles : tous à l’eau Récréabulles, ce sont des activités au centre nautique du Mâconnais – Val de Saône le matin (avec un bassin réservé)

et des animations sportives, activités manuelles, jeux traditionnels l’aprèsmidi. Pour vivre l’été pleinement. n

Témoignages Céline et Christopher (11 et 8 ans)

« On vient au centre aéré de la rue Pillet depuis que l’on a trois ans, l’été c’est à Hurigny ou à Récréabulles. »

Maxence (10 ans)

« Dans les centres, j’aime les animations, l’ambiance, le foot ; l’été je vais à Récréabulles, tous les matins on va à la piscine et on fait aussi du ski nautique. »

Hicham (11 ans)

« Je viens au centre le mercredi, pendant les petites vacances et, l’été, je vais à Récréabulles et à Hurigny. À Hurigny, on fait des balades dans la nature et puis il y a une piscine aussi, c’est agréable. »


15-25 ans, un été qui bouge Les 15-25 ans auront leur quartier général du 8 juillet au 30 août, chaque après-midi, de 15 h à 19 h, sur l’esplanade au “ stand jeunesse ” : l’occasion de se rencontrer, de discuter, de faire un baby-foot, ou se renseigner à propos des animations de l’été. Mais, quand on est jeune, on veut bouger, aussi de nombreuses sorties sont programmées, notamment pour des concerts de IAM et de Lou Doillon, aux Nuits de Fourvière, pour la fête du Lac d’Annecy, à Chalon dans la rue, à Walibi ou pour une spéciale “ hydro speed ”… Du 23 au 25 juillet, toujours sur l’esplanade, les jeunes pourront s’initier au pilotage de moto, à la conduite et remporter des lots et cadeaux pour les plus aguerris, en collaboration avec la sécurité routière et la police municipale. Fan de musique ? Une semaine pleine de shows-case et de démonstrations pour partir « À la rencontre des publics », du 26 au 30 août. Découverte de la Musique assistée par ordinateur (MAO), concerts guitares/voix et groupes locaux sur l’esplanade. Enfin, les accueils jeunes seront ouverts tout l’été dans les quartiers, pour des animations sportives (foot en salle), des jeux… PIJ, tél. : 03 85 21 91 97.

J’apprends à monter à cheval

Dès 5 ans, les petits Mâconnais peuvent découvrir l’équitation gratuitement à côté de chez eux grâce à l’opération “ cheval dans les quartiers ”. À chaque période de vacances scolaires, les poneys et chevaux du centre équestre de Mâcon à Chaintré viennent au contact des petits et des grands qui se familiarisent avec la monte. Du 8 au 19 juillet, cinq quartiers sont concernés à raison de deux après-midi chacun (14 h-17 h).

Saugeraies : 8 et 9 juillet, Blanchettes : 10 et 11 juillet, parcours Papa : 12 et 15 juillet, La Chanaye : 16 et 17 juillet, Square de la Paix : 18 et 19 juillet.

Cap sport : un programme à la carte Envie soudaine de faire du sport ? Pas de problème, Cap sport et loisirs est ouvert chaque après-midi aux 10-16 ans. Au palais des Sports, des dizaines de disciplines sont pratiquées, y compris des sports peu connus comme le tchoukball (mélange de hand, de pelote basque et de volley), le torball (à l’origine pour personnes malvoyantes, avec un ballon sonore et les yeux bandés), le speedminton... Découverte et plaisir assurés pour les heureux détenteurs de la Carte J’M (12 € l’année) ou de la carte Cap sport et loisirs (15 €) dispensés d’inscription préalable et pour qui l’entrée est gratuite. Cap sport et loisirs c’est vraiment à la carte ! Cette année, en plus des sorties à l’après-midi ou à la journée (moto cross, équitation, escalade, accrobranche, baignade…), Cap sport propose des sorties pleine nature avec nuitée (réservées aux Mâconnais) à HautevilleLompnes (01) et à Samoëns (74). Quant aux 6-10 ans, ils disposent de Cap sport et loisirs enfants, qui offre les mêmes opportunités, adaptées à l’âge des enfants, chaque matin de juillet. Toutes ces activités sont encadrées par des éducateurs diplômés d’état. Renseignements Kiosque enfance jeunesse, tél. : 03 85 39 18 44.

Un lieu : l’esplanade Lamartine

L’esplanade, l’été, c’est le lieu de rendez-vous de ceux qui veulent profiter des animations. Si vous avez des enfants de moins de 3 ans, Ludo Kids vous attend avec ses jeux géants, ses parcours de motricité… Si vous souhaitez vous balader en famille, alors louez gratuitement des vélos et des tandems du 8 au 12 juillet pour profiter de la voie bleue le long de la Saône, ou bien des raquettes, du 5 au 8 août lors de “ Tous en selle ” et “ Tous à vos raquettes ”. Ludo Kids, 10, 17, 24 et 31 juillet, 21 et 28 août de 10 h à 12 h. “ Tous en selle ”, 8 au 12 juillet. “ Tous à vos raquettes ”, 5 au 8 août.

MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013

11


/GRAND FORMAT/Passons de bonnes vacances à Mâcon !

La vie au grand air Besoin de prendre l’air et de profiter de l’été pour se détendre ? En roller, sur deux roues ou avec un ballon à la main, en famille ou entre amis, c’est possible sur les bords de Saône. Ville sportive, Mâcon offre une large palette de loisirs de plein air, gratuits et accessibles à tous. Très prisée tout au long de l’année, la Voie bleue l’est encore plus avec l’arrivée des beaux jours. Longeant la Saône, à Mâcon depuis l’esplanade Lamartine, sans intersection de routes, ni présence de véhicules à moteur, cet itinéraire bordé d’arbres, de prairies et de champs, offre un cadre de promenade bucolique. Que l’on soit cyclotouriste, cycliste, marcheur, joggeur ou adepte du roller, la Voie bleue est le lieu incontournable pour se détendre au grand air. Le revêtement des sols diffère, mais chacun y trouve son compte : le long des quais et de la Saône, des pavés et un enrobé pour la promenade ; du port de

plaisance à la sortie de Mâcon, sur les sept premiers kilomètres, un enrobé lisse, parfait pour les rollers. Pour les petites pauses, tout est prévu. Des aires avec tables et bancs sont installées sur les 18 kilomètres (dont 3,300 km à Mâcon) qui mènent de la cité Lamartinienne à Fleurville. Quelques coins offrent également un cadre propice aux pique-niques et aux siestes à l’ombre des frênes et autres platanes. Autre poumon mâconnais : le parcours P apa . Une boucle de 1 800 mètres (ou 900 mètres pour le petit parcours) jalonnée d’ateliers ludiques et sportifs, adaptés aux personnes handicapées. Au milieu, de vastes étendues d’herbe pour jouer au ballon, planter les filets de badminton ou de volley, courir… Ou simplement installer chaises, tables, plaids pour discuter, lire, déjeuner, bronzer… Bref se détendre !

Et aussi...

City stades : près de chez vous Tous les quartiers de Mâcon sont équipés d’un city stade : les Saugeraies, les Blanchettes, La Chanaye, Marbé, Flacé, les Gautriats, Bioux. Les communes associées également : Loché, Saint-Jean-le-Priche et Sennecé-les-Mâcon. Ces équipements permettent de pratiquer foot, basket et hand en accès libre. Les jeunes se sont approprié les lieux et se retrouvent régulièrement pour des petits matchs entre amis.

Skate park : pour les rois de la glisse Freestyle ou figures ? Les amateurs de sport de glisse peuvent s’exprimer sur le skate park modulaire installé au parc nord. À l’automne prochain, un skate park nouvelle génération devrait voir le jour, au parc Nord toujours, vers les stades de foot. En béton projeté, il permettra la pratique du skate, du BMX, du roller et de la trottinette.

12

MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013


Seniors : vos animations d’été Des jeudis dansants Danser, guincher au son des airs d’hier ou d’avant-hier, en profitant des belles après-midi d’été : qu’il est beau et simple le programme des Jeudis du kiosque. Un nom d’ailleurs devenu réducteur : le kiosque de l’esplanade n’est plus le seul lieu de rendez-vous des adeptes : la place Saint-Clément, l’école des Perrières, la place de Bioux ou encore le parking de MOSAÏC vont accueillir chanteurs et musiciens bien connus (citons Jean-Pierre Genette et Sylvie Bretaire, JeanPierre Morvan…). Chaque jeudi, sauf 18 juillet et 15 août, jusqu’au 29 août.

Les excursions  25 juillet : journée complète au Hameau du vin, spectaculaire parc à thème de la vigne et du vin à Romanèche-Thorins. Entre 30 et 40 € la journée. Inscriptions à partir du 17 juin avec sa fiche d’imposition. 8 août : lauréate de la Fleur d’or en 2011, labellisée « 4 fleurs », Mâcon et ses 300 000 fleurs plantées chaque année, mérite bien une visite ! Ce sera le 8 août, en car, avec étape au nouvel arboretum à Flacé, et repas… champêtre bien sûr ! Inscription à partir du 22 juillet. 5 août : excursion clunysoise avec le Palais de la miniature, une visite de Cluny et déjeuner, artisanat et visite du château de Cormatin. Inscription à partir du 22 juillet.

Ciné-mémoire 11 juillet, 18 juillet et 1er août : séances variées « Ciné-Mémoire » animées par M. Boulay. Échanges et débat autour d’un rafraîchissement. Inscriptions à partir du 1er juillet pour l’une des trois séances. Inscription et renseignements au CCAS : 03 85 39 71 07.

Ensemble 14 juillet, un après-midi festif au parc des Expositions Tout aussi traditionnel que le 14 juillet, l’après-midi festif offert par la Ville aux seniors remporte chaque année un franc succès. Au programme : une animation des frères Blanchard (accordéonistes), de la danse flamenco avec Arte Andaluz et un goûter servi par un traiteur complètera l’après-midi. Transports assurés et salle climatisée au parc des Expos de 15 h à 18 h. Les inscriptions sont ouvertes depuis le 17 juin pour toutes les personnes mâconnaises et des communes associées à partir de 60 ans. CCAS, 6 place Carnot, 9 h - 12 h et 13 h 30 - 17 h, tél. : 03 85 39 71 07.

Témoignage Roland Chanlon,

habitué des animations d’été “ Avec ma femme, nous sommes venus habiter Mâcon pour notre retraite et, maintenant, nous sommes installés à la résidence La Cerisaie. Nous sommes indépendants tout en participant à des activités. Comme j’adore danser, je viens aux guinguettes sur l’esplanade dès que je peux. L’an dernier, nous avons également participé au voyage vacances d’une semaine en Alsace, très bien, malgré le temps, à une sortie d’une journée en Bresse, et à l'animation du 14 juillet et nous y retournerons sans doute cette année. Ce programme, c’est vraiment bien pour nous. ”

MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013

13


/AU JOUR LE JOUR/

Protéger/Animer/Développer/Embellir

> Pour répondre au souhait des familles, la Ville créé à la rentrée un site Internet pour régler les frais de restauration et de garderie périscolaire.

Internet : le portail familles va faire sa rentrée à partir de la rentrée de septembre, les parents d’enfants usagers de la restauration scolaire et des garderies périscolaires auront à disposition un nouvel outil Internet : le portail familles. Accessible depuis un lien sur le site de la Ville (www.macon.fr), il permettra de régler les factures en ligne pour ces deux services municipaux. Le paiement se fera grâce à un numéro de carte bleue moyennant une connexion sécurisée fournie par un prestataire spécialisé. Cette innovation va faciliter les démarches des familles mâconnaises. Elles disposent jusqu’à maintenant de deux manières de régler leurs factures : par prélèvement automatique ou, directement, au service Éducation de la Ville. Ces deux modes seront bien évidemment conservés ; mais, dès le début du mois d’octobre, le portail familles sera disponible pour régler la facture de septembre, sur laquelle un identifiant et un mot de passe de connexion figureront. Il sera ensuite possible

En chiffres

56%

C’est le pourcentage de familles qui ont demandé la création de ce portail lors d’une enquête menée dans le cadre de la certification qualité du service Éducation.

14

MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013

de s’inscrire directement à ces prestations depuis le portail dans le courant de l’année, mais aussi de trouver les menus servis, de prévenir des absences (48 heures à l’avance comme actuellement). Ce portail est d’ailleurs appelé à s’étendre à l’avenir : les centres de loisirs, le Temps après l’école, par exemple, rejoindront à terme la liste des services disponibles sur le site. Meilleur service, gain de temps, dématérialisation : autant d’avantages du portail famille. n

L’éclairage de l’élue “ La création de ce portail familles répond à un besoin de simplification des formalités pour les familles ; il permet de payer en ligne de façon sécurisée et va s’étendre peu à peu aux services de l’enfance jeunesse. C’est un moyen de paiement dans l’air du temps, mais c’est avant Catherine tout la possibilité pour les familles, notamment Carle-Viguier, celles qui travaillent, d’accéder aux services adjointe municipaux à toute heure. Mais l’humain n’est à l’éducation pas remplacé : les autres modes de règlement existent toujours et, pour une première inscription, nous conseillons toujours de venir au service éducation afin de recevoir les recommandations et de rencontrer les agents. ”


Supinfo accueille le Temps après l’école Les enfants qui participent au Temps après l’école (TAE) ont l’habitude d’utiliser les structures municipales comme l’EMAP, les musées, la médiathèque… D’avril à juin, les élèves de l’école Henri-Matisse ont découvert les locaux de Supinfo. L’école informatique du cours Moreau a gracieusement mis à disposition une salle équipée d’une dizaine d’ordinateurs. Les enfants, encadrés par une animatrice du TAE, ont découvert comment faire une recherche sur Internet, rédiger un texte, faire une belle présentation… autour du jardin et des recettes de cuisine, thème d’un autre atelier TAE organisé dans l’école.

Plan canicule : pensez-y ! Venez, vous aussi, déjeuner aux L épinoches e beau temps est arrivé tardivement cette année, mais rien ne met à l’abri d’un épisode de canicule en juillet/août. Aussi, le CCAS de la Ville réactive son registre nominatif sur lequel peut demander à figurer toute personne de 65 ans et plus, de 60 ans reconnue inapte au travail ainsi que les personnes handicapées. À quoi sert ce registre ? En cas de déclenchement d’un plan d’alerte canicule par la Préfecture, les services sanitaires et sociaux contacteront prioritairement les personnes inscrites. Elles seront alors appelées quotidiennement par les agents du CCAS de la Ville de Mâcon pour leur apporter des conseils, savoir si elles ont besoin d’eau, de nourriture… Une permanence téléphonique sera également assurée les week-ends et jours fériés en cas de déclenchement du plan d’alerte. L’inscription sur ce registre est facultative et basée sur le volontariat. Néanmoins, un courrier est envoyé à toute personne de 70 ans et plus habitant Mâcon pour faire connaître ce dispositif (soit 2 800 courriers). 31 personnes ont demandé à y figurer en 2012. n

Savez-vous que le restaurant du foyer des épinoches n’est pas réservé aux résidents du FRPA ? Dans la limite des places disponibles, chaque senior de Mâcon peut venir y déjeuner du lundi au samedi, à condition de réserver 48 heures à l’avance. Au tarif unique de 9,60 € (les résidents paient, eux, en fonction de leurs revenus), vous avez droit à une entrée, un plat, un fromage, un dessert, un café et, pour le soir, un potage que vous pourrez emmener chez vous. Suivez l’exemple de Brian Jeffs.

Témoignage Brian Jeffs,

“ client ” des épinoches depuis 2 ans.

Si vous souhaitez figurer sur ce registre, si parmi vos proches, vos voisins, des personnes sont concernées par ce dispositif, appelez le CCAS, 6, place Carnot, tél. : n° vert gratuit 0 800 881 409.

En pratique En cas de fortes chaleurs, penser à s’hydrater régulièrement (les personnes âgées doivent boire 1,5 l d’eau par jour et humidifier leur peau), fermer les volets et se protéger du soleil aux heures les plus chaudes (éviter le sport, même lorsque l’on est en bonne santé). Par ailleurs, chacun peut apporter sa contribution en s’occupant des membres de sa famille ou du voisinage.

“ J’habite à Mâcon depuis 14 ans et depuis deux ans je mange tous les midis, sauf le dimanche, au foyer des épinoches. C’est pratique : j’habite à proximité, ça m’évite de faire les courses et puis c’est économique et écologique, en cuisinant pour un, on consomme autant d’énergie que pour plusieurs personnes. Ensuite, je me suis fait des amis ici, je ne mange pas seul, je ne suis pas isolé ; c’est un moment convivial que j’attends avec impatience. Et, une chose appelant l’autre, je suis devenu adhérent de l’association des résidents des épinoches et je participe aux activités organisées ici ! ” MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013

15


/au jour le jour/

Animer/Développer/Embellir/Protéger > Quoi de mieux que d'écouter les souhaits des Mâconnais pour bâtir avec eux une programmation d'événements conviviaux ?

Les habitants ont choisi leurs sorties familiales D

ans les structures de proximité ce sont les habitants qui décident euxmêmes des sorties familiales de l’été. Choix des destinations, des activités, des dates dans le respect d’une contrainte budgétaire donnée : rien n’est laissé au hasard par les volontaires – le plus souvent des habitué(e)s -. À Marbé, sept mamans et une grand-mère se sont impliquées dans la préparation des sorties de l’été 2013. Ensuite, elles ont confectionné des affiches pour présenter les sorties aux autres familles qui ont été accrochées dans les locaux des 1 000 Fenêtres. Au final, les familles de Marbé iront au Parc de l’Auxois le 11 juillet, au Château de Brancion et au lac de Laives le 13 août, avec atelier costumes en amont car la visite du château se fait en vêtements d’époque, au lac de Montrevel le 27 août, avec possibilité de faire un barbecue (avec un atelier cuisine en amont pour préparer un goûter commun).

Et aussi… Aux Blanchettes, après un tour d’horizon des envies, une sortie familiale aura lieu le 3 juillet au parc animalier de Peaugres. Moments de convivialité aussi avec des pique-niques parents – enfants à la roche de Solutré le 29 juillet, au parcours P.A.P.A. le 1er août et un barbecue au PEL des Blanchettes le 14 août. À La Chanaye, les huit bénévoles ont choisi une sortie à Palavas le 26 juillet et au Touroparc de Romanèche-Thorins, le 23 août.

Aux Saugeraies-Gautriats-Murgerets, dès septembre, un groupe de cinq personnes s'est constitué pour bâtir le programme des sorties de l’année. Ce groupe a œuvré avec l’équipe du territoire et le travailleur social de la CAF de Mâcon, sur le choix des destinations, des activités, sur l’aspect budgétaire et surtout en respectant les attentes des habitants. Après avoir élaboré une proposition, le groupe présente ensuite ses choix aux habitants. Pour cet été deux destinations ont vu le jour : au pied du Vercors, le 18 juillet et le 22 août dans le Jura. n 

Le 13 juillet, l’esplanade sera noire de monde à l’occasion de la Fête nationale. Au programme, défilé militaire à partir de 19 h 30 sur le quai Lamartine, puis concert de l’Harmonie municipale à 21h, place Saint-Pierre et feu d’artifice à 23h sur l’esplanade Lamartine. Enfin, un grand bal populaire avec musique en live conclura la soirée de 23 h 30 à 2h devant le kiosque à musique.

Fête nationale : rendez-vous le 13 juillet 16

MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013


Un atelier “ sur mesure ”

C

réer un atelier de stylisme au sein des structures de proximité de la Ville ? Une idée innovante, loin des clichés, qui est née du succès rencontré par les ateliers “ couture solidaire ” (voir ci-dessous). Ils font le plein et démontrent l’intérêt certain pour la couture, mais aussi pour la mode en général. D’où l’idée de lancer “ stylisme et création ” avec le soutien et les interventions de Laurent Crépeau, créateur réputé de Mâcon, enthousiasmé par le projet (cf. interview). Le dit projet va en effet permettre à une trentaine de personnes de préparer un véritable défilé prévu pour la fin de l’année. Découverte d’un nouvel univers, apprentissage de techniques, l’atelier est ouvert à tous les Mâconnais qui le souhaitent. C’est aussi l’occasion pour les équipes des structures de proximité de mieux connaître les volontaires et de les orienter vers d’autres ateliers ou partenaires à l’issue du projet. Atelier de création aux Blanchettes - géré par MOSAÏC - avec tout le matériel, aide financière, visite d’entreprises de confection et, bien évidemment, aide de Laurent Crépeau une fois par semaine : rien n’a été oublié pour encadrer ces créateurs en herbe. Si ce projet vous intéresse, il est temps de s’inscrire. n Renseignement, inscription : MOSAÏC des Blanchettes, tél. : 03 85 38 21 65

Témoignage “ J’ai accepté cette proposition pour montrer que la mode n’est pas un monde inaccessible : c’est un univers qui fait rêver mais qui reste un Laurent métier, notamment pour moi, et qui peut Crépeau, être démocratisé. Le styliste caractère social – l’occasion de montrer à des gens qu’ils peuvent faire du beau – est génial. L’objectif du défilé constituera la motivation du groupe. Chacun pourra participer selon ses capacités ; nous allons également travailler sur les accessoires, bijoux, sacs, chaussures… Le défilé sera construit comme une véritable collection, avec un thème, une idée. ”

La couture solidaire à l’honneur Depuis 2007, les ateliers “ couture solidaire ” rencontrent un franc succès dans les structures de proximité de quatre quartiers de Mâcon (Blanchettes, Marbé, Saugeraies, Chanaye). Ils réunissent des personnes de bonne volonté autour d’une activité commune et prisée, la couture. Si l’on peut y travailler sur des pièces personnelles, l’usage est de fournir des vêtements au profit d’actions caritatives.

MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013

17


/au jour le jour/

Développer/Embellir/Protéger/Animer

> L’inauguration de la Cité de l’entreprise intervient alors qu’un classement situe Mâcon parmi les villes préférées des Français, signe que les investissements de la Ville portent leurs fruits.

de la seita à la cité de l'entreprise, la renaissance de l’emploi

L

e soleil et l’été étaient au rendezvous en ce 21 juin, ainsi que plus de 300 personnes, pour inaugurer dignement la Cité de l’entreprise. Alors qu’environ 40 % des 11 500 m 2 de l’ancienne Seita sont aujourd’hui occupés par les 21 structures déjà installées, les visiteurs – dont beaucoup d’anciens salariés des

“ Allumettes ” - ont pu découvrir les technologies employées au sein de ce “ laboratoire de l’avenir ”, comme l’a décrit le Sénateur-Maire. Les tables tactiles de Kinéti (voir ci-contre), les nano – poudres de Tekna, la machine à craquer les particules polluées de Beewair, les logiciels d’Itelios, les machines à

En chiffres 11 500 m2 ● 14,6 M€ de travaux ● 36 % de subventions accordées par le FEDER, le Conseil Régional, le FNADT et le Conseil Général. ● Coût moyen pour la Ville de Mâcon : 658,72 €/m² contre 1 200 €/m² en moyenne pour les activités tertiaires ; 491,59 €/m² contre 600 à 700 €/m² en moyenne pour les activités industrielles. ● 6 bâtiments entièrement rénovés ● 21 entités sur le site : l’agence de développement, l’ADEMVAL, le SYDESL, 1 espace forum de rencontre et d’événementiel, 14 sociétés installées dans l’hôtel d’entreprises, 4 jeunes pousses hébergées dans la pépinière. ●

18

MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013

sculpter de Lithias, autant d’innovations porteuses des emplois de demain. “ Campus de l’innovation ” La première adjointe, Christine Robin, a d’ailleurs parlé d’une “ véritable renaissance de l’emploi sur ce site qui est une partie de l’héritage industriel de la ville. ” L’élue porteuse du projet en a rappelé la cohérence, qui s’articule autour de trois axes : l’innovation en matière de construction et de nouveaux matériaux, dans le domaine vitivinicole et dans l’internet marchand, l’e-commerce, les NTIC. “ La Cité de l’entreprise a pour but de créer un pôle de compétences dédié à l’innovation et au développement de projets technologiques et innovants. ” Les entreprises bénéficient de la fibre optique et de services sur place, comme un espace de forum et d’événementiel, un hôtel d’entreprises et des compétences des autres locataires qui ne manquent pas de collaborer.

››


Kineti table sur l’avenir Kineti, c’est le pari de deux jeunes entrepreneurs mâconnais, Guillaume Merrouche et Fabian Humbert, qui ont travaillé pendant trois ans à la mise au point d’une véritable table tactile (avec un écran de 107 cm). Une tablette tactile géante ? Mieux que ça. “ Notre technologie permet d’avoir 64 points tactiles simultanés sur l’écran, contre quelques-uns pour une tablette, autrement dit, on peut l’utiliser à plusieurs en même temps et nous sommes les seuls à le proposer. ” Une innovation qui a nécessité également l’emploi d’un verre à la fois tactile, incassable et étanche, pour la clientèle des bars et autres restaurants, où l’on pourra passer commande tout en surfant sur Internet. Mais le duo fourmille de projets. “ Notre mobilier interactif mobile intéresse énormément de secteurs : les grands magasins, les panneaux d’orientations dans les villes, les offices de tourisme, les showroom des entreprises, les salons… ” Et même l’éducation ! Kineti travaille avec un laboratoire du CNRS de Dijon pour adapter son invention au développement cognitif de l’enfant. Créée en mai, Kineti s’est installé en juin à la Cité. “ Ça tombait sous le sens ! Ça permet de bénéficier de la dynamique d’innovation du site ; nous collaborons d’ailleurs avec les gens d’Itelios ”. Les premiers “ gros comptes ” se laissent déjà séduire : la SNCF va équiper certaines gares avec les bornes tactiles de la société mâconnaise qui sait qu’elle détient un potentiel énorme. “ La technologie des tables tactiles va s’imposer, mais on ne sait pas encore à quel rythme. On pense passer à 15/20 salariés en 2014, 25/30 en 2015, tout peut arriver… ”

Mâcon dans le Top 40 des villes préférées des français

Ces derniers mois, de nombreux signes positifs ont montré l’attractivité de Mâcon en termes économiques, démographiques et de qualité de vie. Le classement des 100 villes les plus attractives de France publié le 14 juin dernier par le quotidien Le Parisien / Aujourd’hui en France est venu confirmer ces chiffres. Pour établir son classement, le journal s’est basé sur le solde migratoire enregistré par chaque ville, autrement dit, la différence entre les gens qui se sont installés et ceux qui en sont partis. Avec son solde positif de 1 605 habitants Mâcon apparaît parmi les villes préférées des Français, au 39e rang des aires urbaines de France. Un classement à affiner : Mâcon est la première ville de Bourgogne, devant Dijon (48e), Chalon-sur-Saône (58e) ou Auxerre (63 e ). Mâcon est donc bien cette capitale de la Bourgogne du Sud qu’elle a voulu être en se dotant d’équipements structurants et en créant les conditions de l’attractivité. Au-delà de la Bourgogne, Mâcon est également 4e de la strate des villes de moins de 40 000 habitants (derrière Annemasse, Périgueux et Agen) et devant de nombreuses grandes villes (comme Nancy, 69e, Saint-Étienne, 87e et Strasbourg, 91e). Mâcon est donc bien parmi les villes préférées des Français lorsqu’il s’agit de trouver un nouveau lieu de vie ! 

››

“ L’Histoire donnera raison au projet ” “  N o u s s o m m e s f i e r s d ’ a v o i r participé au financement de ce projet, ajoutait pour sa part le président de la Région Bourgogne, François Patriat. Les nouvelles technologies vont créer de l’attractivité et l’Histoire donnera raison à ce projet ambitieux. ” Jean-Patrick Courtois pouvait

ajouter que “ la Cité s’intègre dans la stratégie globale de développement économique et de l’attractivité de notre ville comme capitale de la Bourgogne du Sud ”. Le dernier mot pouvant être confié à un ancien de la Seita, Robert Cayot, pour qui “ la rénovation est magnifique, elle a gardé l’aspect des lieux. Évidemment, voir des entreprises ici nous fait plaisir, on sait bien que l’innovation, c’est l’avenir. ” n

MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013

19


au jour le jour/

Embellir/Protéger/Animer/Développer

> Fluidifier la circulation, améliorer les voiries, reprendre les conduites de chauffage urbain : autant de travaux qui bonifient la qualité de vie des Mâconnais.

13

3

3 AV

9

EN UE ED O UA RD

MEDIATHÈQUE

H

ER

RI

O

T

Tout sur les travaux d’été 1 Rue de Flacé / rue des épinoches : création d’un giratoire avec piste cyclable dédiée pour la traversée du rond-point.

3 Rues de l’Europe et des Verchères : réfection de chaussée entre le carrefour de l’Europe et la rue de Lyon.

2 Boulevard des Perrières /

rénovation des abords du nouveau restaurant scolaire, avec redistribution des places de stationnement, création d’une place pour personnes handicapées.

boulevard Dunant : reprise de la conduite d’eau potable en juillet–août.

20

4 Place Desnoyers :

MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013

5 Cité Beausoleil : réfection et enfouissement des réseaux aériens, jusqu’à septembre. 6 Rue de la Préfecture / rue de Lingendes : en juillet, création d’un plateau traversant surélevé devant le Conservatoire. 7 Allée Matisco : rénovation du sol et de l’éclairage de l’allée, création de places 10 min

7

1 6

2

8

au parking du plateau de la Baille pour les parents qui déposent leurs enfants au Conservatoire.

8 Place Gardon : reprise complète du réseau de chauffage urbain du 15 juillet au 30 août. Fortes perturbations de circulation à prévoir, éviter ce secteur.


Et aussi… Parc d’activités de Loché : reprise de l’enduit sur toutes les rues. RD 906 : création d’un réseau d’eaux usées entre le giratoire Pompidou et la rue Jacquard, côté ouest. Circulation dans le sens nord-sud sur la voie centrale.

10

Carrefour de la route Grand Sud et de la rue F. Mistral : création d’un giratoire (travaux Conseil général). Carrefour rues Mermoz et St-Exupery : Création d’un giratoire (travaux CAMVAL).

4 11

5

vive la tonte naturelle ! à

Mâcon, le cheval a retrouvé une place de choix dans l’arrosage des massifs et l’enlèvement des poubelles publiques. Il est désormais rejoint par un autre auxiliaire animal au sein des services municipaux : le mouton, dans le cadre d’un écopâturage à l’arboretum de Flacé. Autrement dit, un troupeau de douze moutons assure la tonte de cet espace de 2,5 hectares depuis juin et jusqu’en septembre. La méthode partage avec l’usage du cheval les mêmes avantages concernant la protection de l’environnement : plus de tondeuse bruyante et énergivore, des économies financières par rapport à l’entretien mécanique et la protection d’une espèce animale rare. Les moutons utilisés sont en effet issus de la race Solognote dont subsistent seulement 3 000 têtes en France. Cette race possède la particularité d’être rustique et de pouvoir se nourrir de tous les types de végétation. Pendant des siècles, les moutons ont été utilisés pour la tonte. Ce retour à la tradition n’a donc rien d’un gadget, elle s’étend même au sein des collectivités, une ville comme Lyon l’utilise pour tondre les pentes de la colline de Fourvière depuis de nombreuses années. Les hauts de Chailloux, nouveau lieu d’estive ! n

HEL RUE MIC

DEB RE

12 ALLEE

JEAN

BOUIN

9 Rue Gabriel-Jeanton : à partir de mi-juillet, réfection de la chaussée, stationnement neutralisé. 10 Boulevard L. Escande : réfection de la couche de roulement. 11 Rue de la Liberté : le pont qui enjambe le boulevard Schoelcher va être rénové. Coupure

à prévoir certaines nuits (travaux Conseil Général). 12 Rue J. Moulin : réfection couche de roulement et stationnement 13 Rue des Frères Lumière : réfection de chaussée de la rue de la Grosne jusqu’au bout.

MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013

21


/tribune/Expression des groupes politiques

Application de l’article L.2121-27-1 du CGCT

Groupe des élus MÂCON Pour tous au conseil municipal de Mâcon DU BON USAGE… La confusion, la simplification, l’amalgame, la dénégation, l’appropriation sont devenus pour certains une habitude. Une enquête, un questionnement sur une personne fait d’elle un coupable. Une opinion tranchée sur une question sensible comme un choix politique, syndical, philosophique ou religieux fait de vous un intégriste ou un sectaire. Nous classons, nous simplifions, nous tranchons… et si tout cela n’était qu’artifice pour tromper, pour influencer, pour augmenter les audiences ou faire vendre ? Lorsqu’est utilisé à tort et à travers le mot “ Résistance ” qui a pour nous Français une signification particulière, lorsque l’on se réfère au Général de Gaulle, à l’appel du 18 juin, à Jean Moulin, au Conseil national de la Résistance, il faut se souvenir que ces personnes, ces institutions, ces événements ne sont pas la propriété de quelques-uns mais d’abord de ceux qui les ont vécus souvent dans leur chair mais aussi de toute la Nation française. PRIVILÉGIER LA RÉFLEXION Lorsqu’à l’occasion d’une altercation, d’une incivilité plus ou moins grave, d’un délit nous généralisons à toute une partie de nos concitoyens l’opinion que nous portons sur les auteurs de ces faits ou lorsque nous nions la réalité de telles situations qui se renouvellent, cela n’est pas satisfaisant. De tels amalgames, de telles dénégations nuisent à la démocratie et à la vie en commun. La réflexion et l’explication sont nécessaires et le rôle des élus est plus de rechercher des solutions aux problèmes qui se posent que de les dénoncer ou de les attiser.

Le rôle des élus consiste aussi à tout mettre en œuvre pour que les situations conflictuelles soient apaisées et ne dégénèrent pas, il faut pour cela que “ sans perdre courage, vingt fois sur le métier ils remettent leur ouvrage ” *. C’est ce que le Sénateur-Maire Jean-Patrick Courtois et toute l’équipe des élus de Mâcon pour Tous s’efforcent de faire au quotidien en évitant les jugements sommaires et les a priori et en privilégiant autant la recherche des causes que celle des remèdes. Le dénigrement systématique des uns par rapport aux autres, de l’opposition par rapport à la majorité et vice-versa n’est plus de mise et n’aboutit qu’à créer et à entretenir des antagonismes le plus souvent sans intérêt pour le bien commun. Ces situations et analyses ne résistent pas au jugement des années et à l’usage : il n’est que de rappeler les jugements sans appel des élus de l’opposition municipale portés par exemple sur la rénovation de l’esplanade Lamartine et sur le parking souterrain ou sur la Médiathèque. La relecture des prises de position de l’époque ne manque pas d’intérêt et appelle à la réflexion. Claude Patard, pour le groupe des élus “ Mâcon pour tous ” N.B. : nous rappelons aux élus de la majorité présidentielle et départementale et de l’opposition municipale que les Mâconnais et bien d’autres habitants de la région attendent une décision concernant la RCEA et que les promesses d’une RCEA à deux fois deux voies et gratuite doivent être tenues. * d’après Nicolas Boileau

Groupe des élus DE GAUCHE au conseil municipal de Mâcon Oui, l’affichage publicitaire est une pollution visuelle ! Avez-vous remarqué ces derniers mois ? Quantité de nouveaux panneaux publicitaires, lumineux ou non, se sont incrustés dans notre ville, nos quartiers et nos transports à Mâcon. Ils s’imposent à nous en permanence, il est impossible de s’y soustraire. Ils pullulent partout : le long des avenues, sur les immeubles et près des bâtiments publics, près des écoles… Des enseignes lumineuses, tapageuses, ont même élu domicile autour des sites et des monuments historiques. Il ne s’agit pas de remettre en question la nécessité pour les acteurs économiques d’informer sur leurs activités. Mais qu’est-ce qui permet de justifier que les messages soient imposés aux usagers de l’espace public ? La liberté d’expression est fondamentale mais elle ne doit pas pour 22

MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013

autant prendre le pas sur la liberté de réception. Tout individu doit avoir le choix de recevoir ou non un message, quel qu’il soit. Aujourd’hui, des élus prennent le parti de limiter la publicité dans leur ville. C’est le contraire à Mâcon ! Est-ce pour mieux “ vendre ” l’action de la ville, hors de tout compte de campagne électorale ? Nous proposons plusieurs mesures : fin de l’implantation des panneaux à tout va, limitation des publicités lumineuses, mise en place “ d’espaces de tranquillité ” dans un rayon de 100 mètres autour des écoles primaires et maternelles, restriction de la publicité hors agglomération, etc. Des mesures simples, mais, pour la qualité de vie de nos concitoyens, pour une ville à vivre, il faut dire stop. elusdegauche@ville-macon.fr


/en ville le guide/ Culture

Rencontre

p. 24 été frappé : vos fiches de vacances

Sport

les filles font leur cinéma

p. 27

p. 28 Jumping international** : les raisons du succès

Musée des Ursulines : nouvelle expo temporaire

1

2

3

4

Cette exposition, intitulée “ espace / sculpture ” est le troisième volet d’une réflexion sur le paysage initiée avec les propositions “ Paysages en mouvement I puis II ”. Du point de vue des archéologues, en passant par l’étude des ca r t e s , d e s p la ns e t d e s v u e s , ce s ex p o s s e s o n t rapprochées de la perception des artistes, exprimée par la gravure, le dessin ou la peinture. Aujourd’hui, l’exposition “ espace / sculpture ”, du nom d’un enseignement de l’École régionale des beaux-arts de Mâcon vieux de 25 ans, se propose de montrer une autre a p p r o c h e d e l ’ Id é e d e Na t u r e . Ave c d e s œ u v r e s réactualisées pour le musée des Ursulines, elle aborde les rapports à l’espace et au paysage de quatre artistes contemporains – sculpteurs - ayant fréquenté cette école : Jean-Michel Petit (1) et Didier Trenet (2), alors étudiants, Jacques Vieille (3), artiste intervenant et Paul-Armand Gette (4), artiste invité. Musée des Ursulines, du 29 juin au 29 septembre 2013.

Le coup de cœur de la médiathèque Un polar islandais pour l’été… L’auteur islandais Arnaldur Indridason nous a familiarisés avec son enquêteur Erlendur. Cette nouvelle livrée, classique dans l'écriture, est réussie, comme toujours. On notera un Erlendur toujours aussi austère en apparence mais qui prend plus en plus de risques, notamment vers la fin du roman. à noter également que l'action ne se déroule pas à Reykjavik en compagnie des habituels collègues d'Erlendur, mais sur ses terres natales. Un des plus grands auteurs de polar actuels. étranges Rivages, Arnaldur Indridason. Métailié, 2013 (Bibliothèque Nordique). Cote : RP ARN

MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013

23


/en ville le guide/Culture été frappé : vos fiches de vacances L’été frappé, c’est un vaste programme. Voici quelques fiches de révision pour vos soirées. Oxmo Puccino La star du hip hop f r a n ç a i s enflammera l’esplanade. En première partie, Mystic, autre rappeur confirmé, sera accompagné d’un jeune Mâconnais suivi pendant le projet Cité’Zik. Esplanade, 26 juillet, 21 h.

à découvrir…

Le mystère Denis Papin Suivre une enquête, en vrai, dans les rues de Mâcon ? C’est ce que propose la “  Compagnie du Hasard”

avec cette déambulation/ théâtre de rue. Une première à Mâcon et une curiosité à voir dans le 24

Axel Bauer

Hugues Aufray

Chanteur, auteurcompositeur, excellent guitariste, Axel Bauer a vu sa carrière placée dans le sillage du “  Cargo de nuit ” (1983) et être rallumée par “ Eteins la lumière ” (1992). L’occasion de découvrir d’autres facettes de cet artiste complet.

O n n e l e présente plus. Il viendra livrer le meilleur de cinquante ans de carrière aux Mâconnais. L’esplanade d e v r a i t connaître une des belles soirées que l’Eté frappé ne manque pas d’apporter.

Esplanade, 9 août, 21 h.

Esplanade, 23 août, 21 h 30.

AB-© Yann Orhan

à ne pas manquer…

cadre des soirées “ Côté culture, côté jardin ” . 6 août, départ place SaintPierre, 19 h 30.

Let’s Drive C’est un plaisir américain typique qui sera offert aux Mâconnais, celui du ciné

drive-in. “ Grease ” et “ Les dents de la mer ” seront diffusés au Pâquier SaintAntoine, en collaboration avec l’Embobiné et My Antenna s.c. 5 et 6 juillet, Pâquier SaintAntoine, ouverture : 20 h 30, film à 22 h. Entrée : 10 €

MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013

Les valeurs sûres…

Orchestre symphonique de Mâcon Deux concerts pour l’Orchestre symphonique de Mâcon. Le 5 juillet, Ravel et Debussy seront à l’honneur. Le 23 juillet, dans le cadre des

“ Nuits d’été ” consacrées au classique, Schubert, Mozart et Beethoven seront au programme. 5 et 23 juillet, place Saint-Pierre, 21h.

Le festival du Crescent Du 15 au 20 juillet, les amateurs du jazz seront

gâtés grâce au festival du Crescent Jazz Club, jusqu’à l’apothéose du 20 juillet, avec Pierre Bertrand et son “ Caja Negra ” melting-pot d’influences mondiales qui vont faire groover l’esplanade. Retrouvez tout le programme de l’été frappé sur :


AGENDA Expositions Jusqu’au samedi 14 septembre Médiathèque

Histoires de mots : l’écriture du XIIe siècle à nos jours.

Jusqu’au dimanche 29 septembre Musée des Ursulines Espace/sculpture.

Jusqu’au lundi 30 septembre Ouverture de l’apothicairerie de l’Hôtel-Dieu (du mardi au dimanche de 14 h à 18 h) et du Vieux Saint-Vincent (du mardi au samedi de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h et le dimanche de 14 h à 18 h).

Du mardi 2 au dimanche 14 juillet Galerie Mary Ann Charles Bailly, peintures au couteau.

Du mardi 2 au dimanche 14 juillet Salle François Martin

Monique Fournier, peintre sur porcelaine.

Du vendredi 5 au mercredi 31 juillet Médiathèque

Expo photo : “ 18 ans de jazz au Crescent, les regards de Marc Bonnetain ”.

Du mardi 16 au dimanche 28 juillet Galerie Mary Ann Gérald Svoboda, sculpteur, céramiste et photographe.

Du mardi 16 au dimanche 28 juillet Salle François Martin Michèle Besson et Gérard Berthoud, peintres.

Dimanches 21 juillet et 18 août de 8 h à 12 h Espace Carnot

Dimanches de la collection.

Dimanches 21 juillet et 18 août de 10 h à 18 h Esplanade Lamartine L’art sous les platanes.

Du mardi 30 juillet au dimanche 11 août Salle François Martin Michèle Rodet, peintre.

Du mardi 30 juillet au dimanche 11 août Galerie Mary Ann Nadine Pillon, peintre.

Du mardi 13 au dimanche 25 août Galerie Mary Ann Armel Jullien, peintre.

Du mardi 13 au dimanche 25 août Salle François Martin

Association Formes et couleurs, peintres.

Du mardi 27 août au dimanche 8 septembre Galerie Mary Ann Rémi Santailly, peintre.

Du mardi 27 août au dimanche 8 septembre Salle François Martin Patricia Dondin, artiste sculpteur, peintre.

Conférences Dimanche 7 juillet à 15 h Musée des Ursulines

“ Jean-Michel Petit : Déposition ” par Jean-Michel Petit et Claire Magnien.

Mardi 9 juillet à 18 h 30 Salle de Champlevert

L’Odyssée de l’Espoir : “ La sclérose en plaques, aujourd’hui et demain ” par le Professeur Thibault Moreau du CHU de Dijon.

Dimanche 4 août à 15 h Musée des Ursulines

“ Paul-Armand Gette et les blocssculptures ” par Marie Lapalus.

Spectacles Mardi 9 juillet à 19 h Cave à musique

Apéro spectacle : “ Bivouac ! ” Cie Sivouplait.

Samedi 13 juillet à partir de 19 h 30 Esplanade Lamartine

Fête nationale : défilé militaire, concert de l’Harmonie municipale, feu d’artifice et bal populaire.

Mardi 16 juillet à 19 h 30 Centre Paul Bert

“  Triplette ” : Cie Les P’tits bras.

Mardi 30 juillet à 19 h 30 Vallon des Rigolettes

Les contes de la rue Broca : Cie Ololo.

Mardi 6 août à 19 h 30 Départ de la place SaintPierre

“ Le mystère Denis Papin ” : Cie du Hasard.

Musique Jeudi 4 juillet de 15 h à 17 h 30 Esplanade Lamartine

Samedi 13 juillet à 23 h Caserne des pompiers de Mâcon Bal des sapeurs pompiers.

Du jeudi 18 au samedi 20 juillet Centre-ville

Les Off du Crescent Jazz Festival : concert en journée – fanfare déambulatoire en fin d’après-midi.

Mardi 16 et mercredi 17 juillet à 21 h 30 ; du jeudi 18 au samedi 20 juillet à 23 h 30 Crescent Jazz Club Les Off du Crescent Jazz Festival : jam sessions gratuites.

Jeudi 18 juillet à 20 h 30 Esplanade Lamartine

Crescent Jazz Festival : Crescent Sextet + Gilad Hekselman Trio.

Vendredi 19 juillet à 20 h 30 Esplanade Lamartine

Guinguette.

Crescent Jazz Festival : Lunatic Toys + Chris Dave and The Drumhedz.

Jeudi 4 juillet à 19 h Cave à musique

Samedi 20 juillet à 19 h 30 Esplanade Lamartine

Apéro concert : Lloyd feat Polly Green et Zato.

Crescent Jazz Festival : concert des stagiaires.

Vendredi 5 juillet à 21 h Place Saint-Pierre

Samedi 20 juillet à 22 h Esplanade Lamartine

Orchestre symphonique de Mâcon.

Crescent Jazz Festival : Pierre Bertrand – Caja Negra.

Dimanche 7 juillet à 18 h Scène sur l’eau Esplanade Lamartine

Lundi 22 juillet à 21 h Cloître du musée des Ursulines

Les Klez Têtes.

Lundi 8 juillet à 20 h Église Saint-Vincent Northwest Girlchoir.

Mardi 9 juillet à 19 h 30 Jardin du 1er mai Jean-Marie Guilbert.

Jeudi 11 juillet de 15 h à 17 h 30 Les Gautriats, sous le Cèdre Guinguette.

Jeudi 11 juillet à 19 h Cave à musique

Apéro concert : Troub@lour et Le p’tit bal.

Les nuits d’été : Trio Meyer – Russev – Salque.

Mardi 23 juillet à 21 h Place Saint-Pierre

Les nuits d’été : Orchestre symphonique de Mâcon.

Mercredi 24 juillet à partir de 20 h Cour de l’Hôtel Senecé

Les nuits d’été : avant-scène par un lauréat de la master class de piano. À 21 h : récital Juliana Steinbach, piano.

Jeudi 25 juillet de 15 h à 17 h 30 Marbé, école des Perrières Guinguette.

MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013

25


/en ville le guide/Culture Jeudi 25 juillet à partir de 20 h Cloître du musée des Ursulines

Les nuits d’été : avant-scène par un lauréat de la master class de piano. à 21 h : Didier Sandre, récitant et Xavier Le Roux, piano.

Vendredi 26 juillet à partir de 20 h Cloître du musée des Ursulines

Les nuits d’été : avant-scène par un lauréat de la master class de piano. À 21 h : Emmanuelle Bertrand, violoncelle et Pascal Amoyel, piano.

Vendredi 26 juillet à partir de 21 h Esplanade Lamartine Mystik + Oxmo Puccino.

Samedi 27 juillet à 18 h Salle du Conseil Municipal Hôtel de Ville Les nuits d’été : lauréats de la master class de Jacques Rouvier.

Dimanche 28 juillet à 18 h Scène sur l’eau Esplanade Lamartine Sur la route de la soie.

Jeudi 1er août de 15 h à 17 h 30 Kiosque à musique Esplanade Lamartine Guinguette.

Samedi 3 août à partir de 20 h 30 Esplanade Lamartine Soirée génération musique.

Dimanche 4 août à 18 h Scène sur l’eau Esplanade Lamartine Fanfaraï.

Jeudi 8 août de 15 h à 17 h 30 Bioux, place des commerçants Guinguette.

Vendredi 9 août à partir de 21 h Esplanade Lamartine

Dimanche 11 août à 18 h Scène sur l’eau Esplanade Lamartine

Lundi 5 août à 22 h Cour de l’école Marcel

Mercredi 14 août à 20 h 30 Église Saint-Pierre

Mars Attacks.

Jeudi 22 août de 15 h à 17 h 30 Kiosque à musique, Esplanade Lamartine

Le dictateur.

Vendredi 23 août à 21 h 30 Esplanade Lamartine

Intouchables.

Almalatina.

Orgue : Guillaume Prieur.

Guinguette.

Hugues Aufray.

Jeudi 29 août de 15 h à 17 h 30 Les Blanchettes, parking MOSAIC Guinguette.

Vendredi 30 août à 20 h 30 Église Saint-Pierre Orgue et trompes de chasse.

Ciné plein air Vendredi 5 juillet à 22 h Pâquier Saint-Antoine

Soirée Drive In : Grease. Billetterie : Cave à Musique (nombre de places limité).

Samedi 6 juillet à 22 h Pâquier Saint-Antoine

Soirée Drive In : Les dents de la mer. Billetterie : Cave à Musique (nombre de places limité).

Lundi 8 juillet à 22 h Parc des Gautriats

Moi, moche et méchant.

Lundi 15 juillet à 22 h Terrain de foot de La Chanaye Le Prénom.

Lundi 22 juillet à 22 h Terrain de foot du parc de l’Abîme (Marbé) Du vent dans mes mollets.

Lundi 29 juillet à 22 h Place Desnoyers à Flacé Les enfants du marais.

Rock Story – Legends of Rock + Axel Bauer. 26

MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013

AGENDA Jeudis 11 juillet, 18 juillet et 1er août à 15 h

Pagnol (Blanchettes)

Animation seniors avec le CCAS : “ Ciné-Mémoire ”. Inscriptions au 03 85 39 71 07.

Lundi 12 août à 22 h Vallon des Rigolettes

Dimanche 14 juillet aprèsmidi Parc des Expos

Lundi 19 août à 22 h Coulée verte des Saugeraies (4, place des Acacias)

Autres Vendredi 5 juillet à partir de 18 h 30 Parc des Gautriats

Rencontre amicale de pétanque organisée par le Cèdre des Gautriats.

Samedi 6 et dimanche 7 juillet Esplanade Lamartine

Village départ de la TransMâconnaise électrique.

Dimanche 7 juillet de 8 h à 18 h Parc des Gautriats

Vente au déballage organisée par le Cèdre des Gautriats.

Du lundi 8 au vendredi 12 juillet de 14 h à 17 h Esplanade Lamartine “ Tous en selle ! ”.

Mardi 9 juillet à partir de 14 h Esplanade Lamartine Animations autour de deux actions en lien avec la sclérose en plaques : arrivée à Mâcon de Nathalie Benoît qui effectue un Paris-Lyon-Marseille à la rame et de la caravane de l’Odyssée de l’Espoir.

Mardi 9 juillet à 20 h 30 Cinémarivaux

Avant-première de “ 9 mois ferme ” en présence d'Albert Dupontel.

Mercredis 10, 17, 24, 31 juillet, 21 et 28 août de 10 h à 12 h Esplanade Lamartine Ludo kids.

Animation seniors avec le CCAS : après-midi festif. Inscriptions au 03 85 39 71 07.

Dimanche 14 juillet à partir de 9 h 30 Place Desnoyers à Flacé

Jeux de quilles, boules carrées, boules, organisés par le Comité d’Entraide de Flacé. À partir de 13 h, repas à la salle de Flacé (inscriptions à la mairie de Flacé : 03 85 29 00 97).

Vendredi 19 juillet à partir de 19 h Place Saint-Pierre

Corrida Lamartinienne : course pédestre.

Du mardi 23 au jeudi 25 juillet de 10 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h Esplanade Lamartine Opération moto jeunes.

Jeudi 25 juillet

Animation seniors avec le CCAS : excursion au Hameau du vin à Romanèche-Thorins. Inscriptions au 03 85 39 71 07.

Du lundi 5 au jeudi 8 août de 14 h à 18 h Esplanade Lamartine “ Tous à vos raquettes ! ”

Jeudi 8 août

Animation seniors avec le CCAS : balade estivale des quartiers fleuris puis repas champêtre animé. Inscriptions à partir du 22 juillet au 03 85 39 71 07.

Dimanche 25 août Centre Paul Bert

Vente au déballage organisée par les Amis de Gashora.

Du lundi 26 au vendredi 30 août de 14 h à 18 h Esplanade Lamartine

À la rencontre des publics !


/en ville le guide/

Les filles font leur cinéma E

lles sont comme les doigts d’une main, cinq et solidaires. Plusieurs dénominateurs communs les unissent. Elles habitent sur le même territoire, entre les Murgerets, les Gautriats et les Saugeraies. La plus jeune Shaima (absente sur la photo) a 11 ans, les doyennes Amélie et Nada, arborent fièrement leurs 12,5 ans, Melike a 12 ans et Sara, 11,5 ans. Enthousiastes, elles aiment le cinéma au sens large, des clips aux films en passant par les dessins animés. Elles les consomment sur ordinateur, à la télé comme au cinéma. Aussi, quand l’animatrice de l’accueil de loisirs des Saugeraies les contacte pour s’inscrire dans un projet cinéma, les filles n’hésitent pas. Objectif, confier aux cinéphiles en herbe dans le cadre de l’Été frappé, la programmation de deux séances de Cinéma en plein air. Cette opération implique deux services de la Ville de Mâcon, le Pôle proximité du territoire des Saugeraies, Gautriats et Murgerets et l’Action culturelle, et est financée par la Région Bourgogne. La première projection se déroulera le 8 juillet, avec à l’affiche l’excellent film d’animation de Chris Renaud et Pierre Coffin, Moi, moche et méchant (au Parc des Gautriats, repli en cas de pluie à la salle des sports de la Maison de quartier). La seconde, le 19 août, proposera le succès planétaire, Intouchables (à la coulée verte des Saugeraies, repli salle familiale des Saugeraies). Quid de ces choix, fruits de

quatre mois de réflexions, de discussions parfois animées et passionnées, d’éliminations et de visionnages d’une multitude de bandes annonces ? “ Au début, les animatrices Marion, Chrystelle et Stéphanie nous ont présenté des listes de films et de dessins animés. Sur un tableau noir nous avons donné la nôtre ” expliquent-elles d’une seule voix. Après l’avoir noirci de suggestions, les cinq groupies de Kev Adams, Selena Gomez et Gad Elmaleh ont pris leur craie rouge. “ Nous avons éliminé tous ceux qui n’étaient pas pour les enfants et tous ceux où nous allions nous endormir au bout d’une heure ! ”. Ensuite, devant les ordinateurs notamment de la Médiathèque, ces fans de films d’action et de comédies ont regardé avec attention les bandes

annonces de leur présélection. Après de longs échanges, à la cadence d’un à deux soirs par semaine pendant les périodes de vacances scolaires, elles retiennent Intouchables. “ Il est en même temps drôle et triste ”, résume Nada. Côté dessin animé, Moi, moche et méchant, emporte leurs suffrages, car “ les petites filles faisaient trop rire ”, écrit Amélie dans un des deux fascicules regroupant les critiques des cinq copines. Ces livrets seront à la disposition des spectateurs lors des projections. Certaines des filles seront présentes lors de ces deux soirées, prêtes à conter leur expérience. Toutes sont partantes pour renouveler l’opération l’an prochain. Un projet qui risque de s’étendre à plusieurs quartiers de Mâcon, avec en groupe m o t e u r c e q u i n t e t e n “  s o l … e i l  ” majeur. n MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013

27


/en ville le guide/Sport

Jumping international HH : les raisons du succès Du 22 au 25 août, le quatrième Jumping international HH de Mâcon-Chaintré va réunir l’élite mondiale des cavaliers et chevaux de saut d’obstacle. Un succès rendu possible par la qualité des infrastructures pour les compétiteurs comme pour les spectateurs.

P

lusieurs raisons expliquent la réussite du Jumping International HH depuis maintenant quatre ans : la qualité et la polyvalence des installations du centre équestre de Mâcon à Chaintré, l’extraordinaire capacité d’accueil, le cadre. Avec son nouveau manège couvert et ses box qui permettent un accueil en “ dur ” des chevaux, le centre offre des conditions parfaites pour les concurrents. D’où un plateau d’engagés relevé qui comptait l’an dernier plusieurs cavaliers de retour des J.O. de Londres. L’intégration du handisport, à qui une épreuve sera réservée à nouveau cette année, est également rendue possible par le savoirfaire de l’organisation.

UN PARCOURS PAR ÉPREUVE Les parcours se dessinent sur papier à petits carreaux ou sur ordinateur. Les 21 épreuves au menu de ce rendez-vous 2 étoiles, dont 7 CSI (Concours de saut international), possèdent chacune leur tracé. Un travail de passion, un métier artisanal qui possède ses codes, ses normes, (difficultés, hauteur des barres, nombre d’obstacles – de 12 à 13 pour un CSI), ses modes

(rapide, rythmé, coulant) et les inspirations de son auteur. “ Nous avons notre imaginaire, explique le chef de piste international officiel Serge Houtmann. Quand je fais un dessin, je vois dans ma tête la courbe du cheval. Si je la sens trop serrée, je la change. L’intérêt de notre métier c’est la créativité ! ” Pratiquement, tous les obstacles sont mis en place à l’avance, afin de transformer les parcours entre deux épreuves et tenir le timing très chargé des quatre jours. n

Il fait l'actu Alexandre Fontanelle, cavalier professionnel du Club hippique de Mâcon-Chaintré

“ Je suis sociétaire du Club hippique de Mâcon-Chaintré, et à 22 ans, je deviens cavalier professionnel. J’ai débuté le cheval à 5 ans, mais je l’ai délaissé pendant sept ans pour le ballon rond. À 15 ans, en 2006, j’ai à nouveau eu le déclic. De 19 à 21 ans, j’ai été membre de l’équipe de France des jeunes cavaliers et décroché le titre européen par équipe en 2012, et, cette année, j'ai remporté le Prix Hermès au Grand Palais, chez les – 25 ans. Je bosse tous les jours. Le haut niveau impose de beaucoup s’entraîner. Tous les autres membres de l’équipe de France senior en font de même, chez eux quotidiennement. J'adore ce site, car les installations sont de grandes qualités et je peux venir m'entraîner en hiver. Régulièrement nous nous retrouvons lors de stages nationaux. C’est aussi beaucoup de remise en question. Ce n’est pas parce que vous avez gagné un concours que tout est acquis. Vous pouvez bien marcher un week-end et passer à côté le suivant. Vous savez, un cheval n’est pas une machine. Avoir des bons chevaux s’avère le plus compliqué. Ça nécessite beaucoup d’entraînements ! ” 28

mA VILLE MÂCON - juillet-août 2013


rendez-vous Radio modélisme

Quatre jours de spectacle Jumping International CSIHH Du 22 au 25 août, de 8 h à 21 h, sauf le dimanche 8 h – 19 h. Nocturne jusqu’à 23 h le vendredi. Entrée gratuite. Restauration sur place (brasserie-self et restaurant gastronomique). Buvette. Village de vignerons de Chaintré, moulin-à-vent et Fleurie. Tours de poneys gratuits pour les enfants. Stands de professionnels de l’équitation.

Course sur route

6 et 7 juillet Les 8 heures mâconnaises, circuit de la Grisière.

19 juillet, 17 h 30 – minuit 12e Corrida lamartinienne, centreville.

Aviron

Équitation

9 (vers 16 h) et 10 juillet (départ vers 9 h) Passage du Paris-Lyon-Marseille à la rame, centre Paul-Bert.

22 au 25 août CSI**, centre équestre de MâconChaintré.

Cyclisme

12 juillet, 17 h 30 – 23 h 8e semi-nocturne du VSM, port de plaisance.

Corrida Lamartinienne le 19 juillet

Semi-nocturne du VSM le 12 juillet La Semi-nocturne organisée par le Vélo Sport Mâconnais et la Ville, c’est la seule occasion de voir une course cycliste sur route à Mâcon intra-muros. Le 12 juillet, une centaine de juniors venus des clubs de la région vont en découdre sur un parcours de 2,2 km tracé autour du parcours Papa. Un tracé extrêmement rapide où les vitesses atteignent les 50 km/h et où il faut être “ costaud pour ne pas se laisser distancer de quelques mètres, sinon c’est dur de revenir dans le peloton ”, comme le rappelle le président du VSM, Pascal Rousseau. Avec 40 passages au programme, les spectateurs sont aux premières loges.

Parcours : départ Allée du Parc, à droite : rue Pierrede-Coubertin, à droite : allée Jean-Bouin, à droite : rue Pierre-Bérégovoy. Départ : 19 h 30, arrivée : vers 21 h 30. Buvette et petite restauration sur place.

Vous êtes adepte du jogging nocturne en centre-ville – ou ailleurs –  ? Alors ne reculez pas devant le plaisir de courir dans les rues du centre historique entièrement neutralisées à l’occasion de la 12e Corrida Lamartinienne, organisée par l’EAM et les Mille Pattes le 19 juillet. Trois courses vont se succéder sur un parcours de 2 km tracé dans les rues du centre. Les petits (nés entre 2000 et 2003) effectueront un tour à partir de 20 h, suivra un 5 km à 20 h 30 (pour 14 ans et plus) avant l’épilogue constitué par la course principale, un 9 km dont le départ sera donné à 21 h 30. Les deux clubs organisateurs espèrent franchir le cap des 200 inscrits, à vous de jouer… Parcours : départ (et arrivée) place Saint-Pierre, rue Carnot, rue Dombey, rue Franche, rue de Strasbourg, rue PhilibertLaguiche, rue Lamartine, rue de la Paroisse, rue de la Barre, rue Saint-Nizier, rue Lecomte, rue Guichenon, traboule vers rue Dufour, place des Cordeliers, place Carnot, rue Carnot. Inscriptions : 1, 6 et 10 € en fonction du parcours. Animation jazz par le Crescent. MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013

29


/LIEU DE VIllE/

Sennecé-les-Mâcon, la ville à la campagne Avec ses 1200 habitants, ses commerces et sa qualité de vie, Sennecé a tous les atouts de la ville à la campagne.

C

hronologiquement, les premiers écrits mentionnent Sennecé (“ Villa Senisciacus ”) au 9e siècle, mais des traces laissent à penser qu’une présence humaine était déjà avérée sur la Sénétrière il y a 300 000 ans. Le village peut donc se vanter d’une existence multiséculaire, qui a pris son essor au 10e siècle, autour des paysans et des seigneurs. Le premier fut Hugues de Sennecé. Le fief est ensuite passé de mains en mains, pour arriver dans la famille du comte Louis de Drée, ancien officier d’Empire, puis dans celle de M. Petit, qui a vendu le château à la commune, en 1964. La tour près de l’étang est un vestige du château primitif, auquel a succédé une demeure plus imposante, érigée en 1650, à l’initiative de Brice Bauderon le jeune. Si tout le monde connaît Sennecéles-Mâcon pour cette tour médiévale et l’ancien couvent Sainte-Marthe, devenu maison de retraite et dont la reconstruction s’achève, beaucoup ignorent le passé viticole de la commune associée de Mâcon. Couverte alors de près de 200 hectares de vignes, Sennecé a vu naître sa cave

coopérative en 1929. Florissante jusque dans les années 70, la viticulture a connu le déclin, suite au passage de l’autoroute, qui a provoqué le déclassement des terrains viticoles. Les chais de Sennecé, qui trônent à l’entrée du village, en garde la mémoire vivante. Aujourd’hui, la commune associée à Mâcon en 1972, compte quelque 1 200 habitants, attirés par la vie de village portée par les commerçants, les artisans et la zone industrielle implantée à partir de 1977 mais qui a vu son essor à partir de 2000. Les écoles maternelles et primaires, le secrétariat de mairie, ouvert du mardi au samedi, et l’agence postale communale constituent des atouts pour le service quotidien à la population. Pour accompagner ce développement, la rénovation complète de la rue Vrémontoise, de la salle des Fêtes, les nouveaux lotissements Mâcon Habitat achèvent de donner à Sennecé des airs de petite ville à la campagne. Comme pour les autres communes associées, c’est un maire délégué et une commission consultative de 10 membres qui font le lien avec les services de la Ville. n

LA RUE VRéMONTOISE Rénovée en plusieurs tranches, la rue Vrémontoise est désormais plus sûre et plus belle.

LA TOUR

Vestige du château médiéval, la tour est célèbre pour la légende de Charles Dorel, paysan mystérieusement retenu prisonnier par le marquis de Gorges en 1788.

Repères 871

10 janvier 1601

1815

1929

Un écrit mentionne une “ Villa Senisciacus” (la maison d’un certain Senisciacus) dans le comté de Mâcon.

Le fief est vendu à Brice Bauderon de Sennecé, médecin à Mâcon. Son descendant, Brice Bauderon le jeune, y établit des étangs et fait construire plusieurs corps de logis avec un colombier et un tinailler.

Premières statistiques agricoles du village : 102 ânées de froment, 92 de méteil, 30 de sarrazin, 225 bates de chanvre et 48 chars de foin.

Création de la cave coopérative, suivie de la coopérative agricole en 1932.

30

mA VILLE MÂCON - juillet-août 2013


Témoignage “ Sennecé-les-Mâcon a hérité de son passé agricole, à travers les chais et l'ancienne coopérative agricole où était stocké le blé. Notre village a conservé son caractère rural, tout en bénéficiant de la fusion avec Mâcon, à partir de 1972. La salle des fêtes Charles Rebischung-Marc, a vu le jour, en même temps que la troisième maire délégué de Sennecé-les-Mâcon. tranche de tout à l'égout et la réfection des chemins. Ça a changé la vie ! L'urbanisation maîtrisée a fait passer la population de 700 habitants à près de 1 200. Cela a permis de conserver le commerce et l'artisanat local, de développer les écoles, le restaurant scolaire et la garderie périscolaire et de garder une vie associative dynamique autour de 10 associations. ”

la stÈle

Les chais

Cette stèle en mémoire de Gabriel Delvallée, fusillé par les Allemands, fait de Sennecé un lieu de mémoire de la lutte contre l'occupant nazi.

L’ancienne cave coopérative, aujourd'hui lieu de vente géré par la cave de Viré, garde l'empreinte de la cinquantaine de viticulteurs qui y étaient réunis jusqu'en 1970.

le bourg

Au début du 20e siècle, le village était encore fortement marqué par la vie rurale.

1969

1972

Depuis 2007

2012

2013

La mairie se sépare de l'école et s'installe au château.

Sennecé devient commune associée de Mâcon.

Rénovation de la rue Vrémontoise qui traverse le village

Rénovation de la salle des fêtes

Fin de la reconstruction de la maison de retraite Sainte-Marthe.

MA VILLE MÂCON - juillet-août 2013

31


Crédit photo : Thinkstock / Création : Communication Ville de Mâcon / Impression : imprimerie municipale - Avril 2013 / Licences N°1-1047490 / N°2-1047522 / N°3-1047523

19 Juin > 30 Août - MÂCON

HUGUES AUFRAY OXMO PUCCINO AXEL BAUER ROCK STORY MYSTIK Nuits d’été Guinguettes Orchestre de Mâcon Crescent Jazz Festival Cirque, Spectacles enfants, Théâtre, Cinéma en plein air...

[Gratuit]

Infos pratiques

L'indice ATMO

> ALLO MAIRIE n° Vert 0 800 33 72 73 (appel gratuit depuis un poste fixe)

du mois de mai

Répartition par jour :

3 4

Bon :

9 jours

Bon :

15 jours

5

Moyen :

5 jours

En raison d'un problème technique, la totalité des relevés n'a pu être effectuée

ATMO est satisfait, la qualité de l'air a été bonne au mois de mai

(PIM) LES POINTS InFORMATION MAIRIE

4

> PIM Marbé (Maison de l’Abîme) 03 85 21 01 39 Accueil : David – Conseiller municipal à votre écoute : Philippe Gallard

> PIM St-Clément 94, rue de Lyon 03 85 22 15 06 Accueil : Nassera – Conseillère municipale à votre écoute : Georgette Degoulange

NUMéRO D’URGENCE SéCURITé GAZ n° 0800 47 33 33

MéDECINE DE GARDE

En cas d’urgence : Maison médicale rue Ambroise-Paré Tous les jours de 19 h à minuit, samedi à partir de 14 h, dimanche et fêtes de 8 h à minuit. En dehors de ces horaires, composez le 15.

CAISSE D'ALLOCATIONS FAMILIALES Nouveau n° : 0 810 25 71 10

NUMéROS D’URGENCE

> s.a.m.u : 15 > Police secours : 17 > Sapeurs Pompiers : 18 > enfance maltraitée : 119 > Enfants Disparus : 116 000 PROCHAIN CONSEIL MUNICIPAL LE 1er juillet À 18 H 30


Ma ville macon juillet août 2013