Issuu on Google+

lx300_couv:LINKA4_couv 10/11/08 13:55 PageLX1

1ere de COUV

EXEMPLAIRE GRATUIT FREE SAMPLE

NOVEMBRE 2008 N°300 SINGULARITÉ AU MASCULIN

LIFESTYLE GAY DE LUXE SUR LA FRENCH RIVIERA

tourisme LA CATALOGNE vue du monde rural

Festival MANCA les musiques nouvelles

livres EROTISME …et géographie!

opéra NICE la saison 2008/09

cinéma NOVEMBRE Gray, McQueen, Eastwood et PAQUITA LA BD EXCLUSIVE LINK

FRANCE € 5.20 SUISSE CHF 8.50


lx300_couv:LINKA4_couv 10/11/08 13:55 PageLX2

0,50 euros par envoi + prix d’un SMS

Service professionnel édité par TELEMAQUE - RCS 403427701


LX300_C1_16P:LinkA4 11/11/08 01:34 Page3

L A

F A B B R I C A

F

E

S

T

I L L U M I N A T A

I

V

A

L

I N T E R N AT I O N A L D E S M U S I Q U E S D ’ A U J O U R D ’ H U I

DU 1 4 AU 2 2 NOVEMBRE 2008 N I C E

/

G R A S S E

/

M O N A C O

Centre National de Création Musicale

nice.fr

w w w . c i r m - m a n c a . o r g


LX300_C1_16P:LinkA4 11/11/08 01:34 Page4

interview

pop art performeuse Son nom s’est répandu comme une traînée de poudre… Aujourd’hui, la ‘Lady GaGamania’ a contaminé l’Europe et envahi le monde ! La rapidité de ce succès, on la doit principalement à la communauté gay, qui s’est faite le relais ininterrompu de cette artiste, l’ayant acclamée dès sa première apparition sur scène. Cette jeune artiste new yorkaise de 22 ans n’est pourtant pas une novice ! Depuis des années, elle est une performeuse connue et reconnue pour ses shows avantgardistes, « Shock Art »; dans lesquels elle mêle la culture pop et l’Art contemporain. Lady GaGa a été influencée par Andy Warhol pour la célébrité et le pop art (le nom de son album, « The Fame », lui est dédié et reprend ses théories), mais aussi par tous les artistes de 4

NOVEMBRE 08

par Thierry Calmont

l’époque disco et glam rock des 70’s (elle tire son nom du tube «Radio Ga Ga» de Queen et son maquillage et logo de David Bowie) qui conceptualisaient leurs apparitions car ils estimaient que leurs shows étaient aussi importants que leur musique ! Lady GaGa a condensé son univers artistique dans son premier single, «Just Dance» Featuring Colby O’Donis (sorti en France le 8 septembre dernier et Top 15 des ventes), produit par Akon et son album électro-pop, «The Fame», produit par RedOne (Kat DeLuna, Shakira, Enrique Iglesias, Michael Jackson…) sortira en octobre dernier. Arty, fashion, avant-gardiste, hype, glam, sexylicious, nouvelle Madonna ou Christina Aguilera, les médias ne tarissent pas d’éloge !


LX300_C1_16P:LinkA4 11/11/08 01:34 Page5

Tu as été performeuse dans un show appelé « Shock Art ». Peux-tu nous en expliquer le concept ? Mes performances ne sont pas des concerts basiques : moi, un micro et la musique derrière. C’est un vrai concept de pop art, j’y mêle la culture pop et l’art contemporain : je design moi-même mes costumes, je choisis toute l’installation technique nécessaire au show (les lumières, les lasers, les projections vidéo…), la musique, les chorégraphies… Le tout assemblé reflète mon univers artistique ! C’est une vraie performance d’art : c’est mon propre film, mon message, la façon dont je vis la culture pop et la célébrité. J’essaye tout le temps de trouver de nouvelles idées et de créer des choses avant-gardistes : mes concerts pourraient rentrer au musée du Louvre. (Rires). La célébrité et le pop art sont des concepts d’Andy Warhol. En 1968, il déclarait : « Dans le futur, chacun aura droit à 15 minutes de célébrité mondiale ». A-t-il été un mentor ? Des fois, je vais encore plus loin que lui car même mes interviews sont de l’art et j’y consacre ma vie : je n’ai même pas de petit ami car je travaille tout le temps. Andy Warhol a une place privilégiée dans mon œuvre car comme lui j’essaye

de percer et de m’imposer en tant que véritable artiste et visionnaire. En fait, je suis son exemple et ses traces car j’aimerais finalement un jour être prise au sérieux et qu’on me reconnaisse pour ce que je suis : mon Art !

Tu as aussi été influencée par David Bowie quand on voit la photo du single « Just Dance » ! Mais aussi par les personnages qu’il incarnait dans sa période schizophrène : Ziggy Stardust (NDLR : personnage fictif androgyne, ni homme ni femme, créé et joué par Bowie entre 1970 et 1973 qui l'utilisait comme une seconde personnalité) et Aladdin Sane (NDLR : titre du 6ème album de Bowie en 73 dans lequel il s’inventait un personnage pour fuir ses propres dédoublements de personnalité). On trouve les réminiscences de Bowie partout dans mon travail : l’éclair (flash) dans mon logo ou dans mon make-up… Je me suis beaucoup inspirée des artistes de glam rock des 70’s et de l’ère disco car à cette époque le look, les visuels, les costumes… étaient aussi importants que la musique ! Ils faisaient attention à tous les moindres détails et conceptualisaient leurs passages télé, leurs performances, leurs shows et mêmes leurs apparitions publiques. Tout était source de création. J’essaye ac-

tuellement de m’imposer sur la scène pop et il m’arrive de reprendre des éléments de la culture pop pour me les réapproprier : c’est pour cela que je porte un costume avec un éclair dans mon clip vidéo « Just Dance ». David Bowie sort de ce corps ! (Enormes rires).

Mais quand j’ai entendu pour la première fois « Just Dance » et que j’ai vu le clip, j’avais l’impression de revivre la fraîcheur et l’excentricité de… Cyndi Lauper ! Je sais que tu allais me dire ça parce que je suis aussi folle et bizarre qu’elle... (NDLR : en français). Mais en fait, c’est juste moi ! Depuis mes 15 ans, je suis une figure à part entière de la scène clubbing new-yorkaise. J’écris depuis l’âge de 13 ans. Je joue du piano depuis mes 4 ans. Cela fait donc 7-8 ans que j’écris mes propres chansons et que j’essaye de percer : je suis née showgirl et performeuse ! C’est dans mon sang et je ne peux rien y faire… La musique que je fais a beaucoup changé en quelques années, j’ai un peu touché à tout : j’ai fait du folk, du rock, du hippie, du Ray Charles, de la musique 50’s, puis 60’s… J’ai mélangé tout ça et c’est comme cela qu’est né le projet « The Fame ». Pour moi, les années 70 et 80 sont marquées par une célébration de la vie artistique, de la

NOVEMBRE 08

5


LX300_C1_16P:LinkA4 11/11/08 01:34 Page6

culture et du sens de l’humour à propos de l’art qui était très important et qu’aujourd’hui nous avons perdu.

Par rapport à ton maquillage et ton look, je suis surpris que tu n’aies pas cité Boy George ou Annie Lennox (The Eurythmics) comme sources d’inspiration ! J’aime toujours Boy George, d’ailleurs je le cite sur mon myspace. Je ne parle pas de lui ou de Klaus Nomi que je vénère car les américains ou les journalistes de la presse ado que je rencontre ne savent même pas qui ils sont. Ils ne peuvent donc pas comprendre ! C’est dans la culture club qu’est née le mouvement « Fame ». Très jeune, j’ai voulu quitter ma famille, j’ai donc déménagé et je leur ai dit : « Foutez-moi la paix, je veux rester seule avec mon piano, ma musique et mon talent ». Je me suis installée dans un quartier où il y a beaucoup d’artistes, cela m’a fait un bien fou et j’ai pu rencontrer des gens et expérimenter des choses nouvelles. Mes nouveaux amis et voisins, le fait de fréquenter d’autres artistes, tout cela m’a beaucoup d’inspiré. J’ai décidé de me marier avec la musique et de ne vivre que pour elle ! Donc cela fait des années que je ne fais que ça : j’ai dû faire des shows dans tous les clubs qui existent à New York. Comme tout le monde, j’ai eu des bonnes et mauvaises critiques et des fois elles étaient même fantastiques. Ce qui me semble primordial, c’est de sortir l’Art des galeries dans lesquelles il est enfermé et de le mettre dans la rue ! Cela n’a aucun intérêt d’avoir de l’art dans sa chambre ou dans son lit, si personne ne le voit et n’en profite.

« J’ai décidé de me marier avec la musique et de ne vivre que pour elle ! »

6

NOVEMBRE 08

C’était la théorie de Leigh Bowery (NDLR : plus grand performeur d’art contemporain anglais) : sortir l’Art dans la rue ! Pour lui, le plus important était de repousser les limites de l’Art et il a beaucoup expérimenté. Personnellement, je me sens investie d’une mission : répandre et promouvoir mon Art, ma musique avec mes performances (shows…), au plus grand nombre et particulièrement aux jeunes afin qu’ils puissent comprendre, apprécier et faire la fête. Je trouve qu’actuellement la culture

pop est ennuyeuse !

Dans ta démarche, tu me rappelles beaucoup Marilyn Manson. Est-ce que tu apprécies son travail ? Bien sûr ! Pour ma génération, Marilyn est le symbole même de la créativité artistique. C’est une figure emblématique dotée d’un immense charisme, il a beaucoup marqué ma génération. Il sait exactement qui il est ! Moi aussi, je me comporte comme une véritable icône car comme Andy Warhol, on doit se battre pour imposer son Art. En parlant de son travail, Warhol disait : « C’est de l’art de qualité ! ». Mais les autres lui répondaient que c’était horrible parce qu’ils ne comprenaient pas sa démarche… Je sais que tu as fait une énorme tournée dans les clubs gays américains pour promouvoir la sortie de « Just Dance ». Est-ce une communauté que tu dragues ? J’aime beaucoup la communauté gay et je lui dois tout car c’est elle qui m’a fait : les gays ont répandu dans le monde entier mon nom, ma musique et mon travail en utilisant Internet. Ils m’ont iconisée! Je me suis rendue compte que c’est une communauté qui a un pouvoir énorme lorsque je suis allée en Angleterre, à Londres, pour faire un show dans la soirée « G-A-Y » à l’Astoria. Mon single n’était même pas sorti et personne ne me connaissait ! Je me suis dit que personne ne viendrait… et ça a été l’hystérie. On a atteint la capacité maximum du club et il y avait une queue énorme dehors dans la rue. Ils étaient magnifiques, ils sont venus maquillés avec des paillettes et ils ont été super : ils ont hurlé mon nom et m’ont soutenu pendant tout le show. Ensuite, j’ai chanté pour la soirée « Super Super » dans le cadre de la fashion week, et ce fut le même résultat : plein et un monde fou dans la rue qui attendait pour rentrer. Quand je suis montée sur scène, les gens chantaient « Just Dance » et scandaient mon nom. C’était très impressionnant ! A la fin, deux adorables gays, hyper mignons, sont venus me voir et je leur ai demandé comment ils me connaissaient. Ils m’ont alors répondu que tout était parti de Los Angeles par mail, puis sur les blogs et


LX300_C1_16P:LinkA4 11/11/08 01:34 Page7

interview

NOVEMBRE 08

7


LX300_C1_16P:LinkA4 11/11/08 01:35 Page8

du coup toute la communauté savait qui était Lady GaGa ! Je leur suis très reconnaissante car ils se sont littéralement battus pour moi afin de m’imposer. C’est très dur de parler de ma relation privilégiée avec eux, je les aime, mais je ne veux pas qu’on pense que je les utilise à des fins promotionnelles ou marketing, pour me faire un nom, pour vendre mes disques… La plupart du temps, je garde donc mon petit jardin secret !

Est-ce un sujet sensible car tu choisis tes mots quand tu leur parles ? J’ai grandi avec eux et dans mon entourage la plupart de mes meilleurs amis sont gays. J’en fréquente depuis que je suis toute petite donc pour moi l’homosexualité est naturelle. N’oubliez pas que j’étais dans une école d’Art puis de danse. Une fois, on m’a demandé : « Qui est ton meilleur ami gay ? ». J’étais perdue parce je n’arrivais même plus à me souvenir qui est hétéro ou gay dans mon entourage tellement il y en a... (Rires). Même les homos veulent t’épouser, tu fais virer les cutis ?

(Enormes rires). Ah non, c’est vrai ? Mais vous ne pouvez même pas imaginer le nombre de gays qui m’ont dit qu’ils n’aimaient pas les femmes et qui m’ont demandé en mariage… (Rires).

As-tu vu que Christopher Ciccone a écrit un livre, « Ma Sœur, La Plus Grande Star Du Monde… » (Éditions Du Toucan), dans lequel il dit que Madonna utilise les gays à des fins marketings ? Je suis au courant, je ne l’ai pas lu, mais je ne pense pas que Madonna soit comme ça. A mes yeux, elle a une relation ultra privilégiée avec les gays. Elle a représenté pendant des années la communauté gay partout dans le monde, dans les médias, à la télé et en public : elle était un vrai gay ! Les gays ont une relation bizarre avec elle : des fois ils l’aiment et d’autres fois ils n’adhèrent pas à ce qu’elle fait. C’est du pur sadomasochisme ! (Rires). Tu crées tes propres vêtements, alors aimerais-tu lancer ta propre collection? Je voudrais être prise au sérieux donc

si je le fais, ce ne serait pas sous le nom de Lady GaGa. Comme designers, j’aime beaucoup Dsquared ou Martin Margiela. Je suis actuellement en train de me conceptualiser des nouveaux costumes dans la lignée de ceux que portaient Klaus Nomi : des coupes géométriques avec des triangles, des volumes…

Es-tu une club addict car l’album est très orienté électro-pop ? J’avais l’habitude de sortir tout le temps, mais là je me suis reprise en main car j’ai beaucoup de pression en ce moment. Le monde entier a les yeux tournés vers moi donc il faut que je bosse encore plus pour ne décevoir personne! Quels sont tes liens avec ton producteur Akon ? Mon producteur est RedOne et c’est lui qui m’a présenté à Akon, qui m’a proposé d’écrire des titres pour les Pussycat Dolls. Il trouvait que j’avais un véritable don pour l’écriture. J’ai travaillé plusieurs mois sur ce projet et un jour Akon m’a dit que j’avais une très belle voix et que je devrais me mettre à chanter. Puis, à ma grande surprise, il a voulu s’investir sur mon album, mais j’étais déjà signée chez Interscope avec RedOne. Du coup, nous avons travaillé tous les trois sur mon premier single : « Just Dance ». Akon et toi venez d’un univers artistique différent, je suis surpris par cette rencontre et ce travail en commun ! Je sais, c’est ce que j’aime. Je suis complètement bizarre et c’est ce qu’il aime en moi ! Au départ, j’avais écrit et composé « Just Dance » pour mon album, mais Akon voulait l’utiliser pour celui des Pussycat Dolls. J’ai refusé! Elles ont déjà plein de tubes. Mais d’un autre côté Akon a été mon ange gardien, car de l’avoir à mes côtés, a fait accélérer les choses avec les maisons de disques : la signature, la production… Tout s’est ensuite fait rapidement. Je lui dois donc beaucoup !

Album : « The Fame » (Polydor/Universal Music France) Extrait : « Just Dance » Featuring Colby O’Donis Sites Internet : www.ladygaga.com et www.myspace.com/ladygaga © Photographies : Warwick Saint. 8

NOVEMBRE 08


LX300_C1_16P:LinkA4 11/11/08 01:35 Page9

Stratégie à tous les étages New York. Leonard hésite entre suivre son destin et épouser Sandra,la femme que ses parents lui ont choisi ou se rebeller et écouter ses sentiments pour sa nouvelle voisine, Michelle, belle et volage, dont il est tombé éperdument amoureux. Entre la raison et l'instinct, il va devoir faire le plus difficile des choix...

Two Lovers de James Gray Avec Joaquin Phoenix, Gwyneth Paltrow, Vinessa Shaw

Sélectionné in extremis en compétition au Festival de Cannes, Two Lovers commence par une tentative de suicide sans conviction, faite par un trentenaire, adolescent attardé (Joaquin Phoenix). Après l’échec d’une histoire d’amour, il est revenu à New York vivre chez ses parents et peine à construire sa vie d’adulte : il travaille dans le pressing de son père qui aimerait le caser avec la fille – gentille, douce, parfaite – de son associé. Tandis que lui se met à rêver d’une fantasque voisine (Gwineth Paltrow). On reconnaît le fonds thématique du cinéma de James Gray calqué sur la tragédie antique : l’opposition entre le destin choisi pour l’individu par la communauté et une tentative désespérée de tracer son propre chemin contre l’intérêt de la communauté. L’oscillation affective du héros – entre la

blonde fatale et la brune incarnant le renoncement apaisé dans la conjugalité – n’a rien d’une romance, elle touche à la crise identitaire avec son déchirement intérieur. Joaquin Phoenix scrute de son intense et fiévreux regard les deux destins qui s’offrent à lui, tiraillé entre le principe d’équilibre et la jouissance, la mesure et la démesure. James Gray possède ce talent rare de savoir traiter avec rigueur de l’hésitation amoureuse, de l’emballement affectif, du poids de la famille qui éloigne l’individu de ce qu’il veut être. Une famille à la fois accueillante et oppressante, aimante et destructrice, qu’on aime et qu’on rejette par peur de se laisser engloutir. Les réunions familiales présentent pourtant une surface lisse, courtoise, mais l’amour maternel peut être dévorant, totalitaire, tel celui qu’exprime Isabella Rosselini. La douleur, sourde, implosive, ravalée, finit par tout emporter dans ce grand film d’amour et de souffrance. CBL

James Gray entouré de ses deux plantureuses actrices NOVEMBRE 08

9


LX300_C1_16P:LinkA4 11/11/08 01:35 Page10

pas toujours lisible, l’intégrité de la Police…

Los Angeles, 1928. Un matin, Christine dit au revoir à son fils Walter et part au travail. Quand elle rentre à la maison, celui-ci a disparu. Une recherche effrénée s'ensuit et, quelques mois plus tard, un garçon de neuf ans affirmant être Walter lui est restitué. Christine le ramène chez elle mais au fond d'elle, elle sait qu'il n'est pas son fils...

L’échange de Clint Eastwood avec Angelina Jolie, John Malkovich

L’Echange nous plonge dans l’Amérique des années 20, à Los Angeles, sur les pas d’une mère célibataire (Angelina Jolie) dont l’enfant a été kidnappé et à qui la police restitue un gamin qui n’est pas le sien. Elle tente de faire éclater la vérité, mais les autorités, largement corrompues, font tout pour l’en empêcher, quitte à l’interner dans un hôpital psychiatrique. C’est alors qu’un pasteur

(John Malkovich) l’aide à affronter l’administration devant la justice et à surmonter le choc de cette disparition. L’histoire est inspirée d’un fait authentique dont la trace a été retrouvée dans les journaux et les archives de l’époque. Mère meurtrie, mère lionne, mère courage, Angelina Jolie porte son personnage avec une énergie farouche, habitée par l’espoir indicible de retrouver son fils disparu. Avec le portrait d’une ville gangrenée, Clint Eastwood donne à son film une dimension politique : ce pourrait bien être l’Amérique d’aujourd’hui dont la corruption ne réussit pas à être extirpée. Il a laissé pantois les festivaliers et le jury cannois! CBL

10

NOVEMBRE 08

John Malkovich, qui signait ici son retour au spotlights n’offre au final qu’une maigre composition

Clint Eastwood, qui espérait la récompense suprême, repartit bredouille de Cannes


LX300_C1_16P:LinkA4 11/11/08 01:35 Page11

Musée Haut, Musée Bas

le 19/11 de Jean Michel Ribes, avec Michel Blanc, Victoria Abril…

Un conservateur terrorisé par les plantes vertes, une mère plastifiée pour être exposée, un ballet de Saintes Vierges, des gardiens épuisés par Rodin, un ministre perdu dans une exposition de sexes, une voiture disparue au parking Rembrandt, des provinciaux amoureux des Impressionnistes, touristes galopins galopant d'une salle à l'autre, passager clandestin dans l'art premier, Picasso, Gauguin, Warhol, ils sont tous là dans ce petit monde qui ressemble au grand, dans ce musée pas si imaginaire que ça, valsant la comédie humaine jusqu'au burlesque.

Nous aurions pu penser sans sourciller que la distribution ubuesque de ce film en ôte le charme central, celui d’une certaine révolte, enfouie sous les visages familiers. Mais à coups de scènettes qui nous relient avec bienscéance à nos acteurs français favoris, une ambiance s’installe, parfois complaisante, parfois rédhibitoire, mais en tout cas jamais ennuyeuse. Tiré de la pièce éponyme, l’exercice périlleux de sa transposition à l’écran révèle au final quelque chose de plus intimiste un soupçon moins arrogant, certes, mais toujours motivé par l’envie de dénoncer la bêtise humaine, plus que d’en révéler le meilleur. RA

Septieme Ciel le 05/11 de Andreas Dresen, avec Ursula Werner, Horst Rehberg, Horst Westphal Elle ne l'a pas cherché. C'est arrivé comme ça. Des regards à la dérobée, une attirance. Pourtant, il n'était pas prévu que ça arrive. Inge a dépassé les 60 ans. Elle est mariée depuis 30 ans et aime son mari. Mais Inge est attirée par cet homme plus âgé, Karl, qui a déjà 76 ans. Le coup de foudre. L'amour physique. Et d'un coup, elle se sent comme une jeune fille... C’est un film délicat que nous propose Andreas Dresen, nous plongeant dans une relation charnelle et passionnée au sein d’un couple pas banal, puisqu’ils sont retraités. Les réactions sont évidemment variées,

allant du rejet simple à une forme de projection sur le futur de ses propres idéaux. Mais il est difficile de concevoir l’ennui futur, la lassitude, et surtout le coup de foudre, celui que l’on réserve à notre fleur d’âge. Le film nous montre (de façon un peu académique cependant) qu’un autre système de valeurs existe, que la beauté, l’attirance n’ont pas d’âge, laissant le désir s’exprimer dans ses plus violents appels, quel que soit le prix à en payer. Erreur de jeunesse? Non, de l’esprit, affaibli par l’abandon, et qui s’interdit le bonheur. Le ciel, (le septieme?) serait-il l’ultime bonheur. RA

Serbis le 12/11 de Brillante Mendoza, avec Gina Pareño, Jaclyn Jose, Julio Diaz Dans une ville du Nord des philippines, une famille élargie exploite un vieux cinéma qui ne projette que des films pornos des années 70. « Le Family » - c’est son nom ! – est un établissement à l’atmosphère moite et étouffante qui propose une vie parallèle troublante. Dans ce grand foutoir plein de vitalité, on se hurle dessus plus qu’on ne se parle, l’insulte est le mot de passe courant, et le commerce du sexe tient de l’échoppe artisanale. Serbis (« Service ») : ce titre exprime les services sexuels qui s’échangent entre hommes dans la salle, mais aussi en famille dans les étages de l’immense bâtiment délabré. Ce quasi huis clos parle avec brio d’une société et de ses mœurs également délétères où

le sexe est le seul commerce qui permette de survivre. La grand-mère règle dignement les situations les plus saugrenues, les enfants traversent en tricycle tous les recoins obscurs où une sexualité poisseuse s’échange, une petite chèvre surgit devant l’écran du cinéma-lupanar dérangeant les clients dans leurs activités sexuelles. Tout est aussi chaotique que les stratégies de survie de cette famille décomplexée. Brillante Mendoza a vu Serbis sélectionné en compétition à Cannes cette année. En 2007, il avait déjà présenté le remarquable John, John à la Quinzaine des Réalisateurs. Nous attendons impatiemment le suivant…. CBL

Le Transporteur 3

le 26/11 de Olivier Megaton avec Jason Statham, Natalya Rudakova, Robert Knepper Parce qu'il est le spécialiste incontesté des livraisons à haut risque, Frank Martin se voit contraint, sous la menace, de transporter deux sacs imposants et une jeune Ukrainienne depuis Marseille jusqu'à Odessa. Que contiennent les sacs ? Qui est cette fille? Pourquoi doit-il l'accompagner ? Quels enjeux se cachent derrière cette livraison ? Frank ne sait pas grandchose, et surtout pas comment il va sortir de ce piège tendu par un adversaire bien plus redoutable que les précédents...

La saga désormais célèbre du Transporteur n’est pas seulement celle qui a révélé le standard de Jason Statham. C’est aussi, fidèle aux productions Besson, un mélange explosif d’improbabilités et d’incohérences, heureusement pas très dangereuses pour le cerveau. C’est aussi un sacré divertissement, speed, parfois même drôle, et qui accomplit sa tâche avec brio: celle de nous divertir sans temps morts ni second degré, dont sont flanquées les habituelles productions similaires. A voir dès sa sorie dans une grande salle. JA NOVEMBRE 08

11


LX300_C1_16P:LinkA4 11/11/08 01:35 Page12

du prix de la dignité humaine

DE COUPR

CŒU

Sans contours ni états d’âme le film révèle deux talents: celui d’un réalisateur prodigieux pour son premier film, révèlant par là même un acteur sans faille. C’est dans un face à face théâtral filmé dans un plan séquence magistral qu’il écarte toute dernière contestation à son sujet, laissant sans doute un regard âpre et gêné, mais ô combien positif et optimiste. RA

Hunger de Steve McQueen avec Michael Fassbender, Liam Cunningham, Stuart Graham

Prison de Maze, Irlande du Nord, 1981. Raymond Lohan est surveillant, affecté au sinistre Quartier H où sont incarcérés les prisonniers politiques de l'IRA qui ont entamé le "Blanket and NoWash Protest" pour témoigner leur colère. Détenus et gardiens y vivent un véritable enfer. Le jeune Davey Gillen vient d'être incarcéré. Il refuse catégoriquement de porter l'uniforme réglementaire car il ne se considère pas comme un criminel de droit commun. Rejoignant le mouvement du Blanket Protest, il partage une cellule répugnante avec Gerry Campbell, autre détenu politique, qui lui montre comment passer des articles en contrebande et communiquer avec le monde extérieur grâce au leader Bobby Sands qu'ils croisent lors de la messe dominicale. 12

NOVEMBRE 08

Lorsque la direction de la prison propose aux détenus des vêtements civils, une émeute éclate. Au cours des échauffourées, les prisonniers détruisent les cellules neuves où ils avaient été installés. La rébellion est matée dans le sang. La violence fait tache d'huile et plus aucun gardien de prison n'est désormais en sécurité. Raymond Lohan est abattu d'une balle dans la tête. Bobby Sands s'entretient alors avec le père Dominic Moran. Il lui annonce qu'il s'apprête à entamer une nouvelle grève de la faim afin d'obtenir un statut à part pour les prisonniers politiques de l'IRA. La conversation s'enflamme. Malgré les objections du prêtre, qui s'interroge sur la finalité d'une telle initiative, Bobby est déterminé : la grève de la faim aura lieu RA

Steve McQueen, le réalisateur, livre ici pour son premier film une œuvre maîtrisée et puissante


LX300_C1_16P:LinkA4 11/11/08 01:35 Page13

manca 2008 - nice «LA FABBRICA ILLUMINATA» - Le CIRM et son Festival International de Musiques d’Aujourd’hui ne sauraient être concernés par l’immobilisme et la marche arrière générale en ce qui concerne toute évolution audacieuse dans la culture ! En novembre, chaque année, les MANCA se déroulent à Nice et dans sa région (Grasse, Monaco). Ce Festival International des Musiques d’Aujourd’hui a été lancé en 1978 par le CIRM, auquel le Ministère de la Culture a donné le label de « Centre National de Création Musicale », car il a pour mission la production, la diffusion, la formation et la recherche des œuvres avec support électronique. N’oublions pas que le CIRM a été créé en 1968, l’année de toutes les audaces, et qu’il en garde des traces. C’était l’époque où, pour démocratiser la culture, on clamait « l’élitisme pour tous », l’époque des partages généreux, des réflexions collectives et même des utopies que résume l’un des

Ensemble Sillages

slogans d’alors « Soyons réalistes, demandons l’impossible » ! Certes, les perspectives culturelles des années qui suivent 68 étaient loin du nombrilisme parfois envahissant d’aujourd’hui ! Les tentatives fertiles et toniques d’alors ont permis de faire partager la culture grâce à des initiatives innovantes. Elles marquent la naissance d’une idéologie de l’avant-garde qui investira aussi bien les processus de la création artistique que le rôle de l’artiste. Mais les retours en arrière et la nostalgie n’ont pas de place dans un Festival qui court vers l’avenir avec une musique futuriste. « L’avenir m’intéresse beaucoup, car c’est là que je compte passer mes prochaines années », a décrété

Woody Allen. Suivons-le dans ce « projet » et attisons notre curiosité en la propulsant vers l’avant. Laissons notre ouïe et notre sensibilité ressentir le plaisir d’une écoute nouvelle et différente et soyons réceptifs à la création d’aujourd’hui. D’ailleurs, l’intérêt du public va grandissant tant pour les oeuvres contemporaines réputées difficiles que pour les découvertes d’avant-garde. Le thème choisi pour ces MANCA 2008

Sonia Turchetta

est « La Fabbrica illuminata » avec le but d’ouvrir le champ des émotions d’un grand nombre d’auditeurs et de contribuer à ces nouvelles visions du « beau ». Quand, en 1964, Luigi Nono écrit sur ce thème une composition pour voix et bande son afin d’illustrer un texte de Pavese, il la voudra exercice d’une force vitale au sein même de la société. La programmation commence avec un spectacle pluridisciplinaire au Théâtre de Grasse, un « road movie musical » NOVEMBRE 08

13


LX300_C1_16P:LinkA4 11/11/08 01:36 Page14

d’Alexandros Markeas qui nous entraîne dans une « odyssée » en musique autour d’un film réalisé par Lionel Escama. Ensuite, il fallait l’ampleur de la scène de l’Opéra de Nice pour une explosion musicale avec cent flûtes, cent saxos et plus encore sous la baguette

Jérôme Combier

d’André Peyrégne : outre le côté spectaculaire lié au nombre d’exécutants, il s’agit de conjuguer l’infiniment petit à l’infiniment grand pour tenter l’infini des

possibles. Au Théâtre de la Photographie, le Quatuor Danel interprétera des œuvres allant de Ligeti – disparu récemment – à Sebastian Rivas, l’un des compositeurs les plus prometteurs de la nouvelle génération. L’ensemble strasbourgeois « Accroche note » a choisi des compositeurs qui, de Scelsi à Posadas, ont occupé près d’un siècle de vie musicale. Au Conservatoire de Nice, un Forum sera offert aux étudiants de composition électroacoustique, avec François Bayle, l’un des maîtres de cette discipline. L’exceptionnel pianiste, au jeu très inspiré, François–Frédéric Guy interprétera des œuvres de Hugues Dufourt. Au Théâtre de Nice, l’Ensemble Icarus jouera, outre l’hommage de Denys Bouliane à Ligeti, Hors crâne, une création mondiale de Jérôme Combier. La clôture aura lieu au Théâtre Garnier à Monaco où l’orchestre Philharmonique de Monte Carlo a choisi des œuvres de Iannis Xenakis, Luciano Berio, Fausto Romitelli et Gérard Grisey, le

André Peyrégne

père de la musique spectrale qui travaille sur la chair du temps. L’art d’aujourd’hui ne peut plus se contenter d’être une activité d’interprétation d’œuvres reconnues, il doit prendre le risque de se renouveler avec des formes inventives et pionnières quitte à heurter ceux qui résistent à tout changement. Aussi, ne doutons pas du succès de ce Festival qui reste audacieusement novateur. Qu’il en garde toute notre reconnaissance! CBL

saison lyrique 08/09 à nice Depuis quelques années, l’opéra connaît un engouement particulier, un phénomène qui tourne à une frénésie presque comparable au foot. Destiné au divertissement des cours princières, l’opéra touchait à l’origine cinquante personnes par représentation. Au XIXe siècle, le public aristocratique s’est effacé devant la bourgeoisie qui a fait du théâtre lyrique un de ses domaines réservés. Or, aujourd’hui, nous nous trouvons devant une explosion culturelle qui embrase le monde entier. Est14

NOVEMBRE 08

ce grâce aux médias ? Des millions de personnes accèdent à une dimension de l’art qui leur était jusqu’ici peu familière. Les salles, même de deux mille places, ne répondent plus à la demande, et les construire plus grandes serait aller au delà des capacités physiques des chanteurs. Certes, la technique actuelle permet d’amplifier les voix, mais ce serait donner trop de pouvoir à l’ingénieur du son qui dirigerait ainsi la représentation. Pourtant la culture est un droit pour chacun, et, dans une société dite démocratique, comment insérer un

Paul Emile Fourny

genre créé par et pour une élite ? C’est pourtant le pari que lance le Directeur de l’Opéra de Nice, Paul-Emile Fourny, puisque « l’opéra pour tous » est le projet dominant de la saison 20082009. D’abord avec des tarifs préférentiels afin que chacun puisse accéder aux soirées lyriques, aux spectacles de danse et aux concerts. De plus, pour favoriser l’accès pour tous à la culture de la musique, l’organisation de conférences et de rencontres, permettant ainsi aux esprits curieux d’en « savoir plus » et ouvrant la voie à une connais-


LX300_C1_16P:LinkA4 11/11/08 01:36 Page15

sance sérieuse de cette culture spécifique qu’est l’art lyrique. La saison commence avec Macbeth, l’une des plus grandes œuvres de Verdi. L’élément le plus important en est l’orchestration qui représente une ascension dans l’art verdien, précieuse pour les créations ultérieures. Cet opéra, qui a connu toutes sortes de transformations, dévoile la complexité des personnages shakespeariens, leur psychologie subtile et tortueuse. Les prédictions que font les trois sorcières à Macbeth vont déclencher le drame de l’arrivisme et de la conquête du pouvoir, car Macbeth ne

saura pas déchiffrer l’image de la forêt en marche qui le conduira à sa perte. Pour la mise en scène, l’Argentin Marcelo Lombardero a transposé l’action dans un monde audacieusement contemporain. La soprano russe Elena Zelenskaya tiendra le rôle considérable de Lady Macbeth, et Macbeth, qui nécessite aussi de puissantes qualités vo-

Jean Luc Moreau Metteur en scene du Barbier de Seville

cales, sera chanté par le Roumain Alexandru Agache. La saison se poursuivra avec La Rondine de Puccini. Alors que l’action se déroule en partie à Nice, cette oeuvre sera représentée pour la première fois dans cette ville. Puccini fait partie de ces compositeurs dont l’œuvre n’a jamais connu d’éclipse et cet opéra, trop rare, permettra de poursuivre l’année Puccini dont s’est le 150ème anniversaire de la naissance. 2009 débutera avec une nouvelle production des Contes d’Hoffmann d’Offenbach, dans une mise en scène de Paul-Emile Fourny qui a fait appel à la soprano Annick Massis pour interpréter – ce qui est un exploit – les trois femmes de cet opéra fantastique où Hoffmann raconte à des amis étudiants ses aventures amoureuses qui sont trois incarnations du Mal. Trois portraits de femmes, trois machines à vocalises, doublées de trois âges de l’amour, que le compositeur souhaitait voir interpréter par une même cantatrice capable de posséder trois registres : soprano léger pour Olympia, lyrique pour Antonia, dramatique pour Guilietta. Un défi auquel peu de chanteuses sont capables de répondre. Ensuite est programmé Le Barbier de Séville de Rossini d’après la comédie de Beaumarchais. L’écriture de cet opéra reste un mystère : Rossini ne consacra pas plus de vingt jours à écrire cette œuvre de mille six cents pages, dont cependant l’équilibre et la concision laissent pantois. On ne compte plus les airs connus, car certains airs sont passés dans le langage courant comme expressions proverbiales ou humoristiques. Le comédien, bien connu des planches, Jean-Luc Moreau en assurera la mise en scène et Evgueniy Alexiev, Kirstin Chavez, et Dominique Moralez feront partie du plateau. Le célèbre Lakmé de Delibes, brillant compositeur d’opérettes, n’a pas était donné à Nice depuis longtemps. Pour sa mise en scène, Jean-Louis Pichon a remporté les « victoires de la musique » et la distribution réunira une bonne cuvée de chanteurs dont la célèbrissime Elisabeth Vidal dans le rôle de Lakmé. Ecrit à l’époque de l’Orient mystérieux, Delibes a suivi la mode en composant une musique orientalisante dont le fameux « Air des clochettes ». En avril, Gluck sera à l’honneur avec Orphée et Eurydice. Il a pour lui le sens dramatique, l’unité d’inspiration et le génial coloris orchestral, ce qui s’accorde à merveille avec ce drame de l’amour et la mort qui se passe dans les ténèbres

du royaume des morts. Orphée sera chanté par la contralto Marie Ange Todorovitch, ce timbre semblant mieux adapté qu’une voix de ténor à la pureté mélodique élégiaque de cet opéra. La saison lyrique se terminera somptueusement avec Aïda de Verdi représenté au Palais Nikaïa avec 200 artistes sur

Annick Massis (Stella dans les contes d'Hoffmann)

scène et l’espoir d’attirer douze mille spectateurs en deux soirées, (plus cinq mille étudiants à la Générale au tarif de 5 euros). Dans cet opéra, où Aïda est une esclave éthiopienne à l’époque des pharaons, Verdi démontre la variété de ses talents, passant des grandioses scènes d’ensemble aux personnages isolés, des passions collectives au drame intime. Grâce à son excellente acoustique, l’Opéra de Nice nous permet d’entendre les plus belles voix, les meilleurs chanteurs dans les conditions idéales de la scène, sans le recours à la technique. La voix c’est le moment, l’instant présent où elle s’envole avec une qualité exceptionnelle. Ainsi, à la fin de chaque représentation, il ne reste que le rêve! CBL

Le prestigieux Directeur musical Marco Guidarini dirige depuis l’automne 2001 l’Orchestre Philharmonique de Nice qui est en constante progression. Pour cette saison, il a résolument placé le travail et la très riche programmation de cet orchestre sous le signe du XXe siècle historique. 29 concerts sont répartis sur les 9 mois (ceux du dimanche matin, auxquels s’ajoutent ceux en résidence au Musée Chagall et au Musée de la Photographie). La saison des Ballets est également renouvelée et très diversifiée avec d’excellents chorégraphes invités.

NOVEMBRE 08

15


LX300_C1_16P:LinkA4 11/11/08 01:36 Page16

I agenda I novembre 2008 Lundi 3 Novembre

Mardi 11 Novembre 20h30, 40/44 €

04 93 68 03 00

Vendredi 21 Novembre

Théâtre Le System Ribadier

Concert James Blunt auDôme à Mareille [13]

COMMENT ANNONCER VOS SOIRÉES Pour en savoir plus, contactez la rédaction au

Concert Elli Medeiros

du Palais des Festivals à Cannes [06]

20h30

au Cargo de Nuit à Arles [13]

21h30, 10/15 €

Showcase Bertrand Soulier à la Fnac à Aix en Provence [13] 17h30, entrée libre

Jeudi 6 Novembre

Mercredi 12 Novembre

Festival Tighten Up

Concert Kery James et Demon One

au Cabaret Aléatoire à Marseille [13] 19h, 14 €

à l’Espace Julien à Marseille [13]

Spectacle Elie Semoun au Dôme à Marseille [13]

20h30, 23 €

avec DJ Krush, 9th Cloud et Probe 1

Concert Noa

Concert Bensé…

au Théâtre Galli à Sanary s/Mer [83] 20h45, 45 €

au Poste à Galène à Marseille [13]

20h, 20 €

Jeudi 13 Novembre

Vendredi 7 Novembre

Concert Kery James

Festival Tighten Up

Concert Françis Gabrel

au Cabaret Aléatoire à Marseille [13] 22h, 16 €

au Zénith Oméga à Toulon [83]

21h, 15/20 €

Vendredi 14 Novembre Soirée Studiorama : David Vendetta

20h30, 25 € Concert M. Pokora Catch me tour 2008 au Dôme à Marseille [13] 20h, 38 €

au MJC Picaud à Cannes [06]

20h30, 10 €

au Nikaia à Nice [06]

20h, 39 €

Dimanche 23 Novembre

au Studio 88 à Aix en Provence [13]

Concert ALF et Sandy M

Concert Status Quo et Michael Jonaz

au Théâtre Denis à Hyères [83]

Samedi 8 Novembre

21h, 6 €

au Nikaia à Nice [06]

19h, 46/57 €

Showcase David Vendetta à la Fnac d’Aix en pce [13]

Comédie Musicale My Fair Lady du Palais des Festivals à Cannes [06] 15h et 20h30

Concert Arthur H et Tanger

18h, entrée libre

Jeudi 27 Novembre

21h, 22/25 €

Concert Christophe Maé

Concert Thomas Fersen à l’Usine à Istres [13]

au Dôme à Marseille [13]

à l’Esp. Malraux à Six-Fours les Plages [83] 20h30

20h, 38 €

Samedi 15 Novembre

Concert Françis Gabrel au Dôme à Marseille [13]

43,50 €

DJ Mix Jack de Marseille aux Danaïdes à Marseille [13]

entrée libre avec divers DJ’s de 19h à 02h + expo sculptures

Soirée Zoo Electro au Zénith Oméga à Toulon [83]

21h-5h, 14/20 € clôture du 12 Forum des Musiques Actuelles avec David Vendetta, The Hacker, Don Rimini, Toyz Noyz, Jennifer Cardini, Poni Hoax, Danger… 20h, 38 € e

Soirée Key Night 88

Vendredi 28 Novembre

Soirée Radio Nova & Grenouille Party 21h, 8 € et DJ l’Amateur, Dj Oil, Big Bubbha et Fred Berthet

Concert Julien Doré et Hugh Coltman

Concert Oshen

Concert Soha et Grace

à l’Esp. Culturel Altitude 500 à Grasse [06] 20h30

à l’Espace Julien à Marseille [13]

au Cabaret Aléatoire à Marseille [13]

avec Crazy Tongue

au Théâtre Galli à Sanary s/Mer [83] 20h45, 57 €

à l’Espace Julien à Marseille [13]

20h30, 20 €

Dimanche 9 Novembre Mercredi 19 Novembre 18h30, 27 €

Concert Françis Gabrel au Dôme à Marseille [13]

43,50 €

20h30, 28 €

du Théâtre en Dracénie à Draguignan [83] 20h30

Concert Victoria Abril Concert Elli Medeiros

Soirée Furio !

Jeudi 20 Novembre

au Studio 88 à Aix en Provence [13]

Spectacle Arthur : iShow au Palm Beach à Cannes [06]

Samedi 29 Novembre du Théâtre en Dracénie à Draguignan [83] 20h30 de et avec Corinne et Gilles Benizio, cie Achille Tonic Concert Gonzales et le Together Ensemble au Théâtre Lino Ventura à Nice [06] , 11-14 € feat. Mocky, Socalled, Matthew Flowers et Katie Moore à l’Esp. Culturel Altitude 500 à Grasse [06] 20h30

Concert Claire Diterzi

au Montévidéo à Marseille [13]

Concert Sébastien Tellier

20h30, 19 €

Concert Soha

à l’Esp. Malraux à Six-Fours les Plages [83] 20h30

Lundi 10 Novembre veille de jour férié

20h30, 26 €

Spectacle Les Caméléons d’Achille

Concert Cocoon et Little

Concert Tricky

au Moulin à Marseille [13]

Concert Patrick Bruel

Dimanche 16 Novembre

au Studio 88 à Aix en Provence [13]

avec Kavinsky, Feadz et D.I.M.

Samedi 22 Novembre

Spectacle Elie Semoun

à l’Espace Julien à Marseille [13]

à l’Espace Julien à Marseille [13]

20h30, 13/27 €

Concert Alexander Kinn et Benoît de la Lune 20h30, 44 €

Concert Arthur H et Plume

à l’Espace Julien à Marseille [13]

20h30

Spectacle Le Voyage en Armélie One Woman Show de et avec Armelle

au Oméga Live à Toulon [83]

avec Andy Smith, Dinner at the Thompson’s et Tribute to Otis Redding

au Nikaia à Nice [06] à l’Usine à Istres [13]

…Jil is Lucky et Claire Denamur

20h, 30/36 €

Concert Bernard Lavilliers

20h30, 5/10 €

Danse Les étoiles de ballet 2000 du Palais des Festivals à Cannes [06]

20h30

Théâtre Le System Ribadier du Palais des Festivals à Cannes [06]

20h30

Dimanche 30 Novembre Théâtre Le beret de la tortue au Théâtre Françis Gag à Nice [06]

15h, 20 €

20h30, 35 €

Les Programmes ne sont donnés qu’à titre indicatif - Voir les Pubs pour plus de détails - Le Link décline toute responsabilité en cas de changement ou annulation

Mieux se comprendre pour mieux vivre sa vie et son couple • Dialogue face à face • Médiation pour couples • Psychothérapie Systémique Marc Abdon : 06 61 89 02 94 CANNES 16

NOVEMBRE 08


LX300_C1_16P:LinkA4 11/11/08 01:36 Page17

I manifestations Expo Raymont Peynet, Cent pour Cent au Musée Peynet à Antibes - Juan les Pins [06]

jusqu’au 16/11

Expo Antonio Saint Sylvestre Le monde est fou, j’adore !

!

à La Malmaison de Cannes [06]

jusqu’au 30/11 Expo Hans Hartung 250 œuvres [peintures, dessins…] de 1922 à 1989 à Fondation Maegh à St Paul [06] jusqu’au 16/11

Expo Les photographes de Matisse : leur art, leur œuvre au Musée Matisse à Nice [06]

jusqu’au 15/01

Expo Nathalie Decoster : Passage du temps à la Villa Ephrussi de Rothschild à St Jean Cap Ferrat [06]

i z r e t i D e r i a l C RNÉE se

Tableau de chas

EN TOU

19/11/2008

cénie Théâtre en Dra 3) Draguignan (8

jusqu’au 05/11

Expo Biennale Internationale Vallauris

!

à Vallauris [06]

jusqu’au 17/11

Expo regard 05 : Rythmes ainsi que Du Jardin au Cosmos au Espace de l’Art Concret à Mouans-Sartoux [06]

!

jusqu’au 04/01

Expo 35e Exposition Artistique du Sucre et du Chocolat au Palais des Congrès à Antibes [06]

le 22 et 23/11

Expo Préhistoire de timbres au Palais Lascaris à Nice [06]

du 08/11 au 14/06

Expo Futur Antérieur au Musée site archéologique à Nice [06]

jusqu’au 28/02

Théâtre Comme ils disent au Théâtre Ségurane à Nice [06]

!

01, 07, 08 et 14, 15/11

de et avec Christophe Dauphin et Pacal Rocher Théâtre Le cri de la Feuille de F. Galula et F. Feltzinger

au Théâtre Le Bocal à Nice [06]

jusqu’au 09/11

Théâtre Yvette Leglaire au Théâtre Le Village à Nice [06]

jusqu’au 01/11

Théâtre Trois pièces inattendues au Théâtre Antibea à Antibes [06]

du 14 au 16/11

de J. Dupré avec Nicole Chaminade et Jean Dupré

Théâtre La nuit des rats au Théâtre Antibea à Antibes [06]

Réservations

04 94 50 59 59

.com tresendracenie billetterie@thea .com nie ce ra nd www.theatrese

du 21 au 23/11

de P. Pilato avec M-A. Courouble, H. Nouvel et A-M. Begel

Théâtre Moitié-Moitié au Théâtre Antibea à Antibes [06]

du 28 au 30/11

de D. Keene avec Eric Fardeau et Yves Giombini Théâtre Le Coursier de Alfred

au Théâtre du Cours à Nice [06]

ASSOCIATION INTERNATIONALE ACE

du 06/11 au 01/02

Théâtre Le System Ribadier au Théâtre Princesse Grace à Monaco [98]

du 27 au 30/11

de Georges Feydeau avec Anne Jacquemin et Bruno Solo

Théâtre Musical Mélodrame dans un Boudoir au Théâtre de Grasse à Grasse [06]

du 07 au 09/11

RUSKOFF 10ÈME ANNIVERSAIRE FESTIVAL DES ARTS ET CINÉMAS RUSSES DE NICE

avec la Cie Auteuil Zéro 4 Virgule 7

Théâtre Ceux qui partent à l’aventure au Théâtre de Grasse à Grasse [06]

le 27 et 28/11

Théâtre Cupidon au Balcon au Théâtre de la Marguerite à Antibes [06]

le 05 et 15/11 de Jean Jacques Devaux avec Laurence Wilkosz et Jean-Jacques Devaux Expo La Leçon de Eugène Ionesco au Théâtre le Bocal à Nice [06] du 13 au 15/11

Humour Mere agitée risque d’organes en soirée à Théâtre des l’Oiseaux à Nice [06]

du 05 au 30/11

One man show de et avec Audrey Perrin

Humour Plus court, plus cher, plus rentable de et avec Topick à l’Antidote à Marseille [13]

jusqu’au 08/11

Humour Vous en prendrez bien deux louches à l’Antidote à Marseille [13]

du 11 au 22/11

avec Jérôme de Warzée et Claudie Rion

Humour Louise Bouriffé à l’Antidote à Marseille [13]

Humour C’est du propre! à l’Antidote à Marseille [13] à 20h

du 25/11 au 06/12 !

ven et sam de nov

de Anouk Franchini avec Noura Attaba et Anouk Franchini Humour Enfin visible avec Fred Trémège

au Théâtre de la Marguerite à Antibes [06]

Festival Manca à Nice, Grasse et Monaco

le 05 et 15/11 !

du 14 au 22/11

Festival International des musiques d’aujourd’hui

Festival Rusk-Off à Théâtre de Nice à Nice [06]

!

du 25 au 30/11

THÉÂTRE DE NICE I 25-30 NOVEMBRE 2008 04 93 13 90 90 www.festival-russe.com

Festival des arts et cinémas russes de Nice NOVEMBRE 08

17


LX300_C1_16P:LinkA4 11/11/08 01:36 Page18

La fleur de café qui donne naissance aux grains, arrive à maturité de façon disparate. La qualité d’un café, outre les propriétés géographiques et climatiques de son lieu de culture, repose essentiellement sur la méthode de récolte, qui va d’un ramassage manuel des grains matures pour les plus recherchés, jusqu’à un

ramassage plus globalisé et mécanisé. La particularité des cafés indonésiens réside dans le maintien de ces méthodes ancestrales manuelles, assorties de méthodes annexes de «sechage» des plus pointues. Il se déguste nature, sans crème ni sucre afin de ne pas perdre ses arômes bruts et extrêmenent fins.

l’assortiment d’excellence inattendu Ah! le café, ce petit plaisir quotidien que l’on renouvelle sans cesse, à chaque signe de paresse de l’esprit, tout comme à chaque envie de ponctuer un événement essentiel de notre vie; il se définit désormais comme un élément incontournable de notre gestuelle, de notre langage. Outre ses vertus physiologiques, il est temps de lui réattribuer sa principale propriété: son goût. Alors que nous vivons une banalisation extrême de sa consommation par l’arrivée mondiale et massive des procédés très addictifs sous capsules, il s’est développé ces derniers mois une sorte de revendication différente de sa dégustation. Sans doute sous couvert de l’uniformisation qui s’en est induite, mais aussi -un côté pas si ininteressant- la découverte de la multitude de saveurs et sensations qu’il peut procurer. Parmi les expériences les plus inattendues, c’est du côté du luxe et des parfumeurs que nous la découvrons. Brut, le grain se fait observer plus que deguster dans une

Camus Toraja Coffee, le nouveau produit indonésien dans un box de verre 18

NOVEMBRE 08

Sambucca, se fait humer délicatement entre deux sessions test de parfums… etc, etc. On lui prête bien volontiers d’autres coutumes à l’infini. Mais lorsqu’on parle de redécouverte des goûts, saviez vous qu’il se marie dans une allegresse infinie avec une dégustation de Cognac? C’est à force d’observation de la synergie des sensations offertes par les produits de la terre, que la célèbre marque CAMUS a décidé de commercialiser conjointement à ses meilleurs crus, ces cafés Indonésiens dont les habitués connaissent bien les rondeurs et contrastes. C’est en effet dans leur légère acidité qu’ils libèrent cette sensation subtilement douce-amère, révélant ainsi dans des notes de terre les meilleurs arômes de leur nouveau cousins de tables: les Cognac. S’il faut le rappeler, Camus, maison familiale depuis cinq générations s’est toujours démarquée par la richesse de ses produits, internationalement réputés pour leur notes florales. Mais c’est aussi une société qui évolue, nous les honorons aujourdhui pour ce côté innovateur, respectant la qualité & tradition. A vos cafés et savourez! JA

Camus Xtra Elegance: tout le savoir faire de la marque pour un produit raffiné et élégant


LX300_C2_16P:LinkA4 11/11/08 01:12 Page19

y Vo ag e

la catalogne rurale - N/E Espagne La péninsule ibérique est assez inconnue des habitants de la French Riviera. Pour mettre au goût du jour nos destinations, découvrons ensemble ces lieux privilégiés par la nature que l’on trouve en Catalogne. Une autre version de l’Espagne, riche et discrète, prête depuis toujours au tourisme, mais qui s’est protégée de tous débordements. Une région très diverse, dans le nordest de l’Espagne, que nous vous faisons découvrir en quelques clichés. Sa dénomination est tendance: qu’on l’appelle tourisme vert, écologique, ou encore «durable», peu importe: l’Espagne regorge de paysages ruraux de toute beauté, dont le principal luxe saute aux yeux: leur magie. Quoi de plus luxueux en effet que ces espaces vierges, qui semblent inexplorés et préservés de la folie touristique ou bétonnière? La Catalogne

(Catalunya) est une de ces destinationsnature essentielles dans le paysage européen, où l’art de vivre, le respect et l’amour du monde rural soient si omniprésents. La volonté de préservation y est sans conteste plus forte qu’ailleurs, et l’attachement à la région supérieur à celui de la nation. C’est sans doute la clé de ce ravissement qu’il faut visiter.

Les promenades, randonnées des parcs naturels offrent toujours des émotions imprévisibles

El Follo , gîte d’altitude typique, cosy, et soigné de la région touristique des 3 Monts NOVEMBRE 08

19


LX300_C2_16P:LinkA4 11/11/08 01:12 Page20

e g a

y o V

catalogne

aux sources de l’art roman Que de variations en seulement une à deux heures de route! La Catalogne s’étend sur un vaste domaine allant de la Costa Brava jusqu’aux Pyrénées, flirtant avec la province d’Aragon à quelques enjambées de Zaragoza (voir édition précédente). Les voyages initiatiques d’antan y ont laissé leurs traces, tout comme l’écorce terrestre, parfois agacée, pulvérisant ça et là ses excès, et laissant de véritables trésors naturels où les couleurs valsent au gré des saisons. Une autre vision de la randonnée se dévoile, il suffit d’y metre un peu de courage. S’éloigner des sentiers bétonnés, et le rêve s’offre à vous. Leur recherche implique des itinéraires alternatifs, bravant notre route de découvertes somptueuses:

les allées pavées du village médiéval de Besalú véritable sanctuaire (où l’on découvre avec véhémence le miqvé juif du XIIème, unique en europe, théâtre de bains rituels), l’église Ste Marguerite au fond du cratère d’un volcan de la Garrotxa, dans

la province d’Olot… ou encore ces sentiers inouïs de la région des 3 Monts qui conduisent tous à des bâtisses d’un intérêt historique majeurs, avec en filigrane, l’initiation à l’art Roman, la perle d’un voyage qui enrichit l’esprit simultanément au corps.

Le village de Besalú en haut : l’ Hôtel «Jardins de la Martana» 20

NOVEMBRE 08

Zone volcanique de la Garrotxa une palette de couleurs presque irréelle


LX300_C2_16P:LinkA4 11/11/08 01:13 Page21

Pourquoi affronter Lourdes quand on peut en deux clics se retrouver dans ce délice archéologique, historique et architectural? Oui, l’ambiance est pesante, un brin dépressive. Mais en donnant à cette excursion un petit privilège sportif, les sensations seront

décuplées. Quelle chance de découvrir ces trésors incensés après deux bonnes heures de randonnées dans un cadre que l’on croit décor! Rassurez vous, un petit funiculaire (d’époque, magnifique) vous y conduit si la sciatique vous l’interdit…

Autant les trésors de la Vallée de Boi et Veilha sont connus de nos amis des Pyrénées orientales, autant il faudra une bonne dose d’audace à un azuréen pour aller se perdre dans ce fond de nulle part, qui n’a d’autre à offrir que la beauté et la magie de la pureté. Rien ne semble changer, pas même les tentatives de conservation des fresques uniques, découvertes sur les murs d’églises modestes, qui témoignent avec insistance des influences guerrieres passées. L’art roman, c’est un résumé de l’histoire des migrations et difficultés de peuples persécutés, qui laissent l’impression d’un asservissement

Santa Maria de Taull, Val de Boi: la plus marquente des fresques romanes

Montserrat, une visite qui ébranle la vision de la foi

Vielha, Val d’Aran: Christ de Mijaran, sculpture en bois datant du XIIème

total et naïf. Aujourd’hui, tout est quasiment protégé et classé par l’Unesco, c’est dire l’importance historique de cette vallée jadis «oubliée». Le plaisir est total, du novice au véritable expert, lui offrant certes matières à découverte, mais aussi une beauté simple, par moments irréelle, tels ces clochers qui affrontent fièrement les blizards glacés des montagnes. L’architecture des villes est à cette image: modeste, et surtout noble, d’avoir essuyé tous les affronts, de la persécution au pillages encore récents, sans que jamais cela ne soit lisible dans leur hospitalité.

Montserrat, Vestiges d’une architecture à la beauté presque insolente NOVEMBRE 08

21


LX300_C2_16P:LinkA4 11/11/08 01:13 Page22

e g a

y o V

catalogne

conflit & harmonie avec l’eau Le terme est peut être mal choisi, car de ces conflits autour du manque ou de l’abondance naissent des territoires incroyables; ils rappellent avec évidence nos marais de Camargue, à la différence qu’il est plus aisé d’y séjourner. Que ce soit aux Aiguamolls de l’Emporda, au Delta de l’Ebre, ou de façon un peu plus artificielle sur les terres de Leida, le passionné d’ornithologie sera aux anges devant la biodiversité qu’offre ces sites protégés. L’eau est un réel problème dans la péninsule ibérique. Elle met en conflit les intérêts de chacun (agriculteurs, bâtisseurs, particulier) avec il faut l’avouer peu de solution. Mais c’est la nature qui s’en retrouve gagnante, avec une protection tout azimuts, face à une crainte omniprésente

d’une détérioration du littoral, à l’instar des catastrophes ecologiques enregistrées dans les pays qui ont «laissé faire». Cela ne plait pas à tout le monde, mais le delta de l’Ebre restera ce qu’il est: un magnifique réservoir de vie, de migrations, de salins et rizières, dont la population locale tire le

meilleur. Les Aiguamolls (juste après la frontière française, à la hauteur de Rosas - Emporia) offrent un spectacle qui vaut les meilleurs safaris du monde. Tout y est conçu et aménagé pour l’observation, dans un esprit éducatif exemplaire. Un vrai accomplissement écologique réussi.

Le delta de l’Ebre offre une activité très artisanale autour de la pèche… mais ultra règlementée! 22

NOVEMBRE 08


LX300_C2_16P:LinkA4 11/11/08 01:14 Page23

Si elle ne receuille pas un enthousiame débordant dans les projets, sur le terrain, la visite de ces marais, étangs et retenues d’eau réserve quelques bonnes surprises, qu’il faut transmettre à tout prix. L’observation de la faune est pour beaucoup dans ce miracle, qui vous fait oublier, en quelques secondes, ces réticences à fouler un sol plat à perte de vue… C’est en effet juché (ou parfois caché) dans les nombreux observatoires que ces territoires donnent le meilleur d‘eux mêmes. On y circule à vélo armé d’une paire de jumelles, (que l’on trouve près des aires de stationnement au plus proche, pour une somme dérisoire

oberver: des cerfs, des chevaux, des taureaux viennent agrémenter notre fascination pour les flamands roses. Les terres de Lleida (plus à l’ouest en remontant vers l’Aragon) souffrent d’un climat sec et le maintien de la zone humide a longtemps été plombé par

posta, et plus précisément vers le delta de l’Ebre que notre soif touristique sera enfin étanchée: la peur du moustique éloignant le tourisme de masse, c’est un petit village de toute beauté que vous découvrirez en arrivant à Poble Nou, où finalement il n’y a pas plus de moustiques l’Etang d’Ivars dans les terres de Lleida , un havre de paix pour les iseaux migrateurs

ou la plupart du temps gratuitement). Véritables paradis des oiseaux, on se prend facilement au jeu de l’ornithologue, fascinés par l’incroyable contraste entre le calme régnant, et l’agitation incessante de la faune environnante. Car ces parcs naturels et réserves offrent bien plus que quelques oiseaux à

des décisions divergentes. Mais aujourd’hui, après des années de combat, l’étang d’Ivars s’est enfin reformé, offrant non seulement un espace migratoire impressionnant, mais un lieu d’observation pour les spécialistes incomparable. Interessant mais cependant oubliable. Mais c’est direction Am-

que sur la côte d’azur. Un peu de marche, une ballade à vélo le long des rizières, et pourquoi pas en barque à l’ancienne façon gondolier? Une plage sublime à quelques centaines de mètres… C’est un envoûtement de se retrouver dans cet étonnant hôtel design, (l’Algadir), où cette ivresse zen perdure.

Les silos à grain au Aiguamolls transformés en observatoire! Une idée géniale

La signalétique est un investissement coûteux, mais tellement plus utile pour les promeneurs

Un plan de riz presque à maturité


LX300_C2_16P:LinkA4 11/11/08 01:14 Page24

e g a

y o V

catalogne

des 3 monts au Val d’Aran L’amour de la nature est une chose; celui de l’air pur, des couleurs changeantes du ciel, et du calme chatoyant de l’altitude relève d’un autre plaisir, que chacun partage qu’il soit pur écolo, ou simple aspirant à un peu de plénitude. Le site des «3 Monts» autour de Barcelone regorge de circuits de randonées époustouflants. Parsemé de gîtes d’altitude, d’étapes culinaires ou simples visites touristiques, il offre des possibilités très variées de séjour. La mi-saison est idéale pour des ballades en VTT, les montagnes étant assez anciennes offrent des sommets pratiquables en quasi-plat. La vue y est généralement somptueuse, et vous vous en doutez l’air que l’on y respire plutôt sec et agréable. L’étape de

Montserrat, nous le disions en début de ce reportage, est incontournable, et offre non seulement un site d’une puissance naturelle écrasante, mais aussi un parcours de randonnées assez aisées remarquables. Du côté du val d’Aran, (dans le parc national d’Aiguestortes) l’enjeu de ces ballades est capital, vous conduisant vers des lieux privilégiés, protégés presque à outrance des méfaits des touristes…Mais ces ballades, et leur mise en œuvre (voir p suivante) a de quoi ravir.

Vielha , bourgade du val d’Aran : un charme fou à deux pas des parcs les plus protégés d’Espagne 24

NOVEMBRE 08

le VTT au parc Montsenny: logique, admirable plaisant


LX300_C2_16P:LinkA4 11/11/08 01:15 Page25

C’est en effet assez compliqué d’accéder à ces endroits magiques, et cette difficulté va de pair avec un sentiment d’exclusivité. Dans les parcs nationaux la notion d’«interdit» fait loi. Tout est interdit; c’est souvent pénible, mais c’est le prix à payer pour jouïr d’une telle beauté naturelle. Il est interdit de se rendre dans les hauteurs en voiture ou moto. C’est réglementé: seuls certains taxis officiels ont cette autorisation, et ils vous conduiront jusqu’aux cimes façon «reporters». Ce n’est pas cher, heureusement, et le garde forestier se fait un plaisir de vous raconter la vie des villages aux alentours. Sensation bizzare, un brin upper-class; pas désagréable. Les pyrénées (versant

boi* ou Taull, vous voilà presque seul au monde dans ce havre de beauté. Outre le tourisme rural et les logements qui vont avec, on trouve dans la région d’Aran plusieurs adresses d’hôtels très haut de gamme accompagnés de spas et cures thermales très prisées. Vous emprunterez des sentiers non seulement balisés et duquel il est interdit de sortir, mais aménagés sur pilotis en bois pour ne pas interferer avec les micro organimes que l‘on dérangerait. Ne pensez pas non plus vous jeter en été dans cette somptusue cuvette: ce serait un sacrilège. On s’incline et accepte sans sourciller, c’est trop beau. L’esprit empli de ces belles images, vous redescendez

Taull et Boi, deux villages terriblement sensuels

espagnol) vous livrent alors leurs secrets, pâturages, absolument exempts de constructions à perte de vue. Le silence total, vous n’entendez que le battement des ailes d’un oiseau rare venu repérer ce zeste de brouhaha. L’«expérience» tant recherchée est donc bien là: après quelques visites culturelles, un repas gastronomique au val De

dans la vallée (toujours en jeep taxi… on s’y fait vraiment pas!). Et vous vous posez alors la question comment se fait-il que personne ne vous ai parlé de ces lieux exquis. Vous envisagez alors évidemment y rester encore et encore, et la raison vous rappelle. Vous y reviendrez, pour de superbes ballades en raquettes, peut être cet hiver… JA/RA

relais d’altitude de la Mole

Montserrat : un sanctuaire pour pélerins, mais aussi randonneurs chevronés, ou luxe travel NOVEMBRE 08

25


LX300_C2_16P:LinkA4 11/11/08 01:15 Page26

e g a

y o V

catalogne

liberté & frivolité dans un esprit zen

Privez les catalans d’olive… vous les rendrez fous! Ils vous serviront alors escargots, anguilles, anémones de mer, tout ce qui peut vous faire regretter votre demi-pension. Mais ce pays regorge de chefs en-

thousiastes qui même dans un trou perdu exerceront leur style, se laisseront aller même à un peu plus de frivolité dès lors qu’ils travailleront en site touristique. Suffisamment rare pour que ça nous marque. Les catalans ne font rien à moitié! Notre coup de cœur se situe au Vall de Boi, pour la cuisine inventive et débridée de Xavier Soriano & Oriol Viladevay dans ce village reculé. Osés, gourmands, passionnés. Un ravissement inattendu. www.hostal-laplaza.com

Hôtel Algadir **** Poble nou del Delta

+34 655 132 743

26

NOVEMBRE 08

www.hotelalgadirdelta.com

Surprenant délice hôtelier découvert dans le delta de l’Ebre, dans un petit vil­ lage lumineux à deux pas des salins, de la plage et des étangs. Détente et re­ laxation y sont au rendez­vous dans un cadre minimaliste, tendance design. Une destination estivale qui trouve sont excellence à l’intersaison. Raffiné et simple. un 3 étoiles qui en mérite largement 4.


LX300_C2_16P:LinkA4 11/11/08 01:16 Page27

catalogne

antonin artaud, vu par nancy spero Après quelques jours de bien-être dans les espaces naturels de Catalogne, rien de tel qu’un rapide retour à l’espace urbain via une expo contemporaine. C’est à Barcelone, juste avant de reprendre l’avion que l’on se dirige spontanément pour découvrir les régulières et extraordianires collections d’artistes présentée au MACBA, le musée d’Art Contemporain de Barcelone. Si l’Espagne est réputée pour sa convivialité et l’esprit festif qui habite ses rues, il est assez incroyable également d’y découvrir un dynamisme marqué autour des espaces culturels. Les récentes réhabilitations de bon nombre de friches a sans doute aidé à cette montée en puissance de l’accès à la culture sous toutes ses formes. Le Macba présentait à l’automne «Dissidences», une très riche expo sur l’œuvre de Nancy Spero, une artiste américaine connue pour son travail féministe. Mais c’est son travail autour de l’écrivain marseillais Antonin Artaud qui attire notre attention. Ce poète-auteur-acteur du début du siècle considéré comme fou, eût les pensées les plus claires et visiblement Pour se rendre en Catalogne depuis la côte d’Azur, le moyen le plus sûr reste la compagnie IBERIA, qui opère deux rotations quotidiennes depuis Nice.

www.iberia.com

déstructurantes dans ses phases les plus tourmentées. Son destin tragique et son obstinence à les décrire jusqu’au bout de sa vie en font une référence. Le plus marquant, c’est la façon dont cette artiste semble s’être insérée sous la peau de cet écrivain; c’est ce qu’il souhaitait, somme toute: que les pensées, la connaissance, soit un jour injectée par la peau, tels ces anti douleurs qu’il s’administrait en permanence, jusqu’à sa mort. Une découverte sombre, presque analytique d’une artiste qui tente le décryptage chronologique d’un mal invisible. Bouleversante exhibition, qui fait le tour de l’Espagne: MNCARS de Madrid > 5 janvier 2009, puis CAAC de Séville > Mars. A voir absolument. JA/RA

Antonin Artaud vu par Nancy Spero «Codex Artaud» 1971-1972

Pour vos projets de voyage - renseignements utiles sites Web: www.catalunyatourisme.com www.spain.info/fr

Point d’Information Touristique Catalogne 1, carrer de la Fusteria 66000 PERPIGNAN 04 68 35 17 14

renseignements via e-Mail: p-casaperpinya@gencat.cat paris@tourspain.es

Office Espagnol du Tourisme 43, rue Décamps 75784 Paris Cedex (16ème)

NOVEMBRE 08

27


LX300_C2_16P:LinkA4 11/11/08 01:16 Page28

I musique I albums français

par Roland Abele

Alex Beaupain a baigné dans la chanson française traditionnelle dès son plus jeune âge. Barabara, Brel ou encore Brassens lui ont forgé un univers plutôt littéraire, autobiographique et mélancolique. Après un premier album et plusieurs compositions réalisées pour le cinéaste Christophe Honoré, dont la sublime bande originale ‘Les chansons d’amour’, pour la quelle il a reçu le Cesar du meilleur compositeur de B.O., Alex revient avec son second album, nostalgiquement intitulé ‘33 tours’. De la pop aux mélodies simples en apparence, mais incroyablement profonds qu’ont on lui accorde toute son attention. Ecoutez ‘Juste ces mots’, une ballade faussement douce ou ‘Comme la pluie’ clin d’œil mélancolique aux ‘chansons d’amour’. Un petit chef-œuvre!

! Joseph D’Anvers Les jours sauvages

Après son premier album en 2006, accueilli avec beaucoup d’enthousiasme, Joseph d’Anvers revient avec un second disque qui le hisse parmi les grands chanteurs français! Enregistré entre Rio et L.A. avec le producteur américain Mario Caldato (Beck, Beastie Boys…), l’ensemble du disque oscille entre douceur pop et ardeur rock. Un son donc très abouti qui atteint tout son éclat avec la voix fort agréable de Joseph, qui semble chanter les paroles au creux de votre oreile.

www.myspace.com/alexbeaupainpop

Alex Beaupain --------

DE COUPR

CŒU

33 tours •••••

www.josephdanvers.com

••••• © Stucin

Alex Beaupain

Editions Musicales / Naïve

Cristina Marocco

Anggun

Mareva Galanter

Manu

Je te dirais que tout est…

Elévation

Happy Fiu

Rendez-Vous

D’origine sicilienne, l’actrice Cristina Marocco s'est révélée au public français en 2001 à travers le duo avec Marc Lavoine, ‘J’ai tout oublié’. Trois ans après un premier album, elle revient avec une collection de chansons françaises et italiennes d’une tendresse frissonnante, comme le premier extrait ‘Le parfum’, qui est sans doute la plus belle ballade de la rentrée.

Avec son nouvel album la sculpturale indonésienne s’offre un relifting avec des producteurs r’n’b, au risque de perdre ses fans d’âge avancé(e)s. Mais les basses puissantes et les rythmes électro-urbains ne l’empêchent pas d’honorer quelque ballades sensuelles. Bref un disque très coloré avec des duo rap étonnants (Sinik, Pras Michel, Big Ali…), rappelant une certaine Nadiya.

Après son premier album ‘Ukuyéyé’, une sorte de déclaration passionnée aux sixties, voici le second disque de la belle et espiègle Mareva. Entourée de compositeurs français et de musiciens anglais, elle signe un disque grave et léger, avec du rock collégien et des ballades âpres, comme le magistral ‘Serge et Jane’, un duo avec l’emblématique Rufus Wainwright.

www.cristinamarocco.com

www.anggun.com

www.myspace.com/marevagalanter

••••• • 28

NOVEMBRE 08

Pias

••••• •

Heben Music / Warner

•••• ••

Warner

Emmanuelle Monet à été la voix du groupe emblématique Dolly, qui avait fait rage en pleine période Nirvanesque. Le groupe se sépare en 2005, suite au décés prématuré de leur bassiste. Emmanuelle revient aujourd’hui avec une nouvelle formation appelée simplement Manu, toujours avec cette même énergie pop-rock débordante, mais sensible. www.manu-friends.com

Bravo à Elodie aka Lostfish pour ses illustrations. A admirer sur www.lostfish.fr

•••• ••

Tekini Records / Universal

Atmospherique / Wagram

Housse de Racket Forty Love

Influencé par la French Touch avec Air, Daft Punk ou encore Cassius, voici un duo français qui n’a pas fini de parler de lui. Un peu dans la même veine que leur confrères Phoenix, leur premier album est une joyeuse collision originale entre pop, électro et chanson française. Mis à part peut-être deux titres, l’univers débraillé de cet album est absolument saisissant. A écouter d’urgence, le premier extrait ‘Oh Yeah!’ et ‘Le rendez-vous’, une délicieuse ballade à la Tellier. www.club-housse.com

•••••

Discograph


LX300_C2_16P:LinkA4 11/11/08 01:16 Page29

I musique I albums & compilations Le Sacre du Tympan

Kaskade

La grande ouverture

Stroblite seduction

DE COUPR

DE COUPR

CŒU

CŒU

Mené par le musicien français Fred Pallem, Le Sacre du Tympan est un Big Band tout terrain qui ne recule pas devant des collaborations insolites. Sur ce troisième album on y croise donc un certain Sanseverino, suivi par Mathieu Chedid en duo avec Sebastien Tellier et quelques artistes moins médiatisés mais pas moins passionnants, comme Juliette Paquereau sur une reprise délicieuse de Burt Bacharach. Un disque riche et passionnant, entre soul noctambule, jazz festif et fanfare psychédélique. Atmospherique / Wagram ••••• •

Madcon So dark to the con of man

DJ la nuit et producteur le jour, Ryan Raddon aka Kaskade, est l’un des meilleurs remixeur américains du moment, avec à son palmarès des grosses pointures comme Britney Spears, Justin Timberlake, Les Pussycat Dolls, Nelly Furtado, Seal…! Peu connu en France, ses albums persos témoignent de son incroyable talent de compositeur imaginatif et sensible. Ce nouvel opus ne déroge pas à la règle et dévoile dix perles uniques, entre deep-house furieusement clubbing et lounge luxuriante, interprété par des voix de fées. Ultra Records / Naïve •••••

par Roland Abele

Catwalk Glamour 3

2 CD

Quel plaisir de retrouver les compils Taiwanaises du label High Note. On les acquiert généralement les yeux fermés, c’est encore le cas pour la série Catwalk Glamour, dont le volume 3 tient toutes ses promesses. Entièrement mixés, les deux CD débordent de tubes électro-house pas forcément nouveaux, mais dans des versions club ultra joyeuses. Ouverture en fanfare donc avec Tiefschwarz et leur sublime ‘Damage’ interprété par Tracy Thorn, suivie par Dennis Ferrer, Ultra Naté, Dannii Minogue et j’en passe. Si il vous faut qu’une compil pour la rentrée, c’est elle! ••••• High Note Records / Import

Art Deco in Style

2 CD

Ambiance nettement plus zen que pour Catwalk, cette nouvelle double compilation non-mixée de chez High Note, propose un voyage chatoyant et dépaysant, à travers des titres chill-out et downtempo, accompagné d’un délicat parfum exotique et d’une subtile note d’électro, comme sur le sublime ‘Evol’ de Tevlon. Toujours présenté dans un splendide packaging aux design très soigné, sachez que ces deux superbes compilations ne sont pour l’instant pas distribuées en France. Il va falloir donc les commander soit par internet ou par intermédiaire de votre disquaire. High Note Records / Import •••••

Robyn Robyn

Impossible d’échapper à ‘Beggin’ le tube de Madcon qui, après avoir cartonné chez nos voisins, à envahi la France entière. Interprété en 1967 par Frankie Valli and the Four Seasons et remixé récrément par le DJ français Pilooski, sachez que cette chanson à été repris par un certain Claude François qui, au début de sa carrière en a fait une version française! Mis a part ce titre, le duo Norvégien à un peu de mal à me faire décoller du fauteuil. Il y a bien quelques très bons titres soul, mais l’ensemble souffre d’un affection un peu trop bourrue pour le dancehall et le hip-hop . Sony-BMG •••• ••

Sorti depuis plusieurs mois déjà, le nouvel et quatrième album de la jeune chanteuse suédoise Robyn livre son flot de chansons életro-pop, aux influences très variées, comme l’acid-house, le r’n’b et le hip-hop. Un grand nombres de titres en sont déjà extraits, dont le single ‘With every heartbeat’, un titre électro-pop minimaliste, avec le quel elle occupa la première place des charts anglais et qui a eu sont succès non négligeable chez nous en France. Sans oublier qu’elle a assuré la première partie des concerts de Madonna. •••• •• Island / Universal

Sebastian Remixes

Joakim My best remixes

Hôtel Costes 11

Né à Boulogne, Sebastian Akchoté est un peu l’enfant terrible de la scène électro française. Remixeur de talent avec une style ‘déstroy’ unique, il a realisé depuis 2005 un grand nombres de remixes pour des artistes venant de tous horizons. Cette compilation propose une avalanche de ses meilleurs remixes, que ce soit pour des artsites rock (The Rapture, The Kills, Bloc Party), électro (Mylo, Daft Punk, Klaxons) ou r’n’b, avec un remix inédit réalisé pour Nadiya, initialement refusé mais ressorti pour l’occasion! Ed Banger Records / Warner ••••• •

Au même titre que Sebastian, Joakim est l’un des meilleurs remixeur que compte notre pays. Après trois albums surprenants, voici une compilation qui rassemble ses meilleurs remixes réalisés pour la crème des labels électro. Un beat synthétique pour Annie, des rythmes résolument clubbing sur ‘Pocket Piano’ de DJ Medhi, du minimalisme acidulé au service de Tiga, de la dirtytechno pour Alter Ego ou une électro organique sur ‘Elle et moi’ de Max Berlin, Joakim brouille les pistes sans jamais s’éloigner du dancefloor. Tigershushi / Discograph •••• ••

Au fil des ans Hôtel Costes est devenue plus qu’une simple compilation branchée. Tel une marque de vêtement, Stéphane Pompougnac nous dévoile chaque année sa propre collection sonore, avec des titres électro-pop soigneusement sélectionnés. Cette onzième édition propose une collection plus colorée que d’habitude, avec des titres qui semblent avoir trouvé leur place pour des raisons que j’ignore. Heureusement il y a des passages agréables, avec le Club des Beluga, Variety Lab, Waldeck et le nouveau Shazz! ••••• • Pschent / Wagram NOVEMBRE 08

29


LX300_C2_16P:LinkA4 11/11/08 01:16 Page30

I manga I frisson nippon Nous sommes en 2006. Death Note est un manga (BD japonaise) qui est devenu un des plus gros succès surprise de l’année et s’est transformé en un phénomène sans pareil au japon. Death Note est une œuvre complexe et riche qui témoigne du talent de ses 2 co-auteurs, à savoir Tsugumi Ohba au scénario et Takeshi Obata au dessin. Un mot maître revient à l’esprit quand on pense à la relation reliant tous les protagonistes de l’histoire: Manipulation. Chacune des actions menées par les personnages se joue comme un coup dans une partie de jeu d’échecs. Le ”Death Note” est le cahier de la mort. Il suffit d’y écrire le nom d’une personne et d’avoir en tête son visage pour que cette dernière meure d’une crise cardiaque. Light Yagami, jeune bellâtre lycéen brillant de 17 ans, le trouve par hasard et décide de l’exploiter afin d’appliquer sa propre justice et devenir ainsi l’égal de Dieu dans son propre nouveau monde. Light devient donc Kira, un pseudonyme donné par les médias. Devant ces nombreux décès inexpliqués et les criminels à travers le monde, Interpol reçoit l'aide du

mystérieux ”L”, véritable ”détective joker” capable de résoudre n'importe quelle énigme, mais dont personne ne connaît ni le visage ni le nom. Entre Light et ”L”, tous deux persuadés d'agir pour la justice, s'engage alors un véritable combat, et une course poursuite pour l'identité de KIRA, sous les yeux amusés de RYUK, le dieu de la mort qui est à l’origine du carnet maudit. Édité en France chez Kana Editions, qui détient par ailleurs également les licence ”Naruto” et ”M.Ä.R.”), Death Note est entièrement paru au Japon dans le Weekly Shönen Jump (un magazine hebdomadaire de publication de mangas) et ce sous forme de tanköbon (un terme japonais pour un recueil de chapitres de manga) en 12 tomes. Le 12ème et dernier volume est sorti chez nous en Octobre 2008. En partant du manga original, de nombreuses adaptations de Death Note ont vu le jour. Une

Succès oblige, la série Death Note a connu également deux adaptations au grand écran! Edités chez Kaze en France, ces deux films live avaient pris du recul vis-à-vis du manga original en modifiant ici et là le scénario et en introduisant de nouveaux personnages. Le 1er film sobrement appelé ”Death Note, the movie” narre le premier arc du manga contant l’affrontement entre Light et “L”. Les célèbres Red Hot Chili Peppers, fans à mort du manga, participeront même à la bande originale des deux films. Le second volet ”Death Note 2, the

Last name” sera le dénouement spectaculaire, avec en prime, une conclusion unique et différente du manga. Alors? La fin de Death Note? Pas sûr… Car au début 2008 les petits veinards de japonais on pu découvir un 3ème film, ”L, Change the World”, un ”spin-off” centré sur ”L” et qui a explosé le box office nippon. L'édition française du manga s'est vue remettre en 2008 le prix BobMoranne pour la catégorie "Bande

par Yannick Tallarida

animée, réalisée par le studio Madhouse, qui compte 37 épisodes a d’ailleurs été diffusé en Février et Mars dernier sur Mcm. Kana, toujours sur les bonnes licences, a publié les 12 épisodes en 3 coffrets. Le premier en mars, le second en juillet et enfin le troisième qui vient tout juste de paraître. Cette adaptation en animation du manga rend vraiment hommage à la qualité de l’œuvre de l’original. De ce fait, elle devient une référence dans le monde de l’animation japonaise. YT

Death Note Volumes 1, 2 & 3 chaque coffret 3 DVD, 39,90 € KANA www.kana.fr

i

dessinée traduite". Actuellement, c’est Hollywood qui fait des pieds et des mains pour racheter les droits et en faire une adaptation à grand budget, comme ce fut le cas pour THE RING et THE GRUDGE par exemple… Un certain Zac Effron (High School Musical) serait en tête de liste pour jouer Light… Affaire à suivre! YT

Death Note the Movie

Death Note 2 the Last Name 19,90 € KAZE www.kaze.fr

i

30

NOVEMBRE 08


LX300_C2_16P:LinkA4 11/11/08 01:16 Page31

I dvd I dans les bacs DE COUPR

CŒU

DE COUPR

CŒU

!

!

par Jacques Alos

la graine et le mulet

les citronniers

de Abdellatif Kechiche

de Eran Riklis

C’est une véritable salve de talents exceptionnels que nous offre ce film aux clichés assourdissants mais tellement justes. Les joies réprimées, les tourments interethniques sont l’occasion de scènes fiévreuses, dures, qui rendent compte de façon presque impudique les difficultés amenées par le poids des traditions. Une approche suffisamment éclairée -par moments pénibles aussi-, mais qui fait jaillir une émotion pure. Magique

Un film qui séduit sans délai, impressionnant de clarté mais aussi chargé en clichés. Mais qu’importe, pour passer ce message sur le conflit israelo-palestinien, rien de tel qu’une petit histoire où l’absurdité humaine est mise en exergue. Mais si nous sommes enchantés de l’idée, des performances d’actrices louables, le film est cependant toujours en deça de nos attentes, pour finalement nous laisser avec notre amertume.

le cœur a ses raisons

L’enfer au paradis - haven

série tv québecquoise en 3 saisons

de Frank E. Flowers

Nous vous avions relaté en début d’année l’excellence de cette parodie de soaps concoctée par l’acteur-humoriste Marc Labrèche. Des personnages à hurler de rire, des scénette cultes, un vrai concentré d’âneries réunies dans cette parodie désopilante. Le must, bien sûr la saison 2 qui voit débarquer le rôle de Brenda et a hissé cette série au niveau international. Mais dans les recoins, Cristale & Criquette ont aussi leur dose…

Durant un week-end, deux hommes d'affaires véreux se rendent dans les îles Caïman pour échapper à des poursuites judiciaires. Mais cet exil va être à l'origine d'une série d'événements imprévus. Un film très embrouillé qui emprunte à collision son style, tout en éloignant son propos, lui, restant confus. Le résultat est passionant à suivre, aiguillé entre les diverses hitoires imbriquées, même s’il souffre d’un manque de finalité

anne roumanoff

day watch

best of de «on ne nous dit pas tout»

de Timur Bekmambetov

Le sommet de sa carrière, c’est sa participation régulière à Vivement Dimanche sur F2 pour ses brèves de comptoir. Format difficile à reproduire sur scène, cela passe beaucoup mieux en TV. C’est un dvd que l’on regarde volontiers en effet à plusieurs, dans une ambiance décontractée, d’apéritif, en «miroir» avec son ballon de rouge. Cette compil des meilleurs moments s’avère donc un choix judicieux, drôle et cinglant.

Moscou, de nos jours. Dans une cage d'escalier d'un immeuble ordinaire, une jeune femme est assassinée de sang-froid, mais on ne relève aucune trace de violence sur son corps. Cette suite donnée au très médiatisé «nightwatch» suit avec succès le même processus: une histoire de conflits entre fantômes, qui bascule aisément de la bouffonerie au grand cinéma. C’est complexe, donc à voir au moins deux fois, apres nightwatch

liane foly

death sentence

la folle parenthèse

de James Wan

La carrière de Liane Foly, cette chanteuse Jazz de Jadis a pris bien des virages pour la conduire vers ce spectacle d’imitations. C’est un don qu’elle a toujours eu, mais aujourd’hui elle semble s’amuser comme une folle à mettre en scène. Jamis méchant, juste drôle, son talent n’étant pas simplement lié à une prouesse technique vocale, mais surtout à l’envie d’hommage qui transparait au delà de la moquerie. Bravo, réussi!

Entre sa carrière réussie et sa vie de famille épanouie, l'existence de Nick Hume est plutôt confortable. Pourtant, un soir, alors qu'il fait le plein d'essence avec son fils aîné, Brendan, la route de Nick va croiser celle d'un gang. Son fils n'y survivra pas. Bien qu'arrêté, le coupable, Joe Darly, est vite libéré. Pour Nick, il n'est pas question qu'il puisse s'en tirer ainsi. Diversement apprécié, ce film plutôt violent stigmatise la vengeance

karambolage

ciao stefano

un programme court d’Arte qui joue avec l’ethymologie

de Gianni Zanasi

Un petit régal pour ceux qui s’amusent des bizzareries linguistiques que l’on trouve dans nos rapprochement avec l’allemagne. Bref, ludique mais instructif, on se délecte une fois par semaine de ces clins d’œil parfois aussi perplexes des us et coutumes de nos deux pays. Mais au rythme et horaires de diffusion, c’est pas aisé de le suivre. Une excellente idée donc de les compiler dans cette collection DVD. Un cadeau idéal.

Le cinéma italien dans toute sa splendeur: incursions familiales ennuyeuses mais subtiles, regards coisés sur les apparences; Stefano «revient», sans doute parce que le silence doit être brisé, car il n’y a pas d’échappatoire à la vérité. La vision de la famille d’aujourd’hui rompt avec cette idée qu’on vit dans un environnement global, dans lequel on n’est rien qu’une piece. Mais chaque destin doit s’accomplir. Film léger mais puissant

design

ben x

une émission proposée par arte, volume 3

Cette série de documentaires compilée par Arte propose une vision assez originale de l’histoire du design. A partir d’un objet, c’est tout un pan de l’évolution sociologique mais aussi technologique qui est exploré; après les téléphone bakélite, l’apple ou encore la mini, voici le temps du walkman, de la jaguar type E, et bien d’autres qui ont, en leur temps, participé au paysage visuel d’une époque. Culturel, pas ennuyeux: un must.

de Nic Balthazar

!

L’unique havre de paix de Ben est sa chambre. Dès qu'il s'y retrouve, il allume son ordinateur et plonge dans le seul univers où il se sente bien et un peu plus en "sécurité", celui d'Archlord, un jeu en ligne fascinant. Il devient alors Ben X, un héros prêt à tout, invincible, qui a le coeur battant pour une certaine Scarlite. Un film qui dit tout par extension sur le malaise et la timidité adolescente, avec, en filigrane, la detresse de l’isolement

NOVEMBRE 08

31


LX300_C2_16P:LinkA4 11/11/08 01:16 Page32

I livres I évasion

par Roland Abele

Journal d’un exil par pierre bessard III Les jeux olympiques sont terminés. Mais que reste-t-il réellement de cet engouement effreiné pour cet empire oriental? Sans doute bien plus dans l’esprit de Pierre Bessard, ce reporter photographe parti avec femme & enfants pour une longue année en immersion totale. Il en rapporte certes une vraie panoplie de clichés (à tous les sens du terme), mais au delà, un regard sur la démarche d’intégration dans un monde dont nous sommes tant éloignés, culturellement et sociale-

ment. Le sens du partage, de la communauté et aussi quelque part de l’asservissement n’est pas un simple fait politique. Avec comme idée de départ celle de réaliser un cliché original par jour, il nous livre un photobook à la fois esthétique, parfois émouvant, sur une Chine apaisante, mais qui regarde aussi son avenir avec désespoir dans la démesure. Une expérience joliment rendue. JA www.reaphoto.com www.glenat.com

Pierre Bessard

Journal de Chine 384 pages - 23 x 26 cm 30 €

Glénat

i 32

NOVEMBRE 08


LX300_C2_16P:LinkA4 11/11/08 01:17 Page33

I livres & DVD I compréhension III La géopolitique n’est pas une discipline où à proprement parler on s’amuse follement. C’est même pour quelqu’un qui n’a aucune notion ni en politique, ni en géographie, un moment terrible d’ennui et de solitude lorsque par exemple au cours d’un dîner vous vous trouvez pris dans une discussion du genre. Mais il existe une solution à tout, et dans ce cas elle s’appelle (avec un joli jeu de mots svp) «Le Dessous de Cartes». En effet, une fois mises à plat, les cartes peuvent révéler bien des choses; il suffit de les observer, de les comparer dans le temps. C’est le travail de vulgarisation que fait un groupement privé (LEPAC), à savoir réunir toute une floppée de connaissances historiques, économiques, géographiques, dans le but de les restituer au téléspectateur sous forme simple. Rien à retenir, l’objectif est de comprendre et poser les problèmes, pas de tenter de les résoudre. l’Europe, un sujet très présent dans les multiples sujets, méritait bien cette compilation des divers sujets traités. Jean Christophe Victor y explique avec pour seul appui des cartes simples et animées, les enjeux de demain, avec une éloquence sans égale. un DVD donc à voir

et revoir, histoire de comprendre un peu mieux et peut être se forger une opinion à partir de notions claires. Un cadeau idéal à faire à tous les curieux de nature www.arte.tv

III Destiné à ceux pour qui l’ivresse européenne est source de bonheur, quoi de plus normal que d’allier connaissances et réflexions. A l’opposé des émissions rythmées et presque distrayantes proposées par Arte-TV, cet abcdéraire lui, navigue tel un navire au milieu de pensées, d’illustrations et brèves chroniques explicatives. Si sa lisibilité n’est pas son meilleur atout, le contenu, lui, aime à mettre en opposition idées reçues, thèmes d’actu et prises de position discrètes.

par Roland Abele

Claire A. Poisignon Frédérique Bertrand

L’Europe de A à Z 128 pages - 17 x 22 cm 15 €

Arte Editions

i

www.arte.tv www.lerouergue.com

Jean-Christophe Victor

Le dessous des Cartes : L’Europe 110 minutes

Arte Vidéo

i

III Il vous est sans doute arrivé lors de surf sur le net d’être redirigé sur un site, où la fenêtre s’ouvre en plein écran, avec l’impossibilité de touver le bouton pour couper lles sons qui hurlent? Sans parler de la perte de temps en cherchant une info sur une page trop complexe. Les concepteurs de tels site n’ont probablement pas le souci du confort ou de la fonctionalité. Les sites conçus avec intelligence et clarté sont pas monnaie courante. Ce livre, conçu et organisé par thèmes, met en évidence les choses à faire et à éviter. Au coté de nombreux exemples concrets de sites réussis, vous découvrirez des conseils précieux et nécessaires pour faire de votre site personnel ou professionnel une vitrine séduisante, Sprite Test Laboratories Agence Mortierbrigade fonctionelle et efficace. www.archive.mortierbrigade.com/sprite3g/

Heiwa Alpha Agence Heiwa Alpha Co. www.heiwa-alpha.co.jp

Ed. Rob Ford & Julius Wiedemann

Succès en ligne: Mode d’emploi 336 pages - 16,8 x 22,6 cm - 29,99 € TASCHEN

i Havaianas Agence AlmapBBDO www.havaianas.com

NOVEMBRE 08

33


LX300_C2_16P:LinkA4 11/11/08 01:17 Page34

CLUB PRIVÉ

ex-GOLDEN GATE

GRANDE SOIRÉE ANNIVERSAIRE

EXPOSITION PEINTURES

SAMEDI

SYMON

6

DÉCEMBRE LES

9 ANS

Exposition des toiles de l’artiste SYMON à l’étage

DU GOLDEN GATE

4 rue Honoré Ferrare (Quartier de la Gare) ANTIBES 04 93 74 24 74 / 06 09 21 20 75 Ouvert Vendredi, Samedi, dimanche et veille de jour férié


LX300_C3_8P:link_8p 11/11/08 02:03 Page35

I Cadeau I humour

ck

nnn%\`qXjX_fk\c\j%Zfd cli

III Beaucoup d’humour chez les rouges, beaucoup moins chez les bleus!Qu’importe: les poupées ont gagné en première instance et sont donc bien disponibles en rayon. Mais alors, quel succès donné à un petit jeu/clin d’oeil pour rire entre amis. Le plus beau cadeau que pouvait faire le chef de l’Etat à cet éditeur était bien le poursuivre en justice. Mais ce qui est surtout interessant dans cette affaire, c’est sa motivation. Est-ce vraiment de droit à l’image dont il est vraiment question, ou bien d’une réelle peur primale? En tout cas, on a bien joué à la rédaction, on a imaginé les pires choses… et ils se portent bien, en rouge ou en bleu! A offrir, vite! www.kandb.fr

centre de santé et beauté traitements et massages

Yaël Rolognese

Alain Corsozsky

Le manuel vaudou Nicolas Sarkozy

Le manuel vaudou Ségolène Royal

56 pages + poupée + aiguilles 12,95 €

56 pages + poupée + aiguilles 12,95 €

K&B

K&B

Editeur : CGA - BP 57 06403 CANNES Cedex Tél : 04 93 68 03 00

e-Mail redac@lelink.fr

Ont collaboré à ce numéro: Roland Abele, Jacques Alos, Yannick Tallarida, Marta Moreno, Caroline Boudet-Lefort, Thierry Calmont

120 chambres à 5 minutes du centre-ville

t : 0034 976 45 92 95 recepcion@hotelrcz.com

Publicité : +33 603 42 1333

Imprimé en UE Redacteur en Chef: Jacques Alos. Dépôt Légal : à parution N° ISSN 1255-8559

FRENCH RIVIERA - OCTOBRE 08

35


LX300_C3_8P:link_8p 11/11/08 02:03 Page36

LINK XTRA 3OO

Household Idols


LX300_C3_8P:link_8p 11/11/08 02:04 Page37

I livre I masculin

par Roland Abele

III Né et grandi au Texas, Mark Henderson a développé très tôt une grande adoration pour la photographie. Dès son plus jeune âge il passait des heures à regarder les photos prises par son père durant ses divers voyages. C’est sans doute de là qu’il tient cette affection presque obsessionnelle pour les images contrastées au maximum et aux couleurs saturées, rappelant un peu les photographies d’époque. Depuis 2006 il travaille essentiellement pour les magazines de charme masculins, ce qui lui a valut une grande notoriété parmi la population gay et le monde qui l’entoure. Dans ce très bel ouvrage publié chez le célèbre éditeur Allemand Bruno Gmünder, Henderson nous présente ses bellâtres favoris, virils et musclés, capturés dans des moments d’intense intimité. Tout se passe autour et dans des maisons américaines, dans leur salle de bain, la cuisine, le salon ou le jardin. On découvre donc des hommes nus comme des vers (au garde à vous pour la plupart d’entre eux), en train de se prélasser dans des canapés confortables recouverts d’une douce fourrure, ou de rêvasser dans des fauteuils en osier disposés dans des jardins exotiques, alors que d’autres bouquinent lascivement dans des lits accueillants enroulés dans des délicats draps de satin. Vous l’aurez compris, tout est là, soigneusement mis en scène, pour vous donner l’insurmontable envie de les rejoindre. Je précise que ce premier livre consacré à Henderson, s’adresse tout de même à un public avisé… www.edendalestudios.com www.brunogmunder.com

Mark Henderson

Household Idols 160 pages - 26 x 32 cm 54,95 €

Bruno Gmünder

hommes d’intérieur

i

FRENCH RIVIERA - OCTOBRE 08

37


LX300_C3_8P:link_8p 11/11/08 02:05 Page38

I livre I masculin

par Roland Abele

III Derrière l’identité Exterface se trouvent Julien et Stéphane, deux jeunes artistes français de 23 ans, qui ont uni leurs talents de graphiste et photographe pour créer des images de toute beauté. Au fil des pages ils nous dévoilent des situations homo érotiques, chargées de fantasmes enfouis. Tout comme un scénario, chaque série est soigneusement mise en scène et raconte une histoire autour du fétichisme, la dualité des personnages et les vices cachés. Couleurs vives, dégradés saturés, lissages de peaux et surimpressions d’illustrations, chaque image est minutieusement retravaillée par ordinateur. Je vous invite vivement à faire un tour sur leur site internet pour admirer le reste de leurs Exterface réalisations époustouThe thing he loves flantes. www.exterface.com www.brunogmunder.com

luxure et fantasmes

80 pages - 23,5 x 17,5 cm 16,95 €

Bruno Gmünder

i

III La réputation de Fred Goudon n’est plus à faire. Installé aujourd’hui à Paris, ce photographe français d’origine Cannoise travaille pour le milieu de la mode et les plus grandes agences de pub. Au lieu de faire poser ses modèles comme le font la plupart des ses confrères américains, Fred préfère les photographier de façon plus naturelle. Un peu comme une photo volée qui, le temps d’une seconde d’intimité, se transforme en une photo sublime. Après le succès de ‘Aqua’, ‘Bedtime Stories’ et ‘Sunday Morning’, voici ‘Virility’, son nouvel ouvrage avec des hommes toujours plus Fred Goudon beaux, et aux formes de Virility plus en plus insolentes! www.fredgoudon.com www.brunogmunder.com

la virilité à fleur de peu 38

FRENCH RIVIERA - OCTOBRE 08

180 pages - 21 x 22,5 cm 39,95 €

Bruno Gmünder

i


LX300_C3_8P:link_8p 11/11/08 02:05 Page39

ABONNEZ-VOUS 1 an soit 12 numéros à Link Xtra = 45 e

à partir du n° NOM

PRÉNOM

RUE

CP

Envoyez le coupon (découpé ou photocopié) accompagné de votre chèque à l’ordre de CGA à :

# DE CHEQUE

ANNÉE DE NAISSANCE

1 9

CGA ABONNEMENT LINK

VILLE

SGNATURE

DANS QUEL ÉTABLISSEMENT AVEZ VOUS OBTENU CE LINK

BP 57 06403 CANNES Cedex

FRENCH RIVIERA - OCTOBRE 08

39


contact: paquita@lelink.fr ŠLX Novembre 2008 - Reproduction Interdite - Dessin original Yannick Tallarida - Colorisation Roland Abele.

LX300_C3_8P:link_8p 11/11/08 02:05 Page40

paquita la bd exclusive du link

40

FRENCH RIVIERA - OCTOBRE 08


LX300_C3_8P:link_8p 11/11/08 02:06 Page42

I horoscope I Belier

avec Sophie c+Clair

21 mars au 20 avril

23 sept au 22 octobre

Il y a bien longtemps que le LIon ne vous avait pas autant fait d’effet; s’il croise votre regard, il sera saisi lui aussi, mais prenez garde cette année au Taureau, plus agile et fougueux que vous sur la nouveauté. La chance sera avec vous vers le début de l’été, gardez cela en mémoire, car la concurrence sera rude sur le plan affectif

Taureaux

Scorpion

21 avril au 20 mai

23 oct au 21 novembre

Avec beaucoup plus de subtilité, cette fin d’année va offrir à votre «chemin» plusieurs bifurcations, surtout si vous frequentez un(e) Cancer ou Lion, avec qui les attirances sont fortes, mais qu’il faudra oser emprunter. Préférez le raccourcis connus aux sentiers aventuriers, c’est pas le moment de vous perdre. Cœur au max, fortune éloignée, l’idylle peut prendre place!

Vous allez souffrir de votre regain de nonchalance, après vous être délecté de son effet sur votre ex. Une fois cette histoire oubliée, vous vous apercevrez vite (débuit décembre) que même dans les meilleures conditions de vie, la solitude n’est pas toujours facile à gérer. Qui plus est s’il vous aime encore. Des questions familiales peuvent compliquer tout…

Gemeaux

Sagittaire

21 mai au 20 juin

22 nov au 21 décembre

Sous l’influence de la Balance vous allez passer une période incertaine, faite de désinvolture, éloignement, qui ne sont pas habituels chez vous. Ne déconcertez pas vos amis, ou alors passez plus du temps avec eux, ils comprendront peut être mieux les ailes qui vous poussent à agir ainsi. L’éloignement ou l’isolement ce n’est pas une bonne idée.

Votre stabilité est presque déconcertante: votre vie sentimentales s’annonce aussi plate qu’un lac, sans remou, suffisamment pimentée par une vie professionelle des plus exhaltantes. Mais pensez aussi aux vacances, cela semble peu mais risque de peser sur votre moral à la longue. Le travail c’est bien, mais savoir s’arrêter et profiter du temps qui passe, c’est bien

Cancer

Capricorne

21 juin au 22 juillet

22 déc au 20 jan

Votre énergie sera maximale vers la fin Novembre, avec des changements dans votre vie importants, liés notamment à l’arrivée dans votre cœur des Poissons ou du Verseau. Côté travail, c’est une période en demi teinte, faite de rebonds incessants et d’itinérance plutôt singulière, mais dans laquelle vous trouverez un nouvel art de vivre pas désagréable

Ne foncez plus! Prenez des forces, réfléchissez, et regardez un peu plus autour de vous: de nombreux signes encourageants s’offrent à vous, mais vous semblez toujours aveuglé(e) par un élément lié au Bélier ou Balance. Occupez vous plutôt du Lion, surtout vers le 22/23, avec qui une aventure pourrait bien se consolider comme du béton

Lion

Verseau

23 juillet au 22 août

21 janvier au 20 février

Votre grande force c’est de rester serein face à l’adversité; vous en aurez besoin après une aventure douloureuse qui vous cloitre dans un univers passéiste. Vous devez désormais lutter contre les images qui vous obsèdent, et qui finalement ne servent à rien, car dans vos projets, elles posent des obstacles franchement pas utiles. renforcez vos liens avec les Sagittaire

C’est une fin d’année qui va pêter le feu pour vous Verseaux, avec de nombreuses résolutions liées à des changements professionels. Les discussions, projets seront violents, passionnés, avec tout ce que cela comporte de bonheurs et désagréments. Au bout du compte, si vous êtes patient, le 7ème ciel n’attendra plus que vous, pour peu que vous motiviez l’être cher

Vierge

Poissons

23 août au 22 sept

Après un démarrage foudroyant, vous allez vivre dans une parfaite plénitude qui aura cependant le désagrément de vous éloigner de la vie sociale, des amis et de la necessité de les voir. Ne restez pas uniquement à roucouler dans le coton, ce n’est pas péril de vous montrer, au contraire. La chance va vous sourire vers le 28, a vous de la saisir sans bémol

42

Balance

Vous adorez vous infliger des souffrances, vous brûler avec les sensations limites, mais au fond de vous vous êtes d’une sensibilité telle qu’il serait dangereux de l’emmagasiner. Alors libérez vos esprits, ayez plus confiance au Capricorne, avec qui cette fin d’année sera vécue entre heurts et passions. Malgré tout, un certain apaisement pointe son nez avec la Balance

FRENCH RIVIERA - OCTOBRE 08

21 février au 22 mars

Visiblement un choc a eu lieu en cette fin d’année et il faudra encore quelques semaines pour reprendre confiance. Rassurez vous: la chance et le hasard vont faire une bonne part du travail et très vite, bien des choses auront changé, que vous-même ne pensez pas possibles.. Prenez donc plus de plaisir au quotidien sans rien en attendre, juste ne pas trop prendre de risques


lx300_couv:LINKA4_couv 10/11/08 13:55 PageLX3

III de COUV

Service édité par TELEMAQUE - RCS 403427701

0,50 euros par envoi + prix d’un SMS

1,50 euros par envoie + prix d’un SMS

1,50 euros par envoie + prix d’un SMS

1,50 euros par envoie + prix d’un SMS


Link Xtra numéro 300