Page 1

105 e ÉDITION

Les Pays de Savoie au cœur du spectacle !

Il faut être honnête : les Alpes savoyardes sont rarement boudées par les organisateurs du Tour de France. Mais tout de même, cette édition 2018 restera dans les annales, avec trois étapes qui s’annoncent mythiques. Ce n’est pas forcément là que tout va se jouer, puisque le Tour se terminera du côté des Pyrénées avant le final à Paris, mais nul doute que le spectacle sera grandiose, et que les favoris à la victoire finale vont nous en faire voir de toutes les couleurs. Après une journée de repos au bord du lac, il y aura d’abord Annecy – Le Grand Bornand (p. 2-3) avec le passage inédit aux Glières, puis Albertville – La Rosière (p. 4), avant Bourg-Saint Maurice – L’Alpe d’Huez (p. 5), pour le bouquet final. L’année ou jamais pour l’équipe chambérienne AG2R (p. 7) et son leader Romain Bardet de monter sur la plus haute marche du podium sur les Champs-Elysées ?

À PARTIR DE

ANNECY 140 av. d’Aix-les-Bains - 74600 SEYNOD - 04 50 69 15 04

SOUS CONDITION DE REPRISE COMPRENANT LA PRIME À LA CONVERSION DE 2 000 €** €

ANNEMASSE Allée du Mousseron des Prés - 74100 VILLE-LA-GRAND - 04 50 95 21 50

SALLANCHES 2061, avenue André Lasquin - 74700 SALLANCHES - 04 50 58 14 44

THONON CHAMBERY *Prix rix maximum au 26/03/18 d’une Nouvelle Ford KA+ 5 portes p Active 1.2 85 ch S&S BVM5 Type 03-18, déduit d’une remise recommandée et de la prime à la conversion**. Modèles présentés de gauche à droite : Nouvelle Ford KA + 5 portes Active 1.2 85 ch S&S BVM5 Type 03-18, avec options, au prix maximum de 12 250 €, déduit d’une remise recommandée et de la prime à la conversion** ; Nouvelle Ford Fiesta 5 portes Active Pack 1.0 EcoBoost 85 ch S&S BVM6 Type 05-18 avec options, au prix maximum de 14 800 €, déduit d’une remise recommandée, de la prime à la conversion** et de la remise EcoPass***. Consommations mixtes (l/100 km) : 4,0/6,1. CO2 (g/km) : 95/129 (données homologuées selon la norme NEDC corrélée/règlement UE 2017/1151). Ces données sont susceptibles de changer suite à des évolutions des procédures d’homologation. Offres non cumulables, sous conditions de reprise, réservées aux particuliers jusqu’au 31/07/18, dans le réseau Ford participant. Voir Ford.fr. ** Prime à la conversion jusqu’à 2 000 € si reprise d’un véhicule particulier éligible destiné à la destruction, selon les articles L.251-3 et suivants du code de l’Énergie. *** Remise de 1 000 € sous conditions de reprise d’un véhicule particulier roulant immatriculé avant 2006, destiné à la destruction. ford.fr

ZI de la Françon - 73420 VOGLANS - 04 79 54 46 69

ALBERTVILLE 1, route de Grignon - 73200 ALBERTVILLE - 04 79 32 04 98

1442507300VD

7, route Impériale - 74200 ANTHY/LEMAN - 04 50 71 31 50


www.storesclerc.com

2 Bis, Rue de l’Egalité Meythet - 74960 Annecy 04.50.27.12.59


Les Vins du CAPITAN Du mardi au samedi 8h30-12h / 14h-19h

t d 64 route des E Emognes SEYNOD 04 50 69 16 05

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération

www.vinsducapitan.com

Les rosés sont arrivés en magasin


ème anniversaire

VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER. UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ÊTRE REMBOURSÉ. (1) Offre accessible dans la limite des stocks disponibles aux particuliers et professionnels jusqu’au 31 Août 2018 pour toute location (location avec option d’achat (LOA) ou crédit-bail) d’un véhicule Honda Civic neuf de 36 à 60 mois. Exemple de LOA 60 mois et 50 000 kilomètres maximum pour Nouvelle Honda Civic 1.0i-VTEC Elegance neuve au prix remisé de 20 690€ (prix au 02/04/2018, 1er loyer de 2 000€ puis 59 loyers de 197,62€, hors assurance facultative. Montant total dû : hors option d’achat 13 659,58€/option d’achat incluse 23180,46€. En fin de contrat d’option d’achat finale 9 520,88€. Coût assurance facultative Décès, Invalidité, Maladie (souscrite auprès de Cardif Assurance Vie et cardif Assurances Risques Divers) 20,56/mois en sus des loyers. Coût total assurance facultative : 1 233,60€. Modèle présenté : Civic 1.0 i-VTEC Elegance 5P, consommation mixte : 5,8 l/100 km ; émissions de CO2 133 g/km. Sous réserve d’acceptation par Honda Finance, département de Cofica bail, RCS Paris 399 181 924, 1 bd Haussmann 75009 Paris. N°ORIAS : 07 023 197 (www.orias.fr), soumise à l’autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution 61 rue Taitbout 75009 Paris. Vous disposez d’un droit de rétractation. (2) L’entretien et l’extention de garantie constructeur 3 ans sont offerts pendant toute la durée de la location dans la limite de 35 000 kms par an. Contrat Honda Box N°21701106 : produit de Icare (RCS Nanterre 378 491 690) et Icare Assurance (RCS nanterre 327 061 339) proposé par Honda Finance ; Détails sur www.honda.fr. (3) Soit un avantage client H Box pour une Civic de 1090 (entretien 75 000 km sur 36 mois) à 5 378€ (entretien 175 000 km sur 60 mois : 4 769€ et extension de garantie 2 ans : 609€) sur base tarif en vigueur au 02/04/18. Offre valable chez les concessionnaires participants. *Donnez vie à vos rêves. Honda Motor Europe Limited (France) : www.honda.fr 1441300000VD

39, Chemin de la Fruitière - 74960 MEYTHET Tél. 04 50 22 08 41 - www.honda-annecy.com


Le Tour de France en Pays de Savoie

Étape du Tour : un effort incroyable,

dans une ambiance de folie Notre journaliste Florent Pecchio a participé à l’Étape du Tour, épreuve amateur qui s’est déroulée dimanche 8 juillet, entre Annecy et Le Grand-Bornand. Récit d’une journée hors du commun, au cœur des Aravis et de ses pentes vertigineuses. Mes proches étaient là aussi, ils ont été un solide soutien ! Dans le peloton, l’ambiance est très bonne, aussi. Les quarante premiers kilomètres se font dans l’euphorie, chacun jauge un peu l’autre, trouve le groupe qui lui correspond. Tout le monde fait front commun face à l’immensité qui nous attend, on rigole, on échange quelques mots d’encouragement.

Dans les derniers kilomètres, c’est l’instinct de survie

Ç

a y est, j’en suis venu à bout ! J’ai vaincu l’Étape du Tour, objectif un peu fou que je m’étais fixé à l’automne dernier. J’ai bravé les Aravis, les quatre cols successifs, les 4000 mètres de dénivelé positif. Que ce fut dur... C’est sans doute l’effort physique le plus intense que j’aie jamais réalisé : par ses pentes successives, très exigeantes, par l’accumulation des efforts, par les fortes températures. Je boucle la course en 8 heures et 3 minutes, ce qui correspond tout juste au plan d’attaque que je m’étais fixé. Je n’en revenais pas : tout au long du parcours, des supporters, des familles, des groupes d’amis étaient là pour nous encourager. Une aide plus que bienvenue qui aide à se reprendre, dans les moments les plus compliqués.

Je passe la Croix-Fry sans difficulté, les choses sérieuses débutent dans les Glières. C’est une procession sans fin de vélos, les cyclistes les moins préparés posent le pied à terre. Je suis plutôt en forme, le plus compliqué consiste à se frayer un chemin, à rester concentré pour ne pas toucher les roues. La tension monte un peu lorsque certains ne se serrent pas à droite lorsqu’ils lâchent prise, la route est étroite. J’atteins finalement le plateau, image grandiose du peloton étiré sur des kilomètres. Je remplis mes gourdes au sommet et bascule vers Thorens. C’est un peu de répit avant le dernier morceau, redoutable. J’appréhende vraiment les deux dernières ascensions, la chaleur monte et mon corps commence à montrer des signes de faiblesse. Difficile de trouver une position sur le vélo, je cherche la moins douloureuse possible.

Dans les lacets du col de Romme, c’est l’hécatombe : on fait face à un mur, le soleil brûle, beaucoup de coureurs sont en perdition. Je m’effraie en voyant un cycliste couché sur le bas côté, pris de vomissements. Je m’arrête pour

Les personnalités locales en pleine forme La palme revient sans doute au chef cuisinier Jean Sulpice, qui mérite bien trois étoiles pour sa performance dimanche. Il boucle l’épreuve à la 134e place (sur plus de 12 000 arrivants), en 5 heures et 54 minutes. Soit une heure plus vite que le sportif de haut niveau Julien Lizeroux, plus à l’aise skis aux pieds, qui réalise tout de même un chrono plus que respectable, en Julien Lizeroux 6 heures 52. A noter que le maire d’Annecy Jean-Luc Rigaut termine dans la première moitié du classement final, avec la 6051e place (8h48), juste devant son adjoint François Julien Lizeroux Scavini (6073e en 8h49).

alerter les secours, ils sont rapidement sur les lieux, ils prennent en charge cet Anglais qui semble finalement se reprendre. Dernière ascension, la Colombière, on y est ! On laisse place à une forme d’instinct

de survie pour ces derniers kilomètres. Le peloton n’est plus qu’un cortège silencieux de carcasses grimaçantes. L’effort est individuel, mais on le partage à nous tous. Les derniers pourcentages sont terribles, avant la délivrance

et la longue descente vers le Grand-Bornand. Secoué par un mélange de tension nerveuse qui retombe, de douleurs et de joie d’en avoir terminé, j’écrase une larme en passant la ligne. Grandiose ! FLORENT PECCHIO

Une organisation aux petits oignons

Avec 15000 coureurs au départ, permettre à chacun de passer un bon moment relève du sacré défi ! Mais rien à dire sur le travail réalisé par l’équipe d’ASO (Amaury sport or-

ganisation), les très nombreux bénévoles, les signaleurs postés aux carrefours. Tout est fait pour que les cyclistes aient le sentiment de vivre une expérience unique,

au cœur de la légende du Tour de France. Des panneaux sont placés tout au long du parcours, des messages pleins d’esprit et de second degré, qui aident à avaler les difficultés.


Le Tour de France en Pays de Savoie

AG2R La Mondiale nourrit de légitimes ambitions Sur les routes des Pays de Savoie, les coureurs de l’équipe AG2R La Mondiale, dont le siège est à Chambéry, vont « jouer » à domicile. L’occasion sera belle pour les protégés de Vincent Lavenu, et notamment son leader, Romain Bardet, de frapper un grand coup.

Même si dorénavant le calendrier international nous amène dans le monde entier, ça en reste l’épreuve phare, celle où il faut briller. Et c’est encore plus vrai pour une équipe française. C’est son objectif numéro un, et de loin.

Comment se fait la composition de votre équipe pour le Tour ? Tout au long de la saison. En début d’année, on a une liste de 14-15 coureurs. Puis, au fil des semaines, on affine cette liste en fonction des résultats des uns et des autres. Et trois semaines avant le départ du Tour, on tranche et on choisit l’équipe la plus à même d’encadrer notre leader Romain Bardet. Car depuis 2-3 ans, on a la chance d’avoir un coureur qui joue les premiers rôles, ce qui nous permet de nourrir des ambitions. Notre équipe doit donc être construite autour de lui.

Le choix se fait aussi en fonction Tony Gallopin, oui. On ne sera pas surpris. On sait que ce du parcours de l’épreuve ? Bien sûr. Cette année, le Tour est en deux parties bien distinctes : une première sur la Vendée, la Bretagne, le Nord de la France, avec pas mal de pièges sur des routes étroites, des pavés, avec du vent... Il va falloir des coureurs solides, des gros rouleurs. Il y aura aussi un contre-la-montre par équipes, qui est quand même un exercice bien particulier. Pour ça, on a choisi un certain nombre de coureurs qui roulent très bien. Pour la deuxième partie qui est au contraire un concentré de montagnes, où l’on doit aussi apporter des assurances à Romain, on a choisi des coureurs qui grimpent bien et restent avec lui le plus longtemps possible. Dans le lot, on a aussi des coureurs polyvalents tels Pierre Latour et Tony Gallopin.

sera un moment stratégique avec cette route empierrée. Mais derrière, il y aura aussi d’autres cols, comme celui de Romme, très difficile.

Quel est votre objectif sur ce Tour ?

Nous avons terminé trois fois sur le podium ces quatre dernières années. Donc, c’est d’être à nouveau sur le podium. On a un leader, Romain Bardet, qui est régulier et qui progresse tous les ans. Mais il y aura beaucoup de concurrence, notamment avec l’équipe Sky, qui est la plus forte. La Movistar aura aussi son mot à dire, ou encore des coureurs qui auront très bien préparé leur affaire. La bataille va être sévère et serrée. On Le passage aux Glières va l’aborder avec confiance et constitue une grande première. ambition mais aussi humilité. On ne sera pas favoris mais de L’avez-vous repéré ? Pas tous les coureurs mais solides prétendants. Romain Bardet, Pierre Latour, ISABELLE MUGNIER Vincent Lavenu possède en Romain Bardet un solide prétendant au podium final.

© ypmedias.com

Vincent Lavenu, vous êtes le manager général d’AG2R La Mondiale. Que représente le Tour de France pour votre équipe ?

CASINO D’ANNECY

1440758300VD

DE NOMBREUX LOTS À GAGNER WWW.CASINO-ANNECY.COM • 04 50 09 32 61 A C C È S L I B R E R É S E R V É A U X P E R S O N N E S M A J E U R E S N O N I N T E R D I T E S D E J E U • P I È C E D ’ I D E N T I T É O B L I G A T O I R E • J O U E R C O M P O R T E D E S R I S Q U E S • 0 800 11 33 90

Service & appel Gratuits 7/7

ŒILNEUFDESIGN

DU 13 AU 15 JUILLET


Le Tour de France en Pays de Savoie 2018 - Annecy et sa région  

8 pages spéciales Tour de France 2018

Le Tour de France en Pays de Savoie 2018 - Annecy et sa région  

8 pages spéciales Tour de France 2018

Advertisement