Page 1

ED ECOR L ATIO L EN ®

Malibu, Ibiza, Sicile, Londres, Paris...

NUMÉRO

COLLECTOR 350 pages d’inspiration

M 01178 - 254S - F: 4,90 E - RD

3’:HIKLLH=]UY^UW:?a@m@f@o@g";

N° 254 JUIN 2017

FRANCE MÉTROPOLITAINE 4,90 € / AND : 5,60 € / A : 7,60 € / BEL : 5,80 € / CAN $ : 7,99 CND / D : 8,10 € /  DOM S : 5,90 € / CH : 9 FS / ESP : 5,70 € / FIN : 7,90 € / GR : 5,90 €  / IT : 5,90 € / LUX : 5,90 € / MAR : 69 MAD / MAY : 10 € / NL : 6,80 € / PORT. CONT : 5,70 € / POLY  A : 2000 CFP / NC A : 1850 CFP / TUN : 8,50 TND

... LES PLUS BELLES MAISONS DU MONDE


French Art de Vivre

French : Français

Photo Michel Gibert, non contractuelle. Merci Ă Alain Cordier pour Hortus Gallery.com


Mah Jong. Canapé composable par éléments habillés de tissus

, design Hans Hopfer.

www.roche-bobois.com


D E S I G N PO R T R A I T.

Ray, système d’assises conçus par Antonio Citterio. www.bebitalia.com B&B Italia et Maxalto Store Paris, 35 Rue du Bac - T. +33 1 55351435 - info@bebitalia.fr Agent pour la France: Emmanuel Bravais - T. +33 682 904034 - emmanuel.bravais@wanadoo.fr


TISSUS

PA P I E R S P E I N T S

TA P I S

Christian Lacroix Paris 01 46 33 48 95 Allemand Savigny sur Orge 01 69 05 29 65 Ram Décoration Nanteuil Les Meaux 01 60 23 26 48 La Maison Bellifontaine Fontainebleau 01 60 70 08 59 L’atelier des Charmettes La Mée sur Seine 06 19 02 13 25 Tout Autre Chose Versailles 01 39 50 18 70 Etoffe et Maison Versailles 01 39 20 03 14 La Maison du Rideau Saint Germain en Laye 01 34 51 25 59 Racyne Palaiseau 06 21 59 01 23 Serge Bonnat Décoration Montlhery 01 69 01 12 97 La Maison de Céline Saint Cloud 01 47 09 18 82 Les Ateliers Caffin Corbeil Essonnes 01 60 89 80 28 Galeo Colombes 01 47 84 55 90 Ambiances d’Intérieur Bois Colombes 01 56 05 50 40 Dumesnil Simmoneau Le Perreux 01 48 72 65 61 Imagine La Varenne St-Hilaire 01 48 83 45 93 Souffle d’Interieur Enghien Les Bains 01 39 64 83 41 POITOU CHARENTES Saint Crit Royan 05 46 02 14 58 Yves Robert Chatellerault 05 49 93 14 72 L’Etoffe Marine Saint Martin de Ré 05 46 09 30 75 RHÔNE ALPES BOURGOGNE Atelier Pia Thoiry 04 50 20 88 10 Contremurs - Sarl Magnin Beaune 03 80 24 26 13 Galerie Victor Hugo Grenoble 04 38 02 15 47 L’Eclisse Saint Etienne 04 77 41 58 05 L’Atelier de Marie Unieux 04 77 89 00 06 Yojoa Monistrol sur Loire 04 71 66 04 29 Maison Perrin Courtieu Lyon 04 68 37 26 38 Mis en Scene Lyon 04 78 42 69 01 Histoire d’Intérieur Neuville Sur Saone 04 72 73 43 74 Organdi Home Annecy 04 50 51 28 40 Projection Intérieur La Roche sur Foron 04 50 03 27 24 Harmonie Sens 03 86 65 02 07 Bitsch Jean Michel Caluire Et Cuire 04 78 23 22 38 Atelier Charles Bacchetta Etrembieres 04 50 36 55 77 Variation Interieure Lyon 04 78 28 37 81 SUD EST Christian Lacroix Arles 04 90 96 11 16

ACCESS O I R E S Intérieur Sud Cannes 04 93 39 06 55 Atelier d’un Siege à L’Autre Hyeres 04 94 57 41 68 Baze Carros 04 92 08 89 00 Series Décoration Marseille 04 91 37 24 95 Pénates Saint Rémy de Provence 04 90 92 49 50 l’Adresse Décoration Ajaccio 06 82 57 76 12 Maîtresse de Maison Saint-Tropez 04 94 54 86 55 Un Jardin En Plus Nice 04 93 87 82 40 Passion Deco - Data SaRL Vallauris 04 93 74 08 33 SUD OUEST Andiamo Auch 05 62 05 65 03 Villa d’Ouest Boe 05 53 66 86 76 Atelier Du Fauteuil Tissutheque Bordeaux 05 56 98 22 22 Florence Soulet L’Artelier 60 Monpazier 06 73 51 84 66 Decoration Pavelic Pau 05 59 83 72 18 DOM-TOM Atelier de Tapisserie Séverine Ile de la Réunion 06 92 03 98 86 SUISSE Bovet Tissus Lausanne 021 323 91 80 Image De Marc-Henri Vallon Décoration d’Intérieur Aubonne 021 807 25 46 Duo sur Canapé Genève 022 311 22 41 Amelys Vevey 021 922 08 44 Christine Yerly Nyon 022 36 17 772 Ploum Carouge 022 342 02 40 BELGIQUE Leda 41 Bruxelles 02 511 65 08 Polydecor Bruxelles 02 771 69 64 X Trente 8 Bruxelles 02 544 14 24 Maison Valerie Giloteau Ottignies 010 22 57 64 Le Tri Logis Uccle 02 633 36 78 Compagnie des Cotonnades Waterloo 02 353 18 59 Isabel Gilles Creation d’Intérieur Waterloo 02 353 13 16 Les Tissus du Sablon Bruxelles 02 502 48 60 Le Jardin de Nanie Liège 04 232 14 41 Fayen Verviers 087 33 03 45 Alleur 04 263 27 54 Rulot Home Décoration Tinlot 085 51 17 62 Wattiaux Tournai 069 87 10 10 Maison Antoine Namur / Jambes 081 30 30 03 Contraste Tellier-Moncousin Gerpinnes 071 21 75 67 La Courbeure Bertrix 061 41 12 59 V Decor Rekkem 056 41 21 70 L’Audace Intemporelle Wavre 010 84 58 48 LUXEMBOURG Tapis Hertz Luxembourg 22 73 27 Rideaux-Center Valerius Esch-sur-Alzette 54 20 79 Lucien Schweitzer Interieurs Luxembourg 23 61 61

is a registered trademark of Designers Guild Ltd.

B R E TA G N E - PAY S D E LOIRE Décors Lindivat Brest 02 98 44 14 67 Idées Pont Aven 02 98 06 03 78 Intra-Domus Saint-Malo 02 99 81 69 94 L’Atelier De Cécile La Baule 02 40 24 12 80 Clemski Décoration Angers 02 41 87 05 40 Abaca Cholet 02 41 65 51 64 Mury Ernee 02 43 05 40 79 Blanche Duault Décoration Vannes 02 97 42 68 83 Le Rendez-Vous Carnac 02 97 52 70 79 Au Bonheur du Jour Le Mans 06 08 69 21 17 VBA Décoration Montgermont 02 99 23 17 41 CENTRE - AUVERGNE C & D Eymard Bort Les Orgues 05 55 96 08 01 Les Décors de Maïte Chartres 02 37 21 18 43 Atelier Décor Yvonneau Tours 02 47 50 82 72 Christine Masneuf Limoges 05 55 33 39 55 EST TissDécor Besançon 03 81 51 32 32 Ivoirine (Simonel) Troyes 03 25 41 06 97 Boutique Decoration H.G. Reims 03 26 02 65 65 Maison Varry Nancy 03 83 37 32 66 Nicole Lhotte Décoration Nancy 03 83 36 48 40 Art de Vivre Deco Strasbourg 03 88 16 20 04 Ateliers Marc K Sélestat 03 88 92 13 38 Sieges & Décoration Kuster Eguisheim 03 89 41 18 24 NORD - PICARDIE Demeure De Famille Bondues 03 20 76 00 77 Côte Déco Hardelot Hardelot-Plage 03 21 87 51 71 Côte Déco Merignies Merignies 06 31 64 24 91 Minimalist Cucq 03 21 94 90 90 Lionet Décor Saint Omer 03 21 39 31 31 Honnay Décoration Le Touquet Paris Plage 03 21 05 80 35 Chez Moi Soissons 03 23 53 29 90 Ton sur Ton Dunkerque 03 28 59 24 99 / 03 21 73 51 53 NORMANDIE Option Ameublement Caen 02 31 85 75 75 Ellouet Décoration Deauville 02 31 87 17 01 Poutas Décoration Valognes 02 33 40 18 15 L’Heure Bleue Rouen 02 35 71 84 35 PARIS - RÉGION PARISIENNE Les Deux Portes Paris 04 01 42 71 13 02 L’Affaire des Doubles Rideaux Paris 14 01 45 48 41 13 Loulou Jasmin Paris 16 01 46 47 18 36 Au Fil d’Or Paris 06 50 44 08 69

Les tissus, papiers peints et accessoires Christian Lacroix sont produits et distribués mondialement sous la licence Designers Guild.

Commandez vos échantillons en ligne. Designers Guild 4 Rue Vide-Gousset, 75002 Paris. Showroom 01 44 67 80 71 showroomparis@designersguild.com Service clients 0144 67 80 70 franceventes@designersguild.com. Belgique et Luxembourg tél 09 333 77 05 - info@alinee.be. Suisse tél 0848 808718 - beat.roemmel@bluewin.ch Trouvez votre revendeur le plus proche sur

designersguild.com


Au Théâtre ce Soir


moltenigroup.com #MolteniGroup CANAPÉ PAUL— VINCENT VAN DUYSEN FAUTEUILS D.154.2— GIO PONTI BIBLIOTHÈQUE MHC.2— YASUHIKO ITOH

TABLES BASSES JAN— VINCENT VAN DUYSEN TABLE BASSE PANNA COTTA— RON GILAD TAPIS RANDOM— PATRICIA URQUIOLA


CASALIGNE 13 RUE DE LA BRIQUERIE, PARC DE VILLEJAMES 44350 GUERANDE T 02 40 24 32 99

DT DESIGN D’INTÉRIEUR VILLA LE CARRÉ, RUE DE LA PETITE BOUVERIE 76420 BIHOREL (ROUEN) T 02 35 60 14 98

D DESIGN 24 PLACE SAINTE CLAIRE 74000 ANNECY T 04 50 51 24 24

MOLTENI&C DADA FLAGSHIP STORE 6 RUE DES SAINTS PERES 75007 PARIS T 01 42 60 29 42

DESIGN FOLLIES 21 RUE CROIX BARAGNON 31000 TOULOUSE T 05 61 55 46 54

GALERIE TOURNY 23 COURS DE VERDUN 33000 BORDEAUX T 05 56 44 35 48

HOMEAGE 32 RUE VOLTAIRE 51100 REIMS T 03 26 04 33 46

MEUBLES PARDIN LAGRESLE 33 AVENUE EDOUARD MILLAUD 69290 CRAPONNE T 04 78 57 05 60

ISOTTA LIGNE ROSET 5 RTE D’ELNE, ZAC MAS BALANDE 66000 PERPIGNAN T 09 60 06 71 49

MONDOMIO 149 RUE DE LONGCHAMP 75016 PARIS T 01 42 94 88 35

LIGNE ROSET RN 193 ERBAJOLO 20600 FURIANI - BASTIA T 04 95 56 78 42

QUARTZ CONTEMPORAIN 20 RUE DES TANNEURS 68100 MULHOUSE T 03 89 66 47 22


Tissus, Papiers-peints, Tapis, Mobilier & Accessoires

FRANCE 01- LES INTERIEURS DE PHILIPPE GAZAGNES 01172 Cessy 0450416364 06- MR JOSEPH PEREIRA 06140 Vence 0493580750 13- DERVIEUX ESPACE DÉCORATION 13200 Arles 0490960239 14- OPTION AMEUBLEMENT 14000 Caen 0231857575 ELLEOUET DÉCORATION 14800 Deauville 0231871701 19- CHRISTINE & DIDIER EYMARD 19110 Bort-les-Orgues 0555960801 27- MARIE DE BIASIO 27400 Acquigny 0232403292 29- IDÉES 29930 Pont-Aven 0298060378 33- FORNIAUX 33000 Bordeaux 0556814152 ATELIER DU FAUTEUIL 33000 Bordeaux 0556982222 35- FOUGERAY CHRISTIAN 35400 Saint-Malo 0299818657 V.B.A DÉCORATION 35760 Montgermont 0299231741 37- ATELIER DU DECOR 37270 Montlouis/Loire 0247508272 41- BOURGOIN LES ATELIERS 41000 Blois 0254506506 OLIVIER SIMONIN/SCARLETT DECORATION 41100 Vendôme 0254731646 ERIC MORAND 41210 Montrieux-en-Sologne 0254982596 44- LES SIÈGES DE KLEBER 44000 Nantes 0251830798 AD.2S 44115 Haute-Goulaine 0240062748 L’ ATELIER DE CÉCILE 44500 La Baule 0240241280 MICHEL DENIS DÉCORATION 44780 Missillac 0240883391 45- LE VOLTAIRE 45800 Saint-Jean de Braye 0238215565 49- MAISON MURZEAU 49100 Angers 0241204563 L’HARIDON 49100 Angers 0241883979 MIGNOT BERTY 49700 Doué-la-Fontaine 0241590268 50- POUTAS DÉCORATION 50700 Valognes 0233401815 51- BOULEY DÉCORATION 51100 Reims 0326499970 53- CHEZ TEMPOREL 53000 Laval 0634322981 54- NICOLE LHOTTE 54000 Nancy 0383364840 56- DELVILLE CREDEY 56000 Vannes 0297472143 CONCEPT’HOME 56860 Sene 0297543589 59- YVES DELORME 59000 Lille 0320066009 REMY MOTTE 59491 Villeneuve-d’Ascq 0320898891 JACQUES FAYOLLE 59670 Cassel 0328405691 DEMEURE DE FAMILLE 59910 Bondues 0320760077 60- DECORUM 60100 Creil 0344647070 63- MICHEL & PIERRE PERRIER 63130 Royat 0473358913 64- LEICEAGA 64122 Urrugne 0559262945 69- PASSAGE PRIVE 69002 Lyon 0478375716

74- DELETRAZ DÉCORATION 74100 Annemasse 0450383139 DÉCORATION TISSOT NAVARRO 74120 Megève 0450589838 DESIGN D’AZUR 74410 Saint-Jorioz Lac Annecy 0450680399 75- SEINE INTERIEUR 75007 Paris 0984342240 GARNERO 75015 Paris 0145314056 DECO D’AME 75017 Paris 0155379053 77- LA MAISON BELLIFONTAINE 77300 Fontainebleau 0160700859 83- FRÉJUS PEINTURE 83700 Saint-Raphaël 0494404775 84- CATHERINE AUFFRET 84800 L’Isle-sur-la-Sorgue 0675374924 86- DIDIER BERGER 86000 Poitiers 0549880890 86- S.E.R. YVES ROBERT 86100 Châtellerault 0549931472 92- GALEO 92700 Colombes 0147845590 94- IMAGINE DÉCORATION 94210 La Varenne Saint-Hilaire 0148834593 98- PLEIN SOLEIL DÉCORATION 98000 Monaco 37793304202

BELGIQUE BOJOLI BY JOSÉPHINE DE WILD 2900 Schoten 0496234568 L DÉCORATION INTERNATIONALE 7500 Tournai 0479596498

GRAND DUCHE DU LUXEMBOURG LUCIEN SCHWEITZER 1930 Luxembourg 00352 2361621

SUISSE REYMOND DÉCORATION SA 1226 Thonex-Genève 0223483233 CHEVALLEY PIERRE 1224 Chene-Bougeries 0223491610 GALLI DECORATION SA 1211 Genève 3 0228183999 DUPIN 1820 1227 Les Acacias/Genève 0223044464 GRAS & CIE 1211 Genève 1 0227326464 FALSARELLA STEFAN 1006 Lausanne 0213128705 DECORIS GMBH 8044 Zurich 0433170606 VIQUERAT DENIS 1815 Clarens 0219642221 DANIEL MARTI INTERIORS 3780 Gstaad 0337449475

TUNISIE COLLECTION PRIVÉE 2070 La Marsa 98304852

pierrefrey.com


Michèle & John, 39 King’s Road - Londres


Où trouver les produits Élitis ? France 01 Thoiry Atelier Pia 04 50 20 88 10 06 Cagnes-sur-mer Exigence couleurs 09 82 25 80 36 06 Le Cannet Colors 09 83 81 19 81 06 Nice Cosi 09 54 70 79 80 13 Aix-en-Provence Questions d’intérieur 04 42 64 45 68 19 Brive-la-Gaillarde Les M design 05 55 87 53 25 20 Bastia Hall décor 04 95 30 87 27 21 Dijon Patrice Langhi 03 80 38 02 05 22 Lamballe Vues d’intérieur 02 96 50 85 21 29 Brest Lindivat décor 02 98 44 14 67 31 Toulouse Flanelle décoration 05 61 21 32 20 31 Toulouse Terra rosa 05 62 26 47 94 32 Auch Andiamo Home 05 62 05 65 03 34 Montpellier Vues d’intérieurs 04 67 60 76 34 35 Rennes / Montgermont VBA décoration 02 99 23 17 41 35 Saint-Malo Intra domus 02 99 81 69 94 38 Echirolles Cap color 04 38 70 07 00 42 Saint-Étienne Signe intérieur 04 77 34 32 00 44 Haute-Goulaine AD2S 02 40 06 27 48 44 Nantes Lejeune 02 51 25 08 25 45 Orléans CPPO BCL Décor 02 38 62 01 48 47 Agen / Boé Villa d’ouest 05 53 66 86 76 53 Laval Colorisme 02 43 69 43 28 54 Nancy Nicole Lhotte 03 83 36 48 40 59 Bailleul Deco papier peint 03 28 43 93 44 59 Cambrai Acte II 03 27 78 50 89 59 Dunkerque Ton sur ton 03 28 59 24 99 59 Valenciennes Déco carré rouge 03 27 29 48 33 59 Villeneuve d’Ascq Tissus Dassonville 03 20 25 28 28 62 Le Touquet Honnay décoration 03 21 05 80 35 62 Saint-Omer Lionet 03 21 39 31 31 62 Vendin-lès Béthune Bernard Grenier 03 21 57 34 18 62 Noeux-Les-Mines Delcroix Décoration 03 21 26 38 38 63 Clermont-Ferrand Envie d’intérieur 04 73 91 51 93 63 Riom JLM déco 04 73 38 08 95 64 Biarritz Alta quota 05 59 22 57 35 64 Jurancon Atelier JP Bouvée décoration 05 59 27 93 89 65 Tarbes Pelegry décoration 05 62 93 12 28 67 Strasbourg Art de vivre déco 03 88 16 20 04 68 Eguisheim Kuster et fils 03 89 41 18 24 69 Lyon / Caluire Jean-Michel Bitsch 04 78 23 22 38 73 Aix-les-Bains PPP Monod 04 79 61 51 20 74 Annecy Organdi 04 50 51 28 40 74 Annecy / Veyrier du lac Côté lac 04 50 60 28 28 74 Magland Les Montagnardes 04 50 91 26 31 75 Paris 15 Infini Legno 01 45 32 18 48 75 Paris 17 Reca décoration 01 43 18 20 20 76 Mont-Saint-Aignan Gazebo 02 31 03 84 84 78 Versailles Etoffe et maison 01 39 20 03 14 79 Chauray Atelier Majorelle 05 49 24 27 56 83 Saint-Tropez Maîtresse de maison 04 94 54 86 55 85 Les Herbiers Bleu patine 02 51 92 93 37 91 Savigny-sur-Orge JM Allemand 01 69 05 29 65 92 Issy-les-Moulineaux Colors & walls 01 46 48 79 59 92 Sceaux Artigala 09 53 14 92 58 94 La Varenne Saint Hilaire Imagine 01 48 83 45 93 94 Maisons Alfort Infini Legno 01 43 76 24 31 Suisse 1009 Pully Janam +41 21 791 46 46 1131 Tolochenaz Reichenbach +41 21 804 50 00 1205 Genève Ars vivendi +41 22 328 72 02 1207 Genève Espace Concept +41 22 700 14 40 1211 Genève Lachenal +41 22 918 08 88 1227 Carouge Ploum +41 22 342 02 40 1951 Sion Fontannaz W et Ph décoration +41 27 323 25 55 8810 Horgen Tapetenraum +41 44 725 39 39 Belgique 1160 Bruxelles Déco Ligot +32 2 672 14 36 1180 Bruxelles L’Appart - Intérior Design +32 2 201 10 07 1380 Lasne Rouge de chine +32 2 653 80 48 1410 Waterloo Compagnie des cotonnades +32 2 353 18 59 1410 Waterloo I. Gilles Créations d’Intérieurs +32 2 353 13 16 2000 Antwerpen Emente - Taymans +32 3 233 18 91 3800 Sint-Truiden Soleiade home interiors +32 1 169 47 11 4000 Liège Houben +32 4 370 29 05 4000 Liège Le jardin de Nanie +32 4 232 14 41 4100 Seraing Houben +32 4 385 07 07 4317 Viemme Fabien Lucas +32 479 511 294 4557 Tinlot Rulot home decoration +32 8 551 17 62 4651 Herve Déco et nuances +32 87 555 844 4800 Verviers Fayen +32 8 733 03 45 4960 Malmedy Houben +32 8 064 00 80 5100 Namur / Jambes Maison Antoine +32 8 130 30 03 6280 Gerpinnes Tellier Moncousin +32 7 121 75 67 7500 Tournai Rive Gauche +32 6 922 07 47 7971 Thumaide Altruy décoration +32 6 977 08 78 8000 Brugge Sijs +32 50 31 95 60 8630 Veurne Cornille decoratie +32 5 831 12 95 9000 Gent Banyan - Burigat decoratie +32 9 233 95 75 9300 Aalst Brussels Huis +32 5 321 51 44 9620 Zottegem Vandekerckhove-de Smaele Interieur +32 9 360 34 79 Grand Duché du Luxembourg 1930 Luxembourg Lucien Schweitzer +352 2361621 4141 Esch-sur-Alzette Reckinger Peinture & Décors +352 54 78 81 1


Papier peint Perles. Offrez-lui un mur de perles.

Auteur & Éditeur.

P A P I E R P E I N T, T I S S U , R E V E T E M E N T M U R A L , M O B I L I E R , L’ A C C E S S O I R E

//

SHOWROOM : 35, RUE DE BELLECHASSE 75007 PARIS

//

WWW.ELITIS.FR


*Fleur louisvuitton.com

Collection Louis Vuitton Blossom*


EDECORATION LLE N°254

Miroir “Blue Eye” en laiton, de Nicola Falcone et Ludwig Hartmann, p. 56.

JUIN 2017

31 MOT DE PASSE L’édito de Sylvie de Chirée et le clin d’œil de la rédaction

41 Elle déco News TOUTE L’ACTU de la déco et du design

68 JOURNAL DE BOARD La sélection de la rédaction 74 EN VUE Dix designers stars dessinent leur objet nomade pour Vuitton 83 LE JOURNAL DE NOS 30 ANS Episode 4 : les années 1994-1995 92 LE ROMAN DE ELLE DECORATION Il était une fois... l’histoire du magazine 108 BIBLIOTHÈQUE Notre sélection de beaux livres 114 EXPOSITION Rencontre, à Venise, entre le designer Ettore Sottsass et l’architecte Carlo Scarpa

7

8

118 SOUS INFLUENCE Mood board nostalgique des années 50

Alessandro Bencini ; Louise Dahl-Wolfe ; Hervé Goluza ; Salva Lopez ; presse ; DR

120 TENDANCE Quand make-up et déco font bon ménage

ED ECOR L ATIO L EN ED ECOR L ATIO L EN ¨

Malibu, Ibiza, Sicile, Londres, Paris...

Retrouvez

ELLE DECORATION sur iPad*

®

9

Malibu, Ibiza, Sicile, Londres, Paris...

NUMÉRO

COLLECTOR

ED ECLOR ATLIOEN

350 pages d’inspiration

NUMÉRO

COLLECTOR ... LES PLUS BELLES MAISONS DU MONDE

350 pages d’inspiration

®

Malibu, Ibiza, Sicile, Londres, Paris...

... LES PLUS BELLES MAISONS DU MONDE

NUMÉRO

COLLECTOR 350 pages d’inspiration

1

2

... LES PLUS BELLES MAISONS DU MONDE

6

EN COUVERTURE

A numéro exceptionnel, deux couvertures exceptionnelles. 1. Destination Malibu dans la maison de week-end de la décoratrice Kelly Wearstler qui réinvente le style hippie chic. Reportage p. 216. 2. Leçon de beauté en Provence dans la maison de vacances de Terry de Gunzburg, dédiée à l’art mais pas que… Reportage p. 202.

Réalisation Emmanuelle Javelle, photos Nicolas Tosi et Nicolas Mathéus.

4

5

Fifty-fifty, dans la famille années 50, on demande le rose nude et le vert tendre… p. 118. ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 19


EDECORATION LLE N°254

JUIN 2017

Elle déco News (suite)

Embarquement immédiat pour les bleus de la mer Egée, p. 238.

128 SUR LES TRACES DE Gerrit Rietveld aux Pays-Bas 134 EDIDA 2017 Notre palmarès international des meilleurs designers de l’année 138 PLEIN CADRE Florence Knoll, un siècle d’avant-garde 146 REPÉRAGE La nouvelle Maison Troisgros signée Patrick Bouchain 158 SHOPPING LIST Dîner de têtes 164 PHÉNOMÈNE Le style Gio Ponti, tendance incontournable du moment 176 DANS LE DÉCOR Bouquets de couleurs 186 VISITE A Paul Bert Serpette, le marché qui secouent les Puces

201 Elle déco Style

LES PLUS BELLES MAISONS DU MONDE

202 L’ART AU SOLEIL En Provence, la maison de vacances de Terry de Gunzburg 216 CHIC ON THE BEACH A Malibu, une maison sur pilotis adopte le style hippie californien des années 70 230 SHOPPING Antiquités du XXIe 238 BEAUTÉ GRECQUE Dans les Sporades, une maison à la pureté radicale signée Marc Held 252 BELLA STORIA Sur les traces du “Guépard” dans un palais sicilien néoclassique 264 EDEN LONDONIEN Vivre en pleine nature, au cœur de la ville

Nicolas Mathéus ; presse ; DR

276 PARIS RADICAL Un loft parisien de marbre et de béton

Carrelage créé par Gio Ponti dans les années 60, réédité aujourd’hui par Ceramica Francesco de Maio (Carrément Victoire), p. 164.


L’ autre conversation

Canapé Beam conçu par Patricia Urquiola. Photographié à la Balint House, Fran Silvestre Arquitectos, Espagne Découvrez-en plus sur cassina.com Paris 236 Boulevard Saint-Germain


EDECORATION LLE N°254

JUIN 2017

Elle déco Style (suite)

LES PLUS BELLES MAISONS DU MONDE

288 SHOPPING Marbre, cuir, métal, rotin... Matières à design 296 MÉTISSE D’IBIZA Mélange de styles et simplicité dans une finca décorée par Sophie Séguéla 310 DESIGN AU CHÂTEAU Le XVie siècle sous l’emprise du design 324 PURE INSPIRATION une masseria dans les Pouilles, entre tradition et modernité 334 IDÉE DÉCO Collector spécial anniversaire : l’applique caméléon de Designer Box pour “ELLE Décoration” 350 NOS ADRESSES 354 PAPIER DE FIN Coup de cœur du mois

A l’ombre des palmiers, une finca chaulée de blanc dans les Baléares, p. 296.

Albert Font ; Yves Duronsoy

Des objets design qui ne laissent pas de marbre, p. 288.

Ce numéro comporte : insérées entre les pages 342-343 et dans les départements concernés, une édition de 20 pages numérotées de I à XX (Paris/Ile-de-France) ; 32  pages numérotées de I à XXXII (Provence/Alpes/Corse/Côte d’Azur) ; 8 pages spéciales numérotées de I à VIII (Alsace/Lorraine/Champagne-Ardennes) ; 8 pages spéciales numérotées de I à VIII (Aquitaine) ; 4 pages spéciales numérotées de I à IV (Bretagne/Val de Loire/Pays de la Loire/Centre/Normandie) ; 16 pages spéciales numérotées de I à XVI (Grand Rhône/Alpes) ; 8 pages spéciales numérotées de I à VIII (Languedoc/Roussillon) ; 8 pages spéciales numérotées de I à VIII (Midi-Pyrénées) ; 4 pages spéciales numérotées de I à IV (Nord/Pas-de-Calais/Picardie). Entre les pages 86-87, un encart “Guerlain” de 2 pages avec échantillon collé (France métropolitaine). Un encart abonnement Multititres Féminins Dynapresse (Suisse Romande). Un encart abonnement de 2 pages jeté à une coupure de cahier et des envois de correspondance sur la France métropolitaine + Dom-Tom.

Le prochain numéro de ELLE DECORATION sera mis en vente le 21 juin 2017. SERVICE LECTEURS : elle.decoration@lagardere-active.com ELLEDECORATION.FR juin 2017 23


Fabrics Wallpaper Rugs Furniture

w w w . n o b i l i s . f r


EDECORATION LLE ®

GÉRANTE-DIRECTRICE DE LA PUBLICATION CONSTANCE BENQUÉ

SYLVIE DE CHIRÉE

DIRECTRICE DE LA RÉDACTION RÉDACTRICE EN CHEF Catherine Scotto DIRECTION ARTISTIQUE Mari Pietarinen SECRÉTAIRE GÉNÉRALE DE LA RÉDACTION Brigitte Huard MAQUETTE Corinne Lavenir-Moulin et Servane Chaigneau-Le Cornec, 1res maquettistes PHOTO Geneviève Tartrat, chef de service 7255, Sylvie Garnier, photothèque 6605

RÉDACTION

Marie-Claire Blanckaert, grand reporter 6167, Barbara Bourgois 6055, Emmanuelle Javelle 6561, Clémence Leboulanger 6244, Sandrine Hess 6578 COLLABORATION

Christèle Ageorges, Billie Blanket, Soline Delos, Laurence Dougier, Guylaine Idoux, Bettina Lafond, Françoise Lefébure, Laurent Montant, Aurélie des Robert, Laurence Salmon, Philippe Trétiack, Alizée Demetz (maquette) ASSISTANTE DE DIRECTION Judith Elias-Johnson 7191

SECRÉTARIAT DE RÉDACTION

Sylvie Burban et Pascaline Verdun, 1res secrétaires de rédaction RÉDACTEUR EN CHEF TECHNIQUE Didier Fretel, Philippe Gautrand, adjoint

149, RUE ANATOLE-FRANCE, 92534 LEVALLOIS-PERRET CEDEX. TÉL. : 01 41 34 65 95. FAX : 01 41 34 71 94 Pour joindre votre correspondant, composez 01 41 34 suivis des quatre chiffres figurant à la suite de chaque nom, et par mail : prénom.nom@lagardere-active.com ELLE Décoration est édité par Hachette Filipacchi Associés, filiale de Lagardère Active SAS. S. N. C.: capital de 78 300 euros. Siège: 149, rue Anatole-France, 92534 Levallois-Perret Cedex. RCS Nanterre B324286319. Associé Hachette Filipacchi Presse

PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE DENIS OLIVENNES ÉDITRICE ANNE-MARIE LABINY DIRECTRICE COMMUNICATION-RELATIONS PRESSE Mirella Testori 6180 DIRECTRICE ADJOINTE COMMUNICATION Alice Maine 6810 avec la collaboration de Charlotte Porquet 8296 DIFFUSION Jean-Pascal Goguet-Chapuis, directeur des ventes 8510, assisté de Nathanaëlle Moisan 7839 et de Nathalie Sacher 6455. MARKETING DIRECT Sandrine Mascle directrice, Corinne Keim, assistées de Arlette Kebreau FABRICATION Christophe Choux 6145, Eve Malheurty 6471, chefs de fabrication Tous droits de reproduction réservés. Télex : Edisept 611 462 F. Edi 7 1989. Commis. Parit. : 0222 K 81358. Membre inscrit à l’O.J.D. N° ISSN 0988-1476 Imprimé en France par Imaye Graphic 53000 Laval. Dépôt légal : juin 2017. © HFA 2017. Les marques ELLE® et ELLE Décoration® sont utilisées sous licence du propriétaire de la marque, Hachette Filipacchi Presse.

ELLEDECORATION.FR DIRECTRICE GÉNÉRALE DÉLÉGUÉE Flore Segalen RÉDACTRICE EN CHEF ELLE DIGITAL Adèle Bréau 8766 RÉDACTRICE EN CHEF ELLEDECORATION.FR Hortense Leluc 8618

EDITIONS INTERNATIONALES CEO DES LICENCES INTERNATIONALES MÉDIAS François Coruzzi BRAND MANAGER Sylvie de Chirée DIRECTRICE INTERNATIONALE Cristina Romero, avec Linda Bergmark et Sonia Valoura DIRECTEUR LICENCES INTERNATIONALES MÉDIAS, DÉVELOPPEMENT DIGITAL ET SYNDICATION Mickaël Berret COORDINATRICE SYNDICATION INTERNATIONALE Audrey Schneuwly

LAGARDÈRE PUBLICITÉ

Le papier se recycle, pensez au tri sélectif

DIRECTRICE GÉNÉRALE DÉLÉGUÉE Caroline Pois Boisson DIRECTEUR COMMERCIAL Patrick Robin 8323 DIRECTRICE DE PUBLICITÉ Delphine Minor 9687, DIRECTRICES DE CLIENTÈLE Catherine Benoit 9686 et Elise Alezra 9685, assistées de Céline Dubost 9684 Pour joindre votre correspondant, composez 01 41 34 suivis des quatre chiffres figurant à la suite de chaque nom. Ce magazine est imprimé sur du papier certifié PEFC (pages foliotées)

PUBLICITÉ INTERNATIONALE-LAGARDÈRE GLOBAL ADVERTISING CEO François Coruzzi SVP/ International Advertising Stéphanie Delattre 149, rue Anatole-France, 92300 Levallois-Perret

PUBLICITÉ RÉGIONALE LAGARDÈRE PUBLICITÉ MÉTROPOLES Tél.: 01 74 85 85 85. DIRECTRICE GÉNÉRALE ADJOINTE Amélie Pouradier Duteil

RELATION ABONNÉS. Gérez vos abonnements, abonnez-vous ou posez vos questions :

l Par Internet : www.elledecoabo.com l Par téléphone : 01 75 33 70 37 (France). Etranger : nous consulter au 00 33 01 75 33 70 l Par courrier : Titre Abonnements CS 50002 – 59718 Lille Cedex 9 l Par E-mail: abonnementselledecoration@cba.fr.

37.

Tarifs abonnements (1 an, 10 numéros) : France : 36 € ; étranger : nous consulter au 00 33 01 75 33 70 37. Label, tél.: 01 40 88 64 24 ou 60 14. Anciens numéros, tél.: 03 20 12 86 01 (4,90 € le numéro, 1,70 € de port, par chèque). Hachette Filipacchi Diffusion, service des ventes, tél.: 01 41 34 60 00. Promotion/Relations extérieures, tél.: 01 41 34 60 00. ELLE DÉCORATION, publication mensuelle de Hachette Filipacchi Associés, 149, rue Anatole-France, 92534 LEVALLOIS-PERRET Cedex, France. Pour la Suisse: Dynapresse, 38, avenue Vibert, CH-1227 Carouge. Tél.: 022 308 08 08. Fax: 022 308 08 59. Site : dynapresse.ch. E-mail: abonnements@dynapresse.ch. Les indications de marques et les adresses qui figurent dans les pages rédactionnelles de ce numéro sont données à titre d’informations sans aucun but publicitaire. Les prix peuvent être soumis à de légères variations.La reproduction, même partielle, des articles et illustrations parus dans ELLE Décoration est interdite. ELLE Décoration décline toute responsabilité pour les documents remis. Les manuscrits non insérés ne sont pas rendus. IMPRIMÉ EN FRANCE / PRINTED EN FRANCE ELLE Décoration, iSSn 1120-4400, is published monthly 10 times per year (except February and july) by EDiF c/o Distribution Grid. at 900 Castle Rd Secaucus, nj 07094, uSA. PeriodicalsPostage paid at Secaucus, nj. POSTMASTER : send adress changes to ELLE Décoration c/o Express Mag, P.O BOX 2769, Plattsburgh, nY 120901-0239.

facebook.com/elledecorationfr 26 ELLEDECORATION.FR juin 2017

Suivez-nous sur les réseaux sociaux twitter.com/elledecofr instagram.com/elledecorationfr

pinterest.com/elledecofrance

2015 Papier provenant majoritairement d’Allemagne, 0 % de fibres recyclées, papier certifié PEFC. Eutrophisation : Ptot 0,016 kg/T.


SYSTÈME D’ASSISES FREEMAN

|

DESIGN RODOLFO DORDONI

SERVICE DE DÉCORATION D’INTÉRIEUR DISPONIBLE CHEZ LES REVENDEURS AUTORISÉS MINOTTI WWW.MINOTTI.COM


TO BREAK THE RULES, YOU MUST FIRST MASTER THEM.* LA VALLÉE DE JOUX. DEPUIS DES MILLÉNAIRES, UN ENVIRONNEMENT DUR ET SANS CONCESSION; DEPUIS 1875, LE BERCEAU D’AUDEMARS PIGUET, ÉTABLI AU VILLAGE DU BRASSUS. C’EST CETTE NATURE QUI FORGEA LES PREMIERS HORLOGERS ET C’EST SOUS SON EMPRISE QU’ILS INVENTÈRENT NOMBRE DE MÉCANISMES COMPLEXES CAPABLES D’EN DÉCODER LES MYSTÈRES. UN ESPRIT DE PIONNIERS

QUI

ENCORE

AUJOURD’HUI

NOUS

INSPIRE POUR DÉFIER LES CONVENTIONS DE LA

*POUR BRISER LES RÈGLES, IL FAUT D’ABORD LES MAÎTRISER. +33 1 53 57 42 16 | AUDEMARSPIGUET.COM

HAUTE HORLOGERIE.

MILLENARY EN OR BLANC SERTIE DE DIAMANTS

BOUTIQUE AUDEMARS PIGUET : PARIS : RUE PIERRE CHARRON


EDITO

MOT DE PASSE

« ÉQUIPE » C’était en 1987, en hiver. Sortait le premier numéro de “ELLE Décoration”. En couverture, un lit. A l’intérieur, un rêve. Celui de tout passionné de décoration. J’en étais déjà. Convaincue, comme des centaines de milliers d’autres lecteurs, que ce magazine n’était fait que pour moi, je compilais les numéros par ordre d’apparition, annotais les pages et changeais de décor avec application… Imaginant la chance de cette rédaction, probablement chic et un peu snob, à qui le monde appartenait. J’eus la réponse en 2007 en rejoignant l’équipe, « les Zidane de la déco » dira le patron de l’époque ! Un beau collectif, assez hétéroclite et très complémentaire, je dois l’avouer, animé d’une même ambition : imaginer la vie en mieux. Aimer le luxe des petits riens. S’inspirer d’ailleurs. Donner aux rêves une réalité ! Des ambitions, parfois contradictoires, qui sont toujours notre secret de fabrication. La magie “ELLE” en décoration ! A cette équipe, toujours renouvelée, au fil de ces 30 années, aux talents de nos contributeurs, aux lecteurs qui nous accompagnent : merci de rendre l’aventure possible ! Sylvie de Chirée

Judith Elias-Johnson Assistante de direction

PHOTOS CHIARA SANTARELLI

Brigitte Huard Secrétaire générale de la rédaction

Catherine Scotto Rédactrice en chef

Sylvie de Chirée Directrice de la rédaction

Mari Pietarinen Directrice artistique


CONTRIBUTEURS

Marie-Pierre Morel Photographe

Nicolas Tosi Photographe

Soline Delos Journaliste

Philippe Trétiack Journaliste

Laurent Montant Journaliste

Laurence Dougier Reporter styliste

Christèle Ageorges Reporter styliste

L’équipe de la rédaction Clémence Leboulanger

Marie-Claire Blanckaert

Emmanuelle Javelle Barbara Bourgois

Sandrine Hess


CONTRIBUTEURS

Françoise Lefébure Journaliste

Nicolas Mathéus Photographe

Romain Ricard Photographe

Corinne Lavenir-Moulin 1re maquettiste

Gilles Trillard Photographe

Yves Duronsoy Photographe

Stéphanie Buisseret Graphiste

Aurélie des Robert Reporter styliste

Servane Chaigneau-Le Cornec 1re maquettiste Alizée Demetz Graphiste

Billie Blanket Blogueuse Elledecoration.fr

Sylvie Garnier Iconographe

Geneviève Tartrat Chef de service photo


75 ans de design, d’une vision moderniste d’avant-garde à un design profondément contemporain pour la maison et le bureau. Toujours intemporel. Toujours authentique.

Avio Système de canapé modulable, Piero Lissoni, 2016 Photo: Gionata Xerra

www.knolleurope.com Paris — Showroom Knoll, T 01 44 18 19 99 / Amiens — Meubles Roger, T 03 22 95 48 69 / Bordeaux — Galerie Tourny, T 05 56 44 35 48 — Agora, T 05 56 06 05 86 / Clermont Ferrand — Primo T 04 73 26 03 03 / Colmar — Quartz, T 03 89 23 20 48 / Guérande — Casa Ligne, T 02 40 24 32 99 / La Rochelle — Octant, T 05 46 41 80 07 / Lille — Emotions, T 03 20 57 99 0, Loft, T 03 20 78 03 02 Lyon — Création Contemporaine, T 04 78 62 78 34 / Marseille — Danand, T 04 91 37 68 25 / Metz — Formes et Couleurs, T 03 87 37 90 90 / Montpellier — RBC Design Center, T 04 67 02 40 24 Mulhouse — Quartz, T 03 89 66 47 22 / Nancy — D I M, T 03 83 35 58 34 / Nice — Loft, T 04 93 16 09 09 / Perpignan — Isotta, T 04 68 35 11 20 / Reims — Homeage, T 03 26 04 33 46 Rouen — Lignes, T 02 35 59 01 02 / Strasbourg — Galerie K, T 03 88 32 63 46 – Pyramide, T 03 88 37 31 95 / Toulouse — 2B Design, T 05 61 52 99 02 / Tours — By Loft, T 02 47 29 21 00


CONTRIBUTEURS

Edwige Lamy Photographe

Guylaine Idoux Journaliste (Cahier Sud) Jérôme Galland Photographe

Albert Font Photographe

Richard Powers Photographe

Bettina Lafond Reporter styliste

Laurence Salmon Journaliste Cora Büttenbender Photographe

Didier Fretel Rédacteur en chef technique

Philippe Gautrand Rédacteur en chef technique adjoint

Sylvie Burban 1re secrétaire de rédaction

Pascaline Verdun 1re secrétaire de rédaction

Constance Benqué Présidente ELLE France & International


TIME IS THE ESSENCE WE ARE MADE OF*


E L L E DæCO

Design, déco, boutiques, expos… tous nos coups de cœur. Ecorce terrestre

Verre fumé

Les suspensions “Kling” n’ont rien qui cloche. Design CéliaHannes, en verre soufflé et anneau en laiton, Ø 19 x h. 31 cm, 495 €, Ø 16 x h. 42 cm, 565 €,

Drôle d’oiseau Comment donner la becquée à ce toucan rose ? En lui glissant quelques pièces ! Tirelire en résine, h. 33 cm, 57,50 €, &KLEVERING chez Made in Design.

PETITE FRITURE.

Bisazza ; Petite Friture ; presse ; DR

Fernando et Humberto Campana jouent aux géologues avec les carreaux de ciment. “Brazilian Agata”, disponible dans quatre gammes de couleur, 20 x 20 cm, env. 182 € le m2, BISAZZA.

PAR CLÉMENCE LEBOULANGER ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 41


ELLE DÈCO NEWS Rester vertical En solo, en duo ou en tribu, la suspension de Ronan et Erwan Bouroullec diffuse une lumière uniforme. “Verticale”, en verre soufflé dans une structure cylindrique en aluminium, dimensions et prix sur demande, FLOS.

La quadrature du cercle

Tapis volant Avec sa tribu de flamants roses, ce tapis est à dormir debout ! “Flamingos”, en laine, 410 € le m2, ILLULIAN.

Coups de blush Attention, peintures fraîches ! Ces nouvelles teintes donnent bonne mine à la palette Mercadier. A tester dans leur nouvelle boutique parisienne (10, passage du Chantier, Paris-12e). “Bourke” et “Rosie”, à partir de 22 € le pot de 0,50 L, finition mate, MERCADIER.

42 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

L’Hermitage à La Baule

Ça, c’est palace !

Le mythique hôtel de la collection Barrière, érigé en 1926 par François André, a opéré un lifting tout en douceur. Au bistouri, Chantal Peyrat. L’architecte d’intérieur a rajeuni les volumes, les dorures, les marbres et les lustres à pampilles grâce à un mobilier aux lignes sobres et épurées. Et y a ajouté un peu de fantaisie comme lorsqu’elle détourne l’architecture du bâtiment en dossier de fauteuil. Face à la mer, le palace s’offre un remodelage vivifiant ! ● 5, esplanade Lucien-Barrière (02 40 11 48 88). www.hotelsbarriere.com.

Flos ; Cinna ; Illulian ; Fabrice Rambert ; presse ; DR

Une impression de déjà-vu ? Ce miroir a été édité par la galerie Kreo en 1997. Il fait son come-back ! “Ura”, design Pierre Charpin, en laiton, Ø 75 cm, 549 €, CINNA.


Italian Masterpieces FAUTEUIL ARCHIBALD. DESSINÉ PAR J.M. MASSAUD. SALA DEL THE, PALAZZO COLONNA, ROMA. poltronafrau.com Paris 29 Rue du Bac +33 1 42227449


ELLE DÈCO NEWS

Phénomène

COMPAGNIE CRÉOLE Des suspensions tout droit sorties d’une boîte à bijoux !

Pendentif “Circle”, design Hannakaisa Pekkala, l. 30 x h. 62 cm, 119 €,

Anneau d’or “Saint”, design Patrick Hall, en laiton, l. 40 x p. 26 x h. 45 cm, 195 €, GLOBEN.

Home sweet home

Le Printemps inaugure, le 16 mai, l’Appartement Parisien, un espace dédié à la maison. Et qui mieux que la plus Parisienne des décoratrices, Sarah Lavoine, pour lui donner son ADN ? Sur trois niveaux de 750 m2, elle joue avec les codes haussmanniens (parquet en point de Hongrie, portes vitrées, moulures…) pour mettre en scène les collections de grandes marques et celles estampillées Au Printemps Paris tel cet assortiment de vaisselle en grès. De 8 € le mug à 30 € le grand plat. ● 61, rue Caumartin, Paris-9e, LE PRINTEMPS.

TÉLEX / Chaumet retrace son histoire, depuis le XVIIIe siècle jusqu’à nos jours, au musée du Palais de la Cité interdite, à Pékin. A l’appui, 300 œuvres bijoux, tableaux, dessins et objets d’arts. “Splendeurs Impériales”, jusqu’au 2 juillet. ////

En total décalage

Désaxé, le designer Ferruccio Laviani ? On pourrait le croire à regarder son nouveau trumeau ! “D-Vision .3”, en bois laqué et ondulé, et détails en laiton, dimensions et prix sur demande, FRATELLI BOFFI. 44 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

Northern Lighting ; Globen ; Pholc ; Le Printemps ; Fratelli Boffi

A l’équilibre “Revolta”, design Nahtrang, en aluminium, l. 60 x h. 288 cm, prix sur demande, ESTILUZ.

NORTHERN LIGHTING.


ELLE DÈCO NEWS

Phénomène

D’UN TRAIT

Portraits de maisons en 3D.

Hameau “Reunidos”, design David Moreno, en métal, l. 90 x p. 22 x h. 80 cm, 2 400 €, sur Instagram : DAVIDMORENO_ART.

Propriété privée Design Agnès Audras, en fil d’impression 3D, 50 x 70 cm, 650 €, réalisation sur commande et sur mesure, AGNESAUDRAS.COM

Manhattan “New York City”, design Julie Gauthron, en fil de fer, h. 80 cm, environ 800 €, JULIEGAUTHRON.COM

Piquez-vous de moutarde

sur la terrasse, avec le fauteuil et les coussins ! Les tissus de la gamme “Lontano” tiennent le bon filon. En fibre synthétique, résistants aux UV, au chlore et aux intempéries, à partir de 86 € le mètre en 137 cm de large, ELITIS.

Sous tension

L’architecte Angelo Mangiarotti (1921-2012) défie les lois de la gravité : le pied et l’abatjour de la lampe ”Aida”, dessinée en 1988, sont connectés par une simple tige inclinée. En aluminium, métal et verre, Ø 41 x h. 61 cm, 1300 €, KARAKTER.

Ajouré

Le fauteuil “Stockholm” va prendre l’air. En rotin, l. 81 x p. 76 x h. 79 cm, 149 €, IKEA.

46 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

David Moreno ; Agnès Audras ; Julie Gauthron ; Elitis ; Ikea ; Karakter

TÉLEX / RBC Vintage, à L’Islesur-la-Sorgue, met en scène des créations danoises du XXe siècle signées Nanna et Jørgen Ditzel, Arne Jacobsen ou encore Viggo Boesen à l’occasion de son exposition “Icons”. Jusqu’au 31 mai. ////


Enfin à la maison.

AGENT POUR LA FRANCE AMFD - Maurice Dubs Tel. +33 663700491 maurice.dubs@wanadoo.fr

ZENO LIGHT CANAPE design by Antonio Citterio

FLEXFORM www.flexform.it


ELLE DÈCO NEWS

Coup de cœur

Capitaine Crochet Avis de détournement : le coussin “Tacarama” modernise l’art du crochet ! En coton, 30 x 50 cm, 32,90 € chez FLEUX’.

Cadavre exquis Hermès joue le mix & match avec le service “Tie set”. Le principe ? Une vingtaine de micro-motifs géométriques échappés des cravates qui décorent assiettes à pain, à dessert, soucoupes, tasses ou saladier. Révolu, le total look ! En porcelaine, de 26 € l’assiette à pain, à 270 € la théière, HERMÈS.

India Mahdavi ; Fleux’ ; Carl Kleiner ; B&B Italia ; Tectona ; Unopiu ; Royal Botania ; Ethimo

“Stromboli” obtient la palme de la plus jolie table d’appoint. Design India Mahdavi, en marqueterie de rotin, l. 85 x p. 75 x h. 70 cm, 5800 €, INDIA MAHDAVI.

Montremoi ton fauteuil outdoor, je te dirai où partir cet été…

Le fauteuil

48 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

Une résidence tropicale.

Un jardin parisien.

Un yacht.

“Ginestra”, design Antonio Citterio, en teck, l. 60 x p. 59 x h. 75,50 cm, 755 € hors coussin,

“Cicala”, design Julie Richoz, en Inox et teck, l. 59 x p. 53 x h. 82 cm, 470 €,

B&B ITALIA.

TECTONA

“Cosette”, design Alessandro Andreucci et Christian Hoisl, en teck et polypropylène, l. 67 x p. 99 x h. 104 cm, 290 €, UNOPIU.

Un château. “Nara”, design Louis Benech, en teck, l. 42 x p. 38 x h. 86 cm, 895 €, ROYAL BOTANIA.

Un palace. “Esedra”, design Luca Nichetto, en tissu acrylique et fibre synthétique, l. 101 x p. 81 x h. 100 cm, 2 570 €, ETHIMO. Crédit photosvv

La destination


Showroom: 26 Rue Madame, Paris

design Kiki van Eijk


ELLE DÈCO NEWS

I-conique !

La suspension “Zé” réinterprète les motifs géométriques de l’Art Déco. Design Atelier de Troupe, en verre soufflé sablé et laiton, Ø 35,50 x h. 97 cm, 2 245 €, chez TRIODE.

À suivre

Le duo Dowel Jones

Quelle meilleure occasion que le tournoi de Roland-Garros (du 22 mai au 11 juin) pour s’intéresser à un duo qui monte au filet ? Les Australiens Adam Lynch et Dale Hardiman, alias Dowel Jones, fraîchement associés, ont lancé leur première gamme de mobilier. Leur credo ? Réduire les matières et les process pour des meubles aux lignes simples et efficaces. Démonstration avec le tabouret de bar “ Half Hurdle Chair” en structure tubulaire et hêtre. A Melbourne, plusieurs bars, restaurants et hôtels ont déjà saisi la balle au bond. ● Plus d’infos : www.doweljones.com

Bienvenue dans la pépinière rêvée de la designer suédoise Gocken Jobs (19141995). Papier peint “Rabarber”, rouleau de 10 x 0,53 m, 102 €, BORÅSTAPETER chez Au Fil des Couleurs.

Chic anglais

TÉLEX/Le 30 mai, Artcurial met aux enchères 130 appliques en métal du Corbusier, dessinées pour l’Unité d’habitation de Firminy (Loire). ////

Alexander Lervik fait twister le canapé classique avec une impertinence toute british. “Jones”, en velours, l. 230 x p. 100 x h. 89 cm, à partir de 4485 €, ADEA. 50 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

Xavier Imbert ; Cricket Studio ; Adea ; presse ; DR ;

Jardin d’éden


ELLE DÈCO NEWS Nouveau spot La lumière, Anglepoise en connaît un rayon ! Désormais, place à l’épure avec l’applique “Type 75 mini”. En aluminium anodisé, design Sir Kenneth Grange, Ø 15 x p. 28 cm, 160 €,

Micro-tendance

ÇA FAIT TACHE ! Un décor à coups de pinceau.

ANGLEPOISE.

Pointilliste Assiette “Dots”, en faïence, Ø 19 cm, 45 € et Ø 23 cm, 55 €, THREE SEVEN.

Belle alliance La Maison Bineau et l’éditeur Thevenon s’unissent… pour le meilleur : une collection de tissus, disponibles au mètre ou en produits finis, dans des couleurs coordonnées aux peintures de l’enseigne parisienne. “Panarea”, en satin de coton, 47,90 € le mètre en 140 cm de large, LA MAISON BINEAU ET THEVENON.

TÉLEX / Il est encore temps de jeter un coup d’œil aux vitrines du showroom Pierre Frey pour découvrir la dernière collection de Fadini Borghi. Jusqu’en septembre. ////

Au tampon Coussin “Stockholm”, en coton, 45 x 45 cm, 11,95 €, IKEA.

Arizona Dream Quel est le point commun entre un cactus et une poupée russe ? Ne jamais être au bout de ses surprises. “Saguaro”, en verre, contenant 2 tasses, 2 verres et 1 bol, h. 32 cm, 34,95 € chez FLEUX’. 52 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

Anglepoise ; Three Seven, Louise Body, Ikea ; presse ; DR ;

Aquarellé Papier peint “Watercolour”, environ 29 € le lé de 70 cm de large, LOUISE BODY.


ELLE DÈCO NEWS Faux-semblant

Non, ce guéridon n’est pas en bois brûlé ! Grâce à la technique de la coulée de bronze à cire perdue, réalisée dans la fonderie artistique Battaglia, à Milan, il sème la confusion. Guéridon “Fuoco”, design Roberto Sironi, en bronze doré et bronze patiné noir, Ø 50 x h. 70 cm, 14 500 € à la GALLERY BENSIMON.

Jeu-concours

CHOISISSEZ LA COUV’ !

Une des couvertures de “ELLE Décoration” vous a marqué(e) depuis sa création ? Dites-le nous ! Votez pour votre préférée (parmi une sélection de 31) et participez au tirage au sort pour tenter de gagner le canapé trois places “Bubble” de Sacha Lakic chez ROCHE BOBOIS.

Federico Villa ; Roche Bobois ; Puiforcat

● Jusqu’au 12 juin, sur le site www.elledecoration.fr

3

2

1 4

5

Atours de table

Inédit : Puiforcat, expert ès arts de la table, s’aventure dans le bureau. C’est Joseph Dirand qui signe cette première incursion, avec un ensemble d’accessoires en laiton argenté et doré, au look volontairement épuré. Mis bout à bout, ils dessinent un paysage. “Bureau d’architecte”, édition limitée et numérotée. 1. Dérouleur à adhésif, 3 500 €. 2. Pot à crayons, 7 000 €. 3. Cadre photo, 3 500 €. 4. Ouvre-lettre, 450 €. 5. Boîte, 9 000 €. 6. Plumier, 8 200 €, PUIFORCAT. 54 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

6


ELLE DÈCO NEWS

2

1

3

4

5

6

Maxi-tendance

T’AS DE BEAUX YEUX

7

8

56 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

1/Décoration murale. “Petit œil rond”, en papier mâché et papier dominoté, œil brodé de perles, l. 16,50 x p. 4,50 x h. 10,50 cm, 180 €, CÉLESTE MOGADOR X ANTOINETTE POISSON. 2/Embrasse réalisée avec Pascale Nivet-Bernetière (Céleste Mogador), en soie, perles de cristal et perles d’eau douce, h. 45 cm, prix sur demande, DECLERCQ PASSEMENTIERS. 3/Miroir “Eye of the Tiger”, l. 132 x h. 79 cm, 940 €, REFLECTIONS COPENHAGEN. 4/Papier peint “Alexandria”, 68 x 450 cm, 170 €, GROW HOUSE GROW. 5/Miroir “Blue Eye”, design Nicola Falcone et Ludwig Hartmann, en laiton, équipé de cinq ampoules, 130 x 90 cm, 3 950 €, NICOLA FALCONE. 6/Serviette en lin, 56 € le set de quatre, JONATHAN ADLER. 7/Coussin en coton, 30 x 50 cm, 52,90 € chez FLEUX’. 8/Papier peint “13e étage”, 62 x 300 cm, 75 €, LE PRESSE PAPIER.

Presse ; DR

Si vous avez un œil de lynx, vous avez déjà certainement repéré cette tendance qui nous en met plein la vue : un regard par-ci, un regard par-là. Sur les murs, avec des papiers peints qui les dupliquent à l’infini (photos 4 et 8), en solo sur des coussins (7), des serviettes de table (6) et des embrasses de rideaux (2). Les plus ironiques ? Les miroirs (3 et 5) à regarder… dans le blanc des yeux !


ELLE DÈCO NEWS

Summer time

Quand on sait que ce tissu, baptisé “Vogue”, est issu de la collection Cap Ferrat, on comprend qu’il est conçu pour l’extérieur. “Caraïbe”, “Vert mousse”et “Carmin”, en polypropylène, 79 € le m en 148 cm de large, CASAMANCE.

Prouesse technique

L’architecte Sophie Dries et le marbrier belge Van Den Weghe réussissent à teindre la pierre dans la masse ! Tabouret, l. 40 x p. 40 x h. 45 cm, prix sur demande, SOPHIE DRIES.

Hôtel Villa Maïa

L’affaire d’un trio

Quand un décorateur de renom rencontre une star de l’architecture et un ténor des jardins, ça donne une équipe de choc ! Jacques Grange, Jean-Michel Wilmotte et Louis Benech viennent ainsi de concevoir un hôtel intimiste, 29 chambres et 7 suites, sur la colline de Fourvière, à Lyon. Jouissant d’une vue exceptionnelle sur la ville, derrière une façade aux lignes rigoureuses, il affiche une décoration sous influence japonisante et un beau jardin contemporain.

● 8, rue du Professeur-Pierre-Marion, Lyon-5e (04 78 16 01 01). www.villa-maia.com

58 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

Casamance ; Sophie Dries ; C/ Moirenc ; presse ; DR

Vieilles branches

La nature reprend ses droits ! Vases en céramique, design Jane Holmberg, Ø 4 x h. 14 cm, 36,90 € (h. 21 cm, 39,90 € ; h. 30 cm, 43,90 €) chez FLEUX’.

TÉLEX/La première Biennale Architecture Lyon s’installe à la Sucrière, dans le quartier de Confluence. Son thème ? “Processus & Pratiques”. Tout un programme… Du 8 juin au 9 juillet. ////


© THG Paris

Bath & Art de vivre

Collection West Coast Dessinée et fabriquée en France, par Timothy Corrigan. Retrouvez la liste complète de nos revendeurs sur

www.thg-paris.com SHOWROOM DELEPINE 152 Boulevard Haussmann 75008 PARIS Tel. 01 44 20 09 20

info@delepine.com

www.delepine.com


ELLE DÈCO NEWS

Nouvelle collection

« Pour moi, la moquette est une toile vierge sur laquelle je peux exprimer mes passions (…) C’est comme du maquillage : ça change la surface de la pièce », se réjouit Christian Lacroix. Avec le fabricant EGE, il voit les choses en grand : 16 dessins classés dans trois thèmes. Dans la famille “Textile”, il crée des motifs en référence aux étoffes de la mode. Dans la catégorie “Minéral”, il reproduit des galets, des pierres et des tuiles de carrière. Dans le sujet “Gravure”, il s’inspire « d’un paysage imaginaire, librement inspiré d’une ville provençale ou de la luxuriante végétation méditerranéenne » ; comme ici le modèle “Panorama”, disponible en polyamide ou un mélange de laine et polyamide, prix sur demande, EGE.

Quel parfum ? Vive l’été avec les verres “Sorbet”, baptisés “Nougat”, “Réglisse”, “Rose” et “Melon”. 310 ml, 16 € le set de deux, LSA INTERNATIONAL.

Carrés blancs Des taches immaculées impriment leur marque et réveillent ce coussin jaune moutarde. “Adi”, en lin, 50 x 50 cm, environ 70 €, CHHATWAL & JONSSON

A tribute to Jonathan Adler clame son admiration pour la céramique des années 50 ! Vases “Palm Springs”, en argile noire, entre 300 et 700 €, JONATHAN ADLER. 60 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

EGE ; LSA International ; Jonathan Adler ; Chhatwal & Jonsson ; presse ; DR

Le monde imaginaire de Christian Lacroix


[ LA 1RE GAMME DE SOINS ANTI-ÂGE REVOLUMISANTS [ REDONNEZ À VOTRE PEAU LE REBOND D’IL Y A 10 ANS .

(1)

(2)

SÉRUM

[ ACIDE HYALURONIQUE PUR ]

NUIT

‘‘ Mon secret pour avoir l’air plus jeune, c’est le volume ! ’

TOUS NOS CONSEILS D’EXPERTS SUR LOREALPARIS.FR

Naomi Watts.

REVITALIFT FILLER [H.A]

SA FORMULE REDONNE À LA PEAU SON REBOND D’IL Y A 10 ANS(2). ■ PEAU REPULPÉE : + 27 %(3) ■ POMMETTES REBONDIES : + 8 %(3) CONVIENT À TOUS LES TYPES DE PEAU, MÊME SENSIBLES. PARCE QUE VOUS LE VALEZ BIEN.

(1) De L’Oréal Paris. (2) Étude clinique - 32 femmes - 4 semaines d’utilisation du Soin Nuit Filler [H.A] - équivalent en années de l’amélioration du rebond de la peau. (3) Scorage clinique - 42 femmes 4 semaines d’utilisation du Sérum Filler [H.A]. (4) Source IRI, Marque N° 1 des ventes de produits anti-âge en grande distribution, en 2016. L’ORÉAL - S.A. au capital de 112 371 148,20 euros - Siège social : 14, rue Royale 75008 Paris - RCS Paris 632 012 100.

JOUR


ELLE DÈCO NEWS

Cuba libre

Voyage aux Caraïbes avec le tissu outdoor “Bayamo”, ville cubaine. En acrylique Dralon, 115 € le mètre en 140 cm de large, PIERRE FREY.

Pleine lune

Le designer Alberto Bellamoli décline son thème astral avec le miroir ”Erat”. Pied en terrazzo, Ø miroir 25 cm, 120 €, LUCIE KAAS.

BONNETS DE NUIT Des lumières bien coiffées…

File indienne “Fabian”, en métal et verre opalin, h. 62 cm, 319,90 €, FRANDSEN chez Fleux’. 62 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

Chargeur intégré “w152 busby”, design Sam Hecht et Kim Colin, en aluminium avec deux ports USB, l. 15,80 x p. 6,50 x h. 23 cm, à partir de 450 €, WÄSTBERG.

Balancier “Balancer”, design Yuue, en métal, l. 13 x p. 81 x h. 170 cm, 820 €, NORTHERN LIGHTING.

Xavier Imbert ; Lucie Kaas ; Frandsen ; Wästberg ; Northern Lighting

Phénomène


FABRIQUÉ à BRIORD

COSSE PHILIPPE NIGRO

LE BEAU AURA TOUJOURS RAISON


ELLE DÈCO NEWS Une bière ? Décapsuleur en métal, 25 €, SUNNYLIFE au Bon Marché Rive Gauche.

Le monde est stone Ces tapis aux allures de galets XL font « rocker » les sols. En vinyle tissé, ils résistent aux pièces d’eau, se déclinent dans plusieurs dimensions et couleurs. “Pebble”, 71 x 90 cm, et “Stone”, 58 x 90 cm, à partir de 129 €, DICKSON.

Micro-tendance

HOMARD GRILLƒ On en pince pour le crustacé.

Boule à zéro Amuse-bouche Plat en porcelaine, 31 x 12,50 cm, 36 €, KLEVERING chez Home autour du Monde.

Toujours des petits trous La designer Marie-Aurore Stiker-Metral prend de la hauteur avec sa chaise écarlate aux pieds en aile d’avion. “Vivienne”, en hêtre massif, acier perforé et coussin rembourré, l. 55 x p. 47,50 x h. 79 cm, à partir de 662 €, LIGNE ROSET. 64 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

Bonne pêche Plat en céramique, Ø 24,50 cm, 14,99 €, BOUCHARA.

Dickson ; Original BTC ; Ligne Roset ; Bouchara ; presse ; DR

Zéro fioriture pour cette suspension aux allures marines. “Hampton”, en verre opalin et laiton vieilli, Ø 20 cm, 499 €, et Ø 30 cm, 659 €, ORIGINAL BTC.


ELLE DÈCO NEWS TÉLEX / Pour fêter ses 500 ans, Le Havre voit les choses en grand : quatre parcours – « La Ville Perret », « Vers le Port », « Les Escaliers », « Les Bassins » – invitent à une déambulation artistique. “Un été au Havre”, du 27 mai au 5 novembre.////

Jour / Nuit

Milan

UNE VILLE, 4 ADRESSES

A la découverte du mobilier transalpin.

3

1 2

1. Molteni&C / Dada Vincent Van Duysen signe l’aménagement de cet espace de 1 300 m2 qui fait la part belle à la cuisine Dada (corso Europa, 2). 2. Armani Casa Avec cette luxueuse boutique sur quatre niveaux, Giorgio Armani voit les choses en grand (corso Venezia, 14). 3. Fornasetti Store Avis aux fanas de Piero Fornasetti (1913-1988) : cette boutique sur deux niveaux met en scène son univers du sol au plafond (corso Venezia, 21/A). 4. Fendi Casa Pour sa première adresse milanaise, Fendi Casa investit un palais du XVIe siècle, soit 400 m2 de plain-pied (via Montenapoleone, 3).

66 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

3

Roche Bobois ; Molteni&C/Dada ; Fornasetti ; Fendi Casa ; Armani Casa

Avec sa coque pivotante pour tamiser la lumière, la lampe “Buonanotte” (bonne nuit, en vf) porte bien son nom. Design Luigi Gorgoni, en métal peint, Ø 18 x h. 21 cm, 330 €, STILNOVO chez Roche Bobois.

4


instrumental. LASCAD - SNC au capital de 20160€ - Siège social : 30 rue D’Alsace - 92300 LEVALLOIS-PERRET - RCS Bobigny n° 319 472 775. *Test

NOUVELLE CREME SOIE L’ART DU LISSAGE À la protéine de soie précieuse et à la fleur de caméline nutritive. Votre chevelure est souple, lisse et fluide comme de la soie pendant 4 jours*


Journal de board

1

Pour les stores

Raphia double face, “Panama”, 318 € le m en 140 cm de large, BISSON BRUNEEL.

Matériaux, tissus, luminaires… Qu’est-ce qui fait courir les pros ? La rédaction vous ouvre son carnet de bord. PAR EMMANUELLE JAVELLE

2

Pour les portes de placard

Crossette “Jules” en nickel, finition oxydée foncée, design Vincent Van Duysen, h. 4 cm, 158,50 €, MAISON VERVLOET.

4

3

Pour la bibliothèque et la cuisine

Peintures acryliques mates : “Punjab RSB 47”, collection Serge Bensimon, à partir de 35,12 € le litre, RESSOURCE ; “Cromarty N°285”, 81 € le pot de 2,5 litres, FARROW & BALL.

Dans la chambre

Papier peint “Limerence”, coloris Tobacco, env. 170 € le rouleau de 3 m en 135 cm de large, HOUSE OF HACKNEY

chez Lelièvre.

6

Dans la salle de bains

Carreaux de ciment hexagonaux façon terre cuite, “GDT2”, 20 x 23 x 1,6 cm, 158 € le m2,

5

Pour la terrasse

Applique “N°304 XL Sea Outdoor”, en acier inoxydable, résine composite, aluminium, verre borosilicate et silicone, h. 22 x p. 52,40 cm. Existe avec détecteur de mouvement, à partir de 774 €, LAMPE GRAS chez DCW Éditions.

68 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

Adresses p. 350

Xavier Imbert ; presse ; DR

GLEN BAGHURST.


Design

Désigner

Pl ace

Photogr aPhe

network SoFA

Rodolfo Dordoni

Marzamemi, Sicile NORD 36°44’29.23” EST 15°7’11.72”

Andrea Ferrari

www.rodaonline.com

Agent pour lA FrAnce MODERN FORMS Jean-Marc Bouyssou +33 682247312


Design + Performance et Legendary Performance fabrics sont des marques déposées, et Sunbrella® est une marque déposée appartenant au groupe Glen Raven Inc.

S U N B R E L L A .C O M


T I S S U S L É G E N DA I R E S P E R F O R M A N T S


bonte mpi ca sa- fr a nce .fr


Séduction à l’italienne


EN VUE DIX STARS POUR VUITTON

LE DESIGN

dans la peau

3

1

2

4 74 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


Réunir les plus grands designers du moment. Les faire plancher sur une collection d’objets en cuir, hybrides et nomades. Editer depuis cinq ans ces projets d’exception en créant la surprise. Rien n’est impossible pour la maison Louis Vuitton ! Rencontre avec les créateurs de l’édition “Objets nomades 2017”. Dix talents en liberté lors du dernier Salon de Milan. PAR SOLINE DELOS PHOTO MATTHEW BROOKES

6 7

5

8

9

10

Réunion au sommet 1. 2. 3. Aurel Aebi, Patrick Reymond et Armand Louis (Atelier Oï). 4. Maarten Baas. 5. Humberto Campana. 6. Marcel Wanders. 7. Tokujin Yoshioka. 8. India Mahdavi. 9. 10. Yael Mer et Shay Alkaly (Raw Edges). ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 75


EN VUE DESIGNERS D’OBJETS NOMADES Humberto et Fernando Campana

LE CANAPÉ “BOMBOCA”

« Pour ce projet, nous avions une envie de nomadisme à l’intérieur même de la maison, dit Humberto (photo) C’est ainsi que nous avons imaginé ce canapé dont la structure évoque un coquillage et ses coussins des nuages. Chacun d’entre eux peut “vivre sa vie”, passer du salon à la chambre, servir de repose-tête ou de reposepieds, se transformer en pouf quand il y a du monde à la maison. Son nom, “Bomboca”, vient de pâtisseries portugaises que l’on dispose sur les gâteaux de mariage ou d’anniversaire. L’aspect ludique est toujours important dans notre travail, et puis ce sofa est vraiment à l’image de notre design, difficile à contenir. un peu comme le peuple brésilien ! »

Maarten Baas

LA CHAISE “BEACH”

76 ELLEDECORATION.FR juin 2017

« Il me semblait évident, quand on voyage, de pouvoir s’asseoir et se reposer de temps à autre, çà ou là. D’où l’idée de cet objet qui est à la fois un bagage et un siège. j’aime sa simplicité, celle des matériaux utilisés – les sangles en toile que l’on retrouve à l’intérieur des malles Vuitton – et la résine dont j’ai recouvert la structure en métal, comme je l’ai fait pour ma série “Clay Furniture”, et qui rend chaque exemplaire unique. Comble de la praticité, on peut même la porter comme un sac à dos. Mais, paradoxalement, arriver à ce point de simplicité demande beaucoup de travail. »


Patricia Urquiola

LA CHAISE “PALAVER”

« Mon point de départ a été ces fameuses chaises à palabres africaines, composées de deux parties qui s’imbriquent et peuvent se déboîter pour un rangement à plat. Elles sont parfaites pour les voyageurs ! Celle que j’ai imaginée a même des poignées en cuir qui permettent de la transporter encore plus facilement. Mais surtout, si la structure est en bois, l’assise et le dossier sont en cuir perforé. nous y avons glissé de fins rubans de cuir pour créer un tressage. un travail qui illustre ce savoir-faire français que Vuitton perpétue et qui est, pour moi, synonyme de culture et de qualité. »

Tokujin Yoshioka

Philippe Lacombe ; Matthew Brookes ; Benjamin Decoin

LE TABOURET “BLOSSOM”

« Pour créer ce tabouret constitué de quatre parties qui s’emboîtent, je me suis inspiré du trèfle à quatre feuilles, qui rappelle aussi le monogramme de Louis Vuitton. C’était la première fois que je travaillais le cuir et le bois, et j’ai imaginé deux versions, l’une où les pétales s’affichent côté recto en cuir et verso en wengé, et l’autre où le cuir blanc se marie au frêne. j’ai aussi réalisé une version plus précieuse, en métal doré, éditée à douze exemplaires. Mon envie était de créer un objet d’art qui voyage à travers le temps. » ELLEDECORATION.FR juin 2017 77


EN VUE DESIGNERS D’OBJETS NOMADES

Marcel Wanders

LE PARAVENT “DIAMOND” « La difficulté dans ce projet était de créer un objet dont le concept soit nouveau, à l’instar de ce paravent entièrement modulable. En effet, chaque “diamant” – dont le dessin est inspiré du monogramme Louis Vuitton mais aussi du cannage d’anciennes malles – est attaché à un autre grâce à un petit bouton en laiton. Cela permet d’avoir de multiples combinaisons et, au final, la forme que l’on désire. j’aime cette transparence qui distille des jeux d’ombre et de lumière et qui permet de séparer un lieu tout en gardant la totalité de l’espace. »

Atelier Oï

LA LAMPE “TWIST” « Avec cette lampe, constituée de fines bandes de cuir vrillées, nous avons voulu mettre en valeur à la fois la matière et la lumière. La matière car, en twistant le cuir, nous lui donnons un volume. Et aussi la lumière, parce qu’elle se reflète sur ces lamelles de cuir d’autant mieux que leur partie verso, doublée du cuir que Vuitton utilise pour l’intérieur de ses sacs, est de fait un peu réfléchissante. un anneau en aluminium anodisé, à hauteur d’abat-jour, descend ou remonte pour twister et dé-twister à volonté. Ainsi, nous créons une vibration lumineuse mouvante qui fait voyager l’imaginaire », explique le trio d’Atelier Oï, alias Armand Louis, Aurel Aebi et Patrick Reymond. 78 ELLEDECORATION.FR juin 2017


India Mahdavi

LA TABLE “TALISMAN” « Les objets nomades, c’est un sujet fait pour moi ! Je me suis inspirée des tables marocaines hybrides, qui apparaissent à l’heure du thé et disparaissent à l’heure de la sieste. j’ai imaginé un piétement comme un livre qui s’ouvre et se referme, et un plateau comme une illustration où se déploie cet œil “porte-bonheur” que l’on retrouve dans tous les pays bordant la Méditerranée, en Egypte, en Grèce, en iran, avec cette marqueterie de cuir comme un immense iris. utiliser la marqueterie, travailler la couleur, c’était ma manière de rendre le cuir plus féminin, plus vivant. Cette table “Talisman” raconte aussi la tradition de l’hospitalité méditerranéenne à laquelle je me sens intimement reliée. »

Raw Edges

Philippe Lacombe ; Matthew Brookes

L’ÉTAGÈRE “MY SHELF”

« Avec cette étagère en aluminium et hêtre, gainée de cuir, nous avons voulu jouer sur une simplification des formes et une variation très subtile du bleu, la partie haute étant légèrement plus foncée que la partie basse, explique le duo Yael Mer et Shay Alkaly. Le pliage a toujours été important dans notre travail, d’où les deux ailes qui se replient à la façon d’un origami. Mais quand l’étagère est fixée, elle s’apparente à une architecture qui ferait partie du mur. nous voulions renouveler le concept d’étagères qui, en général, se superposent du sol au plafond, en gardant en tête trois mots : l’élégance, la couleur et l’utilité. » ELLEDECORATION.FR juin 2017 79


www.arte-international.com

collection SPECTRA dessin PARQUET


E L L E DÊCO

Journal le

de nos

ÉPISODE 4

1994-1995 RETOUR AU CALME

LIGNES, SOBRIÉTÉ ET SÉRÉNITÉ A l’occasion de notre année anniversaire, remontez le temps et découvrez les moments forts de notre histoire. Depuis sa création, “ELLE Décoration” a su être un dénicheur de talents, un prescripteur de tendances et un « gourou » du style. Souvenirs, souvenirs !

Anne-Françoise Pelissier

PAR LAURENT MONTANT

Tête de bois. Sous le regard d’un totem-tambour polynésien, une table, dont le plateau est en résine avec incrustation de coquillages broyés, et les chaises “Equus” posent l’ambiance dépouillée d’un appartement signé du créateur de mobilier de luxe Christian Liaigre (ED n° 58).


LE JOURNAL DE NOS 30 ANS

1

2 1

Monacale. Chambre à coucher de l’appartement parisien, pensée par Christian Liaigre… a minima. Lit en bois exotique (ED n° 58). Liaigre doux. Huit ans après l’ouverture de son premier showroom, Christian Liaigre reste loin des modes et des tendances (ED n° 15). Douillet. Sur le fauteuil en lin de Philippe Hurel, coussin en veau velours (Ralph Lauren) et plaids chinois en cashmere (ED n° 58). Comme un « torii ». Lanterne japonisante en métal laqué, signée Liaigre (Manufactor), (ED n° 59).

2 3 4

3

Anne-Françoise Pelissier ; Alexandre Bailhache ; Fabrice Bouquet ; Patrice Pascal

SCÈNES D’INTÉRIEUR

TOUT SIMPLEMENT L es années 90 sont singulièrement plurielles. Foisonnantes et protéiformes, elles cultivent la rupture et jouent du grand écart… sans égard. A l’instar de leur omnipotent monarque, le « King » Starck, elles se plaisent en permanence à osciller entre épure (sa Maison pour les 3 Suisses) et extravagance (l’hôtel Peninsula de Hong Kong). Reste qu’à mi-décennie, si la beauté baroque – mélange de bizarre et d’excentricité – fait encore les beaux jours des salons et des magazines de décoration, l’épure prend de l’ampleur. Les défenseurs du mineur sortent de l’ombre et lui redonnent des couleurs. Force tranquille et profil bas, un groupe de jeunes designers (Christophe Pillet, Eric Jourdan, Pierre Charpin, Martin Szekely…) revendique l’esthétique du « low design ». Un design discret érigé en manifeste dans l’ouvrage “Modernité et modestie” publié par le VIA

84 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

en 1994. Bref, la simplicité retrouve de la vigueur. Ce que confirme un paysage domestique qui semble s’ébrouer et lentement se dégager du poids de l’ornement au décor conjugué. Illustration aussi conforme que radicale : l’appartement parisien dévoilé par Christian Liaigre dans le “ELLE Décoration” d’octobre 1995. « Rigoureux sans être austère, minimaliste mais riche, ascétique mais sensuel », l’endroit, tout en paradoxes, appelle l’oxymore. Le décorateur y égrène l’alphabet, tout à la fois subtil et tranché, qui fait son style : du bois pour adoucir les angles et structurer l’espace, une palette de couleurs cohérente et ramassée, le « moins » à la place du « plus » et la fonctionnalité en sus. Sans refermer tout à fait la parenthèse néobaroque, l’époque aspire à ouvrir un nouveau chapitre. La suite au prochain numéro…

4


LE JOURNAL DE NOS 30 ANS DESTINATIONS

DU KENYA À BALI

Sur les rives du lac Tanganyika, dans les lodges et les camps kenyans, c’est le mythe cinématographique, bien ancré dans les esprits, que réinventent les organisateurs de luxueux safaris. Sur fond de savane africaine, c’est ce mélange de romantisme et de nostalgie que poursuivent des amateurs raffinés, lancés sur les traces de

Karen Blixen plus sûrement que sur celles des fauves. De l’autre côté de l’océan Indien, les îles de l’archipel indonésien distillent un charme et une beauté magnétiques. L’îlot Moyo mais aussi Bali – « l’île des dieux » – attirent à eux tout un Occident de lunes de miel. Dans les hôtels et bungalows dérobés sous une végétation luxuriante, de jeunes mariés se jurent dans un soupir… de ne jamais plus repartir.

1

Tentant. En Tanzanie, vue matinale sur le luxueux camp de Roland Purcell, au bord du lac Tanganyika (ED n° 60). Sérénité. L’hôtel Amandari a installé ses suites de rêve dans l’enclave secrète d’Ubud, à Bali (ED n°34). Vu du ciel. Une vision idyllique d’un Bali encore préservé du tourisme de masse... en 1992 (ED n°34).

2 3

3

1994-95 vers l’an 2000 est engagé. En atten-

LE COMPTE À REBOURS

dant le nouveau millénaire, on inaugure en fanfare la Cité de la Musique et le film “Les Visiteurs” de Poiré attire 14 millions de spectateurs. Lionel Jospin arrive en tête du premier tour de la présidentielle !

Guy Bouchet ; Gilles de Chabaneix

DEPUIS LA SORTIE DU FILM “OUT OF AFRICA” (1985), dix ans déjà se sont écoulés.

1 2

ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 85


LE JOURNAL DE NOS 30 ANS

TOILE DE FONDS

LA COULEUR DU MOMENT

1

TENDANCE JAUNE ET BLEUE D

ARMAN, HOMME D’OBJETS AU PRINTEMPS 1995, ARMAN NOUS REÇOIT chez lui, à New York, où il s’est installé

dans les années 60. L’appartement, perché au sommet du building, a tout d’un musée. Entre sa vocation pour l’accumulation et une passion compulsive pour les collections, l’homme d’objets – héritier de Duchamp et du Dadaïsme, figure majeure du Nouveau Réalisme – livre là son autoportrait ; les méandres d’une obsession. Casques japonais, masques africains, transistors, couteaux… Arman accumule. Il collectionne aussi. Ses propres œuvres côtoient celles de ses pairs et amis : Yves (Klein), Frank (Stella) et Andy (Warhol)… Digne fils de brocanteur, l’artiste amasseur a de qui tenir !

ans ces années-là, le jaune et le bleu sortent du lot dès qu’ils s’affichent en duo. Rien à voir avec l’association du jaune moutarde et du bleu canard qui ménage aujourd’hui l’argument de fond des ambiances scandinaves. Le mélange qui fonctionne, alors, est franc et massif… inspiré de Van Gogh, empreint d’été, de Provence et de Méditerranée. De la transparence du Lalique aux publicités du Conran Shop, des assiettes de Geneviève Lethu à celles de Hermès, les deux couleurs se mêlent en une brise tonifiante qui, tout en soufflant le chaud et le froid, respire les vacances. Joyeux et rayonnant, le jaune convoque la fête, l’or et la puissance quand le bleu est porteur de rêve, de sagesse et de sérénité. Comme le ciel et la mer, le bleu ouvre des horizons où le jaune s’accroche comme un soleil. Cerise sur le gâteau, une touche de rouge sublime ce rendez-vous éclatant.

2

John Hall /Stylograph

3

Pêle-mêle. Derrière une collection de casques japonais, série de portraits d’Arman pris par le photographe américain Ralph Gibson en 1994 (ED n° 55).

86 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


LE JOURNAL DE NOS 30 ANS GRAND ÉCART

MARTINE BEDIN … APRÈS MEMPHIS Q U E FAI RE APRÈS M E M PH I S ?

Comment rebondir après avoir participé, à tout juste 24 ans, à l’une des plus folles aventures du design ? Mille choses évidemment. Quand le groupe d’Ettore Sottsass s’autodissout en 1988, Martine Bedin poursuit son chemin. Puis, avec son mari, elle s’installe dans son Bordelais natal,

2 crée La Manufacture Familiale et se lance dans la confection d’objets artisanaux, presque vernaculaires. En totale rupture avec ses créations passées, comme avec celles à venir, ce travail déconcerte et interroge. Sauf, avec le recul, à embrasser l’œuvre dans son entier. Sauf encore à considérer que le tout est bien plus que la somme de ses parties. Une parfaite illustration de l’art combinatoire sur lequel Memphis a bâti sa gloire !

4 1 2

Au cirque. Hermès fait le clown avec ce service en porcelaine peinte (ED n° 51). Ethnique. Tapis tufté en laine et paravent en médium verni, ardoise et bronze (Olivier Gagnère pour Maeght Editions), (ED n° 49). Lalique look. Verre “Roxanne”, inspiré d’un motif de bijou de René Lalique (ED n° 47). Le « cavalier bleu ». Chez Hilton McConnico, le jaune et le bleu donnent le ton. Lampe “Billes H” (Drimmer) et huile sur toile sont du maître des lieux (ED n° 54).

1

3 4

1

Retour arrière. Sellette et lampadaire en merisier, table basse en bois… La Manufacture Familiale de Martine Bedin surprend par sa facture conventionnelle (ED n° 51). Ludique. “Super Table Lamp”, dessinée en 1981 pour Memphis (en vente chez Made in Design).

2

100 % maison

ON L’A OUBLIÉ, mais les années 90 sont aussi

follement éprises de papier peint que notre bel aujourd’hui est pincé de peinture. Résultat : en lieu et place des Farrow & Ball, Ressource, Tollens… s’étirent au mur des lés colorés et des frises à motifs un tantinet apprêtés ! Aux antipodes, le plastique est à nouveau dans les starting-blocks. On l’aime pour sa résistance,

sa transparence et l’arc-en-ciel de couleur qu’il met dans la maison. Même le chantre de l’aluminium, Marc Newson, en tâte avec une table basse pour les 3 Suisses. Egalement au catalogue de vente par correspondance, les plans d’une maison signée… Philippe Starck. Idée folle et grande première qui, à défaut de faire un carton commercial, fait un buzz d’enfer.

1 2

3

1 Super Zuber. La manufacture Zuber perpétue la tradition des papiers peints panoramiques. Ici, détail d’une chasse au bison (ED n° 55). 2 Kit et double. Entre pagode thaïlandaise et cabane canadienne, la Starck House est une folie douce (ED n° 48). 3 Fluo. Le plastique reprend des couleurs avec ce meuble de rangement sur roulettes, dessiné par Antonio Citterio pour Kartell (ED n° 55).

Olivier Léger ; Guillaume de Laubier ; Patrick Burban ; Philippe Matsas ; Jacques Dirand ; Fabrice Bouquet ; presse ; DR

3 ADDICTIONS

ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 87


LE JOURNAL DE NOS 30 ANS

QUESTION DE STYLE

IMPRESSIONS D’AFRIQUE

versus style flamand

2

Guillaume de Laubier ; Olivier Léger ; Jacques Dirand

D

1 1

Aux sources. Chez l’antiquaire Axel Vervoordt, la matière picturale d’Antoni Tàpies épouse la texture des murs et la patine des meubles primitifs (ED n° 54). Bien ficelé. Mélange de XVIIIe siècle et d’art tribal dans cette commode de Christian Astuguevieille au galbe corseté de chanvre (ED n° 45). Chêne de transmission. Chêne arraché et ardoise pour ce guéridon d’Olivier Gagnère (ED n° 54). Intérieur flamand. Chez Axel Vervoordt se côtoient fauteuil Louis XV, vases Médicis et sculptures Bacchus baroques (ED n° 54). Peindre la girafe. Caravane d’animaux pour ce service “Mombassa” de Deshoulières (ED n° 48).

2 3 4 5

3 88 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

4

ans la décoration comme ailleurs, Belgique et Afrique parlent au cœur autant qu’à la mémoire. D’un côté, le Plat Pays et ses intérieurs flamands « aux dimanches sonnants ». De Bruges à Gand, derrière les façades en briques, c’est tout un trésor d’ambre et d’étoffes lumineuses, de matières nobles et de meubles patinés qui s’allient pour accrocher au décor le soleil rare au dehors. L’ambiance est intimiste, chaleureuse… en un mot, cosy. Un peu folle aussi, à l’image des détournements du peintre animalier Thierry Poncelet. Conjuguant humour et tradition, ses toiles annoncent la vague de design belge qui pointe déjà son nez. De l’autre côté, l’exposition “Impressions d’Afrique” – organisée à la Boutique ELLE en mai 1995 – manifeste le goût de l’époque pour ce continent pluriel. Tissus anciens, artisanat, broderies, nattes… quand ce n’est pas par l’objet, c’est par l’art que l’Afrique s’invite à la maison. Par touches, chez le décorateur François Catroux, où références africaines et Art Déco fusionnent avec bonheur. En mode télescopage, dans le « Palais » – mi-phalanstère mi-caravansérail – que le couturier Azzedine Alaïa occupe en plein Marais. Sur fond de narration encore, chez Christian Astuguevieille, designer et sculpteur, dont les meubles-totems en corde de chanvre ensorcellent. Plus loin, certains créateurs s’approprient les techniques millénaires. Celle du chêne arraché qu’Olivier Gagnère et Philippe Hurel redécouv rent… comme Jea n-Michel Frank l’avait fait en son temps. Art primitif et primitif flamand, qui songerait à opposer l’indispensable !

5


LE JOURNAL DE NOS 30 ANS CONVERSATION ENTRE ICÔNES

SOTTSASS & GAGNÈRE NOUS SOMMES EN 1969 ET ETTORE SOTTSASS (1917-2007)

– designer de la machine à écrire “Valentine” pour Olivetti, dont le rouge éclatant fait sensation – a déjà mis son talent au service de nombreuses marques. Olivier Gagnère (1952), lui, tout juste bachelier, se destine au droit. Il faudra que ce dernier opère un virage à 180° pour qu’une décennie plus loin, le destin les

réunisse. En 1981, l’année même de la fondation de Memphis, Gagnère, réorienté design, rejoint Sottsass à Milan. S’il fallait, entre les deux hommes, ne retenir qu’un point commun, ce serait la maestria avec laquelle l’un et l’autre ont traité vases et verreries. L’histoire raconte que c’est Ettore qui souffle à Olivier l’idée d’un crochet par Murano. Pour Gagnère… un détour gagnant.

1

1 2

2

A pied d’œuvre. Olivier Gagnère dans son atelier, en 1994 (ED n° 49). Beau Marly. Artelano diffuse les sièges dessinés par Olivier Gagnère pour le Café Marly qui vient juste d’ouvrir dans le palais du Louvre (ED n° 59). Maestro. A la faveur de l’hommage que le Centre Pompidou lui rend en 1994, on redécouvre les meubles humoristiques, ludiques et totémiques d’Ettore Sottsass (ED n° 47).

3

Guillaume de Laubier ; Olivier Léger

3

MOTIF APPARENT

COUP DE GRIFFE

Forte impression Papier peint et frise, imprimés à la planche par Zuber (ED n° 59).

Etat sauvage Vases en verre soufflé tacheté dans la masse (ED n° 59).

Nuit fauve Chambre aménagée par Maxime de la Falaise dans les combles d’un mas provençal où baroque et touches afro s’enlacent (ED n° 59). ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 89


LE JOURNAL DE NOS 30 ANS ENTRÉE EN MATIÈRE

A BOUT DE SOUFFLE ILE DE VERRE MÊLANT MILLEFIORI ET LATTIMO,

lagune et sfumato, Murano murmure sa légende. De bouche à oreille, elle souffle depuis des lustres un art séculier entre transparence et opacité. En 1994, au Louvre, Olivier Gagnère relaie la tradition en accrochant au plafond du Café Marly une suspension qui retient l’attention. L’envie de verre est dans l’air. Preuve, à la même époque, les pièces des années 30 et 50 affolent les enchères. Ercole Barovier, Archimede Seguso, Carlo Scarpa, Flavio Poli, Paolo Venini… tous ceux qui ont réveillé la verrerie vénitienne s’imposent en maîtres sous le marteau. Mais attention, prévient “ELLE Déco” dans son numéro 46, à Murano, le meilleur côtoie le pire. Une mise en garde qui n’a rien perdu de son actualité ! Veni, vidi Venice. Vases patinés à l’antique, de l’atelier de verre Seguso Vetri d’Arte, à Murano (ED n° 46) .

HISTOIRE SANS FIN

Le style exotique 1995 En Malaisie Les architectes Didier Lefort et Luc Vaichère aménagent et dessinent le mobilier de l’Hôtel Dataï. Ici, le restaurant thaï (ED n° 55).

1996

2009 AU TOP

A Paris L’appartement de la chasseuse de tendances Elizabeth Leriche et de l’artiste décorateur Thomas Boog nous raconte leur amour des voyages et leur talent de la mise en scène (ED n° 179).

CHRISTIAN ASTUGUEVIEILLE IL EST DES PARCOURS QUI FORCENT L’ADMIRATION.

Marabout Sculpteur, créateur de bijoux mais aussi parfumeur pour Comme des Garçons, Christian Astuguevieille n’a pas son pareil pour créer des fragrances inattendues et proposer des associations étonnantes de matières.

Ceux de ces touche-à-tout virtuoses qui savent – pour mieux tirer tous azimuts – multiplier le nombre de cordes à leur arc. Christian Astuguevieille est de ceux-là. Compositeur de bijoux iconoclastes de 1979 à 1986, il est en 1994 directeur artistique chez Nina Ricci… le jour. La nuit (on suppose !), il la consacre au design… énième corde donc, de chanvre cette fois, dont il enserre les rêves qu’il attrape au lasso. « Je suis, confie-t-il à l’époque, quelqu’un qui se sert des meubles et des objets pour raconter une histoire. » Mille histoires en réalité et autant de voyages chargés de références ethniques du Japon, d’Indonésie et d’Afrique. Il faut (re)passer, galerie Vivienne, dans l’antre où il tire ses ficelles. Si vous le croisez, peut-être vous dira-t-il comment, un jour, il s’est aussi mis au parfum…

2015

ÉPISODE 5, 1996-1998 : RETROUVEZ NOTRE SAGA ANNIVERSAIRE DANS LE PROCHAIN NUMÉRO (EN KIOSQUE LE 21 JUIN).

90 ELLEDECORATION.FR juin 2017

Au Portugal Coffre indien, boucliers africains, tapis iranien, table brésilienne… un tour du monde en 80 secondes dans la « cabane » de Jacques Grange, à Comporta (ED n° 236).

André Martin ; jean-François jaussaud /Luxproductions ; Guillaume de Laubier ; Guy Bouchet ; nicolas Mathéus

Aux Seychelles Ocre, safran et terre de Sienne, l’exotisme trouve ses couleurs dans cette maison construite et aménagée par le photographe Gian Paolo Barbieri (ED n° 68).


LE JOURNAL DE NOS 30 ANS

Il ÉTAIT UNE FOIS le roman de “ELLE Décoration” PAR PHILIPPE TRÉTIACK

Une époque bénie. La presse marchait du feu de Dieu, les numéros spéciaux « mode », « beauté », « maigrir » faisaient un carton, l’insouciance nous berçait. Le monde était un fruit qu’il fallait dévorer. Jean Demachy, directeur du magazine “ELLE”, entrait dans son bureau en début d’après-midi et se laissait choir dans les coussins de son sofa. Il n’avait pas de bureau, pas de table, pas de chaise mais une espèce de divan dans lequel, tel le Grand Turc, il recevait. Dans son tissu kaki, avec ce plaid rouge jeté sur ses coussins par ce fan de quilts et de patchworks, ce sofa avait belle allure. Il était élégant comme nous l’étions tous, les lectrices, les lecteurs et notre amphitryon, le géniteur du magazine Jean Demachy, qui aimait à rappeler qu’en matière de diplôme « il n’avait jamais eu que le bac de l’île de Ré ».

LE PREMIER NUMÉRO, DATÉ DE DÉCEMBRE 1987 ET VENDU 25 FRANCS, FUT UN SUCCÈS Fort de son flair, guidé par un amateurisme chic et tout en valsant dans l’univers des femmes “ELLE”, il lorgnait les papiers peints, les meubles et les tapis. Il le sentait : la France était mûre pour accueillir un magazine de décoration qui ne serait ni chichiteux ni grandiloquent. Un magazine qui serait cela : “ELLE Décoration” ! Un magazine à hauteur d’œil, un magazine qui ne serait ni un livre ni un journal mais un mix des deux, qu’on achèterait pour s’en faire un compagnon, qu’on collectionnerait, qu’on ouvrirait non pour contempler les richesses d’autrui mais comme un outil dont on pourrait se servir, qui parlerait de voyages, qui serait moderne et rétro, qui séduirait les vrais fans de décoration, bref, un magazine de rêve qui serait utile. Nous avions une mission pédagogique et nous l’avons remplie. Ce n’est pas un secret, Jean Demachy, so british, s’inspirait des magazines “Interiors” et “House & Garden”, mais il pensait français. Les caciques de son groupe de presse l’écoutaient d’une oreille. Un magazine de décoration ? Pourquoi pas. « Allez-y, mon cher… Lancez-vous ! » Que l’affaire soit une réussite et ils sauraient s’en emparer, qu’elle échoue et ils s’en détourneraient. C’était la loi du sport. Le premier numéro, daté de décembre 1987 et vendu 25 francs, fut un succès. Il traitait

par le mépris ce qui faisait l’ordinaire de la concurrence. Des titres accrocheurs ? Allons donc ! Une grande photo sur toute la couverture et, serrées tout en bas, quelques lignes de texte que Jean baptisait « du gris ». L’important était ailleurs, dans la force de frappe des images. Une photo, une idée ! Tel était le credo, et il n’a pas changé. Une ligne pure, revendiquée, mais sans tralala, sans prétention, plutôt décontractée, née d’une passion nourrie de bonne humeur. Disons-le, on s’amusait. Si, pour la déco, il faut avoir du style, alors il fallait en avoir à toute heure et partout. Du style ? L’équipe entière en avait à revendre et si la lectrice lambda trouvait que le “ELLE”, c’était « elle en mieux », alors il fallait que le “ELLE Décoration”, ce soit « la vie en mieux ». Et ce fut le cas. D’un coup, le verre en Pyrex tellement fadasse dans notre cuisine se transformait dans les pages de “ELLE Décoration” en un objet luxueux, luxuriant, une présence. C’était encore l’école du “ELLE” : photographier les assiettes, les luminaires, une agrafeuse, un marteau comme un people, une vedette. Les paillassons devenaient des stars, les trombones avaient des trombines et on les capturerait de face et de profil, toujours dans des lumières naturelles, ce qui ne s’était jamais vu.Puisqu’il fallait tout inventer, créer une école, on fit appel à des talents en herbe, des jeunes photographes qui se lançaient. Nombre sont devenus des géants. Ils entraient, sortaient du bureau, squattaient les pages. Le magazine les aimantait avec son beau papier. Ils inventaient des prises de vue, multipliaient les angles inédits. Soudain, les natures mortes reprenaient vie et l’expression anglaise « lifestyle » leur convenait à merveille.

ON CRÉAIT LES DÉCORS DE CERTAINS REPORTAGES. L’ÉQUIPE DISPOSAIT D’UN VÉRITABLE ATELIER DE MENUISERIE. ON Y TROUVAIT MÊME UNE SECTION PEINTURE Objets, avez-vous donc une âme ? Dans “ELLE Décoration”, c’était une évidence. Pourtant, en ces premières années, la tâche était souvent ingrate. Il fallait vider les appartements de tout un fatras de meubles et de bibelots ringards, les nettoyer, u


Palissandre Santos, Fénix® velouté mat, Métal Cuivre rosé.

LE BEAU COMME SOURCE D’INSPIRATION


LE JOURNAL DE NOS 30 ANS

épousseter, réorganiser les salles de bains, disposer des fleurs par brassées. Les propriétaires, stupéfaits, découvraient alors la splendeur de leurs propriétés. Magie du “ELLE Décoration” dont les rédactrices étaient les fées. Déjà quelques rubriques naissaient sur cette jeune pousse : le style “ELLE Déco”, le “Quoi de neuf”, le “Bon magique” (l’offre réservée aux lectrices et lecteurs). A l’époque, dans le studio photo que le magazine “ELLE” utilisait à Saint-Ouen, là où se bousculaient les plus belles femmes du monde, la crème des top models, on ne lésinait sur rien. On créait les décors des pages shopping. L’équipe disposait d’un véritable atelier de menuiserie. On y trouvait même une section peinture. Ce magazine, on le fabriquait ! “ELLE Déco”, c’était les beaux-arts dans ses plus beaux atours. S’il fallait désigner un meuble pour résumer et symboliser cette période d’enfance, j’opterais pour le sofa. A la manière des garçons de café, je lancerais un « chaud divan ! », révélateur de cette fougue des premières années. Quand on y pense, la direction avait tranché : “ELLE Décoration” ne bénéficierait d’aucune campagne de publicité, mais tout l’argent ainsi économisé serait mis au service du magazine lui-même. Une aubaine. Plus qu’un calcul, un coup de génie. Bien vite d’ailleurs, ce fut l’enchaînement des dîners, des soirées, des biennales, des événements lancés sous le pavillon du magazine. Ils attiraient la fine fleur de la création. Devant les performances du “ELLE Décoration”, les annonceurs, ces partenaires indispensables, accoururent dans nos pages. Sans qu’on les traquât, ils vinrent d’eux-mêmes, la mode, les cosmétiques… “ELLE Décoration” était au parfum.

ON TRAQUE, ON PISTE, ON CAPTE CE QUI, DEMAIN, EMBELLIRA NOTRE ENVIRONNEMENT QUOTIDIEN Ceux qui se sont succédé à sa direction, ceux qui officient aujourd’hui encore en ses murs n’ont rien perdu de l’influx des premiers jours. Ils ont su contribuer à sa légende. Une rédactrice en chef au carnet d’adresses considérable permit au magazine de pénétrer dans des cercles à l’intimité redoutable. Loin de se fossiliser dans une déférence jet-set, “ELLE Décoration” joua la carte de la vie en vraie. Les intérieurs se mirent à fourmiller d’indices : une paire de souliers oubliés sur la moquette, une lampe de chevet laissée allumée, une fenêtre mal fermée. On devinait que le propriétaire des lieux venait de quitter la pièce. Sur la photo publiée pleine page, un rien d’effiloché, de saisi au vol, de libertaire nous adressait un clin d’œil. Un souffle glissait sur les tapis, bondissait des tiroirs. L’existence préservée des

propriétaires se révélait un peu. Secrets démasqués, mystère maintenu, nous pratiquions l’indiscrétion avec subtilité. Les années passèrent, le divan fut repoussé dans un coin, on cala un bureau ; le magazine prenait de l’âge tout de même. Pourtant, là encore, celles et ceux qui tenaient le gouvernail en négligèrent l’académisme. Le rédacteur en chef de l’époque aimait s’asseoir sur une chaise, face à ce que, dans notre jargon, nous appelons le chemin de fer – la suite des pages du numéro en cours punaisées sur un mur de liège. Là, toujours à la bonne franquette, on refaisait le journal dix fois et quelquefois le monde. Un divan, une chaise, et de nos jours ? Une table. Oui, c’est autour d’un plateau carré que les équipes, dans une atmosphère collégiale, dénichent, inventent, concoctent, non sans humour, les sujets du mois. Au swing légendaire, au charme incontesté, à la passion renouvelée s’ajoute désormais l’amour des belles histoires. Une maison, un appartement, baroque, classique, high-tech… c’est toujours une saga. Et comme la chasse aux tendances est inscrite dans les gènes du magazine, là où l’on s’ouvrait hier au style Shaker comme aux designers les plus pointus, on capture aujourd’hui dans un esprit laboratoire tout ce qui vibre et phosphore. Les équipes, têtes chercheuses en éveil, ne se lassent jamais de dénicher des talents prometteurs, des tissus, des audaces.

On traque, on piste, on capte ce qui, demain, embellira notre environnement quotidien, des sources d’éclairage aux papiers peints connectés, des espaces de coworking aux plus beaux hôtels, des duplex riquiqui – qu’un décorateur de génie magnifie et transfigure – aux cuisines et salles de bains de nababs… Maintenant que la population des fans de déco s’est élargie, que les trentenaires de la Net génération veulent s’offrir des espaces à leur image, “ELLE Décoration” met les bouchées doubles et les accompagne. Et comme le monde change, les femmes d’aujourd’hui, créatrices, designers, architectes d’intérieur sont plus nombreuses que jamais à se trouver célébrées dans nos pages. Né du “ELLE”, le magazine n’a rien à renier de ses origines. Il en est fier et la famille des “ELLE Décoration”, dispersée sur la planète par l’entremise des 25 éditions qui s’y déploient, n’a jamais été aussi vigoureuse. Que sa force soit mise au service d’un rêve accessible, voilà sa volonté. S’il était question de l’en récompenser, quelques décorations sur son aile ne l’empêcheraient pas de voler ■ ● Jean Demachy a été directeur de la rédaction de ”ELLE Décoration“ de 1987 à 1996, Jérôme Dumoulin de 1996 à 2007, et Sylvie de Chirée est à sa tête depuis 2007.


PROMOTION ELLE DÉCORATION

Pièces à conviction

Presse ; DR

Le canapé “Mah Jong” de Roche Bobois, le Système USM, la cuisinière Aga, les sièges Eames de Vitra et la lampe “Tolomeo” d’Artemide… Ces icônes du design ont su traverser le XXe siècle en s’adaptant à nos nouveaux modes de vie, sans jamais trahir le concept de leurs créateurs. Portraits de cinq classiques indémodables, toujours best-sellers !

ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 97


ELLE DÉCORATION POUR ROCHE BOBOIS

Pièces à conviction

98 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


PROMOTION ELLE DÉCORATION

DESIGNER Hans Hopfer. INNOVATION Conçu en 1971 pour adapter en toute liberté la forme à la fonction, le canapé modulable “Mah Jong” de Roche Bobois permet de changer à volonté « le paysage » d’un salon et de renouveler l’agencement d’une pièce à vivre selon l’inspiration du moment.

Avec le “Mah Jong”, le paysage domestique a trouvé son horizon. Créé en 1971, ce système modulaire d’avant-garde répond, au ras du sol, aux aspirations d’une jeunesse un peu perchée (ou décomplexée) ! Une génération fantasque qui, pour vivre heureuse, vit allongée. Quarante-six ans plus tard, iconisé mais plus jeune que jamais, le best-seller de Roche Bobois reste porteur d’un mode de vie bohème et décontracté. Fashion en Missoni Home et Jean Paul Gaultier, il dévoile dans chaque tenue une autre facette de sa forte personnalité. Rayé chic ou haut en couleur, son impact graphique l’impose dans le salon comme une île sur l’océan. Fort encore de son confort, de la qualité de ses revêtements et finitions, c’est l’agilité de sa forme, libre et mouvante, qui fait sa différence. Et si le “Mah Jong” s’inspire d’un célèbre jeu chinois, les raisons de son succès n’ont rien d’un casse-tête... Ses trois modules de base le réinventent à l’envi – chaise longue, lit, canapé, le tout combiné. Espace de vie débordant d’énergie, il est un pur remède contre l’ennui.

Presse ; DR

Hans Hopfer

MAH JONG ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 99


ELLE DÉCORATION POUR USM

Pièces à conviction

100 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


Paul Schärer

SYSTÉME USM

Fritz Haller

PROMOTION ELLE DÉCORATION

Flexible et agile, prompt à s’adapter au changement, le système de rangement USM Haller est presque né par accident ! En 1965, après avoir commandé à l’architecte Fritz Haller des locaux modulables, destinés à propulser dans la modernité l’entreprise familiale de métaux, Paul Schärer se trouve fort dépourvu quand vient le moment de les aménager. Au pied levé, le tandem met au point un mobilier modulaire qui va révolutionner l’univers du bureau. Simple, mais efficace, l’idée consiste à assembler trois éléments : des tubes en acier chromé, reliés par une habile boule de connexion, le tout habillé de tôle laquée. Résultat : un jeu de construction combinable et transformable à l’infini. On connaît la suite. S’adaptant à tous les styles, USM Haller a fini par sortir du bureau pour investir la maison où il offre ses solutions, de la cuisine au salon. Sa fonctionnalité et sa qualité de fabrication, associées à une palette de 14 coloris, séduisent un nombre croissant de professionnels et de particuliers. A 50 ans passés, on le croise des lofts new-yorkais aux plus beaux appartements haussmanniens, en passant par de nombreuses institutions culturelles dans le monde.

Christophe Glaudel ; presse ; DR

DESIGNERS Paul Schärer (1933-2011), entrepreneur suisse héritier de l’entreprise USM, et Fritz Haller (1924-2012), architecte suisse à l’origine du système de construction modulaire Mini/Midi/Maxi. INNOVATION En combinant panneaux laqués, tubes et boules de liaison, USM décline une approche modulaire du mobilier de rangement, à l’époque réservée à l’architecture (Jean Prouvé, Charles et Ray Eames).

ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 101


ELLE DÉCORATION POUR AGA

Pièces à conviction

102 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


Presse ; DR

PROMOTION ELLE DÉCORATION

CUISINIÈRE AGA Gustaf Dalén

DESIGNERS Gustaf Dalén (1869-1937), inventeur et prix Nobel de physique suédois, puis l’agence Raymond Loewy Associates et Douglas Scott, designer des bus rouges londoniens. INNOVATION Utilisant depuis quatre-vingts ans le principe traditionnel de stockage de la chaleur dans la fonte, la cuisinière AGA, véritable icône, allie fonction et esthétique. Une recette qui lui vaut de compter au nombre des innovations du siècle dernier et d’habiter le XXIe siècle de sa présence délicieusement rétro... mais truffée d’une technologie sophistiquée.

Tenu de rester chez lui après l’explosion qui le frappe de cécité, Gustaf Dalén constate combien son épouse s’épuise à cuisiner. Malgré son handicap, il conçoit un poêle facile à utiliser en 1922. Avec le temps, la praticité de la cuisinière AGA s’est renforcée pour devenir un bijou de technologie et de modernité. Assistant des cordonsbleus et autres marmitons, son panneau de contrôle commande des plaques de cuisson (douce et rapide), des fours différenciés (à mijoter, à rôtir, à pâtisserie…) et peut offrir une fonction programmable qui permet tout à la fois d’être… au four et au moulin ! Grâce à la chaleur radiante de la fonte, cet exceptionnel piano de cuisson est l’instrument parfait pour cuir à cœur viandes et poissons sans dessécher. Elle est aussi bien plus qu’une cuisinière, offrant sa chaleur réconfortante qui la rend irremplaçable et unique. Avec son design vintage, AGA s’adapte aux cuisines rustiques comme aux plus contemporaines. Parmi 11 coloris, chacun trouve celui qui, chez lui, dégagera la plus juste harmonie. Dernière couleur née, le “Bleu orage” capte les ciels tempétueux des côtes d’une Angleterre où, depuis les années 30, ce prodige de la cuisine se réinvente dans la tradition des fonderies du Shropshire.


ELLE DÉCORATION POUR VITRA

Presse ; DR

Piè Pièces à conviction

104 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


Presse ; DR

PROMOTION ELLE DÉCORATION

Charles et Ray Eames

SIÉGES EAMES DESIGNERS Charles Eames (1907-1978) et Ray Kaiser (1912-1988), couple mythique de l’architecture et du design américains, créateurs notamment de la Case Study House n° 8 et de “La Chaise”. INNOVATION Première utilisation, dans la production de mobilier, de la technique de moulage du polyester renforcé par de la fibre de verre, mise au point par l’armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Icônes absolues autant que répandues, les “Eames Plastic Chairs” du duo sont le design incarné. Portées par le revival fifties, elles émaillent les intérieurs comme autant de points de repère. A l’origine de leur succès planétaire, un prototype en fibre de verre préparé pour un concours de mobilier « low cost » organisé par le MoMa en 1948. Pour le couple de designers, ce matériau est une véritable bénédiction. La plus sûre façon d’atteindre leur objectif : fabriquer en série des meubles accessibles à l’Américain moyen. Leur aspiration sera pour le moins comblée ! Parfaitement adaptée au corps, la coque monobloc des “Eames Plastic Chairs” a suivi l’évolution des matériaux. Déclinée en 2000 par Vitra en polypropylène, elle se teinte aujourd’hui d’un choix élargi de 14 couleurs. Associée dès l’origine à une multitude de piétements – dont le bien nommé “Tour Eiffel” –, elle est désormais rehaussée de 28 tissus de galette assurant à l’ensemble une infinité de combinaisons possibles. L’art, en somme, de réinventer le passé en restant fidèle au mythe.

ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 105


ELLE DÉCORATION POUR ARTEMIDE

Pièces à conviction

106 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


Voilà déjà trente ans que la “Tolomeo” balade son air bonhomme du bureau à la maison. Lampe à ressort inspirée de modèles plus anciens – telle la célèbre “Naska Loris” –, elle s’en distingue par sa petite tête sympathique montée sur un corps tendu de technologie et d’innovation. Au fil des années, forte d’une personnalité souple et adaptable, la lampe a largement essaimé. Si bien qu’elle réunit aujourd’hui une très nombreuse « family » (Tavolo, Micro, Basculante...) modulant tailles, matériaux et fonctions. Conçue à l’origine pour accueillir des ampoules à incandescence, elle s’est aussi révélée capable d’intégrer toutes les idées lumineuses, de l’halogène à la diode Led. C’est à la veille du Salon de Milan 1987 que, pris par le temps, on lui donne le nom de l’astrologue grec Ptolémée. Parrainage de bon augure pour cette étoile qui devient sur le champ un best-seller et se voit deux ans plus tard couronnée d’un prestigieux Compas d’or. Avec une usine entièrement dédiée à la production de son demi-million d’exemplaires annuels, la plus conique des icônes du design couve, sous son chapeau, bien d’autres tours encore.

Presse ; DR

DESIGNERS Michele De Lucchi (1951), figure tutélaire du design italien et ancien membre du groupe Memphis, et Giancarlo Fassina, né à Milan en 1935. INNOVATION Escamotées dans un bras articulé, la technologie et l’ingénierie révolutionnaires du mécanisme de la “Tolomeo” permettent de libérer et de fluidifier l’objet.

Giancarlo Fassina

TOLOMEO

Michele De Lucchi

PROMOTION ELLE DÉCORATION

ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 107


BIBLIOTHÉQUE

Belles pages PAR PHILIPPE TRÉTIACK

Tout jardin représente l’univers et les grands écrivains se sont plu à en décrire les arcanes et les sinuosités. De Homère à Queneau, de Dante à Rimbaud, leurs textes accompagnent ici une iconographie bourgeonnante. Les paysagistes s’y révèlent architectes, peintres et plus encore poètes ; les plantes qu’ils maîtrisent semblent s’incliner devant leur savoirfaire. Tenus, brouillons, sauvages, les jardins, reflets de l’âme et miniatures du monde, captent tous nos regards. Nous y plongeons. Nature et culture s’unissent, alors, dans ces créations humaines ébouriffées par les saisons. La qualité de l’ouvrage restitue au mieux l’intangible magie des jardins. Les pages se tournent comme s’effeuillent les marguerites et poussent chênes et peupliers.

108 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

Sculpteur, artiste, designer, le Franco-Argentin Pablo Reinoso est l’homme d’une obsession. Il multiplie les sièges, les bancs, les assises. Leur aspect proliférant et rhizomique leur confère une effervescente nature. Tirées du bois, ses œuvres semblent vouloir y retourner, redevenir arbres et branches. Tout cela, souligne l’un des préfaciers de l’ouvrage, le psychanalyste Gérard Wajcman, non point en cherchant à s’enfouir dans une terre nourricière mais en s’échappant vers le ciel, en devenant sublime, c’est-à-dire étymologiquement, en s’élevant. Rarement, des objets destinés au repos, tels la chaise Thonet remodelée par Reinoso ou son banc “Spaghetti”, auront autant suggéré le mouvement. Cette monographie somptueuse en est toute vivifiée. A lire, calé dans un fauteuil.

ARCHITECTURE FIN DE SIÈCLE Photos Keiichi Tahara, texte Riichi Miyake, 3 volumes sous coffret. (Editions Taschen, 966 pages, 250 €). Proposé en format XL, ce coffret titanesque offre au grand photographe japonais Keiichi Tahara l’occasion de démontrer toute sa maîtrise de l’architecture et de sa mise en lumière. Se saisissant des méandres d’un style qui, à l’orée du XXe siècle, répandit sur l’Europe une végétation factice, nourrie de fleurs, de nénuphars, de branchages et d’herbes folles, il les plonge dans une atmosphère « fin de siècle » d’où s’échappent des fantômes. Prague, Berlin, Paris, Vienne, Barcelone semblent alors nimbés de halos de chandelles. Gaudí, Guimard, Loos, Hoffmann s’ébrouent mais le crépuscule des Années Folles déjà s’annonce et l’on perçoit dans ces silhouettes de pierres capturées, l’ombre menaçante d’un orage d’acier, la guerre de 14.

ABRAHAM & ROL Par Patrick Favardin (éditions Norma, 192 pages, 55 €). Le galeriste Pascal Cuisinier, spécialiste des décorateurs et ensembliers français des années 50-60, ne cesse de découvrir de nouvelles pépites. Ainsi, le couple Janine Abraham et Dirk Jan Rol, dont la production de meubles comme d’architectures, est une divine surprise. Leur mobilier en rotin – tel le fauteuil “Soleil” choisi par Jean Royère pour meubler le palais du Shah à Téhéran –, leurs splendides bureaux posés sur des pans de verre, leurs maisons oscillant entre une épure capotée à la Jean Prouvé et le béton corbuséen, sont autant de chefs-d’œuvre.

Presse ; DR

JARDINS, UNE ANTHOLOGIE Par Estelle Plaisant-Soler (éd. Citadelles & Mazenod, 288 pages, 49 €).

PABLO REINOSO (5 Continents Editions, 280 pages, 80 €).


BIBLIOTHÉQUE BELLES PAGES

ils s’y sont mis à plusieurs, écrivains, critiques et photographes, pour arpenter les rues de la capitale lombarde. il le fallait car, au terme de leur périple urbain, ce sont 144 entrées d’immeubles qui s’alignent dans ce livre comme autant de preuves d’une exubérance frappée du sceau de la modernité. Edifiés entre 1920 et 1970, signés parfois par quelques sommités tel Gio Ponti, ces halls, tirés entre espaces public et privé, foisonnent d’inventions décoratives. Chaque bâtiment repéré et photographié est, en sus, assorti de son adresse puis localisé sur un plan d’ensemble. L’ouvrage devient alors un guide précieux, l’idéal compagnon du piéton passionné.

110 ELLEDECORATION.FR juin 2017

ADJUGÉ, VENDU 250 ans d’histoire, de culture et d’enchères chez Christie’s (Phaidon, 496 pages, 49,95 €). Toute vente aux enchères est une pièce de théâtre. Le spectacle s’y donne tant sur l’estrade que dans la salle. james Christie, le fondateur de la maison aujourd’hui célèbre, avait, dit-on, l’esprit cabotin. On l’applaudissait. Lors de sa première vente en 1766, il dispersa du mobilier, de la vaisselle et des vins de Madère. 250 ans plus tard, ce livre déploie la litanie magnifique des ventes d’exception que cette grande maison a su mettre en scène. Les toiles de maîtres, les montres et les avions de chasse s’y bousculent. Chaque adjudication est une aventure, un combat, un roman. L’argent coule, les passions s’exacerbent et, de page en page, l’art pulvérise tous les records à coups de marteau.

VITAMINE P3 Nouvelles perspectives en peinture. Introduction de Barry Schwabsky (Phaidon, 352 pages, 59,95 €). Troisième opus, cette livraison est une bombe d’énergie, ce qui, au regard de son titre, est plus que naturel. De la couleur, de la forme et ce, toujours à fond. Réunie par le critique et commissaire d’expositions britannique Barry Schwabsky (à la galerie The White Cube, entre autres), cette déferlante d’artistes, tous introduits par une courte biographie, permet de prendre le pouls de la production picturale actuelle. On y trouve le meilleur mais aussi le pire, l’écueil du livre se trouvant dans son projet lui-même, la compilation. nonobstant, l’utilité de l’ouvrage est incontestable et, dans sa forme, couverture pop et tranche bariolée, splendide.

A BEAUTIFUL MESS Par Claire Bingham (éd.TeNeues, 192 pages, 39,90 €). Multiples sont les études qui tendent à prouver que les cerveaux les plus brillants ne prospèrent que dans des environnements chaotiques. Osons le dire, le bordel est un carburant surpuissant. Loin de toute réserve minimaliste, de tout modèle scandinave, voici une déferlante d’excès. Mélanges de styles, accumulations paroxysmiques, audaces et frissons de mauvais goût, capharnaüm et gourmandise sont au programme. L’auteur, journaliste d’intérieur, se voulant encore pédagogue, a truffé ses reportages de conseils les plus divers. Libre à vous de les secouer, de les mixer, de les passer au shaker de vos inspirations. Plus y en a, mieux ce sera !

Presse ; D.R.

ENTRYWAYS OF MILAN Collectif (éd. Taschen, 384 pages, 49,99 €).


Collection Terra Bianca RIDEAUX, VOILAGES & STORES PRÊTS A POSER - LINGE DE LIT - PLAIDS - COUSSINS - OBJETS - LAMPES - MOBILIER PARIS 1 : 156 RUE DE RIVOLI - PARIS 4e : BHV Marais - PARIS 6e : 66 RUE DE RENNES - PARIS 8e : 6 RUE TRONCHET - PARIS 9e : GALERIES LAFAYETTE MAISON PARIS 15e : BEAUGRENELLE - SO OUEST - VELIZY 2 - PARLY 2 - BELLE EPINE - AEROVILLE - ONE NATION - BORDEAUX - CAEN - DIJON - GRENOBLE - LILLE - LIMONEST - LYON - MARSEILLE - METZ MONTPELLIER - NANTES - NICE - NIMES - ORLEANS - RENNES - ROUEN - CAP 3000 - STRASBOURG - TOULOUSE - TOURS - NEW YORK - BRUXELLES - LUXEMBOURG - ATHENS - RIYADH - LA MARSA er


TOGO création Michel Ducaroy, modèle culte depuis 1973. Banquettes, angle et pouf. Créés et fabriqués en France. Catalogue : www.ligneroset.fr


EXPOSITION

Sottsass-Scarpa Rencontre au sommet

A l’occasion de la Biennale de Venise, l’architecte Charles Zana joue les curators et orchestre une exposition de céramiques d’Ettore Sottsass dans la boutique mythique d’Olivetti conçue par Carlo Scarpa. Dialogue posthume. PAR SOLINE DELOS PHOTOS MATTHIEU SALVAING

Entre ombre et lumière. Harmonie totale entre le sol aux carreaux rouges en verre, à l’entrée du mythique Negozio Olivetti réalisé par Carlo Scarpa, et la céramique de la série des “Yantra” imaginée par Sottsass en 1970.

Quel est l’élément déclencheur qui vous a donné envie de monter cette exposition chez Olivetti ? Charles Zana. Il y a deux ans, pendant la dernière Biennale de Venise, j’ai découvert que la boutique Olivetti* réalisée par Carlo Scarpa en 1957, sur la place Saint-Marc, avait été entièrement rénovée. C’est un lieu iconique. L’entreprise était allée chercher l’architecte à l’origine du renouveau muséographique vénitien – Scarpa a restauré et réaménagé le musée Correr, la Fondation Querini Stampalia, a été le scénographe de la Biennale pendant trente ans – pour pouvoir présenter ses machines à écrire comme des œuvres d’art ! A l’époque, c’était une idée totalement novatrice. Et comme j’adore aussi la céramique de Sottsass, mon envie a été de créer une rencontre comme un dialogue entre ces deux créateurs qui, s’ils se connaissaient bien puisqu’ils ont tous les deux œuvré pour Olivetti, n’ont jamais travaillé ensemble. * Célèbre pour ses machines à écrire et inventeur du premier ordinateur de bureau.

114 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

© Jacques Pépion

Histoire d’amour entre Charles Zana et un totem de la série mythique “Menhir, Ziggurat, Stupas, Hydrants & Gas Pumps”, réalisée en 1967 par Sottsass.

Vous exposez exclusivement des pièces du milieu des années 50 à la fin des années 60, pourquoi ? C. Z. C’est un travail précurseur très artistique, ancré dans la spiritualité, empreint de recherches métaphysiques et peu connu. Durant cette décennie, Ettore Sottsass a réalisé dix collections. Il y a ses premières « céramiques de lave » – insensées dans leur réflexion sur la couleur, la matière –, ses « céramiques des Ténèbres » dans des variations de noir, gris, bleu, avec des lunes et des soleils de couleur argent et or – il les a réalisées dans un moment très éprouvant de sa vie –, ses « céramiques de Shiva », des assiettes en terre cuite, toutes identiques dans leur forme et dont les décors reprennent les symboles des civilisations indiennes anciennes, un véritable travail ésotérique… Sottsass a toujours été inspiré par les civilisations ancestrales et il passera son temps à voyager en Inde, en Grèce. Ces pièces me donnent une sensation de perfection, d’élévation, d’harmonie. u


Créateur de confort

CANAPÉ ST GERMAIN

design Emmanuel Gallina

www.burov.com

Fabriqué en France

06000 NICE MEUBLES GALLIANO - 06150 CANNES LA BOCCA MEUBLES PERRIMOND - 06250 MOUGINS MEUBLES PERRIMOND - 13530 TRETS MEUBLES MASSIMELLI - 14000 CAEN LA REINE MATHILDE - 18000 BOURGES MEUBLES GORDET - 25420 VOUJEAUCOURT MEUBLES BERNARDOT - 29000 QUIMPER MEUBLES KERIBIN - 31000 TOULOUSE SA MEUBLES CEREZO - 31120 PORTET SUR GARONNE SA MEUBLES CEREZO - 33700 MÉRIGNAC MUSTERING - 34130 MAUGUIO MARIEN MAS AMEUBLEMENT - 34500 BÉZIERS MEUBLES GAUTHIER - 35760 MONTGERMONT SEIGNEUR AMEUBLEMENT - 37000 TOURS LITTORAL - 44450 LA CHAPELLE BASSE MER R BOIS DESIGN - 44700 ORVAULT MEUBLES BLANCHARD - 54520 LAXOU MEUBLES BRAJOU - 56330 PLUVIGNER MEUBLES GÉRARD LE DU - 57000 METZ AMEUBLEMENT SAINT LOUIS - 59650 VILLENEUVE D’ASQ L’UNIVERS INTÉRIEUR - 60200 COMPIEGNE MEUBLES RUGGERI SA - 63000 CLERMONT FERRAND CASA 3D - 64320 IDRON PAU MEUBLES LACLAU - 64600 ANGLET DAVELUY CRÉATIONS - 67000 STRASBOURG GRANGE HOME CONTEMPORAIN - 67360 DIEFFENBACH LES WOERTH LEHMANN EBENISTERIE - 68870 BARTHENHEIM LA CHAUSSÉE MEUBLES MEIER - 69130 ECUILLY ETS FAVROT - 69720 SAINT BONNET DE MURE ETS FAVROT - 75007 PARIS LE BON MARCHÉ RIVE GAUCHE - 75003 PARIS VESTIBULE PARIS - 75015 PARIS TOPPER - 80000 AMIENS BRL JEAN BIENVENU - 83140 SIX FOUR LES PLAGES AU CHARME INTÉRIEUR - 85300 CHALLANS MEUBLES BLANCHARD - 91800 BRUNOY TIFFANY DÉCORATION - 94700 MAISONS ALFORT MEUBLES ARCI


EXPOSITION SOTTSASS-SCARPA Céramiques “Colaggio” Avec ces « petites architectures » comme il les nomme, Sottsass réalise ses premières céramiques produites en série (1962-1963).

Bulles d’aération Une autre céramique des Ténèbres posée sur l’escalier sculptural et aérien imaginé par Scarpa.

Objets hybrides Avec ses premières céramiques réalisées dès 1955, Sottsass se pose en virtuose de la couleur et du dessin.

Et de grande modernité ? C. Z. Oui, car il a su utiliser des techniques anciennes, manier l’émail, la terre cuite, la lave, tout en apportant un langage très contemporain. Il ne ressent pas le besoin de créer des formes, il préfère celles qui existent déjà, élémentaires – le cylindre, le cône, le tube – que nous avons tous inscrites dans nos mémoires. En les ordonnançant autrement, Sottsass les fait rentrer dans la modernité. Pour moi, c’est une démarche proche d’un Picasso qui revisite “Les Ménines” de Vélasquez. Et dans toutes ses céramiques, ce n’est plus la fonction qui l’intéresse, mais comment l’œuvre reflète son état d’âme, comment il peut, à travers très peu d’éléments, transmettre une émotion. Vous présentez, entre autres, trois totems de la fameuse série “Menhir, Ziggurat, Stupas, Hydrants & Gas Pumps”… C. Z. Il a mis quatre ans à produire cette série et l’expose en 1967 à la galerie Sperone à Turin. A l’époque, il souffre d’une grave maladie des reins pour laquelle il est parti se faire soigner à Palo Alto, en Californie. L’idée lui viendra là-bas, devant l’accumulation de pilules qu’il doit avaler chaque jour. Aujourd’hui, l’un des totems, “Odalisaca”, a été réédité ; la série est mythique mais, lors de l’exposition, il ne vendra aucune pièce ! En quoi est-elle mythique ? C. Z. Parce qu’il y a à la fois la couleur, la forme simple et l’accumulation des pièces, trois éléments qui contribueront à faire sa signature. Elle marque aussi le moment où il se libère totalement du protocole qui consistait à créer des objets utilitaires, de l’esthétique convenue. La taille des pièces, leur nombre important – vingt et un –, l’idée de l’installation, tout cela est totalement subversif, à l’image des noms qu’il leur donne : “L’Urne chic pour incinérer les partis politiques”, “Monument de la merde à la patrie”, “Grand Vase aphrodisiaque pour conserver les pilules contre la fécondité”… C’est un manifeste politique et poétique, d’une modernité incroyable. Avec eux, il a fait bouger la frontière entre design et art n l Jusqu’au 20 août, “Dialogue entre Sottsass et Scarpa, céramiques 1955-1969”, scénographie Charles Zana, au Negozio Olivetti, piazza San Marco, 101, à Venise.


SOUS INFLUENCE

1

Fifty-fifty

Le cœur de notre blogueuse préférée balance entre le vert tendre et le rose nude, dans un mood board nostalgique des années 50. PAR BILLIE BLANKET

2 3 En écho aux années 50 distillant un style ultra féminin, nos maisons se parent d’harmonies printanières. Les nuances de rose et de vert n’ont jamais fait aussi bon ménage. Sublimées par une pointe d’or ou de laiton, les lignes graphiques flirtent avec le style Art Déco et affirment, à travers des créations artisanales, un désir d’authenticité. Une palette forte et féminine qui mixe, avec délicatesse, tempérament et douceur. 1/Photo de mode extraite du “Harper’s Bazaar” de janvier 1954. © Louise Dahl-Wolfe. 2/Tapis “Giudecca” en laine et soie, 150 x 240 cm, 4 950 €, C-C TAPIS. 3/Vases “Stacking Vessels” en verre soufflé et bois tourné, design Pia Wüstenberg, 440 € l’un, CHIARA COLOMBINI. 4/Papier peint “Vertigo” vert canard et doré, 79 € le rouleau de 0,53 x 10,05 m, BORÅSTAPETER chez Au Fil des Couleurs. 5/Banquette “Oslo” rose, structure en acier, tissu Kvadrat, p. 45 x l. 150 x h. 73 cm, 1 695 €, MUUTO chez Fleux’. 6/Photo d’un immeuble dessiné par l’architecte Ricardo Bofill. © Salva López. 7/Papier peint “Prisma”, collection Famili, panneau de 270 x 360 cm, 445 €, SANDBERG 118 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

6

4

5


10 11 8

Theresa Rundel ; Christian B, Yellows/2015 ; Hervé Goluza ; Siren Lauvdal ; Henrik Becker Nielsen ; DR ; presse

7

12 9 13

15 14 chez Au Fil des Couleurs. 8/Suspension “Plant” en laiton brossé, 60 x 75 cm, 550 €, ATELIER ARETI. 9/Plaque “Circé” et poignée “Goutte Light” avec bouton ”Bille “, finition laiton brossé verni, 130 et 200 €, BONNEMAZOU CAMBUS. 10/Guéridon “Brogue” en marbre, laiton et cuir, 56 x Ø 42 cm, prix sur demande, BETHAN GRAY. 11/Tapis “Zarabanda I” en laine et soie, 200 x 300 cm, 11 340 €, TAI PING. 12/Coussin “Coria” vert pâle, en cuir, 50 x 30 cm, 99 €, AYTM chez Made in Design.

13/Restaurant Noglu (Paris 7e), design Mathieu Lehanneur. 14/Pichet et bassin en porcelaine et grès, 23 x Ø 12 cm et 8 x Ø 27 cm, prix sur demande, STUDIO GÜNZLER POLMAR. 15/Piques décoratives “Corn” en métal finition laiton, 22 x 3,50 cm, 10,50 € pièce, BROSTE COPENHAGEN. Adresses p. 350. ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 119


TENDANCE

Make-up

sous influence Cosmétique et décoration font bon ménage. La preuve avec les palettes du printemps ! PAR CLÉMENCE LEBOULANGER

ART DÉCO

Papermint, Little Greene, Beauregard Paris, Xavier Imbert

Poudre ÒTerracotta Chic TropicÓ, 66 €, GUERLAIN. Papier peint Ò1925Ó, 55,20 € le lŽ de 64 x 250 cm, PAPERMINT.

CERISIERS EN FLEUR

Poudre bonne mine ÒHealthy Glow Powder Floral, Impression n¡02, Douce SaisonÓ, 59 €, GIVENCHY. Papier peint ÒSakuraÓ, 133 € le rouleau de 0,52 x 10 m, LITTLE GREENE.

ZIGZAGS

Poudre illuminatrice ÒPlissŽ lumi•reÓ, 58 €, CHANEL. Carreau de ciment ÒN¡4Ó, 145 € le m2, BEAUREGARD PARIS. 120 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


L’ORÉAL - S.A. au capital de 112 371 148,20 euros - Siège social : 14, rue Royale 75008 Paris - RCS Paris 632 012 100.

INFINIA

30 NUANCES, DU NOIR INTENSE AU BLOND PLATINE

Lara Stone.

COLORANTS PUISSANTS + POUVOIR DU COLOR EXTENDER*

UN BLOND PLATINE À L’ÉCLAT EXTRÊME JUSQU’À 8 SEMAINES** JOUR 1

COLOR EXTENDER, SOIN PROLONGATEUR DE COULEUR, INCLUS DANS LE KIT ET RÉUTILISABLE FORMULE SUR MESURE POUR VOTRE COULEUR

APRÈS PLUSIEURS SHAMPOOINGS

SANS

PARCE QUE VOUS LE VALEZ BIEN.

AVEC

PROFITEZ D’UN DIAGNOSTIC PERSONNALISÉ Du lundi au vendredi de 9 h à 19 h au :

COLOR EXTENDER

JOUR 1

APRÈS PLUSIEURS SHAMPOOINGS

COLOR EXTENDER

0810 18 28 38

PRIX D’UN APPEL LOCAL DEPUIS UN POSTE FIXE

* Soin prolongateur de couleur. ** Test instrumental.


TENDANCE PALETTES DÉCO SUR LA VAGUE

Poudre éclat soleil “Phyto-touche”, 80 €, SISLEY. Tissu “Gazel” en lin et coton, 103 € le m en 140 cm de large, OSBORNE & LITTLE.

CONSTRUCTIVISME

Poudre éclat, bonne mine naturelle, “Diorskin Nude Air Glow”, 55,50 €, DIOR. Papier peint “Escher Dream”, 75 € le lé de 62 x 300 cm, LE PRESSE PAPIER.

MONTAGNES RUSSES

Jeux de géométrie de toute beauté

122 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

Osborne & Little, Le Presse Papier, Missoni, Xavier Imbert

Bronzeur, blush et enlumineur “Sun Designer Palette”, 72 €, BY TERRY. Tissu “Nesterov” en coton et polyester, 394 € le m en 135 cm de large, MISSONI HOME.


yvesdelormeparis.com


TENDANCE PALETTES DÉCO TROPICAL

Poudre “Soleil & Blush”, édition limitée, 47,50 €, CLARINS. Tissu “Palm Springs” en coton, 56 € le m en 280 cm de large, MAISON THEVENON.

EN LIGNE DE MIRE

Poudre “Belle de teint-Patio méditerranéen”, 51 €, LANCÔME. Tapis “Concentric” en laine, Ø 2 m, env. 320 € le m2, NIKI JONES.

POINT DE HONGRIE

Poudre mate “Zénith”, 39 €, NARS chez Sephora. Carreau de ciment “Plisados Rubi”, de Jaime Hayon, environ 165 € le m2, BISAZZA. Adresses p. 350.

124 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

Maison Thevenon, Niki Jones, Bisazza

Figures libres pour effet blush


C’EST DANS LA PEAU

QUE BIODERMA A TROUVÉ LA SOLUTION POUR DIMINUER SA SENSIBILITÉ. DURABLEMENT.

Créaline AR LE SOIN ANTI-ROUGEURS ULTRA-CONFORT Créaline Anti-Rougeurs répond aux besoins fondamentaux des peaux sensibles et réactives à tendance couperosique. Immédiatement, une association d’actifs dermatologiques apaisants calme les sensations d’inconfort et d’échauffement. Durablement, les rougeurs sont diminuées grâce au brevet exclusif RosactivTM. Les études démontrent l’efficacité de son mode d’action biologique sur l’ensemble des cellules impliquées dans le déclenchement et l’aggravation de la vasodilatation. 73%* des patients voient ainsi leurs rougeurs disparaître après 28 jours d’application. Leur peau est apaisée et retrouve son confort. *Test lb08003, sur 30 volontaires pendant 28 jours. NAOS France, SAS au capital de 10 091 400€, RCS Lyon 817 485 725, 75 Cours Albert Thomas 69003 Lyon – SC-AB(0117)Mars 2017

LA BIOLOGIE AU SERVICE DE LA DERMATOLOGIE


RIMADESIO.COM PPCM SARL - TEL +33 381403600 - CONTACT@PPCMSARL.FR


THE SPIRIT OF PROJECT PANNEAUX COULISSANTS SOHO, TABLE MANTA, BAHUT SELF DESIGN G.BAVUSO


SUR LES TRACES DE...

Gerrit Rietveld Cent ans De Stijl ! Qu’on se le dise : Rietveld n’est pas l’homme d’une seule chaise, la “Rouge et Bleue” ! Il a signé près de 215 projets de meubles et 232 projets d’architecture. En écho aux célébrations organisées autour du mouvement De Stijl, sa ville natale, Utrecht, fait l’éloge de cet ébéniste devenu architecte qui est l’un des grands artistes néerlandais de l’entre-deux-guerres. Gerrit Thomas Rietveld apprend le métier d’ébéniste auprès de son père dès l’âge de 11 ans, avant de se former en quasi autodidacte à l’architecture.

Martin Müller, Berlin ; DR

PAR LAURENCE SALMON

Un monument de l’histoire du design La chaise abstraite de Rietveld, décomposée et réduite en 17 éléments essentiels.

En 2017, les Pays-Bas célèbrent les 100 ans de De Stijl ! Au menu, un programme d’expositions alléchantes chez nos amis néerlandais pour faire honneur à ce mouvement d’avant-garde artistique (1917-1931). A l’origine, ce fut d’abord une revue manifeste, créée par Theo van Doesburg, critique d’art, peintre, architecte, rejoint par le peintre Piet Mondrian ; tous deux avaient pour ambition d’inventer un langage formel, puisant dans l’énergie machiniste de la société industrielle naissante. ils vont promouvoir avec quelques autres une esthétique de l’efficacité, du rythme, de la rationalité, sur la base d’un jeu de lignes horizontales et verticales, ainsi que l’emploi exclusif de couleurs fondamentales. u 128 ELLEDECORATION.FR juin 2017

Arty “De Stijl” est à l’origine une revue artistique qui paraît dès 1917 à l’initiative d’un petit groupe d’architectes et d’artistes.


SUR LES TRACES DE GERRIT RIETVELD

1

2 3

Parmi les membres de ce groupe qui voulait atteindre l’universel pour générer un monde meilleur, figure Gerrit Thomas Rietveld, ébéniste devenu architecte, qui est né à utrecht en 1888 et y vécut jusqu’à la fin de sa vie, en 1964. Le centenaire de De Stijl est l’occasion de visiter cette jolie cité traversée par les canaux, proche de Rotterdam. En effet, le Centraal Museum, qui possède la plus belle collection d’œuvres signées Rietveld, lui dédie une exposition monographique. Le parcours commence par le plus connu – sa fameuse chaise longue réduite à une composition abstraite de lignes et de surfaces qui, avant de recevoir la polychromie que nous lui connaissons en 1923, fut réalisée en bois brut – pour donner à comprendre ce qu’on sait moins : ses origines familiales calvinistes, l’influence du constructivisme russe et ses amitiés avec l’architecte j. j. P. Oud ou le peintre Bart van der Leck. Quand Rietveld s’intéresse à une lampe ou à un chariot d’enfant, son art de la décomposition par élément fait merveille. En simplifiant à l’extrême, il cherche l’harmonie de l’ensemble, mais aussi à faciliter la fabrication. il rêve à terme de séries industrielles. Pour cela, il expérimente sans relâche : c’est l’un des premiers à utiliser une feuille de contreplaqué moulée pour dessiner d’un seul tenant le dossier et l’assise. En 1932, il franchit un cap, en révolutionnant la forme même de l’assise, avec la “Zig Zag”. Plus qu’une chaise, elle est pour lui un « trait d’humour constructiviste ». u 1. Meccano Décomposition des éléments d’une lampe réduite à l’essentiel par Gerrit Rieveld, 1925.

130 ELLEDECORATION.FR juin 2017

2. Précurseur Bien avant le Finlandais Alvar Aalto, Rietveld utilise l’idée de la feuille de bois moulée pour dessiner le profil complet d’une chaise. Par la même occasion, il innove pour le piétement.

3. Déroutant La maison Schröder à utrecht (1924) : une esthétique en totale rupture avec le contexte urbain dans lequel elle s’inscrit.

Centraal Museum, utrecht /Hans Wilschut 2010 /Pictoright, Amsterdam ; Centraal Museum, utrecht /Ernst Moritz ; Martin Müller, Berlin ; Centraal Museum, utrecht /Ernst Moritz 2009, Den Haag

La maison Schröder A l’intérieur, les volumes sont déterminés par les aplats de couleur qui délimitent l’espace et interagissent avec le mobilier entièrement dessiné par Rietveld.


C R E AT E U R E T FA B R I C A N T D E M E U B L E S

Luxembourg - Grange • Bordeaux - Grange • Lyon - Grange • Paris Haussmann - Grange • Paris St Germain - Grange • Strasbourg - Grange • Altkirch - Meubles Brogle • Boulogne S/ Mer - Flahaut • Brissac Quince - Ambiance Showroom • Chalon en Champagne - Petitcolin • Chapelle Basse Mer - Rive Gauche Decor • Compiègne - Ruggeri • Ghisonaccia - Mancini • Le Havre - CL Creazione • Valence - Meubles Chalon • Ingwiller - Hanau mobilier • Landerneau - Roudaut • La Rochelle - Meubles de l’Autize • Nancy - Brajou • Le Touquet - Flahaut • Maconnex - L’Habitation • Metz - Home & Style • Antibes - Style d’intérieur • Pluvigner - Meubles Ledu • Poitiers - Bien être Segeron • Portet S/ Garonne Cerezo • Reims - Petitcolin • Rosny S/ Bois - Latitude deco • Rouen - Meubles Pasquier • Blois - Meubles Darnault • Six Fours - Au Charme intérieur • Toulouse - Cerezo • Valence - Meubles Chalon • Valenciennes - Meubles Lanselle • Montreal (CA) - Grange • Londres (GB) - Grange


SUR LES TRACES DE GERRIT RIETVELD

Concept « Cette chaise ne porte pas atteinte à l’espace. Ce n’est pas une chaise mais une plaisanterie constructiviste. Je l’ai toujours appelée “le petit Zig Zag” », s’amusait Rietveld.

A voir la façon dont les tasseaux de sa chaise “Rouge et Bleue” se croisent et semblent se prolonger à l’infini au-delà du siège, on comprend que Rietveld lie intrinsèquement son mobilier à la notion d’espace. En effet, il ne pouvait pas concevoir l’un sans l’autre et ambitionnait d’appliquer ses idées à l’architecture. A ce titre, sa rencontre avec Truus Schröder (1889-1985) est déterminante. Cette jeune veuve aux idées progressistes, mère de trois enfants, va lui laisser carte blanche pour construire une petite maison familiale, économique et facile d’usage, en lisière d’utrecht. A la livraison du bâtiment en 1924, les critiques sont unanimes. On a là un chefd’œuvre emblématique du mouvement De Stijl. Si la maison reprend les principes de géométrisation par ses formes simples, associées aux couleurs primaires, elle se révèle être à l’intérieur un fabuleux Meccano, modulable à l’envi, grâce à la présence de panneaux mobiles qui coulissent pour diviser l’espace selon les besoins. A la sortie de l’exposition, on ne saurait que trop vous conseiller d’enfourcher un vélo hollandais, pour aller visiter in situ ce bijou moderniste, parfaitement conservé et placé sous la tutelle du musée. Sur le chemin, c’est l’occasion d’apercevoir quelques devantures de magasins dessinées par le maître néerlandais à des époques différentes, ainsi que l’emplacement de l’atelier qu’il ouvrit en 1917, au 25, Adriaen van Ostadelaan. Ce parcours architectural (5 km) est tout tracé pour identifier quelques-unes de ses autres réalisations comme ce beau garage cubique à façade métallisée (1927). Les plus curieux pourront pousser leur investigation jusqu’à Amersfoort, petite ville voisine à 20 km d’utrecht, où la maison natale de Piet Mondrian vient d’être restaurée, à grand renfort d’installations multimédia. Manière de s’immerger pleinement dans ce mouvement qui initia l’abstraction picturale et anticipa les préceptes modernistes dans l’architecture et le meuble n ● Jusqu’au 11 juin 2017, exposition “Rietveld’s Masterpiece : Long Live De Stijl !”

au Centraal Museum (Agnietenstraat 1, Utrecht). Centraalmuseum.nl ● Jusqu’au 30 juin 2017, exposition “De Stijl / Rietveld” à la galerie Ulrich Fiedler (Mommsenstrasse 59, Berlin). www.ulrichfiedler.com ● Atelier de Rietveld, 25, Adriaen van Ostadelaan, Utrecht. ● Maison de Mondrian, Kortegracht 11, Amersfoort. mondriaanhuis.nl ● Informations sur le mouvement De Stijl, consulter le site : holland.com/de-mondrian-au-design-hollandais 132 ELLEDECORATION.FR juin 2017

Centraal Museum, utrecht /Hans Wilschut 2010 /Pictoright Amsterdam ; Martin Müller, Berlin.

Plan libre Dix-huit parois mobiles, montées sur rails, permettent de reconfigurer l’espace de vie de la maison Schröder, selon les moments de la journée.


*Dormez merveilleusement bien De 7 000 € à 150 000 € HARLECH 08

SLEEP BEAUTIFULLY Le lit le plus confortable du monde, fait main à Londres

164, rue du Faubourg Saint Honoré, 75008 Paris

+33 (0)1 44 43 83 65

savoirbeds.fr

London

New York

Paris

Düsseldorf

St Petersburg

Beijing

Shanghai

Hong Kong

Seoul

Taipei


ÉVÉNEMENT

ELLE DECO INTERNATIONAL DESIGN AWARDS

Chaque année, les 25 éditions de “ELLE Décoration” votent pour leurs designers préférés, à l’occasion des Edida*. Treize awards pour récompenser le meilleur du design 2017. STYLISME STUDIO PEPE PHOTOS GIOVANNI GASTEL

DESIGNERS DE L’ANNÉE LYNDON NERI ET ROSSANA HU Architectes et designers shanghaiens (éditeurs sous le label Republic Design). ● www.neriandhu.com

* Elle Deco International Design Awards, rens. sur www.edida-awards.com


AWARD CUISINE

MODÈLE “VVD” ÉDITEUR DADA DESIGNER VINCENT VAN DUYSEN ● www.dada-kitchens.com AWARD REVÊTEMENT DE SOL

TAPIS “VISIONI” ÉDITEUR CC-TAPIS DESIGNER PATRICIA URQUIOLA ● www.cc-tapis.com

AWARD TISSU

IMPRIMÉ “PROMENADE AU FAUBOURG” ÉDITEUR HERMÈS DESIGNER NIGEL PEAKE ● www.hermes.com

AWARD OUTDOOR

FAUTEUIL “CALA” ÉDITEUR KETTAL DESIGNER DOSHI LEVIEN ● www.kettal.com

ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 135


EDIDA PALMARÈS 2017

AWARD REVÊTEMENT MURAL

CARRELAGE “PLUMAGE” ÉDITEUR BOTTEGANOVE DESIGNER CRISTINA CELESTINO l www.botteganove.it

AWARD LUMINAIRE

LAMPE “CANDELA” ÉDITEUR ASTEP DESIGNER FRANCISCO GOMEZ PAZ l astep.design

AWARD SIÈGE

FAUTEUIL “GENDER” ÉDITEUR CASSINA DESIGNER PATRICIA URQUIOLA l www.cassina.com AWARD LIT

MODÈLE “MAKURA” ÉDITEUR PORRO DESIGNER PIERO LISSONI l www.porro.com

AWARD ARTS DE LA TABLE

COLLECTION “2016” ÉDITEUR ARITA 16 DESIGNERS COLLECTIF l www.2016arita.com

136 ELLEDECORATION.FR juin 2017


AWARD SALLE DE BAINS

LIGNE DE MOBILIER “FRAME” LIGNE DE SIÈGES “REST” ÉDITEUR EX.T DESIGNER NORM ARCHITECTS l www.ex-t.com

JEUNE DESIGNER DE L’ANNÉE MATTEO CIBIC Né en 1983 à Parme, en Italie, il affectionne l’approche expérimentale en jouant avec des techniques et des matériaux très différents. l www.matteocibicstudio.com

AWARD MOBILIER

COLLECTION “REN” ÉDITEUR POLTRONA FRAU DESIGNER NERI & HU l www.poltronafrau.com

ELLEDECORATION.FR juin 2017 137


PLEIN CADRE Chic et sobre Florence Knoll, dite « Schu », photographiée près d’une table basse dessinée par Alexander Girard en 1950.

FFlorence Knoll

Working girl W

La grande dame du design fête ses cent ans cette année. Chef d’entreprise autant qu’architecte d’intérieur, elle a révolutionné la physionomie des bureaux de l’Amérique d’après-guerre. L’éditeur américain Knoll lui rend hommage. Nous avons retrouvé, pour l’occasion, ses boards d’inspiration. PAR LAURENCE SALMON PHOTOS COURTESY OF KNOLL-KNOLL ARCHIVE

Tout le monde connaît Knoll. Surtout, à travers son best-seller : la table et sa chaise “Tulip” à pied-colonne évasé, dessinées en 1956, par l’Américano-Finlandais Eero Saarinen, chantre de l’organique. On connaît moins le rôle joué par Florence Knoll, née Schust, surnommée 138 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

« Schu » par ses proches, au sein de cette société éditrice de meubles, fondée outre-Atlantique en 1938. Avec Hans Knoll, qu’elle épouse en 1946, cette pétillante jeune femme, pétrie de préceptes fonctionnalistes, va s’investir corps et âme pour convertir les Américains u


1

2

1. Le réalisme au service de la création Florence Knoll fait de la décoration d’intérieur chez Knoll un département à part entière. Soucieuse de créer une relation de confiance avec ses clients, elle s’applique à réaliser des collages réalistes en découpant à l’échelle des morceaux de tissus choisis pour mieux rendre la tonalité générale de l’ensemble. 2. Fonctionnalité et élégance Les intérieurs aménagés par la Knoll Planning Unit, créée et dirigée par Florence Knoll, sont l’expression d’une modernité sobre et élégante, en phase avec l’époque.

ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 139


PLEIN CADRE FLORENCE KNOLL Mise en scène du mobilier Dès la fin des années 1940, Florence Knoll révolutionne avec style les showrooms Knoll en mettant en scène le mobilier. Tout est pensé pour qu’on se sente comme à la maison : fleurs fraîches, plantes vertes, tapis…

Chaise mythique des années 50 Moment de complicité entre Florence Knoll et Eero Saarinen, lors du lancement de la chaise “Tulip” à New York en 1957.

140 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

aux bienfaits de la modernité. Véritable fer de lance de ce elé le l « good d design d d qu’on a appelé », version américaniséee du « less is more ». Sa vie est une success story telle que l’Amérique en a le secret. Sa chance a été de croiser la route, durant ses études d’architecture, de plusieurs grandes figures du Bauhaus qui ont émigré aux Etats-Unis après l’arrivée des nazis au pouvoir en Allemagne. C’est ainsi qu’en 1940, elle rejoint l’Illinois Institute of Technology où enseigne Mies van der Rohe. Elle s’avoue subjuguée par son mentor : « Il m’a appris à décanter mes idées afin d’obtenir le design le plus épuré possible. » Avant cela, elle a été stagiaire dans l’agence de Walter Gropius et Marcel Breuer à Cambridge dans le Massachusetts. Capitale sera sa rencontre avec Eliel Saarinen. Cet éminent architecte finlandais, qui la prend sous son aile, dirige la Cranbrook Academy of Art dans le Michigan. Dans cette nouvelle école à la pédagogie progressiste, imprégnée de culture européenne, « Schu » fréquente toute une génération de designers en devenir : Charles Eames, Ray Kaiser, Saarinen fils, Harry Bertoia, Marianne Strengell… Dans ce creuset, elle puisera plus tard pour constituer l’extraordinaire catalogue de modèles iconiques de la marque Knoll. Florence Knoll va plus loin. Car elle n’envisage pas le meuble sans penser à son environnement. Grâce à elle, l’aménagement intérieur devient une activité en soi chez Knoll, avec la création d’un département dédié, la Knoll Planning Unit. Cette inconditionnelle du Corbusier réfute l’idée de décoration. u


PLEIN CADRE FLORENCE KNOLL

Elle se définit davantage comme créatrice d’espaces. « On ne décorait pas, on s’efforçait d’offrir un design en phase avec notre époque, nos matériaux, nos techniques, sans jamais oublier que l’élément essentiel de cette équation est l’être humain. » Le style Knoll, empreint de fonctionnalité et de simplicité, fait fureur dans une Amérique de l’après-guerre en pleine frénésie architecturale. On construit à tour de bras des usines, des boutiques, des sièges sociaux… qu’il faut aménager. Knoll devient l’interlocuteur idéal, l’expert de ce secteur tertiaire en plein boom. Les commandes affluent de la part de Rockefeller, Dow Chemical, la Federal Reserve Bank de Detroit, General Motors, CBS… Pour « Schu », il est essentiel de connaître le client et comprendre ses problèmes. Ses esquisses, ses maquettes se veulent réalistes pour restituer au mieux l’ambiance générale, les textures employées, l’agencement prévu. « Je découpais à l’échelle des morceaux de tissus choisis, et ça fonctionnait… Je ne sais pas trop par quel miracle. On se rendait compte ainsi de la corrélation entre la couleur et l’emplacement des objets. C’était un outil très efficace, pour le designer comme pour le client », raconte-t-elle. Alors que Florence Knoll désespère de trouver des tissus d’ameublement modernes, elle va y remédier avec la même efficacité, en créant une nouvelle division Textile en 1947, privilégiant des couleurs franches, des textures riche et une solidité à toute épreuve. Pour ce faire, elle s’adresse à des créateurs de la trempe de Marianne Strengell, rencontrée à la Cranbrook, ou Eszter Haraszty, qui va jouer un rôle majeur dans cette aventure. Pragmatique, « Schu » imagine même un système d’échantillonnage tout à fait inédit : des carrés u 142 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

Une première : une unité dédiée à l’aménagement intérieur Redécouvertes dans les archives Knoll, ces planches originales illustrent le travail de la Planning Unit, qui met en valeur le mobilier édité et s’attache aux détails de l’aménagement. Outil efficace pour communiquer le savoir-faire de l’entreprise en la matière.


Miele. Pour tout ce que vous aimez vraiment. Faites de votre cuisine un lieu unique.

Retrouvez-nous sur Facebook

* Toujours mieux

La technologie, l’innovation et le design ont toujours été au cœur de la conception des produits de la marque. La collection ArtLine incarne la nouvelle génération d’appareils encastrables Miele, parfaitement intégrés et alignés sans poignées apparentes. Plus que de simples appareils, les produits Miele sont de véritables alliés au quotidien comme pour les plus grandes occasions. Quels que soient vos goûts, vos envies culinaires, laissez parler votre créativité.


PLEIN CADRE FLORENCE KNOLL 1. Garde rapprochée Harry Bertoia, qui a conçu la série des chaises “Diamond”, fait partie des designers emblématiques du « good design », invités par Florence à rejoindre la firme en 1950. 2. 3. Des visuels qui font mouche Publicités pour le fauteuil “Womb” d’Eero Saarinen, conçues vers 1951 par le célèbre graphiste suisse Herbert Matter qui faisait équipe avec Florence Knoll. Les images de Matter entrent dans la légende et participent au succès de la marque.

1

3

2

de 8 cm de côté de chaque tissu et de chaque coloris disponibles, réunis par un anneau afin de pouvoir être assortis par texture et par teinte. L’idée ne tarde pas à être imitée par la concurrence ! L’esprit avant-gardiste de Florence Knoll va bousculer jusqu’à la mise en scène des showrooms. New York, Dallas, Chicago, San Francisco, mais aussi Paris en 1950. Plutôt que de disposer les meubles en rang d’oignons, elle choisit d’accessoiriser leur présentation avec des tapis, objets, plantes, cadres au mur… Le public adore ! Jouant pleinement son rôle de directrice artistique, elle va aussi solliciter le génial graphiste suisse Herbert Matter pour affirmer l’image de modernité de Knoll sur tous les supports de communication de la marque : papier à en-tête, catalogue, publicité... « Notre collaboration fut un bonheur. Le graphisme dans la décoration intérieure, c’était vraiment nouveau », commente-t-elle. Les visuels créés par Matter entrent dans la légende comme ce ramoneur couvert de suie confortablement installé dans un fauteuil “Womb” immaculé. Surtout, Florence Knoll a su s’imposer à une époque où les femmes n’étaient pas légion dans les métiers de l’architecture. En 1961, elle est d’ailleurs la première à recevoir la médaille d’or en design industriel de l’Institut américain des Architectes. Devenue présidente de Knoll en 1955 à l’âge de 38 ans, alors que Hans trouve accidentellement la mort à Cuba, « Schu » va assurer pleinement son rôle jusqu’à ce qu’elle se remarie et quitte définitivement la firme en 1965. L’empreinte qu’elle a laissée est aujourd’hui encore prégnante. « Modernité toujours », qui était sa formule, reste la philosophie maison de Knoll ■ ● A lire, “Knoll” par Brian Lutz (éd. Le Chêne, 2010). 144 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


BOUTIQUE AMPM - 60 Avenue Victor Hugo, Paris 16e CORNER BHV - Centre commercial Parly 2 - Le Chesnay BOUTIQUE AMPM - 62 rue Bonaparte, Paris 6e CORNER BHV MARAIS - 52 rue de Rivoli, Paris 4e CORNER GALERIES LAFAYETTE - C.C. CAP 3000 - Saint-Laurent-du-Var

DÉCOUVREZ TOUT LA COLLECTION SUR AMPM.FR


REPÉRAGE

“Le Bois sans Feuilles” En bon scénographe, Patrick Bouchain a ménagé l’arrivée dans le restaurant, dont le toit est maintenu par une forêt de rubans d’acier plié. La marqueterie du parquet, réalisée à partir de bois de récupération du XVIIe siècle, dessine un chemin vers ce qui est le cœur de la maison Troisgros.

MAISON TROISGROS À OUCHES

Trio gagnant PAR LAURENCE SALMON PHOTOS MARIE-PIERRE MOREL

146 ELLEDECORATION.FR juin 2017


Etoiles montantes Le chef triplement étoilé, Michel Troisgros, et ses deux fils, César et Léo, qui incarnent la 4e génération d’une fabuleuse famille de cuisiniers.

Sans trahir leurs racines, les Troisgros entament à Ouches, dans la Loire, un chapitre inédit de l’histoire familiale. Cette lignée de chefs étoilés vient d’installer ses cuisines dans un nouveau lieu entièrement réaménagé par Patrick Bouchain, le plus atypique des constructeurs.

ELLEDECORATION.FR juin 2017 147


REPÉRAGE MAISON TROISGROS

La brigade en action La cuisine a toujours été la fierté des Troisgros. Elle a été déménagée à Ouches en conservant une qualité essentielle : celle d’un atelier ouvert au grand jour.

148 ELLEDECORATION.FR juin 2017

Changement de décor ! Oubliée la place de la Gare, à Roanne, ici, l’horizon est dégagé. Nous sommes à 10 petits kilomètres, dans la commune de Ouches, au beau milieu d’un domaine de dix-sept hectares avec différents corps de ferme, un anachronique manoir aux allures de villa florentine, un joli bois et un étang poissonneux. En toile de fond, les monts qui annoncent le Massif central. Déménager la maison Troisgros est né de l’envie de transmettre un bel outil à la quatrième génération qui entre en scène. Qui dit outil, dit surtout un lieu appropriable que les fils Troisgros, César et Léo, pourront faire évoluer, ce qui n’était pas envisageable dans l’ancienne adresse. C’est avec la complicité de l’architecte scénographe Patrick Bouchain, chantre de l’anticonformisme et du « construire autrement », que Michel et Marie-Pierre Troisgros se sont lancés dans cette folle aventure, avec un chantier qui a duré deux ans et demi. Sur le papier, cela a tout l’air d’une association de contraires. Car Patrick Bouchain est plus familier de la réhabilitation de friches industrielles en lieux culturels – comme le Lieu unique à nantes (2000) – ou de constructions nomades, théâtrales ou foraines – tel le théâtre Zingaro à Aubervilliers (1988) – que de l’univers très codifié de la haute gastronomie et de l’hôtellerie de luxe. En réalité, c’est justement ce job à contre-emploi qui a suscité son envie d’accompagner les Troisgros. une première u


La belle idée Construite autour d’un chêne centenaire, la salle du “Bois sans Feuilles” joue la totale transparence avec la nature environnante. Comme si les tables étaient dressées dans une clairière. Du plafond habillé de taffetas cuivré (Rauch) descendent d’étonnants luminaires créés par Dato avec Patrick Bouchain.

Des cuisines au restaurant, une architecture en toute transparence

ELLEDECORATION.FR juin 2017 149


REPÉRAGE MAISON TROISGROS

Passé très présent Ancienne propriété d’un industriel du textile du Roannais, cette construction du XiXe se singularise par son style florentin et ses fenêtres en ogive.

Un manoir aux allures de villa florentine, sans rien sacrifier à la modernité

150 ELLEDECORATION.FR juin 2017


Espace de réflexion Le salon-bibliothèque est dédié à la mémoire du lieu dont une série de photographies de jacqueline Salmon. A gauche, fauteuil “Barbuda” en cuir et iroko de Christian Liaigre et tables basses “Coffee Table Metal” de Charles et Ray Eames (Vitra).

expérience réussie, avec l’auberge La Colline du Colombier et ses Cadoles érigées au cœur du paysage d’iguerande, avait initié leur désir de retravailler ensemble. A Ouches, Patrick Bouchain a joué avec Marie-Pierre Troisgros une partition à deux, retirant toute prétention au lieu. « nous ne voulions pas en faire un château », raconte-t-elle. Comme un symbole : on entre par l’ex-grange de la ferme où l’on aperçoit la cave et ses 35 000 bouteilles à travers les mangeoires des écuries devenues des fenestrons. Ne rien cacher, laisser voir et surtout mettre en valeur les métiers qui participent à l’expérience d’un trois-étoiles : la sommellerie, la plonge… La cuisine et son ballet de plats sont à portée de regard. Côté hôtel, l’atmosphère est celle d’une maison de famille confortable et accueillante, sans décorum, avec un bon dosage d’objets chinés ou déménagés de Roanne, d’œuvres d’art bien choisies (Traquandi, Schütte, Poitevin…) et d’icônes du design. Tout le reste a été dessiné par Patrick Bouchain, comme ces portants à vêtements beaucoup plus légers que d’imposantes armoires. Son obsession : s’extraire d’un luxe qui peut être ennuyeux pour gagner en u ELLEDECORATION.FR juin 2017 151


REPÉRAGE MAISON TROISGROS

Hôtel au vert un salon blanc et vert, propice à la flânerie, qui ouvre sur une terrasse et le paysage environnant. Photographie signée Eric Poitevin. Salon de famille Dans ce même salon comme dans les autres pièces, un mélange d’objets chinés et de meubles signés. Au fond, fauteuil “Cross Check” en érable de Frank Gehry (Knoll).

liberté et en simplicité. Dans les salles de bains, exit le marbre, vive le Corian ! Son autre réflexe est de privilégier le local, en convoquant des créateurs comme nadine Moëc et ses rideaux en fil d’acier crocheté ou les manufactures de textile qui ont fait par le passé la richesse de la région. La pièce de choix reste “Le Bois sans Feuilles”. Un nom joliment énigmatique pour désigner le restaurant qui constitue un trait d’union, tout en transparence, entre l’accueil et la cuisine d’une part et le manoir abritant les douze chambres, d’autre part. Patrick Bouchain avoue s’y être repris à plusieurs fois pour faire accepter à Michel Troisgros l’idée des 62 piliers en acier plié qui soutiennent le toit de cette boîte en verre. « je voulais donner l’impression que l’on mange dans un sous-bois avec ces éléments qui perturbent le regard comme dans la célèbre toile de Magritte – “Le Blanc-Seing” – où la cavalière devient arbre ou cheval. » Le résultat est bluffant ! Pour Patrick Bouchain, qui vient de clore son activité d’architecte, c’est un final de toute beauté n Rens. p.350 152 ELLEDECORATION.FR juin 2017


laceramicaitaliana.it


REPÉRAGE MAISON TROISGROS

1

2 3

Un lieu d’exception en pleine nature

154 ELLEDECORATION.FR juin 2017

1. Simplicité Ce sont douze chambres, toutes différentes, réparties dans deux bâtiments qui s’adossent à une tour carrée. un point commun : la tête de lit pensée comme un paravent revêtu d’une moire (Benaud). 2. Radicale Salon de bains anticonformiste. Pas de marbre, ni de carrelage mais du Corian vitaminé et un parquet en orme aux nuances tempérées. 3. Ecrin de nature La maison et l’ancienne ferme à l’abri des regards et du bruit, ceintes d’un grand mur de pierres… Tout autour, une nature généreuse.


www.scrigno.fr

Scrigno. Des contre-châssis pour portes coulissantes qui mettent en valeur votre intérieur. Scrigno représente l’excellence et la créativité italiennes, avec des solutions originales qui mettent en valeur vos intérieurs. Des contre-châssis pour portes coulissantes à galandage aux accessoires, la marque Scrigno se distingue depuis plus de 25 ans par le soin apporté au détail et à la conception des espaces, privilégiant la qualité des matériaux. Voilà pourquoi Scrigno offre une garantie à vie sur les composants du caisson pour intérieur construit en Aluzinc et une garantie de 20 ans sur les systèmes de coulissement. ®

Scrigno® est une marque déposée.


Donnez de la personnalité à votre intérieur

Et si vous redonniez du caractère à votre intérieur… Avec son escalier aérien, sa verrière d’atelier, son parquet en chêne et ses rangements, Lapeyre vous invite à aménager une pièce à vivre inspirée des dernières tendances déco. Et avec ses portes de placard et portes intérieures prêtes à peindre, vous pouvez personnaliser vos pièces à l’infini. Plus d’informations sur lapeyre.fr et dans votre catalogue Lapeyre Intérieurs

www.lapeyre.fr

MENUISERIES • CUISINES • SALLES DE BAINS LAPEYRE Société par Actions Simplifiée au capital de 20.000.000 € - RCS Nanterre 542 020 862 – Siège social : Les Miroirs – 18 avenue d’Alsace - La Défense 3 - 92400 Courbevoie - Photo Michel GIBERT


SHOPPING LIST

1

2

Dîner

de têtes

6

Portraits choisis des plus jolies assiettes du moment. Invitez-les à table ou affichez-les au mur. PAR SANDRINE HESS

5

FRAGONARD.

158 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

4 Presse ; DR

1/”Agorà” en céramique, design Vincenzo D’Alba, Ø 27 cm, 105 €, édition pour le musée milanais Mudec, KIASMO. 2/”Tema e Variazioni n° 84” en porcelaine, imprimé blanc et gris, Ø 26 cm, 135 €, FORNASETTI chez L’Eclaireur. 3/”ARTEMIS & MARATHON BOY” en porcelaine, Ø 26 cm, 22,90 €, SOPHIA. 4/”Osorio” en mélamine, design Benoît Convers, illustration Rachel Convers, Ø 25 cm, 60 € les quatre, IBRIDE. 5/Traits libres, en porcelaine, Ø 19,50 cm, 39 €, TINKASLADEN sur Etsy.com 6/”Eléments” en porcelaine, Ø 19,50 cm, 35 € les quatre,

3


SHOPPING LIST DÎNER DE TÊTES

1

2

3 6

160 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

5

4

Presse ; DR

1/“Marseilles” en porcelaine et or 24 carats, Ø 10 cm, 78 € les quatre, JONATHAN ADLER. 2/”Secret” en porcelaine de Limoges, motif sérigraphié de Jules Julien, Ø 27 cm, 71 €, TH MANUFACTURE. 3/”Théâtre du Cap d’Ail, 1961” en terre cuite émaillée, réédition du dessin de Jean Cocteau, série limitée, Ø 45 cm, 630 €, ROCHE BOBOIS. 4/”Satrapi Sisters” en porcelaine, de Marjane Satrapi, 474 € les six assiettes, Ø 26 cm, et six à dessert, Ø 21 cm, BERNARDAUD. 5/“Sepi” en faïence, Ø 28 cm, 150 €, ATELIER BUFFILE pour la boutique du musée du Quai Branly. 6/Femme à barbe, en faïence, design Mrzyk & Moriceau, Ø 17 cm, 59 € la Box, en partenariat avec DESIGNER BOX et GIEN. Adresses p. 350.


RCS Nanterre no 801 250 531.

révélez le virtuose qui est en vous Pour exprimer vos talents culinaires avec virtuosité, vous pouvez compter sur notre technologie de très haute précision. Grâce à cette maîtrise parfaite, vos mets les plus fins déploieront toutes leurs saveurs et leurs nuances gustatives, suscitant les émotions culinaires les plus pures et les plus intenses. dedietrich-electromenager.fr


1.

2.

3.

4.

30 magasins /


PHÉNOMÈNE TETIERE

Giovanni Ponti (1891-1979), dit « Gio », architecte milanais, designer et artiste prolixe.

Profil italien Depuis 2012, l’éditeur italien Molteni & C réédite des créations iconiques de Gio Ponti au sein de la collection Héritage, dont le fauteuil “D.153.1” créé en 1953.

Gio Ponti forever

Alors que ses œuvres originales font monter la température en salles des ventes, éditions et rééditions stars fleurissent tous azimuts. Le maestro de l’architecture et du design italien ne cesse d’imprimer son talent et d’influencer des générations de créateurs. Esprit de Ponti, es-tu là ? PAR EMMANUELLE JAVELLE

Protéiforme, voilà un adjectif que nous employons souvent – parfois un peu vite – dans le jargon design. Gio Ponti, lui, ne l’aura pas volé ! Architecte visionnaire, formé à l’université Politecnico de Milan ; designer de meubles pour Cassina et Poltrona Frau, de luminaires pour Venini et Artemide, de cafetière pour La Pavoni, de carrosseries pour Alfa Romeo, de bateaux ; directeur artistique de la manufacture de porcelaine Richard Ginori ; artiste peintre ; poète ; professeur ; fondateur de la revue “Domus” ; inventeur du prix Compasso d’Oro… Vous en voulez encore ? u

164 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

Gio Ponti Archives ; presse ; DR

As de carreaux Les carrelages créés par Ponti pour l’hôtel Parco Dei Principi de Sorrente, inauguré en 1962, sont désormais réédités par Ceramica Francesco de Maio dans la collection “Blu Ponti” et diffusés chez Carrément Victoire. Faites vos jeux !

Hypnotique Répétition de motifs graphiques et effets d’optique pour l’assiette “Aurea” créée par Gio Ponti pour la manufacture florentine Richard Ginori, dont il a été le directeur artistique .


Blue lagoon Cocktail de céramiques dans le lounge bar de l’hôtel Parco Dei Principe de Sorrente. Un décor développé par Gio Ponti avec Ceramica Joo.

Etoffes du héros Toiles de coton et de lin “Cristalli” et “Eclissi”, créées entre 1952 et 1964 par Gio Ponti pour l’éditeur de tissu Luigi Grampa sous le label Jsa. Elles sont rééditées en version originale par Tre 80, fondé par Fede Grampa (ndlr, le fils de Luigi) et vendues en ligne sur le Gio Ponti Store. ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 165


PHÉNOMÈNE TETIERE TETIEREGIO PONTI Bord de mer Bleu azur, table “Starr” aux formes géométriques et pied de céramique, applique aux courbes végétales… Dès la montée des marches du lobby de l’hôtel Monte-Carlo Beach, l’architecte-designer India Mahdavi interprète l’âge d’or de la Riviera.

Capri vibes. La toile de coton “Map”, signée Livio de Simone, nous propulse dans les années 60 sous le soleil de la baie de Naples ! 166 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


« Joie d’y vivre » La designer India Mahdavi a fait sien l’art de vivre chaleureux et coloré de Ponti. Son coussin “Blush” en patchwork de velours en est la preuve !

Micro-architecture La lampe à poser “Fato”, composée de pleins et de vides dans un cadre carré en tôle émaillée pliée, est aussi un cabinet de curiosités. Cette idée géniale de Gio Ponti pour Artemide en 1969 est toujours éditée.

Tout en équilibre Première étape avant la création de la “Superleggera”, la chaise “646 Leggera” a été mise au point par Gio Ponti pour Cassina en 1951. Elle s’offre un nouveau look en frêne teinté et assise tapissée.

Béatrice Amagat ; presse ; DR

Sphère industrielle Tom Dixon partage avec Gio Ponti un intérêt prononcé pour l’apport de l’outil industriel et la dimension sculpturale de la lumière. Ici, le lustre “Plane Chandelier” du designer londonien.

Cours de rythmique Le tapis de couloir en laine “Diaphore”, de la collection Isotopie, a bien appris sa leçon ! (Manufacture Cogolin).

Gilbert Kann, spécialiste en mobilier XXe et XXIe, curateur de la collection du Bon Marché Rive Gauche et conseiller en achat pour des clients particuliers, témoigne. « Entre héritage néoclassique et vocabulaire industriel du renouveau économique d’après-guerre, Gio Ponti a développé un langage rationnel efficace. Il a fait tomber les cloisons entre architecture, design et arts décoratifs. Et a largement contribué à promouvoir les talents de son temps au travers de la revue “Domus”. C’est lui qui a fait découvrir le travail de Charles et Ray Eames ! », raconte celui dont le parcours a été orienté par Gio Ponti. « Si j’avais préféré lire “Pif Gadget” au lieu de “Domus” dans la salle d’attente du cabinet vétérinaire de mon père, je n’en serais pas là ! », s’amuse-t-il. Nina Yashar, fondatrice de la galerie Nilufar à Milan, ne regrette pas de s’être intéressée à Gio Ponti il y a dix ans, avant le boum. Elle enchérit : « Il a été extrêmement prolifique et s’est renouvelé. Il a inventé l’architecture à vivre ! » Cette année, u ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 167


PHÉNOMÈNE GIO PONTI

Y a de la joie ! Motif et couleurs rétro en « all over » pour la toile de jute brodée “Geometric Pic Nic” de l’éditeur italien Dedar.

Figure de style Masque “Il Diavolo” en métal argenté, 1978, pour l’orfèvre Lino Sabattini. Edité par Christofle à partir de 2008, on aura plaisir à le redécouvrir lors de la rétrospective dédiée à Ponti par le musée des Arts décoratifs à Paris, à l’automne 2018.

Attention, chef-d’œuvre ! Comme les villas Planchart et Arreaza au Venezuela, la villa Namazee, construite entre 1960 et 1964 à Téhéran, est l’un des bijoux 100% Gio Ponti. Architecture, architecture intérieure, mobilier, luminaires, objets, il a tout dessiné.

Confort plus ultra Fauteuil “Continuum In” de Gio Ponti pour Bonacina 1889.

168 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

Ondes arty Avec le tapis “Sorrento” en soie et laine, l’éditeur italien Amini nous plonge dans les formes et symboles emblématiques du génie du motif.

elle présentait pas moins de vingt de ses créations (seulement 10 % de ce que compte son stock !), lors de la Design Week de Milan. Mêlées aux pièces des designers contemporains qui composent la dream team Nilufar – de Martino Gamper à David/Nicolas ou Michael Anastassiades –, elles témoignaient à l’évidence de l’aura du maestro sur ces têtes bien faites. « Son répertoire narratif est riche, embrassant une période clé de l’histoire d’avant et d’après-guerre des années 20 aux années 70. C’est une vraie manne pour les designers d’aujourd’hui. Tous sont animés par l’enseignement de Ponti : allier savoir-faire artisanaux et outils industriels », ajoute la galeriste. u

Gio Ponti Archives ; presse ; DR

Design éclairé L’univers de Gio Ponti revisité par Martino Gamper pour la galerie Nilufar.


- DECEUNINCK - SAS au capital de 6 446 379 € RCS AMIENS n°471 500 017 - Crédits photos : Gettyimages.

Notre plus belle innovation : la douceur de vivre

Chaque année, près d’un million de fenêtres sont fabriquées avec les profilés Deceuninck. De toutes les couleurs, de toutes les dimensions, d’une qualité irréprochable, en construction neuve et en rénovation, elles vous garantissent pour longtemps, bien-être et douceur de vivre. Parce que, ce qui est important dans une fenêtre, c’est aussi de se faire oublier et de vous offrir le plus grand confort.

VU À LA TV

POUR VOTRE CONFORT, EXIGEZ DES FENÊTRES CONÇUES AVEC DES PROFILÉS DECEUNINCK

LA TECHNOLOGIE PVC COMPOSITE


PHÉNOMÈNE GIO PONTI

Question d’équilibre Simple sphère posée sur un cône de métal, la lampe “Bilia” de Gio Ponti (1932) pour Fontana Arte allie simplicité élémentaire et proportions parfaites.

Fontaine… Le lustre “Parachute” de Michael Anastassiades, en laiton patiné rouge et verre opalin, fait rejaillir les lignes des lustres du maître italien. Edité en série limitée par la galerie Nilufar.

Et ils sont nombreux, les designers et architectes, à vénérer le maître et à revendiquer leur filiation, comme l’architecte India Mahdavi : « J’ai découvert Ponti il y a vingt ans chez les antiquaires des Puces. Cette porte ne s’est jamais refermée, me poussant à explorer l’ensemble de son travail. Son sens de la couleur et ses valeurs graphiques rendent ses lieux chaleureux et joyeux. Allez passer un week-end à Sorrente à l’hôtel Parco Dei Principe, c’est une merveille ! », témoigne-t-elle du tac au tac. India Mahdavi fut aussi la première à se mobiliser lorsque la Villa Namazee, créée par Gio Ponti à Téhéran, fut menacée de destruction pour faire place à un palace. Dans le sillage du créateur de génie, les décorateurs italiens DimoreStudio et le jeune duo Studiopepe, formé par Arianna Lelli Mami et Chiara di Pinto, ne lésinent pas sur l’usage des couleurs Ponti : rose blush et ocre, les coloris de son appartement de la Via Dezza ; bleu et vert “Parco”… u 170 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

Comedia dell’arte Tissu brodé façon Arlequin “Ingo”, de la dernière collection “Gio” de Fadini Borghi chez Pierre Frey.

Croisière transatlantique Le fauteuil “D.156.3”, créé par Gio Ponti pour l’éditeur américain Altamira pour leur showroom de New York, vient de rejoindre la collection Héritage en production chez Molteni&C.

Presse ; DR

Obsession du détail Habit de frêne, effet graphique et détail des poignées boules laquées jaune, le buffet “Yin “ de Thomas Dariel pour Maison Dada s’inscrit en digne héritier du style Ponti.


PRINTEMPS–ÉTÉ 2017

www.j-line.be


PHÉNOMÈNE GIO PONTI Mythe de Narcisse Avec son miroir intégré, la minicommode “Karla” des designers berlinois Llot Llov revisite la coiffeuse dans l’esprit Ponti.

Che bello ! Souffle de verre à douze bras pour ce lustre créé par Ponti en 1946 pour le verrier Venini, à Murano.

Festin de céramique La designer Cristina Celestino revendique sa filiation avec Ponti, dont elle collectionne les luminaires. Sa suspension “Babette” est un hymne à la céramique (Torremato). 172 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

En alternance Jeu de losanges et de nuances de vert, le papier peint “Kojima Croix” ne manque pas de relief ! (Somé & Ori).

Novecento Le plat en porcelaine “La Venatoria”, orné d’une amazone triomphante, créé pour Richard Ginori, reflète l’orientation néoclassique de Ponti dans les années 30.

Et lui rendent hommage en intégrant dans leurs scénographies certaines de ses créations. Côté cote, l’engouement se confirme avec des records atteints pour des pièces rares ou uniques de Ponti (319 500 euros pour un vase en faïence lors d’une vente Artcurial à New York en 2016) ! Pour ses créations en grandes séries, les prix restent plus stables et relativement raisonnables. « Et c’est tant mieux, car Gio Ponti u

© Simone Fiorini ; presse ; DR

Zigzag Un motif cher à Gio Ponti revisité par DimoreStudio avec leur “Paravento 055” en laiton, miroir et tissu, dans la collection Progetto Non Finito.


PHÉNOMÈNE GIO PONTI Color fever. Plafond travaillé, sol en linoléum décoré de motifs graphiques, palette de teintes rétro, l’installation “Punti di Vista” du duo DimoreStudio, lors de la dernière Design Week de Milan, témoignait une nouvelle fois de leur amour pour l’Italie des années 30 aux années 70.

Best-seller Réédité depuis 2015 par Gubi, le miroir “Randaccio” de Ponti est le chouchou des décorateurs.

Mine de diamant Pour le tapis “Diamond” en laine et soie, édité par CC-Tapis.

Magicien Nouvellement réédité par Richard Ginori, “Le Mani” est façonné sur des moules en porcelaine pour gants en caoutchouc que la manufacture produisait en 1930.

aimait créer pour le plus grand nombre. Il n’aurait pas vu d’un bon œil le fait que ses pièces deviennent trop élitistes », affirme Gilbert Kann. Vous voulez en savoir plus ? Inutile de filer dans votre librairie pour vous plonger dans son œuvre, les stocks sont en rupture ! En revanche, vous trouverez votre bonheur sur le site des archives de Gio Ponti, magistralement valorisées par la famille de l’architecte (www.gioponti.org) ■ 174 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

Douceur de vivre Courbes en corolle, confort optimal et finitions parfaites, le fauteuil “D.154.2”, réédité par Molteni&C, fut créé par Ponti pour la villa Planchart, à Caracas, entre 1953 et 1957. Adresses p. 350.

Paola Pansini ; presse ; DR

Cosmique Trouvaille du salon du Meuble de Milan, la lampe “Luna Terra”, créée par Gio Ponti en 1957, désormais rééditée par l’éditeur italien Tato.


DANS LE DÉCOR

Bouquets de couleurs Griserie de pivoines, brassées d’anémones assemblées dans un savant désordre… L’heure est aux bouquets champêtres mais sophistiqués. PAR BARBARA BOURGOIS PHOTOS CORA BÜTTENBENDER

NÉO-JAPONISME

Composition gracile de branches de cognassier. Vases en porcelaine : “Corset”, 54 €, “Pod”, 40 € et “Well”, 54 €, FERM LIVING chez Home autour du Monde. Nappe, collection Basic, en lin lavé, 140 x 200 cm, 91 €, LINGE PARTICULIER. ● Fond peint avec le coloris “Double Paris Grey”, ZOFFANY.

176 ELLEDECORATION.FR juin 2017


LE ROSE ET LE GRIS

Foisonnement équilibré de pivoines ‘Fleur de pêcher’, wax, hortensias, fleurs de riz, roses branchues, graminées, millepertuis, olivier et feuilles d’arums d’Italie, ATELIER VERTUMNE.

Vase “Rvostorscu” de Rina Menardi, en terre cuite, 320 €, 107RIVOLI. Nappe, collection Basic, en lin lavé, 140 x 200 cm, 91 €, LINGE PARTICULIER.

ELLEDECORATION.FR juin 2017 177


DANS LE DÉCOR BOUQUETS DE COULEURS

ROMANTICO-ETHNIQUE Gerbe champêtre de viburnums, craspedias, feuilles de groseille et camomille, ATELIER VERTUMNE.

Pichets “Picasso” en céramique par l’Atelier Buffile, 130 € l’un, BOUTIQUE DU MUSÉE DU QUAI BRANLY.

Nappe en tissu “Papunya”, jacquard, coton et viscose, 157 € le m en 136 cm de large, PIERRE FREY. l Fond en tissu “Jaya”, jacquard, coton et viscose, 141 € le m en 138 cm de large, PIERRE FREY.

178 ELLEDECORATION.FR juin 2017


Osmose intérieure POURQUOI NE PAS PROFITER DE LA VIE ? Cocoon chante une ode à la douceur et à la plénitude. Sa structure, à l’agréable effet oscillant, invite à se ressourcer en toute sérénité.

Lafuma-mobilier.fr

Crédits photos : LAFUMA Mobilier / Pierrick Verny

COCOON


DANS LE DÉCOR BOUQUETS DE COULEURS

TRIBUTE TO MATISSE

Petit bouquet ramassé aux grosses fleurs de pavot et pivoines, renoncules et feuilles de groseille, ATELIER VERTUMNE. Service en faïence, 130 € le pot et 30 € la tasse, HEDWIG BOLLHAGEN FAÏENCE. Nappe en tissu “Calaggio” en velours côtelé sur fond de lin, 143 € le m en 140 cm de large, DESIGNERS GUILD. 180 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


GRAND JEU 100% GAGNANT* 3 week-ends en Europe & des centaines de cadeaux. www.respirezevadez-vous.com

Dangereux. Respecter les précautions d’emploi. emploi. Parfum de synthèse. *Règlement disponible sur www.respirezevadez www.respirezevadez–vous.com. evadez Offre soumise à conditions.

SC JOHNSON S.A.S. – CAPITAL 14 472 250€ R.C.S. NANTERRE B548274042

DÉCOUVREZ LES NOUVEAUX PARFUMS DE GLADE® EN ÉDITION LIMITÉE


DANS LE DÉCOR BOUQUETS DE COULEURS

LA TENTATION POURPRE Bouquet des champs piqué de scabieuses, œillets, clématites, renoncules, roses ‘Cafe Latte‘, hortensias, graminées, dilles, choisyas, et eucalyptus, ATELIER VERTUMNE. Vase “Sicilia” en grès émaillé, 105 €, MAISON SARAH LAVOINE. Tissu “Acquerello” en lin, 116 € le m en 135 cm de large, DOMINIQUE KIEFFER chez Rubelli.

182 ELLEDECORATION.FR juin 2017


DECOCERAM SAS · RCS Lyon 779 777 499 ·

· Crédit photo : Shutterstock

CARRÉMENT MOI !

SENSIBILITÉ DESIGN / UNIS & DÉCORS / COLLECTION EVOK ZYX DE COLORKER

CARRÉMENT MOI ! La décoration et l’aménagement sont avant tout affaires de personnalité. Vous êtes unique, vos projets et envies d’aménagement ou de rénovation aussi. Voilà pourquoi chez Décocéram, vous êtes accompagné par des professionnels qui connaissent et ont l’amour du carrelage sous toutes ses formes. Véritables spécialistes, nos conseillers vous guideront sur les tendances, vous aideront dans les choix et vous apporteront de précieux conseils sur la pose de votre carrelage. Carreau ciment, carrelage uni, aspects bois, pierre et béton, pierre naturelle, quelles que soient vos envies et votre inspiration, l’étendue de notre offre de marques, la variété de formats, de matières, de coloris ou de motifs, vous permettra d’imaginer vos espaces intérieurs et extérieurs tels que vous les rêvez. Décocéram c’est 56 agences à travers la France pour vous accompagner de l’inspiration à la réalisation, pour être vous.

www.decoceram.fr


DANS LE DÉCOR BOUQUETS DE COULEURS

ORAnGE BuCOLiQuE Belle harmonie d’œillets, hypericums, fritillaires, lianes de rosier ancien, pivoines ‘Corail’, eucalyptus et myrtilles, ATELIER VERTUMNE.

Vase “Berbère”, collection Gibraltar en terre cuite émaillée, tourné et peint à la main, 40 €, DATCHA. Tissu “Rina” en lin et viscose, 138 € le m en 131 cm de large, MANUEL CANOVAS.

COuP DE SOLEiL Bouquet échevelé de craspédias, pensées, fritillaires, graminées et feuillage de bégonia, ATELIER VERTUMNE. Vases “Footed Bowl” en grès noir, 11 € et 15 €, collection CHRISTIAN TORTU chez Costa nova. Tissu “Cantuccini”, collection Amalfia, en coton et lin, 202 € le m en 280 cm de large, ELITIS. Adresses p. 350.

184 ELLEDECORATION.FR juin 2017


VERRIERES MODULAIRES VELUX

NOUVEAU

pour maisons à toit plat

Grandes entrées de lumière naturelle pour les maisons individuelles

„ Ventilation naturelle motorisée et programmable „ Confort thermique été et hiver

© 2017 Groupe VELUX∏ VF 7019-0217 VELUX et le logo VELUX sont des marques déposées et utilisées sous licence par le groupe VELUX∏. Ce document n’est pas contractuel. R.C.S EVRY 970 200 044.

„ Design discret et élégant

Vous avez un projet ?

Contactez-nous : infoclient.france@velux.com

0 809 10 10 50 www.velux.fr


PROMENADE

Un week-end AUX PUCES Depuis plus de soixante-dix ans, les 350 marchands de Paul Bert Serpette, à Saint-Ouen, chinent l’objet rare à mille lieux des modes. C’est pourtant là que pros de la déco et collectionneurs viennent sentir l’air du temps. La chasse au(x) trésor(s) est ouverte ! PAR CLÉMENCE LEBOULANGER PHOTOS ROMAIN RICARD

Le royaume de la chine Un déballage savamment orchestré dans les allées à ciel ouvert du marché Paul Bert. Ici, vue sur le stand de Victoria Leriche, spécialisé dans les arts décoratifs du XXe siècle (allée 4, stand 182). 186 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


LAURENCE PIRON LES PIEDS SUR TERRE

Elle a beau être spécialisée dans le mobilier Haute Epoque (fin du XIVe-XVIIe siècle), « ancien et surtout pas trafiqué », Laurence Piron garde l’œil ouvert. Elle s’est récemment procuré le fonds de l’atelier du sculpteur Max Le Verrier, dont les pièces en bronze connurent leurs heures de gloire dans les années 1930. Sur son stand, elle transforme les moulages de la fin du XIXe siècle en éléments décoratifs. Sa bonne idée ? Suspendre dans les airs les jambes, les mains, les bustes et les visages. l Paul Bert, allée 1 – stand 124 bis (06 03 02 55 99).


PROMENADE PAUL BERT SERPETTE

1 1. MAISON RAPIN, DESIGN ET CURIOSITÉS

Fraîchement installé dans le marché Serpette, le galeriste, antiquaire et éditeur du quai Voltaire, Philippe Rapin, met en scène une sélection de meubles et luminaires italiens, belges et français du XXe siècle. Il expose également des objets coups de cœur et autres curiosités à l’image du présentoir obélisque en laiton de Willy Rizio (1980), des boules en résine avec inclusions de Pierre Giraudon (1970) et des assiettes “Astrolabio” de Piero Fornasetti. ● Serpette, allée 6 – stands 2 et 2 bis (06 24 99 26 85). www.maison-rapin.com

2. MATHIAS ROUDINE, BEAU PANORAMA

Le point commun entre ces photos de familles, ces groupes de militaires et ces paysages extra larges ? Elles s’affichent toutes en longueur (jusqu’à 6 mètres) ! Mathias Roudine ne tarit pas d’éloges sur la photo panoramique, réalisée avec des appareils rotatifs dont il expose exclusivement des tirages d’époque. Actuellement, une série de clichés de Miss America réalisés entre 1947 et 1951. ● Paul Bert, allée 5 – stand 247 (06 20 63 06 94).

3. AURÉLIEN JEAUNEAU, DESIGN DOCUMENTÉ

Le jeune marchand livre les secrets de meubles de design français d’après-guerre, de 1951 à 1968 en particulier. « Pour chaque pièce, explique-t-il, je fais beaucoup de recherches documentaires. Le bureau que vous voyez au fond du stand, signé Pierre Guariche, Joseph-André Motte et Michel Mortier, alias ARP – Atelier de Recherche Plastique–, a été le premier meuble entièrement modulable commercialisé. » Une belle leçon d’histoire. ● Paul Bert, allée 6 – stand 93 (06 50 69 63 89). www.nouveaux-standards.com

188 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

2 3


4

4. FORTUNÉ ANTIQUITÉS PARIS ESPRIT DANOIS

Julie Fortuné et son acolyte Philippe Druz ont une matière de prédilection – le palissandre de Rio –, une époque chérie – les années 1950 et 1960 – et un pays favori – le Danemark. Sur leur stand, ils exposent donc du mobilier réalisé dans ce bois exclusif, protégé depuis 1992, et démontrent, scénographies à l’appui, qu’il peut cohabiter avec des meubles et des objets de tout style et toute époque. l Serpette, allée 1 – stands 27, 19 bis et 30 (06 73 98 06 62).

5. ÉMAIL & PUCES, MOBILIER DE BISTROT

Envie de transformer sa salle à manger en café des années 1930 ? Direction ce stand où les chaises s’alignent par dizaines (éditions Baumann, souvent), où les anciennes balances font de l’œil aux portemanteaux en bois tourné et où les bancs se dressent sous les tables d’antan. Leurs meilleurs clients ? Des bistrotiers justement. La boucle est bouclée. l Paul Bert, allée 2 – stand 36 (06 83 26 28 14 et 06 14 73 61 91). www.emailetpuces.com

5

NICOLAS GIOVANNONI PIÈGE DE CRISTAL

Avis aux familles – très, très – nombreuses : ce stand, spécialiste des arts de la table depuis trente ans, propose des services de vaisselle et de verrerie les plus complets possibles. « Ça me fait mal au cœur de devoir les sectionner », confie son propriétaire, qui se réjouit d’avoir une série complète de 100 verres Baccarat encore étiquetés. A mixer avec les piles d’assiettes estampillées Sarreguemines ou Gien ? l Serpette, allée 6 – stands 8 et 10 (06 07 42 13 76). cristal-de-france.fr

Et aussi…

GALERIE VAUCLAIR, RETOUR VERS LE FUTUR

Dans l’allée 6, ne ratez pas la galerie Vauclair qui, comme “ELLE Décoration”, fête ses 30 ans cette année. Au menu, une exposition qui remonte le temps : Laurence et Denis Vauclair-Rouquette recréent leur intérieur de 1987 avec mobilier en rotin et céramique. Jusqu’au 18 juin. l Serpette, allée 6 – stand 79. www.galerie-vauclair.com ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 189


PROMENADE PAUL BERT SERPETTE

190 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

SÉLECTION JULIEN SEGARD, LE GOÛT DE L’EXCEPTIONNEL

Spécialiste du mobilier du XXe siècle, avec un faible pour le mobilier d’après-guerre, Julien Segard présente une ou deux fois par an une pièce exceptionnelle par sa taille et sa complexité. Démonstration avec l’immense (environ 3 x 5 m) panneau en béton moulé du sculpteur et graveur Denis Morog, conçu pour le siège d’une entreprise française en 1978. Avec ce décor abstrait, l’artiste entendait redonner ses lettres de noblesse à un matériau décrié. Pari réussi. ● Paul Bert, allée 3 – stand 157 (06 62 27 68 03). www.juliensegard.com

1 1. LAETITIA MANFREDI, ÉVENTAIL ÉCLECTIQUE

« C’est l’objet qui me parle, dit-elle. S’il veut que je l’achète, je l’achète. » Laetitia Manfredi, ex de la mode reconvertie dans la chine, fonctionne aux coups de cœur sans style de prédilection ni époque favorite.Sur son stand, c’est donc un florilège éclectique, entre cage à oiseaux en bois peint du début du XXe, bancs de château du XIXe et lustres à pampilles. ● Paul Bert, allée 2 – stand 115 (06 07 03 32 22).

2. LE FESTIVAL DES CANNES DÉFILÉ DE VEDETTES

Tapis rouge pour cette échoppe où paradent des cannes en tout genre. De marche, bien sûr, mais, plus étonnantes, à système. Au hasard, la canne Toulouse-Lautrec cache des verres et une fiole, celle de botaniste inclut un microscope et un trépied tandis que celle du voyageur dissimule un blaireau, un peigne à moustache et des couverts… Avec ces vestiges de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, en ivoire, corne, Bakélite ou argent massif, l’antiquaire Stéphanie Roux obtient la palme de l’objet le plus insolite. ● Serpette, allée 2 – stand 8 (06 60 33 57 28). 190 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

2


JÉRÔME CHEDMAIL ORFÈVRERIE-ARGENTERIE DE TOUT ÉCLAT

Il suffit de poser un pied sur le stand de Jérôme Chedmail pour faire un bond dans le passé. Outre la multitude de couverts en métal argenté des XIXe et XXe siècles, le marchand expose dans ses vitrines des serviteurs muets, des candélabres, des soupières et autres plats vendus en double pour dresser une table symétrique de part et d’autre d’un centre de table, comme à l’époque. l Serpette, allée 3 – stand 13 (06 63 74 83 30).

3 4

3. ANCIELLITUDE, DE MILLE FEUX

Ici, point de lampe qui se balade en solo : ce stand braque ses projecteurs sur les luminaires en tout genre (suspensions, en tête) produits uniquement en série entre 1900 et 1950. Qu’ils soient d’usine, de métier, issus de l’industrie ou des mines, ils sont décapés, restaurés, réélectrifiés et proposés en lots. l Paul Bert, allée 1 – stands 37 et 39 (06 80 98 18 45). www.anciellitude.fr

4. MAISON JAUNE, MÉLANGE DES GENRES « Notre credo : le design que l’on ne voit pas ailleurs. » Depuis vingt ans, Elodie et Julien Regnier restaurent et réélectrifient leurs trouvailles. La grande photo rehaussée de peinture dans un esprit street art, probablement des années 1980 (anonyme), voisine ici avec une enfilade en bambou des années 1950 sous les appliques “Diabolo” (Stilnovo). l Paul Bert, allée 3 – stand 145 (06 07 09 71 42). www.maisonjaunedesign.com

ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 191


PROMENADE PAUL BERT SERPETTE 1. PHILIPPE SCHUERMANS LA LOI DES SÉRIES

« J’aime l’accumulation : un objet simple prend une autre dimension quand il est installé en groupe. Ça devient une œuvre d’art. » Démonstration avec l’accrochage de faces à main d’époque victorienne (XIXe siècle anglais), en ébène et miroir biseauté. Devant, la série de plâtres originaux trouvés dans un atelier de sculpteur renforce l’impression de pénétrer dans un cabinet de curiosités. ● Paul Bert, allée 1 – stand 43 (06 23 78 24 95). www.pschantiques.com

2. STEJER SPÉCIALITÉ : GÉNÉRALISTE

Quel est le lien entre un lustre d’Olivier Gagnère pour Bernardaud, une tenue en provenance directe de Papouasie-Nouvelle-Guinée, un fauteuil “Pot de fleurs” de Hubert Le Gall et le portrait surdimensionné (3 mètres de haut) d’une aristocrate nantaise du XIXe siècle ? « La qualité », s’exclame le marchand Jérémy Pereira. Sur son stand, toutes les époques se télescopent dans un éclectisme inspirant. ● Serpette, allée 1 - stands 1 et 2 (06 76 00 24 11).

3. HDC ANTIQUITÉS, L’ART DU MIX

De ses premiers pas dans les arts du feu, Christophe Martinez a conservé une passion pour la céramique, en particulier celle de Vallauris. Depuis quelques années, ce fan de Jean Royère s’est trouvé une autre spécialité : le mobilier scandinave vintage qu’il restaure et recouvre de peau lainée. Fidèle à sa philosophie, il favorise le choc des époques. ● Serpette, allée 1 – stands 22 et 25 (06 13 02 56 83).

1 2

3


EDITEUR DE PAPIERS PEINTS ET DE TISSUS 06 ACTE 5 06300, NICE Tel - 04 97 19 14 67

68 CLAIRE VOILAGE 68600 NEUF BRISACH Tel - 03 89 72 77 36

10 L’ATELIER DE VALERIE 10150, PONT STE MARIE Tel - 03 25 41 07 72

71 BECCAT DECORATION / CARTISANE 71600 PARAY LE MONIAL Tel - 0385811416

11 LE COMPTOIR DES TISSEURS 11000, CARCASSONNE Tel - 04 68 47 21 24

DUBOULOZ 71200 THONON Tel - 04 50 71 36 92

28 DECOR HOME CHATEAUDUN 28200, CHATEAUDUN Tel - 02 37 45 10 73

75 ODYSSEE 75018 PARIS Tel - 01 42 55 28 58

30 LES DECORS DU COLISEE 30000 NIMES Tel - 04 66 29 81 77

SIMONNEAU TOLBIAC 75013 PARIS Tel - 01 45 89 59 74

A ET M DECORATION 30100 REIMS Tel - 03 26 47 45 27 51 DIDIER LOBRY L’ESTAMPILLE 51100 REIMS Tel - 03 26 47 15 99

TAPISSERIE GARNERO 75015 PARIS Tel - 01 45 31 40 56 76 TISS 2000 76360 BARENTIN Tel - 02 35 92 68 44

TRADI DECOR 51100 REIMS Tel - 03 26 40 37 01

DEVY THIERRY 76190 STE MARIE DES CHAMPS Tel - 02 33 95 36 00

56 L ARMOIRE AUX PATINES 56200 LES FOUGERETS Tel - 06 14 99 15 24

78 BOULAY ISABELLE ET BRUNO 78380 BOUGIVAL Tel - 01 30 78 08 05

ART CONCEPT 56800 PLOERMEL Tel - 02 97 72 04 37

PASSAGE COLORE 78100 ABBEVILLE Tel - 03 22 23 37 21

59 DE STYLE INTERIORS 59400 CAMBRAI Tel - 03 27 70 32 54

83 LES DECORATEURS DU SUD 83600 FREJUS Tel - 04 94 17 12 52

LES DECORS CONSEILS 59242 TEMPLEUVE Tel - 03 20 59 30 47 60 BELLE A’SSISE 60200 COMPIEGNE Tel - 06 36 66 18 14 62 ESPACE RIDEAUX 62100 CALAIS Tel - 03 21 36 07 50 RIDEAUX VOILAGES STYLE 62710 COURRIERES Tel - 09 67 00 56 20 BASTIEN JEAN-LUC 62780 STELLA PLAGE Tel - 03 21 94 91 96 67 DH DECORATION 67500 HAGUENAU Tel - 03 88 93 56 97 PASTELLE 67380 LINGOLSHEIM Tel - 03 88 78 82 89

86 BARBARA DECORATION 86100 SAINT SAUVEUR Tel - 05 49 23 57 57 87 LABROUSSE DIDIER 87000 LIMOGES Tel - 05 55 79 24 69 88 FIMBRY SERGE 88000 EPINAL Tel - 03 29 34 12 43 89 EDGAR LE TAPISSIER 89600 SAINT-FLORENTIN Tel - 06 10 07 30 13 / Tel - 03 86 35 01 71 91 RACYNE FANNY EVRARD 91120 PALAISEAU Tel - 01 60 12 41 96 92 L’ATELIER FLORIAN 92380 GARCHES Tel - 01 47 41 00 98

WEINGART BEATRICE 67370 TRUCHTERSHEIM Tel - 06 84 63 10 07

www.casadeco.com contact@casadeco.com Tél: 03 20 61 77 17


PROMENADE PAUL BERT SERPETTE ART DÉCO - LUMINAIRES, ON !

Changement de loge pour ce téléphone rugissant issu du Moulin Rouge : il veille désormais sur la collection de luminaires de style Art Déco de Radovan Haltuf. Des pièces en verre moulé pressé (mais jamais en pâte de verre !) réalisées dans les années 1930. Sur ce stand, sélection de luminaires des artistes phares de cette période : Muller, Lalique, Degué... ● Serpette, allée 4 – stand 10 (06 14 65 66 71).

PIERRE BAZALGUES, ANTRE FUNÈBRE Ames sensibles, s’abstenir ! Ce cabinet de curiosités clame haut et fort sa tendance macabre. Inutile d’en franchir le seuil pour être arrêté par un chien couché empaillé, un squelette en résine de bébé, une vierge ex-voto du XIXe, un squelette d’autruche ou un déroutant lustre en os de chevaux. Installé ici depuis vingt ans, Pierre Balzagues a sa petite clientèle de « barjots » (sic). ● Paul Bert, allée 4 – stand 211 (06 13 26 53 30).

OLIVIER HUTZEMAKERS DESIGN BELGE

Les connaisseurs fréquentent ce stand pour les rééditions d’une quarantaine de pièces, en ardoise, pyrite et étain patiné, du sculpteur belge Pia Manu. Mais pas seulement. Dans un espace aux allures de boîte noire, l’antiquaire crée un décor mêlant ses spécialités (mobilier du XXe siècle d’Europe du Nord et de Belgique). Ici, salon “Osaka” d’Emiel Veranneman présenté à l’Exposition universelle de 1970, lanternes suédoises des années 1940 (Orrefors) et panneau cuivré du Belge Roland Monteyne. ● Serpette, allée 1 – stands 15 et 18 (06 23 53 05 51). www.olivierhutzemakers.com

194 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


PROMENADE PAUL BERT SERPETTE 1. STEEVE POULAIN, TOUT NATUREL

Les perroquets trônant au centre du stand, les carapaces de tortues alignées sur les étagères et les peintures accrochées aux murs donnent le ton : Steeve Poulain « aime la nature, les dessins animaliers, les objets de curiosité ». Dans une ambiance chic et colorée, il met en scène ses passions « sans jamais glisser vers une ambiance macabre ». l Paul Bert, allée 1 – stand 69 (06 30 45 28 15).

2. VINYL RECORDS & DESIGN, DISCO !

Ambiance pop sur le stand de Xavier Missakian, Dj à ses heures, qui crée un décor à l’âme psychédélique. Au programme, des pièces vintage des années 60 et 70 comme l’étonnant panneau aux éclats de poudre de feuilles d’or de Michel Clément, les fauteuils de Xavier Féal, les lampes à poser de Pierre Folie et les appliques éditées par Guzzini. l Serpette, allée 6 – stand 4 (06 28 97 34 84).

3. ANTIQUITÉS JANKOVSKY L’AS DE LA POIGNÉE

Besoin de poignées en tout genre ? Vous avez frappé à la bonne porte. Ce stand, « dans la poignée depuis quarante ans », déborde de boutons de porte, de béquilles, de plaques de propreté (pour éviter les traces de doigts) qui, selon les époques, sont en laiton (Louis XV), en aluminium (années 1930), en Bakélite (années 40) ou en verre. Mais également de crémones, espagnolettes, heurtoirs… Les Monuments historiques en ont déjà fait leur QG ! l Serpette, allée 6 – stand 6 (01 40 11 99 16).

1 2

3

196 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


PEINTURES FRANÇAISES DE QUALITÉ DEPUIS 1825

www.peintures1825.fr


PROMENADE PAUL BERT SERPETTE

1 2 3

1. REMIX GALLERY, EIGHTIES STARS !

Qui dit design français des années 80 pense forcément Philippe Starck. Logique qu’il soit donc la star du stand dédié à cette décennie. « Ici, on défend des pièces qui vont devenir iconiques. Et les eighties sont déjà des sources d’inspiration pour une nouvelle génération de designers. » Outre les chaises dessinées pour le Starck Club de Dallas ou un paravent lumineux du designer français, on trouve des chaises de Verner Panton éditées par Ikea (à peine 3000 ex. produits) ou une lampe de Jean-Michel Wilmotte pour l’ambassade de France à Washington. L’avantage ? « Dans les années 1980, on produisait encore en petite série. Cela nous permet de certifier à nos clients qu’ils auront du mal à en trouver ailleurs. » ● Paul Bert, allée 6 – stand 91 (06 63 78 06 93 et 06 84 97 33 64). www.remixgallery.fr

2. ABC PASCAL, BAZAR CHIC

Ne parlez pas de minimalisme à Pascal Weitz ; son truc, c’est le maximalisme. Entendez, non pas un, mais trois stands débordant des choses les plus inattendues : des palmiers, des papillons, des chouettes, une gigantesque mante religieuse montée en table basse, des miroirs Lalique… Bref, une caverne d’Ali Baba extravagante, à l’image de son propriétaire. ● Serpette, allée 2 – stands 4, 11 et 14 (06 60 64 77 09).

¯

3. EDOUARD DEMACHY, ODE À LA CÉRAMIQUE Sur ce stand dédié à la céramique des années 1950 et 1960, les plus grands noms de la discipline se côtoient (Georges Jouve, Madoura, Roger Capron, André-Aleth Masson…) et font de la place à quelques créateurs contemporains comme, ici, Dominique Legros. ● Serpette, allée 5 – stand 16 (06 11 02 31 26). ● MARCHÉ PAUL BERT SERPETTE, 110, rue des Rosiers (entrée principale), Saint-Ouen. www.paulbert-serpette.com 198 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


MAJESTIC | MJ 3546

IMPRESSIVE ULTRA | IMU 1848

SOLS ÉTANCHES D’ASPECT NATUREL Un aspect bois résistant à l’eau chez vous ? C’est Quick-Step Majestic et Impressive Ultra. Ces sols stratifiés sont parfaits dans les moindres détails, à tel point que vous aurez du mal à les différencier des parquets. Leur couche de protection « Hydroseal » qui résiste à l’eau s’assure que l’eau reste à la surface et qu’elle ne s’infiltre pas par les joints. Parfaits pour les cuisines et les salles de bains, et pour les personnes qui aiment nettoyer à grande eau. IMPRESSIVE ULTRA | IMU 1847

Venez trouver l’inspiration sur www.quick-step.fr


Camille Pissarro — La Cueillette des pommes, Éragny, 1887-88 - détail — Huile sur toile, 60 x 73 cm — Dallas Museum of Art, Dallas, Texas — Image courtesy Dallas Museum of Art, 1955.17.M — Conception graphique, Claire Rolland.

MUSÉE DU LUXEMBOURG 16 MARS - 9 JUILLET 2017


E L L E DÊCO

Didier Delmas

Malibu, Ibiza, Sicile, Londres, Paris...

Renaissance Le pavillon d’été d’un château du XVIe siècle sous l’emprise du design. Canapés de Vladimir Kagan, tables “Nuage” de Kam Tin (Maison Rapin) et suspensions “Louvre” de Poul Henningsen. Lampadaire “Helga”de Silvio Bilangione. Fauteuil “Racket Chair”, de Helge Vestergaard Jensen.

... LES PLUS BELLES MAISONS DU MONDE


L’ART AU SOLEIL PAR EMMANUELLE JAVELLE PHOTOS NICOLAS MATHÉUS

Belle sous le soleil du Sud, simple dans sa façon de vivre, riche de multiples talents, la maison de Terry de Gunzburg additionne tous les superlatifs. Entre collection d’art et vie de famille, la reine du make up By Terry nous offre une vraie leçon de beauté !

202 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


Entrée des artistes Rythme graphique et fraîcheur en blanc et vert émeraude pour le sol de l’entrée en zelliges de Fès, imaginé par Jacques Grange. Sur une enfilade en bois laqué de Jean Royère, céramique de Bruno Gambone, chien en céramique de Gérard Drouillet, gouache de Sonia Delaunay, boîte en cristal et laiton de Roberto Giulio Rida (Maison Rapin).

ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 203


Domaine de l’art Dans le jardin initié par le paysagiste Michel Semini et revisité par Terry de Gunzburg, avec titre legende. la complicité du jeune paysagiste totae scimagnis maiorib David Papin, l’œuvre Poète ustrum fug “Le a. Nequate et sa muse”simpore de Niki occus de Saint Phalle. ustrum fuga. Nequate simpore occ us vollatati tece idu ntur sit verm ipis volest uscil estemt aciis tati. Orendlique ommolup tatiossin ped

204 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


Relance bloc central nova book sur une ou deux lignes

Niki de Saint Phalle, Tony Cragg et Philippe Hiquily jouent en plein air au soleil ; Jean Royère, Ettore Sottsass et Philippe Cognée refont le monde à l’intérieur… La magie surréaliste de ce conte provençal tient à une autre conversation artistique débridée : celle de la collectionneuse Terry de Gunzburg et de son ami de toujours, le décorateur Jacques Grange, dont on ne présente plus le goût des mélanges érudits toutes époques-tous styles et l’amour des savoir-faire u

Chic lipstick. Plafond en plâtre, murs peints à la chaux, sol en zelliges, garde-corps en fer forgé : de subtiles associations subliment les créations artistiques de l’entrée. Banc bouche en fer laqué de Cleto Munari, accrochage au mur de céramiques de Andrew Wood (le tout, Galerie du Passage).

ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 205


Cocktail latino Coup de chaud pour le bar qui n’hésite pas à mêler des assiettes en barbotine de Menton, des zelliges de Fès et des carreaux de céramique portugais reproduisant un motif du XVIIe. Plafond en lattes de pin. Abécédaire de MarieLaure de Decker (Galerie du Passage), suspensions “Warmluft” en papier (Ikea) et lampe de Bruno Gambone coiffée d’un abat-jour en rotin, en fait une suspension (Castorama) !

206 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

titre legende. totae scimagnis maiorib ustrum fug a. Nequate simpore occus ustrum fuga. Nequate simpore occ us vollatati tece idu ntur sit verm ipis volest uscil estemt aciis tati. Orendlique ommolup tatiossin ped


Un bar, dans lecentral prolongement de Relance bloc nova l’entrée, fait le avec la cuisine book sur une oulien deux lignes

ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 207


Femme d’intérieurs Esthète et business woman, Terry de Gunzburg inaugure un second écrin dédié à l’art et au « lifestyle », au 21, galerie Véro-Dodat, à deux pas de la boutique By Terry fraîchement relookée par Rodolphe Parente. Au mur, photo de Lynn Davis (Galerie du Passage). Cabinet en ambre de Kam Tin (Maison Rapin).

208 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

Palette solaire Le plafond du « Salon blanc » en brique et fer patiné actualise l’esprit des voûtes sarrazines. Canapé de Robsjohn-Gibbings, paire de fauteuils danois, 1950, de Flemming Lassen et petite commode en laiton et verre de Roberto Giulio Rida (Maison Rapin). Sur une table basse d’Ettore Sottsass, vase “Couronne” de Martin Szekely. Banc d’Iréna Poilâne, dite « Ibu » (Ibu Gallery). Tapis iranien (Nilufar Gallery). Au mur, œuvre “Beaubourg n°II” de Philippe Cognée. Au fond, cliché de fleur signé Marianne Haas.


Des passages sans portes, encadrés de béton pour fluidifier l’espace

artisanaux. « Jacques Grange a un sens inouï des matières et du luxe. Chez lui, la sophistication semble couler de source et ses chantiers, si exceptionnels soientils, ne sont jamais ostentatoires. Quelle classe ! », témoigne Terry de Gunzburg. Avec la complicité de son mari Jean de Gunzburg et du galeriste Pierre Passebon, ils écrivent depuis vingt ans l’histoire à rebondissements de cette magnanerie du XVIIIe siècle, transformée puis, finalement, reconstruite en majeure partie il y a dix ans avec ses pierres d’origine. Le décorateur et la collectionneuse en u

ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 209


Hauteur de vue Spectaculaire avec ses 6 mètres de hauteur sous plafond, le salon « Surréaliste » témoigne de la conversation créative entre Jacques Grange et Terry de Gunzburg. Elle voulait un manteau de céramique pour la cheminée, il lui propose de poser des carreaux sans joints pour un rendu contemporain. Série de sculptures “L’Armée de patience” en terre cuite de Véronique Durieux. Diptyque de Marcin Dudek (Edel Assanti). Cabinet de Garouste et Bonetti et table basse de Mattia Bonetti. Paire de fauteuils (Maison Darré). Lampadaire de Vincent Corbière. Fauteuil transat de Jean Royère. Tapis iranien (Nilufar gallery). Canapé de Rossi di Albizzate (Maison Rapin).

Relance bloc central nova book sur une ou deux lignes

Une maison de collectionneurs sous le signe de la fantaisie


In love with céramique Terry de Gunzburg collectionne la céramique et mixe avec passion créations contemporaines et anciennes. Lampe de Georges Jouve. Photo de Renate Graf.

ont redessiné les contours et atours, revisitant à leur manière les codes typiques des mas du Midi : orientation plein Sud, sols en terre cuite, murs peints à la chaux, plafonds bas… La demeure vouée à l’art ne se prend pas pour autant pour un musée. « C’est une maison de famille vivante où quatre générations se retrouvent pour les vacances ! », s’amuse Terry, qui reconnaît tout de même que ses petitsenfants sont persona non grata dans le précieux « Salon blanc » ! n Rens. p. 350 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 211


Cuisine by Terry La cuisine en bois laqué et zelliges, imaginée par Terry de Gunzburg et réalisée par des artisans locaux, échappe au look orientaliste grâce à un jeu de frises graphiques. Plan de travail en quartzite “African Fusion”. Série de céramiques (Au Bain Marie). Chaise XIXe en rotin. 212 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


Jardin secret titre legende. Hasard de la vie, Terry totae scimagnis maiorib a appris, après l’avoir chiné ustrum fug a. Nequate aux Puces, que cet ensemble de simpore occus ustrum fuga. table et tabourets champignons Nequate simpore occ en pierre avait appartenu us vollatati tece idu ntur sit à Christophe Carita, neveu verm ipis volest uscil des sœurs Carita chez qui estemt aciis tati. Orendlique elle débuta sa carrière. ommolup tatiossin ped

Relance bloc central nova book sur une ou deux lignes

Dans le jardin de buis et de calade poussent des objets de curiosité

ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 213


Sous les toits Volets intérieurs en bois et lit portugais pour cette chambre à l’étage qui appelle la sieste. Lampe de Frederik Takkenberg (Galerie du Passage). Photo de Henri Cartier-Bresson.

214 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

Une suite de pièces où se multiplient les idées lumineuses


Coup de théâtre Dans la salle de bains, une paire de miroirs réédités, de Christian Bérard, convole avec un tabouret de Mathieu Matégot. Lavabos colonnes et robinetterie (Margot).

Galerie des lumières A l’étage, un couloir de 20 mètres de long traverse la maison de bout en bout. Au sol, la terre cuite est animée par des traverses en terre cuite émaillée qui reprennent les jeux graphiques du rez-dechaussée. Applique et photo de Patrick Hourcade. Suspensions de Verner Panton et de Gino Sarfatti (Galerie du Passage).

ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 215


CHIC ON THE BEACH Créer des intérieurs, c’est écrire une histoire. La maison de week-end de la décoratrice et designer Kelly Wearstler réinvente la Californie hippie des années 70. Dans une palette sablée, tout ce qui compose son décor semble avoir été glané sur la plage.

PAR EMMANUELLE JAVELLE PHOTOS NICOLAS TOSI

216 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


“Point Break” Avec ses patines et effets d’oxydation, la façade de la maison de Kelly Wearstler en teck, cèdre, cuivre et verre, se fond parfaitement dans le panorama. ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 217


Une palette composée à ciel ouvert, les yeux rivés vers la mer

218 ELLEDECORATION.FR juin 2017


Forces naturelles Le salon décline les teintes et textures océanes. Couleur sable pour le canapé “Soriana” de Tobia Scarpa et la tenture murale. Façon nacre pour les lampes seventies en opaline et pour les appliques doubles “Bloc Auvent” de Pierre Chareau (Galerie MCDE). Rythme ondulatoire pour la cheminée en marbre Bardiglio. Effet décoloré pour le parquet en noyer et le cabinet en bois de Jeffrey Greene. Paire de fauteuils en bois de Lou Hodges et paire de fauteuils en métal et cuir de Radboud van Beekum (Pastoe). Table basse en marbre de Gae Aulenti. Sur la cheminée, une œuvre de Louise Nevelson. Au mur, à gauche, une œuvre de Mark Hagen.

ELLEDECORATION.FR juin 2017 219


A livre ouvert Jeu de symétrie axiale et panorama à couper le souffle dans le lounge du salon. Sur la terrasse, le garde-corps en verre sans cadre métallique efface les frontières entre l’intérieur et l’extérieur. Tapis berbère, table basse “Volcano” de Silas Seandel, et paire de fauteuils années 60 chinée à Palm Springs.


Quand le design fait profil bas

pour laisser place au paysage

ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 221


Nouvelle vague Décor de noyer blanchi et planche de surf “Zuma”, signée Kelly Wearstler, en marqueterie de bois pour l’entrée qui donne le ton de cette maison chic et casual. Fauteuil vintage et sculpture façon fossile chinés. Tapis berbère (Mansour).

222 ELLEDECORATION.FR juin 2017

L’art de décloisonner Vue sur la salle à manger, l’atrium et la cuisine depuis le lounge du salon. De magistraux pilastres en marbre Bardiglio rythment l’espace et offrent de multiples scénarii de circulation.


Une ode au Pacifique chahutée par des jeux graphiques en noir et blanc

Ses intérieurs glamour cousus main pour des stars hollywoodiennes et autres géants de la Silicon Valley font la Une des magazines de décoration outre-Atlantique et passionnent les réseaux sociaux (son compte instagram frôle les 400 000 followers !). On connaît moins la dimension baba cool de Kelly Wearstler, qui s’échappe tous les week-ends du Los Angeles urbain et mondain, direction Malibu, pour aller surfer avec ses deux fils et son mari, le magnat de

l’hôtellerie Brad Korzen. C’est ici, dans le comté de Los Angeles, qu’ils ont acheté et métamorphosé il y a plus de vingt ans cette maison sur pilotis de 500 mètres carrés avec vue imprenable sur l’océan Pacifique. De la façade extérieure en cèdre décapé, cuivre oxydé et verre limpide, à la décoration intérieure aux teintes de coquillages, sable et bois pétrifié, tout ici évoque le roulis des vagues et u

ELLEDECORATION.FR juin 2017 223


les subtiles décolorations du temps par l’action conjuguée du soleil et du sel. L’architecture intérieure, composée sur deux niveaux autour d’un atrium planté d’un spectaculaire ficus, décuple les vues sur le Pacifique en multipliant les ouvertures par de larges baies et fenêtres XXL. Pour le mobilier, la décoratrice a privilégié des pièces assez basses, voire au ras du sol, pour garder les yeux rivés sur l’océan. Ce qu’elle préfère ? Mettre en tension les styles et époques, les textures brutes et matières raffinées, les parts féminine et masculine. Et comme les opposés s’attirent, le résultat est assurément magnétique ! n Rens. p. 350.

Le décor est planté A l’étage, la coursive tourne autour d’un ficus de quinze ans d’âge irrésistiblement attiré par le puits de lumière zénithale. Garde-corps en laiton patiné dessiné par la décoratrice. Au mur, une toile de Richard Godfrey.

A l’américaine ilot central en marbre Calacatta et pin Douglas, réfrigérateurs king size, cave à vin… La cuisine assume son format XXL. Vaisselle et vase (Kelly Wearstler).

Au centre de la maison, un atrium planté d’un ficus géant 224 ELLEDECORATION.FR juin 2017


Monument design La salle à manger trouve son équilibre dans un jeu d’échelles et de formes géométriques. Lustre années 60 façon algues et table en pierre chinés. Chaises “Zuma” et enfilade en bois, signées Kelly Wearstler.

ELLEDECORATION.FR juin 2017 225


La Californie des années 70 fait son cinéma design

226 ELLEDECORATION.FR juin 2017


“American Graffiti” Deux fauteuils seventies accentuent l’esprit vintage de la chambre aux notes excentriques avec son lit à tête de nautile et sa fresque en papier peint à la main imaginée par Kelly Wearstler. Une paire de commodes, créées par la décoratrice, est détournée en chevets. Miroirs vintage façon hublot et sculptures pyramidales chinées aux Puces de Saint-Ouen, ses préférées.

ELLEDECORATION.FR juin 2017 227


Un décor éclectique monochrome pour rompre la monotonie

Carrière d’ocre Des créations aux nuances dorées composent le décor glamour de cette chambre aux murs tapissés de papier de riz. Lit en cuir plissé et linge de lit (Kelly Wearstler). Lampe en verre et métal des années 60. 228 ELLEDECORATION.FR juin 2017


Source minérale Ecrin d’onyx “Œil de tigre”, la salle de bains nous plonge dans un univers métissé aux subtiles nuances. Meuble vasque habillé de pierre, miroir français en céramique des années 50, masque Sumba d’Indonésie et tabouret californien années 80 en trompe l’œil façon bois. ELLEDECORATION.FR juin 2017 229


SHOPPING

ANTIQUITÉSE DU XXI

« Retour vers le futur » dans l’architecture brutaliste du Musée galloromain de Lyon-Fourvière construit par Bernard Zehrfuss* où des pièces de design d’exception prennent la pose au milieu des vestiges antiques. PAR CHRISTÈLE AGEORGES PHOTOS JÉRÔME GALLAND

GÉOMÉTRIQUE ET ALÉATOIRE

Table d’appoint “Val” en lave brute et émaillée noire, Ø 42 x h 52 cm, 2 090 €, CHRISTOPHE DELCOURT. Bout de canapé “Extraction” en marbre “Grand Antique”, design Pierre Gonalons, 50 x 50 x 45 cm – 8 exemplaires, prix sur demande (Galerie Yves Gastou). Vases “Phases” moulés dans un mélange à base de plâtre, design Jeroen Wand, 950 € l’un (Gallery S. Bensimon). *Bernard Zehrfuss (1911-1996). Prix de Rome en 1939, il s’inscrit dans la lignée des architectes rationalistes. Il participera au plan d’aménagement du quartier de La Défense (dont le CNIT), celui de l’Unesco et, en 1975, il imagine le Musée gallo-romain de Lyon comme une cathédrale de béton, enterrée dans la colline de Fourvière.

230 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


BRUT ET PRÉCIEUX

Fauteuil “Seat 20” en chêne massif sculpté à la tronçonneuse, édition limitée à 12 exemplaires, design Denis Milovanov, 76 x 75 x 72 cm, prix sur demande (Galerie Armel Soyer). Guéridons “Nardo” en lave et travertin, 26 x 26 x 40 cm et 34 x 34 x 48 cm, 2 900 € et 3 850 €,STÉPHANE PARMENTIER EDITIONS. Livres en bois gravé de Lorenzo Butti, pièces uniques, à partir de 120 € (Great Design Gallery). Théière avec tasse “T double” en faïence de ciment et grès émaillé, en hommage au Corbusier, pièce signée numérotée de Frédérick Gautier, 840 € (Kolkhoze). Branche fossilisée, de Pierre Kavaciuk.

ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 231


SHOPPING ANTIQUITÉS DU XXIE

UNIQUE ET SENSUEL

Coupe en aluminium et bronze, pièce unique, 25 x 75 cm, 3 000 €, HONGJIE YANG. Tabouret “Cairn” en granit noir, design Guillaume Delvigne, édition limitée à 12 exemplaires, 44 x 34 x 45 cm, 3 800 € (ToolsGalerie). Bougeoir, coupe et vase “Stoned” en calcaire et résine, issus d’une série de 5 pièces posées sur une étagère, design Fredrik Paulsen, 2 300 € le set (Etage Projects).

232 ELLEDECORATION.FR juin 2017


STRICT ET UTILE

Tables basses “Button” en marbre, piètement en polyéthylène verni, design Edward Barber et Jay Osgerby, 54 x 44 x 50 cm et 66 x 54 x 35 cm, B&B ITALIA. Vases “Châteaux d’eau” en béton gris clair ou foncé, 400 € la série de quatre formes, JÉRÉMIE DUPREY. Coupe et vase “Wabi-Black-Clay” en terre noire, sur commande, 480 € et 530 €, PASCALE RISBOURG.

Lignes brutes et sculpturales rivalisent avec l’antique

ELLEDECORATION.FR juin 2017 233


SHOPPING ANTIQUITÉS DU XXIE

L’idéal esthétique du design minimal SCULPTURAL ET MINIMAL

Formes “Circles” à assembler, l’une en chêne, l’autre en terrazzo, 45 x 50 cm, 3 720 € les 2 pièces, ATELIER ARETI.

Formes de bouteille “Omaggio a Morandi” sculptées dans sept marbres différents, design Elisa Ossino, 389 € l’une, SALVATORI. Vase “Craterlet” en faïence rouge, 280 €, ATELIER POLYHÈDRE.


MATIÈRES ET RIGUEUR

Banc en bois massif, piétement, en acier sur mesure, 1 400 € en l. 155 x p. 37 x h. 43 cm, MARC NEUHOFF. Guéridon “1949” en marbre noir, design Piero Lissoni, 40 x 49 cm, 1 242 €, CASSINA. Lampe-sculpture “Luciferase” en acier, Paverpol et pigments colorés, design Nacho Carbonell, pièce unique, 2 400 € (Galerie BSL). Vases et coupe “Else Rock” en résine sable, design Michal Fargo, 150 € et 320 € (PCM Design).

ELLEDECORATION.FR juin 2017 235


SHOPPING ANTIQUITÉS DU XXIE

TRIBAL ET RADICAL

Tabouret “Lightweight Porcelain” en porcelaine et perles de polystyrène, design Djim Berger, 1 800 € (Galerie BSL). Tabouret “Connectors” en béton et briques, 27 x 40 x 44 cm, 800 €, pièce réalisée par Wendy Andreu pour le collectif Dutch Invertuals. Vase “Mold” en béton moulé, design Katerina Sokolova, 280 €, LIGNE ROSET.

236 ELLEDECORATION.FR juin 2017


NOIR ET ORGANIQUE

Table basse “Basalt” issue de la collection Illusions composée de cinq pièces en chêne sculpté et brûlé, design Normal Studio, 134 x 187 x 40 cm, édition limitée à 12 exemplaires, prix sur demande, Studio Ymer & Malta. Bougeoir “Mihara” en céramique aspect lave, design KleinReid, 570 € la paire, TRIODE. Pichet et coupe “Pulp” en papier noir, 440 € et 210 €, JO MEESTERS. Adresses p. 350 l Tous nos remerciements au Musée

gallo-romain de Lyon-Fourvière qui nous a accueillis pour la réalisation de ces photos. www.museegalloromain.grandlyon.com

Comme des trésors de fouille en béton brut et bois brûlé

ELLEDECORATION.FR juin 2017 237


BEAU TÉ GREC QUE Embarquement immédiat pour les bleus de la mer Égée. Cette maison de vacances à la pureté radicale, dessinée par l’architecte designer Marc Held, nous transporte dans l’archipel des Sporades pour un été sans fin.

PAR LAURENCE DOUGIER PHOTOS NICOLAS MATHÉUS

238 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


Xxxxxxxxxx. Côté salle à manger face à la cuisine, la table et les chaises signées Garouste et Bonetti ont été revisitées version 2017 : les pieds de table accueillent un plateau très fin en résine noire remplaçant l’originel en verre, et assorti à celui utilisé pour le bar de la cuisine. Les chaises sont habillées d’un

Une vigie sur la mer Un frêle escalier de métal entoure le dôme qui couronne la maison. De là-haut, le panorama sur la mer Egée et les îles alentour est époustouflant.

Xxxxxxxxxx. Côté salle à manger face à la cuisine, la table et les chaises signées Garouste et Bonetti ont été revisitées version 2017 : les pieds de table accueillent un plateau très fin en résine noire remplaçant l’originel en verre, et assorti à celui


Néo-byzantine Pour cette maison dominant la mer et les oliviers, Marc Held a créé sur le terrain pentu un pivot central bâti en coupole, qui rappelle les influences monastiques orthodoxes que l’on retrouve dans toute la Grèce. Les toits sont recouverts de lauzes et les murs simplement chaulés.


Murs chaulés et toits en lauze pour un belvédère contemporain

ELLEDECORATION.FR juin 2017 241


Xxxxxxxxxx. Côté salle à manger face à la cuisine, la table et les chaises signées Garouste et Bonetti ont été revisitées version 2017 : les pieds de table accueillent un plateau très fin en résine noire remplaçant l’originel en verre, et assorti à celui

242 ELLEDECORATION.FR juin 2017


Le grand salon hexagonal qui siège sous la coupole rayonne au centre de la maison

Et si l’Olympe des dieux brillait encore ? Sur l’île de Skópelos, on le croirait. C’est là que l’architecte et designer parisien Marc Held s’est installé depuis trente ans. Les maisons particulières qu’il a dessinées sont devenues cultes. Leur style si spécifique les rend reconnaissables entre toutes. Cette maison de vacances n’échappe pas au mythe. Bâties dans la diagonale d’un terrain étroit et escarpé, les deux ailes du bâtiment s’arriment de part et d’autre d’un pivot central. Une construction conçue dans un vocabulaire typiquement méditerranéen, couronné par une large coupole aux résonances monastiques typiques de la Grèce. Ses espaces lumineux se déclinant comme toujours dans une équation esthétique parfaite, entre charpente apparente et structuration de l’ensemble. Bien que l’artiste ait traversé le siècle, joué à saute-mouton sur les décennies, il demeure toujours chez lui cet hommage au commencement. Jeune homme, Marc Held s’est retrouvé en Scandinavie, aux premières loges pour découvrir avant tous les réalisations du designer danois Arne Jacobsen, les fauteuils de Hans Wegner ou la géométrie de Poul Kjærholm. Depuis, ce touche-à-tout passera sa vie à faire dialoguer les formes et les matières – bois, métal, fer. Sans distinction d’époque, cette maison de vacances est comme le manifeste d’une architecture (à taille humaine) à la croisée des influences néo-byzantines et méditerranéennes n Rens. p. 350

Pièce maîtresse Dans l’axe central qui relie les deux ailes de la bâtisse, le salon réinterprète la tradition méditerranéenne avec sa large coupole qui procure une climatisation naturelle. Face à la mer, la large banquette en U dessinée par Marc Held est en béton ciré. Elle est parée de coussins bleus (Designers Guild) et verts (Caravane). Pouf carré habillé de lin bleu (Gervasoni). Au fond, fauteuil “Primo Culbuto” en fibre de verre et cuir gold de Marc Held, édition limitée à 12 exemplaires numérotés (galerie Alexis Pentcheff à Marseille). ELLEDECORATION.FR JUin 2017 243


Une terrasse ombragée aux accents de paradis

Xxxxxx xxx. Côté salleà manger face à la cuisine, la table et les chaises signées Garouste et Bonetti ont été revisitées version 2017 : les pieds de table accueillent un plateau très fin en résine noire


Ombre rare Aménagée au pied de la falaise, au plus près de la mer, la piscine bénéficie d’une cuisine d’été ombrée par une pergola de paille. Les chaises longues (Ethimo) invitent à la paresse. Sous un large voile d’ombrage, lits de repos “Elit” en teck (Ethimo). ELLEDECORATION.FR juin 2017 245


Tradition réinventée Pour la chambre principale, Marc Held a conservé le style des maisons traditionnelles de Skópelos, avec une charpente apparente, un lit maçonné et des portes de placards en treillage de bois. Draps en lin (La Redoute), coussin (LeLigne). Sur la tête de lit, photos de l’artiste Josh von Staudach. Lampes de chevet “Hector” (Original BTC). Bureau et chaise “Gray 50”, de Paola Navone (Gervasoni). Lampe “Studioilse” d’Ilse Crawford (La Boutique danoise). Fauteuil “GE-290”, années 60, de Hans Wegner.

246 ELLEDECORATION.FR juin 2017


Dans le style traditionnel de SkĂłpelos, la chambre avec charpente apparente cultive la simplicitĂŠ


Plongée en eau claire dans les bleus profonds de l’horizon

248 ELLEDECORATION.FR juin 2017


A perte de vue De la piscine enchâssée au milieu des oliviers, le panorama est exceptionnel. A l’horizon, l’île de Skiathos, dont on devine les criques aux eaux translucides. La plage et les murets en pierre s’intègrent harmonieusement dans ce paysage méditerranéen. Fauteuils en teck et toile de coton écrue (Unopiù).

ELLEDECORATION.FR juin 2017 249


Les architectures de Marc Held multiplient les points de vue à l’infini Coin de fraîcheur Abritée du soleil estival et ouverte aux vents, la terrasse qui prolonge la salle à manger joue l’épure : canapé, fauteuils tressés, pouf et table basse en teck, collection “Synthesis” (Unopiù). Coussins verts en lin (Caravane-Bastille) et coussins à motifs en lin (Leligne). Suspensions réglables vintage.

250 ELLEDECORATION.FR juin 2017


Terrasse-écrin Belvédère sur la mer Egée, la terrasse est conçue comme un salon d’extérieur où se prélasser sur de longues banquettes maçonnées garnies de coussins “Batic” en lin lavé à motifs bleus et blancs (3 Suisses). Tables basses “Blyth” avec plateau en bambou (Habitat).


BELLA STO RIA

Après cinquante ans d’abandon, le Palazzo Castelluccio à Noto, magnifique vestige néoclassique, ouvre pour la première fois ses portes à la visite. Retour en Sicile, au temps du “Guépard”, grâce à l’obstination d’un mécène passionné.

PAR MARIE-CLAIRE BLANCKAERT PHOTOS MARIE-PIERRE MOREL

252 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


Fenêtre sur cour Dans le cabinet de curiosités, la fenêtre (de style Liberty qui correspond à l’Art Nouveau en France) ouvre sur la cour carrée du palais Castelluccio construit en 1782. Les terrasses, ponctuées de vases Médicis en terre cuite, sont protégées du soleil par deux immenses palmiers.


Trompe-l’œil sur les murs et sol en céramique bleu moucheté s’accordent dans un beau contraste 254 ELLEDECORATION.FR juin 2017


Vestibule d’apparat « Je n’ai rien changé, explique le propriétaire. J’ai respecté le volume des pièces, je me suis contenté de nettoyer et de restaurer les plafonds et les murs peints... » Dans ce vestibule d’entrée au sol en céramique bleu moucheté, le trompe-l’œil a été entièrement repris par Alexandrine Stordeur. Aux quatre coins, les coffres recouverts de soie verte font office de banquettes. Encadrant « la table de centre » Louis XIV, une paire de tabourets napolitains en bois doré.

ELLEDECORATION.FR juin 2017 255


Relance premier cahier verum dia dolene voluptate

Enguirlandé Dans la deuxième partie du salon de musique, les murs sont décorés d’un motif de bambou à guirlandes de fleurs et les lambris imitent le porphyre. Sous l’autoportrait d’un artiste de l’école romaine du XVIIIe, un fauteuil espagnol laqué crème et doré de la même époque. Le plafond néoclassique se reflète dans les miroirs au mercure.


titre Titre legende légende 9.3 totae totaescimagnis scimagnismaiorib maiorib ustrum ustrumfug fuga.a.Nequate Nequate simpore simporeoccus occusustrum ustrumfuga. fuga. Nequate Nequatesimpore simporeocc occ ususvollatati vollatatitece teceiduiduntur ntursitsit verm vermipis ipisvolest volestuscil uscil estemt estemtaciis aciistati. tati.Orendlique Orendlique ommolup ommoluptatiossin tatiossinped ped

Relance premier cahier verum dia dolene voluptate Faux drapé en jaune de Naples pour une ambiance feutrée

Hommage à Murat « J’ai voulu dédier un des salons à Murat, roi de Naples et de Sicile. » L’intérieur d’une tente militaire napoléonienne a été peint en trompe l’œil par Delphine Nény. Ce dernier reprend la couleur « jaune de Naples » du carrelage d’origine. Eclairée par la fenêtre, la cage pour oiseaux a appartenu à Elsa Schiaparelli, la créatrice Haute Couture star des années 30.


Concert de chambre Dans ce double salon de musique, les musiciens qui jouaient du clavecin, de la harpe et du violon se tenaient au centre tandis que les portes latérales permettaient aux domestiques de circuler librement. Murs et sièges sont habillés d’une soie bleue (Prelle). Au centre, une petite table George III qui illustre Le Grand Tour et, plus loin, un guéridon à bascule qui représente le palais de Caserte. On devine, sur le mur du deuxième salon, le portrait de Mademoiselle de Charolais « pinçant la guitare », peinte par Pierre Gobert.

258 ELLEDECORATION.FR juin 2017


Notes de soie bleue pour ce double salon de musique

ELLEDECORATION.FR juin 2017 259


Cabinet de curiosités, objets rares et bizarreries nous projettent dans une autre époque

Usure du temps Dans la galerie rose qui mène au cabinet de curiosités (on aperçoit le globe terrestre attribué à Coronelli), les carreaux en terre cuite ont perdu leur émail. « J’ai volontairement laissé les sols usés par le passage de ceux qui les ont foulés », justifie le propriétaire. La console est un modèle demi-lune en bois doré et marbre vert de la fin du XVIIIe et la banquette italienne est en cuir de Cordoue. 260 ELLEDECORATION.FR juin 2017


Collection privée Tous les aristocrates de cette époque étaient érudits. Ils aimaient l’astrologie et collectionnaient les animaux naturalisés : oiseaux, renards, chevreuils, pierres minéralogiques et coraux. Sur un bureau italien à tiroirs, un instrument d’astrologie et, à gauche, un fauteuil « curule » recouvert de la fameuse rayure de Madeleine Castaing. Sous les globes, encadrée de petites têtes de chevreuil en bois, une collection de coraux. Enfin, on admire le sol « guépard » !


Bucolique Dans les pièces privées du palais, un cabinet de minéralogie ayant appartenu à la duchesse de Berry se devine à travers un encadrement en bois doré aux armes du marquis de Castelluccio. Alexandrine Stordeur s’est inspirée d’un jardin d’hiver de l’Est de la Sicile pour peindre ces balustrades et ces guirlandes de lierre qui s’enroulent autour d’une tonnelle.

Relance premier cahier verum dia dolene voluptate

titre legende 8. totae scimagnis maiorib ustrum fug a. Nequate simpore occus ustrum fuga. Nequate simpore occ us vollatati tece idu ntur sit verm ipis volest uscil estemt aciis tati. Orendlique ommolup tatiossin ped 262 ELLEDECORATION.FR juin 2017


titre legende 9. totae scimagnis maiorib ustrum fug a. Nequate simpore occus ustrum fuga. Nequate simpore occ us vollatati tece idu ntur sit verm ipis volest uscil estemt aciis tati. Orendlique ommolup tatiossin ped

Double révolution pour aller simple vers l’enchantement

Le Palazzo se dévoile Avec sa cour orientale en pierre de Noto, ses magnifiques palmiers, son escalier à double révolution, le palais de Castelluccio, ayant appartenu à la famille Di Lorenzo, est postérieur aux palais baroques de la ville. Magistral. ● 10, via Cavour, Noto, Sicile. Visite

guidée tous les jours à partir de mai, tél.: +39 (0)9 31 83 88 81. www.palazzocastelluccio.it ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 263


EDEN LON DO NIEN Vivre à Holland Park, au cœur de Londres, dans une grande maison avec piscine, jardin et dépendances... Le studio Collett-Zarzycki lève le voile sur son dernier chantier d’architecture intérieure.

RÉALISATION MARIE-CLAIRE BLANCKAERT TEXTE SOLINE DELOS PHOTOS RICHARD POWERS

264 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


Pluie divine Tonalités de bleu avec le tableau de l’artiste américain Jack Pierson et de gris pâle pour une entrée lumineuse. La console en teck dans l’esprit de Gio Ponti a été dessinée par le studio Collett-Zarzycki. Vases (The Conran Shop et Designers Guild)

ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 265


Blanc sur blanc L’ouverture entre les deux salons, créée dans l’axe de la cheminée, semble avoir été toujours là et s’harmonise parfaitement avec un tableau de l’artiste russe Margot Trashina. Mariage heureux entre le canapé et son repose-pieds, dessinés par le studio Collet-Zarzycki, et les fauteuils “Clam”, années 50, signés Philip Arctander, recouverts de peau de mouton. Tapis fait à la main en Afrique du Sud (studio Coral Stephens). Au-dessus des fauteuils noirs, années 50, de Jacques Adnet, une œuvre de l’artiste britannique Richard Long. Guéridons en bouleau de Nanna Ditzel.

266 ELLEDECORATION.FR juin 2017


Le design des années 50 fait salon à Londres

ELLEDECORATION.FR juin 2017 267


De pièce en pièce, des fauteuils enveloppants invitent à la paresse

Composition libre Couleurs vitaminées dans le bureau-salon de lecture, avec la grande bibliothèque dessinée par le studio Collett-Zarzycki dans l’esprit de Charlotte Perriand, et les fauteuils années 50 chinés par la propriétaire. Guéridon d’Ettore Sottsass, tableau de James Nares.

268 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


Pour communiquer dans cette rubrique, contactez Media Marketing - Nathalie MariĂŠ - Alice Cohen : 01 41 38 86 11

INFOSDÉCO


INFOSDÉCO

Pour communiquer dans cette rubrique, contactez Media Marketing - Nathalie MariĂŠ - Alice Cohen : 01 41 38 86 11


circulations plus fluides, de faire la part belle à ses deux passions pour le design et l’art contemporain, et de donner plus de clarté. C’est ainsi qu’elle décide d’illuminer les lieux grâce à des variations de gris pâle et de blanc crème sur les murs, fauteuils, canapés et tapis, ajoutant çà ou là quelques touches vitaminées sur une chaise, un coussin ou un plaid. Place à la lumière donc, mais aussi à l’espace ! « La maison était constituée de nombreuses pièces, certes pleines de charme, mais souvent petites. nous avons donc enlevé certaines portes et créé de grandes ouvertures, par exemple, entre deux salons ou entre la chambre parentale et le dressing », u ELLEDECORATION.FR juin 2017 271


Chic rétro. Salle de bains sculpturale en pierre calcaire et volets bas qui préservent l’intimité. Le plafond de verre doté d’un système d’éclairage permet d’illuminer la pièce de jour comme de nuit. Chaise “Side” de Norman Cherner en contreplaqué moulé (1958). Tapis (studio Coral Stephens).

272 ELLEDECORATION.FR juin 2017


Le beige en fil conducteur de la salle de bains à la chambre

Douceur et raffinement dans la chambre parentale, où la tonalité grège est réveillée par les touches violine et parme des coussins et plaid, du fauteuil scandinave des années 50, et même d’une œuvre d’art.

ELLEDECORATION.FR juin 2017 273


raconte Andrzej Zarzycki. ils imaginent aussi une salle à manger d’appoint, dans le prolongement de la cuisine au rez-de-chaussée, sur l’ancienne terrasse, lieu idéal pour contempler le grand jardin revisité par Anthony Collett. Côté décoration, le penchant de Tania Freeman pour les années cinquante filtre partout, dans les meubles signés Hans Wegner ou jacques Adnet qu’elle a chinés, mais aussi dans ceux dessinés sur mesure par le studio CollettZarzycki, de la grande bibliothèque dans l’esprit de Charlotte Perriand au sofa inspiré d’isamu noguchi. Au fond du jardin, un pavillon aux allures d’orangerie abrite une piscine au bleu azuréen, loin, très loin du tumulte londonien n Renseignements p. 350 274 ELLEDECORATION.FR juin 2017

Dépaysant Ambiance légèrement orientale du pavillon abritant la piscine, au fond du jardin. Les suspensions sont signées du studio Collett-Zarzycki.


Le luxe absolu d’une orangerie au cœur de Londres

Royal A l’ombre des magnolias, le pavillon d’éte. De chaque côté, des sculptures dessinées par Anthony Collett.

ELLEDECORATION.FR juin 2017 275


PARIS RADI CAL Le designer et architecte d’intérieur Pierre Gonalons signe son premier chantier d’exception. Un vaste appartement aux allures de loft sous les toits d’un ancien couvent parisien du XIXe siècle. Dans ce décor de marbre et de béton, où le noir règne en maître, chaque meuble, chaque objet semble être projeté, comme par magie, dans une autre dimension.

276 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

RÉALISATION EMMANUELLE JAVELLE TEXTE SOLINE DELOS PHOTOS ROMAIN RICARD


Lumière noire Depuis le couloir, aperçu de la grande pièce salon à vivre avec, en guest star, le fauteuil “San Luca” signé Achille et Pier Castiglioni, et réalisé pour la maison d’édition italienne historique Gavina, qui vient de ressusciter sous le nom de Paradisoterrestre. Les tables d’appoint “Roma” et “Sienna” en marbre, les lampes noires “Empire” façon pampilles et la lampe “Shade” en laiton sont signées Pierre Gonalons (Ascète).


Griserie de bleu Dans le salon, variations de noir, gris et blanc, ravivées par le bleu lumineux du tapis “The Other Side” de Pierre Gonalons (Paradisoterrestre) et du fauteuil vintage “San Luca”. Sur le canapé “Marechiaro XIII” (Arflex), plaid en cachemire (Vis-à-Vis Paris), coussins brodés “Nelson” et “Christian” (Lindell & Co), et coussins “Berlingot” en velours (Iosis). Au mur, un triptyque photo de Benjamin Edeline.

278 ELLEDECORATION.FR juin 2017


Des touches bleu roi pour éclairer un salon mixant le noir et le blanc

ELLEDECORATION.FR juin 2017 279


Chaud-froid Côté cuisine, Pierre Gonalons a joué les effets de matière, mariant le bois brûlé sur les meubles et un pan de mur, et le marbre “Grand Antique” extrait dans la carrière d’Aubert. Sculpture “Eames House Bird” (Vitra), vaisselle et linge de table (The Conran Shop). Chaise “Scale” de Pierre Gonalons (Ascète). Photo de Benjamin Edeline.

Saveur brute pour la cuisine en bois brûlé et marbre pictural

280 ELLEDECORATION.FR juin 2017

Amusé, Pierre Gonalons raconte comment Louis XIV, fasciné par le marbre “Grand Antique”, aurait tout fait pour retrouver l’unique carrière dont il était extrait, localisée dans les Pyrénées. Sans jamais y parvenir. Quatre siècles plus tard, le designer aura eu plus de chance, cette même carrière située à Aubert, maintes fois immergée au cours du temps, ayant été rouverte en 2013. Résultat, c’est en majesté qu’il traite ce marbre noir et blanc aux contrastes saisissants dans cet appartement situé au dernier étage d’un ancien couvent parisien du XiXe qu’il vient de réaménager entièrement, chaussant, pour la première fois, sa casquette d’architecte d’intérieur. Côté cuisine, un bloc de marbre de 3,50 mètres de long travaillé à « livre ouvert » se déploie ainsi dans la pièce à vivre taille XXL, et donne le la, faisant office à la fois de bar et de plan de travail sculptural. Tandis que dans la salle de bains, ce même “Grand Antique” habille tout un pan de mur, tel un paysage graphique, à contempler depuis la chambre. Dans cet appartement, dont les propriétaires ont voulu amplifier « l’esprit atelier », Pierre Gonalons a joué la fluidité et la transparence, séparé salle de bains et chambre, ou chambre et bureau, par des murs et portes de verre qui réunissent l’espace. « Cela permettait de retrouver la ligne de fenêtres qui court d’un bout à l’autre de l’appartement etsigne l’identitédu lieu », précise le designer. u


Open bar Le plan de travail fait aussi office de bar et se reflète dans un miroir chiné dont le cadre a été peint en noir. L’effet précieux est sublimé par le vase “Mine” d’Olivier Gagnère (Edition Limitée Paris), les suspensions “Empire”, la lampe à poser “Shade” et le vide-poche en laiton “Parterre” (le tout Pierre Gonalons pour Ascète). Branches de prunus et magnolia, craspedias et fritillaires (Atelier Vertumne). Cocotte et verre (The Conran Shop).


Bois précieux Les fenêtres éclairent l’enfilade des pièces, de la salle à manger au bureau. Autour de la table danoise chinée, quatre chaises “Scale” et, en accessoire, le plateau “Courtesy” en marbre (Pierre Gonalons pour Ascète). Dans la bibliothèque signée Ico Parisi, coupe “Itria” d’Olivier Gagnère et vase “Clantia” d’Ettore Sottsass (Edition Limitée Paris). Suspension de Serge Mouille.

282 ELLEDECORATION.FR juin 2017


Confessions autour d’un canapé Ambiance boudoir contemporain dans le bureau qui se transforme en chambre d’amis avec son canapé convertible “Throw-Away” (Zanotta), la suspension “King Sun” et la table d’appoint “Roma” (Pierre Gonalons pour Ascète). Tapis “Isotopie” (La Manufacture Cogolin). Bougie et allumettes (Cire Trudon). Photos signées Benjamin Edeline.

Oser le jaune d’or pour illuminer le gris du coin bureau


Invitation au voyage dans la chambre avec son dĂŠcor panoramique exotique

284 ELLEDECORATION.FR juin 2017


Sous les cocotiers On s’évade, le temps d’une nuit, avec le papier peint panoramique “Tana” travaillé à l’ancienne (Ananbô). Le vert forêt qui enveloppe la pièce, des murs au plafond, est illuminé par la housse de couette et le jeté de lit en lin (Merci). Drap et taies “Zig-Zag” (Vis-à-Vis Paris) et housse de coussin brodé “Nelson” (Lindell & Co). Autour du lit, liseuses “King Sun” et tables de chevet “Roma” (Pierre Gonalons pour Ascète). Bougie “Baies” (Diptyque) et soliflore (The Conran Shop). Branches de prunus et pêcher (Atelier Vertumne).

ELLEDECORATION.FR juin 2017 285


Bain d’épure Jouxtant la chambre, la salle de bains où le meuble en bois brûlé et le lavabo en béton ont été faits sur mesure. Robinetterie (MGS). Produits de soin “L’Objet” et porte-savon en marbre (The Conran Shop). Gommage, crème pour le corps et parfum (Diptyque).

Côté couleurs, il a travaillé avec son amie, la créatrice belge Natalia Brilli, misant sur les dégradés, du plus clair au plus foncé à mesure que l’on avance dans l’appartement. Crème dans le salon, jade dans le bureau et vert forêt presque noir dans la chambre dont l’ambiance orageuse s’harmonise parfaitement avec un grand panoramique travaillé à l’ancienne. Cet amoureux des matières 286 ELLEDECORATION.FR juin 2017

– le marbre, mais également le béton que l’on retrouve régulièrement dans ses meubles –, a choisi ici de les marier, recouvrant entièrement le sol de béton ciré. « Le béton étant le matériau de l’architecture contemporaine et le marbre celui de l’histoire, je trouvais intéressant de les confronter. » Assurément, car des couleurs aux matières, le mariage est parfaitement réussi n Rens. p. 350.


Une salle de bains minérale qui interprète le test de Rorschach

Lunaire Dans la salle de bains, le mur de la douche recouvert d’un bloc de marbre “Grand Antique” d’Aubert s’offre comme un paysage à contempler depuis la chambre. Table d’appoint “Pyramid” de Pierre Gonalons (Ascète).


SHOPPING

MATIÈRES À DESIGN Marbre, cuir, métal, rotin… De toutes les matières, ce sont elles que les designers préfèrent. Démonstration en quatre tableaux. PAR BARBARA BOURGOIS PHOTOS YVES DURONSOY

1

2

3

288 ELLEDECORATION.FR juin 2017

4

5


DES OBJETS QUI NE LAISSENT PAS DE MARBRE 1/Applique “Aura” en albâtre et bronze, design Garnier et Linker, Ø 20 x p. 11 cm, 2 940 €, GALERIE ANNE JACQUEMIN SABLON. 2/Table d’appoint “Salute” en marbre et acier, design Sebastian Herkner, h. 57 x 41 cm, 1 464 €, LA CHANCE. 3/Photophores “Octans” en marbre, design Dan Yeffet, Ø 10 x h. 6 cm, 288 € l’un, OOUMM. 4/Plateau “Marble Tray” en marbre et laiton, l. 35 x p. 15 cm, 190 €, RED EDITION. 5/Oiseau décoratif “Birdy” en marbre, 7,50 x 2,50 x 10,40 cm, 31 €, COMING B. 6/Lampe “Bobine” en marbre blanc, abat-jour en papier, h. 40 cm, 1 440 €, ALEXANDRE BIAGGI. 7/Photophore “Orion” en marbre, design Dan Yeffet, Ø 31,50 x h. 12 cm, 1 920 €, OOUMM. 8/Lampe de table “Vulcain” en marbre et acier, design Pool, Ø 22 x h. 55 cm, 1 488 €, LA CHANCE.

8

6

7

ELLEDECORATION.FR juin 2017 289


SHOPPING MATIÈRES À DESIGN 1/Guéridon “J.M.” en cuir, design Charlotte Perriand, l. 62 x p. 40 x h. 50 cm, 1 990 €, CASSINA. 2/Boîte à outils en cuir, fermoir en laiton massif, 27 x 17 x 15 cm, 250 €, ANDREW McATEER chez The Conran Shop. 3/6/Coussins en cuir imprimé à la main recto verso, 40 x 40 cm, 45 x 45 cm et 50 x 30 cm, 120 € l’un, BERTOZZI chez Cleo C. 4/Centre de table “Equilibre d’Hermès” en laiton gainé de taurillon, Ø 43 x h. 5 cm, 4 200 €, HERMÈS. 5/Seau à glace “Cantwell Ice Bucket” en cuir et cristal de plomb, 18,40 x 18,40 x h. 17,60 cm, 685 €, RALPH LAUREN HOME. 7/Porte-revues en érable massif naturel et sacoches en taurillon fauve, l. 55 x p. 31 x h. 55 cm, 16 000 €, HERMÈS. 8/Plateau “Lauro” en cuir, l. 41,50 x p. 29 x h. 6 cm, 500 €, ARMANI CASA. l Peaux, MANUTRANS.

1

2

3

4

290 ELLEDECORATION.FR juin 2017


Les designers ont le cuir dans la peau

7

5

6

8

ELLEDECORATION.FR juin 2017 291


SHOPPING MATIÈRES À DESIGN

Tout ce que les créateurs touchent est d’or

1

292 ELLEDECORATION.FR juin 2017

2

3

4


1/Tabouret “Pieds de bouc” en fausse fourrure et bronze patiné, de Marc Bankowsky, Ø 40 x h. 53 cm, 8 000 €, MAISON RAPIN . 2/Table d’appoint “Solum” en granit noir et laiton, Ø 32 x h. 67 cm, 400 €, FLEUX’. 3/Bougeoir “721 Grams” en laiton, design Isabell Gatzen, l. 14 x h. 4,5 cm, 98 €, & TRADITION. 4/Lampe de table “L.U.M” en noyer et laiton, design François Chambard, 2 400 €, TRIODE DESIGN. 5/Porte-revues en laiton, l. 41 x p. 30 x h. 30 cm, 165 €, HOME AUTOUR DU MONDE. 6/Tabouret “Cow Handle” en métal laqué époxy, design Gerard de Hoop, Ø 35 x h. 44 cm, 160 €, POLS POTTEN sur Made in Design. 7/Bougeoirs “Gambalunga” en laiton brossé, design Formafantasma pour Roll & Hill, Ø 22 x h. 44 cm, 360 € et “Bugia” en laiton brossé, Ø 21 x h. 13 cm, 200 €, le tout TRIODE DESIGN. 8/Lampe à poser “Sabine” en laiton, Ø 10 x h. 33 cm, 630 €, MAISON SARAH LAVOINE.

7

6

8

5

ELLEDECORATION.FR juin 2017 293


SHOPPING MATIÈRES À DESIGN 1/Suspension “Solo” en osier naturel, à partir de 135 €, ATELIER VIME EDITIONS. 2/Cadre et œuf en marqueterie de paille, 21 x 26 cm, 300 € et h. 21 cm, 2 000 €, LISON DE CAUNES CRÉATIONS. 3/Bout de canapé “Ondoro” en rotin tressé, Ø 31 x h. 45 cm, 89 €, AM.PM. 4/Lampe “Edith” en osier naturel et métal, h. 52 cm, 390 €, ATELIER VIME EDITIONS. 5/Corbeille “Along” en rotin tressé noir, Ø 56 x h. 35 cm, 163 €, CINNA. 6/Homard en raphia, l. 112 cm, 258 €, ANNE-CLAIRE PETIT chez Home Autour du Monde. 7/Lampe de table “Palea” en acier peint et feuilles de palme, design Brunno Jahara, l. 22 x p. 22 x h. 46 cm, 259 €, FLEUX’. 8/Composition de cinq miroirs “Constellation” en rotin et osier naturels, l. 107 x h. 117 cm, 810 €, ATELIER VIME EDITIONS. Adresses p. 350

1

Les artisans ont la fibre décorative

2

294 ELLEDECORATION.FR juin 2017

3

4


8

5

6

7

ELLEDECORATION.FR juin 2017 295


MÉ TISSE D’IBI ZA

Simplicité des matériaux, goût du métissage et quête d’harmonie… C’est dans une finca chaulée de blanc que Sophie Séguéla nous offre le plus beau des voyages. Europe, Afrique, Asie, bienvenue dans un jardin d’éden au cœur des Baléares.

PAR FRANÇOISE LEFÉBURE PHOTOS ALBERT FONT

296 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


Paradisiaque La blancheur légendaire des « fincas » (« ferme » en vf) d’Ibiza a été habillée avec esprit par Sophie Séguéla sur fond de jardin exotique paysagé par Jean-Luc Bonnet. Sur le sol en ciment blanc quadrillé de galets, une ancienne roue de moulin transformée en table et de minuscules chaises paillées.


Ethnique chic Sous les poutres en bois de sabine, le salon s’alanguit dans la blancheur de la chaux. Pièces maîtresses, deux grands canapés “Sophie” en lin, aux finitions brodées main, édités par Sophie Séguéla. Strict esprit naturel et objets d’ailleurs pour le reste du décor : troncs d’Indonésie en guise de tables basses, natte mauritanienne, suspensions “Filet” coréennes en macramé de ficelle de papier (Best Before) et lampadaires “Bolla” en rotin (Gervasoni).

298 ELLEDECORATION.FR juin 2017


De profonds canapés moelleux pour se ressourcer dans un havre de fraîcheur

ELLEDECORATION.FR juin 2017 299


Collections en lignes Sophie Séguéla apprécie tout particulièrement l’architecture ibizienne, au point de recréer, comme le veut la tradition, un plafond en bois de sabine, des niches chaulées et des banquettes maçonnées. Ce petit salon de lecture ou de télévision lui permet aussi d’aligner des coiffes de Papouasie qu’elle a chinées. Suspensions (Best Before).


Le goût des métissages en harmonie avec l’architecture locale

Beauté simple D’entrée, la baie cintrée en fer noir, conçue sur mesure, donne le ton. Sophie a joué l’unité des matériaux qui permet de passer « dedans-dehors » sans rupture en agrandissant les espaces. Tapis patchwork provenant de Turquie, fauteuil acheté à Ibiza et laqué en noir, lampadaires “Bolla” en rotin (Gervasoni). ELLEDECORATION.FR juin 2017 301


Finca pur style Presque rien n’a été modifié sur l’arrière de la bâtisse, ni la calade, ni l’ancien four à pain, ni l’escalier qui conduit à la terrasse. La longue table, d’origine elle aussi, continue à accueillir les repas à la fraîche sous des toiles blanches tendues. 302 ELLEDECORATION.FR juin 2017


Réinterpréter en cuisine les codes d’une maison paysanne

Nouvelle rusticité Pour cette cuisine entièrement repensée, Sophie a privilégié le vieux bois pour les meubles réalisés par Can Castelló à Ibiza et un sol en terre cuite qui s’accorde avec les murs chaulés. Plan de travail en granit noir, simple évier en porcelaine, tabourets de bar (Can Castelló) et suspensions “Filets” (Best Before). ELLEDECORATION.FR juin 2017 303


D’un blanc de chaux éblouissant, la terrasse est presque tropicale

304 ELLEDECORATION.FR juin 2017


Un éden exotique Aménagée sur le toit, la terrassesolarium qui prolonge la chambre principale offre une vue paradisiaque sur la palmeraie et accompagne le regard vers la maison des amis. Sur le sol en ciment blanc rythmé par des lignes de galets, un mobilier outdoor indonésien (Sophie Séguéla intérieurs).

« Ce sont les lieux qui me commandent un style… » et cette finca du XiXe siècle en pleine campagne ibizienne, trouvée dans « son jus » avec son four à pain, ses murs très épais et son architecture badigeonnée à la chaux, ne pouvait que l’inspirer. Depuis longtemps, Sophie Séguéla, qui plaît à se qualifier « d’ensemblière », a l’art de nous emporter dans ses voyages déco. Davantage encore aujourd’hui puisqu’elle a lancé en septembre 2016 sa propre marque d’édition et ouvert une boutique à son nom, dans le 16e arrondissement à Paris. Son credo : des ambiances éclectiques, métissées d’une note ethnique chic. naturellement, cette maison paysanne porte sa signature. « j’adore ibiza, dit-elle, ce mélange de chaux blanche et de pierres qui respire les pins, la mer et le soleil. La finca était un endroit simple, donc j’ai eu envie de respecter le lieu, son authenticité, et d’introduire uniquement des matières brutes et naturelles. » Pour la décoratrice, l’harmonie est essentielle, il faut juste accompagner cette bâtisse qui s’offre comme un trésor et la faire évoluer sans la trahir. Moderniser, apporter du confort, redonner de la cohérence à une maison paysanne de toujours, tel était son pari. Avec subtilité et goût, Sophie éclaire les intérieurs avec des puits de lumière qui n’endommagent pas la façade et, au cœur des pièces, elle ajoute çà et là ces petites touches d’ailleurs dont elle raffole et qui cohabitent parfaitement avec l’esprit de l’île. Dehors, le jardin a été totalement recréé avec la complicité du paysagiste jean-Luc Bonnet. une nouvelle forêt de palmiers évente la touffeur, des sentiers odorants cheminent vers les maisons d’amis réparties sur la propriété ; le vacancier heureux n’a qu’à traverser le jardin de cactées pour se croire au bout du monde. Et là, au bout de nulle part, Sophie a conçu un rêve d’oasis avec bien plus qu’une immense piscine… une vraie pièce d’eau à vivre tout l’été. Pas d’extravagance de matériaux, juste le grand chic de la simplicité n Rens. p. 350.

ELLEDECORATION.FR juin 2017 305


Sobriété, nature et vue sur mer, une certaine idée de la vie rustique

Galets de bain Calade blanche et vasques galets achetés sur l’île et posées sur un plan de granit noir, la salle de bains joue sur les matières brutes. Serviette nid-d’abeilles (Sophie Séguéla intérieurs) et corbeille (Best Before). 306 ELLEDECORATION.FR juin 2017

Douche dedans-dehors Ombragée par des canisses, l’avancée de verre, recréée sur la façade, donne l’impression de se doucher en pleine nature. Le sol en galets accentue le style naturel et outdoor.


En toute simplicité Avec son plafond en bois de sabine, sa chaise paillée et son balcon typiquement ibizien, la petite chambre a conservé le charme des fincas. jeté sur le lit, un plaid en laine (Teixidors).

ELLEDECORATION.FR juin 2017 307


308 ELLEDECORATION.FR juin 2017


Une piscine de rêve, comme une oasis cachée au milieu des pins

L’été, les pieds dans l’eau Dessinée par Sophie Séguéla, l’immense piscine de 25 mètres de long, en ciment blanc souligné de galets, offre deux plages latérales pour entrer dans l’eau en douceur. Avec ses abris en sabine et canisses, pensés pour paresser, cuisiner ou déjeuner, c’est la pièce à vivre des beaux jours. Banquettes en bois (Sophie Séguela Intérieurs), bains de soleil et parasols (Manutti). ELLEDECORATION.FR juin 2017 309


DESIGN AU CHÂ TEAU

A quoi rêvent les collectionneurs de design ? Démonstration dans un château de famille du XVIe siècle qui a su concilier vieilles pierres et modernité. Une réalisation exceptionnelle, signée Didier Benderli pour Kerylos Intérieurs, un décorateur aussi passionné qu’inspiré.

PAR AURÉLIE DES ROBERT PHOTOS DIDIER DELMAS

310 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


Galerie privée Dès l’entrée, le ton est donné et les œuvres se succèdent de façon spectaculaire. Miroirs en noyer et cuir, Italie, années 60 (galerie Blanchetti), applique en laiton et verre d’Ignazio Gardella, banc en noyer de George Nakashima (Piasa) et lampadaire “A808” en cuir et laiton d’Alvar Aalto. Sculpture de Turi Heisselberg Pedersen (galerie Maria Lund).


Les grands designers du XXe siècle s’embourgeoisent sous les lambris

312 ELLEDECORATION.FR juin 2017


Salon du design Autour d’un tapis sur mesure dessiné par Didier Benderli pour Kerylos intérieurs (Solstys Collection), fauteuil en frêne, velours et cuir de Franco Albini, paire de fauteuils en acajou de Paul McCobb, 1950 (Edition Directional), coussin (Maison de Vacances) et sofa années 50 de Carlo de Carli (Florence Lopez). Bar en palissandre et laiton de Kurt Olsen, céramique émaillée polychrome de jean Derval (galerie Alexandre Guillemain) et, de part et d’autre, huiles sur carton de Gaston Chaissac. Au centre, table basse avec plateau “Goutte d’eau” en fonte d’aluminium et piètement en acier noirci d’Ado Chale et vases “Oiseau” de jacques Blin (Thomas Fritsch). Lampadaire en laiton et cuir (Böhlmarks) et appliques “Volubile” (Hervé Van der Straeten).

ELLEDECORATION.FR juin 2017 313


Cuisine d’auteur signée des plus grands noms du design contemporain

Cuisine bijou Entièrement imaginée comme un écrin de marbre et de noyer marqueté, la cuisine d’office retrouve ses lettres de noblesse. Chaises en frêne et paille de Gio Ponti, table de salle à manger en orme massif de Pierre Chapo et céramique et assiettes peintes à la main de Claude Le Guay.

314 ELLEDECORATION.FR juin 2017


Fondation Henri Cartier-Bresson

Matières précieuses Dans la salle à manger, une importante table en marbre et bronze, de Philippe Anthonioz, est mise en scène comme une sculpture. Autour, une collection de chaises en noyer de Gio Ponti, suspension “Spiral” de Poul Henningsen (Pierre Bergé & Associés). Au mur, photos “Black Wowen I” de Valérie Belin (galerie Nathalie Obadia) et de Henri Cartier-Bresson, 1952. Soupière de Mado Jolain et vase “Ecrou” de Paul Bonifas (Thomas Fritsch), vaisselle (Muriel Grateau) et centre de table de Gio Ponti (Sambonet). Tapis de Didier Benderli pour Kerylos Intérieurs (Solstys Collection).

ELLEDECORATION.FR juin 2017 315


Bibliothèque ouvragée Dans la chambre bleue, une bibliothèque modulable en érable et laiton de Gianemilio Piero et Anna Monti (Piasa) occupe tout un pan de mur. Fauteuil en bois fruitier, travail français, lampadaire à double bras, travail suédois, et céramiques de Jean Lurçat et Axel Salto.

Sol peint et murs bleus en hommage à Gio Ponti

316 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


Comme souvent dans les histoires de château, tout commence par des travaux. Une infiltration par-ci, un problème technique par-là ont reporté de huit années le chantier de décoration. Chaque pièce du bâtiment principal datant du XVIe siècle ainsi que les deux ailes ajoutées au XIXe ont été minutieusement restaurées. Les volets, qui masquaient presque toute la façade, ont été retirés, les ardoises du toit ont été remplacées par des tuiles traditionnelles. C’est avec l’arrivée d’une seconde génération de propriétaires que la décoration du lieu a pu commencer. Le mobilier XVIIIe a peu à peu laissé la place à une collection éclairée de pièces du XXe siècle. Au fil du temps, une confiance réciproque s’est installée entre le décorateur Didier Benderli et son client dont les goûts se sont peu à peu précisés et affirmés au cours du chantier. L’histoire se poursuit aux Puces, dans les salles de ventes aux enchères et chez des antiquaires de renom comme Florence Lopez ou Jean-François de Blanchetti. Le décorateur et le collectionneur se sont pris au jeu de ce qui est devenu une véritable passion. Au mobilier se sont ajoutées des œuvres d’art – peintures, sculptures, céramiques et autres photographies – que Didier Benderli a mis en perspective dans ses maquettes avec une volonté commune u

Chambre à part Un brin provoc, la photo “Madame Mama Bush” de Mickalene Thomas (galerie Nathalie Obadia) trône en vedette dans l’alcôve. Le sol peint au pochoir est un hommage de plus à Gio Ponti. Paire de suspensions de Holm Sorensen, chevets de Severin Hansen et linge de lit (Caravane et Maison de Vacances).

ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 317


1

de ne choisir que des pièces exceptionnelles. En matière de design scandinave, par exemple, il a sélectionné du mobilier de Hans Wegner, mais aussi des pièces issues de son travail d’ébéniste, plus rares. Ou encore des œuvres parmi les plus radicales de Gio Ponti. Suit un inventaire d’œuvres prestigieuses qui va de Fabrice Hyber à Ado Chale en passant par les frères Campana... Des choix parfois déroutants mais extrêmement cohérents avec la géographie du lieu. Car chaque meuble, chaque luminaire, chaque objet a été choisi en fonction de la pièce où il sera installé. une mise en scène qui achève d’enchanter l’atmosphère et confère au lieu un décalage certain où modernité et respect du passé se mêlent avec harmonie n Rens. p. 350 318 ELLEDECORATION.FR juin 2017

2 1. Filet or Le couloir galerie du 1er étage, volontairement très sombre, est souligné d’un filet d’or. Devant chaque fenêtre, un luminaire du studio Olgoj Chorchoj (Bomma). Au fond, fauteuil à bascule d’Hans Olsen et, au premier plan, chaise basse de Grete jalk. 2. Tout en rondeur installée dans l’une des tourelles du château, la salle de bains est habillée de boiseries laquées dans une élégante gamme de prune ourlée d’or. A droite de la porte, sculpture “Vase Vitrine” de Hubert Le Gall.

3. Bain de culture Luxe raffiné pour cette salle de bains arty avec les lanternes de Stilnovo, la suspension vague modèle “127 55” d’Angelo Lelli (Arredoluce), les gouache et collage sur papier d’André Lanskoy, le tabouret d’Alvar Aalto et applique-bougeoir de Pierre Forsell. Serviettes de bain noires (Descamps).


Oser les boiseries prune ourlées d’or, un choix audacieux totalement réussi

3 ELLEDECORATION.FR juin 2017 319


Hors temps Sous les lambris dorés de la chambre parentale, la collection de meubles contemporains a trouvé sa place. Au premier plan, fauteuils de Gigi Radice, table basse en bronze de Fernando et Humberto Campana (Carpenters Workshop Gallery). Sofa et suspension en bronze, Italie, années 30, de Guglielmo Ulrich. Coussins (Maison de Vacances) et tapis (La Manufacture de Cogolin). Au fond, linge de lit (Caravane) et plaids (Maison de Vacances), chevets en cuivre et bronze patiné de Claude Lalanne, années 60, et lampes à poser de Holm Sorense. Au-dessus du lit, diptyque peint de Lu Chao (galerie Nathalie Obadia).


Pièce centrale La baignoire et la robinetterie d’origine, ainsi que le sol en noir et blanc, subliment la suspension graphique d’Angelo Lelli, 1950. Serviettes de bain (Missoni).

Décor bien ciblé pour chaque pièce de design, exposée en majesté

ELLEDECORATION.FR juin 2017 321


Un château où le design est roi, même dans le pool-house

L’art de vivre pour l’art Dans le pool-house et la cuisine d’été, les pièces d’artistes trouvent également leur place. Paire de canapés de Vladimir Kagan, tables “Nuage” en cuivre poli de Kam Tin (Maison Rapin) et paire de suspensions “Louvre” en métal laqué blanc de Poul Henningsen. Lampadaire “Helga - Edition Fumagalli” de Silvio Bilangione. Fauteuil “Racket”, 1980, de Helge Vestergaard Jensen. 322 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


Transats avec vue Face au pool-house, une piscine de 25 mètres de long semble s’étirer à l’infini. Cet havre de paix, perdu dans la nature, est propice à la détente autour de transats des années 40, trouvés sur place et restaurés.

ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 323


PURE INSPIRA TION Dans les Pouilles italiennes, près d’Ostuni « la ville blanche », se dresse fièrement la Masseria Moroseta. Une maison de vacances es à l’architecture épurée, construite suivant des méthodes traditionnelles, mais avec le petit plus qui la fait basculer dans la modernité.

324 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

PAR CHRISTÈLE AGEORGES PHOTOS YVES DURONSOY


Entre ciel et terre L’escalier central qui mène au toit-terrasse est un élément d’architecture à part entière. Au sol, une collection de dames-jeannes anciennes contraste avec la blancheur de la cour.


Carré magique Fabriqué par un artisan local, le portail en acier dessiné par le designer Andrew Trotter s’inspire de la structure carrée de la masseria. Comme dans les fermes traditionnelles, c’est l’unique entrée de la propriété.

Un portail qui joue la légèreté, la transparence et fait pivoter la masseria dans la modernité


La Masseria Moroseta est la première réalisation architecturale d’Andrew Trotter, designer britannique vivant à Barcelone. Fondateur d’une galerie de design et de photos puis du magazine du même nom, “Openhouse”, il a gardé de ses collaborations avec la décoratrice Anouska Hempel et le couturier Yohji Yamamoto le goût de l’extrême simplicité dans le raffinement. Moroseta est l’aboutissement de deux années de travaux avec des artisans locaux, soucieux à la fois de l’environnement et du respect des traditions architecturales des Pouilles. Son propriétaire, Carlo Lanzini, voulait un bâtiment moderne qui rappellerait u

Place forte Avec des allures de ferme fortifiée, les bâtiments de la masseria s’élèvent autour de la cour centrale. une grande baie vitrée ouvre sur la pièce à vivre tandis que, de part et d’autre de la cour, six chambres à la simplicité rurale donnent sur des jardins privés. Panier (La Maison Pernoise).

ELLEDECORATION.FR juin 2017 327


Table ouverte La pièce à vivre donne sur les oliviers et la mer au lointain. Elle est naturellement climatisée avec ses grandes baies vitrées transversales. L’immense table d’hôtes a été chinée, ainsi que les pots de grès destinés à l’origine à stocker l’huile d’olive. Céramiques en noir et blanc, de Paule Fattaccioli (L’Atelier Singulier). Tapis (CC-tapis).

328 ELLEDECORATION.FR juin 2017


En climatisation naturelle, un plafond voûté dans la grande tradition des masserias

ELLEDECORATION.FR juin 2017 329


Design au salon L’icône du design, la chaise longue “LC4” du Corbusier, de Pierre Jeanneret et Charlotte Perriand (Cassina), prend la pose dans ce salon épuré. Coussin noir (Linge Particulier). Canapé “Ghost” habillé de lin blanc, dessiné par Paola Navone (Gervasoni). Caisses de bois vintage en guise de tables basses. Céramiques de Paule Fattaccioli (L’Atelier Singulier), tapis aux motifs géométriques (CC-Tapis), paniers en jonc de mer (Le Joli Shop).

330 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


Cuisine rêvée Une véranda avec vue sur la mer pour prendre les repas préparés avec des produits locaux et bio exclusivement. Grand saladier en céramique provenant de Fasano et pots à huile anciens. Coussins en lin (Linum).

Une cuisine-véranda avec vue sur la mer et les oliviers


Carreaux tradi mais motif arty pour la tête de lit en ciment

Variation en noir et blanc Les chambres, plus ou moins spacieuses, sont toutes construites sur le même plan avec un plafond voûté, des murs et un sol de pierre. Elles ouvrent sur une terrasse ou un jardin privé avec vue sur les champs. Celle-ci a une tête de lit en carreaux de ciment aux motifs géométriques. Linge de lit (Linge Particulier), tapis (Linum), panier (Le Joli Shop), tasse (L’Atelier Singulier).


Passé présent Attenantes aux chambres, les salles de bains ont toutes des lavabos anciens en pierre et une robinetterie de cuivre très simple. Serviette (Caravane), tapis (Pappelina), panier (La Maison Pernoise). Eaux courantes Au cœur de l’oliveraie, la piscine est alimentée par le puits qui fournit également toute la propriété en eau douce. Elle est ensoleillée toute la journée.

les fermes anciennes et s’intégrerait parfaitement parmi les oliviers centenaires. Pour cela, Andrew et Carlo se sont imprégnés de l’architecture locale en apportant au futur édifice des accents contemporains. Le minimalisme des plans, le choix de matériaux écologiques et l’extrême simplicité de la décoration ont été le secret de la réussite. Andrew a travaillé avec des artisans locaux dans le respect des traditions. Première étape essentielle : dessiner un plan d’ensemble carré avec une seule ouverture sur la paroi frontale du bâtiment. Puis distribuer les chambres de part et d’autre de la cour en remplacement des écuries. Côté écologie, les plafonds voûtés, les murs blancs d’un mètre d’épaisseur, isolés grâce au chanvre, et les sols en pierre gardent l’intérieur frais en été, et doux en hiver. Une invitation à profiter de la masseria en toute saison n Rens. p. 350

ELLEDECORATION.FR jUin 2017 333


IDÉE DÉCO SPÉCIAL ANNIVERSAIRE

La “POSTER LAMP” en kit A l’occasion des 30 ans du magazine, Designer Box et “ELLE Décoration” s’associent et lancent en exclusivité cette “Poster Lamp” imaginée par le studio de design YOY. A monter soi-même telle quelle ou à personnaliser. On vous explique. RÉALISATION BARBARA BOURGOIS PHOTOS CORA BÜTTENBENDER

LA BOX SPÉCIALE 30 ANS ”ELLE DÉCORATION” COMPREND : un abat-jour papier prémonté, dim. 31 x 44 cm, motif à rayures blanches et noires + un abat-jour non monté, gabarit en papier blanc roulé, notice de montage qui détaille l’ensemble des étapes + un câble électrique et sa douille autocollante avec ampoule Led fournie. Prix : 49 € TTC, hors frais de port. En vente sur www.designerbox.com dans la limite des stocks disponibles. 334 ELLEDECORATION.FR juin 2017


Comme un air d’origami

Imaginée par YOY, duo de designers japonais, la “Poster Lamp” s’inscrit dans la pure tradition de l’origami. Un simple jeu de découpe et d’assemblage transforme une feuille de papier en applique. Objet hybride, qui se fixe au mur à la manière d’une affiche. Cette édition spéciale anniversaire intègre en plus de la “Poster Lamp” un kit DIY (Do It Yourself) qui vous permettra de personnaliser votre poster en réalisant votre propre dessin ou motif sur l’une des deux faces, ou en l’utilisant comme gabarit pour découper le papier peint ou le papier coloré de votre choix. Mugs “Everyday”, design Emma Lacey, (The Conran Shop). Tabouret “Barth”, Raphaël Thomas éditions (Le Bon Marché Rive Gauche).


IDÉE DÉCO LA “POSTER LAMP” À CUSTOMISER

Version caméléon en positif-négatif Repérer l’endroit où la lampe sera installée pour respecter les raccords de motifs. Reporter ensuite sur le papier peint contrasté le gabarit livré avec la lampe. Assembler et coller sur le mur. ●

336 ELLEDECORATION.FR juin 2017

Papier peint “Oiseaux” (Monoprix).


Effet camouflage marbré

Reporter sur le papier peint marbré à motifs indigo et bleu océan le gabarit livré avec la lampe. Assembler et coller sur le mur en essayant de respecter au mieux le raccord du motif. Papier peint “Portor” en vinyle, design Mathias Kiss, 166 € le rouleau de 0,70 x 10 m (Pierre Frey).

ELLEDECORATION.FR juin 2017 337


ÉVÈNEMENT

6

7

1

8

par

2

Déjeuner

au PAD

3

Un décor aux couleurs de la décoratrice la plus en vue du moment, une guest list de choix et la bonne humeur en prime… cela se passait au Café ELLE Décoration, imaginé par Sarah Lavoine, lors du salon Pad Paris, en mars dernier. Le rendez-vous des amateurs d’art et collectionneurs de design. Indiscrétions…

9

10

PHOTOS JULIO PIATTI

4 5

1/Sylvie de Chirée (ELLE Décoration), Sarah Lavoine et Constance Benqué (ELLE Décoration). 2/Christophe Delcourt (designer), Delphine Minor (Lagardère Publicité) et Guillaume Petit (Made in Design). 3/Vincent Darré (designer) et Olivier Gabet (Les Arts Décoratifs). 4/Véronique Gaston Dreyfus et Klaus Rosenfalck (KRD). 5/David Caméo (Les Arts Décoratifs) et India Mahdavi (designer). 6/Linda Pinto (Cabinet Alberto Pinto) et Bruno Frisoni (Roger Vivier). 7/Elizabeth Leriche et Hélène Dubrule (Hermès). 8/Noé Duchaufour-Lawrance (designer) et Pierre Frey (Pierre Frey). 9/Terry de Gunzburg (By Terry) et Denis Olivennes (Lagardère Active). 10/Hervé van der Straeten (designer) et José Alvarez (Editions du Regard). 11/Jean-Cyrille Boutmy (Paul Bert Serpette) et Caroline Pois (ELLE Décoration). 12/Hubert Le Gall (designer) et Sarah Lavoine.

11

12


16 17 13

14

15

18

19

Le Café ELLE Décoration au Pad Paris, réalisé par Maison Sarah Lavoine. Tous nos remerciements à Ruinart et à Saint Clair Le Traiteur. 20

21

22

23

13/Sam Baron (designer) et Anne Schumacher (Christian Liaigre). 14/Michael Burke (Louis Vuitton) avec son épouse et Sylvie de Chirée. 15/Péri Cochin et Christian Langlois-Meurinne. 16/René-Jacques Mayer (Camondo). 17/Mercedes Erra (BETC) et Thomas Levy (Chanel). 18/Gilles Bonan (Roche Bobois), Constance Benqué et Raphaël de Andreis (Havas). 19/Jean-Laurent Thierry (Goyard), Edouard Renevier (Maison Sarah Lavoine) et Vincent Frey (Pierre Frey). 20/Anne-Sophie Lefèvre (KR Media), Valérie Magne (Hermès) et Alexandra Fain (Paris Asia Art Fair). 21/Sandra Mulliez (Sam Art Projects) et Denise Vilgrain (Art Lease). 22/Jacques Bec et Artur Miranda (Oitoemponto). 23/Sarah Lavoine et Jean-Charles de Castelbajac. 24/Patrick Robin (Lagardère Publicité), Anne-Marie Labiny (ELLE Décoration) et Edouard Renevier (Maison Sarah Lavoine). 25/Charles Zana (architecte) et Marie-Claire Blanckaert (ELLE Décoration).

24 25


INFOSDÉCO

Pour communiquer dans cette rubrique, contactez Media Marketing - Nathalie MariĂŠ - Alice Cohen : 01 41 38 86 11


Pour communiquer dans cette rubrique, contactez Media Marketing - Nathalie MariĂŠ - Alice Cohen : 01 41 38 86 11

INFOSDÉCO


BLOC-NOTES

SUNBRELLA

À la tête de son secteur d’activité depuis plus de cinquante ans, la marque Sunbrella® intègre performance et design pour créer des textiles raffinés destinés à une utilisation en intérieur comme en extérieur. Développées par le bureau de style intégré et inspirées par les dernières tendances de l’art, de la mode et du design, les collections naissent et se renouvellent dans des coloris captivants, rehaussées de motifs, rayures et jacquards. Depuis sa création, Sunbrella® maintient sa position d’avantgardiste, à la pointe de l’innovation. www.sunbrella.com

DUVIVIER CANAPÉS

Fabriquer en France est l’une des grandes valeurs de la marque depuis 1840. En 2006, Duvivier Canapés se voit décerner le label Entreprise du Patrimoine vivant. Sa maîtrise du confort et son travail de cuirs et de tissus d’exception sauront vous séduire. Sans compter la garantie de 10 ans qui vous assure la tranquillité d’esprit, ses compétences du sur-mesure et ses créations de haute volée. Duvivier Canapés répond à tous les rêves d’intérieur. www.canapesduvivier.fr

TECHNAL

Des propriétaires ayant fait l’acquisition d’une maison secondaire typiquement provençale dans le golfe d’Ajaccio souhaitaient la transformer en une villa contemporaine. Un challenge relevé par l’agence d’architecture Giusti Versini, en collaboration avec l’Aluminier Agréé Technal Alu Service. La propriété se voit parée de baies coulissantes en aluminium (Technal Lumeal) associées à deux grandes pergolas (Technal Suneal). Ces solutions permettent de profiter confortablement de la vue sur la mer, depuis l’intérieur ou l’extérieur, quels que soient le moment de la journée ou la saison, tout en conférant un style moderne et épuré. Plus d’infos sur www.technal.com

CERSAIE2017

L’affiche du Cersaie 2017 se dédouble ! La 35e édition a effectivement deux affiches : une pour chacun de ses secteurs d’exposition de référence, à savoir les carrelages en céramique et l’équipement bain. L’affiche de la céramique est une tradition née, il y a huit ans. Parmi les nombreux travaux, le jury a choisi celui de Fabrizio Mariani et Enrico Montecchi, étudiants de la Nouvelle Académie des beaux-arts de Milan. De son côté, l’affiche pour l’univers de la salle de bain résume celui de l’équipement exposé au Cersaie : « Il n’y a pas de vie sans eau, et c’est le design qui crée les tendances et la mode ». Cersaie 2017, Salon international de la céramique, à Bologne (Italie), du 25 au 29 septembre 2017. www.cersaie.it 342 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017


BLOC-NOTES

STRESSLESS®

Leader mondial du grand confort depuis plus de quarante ans, Stressless® vous invite à découvrir le fauteuil Stressless® Metro. Son grand dossier capitonné sur pied rotatif en acier s’inspire du design norvégien et rend hommage au tout premier fauteuil de la marque. Véritable clin d’œil à la tendance rétro, il séduira les amoureux du style vintage. Grâce au système Balance Adapt™, l’angle d’assise s’ajuste automatiquement à chaque mouvement du corps pour un confort instantané, tandis que la nuque bénéficie d’un soutien optimal grâce à la têtière intégrée. Fauteuil Stressless® Metro, piètement étoile, en cuir Paloma Purple Plum. www.stressless.fr et Facebook/StresslessFrance

CARITA

Le Fluide de Beauté 14, créé en 1956, est la toute première huile de traitement global, pour une peau parfaitement hydratée et lumineuse, des cheveux soyeux et brillants, un bronzage sublimé. Véritable cocktail de bienfaits, il est riche en huile de noisette, carotte et graines de tournesol. Pour son édition limitée de l’Eté 2017, Carita a choisi ce produit iconique pour nous transporter au cœur de son « Jardin Mythique ». Un écrin de verdure, une explosion de couleurs pour ce coffret créé par Faunesque qui invite à un voyage sensoriel rythmé par les senteurs d’agrumes et de verveine au cœur des jardins de Méditerranée. www.carita.fr

MOOTY RESTAURANT

La Porte de Courcelles s’anime ! À quelques encablures de la place Pereire, le restaurant Mooty vient d’élire domicile. Ce véritable cocon aux allures à la fois contemporaines et vintage vous accueille pour déguster des produits frais de saison, cocktails, champagnes et vins sélectionnés. L’occasion vous est donnée d’en apprécier les mets dans une ambiance intimiste. Mooty Restaurant, 212, rue de Courcelles, Paris-17e. Tél. 01 47 64 70 70. www.mooty-restaurant.fr Parking réservé à la clientèle.

AGA

Chaleur apaisante, cuisine intuitive, espace, cuissons parfaites et respectueuses des aliments, le tout avec un design unique ? Une AGA est en effet bien davantage qu’un fourneau en fonte. Faites ainsi entrer l’émotion culinaire dans votre vie en découvrant la dernière génération de cette cuisinière d’exception chez l’un des distributeurs officiels lors de démonstrations ou cours de cuisine : AGA Shop Paris (7e), Ateliers Malegol (Rennes & Lannion), Cook & Toques (Mougins), Domestics (Gradignan), Maison Carcaillon (Chasseneuil), Grange (Paris & Lyon). Plus d’infos au 01 34 48 36 34 et sur www.agaliving.fr ; Belgique : Cook Up (Gand), www.agaliving.be ELLEDECORATION.FR JUIN 2017 343


BLOC-NOTES

YVES SAINT LAURENT

En 2017, les lèvres reviennent sous le feu des projecteurs. Alors préparez-vous à un choc de teintes, d’intensité, et oubliez les compromis. La révolution des couleurs joue son nouveau grand mix. Un gloss, une encre, un rouge à lèvres à la tenue puissante… « Vernis à Lèvres » signé Yves Saint Laurent réussit tout ! Grâce à sa formule Lifeproof Colour Emulsion, les lèvres sont imbibées d’une couleur confortable qui offre une brillance éclatante et durable. En assortissant votre ton à votre état d’esprit, « Vernis à Lèvres » vous suivra partout pour révéler votre histoire en un geste simple et unique. Plus d’infos sur www.yslbeauty.com

RODA

Dans les lieux les plus exclusifs, luxueux et fascinants à travers le monde, les produits signés Roda sont sélectionnés en tant que valeurs ajoutées pour développer et compléter la grande conception et les projets d’importance esthétique. La griffe est présente à l’hôtel Mandarin Oriental à Paris, situé rue Saint-Honoré, qui est l’un des plus élégants lieux d’accueil parisiens. Au dernier étage se place la Royal Oriental Suite, une suite de 162m2 avec terrasse privée de 75 m2 où les produits de la collection Spool et les chaises Harp enrichissent et complètent le projet en plein air, conçu par le designer Rodolfo Dordoni. Le mobilier offre un paradis de détente et de restauration raffinée. www.rodaonline.com

BEL’M

BADENBADEN

De renommée internationale, Baden Baden est spécialisée depuis plus de vingt ans dans la conception de cuisines, salles de bains, bibliothèques et dressings dans un style classique-chic intemporel et non ostentatoire. En témoigne cette cuisine sur mesure en érable massif peint avec évier de type timbre d’office en céramique deux bacs, mélangeur d’évier et douchette avec col de cygne finition nickel brossé, îlot avec billot de découpe, plan de travail en marbre blanc, crédence et carrelage en faïence, piano de cuisson et hotte intégrée dans la structure. Sublime ! www.badenconcept.com 344 ELLEDECORATION.FR JUIN 2017

Fabricant français, Bel’M propose des portes d’entrée en aluminium et bois équipées d’une serrure motorisée. Plusieurs commandes sont accessibles selon les besoins de chacun : platine d’effleurement, badge, digicode, mais aussi depuis son Smartphone. Une solution innovante pour piloter le verrouillage de son entrée, même les bras chargés ! Bel’M fournit également des marquises éclairantes à détection automatique, coordonnées au style des portes, dans un souci de préservation de l’esthétisme qui caractérise la marque. La façade de votre maison sera toujours plus accueillante avec une porte d’entrée Bel’M! Catalogue disponible sur www.belm.fr


ABONNEZ-VOUS Ë

Tissu éponge pur coton (320 g/m2), 90 x 160 cm.

1 AN

Réal. Barbara Bourgois, © Cora Büttenbender

9 numéros + 1 hors-série ( 49, 10 € )

+

LE DRAP DE BAIN FOUTAH ( 29 € )

=

29,95 €

seulement au lieu de 78,10 €

ED ECLO R ATLIOEN ¨

Malibu, Ibiza, Sicile, Londres, Paris...

NUMÉRO

CTOR COLLE pages

Plus simple, plus rapide, abonnez-vous aussi sur Internet : www.foutahbleue.elledecoabo.com

ED ECLO R ATLIOEN 350 d’inspiration

BULLETIN D’ABONNEMENT

®

... LES PLUS BELLES MAISONS DU MONDE

Malibu, Ibiza, Sicile, Londres, Paris...

A compléter et à renvoyer sous enveloppe non affranchie à : ELLE DÉCORATION - Libre réponse n°20171 - 59789 Lille Cedex 9

Oui, je désire m’abonner à ELLE Décoration

MÉRO

NU LLECTOR CO 350 pages d’inspiration

... LES PLUS BELLES MAISONS DU MONDE

et recevoir 9 numéros + 1 hors-série (49,10 €*) + le drap de bain foutah (29 €) au prix de 29,95 € seulement au lieu de 78,10 €, soit 48,15 € d’économie

Je règle par : Chèque bancaire ou postal, à l’ordre de ELLE Décoration

N°/Voie : Cplt adresse : Code postal : Votre date de naissance : J

N° Expire fin :

Mme Nom : Mlle Prénom : M.

M M A A

Date et signature obligatoires

Ville : J M M A A A A

HFM LD976

Je laisse mon adresse email pour recevoir toutes les informations liées à mon cadeau.

E-mail : Je souhaite être informé(e) des offres commerciales de ELLE Décoration Je souhaite être informé(e) des offres commerciales des partenaires de ELLE Décoration

ELLE DÉCORATION Service Abonnement CS 50002 - 59718 Lille cedex 09

NOUS CONTACTER 01 75 33 70 37 - du lundi au vendredi de 8h30 à 19h00 Prix dʼun appel local

Tél. : abonnementselledecoration@cba.fr

*Prix de vente en kiosque. Offre réservée à la France métropolitaine, valable 2 mois. Après l’enregistrement de votre règlement, vous recevrez votre 1er numéro de ELLE Décoration dans un délai de 4 semaines environ, et sous 4 à 6 semaines environ le drap de bain foutah par pli séparé. Vous pouvez acquérir séparément chaque numéro de Elle Décoration au prix de 4,90 €, le HS au prix de 5 € et le drap de bain foutah au prix de 29 €, dans la limite des stocks disponibles. Si vous n’êtes pas satisfait, nous vous remboursons immédiatement les numéros restant à servir sur simple demande. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 : le droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition aux informations vous concernant peut s’exercer auprès du Service Abonnements. Sauf opposition formulée par écrit à l’adresse suivante, les données ELLEDECORATION.FR XXX 2017 Cedex 345 peuvent être communiquées à des organismes extérieurs. Hachette Filipacchi Associés - 149, rue Anatole-France - 92534 Levallois-Perret RCS Nanterre B 324 286 319.


INFOSDÉCO

Pour communiquer dans cette rubrique, contactez Media Marketing - Nathalie MariĂŠ - Alice Cohen : 01 41 38 86 11


Pour communiquer dans cette rubrique, contactez Media Marketing - Nathalie MariĂŠ - Alice Cohen : 01 41 38 86 11

INFOSDÉCO


INFOSDÉCO

Pour communiquer dans cette rubrique, contactez Media Marketing - Nathalie MariĂŠ - Alice Cohen : 01 41 38 86 11


Pour communiquer dans cette rubrique, contactez Media Marketing - Nathalie MariĂŠ - Alice Cohen : 01 41 38 86 11

INFOSDÉCO


ELLE DÈCO ADRESSES

Panneau en béton

moulé du sculpteur Denis Morog, chez Sélection Julien Segard, marché aux Puces Paul Bert, p. 190.

&TRADITION, www.andtradition.com

CARRÉMENT VICTOIRE, www.carrement-victoire.com

107RIVOLI, www.lesartsdecoratifs.fr

CASSINA, www.cassina.com

ALEXANDRE BIAGGI, www.alexandrebiaggi.com

CC-TAPIS, cc-tapis.com

AM.PM, www.ampm.fr

CHANEL, www.chanel.com

AMINI, www.amini.it

CHIARA COLOMBINI, www.chiaracolombini.com

ANDREW TROTTER, architecte, www.andrew-trotter.com

CHRISTOFLE, www.christofle.fr

ARMANI CASA, www.armanicasa.com

CHRISTOPHE DELCOURT, www.christophedelcourt.com

ARTCURIAL, www.artcurial.com

CINNA, www.cinna.fr

ARTEMIDE, www.artemide.it

CLARINS, www.clarins.fr

ASCÈTE, www.ascete.com

CLEO C & CO, www.cleoc.fr

ATELIER ARETI, www.atelierareti.com

COMING B, www.comingb.fr

ATELIER BUFFILE, www.buffile-ceramiste.com

COSTA NOVA, www.costanova.pt

ATELIER POLYHÈDRE, www.polyhedre.com

DATCHA, www.datcha.paris

ATELIER VERTUMNE, www.maison-vertumne.fr

DCW, www.dcw-editions.fr

ATELIER VIME EDITIONS, www.ateliervime.com

DEDAR, www.dedar.com

AU FIL DES COULEURS, aufildescouleurs.com

DESIGNER BOX, www.designerbox.com

B&B ITALIA, bebitalia.fr

DESIGNERS GUILD, www.designersguild.com

BEAUREGARD PARIS, rens. au 01 84 17 24 92 et sur www.shop.beauregard.paris.com

DIMORESTUDIO, www.dimorestudio.eu

BETHAN GRAY, bethangray.com BISAZZA, www.bisazza.com BISSON BRUNEEL, www.bisson-bruneel.com BONACINA 1889, www.bonacina1889.it BONNEMAZOU-CAMBUS, BUREAU DE DESIGN, bonnemazou-cambus.fr BOUTIQUE DU MUSÉE DU QUAI BRANLY, www.arteum.com BROSTE COPENHAGEN, brostecopenhagen.com BY TERRY, www.byterry.com CAN CASTELLO, magasin d’antiquités, Carretera Santa Eulalia, km. 5, ibiza (+ 34 971 19 02 57).

DIOR, www.dior.com ELITIS, www.elitis.fr

Assiette en terre cuite émaillée, réédition du

ETAGE PROJECTS, www.etageprojects.com

dessin de jean Cocteau, (Roche Bobois), p. 160.

ETSY, www.tinkasladen.etsy.com FAÏENCERIE GEORGES, www.faïenceriegeorges.com FARROW & BALL, www.farrow-ball.com FLEUX’, fleux.com FONTANA ARTE, www.fontanaarte.com FRAGONARD, www.fragonard.com FREDRIK PAULSEN, www.fredrikpaulsen.com GALERIE ANNE JACQUEMIN SABLON, www.annejacqueminsablon.fr GALERIE ARMEL SOYER, www.armelsoyer.com

ABONNEZ-VOUS Â

EDECORATION lle 350 ELLEDECORATION.FR juin 2017

GALERIE BSL, www.galeriebsl.com

GILBERT KANN, www.gilbertkann.fr

GALERIE YVES GASTOU, www.galerieyvesgastou.com

GIO PONTI STORE, store.gioponti.org

GALLERY S. BENSIMON, www.galeriebensimon.com

GIVENCHY, www.givenchy.com

GIEN, www.gien.com

GLEN BAGHURST, www.glenbaghurst.com

L EN ED ECLO R ALTI OEN ED ECOLR ATIO ¨

®

Malibu, Ibiza, Sicile, Londres, Paris...

MÉRO

NU TOR LLEC CO 350 pages

Malibu, Ibiza, Sicile, Londres, Paris...

www.elledecoabo.com

d’inspiration

NUMÉRO

COLLECTOR

350 pages ... LES PLUS BELLES d’inspiration MAISONS DU MONDE

EN PROFITANT D OFFRES EXCLUSIVES SUR ’

... LES PLUS BELLES MAISONS DU MONDE

Presse ; DR

BERNARDAUD, www.bernardaud.com


GREAT DESIGN GALLERY, www.greatdesign.fr

L’ÉCLAIREUR, www.leclaireur.com

GUBI, www.gubi.dk

LA CHANCE, www.lachance.fr

GUERLAIN, www.guerlain.com

LA MANUFACTURE COGOLIN, www.manufacturecogolin.com

GUNZLER POLMAR, www.gunzlerpolmar.no

LANCÔME, www.lancome.fr

HEDWIG BOLLHAGEN FAÏENCE, www.hedwig-bollhagen.com

LE BON MARCHÉ RIVE GAUCHE, www.lebonmarche.com

HERMÈS, www.hermes.com

LE PRESSE PAPIER, rens. au 06 08 52 52 86 et sur www.le-presse-papier.fr

HOME AUTOUR DU MONDE, www.bensimon.com

LELIÈVRE, www.lelievre.eu

HONGJIE YANG, www.hongjieyang.nl HÔTEL-RESTAURANT TROISGROS, 728, route de Villerest, Ouches (04 77 71 66 97). www.troisgros.com

LIGNE ROSET, www.ligne-roset.fr LINGE PARTICULIER, www.lingeparticulier.com

HOUSE OF HACKNEY, www.houseofhackney.com

LISON DE CAUNES CRÉATIONS, www.lisondecaunes.com

HOUSE OF TAI PING, houseoftaiping.com

LITTLE GREENE, www.littlegreene.fr

IBRIDE, www.ibride.fr

LIVIO DE SIMONE, www.lds-fabrics.com

INDIA MAHDAVI, www.india-mahdavi.com

LLOT LLOV, www.llotllov.de

JEAN-LUC BONNET, paysagiste, bonnetjeanluc6@gmail.com

MADE IN DESIGN, madeindesign.com

JÉRÉMIE DUPREY, www.jeremieduprey.fr

MAISON DADA, www.maisondada.com

JO MEESTERS, www.jomeesters.nl

MAISON RAPIN, maison-rapin.com

JONATHAN ADLER, www.jonathanadler.com

MAISON SARAH LAVOINE, www.sarahlavoine.com

KELLY WEARSTLER, décoratrice, www.kellywearstler.com

MAISON VERVLOET, www.vervloet.com

KERYLOS INTÉRIEURS (Didier Benderli), www.kerylosinterieurs.com

MANUEL CANOVAS, www.manuelcanovas.fr

KIASMO, www.kiasmo.it KOLKHOZE, www.kolkhoze.fr

MANUTRANS, rens. au 01 42 46 45 57 MARC HELD, architecte et designer, www.marcheldarchitect.com/fr MARC NEUHOFF, www.marcneuhoff.fr MASSERIA MOROSETA, chambres à la ferme, à Ostuni, Italie, www.masseriamoroseta.it MISSONI, www.missoni.com MOLTENI&C, www.molteni.it MONOLITHE EDITION, www.monolithe-edition.com MONOPRIX, www.monoprix.fr MUSÉE GALLO-ROMAIN, www.museegalloromain.grandlyon.com

Tasses et verres, “Saguaro”, Fleux’, p. 52.


ELLE DÈCO ADRESSES NARS, fr.narscosmetics.eu NIKI JONES, www.niki-jones.co.uk NILUFAR, www.nilufar.com

SOMÉ & ORI, Chez Atelier Blancs Manteaux, 38, rue des Blancs-Manteaux, Paris-4e. www.abmparis.com SOPHIA, www.sophia.com.gr

OOUMM, www.ooumm.com

SOPHIE SÉGUÉLA INTÉRIEURS, 161, avenue Victor-Hugo, Paris-16e (01 43 59 56 99). www.sophieseguela.fr

OSBORNE & LITTLE, www.osborneandlittle.com

STÉPHANE PARMENTIER, www.stephaneparmentier.com

PAPERMINT, www.paper-mint.fr

STUDIO COLLETT-ZARZYCKI, www.collett-zarzycki.com

PARCO DEI PRINCIPI, www.parcodeiprincipi.com

STUDIO PEASCOD, studiopeascod.com

PASCALE RISBOURG, www.pascale-risbourg.com

STUDIOPEPE, studiopepe.info

PCM DESIGN, www.pcmdesign.es

TATO, www.tatoitalia.com

PIERRE FREY, www.pierrefrey.com

TH MANUFACTURE, www.thmanufacture.com

PIERRE GONALONS, www.pierregonalonsstudio.com

THE CONRAN SHOP, www.conranshop.fr

RALPH LAUREN HOME, www.ralphlaurenhome.com

THEVENON, www.thevenon1908.com

RED EDITION, www.rededition.com

TOM DIXON, chez Atù, agenceatu.blogspot.fr et www.tomdixon.net

ROCHE BOBOIS, www.roche-bobois.com RUBELLI, www.rubelli.com SALVATORI, www.salvatori.it SEPHORA, www.sephora.fr SISLEY, www.sisley-paris.com

TOOLS GALERIE, www.toolsgalerie.com TORREMATO, www.torremato.com TRE 80, www.tre80.com TRIODE DESIGN, www.triodedesign.com VENINI, www.venini.com WENDY ANDREU, www.wendyandreu.com YMER&MALTA, www.ymeretmalta.com ZOFFANY, www.zoffany.com

Presse

RICHARD GINORI, www.richardginori1735.com

Miroirs “Erat” du designer Alberto

Bellamoli (Lucie Kass), p. 62.


Sur papier, certainement, et sur d’autres supports qui n’existent pas encore.

La presse a déjà beaucoup changé. C'est même le média qui a le plus évolué. Aujourd'hui, 98 % des Français nous lisent chaque mois, sur papier, ordinateur, tablette ou smartphone*. Demain, pour vous accompagner, nous évoluerons encore. Mais ce qui ne changera pas, c'est la qualité du travail de nos journalistes. C'est et cela restera notre cœur de métier. Et nous trouverons toujours le moyen de vous rendre accessible une information de qualité qui vous procure du plaisir. Notre évolution ne se fera pas sans votre avis, exprimez-le sur demainlapresse.com

avec

#DemainLaPresse D E M A I N L A P R E S S E . C O M

pour l'ACPM - R.C.S. Paris B 378 899 363 - *Source: ACPM ONE Global 2016 V4.

Où lirez-vous la presse quand les tablettes auront disparu ?


PAPIER DE FIN

Trésor batik Papier peint “Haïku”, inspiré des textiles du peuple Miao, collection Guizhou, 137 € le rouleau de 10 m en 52 cm de large, PIERRE FREY.

Presse ; DR

Rens. p. 350.


tạp chí trang trí nội thất  

tạp chí trang trí nội thất

tạp chí trang trí nội thất  

tạp chí trang trí nội thất

Advertisement