Page 1

des


SOMMAIRE La culture a un prix. 20 € le billet ? Les salles sont pas remplies... Tu m’étonnes !...

Genèse du projet Les porteurs du projet Un besoin Vital La Compagnie des Rêveurs ASBL DREAMS Du rêve... ...À la réalité

6 4 5 7 8 10 11


L’

Atelier des Rêveurs

11

Le lieu... Mobile et Modulable

Le Vitrail Bruxellois Le décor permanent

11 12

14 16

SOMMAIRE Financer le projet Comment ? À vous de jouer ! Pour en faire quoi ?

Partenaires

Contactez-nous

18 18 19 21

22

23


4

Les porteurs du projet Jérôme Dubois

Coordination générale

Détenteur d’un DUT en génie civil (FR), un BTEC en arts de la scène (ENG), Jérôme Dubois arrive à Bruxelles en 2003 pour se former à la méthode Lecoq à la Kleine Academie. Il travaillera ensuite comme assistant manager chez Exki, tout en continuant à se dévelloper artistiquement. Il rejoint la Compagnie des Rêveurs ASBL en 2016 et choisit de s’y consacrer à plein temps, comprenant que les valeurs se rejoignent. Jérôme Dubois se forme ensuite à la gestion d’entreprise au sein de l’ASBL ‘Backstage’ afin de pouvoir développer le projet de l’Atelier des Rêveurs avec les meilleures armes...

«Je veux vous rassembler et vous rencontrer...»

Fabien Franchitti

Coordination artistique, Programmation

Passionné par l’art des histoires depuis tout jeune, Fabien Franchitti rencontre dès 14 ans l’univers professionnel théâtral bruxellois au Théâtre de la Vie dans la pièce ‘Electre a encore quelque chose à vous dire...’ de J-F Politzer. Il se forme alors au théâtre en faisant de brèves apparitions dans chaque enseignement, chaque théâtre, chaque méthode... Il sera chargé de la programmation de lieux culturels à plusieurs reprises. Il regardera aussi du côté technique des arts de la scène en touchant à la régie... Le chant, la danse, le cirque, l’écriture, il ne s’arrête plus... Il mettra en scène des spectacles vivement salués par la critique, d’autres moins..., il essuiera des échecs cuisants et des victoires inattendues... Et à un moment : STOP ! J’aimerais voir tout cela dans un même lieu... Que tous ces créateurs se rassemblent !

«J’aimerais partager ce que j’ai vu...»


5

Un besoin Vital Trop souvent reléguée à une envie, la culture est pourtant vitale à la continuité de notre mode de vie. La diversité de choix dans un même lieu permettrait de palier à un réel besoin. L’inégalité sociale et économique touche à tous les aspects de la vie quotidienne d’une personne. L’enseignement, la santé, l’épanouissement personnel et bien sûr, l’accès à la culture. Une préoccupation qui peut paraître futile, face aux besoins de première nécessité comme l’alimentation. Or, la vie culturelle est un élément fondamental de la cohésion sociale. Les citoyens qui ne bénéficient pas d’un véritable accès à la culture sont pris dans un engrenage de difficultés qui les empêche de jouir des loisirs les plus essentiels. La culture devrait relier les hommes entre eux, au lieu de cela, elle a tendance à les diviser. D'un côté, une culture jugée "bonne", regroupant l'art, le théâtre, l'opéra, la musique classique et autour de laquelle gravitent les classes sociales les plus élevées. De l'autre, l'art populaire, celui des médias de masse et de la rue, sans référence historique lointaine, jugé par ces mêmes élites comme "mauvais". Si la culture est une des priorités pour l'Education, il reste encore du chemin pour combler la fissure entre élites et classes populaires. Pourtant, nul besoin d'être éduqué pour qu'une symphonie de Mozart provoque des émotions chez son auditeur. La culture ne résulte-t-elle pas de la rencontre entre le populaire et l’élitisme ? À vous de juger! Notre lieu se veut un pied de nez à cette classification sommaire. La rendre légitime parce que la culture est essentielle, elle nous permet de ne pas se limiter à ce que nous connaissons ou ce que l’on peut nous en dire mais à remettre en question, se retrouver face à soi-même et aux autres. Proposons de la diversité !


6

GENESE DU PROJET < Un Chant de Noël de Charles Dickens Spectacle Musical Tournée (FR, BE) 2013-2016 >

^ Arthur Rimbaud

Tournée (EUR, USA, BE) 2008-2018

Ne me réveille pas

^ Les Monstres de Baudelaire

Création musicale sur les thèmes du choix et LGBTQI en collaboration avec les étudiants de Louvain-la-Neuve - 2017

v

Palais des Beaux-Arts de Bruxelles - 2010

^ Oscar & Helen

Tournée (EUR, FR, BE) 2008-2014

^ Le Portrait de Gary Driano Lecture-spectacle 2017

^ En haut à droite / ‘Au lecteur’ ^ Le Petit Oiseau Blanc

Ecole Européenne de Bruxelles - 2016

^ Les représentations scolaires de 5 à 18 ans...

La Compagnie des Rêveurs intervient dans le milieu scolaire à travers des spectacles adaptés au programme et/ou à l’actualité

Création autour des Monstres de Baudelaire En hommage à Dominique Grosjean et Suzie Falk 2013


7

LA COMPAGNIE DES RÊVEURS A.s.b.l. La Compagnie des Rêveurs (anciennement ‘Le fil de l’araignée’) est née de l’initiative de Fabien Franchitti avec pour volonté de proposer un théâtre accessible, divertissant et pédagogique. Au rythme de représentations publiques et scolaires, les créations pluridisciplinaires de la compagnie (théâtre, musique, cirque, arts visuels et plastiques, …) s’adressent à un public très large et populaire de 2 à 129 ans. Après plus de dix ans d’existence, en 2015, La Compagnie des Rêveurs est devenue une association sans but lucratif qui a pour volonté de diffuser la culture par tous les moyens possibles. Nous gérons l’entière production et diffusion de nos spectacles nous permettant ainsi de réduire considérablement les coûts généraux. Par exemple, la récupération et le recyclage nous permettent d’économiser presque 70% sur le budget de production d’un spectacle. Ceci nous permettant d’assurer alors aux artistes et techniciens un salaire honorable et éthique pour les représentations. Nous intervenons également dans la production, l’organisation ou la direction artistique de créations extérieures en offrant un soutien bénévole à d’autres compagnies artistiques et asbl. Nous avons jusqu’à présent principalement tourné dans des écoles ou loué un théâtre pour y faire des représentations publiques et scolaires. Dès que nous en avons eu la possibilité (par exemple une salle louée à la journée pour des représentations scolaires) nous faisions des représentations publiques gratuites en soirée avec une entrée libre au chapeau pour tous, l’initiative a d’ailleurs été réalisée avec des centres publics d’aide sociale. C’est dans cet objectif d’échange et de partage que nous avons évolué et généré autour de nos projets l’appui de partenaires comme Tour et Taxis qui nous ont pendant deux ans mis à disposition un espace pour la construction de nos décors et répétitions. Des sociétés et des particuliers qui nous donnent peinture, matériaux, meubles, objets, hi-fi, médias,… ou encore nous apportent leur soutien pour la construction des décors, costumes ou assurer la billetterie lors de représentations. Nous travaillons également avec le Service d’Encadrement des Mesures Judiciaires Alternatives afin de soutenir des jeunes en difficulté et leur laisser entrevoir d’autres possibilités d’avenir à travers nos créations artistiques.


8

DREAMS

La naissance d’un modèle économique pour l’Atelier des Rêveurs

* Investir un espace avec une création pertinente * Réduire de 90 % le coût du spectacle * Entrée libre * Ouverture de 10h à 22h * Investissement des partenaires Nous avons testé cette méthode l’espace d’un week-end. Adaptée d’un essai, DREAMS est une création réalisée dans une maison de 350m2. Une immersion unique dans le rêve. Un spectacle qui ne s’arrête plus. Sur le modèle de la performance écrite, le spectacle entier durait 5h mais était divisé en ‘parcours’ de 1H30 - 2H suivant l’histoire de tel ou tel personnage. Tout y était pensé, le bar immersif, la pause toilettes (immersives elles aussi). Le succès fut instantané. Malgré une publicité plus que réduite opérée quelques jours plus tôt, le public s’est rué littéralement dans l’attraction, et le mélange social et culturel opérait ! Malgré que le spectacle soit principalement joué en français (avec quelques incursions anglophones), le public était international. Même financièrement, le chapeau placé à l’entrée a pu récolter bien plus qu’on aurait pu le croire. Les gens étaient libres de payer ce qu’ils voulaient et certains ne se privaient pas de généreusement soutenir la création. Nous avons pu également investir humainement le quartier qui a très bien accueilli notre initiative à tel point qu’ils ‘veillaient à ce que nous ne manquions de rien’. Ce spectacle qui aurait pu être un gouffre financier sans fin a pu nous démontrer que notre système pouvait fonctionner.


Mais comment avons-nous fait ?

9

Les porteurs du projet

Nous n’avançons jamais seuls. Après révisions des budgets (mais jamais des envies créatrices) et surtout grâce aux soutiens de sociétés privées qui ont fourni les matériaux mais aussi d’artistes tel que INDEXPOUCE. Ils ont réalisé bénévolement des créations marquant le lien entre l’inconscient, l’humain et le monde végétal. Dreams a également été produit en collaboration avec l’ASBL Communa qui pour pallier les conséquences négatives de la vacance immobilière, réhabilite les espaces inutilisés en les mettant temporairement à disposition de projets citoyens qui y font fleurir des laboratoires de pratiques urbaines et ensuite les transforment, grâce aux dons, en logements à prix réduits.

Une énergie renouvelable ?

C’est l’énergie commune qui permet cela !

Pérenniser ce type de rencontre sur le long terme, c’est permettre la réalisation de l’Atelier des Rêveurs. Les ASBL du secteur culturel comptent parmi celles qui dépendent le plus des fonds extérieurs pour se financer. Avec la crise économique et ses conséquences en matière de subventions publiques, les ASBL sont dans l’obligation de se réinventer et trouver de nouvelles sources de financement. Aujourd’hui, plus que jamais, pérennité rime avec diversité : le don de chacun constitue un bon exemple de cette évolution.

> D’une boule de cirque, nous faisons des planètes, d’une vieille armoire un passage vers un autre monde... Recycler et créer...

>

Anamorphose créée par INDEXPOUCE


10

DU RÊVE ...

Ouvrir un espace exclusivement géré par notre asbl devenait indispensable. Tant par la liberté technique et artistique qu’apporte le fait d’avoir son ‘propre lieu’ mais aussi et surtout par la réduction budgétaire qu’apporte une location à long terme. Continuer à développer notre énergie autour de ce lieu et offrir ainsi plus de projets sociaux et culturels. L’argent récolté par la location ponctuelle de l’espace (mais aussi par des sponsors, des dons ou encore des ventes de T-Shirts) nous permettrait de payer le loyer, ses charges, le salaire de deux personnes à plein temps, le reste étant investi dans les activités et surtout dans la création d’emplois.

Faire profiter à toutes les communautés d’entrées libres, être une plateforme pour soutenir de jeunes compagnies et aider le citoyen à développer et concrétiser un projet social commun. Mais il faut rêver plus ! Nous voulons en faire un lieu unique et immersif avec un décor permanent ! Une fois le pied dans l’Atelier des Rêveurs, vous êtes transportés ailleurs. Pas de discrimination ni de préjugés, mais un lieu de partage et d’enrichissement culturel. Par son multi-linguisme, un lieu ouvert aussi aux touristes ! À terme, nous voulons aussi en faire un lieu 100% écologique avec l’installation de panneaux solaires, toitures vertes, récupération des eaux de pluies… Il est maintenant temps de réaliser et ouvrir un lieu unique, l’Atelier des Rêveurs. Un lieu qui fonctionnerait sur le principe du partage et de l’échange, un lieu qui permettrait aussi aux personnes de différents horizons (culturel, social, politique) de se retrouver autour d’une idée commune, de sujets qui touchent tout le monde, de s’ouvrir aux initiatives populaires et à la jeunesse afin de se tourner vers l’avenir…


`

`

... À LA REALITE

L’Atelier des Rêveurs reconstitue, à partir de trois camions semi-remorques, un théâtre à l’italienne de 400 places homologuées dont 326 fauteuils. C’est une véritable salle de concerts et de spectacles mobile qui possède une scène de 100 m2. Exemplaire unique au monde, c’est un outil pensé tant pour le confort du public que pour les facilités techniques offertes aux artistes. Deux espaces loges de 40 et 30 m2 sont disponibles pour les artistes. Le lieu est, par son aspect démontable, très modulable selon les envies créatrices. Seuls les balcons ne sont pas déplacables, de quoi donner des idées aux artistes créateurs qui passeront nos portes. Le Théâtre Mobile est éphémère comme un chapiteau et éternel de par son style original (décor bois, véritables fauteuils de cinéma, guichet d’accueil à l’ancienne... Une parenthèse dans le temps...

11


12

Mobile et Modulable...

Du Café-Théâtre au Salon dansant en passant par la salle de concert sans sièges, l’avantage de notre espace est qu’il s’adapte aux événements. Les précédents propriétaires y ont organisé des opéras et cabarets pendant des années, de quoi faire rêver! Modulable ? Première actuce : la pente en bois du parterre principal se remet à niveau et en enlevant les sièges, nous avons un très beau plateau de danse. Deuxième astuce : La scène, amovible également, peut passer de 20 à 100 m2 de surface et être placée à de nombreux endroits. Les balcons supérieurs peuvent être aménagé en cocktail dinatoire ou augmenter la jauge en y installant d’autres sièges. Deux espaces extérieurs de 50m2 couverts à l’entrée permettent également d’y organiser une partie de son événement. Vous l’aurez compris, peu de choses sont impossibles à l’Atelier des Rêveurs...

L’ ATELIER DES RÊVEURS


13 Surface totale : 625 m2 Surface au sol : 535 m2 Dimensions scène : 100 m2 (10x10) Plancher central à vide sans sièges (A) : 135 m2 Loges : 70 m2 min. Nombre de sièges fixes (326) : Orchestre (A) : 166 places Baignoires (B) : 132 places Balcon supérieur (D) : 30 places

Scène

Surface d’acceuil : 120 m2 (C) répartis sur les balcons du 1er étage et l’entrée. Guichets d’accueil, Régie générale, Lustres suspendus en lumière générale, Tableau électrique de 250 A, Chauffage Jumbo 220. Le Chapiteau est homologué pour une capacité d’accueil de 400 personnes.

LE VILLAGE DES RÊVEURS Grâce au soutien des communes et de société privées, notre asbl dispose d’autres espaces nous permettant ainsi d’apporter un soutien à d’autres compagnies artistiques et associations. À terme, et suivant les espaces disponibles autour de l’Atelier des Rêveurs, nous proposerons aux associations de se joindre à nous pour créer au coeur de la ville de Bruxelles un village associatif permanent et solidaire. Une telle fédération permettrait de proposer plus au citoyen en réduisant les coûts de chacun.


L’ ATELIER

14 Tout sera mis en oeuvre pour se redonner l’envie de se rencontrer.

LEVITRAIL

Bruxellois

...

Une programmation riche et variée

L’Atelier proposera

ponctuellement des événements surprises où le spectateur ignorera ce qu’il va voir. L’occasion de lui proposer quelque chose qu’il ne connait pas

...

Concerts Théâtre Musique Pluridisciplinaire Cours et Stages Ateliers ludiques interactifs

...

Mademoiselle Satine et ‘Ce Georges’. Variété française

...

Jazz to Swing

Groupe de Covers

Team Buildings Marchés de saison éthiquables Accueil - Ecoles Cinéma Jeune Public Projets citoyens

Parlez-moi d’amour

Une fable musicale circassienne Par les compagnies ‘Cirque Farrago’ et ‘L’acteur et l’écrit’


DES RÊVEURS

15

‘Mon grand-père me parlait de Bruxelles comme d’un grand vitrail coloré. Les teintes de toutes les cultures qui bercent notre petite Bruxelles. Une diversité culturelle peu comparable mais malheureusement souvent restreinte en communautés. Convaincu que l’intégration doit passer par l’acceptation des différences et le respect mutuel, la réalité est toute autre. En ajoutant des contingences sociales et économiques qui divisent encore plus les communautés, nous nous retrouvons sans cesse divisés entres culture, communautaire, language, élitisme, populaire et la mode du moment. Ayant personnellement été en contact avec des sphères culturelles très opposées, j’ai pu remarquer que la combinaison pure de ces éléments, l’éclectisme, sont des besoins vitaux pour la remise en question et l’épanouissement personnel. Le principe économique à entrée libre de l’Atelier des Rêveurs me permet de favoriser l’échange entre ces cultures. L’échange entre les créateurs et le public, mais aussi l’échange entre créateurs au sein de ce lieu. Se permettre une programmation diversifiée et étendue… Pour que la rencontre ait lieu…’ Fabien Franchitti / Programmation La Compagnie des Rêveurs continuera de proposer ses activités au sein de l’atelier de manière régulière mais non principale. Elle y présentera ses créations lors de représentations publiques et scolaires. (plus d’infos sur le site : www.lacompagniedesreveurs.com).

L’Atelier des Rêveurs continuera sur la lancée des activités de l’ASBL en proposant régulièrement un soutien technique et de production aux jeunes compagnies créatrices. Des appels à créations et projets seront lancés autour de thèmes précis, à l’attention des professionnels des arts et de la culture mais aussi d’associations et de particuliers. Nous aurons également une programmation d’invités internationaux mais de manière plus ponctuelle afin de favoriser et développer la création belge. Malgré qu’une majorité des créations seront francophones, nous proposerons également des spectacles en néerlandais, anglais, arabe, etc… On parle aujourd’hui environ 100 langues quotidiennement dans la région de Bruxelles-Capitale, l’ignorer serait contreproductif. Par ailleurs, le qualitatif et l’objet des activités seront primordiaux dans la programmation, car ils sont les fondations du principe même d’un lieu socio-culturel : la transmission d’une idée, d’une pensée.

Notre Atelier des Rêveurs fonctionnera par trimestre et saison astronomique (printemps, été, automne, hiver), nous laissant ainsi la possibilité d’adapter nos saisons face à l’actualité, les imprévus, les envies citoyennes et rencontres en tout genre.

>

>

Le spectacle écrit par le regretté Charb de Charlie Hebdo, ‘Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui jouent le jeu des racistes’ joué par Gérald Dumont.


16

‘J’ai rêvé d’une Utopie, et lorsque je rencontrais des problèmes je me suis rendu compte que nous avions déjà les solutions’ Fabien Franchitti

‘Les Chroniques d’Utopia’ est une série littéraire romanesque, ses différents tomes sont les éléments d’une grande aventure qui débute il y a des milliers d’années dans la région de Verah. Inspirée de faits réels, elle va donner naissance à ce qui n’était, jusqu’il y a peu, qu’un fantasme philosophique : L’Utopie. Un vaste monde que nous aurons le plaisir de partager au travers des créations mais aussi au niveau du décor permanent. C’est une aventure humaine qui s’écrit chaque jour, et chaque jour, de nouvelles intrigues naissent. Si bien que toutes ces histoires, car il y en a beaucoup, seront présentées et adressées à un public large tout au long de l’année par la Compagnie des Rêveurs, comme une série... Dramatiques radios, seuls en scène, spectacle musical, théâtre immersif,... chaque forme racontera une partie de l’histoire... Les créations scéniques et sonores ne dévoileront qu’une partie de l’histoire, les visiteurs du lieu pourront également petit à petit découvrir en ligne l’histoire de Percy, Kihta, Haoki, William, Jean, Eva, Abbes, Salongo, Sofia,... et rencontrer leur Utopie...


LE DECOR PERMANENT La Compagnie des Rêveurs développera un tout nouveau projet inspiré des docu-fictions et spécialement créé pour l’Atelier des Rêveurs : Les Utopies. Avec ses artistes, elle créera un décor permanent qui sera lié à cette nouvelle création mais aussi à une exposition permanente ! Par ce biais, la compagnie mettra en avant les initiatives citoyennes étonnantes à travers le monde. C’est une oeuvre originale qui se racontre tous les jours dans notre réalité. Partout dans le monde, de nouvelles initiatives font leur apparition en matière d’agro-alimentaire ou en économie... Partout dans le monde, de nouvelles associations solidaires et ethiques voient le jour... Il nous faut changer ! Ce qui avant était une bonne résolution est aujourd’hui une évidence à ne pas ignorer. Nous rendons hommage à ces personnes qui s’emploient chaque jour à créer

les Utopies... Un décor pratique avant tout ! Chaque élément du décor servira également à un but pratique... Il peut devenir une scène ou permet d’éclairer la scène.. Le décor s’adaptera aux événements organisés à l’Atelier des Rêveurs...

17


FINANCER le PROJET

18

1

2

Comment ? LOCATIONS DES ESPACES

Nous pouvons sans financement extérieur assurer une partie des frais simplement par une location du lieu. Nous amenons par là le locataire à devenir luimême employeur d’un artiste qui viendra à l’Atelier.

VENTE DE T-SHIRTS Nous avons décliné le logo sous forme de tee-shirts. À l’instar d’autres associations, nous les vendons afin de financer ce projet. Et non seulement on s’offre un joli vêtement mais aussi de la culture ! Alors que vous soyez un citoyen, une entreprise,… vous avez la possibilité de pouvoir offrir un tee-shirt à vos employés, vos amis, votre famille et soutenir par la même occasion notre initiative. De plus, notre tee-shirt sera réalisé de manière éthique, environnementale et locale !

3

LE CULTURO-CHAPO Nous avons pris la bonne vieille méthode du chapeau afin de permettre à nos visiteurs de soutenir la cause à tout moment. Ce ‘Culturo-Chapo’ sera présent physiquement à L’Atelier, mais aussi sous forme de crowdgiving / dons via notre site web.


À vous de jouer !

19

Comment pouvez-vous contribuer à ce projet?

Du temps Vous pouvez proposer vos services et participer selon vos compétences et vos envies à la mise en place et l’aménagement du lieu, ou encore intervenir comme bénévole ponctuel. Que vous soyez une entreprise, un artiste ou un particulier, chacun peut y apporter de sa personne afin de construire ensemble une nouvelle vision d’un lieu socio-culturel pour tous et à entrée libre.

Du matériel

Ce schéma vous place vous en tant qu’acteur du lieu car l’Atelier des Rêveurs, finalement, c’est pour vous, pour nous, pour tous!

Vous avez peut-être les possibilités techniques et matérielles de pouvoir concrétiser la vision que nous nous faisons du lieu. Un lieu qui tendra à être le plus écologique possible avec, à terme, l’installation de panneaux solaires, le recyclage des eaux de pluie, la récupération de meubles et objets afin de les retransformer et les fondre dans nos créations, etc...


20

De l’argent

FINANCER le PROJET

Eh oui ! Nous y sommes ! Malheureusement tout a un coût... Ce serait extraordinaire de faire fonctionner un lieu avec le simple libre-échange mais certains coûts restent inévitables comme : les artistes que nous payons afin de vous assurer des spectacles de qualités et gratuits pour tous, le loyer, les charges, frais administratifs… Nous réduisons ces frais au maximum afin que nous puissions proposer un éventail d’activités le plus régulièrement possible.

Ce n’est pas juste un don... Vous fédérez une énergie nouvelle et commune : Un théâtre à entrée libre !!! Comment ? 1. En faisant dès maintenant un don à notre asbl par virement bancaire. 2. En louant pour une ou quelques dates notre lieu. 3. Par la plateforme de crowdgiving Gingo dès novembre 2018 avec le soutien de Prométhéa 4. En faisant un don dans le Culturo-Chapo présent à l’Atelier des Rêveurs.

Chaque trimestre, l’Atelier des Rêveurs s’engage à publier le bilan financier du trimestre précédent. Vous saurez exactement où va votre argent. Car pour nous, quelques centaines d’euros c’est offrir un concert pour 400 personnes !


Pour en faire quoi ?

21

Au vu de la vision que nous nous faisons du lieu, il n’est bien entendu pas pensable d’offrir des contreparties qui nous coûteraient sur le budget. La contrepartie, c’est l’Atelier des Rêveurs. Pour le décor permanent nous essaierons de réduire un maximum les coûts en utilisant des matériaux recyclés mais nous sommes conscients que le savoir-faire a un prix et que tout le monde ne peut pas se permettre de donner son temps indéfiniment. C’est aussi la raison pour laquelle nous tenons à payer honorablement les artistes qui viendront chez nous. Veiller également à proposer des spectacles et activités de qualité. Pas de remplissage de calendrier avec des activités dessins, l’Atelier des Rêveurs, c’est vous permettre de finalement (re)trouver votre place dans la culture ou le social sans vous préoccuper de vos finances mais plutôt d’ouvrir la possibilité de se retrouver dans l’autre, de vous ouvrir à une autre culture, de vous enrichir avec et grâce aux autres. En attendant nous avons des espaces à louer que ce soit pour des cours, des répétitions, des conférences, des salons… et si nous devons en passer par là pour aboutir au rêve, nous le ferons !

Nous aimerions qu’une communauté se crée autour du projet afin d’apporter régulièrement les fonds et assurer la pérennité d’un lieu pour tous. À terme, nous voulons également étendre notre lieu par d’autres constructions temporaires pour y accueillir d’autres associations et artistes afin de fédérer toutes ces énergies en un lieu : Le Village des Rêveurs. Nous avons toutes les clefs en main afin de créer le premier lieu socio-culturel entièrement libre car financé par vous au profit de tous!


22

PARTENAIRES

Depuis sa création, la Compagnie des Rêveurs a pu compter sur des partenaires de choix. Nous espérons grossir indéfiniment la liste de nos compagnons rêveurs afin que ce projet puisse rayonner et se pérenniser dans le temps...


CONTACT Administration

La Compagnie des Rêveurs ASBL administration@lacompagniedesreveurs.com

Programmation, Location

Nous écrire : La Compagnie des Rêveurs Rue Hydraulique, 21 1210 Saint-Josse-Ten-Noode

Atelier des Rêveurs info@atelierdesreveurs.be

Contact téléphonique 0485 20 93 83

Informations www.atelierdesreveurs.be www.lacompagniedesreveurs.com www.facebook.com/atelierdesreveurs www.facebook.com/lesreveurs

23


Atelier des rêveurs - Dossier de présentation  

Voici une présentation de notre projet... Contactez-nous pour plus d'infos ! Bonne lecture !

Atelier des rêveurs - Dossier de présentation  

Voici une présentation de notre projet... Contactez-nous pour plus d'infos ! Bonne lecture !

Advertisement