Page 1

@


‫‪١‬‬

‫‡‪@ @þÕm@@@@óî‬‬ ‫‪č ÕÜa‬‬ ‫@ @‬

‫أوﱃ اﻟﺸﻬﻴﺪات واﳌﺴﺎوﻳﺔ ﻟﻠﺮﺳﻞ‬ ‫ ﺣﻴﺎﺗﻬﺎ‬‫ اﻟﺘﺴﺎﻋﻴﺔ‬‫ اﻟﻄﻠﺒﺔ‬‫ اﻟﺰﻳﺎح‬‫‪ -‬ذﺧﺎﺋﺮ اﻟﻘﺪّﻳﺴﻴﻦ‬

‫‪:‬ص‪٢‬‬ ‫‪:‬ص‪٩‬‬ ‫‪ :‬ص ‪١١‬‬ ‫‪ :‬ص ‪١٤‬‬ ‫‪ :‬ص‪٢٤‬‬

‫)ﻋﻴﺪﻫـﺎ ﰲ ‪ ٢٤‬أﻳــﻠﻮل(‬ ‫ﻣﺮاﺟﻊ‪:‬‬ ‫ اﻷب ﺑﻮﻟﺲ اﻟﻜﻔﺮﻧﻴﺴﻲ‪ ،‬ﺣﻴﺎة اﻟﻘﺪﻳﺴﺔ ﺗﻘﻼ ‪١٩٥٩‬‬‫ ﻣﺮوج اﻷﺧﻴﺎر‪(١٨٨٠) ،‬‬‫ ﺻﻼة اﻟﻤﺆﻣﻦ – ﺗﺬآﺎر اﻟﺸﻬﻴﺪ‬‫ ﻗﺪاﺳﻨﺎ وﺗﺮاﻧﻴﻤﻨﺎ ﺣﺴﺐ اﻟﺰﻣﻦ اﻟﻄﻘﺴﻲ‬‫‪ -‬ﻧﺸﺮة ﻣﺰار ﻣﺎرت ﺗﻘﻼ – رﺷْﻤ ﱠﻴﺎ‬

‫ﺗﻨﻘﻴﺢ اﻷب إدﻣﻮن ﺧﺸّ ﺎن ر‪ .‬ل‪ .‬م‪.‬‬ ‫ﺑﺈذن اﻟﺮؤﺳﺎء‬ ‫‪www.jounoudmariam.com‬‬ ‫‪www.facebook.com/jounoudmariam‬‬

‫ﺗﻌﻨﻰ ﺑﻄﺒﻌﻪ وﻧﴩه ﺟﻤﻌ ّﻴﺔ "ﺟﻨﻮد ﻣﺮﻳﻢ"‬

‫ﻳﻮزّع ﻣﺠﺎﻧﺎً‬


‫‪٢‬‬ ‫ﺗﺬآﺎر اﻟﻘﺪﻳﺴﺔ ﺗﻘﻼ أوﻟﻰ اﻟﺸﻬﻴﺪات اﻟﻤﺴﺎوﻳﺔ ﻟﻠﺮﺳﻞ‬ ‫إن اﻟﻘﺪﻳﺴﺔ ﺗﻘﻼ اﻟﺒﺘﻮل هﻲ ﺗﻠﻤﻴﺬة اﻟﻘﺪّﻳﺲ ﺑﻮﻟﺲ اﻟﺮﺳﻮل‪ ،‬وﻣﺜﺎل اﻟﻌﺬارى‬ ‫ورﺳﻮﻟﺔ اﻟﻤﺴﻴﺢ ﻳﺴﻮع‪ .‬هﻲ ﺑﻄﻠﺔ اﻟﺒﺘﻮﻟﻴﺔ اﻟﻤﺴﻴﺤﻴﺔ واﻟﺸﻬﺎﻣﺔ اﻟﻨﺴﺎﺋﻴﺔ‪ .‬هﻲ‬ ‫ﺗﻠﻚ اﻟﻔﺘﺎة اﻟﺘﻲ ﺗﺄﻟﺒﺖ ﻋﻠﻴﻬﺎ ﻗﻮى اﻟﺠﺤﻴﻢ‪ ،‬ﻓﻠﻢ ﺗﺴﺘﻄﻊ أن ﺗﻀﻌﻒ إﻳﻤﺎﻧﻬﺎ‪ ،‬وﻻ‬ ‫أن ﺗﻘﻠّﻞ ﻣﻦ ﺛﺒﺎﺗﻬﺎ‪ ،‬وﻻ أن ُﺗﺨﻤﺪ ﻧﻴﺮان ﺣ ّﺒﻬﺎ ﻟﻴﺴﻮع اﻟﻔﺎدي إﻟﻬﻬﺎ وﻋﺮوس‬ ‫ﺸﺮهﺎ ﺑﻮﻟﺲ‬ ‫ﺐ اﻟﻤﻌﻠﻢ اﻹﻟﻬﻲ اﻟﺬي ﺑ ّ‬ ‫ﺷﻐﻔﺖ ﺑﺤ ّ‬ ‫ﻧﻔﺴﻬﺎ‪ .‬هﻲ ﺗﻠﻚ اﻟﺼﺒﻴﺔ اﻟﺘﻲ ُ‬ ‫ﺑﻪ‪ ،‬ﻓﺎﺣﺘﻤﻠﺖ ﻣﻦ أﺟﻠﻪ ﻣﻦ ﺻﻨﻮف اﻵﻻم ﻣﺎ ﺗﻬﻠﻊ ﻟﻤﺠﺮد ذآﺮﻩ ﻗﻠﻮب‬ ‫اﻟﺠﺒﺎﺑﺮة اﻷﺑﻄﺎل‪ .‬هﻲ ﺗﻠﻚ اﻟﻘﺪﻳﺴﺔ اﻟﺘﻲ آﺎﻧﺖ ﺣﻴﺎﺗﻬﺎ اﻟﻄﻮﻳﻠﺔ ﺳﻠﺴﻠﺔ ﻣﻦ‬ ‫اﻟﻌﺠﺎﺋﺐ اﻟﺒﺎهﺮة‪ ،‬وﻣﻦ اﻟﻤﻌﺠﺰات اﻟﺘﻲ ﻟﻢ ﻧﺄﻟﻒ ﺳﻤﺎﻋﻬﺎ إﻻ ﻓﻲ ﺳ َﻴﺮ آﺒﺎر‬ ‫اﻟﻘﺪﻳﺴﻴﻦ‪ .‬هﻲ اﻟﺸﻬﻴﺪة اﻷوﻟﻰ ﺑﻴﻦ ﺷﻬﻴﺪات اﻟﻤﺴﻴﺢ‪ ،‬وﺣﺎﻣﻠﺔ ﻋَﻠﻢ ﺣ ّﺒﻪ ﻓﻲ‬ ‫ﻃﻠﻴﻌﺔ ﺟﻴﺶ اﻟﺒﻨﺎت اﻷﺑﻜﺎر اﻟﻘﺪﻳﺴﺎت‪.‬‬ ‫ﻓﻲ ﺗﻘﻼ ﺗﻠﻤﻴﺬة ﺑﻮﻟﺲ اﻟﺮﺳﻮل‬ ‫آﺎﻧﺖ ﺗﻘﻼ ﻣﻦ أﻳﻘﻮﻧﻴﺔ )ﻓﻲ ﺗﺮآﻴﺎ(‪ .‬وآﺎﻧﺖ ﻣﻦ أﺷﺮاف ﺗﻠﻚ اﻟﻤﺪﻳﻨﺔ‪،‬‬ ‫ﻦ ﻋﺎﻃﻔﺔ‪.‬‬ ‫ﻦ ﺧﻠﻘًﺎ‪ ،‬وأﻧﺒﻠﻬ ّ‬ ‫ﻦ إﺷﺮاﻗًﺎ‪ ،‬وأآﺮﻣﻬ ّ‬ ‫وﻣﻦ أآﻤﻞ ﺑﻨﺎﺗﻬﺎ ﺧﻠﻘًﺎ‪ ،‬وأﺟﻤﻠﻬ ّ‬ ‫وﻣﺎ آﺎدت ﺗﻨﺎهﺰ اﻟﺜﺎﻣﻨﺔ ﻋﺸﺮة ﻣﻦ ﻋﻤﺮهﺎ ﺣﺘﻰ أﺿﺤﺖ ﻓﺘﻨ ًﺔ ﻷﻗﺎرﺑﻬﺎ‬ ‫ﻞ ﻋﻨﻬﺎ ﺷﺮﻓ ًﺎ‬ ‫وﻋﺎرﻓﻴﻬﺎ‪ .‬ﻓﺮﻏﺐ اﻟﺸﺒﺎن ﺑﻬﺎ‪ ،‬ﻓﺨﻄﺒﺘﻬﺎ أ ّﻣﻬﺎ ﻟﻮاﺣﺪ ﻣﻨﻬﻢ ﻻ ﻳﻘ ّ‬ ‫ﻦ‬ ‫وﺟﺎ ًهﺎ وﻧﺴ ًﺒﺎ‪ .‬وراﺣﻮا ﻳﻌ ّﺪون ﻣ َﻌ ّﺪات اﻟﻌﺮس وﻳﻬ ّﻴﺌﻮن ﻣﻌﺎﻟﻢ اﻷﻓﺮاح‪ .‬ﻟﻜ ّ‬ ‫ب آﺎن ﻗﺪ دﻋﺎهﺎ ﻟﺘﻐﺎدر ﺑﻴﺘﻬﺎ وﺗﺘﺮك واﻟﺪﺗﻬﺎ وﺗﺘﺒﻌﻪ‪.‬‬ ‫اﻟﺮ ّ‬ ‫ﻓﻤ ّﺮ ﺑﻮﻟﺲ اﻟﺮﺳﻮل ﻓﻲ ﻣﺪﻳﻨﺔ أﻳﻘﻮﻧﻴﺔ ﻓﻲ ﺟﻮﻟﺘﻪ اﻷوﻟﻰ اﻟ ّﺮﺳﻮﻟ ّﻴﺔ ﻧﺤﻮ‬ ‫ب‪ .‬ﻓﺴﻤﻌﺘﻪ ﺗﻘﻼ‪ ،‬ﻓﺴﺤﺮهﺎ ﺟﻤﺎل‬ ‫ﺸﺮ اﻟﻴﻬﻮد واﻷﻣﻢ ﺑﺈﻧﺠﻴﻞ اﻟﺮ ّ‬ ‫ﺳﻨﺔ ‪ ،٤٥‬وﺑ ّ‬ ‫ﺸﺮ ﺑﻪ‪ ،‬ﻓﻼزﻣﺘﻪ‪ .‬وﻟﻤﺎ آﺎﻧﺖ ﻧﻔﺴﻬﺎ‬ ‫ﺗﻌﺎﻟﻴﻤﻪ وﻋﺬوﺑﺔ ﻧﻴﺮ اﻟﻤﺴﻴﺢ اﻟﺬي ﻳﺒ ّ‬ ‫آﺒﻴﺮة ﺗ ّﻮاﻗﺔ إﻟﻰ اﻟﺠﻤﺎل واﻟﻜﻤﺎل‪ ،‬ﺁﻣﻨﺖ ﺑﺎﻟﻤﺴﻴﺢ‪ .‬واﻋﺘﻤﺪت وﻧﺬرت ﺑﺘﻮﻟﻴﺘﻬﺎ‬ ‫ب اﻟﺒﺘﻮﻟ ّﻴﺔ واﺑﻦ اﻟﻌﺬراء اﻟ ّﻨﻘ ّﻴﺔ‪ .‬وراﺣﺖ ﻓﻄﺮﺣﺖ ﻋﻨﻬﺎ اﻟ ّﺰﻳﻨﺔ اﻟﺒﺎﻃﻠﺔ‬ ‫ﻟﺮ ّ‬ ‫ﺼﻼة واﻟﺘﺄ ّﻣﻞ واﻹﻣﺎﺗﺔ ﺑﺈﻳﻤﺎن وﺣﺮارة‬ ‫واﻟﻶﻟﺊ اﻟﻐ ّﺮارة‪ ،‬وﻋﻜﻔﺖ ﻋﻠﻰ اﻟ ّ‬ ‫ﻲ‪،‬‬ ‫ي اﻹﻟﻬ ّ‬ ‫وآﺎن ﻧﻌﻴﻤﻬﺎ وﻟ ّﺬة ﺷﺒﺎﺑﻬﺎ أن ﺗﺼﻐﻲ إﻟﻰ أﻗﻮال ذاك اﻟ ّﺮﺳﻮل اﻟﻨﺎر ّ‬ ‫ﻓﺘﻤﻸ ﻗﻠﺒﻬﺎ ﻣﻦ ﺗﻌﺎﻟﻴﻤﻪ وﺗﻀﺮم ﺟﻮارﺣﻬﺎ ﺑﺴﻌﻴﺮ ﻗﻠﺒﻪ*‪.‬‬


‫‪٣‬‬ ‫ﻓﻼﺣﻈﺖ أ ّﻣﻬﺎ أن ﺷﻴ ًﺌﺎ ﺗﺒ ّﺪل ﻓﻲ ﺣﻴﺎة ﺗﻘﻼ اﺑﻨﺘﻬﺎ‪ ،‬ﻓﻠﻢ ﺗﻌﺪ ﺗﻠﻚ اﻟﻔﺘﺎة‬ ‫ﺸﻐﻮﻓﺔ ﺑﺎﻟﻈﻬﻮر‪ .‬ﻓﻠﻢ ﺗﻔﻬﻢ ﻣﻌﻨﻰ‬ ‫ﺴﺎﻋﻴﺔ وراء زﻳﻨﺘﻬﺎ‪ ،‬اﻟ ّ‬ ‫اﻟﻤﺮﺣﺔ اﻟﻄﺮوب‪ ،‬اﻟ ّ‬ ‫ﻟﺬﻟﻚ‪ .‬ﻓﻠ ّﻤﺎ ﻓﺎﺗﺤﺘﻬﺎ ﺑﺄﻣﺮ اﻟ ّﺰواج اﻟﻤﺰﻣﻊ أن ُﻳﻜﻤّﻞ‪ ،‬رأت ﻣﻨﻬﺎ إﻋﺮاﺿﺎ‬ ‫ﺢ ﺧﻄﻴﺒﻬﺎ ﻓﻲ ﻃﻠﺒﻬﺎ ﻓﺮﻓﻀﺘﻪ‪ ،‬وﺑﺎﺣﺖ ﻷ ّﻣﻬﺎ ﺑﺴ ّﺮهﺎ‪ ،‬وﻗﺎﻟﺖ ﻟﻬﺎ‬ ‫وإﺣﺠﺎ ًﻣﺎ‪ .‬ﻓﺄﻟ ّ‬ ‫ب ﻳﺴﻮع ﺑﺘﻮﻟ ّﻴﺘﻬﺎ‪ .‬ﻓﺜﺎر ﺛﺎﺋﺮ واﻟﺪﺗﻬﺎ‬ ‫أﻧﻬﺎ أﺿﺤﺖ ﻣﺴﻴﺤ ّﻴﺔ‪ ،‬وأﻧﻬﺎ وﻗﻔﺖ ﻟﻠﺮ ّ‬ ‫ﻦ ﻣﻦ ﻏﻴﻈﻬﺎ‪ .‬ﻓﻌﻤﻠﺖ ﻋﻠﻰ إﻗﻨﺎﻋﻬﺎ‪ ،‬ﺛﻢ أﺧﺬت ﺗﺘﻀ ّﺮع إﻟﻴﻬﺎ‪.‬‬ ‫ﺠّ‬ ‫وآﺎدت ُﺗ َ‬ ‫ﻓﺎﺻﻄﺪﻣﺖ ﺑﺜﺒﺎت ﻋﺠﻴﺐ وإرادة ﺟ ّﺒﺎرة‪ .‬ﻓﻄﺎر رﺷﺪهﺎ‪ ،‬ورأت ﻓﻲ إﻏﻀﺎء‬ ‫ﺳﺎ ﺑﻜﺮاﻣﺘﻬﺎ‪ .‬ﻓﺂﺛﺮت ﻣﻮت ﺗﻠﻚ اﻹﺑﻨﺔ ﻋﻠﻰ أن‬ ‫اﺑﻨﺘﻬﺎ ﻋﻦ ﻋﺮﻳﺴﻬﺎ ﻣﺴﺎ ً‬ ‫ﺗﺘﻌ ّﺮض ﻻﺣﺘﻘﺎر اﻟﻨﺎس وازدراﺋﻬﻢ ﻟﻬﺎ وﻟﻜﻼﻣﻬﺎ وﻣﻮاﻋﻴﺪهﺎ‪.‬‬

‫*)وﻟﻤﺎ ﻋﻠﻤﺖ ﺑﺴﺠﻦ اﻟﻘﺪﻳﺲ ﺑﻮﻟﺲ ﻣﺮﺷﺪهﺎ ﺑﺎﻋﺖ ﺣﻼهﺎ اﻟﺜﻤﻴﻨﺔ وأﻋﻄﺖ‬ ‫ﺛﻤﻨﻬﺎ ﻟﻠﺴﺠﺎن ﻟﻴﺴﻤﺢ ﻟﻬﺎ ﺑﻠﻘﺎء اﻟﻘﺪﻳﺲ ﺑﻮﻟﺲ ﻓﻲ اﻟﺴﺠﻦ ﺣﻴﺚ ﺗﺎﺑﻌﺖ‬ ‫اﻻﺳﺘﻔﺎدة ﻣﻦ ﺗﻌﺎﻟﻴﻤﻪ ﻓﻌﺮﺿﺖ ﻋﻠﻴﻪ ﺣﺎﻟﺘﻬﺎ واﻷﻓﻜﺎر اﻟﺘﻲ آﺎﻧﺖ ﺗﺴﺎورهﺎ‬ ‫وﺗﻘﻠﻘﻬﺎ‪ .‬أﻋﻄﺎهﺎ اﻟﺮﺳﻮل ﺑﻮﻟﺲ ﺷﺮوﺣﺎت ﻋﺪﻳﺪة ﺛﻢ ﺟﺜﺖ أﻣﺎﻣﻪ ﻋﻠﻰ‬ ‫رآﺒﺘﻴﻬﺎ وﻋﻤﺪهﺎ ﺑﺄﻧﺒﻮب ﻣﻦ اﻟﻤﻴﺎﻩ آﺎن ﻳﺤﻤﻠﻪ ﻓﻲ ﻃﻴﺎت ﺛﻮﺑﻪ‪ .‬ﻋﻨﺪهﺎ اﻧﺤﺪر‬ ‫ﺷﻌﺎع ﻧﻮر ﻣﻦ اﻟﻌﻠﻰ وأﺣﺎط ﺑﺎﻹﺛﻨﻴﻦ‪ .‬واﻟﺴﺠﺎن اﻟﺬي ﺷﺎهﺪ آﻞ ذﻟﻚ ﻃﻠﺐ‬ ‫ﻓﻴﻤﺎ ﺑﻌﺪ اﻟﻌﻤﺎد وأﺻﺒﺢ ﻣﺴﻴﺤﻴﺎ‪ .‬وﻗﺪ روى اﻟﻘﺪﻳﺲ ﻳﻮﺣﻨﺎ اﻟﺬهﺒﻲ اﻟﻔﻢ هﺬﻩ‬ ‫اﻟﻤﻌﻠﻮﻣﺔ ﻓﻲ ﻣﻘﺎﻟﻪ "أﻋﻤﺎل اﻟﺮﺳﻞ"‪ .‬ﻋﺎدت ﺗﻘﻼ إﻟﻰ ﻣﻨﺰﻟﻬﺎ وﻃﺮﺣﺖ ﻋﻨﻬﺎ‬ ‫آﻞ اﻟﺤﻠﻲ واﻟﺰﻳﻨﺔ اﻟﺒﺎﻃﻠﺔ وأﻋﻠﻨﺖ ﻟﻮاﻟﺪﺗﻬﺎ وﺧﻄﻴﺒﻬﺎ اﻧﻬﺎ أﺻﺒﺤﺖ ﻣﺴﻴﺤﻴﺔ‬ ‫وﻗﺪ ﻗ ّﺮرت أن ﺗﺒﻘﻰ ﺑﺘﻮﻻ ﻓﻌﺪﻟﺖ ﻋﻦ اﻟﺰواج (‪.‬‬ ‫)ﻋﻦ رؤﻳﺎ ﻟﻠﻄﻮﺑﺎوﻳّﺔ‪(Αννε−Χατηερινε Εμμεριχη :‬‬


‫‪٤‬‬ ‫وﻟ ّﻤﺎ ﻟﻢ ﺗﺴﺘﻔﺪ ﺷﻴ ًﺌﺎ ذهﺒﺖ ﺗﺴﺘﻌﻴﻦ ﺑﺤﺎآﻢ اﻟﻤﺪﻳﻨﺔ‪ .‬ﻓﺄﺗﻰ ﺑﺘﻘﻼ إﻟﻰ‬ ‫دﻳﻮاﻧﻪ‪ ،‬وﺟﻌﻞ ﻳﻘﻨﻌﻬﺎ ﺑﺘﺮك اﻟﺨﺮاﻓﺎت اﻟﻤﺴﻴﺤﻴﺔ واﻟﻌﻮدة إﻟﻰ اﻵﻟﻬﺔ وإﻟﻰ‬ ‫ﺧﻄﻴﺒﻬﺎ ﻓﺬهﺐ آﻼﻣﻪ أدراج اﻟ ّﺮﻳﺎح‪ .‬ﻓﺘﻬ ّﺪدهﺎ أن ﻳﺤﺮﻗﻬﺎ ﺣ ّﻴﺔ‪ ،‬ﻓﻠﻢ ﺗﺄﺑﻪ‬ ‫ﺑﺘﻬﺪﻳﺪاﺗﻪ‪ ،‬ﻓﺄﻣﺮ ﺑﺈﺿﺮام ﻧﺎر ﺣﺎﻣﻴﺔ وﺑﻄﺮﺣﻬﺎ ﻓﻴﻬﺎ‪ .‬ﻓﺘﻬّﻠﻠﺖ ﻟﻘﺮب‬ ‫اﺗﺤﺎدهﺎ ﺑﻌﺮوس ﻧﻔﺴﻬﺎ؛ وﻟﻢ ﺗﻨﺘﻈﺮ ﺣﺘﻰ ﻳﺸ ّﺪوا وﺛﺎﻗﻬﺎ وﻳﻄﺮﺣﻮهﺎ ﻓﻲ‬ ‫ﺟﺖ ﻧﻔﺴﻬﺎ ﻓﻴﻬﺎ‪ ،‬وهﻲ‬ ‫ﺗﻠﻚ اﻟﻨﻴﺮان اﻟﻤﺴﺘﻌﺮة‪ ،‬ﺑﻞ رآﻀﺖ هﻲ إﻟﻴﻬﺎ وز ّ‬ ‫ﺗﺘﻀ ّﺮع إﻟﻰ اﷲ ﻟﻴﻘ ّﻮﻳﻬﺎ وﻳﺴﺘﻘﺒﻞ روﺣﻬﺎ‪.‬‬ ‫ب ﻳﺴﻮع ﻋﺮوﺳﻬﺎ آﺎن ﻗﺪ د ّﺑﺮ ﻟﻬﺎ ﻃﺮﻳ ًﻘﺎ أﺧﺮى ﻏﻴﺮ ﻃﺮﻳﻖ‬ ‫ﻟﻜﻦ اﻟﺮ ّ‬ ‫ﺳ ّﻤﻮ ﻧﻌﻤﺘﻪ‪.‬‬ ‫اﻻﺳﺘﺸﻬﺎد اﻟﻌﺎﺟﻞ‪ .‬آﺎن ﻳﺮﻳﺪ أن ﻳﻈﻬﺮ ﻓﻴﻬﺎ ﻣﺠﺪﻩ وﻗﺪرﺗﻪ و ُ‬ ‫ﻀﺎ‪ ،‬وﺗﺘﺄّﻟﻢ آﺜﻴ ًﺮا‪ ،‬وﺗﻨﺘﺼﺮ ﻋﻠﻰ‬ ‫آﺎن ﻳﺮﻳﺪ أن ﺗﻌﻴﺶ اﻟﻔﺘﺎة ﺳﻨﻴﻦ ﻃﻮﻳﻠﺔ أﻳ ً‬ ‫ﻻ راﺋ ًﻌﺎ ﻟﻤﻦ ﺳﻮف ﻳﺄﺗﻲ ﺑﻌﺪهﺎ‬ ‫أﻋﺪاء اﻟﺨﻼص اﻧﺘﺼﺎ ًرا ﺑﺎه ًﺮا‪ ،‬ﻟﺘﺒﻘﻰ ﻣﺜﺎ ً‬ ‫ﻓﻲ اﻷﺟﻴﺎل اﻟﻤﻘﺒﻠﺔ ﻣﻦ اﻟﺒﻨﺎت واﻟﺒﺘﻮﻻت وﻣﻦ اﻟﺸﻬﻴﺪات اﻟﺒﻄﻼت‪.‬‬ ‫ﻓﻤﺎ إن دﺧﻠﺖ ﺗﻘﻼ ﻓﻲ ﺗﻠﻚ اﻟﻨﺎر ﺣﺘﻰ أرﺳﻞ اﷲ ﻣﻄ ًﺮا ﻣﺪرا ًرا آﺎد‬ ‫ﻳﺘﺤ ّﻮل إﻟﻰ ﻃﻮﻓﺎن‪ .‬ﻓﻮﻟّﻰ اﻟﻨﺎس هﺎرﺑﻴﻦ‪ ،‬وﻟﺠﺄوا إﻟﻰ ﺑﻴﻮﺗﻬﻢ ﻣﺬﻋﻮرﻳﻦ‪،‬‬ ‫واﻧﻄﻔﺄت اﻟﻨﻴﺮان وﺧﺮﺟﺖ اﻟﺒﺘﻮل ﺳﺎﻟﻤﺔ‪ ،‬وﻟﻢ ﻳﺤﺘﺮق ﺧﻴﻂ ﻣﻦ ﺛﻴﺎﺑﻬﺎ‪.‬‬ ‫وﺑﺈﻟﻬﺎم إﻟﻬﻲ ﺗﺮآﺖ ﻣﺪﻳﻨﺘﻬﺎ‪ ،‬ووﻟﺖ اﻷدﺑﺎر‪ ،‬وذهﺒﺖ ﺗﺴﻌﻰ وراء ﺑﻮﻟﺲ‬ ‫اﻟﺮﺳﻮل ﻟﺘﻠﺤﻖ ﺑﻪ وﺗﻼزﻣﻪ وﺗﺸﺎﻃﺮﻩ أﺗﻌﺎب رﺳﺎﻟﺘﻪ‪ ،‬آﻤﺎ آﺎن ﺑﻌﺾ‬ ‫اﻟ ّﻨﺴﺎء اﻟ ّﺘﻘ ّﻴﺎت ﻳﻼزﻣﻦ اﻟ ّﺮﺳﻞ‪ .‬ﻓﺄآﻤﻞ ﺑﻮﻟﺲ ﺗﻬﺬﻳﺐ ﻋﻘﻠﻬﺎ وﻗﻠﺒﻬﺎ‪،‬‬ ‫ﺸﺮ‬ ‫وراﻓﻘﺘﻪ ﺣﺘﻰ ﻋﺎد إﻟﻰ أﻧﻄﺎآﻴﺔ‪ .‬ﻓﺘﺮآﻬﺎ هﻨﺎك ﻟﺘﺨﺪم اﻟﻤﺆﻣﻨﻴﻦ وﺗﺒ ّ‬ ‫اﻟ ّﻨﺴﺎء اﻟﻮﺛﻨ ّﻴﺎت ﺑﺈﻧﺠﻴﻞ اﻟﻤﺴﻴﺢ‪ .‬ﻓﻜﺎﻧﺖ اﻟ ّﺮﺳﻮل اﻟﻐﻴﻮر اﻟﻤﺘﻔﺎﻧﻲ‬ ‫اﻟﻤﺘﻮاﺿﻊ اﻟﻮدﻳﻊ اﻟﻌﺎﺑﺪ‪ ،‬اﻟﺬي ﻳﻨﺴﻰ ذاﺗﻪ ﻟﻴﺨﺪم اﻟﻤﺴﻴﺢ ﻓﻲ ﺷﺨﺺ‬ ‫اﻟﻘﺮﻳﺐ‪.‬‬


‫‪٥‬‬ ‫إﺳﺘﺸﻬﺎد ﺗﻘﻼ اﻟﺜﺎﻧﻲ ﻓﻲ إﻧﻄﺎآﻴﺔ‬ ‫وﻓﻲ إﻧﻄﺎآﻴﺔ اﻓﺘﺘﻦ ﺑﻬﺎ أﺣﺪ آﺒﺎر اﻟﻤﺪﻳﻨﺔ‪ ،‬ﻓﺮاح ﻳﺘﺤﻴّﻦ اﻟﻔﺮص ﻟﻴﻈﻔﺮ‬ ‫ﺑﻬﺎ‪ .‬ﻓﻠﻘﻴﻬﺎ ﻳﻮﻣًﺎ وهﻲ ﺗﻌﻮد إﻟﻰ ﻣﻨﺰﻟﻬﺎ‪ ،‬وﻋﻴﻨﺎهﺎ ﻣﻄﺮﻗﺘﺎن إﻟﻰ اﻷرض‪.‬‬ ‫ﺾ ﻋﻠﻴﻬﺎ وأراد اﺧﺘﻄﺎﻓﻬﺎ وإذﻻﻟﻬﺎ‪ .‬ﻓﺄﻓﻠﺘﺖ ﻣﻦ ﺑﻴﻦ ﻳﺪﻳﻪ‪ ،‬وأﺳﻤﻌﺘﻪ‬ ‫ﻓﺎﻧﻘ ّ‬ ‫ﻈًﺎ وراح‬ ‫ﻣ ّﺮ اﻟﻜﻼم‪ .‬ﻓﺘﺄﻟّﺐ اﻟﺸﻌﺐ ﺣﻮﻟﻪ وﺟﻌﻠﻮا ﻳﺴﺨﺮون ﻣﻨﻪ‪ .‬ﻓﺘﻤﻴّﺰ ﻏﻴ ً‬ ‫ﻳﺴﻌﻰ ﻟﻴﻨﺘﻘﻢ ﻣﻦ اﻟﺒﺘﻮل ﺗﻘﻼ‪ .‬ﻓﻮﺷﻰ ﺑﻬﺎ إﻟﻰ اﻟﻮاﻟﻲ‪ .‬ورﻏﺐ هﺬا ﻓﻲ أن‬ ‫ﻳﺮﺿﻲ ذﻟﻚ اﻟ ّﺮﺟﻞ اﻟﻮﺟﻴﻪ‪ ،‬ﻓﻘﺒﺾ ﻋﻠﻴﻬﺎ وأﺗﻰ ﺑﻬﺎ إﻟﻰ دﻳﻮاﻧﻪ‪ ،‬واﺟﺘﻤﻊ‬ ‫اﻟﻨﺎس ﻟﻴﺮوا ﻣﺎذا ﻳﻜﻮن ﻣﻦ أﻣﺮهﺎ‪ .‬ﻓﺤﻜﻢ اﻟﻮاﻟﻲ ﻋﻠﻴﻬﺎ ﺑﺄن ﺗُﻄﺮح‬ ‫ﻟﻠﻮﺣﻮش‪ .‬ﻓﻘﺎﻣﺖ ﻋﻠﻴﻪ ﻓﻲ اﻟ ّﺪﻳﻮان ﺛﻮرة ﺳﺨﻂ واﺳﺘﻨﻜﺎر ﻣﻦ ﺟﻤﻴﻊ‬ ‫اﻟ ّﻨﺴﺎء اﻟﻤﺴﻴﺤ ّﻴﺎت واﻟﻮﺛﻨ ّﻴﺎت اﻟﺤﺎﺿﺮات‪ ،‬اﻧﺘﺼﺎرًا ﻟﺘﻠﻚ اﻟﺘﻲ ﺷﺮﻓﺖ‬ ‫ﺑﻨﺎت ﺟﻨﺴﻬﺎ ﺑﺈﺑﺎﺋﻬﺎ وﻋ ّﺰة ﻧﻔﺴﻬﺎ‪.‬‬ ‫ﻀﺠﺔ وأرﺳﻞ ﺗﻘﻼ إﻟﻰ اﻟﻮﺣﻮش‪ .‬ﻓﻌ ّﺮوهﺎ‬ ‫ﻦ اﻟﺤﺎآﻢ ﻟﻢ ﻳﻌﺒﺄ ﺑﺘﻠﻚ اﻟ ّ‬ ‫ﻟﻜ ّ‬ ‫ﻣﻦ ﺛﻴﺎﺑﻬﺎ وﺗﺮآﻮهﺎ ﻋﺮﺿﺔ ﻟﻠﺒﻮءة آﺎﺳﺮ ٍة ﻟﺘﻔﺘﺮﺳﻬﺎ‪ .‬واﺟﺘﻤﻊ اﻟﺠﻤﻊ ﻓﻲ‬ ‫ﻲ ﺗﻨﻬﺸﻪ اﻟﻮﺣﻮش اﻟﻀﺎرﻳﺔ‪.‬‬ ‫ﺾ اﻟﻨﻘ ّ‬ ‫اﻟﻤﺸﻬﺪ ﻟ ُﻴﻤ ّﺘﻊ أﻧﻈﺎرﻩ ﺑﺬﻟﻚ اﻟﺠﺴﻢ اﻟﻐ ّ‬ ‫ﻦ اﻟﻠﺒﻮءة آﺎﻧﺖ ﺁﻧﺲ ﻣﻦ اﻟﺒﺸﺮ‪ ،‬ﻓﺠﺎءت ورﺑﻀﺖ ﻋﻨﺪ ﻗﺪﻣﻴﻬﺎ وهﻲ‬ ‫ﻟﻜ ّ‬ ‫ﺗﺒﺼﺒﺺ ﺑﺬﻧﺒﻬﺎ‪ .‬وﺟّﻠﻞ اﷲ ﺟﺴﺪ ﻓﺘﺎﺗﻪ ﺑﺎﻟﻤﻬﺎﺑﺔ واﻷﻧﻮار وﺣﺠﺒﻬﺎ ﻋﻦ‬ ‫اﻷﻧﻈﺎر‪.‬‬ ‫ﻓﺄﺧﺮﺟﻮهﺎ ﺛﻢ أﻋﺎدوهﺎ ﻓﻲ اﻟﻴﻮم اﻟﺜﺎﻧﻲ إﻟﻰ اﻟﻤﺸﻬﺪ‪ ،‬وأﻓﻠﺘﻮا ﻋﻠﻴﻬﺎ‬ ‫ﻀﺎ ورﺑﻀﺖ أﻣﺎﻣﻬﺎ وأﺧﺬت ﺗﻠﺤﺲ‬ ‫ﻀﻮاري‪ .‬ﻓﺠﺎءت أﻳ ً‬ ‫ﻼ ﻣﻦ ﺗﻠﻚ اﻟ ّ‬ ‫رﻋﻴ ً‬ ‫ﺼﻴﺎح‪ .‬ﻓﻤﻨﻬﻢ ﻣﻦ آﺎن ﻳﻄﻠﺐ‬ ‫ﺸﻌﺐ ﺑﺎﻟ ّ‬ ‫ﻟﻬﺎ رﺟﻠﻴﻬﺎ‪ .‬ﻓﺘﻌﺎﻟﺖ أﺻﻮات اﻟ ّ‬ ‫ﺢ ﻓﻲ اﻹﻧﺘﻘﺎم ﻣﻨﻬﺎ وﻣﻦ ﺷﻌﻮذات‬ ‫اﻟﻌﻔﻮ ﻋﻨﻬﺎ وإﻃﻼﻗﻬﺎ‪ ،‬وﻣﻨﻬﻢ ﻣﻦ آﺎن ﻳﻠ ّ‬ ‫ﺴﺤﺮ ﺗﻠﻚ اﻟﻔﻀﻴﻠﺔ واﻟﺒﺴﺎﻟﺔ‬ ‫ﺳﺤﺮهﺎ‪ ،‬ﻷ ّﻧﻬﻢ آﺎﻧﻮا ﻳﻨﺴﺒﻮن إﻟﻰ أﻋﻤﺎل اﻟ ّ‬ ‫واﻟﻌﺠﺎﺋﺐ اﻟﺒﺎهﺮة‪ .‬ﻓﺄﻋﺎدهﺎ اﻟﺤﺎآﻢ إﻟﻰ ﺳﺠﻨﻬﺎ‪.‬‬


‫‪٦‬‬ ‫وﻓﻲ اﻟﻴﻮم اﻟﺘﺎﻟﻲ ﺗﻘﺎﻃﺮ اﻟ ّﻨﺎس ﻣﻦ ﺟﺪﻳﺪ إﻟﻰ اﻟﻤﺸﻬﺪ‪ .‬ﻓﺮﺑﻂ اﻟﺠﻨﺪ ﺗﻘﻼ‬ ‫إﻟﻰ زوج ﻣﻦ اﻟﺜﻴﺮان اﻟﻤﺨﻴﻔﺔ‪ ،‬وأﺛﺎروهﺎ وأﻃﻠﻘﻮهﺎ‪ .‬ﻓﺮأت ﺗﻘﻼ اﻟﻤﻮت‬ ‫ﻦ‬ ‫ب ﻟﻜﻲ ﻳﺘﻘ ّﺒﻞ روﺣﻬﺎ‪ .‬ﻟﻜ ّ‬ ‫ﺑﻴﻦ ﻋﻴﻨﻴﻬﺎ‪ ،‬وﺻّﻠﺖ وﺗﻀ ّﺮﻋﺖ إﻟﻰ اﻟﺮ ّ‬ ‫ﻼدﻳﻦ ﻓﻄﺮﺣﺎهﻢ ﻓﻲ‬ ‫اﻟ ّﺜﻮرﻳﻦ اﻓﻠﺘﺎ وﺗﺮآﺎ اﻟﻔﺘﺎة ﺑﻼ أذى‪ ،‬واﻧﻄﻠﻘﺎ ﻋﻠﻰ اﻟﺠ ّ‬ ‫ﺑﻘﺮوﻧﻬﻤﺎ‪.‬‬ ‫ﻳﻬﻠﻜﺎﻧﻬﻢ‬ ‫وآﺎدا‬ ‫وﺟﺮﺣﺎهﻢ‬ ‫اﻷرض‬ ‫ﻓﺤﺎر اﻟﺤﺎآﻢ ﻓﻲ أﻣﺮ ﺗﻠﻚ اﻟﻔﺘﺎة اﻟﻌﺠﻴﺒﺔ‪ ،‬وأراد أن ﻳﺘﺨّﻠﺺ ﻣﻨﻬﺎ‪ ،‬ﻓﺄﻟﻘﺎهﺎ‬ ‫ﺴﺎ ّﻣﺔ‪ .‬ﻓﺎﺣﺘﺮﻣﺘﻬﺎ وﻧﺎﻣﺖ ﻋﻨﺪ ﻗﺪﻣﻴﻬﺎ‪.‬‬ ‫ﻓﻲ ُه ّﻮة ﻋﻤﻴﻘﺔ ﻣﻤﻠﻮءة ﺑﺎﻟ ّﺜﻌﺎﺑﻴﻦ اﻟ ّ‬ ‫ﻓﺪهﺶ اﻟ ّﻨﺎس واﻟﺤﻜّﺎم ﻟﺘﻠﻚ اﻟﻤﻌﺠﺰات اﻟﺒﺎهﺮة اﻟﻤﺘﻜ ّﺮرة‪ .‬ﻓﺎﺳﺘﺪﻋﻰ‬ ‫اﻟﻮاﻟﻲ ﺗﻘﻼ وﻗﺎل ﻟﻬﺎ‪ :‬ﻣﻦ أﻧﺖ‪ ،‬وﻣﻦ ﺷﻴﻄﺎﻧﻚ ﺣﺘﻰ ﻻ ﻳﻘﺪر أﺣﺪ ﻋﻠﻴﻚ؟‬ ‫ﻓﺄﺟﺎﺑﺘﻪ اﻟﺒﺘﻮل ﺑﺈﺣﺘﺸﺎم ووﻗﺎر‪ ":‬أﻧﺎ ﺗﻘﻼ أﻣﺔ ﻳﺴﻮع اﻟﻤﺴﻴﺢ اﺑﻦ اﷲ‬ ‫اﻟﺤﻲ‪ .‬وهﻮ وﺣﺪﻩ اﻟﻄﺮﻳﻖ واﻟﺤﻖ واﻟﺤﻴﺎة وﺧﻼص اﻟﻨﻔﻮس‪ .‬هﻮ ﻧﺠﺎة‬ ‫اﻟﻤﺄﺳﻮرﻳﻦ‪ ،‬وﺗﻌﺰﻳﺔ اﻟﺤﺰاﻧﻰ‪ ،‬ورﺟﺎء اﻟﻴﺎﺋﺴﻴﻦ‪ .‬وهﻮ اﻟﺬي أﻧﻘﺬﻧﻲ ﻣﻦ‬ ‫اﻟﻮﺣﻮش وﻣﻦ اﻟﻤﻮت‪ ،‬وهﻮ اﻟﺬي ﻳﺤﻔﻈﻨﻲ ﺑﻨﻌﻤﺘﻪ ﻟﻜﻲ ﻻ أﻋﺜﺮ‪ .‬ﻓﻠﻪ‬ ‫اﻟﻤﺠﺪ واﻟﻜﺮاﻣﺔ إﻟﻰ اﻷﺑﺪ‪".‬‬ ‫ﺣﻴﻨﺌﺬ أﻋﻠﻦ اﻟﻮاﻟﻲ أﻣﺎم اﻟﺠﻤﻴﻊ وﻗﺎل‪ :‬إن ﺗﻘﻼ أﻣﺔ ﻳﺴﻮع اﻟﻤﺴﻴﺢ هﻲ‬ ‫ﻞ ﺻﻮب‪.‬‬ ‫ﻃﻠﻴﻘﺔ ﺣ ّﺮة‪ .‬ﻓﺘﻌﺎﻟﺖ أﺻﻮات اﻟﻔﺮح واﻻﺳﺘﺤﺴﺎن ﻣﻦ آ ّ‬ ‫ﺸﺮﻳﻔﺔ ﺗﺮﻳﻔﻴﻨﺎ اﻟﺘﻲ‬ ‫ﺴﻴﺪة اﻟ ّ‬ ‫ﻓﺨﺮﺟﺖ اﻟﺒﺘﻮل ﻣﻦ اﻟﻤﺸﻬﺪ وذهﺒﺖ إﻟﻰ ﺑﻴﺖ اﻟ ّ‬ ‫آﺎﻧﺖ ﺗﻌﻄﻒ ﻋﻠﻴﻬﺎ‪) ،‬واﻟﺘﻲ أﺻﺒﺤﺖ ﻣﺴﻴﺤ ّﻴﺔ ﻓﻴﻤﺎ ﺑﻌﺪ(‪.‬‬ ‫ﺼﺖ ﻋﻠﻴﻪ‬ ‫ن ﺑﻮﻟﺲ هﻮ ﻓﻲ ﻣﻴﺮاﻟﻴﻜﻴﺎ ذهﺒﺖ إﻟﻴﻪ وﻗ ّ‬ ‫وﻟ ّﻤﺎ ﻋﻠﻤﺖ ﺗﻘﻼ أ ّ‬ ‫ﺠﻌﻬﺎ ﻋﻠﻰ‬ ‫ﺠﺪ اﷲ ﻣﻌﻬﺎ‪ ،‬وﺛ ّﺒﺘﻬﺎ ﻓﻲ اﻹﻳﻤﺎن‪ ،‬وﺷ ّ‬ ‫ﻞ ﻣﺎ ﺣﺪث ﻟﻬﺎ‪ .‬ﻓﻤ ّ‬ ‫آّ‬ ‫ﻣﺘﺎﺑﻌﺔ أﻋﻤﺎل اﻟ ّﺮﺳﺎﻟﺔ اﻟﺘﻲ ﺑﺪأت ﺑﻬﺎ‪.‬‬

‫ﻣﻦ أﻋﻤﺎل ﺗﻘﻼ اﻟ ّﺮﺳﻮﻟ ّﻴﺔ ﻓﻲ ﺟﺒﺎل اﻟﻘﻠﻤﻮن‬ ‫ﺸﺮ ﻣﻮاﻃﻨﻴﻬﺎ ﺑﺈﻧﺠﻴﻞ اﻟ ّﺮب‪ .‬ﻟﻜ ّﻨﻬﺎ‬ ‫وﻋﺎدت ﺗﻘﻼ إﻟﻰ أﻳﻘﻮﻧﻴﺔ ﻣﺪﻳﻨﺘﻬﺎ ﺗﺒ ّ‬ ‫ﻟﻢ ﺗﻄﻞ اﻹﻗﺎﻣﺔ ﻓﻴﻬﺎ‪ .‬آﺎن ﺧﻄﻴﺒﻬﺎ ﻗﺪ ﻣﺎت‪ .‬أ ّﻣﺎ واﻟﺪﺗﻬﺎ ﻓﺒﻘﻴﺖ ﻣﺼ ّﺮة‬ ‫ﻋﻠﻰ ﻋﻨﺎدهﺎ‪ ،‬ﻣﺪﻓﻮﻋﺔ ﺑﻜﺒﺮﻳﺎﺋﻬﺎ‪ ،‬ﻓﻠﻢ ﺗﺮد أن ﺗﺼﻐﻲ إﻟﻰ ﺗﻀ ّﺮﻋﺎﺗﻬﺎ‬


‫‪٧‬‬ ‫وﺗﺘﺒﻌﻬﺎ ﻓﻲ إﻳﻤﺎﻧﻬﺎ ﺑﺎﻟﻤﺴﻴﺢ‪ .‬ﻓﺘﺮآﺖ ﺗﻘﻼ أﻳﻘﻮﻧﻴﺔ‪ ،‬واﻟﻘﻠﺐ ﻓﻲ ﺣﺴﺮة‪،‬‬ ‫ورﺟﻌﺖ إﻟﻰ ﺳﻮرﻳﺔ ﻷﺟﻞ ﻣﺘﺎﺑﻌﺔ رﺳﺎﻟﺘﻬﺎ ﻓﻴﻬﺎ‪.‬‬ ‫ﻼ ﻟﻬﺎ وﺣﻘﻞ رﺳﺎﻟﺔ ﻣﺨﺼﺒﺔ‪.‬‬ ‫وﺟﺎءت إﻟﻰ ﺟﺒﺎل اﻟﻘﻠﻤﻮن وا ّﺗﺨﺬﺗﻬﺎ ﻣﻌﻘ ً‬ ‫ﻓﻜﺎﻧﺖ ﺗﺘﺮ ّدد ﺑﻴﻦ ﻣﻌﻠﻮﻻ وﺻﻴﺪﻧﺎﻳﺎ وﺗﻄﻮف ﺗﻠﻚ اﻟﻘﺮى اﻟﺠﻤﻴﻠﺔ‪ ،‬ﺗﺜ ّﺒﺖ‬ ‫اﻟﻤﺆﻣﻨﻴﻦ ﻓﻲ إﻳﻤﺎﻧﻬﻢ اﻟﺤﺪﻳﺚ‪ ،‬وﺗﺤﻤﻞ اﻟﺒﻨﺎت واﻟ ّﻨﺴﺎء اﻟﻮﺛﻨ ّﻴﺎت ﻋﻠﻰ‬ ‫اﻹﻳﻤﺎن ﺑﺎﻟﻤﺴﻴﺢ‪ .‬ﻓﺂﻣﻦ ﻋﻠﻰ ﻳﺪهﺎ ﺷﻌﺐ ﻏﻔﻴﺮ ﻣﻦ أوﻟﺌﻚ اﻟﻤﺴﺎآﻴﻦ‬ ‫اﻟﻤﻨﻐﻤﺴﻴﻦ ﻓﻲ ﺟﻬﻠﻬﻢ وﻏﺮورهﻢ وﺁﺛﺎﻣﻬﻢ‪.‬‬ ‫ﺛ ّﻢ ا ّﺗﺨﺬت ﻟﻬﺎ ﻣﻐﺎرة ﻓﻨﺴﻜﺖ ﻓﻴﻬﺎ وﺑﺪأت ﺣﻴﺎة اﻟﺨﻠﻮة واﻻ ّﺗﺤﺎد اﻟ ّﺪاﺋﻢ‬ ‫ﺼﻼة‪ .‬ﻓﺼﺎرت اﻟﺠﻤﺎهﻴﺮ ﺗﺘﻮاﻓﺪ إﻟﻴﻬﺎ ﻟﺘﺰورهﺎ وﺗﺴﻤﻊ‬ ‫ﺑﺎﷲ‪ ،‬ﺑﺎﻟ ّﺘﺄ ّﻣﻞ واﻟ ّ‬ ‫آﻼﻣﻬﺎ وﺗﻨﺎل ﺑﺮآﺘﻬﺎ و ُﺗﺸﻔﻰ ﻣﻦ أﻣﺮاﺿﻬﺎ‪.‬‬ ‫و ُﻳﺮوى أن ﺑﻌﺾ اﻷﺷﺮار اﻟﻮﺛﻨﻴﻴﻦ أرادوا ﻳﻮ ًﻣﺎ ﺑﻬﺎ ﺳﻮ ًءا‪ .‬وآﺎن‬ ‫ن اﻟﻤﺮﺿﻰ‬ ‫ﺨﺮوهﻢ ﻟﻜﻲ ﻳﺬّﻟﻮهﺎ ﺛﻢ ﻳﻔﺘﻜﻮا ﺑﻬﺎ ﻷ ّ‬ ‫ﺟﻤﺎﻋﺔ ﻣﻦ اﻷﻃﺒﺎء ﻗﺪ ﺳ ّ‬ ‫آﺎﻧﻮا ﻗﺪ هﺠﺮوهﻢ وﺟﻌﻠﻮا ﻳﺒﺎدرون إﻟﻴﻬﺎ ﻓﻴﺒﺮأون‪ .‬ﻓﻔﺎﺟﺄهﺎ أوﻟﺌﻚ‬ ‫اﻷﺷﺮار وهﻲ ﺗﺼّﻠﻲ ﻓﻲ ﻣﻐﺎرﺗﻬﺎ‪ .‬ﻓﻠﻢ ﺗﻀﻄﺮب ﻟﻜ ّﻨﻬﺎ ﻧﻈﺮت إﻟﻰ‬ ‫ﺼﺨﺮة ﺗﻨﻔﺘﺢ أﻣﺎﻣﻬﺎ‪ ،‬ﻓﺘﺪﺧﻞ‬ ‫اﻟﺴﻤﺎء واﺳﺘﺠﺎرت ﺑﺎﻟ ّﺮب ﻳﺴﻮع‪ .‬واذا ﺑﺎﻟ ّ‬ ‫ن اﷲ اﻟﺬي آﺎن ﻗﺪ‬ ‫هﻲ ﻓﻴﻬﺎ‪ ،‬ﺛﻢ ﺗﻄﺒﻖ ﻋﻠﻴﻬﺎ وﺗﻮارﻳﻬﺎ ﻋﻦ أﻧﻈﺎرهﻢ‪ .‬إ ّ‬ ‫ﻀﺎرﻳﺔ‪ ،‬وﻣﻦ اﻟ ّﺜﻌﺎﺑﻴﻦ اﻟﻤﺨﻴﻔﺔ‪ ،‬ﻻ‬ ‫أﻧﻘﺬهﺎ ﻣﻦ اﻟﻨﺎر‪ ،‬وﻣﻦ اﻟﻮﺣﻮش اﻟ ّ‬ ‫ﻳﻌﺴﺮ ﻋﻠﻴﻪ أن ﻳﻨﻘﺬ ﻃﻬﺎرﺗﻬﺎ وﺣﻴﺎﺗﻬﺎ ﻣﻦ أﻳﺪي زﻣﺮة ﻣﻦ اﻷﺷﺮار‬ ‫اﻷﺛﻤﺔ‪.‬‬ ‫ﺸﻬﻴﺪة ﺗﻘﻼ وﺗﻤﺠﻴﺪهﺎ‬ ‫ﻣﻮت اﻟﻘ ّﺪﻳﺴﺔ اﻟ ّ‬ ‫وﻋﺎﺷﺖ ﺗﻘﻼ ﺗﺴﻌﻴﻦ ﺳﻨﺔ‪ .‬ﻓﻜﺎﻧﺖ أﻋﺠﻮﺑﺔ دهﺮهﺎ وﻣﻮﺿﻮع إآﺮام‬ ‫وإﺣﺘﺮام اﻟﺸﻌﻮب ﻟﻬﺎ‪ .‬ورﻗﺪت ﺑﺎﻟ ّﺮب ﺑﻄﻤﺄﻧﻴﻨﺔ وﺳﻼم‪ ،‬وﻃﺎرت ﻧﻔﺴﻬﺎ‬ ‫إﻟﻰ اﻷﺧﺪار اﻟﻌﻠﻮ ّﻳﺔ‪ ،‬وإﻟﻰ اﻟﻤﺴﻴﺢ ﻋﺮﻳﺴﻬﺎ‪ ،‬وﺑﻮﻟﺲ اﻟ ّﺮﺳﻮل ﻣﻌّﻠﻤﻬﺎ‪،‬‬ ‫ﺸﻬﺪاء اﻟﺬﻳﻦ ﻣﺎﺛﻠﺘﻬﻢ ﻓﻲ ﺣﻴﺎﺗﻬﺎ وﻏﻴﺮﺗﻬﺎ وﻓﻀﺎﺋﻠﻬﺎ‪.‬‬ ‫وﺳﺎﺋﺮ اﻟ ّﺮﺳﻞ واﻟ ّ‬


‫‪٨‬‬ ‫وذاع ﺻﻴﺖ ﻗﺪاﺳﺘﻬﺎ وﻋﺠﺎﺋﺒﻬﺎ وﻣﺎ ﺻﻨﻊ اﷲ ﻣﻦ اﻟﻤﻌﺠﺰات ﻓﻲ‬ ‫ﺳﺒﻴﻠﻬﺎ‪ ،‬ﻓﻤﻸ اﻟﺪﻧﻴﺎ‪ .‬ﻓﻠﻢ ﻳﺒﻖ ﺧﻄﻴﺐ ﻓﻲ اﻷﺟﻴﺎل اﻷوﻟﻰ ﻟﻠﻜﻨﻴﺴﺔ إﻻ ﻓﺎض‬ ‫ﻓﻲ ﻣﺪﻳﺤﻬﺎ‪ ،‬ﻧﻈﻴﺮ ﺑﺎﺳﻴﻠﻴﻮس وﻏﺮﻳﻐﻮرﻳﻮس واﻟ ّﺬهﺒﻲ اﻟﻔ ّﻢ وأﻣﺒﺮوﺳﻴﻮس‬ ‫ﻈﻤﻮا إﺣﺪى‬ ‫وإﻳﺮوﻧﻴ ُﻤﺲ‪ .‬وآﺎن اﻵﺑﺎء اﻟﻘ ّﺪﻳﺴﻮن ﻋﻨﺪﻣﺎ ﻳﺮﻳﺪون أن ﻳﻌ ّ‬ ‫ن ﻏﺮﻳﻐﻮرﻳﻮس اﻟﺜﺎوﻟﻮﻏﺲ ﻳﺪﻋﻮ‬ ‫اﻟ ّﻨﺴﺎء اﻟﻘ ّﺪﻳﺴﺎت ﻳﺸ ّﺒﻬﻮﻧﻬﺎ ﺑﺘﻘﻼ‪ .‬ﻓﺈ ّ‬ ‫ﻣﺎآﺮﻳﻨﺎ أﺧﺖ ﺑﺎﺳﻴﻠﻴﻮس اﻟﻜﺒﻴﺮ ﺗﻘﻼ‪ ،‬ﺗﻌﻈﻴ ًﻤﺎ ﻟﻬﺎ‪ .‬وآﺬﻟﻚ إﻳﺮوﻧﻴ ُﻤﺲ ﻳﺪﻋﻮ‬ ‫ﻣﻴﻼﻧﻲ ﺗﻘﻼ اﻟﺠﺪﻳﺪة‪.‬‬ ‫وآﺘﺐ اﻟﻘ ّﺪﻳﺲ إﻳﺴﺬورس اﻟﻔﺮﻣﻲ اﻟﺪﻣﻴﺎﻃﻲ إﻟﻰ راهﺒﺎت أﺣﺪ اﻷدﻳﺎر ﻓﻘﺎل‪”:‬‬ ‫ﻀﻌﻒ‬ ‫ﻖ ﻷﺣﺪ أن ﻳﻨﺴﺐ اﻟ ّ‬ ‫ﻣﻦ ﺑﻌﺪ ﻳﻬﻮدﻳﺖ وﺳﻮﺳﻨﺔ اﻟﻌﻔﻴﻔﺔ واﺑﻨﺔ ﻳﻔﺘﺎح ﻻ ﻳﺤ ّ‬ ‫إﻟﻰ ﺟﻨﺲ اﻟ ّﻨﺴﺎء‪ .‬ﺑﺎﻷآﺜﺮ ﻋﻨﺪﻣﺎ ﻧﺮى ﺗﻘﻼ‪ ،‬ﺗﻠﻚ اﻟﺒﻄﻠﺔ اﻟﻤﺘﻘ ّﺪﻣﺔ ﺑﻴﻦ اﻟﺒﻄﻼت‬ ‫ﺼﻴﺖ ﻓﻲ اﻟ ّﺪﻧﻴﺎ آﻠﻬﺎ‪ ،‬ﻋﻨﺪﻣﺎ ﻧﺮاهﺎ ﺣﺎﻣﻠﺔ ﻋﺎﻟ ًﻴﺎ ﻋَﻠﻢ‬ ‫ﻣﻦ اﻟﺒﻨﺎت‪ ،‬اﻟﺒﺘﻮل اﻟﺬاﺋﻌﺔ اﻟ ّ‬ ‫ﺸﻬﻮة‬ ‫ﻄﻬﺎرة واﻟﺒﺮارة‪ ،‬وﻗﺪ ﻓﺎزت ﻓﻮ ًزا ﺑﺎه ًﺮا ﻓﻲ ﻣﻌﺎرك ﺷﺪﻳﺪة ﻋﻠﻰ اﻟ ّ‬ ‫اﻟ ّ‬ ‫واﻟ ّﺮذﻳﻠﺔ‪ ،‬ﻧﻮﻗﻦ أن ﻗﻠﻮب اﻟ ّﻨﺴﺎء ﻳﻤﻜﻨﻬﺎ أن ﺗﻜﻮن ﺟ ّﺒﺎرة"‪.‬‬ ‫ﻋﺎ‬ ‫ﺸﻬﻴﺪة ﻓﻲ ﺳﻠﻮﻗﻴﺔ ﺣﻴﺚ ﻣﺎﺗﺖ‪ ،‬وأﺿﺤﻰ ﻗﺒﺮهﺎ ﻳﻨﺒﻮ ً‬ ‫و ُدﻓﻨﺖ اﻟﻘ ّﺪﻳﺴﺔ ﺗﻘﻼ اﻟ ّ‬ ‫ﻀﺎ ﺑﺎﻟ ّﻨﻌﻢ واﻟﺒﺮآﺎت‪ .‬وﻓﻲ اﻟﻤﺠﻤﻊ اﻟﻤﺴﻜﻮﻧﻲ اﻟﺴﺎﺑﻊ اﻟﻤﻨﻌﻘﺪ ﺳﻨﺔ ‪ ٧٨٧‬ﺿ ّﺪ‬ ‫ﻓﺎﺋ ً‬ ‫ﻣﺤﺎرﺑﻲ اﻷﻳﻘﻮﻧﺎت‪ ،‬ﻗﺎم أﺳﻘﻒ ﺳﻠﻮﻗﻴﺔ وﺗﻜﻠﻢ ﺑﻔﺼﺎﺣﺔ وإﺳﻬﺎب ﻋﻦ اﻟﻘ ّﺪﻳﺴﺔ ﺗﻘﻼ‬ ‫وﻋﻦ اﻟﻌﺠﺎﺋﺐ اﻟﺘﻲ ﻳﺠﺮﻳﻬﺎ اﷲ ﻋﻠﻰ ﺿﺮﻳﺤﻬﺎ ﻓﻘﺎل‪ :‬إ ّﻧﻨﻲ أؤآﺪ ﺑﻼ ﺗﺮ ّدد ا ّﻧﻪ ﻣﺎ‬ ‫ﻣﻦ إﻧﺴﺎن زار ﺿﺮﻳﺤﻬﺎ وﻃﻠﺐ ﺷﻔﺎﻋﺘﻬﺎ وﻋﺎد ﺧﺎﺋ ًﺒﺎ‪ .‬ﺑﻞ ﻧﺮى اﻟﻨﺎس ﻳﻌﻮدون‬ ‫ﺠﺪون اﷲ ﻋﻠﻰ ﻣﺎ ﻧﺎﻟﻮا ﻣﻦ ِﻧﻌﻢ‪ ،‬وﻳﺴ ّﺒﺤﻮن ﺗﻠﻚ اﻟﺒﺘﻮل‬ ‫ﻣﻦ ﺗﻠﻚ اﻟ ّﺰﻳﺎرة وهﻢ ﻳﻤ ّ‬ ‫اﻟﻤﻼﺋﻜﻴﺔ‪.‬‬ ‫ن ﺑﻼد إﺳﺒﺎﻧﻴﺎ ﺗﻔﺘﺨﺮ اﻟﻴﻮم ﺑﺤﺼﻮﻟﻬﺎ ﻋﻠﻰ ذﺧﺎﺋﺮ اﻟﻘ ّﺪﻳﺴﺔ ﺗﻘﻼ أوﻟﻰ‬ ‫وإ ّ‬ ‫ﺸﻬﻴﺪات واﻟﻤﺴﺎوﻳﺔ ﻟﻠ ّﺮﺳﻞ‪ ،‬اﻟﺘﻲ ﺗﺤﻴﻴﻬﺎ اﻟﻜﻨﻴﺴﺔ اﻟﻤﻘ ّﺪﺳﺔ ﺑﻬﺬا اﻟ ّﻨﺸﻴﺪ‪ ،‬ﻣﺸﻴﺮة‬ ‫اﻟ ّ‬ ‫ﺸﻬﺎدة‪،‬‬ ‫ت ﺑﺠﻤﺎل اﻟﺒﺘﻮﻟﻴﺔ‪ ،‬وﺗﺰ ّﻳﻨﺖ ﺑﺈآﻠﻴﻞ اﻟ ّ‬ ‫إﻟﻰ ﺟﻬﺎداﺗﻬﺎ اﻟﺒﻄﻮﻟﻴﺔ ‪) :‬ﻟﻘﺪ ﺗﻸﻷ ِ‬ ‫ﺖ ﻟﻬﻴﺐ اﻟ ّﻨﺎر إﻟﻰ ﻧﺪى‪،‬‬ ‫ﺖ ﻋﻠﻰ اﻟ ّﺮﺳﺎﻟﺔ أ ّﻳﺘﻬﺎ اﻟﺒﺘﻮل اﻟﻤﺠﻴﺪة‪ ،‬وﺣ ّﻮﻟ ِ‬ ‫واؤﺗﻤﻨ ِ‬ ‫ﺖ ﺛﻮرة اﻟﺜﻮر ﺑﺼﻼﺗﻚ‪ ،‬ﻳﺎ أوﻟﻰ اﻟﻤﺠﺎهﺪات‪ .‬ﻓﺎﺷﻔﻌﻲ ﻓﻲ ﻣﺎدﺣﻴﻚ ﻟﻴﻨﻘﺬوا‬ ‫وﺳ ّﻜﻨ ِ‬ ‫ﻚ اﻟﻤﻘﺒﻮﻟﺔ ﻋﻨﺪ اﷲ(‪.‬‬ ‫ﻣﻦ اﻟﻤﻌﺎﻃﺐ ﺑﺸﻔﺎﻋﺘ ِ‬


‫‪٩‬‬ ‫ﺗﺴﺎﻋﻴﺔ اﻟﻘﺪﻳﺴﺔ ﺗﻘﻼ‬

‫)ﺻـﻠـﻮات ﺗﺘﻠﻰ ﺗﺴﻌﺔ أﻳﺎم اﻟﺘﺴﺎﻋﻴّﺔ(‬

‫‪ -١‬ﺻـﻼة‪ :‬أﻋﻄﻨﺎ أﻳﻬﺎ اﻟﺮب اﻹﻟﻪ أن ﻧﻨﺘﺼﺮ ﻋﻠﻰ ﺟﻤﻴﻊ ﺁﻻم اﻟﺨﻄﻴﺌﺔ‪ ،‬ﺣﺎﻟﻤﺎ‬ ‫ﻧﺮﺳﻢ إﺷﺎرة ﺻﻠﻴﺒﻚ اﻟﻤﻮ ّﻗﺮ ﻋﻠﻰ وﺟﻮهﻨﺎ‪ ،‬وﺑﻪ ﻧﺤﺎرب ﻗﻮات اﻟﻌﺪو‪ ،‬وﻣﻨﻪ ﻧﻨﺎل‬ ‫ﻗﻮة وﻣﻌﻮﻧﺔ ﺿ ّﺪ ﺟﻤﻴﻊ أﻋﺪاﺋﻨﺎ اﻟﺨﻔﻴﻴﻦ واﻟﻈﺎهﺮﻳﻦ‪ ،‬ﻣﺘﺸﺒﻬﻴﻦ ﺑﺎﻟﻘﺪﻳﺴﺔ ﺗﻘﻼ اﻟﺘﻲ‬ ‫ﺑﺘﻮاﺿﻌﻬﺎ ووداﻋﺘﻬﺎ وﻃﻬﺎرﺗﻬﺎ إﺳﺘﻤﺪت ﻗﻮة اﻟﺮوح وﺛﺒﺘﺖ ﻓﻲ اﻹﻳﻤﺎن أﻣﺎم‬ ‫اﻟﻌﺬاب وﻣﺎ ﺧﺎﻓﺖ‪ ،‬وﻻ ﺗﺮاﺧﺖ ﺑﻞ آﺎن ﺳﻼﺣﻬﺎ ﺳﻼح اﻟﺮوح أي اﻟﺼﻠﻴﺐ‪،‬‬ ‫ﻓﺎﺟﻌﻠﻨﺎ رﺑﻲ أن ﻧﻜﻮن ﺟﺮﻳﺌﻴﻦ أﻣﺎم ﺻﻌﺎب اﻟﺤﻴﺎة ﺑﺎﻹﻳﻤﺎن واﻟﻄﻬﺎرة‪.‬ﺁﻣﻴﻦ‪.‬‬ ‫)ﺛﻼث ﻣﺮات اﻷﺑﺎﻧﺎ واﻟﺴﻼم واﻟﻤﺠﺪ(‬

‫‪ -٢‬ﺻـﻼة ‪:‬اﻟـﻠـﻬـﻢ ‪ ،‬ﻳـﺎ ﻣﻦ أﻧﺰﻟﺖ اﻟﻨﺪى ﻋﻠﻰ اﻟﻔﺘﻴﺎن ﻓﻲ أﺗﻮن اﻟﻨﺎر‪ ،‬وﺧﻠﺼﺖ‬ ‫داﻧﻴﺎل ﻣﻦ ﺟﺐ اﻷﺳﻮد‪ ،‬ﺧﻠﺼﻨﺎ رﺑﻲ ﺑﺸﻔﺎﻋﺔ اﻟﻘﺪﻳﺴﺔ ﺗﻘﻼ‪ ،‬ﻣﻦ آﻞ اﻟﺼﻌﺎب‬ ‫اﻟﺘﻲ ﺗﺤﻴﻂ ﺑﻨﺎ‪ ،‬وﻻ ﺳﻴﻤﺎ اﻹﻏﺮاءات اﻟﻴﻮﻣﻴﺔ‪ ،‬وأن ﻧﺘﻜﻞ ﻋﻠﻰ إﻟﻬﺎﻣﺎت اﻟﺮوح‪،‬‬ ‫ﺗﺎرآﻴﻦ اﻟﺨﻄﻴﺌﺔ وأﺳﺒﺎﺑﻬﺎ‪ ،‬ﻟﻜﻲ ﻧﺸﻬﺪ ﺑﺤﻴﺎﺗﻨﺎ اﻟﻴﻮﻣﻴﺔ ﺑﺘﻮﺑﺔ ﺻﺎدﻗﺔ واﻋﺘﺮاف‬ ‫ﺟﺪي أﻣﺎم آﺎهﻦ اﻟﻤﺴﻴﺢ اﻟﺬي ﻳﻤﺜﻠﻚ‪ ،‬ﻟﻨﻜﻮن ﺷﻬﻮد ﺣﻖ وأﻣﻨﺎء ﺑﺸﻔﺎﻋﺔ واﻟﺪة‬ ‫ﺠﺪك إﻟﻰ اﻷﺑﺪ ﺁﻣﻴﻦ‪.‬‬ ‫اﻹﻟﻪ واﻟﻘﺪﻳﺴﺔ ﺗﻘﻼ ﻟﻨﻤ ّ‬ ‫)ﺛﻼث ﻣﺮات اﻷﺑﺎﻧﺎ واﻟﺴﻼم واﻟﻤﺠﺪ(‬

‫ي اﻟﺬي ﺑﺠﻮدﺗﻚ اﻟﻔﺎﺋﻘﺔ‬ ‫‪ -٣‬ﺻـﻼة‪ :‬أﻳّﻬﺎ اﻟﺜﺎﻟﻮث اﻷﻗﺪس اﻹﻟﻪ اﻟﻮاﺣﺪ اﻟﺴّﺮﻣﺪ ّ‬ ‫اﻟﻮﺻﻒ‪ ،‬أﺿﺮﻣﺖ ﻗﻠﺐ اﻟﻘﺪّﻳﺴﺔ ﺗﻘﻼ اﻟﺒﺘﻮل ﺑﻤﺤﺒّﺔ ﻓﺎدﻳﻬﺎ اﻹﻟﻬﻲّ‪ ،‬ﻓﺘﺮآﺖ ﺑﻴﺖ‬ ‫ﻞ ﻣﺎ ﻓﻲ اﻟﺪﻧﻴﺎ ﺣﺒًﺎ ﺑﻪ‪ .‬وﻟﻢ ﻳﻔﺼﻠﻬﺎ‬ ‫واﻟﺪﻳﻬﺎ وﺧﻄﻴﺒﻬﺎ وﺟﻤﻴﻊ اﻷهﻞ واﻷﻧﺴﺒﺎء وآ ّ‬ ‫ﻲ ﻣﻌﻠّﻤﻬﺎ اﻟﺤﺒﻴﺐ‪ :‬إﻧﻪ ﻻ‬ ‫ﺷﻲء ﻋﻦ ﻣﺤﺒّﺘﻪ‪ .‬وآﺎﻧﺖ ﺗﻬﺘﻒ ﻧﻈﻴﺮ اﻟﺮّﺳﻮل اﻹﻟﻬ ّ‬ ‫ﻣﻮت وﻻ ﺣﻴﺎة‪ .‬ﻻ اﻟﻤﻼﺋﻜﺔ وﻻ اﻟﺴّﻼﻃﻴﻦ وﻻ اﻟﻘﻮّات‪ .‬ﻻ هﺬﻩ اﻷﺷﻴﺎء اﻟﺤﺎﺿﺮة‬ ‫وﻻ اﻟﻤﺴﺘﻘﺒﻠﺔ‪ .‬ﻻ ﻋﻠﻮ وﻻ ﻋﻤﻖ وﻻ ﺧﻠﻴﻘﺔ ﺗﻘﺪر أن ﺗﻔﺼﻠﻨﻲ ﻋﻦ ﻣﺤﺒّﺔ اﷲ‬ ‫ل ﺑﺠﻤﻴﻊ اﻹﺿﻄﻬﺎدات واﻟﻌﺬاﺑﺎت اﻟﺘﻲ‬ ‫اﻟﺘﻲ هﻲ ﺑﺮﺑّﻨﺎ ﻳﺴﻮع اﻟﻤﺴﻴﺢ‪ .‬وﻟﻢ ﺗﺒﺎ ِ‬ ‫ﻗﺎﺳﺘﻬﺎ ﻷﺟﻠﻪ‪ ،‬ﺣﺘﻰ ﻧﺎﻟﺖ إآﻠﻴﻞ اﻟﺸّﻬﺎدة ودﺧﻠﺖ أﻣﺎم أﺟﻮاق اﻟﺸّﻬﻴﺪات واﻟﻌﺬارى‬ ‫إﻟﻰ ﺟﻨّﺘﻪ اﻟﺨﺎﻟﺪة‪ .‬ﻓﻨﺴﺄل ﺟﻮدك اﻟﻌﻤﻴﻢ ﺑﺸﻔﺎﻋﺘﻬﺎ‪ ،‬أن ﺗﻀﺮم ﻗﻠﻮﺑﻨﺎ ﻧﺤﻦ أﻳﻀًﺎ‬ ‫ﺑﻤﺤﺒّﺘﻪ ﻧﻈﻴﺮهﺎ‪ ،‬إﻟﻰ أن ﻧﺤﻈﻰ ﺑﻤﺸﺎهﺪة وﺟﻬﻪ اﻟﻜﺮﻳﻢ ﻓﻲ اﻟﺴّﻌﺎدة اﻷﺑﺪﻳّﺔ‪ .‬ﺁﻣﻴﻦ‪.‬‬ ‫)ﺛﻼث ﻣﺮات اﻷﺑﺎﻧﺎ واﻟﺴﻼم واﻟﻤﺠﺪ(‬


‫‪١٠‬‬ ‫ﺻﻼة ﻟﻠﻘﺪّﻳﺴﺔ ﺗﻘﻼ‬ ‫أﻳّﺘﻬﺎ اﻟﻘﺪّﻳﺴﺔ اﻟﻤﺒﺎرآﺔ‪ ،‬ﺗﻘﻼ اﻟﺒﺘﻮل‪ ،‬ﻧﺴﺄﻟﻚ ﺑﺤﻖ إﻳﻤﺎﻧﻚ اﻟﻮﻃﻴﺪ ﺑﺎﻟﻔﺎدي اﻟﻜﺮﻳﻢ‬ ‫ﻳﺴﻮع اﻟﻤﺴﻴﺢ ورﺟﺎؤك اﻟﺜﺎﺑﺖ ﺑﻪ‪ ،‬وﻣﺤﺒﺘﻚ اﻟﺴﺎﻣﻴﺔ ﻟﻪ واﻟﻌﺬاﺑﺎت اﻟﺘﻲ ﻗﺎﺳﻴﺘﻬﺎ‬ ‫ﻷﺟﻠﻪ‪ ،‬أن ﺗﺴﺘﻤﺪّي ﻟﻨﺎ ﻣﻨﻪ ﻧﻌﻤﺔ‪ ،‬ﻣﻨﻬﺎ ﻧﻨﻴﺮ ﻣﺼﺎﺑﻴﺢ إﻳﻤﺎﻧﻨﺎ ﻣﻊ اﻟﺨﻤﺲ‬ ‫اﻟﺤﻜﻴﻤﺎت ﺑﺰﻳﺖ اﻷﻋﻤﺎل اﻟﺼﺎﻟﺤﺔ اﻟﺘﻲ ﺗﺮﺿﻲ ﻗﻠﺒﻪ اﻟﻘﺪّوس‪ .‬وﻧﻘﻮى ﻋﻠﻰ‬ ‫اﺣﺘﻤﺎل اﻟﺸﺪاﺋﺪ إآﺮاﻣًﺎ ﻟﻪ وﻧﻨﺠﻮ ﻣﻦ ﻣﻜﺎﺋﺪ اﻟﻌﺪو واﻷﻣﺮاض واﻟﺒﻼﻳﺎ‪) .‬وﺗﻠﺘﻤﺴﻲ‬ ‫اﻵن ﺧﺎﺻﺔ ﻣﻦ ﻣﺮاﺣﻤﻪ اﻟﻐﺰﻳﺮة اﻟﻨﻌﻤﺔ اﻟﺘﻲ أﺗﻮق إﻟﻴﻬﺎ ﺟﺪًا‪ .(...‬ﻓﺄﺷﻜﺮ رأﻓﺘﻪ‬ ‫وﺣﻨﻮﻩ ﻣﺎ ﺣﻴﻴﺖ‪ .‬وأذﻳﻊ ﻣﺠﺪﻩ وﺣﻤﺪﻩ أﻣﺎم اﻟﺠﻤﻴﻊ‪ .‬وﻣﺘﻰ ﺻﺎرت اﻟﺼﻴﺤﺔ‪ :‬هﺎ‬ ‫ت أﺧﺮﺟﻮا ﻟﻠﻘﺎﺋﻪ‪ ،‬ﻧﻼﻗﻴﻪ ﺑﺎﻟﻔﺮح وﻧﻼﻗﻴﻪ ﻣﻌﻚ وﻣﻊ واﻟﺪﺗﻪ اﻟﻤﺠﻴﺪة‬ ‫اﻟﻌﺮوس ﺁ ٍ‬ ‫وﺟﻤﻴﻊ اﻟﻘﺪّﻳﺴﻴﻦ واﻟﻘﺪّﻳﺴﺎت اﻟﻰ ﻣﺤﻔﻠﻪ اﻟﺴﻌﻴﺪ ﻓﻲ اﻟﺠﻨﺎن اﻟﺨﺎﻟﺪة‪ .‬ﺁﻣﻴﻦ‪.‬‬ ‫)ﻳﺘﻠﻰ ﻣﺮﺗﻴﻦ اﻷﺑﺎﻧﺎ واﻟﺴﻼم واﻟﻤﺠﺪ(‬

‫ﺻﻼة ﺛﺎﻧﻴﺔ ﻟﻠﻘﺪّﻳﺴﺔ ﺗﻘﻼ‬ ‫ﻳﺎ زﻧﺒﻘﺔ اﻟﻄﻬﺎرة وﻋﻨﻮان اﻟﺸّﺠﺎﻋﺔ اﻟﻤﺴﻴﺤﻴّﺔ‪ ،‬ﻣﺎرت ﺗﻘﻼ اﻟﺒﺘﻮل ﻳﺎ ﻣﻦ‬ ‫ﺻﺮت أوﻟﻰ اﻟﺸّﻬﻴﺪات ﺟﻤﻴﻌًﺎ آﻤﺎ آﺎن إﺳﻄﻔﺎﻧﻮس أوّل اﻟﺸّﻬﺪاء‪ ،‬وﻗﺪ ﺧﺼّﻚ اﷲ‬ ‫ﺑﻮﻓﺮة اﻵﻳﺎت اﻟﺒﺎهﺮة ﻓﺎﻧﻌﻄﻔﺖ ﻧﺤﻮك ﻗﻠﻮب اﻟﻤﺆﻣﻨﻴﻦ ﻓﺸﺎدوا ﻟﻚ اﻟﻜﻨﺎﺋﺲ‬ ‫ﻚ أﺟﻤﻞ اﻹآﺮام‪ .‬ﻓﻜﻨﺖ ﻟﻬﻢ ﻣﻼذًا ﻓﻲ‬ ‫واﻟﻤﻌﺎﺑﺪ ﻓﻲ أرﺑﻌﺔ أﻗﻄﺎر اﻟﺪّﻧﻴﺎ وﺣﻔﻈﻮا ﻟ ِ‬ ‫اﻟﺸّﺪاﺋﺪ واﻷﻣﺮاض وأﺿﺤﻰ اﺳﻤﻚ ﻋﻠﻰ آﻞ ﻟﺴﺎن ﺑﻤﺎ ﻧﺎل ﻣﻦ ﻧﻌﻢ آﻞ ﻣﻦ ﻟﺠﺄ‬ ‫إﻟﻴﻚ‪.‬‬ ‫ﻧﺒﺘﻬﻞ إﻟﻴﻚ أن ﺗﻨﻌﻄﻔﻲ إﻟﻴﻨﺎ ﺑﻨﻈﺮك اﻟﺤﻨﻮن وﺗﺴﺄﻟﻴﻪ ﺗﻌﺎﻟﻰ أن ﻳﺜﺒّﺘﻨﺎ ﻓﻲ‬ ‫اﻹﻳﻤﺎن اﻟﻤﺴﺘﻘﻴﻢ وﻳﺴﺎﻋﺪﻧﺎ ﻋﻠﻰ ﺣﻔﻆ وﺻﺎﻳﺎﻩ اﻟﻤﻘﺪّﺳﺔ وﻳﺒﻌﺪ ﻋﻨّﺎ اﻟﻤﺼﺎﺋﺐ‬ ‫وﻳﺸﻔﻲ ﻣﺮﺿﺎﻧﺎ وﻳﻀﻊ ﻓﻲ ﻗﻠﻮﺑﻨﺎ اﻷﻣﺎن وﻓﻲ ﺑﻼدﻧﺎ اﻟﺴّﻼم وأن ﻳﺮﻳﺢ ﻣﻮﺗﺎﻧﺎ ﻓﻲ‬ ‫ي‪ .‬وﺟﻤﻴﻌﻨﺎ ﻧﺴﺒّﺤﻪ ﻣﻌﻚ وﻣﻊ ﺟﻤﻴﻊ اﻟﻘﺪّﻳﺴﻴﻦ إﻟﻰ اﻷﺑﺪ‪ .‬ﺁﻣﻴﻦ‪.‬‬ ‫ﻣﻠﻜﻮﺗﻪ اﻟﺴّﻤﺎو ّ‬ ‫)ﻳﺘﻠﻰ ﻣﺮﺗﻴﻦ اﻷﺑﺎﻧﺎ واﻟﺴﻼم واﻟﻤﺠﺪ(‬


‫‪١١‬‬ ‫ﻃﻠﺒــﺔ ﻣـﺎرت ﺗـﻘـــﻼ‬ ‫إﺷﻔﻌـﻲ ﺑﻨـﺎ أﺟﻤﻌﻴـــﻦ‬ ‫ﻣﺎرت ﺗﻘﻼ اﻟﺸﻬﻴــــﺪة‬ ‫وأﺷﺠﻊ اﻟﻤﺠﺎهﺪﻳــــﻦ‬ ‫ﻳﺎ أوﻟﻰ اﻟﺸﻬﻴـــــــﺪات‬ ‫وﺗﺴﺪﻳﺪ اﻟﺒﺮاهــﻴـــــﻦ‬ ‫ﻳﺎ ﺑﺎرﻋـﺔ ﺑﺎﻟﺠــــــﺪال‬ ‫ورﺳﻢ اﻟﻤﺘﻌّﺒــــﺪﻳـــﻦ‬ ‫ﻳﺎ ﺟﻠﻴﻠﺔ ﻓﻲ اﻟﻌﺒـــــﺎد‬ ‫وﻣﺮﺟﻌﺔ اﻟﺨﺎﻃﺌـﻴــﻦ‬ ‫ﻳﺎ هﺎدﻳﺔ اﻟﻀـﺎﻟﻴــــــﻦ‬ ‫ﻳﺎ ودﻳﻌﺔ ﻣﺸﻐـﻔـــــــــﺔ‬ ‫ﺑﺤﺐ رﺑّﻬﺎ اﻷﻣـﻴــــﻦ‬ ‫وﻳﺎ ﻓﺨﺮ اﻟﻜﺎﻣﻠﻴــــــﻦ‬ ‫ﻳﺎ زﻧﺒﻘـﺔ اﻟﻌـﻔـــــــﺎف‬ ‫ﺗﺸﻔـﻲ اﻟﻤﻜﻠﻮﻣـﻴـــــﻦ‬ ‫ﻳﺎ ﺣﻜﻴﻤﺔ ﺑـﺎرﻋــــــﺔ‬ ‫وأﺟــﺴﺎد اﻟﺴﻘﻴﻤﻴــــﻦ‬ ‫ﻳﺎ ﻃﺒـﻴـﺒــــــﺔ أرواح‬ ‫ﻻ ﻳﻌﺎدﻟــﻪ ﺛﻤـﻴـــــــﻦ‬ ‫ﻳﺎ ﻳﺎﻗﻮﺗـًﺎ آـﺮﻳﻤــــــًـﺎ‬ ‫ﻋﻠﻰ ﺟﻤﻴﻊ اﻟﻄﺎﻟﺒﻴــﻦ‬ ‫ﻳﺎ آﺮﻳﻤﺔ ﺑﺎﻟﻌﻄــــــــﺎ‬ ‫ﺑﻌﻠﻢ اﻟﺤـﻖ اﻟﻤﺒــﻴـــﻦ‬ ‫ﻳﺎ ﻟﺒﻴﺒــﺔ أرﻳـﺒـــــــــﺔ‬ ‫وﻧﺎﺷﻠــﺔ اﻟﻐﺎرﻗـﻴــــﻦ‬ ‫ﻳﺎ ﻣﻴﻨــﺎء اﻷﻣــــــــﺎن‬ ‫ﻳﺎ ﻧﺼـﺮة اﻹﻳﻤـــــﺎن‬ ‫وﺧﺎذﻟــﺔ اﻟﻤﻠﺤـﺪﻳـــﻦ‬ ‫ﻋــﻨــﺪ اﻟﻌــﻠـﻮﻳـﻴــــﻦ‬ ‫ﻳﺎ ﺳﺎﻣﻴـــﺔ ﺑﺎﻟﺸـــﺮف‬ ‫وﻓﺮج اﻟﻤﻜﺮوﺑــﻴــــﻦ‬ ‫ﻳﺎ ﻋﻮﻧًﺎ ﻓﻲ اﻟﻀﻴــــﻖ‬ ‫آﺎﻟﺠــﻮهﺮ اﻟﺜــﻤﻴـــﻦ‬ ‫ﻳﺎ ﻓﺎﺋﻘــﺔ اﻟﺠﻤـــــــﺎل‬ ‫ﻳـﺮﺷــﺪ اﻟﺘــﺎﺋﻬــﻴـــﻦ‬ ‫ﻳﺎ ﺻﻮﺗًﺎ ﺻﺎرﺧــــــًﺎ‬ ‫وﻗـﺎهﺮة اﻟﻜــﺎﻓﺮﻳـــﻦ‬ ‫ﻳﺎ ﻗﻮﻳﺔ ﻓﻲ اﻟﻨﻀـــﺎل‬ ‫وﻗــﺪوة اﻟﻨـﺎﻇـﺮﻳـــﻦ‬ ‫ﻳﺎ رﺳﻤــــــــًﺎ ﻟﻶداب‬ ‫ﺑﻴـﻦ اﻟﻤﺴـﺘﺸﻬــﺪﻳـــﻦ‬ ‫ﻳﺎ ﺷﻬﻴـــﺪة ﻣﺠﻴــــــﺪة‬ ‫ﻣﺮﺷــﺪهﺎ اﻷﻣــﻴـــــﻦ‬ ‫ﻳﺎ ﺗﺎﺑﻌــﺔ ﺑـﻮﻟــــــــﺲ‬ ‫ﻈﻤﻬﺎ اﻷب ﻳﻮﺳﻒ اﻟﺒﺴﻜﻨﺘﺎوي ‪ ،‬ر ‪ .‬ل ‪ .‬م‪ .‬ﺳﻨﺔ ‪(١٩٢٤‬‬ ‫)ﻧ ّ‬


‫‪١٢‬‬ ‫ﻗﻮم ﻓﻮﻟﻮس‬ ‫أﻳّﺘﻬﺎ اﻟﻤﺠﻴﺪة ﺑﻴﻦ اﻵﻧﺎم‪ .‬وذات اﻟﺤﺴﺐ واﻟﻨّﺴﺐ ﺑﻨﺖ اﻟﻜﺮام‪ .‬ﻳﺎ ﺷﺎﻓﻴﺔ اﻟﻨﻔﻮس‬ ‫واﻷﺟﺴﺎم‪ .‬ﻣﺎرت ﺗﻘﻼ اﻟﻤﺴﺘﺤﻘّﺔ اﻹآﺮام‪.‬‬ ‫ﺟﺌﻨﺎك ﻃﺎﻟﺒﻴﻦ‪ .‬ﺷﻔﺎﻋﺘﻚ ﺳﺎﺋﻠﻴﻦ‪ .‬ﻧﺠّﻴﻨﺎ آﻞ ﺣﻴﻦ‪ .‬ﻣﻦ ﺿﺮﺑﺎت اﻟﻠّﻌﻴﻦ‪ .‬واﺣﻤﻴﻨﺎ‬ ‫ﻚ ﺑﻨﺸﺎط ﻟﻠﺪّوام‪.‬‬ ‫ﻣﻦ رﺷﻘﺎت اﻟﺴّﻬﺎم‪ .‬ﻟﻨﺨﺪﻣ ِ‬ ‫ك(‬ ‫زﻳــــّـﺎح ) ﻟﺤﻦ‪ :‬ﻣﺮﻳﻢ ﺳﺮور ِ‬

‫أوﻟﻰ اﻟﺸﻬـﻴـــﺪات‬ ‫ﻋﺮﻳﻘﺔ ﺑﺎﻟﺸــّـﺮف‬

‫ﻣﺠــﺪ أﻳﻘﻮﻧـﻴــــــﺎ‬ ‫واﻟﺤﺴﺐ واﻟﻨﺴﺐ‬

‫وﻓﺨــﺮ اﻟﺒﺘــــﻮﻻت‬ ‫ﺼـــﻔﺎ ت‬ ‫وﺟﻤﻴﻞ اﻟ ّ‬

‫واﻟﺠـﻴــﻞ اﻟــــﺬي‬ ‫ﻧﺸﺄت ﺟﻤـﻴــﻠــــﺔ‬

‫ﻓﻴﻪ ﺑﺰﻏــــــــــﺖ‬ ‫ﻧﺒﻴﻠﺔ وﺧُﻄـﺒـــــﺖ‬

‫ﺷﻤــﺲ اﻹﻧﺠـﻴـــــﻞ‬ ‫ﻷﻣــﻴــﺮ ﻧﺒــﻴـــــــﻞ‬

‫ﺗﺮﻗّﺖ ﺑﺎﻟﻌـﻠــــﻮم‬ ‫وﻟﻜﻦ ﻧﻔﺴﻬــــــــﺎ‬

‫ﻞ اﻟﻤـﻌـــﺎرف‬ ‫وآـ ّ‬ ‫ﻋﻦ أﺿﺎﻟﻴــﻠـــــﻬﺎ‬

‫اﻟﻮﺛـــﻨــﻴّــــــــــــــﺔ‬ ‫آـﺎﻧــــﺖ أﺑــ ّﻴـــــــﺔ‬

‫ﺗﺼﺒﻮ ﻟﻤـﻌـﺮﻓـــﺔ‬ ‫ﻖ ﻗـﺪ ﻏــــﺪا‬ ‫واﻟﺤ ّ‬

‫ﻖ داﺋــ ًﻤـــــﺎ‬ ‫اﻟﺤـــ ّ‬ ‫ﺑﻌﻬﺪ اﻷوﺛـــــــﺎن‬

‫ﺑﺸـــﻮق وهــﻴـــﺎ م‬ ‫ﻈـــﻼم‬ ‫ﻣـﻐـﺸـّـﻰ ﺑﺎﻟ ّ‬

‫وﺑﻴﻨـﻤـﺎ آـﺎﻧــــﺖ‬ ‫وﺳﻂ اﻟﻤﺪ ﻳﻨــــﺔ‬

‫ﺟـﺎﻟﺴﺔ ﻳــــﻮﻣًــــﺎ‬ ‫ﺷﺎهﺪت ﺑﻮﻟـــــﺲ‬

‫ﻓـﻲ ﻗﺼــﺮ ﻓﺨﻴــــﻢ‬ ‫ﺑـﻴــﻦ ﺟﻤـﻊ ﻋﻈﻴـﻢ‬

‫‪ -١‬ﻗﺪ أﻗﺒﻠﺖ اﻟﺠﻤﻮع‪ ،‬ﺑﻜﻞ اهﺘﻤﺎم‬ ‫وﻗﺪ أﺛﺒﺖ أﻣﺎﻣﻬﻢ ﺑﻘـﻮل ﻓﺼﻴﺢ‬

‫آﻲ ﻳﺴﻤﻌﻮا وﻋﻆ رﺳﻮل اﻷﻣﻢ‬ ‫وآﻼم ﺳﺪﻳـﺪ ﻣﺠــﻲء اﻟﻤﺴﻴــﺢ‪.‬‬

‫‪ -٢‬واﻟﺠﻤــﻮع وﺗﻘـــﻼ اﻟـﺒــﺘــــﻮل‬ ‫وﺧﻄـﻴــﺒــﻬـــــﺎ ﺷـﻜـــﺎهــــــــﺎ‬ ‫ﺗﻤـّﻠـﻘـﻬـــﺎ‪ ،‬ﺗﻬﺪّدهﺎ ﺑﺎﻟﻌـﻘـــﺎ ب‬

‫ﺁﻣـــﻨـــﻮا ﺑـﻘـــﻮل اﻟﺮﺳــــــﻮل‬ ‫واﻟــﻮاﻟـــــــﻲ دﻋـــﺎهــــــــــــــﺎ‬ ‫ﻓﻠﻢ ﺗﺤﻔـﻞ ﺑﻮﻋـﺪ وﺗﺨﺶ ﻋﻘـﺎب‬


‫‪١٣‬‬ ‫ﺻــــﻼة‬ ‫ﺖ ﻣﺎر‬ ‫ﻳﺎ زﻧﺒﻘﺔ اﻟﻄﻬﺎرة واﻟﺸﺠﺎﻋﺔ‪ ،‬ﻣﺎرت ﺗﻘﻼ اﻟﺒﺘﻮل اﻟﺘﻲ ﻟ ّﻤﺎ ﺳﻤﻌ ِ‬ ‫ﺖ ﺑﻪ ﺗﻌﺎﻟﻰ وﻟﻢ‬ ‫ﺑﻮﻟﺲ اﻟﺮﺳﻮل ﻳﺒﺸّﺮ ﺑﺈﻳﻤﺎن اﻟﻤﺴﻴﺢ اﻟﻔﺎدي اﻟﻜﺮﻳﻢ‪ ،‬ﺁﻣﻨ ِ‬ ‫ك اﷲ ﻣﻨﻬﺎ ﺟﻤﻴﻌﻬﺎ‪،‬‬ ‫ﺗﺮهﺒﻲ اﻟﻌﺬاﺑﺎت اﻟﻤﺮﻳﻌﺔ اﻟﺘﻲ أﻋﺪّوهﺎ ﻟﻬﺎ‪ .‬ﻓﻮﻗﺎ ِ‬ ‫ﺖ ﺗﺠﻮﻟﻴﻦ ﻣﺒﺸّﺮة‬ ‫وأُدهﺶ اﻟﻮاﻟﻲ اﻵﻣﺮ ﺑﻌﺬاﺑﻚ‪ ،‬ﻓﺄﻃﻠﻖ ﺳﺒﻴﻠﻚ ﻓﺸﺮﻋ ِ‬ ‫ت ﺑﺈآﻠﻴﻞ اﻟﺸﻬﺎدة‬ ‫ﺑﺈﻳﻤﺎﻧﻪ اﻟﺤﻖّ‪ ،‬ﻓﺂﻣﻦ ﻋﻠﻰ ﻳﺪك ﺟﻤﻊ ﻏﻔﻴﺮ‪ .‬وأﺧﻴﺮًا ﻓﺰ ِ‬ ‫اﻟﻤﺠﻴﺪ ﻓﻲ اﻟﻔﺮدوس اﻟﺨﺎﻟﺪ‪.‬‬ ‫ﻚ أن ﺗﻨﻌﻄﻔﻲ‬ ‫ﻦ ﺟﻤﻴﻌًﺎ ﻓﻨﺒﺘﻬﻞ إﻟﻴ ِ‬ ‫ﺖ أوﻟﻰ اﻟﺸّﻬﻴﺪات وﻗﺎﺋﺪﺗﻬ ّ‬ ‫وآﻨ ِ‬ ‫ﺑﻨﻈﺮك اﻟﺤﻨﻮن ﻧﺤﻮﻧﺎ وﺗﺴﺄﻟﻴﻪ ﺗﻌﺎﻟﻰ أن ﻳﺜﺒّﺘﻨﺎ ﻓﻲ إﻳﻤﺎﻧﻪ اﻟﻤﺴﺘﻘﻴﻢ‬ ‫وﻳﺴﺎﻋﺪﻧﺎ ﻋﻠﻰ ﺣﻔﻆ وﺻﺎﻳﺎﻩ اﻟﻤﻘﺪّﺳﺔ‪ .‬وﻳﺒﻌﺪ ﻋﻨّﺎ اﻟﻤﺼﺎﺋﺐ واﻟﺸّﺪاﺋﺪ‬ ‫وﻳﺸﻔﻲ ﻣﺮﺿﺎﻧﺎ وﻳﺸﻔﻖ ﻋﻠﻰ أﻳﺘﺎﻣﻨﺎ وأراﻣﻠﻨﺎ‪ ،‬وﻳﺮﻳﺢ ﻓﻲ ﺳﻌﺎدﺗﻪ ﻧﻔﻮس‬ ‫ي ﺣﻴﺚ‬ ‫أﻣﻮاﺗﻨﺎ اﻷﻋﺰّاء ﻓﻨﺤﻈﻰ أﺧﻴﺮًا ﻧﺤﻦ وهﻢ ﻣﻌًﺎ ﻓﻲ ﻣﻠﻜﻮﺗﻪ اﻟﺴّﻤﺎو ّ‬ ‫ﻧﺴﺒّﺤﻪ ﻣﻌﻚ وﻣﻊ واﻟﺪﺗﻪ اﻟﻤﺠﻴﺪة وﺟﻤﻴﻊ ﻗﺪّﻳﺴﻪ إﻟﻰ أﺑﺪ اﻵﺑﺪﻳﻦ‪ .‬ﺁﻣﻴﻦ‪.‬‬

‫‪ -‬ﻳﺎ رب اﺳﺘﻤﻊ ﺻﻼﺗﻲ‪.‬‬

‫‪ -‬وﺻﺮاﺧﻲ إﻟﻴﻚ ﻳﺄﺗﻲ‪.‬‬

‫ ﻓﻠﺘﺴﺘﺮح ﻧﻔﻮس اﻟﻤﻮﺗﻰ اﻟﻤﺆﻣﻨﻴﻦ‪ - .‬ﺑﺮﺣﻤﺔ اﷲ واﻟﺴﻼم ﺁﻣﻴﻦ‪.‬‬‫)أﺑﺎﻧﺎ وﺳﻼم ﻣﺮّة واﺣﺪة إآﺮاﻣًﺎ ﻟﻠﻘﺪﻳﺴﺔ ﺗﻘﻼ(‬


‫‪١٤‬‬ ‫زﻳﺎح اﻟﻘﺪّﻳﺴﺔ ﺗﻘﻼ‬ ‫)ﻟﺤﻦ ‪ :‬ﻳﺎ أ ّم اﷲ(‬ ‫ﻣﺎرت ﺗﻘﻼ اﻟﺒﺘﻮل ﻣﺜﺎ َل اﻟﺠﻬﺎد‬ ‫ﺣــﻨــــــــﺎ‬ ‫ك ﻣﻨـﻬـ ُﻞ أﻓﺮا ِ‬ ‫وذآــ ُﺮ ِ‬ ‫وﻧﺤـﻈــﻰ ﺑﻔﻴـﺾ اﻟـﺒـﺮآــــﺎت‬

‫ﻣﺠـــﺪ أﻳﻘﻮﻧﻴـﺔ وآـــﻞ اﻟﺒـــــﻼد‬ ‫ﺣـﻨــــــــــــــﺎ‬ ‫ﺖ ﺑـﻬـﺠــ ُﺔ أروا ِ‬ ‫أﻧـ ِ‬ ‫ﺑﺸﻔﺎﻋﺘﻚ ﻧﻨــﺎ ُل اﻟﻬﺒـــــــــــــﺎت‬ ‫*‬ ‫ف اﻟﺸﻬﻴـــــــﺪات‬ ‫ﻳﺎ ﻗﺎﺋﺪة ﺻﻔﻮ ِ‬ ‫ﺖ اﻟ ُﺪﻧﻴﺎ واﻟﻜﺮاﻣــــــــﺎت‬ ‫رﻓﻀ ِ‬

‫ورﻓﻴﻘ َﺔ اﻟﺨﻤﺲ اﻟﺤﻜﻴﻤـــــﺎت‬ ‫ﺴﻤــﺎ وات‬ ‫ﻟﻜﻲ ﺗﺮﺑﺤﻲ َﻣﺠ َﺪ اﻟ ّ‬

‫ﻻ ﺑﺮﻳﺌﺔ ﻃــﺎهــــــــــــﺮة‬ ‫ﻳﺎ ﺑﺘﻮ ً‬ ‫ﻚ ورﺟﻌـﺖ ﻇﺎ ﻓـــــــــﺮة‬ ‫ﻓﺂﻧﺴﺘ ِ‬

‫ك ﻟﻸﺳـــﻮد اﻟـﺰّاﺋــــــﺮة‬ ‫َرﻣـﻮ ِ‬ ‫ع اﻟﻌـﺪى اﻟﺤـﺎﺋــــﺮة‬ ‫أﻣﺎ َم ﺟﻤﻮ ِ‬

‫ﻣـﺎرت ﺗﻘـﻼ أ ﱠم اﻟﻌـﺠـﺎﺋــــــــــﺐ‬ ‫ﻞ ﺗﺎ ﺋـــــﺐ‬ ‫ﻚآﱠ‬ ‫ﻀﺪي ﺑﻌﻮ ِﻧ ِ‬ ‫واﻋ ُ‬

‫َأﺑﻌﺪي ﻋﻦ ﺟﻤـ ِﻌﻨـﺎ اﻟﻤﺼﺎﺋـﺐ‬ ‫ﻞ ﻏﺎﺋـﺐ‬ ‫وأرﺟﻌﻲ إﻟﻰ اﻟﻮﻃﻦ آ ﱠ‬

‫إﺣﻔـﻈﻲ ﺑﻠـﺪﻧـﺎ ورﻋﺎﺗَــﻨـــــــــــﺎ‬ ‫ووﺟّﻬﻲ إﻟﻰ اﻟﺴﻤﺎ رﻏﺒﺎﺗﻨــــــــﺎ‬

‫واﺣﺮﺳـﻲ ﺑـﻨﻴـﻨـﺎ وﺑـﻨــﺎﺗِـﻨـــﺘﺎ‬ ‫واﺳــﺄﻟـﻲ رﺣﻤــﺔ ﻷﻣـﻮا ِﺗــﻨـــﺎ‬

‫)هﺬا اﻟ ّﺰﻳّﺎح ﻣﺮﺗّﺐ ﻋﻠﻰ ﻧﺴﻖ اﻟ ّﺰﻳّﺎﺣﺎت اﻟﺘﻲ ﺟﻤﻌﻬﺎ اﻟﻌﻼﻣﺔ اﻟﺴّﻌﻴﺪ اﻟﺬآﺮ‬ ‫ﻲ ﻓﻲ آﺘﺎب اﻟﺮّﺗﺐ واﻟﻌﺒﺎدات اﻟﻜﻨﺴﻴّﺔ‬ ‫اﻟﺒﻄﺮﻳﺮك ﻳﻮﺳﻒ إﺳﻄﻔﺎن اﻟﻤﺎروﻧ ّ‬ ‫ﺣﺴﺐ ﻋﺎدة اﻟﻄﺎﺋﻘﺔ اﻟﻤﺎروﻧﻴّﺔ‪ .‬وﻳﺼﻠّﻰ ﻣﻊ اﻟﺘّﺴﺎﻋﻴّﺔ وﻓﻲ أي وﻗﺖ(‪.‬‬


‫‪١٥‬‬ ‫أﻓﺮاﻣﻴّﺎت اﻟﻘﺪّﻳﺴﺔ ﺗﻘﻼ‬ ‫‪١‬‬

‫ﺑﻜ ُﺮ اﻟﺸّـﻬﻴــﺪات‬ ‫ﻷﻧـﻬﺎ ﺗﺤــــﻠـــﺖ‬ ‫وآـﺎن ﺛﺒـﺎ ﺗُـﻬـــﺎ‬ ‫ﻷﻧﻬﺎ ﺗـﻤﺴﻜــــﺖ‬

‫ﺗﻘـــﻼ اﻟﻌـــﺬ راء‬ ‫ﻣﻨـﺬ ﺻـﺒـﺎهــــــﺎ‬ ‫ﻻ ﺻــﺎﻟﺤًـــﺎ‬ ‫ﻣـﺜﺎ ً‬ ‫ﺑ ُﻌﺮى اﻟﻄﻬـﺎ رة‬

‫وﻓﺨـ ُﺮ اﻟﻔﺘﻴـــﺎت‬ ‫ﺑﺠﻤﻴﻞ اﻟﺼﻔــﺎت‬ ‫ﻟـﻜـﻞ اﻟﺸﻬﻴــﺪات‬ ‫إﻟﻰ ﻳﻮم اﻟﻤـﻤـﺎت‬

‫‪٢‬‬

‫ﻏﺮﺑًــﺎ وﺷـﺮﻗًـــﺎ‬ ‫ﻷن ﻓـــــﺆا َدهـﺎ‬ ‫وﻇﻬﺮت ﺑﺎﻟﺠﻬﺎد‬ ‫ﻳـﺎ وﺛــﻨـﻴــــــﻮن‬

‫ﺣﺎزتْ ﻟﻔﻀـﻠــﻬﺎ‬ ‫ﻼ‬ ‫آﺎن ﻣﺸﺘــﻌـــــ ً‬ ‫ﻞ اﻟﺸــﺠﺎع‬ ‫آﺎﻟﺒﻄ ِ‬ ‫ﻦ اﻟﻨﺼــﺎ رى‬ ‫دﻳ ُ‬

‫ﻞ اﻟﻤـﺪ ﻳـــﺢ‬ ‫أﺟـﻤـ َ‬ ‫ﺐ اﻟﻤﺴﻴﺢ‬ ‫ﺑﻨﺎر ﺣ ِ‬ ‫ﺗﺼﺮخ وﺗﺼـﻴـﺢ‬ ‫هﻮاﻟﺪﻳﻦ اﻟﺼﺤـﻴﺢ‬

‫‪٣‬‬

‫ﻣـﻮﻟ ُﺪهـــﺎ آـــﺎن‬ ‫وﻟﻢ ﻳ ِﻤﻞْ ﻗﻠـ ُﺒﻬـــﺎ‬ ‫وﻗﺼـﺪ ت ﺳــﺮًا‬ ‫وﻋـﻨـﻪ أﺧَـــﺬ تْ‬

‫ﻓﻲ أﻳــﻘﻮﻧــﻴــــــﺎ‬ ‫ﺐ اﻟﻌــﺎﻟـــــﻢ‬ ‫ﻟﺤ ِ‬ ‫ﺲ اﻟﺮﺳــﻮل‬ ‫ﺑﻮﻟـ َ‬ ‫ﻦ اﻟﻤﺴﻴـﺢ‬ ‫ﻋﻠ َﻢ دﻳ ِ‬

‫ﺟـﺒــﻞ اﻷوﺛــــﺎن‬ ‫وﻗﺘًﺎ ﻣـﻦ اﻟﺰﻣـﺎن‬ ‫ذاك اﻟﻤـﻠـﻔــــــﺎن‬ ‫ق اﻹﻳﻤــﺎن‬ ‫وﺻﺪ َ‬

‫‪٤‬‬

‫ﻋــ ﱠﺰ ﻧﻈﻴــــ ُﺮهـﺎ‬ ‫ﻻ‬ ‫وزاد ت آــﻤـﺎ ً‬ ‫ﻓﺎﺳﺘﻨﺎ َر ﻋـﻘﻠُـﻬــﺎ‬ ‫وﻟــﻢ ﻳﺸـﻐـﻠــﻬــﺎ‬

‫ﻻ وﻋﻠﻤــــــًﺎ‬ ‫ﺟﻤﺎ َ‬ ‫ﺑﺪرﺳﻬﺎ ﻟﻠﻌﻠــــﻮم‬ ‫وازده َﺮ ﻓﻀﻠُــﻬﺎ‬ ‫ﺐ اﻟﻤﺴﻴـﺢ‬ ‫ﻋﻦ ﺣ ِ‬

‫وأدﺑًﺎ واﺣـﺘـﺸــﺎم‬ ‫ﺑــﻜـ ﱢﺪ واهـﺘﻤـــﺎم‬ ‫وزاد ت أﻧـﻌـــﺎم‬ ‫ﻟــــﻬــﻮٌ وﻏـــﺮام‬

‫‪٥‬‬

‫وﻓﻲ اﺳﺘﺸﻬـﺎدهﺎ‬ ‫وﻗـﻮدًا ﻟﻠـﻨــــــﺎر‬ ‫ﻓﺠـﺎزت ﻟــﻬـﻴﺒًـﺎ‬ ‫ﺛـﺒـﺎﺗــًﺎ ﻋـﻨـﻴـــﺪًا‬

‫ﺣﻬﺎ اﻟﺤـﻜـﺎ م‬ ‫ﻃﺮ َ‬ ‫ﻃﻌﺎﻣًﺎ ﻟﻠﻮﺣــﻮش‬ ‫وداﺳﺖ ﺿﻮاري‬ ‫ﺟﻬﺎدًا ﻋــﺠــﻴـﺒــًﺎ‬

‫ﻓﻲ ﺳﺎح اﻟﻜــﻔـﺎح‬ ‫واﻟﺠﻤﻊ ﺻـﻴّــﺎح‬ ‫ﺑﻨﺼـﺮ ﻗـــﺪ ﻻح‬ ‫وذآـﺮًا ﻓــــــﻮّاح‬

‫‪٦‬‬

‫ﻚ ﺗﻘــﻼ‬ ‫ﺳـﻌ َﺪﻳــ ِ‬ ‫ﻞ ﺻـﺒﺮهـﺎ‬ ‫وﺟﻤﻴ ُ‬ ‫ﺐ‬ ‫إﻟﻴـﻚ ﻧﻄـﻠــــــ ُ‬ ‫ﻀﻌﻔِـﻨـﺎ‬ ‫إرﻓﻘـﻲ ﺑ ُ‬

‫ﻳﺎ ﻣـﻦ ﺟﻬــــﺎ ُد ك‬ ‫ﻟـﻢ ﻳـﺘـﺰﻋـــــﺰع‬ ‫ﺐ ﺟﺮﻳـﺢ‬ ‫ﻋـﻦ ﻗﻠـ ٍ‬ ‫واﺟﻌﻠـﻲ دﻋـﺎﻧـــﺎ‬

‫ﻞ اﻟﻌـﻘــــﻮل‬ ‫أذهـ َ‬ ‫ﺑﺎﻟﻨﺎر واﻟـﻨﺼـﻮل‬ ‫أﻳـﺘـﻬــﺎ اﻟــﺒـﺘـﻮل‬ ‫ﻟــﻠّـﻪ ﻣــﻘـــﺒـــﻮل‬


‫‪١٦‬‬ ‫ﺗﺬآــﺎر اﻟﺸّﻬـﻴــﺪة ﺗـﻘـــﻼ‬ ‫ﺻﻼة اﻟﻔﺮض‬ ‫اﻟﻤﺠﺪ ﻟﻶب واﻹﺑﻦ واﻟﺮّوح اﻟﻘﺪس‪ .‬ﺁﻣﻴﻦ‬ ‫ﻼ ﻷن ﻧﺴﺒّﺤﻚ ﻓﻲ هﺬا اﻟﻴﻮم اﻟﻤﺒﺎرك ﻣﻊ ﺷﻬﻴﺪﺗﻚ ﺗﻘﻼ‪،‬‬ ‫إﺟﻌﻠﻨﺎ اﻟﻠّﻬ ّﻢ أه ً‬ ‫اﻟّﺘﻲ ﺟﺎهﺪت ﺟﻬﺎد اﻟﺤﻴﺎة ﻓﻲ ﺳﺒﻴﻠﻚ وﺑﺬﻟﺖ ﻣﺎﻟﻬﺎ وﺣﻴﺎﺗﻬﺎ ودﻣﺎءهﺎ‬ ‫اﻋﺘﺮاﻓَﺎ ﺑﻚ‪ .‬أهّﻠﻨﺎ أن ﻧﺒﻠﻎ ﻓﻲ ﺁﺧﺮ ﻣﻄﺎﻓﻨﺎ إﻟﻴﻚ‪ ،‬ﻓﻨﺪﺧﻞ ﻣﻠﻜﻮﺗﻚ‪،‬‬ ‫وﻧﺤﻈﻰ ﺑﺮؤﻳﺘﻚ وﻧﻤﺠّﺪك ﻣﻊ ﺷﻬﺪاﺋﻚ وﻗﺪّﻳﺴﻴﻚ إﻟﻰ اﻷﺑﺪ‪.‬ﺁﻣﻴﻦ‪.‬‬ ‫)ﻣﺰﻣﻮر‪(٢٦ :‬‬

‫اﻟﺮّب ﻧﻮري وﺧﻼﺻﻲ‪ ،‬ﻓﻤﻤﻦ أﺧﺎف‪ ،‬واﻟﺮّب ﺣﺼﻦ ﺣﻴﺎﺗﻲ ﻓﻤﻤﻦ‬ ‫ﻲ اﻷﺷﺮار ﻟﻴﺄآﻠﻮا ﻟﺤﻤﻲ‪ ،‬ﻣﻀﺎﻳﻘﻲ وأﻋﺪاﺋﻲ ﻓﺈﻧّﻬﻢ‬ ‫اﻓﺰع‪ ،‬إذا ﺗﻘﺪّم ﻋﻠ ّ‬ ‫ﻲ ﻋﺴﻜﺮ ﻻ ﻳﺨﺎف ﻗﻠﺒﻲ وإن ﻗﺎم‬ ‫ﻒ ﻋﻠ ّ‬ ‫ﻳﻌﺜﺮون وﻳﺴﻘﻄﻮن‪ .‬إذا اﺻﻄ ّ‬ ‫ﻲ ﻗﺘﺎل ﻓﻔﻲ ذﻟﻚ ﺛﻘﺘﻲ‪ .‬واﺣﺪة ﺳﺄﻟﺖ اﻟﺮّب وإﻳﺎهﺎ أﻟﺘﻤﺲ أن أﻗﻴﻢ ﻓﻲ‬ ‫ﻋﻠ ّ‬ ‫ﺑﻴﺖ اﻟﺮّب ﺟﻤﻴﻊ أﻳّﺎم ﺣﻴﺎﺗﻲ ﻟﻜﻲ أﻋﺎﻳﻦ ﻧﻌﻴﻢ اﻟﺮّب وأﺗﺄﻣّﻞ ﻓﻲ‬ ‫هﻴﻜﻠﻪ‪ ...‬ﺑﻚ ﻧﻄﻖ ﻗﻠﺒﻲ‪ ،‬إﻳّﺎك اﻟﺘﻤﺲ وﺟﻬﻲ وﺟﻬﻚ ﻳﺎ رب اﻟﺘﻤﺲ‪ .‬ﻻ‬ ‫ﺗﺤﺠﺐ وﺟﻬﻚ ﻋﻨّﻲ وﻻ ﺗﻨﺒﺬ ﺑﻐﻀﺐ ﻋﺒﺪك‪ .‬ﻧﺎﺻﺮًا آﻨﺖ ﻟﻲ‪ .‬ﻓﻼ‬ ‫ﺗﺨﺬﻟﻨﻲ وﻻ ﺗﺘﺮآﻨﻲ ﻳﺎ اﻟﻪ ﺧﻼﺻﻲ‪.‬‬ ‫اﻟﻔﺮوﻣﻴﻮن‪:‬‬ ‫ﻟﻨﺮﻓﻊ اﻟﺘّﺴﺒﻴﺢ واﻟﻤﺠﺪ واﻹآﺮام إﻟﻰ اﻟﻌﺮوس اﻟﺴّﻤﺎوي اﻟّﺬي دﻋﺎ إﻟﻰ‬ ‫وﻟﻴﻤﺔ ﻋﺮﺳﻪ اﻟﺸّﻬﺪاء اﻟّﺬﻳﻦ اﺻﻄﺒﻐﻮا ﺑﺼﺒﻐﺘﻪ واﻧﺘﺸﻮا ﺑﺨﻤﺮﺗﻪ‬ ‫واﻋﺘﺮﻓﻮا ﺑﺎﺳﻤﻪ‪ .‬اﻟﺼّﺎﻟﺢ اﻟّﺬي ﻟﻪ اﻟﻤﺠﺪ واﻹآﺮام ﻓﻲ هﺬا اﻟﻌﻴﺪ وﻓﻲ‬ ‫آﻞ أﻋﻴﺎد ﺣﻴﺎﺗﻨﺎ ﻣﻦ اﻵن وإﻟﻰ اﻷﺑﺪ‪ .‬ﺁﻣﻴﻦ‪.‬‬


‫‪١٧‬‬ ‫اﻟﺴّﺪر‪ :‬إﻧّﻨﺎ إذ ﻧﺤﺘﻔﻞ ﺑﺬآﺮى اﻟﺸّﻬﻴﺪة ﺗﻘﻼ‪ ،‬ﻧﺴﺄﻟﻚ ﻳﺎ رب ﺑﺼﻠﻮاﺗﻬﺎ‬ ‫ﻻ ﻟﺤﻴﺎﺗﻨﺎ‪ ،‬وﺷﻬﺎدﺗﻬﺎ ﻟﻚ ﻣﺎﺛﻠﺔ أﻣﺎم‬ ‫وﺷﻔﺎﻋﺘﻬﺎ أن ﺗﺠﻌﻞ ﺣﻴﺎﺗﻬﺎ ﻣﺜﺎ ً‬ ‫ﻋﻴﻮﻧﻨﺎ ﺗﺬآّﺮﻧﺎ ﺑﻘﻮﻟﻚ‪ :‬ﻣﻦ ﻳﻌﺘﺮف ﺑﻲ ﻗﺪّام اﻟﻨّﺎس أﻋﺘﺮف ﺑﻪ ﻗﺪّام أﺑﻲ‬ ‫اﻟّﺬي ﻓﻲ اﻟﺴّﻤﺎء‪ .‬وان ﺗﻤﻨﺢ اﻷدﻳﺎر أﻣﺎﻧًﺎ واﻟﺮّﻋﺎﻳﺎ ﺳﻼﻣًﺎ واﻟﺸّﻌﻮب‬ ‫ﻻ ورﻗﻴًﺎ وأن ﺗﺴﻮد روح اﻟﻤﺤﺒّﺔ ﻓﻲ آﻨﻴﺴﺘﻚ ﻟﺘﺒﻘﻰ أﻣﺎم اﻟﺠﻤﻴﻊ‬ ‫ﻋﺪ ً‬ ‫ﺷﺎهﺪة ﻹﻧﺠﻴﻠﻚ‪ .‬واﺟﻤﻊ اﻟﻤﺴﻴﺤﻴّﻴﻦ اﻟّﺬﻳﻦ ﺷﺘّﺘﻬﻢ اﻻﺿﻄﻬﺎد ﻓﻲ رﻋﻴّﺔ‬ ‫واﺣﺪة‪ .‬وارﺣﻢ ﻣﻮﺗﺎﻧﺎ اﻟﻤﺆﻣﻨﻴﻦ وأدﺧﻠﻬﻢ إﻟﻰ أﻓﺮاﺣﻚ اﻟﺴّﻤﺎوﻳّﺔ‬ ‫وأﺟﻠﺴﻬﻢ إﻟﻰ ﻣﺎﺋﺪﺗﻚ ﻟﻨﺼﻌﺪ إﻟﻴﻚ اﻟﻤﺠﺪ ﻣﻦ اﻵن وإﻟﻰ اﻷﺑﺪ‪ .‬ﺁﻣﻴﻦ‪.‬‬ ‫)ﻟﺤﻦ‪ :‬ﻗﻮم ﻓﻮﻟﺲ(‬

‫ﻚ ﻻحْ‬ ‫ﻋﻴﻨَـﻴــــ ِ‬ ‫ﻖ ﻋﻠـﻰ َ‬ ‫ﻃ ُﻊ اﻟﺤ ِ‬ ‫ﺳﺎ ِ‬ ‫ح ﺻــﺎحْ‬ ‫ح ﻣﻞ َء اﻟﺮو ِ‬ ‫وﻧﺪا ُء اﻟﺮو ِ‬ ‫ح اﻟ ِﻜـﻔَــﺎحْ‬ ‫ﺐ ﻓـ ﻲ ﺳـﺎ ِ‬ ‫ﺖ اﻟﻘﻠـ َ‬ ‫ﻓﻘﺬﻓْ ِ‬ ‫ب وﺟِـــ َﺮاحْ!‬ ‫ِﻣﻠْ ُﺆﻩ ُاﻟـﻬُــﺰْ ُء ﺑِــﻨــﺎ ِ‬ ‫أﺳــــَـﺪٌ ﺿــــــــﺎر َأذاﻩْ‬ ‫ﺣﺸـــﺎﻩْ‬ ‫ع َ‬ ‫ﻖ اﻟﺠــﻮ ُ‬ ‫أﻗـَﻠــ َ‬ ‫ﻚ ﺣَــﻨﺎﻩْ‬ ‫ﻋـــﻨـ َﺪ ِرﺟﻠــﻴْــ ِ‬ ‫ِ‬ ‫ﺠــــﻢ َﻓــــﺎﻩْ‪:‬‬ ‫ﺠـــﻞٌ أﻟْــ َ‬ ‫ﺧـ َ‬ ‫َ‬ ‫ﻄـﻬـْ ِﺮ ﻓَـــــﺎحْ‬ ‫ﺸ ﱡﻢ أﻣـﺎ َم اﻟ ﱡ‬ ‫ﺧﺎﻧَــ ُﻪ اﻟ َ‬ ‫ن ودﻳـﻌـًﺎ ذا ﺳﻤــــﺎحْ!‬ ‫ﺷﺒ َﻌـﺎ َ‬ ‫ﻒ َ‬ ‫ﻋَـ ﱠ‬ ‫ﺻﻼة اﻟﻌﻄﺮ‪:‬‬ ‫ﻓﻠﻴﻜﻦ ﻳﺎ رب ﻣﻮت ﺷﻬﻴﺪﺗﻚ اﻟﻘﺪﻳﺴﺔ ﺗﻘﻼ ذﺑﻴﺤﺔ ﻏﻔﺮان وﺑﺨﻮر رﺿﻰ‪،‬‬ ‫ﻓﻨﻨﺎل ﻧﻌﻤﺘﻚ‪ ،‬ﻟﻜﻲ ﻧﻘﻀﻲ ﺣﻴﺎﺗﻨﺎ ﺑﺎﻟﺒ ّﺮ واﻟﻘﺪاﺳﺔ واﻟﺸﻬﺎدة ﻟﻚ ﺑﺄﻗﻮاﻟﻨﺎ‬ ‫وأﻋﻤﺎﻟﻨﺎ ﻓﻨﻨﺎل ﻓﻲ اﻵﺧﺮة ﻣﻠﻜﻮﺗﻚ ﺣﻴﺚ ﻧﺴ ّﺒﺤﻚ إﻟﻰ اﻷﺑﺪ‪.‬‬


‫‪١٨‬‬ ‫)ﻟﺤﻦ‪ :‬ﻣﺠﺪ ﻣﺮﻳﻢ ﻳﺘﻌﻈّﻢ(‬ ‫ﻓﻲ ﻇــﻼ ِم اﻟــﻮﺛـﻨــﻴــــّﺔ‬ ‫ق اﻟﺒــﺮﻳّـــﺔ‬ ‫ﺳﻄ َﻌﺖْ ﻓــﻮ َ‬ ‫ب أﺳــــﺮعْ‬ ‫ﻟـﻨـﺪاﻩ اﻟﻌـــﺬ ِ‬ ‫هﺠﺮوا اﻷوﺛﺎن أﺟـﻤـــﻊْ‬ ‫ﻦ اﻟﺒـﻜـ ُﺮ ﺗـﻘــــﻼ‬ ‫ﺑـﻴـﻨـﻬــ ّ‬ ‫وارﺗّـﻘـﺖ ﺑﺎﻟـﻤـﺠـ ِﺪ أﻋﻠﻰ‬

‫ﺲ ﺗﻌﻠـﻴـ ِﻢ اﻟﻤﺴـﻴـــﺢْ‬ ‫ﺷﻤــ ُ‬ ‫ﻦ اﻟﺼّـﺤــﻴﺢْ‬ ‫و َزهـﺎ اﻟﺪّﻳــ ُ‬ ‫ﻼ ﺟﻤــﻊٌ ﻏـﻔـﻴــــــﺮ‬ ‫ﻋﺎﺟ ً‬ ‫ب اﻟﻘـــﺪﻳــــﺮْ‬ ‫ﺗـﺒﻌـﻮا اﻟــﺮ ﱠ‬ ‫ﺣـﺎزت اﻟﻔـﻮز اﻟ ُﻤـﺒـﻴـــﻦْ‬ ‫ُذرْوة ًﻓــﻲ اﻟـﻌﺎﻟــﻤـﻴــــﻦْ‬

‫ﻧﺸﻴﺪ اﻟﻘﺮاءات‪:‬‬ ‫آـﺎﻷﺷﺠﺎر اﻟﻨﺪﻳـــــﻪ‬ ‫ﺑـﺎﻷﺛﻤﺎر اﻟﺸﻬﻴــــــﺔ‬

‫ﺷﻬﺪاؤﻧـﺎ اﻷﺑـﻄـــــﺎل‬ ‫ﺐ اﻷﺟﻴـــﺎل‬ ‫ﻃ ّﻴﺒﻮا ﻗﻠ َ‬

‫ﺁﺛــﺮﺗـــﻢ ﺣـــــﺐ اﷲ‬ ‫إﺳﺄﻟﻮا اﻟﻔﺎدي اﻟﺤﻨﺎن‬

‫ﻓﻮق دﻧﻴـﺎ اﻷﺷـﺒـــــﺎﻩ‬ ‫ﻣﻞء اﻟﺒﻴﻌﺔ اﻟﺮﺿﻮان‬

‫رﺑـﻲ ﻳــﺎ ﻣـﻦ ﺗـﻘﺒــﻞ‬ ‫ﻳـﺎ ﺣـﻨــﻮن ﺗﻘـﺒــــﻞ‬

‫ﻗﺪﻣًﺎ ﺧـﺪﻣـﺔ اﻷﺑــﺮار‬ ‫واﺳﺘـﺠﺒـﻨـﺎ آﺎﻷﺑــﺮار‬

‫ﻣﺰﻣﻮر اﻹﻧﺠﻴﻞ‪) :‬ﻣﻦ اﻟﻤﺰﻣﻮر ‪:(١١٨‬‬ ‫إن آﻠﻤﺘﻚ ﻣﺼﺒﺎح ﻟﺨﻄﺎي وﻧﻮر ﻟﺴـﺒــﻴــﻠﻲ‪.‬‬ ‫أﻗﺴﻤﺖ وﺳﺄﻧﺠﺰ أن أﺣﻔﻆ أﺣـﻜـﺎم ﻋــﺪﻟـــﻚ‪.‬‬ ‫ورﺛﺖ ﺷﻬﺎداﺗﻚ إﻟﻰ اﻷﺑﺪ ﻷﻧﻬﺎ ﺳﺮور ﻗﻠﺒـﻲ‪.‬‬ ‫اﻟﻤﺠﺪ ﻟﻶب واﻹﺑﻦ واﻟﺮوح اﻟﻘﺪس إﻟﻰ اﻷﺑﺪ‪.‬‬


‫‪١٩‬‬ ‫اﻟﻘﺮاءات‪:‬‬ ‫‪ -١‬ﻳﺸﺮح اﻟﺮﺳﻮل ﺑﻮﻟﺲ اﻟﺒﺘﻮﻟﻴﺔ ‪ :‬آﺄﻧّﻬﺎ ﺗﺴﺒﻴﻖ ﻟﺤﻴﺎة اﻟﻤﻠﻜﻮت‬ ‫ي وﺷﻬﺎدة ﺣﻴﺔ ﻟﻠﻤﺤ ّﺒﺔ اﻟﺨﺎﻟﺼﺔ اﻟﺘﻲ ﻳﻌﻴﺸﻬﺎ اﻷﻃﻬﺎر اﻟﺬﻳﻦ‬ ‫اﻟﺴﻤﺎو ّ‬ ‫ﻳﻌﺎﻳﻨﻮن اﷲ‪.‬‬ ‫ﻣﻦ رﺳﺎﻟﺔ اﻟﻘﺪﻳﺲ ﺑﻮﻟﺲ اﻟﺮﺳﻮل اﻷوﻟﻰ إﻟﻰ أهﻞ ﻗﻮرﻧﺘﺲ‬ ‫)‪(٣٣-٢٥:٧‬‬

‫وأ ّﻣﺎ اﻟﻔﺘﻴﺎت واﻟﻔﺘﻴﺎن ﻓﻠﻴﺲ ﻟﻬﻢ ﻋﻨﺪي وﺻﻴﺔ ﻣﻦ اﻟﺮب‪ .‬وﻟﻜﻨﻲ أدﻟﻲ‬ ‫ﺑﺮأﻳﻲ وهﻮ رأي رﺟﻞ ﺟﻌﻠﺘﻪ رﺣﻤﺔ اﷲ ﺟﺪﻳﺮًا ﺑﺎﻟﺜﻘﺔ‪ .‬وأرى أن ﺣﺎﻟﻬﻢ‬ ‫ﻣﻮاﻓﻘﺔ ﻟﻠﺸﺪة اﻟﺤﺎﺿﺮة‪ .‬ﻓﺈﻧﻪ ﻳﺤﺴﻦ ﺑﺎﻹﻧﺴﺎن أن ﻳﻜﻮن ﻋﻠﻰ هﺬﻩ اﻟﺤﺎل‪.‬‬ ‫ﻓﺈن آﻨﺖ ﻣﺮﺗﺒﻄًﺎ ﺑﺎﻣﺮأة ﻓﻼ ﺗﻄﻠﺐ اﻟﻔﺮاق‪ .‬وإن ﻟﻢ ﺗﻜﻦ ﻣﺮﺗﺒﻄًﺎ ﺑﺎﻣﺮأة‬ ‫ﻓﻼ ﺗﻄﻠﺐ اﻣﺮأة‪ .‬وإذا ﺗﺰوﺟﺖ ﻓﻼ ﺣﺮج ﻋﻠﻴﻚ وإن ﺗﺰوﺟﺖ اﻟﻔﺘﺎة ﻓﻼ‬ ‫ﺣﺮج ﻋﻠﻴﻬﺎ وﻟﻜﻦ أﻣﺜﺎل هﺆﻻء ﻳﺠﺪون ﻣﺸﻘﺔ ﻓﻲ أﺟﺴﺎدهﻢ‪ .‬وإﻧﻲ أرﻳﺪ أن‬ ‫أﺣﻤﻴﻜﻢ ﻣﻨﻬﺎ‪ .‬أﻗﻮل ﻟﻜﻢ أﻳﻬﺎ اﻹﺧﻮة إن اﻟﺰﻣﺎن ﻳﺘﻘﺎﺻﺮ ﻓﺎﻟﺬﻳﻦ ﻟﻬﻢ ﻧﺴﺎء‬ ‫ﻓﻠﻴَﺤﻴَﻮا آﺎﻟﺬﻳﻦ ﻻ ﻧﺴﺎء ﻟﻬﻢ‪ .‬واﻟﺬﻳﻦ ﻳﺒﻜﻮن ﻓﻠﻴﻜﻮﻧﻮا آﺄﻧﻬﻢ ﻻ ﻳﺒﻜﻮن‪.‬‬ ‫واﻟﺬﻳﻦ ﻳﻔﺮﺣﻮن ﻓﻜﺄﻧﻬﻢ ﻻ ﻳﻔﺮﺣﻮن‪ .‬واﻟﺬﻳﻦ ﻳﺸﺘﺮون ﻓﻜﺄﻧﻬﻢ ﻻ ﻳﻤﻠﻜﻮن‪.‬‬ ‫واﻟﺬﻳﻦ ﻳﺴﺘﻔﻴﺪون ﻣﻦ هﺬا اﻟﻌﺎﻟﻢ ﻓﻜﺄﻧﻬﻢ ﻻ ﻳﺴﺘﻔﻴﺪون‪ .‬ﻷن ﺻﻮرة هﺬا‬ ‫اﻟﻌﺎﻟﻢ ﻓﻲ زوال‪ .‬ﺑﻮدّي ﻟﻮ آﻨﺘﻢ ﻣﻦ دون ه ّﻢ‪ .‬ﻓﺈن ﻏﻴﺮ اﻟﻤﺘﺰوج ﻳﺼﺮف‬ ‫هﻤّﻪ إﻟﻰ أﻣﻮر اﻟﺮب واﻟﻮﺳﺎﺋﻞ اﻟﺘﻲ ﻳﺮﺿﻲ ﺑﻬﺎ اﻟﺮب‪ .‬واﻟﻤﺘﺰوج‬ ‫ﻳﺼﺮف هﻤﻪ إﻟﻰ أﻣﻮر اﻟﻌﺎﻟﻢ واﻟﻮﺳﺎﺋﻞ اﻟﺘﻲ ﻳﺮﺿﻲ ﺑﻬﺎ اﻣﺮأﺗﻪ ﻓﻬﻮ‬ ‫ﻣﻨﻘﺴﻢ‪.‬‬


‫‪٢٠‬‬ ‫‪ -٢‬ﺑﺄﻋﺎﺟﻴﺐ ﺑﺎهﺮة ﻳﻨﺠﻲ اﷲ اﻟﺸﻬﺪاء ﻣﻦ أﻳﺪي ﻣﻀﻄﻬﺪﻳﻬﻢ‪،‬‬ ‫وﻳﺤﻔﻈﻬﻢ ﻗﺒﻞ ﺷﻬﺎدﺗﻬﻢ ﺑﺎﻟﺪم ﻟﻠﺸﻬﺎدة ﺑﺎﻟﺘﻌﻠﻴﻢ واﻟﻤﺜﻞ‪ .‬ﻋﻠﻰ ﻣﺜﺎل ﺗﺪﺧﻞ‬ ‫اﷲ ﻓﻲ ﺗﺨﻠﻴﺺ ﺑﻄﺮس‪ ،‬آﺎن ﺗﺪﺧﻠﻪ ﻓﻲ ﺣﻴﺎة اﻟﺸﻬﻴﺪة ﺗﻘﻼ ﺣﺘﻰ ﺗﻜﻮن‬ ‫ﺣﻴﺎﺗﻬﺎ ﺷﻬﺎدة ﺣﻴﺔ ﻟﻴﺴﻮع‪.‬‬ ‫ﻗﺮاءة ﻣﻦ أﻋﻤﺎل أﺑﺎﺋﻨﺎ اﻟﺮﺳﻞ اﻷﻃﻬﺎر‪(١٢-١ :١٢) :‬‬

‫ﻓﻲ ذﻟﻚ اﻟﺰﻣﺎن ﻗﺒﺾ اﻟﻤﻠﻚ هﻴﺮودوس ﻋﻠﻰ ﺑﻌﺾ أهﻞ اﻟﻜﻨﻴﺴﺔ ﻟﻴﻮﻗﻊ‬ ‫ﺑﻬﻢ‪ .‬وﻗﺘﻞ ﺑﺤ ّﺪ اﻟﺴﻴﻒ ﻳﻌﻘﻮب أﺧﺎ ﻳﻮﺣﻨﺎ‪ .‬ﻓﻠﻤﺎ رأى أن ذﻟﻚ ﻳﺮﺿﻲ‬ ‫اﻟﻴﻬﻮد ﻗﺒﺾ أﻳﻀﺎ ﻋﻠﻰ ﺑﻄﺮس وآﺎﻧﺖ ﺗﻠﻚ اﻷﻳﺎم أﻳﺎم اﻟﻔﻄﻴﺮ‪ .‬ﻓﺄﺧﺬﻩ‬ ‫وأﻟﻘﺎﻩ ﻓﻲ اﻟﺴﺠﻦ ووآﻠﻪ إﻟﻰ أرﺑﻌﺔ رهﻂ ﻟﻴﺤﺮﺳﻮﻩ‪ .‬آﻞ رهﻂ أرﺑﻌﺔ‬ ‫ﺼﻼة ﺗﺮﺗﻔﻊ‬ ‫ﺟﻨﻮد‪ .‬ووﻋﺪﻩ أن ﻳﻌﺮﺿﻪ ﻟﻠﺸﻌﺐ ﺑﻌﺪ ﻋﻴﺪ اﻟﻔﺼﺢ‪ .‬وآﺎﻧﺖ اﻟ ّ‬ ‫ﻓﻲ اﻟﻜﻨﻴﺴﺔ إﻟﻰ اﷲ ﺑﺪون اﻧﻘﻄﺎع ﻣﻦ أﺟﻞ ﺑﻄﺮس وهﻮ ﻣﻠﻘﻰ ﻓﻲ‬ ‫اﻟﺴﺠﻦ‪ .‬وآﺎن ﺑﻄﺮس ﻓﻲ ﺗﻠﻚ اﻟﻠﻴﻠﺔ اﻟﺘﻲ أزﻣﻊ هﻴﺮودوس أن ﻳﻌﺮﺿﻪ‬ ‫ﺑﻌﺪهﺎ ﻟﻠﺸﻌﺐ راﻗﺪًا ﺑﻴﻦ ﺟﻨﺪﻳﻴﻦ ﻣﺸﺪودًا ﺑﺴﻠﺴﻠﺘﻴﻦ وﻋﻠﻰ اﻟﺒﺎب ﺣﺮس‬ ‫ﻳﺤﺮﺳﻮن اﻟﺴﺠﻦ‪ .‬وإذا ﻣﻼك اﻟﺮب ﻳﻤﺜﻞ ﻓﻴﺸﺮق ﻓﻲ ﻏﻴﺎهﺐ اﻟﺤﺒﺲ‪.‬‬ ‫ﻓﻀﺮب اﻟﻤﻼك ﺑﻄﺮس ﻋﻠﻰ ﺟﺒﻴﻨﻪ ﻓﺄﻳﻘﻈﻪ وﻗﺎل ﻟﻪ‪ :‬ﻗﻢ ﻋﻠﻰ ﻋﺠﻞ‪.‬‬ ‫ﻓﺎﻧﺤﻠﺖ اﻟﺴﻠﺴﻠﺘﺎن ﻋﻦ ﻳﺪﻳﻪ ﻓﻘﺎل ﻟﻪ اﻟﻤﻼك‪ :‬أﺷﺪد وﺳﻄﻚ ﺑﺎﻟﻤﻨﻄﻘﺔ‬ ‫وارﺑﻂ ﻧﻌﻠﻴﻚ‪ ،‬ﻓﻔﻌﻞ‪ .‬ﺛﻢ ﻗﺎل ﻟﻪ‪ :‬إﻟﺒﺲ رداءك واﺗﺒﻌﻨﻲ‪ .‬ﻓﺨﺮج ﻳﺘﺒﻌﻪ وهﻮ‬ ‫ﻻ ﻳﺮى أن ﻓﻌﻞ اﻟﻤﻼك ﺷﻲء ﺣﻘﻴﻘﻲ‪ .‬ﺑﻞ ﺧﻴّﻞ إﻟﻴﻪ أﻧﻪ رؤﻳﺎ‪ .‬ﻓﺎﺟﺘﺎز‬ ‫اﻟﺤﺮس اﻷول واﻟﺜﺎﻧﻲ وﺑﻠﻐﺎ اﻟﺒﺎب اﻟﺤﺪﻳﺪ اﻟﺬي ﻳﺸﺮع إﻟﻰ اﻟﻤﺪﻳﻨﺔ ﻓﺎﻧﻔﺘﺢ‬ ‫ﻣﻦ ﻧﻔﺴﻪ‪ .‬ﻓﺨﺮﺟﺎ ﺣﺘﻰ ﻗﻄﻌﺎ زﻗﺎﻗًﺎ ﻓﻔﺎرﻗﻪ اﻟﻤﻼك ﻣﻦ ﺳﺎﻋﺘﻪ‪ .‬ﻓﺮﺟﻊ‬ ‫ﺑﻄﺮس إﻟﻰ ﻧﻔﺴﻪ ﻓﻘﺎل‪ :‬اﻵن أﻳﻘﻨﺖ أن اﻟﺮب أرﺳﻞ ﻣﻼآﻪ ﻓﺄﻧﻘﺬﻧﻲ ﻣﻦ‬ ‫ﻼ‬ ‫هﻴﺮودوس وﻣﻤﺎ ﻳﺘﻮﻗﻊ ﺷﻌﺐ اﻟﻴﻬﻮد‪ .‬ﺛﻢ ﻓﻜّﺮ ﻗﻠﻴ ً‬ ‫وﻣﻀﻰ إﻟﻰ ﺑﻴﺖ ﻣﺮﻳﻢ إم ﻳﻮﺣﻨّﺎ اﻟﺬي ُﻳﻠﻘّﺐ ﺑﻤﺮﻗﺲ‪.‬‬


‫‪٢١‬‬ ‫‪ - ٣‬اﻟﻤﺴﻴﺢ آﺎن اﻟﺸﻬﻴﺪ اﻷول‪ .‬وﻗﺪ أرﺳﻰ ﻗﻮاﻋﺪ اﻻﺳﺘﺸﻬﺎد اﻟﺤﻘﻴﻘﻲ‬ ‫ﻋﻠﻰ أﺳﺲ أهﻤﻬﺎ‪:‬‬ ‫ اﻟﺘﺸﺒﻪ ﺑﻪ‪.‬‬‫ إﻋﻼن اﻹﻳﻤﺎن ﺑﺠﺮأة أﻣﺎم اﻟﻨﺎس‪.‬‬‫ اﻟﺪﻓﺎع ﻋﻦ اﻟﺤﻘﻴﻘﺔ‪.‬‬‫ ﻗﻬﺮ ﻣﻮت اﻟﺠﺴﺪ ﺑﺄﺣﻴﺎء اﻟﺮوح‪.‬‬‫هﺬا ﻣﺎ ﻓﻌﻠﺘﻪ اﻟﻘﺪﻳﺴﺔ ﺗﻘﻼ ﻓﻲ ﺣﻴﺎﺗﻬﺎ‪.‬‬ ‫إﻧﺠﻴﻞ رﺑﻨﺎ ﻳﺴﻮع اﻟﻤﺴﻴﺢ ﻟﻠﻘﺪﻳﺲ ﻣﺘﻰ‪(٣٢-٢٤ :١٠) :‬‬ ‫ﻣﺎ آﺎن اﻟﺘﻠﻤﻴﺬ أﺳﻤﻰ ﻣﻦ ﻣﻌﻠﻤﻪ وﻻ آﺎن اﻟﻌﺒﺪ أﺳﻤﻰ ﻣﻦ ﺳﻴﺪﻩ‪ .‬ﻓﺤﺴﺐ‬ ‫اﻟﺘﻠﻤﻴﺬ أن ﻳﻜﻮن آﻤﻌﻠﻤﻪ واﻟﻌﺒﺪ آﺴﻴﺪﻩ‪ .‬ﻓﺈذا آﺎن رب اﻟﺒﻴﺖ ﻗﺪ ﻗﻴﻞ ﻟﻪ ﺑﻌﻞ‬ ‫زﺑﻮل ﻓﺄي ﺷﻲء ﻻ ﻳﻘﺎل ﻓﻲ أهﻞ ﺑﻴﺘﻪ‪.‬‬ ‫ﻻ ﺗﺨﺎﻓﻮهﻢ! ﻓﻤﺎ ﻣﻦ ﻣﺴﺘﻮر إﻻ ﺳﻴﻜﺸﻒ وﻻ ﻣﻦ ﻣﻜﺘﻮم إﻻ ﺳﻴﻌﻠﻢ‪ .‬واﻟﺬي‬ ‫أﻗﻮﻟﻪ ﻟﻜﻢ ﻓﻲ اﻟﻈﻠﻤﺎت ﻗﻮﻟﻮﻩ ﻓﻲ وﺿﺢ اﻟﻨﻬﺎر‪ .‬واﻟﺬي ﻳﻘﺎل ﻟﻜﻢ هﻤﺴًﺎ ﻓﻲ‬ ‫اﻷذن ﻧﺎدوا ﺑﻪ ﻋﻠﻰ اﻟﺴﻄﻮح‪ .‬ﻻ ﺗﺨﺎﻓﻮا اﻟﺬﻳﻦ ﻳﻘﺘﻠﻮن اﻟﺠﺴﺪ وﻻ ﻳﺴﺘﻄﻴﻌﻮن‬ ‫ﻗﺘﻞ اﻟﻨﻔﺲ‪ .‬ﺑﻞ ﺧﺎﻓﻮا اﻟﺬي ﻳﻘﺪر أن ﻳﻬﻠﻚ اﻟﻨﻔﺲ واﻟﺠﺴﺪ ﺟﻤﻴﻌًﺎ ﻓﻲ ﺟﻬﻨﻢ‪.‬‬ ‫أﻣﺎ ﻳﺒﺎع ﻋﺼﻔﻮران ﺑﻔﻠﺲ وﻣﻊ ذﻟﻚ ﻻ ﻳﺴﻘﻂ واﺣﺪ ﻣﻨﻬﻤﺎ ﻋﻠﻰ اﻷرض ﺑﻐﻴﺮ‬ ‫ﻋﻠﻢ أﺑﻴﻜﻢ‪ .‬أﻣﺎ أﻧﺘﻢ ﻓﺸﻌﺮ رؤوﺳﻜﻢ ﻣﻌﺪودٌ ﺑﺄﺟﻤﻌﻪ‪ .‬ﻻ ﺗﺨﺎﻓﻮا‪ ،‬أﻧﺘﻢ أآﺮم ﻣﻦ‬ ‫ﻋﺼﺎﻓﻴﺮ آﺜﻴﺮة‪ .‬ﻣﻦ ﻋﺮﻓﻨﻲ ﻟﺪى اﻟﻨﺎس أﻋﺮﻓﻪ ﻟﺪى أﺑﻲ اﻟﺬي ﻓﻲ اﻟﺴﻤﺎوات‪.‬‬ ‫)آ ّﻞ اﻹﺿﻄﻬﺎدات اﻟﺘﻲ ﻳﻌﺎﻧﻴﻬﺎ اﻟﻤﺴﻴﺤ ّﻴﻮن وﻻ ﺳ ّﻴﻤﺎ اﻟﺸﻬﺪاء ﻧ ّﺒ َﻪ إﻟﻴﻬﺎ‬ ‫اﻟﺴﻴﺪ اﻟﻤﺴﻴﺢ ﺑﻘﻮﻟﻪ ‪" :‬ﺳﻮف ﺗﻌﺎﻧﻮن اﻟﺸﺪة ﻓﻲ اﻟﻌﺎﻟﻢ‪ "...‬ﻓﻜﺎن ذﻟﻚ ﻗ ّﻮة‬ ‫ﻟﻠﺸﻬﺪاء ﻓﻲ اﺣﺘﻤﺎل آﻞ أﻟﻮان اﻟﻌﺬاﺑﺎت اﻟ ُﻤﺮّة وﻓﻲ إﻇﻬﺎر ﺑﺴﻤﺔ اﻟﺤﻼوة‬ ‫واﻟﻮداﻋﺔ‪(.‬‬


‫‪٢٢‬‬ ‫‪ -٤‬اﻻﺳﺘﺸﻬﺎد هﻮ ﺗﺼﻤﻴﻢ رﺑﺎﻧﻲ‪ ،‬ﻳﺴﺘﺴﻠﻢ ﻟﻪ اﻟﺸﻬﻴﺪ ﻓﻴﺬهﺐ ﺑﻪ ﺣﻴﺚ‬ ‫ﻳﺸﺎء اﻟﺮب‪ .‬ودون هﺬا اﻟﺘﺼﻤﻴﻢ آﻞ ﻣﺎ ﻳﺼﻤّﻤﻪ اﻹﻧﺴﺎن ﻟﻨﻔﺴﻪ‪ .‬ﺷﻌﺎر‬ ‫اﻟﺸﻬﻴﺪ ﻓﻲ ﻣﻮﺗﻪ‪ .‬أﻧﺖ ﺗﻌﻠﻢ ﻳﺎ رب أﻧﻲ أﺣﺒﻚ‪.‬‬

‫"إﻧﺠﻴﻞ رﺑﻨﺎ ﻳﺴﻮع اﻟﻤﺴﻴﺢ ﻟﻠﻘﺪﻳﺲ ﻳﻮﺣﻨﺎ"‪(٢٠ -١٥ :٢١) :‬‬ ‫وﺑﻌﺪ اﻟﻄﻌﺎم ﻗﺎل ﻳﺴﻮع ﻟﺴﻤﻌﺎن ﺑﻄﺮس‪ :‬ﻳﺎ ﺳﻤﻌﺎن ﺑﻦ ﻳﻮﻧﺎ أﺗﺤﺒﻨﻲ أآﺜﺮ‬ ‫ﻣﻤﺎ ﻳﺤﺒﻨﻲ هﺆﻻء؟ ﻓﺄﺟﺎﺑﻪ ‪ :‬ﻧﻌﻢ ﻳﺎ رب‪ ،‬أﻧﺖ ﺗﻌﻠﻢ أﻧﻲ أﺣﺒﻚ‪ .‬ﻓﻘﺎل ﻟﻪ‪ :‬إرع‬ ‫ﺣﻤﻼﻧﻲ‪.‬‬ ‫ﺛﻢ ﻗﺎل ﻟﻪ ﻣﺮة ﺛﺎﻧﻴﺔ ‪ ":‬ﻳﺎ ﺳﻤﻌﺎن ﺑﻦ ﻳﻮﻧﺎ‪ ،‬أﺗﺤﺒﻨﻲ؟"‬ ‫ﻓﺄﺟﺎﺑﻪ ‪ :‬ﻧﻌﻢ ﻳﺎ رب أﻧﺖ ﺗﻌﻠﻢ أﻧﻲ أﺣﺒﻚ‪ .‬ﻗﺎل ﻟﻪ‪ِ :‬إرع ﺧﺮاﻓﻲ‪.‬‬ ‫ﺛﻢ ﻗﺎل ﻟﻪ ﻣﺮة ﺛﺎﻟﺜﺔ‪ :‬ﻳﺎ ﺳﻤﻌﺎن ﺑﻦ ﻳﻮﻧﺎ أﺗﺤﺒﻨﻲ؟ ﻓﺤﺰن ﺑﻄﺮس ﻷﻧﻪ ﻗﺎل‬ ‫ﻟﻪ ﻣﺮة ﺛﺎﻟﺜﺔ أﺗﺤﺒﻨﻲ؟ ﻓﻘﺎل‪ :‬رب أﻧﺖ ﺗﻌﻠﻢ آﻞ ﺷﻲء‪ ،‬أﻧﺖ ﺗﻌﻠﻢ أﻧﻲ أﺣﺒﻚ‪.‬‬ ‫ﻗﺎل ﻟﻪ ‪ :‬إرع ﻧﻌﺎﺟﻲ‪ .‬اﻟﺤﻖ اﻟﺤﻖ أﻗﻮل ﻟﻚ‪ :‬آﻨﺖ وأﻧﺖ ﺷﺎب ﺗﺸﺪ اﻟﻤﻨﻄﻘﺔ‬ ‫ﺑﻴﺪﻳﻚ وﺗﺬهﺐ إﻟﻰ ﺣﻴﺚ ﺗﺸﺎء‪ .‬ﻓﺈذا ﺻﺮت ﺷﻴﺨًﺎ ﺑﺴﻄﺖ ﻳﺪﻳْﻚ وﺷﺪ ﻏﻴﺮك‬ ‫ﻟﻚ اﻟﻤﻨﻄﻘﺔ‪ .‬وذهﺐ ﺑﻚ إﻟﻰ ﺣﻴﺚ ﻻ ﺗﺸﺎء‪.‬‬ ‫وإﻧﻤﺎ ﻗﺎل ذﻟﻚ‪ ،‬ﻣﺸﻴﺮًا إﻟﻰ اﻟﻤﻴﺘﺔ اﻟﺘﻲ ﺳﻴﻤﻮﺗﻬﺎ ﺑﻄﺮس ﻓﻴﺘﻤﺠﺪ ﺑﻬﺎ اﷲ‪ .‬ﺛﻢ‬ ‫ﻗﺎل ﻟﻪ ‪ :‬اﺗﺒﻌﻨﻲ‪ .‬ﻓﺎﻟﺘﻔﺖ ﺑﻄﺮس ﻓﺮأى اﻟﺘﻠﻤﻴﺬ اﻟﺬي آﺎن ﻳﺤﺒﻪ ﻳﺴﻮع ﻳﺴﻴﺮ‬ ‫ﺧﻠﻔﻬﻤﺎ‪ .‬ذاك اﻟﺬي ﻣﺎل ﻋﻠﻰ ﺻﺪر ﻳﺴﻮع ﻓﻲ أﺛﻨﺎء اﻟﻌﺸﺎء وﻗﺎل ﻟﻪ ‪ ":‬ر ّﺑﻲ‬ ‫ﻣﻦ اﻟﺬي ﻳﺴّﻠﻤﻚ؟"‪.‬‬


‫‪٢٣‬‬

‫)اﻟﺼﺨﺮة اﻟﺘﻲ اﻧﺸﻘﺖ ﻟﺘﺤﻤﻲ ﻣﺎرت ﺗﻘﻼ ﻣﻦ اﻷﺷﺮار(‬

‫أﺛﻨﺎء ﺳﻔﺮ ﻣﺎرت ﺗﻘﻼ اﻟﻰ ﻣﻌﻠﻮﻻ‪ ،‬ﺗﻮﻗﻔﺖ ﻓﻲ ﻋﺪة ﻣﺪن أﺛﻨﺎء ﺳﻴﺮهﺎ ﻣﺜﻞ‬ ‫ﻣﺪﻳﻨﺔ اﻟﻼذﻗﻴﺔ‪ ،‬ﺣﻴﺚ أﻗﺎﻣﺖ ﻓﺘﺮة ﻣﻦ اﻟﺰﻣﻦ ﻧﺎﺳﻜﺔ ﻓﻲ ﻣﻐﺎرة‪ .‬وﻋﻨﺪ‬ ‫ﻋﺮﻓﺖ ﺑﻤﻮهﺒﺔ ﺷﻔﺎء‬ ‫وﺻﻮﻟﻬﺎ ﻟﻤﻌﻠﻮﻻ‪ ،‬أﻗﺎﻣﺖ أﻳﻀًﺎ ﻓﻲ إﺣﺪى اﻟﻤﻐﺎرات‪ ،‬و ُ‬ ‫اﻷﻣﺮاض‪ .‬ﻓﺘﺪّﻓﻖ ﻋﻠﻴﻬﺎ اﻟﻨﺎس‪ ،‬وآﺜﻴﺮون اهﺘﺪوا إﻟﻰ اﻟﻤﺴﻴﺤﻴﺔ ‪ .‬ﻟﻜﻦ اﻷﻣﺮ‬ ‫ﻟﻢ ﻳﺮق ﻟﻸﻃﺒﺎء ﻓﻲ ﻣﻌﻠﻮﻻ‪ ،‬وﻗﺪ ﺑﺪأ ﻣﺮﺿﺎهﻢ ﻳﻐﺎدروﻧﻬﻢ إﻟﻴﻬﺎ‪ .‬ﺛﻢ اﻋﺘﻘﺪوا‬ ‫ﻻ أﺷﺮارًا ﻷذﻳّﺘﻬﺎ‪ .‬هﺆﻻء‬ ‫أن ﺳﺤﺮ ﺗﻘﻼ هﻮ ﻓﻲ ﻋﺬرﻳﺘﻬﺎ‪ ،‬ﻓﺄرﺳﻠﻮا رﺟﺎ ً‬ ‫ﻃﺎردوهﺎ ﻓﻬﺮﺑﺖ ﻣﻨﻬﻢ ﻓﺤﺎﺻﺮوهﺎ ﻓﺮﻓﻌﺖ اﻟﺼﻼة إﻟﻰ اﷲ واﺳﺘﻐﺎﺛﺖ‪،‬‬ ‫ﻓﺎﻧﺸﻘﺖ إﺣﺪى اﻟﺼﺨﻮر‪ ،‬ﻓﺪﺧﻠﺖ ﻓﻴﻬﺎ‪ ،‬ﻓﻜﺎﻧﺖ اﻟﺼﺨﺮة ﻣﺨ ًﺒﺄ ﻟﻬﺎ وﻣﺪﻓﻨًﺎ‪.‬‬ ‫وﻳﻈﻦ أن وﻓﺎة ﺗﻘﻼ آﺎن ﺣﻮاﻟﻲ اﻟﻌﺎم ‪٩٠‬م ‪ ،‬وهﻲ أوﻟﻰ اﻟﺸﻬﻴﺪات‬ ‫اﻟﻤﺴﻴﺤﻴﺎت واﻟﻤﺘﺴﺎوﻳﺔ ﻟﻠﺮﺳﻞ‪ .‬وﻣﺎﺗﺖ ﻋﻦ ﻋﻤﺮ ﻳﻨﺎهﺰ اﻟﺘﺴﻌﻴﻦ ‪ -‬ﺣﺴﺐ‬ ‫اﻟﺘﻘﻠﻴﺪ ‪ -‬وﻳﻌﺘﻘﺪ أﻧﻬﺎ دﻓﻨﺖ ﻓﻲ ﻣﺪﻳﻨﺔ ﺳﻠﻮﻗﻴﺔ‪ .‬وﻣﺼﺎدر أﺧﺮى ﺗﻘﻮل أﻧﻬﺎ‬ ‫ﺼﺺ ﻟﻬﺎ‪.‬‬ ‫ﻣﺪﻓﻮﻧﺔ ﻓﻲ ﻣﻌﻠﻮﻻ ﻓﻲ اﻟﺪﻳﺮ اﻟﻤﺨ ّ‬


‫‪٢٤‬‬ ‫اﻟﺬﺧﺎﺋﺮ اﻟﻤﻘﺪﺳﺔ ‪ :‬ﻳﻨﺒﻮع ﺷﻔﺎء‬ ‫ﺗﻌﻠﻴﻢ اﻟﻘﺪﻳﺴﺔ ﺗﻘﻼ أول اﻟﺸﻬﻴﺪات إﻟﻰ ﺟﺎن ﻣﺎرك‬ ‫ﻓﺮﻧﺴﺎ ﻟﻴﺰﻳﻮ اﻷﺣﺪ ‪ ٩‬ﺗﺸﺮﻳﻦ اﻷول ‪٢٠٠٥‬‬

‫ﻇﻬﺮت اﻟﻘﺪﻳﺴﺔ ﺗﻘﻼ ﻳﺴﺒﻘﻬﺎ ﻋﻄﺮ ﻳﺸﺒﻪ ﻋﻄﺮ اﻟﻴﺎﺳﻤﻴﻦ‪ .‬آﺎﻧﺖ ﺗﺮﺗﺪي ﺛﻮﺑﺎ‬ ‫ﻧﺎﺻﻊ اﻟﺒﻴﺎض وﻋﻠﻰ رأﺳﻬﺎ ﻃﺮﺣﺔ ﺑﻴﻀﺎء رﻗﻴﻘﺔ‪ ،‬وﺗﻤﺴﻚ ﺑﻴﺪهﺎ اﻟﻴﻤﻨﻰ ﺳﻌﻔﺔ‬ ‫ﻧﺨﻞ ذهﺒﻴﺔ‪ .‬إﻧﻬﺎ ﻣﺮﺳﻠﺔ ﻣﻦ ﻗﺒﻞ اﷲ ﻟﺘﻌﻄﻴﻨﺎ ﺗﻌﻠﻴﻤﺎ ﻋﻦ ﻗﻮة اﻟﺸﻔﺎء ﻟﺪى ذﺧﺎﺋﺮ‬ ‫اﻟﻘﺪﻳﺴﻴﻦ واﻟﺸﻬﺪاء ورﺑﻨﺎ ﻳﺴﻮع اﻟﻤﺴﻴﺢ‪.‬‬ ‫ﺗﻘﻮل اﻟﻘﺪﻳﺴﺔ ﺗﻘﻼ ‪:‬‬ ‫ﻦ‪.‬‬ ‫ ذﺧﺎﺋﺮ اﻟﻌﺬارى اﻟﺸﻬﻴﺪات ﺗﻔﻴﺪ اﻟﻨﺴﺎء اﻟﻌﺎﻗﺮات واﻟﻠﻮاﺗﻲ أﺟﻬﻀْ َ‬‫ ذﺧﻴﺮة ﻋﻮد اﻟﺼﻠﻴﺐ اﻟﻤﻘﺪس ﺗﻮﺿﻊ ﻋﻠﻰ اﻟﻤﺮﺿﻰ ﻓﻲ ﻣﻜﺎن اﻟﻤﺮض‬‫وﺗﺘﻠﻰ ﻣﺮة واﺣﺪة أﻻﺑﺎﻧﺎ واﻟﺴﻼم واﻟﻤﺠﺪ‪ .‬وﻳﻤﻜﻦ وﺿﻊ اﻟﺬﺧﻴﺮة ﻋﻠﻰ‬ ‫ﺻﺪر اﻟﻤﺮﻳﺾ ﻣﻊ اﻟﺼﻼة وﺗﻼوة اﻟﺪﻋﺎء اﻟﺘﺎﻟﻲ ‪:‬‬ ‫"أﻳﻬﺎ اﻟﺼﻠﻴﺐ اﻟﻤﻘﺪس ‪ :‬ﺧﻠﺼﻨﺎ !"‬ ‫ﺗﺮﺳﻢ ﺑﻌﺪهﺎ إﺷﺎرة اﻟﺼﻠﻴﺐ ﺑﺎﻟﺬﺧﻴﺮة اﻟﻤﻘﺪﺳﺔ وﻳﻘﺒﻠﻬﺎ اﻟﻤﺮﻳﺾ إن أﻣﻜﻦ‪.‬‬ ‫ ذﺧﺎﺋﺮ اﻟﺼﻠﻴﺐ اﻟﻤﻘﺪس ﻳﻤﻜﻦ اﻷﺳﺘﻔﺎدة ﻣﻨﻬﺎ ﻣﻦ أﺟﻞ ﻣﺮﺿﻰ اﻟﺴﻴﺪا‬‫واﻟﺴﺮﻃﺎن‪ .‬ﺗﺘﻠﻰ اﻟﺼﻠﻮات أﻻﺑﺎﻧﺎ واﻟﺴﻼم واﻟﻤﺠﺪ ‪ ٣‬ﻣﺮات‪،‬‬ ‫)وﺗﻌﺎد ﺛﻼث ﻣﺮات(‬ ‫ﺗﻐﻠﻒ اﻟﺬﺧﺎﺋﺮ ﺑﻘﻤﺎش أﺑﻴﺾ ﺛﻢ ﻳﻘﺺ وﻳﻮزع ﻋﻠﻰ اﻟﻤﺮﺿﻰ آﺬﺧﻴﺮة ﺛﺎﻧﻮﻳﺔ‪.‬‬

‫ ذﺧﺎﺋﺮ ﺁﻻم اﻟﺮب ﻳﺴﻮع ﺗﺴﺘﻌﻤﻞ أﻳﻀﺎ ﻷﻣﺮاض اﻟﺪﻣﺎغ واﻟﻨﻔﺲ‬‫وﻟﻠﻤﺸﺎآﻞ اﻟﺸﻴﻄﺎﻧﻴﺔ‪.‬‬ ‫ ذﺧﺎﺋﺮ ﺁﺑﺎء اﻟﻜﻨﻴﺴﺔ ﺗﺴﺘﻌﻤﻞ ﻣﻦ أﺟﻞ اﻟﻤﺼﺎﺑﻴﻦ ﺑﺄﻣﺮاض اﻟﺠﻠﺪ واﻟﻜﺒﺪ‬‫واﻟﻘﻠﺐ‪.‬‬ ‫ ذﺧﺎﺋﺮ اﻟﺮﺳﻞ اﻟﻘﺪﻳﺴﻴﻦ ﺗﺴﺘﻌﻤﻞ ﻟﻼﺷﺨﺎص اﻟﻤﺼﺎﺑﻴﻦ ﺑﺄﻣﺮاض ﻋﺼﺒﻴﺔ‬‫واﻧﻬﻴﺎرات‪ ،‬ﻓﻬﺬﻩ اﻟﺬﺧﺎﺋﺮ ﺗﺸﻊ وﺗﻤﺪ اﻟﻤﺮﺿﻰ ﺑﺴﻼم اﻟﺮب‪.‬‬ ‫ ذﺧﺎﺋﺮ اﻟﻌﺬراء اﻟﻘﺪﻳﺴﺔ ﻣﺮﻳﻢ واﻟﻘﺪﻳﺲ ﻳﻮﺳﻒ ﻧﺎﻓﻌﺔ ﻟﻜﻞ اﻷﻣﺮاض‪.‬‬‫ﺗﻮﺿﻊ ذﺧﺎﺋﺮ اﻟﻘﺪﻳﺲ ﻳﻮﺳﻒ ﻋﻠﻰ اﻟﻤﻨﺎزﻋﻴﻦ وﺗﺘﻠﻰ اﻟﺼﻠﻮات ﻋﻠﻰ ﻧﻴﺔ اﻷﻧﻔﺲ‬ ‫اﻟﻤﻄﻬﺮﻳﺔ‪.‬‬


‫‪٢٥‬‬ ‫ ذﺧﺎﺋﺮ اﻟﻤﺒﺸﺮﻳﻦ اﻟﻌﻈﺎم واﻟﺸﻬﻮد ﻋﻠﻰ اﻹﻳﻤﺎن ‪:‬‬‫اﻟﻘﺪﻳﺴﺔ ﺗﺮﻳﺰﻳﺎ اﻟﻄﻔﻞ ﻳﺴﻮع‪ ،‬ﺧﻮري أرس اﻟﻘﺪﻳﺲ‪ ،‬اﻷم ﺗﺮﻳﺰا واﻷب‬ ‫ﺷﺎرل دو ﻓﻮآﻮ‪ .‬ﺗﻮﺿﻊ هﺬﻩ اﻟﺬﺧﺎﺋﺮ ﻋﻠﻰ ﻗﻠﺐ اﻟﺸﺨﺺ‪ ،‬ﻳﺴﺘﻔﺎد ﻣﻨﻬﺎ‬ ‫ﻻرﺗﺪاد اﻟﺸﺨﺺ واهﺘﺪاﺋﻪ‪.‬‬ ‫ وذﺧﻴﺮة اﻟﻘﺪﻳﺴﺔ ﺗﺮﻳﺰﻳﺎ اﻟﻄﻔﻞ ﻳﺴﻮع ﺗﻔﻴﺪ ﺑﺸﻜﻞ ﺧﺎص اﻷﻃﻔﺎل‪.‬‬‫ﺗﻮزع ﺻﻮر اﻟﻘﺪﻳﺴﻴﻦ‪ ،‬ﺑﻌﺪ ﻟﻤﺴﻬﺎ اﻟﺬﺧﺎﺋﺮ ﻟﻠﺘﺒﺮك‪ ،‬ﻋﻠﻰ اﻟﻤﺮﺿﻰ‬ ‫ﻟﻴﺤﻤﻠﻮهﺎ ﻋﻠﻴﻬﻢ‪ .‬إذا أﻣﻜﻦ أن ﻳﺮآﻊ اﻟﻤﺮﻳﺾ أﻣﺎم اﻟﺬﺧﻴﺮة وﻳﺘﻠﻮ ﻓﻌﻞ‬ ‫اﻟﻨﺪاﻣﺔ وﻣﻦ اﻟﻤﻔﻀﻞ أن ﻳﺴﺒﻖ ذﻟﻚ اﻋﺘﺮاف ﺟﻴﺪ‪.‬‬ ‫ﻣﻬﻢ ﺟﺪَا ‪ :‬إﺷﻌﺎل ﺷﻤﻌﺔ أﻣﺎم اﻟﻤﺼﻠﻮب وﺗﻮﺿﻊ اﻟﺬﺧﻴﺮة ﻋﻠﻰ اﻟﻤﺮﻳﺾ‬ ‫اﻟﻤﺘﺄﻣﻞ ﺑﺎﻟﺼﻠﻴﺐ اﻟﻤﻘﺪس‪.‬‬ ‫ ذﺧﺎﺋﺮ اﻟﻘﺪﻳﺴﻴﻦ اﻟﻤﻜ ّﻔﺮﻳﻦ ﺗﺴﺘﻌﻤﻞ ﻣﻦ أﺟﻞ اﻟﻤﺪﻣﻨﻴﻦ ﻋﻠﻰ اﻟﻜﺤﻮل‬‫واﻟﻤﺨﺪرات واﻟﺘﺪﺧﻴﻦ وﻏﻴﺮهﺎ ﻣﻦ اﻹدﻣﺎن‪ .‬وﻋﻠﻰ اﻟﺸﺨﺺ أن ﻳﻘﻮل ‪" :‬أﻧﺎ‬ ‫أﻋﺪ ﺑﺮﻓﺾ اﻟﻜﺤﻮل أو اي ﻣﺨﺪر أو اﻟﺴﻴﺠﺎرة ‪ ...‬أﻋﻄﻴﻨﻲ أﻳﺘﻬﺎ اﻟﺬﺧﺎﺋﺮ‬ ‫اﻟﻘﻮة ﺣﺘﻰ أﺻﻤﺪ !"‬ ‫آﻞ ﺗﺪﻧﻴﺲ أو ﻋﺪم اﺣﺘﺮام ﻟﻠﺬﺧﺎﺋﺮ وﻋﺪم إﻳﻤﺎن ﺑﻘﺪرﺗﻬﺎ‪ ،‬ﺗﻌﺎﻗﺐ ﻋﻠﻴﻪ اﻟﺴﻤﺎء‬ ‫ﺑﻘﺴﺎوة‪.‬‬ ‫ﻟﺪى آﻞ ذﺧﻴﺮة ﻗﻮة إﺷﻌﺎع ﺣﺐ وﺳﻼم وﺷﻔﺎء ﺧﺎص ﺑﻬﺎ‪ .‬إﻧﻬﺎ ﺑﺮآﺔ داﺋﻤﺔ‬ ‫ﻣﻦ اﻟﺮب ﻟﻠﺒﻴﻮت اﻟﺘﻲ ﺗﻜﺮم ﻓﻴﻬﺎ وﺗﻮﺿﻊ ﻓﻲ اﻟﻤﻜﺎن اﻟﻤﺨﺼﺺ ﻟﻠﺼﻼة‪.‬‬ ‫ﻣﻦ اﻟﻀﺮوري ﺗﻼوة اﻟﺼﻼة ﺑﺜﻘﺔ وإﻳﻤﺎن ﺑﺎﻟﺮب ﻣﻊ اﻟﺮﺟﺎء واﻹﺳﺘﺴﻼم اﻟﻰ‬ ‫ﻣﺸﻴﺌﺘﻪ‪.‬‬ ‫ﻣﻦ أﺟﻞ اﻟﺤﺼﻮل ﻋﻠﻰ اﻟﻨﻌﻢ ﻳﺮﺟﻰ ﺗﻼوة ﻃﻠﺒﺔ ﺟﻤﻴﻊ اﻟﻘﺪﻳﺴﻴﻦ وإﺿﺎﻓﺔ‬ ‫اﺳﻢ اﻟﻘﺪﻳﺲ ﺻﺎﺣﺐ اﻟﺬﺧﻴﺮة )إن ﻟﻢ ﻳﻜﻦ ﻣﺬآﻮرا ﻓﻴﻬﺎ‪(.‬‬ ‫"أوﻗﻊ ﻣﺎ ﺳﺒﻖ ﻣﻦ ﻗﺒﻞ اﻟﺮب ﻳﺴﻮع اﻟﻤﺴﻴﺢ‪".‬‬ ‫ ﺟﺎن ﻣﺎرك ‪ " :‬ﻣﻦ أﻧﺖ ؟ "‬‫‪" -‬أﻧﺎ اﻟﻘﺪﻳﺴﺔ ﺗﻘﻼ اﻟﻌﺬراء اﻟﺸﻬﻴﺪة !"‬


‫‪٢٦‬‬

‫ﻳﺎ ﻣﺎرت ﺗﻘﻼ ‪ :‬أﻋﻄﻴﻨﺎ ﻣﻦ ﻓﻀﺎﺋﻠﻚ‬


٢٧ -Très important : allumer une bougie devant un crucifix. Faire l’imposition de la relique, alors que le malade contemple la Croix. - Les reliques des Saints pénitents sont à utiliser pour les problèmes d’alcoolisme, de drogue, de tabagisme… Il faut que la personne dise : " je promets devant Dieu de renoncer au ( tabac, à l’alcool, à la drogue…). Donnez-moi la force d’y résister." -Toute profanation, irrévérence, moquerie ou discrédit des Saintes reliques sera sévèrement punie par le Ciel. Chaque relique a un rayonnement d’Amour, de Paix et de guérison particulier. C’est une bénédiction permanente de Dieu dans les maisons où les reliques seront vénérées et mises dans le lieu de prière. Il est nécessaire d’avoir une prière confiante dans la Foi en Dieu, empreinte d’Espérance et d’abandon à la volonté de Dieu. -Pour obtenir plus de grâces, il est souhaitable de réciter les Litanies des Saints devant les reliques et d’ajouter dans les Litanies le nom du Saint ou du Martyr. (s’il n’est pas inclus dans les litanies). Je vous signe de la part de Notre Seigneur JésusChrist. Jean-Marc : - "Qui êtes-vous ? " - "Je suis Sainte Thècle Vierge et Martyre".

(On fête ste Thècle le 24 septembre)


٢٨ -Les reliques doivent être enveloppées dans un tissu blanc. Ce tissu peut ensuite être découpé et donné comme relique secondaire aux malades. -Les Saintes reliques de la Passion doivent être utilisées pour les maladies du cerveau, de l’âme et les problèmes diaboliques. -Les reliques des Saints Docteurs de l’Eglise doivent être utilisées pour les personnes ayant des problèmes de peau, de foie et du cœur. -Les reliques des Saints Apôtres : pour les personnes atteintes de maladies nerveuses et de dépression. Ces reliques rayonnent et transmettent la Paix du Seigneur. -Les reliques de la Très Sainte Vierge et Saint Joseph sont utiles pour toutes les maladies. Pour les agonisants, imposer la relique de Saint Joseph et réciter des prières en faveur des âmes du Purgatoire. -Relique des grands prédicateurs et des témoins de la Foi : Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus, Saint Curé d’Ars, Bse Mère térésa, Père de Foucauld. Pour la conversion des âmes : imposer la relique sur le cœur de la personne. -Les reliques de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus sont utiles pour les petits enfants. -On peut donner les images des Saints après qu’elles aient touché les reliques, les malades peuvent les porter sur eux. -Si possible que le malade se mette à genoux et qu’il récite d’abord l’acte de contrition. Une bonne confession est souhaitable au préalable.


٢٩ Les Saintes reliques:Source de guérison. Enseignement de Ste Thècle,Vierge et Martyre A Jean-Marc France, Lisieux 9 octobre 2005 Sainte Thècle se manifeste d’abord par un parfum semblable à celui de jasmin. Elle est vêtue d’un blanc immaculé et porte sur sa tête un voile blanc vaporeux. Elle tient à la main droite une palme d’or. Elle est envoyée de la part de Dieu pour nous donner un enseignement sur le culte et la puissance de guérison des reliques des Saints, des Martyrs et des reliques de Notre Seigneur. Sainte Thècle nous dit : Les reliques des Vierges Martyres seront utiles pour les cas de femmes stériles et pour les femmes ayant avorté. La relique de la Sainte Croix doit être imposée sur les malades et sur les zones malades. Dire 1 Notre Père, 1 Je Vs salue Marie, 1 Gloire au Père. On peut aussi imposer cette relique sur les photos des malades. Invocation à réciter :"Sainte Croix:sauvez-nous". Faire un signe de croix avec la relique, que le malade pourra embrasser. -Les reliques de la Sainte-croix sont utilisables pour les personnes atteintes du sida et du cancer. Prière spéciale : 3 PATER, 3 AVE MARIA, 3 GLORIA (à dire 3 fois)


٣٠ NEUVIEME JOUR On récite la prière quotidienne de la page 10 : (Je vous vénère, Ste Thècle, etc… dix fois) Mort glorieuse de Ste Thècle Sainte Thècle était arrivée à l’âge de quatre-vingt-dix ans, en sanctifiant chaque jour de ses années, en offrant à Dieu son travail, ses peines, ses consolations, sa santé et ses malaises, et tâchant par ses saintes aspirations de les unir aux souffrances et aux mérites de la sainte Passion de notre Seigneur Jésus-Christ. Elle sortit de ce monde pleine de jour et sa mort, comme sa vie fut signalée par des miracles. Son corps enseveli à Séleucie fut bientôt l’objet d’un culte que l’Eglise accorde aux saints. Heureux ceux qui meurent dans la Seigneur, parce qu’ils vont se reposer en lui et leurs oeuvres les suivent. Oraison Ô Dieu qui avez voulu accorder la grâce à Sainte Thècle de faire une sainte mort, faites qu’à l’exemple de celle qui fut tout à la fois martyre de la vérité et de la justice, nous combattions les ennemis de notre salut et obtenions une sainte mort. Ainsi soit-il.


٣١ HUITIEME JOUR On récite la prière quotidienne de la page 10 : (Je vous vénère, Ste Thècle, etc… dix fois) Ste Thècle était reconnaissante Selon le précepte de saint Paul: rendez grâces à Dieu en toutes choses, car c’est là ce que Dieu veut que vous fassiez tout pour Jésus-Christ. Sainte Thècle rapportait tout à Dieu, elle voyait la Providence attentive à l’entourer de tout ce qui lui était nécessaire. Elle disait à tous ceux qui venaient la trouver: ”Venez et écoutez, vous tous qui craignez le Seigneur, et je vous raconterai tout ce qu’il a fait pour mon âme. Sainte Thècle était reconnaissante envers Dieu et aussi envers le prochain. Voudrions-nous, disait-elle, oublier Dieu, commettre une faute, une ingratitude au moment où nous recevons du bien de Dieu ou du prochain”. Sainte Thècle était pénétrée de cette maxime de nos saints livres: ”Les justes et les sages et toutes leurs oeuvres sont dans la main de Dieu”. Oraison Ô Dieu, qui avez voulu nous donner en Sainte Thècle, un exemple de vertus, daignez accorder à votre peuple de suivre si parfaitement ses pas qu’il puisse obtenir sa récompense. Par Notre-Seigneur Jésus-Christ qui vit et règne dans tous les siècles des siècles .Ainsi soit-il.


٣٢ SEPTIEME JOUR On récite la prière quotidienne de la page 10 :

(Je vous vénère, Ste Thècle, etc… dix fois) Ste Thècle vivait dans l’humilité Être humble, ce n’est pas dire en tous cas qu’on ne fait rien de bon, mais c’est attribuer à Dieu nos succès et lui rapporter toujours les éloges qu’on nous fait. Sans le secours de Dieu, nous ne pourrions rien faire de bien. Notre intelligence, nos membres, Tout nous a été donné, nous n’avons rien que nous ne l’ayons reçu de l'infinie bonté de Dieu. Sainte Thècle devint une grande sainte, parce qu’elle était véritablement humble. Sainte Thècle savait que Dieu ne méprise jamais la prière d’un coeur contrit et humilié. Oraison Acordez-nous, s’il vous plaît, Seigneur, avec bonté, de penser et d’agir toujours saintement, afin, que, nous qui ne pouvons pas être sans Vous, nous sachions vivre selon votre volonté pour mériter le Ciel. Par Notre-Seigneur Jésus-Christ qui vit et règne dans tous les siècles des siècles .Ainsi soit-il.


٣٣ SIZIEME JOUR On récite la prière quotidienne de la page 10 : (Je vous vénère, Ste Thècle, etc… dix fois) Ste Thècle vivait dans le recueillement A l’exemple de Notre Seigneur, Sainte Thècle se retirait de longues heures pour prier; elle fuyait la compagnie pour s’occuper à converser avec Dieu audedans de son Coeur, et pour ne pas Le laisser seul, elle lui offrait ses hommages dans le plus intime sentiment de son âme. Elle pensait toujours à Dieu et pour Dieu. Aux pieds de la croix de son Sauveur, elle avançait ainsi à grand pas dans la connaissance des choses saintes. Toujours occupée de Dieu, elle n’avait qu’un désir, celui de Le glorifier. Ste Thècle s’écriait dans l’élan de son Coeur:” Parlez, doux Seigneur, et votre servante vous écoute”. Oraison Ô Dieu, qui avez accordé de si grandes grâces à votre humble servante Sainte Thècle, et surtout d’être sainte de corps et d’esprit, nous vous prions, par son intercession, de nous accorder à son exemple de ne chercher qu’à bénir éternellement. Par Notre-Seigneur Jésus-Christ qui vit et règne dans tous les siècles des siècles .Ainsi soit-il.


٣٤ CINQUIEME JOUR On récite la prière quotidienne de la page 10 : (Je vous vénère, Ste Thècle, etc… dix fois) Ste Thècle se sanctifiait tous les jours Le désir ardent de Sainte Thècle, était de prendre le plus de peine qu’il lui était possible pour correspondre aux desseins que Dieu avait sur elle. Elle demandait instamment cette grâce aux trois personnes de la Sainte Trinité: au Père qu’il sanctifiât sa mémoire par une continuelle pensée de sa divine présence, pleine de respect et de crainte; au Fils, qu’il fortifiât son entendement et conduisit ses pas dans les voies du salut par le flambeau de la foi; au Saint-Esprit qu’il sanctifiât sa volonté par un amour si fervent et une charité si forte et si constante que rien ne pût la séparer de Dieu. Ste Thècle tâchait de plaire à Dieu en toutes choses, portant les fruits de toutes les bonnes oeuvres et croissant dans la science de Dieu. Oraison Dieu des vertus, l’unique auteur de tout bien, imprimez dans nos âmes l’amour de votre Saint Nom, augmentez en nous la foi, l’espérance et la charité,afin de faire fructifier en nous le bien que nous avons reçu de Vous, pour mériter les biens que vous nous promettez. Par Notre-Seigneur Jésus-Christ qui vit et règne dans tous les siècles des siècles .Ainsi soit-il.


٣٥ QUATRIEME JOUR

On récite la prière quotidienne de la page 10 : (Je vous vénère, Ste Thècle, etc… dix fois) Ste Thècle Joyeuse de souffrir Pour Jésus-Christ Sainte Thècle considérait continuellement ce que JésusChrist avait souffert et comment il avait souffert. Il a souffert en ses biens, ayant été laissé tout nu, à la colonne et sur la croix. Il a souffert en son honneur, ayant été injurié, calomnié, traité outrageusement et avec toutes les indignités possibles. Il a souffert en son corps, chaque partie de ce corps adorable eut son tourment particulier. Il a souffert en son âme qui fut plongée dans une tristesse si profonde et une agonie si violente, qu’il en éprouva une sueur de sang. A ces considérations, Sainte Thècle était toute embrasée d’amour divin et brûlait de souffrir pour Lui. Nous vous saluons, Sainte Thècle, miroir de vertu, guide de la vérité, soyez notre protectrice du sein de notre exil au royaume céleste. Oraison Ô Dieu, qui nous voyez troublés par les maux qui nous environnent de toutes parts, faites, que, pénétrés des souffrances de votre sainte Passion et protégés par l’intercession de la bienheureuse Sainte Thècle, nous parvenions à la glorieuse Eternité. Par Notre-Seigneur Jésus-Christ qui vit et règne dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


٣٦ TROISIEME JOUR On récite la prière quotidienne de la page 10 :

(Je vous vénère, Ste Thècle, etc… dix fois)

Ste Thècle était charitable dans ses paroles Sainte Thècle considérait la conduite de Dieu à l’égard des hommes qui l’offensent. Hélas! à tous les moments, par toutes sortes de personnes, il est offensé en toutes les manières, et il ne s’emporte pas, il ne se venge pas, quoiqu’il ait mille moyens pour perdre ceux qui s’en prennent à lui, il les souffre, il les comble même de Ses Biens. A l’exemple de son Dieu, Sainte Thècle ne cessait de rendre ses devoirs à sa mère et à ceux qui cherchaient à la perdre sans prononcer la moindre parole désobligeante. Quand on l’a baisée pour la trahir, elle avait toujours des paroles charitables à leur égard. Revêtez-nous, Ste Thècle, comme les élus de Dieu, d’entrailles. de miséricorde, de bonté, d’humilité, de modestie et de patience. Oraison Ô Dieu, qui avez si embrasé l’âme de Sainte Thècle du feu de votre amour qu’elle a pu supporter sans mesure les outrages les plus humiliants, faites, s’il vous plaît, que par ses mérites nous soyons purifiés de nos vices par le feu de votre charité pour jouir des biens éternels, Par Notre-Seigneur Jésus-Christ qui vit et règne dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


٣٧ DEUXIEME JOUR On récite la prière quotidienne de la page 10 : (Je vous vénère, Ste Thècle, etc… dix fois) Sainte Thècle sacrifie ses dorures Sainte Thècle vendit ses dorures pour avoir de quoi gagner le geôlier afin de voir saint Paul dans sa prison, elle abandonne pour son Dieu et pour le salut de son âme ce que les filles de son âge recherchent avec le plus grand empressement, mais aussi, si elle détache son coeur de l’objet terrestre le plus précieux ; en retour Dieu lui accordera une grande magnificence dans la vie céleste. Parce que les apôtres avaient tout quitté pour suivre le Sauveur du monde, ils deviennent en récompense les douze juges des tribus d’Israël. Ô Sainte Thècle, glorieuse martyre vase de pureté, docteur de vérité et modèle de sainteté, obtenez, par vos suffrages, le pardon de nos péchés et la vie dans la gloire éternelle avec les Bienheureux. Amen. Oraison Faites, s’il Vous plaît, Dieu tout-puissant, que nous imitions avec un zèle digne de vous, la foi de la bienheureuse Sainte Thècle, votre première martyre, qui pour la propagation de cette même foi, a mérité de recevoir la palme du martyre. Ainsi soit-il.


٣٨ Premier jour On récite la prière quotidienne de la page 10 : (Je vous vénère, Ste Thècle, etc… dix fois) Ste Thècle docile à la grâce Dieu fait que Sainte Thècle entend par une fenêtre Saint Paul louant la virginité et son Coeur est pénétré du désir de se consacrer à Dieu. Les plus grandes grâces dépendent souvent d’un instant passager. Malheur à celui qui laisse échapper ce précieux moment ! Le moment de la conversion est celui de la grâce, et celui de la grâce est indépendant. Souvent dans la jeunesse, dans la plus grande dissipation, Jésus-Christ nous crie:” Suivez-moi.” Différer de se rendre, ce n’est pas attendre un temps plus favorable c’est peut-être perdre celui de la grâce, pour ne le jamais recouvrer. Ô admirable servante de Jésus-Christ, véritable héros (ou héroïne) de la vérité, écoutez avec bonté ceux qui vous prient et aidez-nous de vos puissantes prières au tribunal de la Majesté divine. Oraison Ô Dieu qui avez embrasé de l’amour de votre saint Nom l’esprit de Sainte Thècle, accordez-nous, s’il vous plaît, la grâce de triompher des tentations de ce monde pour vous posséder éternellement. Ainsi soit-il.


٣٩

NEUVAINE * au mois de septembre en l'honneur de Ste Thècle ( commence le 14 septembre)

prière quotidienne Je vous vénère, Sainte Thècle, première martyre de la foi chrétienne, victorieuse par la bonté de Dieu des tourments et des attraits du monde. Sainte Thècle, Défendez-nous du démon et de ses embûches et obtenez-nous miséricorde et la vie éternelle. Ainsi soit-il. (dix fois). (Nul doute que l'on peut recourir à l'intercession de notre grande sainte à n'importe quel moment de l'année, surtout dans les circonstances difficiles).

*extraits du livre de l'Abbé p. Pourcher


٤٠ fort simple, représentant entre autres certains apôtres et la sainte Vierge. Il me parut aussi qu’il y avait à l’intérieur de cette colonne comme une espèce d’armoire : je ne me rappelle plus ce qu’on y renfermait. Thècle et ses compagnes priaient ensemble autour de cette colonne. Une de leurs occupations était de tresser des couvertures. Je vis Thècle, qui n’avait que dix-sept ans à l’époque de son martyre, couchée ici sur son lit de mort à l’âge de quarante. Ses compagnes étaient agenouillées autour d’elle et un prêtre, qui me parut aussi être un anachorète, lui donna la communion. Il portait la sainte Eucharistie dans une boîte oblongue de forme quadrangulaire, laquelle s’ouvrait à moitié. C’était un morceau de pain de forme ovale enveloppé dans un linge. Le prêtre avait une longue barbe et le corps ceint d’une corde. Thècle ne mourut pas tout de suite ; avant d’expirer elle resta longtemps encore étendue sur sa couche, silencieuse et immobile comme la Sainte Vierge Marie au moment de sa mort . Plus tard j’eus une vision touchant ses funérailles. Ses compagnes l’enveloppèrent entièrement avec des bandelettes, comme on le faisait pour les morts dans ce pays. On la coucha sur une planche et celle-ci fut placée sur une autre qui était garnie de poignées pour l’aider à la porter. On déposa ensuite le corps dans une grotte sépulcrale où plusieurs autres reposaient déjà. Je crois que par la suite on bâtit là une chapelle.


٤١ compris entre la colonne et les cellules : il était couvert de gazon et de verdure. La partie antérieure était fermée par des arbres et des rochers : il y avait des deux côtés une entrée étroite. Le toit s’appuyait sur ces arbres et s’engageait dans leurs branches. La lumière arrivait dans l’enceinte couverte et dans les cellules par des ouvertures pratiquées dans le haut du toit. Tout cet ensemble avait beaucoup de grâce, d’élégance et de distinction. Les cellules étaient taillées dans des roches veinées de diverses couleurs : il y avait dans chacune un banc recouvert de mousse sur lequel ces femmes dormaient : on y avait aussi pratiqué des niches où se trouvaient des croix de bois ayant cette forme \l/ :quelques-unes portaient une image du Christ qui semblait découpée dans du parchemin ; sur d’autres c’était une image faite à l’aiguille ressemblant un peu à une poupée. Ces niches se fermaient au moyen de trappes, qui en s’abaissant, présentaient une petite table devant l’image. Je vis en outre chez les habitantes de l’ermitage des verges et des cordes de crin dont elles se servaient pour se mortifier. Je vis des petits plats bruns qui semblaient façonnés avec de la terre, mais pas de foyers pour faire du feu : je crois qu’elles ne mangeaient que des fruits et des aliments crus… Les portes des cellules étaient clayonnage. Il y avait une source devant l’ermitage. Autour de la colonne centrale régnait un ressaut formant une espèce d’autel : elle était entièrement revêtue de tapis sur lesquels étaient brodées à l’aiguille des figures d’un travail


٤٢ seraient jetés sur le peuple. La pieuse vierge qui n’avait eu aucun mal rendit grâce à Dieu : on la retira de là et il y eut beaucoup de conversions. Elle fut alors ramenée chez Tryphène qui se convertit, elle aussi. Comme après tout cela beaucoup de personnes et surtout de jeunes filles venaient à Thècle, on la bannit de la ville et je la vis parmi des rochers dans une grotte couverte de gazon. Plusieurs femmes et jeunes filles l’avaient suivie. Elle était tout enveloppée dans un vêtement de couleur brune : elle avait sur la tête un capuchon qui lui couvrait le cou et la poitrine et qui faisait des plis quand elle tournait la tête. La grotte était dans un lieu très retiré. Je la vis errer dans les environs et mendier sa subsistance. Elle instruisait les gens du voisinage sans faire d’éclat, priait auprès des malades et les guérissait par l’imposition des mains. Elle faisait tout cela très simplement et sans s’attribuer aucune autorité, mais comme une personne pieuse favorisée de grands dons surnaturels. Plus tard, je la vis à Séleucie chez cette même Tryphène dont il a déjà été parlé. Elle partit de là pour aller rejoindre saint Paul et elle fit des prédications ; mais il la renvoya, disant que cela n’était pas convenable. Une fois pourtant il lui fit une visite. 23-24 septembre. Je vis cette nuit sainte Thècle avec environ sept autres femmes et jeunes filles établie près de Séleucie dans un ermitage très bien arrangé. Plusieurs cellules très propres avaient été pratiquées dans des rochers formant une enceinte semi-circulaire. Au milieu de cette enceinte était une colonne hexagonale ou octogonale soutenant un toit qui abritait tout l’espace


٤٣ On la dépouilla encore de ses vêtements et sa pudeur fut encore protégée miraculeusement. On attacha à ses côtés avec des chaînes un ours et une lionne. Elle avait une chaîne de chaque côté du corps et une à chaque bras, et ces quatre chaînes retenaient près d’elle les deux bêtes féroces. Une secousse violente qu’elles lui donnèrent la fit tomber à la renverse. Alors la lionne brisa les chaînes sans aucun mal à la sainte : elle marcha dessus et passa sa tête au-dessous en sorte qu’elles se rompirent. L’ours était assis à quelque distance, plein de rage, mais intimidé : la lionne se jeta sur lui et l’étrangla, puis, comme un chien caressant, elle revint à Thècle qui s’était débarrassée de ses chaînes et se mit à lui lécher les pieds, pendant que la sainte la dressait et lui passait la main sur la tête et même dans sa gueule. Tout le peuple cria au miracle, le juge déclara qu’il ne ferait plus rien contre elle et se convertit. Mais d’autres conduisirent Thècle couverte d’une souquenille brune dans le voisinage d’un cours d’eau. Il y avait là une profonde citerne en maçonnerie au fond de laquelle il y avait de la vase toute remplie d’affreux serpents. Les valets du bourreau s’étant saisis de la sainte pour l’y précipiter la tête la première, elle s’échappa de leurs mains, fit le signe de croix sur la citerne et sauta dedans : mais les serpents se retirèrent devant elle et se serrèrent contre les parois. Alors les bourreaux ouvrirent une écluse et la citerne se remplit de d’eau sans quitter la position verticale et n’en ayant que jusqu'à mi-corps. Les serpents de leur côté grimpèrent contre les parois sans se rapprocher d’elle et l’on fut obligé d’arrêter l’eau , car autrement ils seraient sortis et


٤٤ à son fiancé qu’elle était chrétienne et voulait rester vierge. Je vis là-dessus sa mère hors d’elle-même : Thècle fut conduite dans la maison d’une femme qui devrait, à ce qu’on espérait, la faire changer de sentiment, mais elle n’y réussit pas: cette femme s’appelait Tryphène. Je vis ensuite Thècle traduite devant le tribunal comme chrétienne sur l’accusation de sa propre mère, puis interrogée, condamnée, jetée en prison et enfin conduite au lieu du supplice. On l’avait dépouillée de tous ses vêtements, mais un nuage vint l’entourer et lui servir de voile : on la fit passer au milieu d’un cercle de valets de bourreaux qui la frappèrent à coups de verges jusqu’à ce qu’elle tombât par terre. Je la vis plus tard attachée à un poteau et déchirée avec des ongles de fer : ses longs cheveux pendaient autour de son corps ensanglanté. On alluma un bûcher : quand on l’eût détachée du poteau, elle y sauta d’ellemême et resta les bras étendus au milieu des flammes qui l’environnaient sans lui faire de mal et qui bientôt s’éloignèrent d’elle. Puis la pluie se mit à tomber si abondamment que tout le monde s’enfuit du lieu du supplice et que le feu s’éteignit. Thècle pouvait s’enfuir : elle n’en fit rien et se laissa ramener en prison. Beaucoup de gens se convertirent. Je la vis priant la nuit dans son cachot : je vis aussi saint Paul lui apparaître, la consoler et guérir toutes ses blessures. Paul alors n’était plus prisonnier : on avait écrit à Rome, je crois, à son sujet et il avait été mis en liberté. Je vis de nouveau conduire Thècle de la prison au tribunal et de là dans une enceinte circulaire où elle devrait combattre contre les bêtes féroces.


٤٥ Cette lecture l’émut beaucoup. Elle joignit les mains et pria, prit sur sa poitrine un bijou qu’elle avait reçu de son fiancé, puis en prit un autre sur son épaule droite ou à son oreille: c’était comme une pierre blanche avec un petit ornement dessus. Elle mit tout cela dans une cassette où étaient renfermés plusieurs autres joyaux. Vers le soir je la vis, ayant sur le bras une voile de couleur sombre, quitter la maison et aller dans la ville à la recherche de quelqu’un. Elle rencontra un homme qu’elle connaissait, auquel elle remit ses bijoux. Lorsqu’elle fut de retour chez elle, cet homme vint lui apporter de petites plaques de métal carrées. Je la vis, accompagnée d’un serviteur, se glisser dans l’obscurité jusqu’à la prison de Paul. Elle avait la tête enveloppée d’un voile brun ; elle longea des murs épais et passa sous les arcades. Il y avait là des gardes auxquels elle ne parla pas : mais elle rencontra un homme qui semblait être le geôlier en chef et auquel elle donna de l’argent. Je vis celui-ci prendre une lampe et conduire Thècle dans la prison : il resta sur le seuil de la porte pour l’éclairer. Saint Paul n’était pas enchaîné : il était enveloppé dans un manteau. La prison était spacieuse : Paul avait près de lui des rouleaux d’écritures. Thècle s’entretint avec lui, lui exposa sa situation et les pensées qui l’agitaient. L’apôtre lui donna plusieurs explications : puis elle s’agenouilla et il la baptisa avec l’eau d’un flacon qu’il portait dans les plis de sa robe. Alors une lumière descendit d’en-haut et les environna tous les deux. Le geôlier vit cela, et plus tard lui aussi se fit chrétien. Je vis Thècle quitter la prison et rentrer chez elle : j’eus alors des visions où je la vis renoncer à toute espèce de parure, se voiler entièrement et déclarer à ses parents et


٤٦ Elle avait avec lui les façons les plus amicales. La maison était comme celles de l’ancien temps, bâtie autour d’une cour avec des galeries soutenues par des colonnes. Devant la maison il y avait encore une autre cour entourée d’un mur au haut duquel était une terrasse avec une balustrade à hauteur d’appui. Au-dessus de cette terrasse étaient tendues des tapisseries pour préserver du soleil. Paul était à Icônium* avec un disciple : ce n’était pas Barnabé, autant que je m’en souviens. Il y avait dans la ville une synagogue : mais Paul enseignait aussi publiquement dans des maisons où il avait des amis et même au dehors. Ce fut ainsi qu’il prêcha sur une estrade à l’entrée d’une maison qui faisait face à celle de Thècle. Il avait un nombreux auditoire parmi lequel se trouvaient des jeunes filles. Il enseigna sur le mariage et dit entre autres choses : « Celui qui se marie ne pèche pas, mais celui qui ne se marie pas, fait mieux ; etc ». Thècle était assise sur la terrasse et elle entendit ces paroles de l’autre côté de la rue. Les jeunes filles de la rue venaient souvent s’asseoir ainsi sur leurs terrasses, parées de toute espèce d’autours, innocemment où à mauvaise intention. Thècle fut très émue des paroles de l’apôtre. Après ce discours, Paul fut mis en prison.

Je vis qu’on préparait les présents de noces de Thècle, qu’un envoyé de son fiancé la visita et qu’elle renonça à lui.

Je la vis une fois seule dans sa chambre : elle avait un rouleau d’écritures de l’épaisseur du doigt dans lequel elle lisait ; c’était un écrit de Paul dans lequel il était question du mariage et de la virginité. *(en Turquie)


٤٧ Lys du Ciel : Sainte Thècle Lorsque je reçus hier la relique de Sainte Thècle, je vis la sainte descendre d’en haut vers moi : elle était comme revêtue de lumière et portait à la main une branche couverte de fleurs d’un blanc jaunâtre qui étaient fermées. Elle me dit en montrant la relique : « C’est une parcelle de mes ossements ». Je vis après cela jusqu’au soir diverses scènes de sa vie, et ce matin tout son martyre me fut montré dans une vision qui dura à peu près une heure. Je vis d’abord Thècle dans la maison de ses parents à Icônium : elle était de taille moyenne, ses cheveux étaient bruns. Son visage était grave et beau : elle n’avait pas le teint fleuri, mais brun. Son front et son nez formaient presqu’une ligne droite. Elle avait dans toute sa personne quelque chose de pieux et de grave et portait une longue robe de laine blanche avec une large ceinture dont les extrémités étaient courtes par devant : cette robe était relevée par endroits et formait des plis nombreux. Ses manches étaient larges et attachées avec des rubans cannelés au milieu et garnis de perles sur les bords. Ses cheveux partagés en trois parties et entremêlés d’une étoffe transparente qui brillait comme de l’argent, étaient masses à droite, à gauche et sur le derrière de la tête. Je la vis d’abord dans la maison de ses parents avec son père, sa mère et son fiancé qui était un grand homme de très bonnes manières.


٤٨

Mois de Septembre en l'honneur de Ste Thècle première martyre -

Sa vie*

: page 2

-

Sa Neuvaine : page 10

-

Son Enseignement sur les Saintes Reliques, Source de Guérison p:20

* Extrait du livre « Vie de Notre Seigneur Jésus-Christ ». Tome 6 par Anne Catherine Emmerich. Anne Catherine Emmerich a été béatifiée en octobre 2004 par le Pape – Jean- Paul ll

(distribué gratuitement)


٤٩

Mart takla  

قدّيسات - جنود مريم

Mart takla  

قدّيسات - جنود مريم

Advertisement