Issuu on Google+

i y i m t a a k bulletin d’information — numéro 3, janvier 2010

Aménagement hydroélectrique de l’Eastmain-1

Déboisement environnemental et gestion des débris ligneux (2003–2010)

Équipe de travailleurs pour le déboisement

Programme de déboisement Les efforts de déboisement au réservoir de l’Eastmain 1 visait le maintien des conditions d’accès et d’utilisation du territoire pour les activités traditionnelles, et de l’amélioration de la productivité biologique.

mise en eau du réservoir. Au cours de cette période, un peu plus de 50 km2 de terrains ont été déboisés. Les forêts du secteur présentent un très faible rendement d’un point de vue commercial. Toutefois, la récupération commerciale des bois a été effectuée sur près de 7 % des terrains déboisés. De plus, de décembre 2006 à Les travaux de déboisement ont débuté dès l’été 2003 la fin de l’hiver 2008, le couvert de glace a contribué au et se sont terminés à l’automne 2005, soit lors de la déboisement du réservoir.

Donner un sens à l’engagement…

envers le milieu humain


Aménagement hydroélectrique de l’Eastmain-1

Débris ligneux récupérés et éliminés en 2008

Ramassage des débris ligneux – Contrat effectué par M. Ernie Moses

Mise en valeur

Suivi des débris ligneux

Le déboisement a permis de mettre en place et de favoriser des :

Annuellement, Hydro-Québec observe et note l’accumulation des débits ligneux sur le réservoir. Ce suivi, réalisé en concertation avec les maîtres de trappage concernés, a conduit à la réalisation de nouveaux travaux sur le réservoir. Ces nouveaux travaux ont permis :

• • • • • •

corridors de navigation ; rampes de mise à l’eau ; aires d’accostage ; habitats riverains ; sites de pêche au filet ; frayères.

• •

le retrait de débris ligneux flottants à proximité de la centrale et l’évacuateur ; le retrait de débris ligneux flottants et d’arbres debout dans le réservoir pouvant nuire aux activités des maîtres de trappage.

Près de 90 % de ce déboisement a été réalisé par des entreprises cries ou par des trappeurs dont les terrains de trappage sont touchés par le réservoir. Ce suivi se poursuivra avec les maîtres de trappage en 2010, 2011 et 2012. D’autres travaux de ramassage de débris ligneux sont prévus. Pour plus d’information : Martin Desgagné, Conseiller-Affaires autochtones et suivi de projets 1 800 903-9705, poste 4951 Ce bulletin d’information est publié par la Direction régionale La Grande Rivière d’ Hydro-Québec

Donner un sens à l’engagement…

envers le milieu humain


2010-01 - Iyimtaak - N3 - EM1 - FR