Page 1

VOLUME 10 – NUMÉRO 1

CLASSEMENT ANNUEL DES ENTREPRENEURS SPÉCIALISÉS LES PLUS ACTIFS AU QUÉBEC

COVID-19 L’INDUSTRIE SE SERRE LES COUDES POUR COMPOSER AVEC LA PANDÉMIE IMMOBILIER + TECHNOLOGIE LES NOUVELLES FRONTIÈRES DES BIENS IMMOBILIERS

PP 41614528



JBC MÉDIA PAR ROXANE PAQUET

MOT DE L’ÉDITEUR

jacques.boisvert@jbcmedia.ca

LE CLASSEMENT DES CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION Je suis heureux de vous présenter notre classement annuel des entrepreneurs spécialisés les plus actifs au Québec, pour une 10e année consécutive. Compilé par la Commission de la construction du Québec (CCQ), il répertorie les 20 plus importants employeurs par métiers, de même que les 100 plus grands, toutes spécialités confondues. Pour établir le palmarès, la CCQ se base sur le nombre d’heures travaillées l’année précédente. Cela ne ment pas. Ce palmarès est-il parfait ? Je dirais qu’il l’est presque, car il y a quelques exceptions, notamment des entrepreneurs majeurs dans leur spécialité qui répartissent leurs travaux entre différentes entreprises appartenant au même groupe. À ce sujet, je vous invite à lire l’Avis au lecteur, publié au début du répertoire. Mais dans l’ensemble, il s’agit d’un indicateur formidable des entrepreneurs les plus actifs au Québec. Je profite donc de l’occasion pour féliciter toutes les entreprises qui y apparaissent, et plus particulièrement celles qui occupent les premières positions. Vous le savez, l’industrie de la construction est très compétitive, et les entrepreneurs qui figurent parmi les premiers sont de véritables champions ! La COVID-19 a provoqué une onde de choc dans tous les secteurs de notre économie, et, bien sûr, celui de la construction n’y a pas échappé. Dans ces pages, Mélanie Ferland, chef de pratique recherche, Direction stratégie et portefeuille de projets à la CCQ, apprend à la journaliste Sylvie Lemieux que malgré un départ canon encore cette année, la crise de la COVID-19 est venue perturber l’impulsion avec l’arrêt forcé des chantiers : « Au total, ce sont 1,8 million d’heures qui ont été perdues pour le mois de mars seulement. » Toutefois, en prenant connaissance du reportage de Suzanne Gagné sur l’industrie de la construction et la pandémie, vous verrez que l’industrie a su se serrer les coudes. Je vous invite également à lire l’excellent article sur l’immobilier et la technologie rédigé par Andrée De Serres, notamment titulaire de la Chaire Ivanhoé Cambridge d’immobilier (ESG UQAM), que nos lecteurs du magazine Immobilier commercial connaissent bien. Enfin, nous vous présentons avec plaisir notre dossier annuel consacré à l’industrie de la toiture et à l’Association des Maîtres Couvreurs du Québec (AMCQ). Bonne lecture !

Jacques Boisvert Éditeur

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

3


Sommaire

Volume 10 - numéro 1

ÉDITEUR  Jacques Boisvert RÉDACTION Andrée De Serres, Suzanne Gagné et Sylvie Lemieux RESPONSABLE DE LA QUALITÉ DES CONTENUS Johanne Landry RÉVISION  ET CORRECTION D’ÉPREUVES Christine Barozzi, Catherine Faucher et Anne-Marie Trudel

5

COVID-19 L’INDUSTRIE SE SERRE LES COUDES POUR COMPOSER AVEC LA PANDÉMIE

PRODUCTION Supervision : Edith Lajoie Conception graphique et mise en page : Carole Bordeleau pour Carbodesign Annonces publicitaires : Lan Lephan PHOTOGRAPHES  Denis Bernier et Roxane Paquet PHOTO EN PAGE COUVERTURE © iStock par andresr

10

CHANTIERS DE CONSTRUCTION UN ÉLAN FREINÉ PAR LA CRISE DE LA COVID-19

PUBLICITÉ  Souk Vongphakdy Directeur des ventes internes Montréal Québec 450 670-7770 418 317-0669

DOSSIER TOITURE

ADMINISTRATION  Edith Lajoie Directrice des opérations et de l’expérience client Sophie Deslauriers Adjointe au président et responsable des abonnements COMPTABILITÉ Catherine Faucher Philippe Bérubé CPA

14

AMCQ 2020 EN SOUTIEN À SES MEMBRES POUR TRAVERSER LA CRISE

ENVOI DE POSTE — PUBLICATIONS  Convention no PP 41614528 ADRESSE DE RETOUR  2120, avenue Victoria, bureau 140 Longueuil (Greenfield Park) QC J4V 1M9 ABONNEMENTS abonnement@jbcmedia.ca www.jbcmedia.ca Dépôts légaux — Bibliothèque et Archives Canada et Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009.

26

Toute demande de reproduction doit être adressée par écrit à l’éditeur. Si elle est acceptée, elle doit indiquer clairement la source de la façon suivante : Tiré du magazine Champions de la construction commerciale et industrielle. Le nom de l’auteur et / ou du photographe doit également apparaître.

31

ISSN 1927-5765

CLASSEMENT 2020 LES ENTREPRENEURS SPÉCIALISÉS LES PLUS ACTIFS AU QUÉBEC (PAR SPÉCIALITÉ) LES 100 ENTREPRENEURS (EMPLOYEURS) LES PLUS ACTIFS AU QUÉBEC TOUTES CATÉGORIES CONFONDUES

Le magazine Champions de la construction commerciale et industrielle est publié par JBC Média inc. Président : Jacques Boisvert 2120, avenue Victoria, bureau 140 Longueuil (Greenfield Park) QC J4V 1M9 Téléphone : 450 670-7770 Sans frais : 1 866 446-3185 Télécopieur : 450 670-7771 info@jbcmedia.ca

www.jbcmedia.ca

4

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

32 37

IMMOBILIER + TECHNOLOGIE  LES NOUVELLES FRONTIÈRES DES BIENS IMMOBILIERS

NOUVELLES DES CHAMPIONS


ISTOCK PAR MIHAIL OPRESCU

COVID-19

L’INDUSTRIE SE SERRE LES COUDES POUR COMPOSER AVEC LA PANDÉMIE Par Suzanne Gagné, journaliste

À la fin de l’hiver dernier, le nouveau coronavirus a bouleversé le monde entier et modifié en profondeur nos façons de vivre et de faire. Voyons comment les différents joueurs du secteur de la construction au Québec se sont serré les coudes pour composer avec cette situation qui passera à l’histoire. Le 28 février dernier, une femme de retour d’un voyage en Iran devient le premier cas de nouveau coronavirus déclaré au Québec. Par la suite, les cas se multiplient dans la région de Montréal, puis s’étendent à plusieurs autres régions de la province. Un climat de peur s’installe. Dans l’industrie de la construction, on se serre les coudes : dès que la situation devient menaçante, les gros joueurs organisent une conférence téléphonique quotidienne pour partager leur expérience et leurs meilleures pratiques, dont tous pourront bénéficier. « L’industrie s’est vraiment tenue dans cette situation, affirme Alexandra Murdock, vice-présidente Opérations, Magil Construction. Le gouvernement commençait à fermer les restaurants et d’autres endroits publics, et nous nous sommes donné comme objectif de bien gérer la situation en

IMMOPHOTO

ALEXANDRA MURDOCK Vice-présidente Opérations Magil Construction

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

5


COVID-19

implantant des mesures d’hygiène extraordinaires basées sur les recommandations des instances gouvernementales pour éviter que les chantiers soient fermés pour des raisons de contamination. »

Une vague de crainte Le 12 mars, le Québec devient la première province canadienne à déclarer l’état d’urgence sanitaire. Plusieurs personnes rentrent de voyage à la fin de la semaine de relâche et se mettent en quarantaine. D’autres restent à la maison à cause de leur état de santé plus fragile ou parce qu’elles doivent s’occuper de leurs enfants à la suite de la fermeture des écoles. La productivité baisse sur les chantiers. « Comme il y avait beaucoup de craintes, nous avons dû rassurer les travailleurs et les employeurs, affirme André Bergeron, directeur général, Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ). Par exemple, un employeur m’a envoyé une photo de l’équipement qu’il comptait porter ; c’était parfait pour une opération à cœur ouvert, mais pas pour le travail qu’il comptait effectuer ! Il fallait trouver une juste mesure. » « Ce n’était pas simple pour les entrepreneurs parce que les règles manquaient de clarté, enchaîne Alexandra Murdock. Par exemple, advenant un cas positif, on ne savait pas quoi faire exactement : fallait-il fermer tout le chantier ? Fallait-il tout désinfecter ? On était dans l’inconnu. »

CMMTQ

ANDRÉ BERGERON Directeur général Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ)

Heureusement, grâce aux conférences téléphoniques de l’indus­trie, la Corporation des entrepreneurs généraux du Québec (CEGQ) élabore rapidement un plan de réponse à la COVID-19, qui précise les mesures à mettre en place en vue de protéger ceux qui se trouvent sur les chantiers. Ce plan constitue un outil qui permet aux entrepreneurs de mieux gérer les chantiers afin de les rendre plus sécuritaires. Considérant la crainte que suscite le virus, la CEGQ a fait un pas de plus en développant le visuel « Entrepreneur engagé » afin d’inviter les entrepreneurs à afficher leur engagement à respecter le plan de réponse à la COVID-19. L’initiative a connu un franc succès. « Puisque les travailleurs et d’autres personnes avaient parfois peur de venir sur les chantiers, nous devions créer un climat de confiance dans l’industrie », affirme Eric Côté, présidentdirecteur général, CEGQ.

Les chantiers sont stoppés

BERNARD MALO INC.

6

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

Le 25 mars, le gouvernement ordonne l’interruption des activités de nombreux secteurs économiques, incluant celui de la cons­ truction. « Quand le premier ministre a fait cette annonce, certains entrepreneurs généraux étaient en train d’installer des lits dans des hôpitaux, de faire des chambres spéciales pour la pandémie, etc., raconte Eric Côté. Nous avons pu poursuivre ce genre de travaux, qui étaient considérés comme essentiels, mais c’était quand même l’état de choc dans l’industrie. »


La fermeture des chantiers se déroule normalement, comme lors de tout congé, notamment celui des vacances de la construction, à cette différence près qu’elle n’était pas prévue et que la date de réouverture demeure inconnue. Ainsi, chacun y va de sa méthode : certains entrepreneurs effec­tuent des mises à pied, d’autres n’en font pas, alors que la plupart des travailleurs administratifs qui restent en poste s’adonnent désormais au télétravail. Tous doivent apprendre à la vitesse de l’éclair à se servir d’outils de travail comme Zoom pour les réunions virtuelles ou les outils de partage de documents et d’écrans pour pouvoir continuer de faire tourner la roue à distance. Des associations comme la CEGQ et la CMMTQ trouvent également le moyen d’offrir de la formation à distance.

Le rodage des méthodes

PHOTOGRAPHESCOMMERCIAL

ERIC CÔTÉ Président-directeur général Corporation des entrepreneurs généraux du Québec

« Quand tout le monde respecte les memes regles, on a des prix justes. »

Les chantiers d’urgence ont permis à la CEGQ et à ses membres de mettre à l’épreuve les pratiques qui avaient été établies dans son plan de réponse à la pandémie. « Nos entrepreneurs ont travaillé dans les hôpitaux, en effectuant des travaux accé­ lérés pour accueillir des personnes ou déplacer des clientèles, pour isoler les zones chaudes des zones froides, créer des divisions, etc., explique Eric Côté. Tous les entre­preneurs généraux ont profité de cette expérience puisque nous avons pu valider nos moyens de prévention. »

Claudel Petit-Frère Aimé Technicien aux enquêtes

Lorsqu’on fait respecter les règles, on aide les entrepreneurs à se faire concurrence loyalement. Au bout du compte, on obtient des prix plus justes basés sur des critères homogènes. En 2019, on a constaté une baisse de 17% du nombre d’infractions pour le même nombre d’employeurs rencontrés, par rapport à l’année précédente. Et ça, ce sont des chiffres qui comptent.

Pour toute question ou tout signalement concernant la conformité, faites le 514 593-3132 ou le 1 800 424-3512

CCQ_pubtemoignage_demipageChampionsConstr_juin2020.indd 1

LE RESPECT DES RÈGLES, ÇA COMPTE ! ccq.org/conformite

22-06-20 10:49

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

7


COVID-19

Le 11 mai, le secteur de la construction est l’un des premiers à pouvoir reprendre toutes ses activités, et les consignes sont désormais claires.

MAGIL CONSTRUCTION

La CMMTQ a également dû s’adapter très rapidement, notamment en créant une cellule de crise à l’interne et en faisant l’inventaire des meilleures pratiques au Canada et aux États-Unis. « Il fallait clarifier les choses puisque certains de nos services étaient considérés comme essentiels, dit André Bergeron. Par exemple, des travaux dans un hôpital, un bris de conduite ou une toilette qui ne fonctionne plus. »

Une reprise du côté résidentiel Le 20 avril, la reprise était autorisée pour les chantiers résidentiels dont la livraison était prévue avant le 20 juillet. Magil Construction a ainsi pu reprendre 3 des 17 chantiers interrompus, qui ont servi de test pour la reprise générale. « Les employés devaient remplir chaque jour une déclaration indiquant qu’ils ne reve­naient pas de voyage, qu’ils n’avaient pas de symptômes, etc., précise Mme Murdock. Sur un chantier où l’on a 250 travailleurs, ça cause des retards. Afin de résoudre cette 8

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

problématique, nous avons développé une application mobile pour permettre aux travailleurs de remplir le formulaire de déclaration en ligne. Nous avons également mis en place un service de gardiens à l’entrée des chantiers pour nous assurer que toute personne qui y entre a rempli sa déclaration au préalable. De façon naturelle, les travailleurs ont commencé à échelonner leur arrivée, entre 5 h et 7 h. » Tout devient infiniment plus long puisque les monte-charges qui, auparavant, permettaient à un nombre allant jusqu’à une trentaine d’employés de se déplacer, ne peuvent désormais être occupés que par… deux personnes : « C’est une perte de temps immense quand il faut que 150 travailleurs montent ! dit Mme Murdock. Heureusement, en collaborant avec la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail, nous avons pu arriver à 50 % de la capacité initiale, ce qui représente une quinzaine de personnes à la fois. Les travailleurs doivent aussi porter l’équipement de protection individuelle requis, soit une visière ou un masque chirurgical et des lunettes, lorsqu’une distance de deux mètres ne peut pas être respectée entre chacun. »

Des trésors d’ingéniosité Le 11 mai, le secteur de la construction est l’un des premiers à pouvoir reprendre toutes ses activités, et les consignes sont désormais claires. La majorité des grandes associations du milieu mettent à la disposition de leurs membres un guide de réouverture, qui est mis à jour régulièrement. Et puisque personne ne veut contracter le virus, les travailleurs respectent les consignes. « Les entrepreneurs avaient eu l’expérience des chantiers d’urgence, puis de ceux du secteur résidentiel, ce qui a facilité la reprise des activités de manière sécuritaire », confirme Eric Côté.


«Le grand mystère, c’est le secteur privé. La situation nous préoccupe parce que d’un côté, le gouvernement annonce qu’il va accélérer les délais de paiement, mais du côté du privé, certains projets ont été mis sur la glace, et on se demande ce qui va se passer. » – Eric Côté

pertes de productivité, ce qui demeurait une zone floue au moment d’écrire cet article, soit au début du mois de juin. « Nous travaillons avec nos homologues des autres associations pour faire part de nos préoccupations au gouvernement, indique Eric Côté. Nous sommes très heureux que le Conseil du trésor ait montré des signes d’ouverture quant à ce qui pourrait être reconnu comme des coûts directs liés à la COVID-19, pour que ce soit couvert dans un délai de 30 jours auprès de tous les donneurs d’ouvrage. Nous travaillons également avec les municipalités. » « Le grand mystère, c’est le secteur privé, ajoute-t-il. La situation nous préoccupe parce que d’un côté, le gouvernement annonce qu’il va accélérer les délais de paiement, mais du côté du privé, certains projets ont été mis sur la glace, et on se demande ce qui va se passer. »

Par ailleurs, cette situation unique en son genre a donné lieu au déploiement de la créativité de bon nombre d’entrepreneurs, notamment en ce qui concerne l’équipe­ ment de protection. « Les visières standard sont molles et ne résistent donc pas à l’impact, explique Eric Côté. Une entreprise nous a proposé une visière en polycarbonate, beaucoup plus rigide. » De plus, les travailleurs qui, jusque-là, remplissaient leur déclaration quotidienne sur papier ont pu bénéficier de l’idée d’un autre entrepreneur, qui a proposé une solution numérique, de sorte qu’ils peuvent remplir leur déclaration sur leur propre téléphone cellulaire, ce qui accélère le pro­cessus tout en évitant le partage d’un stylo.

Une zone floue Bien sûr, les mesures liées au nouveau coronavirus ont engendré des coûts qui n’étaient pas prévus aux contrats et des

En effet, beaucoup de questions demeurent en suspens à l’heure actuelle, notamment sur les tendances du marché hôtelier, des divertissements et même des tours de bureaux. « Le phénomène du télétravail va sûrement freiner certains de ces projets, estime André Bergeron. Qui voudra investir dans les tours de bureaux alors que ce que nous entendons partout, c’est que nous allons avoir besoin de moins d’espace ? »

Des entrepreneurs en péril La pandémie menace également la survie de bon nombre d’entreprises. « Ça va faire mal, affirme M. Bergeron. Certains membres nous ont dit qu’ils ne passeraient probablement pas au travers de la crise, comme c’est le cas dans toutes les industries. » Pour sa part, la CEGQ a formé un comité de relance et fait des démarches auprès du gouvernement pour que l’industrie profite de conditions favorables. Elle travaille également auprès du fédéral pour que des efforts soient consacrés aux liquidités des entreprises. « Les subventions salariales, c’est un bel effort, mais il n’y a pas d’argent dans la caisse pour pouvoir démarrer de nouveaux chantiers, explique Eric Côté. Même si le gouvernement annonce des investissements, nous avons une préoccupation quant aux liquidités. Il faut que le gouvernement commence par payer les entrepreneurs qui ont livré les travaux. Ils ne devraient pas être pénalisés parce que le gouvernement tourne au ralenti. » Les associations liées au domaine de la construction se sont encore une fois serré les coudes, notamment au sein du Forum d’initiatives stratégiques dans le domaine de la construction (FISIC), qui a alors servi à discuter de la meilleure façon de composer avec la situation actuelle et à trouver des solutions.

Une histoire à suivre ! CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

9


COVID-19

CHANTIERS DE CONSTRUCTION

UN ÉLAN FREINÉ PAR LA CRISE DE LA COVID-19 Par Sylvie Lemieux, journaliste

L’année 2020 a démarré en force sur les chantiers de construction. L’activité était soutenue dans la plupart des secteurs, et les indicateurs laissaient entrevoir une autre bonne année. C’était avant que la pandémie de coronavirus vienne freiner cet élan bien amorcé. « En janvier et février, le nombre d’heures travaillées était en hausse de 14 % et de 6 % respectivement. Si ce rythme s’était maintenu, l’industrie allait à une vitesse de 190 millions d’heures travaillées, loin du record établi l’an dernier », explique Mélanie Ferland, chef de pratique recherche, Direction stratégie et portefeuille de projets à la Commission de la construction du Québec (CCQ). En effet, les chantiers de construction ont roulé à plein régime tout au long de 2019, établissant la marque avec plus de 177 millions d’heures travaillées, en hausse de 8,7 % par rapport à 2018. Mais la crise de la COVID-19 est venue perturber l’impulsion avec l’arrêt forcé des chantiers le 25 mars dernier. « Au total, ce sont 1,8 million d’heures qui ont été perdues pour le mois de mars seulement », précise Mme Ferland. Pour le premier trimestre de l’année en cours, le volume de travail est en recul de près de 1 % comparativement à la même période l’année précédente, avec un cumul de 33,6 millions d’heures travaillées, en données brutes. Près de 10

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

MÉLANIE FERLAND Chef de pratique recherche, Direction stratégie et portefeuille de projets à la Commission de la construction du Québec (CCQ)


annualisées. Le total des heures travaillées atteint alors 32,9 millions, soit un recul de 2 % par rapport au trimestre précédent. Il aura donc fallu la crise sanitaire pour stopper la hausse du volume d’activité dans le secteur résidentiel qui perdurait depuis le début de 2016.

Ça bouge dans le commercial et l’institutionnel Du côté des secteurs commercial et institutionnel, l’activité était légèrement à la hausse (+1 %) au premier trimestre, affichant un total de 21,5 millions d’heures de travail. N’eût été l’arrêt forcé des chantiers, la performance aurait été nettement meilleure avec des bonds de 16 % et 7 % en janvier et février, suivis par une chute brutale de 16 % en mars. C’est en Outaouais que la plus forte augmentation a été enregistrée (+28 %), une situation qui s’explique par la progression du chantier du Centre de préservation de Bibliothèque et Archives Canada de Gatineau et par les projets mixtes résidentiels et commerciaux. Plusieurs projets de construction dans le domaine de la santé ont contribué à une hausse de l’activité dans différentes régions, notamment en Estrie (+10 %) et dans la Capitale-Nationale (+3 %).

Le secteur industriel décline

ISTOCK PAR JAMES

102 500 salariés ont œuvré sur les chan­ tiers, soit 6 % de plus qu’un an auparavant, ce qui mérite d’être souligné étant donné les difficultés de recrutement qui persistent dans l’industrie.

Le résidentiel reste fort La fermeture des chantiers a touché tous les secteurs, mais à des degrés divers. Dans la construction résidentielle, le tempo était soutenu en ce début d’année stimulé par la hausse des mises en chantier (+14 %) par rapport au même trimestre de 2019. C’est dans le segment des maisons en rangée que la croissance est la plus forte (+40 %), suivi par celui des unifamiliales (+29 %), des jumelées (+25 %) et des appartements locatifs (+17 %). Seul le segment des copropriétés a affiché une baisse (-10 %). Cela fait en sorte qu’en termes bruts, ce secteur a enregistré une augmentation de l’activité avec plus de six millions d’heures travaillées (+2 %). Le portrait est un peu différent si l’on tient compte des données désaisonnalisées et

Le secteur industriel continue de tourner au ralenti. En termes désaisonnalisés et annualisés, le volume de travail diminue à 10,4 millions d’heures, en baisse de 6 % par rapport au trimestre précédent. Bien qu’il y ait quelques projets porteurs, dont l’usine de papier-tissu de Produits Kruger, l’usine de biométhanisation de la ville de Québec et l’usine de production de vaccins de Médicago, le climat reste morose. En 2019, on a observé une importante baisse de l’activité en raison des déboires de Nemaska Lithium qui a stoppé ses projets d’extraction et de transformation de lithium. Dans le secteur du génie civil et de la voirie, le niveau d’activité s’est relevé au premier trimestre avec un total de 34,6 millions d’heures en termes désaisonnalisés et annualisés (+4 %). Ce sont les projets de routes et d’infrastructures qui soutiennent ce secteur, notamment l’accélération du chantier du Réseau express métropolitain (REM). Il y a un recul du côté des chantiers de centrales électriques, alors que le sous-secteur des lignes électriques s’apprête à redémarrer avec la construction de la ligne Micoua-Saguenay prévue cette année.

La réouverture des chantiers Bien malin celui qui saura prédire comment évoluera l’activité dans la construction en 2020. « Il y a encore trop d’inconnues », souligne Mélanie Ferland. La réouverture des chantiers a été une opération complexe, mais réussie. Le commercial et le résidentiel sont les secteurs à garder à l’œil. « Nous allons les surveiller de près. C’est encore difficile de savoir si les intentions d’investissement privé vont se concrétiser. Un recul des mises en chantier pour le secteur résidentiel est envisageable. Il faut voir aussi comment évoluera la demande des acheteurs. Les projets de logements locatifs pourraient se multiplier. » Le fait que le gouvernement de François Legault mise sur la construction et sur les projets d’infrastructures pour relancer l’économie est en soi une bonne nouvelle. Reste à voir la hauteur des investissements et les régions en cause. « Ce qui n’a pas disparu du portrait, c’est la rareté de main-d’œuvre, ajoute Mme Ferland. Les chantiers ont à peine redémarré qu’elle se faisait à nouveau sentir. Ça reste un défi entier pour les employeurs. » CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

11


REPORTAGE PROMOTIONNEL

LE GROUPE ATWILL-MORIN, EXPERT DANS LA RÉFECTION D’ÉDIFICES PATRIMONIAUX À Montréal, à Québec et dans l’est du Canada, les équipes du Groupe Atwill-Morin contribuent à la restauration des joyaux de l’architecture patrimoniale.

Depuis trois générations, le Groupe AtwillMorin se spécialise dans l’échafaudage, la maçonnerie et la réfection de béton. L’entreprise figure, encore une fois cette année, bonne première au classement des plus importants employeurs briqueteursmaçons selon les heures assujetties de la Commission de la construction du Québec, pour Montréal (c’est-à-dire sans compter le bureau de Québec). Atwill-Morin, c’est une équipe de plus de 1 000 employés au Canada qui œuvre non seulement à Montréal et Québec, mais aussi dans tout l’est du pays. Son président, Matthew Atwill-Morin, est particulière­ment fier d’avoir contribué à des réalisations prestigieuses. Au Château Frontenac, entre autres, un projet arrive à terme, côté fleuve sur le haut du bâtiment ; sur la façade, faite d’un mélange de briques et de pierres, il a fallu démanteler la brique pour renforcer la structure et réparer les pierres. « Nous y avons affecté nos meilleurs maçons. Il s’agit d’un joyau architectural, c’est l’immeuble le plus photographié au Canada », dit Matthew Atwill-Morin. Autre projet en cours, le démantèlement et la reconstruction des piliers faits de pierres naturelles et de béton coulé sur la rive montréalaise du pont JacquesCartier. « Le démantèlement des pierres et

12

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

Mark, Jonathan et Matthew Atwill-Morin

leur entre­posage représentent un travail minutieux, souligne M. Atwill-Morin, car il ne faut pas les abîmer pour pouvoir ensuite les tailler, les réparer puis les réinstaller au même endroit. » C’est également une équipe d’Atwill-Morin qui a exécuté les trois phases, en trois ans, de la restauration complète de l’Hôtel Windsor, un bâtiment patrimonial. La troisième phase consistait notamment à remplacer les bandeaux de pierre. À l’Hôtel Ritz-Carlton, le Groupe Atwill-Morin a travaillé au remplacement de pierres brisées et à la sécurisation des parapets. « C’est un bâtiment de terracotta, un matériau rare chez nous, donc qui exige une expertise peu commune. Il a fallu recourir à un fournisseur de Manchester en Angleterre pour commander les pièces et coordonner leur installation


adéquatement. Cet édifice est reconnu pour son élégance, et les morceaux devaient s’insérer au millimètre près pour assurer la continuité du design », raconte le président. Enfin à la Place Ville Marie, Matthew Atwill-Morin et ses experts ont collaboré au démantèlement et à la recons­truction de la façade avec de nouvelles pierres, ainsi qu’aux travaux de toiture et du parvis de l’esplanade. Qu’est-ce qui fait le succès du Groupe ? « Notre synergie entre les trois domaines : le béton, les échafauds et la maçonnerie. Nous faisons tout à l’interne, tant l’accès que les travaux de réfection, avec notre propre main-d’œuvre. C’est ce qu’apprécient nos clients et qui les amène à nous faire confiance, année après année, dans l’attribution de nouveaux contrats », résume M. Atwill-Morin.

Coordonnées à retenir : atwill-morin.com

STÉPHANE GROLEAU

La réfection d’une façade du Château Frontenac

IDÉAL POUR VOS OFFRES D’EMPLOI, AVIS DE NOMINATION, ACQUISITION OU TOUTE AUTRE NOUVELLE D’INTÉRÊT Profitez de notre service d’envoi de messages

Avis à tous !

®

envoyés par courriel à nos milliers d’abonnés.

Facile, rapide, abordable et efficace ! Pour voir la trousse média : jbcmedia.ca/trousses-media.html Nombre d’envois limité. Taxes en sus.

1 866 446-3185 | 450 670-7770, poste 224 | edith.lajoie@jbcmedia.ca

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

13


DOSSIER TOITURE

xx

AMCQ 2020

EN SOUTIEN À SES MEMBRES POUR TRAVERSER LA CRISE Propos recueillis par Sylvie Lemieux

La pandémie a pris le monde par surprise en ce début d’année 2020 et elle a obligé les organisations à réagir avec célérité. Lors de la fermeture ordonnée des chantiers de construction le 25 mars, l’Association des Maîtres Couvreurs du Québec (AMCQ) s’est mobilisée pour aider ses membres à passer à travers cette crise sans précédent. Maintenant que l’activité reprend son rythme, elle peut remettre à l’avant-plan ses dossiers stratégiques : l’attraction de main-d’œuvre, la valorisation du métier de maître couvreur et la promotion de la qualité dans les travaux de toiture.

ISTOCK PAR PANNAWAT

14

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION


Au début de la crise du coronavirus, l’AMCQ a fait preuve d’une grande agilité pour répondre aux besoins de ses membres. Elle a créé plusieurs outils regroupés dans une trousse COVID-19 qu’elle a mise en ligne. Il s’agissait d’abord de bien les informer sur les nouvelles consignes de sécurité à mettre en place sur les chantiers et au cours des déplacements afin de contrer les risques de propagation du virus. Capsules Web, affiches, formations sur les mesures d’hygiène se sont révélées fort utiles pour les entrepreneurs afin d’affronter une situation hors de l’ordinaire.

Mesures d’aide financière « Nous nous sommes aussi vite rendu compte qu’il y avait beaucoup de confusion entre les différents programmes d’aide des gouvernements fédéral et provincial, explique Marc Savard, directeur général de l’AMCQ. Nous avons donc mis en place une ligne Info-subventions, gratuite et confidentielle, en collaboration avec la firme comptable Amyot Gélinas qui pouvait répondre aux nombreuses questions des maîtres couvreurs. » « Nous avons aussi tenu des webinaires pour expli­quer notamment les critères d’admissibilité du programme de Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC), le plus utilisé par nos membres, et sur le PACME [Programme actions concertées pour le maintien en emploi] concernant le rembourse­ ment des frais de formation », ajoute M. Savard.

JBC MÉDIA PAR DENIS BERNIER

MARC SAVARD Directeur général Association des Maîtres Couvreurs du Québec

450 668-5331 info@dixmo.com www.dixmo.com Depuis plus de 35 ans, l’entreprise Les Couvertures Dixmo ltée se démarque dans le domaine de la toiture commerciale et industrielle. Notre gamme de services, dont les toitures métalliques artisanales, les programmes d’entretien préventif et le soutien d’urgence jour et nuit, a fait de nous un leader dans l’industrie. Les formations continues et assidues de nos employés assurent une qualité de travaux et une constante mise à jour des technologies utilisées en matière de toitures. Selon vos besoins, nous excellons dans l’art de vous servir efficacement et rapidement !

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

15


DOSSIER TOITURE AMCQ

ISTOCK PAR DAMIRCUDIC

À la reprise des chantiers en mai, l’AMCQ a tenu des séances de formation concernant le guide de retour au travail rédigé par l’Institut de santé publique du Québec (INSPQ) et la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST). « La formation s’adressait spécifiquement aux propriétaires et aux gestionnaires de nos entreprises membres. Nous l’avons mise en ligne sur notre site et avons enregistré plus de 1 500 vues », souligne Marc Savard. Malgré les nombreux défis, la réouverture des chantiers se passe plutôt bien avec les nouvelles façons de faire. « Les mesures comme le lavage de mains, la distanciation physique ou le port d’équipement de protection devraient être là pour longtemps, tant que le virus restera présent ou jusqu’à ce que l’on trouve un traitement ou un vaccin. Il faut s’y adapter », affirme le directeur général.

MEMBRE

A.M.C.Q./ A.C.E.C./ A.C.Q.

COMMERCIAL – INDUSTRIEL INSTITUTIONNEL – RÉSIDENTIEL 445, rue des Canetons, Québec (Québec) G2E 5X6 Téléphone : 418 527-1314 Télécopieur : 418 527-1148

www.toitures4s.com 16

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION


« La pénurie de main-d’œuvre est toujours au cœur de nos préoccupations. Nos entrepreneurs couvreurs ont besoin de relève. »

Impact sur le marché Avant ce ralentissement forcé des acti­vités, l’industrie de la construction affichait un fort dynamisme. Comment cela influera-t-il sur le volume de travail pour les maîtres couvreurs ? « Le secteur privé semble plus fragile, bien que l’on manque encore de recul pour voir la tendance que prendra ce marché, explique Marc Savard. Le secteur public, pour sa part, s’annonce efferves­ cent. Il devrait compenser les pertes engendrées par la crise. » Vers la fin de l’été, l’AMCQ entend mener une étude d’impact pour obtenir un portrait plus clair de la situation. Ce que la crise n’a pas changé, ce sont les difficultés de recrutement dans l’indus­ trie de la construction. « La pénurie de main-d’œuvre est toujours au cœur de nos préoccu­pations, explique M. Savard.

– Marc Savard

Nos entrepreneurs couvreurs ont besoin de relève. » Depuis quelques années, les jeunes boudent les programmes de formation qui mènent aux métiers de la toiture. L’AMCQ est donc passée à l’action l’an dernier en lançant une campagne de promotion et de valorisation du métier de couvreur visant plus spécifiquement les étudiants, autant garçons que filles, rendus à l’étape de faire un choix de carrière. Avec son slogan « T’a pas vu ma vue » et un outil de réalité virtuelle, elle vise à mieux leur faire connaître les occasions d’emploi et les conditions de travail exceptionnelles à œuvrer sur la toiture de hauts bâtiments. En plus des jeunes, les maîtres couvreurs veulent aussi attirer davantage de femmes et d’immigrants pour grossir leurs rangs.

7550, rue Saint Patrick, Montréal, (Qc) H8N 1V1 (514) 365-6600 www.toiturestroisetoiles.com

MAÎTRESCOUVREURS DEPUIS PLUS DE 50 ANS

COMMERCIAL INDUSTRIEL INSTITUTIONNEL PATRIMONIAL

7550, rue Saint Patrick, Montréal, (Qc) H8N 1V1 (514) 365-6600 www.toiturestroisetoiles.com

514 365-6600 7550, rue Saint-Patrick Montréal (Québec) H8N 1V1 toiturestroisetoiles.com

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

17


DOSSIER TOITURE AMCQ

ISTOCK PAR DENIS TORKHOV

Par la force des choses, l’AMCQ a cessé les activités liées à la campagne de valori­ sation du métier. Mais ce n’est que partie remise, une fois que la crise de la COVID-19 sera résorbée. « Nous conti­nuerons de mettre de l’avant la plus-value de faire affaire avec un maître couvreur qui est formé à la pose et à l’entretien des toitures de manière à ce que celles-ci assurent au mieux leur rôle de protection contre les intempéries, affirme Marc Savard. Il en va de la qualité des travaux. De plus, les donneurs d’ouvrage qui adhèrent à notre Garantie Maître Plus 10 ans peuvent dormir tranquilles puisqu’elle est la seule qui comporte trois inspections pendant la période de couverture. En cas de déficience, le problème est rapidement corrigé, ce qui prolonge la durée de vie de la toiture. » Rappelons que l’AMCQ compte actuel­ lement plus de 80 membres actifs qui procurent de l’emploi à environ 5 000 personnes.

18

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION


Maître Couvreur

pour une protection assurée

Des projets en toute confiance, misez sur la Garantie Maître Plus 10. Vous souhaitez avoir l’esprit tranquille ? Choisissez un Maître Couvreur offrant la Garantie Maître Plus 10 et misez sur la qualité dans tous vos projets.

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

19


DOSSIER TOITURE AMCQ

«

S’ENGAGER POUR MOI, C’EST CONTRIBUER À FAIRE AVANCER LES CHOSES.

»

- Pascal Lapierre, président du CA de l’AMCQ

AMCQ

En 2010, Pascal Lapierre a été l’un des plus jeunes présidents de l’Association des Maîtres Couvreurs du Québec (AMCQ). Il avait alors 35 ans et occupait la viceprésidence de Lacasse & Fils Maîtres Couvreurs. En janvier 2020, il a de nouveau été choisi par ses pairs pour siéger à la tête de l’organisme. Un mandat qui a pris une tournure inattendue avec la pandémie de coronavirus.

INGÉNIOSITÉ ET

EXPERTISE

Chef de file dans le secteur de la construction et de la rénovation de toitures de bâtiments

Depuis

1979

514, rang Petit Village, Saint-Jean-de-Dieu QC G0L 3M0 • 418 963-2726 • 1 877 963-2726 • jmalenfant.com 20

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION


« Nos priorités ont changé, et il nous a fallu passer en mode gestion de crise. Exceptionnellement, le conseil d’adminis­ tration s’est réuni toutes les deux semaines. Nous avons développé plusieurs outils pour aider nos membres à faire face à cette situation sans précédent », explique celui qui est aujourd’hui président de Lacasse & Fils. L’engagement de Pascal Lapierre au sein de l’AMCQ ne s’est jamais démenti depuis bientôt 20 ans : « C’est naturel pour moi. J’ai toujours été impliqué dans diverses associations même depuis mon plus jeune âge, ayant déjà été président de mon école. S’engager pour moi, c’est contribuer à faire avancer les choses. »

culturel de Trois-Rivières et le centre hospitalier de Magog. L’entreprise a également développé une spécialisation du côté des centres correctionnels en se voyant confier la réalisation des toitures des pénitenciers de Port-Cartier, Donnacona, Cowansville et Sherbrooke. Avec un marché concentré en Estrie et en Montérégie, l’entreprise élargissait du même coup son territoire. « Cela nous oblige à travailler dans des conditions particulières en raison des mesures de sécurité accrues. Ce sont des projets spéciaux dont je suis très fier », confie Pascal Lapierre. Un autre élément dont il s’enorgueillit : la PME réalise environ 85 % de son chiffre d’affaires dans le secteur privé. « Nous faisons tous les types de toiture, c’est notre force et cela nous distingue de la concurrence », explique le dirigeant. Il reste toujours à l’affût des nouveautés, « un principe que j’ai réussi à inculquer à toute l’équipe », ce qui fait de Lacasse & Fils un précurseur dans l’adoption des innovations. Contrairement à d’autres, l’entreprise échappe au casse-tête du recrutement. « Notre taux de rétention des employés est élevé, soutient Pascal Lapierre. Ce sont les candidats qui cognent à notre porte. Nous fonctionnons aussi par recommandation, ce qui fait que nous réussissons à pourvoir tous nos postes. »

Une relève bien préparée Ingénieur civil de formation, Pascal Lapierre a pris la relève de Lacasse & Fils, une entreprise de Sherbrooke qui œuvre dans le domaine de la toiture depuis plus de 50 ans. Il y est entré en 2001 à titre d’estimateur et de gérant de projet, mais avec une idée bien précise : devenir associé en vue d’en faire l’acquisition quelques années plus tard. « J’ai toujours voulu être entrepreneur, explique-t-il. Le propriétaire, Charles Demers, ne s’attendait pas à une telle demande, mais on s’est donné deux ans pour voir si notre association pouvait fonctionner. » L’expérience a été concluante. Pascal Lapierre est devenu actionnaire en 2003 en accédant au poste de viceprésident. Dix ans plus tard, il a pris la direction de l’entreprise estrienne qui emploie aujourd’hui plus de 80 personnes. C’est un modèle de transfert d’entreprise plus rare dans l’industrie de la toiture qui compte un nombre important d’entreprises familiales où la transmission se fait d’une génération à l’autre. Les deux hommes ont toutefois mis en place un plan de relève qui a porté ses fruits. Ces dernières années, Lacasse & Fils a réalisé des projets d’envergure, dont le poste frontalier de Stanstead, le centre

FNX-INNOV, une société d’ingénierie de propriété québécoise qui innove grâce à la créativité de ses spécialistes et au savoir-faire de ses équipes multidisciplinaires dans les sciences et l’ingénierie du bâtiment, au service de la gestion immobilière durable.

Fier membre de

Notre gamme complète de services - Enveloppe du bâtiment et toiture - Contrôle de qualité de travaux de toiture - Programme d’entretien préventif de toiture - Inspections diligentes diverses - Qualité de l’air - Efficacité énergétique - Système de gestion en environnement - Ingénierie - Gestion de projet - Expertises diverses | Témoin expert

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

21


DOSSIER TOITURE AMCQ

ISTOCK PAR THEBOONE

Des dossiers prioritaires Il reste que la pénurie de main-d’œuvre est un enjeu bien réel dans l’industrie. Durant son présent mandat, Pascal Lapierre et son équipe d’administrateurs entendent poursuivre les actions de visibilité et de promotion du métier de couvreur lancées l’an dernier avec la campagne « T’as pas vu ma vue ». « Nous avons besoin de sang neuf, soutient le président de l’association. Nous voulons mieux faire connaître les métiers de la toiture auprès des jeunes, mais aussi des femmes et des travailleurs en réorientation de carrière. » Une autre de ses priorités sera une modernisation de la Garantie Maître Plus 10. Bien entendu, le conseil d’administration continuera de soutenir ses membres dans la reprise des activités de l’après-COVID-19. « Notre industrie était en bonne voie d’enregistrer un record de volume de travail quand tout s’est arrêté. Plus on avance dans le déconfinement, plus les chantiers reprennent leur rythme. Le futur s’annonce quand même prometteur puisque la construction est perçue comme un moteur de la reprise. » 4955, rue Brock, Montréal QC H4E 1B5 19, rue Saint-Gérard, Saint-Jean-sur-Richelieu QC J2W 1P3

22

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

Ce qu’il déplore toutefois, c’est que la pandémie a entraîné l’annu­lation de nombreuses activités comme le colloque annuel et le tournoi de golf qui permettent de rassembler les maîtres couvreurs. « Les rencontres avec les membres, c’est ce qui me manque le plus. En tant que président, j’aime prendre le pouls du terrain, c’est toujours nourrissant », dit-il en espérant une reprise du côté des événements dès que possible.


NE RATEZ PAS NOTRE PROCHAIN NUMÉRO ! Ils ont gravi les échelons pour devenir des entrepreneurs aguerris, parmi les plus performants au Québec. Découvrez les secrets de leur réussite !

Réservez votre espace publicitaire ou votre reportage promotionnel dès maintenant ! 450 670-7770, poste 225


REPORTAGE PROMOTIONNEL

JOCELYN HOGUE : SAISIR LES OCCASIONS EN TEMPS DE CRISE En cette période de pandémie, plusieurs ont eu l’impression que le ciel leur tombait sur la tête. Mais Jocelyn Hogue y voit surtout l’occasion de se serrer les coudes et de s’ouvrir à de nouvelles possibilités. Le PDG de Toitures Hogue nous livre ses réflexions et sa vision sur la suite des choses.

Avec plus de 40 ans d’expérience, Toitures Hogue est un leader incontesté dans l’industrie. Active dans le domaine commercial et résidentiel, la compagnie est l’un des plus importants couvreurs au Québec. Elle a assurément le vent dans les voiles et affiche une croissance qui ne se dément pas, se réjouit son président Jocelyn Hogue. Toitures Hogue a aussi remporté plusieurs prix d’excellence et mentions. Elle a notamment été lauréate du programme des Sociétés les mieux gérées du Canada en 2019. Récemment, l’entreprise a aussi noué un partenariat avec Flynn Cies, dans le cadre d’une entente visant à servir les clients en complémen­ tarité, tout en respectant les plus hauts standards de l’industrie. Une collaboration dont Jocelyn Hogue se dit heureux et très fier.

Regarder l’aspect positif Auteur du livre Réussir en affaires en couvrant ses arrières, conférencier, triathlonien et amateur de pêche au requin, le coloré Jocelyn Hogue est partout, et bien souvent là où on ne l’attend pas. Il reste toutefois fidèle à ses origines et place le travail bien fait et la satisfaction de la clientèle au cœur de ses préoccupations. Certes, la crise actuelle représente un défi pour Toitures Hogue, comme pour bien d’autres. « Il a fallu revenir à la base, limiter les dépenses pour faire vivre nos familles et nos employés », dit-il. Mais depuis le 11 mai dernier, les affaires ont repris avec la réouver­ture des chantiers de construction. Il estime également que la pandémie aura permis d’apprendre à travailler différemment, notamment avec l’introduction du télétravail. « C’est un aspect très positif. Mes employés ont évalué être de 20 à 30 % plus productifs en restant chez eux et avoir eu besoin de moins de temps pour accomplir les mêmes tâches. 24

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

Jocelyn Hogue, PDG


Si toutes les compagnies du Groupe Hogue étaient comptabilisées sous un même nom, l’entreprise se positionnerait bonne première du classement annuel des entrepreneurs spécialisés les plus actifs au Québec, dans leur spécialité.

Le Tropique Nord

Les gens aiment pouvoir travailler de leur domicile, cela facilite aussi la conciliation travail-famille. Tout le monde a mis la main à la pâte et a fait preuve d’une belle ouverture, et c’est grâce à cela que tout a pu aussi bien fonctionner », précise Jocelyn Hogue, pour qui le télétravail est là pour de bon, même à temps partiel. « Il n’est pas nécessaire que tous les employés soient au bureau en même temps, nous allons répartir les tâches de façon que certaines puissent continuer à s’effectuer de la maison », souligne-t-il.

Se démarquer Selon lui, malgré les difficultés que nous traversons, il faut garder le cap sur les éléments positifs qui ressortiront de cette période de turbulences et y voir une occasion de se réinventer plutôt que des obstacles. « Avant la pandémie, nous avions une très belle croissance, les deux dernières années ont été exceptionnelles, mentionne-t-il. D’ailleurs, notre carnet de commandes n’a pas vraiment diminué même s’il y a eu un ralentissement normal. Nous avons des clients fidèles et, avec la reprise des activités, ils ont commencé à nous rappeler. N’oublions pas : la toiture demeure une nécessité, on ne peut pas se passer d’un toit sur la tête ! »

Le Richelieu

Maintenir de solides relations et une proximité avec la clientèle est également crucial aux yeux de Jocelyn Hogue. « C’est à mon avis ce qui, avec l’excellence de nos services, nous distingue de la concurrence. Nous sommes très créatifs à cet égard, nous trouvons de nouvelles façons de faire », illustre-t-il. Une vision des relations d’affaires qui se reflète aussi dans le succès que connaît Toitures Hogue.

Coordonnées à retenir : toitureshogue.com CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

25


Les entrepreneurs spécialisés les PLUS ACTIFS au Québec Classement des 20 premiers par spécialité* ISTOCK PAR MILANVIRIJEVIC

*Avis au lecteur : Ce classement se base sur le nombre d’heures travaillées au cours de l’année 2019, compilées par la CCQ. Il est donc un indicateur formidable de la performance des entrepreneurs les plus actifs au Québec dans leurs spécialités. Toutefois, il faut savoir qu’il y a des exceptions. Quelques gros joueurs peuvent avoir une ou plusieurs filiales, être liés financièrement à d’autres sociétés et donc, être inscrits sous plusieurs numéros d’employeurs à la CCQ. Chacun de ces numéros est considéré comme un employeur distinct. De plus, quelques entrepreneurs généraux majeurs déclarent un nombre d’heures travaillées tellement important dans certaines spécialités qu’ils peuvent parfois se classer eux-mêmes parmi les chefs de file de ces secteurs.

MÉTIER ET NOM DE L’EMPLOYEUR

RÉGION DE LA PLACE D’AFFAIRES

BRIQUETEUR-MAÇON

MÉTIER ET NOM DE L’EMPLOYEUR

RÉGION DE LA PLACE D’AFFAIRES

CALORIFUGEUR

1- GROUPE ATWILL-MORIN INC.

MONTRÉAL

1- ISOLATION ALERTE INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

2- LES ENTREPRISES DE CONSTRUCTION RÉFRABEC INC.

MONTÉRÉGIE

2- ISOLATION VAL-MERS LTÉE

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

3- ST-DENIS THOMPSON INC.

MONTRÉAL

3- ISODEM INC.

QUÉBEC

4- MAÇONNERIE RAINVILLE ET FRÈRES INC.

MONTÉRÉGIE

4- ISOLATION ÉLITE INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

5- MAÇONNERIE G.Y. INC.

MONTÉRÉGIE

5- INDUSCO ISOLATION INC.

ESTRIE

6- MAÇONNERIE PRO CONSEIL

MONTÉRÉGIE

6- GANOTEC INC.

MONTRÉAL

7- MAÇONNERIE JACQUES BOULAY INC.

ESTRIE

7- CTI-ISOLATION CALTECH

MONTRÉAL

8- MAÇONNERIE DEMERS INC.

MONTÉRÉGIE

8- CÔTÉ ISOLATION INC.

QUÉBEC

9- M.C. RAINVILLE INC.

MONTÉRÉGIE

9- ISOTEX-PRO 1999 INC.

QUÉBEC

10- BRIQUETAL LTÉE

QUÉBEC

10- LES ISOLATIONS CARON INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

11- CONSTRUCTION SAVITE INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

11- ISOLATION PROSICA MTL INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

12- MAÇONNERIE U.S.C. INC.

MONTRÉAL

12- ISOLATION TRIFLUVIENNE INC.

MAURICIE – BOIS-FRANCS

13- MAÇONNERIE GUY LEBLANC INC.

QUÉBEC

13- FABCOT INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

14- MAÇONNERIE DESROSIERS DE L'ESTRIE INC.

ESTRIE

14- ISOLATION 2000 INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

15- MAÇONNERIE SDI

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

15- ISOLATION ALGON (2000) INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

16- LES CONSTRUCTIONS TREMCO INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

16- ISOLATION LAPOINTE (2000) INC.

QUÉBEC

17- G & B COTTON INC.

MONTRÉAL

17- FACTEUR R INC.

QUÉBEC

18- MAÇONNERIE S.D.L. INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

18- A3G ISOLATION INC.

MONTÉRÉGIE

19- MAÇONNERIE RICHARD LAUZIÈRE ET FILS INC.

MAURICIE – BOIS-FRANCS

19- ISOLATION CLERMONT ENR.

SAGUENAY – LAC-SAINT-JEAN

20- MAÇONNERIE GERVAIS & ASSOCIÉS INC.

QUÉBEC

20- ISO ÉNERGIE INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

26

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION


CLASSEMENT 2020 MÉTIER ET NOM DE L’EMPLOYEUR

RÉGION DE LA PLACE D’AFFAIRES

CARRELEUR

MÉTIER ET NOM DE L’EMPLOYEUR

RÉGION DE LA PLACE D’AFFAIRES

COUVREUR

1- NADEAU ET FILS CTN INC.

QUÉBEC

1- COUVERTURE MONTRÉAL-NORD LTÉE

MONTRÉAL

2- CÉRAMIQUE VACHON

ESTRIE

2- TOITURES TROIS ÉTOILES INC.

MONTRÉAL

3- CARRELAGES DE MONTREAL LTÉE

MONTÉRÉGIE

3- LES TOITURES HOGUE INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

4- LES CARRELAGES SERCO INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

4- TOITURES PME INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

5- CDE CARRELAGE DESIGN EXCLUSIF INC.

MONTÉRÉGIE

5- GAGNÉ & ROY INC.

ESTRIE

6- LES CÉRAMIQUES LINDO (2001) INC.

QUÉBEC

6- TOITURES QUATRE-SAISONS INC.

QUÉBEC

7- CARRELAGE CASCO INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

7- TOITURES COUTURE & ASSOCIÉS INC.

MONTÉRÉGIE

8- CÉRAMIQUES B.G.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

8- LES TOITURES ET IMPERMÉABILISATION TRANS-CANADA LTÉE

MONTRÉAL

9- LES CÉRAMIQUES RICHARD INC.

MONTÉRÉGIE

9- LES TOITURES TECHNI-TOIT

MAURICIE – BOIS-FRANCS

10- CARRELAGE ÉLITE

MONTÉRÉGIE

10- OMER BRAULT INC.

MONTÉRÉGIE

11- LES TUILES CARRASQUEIRA CASIMIRO T.C.C. 1991 INC.

QUÉBEC

11- J. RAYMOND COUVREUR & FILS INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

12- CARRELAGES FN INT'L

MONTRÉAL

12- GROUPE CIRTECH INC.

MAURICIE – BOIS-FRANCS

13- LES CÉRAMIQUES BONAMIGO INC.

QUÉBEC

13- LES ENTREPRISES CLOUTIER & GAGNON (1988) LTÉE

MONTRÉAL

14- M.A. CÉRAMIQUE INC.

MONTRÉAL

14- LES ENTREPRISES J. CHABOT INC.

QUÉBEC

15- PLANI-CONFORT INC.

MONTÉRÉGIE

15- LES COUVERTURES ST-LÉONARD INC.

MONTRÉAL

16- CÉRAMIQUE A. PILOT ET FILS LTÉE

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

16- L.K. INDUSTRIES INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

17- LES ENTREPRISES JB PLANCHERS INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

17- BELLEMARE COUVERTURES LTÉE

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

18- ATOME INSPECTION INC.

MONTRÉAL

18- COUVREUR VERDUN INC.

MONTRÉAL

19- COUVRE-PLANCHER HAUTE-VILLE INC.

QUÉBEC

19- LES TOITURES RAYMOND ET ASSOCIÉS INC.

OUTAOUAIS

20- CARRELAGE B.L. INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

20- RENÉ PERRON LIMITÉE

MONTRÉAL

CHARPENTIER-MENUISIER

ÉLECTRICIEN

1- COFFRAGES SYNERGY

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

1- LA CIE ÉLECTRIQUE BRITTON LTÉE

MONTRÉAL

2- POMERLEAU INC.

QUÉBEC

2- REVENCO (1991) INC.

QUÉBEC

3- FORMES G-C SANTCO

MONTRÉAL

3- RÉGULVAR INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

4- COFFRAGES L. D. INC.

QUÉBEC

4- RGF ÉLECTRIQUE INC.

MAURICIE – BOIS-FRANCS

5- CONSTRUCTION CORDERO INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

5- CLAUDE MIVILLE INC.

QUÉBEC

6- CONSTRUCTION SOREL LTÉE

MONTÉRÉGIE

6- TBC CONSTRUCTIONS INC.

QUÉBEC

7- LES CONSTRUCTIONS L.J.P. INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

7- LAMBERT SOMEC INC.

QUÉBEC

8- SOCIÉTÉ EN NOM COLLECTIF NOUVLR

MONTRÉAL

8- NÉOLECT INC.

MONTÉRÉGIE

9- ALUFORME LTÉE

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

9- ÉLECTRICITÉ GRIMARD INC.

SAGUENAY – LAC-SAINT-JEAN

10- KPH TURCOT UN PARTENARIAT S.E.N.C.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

10- C. FRAPPIER ÉLECTRIQUE INC.

MONTRÉAL

11- CONSTRUCTION LONGER INC.

ESTRIE

11- ENTREPRISES DE CONSTRUCTION DAWCO INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

12- CONSTRUCTION MICHEL GAGNON LTÉE

QUÉBEC

12- ENTREPRENEURS ÉLECTRICIENS SIMPKIN LTÉE

MONTRÉAL

13- CONSTRUCTION M.G.P. INC.

QUÉBEC

13- SGM ÉLECTRICITÉ INC.

MONTÉRÉGIE

14- LES CONSTRUCTIONS PÉPIN ET FORTIN INC.

MAURICIE – BOIS-FRANCS

14- BLACK & MCDONALD LIMITED

MONTRÉAL

15- COFFRAGES ATLANTIQUE INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

15- ELECSO

MONTÉRÉGIE

16- EBC INC.

QUÉBEC

16- LES ENTREPRISES D'ÉLECTRICITÉ E.G. LTÉE

MONTRÉAL

17- SIGNATURE SUR LE ST-LAURENT CONSTRUCTION S.E.N.C.

MONTRÉAL

17- BMD ÉLECTRIQUE INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

18- DAHARPRO CONSTRUCTION INC.

QUÉBEC

18- ONDEL INC.

QUÉBEC

19- DALCON INC.

QUÉBEC

19- GASTIER M.P. INC.

MONTRÉAL

20- MARTINEAU COFFRAGE INC.

MONTÉRÉGIE

20- ÉLECTRICITÉ TRI-TECH INC.

MONTRÉAL

CHAUDRONNIER 1- GANOTEC INC.

MONTRÉAL

2- ALCO-TMI INC.

SAGUENAY – LAC-SAINT-JEAN

3- GROUPE PRODUCTION D'ÉNERGIE BABCOCK & WILCOX CANADA CORP.

EXTÉRIEUR

4- MÉCANIQUE CNC (2002) INC.

MONTÉRÉGIE

5- GASTIER M.P. INC.

MONTRÉAL

6- CANMEC INDUSTRIEL INC.

SAGUENAY – LAC-SAINT-JEAN

7- CONSTRUCTION DELTA INC.

BAS SAINT-LAURENT / GASPÉSIE

8- AMI MÉCANIQUE INDUSTRIEL

SAGUENAY – LAC-SAINT-JEAN

9- CONSTRUCTION GDM INC.

MONTÉRÉGIE

10- ENTREPRISES DE CONSTRUCTION DAWCO INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

11- ACIER ST-MICHEL INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

12- MACO MÉCANIQUE INC.

MAURICIE – BOIS-FRANCS

13- TECHNOSOUDE INC.

SAGUENAY – LAC-SAINT-JEAN

14- ALSTOM POWER INSTALLATION CANADA INC.

EXTÉRIEUR

15- FRANSI CONSTRUCTION INC.

CÔTE-NORD

16- MÉCANIQUE INDUSTRIELLE A.M.N.C. INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

17- FOURNIER CONSTRUCTION INDUSTRIELLE INC.

QUÉBEC

18- J.R. MÉCANIQUE LTÉE

MONTÉRÉGIE

19- J.Y. MOREAU ÉLECTRIQUE INC.

ABITIBI-TÉMISCAMINGUE

20- GROUPE PRO-B INC.

MAURICIE – BOIS-FRANCS

CIMENTIER-APPLICATEUR 1- LE GROUPE LEFEBVRE M.R.P. INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

2- BÉTON CONCEPT A.M. INC.

MONTRÉAL

3- CIMENTIER DESROSIERS INC.

MONTÉRÉGIE

4- COFFRAGES SYNERGY

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

5- PASSARELLI CONSTRUCTION CANADA INC.

MONTRÉAL

6- CIMOTA INC.

QUÉBEC

7- COFFRAGES L. D. INC.

QUÉBEC

8- CIMENT SOREL-TRACY INC.

MONTÉRÉGIE

9- FINITION DE BÉTON CAMITEC INC.

MONTRÉAL

10- IMPERCO C S M INC.

Nous sommes fiers de contribuer avec Broccolini et MSDL Architectes au futur projet de la tour Banque Nationale, le plus important mandat de notre histoire.

SYSTÈMES DE MURS-RIDEAUX PRÉFABRIQUÉS EN ALUMINIUM ET VERRE

MONTRÉAL

11- B.T.M. CONSTRUCTION

MONTÉRÉGIE

12- SIGNATURE SUR LE ST-LAURENT CONSTRUCTION S.E.N.C.

MONTRÉAL

13- CONSTRUCTIONS BÉTOXY INC.

QUÉBEC

14- KPH TURCOT UN PARTENARIAT S.E.N.C.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

15- CIMENT LAVALLÉE

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

16- ISOLATION CONFORT C.O. LTÉE

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

17- LES CIMENTS J.L. INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

18- FINITION BÉTON CIMPRO INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

19- FINITION DE BÉTON INNOVATECH INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

20- SOCIÉTÉ EN NOM COLLECTIF NOUVLR

MONTRÉAL

418 661-6262

epsylon.ca CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

27


CLASSEMENT 2020 MÉTIER ET NOM DE L’EMPLOYEUR

RÉGION DE LA PLACE D’AFFAIRES

MÉTIER ET NOM DE L’EMPLOYEUR

RÉGION DE LA PLACE D’AFFAIRES

FRIGORISTE

FERBLANTIER 1- VENTILATION G.R. INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

1- NAVADA LTÉE

MONTÉRÉGIE

2- RÉFRIGÉRATION NOËL INC.

QUÉBEC

2- INDUSTRIES TOROMONT LTÉE

MONTRÉAL

3- VENTILATION JEAN ROY (1999) INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

3- MAÎTRE CELSIUS INC.

ESTRIE

4- NAVADA LTÉE

MONTÉRÉGIE

4- INGÉNIERIE CARMICHAEL LTÉE

MONTRÉAL

5- LES ENTREPRISES DE RÉFRIGÉRATION L.S. INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

5- CLIMAT-CONTROL SB INC.

MONTÉRÉGIE

6- J P LESSARD CANADA INC.

MONTRÉAL

6- ANDRÉ PÉLISSIER INC.

MAURICIE – BOIS-FRANCS

7- VENTILABEC INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

7- EPM MECANIC

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

8- MAÎTRE CELSIUS INC.

ESTRIE

8- LESAGE INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

9- LYS AIR MECANIC INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

9- RÉFRIGÉRATION ACTAIR INC.

MONTÉRÉGIE

10- CLIMATISATION BÂTIVAC INC.

MONTRÉAL

10- BONAIR SD INC.

QUÉBEC

11- VENTILATION VOLMAIR INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

11- LYS AIR MECANIC INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

12- LAMBERT SOMEC INC.

QUÉBEC

12- LES ENTREPRISES DE RÉFRIGÉRATION L.S. INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

13- SIMPKIN MÉCANIQUE INC.

MONTRÉAL

13- GNR CORBUS INC.

ESTRIE

14- TBC CONSTRUCTIONS INC.

QUÉBEC

14- TRANE QUÉBEC DIVISION DE TRANE CANADA CO.

MONTRÉAL

15- VENTILATION C.F. INC.

QUÉBEC

15- AINSWORTH INC.

MONTRÉAL

16- GNR CORBUS INC.

ESTRIE

16- KOLOSTAT INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

17- KOLOSTAT INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

17- VENTILABEC INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

18- REVÊTEMENT R.H.R. INC.

MONTÉRÉGIE

18- BGIS SOLUTIONS GLOBALES INTÉGRÉES CANADA S.E.C.

MONTRÉAL

19- LES ENTREPRISES PRO-MATH INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

19- MAISONAIR CLIMATISATION INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

20- H V A C INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

20- GERSTAT INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

FERRAILLEUR

GRUTIER

1- ARMATURES BOIS-FRANCS INC.

MAURICIE – BOIS-FRANCS

1- GUAY INC.

QUÉBEC

2- ACIER G.P. INC.

MONTÉRÉGIE

2- GRUES J.M. FRANCOEUR INC.

MONTRÉAL

3- ACIER ORFORD INC.

QUÉBEC

3- COFFRAGES SYNERGY

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

4- LES ARMATURES E.B. INC.

QUÉBEC

4- MAMMOET CANADA DE L'EST LTÉE

MONTRÉAL

5- ACIER D'ARMATURES FERNEUF INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

5- POMPAGE ÉLITE INC.

MONTÉRÉGIE

6- ACIER AGF INC.

MONTÉRÉGIE

6- SIGNATURE SUR LE ST-LAURENT CONSTRUCTION S.E.N.C.

MONTRÉAL

7- LES FERRAILLEURS DU QUÉBEC INC.

QUÉBEC

7- KPH TURCOT UN PARTENARIAT S.E.N.C.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

8- ACIER D'ARMATURE VIMADA INC.

MONTÉRÉGIE

8- TESSIER LTÉE

CÔTE-NORD

9- VSL CANADA LTD

EXTÉRIEUR

9- FORMES G-C SANTCO

MONTRÉAL

10- ACIER D'ARMATURE 2000 INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

10- LES CONSTRUCTIONS L.J.P. INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

11- PHILIPPE TRÉPANIER INC.

SAGUENAY – LAC-SAINT-JEAN

11- POMPAGE DE BETON TPG LTÉE

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

12- SOCIÉTÉ EN NOM COLLECTIF NOUVLR

MONTRÉAL

12- PRECO-MSE INC.

MONTÉRÉGIE

13- ARMATURIERS INC.

ESTRIE

13- PÉTRIFOND FONDATION COMPAGNIE LIMITÉE

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

14- ACIER D'ARMATURE ARMATECH

MONTRÉAL

14- LES GRUES N'RIK INC.

MONTÉRÉGIE

15- ARMATURE SHERBROOKE INC.

ESTRIE

15- SOCIÉTÉ EN NOM COLLECTIF NOUVLR

MONTRÉAL

16- ARMATECH INC.

QUÉBEC

16- GRUES J.L.R. INC.

QUÉBEC

17- POSE D'ARMATURE ILLICO GAUTHIER INC.

MONTRÉAL

17- LES GRUES BELLERIVE INC.

MONTÉRÉGIE

18- ARMATURE S.D. INC.

MAURICIE – BOIS-FRANCS

18- 6973159 CANADA INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

19- ACIER D'ARMATURE G-PRO INC.

MONTRÉAL

19- LES GRUES MONACO INC.

MONTÉRÉGIE

20- ACIER ARMATURE MONTÉRÉGIE

MONTÉRÉGIE

20- ACIER RICHARD LTÉE

OUTAOUAIS

INSTALLATEUR DE SYSTÈMES DE SÉCURITÉ 1- SERVICES DE SÉCURITÉ ADT CANADA INC.

MONTRÉAL

2- TYCO FEU ET SÉCURITÉ INTÉGRÉS CANADA INC.

MONTRÉAL

3- UTC FIRE & SECURITY CANADA INC.

MONTRÉAL

4- ALTEL INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

5- LOGIC-CONTRÔLE INC.

QUÉBEC

6- GUARD-X INC.

MONTRÉAL

7- PRO-TECK SÉCURITÉ

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

8- 9289-8477 QUÉBEC INC.

QUÉBEC

9- COMPAGNIE D'ALARME SENTINELLE ENR.

MONTRÉAL

10- SÉCUTROL INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

11- PROTECTION INCENDIE VIKING INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

12- CORP SERVICES D'ALARMES GARDA

MONTRÉAL

13- SIEMENS CANADA LTÉE (DIVISION TECHNOLOGIE DU BÂTIMENT)

MONTRÉAL

14- CONSULTANTS TECHNIQUES TECHNILOGIC INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

15- PROTELCOM INC.

MONTRÉAL

16- SÉCURMAX SYSTÈMES INTÉGRÉS DE SÉCURITÉ INC.

MONTRÉAL

17- DESLAURIERS

OUTAOUAIS

18- ALARME ET SÉCURITÉ DYNAMIQUE

QUÉBEC

19- LES ALARMES SÉCUR PLUS

MONTRÉAL

20- PRÉFILECK SÉCURITÉ

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

MÉCANICIEN D’ASCENSEUR

ISTOCK PAR MORSA IMAGES

28

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

1- ASCENSEURS THYSSENKRUPP (CANADA) LIMITÉE

MONTRÉAL

2- KONE INC.

MONTRÉAL

3- OTIS CANADA INC.

MONTRÉAL

4- SCHINDLER ASCENSEUR CORPORATION

MONTRÉAL

5- ASCENSEURS INNOVATEC INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

6- JAMCO CONSTRUCTION INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

7- ASCENSEURS VERTEC INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

8- ASCENSEURS MAXI INC.

QUÉBEC

9- ASCENSEURS TRANSCO INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

10- SERVICES DES ASCENSEURS ADAMS INC.

MONTRÉAL

11- ASCENSEUR NÉOSERVICES INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

12- LA CORPORATION D'ENTRETIEN D'ASCENSEUR INDÉPENDANT

MONTRÉAL

13- ASCENSEURS VIAU INC.

MONTÉRÉGIE

14- ASCENSEURS ALLARD CIE LTÉE

MONTRÉAL

15- ASCENSEURS LUMAR INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

16- ASCENSEURS ALTITUDE INC.

MONTÉRÉGIE

17- ASCENSEUR CLOUTIER LTÉE

QUÉBEC

18- ÉLÉVAPRO SERVICES INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

19- ASCENSEURS NAGLE INC.

MONTRÉAL

20- ASCENSEURS RICHELIEU INC.

MONTÉRÉGIE


CLASSEMENT 2020 MÉTIER ET NOM DE L’EMPLOYEUR

RÉGION DE LA PLACE D’AFFAIRES

MÉCANICIEN DE CHANTIER 1- FOURNIER CONSTRUCTION INDUSTRIELLE INC.

QUÉBEC

2- GE ÉNERGIES RENOUVELABLES CANADA INC.

MONTÉRÉGIE

3- CONSTRUCTION DELTA INC.

BAS-SAINT-LAURENT / GASPÉSIE

4- TREMSON INC.

MONTÉRÉGIE

5- BERWIL LTÉE

MONTRÉAL

6- C.C.R. MÉCANIQUE INC.

MONTRÉAL

7- CONSTRUCTIONS MÉTAL-BAIE INC.

SAGUENAY – LAC-SAINT-JEAN

8- ANDRITZ HYDRO CANADA INC.

MONTRÉAL

9- MÉCANIQUE CNC (2002) INC.

MONTÉRÉGIE

10- DESCIMCO INC.

QUÉBEC

11- CONSTRUCTION ET EXPERTISE PG INC.

MONTÉRÉGIE

12- MACO MÉCANIQUE INC.

MAURICIE – BOIS-FRANCS

13- TECHNOSOUDE INC.

SAGUENAY – LAC-SAINT-JEAN

14- CRIBTEC INC.

QUÉBEC

15- GASTIER M.P. INC.

MONTRÉAL

16- CONSTRUCTION KIEWIT CIE

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

17- 9108-6223 QUÉBEC INC.

SAGUENAY – LAC-SAINT-JEAN

18- CONSTRUCTIONS FABMEC INC.

SAGUENAY – LAC-SAINT-JEAN

19- GESCON SYMBIOSE INC.

MONTÉRÉGIE

20- J.R. MÉCANIQUE LTÉE

MONTÉRÉGIE

MÉCANICIEN DE MACHINES LOURDES 1- EBC INC.

QUÉBEC

2- SIGNATURE SUR LE ST-LAURENT CONSTRUCTION S.E.N.C.

MONTRÉAL

3- KPH TURCOT UN PARTENARIAT S.E.N.C.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

4- HAMEL-CRT

QUÉBEC

5- CRIBTEC INC.

QUÉBEC

6- POMERLEAU INC.

QUÉBEC

7- GUAY INC.

QUÉBEC

8- SOCIÉTÉ EN NOM COLLECTIF NOUVLR

MONTRÉAL

9- LES SERVICES ENVIRONNEMENTAUX DELSAN-A.I.M. INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

10- COUILLARD CONSTRUCTION LTÉE

ESTRIE

11- FERNAND GILBERT LTÉE

SAGUENAY – LAC-SAINT-JEAN

12- DEXTER QUÉBEC INC.

CÔTE-NORD

13- EUROVIA QUÉBEC CONSTRUCTION INC.

MONTÉRÉGIE

14- GERVAIS DUBÉ INC.

BAS-SAINT-LAURENT / GASPÉSIE

15- EXCAVATION DE CHICOUTIMI INC.

SAGUENAY – LAC-SAINT-JEAN

16- SINTRA, DIVISION EST

QUÉBEC

17- CRT CONSTRUCTION INC.

QUÉBEC

18- HAMEL CONSTRUCTION INC.

QUÉBEC

19- LES ENTREPRISES JACQUES DUFOUR & FILS INC.

QUÉBEC

20- SOLUTIONS MÉCANIQUE DIESEL INC.

QUÉBEC

oc-,""""""

MÉCANICIEN EN PROTECTION-INCENDIE

111

1- PROTECTION INCENDIE VIKING INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

2- PROTECTION INCENDIE IDÉAL INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

3- TYCO FEU ET SÉCURITÉ INTÉGRÉS CANADA INC.

MONTRÉAL

4- VIPOND INC.

EXTÉRIEUR

5- LES GICLEURS ACME LTÉE

MONTÉRÉGIE

6- GROUPE ÉCLAIR INC.

QUÉBEC

7- LES GICLEURS QUÉBÉCOIS INC.

QUÉBEC

8- GROUPE ROYALTECH INC.

MONTÉRÉGIE

9- GICLEURS F F 1981 LTÉE

MONTÉRÉGIE

10- GICLEURS PRIORITÉ INC.

MONTRÉAL

11- MARCO COURNOYER INSPECTIONS INC. (MCI)

MONTÉRÉGIE

12- GICLEUR MODERNE INC.

MONTRÉAL

13- PROTECTION INCENDIE FÉDÉRAL INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

14- PROTECTION INCENDIE UNIK INC.

QUÉBEC

15- TUYAUTERIE, GICLEUR TROIS-RIVIÈRES INC.

MAURICIE – BOIS-FRANCS

16- TROY SPRINKLER LIMITED

MONTRÉAL

17- LES ENTREPRISES EXTINCTO INC.

MONTRÉAL

18- GICLEURS ALERTE INC.

MONTÉRÉGIE

19- GICLEURS DE LA MAURICIE INC.

MAURICIE – BOIS-FRANCS

20- SERVICE D'EXTINCTEURS NEUFCHÂTEL INC. / GROUPE BGR CONSTRUCTION

QUÉBEC

MONTEUR-ASSEMBLEUR 1- SIGNATURE SUR LE ST-LAURENT CONSTRUCTION S.E.N.C.

MONTRÉAL

2- ACIER SÉLECT INC.

MONTÉRÉGIE

3- MÉCANIQUE CNC (2002) INC.

MONTÉRÉGIE

4- SOCIÉTÉ EN NOM COLLECTIF NOUVLR

MONTRÉAL

5- CONSTRUCTIONS PROCO INC.

SAGUENAY – LAC-SAINT-JEAN

6- LES STRUCTURES UNIVERSELLES INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

7- LES STRUCTURES DE BEAUCE INC.

QUÉBEC

8- CANMEC INDUSTRIEL INC.

SAGUENAY – LAC-SAINT-JEAN

9- SOUDURE D.G. TECH INC.

QUÉBEC

10- TECHNOSOUDE INC.

SAGUENAY – LAC-SAINT-JEAN

11- ACIER DIRECT

MONTÉRÉGIE

12- JCV SOUDURE MOBILE INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

13- SOUDURE EFT INC.

MONTÉRÉGIE

14- STRUCTURES MSA INC.

QUÉBEC

15- SOUDURE M. COUTURE & FILS INC.

MONTÉRÉGIE

16- LES INSTALLATIONS ST-ANICET INC.

MONTÉRÉGIE

17- GROUPE C. & G. BEAULIEU INC.

MONTÉRÉGIE

18- CONSTRUCTION SOCOMEC INC.

MONTÉRÉGIE

19- CONSTRUCTION ALTAR INC.

MONTÉRÉGIE

20- ACIER JEAN-GUY ROBERT INC.

MONTÉRÉGIE

. . , ...

:: =-iw::.:.---·

""'

Notre maitrise des technologies Web et de la mobilité vous accompagne, et ce, même sur le chantier : Bon de commande chantier Web Saisie mobile des feuilles de temps Un portail client qui facilite l'approbation des avenants et qui permet au client de voir, en temps réel, l'évolution de son chantier

actrl Logiciels ERP de gestion professionnelle

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

29


CLASSEMENT 2020 MÉTIER ET NOM DE L’EMPLOYEUR

RÉGION DE LA PLACE D’AFFAIRES

MONTEUR-MÉCANICIEN VITRIER

MÉTIER ET NOM DE L’EMPLOYEUR

RÉGION DE LA PLACE D’AFFAIRES

PLÂTRIER

1- GROUPE LESSARD INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

1- CONSTRUCTION M.G.P. INC.

QUÉBEC

2- VITRECO INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

2- DAHARPRO CONSTRUCTION INC.

QUÉBEC

3- EPSYLON CONCEPT INC.

QUÉBEC

3- LES PLÂTRIERS L.G.

MONTÉRÉGIE

4- INSTALLATION MB

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

4- CONSTRUCTION MICHEL GAGNON LTÉE

QUÉBEC

5- VITRERIE LABERGE 1988 INC.

QUÉBEC

5- SYSTÈMES INTÉRIEURS BERNARD MNJ ET ASSOCIÉS INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

6- SHALWIN INC.

MAURICIE – BOIS-FRANCS

6- SYSTÈMES INTÉRIEURS GRAND CANYON

MONTRÉAL

7- GROUPE PICOTTE INC.

MONTÉRÉGIE

7- HUMACO ACOUSTIQUE INC.

QUÉBEC

8- VITRALUM PRO-INSTALLATION INC.

QUÉBEC

8- LES CONSTRUCTIONS JAMES INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

9- VITRERIE L.C. INC.

QUÉBEC

9- SYSTÈME INTÉRIEUR EXCEL + INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

10- VITRERIE CHATELLE & SIMARD INC.

MONTRÉAL

10- SYSTÈMES INTÉRIEURS NCL

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

11- VITRERIE UNI-VERRE (1987) INC.

QUÉBEC

11- ÉQUIPE TA INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

12- BROSSEAU VERRE CONCEPT INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

12- PIERRE GOSSELIN JOINTOYEUR INC.

QUÉBEC

13- LES PORTES J P R INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

13- MC ACOUSTIQUE INC.

MAURICIE – BOIS-FRANCS

14- VITRERIE STE-JULIE ENR.

MONTÉRÉGIE

14- ITR ACOUSTIQUE MTL INC.

MONTÉRÉGIE

15- LES RÉNOVATIONS AARCO

MONTÉRÉGIE

15- LES ENTREPRISES S.T. MORIN INC.

MONTÉRÉGIE

16- SIGNATURE JM XTRÊME INC.

QUÉBEC

16- STC ACOUSTIQUE 2015 INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

17- VITRERIE CHAYER INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

17- RÉNO-PLÂTRE D.C. INC.

QUÉBEC

18- VITRERIE J.L. INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

18- O.G. TAPING INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

19- TECHNIVERRE + INC.

MONTRÉAL

19- PLASTEC CONCEPT INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

20- VITRERIE LANDRY & FILS INC.

MONTÉRÉGIE

20- PEINTURE ET MURS SECS TANGO INC.

MONTRÉAL

OPÉRATEUR DE PELLES

POSEUR DE REVÊTEMENTS SOUPLES

1- EBC INC.

QUÉBEC

1- LES PLANCHERS SOL-INNOV INC.

MONTRÉAL

2- KPH TURCOT UN PARTENARIAT S.E.N.C.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

2- PLANCHERS SVL INC.

MONTÉRÉGIE

3- ROXBORO EXCAVATION INC.

MONTRÉAL

3- LES SURFACES SÉCURITAIRES CARPELL INC.

MONTÉRÉGIE

4- L.A. HÉBERT LTÉE

MONTÉRÉGIE

4- ROLAND MARQUIS LTÉE

SAGUENAY – LAC-SAINT-JEAN

5- EXCAVATION RENÉ ST-PIERRE INC.

ESTRIE

5- ROY & FILS LTÉE

MONTRÉAL

6- LES SERVICES ENVIRONNEMENTAUX DELSAN-A.I.M. INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

6- INSTASOL SAVARD INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

7- EUROVIA QUÉBEC CONSTRUCTION INC.

MONTÉRÉGIE

7- DIX VISIONS CONCEPT INC.

QUÉBEC

8- POMERLEAU INC.

QUÉBEC

8- COUVRE-PLANCHER ÉRIC JOLY INC.

MAURICIE – BOIS-FRANCS

9- SOCIÉTÉ EN NOM COLLECTIF NOUVLR

MONTRÉAL

9- TAPITEC INC.

MONTRÉAL

10- SIGNATURE SUR LE ST-LAURENT CONSTRUCTION S.E.N.C.

MONTRÉAL

10- CARRELAGE ÉLITE

MONTÉRÉGIE

11- SANEXEN SERVICES ENVIRONNEMENTAUX INC.

MONTÉRÉGIE

11- M.B. DESIGN

MONTÉRÉGIE

12- LES EXCAVATIONS LAFONTAINE INC.

QUÉBEC

12- BEAULIEU DÉCOR D'ASTOUS & FRÈRES INC.

BAS-SAINT-LAURENT / GASPÉSIE

13- JEAN-CLAUDE ALARY INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

13- INSTALLATIONS PROGIVAL

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

14- EUROVIA QUÉBEC GRANDS PROJETS INC.

MONTÉRÉGIE

14- GROUPE D. DIONNE INC.

MAURICIE – BOIS-FRANCS

15- CHARLES-AUGUSTE FORTIER INC.

QUÉBEC

15- REVÊTEMENT DE SOL P. CHARTRAND INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

16- LES ENTREPRISES FBDL INC.

MONTÉRÉGIE

16- CP TECNISOL

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

17- LES ENTREPRISES PEP (2000) INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

17- TAPIS CRÉATION INC.

MONTÉRÉGIE

18- SINTRA, DIVISION EST

QUÉBEC

18- COUVRE PLANCHER UNIVERSEL INC.

MONTRÉAL

19- LOISELLE INC.

MONTÉRÉGIE

19- EXCEL-SOL COUVRE PLANCHER INC.

MONTRÉAL

20- DEMOSPEC DÉCONSTRUCTION INC.

MONTRÉAL

20- 9061-7937 QUÉBEC INC.

MONTRÉAL

OPÉRATEUR D’ÉQUIPEMENT LOURD

POSEUR DE SYSTÈMES INTÉRIEURS

1- EUROVIA QUÉBEC CONSTRUCTION INC.

MONTÉRÉGIE

1- CONSTRUCTION MICHEL GAGNON LTÉE

QUÉBEC

2- SINTRA, DIVISION EST

QUÉBEC

2- SYSTÈMES INTÉRIEURS BERNARD MNJ ET ASSOCIÉS INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

3- SINTRA, DIVISION OUEST

MONTÉRÉGIE

3- HUMACO ACOUSTIQUE INC.

QUÉBEC

4- EBC INC.

QUÉBEC

4- ÉQUIPE TA INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

5- KPH TURCOT UN PARTENARIAT S.E.N.C.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

5- ITR ACOUSTIQUE MTL INC.

MONTÉRÉGIE

6- ROXBORO EXCAVATION INC.

MONTRÉAL

6- DAHARPRO CONSTRUCTION INC.

QUÉBEC

7- CONSTRUCTION ET PAVAGE PORTNEUF INC.

QUÉBEC

7- CONSTRUCTION RHEMA (2008) INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

8- L.A. HÉBERT LTÉE

MONTÉRÉGIE

8- STC ACOUSTIQUE 2015 INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

9- GROUPE CRH CANADA INC. DEMIX

MONTÉRÉGIE

9- GROUPE PICHÉ CONSTRUCTION (2005) INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

10- PAVAGES MULTIPRO INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

10- CONSTRUCTION PASCAL LANOUE INC.

MONTRÉAL

11- PNR RAILWORKS QUÉBEC INC.

MONTÉRÉGIE

11- CONSTRUCT "OR" INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

12- EUROVIA QUÉBEC GRANDS PROJETS INC.

MONTÉRÉGIE

12- PRO-PDG CONSTRUCTION INC.

MONTÉRÉGIE

13- LES ENTREPRISES JACQUES DUFOUR & FILS INC.

QUÉBEC

13- MC ACOUSTIQUE INC.

MAURICIE – BOIS-FRANCS

14- PAVAGES MASKA INC.

MONTÉRÉGIE

14- S.R. CONSTRUCTION INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

15- INTER-CITÉ CONSTRUCTION LTÉE

SAGUENAY – LAC-SAINT-JEAN

15- ITR ACOUSTIQUE QC INC.

QUÉBEC

16- UNIROC CONSTRUCTION INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

16- GESTION CANAAN INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

17- CONSTRUCTION NORASCON INC.

ABITIBI-TÉMISCAMINGUE

17- GROUPE SURMESURE

MONTÉRÉGIE

18- LES EXCAVATIONS LAFONTAINE INC.

QUÉBEC

18- SYSTÈME INTÉRIEUR EXCEL + INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

19- LES ENTREPRISES MICHAUDVILLE INC.

MONTÉRÉGIE

19- GRONDIN ACOUSTIQUE INC.

QUÉBEC

20- A & B RAIL SERVICES LTD

MONTÉRÉGIE

20- COMINAR CONSTRUCTION S.E.C.

QUÉBEC

PEINTRE

TUYAUTEUR

1- PEINTURES PREMIÈRE

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

1- LAMBERT SOMEC INC.

QUÉBEC

2- LES PEINTRES MULTICOULEURS INC.

MONTRÉAL

2- TBC CONSTRUCTIONS INC.

QUÉBEC

3- SIGNATURE SUR LE ST-LAURENT CONSTRUCTION S.E.N.C.

MONTRÉAL

3- GROUPE BEAUDOIN INC.

QUÉBEC

4- GUY BRUNELLE INC.

MONTRÉAL

4- LUCIEN CHARBONNEAU LIMITÉE

MONTRÉAL

5- LE GROUPE P.F. BRISSON PEINTURE INC.

OUTAOUAIS

5- CONSTRUCTIONS 3P INC.

MONTÉRÉGIE

6- ENTREPRISE VENISE PEINTRE INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

6- THOMAS O'CONNELL INC.

MONTRÉAL

7- CHABEL INC.

OUTAOUAIS

7- ORAM PLOMBERIE DU BÂTIMENT

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

8- SYSTÈMES ALUMASAFWAY

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

8- MÉCANICACTION INC.

MONTRÉAL

9- PEINTURE JIMMY RACINE INC.

QUÉBEC

9- PLOMBERIE J L INC.

MONTÉRÉGIE

10- ÉCOLOPEINTRES INC.

QUÉBEC

10- PLOMBERIE ET CHAUFFAGE ALAIN DAIGLE INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

11- VERSAILLES (48) INC.

MONTRÉAL

11- PLOMBERIE EUROPE INC.

MONTRÉAL

12- LES PEINTRES LIBERTÉ INC.

MONTRÉAL

12- PLOMBERIE RICHARD JUBINVILLE INC.

MONTRÉAL

13- PEINTURE BERTRAND AYOTTE INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

13- LE GROUPE JENACO INC.

MONTÉRÉGIE

14- 9110-9983 QUÉBEC INC. AVALEX PORTES DE GARAGE

QUÉBEC

14- GANOTEC INC.

MONTRÉAL

15- BRUNO ST-CYR ET FILS

MONTÉRÉGIE

15- H V A C INC.

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

16- PEINTURE MARCEL CHÉNARD INC.

QUÉBEC

16- RÉFRIGÉRATION NOËL INC.

QUÉBEC

17- PEINTRES CERTA PRO

MONTÉRÉGIE

17- LAVALLÉE DUFOUR INC.

MONTRÉAL

18- LES PEINTURES ROBERT DUPONT INC.

MAURICIE – BOIS-FRANCS

18- GASTIER M.P. INC.

MONTRÉAL

19- TRAVAUX DE PEINTURE CYR

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

19- BOUCHER LORTIE INC.

QUÉBEC

20- RODRIGUE, PEINTRE DÉCORATEUR LTÉE

LAVAL – LAURENTIDES – LANAUDIÈRE

20- MACO MÉCANIQUE INC.

MAURICIE – BOIS-FRANCS

30

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION


CLASSEMENT 2020

Les 100 entrepreneurs (employeurs) les PLUS ACTIFS au Québec Toutes catégories confondues* NOM DE L’EMPLOYEUR

RÉGION DE LA PLACE D’AFFAIRES

ISTOCK PAR PAUL BRADBURY

NOM DE L’EMPLOYEUR

RÉGION DE LA PLACE D’AFFAIRES

1-

SIGNATURE SUR LE ST-LAURENT CONSTRUCTION

MONTRÉAL

51-

MÉCANIQUE CNC (2002)

MONTÉRÉGIE

2-

COFFRAGES SYNERGY

LAVAL–LAURENTIDES–LANAUDIÈRE

52-

COMINAR CONSTRUCTION

QUÉBEC

3-

POMERLEAU

QUÉBEC

53-

SANEXEN SERVICES ENVIRONNEMENTAUX

MONTÉRÉGIE

4-

EBC

QUÉBEC

54-

ENTREPRISES DE CONSTRUCTION DAWCO

LAVAL–LAURENTIDES–LANAUDIÈRE

5-

SOCIÉTÉ EN NOM COLLECTIF NOUVLR

MONTRÉAL

55-

MAÎTRE CELSIUS

ESTRIE

6-

KPH TURCOT

LAVAL–LAURENTIDES–LANAUDIÈRE

56-

OTIS CANADA

MONTRÉAL

7-

TRANSELEC / COMMON

LAVAL–LAURENTIDES–LANAUDIÈRE

57-

RGF ÉLECTRIQUE

MAURICIE–BOIS-FRANCS

8-

EUROVIA QUÉBEC CONSTRUCTION

MONTÉRÉGIE

58-

MARTINEAU COFFRAGE

MONTÉRÉGIE

9-

HYDRO-QUÉBEC DIV. ÉQUIPEMENT

MONTRÉAL

59-

PROTECTION INCENDIE VIKING

LAVAL–LAURENTIDES–LANAUDIÈRE

10-

LA CIE ÉLECTRIQUE BRITTON

MONTRÉAL

60-

CLAUDE MIVILLE

QUÉBEC

11-

FORMES G-C SANTCO

MONTRÉAL

61-

VENTILATION G.R.

LAVAL–LAURENTIDES–LANAUDIÈRE

12-

LAMBERT SOMEC

QUÉBEC

62-

VENTILABEC

LAVAL–LAURENTIDES–LANAUDIÈRE

13-

TBC CONSTRUCTIONS

QUÉBEC

63-

CENTRALE-HAMEL-CRT (DIVISION DE HAMEL-CRT)

QUÉBEC

14-

GUAY

QUÉBEC

64-

GROUPE CRH CANADA DEMIX

MONTÉRÉGIE

15-

COFFRAGES L. D.

QUÉBEC

65-

PRECO-MSE

MONTÉRÉGIE

16-

ROXBORO EXCAVATION

MONTRÉAL

66-

ÉLECTRICITÉ GRIMARD

SAGUENAY–LAC-SAINT-JEAN

17-

ARMATURES BOIS-FRANCS

MAURICIE–BOIS-FRANCS

67-

SYSTÈMES ALUMASAFWAY

LAVAL–LAURENTIDES–LANAUDIÈRE

18-

CONSTRUCTION MICHEL GAGNON

QUÉBEC

68-

TRO-CHAÎNES

QUÉBEC

19-

LES CONSTRUCTIONS L.J.P.

LAVAL–LAURENTIDES–LANAUDIÈRE

69-

CRT CONSTRUCTION

QUÉBEC

20-

ASCENSEURS THYSSENKRUPP (CANADA)

MONTRÉAL

70-

DEMOSPEC DÉCONSTRUCTION

MONTRÉAL

21-

GANOTEC

MONTRÉAL

71-

ALLEN ENTREPRENEUR GÉNÉRAL

QUÉBEC

22-

COFFRAGES ATLANTIQUE

LAVAL–LAURENTIDES–LANAUDIÈRE

72-

LES EXCAVATIONS LAFONTAINE

QUÉBEC

23-

SINTRA, DIVISION EST

QUÉBEC

73-

TYCO FEU ET SÉCURITÉ INTÉGRÉS CANADA

MONTRÉAL

24-

DALCON

QUÉBEC

74-

C. FRAPPIER ÉLECTRIQUE

MONTRÉAL

25-

NAVADA

MONTÉRÉGIE

75-

TELECON

MONTRÉAL

26-

CONSTRUCTION CORDERO

LAVAL–LAURENTIDES–LANAUDIÈRE

76-

MAÇONNERIE RAINVILLE ET FRÈRES

MONTÉRÉGIE

27-

CONSTRUCTION SOREL

MONTÉRÉGIE

77-

LAURIN, LAURIN (1991)

LAVAL–LAURENTIDES–LANAUDIÈRE

28-

ACIER G.P.

MONTÉRÉGIE

78-

BRUNEAU ÉLECTRIQUE

LAVAL–LAURENTIDES–LANAUDIÈRE

29-

EUROVIA QUÉBEC GRANDS PROJETS

MONTÉRÉGIE

79-

BLACK & MCDONALD

MONTRÉAL

30-

SINTRA, DIVISION OUEST

MONTÉRÉGIE

80-

LES CONSTRUCTIONS PÉPIN ET FORTIN

MAURICIE–BOIS-FRANCS

31-

REVENCO (1991)

QUÉBEC

81-

GROUPE BEAUDOIN

QUÉBEC

32-

KONE

MONTRÉAL

82-

COUVERTURE MONTRÉAL-NORD

MONTRÉAL

33-

CONSTRUCTION M.G.P.

QUÉBEC

83-

HAMEL-CRT

QUÉBEC

34-

GASTIER M.P.

MONTRÉAL

84-

ITR ACOUSTIQUE MTL

MONTÉRÉGIE

35-

ALUFORME

LAVAL–LAURENTIDES–LANAUDIÈRE

85-

PEINTURES PREMIÈRE

LAVAL–LAURENTIDES–LANAUDIÈRE

36-

LES SERVICES ENVIRONNEMENTAUX DELSAN-A.I.M.

LAVAL–LAURENTIDES–LANAUDIÈRE

86-

CONSTRUCTION ET PAVAGE PORTNEUF

QUÉBEC

37-

EDT GCV CIVIL

QUÉBEC

87-

CONSTRUCTION LONGER

ESTRIE

38-

L.A. HÉBERT

MONTÉRÉGIE

88-

GNR CORBUS

ESTRIE

39-

DAHARPRO CONSTRUCTION

QUÉBEC

89-

INDUSTRIES TOROMONT

MONTRÉAL

40-

CONSTRUCTION VALARD (QUÉBEC)

MAURICIE–BOIS-FRANCS

90-

CONSTRUCTION DEMATHIEU & BARD (CDB)

LAVAL–LAURENTIDES–LANAUDIÈRE

41-

HUMACO ACOUSTIQUE

QUÉBEC

91-

G-TEK

LAVAL–LAURENTIDES–LANAUDIÈRE

42-

GROUPE ATWILL-MORIN

MONTRÉAL

92-

MACO MÉCANIQUE

MAURICIE–BOIS-FRANCS

43-

RÉFRIGÉRATION NOËL

QUÉBEC

93-

EPSYLON CONCEPT

QUÉBEC

44-

NÉOLECT

MONTÉRÉGIE

94-

CEGERCO

SAGUENAY–LAC-SAINT-JEAN

45-

J.Y. MOREAU ÉLECTRIQUE

ABITIBI-TÉMISCAMINGUE

95-

LES HABITATIONS LEBLANC

MONTÉRÉGIE

46-

ST-DENIS THOMPSON

MONTRÉAL

96-

TOITURES TROIS ÉTOILES

MONTRÉAL

47-

SYSTÈMES INTÉRIEURS BERNARD MNJ ET ASSOCIÉS

LAVAL–LAURENTIDES–LANAUDIÈRE

97-

LOISELLE

MONTÉRÉGIE

48-

RÉGULVAR

LAVAL–LAURENTIDES–LANAUDIÈRE

98-

THOMAS O'CONNELL

MONTRÉAL

49-

LES ENTREPRISES DE CONSTRUCTION RÉFRABEC

MONTÉRÉGIE

99-

ACIER ORFORD

QUÉBEC

50-

ENVIRONNEMENT ROUTIER NRJ

MONTRÉAL

SGM ÉLECTRICITÉ

MONTÉRÉGIE

100-

* Selon le nombre d’heures travaillées au cours de l’année 2019, compilées par la CCQ

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

31


CLASSEMENT 2020

IMMOBILIER + TECHNOLOGIE

ISTOCK PAR ZHUDIFENG

LES NOUVELLES FRONTIÈRES DES BIENS IMMOBILIERS Par Andrée De Serres, Ph. D., avocate, professeure, titulaire, Chaire Ivanhoé Cambridge d’immobilier, et directrice, Observatoire et centre de valorisation des innovations en immobilier (OCVI2), École des sciences de la gestion, Université du Québec à Montréal (ESG UQAM)

La révolution 4.0 se déploie actuellement en immobilier comme dans tous les champs d’activité. Ces technologies innovatrices et perturbatrices incluent la numérisation, la gestion des données massives, l’automatisation, la robotisation, l’intelligence artificielle et ses techniques d’apprentissage profond. Leur intégration dans l’industrie de la cons­ truction et de l’immobilier se fait à vitesse variable selon les secteurs et les pays. Là où elles sont implantées, elles contribuent visiblement à l’amélioration de la productivité et à la qualité de l’offre de biens et de services en immobilier. L’ère de la numérisation laisse aussi augurer celle de la transparence et de la traçabilité, imposant une double pression sur le renouvellement des pratiques et des modèles d’affaires des acteurs qui évoluent en immobilier et qui, ainsi, sont appelés à ajuster rapidement leurs processus de prise de décision pour s’adapter à ce nouveau contexte. 32

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION


IMMOBILIER + TECHNOLOGIE

Cependant, certains changements en immobilier s’avèrent encore plus conséquents, laissant entrevoir de nouveaux horizons à explorer. Le bâtiment, longtemps considéré comme un simple bien matériel et tangible, en brique, béton, acier, bois et autres matériaux, s’émancipe dans l’ère de la numérisation : il acquiert une véritable dimension immatérielle dont la valeur dépend des caractéristiques de son offre de services. Les nouvelles technologies participent à la mutation des biens immobiliers en systèmes de flux de services, adaptables, renouvelables et transformables. Cet article propose une brève revue de ces bouleversements en adoptant tour à tour la perspective des promoteurs et des constructeurs, des gestionnaires et des propriétaires, ainsi que des investisseurs en immobilier. Les avocats ne sont pas en reste, car ces innovations les concernent directement : ils doivent eux aussi se les approprier pour être en mesure d’adapter leur offre de services et de répondre aux nouveaux besoins de leurs clients, que ce soit dans le domaine de la négociation et de la rédaction de contrats, de l’arbitrage et du litige, des transactions, des fusions et acquisitions, du financement ou de l’assurance et de l’investissement.

Promoteurs et constructeurs Le défi qu’affrontent les promoteurs et les constructeurs est d’adapter leurs pratiques et leurs modèles d’affaires pour demeurer compétitifs et satisfaire les attentes de leurs clients les plus pointilleux. Ils doivent aussi répondre aux exigences de plus en plus rigoureuses de leurs investisseurs, prêteurs et assureurs à qui ils doivent démontrer l’adéquation de leur modèle d’affaires au virage technologique et leur capacité à assurer la bonne gestion des enjeux et des risques numériques associés à leurs activités.

composants et matériaux modélisés en BIM et de suivre l’avancement et l’enchaî­ ne­ment des travaux ; cela facilite le flux des relations et des interventions entre les différents types d’acteurs, sous-traitants et salariés qui participent au projet.

Ce défi est de taille. Le recours aux technologies numériques devient incontournable pour intégrer et suivre les multiples et différentes actions particulières à chacune des phases du cycle de vie d’un immeuble : préconception, conception, construction, exploi­tation (incluant aussi des projets de rénovation et de transformation), rénovation et déconstruction. Le concept de cycle de vie d’un actif immobilier impose un horizon à long terme, intégrant une vision d’économie circulaire, d’acceptabilité sociale et de prise en compte des impacts économiques, sociaux et environnementaux du projet sur le voisinage et la ville. La fragmentation en différentes phases permet de déterminer plus finement les tâches et les responsabilités des différents intervenants, d’évaluer les risques et d’envisager les moyens nécessaires pour les gérer. L’analyse des tâches et des coûts de chacune des phases du cycle de vie d’un projet immobilier mène au calcul de son coût global.

Comme les données et les instructions sur l’avancement des travaux peuvent être consignées, le travail des avocats et des arbitres en règlement des litiges s’en trouve ainsi facilité, et les conflits peuvent être résolus au fur et à mesure de leur survenance, la trace de celle-ci et du règle-­ ment étant aussi consignée. La résolution des mésententes sur les surcoûts devient aussi plus facile puisqu’il est possible de retracer ce qui a été conçu, ce qui devait être réalisé, ce qui a été effectivement fait et, au besoin, qui a demandé les change­ ments apportés aux plans initiaux. Quant aux prêteurs et aux assureurs, ils disposent maintenant de moyens additionnels leur permettant de suivre de près l’avancement des travaux de construction.

Pour réussir leur virage technologique et numérique, les différents acteurs de l’immobilier peuvent circonscrire leur champ d’intervention à une ou à plusieurs phases du cycle de vie d’un bâtiment. Chaque phase impose ses technologies de pointe et ses compétences particulières. Les experts en ingénierie contractuelle se chargeront de développer des modèles et des contrats rassemblant les meilleurs spécialistes de ces différentes phases. À la phase de conception et de construction, les architectes, designers, ingénieurs et sociétés de construction utilisent de nombreux logiciels pour concevoir un bâtiment et en estimer préalablement les coûts. Ce sont des logiciels de gestion de projet, des logiciels de modélisation des plans, tels que AutoCAD et d’autres formules BIM (Building Information Modeling) sur différentes plateformes, des logiciels de gestion de données ou encore d’autres outils informatiques. Ces technologies contribuent à la création d’un modèle 3D du bâtiment, véritable avatar numérique qui permet de visualiser le futur i mmeuble, de regrouper une foule de données, de documents et d’informations sur ses

Les effets de la traçabilité ne s’arrêtent pas à cette phase. L’avatar numérique du bâti­ment peut aussi être utile au transfert du bâtiment nouvellement construit et faci­liter l’inspection de l’état et de la qualité des travaux. Cette inspection devrait aussi comprendre l’audit de l’avatar numérique. CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

33


IMMOBILIER + TECHNOLOGIE

ISTOCK PAR LEVONCIGOL

Il faudrait donc prévoir, dans les contrats de construction et de vente, des dispositions sur les conditions et des coûts du dévelop­ pement, du transfert ainsi que de la pro­ priété de ce modèle 3D, de même que des données numériques propres au bâtiment construit.

Gestionnaires et propriétaires

Certains points soulèvent encore des débats importants. L’avatar numérique doit-il appartenir au propriétaire de l’immeuble ou à celui qui l’a conçu et utilisé durant la phase de conception et de construction ? Peut-il constituer un actif distinct du bâtiment érigé ? Quels sont le coût et la valeur de cet avatar ? Logiquement, ne devrait-il pas, en tant que jumeau numérique d’un bâtiment, lui conférer une valeur supérieure par rapport aux autres immeubles comparables qui n’en ont pas ? Ce modèle peut en effet s’avérer utile aux futurs propriétaires et gestion­ naires, si ces derniers ont préalablement acquis les compétences et les connais­ sances nécessaires pour bien l’utiliser.

Les technologies numériques de la domotique et de l’immotique ont déjà transformé les pratiques de la phase d’exploitation. Les systèmes de gestion automatisés de bâtiment ciblent toutes les fonctions essentielles à son exploitation : chauffage, ventilation et conditionnement d’air ; efficacité écoénergétique ; entretien ; maintien ; sécurité ; gestion du confort et du bien-être des usagers ; optimisation de l’usage des espaces. Un point demeure préoccupant : les informations sur la sécurité de l’immeuble et de ses usagers peuvent contenir des données personnelles. Leur bonne gestion mérite une attention certaine.

34

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

Les différentes phases du cycle de vie d’un immeuble étaient jusqu’ici souvent considérées comme distinctes et séparées ; en conséquence, elles étaient gérées en silo. Un nouveau défi consiste à développer un outil informatique intégrant la gestion des données de chacune des phases du cycle de vie d’un bâtiment. En effet, il est maintenant possible de constituer, d’accumuler et d’intégrer les nombreuses sources de données générées par les divers acteurs qui interviennent à différentes phases du cycle du bâtiment.

Il faut maintenant apprendre à transformer les données et le modèle 3D de la phase de conception et construction pour les rendre utiles à l’exploitation du bâtiment. Elles peuvent faciliter la planification et l’exécution des tâches d’entretien, de maintien et de remplacement des composants et des systèmes techniques du bâtiment ainsi que l’évaluation des coûts qui y sont associés. L’avatar numérique complète ainsi le portefeuille de technologies numériques et de connectivité (4G, 5G et Internet des objets) disponibles pour la gestion technique intelligente du bâtiment. Cependant, toutes ces promesses reposent sur un enjeu de taille : s’assurer de la qualité, de la véracité et


de la fiabilité des données utilisées dans les processus automatisés de prise de décision. De nouveaux métiers et procédés managériaux devront être développés pour que ces données soient constamment mises à jour, bien conservées et auditées. Les bases de données devraient être transmises aux nouveaux acheteurs et demeurer accessibles aux assureurs et aux prêteurs. La disponibilité et la qualité des données seront de toute évidence indispensables au bon déroulement des transactions et à la valorisation des actifs qui en font l’objet. Le développement de compétences et de modèles d’affaires permettant d’assurer la validité et la fiabilité de ces données constituera la base du développement de nouveaux modèles d’affaires et de la réputation de certains gestionnaires et propriétaires de grands immeubles qui en feront leur signe distinctif. Ce sera, à long terme, un avantage compétitif difficile à imiter et à reproduire.

Investisseurs Les investisseurs en immobilier ont appris à utiliser les technologies numériques, les mégadonnées et les supercalculateurs dans leurs processus de prise de décision fondés et leurs analyses de sensibilité de plus en plus raffinées. Ces outils leur procurent les moyens de suivre la performance tout au long du cycle de vie des immeubles et de mieux évaluer le coût et le rendement global des projets immobiliers. Dans leurs scénarios, les investisseurs font souvent plus qu’évaluer et soupeser les promesses de performance financière à long terme d’un actif immobilier : ils évaluent les impacts économiques, sociaux et environnementaux des immeubles et du quartier ou de la ville où ils sont implantés. L’élaboration des scénarios par les investisseurs exige une étude minutieuse des risques particuliers à chacune des différentes phases du cycle de vie d’un immeuble, ce qui inclut évidemment l’évaluation de sa performance énergétique, de son bilan carbone, de son accessibilité et de son potentiel de résilience par rapport aux changements climatiques. La détermination de la valeur future, incluant les impacts économiques, sociaux et environnementaux d’un actif immobilier, représente de nouveaux défis de taille pour les investisseurs, les prêteurs ou les assureurs. Il ne s’agit plus de limiter la détermination de la valeur à la vérification de l’état de l’immeuble, de la qualité de ses baux et de ses locataires ainsi que sa conformité réglementaire au moment de la transaction. Le véritable défi est de s’assurer, à défaut d’avoir des plans 3D dûment audités reconstituant les plans du bâtiment tel que construit et mis à jour, de l’état d’obsolescence du bâtiment ; l’autre défi est de déterminer les éléments permettant d’affirmer que l’immeuble maintiendra sa valeur dans le futur. Il sera prudent de vérifier son potentiel de conformité à de nouvelles exigences réglementaires ; son potentiel d’adaptation à l’évolution des attentes des locataires et des usagers, incluant les impacts sur le bien-être et le confort des usagers des aménagements intérieurs et extérieurs de l’immeuble ; son potentiel de résilience à l’égard des changements climatiques. L’analyse, qui s’étend aux caractéristiques des quartiers et de la ville, vise les éléments assurant le maintien des promesses de performance d’un immeuble, que ces exigences fassent l’objet de dispositions précises dans le bail ou dans un bail vert qui peut lui être annexé. D’investisseurs en biens réels, bâtiment ou terrain, ces acteurs s’intéressent maintenant aux biens immatériels, notamment aux services destinés aux occupants et aux voisins des immeubles qu’ils possèdent.

Conclusion L’ère de la numérisation annonce parallèlement une nouvelle époque : celle de la transparence et de la traçabilité. Le flux constant du développement de nouvelles connaissances

scientifiques créant et mettant au point jour après jour de nouveaux indicateurs, mesures, outils et méthodes soutient cette tendance irréversible. Bien que le déploiement de ces tendances se réalise à vitesse variable selon les pays, celles-ci semblent irréversibles. En effet, au fur et à mesure que les acteurs de l’industrie immo­b ilière acquièrent ces nouvelles connaissances et les intègrent dans leurs façons de faire, ils développent des pratiques managériales innovatrices permettant de les utiliser et ils contribuent à l’amélioration du processus de divulgation des caracté­ ristiques, de la performance et des impacts d’un bâtiment sur ses usagers et sur ses voisins. Cependant, l’utilisation maximale de ces technologies ne peut se faire unique­ ment à partir d’initiatives individuelles : elles doivent être comprises et adoptées par les autres intervenants de l’écosystème de l’immobilier, incluant les acteurs des gouvernements et des villes ainsi que les usagers et les locataires des immeubles. CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

35


IMMOBILIER + TECHNOLOGIE

L’intégration des nouvelles connaissances numériques en immobilier procure, de façon inespérée, les moyens de discuter à l’aide de données fiables d’importants enjeux économiques, sociaux et environne­mentaux : bâtiment durable, efficacité éner­gétique, bilan carbone, confort, bien-être et santé des occupants, mobilité durable, accessibilité et inclusion sociale, ville intelligente. Le bâtiment est transformé en véritable système dont les interrelations et les interdépendances se ramifient avec le système du quartier et de la ville intelligente où il se situe. Les liens de plus en plus étroits entre les deux systèmes forment un écosystème, contribuant à repousser les frontières traditionnelles de la propriété et de l’usage des immeubles. Les impacts de l’ère numérique ont largement contribué à conférer au bâtiment une nouvelle dimen­­sion immatérielle, concrétisée par les caractéristiques et la qualité des services qu’il peut offrir. Le contexte est maintenant favorable au développement de nouvelles

configurations d’offre de services qui entremêlent et confondent les limites entre biens matériels et services, biens tangibles et intangibles. Enfin, même si les retombées positives de l’utilisation sécuritaire et raisonnée de ces infor­ma­tions numériques sont nombreuses pour les acteurs du secteur immobilier, il ne faut pas sous-estimer l’envergure et la difficulté des enjeux réels et préoccupants en matière de gouvernance, de gestion, de sécurité, de cybersécurité et, plus parti­culière­ment, de protec­tion des données personnelles des usagers des immeubles de toutes les catégories. Les conséquences pour le travail des avocats sont lourdes. La transition numérique a un impact majeur sur l’exécution des transactions immobilières et des opérations de vérification diligente qui les accompagnent. La gestion, l’automatisation et la numé­ risation des données générées par l’exécution des transactions changent les conditions d’accessibilité aux données. Ces données proviennent des notaires et des avocats, des registres civils, des courtiers immobiliers, arpenteurs, évaluateurs, inspecteurs, prêteurs, assureurs, et d’autres sources témoignent des impacts de la numérisation. Les effets du regroupement et de la numérisation de ces données, souvent sensibles, risquent de causer d’importantes perturbations dans l’exécution des tâches de ces professionnels. Dans plusieurs pays, la course à l’acquisition et au contrôle des données est lancée entre les acteurs du secteur privé et ceux du secteur public. Les cabinets d’avocats sont donc appelés à réagir rapidement à ces changements et à réajuster leur offre de services en immobilier.

ISTOCK PAR SASINPARAKSA

36

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION


NOUVELLES des Champions 100_Ass Maitre couvreurs _avis.pdf

1

2020-03-05

15:52

L’équipe Carl Lambert devient le Groupe Lambert L2 Construction est fière de soutenir la transition générationnelle de Équipe Carl Lambert, spécialisée dans la vente et la location d’équipement, en assurant la construction d’un nouveau bâtiment spectaculaire dans le secteur de SaintAugustin à Québec. En plus de ces nouveaux locaux, l’entreprise dévoile également porter désormais le nom de Groupe Lambert.

Michel Bouchard nommé vice-président exécutif, EDYFIC Construction (division Construction de Devimco Immobilier)

DEVIMCO IMMOBILIER

MM. Serge Goulet, président, et Mathieu Jobin, directeur général et associé, sont heureux d’annoncer la nomination de M. Michel Bouchard au poste de viceprésident exécutif pour EDYFIC, la division Construction de Devimco Immobilier. Il entrera en fonction en septembre 2020. Œuvrant dans le secteur de l’immobilier depuis plus de 30 ans, Michel détient une expertise reconnue au sein de l’industrie.

La firme JBC Architectes devient COHÉSIO Architecture JBC Architectes, qui a célébré sa trentecinquième année d’activité en 2019, poursuit son évolution en devenant COHÉSIO Architecture. La firme se renouvelle à travers un changement de nom et une nouvelle identité visuelle, tout en conservant les valeurs fondamentales de collaboration, d’excellence et d’innovation qui ont fait son succès.

Location d’outils Simplex investit plus de 5 M$ pour moderniser son expérience client et accélérer son virage numérique Entreprise familiale québécoise, Location d’outils Simplex a annoncé un vaste projet de modernisation et de numérisation de ses activités, évalué à plus de 5 M$. Cette transformation, amorcée il y a plus de 18 mois, comprend la mise sur pied d’outils d’intelligence d’affaires, une refonte complète de son site Web, une transformation de l’expérience en succursale, un système de soumissions en ligne qui permet une confirmation de celles-ci au client en moins de 30 minutes et la livraison le lendemain, une régionalisation des opéra­tions permettant plus d’agilité dans les marchés qu’elle sert de même qu’une actualisation de l’identité visuelle.

GESFOR présente son Système GRS Afin de vous aider à prendre en charge la santé et la sécurité de vos employés selon la Trousse COVID-19 de la CNESST, GESFOR présente son application Web Système GRS qui permet une vérification instantanée, en ligne et en temps réel, des déclarations de santé de chacun de vos travailleurs et des visiteurs.

VOUS AVEZ UNE NOUVELLE BRÈVE INTÉRESSANTE  ? Faites-la-nous parvenir à nouvelles@jbcmedia.ca. Si elle est retenue, elle sera publiée dans notre prochain numéro.

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION

37


NOUVELLES des Champions

RÉSERVEZ CET ESPACE POUR ANNONCER VOS PROCHAINS AVIS DE NOMINATION OU POUR FAIRE DIFFUSER UN MESSAGE AVIS À TOUS  ! PAR COURRIEL AUX ABONNÉS DU BULLETIN D'INFORMATION L’INFORMATEUR IMMOBILIER COMMERCIAL.

RÉGION DE MONTRÉAL : RÉGION DE QUÉBEC : AILLEURS :

Maryse Couture, présidente de Toitures Couture, a été élue présidente de CREW M pour l’année 2020. Véritable incubateur de relations d’affaires pour les femmes passionnées d’immobilier commercial, l’organisme regroupe des professionnelles au leadership inspirant et des modèles de réussite, dont les actions et les initiatives contribuent à faire avancer l’écosystème de l’immobilier au Québec.

450 670-7770 418 317-0669 1 866 446-3185

CREW M

FAITES-LE SAVOIR AUX PRINCIPAUX ACTEURS DE L’IMMOBILIER COMMERCIAL

Maryse Couture élue présidente de CREW M pour l’année 2020

LOGISCO Groupe Immobilier livre le Complexe Everell

Le Groupe Alfid est heureux d’annoncer la nomination de Joël Chareyron au poste de vice-président stratégies et affaires. Son rôle consistera à travailler le position­ nement stratégique du Groupe Alfid, tout en collaborant activement au développement de celui-ci. Par ailleurs, il est intégré au sein de l’équipe du Comité de direction.

Malgré le contexte difficile des derniers mois, LOGISCO Groupe Immobilier a su respecter ses échéanciers et livrer le Complexe Everell, un immeuble à vocation commerciale situé dans le Méga Centre Beauport. Ce projet neuf de trois étages, ayant comme voisin le Hampton Inn & Suites by Hilton ainsi qu’un vaste projet résidentiel, le LATTÉ, accueillera ses premiers locataires dès l’automne.

LOGISCO

GROUPE ALFID

Nomination au Groupe Alfid

38

CHAMPIONS DE LA CONSTRUCTION


LE MEILLEUR RÉSEAU POUR REJOINDRE VOS CLIENTS ! VOLUME 10 | NUMÉRO 1

VOLUME 13 | NUMÉRO 3 | JUIN – JUILLET 2020

L’INDUSTRIE EN MODE À QUOI SOLUTIONS RESSEMBLERONT

VOLUME 10 – NUMÉRO 1

LES FUTURS BUREAUX ?

UN BÉMOL AU TÉLÉTRAVAIL

CLASSEMENT ANNUEL DES ENTREPRENEURS SPÉCIALISÉS LES PLUS ACTIFS AU QUÉBEC

RISQUE DE PANDÉMIE

SOYEZ PRÊTS ! DOSSIER SPÉCIAL ROY.

QUAND LA RECONNAISSANCE FAIT LA DIFFÉRENCE

PATRICE GROLEAU ET DEBBY DOKTORCZYK

COURTIERS D’EXCEPTION

PP 41614528 PP 41614528

COVID-19 L’INDUSTRIE SE SERRE LES COUDES POUR COMPOSER AVEC LA PANDÉMIE

UNE WEBTÉLÉ SPÉCIALISÉE EN IMMOBILIER

IMMOBILIER + TECHNOLOGIE LES NOUVELLES FRONTIÈRES DES BIENS IMMOBILIERS

PP 41614528

1 866 446-3185 | 450 670-7770 | jbcmedia.ca | jbcmedia.tv