Page 1

www.impactoevangelistico.net

LE MAGAZINE QUI CONSTRUIT VOTRE VIE Décembre 2015 / Editión 743

évangélique TÉMOIGNAGES

PUBLICATION OFFICIELLE

Une vie qui a émergée de l’obscurité

MOUVEMENT MISSIONNAIRE MONDIAL

MUSIQUE

La web

Je vais chanter la merveille LOUANGES

Gloire à Dieu très haut

Panique pour les attaques terroristes de l'État islamique.

GUERRE MONDIALE ? Décembre 2015 / Impacto évangélique

1


LANCEMENT DE LA DEVISE 2016 28 DECEMBRE A BETHEL TV 12H PE/CO

REGARDER LA VIDEO

MISSIONNAIRE MONDIAL 2 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


EDITORIAL

PLUS QUE VAINQUEURS Rev. Gustavo Martínez Président International del M.M.M.

« Moïse et Aaron allèrent trouver le pharaon et se conformèrent à ce que l'Eternel avait ordonné : Aaron jeta son bâton devant le pharaon et devant ses serviteurs, et il se changea en serpent. Cependant, le pharaon appela des sages et des sorciers, et les magiciens d'Egypte, eux aussi, en firent autant par leurs sortilèges. Ils jetèrent tous leurs bâtons et ceux-ci se changèrent en serpents. » Exode 7 : 10-12.

Q

uel était le but de Dieu dans la

Dieu ordonne Moïse à mettre sa main

vie de Moïse ? Que Moïse le

dans son sein ; il l’a mis et quand il l’a tiré,

connaisse, que Moïse ait une

sa main était lépreuse, mais Il lui ordon-

révélation, que Moïse ait une grande vi-

ne d’en mettre de nouveau et la main est

sion, que Moïse sache qui est Dieu, que

sortie restaurée et saine. De cette façon, le

Moïse sache ce qui était le but de Dieu au

Seigneur lui enseigne qu’Il lui a donné le

moment de se manifester à lui. Quand

pouvoir sur le péché et le péché ne peut

Dieu se révèle devant une vie, ce n’est pas

pas s’approprier. Quand quelqu’un a

simplement pour arriver au temple et

une rencontre, quand quelqu’un nait de

courir, sauter et trembler. Non, ce n’était

nouveau, le péché n’a plus de pouvoir, il

pas le but.

ne peut pas s’approprier d’un homme ou

Le but était de changer sa vie, de chan-

d’une femme qui est née de nouveau.

ger sa mentalité, de le transformer en vrai

Cher frère, restez intégral au Seig-

instrument de Dieu, de s’affronter au dia-

neur. Rappelez que vous avez l’autorité

ble, de s’affronter au Pharaon. Puisqu’au

et le pouvoir sur toute œuvre du malin.

milieu des difficultés, Il doit comprendre

Et chez Christ, nous sommes plus que

que Dieu ne le laissera pas, Il est présent.

vainqueurs !

Le Seigneur dit : « Tout pouvoir m’a été

L’apôtre Paul a dit : « Au contraire,

donné dans le ciel et sur la terre » (Mt. 28 :

dans tout cela nous sommes plus que vain-

18). « Voici, je vous ai donné le pouvoir de

queurs grâce à celui qui nous a aimés. En

marcher sur les serpents et les scorpions

effet, j’ai l’assurance que ni la mort ni la

et sur toute la puissance de l’ennemi, et

vie, ni les anges ni les dominations, ni le

rien ne pourra vous nuire. » (Lc. 10 : 19).

présent ni l’avenir, ni les puissances, ni la

Il nous a donné le pouvoir de chasser les

hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre

démons, Il nous a donné le pouvoir de

créature ne pourra nous séparer de l’amour

faire des miracles, Dieu nous a donné le

de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre

pouvoir de faire de choses grandes.

Seigneur. » (Ro. 8 : 37-39) l Décembre 2015 / Impacto évangélique

3


www.impactoevangelistico.net

évangélique Directeur Foundateur: Rév. Luis M. Ortiz Décembre 2015 / Editión N° 743 (USPS 012-850) PUBLICATION OFICIELLE DU MOUVEMENT MISSIONNAIRE MONDIAL Le Mouvement Missionnaire Mondial Inc. est un organisme religieux sans but lucratif qui a la vision de créer des nouveaux temples aux États Unis et ses territoires, de la même manière qui a la missionnaire vision de créer des temples où que Dieux le permet. PUBLIÉ CHAQUE MONAT PAR Movimiento Misionero Mundial, Inc Mouvement Missionnaire Mondial, Inc San Juan, Puerto Rico Washington, D.C. Tarifs postaux périodiques payé à: San Juan, Puerto Rico 00936

RECEVEUR DES POSTES: Envoyez les modifications d’addreses à Impacto Évangelique P.O. BOX 363644 San Juan, Puerto Rico 00936-3644 Téléphone (787) 761-8806; 761-8805; 761-8903

MEMBRES DU CONSEIL INTERNATIONAL DY M.M.M. INC. Rev. Gustavo Martínez Président Rev. José Soto Vice-Président Rev. Rubén Concepción Secrétaire Rev. Rodolfo González Trésorier Rev. Álvaro Garavito Directeur Rev. Margaro Figueroa Directeur Rev. Rómulo Vergara Directeur Rev. Humberto Henao Directeur Rev. Luis Meza Directeur OUVRAGES ÉTABLIS EN Allemagne France Argentine Gabon Aruba Ghana Australie Grèce Autriche Guatemala Belgique Guinea Ecuatorial Belize Guyana Français Bolivie Guyane Anglaise Bonaire Haïti Brésil Hollande Cameroun Honduras Canada Inde Chili Angleterre Colombie San Andrés (Colombie) Congo Saint-Martin Côte d’Ivoire Île Maurice Costa Rica Rodrigues Curaçao Îles Canaries (Espagne) Danemark Archipel d’Hawaï (États Équateur Unis) El Salvador Israël Espagne Italie États Unis Jamaïque Philippines Japon Finlande Koweït

Madagascar Malaisie Mexico Myanmar Nicaragua Nigeria Oman Panama Paraguay Pérou Portugal Porto Rico République dominicaine Roumanie Sri Lanka Suède Suisse Afrique du Sud Suriname Trinité-et-Tobago Ukraine Uruguay Venezuela

Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Pérou N° 2011-02530 Église Chrétienne Pentecôte - Mouvement Missionnaire Mondial: Av. 28 de Julio 1781 - Lima 13 - Peru Impression: Quad / Graphics Peru S.A. Av. Los Frutales 344 - Lima 03 - Peru MISSIONNAIRE MONDIAL 4 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Le Mouvement Missionnaire Mondial est un organisme religieux sans but lucratif, dûment enregistré à San Juan, Porto Rico et dans la capitale fédérale Washington D.C., avec des sièges principaux dans les deux villes, ainsi que dans chaque État ded État Unis et d'autres pays où on a établi des Œuvres missionnaires. Important Les offrandes et les donations en espèces, matériels, biens immobiliers ou legs par testament au profit de cette Œuvre du Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. sont déductibles des impôts sur le revenu (Income Tax) et les reçus délivrés par le MMM sont reconnus par l'Internal Revenue Service (IRS) du Gouvernement Fédéral des Etats Unis d'Amérique et de l'État Libre Associé de Porto Rico. n

Visitez notre site web Obtenez d'information édifiante de l'Œuvre de Dieu et tenezvous au courant des dernières nouvelles. Un accès personnalisé de n'importe où dans le monde: www. impactoevangelistico.net. n

Si vous voulez Écrivez-nous à notre adresse postale: Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. P.O. Box 363644 San Juan, P.R. 00936-3644 n

Copyright © 2009 Impacto Évangélique Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. (World-Wide MissionaryMovement, Inc.) Tout le contenu de ce magazine et de chaque édition suivante est dûment enregistré dans la Bibliothèque du Congrès, Washington, D.C. États-Unis. Tous les droits sont réservés. Sa reproduction partielle ou intégrale, de quelque manière que ce soit, et sa traduction dans d'autres langues, sans l'autorisation du Directeur, est interdite. Conformément aux accords internationaux de propriété littéraire, c’est un crime punissable par la Loi. n

Déclaration Doctrinale Le Mouvement Missionnaire Mondial se n

base sur les doctrines fondamentales des Saintes-écritures, telles que: • L'inspiration des saintesecritures: 2 Timothée 3:15-17; Pierre 1:19-21. • Les Trois Personnes de la Déité: Le Père, le Fils et le Saint-Esprit: Matthieu 3:16,17; 17: 1-5; 28:19; Jean 17: 5, 24, 26; 16:32; 14:16, 23; 18:5, 6; 2 Pierre 1:17,18; Apocalypse 5. • Le Salut par la Foi en JésusChrist: Luc 24:47; Jean 3:16; Romains 10:13; Tite 2:11; 3:5-7. • La Nouvelle Naissance: Jean 3:3; 1 Pierre 1:23; 1 Jean 3:9. • La Justification par la Foi: Romains 5:1; Tite 3:7. • Le baptême d'eau par Immersion, selon ce que Christ a ordonné: Matthieu 28:19; Actes 8:36-39. • Le Baptême du Saint-Esprit, consécutif au Salut, en parlent en d’autres langues selon: Luc 24:49; Actes 1:4, 8; 2:4. • La Santé Divine: Esaïe 53:4; Matthieu 8:16, 17; Marc 16:18; Jacques 5:14, 15. • Les Dons du Saint-Esprit: 1 Corinthiens 12:1-11. • Le Fruit du Saint-Esprit: Galates 5:22-26. • La Sanctification: 1 Thessaloniciens 4:3; 5:23; Hébreux 12:14; 1 Pierre 1:15, 16; 1 Jean 2:6. • Le Ministère d'Évangélisation: Marc 16:15-20; Romains 10:15. • La Dîme et le Soutien de l'Œuvre: Genèse 14:20; 28:22; Lévitique 27:30; Nombres18:21-26; Malachie 3:7-10; Matthieu 10:10; 23:23. • La Levée de l'Église: Romains 8:23; 1 Corinthiens 15:5152; 1 Thessaloniciens 4:16,17. • La Seconde Venue de JésusChrist: Zacharie 14:1-9; Matthieu 24:30, 31; 2 Thessaloniciens 1:7; Tite 2:13; Jude 14, 15. • Le Royaume Millénaire: Esaïe 2:1-4; 11:5-10; Zacharie 9:10; Apocalypse 19:20; 20:3-10. • Les Nouveaux Cieux et la Nouvelle Terre: Esaïe 65:17; 66:22; 2 Pierre 3:13; Apocalypse 21:1.


SOMMAIRE

Retrouvez-nous dans

www.facebook.com/impactoevangelistico

6. Couverture. Au bord de la troisième guerre.

6

14. Infographie. Le terrorisme dans le monde. 16. Rapport. La Bible de Casiodoro de Reina . 20. Révélations. Devises 2007 - 2015. 22. Lancement. Revenons à Dieu. 24. Littérature. Persécution en Hollande. 28. Musique. Chanterai la merveille. 30. Les héros de la foi. Le réformateur de la Suisse.

16

34. Biographies. Une vie qui a émergé de l’obscurité.

56. Événements. EL SALVADOR. C'est l'heure de la croissance.

40. Louanges. Gloire à Dieu au plus haut !

58. Événements. ESPAGNE. Chercher le bien-être de l'Œuvre.

42. Louanges. Dieu avec nous. 44. Louanges. Le même sentiment qu’il y avait en Christ.

60. Événements. ASIE. Les fruits d'Asie. 62. Événements. BELGIQUE. Prêt à accomplir les buts de Dieu.

46. Interview. « Prions pour grandir »

22

48. Événements. PÉROU. La vraie liberté.

60

Décembre 2015 / Impacto évangélique

5


MISSIONNAIRE MONDIAL 6 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


Foto: AFP

COUVERTURE

AU BORD DE LA TROISIÈME GUERRE Le monde éprouve de moments de grande terreur d'après la montée de la violence provoquée par le groupe appelé « État islamique » (EI), qui a tué de centaines de gens dans beaucoup de pays. Mais ce n'est pas la seule menace. Il y a d'autres groupes autant ou plus sanguinaires qu'eux avec des objectifs très similaires. Décembre 2015 / Impacto évangélique

7


De nos jours, les huit groupes terroristes les plus sanguinaires du monde sont islamiques : L'État islamique, Al-Qaïda, les talibans afghans, leurs homologues pakistanais Tehrik-iTaliban, les nigérians de Boko Haram, les syriens d'Al Nusra, les libanais de l'Hezbollah, et les palestiniens de Hamas (voir infographie). Ces groupes représentent une grande menace pour la sécurité de presque un milliard d'habitants.

L

a menace terroriste mondiale de nos jours provient de deux groupes radicaux du Moyen-Orient : Al-Qaïda et l’État islamique. Les deux semblent concurrencer pour montrer sa façade la plus effrayante entre les musulmans. Mais ils ne sont pas les seuls groupes terroristes qui agissent dans le monde, il y a d’autres. De nos jours, les huit groupes terroristes les plus sanguinaires du monde sont islamiques : L’État islamique, Al-Qaïda, les talibans afghans, leurs homologues pakistanais Tehrik-i-Taliban, les nigérians de Boko Haram, les syriens d’Al Nusra, les libanais de l’Hezbollah, et les palestiniens de Hamas (voir infographie). Ces groupes représentent une grande menace pour la sécurité de presque un milliard d’habitants. En plus, il y a actuellement deux autres grands groupes terroristes qui ne sont pas islamiques et qui fondent leurs origines sur l’idéologie marxiste-léniniste : les FARC colombiennes et le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). Al-Qaïda, l’État islamique et les autres groupes ont les mêmes prétentions : Imposer le califat mondial, même si leurs méthodes restent différentes. Le groupe fondé par Osama Bin Laden prêche une lecture politique et radicale du Coran qui est très similaire à celle diffusée par l’État islamique. Les deux groupes sont d’inspiration sunnite et ont déclaré la « guerre sainte » (djihad) contre l’Occident, les « apostats » chiites et les gouvernements arabes qui commercent avec l’Europe et les États-Unis. Dès sa création, le groupe de Bin Laden a préféré les attaques terroristes dedans et dehors le territoire de l’Islam, étant la plus grande l’attaque du 11 septembre de 2002 aux États-Unis. Au contraire, l’État islamique fait des conquêtes du territoire. De cette manière, ils ont pu dominer des immenses zones de la Syrie et l’Irak pour établir un califat avec tous les éléments formels d’un État moderne. La deuxième phase de son stratégie est l’appel à tous les musulmans dépossédés du monde pour s’établir dans le califat dans un mouvement très similaire au sionisme en Israël. Cette priorité stratégique de l’État islamique ne rejette pas les actes terroristes envers l’Occident, comme ils l’ont démontré dans

MISSIONNAIRE MONDIAL 8 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Foto: AFP

Continuer la lecture––

les attaques à Paris, parce qu’ils considèrent que de cette manière ils vont affaiblir la morale de « l’ennemie ». TROISIÈME GUERRE MONDIALE ? L’État islamique est une menace qui devient de plus en plus grande. Ils contrôlent un espace équivalent au Royaume-Uni en Irak et en Syrie. C’est peut-être la raison pour laquelle le roi Abdallah II de la Jordanie estime que les dernières attaques de l’État islamique ont


COUVERTURE

provoqué une « troisième guerre mondiale contre l’humanité ». Les leaders des grandes puissances, telles que les États-Unis, la Russie, la Chine et la France, ont réagi contre ces attaques sanguinaires de l’EI et leurs menaces constantes. Les phrases utilisées révèlent que la paix mondiale disparaît pour donner sa place à une guerre totale. Par exemple, la France et la Russie montrent leur détermination de coopérer avec la

Syrie contre l’EI. Le président russe, Vladimir Putin, a ordonné à ses forces navales de contacter, dans la zone d’opérations de la Mer Méditerranée, le groupe français pour attaquer de manière coordonnée les djihadistes. Les États-Unis pourraient augmenter leurs forces dans la zone de conflit dans n’importe quel moment et la Chine a annoncé que son gouvernement est disposé à coopérer avec la communauté internationale dans la lutte anti-terroriste pour sauvegarder

Continuer la lecture–– Décembre 2015 / Impacto évangélique

9


Foto: AFP

Continuer la lecture––

« la paix et la tranquillité mondiale ». Alors, les pays qui ont décidé d’éliminer définitivement le groupe terroriste sont : Les États-Unis, la Russie, la France, l’Allemagne, l’Iran et l’Irak. Ils ont communiqué leur position par leurs intermédiaires. Comme réponse, l’État islamique a demandé ses miliciens et supporters occidentaux de tuer les nord-américains, les français, les russes et les européens qui rejettent l’Islam comme religion.

MISSIONNAIRE MONDIAL 10 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Certainement, il y a des nouveaux participants dans ce conflit. La coalition de pays augmente tous les jours parce que les objectifs de l’EI restent nocifs pour l’humanité. QU’EST-CE QUE C’EST L’ÉTAT ISLAMIQUE ? L’État islamique est un groupe radical sunnite qui était lié à l’Al-Qaïda pendant ses origines. En 2010 et d’après son leader, Abu Bakr al-Baghdadi, le groupe a été refondé comme État islamique et au Levant. Après, ils sont


Foto: AFP

Foto: AFP

COUVERTURE

devenus l’État islamique de l’Irak et la Syrie d’après la fusion des milices irakiennes et syriennes. On les appelle djihadistes parce qu’ils encouragent une supposée « guerre sainte », qui signifie précisément « djihad », contre tous ceux qu’ils considèrent infidèles d’après leurs croyances religieuses contraires. Les membres de l’État islamique pensent qu’ils sont les seuls croyants réels de l’Islam

LE PLUS GRAND ATTENTAT L’AVION AIRBUS A-321 de nationalité russe, qui est tombé le 31 octobre avec 224 personnes, a été abattu par une bombe qui a explosé à la moitié du vol, d’après le directeur du Service fédéral de sécurité russe Aleksándr Bortnikov. L’avion faisait la route entre Sharm el Sheji et Saint-Pétersbourg et est tombé dans la péninsule du Sinaï. Une bombe fait maison avec 1 kg de TNT a explosé pendant le vol, ce qui a provoqué que l’avion se casse dans l’air, ce qui explique aussi toutes les parties dispersées autour d’une grande distance. L’attaque a été confirmée par l’État islamique. C’est l’attentat qui a provoqué le nombre le plus grand de victimes jusqu’à maintenant.

Continuer la lecture–– Décembre 2015 / Impacto évangélique

11


Foto: AFP

Continuer la lecture––

et que le reste du monde veut éliminer leur religion, alors ils considèrent leurs ennemies tous ceux qui pensent de manière différente à leurs croyances. Leurs décapitations, crucifixions et assassinats massifs essayent d’effrayer leurs ennemies. Pour cette raison ils font de la publicité pour leurs actes. Ils justifient ces actes san-

ATTAQUE CONTRE LES CHRÉTIENS L’ISLAM RADICAL a été responsable de la mort de millions de personnes de différentes religions. Cependant, les principales victimes sont des chrétiens qui habitent dans des pays musulmans et qui sont tués, violés, blessés et expulsés de leurs maisons et leurs églises brûlées et profanées. L’État islamique et des organisations terroristes liées à l’Al-Qaïda, comme le Front d’al-Nusra, tue tous les chrétiens dans les villes ou petites villages qu’ils envahissent et conquièrent en Syrie et où l’araméen est parlé. En Kenya, les membres de la milice djihadiste somalienne Al Shabab ont attaqué en avril de cette année l’Université de Garissa et ils ont tué 147 personnes. Ils ont commencé en faisant feu à tous, mais après ils ont séparé les étudiants musulmans des étudiants chrétiens, et ils se sont acharnés contre ces derniers. MISSIONNAIRE MONDIAL 12 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

guinaires en citant des versets du Coran qui encouragent de « frapper la tête » des noncroyants. L’État islamique est le groupe le plus agressif et actif de nos jours. Ils ont apparu publiquement en août de 2014 avec une vidéo qui montrait le journaliste nord-américain James Foley en disant quelques phrases d’adieu à sa famille et contre l’invasion des États-Unis à l’Irak. Ensuite, un bourreau encapuchonné vêtu complètement en noir l’a décapité. La victime suivante de l’EI a été un autre journaliste nord-américain-israélien appelé Steven Sotloff, qui a été aussi décapité. Sa morte a été diffusée le 2 septembre de 2014 avec une vidéo de 2 : 46 minutes intitulée « Un deuxième message à l’Amérique ». De cette terrible manière le monde a connu ce groupe qui a commencé une offensive sanguinaire contre la France, les États-Unis,


Foto: AFP

COUVERTURE

L'État islamique est le groupe le plus agressif et actif de nos jours. Ils ont apparu publiquement en août de 2014 avec une vidéo qui montrait le journaliste nordaméricain James Foley en disant quelques phrases d'adieu à sa famille et contre l'invasion des États-Unis à l'Irak. Ensuite, un bourreau encapuchonné vêtu complètement en noir En plus, ils ont une grande réserve de re- l'a décapité. Foto: AFP

l’Angleterre, la Russie, l’Espagne et d’autres pays occidentaux. En réalité, l’EI apparaît dans un contexte d’invasion de l’Irak. Après l’occupation du pays par les forces britanniques et nord-américaines, des différents groupes armés se sont formés pour lutter contre les envahisseurs, beaucoup d’entre eux sous l’influence de l’Islam. Telle a été l’origine du groupe. L’État islamique a des grandes ressources financières. C’est le groupe terroriste le plus riche du monde, avec des gains de presque deux millions de dollars par semaine, d’après certains analystes. Ils fondent leur pouvoir sur leur capacité militaire et d’obtenir l’appui des populations locales qui sont contre le régime instable de l’Iraq et la Syrie, pays dévasté par la guerre. En termes militaires, le groupe bénéficie de l’expérience de ses fondateurs, beaucoup desquels sont des ex-officiers et des ex-membres des services de sécurité de l’ex-dictateur irakien Saddam Hussein, renversé par les États-Unis après l’invasion de 2003. L’État islamique a des membres au Moyen-Orient et aussi dans presque toute l’Europe. Ils ont obtenu de plus en plus des adeptes grâce aux technologies de communication. L’emploi sophistiqué des réseaux sociaux sur Internet leur permet de créer des cellules terroristes dans les capitales européennes.

crues, surtout des étrangers, et un dépôt important d’équipement, telles que des armes légères, artillerie, arsenal antichar, chars et chars blindés, comme des véhicules nordaméricains arrachés à l’armée irakienne. L’État islamique achète également de l’équipement dans le marché noir et « ils ont des armes et moyens pour opérer comme une petite armée », résume Hasan l

Décembre 2015 / Impacto évangélique

13


Financement

95%

5%

Etats du Golfe

Extorsion, contrebande de pétrole, rançons, réserves des banques de Mossoul.

Le terrorisme dans le monde

Dans le cadre des conflits multipolaires émergés après la guerre froide, il y a une présence massive de groupes islamistes qui cherchent à imposer par la violence et la terreur indiscriminée sa vision délirante de la société musulmane idéale.

Pourquoi leurs tactiques sont-elles si brutales ? Les membres de l’EI sont des djihadistes qui adhèrent à une interprétation extrême de l'islam sunnite et se considèrent comme les seuls vrais croyants.

de masse ont été utilisées pour terroriser leurs ennemis. Les membres de l’EI ont justifié ces atrocités en citant le Coran et le Hadith, mais les musulmans les ont condamnés.

Ils soutiennent que le reste du monde est composé des infidèles qui cherchent à détruire l'Islam, ce qui justifie ses attaques contre d'autres musulmans et non-musulmans.

Même le chef d'Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri, qui a désavoué l’EI en février 2014 pour ses actions en Syrie, a averti que cette brutalité perd « les cœurs et les esprits des musulmans ».

Les décapitations, crucifixions et fusillades

Indice global du terrorisme Coût économique

Coût humain

Par rapport à d'autres formes de violence, le terrorisme est vraiment petit.

Le nombre de pays victimes d'attaques terroristes a augmenté

32

93

fois plus grand est le coût de la criminalité violente et des homicides, par rapport au terrorisme.

2014

2013

32,9 milliards de dollars

52,9

milliards de dollars MISSIONNAIRE MONDIAL 14 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

+63%

2014 par rapport à 2013

2014

pays ont été touchés en 2014 contre 8 en 2013

2013

18 111 décès

+30%

2014 par rapport à 2013

32 685 décès


Les 5 pays les plus touchés

Irak

Incidents

Décès

Biens endommagés

Blessés

Afghanistan

Nigeria

Pakistan

Syrie

1591

662

1821

232

1869

1512

2752

301

4505

7512

1760

1698

4699

2246

2836

1473

15 137 9929 4211 3370

Ces pays représentent 78% des décès et 57% des attaques terroristes au niveau mondial.

Impact du terrorisme 92% de toutes les attaques terroristes entre 1989 et 2014 ont eu lieu dans les pays où la violence politique par le gouvernement était très répandue.

5,61 Royaume-Uni 28e

4,61 Etats Unis 35e

TRÈS HAUT

4,55 France 36e

3,98 Mexique 44e 6,66 Colombie 17e

6,20 Russie 23e

2,62 Espagne 65e 9,21 Nigeria 3e

MOYEN BAS

7,27 Thaïlande 10e

TRÈS BAS PAS D’IMPACT

2,20 Brésil 74e Score (10-0) Pays Position dans le classement

HAUT

NON INCLUS

9,06 Pakistan 4e 10 Irak 1re

9,23 Afghanistan 2e 3,11 Australie 59e

Huit des dix groupes terroristes les plus importants dans le monde sont islamistes : État islamique (EI)

Boko Haram

Al-Qaïda

Al Nusra

Talibans afghans

Hezbollah

Tehrik-i-Taliban

Hamas

Décembre 2015 / Impacto évangélique

15


LA BIBLE DE CASIODORO DE REINA La lecture de la Bible a été défendue dans l'empire Espagnol depuis le 16ème siècle. Si la belle traduction de Casiodoro de Reina et Cipriano de Valera, protestants espagnols de l'époque, aurait été « autorisée », l'histoire de la langue espagnole serait sans doute très différente à sa version actuelle. Leopoldo Cervantes-Ortiz

P

rès de la date commémorative du commencement de la Réforme Protestante en Allemagne, j’ai reçu deux trésors. D’abord, la Bible de la Réforme de la Société biblique de l’Espagne, avec laquelle j’ai collaborée avec un essai publié sur cette revue, et après, enfin, le fac-similé de la classique « Bible de l’Ours », résultat d’un effort incroyable de cette institution pendant plus de 40 ans pour rendre cette œuvre accessible aux gens intéressés aux gestes spirituelles du fécond 16ème siècle. Ce n’est pas que je ne connaissais déjà cette version physique parce que je l’ai lue pendant mon enfance tous les jours, mais j’ai rêvé plusieurs fois de la possibilité de l’obtenir pour apprécier sa lecture avec délectation et patience, comme pendant mon enfance. Puisque je savais sa valeur historique, j’ai toujours remarqué les avatars de sa première et deuxième édition (du 1569 et du 1602, « Edición del Cántaro » ou Édition de la Cruche) et j’ai suivi sa piste avec enthousiasme, surtout quand un écrivain ou studieux la mentionnait. C’est le cas d’Antonio Alatorre, José Emilio Pacheco, Sergio Pitol, Félix de Azúa, J.A. González Iglesias (« création unique et nécessaire dans la littérature espagnole ») ou Antonio Muñoz Molina, pour en nommer quelques-uns. MISSIONNAIRE MONDIAL 16 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

De Azúa l’a qualifiée comme « la mère de la littérature ». Les déclarations de Muñoz sont exactes et la mettent dans une dimension très juste : « Casiodoro de Reina écrit en un espagnol prodigieux qui se place entre Fernando de Rojas et Cervantes, avec une effervescence expressive que se compare seulement avec sainte Teresa, saint Jean de la Croix et le frère Luis de León » (El País, 26 juillet 2014). Sa célébration de la langue est contagieuse : « C’est une langue possédée par la même


RAPPORT

capacité de crudité terrestre et haute qualité littéraire de La Célestine ; un espagnol mudéjar qui a encore des nuances arabes et hébraïques, forcé jusqu’à ses limites syntactiques pour s’adapter aux cadences, répétitions et exagérations de la langue biblique (…). C’est une langue qui doit être récitée, entonnée et chantée à voix haute pour exprimer la fureur aussi incontrôlablement que le désir érotique, ainsi que les amertumes du chagrin et les extrêmes de la douleur. Traduits par Casiodoro de Reina, le livre de Job

ou l’Ecclésiaste sont, sans doute, deux des œuvres maximes de la poésie et la sagesse en espagnol ». Dans les années 90, une édition de quatre tomes a circulé dans l’Amérique Latine. Elle a été faite pour la maison d’éditions Alfaguara par Juan Guillén Torralba (Livres historiques), Gonzalo Flor Serrano (livres prophétiques et de la sagesse) et José María González Ruiz (Nouveau Testament). Je n’ai pu qu’obtenir le premier pour apprécier, même indirectement mais avec efficacité,

Continuer la lecture–– Décembre 2015 / Impacto évangélique

17


Un bon protestant a toujours dans son esprit les versets faits par Casiodoro et Cipriano et estime adéquatement les magnifiques traductions actuelles avec un style apparemment plus simple.

Continuer la lecture––

l’impact culturel de cette version méritante, liée pour toujours à la foi évangélique de notre continent d’après l’estime avec laquelle nous l’avons lue, appréciée et mémorisée. Reina-Valera, édition du Cinquième Anniversaire de la Réforme. Un bon protestant garde toujours dans son esprit les versets faits par Casiodoro et Cipriano et estime adéquatement les magnifiques traductions actuelles avec un style apparemment plus simple. Ses tournures rhétoriques et linguistiques sont littérairement irremplaçables. Voilà deux exemples cités par Octavio Paz dans son « Discours de Jérusalem » (1977) : « Je dis à Dieu : Ne me condamne pas ! Fais-moi connaître pourquoi tu me prends à partie ! » (Job 10 : 2). « Même s’il me tuait, je continuerais à espérer en lui. Oui, je défendrai ma conduite devant lui » (Job 13 : 15). Tout est lié : La délectable étude intro-

MISSIONNAIRE MONDIAL 18 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

ductive d’A. Gordon Kinder, qui vient avec l’édition fac-similé de cette Bible, m’a renvoyé aux lectures de Marcelino Menéndez y Pelayo, et de José Constantino Nieto, qui nous a rendu visite en 1985, en nous surprenant avec ses apports sur Juan de Valdés, de qui nous ne savions rien. C’est lui qui a résumé, dans un autre livre fondamental (La Renaissance et l’autre Espagne : vision culturelle socio-spirituelle. Genève, Droz, 1997), l’immensité du travail de ces titans de la traduction, persécutés et répudiés dans leur propre pays : « Tous ces protestants espagnols anonymes en Angleterre, Genève, Francfort et d’autres centres européens, révèlent la dimension sociale et politique de la Réforme espagnole, malgré notre manque de données pour des analyses statistiques. Ce phénomène religieux ne peut pas être limité à une seule région de l’Espagne


RAPPORT

ou à une seule classe élitiste intellectuelle de classe moyenne ou aristocratique. Ces réfugiés ne sont qu’un vague reflet du problème international de la Réforme espagnole ». Marcelino, malgré sa tendance antiprotestante, nous a montré l’incroyable vie des hétérodoxes espagnols parmi les villes européennes clés pour l’expansion de la Réforme. Mais avec Nieto (docteur de Princeton), nous étions dans un domaine commun plus proche à nos intérêts et également ouverts (je parle d’un secteur minoritaire d’étudiants) à ce qu’il allait nous montrer sur Saint Jean de la Croix dans un autre livre publié en Mexique. Kinder résume dans ses pages tous ces événements qui apparaissent de nouveau devant nous avec tous ses détails révélateurs d’une persévérance mise à l’épreuve plusieurs fois. Pour la surprise et mécontentement des lecteurs évangéliques qui ai-

ment la version de Reina-Valera (mais sans fondements historiques ou culturel solides), l’original de 1569 contient les livres appelés « apocryphes » ou deutérocanoniques. Alors, c’est possible de lire l’Ecclésiaste, Baruch, Maccabées et les additionnels d’Esdras et Daniel, des livres que sans honte et conflit le réformateur espagnol avait inclus dans sa traduction. Les raisons pour les enlever dans les prochaines éditions, malgré leur relevance pour les premiers missionnaires, restent discutables parce que les futures générations n’ont pas pu lire cette littérature qui aurait complété leur panorama historique et culturel de la Bible. L’écrivain mexicain décédé Carlos Monsiváis a été un défenseur passionné de la révision de cette Bible publiée de nouveau en 1909, après la version de 1862. Dans une interview, que vous pouvez regarder ici (www. youtube.com/watch?v=Sa_nFJQ98sQ), il a détaillé son goût exclusif pour cette version : « La Bible a été le premier livre que j’ai lu quand j’avais 6 ans, et je n’ai pas arrêté de le lire jusqu’à me familiariser avec son langage. Je sais que beaucoup de choses exigent déjà un corrélat historique très différent pour des époques, l’époque dans laquelle les Evangiles ont été écrits, etc. (…) À mon avis, lire la Bible de Casiodoro de Reina et Cipriano, que je considère parfaite, a était un apprentissage exceptionnel de la langue que reste encore nécessaire. Je n’aime pas l’actualisation de la Bible, de la version actuelle (de 1960), non parce que je diverge des corrections, des notes, des actualisations du vocabulaire, mais parce que la version précédente était le débit de la langue, une manière parfaite de dire : « Le ciel raconte la gloire de Dieu et l’étendue révèle l’œuvre de ses mains. Le jour en instruit un autre jour, la nuit en donne connaissance à une autre nuit ». Je pense qu’à ce moment-là, la langue a atteint un tel niveau de perfection si clair que chercher des équivalents plus compréhensibles entraîne tout simplement reléguer la profondeur d’une version incroyable faite par Reina et Valera. » Alors, on suit avec ces félicitations, surtout d’après la continuation du dialogue spirituel et culturel avec ces productions qui ont marqué toute une manière d’être et de penser dans ces territoires lointaines et dans le nôtre, similaires contre vents et marées par l’influence de la résistance théologique rebelle et créative l Décembre 2015 / Impacto évangélique

19


DEVISES 2007 - 2015 Depuis 1970, une devise annuelle est choisie afin de conduire la grande Œuvre du Mouvement Missionnaire Mondiale. Il s’agit d’un mot qui englobe les valeurs et les vertus qui doivent être prises en compte par le monde entier. Rev. Gustavo Martínez G.(*)

D

(*) Presidente internacional M.M.M

epuis le début de cette merveilleuse Œuvre du Mouvement Missionnaire Mondiale, Dieu a dit au Rév. Luis. M. Ortiz, notre fondateur qui repose en paix, de établir chaque année une devise de travail que conduise l’Œuvre afin de améliorer le mode de vie chrétienne. Pour cette raison, chaque année depuis 1970, les devises de travail ont aidé, inspiré, encouragé e béni tout le peuple du Seigneur. A partir du moment où Dieu, dans sa miséricorde, m’a donné l’honneur et le privilège d’assumer la responsabilité d’être le Président du MMM, j’ai médité sur chacun des devises que Dieu m’a révélé dans ce temps de travail. Elles sont des vertus et des valeurs qui ont une connexion directe avec le caractère de la personne et dont la plupart ont été perdues au fil du temps. La globalisation et les changements constants dans le monde ont contribué à ce que ces valeurs et vertus soient reléguées

MISSIONNAIRE MONDIAL 20 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

aux oubliettes. Cela a affecté l’Eglise de Dieu en général, parce qu’elle s’est donc adaptée aux changements et a également essayé d’adapter l’Évangile de JésusChrist à un monde où celui-ci ne pourrait jamais s’intégrer. Les Ecritures disent que « l’amour pour le monde est synonyme de haine contre Dieu, celui donc qui veut être l’ami du monde se fait l’ennemi de Dieu ». Pour cette raison, je crois que Dieu, dans sa grande sagesse, nous a parlé en 2007 du fort besoin de la Sincérité dans la vie du croyant et de l’Eglise. Il nous a invités à agir en accord avec notre caractère et nos pensées, à être vrais et authentiques, à ne pas cacher derrière le manteau de l’hypocrisie, car Dieu connaît nos pensées plus profondes et notre cœur. La sincérité est une des valeurs les plus importantes et louables dans une personne, car elle implique de penser et agir en conséquence, d’être franc et vrai. En 2008, nous avons été appelés à la


RÉVÉLATIONS REALIDAD

Communion avec Lui et entre les croyants, pour éradiquer la rivalité, renforcer le respect mutuel et faire des choses qui cherchent le bien des autres. La communion nous rend plus fortes et devient une lumière qui brille dans l’obscurité qui produit l’égoïsme et l’envie du monde d’aujourd’hui. Le point de départ en 2009 e été le Service, et on a fait un appel à être prêts à servir Dieu volontairement et avec enthousiasme. Dieu veut un service sincère et désintéressé, sans attendre quelque chose en retour. Il a été un appel du Seigneur afin d’abandonner l’intérêt, ce que le monde n’a pas été en mesure d’atteindre. La Volonté est venue en 2010 en nous demandant d’apprendre à accepter sa volonté avant le nôtre. S’il y a quelque chose difficile pour les humains, c’est faire passer la volonté des autres avant la propre, mais l’exemple par excellence est Jésus, qui dans le moment du martyre a dit à son Père : « Ce ne soit pas ma volonté qui se

Pour cette raison, chaque année depuis 1970, les devises de travail ont aidé, inspiré, encouragé e béni tout le peuple du Seigneur. fasse, mais la tienne ». En 2011, l’appel a été à l’Engagement, afin de faire la différence entre une vie spirituelle médiocre et une vie spirituelle excellente. L’engagement est assez difficile, un chemin de non-retour qui implique tout l’être humain. L’engagement comporte l’esprit, le cœur et la volonté. Quand une personne fait un engagement à Dieu sans impliquer tout son être, il n’est pas valide ou durable. L’engagement complet est la clé de cet appel. La Soumission est venue en 2012, quelque chose de très nécessaire après avoir faire un engagement. L’homme en général n’aime pas se soumettre à personne, mais dans la vie chrétienne et le monde spirituel, la soumission est la clé qui ouvre la porte à la bénédiction de Dieu. Dans le 50º anniversaire de travail

Continuer la lecture–– Décembre 2015 / Impacto évangélique

21


DEVISES MMM Voilà les devises du Mouvement annuel missionnaire mondiale depuis 1970. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Impact 70 Progrès 71 Puissance 73 Vision 74 Expansion 75 Onction 76 Victoire 77 Effort 78 Sacrifice 79 Clameur 80 Rédemption 81 Récolte 82 Unité 83 Renaissance 84 Pentecôte 85 Feu 86 Fidélité 87 Sainteté 88 Gloire 89 Humilité 90 Obéissance 91 Fermeté 92 Persévérance 93 Intercession 94 Prière 95 Consécration 96 Conquête 97 Force 98 Intégrité 99 Triomphe 2000 Purification 2001 Fructification 2002 Mission 2003 Pardon 2004 Humiliation 2005 Multiplication 2006 Sincérité 2007 Communion 2008 Service 2009 Volonté 2010 Engagement 2011 Soumission 2012 Tiens 2013 Condamnation 2014 Loyauté 2015

Continuer la lecture––

ininterrompu en 2013, Tiens été le conseil le plus précieux qui nous avons reçu. Tenir veut dire ne pas changer, malgré le temps, le zèle et l’amour pour la saine doctrine, la passion pour le travail missionnaire et la poursuite de la sainteté. Pour le relativisme qui couvre le monde, rien de mieux que Conviction 2014. Dieu a fait appel à avoir confiance et sécurité complète en Lui et Sa Parole. Les convictions d’une personne sont celles qui définissent et révèlent ce qui est important pour elle. Nous ne pouvons pas vivre l’évangile en fonction des préférences, mais des convictions bibliques qui nous enracinent à Dieu. En 2015, le Seigneur nous a demandé de la Loyauté. Cette vertu se développe dans la conscience et implique de remplir un engagement, même dans des circonstances défavorables. Elle se réfère à la fidélité, l’honnêteté, la stabilité et la fermeté. L’Evangile de Jésus-Christ exige la

MISSIONNAIRE MONDIAL 22 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

loyauté à ses disciples, nous ne pouvons pas trahir le Seigneur à cause des offres du monde. Pour cette raison, je crois que le Seigneur nous a dit en 2015 de comprendre et pratiquer la loyauté en la faisant une partie de notre vie chrétienne jusqu’au dernier jour. On peut voir par conséquent que Dieu a essayé de former notre caractère en nous appelant à pratiquer la Honnête, à nous tolérer à travers la Communion, à faire un Service sincère et désintéressé, à renoncer à notre « moi » et accepter sa Volonté, à respecter l’Engagement et la Soumission totale à Lui, à Tenir ce que nous avons reçu de sa main, et à utiliser la Conviction et la Fermeté pour conserve la Loyauté jusqu’à la fin de notre vie. Et alors ? Je vous invite à joindre à nous dans la prière pour demander à Dieu de nous préparer pour la devise à venir, afin de la comprendre et la pratiquer et ainsi compléter la formation qu’Il a préparée pour chacun de nous. Que Dieu vous bénisse grandement l


LANCEMENT

REVENONS À DIEU

À travers la chaine UNO, à Bogotá, Colombie, l'emblématique programme télévisé « Revenons à Dieu », du Rév. Gustavo Martínez Garavito, sera transmis par signal ouvert et de manière permanente.

R

«

evenons à Dieu », a toujours été la plateforme par laquelle le Rév. Gustavo Martínez Garavito, l’actuel président du Mouvement Missionnaire Mondial, a prêché la parole du Seigneur. Maintenant et grâce à la chaine UNO, des millions de Colombiens pourront être témoins du changement que Dieu peut faire dans leurs vies. Avec une vaste expérience dans les médias, le samedi 14 novembre dernier (11 : 30 a.m.), le programme télévisé « Revenons à Dieu » a été transmis par signal ouvert de la chaine UNO, qui est transmise de la ville de Bogotá pour tout le pays du café et sera diffusé chaque samedi. Cela grâce aux démarches établies par l’église du MMM au Medellín et la chaîne. Établi depuis plus de 35 ans, « Revenons à Dieu » est né dans le cœur du Rév. Martínez, dans le cadre de l’église et du ministère que Dieu lui a donné. Le but principal a été d’annoncer les Bonnes Nouvelles à toutes les âmes perdues de la Colombie et du monde entier. Grâce à son contenu enrichissant, « Revenons à Dieu » est transmis à travers divers médias, comme la radio, la télévision et l’Internet (www. volvamosadios.org.co), pour prêcher le message

de salut. Il est aussi émis par Bethel Radio et Télévision (Lima, Pérou), et retransmis à son tour à toute la planète par son signal à Haute Définition et à travers le site web (www.betheltv.tv), en devenant l’un des programmes emblématiques de la Chaîne pour le Bonheur de la Famille.

SES ORIGINES

Après avoir reçu une révélation quand il avait 17 ans, le Rév. Gustavo Martínez s’est livré à l’évangile en 1972. Deux ans plus tard, le Seigneur l’a appelé pour prêcher sa parole dans le Peuple Girón (Santander du Sud), et tout de suite il a été déplacé à la région de Cundinamarca. Le 13 janvier 1978, il est arrivé à la ville de Medellín (Antioche) pour étendre l’œuvre du Mouvement Missionnaire Mondial ; depuis ce moment, « Revenons à Dieu » a été forgé comme un ministère Sous ce ministère évangélique, plus de 200 pasteurs colombiens ont été formés sous l’enseignement des sacrées écritures, lesquels ont établi plus de 200 églises dans tout le pays du café. Son expansion à travers les médias, lui ont transformé en référent de l’évangélisation mondiale l Décembre 2015 / Impacto évangélique

23


PERSÉCUTION EN

HOLLANDE

Création des époux Geoff et Janet Benge, le livre raconte l'existence impressionnante de la chrétienne Corrie ten Boom, qui a contribué au sauvetage des Juifs et d'autres pendant la Seconde Guerre mondiale.

L

Accréditée en 1922 comme la première horlogère autorisée en Hollande, Corrie a été témoin d'exception de la persécution implacable que la communauté juive a souffert quand les Pays-Bas ont tombé aux mains d'Adolf Hitler. Selon les Benge, depuis mai 1942, avec sa famille, Ten Boom a sauvé d'une mort certaine à environ huit cents Juifs, qui ont été réfugiés chez elle.

e métal froid des menottes pressait les poignets de Corrie. Son bras gauche était menotté à celui de sa sœur aînée Betsie ; son bras droit, à son père, et les bras d’eux à d’autres personnes. La chaîne humaine marchait péniblement dans l’allée menant à Smedestraat. La neige du matin avait fondu en petites flaques grises sur le pavement. L’eau glacée éclaboussait les jambes de Corrie à chaque pas. Un membre de la Gestapo les conduisait, en criant en allemand et en essayant qu’ils marchent plus vite, un ordre impossible de remplir. C’était tout ce que Corrie pouvait faire pour éviter qu’elle et son père perdent leur équilibre. Partie de la collection « Héros chrétiens d’hier et d’aujourd’hui, » le livre « Persécution en Hollande », publié en 1999 par les époux Janet et Geoff Benge, raconte la vie passionnante et émouvante de Corrie ten Boom, croyante reconnue qui a aidé à sauver les Juifs et d’autres pendant la Seconde Guerre mondiale. Née dans une famille chrétienne le 15 avril 1892 en Hollande, Corrie est décrite par les Benge comme un clair exemple de courage, de foi et de pardon, en raison de sa capacité à passer avant la douleur par l’amour du Seigneur. Les près de six mois de repos ont augmenté son appréciation de la vie. Corrie a participé à de nombreux projets, dont certains ont fini par atteindre une importance qu’elle n’aurait jamais imaginé. Elle a commencé à aider Betsie dans la classe biblique qu’elle enseignait, et bientôt elle est arrivée à enseigner des classes bibliques dans de nombreuses écoles de la ville. Elle s’est rendu compte que Haarlem était une ville qui manquait d’activités pour les filles adolescentes, c’est pourquoi elle a

MISSIONNAIRE MONDIAL 24 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

établi « Le groupe de promenade. » Au début, seulement Corrie et quelques filles de l’école du dimanche de Betsie partaient en promenade vers les dunes de sable avant d’aller à l’église. Publié en espagnol par la maison d’édition Jucum en 2005, le livre de Janet et Geoff Benge met en évidence le grand


LITTÉRATURE

engagement social de Corrie ten Boom tout au long de son existence. De façon directe et avec un réalisme précis, dans le deuxième des quinze chapitres contenus dans ce livre, on donne un résumé concis mais efficace de la vie de Corrie avant l’invasion nazie. Les auteurs remarquent qu’elle a toujours été liée aux choses de Dieu, et qu’elle était une prédi-

catrice inexorable des bonnes nouvelles. LA PERSÉCUTION Corrie a fermé la porte et est retourné à la salle à manger. Comment les choses avaient changé ! Avant l’occupation, une erreur comme celui qui venait d’arriver aurait été une question sans importance. Maintenant, cependant, cela

Continuer la lecture–– Décembre 2015 / Impacto évangélique

25


Continuer la lecture––

Libérée le 28 décembre 1944, Corrie ten Boom est retournée à son pays quand le Vieux Continent encore brûlait dans les flammes, et a décidé de partager l'Évangile à travers un ministère qui l'a amenée à visiter plus de soixante pays. Avec courage et beaucoup d'enthousiasme, elle a parcouru le monde et a diffusé un message d'amour et de pardon pendant plus de trentehuit ans. Servante dévouée de Dieu et fidèle défenseur de la parole, elle est décédée le 15 avril 1983.

pourrait conduire à des conséquences graves. Tout le monde pouvait être un espion pour le NSB, ou une personne d’autre rue prête à gagner plusieurs rations supplémentaires de nourriture en échange d’information sur un groupe de divers et leurs complices. L’atmosphère de fête dans la salle à manger a disparu avec le même empressement avec lequel elle était

MISSIONNAIRE MONDIAL 26 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

apparue. Tous étaient assis en silence, absorbés par leurs pensées et leurs préoccupations. Accréditée en 1922 comme la première horlogère autorisée en Hollande, Corrie a été témoin d’exception de la persécution implacable que la communauté juive a souffert quand les Pays-Bas ont tombé aux mains d’Adolf Hitler. Selon les Benge, depuis


LITTÉRATURE

mai 1942, avec sa famille, Ten Boom a sauvé d’une mort certaine à environ huit cents Juifs, qui ont été réfugiés chez elle. Elle a également apporté son soutien aux membres de la résistance hollandaise, et a été en charge d’un groupe de secours appelé « Beje », comme l’horlogerie de son père Casper. Corrie a subrepticement mis les quatre Évangiles dans la poche de son manteau, elle a mis son chapeau et a suivi la directrice. Cette fois, cependant, elles n’ont pas tourné à droite pour marcher le long du couloir, mais elles ont tourné à gauche. Son cœur s’est effondré. Chaque pas qu’elles faisaient, elles s’enfonçaient plus dans la prison. Quand elles avaient parcouru environ 150 mètres, la directrice s’est arrêtée et a ouvert la porte d’une autre cellule. Corrie est entrée sans attendre l’ordre. La cellule était identique à la première, sauf pour deux choses : d’abord, qu’elle était vide ; et deuxièmement, il y avait une fenêtre, même si elle était très élevée et protégée par des barres de fer. Accusés pour leurs activités en faveur des juifs devant la Gestapo, la police secrète nazie, Corrie ten Boom et sa famille ont été arrêtés le 28 février 1944. Immédiatement, avec son père Casper, qui est mort dix jours plus tard, son frère Willem, ses sœurs Nollie et Betsie et son neveu Peter, elle a été emmené à la prison de Scheveningen. Là, près de la mer, à quelques kilomètres de la ville de La Haye, elle a à nouveau mis en évidence sa foi en Dieu et a profité de la réclusion pour évangéliser plusieurs soldats allemands. Après avoir mis dans la poche de son manteau la Bible que Nollie lui avait donné, elle s’est mise à côté de la porte. Son cœur battait à grands coups. Qu’est-ce qui se passait ? Chaque fois qu’elle sortait de la cellule, elle allait seule, mais cette fois, l’ordre était pour tous les détenues dans sa section. Est-ce que les alliés avaient envahi la Hollande ? Serait-il le prélude à la liberté ? Corrie attendait avec impatience le moment où ils ouvraient la cellule, mais le temps passait et rien ne se passait. Alors, l’heure du déjeuner est venue, cependant, la porte restait fermée. On ne lui a pas donné la tranche de pain qu’elle recevait habituellement à cette heure non plus. En septembre 1944, après avoir passé par le centre de détention Vught, Corrie et Betsie ont été envoyées au camp de concentration de Ravensbrück, destiné en particulier à l’extermination des femmes, situé à quatre-

vingt-dix kilomètres de la ville de Berlin. Dans ce lieu, où plus de 132 000 prisonnières ont été détenues entre 1939 et 1945, Ten Boom a une fois de plus démontré ses fortes convictions évangéliques, et soutenue par sa sœur Betsie, qui est décédée le 14 décembre, est devenue un bastion d’espérance au milieu de l’horreur. PAS DE FOSSE PROFONDE Ce printemps-là était interminable et Corrie était témoin de la lutte désespérée de beaucoup de gens pour survivre, presque aussi désespérée que celle des prisonnières avec qui elle et Betsie avaient été dans les camps de concentration de Vught et Ravensbrück. Ce fut alors qu’elle se rappelait les paroles de Betsie : « Nous devons leur dire qu’il n’y a pas une fosse si profonde à laquelle l’amour de Dieu ne puisse pas arriver. » Maintenant, elle savait ce qui manquait dans sa vie. Au lieu de réparer des montres, Dieu voulait qu’elle parle de son grand amour pour ces gens désespérés. En juste quelques jours, elle a commencé à parler dans des maisons et des églises. Libérée le 28 décembre 1944, Corrie ten Boom est retournée à son pays quand le Vieux Continent encore brûlait dans les flammes, et a décidé de partager l’Évangile à travers un ministère qui l’a amenée à visiter plus de soixante pays. Avec courage et beaucoup d’enthousiasme, elle a parcouru le monde et a diffusé un message d’amour et de pardon pendant plus de trente-huit ans. Servante dévouée de Dieu et fidèle défenseur de la parole, elle est décédée le 15 avril 1983 aux États-Unis après un travail d’évangélisation prolifique. Ses expériences l’avaient rendu célèbre, et ses livres et ses films auraient fait d’elle une millionnaire si elle n’avait pas donné tout l’argent pour des causes différentes. Corrie a suivi fidèlement les mots que Betsie lui avait dit 35 ans auparavant. Après avoir quitté Ravensbruck, elle a consacré sa vie à dire aux gens qu’il n’y avait pas une fosse si profonde à laquelle l’amour de Dieu ne puisse pas arriver. Cette femme, qui avait vécu pour parler aux autres de l’amour et du pardon, est morte paisiblement dans son lit le 15 avril 1983, jour de son 91ème anniversaire. Corrie ten Boom a été enterrée à Los Angeles, et sur sa pierre tombale les mots suivants sont écrits : « Jésus est victorieux » l Décembre 2015 / Impacto évangélique

27


CHANTERAI LA MERVEILLE Cet hymne, création de Francis Harold Rowley qui est très près d'avoir cent trente ans d'histoire, maintient une annonce vive sur la compassion de Dieu.

Inspiré dans les Psaumes 17 : 7, le passage biblique qui aborde le sujet des miséricordes de Dieu, l’hymne « Chanterai la merveille » est une chanson significative dans l’atmosphère musicale évangélique qui certifie l’amour du Seigneur. Écrit en 1886 par l’auteur chrétien Francis Harold Rowley, qui est né le 25 juillet 1854 aux États-Unis, cette louange maintient en vigueur un message d’espoir au sujet de la compassion de Jésus-Christ et la grâce qu’il offre aux êtres humains qui laissent derrière le chemin du malheur. Fils de John Rowley et Mary Jane Smith, une couple de croyants avec des convictions fermes, Francis Harold a été un fidèle adepte des bonnes nouvelles. Élevé dans un fo-

CHANTERAI LA MERVEILLE

1 Je chanterai la merveille que Jésus est mort par moi ; comme là-bas dans le Calvaire il a donné son sang cramoisi. CHŒUR Je chanterai la belle histoire de Jésus mon Sauveur, et avec des saints dans la gloire je donnerai un louange à Jésus. 2 Christ est venu pour me sauver Il m'a trouvé vil, perdu ; avec sa main fidèle et tendre Il m'a porté au bercail. 3 Mes blessures et douleurs le Seigneur Jésus a guéri ; du péché et des craintes son pouvoir m'a libéré. 4 Dans la rivière de la mort Le Seigneur me gardera : C'est son amour si fidèle et fort, Qui ne me laissera jamais. MISSIONNAIRE MONDIAL 28 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

yer dans lequel Dieu a été le centre de tout, Rowley a étudié à l’Université de Rochester, où il a été diplômé en 1875, et ensuite il a été enregistré dans le Séminaire Théologique de Rochester. Là-bas, après être compénétré avec la doctrine chrétienne, il est devenu ministre de Dieu le 22 juin 1878 et tout de suite, il a été désigné pour assumer les rênes d’un temple situé dans l’état de la Pennsylvanie. Au sujet de l’origine de « Chanterai la merveille », Francis Harold Rowley, qui a assumé la conduite d’une église de l’état de Massachussetts en 1884, a avoué une fois que l’hymne est né un dimanche, au milieu d’un grand intérêt religieux des fidèles de la congrégation à North Adams, où il dirigeait à cette époque-là. À ce sujet, Rowley a révélé que le croyant Peter Bilhorn, un chanteur évangélique important, l’a aidé avec la création de la musique qui a accompagné à la chanson publiée pour la première fois en 1887. Peter Bilhorn, originaire d’Illinois, a été un instrument du Seigneur qui a développé un grand travail en faveur de la croissance de l’Evangile autour du monde et il est devenu un référent essentiel du chant religieux. Un musicien prolifique, l’ami intime de Rowley et l’auteur de près de deux mille chansons de congrégation, Peter a aidé Francis Harold à travers sa dextérité avec l’organe et sa capacité extraordinaire pour la production d’une mélodie dédiée complètement à exalter le Seigneur. Rowley, au cours des années, s’est élevé comme un serf de Dieu diligent qui a prêché avec courage sa Parole dans les divers états du territoire nord-américain. En outre, sous les intentions du Seigneur, il s’est levé comme un défenseur illustre du bienêtre des humains et des animaux aux ÉtatsUnis. Le président de la Société Protectrice d’Animaux de Massachussetts pendant trente-cinq ans, Francis Harold a aussi travaillé


MUSIQUE

en faveur de l’enfance et la santé publique à Boston. Créateur d’un hymne qui est près d’avoir cent trente ans d’histoire, Francis Harold Rowley a existé jusqu’à l’âge de 91 ans et, le long de sa vie prolongée, il n’a jamais arrêté de partager la Parole du Seigneur. Décédé le

14 février 1952 à Boston, Rowley a donné un témoignage emblématique de foi avec ses actes qui ont été marqués par son amour de Dieu. Après son départ et en raison de ses grandes contributions sociales, l’Université d’Oglethorpe a désigné son nom à son école de Sciences Humaines l Décembre 2015 / Impacto évangélique

29


LE RÉFORMATEUR DE LA SUISSE Considéré le troisième réformateur le plus important de l'histoire du Christianisme, Ulrich Zwingli a protégé la valeur de la Bible et a attaqué systématiquement toutes les pratiques religieuses contraires aux Écritures. Javier Fernández

T

L'enthousiasme d'Ulrich pour la Bible a été si grand qu'il a transcrit presque toutes les épîtres de Paul et a mémorisé le Nouveau Testament en grec. Même si Zwingli a demeuré catholique pendant quelques années de plus, sa théologie a commencé à évoluer dès ce moment-là. Avec sa foi renouvelée, il a commencé à étudier l'hébreu pour lire l'Ancien Testament dans sa langue originale.

héologien, pasteur et réformateur suisse, Ulrich Zwingli est né le 1er janvier 1484. Il est considéré le troisième réformateur le plus important de l’histoire après Martin Luther et Jean Calvin. Homme d’une foi profonde et appelé de différentes manières, telles qu’Ulrico Zuinglio, Huldreich Zwingli et Huldrych Zwingli, il a prêché contre la dégénération des dévotions et pratiques populaires, et il a encouragé le retour vers l’église primitive et les Saintes Écritures comme seule source de révélation. Élevé au sein d’une famille paysanne très riche, Ulrich a vécu sous la protection de l’Évangile et entouré de huit frères et sœurs, desquels deux sont morts prématurément. Depuis son enfance, il a reçu une très bonne éducation grâce à laquelle il a pu devenir l’un des personnages les plus renommés de l’Humanisme européen de la fin du 14ème siècle et début du siècle suivant. Il a appris des courses de musique, grammaire et philosophie scolastique dans les meilleures écoles de Bâle et Berne. En 1498, avec 14 ans, il est entré à l’Université de Vienne. En 1502, Zwingli est entré à l’Université de Bâle, où il a continué à apprendre sous l’influence du théologien Thomas Wyttenbach jusqu’à obtenir une Maîtrise en arts en 1505. Après, Ulrich a étudié profondément la théologie chrétienne pendant 6 mois. Alors, l’été de 1506, il a obtenu le dégréé de ministre de Dieu et il a été nommé pasteur de l’église de Glaris, ville placée près de sa ville natale de Wildhaus. Dans cette historique ville suisse, dominée par la religion traditionnelle, il a été au service du Seigneur pendant 10 ans.

MISSIONNAIRE MONDIAL 30 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

FOIS RENOUVELÉE Vers la fin de 1516, Ulrich s’est établi dans la ville d’Einsiedeln, célèbre par sa beauté, où il a recommencé sa passion pour les études théologiques et humanistes. Absorbé par son étude, il a relit avec un grand plaisir les œuvres des pères de la foi évangélique et il a pu apprendre la langue grecque comme autodidacte pour lire la version originale du Nouveau Testament. Sous l’influence d’Érasme de Rotterdam, Ulrich a conçu son propos de réaliser sa propre réforme fondé sur l’idée de mettre l’accent sur la validité de la Bible comme seule guide du comportement chrétien. Alors, Zwingli s’est dévoué à l’étude détaillé de la Bible, de ses sources les plus antiques, sans abandonner son activité de prêcheur, dans laquelle il devenait de plus en plus célèbre. Alors, en 1518 il a été appelé à Zurich, ville principal de la Suisse, pour prêcher publiquement sur la chaire du temple central de la ville. Il a commencé làbas ses premières actions réformistes : Il lisait chronologiquement les Saintes Écritures sans suivre l’ordre classique du calendrier liturgique établit par l’église traditionnelle. L’enthousiasme d’Ulrich pour la Bible a été si grand qu’il a transcrit presque toutes les épîtres de Paul et a mémorisé le Nouveau Testament en grec. Même si Zwingli a demeuré catholique pendant quelques années de plus, sa théologie a commencé à évoluer dès ce moment-là. Avec sa foi renouvelée, il a commencé à étudier l’hébreu pour lire l’Ancien Testament en sa langue originale. En plus, il a critiqué le commerce des indulgences et a attaqué systématiquement toutes les pratiques religieuses contraires aux Écritures.


LES HÉROS DE LA FOI

Continuer la lecture–– Décembre 2015 / Impacto évangélique

31


Au début de 1523, la « première dispute de Zurich » s'est passée, pendant laquelle le conseil local a discuté la possibilité de quelque sorte d'hérésie dans le travail de Zwingli. Le théologien Juan Faber, surnommé le « marteau des hérétiques », était présent dans le débat. Malgré tout, les conseillers de Zurich l'ont déclaré innocent, et en plus, ils ont décidé que tous les autres prêcheurs devaient se guider des Écritures à partir de ce moment-là. Continuer la lecture––

En 1519, quand une épidémie a frappé Zurich, Zwingli a été sur le point de mourir. En ce moment-là, il s’est rendu compte qu’il ne pouvait que confier en la miséricorde de Dieu, et il a agi ainsi. Après, quand il s’est récupéré, Ulrich avait changé. Il a décidé de ne plus confier ni en les choses créées, ni en les saints, ni en les sacrements inventés par l’homme. Ensuite, il a fait tout ce qu’il était possible pour guider le cœur des gens des idoles vers les pieds de Dieu. RUPTURE AVEC ROME Les problèmes d’Ulrich avec l’église catholique ont empiré en 1522 quand François Ier, roi de France et allié du Pape, a demandé à la Confédération Suisse de lui envoyer des soldats en qualité de mercenaires pour sa guerre contre Charles Quint. Tous les cantons suisses ont accepté sa demande, mais Zurich

MISSIONNAIRE MONDIAL 32 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

l’a refusée d’après le conseil de Zwingli. Après, pendant le Carême de cette année-là, un évènement a irrémédiablement approfondi leurs différences. Quelques chrétiens ont dîné avec des saucisses en lieu de poissons, en défiant alors la pratique des catholiques. Après deux semaines, Zwingli a parlé du sujet directement dans un prêche intitulé « Sur la choix des aliments et la liberté de les manger », qui a été publié en avril de la même année. Sur cette déclaration, Ulrich a défendu la liberté des chrétiens de ne pas se soumettre aux commandements des hommes, ce qui impliquait qu’ils n’étaient pas obligés à obéir inconditionnellement les ordres de l’église traditionnelle. Zurich s’est divisé immédiatement entre des partisans et des détracteurs des réformes proposées par le théologien, ce qui a provoqué des émeutes. En août 1522, Ulrich a renoncé défini-


LES HÉROS DE LA FOI

ordres religieuses et une grande partie de la population suisse. Il a demandé aux prêcheurs de diffuser seulement des messages littéralement d’après la Bible.

tivement à l’église catholique en allégeant qu’elle se fondait sur des lois humaines. Malgré tout, quelques gens radicaux voulaient qu’il fût plus rapide et décidé avec ses réformes, mais Ulrich savait que le secret pour le succès était la transformation chez le cœur des hommes avec le pouvoir de l’Évangile. Pendant cette période, Zwingli a également publié ses œuvres les plus importantes sur le pouvoir et l’efficacité de la Parole de Dieu. Il affirmait dans ces œuvres que l’humanité avait envie de la lumière du Seigneur. Peu à peu, son désir pour la rénovation lui a fait devenir complètement en désaccord avec les catholiques parce que, à part de désavouer catégoriquement les ordres humains des plus importantes autorités ecclésiastiques, il a censuré ouvertement la vénération du peuple aux saints, ainsi que les vices et la vie molle de beaucoup des membres des

TRAVAIL PROLIFIQUE Au début de 1523, la « première dispute de Zurich » s’est passée, pendant laquelle le conseil local a discuté la possibilité de quelque sorte d’hérésie dans le travail de Zwingli. Le théologien Juan Faber, surnommé le « marteau des hérétiques », était présent dans le débat. Malgré tout, les conseillers de Zurich l’ont déclaré innocent, et en plus, ils ont décidé que tous les autres prêcheurs devaient se guider des Écritures à partir de ce moment-là. La dispute a fini avec l’acceptation complète des 77 conclusions présentées par le théologien de Wildhaus, qui se résumaient en deux devises : « seul le Christ » et « seul la Bible ». En ce moment-là, il a aussi écrit quelques œuvres très importantes, telles que « Le Pasteur », qui montre les vertus d’un prêcheur fidèle à l’Évangile ; « Commentaire sur la vrai et la fausse religion », qui énumère les principes de la foi évangélique ; et « Prophétie », un cours rigoureux sur l’interprétation de la Bible. Sous la direction de Zwingli, des changements se sont passés rapidement à Zurich. Un système d’éducation publique générale, sans distinctions de classe, s’est établit. Également, des prêcheurs et des laïcs partisans d’Ulrich prêchaient l’Évangile dans d’autres cantons. Rapidement, quelques régions helvétiques sont devenues chrétiennes, mais d’autres restaient fidèles à Rome et sa hiérarchie. Cette divergence religieuse s’est ajoutée à d’autres différences profondes et la guerre civile semblait inévitable. En octobre de 1531, cinq cantons catholiques ont attaqué Zurich par surprise. Le 11 octobre 1531, à Kappel, la coalition catholique, qui doublait en nombre les forces de Zurich, a battu complètement ses ennemis. Il n’a fallu qu’une heure pour que 50 habitants de Zurich meurent, Ulrich parmi eux, qui avant de tomber abattu a crié : « Vous pouvez tuer mon corps, mais vous ne pouvez nuire mon âme ! » Alors, le réformateur de la Suisse est entré dans l’histoire du christianisme avec un message très important qui a resté intacte sur la valeur des Saintes Écritures et le Pouvoir du Seigneur l

Son désir pour la rénovation lui a fait devenir complètement en désaccord avec les catholiques parce que, à part de dé­savouer catégoriquement les ordres humains des plus importantes autorités ecclésiasti­ ques, il a censuré ouvertement la vénération du peuple aux saints, ainsi que les vices et la vie molle de beaucoup des membres des ordres religieuses et une grande partie de la population suisse.

Décembre 2015 / Impacto évangélique

33


MISSIONNAIRE MONDIAL 34 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


BIOGRAPHIES

UNE VIE QUI A ÉMERGÉ DE L’OBSCURITÉ Quel crime n'avait pas commis Kledis Macías ? Délinquance et proxénétisme. Trahison de sa femme et son fils. L'interdit semblait l'attirer. Il a grandi avec cette mentalité, sans miséricorde pour personne. Personne ne croyait en son salut. Seul Dieu l'attendait. Et il était temps pour sauver sa vie.

Marlo Pérez Fotos: Dámaris Samamé / Archivo Familiar

Décembre 2015 / Impacto évangélique

35


K

ledis ne s’est jamais considéré comme un exemple pour personne. Sa vaste expérience dans le monde de la délinquance et le proxénétisme a fait de lui un homme frivole et de sentiments limités, qui a échappé à la justice et qui a impitoyablement laissé sa femme enceinte en prison pour un crime qu’elle n’avait jamais commis. Un an après sa libération, Kledis a reconnu son erreur et a cherché sa femme et leur nouveau-né, en demandant pardon. Dieu avait agi en lui. Il était devenu un homme bon et un père exemplaire, que beaucoup de gens admirent à ce jour. ÉPOUSE EMPRISONNÉE Les raisons qui ont poussé Kledis Elicito Macías Loor à quitter sa femme Angélica Collao García de 16 ans, et à la livrer pratiquement aux mains des autorités, ont eu lieu en 2008, après qu’elle lui ait rendu visite à la ville de Cuenca et où ils ont passé une semaine en se jurant amour éternel. À la fin de la semaine, quand elle achetait ses billets pour retourner à la ville de Quevedo, d’où elle est originaire, la police de renseignements l’a arrêté pour être en collusion avec Kledis, MISSIONNAIRE MONDIAL 36 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

mieux connu comme « Patucho. » À ce moment-là, Angélica n’a pas compris l’incident, mais peu après on lui a expliqué le résumé de Kledis, un dangereux criminel impliqué dans des vols, des attaques, le proxénétisme, la traite des femmes et qui fuyait la justice de son pays. Angélica ne pouvait pas le croire. Quelques minutes plus tard, Kledis est retourné très discrètement à la station de bus et n’a pas trouvé Angélica. Ses soupçons ont été confirmés quand il a entendu qu’on avait arrêté une femme avec les caractéristiques de son épouse. À ce moment-là, Kledis a fui le lieu et s’est oublié d’elle, qui était en gestation. Alors qu’il fuyait vers une autre ville, Kledis est retourné dans le passé et s’est souvenu aussi de l’abandon de son père quand il avait sept ans. Soudain, le nœud inconfortable et gênant dans sa gorge ne l’a pas laissé respirer tout le chemin. DANS L’ABANDON Kledis, né en octobre 1989, s’est introduit dans ce monde depuis l’âge de 13 ans, moment où il s’est éloigné de ses parents pour aller vivre avec ses grands-parents paternels à Quevedo, la ville où il est né.


BIOGRAPHIES

Kledis a regardé comment beaucoup de ses amis ont commencé à jouir d'une bonne réputation, de grandes maisons, de voitures et d'autres produits de luxe, car ils sont devenus « chulos » ou entretenus par des prostituées. Il a quitté sa femme et est allé à la ville de Cuenca pour faire la cour à des femmes pour les prostituer et profiter d'elles. Sa stratégie était de les tromper avec des promesses de les remplir avec des vêtements de grandes marques et une nouvelle voiture en « Je me suis refugié chez mes grands-pa- seule chose à laquelle ils s’intéressaient dans le moins de trois mois.

rents, après que mon père nous a quittés, moi et ma mère, pour s’en aller avec une autre femme... Cela a été un coup dur pour moi parce qu’il n’était pas la première fois que mon père faisait cela, » se souvient-il. En vivant avec ses grands-parents, il a quitté l’école et a travaillé en tant que collecteur d’autobus de transport public, où il a rencontré plusieurs jeunes hommes de son âge, dont la

monde étaient les fêtes, les femmes et l’alcool. Quatre ans plus tard, Kledis, âgé de 17 ans, a rencontré sa femme Angélica, de 14 ans, avec qui il a eu une relation amoureuse à l’insu de ses parents ; qui étaient des chrétiens évangéliques et qui n’ont jamais vu d’un bon œil le prétendant de sa fille. Face à ce refus, Kledis a convaincu Angélica de fuir la maison pour se joindre à lui dans les

Continuer la lecture–– Décembre 2015 / Impacto évangélique

37


Continuer la lecture––

liens sacrés du mariage, sans se douter que ce lien serait brisé quelques années plus tard. « Avant de quitter ma femme, j’ai eu l’appendicite et mes déchets ont été dispersés sur tout mon corps. Avec 1 % de chance de vivre, mes beaux-parents ont prié pour moi et Dieu m’a guéri, mais je suis devenu un ingrat qui s’est tourné vers les choses du monde et la vie facile, » ajoute-il. LES CHULOS Après sa récupération et son retour à la vie normale, Kledis a regardé comment beaucoup de ses amis ont commencé à jouir d’une bonne réputation, de grandes maisons, de voitures et d’autres produits de luxe, car ils sont devenus « chulos » ou entretenus par des prostituées. En réponse, il a quitté sa femme et est allé à la ville de Cuenca pour faire la cour à des femmes pour les prostituer et profiter d’elles. Sa stratégie était de les tromper avec des promesses de fêtes, d’amusement, de vêtements de grandes

MISSIONNAIRE MONDIAL 38 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

marques et d’une nouvelle voiture en moins de trois mois. Une fois terminés ces trois mois d’accord illicite, Kledis ne reconnaissait pas ses mots et a montré son vrai visage à cette femme et aux deux autres femmes qui ont rejoint ses plans criminels. Depuis lors, elles sont devenues la proie des mauvais traitements et de l’abus de « Patucho. » Quelques années plus tard, Kledis, de 20 ans, a rencontré un homme connu comme « el ahijado », qui lui a fait découvrir le monde du crime et la pègre avec le groupe « los empalmeños », qui ont semé la terreur et l’insécurité dans plusieurs villes à l’Équateur. Après être entré dans cette organisation criminelle, Kledis est devenu le chauffeur des délinquants, en recevant 300 $ pour chaque attaque commis. Puis il s’est spécialisé en l’agression à main armée, le vol de voitures de luxe, le cambriolage de magasins et tous ceux qui étaient sous ses yeux. Ce groupe s’est égale-


BIOGRAPHIES

quand ils ont trouvé les filles dans un hôtel dans la ville d’Azuay, au sud de l’Équateur. Là, ils ont sauvé plusieurs jeunes filles, qui ont indiqué immédiatement que Kledis était leur proxénète. Étant en réquisitoire, Kledis est allé à la ville de Cuenca pour poursuivre ses actions sans penser que sa femme le cherchait pour se réconcilier avec lui et restaurer leur mariage. Une semaine plus tard, elle a été arrêtée et Kledis l’a abandonné pour la deuxième fois. « L’argent, les femmes, les drogues et l’opulence ne m’ont jamais fait plaisir. Je me sentais vide, solitaire et plein de peur, ... » se souvient-il. Bien que plusieurs fois la police de renseignements ait saisi les bordels clandestins de Kledis, il s’est enfui sans laisser de trace. Après plusieurs mois, en octobre 2010, sa femme a donné naissance à son premier-né appelé Elian en prison, et des semaines après, elle a été libérée et est allée vivre avec ses parents à Quevedo. En apprenant cette nouvelle, Kledis a abandonné l’un de ses bordels situé dans la ville de Salinas et est allé à la recherche de sa femme et son fils. « Je sentais une haine insensée envers ma femme, peut-être parce que je n’ai pas reconnu mes erreurs, je ne me suis pas humilié et je n’ai pas demandé pardon pour tout l’enfer qu’elle avait vécu en prison pendant sa grossesse », dit-il. ment dédié à extorquer des personnalités de haut rang, qui ont été enlevées et tuées. Pour ces et d’autres méfaits, le nom de « les empalmeños » et Kledis, alias « Patucho », a commencé à être entendu dans tous les postes de police dans la région. TRAITE DES FEMMES Kledis, motivé par le désir d’argent, a recommencé à recruter d’autres filles pour les prostituer. Cette fois, il s’est tourné vers les filles âgées de 14-16 ans, qui ont été les plus demandées par le public masculin. Avec ces filles, il a traversé plusieurs villes comme Quito, Ambato, La Libertad et Guayaquil. « Pour chacune d’entre elles, il gagnait chaque semaine entre 900 et 1,200 $ ... Quand elles ne me donnaient pas l’argent, je les battais et les verrouillais pendant plusieurs jours dans une chambre d’hôtel sans nourriture », révèle Kledis. Après plusieurs mois de suivi ardu, la police de renseignements a démantelé cette mafia

Vingt et un jours après sa conversion, Kledis a reçu l'appel de sa femme, qui vivait à Guayas. Depuis lors, l'amour perdu entre les deux a commencé à émerger ; surtout quand ils se sont retrouvés dans la ville de Guayaquil, où ils se sont réconciliés dans la maison du Seigneur. Actuellement, Kledis, sa femme et leurs deux enfants sont plus unis que jamais, sauvés par la main de Dieu.

RÉCONCILIÉS Un mois plus tard, Kledis s’est éloigné de son travail clandestin et a commencé à travailler avec sa mère dans une entreprise familiale. De cette façon, il a rencontré un chrétien du Mouvement Missionnaire Mondial, qui l’a emmené à la maison de Dieu et lui a montré que JésusChrist était le seul être qui pourrait changer sa vie et apporter des solutions à tous ses problèmes. Quelques instants plus tard, il s’est rendu à l’Évangile. Vingt et un jours après sa conversion, Kledis a reçu l’appel de sa femme, qui vivait à Guayas. Depuis lors, l’amour perdu entre les deux a commencé à émerger ; surtout quand ils se sont retrouvés dans la ville de Guayaquil, où ils se sont réconciliés dans la maison du Seigneur. Actuellement, Kledis, sa femme et leurs deux enfants sont plus unis que jamais. « La vie dans les voies de Dieu seront les meilleurs moments de ma vie ... La parole de Dieu a redressé mes sentiers », dit-il avec conviction l Décembre 2015 / Impacto évangélique

39


GLOIRE À DIEU AU PLUS HAUT ! Mais l’ange leur dit : « N’ayez pas peur, car je vous annonce une bonne nouvelle qui sera une source de grande joie pour tout le peuple : aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur qui est le Messie, le Seigneur. Voici à quel signe vous le reconnaîtrez : vous trouverez un nouveau-né enveloppé de langes et couché dans une mangeoire. » Et tout à coup une foule d’anges de l’armée céleste se joignit à l’ange. Ils adressaient des louanges à Dieu et disaient : « Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, paix sur la terre et bienveillance parmi les hommes ! » Luc 2 : 10-14. Rev. Luis M. Ortiz

C

e fut l’hymne le plus doux, glorieux et mémorable que le monde n’a jamais entendu. Les anges ont chanté avec leurs voix mélodieuses à Dieu pour la naissance glorieuse de Jésus. Toute la création loue et glorifie Dieu. Le Psaume 148 déclare que Dieu est loué et glorifié du ciel, au plus haut par tous les anges, par le soleil et la lune, les étoiles brillantes, les cieux des cieux, par les eaux qui sont au-dessus des cieux ; de la terre, les monstres marins et tous les abîmes ; le feu et la grêle, la neige et la vapeur, le vent de tempête ; les montagnes et toutes les collines, les arbres fruitiers et tous les cèdres ; la bête et tous les animaux, les reptiles et ceux qui volent ; les rois de la terre et tous les peuples. Mais rien n’a apporté plus de gloire à Dieu et plus grande joie à tous les êtres que la naissance de Jésus dans la crèche de Bethléem. « Le ciel raconte la gloire de Dieu et l’étendue révèle l’œuvre de ses mains. » (Ps 19 : 1). Mais, bien que toute MISSIONNAIRE MONDIAL 40 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


LOUANGES

la création soit fusionnée dans une symphonie gigantesque de louange, elle ne pourra jamais être égale à la grande chanson de l’incarnation du Fils de Dieu. Jamais auparavant la multitude de l’armée céleste n’avait chanté : « Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, paix sur la terre et bienveillance parmi les hommes ! » (Luc 2 : 14). Il y a plus de gloire et plus de mélodie dans la naissance virginale de Jésus que dans la naissance de tout le vaste univers. « Et la Parole s’est faite homme, elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité, et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique venu du Père » (Jean 1 : 14). L’apôtre Paul, inspiré par le Saint-Esprit dans une exclamation grandiose et sublime, dit : « Et tous le reconnaissent, le mystère de la piété est grand : Dieu est apparu comme un homme, sa justice a été révélée par l’Esprit, il a été vu des anges, proclamé parmi les nations, on a cru en lui dans le monde, il a été élevé dans la gloire » (1 Tim. 3 : 16). Grand est le mystère de la piété : Dieu a été manifesté dans la chair. Le vaste univers est plein de mystères, des germes microscopiques dans l’air que nous respirons et l’eau que nous buvons, jusqu’à les soleils géants et les étoiles qui brillent dans l’espace à des distances inconcevables. Les anciens croyaient en quatre éléments : la terre, l’air, le feu et l’eau ; mais de nos jours la science a découvert 103 éléments. On a longtemps cru que l’atome était la plus petite particule de matière qui existait, et qui était indivisible, mais à notre époque l’atome a été désintégré en ses composantes : les électrons, les protons, les neutrons, etc. Il y a un mystère dans chaque goutte d’eau. Qu’est-ce qui unit deux atomes d’hydrogène avec un atome d’oxygène pour former une molécule d’eau ? Pourquoi une sauterelle a deux cent soixante-dix dents dans son corps ? D’où le ver de terre tire le pouvoir pour développer une autre tête quand on lui a coupé la première ? Pourquoi le cheval se tient d’abord avec ses pattes avant et la vache avec les pattes postérieures ? Eh bien, nous pourrions poser des questions indéfiniment, et la seule réponse que nous trouverions c’est que les choses sont comme elles sont, en obéissance aux lois établies par le Créateur. Le Créateur lui-même a posé quelques questions à Job (Job 38-41), et lui a dit : « Où

est donc le chemin qui conduit à l’habitation de la lumière ? Et les ténèbres... ? Tu le sais, puisque tu étais déjà né et que le nombre de tes jours est si grand ! Es-tu parvenu jusqu’aux réserves de neige ? As-tu vu les dépôts de grêle... ? Par quel chemin la lumière se diviset-elle et le vent d’est déferle-t-il sur la terre ? Peux-tu serrer les liens des Pléiades ou détacher les cordages d’Orion ? » Nous sommes entourés de mystères. Indiscutablement grand est le mystère de la piété : Dieu a été manifesté dans la chair. Sa conception et sa naissance virginale, sa vie, son ministère, sa doctrine, son sacrifice, sa mort, son expiation, sa résurrection, ses apparitions, son ascension, sa seconde venue, tout est saturé avec ce grand mystère de la piété. Chaque âge dans le monde a eu de grands personnages et protagonistes, mais Jésus est unique dans tous les âges. Dieu pour nous, Emmanuel, le Verbe, le Fils de Dieu, et en même temps Jésus, Fils de l’homme, le Ré-

Chaque âge dans le monde a eu de grands personnages et protagonistes, mais Jésus est unique dans tous les âges. Dieu pour nous, Emmanuel, le Verbe, le Fils de Dieu, et en même temps Jésus, Fils de l'homme, le Rédempteur, le Serviteur, Dieu et homme, divin et humain. Sa divinité était réelle et vraie, son humanité était réelle et vraie. Comment est-ce possible ? Grand est le mystère de la piété. dempteur, le Serviteur, Dieu et homme, divin et humain. Sa divinité était réelle et vraie, son humanité était réelle et vraie. Comment est-ce possible ? Grand est le mystère de la piété. Les plus grands chercheurs ne peuvent pas comprendre ou expliquer les mystères du monde physique et matériel ; les théologiens les plus savants ne peuvent pas non plus comprendre ou expliquer ces grands mystères de la piété. Le grand apôtre Paul avait connaissance de beaucoup de ces mystères, et il a crié : « Quelle profondeur ont la richesse, la sagesse et la connaissance de Dieu ! Que ses jugements sont insondables, et ses voies impénétrables ! En effet, qui a connu la pensée du Seigneur, ou qui a été son conseiller ? » (Romains 11 : 33-34). Grand est le mystère de la piété. Avec raison les anges ont chanté ce matinlà : « Gloire à Dieu au plus haut, et paix sur la terre, bonne volonté envers les hommes ! » l Décembre 2015 / Impacto évangélique

41


DIEU AVEC NOUS « Joseph, son fiancé, qui était un homme juste et qui ne voulait pas l’exposer au déshonneur, se proposa de rompre secrètement avec elle. Comme il y pensait, un ange du Seigneur lui apparut dans un rêve et dit : « Joseph, descendant de David, n’aie pas peur de prendre Marie pour femme, car l’enfant qu’elle porte vient du Saint-Esprit. Elle mettra au monde un fils et tu lui donneras le nom de Jésus car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » Tout cela arriva afin que s’accomplisse ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète : La vierge sera enceinte, elle mettra au monde un fils et on l’appellera Emmanuel, ce qui signifie « Dieu avec nous ». À son réveil, Joseph fit ce que l’ange du Seigneur lui avait ordonné et il prit sa femme chez lui, mais il n’eut pas de relations conjugales avec elle jusqu’à ce qu’elle ait mis au monde un fils [premierné] auquel il donna le nom de Jésus. » Matthieu 1 : 19-25. Rev. Ramón Aponte

L

orsque l’ange est apparu à Joseph dans un rêve, il lui a donné des indications pour la naissance de l’enfant. L’un d’elles était l’accomplissement de ce qui avait déjà été établi par Dieu lui-même, environ sept cents ans avant, quand il a parlé par le prophète Esaïe (Esaïe 7 : 14). À l’époque, il avait fait l’annonce qu’il viendrait au monde par une vierge et que son nom serait EMMANUEL. Dans le Nouveau Testament, qui était écrit en grec et non en hébreu, on clarifie « ce qui signifie ‘Dieu avec nous’ » (Matthieu 1 : 23). Ce qui attire notre attention est le fait que l’ange a donné un nom différent quand il est apparu à Joseph et quand il est apparu à Marie : « Tu lui donneras le nom de Jésus » (Luc 1 : 31). Joseph lui-même, prenant la place d’un parent, « il lui a donné le nom de Jésus » (Matthieu 1 : 25). Certainement, « Jésus » était un nom opportun, l’ange avait l’explication : « Tu lui donneras le nom de Jésus car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés » (Matthieu 1 : 21). Jésus signifie « Sauveur ». Parler de l’enfant qui deviendrait « Jésus » est de décrire le Dieu qui est venu dans le monde avec la puissance et l’action pour vaincre le diable et la mort, en souffrant les conséquences du péché. Mais pour cela, il était nécessaire que Dieu soit avec nous. Ainsi, « Emmanuel » est la plus large description de ce qui signifiait l’incarnation. Le Christ notre Sauveur est la présence de Dieu même dans ce monde, avec nous (Jean 14 : 8-10). NOUS POUVONS TOUS SENTIR QU’IL EST PROCHE Pour les païens, tels que Platon et Aristote, qui étaient arrivés dans certains cas à entrevoir la possibilité d’un Dieu unique, celui-ci était un être éloigné et absent du monde. Pour les JuiMISSIONNAIRE MONDIAL 42 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

fs eux- mêmes, la crainte superstitieuse de la possibilité de voir Dieu avait son origine dans l’idée que « Dieu est au ciel, et toi sur la terre » (Ecclésiaste 5 : 2). Les premières nouvelles de son arrivée ont été de sens populaire pour un groupe de personnes pauvres. Il n’a pas été une annonce faite tranquillement dans la cour pour que le roi découvre le grand fait. Les bergers n’ont pas estimé non plus qu’ils étaient les propriétaires des nouvelles, mais « tous ceux qui entendirent les bergers furent étonnés de ce qu’ils leur disaient. Puis les bergers repartirent en célébrant la gloire de Dieu et en lui adressant des louanges à cause de tout ce qu’ils avaient entendu et vu et qui était conforme à ce qui leur avait été annoncé » (Luc 2 : 18-20). Nous n’avons pas trouvé le Seigneur seul non plus. En revanche, les histoires essayent de préciser que l’on a trouvé l’enfant, pas seul, mais avec Joseph et sa mère (Matthieu 2 : 11 et Luc 2 : 16). SANS DISTINCTIONS SOCIALES La référence aux bergers et le fait précis qu’il s’est présenté d’abord à eux, peut nous amener à penser que le Christ est venu d’une manière spéciale pour les pauvres. Mais ce n’est pas le cas. Il est venu pour les pauvres et les riches. Il l’a montré clairement quand l’étoile est apparue aux Rois mages à l’Est pendant que la grande lumière brillait sur les bergers dans la campagne de Bethléem. Christ le montrerait tout au long de sa vie, car il n’a jamais cessé de prendre soin d’un Nicodème, d’un Jaïr, d’un centurion, d’un Simon pharisien et tant d’autres. Bien sûr, les pauvres l’ont suivi en plus grand nombre ; entre autres raisons évidentes on peut mentionner leur facilité supérieure pour le mouvement physique, leur


LOUANGES

La référence aux bergers et le fait précis qu'il s'est présenté d'abord à eux, peut nous amener à penser que le Christ est venu d'une manière spéciale pour les pauvres. Mais ce n'est pas le cas. Il est venu pour les pauvres et les riches. Il l'a montré clairement quand l'étoile est apparue aux Rois mages à l'Est pendant que la grande lumière brillait sur les bergers dans la campagne de Bethléem.

considérablement plus grand nombre, ainsi que leur propre situation qui les a amenés à chercher de l’aide. Jésus n’a pas caché que les riches entreront difficilement dans le royaume des cieux, mais plus tard, il a précisé que la remarque était pour ceux qui succombent aux richesses (Matthieu 10 : 23-25). Cela nous montre que le Seigneur est avec nous, indépendamment du fait que nous soyons sages ou ignorants, peu importe l’origine sociale ou culturelle. SANS DISTINCTION DES PEUPLES Il est vrai qu’Il est né dans un village spécifique. Naturellement, il ne pouvait pas naitre partout à la fois. La raison pour laquelle Il est né dans le peuple juif est l’un des mystères de l’esprit divin qui échappent à la raison humaine. Mais voilà ce que Dieu a déterminé. Si Dieu pouvait être avec les Juifs, pourquoi ne pourrait-

Il pas être avec nous ? Quand il a choisi cette race, il nous aidait justement à l’universaliser. Mais bien que les Juifs eux-mêmes n’aient jamais voulu le comprendre, Il est né pour tous les peuples. Les anges sont venus et ont chanté « paix sur la terre et bienveillance parmi les hommes ! » (Luc 2 : 14) sans mettre aucune limite géographique. IL EST LE MÊME HIER ET AUJOURD’HUI Pour Dieu, il n’y a pas de générations. De la même façon que Joseph et Marie pouvaient sentir « Dieu avec nous », on peut dire la même chose de nos jours, « Dieu avec nous. » Cela me comprend, me donne l’assurance de sa présence et me donne également l’assurance que je fais partie d’un peuple qui existe précisément parce qu’Il est venu dans le monde, et dès lors et pour toujours Il est « avec nous. » Amen l Décembre 2015 / Impacto évangélique

43


LE MÊME SENTIMENT QU’IL Y AVAIT EN CHRIST « Que votre attitude soit identique à celle de Jésus-Christ » Philippiens 2 : 5. Rev. Manuel Zúñiga

P

armi les nombreuses facettes du sentiment qu’il y avait en notre Sauveur aimé, et étant nécessaire qu’il habite en nous, nous allons nous concentrer sur l’humilité, la douceur, la communion et enfin la vision. I. L’HUMILITÉ ET LA DOUCEUR L’une des premières règles que notre Seigneur Jésus-Christ a laissées aux siens, a été : « Laissez-vous instruire par moi, car je suis doux et humble de cœur » (Mt. 11 : 29). En plusieurs occasions, Dieu permet que nous passions par certaines circonstances et celles-ci servent pour que nous-mêmes prenions conscience de l’existence ou le manque de ces deux qualités, la douceur et l’humilité, en nous. Notre Seigneur Jésus-Christ est venu à cette terre pour servir et cela a impliqué qu’il s’humiliait jusqu’à l’extrême. L’apôtre Paul décrit ce processus : « Lui qui est de condition divine, il n’a pas regardé son égalité avec Dieu comme un butin à préserver, mais il s’est dépouillé lui-même en prenant une condition de serviteur, en devenant semblable aux êtres humains. Reconnu comme un simple homme, il s’est humilié lui-même en faisant preuve d’obéissance jusqu’à la mort, même la mort sur la croix. » (Phil. 2 : 6-8). Certainement, « Et tous le reconnaissent, le mystère de la piété est grand : Dieu est apparu comme un homme » (1 Ti. 3 : 16) ; « Cette lumière était la vraie lumière qui, en venant dans le monde, éclaire tout être humain. Elle était dans le monde et le monde a été fait par elle, pourtant le monde ne l’a pas reconnue. Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont pas accueillie. » (Jn. 1 : 9-11). Notre Seigneur Jésus-Christ n’a pas seulement laissé Son trône de gloire pour devenir un homme ; mais il a choisi une jeune fille pauvre et humble pour lui porter dans le monde, il est né dans une étable, il MISSIONNAIRE MONDIAL 44 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

a grandi dans une famille de charpentiers du village de Nazareth et il a exercé ce métier jusqu’à l’âge de trente-trois ans. De la même manière, Christ n’a jamais eu rien en propre, mais toute sa vie il a eu tout fourni, depuis l’utérus de Marie, l’étable où il est né, l’âne qu’il a utilisé pour son entrée triomphale à Jérusalem, la haute chambre dans laquelle il a célébré le dernier diner avec ses apôtres, jusqu’à la tombe de Joseph d’Arimathie où il a été enseveli après sa mort sur la croix. Le Fils de Dieu n’est pas venu à la terre pour être servi par les êtres humains, mais pour les servir ; et étant pur, saint et immaculé, il s’est mélangé avec des pécheurs et il a permis que ces hommes indignes le touchassent et l’embrassassent. En fait, en étant serf, il a souffert la mort honteuse que les Romains réservaient pour les pires criminels : la croix. Pour ces raisons, le peuple d’Israël ne pouvait pas concevoir que le Messie, dont il a haleté pendant tant de siècles, était une personne aussi humble que notre Seigneur Jésus-Christ. Même si Son ministère dans la terre a atteint le sommet, Christ n’a jamais arrêté d’être humble. Les multitudes le suivaient et dans quelques occasions ils ont même voulu le couronner comme roi et, certainement, ce devait être flatteur de voir de milliers de personnes assises à ses pieds pendant des heures en écoutant ses enseignements. Toutefois, il n’a jamais permis que les réussites terrestres le chancelassent ; en fait, il ne se moquait pas de ses vertus : quand ils le nommaient « Bon Maître », Il répondait qu’il n’y avait pas d’autre bon, mais Dieu, le Père. II. COMMUNION En ce qui concerne la communion, le peuple de Dieu devait aussi avoir le même sentiment qu’il y avait en Christ. Il faut nous aimer les uns les autres, mais l’amour ne peut pas couler en nous


LOUANGES

si d’abord nous n’aimons pas celui qui nous a sauvés. « Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime ; celui qui m’aime sera aimé de mon Père et moi aussi, je l’aimerai et je me ferai connaître à lui… Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole et mon Père l’aimera ; nous viendrons vers lui et nous établirons domicile chez lui. Celui qui ne m’aime pas ne garde pas mes paroles, et la parole que vous entendez ne vient pas de moi, mais du Père qui m’a envoyé. » (Jn. 14 : 21, 2324). Personne n’est capable de se soumettre au Dieu si ‘il ne l’aime pas, parce que l’obéissance ne peut pas exister sans l’amour. Cette personne qui n’aime pas le Seigneur, a en soi une tendance à la rébellion, l’insubordination, la protestation, la plainte, le conflit, la querelle. En Jean 3 : 16, on lit : « En effet, Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle. ». Mes frères, l’amour

que Dieu a eu pour l’homme a été si grand et inconditionnel qu’il n’a pas douté de remettre à son Fils unique. « Il s’est humilié lui-même en faisant preuve d’obéissance jusqu’à la mort, même la mort sur la croix. » (Phil. 2 : 8). Donc, ayons toujours présent que l’amour et l’obéissance sont inséparables, et qu’ils doivent demeurer chez le chrétien. III. VISION Qu’est-ce qui a motivé Christ pour réaliser le sacrifice sur la Croix du Calvaire ? La réputation ? Bien sûr que non. Notre Sauveur aimé avait une claire vision de sa fonction. De la même manière, cette même vision doit prévaloir dans l’Église de Christ : l’amour par les âmes et le désir d’obéir à l’ordre que notre Sauveur nous a confié : « Allez [donc], faites de toutes les nations des disciples » (Mt. 28 : 19) l Décembre 2015 / Impacto évangélique

45


MISSIONNAIRE MONDIAL 46 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


INTERVIEW

« PRIONS POUR GRANDIR » Le Rév. Alfonso Martínez, Superviseur National de l'Uruguay, analyse le présent de l'œuvre dans l'un des pays où le Seigneur montre son grand pouvoir et la Parole commence à s'étendre.

E

n 1987, le Rév. Alfonso Martínez est entré dans le Mouvement Missionnaire Mondial dans la ville de Bogotá, en Colombie. Pendant 16 ans, il a édifié une congrégation avec plus de 200 frères. En 2003, il est parti au Buenos Aires où il a collaboré pour consolider l’œuvre. Le 9 février 2004 il est parti à l’Uruguay, où il est actuellement le Superviseur National. Comment ont-ils été ces débuts ? Nous avons commencé en faisant des réunions chez moi, avec mon épouse et mes enfants. Après, nous avons vu la manière d’arriver aux maisons et à d’autres quartiers. Ainsi nous avons passé un an. Les uruguayens sont très fermés pour l’Évangile. Nous avons eu à prier et dépendre beaucoup de Dieu pour grandir. Malgré tout, nous avons pu ouvrir un local pour 200 personnes dans le quartier La Unión, où l’église central fonctionne actuellement. Comment ça va l’œuvre ? Actuellement, 50 personnes s’y réunissent. Avec beaucoup d’effort et du sacrifice, dans ces jours nous avons acheté un terrain de 650 mètres carrés pour construire un temple et ainsi établir plus fermement l’église centrale. Dans quelles villes êtes-vous actuellement ? Nous sommes dans les villes de Pando, Toledo, Canelones, Artigas (frontière avec le Brésil et l’Argentine), Cerro Largo, Paysandú, San José, Durazno, Colonia et d’autres. En plus de l’église centrale, dans la capitale, nous avons ouvert encore deux églises. Des 19 régions qui façonnent le pays, nous sommes présents dans 8. Nous avons quelques pasteurs reconnus dans certaines de ces églises. Combien d’églises sont au total? Nous avons près de 11 églises, lesquelles

rapportent mensuellement 200 membres baptisés, au-delà des aspirants et des visiteurs. Quel est l’avenir de l’Œuvre en Uruguay? Cette année on va établir l’Institut Biblique Elim pour préparer les ouvriers nationaux. Le pasteur et le directeur de l’Institut est le Rév. Rubén Concepción, et il nous donnera le matériel pour que nous et certaines missionnaires colombiens qui ont étudié dans l’Institut en Colombie, commencions à offrir les classes. Cela commence à partir de 2016 et nous en structurerons pour qu’il fonctionne à distance, c’est-à-dire en ligne. Le jour de l’examen sera seulement présentiel. Nous pensons diviser le pays en deux zones : sud et nord, pour établir deux presbytères avec leurs églises respectives. Nous avons déjà réalisé une confraternité dans la zone du nord, qui est intégrée par 3 régions avec 7 ou 8 églises. Actuellement, nous avons près de 7 pasteurs qui s’occupent de chaque église, et deux congrégations. Ont-ils d’accès à des médias ? Nous avons quelques espaces radiaux et nous avons aussi une station web qui s’appelle « Impacto Pentecôte Radio » et qui fonctionne depuis 2013. Là-bas nous transmettons deux des services en direct depuis l’église centrale, le dimanche matin et le vendredi où il y a une étude biblique. Nous réalisons de petits évènements pour un projet d’enfants afin de les incorporer aux écoles bibliques du dimanche. Chaque église compose son groupe d’enfants avec des maîtres chargés de l’enseignement. Le projet s’appelle « Petite boite d’Espoir », où on donne un cadeau aux enfants qui ont été invités. Cette petite boite contient principalement du matériel scolaire et elle est faite au début de l’année l

Décembre 2015 / Impacto évangélique

47


Un rapport sommaire du travail réalisé par l’OEuvre du Mouvement Mis­sionnaire Mondial sur les chemins de l’Amérique et autour du monde. La Sainte Bible nous dit : “ Ils étaient chaque jour tous ensemble assi­dus au temple … Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Église ceux qui étaient sauvés. ” Actes 2 : 46, 47.

MISSIONNAIRE MONDIAL 48 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


ÉVÉNEMENTS

LA VRAIE LIBERTÉ Le MMM du Pérou a tenu sa vingt-cinquième Convention nationale avec la présence du Conseil de responsables de l'Œuvre de Dieu et la participation massive d'environ 80 000 personnes chaque jour.

Décembre 2015 / Impacto évangélique

49


A

vec la présence du Conseil de responsables internationaux de l’Œuvre de Dieu, le Mouvement Missionnaire Mondial du Pérou a tenu sa XXVe Convention nationale, du 24 au 29 novembre, dans les locaux du stade de l’Université de San Marcos, situé dans la ville de Lima, un endroit qui pendant six jours est devenu la maison du Seigneur et la porte du ciel. L’événement, plein de foi, a rassemblé environ quatre-vingt mille personnes chaque jour et a été diffusé dans le monde par le signal de Bethel Televisión. La prédication inaugurale a été prononcée par le Rév. José Soto, viceprésident du MMM, qui a parlé sur le sujet : « L’humiliation et l’exaltation du Christ. » Dans son discours, fondé sur Philippiens 2 : 5-11, le Rév. Soto a dit que « personne ne pourrait s’humilier plus que le Christ parce que son humiliation a atteint l’extrême. La vérité est que nous ne pourrions jamais comprendre l’humiliation du Christ dans toute sa plénitude, car nous ne pourrions pas comprendre la sensation d’être Dieu et devenir une créature. » Le matin du deuxième jour, le Rév. Enoc Ramos, superviseur national du MISSIONNAIRE MONDIAL 50 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Mouvement Missionnaire Mondial en Australie, a partagé les bonnes nouvelles à travers un message intitulé : « Un peuple est sorti de l’Egypte, et maintenant couvre la surface de la terre. » Dans son discours, fondé sur Nombres 22 : 1-20, le pasteur Ramos a dit : « Dieu a créé le peuple d’Israël au milieu du désert. Il ne l’a pas formé au milieu du confort, de l’abondance ou de la richesse. » Quelques heures plus tard, le soir, le

Rév. Rubén Concepción, secrétaire du MMM, s’est adressé à la congrégation et a donné une exposition basée sur Aggée 2 : 4-9. Dans sa présentation, intitulée : « Soyez fort, prenez courage et travaillez, » le Rév. Concepción a déclaré que « Dieu nous fait participants de cette Œuvre bénie pour ce temps, pour cet âge. Au milieu de la crise que nous vivons, Dieu a un peuple qui est distinct Continuer la lecture––


ÉVÉNEMENTS

Décembre 2015 / Impacto évangélique

51


Continuer la lecture––

et différent. Il est un peuple libre qui loue et adore son nom. » Ensuite, dans la troisième date de la fête spirituelle, la responsabilité de proclamer le message du Seigneur est retombé, en première instance, sur le révérend Sukumar Jeyasingh, secrétaire du Conseil National du Mouvement Missionnaire Mondial de l’Inde, qui est arrivé à Lima en provenance de l’Asie. Le pasteur Jeyasingh, qui a donné une présentation intitulée : « Quatre expériences spirituelles dans les eaux de la sainteté, » a déclaré que « la vie chrétienne doit être une vie de résultats. » Puis, dans le service de nuit, le Rév.

MISSIONNAIRE MONDIAL 52 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


ÉVÉNEMENTS

Rómulo Vergara, directeur du MMM, a été présent avec une prédication intitulée « Les desseins de Dieu pour Joseph. » Fondé sur Genèse 37 : 1-11, le Rév. Vergara a affirmé que « Joseph a été appelé et choisi par Dieu. Dieu savait ce qui allait arriver pour les pays de cette époque. Dieu a choisi ce jeune homme pour le préparer et l’emmener où Il voulait. Des moments difficiles s’approchaient. Joseph a été utilisé par Dieu pour répondre à ce besoin. » Plus tard, au début de la quatrième journée d’activités, la missionnaire Carmen Valencia de Martínez, épouse du Rév. Gustavo Martínez, a été la Continuer la lecture––

Décembre 2015 / Impacto évangélique

53


Continuer la lecture––

responsable de la prédication de la Parole de Dieu. La prédicatrice Valencia, qui a évangélisé le peuple de Dieu à travers un discours qu’elle a appelé « Renforcez votre cœur, le Seigneur vient MISSIONNAIRE MONDIAL 54 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

bientôt, » a souligné que « il y a un refuge inébranlable et ce refuge est JésusChrist. Renforcez vos genoux affaiblis, le Seigneur vient bientôt. » Puis, avant la fin de la quatrième journée, le Rév. Humberto Henao, direc-

teur du MMM, a donné une présentation intitulée : « La plus grande promesse de Jésus. » Devant un auditorium rempli, le Rév. Henao, qui a basé son discours sur Jean 14 : 1-3, a dit : « Jésus libère. Jésus change. Jésus transforme. Nous avons


ÉVÉNEMENTS

ÉVÉNEMENTS DE FOI

D

çans le cadre de la XXV Convention Nationale du Mouvement Missionnaire Mondial au Pérou, trois événements importants ont eu lieu pour l’Œuvre de Dieu établie au Pérou. Tout d’abord, le 25 novembre on a célébré la 3ème Fraternité nationale des ouvrières du MMM au Pérou. L’événement, organisé dans le temple central de Lima, sous la devise « Femme de Dieu, vous remporterez votre couronne, » a réuni des milliers d’ouvrières de différents presbytères du Pérou. Une autre activité prévue dans le cadre de la Convention a été la Réunion des ouvriers et des pasteurs du Mouvement Missionnaire Mondial au Pérou. Cette activité s’est concrétisée le 27 novembre dans l’église principale de la capitale péruvienne, et les participants spéciaux ont été les membres du Conseil de responsables de l’Œuvre du Seigneur. De plus, le 29 novembre, dans le stade de San Marcos, on a participé au service de promotion des ouvriers et des pasteurs, dans lequel 345 prédicateurs laïcs, 112 prédicateurs diplômés et 54 ministres ordonnés ont été reconnus l

assez de fondement biblique pour dire que la plus grande promesse de Jésus, ‘je reviendrais’, sera remplie. » Ensuite, dans l’avant-dernière journée de la XXVe Convention Nationale du MMM au Pérou, le révérend d’origine indienne Sam Jacobs, superviseur national de l’Œuvre en Inde, a pris la parole et a présenté un sujet qu’il a intitulé : « Commencez votre jour en ravivant votre cœur missionnaire. » Avec émotion, le Rév. Jacobs a déclaré que « la Bible nous dit d’apprendre de Jésus-Christ. Nous devons être prêts à travailler dans son Œuvre. Vous pouvez recevoir l’onction du Saint-Esprit. » Le Rév. Gustavo Martínez, président international de l’Œuvre de Dieu, a clôturé la journée avec une prédication émouvante appelée « Jésus-Christ, notre grand libérateur. » Le leader du Mouvement Missionnaire Mondial, dont l’exposition a été fondée sur Marc 5 : 1-7, a souligné que « il n’y a jamais existé sur terre quelqu’un comme le Christ, qui a atteint la profondeur de chaque cœur humain, et qui l’a fait libre de tout esclavage. La religion ne change pas ; seul l’Évangile rétablit. » À l’issue de la Convention, le Rév. Álvaro Garavito, directeur international du MMM, a été le prédicateur désigné pour partager la Parole de Dieu. Le message du Rév. Garavito, intitulé « Le vrai chrétien poursuit l’éternel, » a mis l’accent sur le passage de la Bible contenu dans Hébreux 10 : 39. « Notre citoyenneté est dans les cieux. Celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement. Celui qui persévérera sera sauvé, » a déclaré le ministre de Dieu. Tenue sous la devise : « La vraie liberté, » la vingt-cinquième édition de la Convention Nationale du Mouvement Missionnaire Mondial au Pérou a permis que les fidèles du Seigneur aient un certain temps de consécration spirituelle, où Dieu a été présent à travers innombrables conversions, guérisons et miracles. À cet égard, le Rév. Rodolfo González Cruz, trésorier international du MMM, a déclaré que : « Ce fut une grande fête de la foi » l Décembre 2015 / Impacto évangélique

55


C’EST L’HEURE DE LA CROISSANCE Le Mouvement Missionnaire Mondial d'El Salvador a réalisé sa VIIe Convention Nationale avec la participation de cinq cents frères et de responsables internationaux.

A

vec la participation de quatre des Responsables Internationaux de l’Œuvre de Dieu et la présence de près de cinq cents frères, le Mouvement Missionnaire Mondial d’El Salvador a célébré sa VII Convention Nationale, du 5 au 8 novembre dernier, dans le temple Jardines de Quelepa de la région San Miguel d’El Salvador. Dans la date inaugurale, le Rév. Rubén Concepción, Secrétaire International du MMM, a transmis la parole dans un sermon dénommé : « C’est l’heure de la croissance. » Dans son exposé, le pasteur Concepción a affirmé que : « nous sommes au moment du fruit. Séchez les larmes, MISSIONNAIRE MONDIAL 56 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

changez le vêtement de deuil, lavez bien le visage, ce qui est mort est mort, ce qui s’est passé, est déjà passé, ce qui est arrivé, a resté en arrière ; maintenant il faut suivre en avant. » Tout de suite, dans le matin du deuxième jour d’activités, le Rév. Margaro Figueroa, Directeur International de l’œuvre du Seigneur, a été à la charge de partager les bonnes nouvelles de Dieu. Dans son discours, intitulé : « Renoncez et remettez », le serf a condamné que : « dans le chemin du salut il y a quelques pas à suivre, il faut suivre des directrices et il faut recevoir des ordres. Nous sommes soumis à quelqu’un et avant tout, à Jésus-Christ, notre Seigneur. »

Quelques heures plus tard, le soir, le Rév. Humberto Henao, Directeur International du Mouvement Missionnaire Mondial, s’est dirigé aux fidèles par l’intermédiaire d’un message appelé « En réveillant à temps. » Dans son évangélisation, le pasteur Heano a remarqué que : « le temple n’est pas seulement un lieu de prière, il accomplit aussi une fonction sociale. Une ville, un pays ou une région où il y a beaucoup de temples est moins propice à la délinquance, au vice, a la dépravation. » La troisième journée a compté sur le Rév. Álvaro Garavito, Directeur International du MMM, comme l’exposant principal de la saine doctrine. Le ministre du


ÉVÉNEMENTS

Seigneur, qui a émis un discours dénommé « En renouvelant la vision », a remarqué les fidèles de l’œuvre que : « frères, la vision n’est pas de la chair, la vision n’est pas physique. La vision est de l’esprit, elle est spirituelle. » La vision ne provient pas de l’extérieur vers l’intérieur, mais, elle provient de l’intérieur vers l’extérieur. À la fin de la VIIe Convention Nationale du Mouvement Missionnaire Mondial d’El Salvador, le pasteur Concepción a de nouveau prêché la Parole du Seigneur. Dans son intervention, désignée avec le titre « En faisant des missions au style de Jésus », le Rév. a déclaré que : « Jésus est la source » l Décembre 2015 / Impacto évangélique

57


CHERCHER LE BIEN-ÊTRE DE L’ŒUVRE Le MMM en Espagne a organisé une réunion de son corps pastoral, où on a abordé tout ce qui concerne le IIème Congrès Européen qui aura lieu en août 2016.

A

fin de répondre aux détails du IIème Congrès Européen de l’Œuvre de Dieu, le Mouvement Missionnaire Mondial en Espagne a réuni les membres de son corps pastoral dans la ville de Salamanque du 29 au 31 octobre. L’événement, qui a eu lieu dans l’auditorium du temple principal du MMM de Salamanque, a été présidé par le Rév. Carlos Medina, superviseur nationale de l’Œuvre établie sur le sol espagnol, et a compté sur la présence massive des ministres du Seigneur qui travaillent sur le territoire hispanique. Tout au long de la réunion, on a analysé tout ce qui concerne l’événement qui réunira des membres du Mouvement Missionnaire Mondial dans le Vieux MISSIONNAIRE MONDIAL 58 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


ÉVÉNEMENTS

Continent en août 2016, dans la ville de Madrid, capitale de l’Espagne. Certains des thèmes étaient l’endroit où le congrès aura lieu, l’organisation, la structuration des équipes de publicité, la décoration, l’information, la logistique, la transmission, l’infirmerie et la surveillance. Sur le plan spirituel, la réunion de pasteurs a commencé avec un culte de bienvenue dédié aux pasteurs et aux collaborateurs qui sont venus de différentes régions de l’Espagne. Le prêche a été prononcé par le Rév. Carlos Medina, qui a été soutenu par le passage du livre d’Esther 10 : 1-3. Il a développé un message qu’il a appelé : « Chercher le bien-être de son Œuvre ». Dans son discours, le pasteur Medina a souligné l’importance d’être

ensemble pour faire avancer le MMM. Le deuxième jour, le matin, on a tenu la réunion pastorale, où on a parlé de la croissance de l’Évangile dans la péninsule espagnole. La transmission de la Parole de Dieu a été à nouveau la responsabilité du pasteur Medina, qui basé sur Néhémie 4 : 1-15, a partagé le thème « Retourner au mur de l’unité ». Quelques heures plus tard, dans la nuit, le Rév. Juan Castaño, de l’Œuvre en Espagne, a prêché les bonnes nouvelles à travers un discours intitulé : « Soignez le garde-fou de votre terrasse ». Puis, le troisième jour, lors de la clôture de la réunion pastorale tenue par le MMM en Espagne, le Rév. Medina a présenté un reflet émotionnel sur la foi que devait montrer le peuple de Dieu l Décembre 2015 / Impacto évangélique

59


LES FRUITS D’ASIE Le pasteur Samuel Mejía, superviseur missionnaire de l'Œuvre de Dieu en Asie, a inspecté la croissance du MMM à Oman et au Népal. Dans le cadre de leur travail missionnaire, le pasteur Samuel Mejía, superviseur missionnaire du MMM en Asie, a vérifié à la mi-Septembre dernière la croissance du Mouvement Missionnaire Mondial dans les pays d’Oman et Népal. À cette fin, le serviteur du Seigneur est arrivé le 21 de ce mois dans la ville de Mascate, situé sur le golfe d’Oman, où il a commencé une tournée qui l’a MISSIONNAIRE MONDIAL 60 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

permis de vérifier la propagation de l’Evangile dans le continent le plus grand et populeuse de la Terre. Après l’arrivée à Oman, le Rév. Mejía a visité immédiatement deux congrégations du Mouvement Missionnaire Mondial. Là, sur la côte sud-est de la péninsule arabique, il s’est d’abord assuré de l’excellent travail accompli pour Dieu par le frère Omar Guerra, qui dirige l’une des

églises locales. Le servant du Seigneur a également constaté que les bonnes nouvelles sont partagées en espagnol parce que cette nation garantit l’égalité devant la loi de tous les citoyens. Puis, le Rév. Mejía a visité le temple qui est destiné aux frères d’origine indienne et en charge du pasteur Samuel Babukutty. Dans une salle pleine de foi, le ministre


ÉVÉNEMENTS

du Seigneur a confirmé que le travail d’évangélisation du MMM a obtenu fruits dans cette communauté d’immigrants dans le deuxième pays le plus peuplé au monde. De même, il a confirmé que la Parole est prêchée dans leur langue maternelle et au milieu d‘un pays où l’islam prédomine. Ensuite, le pasteur Samuel Mejía s’est déplacé au Népal, où, accompagné par le Rév. Sam Jacob, superviseur national du MMM en Inde, a inspecté les nouveaux temples de l’Œuvre. Pendant sa vérification, il est allé à la ville de Nepalgunj, situé près de la frontière avec l’Inde, où il a visité des temples établis par le Mouvement Missionnaire Mondial au Népal l Décembre 2015 / Impacto évangélique

61


PRÊT À ACCOMPLIR LES BUTS DE DIEU Le MMM en Belgique a célébré sa IVème Confraternité Nationale à Anvers. L'Œuvre se fortifie toujours en Europe.

L

e Mouvement Missionnaire Mondial en Belgique a tenu sa IVème Confraternité Nationale du 11 au 13 septembre à Anvers, situé au cœur de l’Europe, où nombreux délégations de frères de l’Allemagne, la Hollande, l’Italie et le Luxembourg sont arrivées. L’événement religieux, qui a eu lieu sous le thème « cœurs prêts à satisfaire les desseins de Dieu », a servi à montrer une fois de plus la foi du peuple en Dieu. La IVème Confraternité Nationale du MMM en Belgique, qui a été dirigée par le Rév. David Echalar, assistant de supervision du bloc B en Europe de l’Œuvre du Seigneur, a commencé avec une journée intensive dans laqueMISSIONNAIRE MONDIAL 62 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

lle la sœur Jeaneth de Echalar a prêché la Parole de Dieu à travers un message intitulé : « Outrager correctement l’épreuve ». Dans sa présentation des bonnes nouvelles, la femme du pasteur Echalar a exhorté les disciples du Christ à lutter contre les vents violents qui se présentent dans la vie. Le deuxième jour, le Rév. Echalar a été invité à partager les bonnes nouvelles. Inspiré par les Saintes Ecritures, le serviteur de Dieu a inspiré de l’encouragement, la consolation et la paix aux croyants qui se sont réunis à Anvers. Soutenu dans le Psaume 23, passage de l’Ancien Testament intitulé « Le Seigneur est mon pasteur », il a déclaré que rien ne manque aux

membres du MMM qui acceptent Dieu comme guide et enseignant. En outre, il a dit que ceux qui sont loin de l’Évangile peuvent encore répondre au Pouvoir du Seigneur. Le pasteur Echalar a adressé à nouveau à la congrégation lors de la clôture de la IVème Confraternité Nationale du Mouvement Missionnaire Mondial en Belgique. Sur la base de Deutéronome 05 : 16, il a rappelé que nous devons honorer les parents afin de vivre bien dans la terre que Dieu nous a donné. De même, le ministre du Seigneur a ajouté que les membres du MMM sont appelés à travailler dans l’unité de l’Œuvre pour la renforcer l


ÉVÉNEMENTS

Décembre 2015 / Impacto évangélique

63


Autres Événements

CANADÁ FRATERNITÉ NATIONALE À MONTRÉAL

Dans la ville de Montréal, au Canada, on a réalisé une glorieuse Fraternité Nationale du 9 au 11 octobre dernier dans le temple central du Mouvement Missionnaire Mondial, où le Rév. Marcos Salgado est pasteur. On a compté sur la présence du Superviseur National des ÉtatsUnis, le Rév. Arturo Hernández et son épouse Sœur Lourdes de Hernández, ainsi que le Rév. Roberto Andino de Alabama, États-Unis. Pendant le premier jour de la Fraternité, le Seigneur a parlé à travers le Rév. Roberto Andino sous la devise « Sous l’onction du Saint-Esprit. » Le deuxième jour matin, Dieu a utilisé l’épouse du Superviseur, Sœur Lourdes, sous la devise : « Travaillons selon nos capacités. » Et le soir du deuxième jour, le Superviseur a apporté le message sous la devise : « Une église en action, à cause de l’onction. » Le dernier et grand jour de la fête, le Superviseur a apporté de nouveau le message sous la devise : « Ce que nous ne devons pas négliger, pour ne pas nous lamenter après » l

AFRIQUE TOURNÉE NATIONALE DE FEMMES LEADERS

L’Assemblée Internationale de Femmes de l’Afrique a réalisé une tournée nationale d’inspection, de sensibilisation et de prise de contact pour différents groupes de femmes dans le continent africain. Une inspection qui a duré cinq jours, du 20 au 24 octobre dernier, dans le cadre des objectifs de ses programmes de leadership, elles ont abordé d’autres sujets pour la mise en marche des programmes de préparation pour la Convention africaine de Femmes dont les dates seront informées à l’avance. Nous invitons à travers ce milieu à toutes les femmes au niveau international du MMM de l’Europe, de l’Asie, de l’Amérique et du Caribe pour qu’elles puissent partager et donner de la chaleur à cet évènement de caractère international l

MISSIONNAIRE MONDIAL 64 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

PORTO RICO FRATERNITÉ ZONE 5

La Fraternité d’Enfants « Étoiles des Nations » a dirigé la Confraternité du Mouvement Missionnaire Mondial au Porto Rico le 17 octobre dernier sous le texte : « Avant, dans tout cela nous sommes plus que vainqueurs grâce à celui qui nous a aimés. » Romains 8 : 37, et avec le sujet : « Chez Christ je suis un vainqueur. » L’activité célébrée chez le peuple de Barranquitas, appartenant à la Zone 5, a été présidée par le leader de l’enfance, Sœur María T. Alicea. Le dévotionnel, ainsi que l’hymne et d’autres évènements spéciaux, ont été à la charge des enfants de différentes zones de l’île. Très beau a aussi été le défilé des enfants en représentant les villages du Porto Rico. Le reste de la congrégation a reçu la Parole de Dieu, des lèvres du Rév. Jorge Álvarez, pasteur dans l’église à Sábana Seca, sous la devise : Les sept ennemis de l’homme l

ÉTATS-UNIS FRATERNITÉ RÉGIONALE AU TEXAS

Le presbyterium 9, de l’état de Texas aux États-Unis, a célébré une glorieuse et impactant Confraternité Régionale. Elle a été réalisée le 18 et 19 octobre dernier dans la ville de Cedar Hill, Texas. La devise de cette grande célébration a été : Loyaux dans le Temps de Défi. Depuis le début, vendredi soir, la gloire de Dieu s'est fait sentir. Le premier soir, Dieu au moyen du Rév. Arturo Hernández a apporté la parole d’encouragement, de forteresse et de bénédiction sous la devise : « Notre conduite définit notre avenir. » Puis, le samedi matin, Dieu a utilisé Sœur Lourdes Hernández pour le sujet : « Des privilèges abandonnés », basé sur Hébreux 12 : 16-17. Concurremment, les ouvriers et les pasteurs de la zone ont été réunis et, d’une manière très spéciale, Dieu a utilisé le Superviseur National pour apporter la Parole d’encouragement et de bénédiction. Le dernier soir, le Superviseur National, Rév. Arturo Hernández, a apporté la Parole sous le sujet : « Oh Jéhovah, tourne-nous au Feu. » La base biblique a été Lamentations 5 : 21, et au moment de finir, Dieu a uni le peuple et l'a touché d'une manière très spéciale l


RÉFLEXION

TOUT LE MONDE TE CHERCHE U

n roi l’a cherché pour le tuer ; un gouverneur, pour se justifier devant César et les Juifs ; les religieux, pour l’arrêter ; Judas, pour le trahir ; Satan, pour le tenter ; le peuple, pour demander son exécution ; Joseph d’Arimathie, pour l’ensevelir ; les anges, pour le servir ; les fidèles remerciés pour le suivre et l’adorer ; les armées célestes pour célébrer le triomphe de sa mort et de sa résurrection. Vingt siècles sont passés et nous pouvons encore dire à Jésus : TOUT LE MONDE TE CHERCHE. Et dans l’intention de ceux qui le cherchent est la bénédiction ou difficulté. Deux prix Nobel de littérature décerné à des écrivains soviétiques, à Pasternak en 1958 et à Soljenitsyne en 1971, traitaient directement et indirectement de Christ. Dans de nombreuses années d’athéisme officiel, les Russes continuent à le chercher. Les poètes le cherchent encore comme un ornement, une vérité supérieure ou un rêve de perfection ou de l’idéalisme. Les musiciens, pour susciter l’intérêt et le sentiment dans leurs chansons et opéras. Les titres actuels sont nombreux. Les cinéastes continuent à voir en Lui un caractère d’intérêt avec de nombreuses facettes intéressantes à découvrir. Les politiciens pour l’utiliser comme une revendication de chasse et de conquérir les foules. Fidel Castro à Cuba a commencé à parler du Christ dans plusieurs de ses discours. Les négociants fabriquent leurs images en argile, en or, en argent, en bois, etc. pour négocier avec Lui. Les Athées pour l’attaquer, et quelques uns se sont devenus célèbres à cause de leur combat avec Jésus. Nombreux siècles avant sa venue sur la terre, les patriarches le cherchent dans leur premiers-nés comme une ombre de bénédiction indéterminée. Les prophètes le cherchaient dans ses révélations et Lui ont averti dans sa prédication. L’un d’eux, Aggée, a dit de Lui : « Je ferai trembler toutes les nations et le Désiré de toutes les nations viendra ». L’ont cherché les Mages de l’orient guidés par des signes surnaturels. L’ont cherché des sbires d’Hérode pour

l’éliminer comme un remplacement possible du trône. L’ont cherché les malades pour être guéris. L’ont cherché les scribes et les pharisiens pour le contredire et l’accuser. L’ont cherché les Sadducéens pour le faire des questions captieuses, comme celle de la résurrection. L’ont cherché les Grecs pour le voir, attirés par sa sagesse. L’ont cherché les riches pour lui demander la richesse spirituelle. L’ont cherché les dépossédés pour le faire Roi, sachant qu’il multipliait les pains et les poissons.

Aucun personnage dans l'histoire de l'humanité n'a été recherché comme Jésus de Nazareth. « Quand ils l'eurent trouvé, ils lui dirent ‘Tout le monde te cherche' » Marc 01 : 37.

L’ont cherché les mères pour le demander miséricorde pour leurs enfants. L’ont cherché les docteurs de la loi pour comparer les anciennes lois avec la loi de l’amour que Jésus incarnait. L’ont cherché les enfants pour être bénis par Lui. L’ont cherché les disciples de Jean pour confirmer s’il était celui qui devait venir. Tout le monde vous cherche, où êtes-vous ? Oui, nous le savons, vous êtes prés et dans le cœur contrit de ceux qui cherchent à la simplicité des enfants ou avec des larmes comme Marie ; de ceux qui vous aspirent tellement que se sont devenus confus ; de ceux qui en suivant Ta Parole ont connu la nouvelle naissance nécessaire pour entrer dans ton royaume l Décembre 2015 / Impacto évangélique

65


ON NOUS ÉCRIT... cartas@impactoevangelistico.net KEILA SERRATO Je remercie Dieu pour me donner l’opportunité de lire ce magazine. La vérité est très importante pour ma vie et celle de mes pairs. L’une des lectures les plus touchantes que j’ai lu était le témoignage du grand scientifique Einstein, et bien que je suis une étudiante de science, rien ni personne va me séparer de l’amour du Christ. Merci á Dieu et au magazine Impacto Évangélique, je suis une lectrice et collectrice de ces belles éditions. Dieu vous bénisse. D’Arauca, Colombie.

MARÍA DEL CARMEN MARTÍNEZ MÁRQUEZ Je reçois le magazine Impacto Évangélique, qui est un grand avantage pour moi. Il m’aide beaucoup à comprendre que Dieu nous aime tous les jours et pousse sa miséricorde en nous, ses enfants. Je le lis et le relis. Il apporte beaucoup de matériel pour tous ceux qui ont besoin d’être endoctrinés. Merci, frères dans le Christ, Dieu vous bénisse ! De Huntington Park, Californie, États Unis.

frères dans le Christ à donner ce magazine dans les lieux publics fréquentés par les gens, laissez cette moyens d’information spirituel disponible. Inversez dans le salut des âmes, Dieu vous récompensera, Dieu bénisse votre soutien spirituel. De Colombie.

JUAN ROJAS VELAZCO

ANVIER 1-4 Convention Nationale à Porto Rico 6-13 Convention Nationale en Colombie

FEVRIER 5-8 Convention à Paraguay (Asunción) 12-15 Convention en Argentine (Buenos Aires) 14-17 Convention à Panama 19-22 Convention à Belize

MAYO 2-4 Convention à Japon 27-31 Convention en Inde

LEONARDO SOMOCURCIO

JUIN 11-14 Convention à Brésil (Manaus)

Que Dieu bénisse les éditeurs du magazine. J’ai visité leur site web et je l’ai trouvé très intéressant et merveilleux, leurs témoignages sont vraiment touchants et inspirants. Continuez dans le Seigneur. De Cúcuta, Colombie.

Dieu vous bénisse. Je veux vous dire que vos magazines ont été une bénédiction dans ma vie. Tous les mois je l’attends pour me réjouir des témoignages et la Parole qui me parle directement à mon cœur. Je vous félicite et vous souhaite beaucoup de bénédictions et que les forces du mal ne vont pas vous faire du mal parce que Dieu est à la recherche de personnes qui ne vendent pas son primogéniture. De Puerto Rico.

MARS 5-8 Convention à Honduras AVRIL 1-5 Convention à Guatemala 2-5 Confraternité Nationale en Australie (Sydney)

JUILLET 2-5 Convention en Bolivie (Sucre) 7-10 Convention aux États Unis (Marietta, GA) 7-11 Convention en Costa Rica (zone centrale) 8-11 Convention aux Antilles Néerlandaises (Aruba) AOUT 4-8 6-9 6-9 12-15 12-16 13-16 26-30

Convention à Venezuela Convention à Mexique Convention en Espagne Convention en Afrique Convention en Haïti Convention en Italie Congrès Sud-américain à Guayaquil, en Équateur

SEPTEMBRE Samedi 26 - Journée Mondiale des Missions

ABDIEL GONZÁLEZ GILBERT

OCTOBRE 9-11 Confraternité Nationale en Canada 21-25 Convention en Maurice 22-24 Convention en République Dominicaine 22-25 Convention à Uruguay (Montevideo) 26-28 Campagne à Madagascar 29-1 (nov) Convention à Chili (Santiago)

Que Dieu vous bénisse beaucoup, mes frères, que la gloire du Seigneur soit toujours avec vous. Je suis très heureux de recevoir le magazine que vous me faites parvenir. Il a des thèmes très importants et utiles pour la vie pratique ; honnêtement, on apprend beaucoup. De Holguin, Cuba.

Bien-aimés frères, Dieu vous bénisse d’une manière spéciale. Dieu continue à vous donner la sagesse et la grâce dans ce ministère, le magazine Impacto Évangélique, qui a été une bénédiction pour nous et nos amis. Sa publication et information doctrinale ont motivé beaucoup de gens à aller à l’église. J’invite les

MONDIALE 2015

Mes frères en Christ, je dois vous dire que je suis très reconnaissant pour les magazines que j’ai reçu. Ils ont été, pour ce prisonnier condamné à perpétuité, une grande bénédiction. Je trouve quelques beaux témoignages de personnes qui racontent leurs expériences, et quand je les lis, ils sont une bénédiction. Je suis très reconnaissant. Je garde ces magazines comme un trésor. De Peñuelas, Puerto Rico.

LOLÍN AYALA

EDEDFREY ROMERO

PROGRAMME

RICHARD VELÁZQUEZ Que Dieu vous bénisse beaucoup, ce magazine a été édifiant pour ma vie, ainsi que pour beaucoup de gens. Que Dieu bénisse le dur travail de ceux qui travaillent dans le magazine. De Sucre, Bolivia.

NOVEMBRE 5-8 Convention à El Salvador 24-29 Convention à Pérou (Lima) 26-29 Convention à Nicaragua DÉCEMBRE

Vous pouvez télécharger le lecteur de QR code dans les sites suivant : n Evénements n Evénements en effectuant

évangelíque

MISSIONNAIRE MONDIAL 66 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Directeur Fondateur : Rév. Luis M. Ortiz. Comité de Rédaction : Rév. Luis Meza Bocanegra, Jacqueline Rovira, Samuel Martinez, Rév. Andres Espejo. Coordinateur éditorial : Rév. Julian Morón. Rédacteur en chef : Víctor Tipe Sánchez. Rédacteur : Jaime Tipe Sánchez. Rédacteur graphiste : Roberto Guerrero. Graphisme : Adolfo Zubietta. Rédaction : Johan Perez Landeo, Marlo Perez. Mise en page : Lesly Sánchez, Jorge Cisneros. Web master et Infographie : Julio De La Cruz. Illustrations : Pablo Vilca. Transcription : Fanny Vidal, Gestionnaire de Communauté : Juan Becerra, Denisse Barrientos. Distribution : Javier Arotinco.


Suivez-nous

betheltv

Samedi 10 heures

Grazie ai suoi 6 satelliti e Internet, Bethel Television – il canale del Movimento Missionario Mondiale – trasmette al mondo intero il messaggio della Parola di Dio attraverso la sua programmazione culturale ed educativa daDLima-Perù. écembre 2015 / Impacto évangélique

67


MISSIONNAIRE MONDIAL 68 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

743_Français  

Magazine Impacto Évangélique Édition Décembre 2015 Langue Français

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you