Page 1

www.impactoevangelistico.net

LE MAGAZINE QUI CONSTRUIT VOTRE VIE

Janvier 2017 / Édition 756

évangélique

HISTOIRES DE VIE

La libération de Jorge

DEVISE

« Responsabilité »

HÉROS DE LA FOI

Le pêcheur d’âmes

PUBLICATION OFFICIELLE

MOUVEMENT MISSIONNAIRE MONDIAL

QU'EST-CE QUE

C’EST LE PÉCHÉ ?

Réponses à une question que beaucoup se font

Janvier 2017 / Impacto évangélique

1


Cette année 2017, Dieu nous donne une nouvelle devise qui nous accompagnera les prochains 365 jours ; une identification que chaque fidèle doit souligner. « Ainsi donc, chacun de nous rendra compte à Dieu pour lui-même »

MISISONNAIRE MONDIAL 2 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


éditorial

RESPONSABILITÉ Rev. Gustavo Martínez Président international du M.M.M.

« Ainsi donc, chacun de nous rendra compte à Dieu pour lui-même. » Romains 14 : 12.

L

e mot « RESPONSABILITÉ » provient du terme latin responsum. La responsabilité est la capacité de remplir des obligations, c’est un devoir de la confiance, c’est la capacité de s’engager et de maintenir les engagements. La responsabilité en tant que valeur est importante, parce que la stabilité des relations personnelles dépend d’elle, et elle est précieuse, parce qu’elle est difficile d’atteindre ; c’est une qualité de l’être humain et une exigence morale totalement nécessaire. Elle est aussi importante, parce qu’elle garantit l’accomplissement des engagements acquis, elle crée de la confiance et de la tranquillité parmi les gens. Pour acquérir la responsabilité, il est nécessaire de constater que tout engagement a une conséquence. Face à Dieu, nous sommes tous responsables de nous-mêmes et n’avons pas d’excuse valable qui nous protège. En général, le problème de l’homme commence dans les premiers chapitres du livre de la Genèse, où on présente l’homme comme la plus grande création, son but étant de dominer sur la création entière tel un majordome de Dieu. Depuis ce moment-ci, l’homme est créé comme un être responsable et Dieu lui demande de l’obéissance. Chacun est responsable de ne pas se laisser dominer par le péché. Les premiers chapitres de la Bible soulignent la gravité du péché et la condition pénible à laquelle l’homme était arrivé. L’irresponsabilité de l’homme lui a causé de sérieuses conséquences. Après la nouvelle naissance, l’homme devient encore plus responsable. La responsabilité est l’une des va-

leurs les plus rares dans le monde ; le manque de cette valeur fait que beaucoup de personnes échouent, sur le plan matériel ainsi que sur le plan spirituel. La responsabilité crée la confiance. À cause du manque de responsabilité, on perd des opportunités, on cesse de grandir, on pervertit le droit et on perd le bon chemin. Chacun est responsable de son attitude face à Dieu. Le Seigneur connaît parfaitement la motivation qui nous pousse à faire les choses et sait aussi comment nous faisons ce qu’Il nous a confié. Nous sommes même responsables de chaque pensée que nous avons. Prenons au sérieux notre responsabilité, adhéronsla dans notre personnalité, faisons d’elle une qualité grandiose dans nos vies. Soyons responsables avec notre temps, ne le gaspillons pas dans des activités contraires à notre responsabilité. Rappelons-nous que le temps passe rapidement et ne retourne jamais. Renonçons au conformisme, aux excuses pour fuir notre responsabilité. Soyons des chrétiens exemplaires, apprenons à être responsables et n’admettons pas d’excuse. Vainquons les obstacles et fixons nos yeux envers Dieu. Frères aimés, exerçons la responsabilité cette année, mettons-la en pratique pour contribuer à la continuation et à l’élargissement de l’Œuvre du Seigneur. L’apôtre Paul, arrivant à la fin de sa vie, a dit : « J’ai combattu le bon combat, j’ai terminé la course, j’ai gardé la foi » (2 Timothée 4 : 7). Que Dieu vous bénisse énormément. Bonne année de RESPONSABILITÉ 2017 l

Janvier 2017 / Impacto évangélique

3


www.impactoevangelistico.net

évangélique Directeur Foundateur: Rév. Luis M. Ortiz JANVIER 2017 / ÉDITION N° 756 (USPS 012-850) PUBLICATION OFICIELLE DU MOUVEMENT MISSIONNAIRE MONDIAL Le Mouvement Missionnaire Mondial Inc. est un organisme religieux sans but lucratif qui a la vision de créer des nouveaux temples aux États Unis et ses territoires, de la même manière qui a la missionnaire vision de créer des temples où que Dieux le permet. PUBLIÉ CHAQUE MONAT PAR Movimiento Misionero Mundial, Inc Mouvement Missionnaire Mondial, Inc San Juan, Puerto Rico Washington, D.C. Tarifs postaux périodiques payé à: San Juan, Puerto Rico 00936

RECEVEUR DES POSTES: Envoyez les modifications d’addreses à Impacto Évangelique P.O. BOX 363644 San Juan, Puerto Rico 00936-3644 Téléphone (787) 761-8806; 761-8805; 761-8903

MEMBRES DU CONSEIL INTERNATIONAL DY M.M.M. INC. Rev. Gustavo Martínez Président Rev. José Soto Vice-Président Rev. Rubén Concepción Secrétaire Rev. Rodolfo González Trésorier Rev. Álvaro Garavito Directeur Rev. Margaro Figueroa Directeur Rev. Rómulo Vergara Directeur Rev. Humberto Henao Directeur Rev. Luis Meza Directeur OUVRAGES ÉTABLIS EN Allemagne Argentine Aruba Australie Autriche Belgique Belize Bolivie Bonaire Brésil Cameroun Canada Chili Colombie Congo Côte d’Ivoire Costa Rica Curaçao Danemark Équateur El Salvador Espagne États Unis Philippines Finlande

France Gabon Ghana Grèce Guatemala Guinea Ecuatorial Guyana Français Guyane Anglaise Haïti Hollande Honduras Inde Angleterre San Andrés (Colombie) Saint-Martin Île Maurice Rodrigues Îles Canaries (Espagne) Archipel d’Hawaï (États Unis) Israël Italie Jamaïque Japon Koweït

Madagascar Malaisie Mexico Myanmar Nicaragua Nigeria Oman Panama Paraguay Pérou Portugal Porto Rico République dominicaine Roumanie Sri Lanka Suède Suisse Afrique du Sud Suriname Trinité-et-Tobago Ukraine Uruguay Venezuela

Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Pérou N° 2011-02530 Église Chrétienne Pentecôte - Mouvement Missionnaire Mondial: Av. 28 de Julio 1781 - Lima 13 - Peru Impression: Quad / Graphics Peru S.A. Av. Los Frutales 344 - Lima 03 - Peru MISISONNAIRE MONDIAL 4 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Le Mouvement Missionnaire Mondial est un organisme religieux sans but lucratif, dûment enregistré à San Juan, Porto Rico et dans la capitale fédérale Washington D.C., avec des sièges principaux dans les deux villes, ainsi que dans chaque État ded État Unis et d'autres pays où on a établi des Œuvres missionnaires. Important Les offrandes et les donations en espèces, matériels, biens immobiliers ou legs par testament au profit de cette Œuvre du Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. sont déductibles des impôts sur le revenu (Income Tax) et les reçus délivrés par le MMM sont reconnus par l'Internal Revenue Service (IRS) du Gouvernement Fédéral des Etats Unis d'Amérique et de l'État Libre Associé de Porto Rico. n

Visitez notre site web Obtenez d'information édifiante de l'Œuvre de Dieu et tenezvous au courant des dernières nouvelles. Un accès personnalisé de n'importe où dans le monde: www. impactoevangelistico.net. n

Si vous voulez Écrivez-nous à notre adresse postale: Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. P.O. Box 363644 San Juan, P.R. 00936-3644 n

Copyright © 2009 Impacto Évangélique Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. (World-Wide MissionaryMovement, Inc.) Tout le contenu de ce magazine et de chaque édition suivante est dûment enregistré dans la Bibliothèque du Congrès, Washington, D.C. États-Unis. Tous les droits sont réservés. Sa reproduction partielle ou intégrale, de quelque manière que ce soit, et sa traduction dans d'autres langues, sans l'autorisation du Directeur, est interdite. Conformément aux accords internationaux de propriété littéraire, c’est un crime punissable par la Loi. n

Déclaration Doctrinale Le Mouvement Missionnaire Mondial se n

base sur les doctrines fondamentales des Saintes-écritures, telles que: • L'inspiration des saintesecritures: 2 Timothée 3:15-17; Pierre 1:19-21. • Les Trois Personnes de la Déité: Le Père, le Fils et le Saint-Esprit: Matthieu 3:16,17; 17: 1-5; 28:19; Jean 17: 5, 24, 26; 16:32; 14:16, 23; 18:5, 6; 2 Pierre 1:17,18; Apocalypse 5. • Le Salut par la Foi en JésusChrist: Luc 24:47; Jean 3:16; Romains 10:13; Tite 2:11; 3:5-7. • La Nouvelle Naissance: Jean 3:3; 1 Pierre 1:23; 1 Jean 3:9. • La Justification par la Foi: Romains 5:1; Tite 3:7. • Le baptême d'eau par Immersion, selon ce que Christ a ordonné: Matthieu 28:19; Actes 8:36-39. • Le Baptême du Saint-Esprit, consécutif au Salut, en parlent en d’autres langues selon: Luc 24:49; Actes 1:4, 8; 2:4. • La Santé Divine: Esaïe 53:4; Matthieu 8:16, 17; Marc 16:18; Jacques 5:14, 15. • Les Dons du Saint-Esprit: 1 Corinthiens 12:1-11. • Le Fruit du Saint-Esprit: Galates 5:22-26. • La Sanctification: 1 Thessaloniciens 4:3; 5:23; Hébreux 12:14; 1 Pierre 1:15, 16; 1 Jean 2:6. • Le Ministère d'Évangélisation: Marc 16:15-20; Romains 10:15. • La Dîme et le Soutien de l'Œuvre: Genèse 14:20; 28:22; Lévitique 27:30; Nombres18:21-26; Malachie 3:7-10; Matthieu 10:10; 23:23. • La Levée de l'Église: Romains 8:23; 1 Corinthiens 15:5152; 1 Thessaloniciens 4:16,17. • La Seconde Venue de JésusChrist: Zacharie 14:1-9; Matthieu 24:30, 31; 2 Thessaloniciens 1:7; Tite 2:13; Jude 14, 15. • Le Royaume Millénaire: Esaïe 2:1-4; 11:5-10; Zacharie 9:10; Apocalypse 19:20; 20:3-10. • Les Nouveaux Cieux et la Nouvelle Terre: Esaïe 65:17; 66:22; 2 Pierre 3:13; Apocalypse 21:1.


SOMMAIRE Retrouvez-nous dans

www.facebook.com/impactoevangelistico

16 / INTERNATIONAL. Magnicide en Turquie

Le sens du péché

30 / HÉROS DE LA FOI. Le pêcheur d’âmes 40 / ENTREVUE. « La théorie du genre affecte la famille »

46 / LE CHEMIN EST TROP LONG POUR TOI. Rev. Carlos Guerra

6

Témoignages

44 / CAR IL Y A UN GRONDEMENT ANNONCIATEUR DE PLUIE. Rev. José Soto Benavides

28 / MUSIQUE. Pourrons-nous nous rassembler à la rivière ?

Bien-être

LOUANGES 42 / LE DÉSHONNEUR DU PÉCHÉ. Rev. Luis M. Ortiz

Couverture

24 / LITTÉRATURE. Hébreux

Actualité

20 / SCIENCE. Le cerveau et les langues

La libération de Jorge

Maladies allergiques La foi les a sauvés

22 18

34

48 - 64 / ÉVÈNEMENTS INTERNATIONAUX. Dieu alimente votre Œuvre 65 / AUTRES ÉVÈNEMENTS.

14 / Infographie.

66 / LETTRES-AGENDA.

Janvier 2017 / Impacto évangélique

5


LE SENS DU

PÉCHÉ I

l y a beaucoup de choses mauvaises dans le monde : la méchanceté, l'iniquité, l'oppression, la lutte, la guerre, la mort, la souffrance… On se posse donc la question : comment le péché est-il arrivé dans le monde ? Cette question a déconcerté beaucoup de personnes. La réponse de Dieu se trouve dans la Bible. Myer Pearlman

Qu’est-ce que c’est le péché ? La Bible présente un éventail de termes qui décrivent le mal moral et nous indiquent quelque chose de sa nature. Une analyse de ces termes dans l’hébreu et le grec originaux fournira la définition biblique du péché.

DANS L’ANCIEN TESTAMENT Plusieurs mots hébreux montrent le péché dans les plans suivants : Le plan moral. Voici les mots utilisés pour exprimer le péché. 1) Le terme le plus souvent utilisé pour décrire le péché signifie « rater la cible. » Il transmet les idées suivantes : a) rater la cible, comme un archer erratique qui lance la flèche, mais se trompe. Ainsi, le pécheur rate la vraie cible ou le vrai objet de l’existence ; b) perdre le chemin, comme le voyageur qui s’est détourné de la route ; c) être en faute quand on est pesé dans la balance de Dieu. Dans Genèse 4 : 7, où le mot est utilisé pour la première fois, le péché est personnifié comme une bête sauvage dont les désirs se portent à nous. 2) Un autre mot signifie littéralement « entorse » et est souvent traduit par « perversité ». Il est donc contraire à la justice, qui signifie « ce qui est intègre ou conformément à un niveau juste. » 3) Un autre mot commun, traduit comme « mal », fournit l’idée de violence ou de rupture, et décrit l’homme qui enfreint ou viole les lois de Dieu. Le plan du comportement fraternel. Pour les péchés dans ce plan, le terme utilisé signifie « violence » (Genèse 6 : 11; MISISONNAIRE MONDIAL 6 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


PHOTO: AFP

couverture

Janvier 2017 / Impacto évangélique

7


PHOTO: AFP

Ézéchiel 7 : 23; Proverbes 16 : 29). En laissant de côté l’influence modératrice de la loi, l’homme maltraite et opprime son prochain. Le plan de la sainteté. Les mots pour décrire le péché dans ce plan suggèrent que l’offenseur a eu une relation avec Dieu. L’Israël était une nation composée de prêtres qui étaient en communion avec Dieu et en contact avec son saint Tabernacle. Par conséquent, tout israélite était saint, séparé pour Dieu, et toutes les activités de leur vie étaient régies par la loi de la sainteté. Tout ce qui était exclu de la loi était profane (le contraire de saint) et celui qui y était impliqué devenait sale ou impur (Lévitique 11 : 24, 27 ; 11 : 31, 33, 39). Celui qui persistait était considéré profane ou impie (Lévitique 21:14; Hébreux 12 : 16). Celui qui se rebellait et délibérément répudiait la compétence de la loi de la sainteté était considéré rebelle ou coupable (Psaume 37 : 38; 51 : 13; Ésaïe 53 : 12). Le plan de la vérité. Les mots qui décrivent le péché soulignent l’élément trompeur et vain du péché. Les pécheurs agissent et parlent avec fausseté (Psaume 58 : 4; Ésaïe 28 : 15), ils déforment la vérité et portent un faux témoignage (Exode 20 : 16; Psaume 119 : 128; Proverbes 19 : 5, 9). Cette activité est « mensonge » (Psaume 12:2; 24:4; 41:6), c’est-à-dire vide, sans valeur. MISISONNAIRE MONDIAL 8 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

CONSÉQUENCES DU PÉCHÉ LE PÊCHÉ est un acte et un état. En tant qu’insurrection contre les lois de Dieu, le péché est un acte de la volonté de l’homme ; en tant que séparation de Dieu, il devient un état de péché. Une double conséquence se produit : le pécheur entraîne le mal sur lui-même à cause de ses mauvaises actions, et est reconnu coupable devant Dieu. Deux choses doivent donc être distinguées : les mauvaises conséquences qui suivent l’acte du péché et la peine au moment du jugement. Tout cela peut être illustré comme suit. Un père interdit à son fils de fumer et lui parle de deux conséquences : premièrement, fumer le rendra malade, et deuxièmement, il le punira pour sa désobéissance. De même, les Saintes Écritures décrivent deux effets du péché sur les coupables : il est suivi par des conséquences désastreuses pour leurs âmes et il amène sur eux le décret positif de la condamnation de Dieu. Le premier pécheur était un menteur ( Jean 8 : 44.) ; le premier péché a commencé avec un mensonge (Genèse 3 : 4) et tout péché contient l’élément de tromperie (Hébreux 3 : 13). Le plan de la sagesse. L’homme se comporte méchamment,


PHOTO: AFP

couverture

Seguir leyendo­–– Janvier 2017 / Impacto évangélique

9


soit parce qu’il ne se soucie pas de raisonner comme il faut ou parce qu’il refuse de le faire. Par négligence ou par ignorance volontaire, il ne conduit pas sa vie selon la volonté de Dieu. 1) Il y a beaucoup d’exhortations pour ceux qui manquent d’expérience (Proverbes 1 : 4, 22 ; 8 : 5). Ce terme décrit l’homme naturel, sans développement vers le bien ou le mal, sans principes fixes, mais avec une inclination naturelle vers le mal qui peut être exploitée pour le séduire. Il n’a ni but fixe ni fondements moraux. Il entend, mais oublie, et est donc facilement conduit vers le péché (Matthieu 7 : 26). 2) On lit souvent sur des gens dépourvus de bon sens (Proverbes 7:7 ; 9:4), c’est-à-dire, ceux qui sont victimes du péché par manque de compréhension plutôt que par inclination vers le péché. Parce que la sagesse qu’ils ont est défectueuse, ils jugent de façon précipitée et imprudente la providence de Dieu et les choses qui sont au-delà de leur compréhension. Et par conséquent, ils tombent dans l’impiété. Ces personnes et celles qui manquent d’expérience sont inexcusables, car les Saintes Écritures présentent le Seigneur offrant librement, ou plutôt leur suppliant d’accepter (Proverbes 8 : 1-10), ce qui leur apportera de la sagesse pour chercher le salut. 3) Le mot qui se traduit par « stupide » (Proverbes 15 : 20) décrit souvent la personne qui, bien que capable de faire le bien, se laisse emporter par la chair et est facilement conduite vers le péché à cause de ses inclinations charnelles. Elle ne se discipline pas et n’oriente pas ses tendances ou prédispositions conformément à la loi divine. 4) Le « moqueur » (Psaume 1 : 1; Proverbes 14 : 6) est le méchant qui justifie son mal avec des arguments contre l’existence ou la réalité de Dieu et contre le spirituel en général. Ainsi, le mot « moqueur » de l’Ancien Testament est équivalent à l’athée ou au libéral, et le terme « compagnie des moqueurs » fait probablement référence à la société païenne ou infidèle locale.

DANS LE NOUVEAU TESTAMENT D’autre part, le Nouveau Testament décrit le péché comme suit : Rater la cible. Cela transmet la même idée exprimée dans l’Ancien Testament. Dette (Matthieu 6 : 12). L’homme doit à Dieu l’obéissance aux commandements. Tout péché commis équivaut à une dette. Incapable de la payer, son seul espoir est le pardon ou l’annulation de la dette. Débauche. Le pécheur est un rebelle et un idolâtre, car celui qui viole délibérément un commandement choisit sa propre volonté au lieu de la loi de Dieu. Pire encore, il devient la loi luimême et, par conséquent, il fait un dieu de lui-même. Le péché a commencé dans le cœur de l’ange élevé qui a dit « je monterai » en opposition à la volonté de Dieu (Ésaïe 14 : 13-14). L’antéchrist est le débouché (traduction littérale de « méchant ») parce qu’il s’élève sur tout qu’on adore ou qu’on appelle Dieu (2 Thessaloniciens 2 : 4). Le péché est essentiellement de l’obstination, et l’obstination est essentiellement un péché. Désobéissance. Désobéir veut dire « entendre impropreMISISONNAIRE MONDIAL 10 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

ment » (Hébreux 2 : 2). « Faites donc bien attention à la manière dont vous écoutez » (Luc 8 : 18). Transgression. C’est-à-dire « dépasser les limites » (Romains 4 : 15). Les commandements de Dieu sont des barrières ou des clôtures, pour ainsi dire, qui empêchent l’homme d’entrer dans un territoire dangereux et donc de nuire à son âme. Chute. Ou faute ou tomber à côté du chemin (Ephésiens 1 : 7) dans la langue grecque. D’où l’expression « tomber dans le péché. » Pécher est de tomber d’un niveau de conduite. Déchéance. C’est le sens littéral du mot « faute » (Romains 11 : 12). En rejetant le Christ, la nation juive a été vaincue et a


PHOTO: AFP

couverture

ignoré le dessein de Dieu. Impiété. D’un mot qui signifie « sans adoration ou appétence » (Romains 1 : 18 ; 2 Timothée 2 : 16). L’impie est celui qui accorde peu ou pas d’attention au sacré. Le sacré ne produit aucun sentiment de peur apparente. Il est sans Dieu parce qu’il n’aime pas Dieu. Erreur. Ceci décrit les péchés commis par négligence ou par ignorance, qui sont différents des péchés commis de façon préméditée. L’homme qui a l’intention de faire du mal obstinément s’expose à un plus haut degré de culpabilité que celui qui commet une faute par faiblesse.

THÉORIES FAUSSES Dans l’histoire, on a proposé des théories qui nient, présentent de manière erronée ou minimisent le péché et sa nature. 1. Athéisme. En niant l’existence de Dieu, l’athéisme nie aussi le péché, puisque, au sens strict, nous ne pouvons pécher que contre Dieu. Dans l’analyse finale des choses, toute mauvaise action est dirigée contre Dieu. 2. Déterminisme. Il affirme que le libre arbitre est une illusion et pas une réalité. Nous imaginons que nous sommes libres de choisir quand, en fait, notre choix est dicté par des stimuli internes et des circonstances hors de notre portée. D’après cette

Janvier 2017 / Impacto évangélique

11


PHOTO: AFP

théorie, l’homme n’est qu’un simple esclave des circonstances. L’une des conséquences pratiques du déterminisme est de considérer le péché comme une maladie, et par conséquent, le pécheur est considéré comme un être digne de pitié, et non pas comme quelqu’un qui doit être puni. Cependant, le sens du devoir péremptoire implanté dans la conscience de l’homme réfute cette théorie. 3. Hédonisme. Ce mot provient d’une racine étymologique grecque signifiant « plaisir ». C’est une théorie selon laquelle le plus grand bien de la vie est de profiter du plaisir et d’éviter la douleur. Pas tous les hédonistes ne mènent une vie vicieuse, mais la tendance générale de l’hédonisme est à tolérer le péché avec des désignations telles que « faiblesse innocente », « un faux pas », « un caprice » et « enthousiasme juvénile. » Ils excusent le péché avec des phrases telles que « l’erreur est huMISISONNAIRE MONDIAL 12 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Le pécheur est un rebelle et un idolâtre, car celui qui viole délibérément un commandement choisit sa propre volonté au lieu de la loi de Dieu. Pire encore, il devient la loi lui-même et, par conséquent, il fait un dieu de lui-même. Le péché a commencé dans le cœur de l'ange élevé qui a dit « je monterai » en opposition à la volonté de Dieu […].


couverture

maine » et « ce qui est naturel est beau et ce qui est beau est bon ». Naturellement, cela représente souvent une tentative afin de justifier l’immoralité. 4. Science chrétienne. La science chrétienne nie la réalité du péché. Selon cette science, le péché n’est pas quelque chose de positif, mais simplement l’absence du bon. Le fait que le péché ait une existence réelle est une « erreur de l’esprit mortel. » Les Saintes Écritures dénoncent le péché comme une violation positive contre la loi de Dieu ; c’est une offense réelle. 5. Évolution. Cette théorie considère le péché comme l’héritage de l’animalité de l’homme primitif. Les animaux ne pèchent pas, mais ils vivent selon leur nature et n’éprouvent aucun sentiment de culpabilité quand ils procèdent de cette façon. Il est vrai que l’homme a une nature physique, mais cette partie inférieure de lui a été la création de Dieu et a été créée pour être soumise à une intelligence éclairée par Dieu.

L’ORIGINE DU PÉCHÉ Le chapitre 3 de la Genèse fournit les clés qui caractérisent l’histoire spirituelle de l’homme. Elles sont la tentation, le péché, la culpabilité, la punition et la rédemption. 1. TENTATION a) La possibilité de la tentation. Le chapitre 2 de la Genèse présente la chute de l’homme. Il parle du premier foyer de l’homme, de son intelligence, de son service dans le jardin d’Eden, des deux arbres et du premier mariage. Il mentionne de façon particulière l’arbre de la connaissance du bien et du mal et l’arbre de la vie. Notez l’arbre interdit. Pourquoi avait-il été planté ? Afin de fournir une preuve à travers laquelle l’homme pourrait tendrement et librement choisir de servir Dieu. Sans le libre arbitre, l’homme aurait été une simple machine. b) La source de la tentation. Il est raisonnable de conclure que le serpent a été l’agent employé par Satan (Ézéchiel 28 : 13-17 ; Esaïe 14 : 12-15). Pour cette raison, Satan est décrit comme « le serpent ancien, appelé le diable et Satan » (Apocalypse 12 : 9). c) La subtilité de la tentation. La subtilité est mentionnée comme un atout du serpent (Matthieu 10 : 16). Le serpent présente d’une manière très rusée des suggestions qui, quand elles sont acceptées, conduisent à des désirs et des actes immoraux. Il commence à parler à la femme (Genèse 2 : 16-17). Il attend jusqu’à ce qu’Eve soit seule (Genèse 3 : 1 ; 2 : 16-17). Ainsi, il sème astucieusement le doute dans le cœur de la femme et, en même temps, suggère qu’il a la formation nécessaire pour être juge à l’égard de la justice de l’interdiction. 2. CULPABILITÉ a) Les paroles du serpent (Genèse 3 : 5) se sont réalisées, mais les connaissances acquises ont été différentes de celles prévues. Au lieu de se sentir comme Dieu, ils ont éprouvé un sentiment de culpabilité horrible. Il faut noter que la nudité du corps est un symbole d’une conscience nue ou coupable. Quand ils ont péché, la communion a été interrompue, le corps a vaincu l’esprit, et le conflit entre l’esprit et la chair a commencé (Romains 7 : 14-24), ce qui a été la cause de tant de misère.

b) De la même façon que la nudité était la représentation et le signe d’une conscience coupable, la tentative de couvrir leur nudité était la tentative de l’homme de cacher sa culpabilité sous le manteau de l’oubli ou des excuses. Néanmoins seulement un habit fait par Dieu peut couvrir le péché (Genèse 3 : 21). c) L’homme coupable essaie de se cacher de Dieu, d’échapper à Lui. Propre comme Adam et Eve ont essayé de se cacher parmi les arbres, les gens essayent aujourd’hui de se cacher dans les plaisirs et autres activités. 3. PUNITION a) La punition du serpent. Le serpent était un animal beau, orgueilleux, mais il est devenu l’instrument de la chute de l’homme ; il est donc un animal maudit et dégradé. Mais, étant donné que le serpent était tout simplement un instrument de Satan, pourquoi devait-il être puni ? Parce que Dieu a décidé de faire de la malédiction sur le serpent une figure et une prophétie de la malédiction sur le diable et sur toutes les forces du mal. b) La punition de la femme. « Il dit à la femme : « J’augmenterai la souffrance de tes grossesses. C’est dans la douleur que tu mettras des enfants au monde. Tes désirs se porteront vers ton mari, mais lui, il dominera sur toi. ».» (Genèse 3 : 16). c) La punition de l’homme. L’homme avait déjà été désigné à travailler (Genèse 2 : 15), mais la punition était la difficulté du travail, ainsi que les déceptions et le dégoût qu’il implique. d) La peine de mort. L’homme a été créé étant capable de ne pas mourir physiquement. Il aurait pu vivre indéfiniment s’il avait conservé son innocence et s’il avait continué à manger de l’arbre de la vie. Bien qu’il puisse restaurer sa communion avec Dieu et vaincre la mort spirituelle) par la repentance et la prière, il doit retourner à son Créateur par le chemin de la tombe. 4. RÉDEMPTION Les trois premiers chapitres de la Genèse contiennent les trois appels de Dieu, qui, à travers toutes les Écritures, figurent dans toutes les relations de Dieu avec l’homme. La rédemption promise 1) Le serpent a tenté de former une alliance avec Eve contre Dieu, mais Dieu a rompu cette alliance. En d’autres termes, il y a eu une lutte entre l’humanité et les puissances du mal qui ont provoqué sa chute. 2) Quel sera le résultat de ce conflit ? D’abord, la victoire pour l’humanité à travers le représentant de l’homme, la semence de la femme. « Celle-ci [la semence de la femme] t’écrasera la tête. » Christ, la semence de la femme, est venu au monde pour écraser la puissance du diable (Matthieu 1 : 23, 25 ; Luc 1 : 31-35, 76 ; Ésaïe 7 : 14 ; Galates 4 : 4 ; Romains 16 : 20 ; Colossiens 2 : 15 ; Hébreux 2 : 14-15 ; 1 Jean 3 : 8 ; 5:5 ; Apocalypse 12 : 7-8, 11; 20 : 1-3, 10). 3) Mais la victoire ne sera pas atteinte sans souffrance. « Tu [le serpent] lui blesseras le talon. » Sur le Calvaire, le serpent a blessé le talon de la semence de la femme. Cependant cette blessure a fourni de la santé à l’humanité (Ésaïe 53 : 3-4, 12 ; Deutéronomes 9 : 26 ; Matthieu 4 : 1-10 ; Luc 22 : 39- 44, 53 ; Jean 12 : 31-33 ; 14 : 30-31 ; Hébreux 2 : 18 ; 5 : 7 ; Apocalypse 2 : 10) l

Janvier 2017 / Impacto évangélique

13


La langue menteuse

Los ojos son el reflejo del alma. Por medio de la mirada reflejamos amor u odio, compasión o ternura. Cuando en un corazón hay soberbia, el reflejo de la mirada es de altivez u orgullo. El altivo no refleja amor, ni compasión, ni misericordia. La Biblia dice: “Altivez de ojos, y orgullo de corazón, y pensamiento de impíos, son pecado” (Pr. 21:4). “Porque Jehová es excelso, y atiende al humilde, mas al altivo mira de lejos” (Sal. 138:6).

7

Choses que Dieu déteste

Commençons par connaître les choses que Dieu déteste le plus. Il existe des pratiques pécheresses qu’on fait souvent et que Dieu veut qu’on évite parce que Son âme les déteste et les condamne. La Bible dit : « Il y a six choses que l'Eternel déteste, et même sept dont il a horreur : les yeux hautains, la langue menteuse, les mains qui versent le sang innocent, le cœur qui médite des projets injustes, les pieds qui se dépêchent de courir au mal, le faux témoin qui dit des mensonges et celui qui provoque des conflits entre frères. » (Proverbes 6 : 16-19).

MISISONNAIRE MONDIAL 14 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

ge nson Me

Fie rté

Les yeux hautains

Dieu déteste le mensonge parque qu’il détruit des familles, des églises, des lieux de travail. Tous ceux qui pratiquent le péché du mensonge reflètent qu’ils sont des fils du diable. Vous ne le croyez pas ? Voyons ce que Jésus dit : « Vous, vous avez pour père le diable et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement et il ne s'est pas tenu dans la vérité parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fond, car il est menteur et le père du mensonge » (Jean 8 : 44).


Les mains qui renversent du sang

Il est l’un des péchés dont Jésus a horreur et déteste le plus. Ce qu’on épreuve aujourd’hui dans notre société, dans laquelle chaque jour des hommes cruels et impitoyables assassinent des personnes, n’est que l’accomplissement des paroles prophétiques de Jésus quand il a dit : « A cause de la progression du mal, l'amour du plus grand nombre se refroidira, mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé » (Matthieu 24 : 12-13).

Le cœur qui médite des projets injustes La naturaleza corrompida por el pecado produce millones de pensamientos de maldad en los corazones, que diariamente son llevados a la acción. Jesús lo dijo: “Pero lo que sale de la boca, del corazón sale; y esto contamina al hombre. Porque del corazón salen los malos pensamientos, los homicidios, los adulterios, las fornicaciones, los hurtos, los falsos testimonios, las blasfemias” (Mt.15:18 -19).

Hom icid e

ce ali M

Celui qui provoque des conflits entre frères

Di

ffa

ma

tio

n

Murmures

Ceux qui sèment la discorde entre frères sont de personnes contentieuses, jalouses et aigries, par lesquelles beaucoup de familles et d’églises ont été détruites. Ce sont des personnes qui se laissent manipuler par Satan pour semer la discorde. Elles utilisent habilement le ragot et la critique, une sagesse d'origine terrestre, animal et démoniaque parce que leur but est de détruire l’Œuvre de Dieu, soit en connaissance ou par ignorance. La Bible dit : « Mais si vous avez dans votre cœur une jalousie amère et un esprit de rivalité, ne faites pas les fiers et ne mentez pas contre la vérité. Une telle sagesse ne vient pas d'en haut, elle est au contraire terrestre, purement humaine, démoniaque. En effet, là où il y a de la jalousie et un esprit de rivalité, il y a du désordre et toutes sortes de mauvaises pratiques » (Jacques 3 : 14-16). Seulement Jésus peut nous libérer de toute œuvre perverse de manipulation que Satan réalise dans nos émotions. Renonçons aux commérages et aux critiques et sanctifions notre cœur au Seigneur.

i Cup / e t l R évo

d it

é

Le faux témoin qui dit des mensonges

Les pieds qui se dépêchent de courir au mal

Le neuvième commandement dit : « Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain » (Exode 20 : 16). Ce point est similaire au deuxième et les conséquences sont les mêmes. La Bible dit : « Celui qui dit la vérité proclame la justice, et le faux témoin la tromperie » (Proverbes 12 : 17). « Les lèvres mensongères font horreur à l'Eternel, tandis que ceux qui agissent avec fidélité lui sont agréables » (Proverbes 12 : 22). Le conseil du Seigneur est : « Alors préserve ta langue du mal et tes lèvres des paroles trompeuses, détourne-toi du mal et fais le bien, recherche la paix et poursuis-la » (Psaumes 34 : 13-14).

Saviez-vous que nos membres obéissent seulement à ce que notre cœur ordonne ? Une autre chose que Dieu déteste sont les pieds qui s'empressent de faire le mal. Dieu l'explique ainsi : « Leurs pieds courent au mal et s’empressent de verser le sang innocent. Leurs pensées sont orientées vers l’injustice, la destruction et le malheur marquent leur passage » (Esaïe 59 : 7).

Janvier 2017 / Impacto évangélique

15


MAGNICIDE EN

TURQUIE

L

’assassinat de l’ambassadeur russe en Turquie, Andrei Karlov, aux mains d’un policier qui était membre de la force antiémeute de ce pays, a eu un grand impact dans la région et le monde entier. La raison de cet attentat criminel aurait été la situation d’Alep, ville au nord de la Syrie où les troupes du gouvernement de ce pays, avec l’appui de la Force Aérienne Russe, venaient de vaincre une coalition de groupes armés, pour la plupart des islamistes et avec des liens avec Al Qaeda, qui avaient occupé beaucoup de leurs quartiers en 2012. « Nous mourons à Alep, vous mourez ici ! Vous tuez des innocents à Alep et en Syrie ! », a crié le jeune de 22 ans après avoir tiré contre le diplomate russe comme vengeance contre la soi-disant massacre qui y a eu lieu pendant la dernière offensive gouvernementale. Malgré les inquiétudes que cette nouvelle crise provoque un conflit entre les deux pays, la riposte russe a été contrôlée, comme dans le cas précédent. Le gouvernement de Vladimir Putin a choisi d’agir avec précaution, demandant un renforcement de la sécurité autour de l’ambassade et réitérant que la réunion se maintenait. S’il y a un an Putin a décidé de sanctionner la Turquie de manière économique (frappant durement sa déjà faible économie) pour avoir augmenté sa présence militaire en Syrie, la crise actuelle pourrait permettre à la Russie d’encercler davantage le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan, qui est de plus en plus isolé dû à sa répression contre l’opposition de gauche, la reprise de la guerre contre les Kurdes et son soutien aux organisations islamistes en Syrie. Qui a été à l’origine de l’attentat ? Les médias et leaders turcs et russes ont accusé immédiatement les services secrets occidentaux afin de rapprocher leurs positions. Néanmoins, la réponse la plus probable cible les jeunes nouveaux membres des forces armées qui se radicalisent de plus en plus de pair avec le conflit syrien et les groupes fondamentalistes. Est-ce un signe qu’une nouvelle guerre entre des grandes puissances approche ? Au contraire. La principale conséquence internationale semble être dans une position encore plus subordonnée de la Turquie face à la Russie, attrapée dans la rhétorique islamiste et conservatrice de son leader Erdogan, et dans l’effondrement de l’état. MISISONNAIRE MONDIAL 16 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


international

PHOTOS: AFP

Malgré les inquiétudes que cette nouvelle crise provoque un conflit entre les deux pays, la riposte russe a été contrôlée, comme dans le cas précédent. Le gouvernement de Vladimir Putin a choisi d’agir avec précaution, demandant un renforcement de la sécurité autour de l’ambassade et réitérant que la réunion maintenait.

Il est clair que le recours à et le soutien irresponsable des groupes extrémistes islamistes (les talibans en Afghanistan, les rebelles en Libye, la Société des Frères Musulmans en Syrie, etc.) de la part de divers gouvernements finit toujours par être une arme à double tranchant. Malheureusement, c’est une leçon que l’OTAN n’a pas appris après son échec en Afghanistan, où l’organisation a fini par être à l’origine du groupe terroriste responsable du 11 Septembre 2001 aux États-Unis et qui actuellement fait souffrir la Syrie l

Janvier 2017 / Impacto évangélique

17


PHOTOS: AFP

LA FOI LES A

SAUVÉS

T

rois joueurs de football, une hôtesse de l’air, un technicien de vol et un journaliste ont survécu l’accident d’avion en Colombie où presque tous les joueurs de football du club Chapecoense du Brésil sont morts. Il semble incroyable, mais quatre des six survivants de l’accident qui s’est passé le 28 novembre dernier étaient des chrétiens évangéliques. C’est pour cette raison que Guillermo León, directeur de la clinique San Juan de Dios de La Ceja, a dit qu’un « miracle » a permis leur survie. Il a déclaré : « C’est un miracle, sans doute. C’est peu probable de survivre un accident de ce type. Heureusement, il n’a pas eu d’explosion, outre il n’aurait pas eu de survivants. » Dans la zone de l’accident, près de la ville de Medellín, qui était la destination du club brésilien pour jouer le final de la coupe sud-américaine contre l’équipe local Atlético Nacional, 71 personnes sont mortes, notamment des membres du club Chapecoense. L’accident aérien, qui s’est passé car l’avion de l’entreprise Lamia, portant immatriculation bolivienne, manquait de carburant, a généré une vague de solidarité en Colombie, qui a assumé la tragédie comme propre. Ximena Suárez, hôtesse de l’air de la compagnie aérienne Lamia, est bolivienne et participe aux cultes dans une cellule MISISONNAIRE MONDIAL 18 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

d’une église évangélique dans la Bolivie. Elle est en meilleur santé et est déjà retournée à son pays après sa sortie de l’hôpital. D’après les rapports médicaux, sa position au moment de l’impact « a permit le miracle de la salvation. » Elle a reçu de nombreux messages d’encouragement dans son profil de Facebook reconnaissant la main de Dieu dans sa survie à la catastrophe aérienne : « Ta vie est un miracle de Dieu », « ma fille, Dieu t’aime, comme ta famille et tous tes voisins. Dieu est grand, ma petite Ximena. » De même, deux des trois joueurs du Chapecoense club qui ont été sauvés sont évangéliques. Amanda, épouse d’Alan Ruschel, a écrit en Instagram juste


actualité

Dans une interview quelques heures avant l’accident d’avion, Neto a parlé des soins de Dieu dans son processus de récupération d’une blessure : « J’ai eu une blessure grave et je n’espérais pas un tel bon progrès. Je sais que c’est une situation que Dieu a permis dans ma vie. » après la confirmation de la survie du joueur du Chapecoense et son transport vers un hôpital, où il demeurait en condition étable : « Sa situation est compliquée, difficile. Seulement Dieu peut lui donner de la force. Merci pour ton aide, Seigneur. »

Elle a ajouté : « Nous prions pour ceux qui n’ont pas encore été sauvés et pour que toute la famille reste forte. » Quelques heures après l’accident, on a su que le joueur Helio Hermito Neto a été trouvé vivant et qu’il a été transporté à un hôpital, d’après sa condition fragile de santé. JM Noticia a informé que Neto est un chrétien évangélique. Dans une interview quelques heures avant l’accident d’avion, Neto a parlé des soins de Dieu dans son processus de récupération d’une blessure : « J’ai eu une blessure grave et je n’espérais pas un tel bon progrès. Je sais que c’est une situation que Dieu a permis dans ma vie. » On a su qu’il y a eu un quatrième évangélique survivant : Erwin Tumiri, musicien chrétien et technicien de l’air l

Janvier 2017 / Impacto évangélique

19


MALADIES

ALLERGIQUES U

ne recherche démontre que nous suivons des règles universelles pour l’organisation du langage, soit-il oral ou écrit.

Le processus biologique de l’apprentissage demeure encore un mystère dans plusieurs aspects. Les scientifiques et les spécialistes ne sont pas encore d’accord sur si le langage dépend complètement de l’apprentissage ou si nous avons des structures naturelles pour son développement. Néanmoins, nous savons que le cerveau humain « apprend » les langues de manière identique, indépendamment de la langue. C’est ce qui a été démontré dans une étude effectuée par des chercheurs de différentes universités afin de démontrer que notre cerveau active des parties communes, que ce soit lorsque nous déchiffrons le langage oral ou écrit. Le phénomène a été observé chez des locuteurs chinois, hébreux, anglais et espagnols, quatre langues très différentes entre elles. L’anglais et l’hébreu sont des langues opaques, où la lecture n’est pas égale à l’écriture. L’espagnol est exactement le contraire, parce que chaque lettre a un son unique. Le chinois a un alphabet logographique, où chaque signe représente un mot. Ces sont des langues très différentes entre elles qui s’écrivent, se lisent et se parlent de manière très différente. Néanmoins, des parties communes du cerveau des locuteurs s’activent pour déchiffrer le langage écrit et oral.

ORGANISÉ ET ÉFFICACE La recherche, développée par le Basque Center on Cogni¬tion, Brain and Language (Espagne), l’Université de Yale (ÉtatsUnis), l’Université hébraïque de Jérusalem (Israël) et l’Université nationale Yang-Ming (Taïwan), suggère « qu’il s’agit d’un principe universel d’organisation cérébrale », d’après Kepa Paz-Alonso, chercheur du centre basque et auteur de l’étude. Il a été démontré qu’au moment de lire et écouter des paroles, des aires communes du cerveau s’activent. Lorsque nous lisons un texte ou écoutons une voix, nous percevons des stimuli par l’intermédiaire des sens différents (la vue et l’ouïe, respectivement). Malgré ceci, il y a des aires de notre cerveau qui s’activent quand nous réalisons n’importe quelle de ces deux tâches. MISISONNAIRE MONDIAL 20 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Cette superposition entre les réseaux de neurones de la lecture et de la compréhension de la langue a été observée chez les cerveaux des locuteurs des quatre langues analysées. Par conséquent, les chercheurs considèrent qu’il s’agit d’ un principe universel. Dans l’étude, publié dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), les chercheurs ont étu-


science

prendre le langage oral de chaque langue a plus ou moins des similarités, en termes de réseaux cérébraux en charge de traiter cette information. » Il ajoute: « Puisque l’espagnol se lit de la même manière qu’il est écrit, et que l’anglais et l’hébreu, non ; on pourrait croire qu’un locuteur de ces dernières langues présenterait des réseaux cérébraux actifs différents. Néanmoins, ce n’est pas le cas : les mêmes aires sont activées pour toutes les langues, même le chinois, qui reste un système complètement différent. »

PHOTOS: AFP

dié le cerveau de 84 volontaires, 21 par langue. Tandis qu’ils lisaient ou écoutaient des mots différents, l’activité cérébrale était analysée par une technique connue comme résonance magnétique fonctionnelle, avec laquelle des aires du cerveau impliquées dans une activité spécifique peuvent être observées. Paz-Alonso explique: « Nous avons choisi des langues très différentes afin de mieux observer si la manière de lire ou com-

COMMENT APPRENONS-NOUS À LIRE ? Les chercheurs interprètent que le processus naturel d’apprentissage nous amène à développer, depuis les premiers mois de notre vie, le réseau neuronal en charge de comprendre le langage oral et que ce réseau déchiffre le langage écrit quand nous apprenons à lire, vers la fin de la petite enfance. Ainsi, il existe une convergence entre les deux réseaux, vu que le réseau de compréhension de la langue parlée sert comme base pour la lecture. Puisque ce phénomène a été observé chez des locuteurs de langues aussi différentes comme celles déjà mentionnées, les chercheurs croient qu’ils ont découvert « un principe universel de l’organisation cérébrale du langage », d’après Paz-Alonso. Il explique : « Ceci implique une sorte d’économie de l’organisation cérébrale : il serait peu efficace d’avoir deux systèmes de langage totalement séparés ou avec peu de convergence entre eux pour la compréhension et la lecture, surtout quand l’un d’eux a été développé auparavant. » Vu ces découvertes, les chercheurs se posent désormais des nouvelles questions. Par exemple, si dans les différentes langues des parties communes du cerveau s’activent, communiquentelles de manière similaire ou différente ? Dans quelle mesure la capacité de lecture est-elle affectée par la manière comment le réseau cérébral dédié à la compréhension est établi, étape avant le développement du langage ? l

Janvier 2017 / Impacto évangélique

21


MALADIES

ALLERGIQUES L

es maladies allergiques sont un problème de santé publique dans le monde et tout semble indiquer que sa fréquence augmentera au moyen et à long terme. Elles sont considérées comme la Grande Epidémie Non-Infectieuse dans les pays développés et dans beaucoup de pays en voies de développement. Walter Menchola Vásquez

D’après des calculs, au moins 1 de 4 personnes dans le monde est atteinte d’un certain type d’allergie. La prévalence (le niveau d’affectation des personnes par une maladie dans une période de temps) des maladies allergiques dans le monde ne cesse d’augmenter. Le terme allergie ou maladie atopique signifie « une autre manière de réagir » et cela implique une tendance familiale à son apparition, qui peut se présenter de manière isolée ou avec d’autres maladies tels que l’asthme, la rhinite, l’urticaire, la dermatite atopique, etc.

QU’EST-CE QUE C’EST UNE ALLERGIE ? C’est une réaction de l’organisme face à des substances étrangères qui agissent comme des stimuli capables de générer des réponses exagérées du système immunitaire. Si une personne s’expose à ces substances étrangères (connues comme allergènes), l’organisme réagit avec une série de mécanismes biologiques complexes à travers le système immunitaire. Ces mécanismes génèrent la production d’anticorps (défenses), qui ont pour but de neutraliser les allergènes. Ceci se passe lors de la première exposition des personnes allergiques au corps étranger. Lors de la deuxième exposition, la réaction s’empire avec des symptômes et des signes caractéristiques de l’allergie : démangeaisons, gonflement et rougeurs de la zone affectée, malaise générale, larmoiement, éternuement, fièvre dans les cas graves. Parfois, la situation peut devenir tellement grave qu’il pourrait y avoir l’occlusion des voies respiratoires supérieures et causer ainsi la mort de la personne si elle n’est pas traitée d’urgence. Cette situation est connue comme choc anaphylactique. Les réactions peuvent être variées : dans les voies respiratoires (éternuements, démangeaisons nasales, obstructions, rhinorrhée, spasmes et obstruction partiel des bronches), dans les yeux (démangeaisons, larmoiement, gonflement des paupières), dans la peau (gonflement, démangeaisons, rougeur), au niveau gastro-inMISISONNAIRE MONDIAL 22 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

testinal (diarrhée, météorisme), malaise générale, insomnie. Les cas graves d’allergie peuvent causer la mort, alors le traitement doit être rapide. Ce sont des cas où la vie de ces personnes se décide dans un temps très bref. En cas de difficulté pour respirer, d’un collapsus cardiovasculaire (pression artérielle basse ou très basse, absence de pouls ou difficilement palpable), perte de conscience ou sensation de perte de l’équilibre, le patient doit donc être amené immédiatement à l’hôpital le plus proche ou recevoir adéquatement de l’épinéphrine.


santé

Les signes cliniques les plus fréquents chez les personnes allergiques sont ceux qui se présentent au niveau des voies respiratoires (rhinite allergique, asthme bronchique), dans les yeux (conjonctivite), et dans la peau (urticaire, eczéma).

PRÉVENTION ET TRAITEMENT La prévention implique l’identification de la substance allergène et ainsi éviter la possibilité de contact avec le patient allergique. Alors, il est recommandé de s’abstenir d’ingérer tout aliment, médicament ou substance allergéniques. Une autre mesure est l’hyposensibilisation (désensibilisation) du patient, qui est un traitement à long terme qui consiste à exposer périodiquement le patient à différentes doses de la substance allergénique dans le but de le désensibiliser. Il existe beaucoup de techniques. Il y a d’autres mesures simples, par exemple : au lieu d’enlever la poussière de la maison à sec, le faire avec des chiffons humides ou avec un aspirateur ; ne pas utiliser de balais parce qu’ils diffusent la poussière ; éliminer les tapis et les rideaux ; laver les vêtements pour dormir avec de l’eau chaude (cela élimine les acarus) ; utiliser des linges de lit en matériel synthétique qui n’aient pas de laine, coton ou plumes. Le traitement médical des cas bénins et modérés peut se faire avec des antihistaminiques de première génération (chlorphénamine), qui malgré ses effets collatéraux (somnolence, surtout), il a des effets intenses sur les manifestations allergéniques. Des antihistaminiques de deuxième génération peuvent aussi être utilisés

PHOTOS: AFP

Par mesure de précaution essentielle, les personnes allergiques doivent toujours emporter avec eux une liste des substances auxquelles elles sont allergiques dans leurs portefeuilles, porte-documents, sac à main ou téléphone portable afin que le personnel médical puisse avoir connaissance de leurs allergies et ainsi éviter ou suspendre l’usage d’un médicament ou d’une substance qui serait nocive pour elles. En effet, il y a beaucoup de cas où les personnes affectés perdent la conscience et leurs familles ou amis ignorent leurs allergies.

(comme la loratadine, la cétirizine, et d’autres), qui présentent moins d’effets collatéraux. Les corticoïdes doivent être réservés pour des cas graves. Il faut tenir en compte l’ancien principe grec : « Tout est poison, rien n’est poison, c’est la dose qui fait le poison » l (*) Médecin Interniste, Master en Gestion et Politiques Publiques Source : Harrison-Principes de médecine interne ; Manuel de thérapeutique médicale de Washington University

Janvier 2017 / Impacto évangélique

23


HÉBREUX D

ans cette œuvre, le théologien Simon Kistemaker analyse minutieusement et en détail la lettre adressée aux premiers Juifs convertis au christianisme. Un livre avec un grand message.

S’il y a un livre du Nouveau Testament qui exhorte les chrétiens à rester fidèles « ces derniers jours », ce livre est bien l’épître aux Hébreux. Cette épître contient un message spécial pour un temps marqué par l’apostasie. Elle s’adresse au croyant qui, dans un climat d’incrédulité et de désobéissance répandues, doit rester ferme dans la foi. La lettre aux Hébreux est, par conséquent, une exhortation à la fidélité. Si Hébreux enseigne la supériorité du Christ sur les anges, Moïse, Josué, Aaron et Melchisédek, ce sont les exhortations librement dispersées dans les sections doctrinales qui donnent le ton. D’abord publié en 1984, Hébreux est un livre contenant une séquence d’exégèses qui aide à comprendre l’un des vingt-sept livres du Nouveau Testament. Écrite par le docteur en Théologie Simon Kistemaker, spécialiste renommé des Saintes Écritures, cette œuvre fait également partie d’une série de dix-huit textes de commentaires fidèles à la Bible commencée par le professeur William Hendriksen, qui est décédé le 12 janvier 1982. Dieu a parlé aux ancêtres dans les jours qui ont précédé la naissance de Jésus et leur a communiqué Sa révélation. Dieu est à l’origine de la révélation. Il est la source, le fondement et le sujet de celle-ci. Dans l’ère de l’Ancien Testament, Dieu s’est servi des prophètes pour transmettre Sa Parole au peuple, mais Il ne se limitait pas à parler à travers les prophètes : le premier verset déclare que Dieu a présenté sa révélation à son peuple à de nombreuses reprises et de biens de manières. Les mots « reprises » et « manières » ont une place importante dans l’original grec puisqu’ils sont situés au début de la phrase.

GRANDES RÉFLEXIONS Rédigé dans le but de poursuivre le travail commencé par le docteur Hendriksen, Hébreux fournit des réflexions théoriques appropriées pouvant contribuer à l’élaboration d’un sermon ou à soutenir l’étude biblique. Divisé en treize chapitres, ce livre est aussi libre de termes et expressions techniques. De plus, le lecteur peut y trouver de nombreuses aides et applications simples tirées du contenu du Nouveau Testament. L’un des liens entre le premier chapitre et le deuxième sont les références directes et indirectes que l’auteur fait à la triple investiture du Christ : prophète, prêtre et roi. Dans le MISISONNAIRE MONDIAL 24 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


littérature

Dieu a parlé aux ancêtres dans les jours qui ont précédé la naissance de Jésus et leur a communiqué Sa révélation. Dieu est à l'origine de la révélation. Il est la source, le fondement et le sujet de celle-ci. Dans l'ère de l'Ancien Testament, Dieu s’est servi des prophètes pour transmettre Sa Parole au peuple, mais Il ne se limitait pas à parler à travers les prophètes : le premier verset déclare que Dieu a présenté sa révélation à son peuple à de nombreuses reprises et de biens de manières.

premier chapitre, l’auteur décrit le Fils comme la personne à travers laquelle Dieu a parlé prophétiquement, comme un grand prêtre qui a « accompli la purification des péchés, » et comme celui qui, entouré par la splendeur royale, « s’est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts. » L’auteur continue à mettre l’accent sur cet aspect dans le deuxième chapitre, décrivant le Christ comme le Seigneur, celui qui, en tant que prophète, annonce le salut, celui qui, en tant que roi, est « couronné de gloire et d’honneur. » Le travail réalisé par Simon Kistemaker dans Hébreux explore les caractéristiques de cette épître : par qui elle a été écrite, quel est son message, quelles sont les raisons pour lesquelles elle a été rejetée dans les premiers siècles, quand elle a été écrite, qui ont été ses premiers lecteurs, et comment elle peut être exposée. En ce sens, l’auteur lui-même affirme qu’il s’agit d’une partie de la Bible dont l’objectif principal est de faire un appel aux fidèles pour maintenir la fidélité à Dieu. Le privilège d’être appelé par Dieu est accompagné d’un mandat. Le mandat n’est ni difficile ni compliqué, et les frères et les sœurs peuvent l’accomplir. Ils sont invités à fixer leurs pensées sur Jésus et à le faire avec diligence. Il semble que les lecteurs de l’épitre ne faisaient pas cela à l’époque car ils semblaient s’éloigner. Et déjà dans Hébreux 2 : 1, l’auteur les exhorte à « s’attacher au message » qu’ils avaient entendu dans l’Évangile, car la connaissance de Jésus est essentielle. En parland de Jésus, il ne l’appelle Jésus-Christ, Fils de Dieu, Fils de l’homme, Seigneur ou Sauveur, mais Apôtre et Grand-Prêtre. Dans son travail, le révérend Kistemaker, diplômé du Calvin College, du Séminaire théologique Calvin et de l’Université libre d’Amsterdam, affirme qu’« une caractéristique déterminante d’Hébreux est le choix des mots, l’équilibre des phrases, le rythme rhétorique de l’original grec et l’excellent style. » De plus, il note que « même à travers la traduction, le lecteur aujourd’hui perçoit la magnificence de la compétence littéraire dans l’écrit. » Nous devons faire attention à ne pas critiquer les destinataires originaux de cette épître, puisque nous-mêmes présentons ces caractéristiques. Nous, qui avons entendu l’Évangile proclamé au fil de nombreuses années, même depuis l’enfance, souvent ne montrons aucun discernement spirituel.

Janvier 2017 / Impacto évangélique

25


Bien que nous ayons la révélation de Dieu dans l’Ancien et le Nouveau Testament, nous présentons encore un apprentissage lent. Des enquêtes menées par des pasteurs locaux ou des organismes chrétiens révèlent invariablement que les membres de l’Église ne connaissent pas les principes de base des Écritures ou, s’ils les connaissent, ils sont incapables d’appliquer ces enseignements de base. MISISONNAIRE MONDIAL 26 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

SENTIMENT DU PÉCHÉ Hébreux n’a pas été la seule contribution du théologien Kistemaker à la série de livres de commentaires bibliques impulsée par son collègue William Hendriksen. Érudit croyant, il a également écrit des textes sur Apocalypse, Actes et Corinthiens, et sur les épîtres


littérature

Le pacte que Dieu avait fait avec le peuple d'Israël avait un grave défaut : il ne pouvait pas enlever le sentiment de péché. Le sang des animaux sacrifiés ne pouvait pas éliminer le péché. Seul le sang du Christ, versé une fois pour toutes, enlève le péché et élimine la culpabilité de la conscience de l'homme. Le sacrifice du Christ a mis fin aux sacrifices prévus par la loi de l'Ancien Testament. « Le Christ est la fin de la loi, » dit Paul.

de Jacques, Jean, Pierre et Jude. Nous devons également souligner que quatre de ces travaux ont reçu le prix Médaille d’or de l’ECPA (Evangelical Christian Publishers Association). Le pacte que Dieu avait fait avec le peuple d’Israël avait un grave défaut : il ne pouvait pas enlever le sentiment de péché. Le sang des animaux sacrifiés ne pouvait pas éliminer le péché. Seul le sang du Christ, versé une fois pour toutes, enlève le péché et élimine la culpabilité de la conscience de l’homme. Le sacrifice du Christ a mis fin aux sacrifices prévus par la loi de l’Ancien Testament. « Le Christ est la fin de la loi, » dit Paul (Romains 10 : 4). L’auteur d’Hébreux suggère une variante : Le Christ est la fin des sacrifices de l’ancien pacte. En se proposant comme un sacrifice, le Christ a marqué la fin du sacerdoce lévitique avec ses sacrifices et ses offrandes. Dans Hébreux, Simon Kistemaker, qui a servi dans la Société théologique évangélique (ETS) d’abord en tant que président et puis comme trésorier pendant dix-huit ans, note que « un coup d’œil à l’épître aux Hébreux indique aux lecteurs que son contenu est soutenu par de nombreuses citations de l’Ancien Testament. De plus, l’auteur exhorte constamment les lecteurs de façon pastorale ; et enfin, le développement de la partie doctrinale suit une séquence logique. » Le mot « saint » nous fait penser à une personne qui marche avec les mains entrelacées, ses yeux fixés sur le ciel et avec un halo autour de la tête. D’une certaine manière, nous avons l’impression qu’il n’est pas un d’entre nous. Mais quand l’auteur d’Hébreux nous emmène à travers la galerie de l’Ancien Testament et nous montre les images de Gédéon, de Barak, de Samson, de Jephthé, de David, de Samuel et d’autres, il nous confronte à des images de personnes en action. Ces saints sont nos frères et nos sœurs dans la foi. Les images sont des scènes de batailles, des exemples de courage et des cas de souffrance. Les gens qui prévalent dans ces images sont des hommes et des femmes ordinaires l

Janvier 2017 / Impacto évangélique

27


POURRONS-NOUS NOUS RASSEMBLER

À LA RIVIÈRE ?

C

ette hymne émouvante, composée par Robert Lowry, souligne l’importance de l’affluent d’eau vive qui vient du trône de Dieu et de l’Agneau. D’après son contenu lyrique, l’hymne traditionnelle chrétienne « Pourrons-nous nous rassembler à la rivière ? » fait référence à l’un des derniers versets des Saintes Écritures, trouvé dans Apocalypse 22 : 1, où l’on mentionne un affluent d’eau vive qui vient du trône de Dieu et de l’Agneau. Cette hymne, créée par le compositeur Robert Lowry, qui l’a écrite pendant l’après-midi du 4 juillet 1864, transmet aussi de l’espoir. C’est une chanson de joie avec plus de 150 ans d’histoire. Lowry, qui est né le 12 mars 1826 aux États-Unis, a créé cette ode tandis qu’il méditait sur sa foi évangélique dans son bureau à New York. Là-bas, des idées et des images sur l’Apocalypse, le Seigneur, son trône, une rivière céleste et la réunion des saintes se sont accumulées dans sa tête. Robert a immédiatement éprouvé la nécessité d’écrire une louange qui mettait l’accent sur la vie. En ce moment-là, les mots ont surgi de sa plume et ils sont devenus un beau poème. Quand il a été interrogé sur l’origine particulière de sa composition, Robert Lowry, qui était ministre de Dieu et professeur de littérature, a déclaré que le plus surprenant de « Pourrons-nous nous rassembler à la rivière ? » était la vitesse avec laquelle il a écrit ses strophes. Le servant du Seigneur a signalé : « J’ai commencé à me demander pourquoi il y avait très peu de textes sur l’eau vive pure quand, soudain, les mots ont commencé à accabler mes idées. Après, l’hymne est apparue dans ma tête. » L’importance de « Pourrons-nous nous rassembler à la rivière ? » n’implique pas seulement le monde chrétien, mais le contexte séculier, car elle a été partie des bandes son des films les plus célèbres du directeur John Ford, considéré l’un des cinéastes MISISONNAIRE MONDIAL 28 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

les plus influents du 20ème siècle. C’était son hymne préférée. Ces sont quelques films où l’hymne a été utilisée : « La chevauchée fantastique » (Stagecoach), « La poursuite infernale » (My darling Clementine), « Le fils du désert » (3 Godfathers), « La Prisonnière du désert » (The Searchers), et « The Oregon Trail. » En tant qu’auteur de 500 chansons évangéliques environ, Lowry est devenu célèbre d’après ses créations musicales, telles


musique

POURRONS-NOUS NOUS RASSEMBLER À LA RIVIÈRE ? 1 ¿Pourrons-nous, à la rivière, Sortant du Trône de Dieu, Nous rassembler sur la rive Où l’ange brillant a marché ? CHŒUR Oui, nous allons nous rassembler, A la merveilleuse rivière ; Avec tous les Saints à la rivière Qui coule du Trône de Dieu. 2 Aux bords de cette rivière, Qui nous baigne de son eau, Nous marcherons en adorant, Ce sera un jour doré. 3 Avant d’atteindre la rivière Nous déposons tous fardeaux ; La grâce nous délivrera, Nous donnera couronne et robe. 4 A la source de la rivière, Reflétant la face de Dieu, Les saints que la mort ne sépare Chanteront la grâce qui sauve. 5 Bientôt à la pure rivière, Le voyage est fini ; Et tous nos cœurs se réjouiront. De la mélodie de paix.

que « Rien que le sang de Jésus », « Low in the Grave He Lay » (Il demeure au fond de sa tombe), et « Comment puis-je me retenir de chanter ? » Néanmoins, il aurait préféré être reconnu par son travail pastoral. Alors, il affirmait constamment : « La musique est un sujet secondaire. J’aime mieux exposer la Parole qu’écrire une hymne. Je me suis toujours considéré un prêcheur. » Robert a été éditeur de musique pour l’entreprise Biglow &

Main Publishing et ami proche des compositrices Annie Hawks et Fanny Crosby. Il est mort le 25 novembre 1899, après avoir servi le Seigneur pendant plus de 45 ans. Lowry, qui avait originalement nommé son travail « Hanson Place », est devenu célèbre malgré son mécontentement concernant cette situation et il est entré dans l’histoire du Christianisme comme l’une des références de la musique congregationnelle l

Janvier 2017 / Impacto évangélique

29


LE PÊCHEUR C

D'ÂMES

harles McCallon Alexander était un croyant qui a su attirer un nombre incalculable de soldats pour rejoindre l'armée de Jésus-Christ. Il a parcouru le monde partageant la Parole de Dieu. La vie de prière de Charles était profonde et constante.

Daniel Whitesell

« Charlie a été le chrétien le plus infatigable que je n’ai jamais connu », a écrit le pasteur Reuben Archer Torrey quand il a appris la soudaine mort de son cher camarade d’évangélisation. En outre, le prolifique écrivain évangélique Samuel Dickey Gordon a affirmé que « Charles tenait toujours à gagner des hommes à Jésus. Toute la puissance de sa personnalité charmante et avenante a été consacrée, sans réserves, au seul service qu’il aimait tant. » Le populaire successeur du compositeur et chanteur Ira David Sankey, Charles McCallon Alexander, a été incontestablement un des meilleurs représentants de la musique gospel de son époque et peut-être de tous les temps. Toutes ses qualités personnelles et ¬musicales, il les a mis au service de Jésus et les a employés pour conquérir des âmes. Ce serviteur du Seigneur a toujours mené un travail personnel acharné en faveur de l’Évangile et a toujours invité les autres à faire de même. Dieu lui a donné des dons spéciaux de persuasion. Né le 24 octobre 1867 dans une ferme du Tennessee (États-Unis) et élevé au sein d’un foyer pieux, Charles a vite appris à aimer Dieu et à chanter les hymnes de Sion. Quand il avait treize ans, il a livré sa vie à Dieu. Il a reçu une bonne éducation à l’Académie Maryville, près de chez ses parents, institution où il s’est distingué en musique et athlétisme. D’ailleurs, il était un élève très populaire parmi les professeurs et ses camarades.¬ Après un an de formation approfondie en musique au Washington College, l’Académie Maryville a reconnu son potentiel et lui a proposé un poste : il a été le premier professeur de musique de l’institution.

PRÊCHEUR MONDIAL La mort de son père, survenue en 1890, l’a pris par surprise dans une période où il réfléchissait sérieusement à son avenir. Il s’est donc dédié au service chrétien à temps complet et s’est imprégné d’un désir ardent de conquérir des âmes pour notre Sauveur. Après avoir entendu sur les bontés de l’Institut Biblique Moody MISISONNAIRE MONDIAL 30 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Que faisait de Charles un grand pêcheur d'âmes ? Le fait qu'il s'était consacré entièrement à cet objectif. À ce propos, son ami proche et éditeur, Fleming H. Revell, que Charles nommait tendrement « tonton Fleming », a dit que « le but de la vie d'Alexander a été la conquête des autres pour le service de son Seigneur. Je n'ai jamais connu quelqu'un de plus saisi par cette passion maître, bien en privé qu'en public ».


héros de la foi

en ce qui concerne la musique gospel et l’entraînement ¬pratique biblique, il a quitté le Tennessee à l’automne de 1892 pour s’installer à Chicago. Lors de ses années de préparation à Chicago, Charles a été sous l’influence de géants spirituels tels que Dwight Lyman Moody, Reuben Archer Torrey, Daniel Webster Whitt¬le, Fleming Revell, Henry Varley, Arthur Tappan Pierson et John McNeill, ainsi

que des fameux compositeurs Ira David Sankey, Hugh Henry McGranahan, Daniel Brink Towner, George Steb¬bins et James Burke. Charles, qui a gagné rapidement en savoir, discernement et pouvoir chrétiens afin de servir le Seigneur, a travaillé entre 1892 et 1902 dans les campagnes d’évangélisation du pasteur Milan Bertrand Williams dans le Midwest ¬américain. Sous l’impact du

Janvier 2017 / Impacto évangélique

31


Comment évangélisait-il, Charles ? Il n'avait pas de règle fixe, mais il était encouragé par l'amour du Christ et gouverné par la sensibilité du Saint-Esprit. En ce qui concerne ce point-ci, il a mentionné que « la seule façon d'apprendre à mener le travail d'évangélisation est de s'y mettre, et l'endroit par où commencer est le premier lieu qu'on trouve ouvert. Prenez toujours la Bible avec vous et utilisez-la pour montrer le chemin de la vie. »

travail de Williams et de Charles, douze mille personnes ont donné leurs vies au service de Dieu en trente-et-quatre villes. Par la suite, le pasteur Reuben Archer Torrey lui a demandé de l’accompagner lors de sa tournée évangéliste mondiale. Avec sa réponse affirmative, Torrey et Charles ont œuvré ensemble entre 1902 et 1906 dans les campagnes globales qui se sont déroulées en Australie, en Tasmanie, en Nouvelle Zélande, en Inde, en Angleterre, en Irlande, en Écosse, au Canada et aux États-Unis. En 1904, Charles s’est marié avec Helen Cadbury, de Birmingham (Angleterre), une chrétienne engagée qui avait grandi au sein d’une famille anglaise aisée. Avec le support de son épouse, il a réalisé une deuxième tournée mondiale entre 1906 et 1907, ce qui l’a permis de continuer à prêcher la Parole de Dieu. Plus tard, en 1908, Charles McCallon Alexander s’est joint au prêcheur John Wilbur Chapman, avec qui il a parcouru plusieurs fois le globe amenant les bonnes nouvelles du Seigneur. L’œuvre la plus significative de ce duo de serviteurs de Dieu s’est produite lors de la Première Guerre mondiale, quand ils ont gagné, dans les baraquements, un nombre incalculable de soldats au Christ.

HOMME DE FOI Que faisait de Charles un grand pêcheur d’âmes ? Le fait qu’il s’était consacré entièrement à cet objectif. À ce propos, son ami proche et éditeur, Fleming H. Revell, que Charles nommait tendrement « tonton Fleming », a dit que « le but de la vie d’Alexander a été la conquête des autres pour le service de son Seigneur. Je n’ai jamais connu quelqu’un de plus saisi par cette passion maître, bien en privé qu’en public ». La vie de prière de Charles était profonde et constante. Chacune de ses prières était marquée de la foi et l’espoir d’un petit enfant. La Bible, il l’aimait, la lisait et l’utilisait constamment. Il n’a jamais arrêté de mettre l’accent sur les fondements chrétiens. Son épouse Helen Cadbury a souligné que « Charles insistait toujours qu’il y avait trois éléments importants pour gagner en grâce : la communion avec Dieux à travers la prière, l’enrichissement de la vie spirituelle à travers la Parole de Dieu et le développement du muscle spirituel à travers le travail de conquérir des âmes. » Alexander disait encore et encore que suivre Jésus-Christ comprenait la pêche d’hommes. Son épouse a déclaré que « parmi tous MISISONNAIRE MONDIAL 32 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


héros de la foi

les ordres de Dieu, Charles considérait comme les plus urgentes et décisives les paroles que Jésus-Christ a dit à ses apôtres Pierre et André : Suivez-moi et je ferai de vous des pêcheurs d’hommes. » Le journal Philadelphia Evening Telegraph, dans son numéro du 13 avril 1906, a publié cet esquisse de la personnalité de Charles: « Imaginez un jeune homme de taille moyenne, bien rasé, une tête devenant chauve mais gardant un cerveau qui ne se repose jamais, deux yeux qui brillent et dansent avec la joie de vivre, une bouche qui sourit toujours, des lèvres qui expriment de la sympathie pour les démunis, de l’encouragement pour les déprimés, de l’espoir pour les tombés, et des mots de vérité et de sagesse pour tous ». En outre, le journal a souligné que « Charles M. Alexander est un homme magnétique. Il est religieux des pieds à la tête. Il est tellement rempli de bons pensées et projets qu’il les libère à travers tous ses pores. Il n’ést pas possible d’être face à lui soixante secondes sans être touché par sa personnalité. »

ÉVANGÉLISATEUR BRILLANT Comment évangélisait-il, Charles ? Il n’avait pas de règle fixe, mais il était encouragé par l’amour du Christ et gouverné par la sensibilité du Saint-Esprit. En ce qui concerne ce point-ci, il a mentionné que « la seule façon d’apprendre à mener le travail d’évangélisation est de s’y mettre, et l’endroit par où commencer est le premier lieu qu’on trouve ouvert. Prenez toujours la Bible avec vous et utilisez-la pour montrer le chemin de la vie. » Charles a gardé cet esprit à tout moment : lors des ¬réunions d’évangélisation, en voyage, dans des lieux de travail, chez lui, chez le barbier et dans les restaurants. D’ailleurs, il n’a jamais arrêté de parler de Dieu aux portiers, aux chauffeurs de taxi, aux cireurs de chaussures, aux agents de police et à tout être humain qui croissait son chemin. Pour lui, toute âme neuve qu’il rencontrait l’a émouvait avec une ardeur tellement grande comme s’il s’agissait de la première fois qu’il prêchait la Parole. Pendant les dernières années de sa vie, Charles a soutenu la Ligue du Testament de Poche, organisation chrétienne qui avait comme base une initiative similaire fondée en 1893 par son épouse. Le but de l’organisation était de distribuer des copies des Évangiles, car ceci était considéré le canal le plus efficace pour partager le message du Seigneur. Ce travail a permis qu’un million de soldats britanniques et américains aient reçu un exemplaire du Nouveau Testament pendant la Première Guerre mondiale. Cet homme qui a été numéro un de la musique gospel, éditeur d’hymnes et pêcheur d’âmes, a vécu à peine cinquante-ettrois ans. Charles McCallon Alexander s’est éteint le 13 ¬octobre 1920, au Royaume-Uni, après trente ans de service envers le Seigneur. En temps comme les nôtres, quand les personnalités attirantes sont le plus exigées dans le monde des affaires, le milieu académique, l’industrie du divertissement et la vie religieuse, Dieu ne serait-il pas plus honoré et satisfait si davantage de pêcheurs comme Charles consacraient leur temps à sauver des âmes perdues ? l

Janvier 2017 / Impacto évangélique

33


MISISONNAIRE MONDIAL 34 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


histoires de vie

LA LIBÉRATION DE L

JORGE

a vie la plus sombre, peut-elle trouver la lumière ? Avec une existence sordide, Jorge Dionisio Montejo Mateo confirme encore une fois que le pouvoir du Seigneur est infini. Personne ne croyait que sa libération de l'homosexualité, de la drogue et de l'alcool était possible, mais pour Dieu rien n'est impossible. Marlo Pérez Photo : Salvador Carillo y Archivo familiar

Jorge prend sa petite Bible et se dirige vers la communauté de La Laguna, dans la ville de Jacaltenango, au Guatemala. À son arrivée au champ blanc (nom de l’Église du Mouvement Missionnaire Mondial pour désigner un lieu où l’œuvre est à ses débuts), il nettoie le petit endroit et lance une invitation aux quelques personnes qui y habitent. Ce travail d’évangélisation, Jorge le réalise depuis qu’il a fait ses premiers pas de foi chrétienne. Il sait, comme tout bon chrétien, qu’il doit se battre contre le diable, lui arrachant les centaines d’âmes de ce village, qui est aussi sa ville natale, en les amenant à Christ, comme il s’est passé avec lui quand il errait à travers l’alcool, les drogues et l’homosexualité. Cela a été une expérience qui a marqué sa vie.

ENFANCE PERTURBÉE Aujourd’hui, à 30 ans et avec un amour perpétuel pour les ¬âmes perdues, Jorge Dionisio Montejo Mateo se débarrasse des tabous et avoue ouvertement, à tous ceux qui lui demandent sur son passé trouble, qu’il était homosexuel. Il n’a pas peur de ce que les autres puissent dire, parce que le Tout-Puissant l’a libéré de tout pêché, à lui et à celui qui était son compagnon ; en 2010, les deux sont renés et devenus des nouvelles créatures par la volonté du Créateur. Il se souvient du harcèlement incessant dont il était victime pendant son enfance, ce qui lui a créé des sérieux conflits d’identité sexuelle. « J’ignore ce qui s’est passé en moi pour avoir ce comportement... cela m’allait mais j’essayais de changer, d’être différent. Néanmoins, cela se figeait davantage dans ma vie », se souvient-il.

Janvier 2017 / Impacto évangélique

35


À la fin de la secondaire, Jorge a eu marre de sa double vie et s'est déclaré homosexuel. Il a eu une relation avec un homme marié, qui l'a amené à explorer plus profondément le monde pervers dans sa petite ville ¬guatémaltèque. Dans ce milieu, il était connu comme « Yorch » et il fréquentait les bars et les boîtes où des dizaines de jeunes comme lui se dévergondaient.

Cette expérience traumatisante a changé sa façon d’être, de parler et de marcher. Il s’est laissé aller par ses précoces instincts face à ses camarades d’école. Son comportement a attiré l’attention et les autres l’ont considéré efféminé. « On me traitait d’efféminé, j’étais une personne mal vue, et on m’insultait pour être de cette façon ». Déjà au collège, la présence de Jorge était toujours synonyme de divertissement et moqueries de la part de tous ses camarades. Il sentait constamment comment une main fouillait dans son intimité et le montrait tel qu’il était, ce qui l’a conduit à une terrible MISISONNAIRE MONDIAL 36 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

dépression, la haine de soi et la solitude. Ses parents, Baltasar Montejo Hernández et Catarina Mateo Díaz, n’ont rien pu faire pour dresser le benjamin de cette famille de huit enfants, qui grandissait tordu. « Je pense que mes parents s’étaient rendus compte de mon orientation, parce qu’une fois je n’ai pas voulu des jouets pour garçons, mais pour filles... Ils savaient, mais ils ignoraient la Parole de Dieu, alors ils ne m’ont pas instruit et, en quelque sorte, ils m’ont poussé vers ce style de vie », se rappellet-il.

VIE DURE À la fin du collège, Jorge a eu marre de sa double vie et s’est déclaré homosexuel. Il a eu une relation avec un homme marié, qui l’a amené à explorer plus profondément le monde pervers dans sa petite ville ¬guatémaltèque. Dans ce milieu, il était connu comme « Yorch » et il fréquentait les bars et les boîtes où des dizaines de jeunes comme lui se dévergondaient. Il ne faisait pas attention aux remarques de sa famille ni aux bavardages de son entourage concernant son orientation sexuelle. Jorge s’acceptait tel qu’il était. « On s’habillait comme des rockeurs, les cheveux en crête, les yeux et les sourcils maquillés, les ongles vernies. On utilisait même des verres de contact afin d’attirer l’attention. » C’est ainsi que Jorge a démarré sa frénésie, connaissant de près


histoires de vie

la vie chaotique de plusieurs jeunes homosexuels. Il a sombré dans l’alcool et les drogues; cela a été le début de sa ruine, sa vie avait un vide profond. « Plusieurs jeunes se prostituent pour de l’argent. Mis à la porte par leurs parents, ils se travestissent et ils s’exposent dans les coins de rue afin d’être pris. Plusieurs sont poignardés par leurs amants ou leurs camarades par jalousie, ou tués par des homophobes. Il y a des cas où les jeunes sont séquestrés, torturés, démembrés et tués ». À 20 ans déjà et séduit par des nouveaux vices, il a fait de la promiscuité son étendard et a eu des aventures d’un soir avec une infinité de jeunes. Sa vie perturbée l’a amené à découvrir des villes voisines, telles que ¬Quetzaltenango et Guatemala ville, où il était connu dans les bars et les boîtes de nuit gays. « Dans ces endroits, il y avait beaucoup d’infidélités, de conflits, de bagarres...

Janvier 2017 / Impacto évangélique

37


L’un piquait le partenaire de l’autre. ¬Quelques-uns arrivaient même à tuer par haine... Plusieurs fois je me suis demandé : Pourquoi suis-je ici ? Cet endroit n’est pas pour moi... Dans mon ignorance, je voulais changer. Je ne voulais pas sombrer dans l’alcool et les drogues, je voulais être différent et ne pas être dans cette situation », raconte-t-il. MISISONNAIRE MONDIAL 38 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Deux ans après, Jorge a étudié Infirmerie grâce à une bourse de l’Université Rafael Landívar. Néanmoins, après six mois il a abandonné sa formation et s’est tourné vers le Développement Humain et Sports à l’Université Galileo, à la capitale. Après un an, il s’est laissé aller par les mondanités et il a abandonné ses études. Le libertinage l’attendait.


histoires de vie

d’articles médicaux, dont les revenus ont été gaspillés dans des bars, des boîtes de nuit et tout genre de fêtes. Se trouvant dans ce milieu, Jorge a à nouveau questionné son existence, et le vide dans son cœur l’enfonçait encore et encore. Cependant, une lecture biblique a changé sa vie. « Une nuit je parlais avec mon ex copain et il m’a demandé s’il était possible que je change ma vie. Je lui ai répondu que non, que je ne pouvais pas le faire parce que tout était ancré en moi. Il m’a donc montré la Parole de Dieu et, lorsqu’il a m’a parlé de Jésus-Christ, le Saint-Esprit a illuminé ma capacité de compréhension et Sa Parole est entrée dans mon cœur et dans le sien », se rappelle Jorge. Les semaines passaient et Jorge essayait de sortir de l’homosexualité. Entretemps, il a vécu une série de circonstances qui lui ont fait comprendre qu’il bataillait contre le démon lui-même, qui ne voulait pas le lâcher. Ainsi, un délinquant l’a attaqué et il a failli perdre la vie. En outre, sa foi en Dieu a été mise à l’épreuve quand il a appris que son ex copain avait le VIH. Heureusement, les examens de Jorge ont écarté la maladie.

LA VERITÉ VOUS RENDRA LIBRES Mi-2009, Jorge a travaillé comme professeur dans une institution et a connu un autre jeune homosexuel qui avait été un chrétien évangélique auparavant. Ils sont tombés amoureux et ont loué un petit logement ensemble dans une ville voisine. Quelques mois après, les deux ont fondé une petite entreprise de vente

HOMME DE DIEU Quelques mois après, Jorge et son compagnon ont choisi le Christ et les deux sont allés à une campagne d’évangélisation qui avait lieu dans leur localité. Le 24 mai 2010, les deux sont renés et ont reçu une nouvelle nature. Avec le temps, Jorge est arrivé au Mouvement Missionnaire Mondial. « Dieu a fait un changement total en moi. Dans Ses mains, nous sommes des nouvelles créatures. Même si les autres me jugent, Jésus m’a déjà pardonné et avec Son Sang il a nettoyé mes pêchés », affirme Jorge l

Janvier 2017 / Impacto évangélique

39


« LA THÉORIE DU GENRE AFFECTE L

LA FAMILLE »

e Responsable International du MMM, Rév. Humberto Henao, hausse sa voix pour protéger les valeurs fondamentales d’une coexistence saine et fructifère. La théorie du genre essaie de corrompre la société en mettant le monde en péril.

Avec l’objectif de défendre fermement les valeurs de la famille et avec l’appui de la Parole de Dieu, le Responsable International du MMM, Rév. Humberto Henao, a fait le point sur sa lutte contre la théorie du genre qui voulait s’’implanter dans la Colombie, une menace qui de nos jours affecte tous les pays latino-américains. Quels sont les liens entre l’appelé processus de paix contre les FARC et la théorie du genre que l’on veut implanter dans la Colombie ? Nous sommes allés pour savoir le contenu des dialogues de paix et la théorie du genre, mais un mois avant l’approbation des accords, ils avaient été déjà signés sans informer le peuple, ce qui a provoqué son rejet… Un grand nombre de gens ont voté pour le « non. » Nous voulons aussi la paix, mais le contenu (la théorie du genre) affecte la famille comme noyau de la société. Quel est le contenu du matériel distribué dans les écoles de votre pays concernant la théorie du genre ? Les textes sont très malveillants parce qu’ils établissent que les garçons et les filles doivent décider, quand ils aient un usage de raison développé, le sexe avec lequel ils s’identifient le plus, ce qui est absurde du point de vue scientifique, anthropologique et biologique… C’est-à-dire, ils veulent éliminer le concept d’homme et de femme, une idée qui a été claire pendant des millénaires, qui n’est pas un concept démodé et primitif mais bibliquement, socialement, génétiquement et anthropologiquement réel. Ce sont des notions qui sapent les fondations de la société, c’est-à-dire, la famille. Quelle est la situation du peuple colombien après ce processus ? Le peuple colombien est actuellement très polarisé, ce qui ne bénéficie pas le pays d’après la violence générée. Nous prions et clamons, mais nous voulons aussi informer le Gouvernement qu’il y a certains aspects, comme le peuple de Dieu, qu’ils doivent considérer car la théorie du genre implique des sujets très sensibles de notre

MISISONNAIRE MONDIAL 40 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

âme, telles que la famille, les valeurs chrétiens, éthiques et moraux, et cela ne bénéficie pas la société colombienne. Ce type de mouvements sur l’identité sexuelle se répand partout en Amérique Latine, quelle est votre opinion ? La théorie du genre se propage partout dans le monde et surtout dans l’Amérique Latine, l’un des objectifs du mouvement LGBTI. L’Amérique Latine est considérée une région du tiers monde parce que, d’après eux, nous avons des pays sous-développés à cause de quelques traditions concernant la famille. Ils pensent que nous sommes des radicaux, et c’est vrai concernant ce sujet, mais ici, dans l’Amérique Latine, il y a un grand bastion de Christianisme (évangéliques et catholiques) et nous sommes considérés des gens primitifs. C’est la raison pour laquelle ils veulent affecter cette partie du monde. Pensez-vous que le peuple chrétien devrait être représenté par des fonctionnaires que protègent les valeurs de la famille ? Je considère que la politique peut être nocive d’après la perspective de la personne que l’exerce. C’est la raison pour laquelle beaucoup de chrétiens détestent et éprouvent de l’aversion envers ces idées, mais la politique exercée du point de vue biblique est bonne. La Bible raconte des histoires des rois et leurs conseillers, des prophètes qui conseillaient les rois et tous les conseils ils recevaient. Alors, des hommes et des femmes avec des valeurs claires et précis sont nécessaires pour hausser la voix de proteste contre les normes et les lois qui menacent la Bible, ainsi que pour parler aux dirigeants pour les dire qu’il faut tenir en compte le Dieu des cieux. En face de cette avance nocive qui menace la famille naturelle dans beaucoup de pays, est-ce que le MMM fera des déclarations ou donnera un message officiel concernant le sujet ? Nous l’avons fait en Colombie parce que notre président, le Rév. Gustavo Martínez, est colombien et a lu les accords. C’était la raison de l’alarme, mais nous n’avons pas fait d’annonce officiel à part des prédications qui, certainement, ont pour but de prévenir ce mal, même si nous le faisons à travers de nos normes et principes. Dans tous les autels, la Parole et son message sur le sujet sont prêchés. Nous ne l’avons pas fait socialement et je ne sais pas si nous allons parler du sujet prochainement parce que cela concerne le développement et l’avance de l’Église… Les politiciens savent déjà que le Christianisme s’oppose à la théorie de genre puisque nous croyons que l’homme est né homme et la femme, femme, et que la famille concerne un lien entre un homme et une femme. l


interview

Janvier 2017 / Impacto évangélique

41


LE DÉSHONNEUR DU

PÉCHÉ

« La justice fait la grandeur d’une nation, mais le péché est le déshonneur des peuples » Proverbes 14 : 34.

Rev. Luis M. Ortiz

U

N DÉSHONNEUR est quelque chose qu’on dit ou fait qui produit honte et confusion, qui expose et montre tel qu’on est. Une personne peut paraître en très bonne santé à l’extérieur et, sans le savoir, le terrible cancer peut la ronger à l’intérieur, mais tôt ou tard le cancer va se manifester. De même, une personne peut paraître très honorable en public et commettre des actes honteux en privé, mais tôt ou tard ces actes seront dévoilés et porteront déshonneur. Souvent, on reproche Dieu pour nos malheurs, nos tragédies et nos maux, mais Dieu veut notre bonheur, notre prospérité et notre bien-être. Il veut que nous soyons en prospérité, tant matérielle que spirituelle. « Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tout point de vue et sois en bonne santé, à l’image de ton âme » (3 Jean 1 : 2). L’absence de prospérité dans l’âme signifie l’absence de prospérité à tout point de vue. En d’autres termes, la présence du péché dans notre âme nous porte déshonneur en tant qu’individus et en tant que peuple, et des problèmes indicibles dans nos vies. Quand notre âme n’est pas bien aux yeux de Dieu à cause de la présence du péché, il ne peut y avoir de bénédiction, il ne peut y avoir d’amour fraternel, il ne peut y avoir de paix, il ne peut y avoir de véritable prospérité, il ne peut y avoir d’esprit de compréhension, il ne peut y avoir d’esprit de pardon, il ne peut y avoir de repentance. « Le péché est le déshonneur des peuples. » Le péché nuit à la nation, avilit le peuple, détruit ses réserves morales et spirituelles ; le péché vole à la nation la gloire de la justice, la bénédiction de la prospérité, le bonheur de la coexistence fraternelle. « Le péché est le déshonneur des peuples. » Le péché de l’idolâtrie est un péché qui porte déshonneur au monde. Ce péché est la MISISONNAIRE MONDIAL 42 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

ruine du peuple, car c’est un péché qui est ouvertement contre Dieu, c’est une prévarication violente du premier et grand commandement qui dit : « Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi. Tu ne te feras pas de sculpture sacrée ni de représentation de ce qui est en haut dans le ciel, en bas sur la terre et dans l’eau plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras pas devant elles et tu ne les serviras pas, car moi, l’Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux » (Exode 20 : 3-5). Notez le grand déshonneur de ce péché écrit par l’apôtre Paul : « Ils


dévotion

L'absence de prospérité dans l'âme signifie l'absence de prospérité à tout point de vue. En d'autres termes, la présence du péché dans notre âme nous porte déshonneur en tant qu'individus et en tant que peuple, et des problèmes indicibles dans nos vies. Quand notre âme n'est pas bien aux yeux de Dieu à cause de la présence du péché, il ne peut y avoir de bénédiction, il ne peut y avoir d’amour fraternel.

se vantent d’être sages, mais ils sont devenus fous, et ils ont remplacé la gloire du Dieu incorruptible par des images qui représentent l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes et des reptiles. C’est pourquoi Dieu les a livrés à l’impureté par les désirs de leur cœur, de sorte qu’ils déshonorent eux-mêmes leur propre corps, eux qui ont remplacé la vérité de Dieu par le mensonge et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen ! C’est pour cette raison que Dieu les a livrés à des passions déshonorantes : leurs femmes ont rem-

placé les rapports sexuels naturels par des relations contre nature ; de même, les hommes ont abandonné les rapports naturels avec la femme et se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres ; ils ont commis homme avec homme des actes scandaleux et ont reçu en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. Comme ils n’ont pas jugé bon de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur intelligence déréglée, de sorte qu’ils commettent des actes indignes… » (Romains 1 : 22-32). Il y a beaucoup de péchés qui porte déshonneur à un peuple, comme le péché de l’alcoolisme et la toxicomanie qui ruine des vies, des foyers, des entreprises, des industries, et qui sont la cause directe de la plupart des crimes et des accidents. Aussi le péché du jeu, qui fait que l’homme perde l’honneur du travail et qu’il devienne un parasite et un fainéant. Beaucoup d’autres péchés, qui dans le passé étaient pratiqués en secret car ils étaient honteux, aujourd’hui sont pratiqués ouvertement et sans vergogne ; pire encore, on cherche même à justifier des péchés tels que l’homosexualité, le lesbianisme, la pornographie, et ainsi de suite. Oui, le péché est le déshonneur du peuple et de l’individu. Mais il existe un remède efficace pour tout cela. Entendez la voix de Dieu à travers le prophète Esaïe, qui dit : « Venez et discutons ! dit l’Eternel. Même si vos péchés sont couleur cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige...Je porterai de nouveau la main contre toi : je te débarrasserai de tes impuretés comme avec de la potasse et j’éliminerai toutes tes parcelles de plomb » (Esaïe 1 : 18, 25). Dieu dit: « Je vous aspergerai d’eau pure et vous serez purifiés. Je vous purifierai de toutes vos impuretés et de toutes vos idoles » (Ézéchiel 36 : 25). Il nous dit aussi : « Et le sang de Jésus-Christ son Fils nous purifie de tout péché » (1 Jean 1 : 7). Mon ami, là où vous êtes, acceptez Jésus-Christ comme votre grand Sauveur. Si vous l’acceptez, vous serez sauvé du déshonneur du péché qui vous dénigre et vous retient. Amen l

Janvier 2017 / Impacto évangélique

43


CAR IL Y A UN GRONDEMENT ANNONCIATEUR

DE PLUIE

« Puis Élie dit à Achab : Monte manger et boire, car il y a un grondement annonciateur de pluie. » 1 Rois 18 : 41 Rev. José Arturo Soto Benavides

P

ENDANT LE TEMPS du prophète Élie, le peuple d’Israël était dans une situation spirituelle critique. Une partie a décidé d’abandonner Jéhovah pour adorer les dieux païens, tandis que l’autre partie a rejeté Dieu comme souverain, alors ils ont demandé à Samuel d’établir un roi pour eux comme les autres nations (1 Samuel 8 : 5-22). Le changement politique a provoqué une diminution religieuse et morale dans la nation. Quand le roi Salomon est mort, ce problème s’est MISISONNAIRE MONDIAL 44 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

aggravé jusqu’au point de devenir incontrôlable avec la division du règne. Les guerres nationales ont également provoqué des nouvelles alliances avec les peuples païens et impies. Le roi Omri a établi une alliance avec le roi des Sidoniens qui s’est consolidée avec le mariage de son fils Achab avec Jézabel (1 Rois 16 : 32). Cette femme était très zélée de son dieu Baal et elle a instauré le Baalisme comme religion nationale. Élie a commencé son ministère prophétique et il est entré à la cour d’Achab pour répandre la parole du jugement divin : « L’Eternel, le Dieu d’Israël, dont je suis le serviteur est vivant ! Il n’y aura ces années-ci pas de rosée ni de pluie, sauf sur ma parole » (1 Rois 17 :


dévotion

1) D’après la prophétie d’Élie, il n’a pas plu pendant 3 ans consécutifs (1 Rois 18 : 1). La sécheresse a provoqué de la famine sur la terre, mais Dieu a protégé Élie et il lui a approvisionné pendant la crise : Il lui a fourni de l’eau avec le torrent de Kerith et de la viande avec quelques corbeaux. Après, quand le torrent s’est séché, Dieu lui a envoyé à une veuve de Sarepta. Avec seulement une poignée de farine et un peu d’huile, le prophète, la veuve, et le fils de la femme ont pu survivre. PREMIÈRE ASCENSION D’ÉLIE AU MONT CARMEL Quand Dieu a décidé qu’il était le moment d’envoyer des pluies de nouveau sur la terre d’Israël, Il a inquiété Achab pour le faire chercher des champs d’herbe verte pour nourrir les chevaux et les mules de la cour (1 Rois 18 : 5). Le roi a ordonné à un de ses chefs, Abdias, qui était un homme pieux qui craignait Jéhovah (il a caché 100 prophètes de Jéhovah dans des grottes et il les a nourris quand Jézabel avait commencé une persécution contre eux), d’aller trouver Élie avant que personne. Élie lui a donné un message : qu’il allait se rencontrer avec Achab. Les premiers mots d’Achab au prophète accusaient Élie de perturber Israël. Élie, investi par l’autorité de Dieu, n’a pas seulement retourné l’accusation au roi lui-même, mais il a aussi ordonné de réunir les prophètes de Baal au mont Carmel pour réaliser des sacrifices, et que « le dieu qui répondra par le feu, c’est celui-là qui sera Dieu » (1 Rois 18 : 24) C’était le moment du peuple pour finalement décider entre les dieux païens et Jéhovah ! Élie était un servant de Dieu qui avait un grand sens de l’humour, et il n’a pas hésité de ridiculiser les prophètes de Baal en se moquant d’eux. C’était une action nécessaire afin de faire le peuple comprendre que les idoles ne pouvaient pas les écouter ou ne faire absolument rien (Psaumes 135 : 15-18). Alors, quand le peuple a été convaincu que Baal n’allait pas ré-

pondre avec feu, Élie a reconstruit l’autel de Jéhovah. Afin qu’il n’y ait plus de doute, afin que tout le monde regarde qu’il n’y avait pas de truc, le prophète a demandé de creuser un fossé autour de l’autel et le remplir d’eau. Il a aussi renversé de l’eau sur l’autel et le sacrifice (1 Rois 18 : 34-35). Quand il a fini les préparatifs, Élie a clamé à haute voix à Dieu (1 Rois 18 : 36-37). Il n’a pas été nécessaire de faire un spectacle de beaucoup d’heures, comme les prophètes de Baal, ou de se couper ou se blesser soi-même. Il a suffi une simple prière de foi et Dieu a répondu avec un feu qui a brûlé le sacrifice.

DEUXIÈME ASCENSION D’ÉLIE AU MONT CARMEL Après ces événements, le peuple a brûlé les prophètes de Baal et Élie a égorgé tous au torrent Kison afin d’éviter leurs mensonges. Ensuite, Élie a annoncé qu’il allait tomber une grande pluie et qu’Achab devait retourner chez lui pour l’éviter. Le prophète est allé par un autre chemin et il est monté pour la deuxième fois au mont Carmel pour prier et chercher le visage de Dieu tandis que son servant examinait le ciel et les signaux des pluies imminentes.

Les premiers mots d’Achab au prophète accusaient Élie de perturber Israël. Élie, investi par l’autorité de Dieu, n’a pas seulement retourné l’accusation au roi lui-même, mais il a aussi ordonné de réunir les prophètes de Baal au mont Carmel pour réaliser des sacrifices, et que « le dieu qui répondra par le feu, c’est celui-là qui sera Dieu » (1 Rois 18 : 24) C’était le moment du peuple pour finalement décider entre les dieux païens et Jéhovah !

Quand le servant a dit qu’il ne voyait rien, Élie lui a ordonné de répéter ce devoir 7 fois tandis qu’il continuait avec ses prières et sa confiance en la révélation de Dieu. Après la septième fois, le servant d’Élie a remarqué un petit nuage comme la paume d’une main, c’està-dire, quelque chose d’insignifiante. Néanmoins, Élie l’a considéré comme le signal de la grande pluie de Jéhovah : « Voici un petit nuage qui s’élève au-dessus de la mer et qui est de la taille d’une paume de main. Elie dit : ‹ Monte dire à Achab : Attelle ton char et descends, afin que la pluie ne puisse pas te retenir. › En quelques instants, le ciel devint noir de nuages, le vent souffla et il y eut une forte pluie… La main de l’Eternel reposa sur Elie qui noua sa ceinture et courut devant Achab jusqu’à l’entrée de Jizreel… » (1 Rois 18 : 44-46). Pour la planète, la pluie signifie de la vie et toute sorte de bénédictions : elle permet le développement de la végétation et la production des fruits, et que le cœur des hommes se réjouisse. En ce qui concerne la spiritualité, c’est lié à la purification, la propreté, la rénovation spirituelle, la vivification, la croissance et le pouvoir. Que Dieu vous bénisse ! l

Janvier 2017 / Impacto évangélique

45


LE CHEMIN EST TROP

LONG POUR TOI « L’ange de l’Eternel vint une deuxième fois, le toucha et dit : «Lève-toi et mange, car le chemin est trop long pour toi » 1 Rois 19 : 7. Rev. Carlos Guerra

A

PRÈS SALOMON, le roi d’Israël, plusieurs rois sont montés sur le trône. Tous étaient mauvais, impies, méchants, mondains, idolâtres, mous, faibles, ivres, libéraux, gnostiques. Tous étaient si mauvais que leur épitaphe disait qu’ils avaient fait le mauvais devant les yeux de Dieu. Parmi eux se trouvait Jéroboam, qui a fabriqué deux veaux d’or a dit d’arrêter de monter à Jérusalem. Il a aussi choisi des prêtres qui ne faisaient pas partie des Lévites, des hommes qui n’avaient pas été appelés par Dieu. Ce fait a marqué le début de l’apostasie, qui commence avec la corruption des prêtres et des ministres choisis par l’homme. Cela faisait 58 ans que le royaume avait été divisé. Jamais auparavant Israël n’était tombé dans une condition aussi pauvre comme dans ce moment-là, c’était l’époque la plus obscure de l’histoire d’Israël. Dieu a levé alors le prophète Élie au milieu d’une terrible apostasie. Jésus a dit en Matthieu 7 : 21-23 : « Ceux qui me disent : ‘Seigneur, Seigneur !’ n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais seulement celui qui fait la volonté de mon Père céleste. Beaucoup me diront ce jour-là : ‘Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé en ton nom? N’avons-nous pas chassé des démons en ton nom ? N’avons-nous pas fait beaucoup de miracles en ton nom ?’ Alors je leur dirai ouvertement : ‘Je ne vous ai jamais connus. Eloignez-vous de moi, vous qui commettez le mal ! » Après Jéroboam, son fils Nadab a régné pendant deux ans. Ensuite, Baesha a assassiné le roi Nadab et a régné pendant 24 ans. Par la suite, le fils ivre de Baesha, Ela, a régné, mais il a été assassiné par Zimri, l’un des commandants de ses chars. Zimri a devenu roi à sa place, mais son règne n’a pas duré beaucoup, à peine sept jours. Il a été assiégé par Omri, chef de l’armée, et voyant MISISONNAIRE MONDIAL 46 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


dévotion

qu’il était complètement encerclé, il s’est suicidé. Omri a régné et il a agi pire que ceux qui avaient régné avant lui. Notez que nous avons une liste de menteurs, suicides, conspirateurs, ivres… Pour finir, le fils d’Omri : Achab. Achab a été le plus pécheur de tous : assassin, vil, païen, méchant, idolâtre et menteur. Il s’est marié avec Jézabel, fille d’un roi païen, et il a effrontément commencé à adorer Baal. L’adoration sainte, révérencieuse et ointe de Dieu a été contaminé avec de la frénésie, des rythmes sensuels, ordinaires et libéraux. Les prêtres de Baal se sont multipliés et ont commencé à former des congrégations. Le baalisme était à la mode avec sa nouvelle doctrine, sa nouvelle musique, son nouveau rythme, ses nouvelles louanges et ses nouvelles méthodes. Néanmoins, ce qui indigne le plus, c’est qu’ils disaient que Dieu était mort et que

ses lois, sa musique et ses ministres étaient morts avec Lui. Dieu est mort !, disaient-ils. Mais parmi cette immoralité, apostasie, mondanité et hérésie, quand il semblait que la porte de la saine doctrine s’était fermée, que la lumière s’était éteinte, que le diable avait le contrôle de tout et qu’il s’en était sorti, un homme oint est apparu, inconnu des hommes, mais connu dans le Ciel. On ne connaît pas le nom de ses parents, mais il était élu par Dieu : c’était Élie le Thischbite, dont le nom signifie « Mon Dieu est Yahweh » et explique la conviction profonde de cet homme. Un inconnu, rude, aguerri par la vie, habitué à vivre dans la solitude. Il portait un message différent de celui de la majorité, différent de celui de Baal ; sans beaucoup de rhétorique, sans éloquence humaine, sans un diplôme en théologie, il ne cherchait pas à plaire à quiconque. Il était un homme simple, avec un message qui n’était pas très populaire, qui allait incommoder le roi Achab et la reine Jézabel, qui allait faire trembler les ministres de Baal. Un ministère puissant, un ministère pour réveiller le peuple de la mondanité, de l’idolâtrie, de l’indifférence, de l’apostasie ; un ministère pour les faire revenir au chemin de sainteté. Dieu n’a pas levé Elie pour être l’un parmi d’autres, Dieu l’a levé pour être un serviteur différent. Il avait besoin du courage, de la foi, de la persévérance, de l’effort physique et mentale, parce que le découragement et la solitude allaient le visiter. Il y a eu un temps où il a senti qu’il était seul. Souvent il pensait que c’était sa fin, voyant que le peuple ne se réveillait pas, et il a voulu mourir. Peut-être, vous vous sentez ainsi, pensant que c’est la fin. Elie a pensé la même chose, mais Dieu lui a dit : « Le chemin est trop long pour toi, cela n’a pas fini. Tu n’es pas fini, ne te décourage pas ; lève-toi et continue parce que le chemin est trop long pour toi ; tu as encore beaucoup à faire : oindre deux rois et ton successeur, il reste beaucoup à faire » l

Janvier 2017 / Impacto évangélique

47


Un rapport sommaire du travail réalisé par l’OEuvre du Mouvement Mis­sionnaire Mondial sur les chemins de l’Amérique et autour du monde. La Sainte Bible nous dit : “ Ils étaient chaque jour tous ensemble assi­dus au temple … Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Église ceux qui étaient sauvés. ” Actes 2 : 46, 47.

DIEU ALIMENTE VOTRE ŒUVRE

A

vec la notable présence des fidèles et du Saint-Esprit, l’Œuvre dans la République du Nicaragua a hissé son drapeau en réalisant sa glorieuse Convention Nationale. L’Œuvre du Mouvement Missionnaire Mondial du Nicaragua a tenu sa 14ème Convention Nationale du 24 au 27 novembre 2016, sous le thème « Dieu aliMISISONNAIRE MONDIAL 48 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

mente votre Œuvre », au Centre Sportif de Grenade, l’une des principales villes du pays. L’événement a vu la présence du Rév. Gustavo Martínez Garavito, Président International du MMM ; du Rév. Álvaro Garavito, Directeur International ; du Rév. Gustavo Chay, Superviseur National du Guatemala ; du Rév. Epifanio Asprilla, Superviseur National du Panama, et de plusieurs délégations des églises de l’Œuvre en Amérique Centrale. Les services se sont déroulés en deux

temps, à 9h00 et à 18h00, le jeudi 24 novembre. L’évangélisation de la Parole de Dieu a été à la charge du Rév. Gustavo Mar¬tínez à travers le message « La fidélité à Dieu fait de nous des héritiers de ses bénédictions », fondé sur Genèse 26. Le vendredi 25 novembre matin, le Rév. Alcides Ramea, du Panama, a exposé « Ce dont l’Église a besoin », basé sur Actes 2 : 1. Le soir, le Rév. Álvaro Garavito, Directeur International de l’Œuvre, a partagé le message biblique, fondé sur 2 Pierre 2 : 15-17.


événement

Le samedi 26 novembre matin, le Rév. Gustavo Chay, Superviseur au Guatemala, a partagé le message « Le jeune aux desseins de Dieu », basé sur Psaumes 32 : 8. Le soir, le Rév. Epifanio Asprilla, Superviseur du Panama a partagé son discours avec cette question : Et toi, qui vois-tu ? , sur la base d’Esaïe 6 : 1-8. Lors du dernier service de ce grand événement, le Rév. Gustavo Martínez Garavito a exposé le thème « Si tu veux continuer à conquérir, relève-toi de la défaite » basé sur Josué 7 : 1-13. Cette convention glorieuse s’est déroulée avec la présence puissante du SaintEsprit ; les résultats ont été énormes. Que Dieu continue à bénir le Nicaragua ! l

Janvier 2017 / Impacto évangélique

49


JÉSUS POUR LE BONHEUR

DE LA FAMILLE

L

’Œuvre du Seigneur de la Bolivie a tenu sa 8ème Confraternité des Peuples Autochtones. Le Mouvement Missionnaire Mondial en Bolivie a tenu sa 8ème Confraternité des Peuples Autochtones dans la ville minière de Llallagua, située dans le département de Potosi, qui a été visité par de nombreux membres de l’Œuvre de Dieu. L’événement du MMM de la Bolivie, réalisé du 6 au 9 octobre 2016 au Teatro Sindical del Minero, a eu pour thème « Jésus pour le bonheur de la famille. » MISISONNAIRE MONDIAL 50 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


événement

Lors de l’événement, les pasteurs ont porté des costumes traditionnels dans le but de s’identifier avec le public. Ainsi, les ministres se sont sentis plus à l’aise afin de transmettre las bonnes nouvelles de Dieu aux boliviens autochtones. De même, la jeunesse de l’État plurinational de Bolivie a été appelé à ne pas avoir honte de ses origines. Le Rév. Ciro Alfonso Soto, Superviseur

National du MMM de la Bolivie, a précisé que la Confraternité a été organisée par un groupe de pasteurs composé des ministres Enrique Valenzuela, Daniel Zárate, Arturo Saavedra et Ramiro Campos. En outre, ce groupe de quatre serviteurs du Seigneur a eu la responsabilité de prêcher la Parole durant les trois jours de la fête spirituelle. La 8ème Confraternité des Peuples

Autochtones du Mouvement Missionnaire Mondial de la Bolivie, qui a inclus une marche d’évangélisation à travers les rues principales de Llallagua, a été diffusé dans les différentes plates-formes d’information que l’Œuvre de Dieu possède actuellement en Bolivie. Ainsi, les points forts de l’événement ont été diffusés à la télévision, à la radio et sur Internet l

Janvier 2017 / Impacto évangélique

51


SEIGNEUR, VOICI

TON SERVITEUR L

’Œuvre de Dieu du Panama a tenu sa Vingtième Convention Nationale de Dames avec une participation massive. Le camp de l’Œuvre de Dieu situé dans la zone de Chilibre, au cœur du territoire panaméen, a été le lieu choisi pour la réalisation de la Vingtième Convention Nationale de Dames du Mouvement Missionnaire Mondial du Panama du 16 au 19 Novembre 2016. L’Événement, qui a été organisé sous la devise « Seigneur, voici ton serviteur », a eu une participation massive de servants panaméens du Seigneur. Diffusée en direct sur la radio et la télévision « Oasis de Santidad », la convention a commencé avec la participation de la sœur Ada Luz Simití, présidente nationale des Dames du MMM du Panama, qui a présenté le thème « Seigneur, voici ton serviteur ». Dans son discours, sœur Simití a souligné la nécessité de prêcher

MISISONNAIRE MONDIAL 52 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

l’évangile du Seigneur dans ces temps de la fin. Ensuite, dans le service du matin de la deuxième journée d’activités, le révérend Epifanio Asprilla, superviseur national du Mouvement Missionnaire Mondial du Panama, a été chargé de partager la Parole de Dieu. Puis, la nuit, la sœur Sheyla de Hernández a eu la tâche d’évangéliser les présents. Le troisième jour, le Rév. Eliseo Obando, assistant de supervision, et sœur Esmeralda Obando ont partagé la bonne nouvelle de Jésus-Christ. Le pasteur Obando a développé le thème « Laisse les comments au Dieu », tandis que la sœur Obando était en charge du discours « Par la foi, nous continuerons à conquérir royaumes ». Ensuite, dans la quatrième ronde, le révérend Jose Arturo Soto, vice-président international de l’Œuvre de Dieu, a prêché la Parole du Seigneur. A la fin de la Convention, la sœur Elizabeth de Calderón a annoncé l’Évangile de Jésus-Christ l


événement

Janvier 2017 / Impacto évangélique

53


MINISTRES QUI ONT EDIFIÉ

AVEC RECTITUDE L

e Mouvement Missionnaire Mondial de Puerto Rico a tenu sa Retraite d’Ouvriers dans la municipalité de Trujillo Alto. Sous le slogan « Ministres qui édifient avec rectitude », basé sur 1 Corinthiens 3 : 10, le Mouvement Missionnaire Mondial de Puerto Rico a tenue sa Retraite d’Ouvriers, du 1 au 3 décembre 2016. L’événement a eu lieu dans le Centre Évangélique Métropolitain (La Finca), situé dans la municipalité de Trujillo Alto, où un grand nombre de fidèles de différentes parties de l’Isla del Cordero se sont réunis. Le Rév. Alberto Ortega, superviseur

MISISONNAIRE MONDIAL 54 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


événement

missionnaire du MMM de Haïti a été le responsable de transmettre tous les enseignements qui ont été partagés au cours des trois jours de la Retraite d’Ouvriers du MMM de Puerto Rico. Dirigé par le Seigneur, le pasteur Ortega a partagé avec les ouvriers de l’Œuvre de Dieu des messages puissants qui ont touché grandement aux frères qui ont rempli le Centre Évangélique Métropolitain (La Finca).

Le jour de l’ouverture, le Rév. Ortega a développé le thème « Attention à votre ministère » qui a été basé sur 1 Corinthiens 3 : 10. Dans son discours, le ministre de Jésus-Christ a exhorté les participants à maintenir l’humilité. Il a également souligné que les membres du Mouvement Missionnaire Mondial doivent avoir de la passion pour la saine doctrine qui enseigne l’œuvre sur les cinq continents.

Puis, au début de la deuxième date, le Rév. Ortega a partagé la Parole de Dieu à travers le message « Gestion des profils ». Quelques heures plus tard, dans le service de nuit, il a transmis les bonnes nouvelles de Jésus-Christ à travers un sujet qu’il a appelé « Constructeurs ou rénovateurs ». Dans la clôture de l’événement, il a développé le discours « Les limites de la dénomination » l

Janvier 2017 / Impacto évangélique

55


LE SECRET DU BONHEUR

A

vec une participation importante des délégations de plusieurs pays de la région, l’Uruguay a tenu sa Dixième Convention Nationale. Le Mouvement Missionnaire Mondial de l’Uruguay a tenu sa Dixième Convention Nationale dans la ville de Montevideo, capitale de l’Uruguay, du 3 au 6 Novembre 2016. MISISONNAIRE MONDIAL 56 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Ce service précieux pour le Seigneur, qui a été marqué par la liberté d’adorer Dieu, a eu lieu dans le club Defensores de Maroñas et la salle El Dorado. Cette convention, promue avec le slogan « Le secret du bonheur » et qui cherchais à atteindre des nouvelles vies, a commencé avec la présentation des délégations des différentes églises du pays et de l’Argentine, le Pérou, la Colombie et d’autres pays voisins. L’un des premiers prédicateurs à annoncer la bonne nouvelle était le Rév. Gerardo

Martínez, superviseur du Chili et superviseur en Amérique du Sud. Son message a été basé sur le livre de l’Exode 14 : 15, et a été intitulé « Lève-toi et avance ». Les personnes ont reçu cette Parole de force et d’encouragement avec beaucoup d’enthousiasme, et ont donné un glorieux commencement à cette convention. Le second service a eu lieu dans la matinée du vendredi 4 et a été à la charge du Rév. Marcos Rau, responsable national de l’Œuvre au Pérou. Le message « Il est temps de marcher. Le temps de la préparation est passé, il


événement

Photos: Gerard Porras

est maintenant temps d’agir », a été basé sur Joshua 6. Plus tard, le Seigneur a donné des mots de force pour le peuple uruguayen à travers le Rév. Humberto Henao, responsable international, avec son discours « Un peu plus d’efforts ». Le quatrième service a été mené par et pour la grande majorité des jeunes présents, et la Parole du Seigneur a été prononcé par le Rév. Bernardo Neyra, responsable au Pérou, qui a partagé les nombreuses expériences qu’’il a vecu avec le Seigneur. Ce soir-là, devant une nombreuse assistance, la parole a été donné par le Rév. Ismael Parrado, superviseur de l’Argentine, qui a partagé le message d’avertissement « Nous ne voulons pas des chrétiens de doubles morales dans nos églises »; le peuple du Seigneur a répondu avec de l’humiliation à l’autel cherchant l’aide et la miséricorde de Dieu. Dans le dernier jour, parmi de nombreuses assistants qui ont adoré et écouté sa parole, on a tenu un Culte Missionnaire glorieux, où le Rév. Humberto Henao a prêché sur « La mission de chacun de nous ». Ce a été une victoire pour l’Œuvre du MMM en Uruguay, qui a pris la force d’avancer l

Janvier 2017 / Impacto évangélique

57


SOIS FORT

ET COURAGEUX A

vec la présence des frères italiens, l’Œuvre en Suisse a célébré sa Septième Confraternité Nationale. Lors de l’événement, le nouveau conseiladministratif national de ce pays européen a été constitué. L’œuvre du Mouvement Missionnaire Mondial en Suisse a célébré sa Septième Confraternité Nationale, qui a mobilisé tout le pays, du 4 au 6 novembre 2016, à route de Pré-Bois 20 - 1215 Meyrin. L’événement a été appelé « Sois fort et courageux » (Josué 1 : 9). Parmi les visiteurs, plusieurs pasteurs de l’Italie étaient présents, comme le superviseur du Bloc B en Europe, le Rév. David Echalar ; le Rév. Leonel Cedeño, de Milan et Galo Fiori, de Bergame. Parmi les pasteurs nationaux étaient le Rév. Jimy Ramírez et le pasteur Elvis Chávez. Ils ont tous annoncé la Parole du Seigneur. On a également compté sur la présence du pasteur César Gonzales et de son épouse, Rafaela ; la sœur Rebeca Yamberla et la soeur Elizabeth Vanegas avec son mari Pascuale, parmi d’autres qui sont venus de Langenthal, Lausanne et le Tessin, des vi-

MISISONNAIRE MONDIAL 58 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

lles suisses. La réunion chrétienne a été suivie par un grand nombre de frères du pays, environ 150 âmes, y compris les serviteurs du Seigneur qui ont proclamé l’Évangile de JésusChrist. Ils ont chanté des louanges et ont adoré le Créateur dans l’ambiance de spiritualité perpétuelle qui remplissait l’enceinte. Au cours de l’événement, on a exprimé notre reconnaissance précieuse au Rév. Jimy Ramírez, en tant que Président du Conseil National de la Suisse ; à la sœur Mercedes Lechón, en tant que trésorière ; et au pasteur Elvis Chávez, en tant que secrétaire. Ainsi a été formé le Conseil des Dirigeants Nationaux, pour qui le Rév. David Echalar ainsi que tout le peuple de Dieu y présent ont prié au Seigneur afin de guider leur travail. « Pour le Roi des rois qu’il soit la gloire et l’honneur, pour son soutien et son guidage en tout temps afin de mener à bien cette activité glorieuse, qui était une grande bénédiction pour de nombreuses vies. Nous remercions Dieu pour la transmission à travers le web, notre radio Ebenezer Suisse et notre chaîne YouTube. Pour tout cela, nous rendons gloire à Dieu. Alléluia ! », a dit le Rév. Jimy Ramírez. Puis il a exprimé sa gratitude à tous les participants, en particulier a Mercedes Lechón, de Bâle, et Benila Zephyr de Boupin, les hôtes de l’événement l

Photos: Gina Saavedra


événement

Janvier 2017 / Impacto évangélique

59


EN CHRIST NOUS SOMMES

PLUS QUE GAGNANTS

L

a Ville de Terrassa a tenu la Retraite de Pasteurs du Bloc A du Mouvement Missionnaire Mondial de l’Espagne. Un grand groupe de collaborateurs et de pasteurs du Bloc A du Mouvement Missionnaire Mondial de l’Espagne a MISISONNAIRE MONDIAL 60 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


événement

participé à la Retraite de Pasteurs organisée par l’Œuvre du Seigneur. Cet événement a eu lieu dans la ville de Terrassa, du 10 au 12 novembre 2016, et a permis d’entendre la Parole de Dieu et de réaffirmer l’engagement total de la communauté chrétienne espagnole avec l’Evangile. Le jour d’ouverture, tenue le soir du 10 novembre, le Rév. Carlos Medina, superviseur national du MMM de l’Espagne et du Bloc A de l’Europe, a été sur place pour partager la bonne nouvelle. Dans son discours, « Protecteurs de l’Œuvre », le pasteur Medina a exhorté les ouvriers à remplir les tâches assignées par Dieu. Puis, à l’ouverture de la deuxième date, le Rév. Medina a prêché à nouveau l’Évangile à travers son discours « Colon-

nes d’un ministère victorieux ». Basé sur les Saintes Ecritures, le ministre de JésusChrist a dit : « Pasteur, vous êtes spécial. Dieu vous a donné un cœur pour accueillir les souffrances des autres ». Le soir, le révérend Salomón Ramírez a été messager des annonces de Christ. Basé sur 1 Samuel 12 : 13, le pasteur a développé le thème « Profiter les occasions », où il a parlé de l’importance d’être fidèle au Seig-

neur. En outre, le Rév. Ramírez a encouragé les pasteurs de l’Œuvre à combattre le mal. Plus tard dans la cérémonie de clôture, on a tenu une réunion à laquelle les leaders du MMM de l’Espagne ont parlé de la croissance de l’Évangile dans la péninsule ibérique. En outre, on a tenu une conférence sur les médias chrétiens, dictée par l’équipe d’Avivamiento Producciones l

Janvier 2017 / Impacto évangélique

61


IL EST TEMPS QUE

DIEU NOUS VISITE

L

e Seigneur a visité El Salvador à travers sa glorieuse Convention Nationale, qui a été diffusé par divers médias et réseaux sociaux.

Avec la devise « Le temps de ton visite », le Mouvement Missionnaire Mondial de la République d’El Salvador a célébré sa Huitième Convention Nationale, qui a eu lieu du 3 au 6 novembre 2016 dans le salon à usages multiples El Palmar, situé à la ville Santa Ana, à l’ouest du pays. Cette fête spirituelle a été suivie par les responsables internationaux, Rév. Rubén Concepción, Rév. Álvaro Figueroa, et Rév. Margaro Garavito, entre autres prédicateurs. MISISONNAIRE MONDIAL 62 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Photos: Yaakob Parada Gomez


événement

En outre, on a compté sur la participation de délégations de la République du Guatemala, Honduras, Nicaragua, États-Unis, Puerto Rico et la Colombie. L’un des premiers messages a été partagé par le Rév. Álvaro Garavito, qui a parlé de « la possibilité que nous avons sur la Terre » (1 Timothée 1 : 12). Il a souligné : « Nous devons tous comprendre le moment de notre visite, qu’avez-vous fait avec la possibilité que Dieu a placé dans votre mains, avec le privilège qu’Il vous a donné ? ». Un autre des sujets a été donné par le Rév. Margaro Figueroa, qui a prêché sur le

sujet « Quand le temps de Dieu est perdu » (Marc 03 : 24, 27), dans lequel il a souligné la croissance de l’Église, qui peut édifier des écoles bibliques et des centres de congrès pour gagner plus d’âmes, et aller vers d’autres pays : « Dieu ne va pas attendre que celui qui ne profite pas cette chance se décide. Il a un plan en place, et si quelqu’un ne se décide pas, Il trouvera un remplacement ». Le samedi matin, le Rév. Arnaldo Ramírez a parlé sur « Le caractère de la vie chrétienne » (Josué 1 : 1-9) et a souligné que l’Amérique centrale a été à travers le désert, mais le Seigneur n’a jamais oublié cette région car Il remplit toutes ses pro-

messes sur le temps : « Dieu nous a appelés à grandir, à se développer, pour atteindre les villes ... c’est vous qui devez atteindre les promesses », dit-il. Et pour terminer l’événement avec gloire, le dimanche matin le Rév. Rubén Concepción a pris à nouveau une partie de la prédication de la Parole de Dieu avec le discours « Ne crains pas » (Luc 05 : 10), et a fait la question suivante : « Pourquoi vous voulez que Dieu vous rendre visite? ». Le prédicateur a dit que le Seigneur a donné son Œuvre une parole difficile, mais aussi une promesse. « On nous déclare que grandes choses viendront », a-t-il dit l

Janvier 2017 / Impacto évangélique

63


BAPTÊMES À MADAGASCAR L

‘Œuvre du Seigneur a organisé une cérémonie importante pour la consolidation de la foi dans ce pays insulaire situé dans l’océan Indien. Le 18 octobre 2016, dans la région de Sava, le Mouvement Missionnaire Mondial du Madagascar a effectué une cérémonie de baptême significative dans laquelle trois croyants ont donné leur vies au Seigneur. L’événement, qui faisait partie de la Confraternité Nationale du MMM du Madagascar, a été dirigé par le Rév. Alberto Ortega, superviseur missionnaire du MMM d’Haïti, qui a partagé aussi la Parole de Dieu. Devant des dizaines de fidèles, le pasteur Ortega a fait descendre les nouveaux membres de l’Œuvre du Seigneur dans les eaux du baptême. Ainsi, Madagascar, une île située dans l’océan Indien au large de la côte sud-est du continent africain, consolide son union avec Jésus-Christ. Après la cérémonie, Ortega, ministre de Jésus-Christ, a souligné que le MMM MISISONNAIRE MONDIAL 64 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

du Madagascar est une filiale croissante avec des membres engagés dans le christianisme. En outre, le révérend a affirmé

qu’on verra bientôt les fruits du travail d’évangélisation effectué par le MMM sur le territoire du Madagascar l


Autres événements

HOLLAND Première École Biblique de Vacances

La Première École Biblique de Vacances, tenue du 28 au 30 juillet 2016 en Almere, Pays-Bas, a eu la participation des enfants de 4 à 12 ans. L’activité a été développée avec des histoires objectives, des chansons, de travaux manuels et des jeux. Les enfants ont appris au cours de ces jours-ci sur la miséricorde et la foi. « Dieu nous a donné le plus beau cadeau possible : son Fils Jésus (miséricorde) ; et pour recevoir ce beau cadeau d’abord on doit remercier le Père, alors nous invitons Jésus à venir dans nos cœurs. Jésus a pris votre place et a pris nos péchés et nous a donné une vie nouvelle (foi). Les enfants ont reçu leurs couronnes ; ils sont maintenant des enfants de Dieu ». Nous remercions Dieu pour permettre aux enfants de profiter de son amour.

MEXIQUE Confraternité à Coatzacoalcos

La Confraternité du MMM au Mexique a eu lieu le 18 octobre 2016 au Salon D'Caché, dans la ville de Coatzacoalcos, l’Etat de Veracruz. Cet événement a rassemblé le Rév. Álvaro E. Garavito, responsable international du MMM ; Rév. Alejandro Roblero González, superviseur national ; Rév. Adán Verdugo Gómez, prêtre de la Zone V ; et les pasteurs de Chiapas, Tabasco, Puebla, état du Mexique et du Guatemala. Le Rév. Garavito a présenté le message de la Parole de Dieu sous le thème « Sur la route sans avoir quelqu’un pour m’aider » (Luc 10 : 25-35). Les âmes ont répondu à l’appel et ont reconnu Jésus-Christ comme leur seul Sauveur. Dans la matinée, les pasteurs se sont réunis à l’église locale de cette ville pour élever des prières à notre Père céleste. Dans l’après-midi, on a tenu un service d’évangélisation dans les rues de Coatzacoalcos, où on a chanté des chansons évangéliques et on a distribué des brochures. Le soir, le Rév. Álvaro E. Garavito a partagé son discours « Nous n'étions pas un peuple » (Jean 1 : 11-14), qui a parlé du reste qui est sauvé pour Dieu. La puissance du Sauveur est apparue et les âmes ont accepté Christ.

GUINÉE ÉQUATORIALE Confraternité à Ikunde

Une Glorieuse Confraternité dans l’église du MMM d’Ikunde, ville de Bata, en Guinée équatoriale, a eu lieu du 16 au 18 septembre 2016. Le thème de cet événement était « Guérir notre terre ». Dans cette fête spirituelle la puissance de Dieu a été versé sur chaque participant. Le vendredi 16 septembre, le porteur du message divin était le pasteur Antonio Yombo, avec le discours « L’accusateur sera jeté » (Apocalypse 12 : 9-10). Le samedi 17 septembre, à l’assemblée des travailleurs, le message a été partagé par le prêtre de la région, le Rév. Benjamin Engono, qui a présenté le message « Le pastorat c’est sérieux ». Cette nuit-là, le responsable du message, « Nettoyage de l’Eglise du Christ » était le pasteur Jose Antonio. A la clôture, le dimanche 18, la prédication du Rév. Cornelio Esono était « Allez devant Dieu ». En ce dernier jour de la confraternité, de nombreuses vies sont venus à l’autel.

événement

CHILI Confraternité régionale à Osorno

« Faire le droit à la vue de Dieu » était la devise de la Confraternité régionale de la Zone Sud, réalisée dans la ville de Osorno, République du Chili, les 9 et 10 septembre 2016. Il a été suivi par le superviseur national, Rév . Gerardo Martínez, et Prêtre de la Zone, le pasteur Abel Head. Le premier message a été présenté par le Rév. Gerardo Martínez, avec le thème « Renforcement spirituel » (Esaïe 40), dans lequel il a exhorté les gens à éliminer tout ce qui gêne dans la vie spirituelle. Pendant l’activité du samedi matin, il a commencé une intercession pour l’œuvre du Seigneur, conduisant ainsi à l’exposition de la Parole avec le message « Dangers pour le croyant », par les lèvres du Rév. Gerardo Martínez; qui a exhorté les gens à être prudents et à discerner sur les diverses doctrines qui ont surgi. Et dans l’après-midi, le dernier message a été partagé par le pasteur Abel Head, avec le thème « Ne bouge pas de la promesse, parce qu’il y a des décisions qui ont de la transcendance » (Ruth 1 : 15-17), où il a expliqué l’importance de rester calme et confié en Dieu.

Janvier 2017 / Impacto évangélique

65


ON NOUS ÉCRIT... cartas@impactoevangelistico.net

AGENDA MONDIALE 2017 JANVIER 2-5 Convention Nationale au Porto Rico 9-16 Convention Nationale en Colombie (Medellin)

LINA MARÍA TAUTIVA Il y a quelques mois que je lis le magazine, et il a été pour moi une expérience enrichissante et pleine de bénédictions. J’ai eu une grande nourriture spirituelle, j’ai lu et appris des choses intéressantes sur l’Œuvre missionnaire. Gloire à Dieu! De Villavicencio, Colombie.

CARMEN VÁSQUEZ Que Dieu bénisse tous les frères de cette merveilleuse équipe qui font ce beau magazine, qui est une bénédiction pour les membres de l’Église, et aussi pour les non convertis. D’El Carmen de Bolívar, Colombie

LUIS LOAYZA A Dieu, je ne cesse pas de remercier pour la belle bénédiction et le privilège de faire partie du ministère de cette Œuvre. Je veux vous dire que je reçois toujours le magazine et je joui de lire les sujets édifiants qui y sont contenus. Je joui aussi de voir les photographies et vues des diverses activités qui ont lieu dans des endroits différents. De Mayaguez, Puerto Rico.

JUAN PAULO MARTÍNEZ J’ai lu les messages du magazine et je les trouve une bénédiction. Je cherchais des magazines chrétiens, et après je lisais d’autres lectures qui m’ont laissé perplexe, mais depuis qu’Impacto est arrivé à mes mains, j’ai senti que ce magazine a clarifié beaucoup de mes préoccupations. Je vous remercie à nouveau. De Monterrey, Mexique.

CARLOS ROMERO Bien-aimés, que Dieu vous bénisse d’une manière spéciale. Dieu continue à vous donner la sagesse et la grâce de ce ministère, le magazine Impacto Évangélique, qui a été une bénédiction pour nous et nos amis.

MARIO ALBERTO SÁNCHEZ Il est un honneur de partager avec vous le travail de porter l’œuvre missionnaire dans le monde entier. Ce qui reste à faire c’est de donner tout reconnaissance à notre Rédempteur. Dieu vous bénisse. De Villahermosa, Mexique.

Sa publication et information doctrinal ont conduit beaucoup de gens à aller à l’église. J’invite les frères dans le Christ à donner ce magazine gratuitement dans les lieux publics les plus visités, laissons disponibles ces moyens d’informations spirituels. Investissez dans le salut des âmes, Dieu vous récompensera. Le Seigneur bénisse votre soutien spirituel. De Cali, Colombie.

DIEGO PIÑEROS Quand une nouvelle édition du magazine vient, je suis heureux parce que Dieu me parle à travers les enseignements bibliques, les témoignages me touchent, les photos de l’état d’avancement de l’œuvre m’inspirent et surtout je sens le défi de faire quelque chose de bien pour le Seigneur. Continuez ce beau projet, et que Dieu vous donne de la sagesse et de la grâce. De Bogota, Colombie.

ANTONIO SOLIER Continuez à montrer des sujets d’actualité avec des approches bibliques. Je félicite le groupe de travail, et que Dieu continue à se manifester dans votre vie. Dieu vous bénisse. De Lima, Pérou.

Vous pouvez télécharger le lecteur de QR code dans les sites suivant : n Événements n Événements en effectuant

évangelíque

MISISONNAIRE MONDIAL 66 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Directeur Fondateur : Rév. Luis M. Ortiz. Comité de Rédaction : Rév. Luis Meza Bocanegra, Jacqueline Rovira, Samuel Martinez, Rév. Andres Espejo. Coordinateur éditorial : Rév. Julian Morón. Rédacteur en chef : Víctor Tipe Sánchez. Rédacteur : Jaime Tipe Sánchez. Rédacteur graphiste : Roberto Guerrero. Graphisme : Adolfo Zubietta. Rédaction : Johan Perez Landeo, Marlo Perez. Mise en page : Lesly Sánchez, Jorge Cisneros. Web master et Infographie : Julio De La Cruz. Illustrations : Pablo Vilca. Transcription : Fanny Vidal, Gestionnaire de Communauté : Juan Becerra, Denisse Barrientos. Distribution : Javier Arotinco.


EN DIRECT DEPUIS FACEBOOK

J'aime

Commenter

Partager

Je me réjouis du programme avec ma famille. Dieu vous bénisse.

Un programme énormément béni. Salutations !

TOUS LES DIMANCHES À 8h30 / COLOMBIE

Bethel Televisión, la chaîne du Mouvement Missionnaire Mondial transmet le message de la Parole de Dieu avec une programmation culturelle et éducative de Lima-Pérou à travers de 7 satellites et de l'internet pour le monde entier. Janvier 2017 / Impacto évangélique

67


est de connaître le vrai Dieu.

DU LUNDI AU SAMEDI à 13h / PÉROU

MISISONNAIRE MONDIAL 68 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Bethel Televisión, la chaîne du Mouvement Missionnaire Mondial transmet le message de la Parole de Dieu avec une programmation culturelle et éducative de Lima-Pérou à travers de 7 satellites et de l'internet pour le monde entier.

756_Français  

Magazine Impacto Évangélique Édition Janvier 2017 Langue Français

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you