Issuu on Google+

Fonds de Formation professionnelle de la Construction

CONDUCTEURS D’ENGINS DE CHANTIER Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES


2


Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

Avant-propos Contexte Il existe bien des ouvrages déjà consacrés aux engins de chantier, mais la plupart sont obsolètes. Le besoin se fait donc vivement sentir d’un manuel actualisé où sont également envisagées les techniques modernes. Le ‘Manuel modulaire Conducteurs d’engins de chantier’ a été rédigé à la demande du fvb-ffc Constructiv (Fonds de Formation professionnelle de la Construction). Le service Métiers mécanisés (MECA) du ffc a mis sur pied l’équipe de rédaction en collaboration avec différents opérateurs de formation. Ce manuel a été rédigé en plusieurs volumes puis subdivisé en modules. La structure et le contenu ont été adaptés et enrichis des nouvelles techniques du monde de la construction et de la mécanique. Dans l’ouvrage de référence, texte et illustrations alternent dans toute la mesure du possible. L’information offerte au lecteur est ainsi plus visuelle. Afin de coller le mieux possible à la réalité et aux principes d’apprentissage de compétences, les auteurs ont opté pour une description orientée vers la pratique et complétée d’exercices pratiques appropriés.

Indépendant des formations Le manuel a été conçu de manière à être accessible à différents groupes-cibles. Notre objectif est de fournir une formation continue : ainsi, un élève conducteur d’engins, un demandeur d’emploi dans la construction ou un travailleur d’une entreprise de construction peuvent tous trois utiliser ce manuel.

Une approche intégrée Sécurité, santé et environnement sont des thèmes auxquels la rédaction est particulièrement attachée. Il est extrêmement important que tout conducteur d’engins y consacre l’attention nécessaire tout au long de son activité. Afin d’en optimaliser l’applicabilité, ces thèmes ont été intégrés autant que possible dans le manuel.

Robert Vertenueil Président du fvb-ffc Constructiv

3


© fvb•ffc Constructiv, Bruxelles, 2012 Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation, sous quelque forme que ce soit, réservés pour tous les pays. F034CE - version août 2012.

D/2011/1698/67

4

Contact Pour adresser vos observations, questions et suggestions, contactez: fvb•ffc Constructiv Rue Royale 132/5 1000 Bruxelles Tél.: +32 2 210 03 33 Fax: +32 2 210 03 99 Site web: ffc.constructiv.be


Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

sommaire 1. Introduction���������������������������������������������������������7 2. Description de l’engin����������������������������9 3. Construction de l’engin�����������������11 3.1. Châssis��������������������������������������������������������������������������������11 3.1.1. Châssis rigide���������������������������������������������������������11 3.1.2. Châssis articulé�����������������������������������������������������12 3.1.3. Stabilisateurs����������������������������������������������������������13 3.2. Cabine���������������������������������������������������������������������������������14 3.3. Transmission�������������������������������������������������������������������17 3.3.1. Embrayage��������������������������������������������������������������19 3.3.2. Boîte de vitesse�����������������������������������������������������20 3.3.3. Arbres de transmission��������������������������������������20 3.3.4. Différentiel��������������������������������������������������������������21 3.3.5. Transmission finale����������������������������������������������22 3.4. Equipement��������������������������������������������������������������������23 3.4.1. Equipement rétro������������������������������������������������23 3.4.2. Equipement chargeur����������������������������������������26 3.4.3. Godet chargeur supplémentaire������������������27 3.4.4. Autres équipements�������������������������������������������29

4. Entretien de la chargeuse-pelleteuse���������������31 5. Commande de l’engin����������������������������35 5.1. Verrouillage des leviers���������������������������������������������35 5.2. Régulateur de vitesse hydraulique�������������������36 5.3. Rouler sur la voie publique������������������������������������37 5.4. Rouler sur chantier������������������������������������������������������37 5.5. S’installer pour terrasser�������������������������������������������38 5.6. Régler le balancier�������������������������������������������������������38 5.7. Charger un camion�����������������������������������������������������39 5.8. Décaper et couper������������������������������������������������������39 5.9. Remblayer une tranchée�����������������������������������������40 5.10. Sécurité au travail avec la chargeuse-pelleteuse���������������������������������������41

6. Transport d’une chargeusepelleteuse������������������������������������������������������������������43 6.1. Par ses propres moyens sur la voie publique��43 6.2. Sur un camion surbaissé�����������������������������������������43 6.3. Réglementation������������������������������������������������������������43

5


6


1. Introduction

Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

1. Introduction Pour rentabiliser au maximum leurs machines, certaines entreprises achètent des engins qui combinent les fonctions d’une pelle et d’un chargeur. En règle générale, la capacité de chargement comme la capacité de creusement se limitent à: • max. 1500 litres (+/- 1,5 m³) pour le godet chargeur • max. 500 litres (+/- 0,5 m³) pour le godet de cavage La capacité moyenne est donc inférieure, aussi bien pour les travaux de creusement que de chargement, à celle des engins à fonction unique. Les chargeuses-pelleteuses s’utilisent surtout dans les travaux routiers, où il faut tour à tour creuser et charger, et où il faudrait engager deux engins différents en l’absence d’un combiné. Le combiné sert surtout pour: • les travaux de voirie • la pose de câbles (sociétés de distribution)

7


8


2. Description de l’engin

Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

2. Description de l’engin Vous voyez, sur les figures suivantes, les différents éléments d’une chargeuse-pelleteuse.

1. bras de levage hydraulique 2. cabine (ROPS – FOPS) 3. réservoir hydraulique 4. capot moteur (entretien journalier)

9


Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

2. Description de l’engin

5. grand bras (flèche) de la partie pelle 6. réservoir à carburant 7. stabilisateurs 8. rotation de la partie pelle 9. petit bras (balancier)

10


3. Construction de l’engin

Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

3. Construction de l’engin 3.1. Châssis 3.1.1.

Châssis rigide

Tout comme les pelles hydrauliques, les chargeusespelleteuses sont constituées de pièces soudées entre elles pour former un caisson, ce qui donne un ensemble rigide. On teste la qualité de toutes les soudures des éléments avant de procéder à la finition de l’engin (mise en peinture – montage des éléments). Le châssis sert à solidariser tous les éléments et à reprendre les contraintes en traction et en compression. La plupart des chargeuses-pelleteuses possèdent quatre roues, les deux roues arrière étant plus grandes que les roues avant. Mais on trouve évidemment aussi des modèles à quatre roues identiques. Quand les quatre roues sont identiques, l’engin s’utilise plutôt comme chargeur sur pneus. Sur les modèles à grandes roues arrière, seules les roues arrière sont motrices, mais il est aussi possible d’avoir quatre roues motrices. La sélection des roues motrices peut se faire dans la cabine. Sur les engins à châssis rigide, l’essieu arrière est fixe. Les roues de direction avant sont suspendues à un essieu pendulaire, ce qui facilite énormément la conduite sur terrain défoncé. La direction, entièrement hydraulique, est commandée par un cylindre de direction.

11


Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

3. Construction de l’engin

3.1.2.

Châssis articulé

Ce châssis a un point d’articulation, tout comme sur un chargeur sur pneus articulé ou un tombereau à benne articulé. La jonction entre l’avant et l’arrière n’est pas fixe, mais elle peut pivoter. Le conducteur est généralement assis à l’avant et ne bouge pas avec le godet arrière. Ce modèle permet de prendre des tournants beaucoup plus courts et facilite beaucoup la conduite. La jonction entre l’avant et l’arrière est munie de plusieurs nipples de graissage. L’engin doit être graissé tous les jours. Quand on travaille sur cette machine, on doit aussi essayer de protéger le point d’articulation contre la boue et le sable.

12


3. Construction de l’engin

3.1.3.

Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

Stabilisateurs

Les stabilisateurs sont soudés à l’arrière du châssis. Ils servent à placer l’engin à l’horizontale (de niveau) quand on travaille avec la pelle rétro. L’engin est alors bloqué et stabilisé. Les stabilisateurs doivent toujours être rétractés quand nous travaillons avec la partie chargeuse de l’engin. Les stabilisateurs servent donc à soulever l’engin du sol et à réduire la pression sur les pneus arrière. Il ne faut donc jamais oublier de rétracter les stabilisateurs quand vous déplacez l’engin! Il y a des stabilisateurs de part et d’autre de l’engin. Ils se commandent séparément et se posent à la verticale sur le sol. La commande doit se faire depuis l’intérieur de la cabine, de préférence avec une bonne visibilité (tourner le siège). Veillez à ne pas poser les stabilisateurs sur un sol mou ou sur une plaque d’égout. Veuille à signaler les stabilisateurs quand on travaille le long de la voie publique.

1

Attention

3

4

2

Sécurité : Personne ne doit se trouver autour de l’engin quand on positionne les stabilisateurs.

5

1. grand bras (flèche) 2. stabilisateurs 3. petit bras (balancier) 4. bras télescopique 5. équipement (godet)

13


Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

3. Construction de l’engin

3.2. Cabine La superstructure de l’engin se compose d’un compartiment moteur et d’une cabine. Le compartiment moteur peut être fermé afin de protéger le moteur contre le sable et la saleté, et pour empêcher le moteur d’être trop bruyant (isolation). Dans la cabine proprement dite, on trouve les éléments suivants: • le siège du conducteur (pivotant, pour commander aussi la partie arrière) • un grand tableau de bord (à l’avant ou à l’arrière) • les organes de commande pour rouler avec l’engin (pédales de frein - pédale des gaz) • les manettes de commande de l’équipement et des flèches Le siège du conducteur peut pivoter autour d’un axe vertical, ce qui permet de commander également l’arrière de l’engin. Il existe aussi des modèles où les manipulateurs peuvent tourner en même temps que le siège. Veillez toujours à avoir une bonne visibilité sur les travaux que vous devez exécuter. Les cabines peuvent avoir un aspect différent selon les constructeurs. Un exemple de cabine figure ci-contre.

14


3. Construction de l’engin

2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21

Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

commutateur de vitesse commutateurs kick-down levier de vitesse pédale des gaz pédale de frein commutateur avant - arrière manette des gaz levier de frein de parc tableau de bord commutateurs commutateur d’essuie-glace commande partie chargeuse commutateur de démarrage commutateurs tableau latéral commande chauffage verrouillage de rotation de la flèche commande de stabilisateur commande de la pelle rétro compteur de vitesse (en option) pédale de commande bras télescopique 15


Engins de chantier

3. Construction de l’engin

CHARGEUSES-PELLETEUSES

1 2

4

3

5

1. tachymètre 2. compteur horaire 3. température du liquide de refroidissement 4. horloge 5. jauge de carburant

16


3. Construction de l’engin

Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

3.3. Transmission Le terme générique ‘transmission’ désigne différentes techniques utilisées pour transmettre une puissance et la convertir. Dans ce manuel, le terme fait référence à l’ensemble des éléments qui transmettent le couple moteur aux roues. Ces éléments sont: • l’embrayage • la boîte de vitesse • les arbres de transmission • le différentiel • la transmission finale

17


Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

3. Construction de l’engin

Il existe différents types de systèmes de transmission : • transmission mécanique • transmission électrique • transmission hydrostatique Dans ce dernier cas, la vitesse de l’huile est faible mais sa pression est élevée. C’est la pression de l’huile qui assure le transfert de puissance. Un engin à transmission hydrostatique ne contient pas de convertisseur de couple ni de power-shift. Il ne parvient pas à rouler très vite car il n’y a pas moyen de changer de vitesse (un levier commande une seule hydropompe). • transmission hydrodynamique Dans une transmission hydrodynamique, la vitesse de l’huile est élevée mais sa pression est basse. C’est la vitesse de l’huile qui assure le transfert de puissance. La transmission hydrodynamique est une transmission hydraulique. L’embrayage et le changement de vitesse sont hydrauliques: 1. L’embrayage à disque est remplacé par un embrayage hydraulique, le convertisseur de couple. 2. La boîte de vitesse est remplacée par un power-shift, une boîte de vitesse embrayable sous charge. Il n’y a donc pas de pédale d’embrayage. Le conducteur de l’engin commande la transmission avec la pédale d’accélérateur et un levier unique qui se trouve la plupart du temps sur la colonne de direction (voir page précédente) et avec lequel il commande deux fonctions: a. le sens de la marche: avant ou arrière b. les vitesses La transmission hydrodynamique s’applique sur tous les engins qui développent des forces importantes tout en roulant: bouteur, pelleteuse, chargeuse-pelleteuse, décapeuse (scraper) et niveleuse (grader).

18


3. Construction de l’engin

Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

Voici les différents éléments:

3.3.1.

Embrayage

L’embrayage est l’organe de liaison entre le moteur et la boîte de vitesse. Dans un véhicule à pédale d’embrayage, on a un embrayage à disques (à sec). Dans un véhicule sans pédale d’embrayage, on a un convertisseur de couple (torque convertor). Le convertisseur se compose d’une pompe, d’un stator et d’une turbine.

19


Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

3. Construction de l’engin

3.3.2.

Boîte de vitesse

Nous avons besoin d’une boîte de vitesse parce que la puissance et le couple peuvent varier dans différentes conditions de roulage.

3.3.3.

Arbres de transmission

En général, la transmission de la boîte de vitesses à l’essieu arrière se fait par l’intermédiaire d’un cardan, une barre métallique munie de joints de cardan à ses deux extrémités. Comme l’essieu arrière est équipé d’une suspension, il faut pouvoir modifier la longueur du cardan. Cela se fait à l’aide d’une connexion angulaire. Il faut être prudent quand on lubrifie un cardan avec une pompe à graisse. Sinon, on risque de faire sauter les garnitures ou de disloquer les éléments.

Croisillons

20

Arbre de transmission – croisillon


3. Construction de l’engin

3.3.4.

Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

Différentiel

Le différentiel sert à transmettre la propulsion aux trains de roues: arrière ou avant. Les deux roues d’un même essieu tournent diffèrement l’une de l’autre dans les virages d’’où une pression diffèrente et une usure inéglale des pneumatiques. Dans ce différentiel, la couronne dentée (bleue) est entraînée par le moteur. La cage bleue tourne en même temps. Le pignon satellite (vert) monté dans la cage transmet la puissance aux deux pignons planétaires (rouge et jaune) reliés aux arbres des roues arrière ou avant. Si l’engin roule en ligne droite, les deux roues roulent à la même vitesse. Le pignon satellite tourne en même temps que la cage, mais pas autour de son axe.

21


Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

3. Construction de l’engin

3.3.5. Transmission finale Sur la plupart des engins de chantier, on essaie de placer la transmission finale le plus près possible des roues. La plupart du temps, on utilise pour cela un système à engrenages planétaires qui se présente comme suit:

22


3. Construction de l’engin

3.4.1.

1

L’équipement rétro est fixé à l’arrière de la machine. La flèche peut pivoter sur un axe vertical par rapport à l’arrière; grâce à cela, la pelle rétro peut pivoter vers la droite et vers la gauche sur un angle d’environ 180°.

4

1. grand bras (flèche) 2. stabilisateurs 3. petit bras 4. crochet de levage 5. équipement

Equipement rétro

Les éléments de l’équipement rétro sont identiques à ceux d’une pelle hydraulique: un grand bras, un petit bras et un équipement. Tout comme sur une pelle hydraulique, ces éléments sont actionnés par des vérins hydrauliques double effet.

3

2

Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

5

Quand les bras sont repliés, l’équipement rétro se présente comme sur la photo si-dessous. Sur la photo, le balancier dépasse un peu de l’arrière de l’engin. Il faut donc en tenir compte si nous devons passer par un passage étroit. Vous devez évidemment faire aussi attention quand vous roulez avec cet engin sur la voie publique. L’axe vertical peut aussi être déplacé à l’horizontale sur toute la largeur de l’engin. Cette manœuvre hydraulique se commande depuis la cabine. L’axe est déplacé sur un rail de glissement. Il peut être bloqué dans la position souhaitée par commande hydraulique.

23


Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

3. Construction de l’engin

Il y a deux manières possibles de déplacer l’axe: 1. repousser l’équipement parallèlement au rail de glissement 2. poser le godet dans le sol et essayer de le rapprocher de l’engin Il est souvent possible de monter de nombreuses pièces d’équipement supplémentaires sur la chargeuse-pelleteuse. Ces pièces sont différentes d’un fabricant à l’autre. En voici quelques exemples: 1. godets le terassement pour creuser des tranchées, des fondations,.... 2. godets de curage, grands et larges( nivellement, talus) 3. godets dérocheurs pour creuser dans des massifs de pierre 4. godets à tranchée pour creuser les tranchées étroites (pour drains et câbles) 5. godets à profiler pour creuser des fossés (godets en trapégoidals) 6. godets éjecteurs pour creuser dans des sols très collants (très étroits, équipés d’un éjècteur à actionnement hydraulique) 7. balancier télescopique Le balancier télescopique est exécuté en deux parties. Les deux parties peuvent se rétracter et se déployer sous l’effet de vérins hydrauliques pour avoir une plus grande portée. on doit faire attention à ne pas basculer on creuse avec le bras déployé à côté de l’engin. 8. benne preneuse pour creuser des fondations 9. plaque vibrante pour compacter le sol 10. marteau hydraulique pour briser le béton armé 24


3. Construction de l’engin

godet dérocheur

plaque vibrante

Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

godet de curage

1

2

3

godet à tranchée

godet à tranchée 1. balancier 2. attache rapide 3. équipement

godet de curage

marteau hydraulique

25


Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

3.4.2.

3. Construction de l’engin

Equipement chargeur

L’équipement chargeur se compose de deux bras de levage et d’un godet chargeur, actionnés par des vérins hydrauliques. Il se situe à l’avant de l’engin. On travaille généralement au-dessus des roues directrices. Ne levez jamais le godet plus haut que nécessaire (+/- 50 cm du sol) lorsque vouz roulez.

1

3 2

1. dents de fourche 2. godet chargeur 3. bras de levage

26


3. Construction de l’engin

Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

3.4.3. Godet chargeur supplémentaire Un ‘godet 6 en 1’, par exemple, peut être fourni au lieu du godet chargeur standard; ce godet nous permet de réaliser 6 travaux différents.

L’avant du godet est représenté ci-contre.

L’arrière du godet est muni de deux vérins hydrauliques et d’un piston de chaque côté.

1

2

1. point d’articulation 2. piston hydraulique

27


Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

3. Construction de l’engin

Une chargeuse-pelleteuse peut exécuter les travaux suivants:

creuser Le godet fermé s’utilise comme un godet monobloc. Ne creusez pas trop à la fois sans quoi les roues arrière risquent de déraper. Le matériau excavé se vide de la manière habituelle ou en ouvrant le clapet du godet.

saisir La fonction de saisie sert surtout à transporter des poutrelles en bois ou en fer, et à arracher les petits arbres, les buissons et les piquets de clôture.

28


3. Construction de l’engin

Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

charger Le godet sert surtout à charger. Il faut le remplir au maximum. Nous verrons comment le faire plus loin dans ce manuel.

doser Nous essayons ici de répartir le matériau le plus uniformément possible sur le terrain. Nous pouvons le faire en marche arrière ou en marche avant.

racler Pour racler, ouvrez le godet à clapet basculant et faites-le descendre dans le matériau. Roulez ensuite vers l’avant afin que le matériau se déroule le long de la lame du clapet. Soyez prudent quand vous pénétrez dans la fouille. Essayez de garder une épaisseur de couche aussi régulière que possible.

niveler Pour niveler, déposez le godet sur le sol et roulez vers l’avant afin de lisser le terrain. Corrigez toujours les endroits où il y a des bosses et des fosses dans le terrain.

3.4.4.

Autres équipements

Attache rapide à l’avant

Système de brossage

29


30


4. Entretien de la chargeuse-pelleteuse

Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

4. Entretien de la chargeuse-pelleteuse La chargeuse-pelleteuse contient les mêmes éléments qu’une pelle hydraulique. Nous pouvons retrouver les plus importants de ces éléments à l’aide d’un schéma d’entretien.

31


Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

32

4. Entretien de la chargeuse-pelleteuse


4. Entretien de la chargeuse-pelleteuse

Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

33


34


5. Commande de l’engin

Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

5. Commande de l’engin Il vaut mieux utiliser le marchepied et les poignées pour monter dans l’engin. Avant de conduire l’engin, il faut encore vérifier les points suivants:

5.1. Verrouillage des leviers Pour éviter d’actionner accidentellement les leviers, il faut pouvoir les bloquer dans la cabine. Ce verrouillage n’est pas possible sur tous les engins mais, si la machine a des leviers verrouillables, il est obligatoire des les verrouiller quand vous roulons sur la voie publique. Les figures ci-dessous montrent comment verrouiller les leviers.

35


Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

5. Commande de l’engin

5.2. Régulateur de vitesse hydraulique Certains engins ont un bouton supplémentaire sur le levier de commande de la pelle rétro (voir figure ci-contre). Quand on enfonce ce bouton D, l’huile est ramenée directement de la deuxième chambre de la pompe hydraulique dans le réservoir hydraulique. Quand le régulateur de vitesse est enfoncé, deux situations sont possibles: 1. L’équipement chargeur dispose de plus de force de traction pour charger un tas de matériau. 2. Le régulateur libère une plus grande puissance moteur, et donc une plus grande vitesse, pour rouler sur la voie publique, parce que nous n’utilisons pas la commande de l’engin. La plupart des machines ont également une position flottante (float): l’équipement déposé au sol se met à “flotter” au moment où il touche le sol. On peut ainsi reboucher des trous en roulant en marche arrière.

36


5. Commande de l’engin

Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

5.3. Rouler sur la voie publique Quand vous roulez sur la voie publique, vous devez tenir compte des éléments suivants: • L’axe de pivotement de la pelle rétro se trouve de préférence d’un côté de l’engin. • La flèche doit être rétractée au maximum et redressée en arrière. • Le balancier doit être à peu près à la verticale. • Le godet rétro doit être rentré au maximum. • Le godet doit se trouver à environ 0,50 m du sol et être tourné le plus possible vers le haut. N’oubliez pas que le godet chargeur ne peut pas masquer les phares quand vous roulez dans l’obscurité. Si nécessaire, relevez un peu le godet chargeur. Si vous devez parcourir de grandes distances, il peut être utile de démonter le godet rétro et de le transporter dans le godet chargeur. N’oubliez pas non plus d’engager les deux roues directrices.

5.4. Rouler sur chantier Le plus important est de garder l’engin le plus stable possible. C’est pourquoi il faudra tenir compte des instructions suivantes: • Déplacez l’axe de pivotement de la pelle rétro sur le rail vers un côté de l’engin. • Gardez la flèche rétractée au maximum et collée à l’arrière de l’engin. • Refermez autant que possible le godet rétro. • Gardez un godet chargeur rempli le plus bas possible du sol.

37


Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

5. Commande de l’engin

5.5. S’installer pour terrasser L’ordre des opérations est le suivant: • Commencez par installer l’engin face à l’ouvrage dans la meilleure position possible. Pour cela, vous devez veiller à ce que les stabilisateurs aient un appui suffisant. Si possible, nous travaillons avec l’axe de rotation de la flèche au centre de l’engin: c’est ainsi que les forces sont le mieux réparties sur l’engin. • Déployez les stabilisateurs jusqu’à ce que l’engin touche à peine le sol. • Déposez le godet chargeur au sol et abaissez les bras de levage jusqu’à ce que les roues avant touchent à peine le sol. • Mettez l’engin à peu près de niveau dans le sens longitudinal et dans le sens transversal.

5.6. Régler le balancier Sur la plupart des chargeuses-pelleteuses, il est possible de régler la longueur du balancier avant de vous mettre à l’ouvrage. Cet allongement présente plusieurs avantages: • travail plus rapide • plus grande portée de creusement • plus grande hauteur de déchargement Mais le gros inconvénient est que plus on allonge le balancier et moins on a de puissance d’arrachement diminue. Il faut également veiller à ce que l’engin ne penche pas trop quand le balancier est déployé sur le côté. De plus, la place du balancier est très importante pour le type de travail que l’on veut effectuer: terrasser le long d’un mur ou au milieu du terrain.

38


5. Commande de l’engin

Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

5.7. Charger un camion Placez le camion de biais par rapport au matériau à charger (l’angle doit former environ 45° – voir figure ci-dessous). C’est ainsi que vous devez le moins manœuvrer. Gardez aussi une distance suffisante entre la chargeuse-pelleteuse et le camion, de manière à pouvoir amener le godet chargeur à bonne hauteur sans devoir trop freiner.

Mais veillez à ce que l’engin soit le plus près possible du camion avant de basculer le godet. Etant donné la construction du camion, il vaut mieux commencer à le charger au-dessus des roues arrière et essayer de remplir entièrement la benne à partir de là. Veillez à répartir régulièrement la charge et ne déversez pas tout le matériau en une fois.

5.8. Hacler et couper Pour enlever des terres sur une grande profondeur, il vaut mieux travailler par couches successives en faisant pivoter le godet de 5 à 7° puis en roulant vers l’avant. Au moment où vous pénétrez dans la fouille avec votre engin, n’oubliez pas d’adapter la hauteur du godet, sinon vous creuserez trop profondément.

39


Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

5. Commande de l’engin

5.9. Remblayer une tranchée Le remblayage peut se faire de deux manières:

avec 2/4 roues directrices Lorsque vous remblayez une tranchée en pente, il vaut mieux déposer le matériau du côté le plus haut. Déposez ensuite le godet sur le sol pour reboucher la tranchée. Sélectionnez la hauteur de pelletage et la profondeur de coupe de manière à ne pas surcharger l’engin. Remblayez la tranchée en plusieurs passes: placez l’engin perpendiculairement à la tranchée et repoussez-y la terre. Reculez ensuite et placez l’engin à côté de l’endroit d’où vous venez de repousser la terre dans la tranchée. Repoussez la terre qui se trouve devant l’engin dans la tranchée (voir dessin ci-contre). Répétez cette opération jusqu’à ce que la tranchée soit remblayée. Laissez la terre en tas jusqu’à ce que la tranchée soit entièrement remblayée. Pour finir le travail, vous pouvez rouler le long de la tranchée avec le godet chargeur au sol et ramener toute la terre dans la tranchée.

avec la marche en crabe Déposez le godet au sol et gardez une bonne profondeur de coupe sans surcharger le moteur. Placez l’engin en marche en crabe et roulez vers l’avant. Changez de direction quand l’engin est totalement à l’arrêt.

40


5. Commande de l’engin

Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

5.10. Sécurité au travail avec la chargeuse-pelleteuse • Il faut toujours être prudent quand on travaille avec une machine. • Les accessoires qui se trouvent en hauteur peuvent toujours retomber. Ne circulez pas sous les accessoires à moins qu’ils ne soient bloqués. • Ne portez pas de vêtements flottants quand vous travaillez avec un engin. • Comme le moteur de l’engin contient énormément de pièces en mouvement, il vaut mieux laisser le capot fermé quand le moteur tourne. • N’utilisez l’engin que si vous avez une bonne visibilité depuis la cabine. Nettoyez toutes les vitres avant de faire démarrer l’engin. • Veillez à avoir une ventilation suffisante si vous travaillez dans un endroit confiné. • Ne transportez PAS de personnes sur l’engin! • Veillez à toujours connaître l’emplacement exact des impétrants avant de commencer à creuser une fouille ou des tranchées. • Remplissez toujours le godet chargeur dans un mouvement fluide. • Méfiez-vous de l’huile hydraulique sous pression. L’huile peut vous occasionner des blessures graves.

41


42


6. Transport d’une chargeuse-pelleteuse

Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

6. Transport d’une chargeuse-pelleteuse L’engin peut se déplacer de différentes manières: par ses propres moyens sur la voie publique ou sur un camion surbaissé.

6.1. Par ses propres moyens sur la voie publique Un engin à bord duquel vous roulez d’un chantier à l’autre en mode autotracté doit remplir certaines conditions: • • • • •

L’engin doit être propre. L’éclairage de l’engin doit être réglementaire. L’engin doit être équipé d’un gyrophare. L’engin doit être assuré. La chargeuse-pelleteuse doit porter une plaque minéralogique.

Sur la voie publique, vous ne pouvez pas dépasser les limitations de vitesse en vigueur. N’oubliez pas de désactiver la direction sur quatre roues. Si nécessaire, vous pouvez enlever le godet de la pelle rétro de manière à pouvoir mieux replier les bras.

6.2. Sur un camion surbaissé C’est le transporteur qui est compétent pour charger et transporter l’engin. Les éléments de l’engin qui risqueraient de bouger pendant le transport doivent être fixés correctement.

6.3. Réglementation La réglementation relative au transport des pelles hydrauliques s’applique également aux chargeusespelleteuses. Les combinés sont donc soumis aux mêmes règles que les pelles hydrauliques.

43


Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

NOTES

44

notes


notes

Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

NOTES

45


Engins de chantier

CHARGEUSES-PELLETEUSES

NOTES

46

notes


fvb•ffc Constructiv rue Royale 132/5, 1000 Bruxelles t +32 2 210 03 33 • f +32 2 210 03 99 ffc.constructiv.be • ffc@constructiv.be © fvb•ffc Constructiv, Bruxelles, 2012. Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation, sous quelque forme que ce soit, réservés pour tous les pays.

47


Manuels modulaires Conducteurs d’engins de chantier •• Engins de chantier Fonds de Formation professionnelle de la Construction

Fonds de Formation professionnelle de la Construction

Fonds voor Vakopleiding in de Bouwnijverheid

COndUCtEUrs d’Engins dE ChantiEr

COndUCtEUrs d’Engins dE ChantiEr

Bouwplaatsmachinisten

Bouwplaatsmachinisten

Engins dE ChantiEr

Engins dE ChantiEr

Bouwplaatsmachines

Bouwplaatsmachines

PELLES HYDRAULIQUES

LEVAGE

Dozers

Graaf-laadcombinaties

Pelles hydrauliques Levage

Fonds voor Vakopleiding in de Bouwnijverheid

Bouteurs

Fonds de Formation professionnelle de la Construction

Chargeuses-pelleteuses

Fonds voor Vakopleiding in de Bouwnijverheid

Fonds voor Vakopleiding in de Bouwnijverheid

Bouwplaatsmachinisten

Bouwplaatsmachinisten

COndUCtEUrs d’Engins dE ChantiEr

COndUCtEUrs d’Engins dE ChantiEr

Bouwplaatsmachines

Bouwplaatsmachines

Engins dE ChantiEr

Engins dE ChantiEr

LADERS

DUMPERs

Niveleuses

CompaCteurs

Chargeurs Dumpers Niveleuses

Autres tômes :

•• Engins de chantier - Pratique •• Technologie de la construction •• Connaissance des moteurs •• Techniques appliquées

Fonds de Formation professionnelle de la Construction

Fonds de Formation professionnelle de la Construction

Compacteurs


Fvbffc Chargeuses - pelleteuses