Issuu on Google+

  eCartable Histoire des arts est une plate-forme dédiée à l’enseignement de l’histoire des arts au collège.

Le cartable fonctionne sur le mode d’un extranet, c’est à dire un espace réservé à une communauté accessible depuis l’Internet. La plate-forme a pour première vocation de permettre aux élèves de réaliser un carnet de bord numérique qui permet de conserver une trace numérique de leurs parcours pédagogique de l’année scolaire. La deuxième vocation est d’être un espace numérique de travail permettant la communication de ressources pédagogiques à destination des élèves. Ces contenus sont produits par les enseignants à destination de leurs élèves. Les élèves peuvent ainsi retrouver à tout moment les contenus étudiés en classe. L’espace documentaire comme les carnets de bord peuvent être enrichis de contenus multimédia (images, sons, vidéo, animations) L’avantage d’un espace web pour la consultation des articles est de bénéficier de liens hypertextes, de mots clés, qui créent la possibilité d’une lecture transversale du contenu. L’espace numérique eCartable va permettre aux enseignants de communiquer entre eux sur le travail effectué dans leur disciplines respectives. Un outil de gestion de projet est utilisable avec calendrier, forum, espace d’échange de fichiers, pour effectuer l’indispensable travail collaboratif dans chaque classe. La plate-forme fonctionne grâce au CMS Joomla pour ce qui est de l’espace documentaire et des carnets de bord. Enfin dernière vocation celle d’une plate-forme d’apprentissage, dans laquelle les enseignants pouront proposer des apprentissages s’appuyant sur les ressources documentaires et mis en ligne grâce à Moodle, une plate-forme de eLearning. Ils pourront dans cet espace décider de mettre en place des cours, des QCM et autres activités, afin que les élèves puissent tester leurs connaissances et acquérir les compétences visées au programme. L’enseignement de l’histoire des arts est dans son fonctionnement transversal et pluridisciplinaire, l’eCartable est un exemple d’espace numérique permettant de faire le lien entre les disciplines pour que les élèves construisent savoirs et compétences.

             

 

1  


Organisation du contenu documentaire dans eCartable Histoire des arts Afin de pouvoir gérer de manière assez flexible le contenu éditorial de l’espace documentaire du cartable il a été choisi de l’organiser avec le composant K2. Un composant apporte des fonctionnalités supplémentaires au C.M.S (Système de Gestion de Contenu en français). K2 permet, entre autre, d’organiser le contenu dans des catégories pouvant à leur tour contenir d’autres catégories. C’est en quelque sorte l’équivalent des répertoires dans un ordinateur. Le fonctionnement de ce composant sera abordé en détail dans la partie consacrée à l’édition des articles proprement dit.

Interface du cartable numérique. Elles suivent l’organisation du programme d’histoire des arts. Nous retrouvons donc une catégorie pour chaque niveau du collège. Ces catégories vont à leur tour accueillir les thématiques, les périodes historiques, les personnalités, etc. Nous retrouvons cette organisation au niveau du menu de chaque niveau. Lorsqu’on ouvre la page d’accueil de eCartable, on accède à l’espace d’identification comme le montre l’image ci-dessous :

                         Fenêtre  d’identification

Après s’être identifié, nous accédons au contenu de eCartable et, en fonction de notre profil utilisateur, nous avons les deux menus principaux qui vont afficher de nouvelles entrées. Commençons par le profil enseignant. L’image suivante nous montre le premier menu, celui qui s’affiche en haut de l’écran sur un fond gris sombre comme ci-dessous :

 

2  


Les enseignants accèdent à tous les niveaux du collège. Chaque entrée va afficher des liens vers les principales rubriques du niveau correspondant comme ci-dessous pour le niveau de Sixième :

En dessous de ce premier menu, nous avons le second qui lui va nous permettre d’accéder à des espaces d’édition, comme celui du Carnet de bord, l’ajout de liens, le dépôt et téléchargement de fichiers ou la gestion du contenu du eCartable comme le montre l’image ci-dessous :

Dans l’ordre nous avons : La possibilité de se déconnecter, puis l’entrée « Fichiers », celle-ci permet de consulter les fichiers disponibles en téléchargements, et de déposer des fichiers. Les enseignants ont accès à toutes les rubriques, tandis que les élèves n’auront accès qu’aux fichiers déposés dans l’espace de leur classe. Au passage de la souris le menu se déroule et pour déposer un fichier il faut cliquer sur la dernière entrée « Déposer un fichier » comme ci-dessous :

 

3  


Nous avons ensuite les entrées « Carnet de bord » et « Mon compte »

La première fourni un lien vers un carnet de bord personnel. Les enseignants peuvent visualiser le contenu des autres carnets de bord. Les élèves ne peuvent voir que le leur. L’entrée suivante « Mon compte » permet de modifier certaines données comme par exemple la personnalisation de son mot de passe. Cf rubrique Changer son mot de passe.

Nous avons ensuite :

L’entrée « Les liens » permet d’accéder à une ressource de liens dans différents domaines. Et enfin l’entrée « Côté cours » permet d’accéder à l’espace Moodle dans lequel sont mis en ligne les cours élaborés par les enseignants. Viennent enfin les derniers liens en rouge sur la droite :

Ils s’adressent uniquement aux enseignants, c’est en cliquant sur « Ajouter un lien » qu’on accède au formulaire permettant d’ajouter une ressource externe. Ensuite l’entrée « Gestion de projets » permet aux enseignants de gérer avec les autres collègues, les actions pédagogiques mises en place dans les différentes classes. Cf Gestion de projets Enfin en dernier « Gestion du cartable » menant à la gestion contenu du eCartable. C’est d’abord à cette partie que nous allons consacrer la suite de ce manuel.

 

4  


Ajouter du contenu dans eCartable

Pour ajouter, publier, éditer un contenu il faut se rendre dans l’espace de « Gestion du cartable ». S’affiche alors une nouvelle page nous permettant d’accéder à la partie édition et administration. Pour faire la différence entre les deux fonctions, nous pouvons dire qu’un enseignant-éditeur ne fera qu’ajouter des éléments au contenu tandis que l’enseignant-administrateur pourra ajouter des catégories. Nous allons voir tout de suite comment s’organise le contenu dans le « backend » c’est à dire les coulisses. Voici l’écran d’accueil de la partie administration :

Pour des raisons de sécurité il vous est demandé à nouveau de vous identifier. Après vous être connecté, vous voyez l’écran suivant

C’est à partir de cet écran que vous allez pouvoir ajouter du contenu. Pour cela il faut cliquer sur la première icône du tableau de bord K2 sur la gauche intitulé « Ajouter un élément »

 

5  


S’ouvre alors la fenêtre suivante :

que nous allons détailler pour que vous puissiez éditer le contenu aisément.

En haut à droite nous avons 4 boutons qui permettent : soit de « Sauver » et alors la fenêtre d’édition se ferme ou de « Sauver & nouveau », c’est à dire qu’à la fin de la rédaction du texte on peut enregistrer et ouvrir tout de suite une nouvelle fenêtre pour ajouter un autre élément. d’ « Appliquer » c’est à dire d’enregistrer le document mais sans fermer la fenêtre d’édition.

Avant de rédiger le contenu de l’article, il faut choisir l’endroit adéquat afin que les utilisateurs puisse y accéder aisément. L’arborescence du contenu est organisée suivant les programmes d’histoire des arts.

 

6  


Les catégories principales du cartable numérique.

Nous avons donc un premier classement qui se fait par niveau. Les articles (ou « éléments », c’est ainsi qu’ils sont dénommés dans l’interface de K2) sont rangés dans des catégories. Celles-ci sont organisées comme suit : Nous avons une catégorie « racine » nommée Contenu 6° qui va contenir l’ensemble des articles pour ce niveau. Ce sera également le cas pour les autres niveaux. Nous avons ensuite à l’intérieur de ces catégories racines les différentes thématiques qui contiennent les domaines artistiques.

Nous avons en plus des thématiques des catégories permettant de stocker des articles sur : les Personnalités, les Périodes, Les Lieux, les Œuvres. Cela permet d’enrichir une base documentaire commune au service des élèves avec une rédaction orientée vers le public élève de chaque niveau. Quand on veut écrire un article concernant une thématique précise on choisi d’abord dans quelle catégorie cet article sera enregistré. On le fait en sélectionnant la catégorie à l’aide du menu déroulant situé dans la partie haut de l’édition d’un article.

Le contenu de l’article peut être écrit directement dans l’éditeur, nous pouvons également coller le contenu déjà écrit depuis un document .txt, .rtf ou .doc. Par contre si notre document contient des images elles ne seront incluses. Il faut pour enrichir le texte avec des images, utiliser le gestionnaire d’images inclus dans l’éditeur. Il faut retenir aussi que pour le retour chariot normal, il faut appuyer sur la touche Maj en même temps que celle du retour chariot.

 

7  


Pour accéder à l’explorateur il faut cliquer sur l’icône d’insertion d’une image :

Le Gestionnaire d’images apparaît dans une fenêtre flottante :

 

8  


Nous allons détailler les différentes parties afin de l’utiliser au mieux.

Le gestionnaire affiche dans la partie haute les paramètres de l’image que l’on va insérer dans l’article. Mais intéressons-nous d’abord à la partie du bas, celle qui affiche l’explorateur de fichier. Dans le rectangle de gauche s’affiche la liste des dossiers du cartable numérique qui contiennent des médias. Dans le rectangle du milieu s’affichera le contenu d’un dossier sélectionné dans la partie gauche. Pour insérer l’image il faudra cliquer sur son nom dans la partie du milieu, et un aperçu de l’image s’affichera dans le rectangle de droite.

 

9  


Voyons tout ceci avec un exemple concret. Imaginons que nous voulions écrire un article devant comporter une image de Marcel DUCHAMP. Pour faciliter l’organisation du cartable nous avons suivi celle des programmes. Tous les médias destinés à être insérés dans les articles sont stockés dans le répertoire « stories »

Si nous cliquons sur « stories » s’affiche le contenu de ce répertoire dans la partie centrale de l’explorateur :

Parmi les dossiers nous avons quatre dossier qui vous nous permettre de stocker les images des œuvres par rapport à chaque niveau. Niveau6, Niveau5, Niveau4, Niveau3 Marcel DUCHAMP appartient à la période étudiée en troisième, nous allons donc ouvrir le dossier Niveau3 en cliquant sur son nom. Le contenu s’affiche montrant les répertoires arts-espace3, arts-langage3, arts-son3, arts-spectaclevivant3, artsvisuel3 et œuvres Les 4 premiers dossiers servent à stocker les images des articles qui seront rédigés dans les Thématiques. Par exemple si nous souhaitons faire une étude comparative de deux œuvres avec des indications, notations dans les images, il est préférable de les enregistrer dans ces répertoires.

 

10  


Quand il s’agit simplement de l’image d’une œuvre on les stockent dans le dernier répertoire « œuvres ». Cette arborescence ce répète pour chaque niveau. Note : Si nous rédigeons un article dans une thématique et que vous souhaitons appuyer notre propos avec l’image d’une œuvre, on peut bien évidemment aller chercher celle-ci dans le répertoire de la personnalité.

Lorsque nous cliquons sur le mot « œuvres » s’affiche la liste des dossiers déjà créés des personnalités, classée par ordre alphabétique. Attention sous cette liste se trouve un filtre d’affichage, vérifier bien que l’option soit sur 100 pour afficher le maximum de répertoire et quand il y a plus de 100 dossiers, il faut cliquer sur la petite flèche verte pour afficher la suite de la liste.

Si le dossier de la personnalité n’existe pas, nous pouvons la créer en cliquant sur l’icône de création de dossier comme le montre l’image ci-dessous :

 

11  


Attention de bien respecter le format choisi pour le nom des dossiers. On écrit d’abord le NOM en majuscule suivi d’un tiret-bas suivi du prénom et sans utiliser d’accentuation ou de caractères spéciaux. Ex : DUCHAMP_Marcel

Si le dossier existe mais que l’image de l’œuvre n’y est pas, on peut déposer le fichier en cliquant sur l’icône comme le montre l’image précédente. Une fenêtre flottante apparaît :

Il faut alors cliquer sur « Ajouter » en haut de la fenêtre, s’ouvre alors l’explorateur de fichier de l’ordinateur avec lequel vous travaillez, vous sélectionner le fichier et celui-ci se place dans la liste d’attente. Celle-ci vous permet de sélectionner plusieurs fichiers avant de les déposer vers le serveur. Une fois vos fichiers ajouter dans la liste d’attente, vous pouvez cliquer sur le bouton « Envoyer »

Attention encore une fois avec le nom des fichiers, n’utilisez pas les accents, les espace et les caractères spéciaux. Faites également attention au poids du fichier, idéalement il ne doit pas dépasser les 500 ko…

 

12  


Maintenant que nous savons insérer des images il faut savoir qu’il est préférable d’écrire d’abord la totalité du texte et d’insérer les images au dernier moment. Cela permet de se concentrer sur la rédaction si on rédige directement l’article sur le web, ou de coller un texte déjà rédiger dans un éditeur avec l’indication [insertion image « NomDelimage.jpg] à l’endroit dans l’article.

Insertion d’images en tête d’article

Il est tout à fait possible d’insérer une image en tête d’article, pour cela il faut sélectionner l’onglet « Image » lors de la rédaction de l’article comme ci-dessous.

On remarque les autres onglets qui permettent également de créer une galerie d’images affectée à l’article, ce qui signifie que les image apparaîtront à la suite de l’article sous-forme de galeries. Pour envoyer les images de cette galerie, il faut au préalable avoir créer une archive avec 7Zip par exemple ou Winrar composée de différentes images que l’on souhaite voir figurées dans la galerie. On clique sur le bouton « Parcourir » comme ci-dessous :

et l’explorateur de l’ordinateur sur lequel vous travaillez s’ouvre vous permettant de sélectionner l’archive et de l’envoyer. Insertion de fichiers vidéo accompagnant un article Il faut pour cela sélectionner l’onglet vidéo et choisir soit un fichier vidéo sur le serveur (voir gestion des médias) ou une vidéo présente sur un serveur externe type Youtube pour l’ « encapsuler » et copiant-collant le code.

Insertion de fichiers audio et vidéo dans le corps du texte On peut également inclure une vidéo dans le corps du texte et cliquant sur le bouton « AVR media » situé en bas de la fenêtre d’édition. On peut également inclure un fichier son.

 

13  


Il faut pour cela que les fichiers soient présents sur le serveur. Pour gérer les fichiers audio et vidéos nous devons suivre le chemin suivant : dans la partie administration nous pointons avec la souris la première entrée du menu général « Site », ceci affiche le menu déroulant suivant :

Nous cliquons sur Gestion des médias Nous avons donc la page de gestion des médias qui s’affiche avec à gauche la liste des dossiers et à droite l’accès au fichier.

Le système de navigation est similaire à un explorateur et on retrouve les dossiers que l’on visualisait avec le Gestionnaire d’image dans l’éditeur de texte des articles. Nous pouvons donc déposer un fichier sonore dans le dossier « audio » et un fichier vidéo dans le dossier « videos » Notez la présence de dossiers portant les nom « pdf », « doc », « powerpoints », ils servent à stocker des fichiers correspondant afin de les inclure directement dans les articles, voir ci-après. Pour créer un dossier il faut entrer son nom dans le champ situer au-dessus des fichiers

(là encore pas d’accents, d’espace ni de caractères spéciaux dans ce nom) et on clique sur le bouton « Créer un dossier »  

14  


Pour déposer un fichier, il faut cliquer sur le bouton « Parcourir »

et ensuite sélectionner le fichier dans l’explorateur de votre ordinateur puis lancer le transfert. Attention le fichier ne doit pas dépasser les 10 Mo et posséder une extension correcte c’est à dire une des extensions ci-dessous : bmp,csv,doc,epg,gif,ico,jpg,odg,odp,ods,odt,pdf,png,ppt,swf,txt,xcf,xls,mp3,ogg,BMP,CSV,DOC,EPG,GI F,ICO,JPG,ODG,ODP,ODS,ODT,PDF,PNG,PPT,SWF,TXT,XCF,XLS,MP3,OGG

Insérer un fichier hébergé chez Issuu Issuu est une plate-forme web qui permet la publlication sous forme de livrets consultable dans le navigateur. L’avantage est de pouvoir déposer un nombre varié de fichiers ayant les extensions suivantes : PDF,  DOC,  PPT,  ODT,  WPD,  SXW,  RTF,  ODP,  et  SXI.   Ce qui signifie que vous pouvez créer votre fichier depuis votre logiciel préféré et le déposer pour ensuite le rendre disponible dans le cartable numérique. La procédure est on ne peut plus simple. Après avoir donc déposer votre fichier vous le sélectionner dans votre bibliothèque et vous cliquez sur le lien « <Embed> » ce qui ouvre une page dans laquelle vous choisissez les options d’insertions en commençant par choisir l’onglet Joomla comme destination. L’avantage de cette application est de permettre une lecture plein écran, page par page du document, l’inconvénient étant de ne pouvoir bénéficier des liens hypertextes.

Insérer un fichier de type DOC, Openoffice, XSL, PPT ou PDF dans les articles

Nous pouvons choisir de d’afficher directement un fichier doc, excel, etc dans l’article, ce fichier sera lisible directement sans avoir à ouvrir l’application idoine IL faout pour ce faire utiliser un système de balise {edocs}dossier/chemin.NomDuFIchier.extension,largeur,hauteur{/edocs}     Exemple pour un fichier nommé edcMarcelDuchamp.pdf situé dans le dossier « artvisuel3 » lui-même situé dans le dossier « pdf » {edocs}pdf/artsvisuel3/edcMarcelDuchamp.pdf,900,1300{/edocs}     Après le chemin, nous pouvons spécifier une largeur et une hauteur personnalisée. Nous pouvons proposer le téléchargement du fichier en ajoutant le mot « link » après les dimensions du lecteur, ce qui ajoutera le mot « Télécharger », juste sous le fichier.

 

15  


Insérer un lien dans un article vers un autre article ou vers une catégorie.

L’avantage des articles écrits dans le cartable est l’hypertextualité. Il suffit de sélectionner un mot dans le texte et de cliquer sur l’icône d’ajout de lien comme cidessous :

ensuite la fenêtre flottante suivant apparaît :

dans laquelle nous allons choisir le dossier de la catégorie vers laquell pointera le lien, ou l’article précis. Il faut se rappeler que les articles de ressources documentaires sont gérés par le composant K2, donc il faut commencer par cliquer sur le dossier racine K2 pour voir apparaître l’arborescence.

 

16  


Une fois le choix réalisé on clique sur « Insérer »

 

17  


Utilisation des carnets de bords par les élèves. Chaque utilisateur possède sn propre carnet de bord qu’il peut enrichir de vidéo, d’images et de son. Il accède à la gestion de son carnet depuis l’interface en cliquant sur le lien « Carnet de bord » Cela ouvre une page lui permettant de voir la liste de billets déjà rédiger puis de créer de nouveaux billets. Lorsqu’il clique sur « Ajouter une nouvelle entrée apparaît la fenêtre flottante du composant « MyBlog » qui va lui permettre d’accéder à un éditeur de texte et un gestionnaire d’images. Chaque utilisateur possède son propre dossier d’image.

Les élève peuvent déposer des images en cliquant sur l’onglet « Images et document » puis sur « Charger »,

 

18  


On peut également insérer une vidéo hébergée sur un serveur externe en collant l’adresse (URL) de celle-ci dans le champ :

Enfin on peut choisir de publier ou non le billet à l’aide de l’onglet « Options de publication »

La catégorie ne peut être changée.

Les élèves peuvent lire leur carnet de bord en cliquant sur le lien ‘Lecture de mon carnet de bord » Ils peuvent exporter les billets sous format PDF (les images sont incluses)

Lectures de carnets de bord des élèves par les professeurs. On peut lire l’ensemble des billets contenu dans le cartable numérique en cliquant sur « Accueil » dans le gestionnaire de son carnet de bord

 

19  


Accéder à un carnet de bord d’un élève Pour cela il faut se rendre dans la partie administration et sélectionner le composant « Myblog » avec l’entrée « Composant » du menu général.

nous voyons apparaître alors la liste des entrées des billets

Mais pour accéder plus facilement avec la possibilité de filtrer la recherche sur un élève il faut cliquer sur l’entrée du menu général « Contenu » puis « Gestions des articles »

ce qui affiche la page suivante :

 

20  


Cela permet de consulter les billets, en mode édition, donc d’apporter des commentaires directement dans les billets.

 

21  


Aide à la prise en main du cartable numérique en Histoire des arts