Page 1

Des articles sur Grepolis

Des interviews

De la culture

Des jeux

Des concours

Et bien plus encore…

0 0 6

Or


Pour ne jamais rien manquer sur l’actualité de Grepolis...

Page Facebook

Fil Tweeter

2

Trailer Youtube


Édito L’été : La saison la plus chaude de l’hémisphère nord, commençant au solstice de juin et finissant à l’équinoxe de septembre (NDLR : D’après l’Internaute). On pourrait donc s’attendre à voir du soleil partout en France, un beau ciel bleu, sans oublier un excédant de température faisant grimper le mercure en flèche. Mais comme, nous, français ne faisons rien comme tout le monde, l’été 2014 est donc un été étrange. Il pleut, il vente, il grêle, les eaux montent, inondent puis un beau ciel bleu revient de nouveau avant de se faire cacher par les nuages. On est bien loin de la définition même de l’été selon les dictionnaires. Et bien loin aussi de l’été 2013, mais c’est dans ce contexte un peu flou, un peu étrange que se termine le premier mois de « l’été » et commence le second mois : Août. Espérons au moins une amélioration des températures pour ce nouveau mois, histoire de pouvoir profiter de notre beau pays comme chacun le souhaiterait sans faire face aux aléas de la nature ! Nous ne savons pas très bien qui seraient les plus à plaindre : les anciens élèves après les examens ou ceux qui se lèvent tous les matins pour se rendre sur leur lieu de travail, parfois dehors, parfois dedans, ne pouvant pas profiter du beau temps, ni même de la pluie. L’hiver est encore loin, ne rencontrons pas tout de suite les températures froides. Profitons comme nous le pouvons d’un petit coin de paradis offert par les quelques rayons de soleil de 2014. Pour tous, vacanciers comme travailleurs, dans ces temps chaotiques, le Grepolis Times publie sa nouvelle version tout juste rédigée par ceux qui reviennent ou qui partent eux-aussi en vacances après une longue année passée dans les bâtiments de la Rédaction. Après 10 éditions depuis la rentrée il était bien mérité un petit temps de repos pour nos mains qui travaillent dans l’ombre chaque jour du mois. Dans cette nouvelle édition du journal vous retrouverez de très nombreuses pages d’images ainsi que les différents comptes rendus de ce qu’il s’est passé pendant le mois de Juillet 2014. N’oublions pas non plus le grand dossier de notre historienne préférée et doyenne de la rédaction : Minilys. Vivez à travers les âges et parcourez les temps ancestraux à l’aide de ces quelques pages d’histoire ! Au moment d’ouvrir la nouvelle édition du journal et d’en commencer la lecture je vous souhaite à tous un bon mois d’Août 2014 ainsi qu’une bonne lecture ! Yushi, au nom de la rédaction du Grepolis Times. 3


Communauté Suggestions Interview Bogues Graphisme Statistiques

Pages numéros 5 - 6 Pages numéros 7 - 8 Pages numéros 9 - 10 Pages numéros 11 - 18 Page numéro 19

Cultivons-nous Mythes et Histoire Petites annonces Point Culture Tour des Tables Rubrique Musicale Rubrique Film Rubrique Livre

Pages numéros 20 - 23 Page numéro 23 Pages numéros 24 - 32 Page numéro 32 Page numéro 33 Page numéro 34 Page numéro 35

Détendons-nous Détente Faits Divers

Pages numéros 36 - 37 Page numéro 37

Le times Concours Crédits Devenir Rédacteur Mentions légales

Pages numéros 38 Page numéro 39 Page numéro 39 Page numéro 39

Envie de réagir sur un sujet ? Votre avis nous intéresse ! Discutez dès maintenant de cette édition du Grepolis Times sur le forum officiel. 4


Page réalisée par gui1234

Bonjour, amis grepolissiens, Je commencerai par vous rappeler, comme tous les mois, que la section S&I nous permet de proposer au reste de la communauté des idées d'améliorations pour le jeu. Cependant, on ne peut pas proposer n'importe quoi : "Une suggestion portant sur une nouvelle unité, un nouveau dieu, une nouvelle recherche, une modification du premium ou un gros changements de la mécanique du jeu ne pourra être acceptée. Les suggestions ergonomiques et/ou pratiques sont en revanche les bienvenues." Outre cette règle élémentaire, il faut respecter une certaine procédure pour présenter une idée. Vous retrouverez tout cela dans ce guide pour présenter une suggestion. Pendant le mois de juin passé, la suggestion de @Prawer a été remontée à InnoGames. Il nous proposait l'ajout d'un bouton sur les rapports d'espionnage publiés dans le forum d'alliance, qui nous renverrait à notre simulateur, avec les unités présentes dans la ville espionnée déjà insérés dedans. Je vais maintenant vous présenter ce qui a été proposé au cours du mois de juillet, en m'attardant sur les suggestions actuellement proposées qui semblent récolter l'avis favorable de la communauté, sur celles qui sont sujettes à débat et sur celles qui m'ont plu. Aucune suggestion n'est passée en sondage le mois dernier, mais il y a eu, comme toujours, des idées proposées. Voici donc suggestions actuellement proposées, traitant du jeu, en phase "un", c'est-à-dire que nous devons donner nos avis à leur propos : • @Caélius propose de pouvoir insérer un lien dans une image, comme c'est déjà possible sur le forum officiel. Ainsi, en cliquant sur l'image, on serait renvoyé là où mène ce lien. Si vous avez envie de partager votre avis, je vous invite à vous rendre sur la suggestion en question, agrémentée d'un exemple explicatif. • @Yros nous propose une nouvelle présentation pour l'aperçu "Village de paysans", disponible avec le premium Capitaine. Les villages de paysans seraient ainsi classés par île, et cela nous permettrait de sélectionner laquelle de nos villes de l'île devrait profiter de la demande ou du pillage. mieux que des mots, je vous invite à lire la suggestion en question, agrémentée d'une illustration explicite. • @Mardalex nous propose de créer une "corbeille" dans notre messagerie privée du jeu, ce qui nous permettrait de récupérer des messages éventuellement supprimés par mégarde. Si vous avez envie de partager votre avis, je vous invite à vous rendre sur la suggestion en question. • @kratos63000 propose que nous recevions une notification lorsque le Héros Orphée double les points de cultures réalisés dans la ville à laquelle il est attribué. Pour partager votre avis, je vous invite à vous rendre sur la suggestion en question. • @souverain93 nous propose une idée qui ne convainc pas tout le monde, avec un nombre à peu près équivalent de "POUR" et de "CONTRE". Son idée : mettre le trésor des enfers au même niveau que le cadeau de la mer, ce qui nous donnerait 800 pièces d'argent, contre 500 actuellement, pour le même prix de 30 faveurs. Si vous avez envie de partager votre avis, je vous invite à vous rendre sur la suggestion en question. 5


• @gui1234 (votre serviteur) propose que nous puissions changer la qualité de l'image dans le jeu, ce qui permettrait à ceux ayant un ordinateur de qualité médiocre de pouvoir bien jouer, sans que la qualité soit altérée pour ceux qui la veulent optimale. Si vous avez envie de partager votre avis, je vous invite à vous rendre sur ma suggestion. • @Carlis1809 nous propose une suggestion portant sur l'aperçu des troupes en dehors, dans l'agora. En effet, actuellement, si on ne veut renvoyer qu'une partie de nos troupes stationnées à l'extérieur, il nous faut tâtonner pour trouver le nombre correct de bateau à renvoyer pour les transporter. Grâce à cette suggestion, après avoir sélectionné les unités à renvoyer, le jeu nous proposerait de renvoyer la quantité nécessaire de bateaux nécessaires au transport. Je vous invite donc à vous rendre sur la suggestion en question, agrémentée d'une illustration explicite. • @jojo2971 propose que le nom de notre ville attaquée soit affiché lorsque l'on utilise la sort "sagesse". Si vous avez envie de partager votre avis, je vous invite à vous rendre sur la suggestion en question, agrémentée d'illustrations. • @player01 nous propose lorsque l'on fait "aller à la ville actuelle", toutes nos fenêtres ouvertes se rabattent. En effet, actuellement, certaines se ferment. Si vous avez envie de partager votre avis, je vous invite à vous rendre sur la suggestion en question. • @jojo2971 propose aussi que nos notifications de rapports soient bleu ou rouge, selon que le rapport est bon ou non. Comme avec l'option premium Administrateur, nous avons déjà différentes couleurs dans notre boîte de rapports, il nous propose soit que ce ne soit possible qu'avec l'administrateur, soit que cela soit accessible à tous. Si vous avez envie de partager votre avis, je vous invite à vous rendre sur la suggestion en question, agrémentée d'illustrations explicites. Si vous avez une idée d'amélioration pour notre jeu à tous, n'hésitez pas à venir dans la section S&I nous en faire part. Les modérateurs de la section (@LaiGLeDoR, @Ville de Hermes et @Atoclès), que nous remercions pour leur travail bénévole, ainsi que les fidèles de la section seront ravis de vous répondre en cas de problème.

6


Page réalisée par llcg

Bonjour à tous ! Ah le mois d’Aout, le soleil, et l’interview de nôtre nouvelle Co-Community Manager….Vous la connaissez surement par son passé d’Opératrice et de Super Opératrice…Elle travaille aux cotés de Naolia, Teclis Lyuwee et John Doe…Je vous présente…Yueen !!

llcg: Bonjour Yueen, merci d'avoir accepté cette interview! Yueen: Mais je t'en prie o/ llcg: Peux tu nous dire qui se cache derrière le pseudo "Yueen"? Yueen: IRL je suis une toute jeune prof de 22 ans. J'ai pour prénom Kim et les pancakes pour passion. llcg: Comment as-tu découvert Grepolis? Et quand? Yueen: Un jour que je trainais paisiblement sur internet pour meubler mon soudain désœuvrement postpartiels, mon père m'a dit "Hé il y a une pub pour un jeu que je vois partout en ce moment, Grepolis tu connais?". Je ne connaissais pas, alors j'ai été voir. Et je suis restée. C'était en 2010, je pense qu'on comprend aisément que le jeu m'a plu :D llcg: Tu es ensuite devenue Opératrice, pourquoi avoir voulu entrer dans le staff? Yueen: Pour être au plus près de ma divine Athéna <3 Et aussi parce que j'avais envie d'en découvrir plus sur le jeu et son fonctionnement interne. J'ai toujours été une geekette, donc c'était une opportunité intéressante, ajoute à cela le fait que j'aime aider les autres, et j'ai envoyé ma candidature :O llcg: Et tu es devenue Co-Community Manager pour faire comme Athéna? :O Yueen: Non, pour faire comme Ombre Colorée <3 En fait, je n'avais pas projeté d'être Co-Coma au départ. J'aimais bien mon rôle d'Opé et mon rôle de SOp. Mais au bout de deux ans, avec quelques allers-retours dans le staff, j'avais envie de m'impliquer plus, d'une autre façon en quelque sorte. Alors je me suis dit qu'il fallait tenter. llcg: Alors comment se passe tes débuts sous ta nouvelle couleur "rouge"? Yueen: Mon règne démoniaque a commencé il y a moins d'un mois, alors je suis encore en train d'admirer la couleur de ma nouvelle cape sur le forum. Plus sérieusement, ça se passe plutôt bien, il y a beaucoup de choses à assimiler au départ, mais une fois que c'est vu, ça va tout seul ^^ llcg: Mais alors en quoi consiste ton rôle? Yueen: A faire peur aux joueurs et aux staffiens. Le poste en lui-même est assez complexe à décrire, je peux intervenir aussi bien sur le forum que le support, sur des plateformes externes au jeu, etc. Mon rôle est surtout de communiquer avec la communauté et d'apporter mon aide là où mes qualifications sont requises. Je suis là pour l'équipe, mais aussi pour les joueurs. Et bien sûr, j'assure un lien entre la communauté (staffienne ou pas) et l'entreprise. 7


llcg: Effectivement, les coma font très peur! Mais que vas tu apporter de plus ? Yueen: C'est une question drôlement intéressante ça. Spontanément, je dirais que j'apporte avec moi beaucoup de pancakes (et un Bescherelle pour les plus récalcitrants). J'apporte ma personnalité à ce rôle. Il n'y a pas une seule définition de ce qu'est le Community Management, je pense qu'il suffit de regarder les Co-Comas qui se sont succédés jusque là, ou même de regarder Naolia, Teclis et moi, pour voir que nous faisons tous notre travail de manière différente. Là où j'ai de la chance, c'est que je suis encadrée par des personnes qui sont habituées au poste et aux responsabilités qui vont avec, ça me permet d'apprendre vite ce que je dois améliorer mais aussi de voir ce qui marche naturellement. Je suis quelqu'un d'assez ouvert, j'aime beaucoup plaisanter. Je peux être très sérieuse quand il le faut, mais je n'ai pas envie de changer cette partie de ma personnalité, alors c'est peut-être ce côté là que j'apporte à mon travail. Mon caractère en quelque sorte. llcg: Très bonne réponse! Vous gagnez donc 500 or! Attention, lis-tu le Times? Yueen: Je peux avoir ça en pancakes? Oui je lis le Times :P llcg: Hélas non, les pancakes ne sont pas encore aussi rependu que les Héros, désolé :( As-tu quelque chose à dire à la communauté ? Yueen: Oui, je veux un bonhomme de neige :O Je connais surtout la communauté du forum pour tout te dire, je vois difficilement comment il pourrait en être autrement d'ailleurs :D Alors gentils forumeurs, allez lire un peu les écrits en E&M, ne vous limitez pas qu'à Grepolis, allez débattre et discuter, poster vos œuvres, que le forum soit un lieu convivial pour tout le monde ;) llcg: Nous finirons donc cette interview sur de bons conseils ;) Encore merci d'avoir accordé du temps pour cette interview ! Yueen: Merci à toi d'avoir pris le temps de m'interviewer (kiss)

Voila c’est déjà terminé, mais on se retrouve le mois prochain avec des nouvelles interviews !

8


Page réalisée par Yushi

Version 2.65 #Bogue 1 : Excusez moi Hadès, votre grandeur infernale ne voudrait-elle pas réparer un problème dans ses sorts ? - Mes sorts sont infaillibles, faible humain que tu es ! - Mais on ne connait pas les ressources reçues ! - Alors, dans l'ombre triste de l'inconnu, tu attendras la surprise de ma magie. #Bogue 2 : - Combien y a-t-il de jours en "Mode Vacance" sur Grepolis ? - Ben 90 pourquoi ? - Parce qu'au bout de 42, je ne peux plus me mettre en "Mode Vacance" ! - Ah... tu es victime d'un bogue ! Le mieux c'est de ne rien faire ... #Bogue 3 : - Où sont passés les Héros ? L'attaque doit reprendre maintenant ?! - Capitaine, nous les avons cherché, ils essaient de rentrer dans la ville mais les portes ne veulent plus s'ouvrir. - Qu'ils grimpent aux remparts, qu'ils creusent mais ils doivent rentrer ! #Bogue 4 : [Vous avez lancé Tremblement de Terre sur "Votre ville"] - Quoi ?! Mais qu'est-ce que c'est que cette histoire ?! [Vous avez lancé Bouclier Divin sur "Ville Ennemie"] - Grepolis... je te hais ! #Bogue 5 : - Brave citoyens ! Les célébrations vont commencer, pour fêter la nouvelle année une pièce de théâtre et un festival seront organisés en même temps ! - Hérésie ! C'est défier les lois divines ! - Je commande cette ville et mes lois sont supérieures à celle des Dieux !

Ajouts et Modifications

C'est fini l'époque de nos belles fenêtres qui se superposent au premier chargement du jeu, à présent toutes les fenêtres seront cachées jusqu'à la fermeture de la première puis de la seconde etc... En parlant des fenêtres la limitation que l'on peut imposer vient d'être relevée entre 10 et 20. Le chiffre 0 permet d'ouvrir un nombre illimité de fenêtres dans le jeu. Pour en finir avec les fenêtres, la grande modification de InnoGames dans cette version, une nouvelle page de confirmation pour les conseillers vient d'être mise en place ! Pour vous donner un côté esthétique à votre ville les bâtiments spéciaux ainsi que certains autres pourront être affichés sur l'aperçu de la ville même si les pré-requis ne sont pas tous accomplis 9


Page réalisée par Yushi

Version 2.66 #Bogue 1 : Capitaine le niveau des remparts est à 0, attaquons maintenant ! - Lancez une attaque avec quelques soldats, pas plus de 100. [...] - Capitaine étrangement le niveau de rempart était à 10 à l'arrivée des troupes… - Grepolis... Grepolis… #Bogue 2 : Qui sommes-nous ? - Des infos-bulles ! - Que voulons-nous ? - S'afficher deux fois pour bloquer les joueurs ! - Quand le voulons-nous ? - Tout de suite ! #Bogue 3 : [Vous avez 43 rapports non-lus] - Pour une attaque ça fait quand même beaucoup… [Vous avez 23 rapports non-lus] - Hum... certains devraient retourner à l'école ! #Bogue 4 : - Après plusieurs mois de négociations nous avons décidé de... ne pas accepter votre fusion. - Vous voulez la plus grande guerre des temps sur Grepolis ? - Ah non pas du tout, c'est juste que le nom de l'alliance est trop long et qu'on ne pourra pas annuler la fusion si vous ne respectez pas nos lois…

Ajouts et Modifications

Les mondes Héros sont modifiés, un moyen de lutter contre le vide de ces mondes ? C'est ainsi que la récompense "Tacticien Héroïque" ainsi que l'ensemble des pré-requis sont retirés du système Grepolis. Vous pouvez inviter n'importe quel joueur tant que la limite n'a pas été atteinte. La récompense "Maitre du Monde" vous permet de stocker 50 faveurs en plus sur tous les mondes de Grepolis. Au niveau des autres modifications les récompenses des quêtes sont ajoutées au simulateur pour permettre des calculs précis et Atalante gagne un bonus +40 en vitesse. Vous remarquerez ensuite une modification graphique du marchand phénicien. Pour finir l'achat d'or vient d'être facilité : vos informations de payement peuvent être sauvegardées pour faciliter vos achats futurs... idéal après le vol d'un compte, méfiez-vous tout de même ! 10


Page réalisée par llcg

Nous y voila! Nous voila en Aout! Dernier mois de vacances pour les étudiants, mais les vacances ne sont pas finies et nos graphistes nous l'on bien montré! Commençons comme d'habitude par les… commandes! Merci à Jahl de Vautban pour cette création dédié à cette partie du Times ;) Autrement, Nyadel qui à réalisé la commande de Caélius

11


Ensuite c'est au tour de oudamarasengan qui a reçu deux propositions, la première par PrincessNoa et la seconde de RCool.

Passons maintenant à bast79 qui peut dire merci à Caélius, Jahl de Vautban, RCool et Treent.

12


Kyurem999 a reçu beaucoup de signature grâce à chizimi, PrincessNoa, Nick Black, Jahl de Vautban et lucaus.

Papy-Stolet fait son après Coupe Du Monde avec une signature faite par Jahl de Vautban :

13


Maintenant c'est à PrincessNoa de passer commande, voila ce que proposent lucaus, RCool, Treent et Jahl de Vautban.

léoh pour son retour sur le forum voulu mettre un coup de Nirvana, voici les signature faites par RCool et Jahl de Vautban .

Maintenant, c'est à marsou68 de nous montrer ce qu'il veut! Bravo à Caélius et Jahl de Vautban.

14


Glace. qui nous rappel que l'hiver approche vite décida de lâcher Scratina pour un monde de glace, PrincessNoa et Jahl de Vautban nous montrent ce qu'ils ont fait.

havrenoire a choisit un thème, celui de Grepolis, réalisé par Jahl de Vautban et Caélius.

Nicagolas quant à lui reçu livraison de sa commande par Nick Black, PrincessNoa et Jahl de Vautban.

15


Et aussi rome.29 avec son thème sur Assassin's Creed, réalisé par PrincessNoa, Artemisan, Nick Black et Jahl de vautban.

Nous arrivons donc à la fin de cette partie, je demande une fermeture de sujet!

Demandée par Beir Angus réalisé par son collègue Jahl de Vautban. Nous passons à présent aux battles ! Le Cirque du Soleil disponible ici… une battle remportée par Artemisan avec un score de 8.4/10 . Seconde place Katana97 avec 7.2/10 et 3ème place Adina avec 5.9/10.

16


Bravo tout de même aux participants -Nyadel-fuzzidyr-lucaus-Enora Iliana-ninielie- Nous espérons que vous continuerez à grapher pour le plaisir de nos yeux.

-Les Galeries du moisEt pour finir comme le mois dernier, voici quelques signatures et aux créations en tout genre! Commençons par Alyssandre :

Ensuite en voici une de hallebarde :

Voici pour artemisan :

17


Nick Black qui ouvre une nouvelle galerie dont :

Passons maintenant Ă PrincessNoa une nouvelle qui fait bien ses preuves dans le graph' game!

Et nous finirons avec Pierre50 qui est lui aussi revenu sur le forum!

18


Page réalisée par Matthias25

Statistiques de la Communauté Nombre de joueurs enregistrés : 172,544 (↗)* Nombre de joueurs uniques : 131,819 (↗)* Nombre d'alliances : 13,300 (↗)* Nombre de villes : 1,018,135 (↘)* Nombre de conquêtes : 1,548,308 (↘)* Nombre de comptes : 3,383,567 (↗)*

Statistiques par Points Joueurs : 8,976,913,656 (↘) Alliances : 8,721,443,219 (↘)

Statistiques par Points de Combat (Joueurs Combattant : 5,814,865,055 (↘) Attaquant : 3,061,435,729 (↘)

Villes : 9,260,462,459 (↘)

Défenseur :2,753,429,326 (↘)

Statistiques par Points de Combat (Alliance)

Classement InterMonde Brunit :9,347,696 (Bellérophon) (=)* yeppe : 8,461,265 (Bellérophon) (=)* camillelamonstre : 8,111,192 (Bellérophon) (=)* Démétrius : 7,931,828 (Bellérophon) (=)

Combattant : 6,279,820,594 (↘) Attaquant : 3,285,452,374 (↘) Défenseur : 2,994,368,220 (↘)

Classement InterMonde (Alliances) La Garde De La Fontaine : 274,787,426 (Bellérophon) (=)* Contra Dei : 180,457,983 (Achille) (=)* *La Secte Onibaba* : 163,151,690 (Bellérophon) (=)* Les Nains Capables : 151,137,448 (Bellérophon) (=)

19


Page réalisée par gui1234

Bonjour, amis grepolissiens, Pour le mois de Juillet, je vous avais présenté neuf divinité : Chronos, Ananké, Chaos, Ether, Eros, Tartare, Gaïa, Erèbe et Nyx. Ce mois-ci, vous allez découvrir Thanatos, Hypnos, Héméra, Ouranos, Pontos, Ouréa, Thalassa, Echidna et Typhon. Mais d'abord, laissez-moi ajouter quelques informations sur ceux qui nous ont transmis ces légendes. Le mois derniers, je vous avais parlé d'Hésiode, d'Homère et de l'orphisme. J'y ajoute trois autres sources, bien que de moindre importance : - L'évhémérisme était un courant de pensée qui affirmait que les dieux étaient des hommes "normaux", dont les peuple auraient divinisé le souvenir, jusqu'à en faire une sorte de symbolisme absolu et universel. - Bacchylide (début du Vème siècle av. J.-C.) est un poète lyrique grec. La tradition attribue à Bacchylide six livres d'hymnes aux dieux. - Hygin (67 av.-17 ap. J.-C.), est un auteur et grammairien latin de l'époque augustéenne. Ses Fables racontent quelque trois cents mythes, ainsi que des généalogies célestes. - Nonnos de Panopolis (en grec Nónnos), est un poète grec né à Panopolis, en Egypte, au Vème siècle ap. J.-C. Il est l'auteur des Dionysiaques (Dionusiaká), un recueil épique en deux groupes de 24 chants sur les légendes liées à Dionysos, probablement composé entre 450 et 470.

Thanatos (du grec Thánatos) est la personnification de la Mort, et était par cela rarement nommé en Grèce, car la superstition lui associait l'image de la destruction. Selon Hésiode (voir édition de Juillet), il habite au Tartare, devant la porte des Enfers. Thanatos avait un cœur de fer, des entrailles d'airain et une âme de bronze. Il est représenté comme un vieillard barbu et ailé, drapé dans un manteau noir tenant à la main, comme Chronos, une faux. Il était aussi représenté sous la figure d'un enfant noir avec des pieds tordus, et caressé par Nyx, sa mère. La faux semble signifier que la vie est moissonnée comme le blé. Les attributs communs à Thanatos et à la Nuit sont les ailes et le flambeau renversé, mais Thanatos est encore distingué par une urne et un papillon. L'urne est censée contenir des cendres, et le papillon prenant son essor est l'emblème de l'espoir d'une autre vie. Il est le frère jumeau d'Hypnos.

Hypnos (du grec ancien Ὕπνος) est le dieu du Sommeil. Selon l'Iliade, il est le frère de Thanatos. Il peut endormir les hommes et aussi les dieux, ce qu'il a parfois pris le risque de faire. Sur les tombeaux, il symbolise le sommeil éternel de la mort. Il est le gardien de la nuit, car il reste éveillé quand le monde est endormi. Avec son frère, il emmène les morts aux Enfers.

20


Héméra (du grec Hêméra ) est la divinité primordiale du Jour, elle incarne la Lumière Terrestre. Elle est la fille des Ténèbres. En effet, comme dans bon nombre de cultures, les grecs considéraient que la lumière est venue de l'ombre. Cependant, ils la différenciaient, ainsi que Nyx (la Nuit) du Soleil, qui est l'apanage d'un autre dieu.

Je vais maintenant vous présenter trois enfants importants de la progéniture de Gaïa, parmi les nombreux qu'elle a, ceux qu'elle a eu seule : Ouranos (du grec Ouranós signifiant "ciel étoilé", "firmament") est le dieu primordial du Ciel et de la Vie. Selon Hésiode, il est enfanté par Gaïa seule, qui est ensuite son épouse, avec qui il était perpétuellement uni. Ils ont pour enfants les Titans et les Titanides, les Cyclopes et les Hécatonchires, géants aux cent bras, qu'Ouranos emprisonne dans le Tartare, laissant les Cyclopes et les Titans en liberté. Gaïa persuade alors son fils Cronos de renverser son père. Cronos émascule Ouranos et, du sang qui jaillit, Gaïa engendre les Géants, les Erinyes, ainsi que les Méliades. Quant aux organes génitaux tranchés, ils tombent dans la mer où ils donnent naissance à la déesse de l'Amour, Aphrodite. De douleur, Ouranos se retire. Le Temps s'ouvre, entre le Ouranos et Gaïa, désormais séparés. Ouranos est également présent dans la tradition évhémériste.

Pontos (du grec Póntos signifiant "le flot") est la personnification mâle de la Mer. Avec sa mère, Gaïa, il engendre Nérée, Thaumas, Phorcys, Céto, Heurybie, d'après Bacchylide, les Telchines, et d'après Hygin, les diverses races de poissons.

Ouréa (du grec Oúrea, venant de oúros, signifiant "montagnes") est la personnification mâle des montagnes en général. Cependant, les grecs attribuaient un dieu à chaque montagne. Il n'est que très peu présent dans les mythes.

Thalassa (du grec Thálassa, signifiant "mer") est l'équivalent féminin de Pontos, c'est-àdire qu'elle est aussi une divinité primordiale de la Mer, même si beaucoup la considèrent comme la personnification de la mer Méditerranée. Cela revient d'ailleurs presque à la même chose, les grecs ne connaissant que cette mer. Elle est fille d'Ether et d'Héméra. D'après Nonnos de Panopolis, elle est fécondée par les organes génitaux d'Ouranos tranchés par Cronos et tombés dans la mer, et engendre ainsi Aphrodite.

21


Echidna (du grec Ekhidna) est fille de Gaïa et de Tartare. Elle est immortelle, mais n'est pas une divinité primordiale. Sa tête, son torse, ses bras sont ceux d'une belle femme. Pour le reste, c'est un énorme et affreux serpent, recouvert d'écailles aux couleurs changeantes. Elle est l'épouse de Typhon, la mère des vents malfaisants, de la nymphe Scylla, de la laie de Crommyon, du renard de Teumesse, de l'Hydre de Lerne, de la Chimère, de Ladon, d'Orthos, de Cerbère, du lion de Némée, du Sphinx, du dragon de Colchide et de l'aigle du Caucase.

Typhon (du grec tỹphos signifiant "la fumée") est une divinité primitive malfaisante. Il est le fils de Gaïa et de Tartare. Il est d'ailleurs le dernier enfant que Gaïa mit au monde. Il est associé aux vents forts et aux tempêtes. Il est l'époux d'Echidna, et le père de monstres tels que le Cerbère, la Chimère, le lion de Némée, l'aigle du Caucase, le Sphinx, la laie de Crommyon, le chien bicéphale Orthos, du dragon Ladon et de l'Hydre de Lerne. D'après Hygin, il est également le père des Gorgones. A la fois humanoïde et fauve, il était ailé et ses yeux lançaient des flammes. Sa tête touchait aux étoiles, ses bras étendus touchaient l'Orient et l'Occident, et au bout de ces bras il avait cent têtes de dragons. Le bas de son corps était entouré de vipères. Il pouvait aussi prendre la forme d'un ouragan destructeur. Il fut enfanté pour venger les Titans défaits par les dieux de l'Olympe. Il grandit en l'espace d'une journée, sa tête finit par atteindre le Ciel et sa vue déclencha une peur panique dans l'Olympe, aussitôt désertée de ses trente mille habitants divins qui, pour lui échapper, se métamorphosèrent en oiseaux, tandis que Typhon menaçait pêle-mêle d'enchaîner Zeus et Poséidon dans le Tartare, d'épouser Héra, de libérer les Titans, de leur donner les déesses comme épouses ou comme servantes et de faire des jeunes dieux ses propres valets.. Les Olympiens les plus puissants, donc les plus menacés, partirent se cacher dans le désert égyptien, où ils revêtirent provisoirement l'apparence d'inoffensifs animaux : Héra se changeât en vache, Aphrodite en poisson, Artémis en chatte, Léto en musaraigne, Apollon en corbeau ou en milan, Arès en sanglier ou en poisson, Dionysos en bouc, Héphaïstos en bœuf, Hermès en ibis, Héraclès en faon… Seule Athéna demeura au côté de son père Zeus pour défier Typhon mais le monstre réussit à désarmer le roi des dieux et à lui sectionner les tendons des bras et des chevilles. Puis, il le transporta inerte dans sa caverne et en confia la garde à Echidna, son épouse. Un allié de dernière minute, Hermès, parvint néanmoins à endormir Echidna et s'empara de la dépouille et des tendons de Zeus. Ce dernier, sitôt « recousu », s'empara de sa foudre et se lança à la poursuite de Typhon, que les Moires avaient entre-temps dupé en lui faisant manger des fruits éphémères supposés lui conférer l'immortalité mais destinés en fait à l'affaiblir. Typhon est foudroyé alors même où il atteignait la Sicile, est enseveli sous l'Etna. La légende veut qu'à chaque fois que le monstre s'étire ou se retourne dans sa prison, l'Etna gronde et la Terre craque de sorte que les éruptions volcaniques de cette montagne seraient en fait causées par les mouvements du Géant.

22


Pour conclure, voici un petit arbre généalogique résumant ce que je vous ai présenté plus haut :

Ce sera tout pour ce mois, mais ne vous inquiétez pas, vous retrouverez la suite dans l'édition suivante de votre mensuel préféré.

Page réalisée par SgtSpartan

Jeune hoplite honteux offre une prime à qui voudra bien aller chercher sa ceinture dans le temple d’Athéna. Vous la trouverez probablement derrière la statue de la déesse. La prime s’élève à cinquante pièces d’or. La rapporter à la caserne de la ville entre 20h et 23h. Le plus vite sera le mieux.

Jeune femme honteuse recherche bonne âme pour aller récupérer une partie importante de sa garde-robe derrière la statue d’Athéna dans le temple de celle-ci. Une prime sera offerte, cinquante pièces d’or. Apporter le vêtement à la maison du prêtre d’Athéna, entre 15h et 18h, demander sa fille, moi.

Recherche deux personnes pour un poste de garde. Serez chargé de la surveillance et de la protection de l’entrée contre les intrusions indésirables, au temple d’Athéna. Salaire de deux pièces d’or par jour. Pour postuler, se présenter au temple aux horaires de présence du prêtre, moi, à savoir de 8h à 13h, et de 15h à 18h. Merci de répondre au plus vite, le temple doit être protégé !

23


Page réalisée par minilys

Bonjour tout le monde ! Et oui, c’est encore moi… Avec un mois de retard je sais ! Je vais donc (enfin ! ) vous parler de la de la sculpture et de la céramique de l’époque Archaïque. Pour ceux qui ne savent pas de quoi je parle, je vous conseille de lire le point de culture du mois de juin dernier, ou encore mieux, de lire les points de culture des mois d’avril, de mai et de juin ;)

La Sculpture ! Le style dédalique en sculpture. Ce style est appelé ainsi car Dédale était un grand sculpteur athénien (attention, ce n’est pas le même Dédale qui avait conçu le labyrinthe du minotaure) et c’est lui qui aurait créé le style dédalique. Ce style va se développer en Grèce (Athènes, Corinthe…). Caractéristique du style dédalique : gens de face (frontalité), rigidité du corps, bras collés le long du corps (le plus souvent), tête de forme triangulaire avec coiffure caractéristiques. C’était des statues de culte, ou avaient une fonction votive, c’est-à-dire que c’était des dons fait aux dieux. Précurseur dans le temple de Dréros (statuette, figurine en bronze). On pense que ce sont des statues de culte, ce sont surement les plus anciennes statues de culte (statue d’un dieu trouvé dans un temple, c’est la statue du dieu auquel est consacré le temple) trouvées (un homme et deux femmes qui représentent Apollon avec sa mère Léto et sa sœur Artémis). On retrouve encore un peu style géométrique, traits géométrique pour la statue masculine mais les personnages féminins n’ont pas le style géométrique : on sent la période de transition artistique entre les deux périodes.

Les 3 statuettes en bronze trouvées dans le temple de Dréros, Apollon au centre, et Artémis sa sœur et Léto leur mère On note trois périodes dans le style dédalique (ancien, moyen et récent). Dédalique ancien : les statues avaient un visage au contour triangulaire, bouche très expressive contrairement à ce qu’on avait avant. Autre caractéristique : coiffures qui peuvent être en cran horizontaux (perruque à étage) ou en perle. Plus on avance dans le temps plus yeux perdent en volume et sont plus réalistes (650 fin VI), alors qu’avant ils avaient l’air assez globuleux. Les korés et les kouros sont les seuls objets sculptés de l’époque. Korés signifie jeune fille en grec ancien, et kouros jeune homme (logique en même temps). Œuvre majeure : la dame d’Auxerre (h 0.62) 640-630 statuette conservé Louvre, appartenait à la collection privée d’un mec et qui est arrivée musée d’Auxerre un peu par magie (on ne sait pas d’où elle vient). 24


Elle est aujourd’hui conservée Louvre. On voit qu’elle a une attitude rigide et frontale mais elle n’a pas les bras le long du corps. Généralement les bras sont le long du corps car pour les sculpteurs c’est plus compliqué de décoller les bras et de laisser un vide (risque de casse plus grand). Vêtue d’une robe, sa taille est très marquée au niveau de taille. On voit que les proportions du corps encore mal maitrisées : haut du corps trop petit par rapport au bas du corps, doigts trop long… Elle a un visage triangulaire typique, chevelure en perle, porte une pèlerine (petite cape). A l’origine les vêtements sont peints sur la statue, les couleurs ont disparues avec le temps. Toutes les statues antiques grecques étaient multicolores, comme les temples, mais les couleurs ont disparus avec temps. Cette statue est typique de l’époque, elles sont toutes fait sur le même modèle : même pose, même habits, coiffure très similaire…

la

le

Autres exemple de Korés : Koré 674 dite aux yeux de sphinge (510 – 500) Elle fait partie des dernières korés. La différence de coiffure et entre des vêtements de cette koré et la Dame d’Auxerre est le seul élément qui nous permet de de voir l’évolution de la sculpture à l’époque archaïque

Les korés sont rares avant 560 av JC, même si on a trouvé quelques-unes. Au final, on a retrouvé tellement de Korés enterrées qu’on leur a donné des numéros. Les sculpteurs arrêtent de faire des Korés vers 500 av JC.

Les premiers kouros Kouros signifie jeune homme en grec. Les grecs vont faire la découverte civilisation égyptienne grâce aux comptoirs qui fondent sur le delta du Nil, et vont y apprendre travail marbre et la statuaire entre (620-580). Avec les nouveaux outils en bronze, on peut travailler ce matériau très dur donc on peut passer des petites statues (comme celles du temple de Dréros) à des statues colossales. Les artistes commencent à signer pour montrer qu’ils sont capables de faire tel ou tel statue. Le type du kouros va se fixer vers 600. Caractéristiques générales des kouroi : frontalité, un pied en avant (en général le gauche), nudité, bras le long du corps dont la position évolue au fur et à mesure, chevelure longue, sourire archaïque (sourire léger, typique de l’époque). Tête du Dipylon (600) provient de la Nécropole du Dipylon (le cimetière du céramique). Elle est en marbre de Naxos mesure 44cm (juste la tête). Le kouros est coiffé avec une perruque en perle. Celui-ci a une coiffure spéciale extrêmement stylisée, parfaitement ordonnée avec un ruban (caractéristique du kouros).

Tête du Dipylon 25


D’autres kouros trouvés en 2002, sont très similaires avec une face plutôt plate, des arcades sourcilières creusées, cheveux en arrière, oreille très stylisée…. Les premiers kouros sont très stéréotypés (ils sont tous représentés de la même manière, comme les korés) et ont une utilisation funéraire pour gens qui ont les moyens (marqueur de tombe, ils remplacent les vases de l’époque géométrique) mais ils sont le plus souvent utilisés comme des offrandes pour les dieux. Les sculpteurs ont la volonté de commencer à montrer le mouvement, c’est pour ça qu’ils représentent toujours les kouros et les korés avec un pied en avant, le bras détaché du corps mais immobile, poings serrés : ils veulent représenter le mouvement mais ils y arrivent très mal (voir pas du tout, car c’est une pose assez bizarre quand même. Mais bravo pour l’effort ;) ). On a retrouvé des statues en Egypte en métal en peu dans le même style, on sent l’imitation et l’influence de l’art égyptien. Tour comme pour les Korés, on a retrouvé beaucoup de kouros (des milliers ?). Kouros de Ténéa, vers 550 av JC, trouvée près de Corinthe et conservée à Munich. Frontalité, perruque à cran. On voit le début du modelé : les muscles de la cage thoracique ne sont plus représentés avec des incisions mais en volume. Ce kouros avait une fonction votive. « Cavalier Rampin » vers 560-550 av JC Ce n’est pas un Kouros. Il ne ressemble pas aux Kouros car c’est un cavalier, il n’a pas la même coiffure (elle est plus courte). La statue représente un athlète qui a remporté un concours. Probablement quelqu’un de très haut placé dans la société qui s’est offert une représentation de lui-même à pour en faire don à une divinité.

Kouros de Ténéa

Cavalier Rampin

Ephèbe de Kritios, vers 480 av JC. On sort de la représentation des Kouros : la coupe est courte, le visage est réaliste, la tête est légèrement tournée (il n’y a plus de frontalité). On voit aussi une innovation majeure dans la sculpture grecque : l’apparition de la jambe fléchie qui imprime un mouvement dans le bassin, la pondération (les hanches sont penchées d’un côté). C’est une innovation majeure car c’est la première forme de mouvement réaliste dans la statuaire.

Ephèbe de Kritios, consacré et trouvé sur l’Acropole

26


La Céramique à l’époque archaïque. La céramique de la première moitié du VI° siècle (599 av JC – 550 av JC) Au VI° siècle la céramique est dominée par Athènes (siècle d’avant : Corinthe) on fait des décors figuratifs et non répétitifs qui ne veulent rien dire. Technique de la figure noire (fond clair et personnages en noir). Le peintre ajoute les détails par incisions en rehaussant ses dessins par touches de couleurs (après cuisson). On commence à représenter des scènes mythologiques et plus seulement des scènes qui font référence aux rituels funéraires ou des animaux.

Vase François, 560 av jc, 66cm. Face A à droite et face B à gauche. Vase François, Italie, tombe étrusque, cratère à volutes c’est une œuvre signée par Ergotimos (le potier) et Clitias (le peintre) 560 avant JC, 66cm. c’est une des œuvres majeures de l’époque. Il y a plusieurs registres c’est-à-dire plusieurs frises, donc différentes scènes. Face A du bas vers le haut, frise animale, Achille et Troïlos (Troïlos, fils de Priam le roi de Troie est surpris par Achille alors qu’il est en train de prendre de l’eau à une fontaine, il tente de s’enfuir mais Achille le poursuit et le tue dans le temple d’Apollon), mariage de Thétis et Pelée, jeux funèbres de Patrocle, puis la dernière représente la chasse au sanglier de Calydon (registre supérieur). Face B de bas en haut : noces de Pirithoos et Hippodamie, centauromachie (scène de combat avec des centaures) (à la suite d’un banquet les centaures ont trop bu et s’en prennent aux femmes, ils arrachent des arbres pour se battre contre les grecs qui ont toute leur armure) et enfin le retour des Athéniens de Crète.

Gros plans des deux registres supérieurs de la face B, les jeux funèbres de Patrocle et la chasse au sanglier Le peintre d’Amasis (560-525) grand peintre de l’époque Oenochoé (sorte de cruche), technique de la figure noire, représentation d’Héraclès qui se bat contre un lion (c’est le lion de Némée, le premier de ses douze travaux) entouré d’Apollon et d’Artémis. Frise supérieure, succession de boutons de lotus fermés au-dessus.

27


Oenochoé du peintre d’Amasis

Autre amphore : Le suicide d’Ajax (peintre inconnu). Il a posé ses lances, on voit aussi un palmier pour montrer que la scène se passe à l’extérieur, il prépare son épée pour se jeter dessus (méthode de suicide courante pour les grecs).

Amphore représentant le suicide d’Ajax

La céramique à figure rouge vers 540 av jc Les principaux peintres de la céramique à figure rouge : le peintre d’Andokidès, Euphronios, le peintre des Niobides. La céramique à figure rouge se fait sur des vases avec un fond noir et des dessins rouges. Les détails sont peints non incisés comme dans la figure noire. Ça permet de faire des variations plus importantes, comme des dégradés, différentes tonalités de couleurs... On trouve aussi plus de réalisme dans la réalisation des peintures qui ornent ces vases. Le premier grand artiste de cette période est anonyme, du coup les chercheurs ont décidé de l’appeler peintre d’Andokidès (peut-être en raison de sa ville natale ? j’en aucune idée…). Amphore attique bilingue (c’est-à-dire que d’un côté c’est la technique de la figure rouge qui est utilisée et de l’autre c’est la technique de la figure noire), peintre Andokidès grand maitre de la figure noire vers 520 av jc. Chaque côté de l’amphore est décoré de la même scène : Héraclès et Ajax jouant aux dés pendant la guerre de Troie (pour ce qui ne le savent pas, Héraclès = Hercule, chaque personnage ou dieu de la mythologie grecque et romaine ont des noms différents, même si c’est à quelques détails près exactement la même. Même légendes, même dieux, même histoires et généalogie des dieux…). On a trouvé un certain nombre d’amphores et autre vases bilingues, car la figure rouge venait d’apparaitre et beaucoup de peintres hésitaient entre les deux styles, donc au lieu de se prendre la tête pour savoir quel style choisir, ils utilisaient les deux.

28


Amphore du peintre d’Andokidès représentant Héraclès et Ajax jouant aux dés Le grand maitre de la période est Euphronios, actif vers 510. A partir de cette époque figure noire est totalement abandonnée, on ne trouve plus de vases bilingues. Cratère attique à figure rouge, Euphronios v 520 av JC. C’est un cratère en calice car les anses sont placées très bas. C’est une forme de vase inventée par Euphronios, donc si on a un cratère en calice il date forcement d’après 510. Euphronios utilise uniquement la technique que la figure rouge (c’est le premier et tous les autres peintres vont l’imiter très rapidement). La frise de la partie noble (frise du milieu, la plus importante du vase) est encadrée par frises décoratives végétales en haut et en bas. Frise noble : on voit deux personnages aillés qui soulèvent un homme sous le regard d’un personnage central. La scène est encadrée de deux personnages qui limitent la scène (ils n’ont aucune utilité dans la scène ils sont juste là pour la délimiter). C’est une scène de l’Iliade. Sarpédon est un troyen (c’est le mec mort), on voit qu’il est mort au combat car il a une blessure d’où coule du sang au niveau du cœur (oui, je sais, la représentation du sang qui coule n’est absolument pas réaliste, regardez bien, ça fait un peu jet d’eau). Son corps va être enlevé par deux divinités infernales (qui appartiennent aux Enfers) Hypnos (le sommeil) et Thanatos (la mort). Le personnage au centre est Hermès qui est un dieu messager et qui est très souvent associé à la mort car il a aussi pour fonction de guider l’âme des défunts vers les enfers. On le reconnaît grâce au caducée (le bâton) qu’il tient dans sa main gauche. Il porte aussi un pégase (chapeau caractéristique) et ils a des ailes au niveau des chevilles. Il est représenté à l’arrière-plan ce qui montre volonté d’introduire la perspective. Autre caractéristique de ce vase c’est que la composition est centrée autour de Sarpédon (notamment grâce au deux soldats qui délimitent la scène), pas besoin de faire le tour du vase pour voir toute la scène en entier. En regardant Sarpédon on voit que la peinture rouge permet plus de réalisme dans la représentation du corps, on peut aussi dessiner les blessures. Cratère attique à figure rouge du peintre des Niobides H0.54m v 460. On ne connait pas son vrai nom, on l’a nommé ainsi à cause de la scène représentée : Apollon et Artémis massacrant les enfants de Niobé (qui avait eu le culot de dire à la déesse Léo que sa famille était plus belle que la sienne. Léto, vexée, ordonna à ses deux enfants, Apollon et Artémis, d’aller tuer tous les enfants de Niobé). Composition différentes des autres céramiques, elle n’est pas centrée ou symétrique, on dirait que l’artiste a peur du vide, il place des personnages un partout. Mais on voit une innovation : on a la représentation du paysage sur l’autre face on voit d’autre dieux qui se tiennent sur une falaise. Certains sont assis, et on voit que certains enfants Niobides se cachent derrière les mouvements de terrain. On a une volonté de représenter du volume et la perspective.

29


Le style sévère 480 – 450 av jc Période qui suit les guerres médiques (guerre grecs VS perses) tient son nom de l’apparence des statues (kouros sourient légèrement, mais la plupart ne sourient plus du tout, ils ont l’air sévères, ils font un peu la gueule). Grecs ont très mal vécus ces guerres, ce qui explique l’air grave des statues, elles représentent le sentiment général des grecques. On voit plus de mouvement dans les statues de cette époque, même si les sculpteurs ne le maitrisent pas encore parfaitement. Le sculpteur Myron, le plus connu de l’époque très grand sculpteur athénien. C’est lui qui a fait le Discobole. Déjà célèbre à son époque, il a réalisé plusieurs statues d’athlètes, vu notamment dans le sanctuaire d’Olympie vu par Pausanias je vous explique à la fin qui est Pausanias. Il a aussi fait beaucoup d’animaux, sculpteur animalier, sculpteur d’une célèbre génisse de bronze exposée sur l’acropole qui au moment de la conquête rapportée à Rome puis fondue. Beaucoup de copies du discobole à l’époque. Constituée de 4 triangles, c’est une œuvre très géométrique. Construction très rigoureuse mais illustre un mouvement instable le discobole va lancer son disque. Torsion pas naturelle, tourné vers le spectateur. Très intéressant du point de vu anatomique (on voit bien les muscles les tendons). Mais l’effort n’est pas du tout représenté de même que le mouvement (on dirait que l’athlète marque une pause dans son geste) : soit ça n’intéresse pas le sculpteur ou il ne sait pas le faire.

Discobole de Myron

Autre œuvre caractéristique de l’époque : Poséidon du cap Artémision vers 460 av jc. Découverte dans une épave au nord de la Grèce, près du cap Artémision. En bronze, 2,09 m. On a eu un peu de mal à savoir qui elle représente (Poséidon et Zeus car tous les deux peuvent lancer quelque chose, la foudre et le trident). On l’a trouvé dans une cargaison de statues. Proportions sont très calculées, largeur presque comme largeur qui donne un très beau profil. Musculature très naturaliste. Repose sur le pied gauche à plat et pinte pieds droit. Les yeux et le trident étaient des pièces rapportée, c’est-à-dire des pièces ajoutées après la fin de la fabrication de la statue, qui ont disparu aujourd’hui.

Poséidon du cap d’Artémision 460 av jc

30


Bronze de Delphes. Aurige de Delphes statue de cochet environs 1m80, datée d’environs 466 av JC, conservée au musée de Delphes. Découverte à côté du théâtre du sanctuaire d’Apollon, derrière le temple. La dédicace à Polyzalos (un roi tyran, une dédicace sert à montrer qui a fait don de la statue) a permis la datation car c’est un personnage bien dont on connait les dates de son accession au pouvoir et de sa mort. Un aurige était un conducteur de char, représenté ici en vainqueur des jeux pythiques. Habillé d’un chiton (sorte de longue toge) le vêtement normal de l’aurige. Ceinture placée très haut. On voit qu’il a une pose assez statique, mais pas il n’est pas complètement frontal car il tourne légèrement la tête. De la main droite il tient les rênes de son cheval.

Bronze de Delphes, 470 av jc

Architecture de l’époque sévère Temple de Zeus à Olympie. Temple d’ordre dorique Dossier spécial temple le mois prochain, je vous montrerai ce qu’est le style dorique. Aux angles on a des acrotères (petites statues décoratives placées sur le toit). Architecte : Libon d’Elis. La construction commence en 472 av JC et est achevée en 457 av JC. Temple canon (modèle parfait, qui montre les proportions à respecter) de l’architecture dorique. C’est le plus grand temple du Péloponnèse (65 m de long sur 28 m de large). Il est fait en calcaire non en marbre, l’architecte l’a donc fait parer de stuc (poudre de marbre mélangé à de la colle) et sculpture. Il a aussi fait plaquer le fronton en marbre de Paros (île des Cyclades). On a des restes de dallage en calcaire bleu d’Eleusis. Temple exastile (il a 6 colonnes en façades) et 13 sur les longs côtés. On a une colonnade à l’intérieur (série de colonne). Au fond du temple, on a base ou se trouve la statue de culte. C’est Phidias, un sculpteur célèbre, qui a fait la statue de culte du temple, et elle fait partie des 7 merveilles du monde antique. C’est statue chryséléphantine, c’est-à-dire qu’elle est en or et en ivoire. Statue installée dans le temple après la construction de ce dernier (me demandez pas comment ils ont fait pour la faire passer par la porte). Sur les murs, le côté extérieur est décoré de bouclier alors que l’intérieur est orné d’une frise sculptée représentant les 12 travaux d’Héraclès. Certains morceaux de cette frise se trouvent au musée du Louvre. On peut encore distinguer certains relief, comme les Hespérides (l’histoire avec Atlas et son globe et Athéna qui aide Héraclès), aussi les écuries d’Ogias (Héraclès est représenté en train de casser le mur des écuries pour que l’eau du fleuve s’y engouffre). La scène du fronton ouest représente un mythe local. C’est un roi qui ne veut pas marier sa fille et un mec qui s’appelle Pélopse qui va réussir à épouser la fille du roi, Hippodamie. Autre fronton (le fonton est) scène de combat entre les Lapithes et des centaures qui enlèvent les femmes d’éclanche guerre remporté.

31


Un dernier mot sur Pausanias : c’est un grec qui voyageait tout le temps (on sait pas pourquoi) et qui écrivait dans un livre tout ce qu’il voyait (les lieux, les temples, les statues,…), écrivait aussi des anecdotes sur les lieux qu’il visitait, parfois il parlait des légendes locales… On peut dire que c’est un peu l’inventeur du guide du routard (même si il n’en avait pas conscience). Mais comme presque personne ne voyageait à son époque et la population n’en avait strictement rien à faire de ce qu’il racontait, on ne sait vraiment pas pourquoi il a écrit son livre puisqu’il ne servait ni à rien ni à personne. Mais plus de 2000 ans plus tard on a enfin trouvé une utilité à ses écrits, puisqu’ils servent aux historiens de l’art et aux archéologues pour les reconstitutions, connaitre le nom des artistes, savoir où trouver des temples ou des statues (ainsi que leur descriptions)… Par exemple dans un de ses livres, Pausanias cite et décrit une statue qu’il a vue au sanctuaire de l’oracle de Delphes. Les archéologues sont donc allés fouiller à l’endroit cité et y ont effectivement trouvé la statue ! A la différence près que ce n’était pas l’originale mais une copie… Voilà j’ai donc fini de vous cultiver, du moins pour ce mois-ci… Après avoir parlé de l’époque Archaïque, le mois prochain, je ferai un dossier spécial sur les temples grecs (très différents des temples romains ! ) et je vous parlerai beaucoup de l’Acropole d’Athènes. Donc ne ratez surtout pas le prochain numéro du point culture ! En attendant profitez bien de ce mois d’août et pensez à mettre de la crème solaire ;)

Page réalisée par tolan94

Après une très longue lecture de ce Point Culture, quoi de mieux que de se changer les idées avec un peu de cuisine ? Voici notre nouvelle recette du mois : Cocotte de lentille et poulet au lard ! Ingrédients (pour 4 personnes) : - 1 poulet - 500 g de lentilles vertes - 250 g de lardons - 10 cl de vin blanc - 1 oignon - 3 cuillères à soupe d'huile - thym, laurier - sel et poivre Préparation de la recette : Mettez les lentilles dans une casserole d'eau froide avec le thym, le laurier et l'oignon entier. Faites-les cuire 30 min à feu moyen, salez à mi-cuisson. Coupez le poulet en morceaux, salez et poivrez-les. Faites-les dorer dans une cocotte, avec l'huile et les lardons. Mouillez ensuite avec le vin et 10 cl d'eau, couvrez et laissez mijoter 30 min. Rajoutez les lentilles dans la cocotte, poursuivez la cuisson 20 min."

32


Page réalisée par ROME.63

Fermin Muguruza, est un chanteur né à Irun, dans le pays basque espagnol en 1963. Il a commencé en tant que chanteur du groupe Kortatu (Ska-punk) dans les années 1980, puis du groupe Negu Gorriak (hard-corepunk-fusion). Il a créé le label basque Esan Ozenki, devenu Metak en 2001. En 1999, il forme un nouveau groupe qui portera son propre nom, Fermin Muguruza, et pratiquera mélangera rocksteady, rock, salsa, dub, jungle et drum'n'bass pour parvenir à un style qui lui correspond. Il collabore notamment avec des artistes tels que Manu Chao, Zebda, Mad Professor et de nombreux autres. Il sort alors plusieurs albums avant de partir en 2005 en Jamaïque enregistrer l'album "Euskal Herria Jamaika Clash" dans les mythiques sudios Tuff Gong. Il y fait participer des artistes tels que Toots, U-Roy, les I-Threes,… Metak se termine en 2006 laissant place au nouveau label de Fermin Muguruza, Talka. Après une longue tournée dans le monde entier, il sort en 2007 "Afro-Basque Fire Brigade", un DVD comprenant des lives et un documentaire sur la tournée et un livre de photos. La carrière de Fermin a toujours été liée à la vie politique. Un des premiers aspects politiques chers à Muguruza est le choix de chanter en Euskera, la langue basque, langue qu'il n'a pas eu le droit d'apprendre à l'école (la langue était interdite par le gouvernement espagnol sous la dictature franquiste). Il l'a donc apprise alors qu'il commençait à chanter avec le groupe Kortatu. De fait, si on fait exeption de la chanson "Zu atrapatu arte" (Jusqu'à t'attraper), les chansons chantées en euskera sur les premiers CD étaient écrites par d'autres personnes. Un autre aspect caractéristique de Fermin Muguruza est son soutien à l'autogestion et a la philosophie du "Fais le toi-même". Se basant sur des musiciens comme Jello Biafra ou Ian MacKaye, Fermin fonde avec le groupe Negu Gorriak le label indépendant Esan Osenki Records. Il a aussi toujours refusé les offres de production de multinationales de renoms, que ce soit avec son groupe ou seul. Fermin et ses différents groupes ne se sont jamais cachés de leur volonté de voir un pays basque indépendant, ce qui parfois posa problème, lors de concerts régulièrement annulés par l'Etat espagnol pour raison de "Soutien au terrorisme". Fermin s'est toujours défendu : "Je n'appuie pas la lutte armée, bien que je sois militant de Batasuna. ETA a commencé une trève, ce que devrai aussi faire les Etats-Unis dans plusieurs pays du monde." Malgré cela, Fermin Muguruza est connu aussi car c'est un des rares chanteurs basques à être impliqué dans des associations d'aide aux enfants pauvres (notamment en Amérique du sud). Ainsi en 2005 il offrit entièrement les recettes d'un concert à une association au Brésil.

33


Page réalisée par ROME.63

Bonjour, bonsoir ! Bienvenue dans un nouveau numéro de la rubrique film ! Aujourd'hui nous nous retrouvons avec un film comportant énormément d'acteurs, de l'action à revendre et qui est précédé de deux opus... Allez un indice pour vous aider, voici une des phrases cultes du second volet. "J’ai entendu une rumeur… Que tu avais été mordu par un cobra royal ? - Oui, c’est vrai… Mais après cinq jours de longue agonie… le cobra est mort." Vous avez trouvé ? Il s'agit en effet d'EXPENDABLES 3. EXPENDABLES 3, en avant première le 20 août 2014, est un film d'action de Patrick Hughes. Pour faire face à son ancien coéquipier devenu un redoutable trafiquant d'armes (et qui aujourd'hui est bien décidé à éliminer les Expendables), Barney (Sylvester Stallone) décide d'apporter du sang neuf à son unité spéciale en engageant de nouveaux équipiers plus jeunes, plus vifs et plus calés en nouvelles technologies. La mission se transforme rapidement un choc des cultures et des générations, entre adeptes de la vieille école et experts high-tech. Ce qui ne va pas les empêcher de livrer leur bataille la plus explosive ! Barney, Christmas (Jason Statham) et le reste de l’équipe affrontent Conrad Stonebanks (Mel Gibson), qui fut autrefois le fondateur des Expendables avec Barney. Stonebanks devint par la suite un redoutable trafiquant d’armes, que Barney fut obligé d’abattre… Du moins, c’est ce qu’il croyait. Ayant échappé à la mort, Stonebanks a maintenant pour seul objectif d’éliminer l’équipe des Expendables. Mais Barney a d’autres plans... Les Expendables vont livrer leur bataille la plus explosive et la plus personnelle… Le tournage s'est déroulé du 19 août 2013 15 au 22 octobre 2013 dans les NU Boyana Film Studios dans la banlieue de Sofia en Bulgarie2. Avec des acteurs toujours présents (Sylvester Stallone, Jason Statham, Arnold Schwarzenegger, Dolph Lundgren, Randy Couture, Terry Crews, Jet Li), l'équipe à recruter de nouveaux combattants comme Wesley Snipes allias Doc, Antonio Banderas surnommé Galgo, Harrisson Ford portant le nom de Max Drummer et Mel Gibson dans le rôle de l'épouvantable Conrad Stonebanks. Le film a été présenté hors compétition au 67e Festival de Cannes. La plupart des acteurs étaient présents pour l'occasion. Personnellement, j'ai hâte d'aller voir ce film. Des acteurs hors normes avec une histoire qui s'annonce elle aussi explosive. Voilà, j'ai essayé du mieux que j'ai pu de vous faire découvrir avant sa sorti ce film qui s'annonce explosif ! Je vous laisse avec une magnifique bande-annonce ! http://www.youtube.com/watch?v=KG6y2cVtt04 Sur ce, bon jeu et à la prochaine, portez vous bien !

34


Page réalisée par SgtSpartan

1984 est le plus célèbre roman de l’écrivain Indo-britannique George Orwell, de son vrai nom Eric Arthur Blair, publié en 1949. Il est communément considéré comme une des plus grandes référence en matière de roman d’anticipation, dystopique, voire de science-fiction. C’est dans ce livre qu’on entend pour la toute première fois le terme de « Big Brother », qui devient par la suite une figure métaphorique du régime policier et totalitaire, de la société de la surveillance, ainsi que de la réduction des libertés. L’histoire se passe à Londres, en 1984. Le monde, depuis les grandes guerres mondiales de 1950, est divisé en trois grands « blocs » : l’Océania (comprenant l’Amérique, les îles de l’Atlantique, l’Océanie et l’Afrique australe), l’Eurasie (Europe et URSS) et l’Estasia (Chine et ses contrées méridionale, îles du Japon, et une portion importante mais variable de la Mongolie, la Mandchourie et du Tibet) qui sont en guerre perpétuelle les uns contre les autres. Le héros de l’histoire est Winston Smith, 39 ans habitant de Londres, en Océania, employé du Parti Extérieur, c’est-à-dire un membre de la « caste » intermédiaire de l’Angsoc (mot novlangue pour « Socialisme Anglais »), le régime Océanien. Winston officie au Ministère de la Vérité, ou Miniver en novlangue. Son travail consiste à remanier les archives afin de faire correspondre la passé à la version officielle du Parti. Ainsi, lorsque l’Océania déclare la guerre à l’Estasia alors qu’elle était en paix deux jours avant avec cet Etat, les membres du Ministère de la Vérité, et notamment ceux du commissariat des Archives (« Commarch », en novlangue), où travaille Winston, devront s’assurer que plus aucune trace écrite n’existe de l’ancienne alliance avec Estasia. Si l’Océania déclare la guerre à Estasia, ils ont toujours été en guerre contre eux. Toutefois, contrairement à la majeure partie de la population, Winston ne réussit pas à pratiquer cette amnésie sélective, et ne peux donc adhérer aux mensonges du Parti. Il prend vite conscience qu’il n’a pas de pensée aussi orthodoxe qu’il devrait en avoir aux yeux du Parti. Susceptible d’être traqué par la Police de la Pensée, une redoutable organisation de répression, il dissimule ses opinions contestataires aux yeux de ses collègues. Le roman débute sur les projets d’écriture de Winston, voulant garder une trace écrite et donc fixe du passé, en opposition à la propagande du Parti. La ténuité des rebellions apparait rapidement ; la simple rédaction de son journal n’est possible à Winston que grâce à une singularité dans le plan de son appartement qui permet d’échapper au regard omniprésent du télécran. Au fil de l’histoire, Winston va exposer et découvrir toutes les machinations et les horreurs de la vie dans le Parti. Dans ce livre, George Orwell nous présente un régime totalitaire ayant main mise sur ABSOLUMENT tout, jusqu’aux souvenirs des habitant. Si un jour, votre voisin avec qui vous discutiez tout les jours devant votre portes, disparait purement et simplement (enlevé par la Police de la Pensée), et que le Parti annonce qu’il n’a jamais existé, c’est qu’il n’a jamais existé. En quelques heures toutes traces de son existence à totalement disparue de l’univers. Se rappeler de ce sympathique voisin ne vous mènerait qu’à « disparaître » vous aussi. Un monde très sombre, dans lequel personne n’a le contrôle de sa propre vie. Terrifiante idée, c’est comme cela que vous l’expose Mr Orwell, en progressant dans l’intrigue de ce roman, une certaine paranoïa vous prendra et vous regarderez votre télévision d’une autre manière. Car, si dans 1984, il est illégal d’éteindre sa TV (ou télécran), c’est simplement parce que celle-ci comporte une caméra par laquelle l’on vous observe constamment… Un grand homme disait : « S’il ne faut jamais faire entièrement confiance à la technologie, sous peine d’avoir de mauvaise surprise, faire confiance aux hommes, particulièrement les dirigeants politiques, est encore plus stupide, car ce sont eux qui sont de l’autre côté de la caméra caché dans votre maison… “Big Brother is watching you”. 35


Page réalisée par Yushi

Aie ! Un nouveau type d’insolation vient d’être découverte et le plus amusant c’est quelle provient de vos neurones ! Rébus 1 :

Rébus 2 :

Rébus 3 :

36


Plage Soleil Mer Poisson Ete Chaleur Mercure Voyages Vacances Repos

Page réalisée par Yushi

Les nouvelles portes de la ville ! De longs siècles sont passés depuis que les portes d’origine ont été fixé sur les longs remparts de la ville d’Athènes. Même pour le fer, le temps est un ennemi de taille. Ainsi, les forgerons de tout le pays se sont donnés rendez-vous à Athènes par ces températures élevées pour forger, coups après coups, dans un mélange de sueur et de muscles, les nouvelles portes de la ville. Un bel ensemble doré, mélange d’ivoire et d’argent, viendra trôner sur les portes de la ville ! Si vous avez des envies de voyage, le Grepolis Times organise un voyage organisé en direction d’Athènes ! Réservez vos places, on vous attend ! Trucage, trucage ! Un été, un soleil éclatant, quoi de plus idyllique ? Malheureusement toutes les créatures de l’Ombre d’Hadès ne sont pas d’accord avec cette idée. Une vague de méchanceté coule sur le monde Antique, les thermomètres perdent le fil et les températures chutent alors que dehors le mercure ne fait que monter c’est une histoire à s’en perdre soit même ! Une brigade vient d’être déplacée pour lutter, souhaitons leur bonne chance !

37


Page réalisée par l’équipe de modération

Principe Vous devrez narrer l'histoire de ce jeune guerrier prêt à mourir pour sa patrie. Vous essayerez de traiter les questions suivantes :

600

Or

àg

agn

er !

Comment "être" lorsque l'on dépend d'une grande organisation, que l'on suit des directives précises et que la communauté passe avant sa propre personne ?  Comment les qualités et les défauts d'une personne peuvent influencer ou non une communauté guerrière?  Vous avez le choix concernant le type de texte. Cela peut être un récit, un poème, ... Mais, vous devrez garder en tête qu'un texte trop long n'est pas agréable à lire et donc, que vous pourriez perdre des voix si votre plume n'a pas de limite ! Pour vous aiguiller dans votre texte et donner un côté humoristique à votre texte, on vous impose l'utilisation de 4 qualificatifs dont deux qualités et deux défauts. Vous devrez contacter les chefs des armées, Auditorio, Staark ou Jahl de Vautban, par message privé sur le forum qui vous attribuera deux qualités et deux défauts que vous devrez faire ressortir à travers le jeune combattant. Si les votants ne retrouvent pas de caractères bien identifiables, ils sont sensibles de ne pas voter pour votre texte Déroulement Du 4 au 19 août, vous devrez envoyer un message privé sur le forum à Auditorio, Staark ou Jahl de Vautban en lui donnant deux nombres. Deux nombres étant compris entre 1 et 10 inclus et deux entre 11 et 20 inclus.  Une fois vos 4 qualificatifs obtenus, vous pourrez rédiger votre texte jusqu'au 19 août, à 23h59. Une fois la date limite de rendu passée, un sondage avec les textes règlementaires sera mis en place.  Vous devrez publier votre participation dans la section prévue à cet effet : Participation concours d’Août. Règles fondamentales L'écrivain devra respecter 2 bonus et 2 malus concernant son personnage.  Vous ne devrez en aucun cas révéler les caractéristiques que vous avez obtenues aux autres participants.  En aucun cas vous ne devrez révéler l'identité de votre texte aux membres de la communauté.  Toute question doit être posée dans le sujet prévu à cet effet. Pour toute question sur vos caractères obtenus, veuillez poser votre interrogation à la personne qui vous a donné lesdits qualificatifs.

Récompenses • La récompense se fera en or (dans le jeu) : - 300 or pour le premier ; - 200 or pour le deuxième ; - 100 or pour le troisième.

38


Crédits Rédacteurs :

Mise en page :

Beir Angus

Okami-san

Guerrier-Spartiat

Yushi

Huo Gang

Crédits photographiques : InnoGames GmbH

Couverture :

Crédits logiciels :

Jason611

asterix1996

JulienL57

Génération format PDF :

Llcg

Adobe Photoshop

Yushi

Matthias25

Microsoft Office Publisher vBulletin

Distribution :

Minilys

Adobe Reader

John Doe

Okami-san

Naolia

Ombre Colorée ROME.63 SgtSpartan silvine Yushi Zourglouff

Teclis Lyuwee Yueen

Devenir rédacteur Vous aimez Grepolis ? Vous avez un talent pour l'écriture et vous souhaitez investir de votre temps pour la Gazette officielle ? Alors n'hésitez plus, postulez ! La participation à l'écriture d'une Gazette est une expérience unique qui demande d'être ouvert et inventif. C'est un travail d'équipe qui vous apportera de nouvelles satisfactions à chaque parution. Les pré-requis pour postuler : Ψ être motivé ; Ψ avoir une excellente maîtrise du français ; Ψ être disponible pour la rédaction des articles ; Ψ savoir travailler en équipe. Si vous souhaitez participer à la rédaction de la Gazette, envoyez-nous votre candidature à redaction@times.grepolis.fr . Chaque postulant recevra une réponse, que celle-ci soit positive ou négative. Merci de préciser dans votre candidature si vous correspondez à l’un de ces profils.

Dans votre candidature, veuillez-nous indiquer (sans s'y limiter) : Ψ votre pseudonyme ; Ψ votre âge ; Ψ ce que vous faites dans la vie ; Ψ votre expérience sur Grepolis et les jeux en ligne en général ; Ψ votre expérience dans le domaine de la rédaction (gazettes, RP, écrits...) ; Ψ les raisons qui vous amènent à postuler pour rejoindre l'équipe ; Ψ vos disponibilités ; Ψ ce qui fait de vous le candidat idéal pour ce rôle. Afin de faciliter le traitement des candidatures, merci de bien vouloir mettre le titre de votre e-mail sous la forme suivante : [Candidature_Gazette] Pseudonyme Les candidatures devront être soigneusement rédigées, nous recherchons des gens sérieux et motivés. Votre candidature devra donc être la plus soignée possible.

Mentions légales Grepolis est propriété exclusive de la société InnoGames Gmbh. Tous droits réservés. 39


www.grepolis.com

40

Profile for Grepolis France

Grepolis Times - Août 2014  

Journal de la communauté Grepolis France

Grepolis Times - Août 2014  

Journal de la communauté Grepolis France

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded