Issuu on Google+

Le journal de la communauté d’agglomération de l’

N °15

SEPTEMBRE-OCTOBRE 2011

P.04 ça bouge

dans l’agglo

DU CONCRET DANS LES QUARTIERS Se découvrir une passion, apprendre un métier… L’agglo soutient des projets concrets dans les quartiers. Explications.

P.06 ils en parlent

L’AGGLO n’augmente aucun taux

La réforme des collectivités territoriales ne doit avoir aucun impact sur les contribuables. Les élus de l’agglo en ont décidé ainsi.

P.11 L’ÉCO DE L’AGGLO

Innover en France ? Albi 4e ! 

Déjà 6e du classement des agglomérations où il fait bon entreprendre en 2010, notre territoire se place cette année 4e «des villes où il fait bon innover» dans le magazine d’informations économiques L’Entreprise.

Albi, Arthès, Cambon d’Albi, Carlus, Castelnau de Lévis, Cunac, Dénat, Fréjairolles, Labastide Dénat, Lescure d’Albigeois, Le Sequestre, Marssac sur Tarn, Puygouzon, Rouffiac, Saliès, Saint-Juéry, Terssac

GRAND ANGLE

1 500 associations et LA VÔTRE ?


Association Mercure Association cartel de l’école des Mines d’Albi-Carmaux

Cambon d’Albi

Culture évasion

Passer’elles

Science en Tarn

Valeurs de l’albigeois Tous à vélo et à pied en albigeois ! Les comploteurs festifs

Rouffiac

Tarn bénévolat

Pollux BÉbÉnou plus

Associaton de quartier de Cantepau

Judo-club de Denat

ASUC

Envisage

Les gribouillis

Ovni

femmes du monde

Les pince mi-pince fa

Puygoulire

Lions club albi

Terssac

Jokko graine de vie Urban colors

Carlus sports loisirs

Rebond

Saint-Juéry XIII 2000

L’île aux enfants

P. 7-8-9 grand angle

C’est la rentrée à l’espace aquatique Atlantis avec la mise en place de nouveaux tarifs, sur fond d’anniversaire.

Ne voyagez plus sans elle La carte Pastel est, depuis le 1er septembre le sésame d’une mobilité modernisée et attractive. Mode d’emploi.

I2D 1 500 associations… Geolions et la vôtre ? Le Grand Albigeois ne compte pas moins de 1 500 associations sur son territoire. Une communauté qui fourmille d’idées et qui ne demande qu’à vous accueillir. Rencontres.

ÉDITO

zon

Sintar

P. 05 ça bouge dans l’agglo

PHILIPPE BONNECARRÈRE

Puygou

Lo capial

Les paparazzis marssacois éry Saint-Ju

P. 03 actu vue par…

Terssac à dos

Créa loisir Lescure

Educchoeur

Dikelitu

Lescur’rando

Mille étoiles pour l’enfance

USSPA

Les vrais devins

Association amandiers.Com

Artimots Cunac

Amidons

L’art dans l’air

Albi Capitale des couleurs

Dénat

P. 10-11 L’ÉCO DE L’AGGLO

P. 16 albigeois du monde

commerçant.com La croissance L’agglo s’intéresse à ces acteurs quasi invisibles du e-commerce qui boostent le dynamisme local. Reportage.

Francoprenariats Album d’un été international L’agglo a organisé une université d’été ultra concrète et ultra intense, réunissant 29 jeunes diplômés du monde entier sur le campus de l’Emac.

Les vaqueros

Les volants de Frejairolles

Comité des fêtes de Labastide-Denat

au fil de soie

Castelnau Vélo team

Les doigts arthesiens Sports quilles Le Sequestre Cambon aventure

ECLA

Arthès

Éveil du Laos

Main à la pate SOS bébés

L’Albigeois a de l’énergie, de la vitalité. Ce numéro du Grand A nous en donne quelques aperçus : le sourire des étudiants de notre première université d’été, les bons résultats des entreprises de e-commerce qui ont fait le choix de se développer sur notre territoire ou les festivités programmées pour les 10 ans d’Atlantis - une vraie réussite pourtant si critiquée à sa création. Les chantiers qui jalonnent notre agglomération traduisent aussi cette vitalité : qu’il s’agisse des travaux du doublement de la rocade, de la nouvelle place Maillol de Marssac ou de la modernisation des réseaux d’assainissement à Labastide-Dénat. Ils sont la mesure visible de l’énergie de notre intercommunalité, qui déploie un programme d’actions ambitieux pour le compte de nos 17 communes et nos 83000 habitants et anticipe l’avenir commun de notre territoire. Je sais que ces travaux perturbent les habitudes et accepte avec mes collègues la responsabilité de ces désagréments partagés. En votre âme et conscience, vous savez que ces travaux passagers sont utiles et nécessaires. Maintenir cette vitalité, rester attractif signifie par exemple attirer des étudiants et des chercheurs et se doter, avec InnoProd dont les travaux s’intensifient ce mois-ci, d’un outil formidable pour les entreprises du XXIe siècle. Quand le magazine L’Entreprise place l’Albigeois à la 4e place française des villes et agglomérations où l’innovation est particulièrement encouragée, encore une fois c’est la détermination et l’énergie de vos élus, des acteurs de l’enseignement et de l’entreprenariat qui sont reconnues. En matière de déplacements, la vitalité s’exprime dans le réseau de transports urbains qui se modernise : la nouvelle carte Pastel, mise en place dès la rentrée, est le sésame d’une mobilité moderne en Albigeois.

GRAND A est édité par la Communauté d’agglomération de l’Albigeois. Parc François Mitterrand – 81 160 Saint-Juéry Tél. : 05 63 45 72 47 – www.grand-albigeois.fr Directeur de publication : Thierry Dufour Rédaction : Sabine Thiry, Yann Wargny et Marie-Flore Borg. Photographies : Alain Agorreta, Michèle Coppin, Charles Rey, Guillaume Oliver, Daniel Vijorovic, Mairies d’Albi/Cambon/ Castelnau de Levis/Saint-Juéry, Musée du saut du Tarn, Tchiz. Conception, maquette, mise en pages : ICOM RCS Toulouse B 393 658 760 - 2011-04-3462 icom-com.fr - ISSN : 2101-1430. Dépôt légal : septembre 2011 Tirage : 42 000 exemplaires. Document imprimé par l'imprimerie STIN, entreprise Imprim'vert®, procédé CtP avec des encres à base végétale. Papier Condat Silk, 90 g.

En rendant hommage à la vie associative, Grand A salue également la vitalité et l’énergie d’une autre communauté : celle d’hommes et de femmes, connus ou anonymes, investis dans une passion au bénéfice de tous. Par leurs actions, leurs projets, leur professionnalisme, ils sont le socle de notre communauté humaine ; ils incarnent et transmettent des valeurs d’universalisme, de tolérance et de partage. Ils contribuent pour une part essentielle au bien vivre en Albigeois et bâtissent patiemment un territoire qui nous ressemble. Un territoire bouillonnant de vitalité, dont nous pouvons être fiers. Une vitalité ô combien nécessaire tant la place et l’aptitude à se développer d’un territoire sont l’objet d’un combat permanent, de court terme comme de long terme dans une société nationale et internationale où tout se remet en cause si vite. Au risque de solennité, le « bloc communal » – l’agglomération et les 17 communes membres – a la responsabilité solidaire de développer et protéger le territoire Albigeois, comme il a la responsabilité plus individuelle d’accompagner, protéger et encourager ses citoyens. C’est cela que nous bâtissons ensemble. Philippe Bonnecarrère Président de la Communauté d’agglomération de l’Albigeois


actu vue par…

page 03 L’actu du Grand A, c’est la rentrée de l’espace aquatique Atlantis. La saison démarre avec un joyeux cocktail de célébrations des 10 ans de l’établissement et la mise en place de nouveaux tarifs.

s

« FAITES VOTRE CHOIX » Super actif ou hyper farniente, vous trouverez votre bonheur à l’espace Atlantis : bassins de nage, de détente, centre de remise en forme (gym/musculation) ou espace balnéo… Dès le 19 septembre, les habitués et, nous l’espérons, les nouveaux venus, découvriront à travers une nouvelle grille tarifaire, l’ambition de l’agglo : encourager le plus grand nombre à profiter d’Atlantis ! « Notre nouvelle tarification, explique Philippe Bécaud, directeur des espaces aquatiques communautaires, permet d’homogénéiser les réductions offertes aux habitants de l’agglo. Les abonnés sont particulièrement choyés  ». Parmi eux,

les seniors bénéficient désormais d’un tarif réduit et leurs abonnements baissent de 25 % ! Une autre nouveauté, qui ravira les sportifs pressés, est la carte à décompte horaire rendue possible par de nouveaux équipements de billettique. « L’objectif, poursuit Philippe Bécaud, est de répondre à la demande d’usagers réguliers qui viennent moins de deux heures, après le travail ou entre midi et deux par exemple ». Au moyen d’une carte à puce, chaque entrée/sortie de l’établissement est déduite et décomptée d’une formule créditée de 20 ou 40 heures… Vous hésitez ? Faites un essai ! L’entrée unitaire est au même tarif que l’an dernier !

Dans les coulisses

Les habitants de notre territoire bénéficient d’une remise supplémentaire à l’achat d’une entrée unitaire ou la souscription d’un abonnement, quelle qu’en soit la formule. Mais leur sourire ne suffit pas ! Pour bénéficier d’une carte de réduction résidents, il faut présenter à l’accueil de l’espace aquatique Atlantis une photo et un justificatif de domicile de chaque personne concernée -mineurs à partir de 8 ans. Infos détaillées sur www.grand-albigeois.fr rubrique Loisirs et culture ; à l’accueil d’Atlantis ou par téléphone au 05 63 48 05 63

Après une saison estivale à plein régime et comme chaque année, l’espace aquatique Atlantis est fermé au public du 5 au 18  septembre pour permettre la vidange et le nettoyage minutieux des bassins. Ensuite, Grand A vous l’avait annoncé, les travaux de rénovation et d’entretien programmés sur 3 ans, reprendront. L’espace aquatique se refait une beauté ! Cet automne le remplacement des cornières des plafonds tendus ; l’étanchéité du bassin ludique et la révision complète du toboggan et du pentagliss sont planifiés.

Pour ceux qui n’ont pas la chance d’habiter l’agglo, les tarifs unitaires comme les abonnements restent attractifs. L’entrée piscine simple, plein tarif, tout public (hors agglo) est de 5,70 €.

Tout public

Résidents agglo

Tarif à l’unité adulte

5,70 €

4,30 €

Tarif réduit (- de 18 ans, étudiants jusqu’à 25 ans, handicapés, demandeurs d’emplois, famille 3 pers. minimum)*

4,00 €

3,00 €

Accès bassins

10 entrées/20 heures 20 entrées/40 heures

Tarif adulte

48,50 €

36,30 €

Tarif réduit (* et seniors de + 65 ans)

33,90 €

25,40 €

Tarif adulte

85,50 €

64,10 €

Tarif réduit (* et seniors de + 65 ans)

59,90 €

44,90 €

Tout public

Résidents agglo

11,60 €

8,70 €

Forme et santé 100% (accès centre de remise en forme, espace balnéo et séances d’aquaform) Tarif à l’unité adulte Tarif réduit (- 18 ans, étudiants jusqu’à 25 ans, handicapés, demandeurs d’emplois)* 10 entrées/20 heures 20 entrées/40 heures

L’espace aquatique Atlantis fête ses 10 ans et, pour imiter une célèbre enseigne commerçante, disons qu’il se passera tous les jours quelque chose du lundi 19 au dimanche 25 septembre. Difficile de connaître les détails qui se concoctent en secret mais Grand A sait déjà qu’il y aura de la musique, des petits-déjeuners offerts et des animations, des cours d’initiation (gym douce, musculation, aquagym, aqua-jogging…) également gratuits. Il semble qu’un léger vent de folie soufflera aussi côté vestiaires et certains animateurs pourraient revêtir de surprenants costumes ! Enfin, d’après nos calculs, le 3 millionième visiteur franchira les portes d’Atlantis cette semaine-là. Pour lui aussi, vous peut-être, la semaine sera folle !

Culture gourmande au Lagon

Tarifs ♥ agglO savoir

La semaine folle de nos 10 ans

8,10 €

6,10 €

Plein tarif

98,60 €

74,00 €

Tarif réduit (* et seniors de + 65 ans)

69,00 €

51,80 €

Plein tarif

174,00 €

130,50 €

Tarif réduit (* et seniors de + 65 ans)

121,80 €

91,40 €

Après leur première saison à la tête du restaurant, l’énergie demeure : Cédric et Mario sont toujours aussi impliqués pour faire du Lagon « une escale inédite pour les papilles comme pour l’esprit ». Ainsi récemment, Claude Rey auteur du premier thriller historique albigeois a été leur invité pour une séance de dédicaces. Grand A l’a interviewé, son histoire personnelle – comme celle de son livre – est passionnante : « en m’installant à Paris pour raisons professionnelles, j’ai réalisé à quel point mes racines me manquaient, confie le romancier, passionné d’histoire. Aidé de quelques amis, j’ai conçu le projet fou de raconter la vie du cathare Jacques de Mazières, d’un trésor enfoui, d’une quête qui traverse les siècles à l’ombre de Sainte-Cécile et de la chapelle du Carla… ». C’est ainsi qu’il fait la connaissance de Casimer Ferrer, travaillant à la rénovation de la bâtisse en ruines (lire p. 9). Claude Rey s’exclame : « cette rencontre fut un petit miracle, pour moi comme pour mon livre ! ». Ainsi, entre deux séances d’écriture, il a « coulé du béton » avec les autres bénévoles. Aujourd’hui, les ventes de son livre le confortent dans sa décision prise bien avant le succès : « une partie des recettes est destinée à l’association Mille étoiles pour l’enfance ».


ça bouge dans l’agglo… Covoiturez !

L’agglo a équipé une aire de covoiturage au Séquestre près de la rocade : les parkings voitures et vélos sont gratuits ; un abri permet de patienter au sec. www.grand-albigeois. fr/Mobilités et déplacements.

page 04 En attendant le bus

Le planning d’installation des abris voyageurs est respecté. Ces opérations, plus complexes qu’il n y paraît, porteront, d’ici à la fin de l’année sur un total de 125 nouveaux abris.

pose de la 1re pierre

de l’hôtel d’entreprises prévue le 26 septembre. Ce 1er bâtiment du parc technopolitain Albi InnoProd ouvrira ses portes au printemps prochain.

Dans le cartable “politique de la ville”, les dossiers   se superposent : réussite éducative, parentalité, citoyenneté… Dans les quartiers ciblés par le contrat de cohésion sociale (CUCS), l’agglo et ses partenaires soutiennent des projets très concrets. Se découvrir une passion, apprendre un métier ou sortir   de l’isolement peuvent changer la donne dans nos quartiers.

savoir

«

Avec l’agglo, l’État, le conseil régional, le conseil général et la CAF du Tarn, les villes d’Albi, Saint-Juéry et Tarn Habitat sont partenaires au sein du contrat urbain de cohésion sociale (CUCS). Le groupement d’intérêt public du CUCS de l’Albigeois veille à la cohérence des actions engagées et la bonne utilisation des fonds publics. Dans notre agglomération, le CUCS concerne • à Albi : les quartiers de Cantepau, Lapanouse, Rayssac et Veyrières et • à Saint-Juéry : La Mouyssetié, Les Rosiers, Pratviel et le centre-ville.

Du concret dans nos quartiers «  À partir d’orientations nationales, les élus décident des priorités de notre territoire : le GIP orchestre la politique locale avec les différents partenaires du contrat à partir des besoins repérés sur le terrain », précise Maryse Bertrand vice-présidente communautaire, déléguée à la politique de la ville et présidente du GIPCUCSA. Car les questions d’habitat, d’emploi, d’éducation ou de santé imposent un travail collaboratif. « Chaque année un appel à projets permet d’identifier des opérateurs de terrain, des associations le plus souvent, qui vont concrétiser cette politique auprès des habitants », complète Amélie Chevallier, chef de projet du GIP-CUCSA.

Attention aux clichés !

Les populations ciblées ne sont pas composées exclusivement de jeunes, issus de l’immigration, en échec scolaire ! Voyons plutôt : un groupe de théâtre met en scène les difficultés d’être parents. Monté par le centre social de Veyrières avec les professionnels de l’association de théâtre Actal, le groupe s’est ouvert à d’autres quartiers. Le Thé-parents de Saint-Juéry, également soutenu par le GIP, est un autre type de forum propice aux échanges. Yvette Fénié, entraîneur(e) de l’Aviron

club albigeois monte un projet destiné à des femmes éloignées du sport : « l’aviron, sport collectif, peut servir à tisser du lien social et augmenter ou redonner l’estime de soi ». Toutes ces initiatives sont de petites graines semées de-ci de-là. Pour en récolter les fruits, il faut du temps. « Certaines actions qui ont fait leurs preuves sont reconduites depuis plusieurs années », précise Amélie. Ainsi, l’agglo avec la ville d’Albi, l’État, le Département, la Région, le FSE, la Fondation Léo Lagrange et des sponsors privés soutient depuis plus de 5 ans l’association Constructeurs aéronefs jeunes. Son président, Alain Flament, mobilise des retraités pour construire, avec de jeunes adultes, un biplace et les former au pilotage. Diversifier ses connaissances et découvrir d’autres horizons, apprendre la rigueur, susciter des vocations et se former sont autant d’objectifs poursuivis en groupe, tout au long de l’année, à raison de deux ateliers par semaine. « Les animateurs gardent le contact avec leurs « apprentis » même longtemps après leur départ. Des liens forts se créent ». Pour découvrir un métier, sortir de l’échec ou de l’isolement, « la liste des actions soutenues est très variée, conclut Maryse Bertrand, à l’image des défis de la politique de la ville ».

Reliez-vous à la médiathèque Après la coupure estivale qui permet aux équipes du réseau de lecture publique de l’agglo de “faire l’inventaire”, l’activité reprend dans vos trois médiathèques de Lescure, Saint-Juéry et Albi ; à la ludo-bibliothèque de Cantepau et au fil du mediabus. Outre les livres, disques, DVD ou Cd-rom, les médiathèques sont des lieux de culture à destination de tous les publics. Impossible de lister tout ce que vous ont concocté nos passionnés pour cet automne, en plus des rendez-vous désormais classiques que les habitués connaissent et plébiscitent : les siestes littéraires de la médiathèque Amalric, les mercredis lecture des 1/6 ans à Saint-Juéry ou le fonds jardin de Lescure. Renseignez-vous sur place ou via le site de l’agglo et n’oubliez pas : les habitants des 17 communes bénéficient d’un tarif privilégié pour les activités ou prêts non-gratuits. www.grand-albigeois.fr rubrique Loisirs et culture

Réhabilitez votre logement en 2011 !

Depuis 2010, l’agglo aide les propriétaires (occupants ou bailleurs) de logements anciens à engager des travaux de réhabilitation. Avec divers partenaires publics, l’OPAH cible les centres des 16 communes, le faubourg du Vigan et les abords de la place du foirail à Albi. Concrètement, des aides techniques et financières existent : conseils et diagnostic gratuits pour isoler, mettre aux normes chauffage, sanitaires ou électricité ou permettre à des personnes à mobilité réduite de demeurer chez elles par exemple… L’équipe OPAH aide également à constituer son dossier de demande de subventions qui peuvent représenter 50 % du coût des travaux. Depuis juin, les critères financiers ont changé : renseignez-vous !

info plus Pour profiter des crédits 2011, contactez l’équipe OPAH, les mardis de 8h à 11h et les mercredis de 8h à 12h à l’Agence Max Faramond Architecte – 10 rue Pierre Jamet – Albi. Tél. : 05 63 38 54 02 Informations sur www.grand-albigeois.fr rubrique Habitat


ça bouge dans l’agglo…

page 05

Finis les coupons d’abonnement ! Depuis le 1er septembre, la carte Pastel est le sésame d’une mobilité moderne en Albigeois. Pour éviter le rush de la rentrée, 2000 usagers réguliers ont demandé leur nouvelle carte Pastel pendant l’été. Mode d’emploi pour tous les autres.

p

Ne voyagez plus sans elle ! Plus de fluidité, plus de facilités : cette nouvelle billettique participe à la modernisation de notre réseau. Avec Pastel, le transport public devient simple comme un jeu d’enfant. Concrètement, la carte Pastel est une carte à puce où figurent la photo de son propriétaire et son crédit de transports. Il suffit

Vous n’avez pas la carte Pastel Vous devez remplir un formulaire (disponible à l’Espace Infos transports, à l’accueil de votre mairie ou téléchargeable depuis le site web de l’agglo) le déposer ou l’envoyer à l’Espace Infos transports, accompagné des justificatifs nécessaires à votre tarif préférentiel si vous en bénéficiez et, dans tous les cas, d’une photocopie de votre carte d’identité et d’une photo. Sauf en cas d’affluence, votre carte Pastel vous sera remise aussitôt au prix de 2 € (gratuite pour les ayants droit SRU et les scolaires). + l’Espace Infos transports est équipé d’un appareil photographique.

d’effleurer la borne de lecture du bus pour voyager en toute tranquillité. Et comme une carte de téléphone, elle se recharge, en fonction des besoins, dans les points de vente partenaires ou directement à l’Espace Infos transports. C’est là que les retardataires pourront effectuer les démarches, très rapides, pour obtenir la leur.

Vous avez une carte Pastel hors agglo Si vous possédez déjà une carte Pastel avec Tarn Bus ou Tisséo par exemple vous pourrez ajouter votre recharge du réseau de transports de l’Albigeois dans n’importe quel point de vente partenaire. Notez que pour procéder à votre 1er chargement de voyages agglo, vous devez, au préalable, faire configurer votre carte à l’Espace Infos transports. Cela ne prend que quelques minutes ! + Une seule carte pour une mobilité régionale, c’est ça l’interopérabilité !

Des tarifs plus justes L’utilisation de la carte Pastel permet d’instaurer un nouveau mode de paiement plus juste : le voyageur ne paie que le trajet qu’il effectue. Le principe d’un abonnement sur la durée n’existe plus : il est transformé en divers types de recharges comportant de 10 à 200 voyages. Le jour où l’on partage la voiture d’un collègue, la semaine de maladie où l’on reste cloué dans son lit ne sont plus “perdus”  ! La carte Pastel a donc nécessité la révision complète des tarifs en vigueur jusqu’à présent, prenant mieux en compte les différents usagers : jeunes, seniors, actifs… Pour vous encourager, la loi a même prévu que votre employeur finance pour moitié le coût de votre abonnement. Difficile d’être plus compétitif. Si après cela, vous hésitez encore  ; pensez à la marche ou au vélo ! Et tous les calculs le prouvent  : même un voyage plein tarif en bus revient moins cher qu’un trajet en voiture, sans parler de “l’économie pollution”. + Pas de changements pour les voyageurs occasionnels : le ticket unitaire est toujours en vente à 1€.

Vous souhaitez charger/recharger votre carte Pastel  La recharge de la carte Pastel se fait dans les points de vente partenaires ou à l’Espace Infos transports, par 10, 25, 50, 100 ou 200 voyages selon vos besoins et votre profil d’usager. La durée de validité des voyages est de 2 ans à compter de la première utilisation (mais 3 mois pour les recharges des ayant droits SRU et 1 an pour celles des scolaires). + Une carte encore plus fiable qu’un portemonnaie !

Et vous l’utilisez ! À chaque montée dans le bus (ou dans le 1er bus d’un trajet avec correspondances d’une durée maximum d’une heure) toute l’année, y compris pendant les vacances scolaires, du lundi au samedi, votre carte Pastel doit “passer” devant la borne de lecture : un voyage est ainsi automatiquement décompté. Attention, en cas d’oubli, votre voyage n’est pas validé et vous êtes en infraction ! + Si votre recharge est de type “tout public”, vous pouvez l’utiliser pour régler le voyage des personnes qui vous accompagnent. Partagez la mobilité avec vos amis !

Prix unitaire

Prix par voyage

Voyageur

Billet unitaire

1€

1€

Tout public

Bus

Billet unitaire SRU

0,50 €

0,50 €

Ayant droit SRU

Bus

Billet aller-retour

1,90 €

0,95 €

Tout public

Bus

Lieu de vente

Recharges

Carte Pastel

10 voyages

9€

0,90 €

Tout public

Espace Infos ou partenaires

10 voyages SRU

4,50 €

0,45 €

Ayant droit SRU

Espace Infos ou CCAS

25 voyages

20 €

0,80 €

Tout public

50 voyages

35 €

0,70 €

Tout public

50 voyages

27,50 €

0,55 €

Actif

100 voyages

55 €

0,55 €

Tout public

100 voyages

45 €

0,45 €

Actif

100 voyages

20€

0,20 €

-26 ans et +65 ans

200 voyages

80 €

0,40 €

Actif

200 voyages

40 €

0,20 €

-26 ans et +65 ans

375 voyages scolaires

75 €

0,20 €

Scolaire

Espace Infos ou partenaires

Espace Infos

Espace Infos transports

Points de vente partenaires

NOUVELLES FICHES HORAIRES

14, rue de l’hôtel de ville – 81000 Albi Lundi : 14h à 17h – Mardi au vendredi : 10h à 17h Tél. : 05 63 38 43 43

Liste complète sur www.grand-albigeois.fr, rubrique Vivre dans l’agglo/Transports/Espace Infos transports

Retrouvez les fiches horaires 2011-2012 à l’Espace Infos transports ou sur : www.grand-albigeois.fr


ils en parlent

page 06

RECETTES FISCALES

savoir Il n’y a pas d’augmentation du taux de la cotisation. A valeur locative égale, en 2011 le contribuable paie, sur la part communautaire, la même somme qu’il a payée en 2010, pour la part départementale.

Retour sur 2010

l’agglo n’augmente aucun taux

v

Vous le savez, le gouvernement a engagé, depuis 2008, une vaste réforme territoriale qui s’étalera au moins jusqu’en 2017. Elle prévoit, notamment, de nouveaux schémas de coopération intercommunale, des élections directes des élus communautaires en 2014 en même temps que les élections municipales et dès cet automne, une modification de la fiscalité locale. Nos élus ont bien évidemment suivi à la loupe la refonte du financement de notre intercommunalité

qui définit les moyens affectés à l’agglo pour assurer ses multiples missions. Et elles sont nombreuses, comme en témoigne le rapport d’activité présenté ci-contre ! Concrètement, pour chacun des contribuables du Grand Albigeois, elle sera visible dans les colonnes Département et Intercommunalité de notre avis d’imposition. Car la réforme de la fiscalité locale consiste en un jeu de tiroirs réaffectant les ressources entre les différentes collectivités. Explications en couleurs.

Les recettes de fonctionnement du budget consolidé (budget général et budgets annexes) 1,42% Fiscalité 2010 : les recettes de fiscalité de l’Agglomération étaient constituées à 75 % par la taxe professionnelle (TP) versée par les entreprises du territoire. La taxe professionnelle a été supprimée le 1er janvier 2010.

1,53%

7,38% Versement transports 7,38%

12,46%

Dotation de l’Etat 14,62%

34,88%

Fiscalité 2011 : Les recettes fiscales proviennent désormais de la taxe d’habitation précédemment perçue par le Département, de la nouvelle cotisation foncière des entreprises (CFE) et de certains impôts que percevaient l’État (la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises, une part des impositions forfaitaires sur les entreprises de réseaux, l’intégralité de la taxe sur les surfaces commerciales).

Taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) 12,46% Redevance assainissement 14,46% Entrées Espaces aquatiques 1,37%

14,62%

Contribution économique territoriale 1,54% Reprise des résultats 2009 10,34% Fiscalité 34,88%

Les services de la communauté d’agglomération de l’Albigeois réalisent chaque année un bilan des décisions et des actions engagées dans chaque secteur – espaces aquatiques, transports urbains, développement économique, voirie, collecte et traitement des déchets, médiathèques, assainissement, etc. Leur compilation compose le rapport annuel de l’agglo : un panorama des services du quotidien comme des grands chantiers structurants qui façonnent l’avenir de notre territoire. Outre le bonheur de garder trace d’une année de travail, la réalisation de ce rapport d’activité répond à une double obligation légale : • la loi du 2 février 1995 pour le renforcement de la protection de l’environnement fait obligation au Président de présenter à l’assemblée délibérante (c’està-dire au Conseil communautaire) un rapport annuel sur le prix et la qualité des services publics de l’eau, de l’assainissement et de l’élimination des déchets ; • la loi du 12 juillet 1999 lui demande également d’adresser annuellement au maire de chaque commune membre un rapport retraçant l’activité communautaire.

Autres 1,53%

14,46%

10,34%

Voirie 1,42%

1,37% 1,54%

n

os élus ont décidé que cette réforme n’aurait aucun impact sur les contribuables. Réunis en Conseil communautaire, le 26 avril dernier, ils ont choisi de maintenir les taux communautaires des taxes locales à leur niveau antérieur et refusé ainsi toute augmentation de la fiscalité

intercommunale. Cette position est conforme à la volonté qui préside depuis l’origine de notre Communauté d’agglomération : aucune fiscalité additionnelle n’a jamais été créée et chaque transfert de compétences des communes membres vers l’agglo a été mis en œuvre selon un strict principe de neutralité financière.

Zoom 1 Quelle incidence sur ma « taxe d’habitation » ?

L’avis d’imposition va vous parvenir sous peu. Vous y découvrirez un changement dans le feuillet « taxe d’habitation » : l’an dernier, la colonne Intercommunalité était vide ; cette année c’est la colonne Département qui s’est vidée. Les taux auparavant indiqués dans la colonne Département, désormais vierge, sont déplacés vers la colonne Intercommunalité.

Zoom 2 Augmentation zéro

• Taux voté en 2010 par le Conseil général du Tarn : 9,77 % • Frais de gestion perçus par l’État : 0.77 % • Taux voté en 2011 par la Communauté d’agglomération de l’Albigeois : 10,54 % Ce taux de 10.54 % (9.77 % + 0.77 %) est donc la stricte application de la loi : l’État ayant décidé de transférer aux intercommunalités une partie des frais de gestion de la taxe d’habitation qu’il percevait jusqu’à maintenant. Cette opération fait passer le taux de la taxe d’habitation de 9,77 % à 10,54 % : le montant des frais de gestion étant réduit à due proportion.

Le rapport d’activité 2010 a été approuvé le 5 juillet dernier par les élus du Conseil communautaire et adressé aux 17 maires des communes membres. Grand A a feuilleté l’histoire illustrée d’une année de nouvelles compétences transférées, de temps forts et de grandes fiertés : mise en service de la station d’épuration de la Madeleine, fin des aménagements de la zone d’activités Albipôle, lancement du parc technopolitain Albi InnoProd, démarrage de la rénovation de l’espace aquatique Atlantis, chantiers de voirie et d’assainissement dans la quasi-totalité des communes, ouvertures de nouveaux sentiers pédestres… En bref une année dense pour les 410 agents au service des 82 652 habitants de l’agglomération. Habitant, usager, contribuable : ce bilan annuel de votre communauté d’agglo vous concerne ! Découvrez-le en ligne sur : www.grand-albigeois.fr rubrique Nos publications.


grand angle

page 07

Association Mercure OLLES

FRÉJAIR

hopital sourire Science en Tarn

cartel EMAC

Culture évasion

Passer’elles

Valeurs de l’albigeois croix rouge Tous à vélo et à pied en albigeois ! Les comploteurs festifs

c

Rouffia

Tarn bénévolat

Pollux BÉbÉnou plus

Associaton de quartier de Cantepau

Judo-club de Denat

ASUC

Envisage

Les gribouillis

Ovni

L’art dans l’air

femmes du monde 81

Association amandiers.Com

Les pince mi-pince fa

Lions club albi

ALBI

Puygoulire

Jokko graine de vie Urban colors

Carlus sports loisirs

Rebond

Educchoeur

zon

Puygou

Lo capial

Wa-jutsu club Terssac

Mille étoiles pour l’enfance

USSPA

Créa loisir Lescure

Dikelitu

Lescur’rando

Rouffiac théâtre

scène nationale

Albi Capitale des couleurs

Artimots Cunac

Amidons

Saint-Juéry XIII 2000

Sintar

Les paparazzis marssacois

SaLIÈS

L’île aux enfants

Dénat

Les vaqueros

Terssac à dos

Sur notre territoire, 1 500 associations sont en activité ! Sport, culture, animations locales ou Les volants de Frejairolles Comité des fêtes de Labastide-Denat

au fil de soi

causes humanitaires, la liste est aussi fleurie qu’un poème de Prévert. Grand A part avec vous à la rencontre d’une communauté qui fourmille d’idées et d’énergie. Et qui vous tend les bras.

1 500 associations…

Castelnau Vélo team

Les doigts arthesiens quilles Le Sequestre

Cambon aventure

ECLA I2D

A rthès

Éveil du Laos

Geolions Main à la pate SOS bébés

l

l ’ a n n é e 2 0 1 1 a é t é d é c l a r é e « année européenne des activités de volontariat pour la promotion de la citoyenneté active  » par le Conseil de l’Europe. Des manifestations (et des crédits !) sont ainsi prévus pour sensibiliser les populations comme leurs dirigeants à la valeur ajoutée du bénévolat. Qu’il s’exerce dans des secteurs aussi divers que l’éducation, la jeunesse, la culture, le sport, l’environnement ou la santé, le temps donné, formel ou informel, bénéficie à tous, concourt au développement de la société civile et traduit en actes les valeurs européennes. Mais attention « association » ne signifie pas « amateurisme » ! Dans bien des domaines,

le niveau professionnel atteint force le respect, preuve que le gain financier n’est pas seul moteur de l’excellence ! Arpèges et trémolos, sapeurs pompiers, épicerie sociale ou encore Scène nationale : ces structures appartiennent à la grande famille de l’économie dite sociale et solidaire sur laquelle s’enracinent les valeurs de notre société. On compte 1 500 structures associatives en activité sur notre territoire : une multitude d’initiatives et de projets vous tendent les bras. Alors que vous soyez décidé à devenir bénévole ou simplement membre d’une association, à quelques jours des forums qui auront lieu ici et là, Grand A dresse un panorama très incomplet juste pour… donner l’envie.


grand angle

page 08

Portrait du bénévole Conviction, histoire familiale, rencontres, temps libre… qu’est ce qui motive les bénévoles ? « Certains ont besoin d’aider, de développer des compétences, de maintenir un lien social… », énumère Gérard, de Tarn Bénévolat (lire ci-contre). « Faire partie d’une équipe, être de nouveau dans la mécanique : voilà mes motivations » confie Éliane, retraitée hyperactive. Oui l’investissement est chronophage, mais la vie associative n’est pas l’apanage des retraités. Du côté du campus de Champollion comme de l’Emac,

la vie associative est une composante de la vie étudiante et même un élément du cursus ! L’engagement faiblit pour les 25/34 ans. Pourtant, Jean-Claude, engagé multicartes, rappelle qu’il « a toujours été dans le milieu associatif » et Camille confirme qu’on peut «  mener de front activité professionnelle et volontariat ». Alors pas de portrait type entre le club des aînés et celui de hip-hop mais tout de même un point commun que Grand A a repéré : une étincelle particulière dans le regard.

De Carlus à Lescure, de Dénat à Puygouzon, les élus sont unanimes : sans ces poignées de volontaires, la vie dans notre commune manquerait de piment ! Pire, nombre d’activités peu rentables pour des structures privées n’existeraient tout simplement pas. Rencontres variées.

Le pouls de nos communes

a

Pause Guitare, le festival de notoriété nationale qui ouvre la saison estivale d’Albi, est également porté par une association : « Arpèges et trémolos » et ses 450 bénévoles.

Aide aux personnes âgées, judo des petits, scrabble ou rando, les associations investissent tous les secteurs du quotidien, tous âges confondus. Elles sont le pouls de la vie locale. « Les associations offrent un plus essentiel à la vie de notre commune » déclare Anne-Marie Rosé, maire de Marssac. Là, quarante bénévoles organisent les festivités qui rythment l’année. « Nous sommes des fédérateurs de joie et de bonne humeur », affirme Thierry, président du comité des fêtes. Lui qui pense avoir développé depuis l’enfance « une certaine mentalité en pratiquant le sport associatif », explique simplement son engagement : « une bande de copains complémentaires, s’organise et grandit avec les bonnes volontés ». Idem à Cambon où les deux Michel, Albert et André (le fort en maths) n’ont pas d’explication à cette énergie incroyable qu’ils déploient pour les jours de mai, la fête de la St-Jean ou celle des « châtaignes ». « Nous nous organisons en groupes de travail, chacun doit être responsabilisé… et ça marche ».

À Carlus, les Fêtes de juillet ont atteint le statut de vrai festival grâce à quatre-vingt bénévoles. Musique pour tous les âges, animations sportives, repas… les programmes varient mais demeurent pour tous des moments forts qui rassemblent et créent un lien incroyable dans nos quartiers et nos communes. À Cunac, Cambon, aux Avalats, d’autres liens se tissent grâce à l’engagement des dix-huit bénévoles de l’ADMR. Ils sont les liens directs entre les familles, les personnes âgées ou dépendantes et une vingtaine de salariés, intervenants à domicile. Christian Sabatier, ancien maire et président de l’équipe depuis 5 ans, explique qu’il a, toute sa vie, « été en contact avec les gens » et s’est investi sans effort dans une association « qui respecte les personnes, les salariés notamment, qui font un métier difficile ». Sandra Peyre, directrice de l’Aassodal, qui a développé depuis 10 ans un service spécifique aux personnes handicapées, confirme : « l’humain est au cœur de la structure associative… Et nous avons un rôle important dans la vie locale ».

Engagez-vous ! Se renseigner Si vous cherchez, sans idée précise, à donner de votre temps au sein d’une association vous pouvez : visiter les forums associatifs de septembre ; solliciter votre mairie – le service jeunesse ou vie des quartiers à Albi – ou la maison des associations proche de vous. Le BIJ, l’AFEV et les BDE orientent lycéens et étudiants. Enfin, l’antenne d’Albi de Tarn Bénévolat (7 rue des muettes – 05 63 43 02 00 permanences mercredi après-midi et samedi matin) a pour activité principale de mettre en relation des bénévoles potentiels avec des associations locales.

Le site Internet de l’agglo dispose d’un annuaire des associations sportives et culturelles www.grand-albigeois.fr par catégories ou mots clés. La plupart des communes les présentent également sur leurs sites. Enfin, depuis 2009, trois informaticiens sympathiques ont créé net1901.org, le 1er annuaire français des associations en libre-service, qu’ils mettent à jour mensuellement à partir des parutions du J. O. Tous bénévoles ! L’Enquête France Bénévolat-IFOP-Crédit Mutuel de septembre 2010, (qui comptabilise 18,3 millions de bénévoles français), différencie : • le bénévolat au sein d’une association, • le bénévolat dans d’autres types d’organisations (syndicale, politique ou religieuse), • le bénévolat de proximité. Appelé bénévolat direct ou informel, il comprend les activités plus ou moins spontanées réalisées dans le cadre du voisinage ou amical. Nous sommes tous des bénévoles !


grand angle

page 09

Passeurs de passion

Des professionnels !

Gardiens du patrimoine L’orgue est un des joyaux de Sainte-Cécile. Quand il s’anime devant des organistes réputés, grâce à la ténacité de l’association Moucherel, le visiteur reste saisi par la puissance et la beauté de cet instrument. C’est aussi par l’investissement d’une trentaine de bénévoles que la collégiale St-Salvi continue de vibrer en gardant simplement ses portes ouvertes. Au Séquestre, Gérard Grezes, ancien boulanger, a créé l’association Quilles de 8, pour « perpétuer une tradition », explique-t-il. « J’ai quitté

l’Aveyron il y a 40 ans. Comme pour la plupart des joueurs : ce jeu ce sont mes racines… il suffit d’un peu d’adresse car la convivialité fait le reste ». Trois gamins d’une dizaine d’années ont rejoint le club grâce à Jean, ancien instituteur, preuve que le relais se transmet. D’autres perpétuent leurs traditions natales par la danse notamment, comme Rythmes d’orient ou l’association Tchétchéno-française Sintar à la maison de quartier de Cantepau.

Le sport Loi 1901 Il suffit de consulter l’annuaire des associations ou de relire quelques Grand A pour réaliser à quel point le sport est un domaine associatif par excellence. Tous nos grands champions ont débuté dans le club du village ou du quartier, animé par des passionnés du ballon, du tapis, de la rame ou du panier ! Impossible de tous les saluer : le judo club de Puygouzon (photo ci-contre), les randonneurs de Cambon, les rugby (petits) men à XIII de Marssac ou Denat. Derrière la pratique sportive se profile souvent un engagement citoyen. Tous à vélo et à pied en Albigeois porte son projet dans son nom. C’est plus subtil avec Air’Ep. Cette toute jeune association pilotée par un bureau très jeune également (l’aîné a 24 ans) rassemble une

quarantaine de garçons ET filles dans la pratique de la boxe thaïlandaise. Un sport qui nécessite un investissement autant physique que mental et dont les valeurs impactent grandement les comportements… Air’Ep signifie « art itinérant de rue et éducation populaire ».

en clair Cœurs de pianistes Dans la cour d’honneur du Palais de la Berbie, associez une belle soirée à une œuvre de fraternité internationale : les pianistes Zhu Xia-Mei, Juliette Granier et Cédric Prescia joueront au profit de l’association Musique Espérance vendredi 9 septembre à 18 h 30, 20 h 30 et 21 h 30. Vente des billets (de 15 à 25 €) salle Choiseul, musée Toulouse-Lautrec. Réservations : Musique Espérance Albi-Tarn 05 63 38 42 87 (après 20 h 30)

Le terrain pour mobylettes des années 60 est devenu un site majeur de motocross international. Avec son parc à coureurs de 18000 m2, le circuit Puech-Rampant de Castelnau de Lévis attire des milliers d’amateurs et de professionnels lors de prestigieuses manifestations, tant au niveau européen que mondial. Outre le terrain, c’est bien la capacité d’adaptation et d’organisation qui a propulsé Puech-Rampant au rang de 3ème circuit français. Et pourtant ce n’est pas une multinationale de l’évènementiel qui fait vivre le circuit mais 250 bénévoles, sous la bannière de l’AGS Puech-Rampant, passionnés de sport mécanique, membres de Moto Tarn loisirs par exemple ou simples voisins, fiers de se mobiliser pour leur communue. Agenda : 1er/2 octobre : championnats de France Quad Cross Elite et Motocross féminin Contact : Alain BOSSEBOEUF Tél. 05 63 60 58 89 ou bosseboeuf.remi@wanadoo.fr

septembre ! je m’inscris

Jeunes solidaires Depuis 1991, l’AFEV milite pour une société solidaire. L’an dernier, 200 étudiants albigeois se sont engagés auprès d’un jeune en difficulté scolaire ou sociale. Frédéric Dénat dirige l’équipe de permanents (3 salariés et 8 volontaires du service civique) qui assure la formation et le soutien des volontaires et organise de multiples actions collectives. À la rentrée, l’AFEV recrute les volontaires 2011/2012. Engagez-vous ! Association de la Fondation Étudiante pour la Ville Tarn/Aveyron Université JF Champollion (Place de Verdun) – Tél. : 05 63 48 19 61 www.afev.org

Mille étoiles, zéro star L’histoire du projet fou de Casimir Ferrer commence dans les ruines de la chapelle du Carla, à Castelnau de Lévis. « Des arbres poussaient au milieu des pierres ! rappelle l’artiste. J’ai tout de suite associé les idées de restauration de notre patrimoine, les arts et les enfants. Le chantier fut colossal ». C’était il y a 6 ans. Inaugurée en juin dernier, la chapelle est sans doute plus belle qu’elle n’a jamais été. La notoriété de l’artiste, la folie même de l’entreprise et la cause des enfants malades sont « le trépied qui a permis une mobilisation extraordinaire de bénévoles, dont beaucoup de professionnels du bâtiment ». À l’intérieur de l’édifice, l’artiste a donné libre cours à son talent. Ce superbe écrin accueillera des manifestations culturelles finançant ainsi l’association Mille étoiles

pour l’enfance. Casimir Ferrer souhaite qu’on ne se trompe pas de “star” : « j’ai compté jusqu’à quatrevingt dix personnes donnant leurs soirées, leurs samedis ou leurs dimanches à ce projet. Ils sont la preuve du message que je veux transmettre : apprenons à partager et à donner ; nous en a vons cruellement besoin pour l’avenir qui se dessine ». Accès libre à la chapelle tous les après-midi des jours fériés et dimanche. Réservez votre soirée lyrique au profit  de l’association Mille étoiles pour l’enfance  le 3 novembre 2011 au théâtre d’Albi

Que vous ayez décidé de pratiquer un sport, d’apprendre l’occitan ou les gestes qui sauvent, c’est le moment ! Dans l’agenda de l’agglo il y a : Albi – 10 sept. : fête des associations (place du Vigan) Lescure – 10 sept. : fête des associations Ô’cœur de Lescure. Puygouzon – 10 sept. : Forum des associations (14h/place de la mairie) Albi – 15 sept. : Journée portes ouvertes AVF grand Albigeois Albi (Cantepau) – 17 sept. : Journée portes ouvertes Maison de quartier Saliès – 17 sept. : inauguration de nouvelles salles communales (11h) et forum des associations autour d’un buffet Saint-Juéry – 17 sept. : Forum des associations (organisé par l’OMEPS, salle de l’Albaret) Albi – 22 oct. : Tarn Bénévolat fête ses 10 ans avec une trentaine d’associations (salle du Pigné) Arthès – 2-6 nov. : 4 jours de surprises pour les 30 ans de l’association culturelle


L’éco de l’agglo

page 10

L’Albigeois fête la science en clair

n

Opération phare de Midi-Pyrénées, le village des sciences, place du Vigan, sera le cœur de l’événement du 12 au 15 octobre. Expériences, ateliers, expositions, portes ouvertes et conférences… l’Albigeois fête la science avec vous !

Notez ces dates dès à présent sur votre agenda : dans notre agglo, la science bouillonnera tous azimuts grâce à la mobilisation des établissements scolaires et d’enseignement supérieur, des centres de recherche, des entreprises et surtout des associations ! Toutes les structures qui œuvrent à la valorisation scientifique et à l’initiation du grand public ont préparé un fabuleux programme, orchestré par Science en Tarn et Science Animation. À commencer par une exposition interactive époustouflante « Nom de code : chimie » conçue par l’association Science animation sous le chapiteau du Village des sciences. De multiples domaines seront explorés comme la chimie des étoiles (Albiréo), la chimie cellulaire - clef de la génétique (AFM/Téléthon) ou encore la chimie des roches et des minéraux (les Amis des sciences de la nature/ Club minéralogique de l’Albigeois). On pourra assister à de véritables

Il y a 20 ans, Hubert Curien ouvrait les portes du ministère de la Recherche. Depuis, de fête en fête, la communauté des chercheurs, ingénieurs et techniciens, toutes disciplines confondues, renouvelle ces rencontres avec le grand public et plus

particulièrement les jeunes. Car l’objectif est de développer la culture, de susciter un intérêt pour les études et les métiers scientifiques. Fête de toutes les sciences, l’édition 2011 zoome particulièrement sur la chimie, dont c’est l’année internationale.

tours de magie (de lévitation en réalité : la supraconductivité –CNRS) ou percer les secrets d’un moteur de fusée (Planète Science MP)… À vrai dire, la liste des stands et des ateliers est impressionnante et devrait enthousiasmer petits et grands. Évidemment le réseau des scolaires est le public privilégié de toutes ces manifestations : ils seront reçus par les centres de recherche de l’université Champollion et de l’École des mines pour des initiations sur mesure. Ces structures d’enseignement et les entreprises de l’Albigeois accueilleront également le grand public pour des conférences et des visites uniques au cœur de sites ordinairement fermés aux visiteurs. Ainsi Briane environnement ou encore la station d’épuration des eaux Albi-Madeleine préparent des circuits de découverte inédits… pensez à réserver. Programme local et informations détaillées sur www.science-animation.org

Science et marmites La chimie dans l’assiette sera l’objet de deux expos pour les jeunes (Village des sciences) et d’une conférence exceptionnelle de Jean Matricon, physicien et chimiste, spécialiste de gastronomie moléculaire. « Des molécules plein l’assiette » Jeudi 13 octobre 2011 à 20h30, dans l’amphithéâtre d’honneur de l’EMAC - Réservation obligatoire.

Innover en France ? Albi 4e ! Comme chaque année le magazine d’informations économiques L’Entreprise a réalisé un palmarès des villes. Déjà 6e du classement des agglomérations où il fait bon entreprendre en 2010, notre territoire se place cette année 4e « des villes où il fait bon innover », dans sa catégorie d’agglomérations de 70 000 à 100 000 habitants (soit 47 agglos en France !). À la date de bouclage du Grand A, le détail des multiples critères évalués dans ce palmarès n’était pas encore divulgué… mais, à quelques jours de la pose de la première pierre de notre technopole Albi InnoProd, les équipes de l’agglo savourent cette reconnaissance que 753 000 lecteurs de L’Entreprise (et plus de 600 000 internautes) découvriront dans leur édition d’octobre. Robert Gauthier, délégué au développement économique s’est félicité de cette annonce « qui témoigne de l’attractivité croissante de notre territoire... Nous y reviendrons en détail dans notre Newseco! ». Ce nouveau support d’informations pratiques, élaboré par le service éco est envoyé par mail à tous les acteurs économiques. Pour le recevoir gratuitement, contactez : economie@grand-albigeois.fr

Excellence Alors qu’Educapress, le jeu inventé par des élèves de 2nde pressing/blanchisserie du lycée Toulouse Lautrec, recevait de nouveaux trophées, Corinne Pecoste, enseignante de cette discipline, a été nommée Meilleure Ouvrière de France.

Excellence (suite)

DEUX étudiants de prépa TSI (Techniques et sciences de l’ingénieur) du lycée Rascol ont été reçus au concours technologique de l’école Polytechnique : immense bravo à Vincent Larget (major) et Romain Bru (7e).

Un forum, de multiples compétences

La grande rencontre des entreprises avec les étudiants de 5 établissements d’enseignement supérieur albigeois de Bac+2 à doctorant aura lieu le 6 octobre à l’EMAC. Entreprises, boostez votre recrutement de stagiaires ou de salariés en rencontrant de futurs diplômés. Étudiants, préparez efficacement votre insertion professionnelle.

Infos : www.m2ai.fr - rubrique Forum Entreprises

Du neuf à la fac Nouvelles formations à Champollion : • une licence pro. Production : manager en maintenance des matériels (agroéquipement, engins de travaux publics, de manutention et des véhicules industriels) ; • et, en partenariat avec Fonlabour, une autre licence pro.Gestion de l’énergie : agriculture et territoire préparant aux multiples nouveaux métiers liés aux problématiques Énergie-climat qui se posent aux entreprises comme aux collectivités publiques. • À noter : le master pluridisciplinaire Aménagement Développement Environnement des filières géographie et sociologie s’enrichira, en 2012, d’une 3e spécialité. Détails : www.univ-jfc.fr master ADEN

et à Albi Fonlabour en plus de la licence Gestion de l’énergie (voir plus haut), l’établissement agro-environnemental du Tarn propose : • un nouveau CAP Agent de la qualité de l’eau et deux bacs professionnels Aménagements paysagers et Productions horticoles ; • un certificat de spécialisation Maintenance des terrains de sports et de loisirs destiné aux adultes de son centre de formation professionnelle (CFPPA). www.fonlabour.educagri.fr Tél .: 05 63 49 43 70


L’éco de l’agglo

page 11

28 millions

c’est le nombre d’acheteurs en ligne en France sur un total de 36,6 millions d’internautes Source : Fevad/ Médiamétrie, Observatoire des usages internet - 1er trimestre 2011

l

76%

des entreprises de e-commerce prévoient une augmentation de leur effectif en 2011

Source : étude Fevad-Club des DRH du Net / Asterès, novembre 2010

commerçant.com : la croissance !

L’Albigeois abrite plusieurs « players » importants du e-commerce français. Au service du développement économique de l’agglo comme à la CCI, on est très attentifs à ces acteurs quasi invisibles qui boostent le dynamisme local. Le saviez-vous ? Mais moins cher, scandivie, bio com tout, nc diffusion, naturez-vous, monsieur golf ou perles and co sont des enseignes locales. En France, en 2010, le e-commerce employait 60 000* pleintemps pour un C.A. de 30Md€ contre 11,6 en 2006 ! Une croissance fulgurante à l’image de l’incroyable perles and co. Jean-Etienne Estingoy, son créateur, en eut l’idée en recevant des USA un colis commandé par sa compagne. « Ce produit, fabriqué en Europe, traversait deux fois l’Atlantique ! En 2004, la mode des bagues aux perles carrées battait son plein ; la trésorerie de démarrage était minime …Alors prestataire de site WEB, je maîtrisais la partie technique : je me suis lancé ». Sept ans plus tard, perles and co est un petit empire de perles, fermoirs, chaînettes et autres fils soit 27 000 références stockées dans un entrepôt de 1000m2, à Albi, où virevolte une vingtaine d’employés préparant une moyenne de 400 colis par jour ! Une

telle success-story pourrait donner l’illusion que le filon est facile et à la portée de tous. Pour perles and co, il a fallu pérenniser la bonne idée en gagnant la confiance de milliers de client(e)s, en offrant un choix de plus en plus large, en attaquant de nouveaux marchés, notamment l’Italie et l’Espagne. C’est là également que monsieurgolf.com dessine son parcours. Créé en 2004 par un « duo gagnant » (Olivier Doan, professeur de golf et Frédéric Azuelos, informaticien), leur site de vente de matériel de golf a du s’imposer d’abord auprès des fabricants. « Ca n’a pas été facile, concède l’ancien prof. Il nous a fallu deux ans pour être opérationnel et encore trois ans pour générer une activité solide… ». Et comme J.-E. Estingoy, il affirme que « l’internaute recherche le choix et la réactivité  », nécessitant un stock important, intelligemment géré et une logistique irréprochable.

53% des internautes utilisent Internet pour préparer leurs achats (hors santé et alimentaire) avant d’aller en magasin*. Ce chiffre nous renseigne sur deux tendances presque contradictoires : • Internet est devenu un outil incontournable pour le consommateur; • le client reste très attaché au contact physique avec la marchandise. Nombre de commerçants se sont lancés dans le e-commerce, comme Scandi-vie rue de l’Oulmet par exemple. L’inverse se produit également : Christophe Hebrard, qui possède 5 dépôts en France pour assurer les expéditions de son e-commerce Mais moins cher.com, a ouvert sa 1ère boutique à Albi en mai 2010. *Le e-commerce État des lieux, CCI printemps 2011

Coup de pouce gagnant

* Source Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) Chiffres clés 2011

Fin 2009, au plus fort de la crise, l’agglo a

TOUJOURS L’ELDORADO ?

«

De nombreux projets sont en cours, le territoire montre une réelle dynamique et possède des ressources locales de qualité: des créateurs de sites ; des web marketeurs; des développeurs nouveaux medias…», explique Lilian Fourcadier, Monsieur e-commerce de la CCI du Tarn. Formations, “barcamps” (réunions informelles spécialisées) sont quelques uns des outils développés pour accompagner ces entrepreneurs. « Nous aidons les créateurs, certains sont souvent déjà des commerçants, sur des choix technologiques ». Mais, il précise : « nous aidons surtout à démystifier… Il ne faut pas croire qu’il n’y a aucun investissement. Le référencement sur le net coûte très cher, il faut 6 à 12 mois pour être visible ». Pour monsieurgolf.com c’est l’arrivée de nouveaux investisseurs, en février 2010, qui a permis de doper la communication « moteurs de recherche, presse

spécialisée…Malgré la crise et la baisse du panier moyen, nous avons augmenté notre activité. Nous pouvons envisager l’étape suivante : les marchés allemand, espagnol, italien ou belge qui ne représentent aujourd’hui que 10% de notre C.A. » Alors ? Le e-commerce est-il toujours un Eldorado ? «  Il y encore beaucoup de place et un monde d’opportunités se profile côté réseaux sociaux et smartphones. On parle de stratégie multicanal associant toutes les vitrines virtuelles et physiques », explique Lilian Fourcadier. L’époque des bidouilleurs, comme l’appelle J.-E. Estingoy, est pourtant terminée. Le secteur s’est professionnalisé, les internautes sont de plus en plus exigeants, les aspects légaux et réglementaires contraignants et l’UE annonce un grand nettoyage. Il bénéficiera à toute la profession…mais surtout au consommateur !

lancé une initiative originale de soutien économique aux entreprises avec le Pack agglo business. Quatre lauréates ont pu tester, avec Télécontact installé à Albi, des techniques de télémarketing. Les opérations viennent de s’achever et le bilan est très positif pour ces entreprises qui n’avaient jamais utilisé un tel media auparavant. Alby Foie Gras a programmé 52 rendez-vous fermes avec des CE d’entreprises; les Ets Galonnier ont réalisé plus de 2 000 contacts commerciaux pour le renouvellement ou l’acquisition d’une dérouleuse pailleuse et plus généralement pour la promotion de leurs activités. L’entreprise Déleris a également pu contacter plus de 1 000 prospects pour la pose ou le remplacement de fenêtres et menuiseries. Enfin, l’entreprise Phodé a utilisé son Pack agglo pour conduire une enquête sur les nuisances environnementales auprès de 1 800 personnes.


aU QUoTIDIEN

page 12

Depuis une année, les communes ont transféré leurs compétences « voirie » à l’agglo : efficacité renforcée, économie d’échelle… et un seul responsable aux désagréments causés par les travaux ! Mais soyons patients : qu’il s’agisse d’éclairage public, d’aménagement de giratoires, de réseau d’assainissement ou de la voirie, l’agglo structure notre territoire et le modernise pour tous les habitants. De nombreux chantiers ont déjà été menés. Zooms sur quelques réalisations terminées ou qui commencent et ci-contre, sur le chantier de tous les albigeois : la rocade.

ZOOMs…

Foirail du Castelviel À ALBI Dessous/dessus, c’est fini ! Les riverains vont célébrer dans quelques jours la fin de deux années de travaux… et les poissons aussi ! Auparavant une partie des eaux usées du quartier était directement rejetée dans le Tarn : pour amener ces eaux vers la nouvelle station de traitement des eaux de la Madeleine, un poste de refoulement a été construit aux anciens abattoirs… et l’agglo a entrepris de relier tous les points de collecte des eaux usées du quartier vers ce nouveau poste. L’aménagement de la voirie des rues du Foirail du Castelviel, Louis Renaudin et Charles Portal a été engagé dans la foulée. Chaussées, trottoirs et éclairage sont flambant neufs.

ça se prépare Pour Donner un cœur à notre ville, (une restructuration complète du centre de Saint-Juéry de 2012 à 2014), des travaux préliminaires ont lieu rue du Barry et côte des Biscons. Ils ont pour but d’améliorer la liaison entre Saint-Juéry le haut et le centre-ville et de mieux partager l’espace entre piétons, cyclistes et automobilistes. Fin de cette 1re tranche : novembre 2011.

Retrouvez l’ensemble des chantiers et travaux communautaires sur www.grand-albigeois.fr

TERSSAC MARSSAC de Flo ren tin

Des chaussées renouvelées L’été a été intense. Après les tracasseries des travaux, la circulation des piétons, des 2 et 4 roues peut reprendre sur des surfaces relookées. Routes, places et rues ont fait peau neuve dans de nombreux quartiers. Autour de la Gare SNCF Albi-Centre, les revêtements ont été totalement refaits Place Stalingrad, rue G. Giraud et Avenue Joffre. A proximité du lycée Toulouse-Lautrec, les rues C. Portal et L . Renaudin ont bénéficié d’une réfection suite au renouvellement complet du réseau d’assainissement. Tout comme dans le quartier Montplaisir, où les chaussées et les trottoirs des rues Newton et Gallois ont profité d’un nouvel enrobé. Sur l’autre rive, l’Avenue de Pélissier a aussi été refaite, ainsi que certaines rues proches du cimetière de la Madeleine (Rues O . Durand, E. Barthe, A. Gaillard…).

« Saint-Juéry aura un cœur de ville convivial, un lieu de vie et d’échange qui favorisera l’attractivité et la dynamique locale » Jacques Lasserre, Regards n°23, le bulletin d’infos de Saint Juéry.

le Route Nationa he nc Bla e i or aB el d in em Ch

88

AÉRODROME D'ALBI LE SÉQUESTRE y int-Exupér Avenue Sa

LE SEQUESTRE

Ch em in

Albi-QUARTIERS

es Cord

CASTELNAU-DE-LÉVIS

CENTRE-VILLE DE Saint-Juéry

CARLUS ROUFFIAC

BOURG DE Labastide-Dénat

Un cœur qui palpite : c’est en cours ! L’agglo a profité des travaux d’assainissement qu’elle a conduits tout au long du 1er semestre pour poser des fourreaux, utilisables à l’avenir par des opérateurs de téléphonie pour y placer des gaines « haut débit ». Les travaux se concentrent actuellement sur la rue du Château : chaussée et trottoirs seront refaits à neuf avant la fin de l’année.


AU QUoTIDIEN

page 13

la rocade en septembre

o

uf ! Des étapes importantes ont été franchies ! Ces derniers mois, les travaux de doublement de la rocade étaient essentiellement concentrés entre les échangeurs de la route de Castres et du Stadium (RD81). Ces aménagements et la construction de l’échangeur du Lude, débutés en septembre 2010, ont été planifiés en plusieurs phases afin de ne jamais fermer la circulation de la rocade. L’été a été marqué par la fin de certains chantiers. Localement la situation s’améliore : la circulation est rétablie normalement sur le Pont de Cantepau et les travaux de renouvellement des réseaux entrepris autour de l’échangeur du Stadium sont finis. Mais c’est une évidence : les travaux continuent…

Retrouvez l’avancée des travaux sur la carte ou consultez le site Internet de l’Agglo mis à jour régulièrement.

ARTHÈS in de Chem

guès Gailla

LESCURE D'ALBIGEOIS

n Tar Le

rg trasbou Bd de S

e lsac BdorAraine L

Place du Vigan

al

Av du G

al

y ér sp 'E d . Fr

Av G amb etta

r Av François Verdie

Bd Carnot

u .d Av Tassigny al Av M de L. de

a e e lert e dx V RCuroi

drieu Bd E. An

Rue de Finland e

de Ga ull e

Rue de Terssac

t ira Lo

e lin ou aM l e ed Ru

SAINT-JUÉRY éry t Ju eS d Av

Rout e de

Ru Ag e de s ric ult eu rs

ALBI

Bd Va lm y

sier g Av. de Pélis ur bo em .D Av

ou alin eG d e Ru

Ave nue Albe rt Th oma s

e de Rout

Le Tar n

Av C olon el Te yssie r

CUNAC

Milla u

Albi InnoProd Rout e de

Teille t

CAMBON D'ALBI s tre as eC ed ut Ro

Ro ute Vie ille de Gra ulh et

M AvAv F. Mistr al

PUYGOUZON

FRÉJAIROLLES

SALIÈS échangeur Route de Castres

écrans acoustiques posés sur la bretelle • La bretelle d’accès à la rocade en direction de Toulouse a été ré-ouverte à la circulation le 9 août après la pose des écrans acoustiques. Mais attention, la pose des murs antibruit se poursuit sur la rocade jusqu’à fin septembre. La circulation est réduite sur 1 seule voie dans le sens Rodez-Toulouse. Portion à 2x2 voies de nouveau opérationnelle fin septembre.

LABASTIDEDENAT

DENAT

Pont de Cantepau Terminé • Après la réfection d’une partie du tablier, de son étanchéité et de l’aménagement d’un chemin pour cyclistes et piétons, la circulation sur 2x2 voies est rétablie dans les 2 sens depuis début septembre.

échangeur du Stadium réouvert • Le renouvellement des réseaux d’eaux usées et d’eau potable sur l’avenue du Colonel Teyssier débuté fin avril est terminé. La circulation a été remise à double sens et la déviation par le quartier du Marranel a été supprimée. • Les 4 bretelles (accès centre-ville et accès rocade) restent ouvertes normalement. • Les travaux d’assainissement de la RD81 depuis le giratoire de l’Ecole des Mines jusqu’au passage de la faïencerie avancent. Mais attention, ils se poursuivent sur l’axe Fréjairolles-Albi pour le déploiement du réseau à très haut-débit et la réalisation du giratoire d’accès à InnoProd. La circulation sera alternée.

échangeur du Lude en cours • L’entreprise intervenant sur le pont a profité de la période estivale pour réaliser les travaux d’élargissement au niveau de la rue du Commandant Blanché (côté rue du Verbial). Ces travaux se sont achevés fin août 2011. Ainsi, les riverains qui souhaitent accéder au lycée Bellevue et au centre-ville d’Albi peuvent utiliser à nouveau cet accès le long de la rue du Verbial. Mais attention, la rue du Verbial sera totalement fermée à la circulation de mi-octobre à mi-novembre au niveau de l’échangeur. Déviations à partir des routes de Castres et de Fauch. • Afin de réaliser la voie sud (Toulouse/Rodez), et la pose des murs antibruit, la circulation reste à double sens uniquement sur la voie nord jusqu’au 15 décembre. • Pour permettre la construction du giratoire au niveau de la rue du Verbial, la bretelle d’accès Toulouse>Centre ville d’Albi reste fermée jusqu’à fin octobre. • Le pont qui franchit la rocade reste fermé dans les 2 sens jusqu’à fin octobre. • Dans le sens Rodez-Toulouse, la bretelle d’accès vers le centre-ville d’Albi reste ouverte ainsi que la bretelle d’accès vers Toulouse.


au c♥ur de l’agglo

17

page 14

communes sont le cœur de l’agglo. Autour de leur mairie, à la maison de quartier, sur la pelouse du stade, il y a des passions, des rires et beaucoup d’énergie ; des projets sortent de terre et changent le quotidien.

o

SPORT TOUT TERRAIN À CAMBON

On a bien compris qu’ils aimaient « faire la fête » grâce notamment à un comité de choc ; Grand A découvre ici que les Cambonnais sont également des sportifs… au grand air ! Il y a quelques mois, le centre de loisirs avec l’aide de la CAF a lancé l’idée d’un chantier jeunes pour transformer un pré à vaches en circuit de BMX. Au printemps dernier, sous une chaleur anormalement écrasante, un groupe de 12 ados a manié brouettes et pelles pour créer un terrain de bosses digne d’un

circuit de pros ! Certes la mairie avait assuré le gros œuvre mais c’est bien à la jeune équipe animée par Nicolas Cambon que revient toute la gloire. ux prochaines vacances de la Toussaint, un nouveau groupe travaillera à l’aménagement paysager du site avec la plantation de haies et d’arbres, l’installation de bancs et d’un abri… Qu’on se le dise ! Ce deuxième chantier s’adresse à tous les jeunes de 11 à 17 ans, filles ou garçons. Renseignements auprès de Marie-Isabelle Daudet (CLAE) au 05 63 46 26 44

a

Le ciel de Lescure Comme l’an dernier, un feu d’artifice clôturera la journée ô cœur de Lescure. Et quelle journée : une vingtaine d’associations organisent un parcours au cœur du village, des récompenses et un dîner écolo (on apporte ses couverts). Parcours pour tous : la tête et les jambes, samedi 10 septembre, 14h30. Sport Culture et Loisirs : 05 63 60 50 78

Jeune confrère Dylan Nizan était l’un des 6 Jeunes reporters du Tour 2011. Comme un pro, il a suivi chaque étape de la grande boucle, joué des coudes et du micro et rédigé À notre tour. Le quotidien, distribué sur les lignes de départ et d’arrivée, était repris dans La Dépêche, partenaire régional. Une super expérience pour cet albigeois de 15 ans, qui rêve d’être journaliste.

Art’Music

Santé plein air

e

n 2009, une habitante âgée, madame Lauzeral, a donné à la municipalité de Cambon le bois de la Devèze, situé entre le stade et le nouveau terrain de bosses de BMX. Depuis cet été le bois, débroussaillé et nettoyé, accueille 9 agrès jalonnant un parcours santé pour petits et grands, jeunes et moins jeunes sur près de 1,5 km. À Cunac c’est monsieur Puel qui, en offrant à sa commune un terrain de 2 ha au lieu-dit La Canaque, a permis l’aménagement d’une belle clairière dédiée aux sportifs. 9 agrès également ont été installés il y a deux ans déjà, par une équipe du Plan local d’insertion par l’emploi de l’agglo. Saute-mouton, échelles, poutres ou barres parallèles, ces deux parcours santé sont accessibles à tous pour une séance de gym au grand air. Cambon : Parcours santé du bois de la Devèze, départ situé près de la passerelle du stade. Cunac : Parcours santé du lieu-dit La Canaque (vallon du ruisseau de Pontésié), accès par un chemin rue du bourg.

Saliès :

e

un cœur tout neuf et durable !

ngagés en décembre 2009, les travaux de réaménagement des annexes du gymnase sont enfin terminés. Ce bâtiment qui jouxte l’école, est au cœur du village “d’en bas”. Complètement repensé, il offre désormais un vrai lieu de vie et la salle de fête, qui servait de salle à tout faire, va retrouver sa fonction première. Deux salles d’activité, avec rangements, sanitaires et cuisine, une tribune abritée et de nouveaux vestiaires, conformes aux normes actuelles, sont opérationnels depuis cet été. 132 m2 de panneaux photovoltaïques chapeautent les tribunes et un système de récupération d’eau de pluie alimente les sanitaires ! « Ces équipements tant attendus permettent aux habitants de pratiquer leurs loisirs dans de bonnes conditions, explique Serge Neau, le maire. Les vestiaires doubles, pour les sports d’intérieur et d’extérieur, et les tribunes sont désormais homologués par la Fédération française de football. L’olympique de Saliès pourrait accueillir dignement des matchs de ligue ». Les Saliessois peuvent faire confiance à leur élu : il est notre vice-président communautaire chargé des équipements culturels et sportifs ! Inauguration et fête des associations le 17 septembre, 11h00.

L’école de musique ouverte à tous (sans limite d’âge !) s’étoffe de deux nouveaux enseignants. Avec une pédagogie ludique et accessible, on peut apprendre le piano et autres claviers, la batterie, la guitare et le chant. Horaires à la carte du lundi au samedi.

Inscriptions sur place, 37 place F. Peloutier, Albi – www.art-music.fr, 06 04 53 62 35 ou 05 63 54 88 16

SCOT adopté Le Schéma de COhérence Territoriale du Grand Albigeois qui concerne le bassin de vie composé de notre Communauté d’agglomération et des 3 Communautés de communes du Réalmontais, du Villefranchois et des Monts d’Alban est désormais adopté. Ce document de planification, identifie les choix de développement de ces 44 communes en matière d’habitat, d’environnement, de développement économique ou de déplacements pour les 10 ans à venir. Depuis son adoption le SCOT s’impose désormais à chacune des communes signataires, notamment aux plans locaux d’urbanisme et cartes communales. Infos : www.scot-grandalbigeois.fr.


au c♥UR de l’agglo

page 15 Au Saut de Sabo, une centrale des anciens Hauts fourneaux, forges et aciéries du Saut du Tarn a été reconvertie en musée : témoignage poignant du labeur d’antan. Quand pour un soir ou quelques jours l’art s’y installe, la vie jaillit de nouveau.

Art vivant dans un décor d’acier

savoir

«

Prolongez l’été à Saint-Juéry : Jusqu’au 15 novembre, le Musée du Saut du Tarn (Saut de Sabo, Saint-Juéry) est ouvert tous les jours de 14h à 19h sauf le samedi (Entrée : de 2,5 à 5 € – visite guidée/ Spectacles et animations gratuites). Buvette au bord de l’eau. Infos : www. musee-saut-du-tarn. com et par téléphone au : 05 63 45 91 01

« Notre objectif, explique Rose Fernandes, directrice, est de faire vivre ce patrimoine à tra vers une programmation d’arts vivants qui donne envie au public de venir et revenir ». Les enquêtes de fréquentation confortent l’équipe dans ses choix. Petits ou grands découvrent une épopée industrielle, magistralement reconstituée par les anciens ouvriers qui se sont lancés en 1995 un défi de mémoire et de transmission. « Ils sont toujours là », sourit Rose. Si le musée est désormais géré par le Conseil général et les communes de SaintJuéry et d’Arthès, les vieux métallos, réunis en association des Amis du Saut du Tarn, y ont encore toute leur place. « Ils réparent, reconstruisent ou simplement racontent l’histoire de leur usine. Ils détiennent un savoir-faire unique et une énergie incroyable ! ». Dernièrement ils ont sécurisé un ancien

canal et transformé les bassins en jardins, dotant le musée d’un coin propice au rêve. ’est là que les visiteurs de l’été ont découvert la création musicale de Laurent Salgé gouttes d’acier. En septembre, d’autres spectacles – des danseurs de tango sur échasses ; des créatures de fer et de feuilles mortes ; des slameurs – investiront l’usine endormie et réveilleront l’acier qui “buvait la sueur des hommes”. En charge du musée, Rose, les deux Stéphanie ou Olivia, transmettent à leur tour une histoire riche d’enseignements. « À l’occasion d’un spectacle, des gens se rencontrent : jeunes et moins jeunes de Saint-Juéry parlent de leurs racines. Le temps d’une visite, des citadins prennent conscience de notre patrimoine ».

c

à ne pas manquer : •V  olver - Un regard en arrière – Cie Triade Nomade : voyage théâtral et chorégraphique de tango sur échasses. Dans les laboratoires d’analyses ouverts au public pour la 1ère fois !  Dimanche 11 septembre 2011 à 16 h - GRATUIT– places limitées : réservation souhaitée. • Histoires de Pheuillus – Cie Le Phûn. Les drôles de créatures métalliques recouvertes de feuilles mortes exposées au sein du musée (jusqu’au 31 octobre), prendront vie au cours d’une vaste chorégraphie mêlant théâtre, histoires et poésie (photo ci-dessus). Vendredi 30 septembre 2011 à 21 h - GRATUIT. • Slam ta Ville en collaboration avec Babel Tchap Et si la poésie urbaine favorisait les échanges intergénérationnels ? Stage pour les 13/15 ans les mercredis du 28 septembre au 9 novembre. Représentation publique unique, le 25 novembre (lieu/horaire à venir).

Triplé champion à Carlus

l

es Coppin sont une famille en or tant les médailles s’accumulent : les trois fils sont en effet des champions de karaté et kata-combat. Schématiquement, l’art des katas est la phase combat des arts martiaux, geste et mental associés par la maîtrise de la coordination, de l’équilibre, des distances etc. Une rigueur mathématique qui a séduit Maxime, l’aîné, au palmarès impressionnant : 1re dan à 14 ans en mars dernier ; presque 20 médailles cette année dont celle de vice-champion du monde le 14 août. « La vie familiale est rythmée par les compétitions », explique Michèle, leur maman, jeune retraitée. Car dans la foulée du grand frère, Richard, 12 ans et Lancelot, 7 ans, ont revêtu aussi le kimono blanc. « Lancelot a débuté à 4 ans. Il suit deux objectifs précis : devenir champion du monde et avoir un crabe rouge ! » Quand à Richard… il pourrait surprendre son monde : le 2e de la fratrie est déjà champion de Midi-Pyrénées.

Albigeois dans l’assiette Si comme le Grand A, vous privilégiez la production locale chaque fois que c’est possible, rappelez-vous que : • Diverses Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne opérant sur notre agglomération sont recensées sur le site http//amaptarn.free.fr (contact Jean : 06 83 70 80 32). > l’AMAP de Combe Nègre (Vaour) livre sur Albi des volailles, du bœuf, du veau et des œufs (patricia.lacroux@laposte.net ou 07 77 39 13 53), > l’AMAP du Sequestre, spécialisée dans les légumes, aura quelques places à la rentrée (amapdusequestre@gmail.com ou 05 63 56 66 46), > tout comme l’AMAP de Tourondel qui livre le vendredi soir sur Albi (tourondel@gmail.com). > Enfin, les paysans boulangers de Vindrac livrent leur pain également sur Albi (florence.peloux@orange.fr ou 05 63 56 26 65 répondeur à la 10e sonnerie !) • À Lescure une famille de maraîchers vous ouvre les portes de son exploitation raisonnée : mercredi, jeudi et vendredi de 16 h à 19 h. Info : www.lejardindelescure.com 05 63 60 62 78 ou 06 78 69 29 80

• Les étals des marchés d’Albi (marché couvert de 8 h à 14 h du mardi au samedi ; marchés du Bout du pont / place F. Pelloutier le samedi et mardi de 7 h à 13 h et marché bio, place F. Pelloutier de 16 h à 20 h) comme de Saint-Juéry (mardi matin) font la part belle aux producteurs locaux. • À Albi les jardins d’insertion de l’association Regain (05 63 77 55 12) à Cantepau et de Fonlabour (05 63 38 07 46) produisent des paniers de légumes de saison… tellement réputés qu’il faut s’inscrire sur une liste d’attente pour en bénéficier ! • À deux pas du lycée agricole de Fonlabour sur la commune du Séquestre, des agriculteurs tarnais se sont associés sous l’enseigne « O saveurs paysannes » garantissant un circuit court à leurs consommateurs : du mardi au samedi 9h/12h-14h/19h. • Sachez également que la plupart des supermarchés s’approvisionnent localement et proposent des produits de notre terroir. Pour l’Intermarché du Séquestre par exemple, signataire de la charte de l’association Les valeurs de l’Albigeois, c’est un engagement de militant.


albigeois du monde

page 16

Du 3 au 16 juillet, l’agglo a orchestré les FrancoPrenariats : une université d’été ultra concrète, et ultra intense, réunissant 29 jeunes diplômés du monde entier sur le campus de l’Emac. Le 14 juillet au soir, ils soumettaient un projet d’entreprise dans le domaine des énergies durables, à un jury cosmopolite…

FrancoPrenariats

Expérience formidable… Confronté à la manière de penser des autres, j’ai renforcé et complété mes connaissances de l’entrepreneuriat. Christian Christo Cameroun

«Objectif

largement atteint

Ahmed Bkili Tunisie

Intervenants, consultants et encadrement de qualité. Deux semaines de mini-incubation, un joyeux mix travail, culture, sport et rencontres. Ludi Akue Togo

album d’un été international

d

«Expérience très enrichissante Angelica Cavalcante Galvao Brésil

Double feu d’artifice ce 14 juillet tant les projets des 7 équipes internationales, montés de A à Z en 13 jours, étaient carrés ! Ô Zénith (panneaux photovoltaïques modulaires pour des industries africaines) ; Zeus (revêtements de sols énergétiques) ou Tick’éo (pour la disparition des tickets de caisse) ont été primés dans différentes catégories pour la qualité de leur business plans, l’aspect concret ou prometteur des procédés technologiques mis en œuvre. « Ces jeunes diplômés de filières et d’horizons culturels très divers ont des profils de créateurs, explique Sylvie Escola, coach en entreprise qui les a accompagnés 24/24h avec son homologue québécois, Guillaume Chalifoux et Yao Azoumah de l’institut 2iE*… Notre rôle est de révéler leurs talents ».

vous J’ai eu vraiment du fun avec trente autres… Rencontrer plus de une personnes extraordinaires, te ! expérience extra enrichissan Renaud Dubé Québec

*2iE : Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement, Ouagadougou, Burkina Faso

Génération entrepreneurs

L’Albigeois regroupe les ingrédients essentiels pour devenir le lieu de développement de mon projet de création d’entreprise. Sofiane Oussalah Algérie

«Chapeau pour l’organisation. Merci Isabelle , merci hélène Lara Emond Québec

Parrainé par Christian Desmoulins, président Midi-Pyrénées des conseillers du commerce extérieur, ce projet a d’emblée été soutenu par Champollion et l’Emac. Bruno Verlon, son directeur précise : « L’entreprenariat est au cœur de nos missions : la création d’entreprise et les énergies durables sont des thèmes naturellement porteurs pour l’Emac ». Stéphanie Guiraud-Chaumeil, vice-présidente en charge de l’Enseignement supérieur, a remercié les partenaires publics et privés qui ont permis à l’agglo de « monter » cette opération dont la visibilité internationale rejaillit sur tout Midi-Pyrénées et conclut : « les FrancoPrenariats servent l’émergence d’une génération d’entrepreneurs. La réussite de cette session place de nouveau l’Albigeois sur la carte du monde économique comme un vivier de projets, connecté aux enjeux d’avenir ». C’est décidé : les FrancoPrenariats 2012 auront lieu chez nos partenaires Canadiens, à Sherbrooke, et de nouveau à Albi en 2013.

Merci au PRES Université de Toulouse, à l’Office Franco-Québécois de la Jeunesse, au ministère des Affaires étrangères, à l’Agence universitaire de la Francophonie, aux Conseils régional et général, au groupe Total, à l’université Paul Sabatier, aux Rotary clubs d’Albi et de Carmaux et… à tous les partenaires qui ont permis d’organiser les activités hors les murs, très appréciés de tous.

Mobilisation !

RUSSE ÉCLECTIQUE

À l’initiative de 25 associations (liste sur www.ssvp. fr), la solitude a été déclarée grande cause nationale. Cette « maladie pour notre société » (discours du Premier ministre le 22 décembre 2010) a été chiffrée par la Fondation de France : 4 millions de français souffrent d’isolement en 2010 ; la moitié de manière aiguë ; 10 % ont entre 40 et 60 ans. Alors que vous optiez pour le bénévolat structuré ou un simple « Bonjour, comment allez-vous ? » gardez ces chiffres en tête pour que tendre la main (re)devienne un fil solide du lien social.

Pavel Blagoutine, membre du jury international des FrancoPrenariats 2011, est également président de l’association culturelle franco-russe : ISBA. Originaire de St Petersbourg, cet ancien Compagnon du devoir a récemment repris l’entreprise La Belle menuiserie, à St-Juéry… après un détour par les bancs de l’école (diplôme de management, école de construction navale et formation à la création d’entreprise !) Contact : association.isba@gmail.com Tél. : 06 85 49 72 46

C’était ma 1re fois en Europe, en France, c’était incroyable… Très heureux de participer… et j’ai beaucoup appris. Dumitru Volontir Moldavie

Je me souviendrai longtemps de ce séjour où, en plus d’apprendre beaucoup, j’ai rencontré des gens extraordinaires du monde entier.

Irina Anashkina Russie

«Formation/ mise en pratique / retour d’expérience : super pour apprendre  Jean-Christophe Vasselon France

Grand Albigeois, exprimez-vous ! Lecteurs des 17 communes de l’agglo, si vous souhaitez faire connaître un albigeois du Monde ou présenter une activité, une association, une aventure … envoyez un simple message et vos coordonnées à : Grand A - Communauté d’agglomération de l’Albigeois – Parc François Mitterrand – 81 160 Saint-Juéry ou un courriel à marieflore.borg@grand-albigeois.fr


Magazine GrandA N°15 sept-oct