Page 1

MANUEL DE L’ANIMATEUR

MANUEL DE L’ANIMATEUR INFORMATIONS & INSTRUCTIONS

N° AKHOR VOYAGES : 03.84.76.93.35 N° D’URGENCE (24/24H) : 06.74.47.75.20 N° D’URGENCE ”DIRECTION” : 06.08.03.30.43

HIVER 2011


sommaire

INFORMATIONS SUR LES VACANCIERS ...................................P 3

VOS INSTRUCTIONS DE SUIVI - intervention médicale pendant le séjour et numéros d’urgence ...........P 4 et P 5 - compte rendu journalier (activités et menus) ................................P 6 - fiche animation journée type...................................................P 7 - gestion de l’argent de poche...................................................P 8 VOS INSTRUCTIONS « SECURITE » - fiche « sécurité d’un séjour » ..................................................P 09 - fiche « sécurité/accident » ..................................................... P 10 - fiche « sécurité/santé ».........................................................P 11 - fiche « sécurité/sexualité »..................................................... P 12 AUTRES INSTRUCTIONS - affichage obligatoire ........................................................... P 13 - savoir-faire : pratiques et astuces .............................................P 14 UTILES - numéros utiles................................................................... P 15 - petit mémo....................................................................... P 16 REGLEMENT INTERIEURE POUR UN SEJOUR............................P 19

2

MANUEL DE L’ANIMATEUR DE SÉJOUR - NOVEMBRE 2011


informations sur les vacanciers INFORMATIONS TRANSMISES PAR LES TUTELLES ET LES FOYERS

LA FICHE TROUSSEAU (FEUILLE VERTE)

Elle est donnée à remplir aux familles ou aux foyers, et ceci à titre indicatif. Elle répertorie les effets personnels de l’adulte.

Si la personne n’est pas autonome pour prendre en charge son linge, l’animateur référent doit pointer le trousseau à l’arrivée et au départ afin de s’assurer qu’il ne manque rien. La fiche trousseau est replacée dans la valise lors du retour. Nous demandons aux familles et aux foyers de marquer les effets (accordez une attention particulière aux valises car les adultes tiennent à leurs affaires personnelles).

Au retour les foyers ou les familles sont attentifs aux bagages qui sont un reflet du sérieux de votre travail. Pensez à mettre le linge sale dans un sac en plastique et évitez de mettre des affaires humides dans les valises pour le voyage. Si un adulte se rend sur un autre séjour pour la troisième ou quatrième semaine, faites en sorte que les habits soient propres afin que l’autre équipe ne soit pas prise au dépourvu à son arrivée.

LA FICHE DE SUIVI MEDICALE ET LES MEDICAMENTS

Cette fiche est complétée, par le foyer ou le tuteur, uniquement si l’adulte prend un traitement médical. Elle est accompagnée de l’ordonnance médicale et des piluliers.

INFORMATION ESSENTIELLE

En tant qu’animateur, vous disposez aussi du double du dossier d’inscription qui vous informe des préconisations transmises par les responsables du foyer, la famille, ou le tuteur sur l’autonomie de l’adulte que vous encadrez.

Nous demandons aux familles et aux foyers de préparer deux piluliers (équivalent à deux semaines de vacances). Si le vacancier reste plus de quinze jours, le reliquat du traitement est mis dans une boîte en plastique dans la valise afin de pouvoir faire préparer les posologies pour le reste du séjour. Nous demandons également au foyer de coller sur les piluliers des étiquettes comportant le nom et le prénom du participant mais également sa photo afin qu’il n’y ait pas de source d’erreur.

A votre arrivée sur le séjour vous devez prendre tous les médicaments car il est obligatoire qu’ils soient dans un endroit fermé à clé. Si un adulte ne prend pas son traitement seul, il faut impérativement le lui distribuer (cette information est notée sur le dossier d’inscription). Si toutefois un adulte est malade lors de ses vacances, pensez à prendre la fiche médicale afin que le médecin prenne connaissance du traitement habituel.

MANUEL DE L’ANIMATEUR DE SÉJOUR - NOVEMBRE 2011

3


interventions médicales INSTRUCTIONS SEJOUR DE VACANCES

SUIVI INTERVENTIONS MÉDICALES

Vous disposez, dans le dossier du responsable, des fiches individuelles pour le suivi des interventions médicales dès qu’un adulte doit consulter un médecin lors de son séjour. Plusieurs interventions peuvent être notées sur la même fiche quand cela concerne le même adulte.

Cette fiche nous permet de noter toutes les interventions et leurs motifs. Elle permet aussi de savoir qui a supporté les frais de l’intervention. Le plus souvent, Akhor Voyages avance les frais médicaux afin de ne pas utiliser l’argent de poche d’un adulte qui serait malade lors de ses vacances et ainsi de ne pas le pénaliser. Sur cette fiche vous noterez donc : les frais de consultation chez le médecin, l’achat des médicaments prescrits sur l’ordonnance, les soins infirmiers prescrits sur l’ordonnance, la location de matériel médical prescrit sur l’ordonnance. Tous les frais seront donc justifiés par : l’ordonnance, les feuilles de soins (sécurité sociale) avec les vignettes collées pour les médicaments et cette fiche individuelle des interventions médicales (couleur rose) qui centralise les informations. En aucun cas, il ne faudra coller les feuilles de soins et les vignettes dans le cahier des factures. En effet, nous utilisons les feuilles de soins et vignettes pour obtenir le remboursement des frais avancés à la place du vacancier. De plus, au retour de vacances, elles servent au vacancier à se faire lui-même rembourser auprès de son centre de sécurité sociale. « Exemple de la fiche de suivi individuel pour les interventions médicales pendant le séjour de vacances »

4

MANUEL DE L’ANIMATEUR DE SÉJOUR - NOVEMBRE 2011

LE FAX HOSPITALISATION

En cas d’hospitalisation d’un adulte, vous avez à disposition dans le dossier du responsable un formulaire de fax d’hospitalisation qu’il vous suffit de compléter. Nous vous demandons d’adresser ce fax au lieu où réside l’adulte et au bureau d’Akhor Voyages au 03 84 76 37 15. Vous devez nous informer de toute hospitalisation afin que nous puissions noter les éléments dans le dossier de l’adulte. Quand l’adulte sort de l’hôpital, nous devons aussi être tenu informés. ***

« Le fax (télécopie) à compléter lors d’une éventuelle hospitalisation »


INSTRUCTIONS SEJOUR DE VACANCES

interventions médicales et numéros d’urgence ... SUIVI DES INTERVENTIONS MÉDICALES

Akhor Voyages a pris contact avant les séjours (par téléphone et par courrier) avec un médecin pour le prévenir de la présence du groupe et des interventions qu’il pourrait être amenées à faire lors du séjour.

« L’exemple d’une fiche signalitique à insérer dans chaque pilulier par les foyers »

Pour tous les adultes qui ont des soins particuliers prévus avant le séjour, nous prenons contact avec le personnel médical sur place, afin de poser un rendez-vous précis. Souvent, cela concerne des injections, donc passage d’une infirmière sur le séjour ou rendez-vous au cabinet suivant le cas, mais aussi des interventions de kinésithérapeute).

Outre le suivi individuel des interventions médicales durant le séjour, le responsable du séjour doit tenir à disposition un registre médical général de tous les événements de santé durant le séjour.

« l’exemple du pilulier jetable pour chaque jour de la semaine »

« Exemple du registre médical général à tenir»

Concernant les instructions pour la distribution des médicaments, reportez vous à la page 11 (sécurité et santé). « l’exemple d’une affiche répertoriant les numéros d’urgence »

« Exemple du registre des distribution des médicaments»

... SUIVI AVEC LES NUMÉROS D’URGENCE SUR LE LIEU DU SEJOUR

Vous disposez de trois affiches répertoriant les numéros d’urgence que vous pourriez être amenés à composer lors d’un séjour. Vous devez apposer ces affiches dans des lieux stratégiques de façon à ce que chacun puisse les voir et composer ces numéros. MANUEL DE L’ANIMATEUR DE SÉJOUR - NOVEMBRE 2011

5


COMPTE-RENDUS JOURNALIERS

activités et menus

MENUS JOURNALIERS

Les menus journaliers font l’objet de vos évaluations et commentaires.

Les évaluations portent sur la qualité et quantité (très bien, bien et passable) de chacun des repas de la journée. Les commentaires peuvent être développés à l’occasion du déjeuner et du dîner. ACTIVITÉS JOURNALIERES

Les activités de chaque matinée et de chaque après-midi sont décrites (sans oublier le point météo).

6

MANUEL DE L’ANIMATEUR DE SÉJOUR - NOVEMBRE 2011


animation d’une journée type INFORMATIONS SEJOUR DE VACANCES

COMMENTAIRES

1- CONTEXTE ANIMATION/JOURNÉE

Informations données au préalable des séjours - les responsables de séjour reçoivent des informations sur l’animation et l’organisation d’une journée type à l’occasion d’une formation se déroulant tous les ans avant les séjours.

Objet de l’instruction - guider l’organisation et l’animation des journées d’un séjour.

Les destinataires de l’instruction - les responsables de séjour, - les animateurs.

2- L’INSTRUCTION « ANIMATION » (nous conseillons de faire, pour le 1er jour, une grasse matinée avec un petit déjeuner à 10h00)

Le matin, entre 7 h et 12 h, propositions d’activités : - lever, toilette, s’habiller, petit déjeuner (voir aussi avec le cuisinier), si aide à la toilette, mettre des gants et faire la distribution des médicaments (prévue le plus souvent avant le petit déjeuner), - faire les chambres tous les matins après le petit déjeuner (gestion familiale), - faire son linge après le petit déjeuner - contrôler si tout le monde a pris son petit déjeuner, - faire la distribution de l’argent de poche (heure fixe et voir l’habitude au foyer), - affichage des moments forts de la journée et (ou) du menu...

10h/12h, pour exemple : - activités/jeux en intérieur du séjour, - sortie libre, - préparation du repas : faire le marché... (en gestion familiale prévoir le menu la veille).

Le déjeuner, entre12 h et 14 h, pour le déjeuner (voir l’heure des repas avec le responsable de la structure ou le cuisinier) :

- demander de se laver les mains avant de déjeuner, - distribuer les médicaments, - contrôler la présence de tout le monde au déjeuner, - contrôler les quantités (suffisantes) et l’équilibre des repas (cf. le responsable du séjour).

L’après-midi, entre 14 h et 19 h, propositions d’activité : - visite prévue et programmée, - jeux prévus la veille (tournois), - visite centre du village (petits achats auprès des commerçants), ou sortie libre, - sortie à la plage et baignade, - après-midi télé (ne pas abuser), - possibilité d’un goûter léger, c’est l’occasion de se retrouver dans l’après midi...

Le dîner, à partir de 19 h : mêmes instructions que pour le déjeuner Les soirées, à partir de 21 h : propositions d’activités : - soirée à thème (karaoké...), - soirée cinéma, - soirée dansante.

Minibus Attention au minibus lors de vos déplacements, vous devez le rendre dans le même état que vous l’avez pris. A la prise en main, vous devez donc faire constater tous les dégâts visibles (rayure...) et faire un nouveau constat quand vous rendez le véhicule.

Il existe deux grands types de séjour : en gestion familiale et en pension complète. En gestion familiale, les vacanciers participent à la préparation des repas et aux tâches ménagères selon leurs capacités.

COMMENTAIRES

Roulement entre les animateurs pour se lever ou se coucher plus tôt ou plus tard : toujours un animateur présent le matin tôt ou le soir tard (pour encadrer les vacanciers). - faire respecter le sommeil des autres, la gestion du sommeil est importante. L’équipe des animateurs prévoit les activités la veille, informe les vacanciers des visites programmées le lendemain et organise l’encadrement. Qui part en visite ? Qui reste ? - sortie libre : vérifier si la personne à l’autorisation de sortir seule. Profitez des repas pour observer et regarder si les vacanciers sont à l’aise. Ils sont en vacances pour se détendre.

Les animatrices/animateurs se réunissent régulièrement (ex : le soir ou pendant les repas) pour échanger sur leurs impressions et préparer les activités du lendemain. L’un d’entre eux vérifie que tout le monde est rentré avant d’aller dormir.

MANUEL DE L’ANIMATEUR DE SÉJOUR - NOVEMBRE 2011

7


argent de poche “ADP” INSTRUCTIONS SEJOUR DE VACANCES

L’ARGENT DE POCHE (ADP)

Vous aurez la liste des personnes pour lesquelles les foyers et les familles ont choisi de verser de l’argent de poche par l’intermédiaire d’Akhor Voyages. Nous avons perçu cet argent et nous devons le distribuer à l’adulte.

« Exemple d’une fiche d’un suivi individuel pour la gestion de l’ADP »

Pour les séjours en Métropole : l’argent de poche vous sera remis en lettres chèques. La première arrivera à votre domicile en début de semaine précédant le séjour. Avant de partir, retirer cette première lettre chèque contre espèces au guichet de la poste (carte d’identité nécessaire, sachant que vous ne pouvez pas demander à une autre personne de les retirer). En fin de première semaine vous recevrez le solde de l’argent de poche, toujours sous la forme de “lettres-chèques” à retirer au guichet de la poste au fur et à mesure des besoins. Pour les séjours à l’étranger, avant de partir, le responsable reçoit la totalité de l’ADP par virement sur son compte.

L’argent de poche ne fait pas partie du budget de fonctionnement du séjour.

Dans la gestion de l’argent de poche, deux cas se présentent : - l’adulte est autonome financièrement : vous devez lui mettre à disposition les sommes qu’il désire tout en suivant les consignes éventuelles données par ses responsables (cf. dossier d’inscription). - l’adulte n’est pas autonome financièrement : vous devez gérer les dépenses de l’adulte. Vous devez le conseiller sur ses achats et répartir ses dépenses sur l’ensemble du séjour. Vous pouvez lui laisser une petite somme d’argent qui ne doit pas excéder cinq euros. Si l’adulte, non autonome financièrement, fait un achat supérieur ou égal à 10 euros, vous devez obligatoirement fournir une facture pour la dépense et mettre le justificatif avec la fiche d’argent de poche. Afin de faciliter votre travail, faites des comptes ronds pour les sorties d’argent de poche.

Fiche individuelle : suivi de gestion de l’ADP A chaque fois que vous donner de l’argent de poche à un vacancier, vous devez remplir sa fiche individuelle de suivi pour la gestion de son argent de poche : date, nature de la dépense, montant retiré, solde après retrait, signature du vacancier. Nous rendons des comptes uniquement aux personnes qui ont choisi de nous confier leur argent par l’intermédiaire d’Akhor Voyages. Enfin, veuillez garder une réserve de 5 € au minimum qui sera remise à l’adulte pour le voyage de retour afin qu’il puisse s’acheter des boissons ou des friandises.

8

MANUEL DE L’ANIMATEUR DE SÉJOUR - NOVEMBRE 2011

FIN DE SÉJOUR RESTITUER L’ADP

A la fin du séjour vous devez adresser, avec le dossier complet à Akhor Voyages à Tours, les éléments de gestion de l’ADP par envoi recommandé avec A.R.

Vous joignez les fiches individuelles de suivi de l’ADP (ne pas oublier la signature finale du vacancier), et le total des soldes des ADP (par tout moyen à votre convenance à l’ordre d’Akhor Voyages).

Important : quand le solde d’un ADP d’un vacancier (autonome ou pas financièrement) est inférieur à 10 €, redonnez lui impérativement ce solde pour son voyages de retour (toujours sans oublier de lui faire signer sa fiche individuelle).


sécurité d’un séjour

INSTRUCTIONS SEJOUR DE VACANCES

1- CONTEXTE « SÉCURITÉ/SEJOUR » Informations données au préalable des séjours : - les responsables de séjour reçoivent des informations sur la sécurité à l’occasion d’une formation se déroulant tous les ans avant le début des séjours.

Objet de l’instruction : - guider les actions pour la sécurité des séjours. Les destinataires de l’instruction : - les responsables d’un séjour, - les animateurs d’un séjour.

2- L’INSTRUCTION SÉCURITÉ/SEJOUR

Les effectifs des vacanciers sur le séjour sont à vérifier : - à chaque repas : l’animateur référent s’assure de la présence des adultes dont il a la charge, - lors des sorties : un encadrant est chargé du pointage des vacanciers, - vérifier le retour des adultes autorisés à sortir seuls (sans être encadrés). Les contacts avec la gendarmerie Vous signalez la présence de votre groupe à la gendarmerie du lieu du séjour et laissez : une liste des vacanciers (prénoms et noms), les numéros des téléphones et l’adresse de séjour où vous serez joignable, les coordonnées d’Akhor Voyages. Les baignades à surveiller Les piscines privées et les piscines des campings ne sont pas surveillées : attention, c’est à vous de surveiller attentivement. Par contre, les piscines ouvertes aux publics avec entrée payante, ont des surveillants maîtres nageurs.

COMMENTAIRES

Au bord de la mer : utilisez les plages sous surveillance des CRS et signalez-leur votre présence dès votre arrivée sur les lieux, - informez-vous de l’état de la mer auprès du poste de secours (drapeau vert, baignade autorisée, mer calme...), - baignez-vous uniquement dans les zones autorisées ou délimitées à cet effet.

Incendie et autres précautions : - lire les consignes de sécurité (plan d’évacuation des lieux), faire respecter ces consignes en cas d’évacuation, et vérifier que tout le monde est sorti, - respecter et faire respecter les interdictions de faire du feu (barbecue), - respecter et faire respecter les interdictions de fumer sur les lieux de vacances, en particulier dans les chambres ou dans les véhicules. Ces interdictions s’appliquent aux adultes et à l’équipe d’encadrement : - attirez l’attention des fumeurs sur les risques d’incendie (cigarettes mal éteintes), - préservez l’environnement et utilisez les zones fumeurs...

COMMENTAIRES

- le pointage des vacanciers est aussi nécessaire quand vous reprenez votre moyen de transport, afin de n’oublier personne. - sortie libre : vérifier si le vacancier a l’autorisation de sortir seul. - notez le numéro de téléphone de la gendarmerie.

- dans l’eau, quand une personne est épileptique, la présence d’un accompagnateur auprès d’elle est obligatoire.

CAS D’UNE FUGUE s’assurer de la disparition effective de la personne, c'est-à-dire faire le tour du séjour et des autres vacanciers, puis informer Akhor Voyages et la gendarmerie. Quand la personne est retrouvée, prévenir de suite Akhor Voyages et la gendarmerie. MANUEL DE L’ANIMATEUR DE SÉJOUR - NOVEMBRE 2011

9


sécurité et accident SEJOUR DE VACANCES

1- CONTEXTE « SÉCURITÉ/ACCIDENT» Informations données au préalable des séjours : - les responsables de séjour reçoivent des instructions sur l’accident/sécurité » à l’occasion d’une formation se déroulant tous les ans avant le début des séjours.

Objet de l’instruction : - guider les gestes pour la sécurité « accident » lors des séjours.

Les destinataires de l’instruction sécurité/accident : - les responsables d’un séjour, - les animateurs d’un séjour.

2- L’INSTRUCTION « SÉCURITÉ/ACCIDENT » 1) Protéger afin d’éviter un « sur accident » Supprimer immédiatement les sources de danger (verre, électricité...) Dans le cas où la protection est impossible et/ou inefficace, on soustrait la victime du danger (faire un dégagement d’urgence).

2) Faire un bilan succinct de la situation - la victime saigne-t-elle ? la victime parle-t-elle ? réagit-elle ? - Présente-t-elle une plaie, un « bleu », une brûlure ? - a-t-elle des difficultés à respirer ? - que s’est-il passé ? Où a-t-elle mal ? - quel est son âge ?

3) Alerter les secours - transmettre les informations - attendre les instructions - composer le 15 (SAMU). Le 112 est un numéro d’urgence récent qui permet d’appeler les secours depuis tout le territoire européen, ou depuis un téléphone portable (même sans crédit ou sans code PIN). - transmettre les éléments suivants : . localisation très précise de l’accident,

10

COMMENTAIRES

. nature de l’accident (chute, malaise, intoxication...), . risques environnants, . état apparent de chaque blessé (cf. ci-contre en numéro 2), . numéro de téléphone de l’endroit d’où on appelle, . gestes effectués et premières mesures prises, - attendre les instructions avant de raccrocher.

4) Retourner auprès de la victime et la surveiller - ne pas lui donner à boire, - ne pas la laisser dormir, toujours lui parler, la rassurer, - ne jamais bouger une personne consciente, - si la personne présente des difficultés à respirer, la placer en position demi assise, - si la personne réclame spontanément du sucre, lui en donner, - couvrir la victime afin de la protéger du froid, des intempéries...

MANUEL DE L’ANIMATEUR DE SÉJOUR - NOVEMBRE 2011

COMMENTAIRES

L’action de protection est primordiale. Elle doit être adaptée à la situation et immédiate. Elle permet de protéger le sauveteur (vous), la (les) victime(s) et les tiers. Afin de donner un maximum d’information durant l’alerte aux secours, on recueille les renseignements quant à l’état de la ou des victime(s). Ce bilan est consécutif à la protection. Si l’état de la victime s’aggrave, rappeler le 15.

Bon à savoir : - La personne a été brûlée, il faut arroser la brûlure à l’eau froide (10 à 20 ° ) pendant cinq minutes, - La personne a bu de l’eau de javel, avalée des champignons : ne pas la faire vomir, ne pas lui donner à manger ou à boire : l’asseoir et alerter le 15 (SAMU).


sécurité et santé

INSTRUCTIONS SEJOUR DE VACANCES

1- CONTEXTE « SÉCURITÉ/SANTÉ »

Information transmise - les responsables de séjour reçoivent des informations sur la sécurité/santé à l’occasion d’une formation. - dans la valise d’un adulte doit se trouver (s’il a un traitement) : un pilulier jetable par semaine de séjour avec les médicaments préparés à l'intérieur, l’ordonnance médicale (obligatoire) et les prescriptions pour les injections et

2- L’INSTRUCTION SÉCURITÉ/SANTÉ Services d’urgence à contacter : le 15 (SAMU), le 18 (les pompiers), un permanencier prend les premières informations et vous oriente.

Médicaments en début du séjour : Quelle que soit l’heure d’arrivée sur les lieux du séjour, vous devez prendre les médicaments (cf. dans les valises des adultes) et les mettre sous clés. Vous devez vérifier en début de séjour que le traitement est complet (médicaments, ordonnance et prescriptions pour toute la durée des vacances de l’adulte) afin de ne pas être pris au dépourvu. Dans la négative, vous devez prévenir Akhor Voyages. Distribution des médicaments : Les médicaments sont distribués à heure fixe, calmement, avec un verre d’eau suivant l’ordonnance et ses prescriptions.

Intervention obligatoire de l’infirmière : - pour les soins (diabétiques...), et les injections,

les soins (le cas échéant), et enfin la fiche médicale remplie par le foyer.

Objet de l’instruction - guider les actions pour la sécurité « santé » lors des séjours.

Les destinataires de l’instruction - les responsables de séjour et les animateurs.

(respecter les dates, prendre rendezvous, commander les produits si nécessaire), - pour refaire un pilulier (se munir de l’ordonnance). Visites chez le médecin : - prendre le dossier d’inscription et le traitement habituel.

Protection solaire : Le port du chapeau est obligatoire, et le parasol est préférable sur la plage, - éviter les expositions au soleil entre 11h et 16h, (gare à la réverbération), - protéger les adultes avec de la crème à indice de protection élevé (écran total), - faire s’hydrater régulièrement les adultes, - si coup de soleil sérieux avec cloques : consulter le médecin au moindre doute et prendre garde au coup de chaleur (maux de tête, vomissements...) - ne pas négliger les effets néfastes du soleil à la montagne

COMMENTAIRES

- les piluliers sont étiquetés au nom de l’adulte, avec sa photo. - Quand le séjour dure plus de deux semaines, le reliquat du traitement est placé dans une boîte fermée hermétiquement et étiquetée au nom de l’adulte.

COMMENTAIRES

- prendre garde aux formes médicamenteuses spécifiques (gouttes...) ne pouvant être placées dans le pilulier.

- pour les sorties et le voyage de retour des vacances, pensez à prendre les médicaments dans des enveloppes identifiées pour la distribution.

C’est une population fragile ayant des traitements parfois lourds et souvent neuroleptiques qui ont pour effet secondaire un problème de constipation. Il faut être vigilant sur : - une alimentation équilibrée (eau, fruits, et légumes en quantité régulière et suffisante), - les changements de comportements, car un adulte ne va pas forcément dire qu’il souffre, ni nommer son mal, - l’utilisation d’une communication orale simple pour connaître les symptômes.

MANUEL DE L’ANIMATEUR DE SÉJOUR - NOVEMBRE 2011

11


sexualité et sécurité INSTRUCTIONS SEJOUR DE VACANCES

1- CONTEXTE DE L’INSTRUCTION

Informations à disposition : - vous avez connaissance des couples déjà formés (a priori pas de soucis avec ceux-ci). Objet de l’instruction/conseil : - portez attention aux questions de la sexualité/sécurité pour les couples

2- PROBLÉMATIQUES PRINCIPALES Problématiques pouvant se poser aux couples qui se forment : - la nécessité d’un consentement mutuel des deux adultes, - les relations sexuelles pourraient devenir un objet d’échange matériel : s’acheter des choses, - la protection sexuelle.

Autres problématiques possibles : - couple volage, - divers comportements (ex : la masturbation, limites et respect à la vue des autres),

qui se forment durant les séjours à l’occasion des vacances.

Les destinataires de l’instruction : - les responsables de séjour et les animateurs.

Problématiques concernant plus directement les responsables et les animateurs : - porter attention à l’image véhiculée par l’équipe d’animation, - au moment de la toilette (les gestes ne doivent pas être interprétés : connotés sexuellement).

Les relations sexuelles entre responsable/animateur/personnel et les vacanciers sont interdites pendant les séjours.

3- L’ACTION CONSEILLÉE (L’OBSERVATION, L’ÉCOUTE, LA PAROLE SUIVANT L’AUTONOMIE) Début du séjour (au début du séjour, si le doute existe sur le fait que le couple dort ensemble : prendre contact avec la permanence d’Akhor pour confirmation auprès du foyer) : - observer les couples qui se forment, - si nécessaire, vérifier que les deux adultes sont consentants (si entretien individuel, faire passer la femme en premier pour éviter les pressions), - savoir aborder l’aspect prévention (ce n’est pas l’animateur qui doit acheter les préservatifs du vacancier), - garder la « bonne » distance avec les vacanciers qui sont « câlins ».

12

Pendant le séjour : - veillez aux tenues décentes, en particulier au petit déjeuner, - les blagues sexuelles sont à éviter, - les relations sexuelles existantes : viser à être discret vis-à-vis du groupe, - couple volage : mettre un « stop » après un changement de partenaire (ambiance groupe). Fin de séjour : - savoir préparer un couple à la séparation d’une fin des vacances (écoute et parole).

MANUEL DE L’ANIMATEUR DE SÉJOUR - NOVEMBRE 2011

COMMENTAIRES

L’information que deux adultes sont en couple et dorment ensemble, nous est donnée par les foyers (cf. dossier d’inscription).

COMMENTAIRES

Quand il n’y a pas de demande, ne rien inciter, pas de nécessité d’en parler. Souvent, les relations restent platoniques : bisous, manger ensemble... Quand vous aidez à la toilette : vous devez mettre des gants pour vous protéger.

COMMENTAIRES

Toujours garder à l’esprit que les vacanciers sont des adultes. Ils sont en vacances pour s’épanouir. Leur comportement en séjour est souvent différent de celui qu’ils ont en milieu institutionnel.

Se référez au cadre juridique de la loi : la nécessité d’un consentement mutuel en toute liberté.


affichage obligatoire INSTRUCTIONS SEJOUR DE VACANCES

1- LES NUMÉROS D’URGENCE ET DE SÉCURITÉ SANTÉ (RAPPEL)

Vous disposez de trois affiches répertoriant les numéros d’urgence que vous pourriez être amenés à composer lors d’un séjour. Vous devez apposer ces affiches dans des lieux stratégiques de façon à ce que chacun puisse les voir et composer ces numéros. Ces numéros concernent : le SAMU, les pompiers, et les numéros et adresses des référents de santé (médecin, infirmière, pharmacie, hôpital). 2- LES INFORMATIONS D’ACCUEIL

A l’accueil d’un séjour, vous devez afficher les informations pour orienter un visiteur occasionnel (contrôleur, inspecteur, fournisseur...). Outre le nom du responsable, l’affichage doit comporter un numéro de portable et si nécessaire la localisation précise du bureau d’accueil. 3- ACTIVITÉS PLANIFIEES

Les activités journalières planifiées pendant un séjour doivent être affichées.

Cet affichage constitue le premier fil rouge d’un séjour. Il est le signe du dynamisme et donne une bonne vision du séjour aux vacanciers.

Nouvelle maquette de planning : vous

L’affichage est réalisé de manière à faciliter la lecture et la compréhension des informations par les vacanciers suivant le degré d’autonomie

permettant d’inscrire les activités prévues dans les jours à venir : matin, après-midi et soirée.

Exemple d’un planning affiché par Yoann Calvel et son équipe (séjour de Fréjus). Remarquez les collages des objets, c’est du 3D... MANUEL DE L’ANIMATEUR DE SÉJOUR - NOVEMBRE 2011

13


INSTRUCTIONS SEJOUR DE VACANCES

savoir-faire : pratiques et astuces TROIS PRATIQUES ASTUCIEUSES

“billet bleu”

Savoir identifier les billets de son argent de poche Lors de la distribution de l’argent de poche, il faut tenir compte des degrés d’autonomie des adultes vacanciers Pour les vacanciers qui sont moins autonomes, il est conseillé de vérifier les repères de reconnaissance des billets en euros par leur couleur : billet gris (5 €), billet rose (10 €), billet bleu (20 €).

Savoir sortir “seul” “billet rose” Des adultes vacanciers sont autorisés à sortir seuls. Dans ce cas, vous devez vérifier si l’adulte a déjà des habitudes pour s’orienter à l’extérieur (église, gare, grande place, café...) et donner les « nouveaux repères » du séjour. La sortie du vacancier est notée et l’heure prévue du retour est notée et contrôlée (rappel). Savoir lire l’heure Enfin, l’adulte sait-il lire l’heure sur sa montre ? Par exemple, la lec“billet gris” ture de 5h ou 17h est-elle bien assimilée (petite aiguille sur le cinq et la grande aiguille sur le 12) ? ».

PRATIQUES DE L’ANIMATION ET DE L’EDUCATION SPÉCIALISÉE

PROJET ANIMATION Dans un projet d’animation pendant le séjour, les encadrants ne doivent pas faire d’activisme. Il est plutôt prescrit de jouer sur la motivation pour que le vacancier puisse profiter confortablement de son séjour. De fait, après une année de travail, l’adulte peut arriver fatigué ou sous pression. Les vacanciers sont parfois des adultes plus rapidement fatigables au cours du déroulement d’une activité, face à une équipe de « jeunes » encadrants. Inversement, si les adultes se sont inscrits pour un séjour dynamique, tel que le « multi séjours », ils viennent chercher de l’action et du dynamisme (gardez toutefois un esprit de mesure)...

PROJET EDUCATION SPÉCIALISÉE Pour le projet éducation, vous devez porter attention aux consignes données dans le dossier du vacancier. Ces consignes peuvent permettre de continuer au mieux un projet éducatif mis en place et suivi tout au long de l’année... ». Par exemple, si l’adulte suit un régime hypocalorique, il serait regrettable qu’il revienne de vacances avec un prise de poids de 10 kilos...

14

MANUEL DE L’ANIMATEUR DE SÉJOUR - NOVEMBRE 2011


numéros utiles

INSTRUCTIONS SEJOUR DE VACANCES

NUMEROS UTILES

AKHOR VOYAGES : - PERMANENCE (heures de bureau) : 03.84.76.93.35 - N° D’URGENCE PRIORITAIRE (24/24H) : 06.74.47.75.20 - N° D’URGENCE “ DIRECTION “ : 06 08 03 30 43

APPEL SAMU : 15 APPEL POMPIERS : 18 .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. ..................................................................................................................................................................

MANUEL DE L’ANIMATEUR DE SÉJOUR - NOVEMBRE 2011

15


petit mémo

INSTRUCTIONS SEJOUR DE VACANCES

PETIT MEMO :

.................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................

16

MANUEL DE L’ANIMATEUR DE SÉJOUR - NOVEMBRE 2011


petit mémo

INSTRUCTIONS SEJOUR DE VACANCES

PETIT MEMO :

.................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................

MANUEL DE L’ANIMATEUR DE SÉJOUR - NOVEMBRE 2011

17


petit mémo

INSTRUCTIONS SEJOUR DE VACANCES

PETIT MEMO :

.................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. ................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................. .................................................................................................................................................................

18

MANUEL DE L’ANIMATEUR DE SÉJOUR - NOVEMBRE 2011


règlement intérieur pour un séjour INSTRUCTIONS SEJOUR DE VACANCES

ART. 1 - Préparation d’un séjour Avant un séjour de vacances, Akhor Voyages envoie ou remet (et publie sur son site Internet) au saisonnier un livret d’informations qui décrit les instructions à suivre pour encadrer au mieux les vacanciers. Le responsable d’un séjour, les animateurs et les convoyeurs ont l’obligation de lire le (ou les) livret(s) qui correspond(ent) à sa (ou ses) fonction(s). Pour le bon déroulement d’un séjour, les saisonniers ont l’obligation de respecter les instructions mentionnées dans ces livrets.

ART. 2- Arrivée sur un séjour 1- A l’arrivée sur le séjour, les encadrants prennent tous les médicaments et doivent obligatoirement les mettre sous clés (hors d’atteinte des adultes vacanciers). 2- A l’arrivée sur le séjour, les encadrants aident les vacanciers à s’installer dans les chambre qui leur ont été attribuées. 3- Dans le tout premier temps du séjour, le responsable vérifie que le traitement médical est complet (médicaments, ordonnance et prescriptions) et ceci pour toute la durée des vacances de chaque adulte. Dans la négative, le responsable prévient la permanence d’Akhor Voyages. ART. 3- Première journée des vacanciers La première journée des vacanciers est consacrée au repos, à la détente, au confort et à la prise de repères par rapport au lieu d’hébergement et à l’environnement.

ART. 4- Première journée des encadrants La première journée des encadrants doit être consacrée aux éléments cités dans l’article trois, au signalement de la présence du groupe à la gendarmerie, et à la mise en place des instructions mentionnées dans les livrets du responsable et de l’animateur.

ART. 5- Affichage obligatoire sur les lieux. 1- les informations de « sécurité santé » doivent être affichés à la vue de tous, à savoir : la fiche (en trois exemplaires) portant les numéros de téléphone d’urgence (SAMU, pompiers), avec les téléphones et les adresses des référents de santé (docteur, infirmière, pharmacie, hôpital). 2- A l’accueil d’un séjour, il doit être affiché les informations pour orienter un visiteur occasionnel (contrôleur, inspecteur, fournisseur...). Outre le nom du responsable, l’affichage doit comporter un numéro de portable et si nécessaire la localisation précise du bureau d’accueil. 3- les activités planifiées pour la durée du séjour doivent être affichées. L’affichage est réalisé de manière à faciliter la lecture et la compréhension des informations par les vacanciers suivant le degré d’autonomie ART. 6- Hygiène et nettoyage 1- linge et vêtements des vacanciers. Suivant

l’autonomie des vacanciers et le type de séjour, les encadrants aident ou procèdent au nettoyage des vêtements des vacanciers, soit à l’aide d’un lave linge (ou service) proposé sur les lieux d’hébergement, soit en portant le linge auprès d’une laverie (en tenant compte du budget de fonctionnement alloué). 2- nettoyage des Draps. Un rythme de dix jours est prescrit pour changer les draps (sauf incident suivant les pathologies). En pension complète, le personnel de l’hôtel ou du centre s’occupe de changer et de laver les draps. En gestion familiale les encadrants changent les draps, les lavent sur place si le lave linge et les lieux le permettent ou (et) les portent auprès d’une laverie. 3- nettoyage des lieux. En pension complète les lieux d’hébergement sont nettoyés et entretenus par le personnel de l’hôtel ou du Centre de vacances. En gestion familiale, le nettoyage est réalisé par les encadrants avec l’aide des vacanciers selon l’autonomie et la disponibilité de ces derniers. ART. 7- Cuisine et restauration En pension complète, la cuisine et la restauration sont assurées par le personnel de l’hôtel ou du Centre de Vacances. En gestion familiale, la cuisine et la restauration sont assurées par les encadrants du séjour. Suivant l’autonomie des vacanciers, ces derniers peuvent aider aux menues tâches ménagères : aide à faire les courses, aide à mettre la table...). ART. 8- Suivi santé 1- Mise à disposition des médicaments. Selon l’article 2, les médicaments ont été mis sous clés (hors de portée des adultes vacanciers) dès l’arrivée sur le séjour. Durant le séjour, ces médicaments sont distribués à heure fixe suivant l’ordonnance et les prescriptions. Les encadrants ont l’obligation de tenir à jour les fiches journalières de distribution des médicaments. 2- Interventions obligatoires de l’infirmière L’intervention d’une infirmière est obligatoire pour tous les soins et en particulier pour les soins diabétiques, les injections et le remplissage d’un pilulier. 3- Confidentialité des informations. Les informations mentionnées au dossier de chaque vacancier et faisant partie d’un suivi médical ont un caractère confidentiel. Ces informations ne doivent pas être laissées à la portée ou à la vue de tous. 4- Interventions médicales individuelles. Le responsable du séjour dispose d’une fiche de suivi individuel pour les interventions médicales que nécessiterait un vacancier durant un séjour. 5- Suivi médical collectif. Le responsable du séjour doit tenir un registre médical général de tous les événements de santé durant le séjour. Un document « registre médical » lui est fourni à cet effet.

ART. 9- Sécurité d’un séjour 1- Exercice incendie. Durant le séjour, le responsable doit programmer un exercice d’incendie et procéder à la complète évacuation des locaux lors de cet exercice. 2- Risques d’incendie. Les encadrants doivent faire respecter les interdictions de fumer dans les lieux et en particulier dans les chambres et dans les véhicules. Dans certaines zones (sècheresse) l’interdiction de faire du feu doit être respectée (barbecue interdit...). 3- Effectifs des vacanciers. Les effectifs des vacanciers sont à vérifier à l’occasion de chaque repas, des sorties extérieures (montée et descente d’un véhicule de transport), des sorties seules (adultes autorisés). 4- Piscines et baignades. Les encadrants doivent surveiller particulièrement les vacanciers dans les piscines privées et les piscines des campings (ces dernières n’ayant pas de surveillants maîtres nageurs). Au bord de la mer, les encadrants doivent utiliser les plages sous surveillance des CRS et leur signaler la présence des vacanciers dès leur arrivée sur place. 5- Cas de l’épilepsie. Quand une personne est épileptique, la présence d’un encadrant est obligatoire, dans l’eau, auprès d’elle. Lors de participations à des soirées dansantes, les encadrants doivent redoubler de vigilance en raison d’un risque accru de crise possible, du aux jeux de lumière. 6- Cas d’un fugueur sur un séjour. Lors d’une fugue, le responsable et les encadrants doivent s’assurer de la disparition effective de la personne (faire le tour du séjour et s’informer auprès des autres vacanciers). Dans un deuxième temps le responsable du séjour informe la permanence d’Akhor Voyages et la gendarmerie du lieu du séjour. Quand la personne est retrouvée, le responsable prévient de suite Akhor Voyages et la gendarmerie.

ART. 10- Accident pendant le séjour En cas d’accident pendant un séjour quatre étapes doivent être suivi par les encadrants : protéger pour éviter un sur accident, faire un bilan succinct de la situation, alerter les secours, retourner auprès de la victime. Les étapes sont détaillées dans les livrets du responsable du séjour et de l’animateur (cf. article 1)

ART. 11– Rapatriement de vacanciers Le rapatriement est possible en cas d’hospitalisation, de comportement préjudiciable au groupe, de fermeture exceptionnelle d’un séjour. Les procédures à suivre sont mentionnées dans le livret du responsable d’un séjour (cf. article 1)

MANUEL DE L’ANIMATEUR DE SÉJOUR - NOVEMBRE 2011

19


AKHOR VOYAGES : 34 RUE JEAN JAURES - BP 10277 - 70005 VESOUL CEDEX TEL : 03 84 76 93 35 - FAX : 0 800 004 065 (APPEL GRATUIT) Mail : akhor@gotours.fr - Site web : www.akhorvoyages.com Siège social : 1, rue Berthelot - 37000 Tours

Livret Animateur  

Akhor hiver 2011

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you