Issuu on Google+

Spécial Chats

SpécialChats 



   

 Vivre ensemble Le patounage Le sevrage

Ils sont à adopter

 Quelle couleur ? L’hypertype

   



 

Le trafic des peaux de chats



Soigner les calculs urinaires Quels vaccins ?

L 18450 - 18 - F: 6,90 � - RD

 



   

Bleu Russe Thaï Ragdoll


Spécial Chats

Le magazine d’une passion

Novembre/Décembre 2012 - Janvier 2013 - Trimestriel N° 18

En couverture : Vivaldine - Photo : Jean-Pierre Collin pour Purina One, www.purina-one.fr

SOMMAIRE

Shopping 4

Les dernières nouveautés

Humour 10

Notre ami le chat

Zoom races 12 20 26

La légende du Thaï Le Bleu Russe, un chat souriant Le Ragdoll : 100% gentil !

32

L’odieux trafic des peaux de chats

38

Les noms en I pour 2013

Défense animale Pratique

Comportement 40 42 43 44 69

Le sevrage social Le patounage Troubles alimentaires Une cohabitation sereine Faire ses griffes : un vrai besoin !

52

Ont-ils un 6ème sens ?

Paranormal

Dossiers vétérinaires 56 60

Le point sur les vaccins Les calculs urinaires

Nous avons testé pour vous… 67

Griffoir et arbre à chat

Podium 71

Les 10 plus beaux chats de l’année

Alimentation 75 76

Bien le nourrir Rituels et grignotages

83 86

Le secret des robes Les excès de l’hypertype

Génétique Détente 90 94

La bibliothèque de mon chat Calendrier des expos

Ils sont à adopter ! 96 97

Bonne action Petites annonces

> Prochain numéro : le 22 janvier 2013 ABONNEZ-VOUS

Et renvoyez ce bon de commande rempli à Lafont Presse 53, rue du chemin Vert - 92100 Boulogne -Billancourt

Spécial Chats

Le magazine d’une passion

OUI, je souhaite m’abonner à Spécial Chats pour 8 numéros au prix de 54 €

Nom : Adresse : Code postal : Téléphone : Courriel :

Prénom : Ville : Date de naissance :

Je règle par chèque bancaire à l’ordre de Lafont presse 53, rue du chemin Vert - 92100 Boulogne-Billancourt signature :

Ou par carte bancaire r Nº Expire fin : Cryptogramme (les 3 derniers chiffres au dos de votre carte) :

r En cadeau, je désire recevoir le guide Lafont Presse Les meilleurs restaurants, d’une valeur de 20 €

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier et vous opposer à la transmission éventuelle de vos coordonnées en cochant la case ci-contre r ou en adressant un courrier libre à Lafont presse – 53, rue du Chemin vert, 92 100 Boulogne Billancourt.


Shopping

Les dernières nouveautés… Maison de toilette de Curver, aspect rotin, avec tiroir et paillasson amovible, 69,90 € - vendu chez Truffaut

Couchages « Gourmandine » de Girard, l’un parfumé à la fraise et l’autre chocolat, vendu chez Truffaut Cachette en forme de dé avec souris suspendue, modèle Black Jack de Bobby, 57 €, www.bobby.fr

Lit ou litière ? Niche Cocoon, 199 € http://lesfauvesmondains.com

Pochon Crac Bag, dim. 35 x 58 x 14 cm, 19, 90 € www.unchienenville.com Plaid en polaire de Precision pet, coloris marron, vert, léo-pard ou rouge. 37,90 € www.botanic.com

Arbre à chat 3 en 1 (poteau sisal, jouet, corbeille), 39, 90 € www.unchienenville.com

Pack Pochons « émincés en sauce », 12 barquettes BIO de 100g, équilibre et instinct, 7, 80 € - www.equilibre-et-instinct.com

Nid douillet Belle étoile de Bobby en imitation fourrure ultradouce (existe en 2 tailles), 58,89 € - http://www.jaiduchien.com

4 - Spécial Chats n°18

Eau de toilette spray hypoallergénique, parfums vanille ou coco, La Bel’Lande, 12 € www.akeostore.com Pouf rétro de Précision Pet, dim. 46 x 46 x 23 cm, 26,90 € www.botanic.com


Shopping Pochettes cadeaux remplies de friandises, entre 3,95 et 13,95 € www.riga.fr

Maison de toilette design Poo Poo Pee Do, 79 € www.wanimo.com

Ce jouet pour chat est à la fois un griffoir et un jouet contre l’ennui, souris avec système de balancier, et balles suspendues… dim. 38 x 15 x 40, 19,95 €www.wanimo.com

7 jouets dans une pochette surprise de Cat Springfield, 9,90 € - www.unchienenville.com

Shampooing usage fréquent et insectifuge hypoallergénique, riche en huiles essentielles BIO, La Bel’Lande, 16 € et 17 € www.akeostore.com

Les friandises pour chats Ratlle & Reward sont naturelles et saines : peu caloriques, hypoallergéniques, sans gluten… 2,90 € la boite de 36g, 6,30 € les 375g - www.wanimo.com

La brosse et le peigne Furminator My Furst Groomer 2 en 1, sont conçus pour offrir un massage relaxant – 24, 90 € - www.wanimo.com

Arbre à chat et griffoir en sisal, dim. 49 x 40 x 103 cm, 69 € www.botanic.com

Griffoir Design en carton de Cat-on 29,90 €, www.wanimo.com

Set et gamelle en cuir, 199 € http://lesfauvesmondains.com

6 - Spécial Chats n°18

Griffoir incliné de Trixie, pour chaton ou chats de petite taille, dim. 30 x 40 x 42 cm, 18,50 € www.wanimo.com


Shopping Cocoon douceur de Bobby marron ou beige, réversible, doux et antidérapant, 56 € www.bobby.fr

Col en velours avec Strass “Grande Soirée”, existe en 2 couleurs et en 5 tailles. 49,90 € - www.unchienenville.com

Canapé style chesterfield à capitons, rouge ou noir, dim. 42 x 53 x 33 cm, 69 € www.bobby.fr Sac modèle Parisien de Bobby, ultra léger : 1,4 kg vide, dim. 47 x 30 x 28 cm, coloris rouge ou noir, 90 € - www.bobby.fr

Collier modèle Cœur Océan de Bobby, en cuir orné d’un bijou Swarovski, coloris marron, noir ou rouge, 19 € www.bobby.fr

Basket de Zolux. Idéale pour se cacher et cocooner, mais aussi pour jouer, Coloris rose ou bleu. Vendu chez Truffaut

Panier Versailles en bois naturel de Milk and Pepper, 78,90 €, cousin en velours (50 cm), 44,90 € www.sublimemydog.com

Panier Josephine laqué blanc de Milk and Pepper, 78,90 €, cousin en velours (50 cm), 52,90 € www.sublimemydog.com

Trousse de premiers soins de Trixie, tout le nécessaire en cas d’urgence, 9, 90 € www.wanimo.com Ce jouet rempli d’herbe à chat est un magnet ! Après je jeu, facile de le retrouver sur le frigo ! Vendu chez Truffaut

Spécial Chats n°18 - 7


Shopping

Pour les maîtres… Fontaine à eau design, Thirsty Bird de Qualy. Oiseau vert ou noir, 32 € - www.minimall.fr

Maison porte-clés « duo oiseau » rose de Qualy, existe en différents coloris, 24 € - www.minimall.fr Maison porte-clés « petit oiseau » de Qualy, coloris blanc, chocolat, rose, vert… 14 €, www.minimall.fr

Trousse en PVC « chat tigré » Catseyes, dim. 14 x 18 cm, 15 € www.catstore.fr

Etui « chatons » dans lesquels est caché un joli rouge à lèvres, Paul and Joe. Edition limitée, 22 € Boite Curver « Snap Box » pour ranger les friandises ! dim. 20 x 20 cm, 4,30 € www.wanimo.com

Trousse « chat fleuri » en PVC, dim. 14 x 18 cm, 15 € - www.catstore.fr

Autocollant pour voiture illustré par “Un bonbon sale par terre”, 9 € www.animalio.fr Carnet de notes à spirales, dim. 20,5 x 15 cm, 11 € www.catstore.fr

Tapis magnétique de Energetix wellness, ouaté et doté de 10 aimants néodyme, confort et bien-être, coloris rose ou bleu, 59 € - http:// minjarlife.energetix-wellness.com

Carnet d’adresse aux illustrations romantiques, collection « chats enchantés », 7,50 € www.univers-du-chat.com

Planche 21x15 cm de 4 à 16 stickers personnalisables, 1 planche 8 € ; 2 : 14 € ; 3 : 19 € - www.felixetvasco.com

8 - Spécial Chats n°18

Cintre motif chat imprimé sur carton renforcé. Cocobohème, 12, 90 € - www.autreshop.com


Shopping Tapis demi-lune 100 % coco, 35 € www.unamourdetapis.com

Tee-shirt manches longues en viscose et élasthan pour enfants, Little Paul and Joe, 39 € www.mylittlesquare.com

Grand aimant d’écuelle de Energetix wellness, magnétise l’eau et motive votre chat à boire, 2 tailles, 39 € http://minjarlife.energetix-wellness.com

Les bienfaits des aimants . Bagues magnétiques motif patte de Energetix wellness, 65 €, 119 € et 29 € (de g. à dr.) http://minjarlife.energetix-wellness.com

Médailles pour chat à graver (nom + téléphone). Plusieurs races disponibles ! 16 € l’unité - www.animalio.fr

Foulard carré collection “Dolce Vita” de Bonjour Mon Coussin, 29 € www.univers-du-chat.com

Plaques de rue en forex personnalisables, divers coloris et formes à partir de 9,90 €, traitée anti-UV et anti-pluie. Dim. 24 x 20 cm, 19,90 € - www.plaquepersonnalisee.com

Boites en métal, utiles pour ranger les croquettes, 15 €, www.laboutiquedelouise.com

Sac shopping « les chats de Dubout » célèbre dessinateur. Ferme par une pression aimantée, 3 poches int., dim. 25 x 34 cm, 32 € - www.catstore.fr

Spécial Chats n°18 - 9


Billet d’humeur

Notre ami le chat Texte : L’Odieux Connard, http://odieuxconnard.wordpress.com

Combien de blogueurs, en effet, nous parlent de leurs félins préférés et de leurs aventures quotidiennes ? Certains ont même des blogs entièrement consacrés à ces fameux animaux. Il ne se passe pas une seule journée sans que je ne rencontre à l’orée d’un site, la photo d’un chaton me regardant de ses grands yeux humides ? Permettez-moi à mon tour de vous présenter ce fantastique animal qu’est le chat…

L

e chat domestique, felis silvestris catus, est un mammifère supposé être – d’après certains – un prédateur carnivore. Animal territorial, le chat n’en est pas moins l’un des plus fameux compagnons de l’homme, très apprécié de ce dernier, particulièrement lors du siège de Léningrad où il constitua un excellent ragoût.

On appelle le mâle un chat, la femelle, une chatte, et le petit, un chaton. On retrouve cependant de nombreuses dénominations qualifiant tout autant l’animal : un minet, un matou, un greffier, une grosse loque, un mistigri…

Histoire Le chat a été officiellement domestiqué il y a plusieurs milliers d’années, lorsque les hommes décidèrent de devenir sédentaires, sentant bien que le statut de gens du voyage n’allait plus rester populaire trop longtemps. Avec la mise en place de l’agriculture et du stockage du grain, de nombreux rongeurs s’installèrent à proximité des installations humaines ; le chat, ce gros branleur, décida

10 - Spécial Chats n°18

donc lui aussi de s’installer, comme ça, hop, tel un vulgaire punk à chien devant la porte du Monoprix qui contient sa 8-6. Les hommes tentèrent donc de domestiquer le chat, histoire qu’il arrête de faire n’importe quoi, comme par exemple venir pisser sur la fourrure du salon. 12 000 ans après, on sent bien que le chat est domestiqué, la différence est flagrante.

Antiquité Dans l’antiquité, le chat a déjà une image injuste : là où le chien garde les troupeaux, repousse les loups, dévore les esclaves errants et protège les foyers, le chat se contente de manger des souris que, comme toujours, il dévore à moitié avant de vomir au milieu du temple de Zeus. Rapidement pourtant, certains peuples tels les Egyptiens vont adopter le chat comme animal sacré ; on voit ce que ça donne, 6 000 ans plus tard, il ne reste de cette civilisation que des pyramides dans le désert, prises en photo par des civilisations qui ont perduré, elles, et qui ont toutes pour point commun de ne pas avoir sacralisé le chat. Comme c’est curieux.


Moyen-Âge

Billet d’humeur

La véritable montée en puissance de l’occident débute justement lorsque le chat est considéré par les chrétiens comme une créature de Satan : il est associé aux sorcières, aux malédictions, aux femmes et à toutes ces choses qui passent leur temps à pourrir la vie des honnêtes gens. Cependant, la population de ces charmants félidés reste importante en Europe, et il faut bien leur trouver une quelconque utilité, comme par exemple, bouffer les rats. Mais non : alors que les chats n’ont que ça à faire de leurs journées, même ça ils n’y arrivent pas ; 50% de la population européenne meurt donc de la Grande Peste au XIVe siècle, transmise par la puce du rat. Les chats auraient un minimum fait leur boulot, ils auraient pu sauver près de 25 millions de personnes ; mais là encore, ils sont consternants. Fainéants, arrogants, collaborateurs dans un génocide à grande échelle commis à l’aide d’une arme bactériologique : disons le tout net, les chats sont des sortes de Saddam Hussein félidés. Ils ne portent pas la moustache par hasard.

Époque moderne & contemporaine Durant les 3 siècles que dure l’époque moderne, le chat se contente de faire ce qu’il fait de mieux : pioncer, déféquer sur les tapis importés des Flandres et se faire les griffes sur les rideaux de la reine. Au XIXe siècle, le chat commence à revenir en bonne grâce, toujours sans rien faire, utilisant la technique dite de Jacques Chirac : « Tant que je ne bouge pas, je remonte dans les sondages ». Qui du Jacques ou du chat a copié l’autre ? Le mystère reste entier. C’est finalement le mouvement anarchiste qui fera à la fin du XIXe siècle du chat son symbole, lui prétextant une symbolique romantique ; ainsi, le chat collaborera cette fois avec un mouvement qui n’hésite pas à poser des bombes, saccager des églises et tirer sur des dépositaires de l’ordre public. Là encore, bravo. Toujours est-il que bien que l’on ait peu d’archives des actions félines durant la guerre, on se souvient aisément qu’aucun chat n’a jamais aidé à cacher un parachutiste anglais ou à transmettre des messages aux alliés, alors que dans le même temps, ils s’attaquaient aux pigeons qui eux, acceptaient de porter des messages jusqu’à Londres. Et je ne vous parle pas de Moortje, le petit chat d’Anne Franck, qui attendait le passage de la patrouille en contrebas de la cachette de sa maîtresse pour se mettre à miauler comme un salaud. A la fin du XXe siècle et au début du XXIe, profitant ainsi des zones d’ombre jetant un voile de méconnaissance sur leur passé trouble, les chats tentent de se refaire une image positive auprès de la population, particulièrement via divers blogs d’intoxication qui relaient l’information : « Les chats, c’est trop mignon; hihihi ».

Le chat, cet animal majestueux - Chatterie Les Abbarides

12 000 ans après, on sent bien que le chat est domestiqué

“Mais qu’est-ce que j’ai fait hier soir après le Macumba ?”

L’Odieux Connard http://odieuxconnard.wordpress.com Suite au prochain numéro…

Spécial Chats n°18 - 11


Races : Le Thaï

Siamois d’hier, Thaïs d’aujourd’hui....

Roman, Diamond Life’s Thaï Cattery & Love Deluxe’s Cattery

Texte : Manuella Férut, Diamond Life’s Thaï Cattery & Love Deluxe’s Thaï Cattery Photos récentes : Diamond Life’s Thaï Cattery & Love Deluxe’s Thaï Cattery

Thaï ou Siamois leur histoire est la même, commune à peu près jusqu’aux années 70. Le Thaï est le Siamois ancien type, dit Old Style Siamese…

L

e Siamois a évolué essentiellement dans deux directions depuis les premiers natifs importés. Cette évolution a été conforme à la vision et à la sélection de plusieurs générations d’éleveurs du monde entier. Il est originaire d’Asie du Sud Est, plus particulièrement de Thaïlande. Ils sont soupçonnés venir du Korat, au Nord-est du pays. De tout temps, le Royaume du Siam à toujours été auréolé de mystères... Cela est en partie du au fait qu’il était fermé aux Occidentaux. On trouve peu de trace historique avant le XIXe siècle.

La naissance du Siamois Finalement on sait peu de chose sur l’apparition du Siamois et comment il a été élevé par le peuple Thaïlandais, depuis plus de 700 ans. Les Thaïlandais n’ont jamais eu de programme d’élevage à proprement parlé avant le milieu du XXe siècle. Le chat Siamois était un chat sacré adoré dans la ville antique d’Ayudhya. Ayudhya fut la capitale du Siam pendant 417 ans, trois dynasties et 33 rois ! Elle fut également une ville opulente de plus d’un million de personnes. Cette ville riche de palais, de temples et de bibliothèques a été rasée par les Birmans le 7avril 1767 et presque tous les livres et registres furent brûlés. Cependant et heureusement, quelques trésors furent ramenés du sud pour y être mis en sécurité. Parmi eux, des livres sur les nombreux types d’animaux présents au Siam depuis des

12 - Spécial Chats n°18

siècles. Plusieurs de ces manuscrits que l’on pense au moins âgés de 500 ans sont à la bibliothèque de Bangkok. Un de ses fabuleux livres se nomme le Tamra Maew (Le Livre des Poèmes du Chat) ; Les illustrations du Tamra Maew montrent des chats de plusieurs couleurs et de plastrons différents, ceux sont les Korats, Siamois, Burmese, et Tonkinois... dont beaucoup furent vénérés comme des augures de la Chance. “Grace of the Panther, Intelligence Row of Golden Buddhas Bangkok Thailand


Races : Le Thaï Un chat élégant avec de beaux contrastes, révélés par de profonds yeux bleus…

Ayutthaya Thailand

of the Elephant, Affection of the Lovebird, Beauty of the Fawn, Softness of Down, Swiftness of Light.” Ainsi est le Siamois façonné par les Dieux orientaux et dont l’origine se perd dans l’antiquité…

Mythes et Légendes Le Siamois est nommé ainsi par rapport à la terre de ses origines. Selon la légende, les Siamois ont tout d’abord été vus dans les temples du Siam, parfois appelé Sacred Siamese. Ils étaient gardés comme animaux de compagnie et « Watch Cats » afin d’avertir les prêtres des intrusions.... La genèse des chats Siamois est quelque peu obscure et les légendes abondent ! En voici donc quelques unes.....

Diamond Life’s Thai Cattery

Les Siamois auraient été les gardiens de temples Bouddhistes et étaient considérés comme sacrés. Ils étaient tenus en haute estime et adorés dans leur pays natal, aussi personne sauf le Roi et les membres de la famille Royale n’était autorisé à en posséder. Le vol d’un des chats Royaux de la cour du Siam était passible de mort... On a longtemps cru que, quand une personne royale mourrait, un Siamois était choisi pour recevoir l’âme du défunt. Le chat était alors retiré du palais et envoyé dans un des temples et pouvait passer le reste de ses jours à une vie cérémonieuse et de grand luxe avec prêtres et moines comme serviteurs. Il mangeait les meilleurs aliments dans des gamelles en or, et était assis sur des coussins fait d’étoffes coûteuses... les proches du défunt subvenaient aux besoins du chat afin d’obtenir la « bonne fortune ». Le strabisme et les queues cassées ont souvent été considérés comme caractéristiques de la race Il y a beaucoup de mythes sur leurs origines : Deux chats Siamois ont eu pour mission de chercher un gobelet d’or

manquant. Quand ils le trouvèrent, la chatte resta face au gobelet afin de le surveiller, tandis que le mâle alla annoncer la bonne nouvelle. En attendant le retour de ce dernier, la chatte regarda fixement la coupe précieuse, de peur qu’elle ne disparaisse à nouveau... c’est alors que ses yeux développèrent un strabisme permanent qu’elle transmit à ses chatons. On raconte que les Princesses Royales, quand elles partaient nager, mettaient leurs bracelets et leurs bagues précieuses sur le bout de la queue des chats pour les garder en lieu sûr. Pour les empêcher de tomber, les chats ont noués leurs queues et après maintes reprises, un « coude » spécial se serait développé à cet effet ! Les yeux bleus sont classiques et seraient un cadeau des dieux. La légende raconte que dans l’Ancien Siam, quand des barbares ont menacés de détruire l’autel du Temple, les chats l’ont défendus et ont repoussé les envahisseurs avec ténacité et courage. Pour cette raison, les dieux ont décidé qu’à partir de ce moment leurs yeux ne seraient plus rouge ardent, mais de la couleur de l’azur du ciel, le bleu du ciel ou ils avaient servis fidèlement.

De la Thaïlande à l’Europe Parmi les chats présentés dans ce manuscrit, on trouve le Witchien Maat, qui n’est autre que le Thaï d’aujourd’hui. Il est présenté comme un chat à la robe pâle avec des extrémités colorées, comme un Seal Point, ayant la queue, les pieds et les oreilles noires, avec le corps blanc et des poils courts, ainsi que de magnifiques yeux bleus qui reflètent une lueur rougeâtre dans la nuit... Cette magnifique description d’un chat élégant avec autant de contrastes révélés par de profonds yeux bleus a passionné les amateurs de chats du monde entier. Le nom Witchien Maat, signifie joyau ou diamant de lune en Thaï. Selon de nombreuses sources en 1884, M Edward Gould Blencowe , vice consul Britannique a Bangkok aurait reçu deux Siamois appelé Pho et Mia. La « tradition » veut que le Roi Chulalongkorn les lui donna... Le Vice-consul aurait ensuite donné les chats à sa sœur, Mme Lilian Veley. Cette histoire, bien que très belle, semble être sans fondement. Les importations (connues) de Siamois les plus anciennes ont été faites au cours des années 1870, mais ces chats n’ont apparemment pas été utilisés pour la reproduction. Il est vrai que Mme Veley a été parmi les premiers éleveurs occidentaux de Siamois, nous possédons une abondante documentation, montrant qu’elle possédait une paire de Siamois ramenée par son frère, du Siam, en 1884. Mais Mme Veley écrivit plus tard

Spécial Chats n°18 - 13


Races : Le Thaï Illustrations du Tamra Maew

que son frère avait acheté au moins un des deux chats pour un prix minime, à quelqu’un du Siam, apparemment un vendeur de rue, mais sûrement pas au Roi ! Une chose est certaine, les chats Siamois, « les Pointés », pouvaient facilement être trouvés au XIXe siècle au Siam, mais ils étaient excessivement rares en dehors de l’Orient. Nous savons par contre que ces deux chats, Pho et Mia, mâle et femelle sont le 1a et le 2a dans le British Register des chats Siamois, ceci bien qu’ils n’aient pas de pedigree. Ainsi, il est spécifié qu’il s’agit de chats « inconnus » importés de Bangkok. Mme Lilian Veley, devint co-fondatrice du Siamese Cat Club en 1901. Pho et Mia ont été exposés au Crystal Palace en Octobre 1884. Leurs chatons « Duen Ngai », « Kalohom » et « Khromata » ont été présentés à leur tour au Crystal Palace en 1885. Ils ont fait une si grande impression qu’ils ont éclipsé tous les concurrents ! Malheureusement, ils sont morts quelque temps après le show. Nous avons des photos de ces chats, nous pouvons constater qui sont plutôt robustes, Seal point avec un visage assez rond. Ces chats étaient tellement extraordinaires qu’ils captivèrent immédiatement l’attention. 1903 : Tachin kits whitetoes

Une impression unique d’intelligence, de rareté et de royauté Une citation bien connue de l’époque les décrit comme «  An unnatural nightmare of a cat ! ». Les Siamois laissèrent une impression unique d’intelligence, de rareté, de royauté, qui en fit immédiatement les acquisitions privilégiées de toute l’aristocratie Britannique. Leur popularité grandissant, beaucoup de personne cherchèrent à posséder un de ces magnifiques chats « orientaux ». Entre 1884 et la fin du siècle, de nombreux chats Siamois furent im-

14 - Spécial Chats n°18

portés en Angleterre et furent enregistrés dans le registre britannique des Siamois. En 1886, Mme Vyvyan fit venir deux chats et deux Mafeking, chat chatons du Siam, et Lady de Mrs Vyvyan Dorothy Nevilla également importât des chats présentés par Sir Herbert du Colonial Office (propos rapportés par Harrison Weird). Lady Beresford Marcus importât aussi des Siamois, parmi eux, King Of Siam, Tachin et Cambodia. Melle Forestier Walker, l’une des membres fondatrices du premier Siamese Cat Club en Angleterre était la propriétaire du célèbre Tiam O’Shiam IV, qui fut le lauréat au Cristal Palace de Londres, en 1900 et 1901.

Onze fondateurs

Lady Marcus Beresford

Nos Siamois et nos Thaïs d’aujourd’hui sont les descendants des onze chats d’origines importées du Siam au Royaume Unis au début des années 1880. Du sang neuf a été a été introduit plus tard au XXe siècle, en particulier après les guerres mondiales, ou les Siamois ont été en danger d’extinction. Mais les onze fondateurs sont les véritables sources de tous les pedigrees Siamois et Thaïs d’aujourd’hui. Il existe aujourd’hui peu de photos des chats et de leurs descendants des premières générations. Beaucoup de chats n’ont pas été photographiés, ou leurs photos ont été détruites. Malgré tout, certaines montrent des chats robustes, avec des joues rondes. Certains les surnomment « Applehead ». Prenons l’exemple de Tiam O’ShiamIV, importé d’Asie en 1886 par Mrs Vyvyan.

Les importations de Siamois les plus anciennes ont été faites au cours des années 1870 A litter By “Tachin” Owned by Lady Marcus Beresford – photo : J. Fall, Baker Street


Races : Le Thaï Chat de Lady Marcus Beresford

N’oublions pas qu’une photo présente le chat seulement sous un seul et unique angle, il paraît donc très difficile de savoir exactement à quoi il pouvait ressembler. Tiam était un mâle entier, donc il avait forcement de bonnes bajoues d’étalon. Nous savons avec certitude que Tiam était plus grand, plus corpulent et moins extrême dans le type que les Siamois modernes. Prenons aussi l’exemple de Wankee, importé de Hong Kong en 1895 par Mrs Robinson, fut le premier Siamois champion en exposition féline. Wankee était un mâle d’une grande robustesse, avec un corps long, une tête triangulaire et un museau allongé. Les Siamois ont continué d’être importés au cours du XXe siècle… En 1919, Greta Hindley et son mari importe une femelle Siamoise, Puteh, de Malaisie jusqu’en Angleterre. Puteh fut la reproductrice fondatrice de la Prestwick Cattery, une chatterie qui a durée plusieurs décennies et ayant exercé très forte influence sur la race Siamoise. Puteh a été décrite comme étant très blanche avec une tête étroite. Nous n’avons pas de photos de Puteh, mais nous avons des photos de plusieurs chats Prestwick dont la fille de Puteh, la championne Perak. Perak était de taille moyenne, assez fine avec une tête triangulaire aux contours arrondis. Tiam O’Shiam IV, chat de Melle Forestier Walker

Les premiers standards Les premiers standards de la race, décrivent la tête triangulaire comme une caractéristique idéale de la race Siamoise. Greta écrivit que Perak avait une tête de Siamoise parfaite au moins comme on l’envisageait à l’époque. La littérature historique décrit les chats Prestwick comme ayant habituellement un regard bleu profond, avec des queues longues ou courtes et souvent cassées par un nœud. Malgré tout, l’élevage du Siamois à cette période, était très délicat,

Exposition feline au Crystal Palace

les portées étaient petites, et les pertes furent élevées, notamment à cause des gastro-entérites et des parasitoses. Enfin, le Siamois a eu du mal à se faire au climat britannique, humide et froid.

L’Amérique

1895, Champion Wankee appartenant a Mrs Robinson

Le premier Siamois arrivât aux USA de manière presque certaine sous la présidence de Rutherford Hayes (18771881), comme cadeau du Consul Américain à Bangkok, pour la femme du président Mme Lucy Hayes Webb. Mme Hayes fut informé qu’un chat Siamois été arrivée pour elle à Hong-Kong le 3janvier 1879. Le chat a voyagé jusqu’à San Francisco avec la compagnie de chemin de fer Belgic SS. Tout avait été prépayé par le Consul de Bangkok. Le chat fut placé sous la garde du commissaire de bord du navire, jusqu’à San Francisco. Delà, il a été envoyé en Express à Washington . Ce chat devait être particulièrement robuste pour survivre à un tel voyage ! Une fois à la Maison Blanche, le chat fut appelé Siam, il devint rapidement un « favori » très admiré ! Mme Robert Locke a fondé le Beresford Cat Club en 1899 pour en être sa première Présidente. C’est à Mme Locke qu’on appartenu les premier Siamois enregistrés aux USA, Lockhaven et Sally. Calif et Bangkok furent les premiers chatons de Siam et sally Ward. Dans le volume 1 du Stud Book du Beresford Cat Club, publié en 1900, on trouve une liste des Champion Prestwick Perak, 1920

Ah-Choo, seal point femelle née en 1900, appartenant à Mrs Robinson

Spécial Chats n°18 - 15


Races : Le Thaï

entrées de Juillet 1899 Juillet à 1900. Deux chats siamois sont répertoriés, un mâle Seal point, The Late King Kesho Lockehaven Siam # 138, et une femelle chocolat, Sally Ward # 139. Ces deux chats étaient détenus par Mme Clinton Locke, 2825 Indiana Ave., Chicago, Illinois. Le mâle, Lockehaven Siam, a été achetée en France par Mme Locke et était une «importation directe du Siam”. Lockehaven Sally Ward a été acheté par Mme Spencer de Sandusky, dans l’Ohio, mais appartenait au moment de l’inscription a Mme Locke. Il n’est pas indiqué si ce chat a été importé par Mme Spencer, ni si elle en était l’éleveur. Les dates de naissance et les pedigrees de ces deux chats sont répertoriés comme Inconnu. Lockehaven Siam, montré en exposition par son nouveau propriétaire, Mme WE Colburn de Chicago, a été le premier Siamois à remporter un prix Best Cat. Cette victoire remarquable a été remportée au Michigan Cat Club Show, tenu à Detroit en 1907. L’année suivante, un second Siamois, Lockehaven Elsa, une femelle, a remporté le Best Cat dans un show All breed, the Beresford Cat Le transport du Siamois, « chapeauté » par le Club show, tenu à Chicago. consul de Bangkok M. Louis Wain de Londres, l’illustrateur anglais et éminente autorité en matière de chat, était juge. Lockehaven Elsa était une chatte américaine, possédée et achetée par Mme Clinton Locke à l’éleveur, Mme Louis Swift du lac Forrest, Illinois.

The Siamese Cat Society of America The Siamese Cat Society of America fut fondée en Avril 1909 et le premier standard du chat Siamois fut approuvé. En 1909 également, le premier Livre du stud book du CFA fut publié et le président de l’Association des Cat Fanciers, Mme WF Hofstra de Hempstead, Long Island, New York, est devenu le pionnier du Siamois. Mme Hofstra a acheté les deux chocolats point, Tilu et Ma à Mme Locke.

Un parcours semé d’embuches Les éleveurs américains avaient leurs lots de problèmes avec la race Siamoise. Les animaux étaient délicats et faisaient de petites portées. Il ya eu beaucoup de pertes a cause de gastro-entérite, comme en Angleterre. Des efforts ont été faits par les éditeurs de revues félines afin d’obtenir des informations supplémentaires sur la reproduction, l’élevage et les soins à donner au Siamois. C’est grâce à ces péripéties qu’a été

16 - Spécial Chats n°18

créée le Siamese Cat Society of America, née en 1909. Après 1910, le Siamois fut vraiment chez lui en Amérique. Seule la ténacité et l’enthousiaste des éleveurs, qui avait l’argent pour acheter ces chats, ont permis à la race de s’établir ainsi complètement. Le prix de vente des premiers Sia-mois importé de divers endroits, n’était pas en dessous Mrs Roberts Locke avec « Calif », de mille dollars (de l’époque), « Siam » et « Bangkok » - photo : S. S frais de transport en plus. C’est Finley, Chicago un chiffre moyen, et comme souvent les prix étaient plus élevés. En Amérique, les Siamois de deuxième et troisième générations, se vendaient de 200,00 $ à 1000,00 $, le prix étant basé sur l’ascendance de l’animal. Chatons de Pho et Mia,Duen Ngai, Kalohom et Khromata

Jusqu’en Australie... Tous les Siamois importés avant-guerre, depuis le Royaume Unis étaient des Seal Point. Le premier couple de Siamois reproducteurs fut importé par Mme E lonsdale. Ch Woodroffe Adam, un étalon approuvé et, une femelle Wing of Woodroffe Ils furent les chats fondateurs de la chatterie Lonsdale Undoona en 1926.

Deux types bien distincts Les premiers Siamois se sont fait remarquer par leurs queues cassées et leur strabisme... Le célèbre romancier anglais Sir Compton Mackenzie, président du Club Britannique du Siamois a refusé des Siamois sans ces caractéristiques ! Aujourd’hui, la queue cassée et le strabisme sont considérés comme des fautes et ont été quasi complètement éliminés de la race. Bien que les premiers éleveurs Britanniques aient finalement peu de chats importés pour réellement fonder leurs opinions, il est intéressant de remarquer que nombreux sont ceux qui pensaient qu’il y avait deux type de Siamois. Par exemple Mme Carew Cox, une juge d’exposition féline et pionnier dans la Siamese Fancy, a déclarée : « Il semble y avoir deux types distincts, le massif, avec un corps court, des pattes courtes, et une tête ronde ; et celui avec un long corps, une tête longue, souple et sinueux, avec un style Foreign bien particulier. »


Races : Le Thaï

Mrs Robinson, une des première éleveuse de Siamois et juge félin, a dit : « Sur les Royal, il semble avoir deux types en Angleterre, un plutôt petit, avec une longue tête, avec un poil brillant et bien couché, des yeux bleus profonds, avec une Dessins d’Harisson Weir forte tendance à foncer du Siamois de 1889 avec l’âge ; l’autre est un grand chat, avec une tête arrondie, un poil plus épais, plus long et moins couché et des yeux plus pâles, ces chats ne foncent pas autant ou pas aussi rapidement que les autres chats, ils ont généralement été élevés depuis plusieurs génération en Angleterre. »

est en forme de triangle arrondis, le visage étant large au niveau de joues et rétrécit vers le nez. Nous avons également les description et dessins d’ Harisson Weir, notamment la gravure du Siamois DE 1889 ; Le chat a été dessiné par Weir lui même. Harrisson Weir est considéré comme le père de la Cat Fancy. Il était réputé pour sa connaissance et ses observations attentives des chats de son temps. Weir était aussi un illustrateur expérimenté. Son dessin montre un chat qui n’est pas du tout le même que le siamois moderne d’aujourd’hui.

Une éleveuse anglaise Mme Veley, Carlon Boren avec F. P. Boren’s qui possédait deux des chats Boufan et S. P. Boren’s Tweeter Siamois originels, a écrit également qu’il y avait réellement deux types de corps chez les Siamois d’importations. Un type rond et robuste, l’Applehead, et l’autre type le « slim line », avec une ossature fine avec la « marten-face » typique du Siamois. Le type du corps est hérité de manière polygénique. Cela signifiant qu’il s’inscrit dans une continuité, comme la taille chez les humains. Tout comme il n’y a pas juste deux types d’humains, les petits et les grands, il n’y avait probablement pas deux types de Siamois; il y avait certainement beaucoup de variations dans le type corporel. La plupart des chats devaient être entre le trapu et le très mince, entre grande et petite taille. Mme Veley avait deux Siamois ancien type différents. Elle disait que Pho était « Slim Line » et que Mia était plus robuste. Nous n’avons aucune photo de Pho et Mia, mais nous avons les photos de leurs chatons. Ils semblent être modérés, avec des joues rondes, avec une tête triangulaire aux coins arrondis.. C’est pour cela que le masque, la zone sombre,

Les différentes couleurs

Chocolate point Born July 14, 1960

Chocolate point Born May 14, 1953

Chocolate point Born May 15, 1958

Frances Simpson et Cambyses

Au niveau des couleurs, les 1893, KingKesho Seal et les Chocolat Point sont mentionnés dans les premiers registres anglais et américains. Le Chocolat point a été mélangé avec les Seal point dans le registre anglais, par contre, on ne retrouve que peu de référence au Siamois Blue point. La première apparition d’un Blue, enregistrée dans un show anglais remonte à Londres 1896. Les premières informations sur les siamois en Europe ne fait aucune référence au Blue Point. Alors que les premiers Siamois furent importés en Angleterre dès 1883, le premier Blue point fut vu en exposition au Holland House à Londres en 1896. M. Spearman, un jeune Anglais juste de retour de Siam, exposât un chat bleu point. Le juge a dit qu’il n’était pas Siamois et a refusé de le juger ! M. Spearman a insisté disant que c’était bien un Siamois et qu’il y avait pléthore d’autres comme lui au Siam. D’ailleurs le Siamese Cat Club d ‘Angleterre refusât également de le reconnaître le Blue Point en 1902. Il y avait peu de Blue point, un des premiers aurait été un chat français, Cairo Ramses. De plus les premier juges anglais ne connaissaient probablement pas cette couleur, plus rare que le Seal. Huidekoper dans « The cat » parut en 1895 déclare « Les couleurs préférés sont dans les nuances de fauve, mais parfois, elles sont gris argenté ». Henry Milner dans « The Siamese cat » publié en 1908 écrit « Le Roi a officiellement déclaré que les Blues sont des chats royaux ».

Des chats robustes, avec des joues rondes. Certains les surnomment « Applehead »

Spécial Chats n°18 - 17


Races : Le Thaï Richmond Cat Show

L’origine du Siamois Blue point Au Siam, il a toujours eu des Blues, hier comme aujourd’hui. L’origine du Siamois blue point est également très obscure. Les Siamois Blue Point existent depuis très longtemps au Siam et certains Siamois possédaient vraisemblablement déjà le gène « maltese blue ». Il est vrai que les chats Siamois importés en Angleterre dans les premiers jours ne furent que rarement porteur du gène bleu. Cela paraît beaucoup plus probable qu’une hypothétique hybridation avec d’autre short Hair, comme les Bleus russes. Pourtant, ce n’est que quelques années avant la Seconde Guerre Mondiale, que l’intérêt pour les Blues point commença à augmenter. Une véritable controverse avait été semée au sein des éleveurs, certains pensant que ces chats ne pouvaient pas bien reproduire... Mais quelques éleveurs, dont les convictions étaient basées sur la recherche, créèrent le « Blue point Siamese Cat club ». Aussi les Siamois Blue point furent désormais montrés dans leur propre classe de race, 24a, et non plus mélangé avec les Seal point. M. W Cox -Ife fut remarqué pour sa magnifique Siamoise blue point. On retrouve les Blues Point enregistrés aux USA en 1926. En Amérique, beaucoup de Blue point descendent de Ch Carlisle Lad, un Seal point né en 1910. Carlisle Lad a été importé par Mrs H.E Naatz (Siamese Star cattery). Les amateurs américains de Blue point ont 1899 Elindorealing tiam IV

Thaïs Simpson, 1903

témoigné beaucoup d’intérêt au Blue point, et une étude approfondie de la génétique a été faite par le Dr Clyde H. Keeler Harvard Medical School, Virginia R. Cobb et Doris M. Bryant. Les résultats de cette étude scientifique ont été publiés dans «La Gazette du chat», Novembre, 1934. Leurs investigations ont montré que le point bleu siamois possèdent le gène Maltese bleu, et pourraient légitimement être appelé le Malto-siamois, tout comme le Siamois Seal Point pourrait s’appeler Siamois non Tabby. Le Siamois Blue point a été reconnu en Angleterre 30 ans après sa comparution initiale dans ce pays, et Amérique lors de l’acceptation d’une nouvelle norme par le Siamese Cat Society of America en 1934. Quand au Chocolat point, il est connu depuis aussi longtemps que le Seal, mais certain éleveurs le considéraient comme une variante indésirable du Seal et faisait systématiquement stériliser les Chocolat point qu’ils produisaient.

Le Chocolat et Lilac point La robe Chocolat point fut totalement méconnue, jusqu’à ce qu’elle soit appréciée à sa juste valeur et enfin reconnue pour sa beauté unique. Il y avait des amateurs pour cette robe et leur avis fut entendu en 1950, lorsque le GCCF en Angleterre élabora une norme pour cette couleur de robe, lui donnant ainsi son propre registre. Le Chocolat point a été reconnu aux USA par la CFA en 1952. L’impulsion pour la reconnaissance des Siamois lilac point est issue de la côte Ouest des USA, de Carlon Boren et son mari, le Dr Ralph C. Boren, et de Mme Leigh (Ann) Manley. Un certain nombre de shows en Californie se sont tenus pour montrer des Siamois lilac point et un club en Californie a proposé une norme pour la couleur au CFA en 1953. Alors que la classe de couleur a été refusée cette année-là, la reconnaissance formelle fut donnée au Lilac point en 1955 puis l’Angleterre en 1960. Suite au prochain numéro…

18 - Spécial Chats n°18


Races : Le Thaï Contact : Love Deluxe’s Cattery Diamond Life’s Thaï Cattery Manuella Férut 06810 Auribeau-sur-Siagne Tél. : 06 15 57 09 73 ou 06 12 81 70 95 http://lovedeluxes.chats-de-france.com Club de race Euro Thaï Club de race officiel du Thaï, affilié au LOOF Pour la préservation du Siamois d’origine Présidente : Marie-Hélène Bonnet www.eurothai.org https://www.facebook.com/Diamond.Life.Thai.Cattery

Thaï ou Siamois ? Le Thaï ressemble vraiment aux Siamois modérés des photos illustrant les premiers Siamois importés du Siam en Angleterre, ainsi qu’a leurs premiers descendants durant la période 1880 à 1945 environ. Comme les premiers descendants, les Thaïs sont assez variés dans la morphologie, ils ont les traits orientaux de base, comme la tête triangulaire aux contours arrondis et un léger allongement du corps. Le Siamois moderne a été élevé à partir des Siamois les plus légers, par élevage sélectif, des 1950. Une éleveuse de Siamois, Jeanne Singer, écrivit une nouvelle préface au standard de la race Siamoise, pour le CFA en 1966. Cela a énormément favorisé l’établissement du type moderne puis extrême du Siamois. Depuis le Siamois moderne a été élevé en nombre toujours croissant et il est devenu le type le plus courant dès 1980. Mais le Old Style, le Thaï existe toujours et certains éleveurs continuent de perpétuer la race telle qu’elle était pendant l’âge d’or du Siamois et telle que l’on peut encore et toujours l’a trouvé en Thaïlande aujourd’hui. Des groupes d’éleveurs se sont formés de part le monde pour soutenir et continuer d’élever ce chat majestueux. PREOSSIA dès 1999 aux USA, le British club for Fanciers of the Old Type of Siamese en Angleterre, et Eurothai en 2005 pour la France. Ces groupes ont sauvé et redonné toutes ses lettres de noblesse à la race Thaï.

Spécial Chats n°18 - 19


Races : Le Bleu Russe

Le Bleu Russe,

saupoudré d’argent

Photos : La chatterie du Bleu D’Azur (83)- Tous ces chats issus de cet élevage sont de race Russe Bleu, immatriculés, pedigree LOOF

Avez-vous déjà vu un chat bleu ? Non, me direz-vous. Dans le monde félin, la couleur bleu désigne simplement un chat gris décliné dans différentes nuances. Le Bleu Russe porte en lui une histoire compliquée. Cela apparaît dans le grand nombre de noms qui lui furent donnés au fil des temps : chat de l’Archange, Blue Foreign, Russe et Nebelung…

D’

après la légende, les premiers sujets ont débarqué de leur Russie natale en Angleterre à la fin du XIXe siècle, apportés dans les soutes des bateaux de commerce. On les appela tout d’abord chat de l’Archange ou Archange bleu (du nom du port d’Arkhangelsk situé sur la mer blanche) ou Blue Foreign (Bleu étranger). Selon d’autres hypothèses, cette race serait plutôt originaire du Bassin méditerranéen comme le Chartreux, ce qui lui valu le nom de chat de malte, chat bleu ou chat espagnol. Des chats bleus existaient déjà en Europe et jusqu’en 1912, tous les chats étaient exposés dans la même classe, donc mélangés avec les Chartreux et les British Shorthair et ce n’est qu’en 1939 qu’il prit la dénomination définitive de BLEU RUSSE.

Un air de Siamois La seconde guerre mondiale marqua l’extinction de la race en France, pour ne réapparaître que dans les années 60 où quelques éleveurs britanniques et scandinaves firent subir aux

20 - Spécial Chats n°18

quelques sujets restant des croi-sements avec des siamois porteurs de bleu. Le Bleu Russe y gagna certainement ses beaux yeux verts mais en affirmant beaucoup trop sa silhouette, lui donnant au passage l’air d’un Siamois. Les éleveurs firent donc machine arrière pour revenir au type initial dans les années 65 en interdisant les mariages avec les Siamois. C’est également en 1900 que les premiers sujets arrivèrent aux USA, mais ce n’est que dans les années 60 que la race atteint sa popularité Outre-A1tlantique. Le Bleu Russe est aujourd’hui surtout très répandu aux USA, dans les pays scandinaves, en Grande Bretagne, en Allemagne et au Japon où il est vénéré. Il n’a vraiment démarré en France que dans les années 80 avec l’élevage de Madame Robin (qui a cessé toute activité depuis) et par celui de Madame Aillaud, notre Vice-Présidente, à qui nous devons tout dans l’amélioration de la race.

Le Bleu Russe ou le chat de l’Archange, Blue Foreign, Russe et Nebelung…


Races : Le Bleu Russe Silver du Bleu d’Azur : mâle reproducteur, classé n° 1 au Challenge Bleu Russe en 2004 (classement national France).

Le standard Le Bleu Russe est un chat élégant, avec une tête présentant sept faces planes. Les coins légèrement relevés de sa bouche lui donnent une expression douce, comme souriante.

S

es caractéristiques les plus remarquables sont ses yeux verts et sa robe double, courte, soyeuse et dressée comme celle d’une loutre ou d’un castor. De couleur gris-bleu (pour la variété la plus connue) avec une concentration argentée à l’extrémité du poil de garde, la fourrure reflète la lumière, donnant au Bleu Russe un aspect saupoudré d’argent.

Le Museau Avec ses contours arrondis, le museau, plutôt cout et sans pinch, prolonge le triangle de la tête. En forme de noix, les yeux sont assez grands et bien espacés l’un de l’autre. La couleur est du vert le plus intense possible chez les adultes. Elle peut être jaune-vert chez les chatons.

3 couleurs

Les Oreilles Aussi hautes que larges à la base, les oreilles sont placées à égale distance des côtés et du sommet de la tête. Recouverte de poils courts et fins à l’extérieur, elles sont fournies de poils plus longs sur la moitié de la surface intérieure.

Bleu : Robe d’un bleu uniforme et lumineux, avec une préférence pour les tonalités claires, L’extrémité des poils garde présente une coloration argentée qui donne à la fourrure un aspect brillant. Des marques tabby fantômes sont tolérées chez les chatons. Des anneaux peuvent subsister assez longtemps à l’extrémité de la queue. La truffe est gris charbon et les coussinets lilas foncé. Blanc : Robe blanche avec des reflets argentés. La truffe et les coussinets sont roses. Noir : Robe noir de jais jusqu’à la racine. La truffe et les coussinets sont noirs ou bruni foncé. La Tête Les contours de la tête sont formés par sept faces plates qui sont : • Une ligne qui part du bout du nez jusqu’à la pointe du menton • Une ligne droite qui part du bout du nez jusqu’au front, qui forme le nez • Une ligne droite qui part du front jusqu’à l’arrière du crâne • Deux lignes droites symétriques formées par chaque côté du museau • Deux lignes droites symétriques formées par les pommettes larges et hautes Triangulaire quand elle est vue de face, la tête est particulièrement large au niveau des yeux.

L’Encolure Longue et fine, l’encolure apparaît plus lourde qu’elle ne l’est en réalité en raison de la densité de la fourrure. Le Corps De format foreign, le corps est long et élégant. Bien musclé et sans aucune lourdeur, il peut paraître plus robuste qu’il ne l’est en réalité, en raison de la densité de la fourrure. L’ossature est fine et la musculature puissante. Les Pattes Longues et fines, les pattes sont en proportion avec le corps. Les Pieds Petits et relativement ronds. La Queue Plutôt épaisse à la base, la queue, de longueur moyenne, va en s’affinant jusqu’à une extrémité effilée. La Robe Courte, fine et douce, la robe est double et dense. Elle est très différente de la texture habituelle rencontrée chez les autres races de chats à poil court.

Spécial Chats n°18 - 21


Races : Le Bleu Russe Deux autres couleurs plus anonymes : le noir et le blanc Par Elodie Valentin, Chatterie des Amis de Bastet

Le bleu est la couleur la plus répandue en France mais d’autres pays sont moins exclusifs. Pourquoi en France privilégie-t-on le bleu alors que les deux autres couleurs ont des avantages certains, par exemple le caractère ?

ans la grande majorité des cas, le Chat Russe est le Bleu Russe. Néanmoins, il existe un club : l’Association Internationale du Chat Russe, reprenant ces quatre variétés) des Russe Blanc et des Russe Noir. Le Nebelung, lui, est toujours bleu.

D’où viennent le Blanc et le Noir ? Dans les années 1970, des éleveurs russes immigrés en Australie croisèrent un Russe bleu avec un Sibérien blanc pour obtenir un Russe blanc. Ils obtinrent également des Russes noirs car le blanc masque toutes les autres couleurs et que le bleu est une dilution du noir qui explique l’apparition du noir. Aujourd’hui, certaines fédérations, dont le LOOF, reconnaissent les trois couleurs : bleu, blanc, et noir. Le Russe blanc Le blanc est la seconde couleur la plus répandue en France. Il en existe une petite dizaine de spécimens aujourd’hui, dont six issus de la chatterie « Les Amis de Bastet ». Le Russe noir Le noir est une couleur quasi-inexistante en France car la superstition sur les chats noirs est encore bien ancrée. Le russe noir est pourtant le plus câlin et le plus sociable par rapport au blanc et surtout au bleu. La fourrure A cause de la densité de la fourrure, l’encolure et le corps, longs et élégants, peuvent paraître plus imposants qu’ils ne le sont en réalité. Courte, fine et douce, la robe est double et dense. Le blanc a une robe immaculée avec des reflets argentés. Le noir a une robe de jais du bout du poil jusqu’à la racine. Un faux timide ! Le Russe est un chat qui se mérite. Chez lui, l’attachement à son maître est souvent plus développé que chez les autres races de chat à tel point que sa réserve envers les étrangers le fait parfois

22 - Spécial Chats n°18

passer pour un timide. Il a besoin d’un peu de temps avant de se sentir en sécurité et de dévoiler toute sa personnalité et aime vivre dans un environnement calme et serein. Actif sans être turbulent, il est un bon compagnon de jeux avec ceux dont il est familier. Contact : Chatterie des Amis de Bastet Elodie Valentin 44140 Geneston Tel.: 09 54 15 02 39 amisdebastet@free.fr www.bleu-russe-de-bastet.com Association Internationale du Chat Russe http://chatsrusse.com Chatterie des Amis de Bastet : Russes Blanc, Bleu, Noir


Races : Le Bleu Russe Gavroche en juillet 2012

Le caractère Le Bleu Russe est de bonne compagnie, d’une intelligence vive et très tendre, calme et discret. Il est très attaché à son maître avec qui il peut vivre une véritable histoire d’amour. Il est un charmant compagnon. Attentif et sociable avec les autres animaux. Il a une voix douce et discrète.

l a besoin d’une ambiance calme et sereine pour s’épanouir, c’est un timide. Il est facilement perturbé s’il vit dans une ambiance survoltée. Voilà un chat qui aime son confort et sa tranquillité. Casanier et fervent du cocooning, la vie en appartement lui convient tout à fait, mais le fait d’être “enfermé” entre quatre murs, ne le pousse pas à l’oisiveté. C’est un chat qui adore jouer mais il n’est pas destructeur. Le Bleu Russe est un chat actif, qui a ses heures, adore grimper et courir avec enthousiasme mais sans s’agiter avec excès. Bien qu’aimant la compagnie, on peut le laisser seul pendant la journée. De bonne composition, il ne manifeste pas de comportement indésirable à votre retour... bien au contraire. Le Bleu Russe est un très bon parent qui élève ses petits sans aucun problème. Certains couples vont même jusqu’à se relayer pour la surveillance des chatons lorsque maman les quitte un moment, le temps de se dégourdir les pattes...

Saphira et un chaton de 3 mois

Portée d’Italie (Bianca 2 mois)

4 chatons de 2mois et demi (Saphira)

Spécial Chats n°18 - 23


Races : Le Bleu Russe Adopter un Bleu Russe Texte : Jérôme Holuigue

Vous venez d’accueillir chez vous un chaton Bleu Russe. Voici quelques conseils qui vous permettront de le voir grandir en parfaite santé et de façon tout à fait équilibrée. Le jeu

Vaccins et Vermifuge

Le chaton doit pouvoir jouer pour son propre équilibre (jeu solitaire). Il est très important de lui donner des jouets que l’on trouve dans les animaleries notamment. Des petites balles en mousse ainsi que des petites souris, suffisamment légères pour qu’il puisse les transporter dans sa gueule et vous les rapporte sont des jeux très simples, mais pour lui très importants. Vous pourrez jouer avec lui en lançant une souris. Il se fera un immense plaisir de vous la rapporter afin que vous la relanciez.

Votre Bleu Russe devra être vacciné chaque année et à la même date. Quels vaccins ? Ceux contre la leucose, le typhus et le coryza. Concernant le vaccin antirabique, il est à envisager suivant la région d’habitation. Le vermifuge peut être de différentes marques et vous pouvez très bien en changer d’une année sur l’autre ; votre vétérinaire sera d’excellent conseil pour vous guider dans votre choix. Jusqu’à l’âge de 6 mois, il faudra le vermifuger chaque mois, puis tous les six mois lui administrer directement dans la gueule. Pour lui nettoyer les oreilles et les yeux, des nettoyants spécifiques existent chez le vétérinaire ou en animalerie. Lui nettoyer les oreilles au moins une fois par mois, et les yeux à chaque fois qu’il est nécessaire de les lui nettoyer et en particulier dès qu’il y a le moindre larmoiement avec du sérum physiologique.

L’alimentation Donnez-lui des croquettes de très haute qualité. Celles-ci sont très bien équilibrées et présentent l’avantage d’être bien « dosées » en protéines et matières grasses, ces dosages étant constamment respectés. Mais attention à ne pas donner des croquettes trop protéinées qui pourraient avoir des conséquences fâcheuses pour les reins (insuffisance rénale). À l’âge adulte vous pourrez lui donner des croquettes dans la catégorie “ adulte “. Il faut qu’il puisse en permanence avoir un bol pourvu de croquettes ainsi qu’un bol d’eau de source (faiblement dosée en magnésium afin d’éviter les calculs) à côté de son bol de croquettes. Cette eau doit être renouvelée matin et soir et être éloignée de 1 à 2 mètres des croquettes, si vous constatez qu’il ne boit pas.

Conseils pour son éducation Votre Bleu Russe grandira ainsi à vos côtés au cours de ses trois premiers mois en s’attachant à vous qui l’aurez sociabilisé, rendu affectueux. Plus il sera sociabilisé, plus il participera à vos propres activités tout en étant, éventuellement au contact d’autres animaux dans la maison (autre chat ou chien en particulier), plus votre chaton sera câlin, sociable et « bien dans sa peau ». Ecate de Betty Blue

Il appréciera beaucoup également… le sommeil Comme le dit le Docteur Michon qui a donné une conférence sur l’alimentation du chaton : à cette époque de sa vie il dort beaucoup et cette phase de sommeil est indispensable car pendant le sommeil, le chaton intègre les principes éducatifs que vous lui prodiguez pendant sa croissance.

24 - Spécial Chats n°18

Les premiers sujets ont débarqué de leur Russie natale en Angleterre à la fin du XIXe siècle


Races : Le Bleu Russe Naissance, Saphira, « une minute »

Naissance, Saphira, « une heure »

Le Club Le Club Français du Bleu Russe a vu le jour en 1995 grâce à quelques personnes passionnées voulant faire connaître au grand public ce chat autrefois si méconnu et pourtant si attachant qu’est le Bleu Russe. Il compte aujourd’hui environ 80 adhérents répartis dans toute la France et aussi à l’étranger. Le plus lointain d’entre eux réside en Finlande. En particulier Marie Aillaud et notre regretté Jacky Dubucquoy ont introduit le Bleu Russe en France dès 1982 et ont travaillé à l’amélioration de la race en croisant des chats d’origines géographiques diverses - nordique, anglaise et américaine. Depuis 2004, le Club a été reconnu comme représentatif de la race puisqu’il est affilié directement au LOOF. De ce fait, toutes les demandes officielles sont obtenues plus rapidement (affixes, pedigrees, diplômes). Samba, du Chemin des Rêves Bleus

Je pense vous avoir dit l’essentiel pour rendre votre Bleu Russe heureux et l’être tout autant avec lui. Ce sont des conseils pour éviter de graves problèmes de santé lorsque votre chaton grandira et vieillira (problèmes urinaires dus à une mauvaise alimentation par exemple, ce qui est fréquent chez de nombreux chats malheureusement). Concernant la stérilisation pour la femelle et la castration pour le mâle, celles-ci peuvent être pratiquées à partir de l’âge de 8 mois et votre vétérinaire sera, là aussi, de bon conseil. Contact : Le Club Français du Bleu Russe Présidente : Madame Marie AILLAUD 25 avenue Bizet 83370 SAINT AYGULF tél : 06 37 15 31 63 - fax : 04 94 81 13 67 www.clubdubleurusse.org Photos : Merci à la Chatterie du bleu d’azur (83) - Tél. : 06 37 15 31 63 http://chatterie-du-bleu-dazur. cynofeli.com Pour aller plus loin… Un livre : L’éducation du chat par Joël Dehasse, chez Le jour éditeur, 16 €. Un ouvrage très bien écrit et agréable à lire. On y apprend beaucoup sur le chat et ses modes de fonctionnement

La chatterie du Bleu D’Azur Bianca Blue Wind, éleveur E. Pagani (Italie) à 3 mois

Cette chatterie comporte maintenant : - deux femelles reproductrices, chacune ayant une portée par an. Pour 2012, tous les chatons sont placés. Nos femelles sont : Freyja, Championne d’Europe, Et Bianca, jeune femelle (demi-sœur de Gemme) - un mâle : Eros, Grand champion d’Europe (LOOF), 1° Bleu Russe 2011 pour l’Europe du Sud (TICA), Champion du Monde (WCF). Les chatons sont remis à 12 semaines, immatriculés, testés, vaccinés, pedigree LOOF Réservations conseillée : nous avons plus de demandes que de chatons...

Spécial Chats n°18 - 25


Races : Le Ragdoll

Un ange

de douceur…

Texte : Adrienne Chevaldin Chatterie Ragakitty - www.ragakitty.eu

Seal bicolore – Saille

Race récente puisque née dans les années 60, le Ragdoll vient des États-Unis (Californie). Il fait partie des grandes races avec le Maine Coon et le Norvégien. Comme la plupart des très grands chats, le « Ragdoll » est une force tranquille, un bon gros géant qui maîtrise sa puissance et adapte son comportement en toute occasion. Un chat de légende La célèbre légende du Ragdoll raconte que Joséphine, une chatte blanche à poil long, blessée dans un accident de la route, aurait ensuite donné naissance à des chatons particulièrement doux et détendus, alors que ses précédents chatons étaient sauvages. La créatrice de la race, Ann Baker, dira même que ces chatons étaient le résultat de manipulations génétiques (ce qui est tout à fait improbable, surtout étant donné la limite des connaissances en la matière à l’époque...). En fait, l’éleveuse a sans aucun doute réalisé un travail formidable pour créer cette race. Comment ? En sélectionnant les chatons au fur et à mesure des générations, non seulement selon leur robe et couleurs mais aussi et surtout selon leur tempérament particulièrement agréable. C’est encore de nos jours, ce qui fait du Ragdoll un chat si particulier....

Le chat de compagnie par excellence ! Le Ragdoll est bien sûr un grand et très beau chat mais pas seulement... On est d’abord émerveillé par ce magnifique félin aux grands yeux bleu profond, ce regard doux et amical. Puis,

26 - Spécial Chats n°18

l’extrême douceur de son poil soyeux, semblable à celui du lapin nous envahit. Mais ce qui caractérise le mieux le Ragdoll, c’est son caractère !

Un chat pas comme les autres Ce félin au gabarit imposant est calme et placide, toujours très doux et sans agressivité. Toujours proche de nous, il Bleu bicolore – Saille


Races : Le Ragdoll suivra tous vos faits et gestes d’un regard bienveillant. D’un naturel équilibré, il fait un excellent chat de famille. Il n’est pas pour autant invisible ou insipide car il sait aussi se faire remarquer quand il réclame un câlin… qu’il demande et redemande ! Calme, il n’a pourtant rien d’un chat-objet. Il est aussi très joueur, surtout dans sa période chaton qui peut s’étendre jusqu’à 1 an ou 1 an et demi. Plus âgé, il conserve cette fraîcheur : il égaiera votre quotidien avec son petit quart d’heure de folie ! L’occasion de jouer, courir et sauter… pour la plus grande joie de la famille. La compagnie humaine lui est essentielle et il développe avec ses maîtres une complicité étonnante qui évolue au fil du temps. Citons l’exemple cocasse d’un Ragdoll, jouant régulièrement à cache-cache avec sa jeune maîtresse de 12 ans. Lorsque son compagnon déniche cette dernière, il fait de grands bonds sur ses 4 pattes ! Ce chat facétieux aime être à nos côtés, même pour une sieste. Sa petite manie est de s’installer à différents endroits de la maison, mais toujours au plus près de nous et il n’hésitera pas à nous suivre si nous changeons de pièce… Pour son bonheur, consacrez-lui chaque jour de petits moments rien qu’à lui. Il vous le rendra en affection...

Facile à vivre Le Ragdoll se distingue aussi par ses grandes facultés d’adaptation. Il est le compagnon idéal d’une personne seule - qu’elle soit jeune ou âgée - d’un couple, ou d’une famille nombreuse ! Notre ami aime particulièrement les enfants avec lesquels il se montre très doux et patient. Même constat pour son lieu de vie. Chat d’intérieur, une vie en appartement lui sied parfaitement. L’essentiel étant que l’on s’occupe de lui comme membre de la famille. N’hésitez pas à lui parler, il sera ravi ! Ce n’est généralement pas un grand bavard, et si on l’entend, c’est vraiment qu’on a oublié quelque chose ! Il demandera alors de sa petite voix douce… un câlin ! Le Ragdoll aime beaucoup les échanges, qu’ils soient vocaux ou gestuels. Toute attention particulière sera appréciée... Son adaptabilité lui permet également de vivre en bonne entente avec d’autres chats ou chiens : il apprécie la compagnie de ses congénères et se montrera tout aussi amical avec le chien de la maison. Ainsi, ses bonnes relations avec son entourage lui permettront de mieux supporter vos absences. Ce chat s’habituera bien vite à vous voir partir la semaine au travail. Cependant, il risque de souffrir de ces séparations si celles-ci sont trop longues ou trop fréquentes. Seal tortie mitted – Lisana

Une poupée de chiffon ? Enfin, bien sûr, on ne peut présenter notre ami sans évoquer sa légendaire capacité à se détendre dans nos bras. Le Ragdoll (littéralement poupée de chiffon en anglais) est la seule race dont le nom provient du caractère, les autres évoquant soit une origine géographique, soit une histoire, plus ou moins mythiques. Sentir un chat se laisser aller dans nos bras comme un bébé est en effet une sensation aussi surprenante qu’agréable. On s’habitue très vite à ce plaisir, si bien que d’autres races semblent, en pareilles circonstances, bien crispées ! Quel bonheur dans ces moments de tendresse, de plonger sa main dans cette fourrure à la douceur incomparable, bercé par son ronronnement apaisant... Cet exceptionnel comportement est le résultat d’une totale confiance en l’humain. Ainsi, face à ce sentiment de bien-être et de sécurité, il s’abandonnera totalement dans vos bras, sur vos genoux ou sur le canapé... Attention toutefois à l’endroit où il a décidé de se détendre : il lui arrive de se prélasser dans des endroits peu stables et de glisser jusqu’à tomber ! Sa confiance et son attachement naturel en l’être humain font de lui une proie facile. C’est pourquoi il serait dangereux de le laisser partir à l’aventure, n’étant pas armé pour en affronter les dangers.

La vie rêvée du Ragdoll… Un appartement ou une maison, une famille humaine plus ou moins grande… peu importe, pourvu qu’on s’occupe de lui et qu’on lui consacre un peu de temps chaque jour. Ses exigences sont modestes : un coin tranquille avec des croquettes de qualité et de l’eau fraîche (toujours à disposition) et un autre pour sa litière. Quant aux accessoires, un arbre à chat assez grand et surtout bien stable sera nécessaire pour qu’il puisse y faire ses griffes et de l’exercice - vous éviterez ainsi les éventuelles dégradations de votre mobilier. Il aimera posséder également quelques jouets afin de s’occuper seul ou avec vous : souris, balles et autres petits objets attrayants et efficaces comme les plumeaux. Enfin, comme tous les félins, il appréciera les siestes confortablement installé dans un panier, sur une chaise, un fauteuil ou un canapé selon l’humeur du moment. Contre toute attente, il choisira parfois un endroit tout à fait incongru et bien trop petit pour lui. Il est alors très drôle de le voir « déborder » de toute part, étalé de tout son long ! De par ses nombreuses qualités, le Ragdoll est le chat de compagnie idéal. Son tempérament débonnaire fait de lui un ami pour la vie. Cependant, toutes ces vertus se retrouvent chez un Ragdoll élevé dans de bonnes conditions : en famille, avec de nombreux contacts humains, donc manipulé depuis son plus jeune âge. Sans cela, il ne sera jamais aussi confiant et proche… Un véritable gâchis pour cette race aux prédispositions exceptionnelles ! Le choix de l’élevage est donc primordial. Pour éviter les infortunes, contactez le club de race qui vous donnera la liste des chatteries signataires de la charte de qualité.

Spécial Chats n°18 - 27


Races : Le Ragdoll

Les couleurs et variétés

Interview de Lionel Cartayrade Chatterie de Touteuille

Lionel Cartayrade, passionné de la race et membre de l’association, nous dévoile les secrets de la robe du Ragdoll qui se décline en 4 patrons et une grande variété de couleurs. Explications… A quoi ressemble sa fourrure ? Lionel Cartayrade - Chatterie de Touteuille : Sa fourrure « mi-longue » et soyeuse est composée d’une abondante couverture de poil de garde et de peu de sous-poil. Une collerette est souhaitée. Côté soins, il présente le profil idéal pour ceux qui désirent un chat à poil long sans consacrer beaucoup de temps au toilettage. La fourrure du Ragdoll est assez longue, soyeuse, douce et épaisse. Comme leurs poils ne s’emmêlent pas… un brossage hebdomadaire suffit, sauf en période de mue, où, pour son confort, et le vôtre, vous pouvez le peigner un peu plus souvent !

Quelles sont les différentes couleurs du Ragdoll ? Le Ragdoll existait en 4 couleurs : seal, bleu, chocolat et lilas. Mais il existe aussi en red, crème, tortie… Toutes ces couleurs peuvent être combinées avec le lynx (apparence tigré) appelé également tabby.

Qu’est-ce qu’un « colourpoint » ? Tous les Ragdolls sont des chats « colourpoint », comme le sont les Siamois ou les Birmans : ils ont les yeux bleus et leur robe est plus foncée sur les zones froides, situées aux extrémités (= « point ») - face, pattes, queue et oreilles - que sur le reste du corps. Les points sont donc de la couleur de base du chat (seal, bleu etc.), plus foncés que le corps et si possible homogènes. A noter, les « points » peuvent comporter plus ou moins de blanc, ce qui détermine les patrons bicolore et mitted.

Bicolore et Mitted… ce sont d’autres couleurs de robe ? Non, ce sont des patrons, ou répartitions. La robe, c’est un peu comme la couleur d’un « papier peint » ! Elle regroupe le patron (motifs) et la couleur. En plus de cette grande variété de couleurs, le Ragdoll existe en 4 patrons de base (dont 3 en championnat)… Quel que soit le patron, tous les Ragdolls ont les yeux bleus. Le colourpoint que nous avons vu : sans blanc, contrairement au Mitted et au Bicolore qui présentent du blanc sur les points. Le Mitted (ou ganté) la face, les oreilles et les pattes sont de la couleur de base avec des « chaussons » blancs sur les pieds avant et des « bottines » blanches aux pattes arrière. Le Mitted a aussi une bande blanche ventrale qui part du menton, à la gorge, jusqu’à la base de la queue. Le bicolore : la face, les oreilles et la queue sont de la couleur de base mais le masque arbore un « V » blanc inversé. La partie inférieure du corps (ventre et pattes) est blanche. Bien que plus rare et reconnue depuis 2004 par le LOOF, hors championnat, on peut aussi citer le « Van » : La couleur des « points » est restreinte aux oreilles, à la partie supérieure du masque et à la queue. Le corps est blanc et seules quelques taches sur le corps sont acceptées, à condition qu’elles ne représentent pas plus de 20% de la surface du corps, tête et queue comprises.

Red tabby – Saille

Quelles sont les particularités de cette robe ? Comme chez différentes espèces d’animaux ou les autres races colourpoint, les chatons Ragdolls naissent blancs et les points commencent à apparaître quand les chatons sont âgés de quelques jours. La couleur du Ragdoll évolue et se développe jusqu’à environ 4 ans. Comme chez tous les colourpoint, la couleur fonce avec l’âge mais aussi le climat : au froid, le chat va foncer alors qu’à l’inverse, un chat d’appartement « scotché » au radiateur, sera sensiblement plus clair aux mêmes endroits.

28 - Spécial Chats n°18


Races : Le Ragdoll

En résumé, description des principales robes du Ragdoll : Seal colourpoint : oreilles, masque, pattes et queue brun très foncé. Seal mitted : oreilles, masque, pattes et queue brun très foncé, menton, ventre, bouts des pattes blancs. Seal bicolore : oreilles, masque, queue brun très foncé « V » inversé blanc, pattes blanches. Bleu colourpoint : oreilles, masque, pattes et queue « gris ardoise ».

Chatons - Chevaldin

Bleu mitted : oreilles, masque, queue « gris ardoise », menton blanc, bouts des pattes blanches. Bleu bicolore : oreilles, masque, queue « gris ardoise », « V » inversé blanc, pattes blanches.

Ces couleurs et ces patrons peuvent aussi se décliner en divisions de couleurs… Elles sont de 4 types : Solide (= uni) : la couleur est répartie de la même façon sur l’ensemble des parties colorées. Tabby (couramment appelé « rayé »). Seules les parties colorées sont tabby, le nez est couleur brique chez le colourpoint et le mitted, Le jeune chat étant peu marqué, il faut alors regarder les oreilles dont le contour interne doit être blanc.

Red bicolore – Chevaldin Lilas mitted – Pereira

Tortie : c’est l’abréviation de « tortoiseshell » (ce qui signifie écaille de tortue). Les torties combinent deux couleurs solides (du red avec du seal ou du chocolat, du crème avec du bleu ou du lilas). Sauf exception, les torties sont des femelles car chez le chat, le gène orange est lié au chromosome X. Les femelles étant XX et les mâles XY, il est donc possible que les femelles accumulent deux couleurs (ex. : XOX, soit seal + roux = seal tortie). De très rares mâles (1 chance sur 1000) sont XXY et donc tortie. Torbie : c’est une contraction de tortie et tabby. Lorsque vous ajoutez aux femelles écailles de tortue des rayures, vous obtenez une tortie tabby ou torbie.

Pereira

Bleu colorpoint – Pereira

Spécial Chats n°18 - 29


Races : Le Ragdoll Seal bicolore – Derwae

Couleur intense ou couleur diluée ? Chez le chat, les couleurs sont déterminées par le gène B et ses différentes versions : B pour noir (= Black) ou seal chez le Ragdoll, b pour chocolat (= brown), bl pour cinnamon (= light brown). Ces couleurs intenses (ou « solides ») peuvent être modifiées par la présence du gène de dilution (D) qui éclaircit les teintes. Par exemple un chat seal est non-dilué alors qu’un Ragdoll bleu est en fait un seal dilué. Le seal est donc plus soutenu que le bleu. Les points (face, pattes, oreilles et queue) sont bruns foncés voire carrément noirs. La couleur du corps va de fauve pâle à brun, disposé comme une trame de tons chauds qui s’éclaircit sur l’estomac et la poitrine. Le chocolat est récessif par rapport au seal, ce qui explique en partie qu’il y en ait moins que des seal. Les points vont de chocolat au lait à des tons plus chauds alors que le corps est ivoire puis de couleur plus claire vers le ventre et la poitrine. Le red : ou plus communément roux. Les points vont de l’abricot au roux intense tandis que le corps est blanc ou très clair avec une nuance dans le même ton que les points.

Lilas tortie tabby bicolore et bleue cpt – Koskas

Et les couleurs diluées ? Sous l’influence du gène D, pour dilution, elles sont tout simplement plus claires que les non-diluées ! Le bleu : c’est la dilution du seal. Bleu est surtout un terme d’éleveur, la couleur étant en réalité gris anthracite-gris ardoise, avec des reflets bleutés. Les points sont d’un bleu ardoise profond et le corps est beige bleuté. Le lilas : C’est la dilution du chocolat. Les points sont gris tourterelle, avec une teinte légèrement rosée et le corps est blanc pur à blanc rosé. Le crème : C’est la dilution du red. Les points vont du crème à l’abricot clair et le corps est blanc ou très clair avec quelques nuances de crème. Bleu bicolore – Brenu

30 - Spécial Chats n°18

Seal tabby mitted – Lisana


Races : Le Ragdoll Contacts : Chatterie Ragakitty Adrienne Chevaldin 37400 Amboise Tél. : 02 47 57 67 85 / 06 33 10 08 54 www.ragakitty.eu Chatterie de Touteuille Lionel Cartayrade 58110 Tintury Tél. : 03 86 84 51 24 http://detouteuille.chats-defrance.com Seal mitted - Miltgen

Le club de race Association Française du Ragdoll (AFR) Président : Jonathan Koskas 12 rue de la Madeleine 28210 St Laurent La Gâtine Tél. : 02 99 06 61 57 / 06 60 87 44 21 www.ragdoll.asso.fr Lilas bicolore – Pereira

Amateurs de Ragdolls, à vos agendas ! L’AID Skogkatt (club du Chat Norvégien), seul club à organiser chaque année une Nationale d’élevage en France, a invité l’Association Française du Ragdoll à se joindre à eux pour un événement exceptionnel : cette exposition inédite se déroulera en proche région parisienne, sous l’égide du LOOF, et seront attendus environ 200 chats représentatifs du Norvégien et du Ragdoll, en provenance de France et d’ailleurs, sous le regard de juges internationaux spécialistes des deux races. Eleveurs, propriétaires, passionnés, curieux... venez nombreux ! Le dimanche 3 février 2013 Gymnase-théâtre de Coubron - 17, chemin de la Remise - 93470 Coubron (18 km N-E de Paris) Renseignements au 02 47 92 05 60 et 06 60 87 44 21 www.skogkatt-norvegien.org www.ragdoll.asso.fr

Petites annonces

Chatterie Royal Blue - Ragdolls issus de lignées de champions, situé en Belgique (Brabant wallon) – 950 à 1 100 € - Prochaine portée : printemps 2013 –www.royalblueragdolls.be – Tél. : +32 10 602 332

Chatterie Kitten Tale (56) : 2 mâles, 4 femelles, disponibles à partir du 06/11/2012. ID Mère 977200007648222. Siret 49319371800019. Tél. : 06 45 12 Chatterie Ultraviolet (28) : élev20 31 -www.kittentale.chats-de- eur sérieux, membre AFR, propose chatons toutes couleurs, France.com élevés avec amour et passion. Conseils et suivi assurés - Siret 43013605100017 – Tél. : 06 60 87 44 21 – www.ragdoll-fr.com Chatons bleu ou seal disponibles à la chatterie des Douceurs félines (71). 1 chaton disponible né le 12/06/12 et une portée de 7 chatons nés le 12/09/12 disponible à la réservation. Siret : 52889832300019 Tél : 0632952522 – www.chatteriedesdouceursfelines.com

Chatterie des Seigneurs Noirs (31) : 1 femelle et 2 mâles bleus mitted, 1200 €. ID mère 250269604446151. Pedigree LOOF. SIRET 49524173900012. Tél. : 06 50 22 87 82. dseigneursnoirs@free.fr – http://www.domainedesseigneursnoirs.com

Spécial Chats n°18 - 31


Enquête

« Au secours, on m’a volé mon chat ! » 20 000 félins disparaissent chaque année Votre chat est d’un roux flamboyant ou d’un noir d’ébène ? Vous possédez un Chartreux à la robe gris-bleu ? Attention ! Leur vie est peut-être en danger. Des trafiquants guettent pour vous le voler…

«L

e 20 août dernier, raconte Anne-Marie Masson, une habitante de Nangy, un village situé à la frontière Suisse, ma chatte a disparu brutalement, alors qu’elle n’avait rien d’une fugueuse. Ce sont mes voisines qui m’ont alertée. Alors que ma minette était tranquillement allongée le long de la grille du jardin, comme à son habitude, elles ont vu stopper une voiture devant chez moi. Il y avait trois personnes à bord dont une femme qui est sortie de la voiture. Munie de gants en caoutchouc, elle s’est approchée de la chatte, l’a saisie vivement et l’a fait disparaître dans une panière avant de remonter aussitôt dans la voiture qui a démarré en trombe. Le tout n’a duré que quelques secondes et personne, évidemment, n’a eu le temps de réagir ! Ça s’est passé si vite ! ». Saura-t-on jamais si la peau de cette pauvre bête faisait partie des centaines de peaux de chats et de chiens que l’on trouve encore en Suisse ? Si c’est le cas, l’identification sera difficile, sinon impossible. En effet, les victimes n’ont pas de preuves directes. Quand il y a des empoisonnements, on retrouve le cadavre des chats. Là, ils disparaissent...

32 - Spécial Chats n°18

Ils en font des semelles de luxe ! D’autres s’insurgent contre une augmentation constante des vols de chats ces dernières années. « On estime à 20 000 le nombre de félins volés chaque année », indique l’Association des victimes de vols d’animaux de compagnie (VVAC) dont la présidente, Brigitte Déal, tente par tous les moyens de remonter les filières. Même écho à la SPA dont la responsable de la cellule anti-trafic Brigitte Piquet-Pellorce, confirme : « Nous recevons depuis quelques temps, de plus en plus d’appels de gens qui nous signalent le vol de leur chat ». Il y a quelques années à Thouars, dans les Deux-Sèvres, la Direction des Services Vétérinaires avaient découvert un stock de 1500 peaux de chats destinés à la fabrication de semelles de luxe pour chaussures d’enfants. « C’est bien la preuve que la peau et les poils de chat servent ! » affirme Brigitte Déal qui ne cesse de traquer partout chaque objet susceptible d’avoir été fabriqué avec des peaux ou des poils de chats. C’est ainsi qu’elle a fait expertiser par la police scientifique des petites broches en forme… de chat dont


Enquête une partie du revêtement était effectivement constitué de poils… de chat ! On peut en trouver également dans les cols de parka ou en doublures de chaussures. « Les chats qui disparaissent sont souvent des chats roux ou des Chartreux, en tout cas de beaux chats, bien entretenus et dont la peau pourra se vendre plus facilement ! » précise la présidente. Evidemment, ce n’est pas avec des pelés et des galeux que l’on va séduire la clientèle !

Une rumeur ? Selon les différentes associations de protection animale, nul doute que le trafic de chats volés est un phénomène qui va en s’intensifiant. Ce cri d’alarme n’est pourtant pas repris par tous, car il est souvent aléatoire de pouvoir établir le vol d’un chat. Traditionnellement indépendant, les chats vont et viennent sans que l’on sache exactement où ils sont à chaque instant. La plupart du temps, lorsqu’ils disparaissent, c’est pour revenir une fois leur petit tour accompli. Mais il arrive aussi qu’ils disparaissent pour de bon. Dès lors, comment savoir ce qui leur est arrivé ? Ils peuvent avoir été accidentés loin de chez eux, ils peuvent avoir choisi un autre foyer, ils peuvent être retourné à l’état sauvage pour les beaux yeux d’une chatte… Certes, ils peuvent aussi avoir été volés mais rien n’est moins sûr et, en général, indémontrable. Mais si cette absence de preuve permet aux receleurs démasqués de ne pas être poursuivis, cela n’est pas le seul argument de ceux qui ne croient pas à une augmentation significative des vols de chats ces dernières années. Interrogé sur ce sujet, Alain Winter, membre de l’association juridique internationale de réflexion sur les animaux (AJIRA) explique : « Autant le trafic de chiens, s’il est hautement condamnable, peut s’expliquer par l’utilité qu’il représente pour les laboratoires, autant cette piste paraît peu sérieuse en ce qui concerne les chats. Les laboratoires sont aujourd’hui très surveillés. En outre, pour faire des tests sur les chats, il faut savoir d’où ils viennent, bien les connaître. On ne fait pas des expériences sur un chat de gouttière ». En charge de ce problème au bureau de la protection animale, Nathalie Mélik précise elle aussi : « Nous entendons beaucoup de choses sur ces histoires de trafic de chats, mais rien qui permette de manière tangible de dire que le nombre de vols augmente. Nous n’avons aujourd’hui aucun chiffre. Et, de toute manière, pourquoi prendre le risque de voler des chats ? Ils se reproduisent vite et il n’est pas difficile d’en faire l’élevage clandestin si l’on veut utiliser leur peau ou leurs poils ». Un avis partagé par de nombreux spécialistes. Alors, l’augmentation du nombre de ces vols de chats ne serait qu’une rumeur ? Une chose est certaine en tout cas : il ne sera pas possible de répondre à cette question tant que l’on n’aura pas trouvé le moyen d’évaluer de façon précise le phénomène.

Les chats à la robe bleu sont des cibles privilégiées...

Pourquoi prendre le risque de voler des chats ? Ils se reproduisent vite !

Les enlèvements de chats pour alimenter des tanneries n’ont pas été prouvés

Spécial Chats n°18 - 33


Enquête

Chiens et chats exploités

pour leur fourrure ! L’importation et la commercialisation des peaux de chiens et de chats est interdite en France, depuis 2006. Néanmoins, la production et le commerce de ces animaux familiers, notamment pour leur fourrure, se poursuivent sans réglementation en Asie mais aussi… en Suisse !

S

i les chiens et les chats sont mangés en Asie, c’est au niveau mondial que leur fourrure était auparavant consommée. En 2000, les Etats-Unis ont mis un terme à ce commerce, suivis par la France en 2003, puis par l’Europe. Un arrêté français, publié au Journal Officiel le 13 janvier 2006, stipule dans son premier article : « L’introduction, l’importation et la commercialisation en France de peaux, brutes ou traitées, de chiens et de chats, et de produits qui en sont issus, sont interdites. Contrefaçons hors la loi Ce texte permet donc d’éviter les dérives que rendait possible l’arrêté de 2003, qui n’en interdisait que l’introduction. Mais cette législation est difficile à appliquer efficacement sur l’ensemble du territoire européen. En effet, de nombreuses contrefaçons permettent d’échapper à la loi : de faux noms, comme « loup d’Asie » ou « loup des montagnes », la teinture des peaux, leur utilisation dans des objets tels que des tambours, des peluches, etc. Les institutions préconisent déjà la mise en place de méthodes de détection (tests ADN des fourrures) et la clarification des appellations. Les associations se battent pour que le nom scientifique, la provenance et la méthode d’abattage soient apposés sur l’étiquette

34 - Spécial Chats n°18

Ce commerce perdure Si l’on ne peut que saluer ces avancées législatives, il n’en demeure pas moins que ce commerce perdure. Dans de nombreux pays du monde, notamment en Asie, les fourrures de chiens et de chats sont monnaie courante. Tout comme pour le commerce de la viande d’animaux familiers, il n’existe pas de statistiques officielles en la matière, mais les chiffres – extrapolés d’après diverses saisies et investigations – font état de centaines de milliers de chiens et chats massacrés chaque année. Une firme chinoise a déclaré à des investigateurs qu’elle disposait de 50 000 peaux de chats et autant de chiens. Une autre avait 100 000 fourrures de chats en stock. Des documents sur les exportations d’une société pékinoise révèlent qu’une seule livraison peut représenter entre 40 000 et 55 000 peaux de chats, voire plus.

Fourrures de chats : La Suisse tolère l’impensable ! Chaque année, 10 000 chats sont exploités pour leur fourrure en Suisse, aussi bien des chats de race, que des chats dits “de gouttière”. Ils finissent alors en couverture, en écharpe, en garniture de col de veste... Deux reportages TV récents dont l’un de “30 millions d’amis” attirent notre attention sur ce phénomène préoccupant. En principe, des anonymes capturent et tuent les chats errants, et les revendent à des tanneries. L’idée est déjà peu réjouissante. Mais imaginez les dérives, dues à l’intérêt économique de la manœuvre. De plus en plus de personnes enlèvent des animaux qui ne sont pas errants, qui ont un maître, pour les vendre et exploiter leur peau. Les tanneries dépècentelle aussi des chats tatoués, qui ont un propriétaire... Pourtant depuis novembre 2006, le commerce de fourrure d’animaux domestiques est interdit dans l’UE, mais la Suisse, qui n’en fait pas partie, continue donc de produire et de commercialiser sur son territoire des dizaines de milliers de peaux de chats chaque année. De plus, par le biais de “colis cadeaux” elle exporte discrètement ses “produits” à certains clients français convaincus de leurs vertus antirhumatismales, ou simplement séduits par la peau de chat...


Enquête Trafic de peaux de chats, une campagne choc de la SPA

Qui ? Les plus grands pays de fournisseurs de peaux de chat sont la Chine, les Philippines et la Thaïlande. La Suisse aussi se distingue par ses tanneries de peaux de chats

Combien ? 24 peaux de chat = 1 manteau 10 peaux de chien = 1 manteau Une peau de chat est vendue entre 6 et 8 € On a trouvé de 50 000 à 100 000 peaux de chats stockées dans des usines de sous-produits animaux en Chine. Il y aurait plus de deux millions de chats et de chiens massacrés dans le monde pour leur fourrure

Sous quel nom ?

Saisies de peaux de chats par les douanes

Une certitude acquise grâce à l’obstination d’autres protecteurs des animaux qui ont, pour leur part, œuvré en Suisse, comme l’association SOS Chats de Noiraigue. A coups d’achats de fourrures de chat réalisés sous le manteau et de détectives privés pour surveiller les tanneries suisses, ses responsables ont pu établir l’existence du commerce. Commerce limité, donc discret... mais légal en Suisse, et dont il n’était pas possible de prouver un quelconque lien avec les disparitions massives de chats français... Car les tanneurs suisses se défendent : ils invoquent, par exemple, les cas de maîtres sentimentaux et désireux de garder le souvenir d’un petit compagnon décédé. Selon l’une d’elles, Sylvie Ghielmini, “ce commerce n’est pas assez lucratif pour être mené à grande échelle : il n’y a que des demandes ponctuelles”. On serait donc loin, selon les tanneurs suisses, des 10.000 peaux par an... Mais si les tanneurs parlent d’un commerce “de niche” et que les enlèvements de chats pour alimenter des tanneries suisses n’ont pas été prouvés, des cas d’exportation de peaux de petit félin vers des pays de l’UE où ce commerce est interdit ont été démontrés. Et l’activisme des protecteurs des animaux, de part et d’autre de la frontière, a obligé à un débat public au sein de la Confédération. L’exception suisse pourrait bientôt disparaître.

Chaque année, 10 000 chats sont exploités pour leur fourrure en Suisse, aussi bien des chats de race, que des chats dits “de gouttière”

La fourrure de chat est vendue comme wild cat, rabbit, maopee, goyangi, katzenfelle, natuerliches mittel, chat de Chi et gatto cinesi. En fait, les fabricants-grossistes de fourrures chinois ont dit aux enquêteurs qu’ils étaient prêts à coudre n’importe quelle étiquette sur les produits en fourrure de chien ou de chat pour mieux pouvoir les commercialiser. Sans un étiquetage très strict de la fourrure, le problème de leur traçabilité ne sera pas entièrement résolu. Les associations se battent pour que le nom commercial, le nom scientifique, la provenance et la méthode d’abattage soient apposés sur l’étiquette afin de limiter les possibilités de fraude. Et de contraindre les fabricants et détaillants à informer leurs acheteurs.

Objets de décoration et accessoires de mode à l’origine douteuse…

Spécial Chats n°18 - 35


Enquête

Trafic de peaux de chiens et de chats Entretien avec Christophe Marie, porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot Photos : Fondation Brigitte Bardot

50 millions d’animaux sont tués chaque année dans le monde uniquement pour leur fourrure. La liste des sacrifiés n’a pour limite que l’imagination des fourreurs : le loup, le lynx, le coyote, le raton laveur, le chinchilla, mais aussi des animaux domestiques comme le chien ou le chat, dont la Chine s’est fait une spécialité. Depuis combien de temps la Fondation Brigitte Bardot dénonce-t-elle les trafics de peaux de chiens et de chats ? Christophe Marie : Le combat contre la fourrure est l’un des plus anciens menés par notre Fondation mais nous avons accentué nos démarches pour mettre fin au commerce des peaux de chats et de chiens il y a une quinzaine d’années environ. Entre 1999 et 2005, nous sommes intervenus à plusieurs reprises auprès des parlementaires et du gouvernement français mais aussi auprès de la Commission européenne. Durant cette période, nous avons été reçus par le 1er ministre et les ministres de l’Agriculture successifs, ce qui a abouti à la prise d’un premier arrêté ministériel, en 2003, interdisant l’importation des peaux de chats et de chiens en France. Ce texte a été complété par un nouvel arrêté, pris en janvier 2006, prohibant le commerce et l’exportation des peaux de chiens et de chats.

Qu’a changé cet arrêté de 2006 ? Comme il s’agit d’échanges commerciaux, une interdiction nationale a peu d’effets. C’est pourquoi nous avons mené une action auprès de la Commission européenne, puis auprès du Parlement européen, pour obtenir une interdiction d’importation et de commerce qui vise tous les Etats membres de l’UE. Le règlement européen a été adopté en décembre 2007, il est entré en application le 31 décembre 2008. Ce qui est surprenant c’est de constater à quel point ces textes sont récents alors que l’opinion publique est horrifiée par le sort réservé aux animaux de compagnie, principalement en Asie, pour alimenter le marché de la fourrure.

La situation a-t-elle évoluée depuis cette date ? Pas vraiment, j’ai moi-même commandé des peaux de chats en Suisse pour voir s’il était toujours possible d’en recevoir malgré l’interdiction nationale et européenne, cela a été très

36 - Spécial Chats n°18

facile et nous avions réalisé à l’époque une enquête en caméra cachée qui était édifiante. En novembre 2008, 4000 blousons avec cols et capuches en fourrure ont été saisis à Paris par les douanes. L’examen effectué par le laboratoire a déterminé qu’il s’agissait de fourrures de chats et de chiens… Ce type de blouson, nous en voyons des milliers dans la rue et quand on connait les conditions de mise à mort des animaux, il y a de quoi avoir froid dans le dos !

Sous quelles formes retrouve-t-on ces peaux ? Comment mettre en garde le consommateur ? Il peut s’agir d’accessoires, aujourd’hui la fourrure est présente sous toutes les formes, des cols aux bottes en passant par les porte-monnaie. Même en achetant de la fourrure synthétique on n’est pas à l’abri car les 4000 blousons en provenance de Chine, saisis par les douanes françaises, étaient étiquetés «  fausse fourrure », c’est pourquoi nous encourageons les consommateurs à n’acheter aucune fourrure, pas même synthétique.


Enquête commerce des peaux de chats et de chiens. Ces animaux sont tués dans des conditions ignobles pour garnir quelques cols et capuches d’étudiants français notamment, c’est insupportable et il ne tient qu’au public de mettre un terme définitif à ce commerce de la souffrance et de la mort.

Comment vous aider dans ce combat ?

Un particulier qui souhaiterait tout de même acheter de la fourrure peut-il faire la distinction entre du poil de chat et du lapin ? C’est très difficile car l’aspect et le toucher sont similaires, cela dit, ce n’est pas moins cruel de porter de la fourrure de lapin. En France, tous les lapins sont élevés en bâtiments dans des cages en batterie, c’est absolument effrayant, le même genre d’élevages intensifs que pour les visons. Nous n’encouragerons jamais personne à acheter de la fourrure, chats, chiens, renards ou lapins la souffrance est la même, elle est insupportable dans tous les cas.

C’est très simple, à part les animaux personne n’a besoin de porter de la fourrure, il suffit donc d’y renoncer. Aujourd’hui, ce n’est plus du tout un luxe, la fourrure est partout, elle est banalisée à l’extrême. Pour nous aider dans ce combat, il est important de parler aux personnes qui portent de la fourrure et qui n’ont pas pris conscience de ce qu’elle représente en termes de souffrance animale. Les Français prétendent aimer les animaux mais trop souvent cet « amour » se limite à l’animal de compagnie. Pourtant, la souffrance est la même pour tous les animaux, qu’ils soient injustement considérés comme étant de boucherie, de laboratoire ou tués pour leur fourrure, ils méritent tous notre compassion. Le soutien le plus précieux qui pourrait nous être apporté est de comprendre la souffrance animale, de ne plus la tolérer et de veiller à ne pas la provoquer. Il ne faut pas attendre des autres le changement que nous pouvons nous-mêmes provoquer, il y a urgence pour les animaux alors n’attendons plus pour agir. Contact : Fondation Brigitte Bardot 28 rue Vineuse - 75116 Paris - Tél. : 01 45 05 14 60 www.fondationbrigittebardot.fr

Pensez-vous que les vols soient encore pratiqués, même en France ? Les animaux de compagnie sont volés, c’est un fait, mais il est peu probable qu’ils servent à alimenter le marché de la fourrure. Ce n’est pas compliqué de faire un élevage clandestin et nous avons pu démontrer qu’il est facile d’importer des peaux illégalement.

D’où proviennent ces peaux et comment peut-on les acheter ? Avec internet, les trafics d’espèces protégées se sont multipliés. Les douaniers n’ont pas la possibilité de contrôler les colis reçus chaque jour, par millions, du monde entier. Si la Suisse fait preuve d’un grand laxisme, l’Asie reste au cœur de tous les trafics et particulièrement en ce qui concerne le

Spécial Chats n°18 - 37


Pratique

Une année, une lettre… 2013 : I Source : www.loof.asso.fr

2005 = « A », 2006 = « B », 2007 = « C », 2008 = « D », 2009 = « E », 2010 = « F », ... 2013 = « I »... mais d’où vient cette règle qui consiste à faire commencer le nom de nos chats de race par une lettre associée à leur année de naissance ? Ce sont les chiens qui nous donnent la réponse ! Cette règle a été instaurée pour mettre de l’ordre dans le « Livre des Origines », registre d’état civil canin depuis 1885. Au commencement, les éleveurs ou les acquéreurs n���étaient pas astreints à inscrire leur animal dès sa naissance et certains le faisaient même plusieurs années après. De ce fait, le Livre des Origines est vite devenu un véritable casse-tête lors des consultations puisque les chiens n’étaient pas inscrits dans l’ordre chronologique de leur date de naissance. En 1926, la Société Centrale (devenue par la suite Société Centrale Canine), chargée de tenir à jour le livre généalogique de l’espèce canine ou « LOF » (Livre des Origines Français) met en place un premier système de lettrage afin de simplifier la consultation. Tous les chiens nés une même année doivent porter dorénavant un nom dont la première lettre est celle choisie pour l’année en cours : «A» en 1928, «B» en 1929, etc. L’intérêt du système était directement lié à la facilité offerte à chacun de connaître l’année de naissance d’un animal en fonction de son nom, quelle que soit la race ou l’espèce à laquelle il appartient.

2012, les H Hermès Hélios Hermione Happy Haribo Hermine Harry Holly Hera Hercule

2011, les G Gaïa Gucci Gribouille Garfield Guess Goliath Glamour Guizmo Gipsy Geisha

2010, les F Fidji Figaro Filou Féline Fiona Flocon Frimousse Falbala Flora Flanelle

38 - Spécial Chats n°18

2009, les E El(l) iot(t) Eden Eros Enzo Eclipse Etoile Elvis Emeraude Eclair Eole

2008, les D Diva Daisy Duchesse Diabolo Domino Darling Darwin Divine Dandy Diego

Système simple et pratique avec un inconvénient cependant: de nombreux propriétaires se sont insurgés contre ce système qui leur imposait les lettres «W», «X», «Y» ou «Z», car elles offraient trop peu de possibilités de noms, avec pour conséquence en 1952, qu’un chien sur quatre portait le nom de «Zorro». Finalement, en 1972, la Commission Nationale d’Amélioration Génétique a donné son agrément au projet retenu par l’Union Nationale des Livres Généalogiques, uniformisant les lettres annuelles utilisées pour dénommer les animaux. Le début d’application du nouveau système unifié fut fixé au 1er janvier 1973 avec l’utilisation pour l’année 1973 de la lettre «I», les autres lettres de l’alphabet étant utilisées dans l’ordre habituel pour les années suivantes. La Société Centrale Canine supprima définitivement les lettres «K», «Q», «W», «X», «Y» et «Z», jugées difficiles, réduisant à vingt l’alphabet des noms canins (afin de revenir à la même lettre tous les 20 ans). Extrait du site de la SCC (Société Centrale Canine) - www.scc.asso.fr

2007, les C Calypso Chanel Caline César Capucine Cannelle Cheyenne Caramel Charly Cachou

2006, les B Berlioz Bambou Bianca Bounty Bahia Balthazar Bijou Betty Boop Bali Bohême

2005, les A Aramis Athos Athéna Aladin Ambre Azur Apollon Arthur Adonis Apache

2004, les V Vanille Vénus Velours Voyou Virgule Violette Vivaldi Verlaine Voltaire Victor

2003, les U Ulysse Ugo Uranus Ursula Uranie Ungaro Utopia Utopie Udine Utrillo


Pratique Idées de prénoms en I

Pour les filles…

Pour les garçons…

Ianna Ibai Ibaia Ida Idaline Ide Idra Ielena Ielene Iella Ignatia Igoa Igora Ihsane Ikram Ikrame Ilana Ilanit Ilda Ildegarde Ileana Ilena Ilenia Ilham Ilhame Ilhem Ilheme Ilia Iliana Iliane Iliona Ilione Ilka Ilki Illana Illena Illenia Illoa Illona Iloa Ilona Ilse Ilyana Ilyane Imae Imako Iman Imane Imelda Imen Imene Imma Ina Inas Inass

Iacob Iacov Iacovo Iain Ian Ianis Iannis Iban Ibar Ibrahim Ibrahima Icham Ichem Idris Idriss Idrissa Ignace Ignacio Igon Igor Iheb Ihsan Ikini Ilan Ilane Ilann Ilario Ildebert Ildephonse Ilham Ilhame Ilhan Ilhem Ilian Ilias Iliasse Ilies Iliess Iliesse Illan Illies

Illyes Ilya Ilyas Ilyass Ilyasse Ilyes Ilyess Ilyesse Imad Iman Imanol Imed Immanuel Imram Imran Imrane Inaki Inazio Indiana Indy Innocent Inozentzio Ioan Ioanes Ioen Iosep Iossif Iouri Ira Irénée Ireneo Irenio Ireno Iris Irmin Irvin Irving Irwin Isa Isaac Isaak

Isac Isaï Isaiah Isaias Isaïe Isam Isao Isas Iselin Ishak Isidor Isidore Isidoro Islam Islem Isma Ismaël Ismaïl Isman Ismet Isocrates Isokrates Israël Issam Iv Ivain Ivan Ivanhoé Ivann Ivano Ivanoé Ivassik Ivelin Ivo Ivon Ivor Iwan Iyad Izaac Izzy

Inasse Inaya India Indiana Indigo Indira Indra Iné Ines Inès Iness Inesse Inge Ingrid Innes Insaf Inssaf Intissar Ioanna Ioena Iola Iolanda Iolande Iole Iona Ione Ionia Ionna Iora Ioulando Iphigénie Iréa Iréna Irenca Irène Irénéa Irénée Irès Iriena Irina Iris Irma Irmeline Irmine Irvine Irvinia Isa Isabeau Isabel Isabela Isabella Isabelle Isadora Isaline Isalyne

Isaura Isaure Isaurie Iscia Isciane Isée Iseline Iseult Isia Isice Isidora Isis Islam Islem Isma Ismelda Ismena Ismène Isobel Isold Isolde Isoline Italia Itzel Iva Ivana Ivanie Ivanka Ivanna Ivanne Ivannie Ivanny Iveline Ivena Ivette Ivie Ivoire Ivona Ivone Ivonig Ivonne Ivorine Ivory Ivria Ivy Iwa Iwane Ixia Izabel Izabela Izar Izaro Izia Izold Izolda

Spécial Chats n°18 - 39


Comportement

Durant le premier mois, le chaton ne fait que dormir et manger… Chaton Chartreux du Cœur Royal - www.coeur-royal.com

Le sevrage psychosocial

Texte : Marie-Hélène Bonnet, comportementaliste du chat

Un chat parfaitement sociabilisé et équilibré saura établir un respect commun avec les humains. C’est le cas chez 90% des chats de race, contrairement aux chats de gouttière, souvent livrés à eux même dès le plus jeune âge, et dont l’éducation sociale n’est pas parfaite. D’où, certains risques de conflits, notamment avec les enfants. Le sevrage psychosocial apparaît alors essentiel afin de vivre avec lui, une relation harmonieuse.

P

our beaucoup d’entre nous, le chaton est sevré quand il mange et va seul à la litière, vers 8 semaines. Si on fait un comparatif humain, pour aider à mieux cerner nos amis à 4 pattes, il est impensable de laisser son enfant de 10 ans, sous prétexte qu’il sait se nourrir et se laver seul, vivre seul, dans un appartement à lui, avec carte bleue et voiture ! On imagine très vite le scénario catastrophe… Pour le chaton, c’est pareil !

Deux phases essentielles chez le chaton : le mimétisme et la socialisation

chatte reprend les erreurs commises par les chatons. Le chaton apprend en 2 phases divisées en 3 parties de 1 mois (oui, j’ai bien dit 2 phases en 3 fois un mois !) Au cours du premier mois, le chaton n’apprend rien, ou presque. Il tète, il dort. Sa mère lui fait sa toilette. Vers 4 semaines, il sort du nid, et là commence la première phase : la phase dite de vicariance (ou mimétisme). Il observe sa mère, et les chats adultes qu’il peut croiser. Et il reproduit les actions observées : se toiletter, manger, aller au bac et gratter... Il apprend tout ce que la chatte va faire et elle en profite pour se mettre en scène. Les petits refont, et la chatte reprend les erreurs commises par les chatons.

Le chaton apprend en 2 phases divisées en 3 parties de 1 mois (oui, j’ai bien dit 2 phases en 3 fois un mois !) Au cours du premier mois, le chaton n’apprend rien, ou presque. Il tète, il dort. Sa mère lui fait sa toilette. Vers 4 semaines, il sort du nid, et là commence la première phase : la phase dite de vicariance (ou mimétisme). Il observe sa mère, et les chats adultes qu’il peut croiser. Et il reproduit les actions observées : se toiletter, manger, aller au bac et gratter... Il apprend tout ce que la chatte va faire et elle en profite pour se mettre en scène. Les petits refont, et la

Vers 8 semaines, le chaton devient indépendant pour les tâches essentielles. Là, la 2ème phase va commencer. C’est là que le chaton va se socialiser et se sociabiliser (apprendre à vivre avec les chats, et avec les autres espèces, notamment humaine). Mais surtout, il va apprendre les limites, les us et coutumes du savoir-vivre félin, en quelque sorte. Les limites lors d’un câlin : on ne doit pas mordre ou griffer. Les limites du jeu : on ne doit pas faire mal. Les limites de la chasse : on doit honorer sa proie en la faisant souffrir. Les limites de la bagarre : le respect de la hiérarchie, mais le

40 - Spécial Chats n°18


Comportement Avant de cohabiter avec les humains, le chaton doit maîtriser le « savoir-vivre » félin. Chaton Chartreux du Cœur Royal - www.coeur-royal.com

Vers 8 semaines, le chaton va copier le comportement de sa mère. Chatons Chartreux du Cœur Royal - www.coeur-royal.com

L’école obligatoire

voir dépression de la perte de ses petits. Et un chat en dépression est un chat condamné : on peut sauver un chat stressé, angoissé ou en pré-dépression, mais en dépression, c’est impossible : aucun médicament, aucune thérapie ne peut plus agir. Le chat se laisse mourir de faim, et refuse de faire sa toilette. Il va de soi que le chaton aussi peut se laisser mourir, voir déclencher des maladies auto-immunes prématurément (la PIF - péritonite infectieuse féline, le stress est un élément déclencheur connu). Bien sûr, il y a toujours les exceptions qui confirment la règle : un chat de 2 mois qui se comporte parfaitement toute sa vie sans souffrir de ce manque (enfin, en apparence !) mais ils sont rares, et cela concerne surtout les chatons séparés vers 10 semaines, ceux qui ont eu un début d’apprentissage.

Suivant le nombre de chatons, leur facilité d’apprentissage, les méthodes de la chatte, cette période prend fin entre 11 et 14 semaines. En général, on estime à 13 semaines cette fin de « scolarisation » obligatoire.

Toutefois, une thérapie comportementale permet de pallier ce sevrage. Il faut juste que les maîtres tiennent bon, c’est une phase difficile à vivre pour les parents humains. Il est donc indispensable que la chatte garde ses petits 13 semaines afin de finir leur éducation.

fait aussi qu’il n’y a pas de limites quand on a un adversaire qui empiète sur notre territoire ! Là encore, la chatte se met en scène, et reprend les chatons dès qu’une chose n’est pas faite correctement. Elle va aussi apprendre aux petits à faire face à toutes les situations possibles et envisageables. Selon l’éducation de la chatte faite par sa mère, le savoir de la chatte et les situations qu’elle a pu rencontrer, elle va pouvoir apprendre plus ou moins de choses à ses petits. Une chatte de rue a plus à apprendre à ses chatons qu’une chatte de race vivant en intérieur. Malgré tout, l’instinct est là et permet à la chatte d’apprendre des choses auxquelles elle n’a jamais été confrontée.

L’inévitable indépendance… La chatte ayant tout appris à ses chatons, veut reprendre le cours de sa vie, elle va donc repousser (plus ou moins violement) ses chatons. A partir de ce moment, la chatte ne reconnaît plus les chatons comme étant ses petits, mais elle les considère comme des « intrus » dans sa vie. Ceci explique la difficulté de faire cohabiter sur le long terme une chatte et un de ses petits. Cette phase est appelée sevrage psychosocial. Il faut savoir que sans cette phase, le chaton reste puéril toute sa vie, n’ayant pas eu le « top départ » de sa mère. Et un chat même âgé de 18 ans attend encore ce moment ! Sinon, il ne s’estimera jamais prêt à vivre en adulte. Il peut aussi mordre quand on le caresse ou encore griffer. Faire pipi, à cause d’une mauvaise gestion face à un stress peut être couramment observé.

Marie-Hélène Bonnet Comportementaliste du chat www.comportement-chat.com Pour qu’ils soient socialisés, la mère doit éduquer ses chatons jusqu’à l’âge de 13 semaines

Les complications possibles… Il peut aussi y avoir des complications côté maman : mammites, infections diverses et variées… mais aussi déprime,

Spécial Chats n°18 - 41


Comportement Souvent ignoré, le patounage est sans doute le pire signe de mal-être chez le chat

Le patounage

Texte : Marie-Hélène Bonnet, comportementaliste du chat

Qu’est ce que le patounage ? On entend également « pianotage, pétrissage, se balancer »… et bien d’autre ! On a tous vu nos chats le faire plus ou moins régulièrement mais le terme exact, on le connaît rarement. Découvrez ce que cache votre chat lors de ces séances !

E

n fait, le chat patoune de façon innée. A la naissance ce geste est indispensable à la survie du chaton. Il stimule ainsi la montée de lait de sa mère et cela l’aide à téter. Une fois adolescent ou adulte, le chat patoune parfois. C’est normal. Un chat bien dans sa peau le fait de 1 à 10 fois par mois. S’il le fait sur son maître, c’est un geste affectueux, un signe d’amour et de bien être. Mais le chat préfèrera le faire sur un support qui lui rappellera sa maman : un plaid une couverture un tapis douillet. Pour lui ce petit geste anodin et attendrissant pour notre regard humain est indispensable à Minou. Il lui permet de lâcher prise et de se défaire de son stress devenant pesant. Quelques instants il redevient le tout petit chaton près de sa maman rassurante, aimante et ronronnante.

Signe d’un sevrage inachevé Cependant il faut rester vigilant. Un chaton mal sevré sera angoissé pour tout et rien, et passera son temps à patouner. Un chat qui patoune plus d’une fois par jour est en situation de stress important. Il ne sait plus gérer son quotidien et tente de trouver des réponses par sa maman, en tentant de régresser. Mais comme vous l’aurez deviné, il n’a aucune réponse et angoisse encore plus. Et très vite se vite au patounage un « tétouillage » qui peut vite tourner au

42 - Spécial Chats n°18

PICA (troubles alimentaires), il faut donc faire très attention si un chat semble patouner un peu trop. Il n’y a pas de règle fixe, mais on considère normal un chat qui patoune 1 à 3 fois par semaine, au-delà, il faut surveiller de près le reste du comportement du chat.

Un profond mal-être Ce qui peut nous sembler mignon ou attendrissant, peut vite s’avérer être un problème pour le chat. Pensons toujours à les regarder avec des yeux de chats et nos des yeux d’humains : notre compagnon peut souffrir de ce problème toute sa vie, soit près de 20 ans. Le patounage est sans doute le pire signe de mal-être chez le chat, et c’est celui que nous ignorons systématiquement ! Lorsque le chat « patoune », il retrouve le bien-être de sa vie de chaton


Comportement

Le PICA : un trouble

alimentaire lié au stress Le PICA est un trouble du comportement alimentaire chez le chat. Ce dernier mange alors des produits non comestibles. Parfois remplacé par le terme « picage », le pica vient en réalité du mot « pie », en référence au caractère vorace du célèbre oiseau voleur. Les crises de picage surviennent généralement chez les animaux stressés ou angoissés

C

e comportement se manifeste principalement sur les races originaires d’Orient (Siamois, Orientaux, Korat, Thaïs, etc.) et chats « dérivés » de ces races (Birmans, par exemple). En fait, il s’agit plus d’un syndrome que d’une maladie. Comme tout syndrome, ce dernier reste latent à vie dans le comportement du chat, avec des phases de pics et des phases de repos. L’origine de l’apparition de ce syndrome est liée à une angoisse ou un stress du (ou des) chat(s). Il n’est pas rare dans une communauté de voir plusieurs chats très proches présenter le même PICA, quelquefois par vicariance (forme de mimétisme). Bien souvent, le chat a été séparé de sa mère avant 3 mois, et son apprentissage comportemental n’étant pas terminé, quand il se trouve face à une angoisse qu¹il ne sait gérer, faute de repères, il se jette sur n’importe quoi et le mange.

Atténuer le stress Une thérapie comportementale est fortement recommandée dès l’apparition des premiers symptômes. Cette thérapie peut s’appuyer sur une combinaison de fleurs de Bach pour accélérer le processus de récession, mais non de « guérison  », qui ne sera jamais totale. Un chat souffrant de PICA en souffrira toute sa vie, le tout est de faire en sorte de ne pas provoquer d’angoisses chez lui, afin d’éviter les phases de pics du syndrome, sachant que ces phases peuvent aussi ne jamais réapparaître si la thérapie comportementale est respectée à la lettre, et à vie, chez le chat concerné.

Les causes Le plus difficile est de trouver la source de l’angoisse. En effet, il peut s’agir d’un meuble déplacé, d’un nouveau canapé, d’un changement dans la composition du foyer (humain ou animal, un chat peut aussi ressentir une grossesse), même un changement de couleur de la gamelle ou de la marque de litière, etc. ces facteurs apparemment anodins peuvent déclencher un PICA. Une fois la source identifiée, il est possible de supprimer le PICA, le chat arrête alors de dévorer n’importe quel pull, tissu, plastique ou autre matière susceptible de provoquer un empoisonnement ou une occlusion intestinale, pouvant aller jusqu¹au décès de l’animal si un vétérinaire n’intervient pas au plus vite. Citons le cas d’un chat mangeant de la limaille de fer dans l’atelier de son maître… les conséquences digestives étaient catastrophiques. Malgré cela, à la prochaine angoisse, le chat est capable de recommencer.

Cette perversion de l’appétit se traduit par l’ingestion de substances impropres à la consommation.

Contact :

Marie-Hélène Bonnet Comportementaliste du chat Seule spécialiste des fleurs de Bach www.comportement-chat.com Tél. : 04 68 40 61 50 ou 06 25 82 48 79 (de 14 à 19h)

Spécial Chats n°18 - 43


Comportement

La cohabitation chez le chat Puis un jour, la famille s’agrandit...

Texte : Gwendoline Le Peutrec-Redon, comportementaliste spécialiste des relations Homme/Chat

La cohabitation : titre court pour un vaste thème. En effet, la cohabitation peut s’entendre de manière brève, lors d’une garde temporaire mais être aussi le début d’une grande aventure avec un ou plusieurs congénères. Etes-vous une de ces familles « à bêtes » qui s’organisent joyeusement avec chat, chien, rongeurs et autres Nouveaux Animaux de Compagnie ? Gwendoline Le Peutrec-Redon, comportementaliste spécialiste des relations Homme/Chat, nous donne quelques pistes pour réussir cette entreprise sans trop d’encombres.

V

ous avez peut-être déjà eu pour mission de garder un chat pendant les vacances, une situation parfois inconfortable mais temporaire. D’autres âmes charitables se transforment quant à elle en famille d’accueil, le temps de trouver un nouveau foyer aux malheureuses victimes de l’abandon.

Une garde temporaire Dans les deux cas, ce sont des familles qui ont déjà d’autres animaux en place. La difficulté est donc d’intégrer le chat nouveau-venu, sur un laps de temps relativement court. Court et donc sensible, variable, puisque le temps (qui aide à l’adaptation d’individus entre eux) manque et les erreurs involontaires des humains se reproduisent à chaque garde.

44 - Spécial Chats n°18

Préparez l’arrivée du nouveau-venu ! La difficulté est d’intégrer le chat nouveau-venu, sur un laps de temps relativement court


Comportement

Attention aux sujets âgés qui auront plus de difficultés à adopter un jeune plein de vie

Assurez-vous que les chatons soient bien sevrés, socialisés et sociabilisés

Deux cas de figure…

L’adoption définitive

Le cas le plus fréquent est celui du voisin ou du membre de la famille qui accepte gentiment de garder le chat durant les vacances. Ce dernier, afin de ne pas déstabiliser son propre compagnon, va isoler le nouveau venu dans une pièce. Erreur ou non ? Cela dépend des individus en présence… Le chat résident qui se trouve être bien dans ses « coussinets », qui réagit positivement à la vue d’autres chats et qui semble avoir une bonne gestion émotionnelle face à de nouvelles expériences pourra accepter assez facilement un autre congénère, pour peu que celui-ci soit également dans de bonnes dispositions. A l’inverse, isoler le matou revêche et le minet résident s’ils ont une territorialité exacerbée, qu’ils ont été mal sevrés ou que la capacité d’adaptation est faible, permettra de minorer les conséquences désastreuses telles que de fortes bagarres, des marquages urinaires ou fécaux, des agressions redirigées, etc.

Puis un jour, la famille s’agrandit... On aime les animaux en général, on a pesé le pour et le contre, on s’est assuré d’avoir assez de place pour accueillir ce petit monde et surtout on a pris conscience des responsabilités diverses qu’engagent la cohabitation avec un nouveau « quatre pattes ». Que l’on ait déjà chat / chien / NAC (Nouveau Animaux de Compagnie), l’insertion d’un nouvel animal est toujours délicate car de là, découlera une future cohabitation. Il serait bien fastidieux de brosser tous les cas de figure ici, car il existe autant d’individus que de situations. Nous tenterons toutefois d’apporter différents conseils, en suivant quelques principes élémentaires.

Encore une fois, ces deux situations doivent être prises avec recul puisque chaque chat est différent et chaque famille aussi : donc tout est à moduler et- à nuancer. La règle première est de ne jamais intervenir dans les interactions entre deux chats car vous risquez d’induire des associations malheureuses qui peuvent parfois être irréversibles. Ainsi, toute personne qui souhaite se lancer dans le projet de famille « d’accueil » devrait s’assurer que ses protégés à quatre pattes soient bien sevrés, socialisés et sociabilisés et qu’eux-mêmes sauront faire preuve de retenue dans les interactions entre animaux pour que le séjour soit à la fois salvateur et bénéfique.

Ne jamais intervenir dans les interactions entre deux chats

L’analyse de la situation préexistante Avant d’intégrer un « jeune » chat ou un « autre » chien dans votre foyer, le plus important est avant tout de s’assurer que l’animal en place sera à même de bien supporter l’arrivée du nouveau-venu, ou tout du moins, que la situation ne sera pas trop pénible à vivre, le temps de l’adaptation. Ainsi, attention aux chats et chiens âgés, dont la motricité est réduite et les sens affaiblis, qui auront beaucoup de difficultés à adopter un jeune plein de vie si vous ne faîtes pas en sorte de le préserver de leur fougue. Les animaux malades ou émotionnellement fragiles, qui pourront très mal réagir, répondre par des conduites agressives, des marquages urinaires pour soulager leurs tensions, se prostrer ou au contraire être dans l’hyper vigilance permanente. N’oublions pas également les situations d’hyperdépendance entre un chat/chien et son propriétaire car il s’agit de cas bien spécifique ou le partage de l’être en question ne sera que frustration et mal-être, entraînant encore les comportements adaptatifs précités. Si vous avez un doute, ou pour vous assurer que vous pouvez adopter un nouveau compagnon chat ou chien, l’avis d’un comportementaliste vous permettra d’évaluer le

Spécial Chats n°18 - 45


Comportement Aménagez l’espace de rencontre en privilégiant les cachettes en hauteur si votre chat veut se soustraire les chiens. Avec les chats, la différence morphologique entre races est moindre. Si côtoyer une autre espèce est bénéfique, le chat ou le chien (bien sociabilisé et confronté à de multiples expériences positives) pourra devenir « ami » avec l’autre espèce, grâce à une capacité d’adaptation optimale. Votre attitude Certains individus présentent une bonne gestion émotionnelle face à de nouvelles expériences

Restez en retrait et soyez le plus neutre possible dans vos attitudes profil des animaux en place. Une aide précieuse qui évitera bien des écueils, voire l’abandon de celui qui a généré tant de stress… Le choix du nouveau venu Après vous être assuré de la capacité de vos compagnons résidents à accepter un chat/chien dans sa maison, il est tout aussi primordial de bien choisir le profil de l’arrivant. En effet, le bon équilibre émotionnel du futur compagnon sera le premier facteur de bonne entente entre vos animaux. Choisissez un chat ou un chien bien socialisé à son espèce et bien sociabilisé aux autres espèces et aux divers évènements de la vie. Ainsi, sélectionnez avec soin l’élevage de naissance et les conditions de développement qui doivent être variées et proches de votre propre mode de vie. Pour un chat, abandonnez l’idée d’une adoption dans un élevage en plein air, à la campagne où les chats chassent et sont stimulés par la nature si vous être un couple dans un appartement à Paris : les bruits de la TV et des voitures ne sont pas ceux des oiseaux et écureuils ! L’enfermement pourra être bien vécu si le chat n’est jamais sorti et que vous agrémentez votre appartement et le quotidien des éléments indispensables au bon équilibre félin (arbre à chat, griffoir, distributeur de croquettes, jouets divers…) Puisque vous avez déjà un chien ou un chat, préférez un élevage où le chaton/chiot aura rencontré différentes espèces, en gardant à l’esprit qu’un Labrador est différent d’un Chihuahua et qu’un chien ce n’est pas « tous »

46 - Spécial Chats n°18

La véritable aberration quand on met en contact des animaux destinés à cohabiter, est d’intervenir dans leurs interactions. L’erreur est de tomber une fois encore dans l’anthropomorphisme naturel, tenter de se mettre à leur place, imaginer ce que peuvent et doivent ressentir les chats ou les chiens dans pareille situation. Pour rappel, les animaux ressentent des émotions et leur attribuer des sentiments humains tels que la jalousie ou la vengeance c’est aller trop loin dans les niveaux de conscience que cela requiert : les animaux sont plus simples, dans l’aspect positif que cela comprend. Ainsi, pour eux, il s’agira de s’appréhender, de se renifler pour connaître la carte d’identité de l’autre. Mais aussi de s’apaiser, de s’ajuster et pour ce faire, ils n’ont besoin que d’eux-mêmes. Pour un chat, cracher, feuler, faire le gros dos dans un premier temps est tout à fait ordinaire, c’est un animal territorial dont on perturbe l’organisation. C’est le temps et en fonction de sa capacité d’adaptation qui l’amènera à aller vers l’autre, de le connaître et de partager convenablement l’espace de vie. Entre chat et chien, même principe, si ce n’est que le chien est un animal social. Il cherche donc à renifler et rencontrer l’autre. Le chat quant à lui va naturellement se mettre en retrait.

Bien vivre ensemble, dans les conditions d’adaptation optimale…


Comportement

Le temps aide à l’adaptation d’individus entre eux

Les erreurs classiques C’est là qu’il est important de ne rien faire, même si les premiers contacts semblent peu amicaux. En effet, pour les chats, cette animosité première est normale. C’est pourquoi, votre intervention pour « disputer » et dire que « ce n’est pas bien » d’accueillir ainsi le nouveau-venu, c’est prendre le risque de créer une association mémorielle négative : « ce chat ou ce chien qui pénètre sur mon territoire est à éviter à tout prix. » En plus de devoir s’adapter à cet intrus, votre chat perçoit qu’en sa présence vous le disputez ! Il risque alors de manifester un peu plus d’agressivité. Pire, face à votre déception, le chat sera d’autant plus stressé. Afin de palier cet échec, vous insistez et c’est le cercle vicieux… Une autre erreur est de forcer le contact, en portant le chat par exemple et l’apporter contre son gré vers l’autre chat/chien : vous risquez non seulement de vous faire griffer, mais dans vos bras, le chat se sentira comme pris au piège. Ainsi, la première impression au contact de l’autre sera très mal vécue.

Attention à vos micro-expressions faciales et corporelles, vos animaux savent très bien les décoder !

Installez une litière supplémentaire pour ne pas créer de frustration, au moins deux gamelles différentes même si elles sont dans la même pièce Ainsi, la règle d’or est de ne jamais intervenir dans les interactions animales ! Prévoyez plutôt d’aménager l’espace de rencontre en privilégiant les cachettes en hauteur si votre chat veut se soustraire, installez une litière supplémentaire pour ne pas créer de frustration, au moins deux gamelles différentes même si elles sont dans la même pièce. Restez en retrait et soyez le plus neutre possible dans vos attitudes. Attention à vos micro-expressions faciales et corporelles, vos animaux savent très bien les décoder ! Vous êtes leur être d’attachement et si vous semblez calme, le chat en saura d’autant plus apaisé. Durant les premières nuits, ne faites dormir le chat et l’autre chat/chien dans la même pièce. Ainsi, chacun pourra se remettre des émotions de la journée, sans avoir à se méfier de l’autre et rester en alerte.

Spécial Chats n°18 - 47


Comportement Risquerez-vous d’éveiller chez votre chat un désir de chasse inassouvi ?

Installez au moins deux gamelles différentes même si elles sont dans la même pièce !

Et les NAC ? Adopter un lapin, des souris ou un hamster est audacieux lorsqu’un chat habite sous votre toit ! En effet, vous reproduisez sans le vouloir le schéma du prédateur et de la proie. Toutefois, cette cohabitation contre-nature n’est pas inenvisageable. La sociabilisation est importante mais au-delà, l’habitude et surtout votre vigilance évitera bien des drames. Si vous avez un chat qui sort, bon chasseur de surcroît, évitez de tenter le diable en laissant Minou en tête à tête avec un rongeur, en liberté dans la même pièce. Si vous souhaitez faire vagabonder votre lapin, prévoyez cet interlude durant les heures de sortie de votre chat. Votre minet finira peutêtre par se désintéresser du rongeur et perdre l’irrépressible envie de lui tordre le cou. Toutefois, il est préférable de rester vigilant, l’instinct revient vite… Si vous sentez que l’arrivée de ces petits compagnons perturbe votre chat, que celui-ci paraît angoissé, qu’il s’est mis à uriner partout ou qu’il griffe vos murs ou meubles avec frénésie, déplacez la cage des rongeurs dans une pièce à part. Veillez à bien entretenir la litière de ces derniers car leur forte odeur peut pousser votre chat à vouloir uriner pour y déposer son odeur à lui. De la même manière, ne disputez pas votre chat s’il regarde avidement la petite boule de poils qui court dans sa roue car vous risqueriez d’éveiller chez lui un désir de chasse inassouvi.

Leur attribuer des sentiments humains, tels que la jalousie ou la vengeance, c’est aller trop loin dans les niveaux de conscience que cela requiert

48 - Spécial Chats n°18

Quand la situation dégénère… L’adoption n’est pas le seul moment délicat dans la cohabitation entre chats ou avec un chien. Parfois, après de longues années d’entente parfaite, un incident peut briser cet équilibre. La maladie ou la vieillesse entraîne des modifications comportementales suite aux douleurs ressenties et à la déstabilisation due à la diminution sensorielle. Ainsi, votre chat peut ne plus supporter des contacts brusques ou répétés de la part des autres animaux, il devient grincheux et distant, ce qui provoque souvent l’incompréhension de ses congénères. La situation peut se dégrader et devenir invivable. Il est de votre ressort d’aménager des espaces où le chat pourra se retirer, se reposer dans crainte d’être dérangé. Encore une fois, on ne s’énerve pas mais on réorganise le territoire en fonction.

Après une bagarre, laissez-les se retrouver en créant des associations positives : cela peut se faire au travers de jeux, de nourriture… Faites confiance aux capacités d’adaptation de vos compagnons !


Comportement Faites confiance aux capacités d’adaptation de vos compagnons !

L’agression redirigée Rendez-vous vétérinaire, apparition d’un intrus dans le jardin, rivalité entre mâles… sont autant de situations favorables à l’agression redirigée : le chat s’attaque à l’individu le plus proche de lui physiquement, au moment où une forte émotion l’envahit. Cette attitude est totalement irréfléchie et dépourvue de méchanceté. Il s’agit d’une sorte de réflexe involontaire qui pousse l’individu à défouler son émotion sur la première chose qui se présente à lui. Bien souvent, il se crée une association négative entre les individus : pour l’un c’est assimiler l’évènement à l’autre et pour le deuxième, c’est tout simplement craindre celui qui l’a attaqué, apparemment sans raison. Face à pareille situation, il faut « en tant qu’humain », s’efforcer de ne pas envenimer la situation en réagissant mal pendant les bagarres : crier, hurler, lancer des objets… Il convient de rester le plus calme et neutre possible, et de séparer momentanément les deux individus, détourner leur attention le temps que la pression retombe, puis les laisser se retrouver en créant des associations positives : cela peut- se faire au travers de jeux, de nourriture… Face à des situations particulièrement tendues, un comportementaliste spécialisé dans les relations Homme/Chat pourra vous aider.

Après une bagarre, laissez-les se retrouver en créant des associations positives

Un équilibre fragile La cohabitation est un équilibre fragile, surtout pour le chat qui reste un animal plutôt solitaire. Mais si l’on respecte les besoins éthologiques de chaque espèce et surtout, et c’est bien là le plus difficile, si l’on arrive à maîtriser ses émotions « en tant qu’humain », en évitant de « penser » à la place de l’animal, la cohabitation se fera tout naturellement. Faites confiance aux capacités d’adaptation de vos compagnons !

Débarrassez-vous de vos doutes grâce à ce petit livre ! Un chien et un chat sous un même toit, c’est possible, et la cohabitation se déroule sans heurts, si elle est bien menée dès le début. « Faire cohabiter chat et chien », éditions Artémis, 7,50 €

Cracher, feuler, faire le gros dos face au nouveau-venu est une réaction tout à fait ordinaire

Contact :

Gwendoline Le Peutrec-Redon Comportementaliste spécialiste du chat, du chaton et du chat de race. Consultation personnalisée et déplacement à domicile sur Paris et toute l’Ile de France. Tel. : 06 88 26 55 73 www.comportementaliste-chat-chaton.fr gwen.lp@free.fr

Spécial Chats n°18 - 49


Thaï - Love Deluxe’s Thaï Cattery

Spécial Chats

Le magazine d’une passion


Paranormal

Sixième sens,

mythe ou réalité ? Nous connaissons tous une histoire extraordinaire de chien anticipant la mort de son maître ou de chat ayant rejoint sa famille dans une demeure étrangère. Hypersensibilité, télépathie, explication scientifique ? Voici un éclairage sur le mystérieux sixième sens des animaux. Texte : Joëlle Dutillet

T

itus et Poutsy sont des chats de gouttière ordinaires qui ont accompli un exploit extraordinaire. Ils ont fait des kilomètres pour rejoindre leurs maîtres. Mais ce qui est incroyable, c’est qu’ils les ont rejoints dans un endroit où ils n’avaient jamais mis les pattes ! Selon certains scientifiques, un animal perdu qui regagne sa maison se repère aux sons, aux odeurs… Mais comment expliquer qu’il puisse retrouver ses maîtres dans un endroit inconnu ? Aucune explication satisfaisante n’est fournie pour l’instant. Titus a disparu le jour du déménagement de ses maîtres. Il les a retrouvés, dans leur nouvelle maison, 6 semaines plus tard à 50 kilomètres de là ! Il avait traversé la Moselle et l’autoroute ! Poutsy, lui, habitait Neuilly. En déménageant, ses maîtres l’ont confié au gardien car ils partaient à Paris où il n’y avait pas de jardin. « Un jour, explique Aline Boutin, sa maîtresse, j’ai appelé le gardien pour prendre des nouvelles de Poutsy. Il me dit qu’il avait disparu. Six mois passèrent, mon mari et moi étions bien tristes. Nous habitions au rez-de-chaussée d’un immeuble au centre de Paris. Un matin, en ouvrant la fenêtre, j’aperçois une pauvre bête, sale, amaigrie, qui traînait… C’était notre chat ! Nous ne pouvions en croire nos yeux ! Comment avait-il pu nous rejoindre alors qu’il n’était jamais venu à Paris ? » Les esprits cartésiens expliquent ces faits en affirmant qu’il s’agit d’un autre chat ressemblant qui arrive, par coïncidence, dans le foyer en manque de son animal. Mais là, Titus était tatoué, Poutsy avait une oreille cassée. Des signes distinctifs incontestables…

« Les animaux sentent le retour de leur maître, parce que, dans la maison, le conjoint les influence en ayant un comportement particulier. »

52 - Spécial Chats n°18

Des preuves grâce à la caméra Beaucoup de chiens et de chats savent l’heure à laquelle leur maître va rentrer. Là encore, les rationalistes ont une explication : « les animaux sentent le retour de leur maître, parce que, dans la maison, le conjoint les influence en ayant un comportement particulier. » Rachel Gaubert, maîtresse d’un Westie, conteste ce fait. « Mon chien sait toujours quand son maître va arriver et 10 minutes avant, il se poste sur le perron. Je ne vois pas quel comportement particulier j’aurais en attendant mon mari. Ses horaires sont irréguliers et je ne sais jamais à quelle heure il rentre ! » Le biologiste Rupert Sheldrake a étudié scientifiquement ce phénomène. Un chien qui exprimait sa joie dès que sa maîtresse quittait son travail. Une caméra a filmé la maîtresse sortant de son bureau, une autre, le chien dans la maison. Le biologiste a demandé à la jeune femme de changer l’heure de son départ et même sa voiture. Systématiquement, quelle que soit l’heure ou son moyen de transport, le chien anticipait le retour de sa maîtresse. Il montrait tous les signes de contentement dès qu’elle mettait les pieds hors des bureaux, situés à 40 kilomètres de là… Comment expliquer qu’un chat puisse retrouver ses maîtres dans un endroit inconnu ?


Paranormal Le lien affectif avec un maître peut inciter à le retrouver

6e sens ou un esprit d’observation ?

Les deux histoires suivantes éclairent la différence entre un possible 6ème sens et l’esprit d’observation. Chantal Cailloux, propriétaire d’une chatte de gouttière, raconte. «Minette était malade et je devais lui faire des piqûres, rangées dans l’armoire à pharmacie. J’ouvrais la porte de cette armoire plusieurs fois par jour pour y chercher des médicaments, et Minette ne bronchait jamais… sauf quand je l’ouvrais avec l’intention de lui faire une piqûre : elle disparaissait immédiatement sous le lit ! Je suis persuadée qu’elle captait mon intention, car rien ne différenciait ma façon d’ouvrir la porte de l’armoire ! »

Des sens hyper développés

Les chats ont-ils un pouvoir télépathique ?

« J’ai cru, à un moment, que mon chat avait un 6ème sens, explique Michèle Bassy. Quelques minutes avant que je ne parte travailler, il allait se coucher dans son panier. Le mystère était que je n’avais jamais les mêmes horaires. Un jour, j’ai réalisé que pour sortir, je mettais des chaussures à talons. Dès qu’il entendait mes talons sur le carrelage, mon chat savait que mon départ était imminent. Il n’avait donc aucun pressentiment, mais un sens de l’observation développé. » Sens de l’observation, sens hyperdéveloppés… Beaucoup d’animaux peuvent prévoir un orage ou un tremblement de terre, au point que les Chinois ont inclus l’observation de leurs réactions dans la prévision des séismes. Certains chiens anticipent une crise d’épilepsie ou d’hypoglycémie chez un maître dont le diabète est traité à l’insuline. Là, c’est vraisemblablement l’odorat qui les renseigne. Les chiens et les chats ne sont pas les seuls à nous étonner. Le sens de l’orientation des oiseaux migrateurs a fait couler beaucoup d’encre. Aujourd’hui pourtant personne ne qualifie plus cette aptitude de 6ème sens. Les chevaux, les dauphins et même les lapins ont des facultés que, faute de mieux, nous qualifions de 6e sens. Qu’ils soient dus à de réels pouvoirs télépathiques ou à d’autres causes, ces dons ne peuvent que nous laisser, peut-être encore pour longtemps, plus que songeurs… Beaucoup d’animaux peuvent prévoir un orage ou un tremblement de terre

On pense que l’animal qui fait des kilomètres pour retrouver son foyer, se repère à des sons ou à des odeurs

Spécial Chats n°18 - 53


Paranormal

« Je constate l’extraordinaire » Docteur vétérinaire, Philippe de Wailly est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages sur les bêtes. Son livre, « le 6ème sens des animaux », est un recueil d’histoires extraordinaires témoignant du pouvoir télépathique des animaux. Où avez-vous trouvé ces témoignages Bien des animaux semblent sentir la mort extraordinaires ? de leur maître, même s’il est absent… Philippe de Wailly : Il y a quelque temps, j’ai lancé un appel à témoin concernant les phénomènes de télépathie ou autres vécus avec son animal. J’ai reçu de très nombreuses réponses, dont la plupart concernaient les chats. J’ai également dans ma clientèle des gens qui m’ont raconté des histoires surprenantes. Bien-sûr, des histoires de ce genre ont existé de tout temps. Cependant, il était difficile d’en vérifier le bien-fondé sans avoir les sources. Les témoignages que j’ai recueillis viennent parfois de clients que je connais depuis 20 ans ! Ils ne sont ni farfelus, ni mystiques. Ce sont souvent des gens très cartésiens, étonnés de ce qui leur arrive. Ils ne fournissent d’ailleurs aucune explication, ils sont complètement dépassés !

A commencer par le caniche de la grand-mère de mon assistante. Sa grand-mère qui avait une petite chienne caniche, a dû se faire hospitaliser. Sa mère garda la chienne qui se montra calme et douce, comme d’habitude. Un jour pourtant, elle se mit à gémir et à hurler à la mort. Peu de temps après, le téléphone sonnait. C’était l’hôpital qui annonçait que la grand-mère venait de mourir. Elle était décédée à 1 heure de l’après-midi, au moment précis où la petite chienne s’était mise à hurler… J’ai soigné un Malinois qui avait perdu son maître. Comme la petite caniche, il s’était mis à hurler au moment de sa mort, à 8 heures du soir. Le problème, c’est qu’il hurlait tous les soirs à la même heure ! Menaces, caresses, rien n’y faisait, et il a continué comme ça durant un an !

A-t-on une explication pour ces animaux Les scientifiques ont-ils des explications à qui, perdus par leur maître, rejoignent tous ces phénomènes ? seul leur domicile ? On pense que l’animal qui fait des kilomètres pour retrouver son foyer, se repère à des sons ou à des odeurs. Par contre, pour ceux qui retrouvent leur maître dans un endroit où ils ne sont jamais allés, nous n’avons aucune explication scientifique. J’avoue que l’histoire du chat Poutsy qui a retrouvé ses maîtres à Paris, alors qu’il n’y avait jamais vécu, m’a beaucoup frappé. Personne n’a jamais été capable d’expliquer en quoi consistait ce “sixième sens” fantomatique

54 - Spécial Chats n°18

Pour l’instant, non. Il faut espérer qu’avec la progression de la science, nous finiront par les comprendre. Ce que l’on peut dire, c’est qu’il existe une forte interaction entre les animaux et nous. Nous avons les mêmes gènes qu’un moineau ou qu’un ver de terre et notre ADN est proche à 99% de celui d’un chimpanzé. C’est peut-être grâce à ces facteurs communs que nous pouvons communiquer…

« Le 6e sens des animaux », par le Docteur Philippe de Wailly, aux éditions du Rocher, 16 €

Les chats ont tout simplement une ouïe, un odorat, une vision ou encore un toucher beaucoup plus développés que l’homo sapiens, qui a perdu ces avantages au fil de l’évolution…


Paranormal Il existe des thèses :
 les repères auditifs ou olfactifs, la conjonction des étoiles, le
champ magnétique… certains animaux savent aussi anticiper
une situation.

Il faut espérer qu’avec la progression de la science, nous finiront par les comprendre…

Le scepticisme d’un scientifique Georges Chapouthier est Directeur de Recherches au CNRS. Sa position de scientifique ne l’empêche pas d’avoir un grand respect des bêtes, puisqu’il fait partie de la Ligue Française des droits de l’animal. Cependant, en ce qui concerne les phénomènes de télépathie, il ne cache pas son scepticisme. Pensez-vous que les animaux aient un 6ème sens ? Georges Chapouthier : Ce que l’on appelle le 6ème sens est la mesure de notre ignorance. C’est une extension des capacités sensorielles déjà connues des animaux. Par exemple, le chien a un odorat plus développé que celui de l’être humain, certains animaux voient l’ultra-violet que nous ne voyons pas. Les histoires de chats qui regagnent leur foyer sont indiscutables et spectaculaires. Le lien affectif avec un maître peut inciter à le retrouver, mais pour l’instant, on ne s’explique pas par quel moyen. Bien sûr, il y a des thèses : les repères auditifs ou olfactifs, la conjonction des étoiles, le champ magnétique… certains animaux savent aussi anticiper une situation. A la campagne, j’avais un chat qui se cachait lorsque nous remontions sur Paris. Il ne s’agissait pas de prémonition, mais tout simplement d’observation : mon chat avait senti une agitation et vu les valises sorties !

Que pensez-vous des témoignages sur les animaux qui perçoivent la mort d’un maître qui se trouve au loin ?

On a vu, dans certains procès, que le témoignage humain était très fragile. Il peut y avoir des anecdotes facilement modifiables par le psychisme humain, qui aime bien rêver.

Certains affirment avoir été réveillés par une impression d’angoisse, alors que leur animal était en danger. Oui, mais ceux qui se sont réveillés avec un sentiment d’angoisse alors que leur animal est en sécurité ne viennent pas vous le dire ! Je ne crois pas à la transmission de pensée. Jusqu’au jour où on pourra la mesurer !

Pensez-vous que le science expliquera un jour tous ces phénomènes ? On ne comprenait pas pourquoi les saumons revenaient sur le lieu de leur naissance. On sait maintenant qu’ils y retournent parce qu’ils sont imprégnés de l’odeur de leur rivière natale. De la même façon, ce qui nous paraît mystérieux aujourd’hui sera vraisemblablement expliqué scientifiquement un jour…

Spécial Chats n°18 - 55


Carnets vétérinaires

La vaccination du chat

2 catégories de vaccins : les essentiels et les optionnels

Tout au long de leur vie, les chats peuvent ’attraper un certain nombre de maladies contagieuses. Ces affections peuvent affecter gravement leur santé, voire même entraîner leur mort. La vaccination est donc la meilleure protection. Pourquoi faire vacciner son chat?

A quel moment faire vacciner mon chat ?

Dès l’âge de 8 semaines, votre chaton peut bénéficier d’une protection contre plusieurs maladies, dont le typhus, le coryza, la rage, la chlamydophilose et la leucose. Cette protection lui est offerte suite à l’injection de vaccins administrés tous les ans ou tous les 2-3 ans selon la maladie concernée. Tous les chats n’ont pas besoin d’être immunisés contre l’ensemble de ces maladies. Votre vétérinaire effectuera les vaccins adaptés au mode de vie spécifique de votre ami. Enfin, dans certaines situations précises, comme les antécédents génétiques de certaines races, on peut aussi « vacciner » le chat contre la péritonite infectieuse féline (PIF)*, à l’aide d’un vaccin déposé dans les narines du félin.

Dès l’âge de deux mois, les chatons ne sont plus protégés par les anticorps de leur mère. Or c’est un âge où ils sont particulièrement sensibles aux maladies. Dès l’acquisition d’un chaton, il est particulièrement important de le faire vacciner par un vétérinaire. Il doit recevoir deux injections à environ un mois d’intervalle pour toutes les maladies contre lesquelles vous voulez le protéger. Dans certains cas, la première injection aura déjà été réalisée lorsque vous adopterez votre compagnon. Dans de tels cas, n’oubliez pas le rappel un mois plus tard, indispensable à l’obtention d’une bonne immunité.

*maladie infectieuse des félidés rare (3 à 9%) due à un coronavirus entérique félin (FECV/FeCoV, bénin) qui mute en virus de la péritonite infectieuse féline (FIPV) dont le pronostic est presque toujours fatal Faire vacciner votre chat, c’est mettre toutes les chances de son côté pour sa vie future !

56 - Spécial Chats n°18

Contre quelles maladies vacciner votre chat ? Il y en a 5 contre lesquelles il est possible de protéger votre chat par l’intermédiaire d’un vaccin : • La Leucose : elle représente un grand danger pour nos compagnons félins. Il s’agit d’une maladie virale parfois dénommée abusivement « SIDA du chat ». En fait, si elle est bien due à un virus de la même famille que celui du SIDA (un rétrovirus), elle s’apparente plus à une leucémie d’origine virale, qu’à un déficit du système immunitaire. A la différence du SIDA, le chat peut contracter la Leucose par toutes les voies naturelles : sang, voie sexuelle, mais aussi salive, larmes, urines. Une fois contaminé, l’animal peut être séropositif et contagieux, sans être malade, pendant des mois, voire des années. Malgré de récents progrès dans le traitement de ces maladies, lorsque les symptômes commencent à apparaître, il est souvent trop tard pour sauver le chat. La leucose se manifeste par un amaigrissement, une anémie, l’apparition de ganglions, et parfois des tumeurs. La vaccination reste donc la meilleure arme pour lutter contre cette maladie.


Carnets vétérinaires • Le Typhus : (appelé également gastro-entérite infectieuse) C’est une maladie virale très contagieuse. Le virus du typhus, un parvovirus, est très résistant dans le milieu extérieur, et peut rentrer dans un appartement, caché sous les semelles de vos chaussures. Le Typhus affecte principalement les chatons mais peut s’attraper à tout âge. Le typhus ne se transmet, ni à l’homme, ni aux autres animaux domestiques.Les effets sont une diarrhée virale accompagnée d’une forte fièvre et de déshydratation. Elle est presque toujours mortelle. Le virus responsable du typhus est très résistant aux désinfectants. Une contamination peut se produire plusieurs semaines après le passage d’un chat infecté. Heureusement, grâce à la vaccination, cette maladie est devenue plus rare. • Le Coryza : Peut être mortel chez le chaton ou laisser des séquelles graves et invalidantes, comme des ulcères cornéens ou des atteintes des cornets nasaux. Il est du à l’association de virus et de bactéries qui atteignent toute la sphère bucco-pharyngée du chat : ulcères dans la bouche, écoulement nasal purulent, conjonctivites infectieuses parfois associées à une atteinte de la cornée. Si elle n’est pas souvent mortelle, cette maladie est toutefois très invalidante pour l’animal. Elle devient fréquemment chronique, et le chat fait régulièrement des rechutes. Il a le nez bouché refuse de s’alimenter, et même souvent de boire. Tous ces symptômes associés à la fièvre entraînent un profond état de faiblesse pouvant conduire au décès si des traitements ne sont pas entrepris rapidement. Le Coryza se transmet facilement entre chats, par simple contact. Pour le typhus comme pour le coryza, la première vaccination comprend deux injections, une à la 8ème et une à la 12ème semaine. Chez des chatons de race, nés de mères vaccinées très régulièrement et produisant beaucoup d’anticorps, ou chez des chats vivant en milieu infecté (refuges, chats d’extérieur), on conseille de réaliser une troisième injection à la 16e semaine, pour assurer une protection optimale. • La Chlamydiose : se traduit par une conjonctivite chronique, généralement d’un œil, parfois des deux. L’écoulement de l’œil touché est permanent, et s’accompagne de rougeurs et de démangeaisons. Une fois le chat atteint, il est très difficile de le traiter définitivement. Même si la conjonctivite paraît guérie, l’animal peut rester contagieux. Cette maladie n’est toutefois pas mortelle, et reste généralement limitée aux chats ayant vécu en collectivité (élevages, refuges…), ou ayant eu une croissance difficile comme les chatons trouvés dans la rue. Il convient de discuter de l’opportunité de cette vaccination, qui n’est pas systématiquement réalisée, avec votre vétérinaire.

• La Rage : c’est la principale maladie infectieuse du chat, qui peut être transmise à l’homme par celui-ci et qui fait l’objet d’une législation particulière. La vaccination contre la rage est obligatoire pour votre chat si vous souhaitez l’emmener à l’étranger. Le protocole vaccinal présente une particularité, puisqu’il ne nécessite contrairement aux autres maladies qu’une seule injection pour être efficace. La vaccination antirabique se pratique à partir de l’âge de 3 mois Dès 2 mois, les chatons ne (et non 2). En primo-vaccination, sont plus protégés le vaccin n’est légalement valable par les anticorps de leur mère que 3 semaines après l’injection.

Questions/réponses Existe-t-il des obligations en matière de vaccination au moment des vacances ? Oui, et il est bon de se tenir informé avant le départ. La vaccination du chat contre la rage est obligatoire dans les campings, les expositions félines, les régions infectées et lors de voyage à l’étranger. La majorité des pensions et chatteries exigent la totalité des vaccinations à jour. En pratique, quand et comment doit-on faire vacciner son chat ? La vaccination contre les maladies virales se pratique sur les chatons dès l’âge de 2 mois. Elle nécessite 2 injections à un mois d’intervalle pour immuniser efficacement votre jeune compagnon. Un rappel annuel complète ensuite cette protection. Comme chez l’homme, les défenses immunitaires diminuent avec l’âge, il est donc aussi important de vacciner un chat âgé qu’un chaton. Il est préférable de ne pas vacciner les chats dont l’état général est mauvais et, ceux qui sont fortement infestés par des ecto ou des endoparasites (ecto se développant à l’extérieur, endo se développant à l’intérieur de l’animal). N’oubliez donc pas de le vermifuger ! Que se passe-t-il lorsque l’on oublie la date du rappel ? Très vite l’immunité acquise grâce au vaccin, s’épuise et votre chat n’est plus protégé. S’il entre en contact avec un animal malade, il développera à son tour la maladie. Il est donc important de bien respecter les dates de rappels annuels.

Spécial Chats n°18 - 57


Carnets vétérinaires

Effets secondaires : un risque lors de la vaccination de votre chat?

Les effets secondaires aux vaccins administrés aux chats demeurent relativement rares

Comme chez tout être vivant, l’injection d’un vaccin génère, selon les individus, des réactions d’intensité variable, dont certaines ne sont pas agréables, comme la douleur au point d’injection ou une fièvre passagère. Les réactions que les chats peuvent développer au niveau de l’encolure ont conduit les vétérinaires à réaliser désormais les injections au niveau des cuisses et lombes, un endroit très bien toléré par le chat. Réactions locales

Effets secondaires généraux

Suite à la vaccination de votre chat, un petit nodule d’une taille ne dépassant pas 2 cm peut apparaître à l’endroit de l’injection du produit. Cette réaction inflammatoire locale peut survenir avec tous les vaccins injectables pour les chats. Elle s’estompe généralement en quelques semaines voire quelques mois, ne nécessite aucun traitement et disparaît sans laisser de séquelle. Cependant, il convient néanmoins de surveiller les grosseurs survenant au niveau de la peau de votre chat et plus particulièrement dans la zone de son dos se situant entre les omoplates. En effet, cette région est plus souvent le siège du développement d’une tumeur maligne nommée “fibrosarcome”, dont l’origine demeure inconnue à ce jour. Plusieurs hypothèses existent, notamment une prédisposition génétique, le traumatisme causé par des injections répétées au même endroit, ainsi que les précautions prises par le vétérinaire lors de l’injection des vaccins annuels. Les vaccins et plus particulièrement leurs adjuvants (alumine) ont été incriminés dans le développement du fibrosarcome, cependant cette hypothèse semble peu à peu abandonnée aujourd’hui.

De retour à la maison, après sa visite annuelle (check up et vaccin) chez votre vétérinaire, votre chat peut sembler abattu, manger moins et présenter de l’hyperthermie pendant environ 24 heures. Il peut s’agir d’une réaction au vaccin, qui ne nécessite aucun traitement particulier. Cependant, n’hésitez pas à en informer votre vétérinaire qui prendra les mesures nécessaires pour le suivi de votre ami. Enfin, très rarement, une réaction anaphylactique* peut survenir quelques minutes après l’administration d’un vaccin. Le cas échéant, votre vétérinaire administrera à votre chat le traitement d’urgence approprié. *Réaction allergique exacerbée. Symptômes : baisse brutale de la tension artérielle, tachycardie, troubles respiratoires et digestifs graves, signes cutanées parfois impressionnants : éruptions, gonflement des lèvres, œdème de Quincke…

Une réaction inflammatoire locale (nodule) peut apparaître

Jusqu’à 2 mois et si sa mère a été correctement vaccinée, le chaton est protégé par les anti-corps du premier lait maternel. Vous devez ensuite impérativement le faire vacciner Très rarement, un œdème de Quincke peut survenir dans les minutes qui suivent le vaccin

58 - Spécial Chats n°18


Carnets vétérinaires

La vaccination de votre chat : une nécessité !

Quels vaccins pour mon chat ?

Les effets secondaires aux vaccins administrés aux chats existent mais demeurent relativement rares. Ils ne doivent pas constituer une raison de ne pas faire vacciner votre chat. En effet, la vaccination est très utile et est un cadeau que vous offrez à votre ami afin de le prémunir contre de nombreuses maladies parfois mortelles et ainsi lui assurer une longue vie à vos côtés !

Chats citadins Les spécialistes en infectiologie ont l’habitude de classer les vaccins en deux catégories, les essentiels et les optionnels. Les vaccins considérés comme essentiels en médecine féline sont ceux contre le typhus et le coryza.

Sources : www.wanimo.com ;www.e-sante.fr

Chats nomades Sont considérés comme vaccins optionnels ceux contre la chlamydiose, due à une bactérie qu’on peut enrayer avec une antibiothérapie, et celui contre la leucose.

Primo-vaccination : Vers 10 semaines : Panleucopénie infectieuse (typhus) + Coryza + Leucose (FeLV) 3 semaines à 1 mois plus tard : rappel Panleucopénie infectieuse (typhus) + Coryza + Leucose (FeLV)

Rappels annuels : Panleucopénie infectieuse (typhus) + Coryza + Leucose (FeLV) Comptez 60 € environ par consultation vaccinale

Vaccin Coryza + Leucose (FeLV)

Il existe 5 maladies contre lesquelles il est possible de protéger votre chat

Si votre chat citadin a la chance de profiter de séjours à la campagne, même brefs, au cours de l’année, il est prudent de le considérer comme s’il vivait dehors. La découverte ponctuelle de la liberté, à la campagne, pour un chat des villes, est un plaisir qui se double parfois de rencontres improbables et pour éviter qu’elles ne tournent aux drames, la vaccination est la meilleure des protections. Chats globe-trotters La vaccination contre la rage n’est plus obligatoire en France mais le reste en Europe et à l’étranger. Pour être valable, elle doit être pratiquée sur un chat préalablement identifié (par puce électronique) et muni de son passeport. Si votre chat vous accompagne dans un pays où la rage sévit encore, comme c’est le cas en Afrique, ou bien dans des pays totalement indemnes de la rage depuis longtemps, comme la Grande-Bretagne ou les pays scandinaves, la réglementation exige qu’un prélèvement sanguin ait pu établir que le taux d’anticorps de votre chat soit conforme à la norme authentifiant de sa protection. Vaccination et réalisation de cet examen sérologique peuvent prendre jusqu’à 8 semaines, donc il faudra toujours anticiper largement la réalisation de ces actes avant votre déplacement.

Pour que la vaccination soit valable, votre chat doit être identifié (par puce électronique) et muni de son passeport

Spécial Chats n°18 - 59


Les carnets vétérinaires

Les calculs urinaires Votre chat a fréquemment envie d’uriner et n’émet que quelques gouttes à chaque fois ? Il semble avoir des douleurs et être gêné avec des urines teintées de sang ? Peut-être s’agit-il d’une affection urinaire due à la présence de calculs urinaires.

U

n calcul urinaire est défini comme une accumulation de minéraux qui ont perdu leur solubilité et se déposent sous forme de petits cailloux dans l’appareil urinaire. Le terme d’urolithiase, signifiant « pierre », est un synonyme pour nommer la formation de calculs. Aujourd’hui, les calculs urinaires représentent une cause fréquente de consultation en médecine vétérinaire. Le traitement peut reposer sur une intervention chirurgicale, des médicaments et/ou l’utilisation d’une alimentation spécifique.

Attention, la malpropreté chez le chat peut être le seul symptôme d’infection du bas appareil urinaire. Il est donc nécessaire de toujours prévoir une inflammation de la vessie avant d’envisager qu’une malpropreté soit d’origine comportementale.

Quels sont les symptômes ?

Les calculs rénaux et urétéraux étaient jusqu’à il y a une dizaine d’années rares. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Les chats présentent de plus en plus fréquemment des calculs urétéraux et rénaux. Les symptômes peuvent être très difficiles à déceler ou évoquer la présence d’insuffisance rénale. Face à une insuffisance rénale, la présence de calculs doit désormais toujours être évoquée en particulier chez les races prédisposées. Dans cette localisation en effet, les calculs d’oxalate de calcium sont présents dans près de 95 % des cas.

Tout dépend de la localisation du calcul. On distingue au sein de l’appareil (ou tractus) urinaire deux étages : Le haut appareil urinaire constitué de deux reins et de deux uretères (structures tubulaires qui amènent l’urine dans la vessie), Le bas de l’appareil urinaire, constitué de la vessie et de l’urètre, structures qui permettent l’élimination d’urine de la vessie vers l’extérieur.

Calcul présent dans le bas appareil urinaire Le chat présente des signes de cystite, c’est-à-dire des émissions d’urine fréquentes (l’animal va très souvent à sa litière) et en petite quantité, avec une douleur lorsque l’animal urine et du sang dans les urines. Lorsque les calculs sont localisés dans l’urètre, l’animal n’arrive plus à uriner, la vessie augmente alors de taille, l’animal présente une obstruction urétrale, il s’agit d’une urgence vitale. On distingue ainsi des affections du bas appareil urinaire obstructives et non obstructives. Il n’est pas toujours facile pour le propriétaire de faire la différence entre une forme obstructive et non-obstructive. Dans le doute, il est nécessaire de consulter votre vétérinaire, la forme obstructive étant une urgence absolue.

60 - Spécial Chats n°18

Calcul présent dans le haut appareil urinaire

Les problèmes urinaires sont nombreux chez le chat et les causes sont variées. Voici les conditions les plus fréquentes, ainsi que quelques astuces qui aident à la prévention. Comme les signes de problèmes urinaires sont les mêmes pour toutes ces conditions, il est important de toujours effectuer au minimum une analyse d’urine afin de les différencier. Dans certains cas, des radiographies, avec ou sans contraste, une prise de sang, une culture d’urine ou même peut-être une biopsie pourront vous être suggérées.

Tout d’abord, l’animal présente des difficultés à uriner…


Les carnets vétérinaires

Les calculs urinaires, aussi appelés urolithiases, sont des petits « cailloux » qui se forment dans l’urine à partir de micro-éléments : les cristaux. Radios de calculs vésicaux

Quels types de calculs ? Les struvites Ce qu’on appelle les cristaux de struvites, ou phosphates d’ammonium, se forment dans l’urine des chats le plus souvent avant 6 ans. Les races à risque sont les Persans, les Himalayen et les chats domestiques, autant les mâles que les femelles. Les facteurs de risques sont : • Une teneur trop haute en minéraux dans l’alimentation, avec excrétion urinaire excessive • Un pH urinaire trop élevé • Une production d’urine concentrée, donc de trop faible quantité • Le manque d’exercice ainsi que l’obésité • La présence d’une infection urinaire chronique Les struvites peuvent causer de l’inflammation de la vessie, du sang dans l’urine, de la douleur à la miction. Dans certains cas extrêmes, ils peuvent même causer un blocage urinaire, ce qui devient une urgence. Des acidifiants urinaires peuvent être donné ainsi que des antibiotiques en cas d’infection urinaire et des spasmolytiques urinaires luttant contre les spasmes urétraux douloureux.

Le traitement se fait de différentes façons. Il faudra : • Donner une nourriture de « prescription » formulée spécialement pour dissoudre ces cristaux, pour une durée déterminée par votre vétérinaire. Suite à une analyse d’urine de contrôle visant à s’assurer qu’il n’y a plus de cristaux dans l’urine, il faudra garder votre chat sur une nourriture de qualité supérieure limitée en magnésium visant à la prévention de ces cristaux. Votre vétérinaire pourra vous en recommander plusieurs • Garder le pH urinaire inférieur à 6,4 tout au long de la journée. Pour ce faire, il est recommandé

de nourrir votre chat par repas à quantité fixe, plutôt qu’à volonté • Diluer l’urine du chat, en le faisant boire le plus possible ou en lui donnant un maximum de nourriture en conserve • Augmenter l’exercice, stimuler l’activité et favoriser une perte de poids au besoin • Les antibiotiques ne seront nécessaires que si l’infection urinaire est prouvée • Maintenir la litière propre, accessible et dans un endroit « confortable », pour que votre chat y aille régulièrement. Le risque de récidive est difficile à déterminer, mais devrait être assez faible si toutes ces recommandations sont appliquées et maintenues. Les analyses d’urine de contrôle sont recommandées à deux semaines, à quatre semaines, puis à tous les trois mois pour la première année. Ceci nous permet de contrôler le pH, la densité de l’urine et de vérifier le sédiment urinaire. Un échantillon obtenu en milieu de journée reflète le pH urinaire moyen. C’est deux à six heures après le repas que le pH est le plus élevé. Si toutes ces vérifications se révèlent satisfaisantes, nous pourrons réduire le nombre d’analyse d’urine à deux par année. Pour les chats qui ont été opérés de pierres de struvites dans la vessie, il sera important d’effectuer également une radiographie de contrôle au minimum une fois par année.

Portez une attention particulière à votre animal si c’est un mâle ayant été castré. La castration chez le mâle est souvent associée à cette pathologie, car son appareil urinaire devient plus fragile et plus sensible aux calculs rénaux

Spécial Chats n°18 - 61


Les carnets vétérinaires Phyto Urée. Ce complexe de plantes permet de traiter les problèmes urinaires chez tous les animaux, notamment l’urée et les cystites, 200 ml, 25 €, www.phyto-compagnon.com

L’obstruction urétérale L’hospitalisation est très souvent indispensable. La pose d’une sonde permet de lever l’obstruction. En cas de récidive, une intervention chirurgicale peut être décidée afin d’élargir l’extrémité de l’urètre (urétrostomie), zone de faible diamètre, siège fréquent d’obstruction. Pour cela, il faut amputer le pénis et ramener la portion la plus profonde de l’urètre vers l’orifice génital, ce qui permet au chat d’uriner par ce trou. Le traitement préventif médical et nutritionnel est similaire au traitement des calculs vésicaux. Il n’y a pas de thérapie pour la dissolution des pierres d’oxalates. Seul le retrait mécanique est possible, chirurgical le plus souvent.

Les oxalates de calcium Les oxalates de calcium sont un autre type de cristaux urinaires, qui peuvent aussi former des pierres dans la vessie, ou urolithes. Ils ont montré une progression importante depuis les années 80 à cause de l’utilisation de diètes acidifiantes trop « aggressives », qui causent une augmentation du calcium dans l’urine. Les races à risque sont les Persans, les Himalayens, les chats domestiques à poil long, les Birmans, les Ragdolls, les chats Orientaux, les Maine Coon, et les Exotiques. Les mâles sont plus à risque que les femelles, ainsi que les chats de plus de 6 ans.

Les facteurs de risque incluent : • Le manque d’exercice • L’obésité • Les repas à volonté plutôt que les repas « pulsés » • Un pH urinaire trop bas • Une diète acidifiante Les oxalates de calcium causent les mêmes signes que les struvites, c’est-à-dire de l’inflammation de la vessie, du sang dans l’urine, de la douleur à la miction. Dans certains cas extrêmes, ils peuvent même causer un blocage urinaire, ce qui devient une urgence. Si le chat reste « bouché » pendant plus de 24 heures, il devient très abattu et anorexique. Si rien n’est fait, l’animal peut sombrer dans un coma ou mourir

Le plus gros du travail se fera sur la prévention. Il y a récurrence dans plus de 30 % des cas si les objectifs de prévention ne sont pas atteints ! Il faudra : • Diluer l’urine pour obtenir une densité de 1.030 ou moins • Diminuer la concentration de calcium et oxalate dans l’urine • Recourir à des inhibiteurs au besoin (comme le citrate de potassium) • Diminuer l’acidité urinaire, en repas pulsés de 2 à 4 fois par jour Le choix de la diète sera crucial : elle devra être restreinte en calcium, en oxalate et en sodium ; avoir une quantité normale de magnésium, de citrate et de phosphore; maintenir un pH relativement élevé; être riche en fibres et favoriser le contrôle du poids. Votre vétérinaire pourra vous recommander plusieurs marques de croquettes. Et surtout, n’oubliez pas que Minou doit boire beaucoup ! La dilution de l’urine est aussi importante que tout le reste. Les analyses d’urine de contrôle sont recommandées à deux semaines, à quatre semaines, puis à tous les trois mois pour la première année. Ceci nous permet de contrôler le pH, la densité de l’urine et de vérifier le sédiment urinaire. Un échantillon obtenu en milieu de journée reflète le pH urinaire moyen. Si toutes ces vérifications se révèlent satisfaisantes, nous pourrons réduire le nombre d’analyse d’urine à deux par année. Pour les chats qui ont été opérés de pierres d’oxalates, il sera important d’effectuer également une radiographie de contrôle au minimum une fois par année. La cystite idiopathique non obstructive La définition : syndrome urinaire félin sans cause ni traitement universellement accepté !

62 - Spécial Chats n°18


Les carnets vétérinaires Le traitement aura différents buts :

Les urines de votre chat sont retrouvées dans des endroits « insolites » (baignoires, évier, toilettes)

La cystique idiopathique (terme qui signifie que l’on ne connaît pas l’origine. Le stress est majoritairement incriminé). Elle est probablement une des causes les plus fréquentes de problème urinaire chez le chat, mais c’est un problème complexe, et les causes semblent donc être multiples… c’est un véritable défi pour vous, et votre vétérinaire !

Les facteurs de risque sont : • L’âge : chats âgés de 1 à 10 ans • Chats d’intérieur – environnement trop peu stimulant, anxiété causée par la cohabitation avec d’autres chats, événements stressants, obligation de se servir de la litière • Nourriture sèche exclusivement – urine trop concentrée • Obésité, manque d’exercice • Souvent relié à un tempérament nerveux, irritable ou hyperactif – chat stressé • Les chats atteints ont souvent une maladie concomitante Le signes sont les mêmes que dans les autres conditions, une douleur à la miction, du sang dans l’urine, refus d’aller dans la litière. Cette condition ne cause habituellement pas de blocage urinaire. Le diagnostic se fait par l’élimination des autres causes de maladies urinaires. Il faudra effectuer une analyse d’urine complète, une radiographie de la vessie, standard ou à double contraste, une culture d’urine, des fois même une échographie de la vessie.

• Diminuer la durée et la sévérité des signes : gestion de la douleur, par l’usage de différents médicaments, anti-inflammatoires ou morphiniques • Enrichir l’environnement • modification de la litière, en nombre, en localisation, utilisation de différents substrats, couverte et non-couverte • introduire différents jeux, surtout simulations de proies • poteaux, arbres à chat, griffoirs, endroits pour grimper, se cacher et dormir sans être dérangé • postes d’observation en hauteur • contacts avec l’extérieur (bacs à fleurs, enclos, harnais) • Vérifier pour d’autres maladies concomitantes • Modifier la diète • Diluer l’urine pour viser une densité urinaire inférieure à 1,030. N’oubliez pas, Minou doit boire, boire, boire ! • Utilisation de phéromones apaisantes (Prise Feliway) pour diminuer le stress • D’autres traitements sont expérimentaux et pourraient aider : glycosaminoglycans (Conglu, cartrophen), antidépresseurs, … L’élimination inappropriée La malpropreté chez le chat est un problème commun. C’est presque toujours dans une maison « multichats » que ce problème est rencontré, à cause de l’anxiété causée par la cohabitation, de la hiérarchie et de certains comportements d’agression d’un chat envers l’autre. Lorsque vous avez un chat qui urine en dehors de sa litière, nous vous recommanderons toujours d’effectuer tous les tests nécessaires afin de s’assurer qu’aucun problème médical n’en est la cause. Si tous les résultats des tests sont normaux, et que nous pouvons déterminer que le problème est bien « entre les deux oreilles », nous vous recommanderons, comme dans la cystite idiopathique, une gestion de l’environnement et du niveau de stress de votre chat. Les signes d’une affection urinaire sont assez nombreux : votre chat se met à uriner n’importe où, il ne mange plus et semble constipé

Le chat présente des difficultés à uriner : il se met en position mais il n’y a pas d’urines émises ou quelques gouttes et difficilement. L’animal a alors souvent très mal et miaule pendant la miction. On observe souvent du sang dans les urines…

Spécial Chats n°18 - 63


Les carnets vétérinaires L’endoscopie : cet équipement permet de réaliser certains actes comme des biopsies www.clinique.pontivy

Il faudra là aussi : • Modifier la gestion de la litière, en nombre, en localisation, utiliser différents substrats, couverte et noncouverte • Introduire différents jeux, surtout simulations de proies • Introduire des jeux, griffoirs, des endroits où se cacher et dormir sans être dérangé • Introduire des postes d’observation en hauteur (arbre à chat) • Augmenter les contacts avec l’extérieur L’utilisation de phéromones apaisantes (Feliway) et/ou de médicaments anti-dépresseurs pourra dans certains cas s’avérer utile. Comment fait-on le diagnostic ? Chez le chat, les affections du bas appareil urinaire regroupent différentes maladies incluant les calculs urinaires. Il s’agira ainsi pour le vétérinaire de faire la différence entre : • Une cystite bactérienne (rare chez le chat) • Une tumeur vésicale (rare elle aussi) • La présence de bouchons urétaux • Et la cystite idiopathique.

Votre chat préfère trouver une litière propre et bien entretenue. Sale, la litière peut répugner votre compagnon au point de maintenir sa vessie pleine plus longtemps. Caisse litière Booda, Petmate, 49 €, www.animosphere.com

64 - Spécial Chats n°18

Si votre chat ne mange que des croquettes, veillez à toujours lui laisser une gamelle d’eau fraîche et propre. S’il boit rarement, complétez son alimentation par des aliments humides comme des repas en boîte Les affections du bas appareil urinaire représentent environ 1% des motifs de consultation en clinique vétérinaire. Il s’agit donc de maladies fréquentes. Parmi 100 chats qui sont présentés pour signes de cystite, les calculs sont présents dans environ 25 % des cas. Il s’agit de la deuxième cause d’affections du bas appareil urinaire derrière la cystite idiopathique. Les calculs urinaires sont fréquents chez les chats et ont une forte tendance à la récidive. Il est ainsi nécessaire de toujours respecter les recommandations nutritionnelles de votre vétérinaire tout au long de la vie de l’animal. En terme de prévention, le passage à une alimentation humide (boite, barquette, sachet fraîcheur) est fortement recommandé dans ce contexte. Sources : Docteur Christelle Maurey-Guenec, Maître de conférences en médecine interne, école Nationale vétérinaire d’Alfort et le site www.cliniqueveterinairelasalle.com

Le chat de gouttière, en surpoids, lymphatique et s’hydratant peu présente un risque de calculs rénaux important


Les carnets vétérinaires Comme le chat n’arrive plus à uriner normalement, l’urine s’accumule dans la vessie. On parle alors de « globe vésical », c’est-à-dire que lorsque le vétérinaire palpe l’abdomen du chat, il sent une vessie très dilatée (de la taille d’un gros pamplemousse) Envisagez une inflammation de la vessie avant de n’y voir qu’une malpropreté d’origine comportementale !

Un examen cyto-bactériologique des urines révèle la présence de cristaux s’il y en a et précise la nature de ceux-ci. Certains calculs sont visibles à l’échographie ou à la radiographie

Comment encourager votre chat à boire à de l’eau ? 1. La nourriture en conserve constitue une excellente façon d’encourager la consommation d’eau, car elle comporte une forte teneur en eau et la plupart des chats adorent son goût. Par ailleurs, la nourriture en conserve peut toujours être réchauffée dans le micro-onde pour en renforcer l’odeur lorsque le chat est capricieux. Essayez d’en servir au moins quelques portions deux à trois fois par jour. Il est toujours possible d’ajouter de l’eau à de la nourriture en conserve (procédez lentement). 2. Servez de l’eau fraîche tous les jours. Les chats semblent très conscients de la température et du goût de l’eau. 3. Assurez-vous que le bol d’eau est toujours rempli jusqu’au bord. Les chats ont des moustaches très sensibles et n’aiment pas avoir à mettre leur tête dans le bol. 4. Certains chats n’aiment pas le goût de l’eau du robinet. Si tel est le cas, vous pourriez : a. réfrigérer l’eau du robinet pour en améliorer le goût b. Servir de l’eau filtrée (Brita) c. Servir de l’eau distillée d. Servir de l’eau en bouteille. Essayez différentes choses et vous verrez ce que votre chat préfère. 5. Certains chats boiront plus d’eau si on y ajoute une goutte ou deux de jus de thon (thon dans l’eau ou jus de palourde). Si vous essayez cette méthode, veillez

toujours à ce qu’il y ait aussi un autre bol d’eau fraîche. 6. Certains chats aiment les cubes de glace à base de bouillon (jus de thon ou de saumon mélangé à de l’eau et congelé). 7. Si votre chat préfère boire l’eau du robinet, assurezvous qu’il ait toujours accès à un robinet (ne fermez pas la porte de la salle de bain si c’est l’endroit où votre chat aime boire). Si votre horaire vous le permet, faites couler l’eau du robinet aussi souvent que possible pendant la journée. Il se vend aussi des fontaines pour les chats aimant l’eau fraîche qui coule. 8. Gardez les bols de nourriture et d’eau loin de la litière. 9. Gardez le bol d’eau propre (les chats ont l’odorat très développé et sont facilement rebutés par les odeurs se dégageant du bord de leur bol). Les bols en acier inoxydable ou en céramique restent plus propres et inodores que ceux en plastique. Vous devriez laver le bol d’eau à tous les deux jours si possible. 10. Certains chats semblent préférer boire dans un bol en verre clair peu profond (essayez différents bols). 11. Si l’animal n’accepte pas la nouvelle alimentation humide, un enrichissement en sodium est envisageable, l’apport de sel favorise la prise d’eau. 12. La puissance d’un aimant pour l’inciter à boire : à utiliser dans l’écuelle de votre animal. Trop grand pour être avalé, ce “galet” Energetix en acier de 88 g transfère la puissance magnétique directement dans l’eau. http://aces.energetix.tv Source : Médi-Cal Royal Canin

Spécial Chats n°18 - 65


Les carnets vétérinaires Changements comportementaux pour aider les chats qui urinent de façon inappropriée 1. Essayez de déterminer si le chat a récemment vécu un stress. Les facteurs de stress peuvent comprendre des changements de température, changements dans l’environnement du chat (un déménagement, l’arrivée d’un nouvel animal ou d’un nouveau membre de la famille), dans son alimentation ou son horaire d’alimentation, dans le type de litière qu’il utilise, etc. 2. Fournissez à chaque chat sa litière. 3. Gardez les litières dans des endroits calmes de la maison (évitez les lieux où il y a beaucoup de bruit ou de circulation). Essayez de placer une litière dans une pièce séparée pour le chat atteint (une pièce où les autres chats ou animaux de la maison n’ont pas accès. 4. N’utilisez pas de litières avec couvercles. 5. Utilisez des litières non parfumées, à grains fins (les chats n’aiment pas tous les mêmes genres de litières). 6. Changez fréquemment la litière. 7. Gardez les bols de nourriture et d’eau dans un endroit calme de la maison, loin des fenêtres, des bouches d’air, des ventilateurs d’extraction, etc. Laissez les bols loin de la litière. 8. Donnez plus d’espace au chat problématique, et laissez-lui la chance ‹‹ d’être un chat ››. En effet, il ne faut pas oublier que les chats sont des créatures indépendantes qui aiment avoir le contrôle. Idéalement, le chat apprécierait avoir sa propre chambre, où il y trouverait un poteau à griffer, ses bols de nourriture et d’eau et sa litière. Fournissez-lui des jouets qu’il doit chasser et attraper, ainsi que des surfaces adéquates où il peut se faire les griffes. 9. Introduisez tout changement à la routine du chat, y compris les changements d’alimentation, très lentement. 10. Il existe des produits aérosol que votre vétérinaire peut vous recommander pour tenter de réduire ‹‹ l’anxiété environnementale ›› dont souffre votre chat. Ces aérosols peuvent être utilisés près de la litière, des bols de nourriture et d’eau, dans les endroits où le chat aime aller. 11. Votre vétérinaire peut recommander des médicaments pour votre chat s’il est très stressé. Source : Médi-Cal Royal Canin

66 - Spécial Chats n°18

La rétention urinaire favorise la formation de calculs rénaux

Attention aux croquettes ! Une étude avec lot témoin a montré que les aliments riches en magnésium, phosphore, calcium, chlorure et fibres, à faible teneur en protéines – ce qui est souvent le cas des aliments dits « bas de gamme » étaient associés à un risque plus élevé de fabrication de calculs de struvite. L’objectif dans le traitement préventif, est de favoriser la dilution des urines pour limiter la saturation en minéraux et ainsi le risque de formation des cailloux. Par exemple, la consommation d’un aliment riche en eau diviserait par trois le risque de saturation en oxalate de calcium. La consommation d’une alimentation humide ou sachet fraîcheur aboutit à la production d’une urine moins concentrée par rapport à une alimentation sèche (croquette) puisqu’elle contient en moyenne 80 % d’eau. Il est donc préférable chez un chat présentant des calculs de lui offrir une alimentation préventive humide.


Nous avons testé pour vous…

Arbre à chat et griffoir :

des accessoires indispensables ! Le griffoir et l’arbre à chat sont des inventions réservées au petit félin. Cela prouve que l’on a étudié son comportement et ses exigences afin d’embellir son quotidien. Grâce à ces accessoires, on respecte ses goûts : jouer, se prélasser, mais aussi observer, être l’œil du maître sur tout ce qui se passe autour de lui…

Le griffoir Galet de Bobby est un formidable espace de jeux

Le chat d’intérieur

Le repaire du guerrier

A la maison, le chat a l’art de recréer son environnement naturel. Il divise son royaume en 5 espaces, (repas, litière, sommeil, jeux, marquage du territoire) qu’il occupe à différents moments de la journée. Dans chacun d’entre eux, il a une activité précise, car ce gros dormeur n’est pas oisif pour autant. Il passe beaucoup de temps à faire sa toilette et à observer ce qui se passe autour de lui. Il ne doit pas manquer d’occasions de jouer. Il appartient au maître de distraire son chat, comme on le fait avec un chien. Le divertissement et la détente sont nécessaires au chat, qui, après avoir vécu pendant des millénaires dans la nature, se retrouve enfermé parmi nous, entre quatre murs.

Si le chat ne peut absolument pas aller dans le jardin ni sur le balcon, il doit trouver une compensation sous nos toits. On doit aménager un coin où il pourra grimper, se nicher, faire ses griffes. Autant d’exercices possibles sur un arbre à chat ! Cet accessoire a un tronc de velours ou de feutrine qui comporte une ou plusieurs niches. Le chat grimpe, se love, rêve, se détend. Il y fait ses griffes, une nécessité pour le chat d’appartement qui n’a pas la possibilité de les user. Cordages, bouchons suspendus à des ficelles lui permettent aussi de s’agripper et de sauter. Pour se cacher, il se contente d’un carton ou d’un simple tissu fixé par des crochets tel un hamac. De là, il peut épier une souris imaginaire…

Les balles Voici l’un des passe-temps favori du chat : les balles en sisal. A la fois tranquille et actif, il cultive les extrêmes. Le jeu lui est indispensable. C’est par l’activité ludique que le chaton développe son intelligence, accroît ses aptitudes physiques, et qu’à l’âge adulte il maintient ses capacités d’éveil, conserve sa forme, affûte ses réflexes et entretient sa musculature.

Les griffades Les griffades constituent un marquage territorial. Tout comme le marquage urinaire, le chat s’y livre dans un contexte d’excitation : il sort les griffes de ses pattes avant, les plante sur le tapis, le tronc d’arbre ou l’accoudoir du canapé, et tire une patte puis l’autre pendant quelques secondes en arrachant des fils ou des lambeaux de bois. Un seul remède pour éviter les catastrophes : le griffoir en sisal !

Etre en hauteur sur cet arbre à chat lui permet de surveiller son territoire. L’idéal pour Bertrand, notre inspecteur à moustaches !

Spécial Chats n°18 - 67


Nous avons testé pour vous… Un arbre d’appartement Comme son nom l’indique, l’arbre à chat est un dispositif d’intérieur qui remplit les fonctions d’un arbre : le chat peut y grimper, être en hauteur, jouer, observer, se cacher et y faire ses griffes. Cet accessoire permet de concentrer sur une petite surface au sol (mais sur plusieurs étages) plusieurs champs d’activités, ce qui augmente la surface du territoire pour le ou les chats. C’est appréciable si l’habitation est petite ou/et si l’animal n’a pas la possibilité de sortir ou de grimper sur les meubles ou les étagères.

Les séances de griffades sont d’autant plus fréquentes, donc destructrices pour le mobilier, que le chat est anxieux…

D’une hauteur variable (de quelques dizaines de centimètres à plus d’1,50m), les arbres à chat comportent généralement un ou plusieurs axes autour duquel sont disposés : • des plates-formes, où le chat peut se poster pour observer ou se coucher pour dormir, parfois sous forme de boite, de niche ou de hamac • des jeux, souvent des objets mous, suspendus à une ficelle • un griffoir en corde », qui fait office de « tronc ».

Elégant et design, ce griffoir plateforme luxueux offre une très grande surface à griffer (Dim.50 x 20 x 26 cm)

Si le chat ajoute au jeu le temps du repos, il obtient le parfait équilibre. Matières douces, hamac moelleux sont des invitations à se lover dans les bras de Morphée... 18 heures par jour ! De très nombreux et jolis modèles d’arbres à chat sont disponibles chez Zolux, chacun présentant des particularités intéressantes. Choisissez en fonction de votre goût, de la place dont vous disposez et de votre porte-monnaie. Vérifiez aussi, si votre chat est de grande taille, qu’il peut accéder à tous les dispositifs. Sources : « Les chats en 300 questions/réponses » par Brigitte Bulard-Cordeau, éditions delachaux et niestlé ; « Le comportement du chat de A à Z », par le Dr Valérie Dramard, aux éditions Ulmer Photos : Merci à nos petits modèles : Bagherra, Simon, Missy et Bertrand et à nos partenaires : Bobby et Zolux

Mais à quoi servent ses griffes ?

L’intérieur du galet est recouvert d’une fourrure ultra douce et est muni d’une balle pour le jeu

68 - Spécial Chats 18

Grâce à elles, le chat peut grimper aux arbres, franchir un obstacle, attaquer un ennemi ; de multiples activités félines ne sont possibles que parce que le chat a des griffes. Dès qu’il se réveille, il se met à griffer. C’est aussi un geste qu’il accomplit après un acte de prédation manqué. Il a encore recours à ses griffes pour se gratter, marquer son territoire. On le voit souvent griffer les troncs d’arbres… ou le canapé. Le bruit provoqué par les griffes alerte les autres chats et, le cas échéant, le maître.


Nous avons testé pour vous…

La nouvelle gamme Cat Leaf de Zolux propose des formes harmonieuses et innovantes pour de longues heures de jeux ! Un bon arbre à chat doit être parfaitement stable, et permettre à votre chat de jouer, s’isoler, dormir et se cacher Les jolies balles suspendues de cet arbre à chat lui assurent de grands moments de détente !

La gamme est composée de 3 arbres à chat, d’un poteau à griffer et d’un griffoir. Chaque produit possède une ou plusieurs feuilles et balles suspendues à des tiges flexibles pour que votre compagnon se dépense sans compter ! Les arbres à chat assurent différentes fonctions : confort douillet, éveil (jeux, escalades), cachette et griffoir (en sisal). Tous les produits sont couverts de fourrure synthétique gris anthracite et/ou gris galet. Existe en 4 tailles, ici taille 3 : 500 x 500 x 1000 mm Prix de vente : environ 99 € Points de vente: animaleries, jardineries, Grande Surface de Bricolage

Ce griffoir « Galet » de Bobby suscitera beaucoup de curiosité et d’intérêt de la part de votre chat et sera un objet de décoration original dans votre intérieur. Prix : 55 €, boutiques spécialisées et sur www.bobby.fr

Balle en sisal Bobby, avec boule à plumes à l’intérieur. Ce jouet ludique permet au chat de s’amuser tout en faisant ses griffes

Spécial Chats n°18 - 69


Nous avons testé pour vous… Le + produit de ces jolies balles Bobby : Un petit format pratique à emporter partout ! 9 € l’unité, existe en 3 couleurs (orange, rose, violet)

Le griffoir idéal Pour être adopté par votre chat, un griffoir doit répondre à plusieurs critères : • Être bien visible, pour que la communication visuelle par les traces de griffades fonctionne. S’il est caché derrière une porte, votre chat l’ignorera probablement. • Comporter des lignes verticales, parce que visuellement cela ressemble à des traces de griffades qui stimulent par conséquent le chat à griffer : les griffoirs en sisal ou en carton font généralement bien l’affaire. • Être situé près d’un endroit où le chat aime se reposer. Un arbre à chat remplit cette double condition, puisque le chat peut aussi y dormir.

Que faire s’il dédaigne son griffoir ? Il est hors de question que le chat abîme les pieds de chaise ou de table s’il a un griffoir à sa disposition. Cet acte ne peut être admis chez le chat de compagnie qui partage notre maison. A force d’astuces, on peut corriger le chat griffeur. Parfois, il suffit de déplacer le meuble qu’il a choisi pour cible en mettant un objet ou une plante à sa place. On peut également étendre une feuille d’aluminium ou de plastique à la place de l’objet griffé ou bien encore transformer cet endroit en aire d’alimentation ou de jeu. On peut aussi punir le chat à distance en lui projetant de l’eau ou en lui laçant un objet mou et léger. Les éducateurs désignent cette méthode comme étant « la punition qui vient du ciel ». Ni vu ni connu! Aussi convient-il de bien placer le griffoir : près de la corbeille, par exemple, il sera un aide-mémoire efficace. Vous pouvez aussi frotter la corde avec de l’herbe à chat (cataire). Soyez vigilent s’il cesse un beau jour de faire ses griffes, s’il ne joue plus… peut-être est-il malade ou déprimé.

70 - Spécial Chats 18

L’empêcher de faire ses griffes est-il contrenature ? Le chat fait ses griffes lorsqu’il est content, après une séance de câlins. Les griffades correspondent à des signaux de satisfaction, mais peuvent également révéler une déstabilisation émotionnelle. Il griffe s’il vit dans un espace trop grand ou bien s’il est en surpopulation. En tout état de cause, le chat doit faire ses griffes pour les user, comme il le ferait dans la nature en lacérant les troncs d’arbres. Il appartient au maître de s’équiper d’accessoires afin de concilier les besoins naturels du chat et le respect de la vie en société. D’où la nécessité de lui offrir un griffoir et un arbre à chat avec un tronc en sisal sur lequel il s’exercera sans provoquer le moindre désagrément. Tout est une question d’équilibre.

Mieux le comprendre… Les griffades ont une fonction de communication à la fois visuelle (le chat laisse des traces bien visibles à l’œil nu) et chimique (grâce aux phéromones qu’il dépose alors). Elles se situent près de son champ d’isolement, c’est-à-dire là où il a l’habitude de se reposer. Les matériaux griffés ont en commun de présenter des lignes, celles-ci étant soit verticales, soit dans le sens des griffades. Ainsi, tout support qui offre une apparence de tissage (papier peint, rideaux, tapis, tissus de canapé) ou qui comporte des fibres (panier en osier, sommier, bois…) risque d’être soumis aux griffades du chat. Généralement, les objets sur lesquels le chat a déjà effectué un marquage facial sont épargnés.


Chat Star

Les 10 plus beaux chats élus par Purina One

Vous connaissez tous l’émission Miss France, qui départage chaque année les plus belles candidates venues des 4 coins de la France. Pour l’année 2012, c’est Miss Alsace qui a remporté la couronne ! Mais qui prendra sa place ? Photos : Jean-Pierre Collin pour Purina One, www.purina-one.fr

C

hez Purina One, on aime aussi élire des égéries ! Comme pour la cérémonie Miss France, la marque a mis en place un casting national auquel plus de 1 000 chats ont participé. Grâce à leurs votes, les internautes ont présélectionné 100 finalistes et un jury d’experts a élu 10 lauréats. Parmi les 10 heureux gagnants, des chats

de monsieur et madame tout le monde qui ont eu la chance de se voir offrir une séance photo avec un photographe animalier, Jean-Pierre Collin. Avec le programme bien-être 21 jours, rendez-vous en décembre prochain pour découvrir les 10 prochaines Miss… En attendant, voici les clichés des 10 égéries de Purina One pour l’année 2012.

1er – Caline

2e – Friska

Caline est une belle chatte Maine Coon de 8 ans qui vit dans le Sud-Est. Elle est la fierté de sa maison, a le poil doux et soyeux grâce à Purina One spécial chat stérilisé

Avec sa robe Isabelle de couleur marron, blanc et noir, Friska la chatte Persan attire tous les regards. Plutôt calme et câline elle aime qu’on caresse son pelage doux et soyeux

Caline

Friska

• Age : 8 ans • Race : Maine Coon • Propriétaire : Simone

• Age : 1 an • Race : Persan • Propriétaire : Camille

« Coucou tout le monde! Je m’appelle Caline et je suis une demoiselle de 8 ans, en pleine forme. J’ai le poil doux et soyeux, d’une belle épaisseur. Je ne souffre d’aucun problème de santé. Je suis, bien sûr, la fierté de la maison et je crois que je le mérite bien !

« Chat d’un an avec une robe isabelle de couleur marron, blanc et noir, Friska est très caline et peut être très joueuse comme très calme. Tout le monde craque pour ses grands yeux bleus clairs et ses longs poils brillants »

Spécial Chats n°18 - 71


Chat Star 3e – Gizmo Gizmo est un jeune chat qui ressemble à un panda ! Gourmand et amateur de câlins, il fait la joie de sa maîtresse au quotidien

Gizmo • Age : 3 mois • Race : Chat Européen de petite taille • Propriétaire : Charlotte « Depuis que j’ai l’âge de croquer, ma maîtresse me nourrit uniquement au Junior au poulet, hummm c’est bon ! Quand j’ai fini ma gamelle, je lui fait un gros câlin pour la remercier car grâce à mes croquettes, je suis de plus en plus beau et toujours en forme ! »

4e – Horatio

5e – Lonely

Horatio le chat roux a tendance à l’embonpoint. Alors il fait attention à sa ligne avec les croquettes spécial chat d’intérieur

Non, Lonely le chat n’est pas seul au monde (“lonely” signifie “seul” en anglais). Il peut compter sur l’amour de sa maîtresse pour qui il compte énormément

Horatio

Lonely

• Age : 2 ans • Race : Chat Européen de taille moyenne • Propriétaire : Aurélia

• Age : 2 ans • Race : Croisé Siamois • Propriétaire : Angélique

« Chat parisien, je dois particulièrement faire attention à mon poids depuis ma stérilisation. Après deux mois de croquettes Spécial Chat Stérilisé, j’ai essayé les Spécial Chat d’intérieur. Après trois semaines, j’ai retrouvé la ligne, un poil brillant et toute l’énergie nécessaire pour courir après mes balles en mousse ! »

« Lonely, tu es bien sûr le plus joli, non pas par ta seule apparence physique, mais bien pour ce qui nous unie: un lien si fort, qui à mes yeux te rend unique. Pourtant quand on est gourmand, les croquettes aussi sont importantes. Peu grasses et équilibrées, pour un chat en pleine santé... »

72 - Spécial Chats n°18


Chat Star 6e – Matamune Matamune est un chat massif aux poils longs de 3 ans. Alors que son ventre a tendance à gonfler le soir, la gamme spécial chat d’intérieur a résolu ses problèmes de digestion

Gizmo • Age : 3 ans • Race : Chat Européen de taille moyenne • Propriétaire : Virginie « Depuis son arrivée à la maison il y a 3 ans, Mata a testé toute la gamme Purina One avant de s’arrêter sur la meilleure pour elle et selon elle: Spécial Chats d’intérieur! Elle dont le ventre a tendance à gonfler le soir, n’a plus de soucis de digestion, très peu de boules de poils et surtout une vivacité de chaton qu’elle entretient très bien grâce à son alimentation ! Elle se permet même un petit écart à son anniversaire avec les sachets fraicheur Spécial chat d’intérieur : un menu 5 étoiles ! »

7e – Pacha Dans la vie, rien n’est tout noir ou tout blanc, n’est-ce pas Pacha ? Cette chatte de 3 ans originaire du sud-ouest a gardé sa vitalité de chaton et adore jouer !

Pacha • Age : 3 ans • Race : Chat Européen de taille moyenne • Propriétaire : Claudine « Pacha est pleine de vie et d’entrain, mais soucieuse de sa ligne ! Son pelage est superbe et elle reste joueuse comme un chaton. Nous avons toujours veillé à la qualité de sa nourriture et les produits Purina One sont excellents pour la santé de nos petits compagnons »

Spécial Chats n°18 - 73


Chat Star 8e – Salem Le chat noir était réservé aux sorcières ? Aujourd’hui il peut devenir égérie, à l’image de Salem ce magnifique chat de la région nord-ouest !

Pacha • Age : 3 ans 1/2 • Race : Chat Européen de grande taille • Propriétaire : Céline « Salut moi c’est Salem, mais tout le monde m’appelle Booboo ! Ces croquettes me réussissent si bien que j’ai déjà acquis une certaine notoriété : poil brillant, regard vif, un corps d’athlète, si bien que les copains du quartier m’envient !»

9e – Simba Simba est un chat de 3 ans originaire du nord-ouest. Depuis qu’il mange les croquettes Purina One light, il a bien meilleur appétit et son poil est plus doux, pour le plus grand bonheur de sa maîtresse

Simba • Age : 3 ans • Race : Maine Coon • Propriétaire : Julie « Nous avons constaté un réel changement depuis que Simba mange des croquettes Light. Il a bien meilleur appétit, son poil est plus doux. Il est également plus actif et a des câlins à revendre. Un vrai p’tit lion non ? »

74 - Spécial Chats n°18


Chat Star 10e – Vivaldine Vivaldine est une chatte d’Île-de-France particulièrement adorable. Douce et câline, sa maîtresse aime se plonger dans son regard profond…

Vivaldine • Age : 11 ans • Race : Siamois • Propriétaire : Céline Sonia « Ma chatte adore les croquettes Purina One. Elle a repéré où elles sont rangées. Avec ces croquettes, ma chatte est vite rassasiée. Son pelage est doux, son regard est vif et elle déborde de vitalité. Elle me le rend bien en câlins ! »

Quel est le poids de forme de votre chat ? Par les Drs. Foster & Smith

Comme les humains, nos animaux familiers ont tendance à prendre du poids en vieillissant. Leur maître est souvent le dernier à s’en apercevoir, car la prise de poids se fait graduellement. Voici quelques conseils pour vérifier si votre chat n’a pas trop grossi et, le cas échéant, pour l’aider à retrouver son poids de forme. Quel poids mon chat doit-il faire ? La plupart des gens trouveraient inadmissible d’offrir des sucreries à leurs enfants à chaque fois qu’ils viennent près d’eux ou qu’ils viennent leur parler. Et c’est pourtant un comportement que beaucoup de gens adoptent avec un animal domestique. Veiller à la santé de son animal, c’est avant tout lui proposer une alimentation saine à toute heure. Une étude Purina a montré que les animaux qui gardent un poids équilibré sont en meilleure santé, ont moins de douleurs et vivent plus longtemps.

Comment faire perdre du poids à votre chat Le poids d’un chat varie selon sa race, son âge, son activité physique et son environnement. Il convient donc de surveiller le poids de votre chat pour sa bonne santé. Un chat au poids idéal doit être bien proportionné. Vous devez pouvoir distinguer sa taille derrière ses côtes. Les côtes doivent pouvoir se sentir au toucher, et être recouvertes d’une fine couche de graisse. Et la graisse abdominale doit être minime. Il existe des obstacles bien particuliers qui freinent la prévention de l’obésité pour les chats. Notamment la croyance populaire que les chats régulent naturellement leur prise de

nourriture pour maintenir leur poids idéal. C’est sûrement vrai pour certains chats, mais c’est absolument faux pour d’autres.

Les obstacles ? De mauvaises habitudes alimentaires… Une autre difficulté réside dans le fait que les chats ont souvent une tendance au vagabondage. S’ils se promènent d’une maison à l’autre, chacun va avoir tendance à se croire responsable de son alimentation, et le chat va ainsi être nourri beaucoup plus qu’il ne devrait. Enfermer les chats vagabonds serait dommage et inefficace.

La nourriture humaine, une nourriture inadaptée Un troisième obstacle est que, contrairement aux chiens, les chats n’acceptent pas de manger ce qu’ils n’aiment pas. Lorsque ces chats ont passé leur vie à manger des friandises que leur maître leur donnait, comme du pâté, du saumon, du fromage, de la charcuterie... il y a peu de chances qu’ils s’enthousiasment tout à coup pour de la nourriture diététique riche en fibres. C’est pourquoi il est primordial de choisir une bonne marque de produits diététiques, appétissants et savoureux.

Spécial Chats n°18 - 75


Alimentation

Grignotages et rituels Un des moments préféré de la journée d’un chat est l’heure du repas. Dès l’aube, lové sous la couette, notre matou s’éveille… Il guette alors les premiers bruits de pas, immobile, semblant dormir, mais prêt à s’animer au premier signal ! Comment décrypter ce rituel ? Pourquoi notre chat mange-t-il tout le temps ? Quand et où lui donner à manger ? Les Docteurs Edith BeaumontGraff et Nicolas Massal, vétérinaires comportementalistes nous dévoilent la vie cachée de ce chasseur insatiable. Par les Docteurs Edith Beaumont-Graff et Nicolas Massal, vétérinaires comportementalistes. Texte tiré de l’excellent ouvrage « Guide pratique du comportement du chat », aux éditions Eyrolles

C

omment un rituel alimentaire se met-il en place ? Quels en sont les mécanismes physiologiques et psychologiques, tant chez le chat que chez son maître ?

Mise en place du rituel alimentaire Lorsqu’un chat approche son maître en miaulant, en minaudant, et qu’il se frotte contre ses jambes en décrivant des « huit» parfaits, il ne demande pas un changement de menu mais plutôt des contacts et de l’attention, parfois une simple caresse. Pourquoi ? Parce que les contacts positifs, les émotions agréables ouvrent l’appétit du chat ! Chaque fois que le chat partage un moment de tendresse avec son maître, son appétit est stimulé et il mange de bon cœur. Progressivement, le maître finit par associer les demandes de câlins à des demandes de nourriture, jusqu’à parfois ne plus percevoir le besoin de caresses. Le chat recherche une double satisfaction : émotionnelle d’abord, alimentaire ensuite. La répétition quotidienne de ces échanges conduit à une forte ritualisation : finalement, le chat attend réellement une distribution alimentaire ! L’intérêt évident du chat pour l’aliment leur confirme cette interprétation : le rituel est prêt. Dans la majorité des foyers, ce rituel existe sous une forme ou une autre, à la satisfaction de tous, mais parfois au détriment diététique des chats…

76 - Spécial Chats n°18

Le saviez-vous ? Lorsque le chat ressent une émotion positive, son cerveau sécrète des messagers chimiques appelés endorphines apéritives qui déclenchent la faim. Ainsi, des animaux convalescents couchés, indifférents à la nourriture qui leur est présentée, peuvent se lever après une séance plus ou moins longue de caresses, et se mettre à manger avec avidité. Les vétérinaires et leurs assistants considèrent que ces séances de câlins sont aussi importantes que les médicaments. Chaque fois que le chat partage un moment de tendresse avec son maître, son appétit est stimulé et il mange de bon cœur. Champion du Monde 2009 - Diderot du Cœur Royal www.coeur-royal.com


Alimentation

Le chat voleur peut rester immobile et se faire oublier, puis jaillir au moment le plus opportun pour s’emparer de sa proie…

Goûts et dégoûts Minou refuse la boîte ouverte par sa maîtresse, alors qu’il a consommé ce même aliment précédemment avec plaisir. Que se passe-t-il ? Certains chats (minoritaires) apprécient la nouveauté, et il faut dire que les fabricants savent incorporer des constituants séduisants dans leurs aliments (graisses animales, poisson, etc.). Lorsque cette nouvelle pâtée a été présentée au chat pour la première fois, il a été intéressé, et il en a mangé rapidement une quantité importante. Or il a eu du mal à la digérer, son instinct lui dicte donc de ne pas consommer à nouveau cette nourriture.

Le saviez-vous ? Chez la plupart des espèces, tout aliment qui, dans les heures suivant son ingestion, provoque des troubles digestifs ou toute autre forme de malaise est par la suite évité. Dans certains groupes sociaux organisés, c’est même tout le groupe qui évite l’aliment. En pratique, il est ainsi fortement déconseillé de proposer un nouvel aliment à un chat malade, car il risque d’associer ses troubles à cette nourriture. Il est préférable d’attendre qu’il soit guéri pour modifier son alimentation.

Si on lui laisse le choix, le chat préfère grignoter tout au long de la journée…

De nombreux chats sont ainsi considérés comme des gourmets qui souhaiteraient changer quotidiennement de menu, alors qu’en réalité, ils refusent de consommer un aliment qu’ils ont encore sur l’estomac ! Cette attitude conduit malheureusement les propriétaires à varier les mets pour trouver celui qui conviendra à leur chat exigeant. Or la flore intestinale de leur animal est spécifique de la nourriture qu’il mange habituellement. Une nouvelle nourriture, surtout si elle est distribuée en quantité importante, n’est que partiellement digérée et sa présence dans le tube digestif favorise la prolifération de bactéries néfastes, compliquant encore plus la digestion… C’est l’engrenage, le nouvel aliment risque d’être lui aussi refusé ! Les chats ont une attitude différente face aux changements alimentaires. Plusieurs facteurs, innés ou acquis, expliquent cette variabilité. Certains chats manifestent de fortes réticences aux changements, d’autres un intérêt important pour la nouveauté. Ils développent le plus souvent des répulsions ou des attraits dictés par leurs expériences personnelles dans les tout premiers mois qui suivent leur naissance et sans doute même au cours de leur vie fœtale. C’est ainsi que certains chats expriment des préférences tout à fait étonnantes pour des grains de café, des haricots verts, du chocolat ou des frites de fast-food ! Dès que les propriétaires d’un chat ouvrent par exemple une boîte d’olives, le chat apparaît comme par enchantement ! Il est capable de se rouler dans l’évier où a été vidé le jus des olives, avec une excitation, des postures et des expressions de plaisir d’une grande intensité. Ensuite, pour les manger, le chat se place à l’affût. Il peut rester immobile et se faire oublier, puis jaillir au moment le plus opportun pour s’emparer de sa proie, et partir triomphant la déguster un peu plus loin. Les invités sont régulièrement victimes de ces «vols», pour la plus grande joie de toute la famille !

Le saviez-vous ? Certains chats grattent autour de leur assiette comme s’ils recouvraient leurs déjections. Assimilent-ils leur nourriture à des excréments ? Non, ce comportement est plutôt une tentative incomplète de dissimulation de l’aliment non consommé, pour le soustraire à d’autres chats. Parfois, la gamelle devient aussi une zone de stockage d’objets variés (vêtements, chaussures…), comme s’il s’agissait de trophées de chasse.

Spécial Chats n°18 - 77


Alimentation

Pourquoi mon chat mange-t-il tout le temps? Le chat ne fait pas de véritables repas, mais plutôt de multiples prises de nourriture dans la journée : 12 à 15 pour un adulte, 15 à 18 pour un chaton en pleine croissance. Sa nourriture est donc naturellement fractionnée !

D

ans la nature, c’est un chasseur et un consommateur de nombreuses petites proies, il mange donc toute la journée de très petits repas. Si on lui présente des aliments très appétissants, notamment des mets riches en graisses, après une « privation» de nourriture de plusieurs heures, le chat a tendance à consommer trop rapidement une ration très énergétique. Incapable de l’assimiler correctement, il va passer plusieurs heures à digérer, et tout comme nous après un repas trop abondant, il va dormir… jusqu’au prochain repas ! Diminution de l’exercice, excès d’apports énergétiques, tout est réuni pour que le chat grossisse à vue d’œil !

Si on lui laisse le choix, le chat préfère grignoter tout au long de la journée… C’est un point très important sur le plan de la digestion, de la gestion de l’énergie et des émotions. La concentration énergétique alimentaire doit être adaptée aux efforts (ou à l’absence d’effort) du chat : il est plus difficile d’attraper une souris qu’une croquette… Par ailleurs, sur le plan émotionnel, le chat a besoin de savoir où et quand manger (importance de la structuration de son environnement). C’est pour lui un facteur d’apaisement important, parfois une des clés du contrôle de son anxiété.

Manger par anxiété

Certains sujets déréglés dans leurs sécrétions hormonales, ne parviennent pas à un équilibre spontané entre leurs besoins et leur consommation

Le saviez-vous ? L’utilisation de l’énergie apportée par l’alimentation, notamment par les sucres, est conditionnée par la sécrétion d’insuline (hormone pancréatique assurant la régulation du taux de glucose dans le sang). La production d’insuline doit être optimale lorsque la digestion est commencée et que le taux de glucose sanguin augmente. Or la sécrétion d’insuline du chat est adaptée à des apports réguliers, étalés sur la journée, elle ne s’ajuste pas à des repas très énergétiques. Le taux de sucre dans le sang reste longtemps élevé, entraînant de la somnolence et favorisant le stockage sous forme de graisse, ce qui conduit à un excédent de poids, voire à l’obésité.

78 - Spécial Chats n°18

L’excès de poids est un mal très répandu chez nos félins domestiques. Nous venons de voir plusieurs éléments qui tendent à le favoriser : mets trop appétissants, densité énergétique excessive, distribution trop peu fréquente… Des causes émotionnelles peuvent aussi être à l’origine de l’obésité. Les chats peuvent-ils manger pour compenser un mal-être comme le font les humains ? Au-delà des interprétations psychanalytiques, il semble bien que se livrer à une activité orale ou remplir son ventre procure au chat anxieux un apaisement, une détente, un mieux-être. Peu importent les mécanismes neurologiques mis en jeu, il est assez évident que si l’apaisement dépend de l’activité orale ou du « remplissage», il ne peut être que temporaire : il faut continuer à avaler pour maintenir le plaisir de manger et avoir l’estomac rempli ! Certaines obésités s’expliquent ainsi. Par ailleurs, certains chats ne sont pas toujours capables de s’arrêter de manger quand ils n’ont plus faim. Vous devez imposer à votre chat, s’il mange trop, des aliments à faible densité énergétique (aliments diététiques), et il est vivement conseillé de consulter un vétérinaire.

La faim du chasseur Le chat qui est nourri en deux ou trois repas appétissants et énergétiques par jour semble non seulement très impatient lors de la distribution de nourriture mais aussi très irritable et tendu. Des mécanismes biologiques expliquent ces réactions excessives. Pendant son sommeil, le chat continue à sécréter de l’insuline qui abaisse le taux sanguin de sucre : à son réveil, il a réellement très faim ! Si la quantité d’énergie ingérée a été importante, la sieste de votre chat est longue.


Alimentation Il se met donc en quête de nourriture avec avidité à son réveil. La faim active chez lui des comportements instinctifs de chasse (n’oubliez pas que c’est un félin) : il se met à l’affût… Tout ce qui bouge déclenche poursuite et agression. Si vous passez à ce moment devant lui, vos jambes deviennent des proies, surtout si vos vêtements flottent pendant que vous marchez (robes de chambre, jupes…). L’odeur des aliments qui cuisent exacerbe encore cette volonté de chasser, elle augmente l’appétit et la motivation du terrible prédateur… Si vous êtes à la cuisine en train de préparer un repas et que vous manipulez des aliments au fumet attirant, votre chat va passer à l’action après vous avoir observé !

Le saviez-vous ? On appelle « syndrome du tigre » les agressions parfois très violentes qui apparaissent après une longue période de jeûne, ou lors de carences chroniques en certains nutriments, notamment en protéines animales de bonne qualité. Cette situation survient lorsque le chat a dû consommer un régime de piètre qualité, ou lorsqu’il souffre de troubles digestifs chroniques. Par extension, on désigne aussi sous le même nom la très forte irritation et les comportements de chasse du chat nourri par de rares repas trop énergétiques.

Quand et où donner à manger? La présence du maître, son intérêt pour le chat, les marques d’attention dont la distribution d’aliments fait partie, tout cet ensemble constitue un rituel très gratifiant pour le chat et son maître. Il faut conserver ces rituels, sans se laisser aller à des interprétations sur de présumées exigences culinaires du félin réputé gourmet…

P

eu importe quand vous distribuez les croquettes, pourvu que cela soit un épisode festif de la vie partagée avec votre chat ! Les publicitaires exploitent cette satisfaction réciproque en l’attribuant à la qualité de leur produit, alors que c’est la qualité de votre relation qui explique la réponse comportementale de votre animal ! Pensez toujours à lui laisser des croquettes pour la nuit. Sachez également que si votre chat est impatient de vous voir debout le matin pour la distribution de nourriture, et si c’est le premier geste que vous effectuez au saut du lit, il peut devenir un réveille matin (voire un « réveille-nuit ») très efficace…

Diminution de l’exercice, excès d’apports énergétiques, tout est réuni pour que le chat grossisse à vue d’œil !

L’emplacement des gamelles est important. Il est préférable que le chat ne soit pas dérangé sur son lieu d’alimentation et puisse y accéder facilement, à tout moment du jour et de la nuit. La proximité de sources d’odeur – à commencer par le bac à litière – est à proscrire. Si vous choisissez de proposer plusieurs sites de distribution, placez-en un en hauteur, pas forcément de manière très accessible, le chat apprécie aussi de « gagner » sa nourriture! Enfin, il aime surveiller les alentours lorsqu’il mange, aussi préfère-t-il les gamelles plates aux récipients profonds dont les bords lui masquent la vue. Fournir à son animal une nourriture en libre-service en quantité toujours suffisante est une règle de vie simple

Spécial Chats n°18 - 79


Alimentation Sur le plan diététique, le chat est un carnivore. Offrez-lui toutefois des compléments de type soupe de légumes ou compote de pommes pour « combler » son estomac si nécessaire

et confortable pour le chat comme pour le maître, qui donne de bons résultats dans la très grande majorité des cas. C’est même obligatoire lorsque plusieurs chats cohabitent. Pensez au casse-tête que représenterait le rationnement ou le service à la demande d’un effectif plus important ! Multipliez par cinq ou six les exigences du maître des cérémonies, vous ne pourriez pas y répondre…

Que donner à manger ? Sur le plan diététique, le chat est un carnivore. Son alimentation doit lui fournir en quantité suffisante certains acides aminés essentiels, car son organisme ne peut en faire la synthèse. Depuis longtemps, tous les fabricants d’aliments pour chat maîtrisent ces données et proposent une nourriture adaptée à leurs besoins. Une ration «fait maison» équilibrée est théoriquement possible, mais tellement difficile à réussir que l’entreprise est périlleuse, mieux vaut utiliser des aliments industriels ! Cela ne signifie pas que le chat ne peut pas manger autre chose, mais qu’une proportion importante de sa ration doit lui être fournie sous la forme d’un aliment pour chat, adapté à son état physiologique et à son âge (croissance, adulte, senior, allégé, etc.). En fonction des ressources naturelles dont ils disposent (si le chat chasse), les chats se spécialisent dans la capture d’un type de proie (rongeur ou oiseau), en général la plus abondante. Cette proie constitue alors leur base alimentaire, dont ils s’écartent au gré des opportunités.

80 - Spécial Chats n°18

Leur alimentation est donc naturellement monotone, aussi n’y a-t-il pas d’inconvénients à leur proposer une nourriture toujours identique, pourvu qu’elle soit correctement assimilée et couvre la totalité de leurs besoins. Si votre chat est malade, manque d’appétit ou souffre de la bouche ou des dents, vous devez tenir compte de quelques éléments : • les chats n’apprécient pas les aliments froids, directement sortis du réfrigérateur; • leur goût les pousse vers des consistances souples, tout en restant fermes. Pensez aux gelées, aux pâtées finement mixées, même si des morceaux à l’intérieur leur conviennent.

Les chats se spécialisent dans la capture d’un type de proie (rongeur ou oiseau), en général la plus abondante. Cette proie constitue alors leur base alimentaire


Alimentation Par conséquent, vous pouvez faire tiédir leur repas au bainmarie ou au four à micro-ondes, il dégagera plus d’arômes et aura une consistance plus souple. Pour les croquettes, vous obtiendrez le même résultat en les arrosant d’eau bien chaude quelques minutes avant de servir. Il apparaît que l’alimentation «mixte» (pâtée et croquettes) est la principale cause d’obésité chez le chat. Proposer un aliment très appétissant à un chat déjà rassasié le porte à ingérer plus que ce dont il a besoin (c’est un peu comme si vous vous offriez un éclair au chocolat ou une crêpe chantilly à la fin de chaque repas).

Le chat consomme les croquettes en de nombreuses prises de faible volume. Distributeur automatique de croquettes : « Le Bistro » permet de distribuer la quantité de croquettes souhaitée à l’heure voulue

De plus, la consommation d’aliment humide (pâtée) « règle» le chat sur l’ingestion d’un volume alimentaire important. Il est ensuite conduit à absorber des croquettes à l’excès pour se rassasier, ne s’arrêtant de manger que lorsque son estomac a atteint son état habituel de remplissage. Le mode d’alimentation du chat et la nécessité de laisser des gamelles à disposition mènent parfois à un véritable casse-tête lorsque plusieurs chats vivent sous le même toit. Si vous hésitez entre plusieurs aliments, vous pouvez soit proposer un mélange de différentes croquettes, en comptant sur l’instinct de chaque chat pour manger ce qui lui convient le mieux – ce qui n’est pas évident pour les chats trop gourmands –, soit leur donner un seul type de croquettes, celui qui est adapté au chat le plus «fragile» du groupe.

L’angoisse du prochain repas Une nourriture en libre-service Sauf en cas de dérèglement de sa satiété, le chat consomme les croquettes en de nombreuses prises de faible volume, et il en laisse toujours quelques-unes au fond de l’écuelle. Même s’il y a plusieurs chats, aucun ne termine complètement les gamelles, comme des convives trop polis qui n’osent finir le plat… Pourquoi délaissent-ils ces quelques croquettes ? Tout se passe comme si le chat n’était apaisé qu’en ayant quelque part dans son domaine la possibilité de se nourrir lorsqu’il le souhaite. Inversement, le chat qu’on rationne a tendance à finir tout ce qu’on lui donne, comme s’il constituait des réserves internes face à la pénurie. Quand il n’a pas de nourriture disponible, il en réclame à cor et à cri et consomme celle qu’on lui donne sur-le-champ. Le propriétaire ainsi sollicité a alors tendance à limiter les distributions ! Certains chats finissent par ne plus respecter leur instinct de satiété et doivent être rééduqués. Pour éviter cela, et pour procurer au chat un environnement aussi apaisant que possible, la présence d’au moins deux points de distribution est indispensable, tous devant être constamment approvisionnés.

La présence d’au moins deux points de distribution est indispensable, tous devant être constamment approvisionnés

Spécial Chats n°18 - 81


Alimentation Réapprendre la satiété

Pendant son sommeil, le chat continue à sécréter de l’insuline qui abaisse le taux sanguin de sucre : à son réveil, il a réellement très faim. Il se met alors en quête de nourriture avec avidité !

Un chat qui a passé une longue période à gérer des distributions ponctuelles en petites quantités peut avoir à réapprendre la satiété. Pour cela, quelques règles simples sont à mettre en application : • proposez-lui un aliment à faible densité énergétique. Votre chat ingérera le même volume de nourriture qu’avant, mais cette ration lui fournira moins d’énergie ; • multipliez les points de distribution. Certains peuvent être rendus difficiles d’accès ou complexes (couvercles, trous profonds…) pour occuper le chat ; • offrez-lui des compléments de type soupe de légumes ou compote de pommes. Leur fort encombrement comble l’estomac des chats qui recherchent le «remplissage» sans leur apporter d’excédent énergétique ; • distribuez assez de croquettes pour que le chat ne puisse pas les finir ! Comme l’apprenti pâtissier à qui on laisse manger tous les gâteaux qu’il veut, le chat profite de l’aubaine au départ, puis consomme rapidement une quantité raisonnable d’aliments ; • assurez-vous qu’il a de la nourriture accessible à sa disposition à tout moment du jour et de la nuit ; • maintenez impérativement les rituels de contacts et de câlins lors de la distribution, même lorsque les gamelles sont encore remplies ; • favorisez l’exercice : tous les types de jouets et de stimulations sont les bienvenus, qu’ils soient ou non en rapport avec la nourriture. Des objets plus ou moins complexes pour distribuer les croquettes existent sur le marché. Une simple bouteille en plastique percée de trous et remplie de croquettes permet de tester l’intérêt du chat pour ce type d’ustensiles, avant de faire l’acquisition de produits élaborés. Il faut attendre quelques semaines et accepter une prise de poids initiale, en général modérée, avant de parvenir au résultat souhaité. Quelques rares individus, souvent profondément déréglés dans leurs sécrétions hormonales, ne parviennent pas à un équilibre spontané entre leurs besoins et leur consommation. Ceux-là doivent être présentés en consultation afin que le vétérinaire identifie la source de leur problème et leur prescrive un traitement adapté. Suite au prochain numéro…

82 - Spécial Chats n°18

A travers les aventures de Simoun, le héros félin de ce livre, les auteurs vous donnent toutes les clés biologiques et psychologiques pour comprendre votre chat : ses comportements, ses besoins, sa façon de penser, sa vie émotionnelle… Cet ouvrage «  pointu  » mais accessible à tous, utilise un langage clair et ludique. Cette véritable bible, vous offre de très nombreux outils pour nouer une relation harmonieuse avec notre compagnon mais surtout un nouveau regard sur le chat. Retrouvez d’autres comportements ignorés ou mal compris dans le « Guide pratique du comportement du chat » par les docteurs Edith Beaumont-Graff et Nicolas Massal, vétérinaires comportementalistes. Editions Eyrolles, www.editions-eyrolles.com, 20 €


Comment reconnaître les couleurs de base ?

Génétique

Texte : Alyse Brisson

La génétique telle qu’on l’utilise en pratique dans le cadre de l’élevage du chat se résume à quelques règles simples. Ces règles permettent ensuite de comprendre aussi bien le déterminisme de la couleur d’une robe que les bases d’une sélection sérieuse bien menée ou la manière d’appréhender les tares génétiques.

L

a couleur du chat est la plus visible au niveau du cuir du nez et de celui des coussinets plantaires (si le chat n’a pas les pieds blancs), ainsi qu’au bout de la queue. Le pinceau du bout de queue étant la plupart du temps fait de poils unis. La couleur de base du chat se voit au niveau des coussinets plantaires (si le chat n’a pas les pieds blancs), et du nez. Ce sont les téguments qui donneront souvent de précieuses indications sur la couleur de base du chat.

British Chocolat à Mme Duperrier (chatterie du Vieux Collonges)

Wd.Ch.Yungaya’s Pai Muang Jao, Siamois aux extrémités lilas Chat noir

Chat chocolat : Coussinets plantaires brun rose, rose foncé. Maquillage de l’oeil chocolat chez un tabby. Cuir du nez marron chocolat chez un uni, rose soutenu, maquillé de brun chez un tabby. Pinceau du bout de queue marron foncé.

British lilas, étalon de Mme Fanielle, chatterie Ti Paol

Coussinets gris anthracites

Chat noir : Coussinets plantaires noirs ou anthracite, voire violet foncé. Maquillage de l’œil noir chez un tabby. Cuir du nez noir chez un chat uni, brique, souligné d’une ligne noire chez un tabby. Pinceau du bout de queue noir.

Chat lilas (ou lilac, ou lavande) : C’est la dilution du chocolat, son expression pastel. Coussinets plantaires, rose vif. Maquillage de l’oeil rose lilas chez un tabby. Cuir du nez gris rose chez un uni, rose clair souligné de gris rose chez un tabby. Pinceau du bout de queue gris rose (tourterelle). Fever-British Longhair Cinnamon, chatterie de la folie féline

La robe grise est appelée « bleue » - Diderot du Cœur Royal, Champion du Monde 2009

Scottish Fold bleu à Mme Jacqueline Vialla, chatterie de la Bastie d’Urfé

Chat bleu : Le bleu est la dilution du noir. C’est une expression pastel du noir. Coussinets plantaires gris bleu. Maquillage de l’œil gris bleu chez un tabby. Cuir du nez gris bleu chez un uni, rose foncé entouré d’une ligne bleue chez un tabby. Pinceau du bout de queue gris bleu.

Persan à la robe chocolat

Un autre Oriental à la robe chocolat : N’ha Kyrielle by C&D

Spécial Chats n°18 - 83


Génétique

Chat cinnamon (ou sorrel) : Coussinets plantaires rose orangé. Maquillage de l’œil rose orangé chez un tabby. Cuir du nez rose orangé chez un uni, rose vif souligné de rose orangé chez un tabby. Pinceau du bout de queue fauve.

Maine coon red self et blanc appartenant à Mme Elena Chesneau

Un Oriental Cinnamon

Chats fawn sépia enregistrés comme caramel

Chat fawn (ou faon) : C’est la dilution du cinnamon, son expression pastel. Coussinets plantaires rose pâle. Maquillage de l’œil rose, peu visible, chez un tabby. Cuir du nez rose chez un uni, rose plus pâle, entouré d’une ligne rose légèrement plus soutenu chez un tabby. Pinceau du bout de queue beige rosé. Voici deux photos comparatives :

Chat roux (ou red) : On voit particulièrement bien la coloration intense du museau et du menton. Coussinets plantaires roses. Maquillage peu visible de l’œil. Cuir du nez rose orange chez un uni, plus pâle chez un tabby, mais peu de différence. Pinceau du bout de queue roux foncé.

Chat crème : C’est la dilution du roux, son expression pastel. Coussinets d’un rose très pâle. Pas de maquillage visible de l’œil. Cuir du nez rose, que le chat soit uni ou tabby. Pinceau du bout de la queue beige rosé soutenu. Sphynx écaille de tortue

Tonkinois à la robe crème

Comparaison entre écaille noire et écaille choco

Ecaille de tortue pastel, mélange de crème et de bleu

La première avec les trois couleurs de base intense : cinnamon à gauche, choco au milieu, noir à droite

Coussinets écaille chocolat, écaille noir écaille cinnamon

Coussinets plantaires d’un chocolat et d’un cinnamon

Les Ecailles : La robe écaille, ou écaille de tortue, ou tortie, est portée principalement par les femelles. Elle se présente comme un mélange de roux et de noir, de chocolat ou de cinnamon pour les couleurs non diluées, comme un mélange de crème et de bleu, lilas ou faon, pour les pastels. Les coussinets plantaires d’une chatte écaille montreront des zones sombres et d’autres plus claires. Une femelle issue d’un mâle roux ou crème, et d’une femelle non rousse (noire, chocolat ou cinnamon, bleue, lilas ou faon) sera obligatoirement écaille, bleu crème, lilas crème ou faon crème. Les chatons mâles étant non roux. Une femelle issue d’une chatte rousse ou crème, et d’un mâle non roux (noir, chocolat, cinnamon, bleu, lilas ou faon) sera obligatoirement écaille, bleu crème, lilas crème ou faon crème. Les chatons mâles étant roux ou crème.

La seconde avec les couleurs pastel : bleu, fawn et lilas Coussinets plantaire d’un bleu, d’un fawn et d’un lilas

84 - Spécial Chats n°18

Mon chat est-il « Point » ? Un chat «Point» naît Blanc, ses yeux sont BLEUS. Ce sont deux points incontournables. Il se colore petit à petit avec l’âge. Sa couleur semble influencée par la nourriture, la température de l’environnement et la lignée.

British shorthair colourpoint blue point


Génétique

Quelques définitions et descriptions de Couleurs « Point » : Un chaton Point né blanc avec les téguments roses. Pourtant dans certains cas, la couleur définitive peut se deviner à certains indices. Par exemple : - un futur Seal naît « moins blanc que blanc » : blanc cassé. - au contraire, un Chocolat Tabby Point naît « plus blanc que blanc » !

Les chatons tabby naissent foncés, le cuir du nez est uni, mais il s’éclaircit au milieu, et devient brique à rose, selon la couleur du chat, souligné d’un trait de la couleur de base (noir pour un Brown tabby par exemple). Le chat est blanc de chaque côté du nez, au-dessus de la bouche, et le menton est blanc. La couleur rentre dans l’oreille d’un chat non tabby, elle s’arrête au bord de l’oreille d’un tabby.

Colourpoint ou Point : * Seal Point, abrégé en Seal Se trouve chez les mâles ou les femelles, comme toutes les couleurs autres que Tortie, Ecaille ou tricolores. Le corps est beige “chamois”, mais peut devenir très sombre en vieillissant. Le chaton né blanc cassé, les téguments (coussinets plantaires et nez sont noirs ou violet foncé), les “points” (masque, pattes et queue) sont noirs à bruns foncés. * Blue Point = Blue Le chaton né blanc cassé, il se colore assez rapidement, et n’est pas toujours facile à distinguer d’un Seal. Les téguments sont gris bleu, et les points également. * Chocolat Point = Chocolat Le corps est très blanc, et se colore moins vite que celui d’un Seal, le nez est brun chocolat, les coussinets plantaires sont rose très soutenus. * Lilac Point = Lilas Le chaton se colore très lentement, son corps est quasiment blanc, et les “points” sont gris rosé, le nez est gris rosé, couleur lilas rose, et les coussinets plantaires sont roses. * Tortie Point = Tortie On doit préciser: Seal Tortie Point, car il existe aussi du Chocolat Tortie Point ainsi que du Cinnamon Tortie Point. Le corps est sombre ou clair par endroits, ce qui forme des taches, les téguments sont roses et noirs, et les points sont tachetés de rose et de noir, cette robe est réservée aux femelles. * Red point = Red Le chaton met longtemps à se colorer, le corps présente des reflets orangés, les téguments restent roses, mais beaucoup plus clairs que ceux d’un Lilas, les Points sont orangés assez soutenus. * Cream Point = Cream La coloration est encore plus lente que celle du Red, et plus pâle. Les couleurs Red et Cream sont portées par les mâles et les femelles, un mâle de l’une de ces couleurs a obligatoirement une mère Tortie, Blue Cream, Red ou Cream, une femelle aura, en plus, un père Red ou Cream. L’ensemble de ces couleurs peut se décliner en Tabby, auquel cas la coloration se fait moins rapidement, et la face présente des marques Tabby. Ce marquage particulier qui les fait ressembler à des chats sauvages, les a fait nommer “Lynx Point” aux USA par exemple. * Seal Tabby Point = Seal Tabby Le corps est comme celui du Seal, tout en pouvant présenter un fantôme des marques du tabby présent (tigré, ou marbré), mais les “Points” sont tabby, c’est-à-dire Tigrés, les coussinets plantaires sont comme ceux d’un Seal, mais le nez devient Brique (rouge orangé), entouré d’une ligne noire. * Blue Tabby Point = Blue Tabby Il ressemble au Seal Tabby, mais les points sont gris bleuté de base, au lieu de noir

Menton et noeud papillon sous le nez, blancs. => chat tabby Couleur qui s’arrête au bord de l’oreille => chat tabby Menton coloré => chat uni Couleur qui rentre dans l’oreille => chat uni

Shorthair européen tabby

Mon chat est-il tabby ? Un chat tabby a obligatoirement un parent tabby.

Le marquage tabby se retrouve dans toutes les couleurs y compris l’argent, il est alors nommé “silver”. En revanche un chat tabby en aucun cas ne pourra être qualifié de : smoke tabby. Norvégien à la robe ambretortie-smoke, chatterie mil tulipe blue

Les poils de l’Exotic Shorthair silver shaded ont une coloration gris argenté

Smoke ou Silver Mon chat est-il smoke ou silver ? Un chat argenté (smoke ou silver) a obligatoirement un parent argenté. Les chatons argentés naissent avec la face masquée : sombre parfois ou au contraire presque blanche, mais qui tranche par rapport au reste de la tête. Un chat smoke (uni argenté) présente souvent un fantôme accentué, surtout dans le jeune âge, du dessin tabby masqué. Un chat argenté a presque toujours les poils de l’intérieur des oreilles blanc lumineux. La base des poils est blanc lumineux. Base des poils blanc lumineux => chat argenté Touffes de poils dans les oreilles blanc lumineux => chat argenté Base des poils blanc cassé ou beige => chat non argenté Touffes de poils dans les oreilles colorées => chat non argenté En aucun cas, un chat smoke ne pourra être tabby. Si il s’avérait que les marques tabby restent, le chat serait alors dénommé “silver tabby” et non pas smoke, en admettant qu’un des deux parents soit tabby. Si tel n’était pas le cas, il s’agirait alors d’un mauvais smoke, étant entendu que l’on attend d’un smoke qu’il ne montre aucun marquage.

Contact :

Alyse Brisson, écrivain, juge félin et éleveuse d’Abyssin Silver Chatterie Alyse de la Pagerie www.alysepagerie.net Tél. : 06 70 19 93 52 04 78 51 29 58 (le soir) Site consacré à la génétique www.alysebrisson.net

Spécial Chats n°18 - 85


Génétique

Les excès de la sélection :

les hypertypes Texte : Catherine Bastide, Directrice du LOOF

Chez le chat, l’hypertype est principalement associé à la brachycéphalie où le raccourcissement extrême de la face

Depuis une dizaine d’années, et notamment depuis la ratification par la France en 2003 de la Convention Européenne pour la protection des animaux de compagnie, la question des hypertypes est devenue prégnante. Après avoir donné une définition de l’hypertype et de ses conséquences, nous essaierons de voir quelles sont les stratégies à mettre en place pour lutter contre ce que l’on est bien obligé de qualifier de déviance de la sélection. Qu’est-ce qu’un « hypertype » ?

La tentation de l’extrême

Le Pr Denis, grand zootechnicien et précurseur dans la lutte contre les hypertypes, donne cette définition : « mot qui désigne les animaux qui exagèrent l’expression du type morphologique d’ensemble de leur race ou bien une particularité qui y est recherchée ». Et de rajouter qu’au-delà de toute notion esthétique, et donc subjective, l’hypertype entraîne souvent des répercussions sur la santé et la qualité de vie des animaux. L’hypertype peut toucher toutes les espèces animales à partir du moment où il y a sélection. Certains animaux de rente en offrent des témoignages spectaculaires quand au « type » s’ajoute le souci de la rentabilité. Ainsi, en bovins, la race « Bleu Blanc Belge » où l’introduction du gène culard aboutit à une hypertrophie musculaire telle que des césariennes systématiques sont nécessaires pour la naissance des veaux ou la vache Prim’Holstein dont la quasi totalité de l’énergie est consacrée à la production laitière au détriment de sa masse corporelle.

Les animaux de compagnie ne sont pas exclus de cette tentation de l’extrême. Chez le chat, l’hypertype est principalement associé à la brachycéphalie où le raccourcissement extrême de la face entraîne des problèmes respiratoires et sont propices aux malocclusions* des mâchoires. Les races les plus touchées sont les Persans, les Exotics et les Burmeses américains.

86 - Spécial Chats n°18

* (Décalage important des mâchoires, mauvaise relation entre les dents, manque d’espace causant de l’encombrement dentaire (chevauchement, rotations) et des dents supérieures qui sont trop avancées, dents supérieures antérieures qui surplombent excessivement celles du bas.) Comparé à d’autres espèces, le chat est encore assez peu touché par le phénomène des hypertypes car la sélection des races félines est assez récente (moins de deux cents ans) et les variations morphologiques encore


Bien faire la différence entre la subjectivité esthétique (ce qui est beau, ce qui ne l’est pas) et l’hypertype qui entraîne souvent des répercussions sur la santé et la qualité de vie des animaux limitées. Mais la course au « toujours plus » : plus gros, plus grand, plus court, plus long, plus rond… produit des effets délétères quand, par exemple, le gigantisme est confondu avec le type. Ainsi certaines races comme le Maine Coon commencent à souffrir de pathologies articulaires diverses, du dos ou des membres, dues à une recherche accrue de gabarit sans qu’une attention particulière ne soit portée sur les angulations, la ligne de dos…. Et pourtant, il n’est écrit dans aucun standard que plus un Maine Coon est grand, meilleur il est !

L’Europe nous regarde Rappelons l’article 5 de la Convention Européenne pour les animaux de compagnie : « Toute personne qui sélectionne un animal de compagnie pour la reproduction doit être tenue de prendre en compte les caractéristiques anatomiques, physiologiques et comportementales qui sont de nature à compromettre la santé et le bien-être de la progéniture ou de la femelle. ». Conclue à Strasbourg le 13 novembre 1987 et ratifiée par la France en 2003, cette convention est complétée tous les 5 ans par une Consultation Multilatérale qui regroupe des experts (vétérinaires, chercheurs, éleveurs ( ?)…) et des ONG des pays de l’Union Européenne qui en contrôlent la mise en application. La Consultation Multilatérale du 10 mars 1995 a publié une résolution mettant directement en cause la formulation et l’application des standards de race, considérant qu’une révision des standards était nécessaire soit pour lutter contre les hypertypes, soit pour modifier ou interdire certaines races supposées « handicapées ». Même si l’on sait que la représentativité des éleveurs dans ces instances est quasi nulle, et que les associations de protection des animaux, souvent hostiles du point de vue philosophique à la notion même d’élevage, y règnent en maîtres, force est de constater que certains exemples donnés dans ce texte sont pertinents et que certains standards (que nous ne citerons pas ici), mériteraient des aménagements. Le risque d’interdiction de certaines races, comme en Allemagne et même en Angleterre aujourd’hui où le débat fait rage, est réel. Il faut donc anticiper en donnant des arguments de fonds et, avec l’aide de vétérinaires sensibles aux problématiques de l’élevage et de la sélection, démêler le vrai du faux pour mieux faire le ménage… nous-mêmes !

L’hypertype est une faute au même titre que le manque de type

Felides Vivres Furrtune, un des meilleurs Siamois étalons de sa génération. Sans problème de santé mais avec un avant lui et un après lui....

Génétique

Oriental. Un corps anguleux n’a pas de conséquences sur la santé Photo : F. Spadafora

La particularité recherchée chez certain éleveurs de Persan est le stop profond du nez et la face aplatie. Photo : F. Spadafora

Exotic présentant un type conforme au standard de la race

Persan moderne, conforme au standard

Oriental très peu typé, ce qui est aussi un défaut Photo : F. S.

Spécial Chats n°18 - 87


Génétique La brachycéphalie est le principal problème (Persan, Exotic, Burmese américain) Le type oui, l’hyper type, non Parce qu’il est toujours plus confortable de chercher un bouc émissaire, éleveurs et juges se renvoient régulièrement la responsabilité de la survenue des hypertypes. Il est vrai que le choix des juges dans les concours a un rôle primordial et la tentation est grande de choisir de préférence l’animal au physique « spectaculaire » au détriment d’un autre, moins impressionnant mais plus sérieux, et surtout répondant mieux au standard. Mais nous avons tous croisés des éleveurs, tels des démiurges, qui ont fait évoluer une race en quelques générations. Il est en fait extrêmement compliqué d’estimer avec exactitude l’influence des jugements, des pratiques d’élevage, de l’arrivée d’un animal qui « va plus loin que le standard », et même des acheteurs qui recherchent des animaux « extraordinaires » vus lors des « best in show » des expositions ou dans les medias et la publicité. Mais c’est tout de même bien le « show », au détriment du concours d’élevage, qui engendre l’hypertype quand la connaissance des standards et les techniques de jugement cèdent le pas au spectaculaire. Lorsque l’on regarde des photos de Persans, de Siamois ou même d’Abyssins des années 1960 et qu’on les compare à ceux d’aujourd’hui, les types ont évolué vers plus de différenciation. C’est la marche normale de la diversification et de la sélection des races. L’hypertype, lui, est une déviance, il faut bien le souligner, qui doit être sanctionnée au même titre que le manque de type.

Comment lutter contre les hypertypes? Lutter contre l’hypertype, ce n’est pas faire acte de manichéisme (tout ce qui est « de race » est mauvais) mais plutôt de réalisme. C’est pourquoi nous avons besoin de tous les acteurs de la sélection (éleveurs, juges, clubs de race, fédérations, zootechniciens, vétérinaires…) pour mettre au point des stratégies de lutte contre les hypertypes qui sont, rappelons-le, des exagérations phénotypiques qui mettent l’animal dans l’inconfort ou la souffrance. Nous avons vu qu’il était difficile de démêler le rôle de chacun dans l’apparition des hypertypes mais que l’exposition était bien le lieu où un tel animal pouvait être mis en avant. Un animal extrêmement typé, plus typé que les autres, ou avec un type inédit, sélectionné par un juge chevronné, voire expert de la race, est immédiatement interprété par les éleveurs comme un signe fort de la direction à prendre dans leur sélection. Si le chat gagne beaucoup, les autres juges imitant le premier, les éleveurs feront tout pour produire un animal y ressemblant, bouclant ainsi la boucle du cycle bien connu: « qui de l’œuf ou de la poule ? ». Le rôle du juge est donc fondamental. C’est lui qui doit être le premier convaincu de l’importance de ses choix. Il doit appliquer le standard,

88 - Spécial Chats n°18

Le gigantisme est parfois confondu avec le type. Certaines races comme le Maine Coon commencent à souffrir de pathologies articulaires diverses

et rien que le standard, et ne pas systématiquement mettre en avant l’animal +++. Le cas échéant, il peut remarquer un chat qui semble « dépasser » du standard et le signaler aux clubs de races pour recueillir l’avis des éleveurs et orienter la politique de sélection. Dans certains cas, ce sera une avancée bénéfique à la race, dans d’autres un point à ne pas privilégier. Il doit, avant tout jugement sur le type, s’assurer de la bonne conformation de l’animal, qu’il n’est en rien gêné dans ses mouvements, sa respiration… tout cela est prévu dans les standards, il suffit de l’appliquer. On se souviendra que le standard LOOF du Persan et de l’Exotic Shorthair a été modifié, il y quelques années, pour disqualifier les chats aux narines pincées….anticipant sans le savoir les souhaits des protecteurs des animaux. Les éleveurs, après tout ne seraient-ils pas les premiers défenseurs des bêtes ? Contact : Catherine Bastide, Directrice du LOOF et Juge félin toutes races LOOF 1 rue du Pré St Gervais 93697 Pantin Cedex www.loof.asso.fr Mots-clefs LOOF, sélection, type, hypertype, races, juges, éleveurs Textes de références Convention Européenne pour la protection des animaux de compagnie du 13 novembre 1987 Consultation Multilatérale des parties à la Convention Européenne pour la protection des animaux de compagnie du 10 mars 1995 Lors des expositions, la tentation est grande de choisir de préférence l’animal au physique « spectaculaire »


Abonnez-vous...

Spécial Chats +

Un abonnement à Spécial Chats

En CADEAU DE BIENVENUE

SpécialChats

Vous recevrez

le guide Lafont Presse “Les meilleurs restaurants”, d’une valeur de 20 €

Pour le prix de 54 € Et recevez le magazine chez vous





    Bleu Russe Thaï Ragdoll

 Vivre ensemble Le patounage Le sevrage

  Ils sont à adopter

 Quelle couleur ? L’hypertype

   



 

Le trafic des peaux de chats



Soigner les calculs urinaires Quels vaccins ?

L 18450 - 18 - F: 6,90 � - RD

OFFRE SPECIALE

COUV CHAT 18_OK DER:Mag-Chat 11/10/12 17:51 Page 1



Bulletin d’abonnement à Spécial Chats A renvoyer accompagné de votre règlement à Spécial Chats – Lafont presse 53, rue du chemin Vert – 92100 Boulogne-Billancourt – Tél 01 46 10 21 21 – www.lafontpresse.fr Oui je m’abonne à spécial Chats (8 nº) pour le prix de 54 €, et recevez le magazine directement chez vous Je profite de l’occasion pour m’abonner (8 nº) à Spécial Chiens pour le prix de 54 €. Total commande : ………………… € Nom : ………………….......... Prénom : ……………......…… Date de naissance : ………………… Adresse : …………………......................................................................................………………… Code Postale : …………… Ville : ……………......…… Courriel :

Ci-joint mon règlement à l’ordre de Lafont presse par : Chèque bancaire ou postal Carte bancaire/Visa

expire le : .................................

IMPORTANT : Je note les 3 derniers chiffres du numéro inscrit au dos de ma carte bancaire : PS : Vous pouvez nous renvoyer votre bulletin par fax au 01 46 10 21 22 (paiement par carte bancaire) Tarifs France Métropolitaine, pour les Dom-Tom et l’étranger (+ 2 € par revue livrée). Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier et vous opposer à la transmission éventuelle de vos coordonnées en cochant la case ci-contre ou en adressant un courrier libre à Lafont presse - 53, rue du Chemin vert, 92 100 Boulogne Billancourt.

www.lafontpresse.fr

   

Pour tout savoir sur votre animal préféré

Spécial Chats

Le magazine passion des chats


Détente Calendriers et agendas

Un Simon’s cat par jour ! Ephéméride dédiée au désormais célèbre chat de Simon Tofield. Editions Hugo & Cie, 10,50 €

Retrouvez sur 16 mois (de septembre 2012 à décembre 2013) les plus belles photos mettant en scène des chats en postures de yoga ! 12,95 € - www.passioncalendrier.com

Jour après jour, découvrez anecdotes, citations et pensées sur votre animal préféré. Une mine d’infos amusantes ! Editions Hugo & Cie, 10,50 €

Profitez chaque mois de magnifiques clichés par les meilleurs photographes animaliers. Passion calendrier, 12,95 € - www.passioncalendrier.com

90 - Spécial Chats n°18

Ce bel agenda vous permettra d’inscrire vos rendezvous... tout en admirant la photo de la semaine ! 16,90 € - www.passioncalendrier.com

Nos félins sont abordés sous un charmant trait : les chromos. 365 délicieuses façons de voir. Editions du Chêne, 12,90 €

Un calendrier esthétique à exposer, bien sûr, mais aussi un pense-bête pratique pour noter ses rendez-vous. Editions du Chêne, 14, 70 €

Et voici la version Maine Coon ! Retrouvez aussi d’autres races : Birman, Persan, Chartreux… 12,95 € www.passioncalendrier.com

Des photographies aussi touchantes qu’amusantes illustrent les évènements de la vie des chats. Editions De Borée, agenda de 120 pages, 12,90 €

Plus de 300 chatons de toutes races et de tous pelages. Des citations, des poèmes viennent agrémenter les images. Editions Larousse, 19,90 €

Le calendrier-agenda « Les chats » est une valeur sûre, il fera de 2013 une année encore plus affectueuse et plus douce. Editions Hugo & Cie, 14,99 €

Voici un astucieux coffret-calendrier des chats et des chatons. Bonus : 126 étiquettes positionnables pour noter les RDV… Editions Larousse, 14,95 €


Détente

Livres tout public

Grâce à ce livre magnifiquement illustré et à son lecteur audio d’une grande simplicité, identifiez les 170 espèces les plus courantes de nos régions. Editions Larousse, 39,90 €

Le Kama Sutra, c’est aussi pour les chats ! Avec délicatesse, finesse et brio, nos chatons s’initient aux joies de l’amour ! Editions du Relié, 15 €

Un coffret d’exception dédié aux chats : 12 tirages à encadrer, 3 cadres et 1 livret pour en savoir toujours plus sur nos amis ! Editions Hugo & Cie, 19,99 €

Grâce à cet ouvrage, vous apprendrez à être à l’écoute de votre animal et saurez faire face à toutes les situations de la vie courante. Rustica éditions, 14,95 €

De nouvelles aventures pour Manon et son fidèle compagnon. L’hiver arrivant les voilà confrontés à la campagne : Gags, jeux et boules de neige ! Editions Hugo & Cie, 9,95 €

Le témoignage bouleversant d’une mère : comment un chaton, Cléo, va aider une famille à faire le deuil d’un petit garçon, Sam. Jean-Claude Gawsewitch éditions, 22 €

Véritable bible sur le chat, le Traité Rustica du chat réunit les connaissances les plus récentes dont on dispose et vous en propose une synthèse claire et pratique. Rustica éditions, 36 €

Voici une BD hilarante qui vous donnera les bons usages et les pièges à éviter… pour que votre chat et vous ronronniez ensemble de longues et belles années ! Vents d’Ouest, 10,45 €

Maru est une star au Japon mais aussi en France ! Sa maîtresse, bloggeuse, l’a fait connaître via Youtube à plus de 100 millions de visiteurs. JeanClaude Gawsewitch éditions, 19,90 €

Portrait de deux bestioles capables de s’accepter malgré leurs différences. Ce manuel à l’usage des maîtres est un mode d’emploi savoureux, drôle et décalé. Editions Dargaud, 9,99 €

Ce recueil de photographies nous présente un regard unique sur l’un de nos plus fidèles compagnons, le chat. Editions de Chêne, 35 €

Spécial Chats n°18 - 91


�������������������������������� ������������������������������������

C’est positif !

����������������������������������������������������������������������������������� ����������������������������������������

PORTRAIT DE VOS ANIMAUX

�������������� �������������� ������������ ��������������������������������

������������������������������������������� Chez votre marchand de journaux ou tablettes sur www.lafontpresse.fr

C’est positif !

80 magazines à centres d’intérêts 10 millions d’exemplaires kiosques ou tablettes

service publicité : tél. 01 46 10 21 21

MONIQUE ABEGG ����������������������������������

06 15 48 22 56

���������������������������� ��������������������


Une nouvelle espèce e d’alimentation animale fondée sur des principes simples

DIÉTÉTIQUE ANIMALE SANS CONSERV CONSERVATEUR VA ATTEUR

Les aliments Équilibre bre & Instinct sont élaborés aavec vec ddes es viandes fraîches déclarées saines pour l’alimenta l’alimentation ation humaine par services les ser vices vétérinaires présents ts dans les aabattoirs, battoirs, transformées l’abattage, transf ormées 48 à 72 heures aaprès p l’a près battage, comme complétées par des aabats bats comm me des rognons, du ffoie, oie, du cœur pour éviter unee surcharge en lipides, pourvues assimilation pour vues d’une meilleure assimila ilation des protéines à poids égal, adaptées physiologie plus ada ptées à la physiolog ie ddes es carnivores chats que sont les cha ts et les chiens, compagnons, plus l digestes di t pour nos compa gnnons, souventt sujets j t favorisent aux problèmes intestinaux, qui fa avorisent un bon quatre pattes ffonctionnement onctionnement rénal chez nos amis à qua tre pa ttes !

Equilibre & Instinct est la première marque française de PPetfood etfood 100% bio

RCS 439 4339 940 545 / 2044 - 09.12

Elaborés à partir de ma Elaborés matières tières premières emières issues l’agriculture biologique, de l’a griculture biolog ique, ces aaliments Bio aapporteront pporteront à votre animal tous les nutriments nécessaires pour le maintenir enn pleine fforme orme ett en bonne b santé. té Certifiée par un organisme indépendant, pendant, la filière matières garantit la spécificité de la qualité té des ma tières premières utilisées. La traçabilité traçabilitéé est totale. Le logo AB vous offre offre la garantiee d’acheter des produits sans OGM, sans conservateur, conservateur, ni additifs de synthèse.

La ffabrication abrication de nos aliments requière 20% d’énerg ie en moins d’énergie préparation fabriqué que la prépara tion d’un aliment fa briqué déshydratées aavec vec des viandes déshydra tées !

Notre service consommateur

0 825 03 11 11

www.equilibre-et-instinct.com


Agenda

Les prochaines expositions félines

Photos : Virginie Jost

Samedi 27 et dimanche 28 octobre TOULOUSE (31) Parc des Expositions Hall 8 + rings TICA Cercle Félin du Languedoc Midi Pyrénées Roussillon (CFL) Jean-Marc Lagarde Tél. : 05 61 25 44 10 - 06 82 92 77 04 - lagarde.jm@orange.fr

Spéciale Bombay/Burmese le samedi Dimanche 28 octobre SAINT AVOLD (57) AGORA (champ de foire) - Cercle Félin de l’Est (CFE) Sylvie Comte - Tél. : 03 89 42 73 32 - cerclefelin@yahoo.fr

Spéciale chatons (3-6 mois et 6-10 mois) le dimanche Samedi 3 et dimanche 4 novembre ORLEANS (45) Parc des Expositions 2 x 5 rings TICA Association Féline des Pays de Loire (AFPL) Et l’Association Féline du Persan (AFP) Patrick LETERRIER - Tél. : 02 38 75 24 06 - contact@afpl.biz

Spéciale Persan et Exotic particolores le samedi Spéciale Abyssin/Somali le dimanche LA TESTE DE BUCH (ARCACHON) (33) Parc des Expositions Cat Club Sud Atlantique (CCSA) Marie-Rose Moll - Tél. : 05 56 70 21 87 - cipangos@free.fr

Spéciale bleu le dimanche Samedi 10 et dimanche 11 novembre TOULON (83) Zénith Omega Association Féline Provence Côte d’Azur (AFPCA) Marie-Christine Pilot-Lamarque Tél. : 04 94 24 80 28 - afpca83@orange.fr

Spéciale chatons 3-6 mois le samedi Spéciale Chartreux et British Shorthair le dimanche Samedi 17 et dimanche 18 novembre GAGNY (93) Arena (salle polyvalente, 121 rue Jules Guesde) + rings TICA Shadow and Light Marie-France Dendauw - Tél. : 01 43 01 12 53 - 06 25 93 82 14 marie-france.dendauw@wanadoo.fr

Spéciale chats neutres toutes races le dimanche Dimanche 18 novembre REDING (57) Salle Olympie - Cercle Félin de l’Est (CFE) Sylvie Comte - Tél. : 03 89 42 73 32 - cerclefelin@yahoo.fr LA GORGUE (59) Salle Mermoz - Club du Chat 3000 (CC 3000) Marie-Thérèse Szmidt - Tél. : 03 27 86 53 85 - 06 73 50 68 51 cc.3000@wanadoo.fr

94 - Spécial Chats n°18

Samedi 24 et dimanche 25 novembre BOURGES (18) Parc des Expositions + rings TICA Cercle Félin du Centre (CFC) Odile Caillard-Arnoux - Tél. : 02 48 21 02 04 - 02 48 21 02 04 MC.CFC@wanadoo.fr BEAUNE (21) Parc des congrès Cat Club Lyon Dauphiné Savoie (CCLDS) Jean-Pierre Filippi - Tél. : 04 74 90 16 99 - 06 63 11 74 44 filippi.jp@wanadoo.fr

Spéciale Norvégien - jugements le samedi Spéciale Norvégien - remise des prix le dimanche St JEAN DE MONTS (85) Club Félin de l’Ouest (CFO) Jacqueline Vivier - Tél. : 02 51 50 29 48 vivier@clubfelinouest.com ST AYGULF (83) Salle Auzereau Cercle Félin Azur Provence Méditerranée (CFAPM) Nicole Chaniel - Tél. : 06 26 76 13 36 - uscoon@orange.fr

Spéciale Maine Coon 3-6 mois et 6-10 mois le samedi Spéciale Maine Coon adultes le dimanche PAMIERS (09) Salle Fernan - AMOBS-STAR Gaëlle Guerava - Tél. : 04 68 78 28 99 - 06 62 35 52 60 amobsstar@gmail.com Dimanche 25 novembre COURNON D’AUVERGNE (63) Salle polyvalente, rue des Laveuses Cat Objectif 2000 (CO 2000) Marie-Claude Stievenazzo - Tél. : 04 68 88 00 05 - 06 66 71 32 37 catobjectif2000@free.fr

Spéciale Sacré de Birmanie le dimanche ARRAS (62) Artois Expo Assocation régionale des Chats de France Centre et Pays de Loire (ARCFCPL) Sonia Claudel - Tél. : 02 37 32 36 14 - 02 37 32 36 14 - 06 74 05 76 22 secretariat@chatsdefrance.asso.fr Samedi 1er et 2 décembre MARSAC sur l’ISLE (PERIGUEUX) (24) Parc des Expositions Cat Club Sud Atlantique (CCSA) Marie-Rose Moll - Tél. : 05 56 70 21 87 - 05 56 70 21 87 cipangos@free.fr

Spéciale chatons le dimanche


Agenda Samedi 8 et dimanche 9 décembre NANTES (44) Parc exposition de la Beaujoire Cat Club Normandie Bretagne Pays de Loire (CCNBPL) Daniel Tirard ou Colette Buffet Tél. : 02 31 75 21 25 - 06 87 81 52 58 - kernevez2@wanadoo.fr

Spéciale Maine Coon le samedi Spéciale Abyssin/Somali le dimanche Samedi 15 et dimanche 16 décembre PARIS XII (75) Espace Charenton Association Féline des Pays de Loire (AFPL) Patrick Leterrier - Tél. : 02 38 75 24 06 - 06 08 50 85 22 contact@afpl.biz

Spéciale Chartreux le dimanche LE TEIL (07) Salle Paul Avon Cat Club côte d’Azur Provence Corse (CCAPC) Robert Lubrano Tél. : 04 42 69 02 36 - 06 25 67 70 51 robert.lubrano@orange.fr

Spéciale Ragdoll le samedi Samedi 5 et dimanche 6 janvier 2013 Albertville (73) Salle de la Pierre du Roy Cat Club Lyon Dauphiné Savoie (CCLDS) Nicolas Revenant - Tél. : 06 71 61 48 45 nicolas.revenant@cclds.fr Samedi 12 et dimanche 13 janvier 2013 NEUVILLE du POITOU (86) Espace Jean Dousset Club Félin de l’Ouest (CFO) Jacqueline Vivier - Tél. : 02 51 50 29 48 - 06 65 35 49 68 vivier@clubfelinouest.com

Spéciale Sacré de Birmanie le samedi Spéciale roux et tortie toutes races le dimanche MENTON (06) Palais de l’Europe, avenue de Verdun Cat Club côte d’Azur Provence Corse (CCAPC) Robert Lubrano - Tél. : 04 42 69 02 36 - 06 25 67 70 51 robert.lubrano@orange.fr

Spéciale sacré de Birmanie le samedi Spéciale Devon Rex le dimanche Samedi 19 et dimanche 20 janvier 2013 NOGENT sur MARNE (94) Pavillon Baltard Assocation régionale des Chats de France Centre et Pays de Loire (ARCFCPL) Sonia Claudel Tél. : 02 37 32 36 14 - 06 74 05 76 22 secretariat@chatsdefrance.asso.fr

Photo : F. Spadafora

Spécial Chats n°18 - 95


Bonne action

Ils sont à adopter ! Alice… au pays des merveilles ? Pas vraiment mais à vous de jouer ! Chatte indépendante de nature, j’ai besoin de calme et d’avoir confiance. Mais ne vous arrêtez pas à cette froideur apparente, j’ai un grand cœur qui ne demande qu’à être aimé. Née le 01/06/05 - (FFW093)

Iris, née le 01/07/2011. Mes anciens maîtres ont quand même pris le soin de me déposer chez un vétérinaire au lieu de me laisser seule dans la rue. Mais quand même, j’ai été abandonnée. Pourquoi ? On dit de moi : Quel beau chat, gentil, câlin, calme… (JBA188)

Je m’appelle Liloo. Compte tenu de mon passé, j’étais craintive et je n’avais plus trop confiance en l’humain. Depuis j’ai fait énormément de progrès : j’aime les câlins, les attentions et tout ce que j’attends, c’est une gentille famille. Née le 15/06/09 – (HBW828)

Comment a-t-on pu abandonner cette petite Amandine ? Une bonne âme l’a trouvée dans la rue dans une cage de transport, comme mise à la poubelle. Et pourtant c’est un amour de chat. Douce et câline, avec un petit caractère mais qui n’en a pas ? Née le 01/07/2007 – (HYU598) Pti Chat, né le 13/11/2008. Son maître n’a pas voulu le garder. Et pourtant il est si gentil, tendre et calme. C’est le chat idéal pour agrandir votre petite famille ! (250269500469562)

Bimbo est un adorable pot de colle ! Il adore faire des câlins mais a un seul défaut : il n’aime pas ses congénères. Il a été jeté dans les gravats en plein Paris, après avoir été enfermé dans une cave pour chasser les rats et les souris. Offrez-lui une nouvelle vie ! Né le 23/06/2011 – (JDA673) Salut moi c’est Dorure car je suis une chatte en or ! Très affectueuse malgré mon passé : je suis arrivée à la Fondation avec une cinquantaine de chats. Nous vivions chez une dame qui souhaitait créer un refuge mais ne savait pas y faire. Née le 01/04/2010 - (250268500386698)

Coco Chanel a un pelage magnifique, un port de tête presque royal. Une beauté. Et pourtant la petite Coco Chanel revient de loin. Ses maîtres ont déménagé et on « oublié » de prendre leurs 5 chats ! Née le 01/01/2010 – (250269604712981)

96 - Spécial Chats n°18

Bonjour, moi c’est Soquette. Je suis une adorable boule de poils qui ne demande qu’à jouer et à faire des câlins. Je suis arrivée au sein de la Fondation Bardot avec mes 5 chatons qui eux ont déjà trouvé une famille depuis bien longtemps... née le 01/10/2010 - (HUP098)

Suky est une gentille petite chatte. Douce et calme, elle peut parfois être un peu indépendante. Après avoir connu l’errance, le froid, elle souhaite enfin vivre dans un foyer chaleureux et plein d’amour. Née le 01/05/2005 (HZF573) Wolf, né le 01/01/2005 (HED649). Nous étions 97 chats dans un petit appartement en banlieue Parisienne… Une vie sans amour, sans soins, sans hygiène. Avec une famille affectueuse et patiente, je deviendrai le plus doux des matous !

Contact : Fondation Brigitte Bardot 28, rue Vineuse - 75116 Paris www. fondationbrigittebardot.fr Service Adoptions : 01 45 05 14 60


A vendre American Curl – Femelle bleu et blanche, poil mi-long, née le 15 /07/12 – ID mère : 981100002041423 – 900 €. Chatterie Asweetykats, Elodie Lejart : 02 40 56 67 54 – 06 08 80 16 68 http://sweetykats.com

Ragdoll - Chatterie de La Part Des Anges (17) - Chatons disponibles actuellement et naissance fin octobre. Josette Boireau-Martineau : 05 46 49 84 79 - 06 85 17 59 50 http://ragdollpartdesanges. voila.net

Scottish Fold - Hyacinthe vous attend ! Elle est colourpoint, seal tortie tabby point aux yeux bleus. 650 € - ID mère : 981100002253972 - Chatterie des jardins de bagatelle (Belgique) – Pierre Aubert : 063/457036 – 0498/284516 - http:// jardinsdebagatelle.voila.net

Exotic Shorthair - Hippy Diamond’s, petite femelle bicolore noire et blanche, très douce, discrète, câline et joueuse. Disponible début novembre. Chatterie of catphild (79) – Siret 534 47012500012 - Catherine Plault: 05 49 05 78 16 - 06 31 83 17 11 http://chatterieofcatphild.free.fr

Maine Coon – Chatons disponibles, Chatterie des Alizes Cocoon’In (95) – Siret : 50185086100011 - Gwendoline Le Peutrec-Redon : 06 88 26 55 73 www.chatteriedesalizescocoonin.fr Les Ragdolls “de Touteuille” (particulier) en Bourgogne (Nièvre) : 2 mâles bicolores, 1 male seal point, 1 femelle seal bicolore, Nés le 01/09/12, Id mère : 250268500395392 : disponibles à partir du 01/12/12 - 1000 € Tél : 03 86 84 51 24 detouteuille.chats-de-france.com

Ragdoll - Chatterie des Ragdolls de Sogane (35), Chatons dispo prochainement. Joëlle Mahé : 06 72 97 61 65 - Siret : 48532462800018 www.ragdollsdesogane.com

Norvégiens – A réserver, 2 mâles (1 bleu et blanc) et (1 red silver) et une femelle bleue et blanche nés le 07/09/12 dispo le 07/12/12. ID mère 250269602952254 Chatterie du Gave (40), Nathalie Lanardonne : 09 82 51 59 30 06 37 37 30 15 duchatteriegave.chats-de-france.com

British shorthair – 4 mâles, 2 femelles nés le 30/09/12, 900 €. ID mère : 250269801681371. Chatterie de Majela (39). Laure Choquet : 06 50 13 67 97 – 06 50 13 67 97 - www.chatteriedemajela.fr

Bengal – A réserver 2 chatons Bengal à rosettes, 1500 €. ID mère : 151112427A. Chatterie Ambaji bengal (77) – Estelle Le Juez : 06 86 73 08 00 – 06 86 73 08 00 www.ambaji-bengal.fr

Chartreux – Chatons sur réservation. Chatterie du Bleu Royal (69). Siret : 479036 23800018. Elise Lempereur de Guerny : 04 72 13 03 02 06 12 42 67 56 www.coeur-royal.com

Spécial Chats n°18 - 97


Spécial Chats

A vendre

Le magazine d’une passion

Siamois - Orientaux - Balinais - Mandarins - Chatterie de Shahjahanpur (83) – Chatons balinais et siamois disponibles - Siret 348 517 582 00030 Corinne Visnikar-Ducatel : 06 34 13 29 64 www.chatteriedeshahjahanpur.com

Edité par Entreprendre (Lafont presse) 53 rue du Chemin Vert, 92100 Boulogne-Billancourt www.lafontpresse.fr - Accueil : 01 46 10 21 21 - Fax : 01 46 10 21 22 Directeur de la publication et de la rédaction Robert Lafont - robert.lafont@lafontpresse.fr > COORDINATION Laura Roland - Tél : 01 46 10 21 04 laura.roland@lafontpresse.fr > RÉDACTION 53 rue du Chemin Vert - 92100 Boulogne-Billancourt Tél. : 01 46 10 21 21 - Fax : 01 46 10 21 22 Rédaction : Société Marianne France (Siret 514 021 823) 6, rue d’en haut, 59144 Eth - Tél. : 09 81 83 73 27 Rédactrice en chef : Marianne Willem-France mariannefrance9@gmail.com Secrétariat de rédaction : Stéphane Désenclos Maquette : FtoDesign

Les Abyssins du Mam Itza (06) Siret : 435 223 797 00034 – Elevage d’Abyssins Fawn et bleu, chatons disponibles – Valérie Derrien : +33(0)4 89 98 03 18 – www.mamitza.fr

> ADMINISTRATION Directeur comptable : Didier Delignou - Tél : 01 46 10 21 02 didier.delignou@lafontpresse.fr Comptables : Sandra Da Rosa - Tél. : 01 46 10 21 03 sandra.darosa@lafontpresse.fr Mélanie Dubuget - Tél. : 01 46 10 21 28 melanie.dubuget@lafontpresse.fr > PUBLICITÉ & PARTENARIATS Directeur de la Communication et des Partenariats Éric Roquebert - Tél. : 01.46.10.21.06 eric.roquebert@lafontpresse.fr Directrice de la clientèle Salima Arditti- Tél. : 01.46.10.21.30 salima.arditti@lafontpresse.fr > FABRICATION Impression : > DIFFUSION PRESSE Anne-Sophie Joulin - Tél. : 01 46 10 21 17 annesophie.joulin@lafontpresse.fr Patrick Ferry - entreprendre.ferry@wanadoo.fr Promotion des ventes Nicolas Gain - nicolas.gain@lafontpresse.fr Distribution : MLP > ABONNEMENTS Dominique Bokey - dominique.bokey@lafontpresse.fr Mokrane Zeffane - mokrane.zeffane@lafontpresse.fr > INTERNET & ORGANISATION Isabelle Jouanneau – Tél. : 01 46 10 21 31 isabelle.jouanneau@lafontpresse.fr

Sacrés de Birmanie - Chatterie de Bel Khantaya - Élevage familial (51) Chatons prochainement disponibles - Siret 51052995100012 Tél. : 06 85 73 49 00 www.bel-khantaya.fr Thais - Love Deluxe’s et Diamond Life’s Thaïs Catteries (06) Chatons Dispos- Manuella Ferut et Denis Carrel : O6 12 81 70 95 - www.facebook.com/lovedeluxes.thaicattery

Thaïs - Chatterie du Jardins du Vermois (54) chatons dispo mi-octobre -1 mâle et 2 femelles lilac point nés le 11/7/12 - ID 250269604084860 - Béatrice Dugny 0672090711 ou obdugny@free.fr

SpÉcial Chats est édité par Entreprendre S.A au capital de 246 617.28€ RCS NANTERRE 403 216 617 SIRET : 403 216 617 000 23 NAF : 5814Z SA 53 rue du Chemin Vert 92100 Boulogne-Billancourt Tél. : 01.46.10.21.21 - Fax : 01.46.10.21.22

Chatons Angora Turc disponibles à la réservation. Chatterie de la forêt verte (27) - Siret 43209264100021 Marie-ange de Meyer : 06 84 11 24 81 – 02 35 74 90 92 www.angora-turc.com

Toute reproduction, même partielle, des articles et iconographies publiés dans SPECIAL CHATS sans l’accord écrit de la société éditrice est interdite, conformément à la loi du 11 mars 1957 sur la propriété littéraire et artistique. La rédaction ne retourne pas les documents et n’est pas responsable de la perte ou de la détérioration des textes et photos qui lui ont été adressés pour appréciation. Nº de commission paritaire : En cours NºISSN : 1967 – 2284 Dépôt légal à parution Avertissement : L’éditeur se réserve la possibilité de republier certaines enquêtes ou reportages des titres Lafont presse

LES MAGAZINES POSITIFS

Pôle Economie : Entreprendre, Création d’entreprise magazine, Franchise & Business, Argent & Patrimoine, Placer son argent, Idées Job, S’Enrichir magazine, Economie verte, Business event’. Pôle Actualité : Jour de France, Célébrité magazine, Intimité de stars, Succès, Gotha magazine, Royauté, Confidences, Dynastie du monde. Pôle Auto : L’essentiel de l’Auto, Automobile revue 4x4, L’essentiel de la Moto, Automobile revue, L’essentiel du Camping-car, Pratique Auto, Spécial Auto, Guide de l’auto. Pôle Sport : Le Foot hebdo, Le Foot Saint-Etienne, La Gazette des Transferts, Le Foot Lyon, Le Foot Marseille magazine, Le Foot magazine, Le Foot Paris, Le Journal du Rugby, Le Rugby magazine, Le Sport magazine, Le Sport Vélo, Footing magazine, Tennis revue. Pôle Féminin : Féminin Psycho, Question Psycho, Féminin Santé, Santé revue, Féminin pratique, Pratique Santé, L’essentiel de la Psycho, Santé revue Seniors, Question Santé, Lolita mag, Bio & nature magazine, Médecine naturelle, Spécial Sexo, Spécial Solo, Spécial Couples, Forme & Sante, Sante médecine douce. Pôle Maison-Déco : Maison Décoration, Maison décoration Campagne, Féminin Maison, Jardin magazine, L’essentiel de la Déco, Maison décoration Cuisines, Faire soi-même, Antiquités pratique, Maison décoration Brocante, L’essentiel du jardin, Bricolez. Pôle Centres d’intérêts : Spécial Chats, Spécial Chiens, Astro revue, Pratique magazine, Stop Arnaques, Question pratique, Belles régions de France, Consommer futé, Spécial Animaux de compagnie. Pôle Cuisine : Cuisine revue, Féminin Cuisine, Cuisine magazine, Cuisiner au jour le jour, Pratique magazine Cuisine, Cuisiner, Recettes gourmandes. Pôle Découverte : Science magazine, Science revue, L’essentiel de la Science, Les Carnets de la Philosophie, Philosophie pratique, Pourquoi magazine, Info et savoir, Dossiers d’actualité, Grands hommes, Le magazine des Arts, Spécial enquêtes. Entreprendre, groupe de presse coté à la bourse d’Euronext Paris (code MLENR)

www.lafontpresse.fr

Ragdoll - Chatterie Semper Fidelis (57) - Chatons à réserver actuellement et disponibles toute l’année, élevés en famille. Rachel Miltgen : 03 82 52 86 42 - Siret: 514 802 743 00013 www.ragdollsemperfidelis.com

Ragdoll - Chatterie des Petits Flocons Ragdolls (55) 1 portée par an. Océane Brenu 03 29 84 61 48 / 06 64 61 87 14 - http://petitsflocons.wifeo.com

Ne manquez pas notre dossier spécial : Les mystères du ronronnement dans notre prochain numéro, en kiosque le 22 janvier 2013


Vous rĂŞvez de devenir votre propre patron, Vous avez le sens du commerce, Vous aimez les animaux... 1pr5ĂŠvouuevs eernt2u0r1e2s! 7 ouvertures

en 2011

Devenez FranchisĂŠ Devenez Deve De venez enezz FFr ranc ranc anchiis isĂŠ sĂŠ

ddu 1 eerr rĂŠ rrĂŠseau rĂŠs ĂŠse sea eaau spĂŠcialisĂŠ spĂŠ sp pĂŠĂŠccia iaalilis isĂŠ sĂŠĂŠ en e alimentation aaliliime men ennta tati atio ioon et e accessoires accce ces ess sso sooiirres rees pour pooour ur animaux aanniima maaux ux t6ONBSDIĂ?EFNJMMJBSETEhFVSPTQBSBO

La France est en première place mondiale avec plus de 58 millions d'animaux de compagnie dont 19 millions de chiens et chats.

t6OSĂ?TFBVFOQMFJOFFYQBOTJPO

.ra

w

Un chiffre d‘affaires par magasin en constante progression. Notre centrale d’achat vous garantie des prix attractifs et des marges consĂŠquentes.

ww

t6OSBQQPSUJOWFTUJTTFNFOUSFOUBCJMJUĂ?FYDFQUJPOOFM

.fr

TOUT POUR VOTRE ANIMAL DE COMPAGNIE

oq

RAPID CROQ’ compte aujourd’hui 14 magasins, dont 7 nouvelles franchises dans toute la France en 2011 et a un objectif de 15 ouvertures en 2012.

p i dcr

t%FTQSPEVJUTVOJRVFTFUEFTHSBOEFTNBSRVFT RAPID CROQ’ dÊveloppe ses propres produits innovants et distribue les plus grandes marques de l’animalerie.

t%FTNBHBTJOTEFTJHOFUGPODUJPOOFMT

Une identitÊ forte de votre franchise grâce à une charte graphique et un marketing ÊtudiÊs.

t6OTVJWJFUVOBDDPNQBHOFNFOUDPNNFSDJBM des formations et un suivi performant de nos franchisĂŠs, avant et tout au long de l‘activitĂŠ.

TÊmoignage, Julien SIMO, FranchisÊ à Roanne (42)  Depuis longtemps j’avais envie de monter ma propre structure mais je ne voulais pas me lancer dans cette aventure sans être soutenu par un rÊseau. Une opportunitÊ m’a ÊtÊ offerte par les dirigeants de l’enseigne RAPID CROQ’. Après une formation technique et commerciale intensive, une dÊcouverte complète du Concept et du Savoir-Faire de RAPID CROQ’, j’ai pu ouvrir mon magasin dans d’excellentes conditions. Les clients ne tarissent pas d’Êloge sur l’ambiance du magasin. L’Êtendue de la gamme de produits me permet de rÊpondre à toute la demande, et je sens un fort soutien et un rÊel intÊrêt de toute l’Enseigne à mon Êgard. De plus, je bÊnÊficie du Savoir Faire et de l’expÊrience de RAPID CROQ’ ce qui m’a permis d’être performant dès l’ouverture du point de vente sans attendre 2 ou 3 ans, comme c’est souvent le cas quand on lance sa propre affaire. Je suis pleinement heureux du choix que j’ai fait‌ Et j’aimerais bien si possible pouvoir ouvrir un 2 ème magasin ‌ 

2 ème meilleure franchise de l’annÊe aux Espoirs de la Franchise 2012 dans sa catÊgorie.

Devenons partenaires ! Directeur GĂŠnĂŠral : Eddy Cathaud Responsable DĂŠveloppement Franchise : Alain-Pierre Celarier - 07 60 42 20 00 contact : 04 77 30 60 60 - e-mail : franchise@rapidcroq.fr

TOUT POUR VOTRE ANIMAL DE COMPAGNIE

Plus d’infos sur : www.rapidcroq.fr

RAPID CROQ’ - SARL au capital de 73 500 ₏ - Siège social : 23 avenue de Sury - 42160 Bonson - TÊl : 04 77 30 60 60 - Fax : 04 77 93 90 69


s

www an

oir

38 3


Special Chats 18