Issuu on Google+

N째5 / WINTER 2014


2

Henri SportS

Centre commercial les Bergers, 38750 Alpe D’huez

goitScHel

place de caron, 73440 VAl ThoRens


ogier

Résidence les Glaciers, 73150 VAl D’isèRe

Sport Boutique

3 immeuble les Carlines, 73550 MÉRiBel


4


5 TECNICA FRANCE - 04 50 64 10 00 - info@tecnica.fr


ESF Val D’ISèrE

> 04.79.06.02.34 > www.esfvaldisere.com

ESF alpE D’HuEz

> 04.76.80.31.69 > www.esf-alpedhuez.com


ESF TIgnES

> 04.79.06.31.28 > www.esftignes.com

ESF MérIbEl

> 04.79.08.60.31 > www.esf-meribel.com


Real estate Transactions immobilieres


Klein immobilier Mer et Montagne

L’Alpe d’Huez - Megève - Les 2 Alpes - Tél : 04.76.85.22.74 - www.klein-immobilier.com


www.david-boissons.fr


Imagination : : les Alchimistes +33(0)4 50 09 06 22 // Photos : © Vallat - P. Mestari

VENDRE . ACHETER . LOUER . CONSTRUIRE

• Chalet neuf de 800 m2 à construire sur un emplacement numéro 1, skis aux pieds ! 5 suites avec terrasses, piscine et spa, double salon mansardé avec vues sur piste de ski et station. Projet « Vallat Création » livré clé en main.

Vallat COURCHEVEL 04 79 08 33 33

• Renovated apartment, 2 bedrooms, ski-in/ski-out, in a beautiful residence, south terrace with amazing views, quiet and sought area, surrounded by beautiful chalets.

Vallat MÉRIBEL 04 79 08 58 58

Vallat TIGNES 04 79 06 10 00

Vallat VAL D’ISÈRE 04 79 00 10 30


• In a beautiful residence, large attic apartment with fireplace, 4 bedrooms en suite, south facing terraces, in front of ski slopes with views. • Charmant appartement esprit montagne, 1 chambre + 1 coin montagne, skis aux pieds, au coeur de la station, avec parking et casier à skis, résidence rénovée avec gardien.

REAL ESTATE | APARTMENTS - CHALETS - HÔTELS - SHOPS НЕДВИЖИМОСТЬ | АПАРТАМЕНТЫ - ШАЛЕ - ГОСТИНИЦЫ - БУТИКИ

MORE THAN 1000 OFFERS ON

www.vallat.fr www.vallat-premium.com


SON RESTAURANT : UN CADRE MODERNE ET CHALEUREUX, ALLIANT PIERRE, BOIS ET CHEMINÉE… CUISINE CRÉATIVE ET SAVOUREUSE. PRODUITS LOCAUX BAR APRÈS-SKI.

LA NOUVELLE ADRESSE* COSY  DESIGN À L’ALPE D’HUEZ

* ALPENROSE

ROUTE DE FOND MORELLE, ALPE D’HUEZ T. 04 27 04 28 03

RESTAURANT ouvert tous les soirs sur réservation Hôtel ★★★★ Spa, Fitness, Piscine Retrouvez tous nos hôtels sur hmc-hotels.com


Location de ski

Louez vos skis à l’avance sur www.skiset.com

800 MAGASINS - 400 STATIONS Au pied des pistes partout en Europe


Redesigned and extended by over 200m2, chalet Lhotse benefits from an entirely new and dedicated spa level which includes a wonderful sauna, steam and massage room, gym and a large indoor swimming pool with bar and seating areas. Chalet full services

wwwchaletlerocher.com jbmontel@montelinvest.com

Chalet Solyneou has wonderful south facing terraces in an enviable location. Perfectly suited to 10 guests total the chalet includes a completely refurbished spa and swimming pool.

Chalet full services

www.chaletlhotse.com jbmontel@montelinvest.com


www.chaletlerocher.com jbmontel@montelinvest.com

Located in the most luxurious part of resort, the imposing chalet Le Rocher is of impressive volume with one of the best living rooms in Val’ d’Isere. The chalet offers spacious rooms, an amazing spa with swimming pool and sauna. Chalet full services

Chalet Marco Polo was introduced by Peter Hardy from The Telegraph as the best ski chalet in Europe. 1000m² of Alpine chic, Marco Polo is a true masterpiece of style and sophistication, combining contemporary and traditional materials creating a chalet like no other. www.chaletmarcopolo.com Chalet full services jbmontel@montelinvest.com


INTRO

Folie United !

V

V

al d’Isère, Val Thorens, Méribel, l’Alpe d’Huez, la Folie Douce se duplique. Bien sûr, mettons d’emblée les choses en perspective, on ne parle «que» de 4 établissements désormais labellisés, pas d’une chaîne mondialisée, précision qui met d’autant plus en relief la force du bébé et qui confirme bien l’idée qu’il n’est pas toujours utile de crier le plus fort pour être le plus entendu ! Un constat qui marche à peu près dans tous les domaines, pourvu qu’il y ait une âme au tournant, une dimension non palpable qui dépasse en général les simples règles du business à papa. A La Folie Douce, cette âme joue comme une caisse de résonance qui lui permet de dépasser de très loin ses propres frontières. Une âme forcément unique qui nourrit l’écho grandissant de ce que l’on peut désormais appeler une marque, un phénomène unique en montagne tant le concept a puisé ses forces à la fois dans la simplicité et la vérité. Pas de «fake» à la Folie Douce, mais du travail, de la cuisine jusqu’aux platines. Une grande liberté, oui, beaucoup de créativité, oui encore, mais aussi de la rigueur et des valeurs. N’est pas qui veut de Folie, faut-il encore en avoir la sagesse…

al d’Isère, Val Thorens, Méribel, Alpe d’Huez, La Folie Douce is spreading. We should, of course, begin by putting things in perspective. To date, we are talking about “only” four establishments, so it is by no means a worldwide chain – a little detail that further highlights the strength of the concept and proves that it isn’t always necessary to shout the loudest to be heard the most clearly! This is a principle that applies to just about everything, as long as there is a soul behind it, an intangible dimension that often allows you to surpass old-fashioned rules of business. At La Folie Douce this soul acts as a resonance chamber, ensuring the concept reverberates far beyond its own borders. A necessarily unique soul that feeds the growing renown of what has turned into a brand, a phenomenon that is unique in the mountains in so far as it draws its strength from simplicity and reality. Nothing “fake” at La Folie Douce, just hard work, from the kitchens to the turntables. A lot of freedom, yes, a lot of creativity, too, but also rigour and values. Not everyone can be a Folie; you also need common sense...

Claude Borrani

« FDM » est édité par Free Presse FREE PRESSE SAVOIE TECHNOLAC 18, ALLÉE DU LAC SAINT ANDRÉ 73 382 LE BOURGET DU LAC CEDEX Tél. : 00 33 (0)4 79 65 46 10 Fax : 00 33 (0)4 79 65 46 12 Internet : www.freepresse.com Couverture / Cover : © Saskia Franck FDM is published by Free Presse FREE PRESSE SAVOIE TECHNOLAC 18, ALLÉE DU LAC SAINT ANDRÉ F-73 382 LE BOURGET DU LAC CEDEX Tel. : +33 (0)4 79 65 46 10 Fax : +33 (0)4 79 65 46 12 On the Internet : www.freepresse.com Directeur de la rédaction Redacteur en chef / Editor _ Claude Borrani claude@freepresse.com 00 33 (0)4 79 65 46 13

18

Claude Borrani

Rédaction / Editorial staff _ Claude Borrani, Loïc Martin, Antoine Grospiron-Jaccoux, Nolwenn Patrigeon, Myriam Cornu, Sarah Neuville, Claude Trinidad, Tony Bitou, Claire Stenger Maquette / Layout Rodolphe Maisonnat / www.rod-m.fr Publicité / Advertising Directeur du service commercial et développement/ Sales and Development Manager _ Kamel Beghidja +33 (0)6 03 81 28 26) kamelb@freepresse.com Chefs de publicité / Advertising Manager _ Fanny Marguet (+33 (0)6 28 72 94 00) fanny@freepresse.com Assistante de publicité / Advertising Assistant _Julie Rivière (+33 (0)6 16 10 45 81) julie@freepresse.com Administration et relations clients Administration and client relations _ Laurence Rémy laurence@freepresse.com

ISSN en cours Toutes reproductions ou représentations intégrales ou partielles par quelque procédé que ce soit des pages publiées dans le présent magazine faites sans l’autorisation de l’éditeur est illicite et constitue une contrefaçon. Seules sont autorisées, d’une part, les reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective, et d’autre part, les courtes citations justifiées par le caractère scientifique ou d’information de l’œuvre dans laquelle elles sont incorporées. (art. L.122-4, L.122-5 et L.335-2 du Code de propriété intellectuelle). Any complete or partial reproduction or representation by any process whatsoever of the pages published in this magazine without the publisher’s consent is illegal and constitutes an infringement. Only the following are permitted: reproductions strictly reserved for the copier’s private use and not destined for a collective use and short quotes justified by the scientific or informative nature of the work in which they are incorporated. (art. L.122-4, L.122-5 and L.335-2 of the Code of intellectual property).


Big Bang Unico. Mouvement UNICO chronographe roue à colonnes, 72 heures de réserve de marche. Entièrement manufacturé par Hublot. Boitier réalisé dans un nouvel alliage d'or rouge unique : le King Gold et lunette en céramique. Bracelet interchangeable par un système d’attache unique.

BOUTIQUE COURCHEVEL

Rue du Rocher twitter.com/hublot •

facebook.com/hublot


SOMMAIRE

MUSIC & TENDANCES

42 /// CART’1, graffeur du monde. 122 /// Déco de folie : le regard Reversade. Interview ! 99 /// Holi Run, une tradition indienne devenue une course pigmentée

CULTURE & PLEASURE

60 /// Cheveux chéris» : regards capillaires à travers l’histoire.

50 /// WOODBIKE, le vélo design made in France. 104 /// Black Crows, la marque de ski design 126 /// Festival de la photo à Arles : FDM y ETAIT

WINTER GAMES

112 /// Sötchi 2014 : les jeux freestyle ! 116 /// Top spots : les chiffres des domaines skiables Folie Douce…

NEWS

20 /// Ça bouge dans les stations Folie Douce !

FOOD & WINE

108 /// Gauthier De Tessières et les guides de l’Alpe d’Huez ont défloré la ligne de la grotte, un run qui n’avait jamais été skié auparavant. Ambiance !

140 /// Les grands crus ont des histoires à part.

Bienvenue dans l’univers des bulles d’exception…

136 /// Les carnets de recettes de la Fruitière…

avec Franck Mischler. 146 /// Terroir : l’un des derniers artisans-affineurs situé en zone Aoc Beaufort. 150 /// Vins de montagne : la viticulture héroïque !

MODE

132 /// Philippe Shangti, découverte d’un photographe 154 /// Sélection pour elles 158 /// Sélection pour EUX !

PORTRAITS

68 /// Val d’Isère : Les dames de coeur. 74 /// Méribel : Les enfants de la balle. 82 /// Alpe d’Huez : Portraits décalés.

PORTFOLIO

91 /// Illumination by Red Bull Illum’. 38 /// L’Alpe D’Huez vintage.

PARTY

46 /// Sélection : les meilleurs DJ du monde. 54 /// La fête vue par Kevin Lyons. 20

TIMING

160 /// Montres : L’heure d’hiver !


SUMMARY

NEWS

20 /// Things get moving in Folie Douce resorts!

FOOD & WINE

140 /// The big champagne houses all have stories to tell. Immersion in a world of exceptional bubbles.

136 /// La Fruitière’s recipe notes, or how Franck Mischler,

aided and abetted by Christophe Aribert, breathes a hint of folly into the altitude restaurant’s menu. 146 /// Local products: we pay homage to real mountain cheeses! 150 /// Mountain wines: a heresy? Not really, especially when you know that several Savoie grapes are the source of some of France’s best vintages!

104 /// Black Crows, the ski design brand. 126 /// Photo festival in Arles : FDM was there.

WINTER GAMES

112 /// Sötchi 2014 : the freestyle olympic games ! 116 /// Top spots : statistics of the Folie Douce ski area 108 /// Gauthier de Tessières and his friends from Alpe

d’Huez were the first down La Grotte, a run that had never been skied before. Story.

MODE

132 /// Philippe Shangti, discovery of a photographer. 154 /// Shopping for her ! 158 /// Shopping for him !

PORTRAITS

68 /// Val d’Isère: Queens of hearts. 74 /// Méribel: Born to it... 82 /// Alpe d’Huez: Offbeat portraits...

PORTFOLIO

91 /// Illumination by Red Bull Illum’. 38 /// The Alpe D’Huez vintage.

PARTY

TIMING

160 /// The clocks go forward to winter time!

46 /// The world’s best DJ. 54 /// The Kevin Lyons’ vision of party.

MUSIC & TENDANCES

42 /// CART’1, graffiti artist of the world. 122 /// Luc reversade vision of design and decoration. 99 /// Holi Run, an indian tradition became a pigmented race.

CULTURE & PLEASURE

60 /// Cheveux chéris»: hait looks throughout histor. 50 /// Woodbike, the wood and steel bike made in France. 21


NEWS DE FOLIE

Alpe d’ Huez

N’arrêtez pas la comédie A l’occasion du 17ème festival du film de comédie de l’Alpe d’Huez, du mercredi 15 au dimanche 19 janvier, de nombreuses personnalités du 7ème art viendront prendre le bon air sur l’île au soleil. Lors de la dernière édition, Florence Foresti - présidente du Jury - avait pu découvrir en avant-première nationale de nombreux succès comme La Cage Dorée (Prix du Public 2013), Vive la France, 20 ans d’écart, ou Hôtel Transylvanie. Premier rendez-vous cinématographique de l’année et unique événement à défendre la comédie sur grand écran, le Festival de l’Alpe d’Huez est un must ou détente et qualité font toujours très bon ménage.

Don’t stop the show

© Val d’Isère

Alpe d’Huez, Wednesday 15th - Sunday 19th January, many TV and film celebrities will come for a breath of fresh air in the island in the sun. During the last edition, the Jury president, Florence Foresti, enjoyed national previews of a number of successful films, like La Cage Dorée (Public Prize 2013), Vive la France, 20 ans d’écart and Hôtel Transylvanie.

Val d’Histoire

Le musée des avalins Le musée Val d’Histoire retrace et expose la mémoire collective de la station de Val d’Isère et des sports d’hiver. Avalins, personnalités et champions ont mis leurs souvenirs dans ce lieu convivial à l’image de la station. La plus vieille maison du village, la maison Moris accueille les nombreux témoignages et objets qui font l’histoire de Val d’Isère ; le collectionneur passionné Pim Geldof vous contera mille et une anecdotes. Du mardi au dimanche, de 17h à 19h.

www.valdhistoire.com

Val d’Isère’s own museum The Val d’Histoire museum looks back and exhibits the history of Val d’Isère and winter sports. Local personalities and champions have offered their souvenirs to the museum that has the same convivial spirit as the resort. The oldest house in the village, Maison Moris, hosts the numerous souvenirs and objects that make up Val d’Isère’s history; enthusiastic collector, Pim Geldof can tell a thousand stories. Open Tuesday – Sunday, 5 – 7pm.

www.valdhistoire.com 22

The year’s first cinematographic rendez-vous and the only event that celebrates comedy films, the Alpe d’Huez Festival is a must where relaxation and quality are always perfectly combined.

Palace

Ça danse et ça chante aux Airelles Toute la saison, un petit brin de folie animera les Airelles chaque fin de semaine pendant les vacances. On commence le vendredi soir avec la troupe du Cabaret de la Folie Douce qui emmènera les convives dans un voyage à travers les styles musicaux, depuis le Montmartre du XIXème siècle jusqu’aux fastes du XXème. Le weekend, c’est au tour du groupe Elona Kane d’enivrer de leurs ballades acoustiques et rock le bar des Airelles.

There’s dancing and singing in Les Airelles There will be a touch of folly at the end of every week of the school holidays throughout the season at Les Airelles. It will start on Friday evening with the Cabaret troup from La Folie Douce taking guests on a voyage through different musical styles, from Montmartre in the 19th century to the splendour of the 20th century. Over the week-end, the group Elona Kane will liven the bar in Les Airelles with their acoustic ballads and rock.


*

WWW.CANARD-DUCHENE.FR

* Rosé onctueux 23

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION


NEWS DE FOLIE

Piste premium

© Morgane Delfosse

Nouvelle Saulire

Val d’Isère

Chic, viril et spectaculaire

Chic, virile and spectacular

Aux côtés de Megève et Courchevel Val d’Isère sera une fois encore la troisième station des alpes françaises à recevoir une étape du Polo Masters Tour 2014. Sur le terrain avalin du 15 au 18 janvier nous pourrons découvrir quelques-uns des meilleurs de la spécialité, qu’ils soient Français, Suisses, Espagnols ou Argentins. A ne rater sous aucun prétexte, spectacle garanti !

Along with Megève and Courchevel, Val d’Isère will once again be the third resort in the French Alps to host a stage of the Polo Masters Tour 2014. From January 15 – 18 in Val, we will be able to see some of the sport’s best competitors from France, Switzerland, Spain or Argentina. An event that is not to be missed, guaranteed entertainment!

Suite à la création de la nouvelle télécabine «Saulire Express» en 2013, les pistes sont désormais remodelées afin de favoriser la descente des skieurs qui arrivent depuis le sommet ainsi que le départ de ceux qui veulent prendre la piste verte du Blanchot (début de l’espace «Ski cool»). A noter aussi que tous les skieurs, quel que soit leur niveau, peuvent désormais s’essayer sur la piste de la Coupe du Monde féminine, Méribel Alpina a en effet réaménagé l’accès à la fameuse piste du Roc de Fer.

New Saulire Following the construction of the new “Saulire Express” gondola in 2013, the runs have now been re-modelled to make it easier for skiers coming down from the top and those heading off on Blanchot green run (start of the “Ski Cool” area). Note also that skiers of any level can now try skiing the women’s World Cup run, since Méribel Alpina has reworked the access to the famous Roc de Fer run.

Val Thorens

Bon point pour l’environnement

Des comptes de folie

Accounts of madness

Situé au cœur des Alpes, le Groupe Magnin-Gecors est devenu en plus de 50 ans leader rhônalpin dans le domaine de l’expertise comptable, de l’audit et du conseil. Proche géographiquement et humainement de ses clients, le Groupe se développe avec une qualité de services en constante évolution, grâce à une démarche innovante et dynamique, ainsi que des bureaux de proximité et des espaces d’affaires. Implanté sur 22 sites, Magnin-Gecors est historiquement lié au développement des stations de ski et de leur clientèle exigeante. En 50 ans, les sports d’hiver et les entreprises qui y travaillent ont beaucoup changé. Le Groupe a suivi cette évolution et a tenu à garder cette proximité avec ses clients en station. Acteur clé de ce tissu économique, le Groupe maîtrise les différences entre les entreprises en montagne et les autres : en altitude, tout est différent, y compris la gestion d’une entreprise. 

Located in the heart of the Alps, Groupe Magnin-Gecors has become a leading accounting, auditing and advisory company in the Rhone Alpes region. Close to its customers in geographical terms as well as human relations, the Group’s quality of service is constantly improving through its innovative and dynamic approach and its local offices and business centres. With offices in 22 locations, Magnin-Gecors is historically linked to the development of the ski resorts and their demanding clientele. In 50 years, winter sports and the businesses that work in the industry have changed considerably. The Group has followed this evolution and remained close to its customers in resort. A key player of this economic fabric, the Group understands the differences between mountain-based businesses and those elsewhere: everything is different at altitude, even business management.

24

Jamais à court d’innovation, le service des pistes de Val Thorens va être doté, en quasiexclusivité française, d’une nouvelle dameuse à transmission électrique, innovation 2013 du fabricant Kassböhrer. Cette technologie d’avant-garde permet de gagner 20 à 30% de consommation de carburant et supprime tous les aléas liés aux circuits hydrauliques de transmission.

Very environmentally friendly Always innovative, Val Thorens’ piste service is getting a new electrically-powered groomer, newly made by manufacturer Kassböhrer in 2013 and one of the first to be used in France. This avant-garde technology will make it possible to save 20 - 30% of fuel consumption and does away with all the hazards linked to hydraulic transmission circuits.


25


NEWS DE FOLIE

Méribel

Le Moon Park rafraîchit © Moon Park

Le célèbre Moonpark se densifie et se démocratise avec de nouveaux modules en mousse (et non en «dur»), ce qui permet encore plus de sérénité pour apprendre à évoluer dans un snow park. Le boardercross lui aussi sera encore agrandi, résultat d’un succès qui chaque année prend de l’ampleur. A noter aussi que les ESF Teenag’Games, première édition hiver, déboulent à Méribel et Courchevel en février 2014.

The Moon Park is getting a facelift

© studio-bergoend

The famous Moonpark is growing and becoming accessible to all with new modules in foam (rather than hard materials), which makes it safer to learn and improve in a snow park. The boarder cross will also be getting bigger again, thanks to its increasing success every year. Note also that the first winter edition of the ESF Teenag’Games will take place in Méribel and Courchevel in February 2014.

Courchevel

Arpin signe les uniformes des sommeliers des Airelles Pour concevoir les nouveaux uniformes de ses sommeliers, Les Airelles ont fait appel à Arpin. La célèbre filature, reconnue mondialement pour ses créations au style «montagnard chic», va donc dessiner la veste que porteront les sommeliers de l’hôtel de charme, tout comme elle avait dessiné celle du conducteur de la calèche des Airelles.

Arpin will design the uniforms for the sommeliers in Les Airelles hotel Les Airelles hotel has asked Arpin to design its sommeliers’ new uniforms. The famous mill, known worldwide for its chic mountain-style creations, is therefore going to design the jacket that the hotel’s sommeliers will wear, as it did earlier for its sleigh driver.

26

Val d’Isère

Le Lhotsé revisité Le Lhotsé fait partie des plus belles adresses de Val d’Isère. Ce chalet avec services vous offre tout le confort rêvé et l’intimité d’un chalet, avec les prestations des meilleurs hôtels. Dominique Montel, amoureux de Val d’Isère, embellit encore la décoration en intégrant notamment un ascenseur de verre au cœur de ce chalet boisé et en offrant une place nouvelle à la piscine.

Le Lhotsé reworked Le Lhotsé is one of the best places to stay in Val d’Isère. The chalet offers all the comfort you could dream of and the intimacy of a private home, with top hotel services. Dominique Montel, Val d’Isère enthusiast, has improved the interior again by adding a glassed lift in the middle of his wood-decorated chalet and moving the swimming pool.


27


NEWS DE FOLIE

Tignes

Un centre des congrès de haut vol

Quatre ans après, le rêve s’est réalisé, le nouvel ensemble affiche plus de 8000 m2. A la fois moderne et sobre, la nouvelle architecture repose sur quelques fondamentaux contemporains dont des volumes généreusement vitrés, des façades revêtues de l’exceptionnelle pierre de Vals et l’utilisation de bois posé en claire-voie à l’intérieur. A destination du public en général mais équipé d’infrastructures sportives de grande qualité, ce nouvel outil renforce un peu plus la légitimité de Tignes à accueillir des équipes de haut niveau. Sur un plateau de 1500 m2 on retrouve ainsi tous les terrains, ou presque, de sports collectifs, mais aussi une piste d’athlétisme en tartan de 80 mètres, des sautoirs pour la longueur et la hauteur où même les perchistes pourront s’entraîner. Sur la liste des équipements de ce complexe sans doute unique en montagne, on retrouve encore deux salles de sport pour pratiquer tout un tas d’activités sportives comme la danse, la musique, le yoga, la boxe ou les arts martiaux, une magnifique salle de musculation, trois courts de squash et un mur d’escalade homologué pour accueillir des compétitions nationales.

A high-flying Congress Centre

© OT Tignes

L’ancien bâtiment, déjà nommé Tignespace, a disparu au profit d’un nouvel édifice qui aura nécessité des mois de travaux et un budget de 21 millions d’euros. Un édifice dont l’histoire retiendra peut-être aussi que c’est un local de l’étape qui l’a rêvé. Alors en fin d’études, Sylvain Giachino, Tignard, imagine la transformation du gymnase d’antan en complexe sportif d’envergure pour son diplôme d’architecte.

Dégaine / Dégaine

by Folie Douce Vous connaissiez les T-shirts Folie Douce, les sweats, vous allez adorer la doudoune, le one-piece et autres caleçons imaginés par les équipes créatives de la Folie Douce comme cette belle petite doudoune qui pète !

You already knew the Folie Douce T-shirts and sweatshirts, you’ll love the down jacket, the one-piece and the leggings that Folie Douce’s creative teams have designed, like this brightly-coloured down jacket!

The old building, already called Tignespace, was taken down to be replaced by a new one that took months to build and a budget of 21 million euros. It may be noted in the annals that it was a local that first dreamed up the building. When he was finishing his studies, Sylvain Giachino from Tignes used the idea of turning the old gymnasium into a huge sports complex for his architect’s qualification.

© Philippe Shangti

Four years later, his dream has come true and the new development has over 8000 m2. It is both modern and sober, its new architecture based on contemporary elements such as volumes with large windows, facades clad with remarkable Vals stone and openwork wood inside. Open to the general public, but equipped with high-quality sports facilities, this new tool further strengthens Tignes claim to host top level teams. On a plateau of 1500 m2 there are fields and courts for just about all the team sports, as well as an 80 metre tartan athletics track, long jump and high jump facilities where even pole vaulters can train. On the list of the facilities in this complex which is without doubt unique in the mountains, there are two sports halls that can be used for a variety of sports activities, like dancing, music, yoga, boxing and martial arts, a fabulous weights room, three squash courts and a climbing wall that has official recognition for hosting national competitions.

PI sur le podium olympique !

PI on the Olympic podium!

Caisses enregistreuses, PDA mobiles, logiciels, doseurs électroniques, gestion hôtelière, les produits du spécialiste PI Electronique sont connus et reconnus un peu partout dans les Alpes. Une reconnaissance qui aujourd’hui dépasse nos frontières puisque ce sont les produits de la marque qui ont été retenus pour équiper tous les besoins logistiques des organisateurs des prochains J.O d’hiver de Sotchi. Une très bonne nouvelle en forme de cadeau d’anniversaire : PI Electronique vient juste de fêter ses 25 ans.

Cash registers, mobile PDAs, software, electronic measuring caps, hotel management, the products of specialist company PI Electronique are known and recognized throughout the Alps. This recognition is about to spread far beyond the mountains since the brand’s products have been chosen by the organisers of the upcoming Olympic Games in Sotchi to supply their logistical requirements. Excellent news that comes as a birthday gift: PI Electronique has just celebrated its 25th anniversary.

28


SKIWEAR - SKIS - ACCESSORIES

ExclusivE Emotion lacroix-skis.com

29


NEWS DE FOLIE

La Folie à L’Alpe, l’Alpe à la folie ! La Folie Douce se duplique et son esprit se transmet. A l’Alpe d’Huez, le super spot le plus ensoleillé du grand Oisans (Isère), la nouvelle Folie a pris place à 2300 mètres d’altitude, sur la Plat des Marmottes, à l’arrivée du télésiège débrayable du même nom depuis le départ en front de neige Les Bergers. Le nouvel établissement de la marque la plus festive des Alpes abrite, comme les autres, le restaurant La Fruitière et sa carte élaborée en partie avec Christophe Aribert, chef étoilé des Terrasses d’Uriage ; le Nuvo Self qui, comme son nom l’indique propose du self mais en mode qualité ; et la terrasse, son bar long de 14 mètres, son lounge et ses performers résidents qui font le sel des Folie(s). Welcome l’Alpe ! Réservations : 06 69 10 64 47

Noël Sports

Pour skier différemment à L’Alpe Le magasin Noël Sports a été repris par un jeune couple -Laëtitia et Benoîtqui souhaite faire «bouger les choses» ! Pour commencer, ils ont commencé par pousser les murs du magasin historique et rajeunir la déco, Noël Sports est désormais super cosy. Ensuite, c’est au niveau du service que les nouveaux arrivants ont fait place nette, notamment en faisant appel à des vendeurs spécialistes et passionnés : «le magasin reste un shop de montagne, mais nous avons souhaité donner davantage aux clients, leur faire vivre une expérience.» Et ce de 8h30 à 20h, des horaires assez rares pour être soulignés. Au rayon textile, trois univers ont été pensés : skiwear freeride avec Norrona, Bergans of Norway, Marmot et Orage ; skiera luxe avec Kjus, Sportalm, Killy et Lacroix ; sportswear enfin avec Timberland, Dolomite et Canada Goose, la marque qui monte. Au rayon matériel, là encore, c’est le top qui est proposé : K2, Blizzard, Lacroix, Elan, Ski Logik, Black crows, Dalbello, Nordira, Tecnica et les accessoires Smith optics, Go pro et Moskova. «Skiez différemment» : pas d’erreur, le slogan de Noël Sports lui va comme un gant !

To ski differently in Alpe d’Huez Noël Sports shop has been taken over by a young couple -Laëtitia and Benoît- who want to “shake things up”! They have started by enlarging the old shop and refreshing the decor to create a super cosy atmosphere. Next, the newcomers want to improve the level of service, especially by recruiting specialist sales staff who are passionate about their job: “the shop is still a mountain shop, but we want to offer our clients more, to give them a real experience” This will be done from 8.30am to 8pm, opening hours that are sufficiently rare to deserve a mention. In the clothing department, they have created three sections: freeride skiwear with Norrona, Bergans of Norway, Marmot & Orage; luxury skiwear with Kjus, Sportalm, Killy and Lacroix; sportswear by Timberland, Dolomite and Canada Goose, the up-and-coming brand. They are also offering top-quality equipment: K2, Blizzard, Lacroix, Elan, Ski Logik, Black Crows, Dalbello, Nordira and Tecnica, as well as Smith Optics, Go pro and Moskova accessories. “Ski differently”: Noël Sports’ slogan certainly fits like a glove! 30

La Folie Douce in Alpe d’Huez! Folie Douce is multiplying and its spirit being transferred. In Alpe d’Huez, the sunniest spot in the Grand Oisans area (Isère), the new Folie Douce is set at 2300 metres, on the Plat des Marmottes, at the arrival point of the eponymous high-speed chairlift that leaves from the bottom of the slopes at Les Bergers. Like its predecessors, the new establishment from the Alps’ most festive brand houses restaurant La Fruitière with a menu that was partly put together in collaboration with Christophe Aribert, Michelin starred chef of restaurant Les Terrasses d’Uriage; the Nuvo Self which, as its name suggests, is a self-service restaurant, but a high-quality version; and the terrace with its 14 metre long bar, lounge and resident performers that are the trademark of the Folie(s). Welcome Alpe d’Huez! Reservations : 06 69 10 64 47

Partner

Kia aime la Folie Douce Méribel La terrasse d’altitude la plus déjantée de Méribel poursuit son partenariat avec le constructeur automobile Kia. Si vous en croisez une, suivez-là, la fête sera au bout de la route ! Vous trouverez aussi un nouveau kiosque installé sur la terrasse, un espace dédié au sucre et plus particulièrement à la Gaufre Liégeoise ! Qui a dit «j’en veux» ?

Kia is a fan of Folie Douce Méribel Meribel’s most offbeat altitude restaurant will be continuing its partnership with car manufacturer Kia. If you see one, follow it, you will find a party at the end of the road! You will also find a new kiosk on the terrace devoted to sugar and more specifically Liégeois waffles! Who wants one?


L’EXCELLENCE & L’ART DE VIVRE EN PROVENCE “Peyrassol” commanderie templière 83340 FLASSANS/ISSOLE (04 94 69 71 02) Dégustation, table d’hôtes, visite des caves et du parc de sculptures (7/7 jours) “Un jour à Peyrassol” à Paris (13 rue Vivienne - 75002 PARIS) à Saint-Tropez (17 av. du Général Leclerc - 83990 SAINT-TROPEZ) à Bruxelles (76 rue de l’Aqueduc - 1050 BRUXELLES) L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

31


NEWS DE FOLIE

Ange Fandoh, un grain de folie à l’Alpe d’Huez Puissante voix soul, Ange Fandoh est la directrice artistique de la Folie Douce à l’Alpe d’Huez. Son job ? Faire du bien à nos oreilles, avec un son electro-soul. Rencontre. Vous arrivez dans l’univers Folie Douce, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs en quelques mots ? Je suis auteure-compositeur-interprète, très éclectique musicalement parlant. Mon univers va de la soul au gospel en passant par le jazz, et bien sûr de l’électro. J’aime la soul car c’est une musique qui me touche beaucoup, et qui en même temps ressemble à chacun de nous. Si on le traduit, ça nous donne «l’âme», et nous en avons tous une. Quelle programmation artistique avez-vous prévue pour ce premier hiver Folie Douce à L’alpe d’Huez ? Avec les deux DJ résidents, Stéphane S. et Nox Brockly, nous avons choisi de ne pas avoir de programmation définie. On ne veut pas être figé, on veut pouvoir être évolutif, laisser de la place à l’improvisation. Alors bien sûr, la marque de fabrique de la Folie Douce reste l’électro. Nous n’allons pas nous

en éloigner, mais au contraire lui apporter une touche de «soul», auquel ma voix se prête bien. Je souhaite que le public présent ressente cette énergie, ce partage : qu’il y ait une communion entre les gens. Comment avez-vous sélectionné les artistes qui seront sur scène, avec vous ? J’ai choisi des artistes capables de transmettre des émotions, de créer une ambiance et surtout de la partager avec le plus grand nombre. En plus des deux DJ résidents, on retrouve Saxy Bullock, saxophoniste et chanteur newyorkais, et Luna Esperanza, une chanteuse à la voix sublime. Sans oublier les danseurs du Cabaret, avec qui nous travaillons de concert. Même si nous aurons notre propre style «électro-soul», nous resterons cohérent avec l’esprit des autres Folie Douce. Propos recueillis par Loïc Martin

Ange Fandoh, a touch of folly in Alpe d’Huez A powerful soul singer, Ange Fandoh is the artistic director of La Folie Douce in Alpe d’Huez. His job? Playing electro-soul music for our greater listening pleasure. Interview. You are new to Folie Douce, can you introduce yourself briefly to our readers? I am a writer/composer/singer with very eclectic musical taste. My musical world goes from soul to gospel, via jazz and, of course, electro. I like soul music because it touches me deeply and says something personal to each of us. We all have a soul. What artistic programme have you planned for Folie Douce’s first winter in Alpe d’Huez? Together with the two resident DJs, Stéphane S. and Nox Brockly, we have decided not to pre-plan the programme. We don’t want to be fixed but prefer to be able to evolve and improvise. Having said that, Folie Douce’s trademark is, of course, electro music. We are not going to stray from that, but add a touch of soul, including my voice. I want the public present to feel this energy, this sense of sharing: that people are drawn together.

32

How have you chosen the artists that will be performing with you? I have chosen artists capable of communicating emotion and creating an atmosphere and, especially, sharing it with as many people as possible. As well as the two resident DJs, we have Saxy Bullock, a saxophonist and singer from New York and Luna Esperanza, a singer with a superb voice. Not forgetting the Cabaret dancers that we work with. Even if we have our own “electro-soul” style, we will remain coherent with the spirit of the other Folie Douces. Interview by Loïc Martin


33


PARTNERS

Tec-Hotel

Tec-Hotel

Tout pour l’hôtellerie-restauration

Fulfilling all your hotel or restaurant needs

Spécialisé dans l’équipement d’hôtels, cafés et restaurants depuis 26 ans en Savoie, Tec’Hotel réunit tout ce qui est nécessaire aux professionnels des métiers de la bouche, de l’hôtellerie et de la restauration. Sur 5 000 m², se côtoient du mobilier intérieur et extérieur ainsi que les arts de la table. L’enseigne, également présente à Lyon, propose aussi du linge de table, des batteries de cuisine, des vêtements professionnels et des produits à usage unique. Beaucoup d’établissements, séduits par des produits haut de gamme et de grande qualité, font confiance à Tec’Hotel. Cette entreprise peut être fière d’avoir été choisie pour équiper le prestigieux hôtel K2***** à Courchevel.

- Siège social

413, route de la Féclaz - Zac des Barillettes BP 20039 - 73232 Saint-Alban-Leysse Tél : +33 (0)4 79 72 74 60 info@tec-hotel.com www.tec-hotel.com

- Agence de Lyon

Parc Salengro - Rue de la Perlerie 69120 Vaulx En Velin Tél : +33 (0)4 72 83 04 04 laurence@tec-hotel.com

34

A hotel, café and restaurant equipment specialist with 26 years’ experience, based in Savoie, Tec’Hotel offers everything that professionals in the food industry and the hotel and restaurant sector might need. Its 5000 m² showroom presents indoor and outdoor furniture alongside tableware. The brand, that also has an agency in Lyon, also offers table linen, kitchenware, professional clothing and disposable, single-use products. Many establishments come to Tec’Hotel knowing they will find highend, top-quality products. The company is proud to have been chosen to equip the prestigious 5* K2 hotel in Courchevel.

- Head office

413, route de la Féclaz - Zac des Barillettes BP 20039 - 73232 Saint-Alban-Leysse Tél : +33 (0)4 79 72 74 60 info@tec-hotel.com www.tec-hotel.com

- Lyon agency

Parc Salengro - Rue de la Perlerie 69120 Vaulx En Velin Tél : +33 (0)4 72 83 04 04 laurence@tec-hotel.com


PARTNERS

Vignoble de la Pierre Bleue

Le Saloon

Des vins respectueux de l’environnement

Repère festif pour l’après-ski

Le Vignoble de la Pierre Bleue est une exploitation viticole de 11 hectares, implantée à Tormery sur la commune de Chignin. Depuis 4 ans, Yves Girard-Madoux, vigneron de père- en fils, n’utilise plus de désherbant pour ses vignes par respect pour la nature. Sur le coteau, il travaille le sol à l’ancienne, avec charrue et pioches. Le coteau de Tormery est prédestiné à la culture du Chignin Bergeron, le haut de gamme de la production. Son goût doux et fruité, rond et onctueux aux notes d’abricot accompagne avec merveille le foie gras poêlé, le filet de féra, l’omble chevalier, la viande blanche. Ce vin est excellent à l’apéro pour accompagner les cubes de Beaufort. Pour les fondues savoyardes et autres spécialités du coin à base de fromage, préférez un vin sec comme le Jacquère du domaine de la Pierre Bleue.

- Vignoble de la Pierre Bleue Tormery 73800 Chignin Tél : +33 (0)4 79 28 05 60 www.vignoblepierrebleue.com

Situé sous l’Hôtel Bruxelles en plein cœur de Val, le Saloon bar attire chaque soir une foule d’Anglais et de Scandinaves ayant le sens de la fête. Dès le milieu d’après-midi, ils aiment se retrouver pour écouter de la musique et se déchaîner sur le dancefloor jusqu’à 1h45 du mat’. Toutes les semaines, une programmation de très bons Djs et des soirées à thème sont organisées pour passer des nuits pleines de délires. L’ambiance est chauffée grâce à une sélection de groupes qui viennent jouer. Magiques et ça pulse ! Pour les rencontres et les discussions plus au calme, préférez le coin lounge. Et pour se désaltérer, en plus des boissons traditionnelles et des cocktails, il existe d’excellents champagnes à découvrir d’urgence. Have fun !

- Le Saloon

Sous l’hôtel Bruxelles 73150 Val d’Isère Tél : +33 (0)4 79 40 07 61 www.saloonbar.com

Vignoble de la Pierre Bleue

Le Saloon

environmentally-friendly wines

A fun après-ski spoti

The Vignoble de la Pierre Bleue is an 11 hectare vineyard at Tormery, in the commune of Chignin. Yves Girard-Madoux, a wine maker like his father before him, has not used any weed killer for the past 4 years out of respect for the environment. He works his land in the old style, using a plough and pickaxes. The Tormery hillside is perfect for growing Chignin Bergeron grapes, which represent the high end of wine production. The wine’s soft, fruity flavour, round and smooth with notes of apricot, is the perfect accompaniment for fried foie gras, fillet of fera or arctic char or any white meat. It is an excellent aperitif wine served with cubes of Beaufort. For cheese fondues and other local, cheese-based specialities, you should choose a dry wine like Le Domaine de la Pierre Bleue’s Jacquère.

- Vignoble de la Pierre Bleue Tormery 73800 Chignin Tél : +33 (0)4 79 28 05 60 www.vignoblepierrebleue.com

Situated underneath the Hôtel Bruxelles right in the centre of Val, the Saloon bar attracts a crowd of British and Scandinavian party animals. They start to arrive in the middle of the afternoon to listen to music and let go on the dance floor until 1.45am. There is a weekly programme of very good DJs and theme evenings are organised for wild nights. Live bands add to the ambiance and get things jumping! If you want a quieter corner for a chat, you can go to the lounge. When you get thirsty, in addition to the traditional drinks and cocktails, there are some excellent champagnes that you really should try. Enjoy!

- Le Saloon

Sous l’hôtel Bruxelles 73150 Val d’Isère Tél : +33 (0)4 79 40 07 61 www.saloonbar.com

35


PARTNERS

Texte / Text: Patricia Parquet

MGL Diffusion

Domaine G & G Bouvet

Le roi de l’objet pub

L’art de sublimer les vins de Savoie

Xavier et Patricia Chabany, dirigeants de MGL Diffusion, sont de tous les événements et fêtes organisés par les clubs de sports, les associations, les communes et les entreprises. Ils contribuent à la réussite des rassemblements en fournissant les objets publicitaires, les récompenses sportives et autres goodies. Doté d’équipements permettant la gravure au laser, la personnalisation devient facile sur de nombreux objets et matières comme le cuir, l’inox, le verre… Leur société dispose aussi de machines à broder pour permettre l’individualisation des tenues de sports et autres vêtements à votre effigie. MGL Diffusion peut également vous proposer du sur mesure (choix du modèle, de la couleur, de l’image) pour tout ce qui est bonnets, casquettes, tee-shirts et autres textiles…Des cadeaux personnalisés et de beaux souvenirs de vos moments forts.

- MGL Diffusion

1090 ZA des Colombières 73700 Bourg-Saint-Maurice Tél : +33 (0)4 79 07 17 99 www.mgldiffusion.fr

MGL Diffusion

Kings of promotional products

Xavier and Patricia Chabany, directors of MGL Diffusion, are at all the events and parties organised by different sports clubs, associations, communes and businesses. They contribute to the success of these meetings by supplying the promotional products and sports awards. Their company embroiders the organisers’ logo on sportswear and clothing using equipment that can laser engrave on glass, leather or steel. This year MGL Diffusion is offering tailor-made clothing (limited exclusively to a wide range of pieces). You choose the model, colour and image… for personalised gifts and great souvenirs of your favourite moments.

- MGL Diffusion

1090 ZA des Colombières 73700 Bourg-Saint-Maurice Tel : +33 (0)4 79 07 17 99 www.mgldiffusion.com

36

Sur les versants Sud du massif des Bauges poussent des vignes qui perpétuent la longue tradition viticole de la Savoie. Sur une soixantaine de parcelles, Delphine et Fréderic GARANJOUD cultive les différents cépages qui ont fait la renommée de la région. En découle un large panel de vins, qui satisfera tous les palais : Mondeuse, Pinot noir, Gamay, Grand Savoie Rouge et Amariva pour les vins rouges. Côté vins blanc, Roussette, Jacquère, Chardonnay, Bergeron, Roussane et Grand Savoie Blanc. Moins connu, le domaine produit également des pétillants et des rosés comme le Grand Savoie Rosé et Les Pierres Roses. Des vins labellisés AOC Vins de Savoie, garantie d’une qualité sans faille des cépages. Pour notre plus grand plaisir !

- Domaine G&G Bouvet

Delphine et Fréderic GARANJOUD Le Villard 73250 Fréterive Tél : +33 (0)4 79 28 54 11

Domaine G & G Bouvet The art of sublimating Savoie wines

On the south-facing slopes of the Massif des Bauges grow vines that perpetuate Savoie’s long wine tradition. On sixty or so plots of land, Delphine and Fréderic GARANJOUD cultivate the different grape varieties that have made the region famous. The result is a wide range of wines to satisfy every palate: Mondeuse, Pinot noir, Gamay, Grand Savoie Rouge and Amariva red wines and Roussette, Jacquère, Chardonnay, Bergeron, Roussane and Grand Savoie Blanc white. The estate also produces lesser known sparkling wines and rosé wines like Grand Savoie Rosé and Les Pierres Roses. Wines that carry the AOC Vins de Savoie label as a guarantee of the quality of the grapes. For our greater drinking pleasure!

- Domaine G&G Bouvet

Delphine et Fréderic GARANJOUD Le Villard 73250 Fréterive Tél : +33 (0)4 79 28 54 11


LOCATIONS MEUBLÉES – TRANSACTIONS – SYNDIC DE COPROPRIÉTE

Consultez nos transactions et réservez vos locations de vacances sur notre site

www.giverdon-immoblier.fr

BUREAUX OUVERTS TOUTE L’ANNÉE AVENUE DES JEUX (FACE PATINOIRE) ALPE D’HUEZ TÉL. : 04 76 80 45 38. MAIL : giverdon.immobilier@wanadoo.fr 37


VINTAGE

L’Alpe d’Huez En attendant paisiblement ses 80 ans en 2016, l’Alpe d’Huez, née en 1936 donc, continue d’être l’île au soleil. Ah, l’Alpe ! Rendue immortelle grâce à un certain Tour de France, elle n’en reste pas moins d’abord et avant tout une station qui figure dans le grand livre blanc de l’histoire du ski en France. La preuve en images…

j Le téléski de l’Eclose dans les année 50, l’un des tout premiers installés à l’Alpe ! / Eclose draglift in the 50s, one of the first to go up in Alpe d’Huez!

38

While calmly awaiting its 80th anniversary in 2016, Alpe d’Huez, created in 1936, is still an island in the sun. Ah, Alpe d’Huez! Immortalized by the Tour de France, it is nonetheless first and foremost a resort that figures highly in the big white book of the history of skiing in France. The proof in pictures…

j Ski, swim and sun...ou comment l’Alpe d’Huez fut vite surnommé l’île au soleil ! / Ski, swimming and sun...or how Alpe d’Huez got its nickname of ‘Island in the Sun’!


39


VINTAGE

j Montée vers le premier tronçon ! / Taking the first stage up!

j En 2016, l’Alpe fêtera ses 80 ans, ce qui fait d’elle une pionnière du ski français.../ In 2016, Alpe d’Huez will celebrate its 80th anniversary, making it a pioneer of French skiing...

j Arrivée au sommet de l’un des premiers «monte-pente» comme on disait à l’époque. / At the top of one of the first ski lifts.

j La patinoire, «the place to be» à l’Alpe depuis toujours ! / The skating rink, “the place to be” in Alpe d’Huez right from the start!

j Carte postale des Jeux Olympiques de Grenoble en 1968. L’ Alpe accueillera les épreuves de luge et de bobsleigh. / Postcard of the Grenoble Olympic Games in 1968. Alpe d’Huez hosted the luge and bobsleigh events.

j L’église de l’Alpe, une prouesse architecturale qui fit grincer des dents à l’époque. / Alpe d’Huez’s church, an architectural marvel that upset a lot of people at the time.

40


APERITIFS

«Oubliez le mot hôtel ... Vous êtes chez des amis.» The Hotel where you are home from home... Забудьте слово «отель»…Вы – среди друзей. Situé au centre de la station de l’Alpe d’Huez, au pied des pistes, à 50 mètres de la piscine et de la patinoire, notre chalet hôtel de charme vous offre une situation unique, départ et retour de l’hôtel skis aux pieds. Located in the resort centre of Alpe d’Huez, 50 meters from the swimming pool and the ice rink, our two star hotel has 24 rooms. Guests can also enjoy the bar and panoramic terrace facing the mountains. Расположенный в самом центре курортной базы Альп д’Юэз (Alpe d’Huez), у подножья лыжных склонов, в 50 метрах от бассейна и ледового катка, наш очаровательный коттедж предоставляет уникальную возможность легкого доступа до горнолыжных подъемников, которые находятся в нескольких метрах.

HÔTEL ALP’AZUR - Route du Signal

38750 ALPE

D’HUEZ

Tél : 04.76.80.34.02 41 Mail : alpazurhotel@live.fr


42

© DR


PLEASURE

« Ses drôles de créatures deviennent alors comme des choses vivantes et faisant partie de la réalité »

CART'ONE Perturbateur du réel

Artiste graffeur et globe-trotteur, Cart’1 parcourt le globe en insufflant son imaginaire à tous les murs qui se présentent sur sa route. Texte Antoine Grospiron

O

riginaire de Lyon, diplômé en art appliqué, Cart’1 n’attend pas la fin de ses études pour répondre aux nombreuses demandes de collaboration dont il est l’objet. Graffeur depuis de nombreuses années, passionné par le trompe-l’oeil et la 3D, il acquiert une première reconnaissance pour ses petits personnages en noir et blanc intégrés au paysage. Ses drôles de créatures deviennent alors “comme des choses vivantes et faisant partie de la réalité”, car c’est là que réside la principale inspiration de ce maître de l’artifice, interroger nos perceptions et perturber le réel. En parallèle de son engagement en tant que graffeur, Cart’1 collabore avec de nombreuses agences de communication, soit en tant que graphiste - Explosive Communication à Londres et Dream-on / Réservoir prod. à Paris - soit en tant que directeur artistique - Exodus à Grenoble. En 2002, rassemblant un pôle de graphistes et de journalistes autour d’un projet d’expérimentation artistique et d’information, il co-fonde le magazine

Trublyon, trimestriel gratuit de culture et de société distribué dans de nombreuses grandes villes de Rhône-Alpes. Artiste résident à la célèbre «Demeure du chaos» depuis 2006, Cart’1 participe à de multiples collectifs, alternant les peintures et les conceptions de projets événementiels ou la création de graffitis technologiques comme la vidéo-projection mobile. Toujours en recherche, ce plasticien qui cultive l’anonymat des artistes de rue, exprime couramment sa poésie graphique dans tous les langages du monde. Il a ainsi pu voyager sur tous les continents, vit actuellement entre la France et la Colombie, ou parraine le Street Art Communication Festival de Kosice en Slovaquie. Murs de tous horizons, soyez sur le qui vive, tant que vous afficherez votre implacable réalité, Cart’1 n’aura de cesse de la transformer.

43


APÉRITIFS

j The grail for any graffiti artist: his very own tram.

© DR

j Le graal de tout graffeur : un tramway pour lui tout seul.

“His funny creatures become almost like living things that are part of reality” CART'UNE Reality disrupter

O

riginally from Lyon and qualified in applied art, Cart’1 (read Cart’oon) didn’t wait to finish his studies before he started collaborating with some of the many that asked him. A long-time graffiti artist and trompe-l’oeil and 3D enthusiast, he gained initial recognition for his little black and white characters that blend into the landscape. His funny creatures become “like living things that are part of reality”, since the main inspiration for this master of artifice is to question our perceptions and disturb our sense of reality. As well as his commitment as a graffiti artist, Cart’1 also works with many communication agencies, either as a graphic designer (Explosive Communication in London and Dream-on / Réservoir Prod. in Paris) or as artistic director for companies like Exodus in Grenoble. In 2002, he brought together a group of graphic designers and journalists to work on an experimental artistic 44

and information project, co-founding Trublyon magazine, a free quarterly culture and society magazine distributed in many large towns in the Rhône-Alpes region. Resident artist at the famous “Demeure du chaos” (House of Chaos) since 2006, Cart’1 participates in a number of groups, alternating between paintings and event project designs or creating technological graffiti like the mobile video projection. Always on the lookout for new ideas, the visual artist who, like all street artists, prefers to remain anonymous, expresses his graphic poetry fluently in all the languages of the world. He has travelled on every continent, currently lives between France and Colombia and sponsors Kosice’s Street Art Communication Festival in Slovakia. Walls everywhere, watch out…as long as your relentless reality is present, Cart’1 will keep trying to change it.

© DR

A graffitti artist and a globetrotter, Cart’1 travels the world instilling his imagination on all the walls that he finds on his path.

j La demeure dite «du chaos», graf du président Allende pour l’anniversaire du putsch qui mit le Chili sous le joug de Pinochet.

j The house know as the “Chaos House”, President Allende’s face graffittied for the anniversary of the putsch that left Chili under Pinochet’s dictatorship.


APERITIFS

45

ginette. 10/13.

RC Grenoble B 057 504 599

Une boisson chaude avec une petite touche de sirop...


PARTY

Texte Antoine Grospiron

des palaces

D

epuis son enfance à Strasbourg, Nox Brockly a parcouru du chemin. Élevé dans une famille mélomane, formé au saxophone, il passe par plusieurs période musicale : rock alternatif et punk, puis funk et reggae, avant de découvrir les raves et l’effervescence électronique des années 1990. Il part ensuite découvrir le monde et notamment l’Argentine et le Brésil où il se nourrit de nouvelles influences musicales. Au retour en métropole, décidé à travailler dans le domaine musical, il se lance dans l’organisation de soirées avec le label F Com sur la Côte d’Azur. Cependant, l’ appel de la création se fait de plus en plus pressant et il finit par s’investir totalement dans l’art du mix. Il compose, joue et commence à se faire une réputation dans le sud de la France. Parallèlement à cette passion, il travaille en tant que chef barman dans le I Hotel de Nice et c’est par ce biais, mais également la connaissance commune de la designer Matali Crasset, que Nox rencontre Luc Reversade au milieu des années 2000. Cette rencontre va entraîner Nox à s’aventurer dans les rigoureux hivers alpins et plus particulièrement à Val d’Isère avec le PierPaulJack puis la Folie Douce de Val D’Isère où il va progressivement prendre la responsabilité des platines.

46

aux platines! Benoît, alias Nox Brokly, le règne du son …

From hotel bar to dance floor! Benoît, alias Nox Brokly, the king of sound…

N

ox Brockly has travelled a long way since his childhood in Strasbourg. Growing up in a music-loving family and learning to play saxophone, he went through several musical phases: alternative rock and punk, then funk and reggae, before discovering raves and the electronic effervescence of the 1990s. He then went to travel the world, spending time in Argentina and Brazil, where he absorbed new musical influences. Back in France, determined to work in the music industry, he started organising evening events on the Côte d’Azur with label F Com. However, he increasingly felt the need to create and he ended up getting completely involved in the art of mixing. He composed and played and started to become known in

the south of France. At the same time as he was pursuing this passion, he was working as head barman in the I Hotel in Nice which, along with their shared friendship with the designer Matali Crasset, was how Nox met Luc Reversade in the middle of the noughties. This meeting led Nox to venture to try the rigorous Alpine winters, in Val d’Isère specifically, where he worked at the PierPaulJack and then the Val D’Isère Folie Douce, where he gradually took over the decks.


© DR

APERITIFS

© StudioLap

« Cette année Nox, alternera entre lA Folie Douce de Val d’Isère et la petite dernière de L’Alpe d’Huez » 47


PARTY

Richie Hawtin

Ben Klock

Loco Dice

Pays :

Pays :

Pays :

Canada Label : M-nus Style : Minimal Techno

Art Department Canada Label: Crosstown Rebels Style: Techno /House Country:

Germany Label : BPitch Control Style : Minimal Techno

Jamie Jones

United Kingdom Label: Crosstown Rebels/ Hot Creations Style: Deep House/House Country:

Ricardo Villalobos Laurent Garnier Chile Label : PlayHouse Style : Minimal Techno

France Label: F.Comminucations/ Ed Bangers Records Style: Techno Country:

Maceo Plex

USA Crosstown Rebels Style: Deep House/Tech House Country: Label:

Carl Cox

United Kingdom 23rd Century Records Style: Techno Country: Label:

Luciano

Country:

Country:

Germany Label: BPitch Control Style: House/Techno

Country:

Sven Väth Country:

Germany Label: Cocoon Recordings Style: Techno

Italy Label : Plus 8 Records LTD Style: Tech House/Techno

Switzerland Cadenza Style: Tech House

j Nox loves acoustics as much as music,

Solomun

Nina Kraviz

Country:

Country:

Full time resident DJ!

Germany Label: Diynamic Music Style: House

Label:

Russia Label: Curle recondings Style: Deep House

PleasureKraft

Steve Bug

Adam Beyer

Country:

Country:

Country:

USA Label: 1605 Music Therapy Style: Tech House

Germany Label: Poker Flat Recordings Style: Deep House/Techno

Pete Tong

Joris Delacroix

Country:

Country:

United Kingdom Label: ITH Records Style: Deep House/Tech House

48

France Timide Records Style: TechHouse/Minimal Techno Label:

Sweden

Label: Label Cocoon Recordings Style:

Techno

particularly when challenged by the cold.

He has now been at La Folie Douce in Val d’Isère for eight years. After taking some lessons from David D, Nox is now Folie Douce’s resident DJ and technical director. Because if this lover of deep house, tech house and techno knows how to get the dance floor jumping, he is also an acoustics expert, particularly when dealing with the double assault of altitude and cold. With his sound engineering training, he can arrange the acoustics for all the establishment’s concerts. This year, Nox will be working at both the Folie Douce in Val d’Isère and the one in Alpe d’Huez, and will be responsible for both the overall sound and the mixing boards. Once the sound is ‘set’, he can get into the “amazing feeling of giving hundreds of people a great party in the sun!”

© DR

Paul Kalkbrenner Marco Carola

© DR

© DR

Pays :

Germany Cadenza/Cocoon Style : Techno Label :


« This year, Nox will be working at The Folie Douce in Val d’Isère, and the latest addition in Alpe d’Huez »

j Passionné de musique, Nox l’est aussi d’acoustique,

notamment lorsqu’elle est soumise aux assauts du froid.

Résident… à plein temps ! Voilà huit ans qu’il est à le Folie Douce de Val d’Isère. Après avoir fait ses classes avec David D., Nox occupe aujourd’hui la résidence tout en prenant en charge la direction technique de l’établissement. Car si ce passionné de deep house, tech house et techno sait enflammer le dance floor, il est également fin connaisseur de l’acoustique, notamment quand elle est soumise aux assauts de l’altitude et du froid. Formé en ingénierie du son, il sonorise ainsi tous les concerts de l’établissement. Cette année, Nox alternera entre la Folie Douce de Val d’Isère et celle de l’Alpe d’Huez et sera à la fois en charge de l’équalisation générale et des tables de mixage. Car une fois que le son ‘calé’, il pourra se laisser aller à cette “incroyable sensation de donner du plaisir à des centaines de gens quand la fête et le soleil sont au rendez-vous !”

49


PLEASURE

WOODBIKE Le vélo design made in France TextE Claude Trinidad

C

réé par le duo de designers Thierry Boltz et Claude Saos, basés à Strasbourg, WOOD.b est né d’une passion commune pour le vélo, de l’utilisation quotidienne de ce moyen de transport par les deux designers et du constat de la présence croissante du vélo dans le paysage urbain. Résultat : une pièce rare ! WOOD.b est un vélo urbain fabriqué en France. Le choix du bois et de l’acier pour la conception du cadre était déterminant. Nous avons utilisé des matériaux nobles afin de créer un vélo exclusif dans son dessin et sa conception, mais non dans son utilisation.

« Nous avons utilisé des matériaux nobles afin de créer un vélo exclusif dans son dessin et sa conception, mais non dans son utilisatioN » 50

© DR

Une partie du cadre est réalisée en multiplis de frêne contrecollé et joue le rôle de la structure architecturale sur laquelle viennent s’ajouter les parties en acier de haute qualité de la marque Columbus (haubans, bases et fourche) accueillant les éléments mécaniques inhérents à tout vélo.


PLEASURE

51


PLEASURE

© DR

”We used high-quality materials to create a bike that is exclusive in design, but not in use”

The design bike ‘made in France’

C

WOOD.b is an urban bike made in France. The choice of wood and steel for the design of the frame was a deciding factor. We used high-quality materials to create a bike that was exclusive in design, but not in use. The frame is partly made of multi-ply pasted ash that acts as the architectural structure on which we have added the high-quality Columbus steel parts (seat stays, bases and fork) that hold the mechanical elements used on all bikes.

52

© DR

reated by designer duo Thierry Boltz and Claude Saos, based in Strasbourg, WOOD.b started with a shared passion for bikes, which both used to get around on a daily basis and noticed their growing presence in urban life. The result: An original piece!

j Le Woodbike, un vrai vélo d’orfèvre signé par les designers Thierry Boltz et Claude Saos.


j The Woodbike, a real experts’ bike created by designers Thierry Boltz and Claude Saos.

53


PLEASURE

Kevin Lyons

Les petites bêtes qui montent TextE Antoine Grospiron

L’artiste new yorkais, designer et illustrateur laisse s’entrechoquer mots et dessins dans son propre langage graphique. Présentation !

The New York artist, designer and illustrator mixes up words and drawings using his own graphic language. Presentation !

leurissaient au milieu des années 80. Après des études supérieures consacrées au cinéma d’animation, il voue ses journées de recherche d’emploi à sa passion pour le graphisme et la “speaker culture”. Progressivement, ses typographies et ses pochettes d’album se font remarquées et il entame une collaboration avec Urban Outfitters qui débouche sur un poste de directeur de la création. Par la suite, il s’investit dans de nombreux projets en tant que directeur artistique (Nike, Umbro, Converse, American Express...), figure parmi les meilleurs jeunes designers du magazine ID, remporte un Lion d’Or à Cannes pour la campagne Diesel, devient professeur assistant en design et typographie... En résumé, Kevin est un touche-à-tout de génie qui met de la gaieté et de l’imaginaire dans tout ce qu’il touche.

hey were flourishing in the mid 80s. After studying animation film at college, he dedicated the days he was supposed to be looking for work to his passion for graphics and “speaker culture”. His typographies and album covers gradually started to get noticed and he started working with Urban Outfitters which led to a job as their creative director. He then got involved in a number of projects as artistic director (Nike, Umbro, Converse, American Express...), figured amongst ID magazine’s best young designers, won a Lion d’Or in Cannes for the Diesel campaign and became an assistant professor in design and typography... To sum up, Kevin is an extraordinary jack-of-all-trades who adds a dash of joy and imagination into everything he touches.

F

54

T


© DR

APERITIFS

55


PLEASURE

j Monstres gentils, slogans, graffitis , tout l’univers de Kevin Lyons...

j Cute monsters, slogans and graffiti are all part of Kevin Lyons’ world...

Le poète des monStres Autodidacte du graphisme, Kevin s’est progressivement créé un monde fabuleux où se côtoie des monstres, des slogans, des graffitis, le tout dans un mouvement joyeux et désordonné. Très curieux et observateur, Kevin s’inspire de tout ce qu’il rencontre au quotidien, qu’il s’agisse de publicités, de mode, de musique ou de cinéma. Pour lui, la poésie est à portée de main et il suffit de transformer les choses, de les associer pour créer une nouvelle forme d’expression.

© DR

The monSters’ poet

56

A self-taught graphic designer, Kevin has gradually created his own fantastic world where monsters, slogans and graffiti are all mixed up in a joyous, disorderly movement. Kevin is highly curious and a detailed observer, taking inspiration from all he sees in his daily life: ads, fashion, music and cinema. He believes that poetry is within everyone’s grasp and you just have to change things and combine them to create a new form of expression.


© Stanley Lumax © DR

APERITIFS

57


© ShinOkishima

PLEASURE

A bas la grisaille Outre des expos dans des galeries à travers le monde (Paris, Philadelphie, Los Angeles, San Francisco,Tokyo...), la publication d'un livre (Miles Runs the Voodoo Down, chez les éditions AndPress), l'exploration du langage de la culture reggae et du dancehall, Kevin est aussi directeur du design chez Anomaly et produit trois lignes de vêtements, dont celle de propre sa marque : Natural Born. Entres toutes ses casquettes – il en a d'ailleurs toujours une sur le crâne, de préférence atypique – ce joyeux personnage qui milite farouchement contre la grisaille continue sans relâche de dessiner de joyeux petits monstres gentils.

Paris, Tokyo, Los Angeles, Kevin expose partout dans le monde ! Paris, Tokyo, Los Angeles: Kevin’s works are exhibited all over the world!

Down with gloom! Apart from exhibitions in galleries worldwide: Paris, Philadelphie, Los Angeles, San Francisco,Tokyo and the publication of a book (Miles Runs the Voodoo Down, published by AndPress), an exploration of the language of the reggae and dancehall culture, Kevin is also Anomaly’s design director and produces three lines of clothing, including one for his own brand, Natural Born. Between all these hats – he always actually wears one too, preferably one that is a bit different – this joyful character who fights fiercely against all that is grey and drab, continues to draw his fun little monsters.

58

j Déco sur une poubelle VIPP, le top ! j Decoration on a VIPP dustbin, so cool!


APERITIFS

59


PLEASURE

Cheveux chéris, frivolités et trophées

Cherished hair, frivolity and trophies

Une exposition sur le cheveu au musée du quai Branly, une hérésie ? Au carrefour de l’anthropologie, de l’histoire l’art ancien et contemporain, la mode, des mœurs, « Cheveux Chéris » a réuni plus de 250 objets ethnographiques, photos, peintures et sculptures. Instructif et déjanté !

Is the exhibition on the theme of hair at the museum at Quai Branly a heresy? Somewhere between anthropology, history ancient and contemporary art, and fashion and customs, “Cheveux Chéris” (Cherished hair) assembles over 250 ethnographical objects, photos, paintings and sculptures. Instructive and off-the-wall!

TextE Myriam Cornu

Tête réduite, tsantsa, Amazonie © musée du quai Branly

j Trophées ! Dans les sociétés pratiquant la chasse aux têtes et la collecte de scalps, le cheveu crie victoire ! Dans certains « souvenirs » laissés par d’anciennes civilisations, on trouve la présence de substances de corps disparus. On oscille alors entre présence vivante et dépouille, disparition et survivance, frivolité et mort. 60

j Trophies! In head-hunting and scalp-collecting societies, hair is a cry of victory! In certain “souvenirs” left by ancient civilisations, the presence of bodily substances are found. We are then wavering between a living presence and mortal remains, dying and survival, frivolity and death.


PLEASURE

Suzanne Cloutier par Sam Lévin © Médiathèque de l’architecture et du patrimoine

j Cheveux longs, arme de séduction massive… ou symbole de deuil, chez les veuves malgaches. De la frivolité à l’inéluctabilité de la perte, de la relativité de la beauté aux signes de notre mortalité, le cheveu symbole du temps qui passe…

j Long hair has always been a great weapon of seduction …or a symbol of mourning for widows in Madagascar. From frivolity to the inevitability of loss, from the relativity of beauty to a sign of our mortality, hair is a symbol of time passing…

61


PLEASURE

© DR

Mkupuk Eba, série Hairstyle, 1974. Tirage argentique sur papier baryté, J.D.’Okhai Ojeikere © musée du quai Branly

j Source de métamorphose, le cheveu ose ! Ce matériau a revêtu de multiples formes selon les cultures et les groupes sociaux et, à l’intérieur même de ces cultures, selon les modes et l’Histoire. Aujourd’hui, dans la société occidentale, chacun fait ce qu’il veut de ses cheveux !

j Les cheveux longs ont aussi bien désigné le sauvage (l’homme préhistorique) que l’artiste ou le roi franc. Il a aussi pu extérioriser la rébellion ou le deuil. Quoi qu’il en soit, il est support privilégié pour exprimer la créativité… 

j A daring hairdo for a complete change of look! Its a substance that has taken many different forms according to culture and social groups and even within each of these cultures, according to fashion and historical events. In western society today, people can do just as they please with their hair!

j Long hair has marked out both savages (prehistoric man) and artists or kings. It can be an outward sign of rebellion or of mourning. In any case, it is a privileged element for expressing one’s creativity… 

Emma, relique, circa 1900 © Collection Jean-Jacques Lebel

Immortalité… Dialogue entre le vivant et le souvenir, les bijoux et médaillons en cheveux du XIXe siècle honoraient les mémoires des membres de la bourgeoisie et de l’aristocratie. Souvenirs d’enfances disparues, ils conservent, d’après certains, l’énergie de leurs propriétaires… Immortality… a dialogue between the living and memories, jewellery and medals made of hair in the 19th century honoured the memory of members of the bourgeoisie and the aristocracy. Memories of past childhood, some believed that they preserved their owners’ energy…

62


PLEASURE

Médiathèque du Patrimoine, Dist. RMN / Sam Lévin - 2012 - © Ministère de la Culture

© DR

j Surexploitée ! L’image de la blondeur dans les médias s’est progressivement dévoyée vers des images de superficialité. Les brunes (qui ne comptent pas pour des prunes, comme chacun le sait) sont perçues comme des aventurières. Les rousses, elles, ont pu passer pour diaboliques et connaître des sorts fort peu enviables, au Moyen-âge… 

j Sensibilité ! Affaire de priorités, sûrement, le cheveu est associé à la fertilité des cultures, à la prospérité du groupe ou aux rapports apaisés avec les ancêtres, au gré des siècles et des civilisations.

j Overused! Blondes in the media have gradually become associated with an impression of superficiality. Brunettes are perceived as more daring. As for redheads, they were considered to be devils and got all sorts of undesirable treatment in the Middle Ages… 

j Sensitivity! According to their own priorities, certainly, different civilisations have associated hair with the fertility of their culture, group prosperity and peaceful relations with ancestors over the centuries.

63


PLEASURE

Stephan Hubrecht

L’homme qui parlait aux cheveux Stephan a développé ses talents artistiques et manuels à travers une école de coiffure qui lui a permis d’acquérir les bases nécessaires à l’élaboration d’un travail de qualité. Ses dons artistiques et sa débordante imagination lui ont ouvert les portes des shootings de mode et des concerts durant lesquels il exerce régulièrement son don. Transformer, décaler, détourner, depuis toujours il se plaît à imaginer des objets dérivés d’autre objets. Jusqu’au jour où ses passions pour la coiffure et l’univers de la mode le rattrapent, se rejoignent et le coiffeur se mue en un designer autodidacte, réalisant de spectaculaires robes et accessoires à base de cheveux synthétiques. Son inspiration repousse sans cesse le challenge technique, chaque mèche est cousue à la main, coiffée, coupée, lissée ; un travail minutieux, toujours remis en question par une matière première vivante, changeante, vibrante, toujours différente. Les robes sont étonnamment faciles et agréables à porter. Uniques et glamours, elles charment par une fraîcheur mutine et une sage originalité, en exacerbant la féminité avec beaucoup d’allure. stephanhubrecht.com

Les Bouffant Belles © Neil Barr

j Distingué ! La recherche d’une coiffure marque notre vitalité à dépasser l’ordinaire banalité. L’équipe des Bouffant Belles, pionnières du running (au départ d’une course, en 1964) prouve qu’on peut être jeune et jolie… et motivée et véloce !

j Les très belles créations de Stephan Hubrecht, 100% cheveux garantis. j Stephan Hubrecht’s gorgeous creations, 100% hair guaranteed.

Stephan Hubrecht

The man who spoke to hair

S.E. inset, circa 1900 © Collection Jean-Jacques Lebel

j Blondie ! Les teintes claires auraient été préférées dès la Préhistoire.

Si la blondeur évoque l’ange, la sainte, la mère, elle a aussi été à l’origine de l’horreur nazie… Et a conduit aux cheveux volés d’Auschwitz. Ou quand les cheveux sont loin d’être un détail… 

j Blondie! It would seem that fair hair has been preferred since

prehistoric times. If blond hair evokes angels, saints, mothers, it was also at the source of the Nazi terror… and led to hair being stolen from Auschwitz. Hair can be very far from being just a detail…  64

Stephan developed his artistic and manual talents at a hairstyling school where he learned the bases he needed to produce quality work. His artistic gifts and his overflowing imagination got him into fashion shoots and concerts where he regularly applied his talent. Transforming, changing, altering, he has always enjoyed imagining objects derived from other objects. Right up to the day when his passions for hairstyling and fashion caught him up and merged, so that the hairstylist became a self-taught designer, creating spectacular dresses and accessories made using synthetic hair. His inspiration constantly increases the technical challenge, every lock of hair is handmade, styled, cut and smoothed. It is detailed work that is constantly challenged by a raw material that is living, changing, vibrant and always different. The dresses are surprisingly easy and pleasant to wear. Unique and glamourous, their mischievous freshness and originality is charming, heightening femininity with considerable allure.

© Damien Micheli

© Islo

j Distingished! The search for a hairstyle marks our desire to exceed ordinary banality. The Bouffant Belles team, pioneers of running (at the start of a race in 1964) prove that it’s possible to be both young and pretty… and fast and motivated!


© François Louchet

APERITIFS

Rond Point des Pistes · 38750 Alpe d’Huez · Tél. 04 76 80 31 32 · Fax 04 76 80 34 90 · resa@chamoisdor-alpedhuez.com www.chamoisdor-alpedhuez.com 65


PORTFOLIO

c ffee time since 1892 Et aussi les boutiques Comptoirs Richard... Pour retrouver chez vous, le goût de l'expresso préféré des meilleures adresses... Agence d’Annecy Philippe MOUCHETAN 06 73 10 88 66

www.cafesrichard.fr 66


Val d’Isère, Méribel, Alpe d’Huez Nos photographes sont partis en quête des «people» de qualité qui font la vie des stations Folie Douce. Bienvenue dans notre galerie «People».

Our photographers went out in search of the celebrities that make up life in the Folie Douce resorts. Welcome to our ‘celebrity’ photo gallery.

Val d’Isère

Les dames de coeur /// Queens of hearts Méribel

Les enfants de la balle… /// Born to it… Alpe d’Huez

Les portraits décalés… /// Offbeat portraits… 67


PORTFOLIO

Val d’Isère

Les dames de coeur

A Val d’Isère les femmes se font entendre. A la tête de restaurants et de commerces, au conseil municipal et à l’office du tourisme... Et en plus elles sourient ! TextE Antoine Grospiron, Photos Hugo Photos

Queens of hearts

In Val d’Isère, women make themselves heard. They run restaurants and businesses and are on the local council and in the tourist office... What’s more, they smile!

68


PORTFOLIO

Deborah Walch - Boutique Transat j Aussi loin qu’elle se souvienne Déborah a toujours aimé Val D’Isère, son village natal, celui où ses parents sont venus s’installer il y a déjà 40 ans. Dans la boutique familiale où cohabitent prêt-à-porter féminin et jouets pour petits et grands enfants, Deborah peut mettre en avant sa qualité principale, «la gentillesse» affirme-t-elle sans craindre le regard de ceux qui ont rétrogradé ce trait de caractère à un défaut... ou presque. Toujours très souriante, pleine de vie, pour elle le commerce c’est «l’accueil avant tout». Un sens inné qu’elle a travaillé plus encore au Club Med en tant que G.O lors de ses jeunes années. Un métier qui lui a permis de beaucoup voyager... pour mieux revenir. j As far back as she can remember, Deborah has always loved her native village of Val d’Isère, where her parents came to live 40 years ago. In the family shop that sells women’s clothing and toys for little and big kids, Deborah can make the most of her principal quality: «being nice», as she puts it, without worrying about the opinion of those who have relegated this characteristic pretty much to a fault. Always smiling and full of life, she believes that business is first and foremost “welcoming customers”. An innate quality that she used even more when she worked at Club Med when she was young: a job that allowed her to travel far away... and appreciate her home even more.

Isabelle Delobel - Restaurant 1789 Originaire d’un petit village au-dessus de Aime, cette “savoyarde dans l’âme” est arrivée à Val d’Isère il y a une trentaine d’années pour trouver du travail. Bonne pioche, elle y a trouvé une activité qui lui plaisait et son futur mari, le fameux Minet, une figure locale avec qui elle a ouvert le restaurant 1789. Cette fonceuse est très attachée à Val d’Isère, parce que justement, ce n’est pas juste une station, mais un village avec une “âme”. Originally from a small village above Aime, this “Savoyard at heart” came to Val d’Isère about thirty years ago to find work. It was a good decision since she found a job that she enjoyed and her future husband, the famous Minet, a local personality, with whom she opened restaurant 1789. This go-getter is deeply attached to Val d’Isère, because it’s not just a resort, but a village with a “soul”.

69


PORTFOLIO

Emeline Arena - Restaurant 1789 j Emeline Arena cumule les postes d’assistante de direction et de responsable de l’accueil au sein de l’office de tourisme de Val d’Isère. Arrivée lors de la saison 2001/2002 en tant qu’hôtesse d’accueil, cette lyonnaise d’origine a commencé comme saisonnière avant de gravir les échelons. Tombée amoureuse de la région, elle profite du moindre moment de liberté pour profiter de la montagne. “J’aime cette nature préservée et ce côté à part de Val d’Isère, un peu comme dans une bulle. Je fais du ski l’hiver et de la randonnée l’été, mais surtout je suis très heureuse que ma petite fille grandisse dans ce cadre de vie.”

j Emeline Arena is both executive assistant and reception manager at the Val d’Isère tourist office. A native of Lyon, she started in the 2001/2002 season as a receptionist, working as a season worker, before climbing the ranks. After falling in love with the region, she makes the most of any free time she has to enjoy the mountains. “I love the natural surroundings and the way Val d’Isère is set a little apart, like being in a bubble. I ski in the winter and hike in summer, but I am particularly happy that my little girl is growing up in this environment.”

70


PORTFOLIO

Val d’Isère

Mélanie Berthet - Hôtel Kandahar

- Restaurant

La Taverne d’Alsace

j Ancienne chef de produit et création produit pour la marque de cosmétique Occitane, Mélanie s’est reconvertie dans l’hôtellerie pour reprendre le petit hôtel familial et attaque sa dixième saison en tant que gérante du Kandahar. Le dynamisme de cette mère de deux garçons est mis à rude épreuve pendant la saison d’hiver et, tandis que son mari s’occupe du restaurant, Mélanie travaille 24h sur 24h pour accueillir la clientèle de l’hôtel et faire tourner la boutique.

j A former product manager and product creator for cosmetic brand Occitane, Mélanie went into the hotel business, taking over her family’s small hotel and is now starting her tenth season as manager of the Kandahar. The energetic nature of this mother of two boys is really put to the test during the winter season. While her husband looks after the restaurant, Mélanie works 24/24 welcoming guests and running the business.

71


PORTFOLIO

Val d’Isère

Odile Chevallot - Maison Chevallot j Arrivée en tant qu’étudiante pour des jobs d’été, Odile s’est définitivement installée à Val d’Isère en 1989. Après avoir exercé divers métiers, elle a rencontré Patrick Chevallot et s’est dès lors investie dans la boulangerie familiale de son futur mari. Avec un Meilleur Ouvrier de France derrière les fourneaux et Odile à la baguette, la maison Chevallot est devenue une institution à Val d’Isère. “Au début je n’imaginais pas passer ma vie à Val d’Isère. Et puis, aujourd’hui, voyant comme mes enfants sont heureux dans ce havre de nature et de paix, j’ai du mal à imaginer retourner en ville. C’est une qualité de vie fabuleuse.” j Having come to Val d’Isère as a student for a summer job, Odile settled there permanently in 1989. After working in different trades, she met Patrick Chevallot and started to work in her future husband’s family bakery. With her husband (awarded a ‘Best Worker in France’ title) in the kitchen and Odile organising the shop, Chevallot bakery has become an institution in Val d’Isère. “At the beginning, I never thought I would settle down in Val d’Isère. But now, seeing how happy my children are in this haven of nature and tranquillity, I can’t imagine going back to a town. We have a fabulous quality of life.”

72


PORTFOLIO

73


PORTFOLIO

Méribel

Les enfants de la balle… Dans ces repères que sont les grandes stations françaises des familles marquent la vie locale de génération en génération. A Méribel, nous avons retrouvé ces enfants du cru et pu constater leur passion de la montagne, leur refus de s’en tenir à ce qu’ils ont et leur volonté de s’engager pour leur site comme avant eux leurs parents et grands-parents qui ont écrit les premiers chapitres de l’histoire de Méribel. Portraits des enfants de… Méribel ! TextE Sarah Neuville, Photos Jean-Christophe Chalvet

Born to it… In these landmarks that are the big French resorts, certain families mark local life from one generation to the next. In Méribel, we found the real local kids and noted their passion for the mountains, their refusal to rest on their laurels and their desire to work for their resort like their parents and grandparents, who wrote the first chapters of the history of Méribel. Portraits of children of…Méribel !

David Eliakim-Livet

Nicolas Eliakim-Livet

j David, dit « Pedro », n’a pas dix ans lorsque Caroline, sa maman, lui fait découvrir le snowboard. En 93, c’est elle qui monte la section snowboard du ski club de Méribel, une des premières en France. Vice-champion de France puis champion de France combiné au classement général alors qu’il n’a même pas quinze ans, David signe son premier contrat de sponsoring chez Oxbow. Il court en half-pipe, avec l’équipe de France de freestyle pendant cinq ans avant de se consacrer à la photo et la vidéo. Aux côtés des autres « Oxbow People » il parcourt la planète et connait l’âge d’or du snowboard.

j Débarqué à Meribel à l’âge de trois ans, « dans les bagages de sa maman », Nicolas

Il y a 4 ans, il devient team manager Oxbow et en parallèle passe son brevet d’état suisse de snowboard. Une stratégie judicieuse puisque le rachat d’Oxbow en 2013 par une société italienne le contraint à quitter son poste. Fonceur et engagé, David en profite pour rebondir : également pratiquant de chute libre, il prévoit de passer son BE pour enseigner. L’hiver sur la neige et l’été dans les airs : le rêve pour ce funambule des temps modernes ! j David, (“Pedro”), was not yet ten when his mother, Caroline, started teaching him to snowboard. In ‘93, she set up the snowboard section of Méribel’s ski club, one of the first in France. Vice-champion of France, then champion of France in the overall ranking of the combined before he was fifteen, David signed his first sponsoring contract with Oxbow. He competed with the French freestyle team in half-pipe for five years before devoting himself to photography and video. Along with the other “Oxbow People” he travelled the world and was part of the golden age of snowboarding. 4 years ago, he became Oxbow team manager and passed his Swiss snowboard qualification at the same time. A judicious strategy since he had to leave his job when Oxbow was bought out by an Italian company in 2013. Always one to seize an opportunity, David used this to start something new: he took up skydiving and plans to pass the teaching qualification. Spending winter on the snow and summer in the air: the perfect life for this modern-day tightrope walker!

74

veut faire du ski et encore du ski. Mais un grave accident qui l’immobilise plus d’un mois dans un lit d’hôpital l’amène à réviser ses objectifs. Après un DESS de management des organisations sportives, il entre comme responsable commercial chez Skis Lacroix où il restera neuf ans. Il y apprend et y expérimente le souci de la qualité de service, l’écoute et le respect du client. Autant de compétences qu’il cultive aujourd’hui en tant qu’exploitant et directeur de l’hôtel Altitude *** à Val d’Isère qu’il tient avec sa femme. Il apprécie cette nouvelle vie. « Elle nous permet à tous les deux d ‘allier quotidiennement travail et pratique de nos sports favoris,» explique-t-il, « des sports qui ont comme dénominateurs commun la glisse et l’adrénaline. »

j When he moved to Meribel at the age of three, “in Mum’s suitcase”, Nicolas

just wanted to ski and ski. However, a serious accident that had him tied to a hospital bed for over a month made him decide to rethink his objectives. After qualifying in sports organisation management, he became a sales manager at Skis Lacroix where he stayed for nine years. He learned about service quality and how to listen to and respect clients. These skills serve him well today as manager and director of the 3* Altitude hotel in Val d’Isère which he runs with his wife. He appreciates his new life. “It allows us both to combine work and our favourite sports every day”, he explains, « sports that have the common factors of riding and adrenalin. »


75


76


PORTFOLIO

Méribel

Valentin Front j Responsable des magasins Sport Boutique du Plateau et du Morel, Valentin s’occupe de la communication du groupe familial. Il a trouvé sa voie, le travail en famille lui apporte le confort de travailler dans un cadre convivial où tout le monde va dans le même sens. Cela lui permet de vivre une relation privilégiée, plus humaine, avec ses équipes et avec ses clients dont certains fréquentent le magasin depuis trois générations ! Mais Valentin n’en oublie pas pour autant sa vocation d’aider les autres qui l’avait amené à se tourner dans un premier temps vers les études de médecine : chaque été il part exercer plusieurs mois comme sapeur-pompiers volontaire à L’ile de Ré où il encadre une équipe de six personnes. Il y retrouve cet esprit d’équipe et la satisfaction d’être là pour les autres dans les moments difficiles. j Manager of the Sport Boutique shops in le Plateau and le Morel, Valentin is responsible for the family group’s communications. He has found his path: working in the family business offers him the comfort of working in a convivial environment where everyone is working together. This allows him to enjoy a special, more human relationship with his teams and his clients, some of whom have been coming to the shop for three generations! But, for all that, Valentin hasn’t forgotten his vocation to help others which led him initially towards medical studies. Every summer, he works as a voluntary fireman for several months in L’ile de Ré where he supervises a team of six. He finds team spirit there and the satisfaction of helping others in difficult moments.

Emeric Front j Avant d’être le responsable des magasins de la galerie des Cimes ( Odlo, Napijiri, Le Proshop), Emeric est d’abord un sportif cross over et atypique : naturellement doué dans toutes les disciplines auxquelles il s’adonne, du snowboard à la pêche à la mouche en passant par le skateboard, l’escalade et le surf... Il faut dire qu’Emeric est un brin perfectionniste : quoiqu’il entreprenne c’est à fond et, de fait, son niveau est à la hauteur de son engagement. Forte tête, généreux, il cultive son jardin secret et ne se livre pas facilement. C’est par ses amis qu’on apprend qu’en snowboard il a un style extraordinaire ou qu’il est un monteur de mouches hors pair (« ce sont les meilleures » m’a-t-on confié). Taiseux et pudique, talentueux, passionné de montagne, respectueux de l’environnement (il pratique le no-kill), Emeric ne s’étale pas sur son cas. Pour le reste, mystère et boule de neige… j Before becoming manager of the shops in Les Cimes gallery ( Odlo, Napijiri, Le Proshop), Emeric was an unusual crossover sportsman: naturally gifted at any sport he tried, from snowboarding to fly fishing, skateboarding, climbing and surfing... It must be said that Emeric is something of a perfectionist. Whatever he undertakes, he does to the best ability and, therefore, he always achieves the highest level. Obstinate yet generous, he keeps himself to himself and doesn’t give things away easily. It was his friends that told us that he has an extraordinary style when he snowboards and that he is an unparalled preparer of flies (“they’re the best”, I was told). Taciturn and modest, talented, a mountain lover and environmentally aware (he practises no-kill), Emeric doesn’t give a lot away. The rest is a mystery…

77


PORTFOLIO

Méribel

Laurent Pomagalski

Julie Pomagalski

j Aussi loin qu’il se souvienne, Laurent a toujours voulu être pilote.

j D’abord Championne du monde junior de snowboard puis sixième aux Jeux

D’hélicoptère tout d’abord, à l’instar de son papa qui lui a transmis le virus. Breveté pilote de chasse par l’armée de l’air, il est pilote du Mirage 2000 monoplace. Aujourd’hui à plus de 800 km /heure au-dessus des Alpes, hier en mission sur la Mer Rouge, Laurent c’est un peu notre James Bond à nous. Lorsqu’il évoque son métier et sa passion, Laurent confesse le plaisir sans commune mesure que lui procure le survol des paysages les plus variés et les plus majestueux dans un appareil de haute technologie unique en son genre. Cette vie hors du commun et digne de celle d’un héros de roman d’espionnage n’a pour autant pas engloutit tous ses rêves : comme tous les fanatiques de montagne et de freeride, Laurent s’offrirait volontiers une saison d’héliski au Canada. Un fantasme qui pourrait bien devenir un projet.

j As far back as he can remember, Laurent has always wanted to be a pilot. A helicopter pilot first of all, like his father who gave him the bug. Qualified as an air force fighter pilot, he flies a Mirage 2000 monoplace. Flying one day at over 800 km /hr over the Alps, or on a mission over the Red Sea the next, Laurent is a bit like our very own James Bond. When he talks about his job and his passion, Laurent admits the unparalleled pleasure that he gets from flying over the most varied and majestic landscapes in a unique high-tech machine. However, his unusual lifestyle, worthy of the hero of a spy story has not swallowed all his dreams: like all mountain and freeride fanatics, Laurent would love to do a season’s heliskiing in Canada. A fantasy that could well become a project.

78

Olympiques de Salt Lake City, Julie a mené de front sa carrière sportive et ses études : l’année où elle entre à l’école de management de Lyon elle réalise treize podiums en coupe du monde! Devenue attachée de presse à l’Office du Tourisme de Meribel, sa station de cœur, elle y reste un peu plus de deux ans avant de rejoindre l’équipe d’Annecy 2018 au poste de responsable des sites pour la communication, une expérience qui l’a véritablement enchantée. Quelques mois comme responsable commerciale marketing et communication d’un hôtel à Megève cet été, et Julie repart en quête de nouveaux défis professionnels. Elle conserve les qualités qui ont fait d’elle une grande compétitrice : un enthousiasme à toute épreuve, une vraie joie de vivre et l’envie de profiter à fond de chaque moment avec les gens qu’elle aime. Du CV en béton !

j First junior snowboard world champion, then sixth in the Salt Lake City Olympics, Julie has managed to combine her sporting career and her studies: the year that she started her management studies in Lyon, she got thirteen world cup medals! She became press officer at the tourist office in Meribel, her favourite resort, where she stayed for just over two years before joining the Annecy 2018 team as communication site manager, an experience that she really loved. A few months as sales and marketing and communications manager for a hotel in Megève this summer and Julie was off again looking for new professional challenges. She has kept the qualities that have made her a great competitor: unflagging enthusiasm, a real joie de vivre and a desire to make the most of every moment with her loved ones. An excellent CV!


PORTFOLIO

Nicolas Falcoz

Maud Falcoz

Thibaud Falcoz

j Nicolas dit « Bouc » a jadis déserté nos

j Maud c’est l’instinctive qui avance au gré

j Thibaud, dit « Titi », est le benjamin de la fratrie. Beaucoup plus réservé que ses deux aînés, tout en retenue et en discrétion, Thibaud aime être dehors, en pleine nature. Après un BTS en gestion et maîtrise de l’eau, une formation complémentaire d’initiatives locales et quelques saisons, il est embauché en 2008 par Meribel Alpina comme nivoculteur.

montagnes. Devenu chef pâtissier dans le mythique hôtel Bora Bora, il y a créé son premier restaurant, le Matira Beach. Dix années passées les pieds dans l’eau des plus beaux lagons du monde, à régaler les papilles de riches clients japonais ou américains fidèles de son établissement, puis Bouc est revenu au pays comme chef cuisinier du restaurant de l’Hotel 4* le Savoy. Ses copains se réjouissent de ce come back. Ils se consolaient tant bien que mal de son absence en repensant avec nostalgie aux fondants au chocolat qu’ils testaient quand Nicolas était apprenti : si certains avaient leurs Madeleines de Proust, nous, nous avions nos Fondants de Bouc !

j Nicolas (nickname “Bouc”) once left the

mountains. He became head pâtissier in the mythical Bora Bora hotel and then set up his first restaurant, the Matira Beach. After ten years on the shores of the world’s most beautiful lagoons, cooking great meals for the rich Japanese and Americans who were loyal clients of his restaurant, Bouc came back home to work as head chef in the restaurant of 4* hotel Le Savoy. His friends were delighted to have him back. They had consoled themselves the best they could during his absence by remembering the chocolate fondants that they tested when Nicolas was an apprentice: others had their Madeleines by Proust, we had our Fondants by Bouc!

des rencontres et des coups de cœur. Curieuse, perspicace et adaptable, sachant saisir les bonnes opportunités, elle a fait son petit bonhomme de chemin, vaillamment, jusqu’à l’Hôtel le Savoy qu’elle a intégré l’hiver dernier après plus de douze ans passés à l’ESF. Responsable administrative et relations publiques dans ce bel hôtel 4****, Maud adore son nouveau job qui comble son tempérament de professionnelle exigeante et efficace : « Il faut toucher à tout, il y a toujours des imprévus à gérer, des détails à peaufiner. » Elle y travaille avec Nicolas, son grand frère, à qui elle voue une grande admiration : « Je suis fier de lui, de sa cuisine, il a toujours plein de projets et d’idées ! Il faut suivre ! »

j Maud lives instinctively, adjusting as she meets

and falls for new people and ideas. Curious, shrewd and adaptable, astute about seizing good opportunities, she has moved steadily forward, right to Le Savoy hotel where she started working last winter after over twelve years at the ESF. Administration and public relations manager for this lovely 4* hotel, Maud loves her new job which fulfils her demanding and efficient professional temperament: “You have to have fingers in every pie, there are always unexpected events to deal with, details that need fine-tuning.” She works there with her older brother, Nicolas, who she admires profoundly: “I’m proud of him, of his cuisine, he always has so many projects and ideas… it’s hard to keep up! »

Un métier qui répond bien à ses aspirations : c’est un travail de terrain, qui exige de passer beaucoup de temps à l’extérieur. Il faut être polyvalent chaque saison est différente de la précédente, et la Vallée des Allues, par sa beauté, son cadre préservé et son architecture intégrée, ravit chaque jour Thibaud qui n’a de cesse de jouir de cet environnement unique.

j Thibaud, known as “Titi”, is the baby of the family. Much more reserved than his older siblings, very discreet, Thibaud loves being in the big outdoors. After qualifying in water management and control, taking a complementary course on local initiatives and working a few seasons, in 2008 he was given a job working on snow production for Meribel Alpina. It’s a job that corresponds very well to his aspirations: on-site work that means spending a lot of time outside. It requires versatility: each season is different to the last and the beauty of the Les Allues valley, its protected environment and its integrated architecture delights Thibaud every day, who never stops enjoying this unique setting.

79


PORTFOLIO

Méribel

John Mauduit

George-Henri Mauduit

j John Mauduit dit « Nijo » est l’électron libre de la famille Mauduit et,

j George-Henri, à l’inverse de son petit frère, commence par marcher dans les pas de son père en se consacrant pleinement à la compétition de ski, pour laquelle il abandonne très tôt ses études. Après six ans sur le circuit FIS, il reprend finalement le chemin de l’école. Energique et efficace, il obtient une licence de l’école de commerce du Bourget du Lac (Savoie) puis devient gérant du magasin familial en 2007.

accessoirement, l’ainé des deux frères. Avec un papa champion de ski, on aurait pu croire son avenir tout tracé dans le ski mais c’était sans compter son esprit de contradiction ! Après des débuts prometteurs dans la restauration où durant six ans il passera par tous les postes, c’est dans la musique, sa seconde passion, et surtout la technique son, qu’il va s’exprimer. Il apprend sur le tas et de manière empirique, puis devient ensuite lui-même ingénieur son et monte quelques années plus tard son propre studio d’enregistrement avec deux amis, Revolver Studio. Lorsqu’il est contacté pour la Folie Douce de Meribel, il est séduit par le concept. La perspective de revenir exercer son métier sur sa terre natale et dans le secteur de la restauration achève de le convaincre. Là c’est du live, du vrai !

j John Mauduit (nickname “Nijo”) is the free spirit of the Mauduit clan and also

the elder of the two brothers. With a ski champion for a father, you might think that a future in skiing was all laid out for him, but that would be forgetting his rebellious side! After a promising start in the restaurant industry where, over a six year period, he worked in every job, he turned to music, his second passion, and especially to sound technique, to express himself. He learned mainly through observation on the job and then became a sound engineer himself. A few years later, he started his own recording studio, Revolver Studio, with a couple of friends,. When he was contacted by the Meribel Folie Douce, he was seduced by the concept. The idea of coming back to work where he grew up and in the restaurant industry, was all that was needed to convince him. This is real live performance!

80

Par-delà leurs différences, les deux frères aiment se retrouver régulièrement au golf de Méribel. « John est un très bon joueur explique Georges-Henri, et j’ai toujours énormément de plaisir à partager ça avec lui ». Contrairement à l’adage, heureux qui comme George-Henri n’a pas fait un long voyage, ou comme celuilà a préféré rester dans ses alpages…

j George-Henri, unlike his younger brother, started by walking in his father’s footsteps, devoting himself fully to competition skiing and abandoning his studies very early. After six years on the FIS circuit, he ended up going back to school. Energetic and efficient, he qualified from the school of commerce in Bourget du Lac (Savoie) then became manager of the family shop in 2007. Notwithstanding their differences, the two brothers like to get together regularly for a round of golf in Meribel. “John plays very well”, explains Georges-Henri, “and I always really enjoy sharing that with him”. Contrary to the saying, happy is he who, like George-Henri, did not travel far, or, like him, decided to stay in the mountain pastures…


PORTFOLIO

Benjamin Crousaz

Cécile Crousaz

j Gérant des magasins la Cordée et le Bivouac à Mottaret, Benjamin dit « B’unb’un » est le créatif de la fratrie. Initié par son père au travail du bois quand il était enfant, il en a conservé le goût et s’est formé à la restauration de meubles anciens dans une école d’ébénisterie réputée du Jura. L’autre passion de Benjamin c’est bien sûr la montagne. Avec son frère de cœur, Furba Tamang, il parcourt les Alpes et part en trek au Népal, le pays natal de Furba : des voyages qui l’exaltent et l’amènent à porter sur le monde et les gens un regard aimant et bienveillant. Il s’investit aussi pour partager avec d’autres les différentes manières d’aborder la montagne, notamment à travers le projet très attendu d’un Derby du Mont Vallon.

j Battante, Cécile est la compétitrice de la famille. Skieuse émérite, passée par

j Manager of La Cordée and Le Bivouac shops in Mottaret, Benjamin

(“B’unb’un”) is the creative one of the family. Taught by his father to work with wood when he was a child, he kept a taste for it and trained to be an antique furniture restorer in a renowned cabinetmaking school in the Jura. It goes without saying that Benjamin’s other passion is the mountain, of course. With his spiritual brother, Furba Tamang, he travels the Alps and goes trekking in Nepal, Furba’s native country. His travels exalt him and lead him to have a loving, benevolent view of the world and the people that live in it. He also puts a lot into sharing different ways of living the mountain with others, particularly through the long-awaited Mont Vallon Derby project.

le Comité de Savoie où elle se distingue en slalom et descente, elle est malgré tout obligée de mettre un terme à sa carrière suite à des blessures récurrentes. En 2009 elle reprend avec ses deux frères la gérance des différents magasins de son père et de son oncle. Attachée au patrimoine culturel de son pays, elle n’en apprécie pas moins l’essor qu’y apporte le tourisme. Très impliquée, elle s’engage dans la réalisation de divers projets dont l’organisation des Teen Ag’ Games de Courchevel dont elle initie une première édition d’hiver le 28 février prochain. Curieuse, éclectique et exigeante, Cécile cultive son indépendance grâce à son travail et elle n’est pas près de s’arrêter : « la vie c’est une compétition, chaque projet est une manche ».

j A fighter by nature, Cécile is the competitor of the family. A highly-skilled skier, after going through the Comité de Savoie where she stood out in slalom and downhill, she had to put a stop to her career following repeated injuries. In 2009, she and her two brothers took over the management of her father’s and uncle’s different shops. She is attached to her region’s cultural heritage but nonetheless appreciates the boom brought by tourism. She is very involved and works on different projects including the organisation of Courchevel’s Teen Ag’ Games, the first edition of which will take place on February 28th, 2014. Curious, eclectic and demanding, Cécile uses her work to further her independence and is certainly not about to give it up: “life is a competition and each project is a leg”.

81


PORTFOLIO

Alpe d’Huez

Portraits décalés

L’Alpe d’Huez est plus qu’une île au soleil, c’est aussi un repère de locaux qui ont la pêche. Nous les avons rencontrés... TextE Claude Trinidad, Photos David André

Offbeat portraits

Alpe d’Huez is more than just an island in the sun, it’s also where energetic locals get together. We met some of them...

Romuald Licinio & Ophélie DAVID j L’Alpe d’Huez a connu les grandes heures des Jeux Olympiques de 1968, mais aussi les échos qui provenaient des victoires de ses champions internationaux sur le grand Cirque Blanc, notamment celles de Fabienne Serrat, l’égérie numéro 1 du ski alpin local. Depuis, la championne de skicross et son entraîneur, Romuald Licinio, lui aussi international en son temps, a pris la relève des podiums, 48 au total depuis le début de sa carrière pour 8 globes de cristal et deux titres de championne du monde. 82

j Alpe d’Huez has witnessed the glory of the 1968 Olympic Games and celebrated the victories of its champions on the international ski circuit, particularly those of Fabienne Serrat, the resort’s number 1 local downhill skiing representative. These days, it’s the skicross champion and her trainer, Romuald Licinio, also an international competitor in his time, who has been climbing onto the podium: 48 times in total since the beginning of her career, including 8 crystal globes and two world championship titles.


PORTFOLIO

Alpe d’Huez

Patricia MUGNIER j Quand l’Alpe d’Huez n’était encore que l’alpage du village d’Huez et que l’histoire des sports d’hiver ne l’avait pas encore élevée au rang de station de ski internationale, la vie locale n’en demeurait pas moins bien réelle. C’est sur cette histoire-là aussi que veille Patricia depuis sa petite mairie (juridiquement la vraie Mairie, l’annexe est celle qui est située en station) cachée dans les ruelles du village historique. Et authentique !

j When Alpe d’Huez was still just the mountain pasture of Huez village, before the story of winter sports lifted it up to the rank of international ski, local life was still just as real. Patricia watches over the stories from that time as well from her little town hall hidden in the streets of the old village. And authentic!

83


Bébert j Sans Bébert pour les intimes, point de DMC, sans doute la plus emblématique des remontées mécaniques de l’Alpe. C’est qu’il l’aime sa machine et on ne s’imagine pas le soin et l’amour que lui et ses acolytes peuvent y apporter. En résumé : pas de bras pas de chocolat et pas de Bébert pas de ski !

84

j Without Bébert for his friends, there would be no DMC, which is, without doubt, the most beautiful ski lift in Alpe d’Huez. He really loves his lift and it’s hard to imagine the love and care that he and his team give it. Basically, to sum it up, no Bébert, no skiing!


PORTFOLIO

Alpe d’Huez

William ROCHE j En matière de ski, William Roche n’est pas vraiment ce qu’on appelle un néophyte, ce serait même plutôt tout l’inverse. William est tout simplement le plus ancien moniteur de l’excellente ESF de l’Alpe d’Huez. A 62 ans, le monsieur ne rate jamais une occasion de participer à une épreuve de ski vétéran et il se montre toujours prêt à aller skier avec les enfants du ski club. La transmission de l’amour du ski est assurée...

j When it comes to skiing, you wouldn’t really call William Roche a novice, but really quite the opposite. A long time ski lover, William is quite simply the longest-serving instructor in Alpe d’Huez’s excellent ski school. At 62, he never misses an occasion to participate in a veteran’s ski event and is always happy to go skiing with the ski club kids. You can be sure that the next generation will love skiing too...

85


Philippe MULLER j Comme souvent chez les maîtres-chiens, Philippe Müller et son chien ne font qu’un. Au poste de secours de la SATA, ou en mission sur le terrain, jamais les deux complices ne se quittent, ils veillent à nous, sans se plaindre, sans s’étonner de rien, juste ils sauvent ! Comme souvent aussi chez les maîtres-chiens, ils ne la jouent pas perso et insistent toujours sur le collectif, règle à laquelle Philippe n’échappe pas : «Le collectif c’est le plus important dans le secours». A l’Alpe, pisteurs secouristes Maitre Chiens de la SATA sont au nombre de quatre. j As often with dog handlers, Philippe Müller and his dog are very close. At the CRS emergency station at the Alpe d’Huez altiport or during on-site missions, the two partners are never apart. They watch over us without ever complaining or showing surprise, just saving people!

86


PORTFOLIO

Alpe d’Huez

Gareth j The Underground Bar est situé Chemin de La Chapelle ce qui ne veut pas dire bien sûr qu’on y va comme on va à l’église. Au plafond, vieilles planches de snowboard et reliques de monoskis plantent le décor très rock’n roll de l’un des spots le plus sympa de l’Alpe, tout comme le sol -des carreaux noir et blanc- rappelle la joyeuse époque du ska, alors que guitares, claviers et cuivres occupent la petite scène de ce grand repère de la fête où l’on ne compte plus les soirées mémorables qui s’y sont déroulées, le plus souvent déguisées. Et en mode underground !

j The Underground Bar is located in the old part of Alpe d’Huez known by the name “Le Vieil Alpe”, Chemin de La Chapelle to be exact, although of course that doesn’t mean that it is like going to church. On the ceiling, old snowboards and relics of monoskis set the very rock’n roll scene of Alpe d’Huez’s most international spot, like the floor with its black and white tiles that is reminiscent of the joyous era of ska, while guitars, keyboards and brass instruments decorate the stage of this great party place where so many memorable evenings have taken place, most of them in fancy dress. And in underground mode!

87


PORTFOLIO

Alpe d’Huez

Juliette COLLOMB j L’histoire de Juliette pourrait être contée à la veillée, une de ces belles histoires dont souvent les stations de ski sont les refuges. Arrivée jeune fille avec ses parents à l’Alpe d’Huez, elle entre à l’hôtel des Grandes Rousses en qualité de femme de chambre et tombe amoureuse du fils des propriétaires, Hubert Collomb. Le coup de foudre est mutuel, la belle histoire peut débuter : ils exploitent l’hôtel ensemble puis créent le Printemps de Juliette, autre établissement bien connu de tous. Aujourd’hui, on est certain de toujours croiser Juliette dans l’un des deux établissements tenus désormais par ses filles, quand on ne la retrouve pas à la conception de ses fameuses soupes et de ses confitures dont tous les clients parlent à l’heure du goûter. 88

j Juliette’s story could be told during an evening vigil, one of those lovely stories that you often hear in ski resorts. After coming to Alpe d’Huez with her parents as a young girl, she started working as a chambermaid in Grandes Rousses hotel and fell in love with the owners’ son, Hubert Collomb. The feeling was mutual and their love story began. They managed the hotel together then opened Le Printemps de Juliette, another hotel known to all for its quality. These days, you are bound to come across Juliette in one of the two hotels that are now run by her daughters, when she’s not inventing one of her famous soups or jams that all the guests praise at tea time, that is.


PORTFOLIO

Alpe d’Huez

Rodolphe LE COVEC j Rodolphe est un enfant du pays, l’un de ceux qui a suivi et qui participe à l’évolution de «sa» station et dont il est devenu un repère avec le Dahu Grillé, plus qu’un restaurant, un véritable point de ralliement pour les habitants de toujours, les propriétaires attachés à la station, mais aussi tous ceux qui ne connaissent pas, les nouveaux arrivants qui deviennent en général très vite des fidèles du lieu et de l’Alpe.

j Rodolphe is a native of the region, who has followed the development of “his” resort and who has become one of its references with the Dahu Grillé, which, more than being just a good restaurant, is a real rallying point for the long-term inhabitants, the owners who are attached to the resort, as well as those who don’t know it yet, the new arrivals who usually become loyal clients very quickly. Try it and you’ll soon see why everyone keeps going back to the Dahu Grillé...

89


APÉRITIFS

90


GOOD PICTURES

Illuminations

TEXTE Loïc Martin

La quête de la photo parfaite

L

’implication de Red Bull dans les différents sports «extrêmes» n’est plus à démontrer. En quelques années, la firme aux deux taureaux est devenue un acteur incontournable dans ces sports : ski, snowboard, skate, surf, motocross, et même escalade ou cliff diving ! En 2007, Red Bull franchit une nouvelle étape en créant un concours photo international dédié aux sports extrêmes et à l’aventure, le Red Bull Illume. Ouvert à tous les photographes, le concours porte au rang d’œuvre d’art leur travail dans les sports d’action. Cette année avait lieu à Hong-Kong la troisième édition et c’est un photographe allemand, Lorenz Holder, qui remporte finalement le prix Overall de cette quête de l’image absolue. Petite sélection des plus beaux clichés des deux dernières éditions.

j L’image qui a remporté le concours 2013, catégorie «Overall» Le snowboarder Xaver Hoffman s’envoie en l’air sur une énorme antenne parabolique à Raisting, en Allemagne. Par Lorenz Holder.

j The image that won the competition’s “Overall” category in 2013. Snowboarder Xaver Hoffman gets big air off a huge satellite dish in Raisting, Germany. By Lorenz Holder.

91


GOOD PICTURES

ILLUMINATION In search of the perfect picture Red Bull’s involvement in the different “extreme” sports no longer needs to be proved. In a few years, the two bull brand has become an essential partner of a number of sports: skiing, snowboarding, skateboarding, surfing, motocross, climbing and even cliff diving! In 2007, Red Bull went a step further by starting an international photo competition for extreme and adventure sports, the Red

j Michal Krol s’offre un instant de contemplation au milieu de la voie «Tomaszowski Vychlad», en Slovaquie. Cliché capturé par Adam Kokot.

92

Bull Illume. Open to all photographers, the competition elevates their action sports pictures to the level of works of art. This year, the third edition took place in Hong-Kong and a German photographer, Lorenz Holder, finally won the Overall prize in this search for the perfect picture. Here’s a small selection of the most beautiful pictures from the last two editions.

j Michal Krol takes a break on his way up the “Tomaszowski Vychlad” wall, in Slovakia. Picture taken by Adam Kokot.


APERITIFS

j La difficulté de ce shot à Whistler, en Colombie-Britannique, consistait à réussir à capturer le skieur (Dan Treadway) durant la seconde où il passe devant l’ouverture. Le photographe Eric Bergeri réussira au deuxième essai, et gagnera au passage le premier prix de la catégorie «New Creativity» en 2010.

j The difficulty of this shot in Whistler, British Columbia, was in catching the skier (Dan Treadway) at the exact second that he passed in front of the opening. Photographer Eric Bergeri managed it on his second attempt and won first prize in the “New Creativity” category in 2010.

93


APÉRITIFS

j José Eber Pava Ordoñez s’élance du haut du Speicherstadt à Hambourg, en Allemagne et est shooté par Marcel Lämmerhirt. Vainqueur en 2010 dans la catégorie «Wings».

94

j José Eber Pava Ordoñez throws himself off the top of the Speicherstadt in Hambourg, Germany, shot by Marcel Lämmerhirt. Winner of the “Wings” category in 2010.


GOOD PICTURES

j Keith Malloy et Dane Gudauskas de retour d’une session surf à Unstad, dans les îles Lofoten, en Norvège. Ce cliché, signé Chris Burkard, a remporté un prix dans la catégorie «Spirit» de l’édition 2013.

j Le rider Stefan Lantschner capturé par le photographe Tim Korbmacher, à Krefeld en Allemagne. Vainqueur en 2010 de la catégorie «Playground».

j Keith Malloy and Dane Gudauskas back from a surf session in Unstad, in Norway’s Lofoten islands. This shot, signed Chris Burkard, took a prize in the “Spirit” category in the 2013 edition.

j Rider Stefan Lantschner captured by photographer Tim Korbmacher in Krefeld, Germany. Winner of 2010’s “Playground” Category.

95


GOOD PICTURES

j Le snowboarder Travis Rice en Alaska, par le photographe Scott Serfas. La photo remporte cette année le premier prix dans la catégorie «Illuminations».

j Vainqueur 2013 de la catégorie «Close Up», le photographe Jeroen Nieuwuis a pris ce cliché à Denekamp, aux Pays Bas. Sur le bitume, le skateur Erik Journée.

96

j Snowboarder Travis Rice in Alaska, taken by photographer Scott Serfas. The photo took first prize this year in the “Illuminations” category.

j 2013 winner of the “Close Up” category, photographer Jeroen Nieuwuis took this picture in Denekamp, Holland. On the bitumen, skater Erik Journée.


© SCOTT SPORTS SA 2013 | PHOTO: ERIK SEO, KEVIN SYMS

PHOTO

*

LE NOUVEAU

ER

ID

R

MASQUE LCG

E

N

A |D R

O

D

TU

LE NOUVEAU MASQUE LCG EST UNE RÉFERENCE EN TERMES DE POLYVALENCES. SCOTT EST FIER DE PRÉSENTER LE NOUVEAU SYSTÈME À ÉCRAN INTERCHANGEABLE: LENS CHANGE GOGGLE (LCG). LE SYSTÈME DE CHANGEMENT D’ÉCRAN COULISSANT DE SCOTT PERMET DE LE CHANGER SANS EN TOUCHER LA SURFACE. VOUS POUVEZ DÉSORMAIS VOUS ADAPTER RAPIDEMENT ET EFFICACEMENT AUX CHANGEMENTS DE LUMINOSITÉ. LIVRÉ AVEC UN ÉCRAN DE REMPLACEMENT ET SON ÉTUI MOULÉ ULTRA FIN.

97


En vente dans les Folie Shop On sale at FOLIE SHOP

Š Philippe Shangti

En partenariat avec Sun Valley


PLEASURE

United colors of people À la première lune de mars, les lumières soyeuses de l’Inde se parent de mille couleurs : c’est l’heure de la Holi. Au deuxième jour des festivités, tous se vêtissent de blanc et s’éclaboussent de poudre multicolore. Les Holi Runs français s’inspirent de cette fête hindouiste qui célèbre la victoire du bien sur le mal. La seule qui compte lors de ces événements sportifs est celle de la joie et de la paix. Texte Myriam Cornu

PHOTOS (Holi in India): Véronique Durruty

United colours of people

DR ©©Copyright

On the first full moon in March, India’s silky light takes on a thousand colours: It’s Holi time. On the second day of the festivities, everyone dresses in white and throws multicoloured powder into the air. The French Holi Runs were inspired by this Hindu festival that celebrates the victory of good over evil. The only sentiment that counts during these sporting events is joy and peace.

99


PLEASURE

H

oli, en Inde, annonce le retour du printemps. Cette célébration traditionnelle symbolise l’amour et la fertilité, mais aussi la victoire du bien sur le mal. Pour honorer les amours de Krishna et Radha, on sort de blanc vêtu, à la première pleine lune de mars, et on s’asperge allégrement de peinture, de poudre colorée et de ballons remplis d’eau pigmentée. Drôle de façon de se souhaiter le meilleur, et pourtant chaque tâche reçue apporte son lot d’ondes positives : un brin d’harmonie avec le vert, de l’optimisme avec le orange, la vitalité grâce au bleu et des brassées de rouge pour la joie et l’amour, bien sûr ! Fût un temps où la Holi était la dernière occasion de s’amuser avant le rude labeur des plantations. S’il en va différemment aujourd’hui, la Holi est toujours un temps fort de la vie indienne. Et si l’on ne prie plus forcément pour des moissons fructueuses, ces grandes manifestations de gaieté ne sont reniées par personne. Lors de Rangapanchami, deuxième jour de Holi, chacun circule dans les rues, paré de vêtements immaculés, et jette des pigments sur les autres passants. Projetés à foison sans distinction, ils recouvrent tout et tous : autochtones comme touristes, riches comme pauvres. Les couleurs de peaux disparaissent, les disparités aussi, place à la tolérance !

expérience originale. Aspergé de couleurs, on se retrouve en communion avec des centaines de personnes rassemblées là dans un seul but : celui de se sourire et de s’ouvrir les unes aux autres. À chaque kilomètre, on franchit des « zones de coloriage » pendant lesquelles l’organisation projette de la poudre d’amidon teintée. 100 % naturelle et biodégradable, non irritante, cette poudre n’a qu’un inconvénient : à l’arrivée, elle peut vous empêcher de reconnaître les amis avec lesquels vous êtes venu ! Une nouvelle manière de lier connaissance ?

Holi Opale

© DR

À Calais, ce printemps, les organisateurs du trail de la Côte d’Opale ont eu l’idée de reproduire ce mouvement de joie pure et de la transposer sur un événement sportif. Sur différents parcours, des marcheurs et des coureurs de tous niveaux et de tous âges s’élancent pour le plaisir et la fête. Sur ces Holi Run, coureur rime avec couleur et bonne humeur ! « Le but », explique Franck Viandier, organisateur, « est de franchir la ligne d’arrivée superbement coloré ! » La Holi Run touche un public large, plus ou moins sportif, qui a envie de vivre une

100


PLEASURE

j A gauche : le vrai Holi made in India annonce le retour du printemps. En médaillon ci-contre : la version occidentale du Holi, un moment de joie lors de la course Holi Run organisée à Calais.

I

n India, Holi announces the return of spring. This celebration traditionally symbolises love and fertility, as well as the victory of good over evil. In honour of Krishna and Radha’s love, people go out dressed in white on the first full moon in March and happily throw paint, coloured powder and balloons filled with coloured water. It’s a strange way to wish people well, yet each mark you receive brings positive vibes with it: A touch of harmony for green, orange for optimism, vitality with blue and armfuls of

© Véronique Durruty

© Véronique Durruty

inset: the western version of Holi, a moment of joy during the ‘Holi Run’ race organised in Calais.

© DR

j Left: the real Holi ‘made in India’ announces the return of spring. Photo

red for joy and love, of course! There was a time when Holi was the last chance to have fun before starting the hard work in the plantations. Although that is not the case nowadays, Holi is still a key moment in Indian life. Even if there is no longer necessarily any need to pray for a fruitful harvest, no-one wants to stop these happy celebrations. On Rangapanchami, the second day of Holi, everyone walks in the streets, dressed in immaculate

101


PHOTOS: Véronique Durruty

PLEASURE

clothing, throwing coloured powder at the other passersby. Thrown abundantly without any distinction, everyone is covered: locals and tourists alike, rich and poor. Skin colour disappears along with other differences, making way for tolerance!

Holi Opale In Calais this spring, the organisers of the Côte d’Opale trail had the idea of reproducing this demonstration of pure joy and transposing it to a sports event. On different courses, walkers and runners of all levels and ages compete for the fun and fiesta. On the Holi Runs, run rhymes with fun (and colour!)! “The aim”, explained organiser Franck Viandier, “is to arrive in very colourful style at the finish line!” The Holi Run attracts a wide audience that likes sport to one extent or another and wants to experience this original event. Splashed with colour, the hundreds of participants assemble with a single common goal: to smile and open up to each other. Every new kilometre brings a new “colour zone” where the organisers throw coloured starch powder. 100 % natural and biodegradable, and non-irritant, the powder only has one disadvantage: on the finish line, you might not recognize the friends you came with! Could this be a new way of getting to know people?

102

j Les participants au Holi se jettent de la poudre d’amidon teintée, 100% naturelle et biodégradable. j Holi participants throw coloured starch powder, 100% natural and biodegradable, over each other.


APERITIFS

Terrasse, solarium, Bar, resTauranT, DiscoThèque au coeur De la sTaTion, De 9h à 5h Du maTin. l’ après «Folie Douce» Tous les soirs à parTir De 18h. Bar lounge, apériTiFs, Tapas, cockTails, musique ...

Tel : 04 76 80 33 45 Fax : 04 76 80 34 57 mail : lesporting50@yahoo.fr Facebook : Restaurant Discothèque Le Sporting

103


APÉRITIFS PLEASURE

BLACK CROWS Le cri du corbeau

Créée en 2006 par deux skieurs freeride, Camille Jaccoux et Bruno Compagnet, la marque installée à Chamonix dénote dans l’univers du ski. TextE Tony Bitou

A

u départ, il s’agissait d’une simple discussion autour d’une pizza après une belle journée de ski à Chamonix. Et puis la légèreté du propos est devenue intention, puis réflexion, puis création d’une paire de ski de 195 cm et 10 cm de large tout de rose vêtue. Les deux amis, suivi par un homme d’affaire suisse, réussirent à sortir le ski dont ils rêvaient depuis longtemps, celui dont les marques ne voulaient pas entendre parler par souci de rentabilité. Ce ski, c’était le premier Corvus, ‘corbeau’ en latin.

lA MARQUE AUX CHEVRONS Depuis, ce premier ski, de la neige a fondu sur les cimes et la marque aux chevrons – ces V assemblés devenus l’emblème de la marque – compte désormais treize modèles de ski, deux de bâtons et une petite nichée de produits dérivés. Après le marché européen, Black Crows est désormais lancée sur le continent nord-américain et le Japon. Sa marque de fabrique, au-delà de formes et de

flex spécifiques, c’est le design des surfaces réalisé par la société Yorgo & Co. Créé par Yorgo Touplas, le logo en chevron déclinés en jeux optiques et mélangé à des couleurs vives allait donné un grand coup d’air frais dans l’univers du ski. Alors que des marques comme POC, elles aussi avec un design novateur et des couleurs énergiques, arrivaient sur la marché des sports d’hiver, Black Crows proposait des skis dans la lignée de ce renouveau graphique. Reconnaissables entre milles, parés d’une très belle finition et chaussés par des skieurs emblématiques, la recette allait rapidement prendre dans le milieu du ski.

PLUS LOIN QUE LE SKI Aujourd’hui, Black Crows est une des marques les plus dynamiques du secteur freeski, proposant des publicités atypiques, un site internet très dynamique ou encore un festival de musique rock et électronique, le Black Week End. Avec l’arrivée de grands

“After the European market, Black Crows has now been launched in North America and Japan” 104


APERITIFS

The call of the crow Created in 2006 by two freeride skiers, Camille Jaccoux and Bruno Compagnet, the Chamonix-based brand stands out in the world of skiing.

T

o start with, it was just a chat over a pizza after a great day’s skiing in Chamonix. Then the light-hearted suggestion turned into a definite intention that was carefully considered and resulted in a pair of pink skis 195 cm long and 10 cm wide. The two friends, along with a Swiss businessman, managed to create the ski they had dreamt about for a long time, the one that other brands thought would not be profitable. That ski was the first Corvus, ‘crow’ in latin.

THE HERRINGBONE BRAND

©DR

Much snow has melted on the peaks since that first ski, and the herringbone brand – the ‘V’ marks have become their trademark – now produces thirteen different skis, two sets of poles and various derived products. After the European market, Black Crows has now launched in North America and Japan. Apart from the specific shape and flex of their skis, Black Crows’ signature look is the design of the surfaces by Yorgo & Co. Created by Yorgo Touplas, the herringbone logo with different optical effects combined with bright colours was a breath of fresh air in the ski industry. While brands like POC, which also had an innovative design and an energetic colour scheme, were coming on to the winter sports market, Black Crows was proposing

105


PLEASURE

©DR

noms du freestyle comme Julien Regnier, du freeride comme Oakley White-Allen ou du ski de montagne comme Guiliano Bordoni, elle dispose également d’un team diversifié et international. Mais désireuse de proposer des skis pour tous types de pratiquants, cette petite PME française est désormais présente dans la plupart des secteurs du marché, du ski de randonnée au ski de piste en passant par toutes les formes du freeski. Néanmoins, chasse-gardée de skieurs non-conformistes, est-ce qu’une trop large démocratisation de la marque ne pourrait pas freiner ses admirateurs ? Les designs sans cesse renouvelés et la modernisation constante des modèles semble toutefois suffisants à combler les attentes des admirateurs de la première heure.

©DR

« Après le marché européen, Black Crows est désormais lancée sur le continent nord-américain et le Japon »

skis with this new graphic design. Easily recognizable, well finished and used by emblematic skiers, the formula was rapidly taken up in the ski industry.

MORE THAN JUST SKIING Today, Black Crows is one of the most dynamic brands in the freeski sector with its atypical advertising, a really dynamic website and a rock and electronic music festival: the ‘Black Weekend’. With the arrival of the big names of freestyle skiing, like Julien Regnier, freeride, like Oakley White-Allen, or ski touring, like Guiliano Bordoni, it also has a diversified international team. The small French company wanted to produce skis for all kinds of skier and is now present in most of the market sectors, from touring skis to downhill skis and all types of free ski. The concern was that, as a preserve of non-conformist skiers, over-democratizing the brand might take away some of its admirers. However, constant renewal of the designs and modernising the models seems to be enough to satisfy the requirements of the brand’s initial admirers.

106


* Offre à partir de 364 €/personne entre le 15 février et le 15 mars 2014 : hébergement 7 nuits en studio base 4 personnes (pleine occupation) + forfait Pass famille 6 jours : Val Thorens-Orelle (2 parents + 2 enfants moins de 21 ans) / Cours de ski et garderie en option / nativecommunications.com / © C.Cattin / OT Val Thorens / SIRET : 776 501 215 000 29 / IT ROCKS UNITED : Ça bouge. Ensemble.

APERITIFS

UNITED ROCKS MULTIPLIEZ LES SENSATIONS Val Thorens, la station qui conjugue le meilleur du ski avec la meilleure des ambiances pour chacun d’entre vous. Il y a ceux qui se contentent de peu… et ceux qui veulent aller toujours plus haut. Plus de ski, plus de neige, plus de soleil : profitez du plus grand domaine skiable du monde : Les 3 Vallées, et de remontées mécaniques à la pointe de la technologie pour multiplier les activités et vivre toutes vos envies. Cet hiver, découvrez nos 2 nouveaux hôtels 5 étoiles ! Entre le 15 février et le 15 mars : pack hébergement + forfait de ski à partir de 364 €*/pers. Réservez votre appartement et hôtel sur www.valthorens.com ou au +33 (0)4 79 00 01 06

Découvrez la station en vidéo www.valthorens.com

Ouverture Du 23 novembre au 11 mai 2014

107


APÉRITIFS

Alpe d’Huez

La grotte en ligne de mire Gauthier de Tessières et les guides de l’Alpe d’Huez ont défloré la ligne de la Grotte, un run qui n’avait jamais été skié auparavant. Découvrant un paysage aux airs de mirage… Ambiance ! TextE Myriam Cornu PHOTOS Laurent Salino

108


WINTER GAMES

G

authier de Tessières, c’est le môme qui a remporté le premier Coq d’Or organisé à l’Alpe d’Huez il y a vingt ans. Cette compétition détecte des champions jusque dans les écoles de ski, en dehors des circuits classiques des clubs trustés par les enfants nés à la montagne. Depuis, le petit garcon des villes a pris la clé des champs et fait main basse sur l’argent : Gauthier est vice-champion du monde de super-géant. « Ma médaille de l’hiver dernier, à Schladming, vient de la confiance. De ce fil ténu qu’ont réussi à faire naître mes coachs de la Fédé française de ski. Avec mes 80 kg, je suis un peu juste pour faire le poids dans le milieu du “racing”. Je suis donc allé m’entraîner en soufflerie pour apprendre à compenser par la posture. » Depuis, le succès a souri à Gauthier qui s’entraîne âprement en vue des Jeux olympiques de Sotchi. Une assiduité qui ne l’empêche pas de s’adonner à des journées de glisse plus ludique.

Sur les pas du Yéti Au printemps dernier, il a été le premier, avec les guides de l’Alpe d’Huez, à déflorer la ligne de la grotte du Yéti ! « Nous sommes les premiers à avoir skier cette nouvelle ligne, tout simplement parce qu’elle n’était pas skiable avant cette saison ! Le glacier s’est en effet déplacé ouvrant une ligne étroite et pentue. » Après les énormes chutes de neige de l’hiver, Denis Ailloud, guide indétrônable de l’Alpe et pote de Gauthier, surveille cette face avec un œil avisé. « Le 5 avril, alors que j’organise l’une de mes journées VIP avec l’entreprise Lansard et CIAT sur le domaine des Grandes Rousses, Denis me met l’eau à la bouche et me propose, à moi, skieur addict aux pistes sur-damées, glacées et piquetées, d’être le premier à dévaler ce couloir gavé de poudreuse », se souvient le vice-champion du monde. Exit les piquets de slalom rouges et bleus qui contraignent les trajectoires, place à la liberté !

« J’ai été formé par l’ESF de l’Alpe, qui avait des stages compétition de qualité. J’ai eu la chance d’avoir des moniteurs qui ont su me transmettre les valeurs qui me portent aujourd’hui : la passion, le plaisir et le partage.»

La bande des 5 Deux jours plus tard, l‘excitation est palpable au sein de l’équipe composée de Denis Ailloud (guide), Patrick Guillaume (guide), Benoît Feuillu (médecin urgentiste et ancien skicrosseur de haut niveau), Laurent Salino (photographe professionnel) et Gauthier. « Pour rejoindre la grotte du Yéti, il faut monter en haut du Pic Blanc par le téléphérique puis grimper au Pic Bayle à 3465 m d’altitude. Nous étions bien organisés, Denis a ouvert la voie, je

La Grotte in our sights Gauthier de Tessières and the Alpe d’Huez mountain guides were the first down La Grotte, a run that had never been skied before, discovering a landscape that was a little like a mirage… Amazing!

G

authier de Tessières is the kid who won the first Coq d’Or organised in Alpe d’Huez twenty years ago. The competition finds champions in ski school classes, off the beaten track of the clubs that are monopolised by the children born in the mountains. Since then, the little city boy has adopted the countryside and helped himself to silver: Gauthier is world vice-champion in superG. “My medal from last year in Schladming came from being confident, from the tenuous thread that my coaches from the French ski federation have managed to create in me. My 80 kg weight is a little light for making it in racing” so I went to train in a wind tunnel to learn to compensate for that with my posture.” Since then, Gauthier has been successful and he is training hard for the Sochi Olympic Games. However, his hard work doesn’t stop him from enjoying a few days of more fun skiing. 109


WINTER GAMES

In the Yeti’s footsteps Last spring, he and the Alpe d’Huez mountain guides were the first to ski the line of the Yeti’s grotto! “We were the first to ski this new line, quite simply because it wasn’t skiable before this season! The glacier has actually moved, opening a steep, straight line.” After the winter’s huge snow falls, Denis Ailloud, one of Alpe d’Huez’s invincible guides and a buddy of Gauthier’s, surveyed the face with an experienced eye. “On April 5th, when I was accompanying a VIP day with Lansard and CIAT in the Grandes Rousses area, Denis got my mouth watering by proposing to me, a skier addicted to over-groomed, icy slalom slopes, to be the first to go down this powder-filled couloir”, remembers the world vice-champion. Out with the red and blue slalom poles that dictate your ski line, in with free choice!

The famous 5 l’ai suivi avec Benoît et Pat fermait la piste en cas de problème. J’étais très stressé car nous étions un peu dans l’inconnu. Je me rassurais à la pensée d’avoir deux guides et un médecin avec moi ! J’ai bien pris goût à ce genre d’aventures… Peut-être une reconversion ? » Pas très connus, les hors-pistes du domaine des Grandes Rousses sont pourtant facilement abordables « et nous réservent bien des surprises » conclut le champion de l’Alpe d’Huez. « Lorsque l’on est accompagné d’un guide, il est possible de remonter à la station en helico, c’est magique ! ».

Quand Gauthier de Tessières, médaille d’argent des derniers championnats du monde de ski alpin, passe en mode freeride, ça donne ça !

110

Two days later, you could feel the excitement in the group made up of Denis Ailloud (guide), Patrick Guillaume (guide), Benoît Feuillu (doctor and former top level ski-crosser), Laurent Salino (professional photographer) and Gauthier. “To get to the Yeti’s Grotto, you have to take the cable car to the top of Pic Blanc and then climb to Pic Bayle at 3465 m altitude. We were well organised, Denis was in front, I was next with Benoît and Pat was at the back in case there were any problems. I was very stressed because we were pretty much in uncharted territory. I reassured myself with the thought that there were two guides and a doctor with me!

When Gauthier de Tessières, silver medallist at the last downhill skiing world championships, goes freeriding, this is what you get!


Passage Iseran 2000 / 73 210 Val d’Isère

Réservation : 04 79 06 17 89

111


SOCHI

© SOTCHI 2014

WINTER GAMES

THE IMMODERATE GAMES

Alors que les athlètes du monde entier n’ont que cet objectif en tête et que le public rêve d’Olympisme avec un grand O, les préparatifs des JO de Sochi ont été pour le moins rocambolesques… Retour sur le film de ces Jeux…

Whilst athletes the world over are thinking of nothing else and the public is dreaming Olympics with a capital ‘O’ , the preparations for the Sochi Games have been fantastic, to say the least… Let’s take another look at the movie of these Olympic Games…

©DR

LES JEUX DE LA DEMESURE

112


WINTER GAMES

DATES CLES

KEY DATES

25 juillet 2005 CANDIDATURE

JUIN 2013 ANNONCE DE L’ENVOI DE LA

22 juin 2006 FINALE

Après le premier satellite du monde et la première sortie dans l’espace, la Russie décide d’envoyer, pour la première fois de l’histoire, la flamme olympique dans l’espace… Personne n’y avait sans doute pensé avant, la Russie va le faire ! En toute simplicité et retransmis en direct.

Après un échec en 2002, la Russie se déclare une nouvelle fois avec Sochi candidate pour les Jeux olympiques d’hiver de 2014.

3 villes se retrouvent au dernier tour : Salzbourg, Sochi et Pyeongchang.

FLAMME… DANS L’ESPACE (!)

JUILLET 2013 MENACE ISLAMISTE

Le chef islamiste du Caucase Dokou Oumarov, a appelé à des attaques à l’encontre de cet événement. Oumarov en conflit avec Poutine, a revendiqué de nombreuses attaques meurtrières commises ces  dernières années en Russie dont des attentats à l’aéroport et dans le métro de Moscou en 2010.

4 juillet 2007 ELECTION

Sochi est officiellement désignée. C’est la première fois pour la Russie depuis Moscou en 1980, avec les Jeux d’été. La station balnéaire (!) située dans le Caucase sur les bords de la mer Noire sera donc le théâtre des prochaines olympiades du 7 au 23 février 2014. Le monde découvre alors l’étendue du projet russe : un chantier titanesque dans une zone totalement vierge de toute infrastructure existante.

2008 LA GUERRE EN OSSETIE DU SUD

La zone alentour de Sochi est source de nombreux conflits géopolitiques. La Russie est engagée dans un conflit armé… à quelques km du site olympique !

Aout 2012 OBJECTIF NUMERO 1

Après s’être classé 11ème à Vancouver, Vladimir et le comité olympique russe annoncent qu’ils visent tout simplement la première place du classement des nations ! La Russie est certes très compétitive dans certaines disciplines mais a de grosses lacunes dans d’autres sports. Même à grands renforts financiers, recrutements d’entraîneurs étrangers et naturalisations d’athlètes l’objectif peut tout de même sembler utopique…

Février 2013 BILAN A UN AN

La tension et l’inquiétude gagnent la cours des comptes, le CIO et l’opinion publique… aux vues des sommes engagées qui atteignent des sommets, des grosses rumeurs de corruption, d’importants retards dans l’avancement des travaux, des écologistes qui crient au désastre, des droits des travailleurs bafoués, des habitants délocalisés sans indemnités…. ‘No comment’ de la part de Poutine qui lui semble serein.

Aout 2013 - LOI HOMOPHOBE

La polémique grandit en marge des championnats du monde d’athlétisme de Moscou. Le président russe a promulgué un texte de loi qui sanctionne tout acte de «propagande» homosexuelle devant les mineurs. Un texte jugé totalement discriminatoire par les défenseurs des droits de l’homme et qui a suscité de nombreuses critiques à travers le monde.

July 25th, 2005 CANDIDACY

After failing to get the Games in 2002, Russia comes forward once again with Sochi as a candidate for the 2014 winter Olympics.

June 22nd 2006 FINAL

3 cities are in the final stretch: Salzbourg, Sochi and Pyeongchang.

July 4th, 2007 ELECTION

Sochi is officially chosen. These are Russia’s first Games since the Moscow summer Olympics in 1980. The seaside resort (!) in the Caucasus on the Black Sea would therefore be the setting for the next Olympics from February 7th - 23rd, 2014. The world then discovered the full extent of the Russian project: a massive site in a zone with absolutely no existing infrastructures.

7 Octobre 2013

RELAIS DE LA FLAMME OLYMPIQUE

65 000 kilomètres en voiture, train, troïka russe et même attelage de cerfs. 14 000 porteurs à travers 3000 localités russes. Le relais s’achèvera par la cérémonie d’ouverture le 7 février 2014.

TO BE CONTINUED... 2008 THE WAR IN SOUTH OSSETIA

The area around Sochi is the source of much geopolitical conflict. Russia is engaged in armed conflict … just a few km from the Olympic site!

August 2012 NUMBER 1 OBJECTIVE

After coming 11th in Vancouver, Vladimir and the Russian Olympic committee announced that they intended quite simply to come first in the nations’ ranking! Russia is certainly very competitive in some disciplines but is way behind in other sports. Even with considerable financial support, recruiting foreign trainers and naturalising athletes, the objective seems a tad utopian…

113


WINTER GAMES

> Budget prévu : 14 Milliards d’euros (1,4 à Vancouver) > Budget Actuel : 36 Milliards d’euros > 376 km de routes, 77 ponts, 12 tunnels et une voie ferrée de 201 km construits pour l’occasion. > 60.000 ouvriers sur les chantiers pour l’aménagement des sites. > 40 000 militaires prévus pour gérer la sécurité durant l’événement > 450 000 M3 de neige stockés en cas d’hiver trop clément. > Cinq énormes patinoires construites côte à côte, dans une région de 340 000 habitants peu sensibles aux sports de glace > 3 Milliards de téléspectateurs à travers le monde.

©DR

DES CHIFFRES QUI DONNENT LE VERTIGE  February 2013 1st YEAR REPORT

The court of auditors, the CIO and the general public are starting to feel stressed and worried… considering the exorbitant sums being spent, the many rumours of corruption, the considerable delay in the building work, ecologists calling it a disaster, workers being bullied and locals being moved without any compensation…. ‘No comment’ from Putin who appears quite serene.

JUNE 2013 RUSSIA ANNOUNCES THAT THE TORCH WILL BE SENT… INTO SPACE(!)

After sending up the world’s first satellite and having the first man out in space, Russia decides to send the Olympic torch into space for the first time ever… Doubtless, no-one had ever thought of it before, so Russia is going to do it and have it televised live, quite simply!

JULY 2013 ISLAMIC THREAT

The Islamic head of the Caucasus, Dokou Oumarov, calls for attacks against the event. Oumarov, in conflict with Putin, has claimed responsibility for a number of deadly attacks carried out in Russia over the past few years, including those at the airport and in the Moscow subway in 2010.

FIGURES TO MAKE YOUR HEAD SPIN  > Forecast budget: 14 billion euros (1.4 for Vancouver) > Current Budget: 36 billion euros > 376 km of roads, 77 bridges, 12 tunnels and a 201 km railway line built for the occasion. > 60,000 workers on site construction. > 40,000 soldiers to manage security during the event > 450,000 M3 of snow stored in case the winter is too warm. > Five huge skating rinks built next to each other in a region of 340,000 inhabitants who are not really ice sports enthusiasts > 3 billion television viewers worldwide.

August 2013 - HOMOPHOBIC LEGISLATION

Controversy increases when the athletics world championships are held in Moscow. The Russian president promulgated a law that sanctions any act of  homosexual “propaganda”  in front of minors. A law that is considered completely discriminatory by human rights defenders and which has been the source of much criticism worldwide.

7th October, 2013 OLYMPIC TORCH RELAY

65,000 kilometres by car, train, Russian troïka and even a team of deer. 14,000 bearers will carry the torch across 3000 Russian districts. The relay will finish at the opening ceremony on February 7th, 2014.

TO BE CONTINUED... 114


GAMES

115


APÉRITIFS

Val d’Isère et l’Espace Killy, Méribel, Val Thorens et les 3 Vallées, l’Alpe d’Huez et le Grand Oisans, les Folie Douce prennent place sur des domaines skiables de folie. La preuve en chiffres… Text Myriam Cornu

© andyparent.com

Val d’Isère and Espace Killy, Méribel, Val Thorens and the 3 Valleys, Alpe d’Huez and the Grand Oisans, Folie Douce is adopting the most amazing ski areas. The proof in numbers…

116


WINTER GAMES

4

glaciers entourent les pistes des 3 Vallées : ouvrez les yeux sur Peclet, Gébroulaz, le Borgne et le Bouchet.

68 2h30,

50/50

0

os brisé grâce aux modules en mousse du Moon Park de Méribel, pour se faire les dents en freestyle dans des conditions confortables.

, c’est le nombre de pistes rien que sur Méribel.

600

: sur les km de pistes des 3 Vallées, la moitié sont des pistes faciles et l’autre des pistes experts.

30

%

de consommation de carburant en moins pour les nouvelles dameuses Kassböhrer à transmission électrique qui prépareront une partie des pistes des 3 Vallées cet hiver.

il ne faut pas plus de temps dorénavant pour voler vers les 3 Vallées depuis Paris !

80

75

% pour le couloir de départ du Vertical Xperience, LA piste Plus de noire de Méribel. Lancez les paris : qui, parmi vous, osera tenter ce défi ? Ah, petite précision supplémentaire : tout le monde peut vous voir depuis le sommet de la télécabine de Saulire Express…

1800

espace ludique de plus pour les pitchounes : le nouveau Village Inuit ! Ils n’ont pas fini de vous traîner vers la piste des Louveteaux (zone de l’Alitport de Méribel).

68 2 ½ hrs

is the number of pistes in Méribel alone.

80

50/50

600

: on the km of runs in the 3 Valleys: half are easy and the others are for expert skiers.

0

bones broken, thanks to the foam modules in Méribel’s Moon Park, where you can learn freestyle in comfortable conditions.

30

%

less fuel consumption for the new electricallypowered Kassböhrer grooming machines that will be grooming some of the 3 Valley slopes this winter.

75

is now all it takes to fly to the 3 Valleys from Paris!

Over % for the 1st couloir of the Vertical Xperience, THE black run in Méribel. Place your bets: which of you will dare to take up the challenge? Ah, just one other thing: everyone can see you from the top of the Saulire Express gondola…

1800

% of the 3 Valleys ski area is at over the snow canons up there. That is also “sustainable development”!

©DR

4

glaciers surround the pistes in the 3 Valleys: take a look at Peclet, Gébroulaz, Le Borgne and Le Bouchet.

©DR

© Copyright

% du domaine skiable des 3 Vallées se situent au-dessus de m d’altitude. Pas besoin d’y faire tourner des canons à neige. C’est aussi cela, le “développement durable” !

1

1

more play area for your little ones: the new Inuit village! They won’t stop dragging you to Louveteaux (wolf-cub) piste (in Meribel’s altiport zone).

m altitude. You won’t need

117


300

WINTER GAMES

1

3

*** : the Pic Blanc in Alpe d’Huez, offers a panorama that has 3 stars in the Michelin guide. The peak that reaches 3330 metres offers an extraordinary viewpoint overlooking Les Ecrins national park and Le Rateau, La Meije, La Muzelle, Les Aiguilles d’Arves, the Belledonne chain and Mont-Blanc.

like first stage of the DMC, the beginners’ snowpark is along the run.

160

2

instructors in Alpe d’Huez ski school if you want to learn to telemark, improve your snowboarding, try skiing for the disabled or get into slalom…

gold medals in the Sochi Olympic Games this winter for Alpe d’Huez? Gauthier de Tessières, world runner-up in super G and Ophélie David, 25 skicross world titles, will be wearing their resort’s colours on the international podiums.

120

,metres of snow tunnels at 2700 m altitude (top of the second stage) in the ice grotto “shaped” every year on a different theme. .

300

€ for a day’s freeride skiing on the Grand Sablat itinerary, including the return journey by helicopter.

1

comme Premier tronçon du DMC, le snowpark découverte est situé le long de la piste.

300

300 160

€ la journée freeride sur l’itinéraire du Grand Sablat, journée avec retour en hélicoptère.

éblouissants jours de soleil par an ! C’est le recencement moyen de Météo France pour l’Alpe d’Huez. 118

3

moniteurs à l’école de ski de l’Alpe d’Huez pour débuter en télémark, progresser en snowboard, s’initier au ski quand on est handicapé, se mettre au slalom…

©DR

©DR

dazzling days of sunshine a year! That was Météo France’s average finding for Alpe d’Huez.

*** : le Pic Blanc, à l’Alpe d’Huez, propose un panorama classé 3 étoiles au Guide Michelin. Ce sommet qui culmine à 3330 mètres offre un point de vue inouï sur le Parc national des Ecrins et le Rateau, la Meije, la Muzelle, les Aiguilles d’Arves, la chaîne de Belledonne et le MontBlanc.

2

médailles d’or aux Jeux Olympiques de Sotchi cet hiver pour l’Alpe d’Huez ? Gauthier de Tessières, vice-champion du monde en titre de super géant et Ophélie David, 25 victoires en coupe du monde de skicross, portent les couleurs de la station iséroise sur les podiums internationaux.


WINTER GAMES

119


WINTER GAMES

2 2 2

2

comme ans ou jours de ski ! On trouve zones débutants, à Val d’Isère. Méribel propose trois Zen Zones.

3450

150

au moins ! C’est le nombre de jours par an où l’on peut skier la face de Bellevarde.

m... Toucher le ciel du doigt, c’est possible depuis le point culminant du domaine skiable de Val d’Isère.

100

109

€, c’est le prix du week-end d’ouverture du domaine avalin. A l’occasion de “Premières traces”, Val vous propose deux nuits et deux forfaits journées, plus une demi-journée découverte avec des moniteurs diplômés et des test de matériel ski et snowboard.

25

,modules agrémentent le Val Park : wall, rail banane, rainbow kick, rail plat, dancefloor, barils, spine… 

©DR

© andyparent.com

bouquetins, environ, «habitent» dans les hauteurs avalines, en fonction des années, des conditions météos, des mises bas.

22 2

2

years old or days of skiing! There are like beginner areas in Val d’Isère. Méribel has three Zen Zones.

3450

at least!... is the number of days per year that you can ski Bellevarde face.

m... Reaching up and touching the sky is possible at the top of the Val d’Isère ski area.

100

109

€ is the price for the first weekend of the season in Val d’Isère. For its “First tracks”, Val is offering two nights and two day passes plus a half day with qualified instructors and ski & snowboard equipment to test.

or so ibex live on the heights of Val d’Isère, varying from year to year according to weather conditions and reproduction rates.

120

150 25

, modules in the Val Park: wall, banana rail, rainbow kick, flat rail, dance floor, barrels, spine… 


APERITIFS

FASHION

SKI WOMEN

SPORTALM MEN’S SKI COLLECTION Olivier SpOrtS

premium SpOrt

> 04.76.79.87.32

> 04.76.79.51.37

Route du signal Alpe d’huez centre Station

Route d’Huez Alpe d’huez - Vieil Alpe

121


INTERVIEW

La déco perchée des Folie Douce Interview by Loïc Martin

Celui qui a déjà posé ses spatules à Val d’Isère ou Méribel n’a pas pu passer à côté de La Folie Douce et de la Fruitière, concepts complètement décalés de terrasse d’altitude, et restaurant à la cuisine traditionnelle et soignée. Mais derrière l’apparente décontraction dégagée par ce lieu mythique se cache une réflexion poussée sur la décoration et l’aménagement de l’espace, où rien n’est laissé au hasard. Luc Reversade, l’homme derrière ce concept «perché depuis 1969», donne la recette de son succès. Quelle place accordez-vous à la décoration à la Folie Douce ?

L.R: La déco est quelque chose d’important, bien que selon moi, ça ne reste au final

qu’une aide à l’ambiance générale, un contexte. Pour qu’une déco soit réussie, il faut qu’on se sente bien dans le lieu où l’on se trouve. Mais dans le même temps, il faut qu’on soit transporté dans un univers, comme dans un film.

Comment décririez-vous l’intérieur de la Folie Douce ?

L.R: A la fois internationale, urbaine et luxueuse. Internationale, parce qu’on

©DR

doit plaire à notre clientèle qui vient de nombreux pays. Je m’inspire beaucoup des voyages que je fais, je me tiens au courant de ce qui se fait ailleurs, je reste très curieux de ce que font nos voisins européens, comme à Moscou par exemple. Urbain car j’ai toujours été sensible à la calligraphie, au graffiti. Et luxueuse car j’aime travailler avec des produits nobles. Luxe et design urbain se marient très bien… Dans la déco comme dans l’assiette.

La Folie Douce: altitude interiors The Reversade vision

©DR

Anyone who has already been skiing in Val d’Isère or Méribel can’t have missed La Folie Douce and La Fruitière, completely offbeat altitude restaurants, serving refined traditional cuisine. However, behind the relaxed facade of this legendary location hides careful consideration of its decoration and layout, with nothing left to chance. Luc Reversade, the man who came up with this high-altitude concept in 1969 gives his secret for success.

122


PLEASURE

« Pour moi, le vrai plaisir de la déco se situe dans la curiosité de tous les instants.»

Le restaurant d’altitude façon Folie Douce, un autre point de vue de l’accueil sur les pistes...

©DR

Altitude restaurant Folie Douce-style, another idea of how to welcome people on the slopes...

123


INTERVIEW

Quels types de mobilier et matériaux aimez-vous mettre en avant ?

L.R: J’aime beaucoup chiner, chez les antiquaires par exemple,

©DR

comme pour le bar vinage de la Folie Douce. J’apprécie aussi les beaux matériaux dans l’air du temps, comme le poli-miroir ou encore le cuir. Je travaille beaucoup avec des artisans, j’aime échanger et apprendre avec eux. Pour moi, le vrai plaisir de la déco se situe là, dans cette curiosité de tous les instants, dans cette transmission de savoir-faire.

Concernant le restaurant la Fruitière, la déco est beaucoup moins «décalée» qu’à la Folie Douce. C’était une volonté de bien démarquer les deux ? L.R: Tout à fait. Essayer de garder une cohérence entre la Folie Douce et la Fruitière était très difficile, voire impossible, pour la simple et bonne raison que ce n’est pas la même clientèle. A la Fruitière, la décoration est plus figée, on sait qu’on ne la fera pas évoluer aussi souvent qu’à la Folie Douce. Les clients qui y viennent cherchent quelque chose de plus authentique. Du coup, l’ambiance est beaucoup plus montagne…

L.R: Oui, je voulais que la déco ressemble aux fruitières d’antan.

Je me suis inspiré des vieilles fromageries d’Autans, de Villard de Lans… Où j’ai d’ailleurs récupéré beaucoup d’éléments de décor, comme des bouteilles de lait d’époque, des vieilles cartes de fromages, des vieux bidons… L’ambiance est très blanche, pour la référence au lait, les meubles sont en bois patiné, il y a des patchworks de carrelages en céramique. Tout a été fait pour garder de la cohérence entre la déco et le concept du restaurant.

How much time do you give to thinking about the decoration of Folie Douce?

L.R: The decor is an important element, although I do think that it is

only one factor that contributes to the overall atmosphere, a context. For it to work, people have to feel comfortable in the place. But, at the same time, it should take you to another world, like in a film.

How would you describe the interior of La Folie Douce?

L.R: Finalement vous avez presque raté une carrière de décorateur

d’intérieur ! (Rires) Je me suis toujours passionné pour la décoration. J’aime l’idée de créer un lieu où les gens se sentent bien, presque comme s’ils étaient chez eux. L’important est de donner une âme au lieu, au mobilier. Surtout ne pas en rajouter, être dans l’efficacité, dans la justesse.

L.R: International, urban and luxurious, all at the same time.

International, because it has to appeal to our international clientele. I get a lot of inspiration from my travels, I look at what is done elsewhere and am very curious about what our European neighbours are doing, in Moscow for example. Urban because I have always liked calligraphy and graffiti. Luxurious because I like working with highquality materials. Luxury and urban design work very well together… in both interior decoration and cooking.

What types of furnishings and materials do you like to highlight? L.R: I really like hunting around in antique shops, for example, like when I found the vintage bar for Folie Douce. I also like materials that are in fashion, like mirror polish or leather. I often work with craftsmen, I like chatting to them and learning from them. That’s the real pleasure of decorating for me, this constant curiosity and passing on of knowledge. As concerns La Fruitière restaurant, the decor is much less “offbeat” than in La Folie Douce. Did you purposely decide to differentiate the two? L.R: Absolutely. It would have been very difficult to decorate them the same way, for the plain and simple reason that they don’t attract the same clientele. At La Fruitière, the decoration is much more fixed, we know that we won’t change it as often as we do in La Folie Douce. The clients that come there are looking for something more traditional. So it has a much more ‘mountain’ atmosphere… L.R: Yes, I wanted the decor to be like in the old cheese dairies. I got inspiration from the old cheese dairies in Autans and Villard de Lans… I also recuperated a lot of elements from them, like the old milk bottles they used then, old cheese lists, old cans… We’ve used a lot of white, with reference to the milk, the furniture is in weathered wood, there are patchworks of ceramic tiles. Everything has been done to ensure that the decor is coherent with the restaurant’s concept.

La Fruitière, a real ode to tradition...

124

©DR

La Fruitière, véritable hymne à l’authenticité...

L.R: Maybe you should have been an interior designer instead! (Laughs) I have always loved decorating. I love the idea of creating a place where people are comfortable, where they feel at home. It’s important to give a spirit to a place and its furnishings. You mustn’t overdo it but keep it practical and get it just right.


125


PORTFOLIO

La photo noir et blanc, sacrément moderne Texte Antoine Grospiron

Arles in Black : la 43ème édition du festival des Rencontres d’Arles s’aventure en noir et blanc.

T

oujours non conformistes, les Rencontres d’Arles 2103 n’ont pas dérogé à leur habitude en proposant un parcours radicalement noir et blanc. Considérée comme l’essence de la photographie d’art jusqu’au début des années 1980, avant de quasiment disparaître au début des années 2000, quelle est aujourd’hui sa place dans la photographie contemporaine ? En décidant de consacrer l’édition 2013 à cette forme esthétique, le festival met la ‘non-couleur’ sur le grill : “réalisme ou fiction, poésie, abstraction ou pure nostalgie ?”

Fondées en 1970 par le photographe arlésien Lucien Clergue, l’écrivain Michel Tournier et l’historien Jean-Maurice Rouquette, les Rencontres d’Arles sont un évènement d’envergure mondiale. Aujourd’hui, avec plus de soixante expositions réparties à travers toute la ville pendant toute la période estivale, elles sont devenues l’un des creusets de la création photographique contemporaine. L’édition 2013 continue d’agiter les perspectives de la photographie. Preuve à l’appui avec ces cinq photographes présents cette année. On aime… à la Folie !

Black and white photography, incredibly modern

Text Antoine Grospiron

Arles in Black: the 43rd edition of the Rencontres d’Arles festival is going out in black and white.

A

lways non-conformist, the Rencontres d’Arles 2103 is no exception to the rule with its resolutely black and white theme. Considered as the essence of artistic photography until the start of the 1980s, before almost disappearing at the start of the noughties, what is the place of black and white pictures in photography today? By deciding to devote the 2013 edition to this aesthetic form, the festival has put ‘non-colour’ on the spot: “realism or fiction, poetry, abstraction or pure nostalgia?”

126

Founded in 1970 by Lucien Clergue, a photographer from Arles, writer Michel Tournier and historian JeanMaurice Rouquette, Les Rencontres d’Arles is a global event. Today, with over sixty exhibitions spread over the town for the whole summer season, it has become one of the melting pots of contemporary photographic creation. The 2013 edition continues to disrupt the perspectives of photography. We have brought you evidence with these five photos that were shown this year. We’re think they’re fabulous!


PORTFOLIO

Pieter Hugo There’s a Place in Hell for Me and My Friends

There’s a Place in Hell for Me and My Friends

À travers cette série, le photographe sud-africain Pieter Hugo rassemble des portraits de lui et de ses proches. En jouant avec un logiciel, le photographe tente de contredire l’histoire de son pays où la couleur de peau a divisé les hommes. Grâce à ce logiciel, il fait ressortir le pigment (la mélanine) de la peau de ses sujets qui présentent de nombreuses taches et brûlures dues au soleil. Ceux-ci deviennent alors l’expression de la contradiction des distinctions raciales fondées sur la couleur de la peau.

Through this series, South African photographer Pieter Hugo has brought together portraits of himself and his friends. Using a digital process, the photographer exposes the contradiction of his country’s history where skin colour has divided people. The software he uses emphasizes the pigment (melanin) in his subjects’ skin showing dark spots and burns from the sun. These then become the expression of the contradiction of racial distinctions based on skin colour.

127


PORTFOLIO

Arno Rafael Minkkinen Optic Nerve

Optic Nerve

“Ce qui se passe dans votre esprit peut avoir lieu dans l’appareil”, déclarait Minkkinen en 1970, “aujourd'hui, le principe inverse se vérifie dans cette exposition : ce que vous voyez dans mes photographies s’est produit devant l’objectif.” Sans jamais manipuler l'image, le photographe finlandais imagine des compositions sur lesquelles il n'a jamais posé le regard. Il part dans la nature avec son appareil et réalise des autoportraits en saisissant une partie de son corps, créant ainsi une nouvelle forme naturelle au coeur de la nature. “Je pense, donc je vois, et je vois, donc je suis, comme aurait dit Descartes.”

“What happens in your mind can happen in the camera”, Minkkinen declared in 1970, “today, the opposite principle can be seen in this exhibition: what you see in my photographs happened in front of the lens.” Without ever manipulating the image, the Finnish photographer imagines compositions he has not yet seen. He goes off into the countryside with his camera and takes autoportraits of a part of his body, thus creating a new natural form within nature. “I think, therefore I see and I see, therefore I am, as Descartes would have said.”

128


PORTFOLIO

Révolution et Couleurs de l'ombre Entre art contemporain et photographie, le Japonais réalise des installations minimalistes qui mettent en scène les éléments de base de la photographie : le temps, la lumière, la couleur. Dans Révolution, il observe la course de la lune au-dessus de la mer, pour en faire de grands tableaux abstraits. Avec Couleurs de l'ombre, il décompose le spectre lumineux pour faire un arc-en-ciel éphémère qu'il capture au polaroïd. La maison Hermès, dans le cadre des projets Hermès Éditeur, a sélectionné 20 polaroïds afin de les retranscrire sur ses fameux carrés en soie. 20 carrés édités en 7 exemplaires, soit 140 carrés de 140 cm x 140 cm. Ainsi naquit Couleurs de l’ombre.

Revolution & Couleurs de l'ombre Between contemporary art and photography, the Japanese photographer creates minimalist installations that dramatize the basic elements of photography: time, light and colour. In Revolution, he observes the path of the moon over the sea to create large abstract tableaux. With Couleurs de l'ombre, he decomposes the light spectrum to create an ephemeral rainbow that he captures in Polaroid. Hermès, in the context of its Hermès Éditeur projects, has selected 20 Polaroids to print on its famous silk scarves. 20 squares each printed 7 times, a total of 140 squares of 140 cm x 140 cm. This was how Couleurs de l’Ombre came about.

Antoine Gonin, Empreinte Avec Empreinte, Antoine Gonin franchi les frontières de l'information comme celles du territoire français. Il extrait des paysages des compositions abstraites, graphiques, poétiques, où les éléments naturels se convertissent en signes qui affleurent et viennent composer l'image. La nature n'offre plus de lecture descriptive et devient dès lors mystère et terre secrète. Antoine Gonin nous fait pénétrer dans le registre de l'analyse et de la contemplation des spectres naturels.

Empreinte With Empreinte (print), Antoine Gonin crosses information borders, just as he crossed those of France. He extracts landscapes from abstract, graphic and poetical compositions, where the natural elements turn into signs that surface and come to compose the image. Nature no longer lends itself to a descriptive reading and becomes mysterious and secretive. Antoine Gonin takes us to the level of analysis and contemplation of natural spectra.

129


PORTFOLIO

Gilbert Garcin Ce jeune artiste de 84 ans s'est révélé à la photographie lors d'un stage aux Rencontres d'Arles en 1995. Alors jeune retraité, il décide de se lancer dans la photographie en pratiquant le photomontage. Depuis lors, il a imaginé à partir de sa propre silhouette un personnage universel à travers lequel il interprète des mises en scène qu’il qualifie de “petites philosophies”. Le charme opère devant ces évidences qui nous concernent tous : la vie qui passe, le temps qui fuit, et la ténacité qu’il faut pour continuer...

130

This young 84 year old artist was discovered as a photographer when he was taking a course at the 1995 Rencontres d'Arles. Having just retired, he decided to take up photography using photomontage techniques. Since then, he has created a universal character using his own silhouette through which he stages what he calls “little philosophies”. He charms us with his rendition of obvious facts that concern us all: life going by, time flying and the courage needed to keep going...


Réservé

Vignoble de la presqu’île de Saint-Tropez

www.domainedelarouillere.com

MOD ÉRATION .

À UN CARRÉ DE CONNAISSEURS

Domaine la Rouillère

131

AB US AL C OEST O LDANGEREUX EST D AN GER EUXLAPO UR LÀACONSOMMER SA NT É. À CO NSO MMER AV EC L’L’ ABUS D’AD’ LCOOL POUR SANTÉ. AVEC MODÉRATION.

PORTFOLIO


PLEASURE

PHILIPPE SHANGTI Un artiste à part entière... TextE Claire Stenger PHOTOS Philippe Shangti

P

hilippe Shangti naît et grandit à Toulouse, en France. Dès son plus jeune âge, il porte beaucoup d’attention à l’esthétisme et la mode et se passionne rapidement pour l’art et la photographie. Après des premiers pas en tant que mannequin, le timide jeune homme prend rapidement place derrière l’objectif et capte les éléments qui l’entourent par son œil singulier et une perception qui lui sont propres. C’est en 2006 qu’une belle aventure s’annonce, déterminante pour l’artiste ambitieux, lorsqu’il quitte sa ville natale pour Saint-Tropez, haut lieu de la beauté et de l’extravagance.

Une énergie créatrice... Une rencontre aura suffi à le mettre sur la voie. Philippe Shangti conçoit et prend la direction d’un nouveau restaurant-lounge, le Quai, idéalement situé sur le port le plus mythique au monde. Se laissant guider par son instinct et son énergie créatrice, l’établissement devient bientôt le rendez-vous incontournable des nuits tropéziennes, fréquenté par l’élite et la jet set internationale. De ces nuits, Philippe Shangti en observe toutes les diverses facettes. Son œil neuf, témoin immergé, réveille le photographe autodidacte et l’inspire. Il met en jeu cet univers et ses exubérances en créant des œuvres colorées et décalées, relevées d’un soupçon de provocation : l’autodérision de tous les excès.

A complete artist...

P

hilippe Shangti was born and raised in Toulouse, in France. From a very early age, he showed great interest in aesthetics and fashion and quickly developed a passion for art and photography. After starting off as a model, the shy young man quickly passed behind the lens and shot the elements around him with his own special eye and perception. In 2006, a new decisive adventure came along for the ambitious artist, when he left his native town to go to Saint-Tropez, the Mecca of beauty and extravagance.

Creative energy... One meeting was all it took to put him on the right path. Philippe Shangti designed and took over the management of a new restaurant-lounge, Le Quai, ideally situated on the world’s most legendary port. Guided by his instinct and his creative energy, the establishment soon became THE place to spend the night in St Tropez, frequented by the elite and the international jet set. Philippe Shangti observed all the different facets of these evenings. His fresh and immersed eye awoke and inspired the self-taught photographer. He drew on the exuberance of this universe to create his offbeat, coloured works, spiced with a hint of provocation: autoderision of all the excess.

Glamour & provocation... In 2008, his work against drugs entitled “No Cocaïne Here” and his immediate success gave the artist an opportunity to get involved in the very controversial world of drugs and sex. Philippe Shangti started to exhibit his art and sold his first work in 2009 to Eva Longoria and Tony Parker who loved his staging and his offbeat vision. The colours attract the eye and the details –carefully considered- are thought-provoking. The photographer’s strength is in the messages that he puts across in his work.

132


PLEASURE

133


PLEASURE

From 2011 to 2013, through his series “Art v. Drugs”, “Plastic Doll” and “Botox Suicide”, he highlights the taboos of today’s society in an unusual manner that is colourful, psychedelic and entertaining. Committed and delightfully offbeat.

His works Glamour et provoc’... Dès 2008, l’œuvre « No Cocaïne Here », une oeuvre contre la drogue, et son succès immédiat donnent l’opportunité à l’artiste de s’engager dans l’univers très controversé de la drogue et du sexe. Philippe Shangti expose alors son art et vend en 2009 sa première œuvre à Eva Longoria et Tony Parker, séduits par sa mise en scène et sa vision déjantée. Les couleurs accrochent, les détails –réfléchits et soignés- interpellent. La force du photographe se révèle être les messages qu’il fait passer à travers son travail. De 2011 à 2013, par ses séries « Art vs Drugs », « Plastic Doll » ou encore « Botox Suicide », il met en évidence les tabous de notre société actuelle d’une manière insolite à la fois colorée, psychédélique et divertissante. Engagé et délicieusement déjanté.

Les Oeuvres Philippe Shangti ne cesse de créer l’étonnement et nous offre un cocktail visuel fascinant avec des œuvres artistiquement délirantes. Chacune de ses photos nous plonge dans son univers déjanté, parfois même dérangeant, où l’on se laisse volontiers immerger. L’objectif réel de ses œuvres est de provoquer l’émotion en chacun de nous, faire naître des réactions et des ressentis tout aussi agréables qu’inattendus. Il partage avec nous ses pulsions de vie qu’il exprime à travers. Un voyage dont personne ne revient « indemne » ! Personne ne saurait rester indifférent à ses photos débordantes de couleurs, d’imagination et d’originalité. L’artiste mêle sans aucun complexe des thèmes osés, que tout oppose parfois, mais qui font la touche spéciale Shangti.

134

Philippe Shangti never stops surprising us, offering a fascinating visual cocktail in his artistically crazy works. Each of his photos plunges us into his off-the-wall universe, which can sometimes be disturbing, but that you are willing to dive into. The real aim of his works is to provoke some emotion in each one of us, to cause reactions and feelings that are as pleasant as they are unexpected. He shares the pulsions of his life with us through his work. It’s a journey that leaves no-one untouched! It is impossible to remain indifferent to his photos that overflow with colour, imagination and originality. The artist has no problem mixing daring themes, that are totally different sometimes, but which represent the special Shangti touch.


Flashez-moi pour découvrir nos vidéos

Expertise comptable, Audit et Conseils, Paie et Gestion Sociale, Protection sociale, Gestion de Patrimoine, Assistance juridique, Fiscalité des Particuliers, Création, Transmission, International, Comptabilité agricole, Informatique

Partenaire des entreprises en station depuis plus de 50 ans.

www.magningecors.fr Présent à vos côtés à :

Aime, Bourg SAint mAurice, VAl d’iSère , moutierS, AlBertVille, St jeAn de mAurienne, leS 2 AlPeS, Bourg d’ oiSAnS lA rAVoire (Siège Social)

0 821 218 218 135


Les carnets de recettes de la Fruitière Cooking is all about sharing! With his two Michelin stars, Christophe Aribert is a choice juror for Franck Mischler. Each new dish is tasted, discussed and reworked until it reaches perfection and can be tasted by the jury and then the restaurant’s clients. La cuisine, c’est le partage ! Avec deux étoiles au compteur, Christophe Aribert est un juré de choix pour Franck Mischler. Chaque nouveau plat est goûté, discuté, refait jusqu’à obtenir l’assiette parfaite, celle qui sera dégustée par le jury, puis par les clients du restaurant.

136


FOOD

Pendant que les uns s’arrosent de champagne en écoutant les meilleurs DJs mixer, les autres régalent leurs papilles et font voyager leurs sens. Où ? À La Fruitière évidemment ! La carte de cette table d’altitude s’articule autour des bons produits de la montagne, revisités et sublimés par le chef Franck Mischler. Mais ici rien n’est figé,bien au contraire, et la carte évolue chaque année, pour renouveler le plaisir des habitués et surprendre ceux qui découvrent. Cet été, le chef de la Fruitière s’est rendu au restaurant Les Terrasses du Grand Hôtel d’Uriage, et, avec la complicité du chef Christophe Aribert, deux étoiles au Michelin, a proposé ses nouveaux plats à un jury composé des têtes pensantes du groupe La Folie Douce/ La Fruitière. Ambiance ! Texte Loïc Martin PHOTOS Pascal Lebeau

La Fruitière’s recipe book

Every summer, well before the start of the winter season, chef Franck Mischler and his accomplice for a day, chef Christophe Aribert, think up new dishes to go on La Fruitière’s menu this season. Chaque été, bien avant le début de la saison d’hiver, le chef Franck Mischler et son complice d’une journée le Chef Christophe Aribert, imaginent les nouveaux plats qui composeront la carte de la Fruitière cette saison.

While some are downing the champagne while listening to the best DJs mixing, others are giving their tastebuds a treat and sending their senses on a voyage. Where? At La Fruitière, of course! The menu of this altitude restaurant is based on good mountain products, reworked and enhanced by chef Franck Mischler. But nothing is set in stone here, quite the opposite: the menu changes every year to renew the pleasure of its regular customers and surprise the new ones. This summer, the chef of La Fruitière went to Les Terrasses restaurant in the Grand Hôtel d’Uriage and, together with double Michelin starred chef, Christophe Aribert, proposed new dishes to a jury made up of the leaders of the La Folie Douce/ La Fruitière group. A great time was had by all!

137


FOOD

Le moment de vérité : chaque nouveau plat, entrée ou dessert est jugé par le jury, sous la houlette de Luc Reversade (à droite). Goût, présentation, quantité… Chaque élément est passé au crible, rien n’est laissé au hasard. The moment of truth: each new dish, starter and dessert is judged by the jury, under Luc Reversade’s guidance (on the right). Taste, presentation, quantity… each element is carefully examined, nothing is left to chance.

Ce n’est pas pour rien si Luc Reversade a choisi de faire se rencontrer les chefs Christophe Aribert et Franck Mischler. Le patron de la Folie Douce est un grand amateur de la cuisine du chef des Terrasses du Grand Hôtel d’Uriage, dont il salue l’inventivité et le goût pour les produits du terroir. Luc Reversade had good reason for arranging a meeting between chefs Christophe Aribert and Franck Mischler. The Folie Douce boss is a big fan of the chef of the Terrasses du Grand Hôtel d’Uriage, whose cuisine he admires for its inventiveness and preference for local products. 138


FOOD

139


FOOD & WINE

L

’histoire d’une bulle d’exception commence évidemment par un grain de raisin. Les grappes les plus précieuses, les plus pures, sont sélectionnées pour ces bouteilles d’exception. À la vendange, les grains d’or sont classés selon une tradition champenoise née il y a une centaine d’années, « l’échelle des crus », à la tête de laquelle on trouve les grands crus (exceptionnels) et les premiers crus. Les maisons de prestige chassent évidemment les raisins grand cru, l’élite de l’élite, qu’elles utilisent à l’exclusion de tout autre. Priorité à la qualité, le fruit doit avoir été cueilli à maturité, exempt de maladie. La pourriture se déclenche parfois mais, pour ces pépites classées grand cru, elle est éliminée. Côté cépages, les grandes bouteilles proviennent essentiellement du Pinot noir, ce raisin noir qui offre un jus blanc, et de Chardonnay, un raisin blanc, tous deux exclusivement récoltés à la main, comme pour tous les champagnes, et aussi de Meunier, bienvenu pour son fruité.

©DR

Le goût du moût

Champagnes

d’exception

Flocons pétillants & flacons scintillants Dom Pérignon, Cristal, Salon, Ruinart, Moët & Chandon, Krug, Charles Heidsieck, G.H Mumm Sélection, Louis Roederer, Pol Roger, Drappier, Paul Goerg, Bollinger, Taittinger, les grands crus ont des histoires à part. Bienvenue dans l’univers des bulles d’exception… Texte Myriam Cornu

Au pressoir, les bouteilles de prestige vont avoir droit, là encore, à un traitement particulier : sur l’unité traditionnelle de pressurage (soit 4 000 kg), on extrait 25,50 hectolitres de jus dont 20,50 en début de pressurage. Les grandes bouteilles sont composées en exclusivité de cette tête de cuvée, dans laquelle le caractère organoleptique du raisin est le plus distinctif. Vient ensuite le temps de l’élevage et, à ce stade également, les grandes bouteilles font l’objet d’un traitement VIP. Après le pressurage, on a obtenu le moût, ce jus dont le sucre va se muer en alcool. La fermentation s’effectue en cuve (et parfois en fûts) pendant une quinzaine de jours. Le chef de cave, assisté d’œnologues, va déterminer, à la dégustation, les vins clairs qui se distinguent : ils seront aptes à donner naissance à de grandes bouteilles. Des vins de réserve, qui ont été conservés deux ou trois ans, sont ajoutés à ces jus haut de gamme. L’assemblage des cuvées représente un travail très fin et une belle expertise : les grandes maisons font en sorte de conserver le même type de vin, d’année en année, imposant leur signature au fil du temps.

Divin nectar Une fois l’assemblage déterminé, le vin est mis en bouteilles où il effectue sa seconde fermentation. La réglementation impose 15 mois au minimum pour les champagnes «  classiques  » (et trois ans pour les millésimes qui ne contiennent que des jus d’une année, sans vin de réserve). Les champagnes d’exception, quant à eux, sont conservés sur lie et développent leurs arômes en prenant leur temps jusqu’à 6, 8 ans… voire plus ! C’est la maison qui décide de lancer la commercialisation de son divin nectar  : le chef de cave goûte régulièrement et, lorsqu’il juge atteint l’optimum de qualité, ordonne le dégorgement (l’élimination du dépôt) et la mise en vente. Le vin, alors, peut danser en son habit de verre. Il bruisse et pétille. Flocons éclatants dans des flacons d’exception, eux aussi  : évasés ou ovoïdes, par exemple, ils diffèrent souvent de la bouteille champenoise classique. Breuvage de prédilection des amoureux et des célébrations, le champagne d’exception est aussi le vin de tous ceux pour qui les nuits sont encore plus belles que les jours…

©DR

Tous nos remerciements à André Welche, ancien collaborateur de la coopérative Nicolas Feuillatte, marque la plus vendue en France, qui propose aussi la prestigieuse Palmes d’or.

140


FOOD & WINE

Les caves des grandes maisons sont des endroits magiques, à visiter au moins une fois dans une vie. Celles de Ruinart sont, par exemple, particulièrement spectaculaires. Ces anciennes crayères ont servi à la construction de Reims il y a 2 000 ans. En forme d’entonnoir renversé, on en extrayait les blocs de craie par le haut, pour en faire les maisons. S’il n’y avait qu’une maison à sélectionner pour une visite de cave, ce serait celle-ci.

©DR

©DR

©DR

The cellars of the great houses are magical places that you should visit at least once. The Ruinart cellars, for example, are particularly spectacular. The former chalk quarries were used during the construction of Reims 2000 years ago. They were in the shape of an upside-down funnel, with the blocks of chalk being taken out from above to build the houses. If you choose to visit just one cellar, this would be the one to see.

141


FOOD & WINE

C’est en 1876, pour le Tsar Alexandre II, que Louis Roederer confectionne une bouteille en cristal blanc exceptionnelle dans laquelle il élabore la meilleure sélection de vignes de 7 grands crus de son domaine. Cette cuvée, uniquement élaborée dans les «grandes» années où la maturité du Chardonnay et du Pinot noir permettent d’atteindre un équilibre subtil, précis est la première cuvée de prestige de la Champagne.

© DR

© IsaLL

It was in 1876 that Louis Roederer made a superb bottle in white crystal for Tzar Alexander II, in which he developed the best selection of grapes from 7 grands crus in his vineyards. This cuvée, only made in the “great” years when the maturity of the Chardonnay and Pinot noir made it possible to achieve a subtle and precise balance, was the first prestige vintage of Champagne.

Exceptional

champagnes Sparkling bubbles and twinkling bottles Dom Pérignon, Cristal, Salon, Ruinart, Moët & Chandon, Krug, Charles Heidsieck, G.H Mumm Sélection, Louis Roederer, Pol Roger, Drappier, Paul Goerg, Bollinger, Taittinger, the great vintages each have their own story. Welcome to the world of exceptional bubbles…

T

he story of exceptional champagne starts, of course, with a few grapes. The best and purest bunches are chosen to make the most exceptional bottles. At harvest time, the golden grains are classified in accordance with a tradition that started 100 or so years ago in the Champagne region, ”l’échelle des crus” (qualitative scale of crus), at the top of which are the grands crus (exceptional) and the premiers crus. The top houses obviously look for grand cru grapes, the crème de la crème, which they use to the exclusion of all others. Priority goes to quality, the fruit must be picked at maturity, with no disease. There may be some rot but is always eliminated on these grand cru grapes. As regards the grapes, the best bottles usually come from black Pinot noir grapes that give a white juice and white Chardonnay grapes, both harvested exclusively by hand, as they are for all champagnes, as well as the Meunier variety, appreciated for its fruity taste.

In the press, once again, the prestige bottles get special treatment: using a traditional unit of pressure (4 000 kg), 25.50 hectolitres of juice are extracted, 20.50 of which at the start of the pressing. The best bottles are made exclusively from this initial pressing in which the grape’s organoleptic character is the most distinctive. Then comes the ageing period when, yet again the best bottles get 142

© DR

The flavour of must


FOOD & WINE

Four exceptional bottles Quatre flacons d’exception

Chaque cuvée de Dom Pérignon (un champagne exclusivement millésimé dont le style traverse les décennies) est une création singulière de son chef de caves, Richard Geoffroy. Quand Jeff Koons interprète une édition limitée pour la marque, le résultat pulvérise forcément les codes des très sages champagnes classiques. Lancés à New York en septembre dernier, les coffrets et flacons des Millésime 2004 et Millésime 2003 ont été habillés par l’artiste américain dans l’esprit de la sculpture qu’il avait réalisée pour le domaine, la Balloon Venus.

© DR

Each vintage of Dom Pérignon (an exclusively millésime champagne whose style has continued over decades) is a special creation by cellar master, Richard Geoffroy. When Jeff Koons designed a limited edition for the brand, the result obviously crushed the codes of the very serious classical champagnes. Launched in New York last September, the boxes and bottles of the Millésime 2004 and Millésime 2003 were decorated by the American artist in the spirit of the sculpture that he made for the vineyard: the Balloon Venus.

© DR

Le Jeroboam Cristal 2002 n’est pas un champagne, c’est un joyau. Des maillons-médaillons sertis à même le verre créent une monture précieuse et unique. Véritable prouesse technique inspirée de la tradition joaillière,le médaillon de la Maison Roederer se déploie en une maille aérienne d’or 24 carats. Un seul flacon nécessite quatre jours de travail, deux maîtres orfèvres, douze corps de métier. On trouve 400 Jéroboam 2002 dans le monde ! The Jeroboam Cristal 2002 is not just a champagne, it’s a jewel. Links and medallions on the glass itself make a precious and unique mount. A real technical achievement inspired by jewel-making tradition, Maison Roederer’s medallion unfolds in a 24 carat gold airy mesh. A single bottle takes two master jewellers and twelve different trades four days to make. There are only 400 Jeroboam 2002 in the world!

© DR

Interprétation contemporaine de l’un des plus grands rituels de champagne, le sabre G.H.MUMM du designer Ross Lovegrove est une œuvre d’art. L’objet est proposé dans son coffret Deluxe par G.H.MUMM avec un magnum du légendaire Cordon Rouge. Une édition limitée en vente en exclusivité cet automne chez Colette, puis chez les meilleurs cavistes, au prix de 950 €.

Soyeux et racé, le Belle Époque 2006 incarne la quintessence du style Perrier-Jouët. Minutieusement assemblée par Hervé Deschamps, chef de caves de la Maison depuis 20 ans, la cuvée Belle Époque 2006 se distingue par sa personnalité sophistiquée et laisse présager un vin de Champagne de très grande garde.

© DR

A contemporary interpretation of one of the greatest rituals of champagne, the G.H.MUMM sabre by designer Ross Lovegrove is a work of art. It comes in the Deluxe G.H.MUMM box with a magnum of their legendary Cordon Rouge. A limited edition will be on sale at Colette exclusively this autumn, then at the best wine sellers, at the price of 950 €.

Silky and high-class, the Belle Époque 2006 embodies the quintessence of Perrier-Jouët’s style. Meticulously assembled by Hervé Deschamps, cellar master for the House for 20 years, the Belle Époque 2006 vintage stands out for its sophisticated character and may well be a Champagne that can be kept for a very long time. 143


FOOD & WINE

VIP treatment. After pressing, the ‘must’ is obtained; the juice whose sugar will turn into alcohol. Fermentation occurs in the tank (and sometimes in barrels) over a couple of weeks. The cellar master, assisted by wine experts, will taste to determine the light wines that stand out: These are the ones that may become great bottles. Reserve wines, that have been kept two or three years, are added to these high-quality juices. The assembly of the vintages is detailed work that requires great expertise: The best-known houses keep the same kind of wine from one year to the next, to impose their trademark over time.

Nectar from the gods

All our thanks to André Welche, who formerly worked with Nicolas Feuillatte, the highest selling brand in France, which also organises the prestigious Palmes d’Or.

© DR

Once assembled, the wine is bottled and undergoes a second fermentation. The regulations impose a minimum of 15 months for “classical” champagnes (and three years for millésimes that only contain the juice from one year, without any reserve wine). The exceptional champagnes are aged on the lees and develop their aromas slowly, over 6 to 8 years…or even longer! It is the individual house that

decides when to market its divine nectar: The cellar master tastes it regularly and, when he considers that it has reached optimum quality, he orders it to be disgorged (removing the lees) and put up for sale. The wine can then dance to the table dressed in the best glass. It flows and sparkles. Shining bubbles in beautiful flasks: flaring out or oval shaped, for example, they are often different from classically-shaped champagne bottles. The preferred drink of lovers and for celebrations, a great champagne is also for anyone whose nights are even more wonderful than their days…

© IsaLL

Dom Pérignon 2004, la subtilité faite champagne : tout en nuances et en précision, le vin joue sur le fil, instantanément, évoluant entre densité et apesanteur. « L’harmonie, l’épure, tout est là qui s’exprime sur un monde aérien pour dépasser le classicisme » confirme le chef de cave.

144

Dom Pérignon 2004, the subtlest of champagnes: full of nuance and precision, the wine evolves from weighty to weightless in an instant. ”Harmony and purity, everything that expresses an airy world that goes beyond classicism is there”, confirms the cellar master.


• CAVAILLÉ

CHATEAUX

&

VIGNOBLES

---

Du vin de cépage aux grands crus, uniquement des vins de propriétaires.

P.A.E Les Combaruches Porte du Parc Régional des Bauges BP 109 - 73 101 Aix-les-Bains Cedex Tél. 04 79 61 04 90 - fax 04 79 88 34 87

Jean Christophe Cavaillé - La Croix Valmer Tél. 06 50 24 15 63 jcc@cavaille.com www.cavaille.com - cavaille@cavaille.com

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

145


FOOD

Terroir Les vrais fromages de montagne

À l’heure où le temps demeure le seul vrai luxe, Éric Mainbourg fait figure d’exception. Entrepreneur, il n’ambitionne pas d’écouler son stock au plus vite, au contraire ! Il le couve, le caresse, laissant le temps au temps. Rencontre avec un artisan-affineur savoyard qui fait mûrir les meules comme on fait vieillir le bon vin. Texte & PHOTOS Myriam Cornu

I

l officie dans une vieille galerie EDF, un serpent de schiste creusé dans une falaise au pied des 3 Vallées. Après avoir œuvré pendant la naissance du somptueux barrage de Roselend, ce tunnel étriqué et saturé d’humidité sert aujourd’hui d’écrin aux trésors d’Éric Mainbourg : de jeunes gratarons* choisis, d’antiques tommes de montagne, de pétillants persillés de Tignes. Le trentenaire, dernier artisan-affineur indépendant de Savoie, cultive son côté ancestral  : « Je travaille comme les paysans travaillaient dans le temps ».

Il en fait tout un fromage Les fromages lui parviennent bruts. Moulés et salés mais non consommables. À lui d’en tirer la quintessence. « Il y a quelques bases à connaître mais l’essentiel ne s’apprend pas à l’école… », confie l’ingénieur, « Je me perfectionne tous les jours, au contact des fromages. » Sur les planches d’épicéa (le seul arbre qui ne contamine pas les fromages en terme de goût et qui leur donne une belle croûte, sans les marquer), les heureux élus patientent. Ils guettent le moment où Éric viendra les cajoler. Ils sont 5 000 (soit 6 tonnes) à attendre d’être retournés, tous les deux jours. Les laver, les sécher, il y a fort à faire. Que cherche à prouver, au juste, le dernier des Mohicans, dans son tunnel situé dans la prestigieuse zone AOP Beaufort. « J’essaie de faire du goût. Le goût du passé. »

Le Beaufort d’alpage, son produit signature Son goût à lui va vers le Beaufort d’alpage et la tomme de Savoie. « Parce qu’ils représentent pour moi le summum du fromage de montagne, j’en ai fait mes spécialités. J’ai terminé 3e au concours du Syndicat du Beaufort, l’an dernier, une belle reconnaissance de la part des experts. » Son secret  ? L’enfance de l’art  ! «  J’ai la nostalgie de l’alpage, de ce que j’ai vu faire, petit. » Son savoir-faire provient de toutes ses menues attentions qu’il a pour ses fromages au jour le jour. Il faut de la patience pour atteindre l’excellence, pour voir se former ces croûtes safranées, travaillées jusqu’à la perfection. «  Je cherche à donner naissance à un produit qui ait de l’allure ».

Le fromage aussi a ses tendances S’il cultive le goût du passé, il n’en reste pas moins à l’affût des tendances. «  Aujourd’hui, on va plutôt sur des textures souples avec des goûts fruités. On évite les textures sèches, les arrière-goûts amères. Il faut de l’onctueux, que cela fonde en bouche, du fruité fort sans être piquant. » Le fin du fin, en somme, qu’on trouve dans ces produits haut de gamme, ces fromages fermiers de petite série. *fromages de chèvres rarissimes provenant du Beaufortain voisin.

« Mes gratarons d’Arêches vieillissent pendant un mois dans cette atmosphère quasiment à saturation d’humidité (le taux y oscille entre 99 et 100 %) : ce que je fais ici, c’est patrimonial. » “My Gratarons d’Arêches age for a month in this atmosphere at practically maximum humidity (the rate wavers between 99 & 10%): What I do here is part of our heritage. » 146


FOOD Les Beaufort sont conservés à part, dans une zone hermétiquement close, parce qu’ils ne sont pas concernés par la même flore : son mucor (poils de chat assez volatiles) se transmettrait à d’autres fromages. The Beaufort cheeses are kept separate in a hermetically-sealed area because they are not concerned by the same flora: their mucor (quite volatile) would transfer to other cheeses.

LOCAL PRODUCTS Real mountain cheeses At a time when time is the only real luxury left, Éric Mainbourg is an exceptional figure: an entrepreneur whose ambition is not to sell his stock as quickly as possible, but quite the opposite! He looks after it, caresses it, gives it all the time it needs. Interview with a traditional Savoyard cheese producer who lets his cheese age like you would a good wine.

H

e works in an old EDF tunnel, a narrow twisting schist gallery hollowed out of a cliff at the foot of the 3 Valleys. After being used during the construction of the fabulous Roselend dam, this narrow, humid tunnel is now the setting for Éric Mainbourg’s treasures: young Grataron cheeses*, old mountain Tommes, lovely blue-veined cheeses from Tignes. The last independent authentic cheese refiner in Savoie cultivates his traditional side: “I work like the peasants used to in olden times”.

He certainly is a big cheese… The cheese comes to him unprocessed, in moulds and salted but not yet edible. It’s up to him to do the rest. ”There are a few basic things to know, but you don’t learn most of it at school…”, confides the engineer, “I am getting better every day, working with the cheese.” The chosen cheeses wait on planks of spruce (the only wood that does not contaminate the cheese’s taste and gives it a good skin, without marking it). They are waiting for Eric to come and make a fuss of them.

147


FOOD

Dégustation Éric nous donne quelques pistes pour mieux conserver et déguster nos fromages de Savoie. Conservez bien vos achats dans les papiers techniques fournis par le commerçant. Si vous possédez une cave, mettez-les y à l’abri. Pour un séjour au frigidaire, couvrez-les de papier journal (par dessus le papier d’origine) et consommez-les rapidement. Sortez, dans la mesure du possible, vos fromages du frigidaire deux ou trois heures avant de déguster, « surtout sur un Beaufort, sinon le goût serait anesthésié. »

There are 5000 (6 tonnes in total) that have to be turned every two days. Between washing and drying them, there’s a fair amount to do. So what is the ‘last of the Mohicans’ trying to prove, in his tunnel  located in the prestigious Beaufort area. “I’m trying to create taste. A taste from the past. »

Beaufort d’alpage is his trademark product He personally prefers Beaufort d’alpage and Tomme de Savoie. “Because I think they are the best mountain cheeses, I have made them my specialities. I finished 3rd in last year’s Beaufort Association competition, a great endorsement from the experts.”  His secret? It’s very simple! “I’m nostalgic for the pastures and what I saw done there when I was small.”  His expertise comes from all the detailed attention he gives his cheese on a daily basis. You need patience to achieve excellence, to see the saffron-coloured skins form, worked to perfection. ”I am trying to produce a top-quality product”.

Cheese also follows fashion If he has a taste for the past, he is still always looking out for new trends. “Nowadays, people prefer soft textures with fruity tastes. We avoid dry textures and a bitter after-taste. Cheese has to be smooth and melt in the mouth, with a strong fruity taste that isn’t too spicy. » The absolute best, in fact, which we find in these high-quality products, these small production farm cheeses. *very rare goat’s cheese from the neighbouring Beaufortain area.

Tasting Éric gives us a few ideas on how to conserve and taste Savoie cheeses better. Keep your purchases in the original paper supplied by the retailer. If you have a cellar, put them in there. If you are putting them in the fridge, wrap them in newspaper (over the original paper) and eat rapidly. If possible, take your cheese out of the fridge two or three hours before tasting, particularly Beaufort cheese, otherwise the taste will be bland. »

148

j Éric Mainbourg travaille la raclette sous toutes ses facettes : normale, bio, fermière ou fumée (aux copeaux de hêtre fournis par un salaisonnier, pas par le biais d’un aromatisation artificielle, comme c’est souvent le cas avec la grande distribution…).

j Éric Mainbourg uses all kinds of raclette cheese: normal, bio, farmproduced or smoked (on beech chips supplied by a seasoner, rather than using an artificial aroma, as is often the case in mass-market retailing…).


APERITIFS

149


WINE

Vins de montagne

La viticulture héroïque ! On pourrait considérer le vin de montagne comme une anomalie. Une quasi impossibilité. Pendant longtemps, la vigne fût réputée ne pouvoir s’épanouir harmonieusement qu’en deça les 600 m d’altitude… Pourtant, des vignobles se sont héroïquement installés en altitude dès l’Antiquité et l’élite reconnaît déjà la qualité des vins du Valais, du Val d’Aoste et de la Savoie.

O

TextE Myriam Cornu

n pourrait croire les exigeantes terres de montagne trop âpres pour la vigne… En réalité, cette espèce rustique s’y accroche depuis des temps immémoriaux. Le vignoble de Savoie est même l’un des plus anciens de France  ! « Nous avons 500 ans d’avance sur le Bordelais » plaisante Bernard Vissoud, diplômé en viticulture et œnologie faisant référence sur la Savoie. Cultivé depuis trois à quatre siècles avant Jésus-Christ (alors que la Champagne a démarré quatre à cinq siècles après !), le vignoble des Allobroges avait séduit les Romains à tel point qu’ils en firent commerce dans tout l’Empire.

Un vin de guerriers En novembre 1248, c’est une tragédie qui donne naissance au plus grand vignoble savoyard : celui de la cluse de Chambéry. Le mont Granier, 1933 fiers mètres de roc, 900 abrupts mètres de falaise, prend l’eau de toutes parts. Un glissement de terrain forme une langue de couches marneuses, mêlées aux débris de rochers. La Savoie pleure au moins un millier de morts pour la plus grande catastrophe naturelle de l’Occident médiéval. Naissant sur les éboulis, deux célèbres crus savoyards s’emparent courageusement de ce paysage tourmenté : l’Apremont et l’Abymes. Puis, à la fin du XIXe sièce, le courage du terroir savoyard est à nouveau défié : menacé de mort, il résiste. Le responsable ? Le phylloxéra, un puceron venu des Amériques par navires, qui pique les racines. De 20 000 hectares cultivé, on passe à 2 300 mais des pépinières locales vont sauver le patrimoine vinicole savoyard. Leur greffage associe un porte-greffe américain, qui permet aux racines de cicatriser rapidement, à un greffon issu d’un cépage endémique. Depuis, la Savoie jouit de l’unique et plus haut label qualitatif concernant la production de plants de vignes greffés. « On fournit le monde entier, mais surtout les vignobles les plus réputés : 45 % de la Champagne, plus d’un tiers de la Bourgogne, par exemple  » lance notre spécialiste de Alpes Flaveurs. La Savoie est donc la mère porteuse d’un certain nombre de grands vins  ! Hasard ou 150

coïncidence, il faut d’ailleurs 9 mois pour faire un plant de vigne jusqu’à sa commercialisation…

Quand l’ADN s’emmêle… Jusqu’à des temps très récents, la « paternité » d’un vin était dévouée à l’ampélographie : une identification visuelle, basée sur des données très empiriques. Il y a une dizaine d’années, l’ADN faisait son entrée dans l’étude des vignobles, lâchant quelques bombes dans le milieu. Certaines d’entre elles mettent en lumière l’excellence des vignobles de montagne. Ainsi les œnologues ont-ils appris avec stupéfaction que la divine syrah, qui produit notamment les Côte-Rôties, est un métis entre deux cépages d’Allobroges ! Un croisement sexué entre la Mondeuse blanche de Savoie et le Duresaz, un cépage rouge. « C’est donc un enfant du pays ! » se réjouit le Savoyard. « Et on le sait depuis 7 ans seulement, grâce à la science.» Idem pour le Viognier : sa maman est la Mondeuse blanche de Savoie. Son partenaire sexuel a été identifié par ses marqueurs ADN mais on n’en connaît pas le nom. Ce qui est certain, c’est que le Viognier donne naissance au ChâteauGrillet, l’un des plus grands vins blancs au monde…

Paysages et cépages Autre particularité des vins de montagne, la grande variété des crus. En Savoie, sur 2180 hectares de vigne en Appellation d’origine contrôlée, on recense 23 cépages (dont 7 uniques au monde  !) et 22 crus. Pour comparaison, la Champagne compte trois cépages pour 35 000 hectares et le Beaujolais, deux pour 22 000 hectares. Les vins de montagne sont d’une immense diversité car chaque petite parcelle possède sa propre exposition, sa propre altitude, son microclimat, sa pente. «  Grâce à cela, en Savoie, on peut tout faire : des vins de primeur aux vins de garde, en passant par les vendanges surnaturées (tardives)… », conclue notre passionné, un brin chauvin, certes, mais réaliste : la Savoie est en passe d’obtenir la 8e Appellation française «  Crémant  » pour ses vins effervescents…


© DR

WINE

Heroic viticulture!

© DR

Mountain wine could be considered to be an anomaly. Nearly impossible. For a long time, vines were only thought to grow successfully at under 600m altitude…  However, vines have heroically grown at altitude since ancient times and the elite already recognizes the quality of wines from the Valais, Val d’Aoste and Savoie regions.

j La diversité des crus et des cépages est vraiment une particularité alpine. Dans le Valais, en Vallée d’Aoste et en Savoie, on trouve ainsi un panel de vins d’une richesse incomparable. j The diversity of vintages and grape varieties is really an Alpine particularity. In the Valais region, the Aosta valley and Savoie, there is a range of wines of incomparable richness.

Y

ou might think that the demanding mountain soil would be too harsh to grow grapes…however, vines have been grown there since time immemorial. Savoie vineyards are amongst the oldest in France! “We are 500 years ahead of the Bordeaux region’ jokes Bernard Vissoud, a viticulture and oenology specialist, in reference to Savoie. Cultivated since the 3rd or 4th century B.C. (while Champagne started four or five centuries later!), Allobroges wine enchanted the Romans to the extent that they sold it throughout the Empire.

A warrior’s wine

In November 1248, a tragic event gave rise to the greatest Savoyard vineyard: the Cluse de Chambéry. Mont Granier, 1,933 metres of rock, 900 metres of sheer cliff, was taking in water on all sides. A landslide formed a spit of marly layers mixed with rock debris. Savoie mourned at least a thousand dead in the western world’s greatest natural catastrophe of medieval times. Two famous Savoyard grapes courageously grew out of the scree of this rugged terrain: Apremont and Abymes. Then, at the end of the 19th century, the courage of Savoyard vines was once again put to the test: under threat of death, it resisted. What was the threat? Phylloxera, an aphid that was brought on ships from the 151


WINE

Americas, which destroyed the roots. The 20,000 hectares of vineyards fell to 2,300, but local nurseries saved the Savoyard wine heritage. They grafted an American vine which allowed the roots to recover rapidly with a graft from an endemic grape. Since then, Savoie has enjoyed the only and highest quality label for the production of grafted vines. “We supply growers the world over, but in particular, the best-known vineyards: 45 % of Champagne vineyards and more than a third of the Bourgogne area, for example” explains our specialist from Alpes Flaveurs. Savoie is therefore the surrogate mother of quite a few great wines! Coincidentally, it takes 9 months for a vine to reach cultivation level…

When DNA comes into the story…

Until very recently, a wine’s “paternity” was defined using ampelography: a visual identification, based mainly on data that had been observed. About ten years ago, specialists started to study the DNA of vines, creating some real surprises in the field. Some of these highlight the excellence of mountain vineyards. Oenologists were astonished to discover that the divine Syrah, which produces Côte-Rôties in particular, is a blend of two Allobroges  grapes! A sexual combination of a white Savoie Mondeuse and Duresaz, a red grape. “It’s truly a native of the region!” rejoices the Savoyard. “We only found this out 7 years ago, thanks to science.”

Another particularity of mountain vines is the wide variety of grapes. In Savoie, on 2180 hectares of registered designation of origin vineyards, there are 23 grape varieties (7 of which are unique in the world!) and 22 vintages. In comparison, the Champagne region has three grape varieties on 35,000 hectares and the Beaujolais area has two on 22,000 hectares. Mountain wines are hugely diverse because each small plot has its own exposure, altitude, micro-climate and slope. “Thanks to that, we can do anything in Savoie: from earlyto-market wines to wines to age, or wines from late harvests…  “, concludes our enthusiast, slightly chauvinistically, it must be said, but realistically: Savoie is on the way to getting the 8th “Crémant” designation in France for its sparkling wines…

© DR

Landscapes and grapes

j Les connaisseurs ne s’y trompent pas sur la vraie qualité des vins de montagne. « Et notamment en terme de rapport qualité-prix. Dans les concours à l’aveugle, on s’aperçoit que, pour obtenir un vin équivalent dans d’autres fameux vignobles, il faut mettre parfois trois à quatre fois plus cher… ». j Connoisseurs are not deceived as regards the real quality of mountain wines. “Particularly as regards their value for money. In blind tests, we see that you have to pay three to four times as much for an equivalent wine from any of the other famous vineyards…”

Le Guide Parker classe des Abymes et Apremont en « excellence internationale » pour des vins de primeurs blancs. © DR

The Parker Guide awards the Abymes and Apremont wines “international excellence” for early-to-market white wines.

152


Mondrian

PI Electronique PI Electronique

L'art du système caissier

153


MODE

01 02

06

03

Pour elle 04

FOR HER 01 02 03 04 05 06 07 08 09

08

Dolomite Veste Fitz Roy WJ/ Fitz Roy WJ Jacket Bogner Veste juana / Juana jacket/ 1399 € Bogner Pantalon Malena / Malena pants / 699 € Sun Valley Veste Rona / Rona jacket / 329 € Sun Valley Pantalon Truth / Truth pants / 199 € FST Gants Poppies / Poppies gloves / 35 € Kjus Veste Snowray / Snowray jacket / 899 € Toni Sailer Veste Arizona / Arizona jacket / 799 € Toni Sailer Pantalon Anais / Anais pants / 799 €

07

05 06 09

154


MODE

05

02

01

01 02 03 04 05 06 07 09 10

03

Uvex Masque Hypersonic / Hypersonic goggles / 219 € Sorel Bottes Glacy Explorer / Glacy Explorer boots / 149.95 € Rossignol by JCC Veste Heidi / Heidi jacket / 950 € Rossignol by JCC Pantalon Hilda / Hilda pants / 550 € Vuarnet Veste ML Sheilley / ML Sheilley jacket / 690 € Colmar Veste Snowray / Snowray jacket / 899 € Superdry Doudoune Sport Polar Puffer / Sport Polar Puffer jacket Stetson Chapka Corvalis / Corvalis Chapka / 99 € Moon Boot Bottes 3rd Avenue / rd Avenue boots / 140 €

06 07

08

04 09

156


2013 - Crédit photo : Arnaud Childeric Studio Kalice - * Marque née à MEGÈVE, FRANCE - Tricoté en BOURGOGNE

SHOPPING

Born in Chamonix, FRANCE*

www.degre7.com

Born in Chamonix, FRANCE*

www.degre7.com

157


MODE

03

01 02

04

05

Pour LUI FOR HIM 01 02 03 04 05 06 07 08 09

Vuarnet Veste Catullo / Catullo jacket / 756 € Kjus Veste Snowbank / Snowbank jacket / 999 € Colmar Doudoune Homme / Men’s down jacket / 479 € The North Face Sac à dos Surge II / Surge II backpack / 180 € Dakine Bandana Hoodlum Stash / Hoodlum Stash Bandana / 20 € Moncler Veste Altier / Altier jacket / 1085 € SOS Tenue Ms Slate / Ms Slate suit / 580 € (jacket), 540 € (pants) Moncler Baskets Bordeaux / Bordeaux trainers / 335 € Elan Skis Spectrum / Spectrum Skis / 649 €

08

09

06 07

158


MODE

01 02

06

03

Pour elle 04

FOR HER 01 02 03 04 05 06 07 08 09

08

Dolomite Veste Fitz Roy WJ/ Fitz Roy WJ Jacket Bogner Veste juana / Juana jacket/ 1399 € Bogner Pantalon Malena / Malena pants / 699 € Sun Valley Veste Rona / Rona jacket / 329 € Sun Valley Pantalon Truth / Truth pants / 199 € FST Gants Poppies / Poppies gloves / 35 € Kjus Veste Snowray / Snowray jacket / 899 € Toni Sailer Veste Arizona / Arizona jacket / 799 € Toni Sailer Pantalon Anais / Anais pants / 799 €

07

05 06 09

154


TIMING

03 09

02

Passage à l’heure d’hiver ! 10 modèles pour elle et lui.

01 02 03 04 05

CHARRIOL St-Tropez Plum TECHNOMARINE Cruise Céramique FRÉDÉRIQUE CONSTANT Art Déco Ovale NIXON The 48-20 Chrono PORSCHE DESIGN Chrono Titane Heritage

04

05

160


TIMING 07

06

The clocks go forward to winter time! 10 models for her and for him.

06 07 08 09 10

HUBLOT Big Bang Ferrari Carbon Red Magic MB & F HM5 HUBLOT Big Bang Caviar Red Gold HUBLOT Classic Fusion Jeans TUDOR Heritage Chrono Blue

09

08

10

161


Š Vincent Perraud

This is the end

See you next year 162


EXCESS SUPERDRY, AVENUE DES JEUX, ALPE D’HUEZ OFFICIAL STOCKIST – ESPACE GLISS, BAT LE TREMPLIN, MERIBEL SUPERDRY.COM



Folie Douce Magazine #5