Issuu on Google+

DÉCORATION EN COULEURS

12-V P

Création Studio Flammarion

Couverture : © ??

Élégance et originalité. Ce livre d’inspiration met en valeur les couleurs des peintures et papiers peints Farrow & Ball ®. Chacun trouvera son style dans cette gamme qui fait de nos intérieurs de véritables écrins.

Prix France : 29,90 € ISBN : 978-2-0813-1436-8

9782081314368_DecorationEnCouleurs_jaq.indd 1

-:HSMASB=XVYX[]: 14-III

Flammarion

Flammarion

DÉCORATION EN COULEURS

Ros Byam Shaw, Photographies Jan Baldwin

Flammarion

20/11/13 12:25


7

INTRODUCTION Comme Downton Abbey et le cricket, Savile Row et le rosbif, les

de peintures Farrow & Ball que j’ai rencontrés à travers l’Europe

peintures et papiers peints Farrow & Ball s’exportent très bien en

les apprécient pour leur qualité intrinsèque et leur extraordinaire

dehors de l’Angleterre. Depuis l’époque où, dans les années 1940,

gamme de couleurs, et les utilisent en toute liberté.

John Farrow et Richard Ball ont commencé à mélanger des pigments

Tous m’ont vanté l’aspect crayeux de l’émulsion mate et la manière

dans leur atelier du Dorset, l’entreprise s’est agrandie pour devenir

dont elle donne à la couleur un aspect sensuel. La décoratrice

une marque internationalement reconnue. De la graine à l’arbre,

Eva Gnaedinger m’a raconté qu’une de ses amies s’était exclamée

étendant ses branches par-dessus l’océan jusqu’à l’Amérique et

en voyant sa maison que le blanc ‘Shaded White’ lui paraissait

partout à travers l’Europe, Farrow & Ball est resté fidèle à ses racines ;

si doux qu’elle aurait voulu s’allonger dessus. La marque est tout

aujourd’hui encore, ses produits sont fabriqués dans le Dorset par

aussi appréciée pour sa palette de couleurs : élégantes et profondes,

des artisans, sont composés d’ingrédients traditionnels et portent

elles conviennent aux architectures contemporaines comme aux

des noms mémorables, du classique ‘Dead Salmon’ [saumon mort]

bâtiments d’époque. La distinction n’est d’ailleurs pas vraiment

au plus récent ‘Charlotte’s Locks’ [cheveux de Charlotte].

pertinente. Une bonne couleur est une bonne couleur, et le fait qu’elle

Étant déjà l’auteur d’un livre sur le sujet, je pensais tout savoir

soit basée sur une peinture découverte lors de la restauration d’une

sur les produits Farrow & Ball. Je les avais d’ailleurs expérimentés

maison de maître ou une nuance de gris d’un ancien badigeon de

moi-même au quotidien pendant vingt-cinq ans. Mon livre précédent,

chaux n’a guère d’impact sur la manière dont on peut l’utiliser

Farrow & Ball, L’Élégance des couleurs, présentait cependant des

aujourd’hui. Marco Lobina, qui a ouvert un showroom Farrow & Ball

intérieurs exclusivement anglais, et ce fut pour moi une révélation,

à Turin, et dont le goût ne pourrait être plus contemporain, a utilisé

en voyageant à travers l’Europe, d’y rencontrer des décorateurs et

dans son appartement des peintures et des papiers peints Farrow &

des propriétaires de maisons nourrissant une véritable passion pour

Ball d’une manière parfaitement surprenante, qui prouve que des

cette marque britannique. Quoique aujourd’hui bien établie, elle

couleurs et des motifs ayant une connotation traditionnelle peuvent

trouve cependant sur le continent moins de résonance qu’en

être employés pour créer des intérieurs avant-gardistes.

Angleterre auprès des associations du patrimoine vouées à la

La plupart des intérieurs évoqués dans ce livre, qu’ils soient situés

restauration d’intérieurs d’époque, qui restent attachées aux

en ville, dans un village ou en pleine campagne, sont meublés dans

couleurs et aux motifs traditionnels de leur pays. Les amateurs

un style qui associe l’ancien et le moderne. Si certains affichent un


CLASSIQUE

PAG E D E GAU C H E Lorsqu’ils travaillent chez eux, Frank et Maria se partagent ce bureau situé au premier étage. Les boiseries et les étagères sont peintes en ‘Wimborne White’, qui assure un lien visuel entre toutes les pièces de la maison. Les murs sont peints dans un gris ‘Lamp Room Gray’ qui offre un arrière-plan élégant et sophistiqué aux ordinateurs, téléphones, dossiers et boîtes de rangement. Le lustre délicat ajoute à l’ensemble une touche glamour inattendue.

À GAU C H E Le papier peint ‘Bumble Bee’ BP547, aux motifs dorés sur un fond vert, donne un aspect luxueux à la plus petite pièce de la maison – les toilettes du rez-de-chaussée.

C I-D E SS O U S À GAU C H E Le papier peint ‘Bumble Bee’, dans le même coloris, décore également, au premier étage, le vestibule qui sépare les chambres des enfants. Les lambris et les boiseries sont peints en ‘Wimborne White’ et on aperçoit, à travers la porte ouverte, le rose ‘Setting Plaster’ de la chambre d’Elisabeth.

C I-D E SS O U S À D R O ITE Les murs de la chambre de Leopold sont peints en ‘Oval Room Blue’. Ce bleu et le rose plâtre de la chambre d’Elisabeth diffèrent, par leur nuance subtile et profonde, des tons mièvres souvent choisis pour les filles et les garçons et permettent ainsi d’éviter un choix évident et trop banal.

21


PAG E D E GAU C H E, E N HAUT

‘Card Room Green’ et des murs en

La façade de cette maison qui date

‘String’, on a du mal à imaginer son

du xviii e siècle a été transformée par

aspect sordide d’autrefois. John l’a

le nouveau propriétaire, John, pour

mise au goût du jour en lui ajoutant

qu’elle retrouve l’aspect qu’elle devait

du mobilier moderniste, comme la

avoir en 1820, avant l’ajout d’une

chaise qu’on aperçoit au premier

devanture de magasin. Les boiseries

plan, trouvée dans la rue.

extérieures sont peintes avec l’émulsion satinée ‘Green Smoke’ et

À D R O ITE La cuisine est équipée

le crépi sous les fenêtres du rez-de-

de vieux placards récupérés dans

chaussée est peint en ‘Off-Black’.

un garage, peints en ‘Card Room Green’. Les panneaux de bois sont

PAG E D E GAU C H E, E N BAS

peints en ‘String’.

La fenêtre de la cuisine est en dessous du niveau de la rue mais à

E N BAS À D R O ITE Le salon ouvert

l’arrière, des portes-fenêtres donnant

est une innovation récente, la cuisine

sur le jardin apportent de la lumière.

étant à l’origine composée de deux

Lorsque John a acheté cette maison,

pièces. La séparation entre les deux

le sous-sol était rempli de gravats.

espaces est matérialisée par des

Maintenant que la cuisine est entiè-

différences de couleur, un côté étant

rement restaurée, avec des dalles et

peint en blanc ‘String’ et l’autre en

des lambris, des boiseries peintes en

vert ‘Card Room Green’.

BELLE DEMEURE ANCIENNE Lorsque John Nicolson était enfant, à Glasgow, il était fasciné par une demeure abandonnée située en face de son école. « Les deux vieilles dames qui vivaient là étaient mortes et l’endroit était à l’abandon », se souvient-il. « J’ai fini par trouver un moyen d’y entrer. On aurait dit la maison de Miss Havisham [personnage de Dickens]. Il restait quelques meubles, des livres reliés en cuir dans la bibliothèque et une essoreuse dans la cuisine. Je vivais avec mes parents dans un appartement et je les ai suppliés d’acheter cette maison. Je voulais qu’ils la sauvent de l’oubli. » John Nicolson est un présentateur de journal que les amateurs de journaux télévisés et d’émissions d’information politique britanniques, dont les Breakfast News de la BBC, connaissent bien. Tout en menant une carrière dans les médias, il a gardé sa passion d’enfance pour les bâtiments anciens et ce qu’il décrit comme une « immense compassion pour les maisons en r uine, abandonnées et mal aimées ».


C ETTE PAG E ET PAG E D E D R O ITE, À GAU C H E Mamuka Bliadze était réticent à l’idée d’utiliser des couleurs vives mais, une fois convaincu, il en a mis dans toutes les pièces. Dans le bureau, il a opté pour la couleur d’archive ‘Saxon Green’, qui constitue un arrière-plan idéal pour ses deux tableaux de Bruce McLean. Peint en ‘Dix Blue’, le vestibule abrite également des œuvres d’art intéressantes, dont un tableau de Matthias Weischer et une sculpture de Tony Cragg.

COLORAMA

C I-D E SS U S À D R O ITE Le vestibule accueillait autrefois l’escalier principal du bâtiment, avant

Quand on franchit la porte d’entrée de l’appartement berlinois de Mamuka Bliadze,

que celui-ci ne soit divisé en apparte-

situé au premier étage d’un immeuble ancien, on pénètre dans un univers hautement

pour former une pièce à part entière,

ments. Il est suffisamment vaste

coloré. Les murs sont bleus, les fauteuils fuchsia, les coussins turquoise. Des doubles

composée d’un mur d’étagères face

portes cintrées, à gauche de l’entrée, mènent à la cuisine, d’un ocre orangé éclatant,

ciré. Le tableau aux couleurs vives,

à une cheminée moderne en béton

tandis qu’on aperçoit à travers une autre porte des murs verts, un fauteuil orange, un

sur le mur peint en ‘Dix Blue’, est

coussin violet, un buffet jaune moutarde et un tableau de Bruce McLean dans des tons

Natela Iankoshvili.

mandarine, azur et citron vert.

une œuvre de l’artiste géorgienne


C ETTE PAG E La plupart des murs de l’appartement affichent des couleurs neutres qui offrent un cadre paisible et élégant aux peintures et aux meubles collectionnés par Liz et David Smith. Le salon est peint en ‘String’, une nuance chaleureuse basée sur un pigment terreux assez pâle qui rappelle le marbre de la cheminée Regency, point central de la pièce.

SENS DES PROPORTIONS

C I-D E SS U S Les modifications architecturales entreprises par Emma Burns dans le vestibule ont impliqué de déplacer une porte afin que l’on puisse apercevoir depuis l’entrée la charmante composition formée par la chaise en tapisserie et les gravures du xviii e siècle. Le papier peint ‘St Antoine’ à gros

Emma Burns et Liz Smith se connaissent depuis longtemps. Emma

motifs, au-dessus d’un lambris d’appui peint en ‘Old White’, est rehaussé avec la couleur ‘Railings’ sur les plinthes – un

est une décoratrice expérimentée, qui fait aujourd’hui partie de la

procédé décoratif répandu dans les intérieurs Regency.

direction de Sibyl Colefax & John Fowler, une des entreprises de

Liz Smith et son défunt mari David se lièrent d’amitié

décoration londoniennes les plus anciennes et les plus respectées.

avec les parents d’Emma. Celle-ci gravit progressivement

Lorsque Liz l’a rencontrée, il y a une trentaine d’années, elle occupait un modeste poste d’assistante dans une autre société de décoration,

les échelons de sa profession en passant d’un poste d’assistante chez Charles Hammond à celui de directrice du magasin d’exposition de tissus de Colefax & Fowler.

Charles Hammond, et vivait encore chez ses parents. « Je suis entrée

Elle collabora alors avec le légendaire décorateur Roger

dans la boutique Charles Hammond pour demander un échantillon de

Banks-Pye avant de diriger sa propre équipe de création.

tissu, raconte Liz Smith. Emma a promis de me l’envoyer, et lorsque j’ai noté mon adresse, nous nous sommes rendu compte que nous étions voisines. Elle m’a paru tout aussi charmante qu’efficace. »

Lorsqu’Emma récupéra la maison de ses parents, dans le centre de Londres, et y emménagea avec ses deux enfants, elle redevint la voisine de Liz Smith. « Elle a complètement transformé la maison »,


80

CONTEMPORAIN

ÉTAGE PARTICULIER En plein cœur de Paris, dans une petite rue discrète à deux pas de la place des Vosges, de Notre-Dame et du Louvre, dans les combles d’un magnifique hôtel particulier du xviiie siècle, Jorge Almada et Anne-Marie Midy ont trouvé leur pied-à-terre idéal. « C’est un rêve, s’enthousiasme Jorge. Le bruit de la ville est absorbé par la vaste cour pavée du bâtiment et par le grand jardin latéral, et l’appartement est donc très calme. Lorsqu’on se tient debout sous la charpente du toit, dans la pièce principale éclairée de chaque côté par toute une série de lucarnes, on a l’impression de vivre à

C I-D E SS U S Dans le vestibule, le mur qui fait face aux

l’intérieur de la coque retournée d’un vieux bateau, comme nos

chaleureux utilisé dans tout l’appartement. Celui-ci est si

enfants se plaisent à l’imaginer. »

fenêtres est peint en ‘London Clay’, un marron foncé lumineux, avec des fenêtres de chaque côté et des lucarnes dans la pente du toit, que la couleur foncée semble réfléchir la lumière plutôt que l’absorber, tout en offrant une superbe toile de fond à des objets très variés, comme cette urne en terre cuite peinte et ce tableau en bois brut.

À GAU C H E Les rideaux retenus par une embrasse encadrent l’entrée de la pièce principale depuis le vestibule. Les murs sont peints en ‘All White’, excepté celui du fond, peint lui aussi en marron ‘London Clay’.

PAG E D E D R O ITE Dans la pièce principale, une porte s’ouvre sur un balcon à balustrade offrant une vue sur le jardin clos de cet hôtel particulier parisien et, plus loin, sur les toits de Paris. Le canapé, les fauteuils, la table basse et la table de salle à manger proviennent tous de chez Casamidy.

Jorge et Anne-Marie forment un couple cosmopolite : lui est mexicain, elle est française et a passé son enfance à Paris tout en faisant de fréquents séjours dans la maison de ses grands-parents dans le sud de la France, qu’elle est actuellement en train de rénover. Ils se sont rencontrés en Amérique, où ils étudiaient tous deux le design, et lorsqu’ils se sont mariés, ils ont emménagé dans la petite ville mexicaine de San Miguel de Allende, attirés par la beauté coloniale de cette bourgade perchée sur une colline et par sa communauté prospère d’artisans traditionnels travaillant le métal, le cuir, le bois et le verre. C’est là qu’ils ont créé leur entreprise de fabrication de mobilier, Casamidy, et que sont aujourd’hui encore


94

CONTEMPORAIN

PRINCIPE DE DÉCORATION 5

Sols peints De même qu’elle peut rafraîchir un meuble, la peinture peut transformer radicalement un sol. Quand on veut rehausser une pièce, égayer un sol en béton, unifier des parquets ou enjoliver des panneaux d’aggloméré, la peinture pour sol, pratique et résistante, est peut-être ce qu’il y a de moins cher. Et le choix est aussi grand que pour les moquettes et tapis – couleurs enveloppantes, motifs en damier imitant le carrelage ou la pierre, ou motifs plus complexes utilisant des pochoirs.

C I-C O NTR E, E N HAUT Trois peintures différentes – ‘Lamp Room Gray’ pour les marches, ‘Dead Salmon’ pour les contremarches et les balustres, et ‘Mahogany’ pour la rampe – rehaussent cet escalier installé dans une ancienne ferme norvégienne (voir pages 144–151).

C I-C O NTR E, E N BAS Maud Steengracht a utilisé la couleur ‘Radicchio’ pour le parquet de sa cuisine (voir pages 126– 131). Une couleur foncée donne à un sol un aspect robuste. Ce type de rouge, avec ses nuances de magenta et de marron, évoque les traditionnels carreaux en terre cuite.

AU C E NTR E Dans la maison de Sophie Lambert (voir pages 152–159), décorée dans des nuances de blanc et de blanc cassé, y compris les parquets peints en ‘Old White’, le rouge vif ‘Eating Room Red’ des escaliers constitue un élément décoratif audacieux.

PAG E D E D R O ITE, E N HAUT Le sol en béton de l’atelier de Maud Steengracht est peint en ‘Etruscan Red’ et l’échelle qui permet d’accéder à un espace de rangement est peinte avec une peinture pour sol ‘Ball Green’, choisie pour minimiser les éraflures. Le rouge donne une impression de confort dans une pièce qui pourrait autrement paraître froide.

PAG E D E D R O ITE, E N BAS Sur le palier de la maison de Laure Vial du Chatenet (voir pages 86–93), les parquets peints en ‘Shaded White’ maximisent la lumière.


112

CONTEMPORAIN

PRINCIPE DE DÉCORATION 6

Magnifiques papiers peints Les papiers peints Farrow & Ball introduisent de la texture et de la couleur dans une pièce, et offrent le choix entre toute une série de motifs, du très discret ‘Polka Square’ au flamboyant ‘Lotus’, des rayures et fleurs classiques à la modernité chic du motif ‘Bamboo’. Colorés avec des peintures à l’eau, utilisant des techniques traditionnelles d’impression à la planche et au réservoir sur des fonds peints au pinceau, ces papiers peints possèdent une qualité tridimensionnelle « fait main » qui ajoute un effet tactile à leur attrait visuel. C I-C O NTR E, E N HAUT Ce petit vestibule (voir pages 64– 69) attire le regard avec le papier peint ‘St Antoine’ à gros motifs ‘Railings’ sur un fond ‘Old White’. La collection de gravures en noir et blanc est suffisamment frappante pour s’affirmer sur ce motif imposant.

C I-C O NTR E, E N BAS À GAU C H E ET AU C E NTR E Les papiers peints ‘Bumble Bee’ BP547 (à gauche) et ‘Brockhampton Star’ BP532 (au centre) ajoutent une touche glamour à ces toilettes. De petite taille et souvent aveugles, ces espaces sont l’endroit idéal pour faire des essais de décoration. Si vous optez pour un papier peint de qualité, vous les transformerez en un précieux coffret.

PAG E D E D R O ITE Maud Steengracht (voir pages 126–131) a utilisé avec inventivité deux papiers différents dans son bureau – ‘Orangerie’ BP2501 (que l’on aperçoit ici) et ‘Versailles’ BP2614. On ne remarque pas immédiatement le passage d’un papier à l’autre. Le coloris le plus vif a été choisi pour les murs qui reçoivent le moins de lumière naturelle, ce qui a pour effet une meilleure répartition de la lumière et de l’ombre dans la pièce.


142

CAM PAG N E

PRINCIPE DE DÉCORATION 8

Peintures extérieures Les premières impressions sont souvent celles qui restent, ce qui explique pourquoi les agents immobiliers vous conseillent souvent de repeindre votre porte d’entrée pour séduire d’éventuels acheteurs. La couleur des portes extérieures, encadrements de fenêtres, balcons, balustrades et volets peut transformer l’apparence d’une maison et mettre en valeur ou au contraire dissimuler certains détails architecturaux. Plus la couleur est contrastée, plus vous attirerez l’attention sur certains éléments. C I-C O NTR E, E N HAUT Cette grange de ferme, dans les montagnes norvégiennes (voir pages 144–151), a été transformée pour accueillir une chambre d’amis. Sa porte d’entrée est peinte en ‘Lamp Room Gray’, tandis que les boiseries décoratives sont soulignées en ‘Pointing’.

C I-C O NTR E, E N BAS Le ‘Green Smoke’ des volets et des petits bois de cette maison géorgienne de Spitalfields (voir pages 26–33) n’est peut-être pas parfaitement authentique mais évoque bien l’atmosphère de l’époque.

AU C E NTR E L’abri de jardin de Juliette de Bartillat, à la fois chic et discret. Sa couleur ‘Railings’ est assortie à celle du mobilier extérieur (voir aussi pages 132–141).

PAG E D E D R O ITE, E N HAUT Utiliser la même peinture à l’intérieur et à l’extérieur produit un effet de continuité. Dans la maison de village de Juliette de Bartillat en Normandie, la nuance chaleureuse de la couleur ‘Dimity’ se marie avec le miel pâle de la maçonnerie.

PAG E D E D R O ITE, E N BAS Des poignées en métal forgées à la main se détachent sur la peinture ‘Shaded White’ de la porte de la maison d’Eva Gnaedinger (voir pages 96–103).


DÉCORATION EN COULEURS

12-V P

Création Studio Flammarion

Couverture : © ??

Élégance et originalité. Ce livre d’inspiration met en valeur les couleurs des peintures et papiers peints Farrow & Ball ®. Chacun trouvera son style dans cette gamme qui fait de nos intérieurs de véritables écrins.

Prix France : 29,90 € ISBN : 978-2-0813-1436-8

9782081314368_DecorationEnCouleurs_jaq.indd 1

-:HSMASB=XVYX[]: 14-III

Flammarion

Flammarion

DÉCORATION EN COULEURS

Ros Byam Shaw, Photographies Jan Baldwin

Flammarion

20/11/13 12:25


Décoration en couleurs