Issuu on Google+

BIODIVERSITÉ PORTUAIRE

BIODIVERSITÉ PORTUAIRE

Imaginez-vous le port comme une source de biodiversité ?

Ecocean l'a fait ! Les eaux portuaires, qui ont souffert d'un développement économique débridé et non maîtrisé, peuvent aujourd'hui devenir des sources de vie. Difficile à croire, non? Et pourtant, l’entreprise Ecocean, dirigée par Gilles LECAILLON, l’a imaginé en développant le projet NAPPEX (Nurseries Artificielles pour des Ports EXemplaires). Aujourd'hui, les élus du littoral et leurs responsables portuaires ont enfin un nouvel outil pour jouer la carte du retour de la biodiversité !

Rappelez-vous l'un de nos derniers numéros de Mer & Littoral, version "papier". L’année dernière, le port de Marseille a fait confiance à l'équipe d'Ecocean et à ses partenaires pour transformer ses digues en source de biodiversité, dans le cadre du projet GIREL. En 2013, ce sont d'autres villes comme le Cap d’Agde, Mèze, Le Barcarès, Six-Fours, Port-Vendres et Vendres qui se sont lancées dans cette belle aventure. Ce nouveau projet NAPPEX est porté par la société Ecocean, et financé par l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse dans le cadre de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité mise en place par le Ministère de l’Environnement. De même, le Conseil Général de l'Hérault a dit "Banco" à la jeune équipe d'Ecocean. L’objectif de ce projet est de transformer les zones portuaires en véritables refuges pour les larves de poissons afin d’accroitre la biodiversité de nos côtes.

Belle idée pour contrecarrer l’effondrement constaté des stocks de poissons. Et pourtant, l'idée est d'une simplicité déconcertante... Des habitats © d’émancipation de type Biohut (qui ressemblent à des récifs artificiels miniatures) sont installés dans les ports sur les quais et sous les pontons pour accueillir des post-larves et des juvéniles de poissons et de crustacés. Les Biohut©, que l'on peut même appeler des "huttes de biodiversité" sont conçues pour remplacer l’habitat d’origine soustrait lors de la construction du port et ainsi protéger les "bébés" de leurs prédateurs naturels. De ce fait, les petits poissons peuvent se développer dans une « nurserie » temporaire avant de s’aventurer vers d’autres habitats plus hostiles. Rappelons également qu'outre la construction des aménagements portuaires, la dégradation des herbiers de posidonies a très fortement participé à la chute de la natalité des poissons et des crustacés.


Le projet jet NAPPEX consiste donc à développer et mettre en place des revêtements de quai adaptés, de les tester en situation réelle sur deux années de recrutement dans des ports représentatifs de la diversité du littoral. Ces habitats installés dans chaque port seront ront suivis régulièrement avec un protocole scientifique (comptages réalisés par le l’équipe du Dr P. Lenfant du CEFREM, Perpignan) et comparés avec une zone témoin permettant ainsi d’évaluer les gains environnementaux dus à la présence des revêtements Biohut© sur la population de post--larves et de juvéniles. Résultats attendus : on devrait noter rapidement une nette amélioration des taux de persévérance des juvéniles dans les ports mais aussi du nombre d’espèces (augmentation de la biodiversité). biodiversité) Le projett a donc comme objectif de proposer de remplacer « artificiellement » le rôle de nurserie des petits fonds soustraits par la présence du port. Pour les élus du littoral, c'est une chance !!! Tous les acteurs et usagers de la mer devraient tirer profit de ce projet qui a déjà une bonne visibilité auprès du grand public et des institutions. Enfin, dernier point à souligner en matière de collaboration européenne, le procédé NAPPEX participe pleinement à l'amélioration des connaissances en matière de biodiversité marine en Méditerranée (suivi, résilience, indicateurs etc.) en permettant d’enrichir les données du Projet LIFE+ Biodiversité/SUBLIMO diversité/SUBLIMO actuellement en cours.. Un dernier mot plus personnel : franchement, ranchement, il était temps...

POUR CONTACTER ECOCEAN, consultez notre rubrique des "Entreprises pour les élus du littoral" dans notre barre de menu


nappex