Page 1

DE ABORIGÈNE À VOYAGE, TOUS LES ENJEUX DE DEMAIN POUR QUE L’AVENIR RESTE LA PLUS BELLE DES PROMESSES !


a

Aborigènes ......................................... 12 John Bond : Au secours des enfants volés ............................................ 15 Acheter ............................................... 16 Guillaume Bapts : Une épicerie pour les plus pauvres ................. 19 eT Si TU aPPReNaiS À MieUX CONSOMMeR ? .................... 20 Argent................................................. 22 Muhammad Yunus : Un banquier qui ne prête qu’aux pauvres ...... 25 Avenir ................................................. 26 Craig Kielburger : Les enfants peuvent changer le monde ......... 29 DOSSieR LeS aNiMaUX eT NOUS ....... 30

B

Banquise ............................................ 38 Sheila Watt-Cloutier : Sauver le grand froid................... 41 Bébés ................................................. 42 Vera Cordeiro : Des bébés en pleine santé ........................... 45 Bidonvilles ......................................... 46 Somsook Boonyabancha : Contre les bidonvilles, le partage .......... 49 Bio ...................................................... 50 Bill Mollison : Les richesses de la terre .................................... 53

00-MEP_AVENIR_p.1-p.11.indd 8

15/06/10 10:47:40


C

Campagne .......................................... 54 Fabio Rosa : Et la lumière fut ! ....................... 57 Carte d’identité .................................. 58 Josefina Condori : Au secours des enfants invisibles ....................... 61 L’aRT POUR SaUveR Le MONDe ? .......................... 62 Céréales ............................................. 64 Takao Furuno : Du riz au canard .......................... 67 Clones ................................................ 68 Pat Mooney : Jusqu’où peut aller la science ? ......................... 71 Commerce équitable ........................ 72 Tristan Lecomte : Tout travail mérite salaire.............................. 75

D

Démocratie ........................................ 76 Joseph Karanja : Des élections libres............................................ 79 Désert ................................................ 80 Wangari Maathai : Des arbres pour la vie .................................... 83 DOSSieR La viLLe aUTOUR DU MONDe ............. 84

Développement durable .................... 92 Barcelo Moreno Israël : Des maisons durables ................ 95 Différences ........................................ 96 Jean-Michel Quéguiner : Faire de la différence la plus grande qualité............................. 99 Droits des enfants........................................100 Janusz Korczak : Des droits pour les enfants .......................... 103

e

Eau ..................................................... 104 Laxman Singh : Le radjah de l’eau ........................ 107 École .................................................. 110 Christian et Marie-France des Pallières : Pour un sourire d’enfant ....................................... 113 Égalité ................................................ 114 Wu Qing : Pour que les femmes cessent d’être personne ............ 117 Énergie .............................................. 118 William Kamkwamba : Le bricoleur de l’énergie .................................. 121 Ensemble ........................................... 122 Marie-Noëlle Besançon : Une maison pour réapprendre à vivre ensemble......................... 125 Espace ............................................... 126 Stephen Hawking : La tête dans les étoiles .......................................... 129

DOSSieR LeS FeMMeS aUTOUR DU MONDe .............. 130

F

Famille ............................................... 138 Hermann Gmeiner : Des villages d’enfants ................ 141 Forêt ................................................... 142 Suzana Padua : La forêt au secours des hommes ............ 145 Fraternité ........................................... 146 Atanase Périfan : Vive les voisins ! ......................... 149

g

Génocide ............................................ 150 François-Xavier, Gérard et Jean-Marie : Une amitié plus forte que le génocide .......... 153 Guerre ................................................ 154 Reza Deghati : Montrer la guerre au monde..................................... 157

i

Internet ............................................. 160 Rodrigo Baggio : Internet au cœur des bidonvilles ............................ 163

J

Justice .............................................. 164 Peter Benenson et Sean Mc Bride : Le monde entier au secours de la justice .......................................... 167

L

Liberté ............................................... 168

00-MEP_AVENIR_p.1-p.11.indd 9

15/06/10 10:47:41


Nelson Mandela : La liberté n’a pas de couleur...................... 171

M

Maison.............................................. 172 Millard et Linda Fuller : Des maisons pour tous.................................... 175 Manger.............................................. 178 Javier Fernandez-Han : Le génie et la machine à algues.............. 181 Métier................................................ 182 Bill Drayton : Aider ceux qui changent le monde.............. 185 Mode................................................. 186 Collé Sow Ardo : La princesse de la mode africaine.................. 189 Mondialisation.................................. 190 Oded Grajew : Le monde et les hommes........................... 193

N

Nord-Sud........................................... 194 Lo Chay : De l’eau, monsieur Lo !............................. 197 Nucléaire.......................................... 198 Alyn Ware : Pour un monde sans armes................................ 201

O

OGM................................................... 202 Vandana Shiva : Contre le « biopiratage »....................... 205

Dossier Les hommes s’organisent...................206

P

Paix.................................................... 214 Andrea Riccardi : La patience pour la paix................................. 217 Pandas et autres espèces............... 218 Peter Scott : « Pour une planète vivante »... 221 Pauvres............................................. 222 Hernando de Soto : Un papier contre la pauvreté..................... 225 Pêche................................................ 228 Pisit Chansanoh : Des pêcheurs

00-MEP_AVENIR_p.1-p.11.indd 10

qui protègent les poissons........ 231 Pétrole.............................................. 232 Takashi Yabe : Du pétrole au magnésium........................... 235 Politique............................................ 236 Kofi Annan : Construire la paix jour après jour................................... 239 Dossier La Terre et nous...............240 Pollution............................................ 248 Birsel Lemke : La force de dire non !............................................ 251 Poubelles.......................................... 252 Albina Ruiz : Des rues propres pour Lima................................... 255 Progrès............................................. 256 Anil K. Gupta : Des inventions pour tous les horizons............... 259 Propre............................................... 260 Bindeshwar Pathak : L’inventeur des toilettes bio................................ 263

R

Racisme............................................ 264 Dick Ruffin : Le racisme doit disparaître................................. 267 Recycler............................................ 268 Iftekhar Enayetullah et Maqsood Sinha : Une montagne de poubelles...... 271 Réfugiés............................................ 274

Sky Choi : Bienvenue aux étrangers !........................... 277 Religions........................................... 278 Alain Michel : Paix aux hommes de bonne volonté !.......................... 281 Respirer............................................ 282 Marcio Santilli : Des efforts qui paient................................... 285 Rêver grand...................................... 286 Pierre Janicot : Un rêve contre la maladie....................... 289

S

S’informer......................................... 290 Amy Goodman : Donner la parole à ceux que personne n’entend.. 293 Santé................................................. 294 Docteur V. : La santé à tout (petit) prix ...................... 297 Science.............................................. 298 Oliver Peoples : Du plastique au maïs....................................... 301

Des inventions d’avenir.............................302 SIDA................................................... 304 Krisana Kraisintu : Plus forte que la maladie............................ 307 Sport................................................. 308 Jürgen Griesbeck : La paix autour d’un ballon.................................. 311

T

Téléphone......................................... 314 Jeroo Billimoria : SOS enfants des rues...................................... 317 Télévision................................... 318 Weera Suwannachote : La télé pour et par les jeunes................ 321 Transports......................................... 322 Syeda Rizwana Hasan : Non aux bateaux pollueurs.......... 325 Travail.................................................. 326 Suraya Haque : Des crèches pour les mamans....................................... 329 Tsunamis et autres catastrophes naturelles.................................................. 330 Patrick Coulombel : Architecte de l’urgence...................... 333

U

Usine..................................................336 Ercilia Fiorelli : Plus de richesses pour mieux partager.................... 339

15/06/10 10:47:42


v

Viande ................................................ 340 Carlo Petrini : Prendre le temps de savourer ................................. 343 Vieillesse ............................................ 344 Albeiro Vargas : L’ange gardien des petits vieux .......................... 347 Voyage ............................................... 348 Didier Jéhanno : Les aventuriers du bout du monde ....................... 351

Si TU veUX agiR .................. 353 aSSOCiaTiONS CiTÉeS.................................. 353 iNDeX................................... 359

00-MEP_AVENIR_p.1-p.11.indd 11

15/06/10 10:48:02


À toi, ! r e u o j e d s u à vo

VOIR

AU

SSI : • Méti e r • Rêve r gran d

Tu rêves de ce que tu feras plus tard ? Ce futur, c’est à toi de le construire, avec tous les enfants de ta génération. Parce qu’ensemble, vous êtes capables de choses extraordinaires !

S’INFORMER

Face à l’avenir, on observe différentes attitudes. Certains y voient surtout des incertitudes ou même des menaces. Tu as peut-être entendu parler de films qui prédisent la fin du monde. Les hommes aiment se faire peur, parfois : en l’an mille, ils croyaient que l’histoire allait s’arrêter. D’autres esprits sont plus optimistes. Ils voient plutôt l’avenir comme une chance donnée à l’humanité pour accomplir une infinité de progrès, à condition de ménager la santé de notre planète et d’éviter les guerres. Le futur dépend de ce que les hommes en feront. 26

1-MEP_Avenir_12-121.indd 26

14/06/10 19:21:23


COMPRENDRE

L’avenir semble lointain, mais il se prépare dans l’instant présent. Aujourd’hui, tu vas à l’école, tu fais du sport, tu vis de belles amitiés, tu explores l’histoire et l’actualité avec curiosité. Cette vie quotidienne est tournée vers l’avenir. Tu es en train de développer la force et les talents qui t’aideront à tracer ta vie à la mesure de tes rêves. On voudrait que ce soit la même chose pour tous les enfants du monde. Ce n’est pas encore le cas. Dans les pays occidentaux, un jeune a d’autres rêves d’avenir qu’un enfant des pays pauvres. Si l’on veut rendre le monde meilleur, c’est peut-être par là qu’il faudra commencer : plus d’égalité, plus de choix, plus de chances pour tous.

AGIR

Vocabulaire Certains enfants connaissent quelques difficultés à démarrer dans leur vie. Ils peuvent vivre des situations difficiles qui les traumatisent. La résilience est la capacité à surmonter ces souffrances initiales pour réussir malgré tout à avoir une belle vie.

Pour aborder l’avenir, il faut un juste dosage d’audace... et de prévoyance. Par exemple, pas question de poursuivre les progrès industriels sans penser aux ressources de la Terre. Des accords internationaux ont déjà été signés pour protéger l’environnement, mais il reste beaucoup à faire. Des milliers d’associations tissent aussi un réseau de solidarité sur toute la Terre. Elles ont des activités aussi diverses que les besoins des hommes : la justice, la paix, l’éducation, la santé, la défense des droits de l’homme...

ET TOI ?

Tu pourras toi aussi, par ton métier ou par tes dons, participer au travail de ces associations. Tu n’auras qu’un problème : choisir où tu veux engager ta générosité !

27

1-MEP_Avenir_12-121.indd 27

14/06/10 19:21:24


Des romans pleins d’avenir Jules Verne (1828-1905) a imaginé dans ses livres des machines incroyables qui devaient un jour exister : le sous-marin, la fusée... C’était un visionnaire. À ne pas confondre avec un voyant, qui prétend lire l’avenir par des moyens surnaturels.

L’avenir te proposera aussi de magnifiques engagements dans ta vie personnelle : choisir un métier épanouissant, construire une famille et de belles amitiés... Tu ne connais pas encore la forme de cet avenir ni les visages qui le peupleront. Une chose est sûre, il est plein de promesses.

Huit décennies pour construire l’avenir Si tu ne sais pas quel métier exercer ou si tu n’arrives pas à t’imaginer grand, console-toi ! Car en France, on estime qu’un bébé né en 2009 a une espérance de vie de 84,5 ans si c’est une fille et de 77,8 ans si c’est un garçon ! Tu as donc encore du temps pour penser à ton avenir !

Le savais-tu ? Les hommes aimeraient bien se protéger de tous les accidents qui pourraient arriver... En France, il y a environ 500 sociétés d’assurances : on peut assurer sa voiture, sa maison, ses voyages, sa vie, et même son chien ! On verse un peu d’argent à l’assurance chaque année. S’il ne se passe rien, l’assurance gagne de l’argent. S’il se passe quelque chose, c’est l’assurance qui paye.

Cambodge 28

1-MEP_Avenir_12-121.indd 28

14/06/10 19:21:28


Portrait

Craig Kielburger Canada

Les enfants peuvent changer le monde

C

raig attrape les céréales et le journal du matin. En cherchant sa BD préférée, il tombe sur un autre article : « Esclavage des enfants : gamin de 12 ans assassiné. » Craig sursaute. 12 ans ? C’est son âge. L’esclavage des enfants ? Ça existe ? L’article raconte l’histoire d’Iqbal, qui travaillait depuis l’âge de 4 ans dans une fabrique de tapis pakistanaise. Enfin libéré, il commençait à témoigner contre l’exploitation des enfants. Cela gênait les profiteurs, qui l’ont réduit au silence... Craig en a le souffle coupé. Lui, né au Canada, a plus de chance que 250 millions d’enfants de la planète condamnés à des travaux pénibles. Craig regarde la photo d’Iqbal et se fait une promesse : il va se battre dès maintenant pour donner un avenir à tous ces enfants. Arrivé à l’école, il réunit ses copains. Avec 18 volontaires, il forme l’association Free the children (« Libérez les enfants »). Ils organisent des ventes, font des conférences. La même année, en 1995, Craig voyage en Asie pour mieux percevoir la réalité du travail des enfants. Quinze ans plus tard, l’association a grandi avec Craig : plus de 100 000 enfants de 20 pays y sont rassemblés. Ils ont déjà fait ouvrir 500 écoles dans des pays pauvres. À la demande de Craig, des chefs d’entreprise s’engagent à ne plus travailler avec des usines où l’on exploite des mineurs. Créée par un enfant, gérée par des enfants, l’association Free the Children prouve que les enfants peuvent déjà faire changer le monde de demain.

29

1-MEP_Avenir_12-121.indd 29

14/06/10 19:21:30


S N O D I B n e s n Des maiso SI :

AUS VOIR

pagne • Cam on • Maissier Ville • Dos

Trois planches et quelques bidons pour faire les murs, un bout de tôle pour faire le toit... Tu te dis : « c’est une cabane », mais plus d’un milliard de personnes sur terre te diront : « C’est ma maison. »

S’INFORMER

Autour de certaines grosses villes, ces maisonscabanes s’étendent sur des kilomètres. Ce sont les bidonvilles. Leurs habitants n’ont pas assez d’argent pour s’acheter de vraies maisons. Le plus souvent, ce sont des paysans qui n’ont pas de terre à cultiver dans leur village. Ils viennent en ville en pensant trouver du travail et une vie plus facile. Mais une fois arrivés, ils ne trouvent même pas de maison, ils bricolent un abri là où ils peuvent et les bidonvilles grossissent. Mais il y a aussi des bidonvilles dans nos pays. Ce sont souvent des immigrés sans papiers, car, pour avoir 46

1-MEP_Avenir_12-121.indd 46

14/06/10 19:25:31


un logement, il faut des papiers et pour avoir des papiers, il faut un logement !

COMPRENDRE

2 mil

liard

d’ho mme sh dans des b abiteron en 20 idonvil t le 3 les p 0, selon s révis ions !

s

Un bidonville, c’est presque une ville à part. On y trouve des commerces, des coiffeurs et des millions de familles. Sauf que les maisons sont faites de caisses, de bidons ou de bâches. La pluie et le vent entrent partout. Il n’y a pas toujours d’eau ni d’électricité et encore moins d’endroit où jeter les ordures. Les maladies se répandent vite. Beaucoup d’enfants sont obligés de travailler au lieu d’aller à l’école. À tout moment, on peut être chassé par les bulldozers et voir sa « cabane » détruite puisqu’elle est illégale. Dans un bidonville, la seule loi, c’est la loi du plus fort. C’est le repaire idéal pour les trafiquants...

AGIR

Des associations aident les gens des campagnes pour qu’ils puissent rester dans leurs villages au lieu de venir dans les villes. Les habitants des bidonvilles essaient de s’en sortir ou au moins de vivre ensemble en partageant le peu qu’ils ont. De nombreuses associations aident les familles installées dans ces taudis, en défendant leurs droits ou en créant des écoles. Le savais-tu ? À Calcutta, la capitale de l’Inde, 1 habitant sur 2 vit dans un bidonville ! 47

1-MEP_Avenir_12-121.indd 47

14/06/10 19:25:33


ET TOI ? Les bidonvilles sur Internet Grâce au site Internet Viva Favela, des journalistes et photographes brésiliens, issus des bidonvilles de Rio de Janeiro : les favelas, racontent leur quotidien. Témoignages et portraits permettent de mieux comprendre ce qui s’y passe et de faire découvrir des artistes ou sportifs talentueux.. www.vivafavela.com.br.

Dans nos pays, des associations comme le Secours catholique viennent en aide aux habitants des bidonvilles : elles essaient d’aider les gens qui y habitent à obtenir des papiers et leur apportent un soutien concret (visites, achat de bottes, de groupes électrogènes pour avoir de l’électricité). On peut se mettre en lien avec ces associations.

Haïti à e l l i v n Un bido

48

1-MEP_Avenir_12-121.indd 48

14/06/10 19:25:39


Portrait

Somsook Boonyabancha Thaïlande

Contre les bidonvilles, le partage – Vous êtes chez moi. Fichez le camp ! – Pour aller où ? gronde un squatter âgé. Votre terrain prolonge les bidonvilles. – Je veux monter un magasin ici. Dégagez ou j’appelle la police ! – Appelez-la, répond l’homme sans bouger. Le propriétaire s’éloigne, découragé. Impossible d’expulser ces squatters. Dans cette zone qui borde Bangkok, en Thaïlande, les expulsions coûtent cher et c’est très long. Le jour même, le propriétaire frappe à la porte d’une architecte pas comme les autres. Elle s’appelle Somsook Boonyabancha. Tout de suite en confiance, le visiteur lui raconte sa mésaventure. Somsook lui répond : – J’ai une solution immédiate pour tout arranger : partager la terre. – Mais ce terrain est à moi ! – Bien sûr. Il ne s’agit pas de le donner, mais de trouver un accord. Demandez aux occupants de se décaler sur l’arrière de votre terrain. Vous aurez la place de construire votre magasin devant. – Mais j’y perds ! – Non. Vous vous mettez d’accord avec les squatters pour qu’ils construisent de vraies maisons. Ils vous versent ensuite un mini-loyer. Et eux, ils vivent dans de vraies maisons, sans risque d’être chassés. Tout le monde y gagne. Le propriétaire réfléchit. – C’est une solution intelligente. Où avez-vous eu cette idée ? – Petite, j’habitais au bord d’un bidonville avec mes onze frères et sœurs... J’ai voulu combattre cette injustice. En partageant la terre, on fera reculer la misère.

49

1-MEP_Avenir_12-121.indd 49

14/06/10 19:25:43


SI :

AUS VOIR

ité • Égal ille m • Fa ice • Just

oP ur défendre s t i t e p s u l p les Les enfants, dont tu fais partie, ont aussi des droits ; on doit les respecter. Ce n’est pas parce qu’on est plus petit qu’on n’a pas une voix à faire entendre !

S’INFORMER

En 1989, la Convention internationale des droits de l’enfant, rédigée par l’Unicef, a été adoptée. Les États s’y engagent à protéger les droits des enfants. Tous les pays membres de l’ONU, sauf les États-Unis et la Somalie, ont adopté la convention. Ce texte déclare que l’intérêt de l’enfant est toujours supérieur. Par exemple, dans une affaire d’adoption, ou de séparation des parents, le juge doit d’abord regarder ce qui est le mieux pour l’enfant, avant de répondre aux demandes des adultes. Mais pour respecter les droits de l’enfant, il faut la coopération de tous. L’État peut rendre l’école obligatoire. Mais il faut encore que les parents aient les moyens de laisser leurs enfants y aller au lieu de les faire travailler pour faire vivre la famille.

100

1-MEP_Avenir_12-121.indd 100

14/06/10 19:29:15


COMPRENDRE

La Convention des droits de l’enfant interdit le travail dangereux pour la santé et le développement de l’enfant. D’après le Bureau international du travail, 350 millions d’enfants travaillent pourtant. 8 millions d’entre eux sont dans « les pires formes de travail des enfants » : enfants-soldats, prostitution, trafic. En raison de leur particulière fragilité, des millions d’enfants dans le monde sont dans des situations très difficiles. Et ils ont du mal à faire entendre leur voix dans un monde d’adultes. Reconnaître aux enfants des droits, c’est les considérer comme des personnes à part entière, avec leur mot à dire.

AGIR

Il y a partout dans le monde des progrès à faire pour respecter les droits de l’enfant. Comme c’est un enjeu important, le 1er juin a été proclamé par l’ONU « Journée internationale de l’enfant ».

Ci-dessus Des enfants au travail sur un chantier en Inde

La voix du silence Des milliers d’enfants dans le monde ne peuvent pas s’exprimer. Pour que ce silence insupportable soit entendu, l’association Free the Children propose de se taire pendant 24 heures. La journée officielle de Vow of Silence (« Vœu du silence ») est le 20 novembre, mais tu peux décider de le faire quand tu veux. Tu peux demander à des parrains de donner de l’argent pour chaque minute où tu te tais, puis donner l’argent à des associations qui aident les enfants pauvres. Tu verras, c’est très difficile d’être condamné au silence ! 101

1-MEP_Avenir_12-121.indd 101

14/06/10 19:29:17


Libérez tous les enfants Il n’y a pas que dans les pays pauvres que les enfants sont privés de liberté. Parfois, comme l’explique Craig Kielburger, dans les pays du Nord, les enfants passent leur journée derrière un écran d’ordinateur ou de télévision. Ils en oublient qu’ils sont responsables et acteurs de leur vie.

Mais les enfants peuvent aussi agir ! À l’âge de 12 ans, le Canadien Craig Kielburger a créé l’association Free the Children (voir p. 29). Depuis 1995, l’association a construit plus de 500 écoles primaires et des centres de soins médicaux.

ET TOI ?

Agir pour les droits des enfants, c’est d’abord être attentif autour de toi aux enfants en difficulté, qui souffrent, être à l’écoute et en parler aux gens qui peuvent les aider : ta maîtresse, tes professeurs, tes parents. Si tu sens qu’un enfant que tu connais est en danger, il ne faut pas te taire, c’est important. Pour en savoir plus sur les droits des enfants : www.droitsenfant.com. Ci-dessous Corvée de bois

La Convention des droits de l’enfant La convention énonce les droits fondamentaux de tous les enfants du monde : • le droit à la survie • le droit de se développer dans toute la mesure du possible • le droit d’être protégé contre les influences nocives, les mauvais traitements et l’exploitation • le droit de participer à part entière à la vie familiale, culturelle et sociale

102

1-MEP_Avenir_12-121.indd 102

14/06/10 19:29:20


Portrait

Janusz Korczak Pologne

Des droits pour les enfants

J

oseph ajuste son tir et shoote. Trop haut ! Le ballon passe par-dessus le mur et une vitre vole en éclats. Un de ses camarades s’écrie : – Tu vas devoir passer au tribunal ! Joseph est penaud, mais il n’a pas peur ; ce sont ses camarades qui vont le juger. Après une longue séance de discussion, le verdict des enfants tombe : « Le tribunal pardonne à Joseph qui n’a pas prévu les conséquences de son geste et a agi par imprudence. » Ouf ! Nous sommes à Varsovie, en Pologne, en 1915, dans la Maison des orphelins, créée par Janusz Korczak. Ce médecin polonais a fondé un orphelinat pour les enfants juifs, à Varsovie, et un autre pour les enfants catholiques. Pour « ses » enfants, il veut le meilleur : du confort, mais surtout du respect ! L’orphelinat est administré comme une République par les enfants eux-mêmes. Ils ont leur Parlement, pour voter leurs « lois » (les règles de vie dans l’orphelinat), leur tribunal, et écrivent leur propre journal. Mais bientôt la guerre éclate et le régime nazi décide d’exterminer tous les juifs. Puisqu’il ne peut pas les sauver, Janusz choisit de rester avec ses enfants, jusqu’au bout. En 1942, il est déporté avec les 192 enfants de l’orphelinat juif au camp de Treblinka, où tous sont exécutés. Mais le courage et le dévouement du médecin ne restent pas lettre morte. Le 20 novembre 1989, l’ONU adopte la Convention internationale des droits de l’enfant, un texte inspiré des travaux de Janusz Korczak.

103

1-MEP_Avenir_12-121.indd 103

14/06/10 19:29:22


! s r u o c Eau se

Tu n’as qu’à ouvrir un robinet et l’eau coule ! Facile ? Et pourtant, des millions de personnes sont en danger parce qu’elles boivent de l’eau non-potable. Comment protéger ce trésor vital ?

S’INFORMER

VOIR

SI :

AUS

uise • Banqert • Dés t • Forêhe • Pêc ution • Poll re • Propté • San

Si l’on surnomme la Terre la « planète bleue », ce n’est pas un hasard : les trois cinquièmes de sa surface sont couverts d’eau. Mais seulement 3 % de cette eau n’est pas salée et 1 % non gelée. Tous les êtres vivants ont besoin d’eau douce pour vivre : animaux, plantes et humains. Le corps de l’homme contient 65 % d’eau. Et selon les climats, nous devons boire entre 2 et 10 litres d’eau par jour. Sinon, nous nous « déshydratons » et nous finissons par mourir de soif... Comme la population mondiale augmente, nous aurons besoin de plus d’eau, alors que nous en manquons déjà... 104

1-MEP_Avenir_12-121.indd 104

14/06/10 19:29:26


COMPRENDRE

L’eau douce est très inégalement répartie sur le globe : 60 % des réserves sont concentrées dans seulement 10 pays ! Dans certains endroits, notamment dans les régions désertiques, l’eau est un véritable trésor, aussi précieux que l’or. Il faut faire des kilomètres pour en trouver et il n’est pas rare de voir des files de gens attendant une journée entière pour accéder à l’unique puits de l’endroit et y remplir leurs bidons. L’irrigation permet d’acheminer l’eau là où il n’y en a pas (1 champ sur 7 est irrigué dans le monde), mais l’eau n’est pas inépuisable. Certains pays se battent même pour l’eau des fleuves. On appelle cela les « guerres de l’eau ».

Goutte à goutte S’il n’exagère pas trop, entre faire la cuisine, se laver, aller aux toilettes et boire, l’homme a besoin d’environ 75 litres d’eau par jour. En Europe, on en utilise 175 litres ! C’est donc à chacun de faire attention pour ne pas épuiser cette précieuse richesse...

L’eau dans le monde

?

carte_eau_do uce

1-MEP_Avenir_12-121.indd 105

Ressources su ffisantes (plu s de 1 700 00 Ressources in 0 L) suffisantes (ent re 1 700 000 L Très importa et 500 000 L) nt manque d’ eau (moins de Absence de do 500 000 L) nnées

105

115 x 75

14/06/10 19:29:29


De plus, l’eau qui est à leur disposition n’est pas toujours potable. L’eau non-potable est à l’origine de bien des maladies très dangereuses : typhus, malaria, choléra, parasites... L’eau qui donne la vie peut aussi donner la mort...

AGIR

Ci-dessus File d’attente pour l’eau à Haïti

Au niveau international, des initiatives sont prises pour favoriser l’accès à l’eau dans les régions où elle manque cruellement. C’est ainsi que des organismes comme Action contre la faim ou diverses associations récoltent des fonds pour creuser des puits, installer des pompes ou des systèmes de filtrage afin que l’eau redevienne accessible au Sahel ou au Bénin, par exemple.

ET TOI ?

3 900urent

ts me ce enfan jour par e s u chaq n’ont pa qu’ils potable. d’eau

Page suivante Enfants jouant sur un char rouillé, en Afghanistan

1 personne sur 6

Même si nos réserves d’eau sont suffisantes pour l’instant en France, gaspiller l’eau coûte cher. Sais-tu que les eaux usées sont n’a pas accès purifiées dans des stations d’épuà l’eau potable. ration pour être réutilisées ? Et cela n’est pas gratuit ! Alors, essaie d’avoir les bons gestes « écol’eau » : ne laisse pas couler le robinet pour rien. Prends plutôt des petites douches que des bains moussants. Car tous les abus, à force de se répéter et de se multiplier, se transforment en gigantesques catastrophes écologiques.

106

1-MEP_Avenir_12-121.indd 106

14/06/10 19:29:33


Portrait

Laxman Singh Inde

Le radjah de l’eau

L

aporya, village du Radjastan, au nord-ouest de l’Inde. Un garçon de 17 ans travaille sous le soleil dans le vieux réservoir d’eau. – Laxman Singh ! Tu te prends pour un ouvrier ? Ton grand-père était le radjah, notre prince bien-aimé ! Laisse ce réservoir, il fuit. – Non ! s’exclame Laxman. Regardez ce paysage desséché, ces vaches qui meurent de faim. À l’époque de grand-père, tout était vert et fertile ! Les villageois hochent la tête. C’est vrai que l’eau a disparu de Laporya. Laxman continue. – Ce réservoir est au-dessus d’une nappe phréatique, une poche d’eau souterraine. Si je le répare, les pluies de la mousson rejoindront cette nappe, qui peut remplir tous les puits du village. Le jeune homme a repris sa pioche. Les paysans finissent par chercher les leurs. Ce chantier commun n’inspire pas confiance. Mais va-t-on laisser le petitfils du radjah se tuer à la tâche ? Quand les averses de la mousson arrivent, le réservoir est réparé. D’autres ont été creusés dans les champs. Laxman sourit de voir les paysans motivés : ils ont pris goût à travailler ensemble, même s’ils doutent du résultat ! La saison sèche revient, mais les cultures restent vertes. Les réservoirs, comme des éponges, ont transformé Laporya en oasis ! Laxman se démène pour apprendre à toute la région comment stocker l’eau. En s’inspirant de son modèle, 700 000 paysans du Rajastan ont pu rester dans leur village, malgré plusieurs années de sécheresse.

107

1-MEP_Avenir_12-121.indd 107

14/06/10 19:29:35


t u o b e r t u a ’ l À . .. s c i l c 3 n e de la planète Aujourd’hui, la terre entière est à la portée de ta souris... internet, c’est une invention géniale, à condition de savoir s’en servir.

Si :

AUS Voir

tion dialisa n o M • ormer • S’inf phoner • Télé vision • Télé

S’inFormer

Dans le monde, environ 1 famille sur 5 est connectée à Internet. En 2013, il devrait y en avoir plus de 1 sur 4, soit plus de 2 milliards de personnes ! Derrière ton écran se cache le tiers de la population mondiale ! Avec Internet, le monde est devenu d’e-m ai e n voyé ls sont tout petit. Tu peux échanger des infors cha q jour mations d’un bout à l’autre de la pladans ue l e mond nète en quelques secondes et tu as e. accès à un nombre quasiment infini d’informations.

247 millia rds

160

2-MEP_Avenir_122-213.indd 160

14/06/10 19:46:06


comprendre

Imagine que les 2 milliards d’internautes se mettent à te parler tous en même temps. Cela ferait un brouhaha invraisemblable ! Tu n’entendrais plus rien. Et puis comment savoir lequel écouter ? C’est le problème d’Internet. Il y a tellement d’informations qu’il faut savoir choisir avec qui on parle et sur quel site on va. Comme toutes les inventions humaines, Internet peut être bien ou mal utilisé. Certains n’hésitent pas à s’en servir pour escroquer de l’argent ou pour toutes sortes de trafics hors-la-loi.

Agir

Naviguer sur Internet, c’est comme naviguer sur la mer, ça s’apprend, sinon on coule. Il faut déjà apprendre à faire le tri, car tout n’est pas vrai sur Internet, loin de là.

amar y M u a é f Cyber-ca

Vocabulaire Les connexions ne cessent d’augmenter, mais il y a encore des milliards de personnes qui n’ont pas accès à Internet. On appelle cette inégalité la « fracture numérique ». Des associations luttent contre cette inégalité. One Laptop per child (« Un portable par enfant ») a inventé un ordinateur adapté aux enfants des pays peu développés. Il coûte peu cher et il n’a pas besoin d’électricité : on peut le recharger en tournant une manivelle !

161

2-MEP_Avenir_122-213.indd 161

14/06/10 19:46:09


Le téléchargement Tu peux télécharger des logiciels gratuits. Mais il est interdit par la loi de télécharger de la musique ou des films sans payer. La loi Hadopi votée le 12 juin 2009 a mis en place des sanctions pour ceux qui le font. Ils peuvent perdre leur connexion Internet. En téléchargeant illégalement, tu ne respectes pas le travail des artistes, puisqu’ils ne sont plus payés pour leur travail.

internet à la rescousse ! En France, il existe depuis 2008 un site Internet de micro-crédit solidaire, www. Babyloan.org. C’est une organisation qui permet à n’importe qui de prêter de l’argent à des entrepreneurs des pays du Sud pour qu’ils développent leur entreprise. On peut par la suite suivre l’avancée du projet, avec la certitude d’être remboursé. En un an d’existence, le site a financé plus de 2 000 projets dans sept pays.

Ensuite, il faut apprendre à se taire... Quand tu « parles » sur Internet, 2 milliards de personnes peuvent t’entendre. Ce n’est vraiment pas le lieu où raconter ta vie ! Surtout qu’une fois que tu as mis quelque chose sur Internet, tu ne peux plus l’effacer. Les risques de dérapage sont tellement grands que les pays organisent des bureaux chargés de surveiller ce qui se passe sur Internet pour empêcher le piratage, les trafics et les abus. Et puis, bien sûr, tu peux commencer par vivre la fraternité en famille. Aimer les tiens tels qu’ils sont, c’est déjà un sacré défi !

eT Toi ?

Un seul mot : prudence ! Internet met le monde entier à ta porte, mais le monde entier ne mérite pas ton attention ! Dans la rue, tu ne parles pas aux gens que tu ne connais pas, c’est pareil sur Internet ! Ne te dis pas que tu es protégé derrière ton écran. Ce n’est pas vrai. Au contraire, c’est encore plus dangereux parce que la personne qui te parle peut te raconter n’importe quoi. Vérifie aussi avec tes parents tous les sites sur lesquels tu vas : il y a des sites qui te feront plus de mal que de bien.

162

2-MEP_Avenir_122-213.indd 162

14/06/10 19:46:09


portrait

Rodrigo Baggio Brésil

internet au cœur des bidonvilles

d es cabanes misérables s’entassent pêle-mêle. L’air humide sent mauvais. Ici, c’est la favela, le bidonville, avec ses foules d’exclus et sa violence. Personne ne s’aventure dans ce quartier de Rio de Janeiro, même pas la police. Au milieu de la favela, pourtant, il y a une petite école. Ce soir, une nuée d’élèves quitte la classe, saluée par l’énergique directrice, Dona Anna. Les enfants entraînent un jeune homme au large sourire. Il a une carrure de rugbyman, mais ce n’est pas cela qui le protège ici. Jusqu’à sa sortie de la favela, personne ne va le toucher, pas même les pires bagarreurs qui l’interpellent amicalement : – Salut Rodrigo ! Qu’est-ce que tu transportes ? – Un ordinateur en panne. Je vais le rafistoler chez moi. – Waoh ! Tu nous le files ou on te l’arrache ? Rodrigo sourit. Ces racketteurs plaisantent, pour une fois : depuis 8 ans qu’il a installé sa classe d’informatique dans l’école, pas un seul ordinateur n’a été volé ! Huit ans déjà que Rodrigo s’est lancé dans son projet fou. Il se souvient de son indignation quand il a découvert que les pauvres, déjà privés de tout, n’avaient pas accès à Internet. Il a laissé là son yacht et sa voiture de sport et s’est mis en tête d’offrir Internet aux enfants des bidonvilles ! Il a collecté de vieux ordinateurs. Il les a remis à neuf avec des amis pour les offrir à l’école de Dona Anna, où les élèves ont appris à s’en servir. Dans les bidonvilles, la jungle et même les prisons, 600 000 enfants ont aujourd’hui accès à l’informatique grâce aux 800 écoles qui ont suivi son modèle !

2-MEP_Avenir_122-213.indd 163

14/06/10 19:46:10


SOS espèces en danger !

VOIR

SI :

AUS

t • Forêhe c ê • P sier • Dos aux anim

Des dizaines de milliers d’espèces animales et végétales sont en danger aux 4 coins de la planète. Si elles disparaissent, c’est l’équilibre de la planète qui sera mis à mal.

S’INFORMER

L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (l’UICN) publie une liste rouge des animaux disparus ou en voie de disparition. Aujourd’hui, plus de 16 000 espèces sont en voie d’extinction et 800 ont disparu. Parmi elles, le dodo, un gros oiseau ou le loup de Tasmanie. Le panda géant est devenu très rare, il en resterait 1 600 dans le monde, ainsi que l’orang-outan, l’ours polaire, la tortue luth... On estime en moyenne qu’une espèce disparaît de la Terre toutes les 20 minutes. Chaque espèce joue un 218

3-MEP_Avenir_214-302.indd 218

15/06/10 8:57:59


rôle dans la nature. Si elle disparaît, elle cesse de jouer ce rôle et tout l’équilibre naturel est déréglé.

COMPRENDRE

Si certains animaux disparaissent, c’est principalement à cause de l’homme. La chasse a mené au bord de l’extinction les tigres d’Inde et les éléphants d’Afrique. Ces animaux, même s’ils sont protégés, sont chassés pour leur fourrure, leur ivoire ou encore parce que l’on croit que leurs dents, leurs pattes ou leurs organes ont des pouvoirs magiques ou médicaux. La déforestation, l’agriculture et la pêche intensive ont aussi fait disparaître beaucoup d’animaux en détruisant leur lieu de vie. L’homme a également introduit dans certaines régions des espèces envahissantes qui en ont fait disparaître d’autres. Ainsi, la grenouille taureau pose un vrai problème dans nos marais.

Pour la survie de l’éléphant d’Asie Autrefois appelé le « pays au million d’éléphants », le Laos n’en compte plus aujourd’hui que 1 500. L’association française ElefantAsia, créée par Gilles Maurer et Sébastien Duffillot en 2001, a commencé par organiser la Caravane des éléphants. Traversant le pays avec des éléphants, l’équipe a su raviver le lien entre les Laotiens et les éléphants. Depuis, ElefantAsia continue son action en développant le tourisme, les activités dans les parcs naturels et en favorisant la reproduction des éléphants. Pour que jamais cet animal sacré ne disparaisse ! www.elefantasia.org

Espèces à protéger ou prédateurs en liberté ? Autrefois, les loups et les ours étaient très nombreux en France. Mais ils ont peu à peu disparu. Des défenseurs des animaux ont décidé d’en réintroduire une dizaine dans les Alpes et les Pyrénées. Mais les bergers ne sont pas contents, car ils tuent parfois leurs troupeaux.

219

3-MEP_Avenir_214-302.indd 219

15/06/10 8:58:02


À tout ceci s’ajoute la pollution industrielle qui contamine l’air, l’eau et les sols et fait disparaître certains animaux.

AGIR

Un animal symbolique Emblème des animaux en danger, le grand panda est un géant tranquille. Avec son allure de peluche, il a séduit le monde entier ! Son habitat et ses réserves de nourriture se réduisent sans cesse, car l’homme abat de plus en plus les forêts.

De nombreuses associations se battent pour les animaux en danger. La plus connue est WWF. Mais les états travaillent aussi sur ce projet. Ils créent des parcs naturels afin que les animaux menacés soient protégés. De plus, avec la convention de Berne, signée le 19 septembre 1979, ils s’engagent à protéger et à conserver la faune et la flore sauvages. Elle a établi une liste de ces espèces à protéger et elle est souvent réactualisée.

ET TOI ?

Sur son site WWF junior (www.panda-junior.com), tu peux aider la nature, par exemple en participant à une mission de sauvetage des baleines. Tu peux aussi devenir membre du club Panda (www.club-panda.fr) ou consulter le site du magazine Images Doc (www.imagesdoc.com).

220

3-MEP_Avenir_214-302.indd 220

15/06/10 8:58:05


Portrait

Peter Scott Angleterre

« Pour une planète vivante »

U

n groupe d’hommes peine à travers les champs de lave d’Hawaï. Il fait chaud, les pieds butent sur ce terrain instable. Le guide est de méchante humeur. – Votre Peter Scott est fou ! Pourquoi vous envoie-t-il capturer un couple de bernaches néné ? C’est bien un caprice d’Anglais ! Les naturalistes qui le suivent lui expliquent avec un sourire. – Au XVIIIe siècle, 25 000 bernaches peuplaient l’île d’Hawaï. Elles ont été tellement chassées par leurs prédateurs qu’il n’en reste plus qu’une trentaine. Peter Scott veut sauver l’espèce en accueillant des œufs chez lui. Le guide hausse les épaules. En cette année 1952, personne ne voit encore l’intérêt de protéger les animaux : si une espèce s’éteint, la Terre continuera à tourner ! Quelques années plus tard, un bateau accoste à Hawaï. À bord, une colonie de bernaches vigoureuses retrouve son pays d’origine… Bientôt, un millier de ces oies brunes repeuplent les pentes des volcans, où Scott a fait installer des protections pour tenir les prédateurs à l’écart ! Au fil des années, Peter Scott perd sa réputation de curieux personnage. Il devient célèbre grâce à ses émissions télévisées où il appelle à respecter la nature. L’association qu’il lance, le World Wildlife Fund (WWF), est bientôt connue à travers toute la terre avec le panda qui lui sert de logo. Après sa mort, en 1989, ses disciples continuent fièrement son œuvre… avec un sentiment d’urgence : il est encore temps de sauver les espèces en danger, mais il faut faire vite !

221

3-MEP_Avenir_214-302.indd 221

15/06/10 8:58:06

AvenirCNousFeuilletage  

DE A BORIGÈNE À V OYAGE, TOUS LES ENJEUX DE DEMAIN POUR QUE L’AVENIR RESTE LA PLUS BELLE DES PROMESSES ! TOUS LES ENJEUX DE DEMAIN POUR QUE...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you