Page 1

Avec le baptême ont été téléchargés en nous les dons du Saint Esprit. Où et comment cliquer pour les installer et apprendre à en vivre ? Comment passer de l’effusion de l’Esprit à l’infusion de l’Esprit Saint et ne pas en rester aux premiers émois ? Autant de questions, et bien d’autres encore – rarement abordées et pourtant essentielles –, qui trouveront réponses dans ce livre vif et percutant inspiré de la spiritualité carmélitaine.

ALain Noël a étudié la théologie aux facultés

catholiques de Lyon. Passé d’une carrière dans la publicité et la presse à l’évangélisation par le rock, il a ensuite fondé, à Paris, la maison d’édition Les Presses de la Renaissance. Entré dans la famille carmélitaine, il se consacre à présent à la prière, à l’écriture et à la prédication de retraites spirituelles. Avec son épouse Danielle, il a fondé le site internet monastere-invisible.com, la Fraternité Sainte-Croix ainsi qu’une École de prière et de méditation à Étampes (diocèse d’Évry-Corbeil-Essonnes).

ALain Noël

Le baptême n’est donc pas qu’un rite d’appartenance à un groupe religieux, social ou culturel : il opère en nous une transformation radicale. Quelles possibilités nouvelles nous offre-t-il ?

L’ADN du chrétien

Être chrétien, ce n’est pas simplement adhérer à une croyance, à un mode de vie, mais c’est avoir l’âme « génétiquement modifiée » par l’action de Dieu.

ALain Noël

L’ADN du chrétien

L’Esprit Saint au secours de nos vies

14,90 € France TTC www.mameeditions.com

EXE_CV_ADN.indd Toutes les pages

28/02/2018 18:38


À la gloire de Dieu qui, à travers nos initiales, ADN, nous traçait sans que nous le sachions un chemin de Foi et d’Espérance. Alain et Danielle Noël

1801_098_ADNduChretien.indd 7

08/03/18 16:36


Abréviations CEC

Catéchisme de l’Église catholique.

GS

Gaudium et spes.

JVVD

Je veux voir Dieu.

MdC

La Montée du Carmel.

TOB

Traduction œcuménique de la Bible.

1801_098_ADNduChretien.indd 8

08/03/18 16:36


Avant-propos

« Je combats pour que leurs cœurs soient remplis de courage et pour que, rassemblés dans l’amour, ils accèdent à la plénitude de l’intelligence dans toute sa richesse, et à la vraie connaissance du mystère de Dieu. Ce mystère, c’est le Christ, en qui se trouvent cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance. Je vous dis cela pour que personne ne vous égare par des arguments trop habiles. » (Colossiens 2, 1-4)

En 2008, mon épouse et moi avons répondu à l’appel de Dieu qui avait résonné dans nos vies lorsque nous étions âgés de vingt-cinq ans : « Quand les enfants seront grands, nous entrerons dans la vie monastique ou nous deviendrons ermites. » Trente ans plus tard, nous l’avons fait ! Sans que nous nous en rendions compte, le Seigneur nous épargnait la terrible épreuve que traversent de nombreux couples qui, parvenus à l’âge de la retraite, se demandent ce qu’ils feront – ensemble –, lorsqu’ils se retrouveront en tête à tête après des années de vies conjointes, mais le plus souvent disjointes. 9

1801_098_ADNduChretien.indd 9

08/03/18 16:36


L’ADN du chrétien

Après deux ans de préparation et de discernement, l’évêque d’Évry-Corbeil-Essonnes, Mgr Michel Dubost, accepta que nous vivions cette expérience de vie monastique en couple. Il nous confia une grande maison en centre-ville, à Étampes, non loin de Paris, pour y mener une vie de prière et d’apostolat par la prédication. Le Seigneur orienta tout de suite notre positionnement par une devise de saint Thomas d’Aquin qui nous toucha : « Contempler et transmettre. » Ces deux principes allaient conditionner notre attitude et notre activité. Ne parler que de ce que le Seigneur nous donne de contempler. Pas de blabla, pas d’érudition, mais uniquement de la Parole de Dieu confirmée par l’expérience et le témoignage. Pour nous mener plus avant sur les chemins de la contemplation, nous fûmes guidés vers le Carmel dont la spécificité est l’oraison qui conduit à la contemplation. C’est donc le fruit de cette démarche que je partage dans ce livre. Les livres de spiritualité abondent. En rajouter un est toujours d’une prétention sans nom. Je me suis lancé dans l’écriture de celui-ci parce que je me suis rendu compte, dans mes activités de prédicateur, que des points essentiels de la vie spiri10

1801_098_ADNduChretien.indd 10

08/03/18 16:36


Avant-propos

tuelle n’étaient pas assimilés par de nombreux chrétiens. Des points tellement fondamentaux qu’ils semblaient évidemment acquis. Or, il n’en était rien. C’est donc par un retour aux sources, en décryptant l’ADN du chrétien, que nous allons pouvoir vérifier si tout est bien en place dans notre vie spirituelle. Le chemin qui mène à la perfection – au royaume de Dieu – est long, étroit et semé d’embûches. Partir la fleur au fusil, c’est bien, mais la fleur fane vite. L’enthousiasme débordant des débuts résistera-t-il aux intempéries, aux attaques de l’ennemi, aux échecs, aux pièges et aux séductions de ce monde ? En toutes ces années au service du Seigneur, combien avons-nous vu de personnes prometteuses, pleines de zèle et de charismes, tomber dans des ravins car, présomptueuses, elles ont manqué de prudence et de véritable sagesse ? Combien d’autres, sur qui personne n’aurait misé un kopeck, ont continué leur bonhomme de chemin dans l’humilité, se relevant courageusement chute après chute, en marchant vers la perfection avec le secours de la grâce ?

11

1801_098_ADNduChretien.indd 11

08/03/18 16:36


L’ADN du chrétien

Si le Seigneur ne bâtit la maison, les bâtisseurs travaillent en vain. (Psaume 126, 1)

Nous voulons bien construire la maison du Seigneur, mais selon nos plans, et avec nos propres moyens. Elle est si belle que les défauts structurels sont souvent invisibles. Mais que viennent les ouragans et les tremblements de terre, tout s’écroule. C’est pour éviter cela, pour nous permettre de construire dans de bonnes conditions et faire en sorte que notre édifice soit solide et s’élève harmonieusement que je me livre aussi à l’écriture de cet ouvrage. L’expérience de nos Pères dans la foi est indispensable. L’avoir négligée par présomption et enthousiasme de jeunesse nous a coûté très cher. Beaucoup de souffrances inutiles, beaucoup d’amertumes, de vies bloquées durant des années pour cause d’inexpérience et d’orgueil. Nous nous appuierons sur l’expérience fondamentale du Carmel, de ses saints et saintes, pour décrypter notre génome, notre ADN de chrétien, car ils furent certainement les plus pointus dans ce domaine. Cinq cents ans plus tard, ils restent les maîtres incontestés en biologie spirituelle : Thérèse d’Avila et Jean de la Croix ; mais aussi, plus proches de nous : Thérèse de Lisieux, Élisabeth de la Trinité, 12

1801_098_ADNduChretien.indd 12

08/03/18 16:36


Avant-propos

Thérèse-Bénédicte de la Croix (Edith Stein)… sans oublier le bienheureux Marie-Eugène. Ils nous aideront à progresser. De plus, notre époque a été gratifiée d’une onction particulière de l’Esprit Saint en créant un mouvement de fond dans l’Église dont le concile Vatican II est le moteur. Nous en avons été les heureux bénéficiaires. Le mouvement de renouveau dans l’Église est infiniment plus vaste que le Renouveau charismatique, même si ce dernier occupe une place importante dans l’Église aujourd’hui. Beaucoup de personnes ont pu sentir, goûter et voir comme Dieu est bon (psaume 33, 9). Merveilleuse expérience qui a retourné bon nombre d’incroyants, rendus brûlants des cœurs froids, ramenés sur le bon chemin ceux qui se perdaient dans des voies de traverse… Un Jubilé d’or, soit cinquante années de grâce, vient d’être célébré en présence du pape François, à Rome, à la Pentecôte 2017. Même si le Renouveau est un courant, un « mouvement » comme le pape l’a précisé, il s’est mis au service au sein de l’Église et remplit la tâche de répondre aux besoins des paroisses, de l’évangélisation, de l’accompagnement des plus démunis…

13

1801_098_ADNduChretien.indd 13

08/03/18 16:36


L’ADN du chrétien

Beaucoup sont entrés dans des communautés charismatiques et ont bénéficié des grâces spirituelles spécifiques de leurs fondateurs. Mais plus nombreux encore sont ceux qui, dans les mille trois cents groupes de prière du Renouveau charismatique en France, sont laissés à euxmêmes quant à la formation à la vie spirituelle. Ils vont là où le vent les pousse, au gré des grands rassemblements drainés par des têtes d’affiche. Mais qu’en est-il réellement de leur vie mystique, de l’union de leur âme avec Dieu, des embûches et pièges du démon, si nombreux sur le chemin ? Beaucoup confondent expériences mystiques et vie mystique et stagnent dans la vie spirituelle par manque de connaissance. C’est aussi pour eux, et pour tous ceux qui ont eu la fraternelle amitié de me partager leurs errances, leurs souffrances, leurs infructueuses recherches, que j’écris ce livre afin qu’ils y trouvent des éléments fondamentaux, des pistes, des bases solides pour faire porter du fruit à la grâce qu’ils ont reçue de Dieu.

1801_098_ADNduChretien.indd 14

08/03/18 16:36


1 État des lieux

Nous vivons dans un monde où il est de bon ton de penser que Dieu étant amour, tout le monde sera sauvé. Jésus n’a-t-il pas dit qu’il « attirerait tous les hommes à lui » (Jean 12, 32) ? Cela eut une incidence colossale sur l’annonce de l’Évangile et de la Bonne Nouvelle du salut. Après deux mille ans de christianisme, de combat pour la lumière et la vérité, la guerre est finie. Les chrétiens sont démobilisés et peuvent rentrer chez eux. Leur idée de salut est passée dans le monde : « tous sauvés » – que l’on croie ou que l’on ne croie pas, ce n’est plus la question. Bye bye l’enfer, le purgatoire. Quant aux limbes, l’Église les a rayées de la carte en 2007 sous le pontificat de Benoît XVI.

15

1801_098_ADNduChretien.indd 15

08/03/18 16:36


L’ADN du chrétien

Qu’importent alors le baptême et la parole du Christ – qui ne passera pas : « Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé » (Marc 16, 16) ? Bien que, d’après certains exégètes, la finale de Marc soit incertaine. De plus, Vatican II a ouvert les portes sur le monde ; du fameux « hors de l’Église, point de salut », on est passé à une théologie des « pierres d’attente » où Dieu est à l’œuvre partout dans le monde. Si les chrétiens y ont un rôle, tout le monde n’est pas obligé de devenir chrétien. Les autres religions ont été valorisées par le christianisme luimême. La porte ouverte n’a pas permis plus d’entrées dans l’Église, mais a permis à beaucoup d’en sortir. De fait, si on ne court plus le risque d’aller grincer des dents et de se lamenter dans un lieu sinistre, la promesse du baptême a beaucoup moins d’attrait (Luc 13, 28). Ö Plongeons ensemble dans l’ouvrage qui fait référence sur la foi et la vision de l’homme chrétiennes, le Catéchisme de l’Église catholique, et voyons ce qu’il nous révèle sur la destinée humaine.

16

1801_098_ADNduChretien.indd 16

08/03/18 16:36


État des lieux

Le titre du chapitre premier nous dit une chose merveilleuse et fondamentale : « L’homme est capable de Dieu » ; et il continue : Le désir de Dieu est inscrit dans le cœur de l’homme, car l’homme est créé par Dieu et pour Dieu ; Dieu ne cesse d’attirer l’homme vers Lui, et ce n’est qu’en Dieu que l’homme trouvera la vérité et le bonheur qu’il ne cesse de chercher. (CEC § 27)

Il pose ensuite immédiatement le problème fondamental : Mais ce « rapport intime et vital qui unit l’homme à Dieu1 » peut être oublié, méconnu et même rejeté explicitement par l’homme. De telles attitudes peuvent avoir des origines très diverses (cf. GS 19-21) : la révolte contre le mal dans le monde, l’ignorance ou l’indifférence religieuses, les soucis du monde et des richesses (cf. Matthieu 13, 22), le mauvais exemple des croyants, les courants de pensée hostiles à la religion, et finalement cette attitude de l’homme pécheur qui, de peur, se cache devant Dieu (cf. Genèse 3, 8-10) et fuit devant son appel (cf. Jonas 1, 3). (CEC § 29)

1  GS 19, § 1.

17

1801_098_ADNduChretien.indd 17

08/03/18 16:36


L’ADN du chrétien

L’image et la ressemblance de Dieu Pour comprendre ce qui se passe, allons à la source : Dieu dit : « Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance. » (Genèse 1, 26)

Cette image de Dieu en l’homme est intacte, même après le péché originel, même après les péchés que nous commettons. Chez le plus abominable des assassins, auteur de génocides ou autres formes d’horreur, n’est pas altérée l’image de Dieu. Certes, ce qui en prend un sérieux coup, c’est la ressemblance ! Plus rien à voir avec Dieu qui nous a créés à sa ressemblance, mais bien plus avec le Prince de ce monde… Si nous ne pouvons plus parler de l’enfer sans faire sourire (encore que sur terre nous ayons des preuves de son existence – Irak, Syrie, Libye, Nigeria, etc.), parlons de l’altération de la ressemblance. Nous la constatons chaque jour mais pas là où nous l’imaginons, pas uniquement dans le regard de ceux qui souffrent mais dans celui des arrogants, des cupides et des nantis.

18

1801_098_ADNduChretien.indd 18

08/03/18 16:36


État des lieux

La concupiscence Au sens étymologique, la « concupiscence » peut désigner toute forme véhémente de désir humain. La théologie chrétienne lui a donné le sens particulier du mouvement de l’appétit sensible qui contrarie l’œuvre de la raison humaine. L’Apôtre saint Paul l’identifie à la révolte que la « chair » mène contre l’« esprit » (cf. Galates 5, 16.17.24 ; Éphésiens 2, 3). Elle vient de la désobéissance du premier péché (Genèse 3, 11). Elle dérègle les facultés morales de l’homme et, sans être une faute en elle-même, incline ce dernier à commettre des péchés. (CEC § 2515)

Les conséquences de la concupiscence défigurent le visage de l’homme dans d’affreux rictus. Cette concupiscence est une inclination au péché qui blesse l’homme (CEC § 1264). Saint Jean, dans sa première épître, parle de trois espèces de convoitise ou de concupiscence (1 Jean 2, 16) : • convoitise de la chair, • convoitise des yeux, • orgueil de la vie. Nous avons là les trois choses qui nous pourrissent la vie – la nôtre et aussi celle des autres.

19

1801_098_ADNduChretien.indd 19

08/03/18 16:36


L’ADN du chrétien

En langage clair, c’est ce que le monde « moderne » nous invite à vivre : sensualité, séduction des apparences, orgueil des biens terrestres… Tout ce qui défigure l’homme et l’éloigne de la ressemblance de Dieu. Il s’agit donc de retrouver le chemin de la ressemblance, et c’est là qu’intervient l’importance d’annoncer la Bonne Nouvelle qui nous appelle au baptême, c’est-à-dire à « revêtir le Christ ». Le baptême, en donnant la vie de la grâce du Christ, efface le péché originel et retourne l’homme vers Dieu, mais les conséquences pour la nature, affaiblie et inclinée au mal, persistent dans l’homme et l’appellent au combat spirituel. (CEC § 405)

Selon l’apôtre saint Paul, par le baptême le croyant communie à la mort du Christ ; il est enseveli et il ressuscite avec lui : Baptisés dans le Christ Jésus, c’est dans sa mort que tous nous avons été baptisés. Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême dans la mort, afin que, comme le Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, nous vivions nous aussi dans une vie nouvelle. (Romains 6, 3-4 ; cf. Colossiens 2, 12)

20

1801_098_ADNduChretien.indd 20

08/03/18 16:36


État des lieux

Les baptisés ont « revêtu le Christ » (Galates 3, 27). Par l’Esprit Saint, le baptême est un bain qui purifie, sanctifie et justifie (cf. 1 Corinthiens 6, 11 ; 12, 13 ; CEC § 1227). Le baptême est donc là pour nous permettre de retrouver le chemin de la ressemblance, et surtout pour nous donner les moyens d’y parvenir en nous donnant les forces nécessaires. Déjà dans l’homme, parce qu’il est un être composé, corps, âme et esprit, il existe une certaine tension, il se déroule une certaine lutte de tendances entre l’« esprit » et la « chair ». Mais cette lutte, en fait, appartient à l’héritage du péché, elle en est une conséquence et, en même temps, une confirmation. Elle fait partie de l’expérience quotidienne du combat spirituel : Pour l’Apôtre, il ne s’agit pas de mépriser et de condamner le corps qui, avec l’âme spirituelle, constitue la nature de l’homme et sa personnalité de sujet ; il traite, par contre, des œuvres ou plutôt des dispositions stables – vertus et vices – moralement bonnes ou mauvaises, qui sont le fruit de la soumission (dans le premier cas) ou au contraire de la résistance (dans le second cas) à l’action salvatrice de l’Esprit Saint. C’est pourquoi l’Apôtre écrit : « Puisque l’Esprit est notre vie, que l’Esprit nous fasse aussi agir » (Galates 5, 25). (CEC § 2516) 21

1801_098_ADNduChretien.indd 21

08/03/18 16:36


L’ADN du chrétien

Pour conclure sur cette question, le concile Vatican II, dans l’un de ses textes les plus importants, Gaudium et spes, résume bien la situation : En réalité, le mystère de l’homme ne s’éclaire vraiment que dans le mystère du Verbe incarné. En effet, Adam, le premier homme, était la figure de l’homme à venir (cf. Romains 5, 14), c’est-à-dire, du Christ Seigneur. Le Christ […] est « l’Image du Dieu invisible » (Colossiens 1, 15). Il est l’homme parfait qui a restauré pour les fils d’Adam la ressemblance divine, déformée depuis le premier péché… (GS 22, 1-2)

1801_098_ADNduChretien.indd 22

08/03/18 16:36


2 Pour donner le ton

La plupart des chrétiens croient en Dieu. Ouf ! On oublie souvent – les sondages le révèlent – qu’un certain nombre de personnes qui s’affirment chrétiennes doutent de l’existence de Dieu, ramenant la foi à une forme de sagesse parmi d’autres. La grande majorité des chrétiens croient bien sûr en l’existence de Jésus venu pour nous sauver. Ils croient – quand ils sont catholiques ou orthodoxes – à la virginité de Marie, à la qualité de son intercession ainsi qu’à celle des saints. En plus de Jésus, Fils de Dieu, certains connaissent le Père. Mais ils sont déjà moins nombreux. Quand je dis « connaître », c’est au sens biblique, en ayant une relation féconde avec lui. Un plus petit nombre appréhendent l’existence de l’Esprit Saint mais le prient rarement. Ça ne leur vient pas à l’esprit ! 23

1801_098_ADNduChretien.indd 23

08/03/18 16:36


TABLE DES MATIÈRES

Abréviations ................................................................ 8 Avant-propos............................................................... 9 1. État des lieux........................................................ 15 2. Pour donner le ton............................................... 23 3. Le manque de connaissance tue............................ 29 4. La formule chimique de Dieu Trois en Un............ 37 5. Petite piqûre de rappel.......................................... 47 6. Cessons d’être des chrétiens schizophrènes............ 55 7. C’est quoi être saint ?............................................ 67 8. Vie mystique et vertus théologales........................ 75 9. Vie mystique et vertus cardinales.......................... 85 10. De l’effusion à l’infusion de l’Esprit.................... 93 11. Les charismes...................................................... 101 12. Les dons du Saint-Esprit..................................... 127 13. Entrons dans le cercle vertueux........................... 155 14. Le renouvellement de l’intelligence et le don de soi......................................................... 169 15. Adoptons la vision en « 3D ».............................. 175 16. Faisons de nos rencontres des « Visitations »....... 183 En guise de commencement… .................................... 189

219

1801_098_ADNduChretien.indd 219

08/03/18 16:36


L’ADN du chrétien

Prières Prières à l’Esprit Saint............................................... 193 Veni creator/Viens, Esprit créateur........................ 193 Au début de l’oraison carmélitaine....................... 196 Prière du curé d’Ars............................................. 197 Prière du bienheureux Marie-Eugène .................. 198 Laisse-toi guider par l’Esprit Saint (saint François de Sales)....................................... 200 Prière au Saint-Esprit (saint Augustin)................. 201 Prière à l’Esprit Saint (saint Isidore de Séville)..... 202 Viens Esprit Saint (Marthe Robin)...................... 204 Litanie au Saint-Esprit......................................... 205 Neuvaine (Alphonse de Liguori).......................... 206 Prière à la Sainte Trinité Ô mon Dieu, Trinité que j’adore (Élisabeth de la Trinité)....................................... 213 Bibliographie............................................................... 215 Remerciements............................................................. 217

1801_098_ADNduChretien.indd 220

08/03/18 16:36


Avec le baptême ont été téléchargés en nous les dons du Saint Esprit. Où et comment cliquer pour les installer et apprendre à en vivre ? Comment passer de l’effusion de l’Esprit à l’infusion de l’Esprit Saint et ne pas en rester aux premiers émois ? Autant de questions, et bien d’autres encore – rarement abordées et pourtant essentielles –, qui trouveront réponses dans ce livre vif et percutant inspiré de la spiritualité carmélitaine.

ALain Noël a étudié la théologie aux facultés

catholiques de Lyon. Passé d’une carrière dans la publicité et la presse à l’évangélisation par le rock, il a ensuite fondé, à Paris, la maison d’édition Les Presses de la Renaissance. Entré dans la famille carmélitaine, il se consacre à présent à la prière, à l’écriture et à la prédication de retraites spirituelles. Avec son épouse Danielle, il a fondé le site internet monastere-invisible.com, la Fraternité Sainte-Croix ainsi qu’une École de prière et de méditation à Étampes (diocèse d’Évry-Corbeil-Essonnes).

ALain Noël

Le baptême n’est donc pas qu’un rite d’appartenance à un groupe religieux, social ou culturel : il opère en nous une transformation radicale. Quelles possibilités nouvelles nous offre-t-il ?

L’ADN du chrétien

Être chrétien, ce n’est pas simplement adhérer à une croyance, à un mode de vie, mais c’est avoir l’âme « génétiquement modifiée » par l’action de Dieu.

ALain Noël

L’ADN du chrétien

L’Esprit Saint au secours de nos vies

14,90 € France TTC www.mameeditions.com

EXE_CV_ADN.indd Toutes les pages

28/02/2018 18:38

9782728919642 l'adn du chrétien  
9782728919642 l'adn du chrétien  
Advertisement