Page 1

potager bio

• 55 légumes à cultiver : betterave, fenouil, haricot, roquette, tomate…

• Des astuces « bio » pour produire ses propres semences, éloigner les parasites, composter…

Dans la même collection

du

Il n’y a rien de meilleur que les légumes que l’on a soi-même cultivés dans son potager, surtout s’ils sont sains et entretenus selon les principes du bio. Dans cet ouvrage, plus de 55 légumes sont proposés, de l’ail au topinambour, de l’aubergine à la pomme de terre… sous forme de fiches illustrées pas à pas par 400 dessins. Des conseils pratiques vous indiquent comment réussir vos cultures, du semis à la récolte. Ils sont accompagnés d’astuces bio pour produire vos propres semences, éloigner les parasites, pailler, composter… Une collection réputée et pratique pour tous les jardiniers.

• l’ABC des bonsaïs • l’ABC de la bouture • l’ABC des fleurs du jardin

• l’ABC des topiaires • l’ABC du verger

TTC

• l’ABC de la taille

Rustica Éditions une marque de Fleurus Éditions www.fleuruseditions.com www.rustica.fr

26 €

• l’ABC des roses

Ingénieur horticole, journaliste et auteur spécialisée jardin, Rosenn Lepage a déjà écrit de nombreux ouvrages aux éditions Rustica, dont l’Abc de la bouture, l’Abc des fleurs du jardin, l’Abc des roses et rosiers et l’Abc des orchidées dans cette collection.

potager bio

• l’ABC des arbres et arbustes

• l’ABC du potager

L’auteur

l’ABC

potager bio

• 400 dessins geste par geste pour réussir facilement son potager : semer, planter, entretenir, tailler, récolter…

l’ABC du

du

Rosenn Le Page

Rosenn Le Page

l’ABC

l’ABC du

potager bio

400 dessins geste par geste • 55 légumes • Prévention des maladies et parasites • Planter, pailler, composter, récolter, produire ses propres semences…

• l’ABC des orchidées

couv potager bio.indd 1

Sicogif Certified PDF Altavia 22/12/09Lille 14:58


Potager pp.004-027 x6:Potager pp.004-027

16/12/09

9:47

Page 26

Comment lire les fiches Nom courant de la plante

Difficulté de culture : ★ facile ★★ délicate ★★★ très délicate

Les variétés conseillées

Nom latin de la plante Famille

Fiche technique : Semis Plantation Récolte Durée de la levée Durée de la culture Arrosage Production

Sicogif Certified PDF Altavia Lille


Potager pp.004-027 x6:Potager pp.004-027

16/12/09

9:47

Page 5

Sommaire INTRODUCTION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

7

TRAVAILLER LE SOL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

16

TRAITER « BIO » . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

17

FAIRE SON COMPOST . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

18

PAILLER . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

20

GÉRER L’EAU . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

22

CULTIVER SES LÉGUMES AVEC LA LUNE . . . . . . . . . . . . .

24

LE POTAGER BIO DE A À Z . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

27

Ail commun . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ail rocambole . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Arroche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Artichaut . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Asperge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aubergine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bette à carde ou poirée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Betterave potagère . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cardon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Carotte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Céleri-branches . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Céleri-rave . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chénopode bon-Henri . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chicorée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chou brocoli . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chou chinois . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chou de Bruxelles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chou-fleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chou frisé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chou marin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chou pommé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chou-rave . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Concombre et cornichon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Courgette . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

28 32 35 39 44 50 55 59 64 69 74 79 84 88 92 96 99 103 107 111 114 118 121 125

Cresson alénois . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Crosne du Japon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Échalote . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Endive . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Épinard . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fenouil bulbeux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fève . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fraisier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Haricot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Laitue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mâche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Navet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Oignon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Oignon perpétuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Oseille . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Panais . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Patience . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Piment et poivron . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pissenlit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Poireau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Poireau perpétuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pois . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pomme de terre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Potiron et courges . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pourpier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Radis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rhubarbe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Roquette . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Salsifis et scorsonère . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tétragone cornue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tomate . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Topinambour . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

129 132 135 138 142 145 149 152 156 160 164 167 170 174 177 180 183 186 190 193 197 200 204 208 213 215 219 222 225 228 231 236

INDEX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 238

Sicogif Certified PDF Altavia Lille


Potager pp.004-027 x6:Potager pp.004-027

16/12/09

9:47

Page 6

Sicogif Certified PDF Altavia Lille


Potager pp.004-027 x6:Potager pp.004-027

16/12/09

9:47

Page 7

Introduction Manger sain, goûter au plaisir de déguster ses propres récoltes, voir pousser ce que l’on a semé ou planté, initier ses enfants au jardinage par la gourmandise… autant de raisons pour cultiver des légumes dans votre jardin. Retroussez vos manches et lancez-vous, sans pour autant penser « autarcie ». Aujourd’hui, on trouve facilement une grande variété de légumes sur les marchés, à des prix relativement raisonnables. Dans un premier temps, cultivez dans votre jardin ce qui est onéreux et sans saveur sur les étals. Faites-vous plaisir en semant, en plantant, en regardant naître, grandir, mûrir, en cueillant des légumes à pleine maturité, à point, lorsqu’ils ont le plus de goût. Enfin, en dégustant sitôt cueillies ou amoureusement cuisinées vos délicieuses productions. Ensuite, si vous avez davantage de temps, une réelle volonté d’autosuffisance et du terrain pour le faire, vous aurez tout loisir d’agrandir votre potager…

Sicogif Certified PDF Altavia Lille


Potager pp.004-027 x6:Potager pp.004-027

16/12/09

9:47

Page 8

Quelle taille pour le potager ? Ci-contre : un potager où se mêlent légumes

et fleurs peut être aussi esthétique qu’un jardin de fleurs.

Pour cultiver des légumes, créer un véritable potager n’est pas forcément nécessaire. Vous pouvez les planter parmi les fleurs dans vos plates-bandes déjà établies. Outre les herbes aromatiques, quelques légumes sont assez décoratifs pour y trouver leur place sans déparer. Quelques bettes aux cardes colorées, des artichauts majestueux, une rhubarbe imposante formeront un bel écrin pour vos fleurs. Cela ne vous empêchera pas d’en récolter les feuilles et les fruits le temps venu. Veillez toutefois à leur accessibilité pour récolter sans acrobatie. La production ne battra aucun record, mais vous aurez le plaisir des yeux et du palais ! Si vous avez davantage d’ambition, aménagez un endroit réservé aux légumes, en adaptant sa taille à vos besoins et votre disponibilité. l’ABC du potager bio

Le potager de week-end Une surface d’environ 80 à 100 m2 permet une belle diversité d’espèces si vous étalez les récoltes. Son entretien exigera à peine une demi-journée par semaine au printemps (de mars à mai) ainsi que 1 à 2 week-ends à l’automne. C’est la surface parfaite pour un potager de maison de campagne, mais aussi pour des actifs qui n’ont pas le temps de s’occuper du jardin dans la semaine.

Rêve d’autosuffisance… Pour subvenir aux besoins en légumes frais de votre famille durant toute la saison de culture, comptez 50 m2 par personne. Envisagez au moins une demi-journée d’entretien

8

Sicogif Certified PDF Altavia Lille


Potager pp.004-027 x6:Potager pp.004-027

par semaine de mars à juin et 2 à 3 week-ends à l’automne. Enfin, avec 80 m2 par personne, vous aurez également de quoi alimenter votre envie de conserves et confitures « maison » et une bonne partie de

16/12/09

9:47

Page 9

vos besoins seront couverts durant l’hiver. Mais avez-vous une journée par semaine à consacrer à votre potager entre mars et juin et 2 à 3 week-ends à l’automne ?

Quelle place pour les légumes ?

Ci-dessous : les bordures en plessis permettent de cultiver les légumes dans un sol idéal, la terre que l’on a apportée pour remplir le volume délimité par les bordures.

Le soleil et la lumière sont indispensables au bon développement des légumes. Rares sont ceux qui acceptent de pousser à l’ombre. Aussi, évitez la présence d’arbres, sauf en pourtour, et encore, du côté sud, afin que leur ombre ne nuise pas à la croissance de vos cultures. Il est préférable que l’endroit soit le plus plat possible afin de retenir les eaux de pluie ou d’arrosage auprès des plantations. Un point d’eau — l’arrivée d’eau d’un arrosage intégré ou des cuves pour récupérer l’eau de pluie — facilite l’arrosage, indispensable au printemps et en été. Si cette proximité est impossible, équipezvous d’un tuyau d’arrosage assez long pour atteindre l’extrémité la plus éloignée de votre potager. Vous allez y intervenir souvent pour semer, planter, entretenir, récolter, cela en toutes saisons ou presque. Privilégiez un accès facile et un contour géométrique, de forme carrée ou rectangulaire.

Gare à la pollution ! Pour produire « bio », placez-vous autant que possible à l’abri des pollutions. En ville, établissez votre

9

l’ABC du potager bio

Sicogif Certified PDF Altavia Lille


Potager pp.004-027 x6:Potager pp.004-027

16/12/09

9:47

Page 10

potager derrière votre maison par rapport à la rue. Le bâtiment fera écran aux poussières polluantes. Si ce n’est pas possible, plantez entre la voie de circulation et votre potager une haie touffue, bien dense à la base, assez haute, d’environ 2 m. À la campagne, si les champs alen-

tour sont cultivés, sachez que l’épandage des produits de traitement agricoles a tendance à outrepasser les limites de propriété, à cause du vent. Border votre jardin d’une haie touffue du côté des vents dominants vous préservera de ces embruns indésirables.

Quel sol pour les légumes ? Les légumes sont globalement exigeants sur la qualité du sol et notamment sa teneur en éléments nutritifs. Les connaître vous permettra de choisir les espèces les mieux adaptées et d’orienter vos pratiques culturales pour l’améliorer au fil des ans. Un sol lourd colle aux outils. Dès qu’il pleut, le terrain se transforme en gadoue. Il se réchauffe lentement au printemps — on doit attendre la mi-mai pour y planter et semer les légumes les plus frileux — et devient très dur en été s’il fait sec. Il retient bien l’eau et les éléments nutritifs : il peut être fertile moyennant quelques améliorations. Allégez-le en apportant compost, fumier décomposé ou tourbe. Un sol léger est facile à travailler et entretenir : les outils s’y enfoncent sans effort et la terre est facile à soulever. En revanche, l’eau est vite absorbée et la surface de la terre sèche rapidement, devenant poussiéreuse en été. Le sol se réchauffe vite au printemps, permettant une mise en place précoce des légumes, mais les plantes y souffrent de la sécheresse en été. l’ABC du potager bio

Testez l’acidité de la terre à l’aide de kits vendus dans la plupart des points de vente jardin. Certaines espèces poussent avec difficulté dans les terrains acides.

La rotation des cultures Pour préserver la fertilité du potager et la bonne santé des légumes, ne cultivez pas toujours les mêmes légumes au même endroit tous les ans. En effet, les mêmes espèces et apparentées puisent les mêmes éléments nutritifs dans le sol. La deuxième année, ils risquent donc des carences ou, au mieux, d’être moins bien nourris et de pousser moins bien. Par ailleurs, les parasites et les champignons responsables des maladies, pour beaucoup, demeurent dans le sol durant l’hiver. Si vous ne changez pas les légumes de place d’une année sur l’autre, les attaques seront plus précoces et dommageables à vos cultures. Divisez la surface de votre potager en 3 parties. Sur l’une d’elles, chaque automne, apportez une importante

10

Sicogif Certified PDF Altavia Lille


Potager pp.004-027 x6:Potager pp.004-027

quantité de compost ou de fumier (environ 2 brouettes pour 10 m2). Le printemps suivant, elle sera réservée aux légumes les plus gourmands : courgette, potiron, chou, tomate… Sur la seconde, répartissez les légumes moins demandeurs : carotte, céleri, fenouil, laitue… La troisième

16/12/09

9:47

Page 11

sera consacrée aux légumes les plus sobres : légumineuses (pois, haricot, fève), ail, échalote, oignon. L’année suivante, enrichissez la parcelle consacrée aux plus sobres et les moins gourmands occuperont celle précédemment réservée aux « gourmands ». Et ainsi de suite chaque année.

La pépinière : la nursery des semis Certains semis fragiles, plus lents à se développer et nécessitant davantage d’humidité ont besoin d’un endroit abrité pour « prendre des forces » avant de rejoindre leur place définitive au potager. Délimitez une bande de 2 à 3 m de long sur 1 m de large, ombragée en été, très abritée, au pied d’un mur orienté à l’est, par exemple. Affinez la terre soigneusement afin d’améliorer le contact entre les mottes de terre et la graine et d’encourager la germination.

Les débuts de la culture Bon nombre d’espèces potagères peuvent à la fois se semer et se planter. Selon leur nature, votre technicité, la place dont vous disposez et votre patience, optez pour le semis ou la plantation. Le semis est plus économique et offre un choix de variétés plus large, mais exige de débuter la culture plus précocement, des soins réguliers jusqu’à l’apparition des premières feuilles (la levée) et des manipulations de jeunes plants fragiles.

Semer Les légumes se sèment en terrine ou caissette (récipient plat et large, le plus souvent carré ou rectangulaire, pour les graines fines) ou en godet (pour les grosses graines),

lorsqu’ils ont besoin de beaucoup de chaleur pour germer (tomate, aubergine, potiron, poivron…). Ainsi peuton les entreposer au chaud : derrière une fenêtre, en serre ou mini-serre. Semez en place les espèces supportant mal la transplantation tels les légumes formant une racine :

11

l’ABC du potager bio

Sicogif Certified PDF Altavia Lille


Potager pp.028-079 x6:Potager pp.028-079

16/12/09

9:50

Page 64

★★★

Astéracées

Cardon Cynara cardunculus

Bien que le cardon soit vivace comme son cousin l’artichaut, on le ressème tous les ans au soleil, en sol riche, profond et frais en été. On consomme les nervures charnues, appelées côtes, de ses feuilles. Selon votre goût, blanchissez-les (elles seront plus tendres) ou non (leur goût sera plus amer).

Les variétés conseillées ‘Plein Blanc Inerme’, ‘Vert de Vaulx en Velin’, ‘De Tours’.

Semis : mai Récolte : septembre à mars Durée de la levée : 15 jours Durée de la culture : 9 à 10 mois Arrosage : régulier Production : comptez 2 à 3 cardons pour 4 personnes

l’ABC du potager bio

64

Sicogif Certified PDF Altavia Lille


Potager pp.028-079 x6:Potager pp.028-079

16/12/09

9:50

Page 65

Cardon

Comment le cultiver

Semez En mai, au transplantoir à main, mélangez à la terre en place une pelletée de fumier de bovin déshydraté, à l’endroit prévu pour le semis. Creusez un sillon peu profond de 1 à 2 cm, espacé si nécessaire de 1,50 m du voisin. Déposez les graines au fond par groupes de 4 ou 5 séparés de 80 cm à 1 m. Recouvrez avec du terreau et arrosez copieusement en pluie fine.

Amis, ennemis ? Il adore : la fève, la laitue, la mâche, le radis… Il déteste : aucun ennemi.

Environ un mois après le semis, repérez le plant le plus vigoureux de chaque groupe et éliminez les autres afin de ne conserver qu’un cardon tous les mètres sur la ligne.

Vous pouvez aussi acheter de jeunes plants de cardon et les planter en mai. Installez-les en laissant 1 m d’intervalle entre chacun sur la ligne.

65

l’ABC du potager bio

Sicogif Certified PDF Altavia Lille


Potager pp.028-079 x6:Potager pp.028-079

16/12/09

9:50

Page 66

Cardon

Entretenez Arrosez régulièrement en été, environ 10 litres par plant une fois par semaine, sinon les côtes des cardons deviennent dures et amères. Ajoutez du purin d’ortie dilué à 10 % dans l’eau d’arrosage, une fois sur deux.

Pailler le sol dès juin limitera l’évaporation de l’eau – et donc réduira la fréquence des arrosages – ainsi que la concurrence des mauvaises herbes.

Pour rendre les côtes plus tendres, à partir de septembre, par une journée ensoleillée et lorsque les feuilles sont bien sèches (il n’y a plus de traces de rosée), liez les feuilles de vos cardons ensemble en cornet.

l’ABC du potager bio

66

Sicogif Certified PDF Altavia Lille


Potager pp.028-079 x6:Potager pp.028-079

16/12/09

9:50

Page 67

Cardon

Entourez les feuilles liées de paille ou d’un morceau de plastique noir en laissant dépasser le haut des feuilles. Liez de nouveau. Vérifiez que le cardon est blanchi en écartant délicatement le haut des feuilles.

Comptez 15 jours à 3 semaines de blanchiment pour un cardon prêt à déguster. Traitez les cardons au fur et à mesure de vos besoins car une fois blanchis ils ne se conservent pas longtemps.

Récoltez À partir de la fin août, quand les côtes sont bien charnues, récoltez au fur et à mesure de vos besoins en coupant les feuilles au plus près de leur base. Aux premières grosses gelées, s’il y a encore des feuilles consommables, arrachez-les et conservez-les quelque temps dans du sable à la cave.

Prévention des maladies et parasites Comme pour les artichauts, pulvérisez une macération de feuilles et tiges de tomates (déchets de taille) en tout début d’attaque de pucerons noirs ou déposez des larves de coccinelles sur les cardons envahis de pucerons. Arrosez régulièrement, à partir de juin, au moins une fois par semaine en cas de sécheresse, sans mouiller le feuillage pour éviter l’oïdium.

67

l’ABC du potager bio

Sicogif Certified PDF Altavia Lille


Potager pp.028-079 x6:Potager pp.028-079

16/12/09

9:50

Page 68

Cardon

Produisez vos semences Le cardon ne fleurit pas la première année. Il faut donc en conserver 1 ou 2 plants l’hiver pour récolter des graines en fin d’été suivant. Sélectionnez des plants bien robustes ayant produit de belles feuilles. Coupez les feuilles restantes entre 15 et 20 cm au-dessus du sol. Remontez la terre en butte autour et couvrez de feuilles mortes. En mars de l’année suivante, défaites les protections.

En début d’été, lorsque les cardons fleurissent, éliminez les boutons (capitules) les plus petits afin de ne conserver que 2 à 3 belles fleurs par plant.

Dès que les fleurs perdent leur couleur violette, enfermez-les dans un sac spécifique pour les fruits.

Vers la fin août, coupez les fleurs avec une portion de tige, ôtez le sac de protection, suspendez-les tête en bas pour séchage dans un endroit bien aéré, à l’ombre. Secouez les fleurs sèches au-dessus d’une toile pour récupérer les graines et entreposez-les au sec dans des boîtes hermétiques pour le printemps suivant.

l’ABC du potager bio

68

Sicogif Certified PDF Altavia Lille


Potager pp.028-079 x6:Potager pp.028-079

16/12/09

9:50

Page 69

★★

Apiacées

Carotte Daucus carota

La carotte est l’un des meilleurs légumes de nos jardins. Lorsqu’il s’agit de variétés à conserver, elle permet de déguster des crudités en plein hiver. Si votre terrain est caillouteux et lourd, préférez les variétés courtes ou demi-longues. S’il est sableux et léger, vous réussirez toutes les variétés y compris les plus allongées. Les variétés conseillées Variétés précoces (consommation immédiate) : ‘Marché de Paris’ (très courte), ‘Courte de Hollande’ (courte), ‘De Guérande’ (courte), ‘Nantaise Améliorée’ (demi-longue). Variétés à conserver : ‘De Chantenay’ (demi-longue), ‘Longue Lisse de Meaux’ (longue), ‘De Colmar’ (longue). Semis d’automne (Midi) : ‘Amsterdam’ (courte), ‘De Carentan’ (demi-longue).

Semis : mars à juillet, octobre à novembre ou février (dans le Midi) Récolte : juillet à novembre, avril à mai (dans le Midi) Durée de la levée : 10 à 20 jours Durée de la culture : 4 à 6 mois Arrosage : régulier Production : 1 à 5 kg par mètre. Semez deux fois 10 m de variétés précoces et trois fois 10 m de variétés à conserver pour 4 personnes.

69

l’ABC du potager bio

Sicogif Certified PDF Altavia Lille


Potager pp.028-079 x6:Potager pp.028-079

16/12/09

9:50

Page 70

Carotte

Comment la cultiver

Semez Entre mars et juillet, à plusieurs reprises entre 15 jours et 3 semaines d’intervalle, mélangez des graines de carotte avec des graines de radis et du marc de café sec (à parts égales) dans un semoir à main. La répartition sera ainsi plus facile lors du semis. De germination très rapide, les radis éloignent les acariens et marquent le semis en moins de 4 jours.

Amis, ennemis ? Elle adore : l’ail, l’échalote, la laitue, l’oignon, le poireau, le pois, le radis, le romarin, le salsifis, la sauge, la tomate. Elle déteste : l’aneth, la pomme de terre.

Après avoir affiné la terre, répartissez les graines de carotte aussi régulièrement que possible dans le fond d’un sillon peu profond, creusé avec un bâton ou un manche d’outil le long d’un cordeau.

l’ABC du potager bio

70

Sicogif Certified PDF Altavia Lille


Potager pp.028-079 x6:Potager pp.028-079

16/12/09

9:50

Page 71

Carotte

Émiettez du compost fin avec les doigts sur les graines, tassez légèrement avec le dos d’un râteau et arrosez en pluie fine, à l’aide d’un arrosoir ou d’un tuyau muni d’une pomme d’arrosage. Si vous voulez semer un autre rang, espacez-le de 25 à 30 cm.

Les graines de carotte fixées sur des rubans (« carottes en ruban »), sont espacées régulièrement : elles facilitent la répartition homogène des graines pour le néophyte. Pensez à répartir alors un peu de marc de café sec au fond du sillon : il éloigne bon nombre de parasites des jeunes carottes.

Entretenez Trois semaines à un mois après le semis, lorsque les jeunes carottes mesurent 3 à 4 cm de haut, les radis sont bons à récolter. Ils laisseront la place libre pour le développement des carottes. Si toutefois en certains endroits les jeunes carottes vous semblent trop serrées, éliminez les plus faibles, afin de ne conserver qu’une carotte tous les 5 à 10 cm selon les variétés, en fonction de leur grosseur.

Prévention des maladies et parasites Attention à la mouche de la carotte, son plus redoutable ennemi, en cas de sol trop sec en été. Installez vos rangs de carottes entre ceux de poireaux, d’oignons, d’ail ou d’échalotes, dont l’odeur forte éloigne cette indésirable.

71

l’ABC du potager bio

Sicogif Certified PDF Altavia Lille


Potager pp.028-079 x6:Potager pp.028-079

16/12/09

9:50

Page 72

Carotte

Récoltez Trois à quatre mois après le semis, plantez verticalement la fourche-bêche à 15 ou 20 cm du rang de carottes pour les récolter. Faites levier sur le manche afin de soulever les carottes et tirez à la base des fanes.

Ôtez les fanes tout de suite en les tordant à 2 mains et jetez-les sur votre tas de compost. Vous pouvez aussi les employer en potage.

Dans les régions clémentes, où le sol n’est pas trop humide en hiver, vous pouvez laisser vos carottes en terre tout l’hiver. Coupez les fanes au ras de la terre et couvrez d’une bonne couche de feuilles mortes (au moins 10 cm).

Dans les régions où le sol est humide ou gelé en hiver, arrachez toutes les carottes encore en terre par une belle journée d’automne ensoleillée. Laissez-les sécher sur place. Celles qui sont abîmées sont à consommer tout de suite. Coupez les fanes des autres et rangez les carottes dans une caisse en alternant une couche de carottes, une couche de sable. Entreposez dans un endroit frais, à l’obscurité.

l’ABC du potager bio

72

Sicogif Certified PDF Altavia Lille


Potager pp.028-079 x6:Potager pp.028-079

16/12/09

9:50

Page 73

Carotte

Produisez vos semences Les carottes sont des plantes bisannuelles : la première année, elles forment la racine sucrée que l’on consomme, la seconde, elles utilisent les réserves de cette racine charnue pour produire des fleurs, puis des graines. Lors de la récolte, sélectionnez quelques grosses racines, bien formées et saines : 5 à 6 suffisent amplement. Conservez-les dans du sable dans un endroit frais et obscur, après avoir coupé leurs fanes. Maintenez le sable humide.

En mars, plantez ces racines au soleil, dans un endroit abrité en les espaçant de 15 à 20 cm environ. Enterrez-les verticalement en laissant affleurer la partie comportant les restes des fanes. Lors de la floraison, entre mai et juillet, éliminez toutes les petites ombelles de fleurs et celles mal formées. Conservez uniquement les plus volumineuses.

Courant août, coupez les tiges florales, suspendez-les tête en bas quelques jours dans un endroit ombragé et bien aéré. Secouez ensuite sur un linge propre pour récupérer les graines. Frottez ces dernières entre vos mains pour éliminer tous les résidus de plante et conservez-les dans des boîtes hermétiques. Elles germent mieux après un stockage de 2 ans.

73

l’ABC du potager bio

Sicogif Certified PDF Altavia Lille

Profile for Fleurus Editions

L'abc du potager bio  

l’ ABC 400 dessins geste par geste • 55 légumes • Prévention des maladies et parasites • Planter, pailler, composter, récolter, produire ses...

L'abc du potager bio  

l’ ABC 400 dessins geste par geste • 55 légumes • Prévention des maladies et parasites • Planter, pailler, composter, récolter, produire ses...