Page 1


# SOMMAIRE # #1 - Dimanche 27 novembre 2016

page 1

#2 - lundi 28 novembre 2016

page 5

#3 - mardi 29 décembre 2016

page 9

#4 - mercredi 30 décembre 2016

page 13

#5 - jeudi 1er décembre 2016

page 17

#6 - vendredi 2 décembre 2016

page 21

#7 - samedi 3 décembre 2016

page 25


Dim. 27 nov. 2016

#1

Bienvenue ! Le blog du Festival International du film Entrevues de Belfort, est tenu depuis 2011 par les étudiantes du Master 1 Communication et Édition Numérique de l’Université de Haute-Alsace Mulhouse. A l’occasion de la 31ème édition du festival, l’équipe du blog d’Entrevues vous propose de découvrir ses coups de cœurs ainsi que les coulisses de ce festival historique haut en couleur. Pour cette année 2016, nous sommes une équipe de 7 étudiantes curieuses, à l’affût des tendances et des nouveautés. Adresse du blog : fonderieinfocom.net/entrevues Pendant 9 jours, nous aurons à cœur de vous faire partager, tant nos impressions sur les films visionnés, que l’engouement des festivaliers qui, au même titre que les réalisateurs présents pour cette nouvelle édition, demeurent des acteurs essentiels au bon déroulement du festival. Nous nous occuperons par ailleurs de la mise en page de ce journal qui y sera distribué chaque jour.

Lili Hinstin, déléguée générale du festival et Melvil Poupaud ouvrent la 31ème édition d’Entrevues Belfort

TEMPS FORT 16h - Salle 15 : Ciné-Concert : Cendrillon, Félix, Oswald et les autres avec le Conservatoire du Pays de Montbéliard FABBRICA / MELVIL POUPAUD 14h - Salle 12 : Conte d’été de Eric Rohmer, en présence de Melvil Poupaud 16h30 - Salle 10 : « Jouer la comédie » avec Chiara Mastroianni 20h30 - Salle 10 : Généalogies d’un crime de Raoul Ruiz, en présence de Melvil Poupaud

croquis du jour Par Les Urban Sketchers

Qu’il soit quotidien ou occasionnel, nous espérons que vous passerez un bon moment en notre compagnie ! Les rédactrices du Blog Entrevues

#1 Arnaud Heidet


Biagioli - Brésil O Estacionamento William Salle 12 Dim 27 Nov - 17h / JEU 1 Déc - 12h15 Au Brésil, la ville de Curitiba, c’est presque deux millions d’habitants répartis sur 500 km². Depuis le milieu du XXe siècle, les plans d’urbanisme les plus innovants se sont succédé pour lui éviter de devenir un gigantesque bidonville, sans tomber non plus dans l’impasse de la déshumanisation comme à Brasilia. Tout a été tenté pour concilier croissance industrielle et économique avec écologie et qualité de vie, au point de passer dans le monde entier pour un modèle de modernité réussie. La Ville de Verre, comme la surnomment les Brésiliens, est ainsi devenue pour le très libéral magazine Forbes, « la troisième ville la plus intelligente du monde ». Et pourtant... Fraîchement débarqué d’Haïti, sans travail ni domicile, sans amis ni mode d’emploi, Jean va se retrouver en enfer. Il est engagé par le Plaza Park, un parking à l’américaine, où les nouveaux riches laissent aux plus pauvres le soin de remiser pour la journée leurs rutilants bolides. Dans un vétuste dédale de plusieurs étages de béton armé et de tôles zinguées, de poussière et d’obscurité, la nuit et la solitude transforment tous les bruits en un véritable sabbat démoniaque. L’épouvante se partage alors entre humains retournés à l’état de bêtes sauvages et machines qui subitement prennent vie. Récit fantastique et satire sociale, O Estacionamento est un conte cruel et humaniste à la fois. Christophe Ottello

Lucia Martinez - Suisse MIRADOR Salle 12 Dim 27 Nov - 20h / Mer 30 Nov - 12h15 Lucas, jeune adolescent, vit dans un foyer. Il observe la ville depuis un mirador Et le temps d’une sortie, une journée, sort dehors, Rejoindre son amie Lou dans ce monde étranger Lucas ne vient pas seul ; se rendant sur le toit, Il amène avec lui une copine du foyer. C’est sa première pensée, s’assurer qu’elle soit là, Comme pour l’accompagner dans ce monde étranger. Ils s’amusent, ils rigolent et évoquent le drame Qu’a vécu une amie. Ils ne parlent pas d’eux-mêmes, Ne se disent trop rien de leurs joies, de leurs peines : Ce n’est que chez les autres qu’il y a des problèmes ! Lucas rejoint Lou dans le parc, il joue, il court Et, loin du foyer, fait des rencontres, au grand jour. Mais comme renfermé, emprisonné, il broie du noir : Quittant le mirador, il discute au parloir. Je ne vous dirai pas comment finit l’histoire, Une chanson éclaire ce mystérieux couloir. Des paroles touchantes, empreintes de nostalgie Lui donneront envie de commencer sa vie. Guillaume Riether #2


Genoudet - France-Cambodge Quinzaine Claire Adrien Salle 12 DIM 27 Nov - 17h / JEU 1 Déc - 12h15 Quinzaine claire, quinzaine sombre, c’est l’alternance qui régit le calendrier lunaire. Deux principes fondamentaux : l’impermanence des choses (chaque moment est à la fois un début et une fin) et la causalité (chaque homme agit en fonction de sa vie antérieure). Un fatalisme ancré dans les esprits, qui a permis aux Cambodgiens de survivre aux pires drames, mais freine aussi la prise en compte de la réalité. Petit rappel historique : Entre 1967 et 1991, le Cambodge a subi la guerre civile, l’intrusion américaine, la guerre contre le Vietnam et surtout la dictature des Khmers Rouges, qui plongea le pays dans un trou noir, entre 1975 et 1979 : 3 millions de morts sur 8 millions d’habitants. Un désert aride sur lequel il faut maintenant construire l’avenir. Les Cambodgiens sont jeunes (60% ont moins de trente ans), ils n’ont pas vécu le génocide, mais veulent savoir. Projeter l’édification d’un mémorial du génocide, ne va pas sans problèmes. C’est pourtant le travail auquel s’attelle Séra Ing, artiste Franco-Cambodgien échappé du massacre. Peintre et sculpteur, connu par ses bandes dessinées racontant le génocide. Il a commencé une sculpture monumentale, un corps brisé renversé, destiné à représenter le basculement dans la terreur. Un mémorial qu’il voulait inaugurer le 17 avril 2015, jour anniversaire des 40 ans de la chute de Phnom Penh. Mais la notion même de mémorial soulève des interrogations.

Pourquoi rappeler cette horreur ? Pour honorer les morts ? Pour que personne n’oublie le génocide ? Une belle idée vue de France. Mais le Cambodge n’a pas fait la paix avec son passé, la parole n’a pas été libérée ; sous prétexte de réconciliation nationale, on lui a préféré le silence. Genoudet multiplie les points de vue, insère quelques images d’archives, d’autres plus furtives d’Angkor ou de souvenirs d’enfance : une vision traditionnelle du Mékong et de ses maisons flottantes. Malgré le titre, l’ambiance générale est plus nocturne que diurne. Un reflet de l’eau sous la lune, une flamme, des enseignes lumineuses, des phares trouent parfois l’obscurité. L’obscurité domine, l’obscurantisme aussi. « On ne peut ni oublier, ni vivre avec ». Le 15 avril 2015, premier jour de la quinzaine claire, c’est le nouvel an, fêté dans la rue et dans la joie... mais sans le mémorial. Heureusement, grâce à Séra Ing, l’expression artistique se développe au Cambodge. Adrien Génoudet s’attarde sur l’itinéraire d’un jeune peintre qui avoue : « Quand je peins, je me sens vivant ». Un jour viendra, où le mémorial du génocide sera installé au centre de Phnom-Penh. Nicole Cordier

#3


Jacques Doillon

ÇAIS

ÇAIS

16H 16H 20H 16H 20H 16H

1h24 / 35mm

FRANKENSTEIN James Whale 1h10 / VOSTF VR FRANKENSTEIN James Whale 1h10 / VOSTF VR à bout de souffle 1h30 àJean-Luc bout Godard de souffle ciné-concert Jean-Luc Godard 1h30 Cendrillon, Félix, Oswald ciné-concert SOIRÉE D’OUVERTURE Cendrillon, Félix, S Oswald et les autre ciné-concert 45' ciné-concert SOIRÉE D’OUVERTURE Cendrillon, Félix, S Oswald et les autre Cendrillon, Oswald 45' • OUIJA BOARD Félix, S1917 6’45 et les &autre de Dave Max Fleischer 45' S et les autre •• OUIJA 1917 KNIGHTBOARD OUT 1926

P.25

diff 1/2 P.25

diff 1/2 P.27

diff 1/2 P.27 P.40

diff 1/3 P.40 P.20

20H

P.40 P.20 P.40

20H 20H

diff 1/3

P.31

ff 1/2 P.25

diff 1/1

20H30

diff 1/1 45' diff 1/1 de Dave & Max Fleischer 6’45 de Paul Terry 4'36 •• OUIJA BOARD 1917 KNIGHT OUT 1926 Dave BOARD & Max Fleischer 6’45 •deOUIJA GREAT GUNS 1927 •de 1917 Paul Terry 4'36 de Dave Walt & Disney 6’22 de Max Fleischer 6’45 •• KNIGHT OUT 1926 GUNS 1927 Paul Terry • GREAT FELIX THE CAT4'36 IN SURE LOCKED HOLMES 1928 •de OUT 1926 deKNIGHT Walt Disney 6’22 de Paul Pat Sullivan 7'28 de Terry 4'36 •• GREAT GUNS 1927 THE CAT1925 IN SURE LOCKED HOLMES 1928 Walt Disney 6’22 • FELIX CINDERELLA •de GUNS 1927 deGREAT Pat Sullivan 7'28 de Walt Walter Lantz 6’22 8’41 de Disney •• FELIX THE CAT1925 IN SURE LOCKED HOLMES 1928 CINDERELLA Patles Sullivan 7'28 •de FELIX THE CAT IN SURE LOCKED HOLMES 1928 Avec classes du Conservatoire du Pays de Pascal Thomas 1h47 / 35mm diff 1/1 de Walter Lantz 8’41 de Pat Sullivan 7'28 Montbéliard. •ENCINDERELLA 1925 PRÉSENCE DE MELVIL POUPAUD Avec les classes du du Pays de Pascal Thomas 1h47 / 35mm diff 1/1 Walter Lantz1925 8’41Conservatoire •de CINDERELLA Montbéliard. de Lantz 8’41 EN Walter PRÉSENCE DE MELVIL POUPAUD Avec les classes du Conservatoire du Pays de Montbéliard. Avec les classes du Conservatoire du Pays de Montbéliard.

20H30

ff 1/2 P.25

ff 1/2 P.25

ff 1/2 P.25

ff 1/3

ffP.34 1/3

P.34

ff 1/3 P.20

ff 1/3

P.20

ff 1/2

11H +

11H 11H45 + 14H 11H45

DRôLES DE CRéATURES 7 courts métrages d’animation 37' DRôLES DE CRéATURES 7 courts métrages d’animation 37' la rue rouge Fritz Lang 1h42 / VOSTF la rue rouge

20H30 20H30

14H

22H30 22H30 22H30 22H45 22H30 22H45 22H45 22H45

P.40

16H30

P.24

P.24

FABBRICA

P.21 P.19

Fritz Lang 1h42 / VOSTF diff 1/3 RENCONTRE "JOUER LA COMÉDIE" PRÉSENTÉ PAR MELVIL POUPAUD FABBRICA P.21 P.19 AVEC CHIARA MASTROIANNI ET MELVIL POUPAUD RENCONTRE "JOUER LA COMÉDIE" PRÉSENTÉ PAR MELVIL POUPAUD ANIMÉE PAR JEAN-MARC LALANNE FABBRICA P.21 AVEC CHIARA MASTROIANNI Eric Rohmer 1h53 / VFSTA ET MELVIL POUPAUD diff 1/2 suivie de FABBRICA P.21 RENCONTRE "JOUER LA COMÉDIE" ANIMÉE PAR JEAN-MARC LALANNE P.14 + P.12 RENCONTRE "JOUER COMÉDIE" AVEC CHIARA MASTROIANNI ET MELVIL POUPAUD Eric Rohmer 1h53 /LA VFSTA diff 1/2 suivie de AVEC CHIARA MASTROIANNI ET MELVIL POUPAUD ANIMÉE PARHonoré JEAN-MARC Christophe 1h45 /LALANNE 35mm / VFSTA 1/1 P.14diff + P.12 suivie dePAR JEAN-MARC LALANNE ANIMÉE Diana Munteanu 27' diffP.25 1/2 suivie de Honoré 1h45 / 35mm / VFSTA diff 1/1 Christophe Suivi d’un débat avec la réalisatrice Diana Munteanu 27' diffP.25 1/2 Christophe Honoré 1h45 // VFSTA diff 1/1 Jacques 1h13 // 35mm 35mm VOSTF diff diff 1/2 Ted FendtTourneur 1h01 / 35mm / VOSTF 1/2 Christophe Honoré 1h45 / 35mm / VFSTA diffP.25 1/1 P.14 + P.12 Jacques Tourneur 1h13 / 35mm / VOSTF diff diffP.25 Ted Fendt 1h01 / 35mm / VOSTF 1/2

Compétition Internationale Conte d’été 16H30 16H30

16H30 14H30 14H30

P.26

ff 1/2

17H 17H 17H 17H 18H 18H 18H 18H

Conte d’été Non ma fille tu n'iras pas danser UNE Non COLLINE ma fille tu n'iras pas danser UNE COLLINE Non ma fille tu n'iras pas danser La Féline SHORT Non maSTAY fille tu n'iras pas danser La Féline SHORT STAY La Féline O ESTACIONAMENTO La Féline Jacques Tourneur 1h13 / 35mm / VOSTF diff 1/2 Biagioli 20' / VOSTF + STA diff 1/2 Jacques Tourneur 1h13 / 35mm / VOSTF diff 1/2 OWilliam ESTACIONAMENTO QUINZAINE CLAIRE Biagioli 20' / VOSTF + STA diff 1/2 OWilliam ESTACIONAMENTO Adrien Genoudet 1h37 / VOSTF diff 1/2 OWilliam ESTACIONAMENTO QUINZAINE CLAIRE Biagioli 20' / VOSTF + STA diff 1/2 William Biagioli 20' / VOSTF + STA diff 1/2 Adrien Genoudet 1h37 / VOSTF QUINZAINE CLAIRE La Féline QUINZAINE CLAIRE Adrien Genoudet1h58 1h37 / VOSTF diff 1/2 Paul Schrader / VOSTF diff 1/2 Adrien Genoudet 1h37 / VOSTF diff 1/2 La Féline Suivi d’un débat avec le réalisateur Paul Schrader 1h58 / VOSTF diff 1/2 La Féline Grande évasion La Féline Paul 1h58/ 35mm / VOSTF diff RaoulSchrader Walsh 1h40 / VOSTF diff1/2 1/1 La Grande évasion Paul Schrader 1h58 / VOSTF diff 1/2 Raoul Walsh 1h40 / 35mm / VOSTF diff 1/1 La Grande évasion MIRADOR La Grande évasion Raoul Walsh 1h40 / 35mm / VOSTF diff 1/1 Lucia Walsh Martinez 14' / VFSTA diff 1/2 Raoul 1h40 / 35mm / VOSTF diff 1/1 MIRADOR Suivi d’un débat avec la réalisatrice WHAT'S IN THE Lucia Martinez 14' /DARKNESS VFSTA diff 1/2 MIRADOR Wang Yichun 1h47 / VOSTA + STF diff 1/2 MIRADOR WHAT'S IN THE Lucia Martinez 14' /DARKNESS VFSTA diff 1/2 Lucia 14' // VFSTA diff 1/2 Wang Martinez Yichun 1h47 VOSTA + STF WHAT'S IN THE DARKNESS WHAT'S IN THE Wang Yichun 1h47 DARKNESS / VOSTA + STF diff 1/2

20H 20H 20H 20H

12H15

12H15 12H15 12H15

14H 14H 14H 14H

1h47 / VOSTA + STF

14H30

P.26

14H30

P.26 P.25 P.26

14H30 14H30

diff 1/2

P.19 P.19 P.26

DOUBLE FEATURE SERGE BOZON

P.26 P.30 P.26

DOUBLE FEATURE SERGE BOZON

P.30

DOUBLE FEATURE SERGE BOZON DOUBLE FEATURE SERGE BOZON

P.30 P.28 P.30 P.28

P.28 P.28

1h31 / VOSTF

diff 1/2

lundi 28 novembre lundi 28 novembre lundiD’HERBES 28 novembre novembre HISTOIRE FLOTTANTES lundi 28 Yasujirõ Ozu HISTOIRE D’HERBES FLOTTANTES Yasujirõ Ozu Ciné-concert PRÉSENTÉ PAR MELVIL POUPAUD HISTOIRE D’HERBES FLOTTANTES

P.24 P.24

1h29 / 35mm / VOSTF

diff 1/1

1h29 / 35mm / VOSTF

diffP.24 1/1

P.24 P.19

P.40 HISTOIRE D’HERBES FLOTTANTES P.40 16H 16H Yasujirõ Ozu 1h29 / 35mm / VOSTF diff 1/1 la FilleOzu de 15 ans PRÉSENTÉ PAR MELVIL POUPAUD P.40 Yasujirõ 1h29 / 35mm / VOSTF diff 1/1 16H ciné-concert ciné-concert Jacques Doillon 1h24 / 35mm diff 2/2 la Fille PAR de 15 ansPOUPAUD PRÉSENTÉ MELVIL ciné-concert Cendrillon, Félix,Oswald Oswald Cendrillon, Félix, PRÉSENTÉ PAR MELVIL Jacques Doillon 35mm diff 2/2 la Fille deAUTRES 151h24 ans/POUPAUD Cendrillon, Félix, Oswald TOUS LES S’APPELLENT ALI la FilleDoillon de 151h24 ans/ 35mm S et les autre S et les autre Jacques diff 2/2 R.W Fassbinder 1h33 / VOSTF diff 2/2 1/3S 45' diff1/1 1/1 45' diff Jacques Doillon 1h24//35mm 35mm diff et les autre TOUS LES AUTRES S’APPELLENT ALI 45' diff 1/1 R.W Fassbinder 1h33 / 35mm /OUIJA VOSTF diff 1/3 BOARD 1917 ••OUIJA BOARD 1917 TOUS LES AUTRES S’APPELLENT ALI la déesse deOUIJA Dave& &Max MaxFleischer Fleischer 6’45 de Dave 6’45 • BOARD 1917 TOUS LES AUTRES S’APPELLENT ALI R.W Fassbinder 1h33 / 35mm / VOSTF diff Satyajit Ray 1h33 / 35mm /de VOSTF diff1/3 1/2 Dave & Max Fleischer 6’45 • KNIGHT OUT 1926 • KNIGHT OUT 1926 la déesse R.W Fassbinder 1h33 / 35mm / VOSTF diff 1/3 deKNIGHT PaulTerry Terry 4'36 Paul 4'36 OUT Satyajit Ray 1h33 / 35mm de / •VOSTF diff1926 1/2 la déesse of The Paradise Paul GUNS Terry 4'36 Phantom GREAT GUNS 1927 1927 ••de GREAT la déesse Satyajit / 35mm /de diff de WaltDisney Disney 6’22 Walt 6’22 Brian deRay Palma1h33 1h32 / VOSTF diff1/2 1/3 VR •VOSTF GREAT GUNS 1927 Phantom The Paradise Satyajit Ray of 1h33 / 35mm / de VOSTF diff 1/2 Walt Disney FELIX THE CATININ6’22 SURELOCKED LOCKEDHOLMES HOLMES 1928 1928 ••FELIX THE CAT SURE Brian de Palma 1h32 / VOSTF diff 1/3 VRPatSullivan de Sullivan 7'28 de Pat • FELIX THE CAT7'28 IN SURE LOCKED HOLMES 1928 Phantom of The Paradise SINGING INofGRAVEYARDS Pat Sullivan1925 7'28 Phantom The//VOSTA Paradise •CINDERELLA CINDERELLA •de Brian de Palma 1h32 VOSTF diff1925 1/3 VR Bradley Liew +Walter STF diff 1/2 de Lantz 8’41 de 8’41 Brian de Palma 1h32 / VOSTF diff1925 1/3 VRWalterLantz • CINDERELLA SINGING IN 2h23 GRAVEYARDS de Walter Lantz 8’41 Bradley Liew 2h23 / VOSTAAvec + STF diff 1/2 Avec lesclasses classes duConservatoire duPays Paysde de les du CHOISIE ETIN PRÉSENTÉE PARMontbéliard. MELVIL POUPAUD : Conservatoiredu SINGING GRAVEYARDS Montbéliard. Avec les classes du Conservatoire du Pays de SINGING IN GRAVEYARDS "MATHIEU AMALRIC" Bradley Liew 2h23 / VOSTAMontbéliard. + STF diff 1/2 CHOISIELiew ET PRÉSENTÉE PAR MELVIL POUPAUD : Bradley 2h23 / VOSTA + STF diff 1/2 Un homme, un vrai "MATHIEU AMALRIC" CHOISIE PRÉSENTÉE PAR MELVIL POUPAUD : A. et J-M.ETLarrieu / 35mm diff 1/1 CHOISIE ETAMALRIC" PRÉSENTÉE MELVIL POUPAUD : Un homme, un2h00 vraiPAR "MATHIEU "MATHIEU AMALRIC" A. et J-M. Larrieu 2h00 / 35mm diff 1/1 Un homme, un vrai La Fille du désert Un un2h00 vrai A. ethomme, J-M. Larrieu / 35mm diff 1/1 Raoul Walsh / 35mm / VOSTF diff 1/1 A. etFille J-M. Larrieu 2h00 / 35mm diff 1/1 La du1h34 désert 3 Raoul Walsh 1h34 / 35mm / VOSTF diff 1/1 La Fille du désert 3 La Fille désert Raoul Walshdu1h34 / 35mm / VOSTF diff 1/1 P.19

20H 20H 20H

P.27

P.27 P.34 P.27

20H30 20H30 20H30

16H 16H 16H 16H

CARTE BLANCHE D'ACTEURS

P.12 P.21 P.12

CARTE BLANCHE D'ACTEURS

P.21

CARTE BLANCHE D'ACTEURS CARTE BLANCHE D'ACTEURS

P.21 P.21

JackieBB Jackie JackieTarTaB Quentin Quentin

Quentin Ta PRÉSENTÉ PRÉSENTÉ PRÉSENTÉ

Généal Généalo Généal Raoul Ruiz Raoul Ruiz

Raoul Ruiz

P.23 P.12 P.23 P.12

Gran lalaGran la Gran Satyajit R Satyajit Ra

Satyajit R

P.27

P.23

P.25 P.14 + P.12 P.25

Wang Yichun

P.19

P.34 P.23 P.34

P.26

P.14 + P.12 P.14 + P.12

P.28 P.19 P.28

P.34

P.14 + P.12 P.14 + P.12

P.14 + P.12

P.35 P.28 P.35

P.19 P.19

P.14 + P.12

P.25

P.35

Jack Hill

P.40

diff 1/3

la Grande ville Satyajit Ray 2h11 / VOSTF VR diff 1/3 la Grande ville Satyajit Ray 2h11 / VOSTF VR diff 1/3 la Grande ville Jackie Brown la Grande ville Satyajit 2h11 /2h40 VOSTF diff VR Quentin Ray Tarantino / VOSTF diff1/3 1/1 Jackie Brown Satyajit Ray 2h11 / VOSTF VR diff 1/3 Quentin Tarantino 2h40 / VOSTF diff 1/1 PRÉSENTÉ PAR MELVIL POUPAUD Jackie Brown Jackie Brown Quentin Tarantino 2h40 / VOSTF diff 1/1 Généalogies d’un crime PRÉSENTÉ PAR MELVIL Quentin Tarantino 2h40POUPAUD / VOSTF diff 1/1 Raoul Ruiz 1h54 / 35mm VR diff 1/2 Généalogies d’unPOUPAUD crime PRÉSENTÉ PAR MELVIL PRÉSENTÉ MELVIL POUPAUD Raoul Ruiz PAR 1h54 / 35mm diff 1/2 VR Généalogies d’un crime TOUT CE QUE LE CIEL PERMET Généalogies crime Raoul Ruiz 1h54 /d’un 35mm diff 1/2 VR Douglas 1h29 / VOSTF diff 1/2 Raoul Ruiz 1h54LE / 35mm diff 1/2 VR TOUT CESirkQUE CIEL PERMET Douglas Sirk 1h29 / VOSTF diff 1/2 TOUT CEandQUETeller LE CIELgetPERMET Penn killed TOUT CE1h29QUE LE/ CIEL Douglas 1h29 VOSTFPERMET diff 1/2 A. Penn Sirk / VOSTF / Inédit en France 1/2 Douglas Sirk 1h29 / VOSTF diff 1/2 Penn and Teller get killed diff A. Penn 1h29 / VOSTF / Inédit en France diff 1/2 Penn and Teller getnoire killed Coffy, la panthère de Harlem Penn get enkilled A.Jack PennHilland 1h29 /Teller VOSTF / Inédit France diff 1/2 1h31 / VOSTF diff 1/2 A. Penn 1h29 / VOSTF / Inédit en France diff 1/2 Coffy, la panthère noire de Harlem Jack Hill 1h31 / VOSTF diff 1/2 Coffy, la panthère noire de Harlem Coffy, panthère noire de Harlem Jack Hill la 1h31 / VOSTF diff 1/2 P.26

Dimanche 27 Novembre 2016

ffP.26 1/2

ff 1/2

dimanche 27 novembre dimanche 27 novembre

P.35

P.28

diff 1/1

l'heure zéro l'heure zéro

P.31

20H

22H30 22H30 22H30 22H45 22H45 22H45

TOUTCECE TOUT TOUT CE Douglas Si Douglas Sir

Douglas Si DOUBLEFEATU FEAT DOUBLE

DOUBLE FEAT Penn an Penn an Penn an Penn 1h2 1h A.A. Penn

A. Penn

1h

Coffy,lal Coffy, Coffy, l JackHill Hill 1h Jack Jack Hill

P.25

P.25

P.25 P.25

VR

Raoul Walsh

VR

1h34 / 35mm / VOSTF

diff 1/1

VR

16H30 16H30 16H30

VR

FABBRICA FABBRICA

3 3

P.21 P.21

12H15 12H15 12H15

lun lun lun

HISTOIR HISTOIRE HISTOIR

YasujirõOz O Yasujirõ FABBRICA P.21 RENCONTRE "JOUERLALACOMÉDIE" COMÉDIE" RENCONTRE "JOUER Yasujirõ O RENCONTRE LA COMÉDIE" AVECCHIARA CHIARA"JOUER MASTROIANNI MELVILPOUPAUD POUPAUD AVEC MASTROIANNI ETETMELVIL DIRECTION DE LA RÉDACTION : Elsa LANÇON PRÉSENTÉ AVEC CHIARA MASTROIANNI ET MELVIL POUPAUDFabien Vélasquez,PRÉSENTÉ ANIMÉE PARJEAN-MARC JEAN-MARC LALANNE ANIMÉE PAR RÉDACTION : Luc Maechel, Christophe Ottelo, Sylvie Couroy, Nicole Cordier, Josiane Bataillard, Jérôme Baverey,LALANNE François Fremiot, suivie dePAR suivie de PRÉSENTÉ ANIMÉE JEAN-MARC LALANNE Stéphane Deshayes, Guillaume Riether, Laura Zornitta, Catherine Marle Guyon, Michelle Megy, Louise Bodineau

Nonma mafille filletutun'iras n'iraspas pasdanser danser Non Non ma fille tu n'iras pas danser

suivie deWilhelm et des étudiants en Communication et AVEC LA COLLABORATION DE : Thierry Cuenat, Anna Tarassachvili, Olivier Thévenin, Carsten Édition de l’Université de Haute-Alsace ChristopheHonoré Honoré 1h45 1h45/ /35mm 35mm/ /VFSTA VFSTA diff diff1/1 1/1 Christophe MISE EN PAGE : S. Lecarpentier, A. Cordonin, S. Gorak, D. Podmarkova, E. Invernizzi, M. Salerne et C. De la1h45 Caffiniere 14H 14H Christophe Honoré / 35mm / VFSTA diff 1/1 P.25 P.25 TIRAGE : 500 exemplaires 14H P.25 IMPRESSION : Cinémas d’aujourd’hui

17H 17H 17H

Fille lalaFille la Fille Jacques D Jacques Do

Jacques D

Féline LaLaFéline La Féline Jacques Tourneur 1h13 1h13/ /35mm 35mm/ /VOSTF VOSTF diff diff1/2 1/2 Jacques Tourneur

TOUSLES LE TOUS TOUS LE R.W Fassb R.W Fassbin

ESTACIONAMENTO OOESTACIONAMENTO

dées laladéess

Jacques Tourneur

1h13 / 35mm / VOSTF diff 1/2 P.14 P.12 P.14 + +P.12 P.14 + P.12

R.W #4 Fassb


Lun. 28 nov. 2016

#2

Les off ! Petits et grands ont pu (re) découvrir ce dimanche 27 novembre les débuts de l’animation américaine grâce au Ciné-Concert. Les grands genres cinématographiques (western, romance, fantastique, burlesque, etc.) étaient au rendez-vous ainsi que de nombreuses familles, mais aussi des cinéphiles aguerris. Nous avons pu voir cinq courts-métrages en noir et blanc du début du siècle, tout en profitant des diverses improvisations d’étudiants et professeurs spécialisés dans le domaine de la musique. Improvisations acoustiques et enregistrements numériques ont ravi les tympans des auditeurs tout en ajoutant une dimension exceptionnelle à ces dessins animés. Des personnages comme Cendrillon, Oswald le Lapin, ancêtre de Mickey Mouse des fameux studios Walt Disney, ou encore Félix le Chat ont pris vie sous nos yeux ébahis et pour le plus grand plaisir de tous les spectateurs, sans barrière d’âge ou de langage.

Saxophoniste jouant devant Knight Out, de Paul Terry (1926) : l’un des quatres films projetté durant le ciné-concert

TEMPS FORT FABBRICA 12h15 - Salle 11 : La Fille de quinze ans de Jacques Doillon, présenté par Melvil Poupaud 14h30 - Salle 15 : Carte blanche d’acteurs choisie et présentée par Melvil Poupaud sur Mathieu Almaric avec le film Un homme, un vrai des frères Larrieu 17h - Salle 10 : Rencontre Fabbrica « L’Acteur et le cinéaste » avec Charles de Meaux et Melvil Poupaud, suivie du film Shimkent Hôtel de Charles de Meaux 20h30 - Salle 10 : La Ville des pirates de Raoul Ruiz, présenté par Melvil Poupaud

croquis du jour Par Les Urban Sketchers

Les rédactrices du Blog Entrevues

Par ARNAUD HEIDET

#5


El invierno llega despues del otoño

N. Zukerfeld et M. Solarz - Argentine Salle 12 Lun 28 Nov - 20h / JEU 1 Déc - 14h30

El invierno llega despues del otoño (L’hiver arrive après l’automne) est un film sur lequel plane, plus ou moins diffuse, l’ombre d’Eric Rohmer (Conte d’automne). Selon Javier Porta Fouz*, cette fiction argentine coréalisée par Nicolas Zukerfeld et Malena Solarz est « teintée de Nouvelle vague », ce qui confirmerait alors cette allusion au réalisateur de Ma nuit chez Maud. La scène inaugurale cadre longuement depuis la rue, un café dont émane un fond musical. Pablo et Mariana en sortent et se séparent. Deux ex-amoureux qui glissent, comme d’une saison à l’autre, vers une nouvelle étape de leur vie : poursuivre leur chemin sans l’autre. A partir de ce moment, le récit va suivre Pablo (automne) et Mariana (hiver) dans leur quotidien et leurs déplacements dans Buenos Aires. Les cinéastes dressent le portrait d’une génération, ils captent de manière habile et fluide les usages technologiques de l’époque : Mariana écoute de la musique amplifiée depuis le téWléphone portable d’un ami lors d’un diner improvisé, elle cuisine aidée de vidéos... Ce sont des trentenaires qui via d’incessants chassés-croisés (fêtes d’anniversaire, chambres d’appartement, rues) arpentent une ville faite de flux et reflux, métaphores de leur tempérament. Pablo offre deux livres, Mariana en reçoit un pour son anniversaire. La littérature est un fil rouge constant (Rafael Alberti, Osvaldo Lamborghini, Manuel García Ferré) qui structure la narration. L’un des ouvrages aperçus deux fois à l’image comme une réminiscence, « Buenos Aires à l’encre de Chine », pourrait constituer le sous-titre de ce film qui installe le spectateur comme dans une gravure, dans un climat particulier situé entre émulation intellectuelle et désœuvrement contemporain. En effet, plusieurs scènes montrent les deux « personnages » fréquenter des sphères collectives (un débat à l’université, une lecture dans une librairie…) et d’autres les saisissent dans leur bruyante solitude. Dans la seconde partie (Hiver), Nicolas Zukerfeld apparaît à l’écran dans son propre rôle (réalisateur), au moment d’un tournage d’un film dans lequel joue Mariana. Faut-il voir dans cette mise en abîme, un autre et discret clin d’œil à la Nouvelle vague, La Nuit américaine qui serait devenue La Nuit argentine ? * : in festivales.buenosaires.gob.a Fabien Velasquez

Ivanidzé - Suisse-France Le Réel parle pour nous Antonin Salle 12 Lun 28 Nov - 18h / vEN 2 Déc - 12h15 Etudiant à la HEAD*, Antonin Ivanidzé signe avec Le réel parle pour nous un film qui interroge plusieurs sujets s’entremêlant dans un montage formel audacieux. A la fois réflexion sur la démocratie et analyse d’une idéologie politique (celle du Front National), ce court-métrage montre avec finesse et subtilité comment le libéralisme présuppose pour croître, une forme désœuvrement contemporain. Entretien avec un cinéaste qui via le filtre d’une élection locale, décortique les symptômes d’un malaise républicain en gestation. La politique est-elle une forme de religion dans sa mise en scène ? Concernant la politique à appréhender en tant que religion, oui, je suis d’accord. À la fois spirituel, je pense que ce phénomène est aussi psychique, et que le processus de décision de la démocratie française est en grande partie irrationnel - comme en miroir - de la cynique rationalité du pouvoir. C’est donc dans la sphère de la magie noire, de la religion obscure, mythique et orientale que le politique réapparaît. Le blasphème dans l’église me semble faire partie de cela, et attaque le système néolibéral comme entreprise de désacralisation de la vie, des anciennes valeurs, mais en même temps sacrement, sacrifice de cette même vie sur l’autel du politique. Vos deux personnages ne semblent pas très conscients de leur vote ? Est-ce une manière de sonder comment une idéologie s’insinue dans le désœuvrement ? Oui, je pense que le désœuvrement est le mot juste pour qualifier les deux héros. Mais j’ai pensé le montrer, au moment de l’écriture, comme une puissance extraordinaire capable de fuir les lieux communs, que ce soit à l’hôpital ou dans la rue. * Haute-Ecole d’Art et de Design de Genève

Propos recueillis par courriel par Fabien Vélasquez Retrouvez la version intégrale de cet entretien sur le blog du Festival

#6


Denoits - France Pastorale Pierre Salle 12 Lun 28 Nov - 20h / JEU 1 Déc - 14h30 Pour « la première qu’il a vue et qui lui a ravi son âme », Paul doit grimper, redoubler d’efforts, éviter de glisser sur les rochers, braver la chaleur et le soleil, afin de pouvoir la rejoindre. Point culminant du paysage et du film à la fois, en haut de la montagne, se trouve la bergerie. Ce refuge au confort spartiate devient soudain convivial et chaleureux pour le promeneur égaré qui y redécouvre les plaisirs simples de la vie. Sauf que…. Plus haute est la montée, plus vertigineuse en sera la chute. A travers son troisième court-métrage, Pierre Denoits nous immerge dans une nature, belle et sauvage à la fois. Séduisante et indomptable... comme les bergères ! Si les grands espaces inspirent la liberté, ils peuvent en un clin d’œil devenir menaçants, nous rappelant notre vulnérabilité, nous remettant à notre place, nous rendant soudain tout petits, voire invisibles. La promenade bucolique du rêveur rongé par le doute, prend soudain une autre tournure et pour le romantique et naïf Paul, cette transhumance estivale est une quête où rien ne se passe comme il se l’était imaginé. Même les moutons ont disparu ! Cet homme hors du troupeau, promeneur solitaire, torturé, mais toutefois courageux, face à une nature sublime et hostile à la fois, poursuit son périple, en quête d’une réponse qui bouleversera le destin qu’il s’était imaginé. Un cheminement intérieur, dont il reviendra plus fort.

Laura Zornitta

Stratman - États-Unis The Illinois Parables Deborah Salle 12 Lun 28 Nov - 18h / VEN 2 Déc - 12h15 Paysages, documents d’archives (photos, films, articles, rapports), reconstitutions, intertitres… Une sélection exigeante et graphique : des lignes découpent l’image en secteurs nets et anguleux comme pour affirmer la rigueur de la démonstration. Même les chiffres romains qui scandent le passage d’une allégorie à l’autre affirment ce choix esthétique souligné par les sonorités d’instruments qui égrènent le temps : horloge, cloches… Une plongée dans l’histoire de l’Illinois, le 21e État de l’Union, depuis son passé amérindien vers 600 jusqu’à 1985. Le temps, mais aussi l’espace avec ces montées vers de longs travellings aériens qui suggèrent le dialogue de la terre et du ciel. Une caméra qui se détache du sol pour mieux y ancrer son propos, suggérer le dialogue entre le matériel et le spirituel, l’affrontement du pouvoir qui s’approprie le premier – souvent dans le sang et les larmes – et des idéaux qui le contestent par les mots ou les actes. Portées par des chœurs, ces vues aériennes qui ouvrent et referment le film, scandent le collectif, le religieux, l’élargissent du microcosme au macrocosme, de l’Illinois aux États-Unis. Les croyances se succèdent : la sagesse chamanique, les créatures surnaturelles, les Mormons, les Icariens. Régulièrement les éléments se déchaînent avec les tornades et les incendies donnant un avant-goût de la parousie. Un avertissement aux colons blancs qui monopolisent le pouvoir, qui ont imposé l’exode – ce chemin des larmes – aux Cherokees, défient la création avec les essais nucléaires, répriment la contestation des Black-Panthers ?

L’empathie avec les victimes naît des images d’arbres pétrifiés par la neige, des landes blanches et glacées que la lecture des rapports de l’époque (Tocqueville, Emerson) rend encore plus glaçantes. Comme cette reconstitution du meurtre de Fred Hampton, militant politique afroaméricain, mimée sur les minutes du procès. Étrangement les abris antiatomiques ou les figures animales du Landartiste Michael Heizer marquent le paysage comme les tumulus funéraires des premiers occupants. Et si cette civilisation prônant l’expansion et la conquête restait engluée dans ses vieux démons ? Luc Maechel #7


CROQUIS - Urban Sketchers Par ARNAUD HEIDET P.40

20H

ld

16H

la Grande ville Satyajit Ray

2h11 / VOSTF VR

Jackie Brown

diff 1/1

Quentin Tarantino

20H30

P.35

P.28

2h40 / VOSTF

1h54 / 35mm VR

Douglas Sirk

22H30

e du Pays de

de Pat Sullivan 7'28

P.26

1h29 / VOSTF

1h29 / VOSTF / Inédit en France

diff 1/2 P.28

Coffy, la panthère noire de Harlem 1h31 / VOSTF

16H

diff 1/2

16H 17H 16H 16H 17H

On se presse devant les films de la compétition...

lundi 28 novembre

12H15

HISTOIRE D’HERBES FLOTTANTES

22H30

Avec les classes du Conservatoire du Pays de Montbéliard.

P.30

Penn and Teller get killed Jack Hill

Douglas Sirk

1925 de Walter Lantz 8’41

diff 1/2

17H 17H

P.24

lundi 28 novembre lundi 28 novembre LA SOURCE Ingmar Bergman28 novembre lundi LA lundi SOURCE 28 novembre 1h28 / VOSTF

1h

DOUBLE FEATURE SER

Penn and T

A. Penn 1h29 / V DOUBLE FEATURE QUENTIN DUPIEUX 22H30 22H45 22H30

P.28

diffP.28 1/1

FABBRICA

P.19 + P.21

FABBRICA

P.19 +P.28 P.21

Ingmar Bergman 1h28 / VOSTF Shimkent Hôtel Charles de Meaux 1h30 LA SOURCE LA SOURCE suivi deBergman Shimkent Hôtel Ingmar 1h28 / VOSTF

1h5

TOUT CE QUE

1928

• CINDERELLA

DOUBLE FEATURE SERGE BOZON

A. Penn

22H45

• FELIX THE CAT IN SURE LOCKED HOLMES

diff 1/2

TOUT CE QUE LE CIEL PERMET

1928

Raoul Ruiz

• GREAT GUNS 1927 de Walt Disney 6’22

Généalogies d’un crime

OLMES

1926 de Paul Terry 4'36

P.19

PRÉSENTÉ PAR

Généalogie

• KNIGHT OUT

PRÉSENTÉ PAR MELVIL POUPAUD Raoul Ruiz

Quentin Taranti

20H30

1917 de Dave & Max Fleischer 6’45

2

Jackie Brow

diff 1/1

• OUIJA BOARD

diff 1/1

la Grande v Satyajit Ray

45'

diff 1/3

20H

P.40

ciné-concert Cendrillon, Félix, Oswald et les autreS

22H30 22H30

diff 1/1

diff 1/1 diff diff 1/1 1/1

lundiHôtel 28 novembre Shimkent

DOUBLE FEATURE QUENTIN DUPIEUX

DOUBLE FEATURE QUENTIN DUPIEUX DOUBLE FEATURE QUENTIN DUPIEUX

Quentin Dupieux / 35 Wes Craven 1h31 1h25 / VOSTF

diffP.28 1/1

Ingmar Bergman 1h28ET / VOSTF RENCONTRE "L'ACTEUR LE CINÉASTE" P.19 + P.21 Charles FABBRICA de Meaux 1h30 AVEC CHARLES DE MEAUX ET MELVIL POUPAUD FABBRICA P.19 + P.21 suivi de DOUBLE FEATURE"L'ACTEUR THOMAS SALVADOR P.32 RENCONTRE ET LE CINÉASTE" FABBRICA Charles de Meaux 1h30 diff 1/1 AVEC CHARLES DE MEAUX ET MELVIL POUPAUD P.28 RENCONTRE "JOUER Charles de Meaux 1h30LA COMÉDIE" diff 1/1

Steak Coffy, la pa Quentin Dupieux / 35 Jack Hill1h25 1h31 / Steak Quentin Dupieux MAISON 1h25 / 3 LA DERNIÈRE Wes Craven 1h31 / VOSTF Steak Steak LA DERNIÈRE Quentin Dupieux MAISON 1h25 / 35

22H30

lundi

LA DERNIÈRE MAISON LA DERNIÈRE Wes Craven 1h31MAISON / VOSTF

mardi 29 no HISTOIRE D’H mardi 29Ozuno Yasujirõ CHOISIE ET PRÉSENTÉE PA LA DERNIÈRE MAISON "JACK NICHOLSON" Wes Craven mardi 29 no PRÉSENTÉ PAR CHOISIE ET PRÉSENTÉE PA mardi 29 no Cinq pièces faciles

DOUBLE FEATURE1h31 QUENTIN DUPIEUX Wes Craven / VOSTF

12H15Steak

1h25 / 3 Shimkent Hôtel 12H15 1h De sortie suivi de VIL POUPAUD suivi de CHIARA AVEC MASTROIANNI ET MELVIL Thomas Salvador 17' / ET 35mm diffPOUPAUD 1/2 LA SOURCE RENCONTRE "L'ACTEUR LE CINÉASTE" 12H15 22H30 PRÉSENTÉ PAR MELVIL POUPAUD 1h31 / VOST RENCONTRE "L'ACTEUR LE CINÉASTE" Ingmar Bergman 1h28ET/ET VOSTF diff 1/1 ANIMÉE PAR JEAN-MARC LALANNE De sortie AVEC CHARLES DE MEAUX MELVIL POUPAUD Rien que pour vos cheveux suivie de AVEC CHARLES DE MEAUX ET MELVIL POUPAUD Steak 17H Thomas Salvador 17' / 35mm diff 1/2 la lundi Fille de 1528ansnovembre "JACK NICHOLSON" la Fille de Dennis Dugandiff 01h53 / VOSTF diff 1/2 Bob Rafelson 1h38 / VOST Quentin Dupieux 1h25 / 35mm 1/2 as danser 12H15 Jacques Doillon 1h24 / 35mm diff 2/2 Non ma fille tu n'iras pas danser Shimkent Hôtel De sortie Jacques Doillon Rien que pour vos cheveux 12H15 18H Cinq pièces faciles FSTA diff 1/1 CHOISIE ET PRÉSENTÉE PAR 16H De sortie Charles de Meaux 1h30 diff1/2 1/1diff 1/1 Christophe Honoré / 35mm / VFSTA Thomas Salvador 17' //1h45 35mm diff 14H Dennis Dugan 01h53 VOSTF CHOISIE ET PRÉSENTÉE PA AVANT-PREMIÈRE Bobmaison Rafelson 1h38 / VOST NICHOLSON" La 14H "JACK Thomas 17' / 35mm diff 1/2 LA DERNIÈRE MAISON SUR GAUCHE suivi LA deSalvador LA SOURCE "JACK NICHOLSON" P.25 18H TOUS LES AUTRES S’APPELLENT ALI Aliona Zagurovska 31' LA PAPESSE JEANNE que pour cheveux Wes Craven 1h31 / VOSTFRien diff 1/1vosET Cinq pièces faciles RENCONTRE "L'ACTEUR LE CINÉASTE" Ingmar Bergman 1h28 / VOSTF diff 1/1 TOUS1h38 LES/ VOST AU AVANT-PREMIÈRE R.W Fassbinder 1h33 / 35mm / VOSTF diff 1/3 Rien que pour vos cheveux Cinq pièces faciles 29 no Jean Breschand VFSTA 1/1 La mardi maison Dennis Dugan 01h53 //VOSTF diff 1/2 La Féline OSTF diff 1/2 Bob Rafelson AVEC CHARLES DE1h29 MEAUX ET MELVIL POUPAUD VIEJO CALAVERA 17H R.W Fassbinder Dennis DuganRENCONTRE 01h53 / VOSTF diff 1/2 Bob Rafelson 1h38 31' / VOST SUIVIE D'UNE AVEC LE RÉALISATEUR Aliona Zagurovska LA PAPESSE JEANNE Jacques Tourneur 1h13 / 35mm / VOSTF diff 1/2 18H Kiro Russo 1h20 / VOSTA Shimkent ET AGATHE BONITZER 18H Jean Breschand 1h29 / VFSTA diff 1/1 la déesse Hôtel AVANT-PREMIÈRE 12H15 P.14 + P.1214H VIEJO CALAVERA 17H La maison De sortie Charles de Meaux 1h30 diff 1/1 AVANT-PREMIÈRE SUIVIE D'UNE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR CHOISIE ET PRÉSENTÉE PA Satyajit Ray 1h33 / 35mm / VOSTF diff 1/2 La maison la déesse Kiro Russo 1h20 / VOSTA sauvée par Rover (versions Aliona Zagurovska 31' 1+ LA PAPESSE JEANNE Thomas Salvador 17' / 35mm diff 1/2 A diff 1/2 suivi de ESTACIONAMENTO ETOAGATHE BONITZER NICHOLSON" Aliona Zagurovska 31' 1h L."JACK Fitzhamon LE RéEL PARLE POUR NOUS LA PAPESSE JEANNE Satyajit Ray Jean Breschand 1h29 / VFSTA diff 1/1 14H RENCONTRE "L'ACTEUR ET LE CINÉASTE" VIEJO CALAVERA William Biagioli 20' / cheveux VOSTF + STAdiff 1/1 Antonin Ivanidzé 28'vos / /VFSTA 1/2diff 1/2 Jean Breschand 1h29 VFSTA Rien que pour mardi 29 novembre Phantom ofDEThe Paradise Cinq pièces faciles SUIVIE D'UNE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR sauvée par Rover (versions 1+ VIEJO CALAVERA AVEC CHARLES MEAUX ET MELVIL POUPAUD Le Fantôme de l’opé Kiro Russo 1h20 / VOSTA diff 1/2 SUIVIE D'UNE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR Dennis Dugan 01h53 / VOSTF diff 1/2 L. Fitzhamon LE RéEL PARLE POUR NOUS Brian de Palma 1h32 / VOSTF VR diff 1/3 BobRusso Rafelson 1h38 / VOS ET AGATHE BONITZER Kiro 1h20 / VOSTA QUINZAINE CLAIRE THE ILLINOIS PARABLES Rupert Julian 1h33 VR o Phantom 14H ET AGATHE BONITZER Antonin Ivanidzé 28' / VFSTA diff 1/2 18H 14H30 12H15 Deborah 1h1h37 / VOSTF AdrienStratman Genoudet / VOSTF diff 1/2diff 1/2 14H Le Fantôme dePalma l’opé1+ sauvée parBrian Rover de (versions De sortie AVANT-PREMIÈRE CHOISIE ET PRÉSENTÉE PARLE MELVIL POUPAUD :POUR NOUS THE ILLINOIS PARABLES LaFitzhamon maison sauvée par Rover1h33 (versions L. RéEL PARLE SINGING IN GRAVEYARDS Rupert Julian VR 1+ P.26 Thomas Salvador 17' / 35mm diff 1/2 18H L'adversaire 14H30 "JACK NICHOLSON" L.Aliona Fitzhamon LE PARLEJEANNE POUR NOUS diff 1/2 CINÉ-CONFÉRENCE Deborah Stratman 1h/ /VFSTA VOSTF Zagurovska 31' LARéEL PAPESSE Antonin Ivanidzé 28' diff 1/2 Bradley Liew 2h23 / VOSTA + STF diff 1/2 Satyajit Ray 1h46 / 35mm Le Fantôme de l’opé Antonin Ivanidzé 28' / VFSTA diff La ILLINOIS Féline Rien d’un que débat pour skype vos cheveux Jean Breschand 1h29 / VFSTA diff1/2 1/1 SINGING IN G Cinq pièces faciles THE Suivi avec le réalisateur remakes : tout est àAVEC refaire VIEJO CALAVERA Le Fantôme de l’opé PARABLES L'adversaire Rupert Julian 1h33 VR Paul Schrader 1h58 / VOSTF diff 1/2 Dennis Dugan 01h53 / VOSTF diff 1/2 SUIVIE D'UNEMacheret RENCONTRE LE RÉALISATEUR CINÉ-CONFÉRENCE CHOISIE ET PRÉSENTÉE PAR MELVIL POUPAUD : Bob Rafelson 1h38 / VOSTFDeborah diff 1/2 THE ILLINOIS PARABLES Bradley Par Mathieu diff 1/1 Kiro Russo 1h20 /Liew VOSTA Rupert Julian 1h33 VR 2 Stratman 1h / VOSTF diff 1/2 Satyajit Ray 1h46 / 35mm à bout deCARTEsouffle ET AGATHE BONITZER "MATHIEU AMALRIC" F diff 1/1 18H Deborah Stratman / VOSTF BLANCHE D'AC remakes : tout1hest à refaire diff 1/2 P.25 14H 20H Jean-Luc Godard 1h30 AVANT-PREMIÈRE L'adversaire Suivi d’un débat avec la réalisatrice Par Mathieu Macheret diff 1/1 ET PRÉ1 La maison Un homme, un vrai CINÉ-CONFÉRENCE La Grande évasion sauvée parCHOISIE Rover (versions L'adversaire à bout de souffle s.o.b. 14H30 Satyajit Ray 1h46 / 35mm CINÉ-CONFÉRENCE L. Fitzhamon LE RéEL PARLE NOUS Aliona Zagurovska diff1h40 1/2POUR LAetPAPESSE A. J-M. LarrieuJEANNE 2h00 / 35mm diff 1/1 "MATHIEU AMA Raoul Walsh / 35mm / VOSTF diff 1/1 20H 31' Satyajit Ray 1h46 / Jean-Luc Godard 1h30 B.Antonin EdwardsIvanidzé 2h02 / 35mm /à VOSTF 1/2 remakes : tout est refaire diff / VFSTA diff 1/2 DEAR RENZO de35mm Jean Breschand 1h29 / VFSTA diff 1/1 remakes : tout28'est à refaire diff diff 1/2 16H VIEJO CALAVERA P.14 + P.1214H30 Par Mathieu Macheret 1/1 Le Fantôme l’op s.o.b. 20H homme, Gálvez etUn Lezama 19' / àA.Rupert boutJulian deF. souffle SUIVIEd’un D'UNEdébat RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR Mathieu Macheret diff 1/1 Suivi avec le réalisateur et ILLINOIS PARABLES Kiro Russo 1h20 / VOSTA +Par STF diff 1/2 1h33 VR La Fille du désert B.THE Edwards 2h02 / 35mm / VOSTF diff 1/2 àDE bout deetSAS souffle A. J-M. Larrie PASTORALE 20H DEAR RENZO Jean-Luc Godard 1h30 ET AGATHE BONITZER MIRADOR Agathe Bonitzer Deborah Stratman 1h / VOSTF diff 1/2 SAS EN Raoul Walsh 1h34 / 35mm / VOSTF diff 1/1 20H diff 1/2 14H Jean-Luc Godard 1h3019' / Pierre 20' /14' VFSTA diff 1/2diff 1/2 A. GálvezBrakni et F. Lezama LuciaDenoits Martinez / VFSTA s.o.b. 14H3016H Rachida 1h29 / VF 3 sauvée par Rover (versions 1+3) s.o.b. L'adversaire 14H30 PASTORALE B. Edwards 2h02 / 35mm / VOSTF diff 1/2 Suivi d’un débat avec le réalisateur EL INVIERNO LLEGA CINÉ-CONFÉRENCE L. Fitzhamon diff 1/3 DESPUéS DEL OTOñO LE RéEL PARLE POUR NOUS DE SASRay EN SAS DEAR La Fille duVF WHAT'S IN THE DARKNESS B. Edwards 2h02 / 35mm / VOSTF diff 1/2 SatyajitRENZO 1h46 / 35mm Pierre Denoits / VFSTA DEAR RENZO N. Zukerfeld et M. 20' Solarz 1h33 VOSTA + STF diff 1/2 Antonin Ivanidzé 28' / VFSTA diff 1/2 Rachida Brakni 1h29 /19' A. Gálvez etRaoul F. Lezama / VICTORIA Walsh 1h remakes : tout est à refaire Wang Yichun 1h47 / VOSTA + STF diff 1/2 Le Fantôme de l’opéra A. Gálvez et F. Lezama 19' / EL INVIERNO LLEGA DESPUéS DEL OTOñO PASTORALE Justine Triet 1h37 Par Mathieu Macheret diff 1/1 THE ILLINOIS PARABLES DE SAS ENdeSAS Rupert Julian 1h33 VR 1/2 PASTORALE à bout souffle N. Zukerfeld et diff M.20' Solarz 1h33 VOSTA + STF diff 1/2 Pierre Denoits / VFSTA suivi de EN SAS les Joueurs d'échecs DE SAS VICTORIA Deborah Stratman 1h / VOSTF diff 1/2 Rachida Brakni 1h29 / VFS 20H Pierre Denoits 20' / VFSTA diff 1/2 Jean-Luc Godard 1h30 RENCONTRE "DIRIGER, Satyajit Ray 1h53 / 35mm / VOSTF diff 1/1 Rachida Brakni1h37 1h29 / RÉP VF Justine Triet ELs.o.b. INVIERNO LLEGA DESPUéS DEL OTOñO 14H30 AVEC L'adversaire CYNTHIA ARRA (COAC EL INVIERNO DESPUéS suivi de les Joueurs d'échecs CINÉ-CONFÉRENCE 20H30 N. Zukerfeld et M.LLEGA Solarz 1h33 VOSTA +DEL STF OTOñO diff 1/2 VICTORIA B.Zukerfeld Edwards / 35mm / VOSTA VOSTF+ STF diff diff 1/2 Satyajit Ray 1h46 / 35mm / PRÉSENTÉ VOSTF diff 2/2 ET MELVIL POUPAUD N. et2h02 M. Solarz 1h33 RENCONTRE "DIRIGER, RÉP Satyajit RayPAR 1h53 / 35mm / VOSTF diff1/2 1/1 MELVIL POUPAUD DEAR RENZO VICTORIA remakes : tout est à refaire Justine Triet 1h37 AVEC CYNTHIA ARRA (COA 16H A. Gálvez et F.1h37 Lezama 19' Justine Triet 20H30 La Ville desMELVIL pirates suivi de Par Mathieu Macheret diff 1/1 les Joueurs d'échecs ET MELVIL POUPAUD PASTORALE à bout de souffle PRÉSENTÉ PAR POUPAUD suivi de les Joueurs d'échecs Numéro deux DIRECTION DE LA RÉDACTION : Elsa Lançon Raoul Ruiz 1h51 / 35mm DE SAS EN SAS RENCONTRE "DIRIGER, RÉP Satyajit Ray 1h53 / 35mm / VOSTF diff 1/1 20H Pierre Denoits 20' VFSTA diff1/1 1/2 Jean-Luc Godard 1h30 Satyajit diff 2/3 16H FabienAVEC RENCONTRE Raydes 1h53 / /35mm / VOSTFFrançois diff J.-L. Godard et"DIRIGER, A.-M. Miéville Rachida Brakni 1h29 /RÉP VF RÉDACTION : Luc Maechel, Christophe Ottelo, Sylvie Couroy, Nicole Cordier,20H30 Josiane Bataillard, Jérôme Baverey, Fremiot, Vélasquez, CYNTHIA ARRA (COAC La Ville pirates s.o.b. AVEC CYNTHIA ARRA (COAC 14H30 Numéro deux EL INVIERNO LLEGA DESPUéS DEL OTOñO ET MELVIL POUPAUD AVANT-PREMIÈRE Stéphane Deshayes, Guillaume Riether, Laura Zornitta, Catherine Marle Guyon,20H30 Michelle Megy, Louise Raoul Ruiz 1h51 /Bodineau 35mm diff 1/1 PRÉSENTÉ PAR MELVIL POUPAUD B. Edwards 2h02 / 35mm / VOSTF diff 1/2 ET AVANT-PREMIÈRE J.-L.MELVIL Godard et A.-M. Miéville PRÉSENTÉ PAR N. Zukerfeld et M.MELVIL Solarz POUPAUD 1h33et VOSTA STF diff 1/2 en 16H DEAR RENZO AVEC LA COLLABORATION DE : Thierry Cuenat, Anna Tarassachvili, Olivier Thévenin, Carsten Wilhelm des+étudiants Communication et POUPAUD VICTORIA BELLE DORMANT La Ville des pirates 16H A. Gálvez et F. Lezama 19' / VOSTA + STF diff 1/2 AVANT-PREMIÈRE Édition de l’Université de Haute-Alsace LUMIèREs D'ÉTÉ Justine Triet 1h37 La Ville pirates Ado Arrietta 1h22 / VFSTA diff 1/1 1/1 Numéro deux Raoul Ruiz des 1h51 / 35mm diff AVANT-PREMIÈRE Numéro deux Jean-Gabriel Périot 1h23 / MISE EN PAGEPASTORALE : S. Lecarpentier, A. Cordonin, S. Gorak, D. Podmarkova, E. Invernizzi, M. Salerne et C. De la Caffiniere suivi de SUIVIE D'UNE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR, les Joueurs d'échecs Raoul Ruiz 1h51 / 35mm diff 1/1 J.-L. Godard et A.-M. Miéville DE SAS EN SAS BELLE DORMANT Pierre Denoits et 20'les / VFSTA diff d’Art 1/2 J.-L. Godard A.-M. Miéville SUIVIE D'UNEetRENCONTRE AVE NIELS SCHNEIDER ET1/2 AGATHE BONITZER RENCONTRE "DIRIGER, RÉ PHOTOS : Vincent Courtois élèves de l’école Jacot LUMIèREs D'ÉTÉ Satyajit Ray diff 1h53 35mm / VOSTF diff1/1 1/1 Rachida Brakni 1h29 / VFSTA Ado Arrietta 1h22 //VFSTA diff AVANT-PREMIÈRE 4 AVEC CYNTHIA ARRA1h23 (COA Jean-Gabriel Périot TIRAGE : 500 exemplaires SUIVIE D'UNE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR, AVANT-PREMIÈRE EL INVIERNO LLEGA DESPUéS DEL OTOñO 20H30 AVANT-PREMIÈRE BELLE DORMANT AVANT-PREMIÈRE ET MELVIL SUIVIE D'UNEPOUPAUD RENCONTRE AVE NIELS SCHNEIDER ET AGATHE BONITZER IMPRESSION : N. Atelier Reprographie de+ STF le Ville de Belfort Zukerfeldde et M. Solarz 1h33 VOSTA diff 1/2 PRÉSENTÉ PAR MELVIL POUPAUD BELLE DORMANT LUMIèREs D'ÉTÉ VICTORIA Ado Arrietta 1h22 / VFSTA diff 1/1 4 16H LUMIèREs D'ÉTÉ 1h23 / Ado Arrietta 1h22 / VFSTA diff 1/1 Jean-Gabriel Périot Justine Triet 1h37 diff 1/1 La Ville des pirates SUIVIE D'UNE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR, Jean-Gabriel Périot 1h23 SUIVIE D'UNE AVEC LE RÉALISATEUR, Numéro deux suivi de SUIVIE D'UNE RENCONTRE AVE/ les Joueurs d'échecs NIELS ET/AGATHE BONITZER RaoulSCHNEIDER Ruiz RENCONTRE 1h51 35mm diff 1/1 P.21

Yasujirõ Ozu

1h29 / 35mm / VOSTF

16H30 16H

diff 1/1

DOUBLE FEATURE THOMAS SALVADOR

P.19

DOUBLE FEATURE QUENTIN DUPIEUX

Lundi 28 Novembre 2016 FABBRICA

P.28

Compétition Internationale

CARTE BLANCHE D'ACTEURS

P.19 +P.32 P.21 P.32 P.15

CARTE BLANCHE D'ACTEURS CARTE BLANCHE D'ACTEURS

P.15

P.19 + P.21 P.34

P.14 + P.12

Quentin Dupieux

CARTE BLANCHE D'ACTEURS

P.30

FABBRICA DOUBLE FEATURE THOMAS SALVADOR DOUBLE FEATURE THOMAS SALVADOR

P.28 P.27

P.25

P.32

P.21

DOUBLE FEATURE THOMAS SALVADOR

P.15 P.32 P.15

CARTE BLANCHE D'ACTEURS

P.13 + P.12

P.23

6' / 35mm

P.13 + P.12

DOUBLE FEATURE THOMAS SALVADOR

P.26

P.32 P.12

6' / 35mm

P.15 P.13 + P.12 P.13 + P.12

P.21

CARTE BLANCHE D'ACTEURS

ENTRÉE LIBRE

P.25

CARTE BLANCHE D'ACTEURS

6' / 35mm 6' / 35mm

P.21

ENTRÉE LIBRE

P.15

P.13 + P.12 ENTRÉE DOUBLELIBRE FEATURE QUENTIN DUPIEUX ENTRÉE LIBRE

P.14 + P.12

DOUBLE FEATURE QUENTIN DUPIEUX

P.25

P.30 P.13 + P.12

P.14 + P.11

DOUBLE FEATURE QUENTIN DUPIEUX DOUBLE FEATURE QUENTIN P.23DUPIEUX

P.13 + P.12

P.30 P.14 +P.30 P.11

ENTRÉE LIBRE

FABBRICA

6' / 35mm

VR

P.14 + P.11 P.14 + P.11 P.35

DOUBLE FEATURE QUENTIN P.35 DUPIEUX

ENTRÉE LIBRE

P.30 P.35 P.19

FABBRICA

FABBRICA FABBRICA

P.35 P.14 P.35 + P.11 P.19

P.27

DOUBLE FEATURE QUENTIN DUPIEUX

6' / 35mm

P.30

P.30

P.17 P.19 P.19

P.13 + P.11

FABBRICA

P.17

P.14 + P.11

P.35

P.17 P.17

FABBRICA

P.20 + P.21

VR

P.19

P.35

VR

Satyajit Ray

20H30

1h53 / 35mm / VOSTF

diff 1/1 P.19

PRÉSENTÉ PAR MELVIL POUPAUD

NIELS SCHNEIDER ET AGATHE BONITZER 4 RENCONTRE "DIRIGER, RÉPÉTER" 4 CYNTHIA ARRA (COACH D'ACTEURS) VR AVEC AVANT-PREMIÈRE VR ET MELVIL POUPAUD

BELLE DORMANT

P.17

SUIVIE D'UNE RENCONTRE AVE J.-L. Godard et A.-M. Miéville

#8

AVANT-PREMIÈRE


mar. 29 nov. 2016

#3

Rdv en cabine ! Aujourd’hui nous avons eu l’occasion d’interviewer Thierry, projectionniste depuis plus de 20 ans. Travaillez-vous souvent avec de la pellicule ? « On travaille de moins en moins avec de la pellicule, mais dans certains festivals, comme Entrevues, on projette encore des films en 35mm. Nous avons même quelques films en 16 mm ! Malheureusement le numérique, moins cher et plus simple à utiliser tend à les remplacer. » Préférez-vous travailler avec le numérique ou les pellicules ? « C’est totalement différent, ce n’est pas comparable, même les techniques diffèrent. L’important est de projeter dans la meilleure qualité possible. » Que préférez-vous dans votre métier ? « Avoir la responsabilité de préparer un spectacle pour le public. » Avez-vous une anecdote insolite à raconter ? « Le plaisir de manger les super gâteaux d’Aurélie (projectionniste également) en salle de projection. L’équipe technique se rappelle très bien de la forêt noire et du Paris-Brest en cabine 15.

Sylvain, projectionniste en train de monter un film en pellicule

TEMPS FORTs - Rencontre puis film : Dernière FABBRICA avec Melvil Poupaud et Cynthia Arra (Coach d’acteurs) autour de “Diriger, répéter” à 14h30 en Salle 15, suivi de Victoria de Justine Triet. - Master-class en entrée libre “Écrire la musique d’un film” avec Hamé, Ékoué et les compositeurs Jérémie Mondon (Demon), Ayélé et Laurent Griffon (Pepper Island) à 18h en Salle 14. - Carte blanche d’acteur sur Jack Nicholson dans le film Cinq pièces faciles de Bob Rafelson, choisi par Melvil Poupaud* à 12h15 en Salle 10. - Carte blanche d’acteur sur Jean-Pierre Léaud dans le film La Mort de Louis XIV d’Albert Serra, choisi par Melvil Poupaud* à 20h en Salle 10. * : Melvil Poupaud ne pourra malheureusement pas présenter ces séances.

croquis du jour

Que percevez-vous de la salle ? Sons, images… « On a une bonne perception de la salle, pour bien réagir en cas de problème et pouvoir très vite réagir aux problèmes rapidement et simplement.. On sent tout de suite s’il y a un problème avec le public, quand il y a du mouvement notamment.» Aurore et Mélinda

Par Geneviève carré

#9


La Maison Aliona Zagurovska

- France Salle 12 Mar 29 Nov - 12h15 / Jeu 1 Déc - 17h On aurait tort de voir ce court métrage, bien assis sur un coussin de préjugés : film d’école, propos maigrelet, banalité rasante. Caméra sur pied, perche pour la prise de son, cet équipement restreint semble déjà conséquent pour les hommes assis sur un banc, dans un parc à Paris. Plan moyen, cadrage classique sur fond paysager. Ils parlent, de ce qu’ils font, quelquefois s’absentant en regardant à gauche, en demandant que s’interrompe l’entretien. Le troisième s’exprime en russe - non sous-titré -. Ils ont la bonhommie de ceux qui ont déjà vécu. C’est le quatrième qui accepte la proposition faite d’emmener l’équipe de tournage chez lui, dans son appartement. Le seul qui regarde vers la droite. Fin des séquences au square. Montée d’escaliers de la réalisatrice et de son équipe. Entrée. La banalité se colore d’humour tendre. Cadrages serrés, caméra épaule, puis à nouveau caméra sur pied pour suivre celui dont on ne connait pas le nom, mais dont on n’oubliera pas le visage. C’est un bon personnage, loquace, mais pas trop, qui se livre tout en demeurant pudique, qui évoque sa nostalgie avec un sourire que l’on sent s’inscrire en nous. Il y est question d’amours, les amours « comme ça » geste à l’appui, pour montrer que c’était poignant : « j’ai eu deux amours – un silence – deux, deux et demi ». Enfin quand il croit avoir tout dit, il se reprend, continue. Dans le salon il y a deux rideaux rouges qui deviennent rideau de scène, sans que cela paraisse de l’ordre de l’effet. Josiane Bataillard

Koropa Laura Henno

- France Salle 12 Mar 29 Nov - 20h30 / Ven 2 Déc - 14h30

Le ciel est clair, la lumière blafarde de la lune laisse les visages noirs des personnages dans la pénombre mais fait étinceler les regards. Cette nuit là, pas de passager pour ce voyage initiatique. Pas d’horizon, pas d’éclats de lune sur la mer d’huile, le sillage de l’embarcation accroche la lumière de temps à autre. Seuls les bruits de la mer et du moteur hors-bord sculptent un décor minimaliste : en pleine mer, devant une plage. Entre Anjouan et Mayotte, dans l’Archipel des Comores, un jeune orphelin suit l’apprentissage de son père adoptif. D’ici peu, il emmènera sur le petit canot ses premiers passagers clandestins, un voyage d’une centaine de kilomètres. Le jeune garçon sait naviguer, preuve en est son attention incroyable fixée sur la mer et sur la marche du moteur. L’initiation consistera à apprendre la conduite à tenir vis à vis des passagers, et vis à vis des autorités au cas où le voyage tournerait mal, afin de protéger l’identité de son mentor. Laura Henno nous présente ici le portrait d’un jeune garçon confronté trop tôt à des engagements d’adulte. Un portrait presque photographique : la caméra procède par plans fixes et seuls les bruits de l’ambiance constituent la bande son ; le choix d’une grande sobriété technique pour mieux fixer l’attention du spectateur sur les visages des personnages. François Frémiot

#10


Athènes Rhapsodie Antoine Danis

- France-Grèce Salle 12 Mar 29 Nov - 20h30 (+ débat) / Ven 2 Déc - 14h30

Un caddie heurte les pavés avec un bruit de déglingue. Des bricoles dans le fond, un séchoir à linge rouge, un frigo, patiemment arrimé. On devine au loin une Acropole mythique, tellement foulée, photographiée, vendue, qu’on voudrait la protéger de l’émiettement médiatique et la rendre à son Antiquité fantasmée. C’est l’exil qui processionne, avec ce chariot de grande surface tiré par un chiffonnier, frêle Sisyphe. A qui destine-t-il ces offrandes minuscules ? Alors que la Chine, le FMI et l’Europe s’accaparent tout et même les sanctuaires. L’exil - celui que l’on subi en tant que migrant, celui qui est infligé aux Grecs eux-mêmes par le capitalisme - est le thème de la rhapsodie. Il parcourt une ville hérissée de drapeaux rouges, secouée de chants révolutionnaires, de slogans, de bombes lacrymogènes lancées par une police surarmée. Nuits bleues trouées d’éclats rouges, écharpes de fumées, cagoules et blousons contre casques et gilets pare-balles,

dans un cas comme dans l’autre ce sont des Grecs, pas des millionnaires qui s’affrontent. Aujourd’hui, c’est la Grèce des rues qui parle et qui résiste. Après les émeutes, on découvre le quotidien du vendeur de chaussettes, celui des femmes et leurs revendications, celui des médecins bénévoles face aux files d’attente. En contrepoint le port du Pirée, conteneurs, grues, paquebots géants, commerce international et silence de mort. Les soirs, dans les quartiers populaires, chants et danses manifestent une joie qui ne veut pas s’éteindre. Chants des feuilles agitées par le vent qui fait tomber les oranges, vibrations des couleurs et du bourdonnement des abeilles, dans un ciel bleu qui a conservé sa constance millénaire. Couleurs de vie mêlées. Athènes vient d’être célébrée, traversée par des processionnaires tenaces. Un flot d’images et de sons, plus nourri et plus éclairant qu’une brève information télévisuelle.

Josiane Bataillard et Christophe Ottello #11


CROQUIS - Urban Sketchers

17H

P.34

Charulata Satyajit Ray

1h55 / VOSTF VR

diff 2/3 P.14

22H30

e

e

22H30

diff 1/1 1/1 diff

reUPAUD

P.19 + P.21

diff 1/2 diff diff1/2 1/1

22H30

eISATEUR

diff 1/2

12H15

12H15

22H30

diffP.15 1/1 P.32

P.28

diff 1/2 P.13 + P.12 diff 1/1

e

ISATEUR diff 1/1 diff 1/2

diff 1/2 P.19 + P.21 P.13 + P.12 P.15 P.28 diff diff 1/2 1/1 diff 1/2

diff 1/1 1/1 diff

LISATEUR UPAUD P.19 + P.21 diff 1/2 diffP.32 1/1

P.13 + P.12 diffP.30 1/1

diff 1/2 diff 1/2 diff 1/2 1/1 diff

UPAUD

P.14 +P.30 P.11 diff 1/2 P.32 diff 1/2 P.15

14H 22H30 14H

diff 1/1

DOUBLE FEATURE QUENTIN DUPIEUX

mardi 29 novembre

Steak

1h25 / 35mm

mardi 29 novembre

P.28

CARTE BLANCHE D'ACTEURS

P.21

DOUBLE FEATURE QUENTIN DUPIEUX 6' / 35mm

P.21

Quentin Dupieux 1h25 / 35mm sauvée par Rover1h33 (versions Rupert Julian VR 1+3)

Kiro Russo

14H 12H15

1h20 / VOSTA + STF

àL'adversaire bout de souffle CARTE BLANCHE D'ACTEURS

AVEC HAMÉ, ÉKOUÉ ET LES COMPOSITEURS JÉRÉMIE MONDON (DEMON) ET AYÉLÉ ET LAURENT GRIFFON (PEPPER ISLAND) diff 1/1

20H

14H30

12H15 14H30

17H 17H

14H 14H30

17H

VR19' / VOSTA + STF diff Jean-Luc Godard 1h30 Bob Rafelson 1h38 / VOSTF 1/2 A. Gálvez et F. Lezama diff2/3 1/2

DE SAS EN SAS L'adversaire La maison DEAR RENZO Cinq pièces faciles VIEJO CALAVERA VICTORIA DE SAS EN SAS Bob Rafelson 1h38 / VOSTF à bout de1h20 souffle Kiro Russo / VOSTA + STF Justine Triet 1h37 Rachida Brakni 1h29 / VFSTA CARTE BLANCHE D'ACTEURS

P.35 P.13 P.21 P.13++P.12 P.11

Jean-Luc suivi de Godard 1h30 FABBRICA

La maison RENCONTRE "DIRIGER, RÉPÉTER" sauvée par Rover (versions 1+3) VICTORIA

P.27

diff 1/2 diff diff1/2 1/1 diff 1/2

P.13 + P.12 diff 2/3 P.20 +P.23 P.21 P.13 + P.11

Charulata Charulata Satyajit Ray 1h55 / VOSTF Satyajit Ray

mardi 29 novembrediff 1/2 à bout de souffle Cinq pièces faciles DEAR RENZO Rupert Julian 1h33

CHOISIE ET PRÉSENTÉE PAR MELVIL POUPAUD : Rachida Brakni 1h29 / VFSTA diff 1/2 "JACK NICHOLSON" Satyajit Ray / 31' 35mm VOSTF+ STF diff diff 2/2 Aliona Zagurovska 1/2 A. Gálvez et F.1h46 Lezama 19' / /VOSTA diff 1/2 FABBRICA P.20 + P.21

P.17

AVANT-PREMIÈRE

LES DERNIERS PARISIENS

sauvée par Rover (versions 1+3) Jean-Luc diff Satyajit Ray 1h46 /1h30 35mm / VOSTF diff 2/3 2/2 CHOISIE ETGodard PRÉSENTÉE PAR MELVIL POUPAUD : L. Fitzhamon 6' / 35mm diff 1/3 "JACK NICHOLSON" P.13 + P.27 P.11

à ne pas manquer ! Le Fantôme de l’opéra

P.17

“écrire la musique d'un film”

P.30

P.23 P.21

14H

Agnès Varda 8’ VR

MASTER-CLASS

P.21 P.28 P.23

diffP.35 1/2 P.27

Jean Rouch 25’ VR

ENTRÉE LIBRE

P.30

P.23 diff 1/2 P.13 + P.12 diff 1/2 P.28 diffP.35 1/3

12H1

et le Collectif Eugène Varlin 25’ / 35mm

La Cinqmaison pièces faciles Aliona Zagurovska Bobmardi Rafelson 1h38 2931'/ VOSTF novembrediff 1/2 Steak VIEJO CALAVERA Quentin Dupieux 1h25 / 35mm diff 1/2 La maison Kiro Russo 1h20 / VOSTA + STF diff 1/2 CHOISIE ET PRÉSENTÉE : Aliona Zagurovska 31' PAR MELVIL POUPAUD diff 1/2 "JACK NICHOLSON" LA DERNIÈRE MAISON1+3)SUR LA GAUCHE sauvée par Rover (versions VIEJO CALAVERA L. Fitzhamon diff 1/3 Wes Craven 1h31 / VOSTF 1/1 Cinq pièces Kiro Russo 1h20faciles / VOSTA + STF diff 1/2 Steak Bob Rafelson 1h38 / VOSTF diff 1/2 Le Fantôme de l’opéra CARTE BLANCHE D'ACTEURS

P.38

carte blanche à la cinémathèque française

•RÉPONSES DE FEMMES

CHOISIE ET PRÉSENTÉE PAR MELVIL POUPAUD : Bob Rafelson 1h38 / VOSTF diff 1/2 "JACK NICHOLSON" P.13 + P.12 DOUBLE FEATURE QUENTIN DUPIEUX

diff 1/2

•ALBERTINE, LE SOUVENIR PARFUMÉ DE MARIE ROSE Jacques Kebadian

CHOISIE ET PRÉSENTÉE PAR MELVIL POUPAUD : Wes Craven 1h31 / VOSTF diff 1/1 "JACK NICHOLSON"

Cinq pièces faciles

1h27 / VOSTF

•LES VEUVES DE 15 ANS

diff 1/2

LA DERNIÈRE MAISON SUR LA GAUCHE CARTE BLANCHE D'ACTEURS

diff 1/2

PRÉSENTÉE PAR SAMANTHA LEROY •ELLES Ahmed Lallem 22’

P.30

mardi 29 novembre 2016

diff1/2 1/1 diff ISATEUR diffP.35 1/2 P.13 + P.12

1h31 / VOSTF

La maison LA DERNIÈRE MAISON SUR LA GAUCHE Aliona Zagurovska 31' diff 1/2 Le de l’opéra L'adversaire WesFantôme Craven 1h31 / VOSTF Rupert Julian 1h33 diff 2/2 VIEJO CALAVERA Satyajit Ray 1h46 / 35mm / VOSTF diff VR mardi 29 novembrediff 1/21/1

P.14 + P.11

diff 1/2 1/1 F diff diffP.35 1/2

Wes Craven

L. Fitzhamon 6' / 35mm

eF OTOñO diff diff 1/1 1/2 P.30 P.15

Patric Chiha

18H

diff 1/2

9' / VFSTA

BRÜDER DER NACHT

diff 1/2 1/1 diff

P.13 + P.12

12H15

diff 1/2 diff 1/2

OTOñO

Rémi Gendarme

LA DERNIÈRE MAISON SUR LA GAUCHE Steak

Quentin Dupieux

P.15

UPAUD

P.28 P.30

1h36 / VOSTF

23H

P.13 + P.11

LE DéSIR

diff 1/2

LA DERNIÈRE MAISON SUR LA GAUCHE

UPAUD diff diff1/2 1/1 P.19 +P.32 P.21

David Cronenberg

P.28

diff 1/1 P.32 P.28

1h25 / 35mm

La Mouche

P.30

DOUBLE FEATURE QUENTIN DUPIEUX

Wes Craven 1h31 1h25 / VOSTF Quentin Dupieux / 35mm

diff 1/1

e

Steak

Quentin Dupieux P.28

P.19 + P.28 P.21

e

DOUBLE FEATURE QUENTIN DUPIEUX

22H

18H 18H 17H 18H

P.34 P.34

VR

1h55 / VOSTF VR

La Mouche La Mouche David Cronenberg David Cronenberg

diff 2/3 diffP.14 2/3 P.14

1h36 / VOSTF 1h36 / VOSTF

Charulata LE DéSIR Satyajit Ray 1h559'/ VOSTF VR LE DéSIR Rémi Gendarme / VFSTA Rémi Gendarme 9' / VFSTA BRÜDER DER NACHT La Mouche BRÜDER DER1h27NACHT Patric Chiha / VOSTF

David Cronenberg / VOSTF Patric Chiha 1h27 /1h36 VOSTF

diff 1/2

P.34 diff 1/2 P.13 + P.11 P.13 + P.11

diff 2/3 diff 1/2 diffP.14 1/2 diff 1/2 diff 1/2 1/2 diff

P.38 P.13 +P.38 P.11

carte à la cinémathèque française LE DéSIRblanche carte à la LEROY cinémathèque française PRÉSENTÉEblanche PAR SAMANTHA

Rémi Gendarme 9' / VFSTA diff 1/2 PRÉSENTÉE PAR SAMANTHA LEROY •ELLES Ahmed Lallem 22’ P.34 •ELLES Ahmed Lallem 22’ •LES VEUVES DE 15 ANS Jean Rouch 25’ VR Patric Chiha 1h27 VOSTF •LES VEUVES DE 15/ANS Jean Rouch 25’diff VR 1/2 Satyajit Ray 1h55 / VOSTF VRPARFUMÉ diff 2/3 •ALBERTINE, LE SOUVENIR P.38 •ALBERTINE, LE SOUVENIR PARFUMÉ P.14 DE MARIE ROSE Jacques Kebadian et le Collectif 25’ / 35mm à laVarlin cinémathèque française DE MARIE ROSEEugène Jacques Kebadian et le Collectif Eugène Varlin 25’ / 35mm PRÉSENTÉE PAR LEROY •RÉPONSES DESAMANTHA FEMMES Agnès Varda 8’ David Cronenberg 1h36 / VOSTF diffVR1/2 •RÉPONSES DE FEMMES Agnès Varda 8’ VR P.17 •ELLES Ahmed Lallem 22’ ENTRÉE LIBRE P.13 + P.11 ENTRÉE LIBRE MASTER-CLASS •LES VEUVES DE 15 ANS Jean Rouch 25’ VRP.17 MASTER-CLASS •ALBERTINE, Rémi GendarmeLE9'SOUVENIR / VFSTA PARFUMÉ diffP.26 1/2 AVEC HAMÉ,ROSE ÉKOUÉ ET LES Kebadian COMPOSITEURS DE MARIE Jacques et le Collectif Eugène Varlin 25’ / 35mm AVEC HAMÉ, ÉKOUÉ ET LES COMPOSITEURS JÉRÉMIE MONDON (DEMON) ET AYÉLÉ Brian DeChiha Palma 1h54//(DEMON) 35mm / VOSTF 1/1 Patric 1h27 VOSTF diffP.26 1/2 JÉRÉMIE MONDON ET AYÉLÉ ET LAURENT GRIFFON (PEPPER VR 1/1 •RÉPONSES DE FEMMES AgnèsISLAND) Varda 8’ diff P.43 P.381/1 ETENTRÉE LAURENT GRIFFON (PEPPER ISLAND) diff LIBRE P.17 Brian De Palma 1h54 / à35mm / VOSTF diff 1/1 P.17 MASTER-CLASS AVANT-PREMIÈRE la cinémathèque française P.43 AVANT-PREMIÈRE ÀPRÉSENTÉE LA POUDRIÈRE PAR SAMANTHA LEROY

BRÜDER DER NACHT Charulata

22H30 22H30 23H 23H 22H30 20H30

Hamé et Ekoué 1h46 diff 1/1 Par myriam huré P.26 SUIVI D'UNE RENCONTRE AVEC LES RÉALISATEURS

Body Double Body Double Brian DePAR Palma 1h54 POUPAUD / 35mm / VOSTF CHOISIE MELVIL : Brian De PalmaLÉAUD" 1h54 / 35mm / VOSTF "JEAN-PIERRE

set dededemon ladjmort Louis XIV dj de demon À LAset POUDRIÈRE Albert Serra 1h55 / VFSTA

22H30 12H15 23H

P.43 P.43

diff1/3 1/1 diff

mercredi 30 novembre novembre Des filles disparaissent mercredi 30 dj setSirk de demon Douglas À LA POUDRIÈRE

14H3

P.26 P.23 + P.25

BodyetDouble Arroseur arrosé [I, II, III]

1h42 / VOSTF

12H15 20H30 12H15

diff 1/1 diff 1/1

diff 1/1

À LA POUDRIÈRE

BrianLumière De Palma 1h54 39''/ 51"/ 39"/ 35mm / VOSTF Frères

23H

P.26 P.21

CARTE BLANCHE D'ACTEURS

VR

P.43

diff 2/2

P.14+ P.11 + P.12 P.13 P.14 + P.12

MIRADOR KOROPA MIRADOR LuciaHenno Martinez / VFSTA diff1/2 2/2 Laura 20' /14' VOSTF diff Lucia Martinez 14' / VFSTA diff 2/2 WHAT'S IN THE DARKNESS ATHèNes RhAPSODIE mercredi 30/ VOSTF novembrediffdiff1/22/2 WHAT'S IN THE Wang Double Yichun 1h47 DARKNESS VOSTA + STF Antoine Danis 1h20 Body Wang Yichun 1h47 / VOSTA + STF diff 2/2

16H

P.26

P.34 Suivi d’un débat le /réalisateur Brian De Palma 1h54avec / 35mm VOSTF diffP.20 1/1

La Déesse éros Thérapie MIRADOR La Satyajit Ray 1h33 / 35mm / VOSTF diff1/2 2/2 Dubroux 1h48 / 35mm / VFSTA diff djDanièle setDéesse deRay demon Lucia Martinez 14' // 35mm VFSTA/ VOSTF diff 2/2 Satyajit 1h33 À LA POUDRIÈRE WHAT'S IN THEjunior DARKNESS Entrée libre KINGYichun KONG Frankenstein Wang 1h47 / VOSTA + STF diff 2/2 KING KONG Ernest B. Schoedsack Mel Brooks 1h46 / VOSTF diff 2/3 P.14 + P.34 P.12 P.43

16H3

blanche DEAR RENZO Justine Triet 1h37 diff 1/1 Lacarte Mouche ET MELVIL A. Gálvez etPOUPAUD F. Lezama 19' / VOSTA + STF diff 1/2 17H suivi deCALAVERA VIEJO 14H Le Fantôme de l’opéra 22H30 ISATEUR 16H 14H RENCONTRE "DIRIGER, Kiro Russo 1h20 / VOSTA + STF diff 1/2 1/2 diff 1/1 Rupert Julian 1h33 diff VR RÉPÉTER" DE SAS EN SAS diff 1/2 1/2 AVEC CYNTHIA ARRA diff Numéro deux diff 1/1 14H Rachida Brakni 1h29(COACH / VFSTAD'ACTEURS)diff 1/2 LE DéSIR ET MELVIL POUPAUD J.-L. Godard et A.-M. Miéville1+3) 1h28 / 35mm diff 1/2 1h40 / 35mm / VF diff 1/2 sauvée par Rover (versions Ernest B. Schoedsack OTOñO 17H “écrire la musique d'un film” L'adversaire 22H30 1h40 / 35mm / VF diff 1/2 L. Fitzhamon diff 1/3 16H “écrire la musique d'un film” F diff 1/2 La Déesse Satyajit Ray 1h46 / 35mm / VOSTF diff 2/2 VICTORIA mercredi 30D'HÉLÈNE novembre diff 1/2 Charulata Body Double AVANT-PREMIÈRE BRÜDER DER NACHT INTRODUCTION FLECKINGER 15' Satyajit Ray 1h33 / 35mm / VOSTF diff 2/2 Numéro Le Fantôme de l’opéra diff 1/1 Justine Trietdeux 1h37 diff 1/1 17H 22H30 INTRODUCTION D'HÉLÈNE FLECKINGER 15' Satyajit Ray 1h55 / VOSTF VR diff 2/3 J.-L. Godard et A.-M. Miéville 1h28 / 35mm diff 1/2 LUMIèREs D'ÉTÉ diff 1/1 Rupert diff 1/2 suivi deJulian 1h33 VR 14H S.C.U.M. Manifesto diff 1/1 àJean-Gabriel bout de"DIRIGER, souffleRÉPÉTER" 12H15 Charulata Body Double 23H 18H diff S.C.U.M. Manifesto Périot 1h23 / VOSTF diff 1/2 EUR, RENCONTRE diff1/2 1/1 20H C. Roussopoulos et D. Seyrig 27' KING KONG Jean-Luc Godard diff 2/3 2/3 Satyajit Ray 1h55 /1h30 VOSTF diff 20H AVANT-PREMIÈRE C. Roussopoulos et D. Seyrig 27' La Mouche SUIVIE D'UNE RENCONTRE AVECVRLED'ACTEURS) RÉALISATEUR MIRADOR dj set de demon carte blanche AVEC CYNTHIA ARRA (COACH Ernest B. Schoedsack L'adversaire 14H30 Maso/ 35mm et Miso vont en bateaudiffdiff2/21/2 23H David Cronenberg / VOSTF diff 1/2 Lucia ET MELVIL POUPAUD 1h40Martinez / 14' VF / VFSTA LUMIèREs D'ÉTÉ/1h36 “écrire la musique d'un film” LES DERNIERS PARISIENS Satyajit Ray 1h46 35mm / VOSTF diff 2/2 Maso et Miso diff1/2 1/1 diff C. Roussopoulos, D.vont Seyrig,en bateau DEAR RENZO La Mouche 17H 22H30 •ELLES Ahmed Lallem 22’ dj set de demon LES DERNIERS PARISIENS 16H Jean-Gabriel Périot 1h23 / VOSTF diff 1/2 eEUR, AVEC HAMÉ, ÉKOUÉ ET LES COMPOSITEURS WHAT'S IN THE DARKNESS Hamé et Ekoué 1h46 diff 1/1 C. Roussopoulos, D. Seyrig, N. Ringart et I. Wieder 55' diff 1/1 A. Gálvez et F.RENCONTRE Lezama 19'/ /VOSTF + STF diff diff1/2 1/2 David Cronenberg 1h36 À•LES LA POUDRIÈRE INTRODUCTION D'HÉLÈNE FLECKINGER diff 15' 2/2 Hamé et Ekoué diff 1/1 LE DéSIR SUIVIE D'UNE AVECVOSTA LE RÉALISATEUR diff 1/1 JÉRÉMIE MONDON (DEMON) AYÉLÉ Wang Yichunet 1h47 / VOSTA Charulata Body Double SUIVI D'UNE RENCONTRE AVECETRouch LES RÉALISATEURS VEUVES DE 151h46 ANS Jean 25’ VR Numéro deux N. Ringart I. Wieder 55' + STF diff 1/1 diff 1/1 à bout de souffle SUIVI D'UNE RENCONTRE AVEC LES RÉALISATEURS Rémi Gendarme 9'//Miéville VFSTA 1h28 ET LAURENT GRIFFON (PEPPER ISLAND) diff diff1/1 1/1 Satyajit Ray VOSTF 2/3 Brian De PalmaLE 1h54 / 35mm / VOSTF DE SAS EN SAS VR / 35mmdiff J.-L. Godard et1h55 A.-M. diff1/2 1/2 S.C.U.M. Manifesto •ALBERTINE, SOUVENIR PARFUMÉ Jean-Luc Godard 1h30 diff 2/3 diff 1/2 LaDéesse Grande ville Suivi d’un débat avec Chloé Truchon, Rachida Brakni 1h29 / VFSTA diff 1/2 LE DéSIR 30 novembre 20H mercredi 23H C. Roussopoulos et D. Seyrig 27' La CHOISIE PAR MELVIL POUPAUD : BRÜDER DER NACHT DE MARIE ROSE Jacques Kebadian La Grande ville 14H30 Satyajit Ray 2h11 / VOSTF VR diff 2/3 chef opérateur OTOñO AVANT-PREMIÈRE AVANT-PREMIÈRE Rémi Gendarme 9'//VOSTF VFSTA diff 1/2 1/2 et le Collectif Eugène Varlin 25’: / 35mm CHOISIE PAR MELVIL POUPAUD Satyajit Ray 1h33 / VOSTF diff 2/2 "JEAN-PIERRE LÉAUD" Patric Chiha 1h27 diff La Mouche dj set de demon Satyajit et RayMiso 2h11/ /35mm VOSTF diff 2/3 VR diff 1/2 Maso vont en bateau DEAR RENZO diff 1/2 14H30 "JEAN-PIERRE LÉAUD" 30 novembre VICTORIA •RÉPONSES DE FEMMES Agnès Varda 8’ VR David Cronenberg 1h36 / VOSTF diff 1/2 12H15 mercredi ÀLES LA POUDRIÈRE DERNIERS PARISIENS LUMIèREs D'ÉTÉ 18H BRÜDER DER NACHT 14H diff 1/1 14H30 la mort de Louis XIV C. Roussopoulos, D. Seyrig, A. Gálvez et F. Lezama 19' / VOSTA + STF diff 1/2 LE VOLEUR DEWieder LISBONNE Justine Triet 1h27 1h37/ VOSTF diff1/2 1/1 Hamé et Ekoué 1h46 diff Jean-Gabriel Périot / VOSTF française diff 1/2 Patric Chiha diff la mort de1h55 Louis XIV TEUR, MIRADOR Albert Serra / VFSTA diff 1/1 1/1 carte blanche à1h23 la cinémathèque N. Ringart 55' diff 1/1 KING KONGet I.DE LE LISBONNE LéoVOLEUR Richard 32' diff 1/2 suivi de MASTER-CLASS DE SAS EN SAS SUIVIMartinez D'UNE AVEC LES RÉALISATEURS SUIVIE D'UNE LE RÉALISATEUR Albert SerraRENCONTRE 1h55 / VFSTA diff 12H15 18H Lucia 14' / VFSTA diff 2/21/1 PRÉSENTÉE PARRENCONTRE SAMANTHAAVEC LEROY LE DéSIR Ernest B. Schoedsack diff 1/2 Léo Richard 32' diff 1/2 20H30 RENCONTRE "DIRIGER, diff 1/1 Rachida Brakni 1h29 /RÉPÉTER" VFSTA diff 1/2 1h40 / 35mm / VF diff 1/2 LE PARC Rémi Gendarme 9' / VFSTA diff 1/2 “écrire laarrosé musique 20H30 WHAT'S MIRADOR •ELLES Ahmed Lallem carte blanche la22’ cinémathèque française Arroseur et [I,DARKNESS II, III] d'un film” IN THE La Grande ville AVEC CYNTHIA ARRAà(COACH D'ACTEURS) OTOñO LE PARC Damien Manivel 1h11 / VFSTA diff 1/2 CHOISIE PAR MELVIL POUPAUD : AVEC HAMÉ, ÉKOUÉ LES COMPOSITEURS Arroseur et arrosé [I, II, III] FrèresMartinez Lumière Lucia 14' //ET VFSTA diff 2/2 2/2 PRÉSENTÉE PAR SAMANTHA LEROY mercredi 30 novembre Wang Yichun 1h47 VOSTA + STF diff Satyajit Manivel Ray 2h111h11 / VOSTF diff 2/3 •LES VEUVES DE 15 ANS Jean Rouch 25’ VR VR BRÜDER DER NACHT ET MELVIL POUPAUD F diff 1/2 Damien / VFSTA Frères Lumière INTRODUCTION D'HÉLÈNE FLECKINGER 15' diff 1/2 VICTORIA "JEAN-PIERRE LÉAUD" JÉRÉMIE MONDON (DEMON) ET AYÉLÉ •ELLES Ahmed Lallem 22’ Patric Chiha / VOSTF diff 1/2 WHAT'S INGRIFFON THEdisparaissent DARKNESS Des filles 14H30 16H •ALBERTINE, LE1h27 SOUVENIR PARFUMÉ DIRECTION DE LA : Elsa Lançon Justine TrietRÉDACTION 1h37 diff 1/1 ETDes LAURENT (PEPPER ISLAND) diff 1/1 S.C.U.M. Manifesto Aladin filles disparaissent la mort Louis XIV+ STF Wang Yichun 1h47 / VOSTA diff 2/2 12H15 Douglas Sirkde 1h42 / VOSTF diff 2/2 •LES VEUVES DE 15 ANSChristophe Jean Rouch 25’ VR 18H VR La Déesse DE MARIE ROSE Jacques Kebadian RÉDACTION : Luc Maechel, Ottelo, Sylvie Couroy, Nicole Cordier, Josiane Bataillard, Jérôme Baverey, François Fremiot, Fabien Vélasquez, suivi de VOLEUR DEet LISBONNE Numéro deux Aladin diff 1/1 20H C.LE Roussopoulos D. Seyrig 27' Douglas Sirk1h33 1h42 // VFSTA VOSTF VR diff 2/2 Albert Serra 1h55 diff 1/1 et le Collectif Eugène Varlin 25’ / 35mm Satyajit Ray / 35mm / VOSTF diff 2/2 et la lampe MIRADOR RENCONTRE "DIRIGER, RÉPÉTER" 20H30 carte blanche à Riether, la cinémathèque française Guillaume Laura Zornitta, CatherineAVANT-PREMIÈRE Marle Guyon, Michelle Megy, Louise Bodineau •ALBERTINE, SOUVENIR PARFUMÉ diff 1/1 Stéphane Deshayes, Léo Richard 32'merveilleuse diff 1/2 J.-L. Godard etLE A.-M. Miéville 1h28 / 35mm diff 1/2 et 20H30 Jeanla Image 1h11merveilleuse /vont 35mmen / VFbateauetdiff 1/1 •RÉPONSES DE SAMANTHA FEMMES Agnès Varda 8’ VR Cuenat, Lucia Martinez 14' / VFSTA diff 2/2Wilhelm et desMaso La Déesse AVEC CYNTHIA ARRA (COACH etlampe Miso PRÉSENTÉE PAR LEROY DE MARIE ROSE Jacques Kebadian 14H AVEC LA COLLABORATION DED'ACTEURS) : Thierry Anna Tarassachvili, Olivier Thévenin, Carsten étudiants en Communication KOROPA LE PARC Jean Image 1h11 / 35mm / VF diff 1/1 LES DERNIERS PARISIENS et le Collectif Eugène Varlin 25’ / 35mm Arroseur et arrosé [I, VOSTF II, III] / VOSTF diffdiff 16H Satyajit Ray 35mm 2/2 ET MELVIL POUPAUD C. Roussopoulos, D. Seyrig, AVANT-PREMIÈRE KOROPA •ELLES Ahmed Lallem 22’ Édition de l’Université de Haute-Alsace LauraKONG Henno 20' // DARKNESS 1/2 KING WHAT'S IN1h33 THE Damien Manivel 1h11 / VFSTA diff 1/2 Frèreset Lumière Hamé Ekoué 1h46 diff 1/1 16H MASTER-CLASS N. Ringart et I. Wieder 55' diff 1/1 Laura Henno 20' / VOSTF diff 1/2 VR •RÉPONSES DE FEMMES Agnès Varda 8’ 16HEN PAGE MISE S. Lecarpentier, Cordonin, E. Invernizzi, M. Salerne 14H D. Podmarkova, TOUS LES AUTRES S’APPELLENT ALI Ernest B. Schoedsack Wang Yichun 1h47 / VOSTA + STF diff 2/2et C. De la Caffiniere •LES :VEUVES DE 15 ANS JeanA. Rouch 25’ VR S. Gorak, LUMIèREs D'ÉTÉ SUIVI D'UNE RENCONTRE AVEC LES RÉALISATEURS diff 1/1 ATHèNes RhAPSODIE TOUS LES AUTRES S’APPELLENT 1h40 / 35mm / VF diff 1/2 Des filles disparaissent R.W Fassbinder 1h33 / 35mm / VOSTF ALI diff 2/3 PHOTOS : Vincent Courtois et les/d'un élèves de diff l’école “écrire ladeux musique film” Numéro Jean-Gabriel Périot 1h23 VOSTF 1/2 d’Art Jacot ATHèNes RhAPSODIE KING KONG EUR, diff 1/1 Antoine Danis 1h20 / VOSTF diff 1/2 •ALBERTINE, LE SOUVENIR PARFUMÉ Aladin R.W Fassbinderville 1h33 / 35mm / VOSTF diff 2/3 MASTER-CLASS Douglas Sirk 1h42 / VOSTF VR diff 2/2 AVEC HAMÉ, ÉKOUÉ ET LES COMPOSITEURS TIRAGE : 500 exemplaires La Grande J.-L. Godard et A.-M. Miéville 1h28 / 35mm diff 1/2 SUIVIE D'UNE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR Antoine Danis 1h20 / VOSTF diff 1/2 Ernest B. Schoedsack 16H30 La Déesse DE MARIE ROSE Jacques Kebadian CHOISIE PAR /MELVIL POUPAUD : D'HÉLÈNE FLECKINGER 15' 1h40 / 35mm VF diff 1/2 JÉRÉMIE MONDON (DEMON) ET AYÉLÉ 16H30 Satyajit et la Ray lampe 2h11merveilleuse / VOSTF VR diff 2/3 IMPRESSION de Reprographie de le Ville de20H30 Belfort INTRODUCTION “écrire la musique d'un et:leAtelier Collectif Eugène Varlin 25’film” / 35mm Satyajit Ray 1h33 / 35mm / VOSTF diff 2/2 Tonnerres lointains "JEAN-PIERRE LÉAUD" éros Thérapie ET LAURENT GRIFFON (PEPPER ISLAND) diff 1/1 Jean Image 1h11lointains / 35mm / VF diff 1/1 AVANT-PREMIÈRE AVEC HAMÉ, ÉKOUÉ ET LES COMPOSITEURS S.C.U.M. Manifesto Tonnerres 14H30 KOROPA #12 Satyajit Ray 1h41 / VOSTF diff 1/1 •RÉPONSES DE FEMMES Agnès Varda 8’ VR 14H éros Thérapie Danièle Dubroux 1h48XIV / 35mm / VFSTA INTRODUCTION D'HÉLÈNE FLECKINGER 15' diff 1/2 la mort de Louis 16H JÉRÉMIE MONDON (DEMON) ET AYÉLÉ 20H C. Roussopoulos et D. Seyrig 27' Satyajit Ray 1h41 / VOSTF diff 1/1 Laura Henno 20' / VOSTF diff 1/2 LUMIèREs D'ÉTÉ LE VOLEUR DE LISBONNE Danièle Dubroux 1h48 / 35mm / VFSTA diff 1/2 17H diff 1/1 KING KONG Albert Serra 1h55 / VFSTA diff 1/1 AVANT-PREMIÈRE ET LAURENT GRIFFON ISLAND) diff 1/1 22H30 S.C.U.M. Manifesto TOUS LES32'AUTRES S’APPELLENT ALI1/2 MASTER-CLASS 17H Jean-Gabriel Périot (PEPPER 1h23 / VOSTF diff 1/2 Léo Richard diff INTRODUCTION D'OLIVIER HADOUCHI 15' P.19 P.14 diff+ P.11 1/2 1/1

L. Fitzhamon 6' / 35mm Aliona Zagurovska 1/2 AVEC CYNTHIA ARRA31'(COACH D'ACTEURS)diff 1/3 P.27

P.19 P.13 + P.12 P.17

P.23 P.35

FABBRICA

6' / 35mm

P.35

P.20 + P.21 P.34 P.15 P.27 P.27 P.34

P.17

P.14 P.15 P.35

P.30

P.19

P.13 +P.14 P.11

P.13 + P.11 P.34 P.27 P.27

P.14 + P.11

P.26

P.34

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE" "RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

FABBRICA

P.14 P.15 P.13 + P.11 P.20 + P.21

CARTE BLANCHE D'ACTEURS CARTE BLANCHE D'ACTEURS

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

P.13 + P.11

ENTRÉE LIBRE

P.20 + P.21

CARTE BLANCHE D'ACTEURS

39''/ 51"/ 39"

39''/ 51"/ 39"

P.35

P.27

P.17

P.15

ENTRÉE LIBRE

39''/ 51"/ 39"

P.17

CARTE BLANCHE D'ACTEURS "RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

P.17

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

P.17 P.17

P.37

P.41 P.14 + P.41 P.11

P.27 P.27

diff 1/3 P.42

P.41 P.35

P.34 P.21 P.37

P.35 P.35

P.20 P.13 +P.20 P.11

P.15

ENTRÉE LIBRE

diff 1/3 diff 1/3 P.34

P.35

P.17

P.27

ENTRÉE LIBRE

P.14 + P.12 P.23 + P.25 P.23 + P.25 P.21

P.14 + P.12 P.17 P.34 P.13 + P.11 P.13P.42 P.11 P.23 ++P.25

P.38

P.19

P.14 + P.11 P.14P.42 + P.11

P.17

P.38

FABBRICA

P.37

P.35 P.34 P.35

P.21 P.17 P.43 P.21

P.14 + P.12

P.38

P.14 + P.11 P.35

P.37 P.37

P.42 P.14 + P.12

P.13 + P.11

P.30 P.17

P.19

P.42 P.25 P.42

P.37 P.42

P.25

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE" "RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

P.14 + P.11 P.27 P.37 P.37


mer. 30 nov. 2016

#4

Les afters Entrevues, ce n’est pas que les oeuvres cinématographiques, ce sont aussi tous les à-côtés ! Hier, ce soir, jeudi et encore vendredi, tout le monde se rencontre et se détend aux afters. Un moment de plaisir, de découvertes et de détente en compagnie des artistes dont nous pouvons admirer le travail sur les écrans de cinéma. Les afters à la Poudrière sont de véritables propositions artistiques et permettent un partage culturel. Ce soir, c’est le groupe de post-rock Féroces (musique de la bandeannonce d’Entrevues !) qui enflammera la scène à grands renforts de projections et de samples de films classiques français. Demain, ce sera une soirée à thème sur les filles des sixties avec Tata Wellene aux platines ! Pour la dernière vendredi, ce sera sur le thème du remake, avec DJ Dudy. Bref, les afters c’est un moyen de décompresser, de découvrir des artistes géniaux et de passer du bon temps la nuit, pendant le festival. C’est peut être ce qui le rend si convivial : artistes, staff et tout un chacun peuvent se rencontrer, discuter et partager. C’est ce que nous aimons tous à Entrevues, c’est la proximité et les échanges avec autrui.

Ambiance hier soir à la Poudrière, lors du DJ set de Demon.

TEMPS FORTs

18h en Salle 10 : Conférence « La reprise. Histoire du cinéma et répétition » présentée par Philippe-Alain Michaud, précédée de Sauvée par Rover de L. Fitzhamon Séances cinéma & histoire : - 14h en Salle 11 : S.C.U.M manifesto et Maso et Miso vont en bateau présentés par Hélène Fleckinger, maitresse de conférences. - 17h en Salle 11 : Lucia présenté par Olivier Hadouchi, auteur, critique et programmateur. - 20h en Salle 10 : La Brique et le miroir présenté par Asal Bagheri, docteure en Sémiologie et linguistique. Entrevues junior, le cinéma pour les enfants ! - 14h en Salle 10 : King Kong d’Ernest B. Schoedsack - 14h30 en Salle 12 : Aladin et la lampe merveilleuse de Jean Image

croquis du jour Par Les Urban Sketchers

Emeline

par marie-odile mourel

#13


Diana munteanu - france une colline Salle 11 MER 30 Nov - 20h30 Une histoire de terres et d’âmes Dorina se rend en Transylvanie avec son père, pour mesurer et vendre les terres laissées en héritage par sa mère. Au village, se prépare la Fête des roues. Resurgit alors le passé. Le film explore la relation difficile père-fille. Le fil du lien s’est dénoué, cassé. « Tu n’as jamais été là pour moi » dit Dorina. « Tu n’es pas venue lors de la mort de ta mère » dit le père. Les mots se libèrent en même temps que le dialogue se créé. Ce qui me touche c’est l’apparente absence de sentiments chez cette jeune femme, comme gelés au fond d’elle, comme si la vie était retenue, captée. La répétition des gestes d’arpentage : mesurer et métrer la terre, s’associerait-elle à l’emprisonnement des sentiments profonds au fond de ces deux êtres ? L’opposition des émotions est puissante : la mélancolie évoquée par les lignes horizontales des collines douces et par les couleurs feutrées, comme un calque posé sur pellicule… et la joie qui jaillit à la séquence finale lors de la fête, comme une trouée de lumière. Le noir de la nuit fait chanter le rouge des costumes et la flamme du feu spiritualise le visage de Dorina, à la manière de la nativité de Georges de la Tour. Comme si, dans cet ancrage profond touchant à l’intime, cette jeune femme était une part de nous-mêmes, de nos lumières et nos déchirures. Comme si ce voyage était aussi intérieur, vers un ailleurs possible. Michelle Megi

fendt - états-unis short stay ted Salle 11 MER 30 Nov - 20H30 Le réalisateur américain Ted Fendt nous invite à suivre Mike, trentenaire du New Jersey dont le quotidien nous apparaît dès les premières images plutôt banal, sans surprise, ordinaire. Son travail à la pizzeria est entrecoupé par des échanges amicaux au hasard des rues, il habite chez sa mère, on le voit accomplir ses tâches domestiques, nourrir le chien du voisin. Le quotidien de Mike défile et nous le contemplons en souriant. Mike est un anti-héros, il est peu loquace, très loin de la proactivité, il marche d’un pas nonchalant, il ne cherche rien, ne provoque pas la vie, il est normal. On le regarde vivre une vie qui pourrait être la nôtre, on est parfois gêné de le regarder. Un jour comme les autres où Mike déambule dans sa petite ville il croise sur son chemin son vieil ami Mark. Mark vit à Philadelphie et lui propose d’occuper son appartement et de prendre son travail de guide touristique pendant son voyage en Pologne. Sans surprise, Mike accepte, il continue à se laisser porter par son destin. Nous ne sommes pas dans l’introspection de Mike, le réalisateur nous invite plutôt à contempler une vie gauche, timide et simple avec humour et finesse dans un décor suivant le rythme des saisons. L’image est reposante, le grain de la pellicule de 35mm est en adéquation avec l’ambiance douce et légère. Tout au long du film, on s’attache indéniablement à notre anti-héros et ses verres de lunettes cassés car sa vie nous berce et nous rassure…. Louise Bodineau#14


ROMANO - ARGENTINE la noche polar fLORENCIA Salle 12 MER 30 Nov - 17h / SAM 3 Déc - 14h30 Un ciel bouché par des nuages flavescents, une musique proche du grincement : la nuit polaire, polaire pour les âmes. Avec des cartes de tarots, on tente de conjurer l’angoisse de cette éclipse qui s’éternise. Mais elles ne font qu’épaissir le mystère, prolonger l’irrationnel qui sourd de ce temps tiré hors du temps par une nuit qui n’en finit pas. Trois actes pour dresser l’intensité éclatée de ce « Sans soleil » qui focalise le huis clos étouffant de toutes ces vies. Pour Julian, c’est la bibliothèque. À pousser son chariot entre les rayonnages, à enregistrer les retraits et les retours des rares lecteurs, à simuler avec une lampe le jour absent pour sa plante verte qui agonise. Autrement, dans son cagibi miné par un perpétuel bruit de douche, il peine à trouver le sommeil et retourne vers la rumeur des rues qu’il hante et ausculte de son pénétrant regard. Une collusion du quotidien qui se dilate jusqu’à la dimension astronomique. Soudain un corps vivant surgit avec la répétition d’un solo du Lac des cygnes, mais le téléphone le rappelle à l’ordre austère de son travail. Des livres d’astronomie lui tombent sous les doigts, sous les yeux comme par sortilège. Une invitation

à percer le mystère de ce temps qui s’étire et absorbe les êtres comme des sables mouvants. Commence une quête obsessionnelle. Il décortique la mécanique astrale, tente d’en percer l’issue dans les livres, les mythes, les peintures, sur Internet, sous les logiques griffonnées par le crayon de Clara, dans la scansion d’un poème qu’ils partagent, dans les évolutions lascives de sa mère lors de sa fête d’anniversaire. Celle-ci danse et glisse d’un homme à un autre comme une planète qui changerait d’orbite avec la musique qui projette les invités en apesanteur : un autre temps pour quelques heures. Avec son télescope, Julian traque la vie dans les immeubles des alentours et ne découvre que la galaxie des voisins dont les fenêtres scellent un interchangeable huis clos. Les échanges eux-mêmes finissent enterrés dans les répondeurs et livrent des individus esseulés et sidérés à la contemplation de ce ciel opaque. Regards partagés. Regards qui, par-delà ce ciel, questionnent l’avenir… Luc Maechel

YICHUN- CHINE what’s in the darkness WANG Salle 12 MER 30 Nov - 12h15 Pistes de sang A travers le regard de Jing, jeune fille en éveil, dont la ville est victime d’une série de viols meurtriers, la réalisatrice Wang Yichun dresse un portrait décapant de la Chine des années 90, où se chamaillent incompétence et autorité brutale, quête de soi et quête de sens, curiosité malsaine et découverte du monde adulte. C’est comme un semblant d’enquête qui se déroule sans honte, et presque avec bonhommie, autour des cadavres. Il faut un suspect, on en trouve un. Il n’avoue pas, on le force. L’arme du crime ? Facile. Ah, dommage, les empreintes sont effacées. Tant pis, on l’enveloppe quand même dans un mouchoir. Les meurtres continuent après l’arrestation ? On fait simplement en sorte que le faux coupable s’enfuie. Pourtant le sang a réellement coulé. Si le manque de sérieux évident des policiers naît de leur indifférence à tout, celle-ci se retrouve également dans la population, curieuse mais sans aucune empathie ou révolte. Consciente des bouffonneries policières, (y compris celles de son père pourtant plus compétent que d’autres, mais jusqu’à l’absurde), Jing part elle-même à la recherche d’indices, pour démasquer les criminels, et en même temps découvrir ce qu’est la vie adulte qu’elle désire atteindre pour être indépendante, mais qu’elle redoute face à la lubricité clairement affichée autour d’elle. Cet enchevêtrement des deux pistes permet à la réalisatrice d’exposer aux yeux innocents de Jing et au public le comportement infantile de citoyens qui subissent la répression politique et sexuelle de l’Etat, la méfiance que cela induit dans leur conception de la nature humaine, et en écho, l’autoritarisme souvent aberrant des parents et enseignants.

Un état des lieux sans concession, filtré par la pluie sur une palette de couleur ternes, où Jing et son amie envolée représentent malgré tout la ténacité d’un désir de vie, de plaisir et d’amour – clairement au centre du film. Ecrit d’après ce qu’a vécu dans sa jeunesse Wang Yichun, et autofinancé, What’s in the darkness n’est pas une question. Il n’y aura donc pas de réponse non plus, à ce polar en sourdine, mi-cocasse, mi-cynique qui est son premier long métrage. Ce qui se trouve dans l’obscurité du titre est par contraste la question principale qui pousse Jing vers la compréhension du monde. Ce qu’est sa propre obscurité, sur la piste de son propre sang et celui, mystérieux, des jeunes femmes violées. Sylvie Courroy #15


Charulata Satyajit Ray

CROQUIS - Urban Sketchers

1h55 / VOSTF VR

P.14

La Mouche

Par myriam huré

David Cronenberg

Rémi Gendarme

1h36 / VOSTF

Patric Chiha

diff 1/2

1h27 / VOSTF

diff 1/2

18H

55 / VOSTF VR

23H

P.14

rg

1h36 / VOSTF

carte blanche à la cinémathèque française PRÉSENTÉE PAR SAMANTHA LEROY Body Double•ELLES Ahmed Lallem 22’

9' / VFSTA

27 / VOSTF

che à la cinémathèque française

diff 2/2 9' / VFSTA AVANT-PREMIÈRE David Cronenberg 1h36 / VOSTF

Lallem 22’

P.34

Eugène Varlin 25’ / 35mm 55 / VOSTF VR diff 2/3 FEMMES Agnès Varda 8’ VR P.14 P.17

rg

1h36 / VOSTF

musique d'un film”

22H30 17H 14H 23H

diff 1/2

OUÉ ET LES COMPOSITEURS ON (DEMON) ET AYÉLÉ 9' / VFSTA diff 1/2 FFON (PEPPER ISLAND) diff 1/1 P.17

h27 RE / VOSTF

S PARISIENS che 1h46 à la cinémathèque française diff 1/1 P.38

Lallem 22’

ELVIL POUPAUD : E 15 ANS Jean Rouch ÉAUD" SOUVENIR PARFUMÉ

18H 12H15

25’ VR

Jacques Louis XIVKebadian Eugène Varlin 25’ / 35mm

55 / VFSTA

FenêtreManifesto sur cour S.C.U.M. •ALBERTINE, LE SOUVENIRdiff PARFUMÉ mercredi 30 novembre Alfred Hitchcock / VOSTf 2/2 Des disparaissent C. Roussopoulos et1h52 D.filles Seyrig 27' MASTER-CLASS DE MARIE ROSE Jacques Kebadian 14H Douglas Sirk 1h42 / VOSTF diff 2/2 et le Collectif Eugène Varlin VR / 35mm Maso etRover Miso vont la enmusique bateau d'un25’film” “écrire sauvée par (versions 1+3) 20H30 VR •RÉPONSES DE FEMMES Agnès Varda 8’ L. Fitzhamon 2/3 C. Roussopoulos, D. Seyrig, AVEC HAMÉ, ÉKOUÉ ET LES diff COMPOSITEURS MIRADOR KOROPA N. Ringart et I. Wieder 55' diff 1/1 JÉRÉMIE MONDON (DEMON) ET AYÉLÉ + CINÉ-CONFÉRENCE Lucia Martinez MASTER-CLASS 14' / VFSTA diff 2/2 Laura HennoGRIFFON 20' / VOSTF ET LAURENT (PEPPER ISLAND) diff 1/2 1/1 “WHAT'S la reprise.INhistoire du cinéma et répétition ” film” THE DARKNESS “écrire la musique d'un 20H La Grande ville ATHèNes RhAPSODIE

diff 1/1

VR Agnès Varda 8’ P.23 + P.25

P.17

ENTRÉE LIBRE

P.23

P.14 + P.12

6' / 35mm

ENTRÉE LIBRE

P.13 + P.11

P.17

P.35

P.21

E

FEMMES

P.38

ENTRÉE LIBRE

AMANTHAAVEC LEROY CONTRE LES RÉALISATEURS

TEURS

P.21

P.42 P.43

à ne pas manquer :

diff 1/2

P.14 + P.11

P.38

Albert SerraPAR1h55 / VFSTA diff 1/1 1h40 / 35mm / VF diff 1/2 PRÉSENTÉE SAMANTHA LEROY DEHISTOIRE" MARIE Jacques Florencia Romano 1h01 /ROSE VOSTA + STF Kebadian diff 1/2 "RENCONTRE CINÉMA & P.37 P.23 20H30 •ELLES Ahmed LallemVarlin 22’ 25’ / 35mm + P.25 et le Collectif Eugène P.26 INTRODUCTIONArroseur D'HÉLÈNE FLECKINGER 15' et arrosé [I, II, III] •LES VEUVES39''/DEFEMMES 15 ANS Agnès Jean Rouch VRVR 1/3 •RÉPONSES Varda 25’ 8’ diff 51"/ 39" Frères Lumière DE

P.13 + P.11

NACHT

CARTE BLANCHE D'ACTEURS

P.17

18H30 14H30 20H 14H

23H 22H30

Par Philippe-Alain Michaud diff2/2 1/1 Wang Yichun 1h47 / HAMÉ, VOSTAÉKOUÉ + STF LESdiff AVANT-PREMIÈRE AVEC COMPOSITEURS Satyajit Ray 2h11 / VOSTF diff 2/3 Antoine DanisVR1h20ET/ VOSTF diff 1/2 P.25 P.34 JÉRÉMIE MONDON (DEMON) ET AYÉLÉ P.20 P.14 + P.11 ET LAURENT GRIFFON (PEPPER ISLAND) diff diff 1/1 Hamé et Ekoué 1h46 1/1 VR James Whale 1h10/ 35mm / VOSTF diff 2/2 2/2 Satyajit Ray 1h33 / VOSTF diff P.17 20H SUIVI D'UNE RENCONTRE AVEC LES RÉALISATEURS Danièle Dubroux 1h48 / 35mm / VFSTA diff 1/2 Léo Richard 32' diff 1/2 "RENCONTRE CINÉMAAVANT-PREMIÈRE & HISTOIRE" P.37 P.42 P.21 CARTE BLANCHE D'ACTEURS P.25 22H30 INTRODUCTION D'ASAL BAGHERI 15' CHOISIE PAR MELVIL POUPAUD : 14H30 Damien ManivelHamé 1h11 / VFSTA diff 1/2 et EkouéLÉAUD" 1h46 diff 1/1 Ernest B. Schoedsack "JEAN-PIERRE P.41 Brooks 1h46//VOSTF VOSTF diff 2/3 1h40 / 35mm / Mel VF diff 1/2 12H15 SUIVI D'UNE RENCONTRE AVEC Ebrahim Golestan 2h05 / 35mm diffLES 1/1 RÉALISATEURS

LES DERNIERS PARISIENS FRANKENSTEIN La Déesse DEéros Thérapie LE VOLEUR LISBONNE

LE PARC mercredi 30DERNIERS novembre PARISIENS KING KONG LES

La Déesse Satyajit Ray

1h47 / VOSTA + STF

diff 2/2

diff 2/2 P.34

1h33 / 35mm / VOSTF

Body Double Brian Palma 1h54 / 35mm / VOSTF KINGDeKONG Ernest B. Schoedsack

1h40 / 35mm / VF dj set de demon Double ÀBody LA POUDRIÈRE

diffP.26 2/2 P.42

diff 1/1 P.43 P.26

diff 1/2

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

P.37

INTRODUCTION D'HÉLÈNE FLECKINGER Brian De Palma 1h54 / 35mm / VOSTF

23H

P.17

WHAT'S IN THE DARKNESS BRÜDER DER NACHT LES /DERNIERS PARISIENS Wang Yichun 1h47 VOSTA + STF diff 2/2 Patric Chiha 1h27 / VOSTF diff 1/2 Hamé etnovembre Ekoué 1h46 diff 1/1 mercredi LE30DéSIR 18H SUIVI D'UNE RENCONTRE AVEC LES RÉALISATEURS Rémi Gendarme 9' / VFSTA diff 1/2 La Déesse carte blanche à la cinémathèque française Body Double 12H15 BRÜDER DER NACHTLEROY Satyajit //VOSTF diff PRÉSENTÉE PAR SAMANTHA Brian De Ray Palma1h33 1h54/ /35mm 35mm VOSTF diff2/2 1/1 CHOISIE PAR MELVIL POUPAUD : Patric Chiha 1h27 / VOSTF diff 1/2 •ELLES Ahmed Lallem 22’ MAñANA VENDRÁ LA BALA "JEAN-PIERRE LÉAUD" 18H KING Gabriel Azorín 28' / VOSTA diff Rouch 1/2 •LES VEUVES+DE 15 ANS Jean 25’ VR dj setKONG de demon la mort deSTF Louis carte blanche à laXIV cinémathèque française Ernest B. Schoedsack Àla LANOCHE POUDRIÈRE •ALBERTINE, LE SOUVENIR PARFUMÉ POLAR P.34 P.26

22H30

diff 1/2 diff 1/2

P.13 + P.11

Jean Rouch 25’ VR

SOUVENIR PARFUMÉ E Jacques Kebadian

MIRADOR LE DéSIR

14' / VFSTA

WHAT'S IN THE DARKNESS

diff P.17 2/3 P.14 P.34

P.14 + P.12

Lucia Martinez

14H

8’ VR

AVEC HAMÉ, ÉKOUÉ 1h36 ET LES/ VOSTF COMPOSITEURSdiff 1/2 David Cronenberg Satyajit Ray 1h55 (DEMON) / VOSTF 2/3 P.14 ET +VR P.12 JÉRÉMIE MONDON AYÉLÉ P.13diff + P.11 ET LAURENT GRIFFON (PEPPER ISLAND) diffP.14 1/1

20H La14' Mouche Lucia MartinezRémi / Gendarme VFSTA

AMANTHA LEROY

E 15 ANS

Charulata

MIRADOR

Wang Yichun

25’ / 35mm P.34

17H mercredi 30Mouche novembre “écrire la musique d'un film” La 12H15

12H15

P.43

•ALBERTINE, LE SOUVENIR PARFUMÉ dj set de demon DE MARIE ROSE Jacques Kebadian

Charulata

diff 1/2

P.43

mercredi 30 novembre

diff 1/1 Jean Rouch 25’ VR

•RÉPONSES DE FEMMES Agnès Varda ENTRÉE LIBRE Satyajit Ray 1h55 / VOSTF VR MASTER-CLASS

diff 1/2

P.38

1h54 / 35mm / VOSTF

•LES VEUVES DE 15 ANS

À LA POUDRIÈREet le Collectif Eugène Varlin 17H

diff 1/2

diff 1/1

À LA POUDRIÈRE

P.26

P.13 + P.11

NACHT

P.38

Brian De Palma

diff 2/3

1h54 / 35mm / VOSTF

dj set de demon

diff 1/2

9' / VFSTA

BRÜDER DER NACHT 22H30

Brian De Palma

23H

P.13 + P.11

LE DéSIR

P.34

Body Double

diff 2/3

15'diff 1/1

S.C.U.M. Manifesto C. et D. Seyrig 27' djRoussopoulos set de demon À LA POUDRIÈRE mercredi 30vont novembre Maso et Miso en bateau

D. Seyrig, er jeudiC.N.1Roussopoulos, décembre Ringart et I. Wieder MIRADOR 30 novembre mercredi La Grande Lucia Martinez ville

12H15

55'

P.43

1/1 P.14diff + P.12

P.14 + P.12

14' / VFSTA

O ESTACIONAMENTO Satyajit Ray 2h11 / VOSTF VR WHAT'S IN THE DARKNESS

P.35

diff 2/2 diff 2/3

mercredi novembre MIRADOR QUINZAINE CLAIRE LE VOLEUR DE30 LISBONNE Lucia Martinez 14' / VFSTA diff 2/2 Adrien Genoudet 1h37 / VOSTF diff 2/2 Léo Déesse Richard 32' diff 1/2 La WHAT'S IN THE DARKNESS 17H Satyajit / 35mm / VOSTF diff 2/2 LE PARCRay 1h33 Wang 1h47 / VOSTA + STF diff 2/2 Des jours etDamien desYichun nuits dans forêt Manivel 1h11 LA /la VFSTA diff 1/2 MAñANA VENDRÁ BALA 14H Satyajit Ray 1h55 / 35mm / VOSTF 1/2 Gabriel Azorín 28' / VOSTAdiff + STF diff 1/2 KING KONG La NOCHE Déesse Ernest B. Schoedsack Aladin la POLAR Satyajit Ray GOUTTE / VOSTF diff 1/2 2/2 / 35mm /1h33 VF / 35mm diff INTRODUCTION1h40 DE MARTIN 15'/ VOSTA Florencia Romano 1h01 + STF diff 1/2 et la lampe merveilleuse 14H Regarde, elleINTRODUCTION a les yeux1h11grand ouverts Jean Image / 35mm / VF diff 1/1 D'HÉLÈNE FLECKINGER 15' KING KONGsur Yann Le MassonFenêtre + le collectif des femmes du MLAC cour 16H 1h17 diff 1/1 ErnestHitchcock B. Schoedsack S.C.U.M. Alfred 1h52 / VOSTf diff 2/2 TOUS LESManifesto AUTRES S’APPELLENT ALI 1h40 / 35mm / VF diff 1/2 C. Roussopoulos et D. Seyrig 27' 18H R.W Fassbinder 1h33 / 35mm / VOSTF diff 2/3 La MoucheMaso noire sauvée par etRover Miso(versions vont1+3) en bateau 15' INTRODUCTION D'HÉLÈNE FLECKINGER 16H30 L.1h34 Fitzhamon diff 2/3 Kurt NeumannC. / 35mm / VOSTF diff 1/1 Roussopoulos, D. Seyrig, S.C.U.M. Manifesto Tonnerres lointains + CINÉ-CONFÉRENCE N. Ringart et I. Wieder 55' diff 1/1 C. Roussopoulos D. Seyrig 27' Satyajit Ray 1h41et/ VOSTF diff 1/1 Riches et célèbres “ la reprise. histoire du cinéma et répétition ” 17H er George Cukor Par 1h57 / VOSTF diff 1/2 Maso et Miso vont en bateau Philippe-Alain Michaud diff 1/1 La Grande ville jeudi 1 décembre INTRODUCTION D'OLIVIER HADOUCHI 15' C. Roussopoulos, Seyrig, VR Satyajit Ray 2h11 D. / VOSTF diff 2/3 18H30 N. Ringart et I. Wieder 55' diff 1/1 PASTORALElUCÌA 14H30 FRANKENSTEIN Humberto Solas 2h40 / VOSTF diff 1/1 Pierre DenoitsLE 20' / VFSTA diff 2/2 James Whale DE 1h10 / VOSTF VR diff 2/2 VOLEUR LISBONNE O ESTACIONAMENTO La Grande ville Richard 32'+ STADEL OTOñO diff 1/2 EL INVIERNO LLEGA DESPUéS 20H William BiagioliLéo 20' / VOSTF diff 2/2 Satyajit Ray 2h11 / VOSTF VR diff 2/3 INTRODUCTION D'ASAL BAGHERI N. Zukerfeld et M.LE Solarz 1h33 / VOSTA + STF diff 2/2 15' PARC QUINZAINE CLAIRE 14H30 Damien Manivel / VFSTA diff 1/2 LA 1h37 Brique et 1h11 le Miroir Adrien Genoudet / VOSTF diff 2/2 LE le VOLEUR DE 2h05 LISBONNE Golestan / 35mm / VOSTF diff 1/1 La Maison Ebrahim et monde Léo Richard 32' diff 1/2 Satyajit Ray 2h20 / 35mm / VOSTF diff 1/1 Des jours etAladin des nuits dans la forêt LE PARC AVANT-PREMIÈRE Satyajit Ray 1h55 / VOSTF diff 1/2 etDamien la/ 35mm lampe Manivelmerveilleuse 1h11 / VFSTA diff 1/2 Le Concours Conte d’étéJean Image 1h11 / 35mm / VF diff 1/1 Claire Simon 1h59 diff 1/1 Eric Rohmer 1h53 / VFSTAGOUTTE 15' diff 2/2 16H INTRODUCTION DE MARTIN Aladin SUIVIE D'UN DÉBAT AVEC LA RÉALISATRICE LES S’APPELLENT ALI Regarde, elleTOUS a les yeuxAUTRES grand ouverts 20H30 et lacollectif lampe merveilleuse CINÉ-CONFÉRENCE / 35mm / VOSTF diff 2/3 Yann Le MassonR.W + leFassbinder des1h33 femmes du MLAC Jean Image 1h11 / 35mm / VF diff 1/1 1h17 diff 1/1 UNE COLLINE 16H30 “ clip et cinéma, pas de deux ” 16H Diana Munteanu 27' diff 2/2 Par Joachim Lepastier diff 1/1 Tonnerres lointains TOUS AUTRES S’APPELLENT ALI La MoucheSatyajit noireLES SHORT STAY Ray 1h41 / VOSTF diff 1/1 12H15 William Biagioli 20' / VOSTF + STA diff 2/2 14H30 Wang Yichun 1h47 / VOSTA + STF

jeudi 1er

P.14 + P.12 P.14 + P.11

diff 2/2 P.34

P.34

P.14 + P.11

12H15

P.42 P.34 P.41

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

William Biagioli

Adrien Genoudet

P.37 P.42 P.26

ENTRÉE LIBRE "RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

P.23 P.37

P.35

6' / 35mm

P.26

P.35 P.37

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

1h

Des jours et des

P.27

P.27

20'

QUINZAINE CLAIR

P.37

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

O ESTACIONAMEN

Satyajit Ray

14H

1h55 / 3

"RENCONTRE CINÉMA & HIST

INTRODUCTION DE M

Regarde, elle a le

Yann Le Masson + le co 1h17

La Mouche noir LA Brique etFrankenstein le Miroir junior Kurt Neumann 1h34 musique d'un film” isparaissent 17H la mort de Louis XIV Aladin Albert Serra 1h55 / VFSTA OUÉ /ETVOSTF LES COMPOSITEURS 5 h42 diff 2/2 VR diff 1/1 Riches et célèb MAñANA VENDRÁ LAPARBALA INTRODUCTION D'HÉLÈNE FLECKINGER 15' ON (DEMON) ET AYÉLÉ AVANT-PREMIÈRE CHOISIE MELVIL POUPAUD : et la lampe merveilleuse George Cukor 1h57 / Gabriel Azorín 28' / VOSTA + STF diff 1/2 20H30 FFON (PEPPER ISLAND) diff 1/1 S.C.U.M. Jean Image Manifesto 1h11"JEAN-PIERRE / 35mm / VF LÉAUD" diff 1/1 Le Concours Arroseur et arrosé [I, II, III] 14H30 la NOCHE C. Roussopoulos D. Seyrig 27' 16H Claire Simon POLAR 1h59 diff 1/1 Frères Lumière de Louis XIV laetmort ' / VOSTF diff 1/2 RE Florencia Romano 1h01 / VOSTA + STF diff 1/2 PASTORALE SUIVIE D'UN DÉBAT AVEC LA RÉALISATRICE Albert Serra 1h55 / VFSTA diff 1/1 TOUS AUTRES S’APPELLENT MasoLES et Miso vont endisparaissent bateauALI Des filles Pierre Denoits 20' / APSODIE S PARISIENS R.W Fassbinder Douglas 1h33 / 35mm / VOSTF diff 2/3 C. Roussopoulos, D. Seyrig, 20H30 20H30 Sirk 1h42 / VOSTF diff 2/2 VR 1h20 diff 1h46/ VOSTF diff1/2 1/1 Fenêtre sur cour EL INVIERNO LLEG N. Ringart et I. Wieder 55' diff 1/1 16H Arroseur et arrosé [I, II, III] 16H30 UNE COLLINE 20H30 CONTRE AVEC LES RÉALISATEURS Alfred Hitchcock 1h52 / VOSTf diff 2/2 N. Zukerfeld et M. Solarz Frères Lumière Diana Munteanu 27' diff 2/2 TonnerresKOROPA lointains 14H pie 18H La Grande ville Des filles20'disparaissent Satyajit Ray 1h41 / VOSTF diff 1/1 SHORT STAY sauvée par Rover (versions Laura Henno1+3) / VOSTF diff 1/2 1h48POUPAUD / 35mm /:VFSTA diff 1/2 ELVIL La Maison et le Satyajit Ray1h01 2h11 / VOSTF diff 2/3 2/3 Douglas Sirk VR1h42 / VOSTF diff 2/2 VR L. Fitzhamon diff 17H Ted Fendt / 35mm / VOSTF diff 2/2 16H30 ÉAUD" Satyajit Ray 2h20 / ATHèNes RhAPSODIE INTRODUCTION D'OLIVIER HADOUCHI 15' 14H30 20H30 + CINÉ-CONFÉRENCE Antoine Danis 1h20 / VOSTF diff 1/2 Louis XIV ein junior 16H PRÉSENTÉ PAR MAXENCE TUAL (COMÉDIEN) LE DEKOROPA LISBONNE lUCÌA “ laVOLEUR reprise. histoire du cinéma et répétition ” 1/2 55/ /VOSTF VFSTA diff2/3 1/1 6 diff Léo Richard 32' Conte d’été Humberto Solas 2h40 / VOSTF Laura Henno 20' / VOSTF diff 1/1 diff 1/2 Apnée Par Philippe-Alain Michaud diff 1/1 éros Thérapie Eric Rohmer 1h53 / 5 Jean-Christophe Meurisse 1h29 diff 1/1 LE PARC ATHèNes RhAPSODIE 18H30 é [I, II, III] Danièle Dubroux 1h48 / 35mm / VFSTA17H diff 1/2 R.W Fassbinder 1h33 / 35mm / VOSTF diff 2/2 2/3 Kurt Neumann 1h34 / 35mm / VOSTF diff 1/1 Ted Fendt 1h01 / 35mm / VOSTF diff 16H30 Damien ManivelAntoine VFSTA1h20 / VOSTF diff 1/2 diff 1/2 INTRODUCTION D'ADRIENNE BOUTANG 15' 17H FRANKENSTEIN1h11 / Danis 22H30 CINÉ-CONFÉRENCE 16H30 INTRODUCTION D'OLIVIER HADOUCHI 15' Phantom The Paradise VR James Whale of 1h10 / VOSTF diff 2/2 disparaissent Klute PRÉSENTÉ PAR MAXENCE TUAL (COMÉDIEN) Frankenstein junior Riches et célèbres Tonnerres lointains VR Brian de Palma 1h32 / VOSTF diff 2/3 Aladin “ clip et cinéma lUCÌA éros Thérapie h42 / VOSTF diff 2/2 Alan J Pakula 1h54 / 35mm / VOSTF diff 1/1 VR DIRECTION DE LA RÉDACTION : Elsa Lançon 20H Mel Brooks 1h46 / VOSTF diff 2/3 George Cukor Humberto 1h57 / VOSTF diff 1/2 Satyajit Ray 1h41 / VOSTF diff 1/1 Apnée Par Joachim Lepastie Solas 2h40 / VOSTF 1/1 Danièle Dubroux 1h48 / VFSTA diff 1/2 Josiane Bataillard, INTRODUCTION D'ASAL BAGHERI 15' / 35mm RÉDACTION : Luc 22H30 Maechel, Christophe Ottelo, Sylvie Couroy, Nicole Cordier, Jérôme Baverey, Françoisdiff Fremiot, Fabien Vélasquez, et la lampe merveilleuse Meurisse 1h29 diff 1/1 17H Megy,Jean-Christophe PRÉSENTÉ PAR TUAL (COMÉDIEN) 5 Jean ImageLaura 1h11 /le 35mm / VF Catherine diff 1/1 Stéphane Deshayes, Guillaume Riether, Zornitta, Marle 14H30 Guyon, Michelle Louise Bodineau 17H 22H30 LA Brique etMAXENCE Miroir LA MAISONCarsten INTRODUCTION D'OLIVIER HADOUCHI 15' D'AD PASTORALE AVEC LA COLLABORATION DE :Golestan Thierry Cuenat, Anna Tarassachvili, Olivier Thévenin, étudiants en CommunicationINTRODUCTION et Chanson duFrankenstein deuxième 16H Ebrahim 2h05 / 35mmétage / VOSTF diff 1/1 junior Aliona Zagurovska 31' Wilhelm et des diff 2/2 0' / VOSTF diff 1/2 lUCÌA Pierre Denoits 20' / VFSTAof The Paradise diff 2/2 Phantom Roy Andersson 1h40 / VOSTF diff 1/1 Édition de l’Université de Haute-Alsace Mel Brooks 1h46 / VOSTF diff 2/3 Klute TOUS LES AUTRES S’APPELLENT ALI VIEJO CALAVERA APSODIEMISE EN PAGE : S. Lecarpentier, Humberto 2h40 /VOSTF VOSTF VR diff2/3 1/1 Brian de Palma 1h32 diff A. Cordonin, S. Gorak, E. Invernizzi, M. Salerne etSolas C. De la Alan J Pakula 1h54 / 3 R.W Fassbinder 1h33 / 35mm / VOSTFD. Podmarkova, diff 2/3 AVANT-PREMIÈRE EL LLEGA DESPUéS DEL/Caffiniere OTOñO 5 KiroINVIERNO Russo 1h20 / VOSTA + STF diff 2/2 1h20 / VOSTF 1/2 PHOTOS :diff Vincent Courtois et les élèves de l’école d’Art Jacot 22H30 N. Zukerfeld et M. Solarz 1h33 / VOSTA + STF diff 2/2 Coffy, la panthère noire de harlem 16H30 Le Concours PRÉSENTÉ PAR MAXENCE TUAL (COMÉDIEN) 18H TIRAGE : 500 exemplaires Jack Hill 1h31 / VOSTF diff 2/2 Claire Simon 1h59 diff 1/1 LA MAISON Tonnerres lointains AVANT-PREMIÈRE de Reprographie de le Ville de Belfort pie IMPRESSION : Atelier Chanson du deuxième étage La Maison et le monde SUIVIE D'UN LA RÉALISATRICE 23H Aliona Zagurovska 3 Satyajit Ray DÉBAT 1h41 / AVEC VOSTF diff 1/1 1h48 / 35mm / VFSTA diff 1/2 TombéRay du ciel Roy Andersson 1h40 / VOSTF diff 1/1 Satyajit 2h20 / 35mm / VOSTF diff 1/1 concert de féroces 17H 20H30 VIEJO CALAVERA Wissam Charaf 1h10 / VOSTF diff 1/1 INTRODUCTION À LA POUDRIÈRE 16H Kiro Russo 1h20 / V UNE COLLINE D'OLIVIER HADOUCHI 15' SUIVIE D'UNE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR ein junior Coffy, la panthère noire de harlem #16 Diana Munteanu 27' diff 2/2 6 lUCÌA Conte d’étéJack Hill 1h31 / VOSTF 18H 46 / VOSTF diff 2/3 diff 2/2 Humberto Solas 2h40 / VOSTF diff 1/1 Eric Rohmer 1h53 / VFSTA diff 2/2 AVANT-PREMIÈRE SHORT STAY 23H 5 [I, II, III]

51"/ 39"

TEURS

51"/ 39"

P.17

diff 1/3

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE" CARTE BLANCHE D'ACTEURS

P.14 + P.11 P.37 P.16

P.13 + P.11

P.17

39''/ 51"/ 39"

P.25

P.27

diff 1/3

P.26 P.14 + P.12

P.23 + P.25

P.35

P.20

P.21

P.21

P.23 + P.25

39''/ 51"/ 39"

ENTRÉE LIBRE

P.35

P.13 + P.11 diff 1/3

P.37

DOUBLE FEATURE JEAN-CHRISTOPHE MEURISSE

P.14 + P.31 P.11

P.13 + P.11 P.20

P.23 + P.25

diff 1/3

VR

P.25

P.13 + P.11

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE" DOUBLE FEATURE JEAN-CHRISTOPHE MEURISSE

P.25 P.20

P.37 P.31

P.25

P.27

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"VR

P.37

P.35

P.14 + P.11 P.41

P.16

P.19

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

P.37

ENTRÉE LIBRE

P.17

P.41 P.27

P.14 + P.12

P.27

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

P.23

P.41

P.25

P.14 + P.11 P.35

P.34

P.23

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE" 6' / 35mm

P.14 + P.11

P.14 + P.12

P.35 P.27

P.37

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE" P.26 DOUBLE FEATURE JEAN-CHRISTOPHE MEURISSE

P.14 + P.13 "RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE" P.14 + P.11

P.37 P.35 P.31

P.37

P.23

VR

P.16 P.28

P.35

P.20

DOUBLE FEATURE JEAN-CHRISTOPHE MEURISSE VR

P.31

P.15 P.35

P.43

P.25

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

P.14 + P.37 P.12

P.19

P.28

VR

P.43

ENTRÉE LIBRE

"RENCONTRE CINÉMA & HIST


jeu. 1 déc. 2016

#5

À vos pellicules ! Tous les jours à Entrevues, les photographes sont là, appareil à la main, prêt à capturer l’effervescence du festival avec tous les participants, ses organisateurs, ses bénévoles et tous ceux qui font de ce festival un événement si spécial. Marie, Phototographe à Entrevues pour la première fois cette année nous raconte son parcours au sein du festival. Photographe professionnelle ou amatrice ? « Aucun des deux, je suis à l’école d’art Gérard Jacquot à Belfort, je suis stagiaire ici parce que notre prof. de photo nous a selectionné, je ne suis pas du tout professionnelle ». Pourquoi Entrevues ? Qu’est ce qui te plait ? « Ce qui me plait c’est que le domaine de choses que l’on peut couvrir est vaste. C’està-dire que ça peut être de la salle, de l’extérieur, des foules de gens. On peut aussi se fixer sur certaines personnes comme les invités. C’est assez riche en fait, il faut être un petit peu sur tous les fronts mais c’est intéressant parce que ça permet de faire des choses très variées ».

TEMPS FORTs 16h30 en Salle 14 : Ciné-conférence “Clip et cinéma, pas de deux” par Joachim Lepastier (critique de cinéma) Séances Cinéma & Histoire, introduit à chaque fois par un historien : - 14h en Salle 10 : Regarde, elle a les yeux grand ouverts de Yann Le Masson - 17h en Salle 10 : Klute d’Alan J Pakula - 20h en Salle 10 : L’une chante, l’autre pas d’Agnès Varda Avant-premières : - 18h en Salle 11 : Tombé du ciel de Wissam Charaf - 20h en Salle 14 : La Vengeresse de Bill Plympton - 20h30 en Salle 15 : Le Ruisseau, le pré vert et le doux visage de Yousry Nasrallah

croquis du jour

par Myriam huré

Sarah #17


rÉmi gendarme - France Le Désir Salle 12 jeu 1 déc - 20h30 Le désir, pulsion destructive ou constructive ? Le désir empêché. Le désir contestataire d’un corps objet de traitements hospitaliers décidés par une hiérarchie inébranlable, le désir sans présent ni futur, le désir en déroute dans une chambre équipée d’appareils médicaux, au mur une horloge, un écran noir, de l’autre côté une baie vitrée qui révèle la nuit trouée des lumières d’autres chambres, de bureaux, de couloirs. C’est un grand ensemble hospitalier. Le désir teinté d’un érotisme sombre, vengeur, sarcastique, livre ses assauts de viscères mis à nu par l’infirmière, dont la peau fragile et jeune masque à peine la fragilité de toute vie. Fragilité que la suite interminable de patients dont elle a la charge, renvoie aux oubliettes et qui finit par lui donner le sentiment qu’elle est utile à quelqu’un, à quelque chose. L’homme qui délègue sa voix - voix trouée - livre toute son énergie dans la bataille, tellement inégale qu’il va à l’encontre de tout et de tous... Pourtant. A force de coups de poings mutiques, le monologue que le malade délègue à Chloé Truchon commence par ces mots : « Pour la première fois depuis un mois des sons sortent de ma bouche et je parle... » Une parole retrouvée. Josiane Bataillard

Chiha - AUTRICHE Brüder der Nacht Patric Salle 12 jeu 1 déc - 20h30 Être Bulgare et Rom est une double infamie. Ils sont très jeunes, ils sont mariés, ont des enfants. Pour nourrir la famille, pour la fuir aussi, l’exil s’impose. Lumières traversant la nuit du port, de l’autoroute et du rail. Au loin, Vienne comme un gâteau flamboyant et crasseux. Alcool, cigarettes ou hashish, bonheurs, effrois, la vie est prise telle qu’elle est, entre ennui et fraternité. À l’intérieur d’une boite de nuit, les garçons et les clients sont pris dans des obliques et des verticales, barrières de portail, angles de bar à marins. Éclairages vert bouteille, bleu des nuits de fêtes, orangé des peaux nues, jaune néon, Rainer Fassbinder, Edward Hopper, les Noctambules ou Querelle. Sexe et prostitution : hâbleurs ou honteux, selon les clients, sucer ou être sucé, pénétrer ou se laisser pénétrer. Ils comparent leurs tarifs, leurs performances. Excitations et pudeurs à la lisière des corps, certains acceptent tous les désirs, d’autres s’en tiennent à deux ou trois, et c’est déjà beaucoup. Duos, trios, scènes d’ensemble, ils sont au premier plan de l’image qui recueille confidences et accorde dignité. Sexe et tendresse : fric, misère, sacs de voyages et grandeur viennoise, nouvelles hypocrisies, folklores et modernités se mélangent. Polo à rayures, guêpière, blousons de cuir, tatouages, paillettes, faux-cils...

Masculin et féminin, les genres s’affirment et s’abolissent dans la danse, la sueur et l’exaltation des corps. Musiques tsiganes, rythmes techno-dance, le Rüdiger Bar a l’allure noble des symphonies de Gustav Mahler venues se frotter aux oscillations de l’Orient, et c’est sublime. Aussi beau qu’un tableau devant lequel on resterait saisi, le film capte une parole libre malgré l’aliénation. #18 Christophe Ottello et Josiane Bataillard


Russo - bolivie-qatar viejo Calavera Kiro Salle 12 jeu 1 déc - 17h00

Mal intérieur - Présent l’an passé en compétition avec son court-métrage « Nueva Vida », Kiro Russo, réalisateur bolivien, revient à Entrevues pour présenter son premier longmétrage « Viejo Calavera », déjà apprécié dans de nombreux festivals. Film audacieux autant sur le fond que sur la forme, « Viejo Calavera » explore la terre bolivienne, et choisit des chemins de vie de ceux qu’on ne voit pas, qui se mettent sous terre, là où il n’y a presque pas de lumière. Telle une matière qui s’explore, la lumière brille autant par son absence que sa présence et ce grâce au travail pointu du directeur de photographie Pablo Paniagua. Puisqu’elle est rare alors elle sera magnifique et rendra sublime tout ce qu’elle touche façon peinture italienne avec des plans à couper le souffle. Bien plus que ce qu’il nous « dit », le réalisateur a choisi de nous faire « sentir », et en ce sens il a très bien réussi à rendre possible une expérience sensorielle sur grand écran : celle de descendre sous terre. On prend l’axe vertical descendant de façon frénétique et violente genre Vertov dans « L’homme à la caméra » (séquence incroyable de l’entrée dans la mine).

Bim bam boum, pas le choix, on y est. On vit la mine, on est avec ses mineurs, on prend des risques, on sue, on parle, on fume. On suit Elder, un jeune paumé qui passe son temps à boire et à souffrir, à moins que ce ne soit l’inverse… Elder a perdu son père dans la mine, il doit à présent le remplacer auprès de son oncle. Mais Elder se fout de tout et déambule dans les veines de la « pachamama » tel un zombie perdu… Nous on observe le travail, dangereux, assiste aux réunions du collectif minier, masculin, on guette cette lumière humaine dans ce monde obscur. On reprend l’axe vertical dans le sens ascendant de façon plus légère avec un simple changement de plan, surprenant. Mais même dehors la fatalité poursuit Elder... alors que faire du mal intérieur sinon le vivre, et le vivre jusqu’au bout ? Le vivre jusqu’en en a plus pouvoir, vomir sa douleur, puis, s’ouvrir aux autres un peu, resserrer les liens de sang, regarder vers le haut quand même. Épouser la survie, celle du mouvement du bas vers le haut, de la mine au ciel nuageux, de la mort à la vie.

#19 Marie Holweck


Croquis - Urban sketchers par Myriam huré

18H

mercredi 30 novembre er 17H jeudi 1 décembre

30 novembre P.14 + P.11

12H15

DRÁ novembre LA BALA 30

8' / VOSTA + STF

LAR

o

1h01 / VOSTA + STF diff 1/2

DRÁ LA BALA cour 1h52 / VOSTf LAR

8' / VOSTA + STF

o

cour

diff 2/2

30ire dunovembre cinéma et répétition ”

P.23

mm

RENCE DRÁ N LA BALA

diff 1/1

diff+P.25 2/3 P.14 P.11

14H

HISTOIRE"

o'ASAL 1h01BAGHERI / VOSTA +15' STF

14H 12H15 18H

1/2 diff 2/2 diffP.37 1/1

diffP.25 1/2 P.26

diff 1/2

diff 1/2 P.26

6' / 35mm

Adrien Genoudet 1h37 / VOSTF "RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

INTRODUCTION+DECINÉ-CONFÉRENCE MARTIN GOUTTE 15'

diff 2/2

P.23

jeudi 1 décembre

18H30 1h17

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

14H30

diff 1/1 P.37 P.27

Kurt Neumann

P.37

P.27

1h34 / 35mm / VOSTF P.14 diff 1/1 +P.34 P.11

DOUBLE FEATURE EMMANUEL MOURET

P.31 P.26

P.16

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

À ne pas manquer !

P.37 P.14 + P.11

DOUBLE FEATURE EMMANUEL MOURET

mm

P.14 + P.11

P.31 P.35

P.14 + P.12

P.26

P.16

P.14 + P.12

P.14 +P.25 P.11

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE" ENTRÉE LIBRE

P.27 P.19 P.14 +P.38 P.12 P.35

DOUBLE FEATURE JEAN-CHRISTOPHE MEURISSE 6' / 35mm P.26

P.14 + P.12

HISTOIRE" MEURISSE CHRISTOPHE

ENTRÉE LIBRE

P.19 P.16

P.37 P.31

P.16 P.31 P.23 P.23

mm CHRISTOPHE MEURISSE

P.14 +P.34 P.11

ENTRÉE LIBRE "RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

FEATURE JEAN-CHRISTOPHE MEURISSE "RENCONTRE CINÉMA &DOUBLE HISTOIRE" P.37 "RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

P.31 P.37

P.35

P.31

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

P.14 + P.37 P.13

P.23

P.28

P.27 P.19

P.25 P.28 P.31

P.14 + P.13

P.26 P.15 P.17 P.13 + P.11

ENTRÉE LIBRE

HISTOIRE" MEURISSE CHRISTOPHE

P.23 P.25

P.17 P.37

P.14 + P.12

CHRISTOPHE MEURISSE

P.31

P.17

P.26

CHRISTOPHE MEURISSE

P.23

P.37 P.31 P.43

P.16

P.43

P.14 + P.12

P.28

P.14 + P.11

VR

VR

P.16 P.23 P.43

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

P.15 P.37

P.16

DOUBLE FEATURE JEAN-CHRISTOPHE MEURISSE

P.31

O ESTACIONAMENTO Fais-moi plaisir ! QUINZAINE CLAIRE Emmanuel Mouret 1h32 / 35mm

diff 2/2

Adrien Genoudet

diff 2/2 diff 2/2

DOUBLE FEATURE EMMANUEL MOURET

1h58 / 35mm / VOSTF diff 1/1

"RENCONTRE "RENCONTRE CINÉMA CINÉMA & & HISTOIRE" HISTOIRE"

INTRODUCTION DE DE FLORENCE MARTIN GOUTTE 15' INTRODUCTION ROCHEFORT

1h17

Antonin Ivanidzé

La VENGERESSE Mouche noire LA Kurt Neumann 1h34 / 35mm / VOSTF Bill Plympton

1h11 / VOSTF

Deborah Stratman

14H

P.37 P.38

1h57 / VOSTF

1h33

sauvée par Rover (versi

L. Fitzhamon 6' / 35mm

P.16 P.27

La Féline

Jacques Tourneur 1h13 diff 1/1 diff 1/1

vendredi 2 décembre 14H30 jeudi 1er décembre PASTORALE George Cukor

1h

TOUS LES AUTRES R.W Fassbinder

15'

P.26

Riches et célèbres

28'

THE ILLINOIS PAR

diff 1/1

AVANT-PREMIÈRE

1h29 / V

LE RéEL PARLE PO

P.31 P.34

PRÉSENTÉ PAR EMMANUEL MOURET Blake Edwards

TOUT CE QUE LE C Douglas Sirk

PRÉSENTÉ PAR EMMANUEL MOURET William Biagioli 20' / VOSTF + STA 1h37 / VOSTF

12H15

P.14 + P.12 P.31

Yann LeVarda Masson2h+ le collectif des femmes dudiff MLAC Agnès 1/1

P.25

FRANKENSTEIN diff 2/2 La Mouche noire Regarde, elle a les yeux grand ouverts O ESTACIONAMENTO 15' Parcours Jeunes Talents Riches etmercredi célèbres LA Brique et30 le Miroir CLAIRE 5QUINZAINE COURTS-MÉTRAGES DE JEUNES RÉALISATEURS novembre George Cukor 1h57 / VOSTF diff 2/2 1/2/ VOSTF diff 1/1 Ebrahim Adrien Genoudet 1h37 /Golestan VOSTF 2h05 / 35mm diff DE LaBOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ Mouche noire 12H15 2h diff 1/1 INTRODUCTION DE MARTIN GOUTTE 15' P.14 + P.12 VR James Whale 1h10 / VOSTF Kurt Neumann 1h34 / 35mm / VOSTF 1/1 "RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE" diffP.17 20H Yann Le Masson + le collectif des femmes du MLAC P.26 William BiagioliINTRODUCTION 20' / VOSTF + D'ASAL STA diff 2/2 BAGHERI 1h17 diff 1/1

diff 1/1

DOUBLE FEATURE EMMANUEL MOURET

Regarde, elle a les yeux grand L'une chante, l'autre pas ouverts

diff 2/3

P.37 P.16

P.23

14H

P.37 P.34

Yann Le Masson + leer collectif des femmes du MLAC

2h

Des jours et des nuits dans la forêt Micki Satyajit & RayMaude 1h55 / 35mm / VOSTF diff 1/2

diff 2/2

17Hjours etAVANT-PREMIÈRE Des des nuitsMOURET dans la forêt PASTORALE 10 / VOSTF PRÉSENTÉ PAR EMMANUEL 2h05 / 35mmVR/ VOSTF diff diff2/2 1/1 cour Satyajit Ray 1h55 // 35mm / VOSTF LA diff Riches et célèbres MAñANA VENDRÁ BALA Pierre Denoits 20'Concours VFSTA diff 1/2 2/2 Le 1h52 / VOSTf diff 2/2 Fais-moi ! 1h59 George Cukorplaisir 1h57 / Simon VOSTF diff 1/2 Gabriel Azorín 28' / VOSTA + STF diff Claire diff1/2 1/1 E'ASAL BAGHERI 15' EL INVIERNO LLEGA DESPUéS 14H Emmanuel Mouret 1h32 / 35mm DEL OTOñO diff 2/2 SUIVIE D'UN DÉBAT AVEC RÉALISATRICE 14H30 la NOCHE POLAR INTRODUCTION DE MARTIN 15' LA N. Zukerfeld et M. Solarz 1h33 /GOUTTE VOSTA + STF diff 2/2 versions 1+3) le Miroir 20H Romano 1h01 / VOSTA + STF diff 1/2 diff 2/3 20H30 elleFlorencia PASTORALE Regarde, a les yeux grand ouverts 2h05 / 35mm / VOSTF diff diff 1/1 59 PRÉSENTÉ PAR EMMANUEL MOURET Pierre Denoits 20' / COLLINE VFSTA 2/2 UNE RENCE Yann Le Masson + le collectif des femmes du diff MLAC er La Maison et le monde AT AVEC LA RÉALISATRICE Micki &RayMaude 30 novembre jeudi 1 décembre 1h17 diff 1/1 1/1 Fenêtre sur cour Diana Munteanu 27' diff 2/2 Satyajit 2h20 / 35mm / VOSTF diff Eire du cinéma et répétition ” EL INVIERNO LLEGA DESPUéS DEL OTOñO 14H Blake Edwards Alfred 1h58 /Hitchcock 35mm / VOSTF 1/1 1h52 / diff VOSTf diff 2/2 N. Zukerfeld et M. Solarz 1h33 / VOSTA + STF diff 2/2 n Michaud diff 1/1 SHORT STAY 16H 12H15 La Mouche noire 18H Ted Fendt 1h01 / 35mm / VOSTF diff 2/2 59 diff2/2 1/1 27' diff INTRODUCTION DE FLORENCE 15' Conte d’étésauvée RoverROCHEFORT (versions 1+3) Neumann 1h34 /par 35mm / VOSTF diff 1/1 OKurt ESTACIONAMENTO La Maison et le monde AT RÉALISATRICE N AVEC Eric Rohmer 1h53 / VFSTA diff 2/2 DRÁ LA LABALA L. Fitzhamon diff 2/3 L'une chante, pas William 20'l'autre / VOSTF +MAXENCE STA diff 2/2 PRÉSENTÉ PAR TUAL Satyajit Biagioli Ray 2h20 / 35mm / VOSTF diff (COMÉDIEN) 1/1 VR 10/ VOSTA / VOSTF diff 2/2 8' + STF 1/2 Agnès Varda 2h 35mm / VOSTF diff 2/2 16H30 + CINÉ-CONFÉRENCE diff 1/1 Riches et célèbres QUINZAINE CLAIRE Apnée 16H CINÉ-CONFÉRENCE LAR GeorgeGenoudet Cukor 1h57 / VOSTF diff 2/2 1/2 “ la1h37 reprise. histoire du cinéma et répétition Adrien / VOSTF diff Jean-Christophe Meurisse 1h29 diff” 1/1 'ASAL AXENCE TUAL (COMÉDIEN) AVANT-PREMIÈRE o27' 1h01BAGHERI / VOSTA +15' STF diff diff 2/2 1/2 Conte d’été Par Philippe-Alain Michaud diff 1/1 “ clip et cinéma, pas de deux ” 14H30 Eric Rohmer 1h53 / VFSTA diff 2/2 le Miroir LA VENGERESSE Par Joachim Lepastier diff 1/1 18H30 Des jours et des nuits dans la forêt PASTORALE Phantom of The Paradise 2h05 / 35mm diff1/1 1/1 14H30 Meurisse 1h29/ VOSTF diff cour Bill Plympton 1h11 / VOSTF diff 1/1 35mm / VOSTF diff 2/2 16H30 FRANKENSTEIN Satyajit Ray 1h55 / VOSTF diff 17H Pierre Denoits 20' // 35mm VFSTA diff 1/2 2/2 VR Brian de Palma 1h32 / VOSTF diff 2/3 1h52 / VOSTf diff 2/2 CINÉ-CONFÉRENCE INTRODUCTIONJames D'ADRIENNE 15' VR Whale BOUTANG 1h10 / VOSTF diff 2/2 E 22H30 EL INVIERNO LLEGA DESPUéS DEL OTOñO AXENCE TUAL (COMÉDIEN) 14H The Paradise “ clip et cinéma, pas de deux ” 20H Klute PRÉSENTÉ PAR MAXENCE TUAL (COMÉDIEN) INTRODUCTION DE MARTIN GOUTTE 15' N. Zukerfeld et M. Solarz 1h33 / VOSTA + STF diff 2/2 versions 1+3) 1h32 / VOSTF VR diff 2/3 INTRODUCTION D'ASAL Par Lepastier diff AlanJoachim J Pakula / 35mm / VOSTF diff 1/1 1/1 15' diff 2/3 Suivi d’une rencontre avec lesBAGHERI réalisateurs Chanson deuxième étage 59 diff1/1 1/1 Regarde, elle1h54 a les yeuxdu grand ouverts Meurisse 1h29 diff 17H LA Brique et le Miroir Roy Andersson 1h40 / VOSTF diff 1/1 La Maison et le monde RENCE AT AVEC LA RÉALISATRICE Yann Le Masson + le collectif des femmes du MLAC AXENCE TUAL (COMÉDIEN) INTRODUCTION D'ADRIENNE BOUTANG Ebrahim Golestan 2h05 / 15' 35mm 1h17 diff 1/1 1/1/ VOSTF diff 1/1 Satyajit Ray 2h20 / 35mm / VOSTF diff LA MAISON ire du cinéma et répétition ” The Paradise deuxième étage diff 1/1 Klute Aliona Zagurovska 31' la panthèrediff 2/2 de harlem Coffy, noire nh40 Michaud 16H 1h32 VOSTF VR diff //VOSTF diff2/3 1/1 AVANT-PREMIÈRE Alan J Pakula 1h54 / 35mm / VOSTF La Mouche noire Jack Hill 1h31 / VOSTF diff 1/1 diff 2/2 VIEJO CALAVERA 27' diff 2/2 Conte d’étéLe1h34Concours Kurt Russo Neumann / 35mm / VOSTF diff 1/1 Kiro 1h20 diff 23H Eric Rohmer 1h53/ /VOSTA VFSTA+ STF diff 2/2 2/2 N AXENCE TUAL (COMÉDIEN) nthère noire de harlem Simon avec 1h59 le réalisateur 16H diff 1/1 Suivi d’une Claire rencontre LA MAISON 10 / VOSTF VR diff 2/2 18H concert de féroces VOSTF 2/2 35mm / VOSTF 16H30 deuxième étage diff SUIVIE D'UN DÉBAT AVEC LA RÉALISATRICE Riches et célèbres Aliona Zagurovska 31' diff 2/2 20H30 AVANT-PREMIÈRE À LA POUDRIÈRE CINÉ-CONFÉRENCE h40 / VOSTF diff 1/1 George Cukor 1h57 / VOSTF diff 1/2 20H30 Le désir 'ASAL BAGHERI 15' VIEJO CALAVERA AXENCE TUAL (COMÉDIEN) Tombé du ciel 6 “ clip et cinéma, pas de deux ” éroces 14H30 Rémi Gendarme 9' / COLLINE VFSTA diff UNE Kiro Russo 1h20 / VOSTA + STF Wissam Charaf 1h10 / VOSTF diff2/2 1/1 le Miroir nthère noire de harlem Par Joachim Lepastier diff 1/1 Diana Munteanu 27'RÉALISATEUR diff 2/2 PASTORALE SUIVIE D'UNE RENCONTRE AVEC LE BRÜDER DER NACHT 2h05 / 35mm / VOSTF diff 1/1 18H Meurisse 1h29 diff 1/1 VOSTF diff 2/2 17H Pierre Chiha Denoits1h27 20' // VOSTF VFSTA diff2/2 2/2 AVANT-PREMIÈRE Patric diff SHORT STAY INTRODUCTION D'ADRIENNE BOUTANG 15' 17H Ted Fendt 1h01 / 35mm / VOSTF diff 2/2 Suivi d’une rencontre avec le réalisateur E EL INVIERNO LLEGA DESPUéS DEL OTOñO Tombé du ciel The Paradise éroces AVANT-PREMIÈRE Klute N. Zukerfeld et M. Solarz 1h33 / VOSTA + STF diff 2/2 Wissam Charaf 1h10 / VOSTF diff 1/1 1h32 / VOSTF VR diff 2/3 PRÉSENTÉ MAXENCE TUAL Alan J Pakula 1h54 / VOSTF diff (COMÉDIEN) 1/1 SUIVIE D'UNE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR Le Ruisseau, le/ 35mm préPAR vert 59 diff 1/1 Apnée La le Maison le monde AT AVEC LA RÉALISATRICE AXENCE TUAL (COMÉDIEN) et doux et visage Jean-Christophe Meurissediff 1h29 diff 1/1 LA MAISON Satyajit Ray 2h20 / 35mm / VOSTF 1/1 DIRECTION DE LA RÉDACTION : Elsa LANÇON Yousry Nasrallah 1h55 / VOSTF diff 1/1 deuxième étage HISTOIRE"

20H

P.14 + P.12

jeudi 1 décembre 2016 Nle Miroir

n Michaud LAR

12H15

lales reprise. Des jourselle et“ades nuits dansduouverts lacinéma forêtet répétition ” Regarde, yeuxhistoire grand Par /Philippe-Alain Michauddiff 1/2 diff 1/1 Satyajit Ray 1h55 35mm / VOSTF

ire du cinéma et répétition ”

8' + STF VR 10/ VOSTA / VOSTF

QUINZAINE CLAIRE Adrien Genoudet 1h37 / VOSTF Fenêtre sur cour diff 2/2 O ESTACIONAMENTO Alfred Hitchcock 1h52 / VOSTf William Biagioli 20' / nuits VOSTF dans + STA la forêt diff 2/2 Des et des 18Hjours sauvée par Rover (versions 1+3) Satyajit Ray 1h55 / 35mm / VOSTF diff 1/2 QUINZAINE CLAIRE L. Fitzhamon ENTRÉE LIBRE

P.26

RENCE 1h52 / VOSTf

O ESTACIONAMENTO laerNOCHE POLAR

P.34

diff 2/2

diff 2/3

nversions Michaud 1+3)

12H15

P.26

mm

P.14 ++ P.12 28' / VOSTA STF

jeudi 1 décembre

diff 1/2

1h01 / VOSTA + STF diffP.23 1/2

versions 1+3)

Gabriel Azorín

William BiagioliFlorencia 20' / VOSTF + STA1h01 /diff 2/2 + STF Romano VOSTA

diff 1/2

P.14 + P.11

MAñANA VENDRÁ LA BALA

jeudi 1 décembre

5 COURTS-MÉTRAGES DE JEUNES RÉALISATEURS DE BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ

P.14 + P.11

vendredi 2

P.17

Parcours Jeunes er Talents

14H30

AVANT-PREMIÈRE

LUMIèREs D'ÉTÉ

diff 1/2

Jean-Gabriel Périot

1

P.14 + P.11

Pierre Denoits

20' / VFSTA

P.26

KOROPA

diff 2/2

Laura Henno

12H15 TOUT CE QUEELLEINVIERNO CIEL PERMET LLEGA DESPUéS DEL OTOñO Douglas Sirk 1h29 / VOSTF diff 2/2 ON. Zukerfeld ESTACIONAMENTO et M. Solarz 1h33 / VOSTA + STF diff 2/2 William Biagioli

P.14 + P.12

P.13 + P.12 20' / VOSTF + STA

LE RéEL PARLE NOUS QUINZAINE CLAIRE La POUR Maison et le monde

Antonin IvanidzéAdrien 28' / VFSTA diff 2/2 20H30 / VOSTF SatyajitGenoudet Ray 2h201h37 / 35mm / VOSTF 18H

diff 2/2 P.35

Antoine Danis

16H

P.13 + P.11 diff 2/2 diffP.17 1/1 P.34 P.19

THE ILLINOISLe PARABLES désir Jeunes Talents 16H Parcours Deborah Stratman 1h / VOSTF diff 2/2 Rémi Gendarme 9' / VFSTA diff 2/2 Des jours et des nuits dans la forêt 5Conte COURTS-MÉTRAGES DE JEUNES RÉALISATEURS d’été Satyajit Ray 1h55 / 35mm / VOSTF diff 1/2 BRÜDER DER NACHT DE EricBOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ Rohmer 1h53 / VFSTA diff 2/2 2h diff2/2 1/1 Patric Chiha 1h27 / VOSTF diff TOUS 14H LES AUTRES S’APPELLENT ALI 18H 16H30 R.W Fassbinder INTRODUCTION 1h33 / 35mm / VOSTF diff 3/3 DE MARTIN GOUTTE 15' CINÉ-CONFÉRENCE Parcours Talents PRÉSENTÉ PARJeunes EMMANUEL MOURET AVANT-PREMIÈRE elle a les yeux grand ouverts 5Regarde, COURTS-MÉTRAGES DE JEUNES RÉALISATEURS sauvée par RoverLe (versions 1+3) “ clip et cinéma, pas defemmes deux Fais-moi plaisir ! Ruisseau, le pré vert Yann Le Masson + le collectif des du”MLAC DE BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ L. Fitzhamon diff 3/3 Par Lepastier diff 1/1 Emmanuel Mouret 1h32 / 35mm diff 1h17Joachim diff2/2 2h diff 1/1 et le doux visage La Féline 17H 20H Yousry Nasrallah 1h55 / VOSTF diff 1/1 PRÉSENTÉ PAR EMMANUEL MOURET INTRODUCTION D'ADRIENNE BOUTANG 15' Jacques Tourneur /D'UNE 35mm /noire VOSTF diff 2/2 PRÉSENTÉ PAR EMMANUEL MOURET La1h13 Mouche SUIVIE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR Kurt Neumann 1h34 / 35mm Fais-moi plaisir ! / VOSTF diff 1/1 Klute 22H30 Micki & Maude AVANT-PREMIÈRE Emmanuel Mouret / 35mm AlanMouche J Edwards Pakula 1h54 /1h32 35mm / VOSTF diff2/2 1/1 Blake 1h58 / 35mm / VOSTF diff diff 1/1 La Riches et célèbres LUMIèREs D'ÉTÉ David Cronenberg 1h36 / VOSTF diff 2/2 20H George Cukor 1h57 / VOSTF Jean-Gabriel Périot 1h23 / VOSTF diff 2/2 INTRODUCTION DE FLORENCE ROCHEFORTdiff15'1/2 PRÉSENTÉ PAR EMMANUEL MOURET LA MAISON 14H30 Aliona 31' L'une chante, pas diff 2/2 Micki &Rouge Maudel'autre La RueZagurovska Varda 2h1h58 diff2/3 1/1 Blake Edwards / 35mm / VOSTF diff 1/1 Fritz Lang 1h42 / VOSTF KOROPA Agnès PASTORALE VIEJO CALAVERA Laura Henno 20' / VOSTF diff 2/2 P.27

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE" ENTRÉE LIBRE DOUBLE FEATURE EMMANUEL MOURET

P.37 P.17 P.17 P.31 P.16

P.15

P.27 P.26

P.14 + P.38 P.13 P.31

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE" DOUBLE FEATURE EMMANUEL MOURET

12H15 17H

23H

12H15

14H 18H

14H

P.16 "RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE" P.38 Pierre Denoits 20' / VFSTA+ STF diffP.43 2/2 Kiro Russo 1h20 / VOSTA diff 2/2 AVANT-PREMIÈRE INTRODUCTION DE FLORENCE ROCHEFORT 15'

P.35

14H30

P.16

P.25

Eric Rohmer

16H30

1h53 / VFSTA

P.19

diff 1/1

ENTRÉE LIBRE

AVANT-PREMIÈRE CINÉ-CONFÉRENCE

P.17

Jours de France “ clip et cinéma, pas de deux ”

Jours de France Jérôme LE RéELReybaud PARLE 2h1 PO SUIVIE D'UNE Antonin Ivanidzé TOUT CE QUERENCON LE28'C Douglas Sirk 1h29 THE ILLINOIS PAR/ V SINGINGStratman IN GRAV1h Deborah Bradley 2h23PO / LE RéELLiew PARLE Antonin Ivanidzé 28' TOUS LES AUTRES Arroseur et arrosé [I, II, II R.W THEFassbinder ILLINOIS 1h33 PAR Frères Lumière Deborah Stratman 1h HERBES FLOTTAN sauvée par Rover (versi L. Fitzhamon Yasujirõ ozu 1h59 / 3 TOUS LES AUTRES La Féline R.W Fassbinder 1h33 PRÉSENTÉ PAR SERGE Jacques Tourneur 1h13 Tip Top sauvée par Rover (versi 6' / 35mm

L. Fitzhamon 35mm Serge Bozon6' /1h46 AVANT-PREMIÈRE

Jacques Tourneur 1h131 Jean-Gabriel Périot

14H30

diff 2/2

P.15

vendredi 2 Douglas Sirk

La Féline D'ÉTÉ LUMIèREs

Satyajit Ray RENCONTRE 2h20 / 35mm / VOSTF diff 1/1 Philippe RamosSUIVIE 1h47 /D'UNE VFSTA diff 1/1 AVEC LE RÉALISATEUR

LA VENGERESSE 16H Plympton 1h11 / VOSTF Pièges Bill Conte d’été Robert Siodmak 1h51 / 35mm diff 2/2

1h51

DOUBLE FEATURE SERGE BOZO

P.15

P.25

Robert Siodmak

TOUT CE QUE LE C AVANT-PREMIÈRE

39''/ 51"/ 39"

P.14 + P.11

ATHèNes RhAPSODIE EL set INVIERNO LLEGA DESPUéS dj de tata wellene : DEL OTOñO 18H Antoine Danis L'une 1h20 / VOSTF 2/2 LA VENGERESSE chante, l'autre pas N. Zukerfeld et M. Solarz 1h33diff / VOSTA diff 2/2 AVANT-PREMIÈRE “Bill les filles des sixties ” + STF diff Plympton 1/1 Agnès Varda 2h1h11 / VOSTF ÀTombé LA POUDRIÈRE du ciel La Maison le monde Fou d’amourAVANT-PREMIÈRE Wissam Charafet1h10 / VOSTF diff 1/1

Pièges

1h47

1h29 / V

P.24

P.13 + P.11

Fou d’amour Philippe Ramos

P.27 P.31 P.37 P.31

DOUBLE FEATURE EMMANUEL MOURET "RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE" DOUBLE FEATURE EMMANUEL MOURET

1h20 /

vendredi 2

P.23 + P.25

6' / 35mm

20' / VO

ATHèNes RhAPSO

KOROPA Laura Henno D'ÉTÉ 20' / VO LUMIèREs Jean-Gabriel Périot 1 ATHèNes RhAPSO AVANT-PREMIÈRE

Antoine Danis

1h20 /

KOROPA diff 1/1 Laura Henno 20' / VO Fou d’amour 20H30 17H Philippe Ramos 1h47 ATHèNes RhAPSO Aliona Zagurovska 31' diff 2/2 RÉDACTION : Josiane Bataillard, Chloé Béri, Nicole Cordier, Sylvie Courroy, Élodie Horn, Marie Holweck, Nicole Labonne, Catherine Marle Guyon, Le désir SUIVIE D'UNE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR INTRODUCTION D'ADRIENNE BOUTANG 15' 16H Antoine Danis 1h20 / h40 / VOSTF diff 1/1 SINGING IN GRAVEYARDS Valérie Moliterni, Guillaume SadiaPhantom Robein, Marie-Antoinette Velasquez, Zornitta RémiLaura Gendarme 9' / VFSTA diff 2/2 of The Paradise Vacelet, Fabien 22H30 Riether, VIEJO CALAVERA 27' diff 2/2 Klute Conte d’été 16H Pièges Liew 2h23 / VOSTA + STF 2/2 AVEC LA COLLABORATION DE Cuenat, Anna Tarassachvili, OlivierBradley Thévenin, Carsten Wilhelm etdiff des étudiants en Communication et Brian de Palma / VOSTF diff 2/3 KiroMouche Russo: Thierry 1h20 / VOSTA + STF1h32 diff 2/2 VR BRÜDER DER NACHT La Alan J Pakula 1h54 / 35mm / VOSTF diff 1/1 Eric Rohmer 1h53 / VFSTA diff 2/2 Robertd’amour Siodmak 1h51 nthère noire de harlem Fou 18H Édition de l’Université de Haute-Alsace 20H30 Patric Chiha 1h27 / VOSTF diff 2/2 22H30 David Cronenberg 1h36 / VOSTF diff 2/2 18H VOSTF 2/2 Philippe Ramos 1h47 35mm / VOSTF Arroseur et arrosé [I, II, III] C. De la Caffinière 17H MISE ENdiff PAGE :16H30 S. Lecarpentier, A. Cordonin, S. Gorak, D. Podmarkova, E. Invernizzi, M. Salerne, PRÉSENTÉ PAR MAXENCE TUAL (COMÉDIEN) Le AVANT-PREMIÈRE Frères Lumière AVANT-PREMIÈRE LA désir MAISON TIRAGE : 500 exemplaires CINÉ-CONFÉRENCE AVANT-PREMIÈRE Rémi Gendarme 9' / VFSTA diff 2/2 Chanson du deuxième étage La Rue Rouge AXENCE TUAL (COMÉDIEN) Tombé du ciel Aliona Zagurovska 31' diff 2/2 de la Ville de deux Belfort Piègesde#20 HERBES FLOTTANTES Jours France “Fritz clip et cinéma, pas de ” éroces IMPRESSION : Atelier de Reprographie Andersson diff 1/1 Le Ruisseau, le pré diff vert Lang 1h42Roy /1h10 VOSTF diff BRÜDER DER NACHT Wissam Charaf / VOSTF 1h40 / VOSTF diff2/3 1/1 Robert Siodmak Yasujirõ ozu 1h59 / 35mm / VOSTF 1/1 Jérôme Reybaud 1h51 2h1 Par Joachim Lepastier diff 1/1 VIEJO CALAVERA Patric Chiha 1h27 / VOSTF diff 2/2 SUIVIE D'UNE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR 23H et le doux visage SUIVIE D'UNE RENCON Meurisse 1h29 diff 1/1 Kiro Russo 1h20 / VOSTA + STF diff 2/2 17H 17H

CHRISTOPHE MEURISSE VR

CHRISTOPHE MEURISSE

P.35

P.31

P.14 + P.13

P.14 + P.12

P.19

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

P.23

P.12

16H

P.13 + P.11 P.37

P.27

P.28

ENTRÉE LIBRE

P.31 P.43

Jérôme Reybaud 2h17 / VFSTA diff 1/1 Par Joachim Lepastier SUIVIE D'UNE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR

DOUBLE FEATURE JEAN-CHRISTOPHE MEURISSE P.15 P.17 P.24

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

P.43 P.37

P.23 + P.25

P.31

39''/ 51"/ 39"

diff 2/3

P.13 + P.11 P.14 + P.13 P.16

P.28

DOUBLE FEATURE SERGE BOZON

P.30

P.16


Ven. 2 DéC 2016

#6

le Jury eurocks one + one Le jury Eurocks One + One, composé de 5 jeunes belfortains de moins de 25 ans, est en charge de décerner un prix, récompensant un film de la compétition à l’ esprit libre et muscial Le parrain de cette initiative, Théo Hakola, chanteur et muscien à l’Orchestre Rouge et Passion Fodder, homme de théâtre, ainsi que producteur du 1er album du fameux groupe Noir Désir sera présent à la librairie du Chat Borgne samedi à 16h pour la dédicace de son dernier ouvrage. Être jury, c’est aiguiser ses goûts mais surtout découvrir des univers nouveaux et différents. De quoi agrandir sa culture cinématographique et musicale, et pourquoi pas rencontrer des artistes que vous appréciez ! Retrouvez de plus amples informations sur le site du festival, le compte Instagram et n’hésitez pas à les suivre sur le Snapchat du jury Eurocks One+One via les Eurockéennes !

TEMPS FORTs Séances Cinéma & Histoire à 20h30 en salle 15 : Saute ma ville de Chantal Akerman, suivi de Les vies de Thérèse de Sébastien Lifshitz, en sa présence. Doubles séances « Nouveau Burlesque français », présenté par Serge Bozon : – à 18h en salle 10 : Tip Top de Serge Bozon – à 20h en salle 11 : Penn and teller get killed d’A. Penn – Présenté par Thomas Salvador à 22h en salle 11 : De sortie de Thomas Salvador, suivi de Rien que pour vos cheveux de Dennis Dugan. Avant-premières à 14h30 en salle 11 : Lumières d’été de Jean-Gabriel Périot – 17h en salle 11 : Jours de France de Jérome Reybaud, en sa présence – 18h30 en salle 14 : Madame B, Histoire d’une Nord-Coréenne de Jero Yun

croquis du jour

par Myriam huré

Emeline

#21


Dear renzo A. Gálvez et F. lezama - Argentine Salle 12 ven 2 déc - 14h30

Une série de hasards plus ou moins provoqués réunit les protagonistes du film. Tous jonglent avec leurs petits arrangements, leurs demi-vérités à moitié dissimulées, à moitié assumées. Peut-on en même temps enseigner le catéchisme et voler le salaire des serveurs aux terrasses des cafés ? Croire aussi religieusement aux images pieuses qu’au pendule divinatoire ? Et intégrer la prestigieuse New-York University sans comprendre un seul mot d’anglais ? Après tout, on revend bien au prix du luxe en Argentine les fripes en série soldées dans les H&M du Village. Comme au théâtre, on fait semblant de s’évanouir, on écrit de mensongères lettres d’amour ou de recommandation. Une galerie de portraits impressionnistes et sensibles de personnages aussi paumés que débrouillards... et quelque chose du surréalisme de Buñuel. Avec en toile de fond, les briques beiges et brunes des buildings néo-romanesques de Brooklyn Heights ou du Lower Manhattan, l’alignement des entresols en vrai-faux gothique du Campus de Washington Square... Autant d’architectures en faux-semblants, où règne l’illusion en abyme : on peut même apercevoir la façade aux néons bleutés de Forum Film, le plus célèbre des cinémas art & essai new-yorkais. Et perdue dans la brume, la tour du One World Trade Center semble elle aussi prendre ses distances avec la réalité. Christophe Ottello

de sas en sas Rachida brakni - France salle 12 ven 2 déc - 20h (+ Débat)

Tout commence par quelques scènes dans un appartement de cité: une mère et sa fille, quelques paroles bienveillantes et pourtant si banales ; le père est presque absent comme la plupart des autres hommes du film. Ensuite un parcours tel un rituel, images de routes, de voies ferrées puis l’arrivée à la prison: mère et fille rejoignent d’autres femmes qui sont ici pour la même chose: rendre visite à leurs hommes au parloir. On passe alors des seules scènes extérieures du film à un “huit-clos” théatral où l’on va assister au passage des différents sas (celui de la prise de rendez-vous, des toilettes, du linge, etc...). Chez ces visiteuses, une population assez différente, des personnes qui se connaissent déjà, chez certaines des regards fuyants, chez d’autres des regards de réconfort. Un seul visiteur, un vieil homme d’origine africaine semble trôner au milieu de toutes ces femmes tel un vieux sage. Une des principales caractéristiques de ce film est posée : on parle des hommes mais on ne les voit pas, pourtant ils sont la raison de l’omniprésence de ces femmes à l’écran. C’est donc un film de femmes réalisé par une comédienne Rachida Brakni dont c’est ici le premier long métrage en tant que réalisatrice et qui semble bien connaître son sujet. Elle le filme d’une façon viscérale telle une expérience sans doute vécue quand les tensions montent entre les visiteuses ou avec les gardiens. Ces derniers d’ailleurs d’une froideur implacable et d’une inhumanité quelquefois effrayante, ne sont que les pions de l’administration pénitentiaire, leurs faiblesses se révèlant lorsque certaines jouent avec eux la séduction ou les humilient verbalement en les renvoyant à leur condition de subordonné. Quelques rares plans où l’on voit le personnel de la prison semblent “volés” et leur côté documentaire tranche catégoriquement avec la mise en scène théatrale mais vient renforcer la véracité du propos. Celui d’une véritable micro-société dans un lieu confiné où les langues se délient, les amitiés se forment et se défont, où intimité, respect, méfiance et mépris se confondent de manière exacerbée. Tout est à fleur de peau, prêt à exploser. Finalement ce sont elles les véritables prisonnières derrière les barreaux des sas et qui n’en peuvent plus d’attendre pour arriver au parloir. Et au milieu de tout cela...l’innocence d’une petite fille qui trouve refuge dans les apparitions “apaisantes” et énigmatiques d’un homme (peut-être son père?) apporte une touche de poésie à ce très beau tableau de femmes de détenus. Jérôme Baverey #22


bradley lew - malaisie - philippines singing in the graveyards salle 12 ven 2 déc - 17h

Rock is not dead ! Imaginez un personnage ressemblant physiquement à Mick Jagger avec des cheveux blancs et ayant la même démarche dégingandée que celle de Joey Ramone et vous obtenez Pepe Madrigal l’anti-héros nostalgique et hasbeen du film de Bradley Liew. « Chanter dans les cimetières » raconte donc l’histoire d’un homme qui a passé toute sa vie à imiter Joey Smith rock star philippine et à qui l’on demande d’ouvrir le concert de son idole lors de sa venue dans sa ville et de lui écrire une ballade sentimentale. Homme-enfant, Pepe a tout compris à l’esprit rock n roll et continue à vivre comme un adulescent, il a des affiches de concert rock sur les murs de son appartement, il conduit un corbillard, il fabrique lui-même des figurines de son idole qu’il offre à son fils désespéré de le voir ainsi. Dur d’être un rockeur ! Car c’est bien là le problème de Pepe quand il se confronte à la réalité des choses et au désintérêt de ses proches face à son mode de vie et à sa passion pour la musique. Ces derniers lui renvoyant une image pathétique de lui-même, notamment dans les scènes avec son ex-femme devenue galeriste d’art moderne qui lui va asséner verbalement

un “Rock is dead !” tel un couperet et son petit-fils qui va tenter vainement de lui expliquer comment fonctionne un ordinateur. Se pose aussi la question de la transmission : que restera-t-il après lui ? Face à un monde qui va de plus en plus vite, des êtres humains « scotchés » continuellement à leurs tablettes ou autres objets connectés et qui n’ont que faire des vieilles gloires du rock n roll. Pourtant l’illusion que c’est possible est là quand Pepe entend deux jeunes ados discuter musique dans un supermarché. Mais les illusions de Pepe commencent à s’effondrer quand son manager (interprété par le génial Lav Diaz) se révèle ordurier et sans scrupules puis quand son idole Joey Smith avec qui il avait déjà joué dans les années 70 ne le reconnaît pas et l’ignore copieusement au profit de groupies féminines plus jeunes. Scènes d’errance dans la ville, scènes de « poses » comme une pochette d’album rock ou une gravure de mode, le film de Bradley Liew évoque la mélancolie rock du cinéma de Jarmush et derrière ses airs de comédie dramatique lente et douce-amère, rend justice à la passion et l’intégrité du « rock n roll way of life » !

#23 Jérôme Baverey


croquis - urban sketchers vendredi vendredi2 décembre 2 décembre

par geneviève carré 18H30 18H30

samedi samedi3 d3

P.16 P.16

AVANT-PREMIÈRE AVANT-PREMIÈRE COUP DE COEUR DE L'ACID COUP DE COEUR DE L'ACID

12H15 12H15

Raoul RuizRuiz 2h02 / 35m Raoul 2h02 /3

MADAME B, histoire d'une nord-coréenne MADAME B, histoire d'une nord-coréenne JeroJero YunYun 1h111h11 / VOSTF / VOSTF

20H 20H

LE PARC LE PARC

diff diff 1/1 1/1

DOUBLE FEATURE SERGESERGE BOZON DOUBLE FEATURE BOZON

P.30 P.30

PRÉSENTÉ PARPAR SERGE BOZON PRÉSENTÉ SERGE BOZON

Damien Manivel 1h111h1 /V Damien Manivel

LE VOLEUR DE DE LISBO LE VOLEUR LI

Penn andand Teller getget killed Penn Teller killed

A. Penn 1h291h29 / VOSTF / Inédit en France 2/2 2/2 A. Penn / VOSTF / Inédit en France diff diff P.13 +P.13 P.11+ P.11

DEAR RENZO DEAR RENZO

Léo Léo Richard 32' 32' Richard

14H 14H

Rachida Brakni 1h29 / VFSTA Rachida Brakni 1h29 / VFSTA

20H30 20H30

Laurence Anyways Laurence Anyways Xavier Dolan 2h48 Xavier Dolan 2h48

unes Talents

12H15

diff 1/1

UEL MOURET

P.31 P.17

MMANUEL MOURET

unes sir ! Talents

de h58 sir/ 35mm ! / VOSTF

P.31

diff 1/1

tHISTOIRE" 1h32 / 35mm diffP.38 2/2 P.17 E FLORENCE ROCHEFORT 15'

LE RéEL PARLE POUR NOUS 28' / VFSTA

Jeunes Talents

UEL MOURET HISTOIRE"

12H15 14H

P.31 P.38

TRAGES DEMOURET JEUNES RÉALISATEURS MANUEL EE-FRANCHE-COMTÉ FLORENCE ROCHEFORT 15'

MMANUEL MOURET

diff diff1/1 1/1

uret 1h32 / 35mm SEe

12H15 14H30

P.31 diff 2/2 diff 1/1

UEL MOURET

laisir MANUEL! MOURET

14H 14H30

P.38

aude FLORENCE ROCHEFORT

15'

1h58 / 35mm / VOSTF diff 1/1

7 / VOSTF

1h11 / VOSTF

P.38

16H

diff 1/1

le vert 9' / pré VFSTA sage NACHT

/ VOSTF 7 1h55 / VOSTF

15' P.16 P.13 + P.11

20H

P.23 + P.25

Antonin Ivanidzé

KOROPA

28' / VFSTA

diff 2/2

1h / VOSTF LUMIèREsRhAPSODIE D'ÉTÉ ATHèNes

diff P.16 2/2 diff 1/1

14H30

diff 2/2

16H 14H30 17H

20H30 23H 23H

P.27 P.15

diff 2/2

TOUS LESparAUTRES S’APPELLENT sauvée Rover (versions 1+3) ALI

20H30

P.13 +P.25 P.11 diff 3/3diff 3/3

KOROPA Fou d’amour La Féline Laura 20' 1h47 / VOSTF diff sauvée parHenno Rover (versions 1+3) Philippe Ramos / VFSTA diff2/2 1/1 L. Fitzhamon diff 3/3diff 2/2 Jacques Tourneur 1h13 / 35mm / VOSTF ATHèNes RhAPSODIE LaAVANT-PREMIÈRE FélineDanis 1h20 / VOSTF Pièges Antoine diff 2/2 Jacques Tourneur 1h13 1h51 / 35mm / VOSTF diff 2/2 diff 2/2 Robert Siodmak / 35mm LUMIèREs D'ÉTÉ Fou d’amour

8 8

P.25

P.15

1h23 / VOSTF 1h47 / VFSTA

LUMIèREs Jours deD'ÉTÉ France

diff 2/2P.30 diff 2/2 P.13 + P.11

Rien que pour vosvos cheveux DEAR RENZO Rien que pour cheveux Dennis Dugan 1h53 / VOSTF 2/2 2/2 A. Gálvez etand F. Lezama 19'/ /VOSTF VOSTA + STF diff diff diff Penn Teller get killed Dennis Dugan 1h53 PennEN 1h29 / VOSTF / Inédit en France diff 2/2 DE A.SAS SAS king kong Rachida Brakni diff 2/2 king kong1h29 / VFSTA Ernest B. Schoedsack 1h40 / VOSTF 2/2 2/2 DEAR RENZO Ernest B. Schoedsack 1h40 / VOSTF diff diff A. Gálvez et F. Lezama 19' / VOSTA + STF diff 2/2 Laurence Anyways DE SAS EN2h48 SAS Xavier dj set de de dudy : “ remakes ” ” diff 2/2 dj Dolan set dudy : “ remakes P.20

P.43 P.43

Brakni 1h29 / VFSTA À LARachida ÀPOUDRIÈRE LA POUDRIÈRE

la rue rouge FritzLaurence Lang 1h42 /Anyways VOSTF Xavier Dolan

2h48

VR

VR

1h42 / VOSTF

17H

P.27

P.13 + P.11

diff 2/2 P.24

16H 18H

16H

14H 14H30

14H30

diff 2/2 P.24

diff 3/3

P.15

PRÉSENTÉ PARPAR ANTONIN PRÉSENTÉ ANTO

La La loiloi ded’amour la la jungl de jun Combat Antonin Peretjako 1h39 Antonin Peretjako 1

samedi 3

2h02 / 35m

E.T.PARC l'extra-terres E.T. l'extra-ter LE Steven Spielberg 2h /2h V Steven Spielberg Damien Manivel 1h11 / V Combat d’amou RuizDE 2h02 / 3 LE Raoul VOLEUR LISBO Léo Richard 32' LE PARC Damien Manivel 1h1 Charulata LE VOLEUR LIS Satyajit Ray 1h55DE / VOS Léo Richard

32'

Satyajit Ray

1h55 / V

éros Thérapie Danièle Dubroux 1h48 / Charulata

LA ROSIÈRE DE PES Thérapie Jeanéros Eustache 1h07 / 1 Danièle Dubroux 1h4 LA ROSIÈRE DE PES Jean Eustache 55' / 16m LA ROSIÈRE DE P Jean Eustache 1h07 MAñANA VENDRÁ L LA ROSIÈRE P Gabriel Azorín 28'DE / VO Jean Eustache 55' / la NOCHE POLAR Florencia Romano 1h01 MAñANA VENDR

DOUBLE FEATURE ANTONIN PERET

PRÉSENTÉ ANTONIN Gabriel PAR Azorín 28' /

P.13 + P.11 P.25 diff 2/2

Texlaavery NOCHEProgram POLAR 1h10 / VOSTF "RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

P.12 P.15

Saute ma ville Chantal Akerman

P.25

13'

16H

P.38

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

Philippe diff 1/1 Arroseur etRamos arrosé [I,1h47 II, III]/ VFSTA SUIVIE D'UNE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR

P.38

Florencia Romano

1h

DOUBLE FEATURE ANTONIN PERETP DOUBLE FEATURE ANTONIN

PRÉSENTÉ PARPAR ANTONIN PRÉSENTÉ ANTO

La Tex loi de la jungl avery Progr

diff 1/1

Les vies de Thérèse Sébastien Lifshitz 55' / VFSTA diff 1/1 Saute ville AVEC LE RÉALISATEUR SUIVI D'UNE ma RENCONTRE

P.23 + P.25

P.25

Lumière FouFrèresd’amour

14H

diff 3/3

P.13 + P.11

diff2/2 1/1 diff

12H15

diff 2/2 P.24 P.20

DOUBLE FEATURE ANTONIN PERETP DOUBLE FEATURE ANTONIN

Raoul Ruiz

diff 2/2 diff 1/1

KOROPA diff 1/1 Pièges Laura Henno 20' / VOSTF AVEC LE RÉALISATEUR diff 2/2 SUIVIE RENCONTRE RobertD'UNE Siodmak 1h51 / 35mm diff 2/2 KOROPA ATHèNes RhAPSODIE Laura HennoDanis 20' / VOSTF diff 2/2 Antoine 1h20 / VOSTF diff 2/2 AVANT-PREMIÈRE SINGING IN GRAVEYARDS ATHèNes RhAPSODIE Bradley Liew 2h23 / VOSTA + STF diff 2/2 Jours de France Antoine Danis 1h20 / VOSTF diff 2/2 Fou d’amour Jérôme Reybaud 2h17 / VFSTA diff 1/1

Jean-Gabriel Périot 1h23 / VOSTF Jérôme Reybaud 2h17 / VFSTA

diff 2/2

Thomas Salvador 17'BOZON /17' 35mm Thomas Salvador / 35mm DOUBLE FEATURE SERGE PRÉSENTÉ PAR SERGE BOZON

Fritz Lang

P.25

Philippe Ramos

MADAME histoire nord-coréenne Penn and B,Teller getd'une killed De sortie Jero Yun / VOSTF 1h11 / VOSTF diff 1/1 De sortie A. Penn 1h29 / Inédit en France diff 2/2

la rue rouge

P.15

Jean-Gabriel Périot AVANT-PREMIÈRE AVANT-PREMIÈRE

vendredi 2 décembre

diff diff 1/1 1/1

P.13 + P.11

R.W Fassbinder 1h33 / 35mm / VOSTF diff 3/3 P.27 P.23 + P.25 Jean-Gabriel / VOSTF diff 2/2 Antoine DanisPériot 1h20 /1h23 VOSTF diff 2/2

L. Fitzhamon / 35mm R.W Fassbinder6'1h33 / 35mm / VOSTF

12H15

P.16

P.42 P.42

THE ILLINOIS PARABLES AVANT-PREMIÈRE Laura Henno 20' / VOSTF diff 2/2 TOUS LES AUTRES S’APPELLENT ALI

6' / 35mm

CONTRE AVEC LE RÉALISATEUR P.16

le pré vert 1h36 / VOSTF sage

diff diff 2/2 2/2 diff 3/3

P.26P.13 + P.12 P.15

AVANT-PREMIÈRE LE RéEL POUR NOUS TOUT CEpar QUEPARLE LE CIEL PERMET sauvée Rover (versions 1+3)

P.38 P.38

16H 16H

PRÉSENTÉ PARPAR THOMAS SALVADOR PRÉSENTÉ THOMAS SALVADOR

P.27

P.23 + P.25

diff 1/1

diff 1/1 P.13 +P.16 P.11

TOUT CE CIELS’APPELLENT PERMET ALI vendredi 2LEdécembre La Féline TOUS LESQUE AUTRES

samedi 3 d

1h10 / VOSTF

Sébastien 55' /55' VFSTA diff 1/1 / VFSTA 1/1 Yun Lifshitz 1h11Lifshitz / VOSTF diffdiff 1/1P.16 18H30 JeroSébastien SUIVI D'UNE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR SUIVI D'UNE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR AVANT-PREMIÈRE DOUBLE FEATURE SERGE BOZON P.30 20H P.32 P.32 DOUBLE FEATURE THOMAS SALVADOR 22H COUP DE COEUR DEBOZON L'ACID DOUBLE FEATURE THOMAS SALVADOR PRÉSENTÉ PAR SERGE 22H

diff 2/2 diffP.26 3/3

Douglas Sirk 1h29 / VOSTF Jacques Tourneur 1h13 / 35mm / VOSTF R.W Fassbinder 1h33 / 35mm / VOSTF

Saute mama ville Saute ville AVANT-PREMIÈRE

TexTex avery averyProgram Prog 1h10 / VOSTF

Les viesvies Thérèse Les de Thérèse MADAME B,dehistoire d'une nord-coréenne

diff3/3 2/2 diff

L. Fitzhamon 6' / 35mm

Deborah Stratman

14H

N DE FLORENCE ROCHEFORT

E 9' / VFSTA 11 ÈRE/ VOSTF ACHT ESSE

LE RéEL POUR NOUS ALI TOUS LESPARLE AUTRES S’APPELLENT sauvée parStratman Rover (versions 1+3) Deborah 1h / VOSTF

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE" "RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

Chantal Akerman 13' 13' Chantal Akerman COUP DE COEUR DE L'ACID

LEDeborah RéEL PARLE POUR + P.11 Stratman 1hNOUS VOSTF/ VOSTF P.13 diff 2/2 Jacques Tourneur 1h13 // 35mm diff 2/2

diff 2/2

HISTOIRE"

2h

18H30

diff 2/2 P.13 +P.27 P.12

P.13 + P.12

P.31 58/ /VOSTF 35mm / VOSTF diff 11 diff1/1 1/1

nte, l'autre pas

THE PARABLES TOUTILLINOIS CE QUE LE CIEL PERMET

diff 2/2 3/3 diff 2/2diff LUMIèREs D'ÉTÉ Jean-Gabriel Périot 1h23 / VOSTF diff 2/2 THE ILLINOIS PARABLES La Féline

MMANUEL MOURET

, l'autre pas

vendredi 2 décembre

L. Fitzhamon 6' / 35mm Douglas SirkIvanidzé 1h29 / VOSTF Antonin 28' / VFSTA

P.31 P.16

R EMMANUEL MOURET

MA & HISTOIRE"

DOUBLE FEATURE ANTONIN PERETP DOUBLE FEATURE ANTONIN

PRÉSENTÉ PARPAR ANTONIN PRÉSENTÉ ANTO

P.23 + P.25

diffP.16 1/1 h58 / 35mm / VOSTF diff 1/1

R EMMANUEL MOURET

la la NOCHE POLAR NOCHE POLAR

diffP.26 2/2

Antonin Ivanidzé1h33 28'//35mm VFSTA/ VOSTF R.W Fassbinder

P.31

MMANUEL MOURET GES DE JEUNES RÉALISATEURS diff 1/1 RANCHE-COMTÉ P.17

SE sir ! pas 11 / VOSTF , l'autre 1h32 / 35mm

Gabriel Azorín 28' 28' / VO/ Gabriel Azorín

vendredi 2!décembre À ne pas manquer THE ILLINOIS PARABLES

Talents ,nes l'autre pas de

UEL MOURET

JeanJean Eustache 55' /55' 16m Eustache /

P.13 + P.12

Deborah Stratman / VOSTF Douglas Sirk 1h29 /1h VOSTF

14H

LA LA ROSIÈRE DE DE PESP ROSIÈRE

diff diff 3/3 3/3

diff 2/2

vendredi 2 décembre 2016

MMANUEL UEL MOURET MOURET MMANUEL MOURET

diffP.31 1/1

JeanJean Eustache 1h07 /1 Eustache 1h07

Florencia Romano 1h011 Florencia Romano

1h29 / VOSTF

Antonin Ivanidzé

LA LA ROSIÈRE DE DE PESP ROSIÈRE

MAñANA VENDRÁ MAñANA VENDRL

vendredi 2 décembre 12H15

diff diff 2/2 2/2

P.26

TOUT CE QUE LE CIEL PERMET Douglas Sirk

GES DE /JEUNES 1h32 35mm RÉALISATEURS diff 2/2 RANCHE-COMTÉ

UEL MOURET

FritzFritz LangLang 1h42 / VOSTF 1h42 / VOSTF

vendredi 2 décembre

GES DE JEUNES RÉALISATEURS RANCHE-COMTÉ

Danièle Dubroux 1h48 / Danièle Dubroux 1h4

14H30 14H30

P.24 P.24

la la ruerue rouge rouge P.17

éros Thérapie éros Thérapie

diff diff 2/2 2/2 P.20 P.20

Charulata Charulata

Satyajit RayRay 1h55 / VOS Satyajit 1h55 /V

A. Gálvez et F.etLezama 19' /19' VOSTA + STF diff diff 2/2 2/2 A. Gálvez F. Lezama / VOSTA + STF

DE DE SASSAS EN EN SASSAS

Combat d’amour Combat d’amou

1h10 Peretjako / VOSTF Antonin

16H

1h39

DOUBLE FEATURE ANTONIN P

PAR ANTO E.T.PRÉSENTÉ l'extra-terres

P.25 P.12 LA RÉDACTION : Elsa LANÇON Steven /V La Spielberg loi de la2hjun Philippe Ramos 1h47 / VFSTA diff 1/1 CONTRE AVEC LE RÉALISATEUR Chantal Akerman 13' diff 1/1 HERBES FLOTTANTES Pièges RÉDACTION : Josiane Bataillard, Chloé Béri, Nicole Cordier, Sylvie Courroy, Élodie Marie Holweck, Nicole Labonne,P.32 Catherine Marle Guyon, FEATURE THOMAS SALVADOR Antonin Peretjako 1 22H Horn,DOUBLE SINGING IN GRAVEYARDS P.25 VOSTF diff P.27 2/3 ACHT Yasujirõ ozu 1h59 / 35mm / VOSTF diff 1/1 me 9' / VFSTA diff 2/2 Robert 1h51 / 35mm diff PRÉSENTÉ PARde THOMAS SALVADOR Valérie Moliterni, Guillaume Riether, Sadia Robein, Marie-Antoinette Vacelet, Fabien Velasquez, Zornitta BradleySiodmak Liew 2h23 / VOSTA + STF diff2/2 2/2 LesLaura vies Thérèse 7 / VOSTF diffP.43 2/2 Pièges DOUBLE FEATURE SERGE BOZON Cuenat, Anna Tarassachvili, P.30 P.15 DE : Thierry Fabien Bonnet, Carsten Wilhelm et des étudiants en etE.T. Édi17H R NACHT AVEC LA COLLABORATION Sébastien Lifshitz 55' / VFSTA diff Communication 1/1 P.23 + P.25 De sortie 18H l'extra-ter P.16 Robert Siodmak 1h51 / 35mm diff 2/2 1h36 / VOSTF diff a1h27 wellene : de l’Université PRÉSENTÉ PAR SERGE BOZON AVANT-PREMIÈRE tion de Haute-Alsace / VOSTF diff 2/2 2/2 SUIVISalvador D'UNE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR Thomas 17' / 35mm diff 2/2 Arroseur et arrosé [I, II, III] Steven Spielberg 2h P.15 17H P.24 P.16 39''/ 51"/ : D. Podmarkova, C. France De La39"Caffinière, M. Salerne, E. Invernizzi, S.22H Lecarpentier, A. Cordonin, S. Gorak. FrèresTop Lumière diff 2/3 es sixtiesMISE ” EN PAGE Tip P.32 DOUBLE THOMAS SALVADOR Jours de AVANT-PREMIÈRE le Rien queFEATURE pour vos cheveux ÈREpré vert TIRAGE : 500 exemplaires Jérôme Serge Bozon 1h462h17 / VFSTA 1/1 PRÉSENTÉ PAR THOMAS SALVADOR Reybaud diff 1/1 HERBES FLOTTANTES Jours de France Dennis Dugan 1h53 / VOSTF diff 2/2 de la Ville de Belfort sage u,VOSTF le préIMPRESSION vert diff 2/3 : Atelier de Reprographie SUIVIE D'UNE AVEC LE RÉALISATEUR #24 Yasujirõ ozu RENCONTRE 1h59 / 35mm / VOSTF diff 1/1

1h55 / VOSTF diff 1/1 P.13 + P.11 9' / VFSTA DIRECTION diff 2/2 DE

1h55 / VOSTF diffP.43 1/1 visage CONTRE AVEC LE RÉALISATEUR

1h55 / VOSTF aahwellene :

diff 1/1

diff 2/3

39''/ 51"/ 39"

Jérôme Reybaud 2h17 / VFSTA diff 1/1 SUIVIE D'UNE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR DOUBLE FEATURE SERGE BOZON

PRÉSENTÉ PAR SERGE BOZON VR

P.12 P.30

7

De sortie Thomas Salvador king kong

P.42

17' / 35mm

diff 2/2


SAM. 3 déc. 2016

#7

ENTREVUES JUNIOR Pour la troisième édition d’Entrevues Junior, le festival a décidé de se consacrer aux « Drôles de Bobines », qui mettent en valeur les monstres, robots et autres extraterrestres. Aujourd’hui, c’est au tour du célèbre E.T. L’Extraterrestre de S. Spielberg de ravir les spectateurs. Demain, en avant-première, les visiteurs pourront s’émerveiller devant la série de courts-métrages d’animation Panique tous courts de Stéphane Aubier et Vincent Patar, qui retrace les aventures d’Indien et Cowboy, qui s’apprêtent à vivre la tant redoutée rentrée des classes. Plus tard, les enfants pourront admirer les personnages de Robots de Chris Wedge et Carlos Saldanha, qui sera suivi d’une grande boum lors de laquelle ils auront l’occasion de s’amuser ! Pas d’inquiétude pour les adultes, qui auront la possibilité d’accompagner leurs progénitures et, pourquoi pas, retrouver leur âme d’enfant. Enfin, un concours est dédié aux enfants qui aiment dessiner ! Il suffit de dessiner son personnage préféré et de déposer le dessin dans l’urne à l’entrée du cinéma avant 18h samedi. Les gagnants repartiront avec un sac magique, rempli de diverses merveilles, et verrons leurs œuvres projetées en salle. Alors, à vos crayons ! Daria

TEMPS FORTs Double séances « Le nouveau burlesque français », présenté par Antonin Peretjatko : - 16h en Salle 12 : Tex Avery programme de 9 films d’animation - 16h en Salle 14 : La loi de la jungle d’Antonin Peretjako Entrevues junior ! À 16h en Salle 15 : E.T. l’extraterrestre de Steven Spielberg - En 16mm, L’impossible amour de Vincent Sherman à 17h Salle 11. Les films en compétition : - 12h15 en Salle 12 : Le Parc par Damien Manivel en sa présence, suivi de Le voleur de Lisbonne de Yann Le Masson - 14h30 en Salle 12 : Mañana vendrá la bala de Gabriel Azorin en sa présence et La Noche polar de Florencia Romano

croquis du jour

par marie-odile mourel#25


Dear renzo A. Gálvez et F. lezama - Argentine Salle 12 ven 2 déc - 14h30

Une série de hasards plus ou moins provoqués réunit les protagonistes du film. Tous jonglent avec leurs petits arrangements, leurs demi-vérités à moitié dissimulées, à moitié assumées. Peut-on en même temps enseigner le catéchisme et voler le salaire des serveurs aux terrasses des cafés ? Croire aussi religieusement aux images pieuses qu’au pendule divinatoire ? Et intégrer la prestigieuse New-York University sans comprendre un seul mot d’anglais ? Après tout, on revend bien au prix du luxe en Argentine les fripes en série soldées dans les H&M du Village. Comme au théâtre, on fait semblant de s’évanouir, on écrit de mensongères lettres d’amour ou de recommandation. Une galerie de portraits impressionnistes et sensibles de personnages aussi paumés que débrouillards... et quelque chose du surréalisme de Buñuel. Avec en toile de fond, les briques beiges et brunes des buildings néo-romanesques de Brooklyn Heights ou du Lower Manhattan, l’alignement des entresols en vrai-faux gothique du Campus de Washington Square... Autant d’architectures en faux-semblants, où règne l’illusion en abyme : on peut même apercevoir la façade aux néons bleutés de Forum Film, le plus célèbre des cinémas art & essai new-yorkais. Et perdue dans la brume, la tour du One World Trade Center semble elle aussi prendre ses distances avec la réalité. Christophe Ottello

de sas en sas Rachida brakni - France salle 12 ven 2 déc - 20h (+ Débat)

Tout commence par quelques scènes dans un appartement de cité: une mère et sa fille, quelques paroles bienveillantes et pourtant si banales ; le père est presque absent comme la plupart des autres hommes du film. Ensuite un parcours tel un rituel, images de routes, de voies ferrées puis l’arrivée à la prison: mère et fille rejoignent d’autres femmes qui sont ici pour la même chose: rendre visite à leurs hommes au parloir. On passe alors des seules scènes extérieures du film à un “huit-clos” théatral où l’on va assister au passage des différents sas (celui de la prise de rendez-vous, des toilettes, du linge, etc...). Chez ces visiteuses, une population assez différente, des personnes qui se connaissent déjà, chez certaines des regards fuyants, chez d’autres des regards de réconfort. Un seul visiteur, un vieil homme d’origine africaine semble trôner au milieu de toutes ces femmes tel un vieux sage. Une des principales caractéristiques de ce film est posée : on parle des hommes mais on ne les voit pas, pourtant ils sont la raison de l’omniprésence de ces femmes à l’écran. C’est donc un film de femmes réalisé par une comédienne Rachida Brakni dont c’est ici le premier long métrage en tant que réalisatrice et qui semble bien connaître son sujet. Elle le filme d’une façon viscérale telle une expérience sans doute vécue quand les tensions montent entre les visiteuses ou avec les gardiens. Ces derniers d’ailleurs d’une froideur implacable et d’une inhumanité quelquefois effrayante, ne sont que les pions de l’administration pénitentiaire, leurs faiblesses se révèlant lorsque certaines jouent avec eux la séduction ou les humilient verbalement en les renvoyant à leur condition de subordonné. Quelques rares plans où l’on voit le personnel de la prison semblent “volés” et leur côté documentaire tranche catégoriquement avec la mise en scène théatrale mais vient renforcer la véracité du propos. Celui d’une véritable micro-société dans un lieu confiné où les langues se délient, les amitiés se forment et se défont, où intimité, respect, méfiance et mépris se confondent de manière exacerbée. Tout est à fleur de peau, prêt à exploser. Finalement ce sont elles les véritables prisonnières derrière les barreaux des sas et qui n’en peuvent plus d’attendre pour arriver au parloir. Et au milieu de tout cela...l’innocence d’une petite fille qui trouve refuge dans les apparitions “apaisantes” et énigmatiques d’un homme (peut-être son père?) apporte une touche de poésie à ce très beau tableau de femmes de détenus. Jérôme Baverey #26


bradley lew - malaisie - philippines singing in the graveyards salle 12 ven 2 déc - 17h

Rock is not dead ! Imaginez un personnage ressemblant physiquement à Mick Jagger avec des cheveux blancs et ayant la même démarche dégingandée que celle de Joey Ramone et vous obtenez Pepe Madrigal l’anti-héros nostalgique et hasbeen du film de Bradley Liew. « Chanter dans les cimetières » raconte donc l’histoire d’un homme qui a passé toute sa vie à imiter Joey Smith rock star philippine et à qui l’on demande d’ouvrir le concert de son idole lors de sa venue dans sa ville et de lui écrire une ballade sentimentale. Homme-enfant, Pepe a tout compris à l’esprit rock n roll et continue à vivre comme un adulescent, il a des affiches de concert rock sur les murs de son appartement, il conduit un corbillard, il fabrique lui-même des figurines de son idole qu’il offre à son fils désespéré de le voir ainsi. Dur d’être un rockeur ! Car c’est bien là le problème de Pepe quand il se confronte à la réalité des choses et au désintérêt de ses proches face à son mode de vie et à sa passion pour la musique. Ces derniers lui renvoyant une image pathétique de lui-même, notamment dans les scènes avec son ex-femme devenue galeriste d’art moderne qui lui va asséner verbalement

un “Rock is dead !” tel un couperet et son petit-fils qui va tenter vainement de lui expliquer comment fonctionne un ordinateur. Se pose aussi la question de la transmission : que restera-t-il après lui ? Face à un monde qui va de plus en plus vite, des êtres humains « scotchés » continuellement à leurs tablettes ou autres objets connectés et qui n’ont que faire des vieilles gloires du rock n roll. Pourtant l’illusion que c’est possible est là quand Pepe entend deux jeunes ados discuter musique dans un supermarché. Mais les illusions de Pepe commencent à s’effondrer quand son manager (interprété par le génial Lav Diaz) se révèle ordurier et sans scrupules puis quand son idole Joey Smith avec qui il avait déjà joué dans les années 70 ne le reconnaît pas et l’ignore copieusement au profit de groupies féminines plus jeunes. Scènes d’errance dans la ville, scènes de « poses » comme une pochette d’album rock ou une gravure de mode, le film de Bradley Liew évoque la mélancolie rock du cinéma de Jarmush et derrière ses airs de comédie dramatique lente et douce-amère, rend justice à la passion et l’intégrité du « rock n roll way of life » !

#27 Jérôme Baverey


croquis - urban sketchers vendredi vendredi2 décembre 2 décembre

par geneviève carré 18H30 18H30

samedi samedi3 d3

P.16 P.16

AVANT-PREMIÈRE AVANT-PREMIÈRE COUP DE COEUR DE L'ACID COUP DE COEUR DE L'ACID

12H15 12H15

Raoul RuizRuiz 2h02 / 35m Raoul 2h02 /3

MADAME B, histoire d'une nord-coréenne MADAME B, histoire d'une nord-coréenne JeroJero YunYun 1h111h11 / VOSTF / VOSTF

20H 20H

LE PARC LE PARC

diff diff 1/1 1/1

DOUBLE FEATURE SERGESERGE BOZON DOUBLE FEATURE BOZON

P.30 P.30

PRÉSENTÉ PARPAR SERGE BOZON PRÉSENTÉ SERGE BOZON

Damien Manivel 1h111h1 /V Damien Manivel

LE VOLEUR DE DE LISBO LE VOLEUR LIS

Penn andand Teller getget killed Penn Teller killed

A. Penn 1h291h29 / VOSTF / Inédit en France 2/2 2/2 A. Penn / VOSTF / Inédit en France diff diff P.13 +P.13 P.11+ P.11

DEAR RENZO DEAR RENZO

Léo Léo Richard 32' 32' Richard

14H 14H

Rachida Brakni 1h29 / VFSTA Rachida Brakni 1h29 / VFSTA

20H30 20H30

Laurence Anyways Laurence Anyways Xavier Dolan 2h48 Xavier Dolan 2h48

nes Talents

12H15

diff 1/1

UEL MOURET

P.31 P.17

MANUEL MOURET

nes! Talents sir

eMANUEL MOURET 58 / 35mm sir ! / VOSTF

P.31

diff 1/1

HISTOIRE" 1h32 / 35mm

diffP.38 2/2

nes Talents l'autre pas de

15'

P.17

FLORENCE ROCHEFORT

UEL MOURET

LE RéEL PARLE POUR NOUS 28' / VFSTA

12H15 14H

P.31 P.38

TRAGES DEMOURET JEUNES RÉALISATEURS MANUEL EE-FRANCHE-COMTÉ FLORENCE ROCHEFORT 15'

E sir ! pas 11 / VOSTF , l'autre 1h32 / 35mm

MMANUEL MOURET

R EMMANUEL MOURET

diff diff1/1 1/1

laisir MANUEL! MOURET

uret 1h32 / 35mm SEe

12H15 14H30

P.31 diff 2/2 diff 1/1

UEL MOURET

l'autre pas

14H 14H30

P.38

15'

1h58 / 35mm / VOSTF diff 1/1

2h

E 9' / VFSTA 1 / VOSTF ÈRE ACHT ESSE / VOSTF

1h11 / VOSTF

P.38

16H

diff 1/1

le vert 9' / pré VFSTA sage ACHT

/ VOSTF 7 1h55 / VOSTF

15' P.16 P.13 + P.11

20H

P.23 + P.25

Antonin Ivanidzé

KOROPA

28' / VFSTA

diff 2/2

1h / VOSTF LUMIèREsRhAPSODIE D'ÉTÉ ATHèNes

diff P.16 2/2 diff 1/1

14H30

diff 2/2

16H 14H30 17H

20H30 23H 23H

P.27 P.15

diff 2/2

TOUS LESparAUTRES S’APPELLENT sauvée Rover (versions 1+3) ALI

20H30

P.13 +P.25 P.11 diff 3/3diff 3/3

KOROPA Fou d’amour La Féline Laura 20' 1h47 / VOSTF diff sauvée parHenno Rover (versions 1+3) Philippe Ramos / VFSTA diff2/2 1/1 L. Fitzhamon diff 3/3diff 2/2 Jacques Tourneur 1h13 / 35mm / VOSTF ATHèNes RhAPSODIE LaAVANT-PREMIÈRE FélineDanis 1h20 / VOSTF Pièges Antoine diff 2/2 Jacques Tourneur 1h13 1h51 / 35mm / VOSTF diff 2/2 diff 2/2 Robert Siodmak / 35mm LUMIèREs D'ÉTÉ Fou d’amour

8 8

P.25

P.15

1h23 / VOSTF 1h47 / VFSTA

LUMIèREs Jours deD'ÉTÉ France

diff 2/2P.30 diff 2/2 P.13 + P.11

Rien que pour vosvos cheveux DEAR RENZO Rien que pour cheveux Dennis Dugan 1h53 / VOSTF 2/2 2/2 A. Gálvez etand F. Lezama 19'/ /VOSTF VOSTA + STF diff diff diff Penn Teller get killed Dennis Dugan 1h53 PennEN 1h29 / VOSTF / Inédit en France diff 2/2 DE A.SAS SAS king kong Rachida Brakni diff 2/2 king kong1h29 / VFSTA Ernest B. Schoedsack 1h40 / VOSTF 2/2 2/2 DEAR RENZO Ernest B. Schoedsack 1h40 / VOSTF diff diff A. Gálvez et F. Lezama 19' / VOSTA + STF diff 2/2 Laurence Anyways DE SAS EN2h48 SAS Xavier dj set de de dudy : “ remakes ” ” diff 2/2 dj Dolan set dudy : “ remakes P.20

P.43 P.43

Brakni 1h29 / VFSTA À LARachida ÀPOUDRIÈRE LA POUDRIÈRE

la rue rouge FritzLaurence Lang 1h42 /Anyways VOSTF Xavier Dolan

2h48

VR

VR

1h42 / VOSTF

17H

P.27

P.13 + P.11

diff 2/2 P.24

16H 18H

16H

14H 14H30

14H30

diff 2/2 P.24

diff 3/3

P.15

PRÉSENTÉ PARPAR ANTONIN PRÉSENTÉ ANTO

La La loiloi ded’amour la la jungl de june Combat Antonin Peretjako 1h39 Antonin Peretjako 1

samedi 3

2h02 / 35m

E.T.PARC l'extra-terres E.T. l'extra-ter LE Steven Spielberg 2h /2h VF Steven Spielberg Damien Manivel 1h11 / V Combat d’amou RuizDE 2h02 / 3 LE Raoul VOLEUR LISBO Léo Richard 32' LE PARC Damien Manivel 1h1 Charulata LE VOLEUR LIS Satyajit Ray 1h55DE / VOS Léo Richard

32'

Satyajit Ray

1h55 / V

éros Thérapie Danièle Dubroux 1h48 / Charulata

LA ROSIÈRE DE PESS Thérapie Jeanéros Eustache 1h07 / 16 Danièle Dubroux 1h4 LA ROSIÈRE DE PESS Jean Eustache 55' / 16m LA ROSIÈRE DE P Jean Eustache 1h07 MAñANA VENDRÁ L LA ROSIÈRE P Gabriel Azorín 28'DE / VO Jean Eustache 55' / la NOCHE POLAR Florencia Romano 1h01 MAñANA VENDR

DOUBLE FEATURE ANTONIN PERETJ

PRÉSENTÉ ANTONIN Gabriel PAR Azorín 28' /

P.13 + P.11 P.25 diff 2/2

Texlaavery NOCHEProgramm POLAR 1h10 / VOSTF "RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

P.12 P.15

Saute ma ville Chantal Akerman

P.25

13'

16H

P.38

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

Philippe diff 1/1 Arroseur etRamos arrosé [I,1h47 II, III]/ VFSTA SUIVIE D'UNE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR

P.38

Florencia Romano

1h

DOUBLE FEATURE ANTONIN PERETJ DOUBLE FEATURE ANTONIN P

PRÉSENTÉ PARPAR ANTONIN PRÉSENTÉ ANTO

La Tex loi de la jungl avery Progr

diff 1/1

Les vies de Thérèse Sébastien Lifshitz 55' / VFSTA diff 1/1 Saute ville AVEC LE RÉALISATEUR SUIVI D'UNE ma RENCONTRE

P.23 + P.25

P.25

Lumière FouFrèresd’amour

14H

diff 3/3

P.13 + P.11

diff2/2 1/1 diff

12H15

diff 2/2 P.24 P.20

DOUBLE FEATURE ANTONIN PERETJ DOUBLE FEATURE ANTONIN P

Raoul Ruiz

diff 2/2 diff 1/1

KOROPA diff 1/1 Pièges Laura Henno 20' / VOSTF AVEC LE RÉALISATEUR diff 2/2 SUIVIE RENCONTRE RobertD'UNE Siodmak 1h51 / 35mm diff 2/2 KOROPA ATHèNes RhAPSODIE Laura HennoDanis 20' / VOSTF diff 2/2 Antoine 1h20 / VOSTF diff 2/2 AVANT-PREMIÈRE SINGING IN GRAVEYARDS ATHèNes RhAPSODIE Bradley Liew 2h23 / VOSTA + STF diff 2/2 Jours de France Antoine Danis 1h20 / VOSTF diff 2/2 Fou d’amour Jérôme Reybaud 2h17 / VFSTA diff 1/1

Jean-Gabriel Périot 1h23 / VOSTF Jérôme Reybaud 2h17 / VFSTA

diff 2/2

Thomas Salvador 17'BOZON /17' 35mm Thomas Salvador / 35mm DOUBLE FEATURE SERGE PRÉSENTÉ PAR SERGE BOZON

Fritz Lang

P.25

Philippe Ramos

MADAME histoire nord-coréenne Penn and B,Teller getd'une killed De sortie Jero Yun / VOSTF 1h11 / VOSTF diff 1/1 De sortie A. Penn 1h29 / Inédit en France diff 2/2

la rue rouge

P.15

Jean-Gabriel Périot AVANT-PREMIÈRE AVANT-PREMIÈRE

vendredi 2 décembre

diff diff 1/1 1/1

P.13 + P.11

R.W Fassbinder 1h33 / 35mm / VOSTF diff 3/3 P.27 P.23 + P.25 Jean-Gabriel / VOSTF diff 2/2 Antoine DanisPériot 1h20 /1h23 VOSTF diff 2/2

L. Fitzhamon / 35mm R.W Fassbinder6'1h33 / 35mm / VOSTF

12H15

P.16

P.42 P.42

THE ILLINOIS PARABLES AVANT-PREMIÈRE Laura Henno 20' / VOSTF diff 2/2 TOUS LES AUTRES S’APPELLENT ALI

6' / 35mm

CONTRE AVEC LE RÉALISATEUR P.16

le pré vert 1h36 / VOSTF sage

diff diff 2/2 2/2 diff 3/3

P.26P.13 + P.12 P.15

AVANT-PREMIÈRE LE RéEL POUR NOUS TOUT CEpar QUEPARLE LE CIEL PERMET sauvée Rover (versions 1+3)

P.38 P.38

16H 16H

PRÉSENTÉ PARPAR THOMAS SALVADOR PRÉSENTÉ THOMAS SALVADOR

P.27

P.23 + P.25

diff 1/1

diff 1/1 P.13 +P.16 P.11

TOUT CE CIELS’APPELLENT PERMET ALI vendredi 2LEdécembre La Féline TOUS LESQUE AUTRES

samedi 3 d

1h10 / VOSTF

Sébastien 55' /55' VFSTA diff 1/1 / VFSTA 1/1 Yun Lifshitz 1h11Lifshitz / VOSTF diffdiff 1/1P.16 18H30 JeroSébastien SUIVI D'UNE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR SUIVI D'UNE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR AVANT-PREMIÈRE DOUBLE FEATURE SERGE BOZON P.30 20H P.32 P.32 DOUBLE FEATURE THOMAS SALVADOR 22H COUP DE COEUR DEBOZON L'ACID DOUBLE FEATURE THOMAS SALVADOR PRÉSENTÉ PAR SERGE 22H

diff 2/2 diffP.26 3/3

Douglas Sirk 1h29 / VOSTF Jacques Tourneur 1h13 / 35mm / VOSTF R.W Fassbinder 1h33 / 35mm / VOSTF

Saute mama ville Saute ville AVANT-PREMIÈRE

TexTex avery averyProgramm Progr 1h10 / VOSTF

Les viesvies Thérèse Les de Thérèse MADAME B,dehistoire d'une nord-coréenne

diff3/3 2/2 diff

L. Fitzhamon 6' / 35mm

Deborah Stratman

14H

N DE FLORENCE ROCHEFORT

nte, l'autre pas

LE RéEL POUR NOUS ALI TOUS LESPARLE AUTRES S’APPELLENT sauvée parStratman Rover (versions 1+3) Deborah 1h / VOSTF

"RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE" "RENCONTRE CINÉMA & HISTOIRE"

Chantal Akerman 13' 13' Chantal Akerman COUP DE COEUR DE L'ACID

LEDeborah RéEL PARLE POUR + P.11 Stratman 1hNOUS VOSTF/ VOSTF P.13 diff 2/2 Jacques Tourneur 1h13 // 35mm diff 2/2

P.31 58/ /VOSTF 35mm / VOSTF diff 11 diff1/1 1/1

aude FLORENCE ROCHEFORT

18H30

diff 2/2 P.13 +P.27 P.12

P.13 + P.12

MMANUEL MOURET

MA & HISTOIRE"

THE PARABLES TOUTILLINOIS CE QUE LE CIEL PERMET

diff 2/2 3/3 diff 2/2diff LUMIèREs D'ÉTÉ Jean-Gabriel Périot 1h23 / VOSTF diff 2/2 THE ILLINOIS PARABLES La Féline

diff 2/2

ISTOIRE"

vendredi 2 décembre

L. Fitzhamon 6' / 35mm Douglas SirkIvanidzé 1h29 / VOSTF Antonin 28' / VFSTA

P.31 P.16

R EMMANUEL MOURET

DOUBLE FEATURE ANTONIN PERETJ DOUBLE FEATURE ANTONIN P

PRÉSENTÉ PARPAR ANTONIN PRÉSENTÉ ANTO

P.23 + P.25

diffP.16 1/1 58 / 35mm / VOSTF diff 1/1

Jeunes Talents

la la NOCHE POLAR NOCHE POLAR

vendredi 2!décembre À ne pas manquer THE ILLINOIS PARABLES

MANUEL MOURET GES DE JEUNES RÉALISATEURS diff 1/1 RANCHE-COMTÉ P.17

UEL MOURET HISTOIRE"

Gabriel Azorín 28' 28' / VO/ Gabriel Azorín

diffP.26 2/2

Antonin Ivanidzé1h33 28'//35mm VFSTA/ VOSTF R.W Fassbinder

P.31

JeanJean Eustache 55' /55' 16m Eustache /

P.13 + P.12

Deborah Stratman / VOSTF Douglas Sirk 1h29 /1h VOSTF

14H

LA LA ROSIÈRE DE DE PESS ROSIÈRE P

diff diff 3/3 3/3

diff 2/2

vendredi 2 décembre 2016

MANUEL UEL MOURET MOURET

diffP.31 1/1

JeanJean Eustache 1h07 / 16 Eustache 1h07

Florencia Romano 1h011h Florencia Romano

1h29 / VOSTF

Antonin Ivanidzé

LA LA ROSIÈRE DE DE PESS ROSIÈRE P

MAñANA VENDRÁ MAñANA VENDRL

vendredi 2 décembre 12H15

diff diff 2/2 2/2

P.26

TOUT CE QUE LE CIEL PERMET Douglas Sirk

GES DE /JEUNES 1h32 35mm RÉALISATEURS diff 2/2 RANCHE-COMTÉ

UEL MOURET

FritzFritz LangLang 1h42 / VOSTF 1h42 / VOSTF

vendredi 2 décembre

GES DE JEUNES RÉALISATEURS RANCHE-COMTÉ

Danièle Dubroux 1h48 / Danièle Dubroux 1h4

14H30 14H30

P.24 P.24

la la ruerue rouge rouge P.17

éros Thérapie éros Thérapie

diff diff 2/2 2/2 P.20 P.20

Charulata Charulata

Satyajit RayRay 1h55 / VOS Satyajit 1h55 /V

A. Gálvez et F.etLezama 19' /19' VOSTA + STF diff diff 2/2 2/2 A. Gálvez F. Lezama / VOSTA + STF

DE DE SASSAS EN EN SASSAS

Combat d’amour Combat d’amoue

1h10 Peretjako / VOSTF Antonin

16H

1h39

DOUBLE FEATURE ANTONIN P

PAR ANTO E.T.PRÉSENTÉ l'extra-terres

P.25 P.12 LA RÉDACTION : Elsa LANÇON Steven / VF La Spielberg loi de la2hjun Philippe Ramos 1h47 / VFSTA diff 1/1 CONTRE AVEC LE RÉALISATEUR Chantal Akerman 13' diff 1/1 HERBES FLOTTANTES Pièges RÉDACTION : Josiane Bataillard, Chloé Béri, Nicole Cordier, Sylvie Courroy, Élodie Marie Holweck, Nicole Labonne,P.32 Catherine Marle Guyon, FEATURE THOMAS SALVADOR Antonin Peretjako 1 22H Horn,DOUBLE SINGING IN GRAVEYARDS P.25 VOSTF diff P.27 2/3 ACHT Yasujirõ ozu 1h59 / 35mm / VOSTF diff 1/1 e 9' / VFSTA diff 2/2 Robert 1h51 / 35mm diff PRÉSENTÉ PARde THOMAS SALVADOR Valérie Moliterni, Guillaume Riether, Sadia Robein, Marie-Antoinette Vacelet, Fabien Velasquez, Zornitta BradleySiodmak Liew 2h23 / VOSTA + STF diff2/2 2/2 LesLaura vies Thérèse / VOSTF diffP.43 2/2 Pièges DOUBLE FEATURE SERGE BOZON Cuenat, Anna Tarassachvili, P.30 P.15 DE : Thierry Fabien Bonnet, Carsten Wilhelm et des étudiants en etE.T. Édi17H R NACHT AVEC LA COLLABORATION Sébastien Lifshitz 55' / VFSTA diff Communication 1/1 P.23 + P.25 De sortie 18H l'extra-terr P.16 Robert Siodmak 1h51 / 35mm diff 2/2 1h36 / VOSTF diff wellene : de l’Université PRÉSENTÉ PAR SERGE BOZON AVANT-PREMIÈRE tion de Haute-Alsace h27 / VOSTF diff 2/2 2/2 SUIVISalvador D'UNE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR Thomas 17' / 35mm diff 2/2 Arroseur et arrosé [I, II, III] Steven Spielberg 2h P.15 17H P.24 P.16 39''/ 51"/ : D. Podmarkova, C. France De La39"Caffinière, M. Salerne, E. Invernizzi, S.22H Lecarpentier, A. Cordonin, S. Gorak. FrèresTop Lumière diff 2/3 es sixtiesMISE ” EN PAGE Tip P.32 DOUBLE THOMAS SALVADOR Jours de AVANT-PREMIÈRE le Rien queFEATURE pour vos cheveux ÈREpré vert TIRAGE : 500 exemplaires Jérôme Serge Bozon 1h462h17 / VFSTA 1/1 PRÉSENTÉ PAR THOMAS SALVADOR Reybaud diff 1/1 HERBES FLOTTANTES Jours de France Dennis Dugan 1h53 / VOSTF diff 2/2 de la Ville de Belfort sage u,VOSTF le préIMPRESSION vert diff 2/3 : Atelier de Reprographie SUIVIE D'UNE AVEC LE RÉALISATEUR #28 Yasujirõ ozu RENCONTRE 1h59 / 35mm / VOSTF diff 1/1

1h55 / VOSTF diff 1/1 P.13 + P.11 ' / VFSTA DIRECTION diff 2/2 DE

1h55 / VOSTF diffP.43 1/1 visage ONTRE AVEC LE RÉALISATEUR

1h55 / VOSTF aahwellene :

diff 1/1

diff 2/3

39''/ 51"/ 39"

Jérôme Reybaud 2h17 / VFSTA diff 1/1 SUIVIE D'UNE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR DOUBLE FEATURE SERGE BOZON

PRÉSENTÉ PAR SERGE BOZON VR

P.12 P.30

7

De sortie Thomas Salvador king kong

P.42

17' / 35mm

diff 2/2


Journal et blog du festival Direction de la Rédaction : Elsa LANÇON Photos Vincent COURTOIS Rédacteurs Josiane BATAILLARD Jérôme BAVEREY Louise BODINEAU Nicole CORDIER Sylvie COURROY Stéphane DESHAYES François FREMIOT Marie HOLWECK Luc MAECHEL Catherine MARLE GUYON Michelle MEGY Christophe OTTELO Guillaume RIETHER Fabien VÉLASQUEZ Laura ZORNITTA Illustrations Urban Sketchers : Geneviève CARRÉ Carine FIGUERAS Arnaud HEIDET Myriam HURÉ Christine KUZAJ Julie MASSON Florent WONG Mise en page Étudiants Université de Haute-Alsace Sarah LECARPENTIER Aurore CORDONIN Sylvie GORAK Daria PODMARKOVA Émeline INVERNIZZI Mélinda SALERNE Constance DE LA CAFFINIERE accompagnés par Thierry CUENAT Impression Atelier de Reprographie de la Ville de Belfort Françoise BOLL - François DUJIN

Site du festival : www.festival-entrevues.com - Blog du festival : http://fonderie-infocom.net/entrevues/

Journal complet du festival 2016  

Retrouvez les articles des rédacteurs sur les films de la compétition ainsi que les croquis des uRban Sketchers. Mise en page : Les étudiant...